brumisateur terrarium pas cher

Le brumisateur dans un terrarium est un équipement idéal pour en réguler le taux d’humidité.
Tout comme l’éclairage du terrarium, le brumisateur fait partie de l’équipement nécessaire pour parfaire un élevage en terrarium.
Brumisateur terrarium : qu’est-ce que c’est ?

Humidite feuille verte rainures
Le brumisateur est un appareil qui se présente sous forme d’atomiseur et qui permet de faire des pulvérisations de pluies ultrafines dans le terrarium à intervalles de temps réguliers.
Il est disponible dans les magasins spécialisés.
Cet appareil :
sert à vaporiser des pluies ultrafines ;
s’utilise avec de l’eau douce à faible dose de calcaire ;
fonctionne à l’aide d’un programmateur ;
dispose d’un timer à la minute (fonctionne à un moment précis de la journée et pendant un temps limité) ;
possède un débit réglable en fonction du volume à humidifier.
Besoins en hygrométrie de chaque espèce

Certaines plantes (mousses, lichens, fougères…) et de nombreux reptiles ne supportent pas trop les variations d’humidité tandis que d’autres animaux en ont vraiment besoin :
Les espèces issues d’un milieu désertique peuvent se contenter d’un climat très sec.
Les espèces issues de milieu tropical ont au contraire besoin d’un climat humide, parfois même très humide (proche de 100 % de taux d’humidité).
À noter : pour mesurer le taux d’humidité, il faut utiliser un hygromètre.
Utilité du brumisateur dans un terrarium

Dans un terrarium, il est essentiel de respecter l’hygrométrie, qui est la quantité d’eau présente sous forme de gaz dans l’air.
Le brumisateur permet de :
augmenter l’hygrométrie du terrarium ;
éviter la sécheresse de l’atmosphère ;
respecter les particularités physiologiques de certains animaux, comme les amphibiens ou les reptiles ;
rendre l’habitat autonome.

Brumisateur terrarium : un outil pour réguler l’humidité

S’il existe différents équipements tels que l’arrosage manuel pour augmenter le taux d’humidité dans un terrarium, le matériel le plus utilisé reste le brumisateur. Il fonctionne suivant deux systèmes de pulvérisation :
le système de brumisation (pluie ultrafine) ;
le système de fogger (brume/brouillard).
Il existe plusieurs types de brumisateur :
le brumisateur à ultrasons avec réservoir qui fournit des gouttelettes de moins de 5µm ;
le brumisateur volcan qui sert en même temps de décor ;
le système sans réservoir (pour un terrarium de petit volume). Ce système est composé d’un oscillateur qui produit de la brume au contact de l’eau placée dans un récipient ;
le système professionnel respectant les normes essentielles d’hygiène : il dispose de stérilisateurs d’eau UV et d’un système de drainage ;
l’atomiseur centrifuge : destiné à couvrir un espace de grande taille.
Brumisateur terrarium : mode d’utilisation

Les vaporisations doivent être régulières.
Fréquence d’utilisation
Dans les régions à forte amplitude thermique (différence de température entre le jour et la nuit), il y a de la brume ou de la rosée très tôt le matin. Les animaux en disposent pour combler leurs besoins en humidité.
Cette humidité naturelle est suffisante dans un terrarium pour des juvéniles, mais pas pour des animaux adultes. C’est pourquoi il est mieux d’utiliser le brumisateur quotidiennement, tous les matins.
Autres conseils
Voici ce qu’il faut savoir lorsque vous utilisez un brumisateur dans votre terrarium :
Si vous choisissez un système avec réservoir, utilisez toujours un filtre anti-calcaire.
Vérifiez régulièrement la présence de moisissures.
Pour un système sans réservoir, choisissez de l’eau déminéralisée sans impureté.
Utilisez le brumisateur au moment le plus chaud de la journée.


Découvrez vite l'actu brulante !