comment se fouler le poignet

Articles de référence :Traitement d’une entorse
Comment se faire une entorse ou une fracture au poignet ?
 Sujet :Comment se faire une entorse ou une fracture au poignet ?
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par La p’tit’ etoile le 13/09/2012 à 10:49:16
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
1
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par churros1907 le 14/06/2016 à 20:14:50
1
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Aide sur le fonctionnement des forumsAccidents sportifs Acné, psoriasis et problèmes de peau Acupuncture Affections neurologiques (Alzheimer, Parkinson…) Alcool, tabac, drogues et dépendances Allergies et eczéma Anorexie et Boulimie Apnée du sommeil Appels à témoins, émissions TV Appendicite Arrêter de fumer Arthrose et problèmes ostéo-articulaires Assurance maladie Asthme, bronchite chronique (BPCO)… Audition Autisme Calvitie et perte de cheveux Cancer(s) Cancers par localisation Cannabis Chirurgie : préparation et suites opératoires Cholestérol Constipation, autres troubles du transit Contraception Cystites et problèmes urinaires Diabète Digestion, brûlures d’estomac, RGO Don d’organes – Greffe Dossier médical personnel Douleur Droit et santé Endométriose Enfants atteints de maladie grave ou incurable Engagement humanitaire Entorses et fractures Entraide et associations locales, ville par ville Environnement, écologie Epilepsie Etudiants en médecine et para-médecine Euthanasie Examens médicaux Fatigue et baisse de tonus Handicap Hémorroïdes Hépatites virales A, B et C Herpès labial Huiles Essentielles – Aromathérapie Hygiène féminine Incontinence urinaire, fuites Infections nosocomiales Insuffisance rénale Intelligence Jambes lourdes, varices… La Salle Détente Mal de dos, sciatique et lumbago Maladies auto-immunes Maladies génétiques Maladies rares et orphelines Maux de l’hiver Maux de ventre, d’estomac, ulcères Médecine chinoise Médecine du futur Médecine vétérinaire Médecines douces Méningite Ménopause, ostéoporose Migraine et maux de tête Mucoviscidose Mycoses Myopie, cataracte et problèmes de vue Poux et lentes Problèmes cardiovasculaires : hypertension, infarctus, avc Problèmes dentaires Problèmes intestinaux, diarrhées Prostate Règles et problèmes gynécologiques Rhume de bébé Santé de l’enfant Sclérose en plaques Secourisme Sécurité routière Spasmophilie, crise de tétanie et fibromyalgieStomies Thyroïde et problèmes endocriniens Traumatisme crânien Trisomies et anomalies chromosomiques Troubles ORL Vaccination Vertiges et syncopes Voyages Forum libre Santé

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand forum francophone
Bonjour,je voudrais savoir comment me faire une fracture (ou une entorse) au poignet.Vous vous demandez pourquoi..Je ne suis jamais parti à l’hopîtal et je voudrais y’allais et aussi c’est pour des raison personelle !(Raison personnelle = Ma famille s’en fou de moi ! ) Merci,vous pouvez m’insulter mais après donnez moi une réponse !
Plan du site Plan
de la rubrique santé Santé Médicaments Psychologie Nutrition Beauté Mode Forme Sexualité Recettes Environnement
Guide santé Encyclopédie
médicale
Atlas du corps humain Dictionnaire médical Analyses
médicales
Examens radio
Guidematernités
Guidethalasso Urgences
Communautés Forum Club Doctissimo Chat Lagardère Lagardère Entertainment
Ticker Carte de voeux

Mini-sites Saint-Valentin Noël Fête
des mères Soldes
Index Santé Index
1 Santé Index
2 Santé Index
3 Santé Index
4 Index
Médicaments Index
Grossesse Index
Bébé Index
Nutrition Index
Beauté Index
Forme Index
Psychologie Index
Hommes Index Sexualité Index Environnement Index Mode
Services Recherche Newsletter News Santé des
voyageurs Météo Prénoms
Les grands dossiers santé sur
Doctissimo
Arrêter
de fumer Dents Diabète Cancer Cholestérol Grippe Alourdes Mal
de dos Mal
au ventre Obésité Régime
Rhumatismes Stress Vastarel
Qui
sommes-nous ?|Recrutement|Contacts|Espace
Annonceurs|Doctissimo
en page de démarrage|Doctissimo
dans vos favoris|Charte
d’utilisation|Notice légale©Doctissimo

comment se fouler le poignet

Fait toi une entorse en tombant sur un truc qui glisse.
Tu verra le truc cool avec une entorse c’est que parfois ça guérit mal. Et tu l’aura à vie.
Billyboy13a écrit :

-tu coupe une pomme de terre en deux
-tu l’étale sur ton poignet
-tu met un bandage
-tu laisse reposer une nuit

Le lendemain matin tu enleve le bandage et avec le revers du cuillere tu tape un coup rapide sur ton poignet, et ta une entorse du poignet, et en plus sa fait pas trop mal ;)

o_O’
Tu fais le poirier , tu te fais tomber et tu te rattrapes sur la main Voila Une jolie entorse x)
Ce topic me donnerait presque envie d’essayer de me badigeonner le poignet de pomme de terre et de le taper avec une cuiller, juste pour voir si ça le foule.
Ça me fait peur.
Il faut que le patate soit chaude ?
Une fois j’étais énervé à cause d’un connard, et étant assez nerveux de nature j’ai foutu un coup de poing dans mon ascenseur. Entorse au poignet.

Se casser la main ou un truc du genre y a rien de plus simple, faut juste avoir les couilles de taper dans un mur ou un équivalent.
Le pauvre ascenseur quand meme, tu aurais du frapper le gars
Plus sérieusement pour en revenir au sujet se faire mal pour ça ça en vaut pas trop la peine, pense au conséquence si tu te fait vraiment mal ?
Sinon vu qui te faut une réponse ben tu prends un truc lourd ou un marteaux et tu te l’exploses sur la main, jai jamais essayé mais ça doit bien faire mal
Tu prends un marteau tu pose ton poignet sur une surface solide et tu tape, tu peux aussi le faire sur les doigts .
Mais bon ça fais mal .
Moi j’ai LA solution:
tu te retourne un doigt( le petit c’est le plus facile) . (comment faire? c’est simple: ya 2 trucs, tu prends ton doigt dans ton autre main et tu le retourne, soit tu pose juste le doigt sur une table et tu te laisse tomber
tu verras, il deviendra tout bleu
et pis tu peut dire que tu te l’es tordu en EPS =p
MllX_Nie_Niea écrit :

Billyboy13a écrit :
-tu coupe une pomme de terre en deux-tu l’étale sur ton poignet-tu met un bandage-tu laisse reposer une nuitLe lendemain matin tu enleve le bandage et avec le revers du cuillere tu tape un coup rapide sur ton poignet, et ta une entorse du poignet, et en plus sa fait pas trop mal ;)
on peut faire ça avec la cheville et si oui est ce que j’aurai un platre pour ça ? (je rêve d’en avoir un pour passe prioritaire au réfectoir, monter avec l’ascenseur au college au lieu des escalier, pas faire EPS etc… ce serait trop bien !!!!)

oui ta surement un platre et sa se fait a la cheville ;)
Raaah mais arrêtez, moi je regrette tellement de pas avoir continuer le piano étant petit, maintenant je m’y suis remis (enfin au synthé), mais si j’avais continué je jouerai déjà tout ce que je veux :p

Bref tout ça pour dire que si t’es comme moi, tu t’en mordras peut-être les doigts plus tard (et ça te fera une excuse pour pas faire ton truc)
MIss_Xa écrit :

Tu fais le poirier , tu te fais tomber et tu te rattrapes sur la main VoilaUne jolie entorse x)

Je l’ai fait l’an dernier en Eps ( par accident ) résultat : écrasement du scaphoïde = maintenant je ne peux plus rien faire qui sollicite mon pouce gauche .
Vers 10 ans je me suis fait une entorse au genou droit ; résultat aujourd’hui j’ai souvent mal à ce genou, ma jambe droite fait 1.5 cm de moins que la gauche, et j’ai des douleurs aux os des deux jambes (à cause de ma jambe plus petite).

A part ça, c’est génial les entorses ;)
c’est pourtant cool le piano!
Au pire, fais celle la et apres dis a tes parents que tu veux plus faire de concours.
C’est quoi l’explication du truke aek la patate ?!
essaye le truc avec les patates c’est connu
ou tu peux fermer une porte sur tes doigts
Anonyme_686271 a écrit :

Il faut une patate chaude ou pas

© WIDDA LLC – 2017 -SortirEnsemble
Coucou

Ok, je sais que c’est c*n mais, voilà… j’ai une compèt’ de piano dans 1 semaine & je veux vraiment, vraiment pas y participer… pourtout, j’y suis obligée. Pas la peine de compter sur les parents…
Je stresse depuis un mois, et je sais ce que c’est, des compet’, j’en ai fais. Je sais que c’est pas malin c’que je veux faire, donc pas de morales svp. Le truc du genre… sauter du toit, non merci ^^
Ce que je veux c’est de pouvoir me faire une entorse simplement, peu importe si ça fait mal !
Merci beaucoup !

Et svp, pas de morales ou réponses dans l’genre… ni de moqueries.
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’
Comment se faire une entorse au poignet ? ^^’

comment se fouler le poignet

   Je voudrais me faire une entorse au doigt ou au poignet
 Sujet :Je voudrais me faire une entorse au doigt ou au poignet
Message édité par hoodboy le 09/02/2014 à 14:54:23
Aller à :

Actualités Blah Blah & Cie Coups de gueule Débats Entraide Présentations Bons plans vacances Le mot du modo

Je sais que se n’est pas bien mais se n’est pas pour sécher les cours ni pour ne pas écriremais pour que l’on s’occupe de moi . Je voudrais me faire une entorse au pouce ou au poignet. Svp aidez moi et ne me dite pas que je suis folle et que cela a des conséquence je sais merci par avance.
N’importe qui va réaliser que tu fait semblant. Bonjours la réputation après !Après, pour ce qui est en gras —> psy.
je sais que c’est n’importe quoi mais vous seriez a ma place vous ne diriez pas ça donc si vous n’avez pas de solution ne dite rien svp. je sais que se que vous dites c’est pour ne pas que je le face. Gräsand je me suis déjà fait beaucoup d’entorse a la cheville donc béquille au début tout le monde s’occuper de moi mais ensuite il disait que je faisait expré alors que c’est faut car j’ai un problème au niveau de mes chevilles. Si non merci pour votre aide
Pourquoi tu veux qu’on s’occupe de toi ?

comment se fouler le poignet
Articles de référence :Traitement d’une entorse
Comment se faire une entorse ou une fracture au poignet ?
 Sujet :Comment se faire une entorse ou une fracture au poignet ?
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par La p’tit’ etoile le 13/09/2012 à 10:49:16
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
1
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par churros1907 le 14/06/2016 à 20:14:50
1
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Aide sur le fonctionnement des forumsAccidents sportifs Acné, psoriasis et problèmes de peau Acupuncture Affections neurologiques (Alzheimer, Parkinson…) Alcool, tabac, drogues et dépendances Allergies et eczéma Anorexie et Boulimie Apnée du sommeil Appels à témoins, émissions TV Appendicite Arrêter de fumer Arthrose et problèmes ostéo-articulaires Assurance maladie Asthme, bronchite chronique (BPCO)… Audition Autisme Calvitie et perte de cheveux Cancer(s) Cancers par localisation Cannabis Chirurgie : préparation et suites opératoires Cholestérol Constipation, autres troubles du transit Contraception Cystites et problèmes urinaires Diabète Digestion, brûlures d’estomac, RGO Don d’organes – Greffe Dossier médical personnel Douleur Droit et santé Endométriose Enfants atteints de maladie grave ou incurable Engagement humanitaire Entorses et fractures Entraide et associations locales, ville par ville Environnement, écologie Epilepsie Etudiants en médecine et para-médecine Euthanasie Examens médicaux Fatigue et baisse de tonus Handicap Hémorroïdes Hépatites virales A, B et C Herpès labial Huiles Essentielles – Aromathérapie Hygiène féminine Incontinence urinaire, fuites Infections nosocomiales Insuffisance rénale Intelligence Jambes lourdes, varices… La Salle Détente Mal de dos, sciatique et lumbago Maladies auto-immunes Maladies génétiques Maladies rares et orphelines Maux de l’hiver Maux de ventre, d’estomac, ulcères Médecine chinoise Médecine du futur Médecine vétérinaire Médecines douces Méningite Ménopause, ostéoporose Migraine et maux de tête Mucoviscidose Mycoses Myopie, cataracte et problèmes de vue Poux et lentes Problèmes cardiovasculaires : hypertension, infarctus, avc Problèmes dentaires Problèmes intestinaux, diarrhées Prostate Règles et problèmes gynécologiques Rhume de bébé Santé de l’enfant Sclérose en plaques Secourisme Sécurité routière Spasmophilie, crise de tétanie et fibromyalgieStomies Thyroïde et problèmes endocriniens Traumatisme crânien Trisomies et anomalies chromosomiques Troubles ORL Vaccination Vertiges et syncopes Voyages Forum libre Santé

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand forum francophone
Bonjour,je voudrais savoir comment me faire une fracture (ou une entorse) au poignet.Vous vous demandez pourquoi..Je ne suis jamais parti à l’hopîtal et je voudrais y’allais et aussi c’est pour des raison personelle !(Raison personnelle = Ma famille s’en fou de moi ! ) Merci,vous pouvez m’insulter mais après donnez moi une réponse !
Plan du site Plan
de la rubrique santé Santé Médicaments Psychologie Nutrition Beauté Mode Forme Sexualité Recettes Environnement
Guide santé Encyclopédie
médicale
Atlas du corps humain Dictionnaire médical Analyses
médicales
Examens radio
Guidematernités
Guidethalasso Urgences
Communautés Forum Club Doctissimo Chat Lagardère Lagardère Entertainment
Ticker Carte de voeux

Mini-sites Saint-Valentin Noël Fête
des mères Soldes
Index Santé Index
1 Santé Index
2 Santé Index
3 Santé Index
4 Index
Médicaments Index
Grossesse Index
Bébé Index
Nutrition Index
Beauté Index
Forme Index
Psychologie Index
Hommes Index Sexualité Index Environnement Index Mode
Services Recherche Newsletter News Santé des
voyageurs Météo Prénoms
Les grands dossiers santé sur
Doctissimo
Arrêter
de fumer Dents Diabète Cancer Cholestérol Grippe Alourdes Mal
de dos Mal
au ventre Obésité Régime
Rhumatismes Stress Vastarel
Qui
sommes-nous ?|Recrutement|Contacts|Espace
Annonceurs|Doctissimo
en page de démarrage|Doctissimo
dans vos favoris|Charte
d’utilisation|Notice légale©Doctissimo

comment se fouler le poignet
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
À LIRE AUPARAVANT
Entorses Entorse ou fracture des doigts (rando, trek, montagne)
Ce qui se passe
Le poignet est maintenu par différents ligaments qui se distribuent depuis les os de l’avant bras (radius et cubitus) vers les os du carpe (scaphoïde, semi-lunaire, trapèze, trapèzoïde).
Le poignet est très mobile dans tous les sens, il existe donc de très nombreux petits ligaments, tous susceptibles d’être étirés, voire rompus. Dans ce dernier cas, l’entorse entraîne uneinstabilitéde l’articulation.
Comment se produit l’entorse ?
L’entorse provoque le plus souvent des douleurs lors de la flexion ou de l’extension du poignet, car le choc se produit généralement sur le poignet en flexion ou en extension.
Conduite à tenir
Appliquez si possible immédiatement de la glace (contenue dans un sachet en plastique) pendant 20 minutes en moyenne en n’hésitant pas à la retirer si son application est insupportable quitte à la reposer par la suite.
Cessez toute activité avec votre poignet et au besoin, mettez le bras en écharpe pour vous soulager.
Au domicile reposez la glace et essayez de garder le bras un peu en hauteur, posé sur un coussin.
N’hésitez pas à prendre unantalgique en cas de forte douleur et unanti-inflammatoire en complément si vous en avez dans votrepharmacie familiale . L’utilisation depommade anti-inflammatoire en local est généralement suffisante, à la condition qu’il n’y ait pas de déformation du poignet.
Pour la nuit, constituez vous un pansement alcoolisé avec une compresse imbibée d’alcool à 60, le tout maintenu par une bande élastique.
Si la douleur est insupportable, n’attendez pas le petit matin. Faites venir un médecin qui vous injectera un antalgique et un anti-inflammatoire.
Entorse ou fracture ?
Généralement c’est assez simple, car une entorse ne donne pas de déformation du poignet. Mais il peut exister des caslimites:
unhématomeou un oédème donne une fausse impression de déformation.
le poignet ne semble pas déformé, mais il y a une fracture ou un décollement d’une toute petite partie d’un os du poignet qui ne sera visible qu’à la radio.
C’est pourquoi, tout traumatisme du poignet entraînant une gène importante à la mobilisation impose de voir un médecin pour radiographie.
Traitement En cas d’entorse bénigne :

Le médecin prescrira un myorelaxant en pommade et un anti-inflammatoire par voie orale.
Au mieux, il fera une contention souple grâce à une bande d’élastoplaste découpée en bandelettes et ajustée de façon spécifique ( strapping). Il peut également utiliser desattellesenaluminiumrecouvert de mousse destinés à immobiliser le poignet dans le simple but de diminuer la douleur, ou encore une orthèse de poignet (attelle spécifique en vente en pharmacie); Un suivi rigoureux est nécessaire car le poignet est une articulation très mobile qui peut nécessiter une rééducation, même pour une entorse peu grave.
Traitement pour 5 jours. Antalgique au besoin en cas de poussée douloureuse.
En cas de fracture associée:

C’est la radio qui fait le diagnostic.
Uneimmobilisationpar une manchette plâtrée ou en résine, est souvent nécessaire.
Parfois le traitement peut être chirurgical si la fracture entraîne une instabilité de l’articulation
Suites
Sans complications si le traitement a été parfaitement mené.
Parfois une certaineankylosepeut persister, surtout chez les personnes âgées.
C’est pour cela qu’il vaut mieux faire une radio pour rien que de laisser traîner une authentique fracture.
Termes associés : main – Traumatisme du poignet – foulure de poignet – poignet – bracelet – bandage

Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n’hésitez pluscontactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
DOCTEURCLIC est un service
contact@santeassistance.com | 167 avenue de Wagram, 75017 Paris
copyright santé assistance 2016 .INFORMATIONS Légales.conditions générales de services, d’utilisation et de vente

L’entorse dupoignetest une lésion desligamentsqui permettent la cohésion des os de l’avantbras(radius et cubitus) avec ceux du carpe (le talon de la main).
Elle survient à l’occasion d’une chute sur les avant-bras ou d’un choc.
Bonjour, j’ai eu le même problème que le vôtre, par contre j’ai fait un scanner et là on a constaté une double fracture.
Cordialement.

comment se fouler le poignet

DIAPORAMAS
Blog
Forum Enfants
Forum Enseignants
Parents

   comment se fouler la cheville ou le poigner? reson perso
 Sujet :comment se fouler la cheville ou le poigner? reson perso
Citation : Bah évite, ça fait mal. Sinon, bah, tu te tape un sprint sans t’échauffer ou tu sautes d’un mur, pas bien compliquer… –‘ Mais faudrait être tarée, t’es maso?
Message édité par -Cornichon- le 02/07/2011 à 17:56:04
Message édité par MLLE-A-M- le 02/07/2011 à 19:06:21
Aller à :

Les forums : mode d’emploi Vos remarques et questions Animaux Cinéma, TV Dans la cuisine Humour Jeux vidéo Jouets L’atelier de bricolage Livres, BDs Musiques Noël Sports Technique Blah Blah & Cie Correspondance entre internautes du monde entier Débats – des sujets qui passionnent Español In english Le coin des filles Le coin des garçons Amitié (¿ mekefer ?) Beauté (¿ mekefer ?) L’aide aux devoirs Témoignages (¿ mekefer ?)

comment se fouler le poignet

Notrefamille.com
Enfant.com
Familiscope.fr
Notretemps.com
Schule-und-familie.de
Conmishijos.com

Grossesse

Prénoms

Bébé

Enfants

Ados

Parents

Santé

Recettes

DIY

Loisirs

Citations

Boutique

S’inscrire

Se connecter

Comment se casser bêtement le poignet
Comment se casser bêtement le poignet
Jeudi j’étais de très bonne humeur : ma bronchite n’était plus qu’un mauvais souvenir.:mrgreen:Mon nouveau canapé était installé, les pièces de mon nouveau PC arrivés.:bravo:Le chien n’arrètait pas d’aboyer, Zom rentre d’un rdv, je sors pour lui ouvrir le portail et en passant je donne un coup de pied au chien (pour lui faire peur même s’il prend cela comme un jeu).:wink:Au môment où ma jambe droite fait un beau shoot, ma jambe gauche, jambe d’appui glisse sur les graviers, je me trouve quelques secondes en état d’apesanteur puis retombe peu gracieusement sur le dos. Par réflèxe, j’ai mis ma main droite en arrière pour amortir, grosse erreur : une douleur foudroyante traverse mon poignet.:eeek:Le chien, fou de joie, que je veuille jouer avec lui, se jette sur moi qui suis par terre et me lèche gaiement la figure.:roll:2 heures plus tard, la douleur toujours là, Zom m’emmène aux urgence : entorse du poignet et surement une fracture du styloïde radiale (à vos souhaits) donc une résine qui me bloque le poignet et la pince du bras droit et bien sûr….je suis droitière.:cry:Sympa la résine : rapide à installer et plusieures couleurs au choix : jaune, rose fluo, bleu foncé, clair, vert….j’ai choisi bleu clair:wink:Radio de contrôle dans 10 jours et peut être qu’ils me retireront cette screumebleu de scrumbgleuri de résine.:cartonrouLe petit avantage : Zom fait la cuisine lol:love1:Décidement je préfère les chats :clinoeil:

Mon blog : http://franechat.centerblog.net/
Olala, c’est pas cool, remets-toi bien !!! mais quand même c’est raconté d’une façon rigolote

pas glop tout çà.. :-( je suis comme toi, je préfère les chats :-D je m’étais retournée le doigt en voulant choper mon chien, et avec mon fiston dans les bras, me suis retournée le doigt en me rattrapant.. bonne convalescence, profite pour te faire chouchouter ;-)

« Si à la Saint Valentin, elle te caresse la main, vivement la Sainte Marguerite… »
la vache, j’arrive pas à imaginer comment on fonctionnerait ici si il m’arrivait la même mésaventure :{ gloupsssss bon courage! (et profite mdrrrrrrr)

Rhooo, tu nous avais caché tes talents de cascadeuse… merdouille c’est con quand même… et pour taper sur ton clavier ça doit être folklo… bref, aurait mieux fallut que ce fusse la cheville non ???Ton chien peut être fier de lui… 1-0 par Ko pour lui… en même temps si tu avais choisi franechien comme pseudo peut être que tout ceci ne serait pas arrivé !!!!! :fou: Bah bon courage car pour te nettoyer les oreilles ça va pas être facile si tu n’as pas les super pouvoirs d’Elastigirl… (ah non, en fait j’viens de vérifier, tu peux le faire facilement !!!! :rire!)

b dis donc c’est pas de chance!!!!entre toi et nini qui se pete le pied en courant!!montez un club les filles!!non je deconne ça doit faire hyper mal je voudrais pas etre a votre place!!et sinon tu fais quoi comme metier pcq ça va etre chaud pour travailler!!

hé bé!!!! c est pas terrible ca ma pauvre! J espere que tu ne souffres pas trop malgré tout! gros bisous et bon courage :love:

ben voila !!! un coup de pied au chien et tu as été punis !!!faut pas faire mal aux bêtes Frane …..

Y’a ceux qui sont là, et ceux qui ne le sont plus…
Excuse moi Frane mais à la lecture de ton post je suis morte de rire !!! Et la conclusion est excellente !! vive les chats :-D Remets toi bien vite ;-)

Les dernières nouvelles : Enfin Mister J est là ! Mary(pop)
ohhh comme je comaptis à ta douleur Franechat, cela dit j’espère que tu gueriras plus vite que moi ! je suis bien placée pour te comprendre, comprendre ce genre de catastrophe idiote dont on rigole bien après !!!! cela dit ton récit nous a fait mourir de rire seb et moi ! :mrgreen: rétablis toi vite et …moi aussi je prefere les chats !

Mince alors ! :blink1:  Ca me rappelle que je m’étais cassée un doigt en glissant sur le pipi du chien, à peine sortie de mon lit ! :eeek: :mrgreen:

Mdr la glissade sur le pipi, cela me console :clinoeil:Heureusement la résine est légère, je peux taper du bout des doigts et ma main gauche commence à devenir plus habile.:wink:Par contre, je ne peux pas conduire, broder, écrire, presser les flacons pour me laver, ni mettre ou retirer mon soutien gorge…:|Pour le boulot (je suis infirmière), je suis en arrêt de travail, en plus j’étais en vacances et je devais revenir 3 jours pour remplacer une collègue malade, du coup, ils ont du trouver quelqu’un pour remplacer la remplaçante :fou:Si Zom m’aide beaucoup : fait le repas, se lève la nuit pour m’apporter mes antalgiques….il s’éclate en racontant à tout le monde comment je me suis fait cela.Le chien est toujours aussi heureux de vivre, il continue à aboyer gaiement, tant pis pour les voisins, je n’interviendrai plus :blink2:Et mes chats sont ravis, ils m’envahissent tous les jours sur le nouveau canapé, heureux que j’ai enfin pris leur rythme de vie : canapé-gamelle-canapé-gamelle….:wink:Merci pour vos posts, c’est comme des signatures sur mon platre :love1:

Mon blog : http://franechat.centerblog.net/
Ouille ouille, pas cool ça (mais la gamelle est tellement raconté de façon poétique, car ça m’a fait sourire un peu ! (beaucoup… :transpi Je me suis cassé le bars droit avec opération/broche et tout le tra la la une fois, mais j’avais 14 ans, vachement moins handicapant quand même… (mais quand même quelques : « maman tu viens m’aider à me laver ?? »:mrgreen: :oops Bises à ton chien ! :transpi:

Pis je me suis viandée le petit doigt de pied le jour de noel en 1999 :Je suis allée dans ma chambre pour m’habiller, mais ce Put^ù:%¨$*ù de doigt de pieds était resté dans le salon (bref, me suis pris le coin du mur entre le 4ème et le 5ème orteil, tout était déchiré là-dedans). J’ai hurlé la race de ma maman (ouais vulgaire mais très très bobo hein !! :pleure Et aux urgences le lendemain car trop bobo : « ah c’est à cause de la tempête ? » – ben oui pourquoi pas se péter le doigt de pieds en ce jour bénit où les urgences étaient surchargées de personnes qui s’étaient pris des tuiles ou des arbres sur la tronche… 3h pour une radio… :x: copines qui m’avaient accompagnées qui me détestaient subitement, et doc qui le croyait pas…) Ai eu donc des béquilles et une tong au pieds en plein hiver, et suis allée au futuroscope la semaine d’après pour le nouvel an, avec fauteuil roulant dans les attractions (car béquilles = crevant…) Personne ne s’est battu longtemps pour me pousser bien sur… :roll: Bon t’avais pas demandé qu’on te raconte nos merdes, mais dans l’absolu, ça va pê te remonter le moral (et en faire rigoler kkunes… :transpi Voilà, 3615 ma vie… (tiens ça parle pas de vélos … :blink2

Ton récit est très sympa !!!! J’espère que tu vas vite te remettre tout de même ! En tout cas, merci pour ce fou rire !!!! :lol: :bisou: Flo

Se connecter

S’inscrire
Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel NotreFamille appartient. Elles sont enregistrées dans notre
fichier clients afin de vous envoyer nos newsletters, et de vous permettre d’accéder à nos différents services comme
les forums, les concoursou les téléchargements.
Conformément à la loi du 06/01/1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression concernant vos données personnelles.
Vous pouvez exercer ce droit en envoyant un courrier et en y joignant une copie de votre pièce d’identité à
Notrefamille.com – Service I&L – 18 rue barbes – 92128 Montrouge.
Si vous ne souhaitez pas que vos coordonnées postales soient utilisées par nos partenaires à des fins de prospection commerciale, vous devez nous en avertir par courrier à la même adresse.
Pour plus de détails, visitez nos pages
Vie privée et Conditions d’utilisation
pas d’bol anatole :fou: auf ait prends une aiguille à tricoter car ça graaaaaatte
j’ai vu ton message sur msn et je me demandais comment cette chose avait pu t’arriver? :flex: :fou: :hiding:    :mrgreen:
ça doit te gratter:|  remarque cool l’idée pour que zhome fasse la cuisine :bravo: :mrgreen: quant à la couleur, très fun flashy si tu avais pris en rose fluo :c8l: :mrgreen:
nan blague à part, j’imagine que ça doit être bien chiant entre le grattage et être dans l’incapacité de faire kekechose de sa main… boufhhhhhhh
aïe aïe aïe, rétablies toi vite:trefle:
tu fais comment pour taper à l’ordi ?
c’est malheureusement classique ton accident
bon allez j’avoue moi mon bras je me le suis cassé en dormant :oops: :oops: :oops: :oops:
à l’internat j’ai du mettre 1 coup de poing dans le mur , je me suis levée le lendemain matin avec le bras bleu
profites en  bien pour te faire dorloter
NOTREFAMILLE.COM APPARTIENT AU GROUPE BAYARD:
© 2017 NOTRE FAMILLE SNC – Tous droits réservés – Un site dugroupe Bayard
Mentions légales
Conditions d’utilisation
Crédits

 Bienvenue       Des questions sur les Forums ? Julie vous répond !       Présentez-vous  Désir d’enfant       En essai bébé       Courbe de température       Devenir maman avant 25 ans       Devenir maman après 35 ans       Test et signes de grossesse       Infertilité, PMA, Fiv       Adoption  Grossesse et accouchement       La grossesse au fil des mois       Santé et grossesse       Grossesse multiple       Grossesse difficile       Travail et grossesse       Préparation à l’accouchement       Accouchement       Péridurale       Césarienne       Episiotomie       Préparer l’arrivée de bébé       Perdre son bébé       IVG  Le club grossesse (ou chrono)       Les bébés à naître  Choisir un prénom       Prénoms de filles       Prénoms de garçons  Le coin des bébés (0-3 ans)       Arrivée de bébé       Allaitement       Biberon et sevrage       Diversification alimentaire       Sommeil de bébé       Pleurs de bébé       Soins et santé de bébé       Equipement en matériel de puériculture       Modes de garde       Bébés prématurés       Eveil et développement de bébé  Le coin des enfants (3-7 ans)       Santé de l’enfant       Alimentation de l’enfant       Education et psychologie de l’enfant       Enurésie, Pipi au lit       Ecole maternelle et primaire       Langage et mots d’enfants       Sorties, loisirs, jeux vidéos pour les enfants       Enfants uniques       Jumeaux, Triplés et plus…       Les enfants différents (handicap, dyslexie, autisme)  Le coin des grands       Préados       Ados  Mamans par année       Les mamans de 2017       Les mamans de 2016       Les mamans de 2015       Les mamans de 2014       Les mamans de 2013       Les mamans de 2012       Les mamans de 2011       Les mamans de 2010       Les mamans de 2009       Les mamans de 2008       Les mamans de 2007       Les mamans de 2006       Les mamans de 2005       Les mamans de 2004       Les mamans de 2003       Les mamans de 2002       Les mamans de 2001       Les mamans de 2000       Les mamans de 1999       Les mamans de 1998       Les mamans de 1997  Mamans par région       Les mamans de l’Ain       Les mamans de Pyrénées-Orientales       Les mamans de la Corse du Sud       Les mamans de la Seine-Saint-Denis       Les mamans de l’Indre       Les mamans de l’Yonne       Les mamans de l’Aude       Les mamans de la Vendée       Les mamans de la Lozère       Les mamans de la Somme       Les mamans des Alpes de Haute-Provence       Les mamans du Cantal       Les mamans de la Corrèze       Les mamans de la Haute-Saône       Les mamans des Hauts-de-Seine       Les mamans de la Meuse       Les mamans des Vosges       Les mamans de la Marne       Les mamans des Deux-Sèvres       Les mamans de l’Aisne       Les mamans de la Saône-et-Loire       Les mamans du Cher       Les mamans de la Dordogne       Les mamans du Gers       Les mamans de l’Indre-et-Loire       Les mamans de l’Isère       Les mamans du Gard       Les mamans du Val-de-Marne       Les mamans de l’Hérault       Les mamans de la Drôme       Les mamans du Pas-de-Calais       Les mamans de l’Aube       Les mamans de l’Eure       Les mamans de la Haute-Marne       Les mamans des Bouches du Rhône       Les mamans de l’Eure et Loir       Les mamans du Haut-Rhin       Les mamans du Lot       Les mamans de l’Aveyron       Les mamans de la Haute-Garonne       Les mamans de la Sarthe       Les mamans de Seine-Maritime       Les mamans du Morbihan       Les mamans de l’Oise       Les mamans du Vaucluse       Les mamans de l’Ariège       Les mamans des DOM-TOM       Les mamans du Var       Les mamans de Paris       Les mamans du Luxembourg       Les mamans du Loir-et-Cher       Les mamans de l’Ardèche       Les mamans des Ardennes       Les mamans de la Creuse       Les mamans du Rhône       Les mamans de la Haute-Savoie       Les mamans du Calvados       Les mamans du Tarn-et-Garonne       Les mamans de la Meurthe-et-Moselle       Les mamans de l’Essonne       Les mamans de la Nièvre       Les mamans de l’Orne       Les mamans de la Haute-Corse       Les mamans du Finistère       Les mamans du Maine-et-Loire       Les mamans de l’Allier       Les mamans de Seine-et-Marne       Les mamans du Loiret       Les mamans du Tarn       Les mamans des Hautes-Alpes       Les mamans de la Vienne       Les mamans de la Gironde       Les mamans du Jura       Les mamans de la Charente       Les mamans de la Manche       Les mamans du Canada       Les mamans de Pyrénées-Atlantiques       Les mamans de la Haute-Vienne       Les mamans de la Suisse       Les mamans de la Charente Maritime       Les mamans de la Moselle       Les mamans de la Mayenne       Les mamans de la Savoie       Les mamans de la Loire       Les mamans de la Belgique       Les mamans de l’Ille-et-Vilaine       Les mamans des Landes       Les mamans des Yvelines       Les mamans du Bas-Rhin       Les mamans de la Côte d’Or       Les mamans de Haute-Pyrénées       Les mamans du Doubs       Les mamans du Val d’Oise       Les mamans des Alpes Maritimes       Les mamans de Loire Atlantique       Les mamans du Lot-et-Garonne       Les mamans de la Haute-Loire       Les mamans du Nord       Les mamans des Côtes d’Armor       Les Mamans du Monde  Pratique – Vie de famille       Couple       Papas       Budget       Bons plans       Cuisine       Fêtes, anniversaire, mariage, Pacs…       Maman solo       Familles nombreuses       Familles recomposées       Concilier famille et travail       Congé parental       Maison, bricolage, déco       Sport, loisirs et sorties       Vacances       Parents Bio       Animaux de compagnie  Santé et bien-être       Santé générale       Psychologie       Baby-blues       Forme après l’accouchement       Minceur, régime, nutrition       Beauté       Gynécologie       Contraception       Médecines douces       Yoga  Divers       Papotages et autres sujets       Achat , vente , échange          Vêtements garçons          Vêtements filles          Matériel

comment se fouler le poignet
La photographie de gauche montre un os de densité normale, avec de nombreuses travées. La photographie de droite montre un os porotique (ostéoporose) : noter la raréfaction du nombre de travées et la « disparition » de l’os.
Les radiographies (de face, première photo à gauche, de profil deuxième photo en partant de la gauche)montrent que le poignet est fracturé mais sans qu’on puisse analyser les traits de fracture. Les coupes scanner (deux images de droite) permettent de mieux visualiser les traits de fracture
Les deux premières photographies montrent une attelle de poignet : il s’agit d’un système de contention amovible. La troisième photographie montre une immobilisation du poignet en résine : ce système de contention est inamovible.
Fracture du poignet traitée par un embrochage intra-focal selon la technique de Kapandji
Ci-dessus, deux modèles différents de fixateur externe de poignet utilisés pour la synthèse de fractures complexes du poignet (Docteur Michel Levadoux)
Ci dessus une fracture du bord externe du radius (encore appelée fracture de la styloïde radiale) traitée par vissage. La vis permet de stabiliser et de comprimer le foyer de fracture jusqu’à obtention de la consolidation.
Dans une plaque à vis bloquée, la vis se vérouille directement dans la plaque grace à un pas de vis présent dans la plaque et à un autre pas de vis situé dans la tête de la vis. La vis est ainsi « vérouillée » dans la plaque, ce qui augmente la stabilité de l’ostéosynthèse. Noter sur les photographies : les vis tiennent « toutes seules » car elles sont vérouillées dans la plaque.
Cette fracture articulaire a bénéficié d’un contrôle arthroscopique, ce qui a permis de voir qu’il existait une rupture d’un minuscule ligament (1 à 2 mm de long), le ligament scapho-lunaire, qui, si elle n’est pas réparée, aboutit parfois à une destruction rapide du poignet (en 3 à 4 ans). Cette rupture a été traitée par 2 broches entre l’os scaphoïde et l’os semi-lunaire. Le contrôle arthroscopique a également permis de réduire parfaitement la marche d’escalier intra-articulaire visible sur la radiographie de face (la première à gauche). Notez l’excellent résultat clinique en fin de traitement.
Quand on se casse un os, on dit qu’il est fracturé. « je me suis cassé le poignet, j’ai une fracture du poignet ». Le terme de poignet est en réalité impropre car le poignet regroupe un ensemble d’os (cf le chapitre anatomie). Le plus souvent, quand on parle de fracture du poignet, on parle en réalité de fracture du radius distal, le radius étant l’un des deux os de l’avant bras et le plus souvent atteint en cas de fracture.
Mais comme cette expression (fracture du poignet) est employée couramment, nous allons l’utiliser pour le reste de cet exposé.
On peut se fracturer ou se casser le poignet à la suite d’une chute ou en recevant un coup direct sur le poignet. La force nécessaire pour casser un poignet varie en fonction de la qualité de l’os. Chez un sujet jeune, il faudra un choc important, encore appelé traumatisme à haute énergie, comme par exemple une chute en roller ou un accident de ski, ou une chute d’un endroit élevé (mur, échafaudage, lit superposé). Chez un sujet âgé (au-delà de soixante ans), et notamment chez la femme, l’os devient extrêmement fragile et peut casser pour des traumatismes beaucoup moins importants comme une chute de sa hauteur. Cette fragilité osseuse est due à une diminution de la trame osseuse (l’os est moins dense) : c’est ce qu’on appellel’ostéoporose .
Comment savoir si mon poignet est cassé ? La douleur est le premier signe, mais il n’existe pas de relation directe entre la gravité d’une lésion et la douleur ressentie : un poignet très douloureux dans les suites d’une chute peut ne pas être fracturé. De la même façon, un poignet peu douloureux peut être fracturé. Si la fracture est importante elle peut entraîner un déplacement : le poignet a un aspect inhabituel, « tordu », en baillonnette. La fracture provoque également un saignement interne qui donne un hématome et un œdème : le poignet paraît « gonflé ». Dans tous les cas il faut aller consulter un médecin qui, après vous avoir examiné, vous prescrira desradiographiess’il les juge nécessaires.
Aspect clinique d’une fracture du poignet
Parfois, le poignet présente une déformation importante ; ce n’est pas le cas ici. Il existe, par contre, un hématome et une dermabrasion de la face antérieure de l’avant bras qui peuvent faire suspecter une fracture.
Une radiographie sera nécessaire pour en faire le diagnostic.
Dans le doute, il faut mieux réaliser des radiographies. Deux radiographies sont habituellement suffisantes : une radiographie effectuée poignet de face et une autre poignet de profil. Si le poignet est très douloureux, les radiographies peuvent parfois être difficile à réaliser.
Lescannerdonne plus d’informations et est d’une plus grande précision. Son accès est plus difficile (il y a moins de scanners que d’appareils radiographiques) et l’irradiation est plus importante pour le patient. Il est surtout réalisé en cas de fracture articulaire, c’est-à-dire lorsque le trait de fracture « descend » dans l’articulation. On cherche alors à savoir s’il existe une « marche d’escalier » intra-articulaire.
L’échographieetl’IRMne sont pas utilisées habituellement pour le diagnostic des fractures du poignet.
Oui, mais pas nécessairement
Si la fracture n’est pas déplacée, c’est-à-dire si le poignet a conservé sa forme, et si l’os est de bonne qualité, une immobilisation peut être mise en place pour une durée de 4 à 6 semaines : c’est ce qu’on appelle letraitement orthopédique . L’immobilisation peut être réalisée par un plâtre, ou une résine ou par des attelles vendues dans le commerce. Le poignet doit être immobilisé en position neutre ou en légère extension. Il faut éviter l’immobilisation poignet fléchi. En général, le plâtre n’immobilise pas le coude, mais seulement le poignet en laissant les doigts libres. Pendant la durée de l’immobilisation, on doit éviter de laisser la main pendante. Le sang contenu dans les veines du fait de la diminution d’activité a tendance à descendre et va s’accumuler dans la main et le poignet entraînant un œdème et des douleurs importantes. Un plâtre trop serré peut également entraîner des douleurs importantes et parfois même entraîner uneischémie(le sang n’arrive plus dans le muscle qui meurt) des muscles de l’avant bras : c’est ce qu’on appelle le syndrome de Volkmann .
Si la fracture est déplacée ou si l’os est de mauvaise qualité, mieux vaut réaliser une opération que traiter la fracture par immobilisation. Cette opération aura pour but de « redresser » le poignet et de mettre en place du matériel d’ostéosynthèse pour servir de « tuteur » au poignet, le temps d’obtenir la consolidation de l’os. Il existe de très nombreuses méthodes d’ostéosynthèse dont voici quelques exemples :
–Embrochage: consiste à passer des broches (ressemblent à des clous, d’un diamètre de 1,6 à 2 millimètres) à travers de petites incisions réalisées dans la peau jusque dans l’os. Au cours de l’intervention, les broches sont coupées au ras de la peau et soit enfouies sous la peau, soit laissées à l’air libre, protégées par un pansement. Ces broches sont habituellement enlevées au bout de 6 semaines soit au bloc opératoire, soit en consultation sousanesthésie locale . Ces broches nécessitent souvent une immobilisation complémentaire par plâtre ou résine ou attelle.
Comme son nom l’indique, il s’agit d’un système de fixation dont une partie reste à l’extérieur du poignet. Ce système comporte habituellement 2 ou 3 fiches qui se mettent dans le radius au dessus de la fracture et 2 ou 3 fiches implantées dans la main (dans le deuxième métacarpien), en dessous du foyer de fracture. Ce système représente une forme d’immobilisation externe, comparable à un plâtre, mais avec la possibilité d’effectuer une traction de la fracture pour réduire celle-ci.
Certaines fractures emportant le bord externe du poignet (autrement appelée « styloïde radiale ») peuvent être traitées par un vissage. La vis permet de comprimer le foyer de fracture, c’est-à-dire de « resserrer » les 2 fragments osseux qui se sont écartés lors de la fracture.
Il existe des centaines de modèles de plaques pour l’ostéosynthèse du poignet. Ces plaques sont mises au contact de l’os à travers une voie d’abord chirurgicale : la peau et les tissus sous-jacents sont ouverts sur plusieurs centimètres afin d’exposer le foyer de fracture. La fracture est alors réduite : le chirurgien mobilise les fragments osseux avec différents instruments pour les remettre en « bonne position ». La plaque est alors fixée à l’os par des vis. Certaines plaques sont anatomiques, c’est-à-dire qu’elles reproduisent la forme du poignet. Ces plaques peuvent être placées sur la face postérieure ou sur la face antérieure du poignet (le plus souvent).
– Depuis quelques années, un nouveau type de plaque est apparu : il s’agit deplaques à vis bloquées . Les vis viennent se verrouiller directement dans la plaque ce qui renforce de façon très importante la solidité du montage. Le risque de déplacement secondaire du foyer de fracture est alors extrêmement faible.
Il est également possible d’associer plusieurs moyens de synthèse comme par exemple une plaque avec des broches ou un fixateur externe avec des broches ou 2 plaques pour traiter la même fracture.
Le choix du type d’opération ou de matériel (broche, fixateur externe, vis, plaque) dépend de la fracture et du chirurgien qui va vous opérer. Lui seul est en mesure de vous proposer le bon traitement. Ne pensez surtout pas que, parce qu’une personne de votre famille ou l’un de vos amis a été opéré avec des broches ou une plaque, vous aurez automatiquement le même traitement. Chaque fracture est différente et il n’existe pas un seul type de matériel qui puisse traiter toutes les fractures.
Une fracture est articulaire lorsque le trait de fracture « descend » dans l’articulation. Lors de traumatismes importants, on peut même avoir un enfoncement d’une partie de la surface articulaire. Ces fractures sont plus difficiles à traiter et la rééducation est plus longue. Le traitement est difficile car il faut s’assurer que la surface articulaire est parfaitement réduite, c’est-à-dire qu’il n’existe pas de « marche d’escalier » dans l’articulation. Il a été prouvé qu’une marche d’escalier de seulement 1 millimètre de haut entraînait une évolution rapide vers l’arthrose. De plus, ces fractures articulaires sont fréquemment accompagnées de lésions ligamentaires des os du carpe. Le carpe est constitué de 8 petits os tous reliés entre eux par de minuscules ligaments mesurant 1 à 2 millimètres de long. Ces ligaments permettent aux os du carpe de bouger ensemble de façon harmonieuse. Si un ou plusieurs de ces ligaments sont rompus, les os du carpe ne bougent plus ensemble de façon harmonieuse mais risquent de « s’entre-choquer » ce qui va aboutir à une arthrose du poignet.
Pour toutes ces raisons, il est fortement recommandé de contrôler l’intérieur de l’articulation du poignet. Ce contrôle peut se faire en ouvrant le poignet ou mieux, en effectuant une arthroscopie du poignet . L’arthroscopie consiste à introduire une caméra miniaturisée dont l’extrémité (encore appelée optique) ne mesure que 2,7 millimètres de diamètre à l’intérieur du poignet pour voir ce qui s’y passe. L’arthroscopie permet non seulement de faire le bilan complet des lésions mais également de traiter la plupart d’entre elles. On peut ainsi améliorer la réduction d’une fracture et faire disparaître une marche d’escalier sous contrôle arthroscopique. On peut également traiter une rupture d’un ligament des os du carpe sous arthroscopie.
Une fracture du poignet consolide habituellement en 6 semaines, qu’elle soit traitée par immobilisation simple ou qu’elle soit opérée. En l’absence de complication, la douleur d’une fracture du poignet a deux causes principales. La première est l’instabilité du foyer de fracture : les mouvements des fragments osseux entre eux, même minimes entraînent des douleurs. Une fracture parfaitement stabilisée sera moins douloureuse qu’une fracture non ou mal stabilisée. La deuxième cause d’une douleur du poignet est l’hématome dû à la fracture (l’os qui se casse saigne) et l’œdème (gonflement du poignet) qui en résulte. C’est pour cette raison qu’il faut éviter de laisser « pendre » le poignet ou la main le long du corps après une fracture du poignet. Le fait de « garder la main en bas » augmente l’œdème qui accroît la douleur. L’idéal est de maintenir la main un peu plus haut que le cœur.
La reprise des activités professionnelles ou de loisir peut se faire à partir de la fin du deuxième mois suivant la fracture.
La rééducation chez un kinésithérapeute après une fracture du poignet n’est pas systématique. Elle dépend à la fois du type de fracture, du traitement réalisé et du patient. Quelques mouvements simples sont montrés au patient avant sa sortie de l’hôpital qu’il faudra réaliser soi-même à la maison. Lors de la consultation de contrôle (entre la deuxième et la troisième semaine après l’opération), le chirurgien « évalue » son patient : il rediscute avec lui de l’intervention, s’informe de la douleur ressentie et demande à son patient d’effectuer quelques gestes (fermeture des doigts, flexion/extension du poignet). Cette consultation permet de savoir s’il est nécessaire de prescrire des séances de rééducation ou non. Le rôle du kinésithérapeute n’est pas de « forcer » sur un poignet pour en augmenter la mobilité, mais au contraire d’augmenter progressivement la mobilité du poignet et des doigts par des manœuvres douces. Les séances de rééducation ne doivent pas être douloureuses.
Si le chirurgien a choisi une immobilisation pour une durée de six semaines, la rééducation ne pourra débuter qu’après la sixième semaine. La rééducation sera alors réalisée auprès d’un kinésithérapeute, car la durée plus longue de l’immobilisation entraîne une raideur plus importante du poignet.
Il faut garder à l’esprit que le risque et notamment de risque qu’un évènement désagréable se produise fait partie de la vie quotidienne.
Quelles sont les complications les plus fréquentes rencontrées dans les suites d’une fracture du poignet ?
Il faut bien sur consulter un médecin. Ne pas aller voir en première intention un kinésithérapeute dans l’espoir d’avoir des « massages » sur un poignet endolori. Le médecin généraliste est le médecin vers lequel on se dirige habituellement. Celui-ci, après vous avoir examiné vous prescrira une radiographie du poignet. Il est en effet impossible par le seul examen clinique de faire la différence entre une contusion simple et une fracture du poignet. Si la fracture est confirmée à la radiographie, votre médecin vous adressera alors vers un Chirurgien Orthopédiste Traumatologue. Il est également possible de consulter directement dans un service d’urgence d’un hôpital ou d’une clinique. Vous serez alors vu par un médecin Urgentiste qui pourra soit mettre en place un traitement orthopédique soit vous adresser vers un Chirurgien Orthopédiste Traumatologue.

comment se fouler le poignet
J’ai réussi à se mordre une dent (elle était bancale).
J’ai réussi à me fouler le petit doigt en me lavant les cheveux…
J ‘ai également réussi à me couper avec un lavabo, et avec un ordinateur (suffisamment profond pour en garder la cicatrice).
Vous êtes-vous déjà brûlé au second degré avec un vélo d’appartement ? Moi oui.
Au bout d’un moment, j’ai arrêté. Et en descendant, mon mollet a touché le pédalier brûlant. Pédalier qui s’est incrustée dans la peau ! Brûlure au second degré avec incrustation de la forme du pédalier dedans… C’était de toute beauté pendant des semaines.
Je me suis ouvert le mollet en jetant un sac poubelle… J’ai la cicatrice.
Je   me suis brûlée le mollet au second degre avec un fer à repasser.
Je me suis ouvert le pied (cicatrice aussi) avec ma ceinture.
J’ai fermé comme une brute la portière de la voiture sur ma tète.
Je me suis brûlé la hanche gauche avec mon lisseur, cicatrice magnifique.
Je me  suis brulée sous le menton avec mon fer a boucler.
Je suis  tombée dans le coffre de ma voiture complètement sonnée,  je me suis fermé le coffre sur la tronche (ça fait 10 jours, j’ai encore mal).
Je suis passée à travers la vitrine de mon ancien travail parce que un monsieur assez bien gaulé passait devant et que je bavais sur son cul … J’avais trébuché sur une poubelle. Honte internationale + 15 points de suture + virée du taff.
Mais quel cul il avait ce mec je vous jure !!
Je me suis fait tomber une boule de pétanque sur la tête… Ca y est c’est dit…
Je me suis cassée le nez petite (du coup cloison nasale déviée, j’ai respiré à 18 ans quand on m’a opéré, laissez tomber pour les turlutes en apnée) d’une drôle de façon : je m’étais enroulée dans le rideau du salon, en criant « tranche de jambon », et en essayant de m’enfuir pour pas que ma mère me chope, j’ai arraché le rideau de sa tringle et j’me suis vautrée sur le bord du lit en bois, bing, plus de pif, et depuis on m’appelle « gueule plate » ou « sans profil ». Mumba  
Je me suis juste refermé la portière sur le doigt.
En revanche, c’était en allant chercher des médocs pour mon chat, je me suis donc fait soigner chez le vétérinaire.
Mon cousin était en train de jouer aux fléchettes, et il a pris ma jambe pour la cible…
Je me suis coincée la langue dans une porte.
Je me suis cassé la gueule, toute bourrée de mon état, dans des ronces, en allant pisser le cul à l’air.
J’ai éjecté une dent de son logement (racine comprise) en chutant à l’arrêt à ski.
Les portes d’un bus se sont refermées sur moi et je portais une veste blanche…
Pendant des années, j’ai utilisé un recourbe-cils et un jour, je ne sais comment, je ne comprends toujours pas le pourquoi du comment, mon bras a rippé et… je me suis arraché 1/4 de ma franche de cils…
Je me souviendrai toujours le bruit horrible des cils qui se sont arrachés !
« Allez, c’est le moment de me faire de jolis sourcils ! » pince à épiler… « aïe mais ça fait mal ?! oh et puis y en a trop à enlever… »
Et le regard fatal, se posant sur le rasoir bic à moitié rouillé… Raphaëlle   
A 12 ans, la veille de la rentrée en 4ème, s’épiler les sourcils avec la crème dépilatoire de sa mère…
Obligée pendant des mois de raconter que la poêle avait pris feu pendant que je cuisinais, et que ça avait brûlé mes sourcils.
Sur un télésiège, à l’arrivée, encore assise.
Réussir à planter ses skis dans la neige à la verticale et s’assommer toute seule.
L es petits cheveux de devant qui frisottaient, décider de les couper à ras.
Pendant des mois, ressembler à un mohican.
Se lever trop vite, faire trois mètres, s’évanouir et se casser le nez en tombant face contre le parquet (massif, le parquet).
Je me  suis retrouvée à l’hôpital après être tombée d’un PONEY.
Mon frère s’est fait péter le nez par le sabot d’un âne , croyez moi c’est pas beau à voir ! 
Depuis je lui demande régulierement s’il a pas deja couru derrière un bus qui a brusquement freiné !!
Une fois j’ai fait pipi dans des vrais chiottes normaux sans être bourrée…
M’en suis rendue compte trop tard…
Mon fils s’est coincé le nez dans les portes d’un bus, et a perdu son pantalon en classe… sans compter le nombre de fois où il tombe tout seul… (le pantalon).
Au ski, 15 ans, assise dans la neige à côté du garçon que je retrouvais tous les ans depuis mes douze ans et dont j’étais raide dingue.
Se lever et s’apercevoir qu’on a fait pipi dans la neige à cause du froid.
Et tout le monde s’en aperçoit car la neige est JAUNE.
La semaine dernière, Gare d’Annecy en plein travaux; Moi á genoux, morte de rire.
On m’a relevé (ils pensaient que je pleurais).
J’ai interdiction de m’approcher du four ou du fer à repasser (ce qui m’arrange bien).
Un mec sort, ma collegue rentre de suite derrière.
Compte a rebours nettoyage des toilettes 5.4.3.2.1…
Elle est ressortie avec des pompes bleu canard wc.
Depuis ce jour elle est mon idole absolue.
Voir Zazie à la télé, la trouver belle, vouloir le même débardeur noir qu’elle, couper l’adorable tutu de ma mère pour ne garder que le haut. Raphaëlle 
Une fois, on mangeait un sandwich avec des amies, et à la table en face un groupe de jeune à mèches, vous voyez les grandes mèches qui couvrent un oeil ?
Bpn ben moi je sais pas pourquoi je regardais un gars avec la mega mèche en me disant que c’était laid.
Et là, il va pour allumer sa clope et SA MECHE PREND FEU !!!
Un truc de malade, ça a fait Ouaoufffff et plus de mèche, il devait y avoir tellement de gel que le truc à pris feu direct !
J’avais jamais vu ça, je me suis fait pipi dessus tellement je riais !
Le pire c’est que ses potes avaient rien vu alors qu’ils étaient en face.
Je me suis déjà mis des pains dans la tronche toute seule…
Un soir où je repassais mes fringues pour le taf, sur mon lit of course, je pose le fer à repasser sur ma table de nuit et range les affaires dont je n’ai pas besoin dans mon placard, je suis en T-shirt, JUSTE en T-shirt, je m’abaisse et, soudainement, je sens comme quelque de froid entre mes fesses, je fais un bond, me retourne, j’ai posé mon cul sur mon fer à repasser, toujours allumé…
S’en est suivi un saut dans la douche froide, une douleur terrible, j’ai dormi avec une serviette humide entre mes jambes, le lendemain c’était affreux, la brûlure faisait la taille de ma paume, je ne supportais pas le moindre tissu, je marchais en canard au taf, c’est passé par toutes les phases, cloques, croûtes, pelages, pendant des semaines (super pratique aussi de se soigner à cet endroit et d’y garder une compresse)… so glam.
J’ai cru que j’allais garder la cicatrice à vie mais au final non, heureusement !
(C’est quoi ça ? Une tache de naissance ?)
Je me suis pris un sapin sur le bord d’une piste en faisant du ski à 15 ans (j’en faisais depuis mes 10 ans).
Comme dans les dessins animés, la fille accrochée au sapin, les bras et les jambes écartées, en mode « le sapin est mon ami, je ne veux plus le quitter. »
Depuis ce jour, j’ai décidé de ne plus jamais remonter sur des skis.
Je me suis coincée un bout de sein en remettant la coque de mon iPad (même que maintenant, j’ai un bleu).
Je me suis démis l’épaule en dégrafant mon bustier……..
Je me suis foulé le poignet en ouvrant l’espèce de boite jaune des Kinder Surprise (depuis je suis traumatisé et n’en achète plus).
Me suit fait électriser par un appareil à prendre la tension alors que j’étais élève infirmier en stage aux urgences sous les yeux ébahis de ma patiente…
Bien sûr ça s’est passé la veille d’un examen où je devais être évalué par une formatrice, et la cadre du service et j’avais décidé de présenter entre autres le cas de ladite patiente. Résultat : journée entière passée sur un brancard en salle d’urgences vitales avec bilans sanguins réguliers, scope et électrocardiogrammes, je devais être hospitalisé en Unité de Soins Intensifs Cardiologiques mais j’ai refusé. Pffff…
Je me suis ouvert le front sur toute la longueur en retirant une paire de lunettes.
Je me suis cassé le poignet droit (je suis droitière, bien évidemment…) deux semaines avant de reprendre mes études.
J’ai eu 10 semaines d’arrêt, et comme une gourdasse j’ai passé mon diplôme d’infirmière à la session d’après (avec tous ceux qui avaient raté leur diplôme à la première session)… Comment je me suis cassé le poignet, vous demandez-vous ? En tombant d’un tourniquet. A 21ans. Oui oui… Comme quoi, les infirmières, hein…
J’ai réussi à me luxer la mâchoire… en baillant ! Si si…
Je me suis explosé la face dans un labyrinthe des glaces : j’ai couru pensant que j’avais atteint la sortie, ben c’était pas la sortie, mais une vitre trop propre.
Le pire c’est que je me suis fait engeuler comme du poisson pourri par le forain car j’avais disloqué une vitre.
Je me suis fait une coupure de 0.5 cm au niveau de la malleole interne en faisant la vaisselle…
Il suffit de faire tomber une assiette, en téléphonant, le téléphone coincé entre l’épaule et l’oreille…
Je me suis cassé le bras en enfilant mon pantalon.
Je me suis fêlée une côte en toussant.
Je me suis luxé un genou 2 jours après Noël en jouant aux Lapins Crétins.
Presque un an plus tard, je ne saurais toujours pas dire qui a le plus rigolé : les pompiers, la dame des urgences, le médecin ou le kiné.
J’ai une méga cicatrice bien profonde sur le maillot : je dis que c’est à cause de la varicelle mais pas du tout en fait…
J’étais allongée dans mon lit, à poil, et je m’emmerdais grave.
J’ai donc eu la formidable idée de chauffer un stylo bic avec la flamme d’un briquet.
Beh le stylo à fondu, le plastique a coulé et est tombé sur mon pubis et s’est enfoncé, incrusté bien profond avant de se re-solidifier.
J’ai hurlé puis j’ai dû l’enlever toute seule: mange ta honte.
J’ai réussi à me planter une fourchette dans le pied en faisant la vaisselle (comment et par quel miracle, j’en ai toujours aucune idée mais la marque est jolie et fait bien rire).
Je me suis fait un torticolis en voulant me raser l’aisselle…
Bonjour, je m’appelle JeanClaudeDuss-avec un D comme Duss, et je me suis fait une tendinite à l’épaule…en dormant. Oui m’sieurs Dames ! Pas au tennis, à la voile… non. En dormant. A ma décharge, quand je dors, je fait pas semblant ! Bonsoir amies boulettes ! Bien à vous
JeanclaudeDuss-avec un D comme Duss
J’arrive au ciné… pour voir Le Dîner de Con..
En retard, lumières éteintes, je me vautre dans la rangée et me casse deux côtes…
Je n’ai pas osé rire durant le film…
2 mois plus tard… alors que les douleurs semblaient enfin me quitter… j’arrive au job… et ma collègue dégageait une odeur de transpiration très prononcée… (elle a réussi à se marier chais pas comment) bref en humant cette odeur… = nausée…. et côtes recassées….. allez esspliquer ça au docteur…
Je dormais paisiblement dans le TGV… Lorsque tout à coup, je me réveille et constate qu’il y a un attroupement autour de moi…
« bah je faisais la sieste tranquillement, pourquoi cette question? »
« une valise située sur le porte bagages au dessus de vous vous est tombée sur la tête, vous avez été KO pendant 10mn » AAAAAH c’était donc ça le mal de crâne…
Pas de séquelles au cerveau, mais une belle honte et des maux de tête terribles pendant 10jours !
Mon amie Nathalie est à un mariage.
Un ballon de baudruche est posé sur la table, elle décide de l’éclater. elle prend donc sa fourchette et la plante dans le ballon.
Le ballon éclate. Le monsieur à côté hurle… il avait sa main sous le ballon et… une fourchette plantée dans la main !
Dernièrement, je me suis ouvert un doigt avec une culotte.
J’avais une petite griffure sur le bord du doigt, et en enfilant ma culotte mon doigt a « frotté » et a été littéralement pelé sur 1cm.
A la gare avec ma soeur, on marche en papotant, on monte les escaliers en papotant et comme je peux pas faire deux choses à la fois, je me rate et je tombe à genoux au milieu des marches, sauf que pour me rattaper j’ai aggrippé par un reflexe débile et inédit le pantalon d’un monsieur qui montait devant moi… un pantalon de jogging.
Merci le spectacle et merci la position.
Je me suis déjà assommée en voulant ramasser un coton-tige, et en calculant mal la distance entre mon crâne et le lavabo.
Au collège, je monte les escaliers parmi les autres élèves, je trébuche, alors pour ne pas tomber je tente de poser ma main, vivement, devant moi, pour anticiper la chute.
Une de mes camarades en jupe au tissu léger était devant moi.
Mes doigts ont atterri pile poil dans sa raie des fesses, à travers ledit tissu léger tout de même.
A mon palmarès : à l’internat pendant mes jeunes années : je me suis réveillée morte de faim et de douleur : j’étais en train de me mordre la main et j’ai gardé la marque pendant longtemps.
Voualà. Si tu veux en rajouter, les commentaires sont à toi (je remets à jour le billet au fur et à mesure, avec les plus drôles).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.En savoir plus .
Quand j’ai informé les gens que j’avais réussi à me fracturer une côte en tombant à plat ET à l’arrêt, crois-moi que ça a bien rigolé.
D’autant qu’en me rendant à une soirée dernièrement (ouais, moi warrior, même pas peur, on me transporte en béquilles dans une wature), ben j’ai aggravé mon cas…
J’étais sagement assise dans un canapé avec les femmes enceintes.
Mon amieGlamazoneétait posée sur l’accoudoir juste à-côté de moi, pour me faire la causette.
Et soudainement, tu sais pas comment, ben cette gourdiche a perdu l’équilibre et m’est tombée dessus du haut de son 1m83… Sur la côte cassée évidemment (sinon c’est pas drôle).
Et qui qu’a hurlé comme un putois au milieu de 40 personnes qui se demandaient qui était en train de mourir, hein ?
Bon, figure-toi queles zouaillesont également parlé de leur accident bête (histoire que je me sente moins seule dans ma gourdasserie).
Donc, je partage avec toi. Tu peux rire aussi. C’est cadeau, et tout est vrai !
J’ai réussi à me marcher sur la main.
C’est excessivement simple. Il suffit de s’assoir en tailleur et d’oublier sa main sous son pied quand on se relève.
Je me suis déjà marché sur les cheveux. Ca fait MAL.
Mon père, en me « décrochant » du sapin (oui, ça accroche un tronc de conifère) ne savait pas s’il devait rire ou paniquer…
Une entorse en s’asseyant aux toilettes ça compte ? Avec ligaments arrachés svp…  :) Et une amie que je veux pas dénoncer a réussi a se casser une dent dans sa fondue…
Mon cousin m’a mis une balancoire dans la gueule…
Oui oui, il faisait de la balancoire pendant que moi je me balladais tranquilou; et je le voyais pas.
Ce con il hurle « Kitaaaa » et moi ben forcément je me retourne, et BIM collision !
Depuis j’ai la même bouche que Stallone.
Ma mère a failli perdre l’oeil en se le plantant dans un tuteur en arrosant une plante.
Depuis, sur tous les tuteurs de leur maison, il y a un énorme chewing gum rose malabar !
Je me suis coincée le téton dans la porte de la salle de bain, je cherche encore comment que j’ai réussi mon coup.
Je me suis luxée la mâchoire en mangeant un nem…
Mon ami a réussi à se faire un torticolis en mangeant 
J’ai cassé ma dernière dent de lait en croquant dans un Toblerone. A 16 ans.
Je me suis brûlée au second degré avec un couscous.
Je me suis griffé l’oeil (balafre pendant 3 jours) en essayant un très beau chemisier en soie dans un magasin chic. Avec l’étiquette en tissu.
Mon copain s’est tordu un testicule… En dormant. Et à ce qui parait ça fait vraimmmmmmmmmmmmmmment mal.
Une fois en sport on faisait de l’escalade ds le gymnase et j’ai oublier de m’attacher.
Quand le prof a dit LE COURS EST FINI ON RENTRE BAH J’AI SAUTÉ !!
Bilan : Fracture de la pointe du péroné 3 mois de plâtre et 25 kilos en plus !!
On était à New York pour un séminaire. Pendant un break, je sors fumer une cigarette, j’ai voulu passer sur le côté et je suis tombée dans une bouche d’égoût ouverte. Ma jambe droite s’est enfoncée jusqu’à l’aine, et mon genou gauche est venu s’encastrer sur une grille ! Je pissais le sang, et j’ai eu la mega honte devant tout le staff.
Après ça, tout le long du sejour on m’a appelée : « la fille qui est tombée dans le trou ».
Je me suis coinçée un bout de têton dans la fermeture éclair.
J’ai perdu connaissance en faisant pipi et me suis assommée sur la machine à laver qui était à côté des toilettes… Résultat : nez en sang et moi gisant par terre.
Et la plus ridicule : j’ai retourné ma bouilloire pour voir comment elle était dessous.
Je me suis brûlée avec la cocotte minute !
J’ai léché le métal d’un parapet de pont alors qu’il gelait, et ma langue est restée collée dessus.
Je me suis déplacé des vertèbres et des cervicales en attrapant un saladier de patates. Je me suis brûlée la frange en allumant une clope (pas de briquet j’ai eu l’idée de génie d’utiliser la gazinière).
Je me suis brûlée un petit doigt de pied au troisième degré avec… une noisette. Je faisais caraméliser des noisettes entières dans du sucre à la poêle, et y en a une qu’a voulu se la jouer « tirons nous d’ici avant que ça ne chauffe trop ».
Conclusion : cuisiner en tongs, c’est dangereux !
Un dimanche midi en famille et amis, ma mère a voulu me donner un morceau de banane…
Sauf qu’elle trébuché juste au moment où j’ouvrais la bouche… Appelez-moi gorge profonde.
Double fracture du métatarse du gros orteil droit… Avec ??? Un poulet congelé qui – dans un réflexe ultime de survie sans doute – m’a échappé des mains… On ne se méfie jamais assez de la volaille.
Je me suis coupé le cristallin de l’oeil avec une feuille de papier A4.
Enceinte, j’ai attrapé une horrible gastro. Mon mari a à peine eu le temps de me refroquer avant que les secours ne viennent me chercher cul nu (c’est plus une blessure narcissique).
Un jour, je me suis cassée un orteil, en enfilant un jean (il s’est coincé, je ne sais comment, dans la grille du ventilateur qui tronait tout près)…  Et ma Moman, quand elle avait à peu près mon âge, elle est tombée dans une bouche d’égout, ouverte pour travaux, sur le Mossieur qui y travaillait…
Je me suis explosé l’arcade en éternuant sur une chaise. Urgence, 2 points de suture, une cicatrice et j’avais 17ans, année de terminale…  Parfait. Chaton
– M’évanouir chez le docteur, pour une infection de l’index gauche. – Être réveillée en pleine nuit par une voiture qui brule sur le parking derrière chez moi, avoir peur, et m’évanouir à cause de la peur.
Je me suis déplacé une vertèbre en faisant la vaisselle… et je me suis fait une entorse au genou en marchant dans ma cuisine (et je comprends toujours pas comment…)
Je me suis évanoui de douleur en faisant caca constipé.
Merci pour vos adorables messages privés suite à mon…
Les commentaires sont fermés sous ce billet. Merci……
Rappelle-toi, j’avais causé de cette très sympathique…
Je te mets une belle photo de moutons, car là, à mon…
Gens, 
Jusqu’à la Fête de la Nativité, que…
Gens, 
Jusqu’à la Fête de la Nativité, que…
Gens, 
Jusqu’à la Fête de la Nativité, que…
Gens, 
Jusqu’à la Fête de la Nativité, que…
Gens, 
Jusqu’à la Fête de la Nativité, que…
 
Si vous souhaitez des conseils Beauté personnalisés,…

Lire la suite

comment se fouler le poignet
Il existe une nouvelle mode qui consiste à se péter les os
C’est en cherchant des trucs et astuces pour les jeux vidéo de mon fils que je suis tombé sur la microscène la plus pétée de l’année 2015 : celle qui rassemble des adolescents français qui trouvent du plaisir dans le fait de se casser les os.
Mon fils donc, fan du jeuCars , aime les voitures bleues. Problème, pour débloquer la voiture bleue dans le jeu, il faut remporter des courses bien trop difficiles pour lui. Soucieux de son épanouissement personnel, j’ai fait ce que tout père responsable aurait fait : lui arracher la console des mains et taper « cheat code Cars 2 Nintendo DS » sur le moteur de recherche de mon téléphone. Mais dans la précipitation – mon café était en train de refroidir –, mes doigts gras ont mal tapé la moitié des lettres, et mon correcteur d’orthographe a remplacé le mot«Cars » par«casser » ,et «DS »par «os » . J’ai mis 30 secondes à m’en rendre compte, mais il était trop tard. J’étais tombé sur un long commentaire posté sur Québec Top (l’équivalent d’un Yahoo Answers) par l’utilisateur Praline, lequel affichait la volonté de se péter un bras dans le but de le recouvrir d’un plâtre.
C’est comme ça que j’ai plongé dans l’Internet français de l’automutilation. Je connaissais bien entendu l’automutilation classique ; celle qui réunit des adolescents tristes cherchant à s’ouvrir les veines, ou dans les cas les plus difficiles, à se scarifier. Quand j’étais adolescent, j’ai d’ailleurs connu un pote qui faisait chauffer ses clés sur une ampoule brûlante avant de se les enfoncer dans les joues, selon ses dires « pour faire des cicatrices, ça fait plus viril » – il n’a jamais rien gagné d’autre que quelques grosses rougeurs.
En 2015, les ados ont visiblement sombré encore plus loin dans la haine de soi. Taper « je veux me casser un os » sur votre moteur de recherche est la porte d’entrée vers un univers parallèle. La plupart des forums pour adolescents abritent au moins un sujet sur la question. Les mieux modérés ferment immédiatement les topics concernés, mais pas mal d’autres laissent libre cours aux discussions. Entre les mecsqui fantasment sur les plâtres– on appelle aussi ça lagypsophilie–, les adolescents qui cherchent à se faire dispenser de sport et les gamines désespérées qui souhaitent que leurs parents en plein divorce les remarquent, le panorama est large, et les motivations pour se péter une cheville ou un poignet sont diverses et variées.
Au cours de mes recherches, j’ai appris que passer une nuit avec un bandage plein d’épluchures de pommes de terre contre la jambe suffisait à « fragiliser l’os au point de pouvoir le briser avec un simple petit coup de cuillère ».
Pris dans le vortex de ces topics où toute discussion commence immanquablement par « kikoo », j’ai fini par prendre contact avec quelques-uns de ces adolescents désireux de se péter les chevilles. Je me suis donc inscrit sur une bonne dizaine de forums ados et pré-ados. J’ai ciblé les témoignages les plus réalistes, et ai envoyé un message privé à nombre de ces adolescent(e)s mal dans leur peau. Au cas où vous vous poseriez la question, oui, j’ai eu l’impression d’être Harry Roselmack, auteur deDans la peau d’un pédophile du net.Heureusement, mes questions, basiques, se sont limitées à celles-ci : « pourquoi as-tu voulu te casser un os ? », « est-ce que ça valait le coup ? », ou encore « est-ce que ça fait mal ? »
Vite, j’ai appris que passer une nuit avec un bandage plein d’épluchures de pommes de terre contre la jambe suffisait à « fragiliser l’os au point de pouvoir le briser avec un simple petit coup de cuillère », via des sujets lancés sur des sites tels queOnmeda ,Jeuxvideo.comou encoreCommentfaiton . En fait, absolument TOUS les forums en question mettent en avant cette technique. Néanmoins, il semblerait que la réussite de ce trick tienne de la légende urbaine. En effet, sur le forum du site Comment-fait-on, plusieurs utilisateurs plus sérieux parlent plutôt de « jambe rougie », éventuellement « gonflée », mais aucunement d’os fragilisé.
Parmi les quelques jeunes gens avec lesquels j’ai eu la chance de discuter, beaucoup se sentaient simplement très cons d’avoir participé à ces échanges, et sont aujourd’hui heureux de ne jamais avoir réussi à se casser quoi que ce soit.
Seule Mélissa [son prénom a été modifié ] est allée au bout de son intention de se faire mal. On peut s’estimer heureux que cette jeune fille, qui avait 13 ans lors des faits, a abandonné son idée initiale – elle souhaitait se briser le tibia – pour se contenter d’une entorse de la cheville bénigne. D’après les mails que j’ai reçus, Melissa souhaitait en effet « se faire remarquer par ses parents », lesquels seraient « toujours en train de se disputer », et notamment son père, qu’elle qualifie de « beaucoup trop absent ».
Après avoir ouvert une discussion sur un forum – rapidement fermée par les modérateurs – où elle quémandait quelque conseil pour se « casser la jambe peu importe la douleur », une équipe d’utilisateurs un peu moralisateurs a tenté de la raisonner. Plus effrayée par les éventuelles séquelles de la blessure – une fracture ne se soignant pas toujours merveilleusement bien – que par la douleur en elle-même, elle a fini par sauter de la quatrième marche d’un escalier. « J’ai fait exprès de retomber sur la partie extérieure de mon pied », m’a-t-elle dit. Bilan : une belle entorse de la cheville, quelques jours avec des béquilles, mais malheureusement, pas forcément d’améliorations au niveau de sa relation père-fille.
Avec du recul, Mélissa regrette aujourd’hui son geste. « Quand le médecin m’a demandé ce qu’il m’était arrivé, je lui ai dit que c’était un accident. Mais je voulais m’enterrer dans une grotte tellement j’avais honte », m’a-t-elle confié. Elle a également pris connaissance de ses limites : « vu la douleur de l’entorse, j’aurais eu du mal à supporter une vraie fracture. »
J’ai parlé avec une jeune fille qui s’est volontairement infligé cinq fractures au poignet droit, deux au gauche, et selon elle, brisé « au moins quinze fois les doigts – peut-être même vingt. »
Je suis plus tard tombé sur un cas plus glauque : celui d’une jeune fille qui a commencé à se casser volontairement les poignets le jour où elle a arrêté de s’ouvrir les veines. « Au moins, je ne mettais pas ma vie en danger », m’a dit cette utilisatrice, qui a par ailleurs refusé de me donner son prénom, son âge, ni même son pseudo employé sur le forum de l’un des plus grands sites de psychologie français. Elle s’est en effet infligé cinq fractures au poignet droit, deux au gauche, et selon elle s’est brisé « au moins quinze fois les doigts, peut-être même vingt ». Elle a été prise en charge psychologiquement, et est allée quelque temps en hôpital psychiatrique. « Ce n’est pas parce que j’étais folle, m’a-t-elle dit, mais juste parce que j’avais besoin d’être protégée de moi-même. » Aujourd’hui, elle va mieux, et ne s’est pas fait de mal depuis plus d’un an. Ce type de cas est connu des services médicaux. C’est un trouble en effet enregistré parmi les nombreux cas d’automutilation dite classique, un comportement considéré par les médecins comme pathologique.
Rien à voir avec Anthony [son prénom a également été modifié]. Celui-ci demandait sur un forum, il y a trois ans, « comment se casser une jambe sans douleur ». Une trentaine de mauvais conseils plus tard – il a tenté le coup des épluchures de pomme de terre, encore –, il a fort heureusement fini par se dégonfler. À l’époque, il avait 12 ans, et son collège faisait face à une petite mode des jambes plâtrées. Quatre accidentés sur une même petite période, dont un garçon et une fille selon lui « super populaires », et la tendance était lancée. « C’était un délire, comme une coupe de cheveux à la mode, ou une paire de baskets », m’a-t-il dit, manifestement conscient du caractère temporaire de cette vague de pseudo-accidentés. À la connaissance d’Anthony, il n’y a eu aucune fracture volontaire à déplorer parmi les collégiens suite à cette épidémie.
PourChantal Calatayud , psychanalyste et auteure, cette étrange lubie « pourrait correspondre à unequête ordalique», une conduite fréquente à l’adolescence, qui consiste, grosso modo, à se mettre en danger volontairement afin d’affirmer à la face du monde son libre arbitre. Sauter à l’élastique, rouler très vite en pleine nuit, ingurgiter la viande du grec en bas de ma rue, tester différentes drogues, se mettre un coup de marteau dans le tibia – tous ces comportements sont donc potentiellement ordialiques, et suivraient en conséquence le principe du jugement divin : « Si je survis, c’est que Dieu le veut. »
Mais le cas inverse est également possible : plutôt que de chercher à affirmer un sentiment de liberté, ce désir de jambe plâtrée pourrait au contraire affirmer un besoin de continuer à dépendre de ses parents. « Être plâtré, c’est être dépendant de l’autre. Un peu comme si en ayant un plâtre, on pouvait justifier le fait d’avoir besoin de ses parents sans perdre la face. C’est une tentative de retour à l’enfance à une période où il est difficile de devenir adulte », m’a dit Chantal. Autre piste possible : cette forme d’automutilation « permettrait de réguler, canaliser et exprimer l’idée d’angoisse lorsque les mots ne le permettent pas. » Au final, comme les motivations des adolescents, les causes de ce phénomène peuvent être très variées. Pour notre psy, le désir de fracture est à considérer comme un symptôme, pouvant être le témoin de causes très diverses. « Tout comme la fièvre peut signifier aussi bien un rhume qu’un cancer », ajoute-t-elle.
Les cas sont donc très variés, du mal-être pathologique à la débilité profonde. Si vous préférez vous casser le poignet plutôt que vous ouvrir les veines, je suppose que vous avez des chances de vous en sortir, à condition d’être suivi par des personnes compétentes. En revanche, si vous rêvez juste de porter un plâtre pour être dispensé de sport ou rendre jaloux vos petits camarades de classe, rassurez-vous : vous êtes juste un collégien débile de plus. Et l’adolescence se termine généralement aux alentours de 18 ans.

comment se fouler le poignet

Comment se fracturer la cheville ou le poignet ?!
Tout
Aujourd’hui
La semaine dernière
Le mois dernier
Tout
Discussions uniquement
Photos uniquement
Vidéos uniquement
Liens uniquement
Sondages uniquement
je voudrais savoir comment se fracturer la cheville ou le poignet !!! j’ai vraiment besoin de votre aide, j’ai une raison à laquelle je veut faire ça ! je connaît la douleur donc pas besoin de me juger je n’ai pas besoin de leçon de moral ! je veux que ce soit RAPIDE et EFFICACE !! j’espère qu’il y aura des miracles et les personnes qui m’auront aidé je leurs feras une dedie sur mon plâtre !!!!!!!!!!!
merci d’avance Aurély
Re: Comment se fracturer la cheville ou le poignet ?! Repondez svp

C’est URGENT !! S’ il vous plaît !!!
Re: Comment se fracturer la cheville ou le poignet ?! Moi aussi

Salut tu a réussis parceque J’adorai me casser la cheville droite le plus vite possible merci
Re: Comment se fracturer la cheville ou le poignet ?! Comment se casser la jambe

moi je me suis casser le poignet j était a la patinoire et j ai glisse sur mon poignet et mon poignet casse ou si non tu joue au foot tu te mes gole (tu dit au garcon ou a la fille)quelle tire fore et boom ton poignet casse

Charte déontologique

Mentions légales
Règles de bonne conduite

Contacts

Tous nos forums
Forum de A à Z
Un médecin vous répond
Forum archives
Maladie et santé
Santé générale
Cancers
Gynécologie
Arthrose et Rhumatismes
Hormones et Thyroïde
Diabète
Grossesse et Enfants
Grossesse
Bébé et enfants
Parents
Bien être et couple
Psychologie
Bien être – Médecines douces
Sexualité
Beauté
Régimes – Nutrition
Inscrivez-vous gratuitement pour participer aux forums Onmeda.
Fatigue, stress, burn-out, dépression,… Ces mots vous parlent ? Trouvez ici des explications et surtout des solutions pour vous en sortir !
La dépression, l’un des troubles psychologiques les plus fréquents en France, toucherait 10 à 25 % des femmes et 5 à 12 % des hommes
Des bienfaits du sexe aux zones érogènes en passant par les top positions du Kamasutra… Trouvez ici tout ce qu’il faut savoir pour un maximum de plaisir !
Certains sujets sont difficiles à aborder. Panne d’érection, micropénis ou baisse de libido… Trouvez ici les réponses à toutes vos questions !
A part la grossesse, quelles sont les causes d’un retard de règles ? La réponse du gynéco en vidéo…
Homme, femme, adulte, enfant… Une cystite peut toucher tout le monde. Mais quel traitement est indiqué chez l’enfant, chez la femme ou chez la femme enceinte ?
Conception et fécondité, alimentation, démarches et échographies pendant la grossesse… Êtes-vous bien informé ? Trouvez ici l’essentiel à savoir !
De la varicelle à l’otite, de la scarlatine à l’eczéma en passant par les questions de vaccination… L’essentiel sur les maladies infantiles les plus fréquentes.
Onmeda est un site d’information générale sur le bien-être et la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.
Copyright © 2015 Onmeda – Un site du groupe aufeminin

comment se fouler le poignet

A privacy reminder from YouTube, a Google company

Je vous explique comment je me suis casser le poignet

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

People & Blogs

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

comment se fouler le poignet

A privacy reminder from YouTube, a Google company
Unsubscribe from Galaxia Fun et Aventures?
Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

People & Blogs

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Dans cette vidéo je vais expliquer pourquoi je ne peut pus jouer a Minecraft. Je ‘ai pas eu de chance. Mon Twitter :https://twitter.com/lilitchouta

comment se fouler le poignet

A privacy reminder from YouTube, a Google company

il se casse le poignet tous seul mdr

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Sports

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

comment se fouler le poignet

A privacy reminder from YouTube, a Google company
Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Travel & Events

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

comment se fouler le poignet

A privacy reminder from YouTube, a Google company
Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Entertainment

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Aujourd’hui je vous montre comment se tordre le doigt et ce sans rien se casser——————————– ——————————– Bonne vidéo

comment se fouler le poignet

Moteur de recherche

Rechercher

Mode

Vêtements Accessoires Défilés Voir aussi

Forum Mode

Beauté

Coiffure Maquillage Soins Minceur

Forum Beauté

Luxe

Shopping luxe Défilés Evasions Voir aussi

Déco

Salon Cuisine Chambre Voir aussi

Forum déco

Cuisine

Entrées Desserts Recettes Pratique

Forum cuisine

Maman

Grossesse Bébé Enfant Voir aussi

Forum maman

Santé

Nutrition Dossiers santé Gynéco Voir aussi

Forum santé

People

Tout sur les stars L’actu people Ils s’aiment

Loisirs

Cine-tv Culture Voyages Auto

Société

Dans l’actu Combats de femmes Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction Vie à deux Sexo Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée Planning Coiffure Alliances Chroniques Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin Toutes les plantes Jardiner bio Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Menu

Forum santé- Echangez vos conseils et posez vos questions

Nutrition

Calcul imc

Guide des calories

Surpoids

Diabète

Cholesterol

Conseils

Dossiers santé

Analyses

Conseils pratiques

Bien-être

Cancérologie

Forme

Médecine douce

Gynéco

Contraception

Cancer du sein

Endométriose

Ménopause

Hygiène intime

Voir aussi

Allergies

Dents

Dermato

Maux quotidiens

Cardio

Neuro

Ophtalmo

Rhumato

Orl

Psy

Loisirs

Cine-tv

Culture

Voyages

Auto

Société

Dans l’actu

Combats de femmes

Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction

Vie à deux

Sexo

Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée

Planning

Coiffure

Alliances

Chroniques

Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin

Toutes les plantes

Jardiner bio

Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Horoscope 2017
Horoscope de la semaine
Horoscope chinois
Numérologie

Posez votre question
c57- Dernière réponse le 19 juil. 2013 à 18:57parsoraya80
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

comment se fouler le poignet
L’entorse du poignet est la résultante du mouvement forcé de l’articulation du carpe. Quand le squelette résiste, il n’y a pas de fracture mais une élongation ou une déchirure du ligament. S’il s’agit d’une simple élongation, on parle d’entorse bénigne, si les ligaments sont déchirés, il s’agit d’une entorse grave.
Le terme d’entorse a un sens différent dans le langage courant et dans le langage médical. En effet, dans le langage courant, l’entorse est assimilée le plus souvent à la survenue d’un traumatisme du poignet mais ne préjuge en rien de la lésion exacte qui peut être également une fracture. Dans le langage médical, l’entorse est uniquement la lésion des ligaments.
Les ligaments sont des haubans tendus entre les os permettant aux surfaces articulaires de rester en contact parfait lors des mouvements. Les os du poignet sont au nombre de 8. Il existe des ligaments dits « intrinsèques » qui relient les petits os entre eux et des ligaments « extrinsèques » qui relient l’ensemble des os du carpe au radius et aux métacarpiens. Le réflexe d’amortir une chute avec la paume de la main, provoque une mise en hyper extension de l’articulation du poignet. Les ligaments qui maintiennent les os du poignet sont soumis alors à un étirement qui dépasse leur limite naturelle, c’est l’entorse. Elle peut survenir également de manière plus rare lors d’une chute sur le dos de la main avec le poignet en flexion. Attention, l’entorse peut toujours être associée à une fracture des os du poignet.
Il n’y a aucune relation directe entre la gravité d’une lésion et la douleur ressentie. Il est classique de dire que des entorses parfois graves entraînent peu de douleurs et donc, diminuent l’importance de la prise en charge immédiate. Lors d’une entorse isolée, le poignet n’est pas déformé. Il peut apparaître un hématome au niveau de la face dorsale du poignet ou un odème c’est à dire un gonflement des tissus sous cutanés. Parfois, il n’y a aucun signe clinique. Seule une douleur existe à la pression directe de la zone atteinte. En cas de doute, il faudra toujours immobiliser le poignet par une simple attelle antérieure et consulter un spécialiste.
Faut-il faire des radiographies ? Oui mais il faut savoir que les radiographies sans préparation dans le cadre d’une simple entorse sont souvent négatives. En effet, des lésions parcellaires de ligaments intrinsèques tel le ligament scapho-lunaire ou le ligament luno triquétral, n’entraînent aucune instabilité ni aucun signe radiologique à un stade de début. Pourtant la gravité est là et c’est à ce moment là que les traitements ont le plus de chance de donner de bons résultats. En cas de persistance de douleurs après quelques jours, il faudra faire réaliser des clichés sans préparation de face et de profil et des clichés dynamiques : clichés de face en inclinaison radiale et en inclinaison ulnaire et clichés de profil en flexion et en extension. Ces clichés ne sont pas suffisants mais ils permettent parfois de voir des petits signes qui orientent vers une lésion : perte des rapports osseux normaux, écart anormal entre le scaphoïde ou le semi-lunaire, horizontalisation du scaphoïde, déviation dorsale ou ulnaire du semi-lunaire sur les clichés de profil (figure 1 déviation anormale dorsale du semi-lunaire sur les cliches de profil dans le cadre d’une entorse scapho-lunaire).
L’arthrographie et surtout l’arthroscanner reste l’examen de référence Il doit être réalisé dans des conditions médicales très particulières par des radiologues avertis. Il consiste à injecter un produite radio opaque dans l’articulation médio carpienne entre la I ère et la II ème rangée des os du carpe. Après quelques mouvements, les clichés montrent l’éventuel passage du produit de contraste entre les différentes articulations du poignet. Ceci témoigne d’une déchirure anormale d’un ligament intrinsèque. Il existe malheureusement des faux négatifs et de faux positifs à cet examen.
L’IRM est peu efficace en matière d’entorse du poignet. Il semblerait que les nouvelles sondes soient de meilleures qualités et permettent d’avoir de bien meilleurs résultats.
L’arthroscopie du poignet qui consiste à mettre une petite caméra dans les articulations du poignet permet de faire le bilan exact des lésions ligamentaires (figure 2 realisation d’une arthroscopie du poignet). C’est le seul examen qui donnera de façon précise le diagnostic certain d’une rupture ligamentaire, de son importance (figure 3 vue radio carpienne d’une lesion du ligament scapho lunaire, figure 4 vue medio carpienne d’une lesion du ligament sacpho lunaire avec passage anormal entre les 2 os), et qui permettra éventuellement de la traiter dans le même temps opératoire. L’arthroscopie est un geste chirurgical à part entière. Il doit être réalisé par des chirurgiens spécialisés dans ces techniques. Elle ne sera réalisée qu’en cas de doute suffisamment étayé sur la réalité d’une lésion ligamentaire.
Toute la difficulté du diagnostic est d’être sûr qu’il s’agit d’une entorse bénigne, c’est à dire sans déchirure ligamentaire. Dans ce cas, un simple traitement orthopédique par immobilisation de trois semaines est suffisant. Dans tous les autres cas, ou en cas de doute, il ne faut pas hésiter à pratiquer une arthroscopie du poignet afin de déceler une lésion, parfois même minime, et préserver toute les chances de guérison du système ligamentaire complexe du poignet.
Il fait bien sûr appel à l’arthroscopie. Ce geste réalisé le plus souvent en chirurgie ambulatoire sous anesthésie loco-régionale, permet aux patients de ressortir le jour même de l’intervention chirurgicale avec une simple attelle une fois le traitement réalisé. Le bilan arthroscopique qui sera réalisé par des mains expérimentées, consistera à faire l’analyse des différentes articulations du poignet (radio ulnaire inférieure entre la tête de l’ulna et le radius, radio carpienne entre le radius le ligament triangulaire et la I ère rangée des os du carpe, et médio carpienne entre la I ère et la II ème rangée des os du carpe). L’analyse sera méthodique. Elle permettra de faire le diagnostic précis des éventuelles lésions osseuses et/ou cartilagineuses mais surtout d’analyser l’état des ligaments et leur éventuelle déchirure. En cas de lésion de ligaments intrinsèques (scapho-lunaire, luno triquétral par exemple) le traitement consistera à effectuer une réduction des deux os incriminés et à les fixer par des broches qui seront mises en place pour un mois et demi en moyenne (figure 5 résultat d’un brochage sacpho-lunaire sous arthroscopie). Lorsqu’il est réalisé suffisamment tôt (moins de 45 jours après l’accident), ce traitement donne d’excellents résultats avec une cicatrisation suffisante des zones ligamentaires déchirées.
Le traitement des lésions chroniques est beaucoup plus complexe. Il s’agit le plus souvent de patients qui ont négligé une entorse apparemment bénigne et qui en fait s’est aggravée avec l’utilisation habituelle du poignet. Très souvent c’est au décours d’un nouvel accident qu’on découvre une lésion ancienne malheureusement déjà très évoluée. Le traitement dépend alors de l’âge du patient, du besoin fonctionnel du patient et de l’état des cartilages (figure 6 vue opératoire d’une rupture complete du ligament scapho-lunaire avec des cartilages intacts). En fonction de ces données, on pourra envisager soit une tentative de reconstruction, toujours complexe et aux résultats aléatoires ( figure 7 reconstruction du ligament scapho-lunaire faisant appel à une ligamentoplastie), ou un geste dit « palliatif » qui consistera à conserver une mobilité suffisante. Les techniques sont nombreuses et variées. Elles dépendent de l’habitude du chirurgien et des besoins du patient.
La technique la plus extrême reste l’arthrodèse complète du poignet dont le but est de bloquer l’articulation afin de supprimer les phénomènes douloureux. Les chirurgiens cherchent actuellement a éviter à tout prix cette extrémité.
Au total, tout choc sur le poignet peut entraîner une entorse du poignet c’est à dire une atteinte du système ligamentaire. Les signes cliniques sont souvent pauvres et il ne faut pas hésiter en cas de doute à recourir à des examens plus agressifs tel l’arthroscanner et surtout l’arthroscopie. Lorsqu’une entorse, même grave, est traitée tôt, les résultats sont souvent très bons.

comment se fouler le poignet

[fr] français <-> [gb] anglais
[fr] français —> [gb] anglais
[gb] anglais —> [fr] français
[fr] français <-> [de] allemand
[fr] français <-> [es] espagnol
[fr] français <-> [pt] portugais
[fr] français <-> [it] italien
[fr] français <-> [nl] néerlandais
[fr] français <-> [pl] polonais
[fr] français <-> [se] suédois
[fr] français <-> [dk] danois
[fr] français <-> [fi] finnois
[fr] français <-> [gr] grec
[fr] français <-> [cz] tchèque
[fr] français <-> [ro] roumain
[fr] français <-> [hu] hongrois
[fr] français <-> [sk] slovaque
[fr] français <-> [bg] bulgare
[fr] français <-> [si] slovène
[fr] français <-> [lt] lituanien
[fr] français <-> [lv] letton
[fr] français <-> [ee] estonien
[fr] français <-> [mt] maltais
Plus de langues

Lorsqu’elles sont bien faites, les passes qui tournent dans le sens
contraire du sens normal sont plus adaptées (elles évitent à
Even when they are done well, passes spun in the
opposite direction than normal are better adapted (since the
La refonte effectuée cette année n’a toutefois pas fait disparaître deux irritants notoires de l’Outlander : l’absence d’un volant télescopique (on ne peut que l’incliner) et la position trop reculée sur la console centrale des
commutateurs servant à enclencher le chauffage des
The steering wheel tilts but does not telescope and the
seat warmer controls on the center console are still too far
faveur du maintien de la chasse au phoque sélective.
Le « châssis mobile » étant un appareil non électrique, de petites modifications furent effectuées sur les conseils de Sartorius : une barre de maintien supplémentaire fut par exemple ajoutée afin d’éviter que l’accumulateur rechargeable ne tombe du
With regard to the classification of the « mobile framework » as non-electrical apparatus, minor modifications were performed following consultation with Sartorius, such as the addition of a retaining bar to prevent the rechargeable battery from falling
la pénombre recrée personnages et sortilèges tout droit sortis des mystères de l’Orient.
light conjures u ptheM ystic East on the walls in the
The pulse in the neck that can sometimes
Peut-être devrions-nous interdire les
fourgonnettes que les gens louent pour trimballer leurs enfants afin
Maybe we should ban vans that people rent to help our kids move, so that they do not
La puissance et la direction du tir sont déterminées par votre
The power and directionofthesh ot are determined by
On peut penser aussi aux tendons du
Des contreventements temporaires peuvent être cloués
qu’il y avait dépensé, cependant que ses treilles étaient complètement ravagées.
hands over what he had spent on his property ,whichh ad (now) tumbled to pieces to
its very foundations, and he could only say, « Woe is me!
Entre-temps, ils suivent des cours de formation afin de pouvoir
locale ou nationale vient à se produire.
Meanwhile, they undergo training so that they will be able to do
La goupille de retenue s’est détachée et a permis à
Mme Hyoba espère que ses élèves vont
ma culture, puisque qu’ici ce sont des noms d’anonymes ».
songs to show off how cultivated I am.
théorie selon laquelle en développant le commerce, on crée des richesses.
which says that wealth is created by developing trade.
Un bras relie l’axe 2 à l’avant-bras et intègre les moto-réducteurs des
An arm connects axis 2 to the forearm and includes the reducers of
Requête la plus fréquente dans le dictionnaire français :
1-200 ,  -1k ,  -2k ,  -3k ,  -4k ,  -5k ,  -7k ,  -10k
,  -20k ,  -40k ,  -100k ,  -200k ,  -500k ,  -1000k
Requête la plus fréquente dans le dictionnaire anglais :
1-200 ,  -1k ,  -2k ,  -3k ,  -4k ,  -5k ,  -7k ,  -10k
,  -20k ,  -40k ,  -100k ,  -200k ,  -500k ,  -1000k

Merci d’avoir donné votre avis sur cette traduction !Vous contribuez ainsi à l’amélioration de notre service.

comment se fouler le poignet

Vous n’avez pas encore de compte ? Créez un compte
Faites semblant de vous être foulé la cheville.Une cheville foulée est plutôt facile à simuler et c’est une blessure très commune. Cette blessure est généralement le résultat d’une chute et se soigne en 2 à 8 semaines, selon la gravité de la foulure.

Pour justifier votre cheville foulée, vous pourriez raconter que vous avez trébuché en descendant une colline escarpée ou êtes tombé d’un trottoir.
Une cheville foulée se bande dans un bandage de tissu. Vous pourriez aussi avoir besoin de béquilles.
Si vous devez voir un médecin, vous devrez simuler une douleur modérée et de légères difficultés à bouger votre pied. Si vous en faites trop, le médecin pourrait vouloir faire des examens plus poussés.

Songez à une périostite au tibia.Cette blessure est très difficile à déceler, même avec une radio, c’est alors l’option idéale ! Les symptômes habituels sont la douleur et un gonflement et la blessure guérit en quelques semaines.

Si vous devez voir un médecin, dites-lui que vous avez mal et que votre jambe était légèrement enflée, mais qu’il vous semble qu’elle n’enfle que la nuit.
Pour expliquer votre état, vous pourriez dire que vous avez commencé à courir pour perdre du poids/vous mettre en forme. C’est l’une des causes de périostite les plus communes.

Essayez une blessure à la coiffe des rotateurs.La coiffe des rotateurs est une série de muscles de votre épaule, qui peuvent se blesser si vous les faites travailler trop dur, en particulier au-dessus de votre tête. Cette blessure guérit en 2 à 6 semaines, selon la gravité.

Vous pourriez alors raconter que vous êtes tombé dans les escaliers et avez tenté de vous rattraper sur vos bras.
Face à un médecin, présentez la blessure comme légère, car les cas graves requerront une intervention chirurgicale ou une injection de stéroïdes.

Songez à un nerf coincé dans le dos.Il s’agit d’une des blessures les plus difficiles à simuler, car des examens pourront prouver que vous n’avez rien. Dédramatisez la situation face au médecin, afin qu’il ne cherche pas à faire davantage d’examens.

Du repos allongé, peut-être un corset et environ 1 mois de guérison devraient vous permettre de vous remettre de cette légère blessure.
Pour raconter comment vous vous êtes blessé au dos, vous pourriez dire que vous avez soulevé un carton très lourd et que vous avez été tout à coup frappé d’une douleur intense.

Simulez une élongation du ligament croisé.Ce ligament de votre genou est très enclin aux blessures du sport et aux élongations. C’est une blessure difficile à simuler, car des examens pourraient prouver que vous n’avez rien. Dédramatisez la situation face au médecin, afin qu’il ne cherche pas à faire davantage d’examens.

Pour expliquer comment vous vous êtes blessé, vous pourriez dire que vous avez sauté de haut et avez mal atterri.
Cette blessure est généralement bandée d’un bandage en tissu. Vous pourriez aussi avoir besoin de béquilles.

Trouvez une cause plausible.Pour simuler une blessure, vous devrez trouver une cause raisonnable pour cette blessure. Ce devrait être une blessure plutôt commune et vous devrez dire vous être blessé en faisant quelque chose que vous pourriez faire en réalité. Voyez les blessures listées dans la première section pour des exemples de causes plausibles correspondant à ces blessures.
Répétez votre histoire.Vous devriez inventer les détails et les connaître par cœur. Se mélanger les pinceaux en racontant les détails est généralement ce qui vous trahira. N’ajoutez pas des détails chaque fois que vous racontez l’histoire (mais racontez-la cependant chaque fois de façon légèrement différente ou dans un ordre différent afin de ne pas donner l’impression de réciter un texte).
Soyez vague.Ne soyez pas trop précis lorsque vous racontez votre histoire. Vous donneriez l’impression d’avoir trop préparé votre mensonge, comme si vous pensiez que les gens ne vous croiraient pas sans cela. Racontez l’histoire de façon naturelle, comme si vous n’aviez pas vraiment envie d’en parler.

MAUVAISexemple : «  Je descendais les escaliers pour aller chercher une boîte de soupe à la cave, puis j’ai vu une araignée qui m’a fait trop peur et j’ai trébuché. Heureusement, je me suis rattrapé à temps pour ne pas tomber sur la tête, mais je me suis blessé à l’épaule. Je suis allé chez le médecin et j’ai du attendre pendant des heures, mais alors…  », etc., etc.

BONexemple : «  J’ai trébuché dans les escaliers et j’ai dû me déplacer quelque chose dans l’épaule lorsque je me suis rattrapé  ».

Évitez les blessures visibles de l’extérieur.Les coupures, bleus et cicatrices (toutes ces astuces de maquillage de théâtre) auront peut-être l’air convaincants au premier abord, mais vous prendriez le risque de ne pas reproduire la blessure à l’identique tous les jours ou de vous faire prendre si votreblessurese délave. Si vous voulez simuler une blessure, choisissez-en une parmi les blessures ci-dessus, qui ne sont pas ou peu visibles de l’extérieur.
Ne vousblessezpas au travail ou à l’école.En plus du fait qu’en simulant une chute ou un accident, vous risqueriez de vous blesser pour de bon, vous blesser à l’école ou au travail pose des questions d’assurance et de responsabilité juridique et vous devrez certainement faire examiner la blessure par un médecin. Le mieux est que les gens prêtent aussi peu d’attention que possible à votre blessure.
Ne surjouez pas.Surjouer est un signe clair de simulation. Pensez-vous être la première personne à faire semblant d’être blessé pour éviter quelque chose ? Les gens seront naturellement suspicieux, ne leur donnez alors pas de raisons de l’être encore plus.

N’en faites pas trop avec les médecins. Les médecins seront bien placés pour se rendre compte que vous simulez. Montrez-leur que vous souffrez, mais ne donnez pas l’impression que la blessure est trop grave. Vous éviterez ainsi des examens très chers, comme les radios et les scanners.
N’en faites pas trop face aux autres. Vos professeurs, vos coéquipiers, vos camarades de classe, votre patron, etc. se rendront généralement compte si vous exagérez. Dédramatisez votre blessure et ne passez pas votre temps à grogner et à gémir.

N’oubliez pas votre rôle, même pour un instant.Vous devez vous concentrer sur le rôle que vous jouez, même lorsque vous pensez être seul. Vous ne savez jamais quand quelqu’un pourrait entrer. Et même lorsque vous n’êtes qu’avec des gens qui savent que vous n’êtes pas réellement blessé, ne cherchez pas l’occasion de vous faire prendre.
Donnez-vous une semaine pour guérir.N’être blessé qu’une journée ou n’avoir mal qu’une journée n’est pas très crédible. Faites durer votre blessure et même si vous revenez à l’école ou au travail après un jour ou deux, simulez la blessure pendant au moins une semaine. La durée dépendra de la blessure que vous avez choisi de simuler.
Progressez doucement vers un mouvement plus facile.Le processus de guérison devrait sembler normal. Au début, vous devriez grimacer à chaque mouvement, puis progressez doucement et montrez-vous capable de faire de plus en plus de choses.
N’utilisez pas cette technique plus d’une fois.L’excuse de lagrosse blessurene fonctionnera qu’une seule fois. Si vous le faites deux fois, vous serez au mieux considéré comme malchanceux. Trois fois et les gens vous démasqueront à coup sûr. Ne vousblessezsurtout pas à intervalles courts. Séparez vosblessuresd’au moins quelques mois, sinon quelques années.
Les cookies permettent d’améliorer wikiHow. En continuant la navigation, vous acceptez notrepolitique sur les cookies .

Accueil
À propos de wikiHow
Terms-of-Use
RSS
Plan du site
Connexion

Les documents sont partagés souslicence Creative Commons. .
Vous voulez vraiment vous faire dispenser de ce match de basket ? Ou voulez-vous sécher une journée de travail pour passer du temps avec vos enfants, mais avez pris toutes vos RTT ? Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous. Lisez cet article pour davantage d’informations sur la façon dont faire semblant d’être blessé.
Cette page a été consultée 62 016 fois.