detecteur de touche pas cher

Malgré ces fortes pluies en ce début d’année je décide de faire une pêche d’une après midi sur un lac ou j’ai l’habitude de pêcher. J’ai choisi les arbres immergés car en hiver c’est l’un des meilleurs postes ainsi que tout au long de l’année.
Pour cette pêche je choisirai mes cannes 10 pieds qui m’ont été envoyées par CARPE DIRECT en ce début d’année. Mes moulinets seront montés avec une tête de ligne en tresse de la marque CARPE DIRECT car c’est une tresse solide et j’en ai besoin pour pouvoir contrer les poissons qui voudront aller dans les branches. Arrivé sur le plan d’eau à 13h30, je commence tout d’abord par observer l’activité des carpes. Après cette observation je ne verrai aucun signe de vie de ces dames.
Cependant je ne perds pas courage et décide donc d’effectuer un sondage minutieux autour d’un arbre immergé qui se situe à environ 80m de ma berge. Autour de cet arbre la profondeur stagne à 2m50 sur un fond en grave. J’enverrai une canne à gauche de l’arbre avec une bouillette de 14mm et une pop-up jaune de 12 mm eschées sur un blowback rig, l’autre canne sera eschée d’une bouillette de 18mm avec un faux maïs vert. Une fois tout lancé, je décide d’envoyer 10 bouillettes de 14 mm par canne et du pellet imbibés de booster de la même gamme que mes bouillettes que je propulserai à l’aide de mon bait rocket. Tout pêcha à 14h30.
En attendant une touche, je me précipite dans mon abri pour éviter de me mouiller. Ce sera qu’à 18h30 qu’un bip m’alerta d’une touche, suivi d’un départ. Je prends contact et je mène se combat en toute sécurité pour le poisson malgré sa volonté d’aller dans les branches. Ma canne 10 pieds me procure des sensations énormes (pour son prix c’est une canne stupéfiante).
Après quelques minutes, j’épuise une jolie miroir de 9kg, pas énorme certes mais pour ce début de saison difficile je suis tout de même satisfait. Surtout ne jamais négliger un poste avec des arbres immergés car c’est une zone de protection pour les carpes !
Mon conseil matériel Peche Direct :
1) Canne à carpe 10 pieds Carpe Direct
2) Accessoire d’amorçage Bait Rocket Carpe Direct

Posted dans Actualités, Carpe – Commentaires fermés
Mots-clefs :bouillette carpe, cannes à carpe, Carpe Direct, détecteurs de touche, tresse carpe
Test centrale DC10 Carpe Direct
Posté par admin – 25/06/2011
Par ROMAIN
Une centrale digne des marques haut de gamme à un prix plus que raisonnable et d’une qualité incroyable, je vous la recommande vivement, car l’essayer c’est l’adopter !
Combien de carpistes ont loupé un poisson parce que leurs détecteurs n’avaient plus de piles ou n’ont pas résisté à une pluie ou à une rosée matinale ! Pour ceux qui oublient de l’allumer, c’est autre chose …
Il existe de très bons détecteurs dans le commerce mais le prix demeure souvent le facteur de choix le plus répulsif, c’est pourquoi j’ai opté pour la centrale et les détecteurs Carpe Direct DC10.
Avant de débarquer au bord de l’eau avec du matériel neuf, un test s’impose, car je ne souhaite pas me retrouver au dépourvu en pleine session à plusieurs dizaines voir centaines de kilomètres de la maison ! Lors de la réception du pack de détection DC10 j’ai effectué 3 tests qui sont selon moi impératifs pour être sûr que les détecteurs vont supporter des pêches aux conditions extrêmes…
Test d’étanchéité
Le plus important pour tout carpiste baroudeur qui n’a pas peur de se mouiller pendant plusieurs jours au bord de l’eau c’est le test d’étanchéité : la pluie et la rosée sont deux éléments naturels qui ne sont pas compatibles avec l’électronique.
Je pense que la plupart des gens ont une douche ou une baignoire chez eux, quoi de mieux pour imiter une forte giboulée de printemps, un orage d’été ou une forte pluie automnale. Je mets la paume de douche à 2 mètres à peu près au dessus du détecteur puis laisse couler l’eau une dizaine de minutes, pas plus car l’eau c’est de l’or, sa coûte cher !
Les détecteurs Carpe Direct résistent aux intempéries, je vous le promets ! Ce qui fait d’eux dans un premier temps des détecteurs de très bonne qualité, à noter que les circuits électroniques sont moulés dans du plastique pour augmenter l’étanchéité du détecteur.
Test de fortes chaleurs
Un détecteur de touche se doit de résister à des températures que nous aurions nous-mêmes du mal à supporter ! L’été au bord de l’eau, le pêcheur est à l’ombre ou imbibé de crème solaire pour se protéger de la chaleur et du soleil… Je n’ai jamais essayé de couvrir mes détecteurs de crème solaire ni d’un parasol mais qui sait peut être que cela serait efficace… plus sérieusement, les détecteurs en plein soleil l’été doivent résister à de fortes températures c’est pourquoi un test dans un four à 50°C s’impose !
Prévenez votre femme avant de le faire car la mienne m’a pris pour un fou ! Les fortes chaleurs ne font pas peur aux détecteurs Carpe Direct !
Test de froid extrême
Toujours dans le domaine des températures, il y a les carpiste »de Noël » ! Personnellement, la pêche de la carpe sous la neige ne m’a jamais trop emballé, mais pour les fanatiques de »carpe Noël », un test de froid extrême s’impose. J’ai laissé le détecteur entre le paquet de frites et les steaks hachés surgelés dans le congélateur à une température de -20°C pendant une nuit, le lendemain matin le détecteur n’avait perdu aucune de ses fonctionnalités !
La centrale DC10
Une portée impressionnante, au delà de 100 mètres ! Je me suis arrêté là car je pense que peu de carpistes pratiquent au delà de cette distance. Les obstacles tels que les arbres, talus ou encore véhicules, ne dérangent en aucun cas la transmission du détecteur à la centrale, la transmission qui est instantanée et synchronisée.
Ce qui est très important également ce sont les patins antidérapants en caoutchouc sur lesquels vient se poser en toute protection le blank de la canne, et un format qui permet un maintient exceptionnel, ce qui rend possible de pêcher avec la ligne perpendiculaire à la canne sans que celle-ci ne saute du détecteur lors d’un départ intensif.
Les LED sont extrêmement puissantes est permettent de les distinguer à une grande distance même par temps clair. Le détecteur dispose d’une LED de temporisation de 20 secondes utile lorsque le pêcheur arrive à la canne et que le poisson ne prend plus de fil et surtout lors des touches de retour.
Le volume et la tonalité sont aussi primordiaux pour repérer lequel des détecteurs sonne, sur les DC10 les boutons de réglage sont simples, accessibles, solides et étanches.
Mon conseil matériel Peche Direct :
1) Centrale 4 détecteurs DC10 Carpe Direct
2) Ecureuils lumineux DC05 Carpe Direct

Posted dans Actualités, Carpe – Commentaires fermés
Mots-clefs :Carpe Direct, centrale carpe, détecteurs de touche, ecureuils lumineux, pack de detection
Histoire d’une pêche en lac
Posté par admin – 16/02/2011
Par JULIEN B.
En cette mi-janvier les températures très froides qui persistent depuis quelques semaines m’obligent à rester coincer à la maison, car malheureusement tous mes terrains de jeu sont pris en glace… Impatient de sortir les cannes, je me surprends même à imaginer mes premières pêches de la saison mais en attendant, nostalgique, je me revois attraper les premières carpes de la saison passée. Voici le récit d’une de ces pêches qui m’a particulièrement marqué…
Me voila sur les berges de ce lac que je viens de pêcher pour la première fois de l’année et bien décidé à faire des étincelles… mais surprise ! Il manque plus de 2 mètres d’eau, sur le coup les questions fusent car je n’ai jamais pêché le lac dans cette situation. En fin de compte ça fera toujours une poignée d’hectares en moins ou les carpes ne pourront pas se cacher.
Je charge le zodiac et pars pour un p’tit kilomètre de rame avant de me poser sur un poste qui m’inspire confiance car il me rapporte des poissons très régulièrement. S’en suit l’échosondage afin de retrouver mes spots habituels (enfin ceux qui sont encore sous l’eau).
Stratégie
Je mets en place un amorçage de zone avec 5 kilos de billes maison et autant de pellets, je place 2 cannes eschées de ces mêmes billes maison et de quelques asticots artificiels sur ce large plateau.
Ma dernière canne est placée dans la cassure du lit de la rivière qui traverse ce lac, amorcé plus légèrement avec une boule de method en plus.
Je me pose des questions car malgré une eau se réchauffant presqu’à 10°C, les fish que j’ai vus à l’écho sont entre deux eaux et aucune carpe ne trahit sa présence en surface … je croise les doigts.
Ca paye !
En milieu d’aprème mon pote Tim me rend visite comme d’hab, c’est en ce moment là qu’un départ se produit sur l’amorcage de zone, c’est une miroir avec de très belles couleurs qui me rend visite, la saison est lancée sur ce lac !
Aux environs de 19h un autre départ sur la même canne mais pas de contact au ferrage, je ne relancerai pas car il fait déjà sombre et la pêche de nuit n’est pas autorisée.
Au petit matin je replace tous mes montages chirurgicalement. Durant la matinée et sous des trombes d’eau une série de bips me fait sortir du biwi, un de mes écureuils a baissé mais il ne bouge plus, je mets ça sur le compte des nombreuses branches qui circulent et tapent dans ma bannière car le niveau d’eau commence à remonter. Je suis même obligé de reculer mon campement pour ne pas finir les pieds dans l’eau.
A midi je profite d’une éclaircie pour replacer et réamorcer les cannes pêchant le plateau mais en relevant l’une d’entre elles je constate que la bannière tend 100 mètres plus a gauche, en fait le détecteur a bu la tasse durant cette forte averse ! Donc voici l’explication de l’écureuil et je n’ai malheureusement rien remarqué puisque j’étais fermé à l’abri dans mon biwi.
Je me rends vite compte que le poisson est toujours au bout mais tanké dans une souche. Je saute dans le zod et après quelques manipes j’arrive à sortir cette petite carpe, l’hameçon était au point de rupture j’ai eu de la chance sur ce coup.
Tout en puissance
Ce n’est que le lendemain quelques minutes seulement après avoir replacé mes cannes que j’entends un de mes détecteurs hurler : c’est la seule canne qui n’a pas déroulé (dans la cassure) et qui est partie dans un run d’anthologie. Mais au premier contact rien d’extraordinaire, la carpe revient lentement jusqu’à 20 mètres du bord et c’est la que le combat commence, j’apprécie ce bras de fer avec en prime un beau soleil levant. Je n’arrive pas à finir le travail, la carpe joue de son poids, sa queue claque en surface plusieurs fois avant de replonger en m’arrachant encore et encore des mètres de fil, elle me fait comprendre à qui j’ai affaire !
Ce n’est que 15 minutes plus tard que ce puissant poisson rentre dans l’épuisette. Au premier coup d’œil je reconnais une vieille (et grosse) connaissance à moi, je suis super heureux de reprendre ce poisson en pleine forme et avec quelques kilos de plus en prime ! Que demander de mieux ? Je suis aux anges !
Ce poisson viendra clôturer ces trois jours de pêche, et je n’ai qu’une envie : commencer la saison 2011 de la même manière. Je vous donne d’ores et déjà rendez vous prochainement pour vous présenter mes premières prises !
Mon conseil matériel PECHE DIRECT :
1) Ecureuils plats Carpe Direct
2) Détecteurs de touche Carpe Direct

Posted dans Actualités, Carpe – Commentaires fermés
Mots-clefs :carpe en lac, détecteurs de touche, echosondeur, ecureuils peche, peche de nuit
Test écureuils plats Carpe Direct
Posté par admin – 20/01/2011
Par JORDAN
Si on analyse notre pêche, le plus important après avoir fait « mordre » le poisson, si je puis-dire, est de détecter chacun des mouvements que fait celui-ci avec le montage afin de pouvoir ferrer le plus rapidement possible. Pour cela, outre les fameux détecteurs de touche il y a un élément très important qui est l’écureuil !
J’utilise les écureuils plats Carpe Direct depuis plus de deux saisons et il faut avouer qu’ils remplissent parfaitement leur rôle… Ayant un budget limité il était hors de question pour moi d’acquérir plusieurs types d’écureuils allant du hanger (écureuils à chainette le plus souvent), pour les pêches fines et délicates en petits plan d’eau, au gros swinger pour les pêches en présence de courant ou à longues distances ! J’utilise donc les écureuils plats Carpe Direct qui offrent polyvalence ET précision…
Que l’on pêche en bordure ou au contraire à longue distance, le lest de 100 grammes permet de s’adapter à toutes les situations. Si vous souhaitez appliquer une tension minimum sur votre ligne, pour que cette dernière se plaque sur fond, il vous suffit de remonter le lest le long du corps de l’écureuil et vous aurez alors un dispositif extrêmement discret et sensible, idéal pour les pêches à courte distance. A l’inverse, en présence de courant ou lors de pêches où il faut lancer loin on peut appliquer le lest à l’autre extrémité on obtient alors un écureuil qui permet de mettre une tension maximum sur la ligne et la garder ainsi tendue en toutes conditions pour pouvoir détecter la moindre tirée.
Les multiples réglages possibles permettent de s’adapter à toutes les situations
Le système de fixation, rappelant celui de l’écureuil de la célèbre marque au renard est très efficace et ne m’a jamais déçu après plus de deux ans d’utilisation. Il relâche la ligne au ferrage sans blocage et sans abîmer le corps de ligne et reste cependant bien en place même lors de départ puissant, pratique pour repérer la canne qui déroule du premier coup d’œil…
En parlant de ça on peut apprécier la qualité de la coloration des têtes d’écureuils qui sont très visibles, même par faible luminosité et ce de très loin !
De plus, pour les amateurs de coups rapides la base de l’écureuil reste fixée sur le rod pod ou autre support et permet un montage/démontage très rapide de l’ensemble !
Pour ce qui est du rangement, il faut prendre particulièrement soin de ces écureuils car leur seul défaut est la finesse de leur tige, un diamètre légèrement plus important aurait été parfait…
Au regard de la subtilité des touches qu’enregistrent les pêcheurs de la carpe au coup, on peut être certains qu’il y a encore de gros progrès à faire dans la détection des touches cependant l’écureuil plat Carpe Direct est un bon début….


Découvrez vite l'actu brulante !