comment se faire un bleu

Abonnement

Je feuillette le magazine
Je m’abonne

   Comment se faire des hématomes ?
Il y a 264 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus,cliquez ici
 Sujet :Comment se faire des hématomes ?
Aller à :

Les forums : mode d’emploi Appels à témoin Psychologies.com / Psychologies magazine Club des lecteurs Actu Amitié Bonheur Ce en quoi je crois Changer sa vie Coaching Estime de soi Interpréter ses rêves Mieux se connaître Nos clefs pour mieux communiquer Paroles d’hommes Paroles de femmes Se libérer de ses culpabilités Seniors Spiritualité(s) Timidité Voyages et vacances Aide et Entraide Deuil Inceste / Viol Carrière Relations professionnelles Reconversion Chômage Souffrance au travail Thérapie : y aller ou pas Choisir son psy Thérapies Psychanalyse Développement personnel Dépendances Déprime, dépression : en sortir Mon psy et moi Enfants et ados chez le psyFinir sa thérapie Baisse du désir Célibat Fantasmes Fidèle / Infidèle Homosexualité Le quotidien dans le couple Libertinage Problèmes sexuels Rencontres et séduction S’engager : mariage, PACS, concubinage Séparé(e) et heureux(se) Sexualité Sexualité : ce que veulent les femmes Sexualité : ce que veulent les hommes Tête-à-tête Vivre une séparation – divorcer Ados Désir d’enfant et stérilité Ecole Education Famille monoparentale Famille recomposée Halte à la pression scolaire ! La belle-famille La famille Maternité : attendre un enfant Naissance Parents Tout sur nos parents Accepter son corps Astuces Instituts et spas Luxe Plaire et se plaire Soins anti-âge Soins des cheveux Soins du corps Soins du visage L’appel de Psychologies pour une beauté libre Arrêter de fumer Forme Médecines douces Relaxation SantéSommeil La maladie au quotidien Stress, anxiété La nourriture et moi Etre végétarien Régimes et diététique Manger bio Vos recettes et menus gourmands Portraits de femmes : elles s’engagent Mes gestes écolos Solidaires ! Actu Café Culture Le livre qui a changé votre vie France : la carte des gens heureux Humour et détente L’appel contre l’abus d’antidépresseurs Participez à notre cross-booking David Servan Schreiber nous dit au revoir Votre hommage à David Servan-Schreiber L’atelier d’écriture de Nathalie : Chuchotements d’éveil © Ecriture : vos mots en toute liberté Mon anti-Noël Pas de printemps… Le psy, c’est vous !Nouvelles érotiques En mai, fais ce qu’il te plaît Votre plus belle déclaration d’amour 2012, fin du monde ? Le Prix Nobel de la Paix intérieure Un écrivain pour Noel Vos envies pour 2010 Femmes au féminin L’humain, une espèce en voie de disparition ? Atelier d’écriture de Février : Je t’aime parce que… Atelier d’écriture de janvier : Tout changer Lettre à l’ado que vous étiez Votre plus beau souvenir d’été Journée de la gentillesse

Tests

Quiz Festival de Cannes

Etes-vous prêt à arrêter de fumer ?

Quelle est votre ambition ?

Etes-vous sentimental(e) ?

Que souhaitez-vous pour votre futur ?

Non je n’y ai jamais penser, j’ai dut à me confier alors à des inconnus encore moins
un therapeute est un inconnu quand tu franchis sa porte, après tu le connais… Et en plus c’est + facile de parler avec quelqu’un qui a les moyens de t’aider mais pas le droit de répeter ce que tu lui dis. Les therapeutes voient des jeunes comme toi régulièrement, ils SAVENT comment t’aider à t’en sortir. Je t’en prie, essaie au moins…
Je ne peux pas les résoudre pour le moment, il faudrait que je sois majeur pour ça
quels sont tes problèmes, et en quoi être majeur te permettrait de les résoudre?
Ce que les enfants pensent de la mort
Déco bien-être : 10 idées pour éveiller vos cinq sens chez vous
Syndrome Calimero : pourquoi certains se plaignent-ils tout le temps ?
5 conseils pour une retraite sans stress
Sida : les préjugés et la méconnaissance perdurentparLa rédaction
Les idées reçues sur le VIH persistent. C’est ce que …
Fin de la COP21 : un nouveau chapitre pour l’humanité ?parPascale d’Erm
Samedi soir dernier, à 19h55 et des poussières, vous étiez …
L’électronique s’empare d’un nouveau marché : celui de nos viesparAnne Pichon
Le CES (consumer electronic show) plus grand salon de l’électronique …
Les modèles économiques du logiciel libreparpsyblog2
Deux symboles du Libre: Linux (à g.) et GNU Pour …

comment se faire un bleu

   Comment se faire un bleu sans se faire mal?
 Sujet :Comment se faire un bleu sans se faire mal?
Aller à :

Acné, boutons Alcool, prévention, dépendances Anorexie, boulimie Contraception Coups de blues Drogues, prévention, dépendances Nutrition Psychologie Tabac Forum libre santé

comment se faire un bleu

Toutes les émotions sont normales.

La gestion des émotions commence par l’identification, l’acceptation puis l’expression ou la verbalisation.

L’enfant qui voit un parent réagir et prendre des décisions (et des actions) face à ses émotions apprend lui aussi.

Il est indispensable d’expliquer à l’enfant qu’il est hors de cause et par conséquent de communiquer sur tout le processus.

Ne rien dire sur ses émotions ou cacher leur expression serait envoyer le message que les émotions sont honteuses et culpabilisantes. Et qu’on est condamné à être dominé par elles car il n’y a aucune action possible.

Si vous ne dormez pas suffisamment , vous serez sujets à dépression et au stress : ménagez-vous autant que possible (même si c’est plus facile à dire qu’à faire, c’est un sujet primordial !). Les 3 ennemis des parents sont la fatigue, le stress et l’isolement (voir cetarticle ).

La pédagogie positive : (re)donnez le goût d’apprendre
Calme et attentif comme une grenouille : le best seller de la pleine conscience pour les enfants
L’article n’a pas été envoyé – Vérifiez vos adresses e-mail !
La vérification e-mail a échoué, veuillez réessayer
Impossible de partager les articles de votre blog par e-mail.
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok
par
Caroline
·
Publication27 avril 2015
· Mis à jour6 février 2017

Voici la question qui m’a été posée par une lectrice du blog. J’ai pris plusieurs jours avant de pouvoir y répondre bien que ce soit une question que je m’étais déjà posée… et ce n’est qu’une tentative de réponse en fonction de mon vécu.
J’ai déjà pleuré devant ma fille : pleuré d’épuisement, de nerfs qui lâchent, d’impuissance, de ras le bol. C’est arrivé à l’occasion de nuits difficiles qui s’enchaînaient lors d’une grosse phase de remise en question professionnelle et personnelle. Beaucoup de changements et d’incertitude pour moi + un gros manque de sommeil + des oppositions systématiques de ma fille pour dormir = une impossibilité à me maîtriser. J’en ai témoignéici .
J’ai expliqué à ma fille que j’étais épuisée, que je ne pouvais pas me retenir à cause du manque de sommeil, que même les adultes peuvent se faire submerger par leurs émotions, que ce n’était pas sa faute à elle. Je l’ai ensuite prise dans mes bras en lui disant que je l’aimais.
Je pense que les deux idées principales à garder en tête quand cela arrive sont :
La tristesse (comme lors d’un deuil) et la colère (comme suite à une forte pression professionnelle, à une insatisfaction personnelle, à une insécurité financière…) sont des émotions normales.
La fatigue est un état physique qui est fréquent et tout aussi normal.
Les pleurs et les larmes ne sont donc pas anormales. Si elles sont considérées comme anormales par le parent, alors elles le seront par l’enfant… qui n’osera plus exprimer ses émotions, qui se coupera de ses sensations corporelles, qui n’arrivera pas à verbaliser ce qu’il ressent.
Les parents pourront en profiter pour expliquer pourquoi les humains pleurent. Pleurer soulage : les larmes libèrent. Je vous invite à lire cetarticlepour comprendre comment fonctionnent les émotions.
Il est essentiel de ne pas réprimer ses émotions (ni celles de ses enfants). Une émotion non exprimée risque de resurgir dès qu’un élément commun aux scènes du souvenir se présente : cris d’enfants, porte qui claque, sonnerie de téléphone, etc. Le cerveau est alors parasité tant que l’émotion et le stress n’ont pas été libérés (par les pleurs notamment). Voir cet article sur lesémotions élastiques  pour comprendre les enjeux des émotions non exprimées qui reviennent avec force plus tard.
Par ailleurs, les enfants ont le don de pressentir quand les parents sont en colère, tristes, fatigués, irritables et ils auront tendance à se sentir insécurisés (voire coupables) tant qu’ils n’auront pas reçu d’explications.
Le feedback des parents sur l’émotion éprouvée et sur les causes de cette émotion est alors bénéfique à la fois pour le parent et pour l’enfant.
Il s’agit de dire qu’on va faire quelque chose pour que cela se reproduise le moins souvent possible (et le faire : prendre soin de soi, chercher à comprendre d’où viennent ces bouffées d’angoisse ou de colère, se reposer, anticiper les comportements ou situations « à risques », changer des choses dans l’organisation…).
Les parents montrent l’exemple à l’enfant dans ce cas. Si les parents s’écoutent eux-mêmes, l’enfant saura qu’ils auront la capacité de toujours l’écouter quand lui-même pleurera.
L’idée est que l’enfant comprenne que tout le monde ressent des émotions et que même les adultes ont des limites physiques et émotionnelles. Pour autant, il est assuré de pouvoir compter sur ses parents quoiqu’il arrive.
Si vous sentez que les pleurs qui montent vont se transformer en grosse colère contre l’enfant ou en gestes violents, il serait alors plus judicieux de prévenir l’enfant que vous avez besoin de calme pour reprendre vos esprits et que vous allez vous isoler quelques instants. Vous pourrez alors boire un grand verre d’eau, pratiquer quelques exercices de respiration (lire cet article qui propose plusieurs manières de se calmer :Parents : apprivoiser la colère, le travail d’une vie… 11 trucs pour la travailler ! ).
Si vous vous sentez à bout, que vous avez envie de pleurer souvent, peut-être êtes-vous sur le point d’entrer en burn out parental. Dans ce cas, vous avez besoin de vous entourer, de demander de l’aide au quotidien.
Si vous vous reconnaissez dans ce cas de figure, je vous propose des ressources pour prendre soin de vous :  un témoignage de burn out maternel + des liens pour se faire aider .
 par
Caroline
· Published27 décembre 2015
· Last modified8 mai 2016
 par
Caroline
· Published30 juillet 2015
· Last modified12 avril 2016
 par
Caroline
· Published28 décembre 2016
Merci pour cet article, car, quand je craque je ne réprime jamais mes émotions, je ne cache pas mes larmes mais j’explique toujours à mes enfants la cause et le fait que ça va passer. Je doutais de l’image que je pouvais leur renvoyer. Et je ne me semis plus seule.
Le pire est qu’on m’a déjà dit dans mon entourage que je devais éviter de pleurer devant eux pour ne pas fragiliser ma relation avec eux et je suis ravie de lire votre analyse de ce genre de situation qui le déculpabilise. Merci
[…] Lire l’article sur Apprendre à éduquer […]
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*
Oui, je souhaite recevoir la newsletter
Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.
Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.
Apprendre à éduquer © 2017. Tous droits réservés.
Fièrement propulsé parWordPress . Thème parPress Customizr .

comment se faire un bleu

Liens utiles

Annuaire
Dossiers
Produits
Plan du site
FAQ
Contact
CGU
L’équipe

Meilleurs membres

Isis
Agnes
Moimarie
Souf-L

Accueil»Problèmes de peau»Bobos»Comment se produit un hématome ?
S’il y a bien une chose qu’a fait la cour de récréation, c’est de nous apprendre la vie. Oui, la vie, les hématomes, tout ça, il n’y a pas à dire, on apprend à quoi ressemble un bleu bien avant d’apprendre à écrire, ou de savoir comment on fait les bébés. Et en même temps, c’est normal ! Dans la cours de récré, on chahute, on court, on rigole, on tombe, on se cogne. Bref, on découvre que certaines choses peuvent faire mal et quand on rentre à la maison avec un énorme hématome sur la tête, ou qu’on retourne dans la classe et que la maîtresse découvre un gros hématome sur notre bras… que voulez-vous qu’elle dise ? C’est la vie après tout, nous sommes tous passés par là, et tous les enfants du monde continueront de passer par là. C’est une sorte de tradition immuable. Se faire des bleus. Puis quand on a son premier hématome, on se demande ce que c’est que ce truc à la couleur bizarre, alors on décide de toucher à pleine main, et on se rend compte que ça fait mal alors on n’y touche plus jamais. Mais parfois, on arrive des trentaines d’années plus tard sans forcément savoir ce que c’est vraiment qu’un hématome apparu chez notre enfant… et on découvre Peau.net, qui nous dit tout sur le sujet.
Mettons-nous en situation : un enfant fait la course avec ses copains, ses pieds s’emmêlent, et il tombe genoux en premier par terre, sans s’écorcher mais en se cognant très fort. Ou encore, madame fait des travaux, et marteau à la main, elle vise son doigt au lieu de viser le clou, elle ne se casse rien mais se cogne très fort. Disons, aussi, monsieur papote dans la rue avec un ami, et il est tellement prix par la conversation qu’il ne voit pas la barrière qui lui arrive droit sur le front, et alors il se cogne, très fort. Nous tenons à vous rassurer que pour l’établissement de ce paragraphe aucune personne n’a été blessée, il s’agit de personnage fictif !
Vous avez remarqué, il y a un point commun, toutes ces personnes se cognent très fort. Et ce choc sur leurs peaux provoque tout simplement un éclatement de petits vaisseaux sanguins. Dès lors, cela a libéré du sang qui va décider de se faire remarquer en formant une poche de sang sous la peau.
Bon évidemment l’effet n’est pas instantané ! Il faut le temps que le sang se propage, mais petit à petit la peau devient rouge, puis on observe qu’elle devient de plus en plus sombre. La voilà bleue… puis jaune, ce qui veut dire que l’hématome va bientôt disparaître !
Retrouvez aussil’actualitésur notre page Facebook :
Mhiri-Sana vous demande votre avis :
anne-dominique-festeraerts vous demande votre avis :
mxllnanoux-laafolle vous demande votre avis :
mxllnanoux-laafolle vous demande votre avis :
STEPHANE-VANNIER vous demande votre avis :
valerie75 vous demande votre avis :
juhanroque vous demande votre avis :
Vous pensez tout savoir sur les rides ? Vous allez avoir des surprises. Découvrez le quizz sur les rides de…
Copyright © Peau.net. Tous droits réservés. Site mis à jour le 31/03/2017
Cliquez sur l’icône du service avec lequel vous souhaitez vous connecter:

En cochant cette case, j’accepte lesConditions d’utilisation

comment se faire un bleu

Vous n’avez pas encore de compte ? Créez un compte
Trouvez un fard à paupières de plusieurs nuances plus foncées.Un fard à paupières sombre sur votre peau peut avoir l’air d’un vrai bleu, comme si vous vous étiez cogné quelque part. Essayez d’emprunter la trousse à maquillage de votre mère ou demandez-lui la permission.

Si vous voulez qu’il ait l’air vraiment réel, essayez une combinaison de bleu foncé, de violet foncé, et même de noir.
Le maquillage que vous utilisez doit être mat, pas brillant. Si votre bleu brille, il n’aura pas l’air réel.

Appliquez un petit peu de maquillage sur le bout du pinceau.Humidifiez très légèrement le pinceau et mettez une petite couche de fard à paupières dessus.
Appliquez doucement le maquillage sur votre peau.Il est important de l’appliquer lentement et légèrement au début. Vous pourrez toujours en ajouter plus. Appliquez le maquillage sur votre peau en décrivant des cercles pour l’incorporer petit à petit.

Les faux bleus de petite taille ont en général l’air plus vrais. Essayez de réaliser un bleu de la taille de deux pièces de monnaie.
Utilisez le pinceau sur les bords du bleu pour étaler un peu plus le maquillage et pour que le bleu ait l’air plus vrai. N’en mettez pas trop ou il n’aura pas l’air vrai.

Ajoutez des détails.Selon l’histoire que vous voulez utiliser pour expliquer votre bleu, vous pourriez y ajouter quelques détails pour lui donner un air plus réel. Vous pouvez y ajouter de petites entailles, des éraflures ou un peu plus de coloration.

Essayez d’ajouter un peu plus de fard autour des bords pour obtenir un effet plus cru et plus rouge, une fois que le bleu est suffisamment foncé. Cela donnera l’impression que vous vous êtes écorché contre quelque chose de dur.
Ajoutez un peu de jaune sur le bord extérieur si vous voulez que le bleu ait l’air plus ancien.
En général, il est plus difficile de réaliser de fausses entailles. Si vous voulez essayer, utilisez un crayon rouge à mine fine.

Procurez-vous une palette de fard ou de peinture qui résiste à la transpiration.Si vous voulez réaliser un bleu qui a l’air vrai, vous devriez utiliser de la peinture pour déguisements. Lorsque vous achetez une palette simple de couleurs, vous aurez plus d’options pour réaliser des bleus qui auront l’air si vrais que tout le monde y croira.
Utilisez une éponge à maquillage.La plupart des palettes de maquillage pour déguisements contiennent des éponges de maquillage, plutôt que des applicateurs ou d’autres pinceaux. C’est la meilleure façon d’appliquer du maquillage pour obtenir un faux bleu. [1]

Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser un gros morceau d’éponge jaune douce que vous utiliseriez pour laver votre voiture ou pour ce genre de tâche. Demandez à vos parents s’ils en ont une. [2]

Procurez-vous quelque chose pour essuyer.Lorsque vous avez votre palette, posez-la sur du papier journal et gardez près de vous des serviettes en papier ou des chiffons que vous pourrez utiliser pour essuyer le maquillage pendant que vous travaillez. Il est très important d’avoir la main légère avec le maquillage pour que votre bleu ait l’air réel.
Appliquez un peu de rouge vif sur le bord de l’éponge.Prenez un des coins de l’éponge et trempez-le dans un peu de rouge vif mat. Les bleus frais sont ceux qui contiennent le plus de sang, c’est pourquoi cette couleur est appropriée pour les bleus récents ou pour les bleus graves.

Ce genre de maquillage est prêt à l’emploi dès que vous ouvrez la boite, mais il vous faudra peut-être ajouter un peu d’eau pour le ramollir. Suivez toujours les instructions livrées avec le produit.

Essuyez l’excès de maquillage.Après avoir mis un peu de peinture sur votre éponge, appliquez-la une ou deux fois sur une serviette en papier ou sur un chiffon que vous avez près de vous. Si vous en mettiez trop, votre bleu n’aurait pas l’air vrai.

Certains professionnels utilisent une palette de mélanges pour y arriver. Si vous en avez une, elle pourrait vous aider à mélanger et appliquer les couleurs.

Appliquez doucement la peinture sur votre peau.Utilisez l’éponge et appliquez doucement la peinture sur l’endroit où vous voulez créer le bleu, en décrivant des cercles. Pour que l’application soit efficace, il vous suffit de poser l’éponge qu’entre 2 et 4 fois sur la zone en question. Faites attention de ne pas trop en mettre.

L’éponge permet de créer un effet irrégulier et inégal avec la peinture, comme si elle venait de sous la peau.

Mettez un peu de bleu par-dessus.En utilisant un autre coin de l’éponge, utilisez un petit peu de bleu et appliquez-en une petite quantité sur le dessus de la tache rouge. Mettez un peu de peinture sur l’éponge, appliquez-la d’abord sur une serviette en papier, puis sur la peau, comme lors de l’étape précédente, même plus légèrement.

Même si cela peut sembler bizarre, les petits capillaires qui se trouvent sous la peau vont souvent avoir l’air bleus sur certains bleus, c’est pourquoi ils peuvent aussi devenir noirs. Un peu de bleu permet à votre faux bleu d’avoir plus vrai.

Ajoutez d’autres couleurs pour les détails.Si vous voulez que le bleu ait l’air un peu plus vieux, vous pouvez y ajouter une petite quantité de vert ou de jaune, particulièrement sur le bord extérieur du bleu, une fois que vous avez appliqué les autres couleurs.

Ayez la main extrêmement légère. Parfois, il suffit d’un peu de rouge et de bleu pour que le bleu ait l’air vrai. Ne mettez pas trop de peinture.

Choisissez une variété de couleurs.Si vous utilisez un crayon normal, vous obtiendrez un bleu qui aura l’air plus vieux, mais vous pouvez utiliser une grande variété de couleurs pour donner un peu de fantaisie à votre bleu.

Utilisez un crayon à papier normal et des crayons de bleu foncé et de violet pour le bleu.

Dessinez un cercle sur une feuille de papier et remplissez-le.Frottez rapidement le bord plat d’une mine de crayon à papier et donnez-lui une couleur plutôt foncée pour déposer suffisamment de poudre de graphite sur le papier que vous pourrez ensuite appliquer sur votre peau. Même si vous pensez qu’il y en a suffisamment, continuez de frotter le crayon jusqu’à ce que vous obteniez un bon petit tas.

Recommencez avec chacun des crayons en créant un tas séparé pour chacun d’entre eux. Si vous essayez de ne faire qu’un seul cercle, les couleurs vont se mélanger et vous obtiendrez un marron qui n’aura pas l’air très réel.
Au lieu d’utiliser du papier normal, procurez-vous un morceau de papier de verre sur lequel vous frotterez vos crayons, pour pouvoir obtenir plus de poudre sans utiliser autant de crayon.

Appliquez la poudre sur votre peau.Posez un peu de poudre sur le bout de votre doigt et frottez-la en décrivant des cercles sur l’endroit où vous voulez avoir le bleu. Mélangez doucement les bords pour que le bleu ait l’air plus vrai.

Si vous n’utilisez qu’un peu de poudre, elle va partir facilement. Frottez bien pour que la poudre adhère à votre peau. Assurez-vous d’en utiliser une quantité suffisante.

Appliquez plus de couches jusqu’à ce que le bleu ait l’air vrai.Il vaut mieux en général commencer avec les couleurs et terminer avec le graphite par-dessus pour obtenir un effet le plus mélangé et le plus réaliste possible.

Commencez par le rouge, puis continuez en ajoutant des teintes plus foncées, par exemple du violet et du bleu. Terminez en appliquant par-dessus le graphite en le mélangeant bien sur les bords.
Cette méthode dépend surtout de votre teint de peau et d’autres facteurs. Utilisez votre appréciation et essayez différentes méthodes pour que le bleu ait l’air vrai.

Utilisez des marqueurs de base.Choisissez quelques marqueurs non permanents pour obtenir un joli bleu, par exemple des marqueurs rouge foncé, bleus et violets. Utilisez un marqueur jaune brun (ou un marqueur jaune et un marqueur brun) pour les bords extérieurs.

Assurez-vous de ne pas utiliser de marqueurs à reflets métalliques ou à paillettes, car il est évident que votre bleu n’aura pas l’air vrai une fois que vous vous les serez appliqués sur la peau.
Les surligneurs donnent aussi une jolie nuance jaune. Utilisez un surligneur à la place du marqueur jaune, si vous en avez un sous la main.

Commencez au centre avec la couleur la plus rouge.Dessinez un petit cercle au centre de l’emplacement de votre bleu, en utilisant une petite quantité de marqueur. Lors de cette méthode, il est très facile d’obtenir un bleu qui n’a pas l’air du tout authentique, alors n’appliquez pas trop de marqueur.

Faites de petits points de couleur et mélangez-les plus tard. Il n’est pas important d’obtenir une forme de bleu maintenant. Appliquez simplement les couleurs sur votre peau.

Ajoutez des couches de couleur.Les vrais bleus n’ont pas qu’une seule couleur, mais une variété de petites marques bizarres. Appliquez des couleurs plus foncées sur le rouge pour l’adoucir en utilisant de petites touches de couleurs que vous mettrez par-dessus le rouge. Appliquez ensuite du jaune sur tout le bord extérieur lorsque vous avez terminé pour mélanger les couleurs.
Mélangez les couleurs.Étalez les couleurs pour qu’elles aient la forme d’un vrai bleu. Mouillez un de vos doigts et passez-le tout de suite sur la zone du bleu pour mélanger les couleurs. Cela vous aidera à obtenir un bleu plus réaliste.
Trouvez un bon emplacement.Si vous voulez que votre bleu ait l’air vrai, vous devez lui choisir un bon emplacement. Certaines parties du corps portent plus rarement des bleus, c’est pourquoi vous devez choisir une partie de votre corps avec de la chair ou une partie où vous pourriez vous blesser. En général, les meilleures parties du corps où mettre un faux bleu sont les suivantes.

Votre avant-bras.
N’importe où sur votre jambe.
Votre front.
Votre poitrine ou votre épaule.
Ne faites pas de faux bleu près ou autour de vos yeux.

Appliquez le bleu de la façon la plus réaliste possible.Vous pouvez faire des essais, mais, si vous voulez vraiment avoir un faux bleu, vous devez lui donner une apparence réaliste. Passez du temps pour qu’il ait l’air vrai et essayez différentes combinaisons de couleurs pour obtenir le meilleur effet possible selon le teint de votre peau.

Votre bleu ne doit pas être trop rond. S’il a l’air d’un cercle parfait, il sera évident qu’il n’est pas vrai. Les vrais bleus sont irréguliers et ont des formes bizarres.

Couvrez la zone du bleu.Si vous voulez vraiment faire croire à quelqu’un d’autre que vous avez un vilain bleu, vous allez devoir jouer un peu la comédie pour ne pas le révéler trop vite. Pour mettre en place correctement la blague, recouvrez votre bleu avec un vêtement ou sous un chapeau jusqu’à ce que vous soyez prêt à le montrer.

Il est difficile de recouvrir les bleus faits au graphite sans les frotter. Ce genre de technique est plus efficace pour montrer rapidement votre bleu à tout le monde. Si vous voulez faire semblant, essayez d’utiliser du maquillage ou une autre méthode.

Faites semblant de vous être blessé.Vous vous êtes fait votre faux et votre ami se rapproche de vous, c’est parfait. Attendez le bon moment, lorsque vous pratiquez tous les deux une activité sportive ou que vous jouez à quelque chose, puis faites semblant de vous blesser. Attendez que votre ami se rapproche, puis attrapez la zone où se trouve votre faux bleu et commencez à crier.

Faites-en un maximum. Faites semblant d’avoir très mal et ayez l’air en colère. C’est une bonne façon de créer de l’empathie chez votre ami ou de lui faire peur.
Si vous n’avez pas envie de jouer la comédie, vous pouvez toujours lui montrer votre bleu et lui dire une des choses suivantes.

Regarde ce vilain bleu, je me suis battu avec un pitbull hier soir !

Tu devrais voir la tête de l’autre .

Je me suis fait ça en travaillant sur une tour de forage .

Je suis tombé de la moto de mon père .

Montrez-lui votre faux bleu.Après avoir joué la comédie ou avoir trouvé une excuse crédible, c’est le moment de lui montrer votre bleu. Remontez votre manche et gémissez à voix haute en lui disant :ah, regarde, ça fait mal !ou alors faites le dur et dites-lui :ça ne fait même pas mal .

Montrez-lui rapidement et cachez le bleu tout de suite après pour que vos amis n’aient pas le temps de l’observer de près et de voir qu’il n’est pas vrai.
Si on vous accuse d’avoir utilisé du fard à paupières pour votre bleu, dites-leur que vous aviez honte et que vous avez essayé de le camoufler avec du maquillage dans lequel il y avait des paillettes.

Vous pouvez aussi dévoiler la supercherie.Une fois que vos amis vous ont cru, vous pouvez aussi continuer la blague en passant votre doigt sur le bleu et en le faisant disparaitre. Essuyez-en une partie, regardez-le comme si vous étiez perdu et dites-lui :je t’ai eu .

En général, il ne vaut mieux pas continuer ce genre de blagues sur le long terme, surtout si votre excuse pour le bleu est que vous vous êtes battu ou que vous avez été frappé par quelqu’un. Les blagues les plus courtes sont souvent les meilleures.
Utilisez de l’eau chaude et du savon pour faire partir le fard à paupières. L’eau seule ne suffira pas. Vous pourriez aussi utiliser du démaquillant pour le faire partir.

Les cookies permettent d’améliorer wikiHow. En continuant la navigation, vous acceptez notrepolitique sur les cookies .

Accueil
À propos de wikiHow
Terms-of-Use
RSS
Plan du site
Connexion

Les documents sont partagés souslicence Creative Commons. .
Vous voulez avoir l’air d’un dur ? Vous pouvez apprendre à réaliser un faux bleu qui a l’air vrai en utilisant une variété de méthodes et des matériaux faciles à trouver. Vous pouvez aussi apprendre à faire semblant pour que vos amis croient qu’il est vrai.
Cette page a été consultée 31 963 fois.

comment se faire un bleu

A privacy reminder from YouTube, a Google company
Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

People & Blogs

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

comment se faire un bleu

DDoS protection by Cloudflare

Ray ID: 3482c6f4567f2b52
This process is automatic. Your browser will redirect to your requested content shortly.

comment se faire un bleu

Santé

Santé et démarches administratives
Voulez-vous vraiment supprimer cette réponse ?
Oui
Non
Le plus récent
Le plus ancien

Meilleure réponse:  
T’as déjà posé cette question!http://fr.answers.yahoo.com/question/ind…
va voir un psy!
Marie-Charlotte aux Fraises
· il y a 10 ans

Évaluation de l’auteur de la question

Je connais une technique imparable. Tu dois certes subir une certaine douleur pendant quelques secondes, mais un bleu apparaitra à coup sûr (du moins, avec moi, ça marche toujours). J’ai moi-même usé de cette technique pour me faire dispenser d’un cours de volley. Ma technique a tellement bien fonctionné qu’il a cru que j’étais une enfant battu !
Ma technique consiste en cela :
1. Tourne ta tête du côté du bras où tu veux qu’il y ait un bleu (car oui, cette technique vaut exclusivement pour les bras…).
2. Colle ton bras sur ta bouche, ta bouche determinant alors la zone du bleu.
3. Mord très fortement et fermement ton bras, d’un coup sec, pendant 3 secondes (ou +, même si il est presque impossible de tenir plus tellement la douleur est intense).
Voilà.
Plus tu morderas vers l’avant bras, plus tu devras mordre fort et longtemps avant qu’un bleu apparaisse… J’ai l’impression que la zone près des épaules/aisselles est plus sensible.
Un bleu assuré.
Je présume que tu demandes comment peut-on se faire des bleus sans se cogner, sinon la réponse est évidente. Cela arrive lorsqu’on souffre de fragilité capillaire, ces petits vaisseaux sanguins faisant la jonction entre les veines et les artères. Ils sont si fins que ça leur arrive de claquer sans notion de choc, ou alors très faible, si faible qu’on ne s’en souvient même pas. Tu peux avoir ça aussi lorsque tu suis un traitement par anti-vitamine K, un anti-coagulant prescrit dans plusieurs pathologies comme une phlébite, ou à la suite de certaines opérations.. Le sang se coagule alors beaucoup plus lentement et un choc peut entrainer un hématome.

http://www.avkcontrol.com/

panda_1707
· il y a 10 ans
lachieuse34
· il y a 10 ans
surement que tu marque facilement, dés moments j’ai des bleus sur les cuises, alors que je me souvient pas de m’etre cogné, bizzard!
tu marche dans le jardin y’a un bout de feraille qui traine et hopla il est pour ma jambe le lendemain un bleu…
cela ne t’ai jamais arriver de te cogner toute seule ?
en se cognant sur un meuble ou alors c’est peut etre la circulation sanguine
princesse bibi
· il y a 10 ans
Comment peut-on se faire des bleus à soi-même?
La vidéo doit être inférieure à 600 Mo/5 minutes
La photo doit être inférieure à 5 Mo

CGU

Vie privée

AdChoices

RSS

Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle
Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle
Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle

comment se faire un bleu

A privacy reminder from YouTube, a Google company

[Tuto] comment faire un bleu (facile)

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

People & Blogs

License

Standard YouTube License

Created using

YouTube Capture

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

comment se faire un bleu
Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Outils personnels

Non connecté Discussion Contributions Créer un compte Se connecter
Espaces de noms

Article
Discussion

Affichages

Lire
Modifier
Historique

se faire un bleu Prononciation ?
Traductionsmanquantes. ( Ajouter )

comment se faire un bleu
La consommation de médicaments anticoagulants tels que l’aspirine peut aggraver les hématomes. Un cataplasme de feuilles d’amandier et d’eau peut empêcher leur formation.
Vous voulez rester en bonne santé ?
© Améliore ta Santé| Blog sur les bonnes habitudes et les soins pour la santé
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse. Ok En savoir plus
Recevez GRATUITEMENT par email nos meilleurs conseils !
En cliquant sur « Abonnez-vous », vous acceptez nos conditions et vous indiquez que vous avez lu notrePolitique de confidentialité
Un bleu, ou hématome, est une contusion ou coup qui produit une coagulation du sang qui marque la peau, à cause de cet impact.  Ils peuvent être très douloureux quand les vaisseaux sanguins sont lésés. Le terme médical le plus utilisé est la « contusion ». Ils peuvent aussi se développer au niveau musculaire ou jusqu’aux os. Découvrez quels sont les remèdes domestiques les plus efficaces contre les bleus.
Les bleus mettent quelques semaines avant de disparaître complètement et certaines personnes y sont plus vulnérables que d’autres. Dans ce laps de temps, ils changent de couleur. Au début, ils sont d’un ton rougeâtre, ils deviennent ensuite marron, violet ou bleu et vont se mélanger avec du vert ou du jaune jusqu’à disparaître.
Les niveaux de lésion peuvent changer selon l’âge ou la sensibilité de la peau de la personne. Les personnes âgées et ceux qui ont la peau très blanche sont ceux qui souffrent le plus de bleus dans la mesure où leurs vaisseaux sanguins sont plus fragiles ou bien parce que leur  peauest plus sensible aux coups et aux marques.
Les symptômes « communs » des bleus sont la douleur sur la zone (surtout quand on le touche ou le frôle) et l’inflammation. Ils ne sont pas graves s’ils sont petits ou si à chaque fois ils vous font moins mal avec les jours qui passent. Si vous présentez un symptôme majeur comme desnauséesou des maux de cœur, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Les coups ou traumatismes dans les yeux et sur la tête doivent être traités de manière urgente.
Le bleu apparaît quand nous nous frappons avec une grande force contre quelque chose, comme un meuble (c’est le plus fréquent) ou si nous tombons dans la rue.  L’intensité du coup nécessaire pour « marquer » la peau change avec les facteurs cités plus haut, l’âge ou la sensibilité de la peau. À un âge avancé, ils peuvent aussi apparaître sans qu’il n’y ai eu de lésions . Ils peuvent apparaître chez les athlètes qui lèvent des poids, par exemple, à cause de l’effort.
Les patients qui ingèrent des médicaments qui peuvent diluer le sang (comme l’aspirine, l’ibuprofène, les médicaments pour l’arthrite ou les inflammations) peuvent faire interférence avec la coagulation naturelle dusang , c’est la raison pour laquelle cela va provoquer de plus gros bleus. Les autres personnes qui peuvent être sujettes à la formation fréquente de bleus sont celles qui ont des problèmes comme l’hémophilie ou la cirrhose hépatique.
Lesfemmespeuvent être plus sujettes que les hommes à ce genre d’hématomes car elles mettent des jupes, elle utilisent de la cire dépilatoire et peuvent être plus sensibles à un coup avec quelconque objet ou bien si elles sont prises de manière forte par le bras.
Images par courtoisie de Gwen, Daniel Paquet, Crayolarabbit, thirteen of clubs, Cody McComas, Oakley Originals, Tom Longfield.
Êtes-vous un lève-tôt ? Découvrez-en les avantages !
Maigris en prenant un milk-shake un jour par semaine

comment se faire un bleu

comment se faire un bleu

comment se faire un bleu

comment se faire un bleu

comment se faire un bleu

comment se faire un bleu

DE A à Z
Notre mission
Suivez-nous :

A
A
A
Imprimer
Envoyer à un ami
Ce site respecte les
principes de la
charte HONcode .

Vérifiez ici.
Les ecchymoses et les hématomes sont des lésions cutanées, parfois appelés « bleus » dans le langage familier. Ils apparaissent généralement chez les enfants et les sportifs qui sont plus sujets aux contusions et sont de taille variable.
 Un hématome est différent d’une ecchymose. Dans les deux cas, le sang fuit dans les tissus à la suite de l’endommagement des vaisseaux sanguins.
Une ecchymose ou un « bleu », c’est un épanchement de sang diffus et peu ou pas gonflé qui se présente sous la forme d’une tâche bleue violacée, qui devient jaunâtre et verdâtre. Un hématome est une « bosse », plus précisément c’est une lésion bleutée en raison de la présence de sang, plus gonflée et volumineuse qu’une ecchymose.
Ces contusions apparaissent le plus souvent sur les bras et les jambes, c’est-à-dire les membres mobiles du corps. Elles peuvent durer de 3 à 4 semaines environ.
Dans la majeure partie des cas, les ecchymoses et les hématomes proviennent de chocs physiques. Les ecchymoses peuvent être dues à un choc léger.
Les hématomes peuvent être causés par :
Pour ces tous facteurs physiques, le choc endommage les vaisseaux sanguins et le sang fuit donc dans les tissus.
D’autres facteurs peuvent causer des ecchymoses et des hématomes :
Les ecchymoses et les hématomes sont généralement sans danger chez les personnes en bonne santé et disparaissent d’eux-mêmes. Cependant, quelques complications peuvent avoir lieu :
Il existe différentes solutions pour soigner les ecchymoses et les hématomes. L’un des premiers réflex à avoir est de mettre une poche de glace sur la contusion pour lutter contre la douleur et limiter son extension. Il faut également éviter la chaleur qui a tendance à faire gonfler l’ecchymose ou l’hématome.
Il faut également surveiller l’évolution des contusions et ne pas hésiter à consulter un médecin si elles ne disparaissent pas facilement ou si elles sont douloureuses.
Certains médicaments peuvent être prescrits par votre médecin afin de lutter contre la douleur provoquée par les ecchymoses et les hématomes. L’aromathérapie peut aussi soulager les contusions avec l’huile essentielle d’ hélichryseitaliennepar exemple.
Pensez également à consulter votre médecin afin de déterminer la cause de l’ecchymose ou de l’hématome s’il ne s’agit pas d’un simple coup.
Notre fiche sur l’ anémie
Notre fiche sur l’huile essentielle d’ hélichryseitalienne
de PasseportSanté.net
et recevezgratuitementle livre numérique de la nutritionniste Hélène Baribeau !
En cas de malaise ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de PasseportSanté.net, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de PasseportSanté.net ou toute allusion à PasseportSanté.net à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.

Reproduction et droit d’auteur © 1998-2017 Oxygem -Conditions d’utilisation-Charte de confidentialité

comment se faire un bleu

comment se faire un bleu

comment se faire un bleu