canne a peche fil interieur telereglable

Pour bien pêcher la truite aux appâts vivants ou artificiels, une évidence s’impose : disposer d’une bonne canne à pêche. Oui, mais savez-vous qu’il faudra aussi la choisir en fonction du type de rivière ? Laissez-vous guider !
Pour pêcher au toc, il existe trois grandes familles de canne : les téléréglables, les cannes à fil intérieur et les cannes anglaises appelées « appâts naturels ».
Les téléréglables

Comme leur nom l’indique, ces cannes ont un système de frein qui permet de régler les éléments centimètre par centimètre. L’idée est de pouvoir régler la longueur de sa canne en fonction du coup que l’on veut pêcher, il faut savoir que les modèles proposés par les fournisseurs vont de 3,50 m à 8 m. Il est donc important de choisir la longueur de sa canne en fonction de la largeur de la rivière. Mais aussi en fonction du parcours et de l’action, souple ou raide. Dans un parcours encombré, une canne raide aidera à maîtriser le poisson d’autorité. La canne souple sera plus utile dans un parcours dégagé tout en permettant de pêcher avec une plombée légère.
En effet, le dernier paramètre — et non des moindres — à prendre en compte est le suivant : généralement, les telereglables sont plutôt raides, donc pas adaptées à la pêche aux plombées légères. Mon conseil : réservez l’achat d’une téléréglable pour pêcher costaud, les parcours encombrés nécessitant de maîtriser d’autorité les poissons.
Les cannes à fil intérieur

Le principe est de faire passer le fil dans l’intérieur de la canne afin de soustraire celui-ci à des accrochages dans les branches, au vent et au collage contre la canne par capillarité. Différents modèles existent : les fixes en 3 ou 4 éléments de 3,60 m à 4,20 m et des modèles réglables jusqu’à 6 m de long. Sachez quand même que sur les modèles réglables, environ la moitié de la canne dépliée ne contient pas le système de fil intérieur.
Pour qu’une canne à fil intérieur fonctionne, il faut mettre beaucoup d’entretoises afin de faciliter la glisse du nylon (la tresse est à bannir sur ce type de canne). Pour vous donner un ordre d’idée, il faut un minimum de 35 à 40 entretoises. C’est sûr, cela a un coût, mais la main-d’œuvre se paye ! À ce sujet, je me demande comment certains fabricants peuvent proposer des cannes à fil intérieur premier prix en sachant que ça ne glissera pas ou mal…
Parenthèse historique : André Friquet est le premier à avoir usiné les fameuses entretoises (sortes de guide à l’intérieur de la canne) pour réaliser une canne à fil intérieur. À ma connaissance, seul Garbolino a investi dans le procédé et a réalisé ses propres entretoises.
Où utiliser une canne à fil intérieur ? Question de région : les Pyrénéens s’en servent en parcours dégagé, les Auvergnats en parcours encombré. Pour ma part, j’aurai tendance à vous dire que les modèles fixes bien entretoisés peuvent s’utiliser dans toutes les situations et les modèles réglables sont à réserver pour les petites rivières où il faut présenter l’appât sur le poste du poisson.
Les appâts naturels

Utilisées à l’origine par une poignée de pêcheurs, les cannes anglaises ont été popularisées par Pierre Sempé qui a fait connaître la pêche aux plombées légères, puis par Laurent Jauffret et Marc Delacoste avec des gammes beaucoup plus complètes.
Pêcher au TOC avec une canne anglaise est avant tout une affaire de gestuelle, il faut en effet maîtriser les techniques de lancer pour exploiter ces cannes. L’action progressive des anglaises et le nombre impressionnant d’anneaux permettent de lancer des plombées très légères sur des nylons fins mais, pour y arriver, il faut savoir lancer sa canne parallèlement à l’eau, en coup droit et en revers. P. Sempé et L. Jauffret vous proposent des stages pour maîtriser cette technique, profitez-en !
Car une fois la technique maîtrisée, vous pourrez utiliser des cannes anglaises dans presque toutes les situations, hormis les ruisseaux très encombrés. On trouve aujourd’hui des cannes allant de 3,20 m jusqu’à 4,50 m en action plus ou moins progressive qui permettent de trouver le produit qui correspond à vos souhaits. Il ne reste plus qu’à vous souhaiter une excellente saison de pêche en espérant que ces quelques précisions vous permettront de faire le bon choix.


Découvrez vite l'actu brulante !