devenir taxi ambulancier

tout savoir sur le métier et la formation d’ambulancier
Le conducteur ambulancier est celui qui conduit l’ambulance et assure le transport des personnes en difficultés vers les endroits prescrits par les médecins, soit vers les hôpitaux, vers les centres spécialisés ou autres en fonction de l’état de la personne et de ses besoins.
Il est à la fois un conducteur et un auxiliaire ambulancier, par conséquent il doit avoir les mêmes compétences qu’un ambulancier et un auxiliaire ambulancier en termes de conduite.
Pour devenir conducteur ambulancier le candidat a le choix entre deux types de formation en fonction du statut qu’il désire maintenir plus tard.

devenir taxi ambulancier
▽△ Comment financer sa formation ▽△
Le métier d’ auxiliaire ambulancier vous intéresse?
Il consiste à transporter malades,personnes âgées, handicapées oublessés.
L’auxiliaire ambulancier a pour fonction :
La formation est de courte durée contrairement auDEA d’ambulancier .
 ▽ Vous trouverez ci dessous les informations essentielles :
-Aucun diplôme exigé
– Avoir le permis B avec plus de 3 ans ou bien 2 ans si conduiteaccompagnée
– Attestation préfectorable d’aptitude à la conduite d’ambulance après examen médical
– Vaccinations à jour
– Certificat médical d’aptitude (absence de problèmes locomoteurs, psychiques, handicap incompatible : visuel, auditif, amputation…)
-Attestation de formation aux gestes d’urgencede niveau 1 ou AFPS, AFPSAM, CFAPSE…
Pour tout renseignement s’adresser à l’école la plus proche de votre domicile
Le côut est de 500 à 1000 € environ.
Possibilité de se faire financer la formation par unorganisme type pole emploi …
Le prix varie entre 4000 et 5000 €. Pour le financement, voiravec les organismes d’état : pôle emploi, mission locale, etc…
La formation est payante et les frais seront à verser après la réussite aux épreuves de sélection.
Le coût de la formation est variable d’un institut à l’autre.
Différentes modalités de financement existent en fonction de votre âge et de votre situation personnelle.
Vous pouvez, bien sûr, financer vous-même votre formation grâce à vos économies ou à un emprunt.
En fonction des régions, différentes aides peuvent vous être accordées sous réserve d’y être éligible.
Pour bénéficier de ces aides, il faut vous informer directement auprès du conseil général dont vous dépendez ou dont dépend l’institut que vous souhaitez intégrer. En effet, chaque région applique une politique différente en fonction des priorités quelle définit. Ces aides peuvent financer totalement ou partiellement les frais pédagogiques de votre formation. II s’agit par exemple de bourses, de chéquier qualifiant, de contrats spécifiques selon votre situation sociale…
Si vous êtes demandeur d’emploi, vous devez vous adresser à votre conseiller du pôle emploi.
Une autre solution envisageable est la formation professionnelle en alternance ou en contrat d’apprentissage.
Attention, tous les instituts de formation ne proposent pas des formations sous cette forme.
Enfin, si vous êtes déjà salarié, vous pouvez bénéficier du financement, sous certaines conditions, d’un congé individuel de formation financé par le FONGECIF (Fonds de gestion du congé individuel de formation) ou un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé). Vous devez en effectuer la demande préalable auprès de votre employeur. Informez-vous directement auprès de l’agence de votre région.
De plus amples informations sont consultables sur les sites suivants :
Formation courte de 10 jours (70 heures) (inclut l’obtention de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2)
Il comporte un enseignement théorique et clinique, sur une base de 7 heures par journée de formation en institut.
Cette formation porte sur:
– hygiène
– déontologie
– gestes de manutention
– règles du transport sanitaire
– gestes et soins d’urgence (AFGSU niveau 2)

La formation est obligatoire dès le 1er jour travaillé (Arrêté du 26 janvier 2006, modifié le 18 avril 2007).
A l’issue de la formation et après réussite aux épreuves de validations, une attestation de formation est délivrée.
Une autre profession vous intéresse ?
Arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l’auxiliaire ambulancier et au diplôme d’ambulancier
Arrêté du 18 avril 2007 modifiant l’arrêté du 26 janvier 2006 modifié relatif aux conditions de formation de l’auxiliaire ambulancier et au diplôme d’ambulancier
Menu|
Cours|
Aux|
Téléchargement|
Fiches|
Exercices|
Définitions|
Savoir+|
Liens|
Bonus|
Ambulancier|
Bienvenue|
Contact|
Plan|

devenir taxi ambulancier
Vous devez saisir votre pseudo et votre mot de passe

Fil d’actualités

Salon de Genève

Photos

Vidéos

Actu Moto

Accueil

Guides d’achat neuf

Avis de propriétaires

Fiches techniques

Fiches fiabilité

Promos des constructeurs

Métier : taxi ambulancier, quelques infos ?
Il y a 282 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus,cliquez ici
 Sujet :Métier : taxi ambulancier, quelques infos ?
Message cité 1 fois Message édité par Kevin.88 le 25/06/2007 à 17:26:32
Message édité par reaksar le 26/10/2011 à 08:40:04
Message édité par sarti le 16/12/2011 à 14:42:59
Message édité par sarti le 10/03/2012 à 14:34:52
Aller à :

Total Carburants Discussions libres (Général) Motorisation, énergie, et environnement Lavage auto Sécurité Permis de conduire Vie Pratique Financement Mandataire Annonces auto et accessoires Modélisme et modèles réduits Tracteurs et matériel agricole Camions, poids lourds, utilitaires Entraide entre membres

Saisissez un pseudo et un mot de passe
Bonjour, la première chose à retenir : Taxi et Ambulancier ce n’est pas du tout le même métier… Donc il faut déjà savoir ce que tu veux faire, et si tu choisis le monde de l’ambulance je peux te donner quelques pistes… Cordialement
Pour info, je suis taxi et ambulancier(les deux), je fais autant l’un que l’autre
Pour info, je suis taxi et ambulancier(les deux), je fais autant l’un que l’autre
Ah bon, comment est-ce possible ? TU bosses dans une compagnie d’ambulances et tu fais des trajets taxi parfois ? Dans ce cas tu restes ambulancier avant tout. Donnes nous les différences, les avantages et inconvénients des deux, bref ce qui peut être utile à savoir!
et en etant jeune permis on peut etre ambulancier? et pour conduire juste un vsl il faut quoi?
Non, il faut un permis « non probatoire »…Pour conduire un VSL il faut donc le permis, la fiche médicale de conducteur (papier jaune) valable 5 ans, être à jour dans ses vaccinations, avoir l’AFPS ou le CCA (ou BNS, BNPS, carte d’auxiliaire sanitaire, médecin, sage femme, infirmier …) 
Bonjour a tous, Je vous contact pour avoir des renseignements sur le metier de taxi ambulancier? Comment ce fais la formation? Est-ce qu’il faut des examens? et lesquels? Comment peux-t-on excercer ce métier? Merci de vos renseignements
 Si tu veux devenir AMBULANCIER il faut être reçu dans un IRFA (Institut Régional de Formation des Ambulanciers) après un concours d’entrée (écrit + oral), ensuite la formation dure 15 mois, si tu réussis tu obtiendras ton DEA (ancien CCA) = diplôme d’état d’ambulancier…  Si tu veux être Auxiliaire (ou Conducteur) AMBULANCIER il te faut le permis, la fiche médicale de conducteur (préfecture), être à jour dans tes vaccinations et passer une petite formation équivalente à l’AFPS avec Matériel… C’est plus simple pour commencer dans le métier !  Si tu veux être TAXI … Je sais pas ??? Mais c’est pas le même métier, la seule ressemblance c’est le VSL *TAXI = Transporter des clients assis d’un point A à un point B dans une jolie berline *AMBULANCIER = Transports de PATIENTS (Blessés, Malades et Parturientes) Hospitalisations, consultations, dialyses Transferts médicalisés Gardes de nuit Appels d’urgence (Missions SAMU ou « centre 15″ ) Secourisme, bilans, assistance, accouchements, réanimations, etc… Renforts SMUR, SOS médecins TS, pendaisons, Alcool, IMV, HO, HDT, Urgences psychiatriques… etc, etc, etc …  *Auxiliaire AMBULANCIER = Pareil sans les responsabilités et avec plus de VSL Y’a plus qu’ à choisir, BONNE CHANCE !
 Si tu veux devenir AMBULANCIER il faut être reçu dans un IRFA (Institut Régional de Formation des Ambulanciers) après un concours d’entrée (écrit + oral), ensuite la formation dure 15 mois, si tu réussis tu obtiendras ton DEA (ancien CCA) = diplôme d’état d’ambulancier…  Si tu veux être Auxiliaire (ou Conducteur) AMBULANCIER il te faut le permis, la fiche médicale de conducteur (préfecture), être à jour dans tes vaccinations et passer une petite formation équivalente à l’AFPS avec Matériel… C’est plus simple pour commencer dans le métier !  Si tu veux être TAXI … Je sais pas ??? Mais c’est pas le même métier, la seule ressemblance c’est le VSL *TAXI = Transporter des clients assis d’un point A à un point B dans une jolie berline *AMBULANCIER = Transports de PATIENTS (Blessés, Malades et Parturientes) Hospitalisations, consultations, dialyses Transferts médicalisés Gardes de nuit Appels d’urgence (Missions SAMU ou « centre 15″ ) Secourisme, bilans, assistance, accouchements, réanimations, etc… Renforts SMUR, SOS médecins TS, pendaisons, Alcool, IMV, HO, HDT, Urgences psychiatriques… etc, etc, etc …  *Auxiliaire AMBULANCIER = Pareil sans les responsabilités et avec plus de VSL Y’a plus qu’ à choisir, BONNE CHANCE !
 Si tu veux devenir AMBULANCIER il faut être reçu dans un IRFA (Institut Régional de Formation des Ambulanciers) après un concours d’entrée (écrit + oral), ensuite la formation dure 15 mois, si tu réussis tu obtiendras ton DEA (ancien CCA) = diplôme d’état d’ambulancier…  Si tu veux être Auxiliaire (ou Conducteur) AMBULANCIER il te faut le permis, la fiche médicale de conducteur (préfecture), être à jour dans tes vaccinations et passer une petite formation équivalente à l’AFPS avec Matériel… C’est plus simple pour commencer dans le métier !  Si tu veux être TAXI … Je sais pas ??? Mais c’est pas le même métier, la seule ressemblance c’est le VSL *TAXI = Transporter des clients assis d’un point A à un point B dans une jolie berline *AMBULANCIER = Transports de PATIENTS (Blessés, Malades et Parturientes) Hospitalisations, consultations, dialyses=> possible en taxi également Transferts médicalisés Gardes de nuit Appels d’urgence (Missions SAMU ou « centre 15″ ) Secourisme, bilans, assistance, accouchements, réanimations, etc… Renforts SMUR, SOS médecins TS, pendaisons, Alcool, IMV, HO, HDT, Urgences psychiatriques… etc, etc, etc …  *Auxiliaire AMBULANCIER = Pareil sans les responsabilités et avec plus de VSL Y’a plus qu’ à choisir, BONNE CHANCE !
cette profession est pas tres interessante travailler 15H par jour pratiquement 6jour sur 7 bofsalaire trop miséreux on pleure ya que si ta le dea que sa commence a payeravec le dea tu peux te faire entre 2000€ et 2500€meme en creant sa boite je me suis renseiller se l arnaque tu peux crer ta boite avec un simple A.A met on toblige a acheter 2vsl et une ambulance que tu na pas le droit de conduire puisque l ambulance seul les dea peuvent les conduire avec ton A.A tu ne peux conduire que du vsl
2 000€ en bossant 12h tous les jours du Lundi au Samedi (en tant que salarié…). Pour une boite il te faut un agrément, nombre limité par département (numerus clausus), et comme plus aucun n’en donne : faut en racheter aux (très) rares sociétés qui en vendent, et là ça se chiffre en plusieurs dizaines de milliers d’euros. Un agrément donne droit à une ambulance + 2 VSL. Sache qu’à terme les VSL seront voués à disparaitre, ces transports se feront au final de plus en plus par les taxis, il ne restera que les ambulances. Et là il faut le DEA, qui peut être payé par la boite qui t’embauche (c’est rare) ou sinon c’est pour ta pomme : compte +/- 2000€. Tout ça pour un salaire de misère : j’ai des amis qui sont ambulanciers, le salaire oscille vers 1400 / 1500€ les bons mois pour 55h par semaine avec jours fériés + week-end… autant être au SMIC avec 35h et toucher des aides sociales… Un métier mal considéré, des patrons qui poussent au rendement (rares sont les fois où ils ont + de 20min de pause pour manger, quand ils en ont une…), des salaires de misères pour l’effort fournis : résultat ils pensent tous à la reconversion et attendent l’opportunité.
Téléchargez nos applications mobiles
Copyright © CarBoat Media – Tous droits réservés

devenir taxi ambulancier

Annuaire

Actualité

Question de santé

Maladie

Nutrition

Psychologie

Grossesse

Enfant

Spécialiste

Sexualité

Animaux

Accueil

Ambulancier

formation taxi ambulance

Spécialités médicales et paramédicales

Médecins généralistes
Kinésithérapeutes
Dentistes
Gynécologues
Ostéopathes
Laboratoires d’analyses
Psychiatres
Vétérinaires
Cardiologues
Ophtalmologues
Plus de spécialités …

Il s’agit d’unannuaire téléphonique gratuitpour les professionnels ciblant uniquement ledomaine médical et paramédicalavec un accès rapide à l’information santé à travers des modes de recherches assistés.
Actuellement le site regroupe :
353443adresses médicales 90spécialités médicales 90personne(s) connectée(s)

devenir taxi ambulancier

OFFRES &
DEMANDES D’EMPLOIS pour Ambulancier(e) Diplômés
d’état et
Auxiliaires


ACHAT et VENTE de SOCIÉTÉS d’AMBULANCES –
CESSION et ACHAT D’AGRÉMENTS  


 ANNEXE: Offres d’emplois pour Chauffeurs(euses) de TAXI et Métiers du Social
Site web
ouvert le 25 août 2014,

réalisé et
géré par des ambulanciers salariés   
  – Informations
Légales   
– Tél:

06 . ..

L’AUXILIAIRE AMBULANCIER-E

Il travaille seul ou en
binôme avec un
ambulancier
diplômé d’état

L’auxiliaire ambulancier-e peut assurer la conduite
d’un véhicule sanitaire léger seul.
Il peut aussi conduire une ambulance
dans le cas d’un transport d’une
personnes allongée. Dans ce cas,
c’est l’ambulancier diplômé d’état
qui exerce, lui, la
surveillance du patient durant tout
le transport du patient.

Accès à la
formation
Aucune
condition d’accès n’est exigible
pour entrer en formation.
Cependant, le candidat doit vérifier
son aptitude à pouvoir exercer la
profession (arrêté du 26/01/2006
modifié).

Durée et contenu de la formation
Cette formation a une durée de 70
heures et porte sur l’hygiène, la
déontologie, les gestes de
manutention, les règles du transport
sanitaire et inclut la formation
permettant l’obtention de
l’attestation de formation aux
gestes et soins d’urgence de niveau
2.

Elle comprend un enseignement
théorique et clinique, à l’issue
duquel sont remises au participant

– une Attestation de formation
d’auxiliaire d’ambulancier

– une Attestation de Formation aux
Gestes et Soins d’Urgence de niveau
2 (AFGSU)

Programme de
la formation
Le programme de formation permet
l’acquisition de huit compétences :

– Apprécier l’état clinique d’une
personne

– Assurer seul et en équipe, les
gestes d’urgence adaptés à l’état du
patient (incluant la formation aux
gestes et soins d’urgence de niveau
1 et 2)

– Prévenir la transmission
d’infection

– Utiliser les techniques
préventives de manutention et les
règles de sécurité pour
l’installation et la mobilisation
des personnes

– Etablir une communication adaptée
à la personne et à son entourage

– Assurer la sécurité du transport
sanitaire
– Rechercher, traiter et transmettre
les informations pour assurer la
continuité des soins et assurer la
gestion administrative du dossier

– Respecter les règles et valeurs de
la profession
     
«
AMBULANCIERS, CES HEROS DU QUOTIDIEN »

Cereportage de Christophe Busché (Yemaya
Productions) à été
diffusé le samedi 26 septembre à 13h20 sur TF1
Durée : 32 minutes. C’est un bon documentaire
qui montre bien ce métier. En effet que vous soyez ambulanciers diplômé d’état
ou Auxiliaire.. Il s’agit des mêmes fonctions, mais avec des responsabilité
différentes, notamment lors du transport en ambulance.

 

                                     TÉLÉCHARGER

AUTRES FICHES METIERS
des CATEGORIES du SITE
d’OFFRES D’EMPOIS
DISPONIBLES : –

CONDUCTEUR-TRICE
de VSL AA
(Auxiliaire
Ambulancier) –

AMBULANCIER-E DIPLOMÉ D’ETAT  
(ADEA) –

CHAUFFEUR
TAXI  

(CCPCT) –

CONDUCTEUR ACCOMPAGNATEUR   

CAPMR –

CONDUCTEUR TRANSPORTEUR PRODUITS SANGUINS

devenir taxi ambulancier

OFFRES &
DEMANDES D’EMPLOIS pour Ambulancier(e) Diplômés
d’état et
Auxiliaires


ACHAT et VENTE de SOCIÉTÉS d’AMBULANCES –
CESSION et ACHAT D’AGRÉMENTS  


 ANNEXE: Offres d’emplois pour Chauffeurs(euses) de TAXI et Métiers du Social
Site web
ouvert le 25 août 2014,

réalisé et
géré par des ambulanciers salariés   
  – Informations
Légales   
– Tél:

06 . ..

Certificat de Capacité
Professionnelle du Conducteur de Taxi
(CCPCT)

 Cette catégorie a été ajoutée sur
le site
de petites annonces en septembre
2014
COMMENT DEVENIR CHAUFFEUR DE TAXI ?

Source de certains extraits de ce
texte:
www.officiel-taxi.fr

 
Problème
avec les vidéos ? 
Mettez a jour le

PLUGIN FLASH
Exercer le chauffeur de
taxi ne s’improvise pas
! L’accès à la
profession est régi par
une réglementation très
stricte, décrite dans la
loi n° 95-66 du 20
janvier 1995.

Conditions d’accès à la profession :
– Pour obtenir la carte
professionnelle de chauffeur de
taxi, il faut réussir l’examen du
certificat de capacité
professionnelle. –
Il y a une ou
plusieurs sessions annuelles dans
chaque département.


Le préfet en fixe le
calendrier avant le 1er octobre de
l’année précédente. Nul ne pourra obtenir le CCPCT s’il
ne remplit pas l’ensemble des
conditions suivantes : – • être titulaire du permis B depuis
au moins trois ans (ce qui implique
que l’âge minimal pour être taxi est
de 21 ans) et ne pas avoir commis
d’infraction ou de retrait du permis
pour conduite en état d’ivresse ou
autre délit grave,

– • passer une visite médicale
obligatoire, – • avoir un casier judiciaire vierge,

– • avoir passé un diplôme de
secourisme : la formation Prévention
et secours civiques de niveau 1
(PSC1)

Durée de la formation :
– La formation qui prépare
à l’examen dure entre
200 et 400 heures
(certaines matières sont
optionnelles), sur une
période de 3 à 6 mois,
en fonction des
capacités et des
disponibilités du
candidat.Elle est
dispensée soit dans un
centre de formation en
sessions collectives ou
bien à titre individuel,
en candidat libre.

Qualités requises – Le chauffeur de taxi doit rester
calme, même lorsqu’il conduit dans
des conditions difficiles
(embouteillages, clients pressés,
saouls ou agressifs…). Il doit
avoir le sens du service : de la
courtoisie et un maintien soigné
sont requis.Il est en outre responsable de la
sécurité de ses passagers. Il faut
être en bonne condition physique
pour pouvoir travailler en horaires
décalés (tard le soir ou tôt le
matin, travail le week-end et les
jours fériés, services de nuit).
Par ailleurs, les chauffeurs de taxi
sont exposés à la pollution routière
et souffrent parfois de problèmes
cardio-vasculaires. La plupart des
taxis sont aujourd’hui équipés d’un
GPS. Cependant, une bonne
connaissance de la ville est
nécessaire, afin d’éviter des
travaux ou pour savoir emprunter un
raccourci. Enfin, la maîtrise de
l’anglais,même si elle n’est pas
indispensable, peut être utile dans
ce métier et plus si vous exercez en
tant que salarié..

Composition de l’examen :
– • une épreuve d’admissibilité :
l’épreuve nationale (connaissance de
la langue française, réglementation
nationale de la profession, gestion,
code de la route, sécurité).• une épreuve d’admission :
l’épreuve locale ou départementale
(connaissance topographique,
réglementation locale, itinéraires,
conduite d’un véhicule taxi,
mémorisation d’adresses,
connaissance des monuments,
bâtiments publics,
administrations…). Coût moyen de la formation de taxi
initiale : Le futur chauffeur de
taxi devra débourser environ 2000€
TTC pour une formation complète aux
examens.
Un chauffeur mais quatres statuts –

Une fois titulaire de sa carte
professionnelle de conducteur de
taxi, trois options s’offrent à
l’aspirant taxi : devenir salarié
d’une entreprise, locataire d’une
licence, artisan ou Salarié.

SALARIÉ Un salarié empoche un montant en
euro de fixe plus un pourcentage de
la recette journalière, sans compter
les pourboires. Son véhicule est
fourni par la société, qui prend en
charge l’entretien et le carburant.
A Paris ,
outre un salaire fixe journalier, le
salarié perçoit 30% brut du compteur
et conservepourboires et suppléments. Chaque
jour, il doit rendre le véhicule à
l’entreprise, celui-ci étantgénéralement utilisé par deux
conducteurs.
En province
les sociétés d’ambulances possèdent
parfois aussi des taxi. Le titulaire
du CCPCT estpayé la plupart du temps au smig
horaire.
LOCATAIRE
D’UNE LICENCE Un locataire est un travailleur
indépendant qui ne possède pas sa
licence ni sa voiture.Le locataire d’une licence
s’acquitte chaque mois d’un loyer,
qui peut comprend la mise à
disposition d’un véhicule, son
entretien et son assurance ainsi
qu’une attestation mensuelle pour
signifier que le professionnel a
bien payé ses charges sociales. Pour
cela, les prix sont variables, selon
les régions mais aussi selon les
types de formules et les véhicules
utilisés. Selon Christophe Lévèque,
directeur de la flotte des services
de taxis G7,  »
3600 euros par mois est un prix de
base couramment pratiqué sur la
place de Paris pour une formule de
location licence plus voiture « .
A Lyon, les prix tombent à 2.800
euros. ARTISAN Ceux-ci doivent acheter une licence,
dont le prix varie selon les régions
« de quelques milliersd’euros à 300.000 euros à Nice »,
ville la plus chère de France. A
Paris, le prix moyen s’élève à190.000 euros, selon Christophe
Lévèque, directeur de la flotte et
des services des taxis G7. Enfin,
certaines petites communes
délivrent, par la voie du maire, des
licences gratuites.
SOCIETAIRE
D’UNE COOPÉRATIVE La dernière possibilité est de
devenir sociétaire d’une
coopérative, un statut mixte entre
salarié et indépendant, mais parfois
il faut débourser juqu’a 65 000
euros.  
 Si
vous trouvez dans cette page des
inexactitude ou des erreurs,merci de nous en faire part en nous
écrivant

AUTRES FICHES METIERS
des CATEGORIES du SITE
d’OFFRES D’EMPOIS
DISPONIBLES : –

CONDUCTEUR-TRICE
de VSL AA
(Auxiliaire
Ambulancier) –

AMBULANCIER-E DIPLOMÉ D’ETAT   
(ADEA) –

CHAUFFEUR
TAXI  

(CCPCT) –

CONDUCTEUR ACCOMPAGNATEUR   

CAPMR –

CONDUCTEUR TRANSPORTEUR PRODUITS SANGUINS

Il faut obligatoirement
obtenir un diplôme
spécifique, le
Certificat de Capacité
Professionnelle du
Conducteur de Taxi
(CCPCT), délivré par la
préfecture du
département d’exercice
(préfecture de police à
Paris).

En savoir
plus ?…
Fédération
nationale
des artisans
du taxi  (FNAT)   www.fnataxi.fr
Centre
national de
formation
des taxis Tél. :
01 44 52 23
50
Chambre
syndicale
des artisans
du taxi (CSAT)
Tél. :
01.44.52.23.80
Onisep:
www.onisep.fr
Union
Professionnelle
Artisanale :
www.upa.fr
Chambres de
métiers et
de
l’artisanat Tel :
0 825 36 36
36
(0,15 E TTC
la minute)  

devenir taxi ambulancier

  Le métier
  Agenda
  La formation
  Centres formation
  Licence Taxi
  Syndicats
  Info Trafic
  Groupements
  Statistiques
  Archives
  Produits nouveaux
  Sites d’infos publics
  Tarifs départements
  Taxi de l’année

Accueil
lQui sommes-nous ?
lS’abonner
lPasser une annonce
lContact
lMentions légales
lCopyright
Inscrivez vous gratuitement à notre lettre d’information
0412/2013 Exercer lechauffeur de taxine s’improvise pas ! L’accès à la profession est régi par une réglementation très stricte, décrite dans la loi n° 95-66 du 20 janvier 1995.Il faut obligatoirement obtenir un diplôme spécifique, leCertificat de Capacité Professionnelle du Conducteur de Taxi (CCPCT) , délivré par la préfecture du département d’exercice (préfecture de police à Paris). ►Conditions d’accès à la profession :Nul ne pourra obtenir le CCPCT s’il ne remplit pas l’ensemble des conditions suivantes : • être titulaire du permis B depuis au moins trois ans (ce qui implique que l’âge minimal pour être taxi est de 21 ans) et ne pas avoir commis d’infraction ou de retrait du permis pour conduite en état d’ivresse ou autre délit grave,•passer une visite médicale obligatoire, •avoir un casier judiciaire vierge,•avoir passé un diplôme de secourisme : la formation Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1) ►Formation nécessaire :Le CCPCT s’obtient après une formation sanctionnée par un examen en deux parties (nationale et départementale), comportant des épreuves théoriques et pratiques. L’examen départemental n’est valable que dans le département dans lequel exerce le chauffeur de taxi. Pour pouvoir exercer dans un autre département, il faut repasser la partie départementale de l’examen dans le département désiré. Une fois le certificat de capacité professionnelle obtenu, la préfecture délivre la carte professionnelle de conducteur de taxi. ► Durée de la formation :La formation qui prépare à l’examen dure entre 200 et 400 heures (certaines matières sont optionnelles), sur une période de 3 à 6 mois, en fonction des capacités et des disponibilités du candidat. Elle est dispensée soit dans un centre de formation en sessions collectives ou bien à titre individuel, en candidat libre. ►Composition de l’examen :• une épreuve d’admissibilité : l’épreuve nationale (connaissance de la langue française, réglementation nationale de la profession, gestion, code de la route, sécurité).•une épreuve d’admission : l’épreuve locale ou départementale (connaissance topographique, réglementation locale, itinéraires, conduite d’un véhicule taxi, mémorisation d’adresses, connaissance des monuments, bâtiments publics, administrations…). ►Coût moyen de la formation de taxi initiale :Le futur chauffeur de taxi devra débourser environ 2000€ TTC pour une formation complète aux examens.
Approuvez-vous l’obligation d’accepter les paiements par carte bancaire ?

devenir taxi ambulancier

► News auto
► Essais auto
► Photos auto
► Vidéos auto
► Events auto
► Tribune libre
► Tops

► Trouver une voiture neuve
► Trouver une fiche technique


Assurance auto

► Emploi auto

Message important :
Suite à un problème technique important, nous sommes contraints de bloquer les fonctionnalités du forum pour une durée indéterminée, en conclusion les accès aux comptes sont désactivés.
Néanmoins, il est toujours possible de consulter les messages. Veuillez nous excuser pour cette maintenance. Merci de votre compréhension et à bientôt.
L’équipe 321Auto
Nous contacter :forum321auto@mixad.fr

Bienvenue sur le forumExpression libre

Facebook
Twitter
Google+

Habitué
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Sage
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Banni(e)
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Bleu Marine
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Banni(e)
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Taliban Essence
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Habitué
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Habitué
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Habitué
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Taliban Essence
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Habitué
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Sage
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Banni(e)
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Banni(e)
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Banni(e)
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Modérateur
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Taliban Essence
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Paragi Fora
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Taliban Essence
Voir son profil

Alerter

Hors ligne

Facebook
Twitter
Google+

Modérateur
Voir son profil

Alerter

Hors ligne
Location de voitures entre particuliers

Contact
Annonceurs
Qui sommes-nous ?
Mentions légales
Cookies

je suis dans une phase ou je dois me pencher sur mon avenir professionnel, sortant actuellement d’une maladie professionnelle de mon travail actuel je dois dois comment a penser si les choses ne vont pas mieux a une reconversion.
Je précise je n’ai encore fait aucune démarche vu qu’actuellement je ne possède aucune certitude sur mon avenir pro, je réfléchi juste a ce que j’aimerais faire.
J’habite en province (je précise ça peu être un point important), en Bretagne.
Pensez vous qu’on puisse encore gagner sa vie dans ce métier (que je ne connais pas) j’aurais surement le droit a une formation donc pourquoi pas passé un CCP et me lancer a mon compte.
Je me vois plutôt conduire des personnes devant passer des examens médicaux (remboursement secu) donc agrément sécurité sociale
Ne connaissant pas le métier et par ou commencer a me renseigner je me permet de vous demander votre avis, et par quoi je devrais commencer, l’investissement a apporté au départ, les agréments secu difficulté d’obtention, les inconvénients et avantage du métier, bref tout ce qui me permettrais de savoir si je peux penser me reconvertir dans ce métier.
t en dire plus lundi, quand je verrai mon collègue taxi ambu qui m emmènera chez mon kyné.
Si tu ne te prends pas pour la Samu avec tes sirènes et giros comme ils en abusent et que je ne bouge plus d’un pouce (surtout aux feux), chuis prêt à t’aider sinon t’as frappé à la mauvaise porte.
Là ou tu t’embarques c’est pour des transports de p’tits vieux (un peu comme moi, d’la viande avariée en somme…) qui partent en soins, donc nul besoin de fair gueuler vos sirènes de merde qui ne me feront plus m’écarter pour vous laisser le passage, vous faîtes comme moi, vous respectez le code de la route et tout ira bien.
qu est ce qui coûte le moins cher ?
Sachant que (je pense) la différence entre les 2 c’est que y an a un qui doit avoir une formation « de base » aux premiers secours..
De mon avis, la valeur ajoutée est super minime par rapport à un taxi normale..d ‘où ma question…différence de prix ?
on l’a dégouté, c’est pas chrétien ça bande d’enfoirés
Ce que tu décris, c’est être avant tout taxi (avec tout ce que ça comporte, diplôme, licence, véhicule … artisan ou en location)
Ensuite, 1 foi que tu es taxi, tu peux te faire agréer par la sécu pour supléer le travail réalisé par les sctés de transports sanitaires via les VSL (véhicules sanitaires légers)
Par contre bien lui préciser, pas d’ambulance, juste taxi ambulancier ci cela est viable, transport de personne pour faire des examens en clinique hôpital, cela existe déjà pas mal chez nous mais pas ds ma commune.
Les gens tel a un taxi ambulance qui a déjà lui plusieurs véhicules  et des salariés dont des ambulance et des taxi (voiture normal juste pub dessus par forcement croix bleu).
Moi je vois plutot comme un travail ou je suis seul sans salariés.
Il est pas question d’avoir une sirène, c’est un taxi ambulance, donc une voiture berline avec juste de la pub sur les flancs, rien de plus.
Aucun transport allongé type fourgon…
Je ne suis pas tout jeune non plus et j’ai déjà été obligé d’aller faire des soins avec ce genre de véhicule a Nantes, ou d’accompagner ma maman .
Je comprend pas trop les derniers messages, donc je ne répond pas
Je cherche juste a avoir des infos sur le métier, après le reste…..
pour de l’extérieur savoir si l’ambulancier que tu bloques volontairement abuse ou pas ?
Parceque moi de l’intérieur de mon ambu .. je vois à peu près .. mais toi de l’extérieur, comment sais tu si ta fierté de ne pas te laisser baiser par un abruti d’ambulancier n’est pas en réalité 1 action de bloquer l’accès aux soins de quelqu’un qui souffre vraiment ??
Chez ns y a des entreprises qui font ça et y a pas la boite marqué taxi dessus, ni la croix bleu sur les voitures, juste leurs publicité avec numéro de tel et nom de l’entreprise sur les cotés…..
Il est possible d’avoir une licence de taxi ds une petite commune ?
Car pas les moyens d’acheter une licence a 50.000 ou plus…
C’est taxi, ou vsl ou ambulance ect…
Un taxi reste nettement plus abordable qu’un VSL qui est lui meme moins cher qu’une ambulance ect…
Je ne sais pas comment ca se passe ailleurs mais obtenir un agrément secu deviens compliqué pour un nouveau taxi ici, alors que l’on parle de l’attribuer aux transporteurs (ni vsl ni taxi, juste transporteurs) 
Et etre taxi ca veut passer les formations, les exams et surtout trouver une autorisation de stationnement.
Si je devais le faire aujourd’hui… j’y réfléchirais a deux fois!
moi aussi j’ai déroulé du cable, chuis plus près de lâcher la rampe » que de sauter ma première femelle.
Bref, Vannes, Auray (et Sainte Anne holala ces nuits de folies),Guérande…rooooo d’ou est mon petit protégé, pour un peu qu’tu l’connais on n’a pas fini d’en vider……..
Mais bon, moi chuis du 22 et du peu que je connaisse c’est très rentable, par contre bonjour les horaires. Si t’as l’énergie, l’envie, la motivation sur le long terme pourquoi pas, sinon bin faut demander à Arti, Zebulon échépuki
T’inquiète, le dernier post n’est que pure plaisanterie entre nous, rien de méchant
facile quand même entre la Samu et le taxi-ambulance et comme tous nous sommes soumis à respecter le code de la route si toi, tu veux me forcer à griller un feu, tu te mets le doigt dans l’oeil et bien profond. Tu veux passer? pas d’problème, tu passes par dessus ou t’enjambes le trottoir ou tu mords sur la voie d’en face ou tu tentes de me pousser.
et essaye de te faire embaucher dans une société de taxi ou d’ambulancier.
Une licence de taxi qui fait a peine 1500 € net c’est 100000 € pour 50 heures de tvl mini. Qui dit petite commune dit petit revenu, CQFD.
Je connais je me suis posé la question il y a 5 ans…
véhicule sanitaire léger …. en gros, c’est une voiture blanche 4 portes avec 3 croix bleues.
les taxis qui font du travail de vsl …. soit des transports de pax assises avec prescription médicale … sont des taxis.
donc soit tu es ambulancier …. sois tu est taxi.
ah ben j’aurais dit l’inverse moi … et pas d’un peu.
ceux qui ont droit à la grosse part du gâteau car arrangement convenu et les autres qui ont droit qu’aux miettes. Si les miettes te suffisent, pourquoi pas.
Je tiens ça d’un pote chef de service en milieu hospitalier.
C’est comme ça chez nous (Normandie), a voir ailleurs…
par : Pékinois1, le 16 janvier 2015 09:35:31
par : turboquadra, le 13 décembre 2003 20:34:50
par : kaiser, le 23 mai 2013 13:49:16
par : deleted, le 18 mars 2013 19:45:12
par : Mikers, le 07 mars 2013 17:50:05
Un designer néerlandais nous dévoile les images…
Débile et dangereux. Le jeu de ces deux adolescen …
Sang-froid et détermination ont déterminé la r� …
Née en 1964, la Mustang n’a jamais été commerci …
Cette seconde génération de Citroën C1 est une…
Avec la Peugeot 308, la Citroën C4 est le second…
Copyright © 2000-2014 321AUTO – Tous droits réservés
Depuis le 12 juillet 2000, 321AUTO se donne pour mission de rendre service aux automobilistes. Actualités automobiles, petites annonces, informations pratiques, essais auto, cote de l’occasion, fiches techniques, vous trouverez tout l’univers automobile sur 321AUTO.

devenir taxi ambulancier
Pages: [ 1 ]2 3 4 5 6 7 8…10  Toutes   En bas

Auteur
Sujet: Conducteur VSL, TPMR, Taxi … Le service à la personne, questions diverses ??  (Lu 222170 fois)

math

Bonne participation

Messages: 70
Sexe:

« le:24 janvier 2005, 21:23:32 pm »
Sujets similaires et souvent anciens, dont la législation a beaucoup évolué depuis leur création, regroupés. Bonjour,alors voila, j’ai « peu être » réussi à avoir un rendez vous avec un patron d’une grosse agence de Transports Sanitaires. Bon, je reste encore très prudent, rien est joué et de loin même, je ne pense peu être même pas être retenu, mais au moins je tente ma chance. Moi je vous le rappelle, je n’ai que l’AFPS/PSC.1 et la carte jaune (attestation visite médicale à l’aptitude de la conduite des ambulances) donc, l’emploi serait pour conduire un VSL…. notez que depuis 2010 il faut être Auxiliaire Ambulancier (AA) Pouvez vous me dire exactement, chez vous les professionnels, ce que doit faire un conducteur de VSL, je veux dire par là, les rôles du conducteur, je sais comment ça marche, l’ambulancier emmène la personne à son domicile, ou à une consultation mais pour ce qui concerne la paperasse, j’ai déjà posé la question mais je commence à être nerveux sur le sujet, pouvez vous me détaillez le rôle du conducteur VSL ? merci d’avance :wink:mathieu
Signaler au modérateur 

IP archivée

leburon63

Excellente participation

Messages: 821
Sexe:

«Réponse #1 le:24 janvier 2005, 21:37:13 pm »
Ne t’en fait pas ton patron t’expliquera tout cela en temps vouluActivités et compétences de base : Activités         Vérifier le fonctionnement des équipements du véhicule sanitaire, repérer les dysfonctionnements et informer le responsable, le mécanicien     Installer le patient dans le véhicule sanitaire selon la préconisation médicale, et lui apporter une assistance     Effectuer les démarches médico administratives pour le patient et procéder aux opérations de facturation, et d’encaissement de la prestation     Renseigner les supports de suivi d’activité et transmettre les informations au service concerné     Suivre l’état des stocks de produits, identifier les besoins en approvisionnement et transmettre la commande à l’interlocuteur concerné     Nettoyer, désinfecter, ranger la cellule sanitaire et procéder au tri des déchets Compétences     Utilisation de matériel de navigation (GPS, VHF, radar, …)     Procédures de contrôle de matériel et d’équipements médico-techniques     Techniques de manutention de patients     Terminologie médicale     Gestes d’urgence et de secours     Grille de codification Sécurité Sociale     Règles de gestion de stocks     Règles d’hygiène et d’asepsie     Procédures de nettoyage et de désinfection NOTA : La déclaration préalable à l’embauche (DPAE) remplace la déclaration unique d’embauche (DUE).La DPAE est obligatoire : elle doit être effectuée par tous les employeurs dans les 8 jours qui précèdent toute embauche de salarié.Cette déclaration offre la particularité de regrouper de nombreuses formalités.Vous effectuez en une seule fois, et auprès d’un seul interlocuteur, l’Urssaf, 6 formalités liées à l’embauche.L’embauche : L’entreprise doit déclarer toute embauche de salarié relevant du régime général de la Sécurité sociale, quels que soient le secteur d’activité, les conditions d’exercice de la profession et la durée d’engagement. Cas particuliers : Le stagiaire n’ayant pas la qualité de salarié, l’employeur n’a pas de déclaration préalable à l’embauche (DPAE) à effectuer auprès de l’Urssaf. Source de l’info :l’URSSAFF  
Signaler au modérateur 

IP archivée

math

Bonne participation

Messages: 70
Sexe:

«Réponse #2 le:24 janvier 2005, 22:13:47 pm »
ok merci, mais j’aurai voulu, des détails, s’il me demande, cela prouverait au moins que je me suis renseigné :wink:j’ai des « connaissances » qui on eu le même parcourt que moi et ils y sont très bien arrivés, mais pour tout vous dire je stresse de ne pas être a la hauteur :cry:
Signaler au modérateur 

IP archivée

leburon63

Excellente participation

Messages: 821
Sexe:

«Réponse #3 le:24 janvier 2005, 22:38:53 pm »
Ok bon, saches qu’il te faudra pour chaque transport ce qu’on appel un BT ou PMT (bon de transport ou prescription médicale de transport) c’est une feuille verte remplie théoriquement par un médecin prescrivant le transport adapté au malade.Elle doit être signée et tamponnée par le médecin. Donc tu auras cette feuille soit avant le transport (ce qui devrait se faire normalement) ou alors à l’issu de la consultation ou à la sortie d’hospitalisation. C’est une pièce maîtresse nécessaire au remboursement par la Sécu et il te faudra la demander à chaque fois si tu ne l’as pas.Bon après il y a des cas particuliers mais on t’expliquera tout ça j’espère. Pour chaque nouveaux clients il te faudra prendre quelques renseignements: nom, prénom, date de naissance, adresse, n° de secu, caisse d’affiliation, adresse de la caisse, complémentaire santé…  (après ça varie en fonction des boites) Pour les hospi et les sorties d’hospi il te faudra ce qu’on appel un BS (bulletin de situation) c’est une preuve comme quoi ton client a bien été hospitalisé de telle à telle date. Seulement quelques caisses le demandent maintenant. Après tu auras une annexe à la facture à remplir et à faire signer par le client à la fin de ton transport.En fait le problème c’est qu’en fonction des boites ces explications peuvent changer. Donc là je t’ai dégrossi un peu la chose mais t’étonnes pas de pas voir certaines choses. Et puis pour t’avouer je suis loin d’être un pro de la paperasse. J’espère que cette modeste explication te suffira. Le transport en VSL : (véhicule sanitaire léger) est le plus répandu.Les principaux transports sont des trajets hôpital-domicile ou inter-hospitaliers.
Signaler au modérateur 

IP archivée

Elya

Très bonne participation

Messages: 111
Sexe:

«Réponse #4 le:25 janvier 2005, 14:07:51 pm »
Signaler au modérateur 

IP archivée

Rusty

Membre d’honneur

Messages: 3098
Sexe:
Ambulancier smur

«Réponse #5 le:25 janvier 2005, 15:37:54 pm »
Le VSL étant l’équivalent d’un taxi, c’est moins choquant de parler de clients… En ambu, cela me gène plus … :wink:
Signaler au modérateur 

IP archivée

math

Bonne participation

Messages: 70
Sexe:

«Réponse #6 le:25 janvier 2005, 17:12:08 pm »
Oui moi j’appelle cela, des patients, ou simplement des personnes, mais client, pour le vsl, ça ne me choque pas :wink:pour ce qui est des personnes, habituées, dialyse par exemple, comment ça se passe, là c’est plus comme un taxi sauf que la personne ne te paye pas ?? c’est cela ?? donc rien à remplir ?? y’ aurait il une personne avec moi au début, pour m’expliquer pour me former quoi ? autrement y a t’il un gps dans certaines entreprises ??sachant que c’est une grosse compagnie et une question sans importance, mais qui me trotte dans la tête, garde t-on le VSL pour  la semaine avec nous ?? je veux dire à notre domicile. merci :wink:
Signaler au modérateur 

IP archivée

Elya

Très bonne participation

Messages: 111
Sexe:

«Réponse #7 le:25 janvier 2005, 18:08:09 pm »
En fait ça me rappelle un très bon sketch des inconnus alias le personnel hospitalier durant le temps du sketch  ( et entre client heu .. patient et bien le mur est pas épais Lol )
Signaler au modérateur 

IP archivée

Rusty

Membre d’honneur

Messages: 3098
Sexe:
Ambulancier smur

«Réponse #8 le:25 janvier 2005, 23:01:21 pm »
Signaler au modérateur 

IP archivée

zoé

Nouveau membre

Messages: 1
Sexe:
Sans Profession

«Réponse #9 le:08 août 2005, 16:09:51 pm »
Bonjour, Quelqu’un pourrait-il me renseigner sur les conditions qu’il faut remplir pour conduire les VSL s’il vous plait ? Je suis uniquement titulaire du Certificat de Formation Aux Activités de Premiers Secours en Équipe ( CFAPSE ) et du « permis ambulance » enfin le tampon sur mon permis qui me permet de conduire les vsav. Je vous remercie   ATTENTION / Ce sujet date de 2005, les infos pour 2012 sont en fin de forum  
 Taxi_bonnes pratiques en TPMR.pdf
(1422.18 ko – téléchargé 45 fois.)
Signaler au modérateur 

IP archivée

math

Bonne participation

Messages: 70
Sexe:

«Réponse #10 le:08 août 2005, 16:36:03 pm »
bonjour, ba logiquement pour pouvoir conduire un vsl en 2005(mais attention la réglementation évolue dans le temps   il suffit d’avoir : – le permis B depuis au minimum 2 ans si passé par conduite accompagnée ou 3 ans autrement, – l’AFPS ou le PSC.1 – la carte jaune, (attestation d’aptitude médicale à la conduite) « délivrée à la suite d’une visite médicale » chez un médecin agréé par la Préfecture, – les vaccins obligatoires à jour,et pi c’est tout  
Signaler au modérateur 

IP archivée

jafo

Nouveau membre

Messages: 1
Sexe:

«Réponse #11 le:12 décembre 2007, 07:52:51 am »
Bonjour a tous   :france: Désolé si je ne poste pas dans le bon forum je ne savais pas trop ou le posterMon soucis est le suivant:Dans mon administration on cherche a m’obliger a conduire un vehicule qui est déclaré comme un véhicule sanitaire (type VSL) or je ne suis pas du tout de la branche médicale, mais presque de l’inverse Il me semble qu’il faille certains diplome pour conduire un vsl et a part le permis c’est tout ce que j’ai!quelqu’un peut il me dire si il existe un texte faisant foi ou autre car en cas de soucis c’est moi qui vais ramasser … Par avance merci   
Signaler au modérateur 

IP archivée
«Réponse #12 le:12 décembre 2007, 20:35:59 pm »
As tu au minimum l’afps ? as tu le permis ambulance valable 5 ans et validé par la préfecture ? si tu n’as pas cela, même si tu étais médecin tu ne pourrais pas conduire un véhicule sanitaire http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=SPSP9403917D Depuis le 1er septembre 2012, une nouvelle réglementation est en vigueur en ce qui concerne le contrôle médical de l’aptitude à la conduite pour les professionnels de la route. QUI EST CONCERNE  ? Vous exercez à titre professionnel l’activité de :       Chauffeur de taxi, conducteur de petite remise     Conducteur d’ambulance, conducteur VSL Maintenant il faut au minimum le diplôme d’auxiliaire ambulancier  » AA  » depuis le 1 janvier 2011 ainsi que l’autorisation préfectorale de conduite des ambulances.Arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l’auxiliaire ambulancier et au diplôme d’ambulancierArticle 1 – Modifié par Arrêté du 28 septembre 2011 – art. 1 Le professionnel titulaire du poste d’auxiliaire ambulancier assure la conduite du véhicule sanitaire léger ou est l’équipier de l’ambulancier, dans l’ambulance. L’auxiliaire ambulancier doit disposer : – d’un permis de conduire conforme à la réglementation en vigueur et en état de validité ; – de l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance après examen médical effectué dans les conditions définies à l’article R. 221-10 du code de la route ; – d’un certificat médical de non-contre-indications à la profession d’ambulancier délivré par un médecin agréé (absence de problèmes locomoteurs, psychiques, d’un handicap incompatible avec la profession : handicap visuel, auditif, amputation d’un membre…) ; – d’un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France ; – d’une attestation de formation de 70 heures avec évaluation des compétences acquises. Cette formation porte sur l’hygiène, la déontologie, les gestes de manutention et les règles du transport sanitaire et inclut la formation permettant l’obtention de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2. Cette formation est délivrée par les instituts de formation autorisés pour la formation au diplôme d’ambulancier. Cette formation de 70 heures n’est pas obligatoire pour les professionnels exerçant dans une entreprise de transport sanitaire terrestre avant le 1er janvier 2011 et pour les professionnels exerçant moins de trois mois. Code de la santé publique – Article R6312-8 Les véhicules spécialement adaptés au transport sanitaire ressortissent aux catégories suivantes : 1° Véhicules spécialement aménagés : a) Catégorie A : ambulance de secours et de soins d’urgence « ASSU » ; b) Catégorie B : voiture de secours aux asphyxiés et blessés « VSAB » ; c) Catégorie C : ambulance ; 2° Autres véhicules affectés au transport sanitaire terrestre : – catégorie D : véhicule sanitaire léger. Article R6312-7 – Modifié par Décret n°2007-1301 du 31 août 2007 – art. 4 JORF 2 septembre 2007 Les personnes composant les équipages des véhicules spécialement adaptés au transport sanitaire terrestre mentionnés à l’article R. 6312-8 appartiennent aux catégories suivantes : 1° Titulaires du diplôme d’État d’ambulancier institué par le ministre chargé de la santé ; 2° Sapeurs-pompiers titulaires du brevet national de secourisme et des mentions ranimation et secourisme routier, ou sapeurs-pompiers de Paris ou marins-pompiers de Marseille ; 3° Personnes : -soit titulaires du brevet national de secourisme ou du brevet national des premiers secours, ou de l’attestation de formation aux premiers secours, ou de la carte d’auxiliaire sanitaire, -soit appartenant à une des professions réglementées aux livres Ier et III de la partie IV ;Article R6312-14 – Modifié par Décret n°2012-1007 du 29 août 2012 – art. 3 Le véhicule sanitaire léger est réservé au transport sanitaire de trois malades au maximum en position assise. Il peut être utilisé pour le transport de produits sanguins labiles. Il peut transporter simultanément un malade et les produits sanguins labiles qui lui sont destinés.
Signaler au modérateur 

IP archivée

guigui67320

Nouveau membre

Messages: 2
Sexe:

«Réponse #13 le:26 janvier 2008, 01:22:26 am »
Bonjour,je voudrais savoir comment cela se passe pour créer une entreprise de « taxi vsl ». J’ai entendu dire qu’il faillait une ambulance pour un vsl, enfin quelque chose dans le genre ?Je voudrais donc savoir s’il est possible de créer une entreprise de taxi puis après y rajouter le vsl ? Doit on obligatoirement disposer d’une ambulance pour avoir un vsl ?? Merci
Signaler au modérateur 

IP archivée

jp77

Membre d’honneur

Messages: 1849
Sexe:

«Réponse #14 le:26 janvier 2008, 10:38:54 am »
Signaler au modérateur 

IP archivée
Pages: [ 1 ]2 3 4 5 6 7 8…10  Toutes   En haut
0 Membres et 2 Invités sur ce sujet
Page générée en 0.188 secondes avec 22 requêtes.

devenir taxi ambulancier
conducteur ambulancier,  transporteur sanitaire
conducteur ambulancier,  transporteur sanitaire

Le diplôme d’État d’ambulancier est indispensable pour exercer la profession. Ce diplôme peut être préparé sans condition de niveau d’étude. Il faut être titulaire du permis de conduire B depuis au moins 3 ans, ainsi que de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence, niveau 1. Une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’une ambulance et un certificat médical de vaccinations sont également exigés pour se présenter aux épreuves d’admission dans les établissements qui préparent au diplôme d’État. La sélection s’effectue sur tests et entretien. La formation dure 18 semaines et comporte un stage obligatoire en service ambulancier.

• Diplôme d’État d’ambulancier
conducteur ambulancier,  transporteur sanitaire
Espace Candidats

Espace candidats
Fiches métiers
Dictionnaire
Exemples de CV
Rendez-Vous Emploi

Espace Recruteurs

Espace recruteurs
Diffuser une offre d’emploi
CVthèque
Contact commercial

Emploi par métier
Emploi par lieu

Copyright ©2008-2017 – JobintreeSAS – Tous droits réservés  | 
Conditions générales d’utilisation  | 
Conditions générales de vente
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.   OK|En savoir plus
Avec l’Anglais Berlitz, orientez-vous vers le métier de vos rêves ! Plus d’information

devenir taxi ambulancier
Vous êtes ici :Accueil›INFOS›Métiers
Votre notation :Aucun(e) Moyenne :3.5 ( 62votes)
A savoir : les titulaires du bac ou d’un diplôme du secteur sanitaire ou social de type CAP sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité. Les candidats ayant exercé, à la date des épreuves, les fonctions d’auxiliaire  ambulancier pendant une durée continue d’au moins un an durant les 5 dernières années sont dispensés de l’épreuve orale d’admission. 
Métier accessible

après la 3e, un CAP ou un BEP
après le bac, avec une formation de 2 ou 3 ans

Secteurs associés

Humanitaire
Santé
Transport – Logistique

Synonymes

conducteur ambulancier
transporteur sanitaire

Autour du métier de Ambulancier / Ambulancière

Brancardier / Brancardière
Sapeur-pompier
Conducteur de taxi
Aide-soignante / Aide-soignant
Agent de stérilisation
Agent thermal
Thanatopracteur

Autres métiers dans les mêmes centres d’intérêts

Soigner, secourir
Travailler dans l’urgence
Se déplacer souvent, voyager

Article métier précédent
Article métier suivant
Besoin de rencontrer un conseiller ?
Entrez votre nom d’utilisateur pour CIDJ.COM.
Entrez le mot de passe correspondant à votre nom d’utilisateur.
L’ambulancier est à la fois un auxiliaire sanitaire et un transporteur spécialisé. Il est responsable du confort et de la santé du malade qu’il transporte. S’il véhicule un blessé, il doit savoir faire fonctionner des appareils d’assistance médicale.
L’ambulanciereffectue le transport des blessés et des malades au moyen d’un véhicule spécialement adapté.
Transporteur spécialisé et auxiliaire sanitaire, l’ambulancier est au service du patient : il l’aide à se rendre jusqu’à la voiture, au besoin en le transportant sur un brancard.
Le conducteur ambulancierest capable de surveiller l’état du malade ou du blessé en utilisant au besoin des appareils d’assistance médicale. A l’arrivée il doit savoir transmettre au personnel soignant les informations dont il dispose sur l’état du patient.
Il doit, en plus de la conduite, assurer la tenue des divers documents administratifs (hospitaliers, Sécurité sociale…), l’établissement des dossiers, la perception de la recette, avoir une bonne connaissance des principaux itinéraires à emprunter, même si son véhicule est doté d’un GPS. Il peut être appelé à conduire des véhicules type fourgon s’il possède les permis C ou D.Par définition, il n’est jamais seul. Dans un véhicule, il y a deux ambulanciers présents :  l’un d’entre eux doit être obligatoirement titulaire du certificat diplôme d’Etat d’ambulancier (DEA), l’autre est souvent un auxiliaire ambulancier second d’équipage.
Lediplôme d’Etat d’ambulancier (DEA)est obligatoire pour exercer ce métier. Si le niveau de la classe de 3ème pour se présenter aux épreuves de sélection est un minimum, beaucoup de candidats sont titulaires du bac.
La possession d’un permis de conduire de plus de 3 ans, d’une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’une ambulance, d’un certificat médical de vaccinations et de formation aux gestes et soins d’urgence (AFGSU) niveau 1 sont exigés pour se présenter aux épreuves d’admission dans les établissements qui préparent au diplôme d’Etat. Au préalable un stage d’orientation de 140 heures dans une société d’ambulance est obligtoire (sauf pour les auxiliaires ayant exercés plus d’un mois, ou les sapeurs pompiers de Paris ou Marseille ayant exercés 3 ans). 
La sélection comporte une épreuve d’admissibilité comprenant un stage de découverte de 140 heures et une épreuve écrite (français et arithmétique) et une épreuve d’admission consistant en un entretien avec un jury.
La préparation au diplôme d’Etat d’ambulancier est assurée par des centres agréés par le ministère la Santé.
La formation est payante. Elle peut être prise en charge dans le cadre de la formation continue. Elle dure de 2 à 4 mois, à temps complet ou partiel (630 h d’enseignement théorique et clinique en institut et en stage chez un transporteur habilité).
Le conducteur ambulancier peut se spécialiser dans le transport sanitaire pédiatrique ou d’urgence.
Après quelques années de pratique, le conducteur ambulancier peut devenirrégulateur . Sa fonction consiste alors à recevoir les appels, coordonner les demandes et établir le planning des courses ou des interventions.
Un conducteur ambulancier expérimenté peut aussi se mettre à son compte et devenir chef d’entreprise en libéral. Dans ce cas, il lui faudra obtenir l’agrément des services préfectoraux et acheter un véhicule conforme aux exigences de la profession. 
Le salaire d’un ambulancier débutant titulaire du diplôme d’Etat est au Smic (1 480,27 € brut mensuel). Il peut atteindre 2 000 €  par la suite. Il y a de grandes différences selon les entreprises.
Un ambulancier à son compte gagnera davantage mais devra investir pour financer son véhicule (entre 30 000 et 80 000 €).
Portail des métiers de la santé et du social www.metiers.santesolidarites.gouv.fr
Fédération hospitalière de France (emploi) www.fhf.fr/
Chambre nationale des services d’ambulances (CNSA) www.cnsa-ambulances.com
Fédération nationale des transporteurs sanitaires (FNTS) www.fnts.org
Fédération nationale des ambulanciers privés (FNAP) www.fnap.fr
Fédération nationale des artisans ambulanciers (FNAA) www.fnaa.fr
Plus de 1 500 centres d’information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.
VIEUX BOUCAU – 40480 / Publié le 31/03/2017
PARIS – 75015 / Publié le 27/03/2017
Le Plessis Robinson – 92350 / Publié le 27/03/2017
Paris – 75009 / Publié le 27/03/2017
ST OUEN – 93400 / Publié le 27/03/2017
Boulogne-Billancourt – 92100 / Publié le 27/03/2017
COLOMBES – 92700 / Publié le 27/03/2017
CHELLES – 77500 / Publié le 27/03/2017
Infos et conseils sur les études, les métiers, les jobs, l’emploi, la mobilité internationale, le logement…  Profitez des services du CIDJ .
Infos et conseils près de chez vous…
Plus de 1 500 centres d’information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.
Déposez gratuitement vos offres de stages conventionnés et vos offres de jobs, d’emploi ou de contrat en alternance.

devenir taxi ambulancier

Contenu
Navigation
Plan du site
Accessibilité

Page Facebook
Compte Twitter
Page Google Plus
Flux RSS

Afficher le menu

Orientation pour tous

Le site de l’information et de l’orientationsur les formations et les métiers
Fermer

Actualités

Actualités nationales

Actualités régionales

Actualités européennes/ internationales

Agenda

Le site de l’information et de l’orientationsur les formations et les métiers
Fermer

Métiers

Les métiers vus par les professionnels

Les études sur les métiers, les rémunérations, les emplois

Les vidéos métier

Rechercher un métier

Les métiers par centre d’intéret

Le site de l’information et de l’orientationsur les formations et les métiers
Fermer

Étudier/Se former

S’orienter dans ses études

S’orienter dans la formation continue

Trouver une certification, un diplôme

Se former à l’étranger

Rechercher une formation

Rechercher un établissement

Rechercher une adresse utile

Le site de l’information et de l’orientationsur les formations et les métiers
Tout

Actualités
Agenda

Métiers
Vidéos métiers
Certification (CQP)

Offres de formation
Établissements
Adresses utiles

Les formations qui mènent à ce métier

CONDUITE TAXI

Les métiers des services à la personne
C’est une activité où il y a une grande liberté au niveau des horaires. On choisit son temps de travail et ses jours de repos. On ne retrouve ça dans aucune autre professions. J’aime aussi beaucoup conduire et converser avec le client. Dans ce métier, on transporte des gens de tous les milieux, de toutes les nationalités. J’ai rencontré ainsi des journalistes de la télévision, des artistes, des comédiens…”
Le chauffeur de taxi peut être salarié, mais la principale promotion de ce métier est de se mettre à son compte.Pour cela, il faut acheter une licence et un véhicule équipé taxi, dont le coût, variable selon les zones d’activité, devra être amorti. Les débouchés se diversifient de plus en plus et certains artisans proposent dorénavant des circuits touristiques ainsi que des services de transport à la demande qu’ils organisent avec les autorités organisatrices de transport, telles que les municipalités ou les transporteurs.
Métier de reconversion et d’intégration, la profession de chauffeur de taxi implique l’amour de la conduite.Il doit de plus être prudent, rapide, connaître la ville où il exerce sur le bout des doigts et avoir repéré les meilleurs itinéraires pour les heures de pointe.Il doit aussi aimer le contact, être ponctuel et courtois, et rester calme quel que soit l’état de la circulation.
Un chauffeur de taxi artisan peut travailler en totale indépendance ou s’affilier à un réseau qui répartit les appels de la clientèle.Il est complètement libre de ses horaires mais, dès les premiers temps de son installation, pour bien gagner sa vie, il devra rouler entre 10 et 11 h par jour, 6 jours par semaine.S’il choisit de travailler le week-end et la nuit, il gagnera davantage.
Le chauffeur de taxi conduit ses clients jusqu’à leur destination, moyennant le paiement de la course.Il prend ses passagers à leur domicile quand ceux-ci l’ont appelé par téléphone ou à une station de taxi, une gare, un aéroport, un hôpital, ou encore lorsqu’ils le hèlent par un signe dans la rue.Selon qu’il travaille à la ville ou à la campagne, son activité peut être très différente.En ville, beaucoup se spécialisent dans les trajets aéroport / gare / hôtel.À la campagne, le chauffeur de taxi pourra faire un peu de transport de colis, du transport scolaire ou médical en plus du transport traditionnel de particuliers.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur lesite des métiers de l’artisanat
Cet article vous a-t-il été utile ?
L’État, les partenaires sociaux et des Régions se sont associés pour créer un outil commun et innovant permettant aux internautes d’accéder à des informations utiles et fiables pour s’orienter professionnellement à toutes les étapes de la vie.
39 39
Allo Service Public 0,15 €/min en moyenne
Page Facebook
Compte Twitter
Page Google Plus
Orientation pour tous, un site de l’État, des Régions et des partenaires sociaux.
Un site développé et animé par Centre-Inffo

devenir taxi ambulancier

Contenu
Navigation
Plan du site
Accessibilité

Page Facebook
Compte Twitter
Page Google Plus
Flux RSS

Afficher le menu

Orientation pour tous

Le site de l’information et de l’orientationsur les formations et les métiers
Fermer

Actualités

Actualités nationales

Actualités régionales

Actualités européennes/ internationales

Agenda

Le site de l’information et de l’orientationsur les formations et les métiers
Fermer

Métiers

Les métiers vus par les professionnels

Les études sur les métiers, les rémunérations, les emplois

Les vidéos métier

Rechercher un métier

Les métiers par centre d’intéret

Le site de l’information et de l’orientationsur les formations et les métiers
Fermer

Étudier/Se former

S’orienter dans ses études

S’orienter dans la formation continue

Trouver une certification, un diplôme

Se former à l’étranger

Rechercher une formation

Rechercher un établissement

Rechercher une adresse utile

Le site de l’information et de l’orientationsur les formations et les métiers
Tout

Actualités
Agenda

Métiers
Vidéos métiers
Certification (CQP)

Offres de formation
Établissements
Adresses utiles

Appellations

Conducteur ambulancier hospitalier / Conductrice ambulancière hospitalière
Ambulancier / Ambulancière
Conducteur ambulancier / Conductrice ambulancière de services d’urgence
Ambulancier hospitalier / Ambulancière hospitalière
Conducteur / Conductrice de Véhicule Sanitaire Léger -VSL-
Conducteur / Conductrice de Véhicule Sanitaire
Auxiliaire ambulancier / ambulancière
Ambulancier / Ambulancière urgentiste
Conducteur ambulancier / Conductrice ambulancière

Les formations qui mènent à ce métier

TRANSPORT SANITAIRE
BRANCARDIER

Réalise le transport sanitaire ou l’accompagnement de personnes (patients, personnes blessées ou accidentées, …) vers les structures de soins selon les règles d’hygiène, de confort et de sécurité.
Peut transporter des personnes en conditions d’urgence et pratiquer les gestes de secours (massages cardiaques, respiratoires, …).
Peut accomplir des opérations ou missions annexes (formalités administratives, transport groupé de public spécifique, missions d’assistance humanitaire, …).
Peut coordonner une équipe ou diriger une structure.
Cet emploi/métier est accessible avec le diplôme d’Etat d’Ambulancier pour la conduite d’ambulance.
Le permis B d’au moins 2 ans, complété par une autorisation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance sont obligatoires.
Les permis C, C1, D, D1 (précédemment C ou D) complétés par une formation spécifique sont requis pour la conduite de véhicules de type fourgon (Unités Mobiles Hospitalières).
Une attestation de formation est requise pour le poste d’auxiliaire ambulancier.
Des vaccinations prévues par le Code de Santé Publique sont exigées.
L’agrément de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales -DDASS- est obligatoire pour exercer en tant qu’artisan.
L’activité de cet emploi/métier s’exerce au sein d’entreprises de transport sanitaire, d’établissements de soins (hôpital, clinique, …), de services spécialisés d’urgence, … en contact avec les patients et en relation avec différents intervenants (médecins, infirmiers, pompiers, …).
Elle peut s’exercer les fins de semaine, jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes ou des gardes.
Cet article vous a-t-il été utile ?
L’État, les partenaires sociaux et des Régions se sont associés pour créer un outil commun et innovant permettant aux internautes d’accéder à des informations utiles et fiables pour s’orienter professionnellement à toutes les étapes de la vie.
39 39
Allo Service Public 0,15 €/min en moyenne
Page Facebook
Compte Twitter
Page Google Plus
Orientation pour tous, un site de l’État, des Régions et des partenaires sociaux.
Un site développé et animé par Centre-Inffo

devenir taxi ambulancier
jeudi 30 mars 2017Moto GP 2017 : le guide de la saison [pilotes, écuries, calendrier,…
vendredi 31 mars 2017Ferrari GTC4Lusso T 2017 [VIDEO] : chasse et pêche (avis, prix, fiche technique)
jeudi 30 mars 2017Mercedes-AMG GTC Roadster 2017 [ESSAI VIDEO] : AMG décapsulée (avis,…
jeudi 23 mars 2017Renault Clio occasion : la plus diffusée (fiabilité, cote, avis, fiche technique)
vendredi 17 mars 2017Entretenir son scooter : nos conseils
mercredi 15 mars 2017Scoop – Du concept Citroën CXperience… à la future C6 (2019)
vendredi 10 mars 2017Nouveau Volvo XC60 [VIDEO]: toujours plus sûr [LIVE SALON GENEVE 2017]
Julien_Pioteta posté ce sujetIl y a 4 mois Dernière modification Il y a 3 semaines
Alexis Chenua répondu Il y a 3 mois
Publier en tant qu’invité en remplissant les champs ci-dessous ouidentifiez voussi vous avez déjà un compte.
J’accepte de recevoir la newsletter de Auto Moto
Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

Choisir la marque
ABARTH ALFA ROMEO AUDI BMW CADILLAC CHEVROLET CITROEN DACIA DS FIAT FORD HONDA HYUNDAI INFINITI JAGUAR JEEP KIA LADA LANCIA LAND ROVER LAND ROVER SPORT LEXUS MASERATI MAZDA MERCEDES MINI MITSUBISHI NISSAN OPEL PEUGEOT PORSCHE RENAULT SAAB SEAT SKODA SMART SSANGYONG SUBARU SUZUKI TESLA TOYOTA VOLKSWAGEN VOLVO

Choisir la marque
ABARTH ALFA ROMEO AUDI BMW CADILLAC CHEVROLET CITROEN DACIA DS FIAT FORD HONDA HYUNDAI INFINITI JAGUAR JEEP KIA LADA LANCIA LAND ROVER LAND ROVER SPORT LEXUS MASERATI MAZDA MERCEDES MINI MITSUBISHI NISSAN OPEL PEUGEOT PORSCHE RENAULT SAAB SEAT SKODA SMART SSANGYONG SUBARU SUZUKI TESLA TOYOTA VOLKSWAGEN VOLVO
A l’instar du magazine Auto Moto, le site auto-moto.com a vocation à traiter toute l’actualité automobile à travers des scoops, des essais, de l’occasion, de l’art de vivre, de l’insolite ou du pratique, avec l’exhaustivité et la réactivité permises par Internet. Il accorde une large place à l’image, statique ou animée, et se distingue par un ton, à la fois informatif, prescripteur et passionné.
Actualités

Salon de Genève 2016

Essais

Pratique

Annonces auto

Allianz prévention tour

Occasion

Techno

Insolite

Vidéos

L’homme par Auto Moto

Le Jeune Conducteur

Assurance Auto Pas Cher

fb

tw

g

cam

pint

youtube

daily

Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Aucun mot n’a été donné pour cette recherche. Voici les recherches précédentes.
Cherchez ou utilisez les flèches haut et bas pour choisir un élément.
Bonjour,
Comment devenir taxi ambulancier ?
Merci,
Vous voulez exercer le métier de chauffeur de véhicule sanitaire léger ou VSL ? Suivez le guide pour connaître les formations nécessaires.Le métier
Le chauffeur de taxi ambulancier ou de véhicule sanitaire léger (VSL) transporte des patients en position assise. Si vous souhaitez exercer ce métier, vous serez amené à conduire des personnes en difficulté (âgées ou malades) vers des hôpitaux ou des centres spécialisés. En contact direct avec les patients, vous devrez disposer des mêmes compétences qu’un auxiliaire ambulancier ou qu’un ambulancier. D’ailleurs, vous pourrez exercer le métier d’auxiliaire ambulancier et devenir ainsi le binôme de l’ambulancier diplômé d’État qui conduit le véhicule.
Les conditions à remplir
Pour accéder à ce métier, vous devez être titulaire du permis B depuis au moins trois ans ou deux ans si vous avez opté pour la conduite accompagnée, et d’un certificat de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 1 ou AFGSU 1. Vous devez également obtenir une autorisation préfectorale attestant de vos capacités à conduire une ambulance. L’obtention de ce document est conditionnée par un examen médical effectué par un médecin agréé par la préfecture. Vous devez être à jour par rapport aux vaccins obligatoires prévus par le Code de Santé publique. Pour exercer en tant qu’artisan, un certificat médical agréé par la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales ou DDASS est nécessaire. Une forme physique irréprochable est exigée, car vous serez amené à porter des charges lourdes.
La formation
Pour exercer le métier de chauffeur de taxi ambulancier, vous devez suivre une formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2 et obtenir l’attestation AFGSU 2. Vous serez également formé sur l’hygiène et les règles de base pour prévenir la transmission des infections. Vous apprendrez aussi à évaluer l’état des patients ainsi que les règles de sécurité relatives à la mobilisation ou la manutention. Vous recevrez une formation sur les règles relatives à la conduite et au transport sanitaire. Enfin, la déontologie et les valeurs de la profession vous seront enseignées.
La formation de l’auxiliaire ambulancier ou du chauffeur de taxi ambulancier se déroule en deux semaines de 35 heures dans un institut de formation ou dans des centres de la Croix-Rouge.
Puis-je passer d’auxiliaire ambulancier à ambulancier tout court ?
Oui, mais vous devez suivre une formation plus longue pour obtenir un diplôme d’État délivré par le Préfet.
Ou alors, faites un lien vers l’un des contenus de votre site

devenir taxi ambulancier

Accueil
>
Etude de marché
>
Exemple création entreprise exemple AE

Annonces générales :

Comptabilité
A distance Au meilleur coût
Contactez un expert-comptable gratuitement, honoraires affichés au meilleur prix.

Annonces générales :

Expert-comptable
Trouvez un expert-comptable
Un autre site à conseiller pour trouver son expert-comptable au meilleur tarif, en mettant en concurrence des professionnels.

Annonces générales :

Assurances
Coût assurance RCP et décennale
Trouvez le meilleur prix pour vos assurances obligatoires, assurance RCP et décennale, mettez-vous en conformité avec la loi en trouvnt la meilleure offre du moment.

Créer son entreprise
Etude de marché
Préparer son étude de marché

S’inscrire
Newsletter micro-entreprise
Uniquement pour annoncer des nouveautés

Bonjour Monsieur Serge Lopez. Vous êtes à la fois dirigeant du groupe GTAAF france et responsable de ce centre de formation. Vous avez été nommé en 2006 Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole. Cela signifie-t-il que la formation de transport animalier a déjà une certaine ancienneté ?
Bonjour. Je compte effectivement avec 13 années d’expérience dans le domaine des transports (taxi animalier et ambulancier animalier) et secours aux animaux.
Taxi animalier et ambulancier animalier sont deux professions ouvertes aux auto-entrepreneurs. En quoi consiste ces deux métiers ?
L’ambulancier animalier est en charge du transport d’urgence d’animaux. L’ambulancier animalier intervient donc pour transporter l’animal vers uns clinique vétérinaire, sa destination obligatoire. Certes, il peut arriver que l’ambulancier animalier pratique des « soins d’urgence » mais seul le vétérinaire reste compétent pour réaliser l’ensemble des soins nécessaires. Le rôle de l’ambulancier se limite donc au transport d’urgence de l’animal. En revanche, l’étude de la manipulation des animaux et des symptômes observables dont partie intégrante de sa formation pour que l’ambulancier animalier puisse apprécier la véritable urgence de la mission de transport qui lui incombe.
Le taxi animalier ne répond pas à une urgence de transport. Aussi, il n’existe pas de limite géographique à sa mission de transport d’un animal de compagnie.
Ces animaux de compagnie peuvent être :  des chiens, des chats,  des rongeurs,  des poissons,  des oiseaux.
Le taxi animalier intervient donc notamment :  lorsqu’une famille déménage,  pour transporter un animal de compagnie sur un lieu de vacances,  pour le transport d’un animal au toilettage ou à sa pension,  lorsque les propriétaires n’ont pas eux-mêmes de véhicule, ou un véhicule trop petit pour transporter leur animal,  enfin, le taxi animalier a le droit de transporter, en même temps qu’un animal, son propriétaire, il peut donc intervenir également pour tous les transports de certains de ses clients.
Les professions d’ambulancier animalier et de taxi animalier sont-elles règlementées ?
Oui, absolument, on ne peut pas librement se dire ambulancier animalier ou taxi animalier, et heureusement pour nos animaux !
Les ambulanciers animaliers et taxis animaliers doivent tout d’abord suivre une formation commune de TAV (transport des animaux vivants) animaux de compagnie, ou de TAV NAC (nouveaux animaux de compagnie : serpents, iguanes…).
En effet, tout transport d’un animal vivant dépend d’une réglementation spécifique à la famille de l’animal concerné. Par exemple, pour le transport des chevaux, il faut se référer à la réglementation régissant le métier du transport d’équidés. Une formation adaptée au transport de chaque famille existe donc, et des formations spécialisées pour le transport des animaux de compagnie ou des NAC (nouveaux animaux de compagnie) sont obligatoires pour exercer les métiers d’ambulancier animalier ou de taxi animalier.
Un ambulancier animalier et un taxi animalier ont donc la même formation ?
Non, un ambulancier animalier et un taxi animalier suivent effectivement une formation commune, mais chacun doit également suivre une formation complémentaire spécifique à sa spécialité.
La GTAAF assure ces formations obligatoires ?
Absolument, la GTAAF (Groupement de Gardes d’animaux, Transports Animaliers et Ambulanciers Animaliers de France) assure la formations des futurs auto-entrepreneurs et chefs d’entreprise dans le domaine du transport animalier.
Ces formations sont agréées par la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) qui vérifie la réalité de ces formations lors de la demande d’agrément d’un ambulancier animalier ou taxi animalier.
Quelle est la durée et le coût de ces formations
La formation commune ambulancier animalier – taxi animalier de TAV (transport des animaux vivants) a une durée de deux jours et un coût de 495 euros par famille d’animaux (animaux de compagnie et/ou NAC (nouveaux animaux de compagnie)).
Cette formation a lieu obligatoirement dans nos locaux car un test d’évaluation à l’issu de la formation doit obligatoirement avoir lieu en salle.
Ensuite, la formation spécifique à l’ambulancier animalier ou au taxi animalier a une durée d’une journée, un coût de 260 euros, et peut être suivie à distance.
Votre formation permet donc de devenir ambulancier animalier ou taxi animalier ?
Notre formation est effectivement une condition pour devenir ambulancier animalier ou taxi animalier mais elle ne suffit pas. En effet, pour obtenir son agrément, un ambulancier animalier ou un taxi animalier devra présenter un véhicule adapté (donc professionnel) et aménagé à la DDPP.
Monsieur, Serge Lopez, je vous remercie pour toutes ces explications.
Monsieur Serge LOPEZ tel : 04 74 87 18 47sur internet : http://www.gtaaf.fr http://www.formations-tav-gtaaf.fr.gd
Outre l’étroitesse du segment de marché à conquérir (les propriétaires d’animaux possèdent généralement une automobile adaptée au transport de leur animal), il faut souligner que les charges réelles ne sont pas prises en compte pour le calcul desprélèvements obligatoires de l’auto-entrepreneur . En effet, les cotisations sociales et l’impôt sur le revenu de l’auto-entrepreneur sont calculés sur la base du chiffre d’affaires encaissé et, indirectement, en tenant compte de charges estimées. Si les charges réelles de l’auto-entrepreneur sont supérieures à ces charges estimées, alors ce statut fiscal simplifié devient financièrement désavantageux.
D’une façon générale, les charges réelles de l’auto-entrepreneur ne doivent pas dépasser :  70% de son chiffre d’affaires pour les activités d’achat-revente,  50% de son chiffre d’affaires pour les activités de services,  34% de son chiffre d’affaires pour les activités relevant des BNC.
Dans l’exemple présent, il faudra donc que l’ensemble des charges de l’auto-entrepreneur ne dépassent pas la moitié de son chiffre d’affaires. Or ces charges réelles comprennent les dépenses d’assurance, de carburant, l’amortissement du véhicule… au total des charges réelles qui obligent à un prix de facturation élevé… et peut-être trop élevé.
Articles complémentaires de ce dossier
Il est important de d’apporter quelques précisions importantes concernant cet article. L’animal n’ayant juridiquement pas le statut d’être vivant mais de marchandise, c’est la réglementation des transports qui régit l’activité. Un taxi animalier ou un ambulancier animalier doit obligatoirement, pour pouvoir exercer, disposer d’une licence de transport, c’est à dire être titulaire au moins d’un justificatif de capacité de transport routier de marchandises en moins de 3.5 tonnes et être inscrit au Registre National des Transporteurs Routiers. Les formations (TAV/CAPTAV) et les agréments obligatoires délivrés par les DDPP (préfectures) ne suffisent pas, ils autorisent simplement l’accompagnement pour le convoyage de l’animal, et tout transporteur inscrit auprès de la DREAL doit en disposer pour cette activité. Sans capacité de transport léger il est donc interditde faire du transport d’animaux, équidés compris, et de personnes. En cas d’accident les assurances ne couvriront pas les dommages du passager qui accompagne l’animal), ni de l’animal, de surcroit les risques d’amendes importantes sont possibles, même en cas de simples contrôles par les Forces de l’Ordre ou de la DREAL.
La plupart des centres de formation qui délivrent les TAV et CAPTAV, ne donnent pas cette information aux stagiaires, avec pour conséquence des activités illégales de transport d’animaux.
A savoir également, le statut juridique d’autoentrepreneur n’est pas autorisé en transport, il faut donc se déclarer en nom propre ou en société (avec capital social), donc assujetti à la TVA, et obligations d’honorabilité et de capacité financière, c’est à dire apporter 1800 € pour le premier véhicule puis 900 € par véhicule supplémentaire.

http://www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/l-exigence-de-capacite-financiere-a3805.html

Pour info d’une activité sans licence de transport (taxi et ambulancier animalier) :
Est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende :
1° Le fait d’exercer une activité de transporteur public routier, de déménageur, de loueur de véhicules industriels avec conducteur, alors que l’entreprise n’y a pas été autorisée en application des articles L. 3113-1, L. 3211-1 et L. 3411-1, du règlement (CE) n° 1072/2009 du Parlement européen et du Conseil du 21 octobre 2009, d’un accord bilatéral conclu avec un Etat tiers ou, à défaut d’un tel accord, d’une décision expresse de l’autorité administrative. Le tribunal peut, en outre, prononcer la peine complémentaire d’interdiction d’effectuer des opérations de transport sur le territoire national pendant une durée d’un an au plus ;
Code des Transports Article L3452-6 (source Legifrance)
Madame,Monsieur,
Depuis le mercredi 28 janvier 2015, l’Assemblée nationale a voté en lecture définitive le projet de loi relatif à la modernisation du droit. L’animal est désormais reconnu comme un « être vivant doué de sensibilité » dans le Code civil (nouvel article 515-14) et n’est plus considéré comme un bien meuble (article 528). Ainsi, il n’est plus défini par sa valeur marchande et patrimoniale mais par sa valeur intrinsèque.
De ce fait la Licence de transport est elle toujours obligatoire concernant le transport d’animaux domestiques.
Concernant le statut de Taxi Ambulancier pour Animaux domestiques existe t il une réglementation officiel(a part bien sur le certificat de transport d’animaux vivant TAV ) pour pouvoir exercer cette profession ?

devenir taxi ambulancier
Valider la recherche dans le site service-public-pro
Certificat de capacité professionnelle
Javascript est désactivé dans votre navigateur. Vous ne pourrez pas avoir accès aux
fonctionnalités de modification ou de suppression des informations et documents de votre compte.
* Quel est le nom de votre association ?
Des erreurs sont présentes dans le formulaire
Les champs marqués d’un*sont obligatoires.
* Adresse électronique(ex. : nom@exemple.fr)
Pas encore de compte ? 
Aide sur création de compte
Créez facilement un compte service-public.fr et suivez vos démarches en ligne, gérez vos documents administratifs, échangez avec les administrations.
Connectez-vous avecl’un des partenaires FranceConnect 
Aide sur FranceConnect
FranceConnect est un dispositif permettant de garantir l’identité d’un usager en s’appuyant sur des comptes pour
lesquels son identité a déjà été vérifiée. FranceConnect est un service proposé gratuitement par l’État à toutes
les autorités administratives.
Gagnez du temps lors de vos démarches et accédez aux sites des organismes partenaires sans vous authentifier.
Relations avec l’administration fiscale
Votre abonnement a bien été pris en compte.
Vous serezalerté(e) par courrieldès que la page « 
Devenir chauffeur de taxi  » sera mise à jour significativement.
Vous pouvez à tout moment supprimer votre abonnement dans votre espace personnel.
Votre abonnement n’a pas pu être pris en compte.
Vous devez vous connecter à votre espace personnel afin de vous abonner à la mise à jour de cette page.
Pour vous abonner et recevoir les mises à jour des pages service-public.fr,
vous devez
être connecté(e) à
votre espace personnel.
Vous serez alerté(e) par courriel à chaque mise à jour significative de la pageDevenir chauffeur de taxi .
Pour vous abonner aux mises à jour des pages service-public.fr,vous devez
activer votre espace personnel.
Vous serez alerté(e) par courriel à chaque mise à jour de la pageDevenir chauffeur de taxi .
Le lien vers cette page a été envoyé avec succès aux destinataires.
Vérifié le 23 février 2017 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre), Ministère en charge de l’intérieur
La profession de chauffeur de taxi est réglementée, c’est-à-dire que pour l’exercer, il faut remplir plusieurs conditions : ne pas avoir fait l’objet de certaines condamnations, avoir obtenu la carte professionnelle après l’examen du certificat de capacité professionnelle et suivre la formation continue obligatoire. Un taxi est limité à 8 places assises au maximum (plus celle du chauffeur).
Pour être chauffeur de taxi, il ne faut pas avoir fait l’objet d’une condamnation figurant aubulletin n°2 de son casier judiciaire  :
Pour obtenir la carte professionnelle de chauffeur de taxi, il faut réussir l’examen du certificat de capacité professionnelle.
Il y a une ou plusieurs sessions annuelles dans chaque département. Le préfet en fixe le calendrier avant le 1er octobre de l’année précédente.
Pour pouvoir s’y inscrire, il faut remplir toutes les conditions suivantes :
Le formulaire d’inscription à l’examen, disponible en préfecture ou sur son site internet, complété et signé par le candidat, tient lieu de demande d’inscription.
Le dossier doit être adressé à la préfecture 2 mois avant le début de la session (le cachet de la poste faisant foi). Le préfet accuse réception du dépôt de candidature et informe à cette occasion les candidats qui ne remplissent pas les conditions pour se présenter à l’examen.
En l’absence de réponse dans les 2 mois, l’inscription à l’examen est considérée comme accordée.
le bulletin n°2 du casier judiciaire ne peut pas être délivré directement aux personnes concernées. Seules certaines autorités administratives peuvent l’obtenir pour des motifs précis. C’est donc à l’administration d’en faire la demande au casier judiciaire national.
Le taxi est considéré comme un véhicule à faibles niveaux d’émissions, si ses émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques sont inférieures ou égales à 60 g/km pour les émissions de CO2.
L’examen comprend plusieurs épreuves sur des sujets divers : réglementation générale, sécurité routière, gestion, réglementation locale, épreuve de conduite, le français et l’anglais.
Chaque unité de valeur peut être obtenue séparément.
Les unités de valeur départementales (UV3 et UV4) doivent être obtenues dans le département où le candidat souhaite exercer, sauf à devoir les repasser dans ce département.
Depuis le 1er janvier 2017, les examens permettant d’évaluer les conditions d’aptitudes professionnelles pour devenir conducteur de taxi sontorganisés par les chambres de métiers et de l’artisanat.
Un droit d’examen de19 €par unité de valeur est exigé pour l’inscription aux épreuves.
En cas de succès à l’examen, le préfet délivre au candidat, dans les 3 mois suivant sa demande, une carte professionnelle qui précise le département (ou les départements) dans lequel (ou lesquels) il peut exercer son activité.
Cette carte peut être retirée par le préfet en cas de non-respect de la réglementation.
Tout titulaire de cette carte doit la restituer à la préfecture dès lors qu’il cesse d’exercer.
Tout conducteur de taxi est tenu de suivre, tous les 5 ans, un stage de formation continue, d’une durée de 16 heures dispensée par une école agréée et faisant l’objet d’une attestation valable 5 ans.
Pour exercer l’activité de taxi, plusieurs statuts juridiques sont possibles : artisan, salarié, travailleur indépendant locataire ou sociétaire de coopérative.
La déclaration de début d’activité est différente selon le statut du chauffeur :
l’exploitant doit être titulaire d’une autorisation de stationnement sur la voie publique, appelée communémentlicence de taxi , en attente de la clientèle.
Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :
Pour l’examen du certificat de capacité professionnelle et la carte professionnelle (sauf à Paris)
Pour l’examen du certificat de capacité professionnelle et la carte professionnelle (uniquement pour les taxis parisiens)
Assemblée permanente des chambres de métiers (APCM)
Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss)

devenir taxi ambulancier
Bonjour a tous, Comme vous l’avez vudans ma présentation , je suis au chomage. J’ai besoin de vous pour me donner les clefs de la porte qui m’ouvrirai sur d’autres horizons…J’ai apris que si l’on ne donnais pas les termes bien precis a chaque fois que l’on communiquais pour obtenir quelque chose dans ce metier, ce serai tres dûr. J’ai peur !Voici ce que je sais. Il faut se procurer: – une attestation de formation auxiliaire ambulancier (auscour!) – une attestation prefectorale du permis ambulance (re auscour mais plus petit que l’autre auscour!) C’est pas beaucoup mais comme au depard on m’as aiguillé sur un AFGSU à 350€ sur TRois jours a la croix rouge, je ne sais plus quoi faire. merci pour les reponses !
Attestation de formation auxiliaire ambulancierTu ne l’auras qu’a partir du moment où tu auras passé le stage avec succès. Attestation préfectorale du permisC’elle ci c’est la visite médicale que tu passes chez un toubib conventionné par lapréfecturepour ton aptitude de conducteur (tu l’as peu être déjà pour conduire les V s a b) elle est renouvelable tout les 5 ans
Ne connaissant pas la région , j’ai une petite info qui j’espère seras confirmer par ceux de l’Isèrej’ai une adresse d’un centre de CESU sur Villette d’Anthon (AFT), tu devrai essayer de te renseigner là baspour récupère un dossier ainsi que des renseignements sur les formations et les différents documents à posséder pour commencer dans notre profession, bon courage et surtout tien nous au courant .
_________________ La solution de tout problème se trouve dans le problème lui même .  Pour les jeunes dit « maman » !
… Formation d’ AA ou DEA: cesu de Grenoble, de Lyon ( hospices civils de Lyon) croix rouge de Grenoble et de Lyon également… Mais tu peux demander dans tout les départements environnants, dans les chu/chur des dits départements, les dates et lieux des stages de formations. Pour attestation prefectorale de conduite des ambulances, tu demandes à la prefecture de ton département ou sous-pref ou à la mairie de chez toi, les coordonnées des médecins agréés pour cette visite médicale… car je ne suis pas sur que si tu as l’autorisation médicale de conduite des vsab/vsav, celle-ci soit également valable pour les ambulances privées. J’ai vu le cas, il y a quelques années, il a fallut à la personne qu’elle repasse une autre visite médicale, c’est con, mais c’était comme ça. Renseignes toi auprés de ces gens la, saches également que ce n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Il te faudrat 2 photos d’identité, ton permis bien sur, une enveloppe timbrée et à tes coordonnées ( pour le retour ), tes vaccinations… etc… Bref, bon courage et tiens nous au courant… @+
Merci pour tout. Je vais me raprocher e mon conseiller pole et d’un cesu. Je vous tiens au jus dès demain.
Salut, Si je tarde a repondre, c’est que j’ai trouv du boulot à meme pas 10 minute de chez moi Je commence la formation -chez aft iftim- des 70 heures vendredi ! Je suis comme un fou ! Le fonctionnement de la prise en charge pole emploi est simple: l’employeur potentiel paye la formation et embauche la personne formée et seulement apes embauche, le pole emploi rembourse celui ci. Vous mavez porté chance ! merci a tous !
Alors tu as bien fait de jouer avec nous car si effectivement nous t’avons porté chance pour le futur.et surtout tiens nous au courant de ta progressioncela pourras peut être aider de futur candidat .Bon courage pour la suite .
_________________ La solution de tout problème se trouve dans le problème lui même .  Pour les jeunes dit « maman » !
Bravo et félicitation Algo tu as eu une chance au grattage vivement le tirage hihihih (en tout bien tout honneur)
Enfin, j’ai terminer ma formation de 70 heures. J’ai commencé mon taf hier.
Félicitations ALGO_38 Et bienvenu sur les routes de l’isère!
Je vois que tu as fais un bon tirage ALGO-38. Tu as trouvé su boulot dans l’entreprise ou tu as fais ton stage ?Ou c’est suite à la de pose de CV dans les boites ? Sinon bon courage et peu être sur les routes!!
_________________ La solution de tout problème se trouve dans le problème lui même .  Pour les jeunes dit « maman » !
a bientot sur nos routes de l’Isère… @+
félicitation a toi et bonne route prudente
Merci a tous, Comme j’ai gagné au tirage, je décide de changer de photo d’avatar. Je troc le loto/pôle contre un moteur de terrot 350 hsspr de 1937: une horlogerie!
J’ai fait mon premier jour d’auxilliaire hier.Le fait d’avoir vu toutes ces personnes agées agoniser dans les maisons de retraite m’as chambouler.Je vois la vie autrement.Profitons tous des années d’existance qu’il nous reste…
Et oui cueillons dés aujourd’hui les roses de la vie …
Bravo, Quel plaisir de lire ce récit, c’est vrai que le métier réserve parfois de belles surprises en voila une, trouver un boulot aussi rapidement c’est génial. Je te souhaite bonne route et bienvenue dans cette grande famille, Encore félicitations, JRM
Petit up conçernant mon parcours. Et bien je suis toujours de la partie ! Et je suis toujours de l’avis de dire qu’il faut profiter de la vie dès maintenant (marre de voir des gens se prendre le choux). Zen a tous !
Bonsoir a tous, Mon boulot me passionne toujours autan. Vous savez que je bosse a temps partiel à 10 minutes de chez moi et que le pole emploi complète le reste. Et bien il se trouve que depuis septembre je ne fait plus d’ambu ni de vsl ! je suis reduit a faire du transport de personne avec un mini bus pour deux heures le soir… Par dessus le marché, j’arrive en fin de droit. Le moral en berne, je regarde les annonces sur le pole emploi et je tombe sur une place à 13 minute de chez moi! (encore du pot!) Je me presente spontanément avec un CV et je tombe nez a nez avec un collegue qui a fait le stage avec moi en mai !!! (re pot!) On discute, il me dit que je tombe bien et m’invite a attendre le big boss qui se pointe deux minute plus tard. Après l’entretien (une heure), je sens que c’est bon. Le lendemain c’est confirmé, je commence le 2 novembre à 9hoo, je signe un CDI par dessus le marché et temps plein (meme bien plein selon mon collègue) Re je suis comme un fou !!! Voila, pour je l’éspère, la fin de la traversée du désert pour moi. Le pole emploi a joué sont rôle (je ‘ai pas pu apparaitre sur le reportage du journal de 13H donc je le fait ici!) et je suis casé a coté de chez moi…
… génial, je suis content pour toi!. Au fait, je viens de me ballader sur ton blog!… super!, tu habites dans un coin qui vaut le déplacement ( que je ferais surement avec madame et les enfants pour visiter). Les photos sont superbes, je les ferais bien en puzzle, sincèrement cela ferait de trés beaux tableaux. Maintenant, parlons moto! ben oui on’se r’fais pas!… sympas la transalp et les concentration de motos… voilà des choses qui sont bien!… Ma titine est en rade, car on m’a coupé la route et il faut faire réparer… le responsable a reconnu ses torts et il paie les réparations ( fourche et quelques bricoles)… moi je n’ai rien eu, mais la rencontre avec le réservoir, pour nous les hommes c’est pas cool!… mais ça va mieux! A part ça, j’espère que tu trouveras assez de temps pour emmener toute ta petite famille encore en balade, et peut-être que vous pourrez aller en duo de temps en temps, car tu vas voir, le temps plein d’un ambulancier… c’est souvent tu temps… bien plein! @+
@papythierry: Merci pour les compliments. J’ai fait mon premier jour aujourd’hui.Enfin du temps plein ! et bien plein ! j’ai meme fait un SAMU en fin de journée ! Je suis super satisfait de ma nouvelle boite et je vous souhaite a tous une bonne continuation…
Après un mois de travail, je souhaite vous faire part de mon compte rendu. Je suis décus ! On a pas de tenue, pas de vestiaire, les ambus sont malade, certain collegue sont des champion du monde du DEA, l’ambiance générale est minable, le boss est aux abonnés absent…….. ouin !………… Je pense réellement a changer de boite quoi !
Malheureusement c’est souvent ce qu’on recent au bout de 1 ou 2 mois !!! Il reste tout de même de très bonne boite mais faut tomber dessus !
Exacte maintenant que tu as fais connaissance avec la profession rien ne t’empêche d’allez discrètement et rapidement vers la bonne entreprise en discutant avec les autres collègues ambulanciers . bon courage .
_________________ La solution de tout problème se trouve dans le problème lui même .  Pour les jeunes dit « maman » !
Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?
 Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    9/5/2010, 13:30
Gaston Nombre de messages: 843 Age: 52 Localisation: Alpes de Haute Provence ( 04 ) Emploi: Cadre .Dirigeant ( CCA / TAXI ) Date d’inscription : 19/03/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    9/5/2010, 14:51
christineOAP Chargé(e) d’accueil Nombre de messages: 3509 Age: 56 Localisation: Talence33 Emploi: Ambulanciere CCA DE depuis toujours Date d’inscription : 12/12/2006
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    9/5/2010, 15:08
papithierry Nombre de messages: 1841 Age: 58 Localisation: nord isere Emploi: ambulancier cca Date d’inscription : 26/07/2006
Sujet: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    9/5/2010, 15:42
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    9/5/2010, 18:49
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    20/5/2010, 08:26
christineOAP Chargé(e) d’accueil Nombre de messages: 3509 Age: 56 Localisation: Talence33 Emploi: Ambulanciere CCA DE depuis toujours Date d’inscription : 12/12/2006
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    20/5/2010, 08:45
Gaston Nombre de messages: 843 Age: 52 Localisation: Alpes de Haute Provence ( 04 ) Emploi: Cadre .Dirigeant ( CCA / TAXI ) Date d’inscription : 19/03/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    20/5/2010, 10:22
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    5/6/2010, 08:12
Ptitemarie Nombre de messages: 68 Age: 43 Localisation: vienneEmploi: Ambulancière Date d’inscription : 02/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    5/6/2010, 08:46
christineOAP Chargé(e) d’accueil Nombre de messages: 3509 Age: 56 Localisation: Talence33 Emploi: Ambulanciere CCA DE depuis toujours Date d’inscription : 12/12/2006
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    5/6/2010, 09:32
papithierry Nombre de messages: 1841 Age: 58 Localisation: nord isere Emploi: ambulancier cca Date d’inscription : 26/07/2006
Sujet: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    5/6/2010, 09:33
paramedic911 Nombre de messages: 1009 Age: 40 Localisation: Canet en Roussillon (66) Emploi: ambulancier CCA/Secours d’Urgence Date d’inscription : 17/11/2009
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    5/6/2010, 09:35
marpin Nombre de messages: 1170 Age: 40 Localisation: sarthe Emploi: bns sur le départDate d’inscription : 01/03/2007
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    5/6/2010, 09:56
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    6/6/2010, 07:53
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    8/6/2010, 07:42
Gaston Nombre de messages: 843 Age: 52 Localisation: Alpes de Haute Provence ( 04 ) Emploi: Cadre .Dirigeant ( CCA / TAXI ) Date d’inscription : 19/03/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    8/6/2010, 09:30
jrm-dea Nombre de messages: 9 Localisation: Champagne Ardenne Emploi: Ambulancier Diplômé d’Etat Date d’inscription : 24/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    10/6/2010, 10:20
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    3/8/2010, 18:14
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    25/10/2010, 22:44
papithierry Nombre de messages: 1841 Age: 58 Localisation: nord isere Emploi: ambulancier cca Date d’inscription : 26/07/2006
Sujet: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    26/10/2010, 11:03
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    2/11/2010, 21:13
ALGO_38 Nombre de messages: 16 Age: 41 Localisation: ISERE Emploi: Pôliste pour le moment! Date d’inscription : 09/05/2010
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    1/12/2010, 12:32
jerome36 Nombre de messages: 153 Age: 32 Localisation: indre Emploi: Ambulancier Diplômé d’ Etat Date d’inscription : 20/01/2007
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    1/12/2010, 12:53
christineOAP Chargé(e) d’accueil Nombre de messages: 3509 Age: 56 Localisation: Talence33 Emploi: Ambulanciere CCA DE depuis toujours Date d’inscription : 12/12/2006
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?    1/12/2010, 20:11
Sujet: Re: Devenir conducteur d’ambulance pour un sans diplome ?   
Vousne pouvez pasrépondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  Sélectionner un forum | |–La vie du forum |   |–Règles d’utilisation du forum |   |–Présentation des membres |   |–Boîte à idées du forum |   |–La pause |    |–Actualité de la profession |   |–La règlementation ambulancière pour les nuls. |   |–Spécial avenant N° 3 |   |–Négociations en cours |   |–Questions de débutant |   |–Généralités de la profession |   |–Comprendre son bulletin de salaire |   |–Les permanences |   |–Les jours fériés |   |–Les heures supplémentaires |   |–Particularités |   |–Indemnités de déplacement |   |–Rupture des contrats et sanctions disciplinaires |    |–La vie en entreprise |   |–Généralités |   |–Création d’entreprise |   |–Règlementation sur les transports sanitaires |   |–Ressources humaines et formation |   |–Forum social |   |–Code de la route |   |–La garde départementale |    |–Annonces |   |–Espace annonceur |   |–Fournisseur |   |–Emploi (je cherche) |   |–Emploi (Je propose) |   |–Agrément (Je vends) |   |–Agrément (je cherche) |   |–Société (achat) |   |–Société (vente) |   |–Matériel (Je cherche) |   |–Matériel (je vends) |    |–Support technique du forum     |–Pour tous problèmes liés au fonctionnement du forum  

devenir taxi ambulancier

Catalogues 2017

Actualité

L’institut régional

Annuaire des anciens de l’IRFSS Aquitaine
>Hélène MATHIEU, Secrétaire Médico-Sociale diplômée en Juin 2011.
>Lise Havard, étudianteprépa filière rééducation – 2014
>Sophie Zazurca, assistante médico-administrative, diplômée en juin 2012.
> Docteur Demoures
> Marie Cruz Dos Santos et Eric Boubel.
> Rencontre avec Anna Suraud, étudiante en année préparatoire aux concours infirmiers

La journée d’intégration et de la solidarité JAS 2015

Logement

Plan d’accès

Centre de documentation

Vie étudiante
> Journée Bien-Être
> La BARAK (Bègles Association Région Aquitaine Kiné)

Formations initiales

L’IRFSS a obtenu la charte d’accréditation d’organisation du Certificat VOLTAIRE.

Institut de Formation d’Ambulancier

Institut de Formation en Soins Infirmiers

Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie
> Conditions d’admission
> Admission définitive
> Formation

Institut de Secrétaire médical et médico-social

Filière aide à domicile

Formation continue

Formations Sanitaires et Sociales
> Auxiliaire Ambulancier
> Brancardier
> Personnel Administratif

Sécurité au travail
> Premiers Secours
> Prévention des risques
> Incendie

V A E

Prépas

Prépas infirmièr(e)

Préparation à la sélection en secrétariat médical et médico-social

Prépas ambulancier (ière)

Prépas Aide Soignant (e) – Auxiliaire de Puériculture

Concours et sélections

Concours

Résultats

Mobilité internationale

Erasmus +
> Strategie IRFSS Aquitaine
> Etudiants mobilité entrante
> Etudiants mobilité sortante
> Personnel mobilité entrante
> Personnel mobilité sortante
> Les partenaires de l’IRFSS Aquitaine
> Contact
> Témoignages
> Partenariat stratégique

Stages de solidarité internationale

Se former à la Croix-Rouge

La démarche qualité – ISO 9001

Institut Régional de Formation Sanitaire et SocialeAquitaine

Etendre la recherche à toute la France

Le 8 avril : les étudiants de 1ère année Kiné organisent une journée bien-être à l’institut
Du 2 mai au 1er juin 2017 : « Initiation aux métiers et aux services aux personnes en établissement et à domicile »
Liste des candidats admis DEA

Toutes les actus

Plan du site
Annuaire
Offres d’emploi

Contact

Liens utiles

Mentions légales

Accepter et fermer
Refuser
Chaque année : trois à quatre sessions de formation d’une durée de 70HPour les dates des prochaines sessions : voir la plaquette de présentation « Auxiliaire Ambulancier »
L’auxiliaire ambulancier assure les transports sanitaires et la surveillance de patients stables à bord des véhicules sanitaires légers.
Il est le second membre de l’équipage d’une ambulance et assiste l’ambulancier diplômé d’État dans les prises en charge au quotidien ou dans l’urgence.
Il peut exercer son activité professionnelle au sein d’une entreprise privée ou d’un service hospitalier de transport sanitaire. Durée de la formation : 2 semaines  (70 heures) Coût global : 830euros pour l’année 2017
• Développer des connaissances, un comportement et des aptitudes afin d’acquérir des compétences professionnelles
• Acquérir des capacités d’initiative, d’anticipation et d’autonomie lors des transports en VSL
• Assurer sur prescription médicale tout type de transport en VSL
• Collaborer et assister l’ambulancier • Se positionner en tant qu’auxiliaire des professionnels de la santé
Toute personne titulaire d’un permis de conduire (période probatoire expirée) intéressée par le métier d’auxiliaire ambulancier Capacité d’accueil : 12 places par session
L’auxiliaire doit disposer de:
– un permis de conduire de catégorie B (période probatoire expirée)
– une attestation préfectorale autorisant la conduite de véhicules sanitaires – un certificat médical délivré par un médecin agréé ARS, attestant de la non contre indication à exercer la profession d’ambulancier, la   vaccination conforme à la réglementation
• Validation de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2
• Hygiène et prévention de la transmission des infections
• Manutention et règles de sécurité pour la mobilisation des patients
• Conduite et sécurité du transport sanitaire • Règles professionnelles et gestion administrative des transports
• Pédagogie active et participative
• Apports de connaissances
• Travaux pratiques en sous-groupes • Mises en situations professionnelles
Formateurs permanents, intervenants extérieurs, experts dans les différents domaines de la formation
Attestation d’auxiliaire ambulancier – AFGSU 2 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience.
En savoir plus

devenir taxi ambulancier

Ma sélection|
Créer un compte|
Oubli du mot de passe|
S’identifier :

Fiches métiers et vidéo

Dossiers secteurs

Témoignages

Quiz

Métiers

Témoignages

Serge Lopez

Taxi/ambulancier animalier et directeur national du GTAAF, Marcilloles (38)
Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France
Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France
Il y a une forte demande de transport d’animaux sur l’Ile-de-France car les propriétaires d’animaux de compagnie y sont nombreux.
Serge Lopez a fondé le GTAAF, Groupement de gardes d’animaux, transports animaliers et ambulanciers animaliers de France, en 2005. Il nous présente les métiers de taxi animalier et d’ambulancier animalier, tous deux porteurs, notamment en Ile-de-France.
Le GTAAF est
le 1er
groupement de transports animaliers en France. Il se compose d’un groupement de
taxis ambulanciers animaliers et d’un groupement de transports d’équidés. LeGTAAFdispose de
collaborateurs franchisés dans différentes régions de France qui, depuis leur
département, effectuent tous types de transports et secours aux animaux de
compagnie.
Le
GTAAF est aussi un centre de formation où sont dispensées des formations
animalières destinées à tous les professionnels ou futurs professionnels dans
le domaine des transports animaliers et autres services animaliers.

En quoi consiste le métier de taxi animalier ?

La mission
du  taxi animalier consiste à transporter
des animaux de compagnie (chiens, chats, oiseaux, poissons, rongeurs),
accompagnés ou non de leur propriétaire, vers un salon de toilettage, une
clinique vétérinaire, une pension ou autres.
Quelle est la différence entre taxi
animalier et ambulancier animalier ?

Le taxi animalier effectue des transports simples, sur un plan local,
départemental, régional ou national. L’ambulancier animalier effectue des
transports d’animaux de compagnie malades, blessés, accidentés voire décédés à
destination des cliniques vétérinaires uniquement. Il se doit d’intervenir en
urgence, doit être disponible 24h/24 et 7jours/7 .Il
peut arriver que l’ambulancier animalier pratique des « soins d’urgence »
mais seul le vétérinaire reste compétent pour réaliser l’ensemble des soins
nécessaires.

Taxis et
ambulanciers animaliers exercent sous le statut de travailleurs indépendants.
Faut-il un véhicule adapté pour
exercer ces professions ?

Oui, le véhicule doit être adapté aux transports d’animaux et aménagé selon une
règlementation très précise. En outre, l’ambulance vétérinaire doit disposer
d’un matériel spécifique tels que brancards et gyrophares. Le véhicule est
vérifié et validé par la DDPP (Direction départementale de la protection des
populations) avant le
début de l’activité.
Combien de personnes exercent-elles ces métiers en France ?

L’effectif se calcule par centaines sur toute la France. Certaines régions du
Sud de la France sont mieux dotées que celles du Nord. Les services animaliers
sont en plein développement. Le Groupe GTAAF recherche actuellement en Ile-de-France
plusieurs collaborateurs franchisés taxi ambulancier animalier. Il y a une forte
demande de transport d’animaux sur cette région particulièrement car nombreux sont
les propriétaires qui possèdent des animaux de compagnie en Ile-de-France.
La
profession est mixte : notre centre de formation reçoit autant d’hommes
que de femmes souhaitant devenir taxi ambulancier animalier.
Quelles formations permettent d’exercer  les métiers
de taxi ou ambulancier animalier ?

Des  formations spécialisées pour le transport d’animaux
vivants (TAV) des animaux de compagnie ou des NAC (nouveaux animaux de
compagnie) sont obligatoires pour exercer ces métiers.
La formation s’effectue sur
2 jours. A l’issue de celle-ci est délivrée une attestation
de suivi de formation (après validation du questionnaire d’évaluation
en fin de formation) dans le cadre de l’obtention de l’agrément de transport
obligatoire TAV (transport d’animaux vivants).
Il est possible également de suivre une formation
complémentaire en fonction du métier visé  :
une formation de taxi animalier ou une formation d’ambulancier animalier.
Pour plus
d’informations sur le contenu des formations, je vous invite à consulter le
site du GTAAF :www.formations-tav-gtaaf.fr.gd
Propos recueillis pas Patricia Holl

Plan du site

Mentions légales

Conditions d’utilisation

Crédits

Partenaires

Qui sommes-nous ?

Contact

devenir taxi ambulancier

Accueil
»
Business
»
Contenu pratique
»
Formation
»
Devenir auxiliaire ambulancier : le guide complet (études, formations, salaire)
Articles de la même catégorie Formation
Les bons professeurs de mathématiques sont avant tout de bons pédagogues. Ils sont des maillons de la chaîne éducative, et ne doivent pas être uniquement au service de leur discipline. Faire comprendre et apprécier des notions abstraites requiert beaucoup de patience, de diplomatie, de savoir-faire. Voici mes conseils pour accéder à ce métier.
Plus de la catégorie  »
Formation
Le monde des affaires nécessite une connaissance parfois accrue d’une langue étrangère. Souvent liés à l’international, les métiers des finances nécessitent un apprentissage d’un vocabulaire précis. Cet article a pour but d’orienter les professionnels vers l’acquisition du vocabulaire financier.
Plus de la catégorie  »
Formation
La formation professionnelle continue (FPC) a été rendue obligatoire par la loi Delors en 1971 et renforcée en 2004 par la définition du droit individuel à la formation (DIF). Pour gérer cette nouvelle fonction, un processus a été mis en place au sein des directions des ressources humaines (DRH). Il commence par l’étude des besoins et se termine à la réalisation des formations. Parallèlement, les cas particuliers sont gérés.
Plus de la catégorie  »
Formation
Beaucoup rêvent de faire du théâtre. Quand on est jeune, on rêve parfois d’en faire un métier. Moins jeune, on peut se lancer dans le théâtre amateur. La décision étant prise, reste à trouver une école qui corresponde à ses attentes. Voici un guide des écoles de théâtre à Marseille qui pourra vous aider à faire votre choix.
Plus de la catégorie  »
Formation
Aide

Manuel

Contactez nous

Boite à idées

Forum d’entraide utilisateurs

A propos

Qui sommes nous ?

L’Offre Overblog

Rémunération en droits d’auteur

Annonceurs Professionnels

Webedia

Manuel d’Utilisation

Qui utilise OverBlog ?

Les créatifs

Les passionnés

Les influenceurs

Les entreprises, collectivités et associations

Les experts

Vous !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes.
En savoir plus et agir sur les cookies
Vous avez déjà un Overblog, connectez vous
Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!
Les ambulanciers remplissent un rôle clef dans le soin apporté aux patients, que cela soit pour une situation critique, ou dans le cadre plus paisible du transport de personnes âgées ou immobilisées. Dans le véhicule, on trouve le conducteur, mais aussi l’auxiliaire ambulancier, son bras droit direct. Voici comment devenir auxiliaire ambulancier, et quels débouchés en attendre.
À proprement parler, il n’existe pas de « métier » d’auxiliaire ambulancier, ni de formation d’auxiliaire spécifique, étant donné que cette fonction peut également être remplie par un ambulancier diplômé.
Il s’agit avant tout pour l’auxiliaire de savoir être à l’écoute du patient, de pouvoir transmettre les informations médicales d’urgence, le cas échéant, à l’ambulancier responsable. Il doit également savoir identifier certains symptômes, sans toutefois sortir de ses attributions.
Vous devez donc disposer de larges bases dans le domaine des gestes de premier secours, mais aussi d’un grand sang-froid, et d’une excellente condition physique, pour le transport des malades en particulier.
En matière de prérequis, vous devez avoir obtenu votre permis B, accompagné d’une mention spécifique « conduite en ambulance ». Cette mention est délivrée par la Préfecture, à la suite d’un examen médical. Cela vous suffit pour postuler à un emploi d’auxiliaire.
Si vous souhaitez être apte également à conduire un véhicule ambulancier, vous devrez justifier du BNS, du BNFS, ou encore de l’AFPS. Cela dit, vous ne serez en aucune manière autorisés à intervenir de façon indépendante, hors de la présence d’un ambulancier.
Bon à savoir
Pour vous éclairer sur la formation à ces diplômes (dont seul l’AFPS est actuellement délivré), consultez le site officiel Protectioncivile.org.
Pour devenir taxi ambulance, vous devrez passer un diplôme d’ambulancier. Le CCA d’ambulancier vous est accessible avec les prérequis de l’auxiliaire d’ambulance : il serait donc dommage de ne pas s’y former.
Le bac, ou une formation dans le domaine médical ou paramédical, est demandé, mais il peut être remplacé par des examens « passerelle » fondés sur les matières générales, la conduite, des examens physiques et un entretien de motivation.
La formation dure 3 mois, partagée entre cours théoriques et travail en hôpital ou en service de transport. Le diplôme est délivré dans les centres de formation des ambulanciers agréés par la Préfecture : la liste de ces centres est disponible sur le site Cybsante.free.fr.
Une fois votre CCA en poche, vous pourrez de toute manière rester « second membre » de l’équipe, mais les perspectives d’embauches seront nettement supérieures.
Les secteurs en développement
Il est évident que le secteur du service à domicile est en expansion, et ne fera que s’étendre avec le vieillissement progressif de la population et les réformes mises en place dans le secteur hospitalier.
Que vous ayez réussi donc le concours ambulancier, ou que vous soyez aide-ambulancier en formation vers le CCA, les postes ne manquent pas, surtout dans les régions légèrement reculées.
Il est évident que dans ce cadre, le relationnel avec le patient, et son entourage, est souvent primordial.
Les salaires
Un aide-ambulancier touche en début de carrière le SMIC, tout simplement. Les évolutions à ce poste étant restreintes, il est conseillé de devenir ambulancier. Un titulaire du CCA gagne 1300€ en début de carrière, et 1750€ sur la fin (prix constaté en mai 2011).
Par ailleurs, il peut évoluer vers des postes de gestion de centres de taxis, par exemple.
Et si vous découvriez une cuisine exubérante pour vos casseroles déjantées !?
OverBlog est une plateforme de blogs, active et en pleine évolution.Créez un blog, sans connaissance technique, et retrouvez tout ce que vous publiez ! Créer votre blog n’a jamais été aussi simple.


Découvrez vite l'actu brulante !