baignoire balneo asymetrique pas cher

Sur quels critères choisir sa baignoire balnéo ? Outre la technologie proposée, plusieurs éléments sont à prendre en compte lors de l’achat d’une baignoire balnéo. Voyons en détail les normes, les formes et tailles, la puissance de motorisation, les fonctionnalités…

Baignoire balnéo. © Alena Ozerova, Shutterstock
Baignoire balnéo. © Alena Ozerova, Shutterstock
Baignoire balnéo : conformité et sécurité
Avant toute chose, assurez-vous que chaque modèle considéré réponde aux normes harmonisées de sécurité et de performance NF EN 60 335-1 et NF EN 60 335-2-60. La première porte sur les prescriptions générales des appareils électrodomestiques ; la seconde s’adresse plus particulièrement aux baignoires « à systèmes de brassage d’eau ».
La sécurité concerne :
l’équipement électrique (étanchéité, protection du matériel et des personnes…) ;
l’hygiène, liée notamment aux problèmes de développement bactérien que peut engendrer la rétention d’eau dans les circuits ;
l’usage (dispositif empêchant l’attraction de la chevelure, désactivation de la pompe en cas d’obstruction, crépine d’aspiration indémontable sans outil, air soufflé à une température limitée à 70 °C…).
La forme et la taille

Taille et forme, motorisation, fonctionnalités… Autant de critères à prendre en compte avant de choisir sa baignoire balnéo. © Jacuzzi
Taille et forme, motorisation, fonctionnalités… Autant de critères à prendre en compte avant de choisir sa baignoire balnéo. © Jacuzzi
En France, la surface moyenne des salles de bain est de 4 m2. C’est donc la place disponible qui dicte la forme extérieure (d’angle, déportée, elliptique, hexagonale, rectangulaire, ronde…) et l’encombrement de la baignoire. Les dimensions (voir tableau) sont généralement données hors tout. Attention à ne pas confondre la hauteur indiquée (du sol au rebord de la baignoire) et la profondeur de la coque : trop souvent occultée, du moins dans les documentations commerciales, celle-ci varie de – 40 cm à + 60 cm selon les modèles.

Dimensions de baignoires balnéo disponibles. © DR
Dimensions de baignoires balnéo disponibles. © DR
Choisissez une coque adaptée à votre morphologie et, idéalement, qui permette une immersion totale. Sa configuration doit favoriser le relâchement des bras, des épaules et du cou, le respect de la cambrure vertébrale… Sur ce point, les baignoires ergonomiques offrent les meilleures conditions de confort avec leur fond décaissé et leurs courbures adaptées au corps humain. Tous modèles confondus, certaines baignoires sont vendues avec repose-nuque alors que d’autres les proposent en option.

Baignoire encastrable en résine polyester haute densité (grande rigidité). Format 175 x 85 cm. Hauteur du sol au rebord 63 cm environ. Profondeur de cuve 45 cm. 4 systèmes de massage au choix. Prix indiqué en air/eau : à partir de 6500 €/HT (TVA à 5,5 % si pose par professionnel, sinon à 16,9 %). Ref. Alfa © tes-hydro.com
Baignoire encastrable en résine polyester haute densité (grande rigidité). Format 175 x 85 cm. Hauteur du sol au rebord 63 cm environ. Profondeur de cuve 45 cm. 4 systèmes de massage au choix. Prix indiqué en air/eau : à partir de 6500 €/HT (TVA à 5,5 % si pose par professionnel, sinon à 16,9 %). Ref. Alfa © tes-hydro.com
La répartition des jets d’air ou d’eau
La qualité des flux massants dépend en grande partie du nombre et de la disposition des diffuseurs dans la baignoire. Leur multiplication assure une couverture plus précise des différentes zones à traiter : cervicales, dorsaux-lombaires, fessiers, cuisses, mollets…
La puissance de motorisation
Plus la pompe à eau (ou de compression) est puissante (550 à 2.000 W), plus les massages sont intenses et efficaces. Même chose pour le surpresseur d’air, ou blower (souffleur), véritable poumon du système hydromassant.

Cette baignoire balnéo est disposée d’un mélange air/eau et des options de chromothérapie. © Jacuzzi
Cette baignoire balnéo est disposée d’un mélange air/eau et des options de chromothérapie. © Jacuzzi
Les fonctionnalités des baignoires balnéo
Les appareils les plus simples sont à commande pneumatique, éventuellement associée à un variateur d’air manuel. Elles ne proposent souvent qu’un seul type de massage et pas plus de 6 buses pour les diffuser.
Les catégories supérieures sont dotées de commandes électroniques avec console fixe ou amovible à clavier, touches sensitives… permettant de gérer les séquences de massages et la maintenance technique. La diversité des fonctions et programmes (par cycles, personnalisés…) est d’autant plus étendue que les produits montent en gamme. Ces baignoires ont également des propriétés autoassainissantes : matériaux bactériostatiques, séchage automatique, désinfection à l’ozone…. Équipés à minima, les modèles d’entrée de gamme sont plus contraignants à entretenir.

Les commandes sont intuitives et intégrées à la baignoire balnéo. © Jacuzzi
Les commandes sont intuitives et intégrées à la baignoire balnéo. © Jacuzzi
D’autres perfectionnements peuvent être fournis d’origine, tels le détecteur de niveau, qui empêche la mise en route de la pompe si la baignoire est insuffisamment remplie, ou le réchauffeur servant à maintenir le bain à bonne température sans rajouter d’eau chaude (d’où des économies d’eau).
Les combinés bain/douche
L’une des grandes tendances du moment est le combiné bain/douche. Plusieurs versions disponibles : baignoire balnéo + douchette simple ou colonne hydro (l’espace douche n’occupe qu’une partie du volume) ou bien cabine intégrale offrant en plus une fonction hammam. Il existe aussi des baignoires avec porte pour faciliter l’accès aux personnes âgées ou à mobilité réduite.

Les combinés bain/douche balnéo. © Jacuzzi
Les combinés bain/douche balnéo. © Jacuzzi
La sonorité
Les précédentes générations de systèmes balnéo pêchaient par leurs bruits de fonctionnement. De réels progrès ont été réalisés pour réduire les décibels, voire les rendre pratiquement inaudibles. Blower « Soundless », pompes à haut débit silencieuses, joints résilients, plots antivibratiles… équipent à présent les baignoires de qualité.