calebasse maté pas cher

La coopérative Sol à Sol complète son offre grâce à une ribambelle d’accessoires traditionnels pour boire le maté comme en Amérique du sud !

Vous êtes amateur de yerba maté comme en Argentine, Uruguay ou Paraguay ? Vous prenez le maté chimarão comme au Brésil ? Tous les choix se valent. Il y a plusieurs façons de boire le maté et plusieurs pots et pipettes… Prenez votre chemin et les accessoires qui vont avec. Une gamme large et originale pour boire le maté comme le Che, Jonas Gutierrez (joueur de football argentin) ou encore le Pape François Ier.

DES ACCESSOIRES TRADITIONNELS

Le maté, originaire d’Amérique latine et considéré comme cadeau des Dieux par les indiens Guaranis, se boit de façons bien particulières que l’on soit en Argentine, au Brésil ou ailleurs. Les Sud-américains se servent d’un fruit à peau épaisse qu’ils sèchent pour contenir l’infusion. Il s’agit de la calebasse, ou gourde, de la famille des cucurbitacées. La culture de cette plante et l’utilisation de ses fruits comme récipients est très étendue (Afrique, Thaïlande, Pérou, etc.) et aussi très ancienne. Il en existe plusieurs formes. Pour boire l’infusion dans le pot, les Sud-américains fabriquent de petites pailles en aluminium, en bois, en bambou, en argent, etc. dont l’extrémité est filtrante. Les Argentins nomment leurs pots « Mate » du mot Quechua « récipient » et leurs pipettes « Bombilla », les Brésiliens « Cuia » et « Bomba ».

Vous connaissez peut-être le maté de coca, infusion à base de feuilles de coca consommée dans tous les pays andins de l’Amérique Latine ? Le mot « maté » signifie tasse, contenant, récipient, c’est pour cela que vous trouverez de nombreux matés notamment en Bolivie et Pérou.

A l’époque des colonies, le maté en provenance du Paraguay était vendu dans les mines d’argent au Pérou, c’est de cette époque que le récipient à maté sera nommé maté. Et que l’infusion de feuilles, appelée par les Guaranis KA’ Aa commencera à s’appeler Yerba Mate (herbe à maté).

Ricardo et Alicia vivent dans la banlieue de Buenos Aires. Depuis de longues années, tous les deux fabriquent à la main des accessoires traditionnels pour l’usage de la Yerba Mate (matés et bombillas). Les calebasses sont produites et récoltées dans la région de Santiago del Estero (centre de l’Argentine) une fois qu’elles ont la taille et la forme souhaitées. Elles sont ensuite séchées soigneusement au soleil.

Alicia les creuse afin de les vider de leur chair et de leurs graines. Plus tard, elle s’attardera sur leur décoration : elle les grave, ou y ajoute de jolis bords métalliques…

Ricardo, lui, s’occupe de confectionner les bombillas. Il créé la forme de la paille en pliant les morceaux d’aluminium puis fais des soudures ; il crée ensuite le filtre en perçant minutieusement de petits trous sur le bout en forme d’ampoule de la paille.

Sol à Sol travaille avec ce couple d’artisans depuis plus de 4 ans.

La coopérative préfinance leur production tout en leur garantissant un prix d’achat plus élevé que la moyenne.

Ainsi, notre gamme se compose d’accessoires argentins complétés par des accessoires brésiliens tous aussi traditionnels et élégants. Les voici…

Pot simple brésilien, Pot simple argentin, Pot brésilien sur pieds, Pot à bord métallique et Pot brésilien du Mouvement des Sans Terre.

Une fois que le maté est confortablement installé dans une des calebasses ci-dessus, il suffit de le boire !

Insérez y votre bombilla argentine ou bomba brésilienne…

Pipette ou Bombilla plate d’Argentine OU Pipette ou Bomba grande du Brésil (adaptée aux grandes calebasses brésiliennes)

Connaisseurs, voyageurs, aventuriers ou simples curieux, vous avez maintenant tous les ustensiles dont vous avez besoins pour boire le maté comme l’entendent les traditions argentines ou brésiliennes.

______________________________________________________________________________________________________________________________

PRÉPARATION TRADITIONNELLE DU MATÉ

Voir la vidéo de préparation du maté tradition

Les accessoires indispensables

– Un sachet de maté tradition
– Un pot à maté
– Une pipette
– Une cuillère à doser

Soigner son pot à maté avant la première utilisation

Avant d’utiliser la calebasse pour la première fois, versez de l’eau chaude (non bouillante) à l’intérieur. Laissez reposer 20 minutes et grattez l’intérieur avec une petite cuillère pour enlever les reste de dépôt. On peut aussi y mettre de la yerba maté avant d’y verser l’eau chaude. A l’issu d’un délai de 20 minutes, enlevez la yerba et grattez les parties molles avec une cuillère. Vous pouvez répéter l’opération 2 ou 3 fois avant utilisation afin d’éviter les goûts étrangers.

Lavez à l’eau claire. Votre pot à maté est prêt !

/! N’utilisez jamais de savon.

Préparer un bon maté

1. Remplissez votre « pot à maté » aux 2 /3 avec du maté tradition.
2. Faites chauffer l’eau sans la faire bouillir (entre 70° et 80° C) afin qu’elle préserve les arômes lors de l’infusion.
3. En attendant que l’eau soit à bonne température, imprégner légèrement le maté d’eau froide ou tiède pendant quelques minutes.Insérer la pipette « bombilla » et l’immobiliser tout au long de la dégustation.
4. Verser l’eau chaude autour de la pipette pour que l’eau mouille progressivement le maté.
5. Ajoutez de l’eau peu à peu sans noyer les feuilles.
6. Aspirez et recrachez la première gorgée car elle est très amère. Puis dégustez et remplissez à nouveau. Une préparation de maté peut servir pour une contenance d’un litre d’eau chaude.

Entretenir ses accessoires

La calebasse peut rester quelques heures avec la yerba maté humide et l’eau chaude mais attention à ce qu’elle ne fermente pas (goût désagréable). Mais il est fortement conseillé de laver soigneusement le pot et la bombilla à l’eau claire après chaque utilisation et de laisser sécher le pot renversé. Si la bombilla venait à se boucher, il est possible de la déboucher avec une épingle ou tout simplement de l’ouvrir si c’est possible. Bien entretenus, ces deux accessoires vous donneront du plaisir très longtemps.


Découvrez vite l'actu brulante !