comment se faire du bien seule fille

Shopping

Conseils mode

Accessoires

Créateurs

Défilés

Cheveux

Maquillage

Soins Visage & Corps

Minceur

Soleil

Parfums

Livres

Musique

Cinéma

Télé& Séries

Photographie

Événements

#BonsPlans

Psycho

Nos hommes

Société

Santé

Sport

Voyages

Cuisine

Déco

Mes proches

Travail

Sexo

Couple

Célibat

Amour

Bibasutra

Drôle

Mignon

Choc

Fallait le savoir

Robes de mariée

Bagues& Accessoires

Coiffure & Maquillage

Organisation

Tenues de mariage

Je m’abonne : les meilleures offres

Achetez ce numéro

Pseudo :

Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme

Abonnez-vous à Biba !

Je m’abonne

Achetez ce numéro

RUBRIQUES

Mode

Beauté

Style de vie

Culture

Love & Sexe

Insolite

Jeux-concours

Tests et Quiz

DOSSIERS

Dossier Bronzage & Soleil

Dossier Minceur

Dossier Célibataires

Horoscope Love 2015

LOVE & SEXE

Fifty Shades of Grey

Positions Kamasutra

Les 10 plus belles paires de fesses du cinéma

Les femmes veulent-elles plus de sexe que les hommes ?

BEAUTÉ & MODE

Happy Beauty Hours

Coupe de cheveux

Tuto Coiffures

Conseils Mode

Flux RSS

CGU

Mentions légales

Contact

Votre Abonnement

Charte sur les cookies

Groupe Mondadori

Règlement Jeux Biba

© Bibamagazine.fr – Tous droits réservés

Je souhaite aussi recevoir
les bons plans des partenaires du site
Pas besoin d’un partenaire pour s’éclater au lit. Mieux : plus on connait son corps, plus on s’éclate au lit. Voici comment faire.
« Parce que ça aide à mieux connaître son corps », « Parce qu’on a encore plus de plaisir lors de rapports avec un partenaire », « Parce que ça fait du bien, tout simplement » : de façon quasi-unanime, les sexologues recommandent aux femmes de se masturber. Hé oui, faut dire que notre mécanisme est assez complexe et que bien le maîtriser nous permet ensuite de bien nous éclater à deux (en plus de s’éclater seule sur le moment). Sauf que nous, quand on se retrouve au lit la main dans la culotte on se sent un peu quiche. Comment on fait, au fait ?
1/Soigner le cadre.On va éviter de se faire du bien quand on est chez ses parents et qu’ils peuvent rentrer à tout instant (ça pourrait nous traumatiser) ou un jour où on est HS et super grognon (ça ne fonctionnera pas). Non : comme pour une nuit romantique, on choisit le bon moment et on soigne l’ambiance. Intimité assurée, lit douillet, lumière tamisée, bouge parfumée, musique qui nous fait grimper la libido ( Erotica , de Madonna, est pas mal dans le genre). Là, ça va être chaud et sensuel. Un moment de plaisir et d’extase rien qu’à nous, où personne ne nous voit, où on est libre de faire ce qu’on veut, d’apprendre à mieux se connaître et de prendre son pied comme on le veut. Le bonheur.
2/ Faire preuve de doigté.L’idéal ? Commencer nue, sans pyjama panda, pour être totalement connectée à sa sensualité et à sa féminité. On se caresse comme où veut, où on veut. On est seule avec nous-même, libre. D’après Sari Cooper, un sexologue New Yorkais, la technique la plus efficace serait le glissement de doigts en diagonale sur le clitoris en aller-retour. Pour les droitières, on commence vers la droite (côté anus) jusqu’à la gauche (côté ventre), et on inverse pour les gauchers. Autre astuces : titiller le clitoris doucement du bout des doigts, tourner autour du clitoris avec un doigt sans le toucher, faire des cercles autour du clitoris mais en passant sur les lèvres, cette fois.
: Comme on utilise de l’huile pour un massage de dos, n’hésitez pas à utiliser du lubrifiant pour que vos doigts glissent mieux.
3/ Ne pas mettre de pression.Qu’on se le dise : il faut environ 20-30 minutes pour atteindre l’orgasme lors d’une séance masturbation, MINIMUM. Et souvent -surtout au début- beaucoup plus  (voire on n’y arrive pas)! Alors on évite de se mettre la pression en se disant « Mais pourquoi je jouis pas mais pourquoi je jouis pas » et on se contente de se faire du bien, voilà, tout simplement, et on arrête quand on veut. L’orgasme n’est pas une fin. On profite.
4/ Jouer sur le souffle.  Parfois, on le coupe pour mieux ressentir les sensations. D’autres fois, on l’accélère pour faire battre notre coeur plus fort, comme quand on fait l’amour. Du coup : plus d’excitation et de plaisir.
5/ Tester des jouets.Du canard vibrant au vibromasseur « Rabbit » popularisé parSex and The City , ces petits jouets pour adultes aident à mieux se lâcher et appréhender son corps. Un bon coup de pouce !
Sa a l’aire trop coul je vait fére ča
pathetique faut pass etonner que l egocentriste et l individualisme aboutisse a la violence tout pour moi par moi et dans moi
bravo
20 à 30 min !? Ah je mets bcp moins en fait :’/ en même pas 5-10min moi je me retrouve au 7eme ciel. Enfin bref sinon très bons conseils je dois dire ;)
Merci maintenant je sais faire la mour
Renseignez votre email puis validez
Vous êtes bien inscrit(e) à la newsletter avec l’adresse :Email@test.com
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés,
vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.
Pour l’exercer ou en savoir plus,cliquez ici .

comment se faire du bien seule fille
Message cité 1 fois Message édité par fraise-des-bois05 le 11/12/2009 à 11:58:31
Message édité par along–horizon le 14/12/2009 à 18:18:51
Aller à :

Amour Couple Le coin des garçons Ruptures et ex Première fois Désir et plaisir Homosexualité et bisexualité Maladies sexuellement transmissibles

bonjour alors je suis une fille est j’aimerais me faire jouir mais sans gode ou de chose a acheter merci je compte sur vous
Bah tu en regarde une et tu sera plus excité.
non c’est vrai parce que il y a beaucoup qui se posent la question, et que là il y a un topic pour. donc : intéressant comme topic
En même temps y en a pas mal des topic à ce sujet
bonjour alors je suis une fille est j’aimerais me faire jouir mais sans gode ou de chose a acheter merci je compte sur vous
Rien de mieux que tes petits doigts !
En même temps y en a pas mal des topic à ce sujet
je n’est rien trouver d’interesent sur ce site :s vous avez pas un autre site (pour du plaisir seule)?
Peux-tu m’expliquer ce que veut dire: « Fais des tours aussi avec tes cuisses, bouge les avant arrière »Tu veux dire mimer l’acte?
je viens peut etre un peu en retard.oui, c ça!
Avec les doigt jen est marre c’est tout le temps pareilMais avec le coussin sa minteresse vous le blasser ouN dan quel position? est vous bouger?
Et bien j’imagine que éjà tu dois être nue et couchée sur le ventre… ensuite tu places le coussin au niveau de ta vulve… et tu te frottes à lui d’avant en arrière.Mais bon n’ayant jamais pratiqué cela… je le dis comme je l’imagine! Et aies un peu plus d’imagination que diable, essaie, découvre par toi-même!
je viens peut etre un peu en retard.oui, c ça!
Mais non, tu n’es pas forcée de venir tous les jours sur le forumEt bien merci pour ta confirmation de réponse
Et bien j’imagine que éjà tu dois être nue et couchée sur le ventre… ensuite tu places le coussin au niveau de ta vulve… et tu te frottes à lui d’avant en arrière.Mais bon n’ayant jamais pratiqué cela… je le dis comme je l’imagine! Et aies un peu plus d’imagination que diable, essaie, découvre par toi-même!
Ou alors, elle est nue, allongée sur le dos, elle place le coussin entre ses jambes, puis, le frotte sur son clitoris, de plus en plus énergiquement. :3 Elle peut également ‘buter’ son bassin contre son coussin, en faisant des va-et-vient, comme si elle faisait l’amour avec un homme (ou une femme). ^^
Ou alors, elle est nue, allongée sur le dos, elle place le coussin entre ses jambes, puis, le frotte sur son clitoris, de plus en plus énergiquement. :3 Elle peut également ‘buter’ son bassin contre son coussin, en faisant des va-et-vient, comme si elle faisait l’amour avec un homme (ou une femme). ^^

comment se faire du bien seule fille
Articles de référence :avoir du plaisir
Pour une fille: comment avoir du plaisir seule???
 Sujet :Pour une fille: comment avoir du plaisir seule???
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par elea369 le 22/05/2012 à 11:41:02
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Les ados parlent sexo Addiction sexuelle Asexualité Circoncision Couples atypiques : différences d’âge, de taille, de culture… Déceptions et ruptures Ejaculation prématurée (ou précoce) Infections sexuellement transmissibles Les mots du sexe Peur du sexe Prépuce et phimosis Sexologie, sexothérapie Sexualité des personnes handicapées Sida et prévention Transsexualité, transgendérisme : syndrome de Benjamin Troubles de l’érection Troubles sexuels féminins Viol et abus sexuels Virginité et 1e fois Accessoires (lingerie, jouets intimes…) Adultère Aphrodisiaques Aventures extra-conjugales Confessions Désir – Plaisir Fantasmes Fantasmes féminins Fidélité – infidélité Homosexualité et bi-sexualité Homosexualité féminine Jeux érotiques Orgasme Positions amoureuses et techniques Récits érotiques Seins Taille du sexe Zones érogènes Chez Lili la tigresse Cunnilingus et fellation Exhibition et voyeursFétichisme Libertinage Prostitution Rencontres Sado-masochisme Tabou Travestisme Forum libre Sexualité

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand forum francophone
Ben voilà, tout est dans le titre… soyez nombreux à me répondre!
bonjour moi jai un probleme avec mon copain on a essayer je suis vierge et on a fait des preliminaires le truc cest que sa ne me fait rien il me touche le clito sa me fait rien du tt il me caresse tout sa sa me fai rien mais ke dal !!!
Pourquoi n’essayerais tu pas? Ou est le problème? Cela pourrait être bénéfique pour toi, comme pour ton copain par le suite… C’est toujours plus facile d’apprendre à conaitre son corp et les ressentis en étant seul. Car le stress, lorsque l’on est avec quelqu’un autre peut atténuer les sensations, voir les faire disparaitre… Si tu t’habitue un peu seul, tu te sentiras déjà un peu plus à ton aise  
oui mais si toi paniqué(e), pas niquer…. ni tt seul, ni à 2, ni rien di tout….  
slt tout le monde j’aimerai avoir des idees et des conseil pour me faire plaisir seul et comme c ma premiere fois que je le fais jvoudrais bien des idees repondez moi svp aujourd’hui dvp svp
Quel genre d’idées aimerais tu? Ou qu’a tu déjà essayé? Expérimenté?
Plan du site Sexualité Plan
de la rubrique sexualité Santé Médicaments Psychologie Nutrition Beauté Mode Forme Sexualité Recettes Environnement
Porno
Sex
toys Sida Sodomie Taille
du sexe
Guide sexualité Dico sexo
Lesexede
A à Z
Lesexe de l’homme
Le sexe de la femme Kama Sutra
Communautés Forum Mon Doctissimo Chat Tickers Carte de voeux
Mini-sites Saint-Valentin Noël Fête
des mères
Index Index
gnral Sant Index 1 Index Mdicaments Index Grossesse Index Bb Index Nutrition Index Beaut Index Forme Index Psychologie Index Hommes Index Sexualité Index Environnement Index Mode
Services ABC Recherche Newsletter News Santé des
voyageurs Météo Prénoms
LesGrands
dossiers sexualitéde Doctissimo
Amour Couple Cybersexe Echangisme Erection Fantasmes FellationIVG Masturbation MST Pilule Point
G
Qui
sommes-nous ?|Recrutement|Contacts|Espace
Annonceurs|Doctissimo
en page de démarrage|Doctissimo
dans vos favoris|Charte
d’utilisation|Notice légale©Doctissimo

comment se faire du bien seule fille
Accueil/Forum/Sexualité/ Decouvrir son corps , idée pour se faire « plaisir  » seule
hello ,j’ai 19 ans et je suis vierge .( et oui –‘ ) je commence depuis peu a memasturberseule ,( me doigter serais un grand mot je ne rentre presque rien )j’ai un copain avec lui on fait despréliminairesmais je ne suis pas encore prete pour le grand saut .. j’ai consulté unesexologuepour voir si j’etais  » Normal « elle m’a dis qu ‘il fallait que j’aille a mon rythme et apprendre a ecouter mon corps et surtout apprendre a le decouvrir je suis ici pour recolter quelques astuces pour decouvrir mon corps tout en essayant de me faire plaisir seulequelle conseil etidéeme donneriez vous ?est ce que quelqu’un a deja connu cette situation? merciiiiii d’avance
Prendre la pilule en continu, une bonne idée ?
Prendre la pilule en continu, une bonne idée ?
Toutes les femmes peuvent-elles se faire poser un stérilet ?
Bon ben aucune fille ne répond… De mon expérience, sur l’age de lapremière foisce n’est pas un problème, j’ai connu des filles un peu plus âgées encore vierges. Vous faites quoi avec ton copain ?
Bon ba .. moi aussi, je vais répondre aussi, même si je suis un mec ! D’après ce que je sais, votre plaisir, les filles, est très lié à l’imagination. Donc ferme le yeux etrêvede ce que tu as envie qu’on te fasse. Et caresse toi doucement là où tu imagines qu’on te caresse. Certaines le font avec des peluches, des oreillers, …en se frottant dessus. Mets y les doigts si tu as envies, ou un stylo, ou … Surtout écoutes tes envies …
Vas-y doucement Un soir dans ton lit ou devant ta télé , commence à te caresser doucement , tu va voir que ton plaisir va monter que se soit entre tes jambes ou tapoitrine,puis descend te toucher te caresser tes levre ou tonclitoris, et rentre doucement un puis deux doigts .. des foi tu va voir tu vas prendre plus de plaisir qu’avec unhomme. Mais ceci va te permettre d’ouvrir tonvaginpour unepenetration. Tu peux aprés dire à ton copain de te faire ds cuni de beaucoup te doigter je suis sur tu va connaitre une telle exitation que tu n’aura plus de question
J’ai une solution tu peut essayer ce genre demasturbationavec un jet d’ eautu le fait en le mettant bien sur leclitoriscela te donne unorgasmeet la tu ressentira ce que le fait de « faire le grand saut » donne comme sensations tu vera c’est pas si dure ; et franchement sa permet un rapprochement incroyable dans uncouple. je te souhaite bonne chance et n’ai pas peur
T’inquiète pas.. J’ai 3 ans de moins que toi et un copain avec qui on ne fait RIEN du tout. J’ai découvert le plaisir seule, et même si j’ai toujours un peu peur d’avoir mal, je sais ce que c’est le plaisir et fait-moi confiance, c’est tout simplement. Tu n’es pas forcément obligé de te doigter pour ressentir du plaisir, comme l’as dit c4lin0u, le jet d’ eauai génial mais à faible pression. Ton copain peut te lécher et doucement mettre un doigt puis deux, mais il est primordiale de parler avec lui, de lui dire ce que tu ressent et si il te fait mal, de lui dire stop. Lesexologueà raison, il ne faut jamais se presser sinon tu ressentira plus de mal que de plaisir et tu risque d’être dégouté. Pour découvrir le plaisir seule tu peux aussi essayer de poser des choses vibrantes sur tonclito , essaye la culotte vibrante (tu trouve ça dans un sex-shop) elle est vraiment génial. Voilà c’est tout et bon courage Et ce n’est pas grave que tu es 19 ans, l’ amour et lesexen’ont pas d’âge!
Prendre le temps de bien faire les chose Salut , Alors moi j’ai 20 ans , et j’ai eu mon premier rapport sexuelle a 18 ans , un peu a la bourre comparé aux copines mais j’en étais fière ! J’ai commencé doucement comme toi ,préliminaireects et j’ai enfin passer le cap ! Contrairement a tout ce qu’ont dit n ne perd pas des kilos de sang et on ne souffre pas le martyre …
Fefe857 Quand tu l’as fait tu as ressenti quoi exactement ?
hello ,j’ai 19 ans et je suis vierge .( et oui –‘ ) je commence depuis peu a me masturber seule ,( me doigter serais un grand mot je ne rentre presque rien )j’ai un copain avec lui on fait despréliminairesmais je ne suis pas encore prete pour le grand saut .. j’ai consulté unesexologuepour voir si j’etais  » Normal « elle m’a dis qu ‘il fallait que j’aille a mon rythme et apprendre a ecouter mon corps et surtout apprendre a le decouvrir je suis ici pour recolter quelques astuces pour decouvrir mon corps tout en essayant de me faire plaisir seulequelle conseil et idée me donneriez vous ?est ce que quelqu’un a deja connu cette situation? merciiiiii d’avance
Va s’y comme tu le sens , met toi a l’aise , allonger sur ton lit en commençant a te caresser ….. Mais si tu veux te mettre un doigt attend la première fois (avec pénétration je parle) pcq tu risque de faire mal et c’est pas le d’un d’avoir du sang sur les doigt .
Sous la douche ou dans la mer, voici toutes nos astuces pour faire l’amour dans l’eau
Masturbation féminine : faisons-nous plaisir !
Nos idées coquines pour faire l’amour dans une cabine d’essayage
Les lieux insolites pour faire l’amour
Petit guide pour faire l’amour avec deux hommes (en même temps)
Chaque jour, je veux les derniers buzz pour faire vibrer ma boîte mail

comment se faire du bien seule fille

Suivez Santé magazine sur

Facebook

Twitter

Google+

RSS

Communautés

Mon Espace

Maladies
Allergies
Angine
Angiome
Arthrose
Burn out
Cancer
Cholestérol
Diabète
Endométriose
Fibromyalgie
Gastroentérite
Grippe
Hépatite C
Hypertension
Insomnie
Mal de dos
Maladie d’Alzheimer
Maladie de Parkinson
Migraine
Sida – VIH
Stress
Varicelle

Tabac, alcool, drogues
Un problème d’addiction lié au tabac, à l’alcool ou au canabis ? Parlez en dans notre communauté.
Le blog du Dr Amandine Luquiens, addictologue à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif.
Le blog du Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve, addictologue

Santé de la bouche et des dents
Aphte
Carie
Gingivite

Santé naturelle
Acupuncture
Homéopathie
Huiles essentielles
Hypnose
Méditation
Ostéopathie
Plantes
Sophrologie
Thalassothérapie
Yoga

Les chroniques santé d’Aline Perraudin

Toutes les communautés

Analyses et examens

Base des médicaments

Régimes santé
Cholestérol
Constipation
Diabète
Tous les régimes santé…

Aliments et santé
Chocolat
Œufs
Pâtes
Tous les aliments…

Allergies et intolérances alimentaires
Gluten
Lactose

Nutriments
Oméga 3-6-9
Vitamines et minéraux
Probiotiques
Compléments alimentaires

Guide des aliments (calories)

Aliments minceur

Régimes minceur
Chrononutrition
Cures détox
Régime du Dr Cohen
Régimes protéinés/Dukan

Minceur ciblée par zone
Cellulite
Cuisses
Fesses
Ventre plat

Tous les sports
Gym / Pilates
Marche / vélo / jogging
Yoga / Taï-chi / Qi gong

Soins minceur

Calculez votre IMC

Calculez vos besoins journaliers en calories

Calculez votre indice de masse grasse

Compteur de calories brûlées

Soins visage
Peau grasse/acné
Peau sensible
Peau sèche
Maquillage

Soins corps
Décolleté
Epilation
Hydratation
Jambes
Mains et pieds
Spas, hammam, massages…
Transpiration

Soins cheveux
Coloration
Perte de cheveux/calvitie
Coiffure/lissage/bouclage
Pellicules

Soins solaires

Alimentation anti-age
Aliments antioxydants
Vitamines et minéraux

Soins anti-âge
Yeux
Front
Sourire
Visage
Corps

Médecine et chirurgie esthétiques
Chirurgie esthétique
Injections
Lasers
Peelings

Booster ses neurones
Jeux et entrainement cérébral
Mémoire

Equilibrer ses hormones
Andropause
Ménopause

Renforcer ses os et ses muscles
Activités physiques
Aliments

Désir d’enfant
Conception
Infertilité

Grossesse
Echographies Examens
Grossesse et santé
Alimentation de la future maman
Sexualité
Les blogs Grossesse

Accouchement
Préparations à l’accouchement
Accoucher étape par étape
Péridurale
Césarienne

Après l’accouchement
Retrouver sa ligne
Baby-blues
Sexualité

Bébé
Allaitement ou biberon
Diversification alimentaire
Santé du bébé
Sommeil
Eveil

Enfant
Bien grandir
Bien manger
Psychologie de l’enfant
Santé de l’enfant

Adolescent
Anorexie Boulimie
Psychologie de l’adolescent
Sexualité de l’adolescent

Contraception
Pilule
Stérilet
Préservatif
Contraception d’urgence

Désir / plaisir
Pratiques sexuelles
Positions sexuelles
Le blog sexo de Marine Nugeron et Daisy Le Corre

Troubles sexuels
Troubles sexuels chez l’homme
Troubles sexuels chez la femme
Consultations sexo du Dr Mimoun

Psycho
Développement personnel
Psycho couple
Le coaching de l’intime par Isabelle de Faup
Psycho adolescent
Psycho enfant
La communauté Stress et Anxiété

Démarches Sécurité sociale
Remboursements sécu
Arrêt maladie
Congé de maternité
Mutuelle

Droits du patient
Dossier médical
Erreur médicale

Scandales sanitaires
Alimentation
Médicaments
Pollution

Maladies

Allergies

Angine

Angiome

Arthrose

Burn out

Cancer

Cholestérol

Diabète

Endométriose

Fibromyalgie

Gastroentérite

Grippe

Hépatite C

Hypertension

Insomnie

Mal de dos

Maladie d’Alzheimer

Maladie de Parkinson

Migraine

Sida – VIH

Stress

Varicelle

Tabac, alcool, drogues

Un problème d’addiction lié au tabac, à l’alcool ou au canabis ? Parlez en dans notre communauté.

Le blog du Dr Amandine Luquiens, addictologue à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif.

Le blog du Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve, addictologue

Santé de la bouche et des dents

Aphte

Carie

Gingivite

Santé naturelle

Acupuncture

Homéopathie

Huiles essentielles

Hypnose

Méditation

Ostéopathie

Plantes

Sophrologie

Thalassothérapie

Yoga

Régimes santé

Cholestérol

Constipation

Diabète

Tous les régimes santé…

Aliments et santé

Chocolat

Œufs

Pâtes

Tous les aliments…

Allergies et intolérances alimentaires

Gluten

Lactose

Nutriments

Oméga 3-6-9

Vitamines et minéraux

Probiotiques

Compléments alimentaires

Régimes minceur

Chrononutrition

Cures détox

Régime du Dr Cohen

Régimes protéinés/Dukan

Minceur ciblée par zone

Cellulite

Cuisses

Fesses

Ventre plat

Tous les sports

Gym / Pilates

Marche / vélo / jogging

Yoga / Taï-chi / Qi gong

Soins visage

Peau grasse/acné

Peau sensible

Peau sèche

Maquillage

Soins corps

Décolleté

Epilation

Hydratation

Jambes

Mains et pieds

Spas, hammam, massages…

Transpiration

Soins cheveux

Coloration

Perte de cheveux/calvitie

Coiffure/lissage/bouclage

Pellicules

Alimentation anti-age

Aliments antioxydants

Vitamines et minéraux

Soins anti-âge

Yeux

Front

Sourire

Visage

Corps

Médecine et chirurgie esthétiques

Chirurgie esthétique

Injections

Lasers

Peelings

Booster ses neurones

Jeux et entrainement cérébral

Mémoire

Equilibrer ses hormones

Andropause

Ménopause

Renforcer ses os et ses muscles

Activités physiques

Aliments

Désir d’enfant

Conception

Infertilité

Grossesse

Echographies Examens

Grossesse et santé

Alimentation de la future maman

Sexualité

Les blogs Grossesse

Accouchement

Préparations à l’accouchement

Accoucher étape par étape

Péridurale

Césarienne

Après l’accouchement

Retrouver sa ligne

Baby-blues

Sexualité

Bébé

Allaitement ou biberon

Diversification alimentaire

Santé du bébé

Sommeil

Eveil

Enfant

Bien grandir

Bien manger

Psychologie de l’enfant

Santé de l’enfant

Adolescent

Anorexie Boulimie

Psychologie de l’adolescent

Sexualité de l’adolescent

Contraception

Pilule

Stérilet

Préservatif

Contraception d’urgence

Désir / plaisir

Pratiques sexuelles

Positions sexuelles

Le blog sexo de Marine Nugeron et Daisy Le Corre

Troubles sexuels

Troubles sexuels chez l’homme

Troubles sexuels chez la femme

Consultations sexo du Dr Mimoun

Psycho

Développement personnel

Psycho couple

Le coaching de l’intime par Isabelle de Faup

Psycho adolescent

Psycho enfant

La communauté Stress et Anxiété

Démarches Sécurité sociale

Remboursements sécu

Arrêt maladie

Congé de maternité

Mutuelle

Droits du patient

Dossier médical

Erreur médicale

Scandales sanitaires

Alimentation

Médicaments

Pollution

Santé animale

Chiens

Chats

Autres animaux

Santé sexuelle : un plan d’action pour l’améliorer et la promouvoir
Est-il vraiment possible de « casser » un pénis ?
Comment devenir plus gentil avec soi-même
8 conseils de femmes pour se masturber
Pourquoi c’est bon de se caresser ? Comment faire pour explorer ses sensations et atteindre l’orgasme ? Découvrez nos infos insolites sur la masturbation !

http://www.santemagazine.fr/le-blog-sexo-de-marine-nugeron-et-daisy-le-corre/8-conseils-de-femmes-pour-se-masturber-59015.html

http://www.santemagazine.fr/sites/santemagazine.fr/files/styles/sm_article_image_principale/public/femme_masturbation_bain.jpg?itok=yD9yfljy

Connectez-vousouinscrivez-vouspour publier un commentaire
Suivez Santé magazine sur :

Facebook

Twitter

Google+

RSS

Pourquoi c’est bon de se caresser ? Comment faire pour explorer ses sensations et atteindre l’orgasme ? Découvrez nos infos insolites sur la masturbation !
On a souvent sa première expérience sensuelle avec soi-même quand, au détour d’une caresse inconsciente sur la cuisse, l’émoustillement nous surprend. On prend alors plaisir à jouer au pianiste sur notre corps et sur de très intimes parties, jusqu’à devenir sa propre groupie et jouir de son propre chef. On ne sait alors pas encore que c’est l’endorphine libérée qui nous procure cette sensation de bien-être mais on le sent, c’est empirique. Ainsi naît lamasturbation .
Voici quelques conseils pour peaufiner vos ébats solo.
Plus fréquente est l’activité sexuelle d’une femme (seule ou avec un partenaire), meilleure est sa vie sensuelle. Les femmes qui se donnent du plaisir auraient ainsi un potentiel de désir croissant, plusieurs orgasmes, des relations sexuelles et sociales plus gratifiantes etune meilleure image d’elle-même .
La masturbation permet en outre demieux se connaîtreet de pouvoir ainsi guider notre partenaire. On ne peut pas exiger d’une personne qu’elle nous emmène au septième ciel par l’œuvre du Saint-Esprit.
Notez aussi que l’Institut d’études de la sexualité de San Fransisco a révélé qu’ atteindre la jouissanceconstituerait un puissant analgésique (ne plaidez plus la migraine, vous ne seriez pas crédible).
Pendant les quatre jours qui suivent l’ovulation (3 esemaine du cycle) le taux de testostérone atteint son maximum. On est plus susceptibles de prendre son pied à ce moment-là (et aussi de tomber enceinte, attention !).
Mentalement d’abord : sans forcément se mettre en scène, il est bienvenu de se chauffer un peu (d’ailleurs la chaleur diminue le taux d’hormones liées au stress, et ce dernier est un fléau pour la libido).
Que ce soit avec de la musique, des bougies, un bain moussant, l‘idée reste de se faire plaisir. Doncaménagez-vous un coin douillet .
Et physiquement ensuite : réveillez Muladhara chakra en appuyant avecvos deux mains en triangle , six centimètres en dessous du nombril et pendant environ trois minutes.  Cette zone est symboliquement associée au siège de la sexualité. Sollicitée, elle dégagera les énergies du plancher pelvien.
Le simple fait de repenser à une nuit d’amour intense peut suffire à vous mettre dans tous vos états. Etunrêve sexypendant la nuitpeut vous tenir excitée toute la journée suivante.  ?
Avec de la pratique on peut même déclencher des orgasmes nocturnes. De quoi vous passez l’envie de compter les moutons pour s’endormir.
Le clitoris, bien sûr ,  mais pas que ! Touchez les lèvres externes et internes : selon une étude du Kinsey institute, 98 % des femmes déclarent ressentir la même jouissance que quand on leur touche le clitoris.
Découvrez aussi un point chaud sous ce dernier. Parce que situé près de l’urètre, nous avons tendance à déconsidérer cette petite zone. Pourtant, le docteur McKenna, professeur de physiologie et d’urologie à la Northwestern University Medical School, a découvert qu’il s’agissait d’undéclencheur potentiel d’orgasme . C’est aussi l’endroit idéal pour faire monter la chaleur après l’orgasme, quand le clitoris est trop sensible pour une stimulation directe.
Par ailleurs, il existe, entre le col de l’utérus etle point G , un doux renflement ultrasensible. Des études ont prouvé que le caresser aidait les femmes à se lubrifier et à atteindre l’orgasme.
Il est important d ’être détendue , de relâcher son corps (tout en contractant son vagin) pour ressentir pleinement l’orgasme. Souvent la respiration s’emballe et la jouissance reste superflue. Pour que cette dernière soit plus profonde, il faut aller la chercher loin dans vos entrailles. Préférez donc d’amples souffles aux petits halètements, ou bien variez les deux.
L’ orgasmene serait quela libération de tensionsselon les exologues Masters & Johnson. Pour le rendre plus intense, il convient defaire durer la phase du « j’y suis presque » .
Approchez-vous au plus près de la jouissance mais relâchez la pression juste avant en touchant un endroit moins érogène, répétez l’opération aussi longtemps que possible. Comme pour les hommes, l’orgasme est alors bien plus profond.
Vous voyez ce moment terrible où « ohhhhh allééééé… oui… allé là… arfff…. NON, je bloque ! » ? Et bien les chercheurs Julia Heiman et Joseph LoPiccolo ont découvert qu’en tétanisant volontairement vos jambes votre ceinture abdominale, vos bras ou vos pieds, vous basculerez dans l’extase. Alors si je fais la planche chéri, tu me laisses tranquille, hein ?!
Bref, nous vous recommandons vivement de faire preuve de curiosité envers votre moi inférieur, il vous le rendra bien !

comment se faire du bien seule fille

Moteur de recherche

Rechercher

Mode

Vêtements Accessoires Défilés Voir aussi

Forum Mode

Beauté

Coiffure Maquillage Soins Minceur

Forum Beauté

Luxe

Shopping luxe Défilés Evasions Voir aussi

Déco

Salon Cuisine Chambre Voir aussi

Forum déco

Cuisine

Entrées Desserts Recettes Pratique

Forum cuisine

Maman

Grossesse Bébé Enfant Voir aussi

Forum maman

Santé

Nutrition Dossiers santé Gynéco Voir aussi

Forum santé

People

Tout sur les stars L’actu people Ils s’aiment

Loisirs

Cine-tv Culture Voyages Auto

Société

Dans l’actu Combats de femmes Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction Vie à deux Sexo Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée Planning Coiffure Alliances Chroniques Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin Toutes les plantes Jardiner bio Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Menu

Forum santé- Echangez vos conseils et posez vos questions

Nutrition

Calcul imc

Guide des calories

Surpoids

Diabète

Cholesterol

Conseils

Dossiers santé

Analyses

Conseils pratiques

Bien-être

Cancérologie

Forme

Médecine douce

Gynéco

Contraception

Cancer du sein

Endométriose

Ménopause

Hygiène intime

Voir aussi

Allergies

Dents

Dermato

Maux quotidiens

Cardio

Neuro

Ophtalmo

Rhumato

Orl

Psy

Loisirs

Cine-tv

Culture

Voyages

Auto

Société

Dans l’actu

Combats de femmes

Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction

Vie à deux

Sexo

Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée

Planning

Coiffure

Alliances

Chroniques

Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin

Toutes les plantes

Jardiner bio

Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Horoscope 2017
Horoscope de la semaine
Horoscope chinois
Numérologie

Posez votre question
rose- Dernière réponse le2 juil. 2009 à 16:24parlechebien
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

comment se faire du bien seule fille

Présentez-vous !
Capucine Magazine

Le grand bazar
Les jeux du fofo

Boîtes à idées
Annonces & Publicités

Aide & Infos
Petites annonces

Amour
Sexualité
Amitié
Quotidien
Famille

Beauté & Mode
Mamans & Futures mamans
Règles & Contraception
Santé & Psychologie
Dépendances & Drogue

Problèmes de poids
Études & Emplois
Aides aux devoirs
Télé & Séries
Voyages

Environnement & Écologie
Culture de chez moi
Sondages & Débats
Coup de coeur & Coup de gueule
Politique

People
Shopping
Cinéma
Musique
Cuisine

Loisirs Créatifs
Bricolage
Décoration
Jardinage
Dessin & Photographie

Arts visuels
Internet & Informatique
Jeux & Consoles
Philosophie
Écriture & Littérature

Ésotérisme & Paranormal
Sport
Danse
Animaux
Humour

Index du forum
La vie au quotidien
Sexualité

Un sujet tabou mais intéressant dans le partage. Poste ici tout ce que tu n’as jamais osé demander…
Julia7621

Rang: DamoiselleMessages: 5Enregistré le: 09 Juin 2016, 16:16
Statut: Hors-ligne

– 30 Juin 2016, 08:22
#649557

Coucou les filles, je voulais savoir, comment se fait-on plaisir seule ? Je connais la pratique des Sex Toys mais je suis encore jeune pour ça. Il y a également la masturbation mais existe d’autres moyens ? Merci !
LolaRosa921

Rang: DamoiselleMessages: 1Enregistré le: 14 Sep 2016, 12:42
Statut: Hors-ligne

– 14 Sep 2016, 14:33
#650284

Coucou Julia Je ne connais pas ton âge, mais il est possible de se faire plaisir avec certains Sextoys au niveau du clitoris par exemple. Ainsi tu n’auras pas de doute quand à certains objets qu’il faut introduire au niveau du vagin, car on à toujours une peur quand on est encore vierge, alors autant ne pas prendre de risque. Tu peux en trouver par exemplesur loveandvibes.fr , je reconnais que c’est très osé, mais bon, il n’y à rien de choquant non plus à voir ce qui existe, se renseigner sur ce qui se fait aujourd’hui, connaitre son corps et vouloir apprendre le plaisir et les différentes manières d’atteindre une certaine jouissance. Ce n’est encore une fois qu’un simple exemple, mais ça peut donner une idée sur les objets tout à fait adéquat qu’on peut rechercher sur le moment et par rapport à nos envies. Et surtout que ces objets soient appropriés à ce que l’on veut vraiment comme toi qui ne pourrait pas utiliser n’importe quoi selon l’âge qu’on a, mais aussià certaines pratiques qui n’est pas pour toutes les filles, des choses sont moins attirantes que d’autres, voir peuvent faire peur sisi faut le dire quand même !Je préfère encore utiliser des objets fait pour ce genre de chose, que de lire des sujets comme mon chien me lèche pour avoir du plaisir, je trouve ça pour moi dégueu, voir irrespectueux pour l’animal lol, et surtout ça c’est plus choquant que de prendre des objets pour se faire plaisir, sans risque aussi. Par exemple je connais lemini œuf vibrant , très efficace pour des petits moments intime avec soi même Bref, je ne suis pas là pour te convaincre de quoique ce soit, ni que tu achètes ce genre de chose, après tu verras plus tard si ça te permet de pouvoir te faire plaisir en découvrant tout ces objets, un peu comme des jouets pour toi même, à tes heures perdues, quand tu es seule, tranquille ou même avec ton amoureux plus tard, certains apprécient faire quelques préliminaires en s’aidant de ce genre d’objet, pas tous hein, certains préfère dire qu’ils savent très bien s’y prendre et n’ont pas besoin de ça pour faire plaisir à leurs copines, la fierté des hommes comparés à ce genre d’objet lool En tout cas, à part ça ou tes doigts je ne vois pas trop comment te faire plaisir, ah si je sais que parfois certaines filles prennent le pommeau de douche, dirigé avec la puissance de l’eau à un endroit précis peu amener à avoir un certain plaisir, mais bon, après faut quand même qu’il y ai une certaine puissance de jet, sinon on ressent rien du tout. Après il reste ton imagination, mais encore une fois, pas se diriger vers des choses qui peuvent te blesser, faut quand même faire attention aussi. parfois on peut avoir une imagination débordante et finir par le regretter. En tout cas, je sais que j’ai été longue dans mon message, mais je voulais exprimer un peu ce que je pensais, certaines seront d’accord, d’autres pas, trouveront peut être tout ça pas approprié du tout, mais il faut quand même resté ouvert à ce qui existe après on adhère ou pas
Tous 1 jour 7 jours 2 semaines 1 mois 3 mois 6 mois 1 an
Croissant Décroissant
Aller

Sélectionner un forum
——————
La vie du forum
   Règlements
   Présentez-vous !
   Capucine, magazine pour filles
      L’encyclopédie des filles
      Cuisine
         La Cuisine Diététique
            Les Entrées
            Les Sauces
            Les Plats
            Les Desserts
         Les Recettes Diverses
         Desserts
         Pâtisseries & Gâteaux
         Cupcakes
      Loisirs Créatifs
         La Pâte Fimo
         Les Bannières Signatures
      Astrologie & Ésotérisme
         Les Signes Astrologiques
         Les Signes Astrologiques Chinois
         Les Rêves
      Plantes
         Plantes d’intérieur
         Plantes d’extérieur
      Médecine Naturelle
      Animaux de Compagnie
         L’aquariophilie
   Le grand bazar
   Les Jeux du fofo
   Boite à idées
   Annonces & Publicités
   Aide & Infos
   Petites annonces
La vie au quotidien
   Amour
   Sexualité
   Amitié
   Quotidien
   Famille
   Beauté & Mode
   Mamans & Futures mamans
   Règles & Contraception
   Santé & Psycho
   Dépendances & Drogues
   Régimes et Problèmes de poids
   Études & Emplois
   Aides aux devoirs
   Télé & Séries
   Voyages
   Environnement & Écologie
   Culture de chez moi
   Sondages et débats
   Coup de coeur & Coup de gueule
   Politique
Loisirs et passions
   People
   Shopping
   Cinéma
   Musique
   Cuisine
   Loisirs créatifs
   Bricolage
   Décoration
   Jardinage
   Dessin & Photographie
   Arts visuels
   Internet & Informatique
   Jeux & Consoles
   Philosophie
   Écriture & Littérature
   Esotérisme & Paranormal
   Sport
   Danse
   Animaux
   Humour

Aller

Accueil du forum
Voir les messages sans réponse
Voir les sujets actifs
Foire Aux Questions (F.A.Q.)
L’équipe du forum
Recherche avancée
Bannières signatures

Programme TV
Horoscope du jour
Horoscope de la semaine
Horoscope du mois
Tests de Psychologie
Tests d’Astrologie
Tests de Divination
Tests de Numérologie
Tirages de Tarots

©2007 – 2017 Tous droits réservés
Mentions légales & Confidentialité
Conditions d’utilisation
Contact

Inscrivez-vous sur le Forum Pour Filles
Pour papoter, échanger, partager, s’aider entre filles et profiter de services gratuits…

 Comment se faire plaisir en ayant ses règles ?

parJulia7621
– 19 Juil 2016, 16:39

 plaisir seule

1 ,2 ,3 ,4
partiite-juju
– 20 Mar 2010, 22:15

parconstance04

24 Avr 2010, 21:00

 Ne sait pas comment faire

parI-think-i-am-alone
– 12 Oct 2012, 22:53

parI-think-i-am-alone

13 Oct 2012, 21:58

 Comment bien faire l’amour ?

parflowerpower
– 29 Déc 2010, 14:57

parCindyLockwood

03 Mai 2011, 18:31

 comment lui faire comprendre sans le vexer que je sens rien?

parjustine14610
– 21 Juil 2012, 10:20

parMiss_bobo

25 Juil 2012, 18:59

comment se faire du bien seule fille

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15
Excusez moi, aborder ce sujet m’inquiète mais… Comment vous procurez vous du plaisir? Je fais ça avec un coussin mais on m’a dit que c’était mauvais
Aidez-moi s’il vous plait

—–

Je ne suis pas certain que ces choses là aient quoi que ce soit de scientifique, c’est de l’ordre de l’instinctif, du ressenti. En outre, je ne vois pas ce que ce fil peut donner d’autre qu’un catalogue de méthodes diverses et variées.
Cordialement,
piwi
Je sers la science et c’est ma joie…. Il parait.
bonjour
si on t’a dit que le coussin c’était mauvais, je pense que c’est lié au (petit) risque de cystite (infection urinaire) du au frottement, comme dans un rapport « normal » avec pénétration vaginale
donc ce n’est pas mauvais à condition d’aller faire un pipi après les rapports (et même si c’est avec le coussin )
sinon la plupart des femmes se masturbent simplement en se massant le clitoris avec un doigt.
et ne t’inquiète pas, parler de la masturbation ça n’a rien de mal ou de dégoutant
Salut,
juste pour éviter les cystites : il faut bien boire et comme a dit Flo, aller faire un petit pipi après Ce n’est pas très romantique, certes, mais qu’est-ce que ça t’épargne des moments désagréables…!
Puis, c’est à toi de connaître ton corps : est-ce que tu aimes passer plus de temps sur ton clitoris, ou bien tu aimes introduire des doigts, c’est à toi de prendre ton pied comme tu le souhaites
Cordialement,
An expert is one who knows more and more about less and less.
Excusez moi, aborder ce sujet m’inquiète mais… Comment vous procurez vous du plaisir? Je fais ça avec un coussin mais on m’a dit que c’était mauvais
Aidez-moi s’il vous plait
salut,c’est normal d’aborder le sujet je trouve ça courageux,mais le fair avec ton cousin il faut l’éviter suis cette régle et tu a de forte chance de réussire »l’important c’est pas d’arrivée a un but mais d’aissayer de l’atteindre » alors efforce toi d’éviter cette situation avec ton cousin ou n’importe qui car c’est movais pour ta personnalité et pour tes relations avec les gens est n’oublie pas reste cool car tu l’es……………..
« la vie est une farce » E. Ionesco – section santé for ever :D
Hum je penses qu’elle voulait parler du couSSin, l’objet et pas le couSin la personne …
salut,c’est normal d’aborder le sujet je trouve ça courageux,mais le fair avec ton cousin il faut l’éviter suis cette régle et tu a de forte chance de réussire »l’important c’est pas d’arrivée a un but mais d’aissayer de l’atteindre » alors efforce toi d’éviter cette situation avec ton cousin ou n’importe qui car c’est movais pour ta personnalité et pour tes relations avec les gens est n’oublie pas reste cool car tu l’es……………..
On n’a pas dit que des conneries sur ce sujet on en a aussi écrit beaucoup(*).
La masturbation n’est ni mal ni bien, vu sous l’angle moral, ni saine ni malsaine, sur le plan psychologique, ni bonne ni mauvaise pour la santé, sur le plan physique. Elle existe. Point barre.
En matière de « il faut » ou « il ne faut pas » le seul risque dont il faut se prémunir est d’ordre hygiènique. Il faut donc se laver avant et après, comme pour tout. Par conséquent, ne sachant pas comment tu utilises ton coussin, tout ce que je peux dire est : attention à l’hygiène (c’est idiot mais il faut y penser).
Parmi les autres recommandations la question est comme toujours de savoir a) si ça nuit à autrui et b) si ça nuit à soi-même. Pour le premier point c’est clair (hormis de fâcher tes parents s’ils s’en aperçoivent). Pour le deuxième, malgré toutes les sornettes qu’on a dites, on peut affirmer que ça ne nuit pas à la santé.
Enfin si d’autres s’en aperçoivent ils risquent de se moquer de toi et c’est embêtant, mais ce sont eux/elles qui sont bêtes.
Pour le reste il n’y a pas de mal à se faire plaisir, je dirais même au contraire. Certaines âmes pures vont objecter que tu risques de le faire trop (mais jamais pas assez) C’est vrai que c’est peut-être embêtant à partir du moment où ça t’empêche de faire autre chose. Il est vrai aussi qu’il y a des gens chez qui le sexe, et pas seulement la masturbation, devient une addiction. C’est rare. Mais c’est comme les patisseries : elles ne sont pas mauvaises en elles-mêmes, c’est d’en manger trop qui est mauvais.
D’après ce que je sais, les garçons commencent à se masturber dès la puberté et prennent un abonnement à vie, alors que les filles ne s’y mettent pas toutes et en général assez tard. Plus grave, alors qu’un homme parvient à l’orgasme pratiquement à chaque coup, que ce soit en solitaire ou avec une partenaire, ce n’est en général pas gagné d’avance pour la femme. C’est donc une injustice de plus.
J’ai lu un article sur ce point que je soumets à votre appréciation à tous. En résumé : comme les garçons la pratiquent tôt et souvent ils se connaissent bien et ainsi développent des stratégies, utiles avec une partenaire, pour contrôler autant que possible leur érection, la montée du plaisir, la durée et finalement le moment de l’orgasme. Il recommandait donc aux filles d’en faire autant afin d’être plus proactives avec leur partenaire et ainsi de savoir parvenir par elles-mêmes à l’orgasme (et donc de ne pas compter sur lui pour ça car là on peut dire que ce n’est pas gagné d’avance).
Je ne peux donc que te recommander de te donner du plaisir mais étant moi-même un garçon j’hésite à te dire comment. Plutôt qu’un coussin, les mains nues me paraissent plus indiquées. Caresse aussi tes seins qui sont extrêmement sensibles. Tu connaitras ainsi mieux ton corps et les moyens de parvenir au plaisir. Pour les détails tu trouveras toi-même et bonne chance !
Une dernière recommandation : attention ça décoiffe !
ND
*) En paraphrasant Coluche.
Bonjour Flo,
J’espère que tu liras ce message meme si ca fait longtemps que tu as envoyé le tien!
Quand j’etais petite, je me masturbais avec mon nounours. Mes parents s’en sont rendus compte et comme je n’avais meme pas 10 ans, ils m’ont emmenés chez le pédiatre qui leur a dit que c’etait normal et qu’ils ne devaient pas m’en empecher tant que je faisais ca dans l’intimité.
Quand j’ai eu l’age de me debarasser de mon nounours, j’ai ensuite fait ca avec mon coussin comme toi ( et je n’ai jamais attrapé d’infection urinaire à cause de ça… il faut de toute facon que tu ai une bonne hygiène en général, et que tu laves aussi bien cette zone que le reste quand tu prend ta douche)
J’ai mis très longtemps avant de pouvoir l’avouer à mon chéri car effectivement beaucoup de femmes se masturbent avec les doigts, et que moi ca n’etait pas le cas.
Il faut que tu retiennes seulement que la masturbation est quelquechose de normal chez les femmes comme chez les hommes, et que tu ne dois pas culpabiliser sur la facon dont tu le fais. Les filles parlent encore peu de ce sujet entre elles, mais ca ne veut pas dire qu’elles ne se masturbent pas.
Tu auras aussi plus tard la possibilité de decouvrir ton corps de facon plus intime quand tu le décideras, et tu vois à mon age, j’ai une sexualité très épanouie meme si je ne me masturbe pas en y mettant mes doigts.
Sur ce je te souhaite bien du plaisir!
utiliser un coussin est surtout dommageable pour le coussin qui risque de garder des traces de jouissance !
Sur ce qui a pus etre dis auparavant il n’y a aucun mal a se masturber. Tu vois moi au début quand j’ai dmander a ma copine de la msturber elle ma répondu non. Je lui est demander pourquoi elle ma répondu qu’elle avait hote de sa e je lui est expliqué qu’il n’y avait rien de mal a la masturbation et maitenant lle se masturbe elle-même et je la masurbe aussi, comme quoi il n’y a pas de mal a se masturber.
Je me masturbe égalament.
J’espere que tu n’a pas honte de le faire avec ton cousin ar se n’est pas une honte de se masturber.
Voila je te souhaite une bonne jouissance.
ouffffff
J’ai eu peur, j’ai lu couSin au lieu de couSSin.
Dans ce cas la, eclate toi
Evite de prendre celui du canapé….
Et plus sérieusement, le seul truc à penser c’est l’hygiène….va pas te frotter le minou avec le coussin du chien….
J’interviens juste un petit coup pour préciser que le sujet est certes un peu Olé Olé mais sérieux pour autant. Évitons juste de céder trop facilement à un humour grivois. Je n’accable personne mais je voudrais juste que la discussion se poursuive avec maturité et intelligence.
Merci pour tout.
Pour la modération,
piwi
Je sers la science et c’est ma joie…. Il parait.
Bon ; ce sujet continuant à dériver malgré le rappel de piwi, il est dorénavant fermé.
Pour la modération.
Par boguy dans le forum Électronique
Par lamaisondubonheur dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par Bencepheus dans le forum À la conquête de Mars
Par nonny dans le forum Logiciel – Software – Open Source
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement11h46 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

comment se faire du bien seule fille

Rechercher
Newsletter
Réseaux sociaux
Mon compte

Médecine

Bien manger

Minceur

Médecines douces

Bien-être

Beauté

Amour & Sexo

Maman

Sénior

Boutique

Masturbation : comment les femmes se donnent du plaisir

Par
Top Santé

Le 29 mai 2014 à 20h00

Pseudo :

Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme

Les services de Top Santé

© Topsante.com – Tous droits réservés

Je souhaite aussi recevoir
les bons plans des partenaires du site
Renseignez votre email puis validez
Si le plaisir féminin a longtemps été occulté, la masturbation féminine, en particulier, était et reste inavouable pour certaines femmes alors qu’elle est considérée comme un signe de santé sexuelle chez ces messieurs. Son sujet a été si peu abordé qu’on en ignore beaucoup de choses. Le rapport de Shere Hite a mis les choses au clair. La sociologue a demandé aux femmes d’expliquer comment elles s’y prenaient pour se procurer du plaisir et accéder à l’orgasme. Réponses…
Dans la très grande majorité des cas (73 %), la femme excite manuellement la région clitoridienne et/ou vulvaire, tout en étant couchée sur le dos : « Je m’excite toujours de la même façon : mon doigt caresse monclitoriset parfois j’enfonce en même temps un autre doigt dans mon vagin. Je ne caresse que ma zone génitale. » « Mes doigts caressent mon clitoris et, de ma main libre, je gratte, tire, pince le bout de mes seins. Je me caresse alternativement de haut en bas et en rond. Mes jambes sont tantôt jointes, tantôt écartées. »
La femme peut aussi se coucher sur le ventre (5,5 %) : « Je me masturbe sur le ventre, les jambes jointes en pressant mon clitoris avec l’index et le médium des deux mains, l’une sur l’autre. Parfois je me caresse les seins ou les fesses d’une main, ou je glisse mes doigts dans mon vagin. » « Je débute par une caresse circulaire du clitoris et de temps en temps je frotte de haut en bas, le clitoris serré entre deux doigts. De la main droite, je vérifie que mon vagin est bien mouillé et je me livre à un fantasme. Je continue de stimuler mon clitoris et je glisse deux doigts dans mon vagin. » « Je maintiens sous moi levibromasseur , plus ou moins fermement, en remuant mon corps sur lui. »
Certaines femmes se frottent à un objet doux (4 %) : « Je fais avec le drap une petite boule à peu près de la taille d’un poing, je me couche sur le lit, la boule appuyée sur mon clitoris. Puis je remue les hanches avec un mouvement circulaire jusqu’à ce que je jouisse. » « Je me masturbe sur le coin d’une chaise, je me frotte, les jambes serrées. J’ai découvert cette méthode par hasard quand j’avais 4 ans. » « Je mets en boule ma robe de chambre, mon oreiller ou même mon sac à linge, et je le chevauche littéralement, je me frotte dessus avec un mouvement continu, en appuyant de plus en plus fort. » « Je me frotte lentement contre mon lavabo, en appuyant très fort mon pubis, la fraîcheur de la céramique m’excite beaucoup. »
D’autres femmes serrent leurs cuisses en cadence, de façon répétée (3 %) :« Je suis assise sur un fauteuil ou dans mon lit, et je me sers des muscles de la partie interne de mes cuisses. Je me concentre avec toute mon énergie sur la région de mon sexe. » « Je frotte mes cuisses l’une contre l’autre, en général couchée, mais je le fais aussi en étant assise (au bureau, dans l’autobus, etc.). Le frottement exerce une pression délicate sur le clitoris. »
Elles peuvent aussi masser leur région génitale avec de l’eau (2 %) : « Je dirige le jet de la douche vers mon clitoris, les jambes très écartées. » « Je suis couchée dans la baignoire et l’eau du robinet tombe sur mon pubis, mon clitoris et mon vagin. Plus l’eau est chaude, plus la pression est forte, et plus je jouis vite. »
11 % des femmes ayant répondu au questionnairecombinent plusieurs de ces techniques  : « Je me masturbe de bien des façons. Sur le dos dans la baignoire, sur mon lit, sur un divan, sur le plancher et tout y passe : mes seins, mon ventre, mes cuisses, mes fesses, mon vagin et mon clitoris. J’aime aussi varier mes caresses avec un vibromasseur. »
Bonjour, j’ai 13 ans j’adore me masturber est ce quecest normal ?
J ai regardé le film érotique à 22h30 hier soir .J ai mouillé +++ ? J ai eu l envie subite de me masturber avec mon oreiller .Je ne pouvais pas grier mais mon mari était au lit , je me suis mis un baillon ds la bouche .J ai jouie et j ai un super orgasme qui m a emmener au 7 eme ciel .J ai recommencé une heure plus tard ?C était extraordinaire !!!!!!!!! .J en aisuper besoin , je ne fais plus l amour avec mon mari .Et de suite , je repars me masturber ?ESTCE NORMAL ,? Jattends vos témoignages
j ador l sexe j m masturb tte le nuits
Bjr jé tjr envie d m masturber a nimporte kél momen du jour ou d la nui ést normal,jé peur d dvnir frigide
J’ai 12 ans et j’adore le masturber est que c normal
Vous êtes bien inscrit(e) à la newsletter avec l’adresse :Email@test.com
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés,
vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.
Pour l’exercer ou en savoir plus,cliquez ici .

comment se faire du bien seule fille

Beauté Mode Sexo

Actu Sexo

Sexualité

Gynéco

Pratiques sexuelles

Désir et libido

Plaisir et orgasme

Problèmes sexuels

Célibataire

Rencontre amoureuse

Séduction

Ma vie de célibataire

Couple

Vie de couple

Infidélité

Séparation couple

Comprendre les hommes

Paroles d’hommes

Kamasutra

Positions Sexuelles

Tests & quiz amour

CosmoMan, coach d’amour

Questions à CosmoMan

Conseils du CosmoMan

Psycho Forme Astrologie Lifestyle Culture People Vidéos Jeux concours Boutique Newsletters Forum Irrésistible

Je certifie ne pas envoyer d’e-mail indésirable
Le plaisir féminin, parlons-en avec une sexologue !
Après ses vidéos expliquant commentmasturber son partenairepour lui donner un maximum de plaisir, layoutubeusespécialisée dans le sexeet le plaisirAdinaRiversest de retour avec un nouveaututo .
Et cette fois-ci, elle nous explique comment s’y prendre pour semasturber soi-même .
Et délivre de précieux conseils à adopter pour être sûre de prendre son pied !
Premier point essentiel à mentionner :la masturbation est quelque chose de naturel.Il n’y a aucunmalà se faire du bien !Pourtant, dans l’esprit collectif, il s’agit encore et toujours d’un sujet tabou, entouré de mythes(selon nos grands-mères, elle rendrait même sourde !) .
Alors pourprendre du plaisiren se caressant, on commence par se rappeler que la masturbation est bonne pour la santé et qu’il s’agit avant tout de se faire du bien.Alors pourquoi s’en priver ?
Le secret d’une bonne séance de masturbation ?Le confort.Pas question de faire cela à la va-vite.
On prend donc le temps de s’installer confortablement, et de s’assurer qu’on ne sera pas dérangé.En coupant son téléphone et en fermant la porte à clé, par exemple !
Pour passer unesoirée romantiqueavec votre partenaire, vous mettez le paquet :playlist romantique, bougies…Pourquoi ne pas faire la même chose pour vous-même ?Quitte à se faire plaisir, autant faire les choses comme il faut.
Créez une ambiance romantique afin de vous mettre dans l’ambiance, vous en retirerez encore plus de plaisir !
On l’a déjà dit :le secret est de prendre son temps.Installez-vous dans la position que vous préférez pour vous caresser, respirez et prenez conscience de votre corps.Car la masturbation ne passe pas que parvotre sexe !
Caressez vos bras, votre ventre, vos seins, vos fesses, vos cuisses…Exactement comme lors d’une séance depréliminaires .L’objectif ?Faire doucement grimper le plaisir…
Certaines femmes ont tendance à penser qu’elles n’auront un orgasme qu’en stimulant leur clitoris.En réalité, c’est toute la zone génitale qui faut caresser pour faire monter le plaisir.Les petites et les grandes lèvres, le clitoris, lepoint G …N’oubliez aucune zone pour maximiser vos chances d’ atteindre l’orgasme .
En sentant monter le plaisir, on a tendance à retenir sa respiration.Mauvaise idée !Comme en sport, le fait de retenir sa respiration peut bloquer les muscles.En respirant correctement, vous aiderez le plaisir àse diffuser dans tout votre corps.
Essayez aussi de faire des pauses.Lorsque vous êtes sur le point de jouir, arrêtez vos caresses et reprenez doucement.Ce petit manège va faire grimper le plaisir pour un orgasme incomparable.
Et surtout :ne vous prenez pas trop la tête.Il n’y a pas de méthode universelle pouravoir un orgasme .Essayez ce qui vous fait envie jusqu’à trouver la technique qui fonctionne pour vous.L’essentiel est de prendre du plaisir !

comment se faire du bien seule fille

Accueil

Myself & Co

Ma santé, ma sexo & moi

Petit guide de la masturbation pour se fa…

Filtrer :

du + récent au + ancien
du + ancien au + récent

hello tous les branleurs et futurs branleurs !
ancien étudiant et toujours branleur-addict !
le foetus se branle déjà (non il se touche) dans l’utérus !
la branlette vient dès le plus jeune âge dès que la main peut atteindre la zone génitale, souvent après la fin des ‘couches’ !
tous les enfants (garçons et filles) peuvent donc se toucher fréquemment n’importe quand devant n’importe qui ce qu’il faut limiter dès que le jeune est en âge de comprendre que cela relève de l’intime donc qu’il le fasse quand il ne sera pas vu.
la branlette est une activité ‘normale’ (quelle norme ?) à tout âge !
ne pas assimiler branlette et éjaculation ! il y a la limite ‘naturelle’ à l’éjaculation : quand les glandes sont épuisées elles ne produisent plus, ce qui n’empêche pas de bander!
donc branlez-vous quand vous pouvez et autant que vous voulez, votre coprs vous limitera tout seul !
un vieux branleur
je pratique assidument depuis mes 14 ans, j’en ai 64, je peux donc affirmer que la masturbation permet de se connaître et donc de guider ses partenaires, et vice-versa, qu’elle ne rend pas sourd, qu’elle appaise quand on est en manque, ce qui permet de ne pas harceler sa femme quand elle n’a pas envie.
Bref, que de avantages, à condition qu’elle ne soitpas l’unique sexualité et qu’on ne s’en culpabilise pas, comme certaines religions le font.
J’aime beaucoupla masturbation souvant des envies et ma petitecopinen’est pas à mes côtés avec les filmspornographiquesje m’exicte rapidement et j’ejaculeénormément j’adore..
Moi aussi, un peu plus âgé, je me masturbe très souvent, même si maintenant vu l’âge je ne vais pas jusqu’à l’éjaculation. C’est toujours aussi bon ! D’autant que je m’hésite pas à mettre des sous vêtemets féminins qui m’excitent beaucoup, avec un plug bien placé c’est très agréable
La masturbation est un acte parfaitement normal (d’un point de vue médical j’entends, je ne suis pas bien renseigné en ce qui concerne la religion), surement plus sain que d’attendre, avec une frustration croissante, que l’amour nous tombe dessus pour satisfaire ses désirs.
César, ton troll est simplement écœurant.
Je sais bien que c’est une mauvaise pratique devant Dieu, je ne pas encore parvenu à l’arreter .
Le site lifestyle de letudiant.fr vous propose d’enjoliver votre vie étudiante: déco, mode, beauté, high tech, geek, cuisine, loisirs …

L’Étudiant Trendy

 | 

Publié le22.08.2016 à 09H00
Après la lecture de ce sujet, vous saurez tout sur la masturbation. Et vous saurez aussi comment vous faire grandement plaisir. Parce que se masturber est plus que normal, suivez le guide !
La masturbation, c’est la stimulation manuelle et solitaire des organes sexuels(pénis pour les garçons et clitoris et vagin pour les filles), dans le but de provoquer une excitation et éventuellement un orgasme. Cette pratique sexuelle existe depuis que l’humain est sur Terre. Se masturber est normal et naturel. Tout le monde ou presque s’est déjà masturbé ouse masturbe encore, jeune ou moins jeune, avec plus ou moins de fréquence .
Un petit point avant d’aller plus loin :non, la masturbation ne rend pas malade , ni obsédé, ni stérile, ni impuissant, ni sourd…et oui, même s’il est encore plus courant et facile pour les garçons de parler de ce sujet, les filles sont toutes aussi concernées… et actives !
Pour satisfaire son désir sexuel Quand on débute sa puberté, le corps se transforme. Les organes sexuels (pénis ou vulve) se développent et la production d’hormones sexuelles (testostérone chez les garçons et estrogènes chez les filles) s’accélère. Sous l’influence de ces hormones, notre cerveau est stimulé plus ou moins en permanence par une excitation latente, que l’on qualifie de désir sexuel. Dans l’attente d’une certaine maturité sexuelle (physique et psychologique) et afin de réguler cette montée du désir, les garçons et les filles peuvent avoir recours une stimulation manuelle de leurs organes génitaux, appelée masturbation, plus pudiquement nommée « caresse », ou plus populairement « branlette » (quelle poésie).
Pour se faire plaisir Filles et garçons se masturbent tout simplement pour se faire plaisir.La masturbation fait du bien, elle apaise, elle détend … Elle aide aussi à dormir. Se masturber, c’est s’accorder un moment de bien-être !
Pour mieux se connaître Une autre vocation de la masturbation est celle de l’apprentissage et de la découverte de son corps. Les transformations physiques qui interviennent au cours de la puberté sont de grandes interrogations de la part des filles et des garçons qui n’ont pas été préparés à cela. Partir à l’exploration des organes et de leur fonctionnement joue un rôle très important à la préparation de la sexualité.
Pour se réguler avant un rapport Les garçons utilisent parfois la masturbation, comme d’un « régulateur mécanique » de leur éjaculation. En effet, en se masturbant peu avant un rapport sexuel (une à deux heures avant), ils réduisent leur « potentiel d’excitation ».Ils retardent ainsi le moment de leur éjaculation , pour être capable de faire durer le plaisir de leur partenaire. Et les filles aussi font ça. Un orgasme solo avant un rapport sexuel retarde le prochain… (orgasme, pas rapport).
Il n’y a aucune règle pour commencer à se masturber. D’ailleurs, dans le ventre de sa mère, le fœtus semble véritablement s’adonner à des attouchements des organes sexuels, cette pratique paraissant se poursuivre durant toute l’enfance avec le tripotage du zizi par les petits garçons ou de la zézette par la fillette. Des études  démontrent que l’âge des premières masturbations coïnciderait avec le démarrage de la puberté, vers 12 ans ; mais que le pic de masturbation interviendrait entre 13 et 16 ans… La masturbation subit des rythmes différents selon l’âge et la vie sexuelle des individus ; d’une fois par an à plusieurs fois par jour, le rythme semblant décliner avec la vie en couple et l’âge.
La masturbation n’est pas systématiquement une pratique solitaire destinée aux « célibataires ». Certes, l’absence de partenaire est souvent propice à la pratique de la masturbation. Mais il arrive souvent que des partenaires réguliers aient recours à cette pratique, pour évacuer un trop plein d’excitation sexuelle entre deux relations (éloignement géographique, rythme et besoins différents des deux partenaires,…) ou simplement pour le plaisir de se faire plaisir. Si vous surprenez votre partenaire en train de se masturber, pas de panique ; cela ne signifie pas que vous ne le satisfaites pas sexuellement ou qu’il ou elle ne vous désire plus.
La masturbation peut également faire partie de la sexualité de couple. Masturber son partenaire ou se masturber devant lui fait aussi partie des jeux érotiques et des préliminaires. Se donner du plaisir sous son regard accroit bien souvent la complicité et excite l’autre qui en plus de ça découvre les gestes que vous aimez.
Il n’y a aucune règle en la matière. Chacun se masturbe à sa guise. En général, on choisit un lieu calme où personne ne viendra nous déranger : lit, douche… Et on part à la recherche des zones les plus sensibles de notre corps : cuisses, seins, vulve, pour les filles et pénis pour les garçons qui ont souvent moins besoin de préliminaires. La masturbation s’accompagne généralement de pensées érotiques, d’images virtuelles ou réelles associées à des personnes connues ou… pas. Les filles se concentrent plus souvent sur le clitoris, en posant leurs doigts dessus et en faisant des petits mouvements circulaires. Elles jouent aussi avec l’entrée de leur vagin et l’intérieur ; elles peuvent s’introduire un doigt ou un sextoy fait pour ! Les garçons placent leurs mains autour de leur sexe en érection et le caresse dans un mouvement de va-et-vient plus ou moins rapide. Ils stimulent également leurs testicules, zones érogènes.
Pour toujours plus de plaisir, vous pouvez vous amuser à changer de position (pourquoi toujours se masturber allongé ?). Vous pouvez avoir recours à des sextoys (et ça existe pour les hommes ; des sextoys qui simulent un vagin…), utiliser un lubrifiant (à base d’eau de préférence) pour davantage vous exciter.
La masturbation ne traduit aucun comportement pathologique, quelle que soit  la fréquence de cette pratique. Ce qui peut poser problème est davantage l’impact d’une masturbation excessive sur la relation avec son partenaire. En effet, la masturbation est légitime et épanouissante quand elle contribue à l’équilibre sexuel d’un homme ou d’une femme. Elle ne doit être « surveillée » qu’à partir du moment où elle joue un rôle soit addictif (quand on ne peut plus s’en passer) ou qu’elle éloigne de son partenaire (lorsqu’on préfère la masturbation aux rapports sexuels « classiques »). Si vous avez la sensation que c’est votre cas, il devient important pour votre équilibre et votre avenir affectif d’en parler avec un sexologue, afin qu’il vous aide à mieux comprendre les enjeux de ce comportement et qu’il viys accompagne dans le rééquilibrage de vos pratiques vers davantage de partage et moins de solitude.

L’Étudiant Trendy

 | 

Publié le22.08.2016 à 09H00
Déprime : ces étudiants ont réussi à rebondir
.  Desmassages orientauxavecIdéeCadeau.fr ,
. Des  séjours à IbizaavecStoke Travel ,
.  Des rouges à lèvres matavecJoko ,

comment se faire du bien seule fille

– Rubriques – Actualités Beauté Bébé-Enfant Dictionnaires Forme Grossesse Maladies Minceur Médecines naturelles Nutrition Santé au quotidien Santé connectée Sexualité Vidéos
Vous êtes ici»Sexualité»Pratiques sexuelles»Comment faire l’amour tout seul
Publié parDr Catherine Solano, médecin sexologuele Vendredi 29 Janvier 2010 : 00h00
Sommaire

1. Les hommes optent pour la stimulation manuelle

2. Les femmes axées sur leur clitoris

3. L’amour en solitaire, c’est magique !

4. Le désir est une nécessité !

5. Plaisir solitaire : gare à l’addiction !

6. Plaisir solitaire : les femmes moins adeptes !

7. Plaisir solitaire : les hommes plus précoces

8. Faire l’amour tout seul, une question de profession ?

9. Plaisir solitaire : ils l’ont dit !

10. On en parle sur le forum

Suivez l’actualité santé en temps réel

Newsletter Medisite.fr

Appli Medisite

Dico des plantes

Medisite Régimes

Tests Sexualité

Medisite Magazine

La pratique du plaisir solitaire concernerait 60 % des femmes et 91 % des hommes ! Comment s’y prendre, quelles sont les méthodes les plus fréquentes, pourquoi peut-on devenir dépendant(e) ? Les réponses du Dr Catherine Solano, médecin sexologue.
La newsletter Medisite.fr est envoyée une fois par semaine, le désabonnement se fait en un clic
Planet.fr SA, Entreprise de presse en ligne, numéro d’agrément CPPAP 0619 Y 91368

comment se faire du bien seule fille

DDoS protection by Cloudflare

Ray ID: 3482b95850c269a6
This process is automatic. Your browser will redirect to your requested content shortly.

comment se faire du bien seule fille
Elle
> Psycho & Sexo
> Sexualité
> Dossiers
les + populaires
Psycho & Sexo
Audiovisuel Groupe Lagardère Annonceurs Elle International Fondation Elle Données personnelles et cookies Lagardère Publicité Nos RSS Nos blogs Mentions légales et CGU
Toutes les études des sexologues le prouvent : les femmes qui se masturbent souvent jouissent plus avec leur partenaire que les autres. Enquête.
Il y a celle qui le font sous la couette avec deux doigts, celles qui contractent les jambes le plus fort possible, celles qui s’offrent au jet de la douche, celles qui vibrent avec la machine à laver, celles qui chevauchent un accoudoir de fauteuil, celles qui détournent leur brosse à dents électrique… Un vrai poème à la Prévert. Ou plutôt à la Colette Renard, cette demoiselle qui chantait en 1963 comment elle passait ses nuits à se faire « béliner le joyau », « gonfler la mouflette » ou « reluire le berlingot ». On en redemanderait, car le terme « se masturber » décrit mal l’inventivité des femmes pour se donner du plaisir en solo. Peut-être manque-t-on de mots parce qu’on en parle peu ? Se donner du plaisir, égoïstement et sans rien attendre de personne, reste un tabou. « Il est difficile d’obtenir des confidences sur le sujet, reconnaît, dans son “Antiguide de sexualité”(1), Sylvain Mimoun, gynécologue et sexologue, qui reçoit pourtant les femmes dans le secret de son cabinet. La masturbation suscite encore et toujours de la honte, de la gêne, de la cachotterie. » Pourtant, que d’évolution par rapport à l’époque de Colette Renard où moins de 20 % des femmes disaient s’être caressées. En 2011, près de 70 % d’entre elles l’ont « avoué » dans la grande enquête menée auprès de 3 400 femmes par le psychiatre et sexologue Philippe Brenot, publiée dans « Les Femmes, le sexe et l’amour »(2).
(1) Editions Bréal. (2) Editions Les Arènes.
Qu’y apprend-on ? Que chacune a son rituel, une technique qui marche à tous les coups, souvent héritée de l’enfance ou de l’adolescence, à l’époque où l’on découvre une mine d’or de plaisir. Que certaines jouissent dans le métro ou devant leur ordinateur après le boulot, d’autres au volant de leur voiture ou à côté de leur partenaire sans qu’il s’en aperçoive. Que 73 % font éclore leur clitoris dans leur main et 23 % avec un vibromasseur. Que 26 % incendient leur vagin en y glissant les doigts et 21 % avec un sex-toy. Que 54 % atteignent l’orgasme en moins de cinq minutes. Une efficacité qui va en épater plus d’un… « Mais si un quart d’entre elles pratiquent la masturbation de manière régulière (une fois par semaine), les trois quarts ne s’y adonnent qu’épisodiquement, quelques fois par mois ou par an », regrette Philippe Brenot. Or, les sexologues le répètent depuis vingt ans : la masturbation est une des clés du plaisir féminin. « On pensait avoir fait des progrès à force de réitérer que, pour accéder au plaisir à deux, il faut d’abord se connaître soi-même et être capable d’une excitation autonome, mais je crains qu’on n’ait régressé : les jeunes filles entrent désormais dans la sexualité à 15-16 ans directement en faisant l’amour, et viennent nous voir à 25 ans parce qu’elles ne jouissent pas. On ne peut faire l’économie de l’auto-érotisme si on souhaite une sexualité épanouie. »
Aujourd’hui, le psychiatre décrit trois catégories de femmes : un tiers sont très satisfaites de leur sexualité, elles ont un accès facile à l’orgasme et se taquinent le coquelicot régulièrement. Une part importante, 25 à 40 %, n’éprouvent pas un plaisir à la hauteur de ce qu’elles souhaiteraient : (parmi elles environ 25 % n’accèdent pas facilement à la jouissance, 30 % ne se sentent pas pleinement épanouies, 30 % ne se touchent jamais). Enfin, un tiers d’entre elles connaissent une sexualité compliquée, marquée par la honte, la culpabilité ou le dégoût. Le décalage avec les hommes est flagrant. « Pourquoi croyez-vous que 90 % des hommes bandent et éjaculent ? Parce que 90 % des hommes se masturbent depuis le plus jeune âge, interpelle Philippe Brenot. Ceux qui ne l’ont pas fait connaissent des troubles de l’érection. Alors comment s’étonner que, pour les femmes qui ne se caressent pas, l’orgasme ne soit pas au rendez-vous ? »
La question du premier rapport est révélatrice.  Près de 45 % des filles ne se sont jamais masturbées avant, ou seulement quelques fois par an, alors que presque tous les garçons sont passés par là. Une raison physiologique : le pénis est facile à attraper, l’enfant le tient pour uriner, l’adolescent bande… Alors que la vulve reste cachée. La mère ne la touche qu’avec du coton. La fillette doit « découvrir » le clitoris. Le vagin reste invisible. Personne n’incite l’adolescente à s’aventurer sur ce territoire. Au contraire, de nombreuses femmes ont retenu que c’est « sale » ou « mal ». Pas étonnant que, lors du premier rapport, 76 % des garçons ont un orgasme contre seulement 6 % des filles. « La zone génitale doit être progressivement apprivoisée, pour devenir sexuellement fonctionnelle, explique Philippe Brenot. Il y a une véritable maturation physiologique et neurologique de la région, qui s’acquiert par l’apprentissage avec soi-même. C’est probablement ce qui explique que la moitié des femmes connaissent des difficultés à accéder facilement au désir et au plaisir. Il ne s’agit pas d’une pathologie, mais d’un manque d’éducation sexuelle. » C’est d’ailleurs la première chose que les sexologues conseillent : apprendre à connaître son sexe, l’explorer avec les doigts ou un sex-toy si on n’est pas à l’aise. Etre attentive à ses sensations. Le titiller, l’effleurer, l’asticoter. « Bricoler la cliquette » ou « frotter la péninsule », dirait notre amie Colette. A l’extérieur, comme à l’intérieur. Car on a tendance à « oser le clitoris », pour reprendre le thème d’une campagne de l’association Osez le féminisme !, mais moins à « oser le vagin ».
« La masturbation ne doit pas devenir incontournable, il ne s’agit pas de travaux forcés !, prévient Elisa Brune, auteure de “La Révolution du plaisir féminin”(3), mine inépuisable d’informations sur la sexualité et l’orgasme féminins. Mais c’est une voie d’entrée royale vers le plaisir. Même à l’âge adulte, c’est un terrain d’investigation beaucoup plus facile, sur le plan psychologique, que la sexualité à deux, car on n’a pas peur du jugement de l’autre, on ne s’interdit rien. Elle permet d’élargir, d’entretenir la sexualité, tout au long de la vie. L’accès au plaisir n’est pas figé. On peut toujours partir à l’aventure, par exemple, avec un sex-toy, qui permet de tester des angles et des mouvements différents de ceux qu’on connaît avec la pénétration. » Une « petite récréation jouissive » dont beaucoup ne sauraient plus se passer. A quoi sert la masturbation ? Cinq réponses citées par Philippe Brenot, pour mettre l’eau à la bouche : « A prendre du plaisir à la demande et jouir exactement au moment où je l’ai décidé. » « A libérer mon imagination en fantasme, ce qu’on ne fait pas forcément avec son conjoint. » « A me chauffer et être prête à aller plus vite lorsqu’il arrive. » « A assouvir mon fort besoin de rapports, plus important que celui de mon compagnon ». « A libérer mes tensions ou envies subites (il n’y a pas que les hommes qui peuvent avoir une envie bestiale, mais chut !). »
(3) « La Révolution du plaisir féminin. Sexualité et orgasme » (Odile Jacob).
Vous avez repéré un commentaire avec un contenu illégal ou portant atteinte à vos
droits ?
Merci de nous le signaler en saisissant le code ci-dessous
Attention ! Ne le faites pas à la légère. Si votre requête se révèle injustifiée ou malveillante, ELLE se réserve le droit de transmettre votre adresse IP aux autorités compétentes.

comment se faire du bien seule fille

People

Actu People
La vie des stars
Forum

Psycho-Sexo

Conseils rencontre
Couple
Décoder les autres
Sexo
Kamasutra
Dico Sexo

Beauté

Actu beauté
Fiches beauté
Coiffure
Maquillage
Soins corps et visage

Mode

Actu Mode
Conseils Mode
Défilés & collections
Shopping

Déco-Maison

Animaux
Astuces ménage
Conseils Déco
Fiches bricolage
Fiches jardin
Lettres types droit succession
Lettres types immobilier logement

Cuisine

Apéritifs
Entrées
Viandes
Poissons
Tartes
Pizzas
Salades
Desserts
Pains
Biscuits
Féculents

Vidéos

Beauté/Mode
Couple
Cuisine
Maison
People

Autres applications
Menu
People

Actu People
La vie des stars
Forum

Psycho-Sexo

Conseils rencontre
Couple
Décoder les autres
Sexo
Kamasutra
Dico Sexo

Beauté

Actu beauté
Fiches beauté
Coiffure
Maquillage
Soins corps et visage

Mode

Actu Mode
Conseils Mode
Défilés & collections
Shopping

Déco-Maison

Animaux
Astuces ménage
Conseils Déco
Fiches bricolage
Fiches jardin
Lettres types droit succession
Lettres types immobilier logement

Cuisine

Apéritifs
Entrées
Viandes
Poissons
Tartes
Pizzas
Salades
Desserts
Pains
Biscuits
Féculents

Vidéos

Beauté/Mode
Couple
Cuisine
Maison
People

Santé

Publié parFemmes Plusle Lundi 22 Mars 2010 : 00h00
Publié parFemmes Plusle Lundi 22 Mars 2010 : 00h00
La pratique du plaisir solitaire concernerait 60 % des femmes ! Comment s’y prendre, quelles sont les méthodes les plus efficaces, peut-on devenir dépendante ? Les réponses du Dr Catherine Solano, médecin sexologue.
Pour la majorité des femmes, faire l’amour toute seule revient à stimuler leur clitoris. Selon Le nouveau rapport Hite sur les femmes de la sexologue allemande Shere Hite, environ 87,5% le font en étant couchées sur le dos, 5,5 % en étant couchées sur le ventre, 4 % en frottant leur clitoris avec un objet doux, 4 % en frottant leurs cuisses l’une contre l’autre et 2% en stimulant leur clitoris avec un jet d’eau. Quant à la masturbation vaginale, moins pratiquée, 1,5 % des femmes utilisent un ou plusieurs doigts ou un objet.
La newsletter FemmesPlus est envoyée une fois par jour, le désabonnement se fait en un clic
Planet.fr SA, Entreprise de presse en ligne, numéro d’agrément CPPAP 0619 Y 91368

comment se faire du bien seule fille

TV Conception Grossesse Prénoms Bébé Enfant & ado

Activités enfant

Coloriages

Memory

Puzzles

Dessin

Jeux à imprimer

Histoires et contes

Vidéos éducatives

Kit anniversaire à imprimer

Recettes enfant

Galets peints

Masques

Modèles pâte à sel

Modèles scoubidous

Modèles spécial Halloween

Alimentation enfant

Recettes enfant

Equilibre alimentaire

Obésité infantile

Troubles alimentaires chez l’enfant

Croissance enfant

Taille et poids de l’enfant

Dents de l’enfant

Vue de l’enfant

Santé enfant

Les maladies de l’enfant

Soigner son enfant

Vaccination de l’enfant

Sécurité et premiers secours

Autisme

Sommeil enfant

Troubles enfant

Troubles de l’apprentissage

Dyslexie

Enfant précoce

Hyperactivité

Troubles psychologiques de l’enfant

Enurésie

Beauté enfant et ado

Coiffure enfant et ado

Maquillage enfant et ado

Soins enfant et ado

Apprentissage de l’enfant

Le langage

Lecture

Mémoire, intelligence et imagination

Dessin

La concentration

Ecriture

Education enfant

Elever son enfant

Autorité

Punition

Education positive

Astuces pour écrivain en herbe

Psychologie enfant

Comportement de l’enfant

Problèmes psychologiques de l’enfant

Agressivité chez l’enfant

Autonomie de l’enfant

Peurs de l’enfant

Enfant timide

Tests et quiz enfant

Psychologie ado

Comportement à l’adolescence

Crise d’ado

Les ados et l’alcool

Ados en couple

Suicide

Famille et amis de l’enfant

Actualités Famille

Fratrie

Grands parents

Animaux de compagnie

Famille recomposée

Famille monoparentale

Famille homoparentale

Amis

Tests famille

Vie de famille

Loisirs enfant

Télévision

Jeux vidéo, écrans, ordinateurs

Maquillage enfant

Occuper les enfants

Parcs d’attractions

Jeux et jouets enfant

Jouets

Poupées

Jeux d’enfant

Fêtes avec les enfants

Carnaval et Mardi Gras

Chandeleur

Pâques

Halloween

Chambre d’enfant

Aménager une chambre d’enfant

Décoration chambre d’enfant

Mobilier chambre d’enfant

Lit d’enfant

Anniversaire

Thèmes d’anniversaire

Organisation d’un anniversaire d’enfant

Gâteau d’anniversaire

Kit d’anniversaire à imprimer

Mode enfant et ado

Vêtements enfant et ado automne / hiver

Vêtements enfant et ado printemps / été

Vidéos enfants

Vidéos apprentissage et autonomie de l’enfant

Vidéos vie de famille au quotidien

Vidéos la santé de l’enfant

Vidéos fêtes en famille

Vidéos loisirs et activités des enfants

Vidéos sorties et cinéma

Dessin en vidéo

Pédagogie

Coiffures enfants

Mon Album photo

École Femme Recettes Santé Bébé Cadum La familiale Actu Astro La maison des maternelles Beauté Boutique Déco & DIY Vie pratique Nos services Jeux concours Gagnez un an de couches Je suis enceinte Forum Newsletter

Je certifie ne pas envoyer d’e-mail indésirable
Coaching parental : 3 outils pour se faire obéir de son enfant
Ce qui pose problème :Vous râlez parce que Juliette rentre de l’école et étale ses affaires partout dans le salon ? Parce que David met les pieds sur le canapé ?
Le conseil de la coach :« On pense toujours à adapter l’environnement à l’enfant pour qu’il ne se fasse pas mal, mais on oublie de l’adapter pour qu’il soitautonome .Vous ne pouvez pas demander à un enfant de moins de 5 ans de ne pas mettre ses pieds sur le canapé ou le fauteuil car physiquement il ne le peut pas. Gardez donc le vieux canapé tant qu’il est petit, ou mettez un plaid. Idem, assurez-vous que votre fille a bien un porte-manteau accessible dans l’entrée pour y mettre ses affaires. Veillez aussi à ce que labrosse à dents et le gant de toilette soient à la portée de votre enfant pour qu’il puisse faire les choses seul. Cela évitera les conflits ».
Retrouvez Nathalie Boisgrollier sur  oze-coaching.fr
Ce qui pose problème :Bien que vous tentiez de garder votre calme, vous ne pouvez vous empêcher d’hurler sur Manon quand elle renverse pour la cinquième fois son verre à table…
Le conseil de la coach :« Pour ne pas crier, il faut faire attention à la fatigue des enfants, mais aussi à sa propre fatigue. Je conseille donc une fois par mois ou toutes les 8 semaines de prendre un week-end en famille durant lequel vous ne recevez personne et n’allez pas chez les copains ou faire les courses. Vous cocoonez, traînez en pyjama, faites du bricolage, des jeux de société… Cela vous permettra de vraiment récupérer. »
Ce qui pose problème :Quand vous vous adressez à Jules, vous employez bien souvent un « tu » accusateur : « Tu fais toujours la tête », plutôt que de penser à utiliser le « je » pour exprimer vos émotions.
Le conseil de la coach :« Apprenez à utiliser le ‘je’ et à employer des mots dynamiques et positifs. Plutôt que de dire ‘tu ne ranges jamais ta chambre’ préférez ‘merci de mettre de l’ordre dans ta chambre, je suis très contente quand je la vois rangée’. Cela vous évitera d’être dans l’agressivité, l’accusation ou la comparaison avec les frères et sœurs. Mettre des étiquettes sur chacun empêche d’instaurer un climat de confiance».
Ce qui pose problème :Votre ado envoie des SMS pendant les repas, votre loulou de 8 ans ne veut pas décrocher de son dessin-animé… et vous ne faîtes pas mieux en pianotant sur votre Smartphone !
Le conseil de la coach :   « Coupez les écrans, c’est obligatoire. Pas de télé et pas de téléphone pendant les repas ! Soyez dans le présent, écoutez les gens qui sont autour de la table. Il faut du temps pour échanger et communiquer : il faut être présent à soi et à l’autre pour établir une vraie relation. Si vous ne créez pas de lien et d’échange de qualité, ce que vous direz par la suite n’aura pas d’impact. Au départ, les enfants obéissent par peur, mais avec le temps, cela devient ‘cause toujours’. Il faut donc prendre le temps d’entamer un vrai dialogue ».
Ce qui pose problème :Vous êtes tracassée par un problème au boulot et passez vos nerfs sur les enfants. Votre petit dernier est visiblement contrarié par quelque chose qu’il n’arrive pas à exprimer.
Le conseil de la coach :« La technique du bâton de parole est magique. Il s’agit simplement de désigner un objet qui, lorsqu’on le détient, permet de prendre la parole face à un auditoire attentif. Vous pouvez l’utiliser pour répartir les tâches ou exprimer un souci. Cela permet à chacun d’apprendre à communiquer, à écouter, à trouver ensemble une solution pour la mettre en application. C’est toujours plus efficace de fixer des règles tous ensemble que de prendre des décisions arbitraires ».
Ce qui pose problème :Il est l’heure de manger et vous appelez la tribu qui traîne des pieds pour venir à table, ce qui a le don de vous énerver au plus haut point !
Le conseil de la coach :« Imaginez-vous que vous soyez en train de travailler et que l’on vous demande de venir à table dans la minute : ce n’est pas agréable. Employez plutôt la technique très efficace du 1, 2, 3 (on ne demande les choses que 3 fois, la dernière sonnant la sanction). Elle permet de préparer l’enfant et de lui laisser le temps de se mettre en mouvement. Vous lui donnez comme ça une petite chance d’obéir. De manière générale, fixez des règles claires et précises, et faites-les répéter de manière à voir si votre enfant les a bien comprises, et s’il connaît les conséquences au cas où il n’obéirait pas ».
Ce qui pose problème :Vous demandez à Louis d’arrêter de faire le pitre, et en même temps, vous riez à moitié de ses bêtises, puis vous remettez à lui crier dessus : attention, vous risquez de perdre toute crédibilité !
Le conseil de la coach :« Avoir le bon ton de voix est très important. Si vous n’êtes pas convaincue de votre demande, il y aura une incohérence entre votre requête et votre état émotionnel, et cela ne pourra pas marcher. Employez un ton ferme et dîtes : ‘merci de ranger ta chambre, je t’ai déjà demandé ce matin de le faire’, c’est mieux que de pleurnicher ou de râler. Restez dans le factuel avec un ton approprié, ce sera beaucoup plus efficace ».
Ce qui pose problème :Vous envoyez Emile sous la douche, et vous rendez compte qu’il ne sent pas très bon après s’être soit disant « shampouiné »…
Le conseil de la coach :« Qu’il s’agisse d’une douche ou d’un rangement, accompagnez-les entre 3 et 8, voire 10 ans. Aidez-les au début puis les laissez de plus en plus autonomes. La clef est d’adapter les compétences à chaque âge, et de donner une impulsion aux actions. Par exemple, ‘commence à ranger et je viens t’aider’. A 3 ans, un enfant n’y arrivera pas tout seul et c’est normal ».
Ce qui pose problème :Fais pas ci fais pas ça, ne t’approche pas de la prise, ne joue pas avec ce vase… ces petites phrases ont le don d’attirer encore plus votre loulou vers l’objet dangereux.
Le conseil de la coach :« Plutôt que de lui donner de mauvaises idées, attirez son attention sur ce qui est permis. On dit toujours ‘tu vas te faire mal, ce n’est pas de ton âge’, mais il vaut mieux au contraire valoriser l’enfant, surtout quand il a 3 ou 4 ans. S’il saute sur le canapé, invitez-le à jouer dehors ou à préparer avec vous le repas. A cet âge, il est normal qu’il s’agite, alors il faut que vous lui proposiez une activité alternative ».
Ce qui pose problème :Votre conjoint a puni Raphaël, et vous trouvez qu’il y est allé un peu fort. Vous levez lapunition .
Le conseil de la coach :« Il faut que vous alliez au bout de la punition énoncée. C’est toujours au parent qui a donné la punition de la lever. Il ne faut jamais vous désavouer devant les enfants, sous peine de perdre toute autorité. Cela ne vous empêche pas de discuter par ailleurs quand vous êtes seuls. La cohérence entre les adultes est essentielle ».

comment se faire du bien seule fille
Comment avoir un orgasme avec son vagin ?
J’ai appris que la plupart des femmes adultes n’avaient encore jamais expérimenté l’orgasme, ce qui me donne envie de sauter du haut d’une falaise et d’atterrir sur un lit de vibros bien affûtés. Les orgasmes sont primordiaux, et vous devez apprendre à les cultiver. Je sais que ça peut être frustrant, mais vous devez persévérer parce que le monde ne repose que sur eux.
Quand j’étais encore une jeune pousse, je me masturbais comme si je faisais mes devoirs ; je savais que ça allait finir par payer, et qu’un jour, j’allais rallier le monde de ceux qui ont des orgasmes. Ce monde inclut bien sûr 100 % des hommes adultes, eux-mêmes formant presque 100 % de la cohorte des présidents, des P.-D.G. et des agents de police. Je ne suis pas sûre que cette partie-là soit importante, sauf que ça me mettrait vraiment en colère de recevoir des directives de personnes pouvant faire jaillir un truc laiteux de leurs parties génitales. Bon, ce que je veux dire, c’est que ça a été un travail long et consciencieux, mais j’ai persévéré, et réussi.
J’ai remarqué que la plupart des « astuces » pour se masturber étaient purement physiques, mais ce n’est clairement pas le seul ingrédient de la recette de l’orgasme. Comme nous le savons toutes (ou devrions le savoir), les femmes sont des cas psychiatriques, comme leurs mères, leurs grands-mères et toute la lignée anthropologique qui s’étend sur des siècles et à laquelle je ne pige rien. Et parfois, ces problèmes mentaux peuvent freiner toute ascension au plaisir. C’est pourquoi je compte aborder le problème de l’orgasme d’un point de vue méditatif.
Un jour, alors que je conduisais dans une rue fréquentée à l’heure de pointe, j’ai réalisé que j’étais sur le point de jouir, parce que j’étais en train de me masturber. Je me suis bluffée ; je me rappelle encore du sentiment de culpabilité qui m’envahissait quand je me touchais dans ma propre chambre, juste parce que j’étais chez mes parents. Les magazines féminins vous recommanderont sûrement de trouver un coin isolé où vous pourrez vous laisser aller — comme dans la douche, derrière une porte fermée à triple tour. Mais je pense que le seul truc à faire, c’est de faire abstraction de tout sentiment de honte rattaché à la masturbation : en bref, de décider de s’en foutre.
J’ai longtemps eu peur que des gens remarquent des résidus de cyprine sur mes doigts, mon teint écarlate et mon expression faciale post-orgasme. Et puis j’ai compris un truc :Rien à foutre. Je suis dégueulasse, je suis un gros sac à merde, comme tout le monde, et si j’ai pas d’orgasme aujourd’hui, je finirai par buter quelqu’un.
Personne ne remarquera que vous vous êtes mis des doigts. Tout le monde s’en tape. Alors allez-y franchement. 
Vous êtes dotée d’un clitoris censé regorger de terminaisons nerveuses, de flux sanguin et de tous ces trucs qui favorisent l’orgasme. Alors pourquoi, quand vous le touchez, rien ne se passe ? Vous êtes rouillée ? Non. On ne peut pas se contenter de trifouiller son bouton d’or et espérer qu’un truc dingue se produise. Vous devez partir en exploration et penser à des trucs qui vous émoustillent.
Qu’est-ce qui vous émoustille ? Vous n’en savez rien ? Pour diverses raisons, les femmes peinent à avouer ce qui leur fait de l’effet (sûrement à cause de ces années d’oppression, mais c’est un tout autre sujet), ce qui veut dire que fantasmer sur l’amour et le sexe demande beaucoup d’efforts d’ordre psychique. Peut-être que ce qui vous excite, c’est de fonder une famille avec l’être aimé ou de vous faire violer par un clochard. Quoi que ce soit, vous devez être honnête, vous confronter à vos pensées tordues et vous abandonner. N’oubliez pas que vos pensées les plus intimes sont les vôtres, que vous n’avez pas àles divulgueret qu’il ne faut en aucun cas vous sentir coupable. 
C’est crucial. Un tas de femmes frôlent l’orgasme mais n’y parviennent pas parce qu’elles ont peur de se laisser dépasser ou d’avoir mal. Du début à la fin, il faut se laisser aller. Qu’est-ce que ça veut dire ? Une sorte de combinaison entre A) arrêter le temps, B) être en accord avec son corps et se laisser emporter par ses pulsions, et C) encore une fois, s’abandonner totalement à toutes les sensations. Votre corps est un dur à cuire, il tiendra le coup. Et même si vous avez la sensation que vous allez vous pisser dessus, continuez. La pire chose qui puisse vous arriver, c’est de devoir laver vos draps humides.
Ça me rappelle l’époque où avec mon copain, je suis devenue « sexuellement active ». J’avais 15 ans et toujours le sentiment de porter des couches culottes et de mettre du talc sur mes érythèmes fessiers ; alors quand il enlevait mes sous-vêtements, c’était juste SUPER BIZARRE. C’est complètement débile mais un tas de gens doivent avoir des restes de leur enfance chelou dans le genre, et ne le savent pas. Parfois, il suffit juste de se dire « et merde ! ».
Concrètement, le conseil que j’ai à vous donner, c’est d’accepter que vous êtes une mordue de sexe bizarre, à mi-chemin entre la femme et l’animal, que vous pouvez avoir un orgasme et que vous n’allez pas en mourir.
Si vous voulez mater du porno mais que vous n’êtes pas satisfaite par ce que proposent les Internets parce que ça vous intimide ou bien vous répugne, alors tournez-vous vers James Deen et Nicole Ray, ou James Deen et n’importe quelle fille ou Manuel Ferrara et n’importe quelle fille. Ils savent y faire avec les femmes. N’ayez pas peur d’aller plus loin et de regarder des sodomies en gros plan ou des femmes qui s’accouplent avec des chiens. Faites juste bien attention aux virus si vous êtes sur PC et pensez à effacer votre historique ;)
Une dernière petite remarque (et de loin la plus importante) : vous croyiez vraiment que j’allais vous apprendre à avoir un orgasme « vaginal » ? Vous savez que ces conneries de différence entre orgasme vaginal et orgasme clitoridien ont été inventés par des ennemis des femmes qui veulent juste que les femmes incapables de jouir sans stimulation clitoridienne (soit 99 % d’entre elles, à vue de nez) se sentent inachevées, incomplètes ? Un orgasme est un orgasme, qu’il provienne de votre petit bouton rose, de votre vagin ou de votre cul ou de qu’est-ce que vous êtes encore allée inventer, petite coquine ? Alors arrêtez de chasser les licornes, et soyez contente du plaisir qui vous inonde, d’où qu’il vienne, et qui vous fait oublier le temps, le chagrin et la dure condition féminine.
C’EST BON VOUS POUVEZ Y ALLER, ÉBATTEZ-VOUS LIBREMENT
Plus de trucs qu’on peut faire seul avec son corps :
COMMENT SE BRANLER AU BOULOT  –Bien faire ce que vous avez à faire, sans bruit ni trace

comment se faire du bien seule fille

News cinéma

News séries

Diaporamas

Dossiers

Playlists

News jeux vidéo

News bandes originales

News vidéos

News courts-métrages

Identifiez-vous

Créez votre compte
Accueil News cinéma, films et séries TV News séries Dossier séries TV
10 trucs qu’on peut faire seulement quand on est seul !
10 trucs qu’on peut faire seulement quand on est seul !
ParRaphaëlle Raux-Moreau— 28 févr. 2015 à 16:00

FB facebook

TW Tweet

G+ Google

1 – 1) Chanter de toute âme, tu pourras 2 – 2) Oublier les règles de bienséance, tu pourras 3 – 3) Manger n’importe quoi, n’importe comment, tu pourras 4 – 4) Danser comme une rock star, tu pourras 5 – 4) A toi-même tu auras le droit de parler 6 – 5. Des mises en scènes, tu pourras inventer 7 – 7) Péter un boulon tout seul, tu auras le droit 8 – 8) Te promener tout nu, tu pourras 9 – 9) La porte ouverte, tu pourras laisser 10 – 10. Te chamailler avec un objet inanimé, tu pourras
1. Chanter de toute âme, tu pourras
Partager cet article

FB facebook

TW Tweet

G+ Google

Pour écrire un commentaire, identifiez-vous
Tous ces acteurs qui ont quitté « Grey’s Anatomy » (attention SPOILERS)
Buffy, Dawson… : si on adaptait ces séries cultes en films, ça donnerait quoi ?
Pretty Little Liars, Vikings, Fais pas ci, fais pas ça… Quand les séries font un saut dans le temps !
Big Little Lies, American Gods, 13 Reasons Why… 10 romans à lire avant leur adaptation en séries
Policier ,
Thriller
Drame ,
Fantastique
Drame ,
Historique
Drame ,
Science fiction
Ex. :
Stranger Things ,Grey’s Anatomy ,Banshee ,The Walking Dead
Ce qui est bien quand est seul, c’est qu’on peut faire TOUT ce qu’on veut. Et c’est pareil, voire pire, pour les personnages de cinéma et de séries ! Zoom sur ces scènes hilarantes où être seul fait ressortir le pire ou le meilleur de nous-mêmes…
De son côté, JD de  Scrubsest peut-être moins expressif quand il chante mais il l’aurait été beaucoup plus si on lui en avait laissé le temps. Dans cet épisode de la saison 5, il vit avec Elliott et, pour son premier jour de congé depuis des semaines, il découvre les joies des produits féminins. Mais, pas que…
Il y a plein de choses que l’on peut faire quand on est seul… Mais je vais me taire car quelque chose me dit que je serais censuré sinon ^^
Toucher sa BIPPPPPPPPPPPPP:déjà_dehors:
ben si t as du net, du sopalin , y a moyen de se faire une bonne ……….. pareil , je sors ……
11. Avec un ballon de volet tu parlera( seul au monde )
Pour moi Bryan Cranston est avant tout… Hal dans Malcolm. D’ailleurs, cette extrait me fait rappeler pourquoi je préfère Hal à Walter. XD
Est-ce que c’est une activité manuelle ? Est-ce que c’est une activité qui demande beaucoup d’effort physique? Est-ce que c’est une activité qui procure de la joie ?
réponse: https://www.youtube.com/watch?…
Eh bien, je vois que tu as trouvé la réponse ! Oui, je parlais bien sûr de faire du beurre. J’aime faire monter la crème ^^
« Au début, Emma, elle déteste la chanson, puis… » Parfois je rêve que ce ne soit plus un collégien qui écrive sur ce site, désolé mais faut vous ressaisir là, c’est plus possible, première diapo, cinquième ligne.
et comment que tu seras censuré … moi je me souviens d’un commentaire que j’avais posté quand j’avais vu sur grand écran le pénis deGaspard Ulliel*_* dans SL …. j’avais écris je crois …
« je me suismasturbée dans la salle »directe ils ont supprimé mon comm les prudes …
allociné aime la masturbation intellectuelle … pas manuelle hein …
Pas mal pensé comme titre : avec ça vous êtes sûr de faire du clic parce que tout le monde pense direct masturbation. Well played. Sinon l’article est vraiment minable mais ça vous le savez déjà. Pas grave, l’objectif est atteint, j’ai (comme tant d’autres) cliqué, j’ai lu, j’en parle. C’est dommage, mais ça fonctionne.
Oh ça, je m’en étais rendu compte !
Danser tout en chantant, ça c’est cool ! <3
Ah Carlton et sa danse inimitable. :-)
si vous saviez ce que je, certains font quand ils sont seuls.. si ça se limitait à chanter sous la douche.. lol
C'est sûr, surtout pour les mecs non ;-) ?
Désolée de te décevoir, mais tout le monde n'a pas pensé à ça. :)
Eh oh mais de quoi vous parlez là , on s'égare, vous lisez dans la pensée des gens, comment vous faite (?) , la télépathie c'est pourtant pas avant l'an 2315. Moi je veux mon monde de Winnie L'ourson et de Petzi... et mes Kelloggs Smacks (avec la grenouille)...au petit déjeuner...
Emma Stone est trop craquante comme ça.
Écoute, je te conseille de faire exactement la même chose que ce qu'il fait, tu comprendras peut-être pourquoi le mur n'est pas en marbre véritable.Et puis, pourquoi les murs des toilettes ne seraient pas peints façon marbre en trompe l'oeil? Dans la vraie vie j'ai déjà vu beaucoup de murs peints en trompe l'oeil façon marbre.
C'est le film qui m'a fait aimé l'actrice. Il n'est pas vraiment bon mais j'ai adoré la pétillance d'Emma Stone dans Easy A.
Moi aussi je l'adore, heureusement qu'on lui a donner de meilleurs rôles par la suite car au debut supergrave, superblonde et the rocker c'est pas terrible ^^
Avoir la paix et se mater un film tranquille :)
... J'fais ça devant les gens moi... C'est grave Doc. ?? ^^'
t'as trop côtoyé Scarface^^ Pronostic neuronal engagé :) Grootinou je t'adopte
Rooooooooohhh... Workingirls... Tout de même !!!! °_O
oui en effet:) j'avais pas regardé les extraits....donc tu fais workingirls devant les gens ?J'te file mon entonnoir :)Allez bon am Nico
danser dans le style Risky Business, il y a le genre J.D, Turk et Cox ( Scrubs)ou Niels devant cici (une nounou d'enfer)
t'inquiète tu peux t'en sortir, ne regarde pas trop la pub Arlequin mon petit Centaure :)
Emma Stone est juste géniale dans easy girl et cette scène est trop bien !!!
Dans la vraie vie, j'ai aussi vu l'inverse. Marrant, non ?
Pour la 10ème catégorie, j'aurais ajouté Tom Hanks dans seul au monde qui parle à Wilson
Tu as tout à fait raison, réflexion faite ;-) ...
Donner mon avis sur le site |
Qui sommes-nous |
Recrutement |
Contact |
Publicité |
CGU |
Charte |©AlloCiné
Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné :0 892 892 892(0,34€/minute)
En poursuivant votre navigation sur AlloCiné, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.
Accéder à la charte de confidentialité

comment se faire du bien seule fille

de
Claire C.

|
16 octobre 2016
Esprit Science Métaphysiques.com est un site de nouvelles et de conscience qui cherche à briser les chaînes de la pensée conventionnelle. Si vous êtes en résonance avec ce que vous voyez ici, vous pouvez nous suivre en cliquant sur l'une des icônes de réseaux sociaux ci-dessous. -Crédit de l'image principale du site et de la page Google + : Android Jones  androidjones.com
Iconic OneTheme | Powered byWordpress
Ce site utilise les cookiesPlus d'infos Pas de problème
Une fille qui a l’habitude de vivre seule sera différente de toute les autres filles avec qui vous avez été en couple. C’est certain. C’est celle que vous aurez le plus de mal à faire craquer, ses barrières seront les plus difficiles à franchir, et sa vigilance sera au maximum.
Car pendant longtemps il n’y a eu que ça : ses barrières
Elles représentent une partie du monde qu’elle a construit entièrement seule, et en plus d’être une protection, elles sont également à l’origine de son identité. Elles représentent la coquille englobant l’endroit qu’elle a créé, la vie qu’elle a construite, le monde qui n’appartient qu’à elle. Et alors qu’elles la protègent, la gardent en sécurité, c’est également tout ce qu’elle connaît.
Donc, elle aura du mal à trouver un espace pour quelqu’un d’autre, et ce sera un défi pour elle.
Une fille qui est habituée à vivre seule dira (à un moment ou un autre) qu’elle «n’a pas besoin de vous. » Elle va sortir des variations de « je peux le faire moi – même » et « Ne t’inquiète pas pour ça » et  » Je dois gérer cela » si souvent qu’elle ressemblera à une femme à part entière, indépendante comme vous n’en aurez jamais vue auparavant.
Et dans une certaine mesure, tout cela est vrai. Elle peut probablement le faire seule, vous ne devez pas vous inquiéter à ce sujet, et elle est capable de tout gérer.
Ce n’est pas parce qu’elle peut parcourir la route seule, qu’elle n’apprécierait pas votre compagnie.
Après un certain temps, vivre seule devient votre espace sûr et confortable. Se répondre à soi-même est plus fiable, on ne doit s’occuper que de soi. Et même si parfois il y a la solitude, c’est une solitude plus légère. C’est une solitude qui finit par devenir familière et presque belle.
Donc, quand quelqu’un d’autre arrive, et bouleverse ce monde et cette solitude, cela crée une secousse.
C’est un bouleversement non seulement dans son monde, mais dans sa routine, dans ce qu’elle connaît.
Et ainsi, pendant un certain temps, il y aura certains ajustements. Il y aura des hauts et des bas, certaines concessions à faire. Il y aura une certaine crainte sur l’avenir. Non seulement parce qu’elle tentera de vous laisser entrer dans son monde, de vous inviter dans une vie qui, auparavant, était seulement la sienne.
Mais il y aura aussi cette crainte que si elle vous laisse entrer, vous fait confiance, elle arrêtera d’être bien seule, et commencera à seulement être bien avec vous.
Et la peur qui accompagne cela est,
Quand vous aimez une fille qui est habituée à vivre seule, vous aimez une fille qui est effrayée par la possibilité d’avoir à réapprendre à faire cela. Vous dites ,
« S’il te plaît laisse – moi entrer, » alors qu’elle dit, « S’il te plaît ne pars pas. »
C’est facile de vivre seule une fois que vous y êtes habituée, mais le temps que l’on met à s’y habituer est souvent un voyage incroyablement difficile, et elle redoute vraiment la possibilité d’avoir à le refaire.
Donc , quand vous aimez une fille qui est habituée à vivre seule, s’il vous plaît soyez prêt à rester. Soyez prêt à lui tenir la main quand elle dira, « je peux le faire, » et répondez, « Mais je peux t’aider. » Soyez prêt à en apprendre davantage sur sa vie, son monde, et à trouver un moyen de le respecter tout en faisant partie de celui-ci.
Soyez prêt à escalader les barrières construites autour d’elle, et de son cœur, et soyez prêt à ne jamais vous inquiéter de ce qui se passe en dehors d’elle.
Parce que quand vous le ferez, quand vous le ferez vraiment, et elle sera prête à ne jamais vous laisser partir.
Le problème c’est que de son côté la personne peut aussi décider d’arrêter la relation mal-grès notre présence pour elle. J’ai du mal à croire à tout ça, à cause de mon expérience.
Bjr tout arrêter parce qu elle a peur, peur de perdre sa liberté, se perdre dans l autre, qui devient lui ou elle, La fusion ! J en suis une de vivre seule, même en couple , chacun dans sa bulle, quelques passage à deux, pour s accompagner….. Ainsi mon avis. Amicalement
Wahou !!!! Quel article ! Merci pour ça. Je m’identifie tellement !
Vous faites une généralité de la vie d’une femme qui vit seule. Je le suis, célibataire, mais mon experience n’a rien à voir avec ce que vous décrivez. Je le fais par choix et suis épanouie et heureuse :-).
Trèstrèsintéressantvotrearticle.
Unemanière de voirles choses,maissurtoutpas une généralité
En fait tout dépend du pourquoi et du commentvous vous retrouvezseul.
Veuve depuisbientôtcinqans,je me reconnais,dans ce profil
oui moi aussi je l ai choisie ,en plus je suis malade mais si un jour je venais a rencontrer quelqu’un ça serait chacun chez soi mais en plus je pense que c est la meilleure des solutions pour beaucoup de couples c est plus que sur…………..
oui mais dans ce cas on ne peux plus appeler ça un couple, c’est encore autre chose…
@ TITOU Je vis seul depuis plusieurs années et je je rencontrais une femme c’est sur qu’au début du moins, ça serait chacun chez soi . Peut-être qu’on ne peutpas appeler ça un couple, mais qu’importe ? Si on est bien avec quelqu’un , peu importe de quelle façon se déroule cette relation, on est bien et on profite de ces bons moments 🙂 . Mais en même temps, à travers cette expérience ,un cheminement se produit et les choses peuvent changer. Jusqu’au point où on veut habiter ensemble . Évidemment c’est du cas par cas , chaque être humain est unique 🙂
Salut Germaine J’ai Beaucoup Aimé Votre Franchise, Vraiment J’aimerai Beaucoup Faire Votre Connaissance
J’ai vécu seule, heureuse. Puis j’ai été séduite, aimée et abandonnée. J’ai l’impression d’avoir perdu la moitié de moi-même et je n’arrive pas à me relever ni à retrouver cette plénitude !
L’amour peut s’exprimer de plusieurs manières et des fois il s’exprimera mieux en étant séparés. Il sera mieux préservé. Comment avez-vous été abandonnée. C’est sûr le vide affectif quand l’être aimé part est difficilement soutenable car ça nous change brutalement de nos habitudes et notre esprit n’aime pas ça. En tout cas ça vous fait une expérience. Je crois vraiment qu’il faut se tourner vers soi pour chercher ce qui ne va pas bien enfin qui n’est pas satisfaisant en soi pour soi. Vous ne retrouverez pas cette plénitude mais et c’est une très bonne nouvelle une autre plénitude plus mature car nous évoluons, nous ne pouvons revenir en arrière. Ecoutez peut-être Franck Lopvet sur youtube.https://youtu.be/FmQV6KbP–spar exemple mais il y en a plein toutes bien. Vous allez arriver à vous relever petit à petit et vous allez aller mieux que vous n’avez jamais été. Dites vous que c’est une chance de remettre en question vos croyances (inconscientes de l’enfance). A bientôt Agnès
Agnès,
Je vis la même chose que toi
heureuse seule, puis séduite aimée et abandonnée.
Difficile de retrouver seule cette fois ci
c’ est une magnifique lettre d’amouret encore plus que ça
Wow Kendra Syrdal Je te lève mon chapeau.Comme tu es une fille c’est que fort probablement tu es ou étais de ce genre de fille. Effectivement ce n’est pas évident de vivre avec ce genre de fille parce que tout est rejet au début tu te remet en question tu pense que ce sont tes propres blessures qui se réveilles et aprês tu comprends que c’est elle qui se rejette.Dans mon cas la plus grande problématique que j’ai eu c’est qu’elle n’avait pas conscience de la situation elle se dit bien dans cela et en plus elle refusait le dialogue. qui était du genre mais tout le monde a ses problèmes namasté je suis comme je suis.
Ainsi donc c’est un cercle vicieux de vivre avec ce genre de personne puisqu’elles ou ils, parce que j’en ai rencontrés en temps que hypnothérapeute, disent qu’ils ou elles sont capables tout seul de régler leur problème alors que ce genre de problème se règle seul mais avec l’autre à ses côtés qui le ou la prend par la main et lui dit sans que cela l’offusque, Je suis là je suis à tes côtés et je te comprends merci de faire les efforts nécessaires pour que cette vie de couple soit un cadeau du ciel.
Temps que ces gens ne comprendront pas que la vie de couple se fait à deux tout en préservant l’intimité de tous et chacun il vous sera impossible d’avancer avec eux dans la vie. l’auto sabotage sera partout. La vie à deux c’est un travail d’équipe si vous voulez vivre à deux faut avoir conscience des problématiques de tous et chacun ca fait parti des limites et de l’évolution futur du couple.
Quelle sugestion pourrais tu donner à ce genre de couple Kendra Syrdal? Merci!
la femme n acceptera pas une relation ,si elle est bien comme sa , mais si elle est prete a a vivre une vie de couple , elle lui laissera de la place ds sa vie, moi j aime ma vie de célibataire, je suis autonome,et tt est ok comme ca
Merci pour cet article assez éclairant sur cette situation. Je vis avec une compagne qui est restée seule très longtemps et je comprends mieux maintenant ce qui se passe.
Très beau témoignage, je crois que cela peut très bien s’appliquer à un homme qui vit seul.
Personne n’est fait pour vivre seul et cela depuis la nuit des temps l homme comme la femme ont été créés pour aimer et donnée de l’amour c’est souvent une posture que l’on prend ou plutôt que la science tente de nous en persuader j’ai une tous autres opinions nom perceptible qui relève de la sensibilité bref trop long à décrire
jean marie ca dépend des gens ,on peut combler nos besoins de divers facon
lyne baron : C’est sur que chacun et chacune est unique.Et je pense sincèrement que même si on est bien seul, il peut arriver quelqu’un qu’on aime bien cotoyer , et éventuellement s’enrapprocher . Je ne crois pas qu’il y ait une situation qui soit coulée dans le ciment. Je pense qu’on ne devrait pas fermer de portes 🙂
Bonsoir
Est-ce qu’un bon dialogue et une bonne écoute dans une vie de couple
Suffit à réussir sa vie de couple
moi j’escaladerai volontiers ces barrières construites autour d’elle, ça sera comme un défi d’alpiniste, quelque chose me dit, qu’une fille pareil ne te laissera jamais tomber.
amirouche , bien d accord , mais quand elle sera prete, souvent quand une personne se retrouve seule , c est soit qu elle a perduson conjoint pour diverse raison , mort, échaudé, trompé, donc plus méfiante et préfere vivre seule que mal accompagné. reste juste a lui prouver qu elle peu avoir confiance en vs ,tt dépendant du cas de chaque individu ,
Ca c’est clair.
Toutefois c’est dans la mesure ou chacun est avec l’autre parcequ’il s’y sent bien.
Il s’agit d’une confance absolue en l’autre, savoir que l’autre est la car il est bien et non pour combler son propre vide, utiliser l’autre pour satisfaire ses besoins et lui permettre de realiser ce qu’il n’est capable car il ne s’en donne pas les moyens.
Pour ma part, j’ai suffisamment grandit et vecue en affrottant seule la durete de la vie. Je me suis construiite avec cette « solitude » que je n’ai pas envie d’être présente pour combler celle des autres. Et doit on appeler ca comme ça ? Je suis heureuse et quand je suis entourée c’est par choix, envie de partager et non pour me consoler.
Celui qui m’accompagnera (et que j’accompagnerais) ce sera parceque je me serais laissée « attrapper » car je ressentirais si fort, la confiance, le partage, la fusion etje saurais que je n’y perdrais pas mon indépendance et que l’autre ne sera pas dépendant de moi.
C’est drôle! Pardon je me permets de rebondir sur le mot « fusion », qui me semble justement être le contraire d’indépendant. A partir du moment ou il y a fusion, il y a volonté consciente ou inconsciente de vouloir faire qu’un et donc de mélanger sa personnalité à l’autre.
En ce sens je ne vois pas comment on peut dire être indépendant?
A moins que je n’ai mal compris le sens de votre phrase…J’aurai plus utilisé le mot passion qui pour le coup est totalement différent :
« Désire ardemment sans te laisser dévorer »
Merci du fond du coeur. Je me reconnait entièrement dans cette fille qui a l’habitude de vivre toute seule et qui n’aimerait pas refaire ce chemin d’apprendre à vivre toute seule, si je rencontrais quelqu’un et que quelqu’un me quittait.
Et donc, j’aimerais que l’Esprit m’entende, la Source, les guides, que je sois aidée afin d’être ici, maintenant prête à vivre une histoire d’amour, à recevoir l’âme soeur 😉 Ha ha ha
Un grand merci encore.
Aimablement, Aude.
Je suis avec une femme qui est mère célibataire par choix et non pas par obligation depuis 10 ans. Il est vrai comme dit l article qu elle gere souvent seule certaines choses mais elle apprécie d avoir un homme «  »qui sait tout faire » ». Voyez vous, le questionnement vient souvent de moi car si elle arrivait pendant tant d années à gérer à vie quotidienne et sentimentale seule, j ai toujours peur que du jour au lendemain elle veuille retrouver cette liberté. J évite de l étouffer et elle a beaucoup de liberté avec moi….mais je m impose quand même et notre vie de couple est pimenté hihihi. Je confirme egalement le principe des barrieres car elle ne baisse pas souvent sa garde…et des fois devant ses amis j ai l impression qu’ elle n est pas la même.comme si il existait d une part ma femme et d un autre la femme aux barrières…
Le genre d’article qui me rend furax, comme si cela ne se vérifiait pas non plus avec les hommes, non. Vous savez comment j’appelle ça ? Un cliché sexiste.
Je suis en partie d accord avec votre article et d accord avec certains commentaires de je suis malade du coup je ne veux pas que la personne me voit souffrir après les hommes mon fait tellement souffrir que je n’ai plus de confiance en eux côté fidélité et je pense que chacun chez soi est la meilleure solution sa évite les disputes et la routine et toutes les tâches ménagères qui fait que actuellement je ne suis pas prête à vivre avec un homme
moi aussi je suis seule depuis de très longues années mais effectivement si je devais rencontrer un homme , ce serait chacun chez soi j’aime me retrouver avec moi même et sa présence me gênerais c’est aussi vrai que nous sommes plus dans le même monde , j’ai évoluer et si la personne n’est pas identiqueles ondes ne passerais pas
c’est donc bien difficile de s’accoupler rapidement j’ai besoin de temps pour connaître la personne avec qui je veux vivre
ensuite cette homme sera la plus heureux
Et bien moi ce genre de femme je le fuis à toutes jambes !
Je déteste vivre seul et je n’ai pas honte de l’avouer , nous ne sommes pas fait pour cela et depuis la nuit des temps même si je suis capable de me débrouiller pour tout.
La solitude c’est de la merde , vous ne partagez plus rien , votre cercle relationnel fond comme peau de chagrin , votre cœur se dessèche , vous vivez comme un con sans intimité sensuelle , sans câlins , sans amour ni tendresse (même si vous avez des chats) .
Si elles restent aussi longtemps seules c’est bien souvent parce qu’elles refusent de prendre des risques en se cachant derrière des prétextes , elles se racontent qu’elles sont mieux seules mais c’est un conditionnement formé via la PNL et les articles psy qui mettent de la pommade anesthésiante sur la blessure de cette solitude inhumaine , un reflexe d’auto protection , elles se la racontent pour ne pas devenir dingues en réalité.
Si vous tentez un jour de vivre avec une femme comme ça , vous serez en permanence dans le doute , elle aura toujours un pied dans ses valises et fuira au moindre prétexte, pour ses soirées copines ou un mâle qui passe dans son champ de vision …
Vous devrez en permanence lui prouver que vous êtes le bon , le digne de confiance , le fiable et celui qui ne doit jamais baisser de régime à lui faire une vie de tourbillons émotionnels , une princesse capricieuse quoi !
Mais elle n’a rien à vous prouver en revanche , elle peut être insuffisante et elle s’en fout car elle vous clame en permanence que le couple c’est un leurre , que ça ne marche pas , que chacun chez soi c’est mieux , bref l’engagement c’est l’enfer pour elles et elle devient l’enfer pour vous , quoi que vous fassiez et même plus vous en ferez !
Moi je veux rencontrer une femme qui déteste sa solitude , une qui pleure le soir de ne pas se reposer sur une épaule solide , une qui me donnera sa douceur pour que je développe mon instinct de protection et là nous verrons si le couple c’est si nul …
Désolé mesdames mais la vie de couple ce sont les plus belles années de ma vie et la dernière qui est partie va commencer à comprendre bientôt que son besoin irrépressible de liberté va la plonger dans la jungle de la non-relation , vous savez ce monde des millions de célibataires qui cherchent un vrai sens à leur vie , le réveil va être très douloureux pour beaucoup quand elles vont comprendre la manipulation du système qui tend à casser le fondamental besoin de l’humain , se sentir utile à quelqu’un !
Cela a duré 3 ans pour moi, avec une « princesse » comme vous dites ! et j’ai tout envoyé baladé car effectivement invivable !
Bravo Franck, tu synthétises bien ta croyance.
J’adhère.
Fred
Je suis très autonome, parfois trop. J’ai rencontré mon copain, peu de temps après je suis tombée malade, lorsque je me levais pour aller chercher mes médicaments, il se levait et il me disait juste « non restes au chaud j’y vais » quand on s’est rencontré il m’a dit littéralement « je ne saurais rien t’apporter, tu es heureuse comme tu es! » Oui je l’étais, mais je le suis aussi depuis qu’il est là. Y a parfois une personne qui me dit « je suis là, tout ira bien » je suis restée seule avec mes deux filles car j’ai été battue pendant 3 ans. Il a galèré au début, je me braquais, mnt on a un équilibre… on ris beaucoup, et on s’aiment bcp.
c’est tellement vrai !!!
je suis ainsi, et il y a une chose qui est sur
nous ne savons pas exprimer nos émotions, nos sentiments
mais on les vit de manière intense
car chaque chose prend de la valeur avec le temps
et ce qui est négatif, nous le mettons dehors
alors quand une personne entre dans votre cœur
et qu’on le laisse entrer
des peurs c’est sur
surtout celles de laisser entrer le « mal – le négatif »
et c’est vrai que nous nous engageons pour la vie
nous sommes des passionnées et fidèles
bonjourunexcellentrésumé de lavieje me reconnais toutcela est très juste on prend des habitudesonse construit une carapace on seferme aux autres et peur de perdre son indépendance mais la solitude n,es pas une solution merci pour cet arcticles
Moi je suis comme Franck, je n’aime pas la solitude mais je sais la vivre.
Mais c’est sur que dans l’idée, ça ne sera jamais un choix pour moi sauf le temps nécessaire à l’introspection pour mieux rebondir et comprendre la vie.
Pour pouvoir rencontrer l’autre, il faut d’abord se connaitre soi-même et trouver son propre bonheur. Mais nous avons tous une définition particulière de ce beau mot qui veut tout et rien dire à la fois si on ne l’apprécie pas de la même manière…
Après mon petit côté aventurier réagirai plus comme Amirouche, car oui une telle femme une fois les barrières tombées , ne vous laissera jamais tomber et mon côté amour romantique idéaliste, cours après ce genre d’histoire!! C’est possible! Il faut juste communiquer, se battre au quotidien contre soi-même pour essayer de comprendre l’autre si différent qui parfois nous fait peur et bcp de ténacité et de courage mêlé d’un peu de patience…
L’être humain n’est pas fait pour être seul, je valide! Il se fait plus ou moins une raison et comble ses besoins autrement mais la chaleur d’un cœur qui bat pour vous à vos côtés, la douceur d’une main qui vous frôle, la sécurité des bras qui vous entourent, même si vous n’en avez pas besoin pour en revenir à l’article, vous l’attendez désespérément que vous soyez homme ou femme car seul nous ne sommes rien, uni (et pas fusionné), nous formons un tout!
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*

comment se faire du bien seule fille

Annuaire des psys certifiés

Formations

Accueil

>

Moi

>

Moi et les autres

>

Solitude

>

Articles et Dossiers

>

Je ne me sens bien que seul

J’ai peur de confondre la réalité avec un bien-être virtuel dans lequel j’aime être.
Je me sens incapable de communiquer
Comment trouver un sens à la vie dans un tel monde ?
A 18 ans, je me sens perdue et triste
Je me sens enfin vivante et « pleine de moi »
Connaissez-vous bien les araignées ?
Quelle solitude craignez-vous le plus ?
Solitaires à tendance asociale, ils n’aiment rien tant que leur propre compagnie. Ne voir …
Pour certains, solitude est synonyme de sérénité et de maturité. Pour d’autres, de tristesse …
« On dort les uns contre les autres, on vit les uns avec les …
Comment croire à nouveau en l’amour ?
J’ai 30 ans, suis célibataire et ressens un mal-être énorme. En effet, on me …
Enfant battue, mal-aimée, pas aimée du tout même, je me suis construite (si tant …
La solitude de mon fils est-elle pathologique ?
Mon fils de 21 ans est très gentil et ne nous a jamais posé …
Autour de moi, je vois des personnes blessées, vaincues par un divorce, un deuil, …
J’ai été célibataire toute ma vie et le suis encore aujourd’hui. Je n’ai que …
J’éprouve un sentiment de solitude qui me brûle intérieurement, et qui m’empêche de m’épanouir …
Restez connecté à Psychologies            
Je souhaite recevoir les nouveautés des partenaires
Solitaires à tendance asociale, ils n’aiment rien tant que leur propre compagnie. Ne voir personne et rester seul chez soi : si, pour certains, cette image relève du cauchemar, elle est pour eux un idéal de vie. Pourquoi ?
Nous sommes tous un peu envieux de […] ceux qui savent être en tête à tête avec eux-mêmes et ne compter que sur eux , écrit le professeur Marcel Rufo, pédopsychiatre, dans  Détache-moi(Anne Carrière, 2005). Dans une société de « l’hypercontact’, les solitaires suscitent notre admiration par leur faculté d’autonomie. Leur indépendance révèle une grande force de caractère, à condition qu’elle soit relayée par des moments de sociabilité. Dans le cas contraire, leur repli confine à la phobie sociale.
Mélanie, 35 ans, est célibataire. Traductrice, elle passe le plus clair de son temps seule. Un choix dont elle se dit satisfaite et fière : « Cela prouve que je n’ai besoin de personne. » Complexe de supériorité ? En tout cas, une forme de suffisance prenant sa source dans l’enfance : si l’on m’a dit que j’étais le plus intelligent, le plus fort…, pourquoi irais-je vers l’autre, qui ne m’apportera rien ?
Quand l’éducation n’a pas inculqué le goût du partage et de la découverte d’autrui, l’enfant développe un égoïsme qui peut se manifester par le retranchement. A terme, il risque de souffrir du syndrome de l’imposteur : chaque rencontre lui fait craindre d’être « démasqué », pour apparaître dans toute sa banalité et son isolement.
Car d’après le psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget, « personne ne peut se suffire à lui-même ». Ce ne sont que « des arguments rationnels que ces solitaires se cherchent, par refus d’admettre la vraie raison de leur retranchement : la peur des autres ».
Une anxiété sociale qui peut être génétique, reconnaît Frédéric Fanget, qui s’est penché sur des études scientifiques menées aux Etats-Unis auprès d’enfants asociaux. Ou éducative, comme le confirme Stéphane, 42 ans : « On ne recevait personne à la maison. Mes parents étaient repliés sur leur couple. » Il en a développé une méfiance excessive à l’égard d’autrui : « Lorsque vos parents vous disent – et montrent – qu’il ne faut faire confiance à personne, vous en devenez individualiste ! »
Discutez-en : sur leforum Aide et entraide
« La peur des autres », vraiment? Je pense au contraire que l’état idéal est justement d’être seul, mais en contact avec l’univers. Mais la réalité c’est que la plupart du temps c’est impossible. Il faut s’associer pour survivre, se socialiser, transiger. On peut très bien y arriver et même y trouver du plaisir. La compassion est excellente, aimer son prochain et tout ça. Mais une fois que tout a été dit, l’expérience de la vie elle-même se vit seul. Seul face à la vie, seul face à la mort. Ce n’est pas tragique et ça n’empêche pas les belles rencontres, qui sont, par nature, temporaires. Si la vie, votre condition sociale, le pays et l’époque ou vous vivez vous permettent d’être seul, profitez de ce cadeau extrêment rare et précieux. Si c’est possible soyez seuls! Si ce n’est pas possible, hé bien faites du mieux que vous pourrez, c’est la vie. Je ne peux pas croire que l’acceptation du cadeau de lasolitude puisse être considéré comme un problème de personnali
Le fait d’�tre seul n’est pas une mauvaise chose mais une ressource tr�s importante pour l’�quilibrage de soi-m�me parce que il est dit « les attentes font toujours mal et tr�s tr�s mal » parce que quand la personne qui est en face de nous sait que on d�pend de lui/elle �a nous fait chier. C’est pour cela il est tr�s important d’�tre ind�pendante dans tous les plans de la vie parce qu’on ne sait pas quand la temp�te va foudroyer la nature et il faut savoir �tre pr�t pour y faire face � �a, sinon c’est bonjour les d�sastres et les catastrophes. Comme le dit Palomio «  »on donne, on donne, on prend soin des autres , on �coute, on s’adapte et au final, qui est l� pour nous? Pour nous �couter? Nous comprendre? Personne ». C’est pour cela que j’ai compris que depuis que je vis en France j’ai constat� que la solitude prime le plus dans ce pays je ne bl�me pas les gens car chacun(e) de nous a son histoire, son pass�, son v�cu, sa culture, sa tradition et son lien naturel. Moi je pr�f�re �tre 10000
Je suis d’accord avec Michella, c’est tout une question d’équilibre. On peut apprendre beaucoup des choses soit en restant seuls soit en passant du temps avec les autres. Être capable de rester seul avec soi même c’est une capacité très importante dans un monde où la technologie nous prive de toute intimité.
Coloréa, d’après vous, le bonheur repose sur la reconnaissance de l’autre, autrement dit, l’approbation d’autrui ? On dépend de quelque chose d’extérieur à soi, d’un aléa ? Dépendre de ce facteur est aussi fragile que de compter sur l’argent. Rechercher la reconnaissance de l’autre peut mener à des frustrations et à la production d’affectifs dépendants. On n’en n’a jamais assez et on veut s’accaparer la plus grosse part. J’ai été obligée de m’isoler pendant un moment car il fallait que je fasse le point, que je prenne du recul, ce qu’il ne m’était pas possible de faire en groupe. J’aime les deux tendances: être seule tout comme être entourée. Dans les deux cas, il m’est toujours offert la possibilité de faire des découvertes. Tout n’est qu’affaire d’équilibre.
Je ne pense pas que l’on puisse se suffire à soi-même. Absence totale d’amis, de copains, de famille, de relations… Tiendrez-vous longtemps ?Je pense que la solitude tue malheureusement à petit feu en dépit de tous les prétextes que l’on peut trouver pour demeurer seul avec soi-même. L’être humain a besoin de trouver sa place en société. Ce n’est pas l’argent qui apporte le bonheur mais la reconnaissance de l’autre. Un sourire qui est peu mais qui fait tant. Et seul, pas de reconnaissance. Il n’y a pas de partage. La solitude, c’est la misère humaine portée à son paroxysme.Une constatation : les groupes (y compris les plus extravertis) ne se tournent JAMAIS vers les personnes seules ; vous pouvez ainsi traverser votre vie sans quasiment le moindre contact car la société rejette massivement la différence. L’individu solitaire peut difficilement se défaire de son état car il y prend parfois du plaisir. Mais c’est un leurre. La solitude est en fait un état insupportabl
Lisez-vous de la littérature érotique ?
… retrouvez les 11 mots avec lesquels composer votre propre texte. À vos claviers ! …
qui lui envoie des photos de charme. …
a décidé de rejeter notre fils de 15 ans. …
Chaque mois, retrouvez votre magazine en version numérique
Connectez-vous avec mon compteMonPsychologies
Ou inscrivez vous surMonPsychologies


Découvrez vite l'actu brulante !