devenir bandidos

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
Outils personnels

Non connecté Discussion Contributions Créer un compte Se connecter
Espaces de noms

Article
Discussion

Affichages

Lire
Modifier
Modifier le code
Historique

,Hells Angels , Sons of Silence et les Original Gangsters
Bandidosest un gang demotardsprésent partout à travers le monde. Le club a été créé en1966par Don Chambers auTexas( États-Unis ). Son slogan est« We are the people our parents warned us about »(« Nous sommes les gens que nos parents nous disaient d’éviter »). Ses effectifs sont estimés à 2 800 membres répartis en plus de 200 sous-organisations ouchapitres( chaptersen anglais), localisés dans 23 pays [ 1 ] . Il est cité comme un club illégal dans les dossiers duFBI .
Sont appelées « couleurs » ou « patchs », les emblèmes et noms des pays, visibles au dos des blousons de cuir qu’ils portent.
Ce club est régi par des règles strictes observées par tous les membres. Les postulants passent par différentes étapes destinées à former, pour une part, le novice, qui passera par les stades dehangaround(littéralement qui tourne autour) puis deprospect(pour une durée indéterminée), et d’autre part, à faire connaissance au plus intime, avec le nouveau venu afin de déterminer s’il pourra faire l’unanimité des membres du club qui vont l’accueillir. Le nouveau venu sera le « suiveur » d’un membre du groupe auquel il devra allégeance et devra effectuer sur ordre les tâches des plus ingrates aux plus illégales.
Pour leurs recrutements, ils utilisent aussi leurs présences médiatisées aux différentsrunset parfois choisissent de « coopter » un club déjà existant. L’ancien club se voit conférer, dans son entier, le grade d’Hangaround.
L’une des particularités de la conduite des membres de la « famille » est la prise de position aux côtés de leurs frères (c’est comme cela qu’ils s’appellent entre eux) en toutes circonstances, qu’ils aient tort ou raison.
De même, toute atteinte à l’intégrité du club est réprimée de manière violente s’il le faut. C’est en partie cette attitude de défense agressive qui explique la mauvaise réputation du club. Comme pour tous les groupes de personnes, la proportion de marginaux est représentative d’une micro-société. Ils se dénomment eux-mêmes MC 1 %, le 1 % représentant le pourcentage de motards « hors la loi » se livrant à des activités illégales (rackets, vente et usage de produits illicites…).
Le surnom de 1 % provient d’une citation controversée de l’American Motorcycle Association indiquant que 99 % de tous les motards sont des citoyens respectueux des lois, ce qui implique que 1 % ne l’étaient pas. Aujourd’hui, les clubs de moto de 1 % sont considérés comme hors la loi par la police et le gouvernement. Malgré cette réputation et le risque, les membres des BANDIDOS consacrent leur loyauté envers le club, mettant fraternité au-dessus de tout le reste, aucun risque n’ est trop grand. Mais cette fidélité est la cause de leur plus grand conflit – tenter d’équilibrer la vie familiale avec la sous-culture violente des Bandidos.
Le gang fut formé en1966àSan Leon( Texas ) par Donald Eugene Chambers. Chambers créa le logo après avoir servi auVietnamcommemarine , utilisant le logo or et écarlate du drapeau de son corps d’appartenance. Chambers dut laisser sa place de président du club après avoir été condamné pour meurtre àEl PasoauTexas . Ronnie Hodge fut élevé au poste de président, et depuis, le club s’agrandit mondialement jusqu’à devenir leclub de motards 1 %le plus grand et le plus important du monde [ 2 ] .
Les Bandidos aussi appelésBandidos Nation , est le club de motard ayant évolué le plus vite dans le monde avec près de 90 chapitres auxÉtats-Unis , 110 chapitres enEurope , enAustralieet enAsie. Aux États-Unis, le club se concentre au Texas, mais s’est étendu à laLouisiane , auMississippi , à l’ Alabama , l’ Arkansas , leNouveau-Mexique , leColorado , leMontana , leWyoming , leDakota du Sud , l’ Utah , l’ Idaho , leNevada , l’ État de Washington , l’ Oklahoma , et leNebraska . En2000 , le club canadien desRock Machinefusionne avec les Bandidos.
Les Bandidos se sont aussi implantés enAustralie , malgré la forte présence du club desNomads(apparenté auxHells Angels ), le club s’est installé un peu partout dans le pays. Dans les dernières années, le club s’est fortement implanté en Europe où on compterait plus de 2500 membres.
Chaque continent compte un président national (patch Presidente en rocker bas) et des vice-présidents par pays ainsi que des sergents d’armes nationaux et secrétaires, appelés « sargento de armas » et « secretario », ils constituent le chapitre National Europe pour l’Europe par exemple, il existe le même organigramme pour l’Asie, l’Australie et les USA;
Le BANDIDOS MC est aussi appelé parfois BANDIDOS ARMY car c’est le club 1 % le plus organisé et qui peut en quelques heures mobiliser une véritable armée.
Le fer de lance de cette armée sont les NOMADS, géré par un président NOMADS national par continent ils consacrent leur vie entière au club et peuvent à chaque instant traverser tout un continent pour régler les affaires du club;
Les Bandidos français sont devenus Full Patch en 1989 après plus de trois ans de prospection au sein des Bandidos texans du chapitre de Corpus Christi, les Français du chapitre de Marseille ont ainsi été les tout premiers Bandidos européens.
En août 1991un club support Hells Angels de Grenoble mena une attaque contre le local des Bandidos français faisant un mort (Michel Burel) et trois blessés, en réponse les Bandidos plastiquent le local des « Hells » de Grenoble en décembre 1991 faisant un blessé grave (paraplégique), le chapitre Hell’s de Grenoble a été dissous à la suite de cette affaire.
En février 1994  : meurtre du chef des Barbarians, club prospect Hell’s… Implanté à Toulouse, par le propriétaire d’un magasin moto proche des Bandidos .
En mai 1995 , des Bandidos de Marseille, Montpellier et Metz organisent une fusillade contre le club pro-Hells des « Apocalypse Riders » à Créancey (Côte-d’Or), cette fusillade fait deux blessés graves (une des victimes reste paraplégique) et le tireur principal (le vice-Président du chapitre de Metz) sera condamné en 1999 à 18 ans de prison.
Mai 1997 , fusillade entre Hells et Bandidos, quand les Wakan Tanka pro Hells organisent un rassemblement à Cavaillon en territoire Bandidos.
En 2003à Saint-Malo, 200 kilos de cannabis furent saisis sur un bateau partant pour les îles anglo-normandes (Jersey et Guernesey), à destination de la Grande-Bretagne. Un Bandidos fut arrêté et écroué à Rennes.
En 2003Le chapitre d’Annecy est fermé à la suite de plusieurs interpellations dans des affaires de séquestration et d’assassinat, le chapitré sera recréé à Annemasse, une riche Genevoise de 45 ans est attaquée par des « Bandidos », dans son parking souterrain en Suisse le 6 janvier 2003. Ils la conduisent de force chez elle, où elle est volée pour un butin de 500 000 francs suisses. Puis ligotée et abandonnée dans une grange, une remise, à Sallanches. D’où elle se libère et appelle les secours. Cinq prévenus comparaissent devant le TGI de Bonneville le 13  novembre 2003, où le tribunal se déclare incompétent. Devant des faits de « bande organisée », le dossier est transféré aux assises, qui se tiennent en décembre 2006. Les accusés écopent de 8, 7 et 4 ans, dont 2 avec sursis.
En 2011les chapitres de Grasse et Cannes sont dissous à la suite d’une saisie de cocaïne importante qui conduit plusieurs membres en prison.
2008sous l’impulsion des nouveaux chapitres Bandidos de la côte d’Azur et des présidents nationaux un accord de paix durable a été signé avec les Hells Angels.
L’accord stipule qu’aucun des deux clubs en France ne doit chercher à implanter un nouveau chapitre dans un département où l’autre club est déjà présent, et qu’aucun affrontement direct ne doit avoir lieu entre les deux clubs, néanmoins même si un et l’autre respectent dans le fond cet accord, la conquête de territoire reste d’actualité mais par le biais de clubs « support », des agressions violentes continuent à avoir lieu entre clubs support, à Nantes, dans le Sud-Ouest, Montpellier, etc. Les Hells Angels et les Bandidos restent à la manœuvre derrière ces évènements mais sans impliquer directement leur club, ainsi les clubs supports les plus aguerris peuvent espérer devenir Bandidos ou Hells Angels.
Août 2013 , deux membres du chapitre de Dijon sont incarcérés à la suite d’une perquisition au domicile de l’un d’eux dans lequel a été découvert une quinzaine de carabines, d’armes de poing et de pistolets-mitrailleurs, cette perquisition faisant suite à des incidents violents avec usage d’armes à feu qui ont éclaté dans les couloirs d’un immeuble à Dijon, opposant les Bandidos à des trafiquants de drogue.
Aujourd’hui en France les Bandidos compte onze chapitres : Marseille, Annemasse, Nice, Antibes ,Dijon ,Strasbourg , Narbonne,Montpellier, Avignon, Manosque ainsi queToulon
Parmi les clubs supports Bandidos en France, on compte notamment lesSouth Brothers MC (Vaucluse), Broke Brothers( Vaucluse ), Blood Brothers MC (Marseille), Troop MC ( Var ), Guardias ( Nice – Antibes ), MC Corrèze, Fated to die MC ( Jura – Bourgogne ), Non Nobis MC (Haute-Savoie), Lawless MC ( Annemasse ), La Boca Del Lobo MC (Manosque), Club de l’est HDC (Rombas), Wild Side MC (Narbonne).
Les BANDIDOS ont une stratégie différentes pour les clubs supports que les Hells Angels qui eux imposent systématiquement à chaque club sur leur territoire d’être support, les BANDIDOS sont connus pour ne pas imposer aux autres « petits » clubs à devenir support, ils ne vendent d’ailleurs aucun patch support, les clubs choisissent d’eux-même de devenir support BANDIDOS et entretiennent des relations proches avec le chapitre dont ils dépendent.
Ennovembre 2006 , Glenn Merritt, du chapitre deBellingham( Washington ), fut arrêté et condamné pour possession de stupéfiants et trafic de drogue. Durant l’enquête, près de 32 membres du chapitre furent impliqués dans l’affaire; durant l’investigation, les différentes charges pesant sur les membres furent conspiration, violation des lois sur ladrogueainsi que port d’armes illégal. Douze des membres plaidèrent coupables [ 3 ] . Enoctobre 2006 , le président international d’alors plaida coupable lui aussi et se vit condamné à une peine de deux ans de prison pour conspiration et racket.
Enmars 2006 , la police d’ Austin , auTexas , annonça que les Bandidos étaient les principaux suspects à la suite de la mort d’un motard de 44 ans nommée Anthony Benesh. Ce dernier allait ouvrir dans la ville un chapitre du club rival, lesHells Angels ; il fut assassiné d’une balle dans la tête après avoir quitté un restaurant du nord d’Austin en compagnie de sa compagne et de ses deux enfants. Selon la police, Benesh avait auparavant reçu plusieurs appels de membres des Bandidos lui ordonnant d’abandonner l’idée d’ouvrir un chapitre ennemi à Austin et de porter sa veste des Hells Angels en ville [ 4 ] .
L’implantation des Bandidos au Canada s’inscrit dans la guerre des gangs qui a sévi au Québec du milieu des années 1990 jusqu’au début des années 2000. Dès 1997,Fred Faucherqui est à la veille de devenir le chef du chapitre de Québec desRock Machinecommence à approcher les Bandidos espérant que l’assimilation de son club par l’organisation assure sa survie contre lesHells Angels . Alors que les Européens et les Australiens, ayant connu eux-mêmes des tensions récentes contre cet autre club, offrent leur soutien dès le début, les dirigeants américains et donc mondiaux sont très récalcitrants. L’arrivée des Bandidos au Canada se fait finalement en novembre 2000 par l’assimilation des Rock Machine au Québec et la fondation de chapitres ontariens. Faucher est alors déjà derrière les barreaux. En tant qu’ancien Rock Machine, les Bandidos québécois sont déjà dans le collimateur de la police, qui bénéficie maintenant de laloi antigang canadienne . Alors qu’ils sont presque tous incarcérés, ils concluent un marché avec les Hells Angels où ils s’engagent à quitter le club des Bandidos et à ne jamais y retourner. La défection vers le club rival est une situation fréquente depuis l’arrivée des Bandidos au pays et beaucoup d’anciens Rock Machine font le saut, dontSalvatore Cazzetta , qui avait fondé l’organisation par son refus de rejoindre les Hells dans les années 1980 [ 5 ] . L’adhésion aux Bandidos a donc été un simple passage pour beaucoup d’individus qui ont pu continuer leurs activités criminelles par la suite. En 2009, le nom d’ Alain Brunette , l’ancien chef canadien de l’organisation, ressort dans les médias. Il est alors soupçonné d’être un complice de Cazzetta dans la contrebande de cigarettes [ 6 ] .
Le8 avril 2006 , quatre véhicules furent trouvés enOntariocontenant huit cadavres d’hommes assassinées. Six des hommes morts étaient membres des Bandidos, l’un des hommes étant unprospect(stade « intermédiaire » parmi la hiérarchie des membres de clubs de bikers, comparable à un « aspirant membre »). La police interpréta l’incident comme un règlement de compte interne entre membres des Bandidos.
EnAustralieles Bandidos sont connus pour leur implication dans leMilperra Bikie Massacre , un face-à-face avec leComanchero Motorcycle Club , un club rival. Sept personnes trouvèrent la mort à cette occasion.
Le22 octobre 2008 , Ross Brand, membre des Bandidos, fut assassiné devant le local du club et la police soupçonna un club rival d’être à l’origine du meurtre.
Le10 juin 2008 , deux membres des Bandidos furent enfermés à vie pour le meurtre d’un membre desHells AngelsàIbbenbüren . L’enquête de police démontra que les deux membres du club avaient assassiné leHells Angelsdans son magasin d’ Harley Davidson . À la suite du jugement, des affrontements éclatèrent entre les deux clubs.
Entre1994et1997 , une guerre entre Bandidos etHells Angelséclata à la suite d’histoires de drogues : cette guerre fut connue sous le nom de « la Grande Guerre des bikers nordiques ». Il en résulta 11 meurtres, 74 intentions de meurtres et 94 bikers blessés durant les affrontements. Le Danemark alla jusqu’à faire passer une loi interdisant aux clubs de motards de louer des propriétés ou locaux pour leurs clubs.
De nos jours les deux clubs sont en paix et entretiennent de bon rapport pour faire face aux gangs d’immigrés .
Blancs(essentiellement) etLatinos
Trafic de stupéfiants ,
Trafic d’armes ,
vols,
extorsion d’argent.

devenir bandidos
Voir les discussions
 
Voir les messages
Voir les discussions
 
Voir les messages
« 99 % des motocyclistes sont des citoyens respectueux des lois, le dernier pourcent ne l’est pas »
American Motorcyclist Association, 1947
HELLS ANGELS

Fondation : 1948, Californie
Membres : + de 2000 dans le monde

La force du nombre.

BANDIDOS

Fondation : 1966, Texas
Membres : + de 2000 dans le monde

Le geste qui compte.

PAGAN’S

Fondation : 1959, Maryland
Membres : + de 350

Qui s’endort avec le cul qui gratte, se réveille avec le doigt qui pue.

MONGOLS

Fondation : 1969, Californie
Membres : + de 500 dans le monde

Fier d’être un Mongol.

OUTLAWS

Fondation : 1935, Illinois
Membres : non communiqué

On fait même pipi ensemble.

WARLOCKS

Fondation : 1967, Floride
Membres : non communiqué

Ça répond à votre question ?

SONS OF SILENCE

Fondation : 1966, Colorado
Membres : 250+

Kill me…
Je trouve le blason des Warlocks salement classe.
J’ai rejoint les Hell’s Angels de Malakoff il y a quelques années, depuis je chope encore plus que sur Tinder.

Sons of silence direct. Lurker foreveeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer.
Les Outlaws bien sûr, parce qu’on se fait du HA au ptit dej. avec un café noir sans sucre.

Voilà un sujet qui me plaît bien !

Quel club si puissant accueille les petites japonaises (Suzuki, Honda…) et quand tu fais les gimmicks de ton gang, les Hell’s ils prennent peur et ta 250 garée seule sur le parking ils ne te la défoncent pas ?
l’autre jour au supermarché j’ai vu un mongol avec une veste des sons of anarchy.

c’est possible comme combinaison ?
J’ai peur d’être un peu trop Alpha pour rejoindre un club, il faudrait que je le crée ou qu’un club me rejoigne.
Quel club si puissant accueille les petites japonaises (Suzuki, Honda…) et quand tu fais les gimmicks de ton gang, les Hell’s ils prennent peur et ta 250 garée seule sur le parking ils ne te la défoncent pas ?
J’ai peur d’être un peu trop Alpha pourrejoindre un club, il faudrait que je le crée ou qu’un club merejoigne.

Dernière modification par Nyu ; 14/01/2014 à17h54 .

J’ai rejoint les Hell’s Angels de Malakoff il y a quelques années, depuis je chope encore plus que sur Tinder.

Quels jolis logos, à l’image de leur beaufitude.
Quels jolis logos, à l’image de leur beaufitude.
Ce que tu peux faire c’est créer un club dans un coin neutre, grossir (le club, pas toi), te faire un nom, et là, des gros clubs pourront fusionner ton club au leur.
Tu ne serais plus appelé les Communards de Pontault-Combault mais tu deviendrais les Hells Angels de Pontault-Combault. Ça t’évitera je pense de passer par la case prospect qui est quand même assez chiante.
Connectés :263(sites) |413(forums)
Pas de compte JOL ?Créer un compte
Les forums JOL
>Forums divers
>Le Bar dela Taverne
>
Choisir son club de motards
Les forums JOL
>Forums divers
>Le Bar dela Taverne
>
Choisir son club de motards
Thème visuel :– Bleu — Bordeaux — Noir — Rose — Sable
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement06h07 .

devenir bandidos
Vidéo bande-annonce à venir Le club de biker (Motorcycle Club) fut créé en 1966 à San Leon, au Texas par un certain Donald Eugene Chambers. Après avoir servi au Vietnam, il créa le logo des Bandidos MC, de couleurs or et argent, en hommage à la marine, qui utilisait ces couleurs. Il fut emprisonné, après avoir été condamné pour meurtre. Il fut secondé par Ronnie Hodge, et depuis, le club s’agrandit jusqu’à en devenir le club de biker le plus renommé au monde. La situation à Los Santos Aujourd’hui, un petit groupe de Bandidoss’est installé aux Docks de Los Santos, pourquoi près de la mer ? Pour ne pas renié les origines qu’ils ont eu avec la marine. Ils ont très vite été renommés dans la ville entière, et dominent une partie du Sud-Est de Los Santos. Ils sont devenus un « chapter » (groupe officiel de Bandidos) depuis peu et comptent bien faire comprendre à Los Santos qui ils sont, et se faire connaitre en faisant des délits et des crimes. Les grades du club sont espagnols à cause de l’origine centre-américaine du gang de biker. Pourquoi les Docks ? Eugene Chambers fut étonné par la force de la marine, et eu un coup de cœur pour la mer. Sachant les goûts du directeur, les chefs des chapters, pour sortir du lot, ce sont procurés des terrains idéaux aux goûts du chef. Ensuite, il y a le fait que les docks sont des terrains idéaux pour toutes sortes de délits, et la mer est une deuxième porte de secours, s’ils sont pris par surprise. Le fait que les chemins d’accès vers les docks sont restreints arrange la surveillance des chemins. Et bien sûr, les docks sont extrêmement bien placés dans la ville, de telle sorte qu’ils ne sont ni trop près, ni trop loin du centre économique. D’une telle façon que les bizness principales sont toujours à portées de mains. Personnellement, ne pas utiliser cet espace serait vraiment du gachis. IC Ne jamais trahir le club Être un minimum équipé (arme blanche+arme à feu+drogue) Respecter les supérieurs, et leurs obéir Ne jamais laisser tomber un « collègue » Rester silencieux sur les affaires illégales Toujours avoir l’autorisation du supérieur OOC Respecter les règles du serveur ( C’est-à-dire : Ne pas mixer, ne pas faire de powergame, de métagame, etc … ) Eviter le maximum de OOC Illegal : Trafic et récolte decannabis Trafic de cocaïne Vols Extorsions d’argent « Foutre le bordel » Streetfight Légal : Sortie et ballades Boire TuningLSPD <==== ======> TenduGouvernement<==== ======> TenduGrove<===== =====>NeutreCrip’Z<===== =====>NeutreMS-54<===== =====>NeutreLeone<===== =====>InconnuVercetti <===== =====>InconnuSSBDF<===== =====>NeutreN-54<===== =====>NeutreHell’s Angels MC< ==========> Ennemiet rivalCultivis Farm<===== =====>NeutreCosa Nova<===== =====>InconnuRank 5 : Leader Chef incontestable du club. Il gère le commerce et la diplomatie.C’est lui le premier bandidos venu à Los Santos pour créer le chapter. Il est secondé de temps en temps par le vétéran. ________________________________________________________ Rank 4a : AlmiranteDeuxième chef du club, il est plus rapproché des membres que le chef. C’est l’homme de confiance et de toutes confidences du leader. Il s’occupe de gérer les membres. Il attribue les « promotions ». Si fille :________________________________________________________ Rank 4b : SecretarioIl s’occupe de très près au commerce : la drogue et autre. Il est en gros le trésorier du club.Si fille :________________________________________________________ Rank 3 : VicealmiranteIl est le « surveillant » du club. Ils s’occupe que tous les membres soient à leurs places et qu’il n’y est pas d’accident reprochable. Si fille :________________________________________________________ Rank 2 : CaboIl est bel et bien inséré dans le club. C’est un membre que l’on dirait de « normal ».Si fille :________________________________________________________ Rank 1 : Marinero Il vient d’entrer dans le monde des Bandidos. Il vient de passer sa semaine de test et a étéaccepté. Si fille :________________________________________________________ Rank 5 – Leader :Gregory_Harley ________________________________________________________ Rank 4a – Almirante :/ ________________________________________________________ Rank 4b – Secretario :/ ________________________________________________________ Rank 3 – Vicealmirante :/ ________________________________________________________ Rank 2 – Cabo :/ ________________________________________________________ Rank 1 – Marinero :/ FORUM (en construction) : http://bandidos-mc-cmlv.keuf.net/ Pourquoi créer les Bandidos de Los Santos ? Déjà, beaucoup aimeraient rejoindre un gang de biker, comme pour les Hell’s Angels, il y avait beaucoup de postulants pour peu de place, alors autant donner une deuxième chance pour prouver leurs capacités aux personnes. Et aussi, il faut l’avouer, deux gangs de biker dans une ville donne du piment au quotidien, car chacun des clubs veulent prouver leurs domination, soit devant le public, soit devant l’adversaire. J’ai juste un problème : il n’y à pas de maisons dans le bateau, donc j’aimerais savoir comment ça ce passe dans ces cas là. Bonne journée
Gregory_Harley Messages: 312 Date d’inscription: 03/03/2010 Age: 27
Marshall ♦ Houston Messages: 2831 Date d’inscription: 22/01/2009 Age: 26 Ancien Prenom_Nom: Badido_Slavin
 par Gregory_Harley le Lun 16 Aoû – 16:33
 par Marshall ♦ Houston le Mar 17 Aoû – 5:48

devenir bandidos
Vous possédez un compte Facebook ou Google ?
Un projet immobilier ? Le meilleur des 750 000 annonces immobilières
Trouvez votre nouvel emploi parmi plus de 10 000 offres
Toutes les infos de votre département
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
d’audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d’intérêts.
« Si on ne veut pas d’embrouille, il faut rentrer dans leur système »
Il est difficile, aujourd’hui en France, d’être un motard passionné de Harley Davidson sans être lié aux Hells Angels, aux Bandidos ou aux Outlaws….

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/-22-04-2012-1965831.php

CONTROLEUR DE GESTION / CONSULTANT H/F PARIS LA DEFENSE 02/04/2017
Directeur de Business Unit H/F Île-de-France 01/04/2017
Consultant en Recrutement Achats/Supply Chain H/F Hauts-de-Seine 01/04/2017

devenir bandidos

Se connecter

2.3M
J’aime

2.1M

106K

Monde
Politique
Société
Santé
Primaire socialiste
Présidentielle 2017
Résultats Présidentielle 2017

Débat: A quels candidats appartiennent ces punchlines?
Grèce: Huit nouveaux paquets «suspects» découverts à la poste d’Athènes
VIDEO. Débat: Mélenchon sort une blague et fait rire tout le plateau (sauf Macron)
VIDEO. Affaires judiciaires : « Ne nous mettez pas tous dans le même sac » plaisante…
VIDEO. Débat: «Ne divisez pas les Français», Macron s’en prend à Le Pen
Annonces shopping(Publicité) par leguide.com

Votre commentaire a bien été pris en compte. Il sera visible sur le site très prochainement s’il respecte la charte 20 Minutes.
DECRYPTAGE Alors qu’une série de viols à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) semble avoir été commise par des membres de la bande des «Candy Shop», 20 Minutes a interrogé le commissaire divisionnaire en charge du phénomène des bandes au sein de la police nationale…
Au moins trois viols en un an dans une même ville. La série de crimes à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) semble avoir été commise par des membres de la bande des «Candy Shop», à en croire les premiers éléments recueillis par la police. Surveillé par les services de renseignement, ce groupe violent avait pour habitude de se retrouver à La Défense (Hauts-de-Seine) ou à la Gare du Nord (10e).
Le phénomène n’est pas nouveau, tout comme celui des «tournantes». La plupart du temps, les délits commis par ces jeunes restent cantonnés à des incivilités, des agressions contre les forces de l’ordre, des bagarres, des deals de cité ou des trafics en tout genre.
Mais une pratique particulièrement inquiétante a été détectée par les services de police spécialisés dans l’observation des bandes. «Concernant certaines d’entre elles, généralement les plus structurées, nous avons eu des retours du terrain pouvant les mettre parfois en cause dans des affaires de viols», explique à20 Minutesle commissaire divisionnaire Christian Hirsoil, sous-directeur de l’information générale (ex-RG) à la direction centrale de la sécurité publique. «Comme s’il s’agissait d’un rite initiatique, le jeune doit agresser, coincer et violer une jeune femme», poursuit-il, sans pouvoir lier l’affaire de Noisy-le-Grand avec ces usages.
Une sorte de défi est lancé au délinquant novice pour pouvoir entrer dans le groupe et se faire accepter par ses pairs. «Le groupe a remplacé la structure de la famille. En rejoignant une bande, le jeune y trouve une nouvelle autorité», analyse un policier. En 2012, 361 bandes ont été recensées en France. «Même s’il y a une évolution liée aux réseaux sociaux, leur nombre est plutôt stable. Mais certaines se développent désormais dans des villes moyennes. Ce n’est plus une spécificité des grandes agglomérations», complète le commissaire Hirsoil.
La grande délinquance se sert souvent de ces bandes pour recruter. La plupart des têtes de réseaux sont passées par ces bandes. Mais tous les membres de ces bandes ne finissent pas grands bandits. «En France, ce n’est pas comme à Los Angeles ou auMexique . Nous ne sommes pas impactés par ces types de gang qui relèvent beaucoup plus de l’association de malfaiteurs à visée criminelle que de bandes. On n’a pas de bandes hyper-violentes, hyper-structurées et uniquement centrées sur la grande criminalité», poursuit Christian Hirsoil.
«En France, seules les bandes de motards violents du type Hells Angels ou Bandidos qui se livrent une guerre sur fond de trafics de stupéfiants, armes, extorsion de fonds, peuvent ressembler à ce qui existe outre-atlantique», conclut-il.
Un viol commis en réunion, sous la menace d’une arme ou d’un objet contendant, dans des endroits reculés et à l’abri des regards… Un individu, soupçonné d’avoir commis au moins trois viols sur des mineurs en un an à Noisy-le-Grand (93) selon ce mode opératoire a été incarcéré en fin de semaine dernière. Deux autres hommes avaient aussi été interpellés et placés en détention provisoire dans ces affaires. Selon les déclarations d’une des victimes interrogée par la police, ses agresseurs se «vantaient» d’appartenir à la bande des «Candy Shop», du nom d’un titre du chanteur de rap américain 50 Cent.
Débat: A quels candidats appartiennent ces punchlines?
Grèce: Huit nouveaux paquets «suspects» découverts à la poste d’Athènes
VIDEO. Débat: Mélenchon sort une blague et fait rire tout le plateau (sauf Macron)
VIDEO. Affaires judiciaires : « Ne nous mettez pas tous dans le même sac » plaisante Mélenchon
Natacha Polony lance «Orwell.tv», une webtélé «d’information indépendante et souveraine»
Festival de Cannes 2017: Monica Bellucci maîtresse de cérémonie pour la deuxième fois
Netflix teste un bouton permettant de passer le générique
VIDEO. Quand un chat vole un billet de 10 euros
FC Nantes : Les fans se mobilisent sur Twitter pour conserver Sergio Conceição
Légende: Federer domine tellement le game qu’il est en avance sur ses objectifs annuels
Ballon d’Or 2021: «Kylian Mbappé aura du temps de jeu», promet Didier Deschamps…
Handball: Etes-vous incollables sur le HBC Nantes des neuf dernières années?
Présidentielle: Thomas Piketty et Julia Cagé, le duo éco de choc de Benoît Hamon
Présidentielle: Qui veut faire quoi avec les fonctionnaires? Les clés avant le débat de ce soir
La France compte 39 milliardaires, Bernard Arnault détrône Liliane Bettencourt
Uber: Un nouveau responsable démissionne
FC Nantes : Les fans se mobilisent sur Twitter pour conserver Sergio Conceição
A Garges, Sarah a «insulté» sa communauté quand elle a appris l’attaque de Ziyed Ben Belgacem
Grenoble: Menotté et roué de coups dans son lycée par deux autres élèves
Erdogan veut venir en meeting à Strasbourg? Le maire y est «hostile»
#Gandaldtheguide: Quand Gandalf nous fait visiter la Nouvelle-Zélande
Famine en Somalie: Jérôme Jarre, star des réseaux sociaux, récolte près de 2 millions de…
Un stylo parlant pour aider les dyslexiques à lire
VIDEO. Des jumeaux de 2 ans déménagent leur chambre en pleine nuit
Débat : Les internautes s’amusent du graphique de Marine Le Pen
Mineurs face à la pornographie sur le Web: «Il faut que la régulation vienne de l’Europe»
Natacha Polony lance «Orwell.tv», une webtélé «d’information indépendante et souveraine»
Cette photo de gendarmes musulmans fait polémique sans raison depuis 7 ans
VIDEO. Quand un chat vole un billet de 10 euros
VIDEO. Montpellier: Les cinq vidéos qui ont fait (et défait) la carrière de Georges Frêche
VIDEO. Des jumeaux de 2 ans déménagent leur chambre en pleine nuit
VIDEO. Avion solaire: «Avec SolarStratos, notre objectif est de franchir la barre 25.087…
Strasbourg: Envie de jardiner l’espace public ou de végétaliser la façade de votre appartement?
Russie: Un raton laveur traumatisé après avoir tourné dans une pub érotique
Bouches-du-Rhône: Veolia crée la première unité française de recyclage du photovoltaïque
VIDEO. Avion solaire: «Avec SolarStratos, notre objectif est de franchir la barre 25.087…
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

devenir bandidos
Ici,
Sur ce forum, Les membres peuvent dialogués et des candidatures peuvent être faite pour rentrer chez nous.
Nous avons134membres enregistrés L’utilisateur enregistré le plus récent estseventy two Nos membres ont posté un total de280messages dans63sujets
Lequel des 2 forums doit être choisi ?
Le Forum de Akirose sur l’adresse suivante : http://losbandidos.forumgratuit.fr/
Le Forum de Dragonsilver sur l’adresse suivante : http://los-bandidos.forumgratuit.fr/
Bienvenue sur le Forum de la famille ¤Los°Bandidos¤
Les Candidatures Vous avez ici, le droit de postuler une candidature, respecter les conditions et règlement de Candidatures.

devenir bandidos

Se souvenir de moi

Non recommandé sur les ordinateurs partagés

Modifié24 septembre 2014par tav58
Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Ou connectez-vous avec l’un de ces services
Commencé par
tav58 ,24 septembre 2014
Voilà le sujet qui me taraude depuis quelques temps : Les « MC ».
Ons entend souvent parler des club qui ce baladent en groupe au style « American Cruising ». Les mecs pas chiant pour un sous qui jouent un peut les dur mais qui son tendre comme un Kréma !
Ons entend beaucoup moins parler des biker, qui roule tous en Harley sans exception !
Ces clubs, ou « MC », du style des Hell’s Angel, des Bandidos et des autres ne font pas parler d’eux.
Un type dont je tairai le nom ou sont club d’appartenance, passe régulièrement sur mon lieu de travail et j’ai un peut discuter avec lui.
Le peut de chose qu’il a bien voulu me dire ne m’en apprenent pas plus que le fait de regarder un clip de claude francois.
J’aimerais bien connaitre un peut plus ce monde, savoir comment sa fonctionne et que font ils de leurs journées.
Par-ce que bon, le club, je veut bien mais il faut bien qu’ils travail, ils on bien une vie a coté.
Je vois mal combiné cet vie, la vie de tout les jours, a l’image qu’on veut leurs coller sur le dos.
Une connaissance qui faisait clairement parti d’un club pas jojo ne travaillait qu’en intérim. Il logé chez ces parents mais concrètement, faire parti d’un de ces clubs vous « oblige » a avoir une vie en marge de la société ou bien vous faite parti d’un club par-ce que vous êtes déjà différent du commun des mortels ?
Ce monde m’intéresse mais j’ai pas envie de regarder les sons of anarchy et de me dire « Tient, je sais tout sur les club ! ».
Laisse tomber t’as pas la fibre je t’es lu 4 fois et franchement non,
Que tu fasses n’importe quoi au bout de 2 ans tous les bikers seront des cons..
Achètes une Jap frime roule vite tue toi en faisant attention aux autres!!!
C’est ma 4ème H-D et je suis intérimaire depuis 30 ans,déjà tu me gave………
Les clubs qui t’obligent,c’est comme les martyrs,TU AS LE CHOIX,
tu fais ou pas,PERSONNE NE T’OBLIGE,c’est toi qui fait le choix d’être une pute
ou un mec bien.Mais déjà achète ta monture après on verra….
Mais évites le monde H-D,chez les putes on aimes pas les grandes gueules,
et chez les cools on aimes pas les putes.Achètes une INDIAN,ou Ventury,
à 28 000 euros tu pourras faire le kakou et la mentalité de leur club t’iras surement!!!
Les soons c’est pas ici et surement pas pour toi…
Les hells y voudront pas de toi,méchants muets et seuls….
A grimaud y’en avait 8,20 000 bikers,les 8 toujours seuls…………
Maintenant tu peux rejoindre les Bandidos,faut aimer l’ultra-violence…
Et pareil seul au monde,imagine 23 000 H-D ,45 000 bikers,en Irlande,
14 hells 18 bandidos,personne ne leur a parlé en 3 jours……..
comment on les compte?Avec leur blousons!!
Et maintenant les filles bastonnent les mecs…
C’est ouf,j’ai vu un baston de fille à Grimaud avec du sang…lol…..
Y’a des règles,des codes souvent c’est chiant,mais putain que c’est bon!!!!!!!
Essaie,mais pas chez moi,j’ai pas de pansements!!!!!!!!
Ou bien il te reste le plus grand club moto du monde,
google HOG dont je fait parti depuis 10 ans…..
Juste une secte H-D qui fait dans le caritatif …………..
On a offert un toutou d’aveugle à 10 000 euros à une personne
C’est ça maintenant l’esprit H-D……..
Bah t’est cool toi, t’arrive et tu m’dit que je te gonfle.
La discussion c’est le propre des être douer d’intelligence si on commence a ce prendre la tête je voit pas trop en quoi on discute.
Je t’ai pas dit que je voulais faire parti d’un club, je t’ai pas dit que je voulais passer pour un cake et je t’ai même pas parler d’avoir une bécane. Je me renseigne, je cherche pas de nom, pas d’adresse, je veut juste m’intéressè a quelque chose que tout le monde juge de sont petit commentaire.
Une masse de stéréotype incroyable qui n’aide personne.
Merci de ta réponses en tout cas biker
On est sanguins, brut de décofr,se sont les off qui nous stéréotypent,
on est pas méchants,je regarde plus Bambi parce que ça me brule les yeux!
J’aime de la musique qui n’est pas de ton monde,mais je suis humain..
Enfin j’essaie,vu ce que vous pensez des Bikers…
On pue ,on a aucunes éducations,et on dépucelle vos
gamines qui vous haïssent pour toutes les conneries
que vous leurs racontez,c’est pas de notre faute si vous êtes nuls!!
Bah t’est cool toi, t’arrive et tu m’dit que je te gonfle.
La discussion c’est le propre des être douer d’intelligence si on commence a ce prendre la tête je voit pas trop en quoi on discute.
Je t’ai pas dit que je voulais faire parti d’un club, je t’ai pas dit que je voulais passer pour un cake et je t’ai même pas parler d’avoir une bécane. Je me renseigne, je cherche pas de nom, pas d’adresse, je veut juste m’intéressè a quelque chose que tout le monde juge de sont petit commentaire.
Une masse de stéréotype incroyable qui n’aide personne.
Merci de ta réponses en tout cas biker
On est sanguins, brut de décofr,se sont les off qui nous stéréotypent,
on est pas méchants,je regarde plus Bambi parce que ça me brule les yeux!
J’aime de la musique qui n’est pas de ton monde,mais je suis humain..
Enfin j’essaie,vu ce que vous pensez des Bikers…
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire
Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

devenir bandidos

Select your city
Calgary
Edmonton
Halifax
Montréal
Ottawa
Toronto
Vancouver
Winnipeg

Ajuster la taille du texte

Normal
Plus grand
Le plus grand

CurioCité

> Pour en savoir plus, visitez CurioCité.
Connexion

Facebook
Twitter
Instagram
Google+
LinkedIn

Médias Transcontinental S.E.N.C. – © 2008-2017 – Tous droits réservés
 

Pendant 30 ans, Alex Caine a travaillé à oublier qui il était. Devenu infiltrateur pour la police dans les milieux criminels, M. Caine s’est transformé en criminel, en trafiquant de drogue ou en motard.
Aujourd’hui à la retraite, l’ancien infiltrateur s’est tourné vers l’écriture. Après le best-seller Métier : Infiltrateur, Alex Caine a publié, mardi, le livre Fat Mexican – L’ascension sanglante des Bandidos. Récits fascinants d’une vie difficile à imaginer, ces deux ouvrages auront permis à l’homme de l’ombre de sortir de sa tanière.
Métro s’est entretenu avec Alex Caine à la veille de son passage dans la métropole.
Comment êtes-vous devenu infiltrateur? J’ai commencé mon travail d’infiltrateur par hasard, en 1978. À l’époque, un de mes compagnons d’arts martiaux, qui était aussi membre d’une organisation chinoise criminelle qui importait de l’héroïne au Canada, m’avait approché pour faire partie de leur groupe. Moi, je voulais être straight, alors j’ai refusé. Mais lui et ses amis ont continué d’essayer de m’embarquer. Après un an, quand j’ai de nouveau refusé leur offre, ils m’ont dit que j’en savais déjà trop et que j’avais le choix d’embarquer avec eux, ou de me faire tuer. J’en ai parlé à ma femme qui m’a dit que si je voulais être droit, je devais appeler la police, ce que j’ai fait. Trois semaines plus tard, les policiers m’ont rappelé en me disant qu’ils étaient incapables d’infiltrer le groupe, qui était tissé trop serré. Ils m’ont demandé si je voulais les aider. J’ai d’abord refusé, mais j’ai fini par accepter. On a ramassé pour 14 M$ d’héroïne. Quand je suis revenu chez moi, je pensais que c’était fini, mais j’ai commencé à recevoir plusieurs appels.
Vous avez passé trois ans à vivre avec les Bandidos, aviez-vous un intérêt particulier pour les gangs de motards criminalisés? Avant l’opération d’infiltration des Bandidos, je devais partir pour Bangkok. J’avais trois mois à attendre, le temps que tous les papiers nécessaires pour entrer au pays soient remplis et approuvés. Pendant ce temps, la Drug Enforcement Administration (DEA) des États-Unis m’a appelé pour me demander d’infiltrer les Bandidos, qui étaient présents à la frontière de la Colombie-Britannique. Je leur ai dit que je devais partir bientôt et que je ne connaissais rien aux motards ou aux motos. J’ai finalement accepté de les aider pendant 30 jours, le temps d’identifier qui faisait partie du gang et de comprendre comment l’argent et la drogue traversaient la frontière entre les États-Unis et le Canada. Je suis finalement resté trois ans avec les Bandidos. Ç’a été une bonne décision en bout de ligne parce que le gars qui m’a remplacé pour aller à Bangkok s’est fait tué en arrivant.
Comment avez-vous réussi à percer le cercle des Bandidos? Puisque je ne connaissais rien aux motos, je me suis présenté comme un contrebandier. Je suis devenu très ami avec le président du chapitre des Bandidos que j’infiltrais, George Wegers, et j’ai rapidement obtenu mes patchs. Les membres du groupe m’ont même nommé officier et photographe officiel. J’avais donc accès à tous les livres comptables du groupe et j’avais des photos de tous les membres. On en a su des affaires!
Les Bandidos ne vous ont jamais suspecté d’être un infiltrateur? J’ai eu des problèmes avec l’adjoint de George Wegers, Pete Price. Au départ, il m’aimait bien, mais à un certain moment, il a fait un rêve et dans ce rêve, j’étais là pour détruire le club. Après ça, il s’est mis à me haïr, assez pour me tuer. La situation était devenue si grave que les autres membres du club nous ont demandé d’aller régler nos problèmes seuls. On s’est rendu dans un endroit désert pour se battre. Puisque les motards d’un même club n’ont pas le droit d’utiliser d’armes lorsqu’ils se battent entre eux, on a mis de côté nos fusils, nos couteaux, tout. À l’époque, je pesais 130 lb et je mesurais 5 pieds 5 pouces. Price, lui, pesait 300 lb et mesurait 6 pieds 4 pouces. Il m’a dit, avant qu’on commence à se battre : «tu sais que je pourrais te tuer?». J’ai répondu que je savais, mais que je n’avais pas le choix. Il m’a alors lancé : «je me suis peut-être trompé sur ton cas» et on est allé prendre une bière. En fait, lui a pris une bière, moi j’ai pris un Coke. Je n’ai jamais bu de ma vie.
Vous n’aviez décidément pas la tête de l’emploi. Cela vous a-t-il nui? Pas du tout. Le fait que j’étais petit, que je ne connaissais rien aux motos, que je ne savais même pas en faire, que je ne buvais pas et que je ne prenais pas de drogue m’a protégé. Les motards se disaient que les policiers ne seraient pas assez bêtes pour envoyer un infiltrateur aussi peu crédible!
Dans votre livre, vous dites avoir ressenti une charge émotive lorsque vous avez obtenu vos couleurs des Bandidos. Était-ce facile de vous perdre dans votre personnage? Cette fois, je suis passé près de me perdre dans mon personnage. Dans ma vie, j’ai toujours fait mon chemin seul. Je n’ai pas eu une famille normale, chaleureuse. À six ans, j’étais dans un orphelinat. À 11 ans, je suis parti de chez moi. J’ai toujours vécu pour survivre. Quand je suis arrivé dans les Bandidos, je n’avais pas beaucoup d’expérience. Je suis entré à fond dans mon rôle et je n’ai pas vu le danger sur la plan psychologique. En plus, l’agence policière qui m’engageait voyait que je faisais des progrès incroyables et ne voulait pas risquer de dire quelque chose qui aurait pu me faire changer d’idée. Je me suis donc fait embarquer. Je suis devenu ce que je prétendais être. Je me rappelle d’un voyage en moto. J’avais perdu une vis sur ma moto et de l’huile brûlante me coulait sur la jambe. Le soir, on s’est arrêté et je me suis dit que je m’en occuperais le lendemain. Mais un gars a travaillé toute la nuit pour réparer ma moto. Comment est-ce que je pouvais haïr un gars comme ça? Quand je prenais un peu de recul, je réalisais que ce gars était aussi un membre des Nomads et qu’il avait tué 12 personnes. Mais c’était parfois difficile de faire la différence entre le confrère et le criminel.
Y a-t-il eu des moments, pendant vos trois années passées avec les Bandidos, où vous avez eu peur? Le mot peur est un drôle de mot. Il y a eu plusieurs moments au cours desquels j’ai été très préoccupé, mais dans de tels moments, on met la peur de côté. L’important, c’est de survivre. À San Diego, j’ai été impliqué dans une fusillade, en plein désert, entre les Hells Angels et les Bandidos. Ça, c’était assez épeurant. Je me rappelle aussi d’avoir eu à aller chercher une commande de 20 ou 30 kilos de cocaïne au Mexique. En arrivant, des Mexicains ont essayé de me voler. À un moment, un gars a sorti son fusil et l’a mis sur ma tempe. Heureusement, j’avais laissé le camion en marche, j’ai donc reculé avant que le coup de feu ne parte. La balle a fait exploser le pare-brise et m’a rendu partiellement sourd de l’oreille gauche. Ça aussi, ç’a été épeurant, mais sur le coup, on n’a pas le temps d’avoir peur, c’est en y repensant qu’on se rend compte que c’était risqué. Avez-vous déjà voulu quitter le métier d’infiltrateur et retrouver une vie normale? Quand j’étais jeune, le métier d’infiltrateur était un job assez excitant. Je suis allé partout dans le monde et j’avais l’impression de faire une différence. Ça m’est arrivé de vouloir lâcher, mais ça me passait rapidement. Je me disais que je voulais une vie normale, mais qu’est-ce que c’est une vie normale? Je suis allé en Afghanistan, à une époque où on n’en entendait jamais parler, pour combattre les Seigneurs de guerre. C’est difficile de comparer ça avec un travail de bureau. Arrêter, c’est vraiment la chose la plus difficile, c’est d’ailleurs pour ça qu’il y a tant de suicide chez les policiers. Parce qu’une vie normale, c’est ennuyant.
Après avoir passé 30 ans à personnifier des dizaines de gens, êtes-vous encore capable de vous définir en tant que personne? Déjà après 10 ou 15 ans, tu oublies qui tu étais au départ. Tu deviens une partie de tous ceux que tu as été. Je ne pense pas que je sois redevenu qui j’étais au départ, de toute façon, je ne me rappelle pas vraiment qui j’étais, et ce dont je me rappelle ne me plaît pas beaucoup. Je suis plutôt devenu une mosaïque. J’ai gardé les traits de caractère que j’aimais de chaque personne que j’ai été. Qu’avez-vous trouvé le plus difficile de votre vie d’infiltrateur? Toutes les vies que j’ai eu sont liées à une mort. Quand un dossier était fini, je devais disparaître. Mon identité était détruite, mon appartement était vidé pendant la nuit, c’est comme si j’étais mort. Quand tu fais ça une dizaine de fois, ta tête devient une sorte de cimetière où tous les gens que tu as été sont réunis.
Pourquoi avez-vous décidé d’écrire votre histoire? Quand j’étais infiltrateur, je ne pouvais rien dire à personne, pas même à ma femme. Il y avait tellement de gens autour de moi qui n’ont jamais su qui j’étais. Plusieurs me voyaient comme un criminel. J’avais toujours de belles voitures, beaucoup d’argent. Je passais les voir pendant une semaine et je repartais sans rien dire. À défaut de savoir ce que je faisais dans la vie, ils supposaient que j’étais un gangster. Après la sortie de mon premier livre, les gens ont compris. Ç’a aussi aidé mes deux enfants. J’ai enfin pu leur expliquer pourquoi je n’étais jamais là. C’était une façon d’expliquer ma vie. Je ne demande pas d’excuse, j’ai vécu ma vie comme j’ai pu, mais je sentais que je leur devais des explications. C’était aussi une occasion de m’expliquer à moi-même ma vie.

devenir bandidos
Créez un compte ou connectez-vous pour des recommandations personnalisées
x Advertising Console Copy to clipboard
Space ↑ ↓ m f Esc → ← Shift → Shift ← 0 – 9 → ←
© 2005 – 2017 Dailymotion
Pays : france
Nous utilisons des cookies en vue d’améliorer votre expérience en ligne et de vous offrir des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En utilisant Dailymotion, vous reconnaissez accepter notre charte sur les cookies .

devenir bandidos

Edition du 1er avril 2017 01/04/2017

Dernière minute
Dakar 2013
GP Malaisie
Michelin MX3
Agenda
Annuaire

« Etre un Hell’s Angel, c’est avoir 21 ans et rouler ! »
HARLEY-DAVIDSON Street Glide (20500 €)
HARLEY-DAVIDSON 1250 VRSC NIGHT ROD 1250 (18690 €)
HARLEY-DAVIDSON sportseriron (12000 €)
Le musée vivant de la moto rouvre ses portes à Mulhouse
[Vidéo] Le plus vieux scooter Vespa est en vente !
Retour à l’âge de pierre avec une CX500… en basalte !
Le GP de France moto revient sur l’histoire de la 500cc de 1949 à 2002
Avertissement sur l’utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.
Membre mythique du plus célèbre et du plus controversé moto-club du monde, Ralph Sonny Barger, 65 ans, assure actuellement la tournée européenne de promotion de son bouquin. Que signifie être un Hell’s Angels aujourd’hui ? Rencontre.
Que signifie être un Hell’s aujourd’hui ?  » Avoir 21 ans et rouler ! , résume Ralph « Sonny » Barger, 65 ans, membre du plus célèbre et du plus controversé moto-club du monde, actuellement en tournée européenne de promotion de son bouquin  » Hell’s Angel : la vie et l’histoire de Sonny Barger et du Hell’s Angels Motorcycle Club « .
 » Ce n’est pas un livre sur les Hell’s Angels, mais sur ma vie au sein des Hell’s Angels. C’est très différent « , précise d’emblée « Sonny », de passage à Paris pour la première fois. Différent peut-être, mais très intimement lié, jusqu’à l’inextricable, certainement. Car la vie de ce touchant bonhomme moustachu à l’aura sulfureuse, à la peau cuivrée et aux tatouages délavés, moins brute épaisse que la lecture de son bouquin ne pouvait le laisser penser, semble encore aujourd’hui irrémédiablement marquée par celle du Hell’s Angels Motorcycle Club. Une vie à base de débrouilles et d’embrouilles, de violence et de came, de taule et de bastons, de femmes et de  » frères  » Angels, avec toujours ce même fil conducteur : la bécane.
 » La moto a joué un grand rôle durant les cinq premières décennies de guerre du 20ème siècle « , écrit Sonny Barger, abandonné par sa mère lorsqu’il est encore bébé et qui rejoint les Oakland Panthers en 1956 avant de les juger trop amateurs et de lancer le chapitre d’Oakland en avril 1957,  » sans vraiment savoir qu’il existait déjà d’autres clubs de Hell’s Angels à travers l’Etat de Californie « .  » Je ressentais le besoin d’un club d’hommes plus soudé, capables de sauter sur leurs bécanes, de traverser le pays s’ils le souhaitaient, sans se plier à des règles ou à des horaires (…). Le terme de Hell’s Angels revenait dans les cercles militaires depuis la Première Guerre mondiale. Dans les années 20 à Detroit, un club affilié à l’American Motorcyclist Association s’était donné pour nom Hell’s Angels. La Seconde Guerre mondiale a connu quelques groupes appelés Hell’s Angels, comme la 358ème escadrille de bombardiers de l’American Air Force stationnée en Angleterre « , peut-on ainsi apprendre dans le livre.
 » Cela a toujours été important pour les Hell’s Angels de monter des machines fabriquées en Amérique « , écrit « Sonny », qui se définit lui-même comme un  » radical qui soutient son pays « .  » Les Hell’s Angels se sont surtout mis à piloter des Harley-Davidson parce qu’ils n’avaient pas beaucoup de choix. En 1957, c’était soit piloter une Harley, soit se rabattre sur une Triumph ou une BSA. On ne construisait déjà plus d’Indian. En termes de finition pure, personnellement, je n’aime pas les Harley. Je les pilote parce que je suis dans le club, que ça fait partie de l’image, mais si je pouvais, j’envisagerai sérieusement de monter une Honda ST 1100 ou une BMW. On a vraiment raté le coche en ne se tournant pas vers les modèles japonais lorsqu’ils sont commencé à construire des bécanes plus grosses « , regrette-t-il en précisant qu’il enverrait volontiers Harley  » se faire foutre « …
 » Oui, je suis nostalgique du passé « , explique aujourd’hui « Sonny », qui s’exprime difficilement depuis son cancer de la gorge en 1982 (trois paquets de Camel sans filtre par jour !) et qui changerait une seule chose s’il devait refaire sa vie :  » ne jamais fumer « …  » J’ai de très bons souvenirs mais il faut aller de l’avant et continuer. Je n’aime pas la musique d’aujourd’hui, ce qui signifie que je suis vieux ! J’aimais les débuts du rock, Jerry Garcia, les vieux trucs… Les Stones sont probablement les meilleurs du monde, mais ils ne sont pas terribles sur le plan humain  » explique encore celui qui fut responsable du service d’ordre lors du tristement célèbre concert gratuit des Stones à Altamont le 6 décembre 1969, au cours duquel un homme avait été poignardé à mort. Aujourd’hui, « Sonny » ne souhaite plus s’exprimer sur cet épisode tragique autrement que dans son livre :  » on nous a escorté vers les coulisses et présenté aux Stones. Ils sont sortis de leur caravane avec leurs fringues de chochottes et leur maquillage. On s’est serré la main puis ils ont disparu à l’intérieur, comme des gamins qui se carapatent pour aller se cacher (…) « . Pendant le concert,  » Keith Richards m’a dit qu’il fallait qu’on stoppe cette violence sinon ils arrêtaient de jouer. Je lui ai pointé mon pistolet dans la hanche et je lui ai dit de se remettre à sa guitare, sinon il était mort. Il a joué comme un enfoiré « …
 » Nous avons formé le club dans les années 50 pour faire la bringue et se balader « , se souvient « Sonny ».  » Au cours des 60’s psychédéliques, le terme Hell’s Angels est devenu un nom d’usage courant. Les années 70 ont été une ère de gangsters pour nous. Je vendais de la came et je me suis retrouvé dans un tas d’emmerdes. Tout le monde nous haïssait. Nous étions devenus isolés. Les années 80 nous ont fait payer tous les foutus crimes qu’on avait commis, plus quelques-uns que nous n’avions pas commis. Avec des trucs du genre de ces inculpations pour conspiration, les 80’s n’ont été qu’un long procès glauque. Certains des informateurs soutenus par le gouvernement étaient déterminés à vouloir notre peau. En 1998, nous avons célébré les 50 ans du Hell’s Angels Motorcycle Club sur le lieu de sa naissance, San Bernardino. Evidemment, les flics étaient de service. Les Fédéraux du Canada avaient loué un immeuble adjacent et installé toute leur boutique avec instruments de surveillance. Au bout de 50 ans, les flics éprouvent toujours autant de curiosité à notre égard « …
Une « curiosité » savamment entretenue de part et d’autre, principalement aux Etats-Unis et au Canada. Aujourd’hui encore, « Sonny » refuse de communiquer le nombre de Hell’s Angels dans le monde :  » je ne sais pas et même si je savais, je ne te le dirais pas !  » Interpol s’est en effet intéressé de près aux Anges de l’Enfer, avec la mise en place en 1991 du  » Projet Rockers « , une unité spéciale de lutte contre le crime organisé des bandes de motards (lireMoto-Net du 19 juillet 2000 ).
 » Je ne vis pas de la drogue comme le dit le gouvernement « , proteste « Sonny ».  » J’ai écrit trois livres, je me nourris et je nourris ma famille mais je n’ai pas de costard à 3 000 $ et je ne serai jamais millionnaire avec mes livres, sauf si j’écrivais Harry Potter ! « .  » On a survécu aux attaques du gouvernement car on avait raison et on a des avocats « , résume celui dont le casier judiciaire – mythe oblige ! – occupe les quatre dernières pages du bouquin.  » Aujourd’hui, si vous voulez vivre de la drogue, vous ne portez pas un insigne Hell’s Angels ! Mieux vaut devenir flic !  »
Et aujourd’hui, comment devient-on Hell’s Angel ?  » Il faut avoir une moto et se présenter en disant qu’on veut être membre. Ensuite, ça dépend de chaque club « . Concernant l’absence de femmes au sein des Hell’s Angels, « Sonny » rappelle que c’est à son initiative qu’elles en ont été exclues :  » Et il n’y aura pas de femme membre des Hell’s Angels tant que je serai vivant ! On n’a pas besoin d’elles pour défendre notre insigne, pas plus que pour défendre les couleurs de notre pays en Irak. Et si ça déplaît, tant pis ! C’est un club d’hommes !  » Les femmes n’y sont donc admises qu’en tant que « visiteuses » et n’ont plus le droit de porter l’insigne.
Co-écrit avec les frères jumeaux Keith et Kent Zimmerman, déjà co-auteurs avec le chanteur des Sex Pistols de  » Rotten : No Irish, No Blacks, No Dogs « , le livre de Ralph « Sonny » Barger devrait faire l’objet d’une adaptation au cinéma par Tony Scott cette année (lireMoto-Net du 26 septembre 2000 ). Sortie prévue en 2005.
Hell’s Angel : la vie et l’histoire de Sonny Barger et du Hell’s Angels Motorcycle Club », Editions Flammarion, 2004. 398 pages. 22 euros.

devenir bandidos

devenir bandidos
Les blousons des Bandidos (image d’illustration) REUTERS/Ina Fassbender
La fusillade a éclaté dimanche © Rod Aydelotte/AP/SIPA

La star du tennis écope de 6 ans de prison pour viols

Un homme criblé de balles en pleine rue

© Copyright Paris Match 2016. Tous droits réservés. Le site Paris
Match est édité par Lagardère Digital France
Dimanche, une fusillade entre gangs de bikers a fait 9 morts. La police a arrêté au moins 165 personnes. Si elle refuse de donner officiellement le nom des groupes rivaux, les médias assurent que le massacre est dû à une guerre de territoire entre les Bandidos et les Cossacks, qui flirteraient avec les Hell’s Angels. 
Trop souvent, dans la conscience collective, les gangs de bikers ne sont composés que d’hommes en blousons de cuir qui parcourent les routes sur leurs motos. Trop souvent, l’on oublie que derrière leur image «romantisée» par les films et la télévision (dont la série «Sons of Anarchy»), se cachent des trafiquants d’armes, de drogue et des meurtriers.Dimanche, une fusillade a fait 9 morts à Waco, au Texas, sur le parking d’un restaurant très fréquenté . Au total, quelque 165 hommes sur les 200 ayant participé à la bagarre ont été arrêtés. Au moins 100 armes ont été récupérées sur place dont des poings américains, des chaînes, des clubs de golf, et des armes à feu.
D’après les informations du « Washington Post », le massacre aurait été provoqué par une guerre de territoire opposant le gang des Bandidos – considéré comme l’un des plus dangereux du monde – à celui des Cossacks, plus petit mais protégé par les Hell’s Angels. Selon le quotidien américain, les Cossacks auraient eu l’intention de prendre le contrôle du Texas, qui appartient aux Bandidos et auraient donc provoqué leurs rivaux. Ils ont aussi pu compter sur le soutien d’autres groupes ennemis des Bandidos. «Les Cossacks sont proches des Hell’s Angels. Si j’étais un Bandido, ma réaction immédiate aurait été : ces types essayent d’avancer et de devenir un gang international, et cela provoquerait une guerre», explique au «Washington Post» Steve Cook, policier qui a infiltré les Bandidos de Kansas City.
Si l’on connaît peu de choses sur les Cossacks, formé en 1969, le gang des Bandidos est en revanche bien plus célèbre et craint à travers le monde. Le groupe de motards, dont l’un des dictons est «Poignarde l’un d’entre nous, et nous saignons tous» a été créé en 1966. Au total, il dispose de 93 «antennes» à travers les Etats-Unis et d’au moins 900 membres. Les autorités américaines considèrent les Bandidos comme l’un des gangs les plus dangereux du pays, impliqué dans des trafics de drogue (surtout de la cocaïne, de la marijuana et des méthamphétamines), d’armes et connus pour leur violence. «Ces types font partie du crime organisé, mais ce sont aussi des terroristes au quotidien. Ils font croire qu’ils sont juste des bikers sur leur motos mais les preuves montrent le contraire», confie Steve Cook. 
C’est à la fin des années 60 que les Bandidos – qui doivent leur nom aux bandits mexicains qui refusaient de suivre les règles – ont commencé à asseoir leur pouvoir. Jusque-là, les Hell’s Angels, premier gang de bikers à s’être formé, n’avaient pas de rivaux de taille. Tous deux se sont étendus hors des frontières américaines, du Canada jusqu’à l’Europe. A la fin des années 1990, c’est au Danemark et en Finlande que les ennemis de toujours se sont opposés, toujours pour une question de territoire. Onze personnes avaient été tuées et 70 autres blessés, rapporteNBC News . Depuis cette «Great Nordic Biker War» la guerre ne cesse entre les deux gangs, qui ont également dû faire face à d’autres groupes tels que les Outlaws, les Pagans, les Warlocks et les Mongols.
Au début des années 2000, la «Quebec Biker War» a de son côté fait 150 morts au sein des deux gangs. «Peut-être est-il temps que les autorités et la loi retirent leurs œillères et reconnaissent ces groupes pour ce qu’ils sont. Des criminels», lance Steve Cook. Pour George Rowe, auteur d’ouvrages consacrés à ces groupes et cité par NBC News, la fusillade survenue dimanche «va avoir un impact». «Ca va être la guerre. Une guerre contre ces gangs». 

devenir bandidos
SIGNIFICATION DE SIGLES DANS LE
MONDE HARLEY
 
AFFA :Angel Forever Forever Angel (porté par les Hells Angels)
A&R :Amitié et Respect

BFFB :Bandidos Forever Forever Bandidos

OBAB :Once Bandidos Always Bandidos

DFFL :Dope Forever Forever Loaded (drogue toujours, toujours défoncé)
ACAB
:All cops are bastards

13 :13ème lettre de l’alphabet, soit M pour marijuana et/ou synonyme de
1%. Pour les Pagans le nombre 13 a une autre signification, voir plus
loin.
Ce nombre est également connu pour être celui de la rébellion et un
symbole de Satan : Judas aurait trahi Jésus un vendredi 13.
Il semble aussi que le M « mem » des hébreux ait un sens caché : la
mort.

FTW :Fuck The World
Des motards U.S chrétiens ont aussi ce patch FTW (à droite) mais pour
eux il signifie For The World, également un motard tatoué de ces 3
lettres pour Forever Two Wheels.

FTA :Fuck The Army

FT …. :nombreuses variantes comme FTP ou Fuck The Police / FTG ou Fuck
The Government

ITCOB :I Took Care Of Business (j’ai réglé l’affaire) peut signifier
beaucoup de choses mais en particulier le meurtre du membre d’un gang
rival

T.C.B. :Taking Care of Business patch de Pagans Black T Shirt

NO MERCY :daguello patch redouté par la police américaine
car il signifie Pas de Pitié, le porteur de ce patch est décidé à tout
mettre en œuvre pour ne pas se faire arrêter. Trouve son origine lors du
siège de Fort Alamo où les troupes du général Santa Anna (ordre de ne
pas faire de prisonnier) chantaient un air populaire
mexicain repris dans le western Rio Bravo et intitulé No Mercy.

81 :Hells Angels huitième et première lettre de l’alphabet
Cette idée de codage de lettres avec des chiffres est courante dans ce
milieu : exemple des Choosen Few ou 36 au milieu du drapeau sudiste
autre symbole rebelle par excellence

SUPPORT :Des clubs se disent ouvertement support d’un MC 1%, les
exemples ne manquent pas
WNATO: White native americans only
dans certains clubs 1% c’est encore d’actualité

666 :LUCIFER le diable
La gématrie porte sur l’interprétation mathématique des mots de la
bible, pour simplifier, un système de décodage, pour certains une
science ou pseudo science.
Le nombre 666 figure dans l’Apocalypse de St Jean chapitre 13 verset 18
où il est écrit : « ici est la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence
calcule le nombre de la Bête.Car c’est un nombre d’homme et ce
nombre est six cent soixante six « .

L’addition des valeurs numérique des 7 lettres de LUCIFER donne 666. il
faut pour cela prendre la table de 9 (a=9, b=18… z=234)

Pour la même valeur de 666 on trouve aussi GUERRE, OPIUM, HEROÏNE en
tout plus de 150 mots.

Attention tout de même car l’addition des 5 lettres de JESUS donne aussi
666 ce qui fait dire à certains férus d’ésotérisme alambiqué que JESUS =
LUCIFER !

Avec la table de 12 JESUS s’écrit 888

Encore un peu de mystère, la phrase soulignée ci-dessus en utilisant la
table de 1 soit A=1 B=2 ….X=24, le total de toutes les lettres de cette
phrase donne 666.
Curiosité (encore une) 666 inversé donne 999, ce nombre est considéré
comme « guérisseur », c’est aussi le raccourci pour «Fils de Dieu».

Concernant les Hells si l’un d’entre eux porte ce nombre 666 cela peut
vouloir dire aussi qu’il fait partie de leur « groupe de combat » les
Filthy Few auquel est ajouté Forever.
OFFO :Outlaws Forever Forever Outlaws

A.O.A. :patch triangulaire avec un doigt d’honneur et les initiales de
American Outlaws Association, par dérision vis-à-vis du patch A.M.A.

MC :Motorcycle Club de bikers portant des couleurs
CCC :Custom Chopper Club (n’a rien à voir avec le monde Harley
regroupe des customs toutes marques)
MCP :Moto Club Pirate (n’a rien à voir avec
le monde Harley, regroupe toutes les marques motos même non-customs)

M.F. :Motorcycle Family ou association de plusieurs clubs ou membres de
clubs 1%

WINGSou ailes, souvent présentes sous différentes présentations sur les
blousons, très forte connotation sexuelle, les Hells Angels en sont à
l’origine.
Il s’agit en fait de relations sexuelles bucco-génitales avec une femme
en présence d’autres membres du club.
Ailes rouges : avec une femme ayant ses règles
Ailes noires : idem avec une femme de couleur
Ailes bleues ou jaunes : avec une femme agent de police ou une asiatique
Ailes marron : …..
Ailes blanches : avec une vierge
Ailes dorées : participation à une bagarre entre bandes.

GO TO HELL :   Direction, l’Enfer

B.A.C.A. :Bikers Against Child Abuse patch dorsal, bague ou tatoué sur
les phalanges des doigts de la main.

In memory of….:en mémoire du « frangin » décédé (la forme et les couleurs
du patch peuvent varier) dont les funérailles font souvent l’objet d’un
cérémonial particulier.

Property of….:tatouage ou patch pouvant être porté par les compagnes de
longue date de membres du club sans en porter les couleurs.

Crâne sur fond noir avec les yeux rouges ou bleus en fonction du sexe de
la personne éliminée (patch ou tatouage) :
le porteur a tué ou assassiné
au nom de son club, n’est plus d’actualité de nos jours pour éviter une
possible arrestation et des questions gênantes.

Doigt d’honneur   avec nombreuses variantes et thèmes

Eight Ball :
Pour les amateurs de billard, la boule N°8 est la boule gagnante, il
n’est pas étonnant qu’elle soit devenue un symbole militaire,
certainement aussi celui de la chance. Mais il y a aussi une autre
approche :  huit se prononce « eight ». Il n’y a pas de différence
dans la prononciation avec « Hate » qui veut dire détester, sous entendu pour
les initiés « détester les gens de couleur ». Enfin autre version à
connotation sexuelle, c’est la dernière boule à rentrer dans le trou
noir.

SS :logo que l’on peut voir sur le carter droit de certaines HARLEY
modifiées, initiales de Georges Smith et Stanley-Stankos créateurs de SS
Cycle Equipment, fabricant américain de pièces moteurs pour HARLEY, n’a
rien à voir avec le sigle nazi. Depuis quelques années le logo a été
modifié pour éviter toute confusion.

                         
CLASSIFICATION DES BIKERS (source américaine)

HARDCORE BIKERS ou ONEPERCENTERS :n’aiment pas l’entreprise Harley
Davidson car cette dernière préfère les motards « proprets » ou BCBG
comme les HOG-Members et qu’elle a
souvent repris à son compte des modifications Techniques et esthétiques
d’origine biker, de plus elle fait partie de l’A.M.A. Ce sont des Bikers
qui bien souvent vivent en marge de la société.

BIKER :dérivé plus cool du hardcore, plus aimable, mais ne pas lui parler du port
du casque. Le Biker doit avoir une Harley et aimer l’Amérique

RICH URBAN BIKER (RUBBY) ou C.C. RIDER :+ de 4600 euros mensuels,
adepte de la carte de crédit (C.C.) balades tranquilles ou cruiser avec
une prédilection pour les Tourings Stocks, à l’aise financièrement,
voyages organisés, font très souvent partie du HOG et de ses Chapters

BIKER Rich and Famous :variante VIP du RUBBY, mode
vestimentaire Harley, restaurants, bars et boîtes de nuit à la mode,
langage châtié, bien souvent des artistes ou des vedettes à la mode.
Rice Burner :Motards qui roulent avec des
japonaises
Cheap Copy :Moto
copie de Harley, mais pas chère comme les japonaises

Les Bikers, les Motos Clubs, les Harley-Davidson Clubs, le HOG et les autres

Les Liens directs sur Passion-Harley
Le Plan Complet du Site
Page d’Accueil du Site Web
La Gamme H-D de l’année en cours
Les Prix du Neuf et Argus des H-D
Tous les Moteurs Harley-Davidson
La Technique Harley-Davidson
La Mécanique Harley-Davidson
Les Conseils de Passion-Harley
Vos Droits divers en Moto Harley
La Biker’s Life Harley-Davidson
Le Mythe Centenaire de la MotorCo
Les Diverses Images de Passion-HD
Faire un don au Site Passion-Harley

devenir bandidos

Devenir Bandidos : sites sur la même thématique
Requêtes en lien avec Devenir Bandidos /Bandidosmc.com
Bandidos est un gang de motards présent partout à travers le monde. Le club a été créé en 1966 par Don Chambers au Texas (États-Unis). Son slogan est « We are …
À suivre sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Bandidos
Ratio lien entre le site et la requête :95 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :2,06 %
Forum de la famille ¤Los°Bandidos¤, Serveur 2 du Jeu NosTale.
À suivre sur http://los-bandidos.forumgratuit.org/
Ratio lien entre le site et la requête :94 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :7,62 %
Depuis le milieu des années 80, de nombreux truands français ont adopté le sud de la péninsule Ibérique. Se livrant une guerre sans merci, ils contrôlent tous …
À suivre sur http://www.lexpress.fr/informations/los-bandidos-franceses_648091.html
Ratio lien entre le site et la requête :94 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :3,74 %
WESTERN SAGA. Western Saga est un jeu de gestion gratuit massivement multijoueur sur plateforme web (compatible tous navigateurs récents), sans téléchargements.
À suivre sur http://www.westernsaga.com/
Ratio lien entre le site et la requête :93 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :7,96 %
2014 (8 novembre) Les Red Devils, jusque-là affiliés aux Hells Angels s’associent avec le Bacchus Motorcycle Club qui devient alors le plus important gang du Canada …
À suivre sur http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Hells-Angels_(organisation_criminelle)
Ratio lien entre le site et la requête :93 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :6,25 %
Gangs de motards; Gangs: Bandidos · The Breed Motorcycle Club · Brother Speed · Comanchero · Diablos · Free Souls · Grim Reapers · Hells Angels · Highwaymen …
À suivre sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Mongols_(gang_de_motards)
Ratio lien entre le site et la requête :92 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :5,73 %
Guide des fetes votive des villages et villes du sud de la France : dates, animations, taureaux, courses camarguaises, bals, enciero, abrivado
À suivre sur http://www.fetesvotives.com/
Ratio lien entre le site et la requête :91 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :8,55 %
Sans Harley-Davidson, ils ne connaissent plus personne. Plongée dans l’univers des Hell’s Angels devant la justice.
À suivre sur http://www.liberation.fr/societe/1999/09/15/sans-harley-davidson-ils-ne-connaissent-plus-personne-plongee-dans-l-univers-des-hell-s-angels-devan_283603
Ratio lien entre le site et la requête :86 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :4,11 %
Dissolution, HAMC-France, HAMC, Hells Angels, motard, chapter, moto, biker, Free Wheels, Courpière, Harley-Davidson Club, Harley-Davidson, Trafic de stupéfiant …
À suivre sur http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/pages/stop-au-free-wheels-2012/dissolution-du-hamc-france.html
Ratio lien entre le site et la requête :86 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :0,05 %
signification de quelques sigles. AFFA: Angel Forever Forever Angel (porté par les Hells Angels) BFFB : Bandidos Forever Forever Bandidos OBAB : Once Bandidos …
À suivre sur http://www.old-droppers.com/index.php?showtopic=8366
Ratio lien entre le site et la requête :86 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :1,81 %
vacances carnon – Entre la grande bleue et les étangs de l’or, la résidence de vacances Aguylène est située sur le port de plaisance, à 50 mètres de la plage
À suivre sur http://www.goelia.com/fr-vacances-carnon.php
Ratio lien entre le site et la requête :85 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :2,02 %
O’ Cangaçeiro est un film de Giovanni Fago avec Tomás Milian, Ugo Pagliai. Synopsis : Au Brésil, Espedito échappe au massacre d’une bande de Cangaceiros. Un …
À suivre sur http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=142561.html
Ratio lien entre le site et la requête :85 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :8,99 %
Plus tard, quatre clubs principaux de bikers Harley-Davidson émergeaient. C’étaient les Hells-Angels, les Pagans, les Bandidos …
À suivre sur http://www.passion-harley.fr/Historic/Bikers.htm
Ratio lien entre le site et la requête :85 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :2,26 %
Qu’en pense le GAEC de la Bezeix à Courpière ? Après les récents évènements à Colmar ou à Nîmes de nature …
À suivre sur http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/la-semaine-de-l-idiot-provincial/dissolution-des-hells-angels-moto-club-france.html
Ratio lien entre le site et la requête :82 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :5,15 %
Après le décès accidentel de Kiki Blanchot, il fut décidé, à l’initiative de quelques membres des Dragons, de publier une nouvelle revue : Gueux d’Route.
À suivre sur http://www.concentres-dhier.eu/index.php?numlien=3300
Ratio lien entre le site et la requête :80 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :2,88 %
LE PAIN C’EST LA VIE ! —– PARTENAIRE —– Codes PSN, XBOX & Steam (-10% code « tonioo25″) : http://www.alloparadise.fr/
À suivre sur http://www.youtube.com/user/toniioo25
Ratio lien entre le site et la requête :79 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :7,46 %
La saga entourant la découverte d’une taupe au sein du Service de police de la ville de Montréal (SPVM), ayant subtilisé une précieuse liste de 2000 informateurs …
À suivre sur http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2012/01/20120121-055903.html
Ratio lien entre le site et la requête :72 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :1,41 %
Bandits est un film de Barry Levinson avec Bruce Willis, Billy Bob Thornton. Synopsis : Bandits de profession, Joe Blake et Terry Collins s’évadent de prison avec …
À suivre sur http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=28596.html
Ratio lien entre le site et la requête :68 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :6,92 %
Vous vous en doutez un peu, je suis un inconditionnel de la plus ancienne des marques de motocyclette au monde et depuis que j’ai eu l’âge de conduire un deux roues…
À suivre sur http://freerider06.over-blog.com/article-les-films-bikers-121840877.html
Ratio lien entre le site et la requête :67 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :7,03 %
Vos commentaires 2 Réagir Alertez Alertez Bandidos 30 Avril 2011, 21:10. Depuis 10 ans nous le celebrons a Vindelle. c’est sympa, des activites pour tous.une tres …
À suivre sur http://www.charentelibre.fr/2011/04/30/prets-pour-le-brin-d-aillet,1033719.php
Ratio lien entre le site et la requête :61 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :3,22 %
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017

devenir bandidos

    
Connexion    

Créer un compte

Recherche
avancée

Chercher dans :

Ce sujet

Forums
Membres
Aide

Galerie

Calendrier

 

 

Voir le nouveau contenu

Old Droppers volkswagen aircooled only
Forums
Membres
Galerie
Chat
Calendrier

Plus

Old Droppers


Ce qu’on aime aussi


Rod, Kustom, V8

Débuté par
Invité_1776drag_*
,déc. 31 2005 15:05
Bin celui là au moins tu es sur que Fobi va pas le pourrir !!!!

Sinon

y’a legang des mobylettes(G.D.M) aussi dans ma rue mais çà compte pas!!merci pour ce petit topos tres interressant ms’ieu! on attend les illustrations avec impatience.

belle prose!
juste une petite remarque d’ordre général: on a bien compris que tu ne cautionnes absolument les activités de ces personnages, mais je trouve que tu n’es pas assez dur.

il faut dire les choses telle qu’elles sont, ce que tu as fait, mais je me permets un petit exercice d’extraction de texte

voici, en gros de quoi vivent toutes ces bandes de motards criminalisées, comme tu l’as dit:

trafic de drogues (principales ressources)
prostitution
vol
fraude et extorsion
blanchiment d’argent
importation et exportation de marchandises illicites

pour parler des plus célébres, les Hells Angels créent des liens avec d’autres groupes du crime organisé traditionnel (mafia italienne et russe).

et il est bon de souligner le côté blanc-raciste des Hell’s Angels américains (les autres pays, je ne sais pas)afin d’en parfaire le portrait et de ne pas confondre leur mode de vie à un mode vie « anarcho-libertaire » qui pourrait effectivement attirer la sympathie.

comme tout cela était un peu « noyé » sous l’avalanche d’informations que tu nous a livré, ça a pu échapper à certains

… et il y a aussi des accointances historiques entre Hells Angels et KKK …

histoire d’enfoncer le Klou !<_<

voilà, la première partie a été un peu illustrée, on verra plus tard pour la suite

Trés interéssant, mais malheureusement très dur à lire ce qui implique que la lecture ne sera faite que par des gens particulièrement passionés et amateurs .

J'ai bien peur que ceux qui pourraient par cet article, augmenter leur savoir n'en seront réduits qu'à lire les differents commentaires.

Je me demande si tu ne devrais pas arranger un peu tout ça car le travail de recherche est énorme et il est bien domage qu'il soit squizzé sous prétexte qu'il est trop long à lire.

Ludo

si je me trompe pas je doit avoir lu c + ou quilne reste + que un ou deux club arborant l'ecusson 1% en france ?? (stuka gruppen)

Allez Ludo, mets le au coin avec le bonnet d'âne. Pas foutu de faire un résumé en 10 lignes, mais pour ce qui est de la synthèse

Et pis 1% c'est des maths, faudrait expliquer ce que ça représente un pourcentage ...

Et un bourre pif, c'est de la physique et un peu de mécanique puis de la biologie cellulaire. Vâche, qu'est-ce qu'on bosse ici

m'enervez pas, ou je fais le moderateur

tu sais fred j'avoue que c'est difficile pour moi à lire ( et pourtant j'ai fait des études, ce n'est pas là le problème !)

en fait je voulais te surgérer de faire une présentation plus sympa et éclaircie en utilisant les couleurs différentes pour les titres et les textes, en changeant la taille des caractères, à chaque chapitre d'ouvrir une nouvelle "boite".

Prend ton temps afin que tout soit lisible et compréhensible pour tous ! en plus tu dis que tu vas rajouter des illustrations ! donc ne met pas la charrue avant les boeufs ! fait qqchose de complets !puisque c'est un sujet intéressant qui mérite d'être connu ! ne soit pas pressé, ce sera d'autant plus facile à lire si tu y va par étapes ! chapitre par chapitre !

voilà pour mes petits conseils, je sais que c'est du boulot de recherches mais la mise en page a aussi son importance.

isa

Répondre aux messages cités       Effacer   

Remember me
This is not recommended for shared computers

Sign in anonymously
Don't add me to the active users list

You currently have javascript disabled. Several functions may not work. Please re-enable javascript to access full functionality.
suite au post sur les symboles et compagnie, j'ai parlé des motards 1%, voici une brève explications pour les profanes. On dénombre dans le monde environ 1500 gangs de motards, chaque membre traitant environ une quinzaine de personnes.
Modifié par Titia, 26 octobre 2009 - 22:28 .
bon après une petite pause pour vous laisser le temps de prendre votre doliprane, la suite:
CLASSIFICATION DES BIKERS (source américaine)
CARACTERISTIQUES DES (CLUBS) BIKERS AMERICIANS 1%
Modifié par Titia, 26 octobre 2009 - 23:01 .
si je me trompe pas je doit avoir lu c + ou quilne reste + que un ou deux club arborant l'ecusson 1% en france ?? (stuka gruppen)
   m'enervez pas, ou je fais le moderateur    
Modifié par Elflammeur, 24 janvier 2006 - 22:18 .
0 members, 0 guests, 0 anonymous users
Community Forum Software by IP.Board Licence accordée à : Old Droppers

devenir bandidos

Devenir Bandidos : sites sur la même thématique
Requêtes en lien avec Devenir Bandidos /Bandidosmc.com
Bandidos est un gang de motards présent partout à travers le monde. Le club a été créé en 1966 par Don Chambers au Texas (États-Unis). Son slogan est « We are ...
À suivre sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Bandidos
Ratio lien entre le site et la requête :95 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :2,06 %
Forum de la famille ¤Los°Bandidos¤, Serveur 2 du Jeu NosTale.
À suivre sur http://los-bandidos.forumgratuit.org/
Ratio lien entre le site et la requête :94 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :7,62 %
Depuis le milieu des années 80, de nombreux truands français ont adopté le sud de la péninsule Ibérique. Se livrant une guerre sans merci, ils contrôlent tous ...
À suivre sur http://www.lexpress.fr/informations/los-bandidos-franceses_648091.html
Ratio lien entre le site et la requête :94 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :3,74 %
WESTERN SAGA. Western Saga est un jeu de gestion gratuit massivement multijoueur sur plateforme web (compatible tous navigateurs récents), sans téléchargements.
À suivre sur http://www.westernsaga.com/
Ratio lien entre le site et la requête :93 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :7,96 %
2014 (8 novembre) Les Red Devils, jusque-là affiliés aux Hells Angels s'associent avec le Bacchus Motorcycle Club qui devient alors le plus important gang du Canada ...
À suivre sur http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Hells-Angels_(organisation_criminelle)
Ratio lien entre le site et la requête :93 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :6,25 %
Gangs de motards; Gangs: Bandidos · The Breed Motorcycle Club · Brother Speed · Comanchero · Diablos · Free Souls · Grim Reapers · Hells Angels · Highwaymen ...
À suivre sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Mongols_(gang_de_motards)
Ratio lien entre le site et la requête :92 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :5,73 %
Guide des fetes votive des villages et villes du sud de la France : dates, animations, taureaux, courses camarguaises, bals, enciero, abrivado
À suivre sur http://www.fetesvotives.com/
Ratio lien entre le site et la requête :91 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :8,55 %
Sans Harley-Davidson, ils ne connaissent plus personne. Plongée dans l'univers des Hell's Angels devant la justice.
À suivre sur http://www.liberation.fr/societe/1999/09/15/sans-harley-davidson-ils-ne-connaissent-plus-personne-plongee-dans-l-univers-des-hell-s-angels-devan_283603
Ratio lien entre le site et la requête :86 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :4,11 %
Dissolution, HAMC-France, HAMC, Hells Angels, motard, chapter, moto, biker, Free Wheels, Courpière, Harley-Davidson Club, Harley-Davidson, Trafic de stupéfiant ...
À suivre sur http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/pages/stop-au-free-wheels-2012/dissolution-du-hamc-france.html
Ratio lien entre le site et la requête :86 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :0,05 %
signification de quelques sigles. AFFA: Angel Forever Forever Angel (porté par les Hells Angels) BFFB : Bandidos Forever Forever Bandidos OBAB : Once Bandidos …
À suivre sur http://www.old-droppers.com/index.php?showtopic=8366
Ratio lien entre le site et la requête :86 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :1,81 %
vacances carnon - Entre la grande bleue et les étangs de l'or, la résidence de vacances Aguylène est située sur le port de plaisance, à 50 mètres de la plage
À suivre sur http://www.goelia.com/fr-vacances-carnon.php
Ratio lien entre le site et la requête :85 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :2,02 %
O' Cangaçeiro est un film de Giovanni Fago avec Tomás Milian, Ugo Pagliai. Synopsis : Au Brésil, Espedito échappe au massacre d'une bande de Cangaceiros. Un ...
À suivre sur http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=142561.html
Ratio lien entre le site et la requête :85 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :8,99 %
Plus tard, quatre clubs principaux de bikers Harley-Davidson émergeaient. C'étaient les Hells-Angels, les Pagans, les Bandidos ...
À suivre sur http://www.passion-harley.fr/Historic/Bikers.htm
Ratio lien entre le site et la requête :85 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :2,26 %
Qu'en pense le GAEC de la Bezeix à Courpière ? Après les récents évènements à Colmar ou à Nîmes de nature ...
À suivre sur http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/la-semaine-de-l-idiot-provincial/dissolution-des-hells-angels-moto-club-france.html
Ratio lien entre le site et la requête :82 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :5,15 %
Après le décès accidentel de Kiki Blanchot, il fut décidé, à l’initiative de quelques membres des Dragons, de publier une nouvelle revue : Gueux d'Route.
À suivre sur http://www.concentres-dhier.eu/index.php?numlien=3300
Ratio lien entre le site et la requête :80 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :2,88 %
LE PAIN C'EST LA VIE ! ----- PARTENAIRE ----- Codes PSN, XBOX & Steam (-10% code "tonioo25") : http://www.alloparadise.fr/
À suivre sur http://www.youtube.com/user/toniioo25
Ratio lien entre le site et la requête :79 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :7,46 %
La saga entourant la découverte d'une taupe au sein du Service de police de la ville de Montréal (SPVM), ayant subtilisé une précieuse liste de 2000 informateurs ...
À suivre sur http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2012/01/20120121-055903.html
Ratio lien entre le site et la requête :72 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :1,41 %
Bandits est un film de Barry Levinson avec Bruce Willis, Billy Bob Thornton. Synopsis : Bandits de profession, Joe Blake et Terry Collins s'évadent de prison avec ...
À suivre sur http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=28596.html
Ratio lien entre le site et la requête :68 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :6,92 %
Vous vous en doutez un peu, je suis un inconditionnel de la plus ancienne des marques de motocyclette au monde et depuis que j'ai eu l'âge de conduire un deux roues...
À suivre sur http://freerider06.over-blog.com/article-les-films-bikers-121840877.html
Ratio lien entre le site et la requête :67 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :7,03 %
Vos commentaires 2 Réagir Alertez Alertez Bandidos 30 Avril 2011, 21:10. Depuis 10 ans nous le celebrons a Vindelle. c'est sympa, des activites pour tous.une tres ...
À suivre sur http://www.charentelibre.fr/2011/04/30/prets-pour-le-brin-d-aillet,1033719.php
Ratio lien entre le site et la requête :61 %
Qualité et densité de la requête / pages crawlés :3,22 %
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017
Site indexé et crawlé le 02 avril 2017

devenir bandidos

Premium

Présidentielle

Actualité

Economie

Sport

Culture

Lifestyle

Madame

Figaro Live

Vox

Abonnez-vous

Sortie de route pour des Bandidos dijonnais

Plus
d'actualités Société

Une quinzaine d'armes ont été découvertes au domicile d'un membre de ce groupe de motards. À l'instar de leurs rivaux Hells Angels et Outlaws, ce gang de « bikers » est étroitement surveillé par la police.Une quinzaine d'armes ont été découvertes au domicile d'un membre de ce groupe de motards. À l'instar de leurs rivaux Hells Angels et Outlaws, ce gang de « bikers » est étroitement surveillé par la police.
On les croise parfois sur les routes, au volant de leurHarley-Davidson , parés de tous les symboles d'appartenance à leur groupe et, de temps à autre, l'actualité s'arrête sur les agissements de certains de ces motards. Régulièrement, le petit monde des «bikers» - répartis entre les Hells Angels, les­Bandidoset lesOutlaws - fait parler de lui. Trafic de drogue, d'armes, extorsion de fonds et parfois règlements de comptes: tel est le plus souvent le genre d'affaires, sans grande envergure, pour lesquelles certains membres de ces clubs tombent.
Si lesHells Angelsfont davantage parler d'eux, car plus nombreux en France, ce sont cette fois les Bandidos - leurs principaux rivaux - qui viennent d'attirer l'attention de la police. En fin de semaine dernière, des incidents ­violents avec usage d'armes à feu ont éclaté dans les couloirs d'un immeuble à Dijon, opposant un groupe à des trafiquants de drogue. Trois hommes ont été interpellés. Une banale intervention qui a pris une autre tournure quand les enquêteurs ont découvert que le trio appartenait aux Bandidos, ce groupe de ­motards dont l'une des neuf structures répertoriées sur le territoire français est justement implantée en Côte-d'Or. L'un d'eux en est d'ailleurs le chef et a depuis été écroué ainsi qu'un autre, qui cachait un véritable arsenal à son domicile.
Une quinzaine de carabines, d'armes de poing et de pistolets-mitrailleurs ont en effet été saisis. Une belle prise aussitôt expédiée dans des laboratoires de police pour analyse. «Des examens balistiques sont en cours afin de vérifier que l'une de ces armes n'a pas servi dans une quelconque affaire criminelle», commente Paul Montmartin, directeur interrégional de la police judiciaire de la région Bourgogne, en charge de l'affaire.
En début d'année, les Hells Angels avaient aussi reçu la visite des policiers avec perquisition à la clé. Gilets pare-balles, armes de poing et drogue avaient été retrouvés dans le cadre d'une affaire portant sur un trafic de cocaïne, d'extorsion de fonds entre Bordeaux, Orléans et Paris.
Tous ces dossiers relancent à chaque fois les interrogations sur les activités de ces motards formant de véritables gangs dans le nord de l'Europe ainsi qu'aux États-Unis et dont on redoute en France un effet de mimétisme. D'ailleurs, les Hells Angels, les Bandidos mais aussi le troisième groupe rival, les Outlaws, sont étroitement surveillés par la police, qui, dans une note de 2012, s'inquiétait de la «nette accélération de l'implantation des gangs de motards sur le sol français».
Pourtant, malgré ces affaires qui visent régulièrement ces groupes, ces derniers n'ont pas mauvaise presse. Ces bikers seraient plutôt perçus comme jouant aux méchants sans l'être vraiment. Mais pour la PJ, ils entretiennent tout simplement à dessein une image folklorique. «Et ça fonctionne», admet un spécialiste. À cela s'ajoute une méconnaissance «du phénomène bikers» chez certains magistrats. «C'est parfois l'angle mort dans certaines enquêtes», indiquait d'ailleurs, auFigaro , le commissaire François-Xavier Masson, responsable du Sirasco (Service d'information, de renseignement et d'analyse stratégique sur le crime organisé) de la Direction centrale de la police judiciaire. Des membres du groupe tombent ainsi pour diverses infractions mineures sans prise en compte du contexte. «On pourrait pousser des portes que l'on n'ouvre pas pour l'instant», avait poursuivi le policier.
Dans le milieu des motards, on dénonce bien entendu cette analyse. «Il s'agit à chaque fois d'affaires qui ne touchent que des individus», avait d'ailleurs réagi Me Bernard Ripert, interrogé sur ce point et qui avait eu à connaître en 1999 un dossier d'homicide entre des Hells Angels et des Bandidos. La police, quant à elle, est bien décidée à surveiller l'évolution de ces groupes.
Le Figaroen illimitéet un plaisir de lecture inéditdans votre nouveau rendez-vous avec l'information.
Hé ! ! ! Angélique, même sur les manèges pour enfants les motos ont des :GUIDONS .
Il faut ajouter pour être complet que la plupart de ces gens là exercent un travail rémunéré, ce malgré leur mine qu'ils veulent patibulaire et leur accoutrement singulier. Une Harley coute cher, une grosse partie de leurs gains passe donc dans leur passion de leur machine qu'ils peaufinent à longueur d'année.Voila pour ceux qui s'interrogent sur leurs revenus.
"On les croise sur les routes au volant de leur Harley ...". Je ne suis pas bien certain qu'au Figaroon y connaisse quelque chose du monde des deux roues...
S'ils pouvaient faire le ménage qu'on interdit de faire à la police alors bravo.
Pas si dangereux que ça eux! mais bien sur on aime bien monter en épingle...Le plus c'est que eux ne feront pas cramer votre voiture , ni frapper des pompiers ou personnel médical et ne vous détrousseront pas de votre tel portable...choisis ton camp camarade....!!!
Haaa bon, le trafic de drogue et l'extorsion de fond sont donc des crimes banal, et sans gravité.... sauf pour les victimes peut être.quand je vois ce que vous écrivez, je désespère de l'image que vous donnez de la société française. et dire que, fidèle lecteur, j'ai failli m'abonner a votre journal, finalement j'irai dépenser mon argent ailleurs
il y a du relâchement à la rédaction.....
perso ,je n'ai jamais eu des problèmes avec eux et pourtant il fut un temps ou j'avais pas mal de contact avec ces motards, ayant eu un bar au sud du Portugal tres frequenté part ces gens là.
Oui, moi aussi j'adore sillonner les routes de France au guidon de ma Citroën...
un mini arsenal en qq sorte seulement contrairement au militaire ils ne sont pas inquiétés pas mis en garde à vue
Peut être n'avaient ils pas l'intention de s'en servir .........! mais dans ce cas quelle était donc leur destination ?
apprenez à lire, l article dit qu ils sont écroués.
Toutes les applications mobiles du Figaro
Passez votre annonce dans le Carnet du Figaro
Votre nouveau job parmi 10 000 offres d'emploi
10 astuces pour apprendre n'importe quelle langue facilement
Testez vos connaissances ! Des cadeaux à gagner
Le Figaro dès 22h sur votre ordinateur
Plus de 7 000 recettes de cuisine à décrouvrir
Plus de 500 000 annonces immobilières

devenir bandidos

Par

Olivier Bertrand , Envoyé spécial à Nice

22 janvier 2013 à 20:16
(mis à jour
le23 janvier 2013 à 11:21 )

Offre 100% numérique:1 € le premier mois
Offre 100% numérique:1 € le premier mois
Hommage à Liu Shaoyo  : des fleurs et des chants… avant les lacrymos
Recueillement pour Liu Shaoyo : entre hommage et colère
Julien Dray : «Je ne tire pas un trait sur le PS»
Benoît Hamon met en ligne un outil pour calculer son revenu universel
En Russie, la riposte juridique se prépare
Guyane, Colombie, présidentielle… L'essentiel de l'actu du week-end
Vote kurde : Erdogan sur la corde raide
En Equateur, le successeur de Correa au coude à coude avec un ancien banquier
A Roissy-Charles-de-Gaulle, un prétoire au pied des pistes
JCDecaux va devoir céder le guidon de ses Velib
Retrouvez les portraits de notre série «Comment ça va le commerce ?»
Que peut faire votre fournisseur d'accès à Internet de vos données?
Les adolescents russes descendus dans la rue doivent être pris au sérieux
Non, Marion Maréchal-Le Pen, les remboursements de l'IVG ne sont pas illimités
André Burguière : «La gauche déambule comme un somnambule»
Au musée de Flandre, les animaux fantastiques
Olga Picasso, ex-flamme d’un maître
Au départ, cela ressemblait à un jeu d’adolescents attardés. Aucun d’entre eux n’avait de moto mais ils avaient monté à Nice un club de bikers, s’étaient donné des codes, des grades, des épreuves physiques à surmonter. Ils étaient soudés et prenaient tout ça très au sérieux. Et puis, une partie du groupe a fini par assassiner son leader, un dominateur qui les humiliait, avant d’essayer de tuer sa copine afin qu’elle ne parle pas. Ils l’ont jetée au fond d’un trou, dans l’arrière-pays niçois, et ont tenté de la lapider au fond de cette tombe. Elle en a réchappé, puis tout le monde a gardé le silence, pendant près de quatorze mois. La mort de Mayeul, 19 ans, serait peut-être restée dans les limbes si la compagne de l’un des auteurs du crime n’avait fini par les dénoncer, le mois dernier. Ils ont reconnu les faits. Et expliquent qu’ils voulaient échapper à l’emprise de ce garçon, fondateur en janvier 2010 de leur club, qu’il avait baptisé Fenry’s.
Mayeul avait choisi le nom en référence à un conte norvégien dans lequel un loup géant dévore le grand dieu Odin. Il était fasciné par la mythologie nordique, n’aimait pas qu’on l’appelle Mayeul, préférait qu’on utilise Karl, son deuxième prénom, donné par une mère autrichienne. Il avait décroché assez tôt de l’école, comme les autres acteurs de cette histoire. Avait travaillé un temps avec son père, qui gérait alors une petite entreprise de négoce de bois dans la région niçoise. Puis la boîte avait coulé, le paternel était parti monter une entreprise similaire au Cameroun. Karl était resté seul à Nice, sa mère déménageant près de Toulouse.
Le garçon était passionné par les bikers, ces clubs de motards du style des Hells Angels américains. Il avait le crâne rasé, mais selon Bernard Ginez, l’avocat de son père, il n’était«pas structuré politiquement» . Simplement, ajoute pudiquement l’avocat, il n’aurait«pas forcément pris un Noir dans son club» . Karl avait soudé autour de lui une dizaine de jeunes gens de 17 à 19 ans. La plupart habitaient les Alpes-Maritimes, s’étaient connus à l’école. Quelques autres s’étaient rapprochés via Facebook.
Parmi les Niçois, il y avait Nicolas, 18 ans, dernier d’une fratrie brillante. Un père ingénieur dans l’aéronautique, une mère retraitée de l’éducation nationale, trois aînés ayant fait des études supérieures. Nicolas, lui, n’accrochait pas à l’école. Il est assez vite déscolarisé, comme Karl, et fait l’objet d’un rappel à la loi pour consommation de haschisch. Les liens familiaux se dégradent lentement, comme pour la plupart des Fenry’s. Ce qui explique peut-être la structuration de cette bande très repliée sur elle-même, dure et fraternelle, soudée par des rapports quasi familiaux, autour de Karl, figure autoritaire.
Chez le leader, les enquêteurs ont retrouvé un petit cahier dans lequel il consignait les règles très strictes des Fenry’s, largement inspirées de celles des Hell’s Angels ou des Bandidos, clubs de bikers qui sévissent en Amérique du Nord et en Europe et pour qui le trafic de drogue fait souvent partie des rites initiatiques. Karl voulait supplanter les Hell’s, mais il n’avait même pas le permis. Il fallait toujours que Nicolas lui serve de chauffeur, lui fasse ses courses (et aussi son ménage).
Pour faire vivre le club, et assurer la subsistance de ses leaders, le groupe devait vendre des tee-shirts et du cannabis. Mais les produits étaient de très mauvaise qualité, et puis les dealers du coin ne se laissaient pas faire. Les tee-shirts s’écoulaient difficilement. Les membres du groupe les vendaient parfois à perte, par peur des réactions de Karl, selon l’avocat de l’un des meurtriers présumés.
Chez les Fenry’s, la hiérarchie s’organisait en trois grades et des épreuves permettaient de progresser de l’un à l’autre. Pour passer d’ «aspirant»à«prospect»(terme utilisé également chez les Hells Angels), il fallait réussir des tests de résistance psychologique - comme la privation de sommeil par exemple - et physique - avec des parcours du combattant sur des itinéraires de santé de la région suivis de petits combats de boxe. Puis, pour devenir«nomade» , le grade suprême, il fallait résister aux coups portés par les autres mâles du groupe. Au printemps 2011, Nicolas a ainsi été frappé par ses copains avant de se retrouver nu avec une cagoule sur la tête, les autres l’aspergeant d’eau glacée. Il n’aurait pas supporté. Quelques semaines plus tard, il a convaincu une partie de la troupe qu’il fallait se débarrasser de Karl et de sa copine.«L’instruction devra préciser les mobiles mais il semble , avance Eric Bedos, procureur de la République à Nice,qu’ils avaient adhéré au groupe sur son charisme puis n’ont plus supporté sa domination, son emprise psychologique.»
Le 27 octobre 2011, vers 21 heures, Nicolas et Marvin, un livreur de pizzas de la bande, sont venus chercher Karl chez lui. Sous le prétexte d’une transaction de hasch, ils l’entraînent sur les hauteurs de Nice. Le garçon est assis sur le siège passager. Soudain, l’un de ses copains lui assène une décharge de Taser, une arme achetée quelques jours plus tôt à Cannes par Nicolas et Aurélie, sa copine. Mais cela ne le paralyse pas, alors Marvin, depuis la banquette arrière, commence à le frapper à coups de couteau. Karl se débat. Il mesure 1,95 m, pratique la musculation. Il donne des grands coups de pied, jusqu’à casser le levier de vitesse de la Peugeot 806 que Nicolas a empruntée à ses parents. La voiture ne peut plus repartir. Alors, Nicolas téléphone à Aurélie, pour qu’elle vienne les dépanner, pendant que Karl se vide de son sang, touché, selon l’autopsie, d’une trentaine de coups de couteau.
Vers 2 heures du matin, Alexandre, un copain de Karl, appelle Emmanuelle, la petite amie du leader assassiné. Elle rejoint sans méfiance Nicolas et Marvin qui l’embarquent, avec une autre fille, mineure, vers Isola 2000, où les parents de Nicolas possèdent un chalet. Le corps de Karl est dans le coffre. Sur la route de montagne, ils s’arrêtent près d’une grange abandonnée. Ils entrent et creusent un grand trou au milieu de la pièce, puis Emmanuelle doit s’approcher et quelqu’un lui assène deux coups de pelle derrière la tête. Elle tombe. Le groupe commence alors à jeter sur elle de grosses pierres, pour la tuer. Alexia, 17 ans, l’a aussi aspergée de gaz l acrymogènes,«pour l’étouffer» . Mais Emmanuelle ne perd pas connaissance.
Au bout d’un moment, Alexia trouve que l’histoire va«trop loin» . N’ayant pas le courage de l’achever, la bande attend vainement qu’elle meure puis sort de la grange. Emmanuelle parvient alors à se hisser hors de la tombe, malgré des dizaines de fractures (44 seront relevées). Elle les rejoint, les supplie à genoux, jure qu’elle ne dira rien. Ils acceptent, la conduisent à l’hôpital, en lui intimant de dire qu’elle avait fait une chute en montagne. Ils restent avec elle devant les médecins, puis la surveillent pendant plusieurs mois. Elle n’a jamais parlé.
L’histoire est restée secrète plus d’un an, durée étonnamment longue pour un crime associant autant d’auteurs et de témoins. Peut-être parce que la troupe était structurée comme une famille, avec ses solidarités, ses conflits de loyauté. A l’hôpital, les médecins n’ont pas cru à la chute en montagne, ils ont conseillé à la mère d’Emmanuelle de porter plainte. Elle s’est contentée d’un signalement au parquet, qui a classé le dossier au printemps 2012. Le père de Karl, de son côté, s’est inquiété. Mais les copains de son fils lui ont dit que le garçon avait fait une bêtise, qu’il avait dû s’enfuir à l’étranger. Il aurait demandé une simple «recherche dans l’intérêt des familles».
C’est finalement Aurélie, l’amie de Nicolas, qui a craqué, en décembre dernier. La nuit de l’assassinat, quand elle était venue remorquer la voiture au levier de vitesse cassé, elle les avait vus transporter le corps. Après une rupture à l’automne, alors qu’elle réclamait à Nicolas de lui rendre des bijoux qu’elle lui avait donnés, il aurait refusé, l’aurait menacée en disant en substance : «Tu sais de quoi je suis capable.» Alors elle a tout raconté à son père, qui l’a conduite à la police.
Le lundi 7 janvier, Nicolas, Marvin, Alexandre et Alexia ont été arrêtés, puis mis en examen et écroués deux jours plus tard. Les deux premiers pour assassinat et tentative d’assassinat. Les deux autres pour complicité. Les parents de Nicolas sont également poursuivis, pour destruction de traces. Quelques semaines après la mort de Karl, le père avait remarqué des projections de sang dans sa voiture. Nicolas avait avoué avoir tué, en donnant une version très édulcorée. La mère avait alors nettoyé la voiture et ils l’avaient conduite dans une casse loin de Nice pour s’en débarrasser. Puis ils s’étaient tus, pour protéger leur fils. L’arrestation aurait été pour eux un soulagement.
Les protagonnistes de l’histoire ont livré des aveux convergents et leurs indications ont permis de retrouver un corps très dégradé, mais dont la corpulence correspond à celle de Karl. L’autopsie a par ailleurs révélé une trentaine de traces de coups de couteaux sur la partie haute.
L’enquête va tenter désormais de préciser les mobiles. Fabien Bureau et Eric Scalabrin, qui défendent Nicolas et ses parents, estiment que les jeunes gens ont«choisi la pire des solutions mais elle leur a semblé la seule issue pour s’affranchir ,comme s’affranchissent les esclaves» . Bernard Ginez, l’avocat du père de Karl, n’y croit pas. Il connaissait bien le garçon. Son propre fils avait été un copain d’école de Mayeul. Il se souvient d’un enfant«très brillant à l’oral, nullissime à l’écrit, solitaire et mythomane, qui avait l’obsession d’être aimé».Cette histoire de biker aurait été pour lui«une recherche du paradis perdu» .
En 2002, alors que Mayeul avait dix ans, ses parents, pas encore séparés, tenaient ensemble un magasin de blousons de moto. Plus tard, sa mère avait vécu avec un membre des Hell’s Angels. D’où peut-être sa fascination pour ces groupes de motards.«Pour arrêter tout ça , murmure l’avocat,ils n’avaient pas besoin de le massacrer. Il suffisait de lui dire : "C’est fini, je ne joue plus avec toi."»  Dessin  Michel Galvin
Le journal du jour en exclusivité et le journal de demain avant tout le monde
Au menu de lundi : le débat économique de la présidentielle, Turquie, la France qui se débrouille et Picasso
Guyane . La situation reste bloquée en Guyane, oùle plan annoncé samedipar les ministres de l'Intérieur Matthias Fekl et des Outre-mer Ericka Bareigts, qui prévoit l'engagement d'un million d'euros par l'Etat, a étéaussitôt rejeté par le collectifqui encadre le mouvement de colère qui agite la région depuis quinze jours.
Hamon . Le candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon, en déplacement à la Réunion,a détaillé une nouvelle fois sa mesure phare , le revenu universel d'existence. Il se savait « attendu » sur une île où 42% de la population vie sous le seuil de pauvreté.
Macron . Emmanuel Macronétait en meeting à Marseille samedi . Une réunion publique marquée par la visite «de courtoisie» du président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christian Estrosi (LR)…
Colombie .Au moins 200 personnes sont mortes , selon un bilan encore provisoire dimanche, après une coulée de boue qui a frappé la ville de Mocoa, dans le sud du pays.
Un réseau de proxénètes, présenté comme « particulièrement violent », a été démantelé dans le sud de la France, a-t-on appris ce vendredi de source policière. Soumises à des prestations minutées, tatouées d'un signe distinctif montrant leur appartenance au réseau, la vingtaine de femmes contraintes à la prostitution étaient battues lorsqu'elles échouaient à ramener quotidiennement une somme comprise entre 200 et 600 euros, selon la source policière. C'est le long des axes routiers du Languedoc, entre Nîmes et Narbonne, connus pour être des hauts lieux de la prostitution dans le sud de la France, que ces jeunes femmes originaires de Roumanie étaient contraintes à se prostituer. Huit suspects, des ressortissants roumains, ont été mis en examen. Deux autres suspects visés par des mandats d'arrêt européen ont été interpellés et écroués en Roumanie.
Au programme du «28 minutes» d'Arte
Consultation illimitée sur tous les supports

devenir bandidos

Pancho Villa
 | 

Nice

Séparer les emails par des virgules.
Merci, votre email à bien été
envoyé.

devenir bandidos
Mis à jour le11/10/2014 | 07:13 publié le11/10/2014 | 07:13
Blousons de cuir, grosses cylindrées et tête de mort comme emblème... En France, l'image des Hells Angels est plutôt folklorique. Certains sont pourtant loin d'être des enfants de chœur : six hommes, dont trois membres de ce célèbre groupe de motards, ont étémis en examenpour trafic d'armes jeudi 9 octobre, à Reims (Marne).
Ces derniers sont soupçonnés d'avoir fourni des armes à des trafiquants en échange de stupéfiants. Des armes de chasse, de poing, ainsi que de la drogue et de l'argent liquide ont été saisis par les enquêteurs. Francetv info fait le point sur les Français membres de cette organisation sulfureuse.
Les motards des Hells Angels français seraient une petite centaine, répartis en huit antennes locales, appelées "chapitres", qui comptent chacune une dizaine de membres."Mais il s'agit là d'une estimation assez vague, car il n'existe pas d'organigramme précis" , explique à francetv info François-Xavier Masson, chef du service d'information, de renseignement et d'analyse statistique sur la criminalité organisée (Sirasco) de la police judiciaire.
En y ajoutant les membres des Outlaws et des Bandidos, deux autres groupes de motards présents dans l'Hexagone, ce nombre atteindrait les 200.
Les membres de ce type d'organisation s'en défendent catégoriquement."Nous travaillons, nous avons des familles et nous faisons les mêmes choses que tout citoyen" , peut-on lire sur lesite de l'antenne française des Outlaws , qui réfute l'idée que ses adhérents soient des"malfaiteurs, ou des personnes sans code moral" .
Une source policière ayant participé à l'arrestation des Hells Angels de Reims indique ainsi à l'AFP que les Hells Angels n'hésitent pas à désigner les motards de leurs rangs inquiétés par la justice comme des brebis galeuses."Dès qu'un membre est arrêté, la structure va faire en sorte de se désolidariser et disparaître" , détaille cette source.
Mais les autorités françaises ne croient pas à la thèse de membres isolés qui s'affranchiraient de la loi."Nous pensons que la structure des Hells Angels dispose d'un regard plus qu'étroit sur l'activité de ses membres. C'est le cas dans tous les autres pays où elle est présente, il n'y a pas de raison que le fonctionnement soit différent chez nous , explique François-Xavier Masson.Mais en France, il n'est pas possible d'être condamné pour la simple appartenance à ce type d'organisation. Vous pouvez faire partie des Hells Angels, tant que vous ne faites pas de bêtise, il ne vous arrivera rien."
Outre le trafic d'armes, plusieurs motards affiliés aux Hells Angels ont récemment été inquiétés dans des affaires d'intimidation ou de racket. Le président du chapitre de Colmar (Haut-Rhin) ainsi que son adjoint ont écopé de peines de prison ferme pour avoir menacé de mort et tenté d'extorquer des fonds à l'organisateur d'un salon de la moto en 2011, rapportaient les  Dernières nouvelles d'Alsace  en avril 2013.
Des membres de l'antenne gardoise de l'organisation doivent en outre être jugés prochainement pour avoir voulu racketter plusieurs salons de tatouage, indique  Le Parisien ."On les retrouve aussi parfois dans le trafic de stupéfiants, surtout de la cocaïne, dans le commerce non-déclaré de motos ou de pièces détachées, voire dans des affaires d'homicides" , énumère le patron du Sirasco.
Il relève également que l'affaire de Reims, dans laquelle des motards des Hells Angels ont été mis en examen en même temps que des trafiquants issus de quartiers sensibles,"montre que des passerelles peuvent exister entre ces deux milieux" .
Pas véritablement. A la différence des pays du nord de l'Europe, les motards criminalisés ne sont pas très nombreux et ne recrutent pas à tour de bras."Dans certains pays scandinaves, on assiste parfois à de véritables guerres de gangs, où des territoires sont disputés , termine François-Xavier Masson.En France, la tendance n'est pas en hausse, surtout parce que pour l'instant, les Hells Angels ont la sagesse d'avancer masqués."