bigoudis magiques pas cher

Bigoudi rime avec mamie ? Que nenni ! Les recettes de nos grands-mères reviennent au goût du jour. Exit le fer à boucler qui abîme les cheveux, les bigoudis font leur grand retour ! Ils peuvent être un allié de taille pour dompter votre chevelure, mais comment bien les utiliser ?
POURQUOI LES BIGOUDIS ?

Si vous ne voulez pas céder à l’appel des fers à boucler, plus coûteux et plus agressifs pour vos cheveux, les bigoudis s’affichent comme une évidence : l’alternative idéale. Il fait le travail tout seul pendant que vous lisez, que vous dormez ou que vous vous faites une beauté, bref, l’ami rêvé ! Retour en force du rétro oblige, Beyoncé ou Eva Longoria l’ont même rendu sexy en se mettant en scène, rouleaux sur la tête. S’il retrouve un second souffle, c’est parce que son effet dure plus longtemps que le brushing et qu’il ne torture pas vos cheveux. Outre le rendu pin-up, d’autres looks sont permis : simples ondulations, grosses boucles ou mise en pli pour préparer une coiffure, les bigoudis s’adaptent à toutes les situations. Encore faut-il savoir manier ces petits objets.

MAÎTRISER LA POSE DES BIGOUDIS

Nos stars préférées s’affichent avec des boucles diverses et variées. Pourquoi pas nous ? Quelques conseils techniques. La meilleure méthode, la moins traumatisante pour avoir les cheveux bouclés : posez les bigoudis soit sur des cheveux mouillés, soit sur des cheveux humidifiés, puis laissez-les sécher à l’air libre. En effet, le sèche-cheveux risque de créer de l’électricité statique dans vos cheveux, les rendant ainsi indisciplinés.
Pour commencer, séparez la chevelure en quatre sections à l’aide de grosses pinces. Selon le rendu souhaité, optez pour des bigoudis de diamètre plus ou moins important, la méthode reste la même. Prenez des mèches de cheveux aussi larges que le bigoudi que l’on enroule vers l’intérieur, de la pointe vers la racine. Petit détail qui a toute son importance : on les pose en cascade pour un rendu moins uniforme. Selon le bigoudi utilisé, le temps de pose peut varier : moins de cinq minutes pour les bigoudis chauffants, contre plusieurs heures pour les bigoudis à scratch.

Attention à la dernière étape ! Pour retirer les bigoudis, on y va en douceur : tenez bien la racine, et déroulez la mèche ; sinon, nœuds garantis. Avant ou après la pose, n’hésitez pas à utiliser de la mousse, du sérum ou du spray fixant pour un rendu optimal.

LES BIGOUDIS, COMMENT ÇA MARCHE ?

On part d’une base sur cheveux mouillés, la combinaison torsion, eau et chaleur font que le cheveu se discipline. Petite explication : l’eau brise les liaisons faibles qui connectent les chaînes de kératine du cheveu. Mouillé, le cheveu devient plus malléable, et peut alors imprimer le mouvement souhaité. Sous l’effet de la chaleur du sèche-cheveux, ces liaisons se reconstruisent. Le mouvement imprimé est maintenu de manière temporaire. La coiffure peut ainsi tenir jusqu’au prochain shampoing. Ces rouleaux vous permettent donc de nombreux styles, et ils sauront se plier à vos exigences en traitant vos cheveux sensibles comme des objets précieux. Leur pose demande un peu de temps et de technique, mais la difficulté n’est pas insurmontable si vous suivez ces conseils. Alors, toutes à vos bigoudis !


Découvrez vite l'actu brulante !