bague fiancaille pas cher

Aujourd’hui, nous avons décidé de nous ouvrir à un nouveau sujet qui n’avait jusqu’à présent jamais été abordé : la joaillerie.

Nous allons aussi aborder la question des bijoux féminins que vous aurez très sûrement à offrir un jour à votre copine/fiancée/épouse. Les enjeux autour de ces bijoux sont souvent très importants (demande en mariage par exemple…), et pourtant, vous avez du mal à faire un choix.

Comment choisir une bague de mariage ? Ou comment choisir une bague de fiançailles ? Que regarder ? Quelles sont les infos utiles et pertinentes à connaître ? Quels sont les designs à privilégier pour une bague ? Nous avons eu la chance de tomber sur une personne très pédagogue – et passionnante – pour répondre à toutes ces questions.

Nous avons donc interviewé Pauline, co-fondatrice de Gemmyo – premier joaillier sur-mesure online uniquement – qui sera notre guide dans la découverte de cet univers que nous connaissons finalement peu. C’est la première fois que je voyais une entreprise de bijoux sur-mesure exclusivement online, je ne savais donc pas du tout à quoi m’attendre…

A travers cinq vidéos, elle répondra à toutes nos questions, et nous donnera tous ses conseils pour l’achat d’un bijou (et plus particulièrement d’une bague de fiançailles).

J’insiste sur le fait qu’elle répond avec beaucoup de pédagogie et de concision : c’est de la vraie info utile et applicable qui vous servira. C’est un peu le BonneGueule de la joaillerie 😉

Gemmyo propose aussi un service, et cela aussi bien au niveau du conseil que de la personnalisation qui vous est proposée : vous pouvez presque réaliser votre bijou sur-mesure, à la bonne taille et personnalisé. Je laisse la parole à l’intéressée, qui vous en parlera mieux que moi.

Note : le transcript des vidéos se situe à la fin de l’article.

Présentation de Gemmyo, premier joaillier en ligne
Dans cette vidéo, vous allez découvrir :

Quelle est l’histoire de Gemmyo ?
Quel est son concept ?
Quel regard peut être porté sur le marché de la joaillerie en France ?
Quelle est la différence entre une bague de mariage et une bague de fiançailles ?
Quelle est l’offre proposée par Gemmyo en entrée de gamme ?
Quelle est l’étendue des prix proposés ?

Pierres semi-précieuses
Comme Pauline nous le disait, il existe quantité de pierres autres que les classiques rubis ou saphirs, dont la fameuse aigue-marine qui constitue une jolie alternative au diamant.

Qu’est-ce qu’un montage de qualité pour un bijou ?
On entre à présent dans le vif du sujet !

Comment reconnaître une bague de mariage de qualité ?
Qu’est ce qu’un serti ? Quels sont les différents types de sertis ?
Éduquer votre œil à facilement reconnaître un bon montage.

Comment reconnaître une bague de mariage de qualité ?
Ne nous trompons pas : un montage de qualité n’implique pas forcément que la qualité des matériaux (métaux et pierres) soit au rendez-vous.

De la même manière qu’un vêtement, on distingue ainsi la qualité du montage de celle des matières utilisées.

Dans cette troisième vidéo, Pauline nous en dis plus :

Comment reconnaître une bague de mariage/fiançailles de qualité ?
Quelles pierres précieuses choisir pour une alliance ?
Comment être sûr de la qualité d’un diamant ? et à quoi correspond un certificat GIA ?
Quel est le contenu du certificat GIA ?
Quelles sont les conditions d’émission d’un certificat GIA ?
D’où viennent les diamants utilisés par Gemmyo ? Quelles sont leurs conditions d’extraction ?

Gemmyo nous a expliqué choisir le diamant HSI plutôt que GVS, pour la simple et bonne raison qu’aucune différence n’est visible à l’œil nu, la preuve en images :

diamant GVS
Diamant GVS…

diamant hsi (2)
… et diamant HSI. Vous voyez une vraie différence ?

Quel métal choisir pour sa bague de mariage ?
Après avoir passé en revue les qualités intrinsèques du bijou, intéressons-nous à une seconde dimension (peut-être la plus importante pour votre chère et tendre), qui est l’aspect purement esthétique.

Et comme la première étape de la création d’une bague est le choix du métal, nous avons demandé à Pauline :

Quels sont les différents métaux possibles pour une bague de fiançailles ?
Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?
Quelles sont les différentes sortes d’or ?
Comment reconnaître de l’or 18 carats ?

Poinçons
L’attribution des poinçons est une affaire sérieuse, réglementée par le gouvernement. Pour l’or, c’est donc l’aigle !

Trio or
Petite illustration des différents types d’or : le rose, le jaune, et le blanc.

Quel style de bague de mariage choisir ?
Trouver le bon métal n’est pas le seul choix que vous aurez à faire, c’est seulement le premier !

Le design reste un des critères le plus important.

Et si vous pensez que le solitaire est la seule forme possible, vous avez tout intérêt à regarder cette vidéo.

Quel style de bague de fiançailles choisir ?
Quels sont les designs de bagues à éviter ou privilégier ?
Comment déterminer la taille de la bague pour votre fiancée (je vous préviens, il n’est pas question de XS ou de S) ?
Que faire lorsqu’on a peur de se tromper sur la bague ?
Quelles sont les possibilités de gravures ?

bague marguerite
La fameuse « bague marguerite » dont Pauline vous parlait.

Maintenant, c’est à vous de jouer ! Un grand merci à Gemmyo pour son accueil.

PS : attention aux demandes en mariage en pleine rue.

Retranscription de l’interview de Pauline de Gemmyo
Présentation de Gemmyo, premier joaillier en ligne
Peux-tu nous présenter Gemyo ?

Bonjour, je m’appelle Pauline Laigneau et j’ai fondé avec mon mari qui s’appelle Charif et mon beau-frère Malek, qui sont tous les deux là, une joaillerie qui s’appelle Gemyo. On a créé cette entreprise parce qu’en fait, je me suis faite demander en mariage il y a deux ans maintenant, c’était en juin 2012. Et on a été faire comme beaucoup de Français le tour des bijouteries. On a été un peu place Vendôme parce qu’on voulait voir un peu. On a été aussi voir plein de petites bijouteries. Et en fait, on s’est rendu compte que c’était premièrement pas très agréable parce qu’en fait, on a été sincèrement pas très bien reçu – il faut dire la vérité – dans nos budgets qui sont des budgets de Français moyens, on va dire, plutôt de gamme. On n’avait pas non plus énormément de choix parce que c’était hyper classique, toujours de l’or blanc, toujours du diamant et ce n’est pas du tout ce que je voulais. Donc, l’expérience n’était pas du tout à la hauteur de ce qu’on voulait. Et on s’est dit : mais c’est marrant mais comment font les gens en fait quand ils veulent acheter un bijou de qualité, fabriqué en France, vraiment au meilleur rapport qualité prix, pas non plus payer les marges des grandes marques et en même temps, quelque chose qui leur plaît vraiment. Et en fait, on s’est rendu compte que c’est hyper compliqué. C’est pour ça qu’on s’est dit qu’on allait créer la première marque de joaillerie uniquement sur Internet pour des raisons de coûts notamment et donc de meilleur rapport qualité prix possible. Et en même temps, on voulait vraiment pouvoir proposer un choix énorme pour que vraiment, les gens puissent choisir exactement en fonction de leur goût et de leur budget le meilleur bijou possible. Et donc, c’est pour ça qu’on a créé Gemyo qui aujourd’hui est la première marque de joaillerie sur mesure sur Internet.

Peux-tu nous expliquer le concept de bijoux sur-mesure de Gemyo ?

Tous les bijoux sont personnalisables. Donc à chaque fois quand tu choisis un modèle sur le site Internet, tu vas pouvoir le personnaliser avec 15 pierres différentes : diamant, saphir, rubis, émeraude mais aussi les pierres moins connues : aigue-marine, améthyste, etc., et tous les ors et métaux précieux possibles donc argent, or blanc, or jaune, or noir, or rose, platine. Du coup, à chaque fois, en fonction de ce que tu choisis, tu vas pouvoir vraiment jouer avec ton budget. Donc, par exemple, une bague en argent va coûter vraiment beaucoup moins cher qu’une bague en platine. C’est pour ça que sur notre site Internet, on a vraiment un choix extrêmement large, je pense le plus large qui existe, puisqu’on va de 80 euros à peu près pour les bijoux les moins chers en argent, à du 100 000 euros quasiment.

Quel regard portes-tu sur le secteur de la joaillerie en France ?

Aujourd’hui, le secteur de la joaillerie en France, c’est les grandes marques : Cartier, Boucheron, Tiffany qui ont vraiment un monopole en fait sur le très, très haut de gamme, qui en fait, en réalité ne vendent pas vraiment à des Français parce que la plupart des Français en fait vont aller regarder ce qui se fait et ensuite le faire reproduire ailleurs chez les petites joailleries de quartier. Et tout le reste en fait, c’est un secteur qui est très fragmenté entre plein de petits acteurs qui sont des joailliers de quartier. Et ça, c’est vraiment la grosse partie du marché, c’est à peu près 50% en valeur. En fait ce qu’il y a d’intéressant, c’est qu’en fait, eux, ils font tous des prix un peu différents, ils ont un merchandising qui est souvent un petit peu vieillot, ils ont des bijoux qui sont vieillots. Je vais vous donner un chiffre qui est assez intéressant. C’est que en France, un joaillier garde en moyenne un bijou avant de réussir à le vendre 646 jours, c’est-à-dire qu’il met plus de deux ans avant de réussir à vendre un bijou. Donc forcément, tout ça coûte très cher et c’est aussi pour ça qu’il n’y a pas énormément de choix, parce qu’il ne veut pas avoir beaucoup de stock, comme il sait qu’il n’arrive pas à le vendre. Donc, c’est pour ça qu’aujourd’hui, le secteur de la joaillerie est assez poussiéreux et assez vieillot. C’est très difficile de réussir à vendre en fait des modèles parce qu’il n’y a pas énormément de volume. Et du coup, c’est pour ça qu’on a choisi d’être uniquement sur Internet et de fabriquer à la commande comme on le fait parce qu’on peut permettre à chacun d’avoir beaucoup de joie, mais sans nous porter les prix du stock.

Qu’est-ce qu’on appelle « bague de mariage » ?

On appelle bague de mariage, c’est souvent les alliances. Donc, c’est vraiment, ben c’est ça par exemple, un petit anneau qu’on va mettre et qui symbolise l’union. Et ça, c’est assez différent de la bague de fiançailles. Ça coûte moins cher en général et c’est autour de 600 euros, ça dépend vraiment des goûts et des couleurs de chacun. Symboliquement la bague de fiançailles, c’est vraiment le moment où vous allez mettre tout ce que vous avez, concrètement les mecs, pour qu’elles disent oui. Donc, il faut que ça soit assez magnifique, et il faut que ça soit assez cossu, il faut que ça fasse joli. Après le petit plus, c’est en général, quand on va réussir à faire en sorte que ça corresponde à ses goûts. Si jamais par exemple, vous savez qu’elle aime bien le bleu, c’est pas mal de partir sur une pierre bleue. Si jamais vous savez qu’elle est classique, peut-être partir sur quelque chose de classique. Donc vraiment la bague de fiançailles, c’est un moment pour exprimer un peu ce que vous ressentez vis-à-vis de la personne. C’est plus en fait un peu plus créatif que sur l’alliance. En général, c’est juste un anneau en or soit avec pierres, soit sans pierres mais ce n’est pas très compliqué.

Quel est le prix moyen d’une bague de fiançailles ?

C’est un peu la question tabou parce qu’en fait, en France, on ne dit jamais combien il faut acheter. Aux Etats-Unis, ils sont assez malins. En fait, ils ont dit : Pour déterminer combien il faut payer une bague de fiançailles, vous prenez trois mois de salaire. Trois mois de salaire et c’est la règle. En France, on met moins d’argent dans la bague de fiançailles que ça en général. Donc, en fait, on peut estimer que un à deux mois de salaire en fonction aussi de ce qui est possible pour vous. C’est probablement ce qu’il faut faire.

Que trouve-t-on en entrée de gamme ?

En joaillerie, ce qui coûte cher en général c’est vraiment les matériaux, encore plus que la fabrication. Et du coup, tout simplement ce que vous allez avoir, c’est des matériaux qui coûtent moins chers que ceux qu’on va avoir pour une bague à 5 000 euros. Je généralise un petit peu mais c’est souvent ce qui va se passer. Par exemple, un diamant, ça coûte très cher. Donc un diamant de moyenne taille ou de petite taille, par exemple deux ou trois millimètres, on va pouvoir l’avoir pour une bague à 1 000 euros. Donc nous, on a une bague par exemple qu’on vend avec un diamant de 4 millimètres, c’est déjà une assez jolie taille de pierre, ça vous permet d’avoir une jolie bague en or à 1 000 euros. Après ce qu’on va pouvoir faire, c’est adapter, prendre une pierre moins chère. Par exemple, le saphir, l’émeraude, l’aigue-marine. Ça, c’est des pierres qui coûtent un petit peu moins cher que le diamant, même parfois significativement moins cher que le diamant. Et donc, ça va vous permettre d’avoir une jolie bague avec une jolie taille de pierre parce que souvent les filles aiment bien quand même avoir une assez grosse pierre. Et du coup, ça va vous permettre de parfois avoir un bijou autour de 800 euros, 600, 500, même parfois 400 euros.

Ça, c’est de l’aigue-marine. C’est une jolie pierre puisqu’elle fait six millimètres. Et là, c’est de l’or blanc. Et ça, c’est autour de 400 euros chez nous. Donc, on peut tout à fait avoir un très solitaire dans une jolie pierre à un prix très compétitif. Si jamais vous voulez quelque chose vraiment de très, très bonne qualité, il va falloir au moins aller entre 2 000 et 5 000 euros. Ça, c’est sûr c’est du haut de gamme on va dire. Le très haut de gamme, c’est au-delà de 5 000 euros. Et en dessous, on va être sur de beaux jolis bijoux en général. Mais c’est quand même une gamme inférieure de prix.

Quels sont les prix proposés par Gemyo ?

Par rapport aux grandes marques, on est en général deux fois moins cher. Par rapport à des petits joailliers, on va être – ça dépend – 30%, 40% moins cher. Ça dépend à chaque fois au cas par cas de la pierre et du métal. Nous, on est particulièrement bon sur toutes les pierres de couleur parce qu’on n’a aucun intermédiaire dessus. On a une de nos associés en fait qui est vraiment spécialisée là-dedans et qui parle, elle est bilingue, elle me dit elle va vraiment négocier tous les prix directement avec les Indiens. Donc, ça nous permet d’avoir des excellents prix sur les pierres. Et que par ailleurs, comme je te le disais à l’instant, en fait, on ne fabrique qu’à la commande. C’est-à-dire qu’en fait, tous les coûts qui sont des coûts traditionnels de joaillerie, le stock, c’est ça qui coûte cher aux joailleries, les coûts d’assurance, les coûts de personnel, les coûts boutiques, nous, on n’en a pas parce qu’on vend uniquement sur Internet. Donc, ça nous permet vraiment de ne pas proposer la même marge parce qu’on n’en a pas besoin. Et donc, en fait pour une même qualité, on fabrique dans les ateliers qui travaillent pour la place Vendôme, pour une meilleure qualité de pierre parfois, je peux le dire, et ben en fait, on propose des prix qui sont inférieurs.

Qu’est-ce qu’un montage de qualité pour un bijou ?
Comment reconnaître qu’un bijou est bien assemblé ?

C’est probablement la partie la plus difficile à comprendre et à décrypter. Il faut un petit peu de connaissance en joaillerie pour le savoir. Il y a quelques petits trucs que je peux vous donner. Déjà, en fait, essayez de vous renseigner quand même sur où est fabriqué le bijou. Ce n’est pas toujours facile à savoir, mais si jamais vous allez chez un joaillier, essayez de lui demander, essayez de comprendre si jamais il fabrique vraiment en France ou pas parce que ce qu’il faut savoir aujourd’hui, c’est qu’il y a très peu de joailliers qui fabriquent effectivement en France. Parce que les coûts de fabrication en France sont très chers et du coup, les gens ont tendance à aller délocaliser un petit peu. Et c’est dommage parce que le savoir-faire joaillier en France est vraiment excellent. Donc ça, c’est le premier point : essayez de savoir un petit peu l’origine de la fabrication, ça joue quand même pas mal sur la qualité.

La deuxième chose qu’on peut regarder, c’est ce qu’on appelle le poli. Donc, c’est vraiment l’effet miroir du bijou. En fait quand vous allez regarder un bijou, vous allez essayer tout simplement de déceler s’il y a des micros rayures. Donc vous regardez très, très près, et vous voyez. S’il est parfaitement lisse, parfaitement lisse, ça veut dire que le poli est parfait tout simplement. Si jamais vous voyez, et ça se regarde assez bien, là par exemple c’est un bijou qui est un bijou en stock qu’on a utilisé en démonstration, donc, il a des petites rayures. Là, ça se voit tout de suite. Il a déjà été porté plusieurs fois, il n’est pas forcément nickel. Donc, ça signifie que le bijou n’est pas parfait tout simplement. Donc, il faut faire attention à regarder bien tout simplement la partie lisse pour regarder s’il y a des petites éraflures.

La deuxième chose et probablement la chose la plus importante, c’est de regarder le serti. Ce qui coûte cher dans la fabrication d’un bijou, c’est ce qu’on appelle le serti. Ici, je vous ai sorti cette bague parce qu’elle est particulièrement belle et elle est assez chère à fabriquer parce qu’il y a beaucoup de travail. Premièrement, vous avez ici quatre griffes. Donc les griffes, c’est ce qui vraiment va maintenir la pierre. Il faut essayer de regarder si les griffes maintiennent bien la pierre parce que quand vous payez un diamant de cette taille-là, je peux vous dire que vous n’avez pas envie que votre copine le perde. Donc, il faut que les griffes quand même tiennent bien. Ça, c’est important. Un petit truc que je peux vous donner, c’est que vous pouvez maintenir près de votre oreille la pierre et taper dessus. Si vous sentez que ça joue, là, ça veut dire que la pierre bouge un tout petit peu. Si vous entendez un petit ploc, ploc, ça veut dire qu’il y a un risque qu’elle se dessertisse. Donc, absolument le signaler à ce moment-là au joaillier pour pas qu’il vous fasse partir avec une pierre qui risque de se dessertir. Ça, c’est la première chose : vraiment, regardez la solidité des griffes principales.

Et ensuite ce qu’il faut regarder, c’est la qualité du pavage. Donc, le pavage qu’est-ce que c’est ? C’est les petits diamants qu’on va mettre tout autour de la pierre centrale pour un peu la rehausser, pour vraiment la faire être encore plus mise en valeur et vraiment la rendre encore plus belle. Et là ce qu’il faut regarder, c’est tout simplement la taille des griffes. Les griffes qu’est-ce que c’est ? C’est ce que je vous disais, c’est les petits points qui vont tenir les pierres. Si vous avez des griffes qui ne sont pas harmonieuses, qui sont toutes de tailles différentes, qui ne sont pas symétriques, a priori c’est que ce n’est pas très bien fait et que les pierres peuvent se dessertir aussi. Donc, il faut vraiment juste regarder d’assez près pour voir si les pierres sont bien serties et si le serti, en fait, est harmonieux. Ça, c’est vraiment les deux éléments à regarder je pense les plus importants.

Quels sont les différents types de sertis sur une bague ?

Un serti, qu’est-ce que c’est ? C’est la façon de porter la pierre, de tenir la pierre. Il y a différents types de serti. Il y a ce que je vais vous montrer, donc le serti griffe, c’est les points comme ça, les piques qui vont tenir la pierre. C’est le serti probablement le plus traditionnel et c’est lui qui met le plus en valeur les pierres. Donc si vous voulez vraiment une pierre mise en valeur, c’est celui-là qu’il faut prendre. Il y a ce qu’on appelle le serti clos. Le serti clos, c’est ici. C’est le métal va enserrer la pierre, l’encapsuler. C’est plus moderne, c’est assez contemporain, ça coûte plus cher en réalité à faire parce que ça prend plus de métal aussi. En revanche, sincèrement, ça plaît moins parce que tout simplement, ça met moins en valeur la pierre. Et la troisième chose qu’on peut regarder, c’est par exemple sur ce bijou-là, tu vois, il y a un rail de chaque côté en fait de la pierre. En fait, c’est ce qu’on appelle tout simplement un serti rail. En fait, on va maintenir les pierres dans deux rails comme ça. Donc ça, c’est un peu les trois grands types de serti qu’on va retrouver. Il y en a d’autres en fait en joaillerie, mais c’est les trois grands types qu’on va rechercher.

Moi ce que je conseille en fait, c’est de regarder notamment si vous faites un serti griffe la qualité des griffes, donc vraiment une fois de plus, regarder si elles sont bien droites, si elles sont harmonieuses, si elles sont toutes parfaitement symétriques. C’est vraiment comme ça qu’on va connaître la qualité en fait d’un serti. Parce qu’en fait ce qu’il faut savoir, c’est qu’en joaillerie, tout est fabriqué à la main quasiment. Donc c’est vraiment quelqu’un avec une loupe qui va aller regarder et qui va sertir les pierres. Plus il a passé du temps dessus, plus ça va être symétrique. Meilleur il est, plus ça va être symétrique. Donc, il faut vraiment regarder le détail pour regarder si jamais c’est bien fait.

Comment éduquer notre œil pour reconnaître un beau bijou ?

Typiquement, c’est assez intéressant à mon avis comme exercice à faire. Si jamais tu cherchais ta bague de fiançailles, et ce que je te souhaite, tu vas chez une marque qui vend dans un centre commercial, tu regardes le serti chez eux. Et le serti chez eux, déjà la qualité du métal et la pierre n’est pas la même parce que souvent c’est des diamants de pas très bonne qualité, le métal c’est souvent du 14 carats ou 9 carats, mais tu regardes. Tu regardes donc le serti, tu verras que le serti, il n’est pas symétrique, il n’est pas très harmonieux, il est toujours un petit peu différent, il y a des pierres un peu à gauche, un peu à droite, ce n’est pas parfaitement droit, ce n’est pas très rectiligne. Ça, a priori, ça veut dire que le bijou va peut-être se tordre et que les pierres vont peut-être sauter. Ça, c’est la première chose. Ensuite, si tu vas regarder typiquement place Vendôme, mais même chez un très grand joaillier de quartier, tu verras que là typiquement, s’ils font bien les choses, normalement le serti est parfaitement aligné, parfaitement rectiligne. Et surtout tu verras que les griffes, même si c’est des griffes absolument minuscules qui mesurent un millimètre, elles sont parfaitement rondes par exemple. Et ça, tu sens tout de suite en fait qu’il y a une vraie différence.

Comment reconnaître une bague de mariage de qualité ?
A quoi reconnaît-on un bijou de qualité ?

Il y a trois éléments toujours en fait dans un bijou. Le premier élément, c’est la pierre. C’est souvent ça qui coûte le plus cher dans le bijou, donc, il faut le regarder en premier. Deuxième élément, c’est le métal. Il faut bien regarder en fait quel type de métal c’est. Et troisième élément, c’est la finition.

Comment choisir sa pierre précieuse ?

En fonction de votre budget, vous allez pouvoir choisir quelle pierre vous voulez. Le diamant, sans surprise, c’est ce qui coûte le plus cher. On dit que ça coûte le plus cher, c’est que ce bijou-là en diamant, il est autour de 6 000 euros. En aigue-marine, il est à 400 euros. Donc, il y a une différence énorme et c’est complètement exponentiel. Le diamant, en fonction de la qualité que vous choisissez et de la taille de la pierre, si jamais vous prenez une grande taille de pierre d’une excellente qualité, ça va pouvoir coûter parfois des dizaines de milliers d’euros, donc c’est vraiment quelque chose qui coûte très cher. Donc, ce qu’il faut se dire pour le diamant si je peux vous donner un conseil, si c’est vraiment la pierre que vous voulez parce que c’est vrai que c’est quand même la pierre de référence pour les bagues de fiançailles, il faut se dire que soit vous allez vers une jolie taille de pierre, donc une taille importante, soit vous voulez vraiment symboliquement avoir une excellente qualité.

Nous, ce qu’on propose chez Gemyo, c’est des diamants de qualité HSI. Il y a deux éléments. Il y a la lettre, ça va de D à Z. D, c’est la meilleure couleur, donc c’est les lettres, la meilleure couleur de diamant. D, ça veut dire que le diamant est parfaitement, parfaitement blanc. C’est une couleur qui est très difficile à avoir, qui est très rare, qui est donc très coûteuse. Ensuite, les deux lettres qui suivent, le SI, ça veut dire Small Inclusions, Petites inclusions et donc c’est le niveau de pureté de la pierre. Par exemple sur du HSI, H ça veut dire qu’on a une très bonne couleur de pierre où on peut dans certaines conditions voir que ça tire un tout petit peu vers le jaune, mais c’est vraiment dans certaines conditions très spécifiques et il faut être un gemmologue pour le voir. Et SI, ça veut dire qu’à la loupe, en loupe grossissant de 10 fois, on va voir de petites inclusions à l’intérieur. Ça veut dire que c’est à la loupe grossissante. Donc à l’œil nu, tu ne vois rien. C’est pour ça, pourquoi payer un diamant beaucoup plus cher alors qu’à l’œil nu, on ne voit rien, c’est ce qu’on pense en tout cas nous. Après si jamais symboliquement c’est important pour vous d’avoir une qualité de diamant supérieur, c’est tout à fait possible, il suffit à ce moment-là de demander un diamant par exemple GVS. Donc G, ça va être une couleur un peu supérieure à H, un peu plus blanche encore. Et VS, Very Small Inclusions, donc encore plus petite à la loupe. Et il y a certains diamants qui sont complètement Flowless, ce qu’on appelle, c’est-à-dire qu’il n’y a aucune inclusion même à loupe et que la couleur est parfaite. Et là, le prix, c’est une autre histoire.

Nous, on estime que c’est le meilleur rapport qualité/prix en termes de diamant le HSI parce qu’on ne voit pas de différence à l’œil nu quand on est un néophyte, qu’on n’est pas dans les conditions très spécifiques ; et en même temps, ça vous permet d’avoir des prix nettement inférieurs à une qualité qu’on va proposer notamment place Vendôme. Donc, c’est vraiment ce qu’on propose aujourd’hui. Et ça, on peut en avoir la certitude avec un petit certificat comme ça, qui est le certificat donc de l’organisme de référence qui certifie la qualité des pierres. C’est hyper important d’en avoir.

Si je peux vous donner un conseil, que ça soit chez nous ou chez n’importe quel joaillier, il faut impérativement demander de certificat. Il y a malheureusement des joailliers qui disent : c’est telle ou telle qualité. Si jamais il n’y a pas de certificat pour le montrer, c’est un petit peu compliqué de vraiment s’en assurer.

En fait, c’est vraiment ce qui va être certifié par un organisme indépendant que le diamant que vous achetez est un diamant de la qualité que le joaillier vous a dit qu’il était. Puisque ce qu’il faut comprendre, c’est que le secteur de la joaillerie c’est un secteur qui est peu transparent. On ne sait pas exactement parfois ce qu’on achète. Donc ça, ça va vous permettre d’être sûrs à 100% que vous avez exactement ce que vous achetez, et donc que vous ne vous êtes pas fait flouer, si je puis dire.

Que trouve-t-on dans ce certificat ?

Alors, c’est assez technique comme vous allez le voir. Donc, il y a le dossier. Chaque diamant en fait qui est certifié au GIA a vraiment un numéro d’immatriculation. C’est vraiment la carte d’identité du diamant. Donc, il va y avoir la forme du diamant, exactement sa cote. Donc, on va pouvoir savoir exactement comment il est taillé. Il va y avoir quatre éléments majoritaires qui sont le poids en carats, c’est-à-dire le poids de la pierre. Ça fait une incidence très importante sur le prix. On va avoir la couleur. Donc, c’est ce que je vous disais à quel point il est blanc, et plus il est blanc, mieux c’est. On va avoir la clarté. Donc la clarté, c’est les inclusions. C’est le fait qu’il y a plus ou moins de petites impuretés à l’intérieur. Et ça, ces inclusions, on va même pouvoir les voir ici. En général, elles sont indiquées à l’intérieur du bijou pour qu’on puisse savoir où elles sont, les identifier même si en vrai, on ne les voit pas. Donc ça, c’est les éléments qu’on va pouvoir voir dans cette petite carte d’identité. Le dernier élément et qui est très important, c’est ce qu’on appelle la cut, la taille. Comment le diamant est taillé s’il est bien taillé ?

Donc en fait, en général quand on achète un diamant, on regarde ces 4 éléments qu’on appelle les 4 C : la couleur, donc je vais dire en anglais parce que c’est en anglais normalement. Donc la couleur, c’est Color ; la taille, c’est Cut ; la clarté, donc c’est les inclusions, c’est Clarity ; et ensuite on va avoir le Carat, donc c’est le poids tout simplement. Et donc, il faut que ces 4 éléments soient le mieux possible pour le diamant soit le plus beau.

D’où viennent vos diamants ?

Alors, les diamants viennent très souvent d’Afrique du Sud. Après aujourd’hui maintenant, notamment quand on a un certificat comme ça de GIA, on est sûr à 100% de ne pas avoir ce qu’on appelle les blood diamonds, il y a un film assez connu là-dessus, c’est-à-dire des diamants qui ont été extraits dans des conditions compliquées. Et donc, nous évidemment, on travaille aussi avec ce type de diamant qui sont les diamants certifiés par le protocole de Kimberley, qui est donc un protocole qui protège l’extraction des pierres et notamment les personnes qui travaillent dans les mines de diamant.

Tous les diamants ont-ils un certificat GIA ?

C’est réservé en fait à tous les diamants qui sont au-dessus de 0.3 carats. Donc 0.3 carats, ça fait à peu près 4 millimètres en taille. 4 millimètres en taille, c’est un peu plus petit que ça, donc ce n’est pas non plus une très grosse pierre. Evidemment, pour des petits diamants qui sont par exemple les diamants qu’on va voir sur le côté du bijou comme ça, on ne va pas proposer de certificat parce que le certificat est assez coûteux à faire. Et on ne va pas vous le proposer pour des diamants qui ne coûtent pas très cher un certificat. Mais au-delà de 0.3 carats, si on ne vous propose pas de certificat, c’est qu’il y a un problème et il faut vraiment le demander.

Quelles sont les alternatives au diamant ?

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a beaucoup d’autres pierres que le diamant. Justement, pour des raisons de budget mais aussi de goût de vouloir changer un petit peu, si vous voulez partir ailleurs, il y a d’autres pierres qui sont magnifiques et qui plaisent énormément pour des vraiment très bons rapports qualité/prix. Par exemple un saphir, donc c’est une pierre qui est bleue, c’est la deuxième pierre la plus appréciée en fait par les femmes. Donc si jamais vous n’avez pas forcément de budget pour du diamant, allez pour du saphir. C’est vraiment une pierre qui plaît énormément, qui se marie avec tout, qui est à la fois classique, indémodable, et qui est d’une excellente qualité. C’est vraiment une pierre très précieuse. Donc ça, c’est la deuxième pierre à choisir.

Après, il y a ce qu’on appelle l’émeraude. Donc, la pierre verte. Un peu plus difficile à porter. Elle plaît peut-être un peu moins parce que le vert, ce n’est pas forcément une couleur qui plaît toujours. Mais c’est aussi une pierre précieuse magnifique. Donc, ça peut être un bon choix.

Une très jolie pierre et qui plaît énormément pour les bagues de fiançailles, c’est ce que je vous ai montré tout à l’heure, c’est l’aigue-marine. Donc l’aigue-marine, c’est un bleu très clair. Et là pour le coup, c’est un excellent rapport qualité/prix. Vous allez pouvoir avoir des très grosses pierres pour des prix qui sont très compétitifs. Nous, par exemple, on a une pierre à peu près de cette taille-là, donc une pierre de grosse taille qui fait huit millimètres. En aigue-marine, on a certains bijoux en taille de huit millimètres qui coûtent 1 000 euros. Donc pour une très grosse pierre, vous avez finalement un rapport qualité/prix qui est excellent. Donc, l’aigue-marine peut être un excellent choix aussi.

Quel métal choisir pour sa bague de mariage ?
Quels sont les choix de métaux possibles pour une bague de fiançailles ?

En métal, il y a trois choix : il y a argent, or et platine. L’argent je le déconseille un petit peu pour une bague de fiançailles même si c’est la chose la moins chère. Tout simplement parce que l’argent avec le temps, souvent il s’oxyde et donc il noircit. Et donc, ça nécessite beaucoup d’entretien. Donc c’est très bien pour les personnes qui ont un tout petit budget, et à ce moment-là, je leur recommande. Mais disons pour toute personne qui veut se dire ben moi ma bague de fiançailles, je veux la garder, en tout cas je veux que ma copine la garde pendant très longtemps, je déconseille l’argent parce qu’elle va être déçue, le bijou va noircir et bon, c’est toujours un petit peu ennuyeux d’avoir une bague de fiançailles qui noircit. Donc ce que je recommande, c’est plus l’or blanc ou le platine parce que c’est assez bon rapport qualité/prix par rapport au platine, qui coûte moins cher que le platine même si ça coûte plus cher que l’argent. C’est parfaitement blanc, donc c’est très facile à porter. Ça se porte avec tout, ça se marie avec toutes les pierres que ça soit du diamant, du saphir, du rubis. Ça va aller avec. Et l’avantage immense de l’or blanc, c’est que ça se raye assez peu. Donc vraiment, c’est quelque chose qui ne nécessite pas énormément d’entretien.

Il y a un petit désavantage à l’or blanc quand même et il faut que je le dise, c’est que l’or blanc avec le temps, il va se patiner. Il va jaunir un petit peu. Parce qu’en fait, l’or blanc, ça n’est que de l’or, de l’or jaune à 75%. C’est pour ça qu’on appelle ça de l’or 750 millièmes, donc 75% ou parfois on l’appelle ça 18 carats aussi. Et le reste, c’est des alliages d’autres métaux. Par exemple, il y a un peu de cuivre, il y a un petit peu d’argent dedans qui vont lui donner cette couleur blanche. Mais avec le temps, par ailleurs, par-dessus pardon, on ajoute aussi ce qu’on appelle un rhodiage, donc c’est un petit traitement de surface qui va lui donner vraiment sa teinte blanche. Le truc c’est qu’avec le temps, le traitement de surface, il part un petit peu. C’est pour ça que ça laisse un petit peu de jaune en dessous. Il ne va pas devenir complètement jaune comme l’or jaune, mais ça jaunit un petit peu. On peut le re-rhodier, remettre un traitement de surface dessus mais il faut le savoir quand même un petit peu.

Ça, c’est la grosse différence avec le platine parce que le platine, c’est un métal qui est intrinsèquement blanc. Platine, c’est complètement blanc et ça ne changera jamais. Donc si jamais vous savez que vous voulez une bague de fiançailles qui reste parfaitement blanche dans le temps, il faut aller sur le platine. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que le platine déjà, ça coûte plus cher que l’or et c’est 40% plus lourd que l’or. Donc non seulement à la base, ça coûte plus cher mais en plus pour ce même bijou, il faut plus de platine que d’or. Donc, ça coûte vraiment significativement plus cher. Donc il faut que le savoir. Troisième chose pour le platine c’est qu’il faut savoir que contrairement à l’or, ça se raye pas mal.

Donc, tout n’est jamais parfait en fait en joaillerie. Soit on prend de l’or blanc pour résumer, et l’or blanc va jaunir un petit peu mais va rester parfaitement lisse ; soit vous prenez du platine, il va rester blanc mais par contre, vous saurez qu’il va se rayer un petit peu. Après, il y a évidemment d’autres ors. Il y a notamment l’or jaune que je vous montre ici. Comme ça, on voit bien ce que c’est. C’est très jaune. Aujourd’hui, c’est un peu moins apprécié qu’auparavant parce que c’est un petit peu perçu comme traditionnel, on va dire. Après, il y a des femmes qui adorent l’or jaune. Moi par exemple, c’est vrai que j’aime l’or jaune parce que sur les brunes, ça va assez bien. Si jamais vous avez identifié que votre copine portait souvent des bijoux en or jaune, voire un bijou en or jaune qu’elle aime bien, vous pouvez aller vers l’or jaune. Sinon, franchement je déconseille et je vous conseille d’aller vers l’or blanc ou le platine.

Le dernier métal qu’on propose et qui est intéressant, c’est l’or rose. C’est celui-ci, on le voit. C’est un peu comme de l’or jaune mais c’est plus doux. C’est un peu plus discret on va dire. Et ça, c’est une nouvelle tendance qui plaît énormément parce que justement, c’est une alternative à l’or blanc, c’est plus original. Et en même temps, ça vous permet d’avoir quelque chose de plus doux, un peu moins vieillot, on va dire, que l’or jaune. Donc, c’est vraiment quelque chose qui marche énormément. L’avantage de l’or rose aussi et l’or jaune, c’est que contrairement à l’or blanc, ils ne perdent jamais leur couleur. Ils sont intrinsèquement de cette couleur, donc ça veut dire que vraiment, il va rester rose comme ça toute la vie. Et l’or jaune, pareil, il va rester jaune toute la vie.

Quelles sont les différentes qualités d’or ?

Beaucoup de gens pensent qu’il y a des différentes qualités d’or et c’est le cas. En fait, il y a ce qu’on appelle l’or 18 carats ou 750 millièmes, c’est ce que je te disais. C’est en fait, il contient 75% d’or pur, d’or jaune et le reste, c’est des alliages. Si on utilisait 100% d’or pur, ça serait trop mou et du coup, ça serait assez fragile. Les bijoux pourraient se tordre. Donc, c’est pour ça qu’on utilise cet alliage de 75% d’or pur, ce qu’on appelle le 18 carats. Après, il y a d’autres alliages. Par exemple, vous avez peut-être entendu parler de l’or 14 carats, l’or 9 carats. Et là en fait, ça veut tout simplement dire qu’il y a moins d’or pur dans l’alliage total. Ça veut dire qu’il y a moins d’or et il y a plus d’autres métaux comme de l’argent par exemple. Et donc en fait, ça permet d’avoir des prix inférieurs parce que ce qui coûte cher dans le métal, c’est l’or, ce n’est pas l’argent. Et donc forcément, ça permet d’avoir des prix moins chers. Mais aussi la qualité est moins bonne parce que s’il y a plus d’argent, et bien il va y avoir plus les propriétés chimiques de l’argent. Et propriété chimique de l’argent, c’est quoi ? C’est qu’il noircit et c’est qu’il se raye. Donc forcément, un bijou en or 9 carats ou en or 14 carats va beaucoup plus noircir et beaucoup plus se rayer qu’un bijou en or 18 carats. Il faut faire bien attention quand vous achetez votre bague de fiançailles en or à ce que ça soit de l’or 18 carats.

Comment reconnaître de l’or 18 carats ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que tous les bijoux en fait, qu’il soit 18 carats, 14 carats, 9 carats doivent être poinçonnés par l’Etat. Et aujourd’hui, la loi française, la législation c’est que tous les bijoux sont poinçonnés. Donc nous concrètement, tous les bijoux qui sortent de chez nous, on les amène aux douanes, ils donnent un petit coup de poinçon après avoir vérifié que c’est bien de l’or 18 carats pour certifier que c’est de l’or 18 carats. Et donc, vous allez avoir comme ici une petite tête d’aigle qui certifie que c’est 18 carats. Pour le platine, par exemple, c’est une petite tête de chien. Pour l’argent, c’est une petite tête de hibou. Donc voilà, les douanes s’amusent un petit peu avec les bijoux et nous mettent des petits animaux partout, mais ça certifie que c’est une bonne qualité.

Et l’autre chose à noter quand même, c’est pour les petits bijoux. Donc, les petits bijoux fins qui font moins de 3 grammes. Tu ne vas avoir de poinçon parce que ça déforme les bijoux donc c’est normal. Pas d’inquiétude, si jamais vous avez un bijou tout fin ou des petites boucles d’oreilles, il ne faut pas avoir de poinçon. Mais pour tous les autres bijoux, faites bien attention à avoir donc cette petite forme de losange parce que ça certifie que vous avez bien de l’or 18 carats.

Quel style de bague de mariage choisir ?
Comment choisir une bague de fiançailles ?

Une bague de fiançailles, malgré tout, ça doit être relativement classique parce qu’on a envie de la porter toute sa vie et que ça symbolise quelque chose. Il faut qu’on voie que c’est une bague de fiançailles. Et c’est pour ça d’ailleurs que très souvent, on voit, on se dit que les gens ont quand même un bijou assez classique en bague de fiançailles. C’est parce qu’en fait, on ne veut pas avoir une bague de fiançailles qui ne ressemble pas à une bague de fiançailles. Quand on est une fille en général, on veut que tout le monde sache qu’on est fiancée, et donc on veut que vraiment, ça se remarque. Et donc, ça typiquement, je vous l’ai sorti parce que c’est vraiment le symbole même de la bague de fiançailles. C’est 6 griffes, donc c’est quelque chose de très traditionnel avec un solitaire qui fait 6 millimètres, donc c’est une belle taille de pierre, et ça vous permet de l’acheter par exemple en saphir. En diamant, c’est un petit plus cher et c’est un anneau qui est assez fin. Donc c’est quand même assez délicat, c’est assez féminin. Ça, c’est vraiment typiquement le genre de bague qui plaît énormément pour une bague de fiançailles.

Après, si vous savez que votre future fiancée a des goûts peut-être un peu plus atypiques, elle ne veut pas forcément avoir le grand classique, on peut s’amuser à prendre un classique et à l’adapter un petit peu, à mettre quelques petits détails en plus. Donc, par exemple, on va mettre du pavage sur les côtés. C’est le cas pour cette bague de fiançailles là, qui est une bague plus moderne. Il n’y a que deux griffes, donc ça met vraiment en valeur la pierre. Il y a un pavage, donc il y a du diamant sur les côtés. Ça, c’est pour les femmes qui ont des goûts peut-être un peu plus graphiques, qui vont aimer porter des vêtements un peu plus rock, ce genre de choses. Ça va beaucoup plus plaire.

Une autre option qui est une option intéressante pour les femmes qui ont des assez longues mains, souvent elles aiment bien avoir des bagues qui sont assez grandes. Donc les femmes qui sont assez grandes, elles aiment bien porter des gros bijoux. Et donc à ce moment-là, il faut aussi une grosse bague de fiançailles. Ça, ça peut être un peu petit pour une femme qui est assez grande. Pour une fille qui est assez grande, ça veut dire qu’elle fait, je ne sais pas, au-dessus d’un mètre soixante-dix. Au-dessus d’un mètre soixante-dix, je partirai plus sur des bijoux comme cela. Donc celui-ci par exemple qui, moi comme je suis une naine, ne va pas très bien. Mais c’est une bague qui prend vraiment le doigt. Et donc, c’est vraiment très beau parce que ça se voit énormément. Ça fait très bague de fiançailles et ça a un style art déco qui va plaire énormément. Typiquement, une femme qui est un peu plus grande, c’est un bijou qui s’appelle la bague Anastasia, qui plaît énormément aux femmes de plus grande morphologie parce que tout simplement, elles savent qu’elles veulent des bagues qui se voient. Donc, ce bijou-là peut être intéressant.

Vraiment, il faut essayer de s’adapter en fonction de la taille de la femme. Si elle est assez petite, prenez une bague aussi un peu menue, si jamais elle est plus grande, prenez une bague qui couvre un peu plus le doigt. Mais globalement, il faut rester quand même relativement classique dans la bague de fiançailles parce que c’est un bijou qu’elle va garder toute sa vie et surtout, pensez-y, elle veut que symboliquement, ça ressemble à une bague de fiançailles.

Quels sont les designs de bagues de fiançailles à éviter ou à privilégier ?

Vous avez tous vu quand vous alliez dans les petites bijouteries de quartier la fameuse bague marguerite qui est donc – je n’en ai pas justement parce qu’on ne fait pas ce genre de bijou – mais c’est un ovale ou un rond, et autour, plein de petites pierres comme une petite fleur. Ça, c’est vrai que c’est quand même pas mal la bague de nos grand-mères et donc, bon, ça peut plaire. C’est un peu la bague de Kate Middleton quand même. Donc, elle est redevenue un peu à la mode. Mais c’est quand même assez passé de mode, donc ça, ça ne plaît pas trop. Ce qui plaît beaucoup maintenant, c’est les anneaux assez fins. C’est pour ça que nous par exemple, ce modèle-là plaît beaucoup puisqu’en fait, ça met vraiment en valeur la pierre. Aujourd’hui ce qui plaît, c’est vraiment d’avoir des anneaux assez fins. Soit de partir sur un anneau assez fin qui va mettre en valeur la pierre, soit carrément partir sur une bague assez contemporaine, assez moderne comme celle-ci qui va couvrir la main. Entre les deux, je dirais qu’il vaut mieux éviter.

Comment déterminer la taille d’anneau ?

Ça, c’est un baguier. C’est ce que les joailliers traditionnels utilisent. Donc, qu’est-ce que c’est ? C’est plein de petits anneaux que vous allez pouvoir enfiler au doigt ou différents enfilés au doigt pour connaître la taille de doigt, et indiquer la taille du doigt ici. Le problème, c’est que ce n’est pas très discret. Donc, ce qu’on a fait chez Gemyo, c’est qu’on a mis au point un service de baguier. En fait, c’est gratuit sur le site. Il suffit de demander, c’est indiqué très bien. On vous envoie deux lettres. La première donc, c’est une lettre où on explique que vous pouvez utiliser ici un petit ruban. Vous le passez autour du doigt comme ça. Et donc pendant qu’elle dort par exemple, ça peut fonctionner, j’ai des copains qui l’ont fait, vous lui passez autour du doigt et comme ça, vous allez connaître la taille du doigt. Vous avez plein de petites numérotations ici. Ça, c’est un moyen.

Sinon, un moyen encore plus discret pour garder la surprise, c’est ça. C’est tout simplement en fait plein de petites circonférences sur lesquels vous avez les tailles de doigts. Il faut donc le subtiliser discrètement une bague et la placer dessus. C’est assez bien expliqué, il faut juste que le tour de doigt de la bague fasse le tour ici et ça vous permet de connaître la taille de doigt. Et c’est un bon moyen en fait de quand même connaître la taille du doigt sachant que nous en plus, on propose la remise à taille gratuitement. Donc, on re-fabrique le bijou s’il le faut, on le remet à taille s’il le faut et que vous vous êtes trompés tout simplement parce qu’on sait que c’est compliqué de connaître la taille du doigt sans gâcher la surprise.

Que faire si j’ai vraiment peur de me tromper ?

Déjà si vous êtes complètement perdus, vous pouvez nous appeler parce que nous, on adore essayer d’aider nos clients parce que c’est comme ça qu’on a créé l’entreprise quand même aussi au début. C’est qu’on ne savait pas nous-mêmes comment acheter une bague de fiançailles. Et surtout en fait, ce qu’il faut se dire, c’est que ce qui compte en vrai quand on achète une bague de fiançailles, c’est l’histoire que vous racontez avec. Evidemment, ça compte d’avoir le plus gros budget, la plus belle pierre, le plus gros diamant. Mais si jamais vous dites que vous l’avez fait faire chez donc une marque de joaillerie, un bijou sur mesure que vous vous êtes pris la tête à choisir entre le saphir, le diamant, l’or blanc, qu’elle sent que vous vous y connaissez et que vous y avez passé du temps, c’est sûr à 100% que ça va fonctionner. Donc en fait, en vrai, il faut quand même relativiser un petit peu. Si jamais, elle n’est pas contente de sa bague de fiançailles et qu’elle n’est vraiment pas sympa avec vous, qu’elle vous le fait savoir, en plus je pense qu’il faut que vous posiez des questions un petit peu sur la nana, mais ce que je peux dire c’est qu’il faut vraiment y aller avec le cœur et raconter une histoire et le faire comme, soyez sincère parce que c’est ça qui va fonctionner.

Quelles sont les possibilités de gravure sur un anneau Gemyo ?

Ben, si jamais vous filmez un peu nos murs, vous verrez qu’en fait chez Gemyo, on adore les gravures de nos clients et donc, on les affiche même sur nos murs les plus sympas. Alors, on a certaines personnes qui font leur demande en indiquant sur la bague de fiançailles donc : Veux-tu m’épouser ? Ce qui est assez mignon quand même. Mais on a des trucs beaucoup plus absurdes aussi. On a eu : Êtes-vous chauve ? On a trouvé assez sympa. Mais qui n’est pas je pense sur une bague de fiançailles. En tout cas, c’était une petite référence, je ne sais pas. Mais globalement, c’est très souvent la date de mariage ou un petit secret que vous vous êtes dits, enfin, un petit mot que vous avez gardé. Enfin, je ne sais pas, une petite référence dans le couple tu vois. C’est vrai que c’est sympa parce que du coup, elle est la seule à savoir qui a ce mot. Elle la porte près de son cœur. C’est sa vie. Une bague de fiançailles, c’est symbolique donc autant y aller jusqu’au bout. C’est l’histoire qui compte.


Découvrez vite l'actu brulante !