couper vmc

Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Les concours de l’année
La boîte à idées

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Électricité

>

STOPPER SA VMC

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Électricité

>

STOPPER SA VMC

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.
Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Changer de forum :

Sélectionnez un forum

Le défi – Détournement d’objets
Le Défi – Stickers : La Nature Revisitée
Le Défi – Rangez rusé !
Vos idées en 3D
A vos marches, prêts, votez
Nouvelle Cuisine – Vous avez relevé le défi !
Jeu concours Rangement Optimisé Hub System
Concours de Noël / Partagez vos plus belles décos
Ma douche à l’italienne
Partagez vos compositions Multikaz
Mon abri de jardin personnalisé
Relooking meuble
La plus belle terrasse
Relooking meuble – Étape 2
Tout le monde au balcon
Tendance Pochoir
Bricoler en hauteur
Limitons l’impact de nos emballages
Toutes vos idées numériques
Concours – Un atelier à partager
Ma création DIY
WC créatifs
Le carrelage habille mon mur
Fier de mon intérieur
Cuisine Delinia
1, 2, 3, Lumière !
Papier peint dans tous ses états
Les enfants au jardin !
Ma nouvelle salle de bains
Rénover pour tout changer
Ma façade en un clin d’oeil
Je me chauffe au poêle !
Portail
Rangement
Mon Nöel fait maison
Mes effets de lumière
Cuisine
Relooking meuble
Ma verrière d’atelier
Un été sur ma terrasse
Relooking meuble n°2
Mon jardin aménagé

S’abonner au fil RSS

Marquer le sujet comme nouveau
Marquer le sujet comme lu

Placer ce Sujet en tête de liste pour l’utilisateur actuel
S’abonner

Page imprimable

Signaler un sujet

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, alors, n’hésitez pas sur les détails… [/color][/size]

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, alors, n’hésitez pas sur les détails… [/color][/size]

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, alors, n’hésitez pas sur les détails… [/color][/size]

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

La connaissance ne s’accroît que si on la partage L’expérience est le nom que l’on donne à ses erreurs.

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

59796 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison
Pour ce qui est des possibilités de stopper une VMC (double ou simple flux) on trouve un peu de tout.
Ceci ne restera qu’un avis tout à fait personnel face au véritable dogme que certains tiennent à vous faire respecter tout simplement parce que »c’est écrit dans le manuel »:  
( le mouton qui s’éloigne du berger peut trouver le loup mais il peut aussi trouver de la bonne herbe)
Sachant d’abord qu’une VMC, en période de chauffage, de manière ou d’autre,échangeur interposé ou non…. extrait de votre habitation de l’air qui a été chauffé pour le remplacer par de l’air plus froid.
-D’une part  est bien entendu que, présent(s) dans votre maison vous produisez , par votre simple respiration et par vos douches, vaisselles, cuisine… de la vapeur d’eau qu’il est souhaitable d’éliminer.
-D’autre part , votre ou vos respirations consomment de l’oygène et produisent du gaz carbonique, donc nécessité de renouvellement, d’autant que, de plus en plus, et par l’application des nouvelles normes de construction les logements deviennent étanches.
Maintenant un peu de simple bon sens ( n’en déplaise à tous les vendeurs de VMC ou d’électricité): Dans de nombreuses familles, pour cause de travail, d’école…. il est courant qu’une habitation reste inoccupée et inerte pendant plusieurs heures par jour! Question: est-il alors vital de continuer à extraire de l’air (chauffé!) pour le remplacer par de l’air neuf (éventuellement froid!)
PROPOSITION: Faites d’abord l’essai:
Le dernier qui quitte les lieux le matio coupe la VMC en partant le matin; le premier qui rentre la remet en service! Observez alors si surviennent des inconvénients: condensation, odeurs, difficultés à respirer (Là j’exagère un peu)….Si vous avez des possibilités vérifiez les consommations, avec ou sans VMC tant en électricité pour la VMC que  pour ce qui concerne votre mode de chauffage.
Vous vous ètes levé(s), vous avez utilisé votre cuisine, vos Wc, votre douche, vous avez donc dispersé de la vapeur d’eau, vous quittez les lieux. On peut raisonnablement penser qu’une demi heure après votre départ la VMC a évacué cette vapeur d’eau, d’autre part, l’air ayant été renouvelé et personne n’étant là pour le respirer, à quoi bon le renouveler sans cesse!
Je vous propose donc ensuite, si vous n’avez pas observé de conséquences néfastes -ce dont je suis convaincu- d’envisager d’équiper votre logement d’un système d’horloge qui couperait votre VMC, par exemple une demi heure après le départ de la dernière personne et la remettrait en service avant ou à l’heure de votre retour.
Après vous pouvez poursuivre le raisonnement et  envisager toutes les solutions intermédiaires ou complémentaires: séquences de ventilation périodiques (ex: 1/4 d’heure toutes les deux heures) , un bouton d’annulation du système pour les jours de présence inhabituelle, horloge à programme hebdomadaire….
Ensuite, peut ètre bien plus tard, vous vous poserez d’autres questions quand en été vous dormez fenètres ouvertes, qu’en pleine journée vous ouvrez les baies et fenètres de presque toutes les pièces: Faut-il continuer à ventiler.
Votre réflexion ne doit pas avoir un caractère général (sinon vous partiriez pour élaborer un autre dogme) mais doit ètre adaptée à votremode de vie dansrevotrehabitation !!!!
concernant les économies de conso réalisées avec l’arrêt d’une vmc simple flux, il faut raison garder
un moteur consomme de l’ordre de 30w/h et l’amplitude d’absence d’un couple travaillant tous les 2 peut être estimé à 8h soit 240w d’économisés soit 0.03€
renouvellement d’air>> en PV 100m3/h soit 130kg d’air extrait, il faut aussi poser le postulat de la chaleur massique identique, pas vrai en réalité la différence de température, d’hygrométrie modifie ce paramètre mais à la marge – donc 722 W/h ; 5.7kW pour les 8h et 0.80€ économisés
avec les ponts et jours féries l’absence du foyer est inférieure à 20j / mois donc on peut viser une économie de l’ordre de 15 / 16 €
par contre la mise en bouteille l’été  par température caniculaire n’est pas une utopie quand on regarde les calories amenées et qui mathématiquement font grimper la température intérieure
je pratique cela depuis une quarantaine d’année, mais pas l’hiver car vous couper la circulation d’air et l’échange dans les pièces, les vitrages ne sont plus balayés, l’air de la zône diminue de température et condensation à suivre, perte de l’équilibre des températures au niveau des parois, équilibre qui reviendra en quelques heures au prix d’une surconsommation de chauffage
Couper la VMC , ce sont des économies de bout de chandelles qui font pire que bien. Je ne l’ai jamais fait et je ne le ferai jamais.
Lisez les revues des organisations de consommateurs. Votre air intérieur est largement pollué par tous les solvants contenus dans les matériaux de construction de votre habitation et de vos meubles, et aussi de vos achats quotidiens. Vous avez tout à fait intérêt à ce qu’il doit renouveler régulièrement. De plus, comme l’a montré machidoul, les économies électriques sont insignifiantes, en valeur absolue et vis à vis de tous les récepteurs électriques qui sont dans votre maison en veille (cafetière, téléviseur, PC …) ou les éclairages en fonctionnement pour personne … etc …
La première source d’économie, c’est de limiter la température dans son habitation par des procédés adéquats en fonction du chauffage et les pertes associées : double vitrage, volets roulants isolants, programmateurs journaliers, robinets thermostatiques …
Ensuite, vous pouvez investir dans une VMC hydroréglable ou une VMC double fux.
Bienvenue à notre nouveau penseur. Vos généralités sont certes très intéressantes, mais si, depuis Janvier 2007, il y a de celà 8 ans, notre demandeur ne s’est pas fait un point de vue sur la question, je crais qu’aucun argument n’arrive jamais à le faire se décider.
On ne peut pas dire que votre intervention soit pertinente et utile pour le sujet.
Que le sujet initial soit de Janvier 2007 ou de Décembre 2014, peu importe. C’est une question qui revient comme un marronier dans les forums.
Maintenant, si vous ne voulez pas que l’on participe, vous le dites et j’irais aillleurs.
J’aurais du être plus explicite quand j’ai écrit « Vos généralités sont certes très intéressantes »
Simplement, de façon générale, on évite sur ce forum de déterrer les vieux fils dont le demandeur a disparu.
Comme ce que vous abordez n’est plus une réponse directe au demandeur d’il y a 8 ans, mais un ensemble de réflexions générales sur l’utilisation ou la non utilisation permanente d’une VMC, je pense qu’il serait plus pertinent (mais ce n’est pas vous qui avez pris l’initiative et un nouveau ne peut pas savoir) qu’il serait plus pertinent donc, d’ouvrir un nouveau fil avec un titre général du type « Usage permanent ou intermittent d’une VMC, économies ? »
On y gagnerait en clarté et en lisibilité.

couper vmc

Espace membre
Identifiez-vous
Devenir membre

Mon panier
Mon panier est vide

article pour €

Jardin – Assainissement – VRD
Maçonnerie – Façades
Charpente – Couverture
Menuiseries extérieures
Isolation – Cloisons / Plafonds

Menuiseries intérieures
Revêtements de sols
Revêtements muraux
Décoration – Mobilier
Equipement de la maison

Electricité
Courants faibles – Automatismes – Sécurité
Plomberie – Sanitaires
Chauffage – Rafraîchissement – Eau chaude sanitaire
Ventilation – Climatisation – Aspiration

Outillage
Mécanique – Véhicules
Logiciel SketchUp
Logiciels d’architecture
Communauté des Makers

Vie du site et du forum
Votre avis sur les articles de Système D
Hors sujet

Agenda du bricoleur
Nos partenaires
Sites intéressants

Système D actuellement en kiosque
Bricothèmes actuellement en kiosque
Abonnements magazines
Autres titres
Anciens magazines

Sommaires de Système D
Règlement du concours lecteurs

Dans tout le site

Dans tout le site
Conseils pratiques
Agenda du bricoleur
Forum
Boutique
Plan
Je veux…
Réalisations des lecteurs

Accueil
>Forum bricolage
>Ventilation – Climatisation – Aspiration
> Eteindre la VMC la nuit ?

Nous sommes actuellement le 22 Juin 2017 12:53
Bonjour, l’hiver dernier, j’ai installé un programmateur au tableau electrique qui coupe la VMC qq heures la nuit (de minuit à 8h30) afin de minimiser les pertes de chaleur. Je précise que la maison est de 2003. Après en avoir discuter avec des collègues, il s’avère que cela pourrait poser différents problèmes : * electrique : un moteur de VMC n’est pas prévu pour faire On/Off/On/Off. Mais est-ce qu’un moteur qqconque ne peut pas supporter un arrêt et un démarrage par jour ? * humidité dans la maison : pas d’humidité particulière dans la maison, ni tâches noires * humidité dans les gaines : si de la condensation venait à se former la nuit, le fonctionnement en journée devrait pouvoir assécher les gaines, non ? J’ai bien compris qu’il n’est pas recommandé de couper la VMC. En l’occurence, il ne s’agit pas de la couper en permanence de octobre à février, mais juste 8h/jour. Et je me demande si cela peut être acceptable pour la maison et le matériel.
_________________ Salutations jmB
Si les abeilles devaient disparaître, l’humanité n’aurait plus que quelques années à vivre . Albert Einstein
2 questions me viennent : * Changer les bouches d’extraction implique-t-il de changer le moteur de VMC ? * Si les bouches se ferment et que l’extraction est moindre, le moteur ne sera-t-il pas en dépression ?
_________________ Salutations jmB
Si les abeilles devaient disparaître, l’humanité n’aurait plus que quelques années à vivre . Albert Einstein
_________________ Seules les fourmis ne produisent pas de déchet.
Clair et précis Alors là chapeau bas maitre.
_________________ Seules les fourmis ne produisent pas de déchet.

Sécuriser mon domicile

Rénover une maison ancienne

Aménager un jardin à vivre

Le bricolage récup’ qui détourne les objets

Réalisation 1
Réalisation 2
Réalisation 3
Réalisation 4


Construire soi-même son dressing modulaire


Réalisation d’une terrasse couverte et son salon d’été


Une tour médiévale pour enfants

En ce moment :375 utilisateurs actifs
le 22/06/2017 à 07:58 par radio6ulm
le 22/06/2017 à 05:08 par radio6ulm
tu seras aux premières loges s’il y a un problème
En mettant desb ouchesd’extraction hygroréglables , tu réduirais aussi l’aspiration et ne couperais pas la ventilation et le renouvellement d’air
Si les bouches se ferment et que l’extraction est moindre, le moteur ne sera-t-il pas en dépression
Les bouches ne se ferment pas complétement, elles se réduisent en ouverture
couper la vmc la nuit est un non sens : si tu tiens vraiment à la couper, mieux vaut le faire en journée quand personne n’est dans la maison.
pour les bouches d’extraction hydro (ce qui semble etre une bien meilleure solution) regardes chez aldes ils ont celle à capteur de présence (wc) tres économique à l’usage
* électrique : un moteur de VMC n’est pas prévu pour faire On/Off/On/Off. Mais est-ce qu’un moteur qqconque ne peut pas supporter un arrêt et un démarrage par jour ?
Un moteur électrique et surtout dans le cas présent de faible puissance supporte sans problème plusieurs arrêts et remises en service dans la journée.
* humidité dans la maison : pas d’humidité particulière dans la maison, ni tâches noires
Avec des doubles ou triples vitrages et peu d’infiltration, comme l’humidité ne peut plus se condenser sur les vitres, elle à tendance à le faire sur les murs froids et dans les zones de ponts thermiques. Pour cette raison, dans des angles froids particulièrement vulnérables, on aperçoit des zones sombres qui sont ni plus ni moins que des « plantations de champignons « . Avec une bonne isolation, on élimine ces zones, mais c’est l’air ambiant des locaux qui sature.
* humidité dans les gaines : si de la condensation venait à se former la nuit, le fonctionnement en journée devrait pouvoir assécher les gaines, non ?
Si les gaines sont isolées et qu’elles comportent une pente ascendante vers l’extraction, il n’y a aucune raison pour que de l’humidité, voire des flaques d’eau condensée ne se produisent sur leur parcours.
La ventilation des locaux a été rendue obligatoire dans les nouvelles constructions depuis les années 80. Comme le débit des ventilations naturelles est pratiquement incontrôlable, il est préférable d’utiliser un extracteur dont les aspirations sont calibrées en fonction des locaux et en suivant les préconisations des normes. Une VMC ne se limite pas à un extracteur, cet un ensemble de bouches ou grilles d’extractions et d’entrées d’air. Dans la majorité des cas, les entrées se limitent à des grilles posées sur le bâti des fenêtres.
Le gain électrique apporté par un arrêt de la VMC est dérisoire sur une année. Comme vous l’avez compris, ce qui coûte, c’est surtout cet air frais ou froid qu’il faut laisser entrer pour compenser l’extraction. Il est indiscutable que de diminuer le débit de ces extractions dans les locaux de service est une bonne chose, encore faut-il se rendre compte que ce que l’on veut éliminer n’est pas que de l’air humide. Il y a bien sûr les odeurs (toilettes et ambiance de la cuisine qui a deux débits réglés manuellement), mais aussi toutes ces émanations polluantes qui sont engendrées par les produits utilisés dans la fabrication ou la finition des matériaux et matériels actuels ( http://allergie.remede.org/fiches/formol.html ).
Il y a deux sortes de VMC dans le type Hygo. Seules les bouches d’extraction ont un débit variable ou l’ensemble entrée et sortie d’air a un débit variable. Quel que soit le choix, l’économie est importante grâce à la réduction du débit d’air introduit.
Le nec plus ultra est bien sûr la VMC de type double flux, mais elle a deux inconvénients, la mise en place des gaines très difficile en rénovation et son prix d’achat. La récupération d’énergie est de 50 à 70%, rarement plus, malgré ce que disent les fournisseurs qui ont comme souvent un mode de calcul particulier qui prend en compte l’hygrométrie, mais qui oublie « parfois  » le dégivrage hivernal de l’échangeur et la puissance du ventilateur majoré par la perte de charge d’un échangeur performant.
Le tableau aurait été incomplet si nous ne parlions pas du puits canadien qui peut être associé à la VMC, qu’elle soit à simple ou double flux. Contrairement à ce qui a été dit, mais non démontré et étayé par un calcul simple, avec une VMC à double flux, le gain supplémentaire avoisine les 20 % et devient intéressant en été. Ce montage et son intérêt dépendent essentiellement du lieu de l’habitation.
Nous ne parlerons pas des débits qui figurent dans une quantité de tableaux disponibles sur le net, ni de la VMC gaz, qui est particulière. http://www.atlantic-ventilation.com/produits/principes/PR_VM C_Maison.html
Il ne vous reste plus qu’à faire le tri des options pour ensuite choisir d’arrêter ou de laisser fonctionner votre système en permanence.
Bonsoir et merci, mais il y a encore beaucoup d’autres choses à dire sur le sujet.
Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invité(s)
En ce moment :375 utilisateurs actifs
le 22/06/2017 à 07:58 par radio6ulm
le 22/06/2017 à 05:08 par radio6ulm
© PGV MAISON 2017 – Tous droits réservés – Systemed.fr est certifié OJD
Afficher les messages publiés depuis: Tous les messages 1 jour 7 jours 2 semaines 1 mois 3 mois 6 mois 1 an   Trier par Auteur Date du message Sujet Croissant Décroissant  
Aller vers:  
Sélectionner un forum
——————
Bricolage
   Jardin – Assainissement – VRD
   Maçonnerie – Façades
   Charpente – Couverture
   Menuiseries extérieures
   Isolation – Cloisons / Plafonds
   Menuiseries intérieures
   Revêtements de sols
   Revêtements muraux
   Décoration – Mobilier
   Equipement de la maison
   Electricité
   Courants faibles – Automatismes – Sécurité
   Plomberie – Sanitaires
   Chauffage – Rafraîchissement – Eau chaude sanitaire
   Ventilation – Climatisation – Aspiration
   Outillage
   Mécanique – Véhicules
Informatique et nouvelles technologies
   Logiciel SketchUp
   Logiciels d’architecture
   Communauté des Makers
La communauté Système D
   Vie du site et du forum
   Votre avis sur les articles de Système D
   Hors sujet
 

couper vmc

Moteur de recherche

Rechercher

S’inscrire
Connexion

Editer mes informations

Se déconnecter

Posez votre question
Anonyme- Dernière réponse le3 févr. 2017 à 15:35parDaniel 26
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Auto|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

couper vmc

High-Tech

Santé-Médecine

Droit-Finances

CodeS-SourceS

Appstv

Français

Deutsch

Posez votre question
manielit
5 Messages postés
samedi 10 novembre 2012 Date d’inscription

2 décembre 2012
Dernière intervention

– Dernière réponse le3 déc. 2012 à 14:35parFab67
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.
Transmission du patrimoine : tout ce qu’il faut savoir
Location ,
justice ,
banque ,
assurances ,
vacances ,
formalités ,
consommation , …
NextPLZ ,
Actualités ,
Carte de voeux ,
Jeux en ligne ,
Coloriages ,
Cinéma ,
Déco ,
Dictionnaire ,
Horoscope ,
Salon littéraire ,
Programme TV ,
Cuisine
( Recette )

Coiffure ,
Restaurant ,
Test débit ,
Voyage ,
Résultat législatives ,
Résultat du bac

couper vmc

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 16
Bonjour,
J’occupe ma maison uniquement du samedi au dimanche soir.
Il s’agit d’une rénovation d’un corps de ferme de 2006 très bien isolée dans laquelle a été installé une VMC simple flux (pas hygro).
Le système de chauffage est un un PM Tulikivi de 3 t + appoint panneaux rayonnants dans les 4 chambres de l’étage.
Lorsque je ne suis pas là, le poêle tourne sur l’électricité et maintient 10 à 15° dans la maison.
Mon raisonnement est le suivant :
La VMC renouvelle l’air intérieur vicié et évacue la vapeur d’eau. Ce renouvèlement se fait par aspiration d’air frais extérieur au niveau des montants de fenêtres. Il y a donc apport d’air frais remplaçant l’air chaud.
Nous sommes absents les 3/4 du temps, l’air ne se pollue donc pas et il n’y a pas de production de vapeurs (dans sdb et cuisine).
Ne pourrais je pas stopper la VMC durant la semaine afin de maximiser l’efficacité de mon chauffage et pouvoir ainsi remonter plus rapidement la température les week-ends.
Merci de vos conseils

—–

salut
c’est clair que sans activité…
le plus simple à mon avis est de mettre sur le tableau electrique une horloge hebdomadaire, tout les jours tu programme par exemple 1h de fonctionnement (à voir avec le débit, calculer la durée pour un renouvellement de tout le volume de la maison), et le sam/dim un focntionnement continu…
comme ca tu as quand même une aération la semaine sans mettre la chaleur dehors pour rien, et le we ca focntionne normalement, tu n’as rien à faire… tu peux prévoir aussi un interrupteur pour forcer en cas de we prolongé par exemple…
c’est comme ca que je ferai
Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés
bonjour
je suis d’accord avec darth , la VMC doit tourner au ralenti, au besoin je mettrai un filtre genre papier hygiénique pour ralentir le débit , mais gaffe à l’humiditée
Je suis en train de proposer ça au conseil municipal pour les écoles, histoire de réduire les coûts: on a émis l’avis que ce genre de moteurs ne supportaient pas des arrêts/démarrage fréquents. Avis?
Bonsoir à tous,
En cas d’absence prolongée, avec du chauffage, d’où peut venir l’humidité ?;
Bonsoir,
Un corps de ferme rénové…en pierre…humidité normale dans les murs.
les mur ne sont pas des producteur d’eau !
ou bien il faut aller vendre des pierres dans les desert
oui les vmc tournent trop : il faut les faire marcher que quand elle sont utiles !
les mur ne sont pas des producteur d’eau !!
les mur ne sont pas des producteur d’eau !
oui les vmc tournent trop : il faut les faire marcher que quand elle sont utiles !
Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)
Lorsque je ne suis pas là, le poêle tourne sur l’électricité et maintient 10 à 15° dans la maison.
Effectivement, il y a deux vitesses sur ma VMC et elle tourne constamment en petite vitesse.
En ce qui concerne la rénovation, j’ai mis un film poliane sur toute la surface au sol qui empêche les remontées d’humidité.
Je sais q’une VMC qui ne marche pas engendre un risque de moisissures, mais je me dis que si il n’y a pas d’émission d’humidité, le risque est limité; néanmoins je n’en suis pas certain, c’est pour cela que je demande des conseils et avis.
10 à 15°, c’est beaucoup et peu à la fois. Si je ne reste que 48h les week-ends, il faut 8 heures pour remonter en température, donc si je peux gagner quelques degrès durant la semaine et par la même occasion faire des économies d’énergie, ce serait pas mal;
A+
salut
en même temps si ta maison ce n’est pas un sauna niveau humidité, le risque de moisisure est limité… ca coute rien d’essayer, tu verra bien
pour le chauffage, tu peux mettre un programmateur plus perfectionné, tu garde une température hors gel la semaine, le vendredi tu monte à 15, et 18 la nuit de vend/samedi pour avoir une température confortable quand tu arrive (par exemple, je connais pas ton planning)
tu as meme des programmateurs que tu peux commander par telephone, un coup de fil à la maison avant de partir et hop…
Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés
Effectivement, il y a deux vitesses sur ma VMC et elle tourne constamment en petite vitesse.
En ce qui concerne la rénovation, j’ai mis un film poliane sur toute la surface au sol qui empêche les remontées d’humidité.
10 à 15°, c’est beaucoup et peu à la fois. Si je ne reste que 48h les week-ends, il faut 8 heures pour remonter en température, donc si je peux gagner quelques degrès durant la semaine et par la même occasion faire des économies d’énergie, ce serait pas mal;
A+
Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)
salut
en même temps si ta maison ce n’est pas un sauna niveau humidité, le risque de moisisure est limité… ca coute rien d’essayer, tu verra bien
pour le chauffage, tu peux mettre un programmateur plus perfectionné, tu garde une température hors gel la semaine, le vendredi tu monte à 15, et 18 la nuit de vend/samedi pour avoir une température confortable quand tu arrive (par exemple, je connais pas ton planning)
tu as meme des programmateurs que tu peux commander par telephone, un coup de fil à la maison avant de partir et hop…
Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)
Pourquoi ne pas installé un hygrostat, c’est comme un thermostat mais on règle le seuil selon la valeur d’humidité désirée. Par contre il risque d’y avoir un pb sur le moteur a cause de la régulation (marche/ arret incessants)
Sinon, un programmateur horaire au niveau du tableau suffirai (par ex: 4 de marche chaque nuit)
Page 1 sur 2 1 Dernière Aller à la page:
Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
Par mat_the_bad_boy dans le forum Matériel – Hardware
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement11h54 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

couper vmc
Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Outils de la discussion

Afficher une version imprimable

Affichage

Mode linéaire
Choisir le mode hybride
Choisir le mode arborescent

CLAB5644

Voir le profil

Voir ses messages

Non, je ne suis pas le, je suis allergique à la poussière, et avec la vmc, elle vole, mon dieu, elle vole !!!! Et là, j’en ai marre !!!!

Bref, j’ai donc décidé de l’arrêter (je l’ai déjà fait, et j’ouvre mes fenêtres tous les jours) : pas de bouton marche/arrêt (trop beau) et j’ai beau regarder le compteur électrique, je ne trouve pas le fusible de la vmc.

Ouskilpourraiêtrecaché ????

Quelqu’un a-t-il déjà eu le cas ?

jerome64

Voir le profil

Voir ses messages

Si tu habites en maison, il y a obligatoirement un fusible.
Si tu es en appart, le plus souvent, la VMC est commune au bâtiment, donc pas accessible.
Mais je te déconseille de l’arrêter !!!

Le maître de mon destin, le capitaine de mon âme.
Alain77

Voir le profil

Voir ses messages

C’est une obligation d’avoir une protection par fusible ou disjonteur pour tous matériels électriques récents, en cas de surchauffe du moteur, pour éviter un incendie, il devra pouvoir être arrêté automatiquement.

Dans le cas de VMC, c’est un moteur de ventilation d’extraction d’air vicié ou pollué qui doit fonctionner en permanence pour la « respiration des locaux ventilés. C’est pourquoi, afin d’éviter la mise à l’arrêt de cet organe électromécanique participant à l’hygiène de l’air par sa circulation forcée, il n’y a pas de bouton Marche/Arrêt.

Toutefois, normalement, pour les VMC neufs, il devrait y avoir un bouton de changement de vitesse accessible (dans la cuisine par exemple) pour faire varier le débit d’air, sinon, tu devrais pouvoir l’atteindre sur le moteur lui même (dans un habitat privatif). Mais, il faudrait s’y connaitre un peu en électricité, afin de savoir où repérer ce bouton.

bibounette

Voir le profil

Voir ses messages

C’est pas obligatoire que la Vmc soit allumee ???
Sinon a chaque trou de vmc tu envellope la grille d’un collant fin (tres fin) tu devrai avoir moins de pousiieres

Je suis responsable de ce que j’ecris mais je ne suis pas responsable de ce que tu comprends
Alain77

Voir le profil

Voir ses messages

Boucher les trous d’extraction de VMC (infime soit-il) reviendrait à forcer le moteur à ventiler et donc un risque de surchauffe électrique et la conséquence décrite ci-dessus.

Dommage qu’elle habite dans le 44, je serai bien venu lui donner un coup de main, avant d’appeler un électricien.

le-papa

Voir le profil

Voir ses messages

sans compter que la demande initiale est le besoin de ne pas « brasser » l’air …
Si tu es en habitat privé, il y a forcément un fusible dédié à la VMC,qu’il ne faudait jamais arrêter … et je ne suis pas convaincu que ce soit vraiment le souci … la poussière elle vient toujours de l’extérieur …

As-tu essayer de tous les éteindre un par un pour identifier lequel correspondait au circuit de la VMC ? Peut être ils sont mal étiquetés

Necherchez pas la faute, cherchez le remède.
(Henry Ford)
CLAB5644

Voir le profil

Voir ses messages

merci pour votre aide, j’ai déjà arrêter ma vmc (et non fermer les bouches d’aérations) en habitat privatif effectivement et en levant le fusible … mais là je suis en immeuble … pfffff et je trouve pas sur le compteur … (j’ai travaillé dans le bâtiment et dans l’expertise en construction, fait construire 2 maisons … donc oui je m’y connais un peu dans tous les corps de métier (j’ai bien dit un peu …)

Damnation la plus complète si le fonctionnement de la vmc est commun à tout l’immeuble ….

Je trouverai !!! Je trouverai !!!!

fripouille

Voir le profil

Voir ses messages

j ai une amie qui est dans le même cas que toi elle n a pas de fusible pour arrête çà vmc
elle met deuxfeuilles de sopalin sur la bouche d aération

vaut mieux vivre dans un désert que de vivre avec un dragon :D
Alain77

Voir le profil

Voir ses messages

Si l’on habitait dans un immeuble collectif, il y obligatoirement un VMC commun à plusieurs appartements par zone d’extraction et les protections électriques se trouvent en général dans une armoire ou local électrique situé dans les parties communes ou en terrasse de l’immeuble.
Il faut espérer que tous les occupants de l’immeuble n’ait pas la même idée de boucher en même temps les bouches d’extraction de leur habitat sous peine de subir la même conséquence décrite ci-dessus.
Pour être prudent, je conseillerai si on ne pouvait vraiment pas faire autrement que d’intervenir sur la surface des sections de grilles de ventilation mécanique contrôlée, pour diminuer le débit d’air, il faudra alors seulement le faire en partie, c’est à dire boucher partiellement au maximum jusqu’à la moitié de cette surface (et non totalement), afin de permettre un minimum de passage d’air dans les conduits de ventilation.

CLAB5644

Voir le profil

Voir ses messages

Pffff ça m’embête de boucher même partiellement les grilles … mais ya pas à tortiller … aucun fusible snif snif

Navigation rapide
Logement
Haut de page

Espaces du site
Tableau de bord
Messages privés
Abonnements
Utilisateurs actuellement connectés
Recherche dans les forums
Accueil des forums
Forums
Parent-Solo.fr

Nouveaux Membres
Le site Parent-solo.fr

Le Forum des Parents Solos

Vie Sociale
Enfants Education
Droit Finances
Psycho Santé
Vacances Loisirs
Logement
Travail

Les Rencontres de Parent-Solo

Centre – Ile de France
Nord – Est
Nord – Ouest
Sud – Est
Sud – Ouest
Dom – Tom
Solos Belgique-Luxembourg

Forum Détente

Des Hauts et Débats
Vie pratique
Créations littéraires

Par Carine08 dans le forum Enfants Education
Par camchacha dans le forum Psycho Santé
Par Flameche dans le forum Psycho Santé
Par MAVICT dans le forum Droit Finances
Par crevette dans le forum Psycho Santé

Lesbalises BBsont activées :oui
Lessmileyssont activés :oui
Labalise [IMG]est activée :oui
Labalise [VIDEO]est activée :oui
Le code HTML peut être employé :non

— Parent Solo Style

— Style Mobile

— English (US)
— Français

Nous contacter
Parent Solo
Archives
Haut de page

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement12h54 .

Powered byvBulletin®Version 4.2.4 Beta 2 Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.

Search Engine Optimisation provided by
DragonByte SEO v2.0.27 (Pro)-
vBulletin Mods & AddonsCopyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.

couper vmc

Forums Bricolage
Forums Jardinage
FAQ

Accueil
> Forums
> Forums Bricolage
> Forum bricolage écologique
> STOPPER LA VMC L’HIVER ?

MESSAGE A L’ORIGINE DE LA DISCUSSION

Bonjour, Il y a quelques semaines, je souhaitais isoler mes coffres de volets roulants intérieurs. Maintenant qu’ils sont correctement isolés (60 mm de poly extrudé ), je me pose la question de la ventilation. Ces caissons et les fenêtres doubles vitrage de 1984 ne possédaient pas de grilles d’aération, donc en isolant je n’ai pas laissé de passage d’air non plus. J’ai pu lire que les VMC simple flux pouvaient extraire jusqu’à 14 fois le volume d’air de la maison par jour. VMC dont ma maison est équipée. Je chauffe à l’électrique avec des radiateurs à plaque de verre, mais si je laisse tourner la VMC est ce que je ne chauffe pas les oiseaux? A part installer une VMC double flux coûteuse, quelles sont les solutions possibles? De plus, pour installer une VMC DF, il faudrait que je sois sûr que ma maison soit étanche ce qui est sans doute loin d’être le cas vu la date de construction!!! Pour informations, la surface de ma maison est de 140 m² sur 2 niveaux avec sous-sol complet et ma facture annuelle est de 1700 euros d’électricité. Est-ce normal? Je pense que non d’où mon souhait d’améliorer les performances de mon logement.

Bonjour, La vmc évacue d’abord l’humidité. Si celle ci reste dans la maison tes meubles et la décoration en souffriront. En ce qui concerne la facture annuelle il faut savoir combien de personnes habitent les lieux. A priori et en comparant avec ma propre facture cela ne me parait pas trop cher. Est ce que tu as un tarif tel que Tempo ? L’inconvénient ce sont les 22 jours très chers mais une grande partie de l’année tu payes beaucoup moins cher, la différence se retrouve notamment au niveau de l’abonnement. Est que celui ci est bien dimensionné par rapport aux besoins cumulés de la famille ?
En route pour de nouvelles, merveilleuses et passionnantes aventures

bonjour : En tout cas, il ne faut pas oublier qu’il y a beaucoup d’humidité produite à la cuisine et à la salle de bain. Et si vous supprimez tout vous allez abimer votre maison. Et plus on isole, plus on a besoin d’aérer. A la rigueur, on pourrait au moyen d’un programmateur faire fonctionner la VMC, au moment des repas, de la toilette avec un programmateur journalier ou l’on peut programmer des tranches d’un quart d’heure et en plus du temps des repas deux ou trois fois le matin et idem l’après midi. Il existe aussi la VMC hygrométrique, elle a deux vitesses et possède des capteurs d’humidité. Lorsque ces capteurs détectent de l’humidité il accèlèrent la vitesse, et ensuite ça revient à la vitesse réduite. Une maison humide est plus difficile à chauffer, et en plus vous aurez des problèmes. Il vous faut des aérations sur les fenêtres des pièces sèches : chambres, salon salle à manger. Si vous calfeutrez tout comme un thermos, et sans aucune ventilation, vous risquez de voir apparaître des problème d’humidité de moisissures etc. Procurez vous un hygromètre pour contrôler.

Bonjour, Merci à tous pour vos informations et réponses. Je pense que le plus simple pour moi va être de faire une étude thermique de la maison (j’habite dans le finistère). Dans cette région, il y a souvent bcq d’humidité donc est-ce qu’une VMC Hygroréglable est intéressante sous ce climat? J’avoue vouloir faire des améliorations mais à force de lire tout et son contraire j’avoue être un peu perdu. De plus, même si l’enjeu majeur de l’écologie est la rénovation dans l’ancien, les solutions sont souvent étudiées pour du neuf (le récupérateur de chaleur de hotte par exemple). Enfin, chaque cas étant différent, il est souvent difficile de calquer une rénovation sur la sienne. Ainsi, je pense que cette étude va me permettre de mieux planifier mes travaux sans partir dans tous les sens. Reste à savoir le prix et surtout l’entreprise réellement compétente pour la réaliser car là aussi on voit de tout. Merci encore

bonjour : les VMC Hygro sont réglables, on peut faire varier le degré d’hygrométrie pour tenir compte du climat, mais de toutes façons, plus on isole plus il faut un peu de mouvement d’air. L’air entre par les aérations en haut des fenêtres des pièces dites sèches; IL passe sous le portes intérieures qui doivent avoir un espace en bas de 15 mm minimum.

bonjour : avant de faire une étude coûteuse, procurez vous deux ou trois bons hygromètres, et contrôlez le degré d’humidité de votre logement.Si vous avez entre 35 et 45% il n’y a pas de risque d’avoir des moisissures. Par contre dès qu’on atteint 5055 ou plus, là ça craint. Remplacez votre simple VMC par une VMC HYGROREGLABLE, déjà ce sera plus économique. (pas très cher en magasin de bricolage) Avez-vous une bonne hotte aspirante à EXTRACTION, (celle qui sort l’aire dehors) à la cuisine. ça c’est indispensable. Et lorsque vous penez la douche ou le bain, si la VMC ne fonctionne pas, ça va ressembler à un sauna, et vous allez pourrir la pièce.

Bonjour, Moi, la vmc , je la coupe l’été et je ventile un max, même que ma douce va trop loin et que par moment je râle à cause des courants d’air.Juste pour infos techniques et sans être associé à de la pub d’une façon ou d’une autre (pas moi..) un lien sur un site où je n’ai lu que des choses qui me semblent intelligentes; pour certaines d’entre elles on s’en doutait un peu sans vraiment en prendre conscience. Un bon résumé. Des infos qui éclairent le rôle des VMC http://www.fiabitat.com/index.php La conclusion finale est intéressante, malheureusement:3ieme type Le premier outil du bricoleur c’est sa tête (Lahaut Tseuh) Bonne lecture
————————————————————————————- La connaissance s’accroît quand on la partage (Socrate)

Un petit complément pour Paupaul29 Humidité:Je suis en train de motoriser les VR dans une maison tout électrique. J’ai pris le parti de les isoler un max (c’étaient de vrais courants d’air) et de faire la chasse aux courants d’air et pertes de calories à ce niveau. La VMC est alimentée par un puits canadien et souffle à travers les radiateurs à convection muraux ou de sol. Mon analyse (mais tout commentaire pertinent m’intéresse) est que si je laisse fuir l’air (et les calories qui vont avec) n’importe comment, alors je vais casser le draînage correct des flux des pièces sèches vers les pièces humides (et extraction). Et dans ce cas je pense que ce ne sera pas top pour l’évacuation de l’humidité. Facture: En € pour vous donner une idée, mon prédécesseur avouait 2700€ par an pour 220 m2. Moi, je peux pas encore dire, parceque je n’ai habité cette maison que 50% du temps depuis l’achat. J’ai changé un chauffe-eau qui faisait n’importe quoi et j’ai régulé (quand pas utilisé) l’étage à 15°C. Donc je pense que je dois consommer moins que le précédent. Mais, comme ça, intuitivement, vos 1700€ pour 140 m2 sont peut-être dans les clous. (Dépend si la cuisson est comprise, l’endroit où vous habitez, l’utilisation de chauffe-eau électrique pour 2, 4 quidam ou plus, etc.) Bonne chasse aux GaspisPour Bricodi: Est-ce qu’on trouve ce genre d’hygromètre dans les GSB? Pour l’instant ça n’a pas attiré mon attention, mais si le prix est raisonnable, ça vaut le coup effectivement de s’équiper pour comprendre comment mieux maîtriser son habitat.Cordialement, 3ieme type
————————————————————————————- La connaissance s’accroît quand on la partage (Socrate)
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d’emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
A votre avis, le DIY et la déco sont-ils du bricolage ?
Plan du site :
Fiches Bricolage|
Fiches Matériaux|
Astuces Bricolage|
Vos Brico Projets|
Enquêtes et Dossiers|
Forums
Général :
Conditions générales d’utilisation|
Qui Sommes-Nous|
Contact|
Gestion de l’abonnement newsletter
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience.
En savoir plusici .
X
Astuces brico-déco en vidéo ! Apprenez pas à pas des astuces bricolage et découvrez des idées de décoration.
Tout savoir sur la construction maison Le guide référence de l’autoconstruction. Plein d’idées, produits, et vidéos.
Besoin d’un pro pour vos travaux ? Trouvez l’artisan le plus proche de chez vous !
Besoin d’un coup de main pour le jardin ?

Découvrez nos conseils pour l’équiper, l’aménager et l’entretenir en toute saison.
efred
,
fab21974
,
eureka
,
Jardibot
,
wiliw

couper vmc

Actualités
Dossiers
Forums
Plans de maison
Logiciel de plans gratuit

Langue
Français (FR)

Nous contacter
Aide
Accueil
Haut
RSS

couper vmc

Devenez membre
Identifiez-vous
Recevez la newsletter
Devenez membreIdentifiez-vous
Recevez la newsletter
Questions à Christian Pessey
Ecoutez mon émission   
Peut-on couper la VMC lorsqu’il fait beau et que les fenêtres sont ouvertes ?
La VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un système d’extraction de l’air qui permet, de réguler de façon optimale le débit d’air. Elle est très utile pour ventiler les nouvelles constructions qui suivant les nouvelles normes sont pratiquement étanches à l’air.
Rien ne s’oppose, naturellement, à ce que vous coupiez le système en été pour profiter d’une aération naturelle en continu, mais je reste personnellement partisan de ne pas le faire, car la constance de ventilation est un facteur essentiel de bon fonctionnement du système. De plus, vous oublierez un jour ou l’autre de la rebrancher…
Si vous l’arrêtez pendant une période déterminée, profitez-en pour pratiquer votre nettoyage annuel : dépoussiérage des entrées d’air et des bouches d’extractions, vérification de la propreté des conduits, du caisson central et du moteur.
»Posez votre question à Christian Pessey

couper vmc

Electricité générale

Cables UTP, TV, SAT

Solaire Photo Voltaïque

Alarme

Electronique

Domotique

VMC non permanente (coupure la nuit)

Sur nos blogs

Fabrication de l’escalier

Portes intérieures

Pose chauffage de sol

Voici enfin les façades (avant et arrière)…

Rapatriement du poulailler

Nous contacter
Accueil
Haut
RSS

Conditions d’Utilisation
A propos de BricoZone
YT FB TW

couper vmc

Forum eedomus

FAQ
Synthèse des votes
Inscription
Connexion

Le sujet que vous souhaitez consulter n’existe pas.

couper vmc

fonctionnement de la vmc 24/24h, utile ?
Post by m13 Bonjour, Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison… Merci
Post by aski La VMC est destinée principalement à évacuer l’humidité dégagée par notre respiration, l’humidité des pièces d’eau et les odeurs des toilettes.
Post by aski Du point de vue exploitation, arrêter la VMC risque d’entraîner la formation de siphons d’eau par condensation dans les gaines. Il ne faut dont théoriquement pas l’arrêter. Chez moi, après avoir vidé 2 poches d’eau qui s’étaient formées dans des points bas et après avoir modifié le tracé des gaines pour éviter les points bas, je coupe la VMC en me couchant et la rallume en me levant.
— Qu’est-ce qu’on fout là tous, dans ce petit coin d’Univers ?
Post by aski La VMC est destinée principalement à évacuer l’humidité dégagée par notre respiration, l’humidité des pièces d’eau et les odeurs des toilettes.
Post by Ludovic Cynomys en hiver, on entend souvent un glou-glou dans la salle d’eau — mais je ne me vois pas défoncer le placo pour voir ce qui se passe ;->
Post by Ludovic Cynomys un problème, déjà cité, c’est le bruit : bruit sourd + sifflement plus aigu, parfois insupportable quand on est fatigué, selon le sens du vent apparemment… le soir quand tout est calme, ça s’entend fort !
Post by Ludovic Cynomys donc on la coupe aussi pour la nuit… en fait il n’est pas prévu de l’arrêter (deux vitesses ici aussi) ; on va donc au tableau de comande pour « disjoncter » à la main
Post by Pascal Pensa Plutot que choisir entre doucement ou rien, mettez un variateur spécial vmc, il faut relier le variateur entre le fil de vitesse max et l’arrivée du 220v (le fil vitesse lente est à laisser débranché, l’isoler correctement quand même) Avec ça on choisit entre arret total, vitesse maxi et vitesse encore plus faible que le mini, c’est royal on module comme on veut. le matin à la douche ou quand on fait des grillades à fond pour virer les odeurs, la nuit au mini en été pour pouvoir dormir tout en évacuant un peu l’air chaud du plafond et coupée en hiver la nuit pour pas se peler le matin, je la coupe aussi quand je fais du feu, le tirage de la cheminée fait déjà renter beaucoup d’air froid pas la peine d’en rajouter avec la vmc :)
Post by aski Effectivement, ce serait l’idéal si on trouvait des variateurs encastrables (pour boîtiers standard) à un prix raisonnable. En connais-tu ?
Post by aski Effectivement, ce serait l’idéal si on trouvait des variateurs encastrables (pour boîtiers standard) à un prix raisonnable. En connais-tu ?
Post by aski Effectivement, ce serait l’idéal si on trouvait des variateurs encastrables (pour boîtiers standard) à un prix raisonnable. En connais-tu ?
Post by aski Effectivement, ce serait l’idéal si on trouvait des variateurs encastrables (pour boîtiers standard) à un prix raisonnable. En connais-tu ?
Post by aski Pas tout à fait encastrable mais tout de même esthétique. Merci pour tes informations.
Post by aski Pas tout à fait encastrable mais tout de même esthétique. Merci pour tes informations.
Post by Jac J’ai le même de la même marque, pour le même usage. Ils ont fait le bouton plus petit et plus épais et il n’y a plus que cinq graduations. Le vieux de la photo est mieux, je trouve. D’autre part, le mien, il est blanc aussi mais le bouton est crème, pas une réussite !. Jac.
Post by Jac Ben, qu’est-ce que tu appelles vraiment incastrable ? Il faudrait que rien ne dépasse du tout ?
Post by Jac Ben, qu’est-ce que tu appelles vraiment incastrable ? Il faudrait que rien ne dépasse du tout ?
Post by aski Pas étonnant. C’est sûrement plus sphistiqué qu’un variateur classique.
Post by m13 Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison…
Post by m13 Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison…
Post by m13 Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison…
— Vous voulez un conseil ? Ne faites jamais confiance à ceux qui vous donnent des conseils.(c)
Post by personne n est parfait La consomation n’est pas derisoire. Je te conseille de lire la plaque signaletique de ta VMC pour t’en rendre compte.
Post by personne n est parfait La consomation n’est pas derisoire. Je te conseille de lire la plaque signaletique de ta VMC pour t’en rendre compte.
— Vous voulez un conseil ? Ne faites jamais confiance à ceux qui vous donnent des conseils.(c)
Post by m13 Bonjour, Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison…
Post by « pita » <***.***> Bien que cela ne représente qu’une consommation annuelle d’environ 500 kWh (plus quand meme qu’un appareil multimédia en position veille)
Post by « pita » <***.***> Bien que cela ne représente qu’une consommation annuelle d’environ 500 kWh (plus quand meme qu’un appareil multimédia en position veille)
— William Dodé-http://flibuste.net Développeur informatique indépendant
Post by Ludovic J’ai un collègue pompier et il me dit qu’au niveau statistique, les VMC sont bien placées au niveau des sources de départ d’incendie…
Post by m13 Bonjour, Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison… Merci
Post by hpspt Et oui, tout le monde dit que ca doit tourner 24h sur 24 mais personne ne sait pourquoi.
Post by hpspt Et oui, tout le monde dit que ca doit tourner 24h sur 24 mais personne ne sait pourquoi.
Post by hpspt Et oui, tout le monde dit que ca doit tourner 24h sur 24 mais personne ne sait pourquoi. En ete, quand tout est ouvert, je l’eteins. J’ai calcule que la mienne, 24h/24 coute 1E/mois..
— Vous voulez un conseil ? Ne faites jamais confiance à ceux qui vous donnent des conseils.(c)
Post by hpspt Et oui, tout le monde dit que ca doit tourner 24h sur 24 mais personne ne sait pourquoi.
Post by hpspt Et oui, tout le monde dit que ca doit tourner 24h sur 24 mais personne ne sait pourquoi.
Post by hpspt Et oui, tout le monde dit que ca doit tourner 24h sur 24 mais personne
— Vous voulez un conseil ? Ne faites jamais confiance à ceux qui vous donnent des conseils.(c)
Post by Eric WISNIEWSKI C’est pour le renouvellement de l’air, surtout l’air de la salle de bains chargée en humidité, les chiottes, les fumées, ça évite aussi la moissirure sur les papiers. La ventilation est utile pour les endroits mal aéré et surtout l’été , c’est la période ou l’air est la plus chargé en humidité
Post by m13 Bonjour, Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison… Merci
— Eric Reply-to valide, laissez tel quel ! Texte brut vivement conseillé !!
Post by m13 Bonjour, Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison… Merci
Post by Eric PETIT L’idée d’une régulation à mettre au mini n’est pas bète. Une autre idée serait d’avoir deux ventilateurs: un puissant pour renouveller l’air de la maison l’hiver et un plus faible pour assurer un petit renouvellement de l’air dans les tuyauteries l’été. Eventuellement alterner gros le jour, petit débit la nuit pour réduire les nuisances sonores. Tout ça peut sans doute se faire avec un programmateur….
— Vous voulez un conseil ? Ne faites jamais confiance à ceux qui vous donnent des conseils.(c)
Post by m13 Bonjour, Je voulais savoir quel est l’intérêt de faire fonctionner la VMC 24h/24 même l’été où toutes les fenêtres sont ouvertes alors que la VMC me semble quasi inutile vu les courants d’air. Il est spécifié sur la notice que ça doit fonctionner 24h/24 quelque soit la saison… Merci
— http://perso.netpratique.fr/michel.martin47/ http://martin.michel47.free.fr/
Post by Michel MARTIN Bonsoir, bizarre que personne n’en ait parlé. Il y a quelques jours, à la télé, il y a eu une information sur la concentration de radon dans les maisons mal aérées, situation permettant l’augmentation des cancers. Et la suppression ou la diminution de ce radon ne peut s’effectuer que par une aération largement suffisante de l’appartement. Et la VMC peut participer. Il est vrai que certaines régions en ont moins que d’autres … Amicalement, Michel
Post by Aigle bavard D’un autre côté, le radon participe au nettoyage des maisons en assassinant les organismes indésirables. C’est d’ailleurs ce qu’on appelle le radon laveur… Aigle serviable
Post by Aigle bavard D’un autre côté, le radon participe au nettoyage des maisons en assassinant les organismes indésirables. C’est d’ailleurs ce qu’on appelle le radon laveur…
Post by Michel MARTIN Bonsoir, bizarre que personne n’en ait parlé. Il y a quelques jours, à la télé, il y a eu une information sur la concentration de radon dans les maisons mal aérées, situation permettant l’augmentation des cancers. Et la suppression ou la diminution de ce radon ne peut s’effectuer que par une aération largement suffisante de l’appartement. Et la VMC peut participer. Il est vrai que certaines régions en ont moins que d’autres … Amicalement, Michel
— Vous voulez un conseil ? Ne faites jamais confiance à ceux qui vous donnent des conseils.(c)
Post by Michel MARTIN bizarre que personne n’en ait parlé. Il y a quelques jours, à la télé, il y a eu une information sur la concentration de radon dans les maisons mal aérées, situation permettant l’augmentation des cancers. Et la suppression ou la diminution de ce radon ne peut s’effectuer que par une aération largement suffisante de l’appartement. Et la VMC peut participer. Il est vrai que certaines régions en ont moins que d’autres …
— Vous voulez un conseil ? Ne faites jamais confiance à ceux qui vous donnent des conseils.(c)
Post by Michel MARTIN Il y a quelques jours, à la télé, il y a eu une information sur la concentration de radon dans les maisons mal aérées, situation permettant l’augmentation des cancers. Et la suppression ou la diminution de ce radon ne peut s’effectuer que par une aération largement suffisante de l’appartement. Et la VMC peut participer. Il est vrai que certaines régions en ont moins que d’autres …
Post by Michel MARTIN bizarre que personne n’en ait parlé. Il y a quelques jours, à la télé, il y a eu une information sur la concentration de radon dans les maisons mal aérées, situation permettant l’augmentation des cancers. Et la suppression ou la diminution de ce radon ne peut s’effectuer que par une aération largement suffisante de l’appartement. Et la VMC peut participer. Il est vrai que certaines régions en ont moins que d’autres … Amicalement, Michel
— http://olivier.2a.free.fr/ pas de turlututu. apres l’@robase

Ludovic Cynomys

2007-05-27 08:39:34 UTC

Pascal Pensa

2007-05-27 21:59:03 UTC

Pascal Pensa

2007-05-28 11:11:35 UTC

Pascal Pensa

2007-05-28 18:36:14 UTC

Pascal Pensa

2007-05-29 11:50:24 UTC

personne n est parfait

2007-05-26 07:50:14 UTC

personne n est parfait

2007-05-26 09:42:39 UTC

« pita » <***.***>

2007-05-25 15:48:38 UTC

William Dode

2007-05-26 12:10:14 UTC

« pita » <***.***>

2007-05-26 13:12:46 UTC

Pascal Pensa

2007-05-25 17:08:07 UTC

cartomi <@@ cartomichezfree.fr>

2007-05-25 20:47:43 UTC

personne n est parfait

2007-05-26 08:02:14 UTC

Eric WISNIEWSKI

2007-05-26 09:12:41 UTC

personne n est parfait

2007-05-26 09:43:20 UTC

Eric PETIT

2007-05-26 09:00:28 UTC

Eric WISNIEWSKI

2007-05-26 09:21:59 UTC

personne n est parfait

2007-05-26 09:44:17 UTC

Michel MARTIN

2007-05-27 00:35:31 UTC

Aigle bavard

2007-05-27 06:32:31 UTC

personne n est parfait

2007-05-27 07:57:24 UTC

personne n est parfait

2007-05-27 07:55:58 UTC

Olivier B.

2007-05-27 09:04:13 UTC

couper vmc
(Le message s’auto-fermera dans 2 secondes)
Bonjour Mon poseur de cheminée m’a conseillé d’éteindre ma VMC en hiver pour éviter les déperditions de chaleur . Il dit que la chaleur produite par l’insert est en partie rejetée dans les combles et donc gachée… Je me dis que la VMC permet aussi d’avoir un air sain dans la maison.Qu’en pensez-vous??? Devrait-on éteindre la VMC en hiver ? Merci Jéjé

CITATION(Invité jeje @ 29/10/2008 – 23:23)
Bonjour Mon poseur de cheminée m’a conseillé d’éteindre ma VMC en hiver pour éviter les déperditions de chaleur . Il dit que la chaleur produite par l’insert est en partie rejetée dans les combles et donc gachée… Je me dis que la VMC permet aussi d’avoir un air sain dans la maison.Qu’en pensez-vous??? Devrait-on éteindre la VMC en hiver ? MerciJéjé
BONJOUR /Une petite partie, c’est quand même 20%, ce qui fait que les efforts d’isolation que l’on fait, sont en partie sabotés par cela.Avec une maison de 1975, début de l’isolation 5 cm de LV dans les murs, et combles aménagés et pas mal isolé, je n’ai pas de VMC; J’aère (en hiver) rapidement 3 à 4 mn en courant d’air, et je laisse en permanence toutes les portes de communication ouvertes. Je n’ai aucun problème et mon hygromètre entre cuisine et salle à manger indique le plus souvent 40, il peut aller parfois jusqu’à 50.La hotte fonctionne dès qu’on allume le gaz. Dans la salle d’eau, il y a un simple extracteur d’air qu’on fait fonctionner sur minuterie 10 mn après la douche. C’est comme si j’avais une isolation supplémentaire équivalente à 20% de chauffage. On n’est que deux dans une maison de taille standard et on n’est pas des fana de cuisine, cela compte aussi.

[/indent]me=’Pratique’ date=’31/10/2008 – 03:24′ post=’2100055109′] BONJOUR /Une petite partie, c’est quand même 20%, ce qui fait que les efforts d’isolation que l’on fait, sont en partie sabotés par cela.Avec une maison de 1975, début de l’isolation 5 cm de LV dans les murs, et combles aménagés et pas mal isolé, je n’ai pas de VMC; J’aère (en hiver) rapidement 3 à 4 mn en courant d’air, et je laisse en permanence toutes les portes de communication ouvertes. Je n’ai aucun problème et mon hygromètre entre cuisine et salle à manger indique le plus souvent 40, il peut aller parfois jusqu’à 50.La hotte fonctionne dès qu’on allume le gaz. Dans la salle d’eau, il y a un simple extracteur d’air qu’on fait fonctionner sur minuterie 10 mn après la douche. C’est comme si j’avais une isolation supplémentaire équivalente à 20% de chauffage. On n’est que deux dans une maison de taille standard et on n’est pas des fana de cuisine, cela compte aussi.
bonjour tout afait d’accord .une vmc rejette je ne sais combien de m 3 dans les combles(voir débit sur la plaque de la turbine) qui sont remplacés par de l’air du dehors a0 degré s’il fait 0 et a -5 s’il fait -5. quant on a un poele ou un insert en marche un peu moins s’ils ne marchent pas la ventilation est lar gement sufisante.chez moi j’ai un e bouche dans les vc une ds la sdb et une hotte ds la cuis.quant a la belle saison avec portes et fenetres ouvertes je ne vois pas l’interet d’une vmc marchou@+

CITATION(marchou @ 31/10/2008 – 11:00)
bonjour tout afait d’accord .une vmc rejette je ne sais combien de m 3 dans les combles(voir débit sur la plaque de la turbine) qui sont remplacés par de l’air du dehors a0 degré s’il fait 0 et a -5 s’il fait -5. quant on a un poele ou un insert en marche un peu moins s’ils ne marchent pas la ventilation est lar gement sufisante.chez moi j’ai un e bouche dans les vc une ds la sdb et une hotte ds la cuis.quant a la belle saison avec portes et fenetres ouvertes je ne vois pas l’interet d’une vmc marchou@+
Bonjour Comme le dit gédé il est déconseillé de supprimer la vmc mais vous pouvez installer un système de vmc hygroréglable qui fonctionne en fonction du taux d’humidité et qui peut faire faire des économies de 70% sur les pertes de calories engendrées par une simple vmc et vous continuez à profiter du confort de la vmcBon week end à tous René

Bonsoir, Sur un forum d’écolo-habitat (malgré l’appellation d’habitat « économique » de ce forum), on est censés agir en écolos. C’est-à-dire en relation avec notre environnement. Or, prétendre que la VMC doit rester en service en permanence pour une question de « confort » me paraît en totale contradiction avec l’esprit de l’écologie. Comment peut-on renier le confort d’une fenêtre ouverte au soleil levant au printemps ou à une petite brise fraîche matinale en été en gérant les ouvertures ? Entre-autres… Je ne suis donc pas sûr que le « confort » soit la maison hermétique ventilée électriquement par un balayge forcé vertical toute l’année. Mais bon…

Bonjour, il y a quelques jours la commande de ma VMC a été manoeuvrée par erreur, dès le lendemain les odeurs se sont révélées, rétablie plus d’odeurs c’est un bon test. En comparaison, achèteriez vous une voiture sans clim en habitant sur la Côte-d’Azur? enfin, bon c’est affaire de style de vie. Pour la ventilation fenêtre ouverte oui sans doute, mais en habitant le long d’une voie à grande circulation c’est déjà moins « top ». A+……………….gédé

bonjour :La ventilation n’a pas été inventée pour éviter d’ouvrir les fenêtres, et si on se trouve dans une rue à grande circulation, la ventilation sort de l’air et il en rentre autant par les aérations des fenêtres qui donne sur cette même rue. Et ma maison ne pue pas loin de là. Et je demande toujours à mes enfants s’ils remarquent la moindre odeur, au cas où moi , je m’y serais habitué. Mais j’aère tous les jours et comme il faut. Et que je sache, même avec une ventilation on n’est pas dispensé d’aérer. Bien sûr s’il y avait la moindre trace de condensation, je chercherais à comprendre.Pour moi, une ventilation mécanique qui fonctionnerait que par intermittence, c’est à dire quand c’est utile serait valable. A partir du moment où l’hygrométrie est bonne, on chauffe les oiseaux si on la laisse fonctionner 24/24 heures même lorsque la maison est inoccupée. Pour moi, c’est anti écolo, Mais ce n’est que mon point de vue.

CITATION(gédé @ 02/11/2008 – 09:04)
Bonjour, il y a quelques jours la commande de ma VMC a été manoeuvrée par erreur, dès le lendemain les odeurs se sont révélées, rétablie plus d’odeurs c’est un bon test. En comparaison, achèteriez vous une voiture sans clim en habitant sur la Côte-d’Azur? enfin, bon c’est affaire de style de vie. Pour la ventilation fenêtre ouverte oui sans doute, mais en habitant le long d’une voie à grande circulation c’est déjà moins « top ». A+……………….gédé
Salut, C’est certain. VMC = chauffage des oiseaux !! Je m’en suis rendu compte en rénovation: j’avais décidé de changer mes fenêtres d’origine ( 70’s) par du double vitrage faible émissivité+argon. Gain escompté: -20% en conso de chauffage. Après cela on vous dit: VMC obligatoire car plus de condensation sur les vitres et donc montée en flèche du taux d’humidité et des moisissures. Bilan des déperdition par VMC: -20% Bilan: budget de 11k€ pour un gain nul ou presque !!!!! C’est aberrant. Quels remèdes ? Déjà les chiffres préconisés qui consistent à renouveler tout l’air de la maison en 1 heure sont un peu délirants ( ex VMC de 250m3/H pour une maison de 100m² ) Déjà j’ai réduit le débit d’au moins 50%. VMC hygro ? Ca me parait être le pansement sur la jambe de bois. Baser le renouvellement de l’air uniquement sur le taux d’humidité est là aussi aberrant. Nous sommes sur un forum écologique ou tout le monde a entendu parler des COV et autres saletés qui se dégagent en permanence des moquettes, plastiques et PVC divers et nombreux, stratifiés, MDF et autres meubles en particules. De tout cela une VMC hygro ne tient aucun compte. C’est tout de même notre santé et surtout celle de nos enfants qui est en jeu. Cf les études faisant le lien entre polluants divers et taux d’allergies et mêmed’obésité des enfants, en inflation très forte depuis 10-15 ans. Finalement j’en suis arrivé a une conclusion: seule la VMC double flux présente une alternative sérieuse. La salubrité du logement est totalement préservée et on ne rejette pas bêtement les calories précieusement gagnées dans la nature ( au rendement de l’échangeur près, bien sur ) Bien sur cela représente un surcout. Mais au milieu d’un gros chantier de rénovation ça passe déjà mieux. Et puis tout est question de logique: dépenser 80% du budget pour une opération blanche, ou pousser à 100% et faire les choses bien et pour longtemps. Tous ces systèmes bien sur ne vous dégagent pas d’une obligation: une grande aération régulière fenêtres ouvertes de quelques minutes !

Bonjour, eh bien voilà « Invité Invité jeje  » vous êtes fixé!!!!non? A+………………gédé

bonjouril existe des pompes à chaleurs  » air extrait / air « les calories sont extraites de l’air extrait pour réchauffer l’air introduit . ces pompes sont les pompes qui présentent un COP trés interressantsmarque AEROPLAST par exemplecordialementmichel

CITATION(gédé @ 30/10/2008 – 18:36)
Bonsoir, cheminée ou insert? si c’est une cheminée la VMC peut provoquer un contre tirage, si c’est un insert pas de problème. Quand à la réflexionsur la déperdition de chaleur il est vrai qu’une petite partie va à l’extérieur, mais comme dans beaucoup de choses il faut choisir, c’est quand même un confort et il est recommandé de laisser la VMC fonctionner constamment. A+………………….gédé
Bonsoir à tous !!!!Je me demande parfois si on nous prend pas pour des billes, on nous dit qu’il faut réduire les besoins énergétiques des logements, et dans une heure le moindre petit extracteur sort 90 m2 d’air chèrement chauffé à l’heure (soit le volume d’un logment de 36 m2) et une vraie VMC, sort le volume d’air d’une maison. Est-ce qu’on ne pédale pas dans la semoule d’isoler et en même temps, de foutre la chaleur dehors. Et en plus, il ne faut pas l’arrêter la VMC, même lorsqu’elle ne sert à rien. Et ça lorsque vous avez de pauvres convecteurs électriques dans une maison, cela contribue à votre ruine. Je me suis laissé dire qu’E.D.F. adorait l’association VMC et convecteurs. ….. Les gens se gèlent tout en payant très cher…..Je me demande si utilisée comme elle l’est, la VMC, n’est pas la plus grande escroquerie du siècle, jamais dénoncée ???? Et aussi avec tous les polluants qu’il y a dans la maison, on se demande comment les gens arrivent à 90 ans et plus,

CITATION(Invité Curieux@ 12/12/2008 – 21:16)
Bonsoir à tous !!!! Je me demande parfois si on nous prend pas pour des billes, on nous dit qu’il faut réduire les besoins énergétiques des logements, et dans une heure le moindre petit extracteur sort 90 m2 d’air chèrement chauffé à l’heure (soit le volume d’un logment de 36 m2) et une vraie VMC, sort le volume d’air d’une maison.Est-ce qu’on ne pédale pas dans la semoule d’isoler et en même temps, de foutre la chaleur dehors. Et en plus, il ne faut pas l’arrêter la VMC, même lorsqu’elle ne sert à rien. Et ça lorsque vous avez de pauvres convecteurs électriques dans une maison, cela contribue à votre ruine. Je me suis laissé dire qu’E.D.F. adorait l’association VMC et convecteurs. ….. Les gens se gèlent tout en payant très cher…..Je me demande si utilisée comme elle l’est, la VMC, n’est pas la plus grande escroquerie du siècle, jamais dénoncée ????Et aussi avec tous les polluants qu’il y a dans la maison, on se demande comment les gens arrivent à 90 ans et plus,
Bonsoir à tous, Mon voisin a résolu le pb simplement. Un chronorupteur « à 2 balles » ne fait fonctionner la VMC que qq heures par jour (matin, soir). En fin de matinée c’est la hotte aspirante qui prend le relais. Elle aussi ventile la maison. RG

Celui qui pose une question est bête cinq minutes. Celui qui n’en pose pas l’est toute sa vie…. (proverbe chinois)
Bonjour :Si on est capable de BIEN GERER L’HYGROMETRIE de son logement, on peut réduire la durée de fonctionnement de sa VMC.Mais, il est indispensable de se procurer au moins un ou deux hygromètres. Il est bon de réduire la production de vapeur dans la cuisine par exemple : couvrir les cassseroleset faire fonctionner la hotte, même si elle fait un peu de bruit. Ne pas trop mettre de plantes vertes.Il ne faudrait pas faire sécher du linge dans un logement, c’est une aberration. Je sais, souvent on n’a pas d’autre solution, mais dans ce cas, il serait bon de faire fonctionner un deshumidificateur électrique pour compenser. Il est imperatif de faire fonctionner la VMC, au moins 20 mn après la douche.Il faut à tout prix éviter les chauffages sans évacuation qui produisent pas mal d’humidité. Et pour ne pas oublier de la faire fonctionner un peu, la brancher sur un programmateur journalier. Savoir aussi, que cela ne dispense pas d’aérer (en hiver fenêtres ouvertes en grand, et si possible courant d’air, pendant 2 mn, afin de ne pas refroidir les murs. Le fait d’ouvrir et de fermer les volets constitue aussi un petit complément d’aération surtout en hiver) Personnellement je n’ai pas de VMC, mais simplement hotte aspirante à la cuisine et extracteur à la salle de bain, et je n’ai aucun problème. (isolation de 1975 avec 5 cm de LV, entre parpaing et contre cloison brique. Il y a des moments où je me demande si les problèmes de condensation ne viennent pas davantage de l’utilisateur que du logement.J’exclue bien entendu les problèmes d’humidité en rez de chaussée venant de remontées du sol, et les logements non isolés.

Bonjour a tous, A l’origine j’avais installé une PAC air extrait/eau (en 1980). Cette PAC VMC pompait 300m3/h d’air a 20° et chauffait l’eau a environ 40°. Ne trouvant plus de pieces de rechange pour cette PAC, je l’ai remplacé par une chaudiere gaz (Pulsatoire) + une petite VMC. Gain en Euros (energie) par an = environ 800€. Donc regardez y en deux fois si vous installez unevraiPAC air extrait/Eau. Par contre, je pense qu’une VMC est indispensable, il suffit de regler sa vitesse (résistance en série) pour avoir toujour un petit renouvellement d’air. De plus si vous arretez la VMC vous allez avoir de la condensation dans les gaines d’extraction, pensez y. Bien a vous.

bonsoir. alors là, je la poseu la question! : j’ai recuperé un coffret de climatisationqui servait a reduire la temperature d’une armoire electrique industrielle. il y a un absorbeur dans un conduit avec un ventilo, et un condenseuravec un autre ventilo, et un groupe frigo. est ce que je pourrais a partir de ça , imaginerune vmc double flux? connaissez vous des exemples de realisation?

bonjour ma maison a bientot 5 ans, et il y a une bouche d extraction ( vmc ) dans ma salle de bain dont le tuyau passe par les combles, l annee derniere j ai fait venirl ‘electricien par ce que elle ne marchait plus, en fait le tyau dans les combles etait mal positionne et l eau c est accumulée, nous avons recuperes un demi seau de 10 l , l electricien a couper le tyau trop lond apparement, ce dysfonctionnement avait causé des depots noirs sur le plafond mais que du coté des fenetres ?…a cette epoque il m avait fait comprendre que ce n etait pas a lui de faire ce boulot ! aujourd hui j ai le meme probleme, les depots sur le mur apparaissent de nouveaux et j entend dans les combles que la vmc  » force  » et le tuyau est de nouveau bouché !je compte sur les conseils avertis d un bricoleur, que dois je faire ? appeller mon pauvre electricien, mon plombier , le maçon qui a fait la maison ? je ne vais quand meme pas faire intervenir un artisan et payer pour une maison neuve ! help me merci beaucoup kakoun

CITATION(kakoun @ 12/01/2009 – 09:50)
bonjour ma maison a bientot 5 ans, et il y a une bouche d extraction ( vmc ) dans ma salle de bain dont le tuyau passe par les combles, l annee derniere j ai fait venirl ‘electricien par ce que elle ne marchait plus, en fait le tyau dans les combles etait mal positionne et l eau c est accumulée, nous avons recuperes un demi seau de 10 l , l electricien a couper le tyau trop lond apparement, ce dysfonctionnement avait causé des depots noirs sur le plafond mais que du coté des fenetres ?…a cette epoque il m avait fait comprendre que ce n etait pas a lui de faire ce boulot ! aujourd hui j ai le meme probleme, les depots sur le mur apparaissent de nouveaux et j entend dans les combles que la vmc  » force  » et le tuyau est de nouveau bouché !je compte sur les conseils avertis d un bricoleur, que dois je faire ? appeller mon pauvre electricien, mon plombier , le maçon qui a fait la maison ? je ne vais quand meme pas faire intervenir un artisan et payer pour une maison neuve ! help me merci beaucoup kakoun
Salut, Faire intervenir celui qui a posé la VMC . . . Pas toujours facile et parfois même impossible. Entreprise disparue, type de travail de 2 heures qui n’intéresse pas les artisans. Bref les excuses ne manquent pas pour beaucoup d’entreprise de se défiler. C’est souvent la galère. Kakoun: si l’origine de tes conduites obstruées est bien l’humidité, il y a 2 précautions à prendre: – ré-organiser le passage des gaines afin d’éviter les points bas et siphons. Peut être déjà fait d’après ce que tu dis. – calorifuger les gaines. Si elles passent dans des combles non isolées entre bouche et caisson de VMC une importante condensation s’y produit. Il faut donc isoler les gaines pour déporter le point de rosée en aval du caisson de VMC. En espérant que cela t’aidera . . .

En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche ! devise Shadock
CITATION(Créditabricole @ 14/01/2009 – 18:07)
Salut, Faire intervenir celui qui a posé la VMC . . . Pas toujours facile et parfois même impossible. Entreprise disparue, type de travail de 2 heures qui n’intéresse pas les artisans. Bref les excuses ne manquent pas pour beaucoup d’entreprise de se défiler. C’est souvent la galère. Kakoun: si l’origine de tes conduites obstruées est bien l’humidité, il y a 2 précautions à prendre: – ré-organiser le passage des gaines afin d’éviter les points bas et siphons. Peut être déjà fait d’après ce que tu dis. – calorifuger les gaines. Si elles passent dans des combles non isolées entre bouche et caisson de VMC une importante condensation s’y produit. Il faut donc isoler les gaines pour déporter le point de rosée en aval du caisson de VMC. En espérant que cela t’aidera . . .
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))

Accueil des forums
Aide
  |– Forum Idées déco
  |– Forum Revêtements
  |– Forum Restauration
  |– Forum Bâtiment
  |– Forum Electricité
  |– Forum Plomberie
  |– Forum Domotique
  |– Forum Auto
  |– Forum Outillage
  |– Forum Electroménager
  |– Forum Chauffage/Clim.
  |– Forum Evénement invités
  |– Forum EcoHabitat
  |– Forum Charpente et Toiture
  |– Forum Copeaux
  |– Forum Métallo
  |– Forum Trucs
  |– Forum Jardinage
  |– Forum Modélisme
  |– Forum Loisirs créatifs
  |– Forum Annonces

 
Powered ByIP.Board
© 2017   IPS, Inc .
Bienvenue invité(Connexion|Inscription)

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 024
Inscrit: 25/10/2008
Membre No.: 1 000 000 166

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 024
Inscrit: 25/10/2008
Membre No.: 1 000 000 166

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 780
Inscrit: 20/10/2003
Membre No.: 15 914

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 024
Inscrit: 25/10/2008
Membre No.: 1 000 000 166

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 780
Inscrit: 20/10/2003
Membre No.: 15 914

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 024
Inscrit: 25/10/2008
Membre No.: 1 000 000 166

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 57
Inscrit: 30/10/2008
Membre No.: 1 000 000 433

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 109
Inscrit: 15/08/2006
Membre No.: 66 039

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 240
Inscrit: 14/09/2006
Membre No.: 67 791

Nous sommes le : 22/06/2017 – 12:55

couper vmc

Arrêt de la vmc en hiver ?
Ce sujet comporte 8 messages et a été affiché 16.631 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 50
Ancienneté :+ de 12 ans
Lavmcpompe pas mal de chaleur.

Je me demande si le fait de l’arrêter (au moins les jours les plus froids) ne serait pas une solution « acceptable ».

Qu’en pensez vous ?
Ne vous prenez pas la tête pourvos travaux électriques… Allez dans la section devis electricité (travaux électriques) du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de électriciens de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les électriciens, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-13-devis_electricite_travaux_electriques_.php
Messages :Env. 60000
De :3 X Cote D’or = 63 !
Ancienneté :+ de 11 ans
Non, il ne faut jamais l’arrêter (sinon condensation, du moins, c’est ce que le constructeur m’avais dit).

C’est vrai que cela pompe duchauffage , j’ai lu 30%mais je ne sais plus où.
Messages :Env. 3000
Dept :Maine Et Loire
Ancienneté :+ de 12 ans
surtout pas malheureux .. la vmc ets calculée pour un renouvellement d’air intérieur .. si tu l’arrêtes .. il n’y en a plus .. et l’air devient plus pollué que dehors .. pertes de chaleur ok mais indispensable ..
Messages :Env. 700
Ancienneté :+ de 11 ans
Cela serait bonne solution qui rendre l’atmosphère de la maison malsaine, favorisée le développemennt de la condensation et des mauvaises odeurs.

Mais c’est vrai qu’un test peut être plus parlant surtout qu’il n’y a pas trop de danger sauf s’il y a une combustion dans ta maison.
Messages :Env. 900
De :94 (94)
Ancienneté :+ de 12 ans
Pas une bonne idée de faire ca

tout au plus une vmc moderne te pompe 15 % de ta chaleur , c’est vrai ca peut paraitre beaucoup, mais mieux vaut ca que de risuqer ta santé………
Messages :Env. 1000
Dept :Nievre
Ancienneté :+ de 11 ans
Mo,perso je la coupe de tps en tps quand je suis seul longtemps…J’ai jamais eu de condensation, il faut rester dans le raisonnable et pas couper un an…
Messages :Env. 20000
De :Toulouse (31)
Ancienneté :+ de 12 ans
bonjour

justement c’est l’hiver chez moi qu’elle tourne le plus l’ete elle est carrement hs

mais c’est indispensable une vMC faut pas la couper intempestivement

par contre elle ne marche jammais en continue je la coupe tj 6 a 8h par jour qd meme

A+
Linux ? Y a moins bien mais c’est plus cher !
Messages :Env. 3000
De :Lille – Nord (59)
Ancienneté :+ de 11 ans
En cache depuis le mercredi 14 juin 2017 à 12h27

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
«  VMC obligatoire ou non dans une construction neuve?  »
Discussion lancée par florimag – 18 réponses
«  Gaine simple ou isolé???  »
Discussion lancée par bobol – 2 réponses
«  VMC… problemes d’humidité…  »
Discussion lancée par TC – 35 réponses
«  Hotte, VMC et cie  »
Discussion lancée par Shampra – 7 réponses
«  VMC (j’ai un doute)  »
Discussion lancée par drd1 – 13 réponses
«  Vmc. obligatoire ?  »
Discussion lancée par Krikri – 18 réponses
«  VMC auto ou hygroréglable ?  »
Discussion lancée par mallet – 35 réponses

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 326 758 membres et aux 4 406 963 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |
0.052

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
Devis travaux électriques
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Electricité : le guide
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations électriques
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
16 idées d’éclairages indirects
L’équipe de ForumConstruire.com sélectionne pour vous les plus belles photos des membres !

couper vmc

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir sa VMC
Calculatrice de puissance
Installer et entretenir
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Tous les experts
Question posée par
Claudius

09/02/2014
En suivant cette question vous recevrez un email à chaque réponse ou commentaire publié. Vous devez vousinscrireou vousconnecterpour utiliser cette fonctionnalité.
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette question.
Nous avons les réponses à vos questions !
Des milliers de documents téléchargeables pour vous servir !
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
Législation concernant l’utilisation d’une horloge de V.M.C
Propriétaire d’un logement en rez de jardin ( résidence secondaire ),dans un immeuble à deux niveaux.Le syndic,à la demande du copropriétaire du dessus, qui se plaignait du bruit occasionné par la V.M.C, à fait poser une horloge,réglée pour couper la V.M.C de 22 h 00 à 7 h 00.Cela,sans mon accord……Pourtant,cet équipement,me semble t’il,est prévu pour fonctionner 24 / 24.Que va t’il advenir de mon intérieur, fenêtres et volets fermés,la majeure partie de l’année.Merci d’y apporter votre réponse.
Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.

Rejoindre notre réseau d’experts
entreprise artisanale d’installation de chauffage et de plomberie
|sarl rancurel / arnaud
Experts d’accord avec cette réponse :
En France la règlementation exige un fonctionnement 24h/24 et 365j/365 de la VMC dans les logements. /
Réponse deClaudius

Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion.En savoir plus .

Experts d’accord avec cette réponse :
Bonjour,
Merci pour votre réponse rapide et concise.
Voici ce que m’avait répondu le syndic :
Que penser de ce syndic !!!….Certainement blagueur ,on peut le croire!!
Merci pour vos commentaires.
Salutations et merci encore .
entreprise artisanale d’installation de chauffage et de plomberie
|sarl rancurel / arnaud
Experts d’accord avec cette réponse :
Votre syndic a tout à fait raison. Une VMC peut se couper sans mettre en danger les occupants, une VMC gaz ne doit être coupée sous aucun prétexte (danger pour les occupants et pour les utilisateurs d’appareils à gaz). Il en est tout de même, comme je vous disais plus haut, qu’en France la règlementation sanitaire sur le fonctionnement des VMC oblige la ventilation des locaux en permanence .
Cordialement
Réponse deClaudius

Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion.En savoir plus .

Experts d’accord avec cette réponse :
Re bonjour
Si l’arrêt d’une V.M.C avec une horloge est possible la nuit,(hors V.M.C gaz),et ce,ce que je conçois aisément ,ouest la concordance avec les 24/24 et 7/7 que vous citezdans votre message du 11/02 courant ?
Je cherche à comprendre et surtout,à être sûr des dispositions législatives établis.
Merci de votre réponse pertinente.
Cordiales salutations.
Experts d’accord avec cette réponse :
La question à se poser, c’est comment une vmc peut elle faire du bruit au point d’indisposer les voisins ? et y remedier
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
fabricant de mortiers : sol, carrelage, enduits…
|conseiller weber
etudes thermiques et accompagnement aux travaux
|actergie
maison ossature bois, charpente, isolation…
|hb
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

couper vmc
Le chauffage, l’isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement…bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC…Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces…
Voilà, un autre sujet de réflexion que j’ai en ce moment.

La VMC est elle vraiment indispensable dans une maison ???

Certaines maisons en sont équipées, d’autres non… Souvent les maisons très anciennes en sont dépourvues et pourtant ça n’empêche pas qu’elles soient confortables et saines.

Actuellement, j’habite dans une maison de 20 ans d’âge, isolation par l’intérieur, briques creuses…. double vitrage « perforé » par de jolies entrées d’air. J’imagine que ces entrées sont prévues pour le fonctionnement de la VMC, histoire de ne pas mettre la maison en depression.

Seulement voila:

-Quand il y a du vent, on a pas mal de courant d’airs dans la maison, notament à cause de ces entrées d’air.

– Basiquement, l’entrée d’air au niveau des fenêtres, c’est quand même une perte de calories non négligeables.

Parmis les trois grands type de VMC:

– simple flux: pas vraiment de pilotage automatisé, l’air chaud est extrait de la maison, sans forcément que cela soit nécessaire.

– simple flux hygrorégable: Un peu mieux, l’aspiration se fait « soit disant » quand c’est nécessaire, mais toujours grosse perte de calories.

– double flux: probablement ce qu’il y a de moins pire, l’échangeur permet de récupérer des calories, mais l’installation est contraignante, particulièrement en rénovation… sans parler du prix.

Bref, la VMC est elle vraiment utile ? Ne serait ce pas une abération éconologique ? (un ventilateur qui pompe de l’électricité, tout ça pour évacuer des calories).

Bref, est ce que je peux me passer de VMC dans ma maison ?
Pour moi la VMC sert à évacuer l’humidité en excédant dans une maison. J’ai pu juger du bien fondé de cette affirmation par mon expérience personnelle.
Il y quelque années j’était en location dans une maison ayant une VMC. Le locataire précédent jugeant certainement que la VMC était une source de pertes de calorie inutile l’avait débranchée !
Au début je ne m’était rendu compte de rien, au bout d’un an 1/2 des traces d’humidité ont commencé à apparaitre dans les coins, j’ai rebranché la VMC.
Donc mon expérience personnelle me fait dire que la VMC est indispensable pour évacuer l’humidité d’une maison.
Comme il est aussi exact que des calories sont perdus par cette voie j’envisage maintenant de remplacer la VMC simple flux de ma nouvelle maison par une double flux.
Il me semble que le sujet a été abondamment traité.

Globalement il en est ressorti que la maison est, avec l’automobile, un important lieu de concentration des pollutions.
Pour cette raison il est très important de renouveller l’air de nos maisons (et automobiles), tout simplement pour évacuer les accumulations de polluants.

Cela se traduit par un gain immédiat en confort et en qualité sanitaire:
Elimination de l’humidité, des risques de moisissures, des allergènes, des cancérogènes, amélioration du confort thermique qui se dégrade si le % d’humidité augmente.

La dépense énergétique supplémentaire occasionnée par la gestion de l’air est largement amortie par les gains réalisés.
ll n’en demeure pas moins qu’une gestion plus naturelle peut être envisagée selon les habitations (thermosiphon par exemple).
Cependant l’étanchéïté accrue des constructions modernes et l’augmentation des émissions polluantes (aérosols, produits d’entretiens, émanations toxiques provenants des meubles, peintures, revêtements de sol et muraux…) nécessitent de grands coéfficients de renouvellement.

Voilà pour l’essentiel de la théorie, les pros en la matière peuvent étayer par des chiffres.
Merci pour vos commentaires !

Dans ce cas, je vais m’orienter vers une Hygro A. avec des bouches qui vont bien. J’espère également trouver un modèle peu bruyant (je l’accrocherait probablement à des suspentes pour limiter les vibrations transmises.)

Ce sera mon travail du WE prochain je pense ^^
gmac a écrit : Dans ce cas, je vais m’orienter vers une Hygro A. avec des bouches qui vont bien. J’espère également trouver un modèle peu bruyant (je l’accrocherait probablement à des suspentes pour limiter les vibrations transmises.)
Autrefois il n’y avait en effet pas de VMC car les maisons n’étaient pas isolées, la vapeur d’eau, disons l’humidité ambiante pouvait migrer de l’intérieur vers l’extérieur, exceptions faites de régions naturellement humides comportant un style d’habitat à base de briques pleines par exemple comme le nord de la France, les briques étant particulièrement hydrophiles.
Avec l’ère des premiers isolants, cad laine de verre et polystyrène qui, en isolation par l’intérieur, constituaient une barrière à la migration de la vapeur d’eau, le polystyrène étant peu perméable, au contraire de la laine de verre qui par contre étant très hydrophile devait être posée avec un pare-vapeur.
Donc les murs ne « respirant « plus, il fallait bien trouver un pis-aller et ce fût la VMC. Qui disait VMC disait ouïes d’aération au niveau des fenêtres. J’ai pourtant entendu dire que pour renouveler l’air intérieur, 15 minutes/jour suffisent en ouvrant une fenêtre.
Bref aujourd’hui, de nouveaux isolants sont apparus et pour répondre à ta question gmac, je pense qu’il doit être possible de se passer de VMC si on utilise des isolants insensibles à la vapeur d’eau et suffisamment perméables à cette dernière et si on fait une isolation par l’extérieur, des matériaux de construction suffisamment hygro régulateurs comme la chaux, la terre, le bois par exemple.
Perso j’ai une très vieille maison dans laquelle j’ai trouvé des masses d’isolant naturel : du son, enveloppe des graines de céréales. Ils en disposaient en plafond, entre les poutres et cachaient le tout par du plâtre. Et c’est très sympa quand vous rénovez et que ça vous tombe sur la tête. C’était leur isolant à eux, très perméable à la vapeur d’eau et hygrorégulateur. J’ai même entendu dire que dans un château de la région, ils avaient retrouvé comme isolant ….des soies de cochon (à poils longs je suppose).
Merci pour cet historique de la VMC.

Comme la maison à 20 ans, elle est équipée d’une isolation intérieur polystirène et des briques creuses pour l’extérieur. Même si ce n’est pas top, je pense qu’il y a moyen d’avoir des résultats « pas trop catastrophiques » avec ce type d’isolation. Ce qui pêche le plus pour le moment, ce sont probablement les vieilles fenêtres double vitrage / bois qui ne sont plus étanches.

Bref, cela a déja été abordé dans un autre post.

L’important pour l’instant, c’est ma VMC.

En fait, quand on regarde dans les magasins de grande distri bricolage, le choix est relativement « pauvre ». Tout au plus une ou deux hygro A.

Je vais certainement m’orienter vers une ALDES ou une Atlantic. 4 piquages sanitaires + 1 cuisine. Ca devrait se trouver aux alentours de 350 €.

Par contre, j’ai quelques questions:

-> comment marche une bouche d’extraction hygroréglable ? Sur tous les sites, ça marche plus ou moins par « magie » avec un cordon qui se rétracte en fonction de l’humidité. Est-ce un phénomène chimique ???? Il n’y a pas de pilotage électronique / électrique ?

-> J’ai aussi vu qu’il existait également des bouches d’entrée à fixer au niveau des fenêtres. Certaines sont également hygroréglables. Que penser de ce types de produits ?

Désolé si mes questions dévient un peu plus vers le côté bricolage qu’éconologique.
Bonjour

Pour ma part, je dispose d’une VMC (j’ai posté les mêmes propos que toi il y a peu)https://www.econologie.com/forums/question-sur-vmc-et-chauffage-t4218.html

J’ai essayé de ne pas aérer pendant 1 semaines.
Résultats, les mauvaises odeurs censées être évacuées par la VMC restent, et puis le chauffage s’en trouvent effondrer, il faut presque 4 pour gagner 1°C alors qu’en temps normal je met 3/4h à 1H.

Du coup j’ai repris l’aération quotidienne d’1/4h par jour.

Avantages : L’air est plus frais, semble être moins lourd à respirer, chauffage plus efficace.

Par contre, n’ayant pas le droit de couper la VMC (qui chez moi se fait en bouchant les bouches), je me suis résigner à voir l’air chaud s’envoler :/

Cordialement,
gmac a écrit : -> comment marche une bouche d’extraction hygroréglable ? Sur tous les sites, ça marche plus ou moins par « magie » avec un cordon qui se rétracte en fonction de l’humidité. Est-ce un phénomène chimique ???? Il n’y a pas de pilotage électronique / électrique ?
gmac a écrit : -> J’ai aussi vu qu’il existait également des bouches d’entrée à fixer au niveau des fenêtres. Certaines sont également hygroréglables. Que penser de ce types de produits ?
Production solaire + VE + VAE = l’électricité en cycle court
bonjour,
je viens d’emmenager dans une vieille maison, gros murs 50cm pierre.
il n’y a pas de VMC, je me suis posé la question et j’y ai disposé un hygromètre/T°C 20€ à carouf;

j’ai toujours entendu dire « une maison se ventile 5 à 10 minutes par jour » sans VMC cela marche très bien je vois sur la maisond e mes parents et je renouvelle : c’est très sain pour la maison !

pour les « faignants moderne cocooning » c’est sur la VMC c’est plus pratique, mais ça consomme (bon pas beaucoup) on peut pas tout avoir !-)

en grattant la peinture au plomb et le papier peint je retrouve l’enduit chaux sur les vieilles pierres des murs périphériques et les briques creuses galandage des cloisons : les murs respirent je n’ai pas d’accumulation d’humidité, c’est idem pour la soustoiture l’isolant est toujours séché par l’air qui passe sous la toiture, qui évite la pluie !
inutile donc de mettre un « pare vapeur freine pluie » avec une technique comme botte de paille enduit chaux extérieur (coupe feu + anti rongeurs) enduit terre intérieur (régulation humidité), qui n’est vendu que par les vendeurs de « pare vapeur freine pluie » ;-)

quand le soleil se pointe dans la journée et qu’il fait bon dans la maison après avoir mangé et/ou pris un café, c’est le moment d’éteindre le chuaffage d’ouvrir la porte les fenetres.

ce problème ne se pose qu’en hiver je pense …

pour ne pas avoir d’humidité sur les fenetres (ou les « coins » hihi) il suffit de fermer les volets !

mais pour les « faignat…. oui on connait, il existe les volets plastiques télécommandables voire automatique

il suffit de trouver la voie (lao tseu) !

alors bonne réflexion.

sinon je pense qu’une vmc double flux permet de maintenir la maison en surpression, pour la propagation de la chaleur de pièce en pièce ?
Dernier message parxxx74«04/03/17, 09:02
Dernier message parphil53«22/02/17, 20:03
Réponses :3
Dernier message parLOGIC12«24/11/16, 23:00
Réponses :1
Dernier message parxxx74«06/08/16, 20:59
Réponses :6
Dernier message parObamot«03/02/16, 13:32
Réponses :4

Accueil et Sujets Récents

Le fuseau horaire est réglé surUTC+02:00
Supprimer tous les cookies du forum
L’équipe
Développé parphpBB ® Forum Software © phpBB Limited style byArty Traduction française officielle©Maël Soucaze phpBB SEO
Forums des énergies: chauffage, isolation, maison, inventions, technologies, renouvelables, solaire, bois, électricité, transports électriques, voitures plus propres…
Technologies et innovations pour l’écologie, les économies d’énergie et les énergies renouvelables. Maison, travaux, chauffage et isolation, bois et pellets, solaire et éolien, auto construction, environnement, écologie, finance et économie alternatives
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de scripts, les scripts sont nécessaires au bon fonctionnement de ce forum. Vous pouvez continuer de naviguer mais certaines fonctions pourraient poser des problèmes.
Message non lu pargmac»11/11/07, 14:05
Message non lu parcosinus»11/11/07, 16:19
Message non lu parcitro»11/11/07, 16:27
Message non lu pargmac»11/11/07, 16:28
Message non lu parcitro»11/11/07, 16:52
Message non lu parbham»11/11/07, 17:27
Message non lu pargmac»11/11/07, 17:40
Message non lu parelekaj34»12/11/07, 07:48
Message non lu parbambou»12/11/07, 10:04
Message non lu parjonule»12/11/07, 10:30
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités

couper vmc
VMC Auto Aldès Sekoia 63€ Mano Mano
VMC Auto Unelvent Deco 69€ Econology
VMC Auto Atlantic Autocosy 73€ Domotelec
VMC hygroréglable Atlantic Hygrocosy 220€ Mano Mano
VMC hygroréglable Aldes Bahia Optima 234€ Domotelec
VMC hygroréglable Unelvent Ozeo 235€ Econology
VMC hygroB Micro Atlantic Hygrocosy 275€ Mano Mano
VMC hygroB Micro Aldes Bahia 289€ Econology
VMC hygroB Eco Unelvent Ozeo 303€ Domotelec
Isolation intérieure et extérieure
Ventilation
Traitement de l’humidité
Fenêtres
Portes et Portes de garage
Escalier
Panneau solaire photovoltaïque
Internet et téléphone
Construction de maisons
Agrandissements: Extension ou Surélévation
Rénovation complète
Poêles et Inserts
Chauffage électrique
Chauffage au sol (plancher chauffant)
Pompe à chaleur
Chaudière Gaz et Fioul
Regulation chauffage
Chauffe-eau électrique
Viabilisations: Eau, Egoût, Electricité
En plus d’être obligatoire (dans le neuf), la présence d’une VMC quelle qu’elle soit est beaucoup plus avantageuse que laventilation naturelle . Nous allons voir ici le cas de la VMC simple flux, qui reste encore très courante dans le neuf, malgré l’apparition de laVMC double fluxou de laVMC double flux thermodynamique .
La VMC simple flux est un dispositif permettant le renouvelement de l’air intérieur. Le fonctionnement d’une VMC simple flux est basé sur un extracteur électrique (un ventilateur inversé), qui est situé généralement dans le grenier, et qui aspire l’air vicié de l’intérieur (humide et pollué) pour faire rentrer de l’air neuf de l’extérieur (aussi appelé frais). L’extracteur aspire l’air, ce qui créé une dépression dans la maison : l’air de l’extérieur va ainsi rentrer dans la maison grâce aux bouches d’entrées d’air situées dans les pièces principales (salle à manger, salon, chambre, bureau…). L’air extrait par les bouches d’extraction situées dans les pièces de service, c’est-à-dire celles contenant un point d’eau (cuisine, salle de bain, WC, etc.), est ensuite évacué vers l’extérieur via des gaines et une sortie en toiture.
C’est le modèle de base si l’on peut dire puisque les entrées d’air comme les bouches d’extraction sont auto-réglables, c’est-à-dire qu’elles vont s’adapter à la pression afin de garantir un débit constant tout au long de l’année. Elle ne dépend donc pas de l’hygrométrie intérieure ce qui engendre des consommations d’énergie inutiles.

Prix d’un kit de vmc simple flux auto-reglable : moins de 150€
Avec une VMC simple flux hygro A, les bouches d’extraction sont hygroréglables (les entrées d’air sont quant à elles autoréglables), c’est-à-dire qu’elles régulent le débit d’air en fonction du taux d’humidité dans l’air intérieur. Cela permet de mieux évacuer l’humidité notamment lorsque la salle de bain ou la cuisine sont utilisées. A l’inverse, lorsque l’air est sec (été ou inoccupation du logement), le débit d’air et donc les déperditions vont être réduits. La VMC hygro A est cependant de moins en moins utilisée dans les bâtiments d’habitation, elle est en effet plus destinée aux locaux tertiaires.
La VMC simple flux hygro B régule le débit d’air en fonction du taux d’humidité intérieur (hygrométrie), à la fois par les bouches d’extraction et les entrées d’air. Ces dernières se ferment plus ou moins en fonction du l’hygrométrie : elles sont hygroréglables. Cela permet d’avoir une meilleure régulation et ainsi d’évacuer au mieux l’humidité et de limiter les déperditions de chaleur par renouvellement d’air. La VMC hygro B était le standard dans les maisons neuves jusqu’à la fin des années 2000, avant l’apparition des systèmes « basse consommation ».

Prix d’un kit de vmc simple flux hygro B (4 pièces): de 200 à 500€ (selon la régulation, mécanique ou électronique)
Les systèmes de VMC dit basse consommation ou « microwatt » sont souvent des systèmes hygro B puisque destinés à des bâtiments d’habitation. Alors que les extracteurs classiques consomment environ 45W, les systèmes microwatt permettent de descendre en dessous de 15W. Cette différence de 30W peut paraître faible mais il ne faut pas oublier qu’une VMC tourne toute l’année ce qui nous donne une différence 262 kWh/an soit une économie de 30€/an. Sachant qu’un système microwatt vaut environ 100€ de plus à l’achat, cela nous donne une rentabilité à moins de 4 ans, ce qui est tout à fait acceptable.
De part leurs consommation d’énergie, les VMC hygro B basse consommation (microwatt) sont donc parfaitement adpatées aux maison RT 2012 et sont d’ailleurs les systèmes les plus fréquemment utilisés, comme dans cetexemple de maison RT 2012 .

Prix d’un kit de vmc simple flux hygro B microwatt : de 300 à 650€ (selon la régulation, mécanique ou électronique)
Les bouches auto-réglables restent constamment avec la même ouverture. Toutefois, un ajustement du débit, à l’aide d’un clapet (registre) est possible. Ce réglage est fait une fois pour toute à l’installation et est fonction notamment du nombre de pièces, afin d’avoir un débit d’air suffisant dans la maison, sans toutefois trop ventiler. A noter que le clapet peut se situer directement au niveau du raccordement de la gaine sur le caisson de VMC.
Les bouches hygroréglables ont une ouverture qui dépend de l’hygrométrie de la pièce. Le fonctionnement se base sur le principe d’une « cordelette » qui se tend plus ou moins en fonction de l’humidité et qui ouvre donc plus ou moins le clapet qui régule l’ouverture. Les bouches hygroréglables doivent être installées uniquement si le moteur est de type hygroréglable. Ce n’est en effet pas la même technologie de moteur (moteur à débit constant/moteur à pression constante).
Il est de plus en plus fréquent de voir des bouches d’extraction à détection de présence. En plus d’être hygroréglable, lors d’une détection de présence, l’ouverture maximum de la bouche va être forcée, afin d’augmenter le débit d’extraction. Cela est particulièrement utile dans une salle de bain ou des WC, et évite d’augmenter la vitesse de la VMC (qui aurait pour effet de ventiler plus dans toutes les pièces). On agit ainsi au plus près du dégagement d’humidité. A noter que les bouches d’extraction à détection de présence fonctionnent à l’aide de piles.
Des bouches à ouverture manuelle existent également. Elles fonctionnent là aussi sur la base d’ouverture au maximum de la bouche, mais à l’aide d’une action manuelle, soit avec une cordelette (dans les petits logements notamment), soit avec un interrupteur si la bouche (généralement de la cuisine) est alimentée électriquement.
Si vous envisagez de faire appel à un professionnel pour installer une VMC simple flux, il est important de réaliser plusieurs chiffrages afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier:
Votre demande de devis a bien été enregistrée.Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos « spams ».
Il vous faut choisir de préférence un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) Qualibat. Cela vous permettra de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez plutôt les installateurs qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise. Observez leur réactivité: l’artisan est-il disponible? Prend-il la peine de vous rappeler rapidement? Enfin, exigez une attestation de l’assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.
Il n’est pas toujours évident de savoir si sa VMC Simple Flux fonctionne correctement. En effet, même si l’on entend le bruit du moteur, cela ne veut pas forcément dire que la ventilation est efficace partout. Pour s’en assurer, il faut faire le « test du papier ». Il suffit de prendre une feuille de papier type essuie-tout ou papier toilette et de placer cette feuille sur une bouche de ventilation. Si la VMC fonctionne, la feuille doit rester collée (sans être aspirée). Il est important de tester chaque bouche.
Un test similaire peut être effectuer sur les grilles d’entrées d’air. Dans ce cas, la feuille ne doit pas du tout coller, mais plutôt être repousée.
Le test du sèche-cheveux permet, dans le cas d’une VMC hygroréglage, de voir si les bouches d’extraction et les entrées d’air réagissent correctement au taux d’humidité. Une fois la bouche d’extraction retirée (généralement un quart de tour), il suffit de passer un sèche-cheveux dessus. Cela aura pour effet d’assécher considérablement l’air. De ce fait, si la bouche fonctionne correctement, elle doit se fermer au maximum. Le test est identique pour les entrées d’air.
Le plus souvent, cela signifie que la grille d’entrée d’air a été bouchée (avec du journal, du polystyrène ou autres). Cela rend la ventilation très inefficace et n’est donc pas du tout recommandé. Si ce n’est pas le cas, seulement peut signifier que la grille est trop encrassée et il convient alors de la nettoyer avec un chiffon humide.
Au fil du teps, la VMC s’encrasse aussi bien au niveau des bouches d’extraction, des gaines ou du caisson moteur. Pour s’assurer de la longévité de sa VMC et pour avoir une ventilation efficace et saine, il est recommandé de faire un entretien de la VMC tous les 1 ou 2 ans.
Les bouches d’extraction captent la poussière, ce qui peut l’obstruer progressivement. De plus, la présence d’humidité (ambiance ou condensation) peut provoquer des moisissures à long terme.
Le nettoyage d’une bouche d’extraction est relativement aisé. Il suffit de la retirer (généralement en la dévissant d’1/4 de tour) et de la nettoyage avec un chiffon légèrement humide.
Dans le cas d’une bouche hygroréglable, il ne faut pas trop l’humidifier. L’entretien est aussi l’occasion de vérifier que la bouche réagit correctement avec le test du séche-cheveux (voir ci-dessus).
Globalement, l’entretien des grilles d’aération est le même que celui des bouches d’extraction. Il faut les nettoyer avec un chiffon humide. Il faut surtout vérifier que les entrées d’air n’ont pas été bouchées et il est également possible de faire le test du sèche-cheveux pour contrôler leur bon fonctionnement.
Les gaines de ventilation ne nécessitent normalement pas d’entretien particulier. Il faut simplement vérifier qu’il n’y a pas d’eau à l’intérieur, qu’il n’y a pas de coudes et quelles sont correctement branchées au caisson moteur (éviter les fuites). Si l’encrassement est important, un lavage à l’eau avec un furet peut être utile.
/!\ Avant toutes inverventions sur le bloc moteur, coupez toujours l’alimentation électrique de la VMC /!\
L’ouverture du caisson moteur n’est pas toujours possible. Si cela est trop compliqué, mieux vaut ne pas l’ouvrir que de forcer. Si c’est possible, dépouissirez le moteur et contrôler l’usure des roulements. Vérifier également que le caisson est correctement suspendu pour éviter les vibrations et donc les bruits parasites.
Depuis quelques années, des démarcheurs peuvent vous proposer de vous installer une Ventilation à Régulation Thermique (VRT). Sous cette appellation, se cache en réalité une VMC tout à fait classique. Le problème, c’est le prix excessif évidemment, couplé à des promesses qui ne peuvent pas être véritables, à savoir une baisse des consommations du chauffage de 20% à 50%.
Il est donc clair que cette proposition est une arnaque, alors évitez-là!
Il faut savoir que les démarcheurs sont rarement, voire jamais, de bonnes occasions. Si vous avez un projet, mieux vaut le mûrir patiemment et prendre le temps de faire plusieurs devis pour avoir une fourchette de prix cohérente.
Si toutefois, le démarcheur, qui est souvent très bon, a réussi à vous faire signer quelques choses, rétractez-vous dès que possible avant que le délai de rétractation ait expiré. De plus, si vous n’êtes pas sûr mais également pour signaler l’arnaque, n’hésitez pas à contacter les associations de consommateurs locales mais égalementl’espace info énergiequi pourra vous orienter sur de vrais systèmes et sont au courant des arnaques en cours.
Ne les laissez pas gagner de l’argent sur votre dos!
Parce que c’est un système simple, efficace, qui ne demande que très peu d’entretien et consommation peu d’énergie, la VMC simple flux a encore de beaux jours devant elle. C’est d’ailleurs le plus souvent ce type de VMC qui est choisi pour les maisons neuves respectant laRT 2012 , au détriment de laVMC double flux . Pour les rénovations, elle reste un très bon choix, mais entre en concurrence avecla ventilation par insufflation.
#412 -Benjamin (Admin)- 20.06.17
#408 -Benjamin (Admin)- 23.05.17
#406 -Benjamin (Admin)- 14.05.17
#404 -Benjamin (Admin)- 09.05.17
#402 -Benjamin (Admin)- 26.04.17
#398 -Benjamin (Admin)- 28.03.17
#396 -Benjamin (Admin)- 27.03.17
#390 -Benjamin (Admin)- 07.03.17
#388 -Benjamin (Admin)- 06.03.17
#384 -Benjamin (Admin)- 25.02.17
#382 -Benjamin (Admin)- 20.02.17
#380 -Benjamin (Admin)- 18.02.17
#378 -Benjamin (Admin)- 16.02.17
#376 -Benjamin (Admin)- 12.02.17
#374 -Benjamin (Admin)- 12.02.17
#371 -Benjamin (Admin)- 08.02.17
#369 -Benjamin (Admin)- 25.01.17
#367 -Benjamin (Admin)- 23.01.17
#365 -Benjamin (Admin)- 21.01.17
#363 -Benjamin (Admin)- 20.01.17
#359 -Benjamin (Admin)- 14.01.17
#356 -Benjamin (Admin)- 06.01.17
#354 -Benjamin (Admin)- 23.12.16
#352 -Benjamin (Admin)- 20.12.16
#350 -Benjamin (Admin)- 17.12.16
#347 -Benjamin (Admin)- 26.11.16
#341 -Benjamin (Admin)- 05.11.16
#338 -Benjamin (Admin)- 31.10.16
#334 -Benjamin (Admin)- 20.10.16
#331 -Benjamin (Admin)- 06.10.16
#328 -Benjamin (Admin)- 19.09.16
#326 -Benjamin (Admin)- 01.09.16
#324 -Benjamin (Admin)- 31.08.16
#322 -Benjamin (Admin)- 31.08.16
#320 -Benjamin (Admin)- 31.08.16
#319 -Benjamin (Admin)- 31.08.16
#316 -Benjamin (Admin)- 26.08.16
#314 -Benjamin (Admin)- 23.08.16
#311 -Benjamin (Admin)- 12.08.16
#309 -Benjamin (Admin)- 12.08.16
#307 -Benjamin (Admin)- 06.08.16
#305 -Benjamin (Admin)- 27.07.16
#303 -Benjamin (Admin)- 25.07.16
#301 -Benjamin (Admin)- 13.06.16
#298 -Benjamin (Admin)- 10.06.16
#296 -Benjamin (Admin)- 08.06.16
#293 -Benjamin (Admin)- 27.03.16
#291 -Benjamin (Admin)- 20.03.16
#288 -Benjamin (Admin)- 06.03.16
#284 -Benjamin (Admin)- 12.02.16
#282 -Benjamin (Admin)- 05.02.16
#280 -Benjamin (Admin)- 21.01.16
#278 -Benjamin (Admin)- 15.01.16
#276 -Benjamin (Admin)- 06.01.16
#274 -Benjamin (Admin)- 05.01.16
#272 -Benjamin (Admin)- 04.01.16
#270 -Benjamin (Admin)- 22.12.15
#268 -Benjamin (Admin)- 08.12.15
#266 -Benjamin (Admin)- 08.12.15
#264 -Benjamin (Admin)- 03.12.15
#261 -Benjamin (Admin)- 02.12.15
#259 -Benjamin (Admin)- 01.12.15
#257 -Benjamin (Admin)- 01.12.15
#255 -Benjamin (Admin)- 28.11.15
#253 -Benjamin (Admin)- 27.11.15
#251 -Benjamin (Admin)- 23.11.15
#249 -Benjamin (Admin)- 22.11.15
#247 -Benjamin (Admin)- 21.11.15
#242 -Benjamin (Admin)- 10.11.15
#240 -Benjamin (Admin)- 10.11.15
#238 -Benjamin (Admin)- 09.11.15
#236 -Benjamin (Admin)- 06.11.15
#234 -Benjamin (Admin)- 15.10.15
#231 -Benjamin (Admin)- 12.10.15
#227 -Benjamin (Admin)- 30.09.15
#224 -Benjamin (Admin)- 28.09.15
#221 -Benjamin (Admin)- 28.09.15
#219 -Benjamin (Admin)- 17.09.15
#216 -Benjamin (Admin)- 14.09.15
#213 -Benjamin (Admin)- 09.09.15
#212 -Benjamin (Admin)- 09.09.15
#209 -Benjamin (Admin)- 08.09.15
#203 -Benjamin (Admin)- 03.09.15
#201 -Benjamin (Admin)- 03.09.15
#199 -Benjamin (Admin)- 03.09.15
#197 -Benjamin (Admin)- 01.09.15
#195 -Benjamin (Admin)- 16.08.15
#193 -Benjamin (Admin)- 13.08.15
#190 -Benjamin (Admin)- 12.08.15
#188 -Benjamin (Admin)- 12.08.15
#186 -Benjamin (Admin)- 20.07.15
#185 -Benjamin (Admin)- 20.07.15
#181 -Benjamin (Admin)- 10.07.15
#179 -Benjamin (Admin)- 30.06.15
#177 -Benjamin (Admin)- 24.06.15
#174 -Benjamin (Admin)- 22.05.15
#172 -Benjamin (Admin)- 13.05.15
#170 -Benjamin (Admin)- 04.05.15
#168 -Benjamin (Admin)- 04.05.15
#164 -Benjamin (Admin)- 27.04.15
#162 -Benjamin (Admin)- 18.04.15
#159 -Benjamin (Admin)- 04.04.15
#157 -Benjamin (Admin)- 24.03.15
#155 -Benjamin (Admin)- 24.02.15
#152 -Benjamin (Admin)- 14.02.15
#151 -Benjamin (Admin)- 14.02.15
#148 -Benjamin (Admin)- 07.02.15
#145 -Benjamin (Admin)- 30.01.15
#143 -Benjamin (Admin)- 15.01.15
#141 -Benjamin (Admin)- 13.01.15
#139 -Benjamin (Admin)- 08.01.15
#138 -Benjamin (Admin)- 08.01.15
#132 -Benjamin (Admin)- 31.12.14
#130 -Benjamin (Admin)- 22.12.14
#128 -Benjamin (Admin)- 19.12.14
#126 -Benjamin (Admin)- 14.12.14
#123 -Benjamin (Admin)- 13.12.14
#122 -Benjamin (Admin)- 13.12.14
#118 -Benjamin (Admin)- 11.12.14
#114 -Benjamin (Admin)- 07.12.14
#112 -Benjamin (Admin)- 04.12.14
#109 -Benjamin (Admin)- 30.11.14
#107 -Benjamin (Admin)- 26.11.14
#105 -Benjamin (Admin)- 26.11.14
#101 -Benjamin (Admin)- 14.11.14

couper vmc
Lundi – Vendredi 9h.12h – 14h.17h30 contact@fiabitat.com +33 2 54 94 62 18
SCOP Fiabitat Concept – Construction et ingénierie écologique
Bureau d’études écoconstruction et démarche passive
Ecoparc d’affaires, 41210 Neung sur Beuvron
Dossiers La ventilation double flux à la loupe
Addresse siège social :
Ecoparc d’affaires, 41210 Neung sur Beuvron

Téléphone:
Ligne principale : 02 54 94 62 18

E-mail:
contact@fiabitat.com

Nous sommes ouverts :
Du lundi au vendredi 9h – 12h30 / 14h – 17h30
Fiabitat.com – toute reproduction du contenu du site internet interdite sans notre autorisation
Questions fréquentes sur la vmc double flux
C’est une erreur de perception assez fréquente, que l’on retrouve sur le sujet des VMC double flux comme des puits canadiens, qui revient à considérer que en gros : puisque l’on récupère 80% des calories de l’air extrait, il n’y a quasiment plus de déperditions thermiques. Sauf que non…
La VMC double flux permet de récupérer une partie des pertes thermiquesliées au fait de ventiler . Imaginons que dans l’étude thermique l’action de ventiler représente 20% des pertes de la maison : avoir une récupération de chaleur de 80% vous permettra de diminuer votre facture de chauffage de 16% (80% de 20%). En résumé, dans l’hypothèse idéale ou vous auriez une VMC avec 100% de récupération de chaleur, vous aurez quand même besoin de chauffer car vous ne récupérez que les calories qui partent via la VMC. Il reste toutes les autres : fenêtres, parois, ponts thermiques.
Un autre écueil trop fréquent dans les présentations commerciales est de comparer les kWh économisés via la VMC double flux, en considérant comme hypothèse des taux de renouvellement d’air conséquents, par exemple 1 volume/heure. De ce fait, les estimations de gains sont conséquentes mais la question à se poser serait la suivante : est-ce pertinent ? La récupération de calories sera effectivement dans l’absolu plus importante, mais la déperdition de chaleur également.
La encore, même erreur de raisonnement que précédemment.
Imaginons que vous aviez un échangeur à 100%, vous sortiriez un air à 20°C, ce qui revient à compenser intégralement les pertes de la ventilation. Il resterait encore à compenser tous les autres postes de déperditions (murs, sol, toit, fenêtres, ponts thermiques, etc…). C’est pourquoi lorsque l’on chauffe via la ventilation, on ne monte pas l’air insufflé à 20°C mais plutôt à 40°C-50°C, ce qui seraindispensable pour maintenir une consigne de 20°C dans les pièces .
Oui et non. Cela dépend.
Les VMC double flux (statiques) ont avant tout pour fonction de ventiler, et pas de chauffer l’habitation. De temps en temps, celles ci intègrent des batteries, qui permettent un réchauffage en amont de l’échangeur en cas de température négative pour assurer la protection antigel du caisson, elles n’ont pas pour fonction d’assurer la consigne dans le logement.
Les VMC double flux thermodynamiques, ou les systèmes multi énergies peuvent avoir cette fonction soit de pré chauffage, soit de chauffage, mais leur bon fonctionnement nécessitera une enveloppe très bien isolée, et une limitation des effets de stratification. En gros : visez une performance d’enveloppe passive si vous souhaitez chauffer par ce biais.
Toute VMC double flux peut être équipée d’une batterie de chauffe sur le réseau air insufflé (une batterie post chauffage), qui peut être électrique ou à eau chaude (cela fonctionne comme un petit radiateur, raccordé au ballon d’ECS dès l’instant ou il est conçu pour). Cependant, comme dit précédemment chauffer l’air insufflé nécessite de monter à 40-50°C cet air. Et la puissance utile étant liée au débit de ventilation, pour assurer un résultat confortable thermiquement et acoustiquement, il y a de nombreux paramètres à prendre en considération. Doncchauffer une maison via le réseau de ventilation ne s’improvise pas , et nécessite l’intervention d’un thermicien.
Oui évidement, mais pas n’importe quel poêle.
Les poêles consomment de l’air pour la combustion du bois. Tous les poêles standards, inserts ou cheminées créent donc une extraction d’air importante, qui est compensée dans les maisons classiques par les fuites d’étanchéité importantes.
Avec une VMC double flux, on vise impérativement une maison étanche à l’air. Donc les poêles doivent avoir une entrée d’air extérieure dédiée pour le fonctionnement du poêle, et un foyer étanche vis à vis de l’air de la pièce.
Si la VMC double flux produit du bruit, c’est un signe de mauvaise installation (c’est pareil avec les VMC simple flux d’ailleurs). Cela renvoie à l’idée qu’une installation double flux ne s’improvise pas, et nécessite d’être dimensionnée par un professionnel.
Trois éléments essentiellement interviennent :
– Le bruit rayonné, de la machine, perçu à cause de sa proximité des lieux de vie, ou de l’insuffisance d’isolation du local technique, ou des vibrations liées à une non désolidarisation du caisson.
– Le bruit à l’aspiration, qui est soit le bruit du ventilateur perçu à travers le réseau de ventilation, soit le frottement de l’air sur les parois du conduit (généralement des diamètres de conduits non adaptés). Un réseau aéraulique se conçoit.
– Le bruit de type téléphonie, qui est la perception des sons d’une pièce à l’autre, à travers le réseau de ventilation.
Dans tous les cas, il faut exiger à la réception de l’installation un contrôle des niveaux acoustiques, et conditionner cette réception de l’installation à l’obtention des niveaux acoustiques ( voir norme NF VMC ou critères acoustiques passifs )
C’est une question qui revient souvent, et qui est associée à la fois au concept de maison très étanche, et à la recommandation de ne pas ouvrir ses fenêtres avec une VMC double flux. Souvent, cette recommandation de bon sens est transformée par les détracteurs du passif comme une contrainte absolue, ce qui est un peu caricatural.
Il va de soi que la performance de tout bâtiment est conditionnée par le bon usage de celui-ci, et que ouvrir ses fenêtres en continu s’il fait 0°C dehors contribue à refroidir le bâtiment et augmenter ses besoins de chauffe de manière importante. Cela n’est pas un scoop.
En général, on ouvre ses fenêtres en hiver pour la ventilation, parce que c’est trop humide dans la pièce d’eau, parce que cela sent le renfermé dans les chambres. Si les débits de ventilation double flux sont bons, celle ci évacue l’humidité et renouvelle suffisamment l’air des pièces de vie. Ce n’est plus utile d’ouvrir ses fenêtres.
Dès l’inter saison, on peut par contre sans problème couper sa VMC double flux, et passer en ventilation manuelle. Cela réduit les consommations électriques et permet un remplacement des filtres tous les deux trois ans au lieu de tous les ans. Ce qu’il ne faut pas faire, c’est couper sa VMC ET ne pas ventiler par ailleurs.
Cela rappelle des questions identiques, posées au moment de l’essor du puits canadien,que nous avions traité ici .
Les désordres existent, et sont souvent associés à des mauvaises réalisations, ou l’utilisation de conduits peu adaptés. Il est bien important de comprendre que la ventilation double flux n’a rien à voir avec la ventilation simple flux, aussi les installateurs doivent être formés.
La ventilation double flux renvoie à des enjeux de confort, thermique et acoustique, pérennité des installations et qualité de l’air, alors que la simple flux ne traite aucun de ses aspects.
La VMC double flux nécessite l’emploi de produits adaptés, un dimensionnement par un professionnel et une bonne mise en œuvre.
Il est certain que si par exemple, le bac de condensats au niveau du caisson n’est pas raccordé à une évacuation, le caisson va progressivement se remplir d’eau, et l’installation ne fonctionnera plus. Il est certain qu’en employant des conduits inadaptés, l’entretien des réseaux devient impossible, alors qu’il est indispensable. Avec des conduits insuffisamment isolés, l’air insufflé condense une partie de sa vapeur, qui peut s’accumuler dans les petits recoins si les conduits ne sont pas tendus.
Il est certain aussi que si les filtres ne sont pas remplacés, ils se colmatent : la qualité d’air s’en ressent, et les débits aussi (pertes de charges très supérieures). Il faut donc penser à l’entretien de la machine dès le départ (vmc accessible, témoin d’encrassement des filtres, explication du fonctionnement de la machine aux occupants et sensibilisation, voire contrat d’entretien avec un professionnel).
Cela dit, en VMC double flux, la légionelle n’est pas considérée comme un risque, et aucune étude scientifique n’a présenté ce risque. C’est un épouvantail qui s’il vous est présenté témoigne du faible niveau de connaissance de votre interlocuteur sur ce sujet.
Pour résumer, les risques existent, mais ils ne sont pas liés à la technologie, mais à la qualité de la réalisation. Il ne faut pas faire n’importe quoi. Si l’installation est réalisée correctement, et entretenue, il n’y a pas de problème.
La première chose à faire est d’identifier la cause.
Pour les éviter, l’idéal est de respecter le processus complet sur le projet :
– Étude thermique
– Dimensionnement de l’installation par un bureau d’études/spécialiste
– Mise en place de produits adaptés et performants
– Exigence d’étanchéité à l’air du bâtiment, traduite par des prescriptions spécifiques et un test validant le résultat
– Choix d’un professionnel compétent, qui a suivi une formation en ventilation double flux.
– Mise en service de l’installation à sa réception, et validation d’un certain nombre de points de contrôle (sur l’acoustique, les performances thermiques, les débits, les réglages, etc.)
– Remise d’un carnet d’entretien à l’utilisateur et sensibilisation sur le bon fonctionnement du produit.
En cas de malfaçon évidente : de l’eau qui goutte des bouches d’insufflation, un caisson de vmc rempli d’eau, des conduits écrasés, des éléments non raccordés, cela peut rentrer dans la garantie de parfait achèvement. N’hésitez pas à faire constater les manquements et faire corriger les erreurs.
En cas de problème indirect : l’air qui sort des bouches est froid, ou la récupération de chaleur effective vous parait insuffisante. Cela peut venir de l’installation, ou du manque d’étanchéité du bâtiment qui dégrade la performance de la VMC. Cela nécessite en premier lieu d’isoler les causes du problème, qui ne sont pas forcément la responsabilité de l’installateur de la VMC.
En ce qui concerne les prestations : choix de conduits, position du caisson peu judicieux, choix de produit peu adapté, les fabricants dans leur majorité aujourd’hui tentent de sensibiliser sur l’importance de ces facteurs, mais il n’est pas interdit de disposer des conduits ou échangeurs bas de gamme donc si il n’est pas précisé dans votre descriptif des prestations spécifiques (par exemple caisson haut rendement et on vous installe un caisson avec échangeurs à courants croisés), l’installateur n’a pas dans l’obligation de travailler en tenant compte de tous ses aspects. C’est le problème des installations bon marché, il faut bien identifier ce qui est prévu au devis comme qualité d’installation.
C’est surtout que les simple flux hygroréglables sont favorisées (on considère un taux de renouvellement d’air assez faible), et que jusqu’à présent, les aspects liés à la qualité de l’air ne sont pas suffisamment pris en compte (ce n’est pas forcément une bonne chose que les débits d’air soient faibles). La saisie dans les logiciels RT2005 est trop “basique” pour différencier des installations double flux entre elles, ce qui fait que les différences entre installations moyen de gamme et haut de gamme ne sont pas valorisées. Il y a par exemple un monde entre le calcul passif sur la ventilation et le calcul RT2005, qui amène à ne pas considérer la plupart des éléments dégradant le rendement de la VMC décrits dans ce dossier.
Par exemple, sur la rt2005, on renseigne le rendement déclaré, qui est dégradé de 10% s’il n’est pas certifié. Ce sont les règles de la RT2005, qui ont été reproduites à l’identique pour la RT2012. Mais quel type de certificat ? On a vu sur le chapitre rendement que entre la NF VMC et la NF EN 13141-7 on observait des différences. Il serait plus adéquat de se baser uniquement sur les rendements de la NF VMC.
La saisie des composants (bouches et réseaux) détermine juste la pondération pour le débit pris en compte (si le réseau est peu étanche, on ventile plus pour intégrer les fuites).
Dans le calcul thermique PHPP, tous les éléments impactants sont considérés. Les rendements des machines sont issues des protocoles de test du passiv haus institut, qui ne laissent aucune place aux rendements déclarés, les longueurs de réseaux et niveaux d’isolation sont considérés, si l’on a un puits canadien ou pas.
Les machines certifiées passives ayant pour la plupart une régulation des débits par plages de vitesse, on peut également définir des plannings d’utilisation pour réduire les niveaux de ventilation si le bâtiment n’est pas occupé, etc…
Cela amène à de fortes différences dans l’expression des résultats, qui obligent le thermicien dans le cadre d’un calcul passif à se préoccuper des éléments de dimensionnement de la VMC : longueurs de conduits, niveau d’isolation, position du caisson, etc.
Pour revenir à la question de départ, les considérations favorables/défavorables sont également liées au fait que l’on s’intéresse à la valeur obtenue en énergie primaire uniquement, ce qui du fait des ventilateurs pénalisent en partie les gains obtenus par une vmc double flux.
Voir également l’article plus récent :VMC double flux et RT2012
On peut trouver des fourchettes de prix très variables pour des installations dites “double flux”. Entre 700 euros et 10000 euros. Cela dit, il ne faut pas s’arrêter à cela et voir au delà ce que les prix signifient.
Pour des caissons VMC double flux, les prix commencent autour de 500 euros et peuvent aller jusqu’à 3500 euros. Il va de soit qu’entre les deux, vous n’achetez pas le même produit.
Les caissons à bas coût sont généralement à échangeur courants croisés, qui généralement ont un faible rendement, des ventilateurs avec consommations électriques importantes, un niveau de fuites externes du caisson supérieur à 10%, et une conception de caisson avec des composants bon marché. Les caissons certifiés NF VMC ou PHI sont plus chers, mais leurs performances validées par ces certificats sont à notre avis les seuls bons indicateurs sur lesquels on peut se fier.
Le prix d’un caisson est influencé par les accessoires : le boîtier de commande et la régulation des vitesses notamment : sur les produits bon marché, le ventilateur tourne à vitesse constante, le fonctionnement de la surventilation de la cuisine étant réalisé par un by pass de l’air des pièces d’eau. Sur les produits haut de gamme, notamment les fabricants outre rhin, le caisson fonctionne avec des plages de vitesse (jusqu’à 8) qui sont pilotées soit par une horloge de programmation, soit des sondes Co2 ou hygrométriques. La régulation influence les performances, c’est une option qui explique certains surcoûts.
Le prix dépend aussi de ce qui est chez les fabricants une option, et pour d’autres un élément de base : qualité de filtration, équipements de protection antigel, by pass de l’échangeur notamment ont un impact sur le coût. Les affichages par exemple de l’encrassement des filtres sont soit des témoins qui s’allument tous les X mois, soit des pressostats différentiels qui mesurent l’encrassement réel. Entre pas d’affichage, un affichage pifométrique, et un affichage sur mesure, les prix ne sont pas les mêmes.
Sur le by pass de l’échangeur, qui évite en été un inconfort lié à une récupération de chaleur, cela varie entre pas de possibilité de by-passer, retirer l’échangeur du caisson manuellement, un clapet piloté par un interrupteur, ou un clapet piloté par des sondes de températures géré automatiquement.
C’est ici que les différences sont les plus notables, et les plus problématiques. Le prix de la distribution est influencé bien sur par la taille de la maison, et du linéaire de conduits de distribution, qui varie à chaque fois.
La qualité des réseaux joue sur :
– La durabilité de l’installation
– La qualité acoustique
– Les possibilités de maintenance et nettoyage des réseaux
– Les performances thermiques
– L’étanchéité à l’air de l’installation
Sur des éléments qui donc ne sont pas futiles. Si l’on trouve dans le commerce conduits souples pvc, conduits alu souples micro perforés et isolés d’une laine minérale, conduits rigides en acier galvanisé, conduits en PEHD antistatique, etc, on retrouve majoritairement l’utilisation des conduits de VMC simple flux sur les installations double flux.
Le prix d’une installation est extrêmement variable selon le choix de la distribution. L’opposition est très forte aujourd’hui entre les fabricants de produits certifiés passifs, qui imposent l’utilisation de conduits de qualité alimentaire si l’on utilise leurs caissons, et les autres qui continuent à proposer des conduits souples, tout en précisant dans leurs documentations qu’il vaut mieux utiliser des conduits de qualité alimentaire.
Le débat porte sur la pérennité des installations, et les possibilités de maintenance sur les réseaux. En effet, si en France, aucune réglementation n’impose de maintenance sur les réseaux de VMC double flux en résidentiel, c’est le cas partout ailleurs, tous les dix ans en moyenne, et jusqu’à tous les deux ans dans certains pays scandinaves. Dans ce cadre, il faut que le conduit soit suffisamment rigide pour que l’on puisse nettoyer la surface intérieure du conduit et retirer les dépôts.
Il va de soit que nous pensons que toute installation de VMC double flux doit être réalisée avec des conduits de qualité alimentaire, et rien d’autre.
Le prix de la distribution est également impacté par la présence ou non d’éléments atténuateurs du bruit, ce que l’on appelle les silencieux qui sont disposés après le caisson, la qualité d’isolation des conduits, le type de bouche, diffuseur, et son design.
Enfin, le prix dépend de si l’installation est faite par un professionnel ou montée par un autoconstructeur, s’il s’agit d’une VMC double flux statique ou thermodynamique, si cette installation est connectée à un puits canadien, à une batterie de chauffe, etc.
Pour résumer, de la même manière que l’on ne donne pas le juste prix d’une voiture, le juste prix d’une installation de VMC n’existe pas, et dépend en grande partie de la qualité de ce qui est acheté et de l’importance que vous accordez à chacune des thématiques visées par cette VMC double flux. Pour autant, comme nous le disons dans lechapitre retour sur investissement d’une VMC double flux , le prix de l’installation seule n’est pas pertinent pour déterminer l’intérêt de cet investissement.
Frédéric LOYAU- Co-fondateur et gérant de la SCOP Fiabitat Concept.
J’interviens depuis 2003 pour accompagner les projets en écoconstruction. Passionné par les puits canadiens, je suis auteur en 2009 du livre « puits canadien et ventilation basse énergie » aux éditions L’inedite.
Intéressé par la construction passive, j’ai accompagné une cinquantaine de projets passifs, dont quelques uns ont été ou sont en cours de certification.
Concernant votre dossier VMC double-flux, qui d’une manière générale est très bien fait, cependant quelques remarques :
– Chapitre 1, 1ere figure : Pour moi le rôle de la VMC n’est pas de récupérer les fuites, mais de récupérer le maximum de calories du au renouvellement mécanique de l’air.
– Chapitre 9, je ne vois pas dans la Méthode de calcul Th-BCE 2012, page 410, que “l’Efficacité maximale de l’échangeur en l’absence de valeurs certifiés ou déclarés. ε utile max = 0,50”( http://www.bulletin-officiel.developpement-durable.gouv.fr/fiches/BO201114/met_20110014_0100_0007%20annexe.pdf)
– Chapitre 8, dans le tableau de calcul de retour sur investissement maison 140m² avec poêle à bois, vous mettez 110€ d’entretien et maintenance pour la DF+poele et pour la SF+PAC ce qui est faux. (si on prend moyenne 100€/jeu de filtre x 2/an+ 2 ramonages x 40 = 280€/an pour DF…)
Bonjour,
Merci pour votre retour. Certains chapitres du dossier commencent à se faire vieux et mériteraient une mise à jour, les infos pouvant dater.
– Sur le premier chapitre, la première image symbolise juste le « poids » que prennent les postes renouvellement d’air et fuites d’étanchéité dans un bilan thermique de maison RT2005, Il ne faut pas l’interpréter autrement (cela fait partie des rubriques les plus anciennes du dossier qu’il conviendrait de mettre à jour)
– Sur le chapitre 9, j’ai condensé toutes les informations issues des règles Th-BCE sur une page, mais donc comme vous l’avez remarqué, les éléments sur les rendements se trouvent page 410, et la valeur que prend ε utile max se trouve page 406.
– Sur le chapitre 8, tout dépend du prix des filtres. Sur nos projets, nous utilisons en général ce type de filtre bon marché ( http://www.fiabishop.com/fr/caisson-filtre-dn-160/35-filtre-a-pollen-f7-dn-160.html ) sur un caisson filtre quand le fabricant propose des filtres onéreux sur son caisson. Ce qui fait que le budget de la VMC reste raisonnable.
Cordialement,
Bonjour
J’ai une VMC double Flux VIM CAD HR Mini 500 HL installée par nous même depuis un peu moins d’un an dans une maison neuve avec une isolation comparable à RT2012 et un chauffage au sol
La VMC est de type horizontale et dans les combles / charpente de la maison
1- Nous avons des problèmes de température dès le début saison de l’été quand la chaleur arrive
Cet argument n’est jamais évoqué dans les différentes analyses
Je suis content de la machine durant l’hiver et les saisons fraiches mais beaucoup moins l’été
Je ne vois pas de solution pour ce problème….
2-Nous avons eu des problèmes d’humidité du à une non isolation des tuyaux “soufflants” , les tuyaux “aspirants” étaient déjà isolé à l’installation
-> résolu après la mise en place de l’isolation mais un peu galère car fait après coup
3-Le remplacement des filtres est assez cher et un peu pénible car malheureusement on ne peut pas mettre la VMC ou on veut pour l’accessibilité et l’étude des tuyaux les plus “droits”…
4-cela revient à une énorme différence de prix irrécupérable comparé à une VMC simple flux de dernière génération
5-Pour que cela soit discret dans les pièces à vivre, il faut absolument investir dans des bouches longues et plates qui augmentent encore la facture…
Cordialement et bonne journée
Damien
Bonjour,
Il est étonnant que l’on vous ait prescris ce produit, qui est pluton adapté pour du tertiaire et donc probablement un peu surdimensionné par rapport à vos besoins (je ne sais pas si vous avez un by pass de l’échangeur notamment ?). Par ailleurs, si la machine est disposée en dehors du volume isolé cela peut expliquer les difficultés que vous évoquez.
-> Par principe : Une VMC qui ne dispose que de 25mm d’isolant DOIT être disposée dans le volume isolé (le rendement théorique notifié a été calculé sur base d’une VMC dans un volume à 20°C). Par ailleurs, les VMC double flux sont toutes plus ou moins étanches à l’air (la valeur d’étanchéité est précisée sur le certificat NF et passif). Il faut prendre conscience qu’une VMC qui par exemple a 10% de fuites externes, lorsqu’elle est hors du volume isolé perd énormément en rendement en hiver et été.
-> Les problèmes d’humidité se posent également lorsque les conduits passent dans un volume non isolé. Il faut proscrire absolument les réseaux d’air insufflé et extrait hors volume isolé et dans le cas contraire prévoir au moins 25 voir 50 mm d’isolant (ou utiliser des conduits en polypropylène expansé).
-> Pour les filtres, le cout est très variable selon les caissons, c’est un critère de choix d’ailleurs du produit : certains filtres fins sont vendus à 25 euros, d’autres à 80 euros. Il reste aussi la solution alternative des caissons filtres pour pouvoir utiliser les produits génériques ou fabriqués maison.
-> Oui la différence de prix est significative, mais il faut aussi se dire que les réseaux VMC simple flux doivent aussi être étanches, ce qui baisse un peu l’écart avec la VMC double flux.
Cordialement,
Tout d’abord merci pour les informations contenues sur votre site. J’envisage de remplacer ma VMC hydroréglable existante par une double flux.
La construction date de 1982 avec une extension en 1995.
Malgré l’ancienneté l’isolation est plutôt bonne (Sol sur sous-sol avec 200 mm, plafond avec 400 mm, murs plus faibles à 60 mm : La construction de 1982 environ 90 m2 habitables est étanche par conception (Parallélépipède intérieur auto-porteur avec isolation intégrée et gaines électriques étanchéifiées par l’extérieur avant le parement externe).
L’extension 25 m2 est classique donc moins bonne.
1) Vous indiquez qu’il est peu raisonnable de mettre le corps principal de la VMC double flux dans un espace non-chauffé.
a) Existe-t’il desgaines tubulaires isolées à 50 mm ?
b) Faut-il prendre cette solution pour les conduits d’extraction et ceux d’insufflation ?
c) Faut’il aussi isoler corps principal de la VMC et les caissons de distribution ?le (Risque de gel inexistant dans ces combles perdus, taux d’humidité bord de mer Bretagne)
2) Il me semble que le calcul en insufflation de 15 m3/h par personne et par pièce doit être fait de façon dynamique en fonction des espaces temps (De nuit ou de jour selon les mouvements des personnes) en respectant évidemment le débit min 0,6 x Volume/h. Comment considère t’on les cas exceptionnels où la population dans la maison est très supérieure à la normale, par un sur-dimensionnement de l’ensemble ?
Concernant la position du caisson en espace non chauffé, c’est moins intéressant, sans être interdit. Cela nécessite de sélectionner des produits bien isolés et très étanches à l’air. Par le simple fait qu’un caisson peu étanche soit mis dans un comble par exemple, il est fréquent que la température de soufflage passe de 16°C théorique à 8°C réel.
Si la VMC est mise dans un local non chauffé :
– Il est indispensable d’isoler les conduits de soufflage/extraction entre piquage VMC et pénétration dans volume isolé.
– il faut limiter au maximum le linéaire de conduits “chauds” dans le volume non isolé. Au dela de 2m la chute de rendement est assez significative, même avec 50 mm – (Voir notre logiciel gratuit ici pour évaluer ces pertes :http://www.fiabishop.com/logiciels/336-feuille-calcul-evaluation-vmc-df-puits-canadien.html )
– Pour l’isolation, soit vous utilisez des chaussettes isolantes prévues pour le diamètre de la gaine, soit vous utilisez des bourrelets, comme celui ci par exemple :http://assets.locomotivehosting.com/sites/5098e0729a7a500002000074/content_entry50992581e3bcc90002000070/509bcfd1b88e2300020003df/files/metisse_ft_b-calorifuge.pdf?1406215715
Si la configuration est vraiment très défavorable (tout est en comble non isolé, y compris les caissons), le mieux serait de créer un placard isolé dans ce comble pour éviter de générer trop de déperditions.
Je vous renvoie aussi sur le logiciel pour le dimensionnement des débits. Il prend en compte toutes les sujétions type débit d’air global, volume à extraire, répartition des débits d’air par pièce. Ensuite, il faudra s’assurer que la VMC peut gérer une augmentation de débit. N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander notre avis (contact@fiabishop.com)
Bonjour.
Merci et bravo pour ces dossiers très bien réalisés.
J’aurais besoin d’un avis au sujet de notre installation. Nous avons construit il y a 8 ans en Bretagne notre maison en ossature bois de 100m2, chauffée avec poêle à bois + serre bioclimatique donnant sur mur en bio-brique + double flux.
Conseillé par notre maitre d’œuvre (les doubles flux commençaient tout juste à se développer), nous avons fait installer la double flux Aldès Deefly auto-réglable avec by pass. Nous apporte-t-elle un confort ? Confort de l’air renouvelé et filtré, oui je pense. Confort thermique ? Je m’interroge, oui peut être. Elle nous évite de perdre des degrés, mais nous en faire gagner … L’air sortant des bouches semble froid plus que tiède.
Notre problème vient plutôt du fait que personne ne nous a conseillé sur l’entretien, car l’entreprise qui nous l’a installé ne semblait pas trop s’y connaitre (installation dans les combles, montée à l’envers au départ…).J’ai bien nettoyé les filtres régulièrement, mais ça s’arrête là.
Problème : au bout de 8ans, l’un des moteurs vient de nous lâcher (celui de l’insufflation). Est-ce normal selon vous au regard de ce type de matériel ?
Devis par un chauffagiste : 1500€ !!! Soit quasi le prix de notre installation au total !!!
Le problème des doubles flux est comme vous le dites la question de l’entretien et des services après vente. Peu de personnes sembles formées à cet entretien efficace (lavage des conduits tous les 10 ans …).
Que vous nous conseillez-vous ? La machine qui semble un peu obsolète aujourd’hui a (85% de rendement)tout demême la norme NF 105. Doit-on passer sur une autre machine ? (sachant qu’on souhaiterait la maintenir dans les combles non isolé, car nous avons peu de place dans la maison … Existe-t-il des modèles mieux isolés et plus adapté pour des combles ?).
Merci d’avance pour vos conseils.
M. GAUTIER
Le problème de votre réalisation, c’est que le positionnement en volume non chauffé est très pénalisant. Le rendement qui est affiché sur le modèle est établi pour une hypothèse de local à 20°C alors qu’ici nous en sommes assez éloignés, et le caisson en lui même était donné à 9% de fuites externes à l’époque. Il y a donc un mélange d’air avec l’air du comble.
Potentiellement, il faudrait aussi regarder comment sont faits les réseaux, s’ils sont bien étanches, fortement isolés (réseaux air soufflé et air repris). Enfin si vous constatez un air frais en sortie, c’est un indicateur que l’installation n’est pas optimum.
Pour le moteur, il faudrait vous mettre en relation avec Aldes en direct. Pour comparaison, sur une autre marque sur lequel nous avons eu un souci similaire pour un client, le coût du moteur était autour de 400 euros (prix moteur non posé)
Si vous deviez changer le groupe, orientez vous vers une machine très étanche à l’air (voir notre comparatif par exemple), et n’hésitez pas à faire des reprises sur la distribution dans le comble pour rendre l’ensemble très isolé et étanche.
Si besoin, voir avec notre partenaire fiabishop.com pour l’étude du projet
Cordialement,
Bonjour,
J’aimerais votre avis : nous allons faire construire une maison (RT 2012 bien entendu).
Elle sera de plein pied, chauffée par plancher chauffant alimenté par une PAC air-eau et une isolation un peu renforcée en toiture (R de 9).
Je suis tenté par la VMC DF (le caisson pourra être en volume chauffé) pour l’économie (économique mais autant écologique) ainsi que par la filtration de l’air insufflé).
question 1 : vais-je “trop” loin ? une VMC hygro B serait largement suffisante par exemple
question 2 : le constructeur m’affirme qu’on ne met jamais de VMC DF avec un plancher chauffant. Je ne vois aucune raison. A-t-il raison ?
Par avance, je vous remercie.
Bonjour,
C’est la première fois que j’entends cet argument, il n’y a évidement aucune contre indication à coupler plancher chauffant et système de ventilation à récupération de chaleur 🙂 Pour votre question 1, il n’y a pas de “bonne” réponse. La VMC DF ne produit pas le même confort qu’une VMC hygro, cela permet de filtrer l’air pour l’assainir, baisser la puissance de chauffe… Il n’y aura pas forcément de “retour sur investissement” immédiat vu que vous chauffez avec une PAC mais il y a bcp d’aspects différents qui peuvent rentrer en ligne de compte.
Par contre, je vous encourage si vous faites le choix d’une VMC double flux à suivre les recommandations indiquées ici :

http://www.fiabitat.com/regles-de-conception-pathologies-en-vmc-double-flux/

Cordialement,
Un grand merci pour votre réponse.
Je n’avais jamais entendu cet argument non plus. La raison me semble évidente : les artisans associés à ce constructeur n’en n’ont jamais posées et ils ne veulent pas faire se lancer dedans, ce qui me va s’ils n’ont pas d’XP. Je vais probablement partir sur la DF donc. Merci pour le lien, je vais bien entendu tout lire en détails. Bonne continuation
Bonsoir,
Nous avons installé une vmc double flux ideo 325 de chez unelvent l,année dernière .
Elle est située dans un petit local technique isolé et à tendançe à s’pemballer toute seule depuis peu
Le sav m’a conseillé de régler le debit du by-pass au même niveau que le debit mini de l’appareil pour éviter qu’elle s’emballe donc je fais voir di elle fait moins de bruit.
Par contre je viens de faire le test de perte de charge qui n’est pas bon car il indique une valeur supérieure à 100 (102) : d’où peuvent provenir ses pertes de charges svp ?
Je précise que le réseau est constitué de faines en pvc rigide sauf des gaines soules pour relier la vmc aux arrivées et départs d’air.
Merci
Bonjour,
Oui pour l’emballement c’est possible si lorsque le by pass s’actionne cela passe de facto la vitesse à 3, mais “normalement” la vitesse d’usine lorsqu’action du bypass est de 2.
Pour la perte de pression, pouvez vous préciser si vos filtres sont récents et le type de bouches ? Vous mesurez cette perte de pression sur les 2 réseaux ?
Normalement si le réseau est bien fait, vous devriez constater entre 30 et 50 Pa.
Cordialement,
Bonjour,
Je ne comprend pas pourquoi il faut ajouter la puissance électrique dans le calcul de l’efficacité avec la methode Passivhaus.
Pouvez-vous m’éclairer sur ce point?
Bien à vous
Bonjour,
L’objectif est de prendre en compte l’élévation de température induite par l’échauffement du moteur du ventilateur, pour retrouver la part liée à l’échangeur uniquement.
Par exemple, l’échauffement du moteur que l’on calcule :
Donc si vous ne prenez pas en compte cet échauffement, la mesure de température que vous effectuez entre l’air extrait et le rejet est faussée.
Cordialement,
Bonjour et merci pour votre réponse,
Je peux comprendre cet argument si toute la puissance consommée par de ventilateur est transformée en chaleur (cas d’une résistance électrique). Or, ici l’électricité est transformé majoritairement en énergie mécanique. Seul une petite partie de la puissance électrique est transformée en chaleur via les pertes. Ne faut-il pas prendre en compte le rendement du ventilateur pour effectuer ce calcul? Connaissez vous des publications présentant plus précisément ce calcul?
Bien à vous,
Sur une maison de 1981,”tout électrique”,combles aménagées en 2009 avec pose d’un sarking + isolation entre chevrons (200 mm sarking laine de bois + 100 mm laine de bois entre chevrons+ pare vapeur), j’avais remplacé à l’époque le groupe VMC double flux d’origine par une dee fly aldes, et complété le réseau pour les pièces créées dans les combles en minigaine. Groupe posé en comble isolée non chauffé, pas l’idéal mais j’ai repris le réseau existant, trop compliqué de tout refaire. Le réseau est posé sur le plafond chauffé sous la laine de verre “historique”).
Travaux après travaux je pose, lorsque je refais une pièce, des murs radiant à eau chaude (principe du plancher chauffant basse température dans le sens vertical) avec pour objectif de passer d’un chauffage électrique à soit un chauffage solaire + électrique soit PAC. Le système de chauffage est efficace (pour le moment chauffé à l’atome en attente d’avoir assez de pièces traitées pour installer des panneaux solaires, un ballon ou une PÄC)
Ma question : j’envisage d’installer une batterie chaude sur la ligne d’insufflation de la VMC. Dois je la poser en amont de l’échangeur VMC (comme je l’ai vu parfois, en me demandant si ça ne sert pas en fait à réchauffer l’air sortant…)ou en aval ?
Je ne trouve nulle part ou calculer la puissance récupérable sur une batterie chaude avec un air entrant préchauffé par la VMC DF et avec une température d’entrée d’eau de l’ordre de 60°C (adapté au solaire, l’eau du ballon ne sera à 80° que quand il faut un peu chaud, donc moins intéressant)), si vous aviez des pistes….
Deuxième question : est ce compatible d’un point de vue température avec des gaines d’insufflation d’origine (majoritairement des minigaine aldès, mais de 1981 donc surement en PVC)
Bonjour,
La batterie chaude sera en aval de la VMC (les batteries en amont servent à préchauffer l’air pour éviter la formation de givre dans l’échangeur),

Source :http://www.fiabitat.com/chauffer-un-batiment-passif-avec-la-ventilation/
Le choix d’une batterie chaude est déterminé selon la puissance que vous pouvez véhiculer, qui est contrainte par vos gaines (quel débit avant que cela ne soit bruyant ?), la température max (en général 45-50°C max, cela n’est pas confortable autrement – stratification d’air, pyrolyse des poussières). Il faudra faire attention également à la régulation (comment moduler la puissance de chauffe selon les besoins effectifs de la maison, sachant que souvent les batteries ne sont pas régulables avec les VMC (sauf certaines marques, comme Dantherm permettent à la VMC de piloter la batterie de post chauffage).
Pour vos gaines,je n’ai pas la réponse.
Cordialement,
Merci du retour, cela confirme l’emplacement d’une éventuelle batterie chaude.
Je vais encore étudier un peu la configuration du système avant de me lancer, mais je vais très certainement procéder à cette modification en espérant que, couplé à une isolation des murs par l’extérieur (le toit a été traité), cela permette de compléter mon système de chauffage à eau chaude en lieu et place du ‘tout électrique’ des années 80 (reste le plancher qui est un gros point faible difficile à traiter coté isolation). Si ce n’est pas suffisant, lors de la rénovation du séjour j’ajouterai un gros mur radiant sur le mur de refend, mais l’ampleur des travaux me rebute un peu (pas le prix, c’est pas très cher, du PER, tenu par des liteaux bois sur une cloison existante, du fermacell vissé dessus, et du platre très liquide coulé entre. Le problème est la mise en oeuvre qui me pose des problèmes de résistance à la pression si je ne maitrise pas la hauteur coulée, et l’étanchéité aux fuites le temps que le platre prenne, en pied, bord ou joint de plaques, c’est particulièrement sale comme travaux dans une maison habitée en même temps, sans parler du problème de séchage…)
merci pour votre site et vos conseils, fort insctructifs
Nous construisons actuellement notre maison à l’intérieur d’un ancien hangar d’exploitation. Nous avons fortement isolé l’extérieur, mis des fenêtres triple vitrage, et fait tout le nécessaire au niveau de l’étanchéité à l’air pour avoir une maison performante thermiquement. Il est prévu d’installer une VMC DF… pour des questions pratiques (car il faudrait percer des murs en bétons armés), il nous serait plus facile de faire passer les conduits dans l’isolation du plancher, or, on peut lire partout qu’il faut faire passer les conduits dans le faux plafond . Les commerciaux des différentes sociétés contactées ne savent pas vraiment quoi nous répondre… Pourriez-vous nous éclairer techniquement sur cette possibilité ?
Merci pour toutes les précieuses informations de votre site.
Bonjour,
Cela ne présente pas de grosses contraintes, il faut juste augmenter les épaisseurs de dalle pour permettre le passage des conduits en dalle (c’est souvent ce qui rend cette option moins intéressante financièrement par rapport à du faux plafond.
Par exemple :

Comfoflat de Zehnder – 51mm
Bouches de sol compatibles :http://www.fiabishop.com/reseaux-au-detail/1030-plenum-coude-flat.html
Cela fonctionne aussi avec les gaines souples en PEHD, qui sont prévues pour être disposées en sol avec des bouches spécifiques.
Cordialement,
Pouvez vous me dire si l’on a des comparatifs énergétiques entre un CTA DF et un ballon ECS thermodynamique VMC hygro B .
Vous remerciant
F.Pley
Bonjour,
Pas à ma connaissance, mais cela dit il faudrait voir plus en détail sur quels critères se font les comparaisons.
Il existe par exemple une étude interressante, sur les ballons thermodynamiques en général :

http://www.programmepacte.fr/sites/default/files/pdf/rapport-rage-chauffe-eau-thermodynamiques-suivis-instrumentes-maison-individuelle-2014-09.pdf

Celle ci montre qu’une multiplicité de facteurs peuvent dégrader le rendement d’un ballon thermo quel qu’il soit, notamment le taux d’utilisation de l’eau chaude en journée.
Ensuite, si l’on s’intéresse plus particulièrement aux ballons thermo sur VMC, la manière dont le logement est occupé est un facteur significatif (les débits d’air doivent être suffisants pour que la PAC tourne correctement, donc si les logts sont souvent déserts, cela risque de ne pas produire un fonctionnement fabuleux), de même les technologies utilisées pour optimiser débits d’air / cycles de la PAC ne sont pas identiques en fonction des marques.
Donc à la question : vaut il mieux mettre une VMC hygro sur ballon thermo ou VMC DF avec ballon thermo sur air extérieur ? Je répondrais que cela dépend de plein de facteurs et qu’il ne peut exister de réponse unique, sauf à prendre le risque de se tromper. Cela peut s’étudier mais au cas par cas en fonction des projets.
Cordialement,
Bonjour
je suis en rénovation complète de ma maison
j’ai une VMC type armoire qui va être placé dans la future buanderie de la future extension(beaucoup de futur 😉 )
pour des raison de configuration et de place , j’aimerais insuffler à l’étage les deux chambres par le sol (sous le radiateur)
Est ce que c’est possible?
Merci
Bonjour,
Oui cela ne pose pas de souci il faut juste utiliser des bouches spécifiques.
Voir réponse du 23/08/2016 pour photo et exemple.
Cordialement,
Bonjour,
J’ai lu dans votre excellent dossier que la sortie en toiture est quasiment obligatoire pour l’air vicié d’une VMC double flux.
Actuellement en phase de conception de mon projet, j’envisage d’installer le caisson dans un local technique où se trouve la chaudière à condensation avec un rejet en toiture obligatoire. Le local sera isolé et chauffé par le fonctionnement de la chaudière.
Est-il possible, dans un soucis d’esthétique, d’avoir une sortie unique en toiture pour les deux systèmes?
Cordialement
Philippe.
Bonjour,
A vrai dire, le rejet de la VMC peut être placé sur un mur également, il n’y a aucune obligation à ce que celui ci soit en toiture. Nous avions juste relevé il me semble qu’à un moment dans le cahier des charges BBC-Effinergie, Promotelec demandait à ce que celui ci soit en toiture. Si vous n’êtes pas dans ce cadre, vous pouvez procéder en faisant ce rejet à proximité de la VMC.
Vivant dans un région froide je me demande si je ne dois pas couper ma VMC double flux lors de températures négatives ?
J’ai remarqué que lors de températures négative au niveau de l’extracteur d’air extérieur c’est légèrement humide, comme une condensation qui se fait sur cette partie de l’appareil.
Es ce normal ?
Non ce n’est pas une bonne idée, il faut assurer le renouvellement en oxygène et l’extraction de l’humidité produite à l’intérieur.
Par contre, il peut etre interessant d’analyser ce qui cloche dans votre installation si celle ci vous semble peu fonctionnelle en hiver. De la condensation se produit dans la VMC, c’est normal, mais en dehors, cela traduit un défaut d’isolation, qu’il faut corriger.
Je me demandais une chose:
– comment se fait-il que a priori , une seul entreprise propose un couplage vmc df thermodynamique à un poele bois et que cela puisse permettre de pousser la surface de chauffe jusqu’à 200m2 (ce qui doit être accepter j’imagine lors d’un dépôt de permis de construire)? Cela fonctionne t-il avec un couplage de marque différente?
-ce qui m’amène à me poser une autre question, comment se fait il qu’une maison passive puisse respecterla rt 2012? Je m’explique: cela veut il dire que ces maisons sont équipées de materiel de chauffage pouvant entrer dans le cadre de la rt suivant leur surface ou bien il y a quelque chose que je n’ai pas compris dans la rt2012?
Car si on prenais une maison avec une isolation au top, avec vmc Df et batterie de chauffe, et eventuellement le puit climatique, le triple vitrage..,etc , et que celle ci fasse 210m2 par exemple (exit le mode de chauffage vu au premier point), au final je me demande se que nous pourrions faire dans ce cas.
Bonjour,
Ce n’est pas tout à fait ca. Disons plutot que peu de systèmes de VMC thermodynamique ont réalisé de titre V systèmes permettant leur valorisation dans la RT2012. Il y a uniquement Nilan et Mydatec je crois. Pour le reste, tous les couplages sont possibles, la RT2012 fixe juste 2 limites :
– 100m² par unité de diffusion d’air chaud (donc à partir d’une seule régulation et un chauffage d’air, on ne peut pas faire plus de cette surface)
– jusqu’à 100m² pour un poele (mais dans les faits c’est un peu plus compliqué, voir ici :http://www.fiabitat.com/poele-a-bois-et-rt2012-pourquoi-tant-de-haine/ )
Si on chauffe via le vecteur air une maison passive de 200m², le mieux est de prévoir une batterie de chauffe par surface de 100m². Si théoriquement une batterie peut chauffer plus, la question de la répartition de la chaleur sera posée : avec une unique sonde d’ambiance pour la faire fonctionner, cela risque de causer des désagréments.
Bonjour,
Nous souhaitons faire construire une maison passive, mais passive n’a pas la meme definition selon les professionnels.
Nous avons un constructeur bois qui nous propose des murs de 22cm isoler avec la ouate de cellulose. Pensez-vous que cette epaisseur est suffisante pour équiper la maison d’une Vmc double flux qui chaufferai la maison d’environ 120/130m2?
D’autre part pour le sol nous souhaite poser du marmoleum click (lino+bois) est ce que cela renforce l’isolation du sol?
Merci
Amelie
Bonjour,
je dirais que si l’on veut chauffer une maison via le système de ventilation, il faut faire réaliser une étude thermique pour préciser le besoin en puissance du projet, et en vérifier la faisabilité globale (le niveau de déperditions permet il d’envisager un chauffage par l’air, sans avoir besoin d’amener des débits d’air trop conséquents), et locale (contraintes de dimensionnement). Il y a trop de différence d’une maison à l’autre (volumétrie, surface vitrée) pour en tirer des certitudes sans calcul.
Si vous etes en amont, oui, le niveau d’isolation que vous évoquez permettrait d’obtenir un niveau passif (si tout le reste suit :))
Les finitions sont prises en compte dans les valeurs U des parois, disons toutefois que cela participe assez peu au niveau d’isolation.
Cordialement,
Nous avons lus beaucoup de vos articles et ils sont très instructifs. J’espère que vous pourrez nous répondre car nous avons besoin de vos précieux conseils pour notre rénovation. En effet, nous mettons l’accent sur l’isolation (R >= 8 pour les rampants et même pour les murs, fenêtres triple vitrage au nord…) et sur l’étanchéité à l’air. Du coup, cela parait logique d’installer un VMC DF (en plus on pourra filtrer l’air, étant très allergique aux pollens). On nous propose la “ALDES Inspirair Home C370”, qu’en pensez-vous ? (rapport qualité/prix, bruit…)
Donc sur le papier, la VMC DF nous paraît idéale, sauf qu’en réalité nous avons 2 grosses craintes : le bruit et l’efficacité réelle compte tenu des contraintes qu’impose notre rénovation.
Pour le bruit : avez-vous des références du bruit d’insufflation dans les chambres ? (on voudrait savoir si dans le meilleur des cas, à savoir une VMC bien montée avec des réseaux bien dimensionnés, nous accepterons le bruit de soufflage continu dans les chambres, mais nous ne trouvons pas de données et nous connaissons aucune maison équipé à visiter).
On ne trouve pas non plus les dB Inspirair Home C370 dans la doc d’Aldes, où peut-on trouver cela?
Dans un de vos articles, vous stipuler “qu’il faut exiger à la réception de l’installation un contrôle des niveaux acoustiques”. Mais quels niveaux acoustiques, avez-vous des références (le lien ne marche pas) ? Quand on en parle aux professionnels qui nous accompagnent, ils nous disent qu’ils n’ont pas de références hors le niveau légal bien trop élevé pour les chambres, et que l’installateur (électricien/chauffagiste dans notre cas) n’est pas équipé pour faire ces mesures de bruit. Alors comment faire ? Que préconisez-vous ?
Concernant les contraintes techniques : nous avons vu sur votre site qu’il vaut mieux mettre la VMC DF dans le volume chauffé tout comme les gaines. Sauf que dans notre cas, nous n’avons pas le choix, la VMC et le caisson répartiteur seront dans des combles non chauffés, non isolés. Pour les gaines, une partie sera en zone isolée mais non chauffée et non étanche à l’air (bas de pente) et une partie en zone non isolée, non chauffée. Il est prévu que tous les réseaux soient calorifugés par de la laine de roche de 50 mm d’épaisseur, est-ce suffisant ? Par contre, on nous dit que ce n’est pas gênant que ça traverse l’étanchéité, qu’il existe des systèmes pour cela. Pour la VMC, ils nous disent aussi que ce n’est pas gênant qu’elle soit dans un volume non chauffé, qu’en pensez-vous ? (ils disent qu’en hiver ça ira, ça sera peut-être plus gênant en cas de forte température estivale, vu que les combles monteront en température)
A cause de tout cela (et surtout de la crainte du bruit dans les chambres), nous sommes très hésitants !
Un grand merci d’avance pour vos conseils qui vont beaucoup nous aider,
Cordialement
Bonjour,
Je ne sais pas si je pourrais répondre à toutes vos questions.
Pour la VMC Aldes : elle est certifiée passive, vous pouvez retrouver des élements de comparaison, notamment l’acoustique, ici :

https://database.passivehouse.com/Media/certified_components/aldes-aeraulique_inspirair-home-sc370_0912vs03_en.pdf

Cela dit, les données établies pour les labels sont effectuées à un débit maximum, et ne tiennent pas compte des facteurs atténuateurs ou aggravants de l’installation, donc c’est insuffisant pour se faire une opinion sur une éventuelle nuisance, cela vous permet juste de comparer les vmc entre elles.
Pour le bruit dans les chambres, il faut que ce soit imperceptible. Normalement si la mise en oeuvre est bonne et les chambres éloignées du caisson, il n’y aura aucun bruit. Le label passif demande 25 dbA mesurés à la réception, au débit de confort.
Voir notre dossier sur l’acoustique ici :http://www.fiabishop.com/content/18-principes-pour-une-installation-silencieuse
VMC hors volume, c’est moyen, il faudrait au moins vérifier que le fabricant le permet (voir notice d’installation), et bien isoler le siphon pour les risques de gel. Pour les répartiteurs en revanche, c’est une mauvaise idée je pense car c’est complexe à bien isoler et vous risquez de sortir de l’air froid. Etes vous certains de ne pouvoir faire l’installation autrement ?
Aucun des cas présentés sur cette page ne fonctionnerait ? :http://www.fiabishop.com/content/17-l-essentiel-sur-la-vmc-double-flux
Cordialement,
Your email address will not be published. Required fields are marked*
Vous pouvez utiliser les balises HTML
Notre site internet est consacré à la performance énergétique des constructions – Nos publications sont regroupées par dossiers thematiques et couvrent l’ensemble des sujets liés à la construction passive et écologique, la rénovation énergétique.
Les dossiers ‘ventilation double flux’ et ‘puits canadien’ ont été réalisé en partenariat avec:
Assistance pendant la conception du projet
Etudes RT2012
Diagnostic, étude thermique et définition des solutions de rénovation, accompagnement complet selon votre besoin
DImensionnement de systèmes de ventilation, enveloppe étanche à l’air, nous sommes spécialistes de la démarche passive.
Nous intervenons comme bureau d’études spécialisé, en réalisant une AMO incluant simulation du projet et analyse environnementale, prescriptions.

couper vmc
Bonjour, Une consommation en hausse dans ma maison tout électrique que j’aimerais faire baisser… Je cherche des idées L’isolation est de 2005 dont assez bonne paraît-il, mais la facture d’électricité EDF malgré un abonnement avec les heures creuses atteint presque 2000 euros par an. (100M² sur deux niveau) Le chauffage électrique est équipé de panneaux rayonnants dans le salon et la cuisine ouverte et de convecteurs de marque Atlantic dans les chambres. Il y a une VMC qui fonctionne toute la journée 24H/24 et 365 jours par an même quand la maison est vide. Je me pose la question de savoir combien consomme ce ventilateur qui tourne en permanence ? Et, est-il bien utile ? Steph
Salut Stéphanie ! Ta VMC est-elle simple flux ? Il existe aussi des simple flux hygro dont le débit varie en fonction de l’humidité. Et des doubles flux avec récupérateur de chaleur sur l’air extrait, le top pour les économies car l’hiver la chaleur de l’air intérieur n’est pas perdue. Je te fais un calcul simple pour une VMC dont le moteur à une puissance de 30 watts (W-Th-C). 30*24*360 = 259.200 W.h par an soit 259 kWh à 0.14 euros = 36 euros.Voila pour la consommation de la VMC. Ensuite, tu prends sur 6 mois, la période de chauffage en moyenne, la quantité d’air chauffé que la VMC expulse à l’extérieur. Je vais regardé si je trouve une documentation. A+
Garantir un air intérieur de qualité, indispensable à la santé des occupants et à leur sécurité, en évitant l’accumulation d’humidité et de mauvaises odeurs, en diminuant la concentration des polluants et gaz toxiques, en assurant la conservation du bâtiment.
Les chiffres réglementaires du débit mini d’extraction fixés par la loi (Arrêté du 24 mars 1982 modifié par l’arrêté du 28 octobre 1983) : Un exemple pour une maison de 4 pièces (séjour +3 chambres) avec cuisine, SDB et toilettes séparées. Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h Débit nominal est de 180 m3/h – débit120 m3/h en cuisine – débit nominal 30 m3/h en salle de bains – débit nominal 30 m3/h en WC Je vous laisse le soin de calculer les KWH de chaleur extrait par une VMC simple flux pendant la saison hivernale
Merci à vous deuxMais c’est très important, il me semble ? J’attends le calcul…
Vous dites que vous avez un abonnement heures creuses mais ne faites vous marcher vos radiateurs que en heures creuses? Car si ce n’est pas le cas, votre consommation electrique pour les radiateurs vous coûterait moins cher si vous passiez à un abonnement normal.
Voila pour les taux moyens de déperditions d’une maison. Les pertes par renouvellement d’air atteignent facilement 30% quand le chauffage est convectif.
Kristoff75, oui, c’est juste mais il y a un cumulus qui fonctionne en heures creuse. La consommation se répartit à moitié sur les heures creuse et les pleines. Je pense donc que je reste gagnante, même si l’abonnement et les heures pleines sont plus chères que l’abonnement normal.
20% d’économie de chauffage si VMC éteinte ?
Je pense qu’une VMC simple flux engendre entre 20 et 30%, voire plus des besoins de chauffage d’un logement. Imaginez en plus que votre chauffage soit produit par des convecteurs ! 90% de la chaleur est stockée dans l’air. L’air le plus chaud est au plafond, là ou se trouve les grilles d’aspiration de la VMC. Si en plus vous avez une cuisine ouverte sur le salon … celui-ci va vous coûter une fortune en chauffage ! Si vous ne supporter plus votre facture de chauffage, plutôt que couper totalement la VMC, il reste la possibilité d’installer un petit programmateur horaire pour prise électrique et la la faire tourner seulement quand vous êtes présent ou quelques heures par jours.
Evaluation rapide à partir des valeurs d’extraction :- surface de 100M2 = mini 100 M3 d’air/heure- pour une hauteur sous plafond de 2,3M,la ventilation aura extrait tout le volume d’air au bout de 2,3 heures Conclusion simple : chaque heure, près de la moitié du volume d’air intérieur est remplacé par de l’air froid aspiré à l’extérieur… Je laisse aux spécialistes thermiciens le soin de déterminer l’impact de la Vmc sur le chauffage …
La VMC qui consomme le moins : HYGROLIX BBC VMC Simple Flux Hygroréglable. Réaliser jusqu’à 15 % d’économies sur la consommation de chauffage.
Ici, je vous donne la réponse : au moins 20% de perte de chauffage occasionnée par une VMC simple flux. Une VMC double flux réduit le perte de chaleur de 20%.
Ma question sera le suivante. Comment est-il possible de faire évoluer une VMC simple flux ?
Salut, Tu peux remplacer ton ventilateur basique pour une ventilation hygrogérable.Pour faire simple, tu peux simplement remplacer ta VMC par un modèle hygrogérable avec contrôle de l’humidité au niveau du ventilateur. tu feras déjà une économie. Le volume d’air extrait sera modulé en fonction de l’humidité, globalement plus faible que ta simple flux actuelle. Les options plus perfectionnées pour un contrôle du débit d’air personnalisé à chaque pièces sont plus difficiles à upgrader. hygro A = contrôle du débit d’air pièce par pièce aux niveau des bouches d’extraction. hygro B = contrôle de l’ouverture des entrées d’air frais. La double flux est encore moins envisageable en rénovation. Il faut péter les murs pour passer les doubles gaines de ventilation. Pour de donner une idée du travail, regarde ce blog :http://www.renopassive.fr/index.php?pos … serpentent Autre voie pour limiter les pertes liées au renouvellement de l’air : réduire le gradient sol plafond, augmenter la part de chauffage par rayonnement.
Erreur ! En double flux les gaines ne sont pas doublées.
J’achète une VMC double flux d’occasion à moins de 1000€. Je place l’aspiration dans les toilettes et la salle de douche et j’envoie l’air « neuf » dans la cuisine. Voila pas une idée qu’elle est bonne ?!!!??
Il n’y a pas de VMC dans la maison que vient d’acheter. Je comptais en faire installer une pas trop chère car de l’humidité est présente les murs et les vitres sont humides. J’étudie aussi le remplacement des radiateur mobiles à bain d’huile par des modèle plus économiques. On me conseille aussi un dé-humidificateur de marque Delonghi qui coute environ 300 euros mais consomme environ 300 watts. Je ne sais plus par quel bout prendre tous ces problèmes pour améliorer le confort de ma maisonLa VMC était obligatoire ?
Tu as vraiment beaucoup d’humidité= condensation pas seulement sur les vitres mais les murs, les plafonds ?Dans ce cas n’hésite pas à acheter un déshumidificateur qui est le seul moyen vraiment efficace pour assécher les ambiances humides. Contrairement à la VMC simple flux, il ne refroidira pas ta maison. Dans un logement chauffé avec de l’air à 20 °C et un taux d’humidité relative de 50 % (HR), la condensation apparaît lorsque la température est réduite à 10 °C ou moins (à pression constante).La condensation de surface se forme sur les vitres, sur les châssis métalliques sans coupure thermique (pont), sur les tuyaux des conduites d’eau froide, sur les murs froids ect….Sur des supports tels que le plâtre, le papier arrive l’apparition des moisissures. Pour empêcher la condensation de surface, il faut : 1.Avoir une qualité suffisante de l’isolation de l’enveloppe de façon à ce que la température de la face intérieure de celle-ci ne descende pas en dessous de 17.5 °C. 2.Diminuer par ventilation l’humidité relative de l’air intérieur. 3.Chauffer la face intérieure des parois froides. Pour éviter la condensation et les moisissures, il est important que les écarts de températures entre l’air et les surface ne soit pas trop importants.—> Supprimer les surfaces trop froides : Isoler, traiter les ponts thermiques, double vitrage … —> Utiliser un chauffage avec du rayonnement qui réchauffe les surfaces —> Ne pas utiliser un chauffage de type convecteur qui stocke toute la chaleur dans l’air.
Si non, rien n’oblige à installer une VMC dans de l’ancien mais la ventilation est vraiment utile en cas d’utilisation de cheminée,poêle à bois, appareils de chauffage et cuisinière au gaz, au charbon etc … pour éviter les intoxication au monoxyde de carbone ! Dans ce cas, si tu n’as pas de VMC, il faut t’assurer que les ouvertures à grille au dessus des fenêtre ne sont pas bouchées. Une fois par jour, ouvre les fenêtre pour créer des courants d’air 2 bonnes minutes.
Bonjour ,je n’y connais rien electicité et en cherchant la puissance d’un moteur de VMC je vous ai trouvéainsi que pas mal d’infos . Moi pour faire de economies sur mon chauffage ( aspiré a longeur de journée par ma VMC ( simple flux )serait il possible d’installer un inter variateur pour reduire les Tours/Minute de ma VMC ,j’ai acheté ce variateur au debut de l’hiver , mais toujours pas installé ,donc votre Avis ? le moteur VMC d’apés le Fofo ferait 30W ? et mon variateur accepte 300 wle variateur va t il absorber du courant ? je pense reduire de 50% mes T/MVMC Qu’en pensez vous ?Y a til risque de cour jus dans mes combles avec ce variateur Neuf ; D’avance merci pour vos lumières ,
Bonsoir, Wikipedia propose un bon article sur les variateurs de vitesse de moteur :http://fr.wikipedia.org/wiki/Variateur_ … 9lectrique Les moteurs de ventilateurs secteur sont de type machine asynchrone avec condensateur de démarrage. Sur ce type de moteur, c’est normalement la fréquence du courant électrique qui définit la vitesse de rotation du rotor. J’ai vu qu’il existe dans le commerce des variateur de vitesse pour ventilation qui appliquent une variation de fréquence (surtout en triphasé) etd’autres une variation de tension. On peut aussi utiliser un condensateur de déphasage pour modifier la vitesse de rotation. Le condensateur réduit la tension d’alimentation donc le courant, ce qui tend à réduire le couple donc la vitesse… avec le risque que le moteur ne démarre pas ! La variation de tension est une solution qui reste cependant valable pour les moteurs légers type VMC. Il faudrait regarder en détail comment fonctionnent ces réducteurs de vitesse mais je pense que les modèles pour petits moteurs (votre cas) brûlent la tension non appliquée au moteur dans une résistance. Donc, sur cet aspect, le gain en énergie n’est que partiel. Le risque serait d’appliquer une tension trop faible. Le ventilateur qui n’arrive pas à démarrer, va surchauffer. Il faut du matériel bien penser pour ce genre d’application http://pro.aldes.fr/html/ventilateurs-c … ophase.htm
VMC deux vitesses = moteur avec 2 enroulements. Il est préférable de changer la VMC et de prendre un modèle à 2 vitesses. Certains sont commandés par un interrupteur souvent placé dans la cuisine, mais cela demande de revoir le câblage. Une VMC simple flux 2 vitesses gérées par un capteur d’humidité placé dans le conduit au niveau du moteur ne demande pas de nouveau câblage. Le débit d’air est abaissé quand l’humidité est faible, ce qui convient très bien. Une autre possibilité est d’installer un programmateur horaire sur l’alimentation électrique de la VMC pour qu’elle ne fonctionne qu’aux période qui produisent le plus d’humidité : douche, cuisine etc ..
Bonjour à tous. Je vous partage avec plaisir quelques notes glanées ici et là pour compléter ce dossier.Pourquoi ventiler les habitations ? L’échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur des habitations est nécessaire pour renouveler l’oxygène consommé par les occupants et pour éliminer les polluants produits par la respiration, les activités domestiques et les émissions provenant des matériaux de construction et du mobilier. Pendant longtemps, les maisons étaient construites sans systèmes de ventilation mécanique et l’on devait compter sur les infiltrations d’air à travers l’enveloppe du bâtiment pour produire cet échange d’air intérieur-extérieur au cours des mois d’hiver quand les fenêtres ne sont pas ouvertes naturellement. Une mauvaise ventilation qualité de l’air peut entraîner un degré d’humidité élevé, des moisissures superficielles et de la condensation interstitielle. Quelle quantité d’air échanger entre l’intérieur et l’extérieur ? Au Canada, les normes et code prescrivent un taux de renouvellement de l’air d’environ 0,3 vol/h. Il s’agit du niveau servant de norme internationale pour évaluer les résultats obtenus avec divers systèmes de ventilation.On admet cependant que rares sont les habitations qui ont besoin en permanence d’un tel renouvellement d’air. Un système de ventilation mécanique idéal : La technologie actuelle n’a pas encore permis la mise au point d’un système de ventilation mécanique idéal pour les habitations. Mais avant d’examiner les installations qui existent, on doit définir les caractéristiques d’un système de ventilation idéal : – Il fonctionne uniquement lorsque c’est nécessaire – Il fonctionne sans l’intervention des occupants quand est nécessaire un échange d’air additionnel entre l’intérieur et l’extérieur. Il fonctionne uniquement lorsque c’est nécessaire : Un système de ventilation mécanique occasionne des frais: consommation d’électricité pour le faire fonctionner et coût du chauffage de l’air frais introduit. Ce dernier coût peut être réduit en incorporant au système un dispositif de récupération de la chaleur. La ventilation ne doit pas fonctionner pendant les périodes où un échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur n’est pas nécessaire. La durée, le moment et la fréquence de ces périodes varient d’un foyer à l’autre. Ainsi, l’échange d’air n’est pas nécessaire lorsque :- l’habitation n’est pas occupée – il n’y a pas d’activités ni de processus polluants en cours – l’échange d’air créé par le vent ou l’effet de tirage est suffisant pour les besoins du foyer.
Serge a écrit: Ainsi, l’échange d’air n’est pas nécessaire lorsque :- l’habitation n’est pas occupée – il n’y a pas d’activités ni de processus polluants en cours – l’échange d’air créé par le vent ou l’effet de tirage est suffisant pour les besoins du foyer.
Il existe des variateurs, qui permettent de diminuer le débit, le fait de garder les flux d’air toujours dans le même sens me semble important, la VMC stoppée, l’air fait ce qu’il veut en fonction des pressions et dépressions. Je pense en particulier aux retours par les gaines encrassées.
bonjour,Même si le sujet est assez ancien, il est intéressant d’y revenir. Dans une maison, il est bon d’avoir un ou deux hygromètres pour se rendre compte du taux d’humidité de l’air. On est influencé par l’hygrométrie extérieure, mais en plus, ce qui fait sérieusement augmenter le taux d’humidité, ce sont les casseroles découvertes sur le feu (on a intérêt à couvrir le plus possible les casseroles.Et il est bon d’avoir une hotte aspirante à extraction pour faire sortir cette humidité à l’extérieur. Il y a aussi les douches qui font grimper le taux d’humidité.ce n’est pas un mystère si les anciennes salles de bain sans extraction d’air moisissent.Si on a la chance d’avoir une fenêtre dans cette pièce, il faut ouvrir en grand pendant facilement une heure ou plus après la douche.Pour activer le mouvement et assécher, on peut faire fonctionner un simple ventilateur en même temps que la fenêtre est ouverte, ça asséchera encore mieux. Il faut éviter de faire sécher le linge à l’intérieur, car là aussi on sature l’air d’humidité.Si on n’a pas d’autre solution, là aussi un ventilateur aidera à sécher, mais il faudra plusieurs fois ouvrir la fenêtre si possible en courant d’air pour évacuer l’humidité produite. La VMC tourne 24/24 pour évacuer en permanence l’humidité de la maison. Il faut savoir qu’après une douche, l’air de la salle de bain peut mettre 3heures pour que le taux d’humidité revienne à la normale. Si on arrêtait la VMC, déjà, on risquerait d’oublier de la remettre en marche, de plus, il y a risque de condensation dans les tuyaux. Les entrées d’air sur fenêtres indispensables au fonctionnement de la VMC peuvent donner des sensation d’inconfort de courant d’air, car parfois le vent pousse, et aussi lorsqu’il fait très froid, l’air entre plus vite, et ça procure, en plus de l’inconfort du gaspillage d’énergie. On peut s’inspirer de ce tutoriel pour remédier au problème qui est parfois très gênant, surtout en copropriété avec VMC collective :

Mon salon est équipé de petites grilles d’aération universelles sans filtre pour VMC simple flux. J’ai remarqué aussi que les jours bien froids les entrées d’air placée au dessus des portes fenêtres coulissantes apportent beaucoup trop d’air froid surtout quand le vent souffle fort. Je vais peut être procéder à leur remplacement comme indiqué dans la vidéo. Les VMC ont souvent 2 vitesses. La plus lente suffit largement. Quel gâchi de chauffage tout de même !Surement des VRP d’EDF qui ont pondu ces normes
Le coût pour chauffer l’air n’est pas cher. Exemple de calcul débit vmc = 50m3/h fonctionnant 24h/24 températeur air extérieur = 10° température air chauffé = 20° consommation par jour 24h = 4kWh = 0.6€, soit par mois = 18€/mois
Hello Calcul exact ! J’ai trouvé la motivation pour reprendre les chiffres avec les données physiques de capacité thermique massique ou chaleur massique à pression constante : cp = 1004 J/(kg.K) Approximation pour le poids de l’air : 1,225 kg/m3 au niveau de la mer à 15 °C. Je traduis : Pour élever de 1°C la température de 1 m3 d’air il faut une énergie de 0,3303 Wh. VMC simple flux sans gestion de l’humidité : Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h Les VMC sont calées sur mini 100 m3/h. Quand l’air extérieur est à -10°C, il faut 9,9 Wh pour élever la température de 1 m3 d’air de -10°c à 20°c. Pour 100 M3 par heure et pour une journée :il faut 9,9 X 100 X 24 = 23.76 KWH = 3,56 euros par jour, soit 107 euros par mois. Il faut renouveler l’air a n’en pas douter. Chez moi, je procède manuellement par ouverture des fenêtres une fois par jour surtout par grand froid, je coupe la VMC pour ne pas faire entrer la pollution extérieure
Les maisons neuves sont toxiques. Les voitures neuves aussi. Surtout les 1eres année les matériaux de construction modernes et les revêtements dégagent des particules et des solvants. Il faut aérer d’une manière ou d’une autre même l’hiver. En journée, hors occupation, renouveler l’air en continu paraît moins pertinent. Quel est le bon débit ? Débit trop faible et pathologies. Débit trop importants et factures beaucoup plus élevées liées à la dérive importante de la note de chauffage. Les double-flux dysfonctionnent à cause des filtres encrassés. A lire sur Bati-actu:http://www.batiactu.com/edito/les-vmc-u … -36252.php
Merci pour l’article très intéressant. Je ne comprends pas pourquoi il faut raisonner le débit en fonction de volume total. Un appartement de 100m2 habité par une personne n’a rien à voir avec celui avec 7 personnes. Car la principale source de pollution est quand-même l’homme, sauf si on prend en compte la polution des peintures des murs ou autres. Mais les peintures maintenant émisent de moins en moins de polluants, certaines prétends même d’assainir l’air…Pour les habitations dépourvus de vmc, il est conseillé d’ouvrir les fenêtres une ou deux fois par jour, soit 2 volumes / 24h, soit 0.08v/h ce qui es très insuffisant !27m3/h/personne pour le co2 est quand-même énorme. C’est à dire qu’une personne restant dans une pièce fermée de 10m2 pendant 1h est suffisant pour dépasser le seuil recommandé de co2.
De plus le tirage naturel (air froid dehors – air chaud dilaté à l’intérieur) provoque des échanges naturels importants par les grilles d’aération situées au dessus des fenêtres, et l’aspiration sous les portes, les baies vitrées. Ce phénomène permet de baisser le régime des VMC en hiver. J’ai aussi trouvé un dossier assez complet de l’Ademe qui traite des divers polluants présents dans les habitations. http://www.ademe.fr/sites/default/files … ez-soi.pdf
Ricou a écrit: VMC simple flux sans gestion de l’humidité : Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h Les VMC sont calées sur mini 100 m3/h. Quand l’air extérieur est à -10°C, il faut 9,9 Wh pour élever la température de 1 m3 d’air de -10°c à 20°c. Pour 100 M3 par heure et pour une journée :il faut 9,9 X 100 X 24 = 23.76 KWH = 3,56 euros par jour, soit 107 euros par mois.
Les économies sont fonction des caractéristiques des maisons (bâti ancien ou pavillon neuf ou récent) et du mode de diffusion de la chaleur (convection ou rayonnement). Le puits canadien va avoir une consommation électrique dérisoire et récupère en moyenne 10 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme. Toutefois, son intérêt est variable selon la localisation climatique du projet.
J’ai installé un hygrostat dans la salle de bain. Je l’ai réglé pour qu’il déclenche la vmc environ 2 heures. Cette durée suffit a bien déshumidifier la salle de bain après la douche. Ce système me convient très bien. Ainsi l’air de la maison est renouveler tous les jours pendant environ 2 heures ou 3 heures. Dans la cuisine, j’utilise systématiquement l’extraction par hotte lors son utilisation. Dans les chambres, la nuit le vélux est légèrement ouvert. Seule façon efficace de renouveler l’oxygène et se réveiller sans mal de tête. La détection se fait au moyen d’un hygrostat à contacts secs inverseur Theben modèle Sothis. Au début, il faut trouver le bon réglage d’humidité pour qu’il se déclenche une durée raisonnable. Il existe surement des hygrostats à contact radio pour ne pas avoir à tirer les fils jusqu’au caisson de vmc.

Index du forum
L’équipe du forum•Supprimer les cookies du forum• Heures au format UTC [ Heure d’été ]

deStephanie» Ven 13 Sep 2013 12:29
deBidouilleur» Ven 13 Sep 2013 14:16
deStephanie» Ven 13 Sep 2013 15:57
deKristoff75» Ven 13 Sep 2013 17:44
deStephanie» Dim 15 Sep 2013 00:24
deStephanie» Dim 15 Sep 2013 00:26
deBidouilleur» Dim 15 Sep 2013 18:55
deMicroplus» Ven 21 Mar 2014 20:35
deBricoleur» Ven 20 Mai 2016 17:11
demozillafi» Mar 31 Jan 2017 10:25
deChoubert» Mar 31 Jan 2017 21:23
demozillafi» Mar 31 Jan 2017 23:32
deBricoleur» Mar 7 Fév 2017 19:16
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

couper vmc
Bonjour, J’ai une VMC simple flux et la surconsomation de chauffage ne me plait guère. J’ai tenté de la couper l’hiver (très bien pendan,t les premiers jours puis entrée d’air frais importante) puis remise en marche (aspiration du chauffage importante à mes yeux) et je me demandais s’il était possible de mettre un interrupteur horaire (ON la journée et OFF le soir). je précise, quand je la coupe pendant plusieurs jours, je n’ai aucune condensation ou autre, la maison est récente et correctement isolé. j’ai lu ce lien, je trouve ça intéressant et je voulais avoir l’avis de spécialiste comme loup blanc: http://www.astuce-energie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=65:astuce-economies-denergie-sur-vmc&catid=43:economie-denergie&Itemid=56 j’avais pensé à la câbler comme ici: http://eleec.tk/pdftdtechno/interrupteurhoraire.pdf en remplaçant la prise par mon départ VMC qui est actuellement protégé par un disjoncteur C2 (en gros pour le câblage j’intercale l’inter horaire entre le disjoncteur et l’interrupteur). j’avais pensé à celui-ci: http://www.ebay.fr/itm/Interrupteur-horaire-programmable-digital-Legrand-04763-/181086804315?pt=FR_YO_MaisonJardin_Bricolage_InstallationElectrique&hash=item2a299d595b en plus des gains en chauffage et en été également en inversant la programmation (ON la nuit et OFF le jour), puis je penser réduire un chouilla la facture en plus? Qu’en pensez vous? cordialement
Bonjour 1) Pour la possibilité de le faire … OUI , mais est-ce la bonne solution ? 2) la VMC n’a-t-elle pas une commandePetiteVitesse / Grande Vitesse .? C’est certainement une solution aussi . Et, il est, en général, toujous possible de créer une PETITE VITESSE par adjonction d’un condensateur . 3) il faut aussi s’assurer que le débit des bouxhes n’est pas trop grand , que ce soit les bouches d’extraction, ou les bouches d’entrée d’air . Les bouches d’extraction sont en général réglables. Personnellement, je conseilles de laisser tourner une VMC , qui par principe ne dispose pas, par princpe,d’un inter MARCHE/ARRET (à l’exception du DisjDiv 2A du tableau) ….., plutôt que de la couper . En effet, il n’est pas trés sain, par ex de rester 8 H (une nuit) dans une chambre , sans aucun renouvellement d’air frais (sans parler de la vapeur d’eau). Cordialement
_________________ Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ….
Le Loup Blanc a écrit: Bonjour 1) Pour la possibilité de le faire … OUI , mais est-ce la bonne solution ? 2) la VMC n’a-t-elle pas une commandePetiteVitesse / Grande Vitesse .? C’est certainement une solution aussi . Et, il est, en général, toujous possible de créer une PETITE VITESSE par adjonction d’un condensateur . 3) il faut aussi s’assurer que le débit des bouxhes n’est pas trop grand , que ce soit les bouches d’extraction, ou les bouches d’entrée d’air . Les bouches d’extraction sont en général réglables. Personnellement, je conseilles de laisser tourner une VMC , qui par principe ne dispose pas, par princpe,d’un inter MARCHE/ARRET (à l’exception du DisjDiv 2A du tableau) ….., plutôt que de la couper . En effet, il n’est pas trés sain, par ex de rester 8 H (une nuit) dans une chambre , sans aucun renouvellement d’air frais (sans parler de la vapeur d’eau). Cordialementsalut loup blanc, Merci pour ta réponse. Ma VMC a actuellement 2 vitesses en effet. Mais je trouve la petite vitesse déjà bien trop importante. L’idée du condensateur est sympa mais pas pour moi. Tu dis que ce n’est pas très sain de ne pas ventiler la nuit (en hiver). Mais comment fesait nos anciens? Par ailleurs j’ai déjà fait le test de tout arréter à partir du disjoncteur pendant plusieurs jours et tout c’est bien passé je n’ai pas suffoqué ou pas de condensation sur mes vitres. si en plus derrière je remet en route avec mon horloge la VMC pour le reste de la journée je ne pense pas avoir de problème. Par contre au niveau du schéma de câblage, que me conseilles tu? Je sors du disjoncteur de la VMC pour rentrer sur l’horloge (M avec L et N)? Je repars avec le contact 1 et 2 vers ma VMC? cordialement
Bonjour Nos anciens n’avaient pas des ouvertures étanches comme sont les notres actuellement ….. OUI,tu peux utiliser le schéma que tu as joint, Le circuit de la VMC étant raccordé à la place de la prise .. ( mais avec le DisjDiv de la VMC de 2A.. et surtout pas un 16 A comme pour une prise) Cordialement
_________________ Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé ….
Le Loup Blanc a écrit: Bonjour Nos anciens n’avaient pas des ouvertures étanches comme sont les notres actuellement ….. OUI,tu peux utiliser le schéma que tu as joint, Le circuit de la VMC étant raccordé à la place de la prise .. ( mais avec le DisjDiv de la VMC de 2A.. et surtout pas un 16 A comme pour une prise) Cordialement OK loup blanc, j’ai trouvé ça: http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=299216commandeparhorloge.jpg ça devrait aller, faut juste trouver un ehorloge avec un contact ça suffit. une programmation hebdomadaire suffit largement. les annuelles sont bien trop cheres.
Bonjour, Le schéma proposé est ok. Cependant, un peu comme loup blanc, je ne pense pas que cette solution la meilleure… Si votre maison est récente et correctement isolée, la surconsommation de chauffage (électrique, je présume) ne va pas s’arranger de si peu… Je comprends qu’il vous est nécessaire de faire des économies à moindre coûts, mais il nous manque des données pour mieux vous conseiller : quel type de chauffage pour quelle surface de maison? température de confort souhaitée? localisation géographique? zone à forts vents? quel type d’isolation?… Je veux biens admettre que la VMC aspire un peu d’air chaud… mais si la consommation est trop importante, ce simple geste ne suffira certainement pas… êtes vous propriétaire? avez vous un budget pour des travaux de performances énergétiques? Libellule a écrit: Par ailleurs j’ai déjà fait le test de tout arrêter à partir du disjoncteur pendant plusieurs jours et tout c’est bien passé je n’ai pas suffoqué ou pas de condensation sur mes vitres.Certes… est-ce l’exception qui confirme la règle…
Ceros a écrit: Si votre maison est récente et correctement isolée, la surconsommation de chauffage (électrique, je présume) ne va pas s’arranger de si peu… Je veux biens admettre que la VMC aspire un peu d’air chaud…Bonjour, Je chauffe au bois avec un insert avec appoint electrique. les pertes (déperditions) par renouvelement d’air correspondent si je ne me trompe pas à environ 30% du total des déperditions surtout pour une simple flux. donc moi perso je pense que c’est intéressant. cordialement. PS: j’ai des exemples dans mon entourage, maison neuve de 2-3 ans, plancher chauffant ou autre et ……….. aucune VMC….et aucun problème!
Pas de problème, faites comme vous voulez, ce n’est pas moi qui paie après tout… je voulais simplement vous aider… Les réglementations thermique, sanitaires et électrique ne sont pas là juste pour nous mettre des bâtons dans les roues. Même si elles sont parfois lourdes et contraignantes, elles sont avant tout élaborées à partir de faits et de problèmes récurrents et concrets. Si on oblige les constructeurs à assurer un certain débit de renouvellement d’air, ce n’est pas juste pour faire fonctionner l’économie du pays… A ce compte là, passer vous de tableau électrique et raccorder l’ensemble des fils sous le DB90… vous verrez, ça marche aussi très bien… Bref, bonnes économies à vous ;-)
Ou la la, je ne pensais pas avoir été agressif… Bref, cette solution me semble correcte car 60% du temps la VMC sera en fonctionnement. Dans une maison, seul 2% du temps est consacré à la cuisine, les douches ou les toilettes. Certes il y a des normes et il faut les respecter surtout en terme de protections du matériel et des personnes. Mais je ne vois pas en quoi ce câblage est néfaste étant donné que j’ai déjà dit que j’avais coupé ma VMC pendant plusieurs jours sans effet.
Bonsoir Les différents contributeurs vous font la remarque que votre projet et à l’encontre des dtu et autres préconisations. Mais, avez vous fait un bilan thermique dèjà en visualisant avec une caméra thermique d’ou proviennent vos pertes de chaleur ? Vous constaterez que la vmc n’est pas le plus important ! Porte non isolée donnant sur un sous-sol, escalier vers combles, etc. J’utilise aussi un insert en chauffage, et la vmc améliore un tant soit peu le tirage diminuant les risques de CO2 dans la piece. Vous faites un choix, mais il va à l’encontre d’études et non de données pifométriques récoltées par des on dit.Personnellement je vais changer ma vmc initiale pour une auto ou hygroréglable afin de réduire ma consommation électrique. Cordialement
herve a écrit: Bonsoir Les différents contributeurs vous font la remarque que votre projet et à l’encontre des dtu et autres préconisations. Mais, avez vous fait un bilan thermique dèjà en visualisant avec une caméra thermique d’ou proviennent vos pertes de chaleur ? Vous constaterez que la vmc n’est pas le plus important ! Porte non isolée donnant sur un sous-sol, escalier vers combles, etc. J’utilise aussi un insert en chauffage, et la vmc améliore un tant soit peu le tirage diminuant les risques de CO2 dans la piece. Vous faites un choix, mais il va à l’encontre d’études et non de données pifométriques récoltées par des on dit.Personnellement je vais changer ma vmc initiale pour une auto ou hygroréglable afin de réduire ma consommation électrique. Cordialement Bonsoir, Sur la notice de mon insert il est même stipulé de couper la VMC pendant son fonctionnement. Ma VMC est une ATLANTIC hygroréglable. Encore une foi, j’ai connu des maisons début des années 80 qui était équipé d’insert avec les débuts des VMC. J’ai souvenir d’un collègue qui n’arrivait pas à faire fonctionner son insert avec sa VMC, il a carrément couper cet appareil et ne l’a plus jamais utilisé. Plus de 30 ans plus tard, sa maison est en très bon état, aucune odeur désagréable (ouverture quotidienne des fenêtres, etc…) et à l’époque il avait insisté sur les menuiseries (déjà du double vitrage) et sur l’isolation (forte épaisseur d’isolant). cordialement Cordialement
Tant qu’a faire des économies : couplez la vmc aussi sur les heures creuses…
libellule a écrit: Ou la la, je ne pensais pas avoir été agressif… […] Mais je ne vois pas en quoi ce câblage est néfaste étant donné que j’ai déjà dit que j’avais coupé ma VMC pendant plusieurs jours sans effet. Ce n’est pas que vous êtes agressif, c’est juste que, comme le précise Hervé, vous allez à l’encontre des règles de l’art. De plus, vous ne répondez pas aux questions qui vous sont posées. Questions qui nous permettraient de mieux apprécier votre situation. Je ne dis pas que le câblage est mauvais, au contraire, un inter-horaire reste un interrupteur piloté automatiquement…Ce que je veux dire par contre, c’est que vous aller faire une économie de bout de ficelle en vous attaquant à la forme d’un problème, et pas au fond. Vous donnez beaucoup de pourcentage, vous semblez bien « au courant », et vous donnez des exemples « qui marchent ». Pourquoi demander des avis si vous êtes persuadé d’avoir la meilleure solution? Hervé vous parle du DPE, l’avez-vous réalisé? herve a écrit: Tant qu’a faire des économies : couplez la vmc aussi sur les heures creuses…Sinon, couper le chauffage et mettez un pull… Plaisanterie à part, oui, vous allez réaliser quelques économies… est-ce la seule piste à suivre à ce compte là?
Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux
 Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux
libellule Energie marine Nombre de messages: 102 Date d’inscription: 21/11/2008
Sujet: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 9:10
Le Loup Blanc Modérateur Nombre de messages: 3729 Date d’inscription: 23/11/2008
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 12:02
libellule Energie marine Nombre de messages: 102 Date d’inscription: 21/11/2008
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 13:07
Le Loup Blanc Modérateur Nombre de messages: 3729 Date d’inscription: 23/11/2008
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 13:27
libellule Energie marine Nombre de messages: 102 Date d’inscription: 21/11/2008
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 13:38
Ceros Nombre de messages: 94 Date d’inscription: 28/02/2013 Age: 33 Localisation: Grenoble
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 15:20
libellule Energie marine Nombre de messages: 102 Date d’inscription: 21/11/2008
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 16:17
Ceros Nombre de messages: 94 Date d’inscription: 28/02/2013 Age: 33 Localisation: Grenoble
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 16:54
libellule Energie marine Nombre de messages: 102 Date d’inscription: 21/11/2008
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 18:55
herve Admin Nombre de messages: 4282 Date d’inscription: 07/10/2008 Localisation: Nancy
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 19:11
libellule Energie marine Nombre de messages: 102 Date d’inscription: 21/11/2008
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 20:14
herve Admin Nombre de messages: 4282 Date d’inscription: 07/10/2008 Localisation: Nancy
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 20:57
Ceros Nombre de messages: 94 Date d’inscription: 28/02/2013 Age: 33 Localisation: Grenoble
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux    Lun 4 Mar 2013 – 22:59
Sujet: Re: Cabler un interrupteur horaire sur une VMC simple flux   
Vousne pouvez pasrépondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  Sélectionner un forum | |–Général |   |–Présentez-vous – Charte du Forum |   |   |–Publicité entreprise/artisan/fabricant |   |   |–Publicité centre de formation |   |    |   |–La vie du Forum |   |–Café du commerce |    |–Secteur Habitat |   |–Les Installations ( Norme, Méthode, Câblage, Réalisation ) |   |   |–Nos Félicitations |   |   |–La Galerie des horreurs |   |    |   |–La Maintenance ( Entretien et Dépannage ) |   |–La Domotique |       |–La DOMOTIQUE (Automatisation – Supervision): Besoin, Projets, Solutions |       |–Le réseau VDI (Communication) : Besoin, Projet, Normes, Solutions |       |–La Securité (alarme, intrusion, surveillance) |       |–Le Multimédia (Home cinéma, Multiroom,…) |    |–Secteur hors habitat (Industriel, Artisanal, ERP,…) |   |–Méthode de câblage – Appareillage |   |–Moteur (MAS, MS, MCC,…) |   |–Variation de vitesse, freinage de moteurs électrique |   |–Bases de l’automatisme |   |–Les Installations |   |   |–Mon installation |   |   |–Félicitations |   |   |–Galerie des horreurs |   |   |–Trucs et astuces |   |    |   |–Dépannage / Entretien |    |–Secteur Chauffage / Climatisation |   |–Isolation |   |–Puits canadien |   |–Pompe à chaleur |   |–Panneaux solaires thermiques |   |–Autres systèmes |   |–Les Installations |   |   |–Mon installation |   |   |–Félicitations |   |   |–Galerie des horreurs |   |   |–Trucs et astuces |   |    |   |–Dépannage / Entretien |    |–Production d’énergie électrique |   |–Panneaux solaires photovoltaïques |   |–Aérogénérateurs et Eoliennes |   |–hydroélectrique |   |–Groupe électrogène |   |–Accumulateurs – Onduleurs |   |–Les Installations |       |–Mon installation |       |–Félicitations |       |–Galerie des horreurs |       |–Trucs et astuces |    |–L’électricité en général |   |–Lois fondamentales de l’électricité |   |–Histoire – Production – Transport – Distribution de l’énergie électrique |   |–Comptage – Tarification de l’énergie électrique |   |–Risques et habilitations électriques – Normes |   |–Eclairage, hi-tech, informatique, machines spéciales: Maîtriser l’énergie |    |–Rencontres pédagogiques |   |–Cours d’électrotechnique: Echange |   |–Idées de Cours/TP |    |–Annonces et entraide     |–Matériel: troc, revente, recherche     |–Projet Ecole/Entreprise/Prototype     |–Orientations / Diplômes / Métiers     |–Offres ou recherches de stage     |–Recherches d’emploi     |–Offres d’emploi     |–Discussions autours des expériences des jeunes en stages ou en apprentissage