comment se faire une entorse a la cheville

elis.portier
1 messageEnvoyer un message privé
Melulys
5 messagesEnvoyer un message privé
Melulys
5 messagesEnvoyer un message privé
Melulys
5 messagesEnvoyer un message privé
Anonyme :3
1 messageEnvoyer un message privé
Melulys
5 messagesEnvoyer un message privé
Oui c’est tester et approuver par moi je l’ai fait hier pour mon poignet ça a fait une très grosse Bose et bim entorse et comme je continuer a m,en servire plâtre +écharpe pendant 3 semaineset la cheville je l’ai fait il y a une semaine et entorse et comme cça ne me faisait pas trop mal je courrais et la plâtre aussi pendant 3 semaines
MwaMêmeAnais

1 messageEnvoyer un message privé
attention!!
1 messageEnvoyer un message privé
Melulys
5 messagesEnvoyer un message privé
ambre46
1 messageEnvoyer un message privé
lele14
1 messageEnvoyer un message privé
emmataminette
2 messagesEnvoyer un message privé
ludivine lulu
2 messagesEnvoyer un message privé
ludivine lulu
2 messagesEnvoyer un message privé
emmataminette
2 messagesEnvoyer un message privé
Vous devez être connecté sur Comment fait-on pour participer sur les forums
×
En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer des fonctionnalités sociales, des services et des contenus adaptés à vos centres d’intérêt.En savoir plus et gérer vos cookies.
Pourquoi estimez-vous que ce contenu est inapproprié ?
ATTENTION : ceci est un moyen d’alerter la modération du site, ce message ne sera pas visible publiquement.
|
10
|
11
|
12
|
13
|
14
|
15
|
16
|
17
J’ai regarder plusieur cite mais j’ai peur que cela ne marche pas comme:*
au bain mettez votre sous l’eau glacée pendant enviren 4 min jusqua ne plus sentir votre mendre et donner un gros coup!
Moi aussi, car ça a l’air cool je sais car ma Bf (meilleure amie)a réussi a en avoir en faisant exprès. (Elle a sauter sur sa cheville qui était sur le côté.)Elle m’a fait essayée conclusion c’est trop bien !!!! Est ce que la technique de :
-Tu mets ta cheville dans une couverture toute une nuit
-Tu mets une cuillère dans le congélo
le lendemain matin tu frappe sur la boule près du petit doigt de pied .Marche ? Quelqu’un peut tester ?svp
Merci,a l’avance :-)
Bon voilà cette nuit je teste la méthode de la cuillère dans le congelo je vous donne les résultats demain ;-) :-)
salut, je me suis fait une entosre au genou je devait avoir des bequilles mais ma mere n’a pas voulu ducoup je doit marcher dessus est me faire encore plus mal alors je chercher une solution pour qu’elle me renvoye chez le medecin pouvez m’aidez ? :)
Ta de la chance d’un côté de y avoir réussi même si sa dois te faire mal moi je n’y suis pas parvenu !
ta quoi comme cancer ?? anonyme :D a écrit :Franchement les filles faites pas ca j’ai essayé et ça a mal tourné !!!! :( je vous previens, ne faite pas la même connerie que moi !! :/ car moi j’ai essayé et on m’a amenée aux urgence et vous savez ce qu’on ma dit : que j’avais un cancer :( ma vit est foutue alors je vous dit ne faites pas ca !!!! du je reste a l’hopito et c’est pas cool :(
MwaMêmeAnais a écrit :Ta de la chance d’un côté de y avoir réussi même si sa dois te faire mal moi je n’y suis pas parvenu !
Je voudrais avoir des béquilles et uneentorse a la cheville  svp je voudrais savoir parce que ça fait 3 jour que g mal a la cheville et je ne dis rien a mes parents et quand je vais au collège tout les matin je v chercher les béquilles     Donc merci d’avance pour les réponse au plus vite
bonjour  moi j ai fait semblant de me faire une entorse en fait en sport ou n importe ailleurs tu fait exprès de tomber tu dis que tu as trop mal pour marcher et que t arrive pas a marcher le médecin va dire radio et les infirmier vont rien voir donc il vont dire entorse et 3 semaines de plâtre et béquille 
Bonjour,ce qui va suivre sont des technique de simulation d’entorse a la cheville suivez ces indication a la lettre pour un résultat infaible. 1)la patate Un matin ou en rentrer chez vous dites a vos parents que vous avez mal à la cheville . Avant de vous coucher mettez une peau de patate sue votre cheville tenu par un bandage et dormez…Le lendemain ne poser plus le talon par terre . Aller au médecin quand il bouge votre cheville en haut,en bas,a droite,a gauche dite ai (soyer souffrant :) )
Bonjour c’est possible de se faire une entorse rapidement? car ma mere ne travaille pas et elle est tout le tant a la maison donc une technique pendant la nuit et pas trop dur a realiser meme si sa fait mal je m’en fou
Et qui marche sur des os en beton car mes os sont tres dur
Fais la technique de la patate ! Sa marche vraiment.
Bonjour c’est possible de se faire une entorse rapidement? car ma mere ne travaille pas et elle est tout le tant a la maison donc une technique pendant la nuit et pas trop dur a realiser meme si sa fait mal je m’en fou
|
10
|
11
|
12
|
13
|
14
|
15
|
16
|
17
Déjà inscrit sur Comment fait-on ?Connectez-vous
Pas encore inscrit sur Comment fait-on ?Inscrivez-vous
Ce pseudo est déjà utilisé, veuillez en choisir un autre
Merci de renseigner un email valide, de la forme adresse@site.com
Email invalide : il doit ressembler à adresse@site.com
Email invalide : il doit ressembler à adresse@site.com
Saisissez l’email que vous avez utilisé pour créer votre compte
Le mail et/ou le mot de passe que vous avez renseigné est/sont incorrect(s). Merci de réessayer.

comment se faire une entorse a la cheville

   comment se faire une entorse a la cheville
 Sujet :comment se faire une entorse a la cheville
Aller à :

Actualités Blah Blah & Cie Coups de gueule Débats Entraide Présentations Bons plans vacances Le mot du modo

comment se faire une entorse a la cheville
Il existe une nouvelle mode qui consiste à se péter les os
C’est en cherchant des trucs et astuces pour les jeux vidéo de mon fils que je suis tombé sur la microscène la plus pétée de l’année 2015 : celle qui rassemble des adolescents français qui trouvent du plaisir dans le fait de se casser les os.
Mon fils donc, fan du jeuCars , aime les voitures bleues. Problème, pour débloquer la voiture bleue dans le jeu, il faut remporter des courses bien trop difficiles pour lui. Soucieux de son épanouissement personnel, j’ai fait ce que tout père responsable aurait fait : lui arracher la console des mains et taper « cheat code Cars 2 Nintendo DS » sur le moteur de recherche de mon téléphone. Mais dans la précipitation – mon café était en train de refroidir –, mes doigts gras ont mal tapé la moitié des lettres, et mon correcteur d’orthographe a remplacé le mot«Cars » par«casser » ,et «DS »par «os » . J’ai mis 30 secondes à m’en rendre compte, mais il était trop tard. J’étais tombé sur un long commentaire posté sur Québec Top (l’équivalent d’un Yahoo Answers) par l’utilisateur Praline, lequel affichait la volonté de se péter un bras dans le but de le recouvrir d’un plâtre.
C’est comme ça que j’ai plongé dans l’Internet français de l’automutilation. Je connaissais bien entendu l’automutilation classique ; celle qui réunit des adolescents tristes cherchant à s’ouvrir les veines, ou dans les cas les plus difficiles, à se scarifier. Quand j’étais adolescent, j’ai d’ailleurs connu un pote qui faisait chauffer ses clés sur une ampoule brûlante avant de se les enfoncer dans les joues, selon ses dires « pour faire des cicatrices, ça fait plus viril » – il n’a jamais rien gagné d’autre que quelques grosses rougeurs.
En 2015, les ados ont visiblement sombré encore plus loin dans la haine de soi. Taper « je veux me casser un os » sur votre moteur de recherche est la porte d’entrée vers un univers parallèle. La plupart des forums pour adolescents abritent au moins un sujet sur la question. Les mieux modérés ferment immédiatement les topics concernés, mais pas mal d’autres laissent libre cours aux discussions. Entre les mecsqui fantasment sur les plâtres– on appelle aussi ça lagypsophilie–, les adolescents qui cherchent à se faire dispenser de sport et les gamines désespérées qui souhaitent que leurs parents en plein divorce les remarquent, le panorama est large, et les motivations pour se péter une cheville ou un poignet sont diverses et variées.
Au cours de mes recherches, j’ai appris que passer une nuit avec un bandage plein d’épluchures de pommes de terre contre la jambe suffisait à « fragiliser l’os au point de pouvoir le briser avec un simple petit coup de cuillère ».
Pris dans le vortex de ces topics où toute discussion commence immanquablement par « kikoo », j’ai fini par prendre contact avec quelques-uns de ces adolescents désireux de se péter les chevilles. Je me suis donc inscrit sur une bonne dizaine de forums ados et pré-ados. J’ai ciblé les témoignages les plus réalistes, et ai envoyé un message privé à nombre de ces adolescent(e)s mal dans leur peau. Au cas où vous vous poseriez la question, oui, j’ai eu l’impression d’être Harry Roselmack, auteur deDans la peau d’un pédophile du net.Heureusement, mes questions, basiques, se sont limitées à celles-ci : « pourquoi as-tu voulu te casser un os ? », « est-ce que ça valait le coup ? », ou encore « est-ce que ça fait mal ? »
Vite, j’ai appris que passer une nuit avec un bandage plein d’épluchures de pommes de terre contre la jambe suffisait à « fragiliser l’os au point de pouvoir le briser avec un simple petit coup de cuillère », via des sujets lancés sur des sites tels queOnmeda ,Jeuxvideo.comou encoreCommentfaiton . En fait, absolument TOUS les forums en question mettent en avant cette technique. Néanmoins, il semblerait que la réussite de ce trick tienne de la légende urbaine. En effet, sur le forum du site Comment-fait-on, plusieurs utilisateurs plus sérieux parlent plutôt de « jambe rougie », éventuellement « gonflée », mais aucunement d’os fragilisé.
Parmi les quelques jeunes gens avec lesquels j’ai eu la chance de discuter, beaucoup se sentaient simplement très cons d’avoir participé à ces échanges, et sont aujourd’hui heureux de ne jamais avoir réussi à se casser quoi que ce soit.
Seule Mélissa [son prénom a été modifié ] est allée au bout de son intention de se faire mal. On peut s’estimer heureux que cette jeune fille, qui avait 13 ans lors des faits, a abandonné son idée initiale – elle souhaitait se briser le tibia – pour se contenter d’une entorse de la cheville bénigne. D’après les mails que j’ai reçus, Melissa souhaitait en effet « se faire remarquer par ses parents », lesquels seraient « toujours en train de se disputer », et notamment son père, qu’elle qualifie de « beaucoup trop absent ».
Après avoir ouvert une discussion sur un forum – rapidement fermée par les modérateurs – où elle quémandait quelque conseil pour se « casser la jambe peu importe la douleur », une équipe d’utilisateurs un peu moralisateurs a tenté de la raisonner. Plus effrayée par les éventuelles séquelles de la blessure – une fracture ne se soignant pas toujours merveilleusement bien – que par la douleur en elle-même, elle a fini par sauter de la quatrième marche d’un escalier. « J’ai fait exprès de retomber sur la partie extérieure de mon pied », m’a-t-elle dit. Bilan : une belle entorse de la cheville, quelques jours avec des béquilles, mais malheureusement, pas forcément d’améliorations au niveau de sa relation père-fille.
Avec du recul, Mélissa regrette aujourd’hui son geste. « Quand le médecin m’a demandé ce qu’il m’était arrivé, je lui ai dit que c’était un accident. Mais je voulais m’enterrer dans une grotte tellement j’avais honte », m’a-t-elle confié. Elle a également pris connaissance de ses limites : « vu la douleur de l’entorse, j’aurais eu du mal à supporter une vraie fracture. »
J’ai parlé avec une jeune fille qui s’est volontairement infligé cinq fractures au poignet droit, deux au gauche, et selon elle, brisé « au moins quinze fois les doigts – peut-être même vingt. »
Je suis plus tard tombé sur un cas plus glauque : celui d’une jeune fille qui a commencé à se casser volontairement les poignets le jour où elle a arrêté de s’ouvrir les veines. « Au moins, je ne mettais pas ma vie en danger », m’a dit cette utilisatrice, qui a par ailleurs refusé de me donner son prénom, son âge, ni même son pseudo employé sur le forum de l’un des plus grands sites de psychologie français. Elle s’est en effet infligé cinq fractures au poignet droit, deux au gauche, et selon elle s’est brisé « au moins quinze fois les doigts, peut-être même vingt ». Elle a été prise en charge psychologiquement, et est allée quelque temps en hôpital psychiatrique. « Ce n’est pas parce que j’étais folle, m’a-t-elle dit, mais juste parce que j’avais besoin d’être protégée de moi-même. » Aujourd’hui, elle va mieux, et ne s’est pas fait de mal depuis plus d’un an. Ce type de cas est connu des services médicaux. C’est un trouble en effet enregistré parmi les nombreux cas d’automutilation dite classique, un comportement considéré par les médecins comme pathologique.
Rien à voir avec Anthony [son prénom a également été modifié]. Celui-ci demandait sur un forum, il y a trois ans, « comment se casser une jambe sans douleur ». Une trentaine de mauvais conseils plus tard – il a tenté le coup des épluchures de pomme de terre, encore –, il a fort heureusement fini par se dégonfler. À l’époque, il avait 12 ans, et son collège faisait face à une petite mode des jambes plâtrées. Quatre accidentés sur une même petite période, dont un garçon et une fille selon lui « super populaires », et la tendance était lancée. « C’était un délire, comme une coupe de cheveux à la mode, ou une paire de baskets », m’a-t-il dit, manifestement conscient du caractère temporaire de cette vague de pseudo-accidentés. À la connaissance d’Anthony, il n’y a eu aucune fracture volontaire à déplorer parmi les collégiens suite à cette épidémie.
PourChantal Calatayud , psychanalyste et auteure, cette étrange lubie « pourrait correspondre à unequête ordalique», une conduite fréquente à l’adolescence, qui consiste, grosso modo, à se mettre en danger volontairement afin d’affirmer à la face du monde son libre arbitre. Sauter à l’élastique, rouler très vite en pleine nuit, ingurgiter la viande du grec en bas de ma rue, tester différentes drogues, se mettre un coup de marteau dans le tibia – tous ces comportements sont donc potentiellement ordialiques, et suivraient en conséquence le principe du jugement divin : « Si je survis, c’est que Dieu le veut. »
Mais le cas inverse est également possible : plutôt que de chercher à affirmer un sentiment de liberté, ce désir de jambe plâtrée pourrait au contraire affirmer un besoin de continuer à dépendre de ses parents. « Être plâtré, c’est être dépendant de l’autre. Un peu comme si en ayant un plâtre, on pouvait justifier le fait d’avoir besoin de ses parents sans perdre la face. C’est une tentative de retour à l’enfance à une période où il est difficile de devenir adulte », m’a dit Chantal. Autre piste possible : cette forme d’automutilation « permettrait de réguler, canaliser et exprimer l’idée d’angoisse lorsque les mots ne le permettent pas. » Au final, comme les motivations des adolescents, les causes de ce phénomène peuvent être très variées. Pour notre psy, le désir de fracture est à considérer comme un symptôme, pouvant être le témoin de causes très diverses. « Tout comme la fièvre peut signifier aussi bien un rhume qu’un cancer », ajoute-t-elle.
Les cas sont donc très variés, du mal-être pathologique à la débilité profonde. Si vous préférez vous casser le poignet plutôt que vous ouvrir les veines, je suppose que vous avez des chances de vous en sortir, à condition d’être suivi par des personnes compétentes. En revanche, si vous rêvez juste de porter un plâtre pour être dispensé de sport ou rendre jaloux vos petits camarades de classe, rassurez-vous : vous êtes juste un collégien débile de plus. Et l’adolescence se termine généralement aux alentours de 18 ans.

comment se faire une entorse a la cheville

Editer l’article

Administration

Connexion

Créer mon blog

Une entorse de cheville est l’ étirement(avec ou sans rupture) d’un ligament n’entraînant pas une perte permanente de la stabilité de l’articulation (on parlerais là de luxation).
Les ligaments sont des haubans tendus d’un os à un autre autour ou au milieu de l’articulation. Leur rôle est de permettre aux différents os de bien rester en contact lors des mouvements. Ils assurent ainsi la stabilité de l’articulation. Très souvent, il existe plusieurs faisceaux (voir image) pour un même ligament.
Il existe plusieurs stades dans une entorse.
La simple distension quand le ligament est simplement étiré, la rupture d’un faisceau, laissant les autres faisceaux sains et enfin la rupture de tout le ligament sans ou avec fracture/arrachement osseux (15% des entorses graves).
Suivant l’importance de la lésion on parlera d’entorse bénigne ou d’entorse grave (en cas de rupture du ligament et qui plus est, en cas de fracture ou arrachement osseux).
Sur la cheville, 90% des problèmes concernent les faisceaux latéraux externes.
1. Comment se fait-on une entorse de cheville ?
Le type de torsion le plus classique est le mécanisme d’inversion. Cette inversion survient lors d’une réception sur la face externe du pied, tordant ainsi le pied vers l’intérieur.
2. Que faire en cas d’entorse sur le terrain ?
A la suite de la blessure, il faut :
* Arrêter impérativement le sport, la poursuite de l’activité pouvant aggraver les lésions et mettre l’articulation au repos, voir en décharge, c.à d. en cas d’entorse grave, prendre des béquilles.
On peut aussi aller jusqu’à l’immobilisation par un bandage ou une gouttière de contention.
* Refroidir la blessure avec de l’eau fraîche ou de la glace afin de diminuer l’inflammation.
* Mettre en place un bandage modérément serré et surélever la partie atteinte par rapport au niveau du thorax pour les entorses qui ont tendance à gonfler.
* En aucun cas ne faire de massage avec une pommade qui va augmenter l’inflammation !
* S’il vous est impossible d’effectuer 3 pas sans boiter (appelé « critères d’Ottawa ») une consultation dans un service d’urgences est nécessaire afin d’écarter une pathologie grave (fracture par exemple). Un fois les radiographies réalisées et la fracture éliminée, il vous est possible de refuser le plâtre et de faire gérer votre entorse par votre médecin traitant et votre kiné.
* Si la gêne est peu invalidante, il est raisonnable de patienter 24 à 48 heures avant de consulter son médecin en cas de stagnation de la douleur, en respectant les conseils donnés ci-dessus (les glaçages peuvent être effectués 3 à 4 fois par jour).
* Une consultation s’impose s’il survient un hématome. Ce dernier est un signe de rupture interne (os, ligament) pas forcement très importante, mais de rupture quand même !
* A distance du traumatisme, une échographie (étude des parties molles par ultrasons) pourra être envisagée, afin d’évaluer l’épanchement interne et l’état des faisceaux tendineux.
* En cas de rupture tendineuse complète ou de fracture malléolaire, la chirurgie s’impose. Dans le 1 ercas, on refixe le tendon rompu à l’aide d’un harpon métallique. Pour les fractures, selon leurs gravités, soit une immobilisation plâtrée, soit une pose de plaque vissée seront proposées. * Plus couramment, l’entorse de cheville est souvent considérée comme une pathologie bénigne qui va guérir sans problème et même sans soin. Cette pathologie, la plus fréquente en traumatologie du sport, est sans doute la pathologie la plus mal soignée.
Elle nécessite un traitement spécifique et bien conduit en fonction de l’articulation atteinte, du ligament exact touché et de sa gravité.
On voit très souvent lorsque les entorses sont pas ou mal traitées des douleurs traînantes ou des gonflements persistants, voir des rechutes douloureuses plusieurs mois après.
A distance de la phase aigüe, le travail de musculation et de renforcement tendineux s’avèrent primordiaux.
Voici donc à titre indicatif quelques exercices à exercer tous les jours en période de reéducation.
En aucun, ils ne doivent générer de douleur.
– Exercice 1 : (renforcement des stabilisateurs de la cheville) : Ces exercices de contractions sans bouger seront effectués au niveau du pied et de la cheville. Pour cela, il faut attacher l’extrémité d’un élastique au niveau de l’avant-pied. Effectuer des petits mouvements contre l’élastique dans les positions suivantes : remonter le pied vers soi, forcer vers l’extérieur du pied puis vers l’intérieur. Chaque contraction durera 6 secondes ; répéter 10 fois. Faire cet exercice 4 fois par jour.  
Debout sur la cheville concernée, monter et descendre lentement sur la pointe du pied. Faire des séries de 10 et répéter l’exercice 4 fois dans la journée.  
– Exercice 3 (travail de l’équilibre) :
 Debout sur une jambe, rester le plus immobile possible d’abord yeux ouverts puis fermés. Un coussin ou un bloc de mousse peut être ajouté pour augmenter la difficulté.
 Avant d’effectuer les exercices proprioceptifs sur plateaux, il faut tout d’abord confectionner un plateau instable avec une planche de bois d’à peu près 30 cm sur 30 qui sera posé sur un ou deux galets plus ou moins ronds et hauts (plus le galet est rond et haut et plus le plateau est instable).
Utilisé d’abord le plateau avec 2 galets, se mettre debout en appui sur les 2 pieds et tenir en équilibre, puis avec un seul pied. Chaque exercice est effectué d’abord avec les yeux ouverts puis fermés.
Lorsque l’exercice précédent est effectué facilement, mettre un seul galet et refaire l’exercice. Faire ensuite l’exercice en jonglant avec une balle.
En fin de rééducation, l’exercice peut être fait à partir ou avec réception sur le plateau, en restant prudent, car il y a des risques d’entorse.
5. Conclusion : Nous espérons bien évidement que ces différents renseignements ne vous seront d’aucune utilité. C’est surtout lors des périodes d’entraînement en course à pied ou lors d’éventuelles descentes chaussures ouvertes (pour grappiller quelques secondes!) que le risque est présent. Le ski de randonné est une activité plutôt protégée vis à vis de cette pathologie grâce à l’utilisation de chaussures hautes rigides. C’est aussi pour cette même raison que la reprise de l’activité peut être assez rapide après l’épisode de torsion.
Le Tassement de vertèbre post-traumatique… ou les mésaventures de Bam à Chamonix
Sondage sur l’évolution du ski alpinisme
« Pierra Menta top départ
Malgré des T° égyptiennes,… »
Publié le

6 janvier 2007

par groupe de ski alpinisme CAF Cluses
Publié dans
Un peu de médecine
Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.
Sondage sur l’évolution du ski alpi…
Finale du Mountain Ski Tour à Châte…

comment se faire une entorse a la cheville

Comment se faire une entorse a la cheville ????
Tout
Aujourd’hui
La semaine dernière
Le mois dernier
Tout
Discussions uniquement
Photos uniquement
Vidéos uniquement
Liens uniquement
Sondages uniquement
bonjour ,
c peut etre bete mais je voudrais me faire uneentorsea lacheville pour ne plus faire de sport et avoir des bequilles sil vous plait donner moi des sulution meme si sa fai mal !!!!!!!!!!!!!!!!
Re: Comment se faire une entorse a la cheville ???? Réponse

Fais semblant, avec ça j’ai eu des béquilles sans rien avoir à la cheville arrêt de 2 semaines ! M’enfin, le médecin à la base m’avait pas prévu les béquilles, j’ai dû faire la comédie aux parents. J’ai testée deux fois, ça as marcher deux fois !
En rentrant des cours, dit que tu est tomber dans un trou dans la rue, ou tu as louper une marche. (invente un truc qui arrive dans la vie de tout les jours). Dans la soirée boite un peu en face de t’es parents, fais comme ci tu avais vraiment mal mais sans en faire trop, de façon à pas te faire prendre. Si t’es parents te demande où tu as mal, tu dis que tu as mal aux endroits qui suppose uneentorsedu PIED. (et non cheville ! Car l’entorse de la cheville est beaucoup plus difficile à simuler, il faut un bleu etc… Tant dis que l’entorse du pied garde son aspect normal/regarde sur internet, fais une recherche sur les points où ça fait mal, et retient les bien !) Si ils veulent te prendre un RDV au doc ne refuses pas, tu dis que tu as mal aux mêmes points que tu as montrer à tes parents, ils va te préscrire des béquilles normalement, si non tu dis que tu as du chemin à faire entre chez toi et ton bahut, et tu ne penses pas y arriver car quand tu marches trop longtemps la douleur empire ! Si avec ça t’as pas de béquille… Eh bien lache pas l’affaire et fais style que quand tu rentres du bahut t’as grave mal. Etc… Tu en auras normalement avec tout ça.

Et fais persuade toi que tu as une vraie entorse, imagine toi la douleur etc… Et si tu veux marcher normalement assures-toi que personne ne risque de te surprendre. Bonne chance !
Re: Comment se faire une entorse a la cheville ???? Coucou

si ta un trampoline tu peuessayer de sauter haut puis de sauter a cloche pied

Charte déontologique

Mentions légales
Règles de bonne conduite

Contacts

Tous nos forums
Forum de A à Z
Un médecin vous répond
Forum archives
Maladie et santé
Santé générale
Cancers
Gynécologie
Arthrose et Rhumatismes
Hormones et Thyroïde
Diabète
Grossesse et Enfants
Grossesse
Bébé et enfants
Parents
Bien être et couple
Psychologie
Bien être – Médecines douces
Sexualité
Beauté
Régimes – Nutrition
Inscrivez-vous gratuitement pour participer aux forums Onmeda.
Fatigue, stress, burn-out, dépression,… Ces mots vous parlent ? Trouvez ici des explications et surtout des solutions pour vous en sortir !
La dépression, l’un des troubles psychologiques les plus fréquents en France, toucherait 10 à 25 % des femmes et 5 à 12 % des hommes
Des bienfaits du sexe aux zones érogènes en passant par les top positions du Kamasutra… Trouvez ici tout ce qu’il faut savoir pour un maximum de plaisir !
Certains sujets sont difficiles à aborder. Panne d’érection, micropénis ou baisse de libido… Trouvez ici les réponses à toutes vos questions !
A part la grossesse, quelles sont les causes d’un retard de règles ? La réponse du gynéco en vidéo…
Homme, femme, adulte, enfant… Une cystite peut toucher tout le monde. Mais quel traitement est indiqué chez l’enfant, chez la femme ou chez la femme enceinte ?
Conception et fécondité, alimentation, démarches et échographies pendant la grossesse… Êtes-vous bien informé ? Trouvez ici l’essentiel à savoir !
De la varicelle à l’otite, de la scarlatine à l’eczéma en passant par les questions de vaccination… L’essentiel sur les maladies infantiles les plus fréquentes.
Onmeda est un site d’information générale sur le bien-être et la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.
Copyright © 2015 Onmeda – Un site du groupe aufeminin

comment se faire une entorse a la cheville

Moteur de recherche

Rechercher

Mode

Vêtements Accessoires Défilés Voir aussi

Forum Mode

Beauté

Coiffure Maquillage Soins Minceur

Forum Beauté

Luxe

Shopping luxe Défilés Evasions Voir aussi

Déco

Salon Cuisine Chambre Voir aussi

Forum déco

Cuisine

Entrées Desserts Recettes Pratique

Forum cuisine

Maman

Grossesse Bébé Enfant Voir aussi

Forum maman

Santé

Nutrition Dossiers santé Gynéco Voir aussi

Forum santé

People

Tout sur les stars L’actu people Ils s’aiment

Loisirs

Cine-tv Culture Voyages Auto

Société

Dans l’actu Combats de femmes Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction Vie à deux Sexo Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée Planning Coiffure Alliances Chroniques Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin Toutes les plantes Jardiner bio Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Menu

Forum santé- Echangez vos conseils et posez vos questions

Nutrition

Calcul imc

Guide des calories

Surpoids

Diabète

Cholesterol

Conseils

Dossiers santé

Analyses

Conseils pratiques

Bien-être

Cancérologie

Forme

Médecine douce

Gynéco

Contraception

Cancer du sein

Endométriose

Ménopause

Hygiène intime

Voir aussi

Allergies

Dents

Dermato

Maux quotidiens

Cardio

Neuro

Ophtalmo

Rhumato

Orl

Psy

Loisirs

Cine-tv

Culture

Voyages

Auto

Société

Dans l’actu

Combats de femmes

Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction

Vie à deux

Sexo

Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée

Planning

Coiffure

Alliances

Chroniques

Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin

Toutes les plantes

Jardiner bio

Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Horoscope 2017
Horoscope de la semaine
Horoscope chinois
Numérologie

Posez votre question
Utilisateur anonyme- Dernière réponse le 22 juin 2011 à 14:22parDCI
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

comment se faire une entorse a la cheville
Articles de référence :Entorse de cheville
 Sujet :Entorse de la cheville help!!!!!!
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Aide sur le fonctionnement des forumsAccidents sportifs Acné, psoriasis et problèmes de peau Acupuncture Affections neurologiques (Alzheimer, Parkinson…) Alcool, tabac, drogues et dépendances Allergies et eczéma Anorexie et Boulimie Apnée du sommeil Appels à témoins, émissions TV Appendicite Arrêter de fumer Arthrose et problèmes ostéo-articulaires Assurance maladie Asthme, bronchite chronique (BPCO)… Audition Autisme Calvitie et perte de cheveux Cancer(s) Cancers par localisation Cannabis Chirurgie : préparation et suites opératoires Cholestérol Constipation, autres troubles du transit Contraception Cystites et problèmes urinaires Diabète Digestion, brûlures d’estomac, RGO Don d’organes – Greffe Dossier médical personnel Douleur Droit et santé Endométriose Enfants atteints de maladie grave ou incurable Engagement humanitaire Entorses et fractures Entraide et associations locales, ville par ville Environnement, écologie Epilepsie Etudiants en médecine et para-médecine Euthanasie Examens médicaux Fatigue et baisse de tonus Handicap Hémorroïdes Hépatites virales A, B et C Herpès labial Huiles Essentielles – Aromathérapie Hygiène féminine Incontinence urinaire, fuites Infections nosocomiales Insuffisance rénale Intelligence Jambes lourdes, varices… La Salle Détente Mal de dos, sciatique et lumbago Maladies auto-immunes Maladies génétiques Maladies rares et orphelines Maux de l’hiver Maux de ventre, d’estomac, ulcères Médecine chinoise Médecine du futur Médecine vétérinaire Médecines douces Méningite Ménopause, ostéoporose Migraine et maux de tête Mucoviscidose Mycoses Myopie, cataracte et problèmes de vue Poux et lentes Problèmes cardiovasculaires : hypertension, infarctus, avc Problèmes dentaires Problèmes intestinaux, diarrhées Prostate Règles et problèmes gynécologiques Rhume de bébé Santé de l’enfant Sclérose en plaques Secourisme Sécurité routière Spasmophilie, crise de tétanie et fibromyalgieStomies Thyroïde et problèmes endocriniens Traumatisme crânien Trisomies et anomalies chromosomiques Troubles ORL Vaccination Vertiges et syncopes Voyages Forum libre Santé

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand forum francophone
c’est un artroscanner que tu passe? car moi j’en passe un vendredi…on se tien au courant!
Oui c cela. Pas de soucis, on se tiens au courant…
j’ai deja eu des békilles et j’adore sa !!! mikky3 pk tu ne te connecte jamais sur msn!!!
A mon avis tu en a eu mais tu avais pas mal…
Plan du site Plan
de la rubrique santé Santé Médicaments Psychologie Nutrition Beauté Mode Forme Sexualité Recettes Environnement
Guide santé Encyclopédie
médicale
Atlas du corps humain Dictionnaire médical Analyses
médicales
Examens radio
Guidematernités
Guidethalasso Urgences
Communautés Forum Club Doctissimo Chat Lagardère Lagardère Entertainment
Ticker Carte de voeux

Mini-sites Saint-Valentin Noël Fête
des mères Soldes
Index Santé Index
1 Santé Index
2 Santé Index
3 Santé Index
4 Index
Médicaments Index
Grossesse Index
Bébé Index
Nutrition Index
Beauté Index
Forme Index
Psychologie Index
Hommes Index Sexualité Index Environnement Index Mode
Services Recherche Newsletter News Santé des
voyageurs Météo Prénoms
Les grands dossiers santé sur
Doctissimo
Arrêter
de fumer Dents Diabète Cancer Cholestérol Grippe Alourdes Mal
de dos Mal
au ventre Obésité Régime
Rhumatismes Stress Vastarel
Qui
sommes-nous ?|Recrutement|Contacts|Espace
Annonceurs|Doctissimo
en page de démarrage|Doctissimo
dans vos favoris|Charte
d’utilisation|Notice légale©Doctissimo

comment se faire une entorse a la cheville

DIAPORAMAS
Blog
Forum Enfants
Forum Enseignants
Parents

   comment se fouler la cheville ou le poigner? reson perso
 Sujet :comment se fouler la cheville ou le poigner? reson perso
Citation : Bah évite, ça fait mal. Sinon, bah, tu te tape un sprint sans t’échauffer ou tu sautes d’un mur, pas bien compliquer… –‘ Mais faudrait être tarée, t’es maso?
Message édité par -Cornichon- le 02/07/2011 à 17:56:04
Message édité par MLLE-A-M- le 02/07/2011 à 19:06:21
Aller à :

Les forums : mode d’emploi Vos remarques et questions Animaux Cinéma, TV Dans la cuisine Humour Jeux vidéo Jouets L’atelier de bricolage Livres, BDs Musiques Noël Sports Technique Blah Blah & Cie Correspondance entre internautes du monde entier Débats – des sujets qui passionnent Español In english Le coin des filles Le coin des garçons Amitié (¿ mekefer ?) Beauté (¿ mekefer ?) L’aide aux devoirs Témoignages (¿ mekefer ?)

comment se faire une entorse a la cheville

comment se faire une entorse a la cheville

A privacy reminder from YouTube, a Google company
Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

People & Blogs

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

comment se faire une entorse a la cheville

A privacy reminder from YouTube, a Google company

Voici , comment tordre la cheville : tutorial 2014

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Howto & Style

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

comment se tordre la cheville, et bien cela arrive assez vite de se tordre la cheville pas besoin de donner de conseils, surtout que cela fait très mal; même que quand c’est une foulure cela arrive d’être platré Merci d’avoir regardé notre vidéo !http://www.taquestion.com

comment se faire une entorse a la cheville

A privacy reminder from YouTube, a Google company

Comment se faire une entorce?? :D ^^

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Comedy

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Matthieu fait encore le malin, cette fois ci au foot. Pas de chance pr lui il s’humilie de nouveau… :D et le pire c’est que pour finir il s’est fait une mechante entorce!! mdr

comment se faire une entorse a la cheville

Accueil                 
  Qui
sommes-nous ?                
  Charte
Qualité                     

Contactez-nous
La définition médicale de l’entorse de cheville est la lésion d’un
ligament n’entraînant pas une perte permanente des rapports normaux d’une
articulation. Ceci distingue l’entorse de la luxation pour laquelle
l’articulation perd ses rapports normaux de façon permanente.
Les ligaments sont des haubans tendus d’un os à un autre autour ou au milieu
de l’articulation. Leurs rôles est de permettre aux surface articulaires de
rester bien en contact lors des mouvements. Ils assurent ainsi la stabilité de
l’articulation. Très souvent, il existe plusieurs faisceaux pour un même
ligament. C’est la lésion de ce ligament qui définit  l’entorse.
Le terme d’entorse a un sens différent dans le langage
courant et médical. Dans le langage courant, l’entorse est assimilée à la
survenue d’un traumatisme de cheville en inversion (« le pied est parti vers
l’intérieur ») mais ne préjuge pas de la lésion exacte qui peut parfaitement
être une fracture. Dans une « entorse » (en langage courant), on
retrouve environ 15% de fractures). Par la suite, le terme « entorse »
entre guillemets désignera l’entorse au sens familier.
Classiquement, l’entorse de cheville correspond à une
atteinte les ligaments externes entre le tibia, le talus (ancien astragale) et
le calcanéus.
Par extension, on entend par entorse de cheville les entorses de n’importe
quelles
articulations de la cheville et du pied. Plusieurs articulations sont
concernées :
Nous parlerons ici, sauf cas particulier, de l’entorse
externe de cheville concernant le ligament collatéral latéral (ex latéral
externe) de l’articulation talo-crurale qui représente 90% des entorses de
chevilles.
De nombreux mécanismes existent pour se faire une entorse
mais le plus classique est le mécanisme d’inversion. Cette inversion survient
lors d’une réception de saut, sur un faux-pas ou en courant et entraîne le
pied vers l’intérieur et le reste de la jambe vers l’extérieur.
A la suite de la blessure, il faut :
L’idéal est de pouvoir consulter son médecin
habituel en urgence. Si cela n’est pas possible (le soir, les
week-end et jours fériés), deux attitudes sont
possibles :
Si la gêne est peu importante,il est possible de patienter 24
à 48 heures avant de consulter son médecin en
respectant les conseils donnés ci-dessus (les glaçages
peuvent être effectués 3 à 4 fois par jour).
L’entorse de cheville est
souvent considérée comme une pathologie bénigne qui va guérir sans problème
même sans soin. Cette pathologie, la plus fréquente en traumatologie du sport,
est sans doute la pathologie la plus mal soignée.
Tout d’abord, comme nous l’avons
vu plus haut, une « entorse » dans le langage familier n’est pas
synonyme d’entorse vraie mais peut être en fait une autre pathologie comme une
fracture, une rupture du tendon d’Achille. Une véritable entorse peut
également s’associer à d’autres lésions qui passeront inaperçues (fracture
parcellaire, lésion tendineuse…). Ne pas faire le bon diagnostic et le
traitement approprié à ces lésions pourra entraîner des séquelles
irréversibles.
D’autre part, l’entorse
nécessite un traitement spécifique et bien conduit en fonction de
l’articulation atteinte, du ligament exact touché et de la gravité de
l’entorse. Une entorse grave externe ne se traite pas comme une entorse
médio-tarsienne.
On voit très souvent lorsque
les entorses sont pas ou mal traitées des douleurs traînantes ou des
gonflements persistants.
Dans la mesure où un diagnostic
médical précis doit être fait, seul un médecin est habilité et possède les
connaissances nécessaires pour effectuer l’examen clinique, pour demander
d’éventuels examens complémentaires (radiographies, échographie) et pour prescrire et
surveiller le traitement adapté à chaque entorse et à chaque patient.
L’attitude consistant à aller
faire directement une radiographie ne nous semble pas une bonne solution. En
effet, les clichés effectués ne seront peut-être pas nécessaires et les
incidences mal adaptées pourront passer à côté d’une lésion. Seul un bon
examen clinique permet de demander les clichés nécessaires
Devant une « entorse » de cheville, une démarche
diagnostique et thérapeutique logique doit être faite. Plusieurs étapes sont
nécessaires :
   Devant toute suspicion d’entorse, il
est nécessaire d’éliminer rapidement une pathologie grave nécessitant un
traitement en urgence. C’est la raison pour laquelle, il peut être
nécessaire de consulter en urgence (cf. supra). Un bilan clinique non
traumatisant associé à des radiographies doivent permettre le diagnostic et
le traitement.
Après avoir éliminer une pathologie grave, l’examen
clinique complet permet :
On pourra ainsi caractériser l’entorse et la classifier
:
Classiquement, on distingue 3 stades à l’entorse
externe :
La prudence incite à faire des clichés simples de
cheville (face, profil et 3/4). C’est la seule façon d’être sûr de ne pas
passer à côté d’une fracture associée à l’entorse.
Cependant, lorsque l’entorse est peu importante, le
médecin peut se passer de radiographies.
4) Doit-on faire des radiographies pour le
bilan de gravité de l’entorse ?
Jusqu’à une période récente, des clichés
radiographiques en position forcée (en tiroir antérieur et en varus)
étaient réalisées par certaines équipes pour mettre en évidence la
lésion du ligament. Ce bilan permettait de classer l’entorse en fonction du
déplacement de l’articulation. En théorie, ces clichés étaient
intéressants mais en pratique, fait en urgence sur une cheville douloureuse,
le manque de relâchement minimisait la laxité de cheville. Seuls des
clichés sous anesthésie générale permettait un bilan correct, ce qui
représentait une geste beaucoup trop lourd pour une entorse.
De plus, comme nous le verrons plus loin, un tel bilan
n’est pas nécessaire en dehors de quelques cas bien particulier. Ces bilans
radiographiques en position forcée ne doivent plus être réalisés dans les
entorses fraîches mais réservés aux entorses chroniques.
Depuis quelques années, l’échographie est venue
compléter l’examen clinique et les radiographies. Elle permet de visualiser
le ligament atteint et de découvrir des lésions associées (arrachement
osseux, lésion tendineuse…). Du fait de sa parfaite innocuité, il s’agit
d’un examen complémentaire très utile qui permet d’améliorer la précision
du diagnostic d’entorse.
Ce site
est un site indépendant qui ne bénéficie d’aucun financement extérieur.
Copyright ©
2001 by Bertrand Rousseau. All rights reserved
Arrêter impérativement le sport,la
poursuite du sport pouvant aggraver les lésions.
Mettre au repos la partie atteintede
telle façon que le blessé n’ait pas mal. Ceci peut se faire par le
simple arrêt du sport mais peut aussi aller jusqu’à l’immobilisation
par un bandage ou l’interdiction d’appui sur la jambe atteinte.
Refroidir la blessure avec de l’eau fraîche ou de la glace (en
ayant soin d’intercaler un linge entre la peau et la glace pour
éviter les brûlures par le froid) afin de diminuer
l’inflammation.
Mettre en place
un bandage modérément serré et surélever
la partie atteinte par rapport au niveau du thorax pour les entorses qui ont tendance à
gonfler.

Sinon une consultation dans un service d’urgences est nécessaire

afin d’éliminer une pathologie grave (fracture par exemple).
Cette consultation n’empêche absolument pas d’aller consulter
son médecin habituel dès que possible afin d’avoir son
avis. En cas d’entorse par exemple, une fois une fracture éliminée,
il est possible de refuser le plâtre et de reconsulter son
médecin ensuite.
Avertissement :Tout diagnostic et traitement repose sur un
examen clinique nécessitant la présence physique du patient. En
conséquence, aucune consultation par l’internet ne pourra être donnée.

comment se faire une entorse a la cheville

Créer votre site

Français

Français

English

English (US)

Deutsch

Español

Italiano

Português

Português (Brasil)

Connexion
Inscription

Accueil

Entorse de la cheville

ROUTE DE ST NAZAIRE
44110 CHATEAUBRIANT
02 40 28 07 21
Sas Jrp
Rue Des Loges
35135 Chantepie

1 – 2

ENTENTE USTS / FCLTC / janze d2 jours

ENTENTE USTS / FCLTC / janze detFC LTC (E) / rannee la guerche: résumés des matchs 2 jours

1 – 2

FC LTC (E) / rannee la guerche2 jours

2 – 1

chelun martigne c / ENTENTE USTS / FCLTC16 jours

chelun martigne c / ENTENTE USTS / FCLTC: résumé du match 16 jours

0 – 4

la bosse de bretagne us b / ENTENTE USTS / FCLTC25 jours

la bosse de bretagne us b / ENTENTE USTS / FCLTCetFC LTC (E) / brie chanteloup: résumés des matchs 25 jours

1 – 1

FC LTC (E) / brie chanteloup25 jours

1 – 3

boistrudan pire/seiche / FC LTC (E)1 mois

boistrudan pire/seiche / FC LTC (E): résumé du match 1 mois

4 – 1

esse le theil fc b / ENTENTE USTS – FCLTC1 mois

esse le theil fc b / ENTENTE USTS – FCLTC: résumé du match 1 mois

2 – 2

FC LTC (E) / visseiche moutiers1 mois

FC LTC (E) / visseiche moutiers: résumé du match 1 mois

1 – 2

esse le theil bgne coesmes / FC LTC (E)2 mois

Accueil

Actualité

Dirigeants

Terrains

Arbitres

Partenaires

Agenda

Equipes

Calendrier / Résultats

Classements

Photos

Vidéos

Boutique

Sondages

Communauté

Pronostics

Forum

Petites annonces

Livre d’or

Contact

1

JEANNE-D’ARC SAINT-SERVAN Club (SAINT-MALO)

2

us guignen

3

US NOYAL-CHATILLON FOOTBALL

4

USJanzé foot : Saison 2016 – 2017

5

CS SERVON

6

L’ ESKOUADENN de BROCELIANDE © club fondé en 2010

7

SPORTING CLUB LE RHEU

8

US ORGERES FOOTBALL

9

JEUNES D’ARGENTRE FOOTBALL

10

FC BAULON-LASSY

11

BLEUETS LE PERTRE BRIELLES GENNES ST-CYR

12

AS SAINT JACQUES FOOTBALL

13

STADE LOUVIGNÉEN FOOTBALL CLUB

14

CERCLE PAUL BERT GAYEULLES FOOT

15

La Mélorienne Football

16

FOOTBALL CLUB PLELAN-MAXENT

17

Groupement Jeunes Brocéliande

18

ESPERANCE LA BOUEXIERE FOOTBALL

19

CERCLE PAUL BERT BLOSNE RENNES

20

FOOTBALL CLUB BAIE MONT SAINT MICHEL

21

ASPTT RENNES

22

SC GOVEN

23

US SAINT-GILLES FOOTBALL

24

Association Châtillon-en-Vendelais Princé Football

25

A.S. ETRELLES FOOTBALL

26

JEANNE D’ARC DE BALAZE

27

PLEURTUIT CÔTE D’EMERAUDE FOOTBALL

28

US Domagné Saint-Didier

29

FC la Chapelle Montgermont

30

US BECHEREL / MINIAC SOUS BECHEREL

Rappelons que pour toute blessure, il est indispensable de consulter un médecin. Lui seul est à même de vous délivrer les médications adaptées à votre traumatisme et à votre situation personnelle afin d’obtenir une totale guérison.
1.   DETERMINER LA GRAVITE DE LA BLESSURE
Les signes d’une entorse sont : l’enflure et la difficulté à bouger la cheville après le traumatisme. Si vous arrivez à faire bouger votre cheville assez facilement, c’est que vous avez une simple foulure. Si vous ne parvenez pas à la faire bouger et qu’elle gonfle, et que la douleur est extrêmement douloureuse si vous poser le pied par terre et vous appuyez dessus c’est une entorse.Consultez un médecin. 
Lapremière chose à faire en cas d’entorse est de stopper tout desuite l’activité sportive.La cheville ne doit plus du tout êtresollicitée. Ne marchez pas sur lepied touché, même pour rejoindre lebanc de touche ou les vestiaires.Faites-vous porter par quelqu’un ouutilisez des béquilles pour vous déplacer. La cheville devra être aurepos pendant 24 à 48 heures pour éviter que la lésion ne s’aggrave.
L’utilisationde sacs de glace ou de bombe de froid est recommandée pour diminuerl’enflure de la cheville et la douleur. N’oubliez pas d’envelopper votrecheville dans un tissu (un tee-shirt fait très bien l’affaire) avant deposer la glace dessus. Cela évite une éventuelle brûlure par le froid.Ne laissez pas ce sac trop longtemps sur votre cheville mais renouvelezl’opération . Concernant les bombes de froid, il est déconseilléde pulvériser le produit à moins de 25 centimètres de la cheville. Làencore, il s’agit d’éviter une brûlure.
Lestrapping va permettre de protéger le ligamentatteint, tout enconservant la mobilité de la cheville. Il est désormais très rare deplâtrer pour une entorse de la cheville. Le bandage doit maintenir lepied et la cheville mais sans trop les serrer. Sinon, vous risquezdegêner la circulation sanguine et de vous faire encore plus mal.
Dansla journée, surélevez-votre cheville au niveau de votre thorax.Enclair, allongez votre jambe le plus souvent possible. Ceci éviteraquela cheville continue à gonfler. La nuit, n’hésitez pas à poser votre pied sur un oreiller ou un gros coussin pour que votre cheville touchéesoit légèrement plus haute que le reste de votre corps.
Selonla gravité de l’entorse, vous pourrez recommencer le sport après 2 à12 semaines de »convalescence ». Certains sports, comme le basket, lefootball ou lerugby, nécessitent plus de repos pour la cheville qued’autres.La natation, le vélo ou le jogging sontdes activités quisollicitent moins la cheville, où il y a moins dechocs. Cependant,quelle que soit votre sport, vous n’êtes pas à l’abrid’une « rechute ».D’où l’utilité de rééduquer et renforcer la cheville.Pour cela, vouspouvez effectuer des exercices, notamment en piscine.Enfin, de plus enplus de sportifs espèrent éviter les entorses enfaisant des strapping »préventifs » ou en utilisant des chevillières souples pendant leurpratique du sport. Mais cela ne constitue pas une garantie.Dans tous les cas, la pratique conseillée est évidemment de consulter un spécialiste de la rééducation.
La définition médicale de l’entorse de cheville estla lésion d’un ligament n’entraînant pas une perte permanente des rapports normaux d’une articulation.Ceci distingue l’entorse de la luxation pour laquelle l’articulation perd ses rapports normaux de façon permanente.
Les ligaments sont des haubans tendus d’un os à un autre autour ou au milieu de l’articulation. Leurs rôles est de permettre aux surfaces articulaires de rester en contact lors des mouvements. Ils assurent ainsi la stabilité de l’articulation.Trés souvent, il existe plusieurs faisceaux pour un même ligament. C’est la lésion de ce ligament qui définit l’entorse.
Il existe plusieurs stades dans une entorse .La simple distensionquand le ligament est simplement étiré,la rupture d’un faisceau,laissant les autres faisceaux sains et enfinla rupture de tout le ligament. Suivant l’importance de la lésion on parlera d’entorse bénigne ou d’entorse grave(en cas de rupture du ligament). Le terme d’entorse a un sens différent dans le langage courant et médical. Dans le langage courant, l’entorse est assimilée à la survenue d’un traumatisme de cheville en inversion (« le pied est parti vers l’intérieur ») mais ne préjuge pas de la lésion exacte qui peut parfaitement être une fracture. Dans « une entorse » (en langage courant), on retrouve environ 15% de fractures. Par la suite,leterme « entorse » désignera l’entorse au sens familier.
Qu’est-ce qu’une entorse de cheville ?
Classiquement,l’entorse de cheville correspond à une atteinte des ligaments externes entre le tibia, le talus (anciennement astragale) et le calcanéus.Par extension, on entend par entorse de cheville, les entorses de n’importe quelles articulations de la cheville et de du pied. Plusieurs articulations sont concernées :
Comment se fait-on une entorse de la cheville ?
De nombreux mécanismes existent pour se faire un entorse mais le plus classique estle mécanisme d’inversion(le pied vers l’intérieur et le reste de la jambe vers l’extérieur ou inversement). Cette inversion survient lors d’une réception de saut, sur un faux pas ou en courant.
-Que faire en urgence, sur le terrain
A la suite de la blessure, il faut :
-Doit-on consulter ? Qui et quand ?
L’idéal est de pouvoir consulter son médecin habituel en urgence. Si cela ne peut se faire,2 attitudes sont possibles:
L’entorse de cheville est souvent considérée comme une pathologie bénigne qui va guérir sans problème même sans soin.Cette pathologie , la plus fréquente en traumatologie du sport,est sans doute la pathologie la plus mal soignée .
Tout d’abord, comme nous l’avons plus haut,une « entorse »dans le langage familiern’est pas synonyme d’entorse vraie mais peut être en fait une autre pathologie comme une fracture, une rupture du tendon d’Achille.Une véritable entorse peut également s’associerà d’autres lésions qui passeront inaperçues (fracture parcellaire, lésion tendineuse…).Ne pas faire le bon diagnostic et le traitement approprié à ces lésions pourraient entraîner des séquelles irréversibles.
D’autrepart, l’entorse nécessite untraitement spécifique et bien conduit enfonction de l’articulationatteinte, du ligament exact touché et de lagravité de l’entorse. Uneentorse grave externe ne se traite pas commeune entorsemédio-tarsienne.
On voit trés souvent lorsque les entorses sont pas ou mal traitées des douleurs traînantes ou des gonflements persistants.
Dansla mesure où un diagnosticmédical précis doit être fait, seul unmédecin est habilité et possèdeles connaissances nécessaires poureffectuer l’examen clinique, pourdemander d’éventuels examenscomplémentaires (radiographies,échographie…) et pour prescrire etsurveiller le traitement à chaqueentorse et à chaque patient.
L’attitudeconsistant à aller fairedirectement une radiographie ne nous semblepas une bonne solution. Eneffet, les clichés effectués ne serontpeut être pas nécessaires et lesincidences mal adaptées pourront passéà côté d’une lésion. Seul un bonexamen clinique permetde demander les clichés nécessaires.
Quel bilan faire devant une « entorse » de cheville ?
Devantune « entorse » de cheville, unedémarche diagnostique et thérapeutiquelogique doit être faite.Plusieurs étapes sont nécessaires :
1- Eliminer d’abord une pathologie grave
Devanttoute suspicion d’entorse, ilest nécessaire d’éliminer rapidement unepathologie grave nécessitant untraitement en urgence. C’est la raisonpour laquelle, il peut êtrenécessaire de consulter en urgence. Unbilan clinique non traumatisantassocié à des radiographies doiventpermettre le diagnostic et letraitement.
2- Faire le le diagnostic précis de l’entorse
Aprés avoir éliminer une pathologie grave, l’examen clinique complet permet :
On pourra ainsi caractériser l’entorse et la classifier. Classiquement, on distingue3 stades à l’entorse externe:
3- Doit-on toujours faire des radiographies ?
Laprudence incite à faire des clichéssimples de cheville (face, profilet 3/4). C’est la seule façon d’êtresûr de ne pas passer à côté d’unefracture associée à l’entorse.Cependant lorsque l’entorse est peuimportante, le médecin peut sepasser des radiographies.
4- Doit-on faire des radiographies pour le bilan de gravité de l’entorse ?
Jusqu’àune période récente, desclichés radiographiques en position forçéeétaient réalisées parcertaines équipes pour mettre en évidence lalésion du ligament. Cebilan permettait de classer l’entorse enfonction du déplacement del’articulation. En théorie, ces clichésétaient intéressants mais enpratique, fait en urgence sur une chevilledouloureuse, le manque derelâchement minimisait la laxité de lacheville. Des clichés sousanesthésie générale permettaient aussi unbilan correct, mais celareprésentait un acte beaucoup trop « lourd »pour une entorse.
Deplus, comme nous le verrons plustard,un tel bilan n’est pasnécessaire en dehors de quelques cas bienparticulier. Ces bilansradiographiques en position forçée ne doiventplus être réalisés dansles entorses fraîches mais réservés aux entorseschroniques.
Depuisquelques années, l’échographieest venue compléter l’examen cliniqueet les radiographies. Elle permetde visualiser le ligament atteint etde découvrir des lésions associéesarrachement osseux, lésiontendineuse…). Du fait de sa partieinocuité, il s’agit d’un examencomplémentaire trés utile qui permetd’améliorer la précision dudiagnostic d’entorse.
Denombreux moyens ont ét utiliséspour soigner une entorse de cheville.Parmi ceux-ci, 3 moyens principauxexistent : le traitementorthopédique, chirurgical et fonctionnel.
Calqué sur le traitement d’une fracture,il consiste à immobiliser l’articulation atteinte pour favoriser la cicatrisation du ligament . Cette immobilisation s’effectue grâce à un appareil rigide (en plâtre ou en résine de synthèse) partant sous le genou et se terminant en arrière des orteils.Dans les entorses de cheville, il n’y a aucune raison pour interdire l’appui et la marche.Le plâtre est laissé, en général, 3 semaines.Il faut savoir que la cicatrisation d’un ligament demande 6 semaines.Si on veut être logique, il faudrait maintenir l’immobilisaton 6 semaines.
Le plâtre, s’il est toujours largement employé présente de nombreux inconvénients :
Le traitement orthopédique implique, pour des patients qui travaillent, un arrêt de travail de 1 mois à 1 mois et 1/2.
Traitementle plus satisfaisant d’unpoint de vue théorique puisqu’il est le seulà réparer la lésionligamentaire. Mais il nécessite une interventionchirurgical avec desrisques anesthésiques, infectieux…L’interventionest suivie d’uneimmobilisation par un plâtre pendant 6 semaines.
La lourdeur de ce traitement rend son application impossible pour l’ensemble des entorses de cheville.Il est réservé aux entorses trés graves chez le sujet sportif.
Le traitement fonctionnel consiste à rétablir la fonction de la cheville et du membre infèrieur le plus rapidement possible tout en protégeantlacicatrisation du ligament. Le principe du traitement fonctionnel estdereprendre la marche le plus rapidement possible aprés l’entorse en protégeant le ligament et ce, en respectant la douleur.
Déroulement du traitement fonctionnel
Le traitement fonctionnel (TF) comprend plusieurs éléments :
a) Lutte contre la douleur et les troubles trophiques
Les troubles trophiques sont représentés parle gonflement ou oedèmede la cheville et du pied,l’augmentation de chaleur localeetla rougeuret correspond à l’inflammation secondaire à l’entorse. La douleur te les troubles trophiques doivent être combattus rapidement.
La reprise de la marche concourt généralement à faire disparaître l’oedème.
b) Protection du ligament par une orthèse
Afin de protéger la cicatrisation du ligament, un appareil semi-rigide amovible (orthèse) est mise en place.Il en existe plusieurs types qui ont toutes comme caractéristiques de contrôler les mouvements de latéralité de la cheville tout en permettant la mobilisation normale de la cheville (flexion-extension) autorisant ainsi la marche dans une chaussure normale.
Plusieursmodèles existent sur lemarché. Leurs différences résidentessentiellement au niveau du matériauutilisé pour le garnissage : air,mousse ou gel permettant le glaçage.Plusieurs tailles existent(fonction de la pointure ou de la taille avecpour certains modèles uncôté droit ou gauche).
Cette orthèse se place généralement par dessus une chaussette en bouclette (pour éviter la macération) et est portée en permanence pendant 15 jours à 3 semaines.Elle est enlevée pour la toilette mais gardée la nuit.
c) Reprise de la marche et des activités fonctionnelles
Le point le plus important du traitement fonctionnel (TF) est la reprise de la marche.Pour cela , l’appui et la marche sont repris le plus vite possible aprés l’entorse dans la mesure où cela est possible. Si la douleur est trop forte, la marche peut s’effectuer avec l’aide de cannes anglaises (béquilles) pendant quelques jours permettant ainsi de soulager l’appui.
Attention,le TF ne s’entend qui si lamarche est reprise précocement. Si pourune raison ou une autre, il estimpossible de poser le pied, il estnécessaire de recontacterrapidement son médecin pour revoir letraitement.
Undes pires traitements de l’entorsede cheville est la pose d’uneorthèse sans autoriser l’appui car lacheville se fixe alors en équin(pointe de pied) difficilementrécupérable ensuite.
Dansla grande majorité des cas, lamarche est possible sans aide dés lelendemain de l’entorse ou au boutde quelques jours. Dés que la marcheest acquise sans aide, la conduitepeut être reprise.
Le TF suppose une surveillance régulière pour s’assurer que l’évolution est favorable et qu’aucune complication ne survienne.
Uneconsultation médicale 8-10 jourset 3 semaines aprés l’entorse semblesouhaitable pour s’assurer que toutévolue correctement.
Evolution favorable: normalement, le gonflement et la douleur vont diminuer progressivement et la marche s’améliorer.
Evolution défavorable: la douleur reste présente et peut même s’aggraver tout comme le gonflement. L’appui et la marche restent difficiles. Les cause sont multiples mais le plus souvent, il s’agit d’une mauvaise application du TF avec retard de reprise de l’appui et de la marche, d’où l’importance de la consultation au bout de 8 jours. Bien sûr, lors de cette consultation, il faudra savoir rechercher les autres complications telles que l’algodystrophie, une fracture osseuse inaperçue…
e) La récupération de la stabilité et de l’équilibre du pied
Aubout de 15 jours à 3 semaines,lorsque, la cheville a dégonflé,n’estplus douloureuse et que la viequotidienne normale est reprise, letravail de récupération de lastabilité et de l’équilibre du pied peutêtre commencé.
Pourrécupérer une stabilité normaleavant de pouvoir reprendre le sport,il est nécessaire d’effectuer desexercices de renforcement musculaireet d’équilibre.
Chez le sportif, des séances de kinésithérapie peuvent être prescrites pour accélérer la reprise du sport.
Aprésavoir commencé les exercices, lacourse à pied peut êtrereprise,d’abord sur terrain plat puis surterrain accidenté. Il estimportant de reprendre progressivementsouspeine de faire une tendiniteà la reprise du sport.
Lorsque la condition physique est récupérée, le sport peut être repris d’ abord à l’entraînement puis en compétition.
Il est trés important de continuer et d’intégrer les exercices d’équilibre dans l’échauffement, quel que soit le sport.
Données scientifiques:les expérimentations scientifiques sur la cicatrisation des ligaments ont bien montré que pour bien cicatriser un ligament doit être soumis à des forces de traction.Ceci permet au ligament de retrouver une structure et une fonction normales. En pratique, ceci est réaliséenlaisant bouger librement l’articulation dans le sens physiologique (flexion-extension) et empêchant les mouvements de latéralité.Ces mêmes études ont montré que l’immobilisation entraîne une cicatrisation anarchique, exubérante et ainsi non fonctionnelle.
Données cliniques: de nombreuses études cliniques, comparant le résultat des différents traitements, orthopédiques, chirurgicaux et fonctionnels,ont montré que le traitement chirurgical permettait la meilleure stabilisation de la cheville.Le traitement fonctionnel quant à lui, donne des résultats aussi bon que le traitement chirurgical et surtout plus rapide et bien meilleur queletraitement orthopédique, en terme de récupération fonctionnelle (reprise de la marche, de la course du sport et du travail) et de séquelles douloureuses.
Le strapping est un moyen classique utilisé dans les entorses.Il consiste à réaliser grâce à des bandes collants un montage qui permet de protéger le ligament atteint tout en maintenant la mobilité de la cheville (même principe que les orthèses).
Ilétait, il y a 20 ans, la seulealternative au plâtre et s’inscrivaitdans le traitement fonctionnelavant l’apparition des orthèses.
Cependant, il présente un certain nombre d’inconvénients :
Actuellement,avec l’utilisationdes orthèses semi-rigides, la place du strapping abeaucoup diminué dansles entorses fraîches.Il lui reste une place plutôt en prévention des récidives à la reprise du sport.
Aprés cicatrisation du ligament, il est nécessaire d’effectuer une réeducation proprioceptive.Cette réeducation consiste à redonner une stabilité active à la cheville pour éviter une nouvelle entorse.
Eneffet, au cours de l’entorse, lesmécanismes qu assurent lastabilisation de la cheville et du pied ontsouffert rendant lacheville fragile. Il est donc nécessaire deréentraîner la cheville pardes exercices d’équilibre.
Ce site est le vôtre, faites le vivre!  
    Vous n’êtes pas encore membre ???
  Pour tous nos visiteurs qui sont inscrits au Club  du Fc Lalleu-Thourie-La Couyère, ou qui sont amis du Club
  Demandez à devenir membre du site !!!!!!!
  Cela vous permettra de participer plus encore à la vie du club et du site
  Vouspourrez avoir accès à l’intégralité du site, ce qui n’est pas le cas sivous êtes simple visiteur (notamment pour les galeries, les articlesinternes au Club….)
–        Cliquez surse connecter-s’enregistrer( tout en haut à droite de la page d’accueil du site)
–        Puis allez dansnouveau membre , puiscréez votre compte
Il ne vous reste plus qu’à suivre les instructions !!!!!!
© 2012-2017
FC LTC ,
Mentions légales

comment se faire une entorse a la cheville
Tu es là :Accueil»Mon Lifestyle» Comment se faire une entorse a la cheville facilement ?
Comment se faire une entorse a la cheville facilement ?
Se faire une entorse à la cheville est assez facile quand on ne fait pas très attention . En effet, il suffit de faire un mauvais pas, de reculer sans faire attention ou d’exercer une mauvaise pression sur sa jambe afin de se faire une entorse.
Pour ma part, je me suis foulé la cheville en faisant du sport. Le médecin m’a alors expliqué qu’il était facile de se faire mal en portant des chaussures inadaptées. C’est un conseil que je retiens, car il n’est pas rare que des personnes se fassent mal de cette manière.
À cause des talons inadaptés, certaines femmes se font mal à la cheville très souvent.Cependant, il serait réducteur de penser que seules les femmes sont sujettes plus souvent à ce problème. En effet, je vous rappelle qu’un mouvement banal peut mal finir si vous ne faites attention.
Il est donc très important de faire attention en toute circonstance. Une entorse à la cheville demande un peu de repos et il est très important de ne pas s’appuyer sur la jambe concernée afin de ne pas aggraver les choses. Vous utiliserez sans doute des béquilles pendant quelques jours, mais je vous rassure, car cela passe assez vite.

comment se faire une entorse a la cheville
Il existe une nouvelle mode qui consiste à se péter les os
C’est en cherchant des trucs et astuces pour les jeux vidéo de mon fils que je suis tombé sur la microscène la plus pétée de l’année 2015 : celle qui rassemble des adolescents français qui trouvent du plaisir dans le fait de se casser les os.
Mon fils donc, fan du jeuCars , aime les voitures bleues. Problème, pour débloquer la voiture bleue dans le jeu, il faut remporter des courses bien trop difficiles pour lui. Soucieux de son épanouissement personnel, j’ai fait ce que tout père responsable aurait fait : lui arracher la console des mains et taper « cheat code Cars 2 Nintendo DS » sur le moteur de recherche de mon téléphone. Mais dans la précipitation – mon café était en train de refroidir –, mes doigts gras ont mal tapé la moitié des lettres, et mon correcteur d’orthographe a remplacé le mot«Cars » par«casser » ,et «DS »par «os » . J’ai mis 30 secondes à m’en rendre compte, mais il était trop tard. J’étais tombé sur un long commentaire posté sur Québec Top (l’équivalent d’un Yahoo Answers) par l’utilisateur Praline, lequel affichait la volonté de se péter un bras dans le but de le recouvrir d’un plâtre.
C’est comme ça que j’ai plongé dans l’Internet français de l’automutilation. Je connaissais bien entendu l’automutilation classique ; celle qui réunit des adolescents tristes cherchant à s’ouvrir les veines, ou dans les cas les plus difficiles, à se scarifier. Quand j’étais adolescent, j’ai d’ailleurs connu un pote qui faisait chauffer ses clés sur une ampoule brûlante avant de se les enfoncer dans les joues, selon ses dires « pour faire des cicatrices, ça fait plus viril » – il n’a jamais rien gagné d’autre que quelques grosses rougeurs.
En 2015, les ados ont visiblement sombré encore plus loin dans la haine de soi. Taper « je veux me casser un os » sur votre moteur de recherche est la porte d’entrée vers un univers parallèle. La plupart des forums pour adolescents abritent au moins un sujet sur la question. Les mieux modérés ferment immédiatement les topics concernés, mais pas mal d’autres laissent libre cours aux discussions. Entre les mecsqui fantasment sur les plâtres– on appelle aussi ça lagypsophilie–, les adolescents qui cherchent à se faire dispenser de sport et les gamines désespérées qui souhaitent que leurs parents en plein divorce les remarquent, le panorama est large, et les motivations pour se péter une cheville ou un poignet sont diverses et variées.
Au cours de mes recherches, j’ai appris que passer une nuit avec un bandage plein d’épluchures de pommes de terre contre la jambe suffisait à « fragiliser l’os au point de pouvoir le briser avec un simple petit coup de cuillère ».
Pris dans le vortex de ces topics où toute discussion commence immanquablement par « kikoo », j’ai fini par prendre contact avec quelques-uns de ces adolescents désireux de se péter les chevilles. Je me suis donc inscrit sur une bonne dizaine de forums ados et pré-ados. J’ai ciblé les témoignages les plus réalistes, et ai envoyé un message privé à nombre de ces adolescent(e)s mal dans leur peau. Au cas où vous vous poseriez la question, oui, j’ai eu l’impression d’être Harry Roselmack, auteur deDans la peau d’un pédophile du net.Heureusement, mes questions, basiques, se sont limitées à celles-ci : « pourquoi as-tu voulu te casser un os ? », « est-ce que ça valait le coup ? », ou encore « est-ce que ça fait mal ? »
Vite, j’ai appris que passer une nuit avec un bandage plein d’épluchures de pommes de terre contre la jambe suffisait à « fragiliser l’os au point de pouvoir le briser avec un simple petit coup de cuillère », via des sujets lancés sur des sites tels queOnmeda ,Jeuxvideo.comou encoreCommentfaiton . En fait, absolument TOUS les forums en question mettent en avant cette technique. Néanmoins, il semblerait que la réussite de ce trick tienne de la légende urbaine. En effet, sur le forum du site Comment-fait-on, plusieurs utilisateurs plus sérieux parlent plutôt de « jambe rougie », éventuellement « gonflée », mais aucunement d’os fragilisé.
Parmi les quelques jeunes gens avec lesquels j’ai eu la chance de discuter, beaucoup se sentaient simplement très cons d’avoir participé à ces échanges, et sont aujourd’hui heureux de ne jamais avoir réussi à se casser quoi que ce soit.
Seule Mélissa [son prénom a été modifié ] est allée au bout de son intention de se faire mal. On peut s’estimer heureux que cette jeune fille, qui avait 13 ans lors des faits, a abandonné son idée initiale – elle souhaitait se briser le tibia – pour se contenter d’une entorse de la cheville bénigne. D’après les mails que j’ai reçus, Melissa souhaitait en effet « se faire remarquer par ses parents », lesquels seraient « toujours en train de se disputer », et notamment son père, qu’elle qualifie de « beaucoup trop absent ».
Après avoir ouvert une discussion sur un forum – rapidement fermée par les modérateurs – où elle quémandait quelque conseil pour se « casser la jambe peu importe la douleur », une équipe d’utilisateurs un peu moralisateurs a tenté de la raisonner. Plus effrayée par les éventuelles séquelles de la blessure – une fracture ne se soignant pas toujours merveilleusement bien – que par la douleur en elle-même, elle a fini par sauter de la quatrième marche d’un escalier. « J’ai fait exprès de retomber sur la partie extérieure de mon pied », m’a-t-elle dit. Bilan : une belle entorse de la cheville, quelques jours avec des béquilles, mais malheureusement, pas forcément d’améliorations au niveau de sa relation père-fille.
Avec du recul, Mélissa regrette aujourd’hui son geste. « Quand le médecin m’a demandé ce qu’il m’était arrivé, je lui ai dit que c’était un accident. Mais je voulais m’enterrer dans une grotte tellement j’avais honte », m’a-t-elle confié. Elle a également pris connaissance de ses limites : « vu la douleur de l’entorse, j’aurais eu du mal à supporter une vraie fracture. »
J’ai parlé avec une jeune fille qui s’est volontairement infligé cinq fractures au poignet droit, deux au gauche, et selon elle, brisé « au moins quinze fois les doigts – peut-être même vingt. »
Je suis plus tard tombé sur un cas plus glauque : celui d’une jeune fille qui a commencé à se casser volontairement les poignets le jour où elle a arrêté de s’ouvrir les veines. « Au moins, je ne mettais pas ma vie en danger », m’a dit cette utilisatrice, qui a par ailleurs refusé de me donner son prénom, son âge, ni même son pseudo employé sur le forum de l’un des plus grands sites de psychologie français. Elle s’est en effet infligé cinq fractures au poignet droit, deux au gauche, et selon elle s’est brisé « au moins quinze fois les doigts, peut-être même vingt ». Elle a été prise en charge psychologiquement, et est allée quelque temps en hôpital psychiatrique. « Ce n’est pas parce que j’étais folle, m’a-t-elle dit, mais juste parce que j’avais besoin d’être protégée de moi-même. » Aujourd’hui, elle va mieux, et ne s’est pas fait de mal depuis plus d’un an. Ce type de cas est connu des services médicaux. C’est un trouble en effet enregistré parmi les nombreux cas d’automutilation dite classique, un comportement considéré par les médecins comme pathologique.
Rien à voir avec Anthony [son prénom a également été modifié]. Celui-ci demandait sur un forum, il y a trois ans, « comment se casser une jambe sans douleur ». Une trentaine de mauvais conseils plus tard – il a tenté le coup des épluchures de pomme de terre, encore –, il a fort heureusement fini par se dégonfler. À l’époque, il avait 12 ans, et son collège faisait face à une petite mode des jambes plâtrées. Quatre accidentés sur une même petite période, dont un garçon et une fille selon lui « super populaires », et la tendance était lancée. « C’était un délire, comme une coupe de cheveux à la mode, ou une paire de baskets », m’a-t-il dit, manifestement conscient du caractère temporaire de cette vague de pseudo-accidentés. À la connaissance d’Anthony, il n’y a eu aucune fracture volontaire à déplorer parmi les collégiens suite à cette épidémie.
PourChantal Calatayud , psychanalyste et auteure, cette étrange lubie « pourrait correspondre à unequête ordalique», une conduite fréquente à l’adolescence, qui consiste, grosso modo, à se mettre en danger volontairement afin d’affirmer à la face du monde son libre arbitre. Sauter à l’élastique, rouler très vite en pleine nuit, ingurgiter la viande du grec en bas de ma rue, tester différentes drogues, se mettre un coup de marteau dans le tibia – tous ces comportements sont donc potentiellement ordialiques, et suivraient en conséquence le principe du jugement divin : « Si je survis, c’est que Dieu le veut. »
Mais le cas inverse est également possible : plutôt que de chercher à affirmer un sentiment de liberté, ce désir de jambe plâtrée pourrait au contraire affirmer un besoin de continuer à dépendre de ses parents. « Être plâtré, c’est être dépendant de l’autre. Un peu comme si en ayant un plâtre, on pouvait justifier le fait d’avoir besoin de ses parents sans perdre la face. C’est une tentative de retour à l’enfance à une période où il est difficile de devenir adulte », m’a dit Chantal. Autre piste possible : cette forme d’automutilation « permettrait de réguler, canaliser et exprimer l’idée d’angoisse lorsque les mots ne le permettent pas. » Au final, comme les motivations des adolescents, les causes de ce phénomène peuvent être très variées. Pour notre psy, le désir de fracture est à considérer comme un symptôme, pouvant être le témoin de causes très diverses. « Tout comme la fièvre peut signifier aussi bien un rhume qu’un cancer », ajoute-t-elle.
Les cas sont donc très variés, du mal-être pathologique à la débilité profonde. Si vous préférez vous casser le poignet plutôt que vous ouvrir les veines, je suppose que vous avez des chances de vous en sortir, à condition d’être suivi par des personnes compétentes. En revanche, si vous rêvez juste de porter un plâtre pour être dispensé de sport ou rendre jaloux vos petits camarades de classe, rassurez-vous : vous êtes juste un collégien débile de plus. Et l’adolescence se termine généralement aux alentours de 18 ans.

comment se faire une entorse a la cheville

comment se faire une entorse a la cheville

comment se faire une entorse a la cheville

comment se faire une entorse a la cheville
Par ici :miss blogueuse Joddie.fr»Allure» Comment se faire une entorse de la cheville ?
Comment se casser la jambe(tibia) :
Comment se casser la jambe(tibia) :
Comment se casser la jambe(tibia) :


Découvrez vite l'actu brulante !