comment se faire des amis au lycee

Vous n’avez pas encore de compte ? Créez un compte
Rejoignez un club.Si vous voulez vous faire de nouveaux amis, vous devrez commencer par trouver de nouvelles personnes avec lesquelles sympathiser.

Les clubs constituent un excellent moyen, dans la mesure où ils offrent un environnement structuré dans lequel vous pouvez interagir et vous exprimer avec des personnes avec qui vous avez déjà quelque chose en commun.
En fonction de vos intérêts, vous pouvez rejoindre un groupe professionnel, un groupe de langue, un groupe de jeu, un magazine littéraire, etc.

Rejoignez une équipe académique ou sportive.Le fait d’être membre d’une équipe vous donne plusieurs opportunités d’échanger et de discuter avec les mêmes personnes. [1]

Si vous n’êtes pas sûr de vos aptitudes sportives, essayez alors de rejoindre une ligue récréative, car ce genre de club est plus informel et moins compétitif.
Si vous avez des aptitudes sportives, recherchez une équipe sportive où cette aptitude sera plus mise en valeur. Si vous êtes un bon coureur par exemple, il est préférable que vous rejoigniez une équipe de football, de la crosse ou de crosscountry.
Si vos compétences sont plus académiques que physiques, rejoignez alors une équipe de débat, du genre celui des Nations Unies ou tout organisme similaire.

Prenez des cours optionnels.Les cours optionnels constituent une autre excellente opportunité de pouvoir collaborer avec des personnes avec lesquelles vous partagez un intérêt particulier.

Des options telles que le journalisme, la section d’annuaire de lycée et le théâtre offrent la chance de connaitre de nouvelles personnes pendant que vous collaborez pour produire des résultats tangibles.
Plusieurs cours optionnels nécessitent également que vous restiez à l’école, ce qui à première vue ne semble pas trop un bon choix, mais le fait de rester à l’école après les cours avec un groupe de personnes vous permet de connaitre chacun d’eux dans une atmosphère détendue, loin de la monotonie quotidienne de l’école et d’avoir une bonne camaraderie.

Soyez bénévole ou trouvez un emploi.Travailler et être bénévole à la fois constitue une plus-value pour votre Curriculum Vitae et pour votre groupe social.

Le bénévolat peut être un excellent moyen de rencontrer des personnes de différents milieux et de tout âge. Recherchez des clubs de bénévolat locaux sur le campus ou essayez les différentes organisations de bénévolat dans votre région.
Le travail vous donnera la possibilité de discuter fréquemment avec des gens avec une pression minimale, ce qui peut s’avérer très concluant si vous avez des difficultés à aborder les personnes. Trouvez un emploi dans lequel vous collaborerez et discuterez avec un grand nombre de personnes et évitez les emplois où vous serez toujours isolés ou seuls.

Participez à un évènement social.Cela peut paraitre évident, mais les évènements sociaux sont conçus pour rassembler du monde.

Les évènements festifs, les manifestions de dance, les évènements organisés dans les centres urbains et les rassemblements peuvent tous vous offrir la chance de rencontrer de nouvelles personnes dans un environnement social plus propice.
Si vous êtes timide, essayez de trouver une autre personne ou une connaissance à vos côtés. Le fait d’avoir une mine détendue et souriante peut vous aider à être plus à l’aise et moins seul.

Soyez une personne abordable.Le fait d’être inexpressif, préoccupé ou frustré empêchera les gens à s’approcher de vous. De plus, si vous voulez vous faire de nouveaux amis, vous devez être le plus abordable possible.

Souriez. Offrir un sourire amical vous rendra plus sociable, mettra les gens plus à l’aise et les incitera à plus discuter avec vous.
Si vous avez du mal à discuter facilement avec les personnes qui vous sont étrangères, vous pouvez sciemment faire l’effort d’être ouvert et amical plutôt que d’être refermé sur vous-mêmes.

Commencez avec les personnes que vous connaissez déjà.Rapprochez-vous des gens que vous connaissez déjà et essayez de vous rapprocher davantage d’eux.

Cherchez des opportunités pour discuter avec vos connaissances et apprenez-en plus à leur propos, ainsi que sur ce qu’ils aiment. Si tout se passe bien et que vous parvenez à gagner leur confiance, invitez-les à faire quelque chose avec vous en dehors de l’école, cela vous aidera plus à développer une relation d’amitié.
Demandez aux gens que vous connaissez de vous présenter à d’autres personnes. Si vous connaissez quelqu’un qui fait partie d’un groupe différent ou qui est impliqué dans une activité par laquelle vous êtes intéressé, demandez-lui de vous y inviter.

Utilisez les réseaux sociaux.Différents groupes de rencontres existent en ligne et vous pouvez faire partie de ce nouveau groupe de personnes en fonction de vos centres d’intérêt.

Toutefois, il importe de notifier que ces groupes ne sont utiles que s’ils sont orientés vers des rencontres physiques et réelles.
N’essayez pas de vous faire des amis en n’utilisant que Facebook ou Instagram. Cela ne veut pas dire que les gens ne se font des amis par le biais de ces réseaux sociaux, mais ces genres de relations ont tendance à ne donner rien de probant jusqu’à ce que vous vous rencontriez physiquement. De plus, certaines personnes sont réticentes à l’idée qu’un inconnu les aborde en ligne disant qu’il aimerait qu’ils soient amis.
Cependant, il est recommandé de permettre à quelqu’un qui aimerait sympathiser avec vous sur un réseau social. Si après que vous ayez échangé, vous vous sentez bien en sa compagnie, demandez-lui de vous ajouter à sa liste d’amis ou de vous suivre sur Tumblr, Twitter, Instagram et autres.

Choisissez votre moment.Approcher quelqu’un au mauvais moment peut saboter vos chances avant même que vous ne commenciez à discuter avec lui.

N’essayez pas de commencer une conversation au mauvais moment. Par exemple, les échanges au beau milieu d’un interrogatoire ou lorsque l’intéressé est distrait par autres choses qui semblent détourner son attention.
Comprenez que certaines personnes n’aiment pas parler dans certaines situations. Il y en a qui n’aiment pas échanger lorsqu’ils sont dans le bus ou au moment où ils nettoient les tables de café. Si vous remarquez qu’ils ne sont pas enclins à engager une conversation avec vous, alors laissez tomber. [2]

Posez des questions.L’adage selon lequel les gens aiment parler d’eux s’avère très vérifié. Les questions constituent également d’excellents moyens pour briser la glace.

Si vous ne savez pas par où commencer une discussion avec quelqu’un, il est recommandé que vous démarriez avec des questions comme « quel devoir avez-vous ? » ou « qui vous enseigne la biologie ? »   [3]

Un excellent moyen de vous rapprocher de quelqu’un est de lui poser des questions qui le concernent. [4] Posez-lui des questions à propos de ses loisirs préférés, de sa famille, ses animaux de compagnie, etc. S’il vous parle au sujet de quelque chose qu’il a fait ou réalisé, demandez-lui comment et pourquoi en est-il arrivé jusque-là.

Écoutez attentivement.L’élément crucial pour parvenir à connaitre une personne est d’écouter attentivement ce qu’elle dit.

Prouvez à la personne avec laquelle vous discutez que vous lui accordez toute votre attention en plissant les yeux, en hochant la tête et en émettant de petits commentaires çà et là pour montrer que vous suivez le flux de la conversation.
Vu que c’est vous qui posez des questions à l’autre, écoutez attentivement ses réponses pour savoir si elle est plus intéressée ou passionnée par le sujet. Si vous constatez que la réponse à une question n’est pas aussi explicite que vous l’espériez, n’en demandez pas plus à ce propos, passez plutôt à un autre sujet. Une fois que vous aurez trouvé un sujet à propos duquel la personne avec laquelle vous discutez semble être plus intéressée ou à plus à vous dire, alors posez les questions et faites montre de beaucoup d’imagination et d’attention pour maintenir la conversation.

Observez son langage corporel.Les gens se sentent plus à l’aise lorsque vous observez leur langage corporel de façon subtile. Ne faites pas des gestes à chacun de ses mouvements, adoptez juste des postures similaires de façon subtile. [5]

Si elle se penche vers l’avant, faites-en de même. Si elle s’assied les jambes croisées, croisez également les vôtres.
Si votre interlocuteur se montre réticent à la discussion ou semble se replier sur lui-même (c’est-à-dire les mains croisées, les jambes croisées tout en étant debout ou les mains dans la poche), ne faites pas pareil. En lieu et place, comprenez cela comme un signe de manque de confort. Adoptez un langage corporel ouvert (penchez-vous vers l’avant si vous êtes assis, les bras à côté des paumes, les épaules dirigées vers l’arrière, les jambes légèrement écartées et les pieds devant l’autre personne si celle-ci est debout) et essayez de rediriger la conversation vers quelque chose qui suscite une réponse plus positive.

Détendez-vous.Si vous êtes nerveux, vous mettez l’autre aussi dans le même état, une chose que la plupart des gens n’aiment pas.

Ne vous prenez pas la tête. Exercez-vous à calmer la voix dans votre tête pour qu’on ne vous dise pas « vous avez été très bizarre tout à l’heure » ou « qu’ils se moqueront juste de vous ». Sachez que ce n’est que la voie de l’insécurité et cela ne vous rapporte rien en fin de compte.
Respirez. Lorsque vous êtes nerveux, vous avez tendance à retenir votre souffle ou à respirer rapidement, ce qui augmente le niveau de votre nervosité. Pour vous calmer, il est recommandé que vous respiriez profondément avant d’approcher la personne avec laquelle vous souhaitez discuter et Souvenez-vous que vous devez garder votre calme tout au long de la conversation.

Évitez de trop parler.Le fait de beaucoup parler de vous peut être rebutant. [6]

Ne racontez pas à d’autres personnes toute l’histoire de votre vie. Non seulement ils ne prendront pas suffisamment le temps de vous écouter, mais les gens ont tendance aussi à voir ceux qui parlent trop d’eux comme étant faibles ou égocentriques.
Lorsque vous venez à peine de connaitre quelqu’un, il est préférable que vous ne parliez pas très tôt des détails vous concernant. Ne parlez pas des détails qui pourraient rendre la conversation embarrassante. Il s’agit des choses comme votre cousin en prison ou votre sœur à l’habitude de manger des serviettes en papier.

Menez des activités structurées.Étant donné que vous venez nouvellement de connaitre une personne, il est avisé de commencer avec des activités structurées qui agrémenteront la conversation individuelle. [7]

Pour ce qui est des activités structurées, les bonnes options sont : aller au cinéma suivre un film, jouer à un jeu ou participer à un évènement sportif. De cette façon, vous avez à la fois un sujet sur lequel vous pouvez vous concentrer et discuter et vous ne devez pas faire en sorte que toute la conversation soit axée sur vous.
Une fois que vous vous sentirez à l’aise, vous pouvez passer aux activités structurées, mais plus interactives comme le basketball, le golf, le snowboard, le patinage sur glace ou aller au musée.

Soyez patient.Se faire des amis prend un peu de temps, alors n’essayez pas de forcer ou de précipiter les choses, soyez juste patient et persévérant.

Si vous avez le sentiment qu’une personne ne veut pas devenir votre ami ou si elle vous avance sans cesse des excuses, alors n’insistez pas, laissez-la partir. Si vous lui mettez la pression, vous pourriez devenir son ennemi.
Si vous essayez d’apprendre à connaitre quelqu’un et que les choses ne se passent pas comme prévu, alors n’abandonnez pas. Vous ne pouvez pas vous entendre avec tous ceux que vous rencontrez et certaines personnes n’aiment juste pas se faire de bons amis. Si elles ne veulent pas d’une relation d’amitié, ne prenez pas cela pour une raison personnelle au point que cela vous frustre. Il peut y avoir un certain nombre de raisons liées à cela sans que cela ne soit même directement relié à vous. [8]

Si vous semblez être ignoré par toutes les personnes que vous rencontrez, alors revoyez la façon dont vous vous êtes présenté. Il se pourrait que vous ayez émis des propos discourtois ou dit quelque chose de très déplacé. Il est recommandé que vous en parliez à un membre de votre famille digne de confiance pour savoir ce que vous pourriez faire pour être vu et apprécié différemment.

Soyez calme et courtois.Que vous soyez disposé ou non à passer du temps, ne réagissez pas de manière irritée. [9]

Si la personne approuve l’idée de passer du temps avec vous, de sortir, de sourire, de dire quelque chose de positif, cela peut paraitre précipité ou très flippant au point où vous pourriez douter de ses réelles intentions.
Si elle décline votre invitation, ne paniquez pas, il vous suffit de dire quelque chose du genre : « c’est très bien, ce fut un plaisir d’avoir discuté avec vous » et vous pouvez vous en aller après cela. Ne vous fâchez pas ou n’ayez pas l’air frustré, prenez juste cela sportivement.

Soyez positif.Ne vous méprenez pas ou ne dites pas que vous ne vous ferez jamais des amis. [10]

C’est déjà une bonne chose que vous remarquez que quelque chose ne va pas, surtout lorsque quelqu’un ne semble pas répondre favorablement à vos avances. Il est évident que cela fait mal et peut être perçu comme un rejet, mais ne vous attardez pas sur cela. Reconnaissez cela et cherchez à aller de l’avant.
Gardez à l’esprit que vous ne pourrez être amis avec tout le monde et de la même manière, vous ne voudrez pas non plus être amis avec tout le monde. Cette personne pourrait être un ami inutile ou quelqu’un de très peu recommandable et vous aurez peut-être échappé à cela.

Les cookies permettent d’améliorer wikiHow. En continuant la navigation, vous acceptez notrepolitique sur les cookies .

Accueil
À propos de wikiHow
Terms-of-Use
RSS
Plan du site
Connexion

Les documents sont partagés souslicence Creative Commons. .
Se faire des amis au lycée n’est pas toujours chose facile, vu qu’il s’agit d’un processus qui prend du temps. Toutefois, si vous souhaitez trouver et vous faire de nouveaux amis, il y a des stratégies que vous pouvez adopter et qui vous aideront à étendre votre cercle d’amis.
Cette page a été consultée 18 801 fois.

comment se faire des amis au lycee
Accueil›Culturel›Société›Comment se faire des amis au lycée/fac/école
Presse :presse@parlerdamour.fr
Partenariats et publicité: lea@parlerdamour.fr

Envoyer de l’amour : Le Mot d’Amour
C’est la panique totale ! Vous arrivez au collège, abandonnez tous vos anciens amis de votre école primaire, ce lieu rassurant, ce cocon où vous connaissiez tout le monde. Votre entrée dans ce nouveau monde inconnu vous angoisse, votre esprit est encombré, vous vous posez des tas de questions. Vais-je me faire accepter ? Comment me faire de nouveaux amis ? Les autres vont-ils se moquer de moi ? […]. Ces questions sont tout à fait normales. L’être humain a besoin d’être entouré pour s’épanouir, nous ne sommes pas faits pour vivre seul !
Alors, comment se faire des amis au collège ?
Vous êtes trop petit, trop gros, trop timide, trop quelque chose ? Vous avez du mal à vous accepter et par conséquent, vous avez peur que les autres se moquent de vous. Pourtant, si vous souhaitez vous faire des amis, il va falloir commencer par vous apprécier vous-même ! Vous ne devez pas changer pour plaire aux autres, comment voulez-vous tisser une amitié durable si elle débute par un sacrifice ? Si certains se moquent de vous, vous blessent profondément, ne les écoutez pas. En effet, les ados qui critiquent les autres sont généralement malheureux et mal dans leur peau. Ils se défoulent sur d’autres bouc-émissaires parce qu’ils n’ont rien trouvé de mieux à faire pour déverser leur haine.  D’autres critiquent parce qu’ils pensent qu’il s’agit-là d’un bon moyen de faire rire les camarades…Bref, au collège, tout le monde se cherche, et personne n’est « superbiendanssesbaskets ». Celui qui va devenir votre ami se doit de vous apprécier comme vous êtes !
Vous ne pourrez vous faire des amis si vous vous laissez marcher dessus ! On apprécie toujours plus une personne bien dans sa peau et fière d’elle-même qu’une tortue rentrée dans sa carapace. Renvoyez une image positive et solide de vous-même, assumez ce que vous êtes. Il est essentiel que vous sachiez vivre avec vos qualités comme vos défauts, jusqu’à transformer ces derniers en qualités. Il ne s’agit pas de s’enfoncer dans vos faiblesses sans essayer de les combattre : par exemple, si vous êtes un timide maladif, le but n’est pas de se fermer totalement mais plutôt de faire des efforts pour aller un tant soit peu vers les autres. En revanche, si quelqu’un vous insulte sur votre physique, dîtes-vous que vous êtes comme vous êtes, que le physique, ça ne se change pas, et que votre nez, un peu trop proéminent, fait votre charme, votre originalité. Se faire respecter, c’est avant tout se respecter soi-même.
Ne vous laissez pas engrainer dans des bandes qui n’en valent pas la peine. Si vous êtes un bon élève et qu’on se moque de vous en vous traitant d’intello, n’y voyez rien de cruel, juste de la jalousie ! C’est un atout immense que d’être fort à l’école, ne vous laissez pas influencer par les rebelles du collège qui vous entraineront vers la chute libre de vos notes.
Sourire, être positif, ouvert et convivial, sont des éléments clefs pour se faire des amis. Qui a envie d’aller vers quelqu’un de fermé, qui a toujours l’air malheureux ? Soyez chaleureux, n’hésitez pas à être serviable. Par exemple, vous pouvez aider vos camarades dans leurs devoirs s’ils éprouvent des difficultés (ne soyez pas non plus bonne poire, les autres ne doivent pas vous apprécier juste pour que vous leur fassiez leurs devoirs !).  Vous pouvez aussi organiser des groupes d’étude car le travail en groupe est toujours enrichissant et permet de créer des liens.
Commencez par faire ce petit exercice : à partir de ce jour, vous direz bonjour à vos camarades, et ce, avec le sourire. Saluer les autres dés le matin, c’est déjà une preuve d’ouverture sociale.
Que ce soit dans les couloirs, en classe (chuchotements bien sûr) ou dans la cours de récré, il faut discuter avec les autres, s’y intéresser et se rendre intéressant auprès d’eux. Si vous avez du mal à entamer une conversation, commencez par parler de la pluie et du beau temps, du dernier cours, de cette prof à l’allure étrange, de Sophie que vous trouvez très jolie… Bref, débutez par des sujets ordinaires et simples qui feront tilt dans l’esprit de vos camarades. Evitez en revanche de parler de vos problèmes, tout le monde en a, et personne n’a envie d’en parler. Restez positif et fort.
Si vous êtes vraiment seul et que vous ne parvenez pas à aller aborder les autres, je vous conseille vivement d’y aller « franco ». Je m’explique. Si vous allez aborder quelqu’un, en tous les cas, il ne vous repoussera pas. Même s’il n’a pas envie de discuter avec vous, il ne vous le montrera pas directement, cela s’appelle simplement la politesse. Donc, que risquez-vous à approcher quelqu’un ? Dans le pire des cas, vous vous rendrez compte par vous-même que votre interlocuteur n’a pas très envie d’être votre ami, et alors ? Il y a des jeunes partout au collège ! Si l’un d’entre eux se refuse à être votre copain, vous pourrez aller en voir d’autres ! Si par exemple, vous voyez discuter un groupe d’ados de trois personnes et que vous avez envie de l’intégrer, allez les voir et soyez franc, avec le sourire, vous leur dites : « Je viens vous voir parce que vous avez l’air sympa, je viens d’arriver et je me sens un peu seul ». Cette forme d’autodérision (si la phrase est prononcée avec le sourire bien sûr), fera sourire en retour les autres et si ce ne sont pas des abrutis, ils vous répondront positivement.
Obligatoire quant à votre cote de popularité. Tout d’abord, assistez à tous les événements organisés par votre collège. Même si ceux-là ne vous semblent pas très passionnants, obligez-vous à vous y rendre. Vous retrouverez des visages qui ne vous sont pas inconnus et vous aurez des sujets de conversation tout frais payés (le lieu, l’événement, la raison qui vous a fait venir…). Aussi, quand vous entendez parler de la prochaine boum, faites en sorte de vous faire inviter. Vous pouvez aussi organiser votre propre fête. Même s’il n’y a que huit ou dix personne, c’est déjà un bon début pour se sociabiliser.
Facebook est un bon moyen pour débuter une amitié. Cherchez les gens de votre classe par exemple et une fois qu’ils vous auront accepté en tant qu’ami (oui, oui, c’est facebook qui le dit !), vous pourrez entamer une discussion à travers votre écran (ce qui n’est pas pour vous déplaire).  Ces conversations virtuelles vous aideront à aller vers les autres au collège et à nouer de vrais contacts.
Se faire des amis, et une question qui peut se poser à toutes ages. Les conseils de l’article, tel que la politesse, le sourire, doivent toujours etre dans votre esprits, car c’est la premiere impression que les gens ont de vous, et c’est celle qui reste.
Apres en dehors des réseaux sociaux, il existe aussi des sites de sorties amicales, ce qui peut etre aussi un bon moyen de sortir de sa solitude
Merci beaucoup pour cet article !
Par contre lorsque je discute avec une personne, j’ai l’impression qu’il n’y a pas de lien qui se créé.
Et aussi, je n’ose pas aller dans un groupe de plusieurs personnes de peur d’être rejetée. Je ne sais pas comment entretenir la “relation”.
Par exemple, si je rejoins un groupe pendant la récréation, je n’ose plus aller les voir.
Voilà, je sais que cet article est assez ancien, mais bon ^^.
Cet article est ancien mais pas obsolète 🙂
Quand tu vas parler à un groupe fais en sorte de créer un lien avec une ou deux personnes. Une petite blague à part, une anecdote à raconter, une passion que tu as… Ce qu’il ne faut surtout pas oublier de faire lorsque tu les revois, c’est de prendre confiance en toi et de retourner vers eux dés que tu en as l’occasion. N’hésite surtout pas à organiser des déjeuner, à être “la meneuse”. Cela montrera que tu t’investis et que tu as envie de les revoir.
Le tout est de ne pas avoir peur d’être rejetée. Tu ne le seras JAMAIS. Ne serait-ce que par politesse, personne ne te dira qu’il ne veut pas de toi. Tu jugeras ensuite par toi-même si le feeling passe ou non. L’échec est de ne pas oser. Du moment que tu oses, toutes les portes s’ouvriront 🙂
Slt j’ai vraiment des dificulte d’avoir des amies, de parler avec les personnes, meme dans la classe j’ai peur d’aller au tableau parceque qu’ils se moques de moi.Tous ça parceque j’ai des dificulte de parler et ils se moque de moi em disant que je ne sais pas argumente.Que dois-je faireaider?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

comment se faire des amis au lycee

   Comment se faire des amies au lycée ???
 Sujet :Comment se faire des amies au lycée ???
Message édité par Iamorangetoday le 18/06/2010 à 20:39:19
Message édité par K_ms le 06/03/2014 à 21:36:43
Aller à :

Beauté Confidences Fun Love Maman ados Mode et tendances Animaux Cuisine

Ben sa évitera les blanc au moins x)
 Pour qu’il est un blanc faut avoir au moins parlé au début
Salut moi je sai pas comment me faire des amis en fait je suis très timide avec les autres merci de me donner des conseils
Up de la mort qui tuePour me faire des ami(e)s, moi je discute avec mes « cibles » en classe, je lâche des petites vannes, des trucs drôles, donc on déconne ensemble et voilà.

comment se faire des amis au lycee

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt.

Gérer les cookies sur ce site
OK

Lycée

seconde

Comment réussir à se faire des amis au lycée ?

Bonjour,
Voici un article intéressant trouvé sur le site de l’Etudiant : http://www.letudiant.fr/lycee/seconde/comment-reussir-a-se-faire-des-amis-au-lycee-11103.html
Depuis ses 8 ans jusqu’à la fin du collège, Léonard, 18 ans, aujourd’hui en terminale S dans un lycée lillois, a maintenu des relations fusionnelles avec un ou deux copains (les « grandes années ! » dit-il). Arrivé au lycée, tout a changé. Sa mère, Léonore, se souvient : « Dès la rentrée, je l’ai senti mal à l’aise. Il ne racontait rien, ni sur les cours, ni sur ses camarades. À partir des vacances de la Toussaint, il s’est muré dans un lourd silence. J’ai compris que quelque chose lui pesait. » »C’est vrai, reconnaît le jeune homme – qui a aujourd’hui retrouvé une bande de potes ! –, j’ai souffert en seconde. J’étais tout le temps dans mon coin et je n’avais personne à qui parler. » Il hésite, puis avoue : « Quand le lycée a fermé à cause des blocus au moment des mouvements lycéens, j’ai passé des heures à marcher seul dans les rues du quartier… sans copains avec qui attendre ou bavarder ! »   
Misez sur l’amitié pour sortir de l’enfance…
Léonard n’est pas une exception. L’amitié occupe une grande place dans la vie des adolescents.S’appuyer sur des copains, des amis, des personnes extérieures est essentiel , indispensable, vital. »La vie sociale est très importante à cet âge parce qu’elle permet de sortir de l’enfance au cours de laquelle on avait un lien privilégié avec les parents, explique Alain Braconnier, psychiatre et psychanalyste.Les amis servent à s’extraire et se dégager de la famille: une démarche essentielle pour construire sa personnalité. »
… et construire votre propre identité
Facebook : être ou ne pas être ami avec ses profs ?
Un camarade du lycée sans papiers ? Comment vous pouvez l’aider
Ma vie de Lycéen : « Je suis la tête de Turc de ma classe »

Annuler

Postez votre commentaire

IFA Chauvin – Institut de formation par alternance
Vous les regardez du coin de l’œil ces bandes de copains, bras dessus, bras dessous. Vous admirez ces filles qui rient aux éclats. Vous jalousez ces groupes qui s’éloignent, après les cours, vers un café. Et s’il ne tenait qu’à vous d’être des leurs ? Nos conseils pour que vous ne puissiez plus dire que vous n’avez pas beaucoup d’amis.
L’avis d’Olivier Spinnler, psychiatre et psychothérapeute : »Savoir ce qu’on cherche dans l’amitié » Olivier Spinnler est l’auteur de « Vivre heureux avec les autres » (Odile Jacob). « Je préconise de se poser quelques questions pour être sûr de ce qu’on recherche dans l’amitié : un groupe de connaissances qui peut être utile en cas de besoin ? Des copains et copines avec qui rigoler et faire la fête ? Un ou deux amis avec lesquels partager des émotions et trouver un réconfort ? Ou un « super proche » à qui on peut tout dire ? Apporter des réponses, c’est comprendre et accepter qu’il puisse exister des degrés dans les relations humaines.
Marine Le Pen : « Le bac doit redevenir un diplôme de sélection et d’orientation »
Marine Le Pen : « Le bac doit redevenir un diplôme de sélection et d’orientation »
Bac 2017 : une épreuve orale d’anglais annulée à Marseille
Bac 2017 : une épreuve orale d’anglais annulée à Marseille
Une année en terminale : « APB terminé, je suis allé au bac blanc au talent ! »
Une année en terminale : « APB terminé, je suis allé au bac blanc au talent ! »

comment se faire des amis au lycee
Articles de référence :Se faire des amis
 Sujet :Se faire des amis au lycée
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par thi37ym le 22/09/2008 à 19:26:26
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par mayalenne le 22/09/2008 à 19:50:18
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Affaires de couples Alcool, drogue… : vivre avec un dépendant Amitié et rencontres, ville par ville Amitiés et relations personnelles Angoisse et phobie Astrologie Astrologie signe par signe Bien vieillir Bonheur et joie de vivre Café du commerce Célibat et vie en solo Chômage, inactivité : impact psychologique Coup de foudre et passion amoureuse Coups de gueule Dépression saisonnière Dépression, déprime, stress Deuil Développement personnel Dieu et religions Etre parents Faire face au terrorisme Gérer ses émotions Gérer son temps Harcèlement moral Histoires d’amour Humour Hyperactivité, trouble de déficit de l’attention Insomnie et troubles du sommeil Jalousie Je gâche ma vie Je m’aime, je m’aime pas La vie sans enfants Le coin des ados Le monde carcéral Mon job au quotidien Mort et peur de mourir Paranormal Perdre un enfant Perversion Philosophie Phobies Psychanalyse Psychiatrie Psychologie et comportement Psychothérapies Relations amoureuses Rencontres et histoires d’amour sur Internet Rêves et cauchemars Schizophrénie Sectes Solitude Stress, anxiété, angoisse Superstitions – Chance – Hasard Techniques de séduction Télé Réalité Timidité, confiance en soi, complexes Traumatismes Troubles bipolaires Troubles de la personnalité Troubles obsessionnels compulsifs (TOC) Violences conjugales Voyance et divination Forum libre Psychologie

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand forum francophone
Pour les deux gars qui sont sympas avec qui j’ ai discuté. Vous me conseillez quoi de directement demander après leur avoir dit bonjour si je peux manger avec eux? D’ ailleurs je sais même pas s’ ils mangent au lycée
Pas après le bonjour du matin, ça fait incongru. Demande leur à midi après les cours (enfin, je pense).
Plan du site Psychologie Plan
de la rubrique psychologie Santé Médicaments Psychologie Nutrition Beauté Mode Forme Sexualité Recettes Environnement
Hystérie Maniaco
dépressif Psychanayste Psychopathe
Rêves
érotiques
Sommeil Thérapie
Communautés Forum Mon Doctissimo Chat Tickers Carte de voeux
Mini-sites Saint-Valentin Noël Fête
des mères
Index Index
gnral Sant Index 2 Index Mdicaments Index Grossesse Index Bb Index Nutrition Index Beaut Index Forme Index Psychologie Index Hommes Index Sexualité Index Environnement Index Mode
Services ABC Recherche Newsletter News Santé des
voyageurs Météo Prénoms
Les Grands dossiers psychologie sur Doctissimo
Amitié Anxiété Arrêter
de fumer Cauchemar Complexe Crise
adolescence Divorce Dyslexie
Qui
sommes-nous ?|Recrutement|Contacts|Espace
Annonceurs|Doctissimo
en page de démarrage|Doctissimo
dans vos favoris|Charte
d’utilisation|Notice légale©Doctissimo

comment se faire des amis au lycee

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt.

Gérer les cookies sur ce site
OK

Lycée

seconde

Comment réussir à se faire des amis au lycée ?

5 conseils pratiques pour se faire des amis

Bonjour,
Voici un article intéressant trouvé sur le site de l’Etudiant : http://www.letudiant.fr/lycee/seconde/comment-reussir-a-se-faire-des-amis-au-lycee-11103/5-conseils-pratiques-pour-se-faire-des-amis-19807.html
Retour au dossier
Se faire des amis : d’abord adopter le bon état d’esprit
5 conseils pratiques pour se faire des amis
Vous en avez marre de ne pas avoir beaucoup d’amis ? Mettez ces quelques conseils en pratique pour y remédier.
Préparez votre discours
Pour aller vers les autres, bien sûr, vous pouvez improviser. Mais il est fortement conseillé de préparer un plan, voire un petit discours. »C’est bien de savoir, à l’avance, ce qu’on va raconter,dit Charlotte, 18 ans, étudiante en L1 de psychologie. Comme ça on est plus sûr de soi et moins maladroit ! »Faites comme Marine, 15 ans, en seconde :inventez-vous un « prétexte ». »J’étais seule en vacances, sans amis. Je me promenais dans un parc et je vois une bande de jeunes ; ils avaient l’air cool et sympas. Je leur ai demandé s’ils avaient un briquet… alors que je ne fume pas ! On a discuté et, depuis, je les revois à chaque fois que je vais à Arcachon. »   
Multipliez les occasions
« Lorsqu’on pratique une activité qu’on aime, on rencontre des jeunes qui apprécient les mêmes choses que nous, suggère Alain Braconnier, psychiatre et psychanalyste.Ces intérêts communs créent de la complicité. »
Souriez !
Dans toutes les circonstances, le sourire est un visa. Le langage non verbal est la première forme de communication. »Le sourire crée de la sympathie, c’est une complicité, certes éphémère au début mais bien réelle,expliqueJoseph Messinger, psychologue et spécialiste de la gestuelle . En souriant, on envoie le signal que l’on trouve cette personne agréable, et qu’on serait tenté de lui parler, de découvrir son univers. » Marine confirme : « Je souris quand j’ai envie d’aller vers une personne ou un groupe, mais pas seulement, on dit que je suis souriante de nature. C’est vrai que je suis souvent de bonne humeur ! »
Entraînez-vous pendant les vacances
Et si vous profitiez de l’été pour tester votre sourire ? Et votre capacité à vous lier rapidement. Non seulement v ous allez vous faire de nouveaux amis pendant les vacances, mais vous allez prendre confiance en vous , pour rencontrer, cette fois, de nouvelles têtes à la rentrée.
Prenez des risques
N’ayez pas peur de vous prendre un « râteau ». Ça ne marchera peut-être pas avec ce groupe ? Ça ne collera pas avec cette fille qui vous semblait sympa ? Et alors ? Que risquez-vous finalement ? Écoutez Lorine, philosophe : »Les déceptions sont possibles, mais on ne va pas en mourir !De toutes façons, la vie c’est se dévoiler et prendre des risques. C’est comme ça qu’on grandit. »
Facebook : être ou ne pas être ami avec ses profs ?
Un camarade du lycée sans papiers ? Comment vous pouvez l’aider
Ma vie de Lycéen : « Je suis la tête de Turc de ma classe »

Annuler

Postez votre commentaire

IFA Chauvin – Institut de formation par alternance
Vous les regardez du coin de l’œil ces bandes de copains, bras dessus, bras dessous. Vous admirez ces filles qui rient aux éclats. Vous jalousez ces groupes qui s’éloignent, après les cours, vers un café. Et s’il ne tenait qu’à vous d’être des leurs ? Nos conseils pour que vous ne puissiez plus dire que vous n’avez pas beaucoup d’amis.
Pour susciter plus facilement les rencontres,inscrivez-vous à une activité sportive, culturelle, musicale…Au sein même du lycée, il peut s’agir du ciné-club, du conseil de la vie lycéenne, du foyer des élèves. Hors temps scolaire, le choix est vaste, notamment en sport. 
Marine Le Pen : « Le bac doit redevenir un diplôme de sélection et d’orientation »
Marine Le Pen : « Le bac doit redevenir un diplôme de sélection et d’orientation »
Bac 2017 : une épreuve orale d’anglais annulée à Marseille
Bac 2017 : une épreuve orale d’anglais annulée à Marseille
Une année en terminale : « APB terminé, je suis allé au bac blanc au talent ! »
Une année en terminale : « APB terminé, je suis allé au bac blanc au talent ! »

comment se faire des amis au lycee

Ma meilleure amie était avec moi, on ne connaissait absolument personne dans notre classe. Les gens ne restent qu’entre eux, ils sont extrêmement « sectaires » au lycée. C’est au bout d’un peu plus d’une semaine qu’on a réellement commencé à avoir 3-4 amie dans notre classe. Et honnêtement c’était pas plus mal, quand je vois la mentalité des gens de mon lycée, je me moque totalement de ne pas avoir beaucoup d’amis, et je sais que j’en ai à l’extérieur et c’est ça qui compte.

Je n’veux pas te faire peur, mais t’attends pas à avoir énormément d’amis, surtout les premières semaines. Ton lycée est très certainement différent du miens, mais bon.

Après si tu déteste vraiment la solitude, essaie de trouver un moment propice pour discuter avec quelqu’un, et fais en sorte d’entretenir la conversation et de ne pas laisser de blancs.
Moi je peut te dire que rien qu’en parlant et en fesant connaissance avec ton voisin de classe tu te fait vite des amis
Moi une semaine après, j’etait ami avec les 3/4 de ma classe ;)
Ok mais bon je suis très très timide… Je vais devoir prendre sur moi ^^’

Wild. Je ne compte pas me faire des tonnes d’amis, mais apparemment aux lycées tu te fais de vrais amis –‘ Moi je connais vraiment personnes et les seules personnes que je connais dans mon lycée on a pas du tout les mêmes délires, c’est juste des connaissance. :/
Oui déjà parle avec ton/ta voisin(e) en cours. Échangez vos impressions sur les profs , votre emploi du temps , de quel collège il ou elle vient etc. N’hésite pas à poser des questions..
Et au fil du temps les liens vont s’tisser. N’aies pas peur , tu t’feras des amis.
Essaies de mettre ta timidité de côté , ça sera beaucoup plus simple.
Et bon courage !
T’a pas à t’en faire, ce n’est que le 1er jour, t’a vraiment le temps de te faire des amis, de les aimer de les détester, de te marrer avec eux et de t’engueuler avec aussi. En 9 mois t’inquiète pas.

Moi dans mon année de seconde, je ne connaissais pas tous le monde, je connaissais genre 3-4 personnes, et pour les autres aussi c’était la même. Y’avait genre quelques petits groupes de deux ou trois voire quatre qui se connaissaient. Et au fur et à mesure, on se parles et on apprend à se connaitre. Et de fil en aiguille on devient amis. En plus au lycée on est vachement plus pas classe. (perso on étaient 39) donc t’a plus de pourcents de chance de t’entendre avec plus de monde.

Courage, faut juste être un minimum social.
Merci pour vos réponses ça me rassure
Je vais devoir mettre ma timidité de côté à ce que je vois
cette année je rentre en Terminale S et mon premier jour au lycée, je m’en souviens bien,mon portable à sonnée et c’était les choristes la sonnerie (une blague stupide), premier jour, première heure jeconnaissais personne et étant un peu solitaire j’ai eu du mal mais tu reste un peu dans ton coin tu parle quelquefois à tes voisins en classe et ça devrait se faire tout seul ne t’inquiète absolument pas et en plus tu es mignonne et tu écris bien donc tu dois assez bien parler ça se fera tout seul courage !!!
J’étais aussi on ne peut plus seule la jour de ma rentrée de seconde x] Comme toi je suis -très- timide. Donc je parlais pas vraiment, j’étais dans mon coin, et finalement certaines sont venues me parler d’elles-même. Sois au moins souriante, et pas « je boude seule dans mon coin ». Reste ouverte aux autres, jsais pas si jsuis très claire menfin x]. Puis après, comme ca a deja été dit, tu peux discuter avec ton voisin, avec qui tu mangeras a la cantine, et pendant le repas tu discuteras avec d’autres gens, etc, etc. Ca va aller très vite (:
Personnellement il y a 2 ans j’ai attendu que l’on vienne vers moi quand en seconde j’ai débarqué dans un lycée où je ne connaissais personne. Mais je ne suis pas dans le même cas que toi car la solitude ne me dérange pas tant que ça, même si j’avoue qu’au bout d’un moment on peut ressentir de l’ennui ^^
Et au bout de quelques temps je me suis fais quelques amis, juste le nécessaire.
May Heartneta écrit :

J’étais aussi on ne peut plus seule la jour de ma rentrée de seconde x] Comme toi je suis -très- timide. Donc je parlais pas vraiment, j’étais dans mon coin, et finalement certaines sont venues me parler d’elles-même. Sois au moins souriante, et pas « je boude seule dans mon coin ». Reste ouverte aux autres, jsais pas si jsuis très claire menfin x]. Puis après, comme ca a deja été dit, tu peux discuter avec ton voisin, avec qui tu mangeras a la cantine, et pendant le repas tu discuteras avec d’autres gens, etc, etc. Ca va aller très vite (:

Si si tu es claire Certaines filles sont venues me parler mais c’était juste ‘comment tu t’appelles’ ‘t’étais dans quel collège avant?’ fin de la discussion x)
ThisxHurricanea écrit :

Si si tu es claireCertaines filles sont venues me parler mais c’était juste ‘comment tu t’appelles’ ‘t’étais dans quel collège avant?’ fin de la discussion x)

En faite c’est sur ce genre de discutions de débuts d’année que tu peut te faire des amies en fait faut juste essayer de les poursuivre et de parler de divers sujets histoire de faire connaissance.

C’est de cette manière que je me suit fait des amis en étant au collège ( je suis aussi très timide) l’un deux en partant par: « tu me prête ta colle ? » comme quoi tu peut te faire des amis facilement

Pour tout te dire, moi je venais de déménager. Je ne connaissais personne dans mon lycée. Et a l’extérieur, j’connaissais une seule personne, mais on se voyait vraiment pas souvent.
Du coup, le premier jour, les gens se retrouvaient, se racontaient leurs vacances..
Mais j’ai eu de la chance, car deux filles sont directement venues m’aborder, je leur ai expliqué que j’étais nouvelle, elles m’ont présentés a pas mal d’amis a elles, et le midi, on a mangé toutes ensembles au subway. Bien sur, il y avait une cassos qui nous collait, car elle etait dans le meme collège qu’elles. Mais bon ça .. Après au bout de qq jours, on est devenu amies avec d’autres personnes. Et ensuite, je parlais a toutes les personnes interessantes de la classe, au bout d’un mois. Ne t’isole pas, ne t’en fais pas, ça va venir. Souris, fais toi belle, et va parler a des personnes sympas. Et si les filles ne te conviennent pas, et que tu trouves plus de points communs avec des garçons, hésite pas, souvent ils sont vraiment cool !
Ps: Maintenant, on est 5 filles, et on est inséparable.
Merci pour vos conseils
Aujourd’hui ça s’est pas vraiment arrangé pourtant j’ai fait mon maximum u.u à part une fille qui prend le même bus à qui j’ai parlé
Ben, moi, je suis rentrée aujourd’hui. Bon j’ai pas changé de bahut et mes amis non plus.
Mais on a sympathisé avec deux personnes, qui elles étaient nouvelles.
D’abord, quand on s’est retrouvés devant le lycée, y’a un de mes amis « d’avant » qui a retrouvé un de ses potes de son ancien collège. Il a tout de suite été bien intégré quoi.
Et puis plus tard, dans la queue de la cantine, on discutait entre nous, et y’a une fille qui s’est marrée à une de mes blagues. Alors je lui ai fait « Salut ! » et on a sympathisé comme ça xD

Enfin je sais pas, mais si tu connais personne, y’a bien quelqu’un qui va t’accueillir. Va voir les filles de ta classe à l’intercours, je sais que ça m’a un peu aidé l’année dernière où j’étais dans une classe avec personne que je connaissais bien.
Sinon tu peux papoter avec ta voisine en attendant ton prof, ou même peut etre pendant le cours x)

Courage va, c’était que ton deuxième jour aujourd’hui, mais t’y arrivera forcement ;)
Moi je redouble ma 2nd , et je commence Lundi , je suis sur de connaitre personne ( sauf de vue ) Mais bon , je me rattacherais a mes potes de 1ères les premiers jours le temps de faire plus connaissance avec les autres.
Après , les amies , sa va venir petit a petit , sans t’en rendre trop compte . Meme les plus paumés de mon lycée avait des amies alors bon , toi tu devrais en avoir dans pas très longtemps ;)
© WIDDA LLC – 2017 -SortirEnsemble
Bonjoooour

Alors, le titre résume un peu tout. Disons que aujourd’hui je suis rentrée en seconde, et dans ma classe presque tout le monde se connait, et moi je ne connais personne !
Je suis très timide alors ça n’arrange rien… J’ai passé la journée seule…
Je déteste la solitude en plus.

Alors je voudrais que vous me racontiez vos expériences personnelles. Comment ça s’est passé pour vous ? C’est vous qui êtes allés vers les gens ou ils sont venus vers vous ? Comment avez-vous fait connaissance ? Au bout de combien de jours ?

Vous croyez que j’passerais pas trop pour une idiote si j’allais taper la discut’ aux gens comme ça ? xD

Je sais que ça fais qu’une journée et que je suis un peu parano mais vos expériences m’aideraient quand même

Merci d’avance pour vos réponses

comment se faire des amis au lycee

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt.

Gérer les cookies sur ce site
OK

Lycée

seconde

Comment réussir à se faire des amis au lycée ?

Bonjour,
Voici un article intéressant trouvé sur le site de l’Etudiant : http://www.letudiant.fr/lycee/seconde/comment-reussir-a-se-faire-des-amis-au-lycee-11103.html
Depuis ses 8 ans jusqu’à la fin du collège, Léonard, 18 ans, aujourd’hui en terminale S dans un lycée lillois, a maintenu des relations fusionnelles avec un ou deux copains (les « grandes années ! » dit-il). Arrivé au lycée, tout a changé. Sa mère, Léonore, se souvient : « Dès la rentrée, je l’ai senti mal à l’aise. Il ne racontait rien, ni sur les cours, ni sur ses camarades. À partir des vacances de la Toussaint, il s’est muré dans un lourd silence. J’ai compris que quelque chose lui pesait. » »C’est vrai, reconnaît le jeune homme – qui a aujourd’hui retrouvé une bande de potes ! –, j’ai souffert en seconde. J’étais tout le temps dans mon coin et je n’avais personne à qui parler. » Il hésite, puis avoue : « Quand le lycée a fermé à cause des blocus au moment des mouvements lycéens, j’ai passé des heures à marcher seul dans les rues du quartier… sans copains avec qui attendre ou bavarder ! »   
Misez sur l’amitié pour sortir de l’enfance…
Léonard n’est pas une exception. L’amitié occupe une grande place dans la vie des adolescents.S’appuyer sur des copains, des amis, des personnes extérieures est essentiel , indispensable, vital. »La vie sociale est très importante à cet âge parce qu’elle permet de sortir de l’enfance au cours de laquelle on avait un lien privilégié avec les parents, explique Alain Braconnier, psychiatre et psychanalyste.Les amis servent à s’extraire et se dégager de la famille: une démarche essentielle pour construire sa personnalité. »
… et construire votre propre identité
Facebook : être ou ne pas être ami avec ses profs ?
Un camarade du lycée sans papiers ? Comment vous pouvez l’aider
Ma vie de Lycéen : « Je suis la tête de Turc de ma classe »

Annuler

Postez votre commentaire

IFA Chauvin – Institut de formation par alternance
Vous les regardez du coin de l’œil ces bandes de copains, bras dessus, bras dessous. Vous admirez ces filles qui rient aux éclats. Vous jalousez ces groupes qui s’éloignent, après les cours, vers un café. Et s’il ne tenait qu’à vous d’être des leurs ? Nos conseils pour que vous ne puissiez plus dire que vous n’avez pas beaucoup d’amis.
L’avis d’Olivier Spinnler, psychiatre et psychothérapeute : »Savoir ce qu’on cherche dans l’amitié » Olivier Spinnler est l’auteur de « Vivre heureux avec les autres » (Odile Jacob). « Je préconise de se poser quelques questions pour être sûr de ce qu’on recherche dans l’amitié : un groupe de connaissances qui peut être utile en cas de besoin ? Des copains et copines avec qui rigoler et faire la fête ? Un ou deux amis avec lesquels partager des émotions et trouver un réconfort ? Ou un « super proche » à qui on peut tout dire ? Apporter des réponses, c’est comprendre et accepter qu’il puisse exister des degrés dans les relations humaines.
Marine Le Pen : « Le bac doit redevenir un diplôme de sélection et d’orientation »
Marine Le Pen : « Le bac doit redevenir un diplôme de sélection et d’orientation »
Bac 2017 : une épreuve orale d’anglais annulée à Marseille
Bac 2017 : une épreuve orale d’anglais annulée à Marseille
Une année en terminale : « APB terminé, je suis allé au bac blanc au talent ! »
Une année en terminale : « APB terminé, je suis allé au bac blanc au talent ! »

comment se faire des amis au lycee

Bayard Jeunesse|
Okapi.fr|
Iloveenglish.com|
Jebouquine.com

A LA UNE
RÉUSSIR AU LYCÉE
ORIENTATION POST-BAC
IDÉES DE MÉTIER
MÉTIERS VERTS
COURS EN LIGNE SCHOOLMOUV

SOMMAIRE DU DOSSIER

Gérer une liberté nouvelle
Se faire de nouveaux ami(e)s
Apprendre à travailler autrement
Se prendre en main
Maîtriser de nouvelles matières
Décider de son orientation

TESTS

Quel élève êtes-vous ?
Temps, comment le gérez-vous ?

Qui sommes-nous ?

Nous contacter

Abonnement au magazine Phosphore
Découvrir le magazine en ligne
Mentions légales
Conditions générales d’utilisation

Bayard-jeunesse.com
Okapi.fr
Todayiloveenglish.com
Jebouquine.com
Toutpourlebac.com
Vosquestionsdeparents.fr
© Bayard 2017

Tout est nouveau : les bâtiments, la liberté, les méthodes de travail… La 2de est une des classes les plus déstabilisantes, et les plus importantes, de votre scolarité. Voici 6 défis essentiels à relever… et tous nos conseils pour y arriver !
Faites le premier pas.Regroupement de secteurs, choix d’un lycée prestigieux, option rare qui nécessite de bouger… Perdre ses amis est courant en arrivant en 2de. Mais ce n’est pas en restant dans votre coin que vous vous en ferez de nouveaux. Allez vers les autres ! On sait : c’est plus facile à dire qu’à faire. Alors, commencez par évoquer ce qui vous lie : l’emploi du temps, la tête des profs, l’allure générale du lycée. Proposez ensuite à vos camarades de leur donner un coup de main pour les devoirs, de travailler en groupe. Vous pouvez aussi vous trouver des amis communs sur Facebook : cela fait un premier sujet de conversation. Sur les réseaux sociaux, vous pouvez aussi nouer un premier contact avec certains, une façon moins intimidante de débuter une relation.
Retournez la situation !Sans vous transformer en journaliste d’investigation, prenez le temps de vous intéresser aux autres. Ça leur fera plaisir et vous apprendrez à mieux les connaître. En les questionnant, vous allez vous trouver des goûts et des passions en commun. Cela vous donnera aussi du temps avant de commencer à vous livrer…
Fréquentez les « à-côtés » du lycée.Allez faire un tour à la Maison des lycéens (appelée aussi « foyer »). Autour d’un billard, d’un baby-foot, ou à l’occasion d’ateliers (photo, théâtre, radio, handball), vous pouvez lier connaissance. Vous avez aussi la possibilité de déposer votre candidature pour devenir délégué(e) de classe ou au Conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL). Vous y ferez des tas de rencontres parmi les lycéens, mais également parmi les profs, le personnel d’éducation et admi-nistratif, etc.
Faites le point à la fin du premier trimestre.Si la situation n’a pas évolué, parlez-en à votre entourage (amis, parents). Avec eux, analysez les causes de cet isolement. Cela peut vous aider à trouver des solutions. Faut-il modifier votre comportement ? Essayer de vous rapprocher d’autres jeunes que ceux qui vous ont d’abord attiré(e) ? La solution n’est pas forcément de changer de lycée. Comme disait le célèbre personnage de BD Charlie Brown, « ailleurs, l’herbe semble toujours plus verte, jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’il s’agit de gazon artificiel ». Mais si d’autres difficultés s’ajoutent à l’absence d’amis (mauvaises relations avec les profs, notes en chute libre, harcèlement de la part de certains élèves, etc.), mieux vaut partir.
Tous les mois : aiguiser son regard sur le monde, développer sa personnalité et réussir ses études. PHOSPHORE, le magazine des années lycées.
Abonnement en prélèvement mensuel
5,85€ /mois

METIERS
Rechercher un métier
Tous les métiers de A à Z
Les métiers verts et du développement durable

TESTS GRATUITS
Tests d’orientation
Tests métiers
Tests méthodes de travail
Tests développement personnel
Tests « Avez-vous le profil pour…? »

BAC 2015
Toutpourlebac.com
Comment réviser le bac 2015 ?
Tests et quiz
Fiches par matières
Réussir le jour j
Le bac 2015 en live
Les dates du bac 2015
Conseils vidéos de profs
Conseils vidéos d’élèves

SUR LE SITE
Espace Bénévolat
Plan du site
Les écoles se présentent
Réussir au lycée
Choisir la bonne orientation
Trouver une idée de métier
Les métiers verts
Tous nos tests et quiz gratuits
Tous nos dossiers d’information
Toutes nos vidéos

comment se faire des amis au lycee

DDoS protection by Cloudflare

Ray ID: 3482ae2623af14a9
This process is automatic. Your browser will redirect to your requested content shortly.

comment se faire des amis au lycee
Home/Psycho-tests/Moi et les autres/ Comment se faire des amis

Publié parEmilie Thiese
Publié le 5 août 2008
Tu viens d’arriver dans un nouveau lycée ? Tu es la petite nouvelle dans ton club de sport ? Tu pars en vacances sans tes potes cet été ? Pour t’éclater, tu as besoin de te faire des amis, et vite ! Voici quelques conseils.
Si important l’amitié ? La solitude, c’est bien : on fait ce qui nous plait sans concessions… Aucun compte à rendre, juste à penser à soi. Mais ça va un temps ! Les relations amicales sont essentielles à l’équilibre psychologique et affectif de chacun. Pouvoir partager, discuter, se confier ou délirer… Autant de plaisirs que l’on ne fait bien qu’à deux, ou plus. Se sentir apprécié, intégré dans un groupe, être sollicité, faire des projets… Ça fait du bien au moral.
Fais le premier pas Tu es du genretimideet tu peines à t’intégrer ? Pas le choix : il va falloir te faire violence, ce n’est pas en restant dans un coin que tu risques de te faire des amis. À moins de tomber sur LA fille ouverte qui te prendra par la main et te présentera à ses copains, c’est à toi de faire le premier pas. Les autres t’impressionnent ? Dirige-toi vers la personne la plus discrète ou la plus souriante, et joue la carte de l’humour… Voire de l’autodérision. Tu as du mal à te lâcher quand tu ne connais pas les gens : n’aies pas honte de leur dire.
Ouvre-toi aux autres Latimiditéte fait perdre tes moyens ? Tu bafouilles ou tu as l’impression de ne dire que des banalités ? Retourne la situation et pose des questions! Sans te transformer en journaliste d’investigation, prends le temps de t’intéresser à eux. Cela flattera leur ego, un bon point pour toi, tu pourras ainsi apprendre à mieux les connaître, et cela te donnera du temps pour te mettre en confiance… Et te laisser-aller.
Sois positive et souriante Une timide qui fait la tête, non merci ! Une timide avenante et positive, c’est tout à fait charmant…Montre -toi sous ton meilleur jour et participe à la bonnehumeurambiante : sois souriante et sais complimenter les autres, sans non plus en faire trop. De même, tu n’as pas besoin d’être un clown pour être rigolote. Un trait d’ironie, un éclat derire , ou même une gentille moquerie, cela suffit !
Sois lucide Sois claire dès le départ avec tes envies : véritable amitié ou simple copinage ? Parfois une profonde relation d’amitié s’installe sans qu’on s’y attende, alors que certaines personnes ne seront jamais plus que descopines . Les affinités ne se contrôlent pas. Contente-toi de ce que les autres peuvent te donner.
Sois disponibleAmitié ou copinage, comme toute relation, cela s’entretient. N’attends pas qu’on t’appelle ou qu’on te sollicite… Prends les devants ! Propose des idées de sorties ou desoirées , invite les gens chez toi… Tout en alimentant ta part de mystère et en n’étant pas toujours disponible. Sois prise une fois sur quatre, c’est une bonne moyenne. En revanche, sois toujours présente pour tes vraiesamiesquand elles en ont besoin.
Comment rester stylée par temps froid ?
Comment rester stylée par temps froid ?
Comment réaliser une jolie table fleurie pour le printemps ?
Que faire pour brûler des calories quand vous êtes avec une amie ?
Se faire de nouveaux potes Les 5 règles de base !
Test : De quelle copine as-tu besoin ?
Fauchée ? 25 astuces pour des cadeaux canons (et pas chers) !

comment se faire des amis au lycee

Phosphore.com, le site du magazine des années lycée
Notrefamille.com |
Enfant.com |
Familiscope.fr |
Creafamille.be |
Vosquestionsdeparents.fr |
Phosphore.com |
1jour1actu.com

Déjà inscrit : je m’identifie
Créer un compte
Votre enfant entre au lycée et tout est nouveau pour lui : les bâtiments, la liberté, les méthodes de travail… La seconde est une des classes les plus déstabilisantes, et les plus importantes, de sa scolarité. Ces conseils du magazinePhosphoreaideront votre ado à relever les défis qui l’attendent cette année. Extraits.
“Mon arrivée au lycée a été très dure. Venant d’unpetit collège , je me suis retrouvée dans unénorme lycéeoù je ne connaissais plus qu’une seule personne dans ma classe. J’ai perdu mesmeilleures amies . J’ai bien sympathisé avec quelques filles, mais j’étais toujours un peu ‘en trop’. Au bout d’un an, ça va mieux… Mais je dois l’avouer :je regrette toujours le collège .” Manon
Faitesle premier pas.Regroupementde secteurs, choix d’un lycée prestigieux,option rarequi nécessite debouger… Perdre ses amis est courant en arrivant en 2de. Mais ce n’estpasen restant dans votre coinque vous vous en ferez de nouveaux.Allezvers les autres ! On sait : c’est plus facile à dire qu’à faire. Alors,commencez par évoquer cequi vous lie  : l’emploi du temps, la tête desprofs, l’allure générale du lycée. Proposez ensuite à vos camarades deleur donner uncoup de mainpour les devoirs, de travailler engroupe . Vous pouvez aussi vous trouver des amis communs surFacebook  : cela faitun premier sujet de conversation. Sur lesréseaux sociaux , vous pouvezaussi nouer un premier contact avec certains, une façon moinsintimidante de débuter une relation.
Sans vous transformer en journaliste d’investigation, prenez le temps devousintéresseraux autres. Ça leur fera plaisir et vous apprendrez àmieux les connaître. En lesquestionnant , vous allez vous trouver des goûtset despassionsen commun. Cela vous donnera aussi du temps avantde commencer à vous livrer…
Allez faire un tour à laMaison des lycéens(appelée aussi “foyer”). Autour d’un billard, d’unbaby-foot , ou à l’occasion d’ ateliers(photo, théâtre, radio, handball), vous pouvez lier connaissance. Vous avez aussi la possibilité de déposer votre candidature pour devenirdélégué(e) de classeou auConseil des délégués pour la vie lycéenne(CVL). Vous y ferez des tas derencontresparmi les lycéens, mais également parmi les profs, le personnel d’éducation et administratif, etc.
Si la situation n’a pas évolué, parlez-en à votre entourage(amis, parents). Avec eux, analysez les causes de cetisolement . Celapeut vous aider à trouver des solutions. Faut-il modifier votre comportement  ? Essayer de vous rapprocher d’autres jeunes que ceux quivous ont d’abord attiré(e) ?La solution n’est pas forcément dechangerde lycée . Comme disait le célèbre personnage de BD Charlie Brown, “ailleurs, l’herbe semble toujours plus verte, jusqu’à ce qu’on se rendecompte qu’il s’agit de gazon artificiel”. Mais si d’autresdifficultés s’ajoutent à l’absence d’amis (mauvaisesrelations avec les profs ,notes en chute libre,harcèlementde la part de certains élèves, etc.), mieuxvaut partir. 
Le 7 août 2012 Sandrine Pouverreau, dossier “Réussissez votre entrée au lycée”, Phosphore, septembre 2012 – Dossier mis à jour le 22 août 2013
Je m’inscris à la newsletter bimensuelle, c’est gratuit !
Voir un exemple
Sur le sitephosphore.com , leslycéenstrouveront toutes les informations pour réussir leursétudeset leurorientation .
Des dossiers complets pourréussir au lycée(méthodes de travail, filières d’études, orientation post-bac…) les aideront à se documenter et leur rappelleront lesdates clés de leur année scolaire , destests(orientation, méthodes de travail, personnalité) leur permettront defaire le point .
A voir également,desvidéosd’experts, de professionnels, d’étudiants témoignant de leur expérience…
Unmoteur de recherchepermet de trouver parmi uneliste exhaustive des différents métierscelui ou ceux qui pourraient intéresser votre lycéen.
Les grandes rubriques à consulter sur le site phosphore.com
→Phosphoreest en vente en kiosque tous les mois, 6,50 €
Partager vos questions et réactions

Bonjour,
merci pour cet article très instructif.
De mon côté, je vous invite

à lire mon blog : pourunescolaritereussie.blogpost ,qui traite du sujet de la réussite à l’école en donnant des conseils concrets et des idées faciles à appliquer et en accompagnant les parents sur toute l’année scolaire.
Recevez gratuitement, une fois par mois, 4 recettes de
saisonà faire avec vos enfants.

comment se faire des amis au lycee

Anouk Perry ,
31 juillet 2016 , dans le forum :Réactions aux articles
Réponses : 16
Affichages: 1237
Lea Bucci ,
3 juillet 2015 , dans le forum :Réactions aux articles
Réponses : 0
Affichages: 46

Lea Bucci
3 juillet 2015

Mircea Austen ,
19 août 2014 , dans le forum :Réactions aux articles
Réponses : 24
Affichages: 1106

pépère compère
25 août 2016

Jack Parker ,
3 octobre 2012 , dans le forum :Réactions aux articles
Réponses : 3
Affichages: 340

OutrEspace
29 mars 2013

Cerizroze ,
10 septembre 2008 , dans le forum :Blabla Général
Réponses : 0
Affichages: 574

Cerizroze
10 septembre 2008

Langue
Français

Magazine
Nous contacter
Aide
Règlement
Haut de page

Theme designed byAudentio Design .

comment se faire des amis au lycee

Abonnement

Je feuillette le magazine
Je m’abonne

   Rentré en 2°: Peur de ne pas se faire d’amis..
Il y a 294 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus,cliquez ici
 Sujet :Rentré en 2°: Peur de ne pas se faire d’amis..
Message édité par Psychosomatix le 04/08/2011 à 03:36:31
Aller à :

Les forums : mode d’emploi Appels à témoin Psychologies.com / Psychologies magazine Club des lecteurs Actu Amitié Bonheur Ce en quoi je crois Changer sa vie Coaching Estime de soi Interpréter ses rêves Mieux se connaître Nos clefs pour mieux communiquer Paroles d’hommes Paroles de femmes Se libérer de ses culpabilités Seniors Spiritualité(s) Timidité Voyages et vacances Aide et Entraide Deuil Inceste / Viol Carrière Relations professionnelles Reconversion Chômage Souffrance au travail Thérapie : y aller ou pas Choisir son psy Thérapies Psychanalyse Développement personnel Dépendances Déprime, dépression : en sortir Mon psy et moi Enfants et ados chez le psyFinir sa thérapie Baisse du désir Célibat Fantasmes Fidèle / Infidèle Homosexualité Le quotidien dans le couple Libertinage Problèmes sexuels Rencontres et séduction S’engager : mariage, PACS, concubinage Séparé(e) et heureux(se) Sexualité Sexualité : ce que veulent les femmes Sexualité : ce que veulent les hommes Tête-à-tête Vivre une séparation – divorcer Ados Désir d’enfant et stérilité Ecole Education Famille monoparentale Famille recomposée Halte à la pression scolaire ! La belle-famille La famille Maternité : attendre un enfant Naissance Parents Tout sur nos parents Accepter son corps Astuces Instituts et spas Luxe Plaire et se plaire Soins anti-âge Soins des cheveux Soins du corps Soins du visage L’appel de Psychologies pour une beauté libre Arrêter de fumer Forme Médecines douces Relaxation SantéSommeil La maladie au quotidien Stress, anxiété La nourriture et moi Etre végétarien Régimes et diététique Manger bio Vos recettes et menus gourmands Portraits de femmes : elles s’engagent Mes gestes écolos Solidaires ! Actu Café Culture Le livre qui a changé votre vie France : la carte des gens heureux Humour et détente L’appel contre l’abus d’antidépresseurs Participez à notre cross-booking David Servan Schreiber nous dit au revoir Votre hommage à David Servan-Schreiber L’atelier d’écriture de Nathalie : Chuchotements d’éveil © Ecriture : vos mots en toute liberté Mon anti-Noël Pas de printemps… Le psy, c’est vous !Nouvelles érotiques En mai, fais ce qu’il te plaît Votre plus belle déclaration d’amour 2012, fin du monde ? Le Prix Nobel de la Paix intérieure Un écrivain pour Noel Vos envies pour 2010 Femmes au féminin L’humain, une espèce en voie de disparition ? Atelier d’écriture de Février : Je t’aime parce que… Atelier d’écriture de janvier : Tout changer Lettre à l’ado que vous étiez Votre plus beau souvenir d’été Journée de la gentillesse

Bonjour, L’année prochaine, je vais rentrée en 2° et j’ai peur de ne pas me faire d’amis. Déjà au collège j’étais seule, et je n’ais pas envie que cela recommence.. C’est surtout pour le premier jour, je ne sais pas comment je vais faire.. L’année derniere , il m’ arrivais de passer toute s mes récréations dans les toilettes car j’avais peur que les autres me regarde et se moque de moi .. Merci de vos réponses !
tu repères deux ou trois personnes qui te paraissent sympa, tu vas vers elles et tu leur dis bonjour avec un grand sourire. Tu te presentes, tu poses quelques questions (d’ou tu viens, quelle classe…etc) et tu as etabli un contact !  Tu fais ça plusieurs fois, tu fais des actvités periscolaires dans le lycée si ça existe, et tu te creeras ainsi des contacts. Quand il y a un travail en commun à faire, tu proposes de la faire chez toi…etc
Bonjour, L’année prochaine, je vais rentrée en 2° et j’ai peur de ne pas me faire d’amis. Déjà au collège j’étais seule, et je n’ais pas envie que cela recommence.. C’est surtout pour le premier jour, je ne sais pas comment je vais faire.. L’année derniere , il m’ arrivais de passer toute s mes récréations dans les toilettes car j’avais peur que les autres me regarde et se moque de moi .. Merci de vos réponses !
Je ne vois pas pourquoi tu angoisses car le meilleur est à venir.Les têtes ne seront plus les mêmes, et l’ambiance sera sans doute plus mature qu’au collège, c’est pas la Fac non plus mais ça suffira pour changer la donne pour tout le monde il y a de gros changements inhérents au passage au lycée. Lis quand même les conseils de california dream postés plus haut ! Mais pourquoi avais-tu peur que les autres se moquent de toi ?
Je ne vois pas pourquoi tu angoisses car le meilleur est à venir.Les têtes ne seront plus les mêmes, et l’ambiance sera sans doute plus mature qu’au collège, c’est pas la Fac non plus mais ça suffira pour changer la donne pour tout le monde il y a de gros changements inhérents au passage au lycée. Lis quand même les conseils de california dream postés plus haut ! Mais pourquoi avais-tu peur que les autres se moquent de toi ?
Merci de toputes vos réponsesTout simplement car c’était très mal vu d’être toujours seule et on me faisait des réflexions genre  » si t’as pas d’amif mange un curly » ..
EN fait en début d’année j’avais mes 3 meilleures amies mais septembre, tout d’un coup elles ont montées un truc comme quoi je les aimf pas parceque je n’écrivais jamais ‘ je t’aime  » sur leurs mur s facebook. On se voyait tout les jours donc je n’en voyais pas la peine. ELles ont commencé à m’insulter etc c’est comme ça que je me suis retrouvée seule.
  Bon bha c’est pas une grande perte, au moins ça t’a évité de faire un tri sélectif et de t’en sentir coupableImagine, si t’avais encore grandi avec des hypocrites comme ça, ce que tu serais devenue.
Bonjour, L’année prochaine, je vais rentrée en 2° et j’ai peur de ne pas me faire d’amis. Déjà au collège j’étais seule, et je n’ais pas envie que cela recommence.. C’est surtout pour le premier jour, je ne sais pas comment je vais faire.. L’année derniere , il m’ arrivais de passer toute s mes récréations dans les toilettes car j’avais peur que les autres me regarde et se moque de moi .. Merci de vos réponses !
Je te comprends je ressentais pareil mais moi, cela me dérangeait simplement qu’ils me regardent en étant seule, je ne le supportais pas.
tu repères deux ou trois personnes qui te paraissent sympa, tu vas vers elles et tu leur dis bonjour avec un grand sourire. Tu te presentes, tu poses quelques questions (d’ou tu viens, quelle classe…etc) et tu as etabli un contact !  Tu fais ça plusieurs fois, tu fais des actvités periscolaires dans le lycée si ça existe, et tu te creeras ainsi des contacts. Quand il y a un travail en commun à faire, tu proposes de la faire chez toi…etc
Le problème c’est que vu qu’elle passe en seconde, elle connaîtra déjà les gens du collège.
EN fait en début d’année j’avais mes 3 meilleures amies mais septembre, tout d’un coup elles ont montées un truc comme quoi je les aimf pas parceque je n’écrivais jamais ‘ je t’aime  » sur leurs mur s facebook. On se voyait tout les jours donc je n’en voyais pas la peine. ELles ont commencé à m’insulter etc c’est comme ça que je me suis retrouvée seule.
Excuse-moi de te dire ça mais ce sont de vraies gamines!!
Ce que les enfants pensent de la mort
Déco bien-être : 10 idées pour éveiller vos cinq sens chez vous
Syndrome Calimero : pourquoi certains se plaignent-ils tout le temps ?
5 conseils pour une retraite sans stress
Sida : les préjugés et la méconnaissance perdurentparLa rédaction
Les idées reçues sur le VIH persistent. C’est ce que …
Fin de la COP21 : un nouveau chapitre pour l’humanité ?parPascale d’Erm
Samedi soir dernier, à 19h55 et des poussières, vous étiez …
L’électronique s’empare d’un nouveau marché : celui de nos viesparAnne Pichon
Le CES (consumer electronic show) plus grand salon de l’électronique …
Les modèles économiques du logiciel libreparpsyblog2
Deux symboles du Libre: Linux (à g.) et GNU Pour …

comment se faire des amis au lycee

A privacy reminder from YouTube, a Google company

S’INTEGRER (Au lycée, au collège, a la fac…)

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Howto & Style

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

✿Cette vidéo dispose de la Haute Définition . ◘ Des idées de vidéos?! ✿ CE QUE JE PORTE : Bague : Cleor Haut : Pimkie INSTAGRAM : ChoisisTonLook FACEBOOK :https://www.facebook.com/ChoisisTonLook ◘ Retrouvez Conseils de filles sur Facebook :https://www.facebook.com/pages/Consei … ◘ Chaine perso ChoisisTonLook :http://www.youtube.com/ChoisisTonLook ◘ Video : CANON EOS 650D ◘ Montage : iMovie ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤❤❤❤❤ ❤SANS VOUS, JE NE SERAIS PAS ICI, ALORS MERCI! ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤❤❤❤❤

comment se faire des amis au lycee

A privacy reminder from YouTube, a Google company

[ Back to school 1 ] : 5 conseils pour se faire des amis !

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

People & Blogs

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

↓↓ Déroule ma poule ↓Mon blog :http://romane-fimo-beaute.blogspot.fr/ ►Conseil 1 : Souriez ►Conseil 2 : Parlez aux autres ►Conseil 3 : Ne vous faites pas une seule amies ►Conseil 4 : Restez naturelle ►Conseil 5 : Ne mentez pas sur votre personnalité Tu as lu jusqu’ici ? Alors glisse le mot : « patapouf » dans ton commentaire ! Je vous souhaite une bonne journée les filles. Bye ♥

comment se faire des amis au lycee

A privacy reminder from YouTube, a Google company

[CONSEIL] Se faire des amis FACILEMENT: SPÉCIAL TIMIDES

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.

Transcript

Statistics

Add translations

Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Howto & Style

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

↓☺T♡UTES LES INF♡RMATIONS ICI L♡VELIES☺↓ ► 8% sur toutes tes commandes (code : KAY) ►►Lien :http://bit.ly/KayEhHey_Myprotein ♥N’OUBLIEZ PAS DE VOUS ABONNEZ ICI♥ : KayEhHey :http://bit.ly/1JfDb2I #OUME SUIVRE ?Ma chaîne Vlog :http://bit.ly/1gUjh2f Ma page Facebook :http://on.fb.me/1EAjnls Mon compte Instagram :http://bit.ly/1hlNnMU Contact PROFESSIONNEL : kelly.angelini@live.fr #INFOSSUR LA VIDEO ? [Les commentaires sont en approbation, J’essaye de répondre au maximum sous les dernières vidéos, Je bannis si comportement abusif envers un membre de la communauté ou moi-même] #CEQUE JE PORTE DANS LA VIDEO ? ☆MAQUILLAGE☆- Fond de teint teinte miel AVRILhttp://www.avril-beaute.fr/maquillage… – Poudre Translucide « Hollywood » NEVE COSMETICShttp://www.makeupmineral.fr/fr/poudre… – Poudre en teinte doré AVRIL (Pour contouring):http://www.azae-pur.com/poudre/20-pou… – Anti cernes BoHo:http://www.azae-pur.com/maquillage-bi… – Blush teinte Pretty naked 100% PUREhttp://www.100percentpure.com/collect… – Mascara Big Lashes ESSENCEhttp://www.essence.eu/fr-fr/produits/… – Poudre teinte Charleston NEVE COSMETICS + Labello (Lèvres)http://www.makeupmineral.fr/fr/fards-… – Crayon à sourcils Manga brow teinte Ash NEVE COSMETICShttp://www.makeupmineral.fr/fr/manga-… – Vernis à ongles teinte Off the shoulder ESSIE ☆TENUE☆- Robe « Des filles à la vanille » collection 2012 – Boucles d’oreilles:http://www.grossiste-bijouxmode.com/fr/ – Collier:http://www.grossiste-bijouxmode.com/fr/

comment se faire des amis au lycee
Comment partir étudier à l’étranger ?
Toutes les clés pour réussir sa CPGE !
Réussir et obtenir son code de la route surCodedelaroute.fr
Les choses sérieuses commencent pour les élèves qui entreront au lycée pour la première fois cette année. Afin de réussir, mieux vaut être bien entouré. Découvrez 4 conseils pour bien vous intégrer.
29 Aout 2016 à 11h35
|
Céleste Chevrier
|0 avis
Il est possible que vous retrouviez certains amis de votrecollègeà la rentrée. Faites attention à ne pas exclure les autres élèves de votre classe. Ces derniers pourraient être intimidés en découvrant que votre groupe est déjàforméet pourraient ne pas oser vous aborder. Prenez le temps d’aller de groupe en groupe, mais aussi de vous adresser aux personnes un peu plus réservées etisolées . Vous pourriez faire une rencontre déterminante.
Pour se protéger, certaines personnes préfèrent jouer un rôle plutôt que d’assumer la complexité de leur personnalité. Vous risquez de paraîtrefroidet distant en procédant ainsi. Pour vous faire des amis, mieux vaut être curieux ets’intéresser à tout . Votreculture généralevous sera très utile pour entamer la conversation avec vos nouveaux camarades:musique, sport, séries , tous les sujets peuvent être abordés.
L’un des rôles les plus prisés est celui declown . Pourtant, vous faire remarquer dès le début de l’année en mettant votre professeur principal en difficulté ne vous apportera rien de bon. Il y a un temps pour tous: profitez despausespour faire rire vos camarades, mais restezattentifsen cours. Vos nouveaux amis seront contents d’avoir quelqu’un de sérieux pour leurexpliquerce qu’ils n’auraient pas compris.
Être accueillant est la clé pour se faire des amis rapidement. Plutôt que de chercher à créer un groupe fermé, essayez d’être disponible pour tout le monde. Vous pourriez par exemple profiter de lapause déjeunerpour rassembler vos nouvelles connaissances. Essayez de n’exclure personne de votre cercle sans leur avoir jamaisadressé la parole .

comment se faire des amis au lycee
Transforme ta vie amoureuse et deviens la meilleure version de toi-même !
Téléchargegratuitementma formule en 3 étapes pour devenir un homme à succès et un véritable séducteur.
Dans les commentaires de mon dernier article , un lecteur nous a demandé quoi faire afin dese faire respecter dans son lycée . Alors si vous aussi vous en avez marre de vous laisser marcher sur les pieds et voulez être respecté tel un vrai Alpha man, voici pour vous quelques pistes intéressantes.
Vous avez vu desJames Bond? Ou encoreGrand Torino? Vous voyez ce qui est commun à Clint Eastwood et à Daniel Craig ? C’est lerespectqu’ils inspirent.Lorsqu’on voit ces deux films, on se dit que ces mecs — il ne faut pas venir les faire chier, on les admire. On les idolâtre. On les respecte.
La grosse erreur lorsqu’on cherche à être respecter, c’est de mélanger respect et crainte. La crainte fait qu’on n’ira pas emmerder une personne car on a peur de lui. Le respect est différent, on n’ira pas parce qu’on met cette personne sur un pied d’égalité avec nous et ça que l’on apprécie ou non ce type.
Ainsi il y a une grosse différence entre Marcellus (le grand black chef d’un réseau de drogue) et Wolf (l’homme de main qui nettoie la voiture) dans Pulp Fiction. Le premier fait peur et inspire la crainte, le second force le respect de sa classe et de son efficacité.
Mais alors comment acquérir ce respect ?
Avant de vouloir être respecter par les autres il faut déjà se respecter soi même. Pour cela, il faut tout simplement s’aimer.Il faut apprécier ses propres qualités mais aussi ses défauts . Il faut savoir se réjouir de sa personnalité, ses capacités,…. Bref en six mots,il faut avoir confiance en soi .
Le respect de soi même passe aussi par des principes. Si vous trouvez que faire telle ou telle action est mal alors ne la faites pas même si on vous y incite à le faire.
Un de mes principes c’est de ne jamais frapper une nana, quoiqu’elle fasse. Et bien si une fille me manque du respect je la remets à sa place, et je la raye de ma vie, mais jamais je ne la toucherai (chose que je réglerai différemment avec un mec). Ca c’est un principe.
Avoir du respect pour soi et ses idées, ça veut aussi dire ne laisser personne vous manquer de respect.Votre copine vous trompe? Larguez-la. Un mec vous met une baffe ? Rendez-la lui. Ne laissez personne vous marcher dessus, même une seule fois, car ça sera le début de l’escalade.
Lorsqu’on est face à une situation, en tant qu’homme etalpha man , on se doit de savoir prendre une décision. Ca c’est la première phase de la fermeté.La seconde est plus difficile, elle correspond au moment où vous allez appliquer cette décision en assumant les conséquences.
« Mais comment savoir si je suis ferme? « 
Quelqu’un de ferme et sûr de lui, sait dire NON quand quelque chose lui déplaît. Il ne reviendra pas sur sa décision même si son interlocuteur insiste.
Vous êtes au lycée. Il y a avec vous une fille, appelons la Noémie. Cette nana est très belle, sexy, sûre d’elle et tout ça, déterminée et un peu manipulatrice. A un moment Noémie, vous demande de faire son exo de maths car «  je n’y comprends rien  » dit elle avec une petite voix très sexy.
La question à 100 euros: Que faites-vous ?
Si vous avez répondu « a » vous n’avez rien comprisaux articles de Kamal .
Si c’est la « b » vous n’avez guère mieux compris, alors retournez-les lire.
Si c’est la « c » Bravo, vous avez assez confiance en vous pour vous opposer et ne pas vous écraser devant une jolie fille.
Apprenez à dire non et ne revenez jamais sur votre décision . Point final.
C’est sûrement la leçon la plus importante de l’article alors ouvrez grand vos oreilles, vos yeux pardon.
Vouloir être respecté commence par respecter les autres . Si vous vous croyez supérieur et que votre devise est «  tout le monde est con sauf moi « , vous n’arriverez à rien.
Apprenez à être ouvert d’esprit et à accepter les différences. Ne critiquez pas tout et tout le monde, sachez reconnaître des qualités aux gens et dites les leurs de temps à autres. C’est seulement lorsqu’on respecte les gens, que l’on est en droit de demander à être respecter.
Maintenant, c’est à vous de jouer. Bon courage.
Merci Aurelien pour ceSuper! article
pour ce qui est de se battre, je pense qu’il ne faut jamais aller taper qqun sans qu’il ne le fasse en premier. Qu’en penses-tu Aurélien ?
Excellent Article ! J’en prends bonne note et je continue dans cette direction..
Marcello, en tant que boxeur et judoka je te dirai que tu as raison mais pour pratiquer le krav maga et m’etre battu dans la rue, je te repondrai qu’il y a des situations ou tu n’as pas le choix. Il y a des actes que tu ne dois jamais laisser passer quitte à frapper le premier.Mais dans le meilleur des cas tu as raison oui, il vaut mieu ne pas taper le premier, voir pas du tout ;)
J’ajouterai que les sports de combat, musculation, art martiaux etc … Vont vous donner une confiance en vous. Avant j’étais très nerveux et j’étais plutôt mou et je vivais trop dans la routine. Maintenant je suis plus sociable, (moins) nerveux car je me défoule et très réactive. Croyez-moi, un sport sa change une vie.
+1 pour ton dernier commentaire Aurélien x)
Article au bon moment Aurelien! C’est justement tout ce que j’avais besoin de savoir. J’ai tentance a etre plutot mechant et a critiquer trop souvent sans jamais complimenter. Quand je fais du cocy and funny, j’ai tendance a etre plus cocy, meme chose pour lePush and pull. La calibration c’est dur! HahaEn ce qui conserne les bagarres, on a quasiment le meme etat d’esprit ;)
Oui listelo il faut faire attention à ne pas confondre critiques constructives et méchanceté. Donner ton avis est une chose, ça permet de faire avancer les choses et de te mettre en avant. Cependant si tu crtitiques tout et tout le monde, tu deviens un connard prétentieux. Il y a des fois où il faut savoir rester « en retrait » et laisser les autres se mettre en valeur.
Ps: D’ailleurs j’attends des nouvelles de ton journal sur le forum, ça fait quelque temps qu’il n’y a plus de nouveauté ;)
Réponse d: Je lui ris a la gueule, lui dis que jamais je ferais son exo, mais que on peut se voir apres les cours si j’ai le temps, je peux l’aider ;)
Je suis tout à fait d’accord, mais si c’est une femme qui vous met une gifle… Si c’est un homme il le regrettera mais avec une femme ?!
Trés bon article, on peut appliquer vos conseils dans tout les terrains, lycèe la fac travail.. L’essentiel c’est de respecter les autres pour être respecter. Merci kamal.
Aurelien ,Marcello n’est pas le seul a attendre ta téponse ;)En ce qui conserne l’article ,si je donne mon avis ca seras de ne jamais accepter une insulte ,la moindre qu’elle soit JAMAIS . car cela donne un trait négative de ta pérsonaloté (ta réputation )aux yeux de ton ennemie mais aussi de tes autres amis .réfléchissez bien a cette note et merci pour l’article Aurelien!
Exacte, si on commence à se laisser marcher dessus, c’est le début de la fin.
Quelque soit la personne qui te touche c’est innacceptable. Un mec tu la lui rends. Une nana, tu ne la touches pas. Il n’y a rien qui me degoute autant qu’un mec qui touche une femme mais meme si a ses yeux « elle l’a cherché ».Un jour j’ai vu mon meilleur pote se faire cracher dessus par son ex. Il m’a demandé ce que je ferai à sa place, je l’aurai rayé de ma vie.Une nana te touche, tu l’as regarde dans les yeux et tu lui dis de ne plus jamais t’approcher, et tu le fais. Tu oublies cette fille et tu l’exclues de ta vie.
Excelent article Aurelien.. mais j’ai justement une question a ce propos..!! une fois le respect total de tout le monde acquis et que l’on se rend compte qu’on est deux male alpha sur le meme terrain que faut-il faire..? a)simposer et meriter son statut en surpassan lotr male ou b)les 2 males alpha unissent leur force.? Telle est ma question.Merci d’avance
Celà dépend de la situation.Si tu t’entends bien avec cet autre alpha pourquoi gacher ça pour une simple question d’égo?Etre alpha ce n’est pas chercher à dépasser tout le monde. Un alpha est une personne qui donnent pour son groupe, pas pour être apprécié mais parce que ça lui fait plaisir de faire plaisir. Alors oui si tu peux « unir ta force » avec lui c’est une bonne chose, si maintenant il essaye de te descendre pour parraître plus alpha, alors… relis l’article ;)
Merci Aurelien.! j’ai bien saisi…!!!
Aurelien, un article sur the leadership au lycee ne fera de mal a personne, n’est-ce pas? :p
Aurélien j’aimerais te poser une question … Le fait d’exiger son respect ca peut faire fuir plusieurs meufs , et c embarrassant surtout si elles sont copines tu vois ce que je veut dire ? Ca mets un peu mal a l’aise de voir ces meufs en train de chuchotter derrière ton dos et de te lancer des grimaces etc … qu’elles commencent a rire , alors comment se mettreen face de cette réaction ? Merci :)
Désolé mec, mais la réponse A peut très bien marcher. Imaginons que la jolie Noémie t’invite à le faire chez elle, c’est très bien, c’est même un joli signe d’intérêt qu’elle te demande à toi et pas un autre. Mais voilà c’est la façon de demander qui compte : en domination ou avec respect. C’est tout.
Perso, je suis au lycée, je m’en bas les couilles des cons (comme tu dis) et je reste respecté ( sauf évidemment par les mecs dont les nanas bavent sur moi). Le plus important c’est d’être sympa avec les gens qui le sont avec nous et surtout : avoir des amis, une belle bande d’amis qu’on aime. Qui irait chier à la gueule d’un mec qui a l’air heureux avec ses potes ?
Dunhill, si tu relies mieu la question tu verras qu’à aucun moment la Noémie eb question ne demande de les faire chez elle. Elle dit qu’elle ne comprend rien et demande à ce que tu fasses son exo.
Si elle avait voulu que tu ailles chez elle la phrase aurait été tourné autrement « je ne comprends rien à cet exo, est ce que tu pourrais venir chez moi pour m’expliquer comment ça marche? »
Achraf, je ne comprends pas ta question, reformule la stp
Quelqu’un te manque de respect, tu lui demande de venir repeter ca devant toi. S’il vient et qu’il repete, patate dans sa tete. Tu passeras pour un schtarbé pendant 2 minutes, mais les gens sauront qu’il faut pas t’embrouiller, et apres quand tu apprends a les connaitre, ils t’apprecieront, mais n’oublierons pas ce que tu peux faire si on fait lmec avec toi. Enfin bref…
Bon voila , quand tu exige ton respect , tu rayes surement plusieurs meufs de ta vie , tu rayes la premières la deuxieme et la troisieme … ces 3 las sont des amies , elle commencent alors a te lancer des regards bizzares , a parler derrières ton dos,a lance des rires a chaque fois que tu passe a coter .. j’aimerais savoir ce que je devrait faire dans ce câs ? :p
Tu auras toujours des gens qui seront irrespectueux. Ceux là tu les rayes de ta vie et donc tu en as rien à foutre de ce qu’ils peuvent dire, ils ne meritent pas ton intention.
Mérci aurélien :D C’est vraiment mon cas ces jours la ,,, je te suis reconnaissant , merci merci
Salut !Mon Nom est Sam , Agée de 15 ans je mesure 1M 57 , je suis très compléxé par ma taille enfin J’essaye d’eviter sa un peux , J’ai des questions :– Ma taille peux elle augmenter Sachant que j’ai des parents par trop petits quand meme– Je me suis Mis au Judo cette anée , Est-ce que sa aide beacoup pour former un corps Musclé ? si oui combien de temps .
Pour ta taille je n’en sais rien demande à ton medecin.Pour le Judo oui, cela sculpte assez rapidement un corps.
Que faire d’une petite fouteuse de m**** qui passe son temps à parler sur ton dos, et crache sur ta caisse. La cause de tout ça : rupture avec mon ex (trop d’embrouilles). Et la petite fouteuse de trouble à un venin inimaginable contre moi. La dégommer serait trop con, alors merde que faire?
Bonjour Aurélien,j’apprécie beaucoup ton article mais aujourd’hui meme je me suis battus avec un gitans il ma foutus un coup de boule je voulais lui rendre mais la CPE est venus et nous a tout de suite arréter et nous a emmener dans son bureau après il est venus me voir pour s’excuser mais personne a vu ses excuse et la je passe pour un mec qui ne sait pas se faire respecter comment faire dans se cas la en rester a se stade ou passer a autre chose merci infiniment d’avance si tu me répond.
Ce que les gens disent tu t’en fous. Tu sais quand tu te bats des fois tu donnes et des fois tu reçois, l’important ce n’est pas de donner mais de montrer que tu ne te laisseras jamais faire.
articles très intérressant malheureusement j’arrive trop tard … je suis quelqu’un de trop gentil et même surement trop « pacifique » donc j’essaye de faire plaisir aux autres, je l’ai aide, je les complimente, les admire presque et voila que je suis devenu la « victime » de la classe; On ne me tabasse pas c’est déjà bien mais je suis le centre d’interet dès que je fais quelque chose de nouveau, le centre des moqueries et parfois quand une personne cherche a se prouver sa viriliter il vient me mettre une petite pichnette a l’oreille en sachant que mon caractère « trop » calme m’empechera de bouger le petit doigt. Si tu pourrais m’aider, moi et les personnes qui n’ont pas oser en parler sa serai cool, j’aimerai recommencer a zero avec tes conseil l’année prochaine mais si tu avais un moyen de réparer les pot cassé pour le reste de l’année j’en serai tres reconnaissant :) merci d’avance
Il n’est jamais trop tard cher ami :)
Je vous remercie pour votre texte et j’aimerais ajouter quelque chose. La notion de respect nous fut inculquée par nos parents en étant jeune sans avoir la liberté de choisir notre propre compréhension des choses. Avalez cela et ne posez pas de questions sinon vous serez jugé, puni et condamné ! Quel amour ! La peur de l’autorité parentale fut le moyen utilisé par nos parents afin de nous obliger à croire que le respect était une question d’importance selon l’âge, la condition sociale, l’accumulation de biens, le titre au travail, la popularité, le niveau intellectuel, etc.
Votre adresse email ne sera pas publiée.Champs Requis *.
Plus de 85.000 magnifiques hommes et femmes se sont abonnés à notre Newsletter et reçoivent chaque semaine des conseils exclusifs et des astuces pratiques pour séduire et s’épanouir !
© Copyright – Seduction by kamal 2007 – 2017
Le contenu de ce site est protégé par les lois et traités internationaux sur le Copyright.Toute reproduction ou exploitation non autorisée, en tout ou partie, est passible de lourdes sanctions civiles et pénales, et sera poursuivie dans toute la mesure permise par la loi.

comment se faire des amis au lycee
11 conseils pour très bien s’intégrer dès les premiers jours
Lisez aussi : Virilité et masculinité : comment être plus viril
Comment réussir sa rentrée et bien s’intégrerPartager / Recommander cet article
Ca y est, c’est la rentrée !Ce qui veut dire le retour du train-train quotidien… mais aussi, pour beaucoup d’entre nous, l’occasion de repartir à zéro, de découvrir de nouvelles têtes, un nouvel environnement… et faire de nouvelles rencontres !
Mais il ne faut pas traîner !Tout se passe en quelques jours : si vous ne vous intégrez pas suffisamment dès le départ, vous risquez de galérer toute l’année pour créer des liens.
Alors voici quelques conseils pour vous aider àprofiter de la rentrée pour faire plein de rencontreset ne laisser passer aucune occasion d’étoffer votre cercle social.
On se souvient tous de ce gars bizarre au lycée qui ne parlait à personne et qui restait dans son coin.
Ce mec, surement dominé par le trac et sa timidité, n’avait pas su aller vers les autres à temps, et les groupes s’étaient formés sans lui. Au bout d’un moment, plus personne ne s’intéressait à lui :il était comme coincé dehors .
Ne faites pas la même erreur que lui :profitez des jours de la rentrée où les gens sont ouverts aux nouvelles têtes, et allez vers eux en toute simplicité.
Inutile de faire n’importe quoi, d’agir comme un désespéré : il vous suffit d’aller vous présenter à deux ou trois (nouvelles) personnes chaque matin, avec le sourire.
« Salut, on se connait pas je crois. Je m’appelle XXXX, et toi ? […] Tu faisais quoi l’année dernière ? Tu connais beaucoup de monde ici ? »
Il se passe un truc magique à la rentrée.Les barrières entre les gens ne sont pas encore en place, et vous seriez surpris de la facilité à engager la conversation avec les autres, alors profitez-en.
N’allez pas croire que vous allez devenir super potes en deux jours avec les gens : comme on l’explique dans l’articleComment se faire des amis , une relation, ça se construit progressivement.
Pour vous, le but pour ces premiers jours de rentrée, c’est de créer le contact avec suffisamment de personnespour que vous ne soyez jamais isolédans les jours qui suivent.
La première étape, c’est qu’ils ou elles connaissent votre prénom et s’habituent à vous, en discutant un peu chaque jour de tout et de rien. Et pour le reste : vous apprendrez à vous connaître plus tard, progressivement.
La rentrée, c’est aussi le moment où tout le monde essaie de repérer qui est cool et qui ne l’est pas. Et comme les gens ne se connaissent pas, ils se basent sur leur première impression. Autant vous dire que vous avez intérêt à faire la meilleure impression possible !
Pour mettre un maximum de chances de votre côté :
Bon ceci dit, ne vous mettez pas trop la pression non plus. La première impression est importante, mais ce qui compte, c’est le long terme.
C’est normal d’être un peu largué / stressé à la rentrée : c’est pour tout le monde pareil. Le fait de se retrouver dans un environnement mal connu, avec que des inconnus, personne n’est très à l’aise pendant les premiers jours de la rentrée.
Tout le monde a peur d’être laissé tout seul dans son coin , donc rendez-leur service ! Sortir les gens de l’embarras et leur rendre service est un excellent moyen de faire des rencontres.
Du coup,les gens sont ravisqu’on vienne leur parler et qu’on s’intéresse à eux. Et c’est valable aussi bien pour les mecs, que pour les filles.
Et dites-vous bien qu’il vaut mieux aller vers les autres rapidement, quitte à être un peu gêné au début, que de rester seul dans son coin toute l’année.
Il est possible que certains déclinent vos invitations . Si c’est le cas, c’est probablement parce que cette personne est timide, et qu’elle a peur de gêner, ou de ne pas savoir s’intégrer dans votre groupe à vous.
Si ça vous arrive, sachez insister avec délicatesse et vous montrer rassurant :
T’inquiète, ils sont gentils, et en plus, on se connait pas encore très bien, donc on en est tous au même point ! Et si tu veux, je te donnerai mon Pti’Filou à la fraise :)
Pas toujours facile de trouver des sujets de conversation avec des inconnus, surtout quand on est un peu réservé. Maisne vous laissez pas dominer par votre timidité , foncez.
Et profitez de votre atout numéro 1 : personne n’aime la rentrée.Tout le monde a la tête dans le cul, tout le monde est stressé, on voudrait tous être encore en vacances… Ca fait des idées de discussions à l’infini !
« Salut ça va ? […] Moi j’ai vraiment du mal à me lever le matin, j’ai la tête dans le cul jusqu’à midi, j’ai pris 18 cafés, 3 red bulls… j’ai les mains qui tremblent : si je fais un malaise, je compte sur toi pour les premiers soins :) »
« Salut ! Bon alors t’as vu, on a une classe / promo cool apparemment… T’as parlé un peu, avec les gens ? Moi j’ai rencontrée Machin, Truc et Bidule, ils sont sympas… et t’as aussi X et Y qui ont l’air cool, tu les connais ? … »
« Hey ! Alors, cette rentrée, ça se passe bien ? Pas trop déprimée par la fin des vacances ? Moi au début j’avoue j’avais un peu le stress, le fait de connaître personne… Mais en fait les gens sont super cools, y’a Machin, Truc qui sont sympas, j’ai discuté avec Bidule… Ils sont blahblah blah et ils font blah blah bla… D’ailleurs on déjeune ensemble ce midi, ça te dit de venir ? »
Soyez aussi attentifs à leurs goûts (foot, jeux vidéos, séries TV, cinéma, art, …) : ce seront autant d’idées de conversations pour la suite, notamment si vous partagez ces centres d’intérêt.
Plein de gens font l’erreur de n’aller parlerqu’à une ou deux personnes , et restent scotchées à ces personnes tout le reste de l’année.
Et cela a un inconvénient : cela vous enferme dans un groupe, qui n’est pas forcément idéal (vous n’avez pas envie de traîner toute l’année avec les deux loosers du coin, non ?).
C’est pour cette raison qu’il faut profiter de la rentrée pour « planter les graines de votre réseau » :chaque personne que vous rencontrez peut vous présenter à plusieurs autres personnes… Donc plus vous rencontrez de gens dans les premiers jours, plus vous étoffez votre réseau !
Dans l’idéal, il faudrait qu’au bout de deux ou trois jours, vous connaissiez au moins 6 ou 8 personnes(garçons et filles, même vite fait : qu’ils connaissent votre prénom, que vous connaissiez le leur, et que vous discutiez un peu chaque jour pour faire progressivement connaissance et vous habituer les uns aux autres.
Comme vous, les gens désespèrent secrètement de rencontrer d’autres personnes, pour se sentir moins isolés. Donc un excellent moyen de vous faire apprécier, et de rencontrer des gens, c’est de faire se rencontrer les gens.
« Ah tiens, Delphine, ça va ? Tu connaissais Alex ou pas ? Je voulais te le présenter, lui aussi il fait de la photo. D’ailleurs ça vous dirait pas qu’on aille se poser quelque part un peu plus tard ? J’en ai déjà marre de bosser, je suis encore en mode vacances, il me faut ma dose de soleil :) »
En faisant ainsi, vous construirez votre propre groupe, brique après brique, même si cela prend du temps et pas mal d’énergie.
En temps normal, un mec qui va à la rencontre des filles peut vite passer pour un dragueur aux yeux de tout le monde.
… Mais pas à la rentrée !A la rentrée, les règles du jeu sont différentes : tout le monde est un peu stressé, personne ne fait vraiment attention à vous, et du coup, il est parfaitement ok d’aller discuter un peu avec tout le monde… y compris avec les filles.
Du coup, les filles desquelles vous ferez la connaissance les premiers jours de l’année, vous pourrez discuter avec elles tous les autres jours, sans passer pour un crevard : et là, vous pourrez sans peine rencontrer leurs copines, etc.
Alors n’ayez pas peur d’aller vers les filles, vous pouvez briser la glace avec elles EXACTEMENT comme si c’était des mecs. Au contraire,elles seront ravies qu’on s’intéresse à elles .
Présentez-vous, parlez de tout et de rien, du fait que ça vous fait chier de plus être en vacances, mais que la promo a l’air cool, que vous avez rencontré des gens sympas… Demandez-lui si elle aussi connaissait déjà des gens, etc.
A la rentrée, les gens ne sont pas encore sur la défensive, et tous les prétextes sont bons pour briser la glace, alors profitez-en A BLOC !
Il ne suffit pas de discuter 5 minutes par jour avec les gens pour vous faire apprécier : plus vous passerez de temps avec eux, plus vite vous créerez des liens et plus vite ils deviendront des amis.
Profitez de chaque occasion de passer du temps avec les autres :
Par exemple, les soirées karaoké font flipper tout le monde, mais ce sont d’excellents moyens de nouer des liens solides avec les gens. Se confronter au stress et se lâcher en groupe permet de créer de très bons souvenirs, qui renforcent les liens.
Les vrais liens d’amitié se créent rarement pendant la journée de cours / de boulot, mais plutôt après, alors soyez créatif et faites tout votre possible pour faire partie des sorties sympas… ou organisez les vôtres !
A chaque rentrée, il y a ceux qui parlent tout le temps et qui gavent tout le monde. Les « moi je moi je ». Ceux-là sont très forts pour souler les gens.
Dans un groupe, il est important de faire partie de ceux qui proposent,mais il faut aussi savoir laisser le groupe respireren laissant de la place à chacun. Sachez doser entre les moments où vous vous mettez au premier plan, et ceux où vous êtes plus en retrait, pour ne pas monopoliser l’attention.
En plus, en écoutant les gens, plutôt qu’en cherchant à vous accaparer la parole, vous en apprendrez beaucoup plus sur eux… et ils vous apprécieront, car ils verront que vous vous intéressez à eux.
S’intégrer dans un ou plusieurs groupes peut parfois prendre un peu plus de temps que prévu : certaines personnes sont plus fermées que d’autres.
Si vous sentez que certaines personnes ne sont pas très réceptives, ça ne vient pas de vous : c’est probablement qu’ils ou elles sont trop stressés pour être open et amicaux. Ne le prenez pas pour vous, et passez à d’autres personnes plus sympas.
Ne cherchez pas non plus à être le clown de service, omniprésent dans tous les groupes : sachez rapidement faire le tri dans vos contact pour ne garder que les gens cools et ouverts, ceux qui sauront à leur tour vous apporter des rencontres et des occasions de vous amuser et de vous exprimer.
Dans les relations sociales, si vous voulez avoir un réseau sain et actif, qui vous permette de faire des rencontres, il vaut mieux privilégier les gens « moteurs » et éviter les gens mous et suiveurs, qui n’apportent pas grand-chose.
Voici les conseils que je voulais vous donner pour réussir votre rentrée. Et si vous voulez aller plus loin, vous trouverez aussi de bons conseilsdans cette discussion, sur le forum .
Et vous, comment s’est passée votre rentrée ? Avez-vous des conseils et techniques pour bien s’intégrer ?
Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ?Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.
Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.
Bonjour, si je me souviens bien, l’année dernière vous aviez publié un guide de l’étudiant en pdf (payant). Je ne le trouve plus. Est-ce que j’ai rêvé ou il n’existe plus? Merci
Article essentiel, un classique pour commencer sa nouvelle année étudiante ou son boulot du bon pied !
Personnellement, j’ai entamé mon année universitaire Vendredi 7 Septembre mais pas de la meilleure des façons. Je n’avais vraiment pas envie de reprendre et les deux réunions qui ont duré toute la matinée ne m’ont pas conforté dans l’envie de retrouver le sourire !Heureusement qu’un gars de ma promo est venu me parler et m’a tendu cette fameuse « perche ».On est sorti le soir même avec trois autres personnes de promos différentes et on a passé une excellente soirée où j’ai vraiment été à l’aise et à l’écoute. Finalement, j’avais peut-être déjà besoin de décompresser et de retrouver un esprit étudiant insouciant qui fait foutrement du bien.Conjuguer premier appart’ et études m’avait peut-être fait dévier vers une attitude négative mais c’est du passé et je souhaite donc à tous ceux qui n’ont pas encore repris une excellente rentrée, soyez un étudiant séduisant, prenez un nouveau départ et imposez-vous comme un leader naturel !
Merci pour ton témoignage ! Et tu apportes en plus une précision qui me paraît importante : le fait de sortir et de rencontrer des gens aide aussi à décompresser, c’est un remède naturel et ultra puissant à la morosité, à la déprime et à l’envie de rester chez soi ! Un cercle vertueux qu’il faut entretenir, en somme :)
Super article!Ma rentré est le 08 octobre, nouvelle ville, nouvelle université.Depuis quelque jours je commence à réfléchir à comment va (ou pourrait) se passer le rentrer, je vais même à m’imaginer des scénarios :D.Moi qui suit de nature timide cet article tombe donc à pic!
Un conseil : part à la découverte de ta ville un peu avant la rentrée, histoire de repérer des coins sympas (bars, restaus, parcs pour jouer au foot, …) où emmener les gens que tu rencontreras.
Et bien, moi, plutôt timide et réservé, j’ai fait à peu près toutes les erreurs à ne pas faire, et maintenant, c’est la galère pour s’intégrer dans un groupe cool… ça va être dur de rattraper le coup
Je suis rentré en CPGE cette année, et perso meme si je suis arrivé quelques jours avant la rentrée dans une ville que je ne connaissais absolument pas (j’aurais meme pas su la placer sur une carte) et que j’ai pu faire un peu le tour des bars, je me vois mal dire à des gens qui pour la plupart ont tous vecus dans cette ville « tiens on va dans ce bar ». Le genre de gars qui vient dans ma ville et qui dit ca, je me ferais surement (inconsciemment) une opinion negative de lui. Faut suivre le flot des autochtones, et donner son avis sur des choses qu’on connait vraiment (et la ville qu’on connait depuis 3 jours, c’est bof je trouve
Oui alors précision, le conseil n’a effectivement d’intérêt que si les gens à qui tu t’adresses découvrent eux aussi la ville. C’est sûr que s’ils ont toujours vécu là, c’est de suite moins pertinent de vouloir leur proposer des adresses. Enfin l’essentiel c’est d’échanger avec les gens, de proposer des trucs et / ou de se laisser guider : toute occasion d’échange et d’interactions est bonne à prendre. Le tout étant de le faire avec justesse et sans marcher sur les pieds de qui que ce soit.
Merci pour ton conseil FK! :)Il est certainement valable pour moi puisque la formation que je vais faire ne se fait que à 5 endroits différents en France, une bonne majorité devrait donc découvrir la ville comme moi.
FTS (FrenchtouchSeduction.com) © 2004-2017 . On ne naît pas Homme, on le devient. Keep cool, play nice.