ctbx ctbh

(Le message s’auto-fermera dans 2 secondes)
  quelq’un peut’il m’expliquer la différence entre CTBX et CTBH
bonjour
ma question :quel différence entre panneaux de bois de type CTBX et CTBX et le panneaux de particules(aggloméré).
Merçi.

Agréments donnés par le Centre Technique du Bois et de l’Ameublement :

CTBH = panneau d’agglomérés hydrofugés
CTBX = panneau d’aggloméréssuperhydrofugés

merçi pour le reseignement.
Jean louis.

Euh, pas tout à fait:

CTB-H = ok, agglo hydrofuge

CTB-X = contreplaqué avec collage hydrofuge. (pas agglo)

Attention, dans les contreplaqués CTB-X, il existe une vaste gamme:
-le CTB-X basique: faces exotique (okoumé, fromager,par ex), plis intérieurs pin. Pour peindre
-le CTB-X plus haut de gamme: tout exotique
-le CTB-X « marine » avec guillemets, car ce n’est pas un label, mais un usage de langage!: les faces extérieures sont de qualité surchoix (acajou,par ex) et plis internes en exotique. Des variantes: nombre de plis plus ou moins importants selon fabricants.
-le CTB-X coffrage, avec variantes également: toutes sortes de bois peuvent les composer: okoumé, méranti, fromager, pin, etc… Les faces sont revètues d’une couche, souvent de « résine » – comprendre mélamine- qui empèche le béton de coller et permet des réemplois.
-le CTB-X anti-dérapant, variante du précédent, dont la couche de résine esr rendue rugueuse (planchers de camions, par ex.)

Bref, des centaines de sortes de CTB-X!

Gégé

J’oubliais de parler de l’agglo standard:

Il a lui aussi son label, lorsqu’il le mérite:

C’est le CTB-S

Effectivement délivré par le CTBA, il garantit une stabilité dimensionnelle, une densité, une régularité de production. Bref, une nécessité pour tout industriel qui veut être sérieux.

Sans label (S, H, X …), on risque d’acheter de la cochonnerie. S’il s’agit de protéger quelques jours un sol en très beau marbre pendant des travaux, pourquoi pas, j’en ai vendu des milliers de m² lors de grands travaux de ce type dans la capitale. Pour réaliser un plancher, un bateau, un agencement, label recommandé!

gégé

2 utilisateur(s) sur ce sujet (2 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))

Accueil des forums
Aide
  |– Forum Idées déco
  |– Forum Revêtements
  |– Forum Restauration
  |– Forum Bâtiment
  |– Forum Electricité
  |– Forum Plomberie
  |– Forum Domotique
  |– Forum Auto
  |– Forum Outillage
  |– Forum Electroménager
  |– Forum Chauffage/Clim.
  |– Forum Evénement invités
  |– Forum EcoHabitat
  |– Forum Charpente et Toiture
  |– Forum Copeaux
  |– Forum Métallo
  |– Forum Trucs
  |– Forum Jardinage
  |– Forum Modélisme
  |– Forum Loisirs créatifs
  |– Forum Annonces

 
Powered ByIP.Board
© 2017   IPS, Inc .
Bienvenue invité(Connexion|Inscription)

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 534
Inscrit: 05/10/2002
Membre No.: 7 866

Nous sommes le : 22/06/2017 – 18:03

ctbx ctbh

Trouverun distributeur
Documenthèque PDF, DoP, FDS
Espace Pro Weber
Textures

Accueil Pose du carrelage Solution Solutions chantiers La pose de carrelage sur panneaux de bois (CTBX, CTBH, OSB)
au contact de l’eau de gâchage du mortier-colle, le bois peut gonfler et entraîner des décollements ultérieurs du carrelage
sous la charge, ce support demeure déformable et peut provoquer un cisaillement dans le plan d’adhérence du mortier-colle
les joints entre panneaux constituent des zones à risque de cisaillement et de rupture
vérifier la planéité et la stabilité des panneaux boisménager des joints entre les panneaux et sur le pourtour (4 mm environ), puis les reboucher au moyen d’un mastic élastomère
dépoussiérer le supportavant le collage avecweber.col flex  2 , appliquer au rouleau le primaireweber.prim ADlaisser sécher de 1 à 3 heures ; le primaire doit être sec au toucher
recouvrir les joints entre panneaux avec une bande de treillis de verre de 20 cm de largemaroufler le treillis de verre avecweber.col flex2ouweber.fix sol
réserver un joint périphérique d’environ 5 mmavecweber.col flex  2gâché à 7 l d’eau par sac de 25 kg, coller les carreaux de format supérieur à 20×20 cm par double encollageavecweber.col flex  2gâché avec 8,5 l d’eau par sac de 25 kg ouweber.fix sol , la pose s’effectue en simple encollage
le lendemain, garnir le joint périphérique avec un mastic élastomère
puis réaliser les joints entre carreaux avecweber.joint intégralouweber.joint flex . La circulation est possible le lendemain. Pour les charges lourdes, attendre 4 jours
éviter les locaux de surface supérieure à 20 m 2la surface unitaire d’un carreau ne peut excéder 1 200 cm 2(soit 30×40 cm)l’épaisseur des panneaux de bois sera au minimum de 19 mm pour une portée entre axes de 60 cmsi le local est soumis à l’humidité (salle de bains, cuisine), utiliser le système de protection à l’eau sous carrelageweber.sys protecprévoir une ventilation de la sous-face des panneauxconsulter la rubrique Conseils de pro : Le diagnostic du supportse reporter aux notices des produits pour connaître leur domaine d’emploi complet
rouleau lainefouettruelle, malaxeur électrique lent (500 tr/min) avec fouettaloche à joints semelle caoutchouctaloche crantée 6x6x6 mm ­­ou 9x9x9 mmcutter
Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site.Pour en savoir plus
Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE)
La pose d’un carrelage sur un plancher de panneaux de particules agglomérées (CTBH)
ou de contreplaqué (CTBX) est délicate.
Colle à carrelage en pâte spéciale sol intérieur (D2)
Mortier pour joints hydrofugé et flexible, idéal pour carreaux rectifiés
Mortier pour joints soumis à déformation
Primaire d’adhérence et d’imperméabilisation monocomposant pour les ragréages de sols et les mortiers-colles
Mortier-colle déformable allégé à double consistance pour carrelage (C2 S1 ET/EG)
Mortier pour joints hydrofugé et flexible, idéal pour carreaux rectifiés
Mortier pour joints soumis à déformation
© Copyright Weber, colle carrelage, enduit façade, ragréage sol, rénovation façade 2017
0,2 m 2 /mètre linéaire de joint entre panneaux
Le support doit être conforme à la norme NF P 21-204 (DTU 31-2) et à la norme NF P 63-203 (DTU 51-3 : plancher sur solives ou sur lambourdes)

ctbx ctbh

Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Les concours de l’année
La boîte à idées

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Rénovation

>

CTBH ou CTBX

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Rénovation

>

CTBH ou CTBX

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.
Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Changer de forum :

Sélectionnez un forum

Le défi – Détournement d’objets
Le Défi – Stickers : La Nature Revisitée
Le Défi – Rangez rusé !
Vos idées en 3D
A vos marches, prêts, votez
Nouvelle Cuisine – Vous avez relevé le défi !
Jeu concours Rangement Optimisé Hub System
Concours de Noël / Partagez vos plus belles décos
Ma douche à l’italienne
Partagez vos compositions Multikaz
Mon abri de jardin personnalisé
Relooking meuble
La plus belle terrasse
Relooking meuble – Étape 2
Tout le monde au balcon
Tendance Pochoir
Bricoler en hauteur
Limitons l’impact de nos emballages
Toutes vos idées numériques
Concours – Un atelier à partager
Ma création DIY
WC créatifs
Le carrelage habille mon mur
Fier de mon intérieur
Cuisine Delinia
1, 2, 3, Lumière !
Papier peint dans tous ses états
Les enfants au jardin !
Ma nouvelle salle de bains
Rénover pour tout changer
Ma façade en un clin d’oeil
Je me chauffe au poêle !
Portail
Rangement
Mon Nöel fait maison
Mes effets de lumière
Cuisine
Relooking meuble
Ma verrière d’atelier
Un été sur ma terrasse
Relooking meuble n°2
Mon jardin aménagé

S’abonner au fil RSS

Marquer le sujet comme nouveau
Marquer le sujet comme lu

Placer ce Sujet en tête de liste pour l’utilisateur actuel
S’abonner

Page imprimable

Signaler un sujet

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

59799 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison

ctbx ctbh
Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

↑ NF EN 313-2, Contreplaqué – Classification et terminologie – Partie 2 : terminologie,http://www.boutique.afnor.org/norme/nf-en-313-2/contreplaque-classification-et-terminologie-partie-2-terminologie/article/648589/fa045334
↑ Neil Schlager,How Products Are Made: An Illustrated Guide to Product Manufacturing , The Gale Group( ISBN   978-0810389076 ) .
↑ Le Robert historique de la langue française . Dictionnaires Robert. Retrieved 26 November 2013.
↑ «  Lettre de l’innovation  » , VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement)(consulté le29 juin 2015 )
↑ Muller, Norman E. « An early example of a plywood support for painting ».Journal of the American Institute for Conservation . American Institute for Conservation of Historic and Artistic Works.
↑ «  Contreplaqués hydro | Ratheau  » , surwww.groupe-ratheau.com (consulté le27 décembre 2016 )
↑ [PDF] Exposition au formaldéhyde , IRST

Outils personnels

Non connecté Discussion Contributions Créer un compte Se connecter
Espaces de noms

Article
Discussion

Affichages

Lire
Modifier
Modifier le code
Historique

Selon la normeafnorNF EN 313-2, uncontreplaquéou plus précisémentpanneau contreplaquéest unpanneauà base deboisobtenu par collage de couches adjacentes à fils croisés habituellement à angles droits [ 1 ] . Le contreplaqué est composé de plusieurs couches deplacages , appelées plis, en nombre impair. L’épaisseur d’un panneau varie entre 1 mm et 50 mm.
La fabrication d’un panneau de contreplaqué nécessite six opérations principales : le déroulage, le tri, l’encollage, le pressage, le ponçage et le sciage.
Les placages qui composent le panneau sont obtenus endéroulantunegrume  : il s’agit de faire tourner une bille de bois sur une lame, pour obtenir une feuille d’une épaisseur de 0,33 à 4 mm.
Ils sont ensuiteséchésetmassicotésà dimension. Il résulte de cette opération des bandes de placages plus petites que le panneau final, qui sont jointées pour reconstituer des feuilles entières.
Les placages ainsi obtenus sont ensuitetriésselon leur qualité : les plus beaux serviront comme plis extérieurs (faces) et les autres (dont la plupart des jointés) serviront de plis intérieurs (âmes et intérieurs). Ici se place une opération facultative : un pli sur deux peut être teinté à cœur, souvent d’une couleur bien plus sombre, ou au contraire plus vive (rouge par exemple) pour constituer un contreplaqué décoratif utilisable pour certaines sculptures, ou des manches d’outils de prestige.
Ils sont alorsencollésavec de la colleurée-formol ,mélamine ,phénoliqueourésorcine .
Puis ils sont insérés dans une presse, dont les deux faces sont chauffées pour assurer la prise de la colle (souvent, au lieu de chauffer de manière classique, c’est un chauffage haute fréquence, comme dans un four micro-ondes, qui est utilisé, ainsi la chaleur altère peu le bois). La température de l’opération (160°C) permet aussi de débarrasser le bois des éventuels organismes vivants qui pourraient l’habiter.
Après refroidissement, les panneaux sontponcésetsciésaux dimensions finales.
La différence entre contreplaqué et contreplaqué cintrable tient aux proportions des épaisseurs mises en œuvre.
Dans un panneau decontreplaqué classique , les placages sont superposés à fils croisés, perpendiculaires et d’épaisseurs identiques.
Dans un panneau de contreplaqué cintrable, les placages sont toujours de nombre impair, et croisés, mais les couches extérieures représentent la quasi totalité de l’épaisseur. L’âme est très fine.Cette disposition donne de bonnes propriétés decintrage . Le contreplaqué cintrable est notamment utilisé pour réaliser des fûts debatterie , du mobilier ou certaines menuiseries. Toutefois, avant cintrage, les plaques ne partagent pas les qualités principales de résistance du contreplaqué.
Variant selon sa composition, la plupart des vendeurs vous diront que le contreplaqué est plus résistant que le bois massif, mais c’est surtout dû au fait qu’il est beaucoup moins cher à produire que le bois massif et donc plus rentable à vendre. Un gros défaut du bois contreplaqué est l’impossibilité de le poncer. Au fil des années, lorsque le contreplaqué est abîmé par des petits coups ou l’usure, il est impossible de le poncer pour lui redonner une nouvelle vie comme on le fait avec des meubles en bois massif. A essence de bois identique, en comparaison du massif, le poids des contreplaqués est augmenté du fait des colles dont la masse volumique est plus élevée que le bois. Les défauts majeurs du bois sont éliminés lors de la préparation des placages et les défauts mineurs sont disséminés dans le panneau. À l’inverse, les panneaux d’emballage ne subissent aucun tri de leur matériaux lors de leur fabrication. Pour cette raison, ils ont un état de surface plus grossier avec défauts très visibles (joints ouverts, nœuds, veines creusées…). Ces derniers donnent des possibilités en décoration, là où la rusticité est mise en avant, avec en prime un cout réduit en conservant d’excellentes propriétés mécaniques et chimiques.
Les panneaux de contreplaqués sont utilisés pour leur qualité décorative et esthétique, leur stabilité en planéité et dimensions, leurs performances d’isolation thermique et acoustique (renforcée par de l’usinage), leur résistance aux insectes xylophages et aux champignons (grâce à la nature des essences), ce qui leur valent d’être appréciés dans de nombreux domaines.
Bien que l’utilisation du bois stratifié en lames minces collés ensemble soit connue depuis l’Égypte antique, son application industrielle ne prend essor qu’à la fin du dix-neuvième siècle avec l’invention de la tour rotative, et surtout à partir de l’ entre-deux-guerresau siècle dernier et la venue des colles beaucoup plus performantes.
En 1797, l’anglais SirSamuel Benthamdépose à Londres une série de brevets portant sur plusieurs machines pour produire desplacages , de minces feuilles de bois. Dans ses demandes il décrit l’idée de laminer ensemble, à l’aide de colle, plusieurs feuilles, les grains se croisant, pour former une pièce plus épaisse; un procédé qui rendra le produit fini plus résistant et plus polyvalent que le bois naturel. C’est la première description connue de ce que nous appelons maintenant contreplaqué[ 2 ] . Samuel Bentham était ingénieur de la marine britannique avec des nombreuses inventions pour la construction navale à son crédit. Les placages jusqu’à l’époque de Bentham, surtout destinés à lamarqueterie , étaient encore sciés à la main selon un angle choisi à travers ou le long du tronc, et furent donc limités en largeur et en longueur.
Une cinquantaine d’années plus tard,Immanuel Nobel , ingénieur et père du célèbre suédoisAlfred Nobel , se rendit compte à son tour du caractère amélioré du bois stratifié ; il présageait son potentiel industriel et inventa un nouveau type de tour. La bille est placée entre deux griffes à la façon d’un tour à bois. Un moteur fait tourner la bille de bois en continu alors qu’une lame placée parallèlement à l’axe se rapproche régulièrement du centre de la bille. Cette dernière est donc déroulée. Cette machine est impérativement nécessaire pour confectionner les placages de large format que nous connaissons aujourd’hui.
Il y a peu des comptes rendus de l’implantation progressive de cette machine à partir de son début au milieu du dix-neuvième siècle, et par là, de la commercialisation débutante du contreplaqué moderne, mais dans son édition de 1870, le dictionnaire français Littré décrit déjà le processus de fabrication de placage par tour à dérouler dans son entréeDéroulage [ 3 ] . On peut donc présumer que la fabrication, et donc la commercialisation de contreplaqué issu de cette méthode, était un fait acquis en France dans les années 1860.
Depuis lors, l’invention du contreplaqué fut reprise ici et là selon les opportunités qu’offrait chaque pays industrialisé et selon l’internationalisation progressive des lois sur la protection des inventions. Ainsi, un certain Witkowski dépose encore en 1884 àLondresun brevet pour contreplaqué de son invention [ 4 ] .
Quant à l’utilisation de contreplaqué commesupport de peinturepour les artistes, alternative à la toile traditionnelle ou au carton, un article récent de JSTOR a mis en lumière que des panneaux « prêts à l’emploi » en contreplaqué trois couches, expressément prévus pour lapeinture à l’huile , furent commercialement disponibles àNew Yorkdès l’année 1880[ 5 ] . Il est évident qu’il y avait un précédent européen remontant à plusieurs années. Lorsque l’on considère l’avantage de simplement couper les bords d’un panneau brut standardisé pour obtenir la mesure voulue, on pourrait supposer que les phalanges progressistes parmi les artistes français eurent largement adopté ce nouveau support pour leurs peintures dès le début de la fabrication industrielle nationale (années 1860).
L’utilisation dans l’aviation s’est développée au cours des années 1920 à 1930, il y a eu quantité de procédés visant à rendre le contreplaqué à la fois léger et solide: Notamment le contreplaqué sur âme centrale debalsa(Avion de recordBugatti-De Monge 100P ) le plymax , composite de contreplaqué /aluminium, utilisé sur certaines parties du fuselage et des ailes duMorane Saulnier 406 . Les chasseurs soviétiquesYAK 3et leurs évolutions ultérieures YAK 9, YAK 6…etc étaient en grande partie construites en contreplaqué de bouleau. Par contre le célèbreDe Haviland Mosquito(dit « wooden wonder », -la merveille en bois) était construit suivant un procédé nettement différent, le bois moulé, où les bandes de placage contre-croisées sont posées une à une sur un mannequin puis saturées de résine dans un autoclave ce qui permettait de réaliser des courbures complexes , non développables géométriquement.
Dans les années 1950 le contreplaqué a connu une application nouvelle : le nautisme, grâce à l’apparition de colles résistant à l’eau de mer: L’école de voile desGlénanset son architecte naval quasi attitré,Jean-Jacques Herbulotont créé des coques de formes anguleuses ( àbouchain »vif » en jargon de marin-) légères et solides et s’en sont fait les grands zélateurs, face à des milieux de la plaisance bourgeoise traditionalistes et frileux .
Ce nouveau procédé a permis de démocratiser largement la navigation de plaisance : L’exemple le plus célèbre en est le minimalisteVaurien, le « yacht de l’ouvrier » qui , à son lancement valait le prix de deux vélos et cinq fois moins cher que lecaneton , référence à l’époque en matière dedériveurléger, bateau de taille légèrement plus grande, construit traditionnellement par des charpentiers de marine très qualifiés. Outre Manche et Outre Atlantique des bateaux come le dinghy Mirror (Ian Proctor) ou l’ Optimist(Clark Mills)ont utilisé le contreplaqué pour la même démocratisation des sports nautiques.
Il est à noter que l’expression « contreplaqué marine » née à cette époque est au mieux une appellation commerciale vague , non encadrée par une norme précise, les définitions AFNOR parlant de contreplaqué QE (Qualité Extérieure), et que la qualité des contreplaqués marine, ainsi que leurs prix varie beaucoup suivant le type d’essence de bois utilisés, la plus courante étant l’ Okoumé, parfois associé au Moabi . La qualité la plus haute est entièrement enacajoudu Honduras, mais il existe (pour les emménagements intérieurs des voiliers) des contreplaqués dont seuls les plis apparents sont en acajou ou ensapelli [ 6 ].
Les dimensions courantes sont des nombres entiers de pieds anglosaxons (ft ou ‘) pour les grandes dimensions, et en pouces ou fractions de pouces pour les épaisseurs :
Un grand nombre d’essences sont utilisées pour la fabrication de panneaux de contreplaqué. En France, l’ okouméa historiquement un poids important, ainsi que lepeuplier , lepin maritimeou lebouleau …
Il existe une gamme de panneaux, avec plaqués sur les deux faces, des bois nobles semi-précieux. Ils sont indigènes ( noyer ,chêne ,érable ,merisier …) ou même exotiques (acajous).
Concernant l’emballage d’expédition, des panneaux sont largement importés d’ Amérique du Sud , en résineux, de la famille dupin Douglas , à croissance rapide, très noueux. Ils sont souvent détournés pour la fabrication de menuiseries ou mobilier.
Même si on utilise moins deformaldéhydedans la fabrication des panneaux de contreplaqué que dans la fabrication de panneaux agglomérés, il n’en demeure pas moins que l’utilisation des résines comporte des risques d’exposition au formaldéhyde qui peuvent avoir des effets sur la santé, en particulier dans le monde du travail [ 7 ] . Ce qui demande des protections des voies respiratoires, pour les unités de fabrication, plus drastiques que pour des bois massifs.

ctbx ctbh

L’alternative de l’habitat participatif

Les techniques pour agrandir une maison avec du bois

CTBH ou CTBX pour toit terrasse ?

4340
1

0
J’aime

Les articles les mieux notés

Ossature bois, tout-terrain
La technique des poteaux-poutres
Le MDF
Les abaques de solivage

En ce moment sur le forum

Amateur souhaite rénover un parquet !
Table basse bois chene
Support de piscine

Le site de référence pour tout savoir sur le bois
Outre le fait de tenir compte des calculs de charge et des abaques de solivage parfaitement clairs sur le site de Boisphile.com, quel produit a la meilleure tenue dans le temps, quel produit a le meilleur comportement « à l’usage » pour servir de support à un toit-terrasse non accessible (sauf entretien) qui recevra une protection bitumineuse adaptée pour l’étanchéité : le CTBX ou le CTBH ?
 J’ai vu dernièrement 4 ou 5 négociants ou charpentiers avec des avis différents sur le sujet. Y’en a même un qui m’a dit que de l’OSB3 pouvait suffir.
Vu que les prix ne sont pas tout à fait les mêmes, merci de vos conseils.
1) Nécessité de poser des dalles ou si pas d’assemblages, pose dite au double carré, donc les quatre rives supportées.
2) Ne sont autorisés que les CTBX et CTBH.
3) Les OSB doivent avoir un avis technique favorable, seul le Triply OSB 4 en a un.
4) Comme pour le plancher les petites rives doivent être supportées.
5) La largeur minimum d’appui est de55 mm
6) Attention, le calcul est particulier, car il doit tenir compte des risques d’accumulation de neige du à l’acrotère et le cas échéant à la présence d’un autre bâtiment dans le cas ou la terrasse est adossée à un bâtiment plus haut.
7) Les calculs doivent être fait de telle sorte que la flèche sous charge extrême ne soit pas supérieure à la pente.
En résumé, à ne pas confier au premier venu, beaucoup de professionnels préfèrent botter en touche.
Inscrivez-vous à la newsletter Bois.com

Suggestions, rectifications, commentaires…
© 2012 CNDB / CODIFAB / France Bois Forêt / Swedish Wood

ctbx ctbh

Copyright 2013 – Tous droits réservés – Ets Georges Vilatte
– Design:Hastone
– Réalisation & Hébergment:Oceanet
Prix attractif
Fabrication française
Dalle de particules de bois à faces fines, poncés et calibrés, traités hydrofuge et répondant au label de qualité CTBH
Assemblage par rainures et languettes
Qualité P5
Usage en milieu humide ou présentant des risques d’exposition temporaire à l’humidité
Ne pas mettre en contact direct avec l’eau
Qualité P5 CTBH : Plancher porteur ou Plancher flottant
Faible teneur en formaldéhyde (Classe E1)
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.En savoir plus

ctbx ctbh
Du lundi au vendredi
08h30-12h30, 13h30-18h30
Samedi : 09h-13h
N° local – non surtaxé
Appel gratuit depuis une ligne fixe
Tous nos rayons Maçonnerie Réseaux Couverture Menuiserie Isolation Électricité Plomberie Chauffage Finitions Jardin Outillage
Tous nos rayons
Qui sommes-nous ?
Faites-le vous-même
  Frais de transport
promotions
Accueil

Charpente couverture

Plancher bois

Dalle aggloméré

 Dalle aggloméré hydrofuge CTBH 92,5x205cm ép.22mm

Dalle fabriquée à partir de particules de bois répondant à la qualité CTBH (milieu temporairement humide). Poids (kg) :20 Conditionnement :L’unité Epaisseur (mm) :22 Largeur (m) :0.925
Dalle fabriquée à partir de particules de bois répondant à la qualité CTBH (milieu temporairement humide).
Soyez le premier à donner votre avis
Le site internet MesMateriaux.com utilise des cookies pour vous assurer d’obtenir la meilleure expérience de navigation Web.
En savoir plus
OK

NEWSLETTER : Recevez nos offres et promos en exclusivité !

ok
Pourquoi saisir votre ville de livraison sur mesmateriaux.com ?
Pour vous communiquer les meilleurs prix des matériaux sur votre région :
Vous n’avez ajouté aucun produit à votre panier. Cliquez sur “Ajouter au panier” depuis une liste ou une fiche produit.
Identifiez-vouspour accéder à nos services :

Habituellement livré sous2 jours

Livraison hors week-end et jours fériés.

Appel gratuit depuis une ligne fixe
Du lundi au vendredi 8h30-12h30, 13h30-18h30
Les produits suivants peuvent aussi vous intéresser :
Panneau fabriqué à partir de particules de bois répondant à la qualité CTBH. Ainsi, le panneau est conçu pour être employé dans un milieu présentant des risques d’exposition temporaire à l’humidité (CTBH). Dalle comportant des rainures et languettes sur les 4 côtés pour un assemblage solidaire.

02 72 88 31 31 Du lundi au vendredi
08h30-12h30, 13h30-18h30
Samedi : 09h-13h
N° local – non surtaxé
Appel gratuit depuis une ligne fixe
Pour vous proposer nos produits aux meilleurs tarifs
nous avons besoin de localiser votre chantier

ctbx ctbh

Les forums de la construction et de la maison
Nous vous conseillons également :
-Renovation piscine

Powered byphpBB© 2001, 2008 phpBB Group Traduction par :phpBB-fr.com
Posté le: 20/10/01 15:20      Sujet du message: CTBH et différentes isolations
Bonjour,

Je voudrais enlever mon ancien parquet pour mettre du carrelage partout (cuisine américaine).

On me propose des dalles de plancher CTBH de 22mm. Ensuite isolation puis chape et carrelage.

Quel type d’isolation est la mieux ? quelle chape ?

Sachant que j’ai en dessous la cave, et que je dois rattrap^per un dénivelé d’au moins 5cm ??

D’avance merci
JL Inscrit le: 14 Juin 2001 Messages: 1796 Localisation: Paris
Posté le: 20/10/01 17:22      Sujet du message: Re: CTBH et différentes isolations
Bonjour

Dans votre cas, pas de souci d’isolation phonique si vous avez une cave en

dessous. Pour les panneaux CTBH l’épaisseur de 22 mm est corecte, c’est ce

qu’il faut employer et pas du 19 ou moins. Par contre, s’il y a des risques

d’humidité venant de la cave il faut que l’aggloméré résiste et je ne sais plus si

c’est le CTBH ou le CTBX qui est hydrophuge (à préférer). Ensuite isolant du

style polystyrène extrudé, remontées latérales avec un isolant souple

imputrescible pour faire une chape flottante (le bois et le ciment ne bougent pas

de la même façon). Film polyane et chape armée allégée (billes de polystyrène,

vermiculite ou autre) et après le carrelage. Assurez-vous quand même que les

solives qui sont je le présume en bois seront aptes à suppporter une telle charge.

D’autres contributeurs ont peut être d’autres retours d’expérience?

Cordialement

JL
Posté le: 20/10/01 17:59      Sujet du message: Re: CTBH et différentes isolations
Merci,

Le CTBH c’est les panneaux de particules agglomérées et CTBX contreplaqué je ne sais pas lequel est hydrophuge ?

Pour l’isolation, j’ai en effet des solives en bois écarté tous les 35 cm. Entre les solives j’ai déja du Polystyrène de 4 cm. Là où j’ai du mal à choisir, c’est au dessus des solives, qu’est ce que je dois mettre entre les solives et le CTBH et entre le CTBH et la chape pour que ce soit parfait (j’ai laine minérale, film de polyéthylène, Polystyrène etc).

Merci encore de votre aide.
JL Inscrit le: 14 Juin 2001 Messages: 1796 Localisation: Paris
Posté le: 20/10/01 19:38      Sujet du message: Re: CTBH et différentes isolations
Rebonsoir,

Oui vous devez avoir raison pour les plaques d’aggloméré, je n’ai pas recherché

mais choisissez des plaques hydrofuges de couleur un peu vertes c’est plus cher

mais si vous avez une cave humide, cela évitera que l’aggloméré pourisse.

Je ne pense pas que le polystyrène entre les solives serve à grand chose.

Généralement, on visse les plaques de CTBH sur les solives (si vous aviez des

contraintes d’isolation phonique, il serait préférable d’intercaler des semelles de

liège mais pas dans votre cas).

Vousposez des relevés périphériques le long des murs (et des poteaux), ce

peut être du polystyrène d’environ 1cm de large ou un autre matériau. Ensuite,

disposez des plaques de polystyrène extrudé sur le CTBH sur tout votre sol.

Posez un film de polyane et faites le remonter sur les cotés. Posez un ferraillage

un peu surélevé (sur des plots de mortier) et coulez votre chape allégée.

La chape est ainsi flottante, isolée et sera insensible aux variations du plancher.

Cordialement

JL
Posté le: 20/10/01 21:07      Sujet du message: Re: CTBH et différentes isolations
Super merci bien, j’y vois plus clair.

2 cm pour le polystyrène extrudé c’est suffisant ?

Les relevés périphériques le long des murs sont en contact avec le CTBH ou les solives .?

Cordialement.
JL Inscrit le: 14 Juin 2001 Messages: 1796 Localisation: Paris
Posté le: 21/10/01 14:52      Sujet du message: Re: CTBH et différentes isolations
Bonjour

Et un petit croquis pour la cinq, deux cafés et l’addition!  » border=0 align=absmiddle>

Plus vous mettez d’épaisseur, meilleure sera l’isolation (4cm me paraiteraient

corrects) quoi que la cave ne doit jamais être bien froide.

JL
Posté le: 21/10/01 17:42      Sujet du message: Re: CTBH et différentes isolations
Encore merci (comme quoi un shéma vaut mieux qu’un discours » border=0 align=absmiddle>

a+
Chantemerle Inscrit le: 02 Juin 2010 Messages: 1
Posté le: 02/06/10 10:56      Sujet du message:
Bonjour,

Réponse tardive par rapport au sujet concernant la différence entre panneaux CTBH et CTBX… mais d’autres participants à ce forum peuvent se poser aujourd’hui les mêmes questions !

CTB-H = panneau aggloméré hydrofuge

CTB-X = panneau contreplaqué avec collage hydrofuge.

Les panneaux labellisés CTB-X se caractérisent par différents produits :

-le CTB-X de base : faces exotiques (okoumé par ex), plis intérieurs pin.

-le CTB-X de qualité supérieure : tout exotique

-le CTB-X appellation dite marine, sans pour autant que ce soit un produit labellisé: les faces extérieures sont traitées avec des essences de qualité (par ex. l’acajou) alors que les plis internes sont en bois exotique. Selon les fabricants, le panneau peut comporter un nombre plus ou moins important de plis.

-le CTB-X coffrage qui connaît également des compositions d’essences différentes : méranti (bois d’Asie ou d’Océanie brun rosé à rouge foncé), okoumé (arbre originaire d’Afrique), fromager, pin, etc… Les deux faces sont généralement revêtues d’une résine thermodurcissable aminée (mélamine) afin d’empêcher le béton de  » coller  » et de permettre un réemploi du coffrage.

-le CTB-X anti-dérapant, variante du précédent, dont la couche de résine est mise en oeuvre de façon à rendre le panneau rugueux (entrée de local, aménagement de plancher de camping-cars, installation de planchers de camions, …).

Selon les travaux envisagés (indépendamment du prix)… bon choix !

Cordialement à tous,

Chantemerle
JL Inscrit le: 14 Juin 2001 Messages: 1796 Localisation: Paris
Posté le: 02/06/10 12:42      Sujet du message:
Bonjour Chantemerle

Effectivement, vous remontez un sujet un peu antique. Néanmoins merci pour vos précisions qui seront utiles pour nos internautes _________________ Une fois que le bateau a coulé, tout le monde sait comment on aurait pu le sauver.
Montrer les messages depuis:Tous les messages 1 Jour 7 Jours 2 Semaines 1 Mois 3 Mois 6 Mois 1 An   Le plus ancien en premier Le plus récent en premier  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Sauter vers:  Sélectionner un forum   Questions – réponses —————- Forum maison, constructionForum maçonnerie, gros-œuvre Forum charpente, couverture Forum pathologies, désordres Forum bricolage Forum écoconstruction Forum menuiserie Forum électricité Forum plomberie Forum décoration, peinture Forum isolation, chauffage Forum mécanique et travail des métaux Forum auto, motoForum outillage, électroménager Forum jardin, plein air   Pratiques —————- Annonces Blogs, suivis de chantier  

ctbx ctbh

Un professionnel du bois à votre service

Une question? Un conseil?
05.58.41.86.00
Vous êtes ici : 
Idea Bois Nicolas> BOIS DE CONSTRUCTION> Panneaux bois

Prix
croissant
décroissant

13,63 € TTC
 
14,68 € TTC
 
19,25 € TTC
 
60,14 € TTC
 
64,72 € TTC
 
21,89 € TTC
 
26,81 € TTC
 
16,85 € TTC
 
17,17 € TTC
 
21,55 € TTC
 
28,24 € TTC
 
34,13 € TTC
 
41,03 € TTC
 
16,66 € TTC
 
24,02 € TTC
 
29,14 € TTC
 

Prix
croissant
décroissant

Informations

Téléchargement Qui sommes nous ? Showroom de Bénesse-Mne (40230) Showroom de Dax (40100) Livraison à domicile Produits volumineux

Garanties

Produits certifiés PEFC Paiement sécurisé Paiement en 3x sans frais Retour et remboursement Plus de 40 ans d’experience Cookies

Rejoignez-nous surFacebook et TWITTER
 
 
Copyright 2014 www.idea-bois.com ©
Site réalisé parArobases
Ce site utilise des cookies pour vous garantir le meilleur service. En navigant sur ce site vous acceptezl’utilisation des cookies .

Idéa Bois Nicolas vous présente sa large gamme depanneaux bois:CTBH, OSB, aggloméré et contreplaqué.Découvrez les qualités isolantes et esthétiques despanneaux boiset choisissez le panneau qu’il vous faut !
 
Profitez des nouveautés, meilleurs prix et bons plans !

ctbx ctbh

Un professionnel du bois à votre service

Une question? Un conseil?
05.58.41.86.00
Vous êtes ici : 
Idea Bois Nicolas> BOIS DE CONSTRUCTION> Panneaux bois

Prix
croissant
décroissant

13,63 € TTC
 
14,68 € TTC
 
19,25 € TTC
 
60,14 € TTC
 
64,72 € TTC
 
21,89 € TTC
 
26,81 € TTC
 
16,85 € TTC
 
17,17 € TTC
 
21,55 € TTC
 
28,24 € TTC
 
34,13 € TTC
 
41,03 € TTC
 
16,66 € TTC
 
24,02 € TTC
 
29,14 € TTC
 

Prix
croissant
décroissant

Informations

Téléchargement Qui sommes nous ? Showroom de Bénesse-Mne (40230) Showroom de Dax (40100) Livraison à domicile Produits volumineux

Garanties

Produits certifiés PEFC Paiement sécurisé Paiement en 3x sans frais Retour et remboursement Plus de 40 ans d’experience Cookies

Rejoignez-nous surFacebook et TWITTER
 
 
Copyright 2014 www.idea-bois.com ©
Site réalisé parArobases
Ce site utilise des cookies pour vous garantir le meilleur service. En navigant sur ce site vous acceptezl’utilisation des cookies .

Idéa Bois Nicolas vous présente sa large gamme depanneaux bois:CTBH, OSB, aggloméré et contreplaqué.Découvrez les qualités isolantes et esthétiques despanneaux boiset choisissez le panneau qu’il vous faut !
 
Profitez des nouveautés, meilleurs prix et bons plans !

ctbx ctbh

Inconditionnel du « very very slow-woodblogging » :-)          
Pas une vrillette malmenée pour la rédaction de ce blog !
Tous les articles, les plus confidentiels d’abord… :-)

ctbx ctbh

Plancher bois : OSB VS CTBH
Ce sujet comporte 8 messages et a été affiché 40.252 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 20
De :Haucourt (60)
Ancienneté :+ de 9 ans
Bonjour,

Je suis en train de faire construire, les combles seront aménageables.

Je compte pas trop trainer pour faire le plancher et je m’interroge déjà sur les matériaux à utiliser.

L’entraxe des solives est de 60cm. En trainant sur le forum et sur le blog de boisphile, j’ai rapidement compris qu’il n’y avait pas de place au hasard

J’hésite cependant entre un OSB de 22mm et du CTBH (conseillé par le constructeur) de 25mm. Ce dernier semble penser que la charge encaissée par le CTBH 25 sera supérieure à l’OSB 22, ce qui me semble faux,d’après le tableau enpage3 du blog de boisphile.

Y’a t’il un spécialiste pour confirmer mes dires?

Quelles peuvent être les avantages de l’un ou de l’autre?

Pour l’OSB, il faudrait unclasse 3et pour le CTBH un P5 ?

Merci de vos réponses!

[URL=http://boisphile.over-blog.com/2-categorie-508552.html]

[/URL]
CMI signé!

Terrain signé!

Work In Progress

Dedans… Depuis 6ans

www.notre-toit.overblog.fr
Ne vous prenez pas la tête pourvos travaux de menuiserie… Allez dans la section devis menuiserie du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-10-devis_menuiserie.php
Messages :Env. 4000
De :Avignon (84)
Ancienneté :+ de 11 ans
salut l ami de l oise,

perso j ai mis du ctbh de 22 c est deja vachement costaud, tout repose sur la pose , que les jointures de panneaux retombent sur des solives , après …
Messages :Env. 20
De :Haucourt (60)
Ancienneté :+ de 9 ans
Beau projet que le votre !!!

Mais vos entraxes sont de combien? Apparemment le 22 est insuffisant pour des solives espacées de 60cm.
CMI signé!

Terrain signé!

Work In Progress

Dedans… Depuis 6ans

www.notre-toit.overblog.fr
Messages :Env. 1000
De :Alsace (67)
Ancienneté :+ de 10 ans
Bonjour.

600 d’entraxe : OSB22 ou CTBH de 25mm.

Guillaume, le 22 chez toi, il est a la limite de la charge (nan au-dela). Les petites rives reposantes participent a la reprise de charge. Mais ce n’est pas preponderant : c’est l’entre-axe pleine plaque qui determine 90% de la charge admissible d’un panneau. Et 22mm pour 600mm c’est pas assez en CTBH.

Perso, je ne me pose meme pas de question :OSB3 en 22mm.

Les panneaux sont moins lourds, en etant aussi costaud, moins de colle (on trouve facilement du E1, maintenant le E0 arrive, en CTBH on a du mal a trouver du E1).

Le cout ? Ca fait 2 ans que j’ai pas regarde donc je ne saurais dire la difference entre OSB22 et CTBH25.

Tony

Pour les petites rives, c’est d’une part pour la resistance mecanique, mais aussi pour eviter les affaissements aux jonctions des plaques qu’il faut qu’elles soient supporter. En prime, une petite rive soutenue ne grince generalement jamais.
Messages :Env. 20
De :Haucourt (60)
Ancienneté :+ de 9 ans
Bonjour et bonne annéeà tous !

Merci pour cette réponse qui confirme ce que je pensais.

Ce sera donc de l’OSB3 en 22mm. Je vais tenter de trouver de la E0 (qui contient moins de colle si j’ai bien compris). Au pire, je prendrais de la E1.

Bonne continuation et bons travaux à tous…
CMI signé!

Terrain signé!

Work In Progress

Dedans… Depuis 6ans

www.notre-toit.overblog.fr
Messages :Env. 1000
De :Alsace (67)
Ancienneté :+ de 10 ans
Pour le E1, les panneaux kronofrance qu’on trouve assez aisement dans les vendeurs de mateiraux sont tous E1 depuis 1 ou 2 ans maintenant. Si tu n’es pas accro ecolo, que tu ne te fais pas un rail de poussiere d’OSB tous les matins, c’est deja bien suffisant. Le E0, appele souvent Sterling est quand meme nettement plus cheros.

Tony
Messages :Env. 10
Dept :Yvelines
Ancienneté :+ de 4 ans
Bonjour,

Je viens de faire faire mes combles. Ils ont posé du CBTH Hydrofuge de 25 mm car plus solide. Il est vrai qu’il faut penser au bruit donc je te conseil en plus de poser de la bande adhésive en mousse sur tes poutres avant le plancher, cela réduira considérablement la transmission. Si tu peux bourrer l’espace entre les poutres par de la laine de verre en flocon ou en rouleau cela sera le top. N’hésite pas a bien remplir sans laisser trop d’espace vide, cela évitera la raisonnance.

Bon courage et à plus
Messages :Env. 1000
Dept :Loire Atlantique
Ancienneté :+ de 6 ans
Je pense qu’il l’a fait son plancher depuis le temps
En cache depuis aujourd’hui à 15h08

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
«  Ouate de celulose soufflée sous plancher  »
Discussion lancée par- 4 réponses
«  Besoin d.aide plancher phonique et technique etage  »
Discussion lancée par- 12 réponses
«  Plancher et isolation  »
Discussion lancée par- 2 réponses
«  Creation tremie dans plancher beton  »
Discussion lancée par- 0 réponses
«  Isolation sous plancher chauffant  »
Discussion lancée par- 10 réponses
«  Rajout d une phrase sur la notice descriptif  »
Discussion lancée par zouliha – 29 réponses
«  Qualité de la fenêtre  »
Discussion lancée par grimm – 9 réponses

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 326 794 membres et aux 4 407 389 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |
0.054

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Bien choisir ses fenêtres
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de fenetres
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
23 idées de jolies portes d’entrée
L’équipe de ForumConstruire.com sélectionne pour vous les plus belles photos des membres !

ctbx ctbh
Panneau de particules Kronospan P5 CTBH 305x185cm 19mm
Panneau de particules Kronospan P5 CTBH 305x185cm 19mm KRONOSPAN

Réf. Dispano1441996
Ref. KRONOSPAN :ADMF100327
Code EAN :3467272011092
Unité :Mètre carré

> Voir les stocks dans mes autres agences
Pour obtenir vos tarifs personnalisés,Connectez-vous
A télécharger

Télécharger la fiche

Plan du site
RH
Conditions générales de réservation
Infos légales
CGV
Contactez-nous
Partenaires
Réclamation clients
Cookies
Support clients

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies/traceurs permettant de réaliser des statistiques d’audiences, de vous proposer des services (partages sociaux …) et des offres adaptées à vos centres d’intérêts. Pour plus d’information, pour gérer ou vous opposer à l’utilisation de cookies/traceurscliquez-ici OK
Les produits et tarifs affichés ici sont ceux de l’agenceDispano Alfortville
Pour consulter les produits et tarifs de l’agence la plus proche :
Choisissez l’agence la plus proche
Panneaux de particules de bois à faces fines, poncés et calibrés, traités hydrofuge et répondant au label de qualité CTB-H (EN312-P5). panneau plein format et destiné à des usages travaillant en milieu humide ou présentant des risques d’exposition temporaire à l’humidité.
Cloison, contreventement de murs, habillage ou doublage de murs et agencement.
Le design conjugué aux performances
L’esthétique et les performance sont au cœur des gammes de lames de terrasses UPM Profi. Tous les produits sont fabriqués à l’aide d’une technologie composite brevetée afin de garantir une esthétique à l’épreuve du temps.
Créateur d’aménagement intérieur sur mesure depuis plus de 50 ans, KAZED s’est imposé comme la marque de référence du marché français du dressing, de la séparation de pièces et façade coulissante et pliante.
Fournisseur spécialiste en appareils d’agrafage, de clouage et de vissage professionnel et industriel.
PAVATEX produit une isolation de haute qualité fabriquée à partir du bois, matière première renouvelable, pour donner une meilleure protection contre le froid, la chaleur, le bruit et le feu.
Norbord est le premier producteur mondial d’OSB.Les produits Norbord sont largement utilisés dans la construction, le bricolage et l’emballage.
Canjaere proposeune gamme de bardage avec traitement sous process à l’huile de prolin, incolore ou pigmenté.
Mapei est un fournisseur spécialiste dans le domaine des colles et produits chimiques du bâtiment.
Freefoam est un fabricant de produits en PVC : planches de rive, lambris, systèmes de gouttières et bardages.
Consultez les produits distribués dans votre agence
Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités !
Footer – catalogue et questions-réponses

ctbx ctbh

Le média collaboratif

des amoureux de la mer
Autres rubriques

WikiBoat

Albums

Concours photo

Chants de marins

Dictons

Je viens de me fendre de 170€ pour une seul plaque de contreplaqué marine. Je trouve cela horriblement cher et je ne fais que commencer la rénovation. Y-at-il des combin ou des moyens moins honéreux pour réaliser des cloisons et autres coffres?
certain(s) message(s) ont été masqué(s) – pour les afficher, cliquerici
Liste des contributions

cp
du ctbx tout oukoumé largement suffisant pour

samedi 11 avril 2009 00:58

oui
CTBX tout okoumé
moins cher et plus léger


samedi 11 avril 2009 01:11

dans la baille à mouillage ?
bien peint ?
pour s
puccavega
samedi 11 avril 2009 01:40

Entre autre,
mais aussi pour des cloisons et un s
Balkan50
samedi 11 avril 2009 22:25

Oui, il le faut…
séparer les deux encres :
noi

dimanche 12 avril 2009 11:21

MDR…
Comme dirait ma fille.
De toute façon je
Balkan50
samedi 18 avril 2009 01:07

ctbx-cp- marine
Rien a voir entre les deux le 1é

samedi 18 avril 2009 01:24

airex
la mousse airex?
Pour des petites cloiso
Thomas_75
samedi 18 avril 2009 01:49

Et pour
quelles dimensions
Balkan50
samedi 18 avril 2009 01:53

airex
2 mètres sur 1

Thomas_75
samedi 18 avril 2009 01:59

50 € le M2
C’est pas tellement économique? :-(
Balkan50
samedi 18 avril 2009 02:35

CTBX
Bonjour, à moins que tu ne restaures un « RIV
FrancisV
samedi 18 avril 2009 15:26

prends du
contre plaqué de qualité « ctbx » comme
hotelgolf
samedi 18 avril 2009 16:20

CP marine CTBX?
Acheter un contre-plaqué « marine »
Eaque1
lundi 20 avril 2009 16:20

Résine…
J’utilise des planches de qualité m
Leicar8
samedi 18 avril 2009 16:42

J’ai bien dit…
De résine époxy, et non pas
Leicar8
samedi 18 avril 2009 16:43

le contreplaque
le CTBX est un contreplaque de co
(60nora)
samedi 18 avril 2009 19:48

sans vouloir polemiquer
que connais tu du contre
hotelgolf
samedi 18 avril 2009 19:57

du calme, du calme …
Il est assez grand pour pi
RM980
samedi 18 avril 2009 20:38

Comme le dit…
RM980, j’ai pu glaner dans tout
Balkan50
dimanche 19 avril 2009 00:18

Et pour les planchers ?
Le CTBX (Tout Okoume, va
RV29N
lundi 20 avril 2009 01:09

Les planchers…
S’ils sont posés à l’intérieur
Leicar8
lundi 20 avril 2009 01:43

cp ctbx
CTBX + epoxy(2 couches)+ temps passé( le

mercredi 22 avril 2009 00:36

ctbx pour plancher
vu le prix de vente du planche
RM980
mercredi 22 avril 2009 10:31

cp
du ctbx tout oukoumé largement suffisant pour les aménagement et très nettement moins cher
oui
CTBX tout okoumé

moins cher et plus léger

très bien pour les cloisons et l’aménagement
dans la baille à mouillage ?
bien peint ?
pour séparer les 2 encres ?…
Entre autre,
mais aussi pour des cloisons et un sommier sup à l’avant.
Oui, il le faut…
séparer les deux encres :
noire pour l’élève
rouge pour l’instituteur

exceptionnellement le violet pour la correction des documents nautiques.

désolé, j’ai pas pu résister.

co X. Darcos
MDR…
Comme dirait ma fille.
De toute façon je crois que les instit n’existent plus. Ce sont maintenant des « professeurs des écoles ». Et on ne corrige plus, les élèves font de l’auto correction.
Ce qui ne me fait pas beaucoup avancer sur mon problème initial.
Donc je ferai comme d’hab, je vais me dém..der.
ctbx-cp- marine
Rien a voir entre les deux le 1é utilise du bois de bas de gamme et colle différente, le 2é vraiment fait pour l’air salin
airex
la mousse airex?

Pour des petites cloisons ça doit être suffisant?

La plaque airex coute 100euros
50 € le M2
C’est pas tellement économique? :-(
CTBX
Bonjour, à moins que tu ne restaures un « RIVA » ou autre Rolls, le CTBX est suffisant pour les aménagements intérieurs mais il faut être trés attentif à sa qualité, vérifier les chants si ils ne sont pas pleins de trous ou rebouchés au mastic, panneaux déformés ou autres défauts.
En général je commence par une plaque que je débite et là, on voit si la qualité est bonne ensuite s’approvisionner dans le même lot car le meilleur côtoie le pire.
impératif, protéger les chants (PPU diluée, résine, peinture etc).
Cordialement Francis
prends du
contre plaqué de qualité « ctbx » comme te l on indiqué plusieurs intervenants precedants , par contre insiste pour que ce soit , du « tout okoumé », ça veut dire que tout les plis sont en okoumé contrairement a la qualité « combi » qui elle aussi a un collage « ctbx » mais ou un pli sur deux est en okoumé et l autre en peuplier , donc d une moin bonne qualité !

pour resumer , « ctbx » qualifie la qualité du collage et ensuite il faut verifier la qualité des essences de bois qui composent les plis du cp, et là , le tout okoumé est mieux que du combi

derniere chose evite comme la peste tout ces contreplaqués pas cher labelisés WBP soit disant exterieur mais qui ne vraiment pas grand chose en milieu humide !

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)
CP marine CTBX?
Acheter un contre-plaqué « marine » ce n’est pas acheter du « CTBX » générique mais ceci :
Des panneaux constitués d’un maximum de plis dans l’épaisseur recherchée:
6mm5 Plis
8mm5 Plis
9mm7 Plis
10mm 7 Plis
12mm 7 – 9 Plis

Des essences exotiques, panneaux réalisés
« Tous plis okoumé » au minimum 500Kg/M3
voire « Faces acajou, 580Kg/m3; moabi, 550kg/m3″ en fonction de votre budget et du type de finition recherché;
et « Tous plis moabi, 800kg/m3″ pour les éléments mécaniquement très sollicités, toujours si votre budget vous le permet! Mais le poids sans fait ressentir.

Le collage sera de préférence de type 4 ou de classe 3 c’est-à-dire avec une colle phénolique (phénol-formaldéhyde).
Bon nombres de panneaux « CTBX » sont assemblés avec de la mélamine collage insuffisamment résistant à l’humididité sans imprégnation ou stratification du contreplaqué.

Sans « trou » ni espacement dans les plis.
A l’achat examinez soigneusement les champs des panneaux.

Tao
Résine…

J’utilise des planches de qualité moyenne pour mesaménagements et, une fois coupées à mesure, je les enduis soigneusement d’une ou deux couche(s) de résine époxy. (Soigner les chants).
Si la menuiserie doit être peinte, j’applique d’abord un bon « primaire » sur l’époxy.

Bien respecter les temps de séchage.

:topla:
J’ai bien dit…

De résine époxy, et non pas de mastic ou de colle.

:goodbye:
le contreplaque
le CTBX est un contreplaque de coffrage .
il vaut mieux trouver du CTBH H pour hydro
qui est moitie moins cher que le « marine »
tout depend ce que l’on veut faire avec
cordial
alain
sans vouloir polemiquer
que connais tu du contreplaqué ?

le classement CTBH ne s applique pas au contre plaqué mais aux panneaux aggloméré, et est moins performant en resistance a l humidité que le collage CTBX

je repete ce que j ai ecrit plus haut les classements concernent la qualité du collage et il faut ensuite regarder de quoi sont fait les plis

il faaut arreter de propager des informations approximatives !
du calme, du calme …
Il est assez grand pour picorer dans nos réponses ce qui lui semble sérieux et délaisser ce qui lui paraît approximatif.
ca fait longtemps qu’on ne t’avais pas relu hotelgolf, mais je vois que tu n’as pas changé de clavier;-) ;-)
Pour des amnénagements INTERIEURS il est clair que le CTBX TOUT OKOUME (je suis ok avec toi) 10 mm est très satifaisant. On peut même passer au 8 mm pour des cloisonnettes non structurelles.
Mais dès qu’il y a un contact avec l’extérieur, il faut être plus prudent.
Concernant une cloison dans la baille à mouillage, il ne faut pas oublier qu’elle sera toujours dans l’humidité et qu’elle recevra en permanence des grands coups de boutoir de l’ancre. Dans ce cas, on peut toujours mettre du CTBX Okoumé, mais il faut le stratifier sérieusement, avec un rovimat 600 g par exemple.
Comme le dit…
RM980, j’ai pu glaner dans tout ce qui a été dit des choses fort intéressantes: CTBX correspondant à une technique de collage, le bois dont sont constitués les plis, la protection nécessaires des champs à la résine époxie et enfin l’utilisation en contact direct ou pas avec l’eau.
Merci à tous, je pense qu’avec tous ces conseils je vais pouvoir me faire mon idée et surtout faire des économies.
En terme d’économies, j’ai compris également quelque chose, c’est que l’aménagement intérieur doit se penser globalement de manière à prévoir toutes ses découpes de paneaux avec le moins de pertes possibles. C’est parfois un bon exercice de géométrie appliquée.
Et pour les planchers ?
Le CTBX (Tout Okoume, va sans dire…) convient-il ? Désolé si la question a déjà été traitée mille fois, mais mes recherches sur les fils antérieurs m’ont plus égaré qu’autre chose.

Donc est-ce le bon rapport qualité/prix ?

Merci

RV
Les planchers…

S’ils sont posés à l’intérieur du voilier, il ne devrait pas y avoir de problème pour autant qu’ils soient enduis d’une bonne protection.

Par contre, à l’extérieur, il y a plus de risque: Surtout s’il s’avère nécessaire de les percer.
Dans ce cas, l’eau risquerait à la longue de s’infiltrer au travers la stratification (ou à travers la couche de résine Epoxy), d’imprégner le bois et de le dégrader. :reflechi:

C’est arrivé sur mon voilier, à cause d’un chandelier mal fixé!
L’eau a fini par contourner le sika et à pénétrer le long des visses de fixation.
cp ctbx
CTBX + epoxy(2 couches)+ temps passé( le temps c’est de l’argent)bravo l’économie :-(
ctbx pour plancher
vu le prix de vente du plancher chez Charles, beaucoup se demandent en effet comment les fabriquer soit même.
Il y en a un qui a parfaitement réussi d’ailleurs ==&gt

http://www.uaif.org/technique/site_planchers/index.html

mais le CTBX aura un défaut : le premier pli okoumé de fait même pas 1 mm, et même avec toutes les protections possibles je doute qu’il résiste au temps. Autre souci, si on veut faire des joints sika noirs ou blancs pour faire « comme », à la longue le sika se décollera imperceptiblement du bord de la défonce et l’eau viendra s’infiltrer.

ceci dit, si on est prêt à refaire ses planchers tous les 5 / 10 ans, c’est une bonne solution.

Pour notre bateau (10 m) :
CTBX + SIKA + EPOXY = 300€
plancher Charles = 1000 €

Ceci dit, nous prendrons le plancher de chez Charles : le plancher, c’est la première chose qu’on voit de la descente …

contactez-nous
|

FAQ
|

infos légales
|

publicité
|

charte

Forums

Bateau

Equipements

Navigation

Vie à bord

La taverne

Très bon état général – vente cause santé –
Haute (…)
A nouveau ! Adoptez un élégant bateau en bois (aca (…)

ctbx ctbh

La pose de carrelage sur plancher bois
Quel que soit votre choix, il est nécessairede respecter strictement les méthodes de pose du fabricantet de prêter une attention toute particulière à la préparation.
Le principe général est la pose d’unenatte intermédiairequi sert :
  • de couche de découplage :elle neutralise les tensions entre le support et le carrelage,
  • de protection à l’eau :elle est imperméable et protège le support de l’humidité,
  • de compensation de pression de vapeuren cas d’humidité du support.
Elle est mise en oeuvre sur les panneaux bois avec un mortier-colle adapté. La pose du carrelage s’effectue ensuite au mortier-colle adapté sur Schlüter®-DITRA.
Des produits connexes sont utilisés pour le traitement des points singuliers (bande de pontage, angles sortants et rentrants, siphon de sol, …).
1 ercas : pour les locaux secs, collage directement sur le ragréage avec le mortier colleINDIFLEX + . Pour les locaux humides, pose d’un système de protection à l’eau sous carrelage INDISPEC + puis collage avec le mortier colleINDIFLEX HP +.
2 ndcas : pour les locaux secs, collage directement sur les panneaux bois avecINDIFLEX +.Pour les locaux humides, pose d’un système de protection à l’eau sous carrelageINDISPEC +puis collage avec le mortier colleINDIFLEX HP +.  
   → Consulter le sitewww.lesindispensables.fr
Sous avis technique de référence 12/06-1468
Les plaques Hydropanel d’Eternit :
Hydropanel fait l’objet d’un brevet international (EP07108226.7) et est conforme aux exigences de la norme EN 12467.
Nos meilleurs partenaires pro près de chez vous
RT 2012 : les 8 points de vigilance
Extension Surélévation : l’importance du maître d’oeuvre
Le site deréférencede laconstructionenbois
©2009 MOBOA | RéalisationINTERPROS

Les carrelages forment le revêtement de sol de prédilection des entrées et des pièces humides telles que la salle de bains, la cuisine, la buanderie… du fait de leur surface dure et imperméable.
Mais est-ce possible de les poser sur un plancher bois ? 
Les risques éventuels sont liésà la combinaison d’un carrelage rigide et de panneaux de bois sensibles à l’humidité et susceptibles de se déformer.
Ces risques peuvent causer des pathologies telles que le déchaussement des joints ou la fissuration des carrelages, or ces pathologies, si elles venaient à se produire, nécessiteraient obligatoirement des interventions ultérieures à la pose ! Il convient donc de prévenir ces risques en dressant un diagnostic préalable et en choisissant la solution produits appropriée.
►La pose d’un carrelage sur un plancher bois est réalisable dans la plupart des cas…
Pour obtenir un résultat pérenne,le principe essentiel est de désolidariser le support du carrelage.Plusieurs méthodes existent qui bénéficient d’avis techniques, dans le respect des prescriptions de pose des fabricants.

Préalablement à la pose du carrelage, certaines précautions sont à prendre, en commençant parune analyse du plancher.
•Dans le cas d’une construction neuve , les dalles de plancher doivent être posées conformément au DTU 51-3 « Planchers en bois ou en panneaux dérivés du bois ». Le plancher bois doit ainsi êtrerigide , stable, sans flexion, bien vissé et collé, à joints vifs et décalés.
•Dans le cas d’une rénovation , il faut procéder à un examen minutieux du plancher visantà repérer d’éventuels défauts: zones se déformant sous le poids d’une personne, affaissements, lames mal fixées voire manquantes. Il est alors nécessairede les corriger: renforcer le solivage existant si le plancher a tendance à fléchir, refixer ou remplacer les lames de plancher, voire réaliser un plancher de doublage qui améliorera la rigidité. Au final, le plancher sera impérativement rigide, sans flexion et bien vissé ; la flèche active sera inférieure à 1/600 èmede la portée. Les anciens parquets seront par ailleurs poncés jusqu’au bois propre et dépoussiérés.
   ► De maintenirune ventilation suffisante de la structure boispar la sous-face (cahier CSTB n° 2055 du 2/01/1986).
   ► De vérifier queles structures porteusessont compatibles avec la surcharge et le changement d’affectation du local.
   ►  De tenir compte dupoids propre de l’ouvragedansle dimensionnement du plancher .
   ► De mettre en œuvre des dalles de qualité NF EN 312 P5, CTB-H pour les panneaux de particules agglomérées, CTB-X pour le contreplaqué, OSB 3 ou 4. Un traitement hydrofuge peut aussi être recommandé.
   ► D’assembler les panneauxpar rainures et languettes emboîtées et colléeset de les fixer par des vis suffisamment rapprochées.
   ► S’il s’agit d’une pièce humide, de protéger le bois parun enduit d’étanchéitéou de réaliser une étanchéité de plancher avecune membrane adaptée .
   ► Si les pièces humides sont superposées, de poserun pare-vapeurau plafond pour préserver le plancher bois de l’humidité.
   ► De réaliserdes joints de fractionnementsi les surfaces le nécessitent (grandes surfaces d’un seul tenant, pièce en L, …).
   ► De bienchoisir ses carreaux céramiques(DTU 52.2). Les dimensions et les épaisseurs doivent être précisées selon le système de pose et le classement du local.
   ► De définirla surface unitaire des carreaux acceptableselon le mode de pose. Les petits carreaux transmettront plus facilement les éventuelles déformations sur les joints élastiques. 
Ce système bénéficie de l’Avis Technique 13/06-1010.
Schlüter® – DITRA est une natte en polyéthylène et pourvue de nervures entrecroisées découpées en queue d’aronde. Elle est revêtue, sur la partie inférieure, d’un non tissé permettant l’ancrage de la natte dans le mortier colle sur le support.
Siplast – Interply Pet Interply Hydro :
Siplast les conseille spécialement pour la maison ossature bois.
• Interply Pestune sous-couche de désolidarisationen rouleau entre carrelage collé et plancher bois composite ou traditionnel.
C’est une membrane de bitume élastomère SBS, particulièrement mince, élastique et résistante au poinçonnement, qui se pose à froid, par adhésivité. Sa surface est protégée d’un voile polyester qui améliore l’accroche du mortier colle.
• Interply Hydroestun procédé de protection à l’eausous carrelage collé sur support bois neuf, pour les planchers intermédiaires et les planchers sur vide sanitaire, dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, WC).
Ces systèmes bénéficient d’un CCP (cahier des charges de pose) validé par Alpha contrôle, référence dossier 100-165-07-03.
ParexLanko propose une gamme complète permettant le collage et le jointoiement d’un carrelage sur support bois.

Pour la préparation des supports :
  • sur panneaux bois de type CTBH, CTBX, ou OSB, appliquer les primaires162 PRIMAPRENE PLUSou163 OMNISOL ,
  • sur anciens planchers bois, poncer et dépoussiérer parfaitement le support, puis appliquer le primaire garnissant163 OMNISOL .

Les défauts de planimétrie seront repris avec184 SOLFLEX ragréage fibré P3ou 190 SOLEXTREME ragréage sans tensionà base de sulfate de calcium également P3.

Le collage et le jointage des carreaux:
Il peut être fait avec5024 PROLIDAL PLUSmortier colle sans poussière (C2E),572 PROLIFLEX HPmortier colle fibré (C2S1ET) ou5073 FLUIDE 2Smortier colle sans poussière fibré permettant un simple encollage (C2 S1 EG).
Prendre soin de primairiser avec124 PROLIPRIMdans le cas d’un collage sur 190 SOLEXTREME.

545 PROLIJOINT SOUPLEou5046 JOINT ELITpermettront de réaliser des joints entre carreaux esthétiques et résistants.
   → Consulter l’ensemble des produits et leurs techniques de mise en oeuvre sur le sitewww.parexlanko.com
WEBER propose plusieurs solutions selon le support.
Pour la pose sur panneaux bois(CTBX, CTBH, OSB) :
  ♦ weber.fixsol- Colle à carrelage en pâteprête à l’emploi pour sol intérieur, pour le collage de tous types de carrelages, marbre, granit… de tous formats
  ♦ weber.jointflex-Mortier pour joints soumis à déformationpour tous les supports contraignants
  ♦weber.primAD – Primaire d’adhérence et d’imperméabilisationmonocomposant pour les ragréages de sols et les mortiers-colles
  ♦ weber.colflex-  Mortier-colle déformablemonocomposant à double consistance pour carrelage (C2S1 EGT) pour le collage de tous types de carrelages, marbre, granit…
  ♦ weber.jointflex-Mortier pour joints soumis à déformationpour tous les supports contraignants
   → Consulter les fiches solutions « La pose de carrelage sur panneaux de bois (CTBX, CTBH, OSB) » sur le sitewww.weber.fr.
Pour la pose sur plancher à lames:
  ♦ weber.primAD-Primaire d’adhérence et d’imperméabilisationmonocomposant pour les ragréages de sols et les mortiers-colles
  ♦ weber niv.dur- Ragréage fibréforte épaisseur à recouvrement rapide,spécial rénovation(P4SR)
→ Consulter les fiches solutions « La pose d’un revêtement de sol sur un plancher en bois à lames » sur le sitewww.weber.fr . 

  ou
 ♦ Leca mix ravoirage-Ravoirage sous chape légerà base d’argile expansée
 ♦ Leca mix chape -Chape allégéeà l’argile expansée
→ Consulter les fiches solutions « La rénovation d’un plancher ancien en limitant le poids » sur le sitewww.weber.fr . 
Pour la pose de carrelage sur plancher à lames clouées ou sur panneaux CTB-H ou CTB-X, la gamme Les Indispensables propose des produits à chaque étape du chantier :
•  Réalisation des jointsde fractionnement et périphérique avec un mastic élastomère.
•  Jointement des carrelagesavecINDIJOINT SOUPLE , mortier de jointement déformable.
Il est aussi possible d’utiliser des plaques de sol spécifiques pour les planchers bois.
Elle peut être mise en œuvre sur un support stable en bois (Elle ne constitue pas un plancher porteur posé sur appuis ponctuels.) et forme alors une chape sèche désolidarisée.
Les plaques de sol Fermacell sont fabriquées à partir d’un mélange de plâtre et de fibres de cellulose et bénéficient d’un écolabel allemand. Elles s’assemblent en recouvrement par collage, puis vissage ou agrafage. Le carrelage est ensuite posé de manière conventionnelle sur un mortier colle approprié. Dans les locaux E2, une protection à l’eau est systématiquement interposée entre la chape sèche et le mortier colle.
   → Consulter le site  www.fermacell.fr
Elles sont en fibre-ciment, elles résistent à 100 % d’humidité et apportent une réponse aux contraintes d’hygiène très élevées. La composition dHydropanel lui confère une stabilité inégalée en milieu humide. Elle présente une excellente stabilité dimensionnelle, ne se fissure pas et ne se désagrège pas. Elle est imputrescible. Même en cas de dégât des eaux, la plaque Hydropanel ne craint rien.
Utilisées en sous-couche, elles peuvent être fixées aux panneaux porteursDuripanelen bois ciment.
   → Consulter le site  www.hydropanel.fr
R etrouvez les solutions produits appropriées à vos chantiers
dans nos agenceset auprès de nos conseillers de ventes.
Il est proposé en kit comprenant primaire d’accrochage, membrane, bande et mastic pour le traitement des points singuliers, mortier-colle et mortier de jointoiement pour carrelage.
1 ercas : application d’un primaire d’accrochage,INDIPRIMER TSet ragréage du support avecINDISOL HP3renforcé d’une toile de fibre de verre.
2 ndcas : réalisation d’un plancher de doublage en panneaux de particules agglomérées CTB-H ou en contreplaqué CTB-X conformément au DTU 51.3.

ctbx ctbh
Système d’ITE avec aspect enduit traditionnel pour maisons à ossature bois.
Le système StoTherm Classic MOB est une solution techniquement fiable pour l’obtention d’un enduit aspect traditionnel sur une construction à ossature bois. Il apporte, en plus du complément d’isolation thermique, une mise en stabilité dimensionnelle des panneaux de particules bois (CTBX, CTBH ou OSB) qui garantit la pérennité de l’enduit par suppression du risque de fissuration au droit des jonctions. En pratique, le système StoTherm Classic MOB a fait ses preuves et bénéficie depuis plus de 10 ans d’un Avis Technique du CSTB.
StoTherm Wood a obtenu le label de qualité « Nature Plus ». Ce label destiné aux produits écologiques et fonctionnels du bâtiment en Europe est destiné aux produits composés à au moins 85 % de matières premières renouvelables et/ou minérales.

ctbx ctbh

Accueil »
Construction maison » Prix du contreplaqué

Type de projet Couverture Isolation de toiture Porte / Fenêtre en PVC Serrurerie Peinture Ravalement de façade Rénovation électrique complète ou partielle Climatisation Rénovation plomberie complète ou partielle Rénovation d’appartement / de maison Ardoises Charpente industrielle bois Charpente métallique Charpente traditionnelle bois Couverture Décrassage / Démoussage de toiture Étanchéité de terrasse Étanchéité de Toiture Fenêtre de toit Fumisterie – Conduits de Fumée Isolation de terrasse Isolation de toiture Modification de charpente Plancher en verre Puits de lumière Ramonage Rénovation de couverture Surélévation maçonnerie Surélévation structure bois Verrière Zinguerie Aménagement de combles Antenne TV et satellite Domotique Petits travaux en électricité (Ajout prise…) Rénovation électrique complète ou partielle Réseaux courant faibles Tableau électrique Agencement en bois Escalier en bois Mezzanine Motorisation de portes et portails Placards – rangements sur mesure Portail en aluminium Portail en bois Portail en PVC Porte / Fenêtre en aluminium Porte / Fenêtre en bois Porte / Fenêtre en PVC Porte d’entrée Porte intérieure en bois Portes de garage Stores Véranda Vitrerie Volet battant / Volet roulant en aluminium Volet battant / Volet roulant en bois Volet battant / Volet roulant en PVC Escaliers métalliques Ferronnerie Porte blindée Serrurerie Installation sanitaire Petits travaux de Plomberie Rénovation plomberie complète ou partielle Salle de bain clé en main Sauna / Hammam Traitement de l’eau (Antitartre, adoucisseur, filtration) Assainissement Bétons cirés Bétons décoratifs intérieurs Chape fluide Chapes Construction de murs Dalles béton Démolition avec transports de gravats Empierrement Fosse septique (installation ou remplacement) Goudronnage Petite maçonnerie Terrassement Voiries / Réseaux externes Cloisons Cloisons amovibles Faux plafond Isolation des combles aménageables Isolation des combles non aménageables Isolation écologique Isolation phonique Isolation thermique des murs intérieurs Plaque de plâtre Plâtre traditionnel Carrelage Enduit Faïence murale Papier peint Parquet Peinture Peinture décorative Plafond tendu Rénovation de parquet Sol souple (vinyle, lino, dalles PVC, etc…) Enduit de façade Habillage de façade Isolation par l’extérieur Nettoyage de façade Peinture de façade Ravalement de façade Chaudière électrique Chaudière Fioul Chaudière gaz Chauffage électrique à chaleur douce Chauffage électrique à inertie Chauffe-eau thermodynamique Cheminée Climatisation Climatisation réversible Entretien Chaudière / Chauffe-eau Entretien climatisation Entretien Pompe à Chaleur Insert de cheminée Installation de chaudière Installation de chauffe-eau Plancher chauffant eau chaude /réversible Plancher chauffant électrique Poêle à bois Poêle à Granulés Radiateur Électrique VMC Abattage d’arbre Abri de jardin Allée de jardin Bétons décoratifs extérieurs Carrelage extérieur Clôture Dallage extérieur Élagage et taille Entretien espaces verts Pavé autobloquant Paysagiste Pergola Terrasse en béton / Chape Terrasse en bois Alarme Alarme de piscine Sécurité incendie Télésurveillance Vidéosurveillance Abri de piscine Couverture de piscine automatique Piscine à armatures métalliques Piscine en dur Piscine en kit Piscine hors sol Piscine polyester Plage de piscine Pompe à chaleur pour piscine Pool-house Spa Diagnostic Immobilier Amiante DPE (diagnostic de performances énergétiques) Humidité Loi Carrez Parasites Plomb Aérothermie Chaudière Bois Chauffage solaire Chauffe-eau solaire Eolienne Géothermie Panneaux photovoltaïques Pompe à chaleur air-air Pompe à chaleur air-eau Pompe à chaleur eau-eau Récupération d’eaux pluviales Cuisine clé en main Architecte Architecte d’intérieur / Décorateur Economiste de la construction Métreur / Dessinateur Coordinateur de travaux Rénovation d’appartement / de maison Entreprise générale / TCE Gros Œuvre (Extension maison, construction garage, etc…) Second oeuvre Construction de Maison Individuelle Maison ossature bois Monte-Escalier – Rampes d’accès Aménagement spécifique handicapés

Pose – Remplacement Réparation – Entretien

Propriétaire Locataire Propriétaire louant son bien Autre
Maison Appartement Locaux professionnels Autre
Immédiat Sous un mois Inférieur à 3 mois De 3 à 6 mois Plus de 6 mois

Je valide obtenez 5 devis et trouvez un artisan
Partager cet article sur

Google Facebook Twitter
Travaux Bricolage sur Twitter Mes Tweets
L’article n’a pas été envoyé – Vérifiez vos adresses e-mail !
La vérification e-mail a échoué, veuillez réessayer
Impossible de partager les articles de votre blog par e-mail.
Besoin de faire des travaux à l’intérieur ou l’extérieur ? Découvrons lesplanches de contreplaqué , à quoi sert le contreplaqué ? Commentchoisir ses panneaux de contreplaquéet quels sont les critères à étudier pour l’ achat de votre contreplaqué? Quel est leprix d’une planche de contreplaqué?
Comment acheter son contreplaqué ? Quelles sont les types de contreplaqué disponibles dans le commerce ? Le contreplaqué se délcine en différents types selon ses utilisations :contreplaqué CTB-X, CTB-Hou encore CTB-S.
Avant d’acheter son contreplaqué , il faut comparer les critères d’achat selon votre besoin et qui influenceront le prix d’achat de votre contreplaqué. Ainsi, veillez à choisir un contreplaqué selon :
Délivré par l’institut Technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement (FCBA), les agréments CTB-H, CTB-X et CTB-S garantit la qualité ainsi que la longévité des plaques de contreplaqué :
Il existe d’autres types de contreplaqué tels que le contreplaqué CTBC qui est employé pour lestravaux de coffrage de béton . Pour lutter contre les incendies, le panneau de contreplaqué CTBI est un contreplaqué ignifugé c’est à dire résistant au feu.
Les prix au m2 de contreplaqué commencent à5 euros le m2et peuvent allerjusqu’à 20 euros selon l’épaisseurque vous choisirez.
En choisissant un contreplaqué de taille standard, 2.50m de longueur et 1.25m de largeur, lesprix d’un panneau de contreplaquévontde 15 euros jusqu’à 60 euros . L’épaisseur du contreplaqué est le facteur qui influence le plus le prix d’une planche de contreplaqué.
choisir son panneau de contreplaque
Le contreplaqué est uneexcellente alternative au bois massif . En proposant des propriétés quasi similaires tout en levant les inconvénients du bois massif. Le contreplaqué est un excellent matériau de construction.
Le contreplaqué tire ses avantages de son processus de fabrication. Le contreplaqué est composé de feuilles de bois assemblées et collées les unes sur les autres. Les plis ou plaçages sont toujours en nombre impair, plus fréquemment au nombre de 3 ou 5 feuilles de bois pour garantir une excellente robustesse au contreplaqué. La colle injectée entre chaque feuille de bois permet de boucher les pores entre chaque pli.
mettre du contreplaqué sur les murs
Pour faciliter l’ utilisation du contreplaqué , il convient d’opter pour des dimensions standards. Les dimensions les plus couramment utilisées sont :
Si vous avez des besoins spécifiques, vous pouvez acheter du contreplaqué aux dimensions sur mesures et dont l’épaisseur peut aller de 1mm jusqu’à 50mm. Plus le contreplaqué est épais, meilleur sera sa qualité.
Au milieu de tous ce choix d’essence de bois pour votre contreplaqué, vous êtes un perdu ? Nous allons vous aider à choisir votre essence :
Vous souhaitezacheter des panneaux de contreplaquépour vos travaux, vous pouvez en trouver :
France Devis est enregistré auprès des services de la CNIL sous le n° 1982646. En application de la loi Informatique et Liberté, vous disposez à tout moment d’un droit d’accès et de mofication sur les données personnelles vous concernant.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*
Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.
Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.
Travaux & Bricolage est un guide enrénovation et devis travaux . Apprenez comment bricoler et faire vos travaux.
Nos experts en bâtiment vous informent pour réussir vos projets de travaux de rénovation maison, maçonnerie, électricité, plomberie, toiture … Découvrez le prix des travaux rénovation !
TravauxBricolage.fr est un site dédié aux travaux de la maison et aux passionnés du bricolage. Vous avez envie de faire des travaux ? Vous voulez rénover votre habitat ? Toutes les astuces bricolage et travaux sont sur Travaux Bricolage !
Publication régulière d’articles sur les travaux de la maison : rénovation, aménagement de l’habitat et entretien.

ctbx ctbh

Accueil
Politique
Avertissements
Contact

Blog sur la rénovation de notre grange: Leplancher plancherbois osbctbhphaltex gitage steico … La toiture étant maintenant terminée, nous pouvons poser notreplanchersans craintes qu’il soit arrosé :) Le … http://www.blogradical.com/blog/543516049894/blog-sur-la-renovation-de-notre-grange-le-plancher/
LoftBaixas: Mise a niveauPlancher On a rechevronné leplancheret posé duCTBH . Mais la mauvaise surprise c’est se rendre compte que leplancherpourtant refait avant notre achat n’était pas de … http://www.blogradical.com/blog/551916049895/loftbaixas-mise-a-niveau-plancher/
Rénovation de notre maison: mai 2005: Planchers On pose unplancherenCTBHdans le grenier et dans la chambre d’amis. Ca fait du bien de retrouver un sol, ça change des solives. http://www.blogradical.com/blog/478416049896/renovation-de-notre-maison-mai-2005-planchers/
Tuyaux: Natte de desolidarisation sur osb … sol/mur. 25 Fevr. 2012 Pose d.un carrelage sur un support bois avec la natte de desolidarisation Schluter DITRAplancherbois. support type OSB ouctbh /ctbx. … http://www.blogradical.com/blog/302016049897/tuyaux-natte-de-desolidarisation-sur-osb/
Réparations à la maison: Video pose de dalle osb 03/09/2014  · La pose de carrelage sur panneaux de bois (CTBX,CTBH . …PlancherOSB defaut planeite – Bricoleur du dimanche Pose des panneaux sur l.interieur des … http://www.blogradical.com/blog/719916049898/reparations-a-la-maison-video-pose-de-dalle-osb/
Tuyaux: Natte de desolidarisationplancherbois Natte de desolidarisationplancherbois . … Cette methode le support bois:plancherbois. support type OSB ouctbh /ctbx. Produits de preparation … http://www.blogradical.com/blog/202416049899/tuyaux-natte-de-desolidarisation-plancher-bois/
Construction – koevert. blogspot.com Entreprise :PLANCHERMARTIN (Artisan) 440 rte Barby 73190 CHALLES LES EAUX Téléphone : … -solives posées sur mur en ossature bois etplancher CTBH . … http://www.blogradical.com/blog/846216049900/construction-koevert-blogspot-com/
Réparations à la maison: Interieur maison xix Exemples devisplancherbois, prixplancherbois La pose de carrelage sur panneaux de bois (CTBX,CTBH . Le bois (4 – Panneaux de fibre, de particules et OSB) – Arpe. http://www.blogradical.com/blog/281716049901/reparations-a-la-maison-interieur-maison-xix/
Rénovation de notre maison: avril 2006 01/04/2006  · Encore quelques jours de vacances, un ENORME coup de mains et hop un beau plafond en lambris. On est content de pas avoir plaqué comme c’était prévu … http://www.blogradical.com/blog/827616049902/renovation-de-notre-maison-avril-2006/
Tuyaux: Pose parquet massif cloue sur osb Tu ecris: que l.OSB 18 mm etait juste comme support de parquet cloue Apres reflexion, la pose d.unplanchercloue sur lambourdes me plait bien. 2. http://www.blogradical.com/blog/253916049903/tuyaux-pose-parquet-massif-cloue-sur-osb/
Recherches associées à ‘plancher ctbh’

ctbh hydrofuge

ctbh 22mm

panneau ctbh

agglo ctbh


Découvrez vite l'actu brulante !