cultiver des endives

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d’abonnement à nos services en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant en envoyant un e-mail ou un courrier à cil@rustica.fr ou RUSTICA, 15-27 Rue Moussorgski – 75018 Paris.Charte pour la protection des données .
Devenez membre du site Rustica pour bénéficier de nombreux services privilégiés :

Recevez chaque jeudi votre Newsletter avec du contenu approfondi et de saison
Interagissez sur le forum avec les membres de la communauté Rustica
Découvrez du contenu en lien avec vos centres d’intérêts et votre jardin

C’est gratuit ! Il vous suffit d’avoir un compte membre.
Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d’abonnement à nos services en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant en envoyant un e-mail ou un courrier à cil@rustica.fr ou RUSTICA, 15-27 Rue Moussorgski – 75018 Paris.Charte pour la protection des données .

Entre ciel et terre
Eau et météo
Lune et travaux

La lettre d’actualités de Rustica.fr une fois par semaine

L’actualité en vidéos une fois par semaine

Les offres et les bons plans de Rustica une à 2 fois par semaine

Les informations de nos partenaires

Rester connecté
Mot de passe oublié ?
Hubert le jardinier nous montre en vidéo comment forcer des racines d’endives.

Réalisation :
Grégory FONTAINE

Vidéo :
Hubert FONTAINE

Bonjour,

même question pour les arrosages ! merci beaucoup
Naturosae|11/01/2017 à 11h03
Alerter
bonjour ,

merci pour la vidéo qui est superbe .
Je voudrais savoir ,si après l’arrosage dans la petite caisse où l’on a mis les endives ,plus tard faudra t’il arroser à nouveau !!!

merci pour votre aide
JP
fumsou|22/01/2014 à 11h14
Alerter
15,16,17 avril 2017 Château de la Bourdaisière à MONTLOUIS-SUR-LOIRE

cultiver des endives

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d’abonnement à nos services en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant en envoyant un e-mail ou un courrier à cil@rustica.fr ou RUSTICA, 15-27 Rue Moussorgski – 75018 Paris.Charte pour la protection des données .
Devenez membre du site Rustica pour bénéficier de nombreux services privilégiés :

Recevez chaque jeudi votre Newsletter avec du contenu approfondi et de saison
Interagissez sur le forum avec les membres de la communauté Rustica
Découvrez du contenu en lien avec vos centres d’intérêts et votre jardin

C’est gratuit ! Il vous suffit d’avoir un compte membre.
Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d’abonnement à nos services en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant en envoyant un e-mail ou un courrier à cil@rustica.fr ou RUSTICA, 15-27 Rue Moussorgski – 75018 Paris.Charte pour la protection des données .

Entre ciel et terre
Eau et météo
Lune et travaux

La lettre d’actualités de Rustica.fr une fois par semaine

L’actualité en vidéos une fois par semaine

Les offres et les bons plans de Rustica une à 2 fois par semaine

Les informations de nos partenaires

Rester connecté
Mot de passe oublié ?
Hubert le jardinier nous montre en vidéo comment forcer des racines d’endives.

Réalisation :
Grégory FONTAINE

Vidéo :
Hubert FONTAINE

Bonjour,

même question pour les arrosages ! merci beaucoup
Naturosae|11/01/2017 à 11h03
Alerter
bonjour ,

merci pour la vidéo qui est superbe .
Je voudrais savoir ,si après l’arrosage dans la petite caisse où l’on a mis les endives ,plus tard faudra t’il arroser à nouveau !!!

merci pour votre aide
JP
fumsou|22/01/2014 à 11h14
Alerter
15,16,17 avril 2017 Château de la Bourdaisière à MONTLOUIS-SUR-LOIRE

cultiver des endives

596 questions

semence oignons echalotes
Question de fajitas, le 01/04/2017 | 
pas de réponse

conserves de cornichons
Question de Eric54, le 07/02/2017 | 
2 réponses
maladie du poireau
Question de jpipi, le 03/02/2017 | 
2 réponses

Voir tout Poser une question
Serre de jardin adossée avec base incl. Demi-serre et…
Serre de jardin adossée murale polycarbonate 3,65 m³ abri…
Dimanche 2 Avril 2017  | A Mars poudreux, Avril pluvieux.
Le 25 mars 2017
par Xavier Gerbeaud
L’endive (ou « chicon ») est un légume d’hiver dont la culture demande un peu de travail. Rien de compliqué cependant : si vous disposez d’un grand potager, n’hésitez pas !
L’ endive( chicoréewitloof ;Cichorium intybus ) n’existe pas à l’état naturel. Elle est le produit d’une technique de forçage mise au point vers le milieu du XIXe siècle. Pour obtenir ces feuilles blanches, un développement dans l’obscurité totale est en effet requis…
La nature dusolimporte peu. Cependant, comme les chicons seront obtenus au bout de racines pivotantes, pour que ces dernières se développent correctement, un sol profond, bien ameubli et non pierreux est préférable.
La production d’endives s’effectue en 2 étapes :
La bonne période pour le semis va de la mi-avril à la fin juin. En étalant les semis, vous pourrez récolter des variétés précoces à tardives. Semez en pleine terre, avec unsemoir de précision , en rangs espacés de 30 cm environ, à raison de 8 à 10 plants par mètre. Tassez puis arrosez.
La culture requiert unarrosagerégulier, et undésherbagequi évitera la concurrence des herbes.
Vers octobre-novembre, après 170 j. (!) passés en terre, les racines sont bonnes pour l’arrachage. Laissez-les sécher à même le sol 1 à 2 semaines pour arrêter la végétation. Triez les racines en ne conservant que les mieux formées (absence de fourche), celles qui ne présentent pas de blessure. Supprimez la rosette de feuilles en coupant 2 à 5 cm au-dessus du collet. Raccourcissez les racines à 20 cm environ, de manière uniforme.
La 2ème étape, c’est le forçage, mis au point par Bréziers. Une opération qui consiste à repiquer les racines et à lesfaire pousser à l’obscurité pour obtenir des feuilles blanchesde l’endive.
Creusez une tranchée de 40 cm, dans laquelle les racines seront serrées les unes contre les autres, en les calant avec de la terre. Recouvrez le tout d’une butte d’un de 20 cm environ, en mélangeant de la terre fine et du sable (un peu à la façon de l’ asperge ). Couvrez finalement avec un plastique noir horticole, ou une plaque de tôle ondulée. Les chicons vont se développer ainsi, en plein hiver, à l’abri de la lumière.
Vous pourrez récolter vos endives à partir de janvier, en fonction des besoins, en dégageant le terreau et en prélevant vos chicons au couteau.
Nos conseils de jardinage tous les 15 jours dans votre boîte mail.
Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Culture de l’endive
Questions déjà posées par les jardiniers surles légumes du potager .
J’arrive pas avoir des endives pommées
J’ai essaye mulots dans ma serre
et ensuite dans un vieux congélateur
Toujours pareille elles s’épanouissent comme un bouquet de fleur
Ne pas oublier la culture dans des bacs contenant du terreau et recouverts d’un plastique noir troué de préférence. Evidemment, il faut choisir une variété qui s’y adapte telle des F1. En 3 semaines on obtientune récolte très satisfaisante et d’un goût inimitable.
Bon appétit!
Francesco 16/04/2014, à Timisoara roumanie
Jaimerai connaitre des personnes specialise dans lacultivations des endives
Francesco 16/04/2014, à Timisoara roumanie
Jaimerai connaitre des personnes specialise dans lacultivations des endives
Bonsoir, nous savons que vous avez sur internet et nous sommes intéressés à travailler dans unne entreprise.J’ai travaillé dans ce domaine en Allemagne et avoir de l’expérience.Nous sommes deux roman et je voudrais savoir si nous pouvons travailler pour unne entreprise.Nous savons comment travailler dans n’importe quel secteur, nettoyé, pesé, emballé et autres.Nous ne savons pas très bien le français, connaître l’anglais, l’allemand et l’italien.Pourriez-vous nous donner une adresse con le fabrique de cicore pourenvoyer les CV et de parler plus.Merci pour votre aide.
J’ai un saule en limite de propriété qui a été planté dans les années 50. Il est élagué et aucune branche ne dépasse chez mon voisin. L’arbre est situé au Nord Est de son habitation.
Il veut que j’abatte mon arbre. A-t-il le droit de me l’imposer???
Merci
Gerbeaud.com est membre de la Société Nationale d’Horticulture de France et de l’Association des Journalistes du Jardin et de l’Horticulture.

cultiver des endives

Espace membres
Connexion
Inscription

Légumes
Plantes vertes
Bonsaï
Condimentaires
Fruits
Cactus

Autres
Plantes fleuries
Arbustes
Arbres
Bulbes
Faune
Maladies

La culture de l’endive (chicorée ou chicon) : du semis à la récolte
★ ★ ★ ★ ★

Une fois semées en mai-juin, les chicorées se développent au fil des mois pour obtenir ces rangs de feuilles d’ endives , en septembre.Les feuilles en surface et les racines sous terre.
Avant les premières gelées, c’est-à-dire en octobre-novembre, récoltez les racines d’endives en les arrachant avec une fourche-bêche pour ne pas les abimer. Soulevez les racines et disposez-les sur le sol pour les faire sécher.
Lorsque les racines sont bien sèches; coupez les feuilles à 2 cm de la racine à l’aide d’un couteau. Coupez l’extrémité de la racine de 1 ou 2 cm et coupez les petites racines présentes sur les côtés.
Après la récolte, voici le forçage de l’endive. Pour former l’endive que l’on connait tous, les racines doivent être cultivées dans l’obscurité, dans une ambiance chaude et humide.
Faites un trou d’environ 1 m de côté sur 20-30 cm de profondeur. Gardez la terre qui nous servira ultérieurement.
Alignez les endives en mettant bien le côté racine en bas et le coté feuille en haut. Serrez-les bien.
Voici le résultat une fois avoir mis côte-à-côté toutes les racines dans le trou.
Mettez par dessus un mélange de sable avec la terre que vous aviez mis de côté. Recouvrez la totalité du trou.
Recouvrez le tout de paille sur 20 cm de hauteur.
Puis mettez un voile en plastique ou bien un châssis. Les endives vont être privées de la lumière et vontblanchir .
En janvier, vous pouvez commencer à ouvrir le châssis et retirer la paille pour voir les endives pointer le bout de leur nez.
Voici la racine et l’endive à l’extrémité.
La récolte sera variée avec des endives de différentes tailles et formes.
En comparaison avec les endives du jardin, voici des endives calibrées du commerce.

je ne savais pas si compliqué la culture des endives!!!!
Les deux étapes de la culture de l’endive La première étape est simplement la pousse en pleins champs de la chicorée. Le semis se fait au mois de mai et l’arrachage au mois de novembre. Intervient alors l’étape du forçage mise au point par Bréziers : cette opération consiste à repiquer les racines de chicorée (aussi appelées carottes) dont on a coupé les feuilles vertes à 4 ou 5 centimètres du collet, et de faire pousser l’endive dans l’obscurité pour obtenir des feuilles blanches, en ayant pris soin de serrer au maximum les racines les unes contre les autres pour avoir un légume le plus compact possible et lui donner sa forme caractéristique.
Voir la suite surwww.jardin-et-decoration.eu/forum/fr/viewtopic.php?f=5&t=194&p=335#p335 <;a.gouge.free.fr/bohain%20photos/souvenirs/culture%20des%20endives.htm
netmentmieux
19/02/2012 à 23:14
04
Je m'excuse "Stéphanie" mais je découvre seulement que dans une fiche de 2008 tu avais déjà ouvert une fiche très bien documentée sur la culture des "endives"
J'invite tous les jardinautes à y jeter un oeil car on a pu lire tellement de bêtises ces jours -ci sur ce sujet qu'un peu plus de rigueur dans l'information était souhaitable
Le lien de Monique constitue un excellent mode opératoire
Le Chicon est la salade d’hiver en Picardie. Il est surtout consommé cuit braisé,servi en accompagnement.
La culture en couche extérieur chauffé est pratiquement abandonnée.
J’ai la chance d’avoir un agriculteur à la retraite qui continue cette pratique. Il fait ces graines et arrive à perpétuerune race plus amère que celle du commerce, qui est sans gout. Il vendsur place aux particuliers.
La couche froide extérieur est pratiqué par des jardiniers pour leurs consommations perso, elle présente des risques (surtout cette année avec ce coup de froid tardif). cette méthode est délaissée au profit du forçage en caves.
Le marché de l’endive est alimenté par des d’usines utilisant le forçage hydroponique. L’endive y est travaillée depuis la racine achetée aux producteurs, jusque au conditionnement final.
L’énergie (chaud et froid) est assuré par des pompes à chaleurs, des brumisateurs automatiques maintiennent l’hygrométrie ambiante.
netmentmieux
20/02/2012 à 14:37
03
SalutLuc !
Ouf! cela fait du bien d'entendre quelqu'un dont la connaissance (et la compétence )ne peuvent être mise en doute !
Le Languedoc ce n'est pas la Picardie et je fait un peu d'extérieur avec de la chicorée " pain de sucre" bien buttée plus une couche de compost ce qui me donnera des petits chicons un peu échevelés vers le quinze mars
La semaine dernière j'ai fini mon forçage des endives italiennes (Trévise, Vérone)
Dans un ancien lave-vaisselle (dévitalisé) je met un bac avec de l'eau au fond ;une résistance d'aquarium (150w) dedans et au dessus mon seau de racines dans de la tourbe humide (ce n'est pas moi qui ais inventé ce système mais ça marche du tonnerre) et en quinze dix huit jours j'ai des petites endives rougesdélicieuses ;il suffit alors de réemplir le seau jusqu'à extinction des racines
Mais si je raconte ça sur J-A je vais encore passer pour un extra- terrestre
Savez-vous netmentmieux, que je suis un bien petit jardinier et que souvent je me « Plante », ce qui est un ‘comble’.
J’ai trouvé en Belgique des graines WILOOF race MALINES (mechelse middlevroeg). C’est un chicon rustique et gouteux.
Mais le forçage s’est mal passé,j’ai utilisé dans mon sous-solen béton des poubelles plastique
Le résultat n’a pas été à la hauteur du travail, depuis j’ai abandonné.
J’ai souvenir dans les années 50 des récoltes de mon grand-père, il effectuez le
forçage avec un mélange tourbe / sable de rivière, dans des coffres en bois, installés dans une cave en terre battue avec des murs en briques rouges et je pense que la différence et là.

netmentmieux
20/02/2012 à 19:12
04
Si cela peut te rassurer je n'ai pas la science infuse et il m'arrive aussi de me planter mais cela me donne encore plus d'énergie pour remettre ça
Lors du forçage il arrive que de la condensation engendre des moisissures qui entrainent une pourriture
Le soir parfois je laisse la porte du lave vaisselle entre-baillée afin d'évacuer celle-ci mais ce sont les aléasdu système que petit à petit on est à même de maitriser
C'est vrai, net-ment-mieux, vous avez raison: il se passe toujours quelques choses sur Rustica.fr (que vous appelez"Galeries farfouillettes"dans ce commentaire
La preuve, j'ai trouvé un article surl'arrosage des endives .
Bonjour ! J'ai toujours cultivé l'endive de ces deux façons ,qui m'ont données satisfaction .La première ,après éclaircissage quand elles ont la grosseur d'un petit doigt ,je laisseune endive tout les 15 cm en place sur le rang ,celles que j'ai éclaircies , je les repique aussi à 15 cm en ayant coupé les feuilles à 2cm du collet ,et laissé une racine de 15cm .Au mois d'octobre novembre je butte celles qui sont restées en place sur le rang de semis après avoir coupé les feuilles au dessus du collet en ayant soin de décoller et supprimer les feuilles atteintes par la mouche (Traces rouges ) lit de feuilles sur la butte recouvert d'un voile d'hivernage ou d'un film noir.Avoir l'oeil car suivant la température cela va très vite
La deuxième Avec les endives que j'ai repiquées ,je les arrache à la fourche bêche comme Daniel ,je coupe les feuilles à 2 cm du collet toujours en enlevant les feuilles atteintes des traces rouges ,coupe les racines à 15 cm de long . Je fais une fosse de 20 à 25cm de profond ,je fais un lit de paille de quelques centimètres (10) au fond de celle ci que je fais remonter sur les cotés .Je remet de la terre sur cette paille (fond et cotés) Je place mes endives comme le fait Daniel mais en laissant plus d'espace entre celles ci ,ce qui permet d'avoir plus de facilité pour les extraire .Les racines étant enfoncées dans la terre il est plus facile de les faire tenir sans les accolées .Ensuite butte de terre ,feuilles et voile au choix hivernage ou film noir .Suivant le temps aussi
A notre gout personnel et familial et en comparant celles achetées dans le commerce ,le gout de ces endives est moins fade car pleine de flotte .Mais les gouts et les couleurs comme l'on dit sont dans la nature .
Nos anciens mettaient sur la butte de la balle d'avoine (écorce de l'avoine) qu'ils récupéraient lorsque qu' ils triaient celle ci toujours dans le même principe de chaleur,maintenant avec les moissonneuses batteuses ..... Et mettaient une grosse bâche de toile .
Bonjour ! j'ai planté des endives de la même façon que vous mais les racines (en forme de carotte) ne se sont pas développées, que faire ?
Bonjour Gratchoff ! Il faut arroser énormément ,la chicorée demande une grande quantité d'eau .Tous les jours pas grandes chaleurs .
netmentmieux
06/08/2012 à 19:17
11
Bonjour Gratchoff !
Et bienvenue dans la confrérie ! je ne suis pas très étonné que tu ne parviennes pas à produire ce légume qui n'en constitue pas moins une spécialité Belge
Moi-même en climat méditerranéen j'ai abandonné la witlof pour incompatibilité
J'ai plus de succès avec des chicorées italiennes ; de Chiogga , de Trévise , de Vérone des endives rouges et blanches avec une pointe d'amertume très gouteuse , en les repiquant a l'ombre elles sont prête a l'entrée de l'hiver et sont consommable jusqu'au printemps
Je ne suis pas certain que l'endive soit acclimatable sous cette latitude !
Merci netmenmieux pour ces conseils très utiles, je n’hésiterai pas à vous solliciter prochainement
PS: est ce que vous utiliser des engrais ??
netmentmieux
10/08/2012 à 21:25
11
Non ! mais j'ai la possibilité d'avoir du fumier de cheval à volonté chaque année !
Avec ça;de la cendre de bois , de l"ombre , et de l'eau j'arrive a produire des chicorées d'un calibre satisfaisant
Faute d'une fiche sur la chicorée pain de sucre, qui semble être en projet au J.A., j'ai fait une recherche. J'ai vu sur un forum qu'une jardinière avait le même problème que moi et qu'elle n'avait pas eu de réponse.

En effet, la première fois que j'ai fait ce genre de culture, voici quelques années, j'avais eu des chicons très beaux et très serrés. Depuis, chaque année, les chicons ne se forment pas et les feuilles partent dans tous les sens. Elles ne blanchissent donc pas et elles sont de ce fait trop amères, donc immangeables. Je le regrette d'autant plus que c'est la salade qui résiste le mieux au froid, qu'elle est mieux protégée que toute autre contre l'intrusion des limaces (si à l'aise, comme les vers de terre, dans les feuilles de chicorée frisée !) et qui, par ailleurs, est vraiment délicieuse.

Au premier échec, j'ai cru que ça venait des graines. J'ai donc changé plusieurs fois mais ça n'a rien changé quant au résultat. Elles n'ont pas manqué d'eau surtout durant les dernières semaines où il y en avait même franchement trop. Ça me laisse maintenant supposer que cette chicorée demande un sol très riche. Il me semble que je ne suis pas le seul à avoir ce problème. Qui a des tuyaux ?
Bonjour Esperanto,
La chicorée " Pain de sucre" est l’une des Chicorées sauvages vers qui vont mes préférences . . . elle est délicieuse ! Cette culture se classant dans la catégorie des plantes potagèresà racines, de ce fait, elle est très épuisante pour le sol ! Je m’efforce de toujours appliquerune rotation de quatre, voire cinq ans, ce qui fait et explique que cette année, je n’en ai pas au potager !
Cette variété aime une bonne fertilisation en évitant les composts mal décomposés ! en cours de culture un complément d’arrosage PNK (azote, phosphore et potassium) fait " maison", un bon paillageet je n’ai aucun soucis en particulier au niveau feuillage, les "pommes" sont bien serrées ! Donc . . . désolé, pas de bons tuyaux à te fournir, même pas un percé, pourtant bien utile au jardin ! Lool ! ;- )
Bonjour,

Je cultive quelques endives pour ma petite famille depuis plusieurs années et j'utilise une autre méthode qui peut paraître étonnante tant que l'on ne l'a pas testée.
Elle me réussit plutôt bien.

J'habite en Belgique et je me procure les racines de chicons auprès d'un agriculteur local, mon potager est trop petit et je le réserve à d'autres légumes.

Je force les endives dans ma cave dans un bac en plastique ne contenant que de … l'eau de pluie.
C'est étonnant mais cela n'a aucun impact sur le goût et surtout cela m'évite l'apparition des mouchettes ce qui se produisait généralement avec la culture sous terreau.
J'ai placé quelques photos sur mon blog :Nature-Simple.com

Bonne récolte !

Olivier
Bonsoir

Voilà les miens c'est les plus petites racines je les mets dans du sable passé au micro- onde pour tuer les mouchette justement
marijoetdan
17/03/2017 à 12:57
00
Bonsoir,
Elles sont belles ces endives ! Bravo et tous mes compliments !
Dimanche 02 avril 2017 —Nous fêtons les Sandrine
Le02/04/2017 à 08:37:
  10°C chezpapytheo (47)
Le02/04/2017:
5 millimètresd'eau chezpapytheo (47)
Ecoline 2 (BE)a installé desbac en plastique. .
7ème Fête de Printemps
à LES ANDELYS(27, France)

Du 03/06/2017 au 04/06/2017

Les Metamorphozes
à Valaire(41, France)

cultiver des endives
L'endive, que l'on appelle également chicorée, est un délicieux légume, aussi bien cru que cuît. Pour une culture facile et une recolte généreuse, voici les conseils
Au mois d’octobre/novembre, arrachez les plants issus de votre semis de mai.
Coupez le feuillage à 1 ou 2 centimètres de la racine.
Égalisez les racines entre elles pour qu’elles aient toutes une longueur semblable.
Choisissez un endroit obscur : cave, caisse hermétique à la lumière, ou tranchée à l’extérieur.
Installez les racines les unes à côté des autres, et couvrez-les de terreau et éventuellement de compost.
Récoltez 3 à 4 semaines après en cassant l’endive à son pied.
Endives ratées et le reste ........ Posté par cabotte" le 22/11/2015
Chicorées et endives. Posté par Brubruh91" le 10/04/2015
marcel louboutinmarcel a écrit 29 juillet 2014 à 20 h 58 min
Maucarre Hugues a écrit 2 juillet 2014 à 10 h 20 min
Conseil du jour :POTAGER : 3e jour, au chaud (20-25°C), en caissette et dans un substrat léger, semer le céleri-rave ; couvrez peu les graines et maintenez humide...
Copyright 2014 Jardiner Malin / Tous droits réservés / Mentions Légales
Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis
Veuillez accepter les cookies pour ne pas que cette fenêtre s'ouvre à chaque changement de page, merci.
L’endive, que l’on appelle également chicorée, est un délicieux légume qui se déguste aussi bien cru que cuît.
La culture est facile et la récolte souvent généreuse lorsque l’on suit ces quelques conseils.
Nom: Cichorium Famille:Asteracées Type: Légume
Hauteur: 20 à 50 cm Exposition: Ensoleillée Sol: Ordinaire Récolte: Novembre à mars
Pour une bonne culture de chicorée, effectuez unsemis en placeà partir du mois de mai.
Le jardinier malin mélange les très fines semences avec du sable sec de façon à répartir au mieux le semis lors de la mise en terre.
Le forçage s’est beaucoup amélioré grâce aux innovations génétiques de ces dernières années. Il est devenu beaucoup plus simple et se fait aisément dans une cave, en pot ou en cagette remplis de tourbe.
Il est possible de faire 2 récoltes d’endive sur la même racine à quelques semaines d’intervalle. Il suffit pour cela de laisser la racine dans le sable après la 1ère récolte.
Ne jetez pas les racines après la récolte, car vont apparaître ensuite de multiples petites « endivettes » que vous pourrez récolter au fur et à mesure de leur venue.
Espacez les forçages dans le temps afin de récolter vos endives tout au long de l’hiver.
Adresse e-mail (ne sera pas publiée) (obligatoire)
Donnez-moi l’ecologie de cette culture
Bonjour,Que faire des chicons après la récolte en mars?les remettre à grossir au potager pour la prochaine saison?Merci de vos conseils
Que peut on faire avec les feuilles du plan de chicorée après les avoir coupées?
est ce que on peut consommer des endives vertes qui ont poussé au soleil?
Comme disent mes amis belges (une fois): si tu n’aimes pas les endives, manges des chicons. Ou le contraire…
Votre article est très bien ecrit même si j’avous ne pas avoir la main vertemais je rafole des endive alors je vais essayer de les cultiver
Je suis à la recherche d’un producteur de racines d’endives
Bonjour pourriez vous me dire si il est encore temps de semer de l’endive en ce début Juillet
Je voudrais savoir si on peut laisser en terre les pieds d’endives sur plusieurs années,en d’avoir des récoltes avec les mêmes plants, étant donné que je viens d’en planter pour la première fois en 2013Merci d’avance pour vos réponses.Joel
j’ai jamais trop compris comment cultivé l’endive dans une cave pourriez vous donner les conseils pour la culture en cavej’aime beauoup ce site de jardinage
suis un fan d’endive mais j’ai jamais réussi a les cultiver chez moije vis essayé avec vos conseils sa a l’air simple mais c’est bien la der des der si j’y arrive pas 😉
je suis du nord et chez moi l’endive c’est une institution mais maintenant on la cultive hors sol
je vais essayer de cultiver la chicorée mais j’ai essayé l’an passé et tout a séché et fanéj’ai peut etre pas arrosé car quand je lis vos conseils j’ai pas du tout faire comme y fautheureusement 🙂
tres difficile d’avoir des bonnes endives sans cave sauf si vous fabriquez une boite hermétique à la lumière
nous avons cultivé cette année ne hors sol et le résultat est fantastique ! je vous le recommande
Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin
L’endive, que l’on appelle également chicorée, est un délicieux légume qui se déguste aussi bien cru que cuît. La culture est facile et la récolte souvent généreuse lorsque l’on suit […]
Cela fait plusieurs mois que nous l’attendons et quelques semaines qu’il se fait même désirer, voici enfin venue l’arrivée du printemps.
Voici enfin venu le mois qui annonce l’arrivée du printemps. Quelques journées pluvieuses, giboulées et gelées matinales
L’endive, que l’on appelle également chicorée, est un délicieux légume qui se déguste aussi bien cru que cuît. La culture est facile et la récolte souvent généreuse lorsque l’on suit […]
Le cosmos est une très jolie petite annuelle, très tendance actuellement. Très facile à réussir, la floraison est généreuse et l’effet décoratif est garanti. En résumé, ce qu’il faut savoir […]
Le souci est une jolie petite annuelle qui fleurit dès le printemps jusqu’aux premières gelées. Florifère et très facile à réussir, le souci présente aussi l’avantage de repousser de nombreux parasites. […]
La cinéraire maritime, parfois appelée cinéraire argentée offre un feuillage au ton gris métal très décoratif. C’est une plante de bordure et rocaille qui s’intègre parfaitement dans un massif de […]
Délicieusement caramélisé au vinaigre balsamique, cette recette de tatin d’endives est à la fois fondante et croustillante. Ingrédients pour 4 personnes  300 g de farine 150 g de beurre demi-sel […]
Vous cherchez une idée originale, pleine de fraîcheur et simple à réaliser pour votre apéritif, voici les endives au jambon et crème d’avocat. Ingrédients pour 4 personnes : 1 ou […]
En hiver, la Coquilles Saint-Jacques avec fondue d’endives au cumin est un plat délicieusement parfumée. C’est un mariage parfait entre terre et mer. Ingrédients pour 4 personnes : 16 noix […]
Voici une recette remarquable, le tatin d’endives aux châtaignes. Croustillante et légèrement confite, cette tarte tatin étonnera et réglera vos invités ! Assez facile à réaliser elle est de surcroît […]
L’hélénie est une vivace de la famille des marguerites, qui orne nos jardins et terrasses de juillets jusqu’aux premières gelées. De culture facile, elle est très décorative grâce à sa […]
C’est à l’automne que le kaki, ce délicieux fruit, colore les arbres nus et permet de réaliser de nouvelles recettes. En apéritif ou même en entrée, voici les tapas de […]
L’endive au jambon est un délicieux plat familial et une recette qu’on aime pour le goût et l’amertume des endives. Voici une belle manière de déguster les endives. Ingrédients pour […]
L’edelweiss ou étoile d’argent ou encore pied-de-lion fait parmi des plantes de montagne les plus connues et les plus appréciées. En rocaille, en massif ou en jardinière, elle est utilisée […]
La scarole est une salade que l’on aime pour ses délicieuse feuilles mais aussi pour sa culture facile et sa résistance au froid. En résumé, ce qu’il faut savoir : […]

cultiver des endives

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Les bases du jardinage
Semer, planter, tailler
Trouver une plante
Conseils & astuces
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles "à la loupe"
Toutes les astuces
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Trouver un pro
Tous les experts
Photos
En résumé
Plantes du même type
Espèces et variétés
Semis et forçage
Culture et entretien
Maladies, nuisibles et parasites
Récolte
Multiplication
Conseils écologiques
Un peu d’histoire...

Annuelle

Annuelle: Plante qui vit moins d'un an.

Caduc

Caduc: La plante perd ses feuilles à l'automne.

Modéré

Modéré: La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.

Moyen

Moyen: Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.

Normale

Normale: La plante atteint sa maturité en quelques années.

Semis

Semis: La plante se reproduit par la plantation de graines.

Résistante

Résistante (rustique): Plante résistante au gel.

Humus

Humus: Terre riche en végétaux décomposés, noire ou très sombre, qui ne colle pas quand elle est humide, et facile à travailler. On parle aussi de sol humifère.

Sol neutre

Sol neutre: Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.

Sol drainé

Sol drainé: Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.

Soleil

Soleil: La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.

Potager

Potager: La plante se développe entourée de légumes et de plantes aromatiques.

Pleine terre

Pleine terre: La plante peut être plantée directement dans la terre.

Climat océanique

Climat semi-océanique

Climat continental

Climat montagnard

Climat méditerranéen

Soleil: La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.

Mi-ombre: La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.

Ombre: La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l'addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d'avoir suggéré cette question.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 145 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces...
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l'entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d'animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Vos questions sontentre de bonnes mains
L’endive ou chicorée witloof est une chicorée. Elle n’existe pas à l’état naturel mais est obtenue par forçage au jardin ou en cave. Sa culture est assez longue et exigeante mais donne une récolte souvent abondante.
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques...
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
L’endive ou chicorée witloof est une chicorée. Elle n’existe pas à l’état naturel mais est obtenue par forçage au jardin ou en cave. Sa culture est assez longue et exigeante mais donne une récolte souvent abondante.
Endive, Chicorée Witloof, Chicorée de Bruxelles, Chicon
Végétation

Vivace: Plante qui vit plus de deux ans.

Annuelle: Plante qui vit moins d'un an.

Bisannuelle: Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.

Pour en savoir plus

Feuillage

Persistant: Le feuillage dure toute l'année.

Semi-persistant ou semi-caduc: La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
Caduc: La plante perd ses feuilles à l'automne.

Pour en savoir plus

Hauteur à maturité

La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.

La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.

La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.

Pour en savoir plus

Entretien

Facile: La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.

Modéré: La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.

Difficile: La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.

Pour en savoir plus

Besoin en eau

Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage.
Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.

Faible: Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.

Moyen: Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.

Important: Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.

Pour en savoir plus

Croissance

Lente: La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.

Normale: La plante atteint sa maturité en quelques années.

Rapide: La plante atteint sa maturité en quelques mois.

Pour en savoir plus

Multiplication

La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.

Semis: La plante se reproduit par la plantation de graines.

Pour en savoir plus

Division: Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.

Pour en savoir plus

Bouturage: Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
Pour en savoir plus

Marcottage: La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.

Pour en savoir plus

Greffe: Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.

Pour en savoir plus

Impossible: Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

Résistance au froid

Résistante (rustique): Plante résistante au gel.

À protéger (semi-rustique): Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.

À rentrer (fragile): Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.

Pour en savoir plus

Type de sol

Sol argileux: Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.

Sol calcaire: Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.

Sol sableux: Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.

Sol caillouteux: Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.

Humifère: Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.

Terre de bruyère: Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.

Terreau: C'est facile, cette terre s'achète en magasin !

Pour en savoir plus

PH du sol

Le pH mesure l'acidité du sol.

Sol alcalin: Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.

Sol neutre: Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.

Sol acide: Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.

Pour en savoir plus

Humidité du sol

L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.

Sol drainé: Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.

Sol humide: Sol où de l'eau stagne.

Sol sec: Sol qui ne retient pas l'eau.

Sol frais: Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé).
Pour en savoir plus

Exposition

Soleil: La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.

Mi-ombre: La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.

Ombre: La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).

Pour en savoir plus

Plantation

Pleine terre: La plante peut être plantée directement dans la terre.

Bac, pot ou jardinière: La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)

Pour en savoir plus

L’endive fait partie de la famille des
Astéracées. La plante possède des feuilles de 40 à 60 cm de
long, légèrementlobées . Elles sont serrées entre elles et de
couleur vert foncé.
L’endive est obtenue après unforçage
dans l’obscurité en pleine terre, à l’aide
d’un tunnel ou en cave.
Riche en vitamine B9, on peut la cuisiner crue en
salade ou cuite à la vapeur, braisée, gratinée, au jus ou
enveloppée dans du jambon.
Note :si on veut obtenir des
endives, la plante ne doit pas fleurir.
Il existe différentes sortes d’endives qui se
cultivent avec ou sans couverture de terre pour leforçage .
L'endive aime une situation en plein soleil.
Elle préfère un sol compact, riche ethumifère .
Elle trouve sa place au potager et apprécie la
compagnie de lacarotte ,
dunavet , dupoireau
et duradis .
Elle déteste le voisinage de l' artichaut ,
de l' estragon ,
de lalaitue , dusalsifiset dutopinambour .
L'endive est obtenue aprèsforçageet
n'existe pas à l'état naturel.Pour obtenir des feuilles
blanches, un développement est nécessaire dans l'obscurité
totale.
La culture va donc se réaliser en deux étapes :
Le semis s'effectue
en pleine terre d'avril à juin :
Astuce :pour semer clair,
mélangez les graines avec un peu de sable fin.
Le forçage diffère en fonction des variétés.
En effet, seules les variétés ne nécessitant pas de couverture de
terre peuvent se forcer en cave (d'une façon générale, ce sont
toutes les variétés modernes).
À la cave (température entre 10 et
15 °C), sans couverture de terre :
Conseil :pour étaler la
production, il est conseillé d'espacer les forçages tous les
15 jours.
L’endive ne demande pas d’entretien
spécifique. Binez, sarclez et arrosez régulièrement.
Les principaux ennemis de l’endive sont la
mouche de l’endiveet ses larves et lesvers grisqui
rongent la racine et le cœur. Utilisez de l’anti-puceron avant
l’arrachage de l’endive.
Les pommes de l’endive ou du chicon se récoltent
quand elles sont bien formées, la durée duforçagedépend de la
température (elles seront prêtes plus tôt à 18 °C qu’à
12).
Cassez-les au niveau du collet en tirant d’un
coup sec vers le bas.
L’endive ne peut se stocker ,
au risque de la rendre amère et verte, elle doit donc être
consommée très rapidement.
Comme indiqué plus haut, la méthode de
multiplication de l’endive est lesemis .
Les vers gris ont de nombreux prédateurs naturels
comme les oiseaux. Veillez à ne pas trop leur nuire avec des
pulvérisations d'insecticides trop abondantes par exemple.
On raconte que l’endive fut inventée en 1830
dans la vallée Josaphat à Schaerbeek. Dans
certaines versions, son inventeur serait un paysan qui aurait
souhaité cacher sa récolte dans une cave sombre durant les troubles
qu’a connus
la Belgique pour conquérir son indépendance.
Cependant, il est certain que
la technique systématique duforçageprovient de Franciscus
Bresiers, le jardinier en chef du Jardin
botanique de Bruxelles.
C’est
en 1873 que l’endive
fait son apparition en France. En effet, rapportée de l’Exposition
internationale d’horticulture
de Gand par Henri de Vilmorin, elle fut présentée à la Société
nationale d’horticulture
de France en 1875. C’est
aux Halles de Paris que le premier cageot fut vendu
en 1879 sous le nom d’« endive
de Bruxelles ».
chef de chantier paysagiste, coach jardin.
expert des réseaux et fuites d'eau
|entreprise forman - (31) toulouse
Décrivez votre demande en quelques clics !
Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

cultiver des endives
Jaime-jardiner.com Jardins Bio, Plantes et Légumes Bio, Recettes Bio...

By Daniel - Jaime-jardiner.com
7 février 2014
3 Comments

Exposition :Pas de lumière
Sol : sol légèrement humide
Arrosage : seulement si besoin
Taille : 25cmx5cm
Distance : 3 0  cm
Profondeur : Sans enterrer le collet
Semis : Avril à Août
Forçage :sept-oct

Récolte : 4 semaine après  forçage

Copyright ©2014 - 2017Jaime-jardiner.com . Tout droit réservéMentions légales
Endive ou Chicon ? Chicon, parceque Chicorée ! En réalité, c’est surtout chez nos amis belges et dans le nord de la France que la culture de l’endive s’est développée et qu’on les appelle encore (parfois) chicon.
L’endive se cultive par forçage. Mais savez-vous que tout le monde peut créer les bonnes conditions à sa culture, du jardiner chevronné certainement, mais jusqu’au jardinier amateur.
En fait, dans leschicorées , il y a les chicorées plutôt proches des « salades », lachicorée « Scarole »et lachicorée « frisée » . Elles n’ont pas le même type botanique :  Chicorium Endivia , le nom est troublant je vous l’accorde.
Et il y a les chicorées, qu’on appelle « endives » dont la classification Botanique estChicorium Intybus  et c’est de cette dernière que nous parlons dans cette fiche.
Plante Bisannuelle (cultivée en annuelle) – Famille des Astéracées
L’endive est un légume au goût légèrement amer, il n’est pas forcément apprécié de tout le monde, l’endive est un légume qui a du caractère ! Il y a un moyen simple de réduire l’amertume. Il suffit lorsqu’on doit la cuisiner, crue ou cuite, de lui supprimer le « coeur » en cône. C’est ce coeur qui provoque l’essentiel de l’amertûme de l’endive. Le reste de l’endive, les feuilles, elles sont délicatement amer. Les puristes n’aiment pas cette pratique, car ils jugent que c’est cette amertume qui fait l’intérêt de l’endive. Personnellement quand je cuisine l’endive, je « creuse’ sa base au couteau pour supprimer ce petit goût d’amertume et faire apprécier au plus grand nombre ce délicieux légume.
•  Famille  : astéracées – asteraceae
• Cycle :  Annuel (scarole et frisée)
• Rusticité :  rustique
•  Feuillage  : –
•  Exposition  : Ensoleillée
•  Sol :  Profond, humifère, frais
• Port :  Rosette plus ou moins serrée
• Enracinement :  racines
• Origine :   Europe
• Santé & nutrition :  Les chicorées sont apéritives, dépuratives, diurétiques, laxatives, rafraichissantes, toniques.
• Vitamines :  Vitamines A, B1, B2, C, K, PP
• Sels minéraux :  Cobalt, fer, magnésium, manganèse, zinc
• Rotation des cultures :  Entre 3 pour la scarole et la frisée, jusque 4 ans pour la chicorée sauvage.
• Toxique :  Non
• Plante mellifère :  non
• Résistance au froid :  –
•  Entretien  : facile
•  Hauteur :  20 à 30 cm
La culture, sans être extrêmement compliquée, implique quelques étapes qu’il faut suivre avec attention et patience pour obtenir de belles et bonnes endives.
Les semis d’abord jusqu’à ce que les racines soit fortes, ensuite le forçage en caissette ou en pleine terre. Et pour finir la récolte, entre 3 à 5 semaines après le début du forçage, pour obtenir doucement le légume.
L’endive est en quelque sorte une salade, faites de feuilles sérrées autour du coeur au collet (départ de la grosse racine). Elle pousse pendant le « Forçage » à l’abri de la lumière, c’est ce qui explique cette couleur blanche, la photo-synthèse est empéchée.
Il est important de bien respecter le forçage et de le faire dans les meilleures conditions. C’est à dire que les endives doivent à tout prix être à l’abri de la lumière pendant toute la durée du forçage, et à une température située entre 10 et 15°. Dans le cas contraire, les endives pourrait pousser plus vite et verdire, provoquant également une amertume plus forte.
• Chicorée sauvage Pain de sucre :  semis en place avril à Août.
• Chicorée sauvage Witlof :  se sème en place de mai à mi-juin.
• Chicorée sauvage italiennes :  semis de juin à fin aout.
• Chicorée sauvage « barbe de capucin » :  semis en mai et juin.
Préparez la terre ou dans un jardin en carré profond.
• Amendez la terre d’un mélange terre, terreau, compost (bien décomposé).
• Semez des lignes toutes les 25 cm.
• Au bout de quelques jours, éclaircissez les jeunes plans, seuls les plus robustes doivent être conservés.
• Au mois d’octobre, les feuilles vertes auront atteint une certaine taille, mais vous n’avez pas encore d’endive, mais c’est le moment du forçage.
• Préparer une caissette en plastique (Bords de 30cm de hauteur), assez grande dans laquelle vous allez faire pousser et conserver les endives.
• Recouvrez le fond de la caissette de papier carton, pour éviter que l’eau d’arrosage ne stagne.
• Arrachez de terre toutes les endives avec leur racine.
Dans l’idéal, avant de commencer le forçage, il est important de laisser rééssuyer les racines pendant 1 à 2 journées.
Rééssuyer,   c’est à dire les laisser sécher sur place si le temps le permet, soit en les rentrant à l’abri.
• À 1 cm au dessus du collet, coupez les feuilles vertes de l’endive naissante, ne conservez que la racine.
• Faites de même avec toutes les endives.
• Faites en sorte que toutes les racines mesure la même taille, si besoin vous pouvez couper un peu la racine, à l’opposé du collet.
• Déposez un fond de terreau dans la caissette.
• Placez toutes les racines verticalement le long des bords, remplissez la caissette.
• Ajouter du terreau par dessus, et faites-le bien pénétrer avec vos mains entre les racines, renouveler l’opération, pour bien répartir le terreau.
• Arrosez – vous pouvez ajouter du terreau si des trous se sont formés.
Il est important que la terre s’insère le plus possible entre les endives, c’est avec le terreau qu’elle vont se nourir.
• Au final, les racine doivent être recouverte d’un centimètre de terre, pas plus.
• Recouvrez d’un plastique opaque noir qui va empécher la lumière de passer, et laisser se développer doucement les endives. Stocker à l’abri de la lumière, par exemple dans une cave
• Arroser régulièrement de façon que la terre soit légèrement humide
L’opération ci-dessus peut être faiteau jardin, et en pleine terre :
• Préparez la terre d’un mélange terre, terreau, compost bien décomposé.
• Positionnez les racines verticalement, à un profondeur égale à la taille des racine.
• Faites pénétrer du terreau entre les endives.
• Recouvrez de terre juste au dessus des racines.
• Recouvrez d’une belle épaisseur de paille.
• Recouvrez d’un film de plastique noir amovible pour pouvoir arroser.
•  La récolte des endives peut commencer 3 à 4 semaines après le début du forçage.
• Etalez la récolte pour obtenir des endives pendant tout l’hiver
• Faites plusieurs caissettes que vous décalez dans le temps, toutes les 3 semaines, ce cette manière au moment où vous récoltez votre petit stock d’endives, vous en remettez en route… et ainsi de suite et vice et versa…
• LaChicorée carmine , ce n’est pas la plus cultivée, mais elle a la classe avec ses feuilles rouge-bordeaux et blanc, elle issu d’un croisement des 3 variétés d’endives ci dessous : Witloof, Veronne et chiogga
•Chicorée witloofc’est la variété indistrielle la plus connue blanche à pointe verte, elle existe à pointe rouge également
•Chicorée Chiogga, Veronne et  Trévisesont des endives d’origine italienne, ce sont des Chicorée Rouges, elles ont les feuilles blanche et du rouge. Elles ressemblent à un grand coeur delaitueen rouge carmin.
• ChicoréePain de Sucre
• ChicoréeBarbe de Capucin :  qui ressemble plutôt à un gros pissenlit.
• LaChicorée à café: ( Cichorium  intybus  var.  sativum)C’est une v ariété de chicorée à grosse racine. C’est la racine qui est séchée, torréfiée, et proposée sous différentes forme , granulés pour filtre à café, en poudre, voire sous forme liquide?
Les endives se dégustent cru en feuille pour l’apéritif, en salade ou cuite tous modes de cuisson avec quelques plats célèbres
• Les classiquesEndives au gratinou endives à la béchamel, ou encore Chicon gratin.• Endives braisées à l’orange côtes de porc à la moutarde • Canapé de feuille d’endive farcie au thon.
Créez votre propre petit potager ou jardinet d'herbes aromatiques avec la jardinière de culture
Un carré potager est un produit pratique et thérapeutique, qui permet d'avoir une surface
Table de préparation pesant 11 kg et dotée de matières particulièrement résistantes. A l'intérieur
Table pliante 80 x 80 x 74 cm - Argent / Anthracite - Kettler
Alcea rosea - La rose trémière alcea rosea ‘pleniflora' est un mélange qui offre
Créé à la fin du XIXème siècle, le mobilier pliant remporte d'emblée un véritable
Palmette simple U, racines nues ou en motte. Hauteur totale: 140/160 cm, largeur 40
Je regrette (ou pas) l’amertume des chicons de mon enfance…
Je te propose de cuisiner cette recette, des endives gratinées au comté.

http://www.jaime-jardiner.com/endives-au-gratin/

J’ai détesté ça pendant longtemps les endives au gratin… Maintenant je pourrais en avaler des tonnes… Et tout, évidemment, ça avec une bonne bière – ou 2 – façon table d’hôte, tu ne dirais pas non ?
Merci pour tes encouragements et à bientôt autour d’une endive…. Et d’une binouse.
en temps que chti j’ai toujours prefere les patates,mais loin de la de cracher sur nos chicons,qu’ils soient ensalade,en gratin ou braise,j’aime capar contre la binouse comme tu dis moins un peu faute a mon cher père qui lui était un grand connaisseur et consommateur en bieres
Captcha-formulaire*
Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

huit
 − 
cinq
 = 

Oui, ajoutez moi à votre lettre d'information.
Jeux, offres des partenaires

oui
non
Table rempotage bois metal burger pour serres de jardin - Dimensions : L 100
Ce carré potager a une hauteur de 87 cm. Une solution idéale pour avoir
Prunus armeniaca.3/5 branches, racines nues, hauteur de tronc: 45cm. - L'abricotier 'Pêche
Pensez à acheter les agrafes pour maintenir vos film de paillage et autre bache
Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci.Plus d'infos ? OK
Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

cultiver des endives

Jardin et Maison
Jardinage, bricolage, déco - Bienvenue chez vous !
Comment cultiver des endives chez soi en bac ?
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Format de texte
Full HTML Plain text
Full HTML Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement. You may use[view: name=display=args ] tagsto display views. You may quote other posts using [quote] tags. Textual smileywill be replaced with graphical ones. Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Plain text Aucune balise HTML autorisée. Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement. Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Rajouter une photo liée au commentaire
Les fichiers doivent peser moins de8 Mo . Extensions autorisées :png gif jpg jpeg .
Enter a file name and paste an image from the clipboard. This feature only works inlimited browsers .
Les fichiers doivent peser moins de8 Mo . Extensions autorisées :png gif jpg jpeg .
Cette question est là pour tester que vous êtes une personne réelle et non un robot
Enter the code depicted in ASCII art style.
Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?
Samedi 25 octobre 2014   |    Christophe - 60589 visites
Temps de toussaint, que peut-on bien faire en cette période ?
Et bien, il est temps de s'occuper des endives que nous avons semées au mois de mai et qui avaient été préalablement éclaircies tous les 20 cm environ.
Et bien, le plus simple est de semer ses propres endives.
Je pense qu'il est possible d'en trouver dans vos jardineries locales mais franchement, je n'ai jamais eu à en chercher puisque comme je vous l'explique ci-dessous, je les sème moi-même.
Les variétés d'endive que j'ai choisies sont des zoom et des endives crénoline.
Ces variétés ont la particularité d'être forcée sans terre contrairement aux endives witloff qui nécessitent d'être forcées en pleine terre. L'avantage de ces variétés est donc d'être plus propres et avoir du coup moins goût de terre à la dégustation.
Ces endives ont comme je vous l'ai dit auparavant été semées en pleine terre au mois de mai.
L'idée est donc de vous montrer à travers quelques photos comment nous allons forcer ces endives dans un bac chez soi dans un endroit frais et sombre.
Après avoir arracher vos endives en prenant soin de ne pas trop abimer les racines, vous obtenez vos endives comme ceci :
Nous allons alors couper les feuilles des endives à environ 2cm au dessus du collet.
Et ainsi de suite pour toutes les endives que vous voulez forcer :
Vous pouvez raccourcir les racines trop longues.
Une fois cette étape franchie, vous allez pouvoir "abandonner" vos endives pendant quelques jours (3 ou 4) dehors.
Il est temps maintenant de préparer votre bac.
J'ai pris un bac en plastique classique, de couleur noir afin que les endives ne voient pas le jour pour qu'elles soient bien blanches.
Le mieux est de prendre un bac qui a une bonne hauteur pour ne pas empêcher les endives de bien monter.
Castorama en propose qui conviennent très bien, je vous donne le lien :  http://www.castorama.fr/store/Bac-Closeo-45-L-PRDm520619.html
Nous allons placer dans le fond de notre bac une couche de terre afin de venir y "planter" nos endives :
Il est temps maintenant de placer nos endives dans notre bac :
Ne pas oublier de bien arroser vos endives avant de les recouvrir d'un sac plastique noir. Là j'ai pris tout simplement des sacs poubelle :
Et voilà, c'est terminé, vous placez votre bac à un endroit sombre et frais et d'ici un bon mois, vous pourrez déguster de délicieuses endives.
En tout cas, on se donne rendez-vous dans un mois pour voir ce que ça donne.
J'ai récupéré quelques racines et je me dis qu'il est temps de tester la méthode avec quelques racines seulement
Bon vous en avez l'habitude maintenant, on va préparer les racines :
Mais cette fois-ci, on va tester un seau pour les forcer :
Aller hop, un peu de terre au fond :
Et voilà, un petit coup d'arrosoir et c'est parti pour les mettre au noir !
Une question sur ce que vous venez de lire, envie de réagir, d'échanger ? 
Vous êtes arrivé jusque là, vous méritez un cadeau ! Cliquez vite ici pour en profiter !
Pour vous remercier de votre visite,Jardin et Maison vous offre 4 guides :
Indiquez-moi juste une adresse mail à laquelle je peux vous les envoyer :
Merci pour cet article, est-il trop tard pour faire ces endives en cette fin d'année?
Il n'est absolument pas trop tard pour forcer vos endives.
Tant que vous avez des plants d'endive, vous ne risquez rien à les forcer !
Alors comme promis, voici des nouvelles de nos endives...
J'avoue que cette année, c'est pas les plus belles que j'ai pu avoir ...
C'est bizarre, on dirait que les endives ne veulent pas "pommer"...
Bonjour, il faut les serrer bien plus les une contre les autres et normalement ca doit elles seront plus serrer donc pommé, faire des caisses de petits et de grosses.
Effectivement, je pense que j'aurai plus les serrer, mais ça n'explique pas tout...
J'ai fait une deuxième caisse d'endive un mois plus tard et elles sont quand même bien plus pommées que les premières.
Par contre, je suis embêté maintenant par les moucherons...
Bonjour... et merci pour vos infos. Pour cette année, il est trop tard, mais en 2017 je me lance. Une question toutefois : quelle épaisseur de terre mettez-vous dans le bac à endives ?
Je mets l'équivalent voire un peu plus de la hauteur de ma racine en terre.
Comme ça les racines sont piquées dans la terre, l'important est qu'il n'y en ait pas au niveau des feuilles (enfin pour cette variété).
Après quand vous dîtes qu'il est trop tard pour cette année, oui pour les semer, mais peut être avez-vous des voisins qui en ont semé un peu trop et qui auront des racines en trop, et s'ils veulent bien vous en céder, il est alors possible d'en faire dès cette année !
Je suis en train de forcer des chicons dans des bacs dans une cave bien noire. Ils ont très bien poussés mais ne sont pas "pommés" et ils ont une forte tendance à courber ?
Je les arrose de temps en temps (dès que la terre est sèche), est-ce nécessaire ? 
Oui il est important d'arroser lorsque la terre devient sèche, donc c'est parfait si vous le faites.
Quand je regarde la photo, il y en a de très belles qui sont bien pommées.
Effectivement, certaines sont un peu courbées mais à mon avis, elles seront bonnes quand même.
Franchement je les trouve très belles vos endives !
Je vous remercie beaucoup pour votre réponse si rapide. 
Cette photo date d'une semaine ou deux. Le phénomène s'est accentué depuis. Pensez-vous que le fait de les récolter trop tard puisse être la cause de cette forme ?
Sinon, effectivement, ce n'est qu'un problème esthétique. Ils sont très bons.
Je ne pense absolument pas qu'il y ait un rapport quelconque entre ce que se passe et le fait de les récolter tard.
En plus, nous sommes en pleine période de récolte donc je ne pense pas qu'il y ait un rapport.
Comment avez-vous recouvert vos chicons ?
Vous dîtes que vous les cultivez en cave, il n'y a pas de "couverture" dessus ?
Autre question, quelle est la variété de vos endives ?
Quand un bricoleur du dimanche, un jardinier amateur et un photographe se rencontrent, cela donne naissance au site  Jardin et Maison .
Alors, si vous aussi, vous avez une de ces passions, vous êtes bienvenu ici !

cultiver des endives

Femmeactuelle.fr
Cuisineactuelle.fr
Femme Actuelle Hellocoton
Femme actuelle Beauté addict
|
Toutes les applis

Amour
Beauté
Sport
Cuisine
Art
Maison
Carrière
Loisirs
Famille
Quotidien
Découverte

Chercher

Fiche pratique
Voir la vidéo en diaporama
Plus de :
legume
planter
jardinage
potager
cultiver
endive
Suivez nous sur Youtube !
Femme actuelle
Cuisine actuelle
Prima
Objectif
Envie de déguster une délicieuse salade d'endives, mais pas n'importe lesquelles ! Direction votre potager pour apprendre grâce à notre jardinier à cultiver l'endive !
ETAPE 1
Semer au Printemps la chicorée.
ETAPE 2
En Eté, couper le feuillage au ras des racines et récolter les racines.
ETAPE 3
Réaliser une tranchée dans de la terre composée de 1/3 de sable, 1/3 de terreau et 1/3 de terre franche.
ETAPE 4
Disposer les racines de chicorée et placer dans le noir.
Recevez nos dernières vidéos tutos, conseils d’experts, dansvotre boîte mail, pour vous faciliter le quotidien.
Restez informée en recevant notre newsletter
©2014- Prisma Média- Tous droits réservés
Fréquentation certifiée par l'OJD- CPPAP : 0215 W 90266 - Un site du groupe Prisma Média (G+J Network)

cultiver des endives

Agrumes
Arbustes
Bulbes
Fleurs
Potager / Légumes
Plantes Aromatiques
Plantes d'Intérieur
Plantes Grimpantes
Gazon
Toutes les plantes
1 avril 2017Belle toute l'année : la germandrée arbustive
21 mars 2017Les jardins de Marqueyssac fêtent leurs 20 ans !
Balcon et jardinets
Déco jardin
Meubles de jardin
Patron de massifs
31 mars 201712 balustrades pour trouver celle qu'il vous faut !

Quelle surface pour quelle utilité ?
Quel matériau choisir ?
Comment le faire construire ?

Tout voir »
pour recevoir régulièrements nos derniers articles
Mon Jardin & ma maison est le magazine de référence du jardin. Sur monjardinmamaison.fr, vous vous promenez dans de merveilleux jardins et vous découvrez les secrets de jardiniers passionnés. Vous suivez les conseils de nos spécialistes et vous transformez facilement votre coin de verdure en un coin de paradis ! Nouvelles plantes, nouveaux produits ou objets de jardinage, vous suivez toute l'actualité jardin et déco. Dedans, dehors, un même esprit, parce que le jardin est plus que jamais le prolongement naturel de la maison.
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.
Les chicons maison n’ont pas le calibre de ceux du commerce mais ils ont une saveur inégalable pour se faire plaisir en cuisine ! Il suffit de disposer d’un lieu sombre et très frais.
Etape 1 – Arrachez les plants d’endive avec leurs racines principales , à préserver même si elles sont fourchues. Plus la racine est grosse, plus grosse sera l’endive récoltée. Outre la classique endive à forcer, vous pouvez recycler des chicorées à feuilles coriaces comme les variétés italiennes àfeuilles  pourpres, de type ‘Trévise’, et que vous auriez laissées en place.
Etape 2 – Tranchez la rosette de feuille à 1 cm au-dessus du collet,c’est-à-dire la partie séparant la partie aérienne, les feuilles, de la partie souterraine, la racine. Attention, le niveau de coupe doit être très précis. Plus haut, la racine donnera un turion creux ; plus court, vous obtiendrez des turions accolés !
Etape 3 – Placez les racines à la verticale,les unes contre les autres, dans un pot assez haut pour les recevoir sans les casser. Couvrez-les avec un peu de terre légère sans les enfouir totalement : elles doivent dépasser de 5 cm environ. Gardez lespotées  à l’obscurité complète et au frais (10 °C maximum) pendant trois à cinq semaines, puis récoltez les nouveaux bourgeons en les coupant à la base.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec*

cultiver des endives

A privacy reminder from YouTube, a Google company
Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Howto & Style

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Culture en cave dans le noir total. Technique très simple où il faut conserver une température moyenne de 12 à 14°C. Les racines sont justes plantées dans un terreau maintenu humide. Les premières endives sont à bonne taille après 2 mois de culture.

cultiver des endives
à petits pas vers plus d'autonomie...
Explorer : Accueil
» Cultivez facilement vos endives à la maison sans potager !
Vanilla ·janvier 11, 2014 at 09:27:40·→
olivier ·janvier 18, 2014 at 21:29:31·→
Aubry ·avril 30, 2014 at 10:04:36·→
olivier ·mai 6, 2014 at 11:33:12·→
olivier ·mai 7, 2014 at 15:54:54·→
KUPERMAN ·mai 9, 2014 at 19:47:10·→
olivier ·mai 9, 2014 at 20:03:21·→
Alain André ·octobre 20, 2014 at 18:11:18·→
olivier ·octobre 20, 2014 at 20:41:25·→
colette ·mars 17, 2015 at 13:10:45·→
olivier ·mars 17, 2015 at 22:14:03·→
bonnafont ·octobre 12, 2015 at 17:21:10·→
olivier ·octobre 14, 2015 at 11:55:19·→
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
L’endive (lechiconen Belgique) est un légume intéressant si vous souhaitez commencer à produire vos légumes à la maison.
En effet, il est possible de la cultiver sans disposer d’espace ou de jardin potager.
Je vous propose ci-dessous la méthode que j’utilise pour produire mesendives . C’est ultra-simple, peu coûteux et ne demande pas de temps. En plus, c’est délicieux et économique.
L’endive est une variété de chicorée que l’on fait pousser dans l’obscurité pour lui conférer une couleur blanche plutôt que verte.
Matériel pour cultiver des endives à la maison
Le matériel pour cultiver vos chicons est basique :
Oui, vous avez bien vu, il ne faut même pas prévoir de terreau !
Préparation des endives avant la culture
La première étape consiste à enlever les pousses inutiles sur la racine et préparer le col de la racine. Sur la photo ci-dessus, les 4 premières endives ne sont pas encore préparées.
La seconde étape consiste à placer les endives l’une sur l’autre dans le bac en plastique que vous aurez posé à la verticale. Cela permet de garantir une bonne position des chicons sans perte de place.
Placement des endives dans le bac de croissance
Si vous ne disposez pas de suffisamment de chicons pour remplir complètement le bac, comblez les espaces vides avec des briques.
Il suffit maintenant de redresser le bac. Vous veillerez ensuite à ce que chaque racine soit bien verticale et apporterez les derniers ajustements.
Il faut maintenant remplir le bac d’eau de pluie en veillant à ne pas dépasser le collet de la racine la plus petite pour ne pas noyer la pousse de chicon. Il est inutile d’ajouter trop d’eau, il suffit que chaque racine puisse en profiter.
Vous placerez ensuite le bac dans un endroit sombre et frais (maximum 20 degrés), à la cave ou au garage.
Dès que le bac sera à sa place, vous le recouvrirez d’un sac en plastique noir. Celui-ci sera simplement déposé sur le bac sans être fixé afin de permettre la croissance des endives.
Le sac sera suffisamment ample pour que le bac ne se découvre pas au gré de la croissance.
Vous pourrez déguster vos chicons après environ 3 semaines. Il suffira entre-temps de vous assurer qu’elles disposent encore d’eau et qu’elles sont toujours bien dans l’obscurité totale. Cela ne vous prendra que quelques secondes…
N’oubliez pas de vous abonner gratuitement à la lettre d’information si vous ne voulez rien manquer… et bénéficier de quelques trucs et astuces…
[wysija_form id= »1″]
Bonjour Olivier,
J’espère de tout cœur que votre technique fonctionne, je vais essayer le plus rapidement possible.
Cela fonctionne très bien.
Cette année, j’ai récolté 3 kg d’endives délicieuses lors de la première récolte, le tout sur 5 semaines environ.
N’hésitez pas à tenter l’expérience !
cela fait la première fois que je vais faire l ‘endive en bac ,mais j ‘ai bien peur que avec de l ‘eau il y aura pourriture
Je comprends ton hésitation mais je suis certain que tu seras convaincu.
Essaie peut-être une moitié « traditionnelle » et l’autre à l’eau ?
Merci d’avance pour ton retour d’expérience
je fait de la culture d’endives avec de l’eau cela marche bien,mais il arrive de la pourriture au colle
Il est important de bien préparer l’endive et d’enlever notamment les feuilles flétries dès la mise en place, le col doit être bien blanc sur environ un centimètre :
Il faut aussi ne pas recouvrir le collet par de l’eau, uniquement la racine et pas encore complètement, tant que la moitié inférieure de la racine est plongée dans l’eau, c’est suffisant.
Ensuite, lorsque tu recouvres les endives pour les mettre dans le noir, il est préférable de ne pas le faire avec un plastique qui maintient l’humidité sur le collet.
Voilà, j’espère que ces quelques informations pourront être utiles.
après récolte des endives les racines peuvent elles être réutilisées et si oui pour environ combien
de temps.
Merci de répondre.
Personnellement, je procède à deux récoltes : la première fournit des endives de belle forme et bien fermes, la seconde produit autant mais l’aspect est moins traditionnel ce qui n’altère en rien le goût et permet une consommation en salade ou sous la forme de potage.
Tu trouveras plus d’informations dans un autre article :http://nature-simple.com/recolte-endives .
Je vais essayer de A à Z car en Nouvelle Calédonie, il n’y a pas de producteur d’endives à ma connaissance. ???
D’abordacheter des graines de chicorée et les planter… Ensuite récolter les racines, les préparer comme indiqué… Prendre es Notes, photos…etc…
Je commence dès demain et advienne que pourra … sous le soleil des tropiques… JE VOUS TIENDRAI AU COURANT
Merci et à bientôt
Super content de vous voir visiter le blog depuis la Nouvelle Calédonie ! Merci
Excellente idée pour les endives.
Cette année, j’ai aussi semé les chicorées et j’utilise les feuilles tombantes pour nourrir les lapins…
Eux-aussi ils apprécient 😉 Je ne sais pas si les racines seront suffisamment grosses mais on verra…
Merci de nous tenir au courant et aussi de vos autres cultures que nous ne connaissons probablement pas.
Bonne récolte et à bientôt pour le retour d’expériences.
Une fois la 2ième récolte de chicons effectuée, que fait-on des racines?on les garde pour l’année suivante? on les composte? on les donne aux lapins -les aiment-elles aussi?
Personnellement, je n’essaierai pas de les donner aux lapins, je les composte.
Si vous cultivez un potager par contre, je vous recommande d’y semer vos chicorées et de couper une partie des feuilles périodiquement (sans tout dégarnir) pour nourrir les lapins, ils en raffolent. Vous utiliserez ensuite les racines plutôt que d’en acheter.
J’ai testé cette année, mais les résultats n’étaient pas concluants suite au semis tardif, mes racines était trop petites pour produire de belles endives.
Je ré-essaierai cette année.
bonjour Olivier
pouvez vous me dire comment on peut se procurer des racines d’endices?
merci et à bientôt
Cela dépend de la région dans laquelle vous habitez. En Belgique, c’est assez simple.
Si vous êtes dans une région ou l’endive est cultivée, vous repèrerez les champs de chicorées et demanderez au cultivateur qui les produit, généralement en grande quantité, de vous en réserver.
Personnellement, je m’approvisionne dans un magasin (En Belgique, Le moulin de Rianwelz) qui propose de l’alimentation pour animaux d’élevage, farines pour pains, semences…). Je paie 6 euros pour 50 racines. Celles-ci peuvent se conserver plusieurs semaines au sec.
Dans ces deux cas, vous n’avez pas l’assurance que les racines ont été produites biologiquement ou dans le respect de la nature.
Une troisième solution que je teste est de semer dans le potager des chicorées au printemps pour récolter les racines en octobre/novembre.
Durant l’année, je prélève une partie des feuilles (qui repoussent) pour nourrir mes lapins qui en raffolent. Jusqu’à présent mes racines n’étaient pas suffisamment larges que pour produire de belles endives.
J’espère que cela vous aidera et bonne continuation !
Obtenezgratuitementvos
fiches actions immédiates
Recevez automatiquement nos prochains articles

cultiver des endives

Publié le20 novembre 2013parjacky
Le22 mars 2014 à 10 h 37 min ,Reecab a dit :

Accueil
Plan du site
Mentions légales
Crédits
Contacter Jacky La Main Verte

Si vous avez eu la bonne idée de semer des endives avant l’été, il est grand temps de les arracher pour les mettre « à forcer ». Ainsi vous aurez bientôt la possibilité de réaliser de succulentes salades en plein hiver.
Voici quelques conseils pour réussir cette opération. Rassurez-vous, c’est enfantin!
Souvent, on pense que faire soi-même des endives, c’est compliqué, qu’elles seront obligatoirement amère… Et bien non. Essayez une fois et vous verrez que c’est peut-être la salade la plus facile à réussir.
La culture de l’endive se déroule en deux phases. Il faut d’abord semer les graines en fin de printemps. Puis à l’automne vous arrachez les racines pour les mettre « à forcer ». Lorsque vous avez retiré la racine du sol, coupez les feuilles à 3-4 cm au dessus du collet (au-dessus du sommet de la racine). Raccourcissez également la racine.
Pour le forçage, il existe plusieurs possibilités. Vous pouvez mettre vos racines « habillées » dans un silo réalisé dans le jardin, mais dans ce cas, gare aux amateurs, et notamment les mulots. Il faut donc que ce silo soit réalisé en ciment, ou alors protégé par un grillage fin qui arrêtera les rongeurs. L’autre possibilité c’est de placer les racines dans une caisse opaque que vous laisserez dans votre cave, par exemple ou dans un local au noir. De toutes façons, les endives doivent être plantées dans du terreau. Certaines variétés doivent être complètement enterrées, d’autres dites « sans terre de couverture » seront plantées jusqu’au collet. L’avantage est une récolte beaucoup plus aisée et propre. Evidemment même sans terre de couverture, les endives doivent être complètement dans le noir. Dans ce cas il faut les recouvrir d’un morceau de bâche noire. Moi, je les recouvre de feuilles, de paille, et de papier journal… J’installe ensuite une planche sur ma caisse et le tour est joué…
Il suffit ensuite d’arroser un peu et… d’attendre. Combien de temps? C’est là qu’il faut être un tantinet calculateur. En effet, plus les endives seront au chaud, plus elles pousseront vite. Moi, par exemple je viens de mettre les miennes au forçage dans ma cave où la température est douce et je mangerai mes endives pour Noël. Si vous les forcer dehors, elles seront beaucoup plus longues à venir. Vous aurez compris qu’en jouant sur les deux vous pouvez échelonner vos récoltes tout au long de l’hiver.
En ce qui me concerne je n’arrache pas toutes mes endives en même temps et je fais des prélèvements réguliers tout au long de l’hiver ce qui me permet d’avoir des endives à table jusqu’au printemps.
Enfin, en ce qui concerne l’amertume, sachez que les obtenteurs ont fait de gros efforts et que désormais cet inconvénient est minime pour les nouvelles variétés.
Et n’oubliez pas que les endives, certes c’est de la salade, mais elles sont aussi délicieuses enroulées dans du jambon avec une sauce béchamel, ou simplement cuites à la vapeur. Et là, vous avez un légume tout à fait diététique et très agréable…
Partager la publication "Le bon geste : mettez vos endives à forcer"
je teste cette année mes endives dans une grande poubelle noire ,j’aurais préféré en pleine terre mais les mulots ne m’ont pas laissé le choix pourtant elles sontmeilleurs en pleine terre …merci pour vos trucs
Bonjour, il me reste des racines en terre que je n’ai pas forcé. Les feuilles ont poussées. Qu’est-ce que je peux en faire ? Les mettre à forcer maintenant ? Les laisser en place jusqu’à l’automne ?Ilme semble qu’une rangée est en terre depuis un an et demi (je loue mon terrain depuis juillet) ça repousse chaque année ?
Je vais vous faire part de mon expérience personnelle. l’an dernier à cette époque, il me restait quelques endives en terre que j’ai arraché pour débarrasser ma parcelle. Un copain qui passait par là me dit « cette année, je n’ai pas eu d’endives… ». Alors je lui ai donné mes endives en lui disant que je ne garantissait pas le résultat, mais qu’il pouvait toujours tenter de les forcer. Il l’a fait et a obtenu des endives excellentes (je les ai goutées…). Je rentre à l’instant du potager où j’avais gardé quelques endives pour faire un nouveau test. Je vais les mettre à forcer… Tout ça est empirique, mais je ne peux que vous conseiller de faire vous aussi l’expérience -au moins avec quelques-unes- et bien sur de me tenir informé du résultat…
Bonjour
Moi je viens de mettre ce jour des endives à forcer ,je les mets dans un grand seau avec du sable , dans la cave et d’autres dehors cela échelonner la consommation,j’ai toujours réussi de cette façon .Concernant les endives qui repoussent de l’année d’avant elles valent rien à mettre au compost.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*
Voici la position de la lune et les travaux à pratiquer aujourd’hui au jardin:
Partager la publication "Suivez la lune"
Journaliste professionnel depuis 35 ans, j’ai décidé de lancer ce site internet pour vous faire partager mes deux passions, le jardinage et la cuisine. Je sais, depuis quatre ans que j’anime un blog sur ce thème, que vous êtes nombreux …Lire la suite→

cultiver des endives

A privacy reminder from YouTube, a Google company

L'endive, comment ça pousse ? (Grange l'Evêque)

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Howto & Style

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez surhttp://myreplay.tv/v/XEfgQpDt.Rencontre avec un producteur d'endives de terre de Grange l'Evêque qui nous dit tout sur ce légume d'hiver.Plus surhttp://wizdeo.com/s/canal32. Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages

cultiver des endives

A privacy reminder from YouTube, a Google company
Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Education

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

cultiver des endives

A privacy reminder from YouTube, a Google company

Comment ça marche la culture de l’endive ?

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Science & Technology

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Il existe de multiples façons de cultiver l’endive. Présente sur les tables durant tout l’hiver, à Grange l’Evêque, Damien Vuibert propose une endive croquante grâce à sa méthode en pleine terre.

cultiver des endives

Foire aux questions
Astuces et techniques
Calendrier du jardin
Amender son jardin:
Créer
son potager
Les
fiches de
culture
Les
plantes
aromatiques
Semis
et
plantation
Les
engrais
Maladies
-
Parasites
Entretenir
son potager
Le
bio ?
Fleurs

Agrémenter
son jardin
Décoration
extérieure
Articles

Comment
lire les fiches ?

Nous notons la difficulté de culture de 1 à 3 *,
3 étant le plus difficile.
A coté du nom vous aurez la famille de la plante.
La variétè conseillée.
Un récapitulatif quand semer,planter,arroser...
Et des conseils de culture pour réussir votre culture.
Le jardin potager.fr est un site dédié au jardinage,
à la culture potagère et au jardin.
Une mine de conseils pour réussir son jardin potager.
Comment créer un joli potager sans connaissance?

cultiver des endives

Devenez membre
Identifiez-vous
Recevez la newsletter
Devenez membreIdentifiez-vous
Recevez la newsletter
Questions à Christian Pessey
Ecoutez mon émission   

Nom vernaculaire: Endive, chicorée de Bruxelles, witloof
Nom latin: Cichorium
Famille: Composées
Cycle végétatif: Plante annuelle
Mode de multiplication: Semis, forçage des racines
Semence :4 g/m2
Vitesse de levée :• Pleine terre : 4 jours • Couches : 2 jours
Récolte: 25 kg/ml
Engrais: Fumier ou engrais organiques, nitrate de soude ou engrais azoté complet
Parasites, maladies et traitements :• Mouche de l'endive : malathion et parathion • Minet : bouillie bordelaise • Rouille : fongicide • Vers blancs : insecticides spécialisés • Rongeurs : raticides

La culture de l'endive commence par un semis en lignes, dans des rayons distants d'environ 30 cm.

Semis
Le semis se fait en mai-juin en terre riche et profonde, finement ameublie, en rayons espacés de 25 à 30 cm. Les graines sont recouvertes de tourbe ou de terre tamisée.

L'éclaircissage a lieu lorsque les plants ont trois feuilles. On espace les plants de 10 cm environ pour favoriser leur développement.

Culture
L'éclaircissage se fait dès que les jeunes plants sont constitués de deux ou trois feuilles, érigés à une dizaine de centimètres les uns des autres. Le terrain doit être conservé aussi frais que possible durant l'été au moyen d'arrosages, de binages et de sarclages réguliers.

Lorsque les racines sont venues à maturité (avant les premières gelées), on les arrache et on les décollette à la main, en tournant les feuilles.

Sans forçage, la culture des Witloofs conduit à la production d' endivettesqui, après paillage hivernal, se récoltent en février-mars.
La production des véritables endives implique leforçagedes plants. Pour cela les racines doivent être arrachées dès le début de l'hiver et au plus tard en février.
Les plants arrachés avant les premières gelées seront laissés en repos après arrachage pendant une à deux semaines, à l'abri, bien au sec (l'idéal étant de les placer dans le bac à légumes du réfrigérateur). Ceci doit provoquer l'arrêt de végétation indispensable au forçage ( vernalisation ).

La technique de forçage la plus simple consiste à placer les racines dans une tranchée dans le jardin.

Le f orçagese fait soit dans des tranchées pratiquées au jardin, soit dans des bacs de forçage qui peuvent être entreposés dans n'importe quel cellier ou cave.
Au jardin: creusez une tranchée d'environ 50 cm de profondeur, dont le fond est ameubli. C'est dans cette partie de la tranchée que sont enterrées les racines, verticalement, en rangs serrés. L'espace restant est recouvert d'un mélange de terre légère et de sable dans lequel se développent les endives proprement dites. L'idéal est de déposer ensuite une bonne couche de fumier de cheval chaud et de protéger l'ensemble avec des plaques de tôle ou de Fibrociment. Le fumier est remplacé au bout d'un mois par de la paille. La récolte se fait alors en février-mars.

Une caisse en bois remplie de tourbe constitue un excellent bac pour le forçage des racines d'endive.

En bac de forçage: bien qu'on trouve aujourd'hui dans le commerce des bacs spécialement conçus pour le forçage, on peut considérer que n'importe quel récipient de taille suffisante (une vingtaine de centimètres de profondeur) convient parfaitement. Un bac à réserve d'eau constituera un bac de forçage idéal.
Il suffit de piquer les racines dans de la tourbe enrichie (2/3 du récipient) maintenue constamment humide (le tout étant recouvert d'un plastique). 

Forçage sans couverture.

3. Les endives viennent plus vite dans un local chauffé (deux à trois semaines) mais sont moins serrées. Le forçage en bac est dit «sans couverture» (de terre), les endives se développant dans le tiers supérieur du bac. Cette méthode de culture se fait obligatoirement en cave, dans une obscurité aussi complète que possible, seul moyen pour obtenir des endives bien tendres et très blanches. La proximité d'une source de chaleur (chaudière de chauffage par exemple) est très souhaitable.
Bien que très différente des frisées et des scaroles, l' endivefait partie des chicorées. Elle est aussi appeléeWitloof.
Elle se cultive en pleine terre, ou sans aucune couverture, dans des bacs de forçage placés en cave.
Quelle que soit la technique retenue, la culture se fait en deux temps : la production des racines et leur forçage, qui aboutit à la formation de feuilles blanchies, tendres et peu amères.
La levée des endives se produit environ au bout d'une semaine et de façon toujours très dense, ce qui oblige à un éclaircissement rapide.

cultiver des endives

Plus d'articles...

Les recettes de cuisine

Endive, Terroirs de Picardie

Bienvenue à la Ferme des Vallées

Les atouts de la ferme

Fort de notre expérience et de notre savoir faire aquis depuis 1978, Adrien propose maintenant de former les producteurs souhaitant produire de l'endive de pleine terre.
pour plus d'information, rendez vous sur le sitelaterreaporteedeamain.free.fr
Chers internautes, suite à un surcroît de travail au sein de l’exploitation , nous arrêtons les commandes de façon définitive sur Internet en ce début d’année 2015.Le site reste actif, retrouvez toutes les informations importantes de le Ferme des Vallées ainsi que les légumes disponibles à tout moment.Pour le marché d’Amiens rue Léon Blum nous allons mettre un vendeur de plus. Nous espérons vous revoir derrière nos étals Merci de votre fidélité et à bientôt.
Cliquez sur l'image pour obtenir la dernière newsletter
Dans l'émission Picardie Matin, Alain Bahuchet de la Chambre d'agriculture nous a sélectionné parmi ses coups de coeurs.
Cliquez sur l'image pour ouvrir le lien vers notre vidéo de présentation sur Youtube.
La Ferme des Vallées, 6 rue Basse, 80260 Fréchencourt - Tèl.:03.22.40.54.49 - info@fermedesvallées.fr
Copyright ©2010 - Ferme des Vallées - Tous droits réservés

cultiver des endives
Culture des endives en hiver, à l’extérieur ou à l’intérieur ? J’ai voulu tester la production d’endives en hiver de deux façons. A savoir si la culture des endives mises en châssis, protégée du froid et de la lumière pouvait être aussi productive qu’une culture abritée dans une cave ou un garage. Dans quel but ? J’ai pensé que l’on ne dispose pas forcément de beaucoup de place chez soi et tout le monde ne possède pas un garage ou une cave. Une culture faite à l’extérieur pourrait peut-être permettre une production plus importante. En cas de pénurie et en hiver même si ce légume est pauvre en calories, sa densité en vitamine C et B9 est très élevée. L’endive purifie le sang et exerce une activité anti-inflammatoire. Elle fixe également les substances toxiques dans l’intestin grêle tel que les métaux lourds. Elle se mange crue en salade ou cuite, à la vapeur ou braisée. Ce légume est issu d’une chicorée sauvage. Sa culture se déroule en deux étapes : D’abord il faut produire des racines comme on le ferait pour des carottes ; ensuite vient le forçage qui consiste à obtenir une pomme allongée de feuilles blanches qui constitue l’endive proprement dite. Pour la production des racines c’est simple, il faut semer début mai à début juin en rayons espacés de 30 cm dans une terre meuble et profonde, sans cailloux. En ce qui concerne le forçage, il faut arracher les racines début octobre à fin novembre à l’aide d’une fourche-bêche. Vaut mieux éliminer les racines de moins de 3 cm de diamètre au collet. Pour assurer le développement des bourgeons laisser les racines 48h sur le sol avant de les planter et de préférence dans un endroit ombragé. En septembre j’ai déterré les racines.Première constatation, mes racines n’étaient pas grosses. Je pense les avoir planté un peu tard. 1) J’ai planté les premières racines dans un châssis que j’avais préparé avec un reste de bordures en béton que j’ai rempli d’une terre riche et assez sableuse. La culture est donc hors sol et cela permet d’avoir une température de terre plus élevée.J’ai fabriqué un petit toit avec des morceaux de palette auquel j’ai fixé un plastique transparent en prenant soin de bien le tendre. Pourquoi un plastique transparent alors que les endives doivent rester dans le noir ? Simplement pour pouvoir réutiliser l’ensemble au printemps pour les semis.J’ai dissimulé le tout sous une fine couche de mulch ou paillis pour préserver les plantes de la lumière et du froid.J’ai ensuite recouvert le tout de plusieurs bâches. 2) Les autres racines je les ai simplement mise dans une poubelle remplie de sable très légèrement enrichi de terre. J’ai un peu arrosé avant de refermer le couvercle. Le tout stocké à l’abri dans mon garage. Résultat fin décembre : I/La culture à l’extérieur est bien partie au début. Mais elle s’est ralentie avec le froid plus vif courant novembre.En jetant un œil fin décembre j’ai constaté que j’avais oublié un paramètre.Les mulots….En effet, ceux-ci l’hiver cherchent les endroits protégés. J’avais laissé un petit espace entre le niveau des bordures et mon châssis pour que l’air passe et que l’environnement ne soit pas trop confiné. Résultat, véritable porte d’entrée pour les petits rongeurs qui ont dégusté mes fraîches endives. Constatations : - Quand on fait des cultures l’hiver et en extérieur il faut les protéger des animaux. Il ne faut pas négliger ce facteur car cela peut devenir dramatique en période de disette. - J’ai remarqué une certaine oxydation des feuilles par endroit. Il faut donc que le système soit à la fois protégé du froid mais également bien ventilé.- Beaucoup d’énergie dépensée pour une vitesse de pousse assez médiocre. - La culture intérieure est plus probante. - La mise en place a été plus simple et plus rapide. (Poubelle, sable, arrosage et couvercle) - La pousse a également été plus vigoureuse car protégée des variations de température. - Une chose intéressante que j’aurai pu faire mais que je n'ai pas appliqué, c'est qu'on peut planter les racines très proches les unes des autres et même quasiment à touche-touche. Cela peut être une solution pour gagner de la place et permettre d’avoir un rendement bien supérieur.Conclusion : Cette expérience n’est pas totalement un échec car sans l’incident des rongeurs j’aurai pu avoir une récolte acceptable malgré les variations de température. Toutefois faire ses propres endives à l’intérieur d’une cave ou d’un garage c’est quand même plus facile et moins risqué. Mais je réfléchis à d’autres solutions et notamment à l’idée d’enterrer plusieurs poubelles en les protégeant ensuite avec du paillis tout autour avec une bâche sur le dessus. Pourquoi pas ? A tester… [center] Bien cordialement à vous les Oldus.
Aristote Modérateur Nombre de messages: 3356 Localisation: Planète Terre Loisirs: Oenophile et trollicide Date d'inscription : 08/11/2012
quand j'étais petite, un fermier du coin en faisait dans un champ ... il les plantait dans la terre et les recouvrait d'un tas de sable...
________________________________________________________ clic...clic...clic...
hildegarde Modérateur Nombre de messages: 3396 Loisirs: manger des fleurs Date d'inscription : 14/05/2010
tout d'abord elles sont jolies tes endives, pas commeciale mais jolies quand meme.pour ton essai de l'année parochaine dont j'attend deja les resultats avec impatiente, je peu te donner quelques pistes: les racines doivent avoir une periode d'hibernage. il faut laisser les temperatures descendre au autour de 5°C pandant quelques jours. ensuite pour quelles reprennent un cycle de vegetalisation il faut les tenir a un minimum de 15°C, je doute que la poubelle enterée sufise.les mareché utilise une "couche" pour anticiper le demarage des pied de tomate sous serre, c'est un epaisseur de fumier frais sous 15 Cm de terre qui chauffe en se decomposant et apporte la chaleur necessaire au demarage des pieds.je te propose de faire la meme chause sous ta poubelle. de conserver le paillis autour. sur ton shema on voir les endives au dessus du miveau du sol, il faudra les mettre plus proche de la couche pour qu'elles profitent pleinement(15Cm). evedement la "couche" n'est pas tres durable il faudra la remplacer regulierement, peut etre en surveillant la temperature entre les racines.
strinkler Membre Premium Nombre de messages: 721 Localisation: rouen Emploi: Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur. Loisirs: art martiaux, tir.Date d'inscription : 13/05/2012
par hildegarde Aujourd'hui à 9:35:59 .quand j'étais petite, un fermier du coin en faisait dans un champ ... il les plantait dans la terre et les recouvrait d'un tas de sable...
les racines doivent avoir une periode d'hibernage. il faut laisser les temperatures descendre au autour de 5°C pandant quelques jours. ensuite pour quelles reprennent un cycle de vegetalisation il faut les tenir a un minimum de 15°C, je doute que la poubelle enterée sufise.les mareché utilise une "couche" pour anticiper le demarage des pied de tomate sous serre, c'est un epaisseur de fumier frais sous 15 Cm de terre qui chauffe en se decomposant et apporte la chaleur necessaire au demarage des pieds.je te propose de faire la meme chause sous ta poubelle. de conserver le paillis autour.
Aristote Modérateur Nombre de messages: 3356 Localisation: Planète Terre Loisirs: Oenophile et trollicide Date d'inscription : 08/11/2012
je fait des endive regulierement dans mon sous sol, la couche se fait en debut de saisons pour les tomates. je n'ai jamais essaye pour les endives, c'est une possibilitée. pour le sable, les anciens faissaient ca comme ca, mais c'est plus long que dans le garage (question de temperature).
strinkler Membre Premium Nombre de messages: 721 Localisation: rouen Emploi: Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur. Loisirs: art martiaux, tir.Date d'inscription : 13/05/2012
Voici quelques recettes des anciens (puisées dans mon Larousse agricole de 1920) L'arrachage se fait en octobre, il faut choisir les racines ayant au moins 3 cm de diamètre, on coupe leurs feuilles à 2 cm du collet, sans endommager le bourgeon. Le forçage se fait ordinairement en pleine terre dans une tranchée de 1,30 m de large par 0,30m de profondeur, les racines y sont plantées debout, à 5 ou 6 cm les unes des autres et en lignes espacées de 10 cm ; on les entoure de terre ordinaire puis on les recouvre de terre très fine ou de terreau sur une épaisseur de 25 cm ; par dessus le tout on on établit une bonne couche chaude ; les racines ainsi chauffées développent dans le terreau une pomme serrée qu'on peut récolter au bout de 3 ou 4 semaines. Certains jardinier produisent la Witloof dans des bâches ; la couche est alors placée en dessous des racines ;d'autres n'emploient même pas de couche : le développement est lent et n'a lieu qu'au printemps
bigblond Membre Nombre de messages: 335 Localisation: Vosges - FRANCE Date d'inscription : 15/08/2012
@bigblond Merci, je retiens. Le savoir faire des anciens y a que ça de vrai. J'ai effectivement remarqué que mes endives sont bien longues à venir. On essaiera de faire mieux la prochaine fois.
________________________________________________________ “Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer "Moins on pense, plus on parle" Montesquieu Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
Aristote Modérateur Nombre de messages: 3356 Localisation: Planète Terre Loisirs: Oenophile et trollicide Date d'inscription : 08/11/2012
Après, si on n'a pas de fumier pour faire une couche on pourrait imaginer une solution : Recouvrir les racines de terre fine ou terreau sur 25 cm, puis mettre une bâche noire perméable - genre de ce qui est utilisé pour planter les arbustes sur les talus (ou du sable noir, ou des graviers noirs) par dessus, puis installer une serre tunnel étroite par dessus l'ensemble en laissant un espace entre la bâche noire et la bâche transparente. On devrait peut-être pouvoir réchauffer un peu le sol de cette manièreInconvénient : comment arroser sans démonter la serre tunnel ?
________________________________________________________ « Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey , Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).
bigblond Membre Nombre de messages: 335 Localisation: Vosges - FRANCE Date d'inscription : 15/08/2012
Aristote a écrit: - Pareil pour les rongeurs, j’ai peur qu’ils essayent de fouiller le sable pour déguster nos bonnes endives.
bidibulle88 Membre Nombre de messages: 26 Date d'inscription : 19/01/2013
Tu as certainement raison pour indiquer que les campagnoles ne vont pas dans le sable. Car ils sont passés par les intersticesde mes petites serres. Mais il ne faut pas trop leur en vouloir car ils sont comme nous ils luttent pour leur subsistance. Et ma foi,j'aurai fait comme eux.
Aristote Modérateur Nombre de messages: 3356 Localisation: Planète Terre Loisirs: Oenophile et trollicide Date d'inscription : 08/11/2012
Aristote a écrit: Mais il ne faut pas trop leur en vouloir car ils sont comme nous ils luttent pour leur subsistance. Et ma foi,j'aurai fait comme eux.
bidibulle88 Membre Nombre de messages: 26 Date d'inscription : 19/01/2013
Avec un terrain en pente exposé plein sud, on pourrait imaginer un châssis chauffant avec un capteur solaire thermique en thermo-syphon. Il servirait pour les endives l'hiver, mais aussi pour le démarrage précoce des plantations au printemps. Je n'ai rien trouvé sur le web à ce sujet ni sur Oldu. Si quelqu'un a des idées de réalisation, ça serait intéressant qu'il créé un sujet là-dessus.Je peux faire un croquis de ce à quoi je pense si il y a des demandes.
________________________________________________________ « Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey , Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).
bigblond Membre Nombre de messages: 335 Localisation: Vosges - FRANCE Date d'inscription : 15/08/2012
c'est intéressant, je n'aurai jamais pensé à cultiver dans une cave est ce que le même procédé fonctionnerai pour des asperges ?l'idée d'utiliser des poubelles est géniale, vide, ça se manipule sans probleme, et ça offre un très grand volume pour terre, plus la couche de sable
agralil Membre Premium Nombre de messages: 732 Age: 43 Localisation: yvelines Emploi: employé libre service Loisirs: rares Date d'inscription : 24/02/2013
est ce que le même procédé fonctionnerai pour des asperges ?
________________________________________________________ “Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer "Moins on pense, plus on parle" Montesquieu Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
Aristote Modérateur Nombre de messages: 3356 Localisation: Planète Terre Loisirs: Oenophile et trollicide Date d'inscription : 08/11/2012
je ne savais même pas que c’était une culture en deux tempsdonc tu vois, même si c'est un semi-échec ça m'a appris des choses quand je pense chicorée je pense petit dej c'est la racine qu'on broie pour faire cette chicorée là ?et, en fait, je pense qu'on apprend beaucoup de ses échecs, donc tu as appris quelque chose de la meilleure façon qui soit, non ?
agralil Membre Premium Nombre de messages: 732 Age: 43 Localisation: yvelines Emploi: employé libre service Loisirs: rares Date d'inscription : 24/02/2013
Premier site francophone consacré aux thématiques de la résilience communautaire & du prepping/preparedness- Site fondé en 2006
 par  Aristotele Jeu 27 Déc - 10:49:21
 par  hildegardele Ven 28 Déc - 8:35:59
 par  strinklerle Ven 28 Déc - 8:41:14
 par  Aristotele Ven 28 Déc - 10:38:48
 par  strinklerle Ven 28 Déc - 13:44:13
 par  bigblondle Jeu 7 Fév - 18:26:27
 par  Aristotele Jeu 7 Fév - 19:01:31
 par  bigblondle Dim 10 Fév - 22:49:37
 par  bidibulle88le Mar 12 Fév - 19:47:25
 par  Aristotele Mar 12 Fév - 22:34:00
 par  bidibulle88le Mer 13 Fév - 11:28:05
 par  bigblondle Mer 13 Fév - 16:02:46
 par  agralille Mar 19 Mar - 16:26:46
 par  Aristotele Mar 19 Mar - 16:53:44
 par  agralille Mer 20 Mar - 17:52:04