bouillotte bébé colique

Le massage agit sur les coliques de bébé grâce à une action mécanique d’une part : les gestes effectués dans le sens physiologique du transit (sens des aiguilles d’une montre) aident à l’évacuation des gaz qui gênent votre petit bout. D’autre part, affectivement, le contact et la chaleur de vos mains rassurent et apaisent bébé. Le massage demande cependant quelques précautions et le bon coup de main. Mode d’emploi…

Le massage anti-coliques pour bébé se fait à distance de la tétée ou du biberon afin d’éviter les régurgitations

Vos mains doivent être chaudes, aussi s’il fait un peu froid, passez-les sous l’eau chaude. Idem pour la pièce : 23°C minimum. Investissez dans une huile de massage adaptée à la peau de bébé, et chauffez-en quelques gouttes dans vos mains. Tout est prêt, il fait chaud, bébé est allongé sur le dos, en couche, on peut commencer !

– le massage avec la paume de la main : posez la paume de votre main droite au niveau de la hanche droite de votre bébé. Glissez doucement vos doigts vers le haut, jusqu’à la cage thoracique de bébé. Puis glissez votre main vers la droite, redescendez doucement jusqu’à sa hanche gauche puis revenez à sa hanche droite. Recommencez lentement, 4 à 5 fois de suite.

– le massage circulaire : posez deux doigts à côté du nombril de bébé. Appuyez doucement en décrivant un mouvement circulaire, puis faites progressivement glisser vos doigts autour du nombril en décrivant un massage circulaire, vers la droite, jusqu’à atteindre la hanche droite de bébé.

– le massage « LoVe » : dessinez doucement avec les doigts bien à plat et sans appuyer, un « L », puis un « O » puis un « V » et enfin un « e » toujours en partant du côté droit du ventre du bébé et dans le sens des aiguilles d’une montre. Pourquoi « Love » ? Parce que vous aimez votre loulou bien sûr, mais aussi parce que ce massage permet de suivre la courbe naturelle du gros intestin du bébé, et ainsi de déclencher la motricité du côlon et d’aider les poches d’air à s’évacuer naturellement.

Le pédalo contre les coliques
Bébé est allongé sur le dos. Prenez délicatement ses petites chevilles. Pliez doucement et sans forcer une jambe de bébé sur son ventre, puis détendez-là. Faites de même avec l’autre jambe. Répétez les mouvements 4 à 5 fois de suite, en douceur.

Variante : bébé est couché sur le dos face à vous. Repliez-lui ses jambes contre son ventre et basculez-le à droite, puis à gauche tout doucement. Ces petites gymnastiques aident à booster le transit de bébé et à évacuer les petits gaz qui le font souffrir.

Les positions anti-coliques

Deux positions ont fait leur preuve contre les coliques :

– à plat ventre sur le bras : vous portez bébé sur votre avant-bras, à plat-ventre, une main sur son ventre (en passant entre ses petites jambes) et l’autre qui lui masse le dos doucement. Vous pouvez effectuer doucement mouvement de va-et-vient avec votre bras, ou déambuler dans la pièce.

– la « position magique » de la kinésithérapeute et masseuse Isabelle Grambert-Drago : prenez le pied du bébé et placez-le sur sa poitrine ; faites de même avec l’autre pied. Passez votre main derrière la nuque de votre boutchou. Le V formé entre le pouce et l’index se positionne sur la tête du bébé et le reste de la main se place entre le cou et le haut du dos.

La bouillote
Une bouillote posée sur son petit bidou aidera à soulager bébé avec sa douce chaleur. Attention à ce qu’elle ne soit pas trop chaude bien évidemment, et ne l’utilisez jamais en contact direct avec bébé. On trouve dans le commerce des bouillotes spécial bébé, en forme de doudou, ou version bio avec des noyaux de cerise.

Coliques : rassurez bébé

Si les coliques ont assurément une origine physiologique, elles sont aussi un moyen pour le bébé de faire part de sa difficulté à s’adapter à ce nouvel environnement. Aussi, le meilleur moyen de le soulager reste votre présence. Dans une atmosphère calme – lumière tamisée, silence ou une musique douce s’il semble apprécier – prenez-le dans vos bras, bercez-le, faites-les cent pas, chantez-lui une chanson, parlez-lui doucement, utilisez une écharpe de portage (cela masse son petit ventre). Votre présence est le meilleur remède à ses coliques. A une condition toutefois : être sereine. Difficile dans ces conditions ? C’est vrai… Mais rassurez-vous, cela passera ! Ces coliques sont un mauvais moment à passer.