alliances pas cheres

La symbolique c’est l’union, c’est l’idée de se lier, se relier. Les deux anneaux identiques sont à porter à la main gauche, à l’annulaire où se trouve la veine de l’amour (celle qui est reliée au cœur). C’est la symbolique du cercle et de l’alliance, « allier » comme son nom l’indique. Le mot français est bien, c’est une alliance pas une fusion, on ne fait pas un, on reste deux.

Penser à l’harmonie entre la bague de fiançailles et l’alliance
Pour la femme, il y a souvent la bague de fiançailles avant d’avoir l’alliance. Il faut qu’elle mette la bague de fiançailles de côté pour adopter l’alliance. Il faut une harmonie des deux, c’est important que l’intégration des deux bagues dévoile une jolie union !

Il est important aussi de respecter l’harmonie entre le solitaire et l’alliance. La matière doit être la même entre les deux bijoux, ils vont se mélanger et il ne faut pas que ça ait l’air trop compliqué. La légèreté et l’unicité sont essentielles, surtout si on porte une montre, un collier, des boucles d’oreilles etc…

Pour l’homme, il y a trois styles : soit classique, soit sportif, soit dandy. On privilégie le confort et l’esthétique, la largeur et l’épaisseur de l’alliance. Le tout doit être confortable, il faut se mettre dans la situation du quotidien où on serre des mains, où on pratique un sport, où on fait la cuisine etc…

L’alliance doit être adaptée à sa morphologie, elle dépend de son goût et de sa personnalité aussi. Pourquoi ne pas suivre les tendances si on a l’esprit arty ? Mais n’oubliez pas que vous allez la porter longtemps, il ne faut pas s’en lasser dans la durée !

Alterner entre la bague de fiançailles et l’alliance
Au moment du mariage, la bague de fiançailles est à gauche, il faut ensuite la passer à droite pour libérer le doigt pour l’alliance. Comme le diamant est le plus visible, c’est bien de ne porter que l’alliance et de garder la bague de fiançailles pour des évènements particuliers. Dans la symbolique, l’alliance veut dire qu’on est « lié », la bague de fiançailles signifie seulement « réservé ».

L’alliance est plus facile à vivre au quotidien. Le solitaire est parfois intégré, c’est moins pratique de l’avoir tout le temps parfois. Au moins l’alliance n’accroche pas, il n’y a rien contrairement au solitaire. Il faut alterner.

Ne pas être influencé par les tendances
Le plus important est de choisir une bague en phase avec sa personnalité. L’alliance est un bijou à porter toute sa vie, la notion de confort et d’intemporalité est essentielle. Il faut aussi ne pas être influencé par les tendances pour pouvoir être fier de porter sa bague toute sa vie. Les alliances peuvent être différentes pour les deux partenaires, il faut choisir en fonction de l’ergonomie et faire attention aux matériaux.

Les deux alliances ne doivent pas être forcément identiques
Rien n’oblige à porter la même alliance que son partenaire. L’important est que chacun se sente bien. Il s’agit de deux personnes différentes qui ont le même amour mais qui sont dans une vie séparée. L’alliance est le signe votre personnalité, il peut très bien y avoir une personne extravertie qui vit avec une autre personne plus discrète. Il faut retrouver sa personnalité.

A savoir aussi que les hommes s’expriment de plus en plus à travers leur alliance. Avant ils étaient réservés et il y a eu un vrai changement. Ils s’expriment en effet davantage depuis les dix dernières années, il y a eu une évolution, aujourd’hui les choix sont partagés, le choix est en effet plus large. Comme en décoration, les hommes ont plus leur mot à dire et osent plus qu’avant !

Privilégier l’or et le platine
Une alliance en or ou platine possédera des matériaux très durs qui résisteront au quotidien. Avant, à l’époque de nos parents, la mode était à l’or jaune pour le côté solaire. Aujourd’hui il y a un vrai retour au platine, c’est un matériau plus noble et moins voyant que l’or jaune. Il ne s’altère pas et est donc plus cher que l’or car il est rare.

Pour des questions de budget, on choisit l’or blanc, qui est difficile à distinguer du platine et moins onéreux. Il y a aussi une petite tendance sur l’or rose, c’est un phénomène d’inspiration asiatique et qu’on voit encore peu en Europe. Mais sachez que l’or rose ressort bien sur la peau.

Le sable, le pire ennemi de l’alliance
L’or et le platine résistent à tout, donc aucune crainte par rapport à l’eau. En effet, il y aura toujours des micro-rayures mais elles ne seront pas visibles à l’œil nu. Attention au sable aussi, c’est le pire ennemi des alliances. Quand vous allez à la plage, pensez à retirer les alliances mais sachez qu’à la piscine, vos bagues résisteront très bien.

Il faut noter que les alliances ne risquent pas de s’abîmer au quotidien dans des conditions normales. Par contre, si vous exercez un métier comme coiffeur par exemple, le frottement des ciseaux pourra abîmer la bague. Mais c’est un cas atypique.

Pour l’entretien, il faut laver les alliances avec un savon et un chiffon doux. D’autre part, on peut faire des polissages pour obtenir de la brillance, mais il faut qu’ils restent rares. Pas plus de deux ou trois fois dans une vie ! À chaque fois qu’on polit, on retire de la matière et cela engendre une fragilité dans la bague.

Choisir l’alliance en boutique
Il faut bien garder à l’esprit que ce n’est pas un produit comme les autres, il a une symbolique. Si le vendeur est trop pressant, ça enlève le plaisir. Il faut que ce dernier vous offre un moment vraiment unique lors du choix de vos alliances, qu’il vous propose de graver la date de votre mariage, qu’il vous mette à l’aise. C’est un beau moment, s’il ne vous donne pas assez d’explications, c’est un problème ! Et s’il n’y a pas de service en boutique, il faudra donc fuir !

En général, les femmes font le repérage en boutique, et les hommes vont ensuite sur internet. En voyant les prix sur la toile, il se sentira moins mal à l’aise en boutique. Avant de les choisir, soyez alors sûrs tous les deux ’avoir une bonne connaissance du produit, et de bien vous renseigner surtout. Pour ma part, je conseille vivement de vivre l’expérience de choisir en boutique.

Aussi, il faut qu’une complicité s’installe avec le vendeur, c’est un moment très émouvant, les bijoux sont faits pour certains moments de la vie, la notion d’émotion est donc très forte. C’est pour cela qu’acheter son alliance sur internet, je trouve cela dommage, après ça dépend de la génération… ! Mais essayez avant en boutique est primordial !

Multiplier les essayages
Ce qui est important d’autre part, c’est de prendre le temps de choisir et d’essayer. Il faut s’y prendre en amont du mariage car l’alliance voulue n’est pas toujours disponible dans votre taille et à temps pour le grand jour. Le mieux est donc d’essayer les alliances à deux moments différents de la journée. Surtout si on a une hésitation, mieux vaut l’essayer le matin et le soir car les doigts gonflent dans la journée.

Question confort, choisissez une alliance plutôt trop serrée que trop lâche. N’hésitez pas à essayer souvent si vous avez des doutes. Les essayages successifs sont important pour l’affinement métrique de la bague.

Qui achète les alliances ?
Les règles sont souples, cela dépend de l’ouverture d’esprit du couple. Soit ils ont un compte joint et financent ensemble les bijoux, ou alors c’est le mari qui décide et qui offre. Parfois les familles aident, il n’y a plus de règle absolue de nos jours.

D’une manière générale, une femme va s’acheter son propre bijou , mais l’alliance, c’est le cadeau du futur mari. Après si l’alliance est onéreuse, le couple s’arrange.

Pour autant, il ne faut pas s’endetter et être raisonnable ! C’est bien que ce soit l’homme qui offre, et c’est le cas dans 90% pour les alliances, et dans 100% des cas pour les bagues de fiançailles.

Les couples viennent ensemble, ils investissent pour l’alliance, et font le sacrifice pour le voyage de noces aussi. Cela fait partie des frais du mariage. Pour les fiançailles, la bague coûte 3 mois de salaire, et l’alliance un mois de salaire, selon la chambre syndicale des bijoutiers (HBJO). Cela dépend ensuite des couples !

Les futurs mariés ne prennent pas de crédit, c’est un moment unique, il faut le vivre et lui donner un caractère d’exception. Le luxe c’est la transgression, le frisson, le sacré. C’est quelque chose d’important. On peut trouver des alliances à partir de 950 euros.

Une alliance à partir de 200 euros
Question prix, il y a beaucoup de choix. Il faut savoir que c’est plus l’épaisseur de l’or que le prix qui fait la qualité de la bague. L’alliance, c’est une idée d’éternité, de rondeur. La perfection doit durer, c’est en fonction du joaillier que le prix varie. Il faut surtout respecter une certaine épaisseur, bien regarder la bague, si vous la serrez et qu’elle plie c’est mauvais signe. Il faut aussi qu’il y ait au moins 750 mg d’or par produit, c’est la quantité d’or qui importe. C’est quand même délicat de différencier la qualité quand on n’est pas un habitué.

La symbolique de l’or respecte les 18 carats et après il y a des ajustements. Mais il y a de tout pour les prix : ça peut commencer à 400 voire même 200 euros. La différence de prix se fait aussi par le service. Si c’est un service de luxe, il y aura le prestige de la marque, les écrins vont être chics, tout est dans les détails.


Découvrez vite l'actu brulante !