consommation vmc

VMC Auto Aldès Sekoia 63€ Mano Mano
VMC Auto Unelvent Deco 69€ Econology
VMC Auto Atlantic Autocosy 73€ Domotelec
VMC hygroréglable Atlantic Hygrocosy 220€ Mano Mano
VMC hygroréglable Aldes Bahia Optima 234€ Domotelec
VMC hygroréglable Unelvent Ozeo 235€ Econology
VMC hygroB Micro Atlantic Hygrocosy 275€ Mano Mano
VMC hygroB Micro Aldes Bahia 289€ Econology
VMC hygroB Eco Unelvent Ozeo 303€ Domotelec
Isolation intérieure et extérieure
Ventilation
Traitement de l’humidité
Fenêtres
Portes et Portes de garage
Escalier
Panneau solaire photovoltaïque
Internet et téléphone
Construction de maisons
Agrandissements: Extension ou Surélévation
Rénovation complète
Poêles et Inserts
Conduits de cheminée
Chauffage électrique
Chauffage au sol (plancher chauffant)
Pompe à chaleur
Chaudière Gaz et Fioul
Entretien chaudière
Regulation chauffage
Chauffe-eau électrique
Chauffe-eau solaire
Climatisation
Viabilisations: Eau, Egoût, Electricité
Abri de jardin
Réfection de façade
ConseilsThermiques
Association de Loi 1901
Notre travail vous est proposé gratuitement et dans son intégralité.
Pour nous aider à maintenir ce service, merci de partager ou de faire un don !
En plus d’être obligatoire (dans le neuf), la présence d’une VMC quelle qu’elle soit est beaucoup plus avantageuse que laventilation naturelle . Nous allons voir ici le cas de la VMC simple flux, qui reste encore très courante dans le neuf, malgré l’apparition de laVMC double fluxou de laVMC double flux thermodynamique .
La VMC simple flux est un dispositif permettant le renouvelement de l’air intérieur. Le fonctionnement d’une VMC simple flux est basé sur un extracteur électrique (un ventilateur inversé), qui est situé généralement dans le grenier, et qui aspire l’air vicié de l’intérieur (humide et pollué) pour faire rentrer de l’air neuf de l’extérieur (aussi appelé frais). L’extracteur aspire l’air, ce qui créé une dépression dans la maison : l’air de l’extérieur va ainsi rentrer dans la maison grâce aux bouches d’entrées d’air situées dans les pièces principales (salle à manger, salon, chambre, bureau…). L’air extrait par les bouches d’extraction situées dans les pièces de service, c’est-à-dire celles contenant un point d’eau (cuisine, salle de bain, WC, etc.), est ensuite évacué vers l’extérieur via des gaines et une sortie en toiture.
C’est le modèle de base si l’on peut dire puisque les entrées d’air comme les bouches d’extraction sont auto-réglables, c’est-à-dire qu’elles vont s’adapter à la pression afin de garantir un débit constant tout au long de l’année. Elle ne dépend donc pas de l’hygrométrie intérieure ce qui engendre des consommations d’énergie inutiles.

Prix d’un kit de vmc simple flux auto-reglable : moins de 150€
Avec une VMC simple flux hygro A, les bouches d’extraction sont hygroréglables (les entrées d’air sont quant à elles autoréglables), c’est-à-dire qu’elles régulent le débit d’air en fonction du taux d’humidité dans l’air intérieur. Cela permet de mieux évacuer l’humidité notamment lorsque la salle de bain ou la cuisine sont utilisées. A l’inverse, lorsque l’air est sec (été ou inoccupation du logement), le débit d’air et donc les déperditions vont être réduits. La VMC hygro A est cependant de moins en moins utilisée dans les bâtiments d’habitation, elle est en effet plus destinée aux locaux tertiaires.
La VMC simple flux hygro B régule le débit d’air en fonction du taux d’humidité intérieur (hygrométrie), à la fois par les bouches d’extraction et les entrées d’air. Ces dernières se ferment plus ou moins en fonction du l’hygrométrie : elles sont hygroréglables. Cela permet d’avoir une meilleure régulation et ainsi d’évacuer au mieux l’humidité et de limiter les déperditions de chaleur par renouvellement d’air. La VMC hygro B était le standard dans les maisons neuves jusqu’à la fin des années 2000, avant l’apparition des systèmes « basse consommation ».

Prix d’un kit de vmc simple flux hygro B (4 pièces): de 200 à 500€ (selon la régulation, mécanique ou électronique)
Les systèmes de VMC dit basse consommation ou « microwatt » sont souvent des systèmes hygro B puisque destinés à des bâtiments d’habitation. Alors que les extracteurs classiques consomment environ 45W, les systèmes microwatt permettent de descendre en dessous de 15W. Cette différence de 30W peut paraître faible mais il ne faut pas oublier qu’une VMC tourne toute l’année ce qui nous donne une différence 262 kWh/an soit une économie de 30€/an. Sachant qu’un système microwatt vaut environ 100€ de plus à l’achat, cela nous donne une rentabilité à moins de 4 ans, ce qui est tout à fait acceptable.
De part leurs consommation d’énergie, les VMC hygro B basse consommation (microwatt) sont donc parfaitement adpatées aux maison RT 2012 et sont d’ailleurs les systèmes les plus fréquemment utilisés, comme dans cetexemple de maison RT 2012 .

Prix d’un kit de vmc simple flux hygro B microwatt : de 300 à 650€ (selon la régulation, mécanique ou électronique)
Les bouches auto-réglables restent constamment avec la même ouverture. Toutefois, un ajustement du débit, à l’aide d’un clapet (registre) est possible. Ce réglage est fait une fois pour toute à l’installation et est fonction notamment du nombre de pièces, afin d’avoir un débit d’air suffisant dans la maison, sans toutefois trop ventiler. A noter que le clapet peut se situer directement au niveau du raccordement de la gaine sur le caisson de VMC.
Les bouches hygroréglables ont une ouverture qui dépend de l’hygrométrie de la pièce. Le fonctionnement se base sur le principe d’une « cordelette » qui se tend plus ou moins en fonction de l’humidité et qui ouvre donc plus ou moins le clapet qui régule l’ouverture. Les bouches hygroréglables doivent être installées uniquement si le moteur est de type hygroréglable. Ce n’est en effet pas la même technologie de moteur (moteur à débit constant/moteur à pression constante).
Il est de plus en plus fréquent de voir des bouches d’extraction à détection de présence. En plus d’être hygroréglable, lors d’une détection de présence, l’ouverture maximum de la bouche va être forcée, afin d’augmenter le débit d’extraction. Cela est particulièrement utile dans une salle de bain ou des WC, et évite d’augmenter la vitesse de la VMC (qui aurait pour effet de ventiler plus dans toutes les pièces). On agit ainsi au plus près du dégagement d’humidité. A noter que les bouches d’extraction à détection de présence fonctionnent à l’aide de piles.
Des bouches à ouverture manuelle existent également. Elles fonctionnent là aussi sur la base d’ouverture au maximum de la bouche, mais à l’aide d’une action manuelle, soit avec une cordelette (dans les petits logements notamment), soit avec un interrupteur si la bouche (généralement de la cuisine) est alimentée électriquement.
Si vous envisagez de faire appel à un professionnel pour installer une VMC simple flux, il est important de réaliser plusieurs chiffrages afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier:
Votre demande de devis a bien été enregistrée.Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos « spams ».
Il vous faut choisir de préférence un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) Qualibat. Cela vous permettra de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez plutôt les installateurs qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise. Observez leur réactivité: l’artisan est-il disponible? Prend-il la peine de vous rappeler rapidement? Enfin, exigez une attestation de l’assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.
Il n’est pas toujours évident de savoir si sa VMC Simple Flux fonctionne correctement. En effet, même si l’on entend le bruit du moteur, cela ne veut pas forcément dire que la ventilation est efficace partout. Pour s’en assurer, il faut faire le « test du papier ». Il suffit de prendre une feuille de papier type essuie-tout ou papier toilette et de placer cette feuille sur une bouche de ventilation. Si la VMC fonctionne, la feuille doit rester collée (sans être aspirée). Il est important de tester chaque bouche.
Un test similaire peut être effectuer sur les grilles d’entrées d’air. Dans ce cas, la feuille ne doit pas du tout coller, mais plutôt être repousée.
Le test du sèche-cheveux permet, dans le cas d’une VMC hygroréglage, de voir si les bouches d’extraction et les entrées d’air réagissent correctement au taux d’humidité. Une fois la bouche d’extraction retirée (généralement un quart de tour), il suffit de passer un sèche-cheveux dessus. Cela aura pour effet d’assécher considérablement l’air. De ce fait, si la bouche fonctionne correctement, elle doit se fermer au maximum. Le test est identique pour les entrées d’air.
Le plus souvent, cela signifie que la grille d’entrée d’air a été bouchée (avec du journal, du polystyrène ou autres). Cela rend la ventilation très inefficace et n’est donc pas du tout recommandé. Si ce n’est pas le cas, seulement peut signifier que la grille est trop encrassée et il convient alors de la nettoyer avec un chiffon humide.
Au fil du teps, la VMC s’encrasse aussi bien au niveau des bouches d’extraction, des gaines ou du caisson moteur. Pour s’assurer de la longévité de sa VMC et pour avoir une ventilation efficace et saine, il est recommandé de faire un entretien de la VMC tous les 1 ou 2 ans.
Les bouches d’extraction captent la poussière, ce qui peut l’obstruer progressivement. De plus, la présence d’humidité (ambiance ou condensation) peut provoquer des moisissures à long terme.
Le nettoyage d’une bouche d’extraction est relativement aisé. Il suffit de la retirer (généralement en la dévissant d’1/4 de tour) et de la nettoyage avec un chiffon légèrement humide.
Dans le cas d’une bouche hygroréglable, il ne faut pas trop l’humidifier. L’entretien est aussi l’occasion de vérifier que la bouche réagit correctement avec le test du séche-cheveux (voir ci-dessus).
Globalement, l’entretien des grilles d’aération est le même que celui des bouches d’extraction. Il faut les nettoyer avec un chiffon humide. Il faut surtout vérifier que les entrées d’air n’ont pas été bouchées et il est également possible de faire le test du sèche-cheveux pour contrôler leur bon fonctionnement.
Les gaines de ventilation ne nécessitent normalement pas d’entretien particulier. Il faut simplement vérifier qu’il n’y a pas d’eau à l’intérieur, qu’il n’y a pas de coudes et quelles sont correctement branchées au caisson moteur (éviter les fuites). Si l’encrassement est important, un lavage à l’eau avec un furet peut être utile.
/!\ Avant toutes inverventions sur le bloc moteur, coupez toujours l’alimentation électrique de la VMC /!\
L’ouverture du caisson moteur n’est pas toujours possible. Si cela est trop compliqué, mieux vaut ne pas l’ouvrir que de forcer. Si c’est possible, dépouissirez le moteur et contrôler l’usure des roulements. Vérifier également que le caisson est correctement suspendu pour éviter les vibrations et donc les bruits parasites.
Depuis quelques années, des démarcheurs peuvent vous proposer de vous installer une Ventilation à Régulation Thermique (VRT). Sous cette appellation, se cache en réalité une VMC tout à fait classique. Le problème, c’est le prix excessif évidemment, couplé à des promesses qui ne peuvent pas être véritables, à savoir une baisse des consommations du chauffage de 20% à 50%.
Il est donc clair que cette proposition est une arnaque, alors évitez-là!
Il faut savoir que les démarcheurs sont rarement, voire jamais, de bonnes occasions. Si vous avez un projet, mieux vaut le mûrir patiemment et prendre le temps de faire plusieurs devis pour avoir une fourchette de prix cohérente.
Si toutefois, le démarcheur, qui est souvent très bon, a réussi à vous faire signer quelques choses, rétractez-vous dès que possible avant que le délai de rétractation ait expiré. De plus, si vous n’êtes pas sûr mais également pour signaler l’arnaque, n’hésitez pas à contacter les associations de consommateurs locales mais également l’ espace info-energiequi pourra vous orienter sur de vrais systèmes et sont au courant des arnaques en cours.
Ne les laissez pas gagner de l’argent sur votre dos!
Parce que c’est un système simple, efficace, qui ne demande que très peu d’entretien et consommation peu d’énergie, la VMC simple flux a encore de beaux jours devant elle. C’est d’ailleurs le plus souvent ce type de VMC qui est choisi pour les maisons neuves respectant laRT 2012 , au détriment de laVMC double flux . Pour les rénovations, elle reste un très bon choix, mais entre en concurrence avecla ventilation par insufflation.
#398 -Benjamin (Admin)- 28.03.17
#396 -Benjamin (Admin)- 27.03.17
#390 -Benjamin (Admin)- 07.03.17
#388 -Benjamin (Admin)- 06.03.17
#384 -Benjamin (Admin)- 25.02.17
#382 -Benjamin (Admin)- 20.02.17
#380 -Benjamin (Admin)- 18.02.17
#378 -Benjamin (Admin)- 16.02.17
#376 -Benjamin (Admin)- 12.02.17
#374 -Benjamin (Admin)- 12.02.17
#371 -Benjamin (Admin)- 08.02.17
#369 -Benjamin (Admin)- 25.01.17
#367 -Benjamin (Admin)- 23.01.17
#365 -Benjamin (Admin)- 21.01.17
#363 -Benjamin (Admin)- 20.01.17
#359 -Benjamin (Admin)- 14.01.17
#356 -Benjamin (Admin)- 06.01.17
#354 -Benjamin (Admin)- 23.12.16
#352 -Benjamin (Admin)- 20.12.16
#350 -Benjamin (Admin)- 17.12.16
#347 -Benjamin (Admin)- 26.11.16
#341 -Benjamin (Admin)- 05.11.16
#338 -Benjamin (Admin)- 31.10.16
#334 -Benjamin (Admin)- 20.10.16
#331 -Benjamin (Admin)- 06.10.16
#328 -Benjamin (Admin)- 19.09.16
#326 -Benjamin (Admin)- 01.09.16
#324 -Benjamin (Admin)- 31.08.16
#322 -Benjamin (Admin)- 31.08.16
#320 -Benjamin (Admin)- 31.08.16
#319 -Benjamin (Admin)- 31.08.16
#316 -Benjamin (Admin)- 26.08.16
#314 -Benjamin (Admin)- 23.08.16
#311 -Benjamin (Admin)- 12.08.16
#309 -Benjamin (Admin)- 12.08.16
#307 -Benjamin (Admin)- 06.08.16
#305 -Benjamin (Admin)- 27.07.16
#303 -Benjamin (Admin)- 25.07.16
#301 -Benjamin (Admin)- 13.06.16
#298 -Benjamin (Admin)- 10.06.16
#296 -Benjamin (Admin)- 08.06.16
#293 -Benjamin (Admin)- 27.03.16
#291 -Benjamin (Admin)- 20.03.16
#288 -Benjamin (Admin)- 06.03.16
#284 -Benjamin (Admin)- 12.02.16
#282 -Benjamin (Admin)- 05.02.16
#280 -Benjamin (Admin)- 21.01.16
#278 -Benjamin (Admin)- 15.01.16
#276 -Benjamin (Admin)- 06.01.16
#274 -Benjamin (Admin)- 05.01.16
#272 -Benjamin (Admin)- 04.01.16
#270 -Benjamin (Admin)- 22.12.15
#268 -Benjamin (Admin)- 08.12.15
#266 -Benjamin (Admin)- 08.12.15
#264 -Benjamin (Admin)- 03.12.15
#261 -Benjamin (Admin)- 02.12.15
#259 -Benjamin (Admin)- 01.12.15
#257 -Benjamin (Admin)- 01.12.15
#255 -Benjamin (Admin)- 28.11.15
#253 -Benjamin (Admin)- 27.11.15
#251 -Benjamin (Admin)- 23.11.15
#249 -Benjamin (Admin)- 22.11.15
#247 -Benjamin (Admin)- 21.11.15
#242 -Benjamin (Admin)- 10.11.15
#240 -Benjamin (Admin)- 10.11.15
#238 -Benjamin (Admin)- 09.11.15
#236 -Benjamin (Admin)- 06.11.15
#234 -Benjamin (Admin)- 15.10.15
#231 -Benjamin (Admin)- 12.10.15
#227 -Benjamin (Admin)- 30.09.15
#224 -Benjamin (Admin)- 28.09.15
#221 -Benjamin (Admin)- 28.09.15
#219 -Benjamin (Admin)- 17.09.15
#216 -Benjamin (Admin)- 14.09.15
#213 -Benjamin (Admin)- 09.09.15
#212 -Benjamin (Admin)- 09.09.15
#209 -Benjamin (Admin)- 08.09.15
#203 -Benjamin (Admin)- 03.09.15
#201 -Benjamin (Admin)- 03.09.15
#199 -Benjamin (Admin)- 03.09.15
#197 -Benjamin (Admin)- 01.09.15
#195 -Benjamin (Admin)- 16.08.15
#193 -Benjamin (Admin)- 13.08.15
#190 -Benjamin (Admin)- 12.08.15
#188 -Benjamin (Admin)- 12.08.15
#186 -Benjamin (Admin)- 20.07.15
#185 -Benjamin (Admin)- 20.07.15
#181 -Benjamin (Admin)- 10.07.15
#179 -Benjamin (Admin)- 30.06.15
#177 -Benjamin (Admin)- 24.06.15
#174 -Benjamin (Admin)- 22.05.15
#172 -Benjamin (Admin)- 13.05.15
#170 -Benjamin (Admin)- 04.05.15
#168 -Benjamin (Admin)- 04.05.15
#164 -Benjamin (Admin)- 27.04.15
#162 -Benjamin (Admin)- 18.04.15
#159 -Benjamin (Admin)- 04.04.15
#157 -Benjamin (Admin)- 24.03.15
#155 -Benjamin (Admin)- 24.02.15
#152 -Benjamin (Admin)- 14.02.15
#151 -Benjamin (Admin)- 14.02.15
#148 -Benjamin (Admin)- 07.02.15
#145 -Benjamin (Admin)- 30.01.15
#143 -Benjamin (Admin)- 15.01.15
#141 -Benjamin (Admin)- 13.01.15
#139 -Benjamin (Admin)- 08.01.15
#138 -Benjamin (Admin)- 08.01.15
#132 -Benjamin (Admin)- 31.12.14
#130 -Benjamin (Admin)- 22.12.14
#128 -Benjamin (Admin)- 19.12.14
#126 -Benjamin (Admin)- 14.12.14
#123 -Benjamin (Admin)- 13.12.14
#122 -Benjamin (Admin)- 13.12.14
#118 -Benjamin (Admin)- 11.12.14
#114 -Benjamin (Admin)- 07.12.14
#112 -Benjamin (Admin)- 04.12.14
#109 -Benjamin (Admin)- 30.11.14
#107 -Benjamin (Admin)- 26.11.14
#105 -Benjamin (Admin)- 26.11.14
#101 -Benjamin (Admin)- 14.11.14

consommation vmc
Bonjour, Une consommation en hausse dans ma maison tout électrique que j’aimerais faire baisser… Je cherche des idées L’isolation est de 2005 dont assez bonne paraît-il, mais la facture d’électricité EDF malgré un abonnement avec les heures creuses atteint presque 2000 euros par an. (100M² sur deux niveau) Le chauffage électrique est équipé de panneaux rayonnants dans le salon et la cuisine ouverte et de convecteurs de marque Atlantic dans les chambres. Il y a une VMC qui fonctionne toute la journée 24H/24 et 365 jours par an même quand la maison est vide. Je me pose la question de savoir combien consomme ce ventilateur qui tourne en permanence ? Et, est-il bien utile ? Steph
Salut Stéphanie ! Ta VMC est-elle simple flux ? Il existe aussi des simple flux hygro dont le débit varie en fonction de l’humidité. Et des doubles flux avec récupérateur de chaleur sur l’air extrait, le top pour les économies car l’hiver la chaleur de l’air intérieur n’est pas perdue. Je te fais un calcul simple pour une VMC dont le moteur à une puissance de 30 watts (W-Th-C). 30*24*360 = 259.200 W.h par an soit 259 kWh à 0.14 euros = 36 euros.Voila pour la consommation de la VMC. Ensuite, tu prends sur 6 mois, la période de chauffage en moyenne, la quantité d’air chauffé que la VMC expulse à l’extérieur. Je vais regardé si je trouve une documentation. A+
Garantir un air intérieur de qualité, indispensable à la santé des occupants et à leur sécurité, en évitant l’accumulation d’humidité et de mauvaises odeurs, en diminuant la concentration des polluants et gaz toxiques, en assurant la conservation du bâtiment.
Les chiffres réglementaires du débit mini d’extraction fixés par la loi (Arrêté du 24 mars 1982 modifié par l’arrêté du 28 octobre 1983) : Un exemple pour une maison de 4 pièces (séjour +3 chambres) avec cuisine, SDB et toilettes séparées. Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h Débit nominal est de 180 m3/h – débit120 m3/h en cuisine – débit nominal 30 m3/h en salle de bains – débit nominal 30 m3/h en WC Je vous laisse le soin de calculer les KWH de chaleur extrait par une VMC simple flux pendant la saison hivernale
Merci à vous deuxMais c’est très important, il me semble ? J’attends le calcul…
Vous dites que vous avez un abonnement heures creuses mais ne faites vous marcher vos radiateurs que en heures creuses? Car si ce n’est pas le cas, votre consommation electrique pour les radiateurs vous coûterait moins cher si vous passiez à un abonnement normal.
Voila pour les taux moyens de déperditions d’une maison. Les pertes par renouvellement d’air atteignent facilement 30% quand le chauffage est convectif.
Kristoff75, oui, c’est juste mais il y a un cumulus qui fonctionne en heures creuse. La consommation se répartit à moitié sur les heures creuse et les pleines. Je pense donc que je reste gagnante, même si l’abonnement et les heures pleines sont plus chères que l’abonnement normal.
20% d’économie de chauffage si VMC éteinte ?
Je pense qu’une VMC simple flux engendre entre 20 et 30%, voire plus des besoins de chauffage d’un logement. Imaginez en plus que votre chauffage soit produit par des convecteurs ! 90% de la chaleur est stockée dans l’air. L’air le plus chaud est au plafond, là ou se trouve les grilles d’aspiration de la VMC. Si en plus vous avez une cuisine ouverte sur le salon … celui-ci va vous coûter une fortune en chauffage ! Si vous ne supporter plus votre facture de chauffage, plutôt que couper totalement la VMC, il reste la possibilité d’installer un petit programmateur horaire pour prise électrique et la la faire tourner seulement quand vous êtes présent ou quelques heures par jours.
Evaluation rapide à partir des valeurs d’extraction :- surface de 100M2 = mini 100 M3 d’air/heure- pour une hauteur sous plafond de 2,3M,la ventilation aura extrait tout le volume d’air au bout de 2,3 heures Conclusion simple : chaque heure, près de la moitié du volume d’air intérieur est remplacé par de l’air froid aspiré à l’extérieur… Je laisse aux spécialistes thermiciens le soin de déterminer l’impact de la Vmc sur le chauffage …
La VMC qui consomme le moins : HYGROLIX BBC VMC Simple Flux Hygroréglable. Réaliser jusqu’à 15 % d’économies sur la consommation de chauffage.
Ici, je vous donne la réponse : au moins 20% de perte de chauffage occasionnée par une VMC simple flux. Une VMC double flux réduit le perte de chaleur de 20%.
Ma question sera le suivante. Comment est-il possible de faire évoluer une VMC simple flux ?
Salut, Tu peux remplacer ton ventilateur basique pour une ventilation hygrogérable.Pour faire simple, tu peux simplement remplacer ta VMC par un modèle hygrogérable avec contrôle de l’humidité au niveau du ventilateur. tu feras déjà une économie. Le volume d’air extrait sera modulé en fonction de l’humidité, globalement plus faible que ta simple flux actuelle. Les options plus perfectionnées pour un contrôle du débit d’air personnalisé à chaque pièces sont plus difficiles à upgrader. hygro A = contrôle du débit d’air pièce par pièce aux niveau des bouches d’extraction. hygro B = contrôle de l’ouverture des entrées d’air frais. La double flux est encore moins envisageable en rénovation. Il faut péter les murs pour passer les doubles gaines de ventilation. Pour de donner une idée du travail, regarde ce blog :http://www.renopassive.fr/index.php?pos … serpentent Autre voie pour limiter les pertes liées au renouvellement de l’air : réduire le gradient sol plafond, augmenter la part de chauffage par rayonnement.
Erreur ! En double flux les gaines ne sont pas doublées.
J’achète une VMC double flux d’occasion à moins de 1000€. Je place l’aspiration dans les toilettes et la salle de douche et j’envoie l’air « neuf » dans la cuisine. Voila pas une idée qu’elle est bonne ?!!!??
Il n’y a pas de VMC dans la maison que vient d’acheter. Je comptais en faire installer une pas trop chère car de l’humidité est présente les murs et les vitres sont humides. J’étudie aussi le remplacement des radiateur mobiles à bain d’huile par des modèle plus économiques. On me conseille aussi un dé-humidificateur de marque Delonghi qui coute environ 300 euros mais consomme environ 300 watts. Je ne sais plus par quel bout prendre tous ces problèmes pour améliorer le confort de ma maisonLa VMC était obligatoire ?
Tu as vraiment beaucoup d’humidité= condensation pas seulement sur les vitres mais les murs, les plafonds ?Dans ce cas n’hésite pas à acheter un déshumidificateur qui est le seul moyen vraiment efficace pour assécher les ambiances humides. Contrairement à la VMC simple flux, il ne refroidira pas ta maison. Dans un logement chauffé avec de l’air à 20 °C et un taux d’humidité relative de 50 % (HR), la condensation apparaît lorsque la température est réduite à 10 °C ou moins (à pression constante).La condensation de surface se forme sur les vitres, sur les châssis métalliques sans coupure thermique (pont), sur les tuyaux des conduites d’eau froide, sur les murs froids ect….Sur des supports tels que le plâtre, le papier arrive l’apparition des moisissures. Pour empêcher la condensation de surface, il faut : 1.Avoir une qualité suffisante de l’isolation de l’enveloppe de façon à ce que la température de la face intérieure de celle-ci ne descende pas en dessous de 17.5 °C. 2.Diminuer par ventilation l’humidité relative de l’air intérieur. 3.Chauffer la face intérieure des parois froides. Pour éviter la condensation et les moisissures, il est important que les écarts de températures entre l’air et les surface ne soit pas trop importants.—> Supprimer les surfaces trop froides : Isoler, traiter les ponts thermiques, double vitrage … —> Utiliser un chauffage avec du rayonnement qui réchauffe les surfaces —> Ne pas utiliser un chauffage de type convecteur qui stocke toute la chaleur dans l’air.
Si non, rien n’oblige à installer une VMC dans de l’ancien mais la ventilation est vraiment utile en cas d’utilisation de cheminée,poêle à bois, appareils de chauffage et cuisinière au gaz, au charbon etc … pour éviter les intoxication au monoxyde de carbone ! Dans ce cas, si tu n’as pas de VMC, il faut t’assurer que les ouvertures à grille au dessus des fenêtre ne sont pas bouchées. Une fois par jour, ouvre les fenêtre pour créer des courants d’air 2 bonnes minutes.
Bonjour ,je n’y connais rien electicité et en cherchant la puissance d’un moteur de VMC je vous ai trouvéainsi que pas mal d’infos . Moi pour faire de economies sur mon chauffage ( aspiré a longeur de journée par ma VMC ( simple flux )serait il possible d’installer un inter variateur pour reduire les Tours/Minute de ma VMC ,j’ai acheté ce variateur au debut de l’hiver , mais toujours pas installé ,donc votre Avis ? le moteur VMC d’apés le Fofo ferait 30W ? et mon variateur accepte 300 wle variateur va t il absorber du courant ? je pense reduire de 50% mes T/MVMC Qu’en pensez vous ?Y a til risque de cour jus dans mes combles avec ce variateur Neuf ; D’avance merci pour vos lumières ,
Bonsoir, Wikipedia propose un bon article sur les variateurs de vitesse de moteur :http://fr.wikipedia.org/wiki/Variateur_ … 9lectrique Les moteurs de ventilateurs secteur sont de type machine asynchrone avec condensateur de démarrage. Sur ce type de moteur, c’est normalement la fréquence du courant électrique qui définit la vitesse de rotation du rotor. J’ai vu qu’il existe dans le commerce des variateur de vitesse pour ventilation qui appliquent une variation de fréquence (surtout en triphasé) etd’autres une variation de tension. On peut aussi utiliser un condensateur de déphasage pour modifier la vitesse de rotation. Le condensateur réduit la tension d’alimentation donc le courant, ce qui tend à réduire le couple donc la vitesse… avec le risque que le moteur ne démarre pas ! La variation de tension est une solution qui reste cependant valable pour les moteurs légers type VMC. Il faudrait regarder en détail comment fonctionnent ces réducteurs de vitesse mais je pense que les modèles pour petits moteurs (votre cas) brûlent la tension non appliquée au moteur dans une résistance. Donc, sur cet aspect, le gain en énergie n’est que partiel. Le risque serait d’appliquer une tension trop faible. Le ventilateur qui n’arrive pas à démarrer, va surchauffer. Il faut du matériel bien penser pour ce genre d’application http://pro.aldes.fr/html/ventilateurs-c … ophase.htm
VMC deux vitesses = moteur avec 2 enroulements. Il est préférable de changer la VMC et de prendre un modèle à 2 vitesses. Certains sont commandés par un interrupteur souvent placé dans la cuisine, mais cela demande de revoir le câblage. Une VMC simple flux 2 vitesses gérées par un capteur d’humidité placé dans le conduit au niveau du moteur ne demande pas de nouveau câblage. Le débit d’air est abaissé quand l’humidité est faible, ce qui convient très bien. Une autre possibilité est d’installer un programmateur horaire sur l’alimentation électrique de la VMC pour qu’elle ne fonctionne qu’aux période qui produisent le plus d’humidité : douche, cuisine etc ..
Bonjour à tous. Je vous partage avec plaisir quelques notes glanées ici et là pour compléter ce dossier.Pourquoi ventiler les habitations ? L’échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur des habitations est nécessaire pour renouveler l’oxygène consommé par les occupants et pour éliminer les polluants produits par la respiration, les activités domestiques et les émissions provenant des matériaux de construction et du mobilier. Pendant longtemps, les maisons étaient construites sans systèmes de ventilation mécanique et l’on devait compter sur les infiltrations d’air à travers l’enveloppe du bâtiment pour produire cet échange d’air intérieur-extérieur au cours des mois d’hiver quand les fenêtres ne sont pas ouvertes naturellement. Une mauvaise ventilation qualité de l’air peut entraîner un degré d’humidité élevé, des moisissures superficielles et de la condensation interstitielle. Quelle quantité d’air échanger entre l’intérieur et l’extérieur ? Au Canada, les normes et code prescrivent un taux de renouvellement de l’air d’environ 0,3 vol/h. Il s’agit du niveau servant de norme internationale pour évaluer les résultats obtenus avec divers systèmes de ventilation.On admet cependant que rares sont les habitations qui ont besoin en permanence d’un tel renouvellement d’air. Un système de ventilation mécanique idéal : La technologie actuelle n’a pas encore permis la mise au point d’un système de ventilation mécanique idéal pour les habitations. Mais avant d’examiner les installations qui existent, on doit définir les caractéristiques d’un système de ventilation idéal : – Il fonctionne uniquement lorsque c’est nécessaire – Il fonctionne sans l’intervention des occupants quand est nécessaire un échange d’air additionnel entre l’intérieur et l’extérieur. Il fonctionne uniquement lorsque c’est nécessaire : Un système de ventilation mécanique occasionne des frais: consommation d’électricité pour le faire fonctionner et coût du chauffage de l’air frais introduit. Ce dernier coût peut être réduit en incorporant au système un dispositif de récupération de la chaleur. La ventilation ne doit pas fonctionner pendant les périodes où un échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur n’est pas nécessaire. La durée, le moment et la fréquence de ces périodes varient d’un foyer à l’autre. Ainsi, l’échange d’air n’est pas nécessaire lorsque :- l’habitation n’est pas occupée – il n’y a pas d’activités ni de processus polluants en cours – l’échange d’air créé par le vent ou l’effet de tirage est suffisant pour les besoins du foyer.
Serge a écrit: Ainsi, l’échange d’air n’est pas nécessaire lorsque :- l’habitation n’est pas occupée – il n’y a pas d’activités ni de processus polluants en cours – l’échange d’air créé par le vent ou l’effet de tirage est suffisant pour les besoins du foyer.
Il existe des variateurs, qui permettent de diminuer le débit, le fait de garder les flux d’air toujours dans le même sens me semble important, la VMC stoppée, l’air fait ce qu’il veut en fonction des pressions et dépressions. Je pense en particulier aux retours par les gaines encrassées.
bonjour,Même si le sujet est assez ancien, il est intéressant d’y revenir. Dans une maison, il est bon d’avoir un ou deux hygromètres pour se rendre compte du taux d’humidité de l’air. On est influencé par l’hygrométrie extérieure, mais en plus, ce qui fait sérieusement augmenter le taux d’humidité, ce sont les casseroles découvertes sur le feu (on a intérêt à couvrir le plus possible les casseroles.Et il est bon d’avoir une hotte aspirante à extraction pour faire sortir cette humidité à l’extérieur. Il y a aussi les douches qui font grimper le taux d’humidité.ce n’est pas un mystère si les anciennes salles de bain sans extraction d’air moisissent.Si on a la chance d’avoir une fenêtre dans cette pièce, il faut ouvrir en grand pendant facilement une heure ou plus après la douche.Pour activer le mouvement et assécher, on peut faire fonctionner un simple ventilateur en même temps que la fenêtre est ouverte, ça asséchera encore mieux. Il faut éviter de faire sécher le linge à l’intérieur, car là aussi on sature l’air d’humidité.Si on n’a pas d’autre solution, là aussi un ventilateur aidera à sécher, mais il faudra plusieurs fois ouvrir la fenêtre si possible en courant d’air pour évacuer l’humidité produite. La VMC tourne 24/24 pour évacuer en permanence l’humidité de la maison. Il faut savoir qu’après une douche, l’air de la salle de bain peut mettre 3heures pour que le taux d’humidité revienne à la normale. Si on arrêtait la VMC, déjà, on risquerait d’oublier de la remettre en marche, de plus, il y a risque de condensation dans les tuyaux. Les entrées d’air sur fenêtres indispensables au fonctionnement de la VMC peuvent donner des sensation d’inconfort de courant d’air, car parfois le vent pousse, et aussi lorsqu’il fait très froid, l’air entre plus vite, et ça procure, en plus de l’inconfort du gaspillage d’énergie. On peut s’inspirer de ce tutoriel pour remédier au problème qui est parfois très gênant, surtout en copropriété avec VMC collective :

Mon salon est équipé de petites grilles d’aération universelles sans filtre pour VMC simple flux. J’ai remarqué aussi que les jours bien froids les entrées d’air placée au dessus des portes fenêtres coulissantes apportent beaucoup trop d’air froid surtout quand le vent souffle fort. Je vais peut être procéder à leur remplacement comme indiqué dans la vidéo. Les VMC ont souvent 2 vitesses. La plus lente suffit largement. Quel gâchi de chauffage tout de même !Surement des VRP d’EDF qui ont pondu ces normes
Le coût pour chauffer l’air n’est pas cher. Exemple de calcul débit vmc = 50m3/h fonctionnant 24h/24 températeur air extérieur = 10° température air chauffé = 20° consommation par jour 24h = 4kWh = 0.6€, soit par mois = 18€/mois
Hello Calcul exact ! J’ai trouvé la motivation pour reprendre les chiffres avec les données physiques de capacité thermique massique ou chaleur massique à pression constante : cp = 1004 J/(kg.K) Approximation pour le poids de l’air : 1,225 kg/m3 au niveau de la mer à 15 °C. Je traduis : Pour élever de 1°C la température de 1 m3 d’air il faut une énergie de 0,3303 Wh. VMC simple flux sans gestion de l’humidité : Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h Les VMC sont calées sur mini 100 m3/h. Quand l’air extérieur est à -10°C, il faut 9,9 Wh pour élever la température de 1 m3 d’air de -10°c à 20°c. Pour 100 M3 par heure et pour une journée :il faut 9,9 X 100 X 24 = 23.76 KWH = 3,56 euros par jour, soit 107 euros par mois. Il faut renouveler l’air a n’en pas douter. Chez moi, je procède manuellement par ouverture des fenêtres une fois par jour surtout par grand froid, je coupe la VMC pour ne pas faire entrer la pollution extérieure
Les maisons neuves sont toxiques. Les voitures neuves aussi. Surtout les 1eres année les matériaux de construction modernes et les revêtements dégagent des particules et des solvants. Il faut aérer d’une manière ou d’une autre même l’hiver. En journée, hors occupation, renouveler l’air en continu paraît moins pertinent. Quel est le bon débit ? Débit trop faible et pathologies. Débit trop importants et factures beaucoup plus élevées liées à la dérive importante de la note de chauffage. Les double-flux dysfonctionnent à cause des filtres encrassés. A lire sur Bati-actu:http://www.batiactu.com/edito/les-vmc-u … -36252.php
Merci pour l’article très intéressant. Je ne comprends pas pourquoi il faut raisonner le débit en fonction de volume total. Un appartement de 100m2 habité par une personne n’a rien à voir avec celui avec 7 personnes. Car la principale source de pollution est quand-même l’homme, sauf si on prend en compte la polution des peintures des murs ou autres. Mais les peintures maintenant émisent de moins en moins de polluants, certaines prétends même d’assainir l’air…Pour les habitations dépourvus de vmc, il est conseillé d’ouvrir les fenêtres une ou deux fois par jour, soit 2 volumes / 24h, soit 0.08v/h ce qui es très insuffisant !27m3/h/personne pour le co2 est quand-même énorme. C’est à dire qu’une personne restant dans une pièce fermée de 10m2 pendant 1h est suffisant pour dépasser le seuil recommandé de co2.
De plus le tirage naturel (air froid dehors – air chaud dilaté à l’intérieur) provoque des échanges naturels importants par les grilles d’aération situées au dessus des fenêtres, et l’aspiration sous les portes, les baies vitrées. Ce phénomène permet de baisser le régime des VMC en hiver. J’ai aussi trouvé un dossier assez complet de l’Ademe qui traite des divers polluants présents dans les habitations. http://www.ademe.fr/sites/default/files … ez-soi.pdf
Ricou a écrit: VMC simple flux sans gestion de l’humidité : Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h Les VMC sont calées sur mini 100 m3/h. Quand l’air extérieur est à -10°C, il faut 9,9 Wh pour élever la température de 1 m3 d’air de -10°c à 20°c. Pour 100 M3 par heure et pour une journée :il faut 9,9 X 100 X 24 = 23.76 KWH = 3,56 euros par jour, soit 107 euros par mois.
Les économies sont fonction des caractéristiques des maisons (bâti ancien ou pavillon neuf ou récent) et du mode de diffusion de la chaleur (convection ou rayonnement). Le puits canadien va avoir une consommation électrique dérisoire et récupère en moyenne 10 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme. Toutefois, son intérêt est variable selon la localisation climatique du projet.
J’ai installé un hygrostat dans la salle de bain. Je l’ai réglé pour qu’il déclenche la vmc environ 2 heures. Cette durée suffit a bien déshumidifier la salle de bain après la douche. Ce système me convient très bien. Ainsi l’air de la maison est renouveler tous les jours pendant environ 2 heures ou 3 heures. Dans la cuisine, j’utilise systématiquement l’extraction par hotte lors son utilisation. Dans les chambres, la nuit le vélux est légèrement ouvert. Seule façon efficace de renouveler l’oxygène et se réveiller sans mal de tête. La détection se fait au moyen d’un hygrostat à contacts secs inverseur Theben modèle Sothis. Au début, il faut trouver le bon réglage d’humidité pour qu’il se déclenche une durée raisonnable. Il existe surement des hygrostats à contact radio pour ne pas avoir à tirer les fils jusqu’au caisson de vmc.

Index du forum
L’équipe du forum•Supprimer les cookies du forum• Heures au format UTC [ Heure d’été ]

deStephanie» Ven 13 Sep 2013 12:29
deBidouilleur» Ven 13 Sep 2013 14:16
deStephanie» Ven 13 Sep 2013 15:57
deKristoff75» Ven 13 Sep 2013 17:44
deStephanie» Dim 15 Sep 2013 00:24
deStephanie» Dim 15 Sep 2013 00:26
deBidouilleur» Dim 15 Sep 2013 18:55
deMicroplus» Ven 21 Mar 2014 20:35
deBricoleur» Ven 20 Mai 2016 17:11
demozillafi» Mar 31 Jan 2017 10:25
deChoubert» Mar 31 Jan 2017 21:23
demozillafi» Mar 31 Jan 2017 23:32
deBricoleur» Mar 7 Fév 2017 19:16
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

consommation vmc

Consommation électrique d’une VMC
Ce sujet comporte 4 messages et a été affiché 17.658 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 10
De :Paladru (38)
Ancienneté :+ de 4 ans
Bonjour à tous,

Je fais appel aux personnes qui sont équipées d’uneVMC . Je serais intéressée pour connaitre le coût électrique d’une VMC sur une année. Certaines personnes m’ont dit que c’était assez coûteux. Mais il y a que les chiffres qui peuvent parler. Je vous remercie de bien vouloir m’éclairer sur ce sujet…
Ne vous prenez pas la tête pourune fourniture ou pose de VMC… Allez dans la section devis vmc du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :http://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-98-devis_vmc.php
Messages :Env. 5000
Dept :Aveyron
Ancienneté :+ de 6 ans
Bpjour, Normalement la puissance maxi est de 40 watts il me semble (pour la grande vitesse), et 20 watts en vitesse lente.

Donc elle va consommer 20 watts/ heures multiplié par 24 heures, ce qui fera 0,480 kw par jour, si elle reste en vitesse lente. Vous la mettrez en vitesse rapide, mettons 1 heure par jour, ça fera 20 watts de plus, donc o,500 kw, à o,13 euros le kw, ça donne 0,065 euros par jour et par 365 jours, ça donnerait 23,72 euros à l’année, même si ça fesait 50 euros par an, ce n’est pas la ruine pour avoir un air sain et évacuer l’humidité afin de ne pas avoir une maison insaluuuuuuuuuuuuuubre comme on dit à la télé.

Il faut vérifier la puissance et faire le calcul comme ci-dessus, car si on fait des suppositions, on risque fort d’être loin de la réalité.
Messages :Env. 10
De :Paladru (38)
Ancienneté :+ de 4 ans
Merci pour votre réponse

Est ce qu’il y a une différence de consommation avec une VMCDF ?
Messages :Env. 5000
Dept :Aveyron
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonjour, Il faudrait se renseigner pour la puissance, mais je sais qu’en général il y a deux moteurs au lieu d’un (il y a un pour l’extraction, et l’autre pour pousser l’air neuf donc ça consomme plus.

Et le fonctionnement est en continu, et il doit y avoir deux vitesses aussi.
En cache depuis le samedi 25 mars 2017 à 12h54

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 320 172 membres et aux 4 334 046 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |

0.084

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
«  Avis sur VMC double flux  »
Discussion lancée par july95 – 23 réponses
«  Duolix Débit d’air énorme insufflation  »
Discussion lancée par Ramsess – 31 réponses
«  Vmc double flux réglage et fonctionnement  »
Discussion lancée par cuet – 1 réponses
«  Comment insonoriser ma VMC DF  »
Discussion lancée par Drarik – 20 réponses
«  Rendement du VMC double flux  »
Discussion lancée par kifkif – 6 réponses
«  Un sous-sol comme équivalent de puit canadien ?  »
Discussion lancée par Bonson – 10 réponses
«  VMC, puits canadien, poêle étanche… le tout mélangé ?  »
Discussion lancée par NicolasLL – 18 réponses
Devis VMC / VMC double flux
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Guide sur la VMC (simple ou double flux, …)
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

consommation vmc
Lundi – Vendredi 9h.12h – 14h.17h30 contact@fiabitat.com +33 2 54 94 62 18
SCOP Fiabitat Concept – Construction et ingénierie écologique
Bureau d’études écoconstruction et démarche passive
Ecoparc d’affaires, 41210 Neung sur Beuvron
Dossiers La ventilation double flux à la loupe
Addresse siège social :
Ecoparc d’affaires, 41210 Neung sur Beuvron

Téléphone:
Ligne principale : 02 54 94 62 18

E-mail:
contact@fiabitat.com

Nous sommes ouverts :
Du lundi au vendredi 9h – 12h30 / 14h – 17h30
Fiabitat.com – toute reproduction du contenu du site internet interdite sans notre autorisation
Lapertinence économiquedes VMC double flux
Note de l’auteur : article écrit initialement en 2009, en cours de réécriture.
Voir également notrelogiciel gratuit de calcul des gains d’une VMC double flux , récupérable sur fiabishop
Comparons sur un projet étudié avec un logiciel de simulation dynamique, les écarts de consommation de chauffage selon le mode de ventilation.
Le rendement global de l’installation de vmc double flux est de 85%, la VMC double flux peut ici faire économiser jusqu’à 230 euros par an de dépense énergétique, par rapport à une VMC simple flux hygroréglable (si le chauffage est électrique).
Besoin de chauffage (en énergie utile – hors rendement système chauffage)
Consommation électrique + protection antigel (en kWh Ef)
Économie énergétique totale par rapport au cas 1 (en kWh Ef)
VMC simple flux hygro A+puits canadien
VMC double flux courants croisés (60%)
700 kWh + 200 kWh (batterie de protection antigel )
VMC double flux haut rendement (85%)
525 kWh + 200 kWh (batterie de protection antigel )
Nous parlons enénergie utilepour le besoin de chauffage, et pas enénergie finaleouénergie primairepour éviter les biais dus aux rendements des systèmes de chauffage et aux vecteurs énergétiques. Nous caractérisons au départ la performance de l’enveloppe et visons à identifier les sources de déperditions de chaleur. L’intégration du système de chauffage permet d’obtenir la facture énergétique, qui est variable en fonction du rendement de l’appareil, et de l’énergie utilisée. L’intégration des facteurs de pondération en énergie primaire permet de situer le projet selon le Cep de la RT2005, mais la encore, celui ci dépend du type d’énergie utilisée pour le chauffage.
Nous parlons enénergie finalepour la consommation électrique de l’auxiliaire et pas en énergie primaire pour les mêmes raisons.
Notre calcul considère que le système simple flux hygroréglable permet une réduction du débit d’air thermiquement actif de 30% par rapport à son homologue simple flux autoréglable. Celui ci est variable en fonction de l’occupation réelle du bâtiment (plus l’occupation est continue et moins cette économie est importante).
La solution avec puits canadien consiste à substituer aux entrées d’air en menuiserie un puits canadien qui ici va produire une ventilation en cascade pour éviter la régulation complexe d’adaptation des débits d’extraction de la VMC aux débits d’insufflation du puits (voirdossier puits canadien ). Si le puits dessert directement toutes les pièces et fonctionne toute l’année à partir d’un by pass automatique, la consommation électrique du puits passerait à 525 kwh (sur base ventilateur de 60w) et serait donc nettement plus pénalisante.
Les VMC double flux courant croisés correspondent aux anciennes technologies et modèles d’entrée de gamme, qui se caractérisent par un rendement moyen et une consommation électrique non négligeable.
Les VMC double flux haut rendement à 85% correspondent au matériel disposant d’un échangeur à contre courant. Certaines d’entre elles disposent d’un arrêt à partir d’une température négative, de la mise en route par courts cycles d’une batterie chaude pour condenser le givre de l’échangeur, d’une limitation du débit rentrant par rapport au débit sortant pour condenser le givre, d’un échangeur enthalpique ou d’un puits canadien.
le comparatif ne donne que des économies en kwh, pour visualiser le retour sur investissement, reprendre le comparatif en retour sur investissement plus haut.
Dans la très bonne documentation «  Réussir un projet de bâtiment basse consommation « , un diagramme présente la différence d’intérêt que peut avoir une vmc double flux selon que l’on construit en zone continentale ou méditerranéenne.
Si ce diagramme s’attache à montrer que les économies de fonctionnement sont variables alors que les coûts de fonctionnements sont fixes, il présente le biais de faire cette comparaison avec le coefficient Cep de la RT2005 (échelle de valeur en kWhep/m².an), et donc de montrer les économies de fonctionnement et les consommations d’auxiliaires vis à vis de cet indicateur.
Nous nous intéressons à ce diagramme car il reflète lediscours dominantvéhiculé par le BBC et depuis peu les textes de présentation de la RT 2012, à savoir que la solution privilégiée sur le bâtiment basse consommation est la VMC simple flux hygroréglable de type B, qui est la solution de référence dans tous les cas pour les maisons individuelles, quelque soit la zone climatique.
Cette comparaison envoie de facto aux oubliettes l’un des rôles de la vmc double flux qui peut permettre d’améliorer la diffusion de chaleur (dans le cas d’une installation d’un poêle, ou de maison passive chauffée via la ventilation, c’est un paramètre prépondérant vis à vis des économies intrinsèques de récupération de chaleur). Ce type de distinction s’apparente à un modèle qui distingue le système de chauffage et la ventilation, alors que les éléments sont liés, et les intérêts pas seulement dépendants de la note au Cep, coefficient pour le moinsthéorique .
La comparaison en énergie primaire ici utilisée n’indique pas quelle énergie est utilisée pour le chauffage. Comme cette économie de chauffage peut être pondérée d’une plage de 0.6 à 2.58, c’est une information essentielle en affichage.
Le moteur de calcul THCE de la RT2005 utilisé par le BBC Effinergie comptabilise très favorablement la vmc simple flux hygroréglable et sous estime d’une manière générale les besoins de chaleur. La méthode de calcul est donc un biais en elle même.
La consommation électrique de 11 kwhep/m².an pour la technologie double flux ne correspond pas à la valeur usuelle en maison individuelle (plutôt entre 4 et 6) mais celle d’un immeuble ventilé par un appareil centralisé.C’est un cas très particulier en soi . Cette consommation réelle est très largement améliorée avec les moteurs à commutation électronique que l’on retrouve sur les produits récents, et la possibilité de faire varier le débit en fonction d’une plage d’usage ou de capteurs (non considéré en RT2005).
Puisque l’idée est qu’au delà de la pertinence au calcul RT2005 de valider que le système présente un intérêt économique, utilisons une autre méthodologie plus adéquate, celle du retour sur investissement en comparant des solutions constructives. Et la, les résultats sont très différents.
Il faut garder à l’esprit, lorsque l’on raisonne pertinence du double flux, qu’il faut considérer l’adéquation du mode de production de chaleur avec le système de ventilation. Les penser en même temps car la vmc peut être un moyen de véhiculer la chaleur, d’améliorer le fonctionnement du chauffage, améliorer le confort thermique, etc. On peut le raisonner ainsi :la VMC est un investissement économique uniquement dans la mesure où la logique est de faire une maison performante, et que cet investissement permette de réduire l’investissement vers le poste chauffage . En effet, dans les maisons classiques, on pense au système de chauffage avant de penser à la ventilation. Ce qui conduit à généraliser des solutions peu adaptées à la solution de chauffage.
Prenons deux exemples :
Une maison basse consommation équipée d’une pompe à chaleur Air/eau pour le chauffage et l’eau chaude, et d’un côté une VMC simple flux Hygro, de l’autre une VMC double flux haut de gamme. Cette approche permet de mesurer l’intérêt d’une vmc double flux lorsqu’elle ne sert qu’à limiter les déperditions de chaleur et améliorer le confort.
Projet BBC
Pompe à chaleur / VMC DF
Projet BBC
Pompe à chaleur / VMC SF hygro
Double flux haut de gamme + réseaux qualité
En matière d’investissement, la VMC double flux apporte un surcoût « systèmes » par rapport à la solution VMC simple flux hygro, d’autant que le double flux ne rentre pas dans les crédits d’impôts « systèmes ».
Projet BBC
Pompe à chaleur / VMC DF
Projet BBC
Pompe à chaleur / VMC SF hygro
Double flux haut de gamme + réseaux qualité
En fonctionnement, la solution avec VMC double flux réduit la dépense énergétique pour le chauffage, coûte un peu plus cher en consommation électrique, et présente un entretien plus élevé (filtres à changer).
Ici, la mise en place d’une VMC double flux ne se traduit pas par un retour sur investissement, puisque les surcoûts « cachés » pondèrent les économies attendues. C’est un sur investissement qui peut trouver un intérêt de par le confort thermique supérieur et une meilleure qualité d’air (il ne faut pas raisonner que par les économies financières), mais il est peu probable qu’il soit rentabilisé un jour.
Reprenons notre maison basse consommation équipée d’une pompe à chaleur Air/eau pour le chauffage et l’eau chaude, et une VMC simple flux Hygro, et de l’autre remplaçons la PAC par un poêle à bois pour le chauffage, également raccordé à un ballon solaire pour la production d’eau chaude, et une VMC double flux haut de gamme. La VMC double flux ici est un équipement indispensable au projet : sans elle, il faudrait disposer d’appoints dans les pièces éloignées.
Projet BBC
Pompe à chaleur / VMC SF hygro
Double flux haut de gamme + réseaux qualité
La solution globale, en matière d’investissement est proche de la solution comparée. Nous avons pris ici pour tous les appareils (poêle + solaire + vmc double flux) des prix « haut de gamme ».
Projet BBC
Pompe à chaleur / VMC SF hygro
Double flux haut de gamme + réseaux qualité
En fonctionnement, la solution avec VMC double flux présente un coût énergétique un peu plus élevé pour le chauffage (du fait du rendement du poêle ainsi que des coefficients de variation spatiale et temporelle), est de loin la plus efficace pour l’eau chaude, coûte un peu plus cher en consommation électrique, et présente un entretien équivalent (filtres à changer+entretien du poêle).
Ici, la mise en place d’une VMC double flux se traduit par un retour sur investissement très rapide, puisque la solution globale « chauffage+ventilation » présente des coûts d’investissement proches et des coûts de fonctionnements globaux largement inférieurs. En considérant une augmentation du coût d’achat de l’électricité faible (+2.5% par an) et (+1% par an) pour le bois, les courbes s’éloignent progressivement et présentent des différences significatives sur le long terme.
L’exemple ici témoigne de l’intérêt de disposer d’un moyen efficace pour la production d’eau chaude sanitaire. Toutefois, si l’ensemble « solaire+poêle » était remplacé par un ballon thermodynamique, le moindre coût d’investissement de l’ensemble situerait la solution « poêle + VMC double flux » moins onéreuse que la PAC (donc cela n’invalide pas la démonstration, au contraire).
Pour conclure :Parler de « retour sur investissement » sur l’équipement ventilation double flux est impossible, puisque les économies générées par l’équipement sont variables selon le prix d’achat de l’énergie (Vous économisez des kWh en chauffage mais selon que vous achetez cette énergie 0.04 euros/kWh ou 0.11 euros/kWh, vous avez un temps de retour variable).
C’est aussi un mauvais débat, car sans lui associer la solution de chauffage, on ne tient pas compte des économies d’investissement possibles sur la diffusion de chaleur, ou sur la réduction de puissance des équipements de chauffe, alors que ces économies sont possibles et souhaitables.
Frédéric LOYAU- Co-fondateur et gérant de la SCOP Fiabitat Concept.
J’interviens depuis 2003 pour accompagner les projets en écoconstruction. Passionné par les puits canadiens, je suis auteur en 2009 du livre « puits canadien et ventilation basse énergie » aux éditions L’inedite.
Intéressé par la construction passive, j’ai accompagné une cinquantaine de projets passifs, dont quelques uns ont été ou sont en cours de certification.
Pour échanger sur le sujet,rendez vous sur cette page
Notre site internet est consacré à la performance énergétique des constructions – Nos publications sont regroupées par dossiers thematiques et couvrent l’ensemble des sujets liés à la construction passive et écologique, la rénovation énergétique.
Les dossiers ‘ventilation double flux’ et ‘puits canadien’ ont été réalisé en partenariat avec:
Assistance pendant la conception du projet
Etudes RT2012
Diagnostic, étude thermique et définition des solutions de rénovation, accompagnement complet selon votre besoin
DImensionnement de systèmes de ventilation, enveloppe étanche à l’air, nous sommes spécialistes de la démarche passive.
Nous intervenons comme bureau d’études spécialisé, en réalisant une AMO incluant simulation du projet et analyse environnementale, prescriptions.

consommation vmc

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 24
Bonjour,
je suis en train de rénover une maison à Douarnenez (Finistère) et je me pose la question de la VMC .
D’après ce que j’ai lu sur le forum, la ventilation d’une maison est quelque chose d’essentiel et la meilleure solution est la VMC double flux. J’oublie le puit canadien car mon terrain est trop petit et l’eau affleure à moins d’un mètre de la surface du sol.
J’ai lu que la ventilation naturelle dépend essentiellement du vent. Or Douarnenez possède un très bon potentiel éolien. Ce qui veut dire qu’il y a pas mal de vent toute l’année.
Comme j’ai choisi le tarif Tempo EDF, il y a des jours où j’utiliserai le moins possibile l’électricité (éclairage réduit uniquement). Si j’ai une VMC, elle ne fonctionnerait pas ces jours-là.
Alors, je me pose la question : est-il nécessaire d’installer une VMC dans mon cas? Quelle est la quantité de vent minimale pour que la ventilation naturelle soit efficace?
Merci
Annaïck.

—–

La ventilation dite « naturelle » fonctionne même sans vent si l’installation est correctement dimensionnée et réalisée. Une ventilation naturelle n’a rien a voir avec une VMC arrêtée : les conduits n’ont pas forcément la même taille, les bouches n ‘ont pas la même forme, etc. Une VMC est prévue pour tourner tous les jours, donc il faut qu’elle tourne tous les jours (on respire tous les jours, non ???).
La consommation d’une VMC « normale » (simple-flux) n’est pas négligeable sur l’année, mais elle est assez faible sur 1 jour : 50 W pendant 24 heures, cela fait 1.2 kWh, soit une heure de fonctionnement d’un petit radiateur électrique. Au prix électrique normal (heures pleines) , ça coûte 13 centimes d’euro, les jours « rouges » de l’option Tempo, ça doit être 2 à 3 fois plus. Le prix à payer pour une maison saine !
Pour une solution plus satisfaisante, faire une recherche (bouton « recherche » dans la barre d’outil orange)avec les mots « VMC double-flux » , »VMC Hygro »  » et « Ventilation naturelle »)
Merci pour ta réponse.
Finalement j’étais partie sur l’idée de passer uniquement les gaines sans installer une VMC et de tester la ventilation naturelle de ma maison. Comme ça si elle était insuffisante, je n’aurais qu’à ajouter l’appareil.
Mais d’après ce que tu dis, mes gaines VMC ne vont pas être adaptées… Il va falloir que je planche sur une autre solution…
Annaïck.
Bonjour le breton
Ben moi j’ai la double flux couplé avec un puit canadien et sous tempo !!
L’air que l’on respire dans une maison est trés nocif!
Surtout avec tous les produits modernes!
Attention!!!!!!!! Tu as bien raison d’y réfléchir !
Merci pour ta réponse.
Finalement j’étais partie sur l’idée de passer uniquement les gaines sans installer une VMC et de tester la ventilation naturelle de ma maison. Comme ça si elle était insuffisante, je n’aurais qu’à ajouter l’appareil.
Mais d’après ce que tu dis, mes gaines VMC ne vont pas être adaptées… Il va falloir que je planche sur une autre solution…
Annaïck.
Localisation Fin de la terre/début du monde
Une adresse donnée par Rbobeda à consulter pour la ventilation naturelle : http://www.aereco.com/pdf/CAT001AE(FR)-GHN.pdf
Voir le post :http://forums.futura-sciences.com/thread78660-3.html
Bonne lecture
« L’important, c’est de se mettre en route » Bernard Moitessier
En rénov, la solution naturelle m’à l’air un peu plus velue à mettre au point quand même qu’en neuf…
La DF en bretagne est pas forcément indispensable (climat doux) mais sinon une SF très économique en jus avec un hygrostat pour la deuxième vitesse, le tout branché sur un minuteur pour tourner aux heures de présence (voir avec un électricien sympa) ce serait déjà quelque chose d’énergétiquement très efficace pour ton projet je pense.
mais Rbobeda, notre naturaliste perspirantiste, pourra surement t’aider à trouver une solution non mécanisée
Bonjour,
merci beaucoup pour toutes vos réponses. Elles m’ont bien aidé à éclaircir mon projet et à me poser les bonnes questions.
J’en arrive à la conclusion que dans mon cas, une bonne installation de ventilation naturelle ou une simple flux bien régulée feront l’affaire.
Partisanne de la simplicité et préférant éviter un maximum de consommation électrique, je vais sûrement m’orienter vers la ventilation naturelle.
J’ai une autre question : les 2 chambres de l’étage possèdent chacune une cheminée (foyer ouvert) que je ne pense pas laisser en service. Puis-je utiliser leur conduit pour faire une ventillation « individuelle » : entrée d’air par la fenètre et sortie d’air par la cheminée ou bien le seuil de la cheminée est-il trop bas (à peine à 20 cm du sol) ?
Merci encore,
Annaïck.
J’imagine qu’une ventilation naturelle utilise à fond le principe de la stratification : entrée d’air neuf (froid donc dense) en bas, et reprise d’air usé (chaud donc léger donc « qui monte ») en haut. En VMC, le ventilo « tire » l’air et on peut faire un peu ce qu’on veut.
Donc il faudrait peut-être percer le conduit en haut des pièces pour y mettre les bouches d’extraction.
Mais comme le disait Quisit, c’est Rbobeda le pro de la ventil naturelle ; souhaitons qu’il lise ces lignes et nous infuse un peu de sa science
Dans tous les cas, je pense que pour être efficace, ce type de ventilation (qui me plait bien, à moi aussi) doit être bien calculé, et pas trop improvisé !
Bonjour,
je m’oriente de plus en plus vers la ventilation naturelle et je viens de trouver un nouvel argument qui va dans mon sens :
Même si la ventillation naturelle est meilleure en hiver qu’en été (grâce à la différence de température plus importante et dans le bon sens), de toute façon, l’été, toutes les fenètres sont ouvertes !
Donc, au moment où la ventilation naturelle pourrait être insuffisante, c’est le moment où je n’en ai pas besoin !
Evidemment, c’est valable en Bretagne où la température estivale dépasse rarement 25°C…
J’espère que je ne trompe pas dans mon raisonnement…
Maintenant, le plus dur reste à faire : bien concevoir le système.
Annaïck.
oui d’autant plus que vu l’humidité naturelle du coin, ça ne souffrira pas l’erreur. si tu ne parviens pas à bien évacuer la vapeur de ta maison, tu verras les champignons pousser au plafond
Essayer d’attraper Rbodeda sur ce forum, il pourra bien te conseiller sur les dimensionnements je pense
Je me pose des questions pour les champignons???
J’habite en Normandie, bien humide aussi, et dans ma précédente maison, une vielle maison en pierre, isolée par l’intérieur avec laine de verre et placa (désolée, on savait pas à l’époque…), il n’y avait pas de VMC, et on n’a jamais eu de problème de champignon, ni meme d’humidité.
Et là, je suis en location dans un bête pavillon basique, chauffé aux grilles-pain, et ya pas de VMC non plus et a priori, pas de souci non plus… Alors???
Fabienne, qui se demande ce qu’elle fera dans sa prochaine maison
Localisation Fin de la terre/début du monde
J’habite en Normandie, bien humide aussi, et dans ma précédente maison, une vielle maison en pierre, isolée par l’intérieur avec laine de verre et placa (désolée, on savait pas à l’époque…), il n’y avait pas de VMC, et on n’a jamais eu de problème de champignon, ni meme d’humidité.
« L’important, c’est de se mettre en route » Bernard Moitessier
Bcp de maisons fonctionnent avec une ventilation naturelle sans le savoir vu les ponts thermiques. Mon petit appart de location par exemple à la norme RT2000 pourrait trés bien se passer de VMC simple flux à la vue du niveau de finition. On obtient de vrais courants d’air : dormants de fenêtres, coffres de panneaux roulants, etc.
Qu’en est-il de tes maisons au niveau « étanchéïté » ?
voilà la belle économie énergétique …
Page 1 sur 2 1 Dernière Aller à la page:
Par féskipeu dans le forum Technologies
Par Mr.Julien dans le forum Dépannage
Par franki22 dans le forum Dépannage
Par lacharente dans le forum Environnement, développement durable et écologie
Par TIJod dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement21h43 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

consommation vmc
solaire thermique & économie d’énergie
Parmi les différentes énergies que nous utilisons dans nos habitats, l’électricité est la plus « noble ».
En effet, on peut assez facilement la transformer en toutes les autres formes d’énergie : mécanique, radio-électrique (lumineuse), chaleur, etc., avec un rendement correct.
D’autre part, l’électricité est distribuée via un réseau : vous pouvez en utiliser autant que vous pouvez en payer, vous n’avez pas à vous soucier de l’approvisionnement. L’énergie arrive chez vous en quantité, à l’heure que vous voulez.
La contrepartie de cette souplesse est que produire de l’électricité avec un bon rendement n’est pas facile et l’électricité est donc une énergie chère.
Le rendement de la chaîne de production et de transport de l’électricité est limité par des contraintes physiques, il est de l’ordre de 30 %. Cela signifie que pour obtenir une quantité d’énergie de 1 kWh d’électricité à votre compteur, il faut injecter 3 kWh dans le réseau. La différence est perdue en chaleur et rayonnement divers.
Comme de plus en plus de gens, je faisais déjà la chasse aux consommations électriques cachées, mais l’idée de comptabiliser systématiquement toutes les consommations de la maison et de quantifier les gains vient dece site .
Les pages de l’ADEMEsur les économies d’énergies.
Le livre que tout le monde devrait avoir lu car il explique simplement les problèmes et les solutions :
« La maison des [néga]watts, le guide malin de l’énergie chez soi » , T.Salomon & S.Bedel, éditions Terre Vivante, édité en 1999 et mis à jour en 2007 etle site de l’association négawatt .
A votre domicile, l’électricité est une énergie propre : elle ne génère pas de fumée, et ne demande aucune fourniture. C’est pour cette raison que cette énergie a été nommée à son arrivée dans les domiciles, la « fée Electricité ».
Côté production, le tableau est moins favorable, puisque la plupart des moyens de produire de l’électricité ont un impact sur l’environnement, soit en terme de production de polluants ou en émission de GES (gaz à effet de serre).
En France, en 2007, les origines de l’électricité étaient distribuée comme suit (source EDF) :
L’avantage actuel du nucléaire est qu’il ne produit pas de gaz à effet de serre (GES). Malheureusement, il produit des déchets très dangereux dont la durée de vie donne le vertige (5 000, 10 000 ans), dont on ne sait pas quoi faire.
On remet la destruction et la remise en état des sites aux générations futures, en espérant qu’elles trouvent la solution, et on tente d’enterrer les déchets pour que le grand public les oublie.
Selon EDF, chaque kWh d’électricité livré en France produit 0,9 mg de déchets radioactifs à vie longue.
Pour un foyer consommant 10 000 kWh d’électricité par an (foyer avec un chauffage électrique), cela fait 9 grammes par an.
Mais si nous multiplions par tous les foyers de France, on comprends que les déchets à vie longue se forment vite et que leur stockage devient un problème épineux.
Au niveau d’un foyer, deux motivations principales :
On l’a vu, l’électricité coûte cher.
Moins on en consomme, mois la facture est lourde.
L’économie peut etre encore plus grande si la réduction de la consommation permet de diminuer le calibre de l’abonnement EDF. Le montant de l’abonnement diminue lui aussi.
Il y a peu de moyens de produire de l’électricité sans impact sur l’environnement.
En 2008, EDF produit l’électricité française essentiellement du nucléaire. Peu de rejet de CO 2mais d’autres problèmes que l’on laisse aux générations futures le soin de régler (gestion des déchets sur des milliers d’années, démantélement des centrales en fin de vie, etc.)
Cette prétention à une électricité soit-disant propre permet de justifier les encouragements à des modes de chauffage électrique : les radiateurs électriques et dans un moindre mesure, les pompes à chaleur.
Mais en hiver, ce sont des centrales au gaz naturel et au charbon qui absorbent les pointes de consommation.
Le paradoxe est que plus il y a de chauffages électriques, plus EDF brûle d’énergie fossiles et donc génère de CO 2 .
Et la production des déchets n’est pas le seul problème : les énergies que nous consommons ne seront pas disponibles pour les générations à venir : elles ne sont pas renouvelables.
Les générations futures n’auront plus de pétrole, de gaz naturel, d’uranium, ni de charbon, car nous consommons les ressources disponibles à grande cadence, et nous ne faisons pas d’efforts pour leur en laisser.
En 2006, nous sommes une famille ordinaire, qui donne priorité aux aspects pratiques, et paie ses factures d’électricité sans se poser de questions.
Certes, nous faisons un peu attention par éducation. Nous étions enfants à l’époque de « la chasse au Gaspi », et nous savons qu' »en France, si on n’a pas de pétrole, on a des idées » :
Mais à la maison, les appareils fixes restent branchés en permanence.
Beaucoup d’entre eux consomment un peu d’électricité alors même qu’ils ne sont pas utilisés.
Pour certains, cela se voit : ils affichent l’heure, ou surveillent un dispositif.
Mais pour beaucoup, la consommation résiduelle est seulement un maintien en activité pour la télécommande, ou juste parce que ça coute moins cher pour le fabriquant qu’un simple interrupteur.
Il est très intéressant de passer dans toutes les pièces et de mesurer la consommation de tous les appareils branchés en permanence.
Dans les rubriques suivantes, j’indique les consommations trouvées par type d’appareil, les idées pour les limiter, les consommations après mise en application des idées et les gains obtenus.
L’objectif est pratique: tout le monde sait qu’il vaut mieux éteindre la télévision avec le bouton marche/arrêt qu’avec la télécommande, mais la différence représente quelle énergie et quel coût ?
Un ordre de grandeur à retenir :une puissance électrique permanente de 10 W pendant un an consomme environ 100 kWh et coute environ 10 € sur la facture.
Dans ce qui suit, on ne réduit pas l’utilisation des appareils ou le confort.
L’objectif n’est pas de critiquer ou de réduire l’utilisation de tel ou tel appareil, mais de voir comment, sans changer beaucoup ses habitudes, on peut facilement diminuer sa consommation d’électricité.
Il est évident que si certains appareils sont supprimés, ou moins utilisés, l’économie sera encore plus importante.
Comment calculer la consommation annuelle d’un appareil ?
La consommation d’un appareil est égale à sa puissance multipliée par le temps de fonctionnement.
Si la puissance en fonctionnement et en veille sont différentes, il faut calculer les consommations dans les deux modes et les ajouter.
Exemple 1: un appareil consomme en permanence 15 W.
Calcul du temps de fonctionnement annuel :
365 jours x 24 heures = 8760 heures
Consommation annuelle :
8760 heures x 15 W = 131400 Wh = 131,4 kWh
Exemple 2  : un appareil consomme en veille 10 W et 100 W en fonctionnement.
Il est fonctionnement 2 heures par jour toute l’année, il est en veille le reste du temps.
Calcul du temps de fonctionnement annuel :
365 jours x 2 heures = 730 heures par an de fonctionnement
Calcul du temps de veille annuel :
365 jours x 22 heures = 8030 heures par an en veille
Consommation annuelle en fonctionnement :
730 heures x 100 W = 73000 Wh = 73 kWh
Consommation annuelle en veille :
8030 heures x 10 W = 80300 Wh = 80,3 kWh
Consommation annuelle totale :
73 kWh + 80,3 kWh = 153,3 kWh
Sur cet appareil exemple, on voit que sur l’année son temps de veille consomme plus d’énergie que son temps de fonctionnement. Nous allons voir que c’est le cas de beaucoup d’appareils courants.
En prenant le coût d’1 kWh à 0,1 € (le coût réel dépend du type d’abonnement), la consommation annuelle de cet appareil coutera : 153,3 x 0,1 = 15,33 €, dont 8,03 € pour le temps de veille.
C’est un poste difficile à quantifier : il dépend fortement de la composition de la famille et des habitudes de vie.
Je prends une situation moyenne, en comptant que 3 points lumineux sont allumés 4 heures par jour (48 semaines dans l’année). Cette durée est plus longue en hiver mais plus courte en été.
Avec des ampoules classiques, une pièce est rarement éclairée avec une puissance de moins de 75 W, soit un plafonnier, soit plusieurs sources d’éclairage de moindre puissance.
J’ai procédé au remplacement de toutes les ampoules de la maison par des fluo-compactes (sauf les toilettes).
Mon estimation est pour avoir un rendement lumineux comparable, on peut diviser la puissance par 4.
Ma crainte était que les ampoules clignotent lors de leur allumage comme le font beaucoup de tubes fluo. En fait, les ballasts électroniques évitent complètement cet inconvénient.
Par contre, il faut parfois plusieurs minutes avant que la puissance lumineuse soit complètement disponible. C’est particulièrement marqué avec certaines marques, mais ce défaut est peu visible sur d’autres (qui sont à retenir).
Pour les pièces où l’éclairage est central mais où on se trouve souvent en périphérie (cas typique : la cuisine), il existe des ampoules en couronne qui permettent d’éliminer fortement les ombres.
Ancienne consommation
(3 x 75) x 4 x 7 x 48 / 1000 = 302 kWh

Nouvelle consommation
(3 x 15) x 4 x 7 x 48 / 1000 = 60 kWh

Gain
242 kWh (soit 80 %)
Investissement
Changement des ampoules de la maison, commencé à mesure de la fin de vis des ampoules à incandescence.
Les changements anticipés se chiffrent environ 50 €.
La Box consomme 15 W en permanence que l’ordinateur soit allumé ou pas.
Une des raisons est que nous sommes en dégroupage total, et que le téléphone fixe est relié à la Box.
En pratique, tous les membres de la famille ont un téléphone portable, le téléphone fixe a donc une moindre importance.
La Box est également reliée à la TV, mais depuis que nous avons la TNT, la qualité d’image de la TV sur ADSL et certains aléas de débit font que nous ne regardons plus la TV ADSL.
L’ordinateur et son écran sont éteints dans les règles : arrêt complet pour l’ordinateur et bouton marche/arrêt pour l’écran.
Néanmoins, la consommation permanente de ces deux appareils à l’arrêt est tout de même de 20 W.
L’idée d’économie pour l’ordinateur et son écran est de ne les alimenter que lorsque l’on s’en sert.
Les deux sont branchés sur la même multiprise avec un interrupteur.
Néanmoins, après quelques semaines, j’ai remarqué que l’extinction de la multiprise était souvent oubliée.
D’autre part, la Box ADSL étant dans une autre pièce, il n’est pas pratique de se déplacer pour aller l’allumer ou l’arrêter, donc on oublie de l’éteindre.
J’ai donc acheté deux prises radio-commandées, l’une pour la Box, l’autre pour l’ordinateur et son écran, commandées par le même canal de la radiocommande.
Avantage : on n’oublie quasiment plus de couper l’ensemble
Inconvénient : les deux prises télécommandées consomment 9 W à elles-deux en permanence.
La consommation est basée sur une utilisation de l’ordinateur pendant 2 heures chaque jour sur 48 semaines.
Ordinateur + écran
En marche : 0,11 x 2 x 48 x 7 = 74 kWh
En veille : 0,02 x 52 x 7 x 22 = 160 kWh
Box en permanence : 15 x 24 x 365 = 131 kWh
Total : 365 kWh
En marche : (0,11+0,015) x 2 x 48 x 7 = 84 kWh
En veille : 0 kWh
Prises radio-commandées : 2 x 4,5 x 24 x 48 x 7 = 73 kWh
Total : 157 kWh
Investissement
Deux prises radio-commandées + une prise multiple : 25 €
Encore une consommation à l’arrêt suprenante : 15 W en permanence, alors que la consommation en marche est de 25 W.
Cette chaîne HiFi ne sert qu’avec l’ordinateur, elle peut donc être coupée en même temps.
Je l’ai branchée sur la même prise multiple que l’ordinateur et son écran.
Les consommations en marche sont calculées sur la même base que celle de l’ordinateur (2 heures par jour pendant 48 semaines par an).
Ancienne consommation
En veille : (15 (W) x 24 (h) x 365 (j)) / 1000 = 131 kWh
En plus en marche : ((25-15) (W) x 2 (h/j) x 48 (s) x 7 (j/s)) / 1000 =  7 kWh
Total : 138 kWh

Nouvelle consommation
En veille : 0 kWh
En marche : (25 (W) x 2 (h/j) x 7 (j/s) x 48 (s)) / 1000 =  17 kWh
Total : 17 kWh
Investissement 
Dispositif commun à la box ADSL + ordinateur + écran
A noter: La chaîne HiFi du salon, un modèle plus puissant, a une consommation négligeable lorsqu’elle est arrêtée. Cela montre bien que la consommation ne dépend pas du type d’appareil mais de son modèle. Même dans une gamme d’appareils d’une même marque, les comportements peuvent être très différents.
Notre ancienne télévision ne consommait rien quand elle était arrêtée avec son bouton marche/arrêt.
Lors de l’achat de la nouvelle (LCD), nous avons consulté les documents du fabriquant et les vendeurs. La consommation à l’arrêt complet était annoncée inférieure à 1 W, ce qui a fait pencher notre décision sur ce modèle.
En vérité, la consommation mesurée (après quelques mois) dans ce mode est de 8 W. Donc rien à voir avec ce que le fabriquant prétend et une forte régression par rapport à l’ancien modèle.
En marche l’appareil consomme 100 W.
Heureusement, après quelques tests, j’ai pu constater que l’appareil admet d’avoir son alimentation complètement coupée : il n’oublie pas pour autant les canaux et les différents réglages.
J’ai donc mis un interrupteur entre la télévision et sa prise de courant. L’interrupteur est tout à côté de l’appareil, on oublie donc peu de le couper.
Pour les calculs, on prend pour base un fonctionnement moyen de 2 heures par jour pendant 48 semaines.
Je sais c’est beaucoup, mais ce ne sont pas toujours les mêmes membre de la famille qui sont devant la télévision.
Ancienne consommation
En veille : 0,008 x 24 x 365 = 70 kWh
En marche en plus : (0,1-0,008) x 2 x 48 x 7 = 62 kWh
Total : 132 kWh
Nouvelle consommation
En veille : 0 kWh
En marche en plus : 0,1 x 2 x 48 x 7 = 67 kWh
Total : 67 kWh
Investissement
Un interrupteur ordinaire : 5 €
Voilà un appareil que nous utilisons peu mais il reste quand même branché.
La consommation en fonctionnement est de 25 W mais elle reste de 15 Wà l’arrêt, même si elle a été éteinte avec le bouton marche/arrêt.
La solution est de ne la brancher que lorsque l’on s’en sert.
Mon estimation est que l’utilisation est en moyenne de 4 heures par semaine (avec des hauts et des bas) sur 48 semaines de présence à la maison.
Ancienne consommation
En veille : (15 (W) x 24 (h) x 365 (j)) / 1000 = 131 kWh
En plus en marche : ((25-10) (W) x 48 (s) x 4 (h/j)) / 1000 = 2 kWh
Total : 133 kWh
Nouvelle consommation
25 (W) x 48 (s) x 4 (h/s) = 5 kWh
La consommation de veille (étaint avec l’interrupteur) est de 5 W en permanence.
Cet appareil est rarement utilisé (disons 4 heures par mois), et consomme 15 W en marche.
Comme cet appareil ne gère pas l’heure, le laisser brancher en permanence est inutile.
Je l’ai donc mis un interrupteur sur le fil.
Ancienne consommation
En marche : 0,015 x 4 x 12 = 1 kWh
En veille : 0,005 x (24 x 365 – 4 x 12) = 44 kWh
Total : 45 kWh
Nouvelle consommation
En marche : 0,015 x 4 x 12 = 1 kWh
En veille : 0 kWh
Total : 1 kWh
L’adoucisseur d’eau compte en permanence l’eau consommée et décide quand la regénération des résines doit se faire (modèle dit « volumétrique). Il affiche l’heure et la quantité d’eau qu’il peut encore adoucir avant  la prochaine régénération. Lors des régénérations, il pilote les différents cycles (détassage des résines, saumurage, rinçage, remplissage du bac à saumure).
Une mesure électrique montre que la puissance consommée en permanence est 10 W.
Il n’y a pas de moyen de couper l’affichage.
La réflexion est la suivante : la consommation en eau adoucie (donc hors bricolage et robinets extérieurs qui utilisent de l’eau standard) est bien répartie. Les périodes entre régénérations sont régulières (disons tous les 2 mois).
L’idée est de se passer totalement du comptage de la quantité d’eau et de déclencher manuellement la régénération à l’échéance. Il suffit  alors de brancher l’alimentation en forçant une régénération manuelle et de débrancher à la fin de la régénération.
On voit dans ce contexte que payer 200 € de plus pour un adoucisseur volumétrique est inutile : le modèle le plus simple suffit.
Le temps de branchement devient très faible par rapport au temps pendant lequel l’adoucisseur est débranché.
Ancienne consommation
10 (W) x 24 (h) x 365 (j) / 1000 = 88 kWh
Nouvelle consommation
Sur la base de 6 régénérations par an, où l’adoucisseur est alimenté pendant une nuit (12 heures) à chaque fois.
6 (fois) x 10 (W) x 12 (h) / 1000 = 1 kWh
Le résultat de la mesure de consommation est incroyable : la sonnette qui sert 1 à 2 fois maximum par semaine consomme 10 W en permanence.
C’est en fait le transformateur 230 V / 8 V qui dissipe cette puissance.
C’est pour ce type de constat qu’il ne faut rien oublier et bien tout mesurer : on trouve des sources d’économies dans des appareils que l’on ne soupçonne pas.
J’ai cru à un défaut, mais plusieurs transformateurs testés (même de bonne marque) consomment une puissance du même ordre.
Une alimentation à découpage est beaucoup plus efficace, mais aussi bien couteuse pour une simple sonnette.
L’idée est qu’une sonnette ne consomme rien quand elle n’est pas utilisée et que les temps d’utilisation sont très faibles (quelques secondes par semaine). Dans ce cas, le transformateur peut être remplacé avantageusement par une simple pile 9 V. Celle-ci n’est sollicitée que lorsque l’on sonne.
Ancienne consommation
10 x 24 x 365 = 88 kWh
Nouvelle consommation
0 kWh
Il faudra remplacer la pile de temps en temps, mais avec son peu d’utilisation, elle va durer quelques années (la pile actuelle fonctionne depuis 2 ans).
Investissement 
2 € (adaptateur pile 9V)
Nous avons une VMC hygro A, c’est à dire une VMC simple flux (aspiration dans les pièces « humides » et entrée d’air par les fenêtres) mais dont le débit d’air des bouches est ajusté :
Une VMC simple flux consomme de l’énergie sur deux plans :
Il est tentant de ne faire fonctionner la VMC que quand l’air est trop humide.
Mais le renouvellement doit permettre non seulement l’évacuation de l’humidité (transpiration humaine, cuisine, bains, etc.) mais aussi des polluants divers se trouvant dans l’air (poussières, produits d’entretien, produits divers émanant du mobilier).
Les jours de semaine, la maison n’est pas occupée de 8h30 à 17h00.
Cela permet de couper la VMC de 9h à 16h30. Elle est commandée par un simple programmateur hebdomadaire (10 €). En cas de nécessité, nous pouvons forcer la marche ou l’arrêt.
La puissance consommée par le moteur de la VMC est de 45 W.
Ancienne consommation
45 x 24 x 365 / 1000 = 394 kWh
Nouvelle consommation
On enlève 
45 x 52 x (16,5 x 5 + 24 x 2) / 1000 = 305 kWh
Il est difficile de quantifier le gain d’énergie (gaz naturel dans notre cas) sur la chaleur non évacuée pendant la saison de chauffe.
En effet, nous ne chauffons pas quand nous ne sommes pas là (maison bien isolée et bonne inertie grâce à l’isolation extérieure).
Investissement
Prise à programmateur habomadaire : 10 €
La Box est dans le salon et dessert le bureau via deux boitiers CPL (réseau informatique sur le réseau électrique de la maison) branchés sur des prises de courant.
Chaque boitier consomme 5 W qu’il y ait du trafic informatique ou non.
Pour éviter cette consommation permanente, j’ai branché le boitier CPL du salon sur la prise multiple de la Box et le boitier CPL dans le bureau sur celle de l’ordinateur.
La nouvelle consommation devient basée sur l’utilisation de l’ordinateur : 2 heures chaque jour sur 48 semaines
Ancienne consommation
10 x 24 x 365 / 1000 = 88 kWh
Nouvelle consommation
10 x 2 x 7 x 48 / 1000 = 7 kWh
Investissement 
Voir Box + ordinateur + écran
Dans la campagne de mesure, il ne faut rien oublier.
Même des appareils que l’on pense économiques peuvent consommer des dizaines voire centaines de kWh par an (voir ci-dessus la consommation de la sonnette et de la chaîne HiFi du bureau).
J’ai quand même trouvé des appareils dont la consommation en veille est très faible : ce sont les « bonnes surprises » de la campagne de mesure.
Mais attention , ce n’est pas parce que nos appareils de ces types sont raisonables que les votres le sont : des appareils de même fonction mais de marques différentes (ou même de même marque mais de modèles différents) peuvent avoir des consommations très différentes.

Un  exemple chez nous : les deux chaînes HiFi  : l’une se comporte bien (consommation très faible à l’arrêt), l’autre est catastrophique (15 W en permanence).
Bien sûr, on pourrait consommer moins en diminuant l’usage de tous ces appareils, voire en évitant de les acheter, mais c’est une autre discussion.
Ci-dessous l’ensemble des gains annuels en kWh :
Les gains représentent50 % de notre consommation annuelle d’électricité.
Le gain financier annuel de plus de 100 € et cela représente 60 kg d’émission de CO2 en moins.
La totalité des investissements nécessaires est de l’ordre de 100 €, donc retour sur investissement après 1 an.
Tout cela sans grands efforts et à confort équivalent.
Lorsqu’on prend ces économies au niveau national, on obtient des chiffres impressionnants…
Si 15 millions de foyers français diminuent de 1000 kWh par an leur consommation, cela fait 15 milliards de kWh.

Ce qui est équivalent à la production annuelle d’une centrale nucléaire EDF à 2 réacteurs (type Belleville/Loire, Nogent/Seine, Fessenheim, Penly, Flamanville, etc.).
Une centrale nucléaire de moins (sur les 19 en service) et 2 réacteurs (sur les 58 en service), sans gros efforts.
Au niveau budget, en prenant un coût public TTC du kWh à 0,09 € (on prend les abonnements à heures creuses en considération), cela fait :

consommation vmc

Focus
Attention à l’étanchéité et au débit d’air
Focus
Installer dans les règles de l’art
Pour commenter l’article, vous devez être identifié ou vous inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Innovation produits ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt.
OK

En savoir plus
X

Moniteur Entrepreneurs & Installateurs – Marianne Tournier -LE MONITEUR.FR –

Publié le 02/04/14 à 10h11
Avec un débit d’air qui varie selon l’humidité intérieure, la VMC hygroréglable, limitant les déperditions, assure des économies d’énergie.
© Testo – Avant de livrer une VMC hygroréglable, il est important de contrôler son bon fonctionnement, avec un manomètre et un anémomètre.
En 2012, 775 000 systèmes de ventilation mécanique centralisée (VMC) ont été vendus en France dans le logement individuel, soit 3,9 % de plus qu’en 2011. Parmi celles-ci, 5 % étaient des systèmes de VMC double flux, 70 % des simple flux autoréglables et 25 % des simple flux hygroréglables, ces dernières équipant la quasi-totalité des maisons individuelles neuves.  À l’inverse de la VMC autoréglable au débit d’air constant, la VMC hygroréglable détecte le taux d’humidité intérieure, qui dépend de l’occupation des lieux, et induit des débits d’air extrait réduits. C’est un produit intéressant pour réaliser des économies d’énergie, à condition que les polluants intérieurs (C0
2
, COV, fumées…) soient contenus et que l’installation soit bien réalisée. Or, ce n’est pas toujours le cas : constatant que nombre de VMC hygroréglables n’étaient pas conformes en termes de débit, le CSTB a exigé des fabricants, 
via
 les Cahiers des prescriptions techniques, qu’ils relèvent les niveaux de pression dans les caissons pour assurer des débits théoriques supérieurs. 

Les VMC hygroréglables basse consommation, à l’inverse des modèles hygroréglables standard, sont systématiquement installées dans le neuf (il faut savoir que 2 W-Th-C supplémentaires coûtent un demi-point de CEP !), mais le sont rarement en rénovation. Or, les modèles standard, équipés de moteurs différents, sont certes moins chers, mais cinq à dix fois plus gourmands en électricité. Et si l’on considère que chaque watt supplémentaire affiché équivaut à 1 € de plus sur la facture annuelle d’électricité, le surcoût d’une VMC basse consommation est amorti en 2 à 3 ans. Le consommateur doit en être averti afin de comprendre l’intérêt, lorsqu’il passe de la VMC autoréglable à la VMC hygroréglable, de choisir un modèle basse consommation. Selon Uniclima, « face aux enjeux énergétiques dans le bâtiment, les ventes d’équipements de ventilation et de traitement d’air performants progressent significativement par rapport aux équipements standard », tandis que « la prise en compte de l’étanchéité des réseaux par le marché continue sa progression. »
Les maisons neuves étant étanches à l’air, le rôle de la VMC est devenu crucial. Or, si le réseau aéraulique fuit, la consommation de l’extracteur augmente et les débits de ventilation ne sont pas assurés. Déjà, l’étanchéité du réseau est contrôlée dans les maisons Effinergie. Elle est valorisée dans les moteurs de calcul de la RT 2012. Il est donc de l’intérêt de l’installateur de respecter les prescriptions des Avis techniques.
Avant de livrer une VMC hygroréglable, il faut contrôler son fonctionnement. L’idéal est de s’équiper d’un manomètre et d’un anémomètre. Le premier permet de mesurer la dépression dans la bouche et de la comparer à celle exigée par l’Avis technique. Le second permet de contrôler le débit maximal, obtenu lorsque la bouche est grande ouverte : l’humidité relative doit être la plus élevée possible (faites couler de l’eau chaude). Mesurez ensuite le débit à l’aide du manomètre équipé d’un cône à hélice.
Si les pressions dans le caisson déterminent les débits d’air, la géométrie du réseau de gaines, en créant plus ou moins de pertes de charge, modifie l’écart entre le débit théorique et le débit réel : ainsi, des longueurs de gaines trop importantes ou la pose d’une tuile à douille au lieu d’un chapeau de toiture à faible perte de charge (90 % des maisons neuves seraient livrées avec des rejets non conformes) compromettent le refoulement de l’air extrait. Installer dans les règles de l’art implique également de détalonner les portes intérieures (2 cm en cuisine, 1 cm sur les autres portes), de prévoir des gaines isolées lorsqu’elles circulent hors du volume chauffé, etc.
Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous
Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.
Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles…
Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment

Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.

Voir le site
Période de transition pour Bepositive
Géosynthétiques: «Moins disant, mieux disant: quels choix ?»
L’autoconsommation vue de la capitale
Quand les travaux publics célèbrent l’innovation
« Entre 60 et 80 % des systèmes d’air conditionné actuels pourraient être interdits en 2021 », Philippe Tonnerre, Danfoss Cooling
Un suivi au micron près pour les ouvrages d’art
Le menuisier vosgien Mercier-David confirme sa concentration sur le PVC
Conducteur d’installations thermiques H/F
GROUPE ADP | 30/03/2017 | CDI | ROISSY EN FRANCE
DIRECTEUR DE CARRIERE (GRANULATS) MINIMUM 10 ANS D’EXPERIENCE H/F
PROJETEURS GÉNIE CIVIL – DÉBUTANT ET CONFIRME (H/F)
Le site du matériel neuf et d’occasion
Le site d’information et de services dédié au matériel neuf et d’occasion pour les professionnels du BTP
Avec le Grenelle et la RT 2012, l’isolation est entrée dans un nouvel âge afin de remplir une triple mission : confort des usage…
Droit à la déconnexion : les nouvelles obligations de l’entreprise
Les salariés plébiscitent l’aménagement des horaires de travail
L’ouïe, exposée et vulnérable dans la sphere du travail, comment prévenir son vieillissement précoce ?
© LeMoniteur.fr, l’actualité en continu et les services de la construction – Un site du réseauGroupe MoniteurConstruction

consommation vmc

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir sa VMC
Calculatrice de puissance
Installer et entretenir
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Tous les experts
Question posée par
patrick9740

21/09/2013
En suivant cette question vous recevrez un email à chaque réponse ou commentaire publié. Vous devez vousinscrireou vousconnecterpour utiliser cette fonctionnalité.
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette question.
Nous avons les réponses à vos questions !
Des milliers de documents téléchargeables pour vous servir !
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Vos questions sontentre de bonnes mains
que consomment les VMC simple flux et double flux
Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.

Rejoindre notre réseau d’experts
conseil thermique diagnostic et énergie
|bl therm conseil
Experts d’accord avec cette réponse :
La puissance va dépendre du niveau de confort acoustique , et de la qualité du filtrage .
Réponse deAnonyme

Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion.En savoir plus .

Experts d’accord avec cette réponse :
simple flux : autour de 30w
double flux … le double
donc la rentabilité d’une DF n’est pas évidente . . D’autant plus que les performances d’une DF sont altérées par l’isolation et les défaut de perméabilité à l’air des circuits aérauliques.
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
etudes thermiques et accompagnement aux travaux
|actergie
spécialiste de la résine époxy
|ambiance résine
fabricant de menuiseries pvc et aluminium.
|emaplast
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

consommation vmc

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir sa VMC
Calculatrice de puissance
Installer et entretenir
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Tous les experts
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette astuce.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 71 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Vos questions sontentre de bonnes mains
VMC hygroréglable basse consommation
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
La ventilation mécanique contrôlée répond aux besoins d’aération suffisante et permanente des logements indispensable à l’hygiène et à la qualité de l’air. La VMC hygroréglable simple flux se régule au taux d’humidité de l’air ambiant la vitesse de rotation du ventilateur afin d’adapter son fonctionnement aux besoins réels. Nouvelle amélioration, laVMC hygroréglable basse consommationréduit les pertes en énergie thermique et diminue davantage la consommation électrique.
La VMC assure la ventilation suffisante et permanente que réclament laqualité de l’air intérieur , les bases de l’hygiène et les normes sanitaires des constructions actuelles. La pose d’une VMC est obligatoire dans la construction afin d’évacuer l’ air viciépar la respiration humaine, l’humidité, les fumées, vapeurs, COV (composés organiques volatils) et que l’aération puisse le remplacer par un air extérieur sain et neuf.
Depuis son apparition, la VMC n’a cessé d’évoluer. Simple flux fixe à la base (uniquement l’aspiration de l’air vicié), elle est passée en autoréglable puis hygroréglable, afin de moduler sa puissance au taux de l’humidité à évacuer l’humidité. La déclinaison de double flux n’est apparue qu’ensuite, pour rendre cette VMC capable également de récupérer une partie des calories de l’air à extraire.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Le fonctionnement de la VMC simple flux hygroréglable se base sur la nature et les capacités de chacun des composants reliés par gaine à un caisson de VMC fonctionnant à la demande par des bouches d’extraction (murales ou en toiture) hygroréglables faisant varier le débit d’air sortant en fonction de l’humidité intérieure, et des entrées d’air (grilles de fenêtres, bouches d’aération…). Elles peuvent être autoréglables dans le cas de la VMC simple flux Hygro A où le débit d’air entrant se module automatiquement en fonction de la dépression créée par le moteur de la VMC, ou hygroréglables pour la VMC simple flux Hygro B où chaque entrée d’air module le débit d’air entrant en fonction de l’hygrométrie perçue.
Les systèmes de VMC basse consommation, appelés également VMC microwatt, sont la plupart du temps des VMC simple flux Hygro B dont lemoteura été optimisé afin de consommer beaucoup moins d’énergie. Alors que les caissons d’extraction et les extracteurs classiques consomment environ 45 W, les VMC basse consommation permettent de descendre jusqu’en dessous de 15 W (voire 7 et 5 W pour les VMC très basse consommation).
Même si une différence de 30 W de consommation électrique peut apparaître comme modérée, cette différence de consommation sur un système fonctionnant toute l’année permet une économie d’énergie d’au moins 260 kWh/an, soit une économie de 30 € minimum par an en moyenne (durée d’amortissement de 5 ans environ). Elle permet également une réduction des consommations en énergie primaire du bâtiment (Cep), ce qui réduit le niveau d’isolation thermique à appliquer pour entrer dans les critères duBBC .
De par leur faible consommation d’énergie, et leur prix plus abordable, les VMC Hygro B simple flux basse consommation (microwatt) sont les systèmes les plus fréquemment utilisés en construction neuve et en rénovation énergétique de maisons individuelles.
Bon à savoir  : dans le bâtiment tertiaire (bureaux, magasins…), on a longtemps opté pour la VMC simple flux Hygro A, alors que dans la construction de logements, la VMC simple flux Hygro B a été le standard jusqu’en 2000 et l’apparition de la VMC simple flux hygroréglable basse consommation qui est désormais généralisée.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
La pose tout comme l’entretien sont simples, à condition d’avoir prévu les réservations suffisantes au passage des gaines de ventilation et les alimentations électriques requises. Tout installateur de VMC est à même de poser et tout bricoleur un peu expérimenté d’entretenir (nettoyage, contrôles) une VMC hygroréglable.
Il est conseillé d’installer le caisson de VMC dans les combles en s’assurant de l’isolation phonique (transmissions des vibrations) qui rendra son fonctionnement le plus silencieux possible. Le raccordement électrique de la motorisation est conseillé sur disjoncteur dédié ce qui permet d’y ajouter à tout moment un variateur ou une horloge de programmation.
Lesgainesdoivent être isolées thermiquement afin de limiter l’apparition de condensation dont l’eau résiduelle pourrait freiner voire stopper la circulation du flux d’air.
Conformément au DTU applicable (DTU 68.3), le diamètre de la sortie en toiture doit être au moins égal au diamètre de la sortie sur le caisson. Le diamètre courant d’une sortie de toit est de 160 mm, alors que les anciens caissons avaient une sortie généralement en diamètre 125 mm. En cas de remplacement du caisson de VMC, cette particularité doit être étudiée.
Bon à savoir  : afin de pouvoir aisément remplacer une VMC fixe ancienne par une VMC simple flux hygroréglable basse consommation, la plupart des constructeurs proposent des bouches alimentées par piles pour ne pas avoir à pratiquer de saignées pour des passages de câbles électriques.
L’entretien de la VMC hygroréglable est simple puisqu’il se résume à un nettoyage des entrées d’air. Toutefois des tests de bon fonctionnement peuvent être aisément réalisés.
La ventilation peut être testée à l’aide d’une feuille de papier type essuie-tout ou papier toilette que l’on place devant une bouche de ventilation. Si la VMC fonctionne, la feuille doit rester collée à la bouche mais ne pas y être aspirée. La même opération peut également être effectuée sur une entrée d’air depuis laquelle la feuille doit alors être repoussée.
La régulation hygroréglable peut être évaluée à l’aide d’un sèche-cheveux dont le souffle va assécher l’air dans labouche . Si la bouche fonctionne correctement dans son hygrorégulation, elle se fermera au maximum pour se rouvrir par la suite.
Lorsque l’on fait construire une maison, la VMC étant une obligation, elle doit toujours faire partie du devis initial. La différence de prix entre une VMC classique et une VMC hygroréglable basse consommation n’étant que d’une centaine d’euros, il semble indispensable d’imposer ce type de VMC au constructeur si celui-ci ne l’a pas déjà intégré.
Une VMC simple flux hygroréglable basse consommation s’achèteentre 250 et 500   €environ, en fonction du nombre de bouches d’extraction et d’entrées d’air et de leur technicité (pilotage mécanique ou électronique, détecteur de présence, etc.). Il faut compter un peu plus cher pour une VMC simple flux hygroréglable à très basse consommation :de 350 à 700 €environ selon le dimensionnement du logement.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
vos diagnostics immobiliers sur le 85 et 44
|bruel diags
tous diagnostics immobiliers cholet et environs
|adi – anjou diagnostic immobilier
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

consommation vmc

Maison et jardin

Nettoyage et entretien
j’habite un studio de 31m2 et ma propriétaire vient d’installer une vmc dans la sdb et les toilettes, elle fonctionne 24h/24het 7 jours/7 alors je me demande à combien cela va me revenir sure ma facture edf?
merci pour votre aide
Voulez-vous vraiment supprimer cette réponse ?
Oui
Non
Le plus récent
Le plus ancien

Meilleure réponse:  
Bonsoir,
Tout d’abord la puissance d’une VMC est d’environ 17 watts,
alors un petit calcul :
17 watts x 24 h (1 jour) = 408 watts
pour 30 jours :
408 watts/jour x 30 = 12240 watts soit 12 kWh
pour un mois 12 kWh x 0.15 €/kWh = 1.80 €uros
Sur une consommation de 6 mois cette VMC va vous coûter environ :
1.80 €/mois x 6 mois = 10.80 €uros.
Je souhaite avoir répondu à votre interrogation.
nenes57
· il y a 8 ans

Évaluation de l’auteur de la question

Le calcul de Nenes est bon, même il ne prend pas en compte les heures creuses, ce sera donc encore moins.
Mail il est très important de ventiler la SdB, je suppose que celle ci n’a pas de fenêtre.Pour ta santé c’est mieux quand c’est bien aéré.
Tu peux demander une programmation, pour que la VMC ne fonctionne pas, pas exemple de 22hr à 6hr, et en milieux de journée
Moi j’ai installée un VMC avec un minuteur, et un capteur de présence, 30min quand qq un entre dans la SdB… je ne suis pas sure de l’économie, par rapport à l’investissement, par contre je n’ai pas le bruit de la VMC, quand je n’en ai pas besoin..
il me semble que les interrupteurs de vmc doivent être à 3 positions, dont une arrêt, c’est ce que m’a dit un archi.
Sinon le calcul à Néné est bon.
Pour completer les autres réponses sache que chauffer de l’ air humide revient très cher. La VMC va aspirer cet air humide et assainir l’ ensemble de ton appart. en évitant ainsi la formation de moisissures.
Par ailleurs il ne faut pas boucher les entrées d’ air situées au dessus des fenêtres
je pense que c’est dérisoire sur ta facture EDF,ce n’est pas ça qui consomme le plus
Quelle est consommation électriqued’une vmc , combien vais-je payer sur ma facture edf ?
j’habite un studio de 31m2 et ma propriétaire vient d’installer une vmc dans la sdb et les toilettes, elle fonctionne 24h/24het 7 jours/7 alors je me demande à combien cela va me revenir sure ma facture edf?
merci pour votre aide
La vidéo doit être inférieure à 600 Mo/5 minutes
La photo doit être inférieure à 5 Mo

CGU

Vie privée

AdChoices

RSS

Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle
Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle
Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle

consommation vmc

Avis des internautes
( 1371 )

8,8 /
10

Afficher tous les avis

Rénovation énergétique : de gros changements en 2018

Trêve hivernale : anticiper grâce au Pacte Energie Solidartié

Offre électricité d’ENI : les Français prêts au changement ?

14 propositions pour la rénovation énergétique

Un nouveau choc pétrolier en 2020 ?

Les travaux de printemps

[Enquête] Les produits préférés du printemps

Environnement : les propositions des candidats à la présidentielle

Eaux usées : menace sanitaire ou ressource durable ?

Le logement décent comprend désormais l’efficacité énergétique

Notre réseau de partenaires

Devenir partenaire installateur
Annuaires

Copyright 2008-2017
|
Mentions légales
|
Conditions Générales d’Utilisation
Conditions Générales d’Utilisation
Mentions légales
Découvrez quelle solution est adaptée à votre logement et réduisez vos factures
La Prime Energie vous aide à rentabiliser rapidement vos travaux de rénovation énergétique.
Quels sont les produits éligibles au nouveau crédit d’impôt à 30% ?
Profitez des aides pour réduire vos factures. Crédit d’impôt, aides de l’Anah, Prime Energie…
Découvrez comment installer son poêle à bois sans conduit de cheminée !
Quels sont les produits éligibles au crédit d’impôt 2017 et à quel taux ?
Découvrez quelle solution est adaptée à votre logement. Bilan énergétiquegratuit et sans engagement.

Vous êtes artisan ? Connectez-vous
ici
La ventilation n’est pas considérée comme unesource potentielle d’économies d’énergie … à tort ! Grâce à ses performances et surtout sa capacité à garder la chaleur de l’air vicié tout en insufflant de l’air neuf dans votre maison, la VMC double flux peut vous permettre de réaliserjusqu’à 25% d’économies sur votre facture de chauffage , sans parler desavantages sanitairesque cette solution peut vous apporter. Malgré cela, la ventilation est encore un aspect trop négligé dans nos foyers. Voici les 5 idées reçues sur laVMC double flux .
FAUX . Même s’il est vrai qu’uneVMC double fluxconsomme plus d’électricité qu’une VMC simple flux pour fonctionner, elle réduit aussi significativement les pertes de chaleur dans une habitation. En faisant lebilan consommation énergétique / limitation des déperditions thermiquesde cette ventilation, on constate uneréduction moyenne de 15% sur une facture de chauffage .
FAUX . Une maison mal isolée ne pourra pas accueillir de VMC double flux. Pour pouvoir fonctionner correctement et ainsi assurer deséconomies d’énergie , il ne faut pas que l’habitation présente des fuites d’air importantes. Ne vous inquiétez pas, pour réintroduire de l’air neuf dans votre maison c’est la VMC double flux elle-même qui s’en chargera. Par contre faites attention, une maison bien isolée doit impérativement être équiper d’un système de ventilation performant !Une habitation qui ne respire pas peut devenir dangereuse pour ses propriétaires .
FAUX . L’avis et l’intervention d’unprofessionnel qualifiéest vivement conseillé voire indispensable pour installer une VMC double flux. Même si rien ne vous interdit de réaliser l’installation par vos propres moyens, lacomplexité du système impose un savoir-faire rigoureux . Sans cela, des problèmes majeurs tels queles nuisances sonoreset la mauvaise circulation de l’air neuf et vicié pourraient survenir… Souhaitez-vous vraiment prendre ce risque ?
FAUX . L’autre point fort d’une VMC double flux est sa capacité à pouvoir améliorer la qualité de l’air intérieur d’une maison. A long terme, cela vous évitera surtout desproblèmes de santé de type allergies, asthme et autres maladies liées à la pollution .
FAUX . Une VMC double flux estplus encombrantequ’une VMC simple flux. Ainsi, son installation sera parfois rendu impossible par la configuration et l’aménagement de la maison. Cependant si vous disposez d’uneVMC simple flux autoréglable , vous pourrez quand même améliorer votre système de ventilation en la remplaçant par uneVMC simple flux hygroréglable .
Vous doutez encore que la VMC double flux soit lasolution économe en énergiequi vous corresponde le mieux ? Prenez donc le temps de consulter lesimulateur gratuit de Quelle Energie . En évaluant lesdifférentes caractéristiques de votre maison , il saura vous orienter vers lesmeilleures solutionsqui s’offrent à vous.
Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.
Si la vmc est négligée c’est sans doute parce qu’elle coûte encore trop chère pour les foyers. Ils préfèrent encore le traditionnel climatiseur!
@Jessia:
En général un système énergétique performant nécessite un investissement, cela et valable pour la VMC double flux tout comme bien d’autres systèmes (pompes à chaleur, chaudière à condensation…). La VMC double flux est méconnue pas à cause de son prix, mais tout simplement parce que nous ne sommes pas encore assez sensibilisés à l’importance d’un système de ventilation performant dans nos habitations.
Une VMC double flux n’a d’intérêt que si et seulement si l’habitation est parfaitement étanche à l’air.
Un climatiseur ne remplace pas une VMC quelle qu’elle soit. Son but n’est pas de renouveler l’air.
Bonjour,
Reste à faire le calcul coût / consommation / gain entre une double flux et une simple flux, souvent à l’avantage de la SF.
Pourquoi dans les maisons passives ou BBC la SF est majoritaire ?
@Djo : La VMC double flux est certes plus chère à l’achat et au fonctionnement comparée à une simple flux mais elle est beaucoup plus performante et permet de faire beaucoup plus d’économies. Les constructeurs ont déjà réduit les coûts de fonctionnement de la double flux avec des ventilateurs à faible consommation électrique.
Cependant la RT2012, réglementation thermique obligatoire pour une construction neuve, impose un bâtiment presque étanche et à ce moment-là, la VMC double flux prend tout son sens car elle va permettre de réduire fortement les dépenses en chauffage grâce à son système de récupération de la chaleur extraite. Il existe également des VMC double flux couplées à des pompes à chaleur permettant de se passer de chauffage car la VMC va directement chauffer ou refroidir l’air soufflé dans l’habitation. Il est donc essentiel de ne pas prendre à la légère les économies réalisables grâce à une VMC double flux car quand tous les autres facteurs de déperdition d’un logement seront comblés par une isolation performante, une étanchéité optimale etc., il ne restera que le renouvellement d’air…
Ce système risque de faire entrer de l’air froid dans la maison. S’il faitvraiment très froid, il sera à peine réchauffé dans l’échangeur de chaleur et il va en ce cas refroidir la pièce plutôt qu’autre chose.
De plus, s’il pleut, l’humidité va rentrer dans la maison.D’autre part, les odeurs extérieures risquent de rentrer dans les pièces sèches. L’air neuf risque d’être contaminé par l’air sortant dans l’échangeur de chaleur.
Le système risque d’avoir les effets inverses à ceux recherchés et pousser les occupants à augmenter le chauffage en cas d’entrée d’air plus froid que celui de la pièce.
@Sylvaine : L’arrêté du 22 octobre 1969 relatif à l’aération des logements a fixé l’obligation de ventiler son logement avec soit une ventilation naturelle soit une ventilation mécanique. Cette décision est prise pour des raisons médicales car il est impératif d’avoir un air sain dans son logement et également pour des raisons hygrométriques car un air trop chargé en humidité endommagerait irrémédiablement l’habitation.
La VMC double flux, comme tous les autres systèmes de ventilation, fait entrer de l’air neuf dans le logement. Cet air en hiver est forcement froid, cependant, l’avantage de la VMC double flux, comparée aux autres systèmes, est l’intégration de son d’échangeur qui permet de récupérer les calories de l’air extrait des pièces humides. Donc, par exemple, au lieu de faire entrer de l’air extérieur à -10°C par un système classique, la VMC double flux fait entrer de l’air à 5°C par l’intermédiaire de son échangeur.
Dans l’échangeur, l’air neuf et l’air vicié ne se mélangent pas. Ils échangent seulement une partie de leurs calories qui migrent entre l’air entrant et l’air sortant de l’habitation. Il n’y a donc aucun problème de contamination.
La VMC double flux est un système performant permettant de faire des économies de chauffage car une partie de la chaleur contenue dans l’air extrait des pièces humides est récupérée alors qu’auparavant, elle était définitivement perdue. La facture de chauffage des occupants ne sera pas augmentée mais bel et bien diminuée.
Bonjour,
Je suis étudiant au lycée Diderot. Je dois présenter un exposé sur les V.M.C de mon lycée.
J’ai une question : est-il possible d’éteindre un V.M.C simple flux lorsqu’on n’en a pas l’utilité, par exemple la nuit ? Je précise bien qu’il s’agit du système de ventilation d’un établissement recevant du public.
@Mike : La réglementation des ERP (établissement recevant du public) est plus complexe que celle concernant les habitations. Cependant, nous pouvons faire le parallèle entre une habitation et un ERP. Il est déconseillé voire interdit dans une habitation de couper la V.M.C lors de l’absence de son logement. Pour effectuer des économies d’énergie, il existe des vitesses réduites de fonctionnement. Donc, selon nous, on ne peut pas éteindre une V.M.C la nuit dans un ERP mais on peut faire fonctionner la ventilation à vitesse réduite. La vitesse réduite permettra d’effectuer des économies d’énergie et de prolonger la durée de vie du matériel.
La VMC DF est très bien en théorie, mais, dans la réalité, elle est de plus en plus souvent la cause de désordres dans les logements. En raison du manque d’entretien indispensable pour ce matériel et de mises en œuvre non réalisées dans les règles de l’art…
@Franck :Il est donc très important de passer par un installateur qualifié !
D’après les chiffres du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie « la facture annuelle de chauffage représente 900 € en moyenne par ménage.
Bon, si je décide d’acheter une VMC Double flux, d’après vos chiffres cités plus haut, je réaliserai (dans le meilleur des cas) 25% d’économies sur ma facture de chauffage, soit 225€/an.
OK.
Prenons l’exemple d’une VMC DF avec un moteur très basse consommation (29W/h) : la VMC fonctionnant en permanence, la consommation annuelle de celle-ci sera donc de 29 x 24 x 365 = 254 kWh/an soit un coût annuel (avec 0,1249 €/kWh) de 31,72 €.
Le coût de cette VMC DF s’élève à 2.000 € (je suis gentil, je ne compte pas les accessoires, ni la pose…)
Si je fais le calcul sur 5 ans :
2.000 € (prix d’achat)
+ 5 x 31,72€ (coût de la consommation de la VMC DF)
– 5 x 225€ (économies réalisées sur ma facture de chauffage)
=je vais perdre 1033,6 €
Allez, je suis optimiste, je refais le calcul sur 10 ans:
2.000 € (prix d’achat)
+ 10 x 31,72€ (coût de la consommation de la VMC DF)
– 10 x 225 € (économies réalisées sur ma facture de chauffage)
=je vais perdre 67,2 €
Sachant qu’à cela s’ajoute encore le coût d’entretien, excusez moi de vous demander où sont les économies ?
Je ne suis pas contre la VMC DF (je voulais en installer une chez moi), mais j’aimerais avant savoir où je mets les pieds.
@nicolas : Vous oubliez le nettoyage/remplacement des filtres, à ne pas négliger pour le bon fonctionnement de la VMC double flux.
Sur le fond :
– Économiquement, un retour sur 10 ans n’est pas un mauvais calcul pour un particulier. Ensuite, le coût de fonctionnement de la VMC n’augmentera que très peu (au prorata de la faible consommation énergétique), tandis que la facture de chauffage, même moyenne du ministère, risque pour sa part d’enfler quelque peu… Avec un scénario d’augmentation des prix de l’énergie, votre ROI gagnera facilement une année ou plus. L’économie majeure sera que vous serez beaucoup plus protégé de ces augmentations inopinées mais prévisibles, a fortiori si vous vous chauffez (en réalité) au fuel ou à l’électricité.
– En terme d’usage, vous gagnez en entretien/consommation réduite du système de chauffage, en confort (températures plus stable), mais surtout en qualité de votre air intérieur (réduction des poussières et composés organiques divers), qui n’est pas sans impact sanitaire (allergies, asthmes etc.). Cela se pondère moins bien, mais la santé a aussi un prix : à coût égal, il est certainement pertinent de privilégier un système qui protège la santé plutôt qu’un autre qui dépensera plus d’énergie sans avantage sanitaire.
Bonjour,
En consultant votre site, j’ai remarqué la question de Sylvaine le 05/02/2013 à 11h55. Ce sont les mêmes questions que je me pose et je vais acheter une DF sans vraiment attendre les réponses car après moult recherches, il m’est apparu que peu de gens connaissent les vraies réponses. Il apparaît d’ailleurs que vous ne répondez pas complètement à une question concernant l’humidité de l’air extérieur. D’autre part de l’air qui rentre en hiver à 5°C la nuit dans une chambre (!)? Dans ce cas, il est évident qu’il faut un réchauffeur auto régulé, et ce n’est pas donné ! Merci d’être plus précis dans vos réponses.
Bonne journée
MC
@Charpentier : Dans le cas d’une VMC Double Flux, l’air extérieur pénètre par une unique entrée d’air située sur le toit et pas par des aérations situées dans les pièces principales. Il passera ainsi par le récupérateur de chaleur et sera rejeté dans des bouches d’extraction placées dans les pièces. L’humidité n’en est pas renforcée. Bien au contraire ! Ventiler est la solution la plus efficace pour lutter contre l’humidité due à la condensation dans votre logement, notamment dans les pièces humides : toilettes, salle de bain, cuisine.
Vous pouvez également installer un puits canadien pour chauffer encore plus l’air, de manière à ce qu’il arrive dans le logement à une température de 12 à 13°C.
Mon expérience : maison phénix de 1981 style « espace », 115 m² habitables sur deux niveaux, isolation électrique de construction, fenêtres alu double vitrage d’origine sans prise d’air haut, j’ai installé une VMC double flux (rendement 90%), 1.000 € de grande surface avec 60 mètres de gaine isolé 25 mm, bouches d’extractions hygro + cellule dans deux toilettes, bouches d’extraction hygro simple dans deux salles d’eau, bouches d’expulsion carrées réglables dans les pièces « sèches ». Résultat : économie de 10% sur facture d’électricité, chauffage électrique et un confort de vie inégalé. Taux d’humidité entre 50 et 60% dans les pièces à vivre, un air sain même si nous sommes souvent à l’intérieur (retraités x 2). Grande inertie. nous sommes en septembre, Seine et Marne, 14° le matin et 24° intérieur à 8 h. Moins de poussière sur les meubles car les filtres sont nettoyés tous les 6 mois, temps de dépose et nettoyage à l’eau savonneuse = 1/2 heure. Installation par mes soins et fonctionnement permanent en petite vitesse. En hiver, par 0° ext, l’air est soufflé entre 16 et 17%. Je recommande la double flux.
@Mr Raoult : Merci pour votre témoignage. Et pour en savoir plus sur la VMC double flux, il y a notre fiche produit :http://www.quelleenergie.fr/economies-energie/ventilation-double-flux/
Le retour sur investissement sur une VMC-DF est impossible sauf peut-être dans une maison passive et à condition de booster le prix de l’énergie pour favoriser les calculs ! Tous ceux qui prétendent le contraire sont soit incompétents soit menteurs.
Il reste une chose pour la VMC-DF, par rapport à une ventilation naturelle ou une VMC Simple Flux, c’est la qualité de vie qui, elle, est indéniable.
@pierre brille : Merci pour votre commentaire. Il est vrai que la rentabilité d’une VMC double flux est difficile à atteindre si la maison ne possède pas une bonne isolation des combles et des murs. Le gain pour l’installation d’un tel système se situe plus en termes de confort que d’économies. Mais les économies dépendent aussi, comme vous le dîtes, de la facture de base et des prix de l’énergie.
Bonjour, J’envisage l’installation d’une VMCDF dans ma maison, qui date du début du 20è. Il ne sera pas possible de prévoir une arrivée de bouches dans chaque chambre. Cela nécessiterait des travaux beaucoup trop importants. Ma question est de savoir si la VMC DF garde son intérêt avec une bouche par étage, dans un emplacement bien pensé? Ou bien est-il indispensable qu’elle soit reliée à chaque pièce pour ne pas perdre en efficacité ? Merci d’avance
@Lolita : Bonjour, le but d’une VMC double-flux est d’extraire de l’air vicié. On place donc généralement les bouches dans les pièces humides. Si comme vous le dîtes, l’installation est « bien pensée, alors une bouche par étage peut suffire. Je vous recommande de demander conseil à votre installateur pour plus de détails.
@nicola.
Vous prenez les chiffres de la facture de chauffage en moyenne soit 900Eur. En haut de la fourchette, prenez par exemple une facture de 3000Eur, pour une maison chauffant à l’électrique,non isolée, voire avec des entrées d’air. Pensez vous que mettre une VMC DF a su sens? Moi, je pense qu’il n’ont meme pas besoin d’une SF. Fin du calcul.
Ne pensez vous pas que mettre une vmc DF n’a de sens que pour une maison super isolée et tres étanche? Je pense que (plus que la facture) c’est selon le Coefficient D’energie primaire consommée (on parle de valeurs sous les 50kWh/m².an) qu’il faut se baser pour la VMC.
Mon expérience :
Je fais construire une maison de 150 m². Le constructeur m’annonce des factures de chauffage formidablement basses et reste fidèle à la VMC SF. Je suis pourtant favorable à la DF et lui demande une option dans ce sens. Comme il n’y est pas favorable (les habitudes sont difficiles à changer, je crois) il m’invoque une foule de détails et un prix … dissuasifs.
Parmi les détails qui m’étonnent le plus, je cite l’obligation de rehausser la maison car il faut plus de place à la DF. Comment est-ce possible ?
Bonjour, Nous avons installé une VMC DF. L’air aspiré des pièces humides est censé réchauffer l’air aspiré à l’extérieur avant que celui-ci entre dans la maison par les 2 bouches créées; Or cet air est complétement froid. Faut-il chauffer d’avantage pour espérer avoir de l’air tiède en retour? Merci pour votre réponse. Martine
Vous écrivez en idée reçue n°3 « Il est faux de ne pas faire appel à un professionnel qualifié pour installer une VMC double flux ».
Je pense qu’il s’agit justement d’une idée reçue en France. Les plus belles installations dans les règles de l’art sont celles faites par des auto-constructeurs … et ce n’est pas moi qui le dit.
Quant-aux professionnels qualifiés en VMC-DF en France en 2016-2017, encore faudrait-il qu’il y en ait au moins 1 par département … ce qui n’est absolument pas le cas en France.
En tout cas, je veux bien en parler avec un professionnel qui se dit qualifié en VMC-DF !
Pour la RT2012, il faut dire toute la vérité sans avoir peur ! La ventilation est un parent pauvre dans la RT2012 … et la VMC-DF encore plus. Vous le savez très bien, alors dites le !
Il faut rappeler que la VMC-SF à un meilleur « rendement économique » par rapport à la VMC-DF uniquement pour la RT2012 dans toute l’Europe. Les autres pays d’Europe se moquent de la France avec sa RT2012 qui oblige une source d’énergie issus du renouvelable … alors que l’isolation mur n’est qu’à 14 cm !
Bref défendre la VMC-DF en France, c’est un vaste débat perdu d’avance dans les conditions actuelles encore valables en 2017 !
Découvrez les solutions d’économie d’énergie adaptées à votre logement

Faire le test
Calculez vos aides et subventions

Calculer mes aides
Rencontrez des artisans qualifiés

Demander un devis gratuit
Estimez le coût de vos travaux dans votre région

Faire le test
Article publié parCynthia Hilsz
le 23 août 2012
Mise à jour le 23 août 2012
Recevez par email nos derniers articles.
Bien que souvent négligée la ventilation est indispensable dans une habitation. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la VMC double flux en cinq  Lire la suite
Nous passons beaucoup de temps dans les espaces confinés et il est donc primordial que la qualité de l’air intérieur soit favorable à votre bien-être.  Lire la suite
Quelle Energie vous aide à comprendre l’intérêt d’une VMC, son fonctionnement et les différentes solutions qui existent pour l’aération de votre  Lire la suite

consommation vmc
Une VMC simple flux permet le renouvellement de l’air dans la maison, par l’extraction de l’air vicié. Les bouches d’extraction se trouvent dans les pièces sanitaires cuisine, SDB et WC, et par l’effet de dépression l’air neuf est attiré de l’extérieur par les entrées d’air situées dans les pièces à vivre.
La performance d’une VMC simple flux est déterminée par 2 facteurs : l’ajustement du débit d’air extrait, et la consommation de son moteur. Ces 2 éléments sont importants et rentrent dans le calcul de la conformité RT 2012. Cette conformité est aujourd’hui un des éléments obligatoires à l’obtention du permis de construire.
Le calcul de la conformité de la RT 2012 dépend de 3 exigences de consommation :
– leCEP max(Coefficient d’Energie Primaire) – il se calcule en kWhep/m2
– leBBio max(Besoin Bioclimatique) – il se calcule en points
– laTIC(Température Intérieur Conventionnelle). C’est la température max atteinte au cours d’une période de fortes chaleurs. Elle se calcule en degrés.
C’est dans le cadre du calcul duCEPque rentre les performances d’une VMC simple flux. Il s’agît de la somme des consommations d’énergie primaire par an de l’habitation. Elle comprend le chauffage, le refroidissement, l’éclairage et les systèmes auxiliaires (c’est dans ce dernier élément que se trouve les chiffres de notre VMC simple flux.). Ceci retranché le cas échéant de la production photovoltaïque.
Dans ce comparatif de VMC simple flux, nous mettrons donc en « concurrence » les performances de8 référencesde VMC simple flux, dont 1 Autoréglable, 1 Hygroreglable, et 6 Hygroreglables basse consommation. A l’aide  d’un logiciel d’étude thermique et à l’aide d’un Thermicien professionnel il s’est agît de simuler les performances d’une maison existante, avec successivement chacune des centrales choisies. Cette comparaison est réalisée avec le concours du bureau d’étude thermique Label Energie notre partenaire que nous remercions.
L’objectif est de montrer ce qu’il en ressort en matière de consommation avec une centrale de ventilation autoréglable, et de voir son impact sur la conformité RT 2012. Mais également de mettre en compétition les différentes VMC Hygroréglables que l’on trouve sur le marché. Il s’agît évidemment d’une liste non-exhaustive.
Maison individuelle en PACA, compacte et sur 2 niveaux d’une surface habitable de 120 m² et d’une hauteur sous plafond de 2.5 m.
A noter que la maison bénéficie d’un BBio particulièrement bas en raison de son architecture, de son orientation et du choix des matériaux d’isolation particulièrement performants le Bloc de Coffrage Isolant Euromac2.
Données maximales autorisées dans la zone climatique H3
– VMC hygro Bahia Microwatt Aldes – Moteur EC (basse conso)(Voir la fiche)
– VMC hygro Hygrocosy BC Atlantic – Moteur EC (basse conso)(Voir la fiche)
– VMC hygro OZEO CC Unelvent  – Moteur EC (basse conso)(Voir la fiche)
– VMC hygro Bahia Compact Microwatt Aldes – Moteur EC (basse conso)(Voir la fiche)
– VMC hygro Modulo Nather – Moteur EC (basse conso)(Voir la fiche)
– VMC hygro Ozeo CC BW Unelvent – Moteur EC (basse conso)(Voir la fiche)
– VMC hygro Bahia Aldes(Voir la fiche)
– VMC auto Sequoia Aldes(Voir la fiche)
– VMC Bahia Microwatt Aldes – Moteur EC (basse conso) :
CEP Chauffage :13.20kWhep/m2  –   0.92  kgeqCO2/m2.an
CEP Ventilation :1.80kWhep/m2  –   0.06  kgeqCO2/m2.an
Cep bâtiment (kWhep/m2/an) :30.4
Gain sur Cep Max (38.5) = 21.04%
– VMC Hygrocosy BC Atlantic – Moteur EC (basse conso) :
CEP Chauffage :13.20kWhep/m2  –   0.92  kgeqCO2/m2.an
CEP Auxiliaire :1.60kWhep/m2  –   0.05  kgeqCO2/m2.an
Cep bâtiment (kWhep/m2/an) :30.2
Gain sur Cep Max (38.5) = 21.56%
– VMC OZEO CC Unelvent  – Moteur EC (basse conso)
CEP Chauffage :13.20kWhep/m2  –   1.92kgeqCO2/m2.an
CEP Ventilation :1.80  kWhep/m2  –   0.06  kgeqCO2/m2.an
Cep bâtiment (kWhep/m2/an) :30.30
Gain sur Cep Max (38.5) =21.30%
– VMC Bahia Compact Microwatt Aldes – Moteur EC (basse conso)
CEP Chauffage :13.2  kWhep/m2  –   0.92  kgeqCO2/m2.an
CEP Ventilation :2  kWhep/m2  –   0.07  kgeqCO2/m2.an
Cep bâtiment (kWhep/m2/an) :30.6
Gain sur Cep Max (38.5) = 20.52%
– VMC Modulo Nather – Moteur EC (basse conso)
CEP Chauffage :13.2  kWhep/m2  –   0.92  kgeqCO2/m2.an
CEP Ventilation :2.3  kWhep/m2  –   0.07  kgeqCO2/m2.an
Cep bâtiment (kWhep/m2/an) :30.8
Gain sur Cep Max (38.5) = 20 %
–VMC Ozeo CC BW Unelvent – Moteur EC (basse conso) :
CEP Chauffage :13.2  kWhep/m2  –   0.92  kgeqCO2/m2.an
CEP Ventilation :1.50kWhep/m2  –   0.05  kgeqCO2/m2.an
Cep bâtiment (kWhep/m2/an) :30
Gain sur Cep Max (38.5) = 22.08%
CEP Chauffage :13.2  kWhep/m2  –   0.92  kgeqCO2/m2.an
CEP Ventilation :4.5  kWhep/m2  –   0.15  kgeqCO2/m2.an
Cep bâtiment (kWhep/m2/an) :33.1
Gain sur Cep Max (38.5) = 14.03%
Conforme RT 2012
– VMC autoréglable Sequoia Aldes
CEP Chauffage :16.70kWhep/m2  –   1.17  kgeqCO2/m2.an
CEP Ventilation :5.3  kWhep/m2  –   0.17  kgeqCO2/m2.an
Cep bâtiment (kWhep/m2/an) :37.4
Gain sur Cep Max (38.5) = 2.86 %
Le CEP chauffage ne varie normalement pas entre VMC  hygrorglable car les données des débits d’extraction sont règlementés. Il y a donc le même renouvellement, et par conséquent les mêmes déperditions de chaleur.
La première conclusion que nous sommes tentés de faire est la suivante :
La ventilation est un choix crucial lorsque vous construisez.
La seule VMC simple flux Autoreglable fait presque sortir de la conformité à la RT 2012 ; On constate qu’elle induit une consommation d’environ 7 Kwhep/m² de plus par m² et par an qu’une Hygroreglable à moteur basse consommation. Ceci représente 7 x 149 m² Shon Rt  soit environ 1050 Kwhep à l’année de consommation supplémentaire alors même que nous sommes en chauffage par pompe à chaleur. La surconsommation est à moitié due au moteur et pour l’autre moitié à un renouvellement plus important de l’air de l’habitation.
Noter que ce résultat aurait été non conforme à la RT 2012 sur une maison plus petite (par exemple 100 m²) sur laquelle la consommation par m2 de la motorisation aurait été divisé par un facteur moins important. Il en va de même pour une maison avec un BBio moins bon, le choix de l’Autoreglable n’aurait pas été permis…
La VMC simple Flux Hygroreglable non basse consommation consomme tout de même environ et en moyenne 3 Kwhep/m² supplémentaire. Si cette maison n’avait pas été aussi performante dans le BBio, il y a fort à parier que cette machine l’aurait faite aussi sortir de la conformité à la RT 2012.
Pour ce qui reste des autres machines toutes hygroréglables et basse consommation, nous obtenons des résultats très similaires. A tarif identique, le choix devra donc se porter, sur le bruit, la pression statique disponible, la fiabilité ou encore la praticité d’installation.
Au moment de l’étude préliminaire pour l’obtention du permis de construire, le choix de la VMC n’est pas  abordé car il n’entre pas dans le calcul du BBio mais seulement dans l’étude thermique complète qui calcul le Cep. Si vous pouvez toujours choisir toutes les simple flux, le choix d’une VMC Double Flux peut en revanche s’avérer problématique s’il n’est pas prévu et simuler dès le dépôt de permis et caler avec l’architecte et ce afin de laisser les réservations nécessaires au passage du réseau aéraulique.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*
BBio Max = 40.50  –  CEP Max = 38.50

consommation vmc

Le Campus
Du côté de chez vous
LM vidéos
Communauté – Forum
Ma Carte Maison
Ma liste de courses
Nous contacter

Terrasse Jardin

Terrasse Jardin

Nos produits Terrasse & Jardin

Tondeuse, tronçonneuse, taille-haie

Nettoyeur haute pression, détergent et accessoire

Terrasse et sol extérieur

Grillage, canisse, panneau, clôture et palissade

Abri, garage, rangement et étendoir

Portail, portillon et clôture de façade (bois, fer, PVC)

Arrosage, pompe et récupérateur d’eau de pluie

Gazon, terreau, serre et entretien du jardin

Outils de jardinage

Salon de jardin, table et chaise

Barbecue, plancha et cuisine d’extérieur

Parasol, tonnelle et voile d’ombrage

Balançoire, maisonnette, trampoline et toboggan

Piscine et spa

Fontaine, bassin et poterie

Eclairage extérieur

Livre terrasse et jardin

Nos conseils

Configurer ma terrasse

Comment poser une terrasse en bois sur lambourdes ?

Bien concevoir son allée

Tout savoir sur les panneaux en bois

Comment installer un grillage ?

Bien choisir sa tondeuse

Vos plus belles maisonnettes

Tout savoir sur les serres

Bien choisir son abri de jardin

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Salle de bains

Salle de bains

Nos produits Salle de bains

Meuble de salle de bains et vasque

Douche

WC, abattant et lave-mains

Robinet de salle de bains

Baignoire

Baignoire balnéo, spa et sauna

Accessoires et miroirs de salle de bains

Accessibilité et sécurité de la salle de bains

Rangement de salle de bains

Carrelage sol et mur

Eclairage salle de bains

Plaquette de parement et brique de verre

Livre salle de bains

Nos conseils

Douche à l’italienne : styles et tendances

Vos réalisations de douche à l’italienne

Bien penser sa salle de bains

Concevoir ma salle de bains en 3D

3 idées pour remplacer sa baignoire par une douche

Tout savoir sur la mosaïque et les galets

Comment poser une paroi dans une douche à l’italienne ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Cuisine

Cuisine

Nos produits Cuisine

Meuble de cuisine

Plan de travail et crédence

Evier et robinet de cuisine

Electroménager, four, hotte, réfrigérateur et plaque de cuisson

Eclairage cuisine et dressing

Poubelle, tabouret et accessoires de cuisine

Carrelage sol et mur

VMC, aérateur et déshumidificateur

Livre cuisine

Nos conseils

Comment poser un robinet d’évier ?

Comment poser un plan de travail en bois ou stratifié ?

Comment installer un évier à poser ?

Concevoir ma cuisine en 3D

Cuisines Delinia : meubles fonctionnels et tendances

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Rangement Dressing

Rangement Dressing

Nos produits Rangement & Dressing

Aménagement placard, dressing et meuble de rangement

Déménagement, escabeau et corde

Etagère et rangement utilitaire

Porte de placard et de séparation

Accessoires de rangement

Livre rangement et dressing

Nos conseils

Réaliser un dressing pour les chaussures

Un dressing pour deux

Bien organiser son dressing

Concevoir mon projet portes de placard sur mesure

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Matériaux Menuiserie

Matériaux Menuiserie

Nos produits Matériaux & Menuiserie

Isolation

Cloison et plafond

Toiture, charpente et bardage

Gros oeuvre

Echelle, échafaudage, brouette et lève-plaque

Etanchéité des murs et sols

Evacuation et traitement des eaux

Façade et rénovation de façade

Fenêtre, porte d’entrée, porte de garage et store banne

Porte coulissante, porte intérieure, escalier et rambarde

Panneau bois, tablette, tasseau, moulure et plinthe

Lambris PVC, lambris bois, parquet et plancher

Livre matériaux et menuiserie

Nos conseils

Comment poser une porte coulissante à galandage ?

Comment couler une dalle béton ?

Tout savoir sur le médium, l’OSB et les autres bois

Tout savoir sur l’isolation phonique

Comment monter une cloison en plaques de plâtre sur ossature métallique ?

Des idées de portes coulissantes

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Carrelage Parquet

Carrelage Parquet

Nos produits Carrelage, parquet & sol souple

Carrelage sol et mur

Parquet, stratifié et plancher

Lame, dalle et sol PVC

Plaquette de parement et brique de verre

Moquette, jonc de mer et sisal

Tapis et paillasson

Terrasse et sol extérieur

Livre carrelage, parquet et sol souple

Nos conseils

Comment poser des lames ou des dalles PVC auto-adhésives ?

Bien choisir son sol PVC

Tout savoir sur le carrelage de sol intérieur

Bien choisir sa moquette

Comment poser du parquet flottant ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Décoration Eclairage

Décoration Eclairage

Nos produits Décoration & Eclairage

Eclairage extérieur

Luminaire intérieur

Ampoule et LED

Rideau, voilage et vitrage

Tringle à rideaux, barre, rail et câble

Coussin, plaid et pouf

Papier peint, frise et fibre de verre

Store, panneau japonais et store californien

Stickers, cadre, affiche et miroir

Dalle, rosace et moulure de plafond

Tapis et paillasson

Livre décoration et éclairage

Nos conseils

Bien choisir sa barre à rideaux

Bien choisir son rideau ou son voilage

Les parements métamorphosent vos murs

Comment poser un plafonnier ou une suspension ?

Bien éclairer sa maison

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Peinture Droguerie

Peinture Droguerie

Nos produits Peinture & Droguerie

Peinture intérieure

Peinture, lasure et traitement extérieur

Sous-couche et enduit

Produits pour parquet

Restauration et relooking de meuble

Rouleau, pinceau et bâche de protection

Colle, double face et adhésif

Produit d’entretien, insecticide et accessoires de ménage

Etanchéité des murs et sols

Livre peinture et droguerie

Nos conseils

Comment peindre un carrelage mural ?

Comment peindre un meuble en mélaminé ou stratifié ?

Comment restaurer un meuble ?

Comment préparer un mur avant de le peindre ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Electricité Domotique

Electricité Domotique

Nos produits Electricité & Domotique

Interrupteur et prise

Tableau électrique

Alarme maison, caméra de surveillance et détecteur de fumée

Motorisation portail et volet, interphone et sonnette

Domotique et objets connectés

Décodeur, antenne TV, parabole et connectique

Rallonge, multiprise, enrouleur et câble électrique

Pile, lampe torche et chargeur

Production d’énergie et de chauffage renouvelable

Livre électricité et domotique

Nos conseils

Comment passer à la TNT HD ?

Comment installer un visiophone ?

Bien choisir ses fils et câbles électriques

Bien choisir son tableau électrique et ses composants

Comment remplacer un interrupteur par un détecteur de présence ?

Tout savoir sur les objets connectés et la domotique

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Chauffage Plomberie

Chauffage Plomberie

Nos produits Chauffage & Plomberie

Radiateur, sèche-serviettes, chaudière, régulation et climatiseur

Poêle à bois, poêle à granulés et cheminée

Chauffe-eau et ballon d’eau chaude

Radiateur soufflant, chauffage d’appoint, radiateur bain d’huile et poêle à pétrole

VMC, aérateur et déshumidificateur

Production d’énergie et de chauffage renouvelable

Traitement de l’eau et adoucisseur

Circuit d’alimentation en eau

Evacuation des eaux usées

Equipement WC et accessoires de robinet

Raccordement au gaz

Livre chauffage et plomberie

Nos conseils

Comment changer un siphon ?

Comment raccorder un lave-vaisselle ou un lave-linge ?

Comment réparer une fuite d’eau ?

Comment démonter et remonter un radiateur eau chaude ?

Bien choisir son raccord

Tout savoir sur la climatisation

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Quincaillerie Sécurité

Quincaillerie Sécurité

Nos produits Quincaillerie & Sécurité

Quincaillerie du meuble

Quincaillerie de la porte

Quincaillerie de la fenêtre

Boite aux lettres, profilé, ferronnerie

Sécurité, serrure et coffre-fort

Etagère et rangement utilitaire

Cheville, vis, clou et boulon

Déménagement, escabeau et corde

Livre quincaillerie et sécurité

Nos conseils

Bien choisir son escabeau

Tout savoir sur les rangements utilitaires

Comment poser un judas ou un entrebâilleur de porte ?

DIY : Customiser une étagère utilitaire

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Outillage

Outillage

Nos produits Outillage

Outillage électroportatif

Outillage spécialisé

Matériel et aménagement de l’atelier

Location de materiel

Outillage à main

Protection du bricoleur

Machine d’atelier

Livre outillage

Nos conseils

Bien choisir son coupe-carrelage

Tout savoir sur la soudure à l’arc

Tout savoir sur le travail du bois

Bien choisir son échelle ou son échafaudage

Bien choisir son perforateur

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Comparer mes produits
Comparer
Vider le comparateur

Autres catégories

Déshumidificateur
Aérateur
Conduit et accessoires d’aération
Saturateur pour radiateur
Humidificateur
Purificateur d’air et filtre
Thermomètre et station météo portable
Grille d’aération
Mesure de la qualité de l’air intérieur

Disponibilité

Produits vendus en ligne
(26)

Choisir un magasin

En stock magasin

Mode de livraison

Livraison à domicile
(26)

Livraison en point relais
(22)

Retrait en magasin (gratuit)
(0)

VMC

Simple flux autoréglable
(9)

Simple flux autoréglable à détection d’humidité
(2)

Simple flux hygroréglable
(5)

Double flux moyen rendement
(4)

Double flux haut rendement
(8)

Economie de chauffage

Jusqu’à 12% d’économie
(5)

Jusqu’à 18% d’économie
(3)

Jusqu’à 25% d’économie
(9)

Emplacement d’installation du caisson préconisé

Combles
(20)

Faux plafond
(3)

Local technique
(5)

Facilité de pose

Moyenne
(16)

Complexe
(12)

Diamètre piquage rejet (en mm)

125
(17)

150
(4)

160
(6)

Nombre de piquages sanitaires (diamètre 80 mm)

3
(1)

4
(22)

6
(2)

7
(1)

10
(1)

1
(1)

Taille du logement maximale

T10
(1)

T5
(6)

T7
(20)

T9
(1)

Niveau sonore (en dB(A))

Moins de 30
(18)

Plus de 30
(10)

Caisson ou Kit

Caisson seul
(13)

Kit complet
(16)

Marque

EQUATION
(9)

SAUTER
(9)

S&P
(7)

AUTOGYRE
(2)

Prix

20 – 50
(2)

50 – 100
(6)

100 – 150
(4)

150 – 200
(1)

200 – 500
(7)

500 – 1000
(4)

En voir plus

Et aussi

Compatible Grand logement (jusqu’à 6 sanitaires)
(5)

Sortie d’élimination des condensats
(12)

Réf 70491022

Comparer

Réf 70792624

Comparer

Réf 70857591

Comparer

Réf 70795151

Comparer

Réf 70236523

Comparer

Réf 70491043

Comparer

Réf 71852704

Comparer

Réf 75858503

Comparer

Conditions générales de vente
Politique de données personnelles
Mentions légales
Contact

Recrutement
Fondation Leroy Merlin
Développement Durable
www.leroymerlin.com
www.adeo.com

Retrouvez idées et conseils en vidéos pour tous vos projets et envies !
Echangez idées et astuces avec la communauté
Profitez de services pour vous accompagner dans vos projets.
Suivez les conseils de nos nombreux guides spécialisés.
Trouvez vos réponses ou posez vos questions à nos conseillers.
Pour assurer le renouvellement permanent de l’air intérieur avec un meilleur confort et une meilleure qualité d’air. Elle fonctionne en petite vitesse et passe en grande vitesse en cuisine grâce à un commutateur. Les modèles équipés d’un by-pass permettent de bénéficier du rafraîchissement nocturne l’été.
Les modèles équipés d’un échangeur haut rendement permettent de réaliser jusqu’à 25% d’économies de chauffage.
Pour assurer le renouvellement permanent de l’air intérieur avec un meilleur confort et une meilleure qualité d’air. Elle fonctionne en petite vitesse et passe en grande vitesse en cuisine grâce à un commutateur. Les modèles équipés d’un by-pass permettent de bénéficier du rafraîchissement nocturne l’été.
Les modèles équipés d’un échangeur moyen rendement permettent de réaliser jusqu’à 18% d’économies de chauffage.
Pour assurer le renouvellement permanent de l’air intérieur. Elle fonctionne en petite vitesse et passe en grande vitesse en cuisine grace à un commutateur. Les modèles à détection d’humidité passe automatiquement en grande vitesse quand le caisson détecte une hausse du taux d’humidité dans le logement.
Pour assurer le renouvellement permanent de l’air intérieur par modulation des débits d’air entrants (entrées d’air) et extraits (bouches d’extraction) : jusqu’à 12% d’économie de chauffage
Les VMC simple flux hygroréglable et double flux vous permettent de réaliser des économies de chauffage.
LesVMC simple flux hygroréglablesajustent le débit d’air extrait selon l’occupation du logment et le taux d’humidité de chaque pièce. Les déperditions de chauffage sont donc limitées et permettent de fairejusqu’à 12% d’économies sur votre facture de chauffage . En ce qui concerne lesVMC double flux , elles ne se contentent pas d’extraire simplement l’air vicié. Elles en récupèrent aussi les calories (70% pour les modèles à rendement moyen et plus de 90% pour les hauts rendements. Ainsi, elles préchauffent l’air neuf insulflé dans les pièces.
Résultats :moins de déperdition de chaleur et  jusqu’à 25% d’économie de chauffage pour certains modèles .
Les piquages sanitaires sont les points d’extraction d’air
Caisson seul :  remplacer le caisson d’une installation déjà existante.

Kit complet :  caisson et bouches d’extraction. Selon les kits, d’autres accessoires peuvent s’ajouter.
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.00€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.00€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.00€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.00€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.00€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.56€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.00€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 0.50€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.00€ d’éco-part. au recyclage des D3E
dont 1.00€ d’éco-part. au recyclage des D3E
Choisir un magasin pour consulter les produits proposés près de chez vous

consommation vmc

Mon compte

SE CONNECTER

Première visite ? Inscrivez-vous

Mon profil
Mes paramètres de compte
Mes commandes

0

Mon panier

L’air que nous respirons se doit d’être le plussainpossible, il en va de notre santé et bien-être. Or, l’air présent dans nos habitationsregorge de polluants  :

pollution de l’extérieur – particules fines etc. ;
émanantion de produits cancérigènes de certains matériaux – formaldéhyde des matériaux composites ;
produits ménagers – éther de glycol, ammoniac etc. ;
encens – benzène, phtalate etc. ;
tabac etc.

Bien qu’il soit primordial derenouveler l’airde son logement en aérant quotidiennement, ce n’est néanmoins pas toujours possible : pièces aveugles, ouvertures condamnées ou tout simplement parce que la température extérieure est bien trop basse et que nous ne voulons pas laisser la chaleur partir.
Pour ces raisons, la VMC,  ventilation mécanique contrôlée , vient en renfort et apporte à nos habitats un renouvellement d’air non négligeable. 
LaVMC simple fluxfaitcheminer l’air dans un seul sens : de l’intérieur vers l’extérieur .L’air est extrait des pièces dites humides -salle de bains , cuisine, toilettes, buanderie – via desbouches d’extractionplacées au plafond le plus souvent puis il estacheminé en dehors de l’habitationvia des conduits.
Circulation de l’air
Lacirculation de l’airse fait sous l’action d’unmoteurà hélice outurbine . C’est un peu comme une turbine d’avion :l’air est aspiré d’un côté pour être recraché de l’autre .L’air extérieur entre ensuite de lui-même par des bouches généralement situées sur les fenêtres, lapression de l’airdoit être la même dedans et dehors donc un volume d’air suffisant doit pouvoir entrer dans votre habitat pour équilibrer cette pression.
Le moteur de la VMC est directement raccordé à chaque pièce par unconduit . Le diamètre de ce dernier est fonction dudébit et du volume de la pièceà laquelle il est raccordé. Bien souvent, les pièces de petite surface comme les toilettes ne nécessitent pas de conduit de même diamètre car ledébit d’airnécessaire (exprimé en m 3 /h) est différent. 
La différence entre ces deux types de VMC vient dumode de régulation .
LaVMC simple flux autoréglableassure unrenouvellement constantde l’air, sans régulation externe au système ; seuls lesdiamètres des conduitset lapuissance du moteurinfluent sur lerenouvellement de l’air.Ces paramètres sont à adapter en fonction du nombre et du volume des pièces où sont installées les bouches d’extraction.
LaVMC simple flux hygroréglablerégule le flux d’air sortant en fonction de l’ hygrométrie de l’air intérieur , c’est-à-dire en fonction de sa teneur en eau. Larégulation du fluxs’opère grâce à des bouches d’extraction sensibles à l’humidité dans la pièce.
De conception et fonctionnement très simplistes, la VMC simple flux autoréglable est laventilation minimaleà avoir.Si votre budget est limité ou que votre habitation est très peu humide, vous pouvez orienter votre choix vers ces VMC. Si vous désirez avoir une VMC aveccircuit d’insufflationet ne pas perdre de chaleur, choisissez uneVMC double flux . Toutefois, de par son fonctionnement en continu, laconsommation électriquele sera aussi, continue. Paramètre à prendre en compte dans votre budget car sil’air sort en continude votre logement, la chaleur en fait de même. Le débit d’air est constant, l’ air entrant n’est pas filtré . 
Comme expliqué précédemment, larégulation du flux d’airextrait se fait en fonction dutaux d’humidité . Deux sous-catégories dans l’équipement composant ce type de VMC se distinguent.
Seules les bouches d’extraction sont sensibles à l’humidité dans uneVMC hygro A . Les entrées d’air sont uniquement sensibles à lapression .La VMC hygro A est préférée dans leshabitats collectifs en rénovationet lesbâtiments tertiaires . Leur rapport qualité/prix est un bon compromis entre budget et économie d’énergie – perte de chaleur, consommation électrique.
LaVMC hygro Ben revanche a des bouches d’extraction et desentrées d’air sensibles à l’humidité .Ceci permet donc uncontrôle plus précis des flux d’airdonc un meilleurcontrôle des pertes de chaleuret par ricochet de faire plus d’économies. Leur installation devient la norme dans les constructions neuves et le budget nécessaire est plus conséquent que pour uneVMC hygro Aou une autoréglable. Pour chacune des deux types de VMC hygroréglables, le renouvellement de l’air est moindre et l’ air entrant est non filtré .
Le grosavantagede la VMC simple flux réside dans le fait qu’ un seul réseau de gaines dans le logement  est nécessaire – facilite son installation.
Attention au bruit d’une VMC !Prenez soin dechoisir des entrées d’air acoustiquesafin de limiter le sifflement de l’air entrant. Il faut également prendre garde à l’endroit où le moteur est installé car bien qu’étant de petite taille, il génère un bruit de fond perpétuel qui peut s’avérer nuisible notamment la nuit. Prenez soin del’installer dans les combles avec une isolation phonique suffisantepour pas que le ronflement du moteur ne vienne perturber votre sommeil.
Diamètre des gaines
Le diamètre des gaines varient donc en fonction de leur destination. On peut retenir pour les pièces suivantes :
Afin d’ optimiser les performancesde votre ventilation,conservez un diamètre identiqueentre labouche d’évacuation, la gaine et le caisson . La théorie étant théorique, si vous êtes dans l’impossibilité de conserver les mêmes diamètres (en rénovation par exemple), des manchons vous permettent de vous adapter aux différents diamètres.Eviteztoutefoisau maximum les réductions et les angles trop prononcés .
Les gaines quant à elles peuvent être enPVC souple ,en aluminiumdisposant d’uneisolation en laine de verreet d’unpare-vapeur , enaluminium avec spirale de fil d’acierou enaluminium semi rigide . En fonction de leur type, lesgaines de VMCoffrent une meilleure performance acoustique et évitent lacondensation .  Les différents diamètres que vous pouvez trouver sont :
Il peut être judicieux d’ isoler vos gainessi ces dernières passentdans des pièces non isoléeset que votre région connait de grands froids – le contact air chaud à l’intérieur de la gaine/air froid extérieur peut générer de la condensation et par conséquent de l’eau dans vos gaines.
La VMC se choisit en fonction du nombre de pièces de votre logement car le moteur doit être suffisamment puissant pourrenouveler l’air en moins de 24 heures .Calculez levolume total de votre habitationetdivisez le par 24 , vous obtenez ledébit (m 3 /h) minimumdont vous avez besoin.
Ledébit des moteurs de VMCest indiqué. Comparez avec votre calcul ; retenez une VMC avec un  débit du moteur supérieur .
L’ installation d’une VMCpeut s’avérer fastidieuse et nécessite parfois unoutillage spécialisé . N’hésitez pas à consulter un professionnel ou même plusieurs !Une mauvaise ventilation de votre habitation peut avoir de graves conséquences tant pour la santé des habitants que pour l’habitation elle-même – traces noires d’humidité.
La spécificité des VMC basse consommation est due, comme vous vous en doutez, à leurfaible consommationqui ne représente qu’un tiers d’une VMC standard.Côtééconomie , on s’y retrouve peu car ces VMC basse consommation, appelées égalementVMC   microwatt , sont assez chères à l’achat de sorte que plusieurs années sont nécessaires pour les rentabiliser.Les VMC basse consommation restent cependant adaptées auxnormes RT2012 .Vérifiez lalégislationen vigueur le jour de votre achat !  
Ce type de ventilation est retenu car il représente une solution peu coûteuse dans des environnements peu pollués – l’air entrant n’étant pas filtré.
LaVMC simple fluxest un bon compromis pourréduire les déperditionset ainsi améliorer le confort de l’habitat.
Le trouble sonore qu’elle peut occasionner pouvant être réduit via uneisolation acoustiquene constitue pas en soi un inconvénient.
Sachez qu’il est interdit de raccorder des appareils nécessitant une évacuation ( hotte de cuisine , sèche-linge) à unegaine de ventilation .
Si votrecaisson d’extractiondoit être isolé pour éviter toute nuisance sonore, ne l’installez pas trop loin car la ventilation peut perdre de son efficacité si lalongueur du gainageest trop importante.

© 2017 ManoMano

Plan du site

Conditions générales d’utilisation

Mentions légales

Un projet de bricolage ou de jardinage ? Posez vos questions à la communauté !
Bien choisir sa VMC simple flux peut s’avérer être difficile. Qu’elle soit autoréglable ou hygroréglable, ce système de ventilation vous permet d’assainir l’air de votre habitat en extrayant l’air intérieur vers l’extérieur. Comparatif des VMC !
Fiche écrite par Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace
Chimiste de formation et bricoleur autodidacte, je travaille dans l’industrie pharmaceutique. En tant que jeune papa de 36 ans, je bricole comme je respire : en clair, je suis un touche-à-tout.
À mon actif, j’ai déjà 5 cuisines installées, un appartement rénové et une extension de maison. Par souci économique, mon épouse et moi avons choisi l’option clos-couvert pour l’extension de maison en ossature bois : depuis 3 ans, j’ai tout fait : isolation, plaques de plâtre, électricité, ragréage, peinture, parquet, dressing, sanitaire, carrelage… bref 60 m 2entièrement réalisés seul avec mes 2 mains.
Heureusement, j’ai ma miss DECO personnel car comme on dit : les goûts et les couleurs ne se discutent pas… Madame a toujours le dernier mot.
Ma devise : bons outils, bons produits, 50% du travail fini, le reste n’est que patience et minutie. A vos claviers, les bons conseils c’est par ici !
Avez-vous trouvé cette fiche utile ? Oui
Soyez les premiers bricoleurs à recevoir nos promos par email :

consommation vmc

Toutes les marques
Atlantic
Unelvent
Aldes

17,5 dB
19 dB
19,5 dB
22 dB
23 dB
25 dB
30 dB
35 dB
40 dB
41 dB

Accueil

Qui sommes nous

Modes de paiement

Livraison

Plan du site

Espace client

Vous n’avez pas encore filtré les produits, utilisez les filtres dans la colonne à gauche pour plus de précision dans votre recherche.
Page 1 / 1 – Affichage de produits1 – 18sur18produits
Bahia Compact micro-watt hygro B…
VMC faible consommationAldes

358,77€
742,80€

– 52%

Bahia Compact micro-watt hygro B

Aldes

358,77€

742,80€

– 52%

Aldes Bahia Compact micro-watt hygro B Vmc Hygroréglables BBC…
Bahia micro-watt caisson nu…
VMC faible consommationAldes

189,52€
392,40€

– 52%

Bahia micro-watt caisson nu

Aldes

189,52€

392,40€

– 52%

Bahia micro-watt caisson nu Vmc hygroréglable Aldes…
Bahia optima Micro-watt hygro B…
VMC faible consommationAldes

279,48€
657,60€

– 58%

Bahia optima Micro-watt hygro B

Aldes

279,48€

657,60€

– 58%

Bahia optima Micro-watt hygro B Vmc hygroréglable Aldes…
Compact Microwatt moteur seul…
VMC faible consommationAldes

215,62€
435,60€

– 51%

Compact Microwatt moteur seul

Aldes

215,62€

435,60€

– 51%

Les experts du confort Maison Energy vous recommande la qualité des produits Aldes pour un bien-être optimal !…
Hygrocosy groupe seul basse consommation…
VMC faible consommationAtlantic

324,52€
493,20€

– 34%

Hygrocosy groupe seul basse consommation

Atlantic

324,52€

493,20€

– 34%

Moteur Hygrocosy basse consommation Vmc hygroréglable Atlantic…
Kit Hygrocosy basse consommation…
VMC faible consommationAtlantic

387,82€
615,60€

– 37%

Kit Hygrocosy basse consommation

Atlantic

387,82€

615,60€

– 37%

Kit Hygrocosy basse consommation Vmc hygroréglable Atlantic…
Kit Hygrocosy basse consommation hygro B…
VMC faible consommationAtlantic

327,00€
654,00€

– 50%

Kit Hygrocosy basse consommation hygro B

Atlantic

327,00€

654,00€

– 50%

Kit Hygrocosy basse consommation, Vmc hygroréglable B Atlantic…
Kit Ozeo Ecowatt hygro A…
VMC faible consommationUnelvent

549,49€

Kit Ozeo Ecowatt hygro A

Unelvent

549,49€

549,49€

– 0%

Ozéo Ecowatt électrique hygro A Vmc hygroréglable Unelvent…
Kit Ozeo Ecowatt hygro B…
VMC faible consommationUnelvent

606,62€

Kit Ozeo Ecowatt hygro B

Unelvent

606,62€

606,62€

– 0%

Kit VMC Ozéo Hygroréglable très basse consommation…
Kit Ozeo ST hygro A…
VMC faible consommationUnelvent

452,34€

Kit Ozeo ST hygro A

Unelvent

452,34€

452,34€

– 0%

Ozéo Ecowatt à piles hygro A Vmc hygroréglable Unelvent…
Kit Ozeo ST hygro B…
VMC faible consommationUnelvent

301,72€
494,64€

– 39%

Kit Ozeo ST hygro B

Unelvent

301,72€

494,64€

– 39%

Kit VMC Ozéo Hygroréglable basse consommation…
Kit VMC hygroreglable Ozeo Flat hygro…
VMC faible consommationUnelvent

356,96€
513,61€

– 30%

Kit VMC hygroreglable Ozeo Flat hygro

Unelvent

356,96€

513,61€

– 30%

Kit VMC hygroreglable Ozeo Flat hygro…
Ozéo ST moteur seul…
VMC faible consommationUnelvent

172,90€
265,20€

– 35%

Ozéo ST moteur seul

Unelvent

172,90€

265,20€

– 35%

VMC Ozéo Hygroréglable basse consommation…
Ozeo Ecowatt moteur seul…
VMC faible consommationUnelvent

239,29€
346,80€

– 31%

Ozeo Ecowatt moteur seul

Unelvent

239,29€

346,80€

– 31%

VMC Ozéo Hygroréglable très basse consommation…
VMC Hydra Ecowatt moteur basse consommation…
VMC faible consommationUnelvent

184,92€
284,49€

– 35%

VMC Hydra Ecowatt moteur basse consommation

Unelvent

184,92€

284,49€

– 35%

VMC Hydra Ecowatt Unelvent moteur basse consommation…
VMC hygroreglable Ozeo Flat hygro caisson nu…
VMC faible consommationUnelvent

288,10€

VMC hygroreglable Ozeo Flat hygro caisson nu

Unelvent

288,10€

288,10€

– 0%

VMC hygroreglable Ozeo Flat hygro caisson nu…
En fonction du type de chauffage qui équipe votre logement, votre choix sera orienté vers de l’hygroréglable type A pour du chauffage central, (plancher chauffant, radiateurs eau chaude), et hygroréglable B pour des radiateurs électriques et des climatiseurs.
N’oubliez pas les entrées d’air qui doivent être autoréglables pour des Vmc hygro A et hygroréglables pour des Vmc hygro B.
Une Vmc est un appareil qui doit être protégé par un dispositif de protection de faible intensité, en l’occurrence un disjoncteur phase neutre de 2 Ampères. Pour le câble du RO2V en 3G1.5 fera l’affaire, inutile de calculer la section du câble en fonction de la protection.
Comme les ventilations motorisées contrôlées hygroréglables, il s’agit de systèmes deventilationà débits variables.
En revanche ces appareils sont équipées de moteurs basse consommation en courant continu, (comme lesvmc double fluxhaut rendement), ce qui leur permet d’abaisser les consommations électriques de 36 W-Th-C à 13 W-Th-C. Le W-Th-C est une unité de quantité d’énergie consommée pour une ventilation sur une journée de 22 heures d’utilisation normale et 2 heures en pleine vitesse, le tout reporté sur une heure.
Ces vmc hygroréglables sont également disponibles en hygro A et B.
Les bouches d’extraction hygroréglables sont également à placer dans les WC, les salles de bain, salles d’eau, la cuisine et éventuellement la buanderie car ces pièces sont généralement équipées d’appareils étant source d’humidité, comme un lave-linge ou sèche-linge.
Les entrées d’air se placent dans les pièces dites de vie, comme les chambres, le salon ou la salle à manger, soit sur les huisseries soit sur les caissons des volets roulants. Sur les immeubles collectifs, il existe des entrées d’air qui peuvent se placer directement sur les murs.
Les vmc hygro A sont utilisées pour ventiler les logements équipés de chauffage central, gaz, fioul ou bois avec des émetteurs de chauffage comme les radiateurs eau chaude, plancher chauffant hydraulique, ventilo-convecteur ou cheminée, l’hygro A fonctionne en débit constant pour prévenir des problèmes de monoxyde de carbone, qui pourraient provenir d’une mauvaise combustion ou d’une fuite des évacuations de fumée, à ne pas confondre avec lesvmc gaz , faite pour extraire les fumées des chaudières.
Les climatiseurs et planchers chauffants électriques sont soumis aux mêmes catégories de ventilation hygro.
Les entrées d’air qui seront implantées sur les menuiseries, coffres de volets roulants ou traversées de mur, doivent êtres de type autoréglables.
Les bouches d’extractions d’air vicié sont hygroréglables, à débit variable.
Les vmc hygro B sont utilisées pour ventiler les logements équipés d’émetteurs de chauffage à effets joules, comme les convecteurs, les radiateurs électriques rayonnants, les radiateurs à inertie, les accumulateurs électriques de chauffage.
Les entrées d’air qui seront implantées sur les menuiseries, coffres de volets roulants ou traversées de mur, doivent être de type hygroréglables.
En fonction de l’ancienneté de votre maison, votre choix sera orienté vers plusieurs solutions, retrouvez ces solutions dans le tableau ci-dessous.
Retrouvez toutes les marques de Vmc hygroréglables faible consommation sur notre boutique en ligne.
Conseils personnalisés
05 57 78 60 72
Paiements sécurisés
5 modes de paiement
Livraison gratuite
Dès 100€ TTC d’achats
Règlement flexible
Paiement en 3x ou 4x
3 Rue Ferdinand de Lesseps
33700 Mérignac France

Tél :05 57 78 60 72
contact@maisonenergy.com
Maison Energya obtenue une note de
4.37/5calculée à partir de
595avis collectés sur les 12 derniers mois.
Pavillons respectant la RT 2005 et 2010
Constructions établies entre 2005 et 2012
Constructions respectant les normes RT 2012

consommation vmc

Découvrir toutes nos offres

Electricité

Gaz

Dépannage

Assurance

LES SITES DANS LE MONDE

Allemagne

Belgique

Italie

Asie

Hongrie

Royaume-Uni

Amérique du Nord

Pologne

Russie

LES SITES DANS LE MONDE

Allemagne

Belgique

Italie

Asie

Hongrie

Royaume-Uni

Amérique du Nord

Pologne

Russie

Retour
Accueil
Être bien chez moi
Réussir mes travaux de rénovation et de construction
Isolation et ventilation
Ventilation – Rafraîchissement
La VMC simple flux

En ce moment sur le forum
Isolation et ventilation
199 discussionssur le forum

Voir les discussions

Quel type de travaux souhaitez-vous réaliser ?

Mes options : Tempo, EJP, Heures Creuses
Réussir mes travaux de rénovation et de construction

Entreprise
Collectivité
EDF recrute
Le groupe

INFORMATION : En poursuivant ma navigation (par exemple en cliquant sur un lien ou en faisant défiler la page) sans modifier mes paramètres, j’accepte l’utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d’offres adaptés à mes centres d’intérêt ainsi que pour la sécurisation des transactions sur ce site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètresje clique ici

Fermer

Je souhaite contacter un conseiller EDF par téléphone
* 0,05 € TTC/min (prix moyen pour une conversation de 3,5 minutes en journée) hors surcoût éventuel selon opérateur
Je souhaite me faire rappeler gratuitement par un conseiller EDF
Je souhaite me rendre dans la boutique EDF la plus proche de chez moi
Je souhaite connaître toutes les façons de contacter EDF
J’accède à mon espace client et je retrouve toutes mes infos personnelles : conso détaillée, contrats, factures…
Votre version d’Internet Explorer ne permet pas de profiter de toutes les fonctionnalités du site Espace Travaux d’EDF.
Nous vous recommandons demettre à jourvotre navigateur ou d’en utiliser un autre.
Je souhaite contacter un conseiller EDF par téléphone
* 0,05 € TTC/min (prix moyen pour une conversation de 3,5 minutes en journée) hors surcoût éventuel selon opérateur
Je souhaite me faire rappeler gratuitement par un conseiller EDF
Je souhaite me rendre dans la boutique EDF la plus proche de chez moi
Je souhaite connaître toutes les façons de contacter EDF
J’accède à mon espace client et je retrouve toutes mes infos personnelles : conso détaillée, contrats, factures…
La VMC simple flux permet le renouvellement de l’air grâce à deux systèmes spécifiques : la VMC autoréglable et la VMC hygroréglable. Différences de performances et de procédés de régulation, à vous de choisir le système le plus adapté à vos besoins et à la configuration de votre habitation.
La VMC simple flux assure le renouvellement de l’air de votre logement grâce à un moteur électrique actionnant un ventilateur (la plupart à 2 vitesses) ; ce qui entraîne unprocessus complet de renouvellement d’air . L’air extérieur arrive à l’intérieur de votre logement grâce aux bouches d’aération situées en haut des fenêtres de chaque pièce.Dans le même temps, grâce à la VMC, l’air pollué intérieur est évacué vers l’extérieur par l’action des bouches d’extraction situées, elles, dans les pièces dites humides : salle de bain, cuisine et toilettes.
La ventilation mécanique contrôlée autoréglable gère le renouvellement de l’air sans discontinuer. Ce système ne dépend ni des conditions climatiques, comme le vent ou la pluie, ni de l’humidité de votre logement ou du nombre de personnes y vivant. L’inconvénient de ce système : il véhicule le même débit d’ air, quel que soit le temps et le niveau d’humidité ambiante… Ce qui est gênant en hiver puisque l’air entrant chez vous est frais : il faut donc le réchauffer, ce qui peut augmenter les consommations d’énergie et vous prive d’un certain confort thermique.Côté prix, comptez, en fonction de la performance (ventilation de 2/3 pièces contre ventilation de maison entière), de votre projet ( faire construire votre maison , vous lancer dans des travaux de rénovation) et des prix pratiqués en magasin, il faudra compter entre 40 € (pour un premier prix) et 400 € environ pour votre VMC autoréglable. 
Laventilation mécanique contrôlée hygroréglableprésente l’avantage de procéder au renouvellement de l’air en prenant en compte le taux d’humidité de votre logement par le biais de capteurs situés au coeur des bouches d’extraction et des entrées d’air.Résultat :l’humidité et la condensation sont évacuéesrapidement et l’ air sainest vite installé dans vos pièces.La VMC simple flux hygroréglable est plus performante que la VMC simple flux autoréglable car elle s’adapte à vos besoins.Il existe 2 familles de VMC hygroréglables :• La VMC hygroréglablede type A . Les bouches d’extraction sont autoréglables (régulation de l’air sortant), et régulent le débit d’air en fonction du niveau d’humidité intérieure,• la VMC hygroréglablede type Bqui, cette fois, assure une meilleure régulation puisque les bouches d’extraction (régulation de l’air sortant) comme les entrées d’air (régulation de l’air entrant) sont autoréglables.Côté prix, comptez, en fonction de la performance (ventilation de 2/3 pièces contre ventilation de maison entière), de votre projet et des prix pratiqués en magasin, entre 400 € et 700 € environ pour votre VMC hygroréglable.
La ventilation mécanique contrôlée est devenueobligatoire * pour tous les logements, collectifs ou individuels, postérieurs à 1982.
Parmi les obligations à respecter :• La ventilation doit être générale et permanente,• les entrées d’air, situées dans les pièces principales (chambres, séjour), doivent assurer la circulation de l’air jusque dans les pièces dites de service (cuisine, wc et salle de bain),• votre VMC doit respecter des débits d’air extraits bien définis, en fonction du nombre de pièces et de la performance du système (dispositifs de réglages individuels ou automatiques).+ d’infos :Si vous remplacez ouinstallez une VMC dans votre logement , vous devrez respecter la réglementation thermique dans l’existant qui oblige à une consommation maximale de 0,25 Wh/m 3** par ventilateur.*Arrêtés du 24 mars 1982 et du 28 octobre 1983**Source ADEME
La VMC simple flux permet le renouvellement de l’air grâce à deuxsystèmes spécifiques : la VMC autoréglable et la VMC hygroréglable.

consommation vmc

Bienvenue sur l’espace particulier
Vous êtes un professionnel ?
Chauffage électrique

Radiateur connecté
Radiateur à chaleur douce
Panneau rayonnant
Convecteur
> Pour une pièce à vivre
> Pour une pièce de nuit
> Pour une salle de bains

Chaudière

Chaudière murale gaz
Chaudière sol gaz
Chaudière sol fioul
Chaudière sol bois

Pompe à chaleur

Aérothermie
Géothermie
Poêle à granulés
Climatisation réversible pour une seule pièce
Climatisation réversible pour plusieurs pièces

Sèche-serviettes électrique

Radiateur sèche-serviettes électrique

Sèche-serviettes sur chaudière

Sèche-serviettes mixte
Sèche-serviettes eau chaude

Chauffe-eau

Chauffe-eau électrique
Chauffe-eau thermodynamique
Chauffe-eau solaire
Préparateur d’eau chaude sanitaire

Chaudière

Chaudière sol gaz
Chaudière sol fioul
Chaudière sol bois
Chaudière murale gaz

Pompe à chaleur

Aérothermie
Géothermie

Climatisation réversible pour une seule pièce

Les climatiseurs muraux
Les climatiseurs consoles

Climatisation réversible pour plusieurs pièces

Les climatiseurs multi-splits
Les climatiseurs gainables
Les climatiseurs VRF

Ventilation d’une pièce

Extraction intermittente
Extraction permanente
Double flux pièce par pièce

Ventilation de tout le logement

Ventilation double flux
Ventilation simple flux
Bouches d’extraction et entrées d’air

Via smartphone

Solutions connectées

Via commande murale

Commande d’ambiance murale

Confort et économie d’énergie

Confort Thermique
Economies d’énergie
Entretien de votre équipement
Qualité d’Air Intérieur
Rénovation : quelle solution choisir ?
Voir plus >

Aides et financement

Aides et crédits d’impôt
Les prêts Atlantissimo
Nos ambassadeurs

Assistance

Assistance SAV
FAQ
SOS chauffe-eau

Atlantic est une marque française…
Des produits multi-fonctions et multi-énergies Un réseau d’installateurs Partenaires Confiance Une démarche environnementale forte
Qui sommes-nous?

La marque Atlantic
Atlantic Fabricant Français
Une marque multi-spécialiste
Notre démarche Environnement
Nos installateurs
Voir plus >

Nos Actualités

Découvrez la web série qui va réchauffer votre hiver !
Bénéficiez d’un an de garantie supplémentaire !
Les Immanquables 2016
Prenez le bon air, restez chez vous !
Nos clients témoignent
Voir plus >

Recrutement – Presse

Contacts Presse
Recrutement

HYGROCOSY BC
VMC simple flux hygroréglable basse consommation

Découvrir le produit
Télécharger une documentation
Obtenir un devis

TOP 3des questions/réponses Chauffage électrique
Conseils Mise en relation avec un installateur Devis gratuit
Réalisez un projet avec un professionnel

HYGROCOSY 2
voir le produit

HYGROCOSY MINI 2
voir le produit

HYGROCOSY MINI BC
voir le produit
Atlantic

La marque Atlantic

Atlantic Fabricant Français

Une marque multi-spécialiste

Notre démarche Environnement

Nos installateurs

La ville Atlantic

Devenez Ambassadeur Atlantic

Plan du site

FAQ

Mentions légales

Nos Produits

Chauffage électrique

Chaudière

Pompe à chaleur

Poêle à granulés

Climatisation réversible pour une seule pièce

Climatisation réversible pour plusieurs pièces

Via smartphone

Via commande murale

Sèche-serviettes électrique

Sèche-serviettes sur chaudière

Ventilation d’une pièce

Ventilation de tout le logement

Chauffe-eau

Médias et réseaux sociaux
Le Blog La webTV youtube facebook tweeter google+
Comparer
Vider le comparateur
Vous ne pouvez comparer que 3 produits à la fois. Souhaitez-vous supprimer le premier produit ajouté pour ajouter ce produit ?
Bénéficiez de la TVA réduite à 10%*
Avec l’Hygrocosy BC, faites des économies d’énergies pour un retour sur investissement en 2 ans ! Ce système de ventilation hygroréglable est intelligent : il détecte votre présence grâce à l’humidité émise par votre respiration. Ainsi, il ventile au seuil minimum lorsque vous êtes absent, évitant les déperditions de chaleur inutiles et vous permettant de réaliser jusqu’à 180€ d’économies/an sur votre facture de chauffage avec la version BC* !
*par rapport à un système autoréglable
Documentation commerciale gamme habitat individuel
(4.8 Mo)
Etiquette énergétique Hygrocosy BC
(241.51 ko)
Fiche PEP ecopassport® Hygrocosy BC
(449.47 ko)
Anim pariatur cliche reprehenderit, enim eiusmod high life accusamus terry richardson ad squid. 3 wolf moon officia aute, non cupidatat skateboard dolor brunch. Food truck quinoa nesciunt laborum eiusmod. Brunch 3 wolf moon tempor, sunt aliqua put a bird on it squid single-origin coffee nulla assumenda shoreditch et. Nihil anim keffiyeh helvetica, craft beer labore wes anderson cred nesciunt sapiente ea proident. Ad vegan excepteur butcher vice lomo. Leggings occaecat craft beer farm-to-table, raw denim aesthetic synth nesciunt you probably haven’t heard of them accusamus labore sustainable VHS.
Anim pariatur cliche reprehenderit, enim eiusmod high life accusamus terry richardson ad squid. 3 wolf moon officia aute, non cupidatat skateboard dolor brunch. Food truck quinoa nesciunt laborum eiusmod. Brunch 3 wolf moon tempor, sunt aliqua put a bird on it squid single-origin coffee nulla assumenda shoreditch et. Nihil anim keffiyeh helvetica, craft beer labore wes anderson cred nesciunt sapiente ea proident. Ad vegan excepteur butcher vice lomo. Leggings occaecat craft beer farm-to-table, raw denim aesthetic synth nesciunt you probably haven’t heard of them accusamus labore sustainable VHS.
Anim pariatur cliche reprehenderit, enim eiusmod high life accusamus terry richardson ad squid. 3 wolf moon officia aute, non cupidatat skateboard dolor brunch. Food truck quinoa nesciunt laborum eiusmod. Brunch 3 wolf moon tempor, sunt aliqua put a bird on it squid single-origin coffee nulla assumenda shoreditch et. Nihil anim keffiyeh helvetica, craft beer labore wes anderson cred nesciunt sapiente ea proident. Ad vegan excepteur butcher vice lomo. Leggings occaecat craft beer farm-to-table, raw denim aesthetic synth nesciunt you probably haven’t heard of them accusamus labore sustainable VHS.
Vous avez un équipement Atlantic et vous souhaitez le faire dépanner?
*Si votre logement a plus de 2 ans, bénéficiez d’un taux de TVA réduit à 10% ou à 5,5% pour les produits éligibles au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (Chaudière à condensation, pompe à chaleur, chauffe-eau solaire, chauffe-eau thermodynamique). Attention pour bénéficier des crédits d’impôts et des primes énergie les produits doivent être fournis et posés par un installateur professionnel.
Vous ne pouvez pas comparer des produits de gamme ou de technologie différente. Souhaitez-vous vider le comparateur afin d’y ajouter ce nouveau produit ?
En naviguant sur le site atlantic.fr, vous acceptez qu’Atlantic et ses partenaires installent des cookies à des fins de personnalisation de contenu ou de publicité
En SAVOIR PLUS / PARAMETRES
Emplacement préconisé pour l’installation

consommation vmc

Tous les produits

Chauffage électrique

Radiateur à inertie

Fluide caloporteur

Coeur fonte

Coeur aluminium

Coeur verre, façade acier

Verre Design

Granit Design

Minéral Design

Pierre de lave

Accessoires et options

Pièces SAV

Radiateur Design

Panneau rayonnant

Rayonnant mural

Rayonnant mobile

Accessoires et options

Convecteur

Convecteurs muraux

Convecteurs mobiles

Accessoires et options

Sèche-serviettes

Design et haut de gamme

Sèche-serviettes

Sèche-serviettes soufflant

Sèche-serviettes rayonnant

Convecteur soufflant

Chauffage infrarouge

Accessoires et options

Couleurs

Plaque chauffante pour miroir

Sèche-mains

Usage courant

Usage intensif

Usage très intensif

Accumulateur

Programmation

ACOVA

AIRELEC

APPLIMO

ATLANTIC

CAMPA

DELTA DORE

FONDIS

LVI

NOIROT

THERMOR

TRESCO

Chauffage central

Radiateurs Eau chaude

Radiateurs gammes « Stock »

Sèche-serviettes Eau chaude

Sèche-serviettes Mixtes

Radiateurs façade pierre

Sèche-serviettes façade pierre

Couleurs ACOVA

Accessoires et options

Robinetterie chauffage central

Programmation

ACOVA

DELTA DORE

Chaudières Chauffage central

Plancher chauffant

CONFORMAT STE – Deléage

DEVIMAT PRE – Deléage

DEVICELL Rénosol – Deléage

DEVIDRY Clic&Plug – Deléage

INFRACABLE – Deléage

Thermostats Deléage

Isolants de sol

Poêles à bois et à pellets

Poêles à bois

Poêles à Pellets ou granulés

Conduits isolés intérieurs

Conduits isolés extérieurs

Fumisterie EmailléeNoir mat

Fumisterie EmailléeGris mat

Fumisterie EmailléeBlanc

Fumisterie EmailléeNoir brill.

Fumisterie EmailléeBrun

Diffuseurs d’air chaud

Chauffe-eau

Chauffe-eau Thermodynamique

Chauffe-eau Electrique

Chauffe-eau Anti-corrosion

Chauffe-eau blindés

Chauffe-eau Petites capacités

Chauffe-eau Solaire

Accessoires Chauffe-eau

Climatisation – PAC air/air

Climatiseur mobile

Console sans unité extérieure

Climatiseur mural

Climatiseur console

Accessoires

Programmation

Thermostats programmables

Thermostats d’ambiance

Régulateurs

Programmateurs

Thermostats modulaires

Accessoires

Packs

Climatisation caves à vin

Volume cave jusqu’à 15 m3

Volume cave jusqu’à 25 m3

Volume cave jusqu’à 50 m3

Volume cave jusqu’à 100 m3

Portes isolées

Humidificateur

Kits d’installation

Conduits isolés et accessoires

Filtres

Ventilation

VMC simple flux Autoréglable

VMC et kits ALDES

VMC et kits UNELVENT

VMC et kits ATLANTIC

VMC et kits VORTICE

Accessoires pour VMC ALDES

Accessoires pour VMC UNELVENT

Accessoires pour VMC ATLANTIC

VMC et kits HELIOS

VMC Simple flux Hygroréglable

VMC Hygro et kits ALDES

VMC Hygro et kits ATLANTIC

VMC Hygro et kits UNELVENT

VMC Hygro et kits VORTICE

Accessoires pour VMC ALDES

Accessoires pour VMC ATLANTIC

Accessoires pour VMC UNELVENT

Etanchéité et accessoires réseau

VMC Double flux

VMC ALDES

VMC ATLANTIC

VMC HELIOS

VMC PAUL

VMC UNELVENT

VMC VENTILAIR

VMC VORTICE

VMC ZEHNDER

Kits pour VMC

Conduits PEHD Helios

Conduits PEHD Aldès

Conduits PEHD Vortice

Conduits PEHD Unelvent

Conduits PEHD Pluggit

Conduits PEHD Atlantic

Conduits PEHD Ventilair

Conduits PEHD Zehnder

Conduits polyéthylène isolés

Conduits PP isolés Zehnder

Gaines et Conduits souples

Conduits PVC Aldes

Conduits PVC Unelvent

Conduits PVC + joints Unelvent

Conduits PVC Atlantic

Conduits galvanisés

Conduits plats galvanisés

Conduits RenoPipe Helios

Bouches VMC double flux

Répartiteurs

Sorties murales

Sorties toiture

Réductions coniques

Régulateurs et registres

Silencieux

Réchauffeurs

Etanchéité et accessoires réseau

Filtres

Accessoires caissons VMC

Pièces SAV

Puits Canadien ou Provençal

Puits Canadien ATLANTIC

Puits Canadien UNELVENT

Puits Canadien HELIOS

Puits Canadien à eau HELIOS

Puits Canadien à eau ZEHNDER

Extraction Double-flux

VMC ALDES

VMC ATLANTIC

VMC HELIOS

VMC UNELVENT

VMC VENTILAIR

VMC VORTICE

VMC ZEHNDER

Ventilation par insufflation

Extraction permanente

Extracteurs permanents

Extracteurs permanents Design

Accessoires

Extraction ponctuelle

Aérateurs toutes gammes

Aérateurs silencieux

Aérateurs Design

Aérateurs sur vitres

Accessoires

Extracteurs sur conduits

Extracteurs extérieurs

Aération cave / vide-sanitaire

Deshumidificateurs

Deshumidificateur domestique

Deshumidificateur Piscine

Bouches VMC

Bouches fixes ou réglables

Bouches hygroréglables

Bouches chauffantes

Gaines et conduits

Conduits PEHD Helios

Conduits PEHD Aldès

Conduits PEHD Vortice

Conduits PEHD Unelvent

Conduits PEHD Pluggit

Conduits PEHD Atlantic

Conduits PEHD Ventilair

Conduits PEHD Zehnder

Conduits polyéthylène isolés

Conduits PP isolés Zehnder

Gaines et Conduits souples

Conduits PVC Aldes

Conduits PVC Unelvent

Conduits PVC + joints Unelvent

Conduits PVC Atlantic

Conduits RenoPipe Helios

Conduits galvanisés

Conduits plats galvanisés

Conduits aluminium

Etanchéité et accessoires réseau

Accessoires Réseau VMC

Répartiteurs

Sorties murales

Sorties toiture

Réductions coniques

Régulateurs et registres

Silencieux

Réchauffeurs

Entrées d’air

Filtres

Filtres ALDES

Filtres ATLANTIC

Filtres HELIOS

Filtres NATHER

Filtres PAUL

Filtres UNELVENT

Filtres VENTILAIR

Filtres VORTICE

Filtres ZEHNDER

Filtres Puits canadiens

Filtres de conduits

Filtres pour bouches

Aspiration centralisée

Centrales à commande filaire

Centrales à commande radio

Réseau & accessoires ALDES

Réseau & accessoires SAPHIR

Automatismes de portails

Portails à battants

Portails coulissants

Portes de garages

Domotique

Affichage conso & Délestage

Indicateurs de consommation

Délesteurs

Gestion Chauffage électrique

Packs

Gestionnaires d’énergie

Programmateurs

Thermostats programmables

Thermostats d’ambiance

Thermostats modulaires

Régulateurs

Accessoires

Gestion Chauffage Central

Packs

Thermostats programmables

Thermostats d’ambiance

Thermostats modulaires

Régulateurs

Accessoires

Gestion Climatisation

Packs

Programmateurs

Thermostats programmables

Thermostats d’ambiance

Thermostats modulaires

Régulateurs

Accessoires

Gestion Alarmes (Radio)

Caméras connectées

Tyxal+ Packs alarme

Tyxal+ Détecteurs

Tyxal+ Sirènes & transmetteurs

Tyxal+ Centrales

Tyxal+ Télécommandes

Tyxal+ Accessoires

Tyxal X2D Packs alarmes

Tyxal X2D Détecteurs

Tyxal X2D Sirènes Transmetteurs

Tyxal X2D Centrales

Tyxal X2D Télécommandes

Tyxal X2D Accessoires

Gestion Alarmes (Bus)

Packs

Détecteurs

Sirènes & Transmetteurs tel

Centrales

Commandes & Télécommandes

Accessoires

Automatismes d’éclairages

Packs

Récepteurs

Emetteurs

Accessoires

Automatismes d’ouvrants

Packs

Récepteurs

Emetteurs

Accessoires

Écrans & maison connectée

Tableaux de bord

Maison connectée

Accessoires

Interrupteurs et prises

Hager 1930

Art Collection Mémoire

Art Collection Epure

Encastrement Art Collection

Robinetterie

GROHE Cuisine

GROHE bain et lavabo

GROHE Allure

GROHE Allure Brilliant

GROHE Atrio

GROHE Atrio Classic

GROHE Essence

GROHE Eurocube

GROHE Eurodisc Cosmopolitan

GROHE Europlus

GROHE Eurosmart

GROHE Eurosmart Cosmopolitan

GROHE Eurostyle

GROHE Eurostyle Cosmopolitan

GROHE Lineare

GROHE Nouveau Concetto

GROHE Ondus

GROHE Quadra

GROHE Sinfonia

GROHE Grandera

GROHE Veris

GROHE Douche/Hydrothérapie

GROHE Douchettes à main

GROHE Flexibles de douche

GROHE Douches de tête

GROHE Bras de Douche

GROHE Colonnes de douche

GROHE Euphoria Systems

GROHE Rainshower Systems

GROHE Accessoires douche

WC et Bâti-supports

Récupération eau de pluie

Tertiaire et Industrie

Ventilation industrielle

Extraction gaz et fumée

Conduits de ventilation

Chauffage Grands volumes

Sèche-mains

Usage courant

Usage intensif

Usage très intensif

Radiateurs triphasés

Radiateurs Antichoc et R21

Convecteurs 1er prix

Convecteurs soufflants

CDM – e-Novelec
Bureaux :16 Av Jean Jaures
35400 SAINT-MALO
Siège :3 quai Duguay-Trouin
35400 SAINT-MALO
Tel :02 57 64 01 02
Fax :09 72 30 18 42
Mail :
contact@e-novelec.fr
SARL au capital de 15.000 €
Immatriculée le 25/11/1999
RCS SAINT-MALO 425 110 376
154,83 €
Disponibilité : voir fiche
266,50 €
Disponibilité : voir fiche
295,93 €
Disponibilité : voir fiche
288,54 €
Disponibilité : voir fiche
202,93 €
Disponibilité : voir fiche
330,34 €
Disponibilité : voir fiche
363,94 €
Disponibilité : voir fiche
353,86 €
Disponibilité : voir fiche
202,93 €
Disponibilité : voir fiche
363,94 €
Disponibilité : voir fiche
166,12 €
Disponibilité : voir fiche
310,92 €
Disponibilité : voir fiche
231,89 €
Disponibilité : voir fiche
379,58 €
Disponibilité : voir fiche
283,53 €
Disponibilité : voir fiche
165,96 €
Disponibilité : voir fiche
354,40 €
Disponibilité : voir fiche
163,26 €
Disponibilité : voir fiche
312,45 €
Disponibilité : voir fiche
209,50 €
Disponibilité : voir fiche
343,04 €
Disponibilité : voir fiche
172,58 €
Disponibilité : voir fiche
161,43 €
Disponibilité : voir fiche

Toutes les marques
ACOVA
AIRELEC
ALDES
APPLIMO
ARNOULD
ATLANTIC
ATLANTIC.
AUER
CAME
CAMPA
CASSELIN
CDM
DAIKIN
DE DIETRICH
DELEAGE
DELTA DORE
DYSON
EFISOL
FAAC
FONDIS
GEBERIT
GROHE
HAGER
HELIOS
KSB
LVI
NATHER
NOIROT
PAUL
POUJOULAT
TECHNIBEL
THERMOR
TRESCO
UNELVENT
VALDEROMA
VENTILAIR
VORTICE
WATTS
ZEHNDER
ZODIAC

Trier par


Prix croissant
Prix décroissant
Nom (A à Z)
Nom (Z à A)
Disponibilité

Nos conseillers sont à votre disposition au :

du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 19h
(18h le vendredi)

Vous pouvez également vous faire rappeler gratuitement :

e-novelec.fr – Une vitrine CDM-© 2006-2016

consommation vmc

Français

Deutsch

Posez votre question
openminded
2 Messages postés
jeudi 24 avril 2014 Date d’inscription

24 avril 2014
Dernière intervention

– Dernière réponse le 25 avril 2014 à 07:52parmpmp93
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.
Transmission du patrimoine : tout ce qu’il faut savoir
Location ,
justice ,
banque ,
assurances ,
vacances ,
formalités ,
consommation , …
NextPLZ ,
Actualités ,
Carte de voeux ,
Jeux en ligne ,
Coloriages ,
Cinéma ,
Déco ,
Dictionnaire ,
Horoscope ,
Salon littéraire ,
Programme TV ,
Cuisine
( Recette )

Coiffure ,
Restaurant ,
Test débit ,
Voyage ,
Présidentielle 2017