construire un sauna

Exemple de plusieurs modèles à fabriquer soi même
Ces photos viennent directement de nos clients ayant fait eux même la construction de leur projet  !!!
Envoyez nous un plan et nous vous calculerons suivant le volume et le nombre de personnes souhaitées les éléments nécessaires pour votre future cabine infrarouge personalisée.
Envoyez nous un plan et nous vous calculerons suivant le volume et le nombre de personnes souhaitées les éléments
nécessaires pour votre future cabine infrarouge personalisée.
Envoyez nous un plan et nous vous calculerons suivant le volume et le nombre de personnes souhaitées, les éléments nécessaires pour la construction de votre sauna.
sauna infrarouge avec cèdre intérieur + mdf extérieur: sauna 220 V 2200W( Hannut)
Sauna combi infra en cèdre rouge du Canada + banc en tremble( Huy )
cabine infrarouge en cèdre rouge du Canada intérieur + MDF extérieur( Visé )
sauna infrarouge en thermo espen int. + douche( Wavre )
sauna infrarouge en cèdre rouge int. et MDF paint ext. dans une salle de bain à( Grez d’oiceau )
cabine infrarouge avec l’extérieur en cèdre et l’intérieur en pierre naturelle 220V 3100W(Olen)
cabine infrarouge avec intérieur en cèdre et l’extérieur en mdf 220V 2900W(Bruxelles)
sauna combi avec cèdre intérieur et sapin extérieur : sauna 4,5 kw infrarouge 3500w(Nivelles)
sauna combi avec cèdre intérieur et contre plaqué extérieur: sauna 4,5 kw infrarouge 3500w(Tournai)
cabine infrarouge avec intérieur et extérieur en cèdre 220 V 2400W(Gembloux)
cabine infrarouge avec intérieur en cèdre et l’extérieur en mdf 220 V 2400W(Mons)
Sauna combi avec du cèdre intérieur 220 V sauna = 3600W / infrarouge = 1400W( Seraing )
sauna infrarouge avec cèdre intérieur 220 V 2400W(Mons)
Sauna avec du tremble int et gyproc extérieur 220 V 3600W( Luxembourg )
sauna combi avec du tremble int : sauna 4,5 kw infrarouge 700w(Charleroi)
cabine infrarouge avec intérieur et extérieur en cèdre 220 V 1800W(Verviers)
sauna combi avec du cèdre intérieur : sauna 4,5 kw infrarouge 1050w( Spa )
sauna extérieur avec du cèdre rouge à l’intérieur four de 380 V 6000W(Waterloo)
Sauna combi en tremble intérieur + banc thermo espen( Fleurus )
Sauna bio avec tremble intérieur + bancs tremble( Renaix )

construire un sauna
Vous avez l’âme d’un bricoleur ? Vous voulez installer un sauna chez vous ? Pourquoi ne pas le fabriquer vous-même ? C’est LA solution économique par excellence. Suivez les différentes étapes pour une installation réussie et économique.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.      En savoir plus…

Fabriquer son sauna peut être une solution intéressante pour faire des économies si vous êtes bricoleur.   © lightpoet – Fotolia
Le choix du type de sauna va déterminer la suite des évènements. Vous aurez le choix entrele sauna traditionnel à vapeur ,le sauna électriqueoule sauna infrarouge . Les deux sont disponibles en kit pour une installation simple, rapide et à moindre coût.
Avant de trancher entre tous ces saunas, renseignez-vous sur les paramètres propres à chacun. Par exemple, un sauna infrarouge aura une température qui ne dépasse pasles 60°C , tandis que la vapeur du sauna traditionnel peut atteindreles 90°C . Ensuite, le mode de fonctionnement est différent. L’infrarouge chauffe les objets et les personnes présentes à l’intérieur de la cabine, tandis que le sauna à vapeur chauffe l’air ambiant.
Si vous optez pour un sauna électrique, sachez que l’installation est simple, mais votre facture risque d’être salée. En effet c’est unchauffage très énergivore . Au contraire,un chauffage au gazconsomme moins, mais des travaux de plomberie (qui ont un prix !) sont nécessaires.
Ça y est, vous avez choisi le type de sauna, maintenant place au choix de l’emplacement.Il faut impérativement opter pour un endroit ventilé car l’air du sauna doit être constamment renouvelé.Sachez que si vous l’installez en extérieur, il faut demander à la mairie un permis de construire dans le cas où votre construction dépasserait les 20m² (en-dessous ce n’est pas nécessaire).
Si vous optez pour un sauna à vapeur, il faut penser à une alimentation d’eau et des travaux de plomberie sont à prévoir. Pour un sauna électrique,une simple prise électrique suffira amplement.
Surtout, choisissez un endroit capable desupporter le poids du sauna et des personnes qui vont l’utiliser !
Le sauna en kitse compose de panneaux en bois qui forment les cloisons, le toit et éventuellement le cadre de sol, d’uneporte de sauna , les banquettes intérieures, la ventilation et le système de chauffage choisi.
Si vous optez pour le kit, il est possible d ‘installer le sauna en 30 minutes montre en mainavec l’aide de quelqu’un. Il suffit de suivre à la lettre la notice explicative et le tour est joué.Veillez à prendre un bois de qualité , votre sauna aura une espérance de vie plus longue !
Pour trouver plus d’idées et de suggestions pour installer et aménager votre sauna, découvrez notre dossierInstaller un sauna : conseils et idées pratiques.
Les avis et commentaires sur fabriquer son sauna : bricolage et économies
Notre sélection de saunas pour les particuliers

construire un sauna
Exemple de plusieurs modèles à fabriquer soi même
Ces photos viennent directement de nos clients ayant fait eux même la construction de leur projet  !!!
Envoyez nous un plan et nous vous calculerons suivant le volume et le nombre de personnes souhaitées les éléments nécessaires pour votre future cabine infrarouge personalisée.
Envoyez nous un plan et nous vous calculerons suivant le volume et le nombre de personnes souhaitées les éléments
nécessaires pour votre future cabine infrarouge personalisée.
Envoyez nous un plan et nous vous calculerons suivant le volume et le nombre de personnes souhaitées, les éléments nécessaires pour la construction de votre sauna.
sauna infrarouge avec cèdre intérieur + mdf extérieur: sauna 220 V 2200W( Hannut)
Sauna combi infra en cèdre rouge du Canada + banc en tremble( Huy )
cabine infrarouge en cèdre rouge du Canada intérieur + MDF extérieur( Visé )
sauna infrarouge en thermo espen int. + douche( Wavre )
sauna infrarouge en cèdre rouge int. et MDF paint ext. dans une salle de bain à( Grez d’oiceau )
cabine infrarouge avec l’extérieur en cèdre et l’intérieur en pierre naturelle 220V 3100W(Olen)
cabine infrarouge avec intérieur en cèdre et l’extérieur en mdf 220V 2900W(Bruxelles)
sauna combi avec cèdre intérieur et sapin extérieur : sauna 4,5 kw infrarouge 3500w(Nivelles)
sauna combi avec cèdre intérieur et contre plaqué extérieur: sauna 4,5 kw infrarouge 3500w(Tournai)
cabine infrarouge avec intérieur et extérieur en cèdre 220 V 2400W(Gembloux)
cabine infrarouge avec intérieur en cèdre et l’extérieur en mdf 220 V 2400W(Mons)
Sauna combi avec du cèdre intérieur 220 V sauna = 3600W / infrarouge = 1400W( Seraing )
sauna infrarouge avec cèdre intérieur 220 V 2400W(Mons)
Sauna avec du tremble int et gyproc extérieur 220 V 3600W( Luxembourg )
sauna combi avec du tremble int : sauna 4,5 kw infrarouge 700w(Charleroi)
cabine infrarouge avec intérieur et extérieur en cèdre 220 V 1800W(Verviers)
sauna combi avec du cèdre intérieur : sauna 4,5 kw infrarouge 1050w( Spa )
sauna extérieur avec du cèdre rouge à l’intérieur four de 380 V 6000W(Waterloo)
Sauna combi en tremble intérieur + banc thermo espen( Fleurus )
Sauna bio avec tremble intérieur + bancs tremble( Renaix )

construire un sauna
le-coin-des-bricoleurs.com Votre communauté de bricoleurs

 
Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Avis d’experts ?

Le Wiki du bricoleur    Liste des articles C
Chercher un article ou une définition
Projekte
Forum
Wissen
Aktionen
Mitglieder
Gruppen
MyBosch
 Et voilà comment on finit par posséder son propre sauna…

La solution la plus simple pour posséder son propre sauna consiste à faire appel à une entreprise spécialisée qui va installer une oasis de bien-être clef en main conforme aux attentes de son nouveau propriétaire. C’est pratique…mais pose deux problèmes. Tout d’abord, un sauna réalisé à la maison sur mesure par un professionnel coûte les yeux de la tête et puis, au fond, pourquoi faire faire ce que l’on peut aussi faire soi-même pensent la plupart des bricoleurs passionnés, blessés dans leur fierté ?
Mais finalement, qu’est-il possible de réaliser soi-même et comment en arriver à son propre sauna ? Le sauna en kit se monte rapidement et s’adapte à la plupart des espaces intérieurs. Il s’agit d’une construction avec des cloisons préfabriquées qui, comme pour une maison préfabriquée, se composent d’une face extérieure et intérieure de chaque côté d’une couche d’isolant protégée par des plastiques résistants à la chaleur et à l’humidité. Le kit comprend le plus souvent également l’aménagement intérieur de la cabine et le poêle.
En soi, le montage est facile et identique chez la plupart des fabricants. On place les éléments pour les cloisons sur le cadre de sol puis on visse l’ensemble, on monte le toit et le cadre du toit, les plinthes et enfin la porte et voilà : le gros œuvre est déjà fini. Une fois les banquettes et le poêle en place, l’ensemble est terminé. Si on travaille avec précision, même un débutant ne devrait pas rencontrer de problèmes particuliers car ce montage n’est pas plus compliqué que celui d’une armoire achetée chez un discounter.

Un cas pour le spécialiste : le poêle

Il faut cependant faire attention à l’installation électrique du poêle du sauna car il n’est pas rare d’être confronté à des tensions de 400 volts. Même une tension normale de maison de 230 volts peut être mortelle si on n’y prend pas garde. Par ailleurs, si on prend en compte le fait que l’installation doit par la suite fonctionner en permanence dans un environnement humide, on en arrive vite à la conclusion que c’est un bon investissement de faire appel à un électricien professionnel.

Besoin de la place    

La condition préalable à l’installation d’un sauna –  peu importe qu’il s’agisse d’un kit ou d’une construction noble en bois massif – est d’avoir suffisamment de place. Une toute petite cabine de sauna rentre aussi dans une grande salle de bain, l’espace sera très réduit si plus de deux personnes l’utilisent. Par personne, il faut compter une surface intérieure de 1 à 1,5 mètre carré. S’ajoute à cela la place nécessaire pour sortir et rentrer dans le sauna et naturellement la place occupée par les cloisons.
Dans la plupart des cas, la cave ou le grenier seront les endroits les mieux adaptés pour transpirer à domicile et rempliront les conditions nécessaires. La hauteur sous plafond doit être suffisante sinon la construction sera compliquée. Il faut également pouvoir créer une évacuation d’air, de préférence directement vers l’extérieur par une fenêtre dans la cave. Et enfin, il faut un branchement électrique. On doit savoir dès le début quelle est la puissance nécessaire pour le poêle du sauna, afin de prévoir, selon les cas, un branchement monophasé de 230 volts ou un branchement triphasé de 400 volts. Par ailleurs, les câbles doivent être suffisamment sécurisés. L’électricien vous conseille dans tous ces domaines.

Toujours plus de confort, c’est toujours possible    

Pour plus de confort, on peut, à n’importe quel moment, par exemple, ajouter une douche ou comble du luxe, un bassin de refroidissement. Pour ces équipements, des installations d’eau adaptées doivent exister. Une chaise longue pour la détente s’apprécie également beaucoup. Ces installations ne sont pas indispensables : on peut aussi traverser la maison pour aller se refroidir dans la salle de bain et passer sa phase de repos dans le salon ou la chambre. Certains procèdent par étapes : en premier construire le sauna et puis ensuite se soucier de l’aménager plus confortablement. La condition sine qua non pour ces équipements est la place disponible !

Sauna en kit ou sauna massif ?    

Les saunas massifs ou en bois massif sont plus ambitieux pour le montage et plus chers à l’achat que les saunas en kit. Leurs murs ont une épaisseur de 40 à 55 mm de bois massif, même plus de temps à autre. C’est la raison pour laquelle on l’appelle aussi sauna massif. Les cloisons ne contiennent pas d’isolation.
Les opinions divergent sur le climat dans ces différents types de sauna mais on transpire dans les deux ! La différence : la couche de bois épaisse dans les saunas en bois massif stocke plus de chaleur et a donc besoin de plus de chaleur pour le chauffage. C’est pourquoi on devrait choisir un poêle plus grand dans ce cas là que pour un sauna en kit, afin de ne pas attendre trop longtemps avant de pouvoir en profiter. Par contre les poutres retiennent la chaleur plus longtemps que les cloisons du sauna en kit. Dans le sauna en kit, c’est exactement l’inverse : on le chauffe vite mais la relative petite couche de bois devant l’isolation se refroidit aussi vite. De plus, on reproche au sauna en kit de réverbérer la chaleur plus directement dans la pièce, ce que les partisans des saunas massifs apprécient.  
L’avantage du sauna en kit est que sa construction est plus simple et qu’il s’adapte plus facilement aux contraintes de l’espace, selon les plans ou les pentes du toit. Dans ce domaine-là, les fabricants de saunas massifs doivent encore faire des progrès. Un autre avantage du sauna en kit : sa surface extérieure peut se composer de matériaux très différents. Il est envisageable d’utiliser des plaques de plâtre, ce qui permet de carreler cette surface et d’intégrer ainsi élégamment la cabine dans la salle de bain.

    
Quand il n’y a absolument pas de place dans la maison    

Si on ne dispose ni d’une grande salle de bains ni d’espace dans la cave ou sous les toits, on ne doit pas pour autant renoncer immédiatement au rêve de posséder un sauna. Enfin, tant qu’il y a un peu de place au jardin. Dans ces cas là on a toujours la possibilité de construire un sauna d’extérieur. Cette tendance est forte en Finlande ou en Europe de l’Est alors pourquoi est-ce que cela ne fonctionnerait pas chez nous ? La plupart des spécialistes proposent des abris pour saunas d’extérieur ou des kits pour cela.  Comme cette construction nécessite des fondations et doit résister aux intempéries, elle est plus ambitieuse et plus coûteuse qu’un sauna d’intérieur.

les bons matériaux pour construire un sauna    

Peu importe le type sauna, fabriqué soi-même ou acheté fini, le bois utilisé est décisif pour la durée de vie, la stabilité mais aussi caractérise le sauna. Le bois traditionnellement utilisé pour l’intérieur des saunas en kit et pour les saunas massifs est un conifère des régions froides. Parmi ceux-là, on compte l’épicéa nordique ou la pruche du Canada : ces arbres poussent plus lentement dans les climats froids que chez nous ce qui donne des annaux annuels de croissance plus fins et donc un bois plus dense. On utilise aussi volontiers le douglas ou pin d’Oregon avec ces veines vivantes. La plupart des bois ont des nœuds, le risque est particulièrement élevé chez l’épicéa. Les petits nœuds au cœur du bois ne posent généralement pas de problème mais les plus importants risquent de se trouer avec le temps. C’est pourquoi tu dois faire attention dès l’achat du bois à choisir des planches sans nœuds. Si tu travailles le bois toi-même et découvres un nœud de bonne taille, enlève-le à la perceuse et colle à la place une cheville ronde en bois. Les tâches de résine constituent plus un problème esthétique que sanitaire et elles sont plutôt le signe que le fournisseur du bois n’a pas été suffisamment méticuleux dans ses recherches. Pour la construction d’un sauna, on utilise actuellement également du contreplaqué qui est le plus souvent fabriqué avec des conifères mais peut aussi se composer d’hêtre ou de bouleau. Cela peut être très séduisant pour les yeux et donne une impression moins campagnarde que la construction en lattes ou des rondeaux de bois massifs. Tu peux aussi utiliser de telles plaques pour ta propre construction si tu fais attention à ce qu’elles soient résistantes à l’eau. Pour le couchage et les banquettes à l’intérieur du sauna, il faut absolument utiliser des bois tendres. Le bois poreux a une structure cellulaire isolante et ne transmet que peu de chaleur. Si on construit un banc de sauna en bois dur, on court le risque de se brûler. Généralement, on utilise des bois comme le peuplier, le tremble ou l’abachi d’Afrique pour fabriquer les sièges à l’intérieur du sauna. Les caractéristiques de ces bois sont quasiment identiques pour la préparation comme pour l’utilisation. Tu peux donc faire ton choix sur des critères purement esthétiques. Fais absolument attention que la marchandise soit bien rabotée et sans échardes !

Les banquettes du sauna, les poignées, les portes…    

Pour la dimension des banquettes, il vaut mieux, par sécurité, prévoir une charge de 200 kg par mètre courant afin que tous les types de personnes s’y sentent bien. Pour faciliter le nettoyage, construis l’aménagement intérieur de manière à pouvoir le démonter et l’extraire facilement. En dehors du bois, on ne se sert que peu d’autre matériaux pour la construction d’un sauna. En principe, toutes les parties touchables exposées à la chaleur devraient être en bois ou dans un matériau peu conductible de chaleur. Parfois, on utilise aussi des portes, complètement ou pour partie, en verre. A l’inverse, il faut éviter les métaux sauf pour le poêle. Il est particulièrement important de ne pas monter des poignées en métal à l’intérieur du sauna. Il existe pour la construction des saunas des poignées dont l’extérieur est en métal et l’intérieur en bois. Les deux parties sont thermiquement isolées l’une de l’autre de sorte à ce qu’on puisse monter à l’extérieur une poignée facile à nettoyer sans risquer de se faire mal aux doigts lors de l’ouverture de la porte. Les vis que l’on utilise par exemple pour la fixation des lattes pour les banquettes et les sièges doivent résister à la rouille et donc être de préférence en inox. Il n’est presque pas nécessaire de signaler qu’elles doivent uniquement être travaillées par dessous et donc du côté qui ne sera pas touché.
Photos : baquet de refroidissement : djd/DW-Pool ; Titre, poêle, sablier pour sauna : Klafs ; éponge, cuve, baquet pour la douche :
Manufactum; Toutes les autres photos : B + S Finnlandsauna.

construire un sauna

Comment fabriquer son propre sauna individuel.
Exemple, conseils

Bonjour,
ce site Web est destiné aux particuliers, un peu bricoleurs, et voulant réaliser un sauna personnel.

Plus bas dans ce site, des réalisations de saunas faites par des internautes
qui ont accepté de me transmettre leur témoignage.
Vous êtes le visiteur n°

mise en ligne de ce site : Mi-Novembre 2005           dernière mise à jour : Mai 2014

Votre avis, sur le
livre d’or :        
Pour consulter le livre d’or :
cliquez ici

Pour m’envoyer un email : mon adresse est dans le premier document « présentation et email ».

· ce site :
pour qui ?
pourquoi ?, quel objectif ?
qui est l’auteur ?
le contacter (n’hésitez pas !),son email dans ce document
présentation et email (20 kO en pdf)

Rappel :
la liste du matériel
(référence, prix, magasins)
est sous la rubrique INVENTAIRE,
3 cases plus bas .
Tout lire pour comprendre certaines solutions techniques adoptées
· la situation de départ :
état des lieux,
position du sauna dans l’ensemble des travaux,
la particularité d’être en sous pente,
plan d’ensemble,
côtes finies.
· Montage, explications détaillées sur :
cloison, plafond, porte
sol, câbles, tasseaux
laine de verre, lambris, poêle
banquettes, éclairage, accessoires.
Combien ça coûte (prix 2004), etoù j’ai trouvé le nécessaire:
Allez, cela peut être raisonnable
Des compléments qui m’ont été demandés…
Courrier des lecteurs :
quelques correspondances choisies
Je consulte ma boîte aux lettres de temps en temps, et réponds au plus vite si message.
Après lecture des 4 documents PDF ci-dessus,n’hésitez pas à m’écrire si vous manquez d’un renseignement !
Mon adresse email est dans le document « présentation », en tête de cette page Internet.
courrier des lecteurs
réactualisé régulièrement !
Des photos des travaux. En rapport direct avec lesexplications données ci-dessus.
Remarque : sous I. Explorer, ces photos sont un peu sombres. Désolé.
Le mur est en brique, la dalle est brute.
Dans tout l’étage, pose de la laine de verre sous les tuiles :
>partie haute : rien est fait, les tuiles sont encores apparentes,
>partie intermédiaire : on voit très bien
les fourrures qui maintiennent la laine de verre sur lesquelles se
visseront les plaques de BA13 (hydrofuge à cet endroit). Leur nombre important témoigne
de la portée ultérieure (plafond du sauna),
>partie basse : le BA 13 est déjà placé.
(En règle générale, on ne travaille pas par zone, mais j’attendais qu’on me prête un échaffaudage, pour faire
la partie haute)
Par terre, la fenêtre de toit de la future salle d’eau en attente d’être posée.
Les poutres ne sont pas dans l’isolant, car elles restent volontairement apparentes en partie.
· Photo :
situation de départ :
l’étage en cours de travaux, toiture en cours d’isolation

cliquer pour agrandir
(64 kO en jpg)
L’isolation et le plafond sont finis sur tout l’étage. On remarque bien l’hydrofuge (vert)
du standard (blanc).
Le velux est posé.
Dans toute la salle, les murs sont doublés par du « calibel », sauf coté future salle d’eau, c’est une simple
paroi de BA13 hydrofuge (moins encombrant). A l’emplacement du futur sauna, pas de doublage sur le mur en brique, car on mettra le lambris.
Les câbles électriques sont passés.
· Photo :
un peu plus tard
(44 kO en jpg)
Là cela prend forme : les cloisons sont montées (salle d’eau et sauna), et on démarre l’ensemble
cloison et bloc-porte qui forme la séparation salle d’eau / sauna.
On distingue 2 tasseaux sur le mur en brique, des câbles électriques en attente (éclairage).
· Photo :
pose du bloc porte du sauna
(42 kO en jpg)
J’ai retiré la poignée de petite dimension, pour placer la barre, plus pratique.
On remarque aussi sur cette photo que le sol de la salle d’eau est différent : j’ai installé une
chape sèche qui sera carrelée plus tard.
· Photo :
bloc porte posée, cloison finie
(39 kO en jpg)
Le sol du sauna n’est pas réhaussé de la chape sèche de la salle d’eau pour ne pas perdre 5 cm de hauteur.
On voit sur cette photo des câbles électriques posés en vrac.
· Photo :
carrelage posé
(37 kO en jpg)
Les tasseaux sont fixés, la laine de verre est placée, elle tient toute seule, et on démarre
la pose des lattes de lambris.
On voit très bien du polystyrène extrudé au plafond (attention, lire le texte), et les tasseaux placés après.
· Photo :
on commence l’isolation de la cloison gauche
(43 kO en jpg)
Même cloison, un peu plus tard : on a avancé de quelques lattes.
On remarque que les câbles sont mieux disposés, et qu’une ouverture d’air est pratiquée.
· Photo :
cloison gauche en cours d’isolation
(41 kO en jpg)
Une découpe rectangulaire a été faite dans la cloison de carreau de plâtre.
On remarque d’ailleurs les vides internes : carreau alvéolé.
A l’aide de tasseaux, un cadre sommaire a été fabriqué, et les lattes y sont cloutées.
On profite de cette découpe pour faire passer le câble électrique U 1000 R2V.
Ce gros plan montre également que le lambris ne touche pas le sol.
· Photo :
détail sur l’entrée d’air
(84 kO en jpg)
Quand on a fait une cloison, on sait faire les 3 autres…
Celle-ci est celle en face de celle montrée précédemment. C’est volontaire que l’isolation ne
descend pas au niveau du carrelage : il y aura des canalisations sous coffrage à cet endroit.
On le voit très mal, mais en bas, au niveau du sol, se trouvent tous les câbles qui distribuent le
courant dans cette partie de l’étage.
· Photo :
cloison droite en cours d’isolation
(41 kO en jpg)
Là, nous nous trouvons sur la cloison de la porte. C’est ici que se trouve le point le plus haut,
et donc la sortie d’air chaud. Il s’agit, là aussi d’une ouverture, avec un cadre en bois interne
qui ferme vis à vis de la laine de verre.
On voit également les fils électriques qui vont aux interrupteurs
Remarque : la laine de verre qui déborde sera un peu recoupée par la suite.
· Photo :
détail sur la sortie d’air
(27 kO en jpg)
· Photo :
3 cloisons d’isolées, et encore une cloison et le plafond à faire
(40 kO en jpg)
Que des carreaux de plâtre.
On aperçoit l’ouverture pour le passage d’air.
· Photo :
la cloison, vue de la pièce voisine
(72 kO en jpg)
Bon le sauna est fini, invitation (virtuelle pour vous…)
Gros plan sur la porte.
Le double interrupteur en haut commande l’éclairage sauna d’une part,
et le ventilateur extracteur d’air de la salle d’eau d’autre part.
· Photo :
Silence, ça chauffe dedans
(112 kO en jpg)
Le poêle ne gêne pas trop. Heureusement que ce modèle ne nécessite pas de barrière de protection.
· Photo :
Bon, on ouvre
(37 kO en jpg)
A utiliser en position assise uniquement. On peut s’adosser sur la cloison :
le pourtour de la poutre ne gêne pas.
Mais cette banquette sert également (et surtout) pour poser le seau…
· Photo :
en entrant, la banquette basse

cliquer pour agrandir
(48 kO en jpg)
On voit aussi la fin de la banquette basse : il est posssible et confortable
d’yavoir les jambes allongées, les pieds passant en dessous de la banquette haute.
remarque : le pied central soutient les 2 banquettes. Il s’agit d’un renfort de sécurité.
On remarque également le coffrage sous la banquette (dans lequelle passent les canalisations
de la salle d’eau)
· Photo :
la banquette haute, celle de 2m de long

cliquer pour agrandir
(48 kO en jpg)
La sablier, la trappe de réglage pour la sortie d’air
· Photo :
éclairage pour l’ambiance

cliquer pour agrandir
(60 kO en jpg)
Le poêle électrique placé près de la porte.
(Les résistances sont rouges quand il est branché)
· Photo :
vu de l’intérieur
(57 kO en jpg)
un clip vidéo pour une visite à domicile,tous les travaux sont finis (enfin !…)
Pris avec mon appareil photo numérique en mode caméra
Filmé rapidement, car le sauna est en fonctionnement…
Mais bon, on voit très bien. (à comparer avec les toutes premières photos : que de changements…)

2 formats de vidéo pour le même film.
Attention, un peu d’attente pour transférer plus de 10 MO.
· Photo :
le sauna est mûr

cliquer pour agrandir
(60 kO en jpg)
· Film :
visite de la salle d’eau et du sauna
( 15,5 MOen wmv)
OU
( 11,6 MOen mpg)
Vous aussi, vous avez réalisé le votre ?

Et si vous faisiez profiter de votre expérience ?
Si vous avez quelques photos, et quelques conseils, trucs, adresses, pièges à éviter…
N’hésitez pas à prendre contact avec moi :
je me ferai un plaisir d’alimenter mon humble site par votre expérience.
Confidentialité et anonymat respectés, bien entendu.
ci-dessous, les réalisations d’autres particuliers
En mai 2014, j’ai reçu un email de Corentin, me donnant l’adresse de son travail :
une étude thermique poussée sur sa réalisation

Bon, là on mixe théorie et pratique.

C’est une réalisation courageuse : poêle à bois, cabane extérieure…

Le document complet se trouve sous :

En septembre 2012, j’ai reçu un email de Mayeul, au sujet de pierres de lave.
En quelques échanges, je découvre qu’il est en train de finir son sauna, et il
m’envoie ses photos, commentaires….

Bravo à cette jeune personne (son âge est dans le document ci-contre) pour son travail, et merci pour ses nombreuses
photos et explications jointes.
Je n’ai eu que quelques clics pour faire ce document qui sera très précieux
pour ceux qui veulent se lancer dans la construction d’un sauna avec poêle à bois.

quelques premières informations :

dans un local extérieur, une partie a été exploitée pour monter un sauna.
On part de zéro, il faut tout faire : la dalle, les murs etc.
Et, très fort, Mayeul s’est lancé tout seul…

Olivier, en mars 2012, m’a informé de sa réalisation : j’attends un supplément d’informations.

quelques premières informations :

dans une cave, sauna équipé d’unpoêle à bois

Jean Paul, un internaute, m’a contacté en Septembre 2009 : il explique les travaux d’installation de son sauna.

De toute évidence, Jean Paul a lu avec une attention très particulière les indications de mon site.
Il a su en extraire les bonnes idées, et à son tour, propose le témoignage de sa réalisation réussie.
Sa solution donne une réponse à une question récurrente qu’on me pose fréquemment :
peut-on se fournir le lambris dans une grande surface de bricolage,
ou doit-on utiliser du lambris spécial pour sauna ?

Donc merci à Jean Pauld’avoir répondu à mon appel lancé pour augmenter la richesse de mon humble site…

quelques premières informations :

Il s’agit d’un sauna tout en structure bois, de surface au sol 2m x 1,7m, s’insérant à coté de ma salle de bains.
Je n’ai acheté que les banquettes, et le four. J’ai donc réalisé la structure, la porte, l’isolation….

En décembre 2008, Marc, un internaute, m’a contacté : il explique les travaux et le montage de sa cabine sauna.

quelques premières informations :

Il s’agit d’une cabine sauna, de marque « DOMO  » modèle « konfort petit  » acheté sur saunas.fr

Sa surface au sol est de 156 x 204 cm : il s’agit d’un sauna en bois massif, équipé d’un poële de 7,5 kW monophasé.
J’ai profité d’une promotion et il m’a couté 2860 euros livré.

Je n’ai pas eu de problème majeur pour le monter, malgré un espace limité avec un plafond à 206 cm pour un sauna de 200 cm de haut.
La notice est à peu près claire.
A partir du moment où on est bien à l’horizontal pour démarrer, tout s’assemble facilement : une visseuse électrique parait indispensable.
Je me suis fait aider par une personne uniquement pour poser les éléments du plafond.

DOMO exige que le branchement électrique soit fait par un professionnel (sinon pas de garantie !)
Conformément aux exigences du constructeur, il existe une lame d’air de 5/10 cm entre toute les faces du sauna,
et j’ai 6 cm entre le plafond du sauna et celui de la pièce…
Sylvain, avec qui j’avais conversé en Octobre 2008, m’informe qu’il se lance !

quelques premières informations :

Une construction, inférieure à 20 m2, attenant à sa maison, qui accueille, sauna, salle d’eau, et salle de repos…

construire un sauna

Le Campus
Du côté de chez vous
LM vidéos
Communauté – Forum
Ma Carte Maison
Ma liste de courses
Nous contacter

Terrasse Jardin

Terrasse Jardin

Nos produits Terrasse & Jardin

Tondeuse, tronçonneuse, taille-haie

Nettoyeur haute pression, détergent et accessoire

Terrasse et sol extérieur

Grillage, canisse, panneau, clôture et palissade

Abri, garage, rangement et étendoir

Portail, portillon et clôture de façade (bois, fer, PVC)

Arrosage, pompe et récupérateur d’eau de pluie

Gazon, terreau, serre et entretien du jardin

Outils de jardinage

Salon de jardin, table et chaise

Barbecue, plancha et cuisine d’extérieur

Parasol, tonnelle et voile d’ombrage

Balançoire, maisonnette, trampoline et toboggan

Piscine et spa

Fontaine, bassin et poterie

Eclairage extérieur

Livre terrasse et jardin

Nos conseils

Configurer ma terrasse

Comment poser une terrasse en bois sur lambourdes ?

Bien concevoir son allée

Tout savoir sur les panneaux en bois

Comment installer un grillage ?

Bien choisir sa tondeuse

Vos plus belles maisonnettes

Tout savoir sur les serres

Bien choisir son abri de jardin

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Salle de bains

Salle de bains

Nos produits Salle de bains

Meuble de salle de bains et vasque

Douche

WC, abattant et lave-mains

Robinet de salle de bains

Baignoire

Baignoire balnéo, spa et sauna

Accessoires et miroirs de salle de bains

Accessibilité et sécurité de la salle de bains

Rangement de salle de bains

Carrelage sol et mur

Eclairage salle de bains

Plaquette de parement et brique de verre

Livre salle de bains

Nos conseils

Douche à l’italienne : styles et tendances

Vos réalisations de douche à l’italienne

Bien penser sa salle de bains

Concevoir ma salle de bains en 3D

3 idées pour remplacer sa baignoire par une douche

Tout savoir sur la mosaïque et les galets

Comment poser une paroi dans une douche à l’italienne ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Cuisine

Cuisine

Nos produits Cuisine

Meuble de cuisine

Plan de travail et crédence

Evier et robinet de cuisine

Electroménager, four, hotte, réfrigérateur et plaque de cuisson

Eclairage cuisine et dressing

Poubelle, tabouret et accessoires de cuisine

Carrelage sol et mur

VMC, aérateur et déshumidificateur

Livre cuisine

Nos conseils

Comment poser un robinet d’évier ?

Comment poser un plan de travail en bois ou stratifié ?

Comment installer un évier à poser ?

Concevoir ma cuisine en 3D

Cuisines Delinia : meubles fonctionnels et tendances

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Rangement Dressing

Rangement Dressing

Nos produits Rangement & Dressing

Aménagement placard, dressing et meuble de rangement

Déménagement, escabeau et corde

Etagère et rangement utilitaire

Porte de placard et de séparation

Accessoires de rangement

Livre rangement et dressing

Nos conseils

Réaliser un dressing pour les chaussures

Un dressing pour deux

Bien organiser son dressing

Concevoir mon projet portes de placard sur mesure

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Matériaux Menuiserie

Matériaux Menuiserie

Nos produits Matériaux & Menuiserie

Isolation

Cloison et plafond

Toiture, charpente et bardage

Gros oeuvre

Echelle, échafaudage, brouette et lève-plaque

Etanchéité des murs et sols

Evacuation et traitement des eaux

Façade et rénovation de façade

Fenêtre, porte d’entrée, porte de garage et store banne

Porte coulissante, porte intérieure, escalier et rambarde

Panneau bois, tablette, tasseau, moulure et plinthe

Lambris PVC, lambris bois, parquet et plancher

Livre matériaux et menuiserie

Nos conseils

Comment poser une porte coulissante à galandage ?

Comment couler une dalle béton ?

Tout savoir sur le médium, l’OSB et les autres bois

Tout savoir sur l’isolation phonique

Comment monter une cloison en plaques de plâtre sur ossature métallique ?

Des idées de portes coulissantes

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Carrelage Parquet

Carrelage Parquet

Nos produits Carrelage, parquet & sol souple

Carrelage sol et mur

Parquet, stratifié et plancher

Lame, dalle et sol PVC

Plaquette de parement et brique de verre

Moquette, jonc de mer et sisal

Tapis et paillasson

Terrasse et sol extérieur

Livre carrelage, parquet et sol souple

Nos conseils

Comment poser des lames ou des dalles PVC auto-adhésives ?

Bien choisir son sol PVC

Tout savoir sur le carrelage de sol intérieur

Bien choisir sa moquette

Comment poser du parquet flottant ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Décoration Eclairage

Décoration Eclairage

Nos produits Décoration & Eclairage

Eclairage extérieur

Luminaire intérieur

Ampoule et LED

Rideau, voilage et vitrage

Tringle à rideaux, barre, rail et câble

Coussin, plaid et pouf

Papier peint, frise et fibre de verre

Store, panneau japonais et store californien

Stickers, cadre, affiche et miroir

Dalle, rosace et moulure de plafond

Tapis et paillasson

Livre décoration et éclairage

Nos conseils

Bien choisir sa barre à rideaux

Bien choisir son rideau ou son voilage

Les parements métamorphosent vos murs

Comment poser un plafonnier ou une suspension ?

Bien éclairer sa maison

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Peinture Droguerie

Peinture Droguerie

Nos produits Peinture & Droguerie

Peinture intérieure

Peinture, lasure et traitement extérieur

Sous-couche et enduit

Produits pour parquet

Restauration et relooking de meuble

Rouleau, pinceau et bâche de protection

Colle, double face et adhésif

Produit d’entretien, insecticide et accessoires de ménage

Etanchéité des murs et sols

Livre peinture et droguerie

Nos conseils

Comment peindre un carrelage mural ?

Comment peindre un meuble en mélaminé ou stratifié ?

Comment restaurer un meuble ?

Comment préparer un mur avant de le peindre ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Electricité Domotique

Electricité Domotique

Nos produits Electricité & Domotique

Interrupteur et prise

Tableau électrique

Alarme maison, caméra de surveillance et détecteur de fumée

Motorisation portail et volet, interphone et sonnette

Domotique et objets connectés

Décodeur, antenne TV, parabole et connectique

Rallonge, multiprise, enrouleur et câble électrique

Pile, lampe torche et chargeur

Production d’énergie et de chauffage renouvelable

Livre électricité et domotique

Nos conseils

Comment passer à la TNT HD ?

Comment installer un visiophone ?

Bien choisir ses fils et câbles électriques

Bien choisir son tableau électrique et ses composants

Comment remplacer un interrupteur par un détecteur de présence ?

Tout savoir sur les objets connectés et la domotique

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Chauffage Plomberie

Chauffage Plomberie

Nos produits Chauffage & Plomberie

Radiateur, sèche-serviettes, chaudière, régulation et climatiseur

Poêle à bois, poêle à granulés et cheminée

Chauffe-eau et ballon d’eau chaude

Radiateur soufflant, chauffage d’appoint, radiateur bain d’huile et poêle à pétrole

VMC, aérateur et déshumidificateur

Production d’énergie et de chauffage renouvelable

Traitement de l’eau et adoucisseur

Circuit d’alimentation en eau

Evacuation des eaux usées

Equipement WC et accessoires de robinet

Raccordement au gaz

Livre chauffage et plomberie

Nos conseils

Comment changer un siphon ?

Comment raccorder un lave-vaisselle ou un lave-linge ?

Comment réparer une fuite d’eau ?

Comment démonter et remonter un radiateur eau chaude ?

Bien choisir son raccord

Tout savoir sur la climatisation

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Quincaillerie Sécurité

Quincaillerie Sécurité

Nos produits Quincaillerie & Sécurité

Quincaillerie du meuble

Quincaillerie de la porte

Quincaillerie de la fenêtre

Boite aux lettres, profilé, ferronnerie

Sécurité, serrure et coffre-fort

Etagère et rangement utilitaire

Cheville, vis, clou et boulon

Déménagement, escabeau et corde

Livre quincaillerie et sécurité

Nos conseils

Bien choisir son escabeau

Tout savoir sur les rangements utilitaires

Comment poser un judas ou un entrebâilleur de porte ?

DIY : Customiser une étagère utilitaire

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Outillage

Outillage

Nos produits Outillage

Outillage électroportatif

Outillage spécialisé

Matériel et aménagement de l’atelier

Location de materiel

Outillage à main

Protection du bricoleur

Machine d’atelier

Livre outillage

Nos conseils

Bien choisir son coupe-carrelage

Tout savoir sur la soudure à l’arc

Tout savoir sur le travail du bois

Bien choisir son échelle ou son échafaudage

Bien choisir son perforateur

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Etapes
1
2
3
4
5

 Le sauna est unetechnique de bain de chaleurque les pays scandinaves connaissent depuis plus de 2000 ans. D’ailleurs «sauna» est un mot finnois qui signifie « suée ». Ceprocédé de relaxation par sudationest aujourd’hui très apprécié.
Le sauna est une petite cabane de bois ou une pièce dans laquelle on prend u n bain de chaleur sèche, pouvant atteindre de 70 °C à 100 °C . La pratique du sauna évacue le stress, les tensions physiques et redonne du tonus.
La chaleur sèche diffusée accélère la sudation, ce qui a pour effet denettoyer et purifier la peau. Les muscles sont assouplis et éliminent les toxines. La peau est raffermie et plus élastique. Il y a stimulation de la circulation sanguine et amélioration du système immunitaire. En plus, il dégage les voies respiratoires (bénéfique contre le rhume, la toux…).
Bon à savoir :il existe descontre-indicationsliées à l’état de santé : troubles cardiaques, maladies vasculaires (hypertension…) ou respiratoires (asthme…), insuffisance rénale, épilepsie, spasmophilie…D’une façon générale, le sauna est déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes.
La chaleur sèche est diffusée par des pierres volcaniqueschauffées au moyen d’un poêle électrique. Sa vitesse de chauffe est de 50 minutes environ, la tension de fonctionnement de 230 V.
La température qui atteint 70 à 80 °C est régulée par un tableau de commande et de contrôle placé à l’extérieur de la cabine. Verser régulièrement (à la louche) un peu d’eau sur les pierres permet de maintenir le taux d’humidité voulu.
La cabine existe en plusieurs dimensions. Il faut prévoir 1 m² par personne.
Des banquettesde différentes tailles, une ou deux selon la dimension du sauna, améliorent le confort. Elles peuvent être agrémentées d’accoudoir, de repose-têtes …pour une détente totale .
Une séance comprend despassages en cabine de 10 min en moyenne , entrecoupées de périodes de repos. La durée préconisée d’une séance d’un sauna traditionnel est de 2h. Elle est de 20 à 30 min dans le cas d’un sauna infrarouge. C’est la vitesse de chauffe qui fait la différence : 10 min dans le système à infrarouge contre 50 min dans le sauna traditionnel.
Seau en bois  de préférence pour stocker l’eau destinée aux pierres. Louche en bois ou en métal (plus durable). Recharge de pierres  pour le poêle. Thermomètre pour contrôler la température. Sablier spécial sauna afin de rythmer la séance. Huiles essentielles parfumées et tonifiantes  (eucalyptus, thym…) à déposer sur les pierres chaudes.
Bon à savoir :avant la première utilisation, il est conseillé d’appliquer un produit protecteur (huile pour sauna, huiles essentielles, vitrificateur). Les huiles essentielles nourrissent et parfument le bois en lui redonnant une belle teinte.

Conditions générales de vente
Politique de données personnelles
Mentions légales
Contact

Recrutement
Fondation Leroy Merlin
Développement Durable
www.leroymerlin.com
www.adeo.com

Retrouvez idées et conseils en vidéos pour tous vos projets et envies !
Echangez idées et astuces avec la communauté
Profitez de services pour vous accompagner dans vos projets.
Suivez les conseils de nos nombreux guides spécialisés.
Trouvez vos réponses ou posez vos questions à nos conseillers.
La chaleur sèche du sauna relaxe et chasse la fatigue et le stress. On peut retrouver cette sensation de bien-être chez soi avec un sauna en kit.
Il existe deux types de sauna à installer qui se distinguent par leur système de chauffage.
Aussi appelé «cabine infrarouge», il est unealternative au sauna traditionnel.La chaleur est diffusée par des panneaux radiants ou des lampes à infrarouge. Ces éléments agissent par rayonnement, à la manière du soleil maissans émission d’ultraviolets(UV) : ils ne réchauffent que le corps, alors que le sauna traditionnel chauffe l’air.
La température ambiante,limitée à 50 °C maximum , provoque unetranspiration douce et régulièredans une chaleur sèche et agréable. La vitesse de chauffe est de 10 min environ, ce qui permet de réduire la durée d’une séance.
L’infrarouge s’adresse aux personnes plus fragiles(personnes âgées, sensibles à la chaleur…), que les grosses chaleurs indisposent.
Bon à savoir: le sauna, traditionnel ou infrarouge, s’installe partout où il existe une source d’alimentation électrique. Il lui suffit d’un simple raccordement pour fonctionner.
La hauteur des cabines varie de 199 à 203 cm. Leur installation requiertune hauteur sous plafond minimale de 2,20 m .
Selon les modèles, l’encombrement au sol est de plan carré, rectangulaire ou pentagonal (5 côtés, dont un pan coupé).
Elle peut êtreconstituée de panneaux en lambrisavec une couche isolante de 68 mm d’épaisseur ou en bois massif, naturellement isolant (ép. 45 mm).
On peut la personnaliser avec des panneaux prêts à peindre ou à revêtir de carrelage, de plaquettes de parement…
Pour visionner cette vidéo, vous aurez besoin d’installer Flash Player :
Pose & installation à domicile Le service Pose et installation à domicile de Leroy …
Financement Nous vous proposons des financements adaptés à chacu…
Location de véhicule Pour emporter plus facilement les articles lourds ou…

construire un sauna

A privacy reminder from YouTube, a Google company

Comment construire son propre sauna de A à Z. How to build your own sauna from A to Z.

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

People & Blogs

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Voici le sauna que j’ai imaginé et fabriqué dans mon garage.Here sauna than I imagined and manufactured only in my garage Tout savoir sur la construction:http://unpeusansplus.over-blog.fr/art… Tout savoir sur la construction:http://unpeusansplus.blogspot.fr/2014…

construire un sauna

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Séance de sauna
Installer chez soi
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Annuaire
Trouver un pro
Tous les experts
Trouvez un pro près de chez vous

Chercher

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette question.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Vos questions sontentre de bonnes mains
Pour la construction d’un sauna, il est
nécessaire de tenir compte de différentes données : installation,
dimensions, emplacement et matériaux.
En ce qui concerne les dimensions, voilà les
quelques points à avoir en tête pour la construction d’un sauna :
Pour les matériaux utilisés dans la construction
d’un sauna, le principal est bien entendu le bois (pour les lambris
extérieurs et intérieurs) mais il en faut quelques autres :
La construction d’un sauna peut se faire soit à
l’ intérieur , soit à l’ extérieur .
Pour l’intérieur, il faut apporter un soin tout
particulier à la ventilation car l’air du sauna doit être
correctement renouvelé pour éviter tout étourdissement à cause du
gaz carbonique.
Pour l’extérieur, la réglementation est assez
stricte selon si :
Il existe deux options pour l’installation de
son sauna :
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
spécialiste de la résine époxy
|ambiance résine
architecte
|actes-architecture@orange.fr
vos diagnostics immobiliers sur le 85 et 44
|bruel diags
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

construire un sauna

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 65
Bjr,
J’ai le projet de construire un sauna à accumulation de chaleur. C’est en fait un sauna chauffé par un poele de masse qui accumule la chaleur dans des pierres. Ceux qui s’y connaissent en sauna, savent que le bien être ressenti dans ce type de sauna n’a rien à voir avec celui vécu dans un sauna électrique classique. La chaleur y est plus douce, le taux d’humidité controlé et l’équilibre des ions garanti. De plus, ce sauna est non polluant. Les plans du poele sont dessinés par le finlandais Heikki Hyytiainen et ne devrait pas trop présenter de problèmes à la construction.
Pour ce qui est de la cabine, je comptais la construire comme suit: moellons pour le parement, isolation 20cm liège, pare vapeur, ossature, lame d’air et planches de pin ( quel type? douglas? ). Là je ne suis pas sur de moi aussi les conseils sont bienvenus.
La ventilation par le plafond serait assurée par une VMC silencieuse.
Notez qu’il y a encore mieux que ce sauna, et c’est le « savu sauna » dans lequel le feu se fait… dans le sauna et la fumée enrobe le sauna et purifie l’atmosphère… c’est parait-il le bonheur suprême. Bon ce sera pour le prochain car je ne suis pas certain de maitriser la technique…Et puis, celui que j’envisage n’est pas si mal d’après le spécialiste.
riri

—–

J’en rêve… Des plans, des plans !!!
Salut,
Pour les pierres d’accumulation ( il en faut mini 70 kg ) Heikki me dit que le granit ca va pas pas plus que la pierre volcanique qui ne convient pas non plus. Lui il me parle ( en anglais ) de olivine, ceramics, ou de peridotite. C’est quoi ces pierres? Quelqu’ un a une idée?
riri
Super projet !
Je sais que ces pierres sont utilisées aussi en joaillerie et je crois que ce sont des roches volcaniques
Que dit wiki ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivine
Un très bonsitepour s’interesser à la question
Bjr,
J’ai le projet de construire un sauna à accumulation de chaleur.
KTLU 2050 dégagement, Oliger séjour
Voici un lien qui parle de la technique et aussi qui dit le nom des pierres a utiliser . Bonne chancehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Sauna
Bonjour riri,
Pour la construction du sauna cele dépend si tu le construis dans ta maison ou à l’extérieur.
J’ai un très bon petit livre sur le sauna, ramené spécialement de Finlande par ma chère et tendre. Peut-être que Heikki pourrait te le procurer.
Je mets en pièces jointes la couverture et le sommaire.
Images attachées Sauna 002.jpg‎
(73,2 Ko, 755 affichages)
Sauna 003.jpg‎
(83,7 Ko, 566 affichages)
Sauna 004.jpg‎
(76,4 Ko, 329 affichages)
@ Lulux,
Merci pour les infos. Je compte construire le mien à l’extérieur de la maison. Tu en as déja construit un chez toi?
riri
Bonjour,
Ce projet de sauna à accumulation de chaleur m’intéresse beaucoup, j’ai aussi un projet de sauna à moyen terme.
Je suis novice, mais un PDM pour sauna doit avoir une phase de chauffe assez longue, un poele à bois n’aurait il pas une période de chauffe plus courte, même si sa consommation horaire est plus importante (on ne passe pas des heures dans un sauna).
Existe il des plans de PDM sauna sur le net? ou est ce Heikki qui les élabore au cas par cas?
Pour le bois de la cabine, l’épicéa du nord poussent dans une région froide, donc lentement, le bois est donc plus dur, il résiste mieux aux changements de température. Pour le cèdre rouge, cela doit être pareil.
Les bois locaux (épicéa du Massif Central par exemple) sont ils vraiment inadaptés?
Il faut aussi faire attention aux noeuds, qui conduisent la chaleur et peuvent brûler.
Un site (en anglais) utile pour les autoconstructeurs de sauna:http://cankar.org/sauna/
bon courage pour ce sauna
J’ai aussi du mal à imaginer un pdm dans un sauna qu’on utilise peu de temps et où il faut beaucoup de réactivité pour le faire monter en chauffe.
C’est d’ailleurs aussi à cause de ça que le poele electrique a souvent supplanté le poele a bois dans les saunas.
A moins que la chaleur produite par le PDM puisse etre captée et utilisée pour autre chose… y’a risque de gacher pas mal de calories
Sinon pour le sauna lui meme des amis en ont fait un en recupérant un caisson isotherme de camion, posé sur plot dans le jardin,qu’ils ont bardé à l’extérieur et aménagé a l’intérieur, ça fonctionne bien !
Bjr,
Il se trouve que les finlandais qui ont pratiquement inventé le PDM moderne, ont aussi inventé le sauna…
Pour l’anecdote, certaines entreprises font leur CA dans un sauna…
En finlande le sauna est élevé au rang de la religion et il est difficile de mettre tout le monde d’accord sur le meilleur sauna. En revanche, ils sont d’accord sur un point: jamais ils ne mettraient les pieds dans un sauna électrique tel que nous les connaissons. Pour eux cela revient à être fou ou très malade.
Je n’ai jamais eu l’occasion de goûter au vrai « savu sauna » mais j’ai un cousin qui a eu cette chance. Il me dit que cela a été une expérience unique et que son seul désir et d’en reprendre un.
Dans les vrais savu sauna, le feu est fait à l’intérieur de la cabine du sauna et la fumée s’échappe par un trou au plafond. On attend que le feu soit éteint, qu’il n’y ait plus de CO et c’est parti.
Les saunas à accumulation sont une forme plus moderne et garantissent un résultat presque aussi bon que le précédent. Pour faire court, le feu chauffe des pierres. Le feu est ensuite éteint et on peut commencer à jeter de l’eau sur les pierres.
Pour Heikki, il fait les plans sur mesure ( j’attends encore les miens ).
riri
Rebonjour,
merci pour l’information concernant Heikki.
j’ai découvert le sauna en vivant en Finlande, j’ai donc essayé de nombreux sauna mais malheureusement aucun savu sauna. Il est évident que le confort dans un sauna à bois est bien meilleur qu’avec un poêle électrique. Mais les sauna disposant d’un poêle à bois ont généralement des parois en bois massif (madriers ou rondins), donc il est difficile de savoir ce qui apporte le confort.
En Lituanie, j’aiessayé un pirtis (très proche des sauna finlandais) :
une sorte de foyer de poêle (en acier je pense) dans une structure en brique avec des pierres par dessus), est ce pour vous un pdm? (je n’y connais rien) Certains sauna publics finlandais ressemblent à cela, mais ils fonctionnent en continu,toute la journée, tous les jours, l’accumulation est complètement justifiée.
J’essaie de réfléchir à un sauna intérieur fonctionnant au bois, je voudrais utiliser des bastaing en épicéa (50*150) travaillés en madriers(rainure simple ou double), je ne sais pas si une isolation supplémentaire serait nécessaire? et un pare vapeur?
et hyva löyly pour le futur
Merci pour tes infos et ton lien Romster. A mon avis l’isolation + lame d’air + pare vapeur est indispensable même si tu emploies des fortes sections. Il faut juste isoler un peu moins. N’oublie pas une chose, plus tu isoles moins tu as de déperditions et donc moins de calories tu auras besoin.
Je crois d’après ta description que les saunas que tu as vu en Lituanie pourraient être des saunas à accumulation.
Je vois que tu parles déja finlandais…chapeau.
riri
J’ai aussi du mal à imaginer un pdm dans un sauna qu’on utilise peu de temps et où il faut beaucoup de réactivité pour le faire monter en chauffe.
Page 1 sur 5 1 2 3 4 Dernière Aller à la page:
Par tite-gwen dans le forum Santé et médecine générale
Par roro1 dans le forum Électronique
Par Amethyste dans le forum Physique
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement22h08 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

construire un sauna

Prisca
Pas de commentaire
Le rôle de la fenêtre ne se limite pas juste …
La véranda contribue non seulement à agrandir la maison, elle …
Il existe plusieurs méthodes pour éliminer les remontées d’humidité à …
Le meilleur moyen pour imperméabiliser un mur est d’appliquer un …
Paradoxalement, l’imperméabilité d’une couverture doit être sur un support sain …
Colmater une fuite d’eau est un procédé de réparation simple …
Les problèmes de serrure sont des choses qui arrivent souvent …
Une maison étanche aux infiltrations extérieures n’est pas pour autant …
Les sources d’infiltrations extérieures de l’eau peuvent être par les …
Du haut vers le bas, tel est le trajet classique …
L’humidité dans tous types de couverture sont souvent causées par …
Le bricolage est une activité très divertissante et gratifiante avec …
Le bricolage est un passe-temps passionnant, si la personne a …
Réaliser un aménagement parfait consiste à effectuer de simples modifications …
Vous pouvez économiser beaucoup d’argent en faisant votre propre câblage …
Le piston, la bielle et le vilebrequin sont les organes …
Lorsqu’on n’appuie plus sur la pédale d’accélérateur, le moteur étant …
Dans une voiture, de nombreux éléments mécaniques sont emmanchés à …
Le dégagement d’un boulon bloqué conduit souvent à l’endommagement du …
Il arrive malheureusement qu’en voulant desserrer une vis ou un …
Si vous voulez personnaliser votre voiture, voici quelques idées pour …
Ce rappel des principaux accessoires de fixation doit vous aider …
Faire la peinture d’une voiture n’est pas une mince affaire, …
Le rôle du pistolet est déterminant pour réussir une bonne …
On distingue 3 types de peinture : cellulosiques, glycérophtaliques et …
Catégories Catégories
Sélectionner une catégorie
Artisanat
Automobile
Carrosserie
Chauffage
Décoration
Diagnostic
Electricité
Entretien
Fabrication
Featured
Ferronnerie
Humidité
Jardinage
Maçonnerie
Maison
Menuiserie
Mobilier
Moteur
Outillage
Outils
Peinture
Peinture
Plomberie
Poterie
Procédés et traitements
Réglage
Réparation
Serrurerie
Tapisserie
Toiture
Vitrerie

Lesaunaconsiste à mettre le sujet enétat de sudationsous l’influence d’une chaleur sèche pouvant monter de90° à 120° . Cependant, installer un sauna chez soi est devenu courant car il peut être pratiqué par toutes les personnes en bonne santé, en plus,monter un saunaest à la fois  rapideetsimple .
Le matériau employé dans la construction de la cabine est lebois de pinou l’abachi après traitement. Ceboisde pin sert également pour les murs et le plancher de façon à conserver une parfaite isolation thermique. La cabine est detaille variable .
En effet, elle peut tout aussi bien être prévue pour contenir une famille de3 ou 4 personnes  comme unepiscineet comprend encore unefenêtrepouvant être ouverte au cours des séances de groupe pour faciliter le renouvellement de l’ air .
L’estrade et les bancs sont également en bois mais de tremble dont l’essence retient moins la chaleur que les autres.
Ainsi, il est recommandé de mettre unpetit tapissous son séant afin de filtrer la chaleur communiquée au bois.
L’agencement intérieur du sauna se compose de2 couchettes de repossuperposées et légèrement décalées l’une par rapport à l’autre. Leur hauteur est déterminé en fonction des températures à atteindre aux différents niveaux de la cabine.
L’appel delumière naturelleen haut de chaque porte est nécessaire.
Cette porte est dispensée par une petite fenêtre composée de double vitraux pouvant supporter une température de200° C .
Pour une bonne séance de sauna, votre cabine doit être équipée. L’isolation thermique, par matelas de laine de verre entre les 2 faces. Les portes adaptées aux fortes variations de température et d’hygrométrie.
Il ne faut pas oublier non plus laventilation naturelle hauteetbasse , leplanchermonté sur caillebotis et le plafond encastré dans l’assemblage des panneaux de face arrières et côté qui assure la rigidité de l’ensemble.
Et pour des raisons de sécurité au niveau de l’échauffement, aucune partie métallique (clous, vis, …) ne doit apparaître.
Le chauffage est assuré par despoêles électriqueset montés sur pieds, ils sont composés :
La partie intérieure et extérieure de ces poêles est entièrement chromée et l’enveloppe dupoêledoit être en aluminium. Et la puissance de ces poêles est de3 à 10 kW .
L’installation du poêle se fait par simple branchement des câbles de ce dernier sur la boîte de raccordement incorporée sur unpanneaudu sauna en faisant correspondre les couleurs du câble sur le domino destiné à ce raccordement.
Votre sauna doit être équipé d’ éclairage intérieur par hublot , debacetlouchepour l’arrosage des pierres, d’unthermomètre de contrôle , d’ hygromètreet de2 repose-têtes .

construire un sauna
Comment fabriquer un dressing ?424 111 Vues
Fabriquer une tête de lit capitonnée364 078 Vues
Poser un faux plafond sur rails318 196 Vues
Comment faire soi-même son auto-bronzant ?406 765 Vues
Choisir son pantalon selon sa morphologie256 298 Vues
Comment enlever les cernes ?208 466 Vues
Comment faire soi-même une trousse ?300 791 Vues
Comment customiser un vieux t-shirt ?144 034 Vues
Comment remplacer le bouton de son jean ?135 359 Vues
Recette de sauce mayonnaise sans oeuf ni huile323 571 Vues
Comment cuisiner des épluchures ?289 953 Vues
Comment faire un caramel liquide ?197 996 Vues
Blanchir le fond de la cuvette des WC sans trop d’effort594 681 Vues
Nettoyer l’écran d’un téléviseur365 708 Vues
Astuces pour détartrer un fer à repasser320 503 Vues
Perdre du ventre rapidement261 725 Vues
Porter ou non un soutien-gorge pour une poitrine ferme164 902 Vues
Faire un massage californien pour pimenter sa vie de couple142 111 Vues
Effacer les rayures sur sa voiture299 212 Vues
Bloquer les appels d’un numéro sur son téléphone243 264 Vues
Changer les ampoules des phares192 504 Vues
Sextoy : comment se servir du canard vibrant ?418 978 Vues
Sextoy : comment utiliser les boules de Geisha ?283 869 Vues
Comment atteindre l’orgasme ?244 548 Vues
Comment faire soi-même son auto-bronzant ?406 765 Vues
Comment faire soi-même une trousse ?300 791 Vues
Comment cuisiner des épluchures ?289 953 Vues
Comment fabriquer un dressing ?424 111 Vues
Fabriquer une tête de lit capitonnée364 078 Vues
Poser un faux plafond sur rails318 196 Vues
Comment faire soi-même son auto-bronzant ?406 765 Vues
Choisir son pantalon selon sa morphologie256 298 Vues
Comment enlever les cernes ?208 466 Vues
Comment faire soi-même une trousse ?300 791 Vues
Comment customiser un vieux t-shirt ?144 034 Vues
Comment remplacer le bouton de son jean ?135 359 Vues
Recette de sauce mayonnaise sans oeuf ni huile323 571 Vues
Comment cuisiner des épluchures ?289 953 Vues
Comment faire un caramel liquide ?197 996 Vues
Blanchir le fond de la cuvette des WC sans trop d’effort594 681 Vues
Nettoyer l’écran d’un téléviseur365 708 Vues
Astuces pour détartrer un fer à repasser320 503 Vues
Perdre du ventre rapidement261 725 Vues
Porter ou non un soutien-gorge pour une poitrine ferme164 902 Vues
Faire un massage californien pour pimenter sa vie de couple142 111 Vues
Effacer les rayures sur sa voiture299 212 Vues
Bloquer les appels d’un numéro sur son téléphone243 264 Vues
Changer les ampoules des phares192 504 Vues
Sextoy : comment se servir du canard vibrant ?418 978 Vues
Sextoy : comment utiliser les boules de Geisha ?283 869 Vues
Comment atteindre l’orgasme ?244 548 Vues
Comment faire soi-même son auto-bronzant ?406 765 Vues
Comment faire soi-même une trousse ?300 791 Vues
Comment cuisiner des épluchures ?289 953 Vues
Minute facile>
Pratique
>
Ecologie
>
Comment fabriquer son propre sauna?
Comment rendre sa maison écologique ?
Comment se nourrir naturellement en forêt ?
Comment réutiliser les eaux usées ?
Comment fabriquer votre lessive vous-même ?
Comment faire soi-même un déodorant ?
26 213 Vues
L’autopartage et l’écoconduite
26 735 Vues
Comment isoler sa maison avec du chanvre ?
8 481 Vues
Pourquoi les prévisions météo sont souvent fausses
19 153 Vues
Limiter les émissions de gaz carbonique
17 321 Vues
Comment faire soi-même un shampooing anti-poux ?
41 241 Vues
Comment consommer intelligent?
7 121 Vues
Changer d’habitudes au volant
17 252 Vues
Comment arrêter de gaspiller l’eau ?
25 672 Vues
Choisir les champignons comestibles en forêt
24 221 Vues
Origine de l’homme et évolution de l’espèce humaine
16 936 Vues
Comment faire du feu sans briquet ni allumette ?
28 240 Vues
L’écoconduite source de confort
23 667 Vues
Comment avoir un intérieur écolo ?
18 099 Vues
Les meilleures vidéos séléctionnées par la rédaction. Aperçu
Une vidéo pratique dans le domaine de votre choix. Aperçu
Les offres exclusives des partenaires de Minute Facile.
Comment fabriquer un sauna artisanal soi-même ? Vous préférez une cabine…
Comment fabriquer un sauna artisanal soi-même ? Vous préférez une cabine en bois avec des pierres plutôt qu’une cabine à infrarouge d’intérieur ? Comment alors aménager la poêle et le banc de sauna d’extérieur ? Dans cette vidéo, découvrez la technique pour fabriquer un sauna maison traditionnel et pas cher. Il s’agit particulièrement de la construction d’une hutte à sudation. Idéal pour débarrasser l’organisme des toxines, ce sauna hammam fabrication maison se conçoit avec des perches de châtaigniers pour la charpente. Cette hutte sera ensuite couverte de peaux de bison ou de la paille mélangée à de la terre. Des pierres volcaniques seront mises en place à l’intérieur de manière à produire de la vapeur detoxinante. Pour tout savoir sur cette tente à suer, suivez la vidéo !
La forme et la santé par le saunaLe sauna et le hammam sont desdouches à la scandinave.
Ils agissent sur l’organisme pour lui procurer santé et bien-être.
En effet, une séance de sauna et de hammam améliore la circulation sanguine.
Les pores étant dilatées, le bain de vapeur permet d’éliminer les toxines pour avoir une peau de bébé.
Une catégorie de personnes de peut cependant pas aller au sauna et au hammam.
Il s’agit des personnes présentant un trouble respiratoire.
Si vous êtes malade, vous ne devez pas non plus y aller.
A part ces quelques restrictions, en weekend ou pour les vacances, tout un chacun peut s’accorder une séance de douche à la vapeur.
Mais bien avant l’apparition du sauna les Amérindiens ont déjà connus le bain de vapeur.
Voir plus de vidéos :
comment faire du feu
Le sauna à l’indienneLa hutte à sudation est une pièce produisant les mêmes effets que le sauna.
Des pierres volcaniques sont chauffées à l’intérieur afin de produire de la vapeur.
Cette pièce revêt plusieurs noms :
-Inipi en amérindien
-Sweat lodge en anglais
-Tente à suer.
Elle est créée pour une cérémonie de remerciement du Créateur et pour se communiquer avec les quatre éléments : air, eau, terre, feu.
Elle symbolise une renaissance, le passage d’une étape de la vie à une autre.
L’entrée de la tente est tournée vers le côté où le soleil se lève.
Aujourd’hui, vous pouvez adopter la hutte à sudation, non pour le rituel mais pour vous procurer santé et bien-être.
La fabrication de la hutte à sudationLa construction d’un sweat lodge est simple.
Il vous suffit d’avoir un jardin où l’implanter et de vous munir des matériaux nécessaires.
La tente à suer est fabriquée avec diverses matières naturelles.
A l’origine, les Amérindiens utilisaient des perches de châtaigniers pour la charpente.
La hutte à sudation est recouverte de peaux de bison.
Mais il est possible de remplacer cette composante de la tente par de la paille mélangée à de la terre.
Voilà, il est simple de construire une tente à suer, lancez-vous!
Mots clefs :
fabriquer son sauna

construire un sauna

Espace membre

Identifiez-vous
Devenir membre
S’inscrire à la newsletter

Mon panier
Mon panier est vide

article pour €
Commander

Bois
Outillage Bois
Electricité
Gros oeuvre
Décoration

Plomberie
Chauffage
Jardin
Mécanique
Travail des métaux

Astuce de bricoleur
Loisirs créatifs
Logiciel SketchUp
Logiciels d’architecture
Communauté des Makers

Petites annonces
Coin des collectionneurs
Les articles de Système D
Vie du forum
Vie du site

Nos magazines
Le forum pas sérieux

Agenda du bricoleur
Nos partenaires
Sites intéressants

Système D actuellement en kiosque
Bricothèmes actuellement en kiosque
Abonnements magazines
Autres titres
Anciens magazines

Sommaires de Système D
Règlement du concours lecteurs

Dans tout le site

Dans tout le site
Conseils pratiques
Agenda du bricoleur
Forum
Boutique
Plan
Je veux…
Réalisations des lecteurs

Accueil
>Forum bricolage
>Bois
> Construction d’un sauna

Nous sommes actuellement le 01 Avr 2017 23:08
_________________ Acheter moins, acheter mieux.
Personne n’a une idée pour mon pin?
_________________ Acheter moins, acheter mieux.
_________________ Acheter moins, acheter mieux.
_________________ Acheter moins, acheter mieux.
_________________ Acheter moins, acheter mieux.
_________________ Acheter moins, acheter mieux.

Installer des W.-C.

Une pergola

Aménager un jardin à vivre

Une véranda

Réalisation 1
Réalisation 2
Réalisation 3
Réalisation 4


Une grange à colombages transformée en maison


Autoconstruction : label BBC pour une maison bois


Une extension bois pour nouveau-né

Aménagements extérieurs : terrasse, piscine, barbecue, jeu
En ce moment :228 utilisateurs actifs
le 01/04/2017 à 20:33 par dauphin34
Je me suis mis en tête de construire un vrai sauna finlandais chauffé par un poele à bois à accumulation. J’ai une question au niveau du bois à employer. Les finlandais emploient du spruce ( épicéa ) ou du pine ( pin ). N’étant pas spécilaiste en résineux je ne vois pas vraiment de différence entre un épicéa et un sapin. Et vous?
Au niveau des pins par contre, il y a beaucoup d’espèces différentes. Laquelle prendre en sachant que le bois sera soummis à une chaleur assez intense, des chocs thermiques et que, si possible, on doit pouvoir poser ses fesses sans se bruler.
J’avais pensé au mélèze mais j’ai peur des coulures.
Pourquoi ne pas le faire tout simplement en épicéa, au moins tu n’auras pas de surprise, vu qu’en général ils sont fait ainsi. Demandes à ton « grossiste » ce bois et hop, plus qu’à se mettre au boulot . Fais nous des photos une fois fini
C’est le coup de pouce que j’attendais . Le hic c’est que je ne suis pas certain de pouvoir faire la différence entre du sapin et de l’épicéa. Il faudra que je fasse confiance… . On m’a dit qu’il y en avait un qui sentait plus que l’autre? Vrai?
Pour les photos, c’est pas pour tout de suite car j’attends toujours les plans du moteur…à savoir du poele à bois à accumulation. Le concepteur étant débordé pour l’instant, il m’a laissé choîr . Il faut donc que je patiente.
J’ai quelques idées pour ton bois, laisses-moi juste un peu de temps pour trouver les traductions des essences les plus utilisés chez moi (en Finlande). Je répondrai dans la journée,
Voilà Riri, chose promise, chose dûe.
J’ai eu le temps de trouver les noms en français des bois qu’on utilise le plus couremment en Finlande (vive le latin!)
Le pin sylvestre(pinus sylvestris),l’épicéa commun ( picea abies ), le tremble ou le peuplier tremble ( populus tremula ), l’aulne blanc (alnus incana), l’aulne glutineux (alnus glutinosa), western red cedar (thuja plicata), samba ou ayous (triplochiton scleroxylon) et eucalyptus.
Le pin, l’épicéa, le tremble et l’aulne sont souvent maintenant thérmo-traités ce qui les rend moins sensibles au déformations dûe à la chauffe fréquente (le bois a déjà été chauffé plus fort que la chaleur de sauna durant son traitement). Le tremble et surtout le samba ont l’avantage de chauffer trés peu mais ils ont tous les deux le désavantage d’être assez poreux ce qui leur donne un air un peu « sale » après quelques mois d’utilisation. Le samba a été trés utilisé il y a encore quelques années justement parce qu’il reste frais (enfin, tout est relatif), mais il n’est pas d’un entretient trés facile car absorbant, on en revient un peu en Finlande. L’eucalyptus et le red cedar sont les « nouveaux arrivés » sur le marché, je ne sais pas si on a déjà assez de recul pour savoir ce que ça donne après quelques années. Mais les tons sont differents des bois « traditionnels ».
Je pense que « mon » sauna aura les sièges en aulne glutineux thérmo-traité (bonne résistance, jolie couleur) et les murs en tremble (sans être thérmo-traité car il fonce beaucoup à ce traitement) de couleur plus claire.
Le bois est souvent laissé tel quel sans traitement, mais on utilise de plus en plus de l’huile de parafine. Le traitement avec de l’huile d’oeillette (poppy oil) est aussi courant.
Merci Ulla pour tes précieuses réponses prises à la source . J’ai entendu dire que le pinus sylvestris est le plus odorant des pins. Est-ce vrai? L’odeur de bois dans un sauna c’est important non? L’aulne et le tremble j’avoue que je n’en ai jamais vu et je me demande si cela se trouve facilement. Je vais regarder.
Pour ce qui est du moteur je me dirige vers un poele à bois à accumulation dessiné par Heikki Hyytiainen. Tu crois que cela fera un bon « loyly »
Tiens ulla une question à toi qui t’y connait en sauna. Les ions négatifs, tu connais? Je cherche des études sérieuses sur le sujet. Les finlandais prétendent que le « loyly » est créateur d’ions négatifs donc sains! Qu’en penses-tu?
J’avoue ne pas connaître la variété du pin utilisé dans les saunas que j’ai eu l’occasion de fréquenter (quelques dizaines quand même ) et ne peux donc pas répondre en ce qui concerne le pinus sylvestris, désolée. Il est vrai que l’odeur est importante. En même temps je reste persuadée que n’importe quelle essence de bois a son odeur propre et que chaque sauna a le sien. Tu verras, après quelques mois d’utilisation, tu auras l’impression que c’est le tien qui aura « la meilleure odeur de sauna du monde » et que rien qu’à le sentir, tu te sentiras déjà mieux.
Les poêles à accumulation sont, c’est vrai, magnifiques. J’aime aussi le look (j’y trouve un côté ancestral) et le « löyly » des « ikikiuas », comme celle-ci:
En ce qui concerne les ions négatifs, je pense qu’il n’est plus à prouver que dans les saunas chauffés au bois (pas dans ceux chauffés aux « grille-pains » électriques) il s’en crée quand on lance de l’eau sur le « kiuas », le poêle qui sert à chauffer le sauna, (le fameux moment de « löyly ») et qu’il en existe beaucoup dans l’air après un orage. Maintenant, de là à dire que c’est à cause des ions négatifs que l’on se sent bien à ces moments là, il y a un pas que je n’oserai franchir. Pour moi, il suffit de savoir que je me sens drôlement bien, et dans le sauna et après un orage. Sans parler d’un sauna pris juste après un orage et d’un plongeon dans l’eau du lac pour se rafraichir quand on entend encore l’orage lointain, quel pied! D’un seul coup, j’ai envie de retourner vivre en Finlande.
Désolée de ne pas pouvoir t’aider plus sur ce sujet. J’avoue que le sauna chez moi est quelque chose de « viscérale » et que je ne ressens pas le besoin de connaître les raisons de son bienfait. Il me suffit de le sentir. De toute façon, chez moi avant, on y naissait (mes oncles et tantes font encore partis de cette génération et ils ont à peine 60 ans) et à la fin de la vie, on y lavait les corps avant de les mettre dans la terre, donc tu vois, le sauna est quelque chose de plus grand que la vie pour moi, petite Finlandaise.
Merci pour toutes ces précisions et j’ai hâte de prendre mon premier sauna dans mon sauna . Il faudra que je patiente encore un peuet en attendant je continue de m’informer grâce à des gens comme toi.
Pour les ions négatifs, je te posais la question car sur un autre forum, je dois convaincre des gens hyper méfiants sur le sujet ( et ils ont raison de l’être vu le nombre de charlatans dans ce domaine ). Ils me prennent pour un…spécial . Je suis donc en recherche sur le net de toutes les études qui ont été faites sur le sujet.Voiciune étude finlandaise récente qui accrédite la thèse du « loyly » créatrice d’ions négatifs.
Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum :Google Adsense [Bot]et 29 invité(s)
En ce moment :228 utilisateurs actifs
le 01/04/2017 à 20:33 par dauphin34
Afficher les messages publiés depuis: Tous les messages 1 jour 7 jours 2 semaines 1 mois 3 mois 6 mois 1 an   Trier par Auteur Date du message Sujet Croissant Décroissant  
Aller vers:  
Sélectionner un forum
——————
Bois
   Bois
   Outillage Bois
Electricité
   Electricité
Gros oeuvre
   Gros oeuvre
Décoration
   Décoration
Plomberie
   Plomberie
Chauffage et énergies
   Chauffage
Jardin
   Jardin
Mécanique et travail des métaux
   Mécanique
   Travail des métaux
Astuce de bricoleur
   Astuce de bricoleur
Loisirs créatifs
   Loisirs créatifs
Informatique
   Logiciel SketchUp
   Logiciels d’architecture
   Communauté des Makers
Petites Annonces
   Petites annonces
Espace collectionneurs
   Coin des collectionneurs
   Les articles de Système D
Jardin public
   Vie du forum
   Vie du site
   Nos magazines
   Le forum pas sérieux
 

construire un sauna

S’inscrire•
Connexion
Répondre
Partager
Commenter
Signaler
Votre réponse à « Comment fabriquer un sauna ? »

× Fermer

Partager par mail
Je rêve d’avoir un sauna chez moi mais par contre j’ai aucune idée de comment en construire un et je suis pas trop bricoleur également. Je me suis renseigné et l ‘idéal serait un sauna qui serait chauffé avec un poêle de masse qui garde toute la chaleur dans les pierres.
Est-ce que vous pouvez m’aider à en construire un ?
Si quelqu’un a réussi à en faire un j’aimerais qu’il me donne des conseils.
C’est une chouette idée, mais si tu n’es pas bricoleur, tu ne crois pas que tu vas t’aventurer dans quelque chose de trop difficile ?
Mais à quel point n’es tu pas bricoleur , car les termes que tu emploies sont quand même techniques !
Bon,  tu peux utiliser un pôele mais il faut faire très attention. Ton installation électrique doit être parfaitement faite et parfaitement isoler, sinon si tu as une tension, c’est simple, c’est mortel !
Tu dois avoir un espace minimum de 1,5m² par personne, un espace prévu pour les cloisons, le poêle et ton propre espace. Le bois doit être isolé et pas contenir de sève.
Tu dois aussi pratiquer des aérations, et toucher à la plomberie. Pour la fabrication pure, pour le parement tu peux utiliser des moellons, du liège pour l’isolation, prévoir la charpente, et des planches de bois. Pour la ventilation tu peux utiliser une VMC
Tu trouveras davantage de détails sur les pages suivantes : 
J’espère qu’il arrivera à le faire en respectant ce plan!
Merci de répondre à cette question ! Vous nous aidez à résoudre un problème que personne n’a encore résolu.
Quelques remarques pour vous aider :
Bonjour,
J’ai lu cette page sur qrmaison : http://qrmaison.com/question/3450-comment-fabriquer-un-sauna et j’aimerai la partager avec toi.
A très bientôt

construire un sauna
Pour ceux qui veulent faire le montage eux- mêmes nous fournissons aussi les pièces détachées à prix défiant toutes concurrence. Vous êtesbricoleuret il vous reste une petite pièce au rez de chaussée ou dans un coin du grenier ou de la cave de votre maison ,alors c’est l’occasion de construire votre cabine infrarouge vous-même.
Envoyez nous un plan et nous vous calculerons suivant le volume et le nombre de personnes souhaitées les éléments nécessaires pour votre future cabine infrarouge personalisée.

construire un sauna
Le magasin 

 
 
vous a été attribué.
Tous les contenus appartiennent à ce magasin.
Votre navigateur n’accepte pas les cookies. Pour une optimisation des fonctionnalités et pour l’affichage correct des contenus, il faut que vous alliez dans la configuration de votre navigateur pour autoriser l’utilisation de cookies, et il vous faudra ensuite rafraîchir la page.
Malheureusement, la page Internet ne s’affiche pas correctement. Pour une optimisation des fonctionnalités et pour l’affichage correct des contenus, il faut que vous alliez dans la configuration de votre navigateur pour autoriser l’utilisation de cookies et de Javascript, et il vous faudra ensuite rafraîchir la page.
Voici comment faire ! Projets

manual.term

Chez HORNBACH, tout tourne autour de la construction, de l’habitat et du jardin – nous vous montrons comment faire et à vous de retrousser les manches ! Vous vous surpassez avec nos projets : vous avez l’habileté, nous la technicité.

Page d’accueil »

Projets »
Bien-être à domicile »
Construire un sauna
* TVA incluse, frais de porten sus si nécessaire

Toujours bien informés sur les nouveautés, les articles réduits, les tuyaux sur les projets et les événements. Désinscripton possbile à tout moment !
Veuillez vérifier votre adresse e-mail.

Saisir votre adresse e-mail

Commander
Comme notre assortiment est très varié, chaque magasin a ses propres points forts. Un changement de magasin rend la rèservation d’articles possible dans le magasin souhaité mais annule les articles enregistrés précédemment dans le panier et la liste des favoris.
Aucun magasin n’est disponible à proximité actuellement.
Laissez-vous emporter par une sensation de relaxation et de chaleur dans votre propre sauna ou votre cabine infrarouge. Avec nos instructions, construisez votre sauna ou votre cabine facilement ; les conseils et astuces sont là pour vous aider. Commencez tout de suite votre programme bien-être !
Leider wurde uns diese Information vom Lieferanten noch nicht zur Verfügung gestellt.
Paiement préalable par virement bancaire
Livraison seulement en Suisse et au Liechtenstein
Magasin certifié Certificat Trusted Shops
Membre de l’Association Suisse de Vente à Distance ASVAD
Vous êtes sur le point de changer votre magasin HORNBACH. Dans notre boutique en ligne, vous voyez ensuite la disponibilité des articles, les articles réduits et les événements relatifs au magasin choisi. Veuillez noter: par conséquent, les contenus actuels de votre panier, de la liste de favoris et de la comparaison des articles ne sont pas sauvegardés lors d’un changement de magasin.

construire un sauna
Faites de Lapresse.ca votre page d’accueil
JavaScript doit être activé pour utiliser ce site.

Découvrez Ma Presse
Me connecter
Pour utiliser cette fonction, vous devez être membre Ma Presse

La Presse.ca

  Retour à l’accueil

Québec

Choisir votre ville
Baie-Comeau
Baie-Saint-Paul
Cap-Chat
Chibougamau
Chicoutimi
Drummondville
Fort-Coulonge
Gaspé
Gatineau
Granby
Harrington Harbour
Joliette
La Grande-1
La Malbaie
La Tuque
Les Îles-de-la-Madeleine
Longueuil
Maniwaki
Mont-Joli
Mont-Tremblant
Montréal
Québec
Rimouski
Rivière-du-Loup
Roberval
Rouyn-Noranda
Saint-Hubert
Saint-Hyacinthe
Saint-Jean-sur-Richelieu
Saint-Jérôme
Salluit
Sept-Îles
Shawinigan
Sherbrooke
Sutton
Tadoussac
Thetford Mines
Trois-Rivières
Val-d’Or
Victoriaville

Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Vins
Voyage
Maison
Techno

Immobilier
Architecture
Décoration
Rénovation
Cour et Jardin

Accueil  > 
Maison  > 
Cour et Jardin   > Un sauna chez soi, comme en Finlande 
Christian Benoit-Lapointe Collaboration spéciale, La Presse

Rappel d’auto-injecteurs EpiPen au Canada pour une pièce défectueuse

Le Stade olympique pourrait accueillir de façon temporaire une équipe

Fox News: Bill O’Reilly accumule les accusations de harcèlement

Lambropoulos est une «personne très intéressante», dit Dion

Santé des jeunes: «On s’en va vers une catastrophe»

«Ils oublient que j’existe»

Des billets de la loterie Ultime revendus sur Kijiji

Quand Youppi ! Coderre rit de nous

Des vétérinaires durcissent le ton face au dégriffage des chats

ExclusifLe capitaine de la SQ chargé de l’A13 était chez le notaire durant la tempête

Janine Sutto s’éteint à 95 ans

ExclusifTrois vedettes pour réinventer l’école

La lente agonie du pneu de secours

GP d’Australie: Sebastian Vettel vainqueur, abandon de Lance Stroll

Le GPS mauvais pour la tête

Auto-vedettes – Jonathan Roy : l’amour des camionnettes

Honda lève le voile sur la Civic Type R

Scarlett Johansson: reine de la science-fiction

Claudia Cardinale retouchée sur l’affiche de Cannes: le diktat de la minceur

Les séquences «gaies» dans les films sont-elles un progrès?

Ceci n’est pasGhost in the Shell ***

Encore plus d’Adam Sandler sur Netflix

Passez au sous-sol

Vie de quartier: beau fixe à Beloeil

Le Québec épargné par les effets du resserrement hypothécaire

Transactions: dégel dans l’immobilier

La propriété de la semaine: un chalet entre deux lacs
la liste:9270:liste;la boite:219:box

À propos de nous
Nous joindre
LA PRESSE – Carrières chez nous
 

Information en continu
Rester connecté

Facebook
Twitter
RSS

Alertes
Infolettre
Lapresse.ca en page d’accueil

Archives
Recherche
Archives payantes
La Presse-écoles
Achat d’une page d’histoire

Détente
Caricatures
Casse-tête
Concours
Horoscope
Mots croisés
Quiz
Sudoku

Services
Météo
Bourse
Résultats sportifs
Nécrologie

Autres
Éditions La Presse
Librairie La Presse
Petites annonces

Mobile

Applications
La Presse+
iPad 2 ou plus ou iPad mini
Tablettes Android compatibles
La Presse Mobile
Sur iPhone et Android

Journal

Abonnements papier

Abonnements électroniques

Sites partenaires

Workopolis :offres d’emplois
Du Proprio :Maisons à vendre

 
Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Voyage
Vins
Maison
Techno

L’utilisation de Facebook sert uniquement à simplifier votre inscription.
Aucune de vos activités sur Ma Pressene sera partagée sur votre page Facebook sans votre consentement.
Accessible sur lapresse.ca, La Presse+ et La Presse Mobile, Ma Presse est votre espace personneloù sont regroupées vos activités effectuées sur l’un ou l’autre de nos produits numériques.
Accédez aux articles et galeries de photos sauvegardés à partir de lapresse.ca, de La Presse+ ou de La Presse Mobile.
Retrouvez la liste de vos activités, incluant vos sauvegardes, partages et commentaires.
Retrouvez vos données personnelles : profil et inscriptions aux infolettres.
À l’instar des Scandinaves, de plus en plus de Québécois installent un sauna finlandais dans leur cour ou dans leur maison.
«Lorsque j’étais jeune, mon père avait acheté un terrain le long d’un lac. Et comme l’auraient fait de nombreux compatriotes, nous avons d’abord construit un sauna deux ans avant que la maison de campagne soit terminée. Nous avons dormi dans une tente durant ce temps parce que le sauna était plus important que la maison pour nous.»
Ce sont des immigrants qui nous ont familiarisés avec cet art de vivre et Pekka Saario, importateur de saunas finlandais, poursuit cette tradition.
Trois éléments sont essentiels dans un sauna finlandais. D’abord, la chaleur. Celle des saunas ancestraux était produite par un feu de bois. Aujourd’hui, un système électrique programmable permet de contrôler la température au niveau désiré. Ces hautes températures font du sauna un lieu très hygiénique, puisque aucune bactérie ne survit lorsque le mercure dépasse les 82 degrés Celsius.
En versant une ou deux louches d’eau sur des roches placées au-dessus du système de chauffage, on obtient le deuxième élément indispensable: la vapeur d’eau. «En Amérique du Nord, certaines personnes qui construisent des saunas secs ne comprennent pas bien la raison d’être des saunas finlandais: transpirer pour purifier le corps. Si on ne met pas d’eau sur les pierres, c’est néfaste pour la peau, parce que les pores ne s’ouvrent pas pour transpirer», prévient Pekka Saario.
Le troisième élément essentiel est un système de ventilation adéquat, sans quoi on peut éprouver de la difficulté à respirer dans cet environnement chaud et humide.
S’il est normal de voir des saunas dans des centres de santé et des hôtels luxueux, il est aussi possible d’en avoir un dans sa propre cour, comme les Scandinaves. Pekka Saario importe du matériel de son pays natal de marque Harvia, un grand manufacturier qui exporte ses produits dans 60 pays. Ces saunas sont donc conçus dans les règles de l’art.
L’intérieur est fait de planches de pin nordique ou d’épicéa nordique déshydratées, des essences de bois spécialement cultivées pour les saunas. Contrairement à une croyance populaire, le cèdre n’est pas un bon matériel, car il dégage une odeur désagréable dans la chaleur et l’humidité et il devient très foncé après seulement quelques mois.
Les roches utilisées sur le système de chauffage sont composées d’une sorte de granit finlandais très dense et elles ne contiennent aucun sulfure, phosphore ou amiante. «Car si les roches renferment du sulfure, le sauna noircira rapidement», explique Pekka Saario. Comme elles subissent d’importants chocs thermiques, elles doivent être remplacées chaque année.
Un kit contenant tout ce qui est nécessaire pour construire un sauna, avec des plans sur mesure et un guide d’utilisation, se vend environ 2000 $. Le sauna peut être monté à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, sur le balcon, sur le toit et même sur un bateau. Il ne restera plus qu’à faire connaissance avec lelöyly , l’esprit du sauna.
© La Presse, ltée. Tous droits réservés.

construire un sauna

Mots-clés
Autonomie-
Construction-

Rechercher une cabane

Trouver une cabane par région
– Aquitaine Poitou-Charentes Limousin
– Auvergne Rhône-Alpes
– Bourgogne Franche Comté
– Bretagne
– Centre Val de Loire
– Champagne Ardennes Lorraine Alsace
– Corse et Dom Tom.
– Ile de France
– Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon
– Nord-Pas-de-Calais
– Normandie
– Pays de Loire
– Provence-Alpes-Côte d’Azur

Trouver une cabane par département
01- Ain
02- Aisne
04- Alpes-de-Haute-Provence
05- Hautes-Alpes
06- Alpes-Maritimes
07- Ardèche
08- Ardennes
11- Aude
12- Aveyron
13- Bouches-du-Rhône
14- Calvados
16- Charente, 16
17- Charente-Maritime
19- Corrèze
20- Corse
21- Côte-d’or
22- Côtes d’Armor
24- Dordogne
25- Doubs
26- Drôme
27- Eure
28- L’Eure-et-Loir
29- Finistère
30- Gard
31- Haute-Garonne
32- Gers
33- Gironde
34- Hérault
35- Ille-et-Vilaine
36- Indre
37- Indre-et-Loire
38- Isère
39- Jura
40- Landes
41- le Loir-et-Cher
42- Loire
43- Haute Loire
44- Loire-Atlantique
47- Lot et Garonne
50- Manche
51- Marne
52- Haute Marne
53- Mayenne
56- Morbihan
60- Oise
61- Orne
63- Puy-de-Dôme
64- Pyrénées Atlantiques
65- Hautes-Pyrénées
68- Haut Rhin
69- Rhône
70- Haute Saône
73- Savoie
76- Seine Maritime
77- Seine et Marne
81- Tarn
82- Tarn-et-Garonne
83- Var
84- Vaucluse
86- Vienne
88- Vosges
90- Territoire de Belfort
971- Guadeloupe
974- La Réunion
976- Mayotte

Trouver une cabane par type de cabane
– Cabane perchée
– Chalet
– Derniers sites de cabanes
– Location hébergement insolite
– Roulotte
– Tentes, Tipis
– Yourte

Trouver un professionnel par CATEGORIE
– Constructeurs de cabanes, cabanes dans les arbres
– Fustes (cabanes en rondins)
– Habitats alternatifs, usages particuliers
– Roulottes & tiny houses
– L’annuaire des constructeurs de cabanes et des équipements.
– Négoce bois
– Energie solaire
– Plans de cabanes

Trouver un professionnel par REGION
– BELGIQUE
– BOURGOGNE, RHÔNE-ALPES
– BRETAGNE, NORMANDIE
– CENTRE, AUVERGNE, LIMOUSIN
– CORSE ET DOM TOM
– EST, JURA, CHAMPAGNE
– LANGUEDOC-ROUSSILLON, PACA
– NORD, PICARDIE
– PARIS, ILE DE FRANCE
– PAYS DE LOIRE, POITOU, CHARENTES
– SUD-OUEST, PYRÉNÉES

15 mars 2006    
dernière mise à jour : 12 septembre 2016    
Miguel   

2messages

Le sauna est une pratique dont on peut vite devenir addict. Cette cabane est l’endroit rêvé pour se couper de sa journée, prendre du temps pour soi au milieu des bonnes senteurs de pins. Une pièce pas très compliqué à monter et qui pourra se révéler très utile en été pour loger des amis, en chambre d’appoint par exemple.
Cette pratique des climats froids peut faire l’objet d’une nouvelle construction dans votre jardin,sur vos terres, au coeur de vos bois. Cabane pour les amis l’été et un endroit extraordinaire surtout en hiver.
Les religions ont mis en place des moments de recueillement, de repos en fin de journée. Cela doit revêtir une certaine importance pour notre organisme notamment à une époque où chaque instant est compté et que le moment qui suit la fin de la journée de travail est suivi généralement de la dose de stress dans les supermarchés. La pratique du sauna permet un break en fin journée et ceux pour un cout relativement faible si on ressort ses système D.
Un sauna finlandais n’est pas très compliqué à réaliser et surtout peut se situer à quelques encablures de votre cabane dans un endroit choisi avec discernement caril s’agit avant tout d’implanter un lieu de relaxation . Pas d’inquiétude, si vous devez faire une minute de marche pour retrouver votre habitation ,même à – 10°, nu comme un ver, vous ne sentirez rien si vous sortez d’une séance à 80°.
1)le sauna de dimension réduite (rapidité de chauffage), mais pouvant accueillir des invités en été (couchage) .
2)une pièce sas permettant le change,le repos entre chaque séance ,et évitant la déperdition de chaleur par une entrée du sauna donnant sur l’extérieur.
3)une terrasse devançant le tout, où, comme l’avait réalisé des amis, vous pouvez installer rapidement une baignoire ancienne d’eau fraîche en pleine nature.
Pour les moins bricoleurs ou les plus occupé, il existe des kits très bien réalisés.
Ainsi vous retrouverez 1,2,3, ou plus selon vos ressentis , moments de relaxation par semaines inégalables.
En prenant des précautions ,vous pouvez démarrer avec un vieux poêle type godin et des pierres au dessus. Ca fonctionne mais il faut être très vigilant.
bonjour,
je serais intéressée pour faire un sauna dans mon jardin, avez vous des plans, en fabriquez vous ?
Merci d’avance
j’ai un projet d’aménager un sauna dans une cabane de jardin. Je recherche des conseils et des produits
Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

construire un sauna

Copyright © 2017 – Nordique France| CréationBiznet E-marketing
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok
Construire un sauna est beaucoup plus compliqué que l’on pourrait le croire. La cabine doit pouvoir résister à la fois à la chaleur sèche (supérieure à 90° avec un taux d’humidité de l’air inférieur à 20%) et aux bains de sauna humides, définis par une température de 50° et un taux d’humidité de 60%  (Tylarium).
Ces conditions sont très éprouvantes pour le bois, c’est pourquoi il faut être particulièrement attentif à la qualité du bois. L’Aulne, l’Epicéa et le Tremble sont des exemples d’essences de bois commercialisées par TYLÖ, parfaitement adaptées à la réalisation de cabines sauna.
Le Tremble est l’essence la plus appropriée pour les banquettes. Elle est non conductrice de chaleur, douce au toucher, résistante à la transpiration et aux variations de températures. Cette essence noble procure également une dimension esthétique à votre sauna.
Hans Hägglund est non seulement docteur à la Clinique universitaire d’Uppsala, mais il est également conseiller médical de l’Académie suédoise du sauna. Il parle avec beaucoup d’enthousiasme des bienfaits pour la santé d’une utilisation régulière du sauna. 
Dans une interview au…
Chaque hiver, des milliers de personnes du monde entier se rendent dans cet hôtel isolé situé à 200 kilomètres au nord du cercle polaire arctique. Ils viennent pour être surpris par l’art, le design et l’architecture de cet édifice – tout cela entièrement travaillé dans la glace….
SPA est le nom générique donné au produit, tirant son origine du latin « Sanitas Per Aquam » ou « Salus Per Aquam » et qui signifie « la santé par l’eau ». 
Le spa est en effet une technique d’hydrothérapie dont les bienfaits sont connus depuis l’antiquité. Elle permet d’aller vers pl…
Quand j’ai fondé la société Nordique France au début des années 70, le bain de sauna était une pratique quasiment inconnue en France. De plus, il souffrait d’une mauvaise image due au manque d’informations sur la pratique et les bienfaits du sauna dans les médias, ainsi que par l…
Perché sur les flancs du massif de la Sainte-Baume, au cœur de la Provence, l’Hôtel du Castellet, établissement luxueux, membre des Relais & Châteaux, offre une magnifique vue panoramique sur la pinède, les vignes et les collines environnantes.
 
C’est dans ce cadre …
La relaxation est notre métier.Le financement peut-être simplifié.

construire un sauna
Ce site a été créé en collaboration avec  Santé Forme , importateur de saunas Finlandais haut de gamme. 
Le  saunatel que nous le connaissons aujourd’hui est originaire de Finlande, un pays du Nord de l’Europe. Le sauna finlandais existe depuis plus de 2 000 ans.
On pense que lessaunasexistaient sous la forme de trous creusés dans une pente. Le sauna a ensuite évolué vers une cabine faite en troncs d’arbres avec une cheminée et de hauts bancs. Jusqu’au 19ème siècle, il était courant que les naissances se déroulent dans un sauna.
Le  saunaétait souvent la pièce la plus propre de la maison. Les guérisseurs et les shamans avaient l’habitude d’utiliser le sauna pour soigner les maladies et purifier les corps. Depuis lors, le sauna a évolué pour devenir une pièce à part entière de la maison. Le sauna est toujours considéré comme un endroit sacré protégé par les esprits de la forêt.  
Les cabines extérieures desauna Finlandais  sont apparues au début du 12ème siècle sous la forme de chalets. Dès qu’ils sont devenus populaires, ils furent tout d’abord des saunas à base de fumées. Il n’y avait pas de cheminée pour évacuer la fumée mais un simple trou dans le toit.
La fumée générait donc la chaleur. Avant le début de la séance de sauna, la fumée était ventilée hors du chalet. La fumée apportait non seulement un parfum aromatique très plaisant mais gardait également la pièce stérile et propre. Jusqu’à la fin du 19ème siècle, les saunas à base de fumée étaient les seuls à exister.
Mais la fumée du sauna avait des inconvénients. Par exemple, la chaleur était longue à venir et le nettoyage de la suie posait des problèmes. Ce type de saunas brûlait aussi régulièrement. De nos jours, ce type de saunas est rare et peut être trouvé dans les zones rurales ou dans les hôtels de grand luxe.
À la fin du 19ème siècle, un nouveau type desaunacommença à apparaître, un sauna avec une cheminée. Une enveloppe en métal recouvrait les pierres capturant la fumée à partir du feu situé sous les pierres et la dirigeant à travers un tuyau vers l’extérieur.La chaleur mettait plusieurs heures à être générée mais la séance desaunapouvait démarrer dès que le feu s’était entièrement consumé. Dans les années 1940, la plupart des saunas en Finlande étaient de ce type.
Les appareils de chauffage au bois.
Dans les années 1930, un nouveau système de chauffage fut inventé. Le système disposait d’une cheminée mais le feu était isolé des pierres. Cela permettait au sauna d’être constamment alimenté en chaleur pendant l’arrosage des pierres et à la séance de commencer après seulement 30 minutes de chauffage.
Ce système de chauffage est aujourd’hui le plus populaire dans la campagne finlandaise. La vapeur générée par le chauffage au bois est plus agréable que celle générée à partir de système de chauffage électrique et le processus est presque devenu comme un rituel.
Le parfum du bois brûlé et les bruits du feu pendant une séance de sauna est sans comparaison avec n’importe quelle autre expérience de sauna.
Les appareils de chauffage électrique.
Le système de chauffage électrique fut une invention majeure dans l’histoire du  sauna Finlandais . Les tiges chauffent directement les pierres. Cela garde le sauna propre et facile son entretien. Ce système a conquis la société finlandaise et se répand dans le monde entier.
Ce système de chauffage électrique se retrouve dans les hôtels, les clubs et les résidences privées. Aujourd’hui, vous trouvez un million et demi desaunasdans un pays de seulement 5 millions de finlandais. Les finlandais ont vu depuis bien longtemps les effets bénéfiques du sauna et, lentement mais sûrement, le reste du monde apprend à les connaître. 
La construction est toujours en bois et c’est là une différence importante par rapport aux bains romains ou turcs, car la vapeur doit être absorbée pour maintenir un taux d’humidité le plus faible possible.
De plus, la nature du bois, mauvais conducteur, permet seule d’augmenter la température de la pièce à 130°C, sans que l’ on soit brûlé au contact des éléments du sauna.
Enfin, la qualité du pin du Nord lui donne la résistance pour ne pas « travailler » à la chaleur, et maintenir des surfaces suffisamment hermétiques pour empêcher les passages d’air chaud ou froid.
Ainsi, murs, plafond, banquettes, claies au sol, porte sont en bois. Celui-ci est toujours brut. Aucun traitement, aucune peinture n’est nécessaire. Les matériaux modernes sont exclus car aucun ne peut à ce jour, supplanter tous les avantages du bois. D’ailleurs, le ton du bois, sa chaleur naturelle, sa sobriété qui caractérisent le sauna, donnent une ambiance calme et confortable malgré la rusticité de l’ensemble.
Le poêle, anciennement chauffé au bois et actuellement de plus en plus à l’électricité, porte à un degré de température très élevé les pierres qu’il contient. Ce sont ces pierres, de nature volcanique, qui emmagasinent puis restituent la chaleur sans se désagréger. C’est sur elles que l’on verse une louche d’eau de temps à autre et qui se transforme instantanément en vapeur d’une très grande finesse.
Le chauffage au bois exige une grande habileté, car la combustion doit éviter de produire trop d’humidité et de cendres, et libérer une quantité suffisante de chaleur en un temps assez rapide. Le bois de bouleau ou d’érable se révèle supérieur, surtout lorsqu’il est bien sec et fendu.
Lorsque la température du sauna atteint le seuil exigé, tout est prêt pour le bain. On nettoie convenablement les pierres du foyer pour enlever les cendres et le charbon. On arrose alors l’ensemble des pierres qui produit une grande bouffée de vapeur entraînant vers une cheminée spéciale les vapeurs dites de charbon, sans rien salir.
La température, au moment du bain, est en moyenne de 80°C mais peut facilement atteindre 120°C. Très souvent les Finlandais prennent leur bain à 110°C, nous verrons plus loin ce que doit être la chaleur idéale.
L’ « Ordre du Sauna ». Il existe en Finlande un « Ordre du Sauna  » qui peut être décerné à l’étranger qui subit avec succès une température de 115°C et accepte le rite de l’immersion dans une eau glacée ou de la friction du corps avec de la neige.
Le chauffage électrique facilite l’emploi.
Le chauffage moderne à l’électricité, offre l’avantage de maintenir la température de façon presque parfaite, dans son élévation et sa stabilité. De plus, la chaleur produite est totalement sèche, ce qui est le facteur essentiel du sauna finlandais.
Ce qui paraît insupportable pour le nouvel adepte devient une nécessité vivifiante au bout de quelques séances. Il faut vaincre ses appréhensions et laisser parler son corps, ce qui est le plus sûr moyen d’éviter les erreurs d’utilisation malgré les conseils et la surveillance d’un professionnel.
L’éclairage du  sauna finlandaisest léger car l’ambiance doit être douce pour ne pas agresser les sens, l’énergie générale de l’organisme étant détournée vers le stress qui par accélération de la thermolyse, déclenche l’effet salutaire. Une petite fenêtre vitrée, une lampe à pétrole ou une ampoule électrique de faible intensité sont les moyens utilisés.
On évitera de parler, même à voix basse, pour ne pas créer de fatigue supplémentaire, le mieux étant l’attitude recueillie qu’adoptent certains Finlandais, repliés sur eux-mêmes, tout à l’écoute de leur corps afin de percevoir les limites du bain. Les éclats de voix, les discussions animées et les déplacements nuisent au bon déroulement de la séance et restent de toute façon déconseillés au débutant qui ne doit pas détourner son attention de ses réactions personnelles. Les manifestations désagréables proviennent presque toujours d’un manque d’attention envers ses propres réactions.
Les saunas que nous connaissons en France et en Europe, bénéficient de la technique récente du poêle électrique. Ils sont toujours construits en lattes de pin du Nord et isolés grâce à un matériau (laine de verre ou de roche) d’épaisseur suffisante pour limiter les déperditions de chaleur. Deux ou trois banquettes de bois parallèles et de hauteurs différentes, laissent au baigneur le choix de la température. Plus la banquette est haute, plus la température est élevée. Les saunas prévus pour l’extérieur sont réalisés à partir de pièces de bois de 4 à 7 cm d’épaisseur, encastrées les unes dans les autres, ne nécessitant que peu ou pas d’isolation. Malgré cela le temps de préchauffage pour obtenir la température optimale est plus important. Les saunas publics sont en général équipés de douches et d’une salle de repos, ce qui permet au baigneur de récupérer entre chaque séance et de terminer par une relaxation.
Dans le  sauna traditionnelchauffé à point, la radiation des parois se fait en tout sens, inondant le baigneur de chaleur sur toutes les parties du corps. La pratique du sauna finlandais et les expériences ont montré que l’air chaud n’était pas un handicap pour les voies respiratoires ou la tête.Cette chaleur qui paraît suffocante les premières fois, est très vite acceptée et n’est même plus perçue lors des séances suivantes. La cabine de sauna finlandais est ventilée en permanence, avec une entrée d’air sous le poêle et une évacuation haute ou basse.
On peut juger la qualité d’un sauna en vérifiant le temps nécessaire pour voir apparaître les premières gouttes de sueur: 3 minutes doivent être suffisantes si le sujet est entré avec les extrémités, pieds et mains, chaudes. Normalement, une séance bien conduite ne doit pas excéder 15 minutes.
Le thermostat, une découverte pratique.
Le chauffage est maîtrisé par l’électricité. L’isolation du poêle lui confère la propriété particulière de ne pas dégager trop de chaleur rayonnante à l’horizontale. Les pierres en quantité suffisante, bien bloquées dans les résistances puissantes, fournissent une diffusion régulière la chaleur. Une sonde de température placée sur la paroi, au-dessus du poêle, et reliée à un thermostat permet de maintenir une température constante. Sa programmation en facilite l’emploi, car l’utilisateur n’a plus à la surveiller.
Une meilleure façon d’utiliser le sauna.
Cette nouvelle technologie qui respecte parfaitement l’esprit dusauna Finlandais  permet de définir avec plus de précision les modalités de la sudation. D’autre part, les constantes thermiques ont permis de mieux analyser le comportement physiologique des baigneurs et de contrôler l’incidence de la chaleur sur les divers systèmes ou appareils du corps humain.
Ceci a permis également de définir la meilleure façon d’utiliser le sauna, dans la mesure où tous les saunas fournissent sensiblement les mêmes paramètres. La finalité la plus importante, l’épuration du corps, étant parfaitement réalisée, on se doit de garder sa confiance à cette technique qui donne d’incomparables résultats dans certaines pathologies et permet pour un très grand nombre d’individus d’entretenir leur santé. 
Lepoêle saunaest évidemment capital pour obtenir la bonne température et les sensations bienfaisantes. En général le poêle est livré en standard avec le sauna. Il est souvent possible d’en changer de modèle. Pour les connaisseurs, opter pour un poêle avec une grande capcité de pierre permettra d’avoir un potentiel d’évaporation important et donc une hygrométrie plus élevée. Les conseils des spécialistes peuvent éclairer sur le bon choix du poêle. 
La tendance des poêles à forte capacité de pierres se confirmant, les fabricants innovent continuellement. Il est à présent possible d’obtenir un taux d’hygrométrie élevé dans un sauna traditionnel grâce à la grande quantité de pierres contenues dans le poêle. Plus il y a de pierres et plus la capacité d’évaporation est importante. Au lieu de jeter une louche d’eau sur les pierres il est possible d’en jeter 3 voire 4 en même temps. Effet chaleur intense garanti ! Du coup le sauna fait de nouveaux adeptes. Les personnes préférant le hammam s’orientent de plus en plus vers ce sauna nouvelle génération capable de satisfaire aussi bien ceux à la recherche d’une chaleur sèche et intense que ceux préférant les ambiances douces et humides.
Le sauna traditionnel ne sera jamais un hammam. On ne réussira jamais à y obtenir de la vapeur d’eau en suspension, créant une ambiance brumeuse. Cela vient de la nature de ses parois, en bois.
Précisons également que ces nouveaux poêles pouvant générer beaucoup de vapeur ne doivent être utilisés que dans des saunas équipés de pare-vapeur. Celui-ci est situé dans la paroi juste derrière le lambris intérieur. Il bloquera l’humidité et évitera qu’elle ne vienne se loger dans l’isolant. Tous les saunas traditionnels dignes de ce nom possèdent un pare-vapeur.
Plus confidentiels, sont les poêles à chauffe continue. Ils permettent une utilisation instantanée du sauna sans attendre la montée en température des pierres. Le corps du poêle est totalement isolé et un couvercle vient fermer le dessus. Ainsi isolé, les déperditions de chaleur sont minimes. Lorsque l’on veut utiliser sonsauna traditionnel , il suffit de soulever le couvercle et d’activer la ventilation du poêle. L’air chaud se repend rapidement dans toute la cabine. Ce type de poêle est vraiment intéressant sur le plan pratique et sur celui de la consommation électrique dans le cadre d’une utilisation quotidienne du sauna. 
Pour une utilisation optimale, le sauna traditionnel nécessite quelques accessoires de base. 
Tout d’abord le seau et la louche: Ils permettent d’humidifier l’air du sauna pour des chaleurs plus moelleuses, plus tropicales. L’eau est à jeter sur les pierres par la partie haute du poêle. Au fur et à mesure de son ruissèlement sur les pierres brulantes, elle s’évapore. L’eau peut être parfumée avec des essences naturelles spécifiques pour saunas. A ce titre, il est déconseillé d’utiliser des huiles ou autres produits pouvant encrasser les résistances et les pierres se trouvant dans le réceptacle du poêle.
Le sablier fait partie des accessoires de base d’un sauna. Il permet de contrôler la durée de la séance. De nos jours c’est encore le moyen le plus utilisé pour mesurer une durée dans un sauna. Les montres et leurs composants ne résisteraient pas aux températures élevées. Attention toutefois à rester attentif aux signes de fatigue envoyés le corps. La durée de la séance doit tenir compte de sa forme du moment.
Le thermomètre est là pour indiquer la température dans la cabine de sauna. Il donne une information approximative, sachant qu’il existe une grande différence de température entre le bas et le haut d’un sauna. Il est conseillé de le fixer à environ 1,50 m du sol.
Parmi les accessoires sauna, l’hygromètre a un rôle informatif. Il précise le taux d’humidité ou hygrométrie. Celui sera fonction de la quantité d’eau jetée sur les pierres. La source lumineuse doit être choisie et positionnée avec soin. C’est d’elle que dépendra en grande partie l’ambiance dans la cabine de sauna. La lumière doit être douce et protégée par un abat jour. L’éclairage doit être propice à la relaxation, à la méditation.
L’esprit sera différent selon qu’il s’agira d’un sauna Finlandais de type individuel et familial ou d’un sauna collectif et public. Si la cabine de sauna est l’élément majeur dans les deux cas, les aménagements extérieurs varieront pour satisfaire les besoins dus à la pratique et aux exigences des utilisateurs.
Le bain de sauna nécessite obligatoirement deux compléments: le froid assuré par l’air extérieur, la douche, le jet ou la piscine, et le repos qui succède à chaque phase de transpiration et s’impose dans tous les cas à la fin des ablutions. Pour ce faire, l’installation minimum doit comporter une douche et un espace de relaxation.  
Bien étudier les dimensions du sauna.
La grandeur du sauna dépend du nombre d’utilisateurs potentiels pour une même séance. Il peut être prévu pour une, deux, trois personnes ou plus. En général, les saunas pour trois personnes offrent la possibilité, en se serrant un peu, d’accueillir une quatrième personne ou un enfant.
Si chacun doit être à l’aise, le sauna familial n’a pas spécialement besoin de posséder une capacité égale au nombre des membres de la famille. Il est en effet, très facile, de prendre son sauna en alternant d’un quart d’heure. 
Les premiers qui sortent pour se reposer laissent la place à ceux qui débutent. Avec un peu de discipline on évite la construction d’un sauna trop grand, qui nécessite un investissement plus conséquent, qui consomme plus d’électricité et exige un temps de préchauffage plus long.
Dans le cas du sauna construit en appartement ou dans la maison individuelle, l’accès à la salle d’eau doit être facile; dans les pays du nord de l’Europe, le sauna fait partie de la salle de bains.  
Si chacun pense à la nécessité d’avoir une douche à proximité, rares sont ceux qui connaissent l’importance du repos et lui réservent une aire suffisante permettant de récupérer entre chaque séance.  
Ceux qui possèdent un jardin ou une piscine ont là un cadre favorable pour l’installation d’un sauna extérieur, auquel ils devront adjoindre une douche, un vestiaire et un espace repos. Dans ce cas, on se reposera très agréablement à l’extérieur, enveloppé dans un peignoir, allongé dans un fauteuil sous l’auvent.
La piscine offre un attrait nouveau, elle permet de réfrigérer le corps et de s’ébattre dans l’eau. Le froid appliqué sur le corps très chaud provoque une réaction énergique qui stimule la respiration et les réflexes musculaires de défense que le sujet maîtrise par des mouvements de natation.
Les mouvements involontaires et désordonnés dès l’entrée dans l’eau, se transforment rapidement pour devenir sédatifs, provoquant alors une sensation de légèreté et de bien-être.
Pour être efficace et produire les effets souhaités, le sauna doit posséder certaines caractéristiques. Celles-ci doivent être obtenues avant l’entrée du baigneur.
Un temps de préchauffage indispensable.  
Le temps de passage étant relativement bref (8 à 15 minutes), la cabine doit produire immédiatement sur le corps les effets de chaleur optima pour déclencher très rapidement la sudation. Toutes conditions qui ne seraient pas parfaites, obligeraient le sujet à séjourner plus longtemps pour obtenir une suée suffisante, ce qui ne manquerait pas de produire une fatigue inutile. La technique mise au point doit produire le maximum d’effets pour un minimum d’efforts de la part de l’organisme.
La température de l’air n’est pas homogène.
Deux éléments sont à considérer: la température et le degré d’hygrométrie. Si la température de 80°C est idéale, elle ne peut jamais être à 80°C d’une façon homogène, dans toutes les parties du sauna. Le poêle réchauffe l’air qui s’élève vers le plafond, alors que celui de l’extérieur plus froid entre dans la cabine par la bouche d’aération située au niveau du sol.
Ce phénomène de convection implique que le haut est plus chaud que le bas. Un renouvellement de l’air du sauna est indispensable pour la sécurité des baigneurs et c’est en permanence que l’ascension de l’air chaud s’effectue. Son évacuation se fait par une petite ouverture située au-dessous du plafond et à l’opposé du poêle, une fermeture à glissière permet d’en régler le débit. 
L’air doit circuler dans la cabine.
Pendant l’utilisation, la circulation de l’air dusauna finlandaisest maintenue en laissant l’ouverture dégagée. La température de l’air au niveau de la première banquette située à environ 45 cm du sol n’atteint que 50°C, au niveau de la deuxième banquette à 90 cm on arrive à 65°C, et si une troisième banquette existe l’air y est à 80°C alors qu’on atteint 90°C au niveau du plafond.
Ainsi on constate une importante différence qui laisse supposer que, si l’on est assis sur le premier banc, les pieds posés sur le sol recevront une température inférieure à 40°C, alors que la tête baignera dans une ambiance supérieure à 80°C. L’air chaud qui s’élève tend à se refroidir et redescend naturellement, il est alors facile de l’évacuer vers l’extérieur.
Le poêle émet son rayonnement surtout vers le haut, puisqu’il est isolé sur les côtés et que les pierres sont disposées en dôme sur le dessus. Le plafond et le haut des parois chauffés à 100°C redistribuent la chaleur vers le bas dans le sens inverse de la convection. 
Un sauna « mur » permet une meilleure sudation.  
La résultante de ces deux phénomènes permet d’obtenir une chaleur particulièrement élevée tout en restant supportable pour la peau. Le thermomètre apposé sur une paroi à 30 cm du plafond donne la température résultante des deux effets.
C’est à partir de cette mesure que l’on règle la programmation pour élever ou abaisser la température. Le thermostat maintient constante la température désirée.
Pour cette raison, un temps de préchauffage est indispensable. La température indiquée par le thermomètre n’est pas suffisante. 
Au début, l’air chauffé à 70°C ne permettra pas d’obtenir une sudation correcte et le réchauffement du corps obligera le baigneur à séjourner longtemps, de 20 à 30 minutes, ce qui engendrera une fatigue inutile pour l’organisme.
Lorsque le sauna est « mûr », cette température optimale provoque sur toute la surface de la peau une impression de chaleur légèrement piquante qui semble pénétrer le corps. Dans ces conditions, les premières gouttelettes de sueur apparaissent 2 à 3 minutes après l’entrée. Il est donc nécessaire d’allumer le chauffage une heure avant de prendre son bain.
Le deuxième élément est le taux d’humidité de l’air. Nous savons que la sueur ne s’évapore plus lorsque le degré hygrométrique est trop élevé, de plus, la chaleur devient insupportable. Plus l’air est riche en vapeur d’eau, plus sa densité augmente et mieux s’effectuent les échanges de chaleur au contact du corps. 
En fait, moins il y a de particules de vapeur, plus on peut supporter une chaleur élevée. A 120°C, l’air doit être très sec pour que le sauna soit tolérable. D’ailleurs, c’est très souvent l’hiver, par grand froid où le taux d’hygrométrie est le plus bas que l’on peut battre ce type de record. L’air qui pénètre dans le sauna contient moins de 3 grammes d’eau par m3 d’air. Il est évident qu’à ces températures particulièrement élevées on ne verse pas d’eau sur les pierres, car un excédent de vapeur brûlerait instantanément les muqueuses respiratoires.
Par temps de pluie, pas d’eau sur les pierres. 
L’air qui pénètre dans le sauna a sensiblement le même taux d’humidité que l’air extérieur, les variations peuvent venir de la piscine ou des douches. Dans notre pays l’air est souvent chargé d’humidité et son taux dépasse couramment 50 %, par temps de brouillard ou de pluie la saturation peut être totale, soit 100% ce qui correspond à 30g d’eau par m3 d’air. 
L’air froid qui pénètre dans lesauna traditionnelsubit un réchauffement lors de son passage sur les résistances et les pierres. Dans son ascension il se déshydrate pour être pratiquement sec au niveau du plafond. Ce phénomène donne au sauna toute sa particularité et ses effets inégalés sur le corps.
Verser de l’eau sur les pierres ? La tradition utilise ce procédé pour plusieurs raisons.
Alors, pourquoi verser de l’eau sur les pierres et produire de la vapeur ? Cette image doit posséder une force psychique considérable car dès que l’on parle de sauna chacun a cette vision du seau dans lequel on plonge une louche en bois. L’eau versée sur les pierres dégage instantanément une bouffée de vapeur qui emplit lesaunaen quelques secondes.
Une sensation de chaleur intense envahit le baigneur pour disparaître rapidement. Cette pratique ne favorise pas la sudation mais facilite l’évaporation de la sueur. Pour certaines personnes il n’y a pas de sudation correcte si l’on ne verse pas d’eau sur les pierres. Les idées fausses sont tenaces et méritent une explication.
D’abord pour évacuer les cendres après avoir nettoyé le foyer dans la préparation du « sauna à fumée « . Ceci n’a rien à voir avec l’hydratation du sauna mais reste le moyen le plus pratique pour assainir l’air de la pièce. Nos appareils électriques ont l’avantage d’être ‘propre’ et ne créent pas de particules désagréables.
Une autre raison d’utiliser la vapeur est que dans les pays nordiques l’air est souvent très sec, et l’absence totale d’humidité, bien que le minimum souhaitable soit environ 10g/m3, n’est pas particulièrement confortable pour les muqueuses respiratoires. En outre, les Finlandais ont eu le souci de l’assainissement de l’air.
Actuellement, la diffusion d’arômes de plantes sous la forme d’huiles essentielles est un moyen naturel des plus efficaces pour désinfecter l’atmosphère. 
Parfumer et assainir grâce aux huiles essentielles.
Les Finlandais laissaient macérer les plantes dans l’eau. Ensuite, cette eau chargée des composants de la plante était utilisée dans le sauna pour humidifier l’air tout en le parfumant d’effluves naturelles. Cette pratique n’a plus sa raison d’être car nous disposons du concentré le plus riche en principes aromatiques: l’huile essentielle. Il est très facile d’ajouter des essences à l’eau qui peut être versée avant la séance dans le réservoir prévu au-dessus du poêle. Ainsi pendant toute la durée du sauna les arômes sont libérés au rythme de l’évaporation de l’eau qui réhydrate légèrement l’atmosphère et l’assainit. 
On recherche tout naturellement les essences à stimulation respiratoire telles que le pin, l’eucalyptus, la lavande, le romarin mais toutes peuvent être utilisées, si ce n’est le goût personnel ou le prix qui peut limiter le choix. Le thym, le cyprès, le cèdre, le santal, le géranium, le niaouli, le citron et bien d’autres, isolées ou en mélange, produiront les effets escomptés.
La vapeur favorise l’évaporation.  
En fait, la vraie raison de créer une bouffée de vapeur pour l’utilisateur, est de chasser la pellicule d’air qui adhère à la peau. Celle-ci s’établit progressivement et finit par gêner l’évaporation. Le corps se réchauffe sans pour autant augmenter sa transpiration. Les molécules de vapeur d’eau qui entrent en contact avec cette couche d’air adhésive réduisent la tension ionique et libèrent la peau en favorisant l’évaporation. Pour augmenter l’effet de la vapeur, le Finlandais à l’habitude de se fouetter le corps avec des rameaux de bouleau mouillés. Ces deux actions simultanées donnent une efficacité remarquable car la sudation peut se poursuivre normalement. Attention, cette pratique n’est valable que pour une séance qui dure plus de 15 minutes, car avant, le film ionique n’est pas suffisamment établi et verser de l’eau sur le poêle modifie les qualités du sauna.
Ne pas confondre sudation et évaporation. 
On verse en général la valeur d’une louche, soit 60 à 80 grammes d’eau, ce qui pour une pièce de 8 m3 ne donne que 8 à 10 grammes d’eau supplémentaires par m3 d’air. L’air est loin d’être saturé et une concentration plus élevée produit une brûlure de la peau et des muqueuses respiratoires. 
Le sauna Finlandais n’est pas un hammam.
 Dans le cas d’hygrométrie plus élevée, certains pourront croire à une meilleure transpiration, car la sueur ne s’évaporant plus, ruisselle alors sur le corps. On est abusé, le corps se réchauffe très vite et la sortie doit impérativement être envisagée. Dans le hammam, le phénomène est encore plus trompeur car ce sont les particules de vapeur qui se condensent en fines gouttelettes sur le corps plus froid et laissent croire à une certaine sudation. Il n’y a que la prise du poids avant et après la séance qui puisse témoigner objectivement de la quantité de sueur perdue. 
Plusieurs louches versées sur le poêle, surtout si la température est basse (70°C environ dans la cabine) peut provoquer le « coup de vapeur ». Il s’agit d’une brusque augmentation de la température interne du corps due aux effets conjugués de l’arrêt de l’évaporation et des échanges plus intenses de température par la conduction liée à la densité accrue de l’air.Le baigneur ressent un malaise général qui se traduit par une congestion des vaisseaux cutanés, une accélération cardiaque et peut entraîner une perte de connaissance. Les personnes âgées sont particulièrement sensibles au « coup de vapeur ». Il est donc préférable pour ces sujets de s’abstenir de produire de la vapeur.Nous espérons vous avoir apporté de nombreuses informations utiles sur le sauna traditionnel.
Le marché dusauna professionnelet particulier est en pleine expansion. On y trouve de très nombreuses variantes de saunas traditionnels Finlandais. 
Les magasins physiques vendant des saunas sont plutôt rares. Mis à part quelques pisciniers qui souvent n’ont pas de réelles connaissances du produit, il n’y a quasiment pas de spécialistes. C’est sur Internet que le choix sera le plus important. Ces dernières années de très nombreuses boutiques en ligne ont vu le jour. Le plupart des produits proposés viennent de Chine. Rares sont les sites proposant de vrais saunas Finlandais, fabriqués en Finlande avec des matériaux locaux.
L’origine a son importance. C’est en effet en Finlande que l’on trouve la plus ancienne tradition du sauna. Le savoir faire est inégalable et le souci de la qualité et de la longévité des produits fabriqués est permanent. Le bois poussant dans un climat rude sera bien plus résistant aux variations de température que du bois d’origine méridionale. On trouvera également dans les parois une bonne épaisseur d’isolant (50 mm en général) et un pare vapeur empêchant l’humidité de se propager dans l’isolant. 
Bien sûr cette qualité et ces détails techniques ont un coût. Mais une cabine de sauna doit être conçue pour durer à vie. Ce n’est pas un objet de consommation courante. On ne fera pas d’économie en choisissant un premier prix qui dès les premières utilisation aura des lambris qui se déboitent ou ne chauffera pas suffisamment faute d’isolation adéquate. 
Les prix s’échelonnent de 2500,00 Euros à plus de 10000,00 Euros. Ils dépendent de la taille mais également de l’équipement intérieur qui peut être plus ou moins luxueux.
Découvrez également l’autre technique de sudation par vapeur d’eau : le hammam surwww.guide-hammam.com