bibus meuble pas cher

Cette semaine je vous propose une nouvelle interview :
J’ai rencontré Sarah lors d’une de mes expatriations. En 10 ans, elle a déménagé 6 fois et connu 5 pays. A chaque changement de maison (ou de pays), tout est installé en moins de 3 semaines et sa maison est impeccable. Chez elle, le rangement semble simple, malgré sa vie trépidante (un job passionnant mais prenant), ses 3 enfants (aujourd’hui adolescents) et son mari (souvent en déplacement). Son organisation lui permet de rester zen et calme… Alors, vous avez compris : elle a des conseils à nous donner !

Le rangement est-il important pour vous?
Le rangement est primordial pour moi. J’aime ranger, trier, organiser. C’est ma « peace of mind » et une bonne séance de rangement m’apporte beaucoup de satisfaction (et me permet ensuite de mieux profiter du week end). Chez moi c’est « esprit tranquille » dans « pièces bien rangées ».

Quelle est pour vous la pièce ou l’objet le plus difficile à ranger?
Les pièces les plus difficiles à ranger sont sans hésiter le bureau et le garage.

1- Le bureau parce que, à peine rangé, les enfants ramènent de l’école des documents à remplir, et le facteur des factures à payer, des relevés de comptes à ranger, sans oublier les publicités et les bons d’achat en tout genre. Je me rends compte (enfin !) que la poubelle dont je dispose à côté de mon bureau ne doit pas être de petite contenance…

2- Le garage ou la cave car il y fait en général plus froid que dans les autres pièces, que je déteste m’y éterniser et que j’y mets toutes les choses encombrantes qui n’ont pas leur place dans la maison « en attendant » les prochains travaux ou la prochaine séance de jardinage ou bien « en attendant » d’aller à la déchèterie. J’y laisse aussi des piles de vieilles assiettes que j’ai gardées « au cas où » je ferais une méga fête de 80 personnes et que finalement je n’utilise jamais car ce jour-là je préfère finalement des assiettes en carton !

Avez-vous une petite maniaquerie?
Je déteste les chaussures, les manteaux ou les sacs qui traînent, et bien que nos ados me rabâchent sans cesse « mais à quoi ça sert de les ranger puisqu’on les remet demain !! ». Beaucoup de place chez moi est consacrée à les ranger dans des étagères à chaussures ou bien des penderies avec superposition de 2 tringles pour optimiser la place dans les placards.

Une anecdote sur le rangement?
A force de déménager et d’habiter dans des surfaces très différentes selon les pays (la taille des maisons n’est pas la même en Allemagne ou au Japon…), on finit par apprendre à laisser derrière soi sans état d’âme le superflu (ce qui ne servira pas dans un autre pays ou les jouets des enfants qui grandissent!).

Ma maniaquerie m’a parfois attiré de gentils commentaires de copines : « chez toi on a l’impression d’être à l’hôtel ! ». J’ai retenu la leçon … rangement ne veut pas dire tout rendre impersonnel!

Votre accessoire de rangement fétiche?
Mes 6 déménagements transfrontières m’ont permis de découvrir différents accessoires de rangement que j’ai achetés au gré des pays.

Mes accessoires de rangement fétiches sont les boîtes en tout genre. Tout d’abord, les boîtes en plastique empilables avec des clips ou à tiroirs, découvertes au Japon. Les japonais qui n’ont que peu de place pour des meubles, y stockent leurs affaires en les empilant. Elles sont souvent à roulettes ce qui ajoute à leur praticité. J’y stocke en les empilant les affaires de plage, les déguisements, les affaires de ski, les affaires de piscine, les affaires de randonnées… et je les ressort au gré de l’actualité des activités de la famille.

Chaque enfant a, dans son armoire, la boîte à sous-vêtements, la boîte à chaussettes, la boîte à écharpe, la boîte à maillots de bain… pour éviter que ces petits accessoires débordent les uns sur les autres. Je les préfère dans ce cas en carton et tissu et sans couvercle (contrairement au panier cela ne raye pas les étagères).

J’ai également beaucoup de boîtes transparentes à tiroirs ou je range les médicaments, les piles, les ampoules, les vis, la pâte à modeler, les perles et les feutres des enfants… pratique car on voit de suite à travers ce qu’il y a dedans.

En Allemagne, j’ai découvert les boîtes à poignée pliables, souvent vendues aux caisses des supermarchés (comme les sacs en plastique en France!) bibus

Elles rentrent exactement dans le chariot et permettent de bien organiser ses courses avant le retour chez soi. Chez nous, on y stocke également les bouteilles en verre avant d’aller les recycler. Pliables, ces boîtes peuvent rester dans le coffre de la voiture sans empiéter sur la place disponible (et j’en sais quelque chose vu la taille lilliputienne de mon coffre).

Un conseil ou un truc miracle?
Oui, un conseil : ranger au fur et à mesure afin d’éviter un coup de déprime.

Trouver un maximum de petits contenants en plastique ou en tissu pour faire des séparations dans les tiroirs ou sur les étagères et éviter ainsi que les coton tiges n’atterrissent dans le fard à paupières ou que les gants n’atterrissent dans les chaussettes et restent introuvables jusqu’à la fin de l’hiver! bibus

Merci Sarah de t’être prêtée au jeu de notre questionnaire. C’est malin ! Avec tes précieux conseils, je pense que je vais passer mon week-end à ranger ma maison.