chaussure mariage compensée pas cher

Oui, comment la trouver, cette chaussure ? Je te pose la question !
Aujourd’hui je vais te parler d’un accessoire. Je le sais, c’est dérisoire (j’aime la rime facile). Mais celui-ci est bien le seul qui, s’il est mal choisi, risque de transformer ton plus beau jour en cauchemar sordide !

Je veux parler de tes chaussures. De tes souliers ! De tes pantoufles de vair (et non de verre, parce que le verre, ça fait mal aux pieds). De ces petites choses qui doivent rassembler 10 000 qualités à la fois.

Pour l’heure, je ne sais pas où tu en es, mais moi, j’ai quelques difficultés à trouver LA paire qui soit en même temps :

Jolie : ma robe devrait les cacher la plupart du temps, mais ce n’est pas une raison pour me trimbaler en baskets pourries ;
Confortable : comprendre « pas casse-gueule » si possible, parce qu’une mariée est nettement moins fraîche quand elle vient de se ramasser pour la 3ème fois en 1h ;
Accessible : oui, bon, tu le sais déjà, que j’ai un mini-budget. Donc, à priori, les œuvres d’art à semelle rouge, pour moi c’est « out »…
Or donc, et vu qu’il semblerait que trouver ses chaussures avant sa robe soit une très mauvaise idée, je viens tout juste de commencer mes recherches.

Si tu surfes comme moi sur les wedding blogs, une grosse tendance ne t’aura pas échappé : la pantoufle de vair version color block ! Ce qui peut donner ça :

Chaussures de mariées de couleur
Crédits photo : Mark Brooke

Les Converse pour Monsieur ont également la côte, mais ce n’est pas le sujet. J’aime bien cette tendance, c’est joyeux, décalé, bref, j’adore ! L’ennui, c’est que :

Rouge vif ? Turquoise ? Fushia ? Jaune fluo ? Comment choisir ? Finalement, je préfère ne pas tenter.
Ma belle-maman chérie trouve qu’une mariée, « ça ne doit pas montrer ses orteils ». Adieu donc, jolis peep-toes vitaminés !
Ma robe est déjà très originale. Dos-nu, satin, dentelle… What else ? Heu… pas de chaussures flashy, on dirait !
Pour moi, ce sera donc escarpins ivoires – relativement – classiques. Et puis, je me marie au printemps dans un jardin, les sandales à talons aiguilles ne sont donc pas franchement réalistes !

J’ai bien tenté un détour par la case « couleur personnalisée ». Celle où l’on te propose d’harmoniser le tissu et la teinte de tes chaussures à ta robe de mariée. En effet, à moins d’acheter ses escarpins en même temps que sa robe, difficile d’être sûre que l’ivoire sera bien le même… Hélas pour moi, la personnalisation a un coût ! Toutefois, si tu es tentée, que tu as les moyens et que tu vis à Paris, tu connais peut-être déjà Mademoiselle Rose.

Sinon, tu t’en doutes, ma petite passion personnelle me pousse à rêver de ça :

Crédits photo : D.R.

Forcément.

On fait difficilement plus sexy, et sur mes talons de tanguera, je me sens pousser des ailes… Oui, mais voilà : ces chaussures, très souples et légères, ne sont pas faites pour fouler autre chose qu’un parquet de salle de danse ! Et dans ma discipline, une danseuse sans ses chaussures… ne danse pas. Je n’irai donc jamais risquer mes petits bijoux dans le jardin de notre cérémonie !

Mais peut-être existe-t-il des chaussures de mariée qui s’inspireraient de la forme de mes chaussures fétiches ? Un nouveau défi m’attend, on dirait…

Mes recherches m’ont d’ailleurs fait m’attarder sur le blog de la Mariée en Colère, qui vient cette semaine au secours des mariées aux pieds sensibles. Son article m’a fait découvrir une solution originale pour devenir une Mariée tout terrain : les RED CARPET ! Merci La Mariée en colère ! Enfin une bonne nouvelle.

Toutefois, si j’ai trouvé les semelles miracles, je n’ai toujours pas les escarpins de rêve dans lesquels les glisser. Et à J-3 mois, je commence un peu à stresser. Si ça continue, La mariée aux pieds nus, ce sera moi !

Alors, je te récapitule mes caprices. Je cherche de jolis escarpins fermés, de couleur ivoire, si possible en satin – soyons fous ! – dont le modèle s’inspire des chaussures de Tango, avec un talon fin de 7 cm maxi et en pointure 37. Ah, j’oubliais ! J’aimerais ne pas dépasser 100 €, soit moins de la moitié du budget que je consacre à une paire de chaussures de danse.

L’avis de recherches est lancé ! Si par hasard, tu croises une paire d’escarpins qui réunit tous ces critères, préviens-moi et tu gagneras 1 million d’euros ; UN ENORME BISOU ! Et ma reconnaissance éternelle…

Et toi ? Tu cherches aussi le mouton à 5 pattes ? Tu as trouvé chaussure à ton pied ? Comment as-tu fait ? Raconte !