coucher sans preservatif

Faire l’amour sans préservatif mais sans éjaculation, pillule du lendemain ?
Tout
Aujourd’hui
La semaine dernière
Le mois dernier
Tout
Discussions uniquement
Photos uniquement
Vidéos uniquement
Liens uniquement
Sondages uniquement
J’ai donc fait l’amour avec mon copain une fois, sanspréservatif( car trop tentant ) et je regrette bien car j’ai légèrement peur. Est-ce que je risque bcp de choses ? Sachant qu’il n’a pas éjaculé et que je ne suis pas dans ma période d’ ovulation .. ? Je me dis que le risque est minime mais que le risque zéro n’existe pas. Vos avis ?
Pour info, avant ce rapport, il y’à une semaine j’ai aussi fait l’amour sans préservatif et sans éjaculation mais là j’ai pris la pillule du lendemain au cas ou…… aussi, mesrèglesne sont tjrs pas arrivées.
:non:

Il y a un risque et il n’est pas minime! La période d’ ovulationn’est pas determinable, l’ovulation au 14ème jour c’est purement théorique, en réalité on peut ovuler à tout moment et même plusieurs fois par cycle!
De plus, la PDL bloque l’ovulation pendant un certain temps ce qui fait que les rapports aprés la prisede la PDLsont particulièrement à risque!
Même s’il n’a pas ejaculé, il y a un risque degrossessecar le liquide séminal produit par l’homme dès l’erection contient des spermatozoides. Cette méthode s’appelle le retrait et elle compte 30% d’echec. Prends de nouveau la PDL et fait obligatoirement un test de grossesse minimum 23 jours aprés le dernier rapport à risque même si tu as des saignements entre temps. Puisque tu as déjà pris la PDL au cours de ton cycle, elle risque d’être moins efficace mais il faut tout de même la prendre, c’est mieux que rien.
Il y a aussi un risque d’ ISTsi les tests de depistage ne sont pas fait.
Si tu n’es pasenceinte , il faudra envisager unecontraceptionmais en attendant preservatif obligatoire. Les grossesses indésirées, ça n’arrive pas qu’aux autres.
..

Bon jte remercie de ta réponse!! J’vais filer la prendre…
Attention pdl

Le liquide séminal peut véhiculer des spermatozoides et un seul suffit. 2 rapports sans protection – il faut savoir que la PDL n’est pas une protection à utiliser de manière régulière ou répétée – elle sert exceptionnellement en cas d’accident.
Alors pour l’avenir, il ne suffit pas de penserpréservatif , il faut l’utiliser à chaque occasion
:non:

Bon cocotte du calme, jsuis pas non plus abrutie. Inconsciente jle conçois, mais pas abrutie.
J’ai fait deux …certes, mais avec une personne que j’aime. Je ne « couche pas avec des types que je ne connais pas » ce n’est pas mon genre.
En revanche d’avoir eu un rapport sans protection oui c’est une grosse erreur et j’avoue que qd je suis allée prendre la PLD la pharmacienne m’a dit : non non y’a pas tant de risque ms faut mieux la prendre.. bref c’est pr ça que là encore une foit on avait pas depréservatifet du coup jme suis laissée allé mais ça n’arrivera plus! Merci de vos réponse!

Ok je te remercie pour toutes ces informations !!!
Je vais prendre rdv avec un gynéco car en effet je ne prend pas la pillule et je compte bien commencer à la prendre.

Re: Faire l’amour sans préservatif mais sans éjaculation, pillule du lendemain ? Je fais l’amour avec mon copain sans preservatifs depuis 2ans

Après avoir essayé plusieurs moyens de contraceptions qui ne me convenait pas, mon copain et moi avons pris la mauvaise habitude de parfois faire l’amour sans préservatifs pendant 2 ans, souvent sans éjaculation interne.

Je n’ai jamais pris la pillule du lendemain avec lui, ce qui m’inquiète c’est que je ne suis jamais tombée ensuite, ce qui aurait été une bonne nouvelle dans notre couple.

Il m’a appris que son ex n’était jamais tombéeenceintenon plus, lorsqu’ils avaient eu des soucis avec les préservatifs.

Le soucis c’est qu’il ne souhaite pas consulter pour savoir s’il est stérile, il a très peur du résultat, ce que je comprend.

Je doute que le problème vienne de moi, même si c’est possible aussi. Je ne sais pas comment débloquer la situation car il refuse qu’on y aille ensemble, ou ni lui, ni moi.

Si vous avez des suggestions je suis ouverte. Merci !

Charte déontologique

Mentions légales
Règles de bonne conduite

Contacts

Tous nos forums
Forum de A à Z
Un médecin vous répond
Forum archives
Maladie et santé
Santé générale
Cancers
Gynécologie
Arthrose et Rhumatismes
Hormones et Thyroïde
Diabète
Grossesse et Enfants
Grossesse
Bébé et enfants
Parents
Bien être et couple
Psychologie
Bien être – Médecines douces
Sexualité
Beauté
Régimes – Nutrition
Inscrivez-vous gratuitement pour participer aux forums Onmeda.
Fatigue, stress, burn-out, dépression,… Ces mots vous parlent ? Trouvez ici des explications et surtout des solutions pour vous en sortir !
La dépression, l’un des troubles psychologiques les plus fréquents en France, toucherait 10 à 25 % des femmes et 5 à 12 % des hommes
Des bienfaits du sexe aux zones érogènes en passant par les top positions du Kamasutra… Trouvez ici tout ce qu’il faut savoir pour un maximum de plaisir !
Certains sujets sont difficiles à aborder. Panne d’érection, micropénis ou baisse de libido… Trouvez ici les réponses à toutes vos questions !
A part la grossesse, quelles sont les causes d’un retard de règles ? La réponse du gynéco en vidéo…
Homme, femme, adulte, enfant… Une cystite peut toucher tout le monde. Mais quel traitement est indiqué chez l’enfant, chez la femme ou chez la femme enceinte ?
Conception et fécondité, alimentation, démarches et échographies pendant la grossesse… Êtes-vous bien informé ? Trouvez ici l’essentiel à savoir !
De la varicelle à l’otite, de la scarlatine à l’eczéma en passant par les questions de vaccination… L’essentiel sur les maladies infantiles les plus fréquentes.
Onmeda est un site d’information générale sur le bien-être et la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.
Copyright © 2015 Onmeda – Un site du groupe aufeminin

coucher sans preservatif

Moteur de recherche

Rechercher

Mode

Vêtements Accessoires Défilés Voir aussi

Forum Mode

Beauté

Coiffure Maquillage Soins Minceur

Forum Beauté

Luxe

Shopping luxe Défilés Evasions Voir aussi

Déco

Salon Cuisine Chambre Voir aussi

Forum déco

Cuisine

Entrées Desserts Recettes Pratique

Forum cuisine

Maman

Grossesse Bébé Enfant Voir aussi

Forum maman

Santé

Nutrition Dossiers santé Gynéco Voir aussi

Forum santé

People

Tout sur les stars L’actu people Ils s’aiment

Loisirs

Cine-tv Culture Voyages Auto

Société

Dans l’actu Combats de femmes Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction Vie à deux Sexo Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée Planning Coiffure Alliances Chroniques Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin Toutes les plantes Jardiner bio Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Menu

Forum santé- Echangez vos conseils et posez vos questions

Nutrition

Calcul imc

Guide des calories

Surpoids

Diabète

Cholesterol

Conseils

Dossiers santé

Analyses

Conseils pratiques

Bien-être

Cancérologie

Forme

Médecine douce

Gynéco

Contraception

Cancer du sein

Endométriose

Ménopause

Hygiène intime

Voir aussi

Allergies

Dents

Dermato

Maux quotidiens

Cardio

Neuro

Ophtalmo

Rhumato

Orl

Psy

Loisirs

Cine-tv

Culture

Voyages

Auto

Société

Dans l’actu

Combats de femmes

Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction

Vie à deux

Sexo

Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée

Planning

Coiffure

Alliances

Chroniques

Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin

Toutes les plantes

Jardiner bio

Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Horoscope 2017
Horoscope de la semaine
Horoscope chinois
Numérologie

Posez votre question
marion2102
11 Messages postés
mardi 19 août 2008 Date d’inscription

2 septembre 2008
Dernière intervention

– Dernière réponse le 29 oct. 2012 à 16:28parNln45
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

coucher sans preservatif

Annuaire des psys certifiés

Formations

Accueil

>

Couple

>

Sexualité

>

Plaisir

>

Articles et Dossiers

>

Hommes : le préservatif un peu, beaucoup, pas du tout…

Hommes : devenez un amant inlassable
L’homme jouit-il chaque fois qu’il éjacule ?
Pas de plaisir : la faute de l’homme ?
Le sang des femmes vu par les hommes
Les hommes de mon âge ne m’attirent pas
Toujours des hommes pas disponibles
Mon homme adore une actrice de porno
Pourquoi n’ai-je des orgasmes qu’avec des hommes pour qui je ne ressens rien ?
Refaire sa vie après avoir quitté un homme violent ?
Mon amour du net était en fait un homme marié
Mon aventure avec un homme plus âgé me bouleverse
Je ne comprends pas la métamorphose de l’homme que j’aimais.
Rencontrer l’homme de sa vie à 16 ans…
Aimeriez-vous relooker votre homme ?
Sexualité masculine : que savez-vous ?
Quelle place tient votre sexualité ?
Le sexe est-il important pour vous ?
Sommes-nous toutes des femmes fontaines ?
Plusieurs sexologues l’assurent : on ne naît pas femme fontaine, on le devient. Pour …
Au-delà du traditionnel va-et-vient qui ne mène qu’aux petites explosions, place à la symbiose …
Reportage : “Ma nuit dans un club échangiste”
L’échangisme est considérée comme une pratique sexuelle taboue. Pourtant, les clubs spécialisés se développent …
Comment faire pour connaître le plaisir vaginal ?
Bonjour. J’ai trente ans, et j’ai une vie sexuelle épanouie, mais je n’ai jamais …
Je suis à chaque fois en larmes après avoir fait l’amour avec mon conjoint. …
Que faire pour raffermir mon sexe ?
Après 3 beaux enfants nés naturellement (avec quand même deux épisiotomies), je ressens l’ouverture …
Il y a des choix difficiles à faire, et puis difficiles à assumer une …
J’ai eu mon premier orgasme grâce à mon acupuncteur
« Ses mains volettent sur mon anatomie, raidie à l’horizontale sur la table d’auscultation. …
Il faut une parfaite entente sexuelle
J’ai lu l’article sur l’entente des couples en matière de sexe. Pour ma part, …
Restez connecté à Psychologies            
Je souhaite recevoir les nouveautés des partenaires
Des hommes de 20 à 50 ans et plus nous racontent sans pudeur comment ils passent, ou pas, le cap du latex. Pour Bernard-Elie Torgemen, psychanalyste, l’usage du préservatif dépend d’abord de l’image de soi.
Le latex, c’est d’abord un contact, analyse Bernard-Elie Torgemen, psychanalyste. « Lorsqu’un homme ne supporte pas le préservatif, cela peut renvoyer à son histoire personnelle. Pour certains, le simple fait de penser à se protéger les renvoie à l’image de la mort et de l’angoisse. Ils sont dans le déni de la protection. Mais, de manière plus générale, c’est surtout une question de bonne ou de mauvaise image de soi. La pratique du préservatif va gêner les hommes peu sûrs d’eux, plus précisément ceux qui peuvent avoir des doutes sur leur image phallique. Disons que le préservatif est un levier exponentiel de l’érection : il renforce le doute ou la confiance de chacun et ne fait qu’accentuer, dans un sens ou dans l’autre, sa tendance.
Pour ceux qui ont déjà ce doute, le souci supplémentaire que constitue la pose du préservatif vient l’aggraver. Ils craignent de débander lorsqu’ils le mettent. En résumé, ce n’est pas dur de mettre un préservatif, c’est quand on n’est pas sûr de sa propre dureté que mettre un préservatif devient dur ! Si les hommes de plus de 50 ans éprouvent plus de difficultés à en porter, c’est donc d’abord à cause de ce problème physiologique indéniable – ils sont moins sûrs de leur érection que ceux de 20 ans –, mais surtout parce qu’ils anticipent la culpabilité de ne pas arriver à le mettre, ce qui fait qu’ils y arrivent encore moins. C’est un masque qui cache le sexe, mais pas l’angoisse de la panne !
Soulignons que le préservatif imposé par la partenaire est souvent très mal vécu, et cela, quelle que soit la génération. Ainsi, bien souvent, elle prend le phallus, c’est-à-dire qu’elle prend la direction phallique de l’opération sexuelle. Selon que les hommes aiment être dirigés ou pas – qu’ils puissent laisser parler un peu leur féminité –, cela peut marcher ou non. Mais si certains ont des doutes avec leur masculin et qu’ils ne supportent pas l’image de leur féminin, ils perdent alors tous leurs moyens. Mieux vaut donc suggérer qu’imposer… Bien des femmes ne se rendent pas compte de la complexité de la sexualité masculine. Et le préservatif a peut-être contribué à leur faire comprendre que les hommes n’étaient pas que des machines à bander ! Il est aussi une sorte de masque transparent où la problématique de chacun se révèle. Il suffit de lire tous ces témoignages pour en être convaincu ! »
Christophe, 25 ans, étudiant en médecine « Je n’ai jamais fait l’amour sans préservatif. Je ne pense pas qu’il y ait une énorme différence. Sauf la première fois. Le jour où l’on décide de faire sans, ça doit être la fête! Ça veut dire que l’on fait confiance, que l’on s’engage. Cette année, je suis restée trois mois avec une fille. On parlait de faire le test, mais j’hésitais, je ne la sentais pas. Et j’ai eu raison puisqu’elle m’a trompée avec un de mes potes. Je ferai le test avec une fille quand je serai sûr qu’elle n’ira pas voir ailleurs, et moi non plus. Quand je saurai que c’est la bonne. »
Nicolas, 20 ans, boulanger « Ma copine et moi, on a tout de suite fait sans parce que nous étions vierges tous les deux. On est restés ensemble deux ans, et on s’est quittés il y a six mois. Quand j’ai eu une aventure, j’étais perdu : je ne savais ni comment, ni quand au juste mettre le préservatif. J’étais mal à l’aise, je n’y arrivais pas. Pendant un mois, j’ai été obsédé par ça. Je demandais conseil à tous mes potes. »
René, 20 ans, étudiant en économie « Pour moi, le préservatif est totalement associé à l’acte sexuel. J’ai été tellement averti ! Les parents, l’école, la télé… Je n’ai jamais fait l’amour sans. Ça peut casser le rythme au départ, mais j’ai le coup de main. Je l’enfile en une seconde. Ça ne me pose pas de problème. La seule chose, c’est que je devine que les sensations seraient plus agréables sans. Je devine même que j’aurais peut-être une sexualité différente. Si je pouvais rester un peu à l’intérieur de la fille, je suis sûr que je serais plus détendu, plus câlin. Quand il faut se relever vite fait pour enlever le préservatif et aller le jeter, forcément, on déplane un peu. »
Lionel, 26 ans, étudiant en art « Je mets toujours un préservatif mais, avant de finir, je l’enlève et je jouis sur le corps de ma partenaire ou dans sa bouche. C’est important pour moi de jouir quelque part ! Si ce n’est pas dans la fille, je préfère que ce soit sur son corps, et pas à l’intérieur d’un bout de plastique. Ejaculer dans un préservatif, je trouve ça très proche de la masturbation. Puisque c’est sur soi-même que l’on éjacule ! »
Redwane, 32 ans, ingénieur « Pour les filles d’un soir, ça ne me pose pas problème. J’en mets un systématiquement sans qu’elles me le demandent. Mais dès que je flashe vraiment et que je sens que l’on pourrait avoir une vraie histoire, je préfère faire sans. Ça m’est arrivé trois fois, et à chaque fois, j’ai insisté pour faire l’amour sans. C’était important pour moi d’accéder tout de suite à une vraie intimité, sans barrière. Mais les filles l’ont mal compris. Elles ont cru à un manque de respect de ma part. Ça m’a mis mal à l’aise. Je l’ai vécu comme un rejet…
Quand j’ai des sentiments, j’imagine ma partenaire comme la future mère de mes enfants. Non pas que je veuille un enfant tout de suite, mais je trouve plus excitant, dans le fantasme, qu’une relation soit potentiellement féconde. Le préservatif protège de la mort, mais aussi de la vie. C’est un acte neutre. Un non-lieu. J’en mets bien sûr, parce qu’il le faut, mais j’ai souvent l’impression d’être un godemiché pour la fille et de ramer dans le vide. »
Marc, 38 ans, scénariste « J’ai toujours utilisé le préservatif, et cela ne me dérange pas. La seule chose, c’est que la sensation est un peu moins fine, ce qui présente aussi un avantage : ça émousse la sensation et, du coup, ça permet de tenir plus longtemps. Un autre inconvénient, peut-être : on est privé de la forme de satisfaction qu’il peut y avoir à laisser quelque chose de soi en l’autre. Lorsque c’est fini, on se quitte un peu comme si rien ne s’était passé. Il n’y a pas eu échange de fluides. Pas de prise de risque, pas d’engagement. C’est “l’amour light”. Mais je crois que ça me convient : chaque fois qu’une de mes copines m’a demandé de faire le test pour supprimer le préservatif, j’ai temporisé. Je pense même peut-être avoir en partie condamné certaines relations en ne manifestant pas un désir d’aller plus loin… »
Guy, 36 ans, directeur de communication « J’ai une réputation de tombeur. C’est vrai que je résiste mal aux tentations. Et le préservatif est pour moi un incitateur. Il me pousse au passage à l’acte. Il y a un côté préméditation qui me conditionne. A tel point que, depuis quelque temps, j’ai décidé de ne plus en avoir sur moi. Je voudrais changer de vie, apprendre à m’engager dans une relation. Si j’en ai un dans mon portefeuille, je ne me conduis pas de la même manière que si je n’en ai pas. Il y a par exemple des femmes avec lesquelles je n’aurais jamais fait l’amour si je n’avais pas eu un préservatif à portée de main. Je ne les trouvais pas très nettes… Je crois que le préservatif est aussi une excellente protection pour ceux qui désirent se protéger de l’amour. »
Thomas, 36 ans, chef cuisinier « J’ai commencé ma vie sexuelle avec des femmes et je n’ai pris conscience de mon homosexualité qu’à 26 ans. J’ai toujours utilisé des préservatifs. Pourtant, je suis séropositif… L’histoire d’un préservatif qui a craqué, probablement… L’année où j’ai appris ma séropositivité, le ciel m’est tombé sur la tête. J’étais tellement bouleversé que je me foutais de tout. Je faisais l’amour sans capote, je me disais que le pire était arrivé. Je précise qu’à chaque fois, j’ai prévenu mes partenaires. Ceux qui ont accepté étaient eux-mêmes porteurs du virus. Aujourd’hui, je vis en couple et nous nous protégeons systématiquement. Ça ne dérange pas mon ami, qui a 32 ans et n’a jamais connu autre chose. Mais même s’il me demandait de retirer la capote, je ne le ferais pas. Je serais terrorisé à l’idée de le contaminer. »
Discutez-en : sur leforum Sexualité
J’ai commencé ma vie sexuelle en même temps que le sida a fait son apparition et créé une psychose médiatique, alors pour moi, ça m’a marqué, et j’ai toujours utilisé le préservatif. Je trouve que les capotes ont un côté ludique. Ma copine m’a récement ramené du Canada un livre sur les capotes : L’homme capote. C’est assez drôle et ca relativise pas mal les choses. Ca présente un côté plus humoristique des capotes et je pense que je le passerai à mon fils dans quelques années pour faciliter et dédramatiser l’utilisation du préservaitf. J’ai des copains qui refusent encore de l’utiliser et ca me fait un peu peur.
Lisez-vous de la littérature érotique ?
… retrouvez les 11 mots avec lesquels composer votre propre texte. À vos claviers ! …
qui lui envoie des photos de charme. …
a décidé de rejeter notre fils de 15 ans. …
Chaque mois, retrouvez votre magazine en version numérique
Connectez-vous avec mon compteMonPsychologies
Ou inscrivez vous surMonPsychologies

coucher sans preservatif
Articles de référence :Préservatif
j’ai couché avec un séropo sans préservatif….j’ai envie de mourrir..
 Sujet :j’ai couché avec un séropo sans préservatif….j’ai envie de mourrir..
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
1
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
1
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message cité 1 fois Message édité par azi11bn le 05/09/2007 à 09:50:18
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par Maitre_seby le 05/09/2007 à 20:43:05
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par azi11bn le 10/09/2007 à 14:30:56
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par *yog* le 20/07/2015 à 09:18:21
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par l’ermite II le 21/07/2015 à 07:21:11
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Les ados parlent sexo Addiction sexuelle Asexualité Circoncision Couples atypiques : différences d’âge, de taille, de culture… Déceptions et ruptures Ejaculation prématurée (ou précoce) Infections sexuellement transmissibles Les mots du sexe Peur du sexe Prépuce et phimosis Sexologie, sexothérapie Sexualité des personnes handicapées Sida et prévention Transsexualité, transgendérisme : syndrome de Benjamin Troubles de l’érection Troubles sexuels féminins Viol et abus sexuels Virginité et 1e fois Accessoires (lingerie, jouets intimes…) Adultère Aphrodisiaques Aventures extra-conjugales Confessions Désir – Plaisir Fantasmes Fantasmes féminins Fidélité – infidélité Homosexualité et bi-sexualité Homosexualité féminine Jeux érotiques Orgasme Positions amoureuses et techniques Récits érotiques Seins Taille du sexe Zones érogènes Chez Lili la tigresse Cunnilingus et fellation Exhibition et voyeursFétichisme Libertinage Prostitution Rencontres Sado-masochisme Tabou Travestisme Forum libre Sexualité

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand forum francophone
Bonjour il a 4 semaines j’ai couché avec un homme séropositif, il me la dit ce soir, il y a eu 2 fois pénétration anal de quelques minutes, mais il n’as pas joui en moi. Quel sont les chances que je n’est pas attrapé le VIH ? J’ai vraiment peur, j’ai jamais autant stréssé de ma vie, aidez moi s’il vous plais, j’en peut plus….surtout que j’ai des ganlglions sur ma l’aine, aidez moi s’il vous plais…
Salut Azik.Homme ou femme ?Concernant ton risque, il est avéré. Pas de tergiversation possible. En revanche, la contamination n’est pas systématique. Dans ton cas, puisque ton partenaire est séropositif, le second factuer qui intervient est la charge virale. Moins elle est importante, moins il y a de risque. Mais il y a risque. Maintenant, le risque remonte à 4 semaines donc DES DEMAIN matin tu vas dans un labo privé. Tu demandes un dépistage VIH et t’assure qu’ils pourront te remettre le résultat en mains propres. Dans certains labos, c’est possible sans ordonnance. Ca aussi, il faudra que tu le vérifies avant d’y aller. Où habites-tu ? Alex
Si tu fais un test maintenant et qu’il revient négatif, tu vas flipper également parce qu’il restera de la probabilité non nulle… Attends donc les 6 semaines pour avoir 100% de certitude. Et dis toi bien que si sa charge virale est raisonnable, le risque est présent mais pas systématique. Tiens nous au courant, on est avec toi.
Mouais… Pourquoi attendre 2 semaines de plus quand on sait que ce test à 4 semaines donne déjà un résultat fiable à 99,8% ? Dans le cas d’Azik, je ne pense pas que ce test à 4 semaines soit futile. Et si le résultat revient négatif, il/elle sera déchargé(e) d’une partie de son stress qui, à le/la lire, est lourd… et on le/la comprend. Non ? Le stress provoque des troubles qu’il ne faut pas minimiser. Autant anticiper et éviter ces troubles. Enfin, je crois…En revanche, en cas de négatif, je confirme l’absolue nécessité d’une confirmation à 6 semaines du risque. Et ne pas oublier, au passage, les autres MST/IST et hépatites qui peuvent se transmettre sexuellement.
je suis un homme, j’habite Bruxelles, et j’ai faut un test lundi, j’aurais les résultats lundi prochain, et pendant ce temps là je dois attendre, et l’attente est insoutnable j’ai peur à cause de ces ganglions…. Arrête immédiatement de palper tes ganglions, ils vont se venger en gonflant si tu ne les laisses pas tranquilles. Laisse-les faire leur boulot de ganglions, et ils ne t’indiquent rien du tout sur une éventuelle contamination.on m’a dit que le risque n’est pas très élevé vu qu’il n’a pas joui en moi, mais il reste le liquide séminal et le contacte entre les muqueuses, est ce que cela reste un très gros risque ? Bah euuuh… la sodomie, je ne te cacherai pas que c’est une pratique à risque. Pour la quantification, tu n’en auras pas dans ce post. Le risque existe en cas de pénétration non protégée. Point.et la charge viral comment savoir si elle est importante ? En amenant ton partenaire faire les tests sanguins adéquats…. merci de vos réponses et soutien
Je précise que, si tu couches avec un séropo sans capote, tu peux filer à l’hosto dans les quarante-huit heures demander un traitement d’urgence. C’est une tri à prendre pendant un mois, qui réduit tes risques de contamination. Je le dis pour une éventuelle prochaine fois.En attendant, quelle formule vas-tu prendre ? tests précoces à quatre semaines, puis confirmation à six, ou un seul test à six semaines ?
on m’a dit que le risque n’est pas très élevé vu qu’il n’a pas joui en moi, mais il reste le liquide séminal et le contacte entre les muqueuses, est ce que cela reste un très gros risque ? et la charge viral comment savoir si elle est importante ? merci de vos réponses et soutien
Tout dépend comment on quantifie les risques… par rapport à d’autres IST, les risques d’infections sont plus faibles. Par rapport aux pratiques, la sodomie fait partie des risques majeurs de contamination au VIH. C’est un peu la loterie, tu peux coucher 100 fois avec un partenaire S+ et ne pas être contaminé, ou être infecté au premier rapport.Certains facteurs augmentent les risques d’infection dès le premier rapport : éjaculation, charge virale élevée, la présence chez toi d’une autre IST, l’état des muqueuses etc.  
j’ai été dans un centre qui s’apelle Centre Ellisa, le docteur m’a dit que si je fais le test maintenant, il sera sûr à 95% Risque d’infection en fonction de l’exposition (source VIH+) Rapport anal (récepteur) 0.5% (5/1000) Estimations mondiales à la fin 2005 (ONU SIDA) http://www.ichv.ch/downloads/P […] oillet.pdf une autre étude montre http://files.chuv.ch/internet- […] _04_06.pdf Rapport anal (récepteur) 0.5%-3.5% sur ce forum j’ai vu un post qui montre des chiffres du même genre aussi, mais si les risques sont si minimes, pourquoi y a t-il 3 nouveaux contaminé chaques jours en Belgique ? Parce que le risque existe ? Tu sais, c’est comme la roulette russe, il n’y a qu’une seule balle dans le barillet, donc a priori, la probabilité de tomber sur un emplacement vide est plus grande. Cependant, celle de tomber sur la balle existe aussi.Pour info, il y a sur ce forum des posteurs qui font partie de ces trois pour mille…Pour le reste, je rejoins l’Ermite, et te propose de couper ton ordi et de filer faire un test, que tu confirmeras par un autre dans deux semaines.est se que je peux me rassurer en voyant ces chiffres ? ou bien serais ce une mauvaise idée de se fier à cela ?? (j’essaye de me rassurer comme je le peux, désolé) merci encore de vos réponses
Finalement, la meilleure solution pour toi serait de baiser uniquement avec une personne séropositive sous traitement avec une charge virale indétectable. Là au moins, tu t’enlèves tous les doutes de l’esprit et tu auras l’assurance de ne pas te faire contaminer par le VIH avec le combo préservatif + traitement du partenaire. CQFD !
Yog je peut te dire que c’est illégal au Québec dans la mesure où la personne connais sa séropositivité, il y a même eu un procès assez médiatisé la dessus !!
oui, il y a quelques pays de fous où la loi oblige les séropositifs à utiliser le préservatif quelle que soit leur charge virale. Ca incite à la prudence. De là à condamner pour ça, il y a de la marge. Pour ma part j’ai répondu du point de vue de la prévention : il faut commencer par se protéger soi-même quand on prend des risques, avant d’accuser son partenaire de ne pas t’avoir protégé. C’est la base. Les Français sont plus responsables de ce point de vue.
Yog je peut te dire que c’est illégal au Québec dans la mesure où la personne connais sa séropositivité, il y a même eu un procès assez médiatisé la dessus !!
En France, c’est la contamination volontaire qui est punissable. La contamination volontaire est, heureusement, très marginale. Un séropositif a le droit d’avoir des relations sexuelles sans avertir au préalable ses partenaires tant que des moyens de protections adéquats sont utilisés. Les contaminations au VIH sont causées, dans l’immense majorité, par des personnes qui ne savent pas qu’elles sont infectées. Un séropositif qui connait sa sérologie ne représente pas de danger puisqu’il utilise des préservatifs et/ou prend un traitement. C’est pour cette raison que ce genre de loi est stupide car on se trompe de problème et on n’incite pas les gens à se faire dépister… augmentant par là même les risques de contamination.
Dans le procès médiatisé dont je parle la contamination avait eu lieu pour au moins ( 2 victimes ) et de plus le seroposif avait affirmé être ( clean ) alors qu’il avait déjà eu son diagnostic depuis quelques années…
C’est différent, là, il s’agit d’une tromperie délibérée. Rien à voir avec celui qui ne dit rien, ou qui ne sait rien de sa sérologie.
Plan du site Sexualité Plan
de la rubrique sexualité Santé Médicaments Psychologie Nutrition Beauté Mode Forme Sexualité Recettes Environnement
Porno
Sex
toys Sida Sodomie Taille
du sexe
Guide sexualité Dico sexo
Lesexede
A à Z
Lesexe de l’homme
Le sexe de la femme Kama Sutra
Communautés Forum Mon Doctissimo Chat Tickers Carte de voeux
Mini-sites Saint-Valentin Noël Fête
des mères
Index Index
gnral Sant Index 1 Index Mdicaments Index Grossesse Index Bb Index Nutrition Index Beaut Index Forme Index Psychologie Index Hommes Index Sexualité Index Environnement Index Mode
Services ABC Recherche Newsletter News Santé des
voyageurs Météo Prénoms
LesGrands
dossiers sexualitéde Doctissimo
Amour Couple Cybersexe Echangisme Erection Fantasmes FellationIVG Masturbation MST Pilule Point
G
Qui
sommes-nous ?|Recrutement|Contacts|Espace
Annonceurs|Doctissimo
en page de démarrage|Doctissimo
dans vos favoris|Charte
d’utilisation|Notice légale©Doctissimo

coucher sans preservatif
Message cité 1 fois Message édité par Votre_Servitrice le 12/11/2012 à 20:13:58
Message cité 2 fois Message édité par damn-it le 12/11/2012 à 22:01:33
Message cité 1 fois Message édité par testymoi2 le 13/11/2012 à 14:07:06
Aller à :

Amour Couple Le coin des garçons Ruptures et ex Première fois Désir et plaisir Homosexualité et bisexualité Maladies sexuellement transmissibles

Comme avec mon copain non étions dans une relation stable .. on a décidé déjà de faire notre première fois avec un préservatif (à se moment la je ne prenais pas la pilule),puis après comme ça restait sérieux,j’ai demandé la pilule et nous avons fait tout les 2 les test du sida etc .. qui tout les deux se sont avéré négatif,et maintenant nous ne prenons plus le préservatif et je prend la pilule (cela fait 2 ans que nous sommes ensembles,et bien surIL NE FAUT PAS L’OUBLIER!). Mais pour arrêter le préservatif … je pense qu’il faut que tu soit avec un garçon de confiance,que ça soit sérieux et pas que du sexe ! et qu’il n’aille pas voir ailleurs parce que après bonjours les enmerdes !Et à propos du sperm,quand il éjacule,bah il éjacule a l’intérieur de toi et comme ça coule, moi personnellement j’ai ma petite technique .. je me met un gant entre les jambes en attendant que ça coule et je vais au toilettes faire pipi après la relation sexuelle et voilà .. et si sa reste sur le lit .. se qui peut arriver .. bah sa sèche hein ! Puis après les draps tu les change ! Enfin moi je les change toute les 2 semaines ..
J’ai oublié de préciser que c’était la pilule qui ne fait jamais oublier si tu ne prend pas le préservatif et .. je voulais aussi rajouter que c’est vrai que sans le préservatif c’est 10 fois mieux .. mais .. Il faut d’abord que tu sois dans une relation sérieuse ! (enfin,moi je vois les choses comme ça).
donc le risque qu’il aille voir ailleurs et présent donc chaud pour enlever la capote et on a pas fait de test
Je t’arrête tout de suite, tu essaieras sans capote le jour où tu auras une relation stable et sérieuse. On ne baise pas sans protection avec un plan cul. Même si tu fais les tests de dépistage avec lui le test ne prend en compte que les risques datant de plus de 6 semaines, donc rien ne te garantira qu’il n’a pas pris de risques plus récents et qu’il n’est pas porteur… C’est trop risqué, c’est ta santé et ta vie que tu joues. Il n’y a pas que le sida, tu peux choper tout un tas d’infections dont beaucoup n’ont pas de traitement, comme l’herpes.. Franchement prendre le risque de choper une merde qui va te rendre stérile ou que tu vas trainer toute ta vie, juste pour essayer sans capote parce que tes copines disent que c’est cool, c’est totalement irresponsable… Si tu chopes une saloperie maintenant après la capote ça sera à vie…….
Si tu chopes une saloperie maintenant après la capote ça sera à vie…….
Je crois que le dilemne est ici parfaitement synthétisé !  
Oui c’est pour ça que j’hésite en fait j’ai juste envie d’essayer sans capote juste pour un rapport juste pour voir la sensation que ça fait. La pilule je la prend correctement donc pas de risque de ce côté la. Je ne pense pas que mon partenaire aille voir ailleurs mais je peux pas en être sur… Et ça fait presque 6 mois qu’on couche ensemble.
Peut-être mais comme je t’ai dit,il faut que tu sois dans une vrai relation,une relation sérieuse et il faut pas que « tu pense qu’il n’ira pas voir ailleurs » ,il faut que tu en sois sure ! Et si tu couche juste avec,enfin si c’est juste pour le sexe,sa ne serre à rien d’arrêter le préservatif !! Il faut que tu sois amoureuse et lui amoureux !! Il faut prendre ça au sérieux !!!
Comme avec mon copain non étions dans une relation stable .. on a décidé déjà de faire notre première fois avec un préservatif (à se moment la je ne prenais pas la pilule),puis après comme ça restait sérieux,j’ai demandé la pilule et nous avons fait tout les 2 les test du sida etc .. qui tout les deux se sont avéré négatif,et maintenant nous ne prenons plus le préservatif et je prend la pilule (cela fait 2 ans que nous sommes ensembles,et bien sur IL NE FAUT PAS L’OUBLIER !). Mais pour arrêter le préservatif … je pense qu’il faut que tu soit avec un garçon de confiance,que ça soit sérieux et pas que du sexe ! et qu’il n’aille pas voir ailleurs parce que après bonjours les enmerdes !Et à propos du sperm,quand il éjacule,bah il éjacule a l’intérieur de toi et comme ça coule, moi personnellement j’ai ma petite technique .. je me met un gant entre les jambes en attendant que ça coule et je vais au toilettes faire pipi après la relation sexuelle et voilà .. et si sa reste sur le lit .. se qui peut arriver .. bah sa sèche hein ! Puis après les draps tu les change ! Enfin moi je les change toute les 2 semaines ..
Tu as donc commencé la pillule à 13 ans  ?
Damn-it , te prends pas la tête, fais comme t’as envie, tout les mecs ne sont pas porteur d’une maladie, faut pas délirer non plus. Tu sais, quand il décharge dans toi, si tu es bien excitée et qu’il gigle avec puissance, tu le ressentiras et ça te fera encore plus de bien.Et pour la pipette, tu lui suces avec ou sans capote? tu aimes avaler ou pas ?
Sans capote et j’avale pas pourquoi?
Ouais je suis d’accord avec vous mais j’ai oublie de précisé que je sais qu’il l’a déjà fait avec son ex sans capote donc je peux supposer qu’il ait fait les test donc qu’il n’a rien?en lui disant que j’aimerais essayer sans capote que s’il est clean…
A t-il fait les tests avec son ex ? Tu peux pas savoir. La preuve, t’es prête à coucher avec sans capote et sans tests parce que tu supposes qu’il est clean, et pour toi ce n’est qu’un plan cul. A t-il été fidèle avec son ex ? Tu n’en sais rien Son ex a t-elle pu le tromper ? tu n’en sais rien On peut être vierge et porteur, et le préservatif c’est pas du 100% donc t’es pas forcément clean non plus. Maintenant réfléchis 2 secondes, tu vas lui dire « je veux baiser avec toi sans capote, mais pour ça il faut que tu me dises que t’es sur d’être clean », quel mec serait assez con pour dire qu’il n’est pas sur ? Ouvre les yeux, c’est un PLAN CUL, c’est pas ton mec. Y’a peu de chance que tu sois la seule, et encore moins de chances pour qu’il te l’avoue…. Perso je m’en fous c’est pas ma vie et mon avenir qui sont en jeu, alors si ça te tente de mettre ta santé en jeu pour essayer une fois sans capote avec ton plan cul, vas y, mais si plus tard tu ne peux pas avoir d’enfant ou que tu chopes un truc contagieux, viens pas pleurer ici..
Sans capote et j’avale pas pourquoi?
Donc bravo, les risques d’IST tu les as déjà pris, et pas qu’un peu. C’est dingue comme les jeunes peuvent être cons et inconscients. On se demande vraiment à quoi ça sert qu’on fasse autant de prévention dans les collèges et lycées……
Risquer sa vie pour si peu, c’est con… Ce que tu t’apprêtes à faire, c’est comme sauter d’un pont. D’autres l’ont fait, ils ont tous sauté à côté de la pierre. Toi, t’auras peut-être moins de chance… Mais bon, il parait que ce n’est plus trop un calvaire de vivre avec les traitements du sida. Juste les maux de tête, les nausées et vomissements, la fatigue, la perte d’appétit, les accès de fièvre, les picotements ou brûlures aux mains et aux pieds, les diarrhées et les problèmes de peaux qui pourrissent un peu la vie…
Ah oui et aussi je voulais savoir, quand le mec éjacule on le sens vraiment en nous ou pas tant que ça?
Personnellement,je ne le sent pas,juste quand ça coule que je le sent !!  
Tu as donc commencé la pillule à 13 ans  ?
13 ans et demi … c’est un peu pareil ! Mais tu peut me juger tout ce que tu veux ! Je connais mes valeurs et j’était amoureuse,en confiance et lui aussi donc .. on a voullu tenter ! Et bah maintenant nous sommes encore enssemble.
Risquer sa vie pour si peu, c’est con… Ce que tu t’apprêtes à faire, c’est comme sauter d’un pont. D’autres l’ont fait, ils ont tous sauté à côté de la pierre. Toi, t’auras peut-être moins de chance… Mais bon, il parait que ce n’est plus trop un calvaire de vivre avec les traitements du sida. Juste les maux de tête, les nausées et vomissements, la fatigue, la perte d’appétit, les accès de fièvre, les picotements ou brûlures aux mains et aux pieds, les diarrhées et les problèmes de peaux qui pourrissent un peu la vie…
Et tu as quel âge maintenant? 14 ans? EDIT: En même temps, on s’en fout, c’est pas le sujet du post.
Donc bravo, les risques d’IST tu les as déjà pris, et pas qu’un peu. C’est dingue comme les jeunes peuvent être cons et inconscients. On se demande vraiment à quoi ça sert qu’on fasse autant de prévention dans les collèges et lycées……
Pas tous les jeunes,j’en suis la preuve,et plein d’autre !Mais c’est vrai que sur le coup,les risques D’IST ont déjà été pris ! C’est vraiment du n’importe quoi ! C’EST TA VIE EN JEUX LA ! BORDEL ! N’ARRETE PAS LE PRESERVATIF PUIS MERDE ! Puis tu sais quoi ! c’est ta vie,tu veux te choper des merdes,bah va s’y,mais vient surtout pas chialer ! On t’a parler des risques,on t’a dit nos avis,tu veut pas les écouter,alors pourquoi ta fait ce topics ?!
Ouais je suis d’accord avec vous mais j’ai oublie de précisé que je sais qu’il l’a déjà fait avec son ex sans capote donc je peuxsupposerqu’il ait fait les test donc qu’il n’a rien? et moi je ne l’ai jamais fait sans capote donc… (Je sais que ça ne veut rien dire, qu’on peut même avoir quelque chose sans le savoir et même en ayant eu jamais de rapport mais bon…)Comment est ce que je pourrais lui demander si je peux lui faire confiance au niveau de ça? Je pense vraiment pas qu’il aille voir ailleurs mais bon j’aimerais lui poser la question implicitement en lui disant que j’aimerais essayer sans capote que s’il est clean…
Supposer ?!? supposer n’est pas suffisant ! Il fait le test ou sinon c’est capote, c’est tout. Tu n’as pas eu de rapport à risque mais c’est mieux si tu fais le test en même temps, comme ça chacun est rassuré. Avant de passer à l’étape sans capote vu qu’il ne sera pas fidèle il faut qu’il te promette de toujours mettre la capote avec ses autres partenaires et qu’il l’a également fait lors des 6 dernières semaines avant le test. Mais bon perso quand ce n’est pas une relation stable et durable (et donc un plan cul) je ne conseillerai pas de le faire sans capote.
Avant de passer à l’étape sans capote vu qu’il ne sera pas fidèleil faut qu’il te promettede toujours mettre la capote avec ses autres partenaires .
  Si tu joues ta santé sur la promesse d’un plan cul, pas de soucis, mais le conseille pas aux autres…

coucher sans preservatif

Business

Mode

Beauté

Société

Bien-être

Inspirations déco

Cuisine

Bons plans

Par Lucile Quillet|Le21 octobre 2014
Tags :
Sexo ,contraception ,Santé ,VIH ,3 questions à

Contacts

Newsletters

Charte

Mentions légales

CGU

CGV

Annonceurs

Espace Partenaires

Info Cookies

Jours de France

Madame Figaro Japon

Madame Figaro Grèce

Madame Figaro Portugal

Woman Madame Figaro

Madame Figaro Thaïlande

Madame Figaro Liban

Alors que l’association Aides vient de lancer sa campagne de prévention « Pas de préservatif, pas de sexe », Dongo Rémi Kouabenan, professeur en psychologie et spécialiste des comportements à risques, décrypte pourquoi nous sommes encore si peu prévoyants au lit.
« Avant l’acte sexuel, on est dans l’affectif, dans l’excitation, sûrement pas dans la rationalité », décrypte Dongo Rémi Kouabenan, sociologue du risque.
Le message est clair : « Pas de préservatif, pas de sexe ». Pour sa nouvelle campagne de prévention, l’association de lutte contre le sida, Aides, a voulu frapper fort, quitte à emprunter des accents autoritaires. Dans ses spots, au lieu de s’enlacer, les personnages, nus, enfilent des perles et écossent des haricots. Car, encore aujourd’hui, mettre un préservatif n’est pas un réflexe pour ceux qui s’apprêtent à avoir un rapport, sans savoir si leur partenaire a été testé. Comme si le  VIH , les hépatites et autres MST n’existaient pas. Une inconscience qui n’a pas d’âge : quadragénaires, jeunes, tous se laissent flotter. Pourquoi sautons-nous toujours aussi facilement la barrière des risques alors qu’ils sont évidents ? Dongo Rémi Kouabenan (1), professeur et responsable du master psychologie du travail de l’université Pierre Mendès-France de Grenoble, décrypte pour nous cette notion très humaine et universelle du risque, dont il est spécialiste.
LeFigaro.fr/madame. – Pourquoi prend-t-on des risques irrationnels en ayant des rapports non protégés ? Dongo Rémi Kouabenan.–  Nous n’avons pas tous la même perception du risque pour soi et pour autrui, ni la même perception de la rationalité ! Pourtant tout se passe dans la perception et les croyances que l’on a. Nous avons réalisé une étude sur la contamination du VIH en France, au Canada et en Côte d’Ivoire. Beaucoup de gens déclarent ne pas se protéger car  ils font confiance à leur partenaire , qu’il soit régulier ou pas. Avant l’acte sexuel, on est dans l’affectif, dans l’excitation, sûrement pas dans la rationalité. Et puis certains n’osent pas dire à l’autre qu’il faut mettre un préservatif par peur de perdre son estime ou d’éveiller des soupçons d’infidélité ou de manque de confiance. C’est une des barrières psychologiques les plus importantes pour se protéger.
Comment peut-on penser qu’on passera entre les mailles du filet plus que les autres ?
Les gens ont toujours tendance à penser que les mauvais événements n’arrivent qu’aux autres. Il existe une théorie psychologique qui explique que nous, les humains, avons besoin de croire que le monde dans lequel nous vivons est juste et régulier, que  les choses n’arrivent pas au hasard . On a ce qu’on mérite et on mérite ce que l’on a. En d’autres termes, les bons comportements seront récompensés et les mauvais, punis. On a alors l’impression de contrôler sa vie et les choses. Lorsqu’on demande aux gens d’estimer leur probabilité de contracter le VIH, la plupart se donne un très faible risque car ils se pensent supérieurs et meilleurs que les autres.
Que pensez-vous de la campagne ?
Je ne trouve pas que le message « pas de sexe » soit précis. D’abord, il n’est pas ciblé pour une population en particulier, que ce soit les jeunes, les homosexuels, les célibataires. Il faut qu’il y ait un phénomène d’identification à travers la campagne, que les gens se reconnaissent dans le message. Dans celui-ci, on s’adresse à tout le monde et cela revient à ne parler à personne. Ensuite, le ton est injonctif et peut produire des effets contraires. En général, les gens se rebellent contre les messages qui leur imposent des conduites. Il faut recommander des comportements qui ne soient pas coûteux pour la cible. Dire « pas de sexe », c’est parler comme le pape qui prône l’ abstinence  envers une population sexuellement active. Le message est raide : on décide pour les gens, sans proposer de solution. On risque de faire face à l’indifférence générale ! 
(1) Auteur de  La Psychologie du risque , Éd. De Boeck.
Journaliste Société / Business au féminin
Passée par Figaro Etudiant, Slate, Le1, France Amérique, StreetPress
Summer Selection – Tuniques Chapeaux Foulards

coucher sans preservatif

Je couche sans préservatif
Soumis parnnadiale 19.08.2010
Permalien ParAbsolute260719 Août 2010, 09:24:14
moi a ta place je lui direr si tu a des sentiment pour lui ? mieux vos le dire aux debut je pense que sa passe mieux est au moin toi tu ne tes pas encore trop attacher aprer je pense que sa a conporter un risque mer je suis pas expert j’ai 19 est en plus je suis gay lol mer moi c’est se que je feurer a ta place je lui direr il te dit qu’il a confiance alors montre lui qu’il peux en lui disant la vérité ^^
Permalien ParDidier-Torcy7719 Août 2010, 09:45:45
Permalien Parfrabro19 Août 2010, 09:57:21
Permalien Parcindy8319 Août 2010, 09:57:41
Permalien Parkristal19 Août 2010, 10:12:17
Permalien ParTrimrûdra19 Août 2010, 10:14:28
Permalien Parlila19 Août 2010, 11:25:07
Permalien Parserosud19 Août 2010, 12:38:13
Permalien Parpatock19 Août 2010, 15:32:11
Permalien Parnnadia19 Août 2010, 19:40:27
Permalien ParFerdy19 Août 2010, 19:49:16
Permalien ParSLEEPWALKER7501819 Août 2010, 20:02:01
les responsabilités ne doivent pas s’incomber qu’à toi, lui aussi est autant responsable. en tout cas bon courage à toi.
Permalien ParOuhlàlà19 Août 2010, 20:07:30
Permalien Parnathan19 Août 2010, 20:48:17
Permalien ParTrimrûdra19 Août 2010, 22:46:32
Permalien Parromainparis19 Août 2010, 23:57:22
deux personnes consentantes. Nnadia, je pense qu’il faut que tu prennes ton courage à deux mains et que tu lui dises, car, s’il s’est comportée ainsi avec toi, tu peux en déduire qu’il le fait, le fera, avec d’autres femmes. Si j’ai bien compris, tu n’as pas de traitement actuellement, alors le risque d’une contamination est plus grande, pas obligatoire mais pas impossible non plus. Le risque zéro sans capotes n’existe pas. Vous êtes tous les deux responsables, tu as, il a, accepté de ne pas mettre de préso. MAIS, au cas où il serait contaminé, je pense que tu dois lui dire pour les AUTRES femmes. Toi, tu es déjà séropo, alors pense aux femmes qui ne sont pas. 
Permalien Parnnadia20 Août 2010, 07:09:30
Permalien Parfrabro20 Août 2010, 07:14:55
Permalien Parnnadia20 Août 2010, 07:33:52
Permalien Parmaya20 Août 2010, 09:52:00
Permalien Parromainparis20 Août 2010, 09:59:42
 d’urgence de toute façon, puisqu’il faut agir dans les 48h. Maintenant, pour ton bien, pour le sien, pour celui des autres femmes, je pense que tu dois le persuader de faire un test hiv, à renouveler dans les 3 mois, histoire de lever le doute définitivement. Si tu viens pas sur Paris prochainement, pourquoi pas le téléphone ? Tu fais ce que tu veux, tu es seule avec ta conscience. 
Permalien ParTrimrûdra20 Août 2010, 10:03:33
Permalien Parizeline20 Août 2010, 10:12:35
Permalien Parmaya20 Août 2010, 10:15:46
Permalien ParPAMELOS20 Août 2010, 11:33:45
Permalien Parsonia20 Août 2010, 13:13:36
Permalien Parguppy20 Août 2010, 14:48:53
Permalien Partofo20 Août 2010, 14:59:00
Permalien Parmaya20 Août 2010, 15:11:43
Permalien ParLadislas20 Août 2010, 15:23:40
Permalien Pareris20 Août 2010, 15:39:59
Permalien ParTrimrûdra20 Août 2010, 15:51:40
Permalien Parromainparis20 Août 2010, 15:58:54
si insulte il y avait eu, la modération serait intervenue. Je trouve que nnadia à la franchise de nous exposer son cas tout comme sont franches nos réponses. Pour moi, les deux sont responsables et maintenant, ils en font ce qu’ils veulent. La seule désagréable impression qui me reste est justement cette impression de lire, parfois, comme ici avec nnadia, que le sida est considéré comme une simple maladie chronique. Malheureusement, je trouve que cette banalisation envers un virus complexe est une erreur, tout comme l’est encore plus celle envers les traitements.   
Permalien Parcierva5420 Août 2010, 16:12:16
Permalien Parserosud20 Août 2010, 16:16:00
Permalien Parnnadia20 Août 2010, 17:23:45
Permalien ParFerdy20 Août 2010, 17:43:05
Permalien Partofo20 Août 2010, 18:55:19
Permalien Parfrabro20 Août 2010, 19:11:20
Permalien Parserosud20 Août 2010, 19:26:11
…ne seriez-vous qu’une seule et même personne ???
Permalien Parfrabro20 Août 2010, 19:36:54
Permalien Parcierva5420 Août 2010, 20:35:58
tout est dit dans le titre, si tout le monde était comme ça, plus de vih, mdr
Permalien ParFerdy20 Août 2010, 21:06:17
Permalien Parpatock20 Août 2010, 21:23:38
Permalien Parcierva5420 Août 2010, 22:09:14
Je te remercie, j’essais juste de ne pas juger et d’essayer d’expliquer mon vécu, et je penses que c’est important de rester impartiale, quand on peux, car je sais que dès fois c’est compliqué. essayer juste de comprendre plutôt que de juger tout simplement ;)
Permalien ParDidier-Torcy7721 Août 2010, 09:22:48
Permalien Parnnadia22 Août 2010, 22:40:30
Permalien ParTrimrûdra22 Août 2010, 23:00:32
Permalien Pararthurdu8823 Août 2010, 01:35:27
Permalien Parserosud23 Août 2010, 08:36:08
Je connais le programme de chaque candidat
Je m’intéresse principalement aux questions de santé et de droits sociaux
C’est un show qui me laisse indifférent
Je cours les meetings et suis la campagne au quotidien
Je déplore les affaires de justice et les trahisons
M’inscrire Je suis déjà inscrit :
Connexion
Vous avez une question ? Consultez notre espace dédié : FAQ
je me sens mal j’ai rencontré quelqun  j’etais super bien avec lui
il etais comme je voulais le genre de mec dont j’ai toujours voulut avoir
durant nos echange de conversation puisque celà arrivera un jour
je lui dit moi je ne prend pas de pilule donc que preservatif je l’utilise
puisque je ne pouvais pas le dire tient tu sais quoi je suis seropo
je voulais attendre voir ou ira notre relation
alors le moment arriva au telephone encore je lui dit pense au prerservatif il me fait t’inquiéte.au moment de l’acte je suis en feu nous somme entrain de le faire je me dit au fond de moi il va le sortie quand ce perservatif ah non le mec entre dans moi sans!!!!alors là je continue puisque j’etais dejà il fallais finir de faire, si je le repousait là il se poserai encore plus de question! mais il n a pas jouir dans moi il est vite sortie, apres je lui dit mais prq tu n’avais pas mis les preservatifs comme je t’avais dit il me fait ah non je me controle et je ne peu pas jouir dans ta toi!!!!et je savais qu’il allais recommencé alors j’ai arrêté le relation il veux me revoir, il dit qu’il a totalement confiance en moi mais lorsque il prononce le mot confiance je me sens mal.j’aimerais lui dire je suis seropo mais je ne sais pas comment en meme temps je me dit que je suis une tueuse suis mal mal mal lui aussi prq pas  mettre les preservatif sans se posé des question!!!!!
hummm, pour la confiance, c’est raté, il aurait fallu lui dire avant !
Maintenant, test en croisant les doigts qu’il ne soit pas contaminé, 2 mois plus tard.
Il aurait pu aussi se demander si nnadia avait confiance en lui…Il a vait peut être lui-même une mst qu’il pouvait lui transmettre non ?
Je pense aussi que maintenant il faut en parler.
C UNE SITUATION DIFFICILE MAIS CET HOMME A IMPOSE LE RAPPORT SANS PROTECTION ALORS QUE TU LUI AVAIT DDER D EN APPORTER . IL NE T A PAS ECOUTE . ET C EST LUI QUI PARLE DE CONFIANCE C EST LE COMBLE TOI APPARAMENT TU NE PEUX PAS LUI FAIRE CONFIANCE . ALORS OUI IL FAUDRAIT LUI DIRE QU IL A AGIT KOM UN IMBECIL ET QU IL DOIT ALLER FAIRE UN DEPISTAGE MAIS SERRA T IL ASSEZ INTELLIGENT POUR DE GARDER CE SECRET ENTRE VOUS 2  ? EST IL ASSEZ AMOUREUX POUR NE PAS TE REJETTER APRES ? C EST TOUTES CES QUESTIONS QUI TE TOURMENTENT ET BIEN D AUTRE. TU VOIT NNDIA C TROP CHER PAYER CES QUELQUES MOMENTS DE PLAISIR PARTAGES. DIFFICILE D IMPOSER LE PRESERVATIF MAIS  INDISPENSABLE DE LE FAIRE POUR UN PREMIER CONTACT SEXUEL QUE TU SOIS SERO OU NON . CAR DIT TOI BIEN QUE TOI AUSSI  TU AS PRIS DES RISQUES BIEN TROP IMPORTANTS JE NE VEUX PAS TE FAIRE FLIPPER MAIS IL N Y A PAS QUE LE HIV COMME MALADIE SEXUELMENT TRANSMISSILE + LE PEDIGRE DE CET HOMME  TU NE LE CONNAIS TOI ?… NON… ALORS DECULPABILISE S IL TE PLAIS ET DIS LUI SI TU LE VEUX QUE TU L AIME MAIS QUE CELA NE TAS PAS PLU QU IL DECIDE DE NE PAS TE PROTEGER QUE MAINTENANT TU VA DEVOIR ALLER FAIRE DES ANALYSES PARCEQUE TU PREFERE TE RASSURER ET QUE LUI IL FERRAIT BIEN D EN FAIRE AUTANT.
 ET SURTOUT NE PRENDS PLUS DE RISQUES  A L AVENIR ET PROCURE TOI LES PRESERVATIFS FEMININ , ET OUI CELA EXISTE.
CAR SI IL NE VEUT PAS PORTER LE SIEN TU METTRA LE TIEN . 
SI TU NE VEUT PAS TE RETROUVER COMME MOI AVEC UNE HEPATITE C EN PLUS DU HIV  AVEC TOUTES LES COMPLICATIONS QUE CELA COMPORTE IL SERRAIT TEMPS QUE TU REAGISSE NON ? L ASSOCIATION AIDES DOIT POUVOIR TE FOURNIR DES PRESERVATIFS FEMININ .
 VOILA MES PENSEES SUR TON SI DELICAT SUJET BISES ET COURAGE LA BELLE .
Putain ce bordel, pourquoi ? Je ne veux rien dire du tout moi… La flippe ! Est-ce obligatoire ? Sommes nous contraint ? Par qui, par quoi, pourquoi ? Il prend ses propres risques et s’il le fait avec elle, il l’a surement déjà fait avec d’autres, alors quoi ? Pourquoi se soumettre à cet ultimatum ? Mon ex m’avait presque imposé de nous passer du préservatif, je sais qu’aujourd’hui si je suis séro+, c’est parce que je l’ai laisser faire, je l’ai accepté. Pourquoi aurait-il été obligé de me le dire, je n’avais qu’à lui imposer un test commun ou le quitter… Enfin… Je ne veux rien dire du tout et à personne. 
sous tri thérapie????? si oui tu sais que tu as très peu de risque de transmettre le vih le risque est quasi nul
 tu es amoureuse de lui? alors dis le lui et tu verras si ce qu’il ressent pour toi est plus fort que la peur  sinon laisse le passer son chemin…
courage nnadia tu n’es pas une empoisonneuse, dans un rapport sexuel on est deux!!!!!ce n’est pas un perdreau de l’année il doit savoir ce qu’il risque, tout le monde est informé maintenant des risques….il doit assumer…
…mal mal mal et pourtant super bien avec lui
Contact ton médecin infectiologue et demande lui conseil car apparemment tu n’es pas régulière quant au suivi de ton traitement.
Courage et bonne chance pour la suite de tes amours. 
                   quand on fais l’amour, ( on est deux), Adultes responssables???
           Chacun doit avoir sa propre conscience, et, chacun doit prendre ses
           responssabilitées???????????.
           Pas de jugement sur ton comportement, ni le siens.
           Si vous devez vous revoir, alors, si ce garcon est en manque
           d’initiatives, fais toi au moins la demarche d’etre sincere
           Peut-on se sentir sale face a une personne qui n’est pas plus soucieuse
           que cela, face au danger du VIH !!!!.
          Je pense que ce garcon ne debarque pas d’une autre planète, et qu’il
          est suffisament informé sur les risques encourus d’une relation sexuelle.
                  Il n’y a pas de courage ou de merite a etre honnête envers autrui.
                                                                                  petit patock.
pour mon medecin j’avais commencé a prendre des medicaments apres j’ai arrêté.mais là depuis j’essaie de prendre un rendez vous mais personne ne me repond au telephone celà sonne dans le vide.en plus mon medecin est loin de chez moi des heure de routes en voitures.avant de partais le voir apres 3mois
 pourtant je me sens bien comme une peronne en bonne santé mais depuis quelque jour j’aimerai passé la voir refaire des prises de sangs et reprendre des medecaments.
comment peux-tu espérer une relation de confiance dans ces conditions ? qu’attends-tu ici ? que chacun minimise ta responsabilité, te console, relativise ce qui n’aura été qu’une petite lâcheté sans importance, après tout, ne devait-il pas se préoccuper des préservatifs, vous preniez votre pied, il a eu la correction de se retirer avant d’éjaculer, au moins cherchait-il déjà à éviter la paternité, à défaut du reste, le lendemain il aurait encore été temps de lui indiquer un service hospitalier où il aurait pu recevoir un traitement d’urgence, tu n’as rien fait, tu es restée dans ce bazar, avec la peur d’être répudiée comme une petite idiote, parce que celui-la te convenait et que tu voulais l’avoir pour toi, jusqu’au prochain, tu n’es pas une tueuse, tu es tout simplement débile.
tu es restée dans ce bazar, avec la peur d’être répudiée comme une petite idiote, parce que celui-la te convenait et que tu voulais l’avoir pour toi, jusqu’au prochain, tu n’es pas une tueuse, tu es tout simplement débile.
Il me semble que tu as pris toutes lespréventionsnécessaires et suffisantes dans le contexte très particulier d’un premier rapport sexuel avec quelqu’un, au sens où tu asprévenuton partenaire autant que nécessaire dans ce contexte, sans aller au-delà de cenécessairecompte tenu que ce rapport n’aura pas peut-être pas de suite. Inutile dans ce cas d’en dire trop. Peut-être pourrais-tu cependant avor un petit stock de capotes chez toi. Tu peux en trouver dans les assos de lutte contre le sida ou au planning familial, gratuitement ou presque.
Et puis si j’ai bien compris, cela se passe en Corse. Les hommes en Corse  ont-ilsculturellementplus de difficulté à utiliser le préservatif comme en Méditerranée en général? Je sens aussi dans ton propos comme l’expressionculturelled’un rapport de domination homme-femme assez disproportionné aux dépens de la femme. Tu as beau lui dire de mettre un préservatif pendant le rapport, il n’en fait qu’à sa tête, pense d’abord à son plaisir et durant le rapport il s’impose nettement ainsi que tu le décris. Est-ce assez conforme à ce que tu as vécu à ce moment-là ?
comment peux-tu espérer une relation de confiance dans ces conditions ? qu’attends-tu ici ? que chacun minimise ta responsabilité, te console, relativise ce qui n’aura été qu’une petite lâcheté sans importance, après tout, ne devait-il pas se préoccuper des préservatifs, vous preniez votre pied, il a eu la correction de se retirer avant d’éjaculer, au moins cherchait-il déjà à éviter la paternité, à défaut du reste, le lendemain il aurait encore été temps de lui indiquer un service hospitalier où il aurait pu recevoir un traitement d’urgence, tu n’as rien fait, tu es restée dans ce bazar, avec la peur d’être répudiée comme une petite idiote, parce que celui-la te convenait et que tu voulais l’avoir pour toi, jusqu’au prochain, tu n’es pas une tueuse, tu es tout simplement débile.
dite moi je vais lui dire au telephone?????? il vis sur paris le mec!!!
je ne pense pas que c’est un sujet a parlé au telephone.
Merci! je sais que j’ai fait une grave faute je n’en dort plus et oui il faut que je lui parle mais je me dit pas au telephone!
Mieux vaut dire les choses au téléphone que ne pas les dire du tout, ne crois tu pas ?
A moins que tu ne sois prête à faire le voyage  de Corse à Paris au plus vite juste pour ça ?
Cet argument ressemble beaucoup à un prétexte pour ne pas dire…
 Si c’est ton choix c’est toi que ça regarde et uniquement toi. Mais dans ce cas, pourquoi nous demander notre avis si tu est décidée à ne pas en tenir compte ?
ah non non pas echappatoire  du tout je me dit il ya certaine chose faut pas dire par telphone en meme temps je voudrait voir ça reation dicret! faire un tour sur paris prq pas! je me sens dejà assez mal ainsi!et il faut que celà sorte!
Et puis quoi encore, pourquoi ne pas le porter directement aux urgences et sur de gros coussins ? Pourquoi doit-on révéler notre maladie alors qu’on nous intime de ne rien en faire au travail ? Et puis en quoi serait-elle responsable et idiote si ce crétin décide de faire sans ? Une femme se ferait violer qu’elle serait idiote aussi ou débile aussi ? Je n’aime pas du tout cette intervention ici, mais j’adore ton humour noir, très noir !
trimrudra, c’est un peu trop facile cette façon de voir les choses, à mes yeux avoir le sida est une responsabilité que malgré les tentatives pour essayer de se défausser sur une responsabilité partagée qui nous appartient en réalité souvent totalement dans nos comportements…
je partage totalement l’opinion de ferdy !
oh ben zut il a pas mis la capote c’est bête !!
et aucun traitement pour invalider la possibilité de conta en prime… 
j’en ai marre des gens qui balancent leur culpabilité, leur irresponsabilité sur les autres.
bien sur que c’est pas simple de dire, de composer avec mais 
qu’est ce que c’est être adulte ? si ce n’est faire avec les choses de l’existence ? ainsi ce ne serait pas vrai pour le vih ?
Ai-je dis que je n’assumais pas ma part de responsabilité dans ma propre contamination ? J’ai du mal m’exprimer… Mais oui, je dois êtres débile et idiot ! Cette conception là est bien meilleur… Je ne le dirais pas, un point c’est tout ! Je ferai tout pour m’en protéger et protéger ceux qui me cotoie, mais en aucun cas je n’alerterai qui que ce soit que chacun précisément prennent ses responsabilités face à ce virus et s’il y en a qui ne les prennent pas, je ne suis pas sur qu’il s’agisse d’elle ou de moi ! Quand on est neg’, on doit être aussi prudent que quand on est +. Là dessus rien ne change, s’il s’agit d’un accident alors oui, il faut intimer à l’autre une visite aux urgences, non parce que je suis séropo, mais parce que c’est la démarche à faire quoi qu’il arrive. Par contre s’il s’agit de quelqu’un pratiquant sans se protéger ! Sa méthode nous met une arme sur la tempe, ça je le refuse ! C’est trop facile !! Peut-être lui dirais-je simplement, t’es trop con toi, tu nous fais prendre un risque à tous les deux et j’essaierai d’aller aux urgences avec lui, pas pour lui avouer ma séropositivité, mais pour qu’il flippe ! Puis il est si facile de juger les gens de les traiter de lâche, de faible, de débile et d’idiot !! En réalité quand on vit ces choses, on prends des risques !!! Je ne sais si j’ai tort ou pas, mais je n’avouerai ma séropositivité qu’à la personne en qui j’aurai fort confiance… Il devra se protéger, car quoi qu’il arrive, c’est l’attitude à adopter, quoi qu’il arrive !
Alors non, je ne goute pas l’intervention de Ferdy, ni dans le fond et encore moins dans sa forme !
Bien d’accord avec vous Maya et Ferdy. 
On ne peut pas faire comme si nous n’étions pas HIV +.
Avec un peu de chance nous n’avons pas de stigmate alors alors le lamda dans le désir il ne pense pas « HIV » .. Moi je me sens tout à fait responsable à l’égard de mes partenaires, et je pense que je dois les proteger .
Apres quel est l’interet d’une relation qui se voudrait importante si on ne parle pas de ça ?  Ce n’est pas le cadre du travail, Trirundra…. c’est le champ de l’intime. Alors sauf s’il ne s’agit que de l’histoire d’un soir … il faut dire.
Maintenant  Nnadia puisque tu es consciente de ta « gaffe », je pense que tu devrais réagir au plus vite et le prevenir… pourqu il puisse profiter d’un ttt  au cas où ! et ainsi limiter les dégats …. alors courage 
tu n’as pas à te taire tu as ton opinion , avec laquelle tu vis en accord (du moins je te le souhaite)
je comprends ce que tu expliques mais je reste aussi dans ma « croyance » en la confiance et le dire..
j’ai toujours trouvé plus facile le rejet que la culpabilité, la responsabilité est autre aujourd’hui que quand je l’ai pris de plein fouet, aussi il est normal que nous soyons différents, je suis forcément décalée…
aujourd’hui je prendrais en compte d’être indétectable par exemple, et de la prep.
mais comme je n’ai plus de sexualité c’est difficile d’en parler vraiment dans une réalité pour moi.
mais je considère que la norme n’est pas le sida donc je ne crois pas qu’un seroneg ait à vivre  avec ça en tête constamment , de quel droit on balancerait notre souffrance au monde entier …
en même temps ce qui est valable sur un continent ne l’est pas sur l’autre .
( une africaine n’a pas la même possibilité que la notre ainsi que l’évoque nathan plus haut on doit tenir compte des mentalités masculines dépassées pour nous) 
en premier lieu je te souhaite la bienvenue 
Puis je te parle, en tant que Femme,Maman , Séropositive  ayant des km au compteur ,Militante et active  de la prévention . 
  Pourquoi attendre de ton partenaire ce que dont toi  tu n’arrives pas à mettre en pratique?
  chacun doit etre acteur de sa propre prévention en premier lieu donc forcément de l’autre. dire  » penses au préservatif »  c’est déjà prendre le risque qu’il n’y pense pas ou l’oublie volontairement ,pour X raisons
   Demander à  homme de penser au préservatif c’est lui donner une place dominante dans la relation (avait il un préservatif? ou est il venu sans?)  entre adultes responsables et consentant il aurait été bien mieux  que tu en aies eu à lui proposer plustot que d’adhérer      « au fais moi confiance( » ah les Hommes!!!!!!!!!!!  certains pensent avec leur sexe! ………..) »ok ok messieurs certaines femmes aussi voilà voilà équité réparé »!)
pour en revenir au sujet ………….  
                A voir un préservatif c’est bien , avoir chacun le sien c’est mieux »
 tu aurait pu déjà sur ce point savoir sur quelle tonalité tu devais lui faire confiance.
              « Rappelles toi de ta réaction à l’annonce de ta séropositivité »    
  2005 n’est pas bien loin de plus du dis sur ton profil que tu  n’es pas sous traitement actuellement ,mais que tu  l’as déjà été sait tu au moins où tu en es  niveau bilan sanguin?
Je comprend  la situation inconfortable dans laquelle tu te trouves mais à va falloir assurer et faire en sorte qu’il ailles se faire dépister ,son comportement  montre que le Sida il  connait pas ,peu, où fait l’autruche?
********   Il n’est pas contaminé où il ne connait pas son statut sérologique à chaque relation sexuelle il compte sur la chance  sans prendre conscience que celle ci puisse éventuellement lui tourner le dos, où  pense t-il? où que cela n’arrive qu’aux autres ,lui pas se sent pas concerné;
******* Il se peu qu’il soit contaminé  et pense pas pouvoir le transmettre,
ect……………………………………
là c’est 50/50 peu importe la façon (se dévoiler où pas dire où ne pas dire?) mais  pour l’apaisement de ton  esprit,  pour ton bien  le sien et celui des autres femmes éventuelles avec qui il à certainement ce comportement à risque ,il faut que les motsSida,IST, hépatite ,Dépistage  dépistage soient prononcé et appliqué.
A l’avenir épargnes toi de tous ces tracas et culpabilité ressenti tu n’as pas vraiment besoin de cela ,NON? prévois des préservatifs et utilises les!
Le fait d’être séropositive multiplie les risque d’attraper une autre saleté les IST
  » je pense que le VIH est bien suffisant!
Voilà jeune fille , je te souhaite bon courage  je t’embrasse.
                                   PAM 
 La contamination par le virus du Sida est  plus qu’une affaire personnelle  éviter
 tout comportement à risques, en se protégeant pour protéger les  autres
               et ne  pas être un des maillons de la chaîne de la pandémie
                           un comportement citoyen responsable 
                                           
Le meilleur c’est peut être pas le sachet….mais le cachet .
bientôt, en plus d’une prescrition ARV, le medecin voudra bien donner la pilule du lendemain ? (prescripte aux conjoints ayant des insuffisances d’erection avec le preservatif..), mais cette pilule verra-t-elle un jour le jour? et dans quel labo???
Nous sommes en 2010 plus dans les années 80 où il était difficile voire impossible de se renseigner sur les modes de contaminations.  Celà fait près de 30ans que le sida sévit, j’estime qu’avant d’avoir un rapport sexuel on peut prendre du temps pour se renseigner sur la maladie afin de s’en protéger ainsi que des autres ist.
 D’autre part ce mec a peut être déjà une séropositivité connue ou inconnue de lui, il serait dans ce cas là tout aussi responsable.
A lire certains ici vous utilisez le préservatif pour toutes vos activités sexuelles! même buccales???? 
Enfin je ne vois pas la necessite d’insulter la personne qui a eu une relation sexuelle non protégée pour X raisons.
je pense qu’il est important de respecter les expériences de chacun. Chaque vécu est unique, intime à la personne, et on est mal placé pour juger. 
Une petite question à tous, est-ce que ça vous est arrivé comme Nnadia d’avoir eu un rapport non protégé avec un seroneg, et comment l’avez vous vécu ?
ni dans le même contexte mais mon expérience en la matière a justement sonné le glas de ma sexualité.
je vivais avec un seroneg, la capote a craqué on s’est retrouvé aux urgences de lausanne, je ne sais plus exactement quelle année 2002 je crois en tous cas la prep existait déjà , j’ai culpabilisé à mort – moi même à l’époque je n’étais pas sous traitement j’ai eu droit à la pilule du lendemain et lui à une tri de précaution.
ces putains de 3 mois m’ont paru une éternité culpabilisante et le résultat sera que plus jamais ça…je l’ai quitté pour d’autres raisons mais s’il n’y avait eu que celle la elle aurait été suffisante …
 je verrais jusqu’au bout mon sexe comme un élément nocif je n’arrive pas à sortir de ce truc .
Ce n’est pas toujours à toi d’imposer le préservatif parce que tu es séropositive,
Ton partenaire est au courant de ce qu’il peut arriver dans une relation non protégée.
Ce n’est pas à toi seule de prendre la responsabilité de la relation non protégée.
Je comprends tes doutes, tes craintes, tes peurs, tes angoisses.
« Si je lui dit pas ça me  tourmente » « si je lui dit que va t il se passer »
les traitements ont évolués, ont faits des progrés considérables,
ensuite tu peux te dire que ce n’est pas qu’à toi de d’imposer le préservatif ce garçon pourrait aussi le faire.
Et dire à quelqu’un « tu sais j’ai confiance en toi » en agissant de cette façon c’est à dire en imposant presque de manière affective une relation non protégée, ce n’est pas très adulte.
Dis toi que tu peux encore, prendre les choses en main, imposer à présent le préservatif déjà, puis commencer à parler de « la confiance » et lui dire que la confiance cela s’acquiert , cela se gagne, ce n’est pas quelque chose qui est d’un coup évidente.
ne pas confondre l’amour et la confiance.
excuse moi si je ne suis pas très clair,  j’essaie de te donner mes impressions les plus sincères et les plus justes mais parfois le langage ou l’écriture ne permet pas de les exprimer.
je pense qu’il est important de respecter les expériences de chacun. Chaque vécu est unique, intime à la personne, et on est mal placé pour juger. 
Une petite question à tous, est-ce que ça vous est arrivé comme Nnadia d’avoir eu un rapport non protégé avec un seroneg, et comment l’avez vous vécu ?
Juste une remarque, Tofo, faudrait il encore savoir si l’autre partenaire est séroneg …
Sinon, Nnadia fait partie de bons nombre d’entre nous , qui a , à l’occasion, eu un rapport non protégé dans un contexte particulier où l’annonce de sa séropositivité n’est pas de mise.
Nous faire culpabiliser tout le tmeps, je ne suis pas d’accord.
Esct ce qu’une personne, par exemple, qui roule à 180km/h sur autoroute et qui pourtant connaît le code de la route est excusable pour autant? …
Elle risque de perdre son permis, de passer en jugement au tribunal et de payer une amende: ce sont les risques encourus alors qu’elle connaît ces risques.
L’etat dans ce cas là ne va ps dire à la personne : « Oui, on vous comprend, vous aviez X raisons de rouler si vite »
Et bien pour moi, il faut aussi que les séronegs ( du moins ceux qui le savent…), apprennent à « rouler moins vite » car en 2010, à moins d’habiter sur une autre planète, toute personne « normalement constituée psychologiquement » est censée connaître les risques qu’elle prend aussi.
Je ne veux  pas nous donner des excuses  à nous, séropos, mais tout de même, ce genre d’histoire est ici récurente,
et oui, nous devons faire attention à ce que nous faisons,mais les autres aussi!!
Tout le monde n’est pas égal face à la maladie, c’est valable pour tous les domaines aussi…
Nous sommes des êtres humains, il faut savoir donc composer avec tous les risques que la vie nous impose tous les jours.
C’est à dire savoir décider, être responsable
et certainement pas toujours pour les autres …!
« Le but est le chemin lui-même » Soyons nous-mêmes, en toute circonstance.
je pense qu’il est important de respecter les expériences de chacun. Chaque vécu est unique, intime à la personne, et on est mal placé pour juger. 
Une petite question à tous, est-ce que ça vous est arrivé comme Nnadia d’avoir eu un rapport non protégé avec un seroneg, et comment l’avez vous vécu ?
Très bien… Je reprends alors pour vous conter…
Il y a peu,  mon médecin, insistant pour que je reprenne progressivement une activité sexuelle mise en berne depuis le 8 décembre (date de la grande révélation). Je me suis lancé dans un lieu fait pour. Je reprends cette activité sans érection, je n’y parviens pas en compagnie d’autres hommes. Moi qui me définissait comme un 50/50 actif +, je deviens essentiellement passif. Mon médecin me dit que c’est parce que j’ai perdu confiance en moi et que cela reviendra. C’est revenu en compagnie d’un homme, un passif. Je me suis littéralement abandonné dans ses bras et avant que je ne m’en rende compte, j’étais en lui et ce sans le saint sauveur… Je le lui signale, tente de me retirer, il dit qu’il sait les risques qu’il prend, il avoue sa folie, mais il veut ainsi. Je retire violemment, m’apprête à partir, il me dit, tu peux me faire confiance, je lui ai dis, non, et tu ne le peux pas non plus… La suite ? J’y suis retourné… Aujourd’hui, j’ai rencontré un garçon charmant, vraiment… Et j’ai peur de tomber amoureux. Je ne connais rien de sa santé, j’aime son corps et son allure, j’aime ce qu’il semble déjà être. Je n’ai pas peur qu’il me quitte, j’ai peur qu’il me voit comme un pestiféré… Alors, comme le ditLadislas  : « …/…commencer à parler de « la confiance » et lui dire que la confiance cela s’acquiert , cela se gagne, ce n’est pas quelque chose qui est d’un coup évidente. Ne pas confondre l’amour et la confiance…/… » Je ne le dirais pas, même si on mettait un canon sur mes tempes ! Mais, je peux aussi renoncer à l’amour, après tout, c’est souvent que de la merde !
Chacun à son vécu par rapport à cette pathologie, moi je m’en suis fait une prison, belle de l’extérieur, mais de l’intérieur…..
Est-ce vraiment une question de confiance ? Je ne penses pas, mes ami(e)s le savent et tout ce passe normalement donc pourquoi pas « le/la compagnon », surement la peur de soi, pourtant on a surmonter la peur de mourir, pourquoi pas celle de la sincérité ?
Dans notre société, on parle de beaucoup de chose et chacun ces opinions que l’on respecte tous donc celle-ci n’est pas contraire aux lois, une personne assez large d’esprit réagira comme d’hab, mais notre problème, c’est nous et uniquement nous, si la personne ne comprends pas c’est que ce n’était pas la bonne.
Pour répondre à tofo, cela m’est arrivé une fois et le lendemain je lui ai dit, franchement je n’étais pas fière du tout, au début il ne m’a plus parlé du tout, il a fait les test et entre temps il m’insultait. Je ne lui en ai pas tenu rigueur, après tout, j’étais aussi responsable puis maintenant on se reparle, c’est même devenu un ami et après coup il m’a dit que j’avais bien fait de lui dire la vérité puis qu’après tout, il été conscient aussi de ce qu’il faisait (chance, il n’a rien ;)). Donc je pense sincérement qu’on lieu de se jeter dans les bras tout de suite, il vaut mieux en discuter tranquillement plutôt que de s’en vouloir toute sa vie, puis s’il ne comprends pas, tant pis, on continuera notre route chacun de son côté, il vaut mieux vivre seul que mal accompagné ou dans le mensonge.
…a une différence près, sur le chemin qui nous conduisait au plumard, je confiais que j’avais le Sida (nous étions dans les années 90) souvent ça s’arrêtait là mais des fois ça allait plus loin…..non abonné aux présos(c’était aussi l’époque des célèbres présos à un franc, qu’aucune pharmacie n’avait), je sautais du train en marche quand le train n’était pas en grève…..faut dire que je buvais beaucoup, énormément et donc mes rencontres étaient du même ordre de grandeur que moi(ou de la même cuvée).
Vu le climat éthylique, j’en parlais avant et j’en reparlais le lendemain…..en général nous faisions un bout de vie ensemble.
Je ne sais plus comment je vivais c’t’enfer, car je m’anesthésiais régulièrement la gueule…..mal je crois, très très mal.
j’ai insisté et j’ai eu finalement un rendez vous avec mon medecin
mais elle peu me prendre que au mois de novembre pffffff
lol je ne suis pas la seule dans mon cas a aller la voir eh ben!!!
sinon je vais prendre rendez vous chez mon medecin traitant  pour parlé
avant d’allé voir celle qui s’occupe de ce qui vis avec moi dans mon sang lol.bon bref je garde le moral et pour ce que j’ai fait celà ne recommencera plus!
puisque ton message de forum a sucité un véritable buzz, déjà son intitulé portait une étrange suspicion « je couche sans préservatif », tandis que tu as l’air de pouvoir t’exprimer avec nuances, tu as réussi à faire inverser le doute, bien malgré toi, jusqu’à incarner le rôle de victime,
bref, c’est toi qui « garde le moral » (sic), tant mieux pour toi, « tu ne recommenceras plus » (re-sic !), enfin, nous ne sommes pas ici pour valider telle ou telle attitude, deux ave et trois pater, en cinq ans tu as tout de même eu l’occasion de grandir un peu face à ce problème,
si je regrette une chose, c’est d’avoir répondu à ta confession brouillonne, et d’avoir laissé parler mon agacement, plutôt quedébilej’aurais dû peut-être choisir une formule plus aimable.
Tu n’as jamais rencontré dans ta vie ce type de situation Ferdy ?..où tout s’échappe, où on ne maitrise pas forcément ce que fait l’autre ? 
Tu n’as jamais rencontré dans ta vie ce type de situation Ferdy ?..où tout s’échappe, où on ne maitrise pas forcément ce que fait l’autre ? 
En tous cas pour moi pas dans le vingt dernières années…
Nous sommes deux mais sans jamais nous être rencontrés nous avons identifié ici quelques points communs.
Et aussi quelques désaccords rassurez-vous 
C’est peut être une question de génération et d’éducation, mais « les moments ou tout t’échappe » j’ai appris à les éviter avec les premiers coups dans la gueule, et c’était bien avant l’heure du vih et sur d’autres sujets: ça m’a servi ensuite !
Mais je conçois que ça puisse arriver puisque je n’ai pas su éviter la contamination dont je me sens aujourd’hui seul responsable. Mais à l’époque je ne dominais rien et croyais tout dominer, ce qui n’est pas exactement la même chose que laisser les choses m’échapper.
Il y a un certain temps que cette idée m’est passée !
tofo-seronet, on s’éloigne de la question, je crois que tout le monde se fout de savoir ce qu’aurait bien pu faire Ferdy, et si oui ou non, il aurait vu les choses lui échapper et ne rien contrôler, et dire je ne sais quoi, déjà que ça part en vrille (merci à Cierva54 pour ce témoignage captivant),
le rôle du modérateur est à l’image de ce forum, décalé.
                 Les choses échappent, le jour meme ou on arrive en ce bas monde.
               Tiens, qui couche avec qui? tu a mis une capote toi? 
           Moi,  je savais que mon copain etait serro, moi pas j’ai choisi.
              Et je suis tres fier d’avoir recu ce cadeau temoignage de notre amour.
           Arretons de poser des questions idiotes qui n’ont aucun sens avec le propo
             L’homme sans reproche qui reproche a certain de leur conduite ptdr.
                                                              petit patock.
j’ai insisté et j’ai eu finalement un rendez vous avec mon medecin
mais elle peu me prendre que au mois de novembre pffffff
lol je ne suis pas la seule dans mon cas a aller la voir eh ben!!!
sinon je vais prendre rendez vous chez mon medecin traitant  pour parlé
avant d’allé voir celle qui s’occupe de ce qui vis avec moi dans mon sang lol.bon bref je garde le moral et pour ce que j’ai fait celà ne recommencera plus!
Toute façon, ton mec est autant responsable de son comportement ! La question est, fait-il confiance à toutes ses partenaires comme avec toi ? si oui, combien vont être contaminé par insousciance ou préméditation ?
suivant vos conseils des fois tres dur j’ai pris pas mal de bonne note
et au final j’ai enfin sortie la chose de ma bouche et j’ai dit que j’ai le VIH
il a ete tres encolére au debut  et aussi il ma dit qu’il est aussi en partie responsable et qu’il va faire un test  dans 3mois mais que peu importe le resultat,il ne m’en voudra pas
maintant reste  a savoir  et je croise les doigts!!!!!!!
il aimerai me revoir mais moi je recherche du serieux avoir des enfants mais avec lui je ne le sens pas!!!
Pas sérieux, mais il veut te revoir finalement ? Je crois qu’au vu de ta révélation, de ton effort, à mes yeux surhumain, tu peux peut-être lui donner sa chance, mais ne le revoit pas seule, on ne sait jamais…
à mon tour alors… Je suis en train de tomber amoureux comme un débile, une merde, un lâche, un alcoolique !
Et je vais sans doute devoir partir pour la région parisienne pour du travail mieux payé, plus passionnant, politique en somme !
Mais je voudrais lui dire de me suivre et finalement aussi lui dire que je suis séropo, après tout, il ne me suivra pas comme ça !!
Mais bon Dieu, je veux qu’il m’aime ou qu’il me quitte et pourtant, je ne lui laisse pas le temps de le savoir ?
Trimrûdra, Lluphukaâb, Kalisha KA !, moi-même et tous les autres ! 
J’ai lu certain commentaire et je ne suis pas tout à fait d’accord. Certain dise qu’il est responsable, mais peut etre que le mec n’a jamais vu de séropo de sa vie…et se dit « un(e) seropo il/elle es comme dans les films » du genre tout amaigri, tout afaibli, ou meme fou, du genre je le remarquerai tout de suite… Vous voulez que les seroneg nous respect, commençont nous déjà par les respecter!
…nous rêvons tous de tomber amoureux, comme une larve rêve de devenir papillon et de se brûler les ailes au feu de l’amour.
C’est ça qui est beau, cette transformation de deux êtres.Tout le reste n’est qu’un leurre.
Esquiver cette relation amoureuse afin de se protéger d’éventuelles blessures de l’amour…….c’est ça qui serait fou, non ???
Les regrets me paraissent pires que les échecs. 
Les chats thématiques sont momentanément suspendus
L’actrice Américaine, Annette Bening déclare « s’il est plus facile d’être une femme en 2017 qu’il y a 40 ans, grâce aux progrès et l’éducation, il existe aujourd’hui une autre pression : on attend de nous que nous réussissions nos études, que nous ayons un bon travail, mais aussi que nous soyons

coucher sans preservatif
Accueil/Forum/Amour, Couple/ Le sexe sans préservatif: une preuve d’amour?
Attention! Ne pensez pas que je vais faire l’éloge ici des attitudes « je fais l’ amoursans capote car c’est mieux ». Non! Pour l’avoir vécu, je sais trop l’ angoissede se demander si 1/ on n’est pasenceinte , puis 2/ si on n’a pas leSIDA . Là, je veux parler – et avoir l’opinion des forumeurs – sur le moment où uncouple(après avoir fait letestHIV) décide de passer ausexesanspréservatif . Est-ce un moment important pour vous? En général, au bout de combien de temps décidez-vous de passer au sexe sans latex?Je me pose ses questions car mon chéri a desidéesassez arrêtées sur le sujet (=> pas de capuchon, pas de calin). Je sais (d’après ses confidences) que celà fait longtemps qu’il ne fait l’amour qu’avec capote car après une grosse déception sentimentale (il y a presque 4 ans), il ne semble plus trop faire confiance en ses partenaires… Or l’autre soir, une chose en entraînant une autre, nous avons fait l’amour sans préservatif. J’ai trouvé ça très fort, comme unedéclaration d’amour . Je ne sais pas encore si c’était « exceptionnel » (pris dans le feu de l’action, il n’a pas voulu tout stopper pour mettre une capote?) ou s’il a décidé de mettre notre relation sur un autre plan (à MOI, il me fait confiance)… Bref, j’aimerais bien avoir vos avis et témoignages sur ce sujet!
Océane Rosemarie parle du sexe entre femmes
Océane Rosemarie parle du sexe entre femmes
Sida : la contamination en question
L’addiction au sexe, c’est quoi ?La réponse du Dr Lowenstein
En tout cas moi, après plusieurs déceptions, la capote est clairement une barrière affective, tout autant que physique… je ne l’enlève que si je m’implique réellement dans al relation et si je commence à y croire, donc à ressentir des choses sérieuses… euh mais suis une nana et en plus c’est juste moi….
Je vois pas ca comme de la confiance… Mais une erreur…Car, on ne sait jamais ce que l’autre fait de sa bistouquette ou de sa zezette !Peut-être que je n’ai pas suffisement confiance, bien que j’ai déjà fait l’erreur de faire sans ! Dieu m’en garde, je n’ai rien… Mais, cette sal0perie, c’est pas sur la confiance ni dans le temps de relation qu’on peut être sûr ! Rien n’est jamais sûr ! Même celui ou celle qui veut se faire passer pour le/la plus honnête ! Alors, garder à jamais la capote ? Beurk ! c’est quand même mieux sans ! Faire confiance et faire sans ? A ses risques et périls ! En gros, on est mettre de sa vie, et si on fait sans, c’est en toute connaissance de cause ! Dune
Je vois pas ca comme de la confiance… Mais une erreur…Car, on ne sait jamais ce que l’autre fait de sa bistouquette ou de sa zezette !Peut-être que je n’ai pas suffisement confiance, bien que j’ai déjà fait l’erreur de faire sans ! Dieu m’en garde, je n’ai rien… Mais, cette sal0perie, c’est pas sur la confiance ni dans le temps de relation qu’on peut être sûr ! Rien n’est jamais sûr ! Même celui ou celle qui veut se faire passer pour le/la plus honnête ! Alors, garder à jamais la capote ? Beurk ! c’est quand même mieux sans ! Faire confiance et faire sans ? A ses risques et périls ! En gros, on est mettre de sa vie, et si on fait sans, c’est en toute connaissance de cause ! Dune
Il y a tjs un petit risque mais… Au risque de me répéter: 1/ ça fait 9 mois que nous sommes ensemble et, même si nous n’avons pas encore des projets (vivre ensemble par ex), j’ai envie d’une relation sérieuse avec lui 2/ on a fait des tests HIV (récents) et tout va bien 3/ je prends lapiluledonc pas de risque degrossessenon désirée 4/ je pense (à 99% lol) qu’il m’est fidéle (et s’il ne l’était pas, il assez intelligent pour ne pas mettre sa santé en jeu en baisant sans capote), bref a priori pas de risque « médical » pour nous. La façon dont il m’a fait l’ amourétait vraiment particulière, et j’avais vraiment l’impression que c’était une façon de me dire « je t’aime, je te fais confiance, il n’y a que toi donc pas de capote ». Tu vois?
Je ne sais pas trop si c’est une barrière affective ? mais par certaines de mes amies, c’est considéré comme un simplemoyen de contraception , car elles ne supportent pas lespillulesen général comme pour moi c’est une barrière affective, je dirais qu’il n’y a pas de moment précis où décider de l’enlever. avec les relations que j’ai eu jusqu’à maintenant (malgrés lapillule ), mon copain actuel est le seul avec qui j’ai décidé de ne plus en mettre au bout d’à peu près 6 mois de relation.
Je vois pas ca comme de la confiance… Mais une erreur…Car, on ne sait jamais ce que l’autre fait de sa bistouquette ou de sa zezette !Peut-être que je n’ai pas suffisement confiance, bien que j’ai déjà fait l’erreur de faire sans ! Dieu m’en garde, je n’ai rien… Mais, cette sal0perie, c’est pas sur la confiance ni dans le temps de relation qu’on peut être sûr ! Rien n’est jamais sûr ! Même celui ou celle qui veut se faire passer pour le/la plus honnête ! Alors, garder à jamais la capote ? Beurk ! c’est quand même mieux sans ! Faire confiance et faire sans ? A ses risques et périls ! En gros, on est mettre de sa vie, et si on fait sans, c’est en toute connaissance de cause ! Dune
Dans la vie tu te fais mettre et tu maitrises…
Il y a tjs un petit risque mais… Au risque de me répéter: 1/ ça fait 9 mois que nous sommes ensemble et, même si nous n’avons pas encore des projets (vivre ensemble par ex), j’ai envie d’une relation sérieuse avec lui 2/ on a fait des tests HIV (récents) et tout va bien 3/ je prends lapiluledonc pas de risque degrossessenon désirée 4/ je pense (à 99% lol) qu’il m’est fidéle (et s’il ne l’était pas, il assez intelligent pour ne pas mettre sa santé en jeu en baisant sans capote), bref a priori pas de risque « médical » pour nous. La façon dont il m’a fait l’ amourétait vraiment particulière, et j’avais vraiment l’impression que c’était une façon de me dire « je t’aime, je te fais confiance, il n’y a que toi donc pas de capote ». Tu vois?
Je voisEt je trouve ca beau la façon dont tu racontes les choses…MAIS ( ), parce qu’il y a tjs le 1%, je me répéte en disant que l’on est jamais sûr de rien ! Tu sais, la fameuse confiance dont tu parles : « S’il va voir ailleurs, il m’aime suffisement pour mettre une capote » bcp de gens l’ont entendu et aujourd’hui, c’est àl’hosto qu’ont les écoute ! Dans le feu de l’action, on peut se dire qu’après tout, c’est pas si grave, et pourtant, il ne suffit que d’une petite fois, d’une tromperie pasagère, pour tout chambouler ! Je ne veux pas te faire peur…mais, il fallait que je le diseSoye heureuxDune
Barrière affective Voilà 2 fois que je vois cette expression dans vos réponses et je trouve que ça résume bien l’état d’esprit de moncouple(et surtout celui de mon mec). Capote = protection contre les maladies, contre lesgrossesses , mais aussi protection affective en effet. D’où ce moment fabuleux (si si )sanspréservatif(il l’a fait sciemment car au moment « critiqe » – vous voulez un dessin? lol – il a dit qqch du style « pas de capote » ou « tant pis pour la capote ») car j’ai eu l’impression qu’il supprimait une barrière entre nous. Moi qui lui reproche de ne pas s’impliquer dans notre couple, j’y ai vu une première réponse, un espoir
Dans la vie tu te fais mettre et tu maitrises…
Il y a tjs un petit risque mais… Au risque de me répéter: 1/ ça fait 9 mois que nous sommes ensemble et, même si nous n’avons pas encore des projets (vivre ensemble par ex), j’ai envie d’une relation sérieuse avec lui 2/ on a fait des tests HIV (récents) et tout va bien 3/ je prends lapiluledonc pas de risque degrossessenon désirée 4/ je pense (à 99% lol) qu’il m’est fidéle (et s’il ne l’était pas, il assez intelligent pour ne pas mettre sa santé en jeu en baisant sans capote), bref a priori pas de risque « médical » pour nous. La façon dont il m’a fait l’ amourétait vraiment particulière, et j’avais vraiment l’impression que c’était une façon de me dire « je t’aime, je te fais confiance, il n’y a que toi donc pas de capote ». Tu vois?
Je suis d’acc moi qd on enlève la capote c un plus pour la relation, c la confiance, le sérieux, le grandamour ! ça a une gde signification pour moi et ça renforce mon amour!!!!!
Mon avis.. Ca fait quand même 9 mois que vs êtes ensembles, vous avez fait le test HIV, , il est p’tet temps e passer enfin sans capote. C’est plus simple aussi surtout. moi ça fait 7 mois que je suis avec mon copain. On a commencé avec les capotes (je prenais pas lapilule ). puis au bout de 3 mois j’ai pris la pilule et puis on a commencé a le faire sans capotes (bien que j’aurais voulu qu’on fasse le test, surtout lui, mais bon, le temps passant etc.. voila). 9 mois avec capotes ça fait un p’tit peu long quand même. Surtout que generalement les mecs preferent le faire sans. Enfin, a toi de voir aussi..
Je voisEt je trouve ca beau la façon dont tu racontes les choses…MAIS ( ), parce qu’il y a tjs le 1%, je me répéte en disant que l’on est jamais sûr de rien ! Tu sais, la fameuse confiance dont tu parles : « S’il va voir ailleurs, il m’aime suffisement pour mettre une capote » bcp de gens l’ont entendu et aujourd’hui, c’est àl’hosto qu’ont les écoute ! Dans le feu de l’action, on peut se dire qu’après tout, c’est pas si grave, et pourtant, il ne suffit que d’une petite fois, d’une tromperie pasagère, pour tout chambouler ! Je ne veux pas te faire peur…mais, il fallait que je le diseSoye heureuxDune
T’as raison de me mettre en gardeet comme j’ai connu la peur d’avoir le sida (pour ma première relation, le mec ne mettait pas de capote, je faisais confiance, il était sérieux, n’empêche que j’ai eu la trouille le jour où j’ai fait le test HIV), je ne prends pas ce genre de décision à la légère. Là, ça s’est fait dans le feu de l’action, mais on n’en avait déjà parlé avant et franchement je n’ai pas peur (peut-être à tort!) et toi, que te faudrait-il pas désormais pour « franchir le pas », décider de ne plus mettre la capote?
T’as raison de me mettre en gardeet comme j’ai connu la peur d’avoir le sida (pour ma première relation, le mec ne mettait pas de capote, je faisais confiance, il était sérieux, n’empêche que j’ai eu la trouille le jour où j’ai fait le test HIV), je ne prends pas ce genre de décision à la légère. Là, ça s’est fait dans le feu de l’action, mais on n’en avait déjà parlé avant et franchement je n’ai pas peur (peut-être à tort!) et toi, que te faudrait-il pas désormais pour « franchir le pas », décider de ne plus mettre la capote?
Comme toi… Aujourd’hui, c’est l’ amour , le temps, la confiance, le test ensemble et le dialogue qui me permettra de dire « si on enlevait la capote » !Moi aussi, j’ai eu la trouille du test… Alorsfaire l’amour , s’envoyer en l’air : SUPER, maisDune
Mon avis.. Ca fait quand même 9 mois que vs êtes ensembles, vous avez fait le test HIV, , il est p’tet temps e passer enfin sans capote. C’est plus simple aussi surtout. moi ça fait 7 mois que je suis avec mon copain. On a commencé avec les capotes (je prenais pas lapilule ). puis au bout de 3 mois j’ai pris la pilule et puis on a commencé a le faire sans capotes (bien que j’aurais voulu qu’on fasse le test, surtout lui, mais bon, le temps passant etc.. voila). 9 mois avec capotes ça fait un p’tit peu long quand même. Surtout que generalement les mecs preferent le faire sans. Enfin, a toi de voir aussi..
Moi j’étais pour c’était lui qui avait l’air plus « coincé » sur le sujet En tous cas, moi je préfère sans. Déjà, physiquement, c’est plus agréable pour moi aussi (certaines capotes me font mal), et je trouve ça tellement sensuel. Mais une fois encore, ok pourle sexesans capote dans une relation decouplestable (je ne voudrais pas que des jeunes fassent des k0nneries en lisant ces posts)
Moi j’étais pour c’était lui qui avait l’air plus « coincé » sur le sujet En tous cas, moi je préfère sans. Déjà, physiquement, c’est plus agréable pour moi aussi (certaines capotes me font mal), et je trouve ça tellement sensuel. Mais une fois encore, ok pourle sexesans capote dans une relation decouplestable (je ne voudrais pas que des jeunes fassent des k0nneries en lisant ces posts)
Ah oui ! Daccord avec toi… Faut cesser la capote quand vraiment c’est clair qu’uncoupleest solide, qu’on a confiance, fait le test…Relation stable et durable peut permettre la relation sans capotes. Mais sinon attention..
Comme toi… Aujourd’hui, c’est l’ amour , le temps, la confiance, le test ensemble et le dialogue qui me permettra de dire « si on enlevait la capote » !Moi aussi, j’ai eu la trouille du test… Alorsfaire l’amour , s’envoyer en l’air : SUPER, maisDune
Qd t’auras franchi le pas, préviens moi et dis moi comment c’était mdr! En tous cas, moi ça faisait presque 2 ans que je n’avais plus fait l’ amoursanspréservatif , et j’avais oubliué comment c’étaitEn un mot: GENIAL !!!
Qd t’auras franchi le pas, préviens moi et dis moi comment c’était mdr! En tous cas, moi ça faisait presque 2 ans que je n’avais plus fait l’ amoursanspréservatif , et j’avais oubliué comment c’étaitEn un mot: GENIAL !!!
Euh t’inquiéte ! J’ai déjà franchis le pas(j’ai vécu 3 relations de deux ans) C’est juste pour mettre en garde, rien de plus
Mon avis : je pensais tres sincerement quefaire l’amoursans capote ct un preuve d’ amourjusk’o jour ou mun concubin a attraper la syphilis!!! et j’ai appris qu’il me trompait (ok je le savais deja ) mais qu’en plus il ne mettais jamais de capote meme avec un femme qu’il niquait comme ca, le soir meme et sans plus!! donc maintenant lui il fait ce qu’il veut mais moi je met une capote a chaque fois qu’on « fornique », meme si je l’aime tres tres fort!
Mon avis : je pensais tres sincerement quefaire l’amoursans capote ct un preuve d’ amourjusk’o jour ou mun concubin a attraper la syphilis!!! et j’ai appris qu’il me trompait (ok je le savais deja ) mais qu’en plus il ne mettais jamais de capote meme avec un femme qu’il niquait comme ca, le soir meme et sans plus!! donc maintenant lui il fait ce qu’il veut mais moi je met une capote a chaque fois qu’on « fornique », meme si je l’aime tres tres fort!
Oui la confiance….. c bo de faire confiance mais en fait, on se cahce la verite! comment ne pas faire plus confiance a l’homme qu’on aime et qui est en plus le pere de notre enfant! moi g fait cette betise, j’ai attrape la syphilis aussi, et heureusement mon fils ne la pas eu, pask’en fait il a commence a me tromperqd j’etaisenceinte ! et can plus atrd qu’il s’en ai rendu compte! il a du en contamine des femmes inconscientes! mais je te comprends ca fait 9 mois que vous etes ensemble, et tu as envie d’avoir une vraie relation, il n’ ya que toi ki peut trancher! mais sache que souvent un homme est pret a tout te faire gober tout ca pour un peu plus de plaisir!! bon choix!
Tout pour une première fois inoubliable !
Que faire quand le préservatif lâche ?
Le préservatif : comment bien le choisir (et s’en servir) ?
Chaque jour, je veux les derniers buzz pour faire vibrer ma boîte mail

coucher sans preservatif
267 techniques simples et efficaces pour rendre votre copine accro au sexe ou collectionner les ‘fuckfriends’.
Comment séduire LA fille que vous convoitez. Un guide pour sortir de la friendzone, séduire une collègue, une camarade…
Découvrez la version Française du bestseller de Swinggcat, apprenez enfin à maîtriser les Prizing, et devenez celui que les femmes voient comme LE mec à conquérir à tout prix !
© 2007-2015 Art de Séduire. Tous droits réservés.
Accueil>Sexualité>Journée Mondiale de Lutte contre le SIDA : Le Problème avec le Sexe Sans Capote…
Ça a commencé comme une blague avec le générateur d’articles et de titres de Vice Magazine. Et un pote me contacte en Inbox :« J’ai essayé le sexe non-protégésous la peau pendant 48 heures. C’était le kif  de ma vie. »
En ajoutant par la suite :« Mais depuis, c’est un peu plus galère… Mais quelle idée de merde ! C’est de votre faute Artdeseduire, vous ne faites pas assez deprévention contre les rapports sexuels non protégés !  »
Aussitôt dit, aussitôt fait : découvrezles 3 raisons de ne pas faire du sexe non-protégé .
Je ne vais pas vous mentir : je crois qu’il n’y a rien de mieux au monde que defaire l’amour à la femme qu’on aimesans préservatif. Peau contre peau (muqueuse contre muqueuse pour les plus romantiques), la sensation est divine.
Mais bon, comme nous l’ont fait comprendre les gosses dans le clip polémique LOL des Enfoirés « Toute la vie »,pour notre génération, c’est chômage, violence et SIDA .
En fonction de votre année de naissance, vous avez été plus ou moinssensibilisé au SIDA et aux MST(maladies sexuellement transmissibles), puis aux IST pour les plus jeunes (infections sexuellement transmissibles).
Un changement de nom pour une même réalité : souffrance de la bite, honte sociale et risques de stérilité ! Artdeseduire devient dealer de capotes le temps d’un article, pour vouséviter tous les désagréments du sexe non protégé…
Je ne peux pas vous faire de long discours sur le sujet, je ne le côtoie pas au quotidien, je ne suis ni médecin, ni ami avec des malades (je crois). Je ne peux que vous renvoyer aux deux claques cinématographiques qui me viennent immédiatement à l’esprit sur le sujet :PhiladelphiaetDallas Buyers’ Club .
EtForrest Gumpaussi. Sorry du spoiler. Jenny elle meurt des suites du SIDA. Au fond, malgré AIDES et ses campagnes de prévention,malgré le SIDACTION chaque année, on est relativement peu informé , parce que les chiffres des contaminés sont en baisse par rapport aux grandes années de contamination, parce que le SIDA, on peut vivre longtemps avec.
Une seule adresse pourvous renseigner sur le SIDA et sur les centres de dépistage les plus prochesde chez vous :
www.sida-info-service.org
Malheureusement, le VIH ne fait plus assez peuret les jeunes ont des comportements à risques. Mais quand je dis les jeunes, je pense aussi à mes amis quadra et quinqua qui en ont marre de baiser avec des capotes :« J’aime pas me baigner avec des bottes en caoutchouc »m’a déclaré un pote poète l’autre jour quand on parlait de rapports non-protégés.
Tous égaux devant les IST. Homme et femme. Jeunes et vieux. On est tous aussi mal préparé face à la syphilis, à la Chlamydia et à toutesleurs copines IST presque indétectables.
En réalité, pour nous les hommes, c’est compliqué : soit on en ressent les symptômes quand on est infecté (ça brûle quand on pisse, on ressent une gêne, ça démange, on a envie de se gratter), soit c’est complètement transparent et indolore pour nous… eton risque de le refiler aux filles si on ne se protège paspendant l’acte sexuel.
Pas pour vous rendre parano, mais jetez un œil au cas où… Blennoragie, hépatite B, herpès génital, mycoses, papillomavirus, syphilis… pas des noms de Pokémon tout ça…
Pour terminer sur une note plus légère, le préservatif, quelque part, mentalement, protège aussi de l’engagement, de la relation longue… et des prises de tête.
Le vrai couple amoureux qui s’engage fait un test.C’est un pari sur l’avenir, une envie d’exclusivité affirmée, une preuve de confiance en l’autre : un vrai engagement, un vrai don de soi. Faire le test et faire l’amour sans préservatif est un acte de confiance qui demande du courage en 2015. L’amour sans capote,c’est confier à l’autre sa santé, ce que vous avez de plus précieux.
Quand je parle de long terme, je pense aussi aux accidents qui peuvent survenir bêtement, ficelle de cinéma usée jusqu’à la corde mais tout de même réaliste :vous n’avez pas envie qu’un coup d’un soirnon protégé vienne vous voir au bout de 3, 5, 9 mois pourvous annoncer que vous allez être papa.
Devenir père est un passage crucial dans la vie d’un homme  : il faut le choisir, et non le subir, pour être en paix et en accord avec cette décision. Ne vous mettez pas dans la merde tout seul en ne vous protégeant pas, un soir de fête…
Dernier conseil de vieux con qui flippe du SIDA et de toutes les IST :encore une fois, allez-y mollo sur l’alcool . Gardez la tête froide… Rien de pire que de se réveiller le lendemain matin avec une fille qui ne sait plus si vous avez fait l’amour, et si oui, si vous vous êtes protégé.
PS : recevoir un coup de fil d’une fille qui vous annonce qu’elle a un herpès, une mycose, ça craint déjà un max. Mais devoir PASSER ce coup de fil pour dire à votre / vos partenaire(s) sexuelles que vous êtes infecté, c’est encore plus dur, me dit mon pote. Et pourtant il faut le faire, de manière adulte et responsable. Ne pas y aller par quatre chemins…
Si vous avez le moindre doute sur votre santé, parlez-en à votre médecin (évitez les sites internet, ça fait flipper…)
Si vous voulez témoigner sur ce sujet (brûlant), c’est dans les commentaires que ça se passe…
Un article responsable et précis. Nous n’en attendions pas moins des auteurs.
Bravo pour cette mise au point. C’est aussi ça un « site responsable ».
Comme le dit l’article, notre capital le plus précieux c’est le temps+la santé. Alors, appliquez vous à préserver les 2 ! :)
Je suis le premier a me lancer ! Cet été ,comme vous le précisez très bien ,je me suis laisser embarquer dans un one shot … Alors que j’étais pas célib : Erreur (Pas fatale Dieu merci) mais voilà ,cette nana la m’a refilé un Chlamydia,que j’ai refilé a mon officielle.
Elle était vraiment pas bien et jusqu’à aujourd’hui elle se sent pas propre.
J’ai merdé et j’en paie les conséquences ! Le pire c’est que sous alccool ,je ne vous apprends rien ,c’est comme bai*é avec 3 capotes ! Aucune sensation …
Donc voila j’en paie le prix aujourd’hui.
Morale ? Se protéger ,vraiment … Moi qui n’avait jamais rien eu ! Je me suis dit que ça aurait pu etre quelque chose de plus grave ,certes ,mais ça l’ai tout autant pour moi car j’ai touché une personne psychologiquement qui n’avait rien demandé.
PS : A lire ,la lettre ouverte sur Kobini de la nana qui a était infectée par le virus du VIH or c’était son 3ème partenaire.
PS 2 : Ah oui ,ne vous fiez pas aux apparences ,les maladies n’ont aucunes classes sociales … Aucune difference entre la fille de banlieue du 93 et la fille chic du 8eme (C’est d’ailleurs comme ça que la s’est faite infecter ,car le mec paraissait « propre sur lui »).
Merci pour ce témoignage édifiant qui met en lumière tout l’interet de prendre cet article très au sérieux! Je pense que ca t’a mis une bonne claque qui te servira d’expérience pour ne pas renouveller les memes erreurs à l’avenir. Pour aller plus loin, tu es toujours avec l’officielle à l’heure d’aujourd’hui? Comment tu t y es pris pour aborder le sujet avec elle? Courage!!
Très bon témoignage, merci Genos.
Le plus dur, le truc qui peut être intéressant (je sais, c’est du voyeurisme…), c’est d’expliquer comment tu dois annoncer la news à ta copine officielle…
comment tu réagis quand elle t’attrape en te disant « espèce de sous-merde, tu m’as refilé une merde, explique-toi ».
Parce que là, dans ton témoignage, ça a presque l’air simple…
take care l’ami…
(Sélim, pas dans le jugement, juste dans l’envie d’expliquer aux plus jeunes que là, c’est une vraie situation horrible, et pour la fille, et pour toi. La culpabilité est dure à gérer…)
Alors je vais répondre ici pour le coup pas de soucis vraiment ! J’ai fait le (gros) con ,meme pas ,j’ai vraiment eu un comportement totalement irresponsable sans meme parler de mon comportement immoral … Bref meme si c’est pas facile ,j’assume ma bullshit.
Donc en fait c’est ma copine qui ,apres etre revenue de vacance ,a fait les test.Par chance (si je peux dire ça) ,le medecin lui a proposé de faire le test pour le Chlamydia.(En général il n’est pas proposé).Et donc le résultat était positif.C’était la 1ere fois qu’elle faisait ce test donc elle ne m’a pas tout de suite accusé (Car ses ex aurait très bien pu lui donner).J’ai mené mon enquete (avec une rage pas possible contre la nana qui m’avait contaminé).La dernière fille avec qui j’avais couché ,avant l’officielle ,que je voyais toujours au commencement de mon histoire d’amour actuelle ,n’avait rien.J’avais aussi fait les test et je n’avais rien ,donc deduction logique ,la seule fille avec qui j’ai couché (la fille de cet été) était la coupable.
En plus de lui annonçer mon infidélité ,je lui ai dis que c’était moi qui l’avait contaminée.
Elle était effondrée forcement … J’ai relu votre article « Les raisons de quitter sa copine » et j’ai voulu la quitter … C’est une fille extraordinaire ,le genre de fille que tu rencontres que très rarement ! Je me disais qu’elle était trop bien pour moi ,que je ne la meritais pas malgré tout l’amour que je lui porte.
Quelques semaines après ,avec de la reflexion ,ma couille ne remet pas totalement en cause la personne que je suis … On peut couiller ,on est pas des machines !J’ai eu la chance ,je le répète ,de n’avoir eu que « cette » IST.
J’ai failligacher ma vie (25 ans) pour 5min de plaisir (je caricature hein) ,et jusqu’à aujourd’hui j’en paie toujours les conséquences car je vois dans les yeux de ma copine qu’elle n’a plus la meme confiance qu’au début et ça honnetement ça me fait mal.
Donc franchement ,les gars ,franchement protégez vous et meme dans le feux de l’action ,il y a des moyens de s’amuser autre qu’en ayant un rapport sexuel (oral inclus).Titsjob ,handjob feront l’affaire en attendant le jour J ,pret ET equipé.
Pas besoin de vous préciser que je suis un fidèle lecteur et que si je réagis à cet article (j’ai déjà réagis à d’autres articles) ,c’est que malheureusement on ne prend la chose que trop peu au serieux …
Merci pour le soutien et pour ce rappel hyper important les gars !
Tu as l’air d’avoir appris de tes erreurs et j’espere vraiment que ton couple pourra s’en relever. Ta copine a l’air de te donner une 2ème chance et j’espère pour vous que tout se passera bien. Excellent message pour tous nos lecteurs pour rappeler l’importance du sujet. Bravo à toi pour le courage de raconter cette histoire. On attend la suite de ton parcours :)
C’est la suite du 1ere article de la nana séropositive.Très intéressant ! Je le conseillle vivement.
En effet, l’article est vraiment intéressant! Merci pour la découverte :)
Je comprends pas trop ton pote quand il te dit que vous ne faites pas assez de prévention sur ADS. Ca donne vraiment l’impression qu’il n’assume pas ses responsabilités sur ce coup-là, qu’il cherche à se dédouaner. En plus, j’imagine que si c’est un de tes potes, il doit avoir à peu près le même âge, donc ne pas être un jeune adolescent totalement inexpérimenté.
J’avoue avoir du mal à comprendre comment aujourd’hui on peut ne pas savoir comment se protéger. Pour ma part, je suis né au milieu des années 90, et c’est vraiment LE truc sur lequel on fait de la prévention au collège et au lycée. Sachant que la grosse panique liée au SIDA date de 1982, le temps que l’Education Nationale trouve ce qu’il fallait faire niveau prévention, j’imagine que les premières campagnes datent du milieu des années 1980, donc ça fait plusieurs générations qui ont été touchées par cette prévention.
Cependant, l’année dernière est sorti un sondage selon laquelle 1/3 des étudiants avaient des rapports non protégés régulièrement. J’avouerai que ça m’a étonné et choqué. Il faudrait que les différentes politiques en Santé Publique cherchent à comprendre pourquoi la prévention pourtant très développée dans la génération actuelle d’étudiants n’a pas fonctionné.
Je pense que c’est aussi une question de volonté et de force de caractère. Meme avec toute la prévention du monde, tu peux avoir une opportunité et te retrouver sans capote. C’est là qu’il faut etre fort! La prévention c’est bien, apres derrière, il faut de la volonté et certains ne l’ont pas. Meilleur exemple, le tabac : 80 000 morts par an en france! Pourtant, ça fume de plus belle.
Dans le feu de l’action, les choses sont bien sûr différentes de ce à quoi on a essayé de nous préparer. Mais bon, personnellement je pense que j’aurais du mal à coucher avec une fille, même très attirante, qui n’aurait aucun problème à coucher sans capote avec un mec sur lequel elle n’a aucune garantie. Même s’il faut prendre en compte le fait que certains mecs font pression sur leur copine, plan cul, ou coup d’un soir pour coucher sans capote sans avoir fait de test préalablement.
Moi aussi, je t’avoue que je suis un gros parano de la capote! donc quoi qu’il arrive, je ne fais jamais sans! Après, a nous de continuer le travail de sensibilisation et de montrer combien ça peut etre important!
Salut les gars! Est-ce que c’est bon si on demande juste avant de le faire si la fille a fait un test, si elle a couché avec beaucoup de mecs et si elle prends la pilule ?
je tombe parfois sur des filles qui ne se préoccupe pas de se protéger (et c’est surtout dans ce cas précis, que j’en viens à poser ces questions)
Malheureusement, les gens peuvent mentir! Tu peux poser toutes les questions du monde, quand il s’agit de protection, rien ne vaut le préservatif! Donc non ce n’est pas bon! Sortez couverts ;)
Quand ton pote médecin te rajoute un test inutilement DOULOUREUX pour te donner une leçon et te faire croire que t’as un truc grave, bah ça te sert de leçon. #Plusjamaisça
Merveilleux.
Je me souviens de cette histoire de prélèvement urétral de qualité !
Les potes médecins, ce danger !
(Mon frère m’a fait la même en lisant mes analyses un jour : « bon ben il va falloir arrêter, hein… ») !
On te laisse wikipédier pour comprendre la douleur du truc ;)
Désolé ça n’a rien a voir, mais j’aimerais votre avis, dans ma promo, on fait un jeu du père noel surprise, et bien sur avec ma chance, j’ai tiré la fille qui me plait. J’ai pensé à lui offrir un carnet de « bon pour » personnalisé. Déjà est ce que c’est une bonne idée ?
Et si oui, est ce que mes idées vous paraissent bien ? ou trop needy ? ou pas bien ?
bon pour un gros câlin
bon pour un ciné
bon pour aller prendre un verre
bon pour un massage relaxant
bon pour « je fais ce que tu veux pour un jour »
bon pour un café (machine à café de notre école)
bon pour une séance de révision
bon pour me dire de « fermer ma gueule » quand tu le veux pendant une journée
bon pour une séance de psy, si tu veux être écouté un jour où ça va mal
bon pour partager un paquet de dragibus
bon pour une bataille de chatouille
bon pour un McDo
bon bonus : laisse libre cours à ton imagination ;)
« j’ai tiré la fille qui me plait »
Ah bah tu progresses !! :-D (Ah bon ? Pas dans ce sens là ? Zut !) ^^
Pour ton idée, ça me paraît pas mal, mais je serais incapable de dire si c’est une bonne idée ou pas… Et dans la mesure où je viens de me faire souffler ma target (qui jurait ne pas aimer les types qui se la pète et ne pas vouloir se remettre en couple après sa rupture), qui sort depuis plusieurs semaines avec un mec pseudo rebelle mal fagoté faussement bad boy qui se la pète (pendant qu’elle me qualifie de « gentil », CQFD), je vais m’abstenir de donner des conseils pendant quelques temps… ^^;;
Haha effectivement j’aurais bien préféré dans ce sens là ^^
Ah merde désolé pour toi vieux ;)
C’est dommage tes conseils m’ont souvent bien été utiles :p
D’acc donc je pense que je vais le faire
Lol Courage AL! Tu peux encore renverser la vapeur!
Le truc c’est que je n’ai pas envie, Sylvain. Les gens qu’on fréquente nous révèlent qui nous sommes et le mec qu’elle a choisi (qui est probablement un homme sparadrap) révèle une part d’elle que je n’aime pas, qui fait diminuer sa valeur (elle a renier ses principes en faisant le contraire de ce qu’elle affirmait) et je n’ai pas envie d’avoir un point commun avec ce type. Elle a beau être hyper jolie, j’ai suffisamment de choix aujourd’hui pour que les principes l’emportent sur le physique. Mais elle m’a déçu.Clairement.
(Et si tu veux loler jusqu’au bout, j’ai deux copines qui m’ont fait une tonne de compliments ce matin en terminant par le fait que j’étais le type de mec gentil (sic) qu’on envisage pour une relation sérieuse et pas pour un plan cul et que, si elle ne m’a pas choisi pour la transition c’est qu’elle m’accorde bcp plus de valeur qu’à celui avec qui elle couche en ce moment et dont elle se fiche probablement. (ce que je trouve totalement absurde et idiot dans la mesure où la vie est bien trop courte pour qu’on perde son temps avec des gens dont on se fiche plutôt qu’avec ceux avec lesquels on a des affinités…)
Oui je comprends. APres on sait bien qu’entre ce que disent les femmes et ce qu’elles font véritablement, il y a tout un monde. Mais c’est là ou on apprend a etre solide et plus sélectif devant ce genre de choses.
Je te comprends pour la 2ème parti du message. Moi aussi j’ai eu longtemps ce probleme de frame ltrisante. Bon apres, c’est très bien si tu cherches une LTR ;) Donc si on suit la logique des tes amies, ca veut dire qu’elles pensent que la susdite fille pourrait revenir vers toi une fois qu’elle aura fini d’évacuer son mal etre les bad boys du coin ;) Ca reste beau d’etre assez fort pour faire une croix dessus
« Apres on sait bien qu’entre ce que disent les femmes et ce qu’elles font véritablement, il y a tout un monde. »
Disons que, dans son cas, elle était plus fiable que la moyenne d’un point de vue éthique jusqu’à présent. Après, concernant son gars, c’est MON ressenti. Je suppose que le sien est différent.
« Bon apres, c’est très bien si tu cherches une LTR ;) »
Bah pas forcément. Je cherche juste à vivre des moment agréables avec des personnes au milieu / autour / avec lesquelles je me sens bien. LTR, One shot… je m’adapte, tant qu’il y a le confort… Mais de toute évidence, je réconforte trop et je tensionsexualise pas assez XD En fait, je suis surtout vexé qu’on n’envisage pas que je puisse avoir un côté animal et que je ne puisse pas aimer le sexe pour le sexe >:((
« Donc si on suit la logique des tes amies, ca veut dire qu’elles pensent que la susdite fille pourrait revenir vers toi  »
C’était également ma théorie avant de leur en parler…
« une fois qu’elle aura fini d’évacuer son mal etre les bad boys du coin ;) »
Je ne pense pas qu’elle éprouve un mal-être, juste qu’elle s’est octroyée une petite colo entre deux années scolaires… (en outre, je vois de plus en plus son mec, ce qui me laisse penser qu’au moins lui s’attacherait à elle…)
« Ca reste beau d’etre assez fort pour faire une croix dessus »
J’ai aucun mérite, si je ne ressens rien… ^^;;; (limite, j’ai plus envie de retourner voir mon OI que d’insister avec elle)
Bon bah j’ai une « nouvelle » cible en vue ! Ma pharmacienne hyper canon. Je sais pas trop si je lui plais, et je m’interroge surtout sur sa bague (de fiançailles ?) à la main gauche. Mais le contact passe bien en ce moment (je l’ai repérée depuis longtemps, mais c’est pas le genre d’endroit où je vais tous les jours, et c’est souvent les heures de pointe – j’ai l’impression d’être le seul jeune de la ville quand j’y vais XD) – et aujourd’hui, j’ai opté pour une technique de peacocking inversé : pour m’expliquer la spécificité d’un accessoire qu’elle portait sur elle et sur lequel je l’interrogeais, elle n’a pas hésité à se rapprocher et se tourner vers moi. Ce qui est plutôt bon signe. Affaire à suivre le jour où j’irais racheter des capotes…;)
Hahah effectivement, mieux vaut y aller pour acheter des capotes. Evite d’aller à sa caisse quand il sera question de toux grasse ou de troubles intestinaux! Good luck! Et ne te laisse pas doubler par les pseudos bad boys ;))
En fait, je vais à la caisse qui se libère quand arrive mon tour… Je choisis pas vraiment… Mais il se trouve que ma bonne étoile fait un super taff et que je tombe souvent sur elle ^^/
La mauvaise nouvelle, c’est que ces derniers mois, j’y vais souvent pour des troubles intestinaux et des conséquences peu ragoutantes (là, j’ai un abcès avec plaie ouverte à l’abdomen… ^^;; (mais ça va, ça la choque pas…)
Tu n’as donc trouver que ça pour faire sauter le t-shirt et faire étalage de ce grand corps musclé! Une pustule purulente sur le ventre :p
Alors… J’y suis retourné aujourd’hui… Je suis retombé sur elle… Mais elle n’a pas pu résoudre mon problème du jour (ceci dit, on a pu discuter et j’ai eu quelques infos), et j’ai fini dans la cabine la chemise levée avec une de ses collègues (sympa, plutôt jolie, mais mère de famille… et les MILF, c’est pas trop mon truc…) Mais rien n’était calculé ! (sinon, j’aurais remis du parfum) ^^;
Mais est ce que tu as bien pensé à prendre des capotes? :)
Bah non ! Si j’achète tout ce qu’il me faut d’un coup, j’ai plus d’occasion d’y retourner ! :))
Moi j’aime bien l’idée ! Apres tout dépend un peu de la relation que tu as avec elle! Si tu la games déjà et qu’il y a une certaine complicité entre vous. Si ca tombe de nulle part, c’est un coup à se retrouver ridicule :) Apres le coup de « je fais ce que tu veux pour un jour, tu peux m’insulter pour un jour.. », j’oublierai, ca diminue ta valeur. A toi de bien calibrer les idées que tu mets dedans et etre sur que la fille a un certain interet pour toi. Mais idée à creuser, à améliorer :)
Salut Sylvain
Alors niveau relation, je dirais que c’est plus du genre on s’entend bien on se taquine, on rigole quand on est ensemble parfois elle fait un peu la fofolle avec moi (c’est un peu son caractère général) mais on n’en est pas encore au flirt.
Ensuite le fermer ma gueule faire ce qu’elle veut et psy je pense les enlever et rajouter un truc genre bataille de pouce, « cours de cuisine » (elle m’avait dit qu’elle était bonne cuisinière et je ne la croyais pas donc elle m’avait dit qu’elle me ferait quelque chose a Manger un jour donc je pense réutiliser ça, t’en pense quoi ?)
Par contre je ne suis absolument pas sur qu’elle ait un quelconque intérêt pour moi mais après tout si elle joue le jeu ça peut marcher non ?
« Par contre je ne suis absolument pas sur qu’elle ait un quelconque intérêt pour moi mais après tout si elle joue le jeu ça peut marcher non ? »
Préoccupe-toi seulement de passer de bons moments funs avec elle. L’avantage de ton état d’esprit ici, c’est que tu ne te met pas la pression, et ça, c’est une bonne chose.
Voilà, bataille de pouces et cours de cuisine, ca me semble mieux. Du kino plutot qu de lui donner le droit de t’insulter, ca me parait plus productif ;) Oui ca peut marcher, pourquoi pas! En tout cas, c’est fun. Tu assumes de vouloir la séduire. Je ne peux pas te promettre que ça marche mais c’est une initiative a tenter! Fonce et dis nous ce que ça donne ;)
AL, tu as fait ma journée ! C’est vrai que j’ai trop souvent tendance à l’oublier, justement je commençais à me mettre la pression pour que ça marche absolument à vouloir trouver des idées du tonnerre de Zeus, mais le principal c’est qu’on s’amuse, et si on s’amuse, et qu’elle rentre dans le jeu, il y a de fortes chances que ça fonctionne donc pas de pression et puis, bah si ça lui plait pas, on trouvera bien un moyen d’en rire ^^
D’acc, la remise des cadeaux est jeudi prochain, si vous n’avez aucun retour c’est que ça ne s’est pas super bien passé ^^
Ce que je vas vous raconter va faire très cinéma, mais tant pis.
Il y a quelques années, soirée au bord de la plage, dans un coin paumé, une bonne vingtaine de personnes, un feu, barbecue, bières, etc…
Quelques couples s’éloignent un peu du feu.
Un ami flashe sur une des filles. Lui et un autre pote s’éloignent avec deux filles, dont l’élue. Et là, obscurité aidant, mon ami se retrouve avec… l’autre fille. Oui oui. Sans doute aidé par l’alcool, ne s’en rend pas compte sur le moment, mais bien plus tard. Et fait la première grosse connerie de sa vie.
En effet, la mademoiselle se retrouve enceinte.
Famille utra… conservatrice, on va dire. Hors de question que mademoiselle « interrompe son problème », si vous voyez ce que je veux dire, et pousse au mariage. (ça fait cliché, hein? mais j’y peux rien, moi…)
Et ce grand con de pote fini par céder, « pour assumer sa connerie », paraît-il. Avec du recul, il confirme: vu ou il en était, il était plus à une connerie près.
Bien évidement, ça n’a pas duré, mais il voit toujours son gosse de temps en temps…
Enfin, pour moi et les potes qui le connaissions, c’est sûr : on est vaccinés contre le sexe sans capote.
Merci pour ce témoignage! Et oui une bonne piqure de rappel pour ne pas oublier que le préservatif, ce n’est pas seulement pour préserver votre santé, ça évite aussi les grossesses non désirées!! Et pourquoi le pote a fini par céder pour la mariage? Elle lui plaisait un peu quand meme ou on lui a vraiment collé un fusil sur la tête? Juste de la faiblesse? En tout cas, à ne pas oublier!
A lire cet article, on a l’impression qu’avec une capote, on peut tout faire et qu’on risque plus rien.
N’oubliez pas les rapports buccaux, les auteurs. Parlez-en aussi. C’est pas anodin.
Merci effectivement pour ce rappel utile! A ne pas oublier!
Ne pas oublier aussi les accidents de capote, très fréquents aussi (capote qui s’enleve ou se fissure pendant le rapport,etc….)
Et ca, on n’en parle pas assez aussi (ca m’est arrivé pas mal de fois et bonjour l’angoisse!)
Après, même si évidemment il FAUT se protéger, quand on voit les stats pour des rapports vaginaux entre hétéros, on constate quand même que le risque d’attraper le SIDA est particulièrement infime MAIS :
1. ce ne sont que des stats même si quand même un peu représentatives
2. il y a d’autres virus qui eux par contre se transmettent bien plus facilement (hépathite,etc…)
Bonjour amis séducteurs, j’aimerais vous faire part de mon expérience.
Début septembre, j’ai rencontré une superbe fille. Elle est dans ma classe et, mieux, c’est elle qui a commencé le contact en premier. On a donc discuté comme ça plusieurs jours, et j’étais sur le point de conclure, mais il s’est avéré que je me suis montré un peu needy. Erreur de débutant, me direz vous. J’ai donc freeze out pendant 3 semaines, lui parlant plus vraiment. Pendant cette période, elle continuait quand même a vouloir attirer mon attention. Ça fait donc depuis lundi que j’ai sérieusement recommencé à lui parler, et mercredi on était proches comme avant.
Pour faire court, j’ai vraiment envie de sortir avec elle mais j’ai pas envie de foirer. Je fais quoi? Je lui demande? Ou j’attends plus?
Merci de la réponse.
Continue à la gamer sans etre trop needy cette fois. Fais la rire. Fais en sorte de lui apporter du fun et de l’émotion. De lui faire passer des moments agréables. Et si tu sens qu’elle est réceptive, tu pourras alors lui proposer un date en dehors du lycée. :) Ce sera plus fluide que de lui demander. Pas besoin de verbaliser, passe plutot à l’action ;)
Merci pour l’aide mec ça aide vraiment ;)
Hello Messieurs, je souligne le fait que les hommes peuvent transporter et transmettre des syndromes qui ne se déclenchent que chez les femmes. Sur l’homme c’est invisible (je ne suis pas spécialiste mais c’est ce que j’ai compris). Même avec un préservatif (et même s’il est porté dans les meilleures conditions) on n’est pas à l’abri de balader des trucs mauvais. Donc pour le sexe oral dès la
Donc pour le sexe oral dès la première rencontre, ça fait moins envie ;-)

Notifiez moi par e-mail les prochains commentaires

coucher sans preservatif

Il y a des risques.La survavibilite des spermatozoïdes est impressionnante
Oui risques, largement.
Donc si t’as encore la possibilité va prendre la pilule du lendemain. Puis tu feras un test de grossesse dans deux semaines. Vous ferez aussi tous les deux des tests parce que vous avez très bien pu contracter des MST. Ces tests seront aussi l’occasion de parler contraception avec un médecin, et achetez des préservatifs pour les prochaines fois.
Il y a un risque à chaque rapport, qu’importe l’heure, la date, l’endroit, ejac’ interne ou externe, si il n’y a pas de préservatif et pas la pilule. Ensuite, chacun fait ce qu’il veut. Et si il arrive quelque chose, comme on dit : « Bien fait pour ta gueule. Assume ! »
Sachant que le préservatif protège aussi des maladies, chose qu’on a tendance à oublier. Bref.

Edit : Ma VDD m’a devancé, et et est plus pédagogique
Merci pour vos réponses. J’ai une chance sur combien d’être enceinte vu les circonstance selon vous ?
99,89%

Oui je suis devin, j’étais présent lors de l’acte, je sais quelle quantité de sperme a été introduit en toi …
Anonyme a écrit :

Merci pour vos réponses. J’ai une chance sur combien d’être enceinte vu les circonstance selon vous ?

Une chance non négligeable en tout cas, sans vouloir t’alarmer.
J’vais te dire que tu as 100% de risques d’être enceinte, en tout cas, c’est comme ça que tu devrais penser. Alors agis comme quelqu’un de mature et fais les demarches necessaires pour ecarter tous les doutes et pour pas que ça recommence.

Tomber enceinte, dans une relation non protegée c’est vraiment le meilleur scenario, y’a pas qu’un foetus dans un rapport sexuel sans protections, y’a aussi MST/IST/VHI/SIDA.
Saches que la période d’ovulation est très aléatoire contrairement à ce qu’on pense, encore plus quand tu prends pas la pilule
Sora a écrit :

Saches que la période d’ovulation est très aléatoire contrairement à ce qu’on pense, encore plus quand tu prends pas la pilule

Oui c’est vrai, mais bon..
Berlin_Est a écrit :

Oui risques, largement.
Donc si t’as encore la possibilité va prendre la pilule du lendemain. Puis tu feras un test de grossesse dans deux semaines. Vous ferez aussi tous les deux des tests parce que vous avez très bien pu contracter des MST. Ces tests seront aussi l’occasion de parler contraception avec un médecin, et achetez des préservatifs pour les prochaines fois.

En ce qui concerne la pullule du lendemain je ne peux pas la prendre, je n’ai aucune possibilité d’aller en chercher une, je n’ai aucun trou dans les journées..
Au secours quoi. Qu’on arrête de coucher à tout va si on sait absolument pas l’assumer ni avant ni après.

« Mon ovulation s’est terminée hier », ah bon? Tu l’as calculé avec l’alignement astral?
« J’ai une chance sur combien? », visiblement nous on ne sait pas calculer, même avec l’aide des astres.

Tu as encore la possibilité de te prendre une pilule du lendemain mais c’est vraiment impossible, tu n’as aucun trou dans tes journées…? Et bien, j’espère que tu sauras te libérer pour un gosse ou un avortement. Franchement, qu’est-ce qu’il faut pas entendre. Oo
Résumons:
– Pas de préservatif.
– Pas de pilule contraceptive.
– La période d’ovulation est plus qu’aléatoire.
– Tu en es plus ou moins au milieu de ton cycle.
– Et tu dis être dans l’incapacité d’aller acheter en vitesse une pilule du lendemain.

Donc:
– Plus tu attends pour prendre la pilule du lendemain, plus son efficacité s’amoindrit.
– Les spermatozoïdes ont une durée de vie surprenante.
– Oh, et j’espère ne rien t’apprendre quand je te dis que, peu importe que l’éjaculation soit externe ou non, pendant toute la durée du rapport ton cher Don Juan secrète un peu de liquide séminal, qui peut aussi bien te foutre enceinte qu’une éjaculation interne.

Pour conclure:
– Tu veux des statistiques ? T’as à peu près 100% de chances d’être enceinte.

Donc maintenant, si tu n’as toujours pas envie de foncer acheter une pilule du lendemain qui ne servira quasiment plus à rien, t’as plus qu’à t’armer d’une patience acharnée pour faire un test de grossesse (soit 3 semaines pour les bâtonnets, 2 pour l’analyse sanguine).
Oh, sans oublier les merveilleux tests pour savoir ou tu en es niveau MST/IST/VIH toussa.

Bisous bisous.
Sora a écrit :

Saches que la période d’ovulation est très aléatoire contrairement à ce qu’on pense, encore plus quand tu prends pas la pilule

En même temps si elle ovulé plus tôt que prévu, ou alors qu’elle ovule plus tard, coup de chance pour elle
Là, elle a juste choisi THE moment pour concevoir un bébé.

Fin j’sais pas mais bon, qu’on se protège pas parce qu’on se dit qu’on est dans la période « non fécondable », une fois, pourquoi pas… Et encore, j’trouve ça déjà inconscient

Mais coucher 3 fois d’affilé sans protection, en pleine ovulation… Faut le vouloir le gosse !
Quand tu sais que tu vas un week end chez ton copain, tu prévois les préservatifs. Tu es lycéenne, du temps libre t’en asà gogo. Faut être en médecine pour dire qu’on a pas une seule minute pour aller à la pharmacie du coin pour aller chercher des préservatifs.Tu trouves forcément une pharmacie qui ferme au minimum à 19h, donc au pire tu finis à 17h, t’as largement le temps même en habitant un coin pommé de prendre un transport.
Surtout que les cours ont repris mardi, t’as un emploi du temps de ministre aussi pendant les vacances ?

Les préservatifs ça se prévoit toujours à l’avance, même si t’as pas prévu de t’envoyer en l’air d’ici 2 semaines. T’en as plus, t’en achète. Ou tu vas en chercher au planning familial.

Puis encore, venant d’une fille de 15 ans j’peux comprendre que ça lui vienne pas trop à l’esprit, même si au collège on nous a assez rabâché les choses. Mais à 17… T’es assez mature pour savoir prendre tes responsabilités. Ca m’fait franchement penser au type qui avait juste envie de se vider les couilles autant de fois qu’il le souhaitait, et tant pis pour les conséquences parce que de toute façon lui n’aura rien à assumer.

Fin bon peut être que tu t’en fiches, mais quand tu seras sur la table pour te faire avorter et que tu le sentira passer, t’y penseras à 2 fois. A moins que tu décides de le garder et de donner une vie misèrable à ton gosse.
Si c’est pour me pourrir c’est pas la peine !Merci à ceux qui me renseigne sans me critiquer
En même temps te renseigner c’est bien mignon mais ça n’empêchera pas le bébé d’arriver. Il faut impérativement que tu fasses ce qu’il faut pour empêcher ça maintenant que tu as conscience des risques, et les gens ont peut-être été durs avec toi mais au moins maintenant tu sais ce qu’il te reste à faire !
Fleur de Sela écrit :

MST/IST/VHI/SIDA.

C’est la meme chose hihi

MST (maladie sexuellement transmissible) = IST (infection sexuellement transmissible)

et le VIH c’est le jolie nom donner au virus qui agit et fout le bordel au niveau de tes défenses immunitaire quand tu es atteint du sida. ;)

Voilà
Je ne suis pas ignorante non plus je voulais juste avoir l’avis de certaine personne !
Anonyme a écrit :

Je ne suis pas ignorante

Ce qui fait de toi quelqu’un d’autant plus irresponsable . Un peu de bon sens c’est nécessaire , faut apprendre a etre responsable c’est ca grandir pas avoir des seins et s’envoyer en l’aire avec l’insouciance d’une petite fille qui joue a la poupée .
Anonyme a écrit :

Si c’est pour me pourrir c’est pas la peine !Merci à ceux qui me renseigne sans me critiquer

Zzzz, grandis un peu.
Je suis persuadée que tu n’as pas bougé ton cul d’un centimètre depuis ce WE pour remédier à ta situation. Alors va geindre ailleurs si la vérité ne t’arrange pas.
© WIDDA LLC – 2017 -SortirEnsemble
Voilà je suis une jeune fille âgée de 15 ans et ce weekend j’ai couché avec mon copain. Seulement voilà en 2 jours nous avons couché 3 fois ensemble et les 3 fois sans capotes.. ( éjaculation externe )
Cela fait 2 mois que nous sommes ensemble, il va sur ses 17 ans, on se connaît depuis plus de 3 ans, et on est conscient que ce qu’on a fait n’est pas très intelligent.
A savoir que ma période d’ovulation c’est  » terminée  » la veille ou on la fait !
Je ne prends pas la pilule..
Qu’en pensez vous ? Risque ? Sur de tomber enceinte ou pas ?
Merci beaucoup à ceux qui me renseigneront
Les rageux abstenez vous !
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?

coucher sans preservatif
M’avertir des réponses à mes réactions
L’édition abonnés 100% digitalAccès illimité à tous les contenus payants sur tous vos écrans
Il y a eu un moment où ça m’arrivait à chaque fois de ne pas utiliser de préservatif. Je crois que je pourrais compter sur les doigts de la main le nombre de fois où j’en ai utilisé. J’ai 27 ans et j’ai dû avoir une quarantaine de partenaires féminines.
Lors de ma première relation sexuelle, j’avais 16 ans et je n’ai pas utilisé de capote. La question ne s’est pas posée. Le problème, c’est qu’une fois qu’on essaye sans, on y prend goût et c’est très dur de revenirau préservatif .
Évidemment, ça m’a empêché de dormir très souvent. Et à chaque fois que je sortais de chez une fille, je voyais des signes partout : j’entendais un sujet à la radio surle Sida  ou je voyais une campagne de prévention dans la rue. Il m’est arrivé de nombreuses fois de croire que j’avais chopé le virus alors que je n’avais qu’un très lointain symptôme. Ça me faisait vraiment flipper.
Pour la contraception, les filles prenaient en général la pilule, ou alors on pratiquait la technique du retrait, qui n’est absolument pas fiable. Il est arrivé plusieurs fois qu’elles doivent prendre la pilule du lendemain, mais j’étais un peu macho, donc je ne me suis pas vraiment préoccupé de cette question.
Tout le problème à l’époque, c’est qu’il fallait attendre trois mois avant d’avoir les résultats d’un test de dépistage. Du coup j’y allais, j’attendais, j’oubliais, je recouchais avec une fille sans capote, et il fallait tout recommencer.
Bien sûr on se disait : « C’est pas bien » ou « on devrait pas ». Sauf que ça rendait la situation encore plus excitante. Tout le monde sait comment ça se passe : on est dans l’euphorie et si on a un peu bu, on ne fait pas attention.
Si les filles ne voulaient pas qu’on le fasse sans préservatif, je n’insistais jamais. Je me souviens d’une fois où ma partenaire a voulu que j’en utilise un, sauf que ça a fait retomber mon érection. L’anneau des préservatifs me serrait trop. Du coup, on n’a pas couché ensemble. Mais la plupart du temps, les filles s’en fichaient.
Quelques fois je les connaissais, mais rarement depuis plus d’une semaine. Souvent, je les avais rencontrées en boîte.
J’avais parfaitement conscience des risques que je prenais : j’avais suivi les cours d’éducation sexuelle au collège et je savais que les femmes ne pouvaient pas tomber enceinte en faisant une fellation (ce qui n’était pas le cas de tout le monde dans mon entourage). J’étais focalisé sur le Sida plus que sur les autres infections sexuellement transmissibles. D’ailleurs, je n’étais pas vacciné contrel’hépatite  B ou C.
Mes copains m’ont dit de faire gaffe, et c’est parce qu’ils m’ont inquiété quej’allais régulièrement me faire dépister . J’ai dû faire six tests au total.
Lorsque j’ai rencontré ma copine, on en avait passé un récemment donc on se faisait confiance et je ne suis plus jamais allé voir ailleurs. Nous n’utilisons pas de préservatif et pour être sûrs de n’avoir aucun problème, nous sommes quand même repassés au centre du dépistage après s’être mis ensemble. Résultat : rien. J’ai eu beaucoup de chance.
Avec le Plus, L’Obs vous propose une expérience inédite d’information. L’objectif est de mettre en valeur les talents et les richesses du web, en vous faisant participer.
Il y a environ 3 heuresmarcel-jean gagnairea réagi :
A nos lecteurs
Découvrez l’édition abonnés 100% digital
Accès illimité à tous les contenus payants sur tous vos écrans
Abonnement presse numérique surepresse.fr

coucher sans preservatif

Il y a des risques.La survavibilite des spermatozoïdes est impressionnante
Oui risques, largement.
Donc si t’as encore la possibilité va prendre la pilule du lendemain. Puis tu feras un test de grossesse dans deux semaines. Vous ferez aussi tous les deux des tests parce que vous avez très bien pu contracter des MST. Ces tests seront aussi l’occasion de parler contraception avec un médecin, et achetez des préservatifs pour les prochaines fois.
Il y a un risque à chaque rapport, qu’importe l’heure, la date, l’endroit, ejac’ interne ou externe, si il n’y a pas de préservatif et pas la pilule. Ensuite, chacun fait ce qu’il veut. Et si il arrive quelque chose, comme on dit : « Bien fait pour ta gueule. Assume ! »
Sachant que le préservatif protège aussi des maladies, chose qu’on a tendance à oublier. Bref.

Edit : Ma VDD m’a devancé, et et est plus pédagogique
Merci pour vos réponses. J’ai une chance sur combien d’être enceinte vu les circonstance selon vous ?
99,89%

Oui je suis devin, j’étais présent lors de l’acte, je sais quelle quantité de sperme a été introduit en toi …
Anonyme a écrit :

Merci pour vos réponses. J’ai une chance sur combien d’être enceinte vu les circonstance selon vous ?

Une chance non négligeable en tout cas, sans vouloir t’alarmer.
J’vais te dire que tu as 100% de risques d’être enceinte, en tout cas, c’est comme ça que tu devrais penser. Alors agis comme quelqu’un de mature et fais les demarches necessaires pour ecarter tous les doutes et pour pas que ça recommence.

Tomber enceinte, dans une relation non protegée c’est vraiment le meilleur scenario, y’a pas qu’un foetus dans un rapport sexuel sans protections, y’a aussi MST/IST/VHI/SIDA.
Saches que la période d’ovulation est très aléatoire contrairement à ce qu’on pense, encore plus quand tu prends pas la pilule
Sora a écrit :

Saches que la période d’ovulation est très aléatoire contrairement à ce qu’on pense, encore plus quand tu prends pas la pilule

Oui c’est vrai, mais bon..
Berlin_Est a écrit :

Oui risques, largement.
Donc si t’as encore la possibilité va prendre la pilule du lendemain. Puis tu feras un test de grossesse dans deux semaines. Vous ferez aussi tous les deux des tests parce que vous avez très bien pu contracter des MST. Ces tests seront aussi l’occasion de parler contraception avec un médecin, et achetez des préservatifs pour les prochaines fois.

En ce qui concerne la pullule du lendemain je ne peux pas la prendre, je n’ai aucune possibilité d’aller en chercher une, je n’ai aucun trou dans les journées..
Au secours quoi. Qu’on arrête de coucher à tout va si on sait absolument pas l’assumer ni avant ni après.

« Mon ovulation s’est terminée hier », ah bon? Tu l’as calculé avec l’alignement astral?
« J’ai une chance sur combien? », visiblement nous on ne sait pas calculer, même avec l’aide des astres.

Tu as encore la possibilité de te prendre une pilule du lendemain mais c’est vraiment impossible, tu n’as aucun trou dans tes journées…? Et bien, j’espère que tu sauras te libérer pour un gosse ou un avortement. Franchement, qu’est-ce qu’il faut pas entendre. Oo
Résumons:
– Pas de préservatif.
– Pas de pilule contraceptive.
– La période d’ovulation est plus qu’aléatoire.
– Tu en es plus ou moins au milieu de ton cycle.
– Et tu dis être dans l’incapacité d’aller acheter en vitesse une pilule du lendemain.

Donc:
– Plus tu attends pour prendre la pilule du lendemain, plus son efficacité s’amoindrit.
– Les spermatozoïdes ont une durée de vie surprenante.
– Oh, et j’espère ne rien t’apprendre quand je te dis que, peu importe que l’éjaculation soit externe ou non, pendant toute la durée du rapport ton cher Don Juan secrète un peu de liquide séminal, qui peut aussi bien te foutre enceinte qu’une éjaculation interne.

Pour conclure:
– Tu veux des statistiques ? T’as à peu près 100% de chances d’être enceinte.

Donc maintenant, si tu n’as toujours pas envie de foncer acheter une pilule du lendemain qui ne servira quasiment plus à rien, t’as plus qu’à t’armer d’une patience acharnée pour faire un test de grossesse (soit 3 semaines pour les bâtonnets, 2 pour l’analyse sanguine).
Oh, sans oublier les merveilleux tests pour savoir ou tu en es niveau MST/IST/VIH toussa.

Bisous bisous.
Sora a écrit :

Saches que la période d’ovulation est très aléatoire contrairement à ce qu’on pense, encore plus quand tu prends pas la pilule

En même temps si elle ovulé plus tôt que prévu, ou alors qu’elle ovule plus tard, coup de chance pour elle
Là, elle a juste choisi THE moment pour concevoir un bébé.

Fin j’sais pas mais bon, qu’on se protège pas parce qu’on se dit qu’on est dans la période « non fécondable », une fois, pourquoi pas… Et encore, j’trouve ça déjà inconscient

Mais coucher 3 fois d’affilé sans protection, en pleine ovulation… Faut le vouloir le gosse !
Quand tu sais que tu vas un week end chez ton copain, tu prévois les préservatifs. Tu es lycéenne, du temps libre t’en asà gogo. Faut être en médecine pour dire qu’on a pas une seule minute pour aller à la pharmacie du coin pour aller chercher des préservatifs.Tu trouves forcément une pharmacie qui ferme au minimum à 19h, donc au pire tu finis à 17h, t’as largement le temps même en habitant un coin pommé de prendre un transport.
Surtout que les cours ont repris mardi, t’as un emploi du temps de ministre aussi pendant les vacances ?

Les préservatifs ça se prévoit toujours à l’avance, même si t’as pas prévu de t’envoyer en l’air d’ici 2 semaines. T’en as plus, t’en achète. Ou tu vas en chercher au planning familial.

Puis encore, venant d’une fille de 15 ans j’peux comprendre que ça lui vienne pas trop à l’esprit, même si au collège on nous a assez rabâché les choses. Mais à 17… T’es assez mature pour savoir prendre tes responsabilités. Ca m’fait franchement penser au type qui avait juste envie de se vider les couilles autant de fois qu’il le souhaitait, et tant pis pour les conséquences parce que de toute façon lui n’aura rien à assumer.

Fin bon peut être que tu t’en fiches, mais quand tu seras sur la table pour te faire avorter et que tu le sentira passer, t’y penseras à 2 fois. A moins que tu décides de le garder et de donner une vie misèrable à ton gosse.
Si c’est pour me pourrir c’est pas la peine !Merci à ceux qui me renseigne sans me critiquer
En même temps te renseigner c’est bien mignon mais ça n’empêchera pas le bébé d’arriver. Il faut impérativement que tu fasses ce qu’il faut pour empêcher ça maintenant que tu as conscience des risques, et les gens ont peut-être été durs avec toi mais au moins maintenant tu sais ce qu’il te reste à faire !
Fleur de Sela écrit :

MST/IST/VHI/SIDA.

C’est la meme chose hihi

MST (maladie sexuellement transmissible) = IST (infection sexuellement transmissible)

et le VIH c’est le jolie nom donner au virus qui agit et fout le bordel au niveau de tes défenses immunitaire quand tu es atteint du sida. ;)

Voilà
Je ne suis pas ignorante non plus je voulais juste avoir l’avis de certaine personne !
Anonyme a écrit :

Je ne suis pas ignorante

Ce qui fait de toi quelqu’un d’autant plus irresponsable . Un peu de bon sens c’est nécessaire , faut apprendre a etre responsable c’est ca grandir pas avoir des seins et s’envoyer en l’aire avec l’insouciance d’une petite fille qui joue a la poupée .
Anonyme a écrit :

Si c’est pour me pourrir c’est pas la peine !Merci à ceux qui me renseigne sans me critiquer

Zzzz, grandis un peu.
Je suis persuadée que tu n’as pas bougé ton cul d’un centimètre depuis ce WE pour remédier à ta situation. Alors va geindre ailleurs si la vérité ne t’arrange pas.
© WIDDA LLC – 2017 -SortirEnsemble
Voilà je suis une jeune fille âgée de 15 ans et ce weekend j’ai couché avec mon copain. Seulement voilà en 2 jours nous avons couché 3 fois ensemble et les 3 fois sans capotes.. ( éjaculation externe )
Cela fait 2 mois que nous sommes ensemble, il va sur ses 17 ans, on se connaît depuis plus de 3 ans, et on est conscient que ce qu’on a fait n’est pas très intelligent.
A savoir que ma période d’ovulation c’est  » terminée  » la veille ou on la fait !
Je ne prends pas la pilule..
Qu’en pensez vous ? Risque ? Sur de tomber enceinte ou pas ?
Merci beaucoup à ceux qui me renseigneront
Les rageux abstenez vous !
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?
Coucher sans préservatif, risque !?

coucher sans preservatif

Cycle féminin : quand peut-on faire l’amour sans risque ?

Publié par Dr Catherine Solano
le 04/02/2013 – 12h55

Petite question
Bonsoir,
j’ai oubliez la pillule contracetif pendant 2j, j’en ai repris 2 hier si j’arrete ce soir e …
Parle 09/12/2016 – 12h05
Ligatures trompes – recherche témoignage pour documentaire Lyon
Bonjour,
Je suis étudiante à la CinéFabrique (Ecole Nationale Supérieure de Cinéma et de Multimédia …
Parle 06/12/2016 – 16h56
Besoin de votre aide
Bonjour,J’ai besoin de vous pour m’aider à remplir ce questionnaire en ligne. ça prend moins de 5 mi …
Parle 29/09/2016 – 08h47
effet secondaires Cerazette
Ma gyneco vient de me perscrire Cerazette suite à une rupture d’anévrisme.J’ai 30 ans et j’ai eu 2 e …
Par marina8359 le 17/12/2005 – 14h28
comment est la glaire cervicale quand…
J’aurais voulu savoir cmt est la glaire cervicale aux différents moments d’un cycle?? ( ovulation, j …
Par ouwa le 07/05/2007 – 19h29
stérilet Mirena
bonjour,je me pose qques questions à propos de Mirena. J’aurai 42ans dans 2 mois et demi,et j’ai tro …
Par lolah le 06/01/2005 – 18h38

Contraception d’urgence : quel type de stérilet ?

Mis à jour le 10/10/2016 – 10h44

Vrai/faux sur la pilule

Publié le 06/09/2016 – 11h11

Hormones, règles et contraception : que savez-vous ?

Publié le 30/06/2016 – 19h18

Contraception : avez-vous les idées claires ?

Publié le 30/06/2016 – 19h07
Plan du site

Santé pratique
Maladies
Médicaments
Bien-être
Diététique
Recettes
Beauté
Maman

Faire l’amour sans contraception et sans risque de grossesse.
Est-ce un fantasme ou une possibilité réelle ?
Quelle que soit la contraception choisie, même la plus efficace, le risque zéro n’existe pas.
Même après une ligature des trompes, il existe parfois des grossesses, même si c’est rarissime.
Alors, en se basant sur les jours de fertilité, le risque existe forcément !
D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),voici les chiffres de grossesses avec des méthodes d’abstinence périodique , c’est-à-dire l’évitement des relations sexuelles les jours de plus grande fertilité :
Mais en utilisation réelle (emploi typique), l’OMS estime le risque à 25 % de grossesses pour la globalité de ces méthodes, en incluant les erreurs de suivi.C’est à comparer avec l’absence de méthode où l’on obtient 85 % de grossesses.
On le constate sur ces chiffres de l’OMS, ce sont forcémentles jours après l’ovulation .
Le problème, pour une femme qui n’en a pas l’habitude, c’est de détecter son ovulation .
Les femmes pratiquant ces méthodes avec un certain succès s’entraînent sur plusieurs mois avant de prendre le risque d’une relation sexuelle sans protection.
Du coup,le jour le moins à risque pour la grossesse, c’est le premier jour des règles ! En effet, il se situe forcément après l’ovulation,les règles étant la preuve que l’ovulation est passée .Et l’ovulation a ensuite besoin de plusieurs jours pour se mettre en route.
Pendant les jours suivant, le premier jour des règles le risque de grossesse s’élève de plus en plus . L’ovulation peut se produire relativement tôt dans certains cycles, et les spermatozoïdes vivre plusieurs jours dans le col de l’utérus, jusqu’à 5 à 7 jours selon les auteurs.
C’est pourquoi de nombreuses femmes se sont trouvées enceintes suite à un rapport sexuel pendant les règles .
OMS. Critères de recevabilité pour l’adoption et l’utilisation continue des méthodes contraceptives (2009).
La méthode Ogino (aussi appelée méthode Ogino-Knauss) est une ancienne méthode de contraception , encore appelée méthode du calendrier , et inventée à l’époque où il n’existait pas encore de contraception médicale. On se moque souvent de son principe…
Il existe de nombreuses méthodes contraceptives : pilules, stérilets, implant, patch, préservatifs, diaphragme, etc. Mais que penser des méthodes naturelles ? Quelles sont-elles et quelles sont leurs limites ?
(D’après les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé OMS) L’efficacité est un des premiers critères de choix d’une contraception . C’est pourquoi il est utile de les connaître toutes pour faire un choix éclairé. Cela peut aussi servir à aider…
La pilule abortive ou interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse est-elle bien dénuée de risque pour les grossesses futures ? Le suivi de 12.000 grossesses survenues à l’issue d’une IVG le confirme.

coucher sans preservatif
Accueil/Forum/Sexualité/ Pendant une rupture, j’ai couché sans préservatif…
Bonsoir J’aurai besoin d’un conseil .. J’ai 19 ans et j’ai été pendant plus de 2 ans avec mon copain et nous avions des rapports non protégés (après avoir fait chacun untestVIH). Seulement voilà, il y a un mois de cela nous avons rompu car trop dedisputesetc (je vous passe les détails) et durant cette période j’ai couché avec un mec que je connais bien après une soirée bien arrosée.. voir trop arrosée dans mon cas le problème est qu’il n’a pas mis depréservatif . Je prend lapiluledonc la crainte d’êtreenceinten’est pas mon problème. C’est surtout pour toutes les maladies transmissibles sexuellement.. Mon « ami » m’a dit qu’il se protégeait d’habitude mais j’ai toujours un doute. Je vais donc aller faire destestsmais je dois attendre 6 semaines pour cela.. Le problème est que je me suis remiseavec mon exaujourd’hui et je ne veux pas lui dire que j’ai eu une aventure d’un soir pendant notrerupturecela le ferait beaucoup souffrir alors que cette nuit là ne voulait rien dire pour moi même si je culpabiliseBREF! COMMENT FAIRE POUR QU’IL ACCEPTE DE METTRE DESPRESERVATIFSSANS SE DOUTER DE RIEN PENDANT 6 SEMAINES ??Je ne voudrai surtout pas qu’il attrape une saloperie par ma faute et je n’ai vraiment pas envi de le perdre pour ça. Si vous avez desidées.. merci d’avance.
Au bout de combien de temps dois-je changer mon stérilet ?
Au bout de combien de temps dois-je changer mon stérilet ?
Sida : la contamination en question
Cette petite fille est déjà très lucide sur sa première rupture amoureuse
Ouch c’est pas vraimenttopcomme situation. et bien t’as qu’à lui dire que tu as attrapé une infection & que par précaution il vaut mieux vous protéger en attendant que ça passe avec le « traitement » que tu auras eu…… ou en attendant ton rendez-vous chez legynéco …….j’ai attrapé une infection y a 3 mois de ça pourtant je suis encouple& je n’ai pas trompé monhomme& vis versa. mon gynéco m’a dit que ça arrivait parfois sans qu’on sache pourquoi. la flore vaginale est fragile donc il arrive parfois qu’on chope une saleté comme ça… voilou
Oui en effet ça aurait pu être une bonne idée mais en attendant j’ai préféré prétendre que j’avais eu unoubli de pilulede plusieurs jours. Je ne pense pas qu’il ai envi d’être papa tout de suite donc ça devrait marcher merci pour l’info en tout cas
Le préservatif : comment bien le choisir (et s’en servir) ?
L’échangisme, piment ou danger du couple ?
Chaque jour, je veux les derniers buzz pour faire vibrer ma boîte mail

coucher sans preservatif

Inscription:
S’inscrire|Connexion|Mot de passe oublié?
Les sites du réseau:
seropos.net|survivreausida.net|papamamanbebe.net
Navigation: Accueil|
Nos articles|
Témoignages|
Déposer votre témoignage|
Revue de presse
N° 4072
Message posté parceline le 16 mai 2004 à 12:04
N° 6698
Message posté parvim le 17 novembre 2004 à 09:33
N° 19014
Message posté parAnonyme le 20 octobre 2006 à 14:38
N° 19027
Message posté parMr. Westernblot le 22 octobre 2006 à 19:11
N° 19028
Message posté parOJ Simpson le 22 octobre 2006 à 19:30
N° 34673
Message posté parAnonyme le 17 mars 2013 à 23:42
N° 1453
Message posté parespoir le 16 octobre 2003 à 09:57
N° 1520
Message posté parChristl le 26 octobre 2003 à 03:43
N° 19213
Message posté parpoutipouti le 14 novembre 2006 à 18:47
N° 19217
Message posté parAnonyme le 15 novembre 2006 à 13:55
N° 26365
Message posté parnatacha le 18 février 2009 à 17:41
N° 34670
Message posté parAnonyme le 17 mars 2013 à 23:12
N° 29078
Message posté parChachou le 13 avril 2010 à 14:03
N° 32822
Message posté parnewlook58 le 30 novembre 2011 à 14:52
N° 32825
Message posté parAnonyme le 1er décembre 2011 à 00:24
N° 19223
Message posté parAnkh le 16 novembre 2006 à 13:05
N° 19238
Message posté parjulie le 17 novembre 2006 à 14:28
N° 25955
Message posté parkianegane le 21 décembre 2008 à 09:05
N° 19247
Message posté parsounetto le 19 novembre 2006 à 11:29
N° 19574
Message posté parAnonyme le 11 décembre 2006 à 21:57
N° 19598
Message posté parkevinle 13 décembre 2006 à 09:50
N° 19234
Message posté parpatlabelle le 16 novembre 2006 à 22:25
N° 19578
Message posté parpoisonous cum le 11 décembre 2006 à 23:59
N° 19608
Message posté parsurvivreausida.net le 13 décembre 2006 à 15:07
N° 32107
Message posté parnassou le 14 mai 2011 à 17:59
N° 27794
Message posté parANS le 1er novembre 2009 à 16:04
N° 1565
Message posté parfirebite le 12 novembre 2003 à 11:53
N° 34176
Message posté parpimousse17 le 13 décembre 2012 à 20:46
N° 29068
Message posté parChachou le 11 avril 2010 à 23:19
N° 29075
Message posté parl3alwa le 12 avril 2010 à 22:56
N° 19549
Message posté parALEX le 8 décembre 2006 à 17:11
N° 25432
Message posté parsandrine le 9 octobre 2008 à 10:33
N° 25433
Message posté parAnonyme le 9 octobre 2008 à 11:01
N° 25442
Message posté parAnonyme le 10 octobre 2008 à 13:47
N° 25461
Message posté parAnonyme le 13 octobre 2008 à 21:16
N° 25463
Message posté parsandrine le 14 octobre 2008 à 08:50
N° 25858
Message posté parluckyboy le 4 décembre 2008 à 04:36
N° 25464
Message posté parbibi le 14 octobre 2008 à 09:29
N° 25465
Message posté parbibi le 14 octobre 2008 à 09:57
N° 25466
Message posté parsandrine le 14 octobre 2008 à 15:37
N° 25865
Message posté parDOUDOU le 5 décembre 2008 à 15:16
N° 1517
Message posté paranonyme le 24 octobre 2003 à 17:28
N° 6409
Message posté parjcm le 29 octobre 2004 à 02:40
N° 17487
Message posté parAnonyme le 20 avril 2006 à 10:51
N° 17489
Message posté parbelnokia le 20 avril 2006 à 14:33
N° 18002
Message posté parPhydodus le 8 juillet 2006 à 22:23
N° 1545
Message posté parphalaenopsys le 4 novembre 2003 à 13:08
N° 6401
Message posté parndiano le 28 octobre 2004 à 15:27
N° 17984
Message posté parbonheur le 5 juillet 2006 à 09:25
N° 17929
Message posté parkleo le 24 juin 2006 à 17:43
N° 17440
Message posté parRENAUD le 12 avril 2006 à 10:01
N° 17266
Message posté parBahr Lamine le 25 mars 2006 à 03:11
N° 16178
Message posté parzegaut le 14 décembre 2005 à 05:32
N° 15666
Message posté parChristopheM le 27 octobre 2005 à 09:26
N° 6585
Message posté parVim le 9 novembre 2004 à 05:37
N° 6682
Message posté parla rédaction le 16 novembre 2004 à 15:39
N° 15649
Message posté parjoliemiss le 25 octobre 2005 à 09:25
N° 14944
Message posté parespoir le 26 juillet 2005 à 10:21
N° 14730
Message posté parmarianne le 15 juin 2005 à 19:08
N° 14131
Message posté parAmélie le 23 mars 2005 à 16:57
N° 14132
Message posté parla rédaction le 24 mars 2005 à 01:58
N° 13869
Message posté parvoyag’eur le 4 février 2005 à 12:28
N° 7390
Message posté paremcy le 25 novembre 2004 à 15:58
N° 6700
Message posté parvim le 17 novembre 2004 à 09:53
N° 5106
Message posté parIrambona le 9 août 2004 à 10:10
N° 5107
Message posté parla rédaction le 9 août 2004 à 10:34
N° 5161
Message posté parjcm le 12 août 2004 à 15:19
N° 6594
Message posté parbonz le 9 novembre 2004 à 10:56
N° 5526
Message posté parHOPEle 10 septembre 2004 à 11:08
N° 5520
Message posté parMARTINE le 10 septembre 2004 à 06:13
N° 5522
Message posté parsylvie le 10 septembre 2004 à 07:18
N° 5023
Message posté parpourMaree le 4 août 2004 à 11:34
N° 5056
Message posté parla rédaction le 6 août 2004 à 15:33
N° 5121
Message posté parpourMaree le 10 août 2004 à 14:48
N° 5123
Message posté parla rédaction le 10 août 2004 à 15:09
N° 5053
Message posté parAnonyme le 6 août 2004 à 13:33
N° 2884
Message posté parAnonyme le 9 mars 2004 à 20:19
N° 4720
Message posté parla rédaction le 14 juillet 2004 à 20:54
N° 4493
Message posté parAnonyme le 27 juin 2004 à 19:46
N° 4714
Message posté parla rédaction le 14 juillet 2004 à 18:52
N° 4407
Message posté parcina_lili le 16 juin 2004 à 18:02
N° 4351
Message posté parmela le 8 juin 2004 à 12:21
N° 4319
Message posté parSimplicissimus le 6 juin 2004 à 15:41
N° 4210
Message posté parMUNYANEZA le 27 mai 2004 à 19:07
N° 4187
Message posté parjcm le 25 mai 2004 à 10:43
N° 4143
Message posté parcindy le 21 mai 2004 à 14:35
N° 4084
Message posté parDura lex sed lex le 17 mai 2004 à 12:52
N° 2857
Message posté parKika le 8 mars 2004 à 20:58
N° 2828
Message posté paranas le 8 mars 2004 à 12:42
N° 2020
Message posté parun homme tres deseperele 24 janvier 2004 à 19:32
N° 1590
Message posté parlilou le 2 décembre 2003 à 19:00
N° 1589
Message posté parNKIMER le 2 décembre 2003 à 18:48
N° 1586
Message posté paranonyme le 1er décembre 2003 à 18:52
1730articles
16252messages
5119membres

Discussion avec Amina Ayouch Boda, psychologue à l’hôpital St-Antoine
Discussion avec Amina Ayouch Boda, psychologue à l’hôpital St-Antoine.
Mettre ou ne pas mettre le préservatif , telle est la question pour les séropositifs. Un auditeur nous écrit pour vous poser la question suivante :
J’aimerais savoir s’il est arrivé à certains d’entre vous d’être tenté, dans un acte d’amour, un acte de folie romantique, de ne pas utiliser le préservatif alors que votre partenaire est séropo. Qu’avez-vous fait ? En avez-vous parlé avec votre partenaire ? Racontez-moi s’il vous plait.
J’ai fait la connaissance d’un homme sur Paris : jeune, beau et vraiment séduisant. Cela fait deux ans que nous sommes ensemble. Seulement, je ne lui avais pas parlé de mon état. Jusque-là j’avais toujours exigé les préservatifs. Quand on devait se voir, j’en prenais même dans mon sac. Mais le malheur a voulu, samedi dernier, que nous nous rencontrions sans cela. En fait, lui avait fait exprès, moi non. Avant que nous soyons seuls à l’hôtel, je lui avais posé la question de savoir s’il avait pensé aux préservatifs, sinon il faudrait aller en charger. Il m’a répondu qu’il y avait pensé. Une fois dans la chambre, j’ai constaté qu’il n’avait qu’un seul préservatif. Au départ, il n’a même pas voulu l’utiliser. J’ai insisté, et il a fini par le mettre. Malheureusement, après tout ce temps, ça ne tenait plus. Il l’a enlevé sans mon consentement, et il a continué sans préservatif. Après quelques minutes, je me suis laissée aller. Juste après le plaisir, je me suis sentie coupable en me disant que j’avais mis la vie d’un jeune homme en danger. Je me sentais tellement coupable que je n’osais plus lui adresser un mot. Ce qu’il m’a dit c’est : « je sais que t’es fâchée parce que je t’ai contrainte à avoir des rapports sans préservatif, ne crois pas que je suis malade ! ». Je n’ai pas osé répondre. Que faut-il faire ? Surtout je ne peux pas avoir le courage de lui dire que je suis séropositive.
 Je peux d’abord te répondre sur le plan médical :connais-tu les résultats de tes derniers bilans sanguins ?Si ta charge virale est indétectable et si tu prends bien tes traitements, cela veut probablement dire que tu n’as pas beaucoup de virus présent dans les secrétions vaginales, c’est-à-dire pas suffisament pour le transmettre. Cela n’est pas toujours le cas : chez 15% des personnes séropositives, les secrétions génitales (homme ou femme) peuvent concentrer le virus (il y en a beaucoup) même lorsque le virus est indétectable dans le sang (ce que mesure la charge virale de ton bilan sanguin). Bref, pour résumer, une personne+ avec une charge virale indétectable (CV<50) a peu de chance de transmettre le virus, mais cette "chance" existe donc il faut continuer à se protéger. C’est plus facile à dire qu’à faire.
  Il y a le traitement d’urgence , dans les 72 heures (trois jours) suivant le rapport non-protégé. Il faut aller au service d’urgence de l’hôpital le plus proche. Ton ami prendra une trithérapie pendant 1 mois. Il a été démontré que cela peut empêcher la contamination (c’est-à-dire l’installation du virus dans le corps). Mais cela implique que tu lui a parlé de ta séropositivité, et qu’il est suffisament mature pour comprendre le risque et se soumettre à un traitement d’un mois, tout en affrontant la peur inévitable, etc.
  Il y a toujours deux personnes responsables dans une relation.Ce n’est pas à la personne qui vit avec le virus d’assumer la responsabilité de la protection, surtout quand c’est beaucoup plus difficile pour une femme d’imposer à l’homme de porter le préservatif. De ton récit je comprend que c’est lui qui n’a pas voulu du préservatif. Alors maintenant dois-tu lui parler de ta santé ? C’est à toi de décider, et cela dépend de trop de choses qui relèvent du privé : comment tu envisages ton avenir avec (ou sans) lui, la place qu’il occupe dans ta vie, sa maturité pour encaisser et assumer le fait qu’il a décidé de prendre un risque...
je ne sais plus quoi faire, je me marie dans 4 mois, mon fiançé est un homme merveilleux, je me suis fais violer il y a de cela 6 mois et je n’ai pas osé en parler, j’ai continué à vivre comme avant le probléme c’est que j’ai continué à avoir des rapports non protégé avec mon fiançé.
Sur le moment je n’ai pas pensé à ce risque, j’avais en tête la peur d’être enceinte...et maintenant je culpabilise parce que si je suis séropositive et que mon fiançé l’es aussi à cause de mon silence, je ne pourrais pas le supporter, il est tellement merveilleux, il ne mérite pas cela...le probléme est aussi que je n’arrive pas à faire le test.aidez moi...
Etre dans l’incertitude est il plus difficile que d’avoir des certitudes ? Là est toute la question... Qu’est ce qui est le plus important pour toi ? Savoir si tu es contaminée ou rester dans le doute ?
C’est la première chose...
La seconde étant que, toute blessure laisse une cicatrice, (là je parle de cet événement douloureux qui s’est produit il y a 6 mois) bien que tu es l’impression qu’il soit possible de faire "comme si".
Comment comptes tu guérir celle ci ?
Bonjour Celine
Il faut absolument révéler ton secret tu ne peut pas vivre avec une telle douleur et un tel secret et si vraiment ton ami est merveilleux il le comprendra c’est évident. Ne laisse pas ce crétin qui t’a violé te gacher la vie ce qu’il se passe ce n’est pas ta faute il faut que tu le comprennes. Soit forte courage
bonjour Céline
on comprend bien le caractère délicat et le désaroi dans lequel tu te trouve. Fais toi aider et accompagner pour faire le test. Tu n’as peut être rien, tu seras soulagée de savoir, tu sais que tu ne pourras pas tenir indéfiniment dans cette situation, il faut que tu affrontes la réalité. Tu as l’air de beaucoup aimer ton fiancé, lui aussi puisque vous aller vous marier dans qq moi. Parle lui de ce qui t’es arrivée, ça te soulageras d’un poid énorme et renforcera votre attachement mutuel. Il serait préférable de faire au plus vite cette démarche et en attendant le résultat, vous protéger. Tu n’as peut être rien, il n’est peut être pas trop tard pour ton fiancé, il se peut que, si tu avais le VIH, lui n’ait pas été contaminé malgré des rapports non protégés, ça arrive aussi, protégez-vous. Si le résultat devait être positif, ta vie ne s’arrête pas là, ta sexualité non plus. Fais-toi aider par un psychologue ou thérapeute, afin de pouvoir gérer une telle annonce mais également que tu puisses te libérer du traumatisme que tu as subi. SI ton fiancé devait l’avoir contracté lui aussi, vous affronterez ensemble la maladie puisqu’il t’aimes. Prend ton courage à deux mains, fait le vite pour vous deux, fais-toi accompagner si tu as trop peur. Ca n’est pas si terrible tu verras c’est une prise de sang c’est tout et la délivrance je te le souhaite biensûr et de tout coeur d’un gros problême... il en reste un autre plus long encore à digérer, le mal que l’on ta fait.
WB,tu délires complètement  : maintenant tu réponds à quelqu’un qui a posté un message en 2004 !
bonjour céline,
je te conseille d’aller porter plainte pour le viol même si ça doit demander beaucoup de courage de + même si tu n’as pas le nom de la personne tu peux le faire et au moins y’aura une enquête mais faut pas attendre trop longtemps car après les actions en justice s’éteignent...
essaie aussi de faire le test du vih comme ça tu sera fixée ! je n’ai jamais été violée mais j’ai des amies qui l’ont été et en souffrent encore l’une d’entre elle à intentée une action en justice et à du aller voir un psy pour se sentir mieux. Et essaie d’en parler à ton conjoint si tu te sens prête
en fait si je reviens a mon ancien courrier c’est dû
au fait que je crois que je ne me suis pas fait bien
en fait si j’ai fais deux ans sans lui dire c’est dû
au fait qu’avec lui notre relation n’avait pas des
projets avenir, au depart c’etait juste une question
de profiter de la vie, et plus on ce voyait plus on
s’appreciais et plus dire la vérité devenais
difficile, et j’ai cela de côté comme un jardin
secret. du moment ou on n’a pas dit le premier jour
c’est vraiment trés difficile aprés Reda.
Amina n’a pas compris pourquoi je lui avait jamais dit
mais c’est juste le fait d’être repoussé , montrer du
Loin de moi l’idée de juger quiconque, mais je pense juste que le fait de pas dire la vérité au partenaire surtout quand on l’expose comme vous l’avez fait ; c’est à mon sens un peu fort, et difficile d’être clément vis à vis de cela... Que tu ne saches pas que tu étais malade à l’époque je peux comprendre, mais que tu le saches et tu que tu l’as tu volontairement caché à l’autre quel que soient tes craintes (peur de ci ou peur de ça) n’est pas excusable...
A l’heure où les personnes sont jugées parce qu’elles sont soupçonnées d’avoir transmis le virus, que crois-tu que cette personne pensera de toi ?
Cela dit, je dis qu’il ne faut pas se laisser embriguader dans des rapports non protégés et ce qu’on soit malade ou pas, afin de se protéger et de protéger l’autre.
oui, je trouve ce forum interessant, j’ai ce problemme actuellement avec une fille que j’aime et qui me propose de la marier seulement elle ne sait pas que je suis sero. il y a environ une année que nous sommes ensembles et je n’arrive pas à avoir le courage de lui parler sur mon statut. on fait des rapports protégés mais dés il nous trouve arrive que je la penetre sans porter de preservatif, evidemment sans jouir en elle. je sais c’est un risque que je prends mais je ne sais comment lui en parler. elle a commencer à faire les demarches pour le mariage. que faire aidez moi svp
ton histoire est à la fois belle et triste mais il faudrait que tului dise si tu l’aime vraiment protège la qu’elle t’oublie et qu’elle fasse sa vie ailleurs
ce n’est pas parce que ta vie est gachée qu’il faut que tu gache la sienne qu’elle fasse un test et qu’elle se sauve
je ne comprend pas pourquoi vous tous qui avez ce virus vous ne dites rien a vos partenaire vous etes en qq sorte des assasins
ce message est envoyé à celui qui pense que nous les séropositifs qui ne disont rien à nos partenaires sont des assasins ; moi j’aimerais bien te voir toi dans ce cas, avoir ce virus, dans le sang, et être avec un partenaire que tu aimes beaucoup, et peur de le perdre, c’est pas souvant facile de le dire, c’est trop dure, faudrait être dans le cas pour comprendre, alors ne jugez pas les gens, car protection ou pas ce virus est plus malins de no jours, et on ne sait jamais comment on la chope ; moi je suis restée avec un homme 3ans, et chaque année on faisait le test juste par curiosité car biensur on était tous les deux fidels, et voilà je ne sais d’ou moi j’ai chopé cette maudite maladie et mon homme non !!!! alors pensez koi de ça, on ne se protège jammais mon homme et moi, et voilà le cas qui sait présenté je pense que si vous allez écrire ses sottises sur nous les séropo, c’est mieux de ne rien écrire, et vous aussi n’est pas trop loin de l’avoir.....
certes ce n’est jamais simple de vivre avec une maladie mais n’oublier pas que les relations intimes découlent de l’amour, normalement quand on est amoureux on cherche à protéger l’autre or là vous l’exposer à une situation très dangereuse pour sa santé ceci dit de là à vous traiter d’assassin c’est un peu fort car vous vivez au quotidien une souffrance non voulue mais juste un conseil dîtes la vérité à vos partenaires car on à qu’une vie et moi si on me donnait ce virus je ne le pardonnerais jamais alors que si vous dites la vérité si la personne vous aime vraiment elle n’est pas obligée de vous juger et pourra même rester avec vous à la condition d’avoir des rapports protégés il existe encore des gens compréhensifs sur cette terre et d’ailleurs je ne vois pas pourquoi certaines personnes conseillent au séropositifs de se faire oublier en demandant à leur partenaire d’aller faire leur vie ailleurs non mais et puis quoi encore ? on doit vaincre le sida ce n’est pas lui qui doit nous vaincre !
Mai t ki toi pour te permetre de nou juger ?
Ta okune idée de ce ke c ke de vivre avec cette maladie
alor kan on c pas la moindre des choses c de se la fermé
c avec d reacttion dans ton genre kon n’ose pas le dire au otre de peur d’etre de juger
alor si tu veu ke sa change b change ta mentalité
J’ ai vécu 17 ans avec une femme séro encore en vie aujourd’hui. Elle me la avouer dés le début de notre relation.c ca l’amour et c’est pour ça que ça a durer 17 ans.Ne pas le dire à la personne ce n’est pas de l’amour, c juste de l’égoisme. Les autres ont le choix de vivre ou mourir comme ils le souhaitent mais personne n’a le droit de choisir pour les autres et de risquer de les tués. j’ai eu pendant de nombreuse années des relations quotidienne non protéger avec mon amie sans être aujourd’hui contaminé. Je le déconseille malgré tout, car manquer de mourir en laissant l’autre avec ses peur de contaminé l’etre qu il aime est également égoïste. Alors nn personne ne juge, et craqué en ne se protégeant pas peut arriver. Mais continuer sans le dire ne laisse aucun choix d’etre aimer ca c sur. Vos débat date déjà mais j’espere que cela aidera ceux qui liront pour l’avenir.
Bonsoir a tous , Je vie avec une femme seropositive depuis 2004, bien que soupconnant sa seropositivite nous somme quand meme maries en 2005 , nous avions eu un enfant en 2009 et il n est pas reste, les medecins nous on fait des test de VIH et elle a ete declare seropositive et moi negative.Et depuis lors nous vivions ensemble et continuons de faire l amour sans protection , chaque 6 mois ou 7 je refais mon test mais je suis toujours negatif.alors je ma question es de savoir medicalement comment cela est possible ou alors es un miracle de dieu ?
Pour le mariage, il y a une visite pré-nuptiale, et un test de dépistage de toute façon. Elle l’apprendra de toute manière ! Il faut lui dire, et surtout la protéger ! Je suis marié à une femme séropositive, et nous avons deux enfants, et sommes très heureux. Mais la condition de ce bonheur a toujours été la communication ! Tout se dire, et surtout ce qui est important. Dis-lui au plus vite, et protèges-là ! Si elle doit te quitter, c’est qu’elle n’est pas la bonne...
coucou
pour repondre a ton message si tu l’aime et que tu veux vraiment faire ta vie avec cette femme dis lui tout de suite car imagine tu continu a avoir des rapports non protéger avec elle tu risque de la contaminé et la tu t’en voudra tout ta vie
c’est a cause de personne comme toi que l’epidemie ne cessera pa .
En lui disant tu verra si elle t’aime réelement.
et tu evitera peut etre de gacher ça vie
moi c’est Eric et je suis camerounais je voulais juste dire que être seropo n’est pas tuant ma fiancé est seropo mais je l’aime comme elle est car en amour celui qui ne risque pas na j’amais aimé moi je prefer risque ma vie pour cette fille qui a tan besion d’un homme qui poura l’accepter tel qu’elle est
on se protege toujopurs pendant nos rapport mais j’ai une question a poser comment ferai je pour quelle puisse concevoir car nous aurions besion de fonder notre famille a nous
slt je suis vraiment trés touchée par ton article et jte consille vivement de lui parler et je suis sur ke votre amour triomphera.tu peux fuir pendant quelque temp mais croit moi la réalité finira toujour par te ratrapper.vasy fonce et tu verra
Allons un peu de courage c’est ta copine quand même !! Tu crois qu’elle sera plus contente d’apprendre que tu lui as menti ! Evidement non, dis lui. Mais quelle lacheté ! lui faire prendre un risque à elle, elle que tu aimes, tu trouves ça normal ? Si t’as peur qu’elle te laisse tomber parce que tu l’as protégé d’un risque en lui disant que tu es sero+... c’est n’importe quoi ! si tu la plombes là c’est sûr elle va te laisser tomber !! Protège là enfin !! Mais quelle lâcheté !
n’hésite pas a lui parler maintenant car après pour faire marche arrière ca sera tro tard et elle va encore plus mal le prendre dans le sens du mensonge et tu risque de te retrouver célibataire... mais si tu lui avoue et qu’elle t’aime elle réfléchira a deux fois a sa proposition
Si dans un couple, si l’un d’eux va entretenir une relation sexuelle non protégée avec un autre partenaire et qu’il contracte le virus vih et qu’il vienne contaminée sa ou son partenaire, ces personnes sont inexcusables, car une femme mariée ne peut pas imposer le préservatif à son mari sauf si elle le soupçonne de quoi que ce soit.
Par contre deux personnes qui viennent de se rencontrer et n’osent pas utiliser le préservatif dès le départ, c’est de la faute à qui ? qui n’a jamais entendu parler du SIDA aujourd’hui, il n’y a t-il pas assez de pub ou de campagne de sensibilisation ?
Ces personnes ne peuvent pas se dire victimes de quoi que ce soit, mais être sage, quand on ne connaît pas la personne on se protège tout simplement.
Je doute que tu vois mon mess mais pas grave d’autres lirons ptêtr...
Je vois pas le problême si les deux n’ont aucune maladie transmisible !
Quelle stupidité ! Portez toujours la capote c’est ça le message ?! Allez condamner les gens pour ne pas s’être protéger soi alors ! c’est débile ! Mais quand est ce que vous comprendrez que ça protège les deux ! Faites aussi interdire le rapport sans capote dans un couple fidèle et qui n’a rien aussi !!!
Les personnes qui se disent victimes sont victimes effectivement, car quand 1 des 2 connait sa seropositivité si l’autre ne fait pas la demande de mettre une capote entre eux alors celui qui sait qu’il est seropositif sait aussi qu’il se rent coupable d’administration de substance nuisible qui entrainera mutilation ou infirmité permanente. Oui ça y est vous ne pouvez plus dire que vous ne saviez pas ! responsabilité ?d’honnêteté on devrait plutot parler !La politique de l’autruche sinon, on sait qu’on va contaminer mais on fait com si de rien n’était ? Ben bravo ! com par hazard quand on est seropo c’est aux autres de se protéger ? Ben non c’est à nous(je dis nous car je suis S+ aussi) de les protéger !
Sympathique, le pseudosperme empoisonné ... à l’image du discours empoisonné des enfermeurs volontaires et autres vengeresses
je suis une femme Kabyle de 44 ans et comme certaines personnes, il m’est arrivé d’avoir des relations sexuelles avec un autre sansprotection car je ne supporte pas le préservatif.
Je me sens coupable alors qu’un ami Algérien avait accepté cette maladie. Je me sens coupable à 100/100. J’y pense très souvent.
J’aimerais m’excuser mais cela fait tellement longtemps (+ de 20 ans).Alors aujourd’hui je suis attirée par les femmes et je dis qu’il y moins de risque de se surcontaminer.
MOI, JE SUIS L’EPOUSE TROMPEE PAR UN MARI QUI A FAIT L’AMOUR A UNE FEMME SEROPOSITIVE ET QUI L’A CACHEE A SON PARTENAIRE ETBIEN ENTENDU J’AI ETE INDIGNIEE PAR CETTE RELATION DE TROMPERIE MAIS ENCORE PLUS DU FAIT QUE CETTE FEMME MEUTRIERE FASSE L"AMOUR AVEC DES HOMMES SANS PRESERVATIFS.
SA SOUFFRANCE EST ELLE QU’ELLE EN VEUX A TOUS LES HOMMES. ELLE DOIT ETRE PUNI PAR CETTE ABOMINATION. J’EN VEUX A MON MARI DE M’AVOIR TROMPE MAIS LE PLUS DIFFICILE A COMPRENDRE C’ESTQUE CETTE FEMME QUI VEUX TRANSMETTRE SA MALADIE PAR VENGEANCE .A CAUSE DE CELLE CI JE SOUFFRE DOUBLEMENT NON SEULEMENT DE TROMPERIE MAIS DE PEUR D’AVOIR ETE CONTAMINEE PAR LE SIDA.
pour la dame seropositive , c’est tres difficile.Pour ma part,je serais dans le meme cas qu’elle.sans savoir comment reagir.
bonjour a tous, je ne sais pas si je suis au bonne endroit, mais j’ai besoin de parler, voila j’ai rencontrer une personneya 1 ans en boite, on c’est recroiser plusieurs fois, on c’est vu deux fois et hier soir on a eu un rapport protéger, mais pendant l’acte il la retirer sans que je m’en aperçoive, ( surement en changeant de position ) dsl du detail mais bon je ne vois que à ce moment la qu’il la fait ! et en etant en moi il me dit je lai retire, je lui dit mais pourquoi ? il me dit j’ai confiance en toi, mais meme il avait pas a le retiré, il ma dit qu’il ete clin, mais moi je n en n’ai pas la preuve, deja moi meme jai jamais fait le test et jaimerais le faire mais j’ai peur maintenant, il la enlever sans mon concentement et je me sens trahi jai encore 2 jours pour aller au urgence, je vais yaler demain matin avec une amie car sa me perturbe, je me demande pourquoi il la enlever !!! :’( maintenant je ne me sens plus moi meme.
J’arive un peu tard mai voila je suis sero+ depuis ma naissance jusqua mais 18ans j’ai tjr u des rappor sexuel san landemain avec des garcon car etan donné mon statu je pensé ke c tou ce ke je pouvé espéré come relation avec eux , j’évité d’avoir dres sentiments jusquo jour ou je me sui mis a fréquenté un garcon super tou se passé super bien on se proteger a chak rapport et plu le tem passé plu je m’ataché a lui , je me sui rendu compte ke je l’aimé , je ne savé pas comment fair , soi je le quitté en inventan une exkuze bidonsoi je lui diséke jété sero+ en prenan le risque de le perdre, avec l’aide de ma famille je lui é anoncé ke j’été sero+ , et en meme temp ke je l’aimé et a ma rande surprise il n’a pa pri c jambe a son coup, o contrair il ma di kil m’aimé et kil serai la pour moi , il a fai le test et il été sero - , se fu un gran soulagememn de savoir ke je ne l’avai pas contaminé et ke malgré ma maladi il est resté avec moi, sa va faire 1 an ke nou somme ensemble et tou se passe bien , on continu de se protégé, tou sa pour dir ke c pas pk on é sero+ kon a pas le droi o boneur et kil i a tjr des persone capable d’accepté cette maladi donc il fo pa perdre espoir et ne pas écouté les méchanceté de certaine persone sero- car elle on okune idé de ce ke c kavoir le sida, elle n’imagine pas la douleur et la soufrance kon peu enduré, enfin bref mem si c dur il fo ne pa oublier de protegerl’otr mai soi meme ossi car se n’est pa pk on a le vih kon ne peu pas atrapé dotr maladi.
Voila jespere ke g ou ke je pouré aidé d’otr personne avec mon temoignage
BX A TOUS
Bonjour ! la majorité des personnes disent : pour eviter la contamination par le virus du sida il fautse protéger à l’aide d’un capote au moments des rapports sexuels !!moi je ne ss pas d’accord car le préservatif ne perment que de diminuer le risque de contamination ;qui vous a dis qu’au moment d’un rapport protégé il n’aura pas une repture !en plus le virus de sida ne se voit que par un microscope electronique ;ce méchant virus existe partout :les secretions des yeux ;le sperme....
Dans une nuit dit romantique sur le lit la femme ne voit que les poitrines d’un mec musclés ;et ce mec ne pense qu’au fesses et les seins de sa partenaire en atendant de faire les conneries sur le lit ;pour le virus ça sera demain matin d’y penser.
Dieu nous a donné un corps sain et un un cerveau pour réflichir,alors on a pas le droit de jour avec ce corps sain. bien sur on a le droit de vivre et de pratiquer le sex mais sur la bonne voie et la je précise :LA FIDELITE des couples ;si il n’ya pas de fidelitéalors la on tombe dans un cercle de baiser partoutet on perd mm l’etiquette d’un etre humain et on aura l’etiquette d’un etre vivant seulement.
J’ai lu l’ensemble de vos messages, et je crois que beaucoup sont à côté de la plaque et beaucoup sont triste. Je suis séropo, j’ai 39 ans, je suis en plein forme. j’ai appris ma séroposivité en 1988 !!! je suis bien portant avec une charge inférieur a 45 !!!!
je suis très bien portant, je ne suis pas fatigué, j’ai la pêche je ne developpe pas de maladie opportuniste je ne connais ni grippe, ni angine ect.... et pourtant je prend depuis bientot 8 ans deux cachet le matin et deux le soir...
jai un poids taille normal pas de visage amaigri, ni rien qui le montre à l’exterieur, d’ailleurs les gens me disent souvent mais comment tu a cette pêche, je fume mon paquet de cigarette par jour, mon dernier bilan de santé est excellent....
je le dois à l’hygienne de vie : alimentation equilibre, et quelques vitamines que j’achete a des moines.
Ma foi je suis bien portant jai ete contamine par un mec
on me drague souvent et beaucoup à mon age jai garder un visage jeune et dynamique et je ne fais pas mon âge, je n’en veux pas à ce garcon qui l’a fait mais je ne ferai pas cette chose à quelqu’un d’autre.
mais je dis non !!!!
gardez espoir !!!!
je suis là et donc preuve est qu’avec une bonne alimentation légumes fruit, un équilibre, un bon sommeil les années passent et vous RIEN NE SE VOIT DE L’EXTERIEUR ni de l’intérieur avcec mes derniere analyse d’une semaineinférieur a 45 ;; ;
LE TOUbib ma dit que je suis un bon patient qui respecte les prises des deux medicaments par jour, qui evite trop de sortir et qui garde le moral je sais que cest difficile mais la je vais arreter de fumer ma charge étant indetectable depuis 1988, en arretant de fumer je vais grappiller encore sous les inférieur à 45
Bonjour ! je suis séropositive j’ai 25ans j’ai rencontré un homme sur internet il est venue me voir la premiére fois nous avons fait l’amour avec des capotes
j’etais toute rassurer tout allais bien il est repartie.
apres il est revenue me voir un mois plus tard je voulais lui dire mon etat mais j’avais peur qu’il me quitte il voulait tout avec moi une vie de famille m’epouser je vivais le vrai et le grand d’amour avec lui je me sentais aimée.
mais au fond de moi j’etais mal je voulais lui dire que je suis malade mais je n’arrivais pas puisque je savais qu’il allait me quitté.
dejà lorsque il est venus me voir la premiér fois il a demandé a ce que on se protége là j’etais bien c’etais pas la pienne pour le moment que je lui dise je voulais profiter et sans faire de mal a personne.
mais la dexiéme fois qu’il est revenue il ne voulais plus de capote pourtant j’avais achété un paquet je lui ai donné en passant a l’acte de le métre il ne voulait pas le métre j’ai insité il me demande si je lui cache quelque chose ? pourquoi je tien tant a métre les capotes j’ai dit que j’ai peur d’etre enciente il me dit pas grave il assume.
j’ai dit non j’etais pas prete pour avoir un bb il ma dit ok mais lorsque on faissait l’amour il ma fait l’amour sans le métre et celà n’a pas ete que une fois mais pas mal de fois on la fait.
lorsque il est repartie j’etais mal je voulais mourie je m’en voulait et je m’en veut toujours et je l’envoulait j’ai achété des capotes je lui ait demandé de métre il ne voulait pas pourquoi il ne l’avais pas mis et là je suis mal.
mais j’ai attendu quelque mois passé et là je lui ai dit au telephone que je suis allé faire un tes et que je suis seropo sur le coup il na rien dit.
et apres il ma traité de tout les nom que je les contaminé que est ce que j’ai pensé a ses enfants.
et depuis il a changé il n’est plus le meme plus de mot doux il ne me propose plus de venir le voir je me sens abandonné je me dit au fond de moi j’aurai peu t etre pas du lui dire et le quitté ?? mais comme il me manquais tant je voulais que l’amour que on avais revienne.
j’ai donc demantie que je ne suis pas seroposite il me demande si c’est vrai je dit oui que j’avais mentie pour voir comme il allais réagire.
et depuis il revient vers moi il m’appelle tout le temps il demande meme si je veut vivre avec lui il dit qu’il m’aime.
je ne sais pas koi faire j’ai essayé de le quitté mais je n’arrive pas je l’aime mais comment faire il ne veut pas de moi avec cette maladie et si je l’ai contaminée ? j’ai peur je veut qu’il va faire un tes mais je ne sais pas comment mis prendre je ne sais plus je ne sais pas je suis si jeune je m’en rend compte que je n’ai pas droit au bonheur parceque j’ai attrappé cette maladie ??
C’est à lui d’exiger et d’acheter les préservatifs.
Si tu lui propose et qu’il refuse d’en mettre c’est à ses risques et périls.
Tu n’as même pas besoin de lui avouer ta séropositivité du moment que tu lui proposes de se protéger. S’il refuse et se fait plomber ce sera bien fait pour sa gueule.
Bien fait pour sa gueule ?Personne ne mérite le sida, même pas ce genre de connard. Mais c’est vrai qu’il n’a pas intérêt à venir pleurnicher ou en vouloir à cette jeune femme s’il se retrouve séropositif.
Sandrine, je suis séropo, je vih avec depuis 19ans. J’ai rencontré il y a 7 ans 1 Homme séropo, nous sommes heureux, toi aussi tu peux rencontrer quelqu’un qui t’aimera pour toi. Aujourd’hui il y a des pénalisations suite aux contaminations, il faut faire bien attention aux individus que tu fréquentes, ne prends pas le risque de te faire accuser de contaminer consciemment. Qui te dit qu’il était séroneg avant votre rencontre, as tu vu son test ? S’il t’a traité de tous les noms, laisse tomber, c’est 1 con. Bien sûr que tu as droit au bonheur parce que tu es séropo, tu es une fille comme les autres avec une maladie chronique en plus, c’est tout, ça fait pas de toi un monstre. Ne t’accroche pas a ce mec, l’amour ce n’est pas à sens unique, s’il t’aimait vraiment il aurait accepté ton statut. Bonne chance. Gys
bonjour merci pour ta reponse
c’est vrai tu as raison
en plus je n’ai pas vu sonttes
je vais essayer d’oublier cette homme et essayé
de trouvé quelqun qui m’aimera tel que je suis.
merci pour vos message ceci dit il ya des presonnes qui comprend ma douleur et essaye de me donné leur conseil
celà me touche que vous ne me juger pas
merci a vous tous
Bisous Sandrine,tu es une jolie fille,c’es bien nrmal aussi qu tu aie des envies,si tu plait reellement a un homme,il devrai sans prob t’accepter comme ca.Pour moi,faire l’amour avec ne jolie fille séropositive,qui m’aime reellement es tout a fait naturel,e vois pas pourquoi etre obligés a tout jamais de mettre une barriere entre nos muqueuses,les gens malveillants en placant deja verbalement dans la vie de chaque jours.En suivant untraitement,ta charge virale n’es aucun probleme,tu risque tres peu de contaminer.Tiens bon,tu trouvera celui qui t’adorera comme tu es,n’oulie pas,tu es normale et a des desirs normaux et naturels,j’espere te croiser un jour,avoir desenvies,se regarder dans les yeux,u me dis je suie s+,moi t’embrasse sur la bouche et t’emmene sous la couete.Je reviendrai ici,je m’appelle André,donne moi un message si tu souhait une renc reelle,gros Bisous a toi,Sandrine dorée
je voulais te dire d’être forte et de comprendre la réaction de ton petit ami car pour lui cette maladie est égale à la plus horrible des morts, je suis dans le même cas que toi mon homme vient de découvrir ma séropositivité ce 13octobre2008, sa réaction sans pardon je viens de tout perdre en une seconde mais vu ma maladie je m’étais préparée à ça, je me suis dit que la plus grande preuve d’amour qu’un homme puisse me faire c’est d’accepter ma maladie cet homme me laisse c’est qu’il m’aime pas, j’espère trouver une âme soeur un jour, tu es jeune et je suis sûre belle tu trouveras un homme qui t’acceptera comme tu es, ma chérie prend un homme qui t’aimera au de-las de ta maladie c’est très important pour toi, si cet homme a pris ses jambes à son cou laisse le tomber, c’est ce genre d’attitude qu’on craint c’est pourquoi il est difficile d’avouer sa maladie, bizu et bon courage
cela fait deux ans et demi que je connais cet homme, je me suis installé avec lui il y a quelque temps car j’avais besoin de me sentir aimée et vivante, passant par tous les moyens pour lui cacher ma maladie, je faisais l’amour avec lui avec des capotes,à chaque fois qu’il enlève la capote pendant les rapports je trouvais un moyen de lui faire faire le test pour me rassurer, je n’ai pas été assez courageuse pour lui avouer ma maladie, quand je veux lui parler je remettais ça à une autre fois jusqu’à ce 13octobre 2008 il le découvre de lui-même dans mes affaires, il est répartir faire son test, j’ai hâte d’avoir ses résultats, si je vous contacte c’est surtout pour parler car j’ai dissimuler ma pathologie à tout mon entourage y compris ma famille pour éviter les méchants jugements pour tenter de mieux vivre, mais peut-on supporter tout seul un si lourd secret et mieux vivre ? c’est impossible, je fais des dépressions que ma famille ni mon entourage ne comprennent pas je suis toute seule face à cette maladie diabolisée de toute la planète, j’ai besoin de parler, de me livrer de soulager de vivre, même si parfois la vie ne me serre plus à rien dans mon état,parfois j’ai envie de trouver une solution de suicider sans éveiller des soupçons des questions de la part de ceux qui me connaissent, si un jour un véhicule me renverse et que je meurs je serai heureuse d’avoir échappé aux jugements des gens je m’arrête là car je suis mal dans ma peau, merci de m’avoir écouté
bonjour bibi
nous somme en quelque sorte un peu differente des autre fille mais pas vraiment mais ce qui nous differenci c’est le faite de ne plus jamais faire l’amour sans le presevatif
moi je ne comprend pas comme j’ai pu attrapé celà je pensais toujours me protége.mais voilà c’est arrivé.
je comprend ta façon de reagire tu veut tout quitté tout laissé tombé.moi au depart je pensait comme toi je peu meme te dire que c’est un ex qui ma sauvé la vie parceque un soir j’etais dans ma voiture sur un pont je voulais sauté avec la voiture et a l’instant au telephone a sonné c’etais lui il m’invitais manger avec lui.je ne sais pas prq apres c’est ma maman qui m’appelle.apres une longue reflection je me suis dit j’ai levirus mais je ne suis pas malade je suis en bonne santé celà n’est pas ecrit ou celà ne se voit pas sur mon visage que je suis seropositif.mais j’en voulais a la terre je m’en voulaisje regrettais d’etre allé avec les hommes je me disait si je savais.mais les medecin m’on bcp aidée il on fait en sorte que je reprenne confiance en moi.pour le moment ça va pour lemieux j’essaye de ne pas trop pensé.en se moment je suis sur medicament comme je souhaiterai plus tard avoir un bébé je ne sais pas encore avec quimais je prend les medicament comme celàserai moins difficile et mon bébé sera en bonne santé. je vis en corse je sais que ma vie n’est pas ici mais j’ai peur de partire j’ai peur de la vie que je trouverai en metropole non pas que j’ai peur de la vie j’ai peur de ne pas trouvé un homme qui m’aimerais avec ma maladie portant au fond de moi je veut rencontré quelqun meme le premier soiret lui dire mon statue et ce que j’aimerais qu’il sorte de sa bouche c’est que ta maladie ne m’arrêtera pas det’aimée ou a fonder un foyer avec toi mais rare sont ses hommes. mais ce genre hommeexiste et celà me donne la force de roire et de d’etre forte surtout que je n’es encore pas fait grand chose je veut avoir des enfant et j’en aurai et ils serons en tres bonne santé. celàn’es pas facile de vivre avec celà mais il le faut et c’est quelquechose de difficile puisque celà ne se parle pas comme çaoui je suis seule toute ma famille est en afrique.je vis avec ce secret en moi mais au fond de moi je sais que je suis toujours la meme souriante belle et courageuse.j’essaye de ne pas y pensé et de vivre le net m’aide je fait des rencontre dans l’espoir de trouvé un hommequi m’aimera avec ma maladie.mais je ne veut faire de mal a presonne etplus jamais je ferai l’amour sans les capotes plus jamais.soit forte dit toi que tu n’es pas la seule moi toute ma famille est en afrique mais au telephone je suis forte je ne montre pas ma tristesse. mais je souffre en silence.
JE ME NOMME DOUDOU SUIS UN MEC SERIEUX ET BOSSEUR JE VIENS D APPRENDRE QUE JE SUIS SEROPO DEPUIS AOUT 08 JE DOIS DIRE QUE JE ME SUIS PRIS UNE GROSSE CLAQUE QUAND JEL AI SU.
JE PENSE L AVOIR CHOPE AVEC MON EX AVEC QUI JE NE ME PROTEGER PAS OU AVEC UNE RELATON DE PASSAGA OU IL YEU RUPTURE DE CAPOTE MAIS CE QUE JE SAVAIS PAS C EST QU ON POUVAIT FAIRE QUELQUE CHOSE DANS LES 72 HEURES.
ENFIN MAINTENANT JE SUIS COMME CA ET JE N Y PEUT RIEN HELAS !!!
je n ose plus avoir de rapports avec personne.
LA SOLITUDE ME PESE ET SI RENCONTRE QUELQU UN COMMENT LUI AVOUER SI NOTRE RELATION DEVIENS SOLIDE ?????
POURLE MOMENT JE N AI PAS DE TRAITEMENT MAIS JE ME SENT FATIGUE ET DEPRESSIF.
LA VIE EST TELLEMENT BELLE J AI PEUR DE MOURIR.
J AI TROP ENVIE DE LA COQUER A PLEINES DENTS.
VIVEMENT QU ILS TROUVENT UN REMEDE A CETTE SALOPERIE.
UN DOUDOU A VOTRE SERVICE
BISOU A TOUS
ciao moi c est S. j ai 30 ans et je suis seropo depuis 3 ans maintenant et j ai besoin de parlert de qq chose qui me bouffe la conscience ....
il m est arrive de ne pas proteger une partenaire sexuelle ....te rends tu compte ....je lui ai dit avant de passer a l acte que j avais deja eu des rapports avec des filles contaminees sans preservatif ce qui n est pas vrai ....je lui ai dit que j etais un danger et que j etais surement porteur sans le confirmer ....voila et malgres tout on l a fait sans et ca a plusieurs reprises.....
je me sens mal autrefond de mon ame...je soufre de ma faiblesse je lui ai meme demande si elle pensait que si un homme se savait contamine et couchait sans preservatif si il etait criminel a ses yeux elle m a dit non
on est 2 quand on fait l amour alors voila j ai les boules de tout ca et j y pense toujours .....
je voulais que tu me renseignes sur cette histoire de la criminilisation des seropositifs au 1 decembre...et cet africain condamne a londres de quoi il en retourne....et j ai mal que les gens croient a tort que les seropo si ils couchent sans preservatif c est uniquement dans le but de nuire quelle connerie....je n ai jamais voulu nuire a quiconque ...
Je pense que ce message est entièrement monté de toute pièce. Il a pour but de culpabiliser encore davantage le séropositif moyen.
On nous expose le cas d’un séropositif qui avoue sans dire les mots qu’il est séropositif. A moins d’avoir un QI de 50, n’importe qui en facerecevant un tel discours aura immédiatement comprisqu’il a affaire à un séropositif qui dit la vérité sans dire le mot qui n’arrive pas à sortir. Deux façons de réagir : aller au devant : j’ai compris , "tu es séropositif" ( le mot qui tue la relation sexuelle même entre séropositifs , car il faut le savoir, entre couple séropositifs séroconcordants on n’évoque JAMAIS la maladie au moment d’une relation sexuelle, ce qui n’a rien à voir avec cacher la vérité déjà connue, mais tout à voir avec la recherche d’un rapport sexuel réussi ), ou ne rien dire POUR faire l’amour.
Dans la première solution , il s’agit de savoir si on renonce à une relation sexuelle immédiate en parlant de la maladie pour aller au bout de la souffrance et de la connaissance , d’autrui.
Dans la seconde, il s’agit, en cas de rapports non protégés, d’une personne qui s’engage soit dans une relation inconditionnelle, soit dans l’assumation du risque de la séropositivité.
Aucun remords ne taraude aucun séropositif en réalité après ce genre de scénario. La culpabilité du narrateur est inventée de toutes pièces, confirmée par une réponse convenue et préparée à l’avance à la façon de la star academy ; avec la conclusion finale : la prochaine fois , tu mets la capote.
But : remplacer la peur du VIH qui disparait par un barrage moral.
Sans aucun succès avec moi. Les vraies questions sont encore éludées.
Il y a aussi l’inénarable "Bonjour j’ai 13ans, je voudrais savoir et patati et patata...." dans l’arsenal des castrateurs.
J’aimerai discuter avec une personne atteinte du sida
salut je n’ose pas le dire mais je crois que tu as trouvé une amie séropositive comme toi
"Il y a toujours deux personnes responsables dans une relation"
Cette phrase tirée d’un post précédent résume tout à mon sens.
Je comprends tes réticences à lui dire la vérité. Tu l’aimes et ce qui te fait le plus peur dans le fait qu’il puisse te fuir en cas de révélations, c’est de découvrir qu’il ne t’aime pas parceque, quand on aime quelqu’un, on prend la personne telle qu’elle est, avec ses qualités, ses défauts, ses dons, ses tares, ses rires, ses larmes et sa maladie quand elle est là.
Mais lui -et sa phrase le prouve- est aussi irresponsable que tu sembles le penser de toi-même.
"... parce que je t’ai contrainte à avoir des rapports sans préservatif, ne crois pas que je suis malade !"
ça démontre bien sa façon de penser. Pas un instant, il n’a cherché à savoir pourquoi tu insistait tant pour mettre des préservatifs. La seule raison qu’il a été capable d’imaginer revient à dire "moi, j’ai rien à me reprocher".
Je pense que tu le sais déjà au fond de toi mais ce type pense de façon completement égoïste et ce qu’il refuse de comprendre, il s’en débarasse. Tout tourne autour de lui uniquement, si il n’est pas malade, personne ne le sera. Autant dire qu’il est aveugle à la souffrance de l’autre parceque quelqu’un d’un tant soit peu intelligent aurait compris que tu cherchais à le préserver.
C’est probablement pour ça que tu ne lui avait rien dit.
J’aurais été à ta place, j’aurai aussitôt répondu "Toi non, mais moi oui"
J’aurai crevé l’abcès. Oui, il serait peut-etre parti et ça aurait été un coup dur à encaisser, ters dur.
Oui, il t’aurait probablement reproché une certaine malhonneteté mais -oh, deux secondes- lui aussi a été malhonnete quand il a enlevé le préservatif. Lui aussi a triché plus que toi d’ailleurs, parceque même si tu as tenté de lui dissimuler ton état, tu as toujours pris soin de lui, tu as toujours pensé au préservatif alors que lui ne cherchait qu’une chose l’enlever...
Si tu te sens coupable ce n’est pas parceque tu as continué sans le préservatif, mais parecque tu ne lui as rien dit avant.
Mais dans ce genre de jeux, les coupables sont deux.
Tu as peut-être le tort de ne rien lui avoir dit mais lui est aussi coupable que toi, plus encore, car, comme dirait Palmade dans l’un de ses sketches "il s’en foutait", il joue à la roulette russe parcequ’au fond de lui, il s’imagine invulnérable.
Le SIDA pour les autres mais pas pour lui, il est touché par la grace divine...
Dans cette histoire, rassures toi, vous êtes aussi responsables l’un que l’autre.
Un couple, une relation de couple, ça se vit à deux. On partage le bon et le mauvais.
C’est trop facile d’aimer les gens uniquement pour ce qu’ils ont de meilleur. On doit aimer les gens completment ou alors pas du tout.
Bonjour, je suis une femme de 33 ans porteuse du virus du SIDA depuis 3 ou 4 ans, c’est un peu ironique car travaillant en virologie j’ai toujours fait extrêmement attention et je n’ai jamais pris de risques inconsidérés mais mon ex petit ami avec qui j’ai vécu 3 ans l’entendait autrement il faut croire !
Aujourd’hui je suis célibataire et il est vrai que je rencontre les mêmes problèmes que la femme qui témoigne.Mais jamais je n’aieu de relations sexuelles sans préservatifs !!!Parcontre j’ai eu deux ruptures de préservatif avec mon actuel petit ami et c’est vrai que je n’ai pas eu le courage de lui dire la vérité.Même si je n’ai pas une charge virale élevée et que mon état ne nécessite pas encore de traitement, j’avoue que j’ai culpabilisé énormémént.
Cela fait 1 mois et demi que je suis avec cet homme c’est quelqu’un de bien et je préfèrerais mourrir que de lui faire du mal, aussi j’ai même envisagé une rupture afin de le protéger.Mais j’ai préféré attendre un peu qu’il fasse le test ; et j’ai changé de marque de préservatifs.
Je suis contaminée c’est vrai mais lui a tellement confiance en moi que ca me crève le coeur.Pourquoi les hommes sont ils si naifs ? Si j’avais dit oui il aurait eu des relations non protégées avec moi sans faire de test et tout ça parce qu’il me fait confiance !!Ce type de réaction me fait très peur quant à l’avenir.Comment empêcher les contaminations avec ce type de comportement !!!
Je sais que c’est très dur d’en parler mais je crois que dans le cas de cette femme elle n’a pas d’autre choix.Ce qu’elle peut faire parcontre si elle n’a pas le courage de lui dire la vérité, c’est lui présenter différement la chose : lui dire que d’avoir couché avec lui sans préservatif lui a fait peur par rapport à la contamination du sida et lui demander de faire 1 test dans quelque temps tout en continuant à se proteger en attendant.
Moi j’ai deux excuses, d’une part je n’ai pas de contraception et d’autre part les maladies.En ce sens je suis plutôt crédible car, déformation professionnelle :-) , je suis un peu maniaque quant à la chasse aux microbes en tout genre !
Je n’ai avoué ma séropositivité qu’à un seul homme qui était amoureux de moi.Après une semaine de statu quo, il m’a recontacté en me disant que ça ne lui faisait rien.Mais moi je n’ai pas pu avoir une relation avec lui car je savais qu’il vivait avec une autre femme et je ne voulais pas risquer de La contaminer en cas d’accident.Il m’appelle d’ailleurs régulièrement, histoire de prendre des nouvelles de moi et de voir si par hasard je n’ai pas changé d’avis.
Comme quoi, tous les hommes ne réagissent pas mal face au SIDA.Quand on se sait contaminé on a tendance à se replier sur soi et à refuser toute relation.Quelque soient les choix que l’on fait, c’est toujours très difficile !Mais je trouve qu’il serait dommage de ne pas profiter de la vie et des belles années qu’il nous reste, après tout, on ne peut jamais savoir ce que demain nous réserve.
Salut,
C’est pas très facile de parler de sa séropositivité , et surtoutlorsqu’il s’agit d’une histoire sans lendemain...bref j’ai toujours de capotes dans mon sac...
Les gens se fient de plus en plus à l’apparence...c’est triste...malgré tout ce qui a été dit sur le Sida, je trouve qu’il y a pal mal d’inconscients...pour vous dire la vérité, si je le voulais, je pouvais en contaminer une bonne dizaine....mais loin de moi cet esprit de vengeance...je vis dans la crainte de mon Dieu. Mais il est grand temps que les s- se reveillent aussi... c’est hallucinant...
Bonjour
Je suis dans le mme cas.Je vis avec un hme qui me fait confiance. Je refuse et le lui dis clairement l’idée même d’un rapport. Mais je meurs d’envie de lui dire la vérité. Mais après tout puisque nous ne faisons que nous embrasser et quelque fellation, je me dis que je peux garder le silence encore. Je songe fort à rompre avec lui. Qu’en pensez-vous ?
moi depuis hier je dors pas, j’ai 29 ans depuis un mois et demi je couche avec un mec de 37, je suis actif et nos rapports etaient tous protégés sauf une fois ou le preservatif a craqué et là je me suis retiré rapidement à peine 10sec, je jouissais svt dans sa bouche.... fellation sans capote ; il m’as plsieurs fois léché le derrière et moi aussi, il m’a jamais pénétré, hier après insistance il m’annonce sa séropositivité alors qu’il a toujours nié, il dit qu’il a une charge virale indétéctable et qu’il est sous traitement ??!!!!!!!!(à vérifier).
je suis anéanti, d’auatant plus ke je suis bisexuel et ke j’ai toujours compté fonder une famille un jours avec une femme.
aidez moi svp, kels sont les risques de contamination et que dois je faire dans l’immediat et sans perdre une minute,
merci de me répondre sur mon email
Cet article déposé il y’a déja pas mal de temps me touche car je vis pleinement cette situation en tant qu’homme seropositif.
Depuis quelques temps j’ai des relations sexuelles avec un homme, en tant que sero+ j’ai demandé à n’avoir que des relations protégées sans lui donner mon statut.
Bien entendu il paraissait evident que le mal ne pouvait venir que de lui et m’a affirmé qu’il était "sain". Je n’ai rien répondu et ce silence me pèse terriblement aujourd’hui car il aurait pu prendre la decision de ne pas continuer cette relation en toute connaissance...
La dernière fois, après avoir utilisé le sacro-saint préservatif, il n’a plus voulu le mettre en m’assurant qu’il ne jouirait pas en moi...Je savais à ce moment que le fait de se retirer avant de jouir n’était pas une protection efficace évidemment. Et pourtant je l’ai fait. J’ai baissé les armes.
Nous sommes tous entièrement responsables de chacune de nos experiences.Moi de ma surcontamination et de nlles infections, lui...Pourtant je ne suis ni précarisé, ni illettré ; je n’ai pas su m’imposer jusqu’au bout et vais devoir vivre avec "ça" désormais...
Bonjour monsieur, madame ; je voudrais vous poser une question de ma vie. Hier j’ai baisé un fille, le préservatif s’est déchiré et je l’ai senti après deux pénétrations. je me suis retiré. J’ai mis de l’alcool sur tout le pénis, il y avait pas de lésion, aucune brulûle. ça m’a rassuré. Est-ce qu’il y a des risques de contamination ou non ? Le virus peut passer par le méat ? (Je vous signale encore qu’il n’y avait aucune lésion sur toute la surface du pénis).
Merci beaucoup.
comment peut on savoir si on peut transmettre les sida ???
Quels ont les mode de contamination les plus à risques lors d’un rapport sans préservatif ?
La fellation ou le cunilingus sont ils des modes à risques ?
Que faire lorsque le préservatif se déchire lors du rapport ?
Bonjour,
J’ai été très émue par ton témoignage, et je comprends tout à fait ton point de vue en ce sens qu’il t’est difficile de dire à ton ami ce qui semble tant te peser... Je voudrais simplement te poser une question : Si tu voyais un enfant s’approcher dangereusement d’une casserole d’huile brûlante, lui dirais-tu qu’il risque de se brûler ?
moi je vois le rapport mm si c pas que sa faute à elle,une meilleure prise en charge psycholoigique des séropos pour s’accepter comme ils st
ça aiderait...à méditer
Bonjour à tous, j’ai 28 ans et je vis avec un homme sero+ , j’ai lu presque tout les articles et je me rend compte qu"on parle beaucoup plus de femmes contamminées que d’hommes
moi j’ai appris sa séro+ au mois de mai de cette année et je n’arrive toujours pas à m’y faire , étant de confession Musulmane , je n’ai toujours pas eu de rapport sexuel , j’ai peur et il le sais , bref j’essai de comprendre , de lire des articles pour me rassurer , et pourtant je l’aime , enfin je me dis qu’avec le temps et les témoinages j’aurais moins peur, car je garde l’espoir qu’un jour très proche, on trouvera un reméde , je souhaite bon courage à tous , et rien de tel que l’amour pour surmonter les épreuves.
mon dieujetrouve caaffreux d’avoirvolontairementoubliele preservatifmoi jenepourrais jamais fairecela sanslui direau moinslesrisquesqu’ilencoureetvoilaencorepeutetrelesidaqui rodepretafaireune autre victimecarcejeunehommene saispasquevous etezseropositivec’estunactecriminel desolee
C’est de la folie... comment ne pas lui avoir dit ? Après 2 ans ??! Je ne veux pas vous condamnez mais, il prend des risques et il ne le sait même pas. Ne pensez vous pas que s’il l’avait su il n’aurait probablement pas fait cette folie d’avoir un rapport non protégé. Il vous dit encore bien que lui il n’est pas malade...
Ce n’est de la folie, à chacun de prendre ses responsabilités !
Le sida concerne tout le monde, nous dit-on.
Beaucoup de copines séropositives racontent le refus des mecs de mettre le préservatif, même après leur avoir expliqué leur séropositivité et leur volonté de les protéger.
La folie, c’est l’inconscience des séronégatifs et leur désir de ne « pas avoir à se faire chier » avec le sida.
Les prises de risque sont monnaie courante chez les séronégatifs, beaucoup plus que chez les séropositifs. Mais refuser d’entendre les difficultés réelles de la vie avec le VIH ne fera que réduire aux silence les personnes qui avaient enfin réussi à s’exprimer sur celles-ci. Les accuser d’être des criminels ou des fous ne règlera rien au problème, et ne contribuera absolument pas ni à donner les moyens aux séropos de se protéger ni à la prise de conscience des séronégatifs qu’ils sont responsables de leur propre santé.
je pense qu’au long dune vie, de séropos. Filles ou mecs, nous sommes beaucoup à avoir pour x raisons. pas mis de présa, au moins 1 fois. Nous sommes des humains avt tout et parfois il y a des circonstances ou cela peut arriver. Il est certain que cela ne doit pas être une habitude, mais je comprend les couples qui au bout d’un certain nombre d’années, finisse en toute conscience par ne plus en mettre. Car malgrés tout ce qu’on peut dire, c’est parfois un "tue l’amour" pour les mecs. je dis "parfois". D’ou l’importance de l’arrivée du présa féminin, qui est en mon sens, une super bonne idée. Car , lorsqu’on s’y habitue, c’est plus sympa pour les mecs. salut à toutes et tous
je trouve ca inadmiscible d’être conscient quon est séropositive et de comprometre. D’un côté c’est sûre c’est pas facile d’avoir toujours des rapports sexuels avec un préservatif mais la moindre des choses quand lon a un rapport avec quelqun de sérronégatif cest dutiliser un preservatif.cest vraiment la moindre des choses.Comment oser mettre en danger la vie d’un jeune homme comme ca ??
Aussi subtil soit-il, il y en a un pourtant !!
L’intérêt de la métaphore étant de s’adresser directement à l’inconscient ... cela explique peut-être que vous ne voyez pas consciemment quel est le rapport...
Cordialement,
Vim
PS : Contamination # non-assistance à personne en danger
Je suis séropositive j’ai eu un rapport avec un homme. Il avait mis le preservatif mais à la fin j’ai constaté qu’il était légèrement déchuré. A t-il une chance j’ai peur de lui réveler mon état.
Il y a deux questions distinctes :
 le risque de contamination si le préservatif se déchire, mêmelégèrement
 parler de votre séropositivité à un partenaire occasionel ou régulier
Pour ce qui est du risque,oui, il y en a unlors de tout rapport non-protégé, c’est-à-dire lorsque le sexe de votre partenaire (la partie sensible) a pu être exposé aux secrétions vaginales (qui sont contaminantes car elles contiennent du virus).
Si cela fait moins de 72 heures (3 jours), vous pouvez accompagner votre ami aux urgences de l’hôpital et demander letraitement d’urgence , c’est-à-dire une trithérapie à prendre pendant un mois. Il y a d’autres articles à écouter, à lire sur le site sur ce sujet.
Maintenant, vous n’avez pas obligation de parler de votre séropositivité à votre partenaire. Vous pouvez lui faire part de votre inquiétude, pour sa santé et pour la votre aussi ( il n’y a pas que le VIH, il y a les infections sexuellement transmissibles ! ).
Dans un monde idéal, il serait facile de parler de sa séropositivité après une prise de risque. Ce n’est pas le cas, il ne faut pas rêver, surtout aujourd’hui alors qu’une minorité de séropositifs voudraient déposer des plaintes et condamner lesmauvaisséropositifs...
Tenez-nous au courant de vos démarches, et de sa réaction éventuelle.
Le risque est tellement faible qu’il est presqu’ici synonyme de zéro.
La transmission hétérosexuelle est le fait des rapport anaux. C’est essentiellement ce qui explique la différence entre la contamination hétérosexuelle entre les pays occidentaux et les autres. Il faut bien expliquer cette différence initiale de vitesse de contamination dans le monde, qui ne saurait s’expliquer par l’emploi du préservatif ou le nombre de partenaires : les différences ne sont pas assez significatives ici . Il faut chercher ailleurs.
Les sécretions vaginales, au même titre que la salive , contiennent des agents qui inactivent le virus, quoique moins.
Le risque de contamination lors d’un rapport vaginal non protégé est de 1 sur 500 entre partenaires sérdiscordants. Dans un rapport partiellement protégé ( capote percée : , quel est le risque pour l’homme ? à vous de voir. Moi ça m’empecherait pas de dormir.
Mon ami tu n’as pas à t’inquiéter le méme cas similaire m’est arrivé et j’étais vraiment inquiet avec les temps qui courent le VIH fait peur encore mais c’est une chose derriére moi car je n’y pense plus le risque est plus grand s’il s’était agi d’une femme qui avait le probléme car des recherches ont montré que le sperme est concentré donc la contamination est plus grande d’un homme vers une femme que l’effet contraire.Courage tout ira bien. un proverbe disait justement :"il ne sert à rien de regarder à l’endroit où on a trébuché" pour dire il faut retenir les enseignements du passé
Tu as agi plus par égoïsme que par amour.
Si tu l’aimais vraiment comme tu le prétends, tu lui aurais épargné ce risque.Tu t’imagines ? Tu aurais pu le contaminer "PAR AMOUR".Pense-y !!!
franchement je pense que tu ne laime pas vraiment tu as faille metre sa vie en danger ?
je trouve cela degeulasse meme si on est deux dans une relation tu sais que tu es malade tu lui fait prendre ce risque le mec aussi il est inconscient moi j ai ete contamine par une personne qui se savait malade je vais pas plomber tout les mecs par vengeance ta conscience te travaille ba cojite maintenant
Vous dites : il y’a toujours deux personne responsable mais aurait il agit ainsi s’il connaissait le risque exact qu’il courait ?
Se mentir et mentir a l’autre est suicidaire pour le seropositif et criminel pour l’autre seronegatif.
Cet homme ne connaissait-il pas l’existence du sida ?
Toute personne qui choisit des relations non-protégéessait le risque qu’il court . Ce n’est pas parce qu’un séropo ne révèle pas son statut qu’il est responsable de la décision de son partenaire de prendre un risque sexuel (de baiser sans capote). On peut être séropositif et ne pas connaître son statut.
Parler desuicideet decrime , cela démontre bien laparanoïaet lapeur— voir lahaine— ambiante à l’égard des séropositifs. Non, le sida n’est pas une condamnation à mort, une contamination n’est pas un suicide, et baiser sans capote n’est pas un crime.
Oui toute personne qui entreprend des rapports non proteges sait qu’il court un risque.
Mais le suicide c’est l’attitude du seropo qui est conscient de son immunite et parfois pas de celui de son partenaire.Il est egalement conscient de ce que d’autres MST pourraient compliquer sa situation.
Le crime ? pourquoi sembler vous penser que la seropo. exclue la responsabilite ?
J’ai ete contamine par amour soi disant par un partenaire qui connaissait son etat depuis 17 ans,mais tenait trop a moi pour me le dire ou utiliser une capote !Vous pensew que le fait que nous soyons egaux devant la mort efface toute responsabilite ?
On peut mourir de crise cardiaque !
Mon partenaire actuel sait ce qui je suis et la haine n’est pas pour les seropo. moi inclu mais pour les criminelles.
Je suis sensible à ce que vous evoquez concernant votre propre contamination. Je suis d’autant plus convaincu quela responsabilité des hommesest écrasante dans l’épidémie : sur 10 femmes séropositives, 8 d’entre elles étaient convaincues (à tort) de la monogamie de leur partenaire.
Quand onfait confianceà quelqu’un dans une relation sexuelle, c’esttoujoursune prise de risque, quelle soit la moralité de la personne.
Considérer les séropositifs qui n’assument pas leur statut ouvertementcomme des criminels , celaprécarisel’ensemble des séropositifs, responsables ou pas !
Je suis convaincu que si les malades du sida avaient les moyens de vivre et de se soigner, ils auraient également les moyens d’assumer leur maladie face aux autres, et surtout évidemment face à ceux et celles qu’ils aiment. Faire peser la menace de la prison ne changer rien aux comportements individuels, au contraire cela rendra plus difficile pour les séropos de parler de leur statut. Exemple : après une rupture de préservatif, le séropo qui veut se montrer responsable... réflechira deux fois en sachant qu’il risque la prison.
Pour moi, il y a une certitude.Quand on aime quelqu’un, on n’a pas envie de les voir avec ce virus dans le sang, dans le corps.Ne pas arriver à en parler ne signifie pas pour autant qu’on n’aime pas.
Si vous croyez réellement à laresponsabilitédes séropos, cela veut dire que l’enjeu est d’êtremaître de son destin, de maîtriser sa vieetde ce faitd’avoir le pouvoir d’en parler avec un partenaire sexuel. La coercion, la menace, le regard qui criminalise, le couperet d’une plainte ou d’une condamnation : voilà bien le contraire de la maîtrise des séropositifs sur leurs propres vies !Et c’est pourtant le virage effarant qu’une petite minorité agissante réclame !Cette minorité réactionnaire et démago voudrait se servir de votre souffrance, de l’injustice de votre contamination et de tant d’autres, de l’injustice du silence auquel sont réduit les séropos...
Je comprend la tentation de la vengeance, j’ose espérer qu’il existe malgré tout d’autres voies. Comme le résumeSamia , ce n’est pas en l’envoyant en prison que je serais guérie du sida !
Je sais aussi que dans l’histoire de l’épidémie, les malades ont avancés en étant solidaires malgré l’injustice. Jamais en se bouffant entre eux, encore moins en acceptant toute distinction entre lesbonset lesmauvaisséropositifs.
Courage ! J’ai connu deux fois la même chose, la première fois, avec un homme gentil comme un coeur (en plus j’étais indisposée). On a eu des relations non protégées suite à une prise de drogues...j’ai fini par interrompre l’amour pour aller chercher un préservatif mais le mal était fait, je le lui ai dit deux jours plus tard, cela a été très dur mais finalement, après un mois et demie difficile, il n’a rien attrapé du tout..., il est vraiment difficile et parfois frustrant (surtout pour mon ami) de mettre le préservatif...Moi non plus, personne ne s’imagine que je suis séropositive...Moi-même, j’ai difficile à m’en rendre compte, plein d’amour pour toi, de joie et de santé !
J’aimerais correspondre avec la personne qui a fait part de son expérience car il m’est arrivé plus ou moins la même chose
Bonsoir, vous pouvez répondre aux messages de forum en vous enregistrant sur le site. Voir la pageCourrier des auditeurs .
Nous préparons la mise en place d’une messagerie privée pour les membres de survivreausida.net (1065 personnes inscrites à ce jour). Si vous pouvez nous donner un coup de main pour tester le nouveau système, vous pouvez me répondre par mail : redaction@survivreausida.net.
on revient souvent à la contamination hiv par le biais de rapport non protégé. Mais lorsque ça partenaire est séropositive ou si l’on a un doute peut on lui faire un cunnilingus si la femme n’est pas en période de règles et si l’homme n’a pas de plaies dans la bouche
Il y a un risque théorique du fait que les secrétions vaginales peuvent contenir du VIH, et sont donc potentiellement contaminante.
Alors qu’il y a des cas recensés de contamination par fellation non-protégée, je n’ai jamais vu d’étude sur le cunnilingus.
Il faut aussi prendre en compte le fait qu’avec un traitement efficace et une charge virale indétectable, cela diminue d’autant plus la concentration de virus dans les sécrétions, et donc le risque de contamination.
En pratique, c’est à vous de décider, malgré l’inconnu.
la fin m’a tué, elle est fautive, essayé de le retenir n’est pas suffisant.On parle de vie entière et par la même de celles de familles entières. Alors parce que l’on est dans l’action, on ne réfléchis plus,compréhensible mais plus lorsque l’on est malade. C’est injuste mais oui, l’on ne peut plus faire tout et n’importe quoi lorsque l’on est malade. En disant cela, je l’pense mais je me sens déchirée parce que je suis pas pour autant insensible aux émotoins et aux sentiments amoureux d’une femme, c’est quelque chose que l’on perçoit d’emblée de même que les précautions prises mais celles ci n’ont pas suffit.Avec tout mon soutient .
je comprends qu’on ne veuille pas forcement parler de sa seropositivité mais dans ce cas on utilise un préservatif.
vous dites qu’il veut absolument coucher sans preservatif, mais il ne veut certainement pas etre contaminé !
A partir du moment ou l’on couche sans capote, la moindre des choses est d’informer son partenaire (c’est a dire ne pas cacher une information qui du coup le concerne un peu vu les risques qu’il encoure), c’est la la plus belle preuve d’amour...
Je comprends que, pour inciter à un excès plutôt qu’un manque prudence, on dise qu’une personne peut transmettre le virus avec une CV inférieure à 50.
Néanmoins, cela est-il cohérent, alors qu’on prône par ailleurs la liberté de dire ou non au partenaire qu’on est séropositi(f/ve), et tandis que des enquêtes menées sur des couples sérodiscordants refusant le préservatif ont montré qu’aucune contamination n’est survenue au-dessous d’un seuil largement supérieur au seuil de détectabilité de 50 copies ?
Les contaminés "hors enquête contrôlée" l’ont-ils été par leur partenaire habituel(le) à CV indétectable... ou par des extras au statut sérologique et virologique inconnu ?
est ce que rellement lme preservatif protège à 100%
A quoi servent ces conseils éculés et répétés depuis des années ? mettre le préservatif ? quand on sait que cela ne tient pas la route au delà du conseil dans la réalité.
A quand un discours qui apprenne que face à un fléau il n’ya que la science libératrice ou apprendre à vivre avec le virus, en l’acceptant et en observant comme beaucoup le font qu’on peut vivre très bien malgré la séropositivité, une fois débarassé de la morale à la petite semaine et de la phobie pathologique du mot virus.
La seule menace de la pénalisation est de toute façon bien suffisante pour qu’une personne responsable de son propre avenir n’aille pas au dépistage.
La responsabilité, c’est vis à vis de soi, on n’a pas à protéger les autres et on n’a jamais vu le faible( séropositif ) DEVOIR aider le fort ( séronégatif ) en ses lieus et place.
Il fo savoir dir non malgré l’envi é tu oré du lui en parlé même si c dur
La question méritait une toute autre réponse que cette relativisation molle et compatissante, et cette requalification d’un meurtre par dol éventuel, relevant d’une qualification pénale, en un aléas le la vie dont il serait entendu que c’est le destin. Tout individu, homme ou femme, assume la même responsabilité face à la transmission d’une maladie infectieuse mortelle, quelle qu’elle soit. 2 personnes ça n’est pas 50 % + 50 % de responsabilité, mais 100 % + 100 %, pour un total de 200 % de responsabilité. Qu’il n’y ait pas de prochaine fois. Qu’il n’y ait plus de discours soit-disant éclairés et compatissant, qui acceptent l’inacceptable. Ca suffit !
Bonjour, je voudrais savoir pourquoi si vous savez que 15% des personnes S+ ayant 1 charge virale indétectable peuvent malgré tout avoir un taux de virus plus élevé dans les sécrétions vaginales...vous ne dosez pas tout simplement le taux de virus dans ces mêmes sécrétions ??? afin de permettre à de nombreux S+ d’avoir 1 sexualité normale et ne plus leur faire craindre la contamination, culpabilité et tout ce qui va avec ???
saut, pouvez vousme dire koi fairepour savoir si je suis touché ou non d une maladis sexuel et surtous apres ke j ’ai craqué, et sans preservatif avec unefemme ki ma dishier k il a eu unemaladie viral ki lapoussera l ’ablation de sn uterus suite d une infection viral ** papil... dans son col d’ uterus
merci tt d abord pour les radieux conseils ,
mon probleme est le suivant , j ai ete etudiant deuis 1996 j ai fait des rapports sexuels sans etre conscients avec des femmes prostitutees qui travaillent dans un bordel , je ne sais si elles sont suffisament controllees par l etat
je tiens a vous informer que mes rapports sont la quasi majorites proteges par un preservatif dontje l exige deja avant tt rapport
comme je suis en train de preparer un concour pour les commissaires de ploice , j ai peur des du resulatat des analyses
le probleme que je n ai pas maigri , je pese plus que 110 kg , j ai grossi , je mange bien , je bouge bien, souvent je tombe malade a al gorge a cause del allergie dans ma gorge depuis mon enfence, je prend un traitement qui me semble efficace
le probleme , j ai fait de l amour avec des prostituees a peu pres 100 fois , a l exception d uned elles je n ai utilise le preservatif , c etait en 1996 a cette periode j ai pese 86 kg et maintenant 110 kg
je suis hallucine , j ai deteste tt tout a cause de ma copine qui ma laissee brutalement
svp , donnez moi une preponse claire et nette et si je suis contamine ou nonet sachez bien que j ai remarque qu ila des prostituees qui travaillent dans le mem bordel et d autres non
je te souhaite beaucoup de courage pour ce que tu vis en ce moment,
car je sais ce que c’est que d’assumer une grossesse toute seule, m oi aussi je suis passée par là. Si je peux te donner un conseil, c’est garder cet enfant car dieu seul sait pourquoi tu es tombée enceinte
ce jour-là bien que je ne t’encourage pas le refaire. Si ton ami a insister d’avoir les rapports sans capotes, il fallait l’en dissuader et lui dire que toi tu ne fais pas confiance, même si tu ne voulais pas lui dire la vérité. Comment vas-tu vivre avec ça dans la conscience ? Et si tu lui avais dis la vérité, il ne t’aurait peut-être pas laissé tomber. Moi, je vis avec un homme séro-, qui a accepté ma séro+ quand je lui ai dis la vérité et souvent il m’accompagne à mes visites chez mon médecin.
Il est courant qu’au depart d’une relation, l’on ne puisse insister sur des texts de VIH à faire par chaque partie ; Simplement parce qu’on est un peu fou ou folle de l’être dont on croise... et surtout parce que dit on aussi souvent l’amour est aveugle.
vous pouvez dès lors être sain tous deux et puis lors d’une quelconque aventure, une des parties vient à contracter ce virus par ignorance...Que faire quand vous y etes déjà avec celle ou celui que vous considérer comme étant votre "fidèle" partenaire ?
Dans un autre cas qui surtout est celui dont vous posez, savoir qu’on est sero et chercher ou continuer à faire des rapports sans capots, releve d’une bêtise qui n’a son pareil...bref presqu’un crime.Bien qu’aujourd’hui on se fie beaucoup plus sur l’apparence individuelle, le physique que la santé proprement dite pour juger si tel est ou pas est séro à prise de vue. Bien des cas peuvent se présenter ou l’élan de cette envie libiduneux vous fait perdre la tête et vous foncer sans preservatif parce que vous vouler cogner au profond, posseder l’être sans retention et jouir en exposant votre joie sexuelle et puis hop bienvenu au SIDA...et autres.
Mais ssi vos ébats terminés, il n y a pas meilleur moment que celui là de dire à l’opportuniste victime qu’il pourrait être séro...car vos derniers texts ont revelés que vous l’étiez...ceci dans une accalmie en silence de textament, tout en l’invitant au text dans les prochains jours pour confirmation...Mais ici ressort une épineuse question dont je me suis toujours posée, "aprèscombien de temps pourrait-on constater qu’on est sero..." Immmédiatement après un acte ou des mois après" Est-ce immédiatement après un rapport sexuel si on fait le text de dépistage, l’on sera positif ? sinon combien de temps faut attendre ?.
Dans le cas ou vous l’êtes déjà tous deux,est-ce mauvais de foncer cette fois sans capot ? surtout si vous decider à vous être fidèle l’un de l’autre ? car je pense que vous trouverez des forces psychologiques en ce moment pour mener à bien votre vie de couple et pourquoi pas avec les conseils de votre médecin vous faire une famille avec enfant.
Je serais heureux de vous lire en cas de divergence d’opignon : car n’oublier pas qu’avec ou sans SIDA, nous mourrons tous chacun en son jour.
Si j’interviens aujourdhui,c’est d’abord pour relancer l’épineux débat de la responsabilité lors d’une relation sexuelle entre 2 personnes, l’une séropo, l’autre pas.
Surtout lorsquele séronégatif refusechaque fois le port du préservatif en invoquant la confiance ?
Ensuite, je voudrais poser un problème qui découle sensiblement du premier.
Voilà il y’a quelque temps j’ai rencontré un garçon avec qui j’étais sans cess confrontée à ce problème,il refuse tout le temps le préservatif en invoquant la confiance...
Un jour j’ai craquée,je ne sais ni comment,ni pourquoi,mais ensuite j’ai prié que ma charge virale ne soit pas trop élevée,qu’il en soit épargné,car je ne voulais plus courir le risque de le revoir par la suite.
Le problème est que comme si cela ne me suffisait pas,je me retrouve enceinte et qu’il ne veut pas de ce bb sous prétexte qu’il n’est pas prêt,financièrement. Je me trouve donc face à un dilemne :
S’il ne s’en occupe pas,je ne pourrais jamais m’en sortir toute seule car je n’ai pas encore de travail et mes parents ne sont pas au courant de mon statut.
J’ai 23 ans,j’adore les enfants et ai été particulièrement abattue quad je croyais que je ne pouvais pas faire d’enfant avec mon statut.
Dois-je donc me débarrasser de cet enfant(le seul qu’il me sera proboblement donné d’avoir,car je n’ai pas le droit d’exposer à nouveau qui que ce soit,), ou alors porter courageusement et amoureusement mon bb et en supporter les conséquences ?
Je ne sais plus quoi faire,je suis fatiguée de refléchir toute seule,je vous en prie venez à mon aide.

coucher sans preservatif
Contact   ·    
Devenez annonceur   ·    
A propos Mentions légales    ·   
CGU    ·   
Recrutement Contact Presse    ·   
Demotivateur © 2016
Recevez nos meilleurs articles par Mail !

coucher sans preservatif

coucher sans preservatif

DDoS protection by Cloudflare

Ray ID: 348f7e59e0e13c4d
This process is automatic. Your browser will redirect to your requested content shortly.

coucher sans preservatif

DIAPORAMAS
Blog
Forum Enfants
Forum Enseignants
Parents

 Sujet :Faire l'amour sans preservatif
Aller à :

Les forums : mode d'emploi Vos remarques et questions Animaux Cinéma, TV Dans la cuisine Humour Jeux vidéo Jouets L'atelier de bricolage Livres, BDs Musiques Noël Sports Technique Blah Blah & Cie Correspondance entre internautes du monde entier Débats - des sujets qui passionnent Español In english Le coin des filles Le coin des garçons Amitié (¿ mekefer ?) Beauté (¿ mekefer ?) L'aide aux devoirs Témoignages (¿ mekefer ?)

Tu risques surtout de chopper une IST
il va refaire des tests pour dépistages des MST la semaine prochaine, son dernier remontait a Avril. Au niveau du liquide pré-éjaculation, qui peut causer la grossesse, bun..... On verra ça dans 2 jours, si j'ai pas mes règles je m’inquiéterai! J'ai peut être bientôt 18 ans, n'empêche que j'ai jamais compris la menstruation... Les périodes ou l'on peut tomber enceinte et celles ou l'on ne peut pas...
Il faudrait peut-être que tu fasse un dépistage aussi,non ? Comme ça quand tu prendras la pilule vous saurez qu'il n'y a pas de risque de ce côté-là. Moi non plus je n'ai jamais compris, mais il vaut mieux ne pas trop s'y fier de toute façon.
Je n'avais jamais eu de rapport sans preservatif avant lui, tu crois que c'est nécessaire que j'en fasse un ?
Honnêtement, je n'en sais rien du tout.
A part !! C'est pas "Lucy in the Sky" ?
Si si c'est censé être in the sky mais j'ai pas vu mon erreur lorsque j'ai enregistré. Et je ne sais pas ou sont les paramètres!
De toute façon, je te considère comme les gens qui font l'amour à 13 ans. Car les gens qui font l'amour très jeune son immature et de ne pas avoir pris de préservatif c'est tout comme.
Chuuut!! Elle va pas dormir cette nuit s'tu continues.
"Je suis l'esprit du préservatif présent !! *bruit terrifiant de fantôme*" Je sais je sais, ma gxeule. X)
Bonjour, je voudrais un renseignement. J'ai eu une relation avec mon copain, nous sommes ensemble depuis quelque mois... Et c'etait la premiere fois que nous le faisions sans preservatif. Je vais prendre la pillule ( sauf que j'attend que la periode arrive ), et donc nous avons fait l'amour sans preservatif, il n'a pas ejaculé, Ma question est nulle et bete quand j'y pense car sa me parait evident, mais il n'y a vraiment AUCUNS risques que je tombe enceinte???? Ou que j'attrape une maladie? ( il ma dit qu'il avait fait des test et qu'il n'etait pas porteur de maladies! )
Si c'est vrai qu'il a fait le test et qu'il n'a aucune maladie sexuellement transmissible pour ça t'as aps à t'inquiéter. Même s'il n'a pas éjaculé t'as un risque de tomber enceinte. Donc fonce acheter un test de grossesse.

coucher sans preservatif
Note : 1
lancé par dav1994 le 29.02.2016
15 réponses
dernier par Perlambre le 02.03.2016, 00h01

dav1994

Score : -14
- 23 ans
-BANNI DU FORUM

Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Bonjour,Ma copine et moi avons fait l'amour plusieurs semaines avec préservatif mais maintenant nous voulons faire l'amour sans préservatif, sachant qu'elle prend la pilule, donc de ce côté je lui fait confiance. Je lui ai dit qu'il fallait normalement faire des tests pour les MST mais comme c'est la première fille avec qui je l'ai fait il n'y a aucun risque, en revanche elle a eu deux copains dont elle a couché avec un sans préservatif mais me dit qu'elle n'a aucune maladie (ça fait plus de 2 ans qu'elle n'a plus eu de rapport) pour moi si elle avait quelque chose , en 2 ans, elle l'aurait remarqué. Qu'en pensez-vous ?
Notes et commentaires reçus par ce post : 0 (Facepalm)le 02.03.16, 09h52 parBlusher
T'es médecin et tu t'y connais en maladie ? Non. Va faire des tests avant de faire quoique ce soit, peu importe votre situation et ce que tu crois évident.

Baijin

Score : 185
- 29 ans -MBTI : ENFJ

elle a couché avec un sans préservatif mais me dit qu'elle n'a aucune maladie (ça fait plus de 2 ans qu'elle n'a plus eu de rapport) pour moi si elle avait quelque chose , en 2 ans, elle l'aurait remarqué. Qu'en pensez-vous ?

dav1994

Score : -14
- 23 ans
-BANNI DU FORUM

Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
J'habite en Belgique mais j'imagine qu'il existe des centres aussi dans chaque ville,est-ce obligatoirement un test par prise de sang ?

Baijin

Score : 185
- 29 ans -MBTI : ENFJ

C'est le plus courant, oui. Après, de nouvelles méthodes existent, notamment les tests rapides de type ELISA, qui se font avec une goute de sang (à la manière d' un test de glycémie pour les diabétique).La dernière fois, j'ai fait un test du VIH avec cette méthode, dans un camion de SIDA Info Service qui parcourait l'Ile de France. Maintenant, je ne sais pas si tous les CIDAG en sont équipés. Mais au pire, une petite prise de sang, c'est rien du tout

Acier

Score : 80
- 28 ans -MBTI : ENTP

C'est un principe, il faut faire le test. Pour moi principe ça veut dire une chose qu'il est impératif de respecter, même si tu ne sais pas ou as oublié les bonnes raisons pour lesquelles il faut le faire. Si vous voulez vous faire confiance ta copine et toi, faites le test tous les deux, allez-y ensemble. C'est juste une prise de sang, c'est anonyme et les gens sont rassurants. Pour savoir où aller, tu peux commencer par demander à l'hôpital le plus proche, il y a peut-être un centre sur place. Dans le cas contraire ils sauront te renseigner.

Onmyoji

Score : 1336
- 32 ans -MBTI : ENTP

Pas mieux que les autres.Mais quand même, si tu as un doute avant c'est que tu es capable de te rendre compte du danger.Alors même si elle n'a rien, prends conscience qu'elle a eu de la chance. Surtout qu'en dehors du sida, il y a les hépatites bien plus fréquentes et tout aussi mortelles (et les traitements sont pas mieux. Beaucoup de non répondeurs). il y a aussi la syphilis, en recrudescence et qui se traite moins bien qu'avant car la bactérie responsable est devenue résistante, et ça rend fou. Et je passe le gonocoque, les morpions, les herpès...

voucny

Score : 275
- 33 ans -MBTI : OVNI

est-ce obligatoirement un test par prise de sang ?
une petite prise de sang, c'est rien du tout

dav1994

Score : -14
- 23 ans
-BANNI DU FORUM

Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
oui c'est mon cas pour ma copine je ne sais pas je lui demanderai

Jsh

Score : 514
- 26 ans -MBTI : CHAT

Je te promets une petite prise de sang (c'est un petit tube, rien comparer à un don du sang par exemple) c'est peu cher payé quand ca te permet de découvrir l'ouffissimité du sexe sans capote (oui, rien que ca !). Vraiment je comprends que les prises de sang ca ne soit pas le sport de la majorité des gens mais le plus souvent c'est rapide et presque indolore. En plus il existe effectivement certaines maladies qui peuvent se dépister avec une simple goutte de sang désormais.Il faudrait que ta copine fasse un tour chez le gynécologue également pour aller faire un frottis vaginale. Ça reste le mieux pour les mycoses, chlamydia, gonhoree et autres réjouissances !
On ne le répétera jamais assez : préservatif jusqu'à ce que vous ayez chacun de votre côté fzit les tests pour ne plus en mettre et que ta copine prenne un autre moyen de contraception ! Comme les autres l'on dit avant, il n'y a pas que le sida..Faites les tests et apres tu pourras te faire plaisir ;)

Yragael

Score : 216
- 32 ans -MBTI : INTP

Je me trompe peut-être mais pour les tests MST etc ce n'est plus tout un tube à essaie, Il font un test sur une goutte de sang prélevé sur l'index avec un petit appareil, ils donnent un résultat de charge virale générique en un laps de temps très court, si le résultat est négatif et que tu n'as pas été exposé à des comportements à risques depuis plus de 3 mois tu es sain, sinon ils te recommande une analyse plus poussé, par prise de sang (à savoir que ça ne veut pas nécessairement dire que tu es malade)... http://depistage.aides.org/index.php?op ... &Itemid=54
en revanche elle a eu deux copains dont elle a couché avec un sans préservatif mais me dit qu'elle n'a aucune maladie (ça fait plus de 2 ans qu'elle n'a plus eu de rapport) pour moi si elle avait quelque chose , en 2 ans, elle l'aurait remarqué.
Loin de moi l'idée d'enfoncer un clou. Néanmoins : - personne n'est clean "à priori", ni toi ni ta copine - aucune honte à se soumettre à un test. Surtout pour préserver sa santé - prise de sang = spectre large sur toutes les MST, en recrudescence malheureusement. Il n''y a pas que le SIDA pour pourrir une vie - faire un test ensemble est aussi une façon de partager. Un acte qui exprime, sans paroles superflues, l'importance de l'autre, de la relation avec l'autre.

Mr.Smooth
[MOD]

Score : 1515
- 25 ans -MBTI : FUCK

Ouais je pense qu'il a du comprendre le message...
Je l'espère M. Smooth... Je fais partie de ces générations où rien n'était vraiment nommé (comment dites-vous, sida ??), où des personnes attendaient la délivrance de la mort, planquées dans un hôpital telles des lépreux, sans traitements véritables pour les soulager. Et nous, les survivants, n'avions que les yeux pour pleurer.
Notes et commentaires reçus par ce post : + 1 (+1)le 04.03.16, 07h54 parSathinelilly
A lire / A voir en ce moment sur FTS
Dans cet article : la liste de ce que les femmes devraient savoir et avoir compris sur les hommes.
Petite bombe dans le paysage startup français, l’application sportive FizzUp, qui propose des exercices et défis sportifs pour s’entraîner, perdre rapidement du poids et / ou se muscler, vient de dépasser le cap des 1 millions d’utilisateurs.
Voici ce qu’il faut savoir sur cette application sportive qui cartonne.
Comment (bien) aborder une femme dans la rue, que dire pour l'aborder, la bonne façon de l'approcher, et comment lui donner envie de discuter avec vous.
Si décrocher un premier rendez-vous avec une fille est très certainement l’étape la plus difficile pour séduire, combien de braves ont ensuite trébuché dans la dernière ligne droite, victimes avant tout d’eux-mêmes ? Voici une série de routines simples et faciles à exécuter histoire de mettre toutes les chances de votre côté.
Comment draguer au collège et au lycée : cet article explique TOUT ce que vous avez besoin de savoir pour être plus populaire et avoir plus de succès avec les filles, au collège et au lycée.
Intérêt, Lien, Tension, un truc crucial à avoir compris si vous voulez mieux gérer dans votre vie amoureuse. Si vous ne devez lire qu'un seul article sur la séduction et les rencontres, c'est probablement celui-ci.
Dans cet article, Aurélien explique pourquoi s'habiller en noir et / ou blanc (couleurs refuges de pas mal d'hommes), peut vite donner un résultat moyen (voire pire)
La vie est faite de hauts et de bas; mais une chose importante est de savoir garder un mental sain; particulièrement en refusant de laisser s'installer ces quelques émotions négatives, qui au lieu de nous aider, nous plombent et nous tirent vers le bas.
Parfois, même si vous avez embrassé une fille, ça stagne un peu. Que faire pour donner envie à une fille de quelque chose de sérieux avec vous ?
Comment peut-on travailler sa popularité ? En gros, on peut devenir plus populaire deux façons :
vu 537 fois - 27 réponses - dans Sexualité : entraide & discussions
vu 194 fois - 16 réponses - dans MENTAL : psychologie / dev perso / vie intérieure
vu 27 fois - 1 réponses - dans Rencontres, drague & séduction : entraide & discussions
vu 2654 fois - 79 réponses - dans Rencontres, drague & séduction : entraide & discussions
vu 208 fois - 13 réponses - dans Je suis nouveau
vu 230 fois - 17 réponses - dans MENTAL : psychologie / dev perso / vie intérieure
vu 385 fois - 16 réponses - dans Rencontres, drague & séduction : entraide & discussions
vu 300 fois - 9 réponses - dans MENTAL : psychologie / dev perso / vie intérieure
vu 174 fois - 6 réponses - dans Couple & relations : entraide & discussions
vu 987 fois - 33 réponses - dans Rencontres, drague & séduction : entraide & discussions
Dernières notes positives attribuées
Les hommes, expliqués aux femmes (attention ça va être long)
Les 10 bonnes raisons d’essayer FizzUp, l’application sportive gratuite aux 1 millions d’utilisateurs
Comment aborder et draguer une fille dans la rue ?
Premier rendez-vous : 15 techniques de filou pour pécho
Comment draguer au collège et au lycée
Intérêt / Lien / Tension : les trois composantes essentielles de la séduction
Arrêtez de porter du noir et du blanc !
Ces émotions toxiques qui nous tirent vers le bas et nous empêchent d’avancer
On s’est embrassés, mais elle ne semble pas intéressée pour aller plus loin, je fais quoi ?
Popularité : les deux façons d'être populaire
FTS (FrenchtouchSeduction.com) © 2004-2014 . On ne naît pas Homme, on le devient. Keep cool, play nice.


Découvrez vite l'actu brulante !