absorbeur d humidité électrique

Il existe 3 types de sèches-linge, en fonction de leur manière d’éliminer l’humidité extraite du linge :

Les sèches-linge à évacuation,
Les sèches-linge à condensation,
Les sèches-linge à condensation avec pompe à chaleur.

Sèche-linge à évacuation

Le sèche-linge à évacuation rejette l’air chargé de l’humidité extraite du linge à l’extérieur. Cet air humide est évacué grâce à une gaine souple montée sur le sèche-linge et raccordée à une prise d’aération faite dans le mur.

L’extrémité de la gaine de ventilation peut aussi être directement posée sur le rebord d’une fenêtre ouverte. Pour éviter les problèmes d’humidité excessive, le sèche-linge peut être installé dans un local bien aéré du type garage, buanderie…

Avantages

Le prix à l’achat est en général plus faible.
L’entretien est plus facile que pour un sèche-linge à condensation
Inconvénients

Il faut disposer d’un pièce avec une prise d’aération extérieure pour installer le sèche-linge.
Avec l’arrivée des sèches-linge à pompe à chaleur, les sèches-linge à évacuation ne sont plus ceux qui ont la plus basse consommation électrique.

Sèche-linge par condensation

Le sèche-linge à condensation fait passer l’air humide dans un condenseur, où l’eau se condense au contact des parois froides. L’air ainsi séché est ensuite rejeté dans la pièce.

L’eau est recueillie dans un bac de récupération, qui doit être vidé après chaque cycle. Elle peut aussi être envoyée directement à la vidange (comme pour une machine à laver) si un kit d’évacuation directe est installé. L’eau récupérée contient des traces de lessive et des peluches de vêtements : elle ne peut donc pas servir à d’autres utilisation. Il est en particulier déconseillé de l’utiliser pour sa centrale vapeur : ce n’est pas de l’eau déminéralisée.

Avantages

Un sèche-linge à condensation peut être installé n’importe où, du moment qu’on a une prise électrique à proximité. Il n’y a pas besoin d’installer une prise d’aération, ce qui est un avantage quand on vit en appartement ou qu’on ne peut pas faire de travaux.
Inconvénients

Le prix à l’achat est plus important que pour un sèche-linge à évacuation.
L’entretien est plus complexe : il faut vider le bac récupérateur à chaque fois (sauf si un kit de vidange est installé), et nettoyer le condenseur environ une fois par trimestre (sauf pour les modèles récents à nettoyage automatique).
Le condenseur n’étant pas parfait, le taux d’humidité de la pièce ou se trouve le sèche-linge peut monter si l’aération n’est pas suffisante.

Sèche-linge à condensation avec pompe à chaleur

Les sèches-linge à condensation équipés d’une pompe à chaleur ont un fonctionnement un peu différent des sèches-linge à condensation « classiques ». En effet, ils utilisent pour chauffer l’air une pompe à chaleur au lieu des résistances chauffantes. Cette pompe à chaleur récupère l’énergie libérée par la vapeur d’eau qui se condense pour réchauffer l’air ainsi séché.

Ils fonctionnent en circuit fermé, et ne rejettent donc pas d’humidité dans la pièce ou ils se trouvent. Pour en savoir plus, consultez l’article sur le fonctionnement des sèches-linge à pompe à chaleur.

Avantages

Ce sont les modèles les plus économes en électricité : ils sont tous de classe A ou mieux.
Pas de rejet d’humidité dans la pièce ou ils se trouvent.
Inconvénients

Le prix à l’achat est encore plus élevé que pour les sèches-linge à condensation classiques : il faut plusieurs années (en fonction de la fréquence d’utilisation du sèche-linge) pour rentabiliser l’achat.
Le même type d’entretien que pour les sèches-linge à condensation : vidage du bac à chaque cycle, et nettoyage du condenseur plusieurs fois dans l’année.