chauffage au sol avis

Avis des internautes
( 1413 )

8,6 /
10

Afficher tous les avis

Les conséquences de la conversion du CITE en prime

L’innovation au service de la lutte contre la précarité énergétique

Repérer les signes de performance des appareils de chauffage

Quelle Energie sur le terrain des pompes à chaleur air-eau

Quels travaux éligibles au CITE à déclarer en 2017 ?

Le marché de la fenêtre repart à la hausse

[Interview Exclusive] Emmanuel Macron répond aux questions de Quelle Energie

4ème période des CEE : doublement des objectifs d’économies d’énergie

Passez du chauffage à la climatisation à tout moment

L’isolation acoustique obligatoire pour les logements sensibles

Notre réseau de partenaires

Devenir partenaire installateur
Annuaires

Copyright 2008-2017
|
Mentions légales
|
Conditions Générales d’Utilisation
Conditions Générales d’Utilisation
Mentions légales
Découvrez quelle solution est adaptée à votre logement et réduisez vos factures
La Prime Energie vous aide à rentabiliser rapidement vos travaux de rénovation énergétique.
Quels sont les produits éligibles au nouveau crédit d’impôt à 30% ?
Profitez des aides pour réduire vos factures. Crédit d’impôt, aides de l’Anah, Prime Energie…
Découvrez comment installer son poêle à bois sans conduit de cheminée !
Quels sont les produits éligibles au crédit d’impôt 2017 et à quel taux ?
Découvrez quelle solution est adaptée à votre logement. Bilan énergétiquegratuit et sans engagement.

Vous êtes artisan ? Connectez-vous
ici
Actuellement meilleur mode de diffusion de la chaleur, leplancher chauffantest une solution séduisante pour chauffer votre habitation. Quoi de plus confortable que de pouvoir marcher pieds nus chez soi quand le sol dégage unechaleur des plus agréables et tempérées … Le plancher chauffant, lorsqu’il est à l’eau, se révèle aussi êtreune des solutions les plus économiquescar il fonctionne désormais enbasse température .
A la différence duradiateurqui émet de la chaleur de façon localisée, le plancher chauffant est unémetteur « réparti » . Intégré au sol de la maison, il chauffe l’ensemble des pièces de façon homogène.
Il se compose detuyaux en polyéthylènefixés sur unisolanten polystyrène. Le tout est posé sur la dalle en béton de la maison avant d’être recouvert d’unechape en bétoncoulée sur les tuyaux.
Lerevêtementdoit ensuite être choisi. Plusieurs possibilités s’offrent à vous comme le carrelage, le marbre marqueté ou les tomettes. Si vous envisagez de mettre du parquet flottant ou de la moquette, vous devrez vous référer auDTU du produitcar plusieurs critères sont à prendre en considération.
Pouvant fonctionner à l’eau ou à l’électricité, le principe du plancher chauffant est simple et efficace.
Il chauffe à faible température toute la surface du sol et l’air intérieur. De l’eau très basse température ( 40°C ) circule dans le réseau de tuyaux installés dans la chape de béton. Cette dernière emmagasine la chaleur qui s’accumule pour ensuite la diffuser parrayonnement . La température du sol est toujours agréable, jamais trop chaude. Elle ne dépasse jamais les28°Cet vous garantit un sol jamais glacial lorsque vous sortez du lit.
Le meilleur émetteur reste le plancher à eau chaude, plus fiable, plus confortable et consommant moins que le plancher chaud électrique.
Le plancher chauffant a aussi uneffet réversible . Pouvant chauffer votre habitation pendant l’hiver il peut aussi abaisser la température de 3 à 5°C en faisant office declimatisation .
Afin de réduire vous aussi votre empreinte écologique et votre facture d’électricité, vous pouvez réaliser des travaux de rénovation énergétique. Effectuer plusieurs demandes dedevisvous permettra de comparer les prix, afin de trouver la meilleure offre pour vos travaux.
Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.
L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cetteénergie la plus chère du marché!
Découvrez les solutions d’économie d’énergie adaptées à votre logement

Faire le test
Calculez vos aides et subventions

Calculer mes aides
Rencontrez des artisans qualifiés

Demander un devis gratuit
Estimez le coût de vos travaux dans votre région

Faire le test
Article publié parLouis Deshoulieres
le 10 octobre 2016
Mise à jour le 14 octobre 2016
Recevez par email nos derniers articles.
Les travaux de rénovation énergétique représentent une part conséquente du budget des Français qui s’y engagent. Combien ont-ils dépensé en moyenne  Lire la suite
La demande des travaux de rénovation énergétique évolue rapidement. Certains travaux ont beaucoup de succès tandis que d’autres sont de moins en  Lire la suite
Selon le Parisien, les Français auront une facture d’électricité salée en automne. Ségolène Royal a alors démenti cette info, la qualifiant de  Lire la suite

chauffage au sol avis

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir le chauffage au sol
Installation et entretien
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Tous les experts
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette astuce.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 191 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
Plancher chauffant : quelles conséquences pour la santé ?
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
Bien que le plancher chauffant basse température soit coûteux à l’installation, il présente de nombreux attraits : il est invisible, fait gagner environ 7 à 8  % de surface habitable du fait de l’absence de radiateurs et permet de réaliser des économies d’énergie grâce à la sensation de confort supérieure qu’il offre.
Mais, quel est son impact sur la santé ? On l’a longtemps accusé d’être mauvais pour la circulation sanguine : est-ce toujours vrai ?
Toutes les réponses à ces questions dans cette astuce.
Dans les années 1960 et 1970, les logements n’étaient pas
isolés, les tuyauteries des planchers chauffants étaient trop
espacées et l’eau circulait à haute température (entre 50 et
70 °C). Par conséquent, le température du sol pouvait dépasser
30 °C, ce qui provoquait dessensations désagréables au niveau des
jambes , et pouvait même occasionner desphlébitesou desvarices .
Mais, depuis le décret de 1978, la température du sol ne peut pas
dépasser 28 °C :
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Soucieux d’effacer l’image négative du plancher chauffant des années 1960, COCHEBAT (Syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaires) a conduit une étude sur les conséquences du chauffage au sol basse température en matière de phlébologie avec la Société européenne de phlébologie :
Les inconvénients du plancher chauffant sur la santé ne sont plus qu’un lointain souvenir !
Besoin d’autres infos pour être pleinement convaincu ?
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
fabricant de produits et matériel pour le bâtiment
|sodif
etudes thermiques et accompagnement aux travaux
|actergie
enr à 100%; spécialiste éolienne depuis 1978
|amifrance ltd (sarl)
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

chauffage au sol avis

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir le chauffage au sol
Installation et entretien
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Tous les experts
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette astuce.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 191 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
Plancher chauffant : des inconvénients à prendre en compte
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
Le plancher chauffant présente de multiples avantages : gain de place, sensation de confort agréable, économies d’énergies, etc. mais comme tout système de chauffage, il a également des inconvénients.
Le plancher chauffant est relativement simple à poser dans le cas d’une construction. En revanche, en ce qui concerne une rénovation :
À noter  : parmi les systèmes de chauffage « invisibles », le plafond chauffant ou les plinthes chauffantes peuvent être plus simples et moins coûteux à mettre en œuvre, notamment dans le cadre d’une rénovation.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Le plancher chauffant présente également quelques aspects négatifs en ce qui concerne son entretien :
D’autres interrogations ? Trouvez les réponses à vos questions sur nos contenus complémentaires :
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
etude de faisabilite , vente, installation, de production energie renouvelable
|eosol’r
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

chauffage au sol avis

Accueil/
Chauffage/
Le chauffage de l’habitat, les systèmes et les énergies/
Avantage inconvénient du plancher chauffant eau chaude
2 mn pour comprendre le plancher chauffant
Mieux vaut investir dans l’isolation de la maison qui nécessite 3 fois moins d’énergie pour la fabrication de matériaux isolants que pour l’énergie qu’il va falloir utiliser pour maintenir les locaux à une température donnée.
Principe du chauffage à eau chaude : fiabilité et confort inégalé
Chauffage émetteurs de chaleur : le plancher chauffant
Quel est le meilleur chauffage et le plus confortable ?
Comparatif prix chaudières à granulés bois de chauffage
posté le08/07/2016 à 9:59parMichel Declercq
Les solutions hydrauliques sont favorisées par la RT 2012, notamment les pompes à chaleur dont l’investissement et l’entretien malgré une consommation réduite sont à prendre en compte. sans parler de la complexité de la mise en oeuvre.
J’ai fait installer une solution de plafond tendu rayonnant électrique dont je suis très satisfait. Grâce à l’isolation ce système me permet de consommer 40 % d’énergie en moins qu’un plancher rayonnant traditionnel.
Merci pour la pertinence de vos articles ! 69200 Vénissieux
posté le08/07/2016 à 11:00parAcqualys
En effet, l’investissement est à prendre en compte dans le calcul financier comme tout générateur de chaleur. Concernant le chauffage, nous sommes plus nuancés en raison du système de fonctionnement qui vient du haut, les ménagères ont eu la surprise de voir leurs petits fours se dessécher. Le rayonnement réchauffe les oreilles et les pieds restent froids, de plus le rayonnement électromagnétique quoique l’on en dise est présent même s’il est invisible. Dans le doute, il est préférable de choisir un autre système de préférence à vecteur eau chaude.
posté le13/11/2016 à 19:59parMuriel Christy
Je voudrais savoir si dans une région soumise régulièrement à des tremblements de terre ce système de chauffage est fiable dans la durée ?
posté le14/11/2016 à 12:10parAcqualys
Vous n’avez pas précisé le lieu de votre résidence, mais il est possible de vous répondre pour le territoire français hors outremer. La structure d’un plancher chauffant absorbe des petites secousses jusqu’à une certaine limite. Un tremblement de terre est un ensemble de secousses et de déformations qui sont plus ou moins importantes et d’une durée variable. Lors de séismes de magnitude élevée, toute construction subit des dégâts parfois irréversibles, mais pour des aléas ponctuels et limités les effets sont moindres. Un plancher chauffant est une dalle de béton qui repose généralement sur un isolant qui a la propriété jusqu’à un certain niveau d’absorber les secousses. Un joint de dilatation périphérique agit également dans ce sens. En conclusion, il n’y a pas de danger particulier si de l’eau circule dans des tuyaux de polyéthylène réticulé par contre pour les systèmes à fluides frigorigènes, les effets sont plus problématiques : ces fluides sont de toute manière toujours déconseillés.
posté le14/11/2016 à 19:56parMuriel Christy
Nous cherchons à acheter une maison dans la région d’Argelès-GAzost(65) et parfois nous voyons dans des annonces des maisons avec chauffage au sol d’où nos interrogations.
Merci pour votre réponse
Veuillez vouscréer un compteou vousconnecterpour participer à la discussion
Leplancher chauffantest un système de chauffage de bâtiment par le sol àtrès basse température . Le chauffage central à eau chaude est réputé pour safiabilité , sonefficacitéet leconfortamené, même si son installation est un peu plus coûteuse que des radiateurs, c’est lemeilleur équipement et le plus sain . Attention toutefois : il existe des planchers chauffantsà proscrire , car ilscumulent les inconvénients .
Contrairement aux idées reçues, le plancher chauffant actuel ne fait pas gonfler les jambes. Contrairement au passé où le sol était très chaud, voire bouillant, l’eau provenant d’une chaudière moderne est chauffée à une température de 31 à 45 ° et parcourt le sol entre 21 °C et 24 °C. La température de surface ne doit pas dépasser 28 °. L’intérêt estl’économie , car les températures sont basses et lorsque l’on chauffe à 19 ° la température équivaut à une pièce chauffée à 20 ° avec des radiateurs. 
Cette technologie peut s’adapter à de multiples utilisations, appartement ou maison individuelle, bâtiments publics, salles de sports, bureaux, magasins, collectivités, etc.
Les avantages d’un plancher chauffant à très basse température (TBT) :
L’avantage important d’un plancher chauffant à basse température est de diffuser une chaleur douce, homogène, repartie dans toutes les pièces chauffées dont la température est régulière, car il n’y a pas d’existence de trains de chaleur (augmentation de la température puis baisse consécutive occasionnant un inconfort physiologique et psychologique). Le plancher chauffant à basse température remplace avantageusement la convection en assurant une excellente diffusion des calories par conduction et rayonnement. Ce système d’émetteur de chaleur procure un confort thermique supérieur aux autres types de chauffage, car la température est répartie uniformément dans la pièce de manière horizontale et verticale.
Actuellement, il n’existe plus d’inconfort du point de vue de la circulation sanguine comme sur les planchers chauffants des années 1960 (tuyauteries en cuivre très espacées avec une température d’eau élevée), car la température de surfacen’excède pas 28 °alors que la température épidermique de vos pieds est de 31 °. La température douce et naturelle des pièces donne l’impression qu’elles ne paraissent pas chauffées, la sensation de bien-être est très agréable, car nous l’avons vu précédemment la température ne varie pratiquement pas du sol au plafond.L’usager bénéficie d’un confort inégalé à tel point que certains usagers qui avaient oublié d’éteindre leur chaudière au sortir de l’hiver ont eu la surprise de vérifier qu’après quelques jours de température extérieure froids, la sonde extérieure qui avait précédemment coupé la chaudière avait redémarré automatiquement la chaudière et maintenu une température agréable dans leur logement.
La masse d’air d’une faible épaisseur, quelques millimètres seulement, qui se situe au contact du sol, se réchauffe puis réchauffe à son tour la masse d’air qui se trouve juste au-dessus d’elle jusqu’à ce que la pièce soit portée à la température de consigne du thermostat. Il n’y a pas de brassage de l’air dans la pièce, donc l’air chaud n’est pas stocké inutilement au plafond comme dans un chauffage traditionnel par convection.
C’est la définition même du chauffage idéal : lorsque vous entrez dans votre logement douillet, vous pensez à tout… sauf au chauffage. Le plancher chauffant à eau chaude est une solution très économique (le delta, la différence de température à l’entrée et à la sortie du plancher étant très faible, vous bénéficiez de très peu de perte de chaleur).
L’eau qui circule dans le plancher n’est chauffée initialement qu’à 40 ° et demande moins d’énergie que dans des systèmes traditionnels, de plus lorsque vous chauffez une pièce à 19 °, vous avez la même sensation de confort qu’une installation classique à radiateurs à eau chaude.Des radiateurs à basse émission peuvent être placés à l’étage évitant de faire un autre investissement pour un plancher qui n’est pas indispensable aux niveaux supérieurs, la chaleur montant aux étages supérieurs.
Le sol peut être recouvert d’une multitude de revêtements : carrelage, tomettes, marbre marqueté, parquet flottant, moquette (pour ces deux derniers matériaux, il est nécessaire de se référer au DTU de chaque produit fourni par chaque fabricant).
La totalité de la surface habitable est disponible pour distribuer l’espace sans aucune contrainte. L’émetteur étant dissimulé sous le sol, tout l’espace est libre pour disposer les portes-fenêtres, les meubles. Les différentes pièces du logement n’ont pas de radiateurs encombrants capteurs de poussière.
Le plancher chauffant à eau chaude peut s’adapter à toute forme d’ énergie de chauffage  (électricité, fioul domestique, granulés de bois, gaz naturel, gaz propane, pompe à chaleur électrique, pompe à chaleur à gaz, pile à combustible, solaire, etc).
Unplancher chauffant  a aussi des inconvénients, car le coulage de la dalle de béton représente un surcoût de 21 à 30 € par mètres carrés, mais qui est rapidement amorti par l’économie réalisée par une consommation beaucoup plus faible que par des systèmes classiques.
Le budget moyen d’une maison de 100 mètres carrés s’établit à environ 6000 €. 45 à 51 € pour la fourniture du plancher chauffant et 10 à 15 € pour la pose et main-d’œuvre.
Certains revêtements de sol ne sont pas compatibles : plancher de bois épais, moquette épaisse (il faut toujours se référer aux mentions données par le fabricant). La salle de bains, de par sa faible surface, ne permet pas de chauffer suffisamment avec cette technique de plancher chauffant. Il faut donc ajouter un émetteur de chaleur (type radiateur sèche-serviette) dans cette pièce. Ce système qui est facile à intégrer dans des bâtiments neufs oblige à refaire les sols dans les locaux en rénovation dans le cas de sols existants et en bon état.
Ce système de chauffage rehausse le plancher de quelques centimètres (entre 6 et 15 centimètres) ce qui peut engendrer des problèmes de niveaux dans le cas d’une restauration (ouverture de portes par exemple). Il est nécessaire d’opter pour une régulation pièce par pièce si l’on veut opter pour des réglages de différentes températures dans les différents locaux de l’habitation (chambre chauffée à 17 °, salon à 20 °, hall avec plantes vertes 15°, etc.).
Il sera toujours possible de moduler la température de chaque pièce en modifiant le réglage du débit de passage d’eau de chaque robinet situé sur les collecteurs de distribution du plancher chauffant.
L’entretien d’un plancher chauffant se limite à vérifier le niveau d’eau de la chaudière et au départ la seule précaution à prendre afin d’éviter les éventuelles productions de boues qui peuvent colmater les circuits.
Ces boues sont dues à la pénétration de l’oxygène à travers les canalisations du plancher chauffant.
Il est conseillé de s’équiper avec un tuyau avec barrière antioxygène (BAO), d’un traitement antiboue, ce qui réduit considérablement la production de celles-ci dues à l’absorption de molécules d’oxygène à travers les parois du tuyau. Ces boues encrassent et réduisent la durée de vie de la chaudière.
Il est conseillé de souscrire un contrat d’entretien, déplacement et main d’œuvre avec votre installateur qui viendra régulièrement inspecter votre installation, effectuer la maintenance et affiner les réglages afin d’assurer un bon fonctionnement et un rendement toujours optimal.
• Vérifiez régulièrement la pression de l’eau sur le manomètre de la chaudière et ajoutez de l’eau dans le circuit à l’aide du robinet situé sur la partie basse de la chaudière afin que la pression se situe entre 1.5 et 2 bars.
• Des bruits d’écoulement ou un radiateur restant froid indiquent la présence d’air dans les circuits qui distribuent l’eau chaude aux radiateurs : il est nécessaire de purger vos radiateurs. Pour cela, dévissez les purgeurs généralement situés sur le haut des radiateurs et revissez-les dès que l’eau s’échappe sans air, pendant cette manipulation assurez-vous que la pression de l’eau est correcte au moment de la purge.
• Vérifiez que les piles du thermostat programmateur situées dans le logement ne sont pas usées, préférez à ce titre, l’usage de piles rechargeables qui reviennent 10 fois moins cher à l’usage que les piles jetables et même si ces accus restent des déchets aux composants dangereux et nécessitent d’être ramenés dans les points de collecte, ils ont une durée de vie plus longue.
• Faites une tentative de rallumage de la chaudière à l’aide du bouton de réinitialisation (tenez-le appuyé pendant 10 secondes avant de relâcher).
• N’obstruez jamais les arrivées d’air de votre logement pour des raisons de sécurité et de bon fonctionnement des appareils.
La température de fonctionnement du plancher chauffant à circulation d’eau est régulée par un dispositif électronique composé d’une sonde extérieure calculant la température extérieure et d’un thermostat placé dans une pièce principale mesurant la température intérieure.
Un programmateur associé à une horloge journalière ou hebdomadaire analyse les deux valeurs et fait varier la température de départ ou le fonctionnement de la chaudière (aquastat) et par un jeu de vannes thermostatiques tout en abaissant la température requise (pendant l’absence d’occupation du logement ou pendant la période nocturne).
L’épaisseur de la dalle béton assure une grande inertie dont il faut tenir compte lors des différents réglages en anticipant de quelques heures les valeurs sur la programmation. Exemple : le chauffage se déclenchera de 6 heures du matin à 9 heures puis se ré enclenchera de 17 heures à 23 heures, pendant les heures dans lesquelles le logement sera inoccupé, l’abaissement de température sera de 3 à 4 degrés maximum (l’arrêt complet est déconseillé, car il ferait perdre le bénéfice de l’économie ainsi réalisée en dépensant de nombreuses calories pour le re démarrage du chauffage.)
Le système de chauffage à eau chaude obéit à des principes physiques hydrauliques immuables, il doit assurer une chaleur suffisante et égale à l’ensemble d’un bâtiment, qu’il soit destiné à un usage particulier ou professionnel.
La chaleur sera distribuée par un système de tuyauteries, de radiateurs, ou autres dispositifs inhérents à une installation de chauffage central à eau chaude. Toute installation doit être précédée d’une étude sérieuse (calepinage et étude de déperditions thermiques) elle doit donc être réalisée par un professionnel habilité ayant les qualifications requises, les compétences, l’expertise ainsi qu’une assurance décennale couvrant les éventuels désordres futurs. Cette installation doit également correspondre à des normes strictes de sécurité et de fonctionnement.
Ainsi, pour toutes ces raisons, il est nécessaire d’examiner tous les aspects techniques et environnementaux qui feront pencher le choix vers tel ou tel type de matériel et d’énergie et vers le professionnel qui assurera les prestations.
Un autre choix judicieux doit se porter dans des systèmes peu coûteux à l’usage pour son portefeuille et pour l’environnement : les puits canadiens ou puits provençaux permettant d’avoir accès à de l’air frais ou chaud suivant la saison, à condition que la région d’implantation ait un climat se prêtant à son fonctionnement.
Afin de contribuer au respect de l’environnement, merci de n’imprimer cette page qu’en cas de nécessité.Pourquoi ?
Cloisons et murs chauffants à eau chaude. Les Romains sont également les précurseurs de ce type de chauffage peu employé de nos jours, c’est une solution intéressante et très confortable, mais qui pose le problème du perçage des murs lors de travaux de bricolage (pose étagères, nouveaux écrans de télévision à écrans plats, cadres, etc.
Avantages :Les radiateurs sont moins performants que les planchers chauffants, mais également moins onéreux. Il existe plusieurs types de radiateurs acier, fonte-alu et fonte de toutes tailles et toutes formes plinthes claustra, sèches serviettes ou sur mesure. Attention à ne pas mettre des radiateurs de matériaux différents (acier, fonte, aluminium) dans un même circuit (risque de corrosion par phénomène d’électrolyse).
Le réseau est formé de radiateurs montés de préférence en série ou en parallèle. Ce système réversible permet de changer d’énergie de production en changeant seulement la chaudière ce qui représente un atout non négligeable pour le futur.
Dans le cas d’un couplage avec un plancher chauffant il existe des radiateurs compatibles avec les chaudières basse température ou à condensation et largement surdimensionnés avec des deltas de l’ordre de 30.Esthétique de certaines gammes de radiateurs, place occupée, convection naturelle et déplacement de poussières.Risque de corrosion dû à l’emploi de différents métaux (fonte, acier, aluminium) qui génèrent un effet d’électrolyse
Il existe 3 types de planchers chauffants
Les planchers dans lesquels un fluide frigorigène circule directement dans les tuyauteries pour assurer un rafraîchissement.
Ce sont les systèmes appelés à détente directe, qui sont souvent installés, car moins onéreux à mettre en œuvre et moins cher en prix de matière première (dimensionnement des tuyauteries plus faibles que pour un plancher chauffant à eau chaude).
Il s’agit d’un plancher dans lequel sont incorporés des circuits de résistances électriques, son prix d’installation est relativement élevé ainsi que son coût d’exploitation.
Des résistances électriques sont noyées dans le béton lors du coulage de la dalle, ce procédé est déconseillé pour plusieurs raisons même si le coût d’investissement est faible (environ 6000 € pour une maison de 90 m2) :
— Les résistances électriques noyées dans une chappe de béton génèrent un stress électromagnétique dont il est difficile de penser qu’il n’a aucun effet sur le comportement et la santé humaine.
— Cette pollution électromagnétique insidieuse est invisible et peut agir par effet cumulatif. (30 minutes de téléphone sans fil, de téléphone portable, 2 heures d’ordinateur, 1 heure de lecture à proximité d’une lampe halogène, 5 minutes de sèche-cheveux, 8 heures de sommeil à côté d’un radioréveil ou pire à côté d’un téléviseur peuvent créer un électro stress responsable de pathologies aux conséquences parfois graves.
— La durée de vie des résistances est estimée à 20 ans et reste très sensible aux aléas climatiques (foudre)— Ce type d’émetteur ne permet pas de changer d’énergie (intégration au bâti)— L’électricité est l’énergie la plus coûteuse pour le chauffage.
Le système de plancher chauffant rafraichissement est parfois proposé en complément d’une pompe à chaleur réversible. Lerafraichissementn’est ni intéressant en termes d’économie ni en termes d’écologie, car ce dispositif incite les occupants à l’utiliser pendant les périodes estivales de fortes chaleurs doncaugmentent la facture du ménage .
De plus, la demande électrique de l’unité de la pompe à chaleur se fait à des périodes pendant lesquelles les ressources en eau qui alimentent les centrales nucléaires sont les plus faibles, car les niveaux sont au plus bas. Lorsque l’installation électrique par panneaux photovoltaïques permet l’auto consommation ce système devient acceptable. Le soleil luit au moment où les besoins de fraicheur se font sentir et la production d’électricité est maximale.
Dans certaines régions humides, le point de rosée (formation de condensation sur le sol) peut entrainer un excès d’eau dans les bâtiments.
Mêmes inconvénients que le planchers chauffant électrique sur la santé avec en plus les mêmes effets de rayonnement thermique que le soleil qui chauffe les surfaces et pas les volumes. (avec un coût non négligeable de 40 à 50 € le m2). Effets corporels : vos oreilles deviennent rouges mais vos orteils restent glacés.
Il existe des plinthes chauffantes électriques, simples à installer, mais qui en plus des inconvénients du plafond rayonnant cumulent les inconvénients des agencements des meubles dans les pièces : système peu recommandable.
Par + de 3,6 Millions de Visiteurs/an

chauffage au sol avis

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 406
Bonjour,
Je propose à tous les déçus du plancher chauffant de venir nous présenter sur ce post leur déception suite à l’installation de cet émetteur de chaleur.
Pourquoicette proposition? Tout simplement pour m’aider à faire un choix sensé entre radiateurs et plancher chauffant dans ma future maison (monomur de 37,5 ou briques + Homatherm, 10cm + 5cm, avec enduit direct sur fibre de bois). Le plancher chauffant est, tout comme les PAC, à la mode et je me méfie des modes. Mon chauffage sra alimenté par une chaudière à granulés.
J’attends vos remarques avec impatience.

—–

Bonjour Sarri,
personnellement je n’ai pas choisi cette solution pour chauffer ma maison, mais je connais pas mal de monde qui l’a fait, et ils en sont tous très contents… les planchers chauffants basse température d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux qui faisaient gonfler les jambes d’il y a qq décennies, et ils sont d’un confort certain… et plus de radiateurs plus ou moins grâcieux et au dépoussiérage toujours ch…
Tonia
Salut,
que la PAC soit une mode (boostée par le crédit d’imôt), à la rigueur.
Mais le plancher chauffant, à ma connaissance, ne date pas d’hier. (1950-60 ?)
Cependant tu as un peu raison dans le sens où son avenir pourrait-être de disparaitre au profit de … rien (batiment + performant).
Localisation Amplaing dans l’Ariège entre Foix et Tarascon
Bonsoir,
C’est bien de réaliser une isolation par l’extérieur mais si tu lis les fils tu verras que ce que tu propose est le minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double.
Et après plus besoin de te poser la question radiateur ou planché, ce sera ni l’un ni l’autre et surtout pas de PAC mais seulement 2 ou 3 petits convecteurs et un petit poêle à bois, rien de plus.
En recherchant les discutions d’Herakles tu trouveras aussi plein d’astuces pour diminuer encore plus ta conso (mur trombe, véranda au Sud et Hypocauste etc.)
Mieux vaut investir dans une isolation et des astuces qui dureront la vie de la maison que dans une PAC qu’il faudra remplacer dans 10 ans avec en plus les couts d’entretien annuels.
A+
Bonsoir,
C’est bien de réaliser une isolation par l’extérieur mais si tu lis les fils tu verras que ce que tu propose est le minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double.
A+
Et la reponse classique qui consiste a dire, on mets quelques radiateurs electriques et un petit poele a bois … Il ne faut pas oublier que le chauffage electrique, c’est un rapport 2,58 en energie primaire en etant sympa …
Allez vous avez fait une maison trés bien isolé comme ce que propose Sarri, vous n’avez pas de système de stockage saisonnier ou de serre …. Bref un architecture un peu classique mais bien orienté.
Vous allez arriver a des besoins de chauffage de l’ordre de 20 kWh/m2. Si vous faites 50% avec du bois et 50 % en electrique …. Pour fournir les 50 % bois avec un poele a bois de 80 % de rendement et un coef Ef/Ep de 0,6, on arrive à 7,5 kWh/m2. Les 10 kWh/m2 d’elec … cela fait 25,8 et nous sommes deja a33 pour le chauffage. Vous rajoutez 16 pour l’ECS avec du solaire, 7 pour l’éclairage et 5 pour la ventilation et hop total : 61 kWh/m2 …
Pas facile de faire une maison BBC quand on mets quelques radiateurs electriques.
Bien sur, personne n’est obligé de faire une maison BBC au sens réglementaire du truc.
Maintenant, les planchers chauffants. Moi aussi, tous les gens que je connais qui en ont un sont content. Tous ceux qui ont des baies orientées Sud ouvrent leurs fenetres en hiver pour cause de surchauffe …. Ils affirment que cela ne consomme rien puisque a ce moment, le générateur de chaleur est arrété ce qui est vrai. Je n’ose même pas imaginer le fonctionnement dans un maison avec un R de 4,5 dans les murs et le reste dans la ligné…
Il ne faut pas dans ce cas de systeme de chauffe avec de l’inertie mais quelque chose de réactif et garder la masse pour stocker les apports solaires.
Enfin ce n’est que mon point de vue.
Pour les radiateurs :
inertie limitée et réactivité, possibilité d’ajouter des robinets thermostatiques pour réguler au mieux , possibilité de stocker les apports solaires dans le sol du batiment, possibilité de choix de l’énergie et au besoin du mode de diffusion de la chaleur… Place prise au sol ou sur le mur
Pour le plancher chauffant :
Inertie importante et réactivité limitée, obligation de réguler et de prévoir les apportsfinement pour obtenir une température décente sans surchauffe pour du bioclimatique (importance moindre pour du non-bioclimatique), choix de l’énergie , uniformité des températures dans les pièces , pas de stockage possible des apports ou très limité , possibilité de faire du solaire…
En vrac et à trier…
minimum exigé par la RT2005, alors que pour bien isoler il faut le double.
Bonjour,
Je propose à tous les déçus du plancher chauffant de venir nous présenter sur ce post leur déception suite à l’installation de cet émetteur de chaleur.
Pourquoicette proposition? Tout simplement pour m’aider à faire un choix sensé entre radiateurs et plancher chauffant
Les déçus du PC… Je dois faire partie de ceux là car cette année, je me chauffe au bois, bien que j’aie la possibilité de le faire au gaz avec PC. En fait, je ne suis pas déçu des PC, j’ai la maison qui va bien avec : pisé, bcp d’inertie mais isolation moyenne, bcp de vitrage au sud mais peu de surchauffes grâce à qq centaines de tonnes de terre qui tamponnent les apports, donc un confort très correct. Cela dit, j’ai fait ce choix il y a 5 ans, par facilité je l’avoue, parce que l’objectif énergétique n’était pas la priorité à l’époque, même s’il était quand même important à mes yeux à ce moment, et aussi pour le cas d’une éventuelle revente de la maison à des personnes pour qui le bois n’est pas une solution acceptable. Grâce à la mitoyenneté par deux côtés de la maison, je consomme environ 65 kWh/m²/an pour chauffage+eau chaude+cuisine en énergie finale (gaz), donc un peu moins en chauffage bois. Aujourd’hui je n’hésiterais pas à me passer complètement de ces PC pour effectuer un déplacement de budget dans de l’isolation supplémentaire. Il y a 5 ans, on raisonnait encore différemment. Et l’année prochaine, je vais faire encore qq travaux d’isolation, parce que c’est encore ce qui rapporte le plus, surtout quand on le fait soit même.
De toute façon, et ça a bien été dit, les émetteurs basse t° sont très peu compatibles avec des apports solaires conséquents si le bâtiment est très bien isolé. Le bois est la meilleure solution d’appoint, à condition de choisir un poêle de puissance adaptée (ei pas trop forte, ce qui est souvent le cas) encore qu’il soit possible de faire de petites flambées, mais le chauffage au bois a un meilleure rendement « à fond » (moins de suies) et à condition que ce ne soit qu’un appoint. L’électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c’est réactif, facilement régulable. Un mix des 2 peut être intéressant. (pièces éloignées du poele)
L’électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c’est réactif, facilement régulable.
si tu demande qu’aux déçus, tu n’aura ques des avis défavorables et forcément tu va choisir les radiateurs…….
Maintenant, les planchers chauffants. Moi aussi, tous les gens que je connais qui en ont un sont content. Tous ceux qui ont des baies orientées Sud ouvrent leurs fenetres en hiver pour cause de surchauffe …. Ils affirment que cela ne consomme rien puisque a ce moment, le générateur de chaleur est arrété ce qui est vrai.
L’électricité, pourquoi pas, ça ne me choque pas si on en utilise très peu : c’est réactif, facilement régulable. Un mix des 2 peut être intéressant. (pièces éloignées du poele)
La régulation d’un PC avec pièces au Sud ayant des baies vitrées et des pièces au nord sans apport est-il utopique selon vous?
alors je suis d’accord avec SebMP35, un PC n’est pas compatible avec une maison tres bien isolé.
j’ai une maison classique comme on dit donc avec une isolation moyenne, un plancher chauffant, un étage avec des radiateurs et une chaudière gaz.
je suis très content de mon PC mais je vais quand même en dire du mal :
1. le réglage est très difficile même avec 2 sondes (exterieure et intérieur) surtout si l’on a des apports solaires importants.
2. l’inertie d’un PC est très importante donc on ne peut pas fonctionner en mode arrêt/marche ce qui pose problème avec les chauffages d’appoints comme les poeles ou en intersaison.
J’ai réussi à trouver un réglage correcte qui me permet de ne pas surchauffer quand il y a du soleil ou quand j’allume mon poele mais ca prend du temps. j’ai passé un temps fou à régler la pente, la correction de celle-ci quand il fait plus chaud.
Page 1 sur 28 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 Dernière Aller à la page:
Par swift 2540 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par Le Vosgien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par troglokhan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par 22970P dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement22h30 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

chauffage au sol avis
Tube de 100 mDiamètre 10/12 39€ Domotelec
Dalles à plots9.4 m², R = 0.75 81€ Domotelec
Dalles lisses25 m², R = 2.4 348€ Domotelec
Les planchers chauffants ont longtemps été décriés à juste titre et reviennent petit à petit à la mode. Il en existe de très nombreux types et nous allons tenter ici d’en faire une liste exhaustive, avec leurs avantages et inconvénients.
Le plancher chauffant est une technique assez ancienne puisqu’on en trouvait déjà il y a plus de trente ans. Cependant, à cette époque, les températures utilisées étaient celles des radiateurs, à savoir 50 à 65°C. A cette température, il se produit un phénomène de stratification de l’air avec notamment une température près de la surface du sol très élevée. Cela avait pour conséquence de faire gonfler les jambes et provoquait donc un inconfort certain. La technologie a donc été modifiée et elle revient aujourd’hui au premier plan en ayant gommé cet inconvénient (basse température).
Les tuyaux d’un plancher chauffant ne doivent jamais se chevaucher et pour cela, ils sont installés en escargot. Les tubes seront plus ou moins espacés selon la puissance voulue, ainsi, l’escargot sera plus compact dans une salle de bain. Le matériau des tubes est le PER (polyéthylène réticulé), il est plus souple et moins cher que le cuivre qui était utilisé auparavant. Il est également plus facile à mettre en place puisqu’il n’y a aucune soudure à faire. Prix des tubes PER, entre 0.3€ à 1.5€ le mètre linéraire :
Les plaques à plots permettent un placement très facile et très rapide des tubes. En effet, elles permettent de « coincer » les tubes sans matériel supplémentaire et les écarts sont directement intégrés avec les plots. Toutefois, les plaques à plots sont généralement peu isolantes ce qui en fait une solution très bon marché mais peu efficace thermiquement. Prix des dalles à plots, entre 10 à 20€ le m² :
Les plaques planes sont quadrillées pour permettre une installation la plus aisée possible (écart visible rapidement). Cependant, la mise en place des tubes se révèle tout de même plus complexe qu’avec les plaques à plots. De plus, les tubes sont ici maintenus avec des agrafes, enfoncées directement dans les plaques. Ces plaques en polyuréthane ont des caractéristiques thermiques sensiblement supérieures à celles des plaques à plots. Prix des dalles lisses en polystyrène, entre 5 à 15€/m² :
Pour un plancher chauffant électrique, on utilise des plaques planes. Sur ces dernières, on vient ensuite poser un treillis sur lequel seront fixées les résistances à l’aide de rislan. Certaines résistances sont par ailleurs vendues directement attanchées à un treillis qu’il suffira alors de dérouler.
Qu’ils soient électriques ou à eau, les planchers chauffants doivent être alimentés en « basse température », c’est-à-dire de l’ordre de 30-25°C. Ceci est la condition sine qua none pour qu’il n’y ait pas de phénomène de jambes lourdes. A noter que des basses températures augmenteront l’efficacité d’une chaudière gaz à condensation (plus de condensation).
Le plancher chauffant électrique est une solution qui apporteplus de confort thermiqueque des convecteurs ou même des planchers rayonnants. Cependant, la régulation est plus difficile quoique plus aisée qu’un plancher chauffant à eau puisque les résistances peuvent être coupées instantanément. Il n’y a évidemment pas de possibilité de rafraîchissement.
Le plancher chauffant à eau est aujourd’hui très utilisé. En effet, il permet d’avoirun meilleur confort thermiquepar rapport aux radiateurs ainsi qu’un encombrement quasiment nul. De plus, les régimes de températures d’eau qui sont (et doivent) être utilisés correspondent parfaitement aux capacités des pompes à chaleur (qui ont du mal à produire des températures élevées) ainsi que des chaudières basse température et à condensation.
Le seul point noir est là encore la régulation. En effet, l’ inertiede la chape flottante créée un déphasage important entre les apports qu’il peut y avoir dans la maison (notamment solaire) et la baisse effective de la température du sol. C’est pourquoi il n’est pas recommandé d’installé un plancher chauffant dans une maison très isolée et/ou très bien exposées avec de nombreux vitrages au sud. En effet, cela pourrait provoquer des surchauffes importants au moindre rayon de soleil puisque les apports solaires s’additionneront de manière significative avec la chaleur produite par le plancher chauffant qui chauffera donc pour rien, si ce n’est pour surchauffer.
Côté alimentation, le plancher chauffant à eau est alimenté via une nourrice (photo ci-contre) donc chaque départ/retour correspond à une boucle.
Il est possible d’alimenter un plancher chauffant grâce à descapteurs solaires . Une dalle plus importante pourra être mise en place pour avoir une inertie supérieure et donc compenser les périodes sans soleil. Une chaudière ou une pompe à chaleur pourra être mise en place comme appoint.
Certainespompes à chaleursont dites réversibles, c’est-à-dire qu’elles permettent de faire un rafraîchissement en été. Ce type de système est parfaitement compatible avec un plancher chauffant. Il ne faut cependant pas espérer un rafraîchissement très important. En effet, le sol doit rester à une température minimale, sinon il risque d’y avoir l’apparition de condensation. Il existe également de nombreux moyens pouréviter de climatiser .
Le plancher chauffant est une solution qui convient à la majorité des systèmes de production de chaleur. Leconfort thermiqueest aujourd’hui assuré par des températures basses. Le seul point noir est la régulation. Certains automates performants arrivent tout de même à limiter cet effet négatif en anticipant au mieux les variations d’apports solaires et de température.
#122 -Benjamin (Admin)- 17.05.17
#119 -Benjamin (Admin)- 09.05.17
#115 -Benjamin (Admin)- 02.04.17
#113 -Benjamin (Admin)- 06.03.17
#111 -Benjamin (Admin)- 25.02.17
#109 -Benjamin (Admin)- 18.02.17
#106 -Benjamin (Admin)- 04.02.17
#102 -Benjamin (Admin)- 21.01.17
#100 -Benjamin (Admin)- 20.01.17

chauffage au sol avis

Le 1er site Construction, Rénovation & Bricolage en Belgique

Arn_1337, +2 (flyingwali) ,
3 Mai 2017

flyingwali

4 Mai 2017

fourseb, +2 (Elbabaw) ,
28 Avril 2017

Elbabaw

28 Avril 2017

moisdejuin ,
9 Avril 2017

moisdejuin

9 Avril 2017

phoenix.28, +44 (phoenix.28) ,
4 Avril 2017

phoenix.28

10 Avril 2017

phoenix.28 ,
12 Mars 2017

phoenix.28

12 Mars 2017

guiges, +9 (guiges) ,
7 Février 2017

guiges

8 Février 2017

Djulien9 ,
6 Février 2017

Djulien9

6 Février 2017

Aussi en France !

Vous surfez depuis la France… BricoZone existe aussi en .fr !
BricoZone France .
Le même, mais Bleu Blanc Rouge :)

BricoZone : sur Facebook
Notre Facebook
Twitter
Twitter
BricoZone Youtube
BricoZone YouTube
Pinterest
Pinterest
LinkedIn
LinkedIn

Contact
Conditions d’Utilisation
Aide
Accueil
Haut
RSS

BricoZone : l’information sur la Construction, la Rénovation et le Bricolage en Belqique
Dans le forumChauffage- parnewdiwale1 Mai 2008
Vous pouvez aussi lancer une recherche sur :Chauffage sol Avantages

chauffage au sol avis

Chauffage au sol électrique. Bien ou pas ? Economique ?
Ce sujet comporte 272 messages et a été affiché 286.727 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
1
,2
,3
… ,17
,18
,19
| Choisir page >>
Messages :Env. 100
De :Laon (2)
Ancienneté :+ de 8 ans
Chauffage au sol électrique. Bien ou pas ? Economique ?
Bonsoir,

Je cherche des avis et témoignages sur lechauffageau sol électrique ?

Consommation ?

Facture ?

Isolation?

Avantages ?

Inconvénients ?

Merci
Ne vous prenez pas la tête pourune fourniture ou pose de chauffage électrique… Allez dans la section devis chauffage électrique du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de électriciens de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les électriciens, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-15-devis_chauffage_electrique.php
Messages :Env. 400
Dept :Bas Rhin
Ancienneté :+ de 8 ans
Inconvénient : tu ne peux plus changer d’energie
Messages :Env. 10000
De :Sud De Toulouse (31)
Ancienneté :+ de 8 ans

Gregoleb02, baladez-vous un peu sur le forum…
La pollution sera le fléau de demain.

>>>Voir les guides pour construire de façon raisonnée<<<(clic !)
Messages :Env. 30
De :Rennes (35)
Ancienneté :+ de 7 ans
Bonjour,

Par rapport à unplancher chauffantà eau, l'inconvénient du plancher électrique est que vous êtes prisonnier de l'énergie électrique.

Qui peut garantir que dans 20 ans ou plus, aucun câble ne sera grillé ? Dans ce cas là, que faites-vous, vous n'aurez plus de chauffage et aurez fait un investissement pour rien ? Alors qu'avec un plancher basse température à eau, vous pouvez changer votre chaudière par unechaudière fioul , gaz, bois ou unepompe à chaleur , en fonction de l'énergie au meilleur coût, au moment où vous devez la changer.

Cordialement,
Messages :Env. 500
De :La Flocellière (85)
Ancienneté :+ de 8 ans
TL-FR a écrit: Bonjour,

Qui peut garantir que dans 20 ans ou plus, aucun câble ne sera grillé ? Dans ce cas là, que faites-vous, vous n'aurez plus de chauffage et aurez fait un investissement pour rien ? Alors qu'avec un plancher basse température à eau, vous pouvez changer votre chaudière par une chaudière fioul, gaz, bois ou une pompe à chaleur, en fonction de l'énergie au meilleur coût, au moment où vous devez la changer.

Bonjour,

Je pense qu'un cable grillé peut ce réparer !?? En plus est ce que ça arrive vraiment ? (sans parler des tout premiers plancher élec.).

Une PAC peut, il me semble, être installée dans n'importe quelle bâtiment (il existe les split non ?)

Et additionner le prix de deux chaudières voir trois c'est pas vraiment économique (ça paye quelques années d'élec. !)
Messages :Env. 1000
De :Monsteroux Milieu (38) (38)
Ancienneté :+ de 12 ans
c'est l'eternel debat des pour ou contre,ne voulant pas entrer dans la polemique car chaque installation a ses avantages et inconvenient je vais te donner mon ressenti pour le chauffage au sol infracable (elec)puisque c'est celui la que je possede.

Si tu desire te chauffer qu'a ce mode de chauffage je le deconseille,ta facture elec risque de s'en ressentir,nous nous avons mis un poele a bois qui permet de chauffer la maison et nous utilisons donc ce chauffage au sol uniquement sur le matin et lorsque l'on part longtemps en programmation.

ce qui est interressant c'est l'inertie des resistances et la mise en temperature,le cable chauffe tres rapidement,ce qui est interressant c'est l'homogeneité de la surface chauffée (ca c'est tout les chauffage au sol).

le prix de l'installation est beaucoup moin cher que d'autres systeme au sol ce qui te permet de mettre un poele par ex ou une cheminée.
Messages :Env. 10000
De :Sud De Toulouse (31)
Ancienneté :+ de 8 ans
kanibal a écrit: le prix de l'installation est beaucoup moin cher que d'autres systeme au sol ce qui te permet de mettre un poele par ex ou une cheminée.

... ou renforcer l'isolation.
La pollution sera le fléau de demain.

>>>Voir les guides pour construire de façon raisonnée<<<(clic !)
Messages :Env. 100
De :Laon (2)
Ancienneté :+ de 8 ans
kanibal a écrit: c'est l'eternel debat des pour ou contre,ne voulant pas entrer dans la polemique car chaque installation a ses avantages et inconvenient je vais te donner mon ressenti pour le chauffage au sol infracable (elec)puisque c'est celui la que je possede.

Si tu desire te chauffer qu'a ce mode de chauffage je le deconseille,ta facture elec risque de s'en ressentir,nous nous avons mis un poele a bois qui permet de chauffer la maison et nous utilisons donc ce chauffage au sol uniquement sur le matin et lorsque l'on part longtemps en programmation.

ce qui est interressant c'est l'inertie des resistances et la mise en temperature,le cable chauffe tres rapidement,ce qui est interressant c'est l'homogeneité de la surface chauffée (ca c'est tout les chauffage au sol).

le prix de l'installation est beaucoup moin cher que d'autres systeme au sol ce qui te permet de mettre un poele par ex ou une cheminée.

Bonsoir, tu paies combien d'électricité par an ? et tu chauffes quelle superficie ?

J'ai aussi l'intention de mettre un poele à boismais dans 2 ans pour avoir la tva à 5.5%
Messages :Env. 300
Dept :Eure
Ancienneté :+ de 8 ans
j'envisage également de mettre un plancher electrique, mais le soucis du montant de la facture EDF me pose problème aussi et le fait de ne pas pouvoir gérer la baisse de la température quand nous ne sommes pas présent.

Le poele à bois peut etre en complément aussi, mais il faudrait alors combiner poele à bois + plancher chauffant.

Alors pourquoi pas un poele à granule ?
Une maison toute faite, c'est bcp mieux lol
Messages :Env. 60000
De :3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté :+ de 11 ans
bonjour,

sebastie27 a écrit: .

Le poele à bois peut etre en complément aussi, mais il faudrait alors combiner poele à bois + plancher chauffant.

Alors pourquoi pas un poele à granule ?

poele à bois ou à granulés mais dans tous les cas : poele bouilleur et plancher eau
Messages :Env. 800
Dept :Correze
Ancienneté :+ de 8 ans
bonjour,

l'argument du câble chauffant qui tombe en panne revient souvent dans les conversations plus que dans les faits... mais ce n'est pas plus probable qu'avec un plancher chauffant "à eau".

celui du montant de la facture annuelle est également à relativiser, tant l'électricité fait "peur" en raison de sa mauvaise côte en logement ancien

ce sujet a été débattu ici des dizaines de fois. Il en ressort que :

- la facture électrique intégrale (chauffage et le reste) pour une maison isolée selon les normes en vigueur (donc une construction neuve ou très récente) sera environ de 100 à 120 euros / 10 m2 / an (soit 1000 à 1200 euros pour 100m2 à l'année)

- le gain financier par rapport à d'autres systèmes de chauffage doit se calculer ne faisant entrer tous les paramêtres : investissement plus important pour un plancher eau et une chaudière (encore plus pour une géo ouaérothermie ), investissement qui nécessite souvent la durée de vie de l'appareil pour être rentable (car il faut de toute façon de l'électricité ....), prix d'une nouvelle chaudière en cas de changement, frais d'entretien annuel nuls pour l'électricité

- rien ne garantie que le prix de l'électricité sera stable et relativement économique dans le temps ... mais rien ne dit non plus qu'il augmentera de manière exponentielle.

mon avis : pour une maison de taille "standard" (de 90 à 120m2) de plain pied et bien isolée, c'est tout à fait valable pour ne pas dire le plus intéressant sous certaines conditions. L'investissement dans un petit poêle complémentaire permet de retarder la mise en chauffe du plancher à l'automne et d'avancer son arrêt au printemps, et par là même de gagner un peu sur le montant de la facture. De plus selon les textes toutes construction neuve prévue pour un chauffage électrique intégral est obligatoirment équipée d'une souche de cheminée et d'un conduit de fumée, alors autant s'en servir ! De plus, si un jour l'électricité devient hors de prix (j'en doute), il sera alors possible de se chauffer au bois dans les pièces de jour et avec des rayonnants dans les chambres.

En revanche "jongler" entre poêle et PC semble aléatoire en raison de l'inertie du plancher une fois chauffer et de son temps de mise en chauffe.

Bref : électricité + bois = solution tout à fait viable et économique dans pas mal de cas.

pour terminer, Sebastie27 dit "le fait de ne pas pouvoir gérer la baisse de la température quand nous ne sommes pas présent. "

Faix : les thermostats électroniques programmables avec plusieurs zones permettent de régler au degré près la température selon les heures de la journée et sur plusieurs jours voir semaine. Sur le mien il y a la température "confort" (disons 20-21° pour un être humain normalement constitué) pour les moments de la journée où l'on occupe les pièces chauffée, et le mode "éco" qui baisse cette température de deux degrés aux heures souhaitées (la nuit, quand on travail, quand on est pas là, etc.)

Un PC électrique est donc très souple est paramétrable. encore une idée reçue ...
Messages :Env. 100
De :Laon (2)
Ancienneté :+ de 8 ans
olive19 a écrit: bonjour,

l'argument du câble chauffant qui tombe en panne revient souvent dans les conversations plus que dans les faits... mais ce n'est pas plus probable qu'avec un plancher chauffant "à eau".

celui du montant de la facture annuelle est également à relativiser, tant l'électricité fait "peur" en raison de sa mauvaise côte en logement ancien

ce sujet a été débattu ici des dizaines de fois. Il en ressort que :

- la facture électrique intégrale (chauffage et le reste) pour une maison isolée selon les normes en vigueur (donc une construction neuve ou très récente) sera environ de 100 à 120 euros / 10 m2 / an (soit 1000 à 1200 euros pour 100m2 à l'année)

- le gain financier par rapport à d'autres systèmes de chauffage doit se calculer ne faisant entrer tous les paramêtres : investissement plus important pour un plancher eau et une chaudière (encore plus pour une géo ou aérothermie), investissement qui nécessite souvent la durée de vie de l'appareil pour être rentable (car il faut de toute façon de l'électricité ....), prix d'une nouvelle chaudière en cas de changement, frais d'entretien annuel nuls pour l'électricité

- rien ne garantie que le prix de l'électricité sera stable et relativement économique dans le temps ... mais rien ne dit non plus qu'il augmentera de manière exponentielle.

mon avis : pour une maison de taille "standard" (de 90 à 120m2) de plain pied et bien isolée, c'est tout à fait valable pour ne pas dire le plus intéressant sous certaines conditions. L'investissement dans un petit poêle complémentaire permet de retarder la mise en chauffe du plancher à l'automne et d'avancer son arrêt au printemps, et par là même de gagner un peu sur le montant de la facture. De plus selon les textes toutes construction neuve prévue pour un chauffage électrique intégral est obligatoirment équipée d'une souche de cheminée et d'un conduit de fumée, alors autant s'en servir ! De plus, si un jour l'électricité devient hors de prix (j'en doute), il sera alors possible de se chauffer au bois dans les pièces de jour et avec des rayonnants dans les chambres.

En revanche "jongler" entre poêle et PC semble aléatoire en raison de l'inertie du plancher une fois chauffer et de son temps de mise en chauffe.

Bref : électricité + bois = solution tout à fait viable et économique dans pas mal de cas.

pour terminer, Sebastie27 dit "le fait de ne pas pouvoir gérer la baisse de la température quand nous ne sommes pas présent. "

Faix : les thermostats électroniques programmables avec plusieurs zones permettent de régler au degré près la température selon les heures de la journée et sur plusieurs jours voir semaine. Sur le mien il y a la température "confort" (disons 20-21° pour un être humain normalement constitué) pour les moments de la journée où l'on occupe les pièces chauffée, et le mode "éco" qui baisse cette température de deux degrés aux heures souhaitées (la nuit, quand on travail, quand on est pas là, etc.)

Un PC électrique est donc très souple est paramétrable. encore une idée reçue ...

Merci pour toutes ces explications.

Je vais donc opter pour ce type de chauffage surtout que ma maison sera de plain pied et sera de 100 M2.

Merci beaucoup
Messages :Env. 10000
De :Sud De Toulouse (31)
Ancienneté :+ de 8 ans
Salut Olive19.

20/21° avec un chauffage au sol ?

Et ne dis pas s'il te plait que le plancher électrique est une bonne solution.
La pollution sera le fléau de demain.

>>>Voir les guides pour construire de façon raisonnée<<<(clic !)
Messages :Env. 800
Dept :Correze
Ancienneté :+ de 8 ans
isaac a écrit: Salut Olive19.

20/21° avec un chauffage au sol ?

Salut Isaac ! bein oui ! je vois pas ce qui est bizarre ou impossible. J'ai utilisé ce type de chuaffage pendant 4 ans dans une maison neuve que je louais. Aucun problème pour régler la température au degré près

isaac a écrit:Et ne dis pas s'il te plait que le plancher électrique est une bonne solution.

bein si, je maintiens que dans les conditions que j'ai décrite c'est une bonne solution.

Le chauffage électrique au sol il ya ceux qui le critique (dont 90% ne l'ont jamais utilisé au quaotidien) et puis il y a les autres. La preuve : j'ai choisi ce mode de chauffage dans ma maison (doublé d'un poële de 6KW)

cdlt
Messages :Env. 200
De :Neufchateau (88)
Ancienneté :+ de 7 ans
Bonjour,

Dans la maison que je loue actuellement, je suis au chauffage électrique au sol et personnellement, j'adore ce type de chauffage...

J'ai ai pour 1000€ par an tout compris et j'ai une température de 19 dans les chambres et 20/21 dans les pièces à vivre... C'est suffisant et si les journées sont ensoleillées avec les fanêtres on monte vite à 23/24 donc le chauffage ne tourne pas...

Du coup, nous avons aussi pris ce mode de chauffage dans notre future maison et quand la maison aura 2 ans pour avoir la TVA 5.5% on mettra un poele àgranulé de boisparce qu'on préfère ça à un poele à bois...

Bonne journée
En cache depuis le vendredi 12 mai 2017 à 16h16

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
1
,2
,3
... ,17
,18
,19
| Choisir page >>

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 324 308 membres et aux 4 378 660 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |
0.046

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
«  Facture de 642 € de chauffage (au sol) avant remise des clés  »
Discussion lancée par- 16 réponses
«  Chauffage electrique au sol basse consommation????  »
Discussion lancée par- 15 réponses
«  Pas de gaz -> Solution elec chauffage + ECS?  »
Discussion lancée par- 3 réponses
«  Chauffage electrique au sol et carrelage  »
Discussion lancée par- 17 réponses
«  Chape maigre avec plancher electrique ? Compatible ?  »
Discussion lancée par- 2 réponses
«  Prix du plancher chauffant électrique?  »
Discussion lancée par chan34 – 10 réponses
«  Chauffage electrique sol atlantic  »
Discussion lancée par ericfree77 – 8 réponses
Devis chauffage électrique
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Le chauffage électrique
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

chauffage au sol avis
Bonjour, Je vais bientôt rénover une maison et bien entendu j’aimerais trouver un système de chauffage peu couteux (à l’achat et en consommation) Alors voilà, les parties concernée par ce système de chauffage sont deux étages de 50m² chacun (divisé en 3 pièces chacun). Je suis orienter vers le chauffage au sol qui apparemment est très agréable et assez économe, mais voilà il existe différents modèle. Sachant que mes deux étages sont en plancher bois sur lesquels j’aimerais dérouler le film chauffant, puis mettre une sous couche et poser du parquet. Après avoir fait le tri j’hésite entre deux systèmes et je souhaiterais avoir des avis assez professionnels pour celà. Le premier et celui-ci: http://www.castorama.fr/store/Film-chau … esult=true (film électrique standard mais il faut faire très attention de ne pas le déchiré ou le percer etc…) Le deuxième est celui-là : http://chauffage-carbone.blogspot.com/ Film carbone très résistant coupable comme on veut, garantie dix ans et à rayonnement infrarouge. Personne n’est à présent arrivé à me dire si c’est vraiment efficace comme le vendeur me le dit.Quelqu’un à t-il tester?Merci de vos avis rapide et sincère. Et si vous avez d’autre proposition je suis preneur. Merci
Pour le chauffage au sol électrique classique avec des câbles électriques ,Le plus gros problème réside dans le champ magnétique que créé ce type de produit. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, lorsque le champ magnétique est supérieur à 0,3µT ou 0,4µT (micro Testla : unité du champ magnétique) cela constitue un risque pour la santé. Les risques liés au champ magnétique sur l’homme sont donnés ci-dessous. Quelle est la valeur du champ magnétique pour un chauffage de 2600Watt nous allons pas vous décrire les calcules mais les valeurs sont accablante: Voici quelques exemples de calcul pour notre PRE de 2600W. Pour une distance de 10cm B=22,5µT soit 56 fois la valeur max préconisé par l’OMS (un bébé jouant sur son tapis d’éveil ou effectuant une agréable sieste dans son cosi).
Deux types de fils électriques chauffants, à simple ou à double conducteur : 1 – À simple conducteur, l’âme de cuivre est enrobée par plusieurs gaines et un blindage qui assurent la protection électrique, chimique et électrique du câble. Il impose de raccorder les deux extrémités du câble à un boîtier de connexion. 2 – Biconducteur, le câble contient à la fois les fils aller et retour qui sont protégés comme précédemment. Il limite l’émission des ondes électromagnétiques qui peuvent perturber le fonctionnement des appareils hi-fi, vidéo et informatiques. Ces câbles simplifient également la pose (un seul raccordement sur la boîte de connexion). Par exemple chez TRESCO, on trouve les produits de la société Raychem. http://www.gedimat.fr/pdf/affpro/40/adecouvrir_40.pdf
Je te remercie vivement de ces informations. J’ai pu contacter le vendeur du produit film carbone qui me dit que même si le film est fragile que l’on vient à le percer ou le déchirer il marchera toujours. Par contre si un câble électrique venez à ce couper il faudrait changer celui là pas très pratique en effet. point de vue du rayonnement : Le film carbone produit un rayonnement infrarouge, celui ci chauffe les objet ou personne directement, mais quand la pièce est vide chauffe t-il cette dernière ? si oui, s’arrête -t il tout seul grâce au thermostat auquel il est relié?ensuite en ce qui concerne la protection que je compte installer pour ne pas l’abimer ca serait : Plancher bois existant sur lequel je dépose 2cm de polystyrène extruder pour limiter la déperdition vers l’étage dessous, puis poser le film, puis sous couche rigide 5mm environ, et enfin parquet flottant. croyait vous que cela conviendra pour ne pas l’abimer?J’hésite vraiment entre le système résistance comme vous me le montrez ou ce film sans résistance !! le choix n’est pas facile. Merci
Tous ces systèmes émettent de l’infrarouge : cables ou films car la chaleur est transférée par rayonnement infrarouge et très peu par convection. Dans la cas des bi conducteurs : film et cable auto-régulant, le principe est le même. L’élément résistif qui produit la chaleur par « effet joules » se situe entre les deux gros conducteurs non résistifs. Pour le film, c’est une couche de carbone et pour le cable bi-conducteur, c’est une bande de silicium dont la résistance varie un peu avec la chaleur. Si une partie des éléments chauffants se coupe, les autres continuent à fonctionner. C’est vrai que dans la cas du fil simple conducteur, c’est le fil qui conduit toute l’énergie d’un bout à l’autre qui est résistif. Donc s’il se coupe tout le système ne chauffe plus mais le risque est faible.
En haut, le cable simple conducteur est un cable résistif. Il fait de grandes boucles inductives donc il génère beaucoup plus de champ magnétique que le bi-conducteurs ou le film. Comme vous êtes sur du plancher bois (faible inertie), le film aura l’avantage de mieux répartir la chaleur au niveau du parquet en bois. Mail le film est plus fragile que le cable. Bien sur, l’installation doit être régulée par un thermostat d’ambiance et si possible une station de programmation hebdomadaire … Respectez bien les règles de sécurité !! De mauvais contacts peuvent créer un échauffement anormal et un incendie. La rigidité du parquet est importante ainsi que le choix des matériaux isolants. Et préférez du matériel de qualité aux normes NF avec une description précise des règles de montage et du matériel de régulation qui est adapté. Voir les produits DYNASOL, HORA … etc http://www.acso.fr/docs/pdf/ftdynasol-f … nt-sol.pdf http://www.hora.fr/Rayonnement/Plancher/?lang=fr http://www.radiateur-electrique.org/fab … r.php#bati
Houa super descriptif que je vois là !! merci beaucoup!!D’un avis personnel, que penses tu de ces systèmes comparés à des panneaux rayonnant ou grille pain ?Moi je pense que ces systèmes doivent moins consommer et la chaleur doit se ressentir nettement mieux !! Mais je me trompe peut être !!J’aimerais savoir qui pourrait me faire un devis pour équipé mes 2étages croquis à l’appui, en ayant une formule Cable autorégulateur avec tout ce qu’il faut et l’autre formule film carbone que je vais le recevoir cette semaine.Ou sais tu qui fournis cela ?Merci encore de tes conseils.
Ne posez pas un tapis épais ou un meuble sans pied sur votre sol chauffant. Vous risquez de créer un blocage thermique qui peut éventuellement détériorer l’élément chauffant. Les éléments chauffants ne devront pas être placés à moins de 0.20 m des conduits de fumée et 0.40 m des foyers à feu ouverts.
Voilà je viens de demander un devis par un installateur agréer pro de produit RAYCHEM pour du T2REFLECTA et T2RED.En passant par un pro agréé, je bénéficie d’une garantie de 20 ans. D’après lui ce système de chauffage est excellent et auto-régulant. il en à posé à Courchevel en gros -10dehors et dedans 30°c.Au niveau du rayonnement, il m’a dit qu’il y avait plus de risque avec un radio réveil plutôt qu’avec un système comme ca.Au niveau du film carbone, il m’a dit qu’il en a posé mais qu’il a été aussi obligé de rajouter des chauffages d’appoints. Le gars est peut être bon vendeur comme tous et vendent leurs produits car c’est leurs but et leurs gagne pain. Mais j’aimerais avoir des avis de personnes connaissant ce système, sont ils satisfaits? chauffe t-il bien? etc … Merci
Bonsoir, Il est possible de demander des devis ici : http://www.radiateur-electrique.org/radiateur-sol.php
La doc Raychem des produitsT2REFLECTA et T2RED. indique bien que ce type de câble ne crée pas de champ électromagnétique. Avec la sous couche aluminium la chaleur est mieux répartie. http://www.tycothermal.com/assets/Europ … 752_R1.pdf Je ne connais pas mais ça me parait être du bon matériel. Pour ce qui est de la consommation électrique, ces systèmes sont plus économiques que des convecteurs et même que de bons radiateurs.
Super alors pour de l’électrique ca me parait vraiment bien.Alain merci mais j’ai trouver un installateur vers chez moi qui va m’établir un devis il m’a dit que c’est un peu cher pour le réflecta mais que sur du plancher existant c’est le top et il m’assure 20% d’économie sur ma consommation d’énergie. Donc, pour l’instant je reste dans l’attente des 2 devis film carbone , et T2 REFLECTA + T2 RED Si d’autres personnes ont des avis sur ces deux systèmes je suis preneur .Merci beaucoup Yvon de tes renseignements
Bonsoir !! Je n’ai toujours pas reçu les prix du T2REFLECTA+T2RED mais j’ai eu d’autre infos sur ce film carbone . Qu’en pensez vous ? Quand vous aurez votre maison je vous enverrez pour une chambre des films (avec un chèque de caution) et vous testerez si vous n’êtes pas satisfait vous me renvoyez le tous. Sur le film vous pouvez mettre se que vous voulez si vous mettez une sonde et que vous régulez le film a 23 ou 24 le film ne montera pas au-delà de 30°C. Pour ce qui est de l’autorégulation se fait avec un film aluminium qui propage la chaleur ou alors qui distribue plus la chaleur. A ma connaissance il n’y a pas de câble ou de film chauffant ou alors il faut mettre partout des capteurs. Il y a le système Le système T2Red+T2Reflecta mais comme je vous l’ai dit l’auto régulation c’est simplement la plaque alu qui le fait, vous pouvez le faire avec n’importe quel produit. Plutôt intérressant sa proposition …..
oui, faut voir … Je ne connais pas trop le principe « autorégulant » du film chauffant…. Je pense savoir qu’il y a un dispositif qui coupe l’alimentation lorsqu’il atteint une température donnée (maxi). Pour le câble, c’est le noyau conducteur qui ajuste automatiquement sa résistance dans une multitude de points. Le noyau se comporte comme une bande de résistances à coefficient de température positif (CTP) dont la valeur ohmique augmente lorsque la température augmente. Ce qui fait qu’il ne peut pas surchauffer par endroit, et qu’il distribue plus de chaleur dans les endroits qui en ont le plus besoin. Mais dans les deux cas, il y a besoin d’un thermostat d’ambiance pour régler la température de la pièce.
Ok merci !! Oui il faut des thermostats, ca c’est sur d’où le besoin de sonde sous le film et dans la pièce pour bien contrôler la chaleur. Il dit qu’il serait +ou- auto régulant avec la bande alu, je sais pas trop mais bon ca vaut peut être le cout de tester le produit. Quoi qu’il en soit j’ai encore du temps devant moi avent d’installer du chauffage mais bon ca me permet d’y réfléchir comme il faut. Sinon petite question : quels sont les meilleurs radiateurs électriques ?-RADIANT ?? -Radiateurs à inertie avec résistance sèche? -radiateurs à inertie avec fluide calo-porteur?Lesquels chauffent les mieux et sont les + économes en consommation? Merci
Bonjour torino38 ! D’avis assez bien partagés ici, il ressort que les radiateurs électriques muraux en fonte d’aluminium produisent une chaleur de très bonne qualité. Dans cette catégorie, l’inertie créée à partir de fluides possède le meilleur rendement surface/transfert de chaleur par rayonnement. On leur reproche cependant une réactivité moyenne et de possibles fuites…
Salut et merci de ta réponse. Qu’entends tu par réactivité moyenne?Et pour les fuites je pense que cela doit être à l’usure.Merci
torino38 a écrit: Qu’entends tu par réactivité moyenne ?
Ok mais bon c’est seulement la première fois quand tu l’allume après une fois que la pièce aura chaufée je pense qu’elle se maintiendra comme il faut à température voulue.merci de tes renseignements en tout cas .
Oui, et il faut juste en tenir compte si on utilise une programmation avec des abaissements de température. Mais ca peut être gênant en fin de journée avec une maison mal isolée et peu d’inertie car elle peut se refroidir très vite. Mais si les radiateurs sont bien dimensionnés, voire un peu sur-dimensionnés, on va s’affranchir facilement du problème.
ok ca marche !! merci du conseil . maintenant il me resteras plus qu’a trancher dans le système que je vais investir.Merci bien à tous
Merci, j’ai découvert le produit sur internet sur leboncoin. J’ai fait des recherches et je suis tombé sur la question de torino et j’ai appelé le vendeur qui est venue jusqu’à chez moi j’habite sur l’ Arbresle(69). Mr Patrick je ne me souviens plus de son nom qui est difficile à retenir, est très bien il m’a demandé d’isoler ma dalle minimum 2cm de polystyrène. J’ai isolé ma dalle avec 5cm de polyuréthane . J’ai installé avec l’aide de Mr Patrick 42(2 mètres offerts qui n’était pas prévues) mètres de films au sol et raccordé au thermostat que l’on m’a fournit. Comme j’ai une hauteur de plafond de 3,40 et une superficie de 47 m2 j’étais sceptique du bon fonctionnement. Je n’ai pas mis le parquet tous de suite car je pouvais tester le produit et si je n’étais pas satisfait je serrais remboursé. J’ai testé le produit 3 jours et je suis complètement satisfait. Je vais refaire les chambres des enfants cette été. Le pire était l’installation du parquet flottant qui m’a pris 2 jours. Je n’utilise presque plus ma chaudière à fioul (seulement pour l’eau chaude et des fois pour les chambres des enfants.
Ah génial enfin un avis positif de ce produit.Cool merci de ton avis et au niveau consommation électrique? ca donne quoi ?Merci

Index du forum
L’équipe du forum•Supprimer les cookies du forum• Heures au format UTC [ Heure d’été ]

detorino38» Ven 11 Fév 2011 19:06
detorino38» Sam 12 Fév 2011 07:00
detorino38» Lun 14 Fév 2011 16:25
detorino38» Lun 14 Fév 2011 19:59
detorino38» Mar 15 Fév 2011 16:14
detorino38» Dim 20 Fév 2011 18:45
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

chauffage au sol avis

Moteur de recherche

Rechercher

S’inscrire
Connexion

Editer mes informations

Se déconnecter

Posez votre question
Anonyme- Dernière réponse le8 avril 2013 à 21:54parromuald
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Législatives 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

chauffage au sol avis
est-il possible de faire un chauffage au sol avec une chaudière électrique ?
au bout de quelques temps, l’eau circulant dans les tuyeaux produisait des boues et pouvait altérer la performance du chauffage au sol.

Actualités
Dossiers
Forums
Plans de maison
Logiciel de plans gratuit

Langue
Français (FR)

Nous contacter
Aide
Accueil
Haut
RSS

chauffage au sol avis
Est-ce avantageux de mettre un plancher chauffant électrique ?
Réfrigération Gagné 21 février 2014 à 17 h 15 min
En plein travaux 14 décembre 2015 à 14 h 44 min
Grosjean 24 décembre 2016 à 16 h 07 min
L’actualité du chauffage et des énergies
Si vous voulez améliorer votre confort tout en faisant des économies d’énergies alors vous devriez peut-être penser à mettre en place un plancher chauffant électrique dans votre habitat.
Je vais vous présenter de fond en comble le plancher chauffant électrique en commençant par son histoire qui risque de beaucoup vous surprendre.
A la fin de cette article, vous pourrez télécharger le mini-guide du chauffage électrique qui est contient une grosse partie sur le chauffage au sol,…
Leplancher chauffantest un système dechauffage par le sol . Vous ne le savez très certainement pas mais ce mode de chauffage a été pour la première fois développé pendant l’Empire romain au 4e siècle. Les riches villas et les thermes étaient déjà équipées d’un système dechauffage au solpar des conduits d’air chaud ou de vapeur.
Ce ne sera que dans les années 30 que l’architecte Frank Lloyd Wright remis ce système au goût du jour. Il faudra néanmoins attendre les années 60 pour que le concept soit réellement développé. A l’époque, le système fonctionnait comme lesradiateurs traditionnelsc’est-à-dire avec des circuits d’eau chaude dans les dalles du sol. Vous pouvez maintenant télécharger gratuitement notre guide du chauffage électrique qui comprend une partie sur le plancher chauffant électrique. Profitez-en, il est encore disponible totalement gratuitement!!!
Aujourd’hui, leplancher chauffantest qualifié de basse température. Le plancher ne chauffe que la matière, ce qui représente un réel gain économique sur votre facture edf. Lesplanchers chauffantssont principalement soit électrique, soit avec un système de conduits d’eau comme c’est le cas pourun radiateur à fluide caloporteur …
Avec le crédit d’impôt que nous propose le gouvernement français dans l’utilisation desplanchers chauffants électriques , l’Etat nous pousse à privilégier unmode de chauffage électrique au solinsistant sur les nombreux avantages desplanchers chauffants électriques .
Il est proposé dans le commerce, deux types de plancher chauffant : leplancher chauffant électriqueet le plancher chauffant réversible.
Dans le cas desplanchers chauffants électriques , un câble électrique est placé sous le revêtement permettant ainsi la diffusion de chaleur.
L’installation se fait d’abord par la pose de planques plates et isolantes sur une dalle en béton. Des tubes en PER sont alors fixés sur ces plaques par des agrafes et constituent le circuit hydraulique. Finalement, une chape liquide est versée sur les tubes l’enrobant et permettant la conductivité thermique. Lechauffage électrique au solne peut dépasser 28 degrés par les réglementations en vigueur. Bien sûr, la chape en béton peut être camouflée par un revêtement comme du carrelage ou un parquet approprié.
Les nouveaux planchers chauffantsont une épaisseur très faible et s’installent volontiers dans les logements en construction. A condition, bien sûr que ces logements soient équipés de systèmes de production d’eau performants.
Les systèmes dechauffage électrique au solsont invisibles. Les logements équipés d’unplancher chauffantn’ont pas besoin de radiateurs. Cela permet de libérer les murs et donc l’espace.
Ne générant aucun mouvement d’air, la poussière n’est pas déplacée contrairement aux radiateurs. Aussi, ce système s’avère être meilleur pour l’organisme humain puisqu’il permet une sensation de mieux-être en comparaison à un chauffage classique.
En terme de température, l’utilisation d’unplancher chauffant électriquevous fait économiser 2 degrés pour un confort équivalent avec unsystème de chauffage classique . Ce qui signifie que pour une température réglée à 18 avec unplancher chauffant , le même confort sera atteint à 20 degré avec unsystème de chauffage classique . En soi, leplancher chauffant est plus économiqueet vous permet de réaliser en moyenne 14% d’économie sur le budget du chauffage.
Par ce système de chauffage, toute la salle est chauffé de manière uniforme contrairement à un système classique où les murs sont souvent plus froids que le reste de la pièce. Avec leplancher chauffant électrique , il n’y a pas de zone froide. Par son système de rayonnement, la chaleur véhiculée par unplancher chauffantest plus douce et uniforme.
Bien que leplancher chauffantcomporte de nombreux avantages, il possède également ses inconvénients.
Entre autre, le prix de l’installation est relativement élevé. On compte entre 35 et 80 euros le mètre carré. L’achat etl’installation d’un plancher chauffant électriqueest très onéreux. Sans partir duprix d’un plancher chauffanten lui même, la pose et l’installation sont des éléments qui augmentent considérablement lecout d’un plancher chauffant .
Bien évidemment, une nouvelle maison sera plus avantagée quant à lapose d’un plancher chauffant électrique . Pour une ancienne maison néanmoins, le cout d’unplancher chauffantsera plus élevé.
Lapose d’un plancher chauffantne permet pas tous les revêtements de sol. En l’occurrence, on ne pourra pas utiliser de moquette. Aussi, les planchers ne sont pas tous enclin à la pose d’unplancher chauffant électrique .
Après la pose d’unplancher chauffant , votre sol sera légèrement surélevé, ce qui peut poser problème pour la fermeture des portes…
Sans oublier qu’une rénovation de votreplancher chauffant électriqueest très coûteuse dans la mesure où il faut démonter votre sol.
Dans certain cas, il peut vous être demander de changer votre changer votrechauffage électriqueà l’étage. Ce qui entre dans le cout d’unplancher chauffantet fait grimper l’addition.
Leplancher chauffant électriquen’est pas pour autant écologique. 80% de l’électricité est fournie par les centrales nucléaires. Centrales nucléaires au cour des polémiques environnementales par leurs émissions de CO2 et leurs déchets radioactifs.
En comparaison avec les autres radiateurs électriques, il est évident que ce système offre un confort thermique nettement meilleur queles radiateurs électriques de type convecteurou encore de type rayonnant.
Concernantles autres types de radiateurs électriquesbeaucoup plus perfectionnés commeles radiateurs électrique à inertiepar exemple, le chauffage au sol offre un confort thermique un peu plus important car la répartition de la chaleur est plus homogène et surtout car le sol est toujours chaud, même avec du carrelage alors que ce n’est pas le cas autrement.
En contre partie, ce système est beaucoup moins facile à installer et est beaucoup plus onéreux à mettre en place. Comme il faut entreprendre de gros travaux d’installations, si vous hésitez entre debons radiateur électriqueset le chauffage au sol, il faudra peut être mieux privilégier le chauffage au sol dans le cas d’une construction ou d’une très grosse rénovation et le radiateur électrique dans le cas d’un simple remplacement de radiateur ou de système de chauffage.
Enfin, sachez aussi que vous pouvez tout à fait envisager une installation mixte avec à la fois du chauffage au sol dans les pièces principales ou à l’étage principale de votre maison par exemple (contenant salon, salle à manger,…) et des radiateurs électrique dans les chambres et autres pièces.
Bien que de nombreux individus et organismes font l’éloge duchauffage électrique au sol , il n’en ai pas moins que l’installation et les coûts cachés peuvent facilement faire grimper la facture jusqu’à 10 000€. Selon les raisons qui vous poussent à envisager la pose d’unplancher chauffant électrique , il est important de se renseigner auprès des spécialistes et professionnels. Vous pouvez vous rendre à l’Agence de l’Environnement et de la Maitrîse de l’Energie de votre ville et leurs demander conseil.
Avant de faire ce genre d’investissement, comparer bien toutes les alternatives qui s’offrent à vous avec leurs avantages et inconvénients respectifs. Les nombreux éléments définissant lecout d’un plancher chauffantne sont pas forcément renseignés et peuvent faire augmenter considérablement le prix d’unplancher chauffant .
Pour finir, voici également une vidéo récapitulative:
Le plancher chauffant est un gain en terme de confort et d’énergie. Au moment de l’installation d’un plancher chauffant, on installe en général aussi une isolation de la dalle ! Par conséquent, l’économie est de plus que 14% (l’isolation de la dalle génèrera 5% d’économies). Ainsi, pour une maison de 100 m² c’est une économie de plus de 250 €/an (et plus les années qui suivent avec la hausse des prix de l’énergie). On peut espérer un retour sur investissement en 10 ou 15 ans.
Le plancher chauffant est une belle solution de chauffage. Mais comme vous le dites, il est important de bien s’informer avant de faire l’investissement, selon nos besoins et nos moyens.
Je recherche des informations depuis quelques temps sur la pose d’un plancher chauffant. J’hésite toujours entre l’électrique et l’hydraulique même si la pose d’un plancher électrique me semble plus jouable. Niveau budget, c’est assez énorme ce qui est demandé par rapport à des radiateurs plus classiques. Il faut vraiment avoir déjà tout installé chez soi pour opter pour un radiateur au sol (volet roulant, alarme, …) je trouve. Mais les avantages cités sont très intéressants. C’est vraiment un achat confort … à voir !
Je chauffe ma maison en Aquathermie avecun plancher chauffant mais comme je n’ai plus assez d’eau dans mon puit,actuellement je peux uniquement chauffer la consommation d’eau chaude.Pouvez vous me dire qu’elle serait la bonne option car je suis entrain d’étudier la pose d’un chauffage électrique en parallèle qui prendra le relai lorsque la pompe n’aura plus assez d’eau.Existe -t-il une autre variante sachant que j’ai 300mcube à chauffer.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*
Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.

chauffage au sol avis

Rechercher
Newsletter
Réseaux sociaux
Mon compte

Médecine

Bien manger

Minceur

Médecines douces

Bien-être

Beauté

Amour & Sexo

Maman

Sénior

Boutique

Je m’abonne : les meilleures offres

en ce moment

Soigner ses allergies
Réussir son régime avant l’été

Les moyens de chauffage à privilégier

Par
Top Santé

Le 13 oct 2015 à 08h00

mis à jour 13 oct 2015 à 08h00

Pseudo :

Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
Achetez ce numéro

Abonnez-vous !

Achetez ce numéro

Gérer votre abonnement

Contact

Charte éditoriale

CGU

Flux RSS

Règlement Jeux Topsanté

Charte des cookies

Mentions légales

© Topsante.com – Tous droits réservés

Je souhaite aussi recevoir
les bons plans des partenaires du site
Renseignez votre email puis validez
Cheminée, radiateur à induction, chauffage au sol, il existe de nombreuses façons de se chauffer. Lesquelles privilégier et existe-t-il des risques pour la santé ?
Si l’on doit privilégier un moyen de chauffage, c’est le chauffage dit « par rayonnement », produit par des radiateurs de chauffage central (gaz, fuel…) ou par des planchers chauffants basse température, des panneaux rayonnants ou radiants, des plafonds ou murs chauffants. « Avantage de ce chauffage par rayonnement : comme le soleil, il émet des infrarouges qui transfèrent la chaleur aux masses rencontrées (murs, sol, plafond, occupants). La chaleur est agréable, car homogène : on n’a pas de sensation de pieds froids et de tête chaude. Autre atout : ce chauffage crée peu de déplacements d’air, donc de poussière, d’allergènes… », explique le Dr Déoux. Quant au chauffage par convecteurs électriques, l’air est chauffé en passant sur une résistance. « La circulation assez rapide d’air chaud – et de surcroît plutôt sec – a l’inconvénient de mettre en mouvement les particules de poussière, les spores de moisissures et autres allergènes. Ce chauffage ainsi que celui à air pulsé sont à déconseiller en particulier en cas de fragilité respiratoire : personnes asthmatiques, allergiques, ou ayant une maladie respiratoire chronique », poursuit la spécialiste.
Toute chaudière à combustion doit être vérifiée par un professionnel une fois par an. De même, il est obligatoire de faire ramoner ses conduits d’évacuation des fumées tous les ans. Ne passez surtout pas outre, il en va de votre santé et de votre sécurité. La mauvaise combustion d’un appareil ou une mauvaise évacuation des produits de combustion peuvent dégager des gaz comme le dioxyde d’azote, le monoxyde de carbone (voir question 36), toxiques pour l’appareil respiratoire et pouvant être à l’origine d’asphyxies. Le chauffage électrique ne présente pas ce risque, et n’impose pas un contrôle par un professionnel. Mais pensez à nettoyer régulièrement vos convecteurs – notamment avant la remise en service – pour éliminer la poussière qui s’y niche et éviter qu’elle ne se retrouve à flotter dans l’air que vous respirez.
Un chauffage d’appoint devrait, comme son nom l’indique, venir compléter un chauffage existant, pour réchauffer, si besoin, momentanément une pièce. « Or, souvent, des personnes n’ayant aucun chauffage en font un chauffage primaire. Qu’il soit au pétrole, au bois, au charbon, au gaz, un appareil d’appoint à combustion devrait fonctionner uniquement de manière ponctuelle, pendant un temps très court – dans l’idéal quelques minutes ! En effet, ces appareils ne sont pas raccordés à un tuyau d’évacuation : ils génèrent une pollution importante, rejetée dans la pièce. D’où l’importance d’aérer régulièrement. Ceux à pétrole et à charbon sont très polluants aussi et peuvent entraîner un risque d’intoxication lors d’une mauvaise utilisation ; le pétrole génère en plus de l’humidité, avec une possibilité de développement de moisissures. Même les panneaux radiants d’appoint, au gaz ou électriques, qui paraissent modernes sont à utiliser de façon brève : des intoxications au monoxyde de carbone ont été rapportées », précise le Dr Squinazi.
Depuis longtemps, il est accusé d’être facteur d’insuffisance veineuse (le sang stagne dans les jambes au lieu de bien remonter), d’aggraver les sensations de jambes lourdes et de favoriser la dilatation des veines, donc les varices. C’était vrai pour les planchers datant d’avant 1979 : ils chauffaient fort, la température au sol pouvant grimper au-dessus de 30 °C, ou la chaleur n’était pas homogène avec des zones plus « brûlantes ».
Cette mauvaise réputation n’a plus lieu d’être. Les systèmes actuels délivrent une énergie « basse température » et n’augmentent plus le risque de maladies veineuses. « Même si vous en souffrez déjà, ce chauffage n’aggravera pas vos symptômes. Mais faites attention à ne pas le régler au maximum : au-delà de 25 °C au sol, il peut y avoir une dilatation des veines et, par conséquent, une mauvaise circulation du sang. Cela dit, quel que soit le chauffage, une température trop élevée n’est jamais bonne pour les jambes », explique le Dr Jean-Pierre Gobin, médecin vasculaire, ancien président de la Société française de phlébologie.
« Maintenant, si vous habitez un immeuble avec un chauffage par le sol ancien et nocif – il y en a encore pas mal, généralement collectifs, sans possibilité de réglage individuel –, suivez ce conseil : portez le plus possible des chaussures avec des semelles en caoutchouc (une épaisseur de 1 cm à 1,5 cm est suffisante) : cela évite le transfert thermique vers les jambes », poursuit le spécialiste.
C’est assez récent, mais de plus en plus courant : « Maintenant, certains chauffages par le sol sont même réversibles. Ils ne fonctionnent pas à l’électricité mais par un système eau chaude/eau froide, ou autre. Ils délivrent du frais appréciable en été. Et c’est aussi excellent pour une meilleure santé des jambes ! », précise le Dr Gobin.
Une soirée au coin du feu, quel plaisir ! Mais lacombustiondu bois dégage de nombreux polluants dont des hydrocarbures cancérigènes et des particules fines carbonées comme celles du diesel. Ces particules pénètrent par le système respiratoire, peuvent favoriser des troubles tels qu’une toux chronique, de l’ asthme , des allergies respiratoires. Elles peuvent aussi gagner la circulation sanguine et sont suspectées de favoriser des maladies cardio-vasculaires (infarctus, accident vasculaire cérébral), même si le mécanisme n’est pas complètement élucidé. Alors, certes, vous n’allez pas vous rendre malade avec un feu par week-end. Mais il est capital que votre cheminée ait un tirage suffisant pour que la combustion du bois s’évacue bien par le conduit. Il est recommandé de ramoner ce conduit deux fois par an, dont une fois en saison de chauffe, pour éliminer le goudron et améliorer le tirage. Attention : le ramonage chimique, qui consiste à mettre une « bûche spéciale » dans le feu, est inefficace ! Et même si un « certificat de ramonage » est joint au produit, il n’a aucune valeur.
Utilisez de préférence du bois estampillé NF et stockez-le dans un endroit aéré et sec. Ne brûlez jamais de bois humide qui dégage beaucoup de vapeur d’eau (humidité, moisissures). Ne brûlez jamais, non plus, des bois de récupération, des bois peints ou traités : cela augmente énormément les émissions de polluants toxiques. Il en est de même pour les emballages ou les cartons mis dans le feu.
Foyer fermé, l’insert, irradie bien la chaleur à travers une vitre en vitrocéramique. À condition qu’il soit et reste complètement fermé, l’avantage est qu’il n’y a pas de contact direct avec l’ air de la pièce . Donc, pas de pollution intérieure. Mais, évidemment, le feu de bois à travers une vitre, c’est moins de plaisir ! L’insert doit être régulièrement entretenu et le ramonage est à effectuer deux fois par an, comme avec un foyer ouvert.
Elle utilise des panneaux photovoltaïques pour récupérer l’énergie du soleil et produire de l’eau chaude ou du chauffage. Par rapport à la santé, ce type de chauffage ne pose aucun problème. « En revanche, la température de l’eau chaude n’est souvent pas suffisante dans le ballon : cela peut favoriser le développement de bactéries, les légionelles, et contaminer les installations. Ces bactéries peuvent être inhalées par les habitants lors de leur douche, qui crée un aérosol de microgouttelettes d’eau. On parle de légionellose : la maladie se manifeste par un syndrome grippal, compliqué d’une infection pulmonaire sévère. Pour éviter ce problème, il est conseillé de transférer, par un échangeur thermique, la chaleur obtenue dans le premier ballon vers un second ballon dont la température sera montée à un niveau suffisant, afin d’empêcher la prolifération des bactéries », conseille le Dr Squinazi.
Vous êtes bien inscrit(e) à la newsletter avec l’adresse :Email@test.com
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés,
vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.
Pour l’exercer ou en savoir plus,cliquez ici .

chauffage au sol avis
 Sujet :Phlébite et chauffage au sol ???
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
« RETENTISSEMENT PHLEBOLOGIQUE DU PLANCHER CHAUFFANT PAR EAU BASSE TEMPERATURESoucieux d’effacer définitivement auprès du grand public, l’image négative du plancher chauffant des années 1960, COCHEBAT (Syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaires) a souhaité recueillir l’avis du milieu médical sur le chauffage au sol par eau basse température. En collaboration avec la Société Européenne de Phlébologie représentée par son président, le Pr Wallois ainsi que par son secrétaire général, le Dr Vin, une étude sur le retentissement phlébologique du chauffage au sol a été entreprise. Pendant près d’une année et sur l’ensemble du territoire, le Dr Brigitte Scala a mesuré, auprès de 84 personnes, les conséquences du procédé de chauffage sur le système veineux. Les sujets retenus étaient, soit des patients sains avec ou sans antécédents familiaux de problèmes veineux, soit des patients souffrants de maladies veineuses. Chacun d’entre eux a subi deux examens cliniques à 10 mois d’intervalles. Une analyse statistique, effectuée par le Dr François Allaert, a ensuite complété l’étude de terrain. Les conclusions ont fait ressortir qu’entre la première et la deuxième série de visites, l’évolution des troubles veineux s’est orientée selon trois grandes tendances :stabilité de l’état clinique (69% des cas), amélioration de l’état clinique (24% des cas), L’ensemble des personnes interrogées se sont montrées satisfaites du plancher chauffant par eau basse température. Les arguments cliniques n’ont indiqué aucun effet pervers de ce système de chauffage. La température ambiante (18°C) étant constante quel que soit l’endroit choisi dans une pièce, les patients ne se sont pas plaints de ressentir sous la plante des pieds une chaleur trop forte ou une sensation de froid, au contraire, une impression de confort fut largement mentionnée. Face à ces données, il parait donc légitime de conclure que le plancher chauffant par eau basse température ne peut plus être considéré comme un facteur de risque de la maladie veineuse. »
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Aide sur le fonctionnement des forumsAccidents sportifs Acné, psoriasis et problèmes de peau Acupuncture Affections neurologiques (Alzheimer, Parkinson…) Alcool, tabac, drogues et dépendances Allergies et eczéma Anorexie et Boulimie Apnée du sommeil Appels à témoins, émissions TV Appendicite Arrêter de fumer Arthrose et problèmes ostéo-articulaires Assurance maladie Asthme, bronchite chronique (BPCO)… Audition Autisme Calvitie et perte de cheveux Cancer(s) Cancers par localisation Cannabis Chirurgie : préparation et suites opératoires Cholestérol Constipation, autres troubles du transit Contraception Cystites et problèmes urinaires Diabète Digestion, brûlures d’estomac, RGO Don d’organes – Greffe Dossier médical personnel Douleur Droit et santé Endométriose Enfants atteints de maladie grave ou incurable Entorses et fractures Entraide et associations locales, ville par ville Environnement, écologie Epilepsie Etudiants en médecine et para-médecine Euthanasie Examens médicaux Fatigue et baisse de tonus Handicap Hémorroïdes Hépatites virales A, B et C Herpès labial Huiles Essentielles – Aromathérapie Hygiène féminine Incontinence urinaire, fuites Infections nosocomiales Insuffisance rénale Intelligence Jambes lourdes, varices… La Salle Détente Mal de dos, sciatique et lumbago Maladies auto-immunes Maladies génétiques Maladies rares et orphelines Maux de l’hiver Maux de ventre, d’estomac, ulcères Médecine chinoise Médecine du futur Médecine vétérinaire Médecines douces Méningite Ménopause, ostéoporose Migraine et maux de tête Mucoviscidose Mycoses Myopie, cataracte et problèmes de vue Poux et lentes Problèmes cardiovasculaires : hypertension, infarctus, avc Problèmes dentaires Problèmes intestinaux, diarrhées Prostate Règles et problèmes gynécologiques Rhume de bébé Santé de l’enfant Sclérose en plaques Secourisme Sécurité routière Spasmophilie, crise de tétanie et fibromyalgieStomies Thyroïde et problèmes endocriniens Traumatisme crânien Trisomies et anomalies chromosomiques Troubles ORL Vaccination Vertiges et syncopes Voyages Forum libre Santé

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand
forum francophone
Bonjour, J’ai passé quelques temps pour rechercher le contenu intégral de cette étude sans succès jusqu’alors. Pourriez-vous m’indiquer le nom et références du journal où cela a été publié? En avez-vous une copie en fichier PDF à mettre en ligne si les auteurs l’y autorisent (attention aux droits d’auteurs) ? A défaut, pourriez-vous me fournir un moyen de contacter les auteurs de cette étude pour que je m’adresse à eux en direct ? Merci d’avance Cordialement
Plan du site
Plan de la rubrique santé
Santé
Médicaments
Psychologie
Nutrition
Beauté
Mode
Forme
Sexualité
Recettes
Environnement
Guide santé
Encyclopédie médicale
Atlas du corps humain
Dictionnaire médical
Analyses médicales
Examens radio
Guide
maternités
Guide
thalasso
Urgences
Communautés
Forum
Club Doctissimo
Chat
Lagardère
Lagardère Entertainment
Ticker
Carte de voeux
Mini-sites
Saint-Valentin
Noël
Fête des mères
Soldes
Index
Santé Index 1
Santé Index 2
Santé Index 3
Santé Index 4
Index Médicaments
Index Grossesse
Index Bébé
Index Nutrition
Index Beauté
Index Forme
Index Psychologie
Index Hommes
Index Sexualité
Index Environnement
Index Mode
Services
Recherche
Newsletter
News
Santé des voyageurs
Météo
Prénoms
Les grands dossiers santé sur Doctissimo
Arrêter de fumer
Dents
Diabète
Cancer
Cholestérol
Grippe A
Mal de dos
Mal au ventre
Obésité
Régime
Rhumatismes
Stress
Vastarel
Qui sommes-nous ? |Recrutement |Contacts |Espace Annonceurs |Doctissimo en page de démarrage |Doctissimo dans vos favoris |Charte d’utilisation |Notice légale ©Doctissimo

chauffage au sol avis

Alimentation

Beauté Mode

Santé Bien-être

Ma maison

Mon jardin

Nos enfants

Ma planète

Tourisme

Mobilité

Énergies

Consom’ ACTION

Boutique

Rédigé parConsoglobe , le6 Dec 2013, à 17 h 25 min
Pour vous c’est un clic, pour nous c’est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi…
Idées cadeaux bio et éthiques, pour mamans naturelles et engagées !
Idées cadeaux bio et éthiques, pour mamans naturelles et engagées !
À l’occasion de la fête des mères, consoGlobe.com a conçu pour vous une sélection d’idées cadeaux qui ressemble à vos mamans : douce, ingénieuse, respectueuse, bienveillante, délicate et gourmande.
Soigner le rhume des foins grâce aux huiles essentielles
12 méthodes naturelles pour éloigner les fourmis
Nicolas Hulot, la garantie que l’écologie rentre au gouvernement
Pourquoi j’ai décidé de prêter mon épargne à des PME sur une…
degolarson dit :

9 décembre 2013 à 20h01
hcrepin dit :

7 décembre 2013 à 15h56
Anonyme dit :

7 décembre 2013 à 10h32
François dit :

20 août 2011 à 16h33
Dautricourt dit :

13 octobre 2012 à 21h44
olivier dit :

23 octobre 2010 à 16h40
François dit :

11 juin 2010 à 17h05
Environnement : Pringles traités d’idiots
Greenpeace en procès pour vouloir défendre les forêts
Ce réfugié construit des maisons avec des bouteilles en plastique
Les fruits à coque réduiraient les récidives du cancer du colon
Botanique : plus de 28.000 plantes auraient des propriétés médicinales
Quelques voitures autonomes suffiraient à fluidifier le trafic
Internet : bientôt des offres groupées pour un abonnement moins cher ?
Glyphosate : malgré les dangers, on est loin de l’interdiction

Je fais ma Fashion Revolution et je m’habille éthique

La Terre, notre précieuse planète

Ma santé au naturel

Vegan ou végétarien : tout sur le végétarisme

Le grand ménage de printemps

Droit de la consommation : s’informer, se protéger et se défendre

Tous au potager : conseils en jardinage

Agriculture urbaine et villes comestibles : l’avenir est-il sur les toits ?

Le bardage de façade, décoratif et isolant

La révolution domotique au service de la performance énergétique et de l’environnement ?

Le récupérateur de chaleur pour mieux se chauffer

Monoxyde de carbone : un détecteur pourrait bien vous sauver la vie !

Cheminée au bioéthanol : bon plan ou arnaque ?

Obsolescence programmée : Seb réparera vos appareils pendant 10 ans

Environnement : la vaisselle jetable va devoir devenir biodégradable

Tupperware, fabriqué en France !

Qu’est-ce que consoGlobe ?
L’équipe
La communauté de rédacteurs
Participer à la rédaction
Contact
FAQ
Dans les médias
Conditions générales

Recrutement
Devenez annonceur
Les dossiers thématiques
Les événements consoGlobe

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok
S’il n’a pas toujours eu très bonne réputation, leplancher chauffantnouvelle génération se présente aujourd’hui comme le chauffage idéal pour l’habitat alliant confort, économies d’énergie, hygiène, et esthétique. Mieux : certains systèmes de planchers chauffants sont dits réversibles, remplaçant votre climatisation en été. Petite présentation.
Le plancher chauffant n’a rien d’une nouveauté.Dès l’Antiquité , les villas et les thermes romains disposaient déjà de l’ancêtre de notre plancher chauffant actuel. Les Romains utilisaientl’hypocauste , un “plancher chauffant” par circulation d’air.
Cette technique ancestrale est d’ailleurs revisitée aujourd’hui tant elle présente de sérieux atouts : confort grâce à une température uniforme, possibilité d’utiliser des matériaux écologiques, inertie thermique, etc.
Ensuitedans les années 1960, les planchers chauffants connurent un grand succès . On en a notamment largement équipé les logements collectifs car à l’époque, le coût d’installation était très attractif. Mais le plancher chauffant à l’époque avaient beaucoup d’inconvénients. En premier lieu, l’eau qui circulait dans les tuyaux étaitbeaucoup trop chaude . Cela a engendré les problèmes bien connus de jambes lourdes et autres problèmes veineux. Le plancher chauffant à l’époque produisait unemauvaise répartition des masses d’air chaud et déperditions thermiques importantes , ce qui jouait sur le confort et sur les économies.
Si aujourd’hui la technologie a bien évolué, le plancher chauffant souffre encore un peu de cette mauvaise réputation alors que, on va le voir, il offre unechaleur très confortable et comporte encore bien d’autres avantages.
Enfindans les années 1980arrivent les premiers planchers chauffant à basse température, les PCBT. Les matériaux de synthèse (comme le polyéthylène réticulé dit “PER” ou “rétube”), beaucoup plus faciles à manipuler, ont remplacé l’acier. La température moyenne dans les tuyaux qui était de l’ordre des 55 ou 60°C dans les années 1960 est descendue à 45°C.
suite >électrique ou hydraulique ?
Bonjour
Le mur chauffant est certainement plus facile à mettre en oeuvre, possible en rénovation en remplacement d’un radiateur classique, susceptible de fonctionner à température un peu plus élevée (ne pas dépasser 35° pour le fluide) avec aucun danger de jambes lourdes , pas ou peu d’inertie thermique en excès..la remarque d’Anonyme est juste
Voir le site Terre Vivante Aménagement Intérieur
Pour les intéressés, quelques détails et images en thermographie de planchers chauffants: thethermograpiclibrary.org/index.php?title=Chauffage_par_le_sol
Chauffage par le sol est d’office unchauffage “doux” sinon il va dessécher les muqueuses et provoqué un mal être donc il fonctionne par inertie, la question sur la consommation dépend essentiellement de la température de départ de l’installation. Si celle-ci était encore vers les 18-20°C alors, non, la consommation n’est pas normale si il a fallu beaucoup remonter, alors, oui, c’est normal.
Concernant les isolants minces réfléchissants, ces isolations n’ont malheureusement leur utilité que dans des cas où l’épaisseur est limitée et envers des sources rayonnantes comme des corps de chauffe, leur prix ne satisfait pas vraiment en efficacité en conduction et convection.
Vous oubliez de dire qu’à basse température il faut plusieurs jours pour remettre en température un logement inoccupé. Et donc il faut continuer à chauffer en cas d’absence alors qu’avec un chauffage haute température on peut couper le chauffage.
Bonjour,
j’ai renové une habitation troglodyte et fait poser un plancher chauffant électrique au rez de chaussée ( environ 40 m2) le plancher chauffant a commencé a fonctionner fin octobre 2010 et j’ai reçu ma première facture edf suite à un relevé fin février 2011et j’ai consomme plus de 14000 KW (l’équivalent de 2 et demi de consommation électrique )
Mon électricien me dit que c’est normal moi je ne trouve pas
est ce que cela peut être un défaut du plancher ?
merci pour vos réponses
Cette histoire de plancher chauffant électrique dans un troglo m’intéresse, parce que je me pose la question aussi. La consommation est peut-être “normale” pour une première montée en température de la maison, avec une consommation qui se calme beaucoup quand on ne fait plus qu’entretenir l’intertie ?
Si tu en as plus à raconter, je suis preneur !
Je me pose la question d’installation d’un plancher solaire direct dans une salle troglo de 80m2(Maine et Loire).
Merci de me faire part de l’évolution de votre projet ?
Sur de la terre battue, quel isolant doit-je utiliser et quelle épaisseur. Merci
Bonjour,
De quel isolant mince parlez-vous ? J’ai personnellement effctué une recherche sur ce type de matériaux, mais aucun ne semble correspondre aux exigences normatives de résistance thermique et d’imcompréssibilité requises… Si vous en connaissez, je serai bien heureux de les connaître.
Merci d’avance,
Cordialement
François Beaupère

chauffage au sol avis

De l’info, du fun et des vidéos irrésistibles… Le meilleur de l’actu est sur Facebook
Accueil/Forum/Maison/ Chauffage par le sol?
qui a procédé au placement d’unchauffagepar le sol? plusieurs personnes nous ont parlé de l’inconvénient premier : les femmes ne peuvent pas marcher pied nus car cela cause des problèmes de circulation ds les jambes !! cependant à côté de cela, je n’y vois que des avantages (pas de radiateur, chaleur mieux répartie,… Merci de m’ eclairer …
Détecter le mensonge par les gestes : Réalité ou utopie ?
Détecter le mensonge par les gestes : Réalité ou utopie ?
Les valeurs de Hakima, femme et maire heureuse
Couple : désirer une autre femme, est-ce normal ?
C’est absolument faux A moins d’avoir une pathologie grave du système veineux , le chauffage au sol ne pose pas de problème de circulation. j’avais du chauffage au sol dans ma première maison ( que j’ai vendu) , je suis en cours de construction de la 2e et je remet du chauffage au sol , la question ne s’est même pas poser pour nous. comme tu l’as dit il n’y a que des avantages. j’ai de mauvaise jambe (varice) et le chauffage au sol n’a pas aggravé mes problèmes et mon angiologue m’a affirmer que les chauffage d’aujourd’hui ne pose vraiment pas de pb. voilà mon avis bonne soirée
Justement, j’envisage se genre de chauffage egalement et c’est vrais que lorsque j’en parle autour de moi 99 % des gens me dissent ‘c’est pas bon pour les jambes’! je voulais mettre ça au moins dans lessalles de bainmais mon archi me dit que c’est mieux à ce moment là partout.
C’était vrai… mais avant ! car les chauffages au sol étaient mal conçus. Aujourd’hui, tous les chauffages au sol sont en basse température et ne posent aucun pb. Perso, j’en fait poser dans mon salon/séjour,cuisine Voili voilou !
Et bien Ma belle soeur a un chauffage au sol electrique et c’est vrai que mon mari et moi ne supportons pas, nous avons les pieds tout gonflés et mal aux jambes chaque fois que nous allon chez eux (et nous sommes jeunes 30 ans), par contre des amis à nous ont un chauffage au sol basse température mais ce ne sont pas des résistances c’est de l’eau qui passe dans le stuyaux et ça vraiment c’est top de chez top, ça ne nous fait rien du tout, pas de jambes qui gonfle, rien.
J’en remets une couche… Maintenant, les chauffages au sol sont à basse température, donc les jambes ne gonflent plus. Ce phénomène existait il y a une quinzaine d’années, quand les planchers chauffants montaient beaucoup en température. Au passage, pourquoi les femmes auraient des problèmes circulatoires et pas les hommes ??? Un autre avantage est que le froid et la sensation de froid viennent le plus souvent du sol, surtout quand tu as du carrelage. Là, le sol n’étant pas froid, ta maison semble plus chaude et c’est beaucoup plus confortable. Il y a quand même un inconvénient : tu ne peux pas mettre n’importe quel revêtement sur ton plancher chauffant. Certains carrelages et parquets ne sont pas compatibles. Après, choisir un plancher chauffant est une chose, mais il faudra surtout opter pour un type de production de chaleur ( électricité , fioul, géothermie air, eau ou sol…) et pour le type de plancher en lui-même. Bon courage ! Mélanie
Bien merci tt vos commentaires me confortent ds mon idée, on va confirmer cette option !!!
Moi aussi! nous avons chauffage electrique au sol pour lacuisinesalon – séjour. d’ou une surelevation par rapport à lachambrela salle d’eau et le bureau du rez-de chaussé. alors on va payer le cout du plancher electique la colle speciale pour lecarrelageet l’elevation des pieces du rez-de ch.(-les radiateurs cuisine salon – séjourqui etaient compris dans le prix de départ). cout supplementaire total 6000 euros. on nous dit aussi que c’etait pas tres bon avant il y a 15 ans; maintenant il n’y a plus de problème. @+
Bjr les nouveau systeme ne pose pa de probleme pour les femmes (jen sui une et g un placher rayonnat au sols installer en 2007) je peu me te dire que c tres agreable de marcher pied nu
Monpro24.fr J’étais à la recherche sur internet pendant plusieurs jours et j’ai trouvé pas mal de sites sympas mais finalement, je pense toujours que le meilleur choix est là: http://monpro24.fr/formulaires/chauffage-chaudiere
Devis chauffage sol Bonjour doucenash Les commentaires precedentes sont effectivement vraies, alors n’hesitez pas à demandez undevispour installer un chauffage au sol ci http://www.topbtp.com/topbtp/index.php?formId=62 J’ai fait de meme pour demander un devis de chauffage extérieur et cela m’a pas mal aidé. Bonne continuationTauriel
Un radiateur qui assure le confort J’ai cherché dans beaucoup de site monbonheur, mais il est difficile quand on est pas guidé dans notre recherche. C’est pour ça je recommande ce site avec un conseillé en ligne http://www.labelhabitation.com/radiateur-electrique.html
Chauffage sol? Le mieux c de passer par un pro, ils vont mieux vous conseiller. Vous pouvez demander undevisgratuit en cliquant là http://www.topbtp.com/topbtp/index.php?keywordtxt=chauffage?formId=62 Vous pourrez leur poser les questions. Je suis passée par eux pour les travaux de maison et… super bien passé à chaque fois! Bon courage
Chauffage électrique (au sol avantages inconvénients) C’est une question très importante pour moi aussi. Et je pense que ce site a une solution http://eurl.me/248ffc0e ..
Chauffage sol Salut,J’ai été très surprise par leurs services, c’est gratuit, rapide et professionnel. Je vous recommande fortement cette entreprise http://www.maisonpro.info/frame/chauffage-chaudiere
Chauffage électrique (au sol avantages inconvénients) Coucou! Une des meilleures solutions pourgagner du temps , je pense que c’est ce site: http://eurl.me/f2ffc744 . Toujours autant de choix et des prix imbattables. Bonne chance, Nathalie
Meilleur moyen de savoir Bonjour,nous avions aussi pas mal de questions lors de la création de notre projet. Nous avons cherché des renseignements au sujet du chauffage au sol justement et en réalité ce sont les artisans eux même qui nous ont le mieux éclairés sur le sujet. Nous avons visités deux maisons équipées du chauffage au sol réalisées par un artisans que nous avons choisi. Il est clair qu’il n’y a pas mieux en terme de répartition de chaleur et les systèmes ont bien évolués depuis plusieurs années, donc plus de problèmes. Cependant le meilleur système est le système air /eauavec une pompe à chaleur. Nous avons pu faire notre choix d’artisans via ce site, gilpas.topbtp.com du coup nous avons reçu plusieurs propositions. J’espère vous avoir aidé pour la suite de vos projets. Bonne journée
Chauffage Bonjour,J’étais à la recherche sur internet pendant plusieurs jours et j’ai trouvé pas mal de sites sympas mais finalement, je pense toujours que le meilleur choix est là: http://maisonpro24.fr/chauffage-chaudiere/chauffage-au-sol-plancher-chauffant
Chauffage salut, c’est vraiment bien le chauffage au sol. tu en veux un à prix cassé ? contact : http://www.mondevispratique.fr/ tu verras
Pour négocier vos devis! Si vous avez trouvé un artisan pour installer votre chauffage au sol envoyez le sur ce site : http://www.pronego.fr , ils vont essayer de négocier pour vous! Amicalement

chauffage au sol avis

Le Campus
Du côté de chez vous
LM vidéos
Communauté – Forum
Ma Carte Maison
Ma liste de courses
Nous contacter

Terrasse Jardin

Terrasse Jardin

Nos produits Terrasse & Jardin

Tondeuse, tronçonneuse, taille-haie

Nettoyeur haute pression, détergent et accessoire

Terrasse et sol extérieur

Grillage, canisse, panneau, clôture et palissade

Abri, garage, rangement et étendoir

Portail, portillon et clôture de façade (bois, fer, PVC)

Arrosage, pompe et récupérateur d’eau de pluie

Gazon, terreau, serre et entretien du jardin

Outils de jardinage

Salon de jardin, table et chaise

Barbecue, plancha et cuisine d’extérieur

Parasol, tonnelle et voile d’ombrage

Balançoire, maisonnette, trampoline et toboggan

Piscine et spa

Fontaine, bassin et poterie

Eclairage extérieur

Livre terrasse et jardin

Nos conseils

Comment poser une terrasse en bois sur lambourdes ?

Bien concevoir son allée

Tout savoir sur les panneaux en bois

Comment installer un grillage ?

Bien choisir sa tondeuse

Vos plus belles maisonnettes

Tout savoir sur les serres

Bien choisir son abri de jardin

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Salle de bains

Salle de bains

Nos produits Salle de bains

Meuble de salle de bains et vasque

Douche

WC, abattant et lave-mains

Robinet de salle de bains

Baignoire

Baignoire balnéo, spa et sauna

Accessoires et miroirs de salle de bains

Accessibilité et sécurité de la salle de bains

Rangement de salle de bains

Carrelage sol et mur

Eclairage salle de bains

Plaquette de parement et brique de verre

Livre salle de bains

Nos conseils

Douche à l’italienne : styles et tendances

Vos réalisations de douche à l’italienne

Bien penser sa salle de bains

Concevoir ma salle de bains en 3D

3 idées pour remplacer sa baignoire par une douche

Tout savoir sur la mosaïque et les galets

Comment poser une paroi dans une douche à l’italienne ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Cuisine

Cuisine

Nos produits Cuisine

Meuble de cuisine

Plan de travail et crédence

Evier et robinet de cuisine

Electroménager, four, hotte, réfrigérateur et plaque de cuisson

Eclairage cuisine et dressing

Poubelle, tabouret et accessoires de cuisine

Carrelage sol et mur

VMC, aérateur et déshumidificateur

Livre cuisine

Nos conseils

Comment poser un robinet d’évier ?

Comment poser un plan de travail en bois ou stratifié ?

Comment installer un évier à poser ?

Concevoir ma cuisine en 3D

Cuisines Delinia : meubles fonctionnels et tendances

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Rangement Dressing

Rangement Dressing

Nos produits Rangement & Dressing

Aménagement placard, dressing et meuble de rangement

Déménagement, escabeau et corde

Etagère et rangement utilitaire

Porte de placard et de séparation

Accessoires de rangement

Livre rangement et dressing

Nos conseils

Réaliser un dressing pour les chaussures

Un dressing pour deux

Bien organiser son dressing

Concevoir mon projet portes de placard sur mesure

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Matériaux Menuiserie

Matériaux Menuiserie

Nos produits Matériaux & Menuiserie

Isolation

Cloison et plafond

Toiture, charpente et bardage

Gros oeuvre

Echelle, échafaudage, brouette et lève-plaque

Etanchéité des murs et sols

Evacuation et traitement des eaux

Façade et rénovation de façade

Fenêtre, porte d’entrée, porte de garage et store banne

Porte coulissante, porte intérieure, verrière et escalier

Panneau bois, tablette, tasseau, moulure et plinthe

Lambris PVC, lambris bois, parquet et plancher

Livre construction et menuiserie

Nos conseils

Comment poser une porte coulissante à galandage ?

Comment couler une dalle béton ?

Tout savoir sur le médium, l’OSB et les autres bois

Tout savoir sur l’isolation phonique

Comment monter une cloison en plaques de plâtre sur ossature métallique ?

Des idées de portes coulissantes

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Carrelage Parquet

Carrelage Parquet

Nos produits Carrelage, parquet & sol souple

Carrelage sol et mur

Parquet, stratifié et plancher

Lame, dalle et sol PVC

Plaquette de parement et brique de verre

Moquette, jonc de mer et sisal

Tapis et paillasson

Terrasse et sol extérieur

Livre carrelage, parquet et sol souple

Nos conseils

Comment poser des lames ou des dalles PVC auto-adhésives ?

Bien choisir son sol PVC

Tout savoir sur le carrelage de sol intérieur

Bien choisir sa moquette

Comment poser du parquet flottant ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Décoration Eclairage

Décoration Eclairage

Nos produits Décoration & Eclairage

Eclairage extérieur

Luminaire intérieur

Ampoule et LED

Rideau, voilage et vitrage

Tringle à rideaux, barre, rail et câble

Coussin, plaid et pouf

Papier peint, frise et fibre de verre

Store, panneau japonais et store californien

Stickers, cadre, affiche et miroir

Dalle, rosace et moulure de plafond

Tapis et paillasson

Livre décoration et éclairage

Nos conseils

Bien choisir sa barre à rideaux

Bien choisir son rideau ou son voilage

Les parements métamorphosent vos murs

Comment poser un plafonnier ou une suspension ?

Bien éclairer sa maison

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Peinture Droguerie

Peinture Droguerie

Nos produits Peinture & Droguerie

Peinture intérieure

Peinture, lasure et traitement extérieur

Sous-couche et enduit

Produits pour parquet

Restauration et relooking de meuble

Rouleau, pinceau et bâche de protection

Colle, double face et adhésif

Produit d’entretien, insecticide et accessoires de ménage

Etanchéité des murs et sols

Livre peinture et droguerie

Nos conseils

Comment peindre un carrelage mural ?

Comment peindre un meuble en mélaminé ou stratifié ?

Comment restaurer un meuble ?

Comment préparer un mur avant de le peindre ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Electricité Domotique

Electricité Domotique

Nos produits Electricité & Domotique

Interrupteur et prise

Tableau électrique

Alarme maison, caméra de surveillance et détecteur de fumée

Motorisation portail et volet, interphone et sonnette

Domotique et objets connectés

Décodeur, antenne TV, parabole et connectique

Rallonge, multiprise, enrouleur et câble électrique

Pile, lampe torche et chargeur

Production d’énergie et de chauffage renouvelable

Livre électricité et domotique

Nos conseils

Comment passer à la TNT HD ?

Comment installer un visiophone ?

Bien choisir ses fils et câbles électriques

Bien choisir son tableau électrique et ses composants

Comment remplacer un interrupteur par un détecteur de présence ?

Tout savoir sur les objets connectés et la domotique

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Chauffage Plomberie

Chauffage Plomberie

Nos produits Chauffage & Plomberie

Ventilateur, climatiseur, rafraîchisseur d’air et pompe à chaleur air air

Chauffe-eau et ballon d’eau chaude

Radiateur, sèche-serviettes, chaudière, régulation et climatiseur

Poêle à bois, poêle à granulés et cheminée

VMC, aérateur et déshumidificateur

Radiateur soufflant, chauffage d’appoint, radiateur bain d’huile et poêle à pétrole

Production d’énergie et de chauffage renouvelable

Traitement de l’eau et adoucisseur

Circuit d’alimentation en eau

Evacuation des eaux usées

Equipement WC et accessoires de robinet

Raccordement au gaz

Livre chauffage et plomberie

Nos conseils

Comment changer un siphon ?

Comment raccorder un lave-vaisselle ou un lave-linge ?

Comment réparer une fuite d’eau ?

Comment démonter et remonter un radiateur eau chaude ?

Bien choisir son raccord

Tout savoir sur la climatisation

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Quincaillerie Sécurité

Quincaillerie Sécurité

Nos produits Quincaillerie & Sécurité

Quincaillerie du meuble

Quincaillerie de la porte

Quincaillerie de la fenêtre

Boite aux lettres, profilé, ferronnerie

Sécurité, serrure et coffre-fort

Etagère et rangement utilitaire

Cheville, vis, clou et boulon

Déménagement, escabeau et corde

Livre quincaillerie et sécurité

Nos conseils

Bien choisir son escabeau

Tout savoir sur les rangements utilitaires

Comment poser un judas ou un entrebâilleur de porte ?

DIY : Customiser une étagère utilitaire

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Outillage

Outillage

Nos produits Outillage

Outillage électroportatif

Outillage spécialisé

Matériel et aménagement de l’atelier

Location de materiel

Outillage à main

Protection du bricoleur

Machine d’atelier

Livre outillage

Nos conseils

Bien choisir son coupe-carrelage

Tout savoir sur la soudure à l’arc

Tout savoir sur le travail du bois

Bien choisir son échelle ou son échafaudage

Bien choisir son perforateur

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Etapes
1
2
3

Le plancher chauffantémet une chaleur douce et homogène.
La chaleur est diffusée uniformément sur toute la surface du sol.
Il procure une sensation deconfort supérieuraux autres types de chauffage en éliminant toute sensation de sol froid notamment.
Le plancher chauffant nouvelle générationfonctionne à basse température.Il est donc moins énergivore.
La température est homogène du sol au plafond. Cela permet debaisser la température moyenne de 2 à 3°C sans perte de confort thermique.Soit une économie de consommation de chauffage d’ environ 15%.
C’est un systèmeproprequi ne déplace pas de poussières ou d’impuretés lors de la circulation d’air.
Il ne provoquepas d’effet chaud/froid
Le système est hors de portée des occupants doncsans danger.Pas de radiateur, pas de risque de brûlure notamment pour les jeunes enfants.
Totalementinvisible , il libère totalement l’espace et laisse libre cours à l’imagination pour la déco.
C’est également vrai pour l’aménagement de la pièce car levolume utile de celle-ci est plus important.
Bon à savoir :Il n’y a pas de crainte à avoir concernant une éventuelle sensation de « jambes lourdes ». Les systèmes fonctionnent désormaisà basse températureet n’engendrent donc plus ces effets indésirables.
Le plancher rayonnant électrique (ou plancher chauffant électrique) est particulièrementadapté à une pose en rénovationcar soninstallation est plus simplequ’une solution hydraulique.
Il permet uneéconomie d’énergie de 13%par rapport à un chauffage électrique traditionnel. Facile à poser,il est vendu enkit complet prêt à monter. Il estmodulablecar il permet l’association de plusieurs kits selon la taille de la pièce (kit de 2m², 4m², 6m² ou 12m²). Il ne provoquepas de dessèchement de l’airet latempérature de chaque pièce est adaptablegrâce à un thermostat. C’est une solution fiable avec une garantie de 10 ans sur les câbles.
Le système est composé d’unetrame de câbles électriques sur treillisà dérouler sur la surface du sol. Au-dessus, il faut couler une dalle béton.
Lachaleur(inférieure à 28°C) est dégagée par les câbles et transmise à la dalle avant d’êtreémise par rayonnement.
Enfin pour éviter que la chaleur parte vers le bas, la trame est pourvued’un isolant thermique haute densité incompressible.
Bon à savoir :Ledimensionnement ou le calcul du plancher chauffantest une étape indispensable avant son installation, qu’il est préférable deconfier à un professionnel.Il s’agit de trouver la meilleure équation entre le confort attendu et la limitation de la température à 28°C au niveau du sol fini.
Le plancher chauffant électrique estcompatible avec de nombreux revêtements de sol: carrelage, parquet, stratifié voire de la moquette (selon le modèle).
Bon à savoir :De manière générale, il est nécessaire de se renseigner en magasin sur la compatibilité du revêtement avec cette solution de chauffage.
Le sol chauffant à eau représente un investissement élevé,mais qui s’avèreplus rentable à l’usage.Du fait de travaux plus conséquents pour sa mise en oeuvre, il est plutôt recommandé dans leneuf ou les rénovations importantes.
Pourquoi choisir un plancher chauffant à eau ?
Confortable,lachaleur est mieux répartiedans la pièce etl’air plus sain.
Ilfonctionne à basse température(25 à 35°C), ce qui permet une réduction de la consommation d’énergie (jusqu’à 10%).
Complément idéal d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière(basse température ou à condensation).
Système composé d’unréseau de tubes posés en boucletel un escargot. En dessous,un isolant thermiqueprend place. On utilisedes plaques planes ou lisses(à emboîtement facile, bonne résistance à l’écrasement) pour les grosses rénovations. Pour la construction neuve, desplaques multidirectionnelles(à emboîtement facile) sont privilégiées. Par dessus le système de chauffage, une dalle béton est couléesur laquelle viendra se positionner le revêtement de sol choisi. À noter quela température du plancher (en surface) est comprise entre 21 et 28°C.
Bon à savoir :Il existe des planchers chauffant-rafraîchissants dits« planchers réversibles »qui fonctionnent à l’eau chaude en hiver et à l’eau froide en été (couplés avec une pompe à chaleur ou une chaudière associée à un groupe d’eau glacée ou à une PAC réversible).
Lecarrelage et la pierre naturelleassurent unebonne conduction de la chaleur. Legrès cérame, la terre cuite, le marbre ou la pierre reconstituéesont des alternatives possibles. Leparquetd’une épaisseur maximum de 15 mm. La pose flottante n’est pas recommandée. Lestratifiéest souvent recommandé du fait de son épaisseur comprise entre 6 à 10 mm d’épaisseur. Attention toutefois às’assurer de la compatibilité avec un sol chauffantcar tous ne le sont pas. De même, vérifier la compatibilité avec un sol rafraichissant. Lamoquette, les sols PVC et vinylene sont pas tous compatibles (à vérifier au moment du choix).
Bon à savoir :Il est conseillé defaire appel à un professionnelqui assurera le dimensionnement et exécutera la mise en service (raccordement collecteur…). La signature d’uncontrat d’entretien avec une facture détaillée sont obligatoires pour des éventuelles aides ou crédit d’impôt.

Conditions générales de vente
Politique de données personnelles
Mentions légales
Contact

Recrutement
Fondation Leroy Merlin
Développement Durable
www.leroymerlin.com
www.adeo.com

Retrouvez idées et conseils en vidéos pour tous vos projets et envies !
Echangez idées et astuces avec la communauté
Profitez de services pour vous accompagner dans vos projets.
Suivez les conseils de nos nombreux guides spécialisés.
Trouvez vos réponses ou posez vos questions à nos conseillers.
A eau ou électrique, le plancher chauffant procure un grand confort de chauffe tout en étant économique car il fonctionne à basse température. Sans oublier qu’il est invisible et permet de libérer beaucoup d’espace aux murs.
Changer et entretenir une chaudière gaz
Pour visionner cette vidéo, vous aurez besoin d’installer Flash Player :
Carte maison Découvrez tous les avantages de la « carte maison »
Livraison à domicile Votre magasin Leroy Merlin vous accompagne en livran…
Assistance téléphonique Une question ? Une hésitation ? Besoin de l’avis d’u…

chauffage au sol avis

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services      En savoir plus…

Le chauffage électrique au sol est l’un des systèmes de chauffage électrique les plus confortables. Accompagné d’une bonne isolation, il permet d’importantes économies d’énergie. Il peut être installé lors d’une construction ou de travaux de rénovation.
Le chauffage électrique au sol   © jcavale – Fotolia.com
Le chauffage électrique au sol permet une chaleur douce, rayonnante et uniforme. Il fonctionne grâce à un câble chauffant réparti sur toute la surface du sol.
Le chauffage électrique au sol est généralement mis en place lors de la construction, mais il peut être envisagé dans le cadre de travaux de rénovation. L’installation de ce type de chauffage doit être réalisée par un professionnel qualifié. En effet, avant d’effectuer les travaux, il est indispensable d’effectuer le dimensionnement du système de chauffage selon les normes imposées par le Cahier des prescriptions techniques du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB).
Il existe deux typesde chauffage électriqueau sol : le plancher rayonnant électrique (PRE) et le plancher chauffant électrique à accumulation.
Le plancher rayonnant électrique (PRE)
Il s’agit du système le plus économique à installer. Il peut être facilement mis en place lors de travaux de rénovation.
Le PRE permet une diffusion rapide de la chaleur, offrant ainsi un réel confort d’utilisation. Pour permettre ce réchauffement rapide, le recouvrement du câble ne doit pas dépasser les 5 cm d’épaisseur. Pour un confort optimal, les habitations équipées d’un plancher rayonnant électrique doivent avoirune isolation thermiquede qualité.
Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits
Votre devis Choisir son énergie
Leplancher électrique à accumulation , également appelé plancher mixte, combine le sol chauffant avec un ou plusieurs émetteurs d’appoint : radiateurs, plinthe chauffante ou encore plafond chauffant. Il est surtout conseillé dans les régions où le climat est rigoureux.
Contrairement au PRE, le plancher électrique à accumulation a été conçu pour stocker la chaleur produite la nuit en se servant de l’inertie d’une épaisse chape en béton intégrée. Cette chaleur, conçue en fonction de la température extérieure, est restituée durant la journée. Et si cela est nécessaire, un chauffage supplémentaire est fourni par le ou les émetteurs d’appoint. Ce système permet d’importantes économies sur la facture d’électricité.
– la chaleur est bien répartie même dans des pièces ayant une grande hauteur sous plafond
– le taux de rayonnement est supérieur à 50 % car la température de la chape est très proche de la température ambiante
– la chaleur est douce ce qui permet un agréable confort thermique
– il est économique à l’utilisation
– il permet un gain de place dans le logement
– le PRE a une faible réactivité, il ne convient pas aux climats rigoureux
– le PRE nécessite que l’habitation soit bien isolée
– le mobilier doit reposer sur des pieds, sauf s’il y a un câble autorégulant
– il est parfois incompatible avec la pose de parquet ou de certaines moquettes
– son coût d’installation est élevé : environ 50 €/m²
Chauffer en fonction de la superficie de sa maison
Bien choisir son système de chauffage : notre guide pratique
Notre sélection de poêles à granulés
Notre sélection des plus belles cheminées murales
Cheminée murale Manhattan par Brisach
Cheminée murale Swann par Turbo Fonte
Cheminée murale Domino XL par Brisach

chauffage au sol avis

Acheter

Louer

Location

Colocation

Location de vacances

Neuf

Habiter

Investir

Annuaire des promoteurs

Actus et dossiers

Exclusivités

Construire

Nos annonces

Trouver un constructeur

Réalisations

Vendre

Confier votre bien

Trouvez un diagnostiqueur

Prestige

Agences

Investir

Actualités

Nationales

Régionales

Guide immobilier

Espace presse

Blog

Posté le 27 septembre 2013 dans la catégorie J’aménagepar Logic-immo.com
Tags :carrelage ,chauffage ,parquet ,plancher
Commentaire posté le 2 octobre 2013 à 3 h 35 min
Commentaire posté le 4 octobre 2013 à 11 h 40 min
Commentaire posté le 21 février 2014 à 17 h 05 min
Commentaire posté le 14 janvier 2015 à 16 h 29 min
Commentaire posté le 17 mars 2015 à 22 h 44 min
Commentaire posté le 22 décembre 2015 à 6 h 28 min
Commentaire posté le 22 décembre 2015 à 6 h 30 min

Accueil
Plan du site
Contactez-nous
Alerte Email
Concept Multimédia
Nous recrutons

Recherche immobilier
Immobilier par ville
Vente par département
Location par département
Colocation par département
Annonces location
Locations saisonnières

Actualité immobilière
L’actualité nationale
L’actualité régionale
L’actualité à Paris
L’actualité du Neuf
Le Guide immobilier

Nos partenaires
Tous les diagnostics
L’actualité avec 20 Minutes
Immobilier Neuf
Immobilier Prestige
Immobilier Belgique

Silence et propreté, chaleur douce, homogène, sol toujours chaud, même au saut du lit… Le plancher chauffant est immédiatement séduisant. Comme deux systèmes sont possibles, à eau ou électrique, tout ce qu’il faut savoir sur ces deux techniques.
Confort mais aussi gain de place, tels sont les arguments majeurs du chauffage par le sol : invisible, il n’entrave ni la déco, ni l’aménagement. Il se pose aussi bien dans une salle de bain que dans la chambre, trouve sa place dans toute la maison et une utilité certaine dans la buanderie. Tout le plancher de la pièce est transformé en super radiateur, dont la chaleur rayonne uniformément.
En terme de confort, le plancher chauffant affiche de solides arguments : pas de dessèchement de l’air, une température adaptable grâce à son thermostat. On peut ainsi avoir 20° C dans une pièce, 18° C dans une autre. Le principe de fonctionnement est celui d’un chauffage à basse température par rayonnement, ce qui procure une chaleur homogène.
Le chauffage de sol électrique, aussi appelé plancher rayonnant électrique, est appelé PRE par les initiés, sachez reconnaître l’abréviation ! Ce système est bien adapté aux rénovations dans l’ancien car son installation est plus simple que celle d’un système à eau. On le trouve vendu en kit prêt à monter dans le commerce. Facile d’adapter la quantité selon la taille de la pièce : on peut associer un kit de deux m 2avec un autre de six, ou prendre directement un 12 m 2 .
Niveau pose, ça se passe comme ça : on déroule des bandes toutes prêtes de câbles électriques sur treillis, sur lesquelles il faudra couler une chape de béton. La chaleur dégagée par les câbles sera transmise à la dalle qui la réémettra par rayonnement. Et pour éviter qu’elle ne parte vers le bas, on ajoute un isolant thermique de haute densité. Le PRE peut être direct ou, plus malin, à accumulation : la dalle emmagasine alors la chaleur la nuit, pendant les heures creuses, et la restitue le jour.
Mais hydraulique rime aussi avec pratique ! À l’usage, il est souvent préféré par les utilisateurs. Les ondes électromagnétiques liées au plancher électrique sont parfois pointées du doigt. Certains pays prennent en compte ce genre de données dans l’architecture mais ce n’est pas le cas en France, où il est difficile de trouver des études sur le sujet. Ce qui est sûr, c’est que le plancher à eau chaude représente un investissement plus important, mais plus rentable à l’usage. Sa chaleur est plus confortable, mieux répartie dans la pièce, et l’air est plus sain.
Le principe de pose est similaire à celui du plancher électrique, soit un système de réseaux de tubes posés en boucle, comme une coquille d’escargot. On place un isolant en dessous, pour empêcher que la chaleur ne s’échappe, et une dalle de béton dessus, qui retransmettra la douce tiédeur… ou la fraîcheur : il existe en effet des planchers réversibles, qui fonctionnent à eau chaude en hiver et à eau froide en été.
Carrelage et pierre sont de bons conducteurs de chaleur, techniquement recommandés pour ce type de chauffage. Les planchers chauffants peuvent aussi se marier avec le grès cérame, la terre cuite, le marbre, le parquet, le stratifié, à condition de vérifier la compatibilité avant l’achat. Le matériau doit être le moins épais possible, sinon il risque de freiner les rayonnements émis.
Il faudra faire appel à deux corps de métiers : l’électricien et le carreleur (ou le maçon). Privilégiez le bon sens et faites appel à un artisan qui a l’expérience de ce genre de pose. Il devra en effet se livrer à de savants calculs pour évaluer vos besoins et assurer que la température de la dalle ne dépassera pas 28° C au niveau du sol fini (un maximum fixé par décret) ! Les principaux problèmes des planchers chauffants, en général garantis au moins dix ans, viennent d’une pose mal effectuée (chauffage mis trop fort sur une dalle en béton pas sèche, etc.). Choisissez un plancher ayant reçu l’aval du centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB).
Côté prix, il faut prévoir entre 40 et 50 euros/m 2pour l’installation d’un plancher chauffant électrique. Le choix d’un sol chauffant à eau implique de se doter d’un générateur basse température : pompe à chaleur, chaudière ou capteurs solaires. Le coût dépendra donc du système choisi. On peut compter néanmoins sur une moyenne de 80 à 110 euros/m 2pour un plancher chauffant hydraulique, pose comprise. Bon à savoir : vous ne pourrez pas bénéficier de crédit d’impôt pour cette installation, sauf pour le générateur.
Côté dépense, le fonctionnement à basse température permet une économie d’énergie de 10 % environ. Le meilleur moyen d’alléger radicalement sa facture reste de… chauffer moins ! Abaisser le thermostat d’un ou deux degré entraine une vraie différence à la fin du mois. Le confort des sols chauffants permet aux frileux de passer plus facilement le cap. Au final, qu’il s’agisse d’eau ou d’électricité, les deux procurent un grand confort de chauffe tout en étant économiques, car ils fonctionnent à basse température.
Et vous, avez-vous installé un tel système de chauffage chez vous ? Comment avez-vous fait votre choix ? À l’usage, quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage au sol ? Faites-nous partager votre expérience, le blog est là pour ça !
Un plancher chauffant c’est effectivement le bonheur. Par contre ce plancher peut se transformer en histoire d’horreur s’il est mal installé.Il est donc important de faire appel à un professionnel pour l’installation, surtout pour de grandes surfaces.
Vous signalez que c’est un plus de coupler un plancher chauffant hydrolique avec une pompe a chaleur, vous pourriez developper un peu plus comment fonctionne ce couplage ? Car ca me semble a priori assez différent comme approche.
Il y a beaucoup d’avantages à faire l’installation d’un plancher chauffant. Prenez le temps de bien vous informer afin d’avoir le système approprié à vos besoins et à votre budget.
Le plancher chauffant constitue un gain de place et un confort de vie supplémentaire à la maison ou dans vos bureaux. Une solution simple et économique est possible par l’installation de natte électrique dans vos chapes. Il existe des solutions pour les nouvelles constructions et pour vos projets de rénovation. L’utilisation de plancher chauffant électrique couplé à un thermostat avec double sonde sera économique à l’achat et à l’usage (en moyenne 20% de moins que qu’un convecteur mural). De plus, associé à une bonne isolation (La base de l’économie d’énergie), votre plancher rayonnant électrique accumulera la chaleur par effet de masse et restituera celle-ci avec une certaine inertie. Comparativement à un plancher hydraulique, l’électrique apporte 3 grands avantages: 1°) il est très réactif et apporte de la chaleur 30 minutes après sa mise en route. 2°) lors des périodes d’interruptions de votre chaudière ou PAC, vos avez toujours la possibilité d’utiliser votre chauffage électrique par le sol de manière indépendante dans chaque pièce (Salle d’eau en été, chambre enfant en intersaison,…)3°) Les coûts d’achats et d’installation sont 6 fois moins élevés qu’en Hydraulique… il faut 40 ans pour que les 2 courbes d’investissements se rejoignent.
Si vous êtes propriétaire de panneaux photovoltaïques, vous chaufferez « gratuitement » chez vous, et vous consommerez enfin le produit de votre installation. Vous envisagez de « domotiser » votre maison. Rien de plus simple avec les nattes électriques, un système de capteur sans fil, sans pile vous permettra de rendre votre maison connectée et intelligente répondant à vos habitudes et vous permettant de réaliser des économies d’énergie. Envie de changer? Nous avons des solutions.
merci pour le partage, très instructif
Le plancher chauffant a effectivement beaucoup d’avantages. Il nous convient de bien nous informer.
Super article et merci pour les renseignements.
Poele petrole
Votre emailCette donnée ne sera pas affichée sur le blog
Depuis 2008, votre blog Toutmonimmobilier vous accompagne jour après jour dans tous vos projets immobiliers.
Un déménagement, un achat ou une vente qui se profile, des questions sur votre location ou une simple envie de réaménager votre intérieur ? Nous vous donnons des réponses …
Copyright © 2003-2017 Concept Multimédia. Tous droits réservés. Les marques commerciales mentionnées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
L’utilisation de ce site Web implique l’acceptation desConditions Générales d’Utilisation .
Tous les conseils et astuces du blog en temps réel ! Suivez Logic-immo.com sur Twitter !
Conseils, déco, applis.. Rejoignez la communauté Logic-immo.com sur Facebook !

chauffage au sol avis

Accueil

Le concept

Catégories

Déposer un avis

Rejoignez le réseau

Demande de devis

Toutes cat�gories

Agencement Intérieur
Aspiration centralisée
Assainissement
Automatisme – Motorisation
Carrelage
Charpente
Chaudières
Chauffage – Climatisation
Cheminées et poêles à bois
Climatisation
Cloisons
Clôtures
Construction
Couverture
Cuisine
Dallage
Décoration – Tapisserie
Ebéniste
Echafaudages
Electricité
Engins de chantier
Escaliers en bois
Escaliers en métal
Espace vert – Jardin
Façade
Fenêtres
Fermetures
Ferronnerie
Forage
Garde-corps
Géothermie
Isolation
Locaux commerciaux
Maisons en bois
Maisons traditionnelles
Matériel de construction
Maçonnerie
Menuiserie
Mobilier
Métallerie
Nettoyage
Parquet
Pavage
Peinture
Peinture intérieure
Piscine
Plafonds
Plomberie & sanitaires
Plâtrerie
Pompes à chaleur
Portails
Portes
Portes de garage
Radiateurs
Revêtement
Sols
Stores
Sécurité de l’habitat
Terrasse
Terrassement
Terrasses en bois
Toiture
Travaux Publics
Volets
Vérandas & pergolas
Zinguerie

Agences immobilières
Agriculture
Assurances – Finances
Auto-Ecole
Automobile
Coaching et conseil
Communication
Conseil aux entreprises
Diagnostic immobilier
Déménagement & stockage
Ecoles & formations
Electroménager – Hi-Fi
Equipement d’entreprise
Expert comptable
Garde d’enfants
Industrie
Informatique
Magasins – Commerces
Moto
Ressources humaines
Restaurants
Santé & beauté
Sports & loisirs
Traitement de l’eau
Traiteur
Transport
Voyages
Web
Événementiel

Accueil

Habitat

Chauffage – Climatisation

Chaudières

Climatisation

Géothermie

Pompes à chaleur

Radiateurs

66 rue du Général de Lattre de Tassigny
Informations

Vidéos
Qui sommes-nous
Entreprises, intégrez le réseau
FAQ
Recrutement
Contact
Mentions légales

Actualités

Les médias parlent de nous
Actu Plus que PRO
Actu Avis clients
Actu adhérents

Facebook

Twitter

Google +

Viadéo

Linkedin

Youtube

Votre adresse E-mail

Valider

INFO : Comment sont choisiesles entreprises Plus que PRO ?

En poursuivant votre navigation sur Plus que PRO, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.
Pour découvrir les entreprises proches de chez vous, veuillez indiquer votre code postal :
Vous souhaitez remplacer votre vieille chaudière pour un système plus écologique ? Ou vous souhaitez tout simplement faire entretenir votre chauffage ? Faites appel aux entreprises de chauffage et climatisation recommandées par le réseau Plus que Pro. Les avis clients postés sont contrôlés par le biais d’un système indépendant, et certifié ISO 20252. C’est la garantie d’avoir de vrais avis postés par des clients réels ayant fait appel à l’entreprise. Pour découvrir les sociétés de chauffage et climatisation du réseau Plus que Pro autour de vous, veuillez indiquer votre code postal ci-dessous.
Du lundi au vendredi de 9h à 20h30 et le samedi de 9h à 13h
Pour suivre toute l’actualité du réseau Plus que PRO
Inscrivez-vous à la newsletter