dimension fondation

 » Le guide de la construction maison et de l’autoconstruction  »
Dans l’article précédent nous avons traité des fondationssuperficielles, semelles filantes armées, nous avons également évoqué les fondations semi profondes et profondes.
Dans cet article, nous allons voir comment avoir une idée de lataille et ducalcul des fondationsà réaliser.
Le but n’est pas de faire de vous des bureaux d’études béton et rien re remplacera le calcul que fera l’architecte ou le bureau d’étude ; cet article est simplement une approche qui vous permettra de découvrir et de comprendre ce qui se joue en-dessous de votre habitation.
On a tendance à confondrepoids et masseet, pour simplifier, à faire une équivalence Kg et Newton… Même si ce n’est pas rigoureusement exact, nous resterons sur cette base pour des raisons de simplification…
Tout d’abord qui dit fondation dit nature du sol : en effet, unsol naturel ou non , est capable de supporter une charge qui s’exprime enpression admissible , à savoir quel poids le sol peut-il supporter sans s’affaisser ? 
Le fait qu’un terrain s’affaisse n’est pas, en construction, une catastrophe sauf si bien sûr l’affaissement n’est pas uniforme et que le bâtiment en souffre.
On peut distinguer 7 typologies de terrains à la portance très différente :
Les indices de pression sont exprimés en Newton/mm², l’échelle est la suivante :
5 à 0,7 N/mm² pour les matériaux les plus stables,
de 0,69 à 0,4 N/mm² pour une bonne portance,
0,39 à 0,1 N/mm² pour une portance modérée,
et de 0,09 à 0,03 N/mm² pour une portance faible.
Si vous ne connaissez pas la nature de votre terrain, il faudra l’aide d’ungéologueou un relevé existant.
Pour calculer la taille de votre fondation le calcul est le suivant :
Il faut prendre en compte le poids de ce qui prendra appui sur cette fondation (exemple mur porteur + poids de la toiture + marge (neige par exemple) mais également le poids de la fondation elle-même. En tenant compte bien sûr de la répartition des charges.
Exemple pour un poteau (fondation carrée): charge reportée 35000 N, soit 3567* Kg sur ce poteau
le calcul sera le suivant (calcul exact qu’on peut arrondir à 3500Kg) :
A(air de la fondation) = N / portance du sol
Dans ce cas, on a une charge de 3567 Kg sur un sol déterminé comme faiblement porteur (0,2 N/mm²) , ce qui donne le calcul suivant :
A = 35000 / 0,2= 0,18m²; pour un poteau carré, on applique la racine carré de 0,18 et on obtient 0,42.
On devra donc faire une fondation de 0,42m arrondi à 0.45m de côté, à 80 cm de profondeur par exemple dans une zone gélive type (H2).
L’épaisseur des fondationsest déterminée par le calcul suivant, sachant que, sur une fondation, les forces se répartissent dans le béton avec un angle de 60°…. On calcule l’épaisseur nécessaire en multipliant :
la valeur de a par la tangente de 60°, soit racine cubique.
soit sur une fondation de 45cm de large sur laquelle repose un poteau de 20x20cm, le calcul suivant
h=20 x 1,732 = 35cm , épaisseur de la fondation 35cm taille 0.45×0.45 m
On voit bien dans cet exemple simple quecalculer la taille des fondationsreste un travail de professionnel car de nombreux paramètres entrent en ligne de compte ; cette présentation rapide vous permettra peut être de faire quelques essais sur des ouvrages sans risque à titre de test.
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité.En sa voir plus

Traitement bois, comment dégriser terrasse et bois de façade

Pourquoi choisir un taille haie sans fil?

Faire un rangement atelier pas cher

Rénovation maison ancienne – Fin des travaux

dimension fondation

Le Campus
Du côté de chez vous
LM vidéos
Communauté – Forum
Ma Carte Maison
Ma liste de courses
Nous contacter

Terrasse Jardin

Terrasse Jardin

Nos produits Terrasse & Jardin

Tondeuse, tronçonneuse, taille-haie

Nettoyeur haute pression, détergent et accessoire

Terrasse et sol extérieur

Grillage, canisse, panneau, clôture et palissade

Abri, garage, rangement et étendoir

Portail, portillon et clôture de façade (bois, fer, PVC)

Arrosage, pompe et récupérateur d’eau de pluie

Gazon, terreau, serre et entretien du jardin

Outils de jardinage

Salon de jardin, table et chaise

Barbecue, plancha et cuisine d’extérieur

Parasol, tonnelle et voile d’ombrage

Balançoire, maisonnette, trampoline et toboggan

Piscine et spa

Fontaine, bassin et poterie

Eclairage extérieur

Livre terrasse et jardin

Nos conseils

Configurer ma terrasse

Comment poser une terrasse en bois sur lambourdes ?

Bien concevoir son allée

Tout savoir sur les panneaux en bois

Comment installer un grillage ?

Bien choisir sa tondeuse

Vos plus belles maisonnettes

Tout savoir sur les serres

Bien choisir son abri de jardin

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Salle de bains

Salle de bains

Nos produits Salle de bains

Meuble de salle de bains et vasque

Douche

WC, abattant et lave-mains

Robinet de salle de bains

Baignoire

Baignoire balnéo, spa et sauna

Accessoires et miroirs de salle de bains

Accessibilité et sécurité de la salle de bains

Rangement de salle de bains

Carrelage sol et mur

Eclairage salle de bains

Plaquette de parement et brique de verre

Livre salle de bains

Nos conseils

Douche à l’italienne : styles et tendances

Vos réalisations de douche à l’italienne

Bien penser sa salle de bains

Concevoir ma salle de bains en 3D

3 idées pour remplacer sa baignoire par une douche

Tout savoir sur la mosaïque et les galets

Comment poser une paroi dans une douche à l’italienne ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Cuisine

Cuisine

Nos produits Cuisine

Meuble de cuisine

Plan de travail et crédence

Evier et robinet de cuisine

Electroménager, four, hotte, réfrigérateur et plaque de cuisson

Eclairage cuisine et dressing

Poubelle, tabouret et accessoires de cuisine

Carrelage sol et mur

VMC, aérateur et déshumidificateur

Livre cuisine

Nos conseils

Comment poser un robinet d’évier ?

Comment poser un plan de travail en bois ou stratifié ?

Comment installer un évier à poser ?

Concevoir ma cuisine en 3D

Cuisines Delinia : meubles fonctionnels et tendances

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Rangement Dressing

Rangement Dressing

Nos produits Rangement & Dressing

Aménagement placard, dressing et meuble de rangement

Déménagement, escabeau et corde

Etagère et rangement utilitaire

Porte de placard et de séparation

Accessoires de rangement

Livre rangement et dressing

Nos conseils

Réaliser un dressing pour les chaussures

Un dressing pour deux

Bien organiser son dressing

Concevoir mon projet portes de placard sur mesure

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Matériaux Menuiserie

Matériaux Menuiserie

Nos produits Matériaux & Menuiserie

Isolation

Cloison et plafond

Toiture, charpente et bardage

Gros oeuvre

Echelle, échafaudage, brouette et lève-plaque

Etanchéité des murs et sols

Evacuation et traitement des eaux

Façade et rénovation de façade

Fenêtre, porte d’entrée, porte de garage et store banne

Porte coulissante, porte intérieure, escalier et rambarde

Panneau bois, tablette, tasseau, moulure et plinthe

Lambris PVC, lambris bois, parquet et plancher

Livre matériaux et menuiserie

Nos conseils

Comment poser une porte coulissante à galandage ?

Comment couler une dalle béton ?

Tout savoir sur le médium, l’OSB et les autres bois

Tout savoir sur l’isolation phonique

Comment monter une cloison en plaques de plâtre sur ossature métallique ?

Des idées de portes coulissantes

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Carrelage Parquet

Carrelage Parquet

Nos produits Carrelage, parquet & sol souple

Carrelage sol et mur

Parquet, stratifié et plancher

Lame, dalle et sol PVC

Plaquette de parement et brique de verre

Moquette, jonc de mer et sisal

Tapis et paillasson

Terrasse et sol extérieur

Livre carrelage, parquet et sol souple

Nos conseils

Comment poser des lames ou des dalles PVC auto-adhésives ?

Bien choisir son sol PVC

Tout savoir sur le carrelage de sol intérieur

Bien choisir sa moquette

Comment poser du parquet flottant ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Décoration Eclairage

Décoration Eclairage

Nos produits Décoration & Eclairage

Eclairage extérieur

Luminaire intérieur

Ampoule et LED

Rideau, voilage et vitrage

Tringle à rideaux, barre, rail et câble

Coussin, plaid et pouf

Papier peint, frise et fibre de verre

Store, panneau japonais et store californien

Stickers, cadre, affiche et miroir

Dalle, rosace et moulure de plafond

Tapis et paillasson

Livre décoration et éclairage

Nos conseils

Bien choisir sa barre à rideaux

Bien choisir son rideau ou son voilage

Les parements métamorphosent vos murs

Comment poser un plafonnier ou une suspension ?

Bien éclairer sa maison

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Peinture Droguerie

Peinture Droguerie

Nos produits Peinture & Droguerie

Peinture intérieure

Peinture, lasure et traitement extérieur

Sous-couche et enduit

Produits pour parquet

Restauration et relooking de meuble

Rouleau, pinceau et bâche de protection

Colle, double face et adhésif

Produit d’entretien, insecticide et accessoires de ménage

Etanchéité des murs et sols

Livre peinture et droguerie

Nos conseils

Comment peindre un carrelage mural ?

Comment peindre un meuble en mélaminé ou stratifié ?

Comment restaurer un meuble ?

Comment préparer un mur avant de le peindre ?

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Electricité Domotique

Electricité Domotique

Nos produits Electricité & Domotique

Interrupteur et prise

Tableau électrique

Alarme maison, caméra de surveillance et détecteur de fumée

Motorisation portail et volet, interphone et sonnette

Domotique et objets connectés

Décodeur, antenne TV, parabole et connectique

Rallonge, multiprise, enrouleur et câble électrique

Pile, lampe torche et chargeur

Production d’énergie et de chauffage renouvelable

Livre électricité et domotique

Nos conseils

Comment passer à la TNT HD ?

Comment installer un visiophone ?

Bien choisir ses fils et câbles électriques

Bien choisir son tableau électrique et ses composants

Comment remplacer un interrupteur par un détecteur de présence ?

Tout savoir sur les objets connectés et la domotique

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Chauffage Plomberie

Chauffage Plomberie

Nos produits Chauffage & Plomberie

Radiateur, sèche-serviettes, chaudière, régulation et climatiseur

Poêle à bois, poêle à granulés et cheminée

Chauffe-eau et ballon d’eau chaude

Radiateur soufflant, chauffage d’appoint, radiateur bain d’huile et poêle à pétrole

VMC, aérateur et déshumidificateur

Production d’énergie et de chauffage renouvelable

Traitement de l’eau et adoucisseur

Circuit d’alimentation en eau

Evacuation des eaux usées

Equipement WC et accessoires de robinet

Raccordement au gaz

Livre chauffage et plomberie

Nos conseils

Comment changer un siphon ?

Comment raccorder un lave-vaisselle ou un lave-linge ?

Comment réparer une fuite d’eau ?

Comment démonter et remonter un radiateur eau chaude ?

Bien choisir son raccord

Tout savoir sur la climatisation

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Quincaillerie Sécurité

Quincaillerie Sécurité

Nos produits Quincaillerie & Sécurité

Quincaillerie du meuble

Quincaillerie de la porte

Quincaillerie de la fenêtre

Boite aux lettres, profilé, ferronnerie

Sécurité, serrure et coffre-fort

Etagère et rangement utilitaire

Cheville, vis, clou et boulon

Déménagement, escabeau et corde

Livre quincaillerie et sécurité

Nos conseils

Bien choisir son escabeau

Tout savoir sur les rangements utilitaires

Comment poser un judas ou un entrebâilleur de porte ?

DIY : Customiser une étagère utilitaire

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Outillage

Outillage

Nos produits Outillage

Outillage électroportatif

Outillage spécialisé

Matériel et aménagement de l’atelier

Location de materiel

Outillage à main

Protection du bricoleur

Machine d’atelier

Livre outillage

Nos conseils

Bien choisir son coupe-carrelage

Tout savoir sur la soudure à l’arc

Tout savoir sur le travail du bois

Bien choisir son échelle ou son échafaudage

Bien choisir son perforateur

Tous nos conseils

Toutes nos vidéos

Etapes
1
2
3

Avant de commencer les travaux, il est indispensable defaire un état des lieux et une étude du sol(par un géotechnicien). Le résultat de l’étude indiquera la nature et la portance du sol. Ceci pour déterminer le type de fondations à adapter au terrain.
Observer le terraindans ses moindres détails lors d’une visite sur place. Effectuer uneenquête de voisinageafin de recenser les risques. Se renseigner auprès de lamairieet consulter lePlan Local d’Urbanisme(PLU). Il contient des documents deprévision de risques(PPR), qui permettent de repérer les zones inondables, les risques d’avalanche, de sécheresse, de sismicité, d’affaissement (carrière, mine), les tendances de retrait ou de gonflement des argiles, le bruit, la pollution… Mandater un bureau d’étudespour réaliser uneétude du sol.Indispensable pour définir le système de fondation des ouvrages, le type de dallage et son dimensionnement.
Unterrain soupleestinstable superficiellement ou en profondeur: il faut adapter les fondations et les ouvrages enterrés en conséquence, et renforcer l’encadrement des grandes ouvertures.  Unsol argileuxpeut présenterdes risques de rétractation et de gonflement: faire attention au dimensionnement des fondations, aux chaînages renforcés, aux joints de rupture et aux joints souples afin d’éviter les effets d’un tassement ou un affaissement de terrain. Bon à savoir: si le terrain est rocailleux, prévoir les fondations en rez-de-chaussée pour retrouver une surface stable.
En surface , elle peut révéler la natureimperméable des sols , empêchant l’infiltration des eaux pluviales. Si c’est le cas, mettre en place un drainage, un plancher sur vide sanitaire, voire un cuvelage pourprévenir des remontées d’humidité et des infiltrations . Roseaux, peupliers ou saules sont le signe dela proximité d’eau dans le sol . En cas de déboisement, il y a des risques de montée du niveau d’eau. Sila nappe phréatique est profonde , unsous-sol enterréest envisageable. En revanche, il est déconseillé si la nappe est superficielle.
Une fondation doit toujours être hors gel . En France, cette profondeur se situe entre 60 et 90 cm suivant les régions et sur le bon sol. Lesrisques de gel varient selon les régions . Pour protéger les fondations des risques de gonflement de terrain,il convient derespecter les profondeurs hors-gel indiquées sur la carte.  La profondeur « hors-gel » estla distance la plus courte qui sépare le bas des fondations de la surface du sol . Plus cette distance est grande, plus il faut rigidifier l’habitation et ses fondations.
Les fondations sont lelien entre le sol dur et les murs porteurs . Le sol stable ne se trouve pas à la même profondeur partout. Selon les terrains, il faut parfois aller chercherle terrain porteurà 2 ou 5, voire 10 m de profondeur. Unetranchéepermet deréaliser des fondations profondes et « hors gel »sur un sol stable suffisamment résistant. La plupart du temps, dans cette tranchée sera coulée une semelle en béton armé en acier. Cettesemelle répartit la charge de la maison sur une grande surface de sol stable.
Les fondations superficielles sont aussi appelées « semelle filante ». Adaptées auxterrains de bonne qualité de portance . Peu profondes , elles conviennentpour les constructions légères de charges peu élevées , dont la largeur n’excède pas celle du mur à soutenir.  Réparties sous les murs porteurs, elles assurent le support du poids de la maison et donc sa stabilité. Enterrées, et creusées de 50 cm à 1m de profondeur pour qu’elles ne gèlent pas.
Descendent de2 à 5 mètres , pour trouver dans les sous-couchesun sol de qualité suffisanteafin d’assurer la stabilité de l’édifice. Pour une extension ou une maison à niveau unique.  Il s’agit d’unedalle en béton fortement armé .  Le terrain doit être homogène sur ensemble de la surface du radier pour plus de stabilité.   
Après avoir mélangé tous les éléments, la mise en œuvre du béton est immédiate. Elle intervient juste après le gâchage et avant le début de la prise.Lecoulage du bétonest à fairesans reprisepossible. Suivantle volume de béton à préparer , il faut prévoirplusieurs gâchées.Si c’est le cas, ces gâchées doivent être coulées avant le début de prise des précédentes.  L’enrobage de l’armaturene doit jamais être inférieur à 3 cm.  Après la mise en place,le béton doit être tassé et serré . Cela augmente sa compacité et aide à réduire les vides entre les éléments pour assurer un parfait enrobage des armatures.

Conditions générales de vente
Politique de données personnelles
Mentions légales
Contact

Recrutement
Fondation Leroy Merlin
Développement Durable
www.leroymerlin.com
www.adeo.com

Retrouvez idées et conseils en vidéos pour tous vos projets et envies !
Echangez idées et astuces avec la communauté
Profitez de services pour vous accompagner dans vos projets.
Suivez les conseils de nos nombreux guides spécialisés.
Trouvez vos réponses ou posez vos questions à nos conseillers.
Les fondations ancrent la maison pour toujours au terrain. Il existe plusieurs techniques de mise en œuvre selon la nature du sol, la profondeur du niveau bas, le type et le poids de l’ouvrage.
Pour visionner cette vidéo, vous aurez besoin d’installer Flash Player :
Assistance téléphonique Une question ? Une hésitation ? Besoin de l’avis d’u…
Livraison à domicile Votre magasin Leroy Merlin vous accompagne en livran…
Carte maison Découvrez tous les avantages de la « carte maison »

dimension fondation

Moteur de recherche

Rechercher

S’inscrire
Connexion

Editer mes informations

Se déconnecter

Posez votre question
Pierroo69- Dernière réponse le9 janv. 2017 à 21:28parmamyblou
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

dimension fondation

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Faire construire sa maison
Démarches
Plans de maison
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les astuces
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Trouver un pro
Tous les experts
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette astuce.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 154 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Vos questions sontentre de bonnes mains
Conseils pour des fondations de maison réussies
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
Les fondations d’une maison sont un élément essentiel dans la
stabilité de l’ouvrage. La solidité future de la construction
dépend ainsi de la réussite de cette étape.
Voici nos conseils pour des fondations impeccables.
Pour calculer tous les éléments qui composent les fondations, il
est nécessaire de faire réaliser uneétude géotechnique  :
Tous ces paramètres vont permettre de calculer :
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Avant de creuser les fouilles, c’est-à-dire la partie creusée
dans laquelle seront coulées les fondations de la maison, vous devez
préparer le chantier.
Commencez par délimiter l’emplacement des futurs murs :
Une fois l’emplacement des murs tracés, matérialisez
l’emplacement des fouilles à effectuer :
À noter  : n’effectuez jamais
les travaux de fondation en période de gel.
Avant de couler le béton dans les fouilles, il est indispensable de
s’occuper duferraillage , c’est-à-dire des armatures en
fer qui seront dans le béton armé.
Bon à savoir  : le coulage du
béton doit se faire immédiatement après le creusage de la fouille,
afin d’éviter qu’elle se remplisse de terre, feuilles, etc.
C’est encore plus vrai en cas de pluie.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

dimension fondation

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Types de mur
Cloisons
Revêtements
Construire et réparer
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les astuces
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Trouver un pro
Tous les experts
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette question.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 270 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Vos questions sontentre de bonnes mains
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
Les
fondations sont la base de toutes constructions, ce sont elles qui
assurent la pérennité de l’ouvrage dans le temps en répartissant
le poids de la construction de manière égale sur le sol.
S’il
est indispensable de demander conseil à un professionnel, un
géotechnicien, pour une construction importante, vous pouvez vous en
dispenser pour les fondations d’une construction légère et si le
terrain ne comporte pas de difficultés particulières (terrain
pentu, sol imperméable, etc.).
Déterminer
son emplacement, creuser, faire du béton et remplir la fouille sont
les étapes essentielles pourréaliser les fondations pour un
mur .
Pour une
construction légère et peu haute, une fondation superficielle ou
semelle filante est suffisante dans un sol stable et dur.
Les
dimensions de la fondation sont définies selon les principes
suivants :
Exemple: pour un muret en parpaing de 1 m de haut et de 20 cm de large, la fondation doit faire 40 cm de large environ.
Note  : vous pouvez marquer deux
encoches supplémentaires sur la traverse correspondant à la largeur
du mur, et ensuite tendre des cordeaux pour délimiter l’emplacement
du futur mur.
Note  : si la semelle est large,
placez des planches sur les côtés qui serviront de coffrage de la
semelle.
Attention  : une fois la fouille
creusée, ne tardez pas à couler la fondation car s’il pleut le
travail sera détérioré et il faudra recommencer.
Note  : le ferraillage doit
toujours être enrobé de béton sur une épaisseur minimale de 4 cm.
Cette fiche est maintenant terminée,

mais entre nous ce n’est pas fini…

Vous pouvez aussi :
spécialiste en arrosage automatique urbain
|hydro konzept sas
assistance a maitrise d’ouvrage
|maisons et travaux
pose et fournitures d’antennes et paraboles
|haute définition roussillon
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

dimension fondation

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9
Bonsoir,
Je souhaiterai faire des fondations comme indiqué dans le schema ci-joint.
En rouge le nouveau mur que je cherche a ajouter. Je voudrais savoir comment calculer la taille de la fondation en fonction de la hauteur du nouveau mur que je cherche à construire.
Quelqu’un pourrait-il me donner des informations sur comment calculer cela?
D’avance merci.

—–

Images attachées Schema.png‎
(11,1 Ko, 101 affichages)
Bonjour,
La dimension de ta semelle est fonction de :
– la charge appliquée dessus
– la contrainte admissible du sol.
Si ton mur devra juste reprendre son poids propre (pas de charge de plancher ni de toit), tu peux partir sur une semelle de 40cm de large et de 20cm de haut (minimum imposés par la norme).
De manière plus générale : B (largeur de fondation) = (charge par mètre linéaire en N/m) / (contrainte admissible du sol en N/m²)
Le poids du mur est de 300 kg/m² (blocs enduit). Pour avoir la charge par mètre linéaire, il faut multiplier par la hauteur de mur.
La contrainte admissible du sol est donné dans un rapport de sol. En partant sur 1bar (100 000 N/m²), tu te places du côté de la sécurité
« Quand le calcul est en contradiction avec l’intuition, je refais le calcul »
Merci pour la réponse tout d’abord.
J’ai completer le schema, en fait le mur ne devra pas reprendre que son propre poid. La zone entre les murs sera comblet par de la terre.
Comment choisir alors la dimension de la semelle?
Auriez-vous des documents explicatifs avec des schemas?
D’avance merci.
Images attachées Schema.png‎
(13,5 Ko, 96 affichages)
En fait le mur ne devra pas reprendre que son propre poid. La zone entre les murs sera comblet par de la terre.
Comment choisir alors la dimension de la semelle?
« Quand le calcul est en contradiction avec l’intuition, je refais le calcul »
Alors le nouveau mur serait de 3.20m de long sur 1.8m de haut.
La hauteur de terre+ cailloux à comblet serait de 1,60m environ.
Au niveau étanchéité, j’aurais souhaité dans la zone ou je vais combler (le long des anciens murs et du nouveau mur) mettre un système d’évacuation du trop plein d’eau. Quand pensez vous?
Faut-il utiliser du bitume ou autre pour étanchéifier les murs dans la zone a combler?
R1: Pourquoi ne faut-il pas utiliser des parpaing?
R2: Il n’y a pas de pièces habitées de part et d’autre.
Salut,
Tu trouveras en pièce jointe une prédim pour ton mur ainsi que les ferrailles à mettre dedans pour que ça tienne.
Si tu veux l’imperméabiliser (petite nuance avec l’étanchéité), une couche de bitume est suffisante. L’imperméabilisation ne te garantit pas complètement l’absence de traces d’humidité sur la face visible de ton mur.
Pour éviter la rétention d’eau à l’arrière, tu peux mettre un drain avec du matériau drainant (où raccordes-tu ce drain?). Si tu n’en mets pas (de drain), tu peux toujours mettre des barbacanes sur ton nouveau mur. En revanche, cela n’annulera pas la poussée de l’eau sur les murs existants.
D’ailleurs, les murs existants sont-ils suffisamment solides pour ne pas basculer avec la poussée de la terre?
Il faut faire les murs en blocs à bancher car avec des parpaings classiques, tu ne peux pas mettre d’acier dedans, et il est impossible de justifier un mur en parpaing à la flexion en soutènement. De plus, étant hors Avis technique, en cas de sinistre, tu ne pourrais pas être indemnisé.
Je reste à ta dispo pour plus de renseignement si besoin.
A+
Images attachées soutènement.JPG‎
(34,2 Ko, 89 affichages)
« Quand le calcul est en contradiction avec l’intuition, je refais le calcul »
Super sympa.
Merci beaucoup pour la réponse. Je regarde ca avec attention.
bonjour Titiou64
serais tu capable de me réaliser un dimensionnement de fondation de cloture?
le mur de clôture sera remblayé de terre d’un coté
merci d’avance
bonjour,
en plus des barbacannes,il faudrait disposer d’un drain a la base,il faut calculer le moment de renversement et le moment de stabilité,la condition de non renversement a l’ELU est de M.stabilité/M.renversement doit etre egal ou sup a 1.50
il faut vérifier la condition de non glissement soit H/V inferieur a 30×2/3=20° soit arct=0.3640
il faut vérifier la semelle si on est dans le noyau central ou non si votre sol est bon b=0.35H a 0.40H si votre sol est de qualité moyenne il faut retenir 0.45a0.60H
et selon les recommandations il est souhaitable de disposer une armature coté opposé terre(antifissuration
cordialement
geagea
il ne faut pas prévoir l’avenir,il faut le rendre possible(St.Exupéry)
Par forethan dans le forum Bricolage et décoration
Par 1eS-Elak dans le forum Physique
Par fabio123 dans le forum Astronomie et Astrophysique
Par sunna dans le forum Technologies
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement10h31 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

dimension fondation

Yves Perrier a été architecte, inspecteur en bâtiment, expert-conseil technique, président de l’École de rénovation du Québec et chroniqueur en habitation durable pour de nombreux médias écrits, radios et télévisuels durant 20 ans. Depuis 2002, il se consacre à la rédaction du Guide Perrier et oeuvre sur des projets de développement humanitaire internationaux.
décembre 22nd, 2016 | 0 Commentaire
décembre 15th, 2016 | 0 Commentaire
décembre 13th, 2016 | 0 Commentaire
décembre 12th, 2016 | 0 Commentaire
décembre 12th, 2016 | 0 Commentaire
Guideperrier.ca est un site d’information et de référence au Québec pour la construction d’habitations durables, écologiques et à haute efficacité énergétique.
Tous droits réservés © 2015 GuidePerrier.ca
Les murs et les semelles (footing) sont les éléments structuraux des fondations. Le plancher de béton (dalle) est simplement déposé sur le gravier et ne participe pas au transfert des charges sur le sol.
On détermine l’épaisseur du mur de béton de la fondation en fonction:
– de l’épaisseur du mur extérieur à supporter. De manière générale, la fondation aura 10 pouces (25cm) d’épaisseur si le revêtement extérieur est fait de maçonnerie et de 8 pouces (20cm) d’épaisseur si le revêtement est plus mince (bois, aluminium, vinyle, stuc, fibrociment, etc.)
Il s’agit d’une simple commodité pour supporter l’épaisseur de la maçonnerie. Un mur de 8 po (25cm) pourrait très bien supporter le poids de la maçonnerie.
– de la poussée latérale du sol. Plus la fondation est profonde, plus le sol effectue une poussée latérale importante. On aura alors le choix entre ajouter de l’acier d’armature dans le mur de 8po (25cm) ou épaissir la fondation à 10 po (25cm). Dans le cas où une fondation de 8 pieds (2,4m) de hauteur est presque entièrement sous le niveau du sol l’acier d’armature est généralement requis.
Le rôle des semelles (footing) est de répartir le poids cumulé de la fondation, des murs et du toit sur le sol de manière à ce que l’immeuble ne s’enfonce pas dans le sol.
Chaque type de sol a une capacité portante maximale. Au-delà de cette capacité maximale, le sol se compresse et il y a un affaissement de la fondation, donc de l’ensemble de l’immeuble.
Pour des semelles sans armature, la hauteur des semelles doit être la même que la saillie des semelles sur le mur de fondation. Il faut comprendre que le transfert des charges de la fondation aux semelles se fait dans un angle de 45 degrés.
Comme règle générale, pour une maison d’un maximum de deux étages:
– pour un sol de très bonne capacité portante les semelles peuvent avoir 4 pouces d’épaisseur seulement et une saillie équivalente.
– pour un sol de capacité normale, la semelle a normalement 30 pouces (75cm) de largeur par 10 pouces (25cm) de hauteur.
Cependant, pour un sol de faible capacité portante on aura plutôt tendance à élargir la semelle à 36 pouces (90cm) et à lui ajouter de l’acier d’armature.
Dans tous les cas, mieux vaut demander l’avis d’un expert pour déterminer la capacité portante du sol avant de commencer les travaux.
Votre adresse courriel (obligatoire)
Entrer votre adresse courriel dans le champ ci-dessous:

dimension fondation

Dimension fondation maison sur sous sol
Ce sujet comporte 19 messages et a été affiché 9.159 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 10
Dept :Loiret
Ancienneté :+ de 3 ans
Dimension fondation maison sur sous sol
Bonjour,

J’ai besoin d’avis concernant les dimensions desfondations .

C’est une maison de 100m2 sur sous sol avec combles aménageable et le constructeur nous propose des fondations 0.60*0.25

Qu’en pensez vous ?? la profondeur est elle suffisante ?

Merci par avance pour votre aide !

Bon Dimanche !
Ne vous prenez pas la tête pourla réalisation de fondations… Allez dans la section devis fondations du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :http://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-118-devis_fondations.php
Messages :Env. 5000
Dept :Yvelines
Ancienneté :+ de 4 ans
Si c’est un constructeur, il connait son métier, donc ….
Plus j’en donne, moins j’en possède.
Messages :Env. 10
Dept :Loiret
Ancienneté :+ de 3 ans
La Poste à Julien a écrit: Si c’est un constructeur, il connait son métier, donc ….

Oui j’éspère. Mais beaucoup de personne de mon entourage trouve que 0.25 c’est faible comme profondeur et me conseil 0.35 ou 0.40

Je suis donc à la recherche d’autres avis histoire de me rassurer et si par chance des personnes ont une maison sur sous sol connaitre les dimensions de leurs fondations pour comparer.
Messages :Env. 500
De :Valence (26)
Ancienneté :+ de 4 ans
Bonjour,

25 c’est pas la profondeur c’est l’épaisseur de ta semelle. Effectivement c’est pas lourds. De toute façon c’est le BET structure qui doit dimensionner tes fondations. Demande à voir l’étude Béton tu verra bien.
Messages :Env. 10000
De :Paris (75)
Ancienneté :+ de 12 ans
Messages :Env. 10
Dept :Loiret
Ancienneté :+ de 3 ans
laius a écrit: Bonjour,

25 c’est pas la profondeur c’est l’épaisseur de ta semelle. Effectivement c’est pas lourds. De toute façon c’est le BET structure qui doit dimensionner tes fondations. Demande à voir l’étude Béton tu verra bien.

Je crois que 25 est la profondeur car le chef de chantier a prit l’exemple d’une « patte d’éléphant » pour m’expliquer c’est a dire très large mais pas besoin d’être profondes… mais bon ça ne m’a pas plus rassurée.

Je ne crois pas que l’étude de sol est été faite encore mais je vais demander a voir l’étude merci !
Messages :Env. 5000
Dept :Yvelines
Ancienneté :+ de 4 ans
Il est certain, qu’il n’y a pas d’études de sol, avec une réponse aussi stupide.
Plus j’en donne, moins j’en possède.
Messages :Env. 10
Dept :Herault
Ancienneté :+ de 3 ans
Les fondations doivent être hors-gel. En France les profondeurs varient entre 25 et 90 cm sachant que 25cm c’est dans le Sud de la France.
Messages :Env. 300
De :St Etienne (42)
Ancienneté :+ de 5 ans
Asker a écrit: Les fondations doivent être hors-gel. En France les profondeurs varient entre 25 et 90 cm sachant que 25cm c’est dans le Sud de la France.

Salut,

il s ‘agit d’un sous-sol, donc pas de soucis avec le hors gel puisque les fondations se trouvent plus de 2 mètres sous la surface (à moins d’un sous-sol partiel…)
Messages :Env. 10000
De :Paris (75)
Ancienneté :+ de 12 ans
Ils font les fondations et après l’étude de sol?

C’est original.
Messages :Env. 2000
Dept :Herault
Ancienneté :+ de 5 ans
Asker a écrit: Les fondations doivent être hors-gel. En France les profondeurs varient entre 25 et 90 cm sachant que 25cm c’est dans le Sud de la France.

C’est nouveau ça…
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins…

Mon récit :http://www.forumconstruire.com/recits/recit-15075.php Mon blog :http://maisonclim34.over-blog.com/
Messages :Env. 10
Dept :Herault
Ancienneté :+ de 3 ans
Autant pour moi, j’avais zappé que c’était un sous sol.

Felvic: non ce n’est pas nouveau ce que je dit, va faire un tour sur ce lien:

%C3%A9partements_de_France_Profondeur-fondations.svg » target= »_blank » rel= »nofollow »>http://commons.wikimedia.org/wiki/File %C3%A9partements_de_France_Profondeur-fondations.svg

Ce sont les hauteurs minimales bien entendu.
Messages :Env. 2000
Dept :Herault
Ancienneté :+ de 5 ans
Asker a écrit: Autant pour moi, j’avais zappé que c’était un sous sol.

Felvic: non ce n’est pas nouveau ce que je dit, va faire un tour sur ce lien:

%C3%A9partements_de_France_Profondeur-fondations.svg » target= »_blank » rel= »nofollow »>http://commons.wikimedia.org/wiki/File %C3%A9partements_de_France_Profondeur-fondations.svg

Ce sont les hauteurs minimales bien entendu.

Tu t’appuies sur un fichier sur Wikipédia en anglais, c’est mince.

Le dimensionnement dépend de beaucoup de facteurs: nature du terrain, importance de la construction, etc….
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins…

Mon récit :http://www.forumconstruire.com/recits/recit-15075.php Mon blog :http://maisonclim34.over-blog.com/
Messages :Env. 10
Dept :Herault
Ancienneté :+ de 3 ans
felvic a écrit:
Asker a écrit: Autant pour moi, j’avais zappé que c’était un sous sol.

Felvic: non ce n’est pas nouveau ce que je dit, va faire un tour sur ce lien:

%C3%A9partements_de_France_Profondeur-fondations.svg » target= »_blank » rel= »nofollow »>http://commons.wikimedia.org/wiki/File %C3%A9partements_de_France_Profondeur-fondations.svg

Ce sont les hauteurs minimales bien entendu.

Tu t’appuies sur un fichier sur Wikipédia en anglais, c’est mince.

Le dimensionnement dépend de beaucoup de facteurs: nature du terrain, importance de la construction, etc….

Cette carte sert à avoir une petite idée est est présente sur plusieurs sites de constructions.

Bien évidemment la profondeur dépend de plusieurs facteurs: type de terrain, type de construction, climat.

Bref revenons en à nos moutons
Messages :Env. 8000
De :Saint-jeannet (6)
Ancienneté :+ de 8 ans
Salut,

… c’est un gag ce post ?

il n’y a qu’une seule réponse valable : Le constructeur doit réaliser une étude de sol G12 pour dimensionner les fondations.

Si les fondations qu’il veut faire respecte cette étude, OK.

Si il n’a pas fait d’étude de sol, il a fait comment pour dimensionner ? il a sentis la terre ? il l’a gouté ? il a chié dessus et étudié la profondeur de pénétration de ses étrons ???

En cache depuis le samedi 25 mars 2017 à 15h31

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 320 280 membres et aux 4 335 262 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |

0.177

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
«  Fondation portail / allée / escalier  »
Discussion lancée par- 0 réponses
«  Profondeur de fondation, inccorectes?  »
Discussion lancée par- 5 réponses
«  Fondation correcte ?  »
Discussion lancée par- 13 réponses
«  Fondation, drainage et vide sanitaire  »
Discussion lancée par- 12 réponses
«  Fondation pas au niveau – Au secours !  »
Discussion lancée par- 4 réponses
«  Couler beton sur sable, ok?  »
Discussion lancée par tomtom550 – 15 réponses
«  Avis sur étude de sol et fondations  »
Discussion lancée par joss35 – 4 réponses
Devis fondations
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Tout savoir sur les fondations
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

dimension fondation

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services      En savoir plus…

La profondeur des fondations d’une maison, c’est vraiment LA question cruciale à se poser avant de commencer des travaux de construction. Et oui : pas question de bâtir notre maison sur une couche de terrain instable…
Profondeur des fondations d’une maison   © pauws99 – Fotolia.com
Avant de commencerles travaux de terrassementpour la construction d’une maison (excavation, mise en place du fond de fouille…), il estindispensable d’étudier le solsur lequel on veut la bâtir. Et oui : pas question de commencerdes travaux de fondationsans savoir au préalable si le sol a toutes les qualités nécessaires pour soutenir notre construction !
Il faut donc faire appel à un géotechnicien, qui vaétudier le solen profondeur, afin de déterminer sa nature et sa capacité de portance, en établissant entre autres :
Une fois l’étude terminée, on peut déterminer où se trouve le « bon sol », également appelé sol stable, à savoir la couche de terrain qui pourra recevoir sans risque les fondations de la maison.
Mais en fonction de toutes les variables vues plus haut, le bon sol ne se trouve pas à la même profondeur sur tous les terrains ! Parfois, il est très peu profond, mais parfois, il se situe à plusieurs mètres de profondeur. Et la, pas le choix : il faut creuser. Ce qui représente plus de travaux, et un coût plus important !
On distingue types de fondations différents :
A noter: pour les fondations semi- et profondes, il faut impérativement se faire encadrer par des professionnels !
Décrivez votre projet et recevez des devis gratuitsVotre devis Fondations et maçonnerie
Notre sélection des plus beaux escaliers en colimaçon
Vantaux aux vitres laquées par Coulidoor
Escalier en colimaçon Trio par Rintal

dimension fondation

Editer l’article

Administration

Connexion

Créer mon blog

<< Conseils au réaménagement...

Plan Séisme à compter du 1er... >>
20 avril 2015
1
20
/ 04
/ avril
/ 2015
07:13

Les Fondations de votre pavillon, dimensions, dosage, armatures (vidéos)

Pour éviter ça! À Onna, un petit village italien où vivaient 350 personnes avant le séisme, il ne reste presque plus rien. Reuters Le Plan Séisme un programme national de prévention du risque sismique sur site gouvernemental. A compter du 1er mai 2011, les nouvelles normes parasismiques sont […]
Principes de prévention parasismique en maison individuelle – 3 Fondations
Aménager une douche « à l’italienne » (vidéos) article mis à jour fréquemment
Conseils au réaménagement et à la déco d’intérieur d’un appartement
« Relooker un intérieur »: De quoi parle-t-on?
EFISOL: leader français pour l’isolation des bâtiments
Published by Jacques BARTHET


dans
Conseils du professionnel

commenter cet article

<< Conseils au réaménagement...

Plan Séisme à compter du 1er... >>

Blog
:
Le book-blog de Jacques BARTHET

Description

:
C’est mon book-blog d’architecte d’intérieur.
J’y présente quelques projets, j’y donne des conseils de professionnel, j’y expose des aménagements possibles pour votre intérieur,pour l’extérieur de votre maison individuelle ou pour votre logement.
Egalement pour commerces, bureaux et tous locaux professionnels. Mises en scènes et showroom professionnels.
Opérations immobilières en rénovation…

Contact

Il n’est qu’à consulter notre article sur le salon »maison et
objets »de septembre prochain, les matériaux utilisés par lesdesigneret archis d’intérieurs sont inspirés par la période que nous vivons: le réchauffement de la
planète, la fin du gaspillage en matière d’énergies…qui se traduisent par l’utilisation de matériaux naturels et recyclés, voir de récupération (par exemple, lesgrandes malles, et bagages anciens sont largement utilisés en
mobiliers: ils deviennent tables, bars, rangements divers… )

Janvier 2017

(1)

Aménager une douche « à l’italienne » (vidéos) article mis à jour fréquemment

Tadelakt: enduit traditionnel marocain « tendance » et riads (vidéos application)

Rénovation-extension lourde d’un ancien pavillon de chasse

Réaménagements intérieurs et opération « relooking » d’une maison individuelle.

« Masdar-City »:Un projet de ville verte au coeur d’un désert.(Vidéos).

Conseils au réaménagement et à la déco d’intérieur d’un appartement

Les Fondations de votre pavillon, dimensions, dosage, armatures (vidéos)

Plan Séisme à compter du 1er mai 2011 pour les constructions neuves

Réaménagement intérieur d’un logement ancien à Kaysersberg

« Relooker un intérieur »: De quoi parle-t-on?

ACTUALITES GENERALES EN DIRECT

Links

SALON MAISON & OBJET DE DU 9 AU 13 SEPTEMBRE 2011: BON A SAVOIR

blog d’actualités générales

Blog du pilote automobile Julien Barthet

Gastronomie-Tourisme Les Bonn’zadresses de Phil

Autre Blog de J.Barthet Archi d’Intérieur

Annuaire des architectes d’Intérieur

SITEWEB.me

Blog personnel de Jacques BARTHET, actualités

SONDAGES-TENDANCES-MODES-DESIGN

Voir le profil deJacques BARTHETsur le portail Overblog
Créer un blog gratuit sur Overblog
Top articles
Contact
Signaler un abus
C.G.U.
Rémunération en droits d’auteur
Offre Premium
Cookies et données personnelles

P oint important s’il en est, les fondations assurent la répartition du poids de la maison sur le terrain, elles ne doivent pas être réalisées n’importe comment.
Note d’information générale, le niveau, (au sens de l’altitude) du fondement des semelles de fondations doit être le même partout afin d’éviter les tassements dits « différenciels ».
Exemple: si la fondation est à -0,80ml elle devra l’être partout…
Plusieurs points importants sont à établir :
1 -Le type de sol constituant l’assise de la construction: sur un terrain normal constitué de tout-venant, l’idéal ou de terre de portance correcte, on retiendra les semelles dites « filantes ». Si le sol est de mauvaise qualité, sable, argile, vase etc…(le dernier cas dans le cas d’ancien lits de cours d’eau ou d’étang) il faudra exécuter des fondations spéciales genre: pieux, palplanches, radiers  ou en puits, des massifs isolés associés à des techniques spécifiques pour les murs du vide sanitaire ou du sous sol…c’est complexe et la sagesse et les textes en la matière impliquent le recours à un ingénieur structures pour dimensionner les ouvrages porteurs, voir à un ingénieur géologue pour déterminer la portance du sol ou la profondeur du bon sol sur lequel on peut se fonder.
2 -La zone de classement au regard de la sismicité, de votre commune, laquelle détermine l’exécution de renforcements spéciaux dans les structures (toutes) par exemple en chaînant murs et dalles et cela commence dans les fondations. (voir la carte de la France pour déterminer cette zone et éventuellement, vous renseigner à la mairie ou à la DDE en cas de doute)Voir notre article sur :  Nouveau: Plan Séisme à compter du 1er mai 2011 pour les constructions neuves.
3 -La section des fondations qui sera le résultats des deux précédents articles auquel il faut ajouter la mise hors gel des semelles afin que celui-ci n’atteigne pas, ne déstabilise pas cet ouvrage, à la longue.
Informations d’ordre technique dans la plupart des cas simples pour des sols non problématiques:
En zone verte et bleue à forte sismicité(sur carte nationale concernée).
Les semelles de fondations type filantes auront au minimum, une section de 50 cm de large par50cm de profondeur(40cm béton armé  et 10cm béton de propreté), elles seront  en béton de gravillons dosé à 350Kgs coulé après terrassement en y incorporant des armatures de chaînage soit 4 fers tors types H 10  (les entrepreneurs parlent souvent de « cages métalliques  » car les fers tors sont reliés ensemble par des fers doux généralement de 5 mm de diamètres. Il y aura lieu également de poser des renforts dans les angles et des fers de liaison verticaux pour les murs (voir la vidéo). La mise hors gel sera pour la plaine de moins 0;80mètres par rapport au sol terrain fini après travaux. En zone de montagne  cette profondeur est souvent de 1,00 m, voir de 1,20m ou plus. N’oubliez pas les passages de fourreaux pour les réseaux(creuser après coup sous les fondations serait dangereux et irresponsable et pourrait occasionner des faiblesse dans ces structures…).
Faites confirmer ces dimensionnements pas un ingénieur structures libéral pour sécurité, entre-autres afin qu’il  procéde à l’examen de la qualité des sols existants…car en fonction du type de sol, les précédentes données peuvent être obsolètes (par exemple pour des sols argileux, sablonneux, marécageux, ou sous-sol recellant des sols de différentes compositions-argile et tout-venant par exemple afin d’éviter les tassements dits « différentiels » cités en tête de cet article … liste non limitative de sols problématiques en + des normes parasismiques).
Important : Dans certains cas de terrains humides, il faut envisager un drainage du sol et , lorsque vous remblaierez les murs préférez le tout venant ou le gravillon qui se tassent moins et qui sont auto-drainants, cas du gravillon.
Attention: autour des tuyaux annelés perforés, des drains, ne jamais mettre de sable ou de tout-venant sablonneux, les grains » vont obstruer les inserstices et empêcher le drainage de l’eau. Certains parfois enrobent ces tuyaux annelés souples et perforés avec un matériau dit » non tissé » anti-contaminant genre « Bidim »qui réduit les possibilités de colmatage des-dits drains.
Dans le même registre: toujours mettre en place un feutre bitumineux hydrofuge entre les murs du sous-sol et ceux des niveaux habités. Afin d’éviter les remontées d’humidité par capilarité (matériaux genre « feutre 27S » ou similaire).
Désolé d’asséner toutes ces infos très techniques mais c’est nécéssaire.
Mon objectif est toujours de com muniquer un maximum d’informations, afin de justifier mes choix…ou ceux de l’ingénieur structures.
Ca n’est par pour épater ou rebuter mais pour provoquer une prise de conscience salutaire, construire une maison n’est pas un jeu mais implique des actes sérieux et responsables.
Tous les éléments de déco sont importants, ça n’est pas moi qui dirai le contraire mais, un immeuble mal fondé, ce sont des problèmes en perspectives, alors s’entourer des professionnels ingénieurs structures, eux seuls ont les capacités requises. Leurs honoraires s’ils vous paraissent élevés seront rentabilisés : « votre tranquillité d’esprit en dépend ».
Article lié à consulter avant de faire vos fondations:  
Armatures de semelles de fondations rectangulaires :  Armatures d’infrastructure quadrangulaire, 4 filants, longueur 6 M, aciers transversaux cadres résistants Ø 5 avec retour normalisé à 135°.
Nota:les procédés que nous indiquons se rapportent à des fondations normales sur sol de portance suffisante mais en zone de sismicité  importante avérée comme par exemple dans presque toute l’Alsace, une partie des Vosges et en partie également des départements du Doubs, de la Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort et, ailleurs selon la carte de france jointeà cet article. Ci dessous:
Vidéos pour vous aider à intégrer toutes ces règles et infos d’ordre technique par Toltèque:

Garba bello

05/10/2016 12:56

Garba bello

05/10/2016 12:56

je regrette de ne pas trouver sur le web un schéma simple de maison individuelle avec les armatures recommandées pour une maison individuelle en mégablocs et zone sismique 1 (bien qu’il n’y ait aucune obligation). Cela rendrait bien service à nous tous et générerait beaucoup de clics (vous seriez le seul à produire ce schéma sur le web).Merci

Eric Blaise

12/10/2015 18:11

Une ennemie de la fondation c’est un phénomène qui s’appelle « mouvement de masses ». Cela peut se manifester sous plusieurs manières. Le plus connu c’est un tremblement de terre, On ne peut pas faire grand-chose en concernant cela sauf le renforcement de la fondation et l’immeuble. Peu importe c’est que l’on fait, il y aura des endommagements. Il y a aussi le glissement de terrain, et le fondement de la terre sous la fondation. C’est deux là et d’autres peuvent être évités en consultant les géographes qui inspect le terrain afin de voir si l’endroit est susceptible aux conditions qui ne sont pas idéales pour un immeuble.

Eric Blaise

09/07/2015 21:22

Alors que la fondation d’un immeuble est entouré par un système de drainage, la même chose n’est pas faite pour les pavillons et d’autres structures pareilles. J’imagine que ça à un lien avec le fait que le pavillon est une structure solide. En tout cas, les pavillons souffrent des fissures exactement comme les immeubles, mais plus facile ont réparé.
Le blog d’archi d’intérieur de Jacques
BARTHET
Tendances déco 2013-2012 et, à coup sûr pour cette année 2014
-Dans vos projets de déco, demandez à votre archi d’intérieur, d’intégrer au maximum les matériaux dits « écologiques »et optez
pour une
démarche dite de « développement durable ». Dans ce sens,  réfléchissez sérieusement au traitement végétalisé d’un ou plusieurs murs, c’est très « tendance » avec un apport de fraicheur, de
douceur, une note de verdure.
Un heureux mariage est possible en prévoyant des parements de pierres naturelles alternant avec des parements de végétaux.
Un apport en matière de régulation thermique et phonique de votre logement, de votre villa .
Ne pas omettre de vous faire préciser l’aspect entretien attaché au choix des plantes conseillées…généralement un système d’arrosage en circuit fermé (anti-gaspi) est à intégrer afin de
faciliter cet aspect entretien, ça sera plus simple, surtout lorque vous partirez en vacances…
Quant aux plantes, elles seront différentes de celle que vous pourriez utiliser à l’extérieur, en mur végétal de votre terrasse aménagée, par exemple.
A titre d’info,
EBAY vend du matérielpour ce type d’aménagement si vous prévoyez de la traiter par vos propres moyens.
Il existe surYoutube des vidéospermettant de vous conseiller pour l’exécution de ce type d’aménagement…

dimension fondation
Sources et compléments d’informations

Nous vous invitons à consulter l’excellent article de  bricoleurdudimanche  sur la réalisation des fondations de mur.
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse. Accepter En savoir plus
Comme toute opération de construction ou de rénovation – laphase de préparationd’unmur en parpaingsestessentielle! Celle-ci consiste principalement à délimiter le futur emplacement du mur, et àréaliser consciencieusement des fondations  à l’aide de béton et de ferraillage approprié. Si lesfondations du mur en parpaing sont réussies- le montage se déroulera sans anicroches – alors qu’unebase mal réaliséevous coûtera du temps et de l’énergie pendant la pose des parpaings.
Lemarquageet ladélimitation  sont des repères qui vontguider la construction . Appliquez vous – sinon vous aurez une mauvaise base qui entraînera un résultat moindre.Délimiter son mur consiste à :
Astuce :  vous pouvez compléter cette installation en enfonçant de plus grands piquets ( type chevrons ), plus écartés et plus éloignés – puisréunir ces piquets avec une planche / traverse en bois– et mettre deux clous dans le prolongement des premiers jalons. Cette technique permet d’être moins gêné au moment des fondations.
C’est une question régulièrement posée – et pour laquelle il n’y a pas qu’une seule réponse…. Lesdimensions des fondationssont à définir en fonction de la nature du mur(mur de soutènement, de clôture ou de décoration) , et de ses caractéristiques ( hauteur du mur, épaisseur des parpaings, … ).
La première évidence est la suivante : lesfondations doivent être plus larges que l’épaisseur du mur / des blocs bétons .  Et – pour faire simple, comptez – pour l’épaisseur de vos fondations – 2 à 3x l’épaisseur du mur. ( Pour des parpaings creux de 20x20x50 – la fondation du mur sera de 3×20=60cm )
Le second élément à prendre en compte pour établir les dimensions des fondations concerne laprofondeur que vous aurez à décaisser . Là aussi, les réponses sont liées aux caractéristiques dumuret ou mur en cours de construction- ainsi que de lanature du sol . Elles seront à minima de 20 cm – et pour des édifications plus conséquentes vous pouvez aller jusqu’à 50cm et +
Une fois que le terrain est délimité avec les bonnes dimensions – la partie physique commence, avec :
Les plus puristes placeront unepremière couche de béton de propreté( d’environ 4cm d’épaisseur ) – qui contient peu de ciment , qu’ils laisseront sécher une journée, puis feront une seconde couche pour la semelle de fondation – auquel cas le lit de gravillon n’est pas indispensable.
Pour assurer les bons niveaux – des piquets sont enfoncés à l’intérieur des fondations du mur en parpaing – réglés en hauteur – afin de déterminer – au moment où l’on verse des graillons – la hauteur qu’ils doivent atteindre. A retirer lorsqu’on verse le mortier béton.
Ne négligez pas cette étape de préparation – car lesfondations d’un mur en parpaing sont essentielles à la solidité du mur . Bien faites, elles assureront une bonne assise du mur, et un maintien résistant.
Lorsque le béton a séché et que les fondations sont donc finies, il est temps depasser au montage du mur en soi . Découvrez la méthode de pose des parpaings, la réalisation des joints de murs, comment ferrailler correctement la structure pour un mur en parpaing résistant et bien réalisé.

dimension fondation
Apprendre à rénover sa maison facilement…
Accueil » Maçonnerie » Comment faire une fondation de maison ?

Les fondations superficielles.
Les fondations semi-profondes.
Les fondations profondes.

Les semelles filantes :Ce sont les plus courantes dans la construction de maisons. Elles se situent sous les murs porteurs.
Les semelles isolées :On parle généralement de dé (ou de plot). Ces fondations sont souvent situées sous un pilier par exemple.
Le radier :C’est une plateforme maçonnée qui sert de support à l’ensemble d’une construction. On peut y développer un cuvelage suivant la pression horizontale exercée sur les parois de la fondation.

Charge = Masse de la construction X Accélération en chute libre
Surface en mm² = Charge (en N) / Limite de pression
Dimension d’un côté en mm = Racine carrée de la surface de fondation
Longueur du second côté en mm = Surface de fondation / longueur de votre choix
Largeur de la semelle linéaire = Surface de fondation (en m²) / 1 mètre linéaire
0,50m X 0.40m X 1m X 2400Kg/m3 = 480 Kg/mètre linéaire
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok
Vous souhaitez savoircomment faire une fondation de maison? Découvrez dans cet article les étapes pour réaliser vos fondations.
Les fondations d’une maison sont un élément faisant partie intégrante de son architecture. Une fondation permet de porter une maison (ou une construction). C’est donc un élément clé qui va jouer un rôle important dans la solidité de votre ouvrage.
Avant de faire une fondation, plusieurs éléments sont à prendre en compte comme par exemple la nature du terrain ou la masse de la construction. Tous ces éléments vont permettre de déterminer les dimensions d’une fondation.
Le premier facteur à prendre en compte pour définir les dimensions d’une fondation correspond donc à la nature du terrain. Voici une carte de France qui donne la profondeur requise des fondations suivant les zones où vous êtes situé. La profondeur requise permet aux fondations de rester hors gel et ne correspond pas à la hauteur de la fondation.
On peut classer les différents types de fondations en fonction de la nature de l’ouvrage à réaliser. On trouve alors les 3 types suivants :
Le type qui nous intéresse ici correspond aux fondations superficielles. Ce type de fondation n’excède généralement pas 3 mètres de profondeur. Dans le cas contraire, on parlera plutôt de fondation sur pieux (ou puits).
Les fondations superficielles sont généralement constituées d’une armature métallique noyée dans le béton mais pas toujours.
Le dimensionnement des fondations superficielles s’effectue en fonction du Document Technique Unifié DTU 13-12 relatif au bâtiment en France. On y trouve toutes les clauses techniques concernant la mise en oeuvre des matériaux ainsi que toutes les règles de calcul.
2 facteurs sont à prendre en compte pour déterminer la dimension d’une semelle :
La charge appliquée sur le terrain se calcule en fonction de la masse de la construction fondation comprise (voir calcul de la masse de la fondation) et se mesure en Newton. Cette charge se calcule par la multiplication de la masse de la construction par l’accélération en chute libre.
Sachant que le champ de pesenteur à la surface de la terre est égale à environ 9,81 N/Kg, on peut donc définir que la charge de la construction sera égale à la multiplication de sa masse (en Kg) par 9,81. Le résultat correspondant à la charge sera exprimé en Newton.
Là, il faut faire une étude du sol ! Tous les sols étant différents, je vous ai préparé un petit tableau récapitulatif. Si vous ne connaissez pas la limite de pression de votre terrain, aidez-vous de ce tableau (A titre indicatif).
Maintenant que nous savons determiner une charge appliquée et que nous avons (à titre d’exemple) la limite de pression du terrain, nous allons pouvoir determiner la surface de la fondation.
La surface de la fondation se détermine en fonction de la charge appliquée et de la limite de pression du terrain par le calcul suivant :
Nous allons enfin pouvoir calculer la longueur d’un côté suivant le type de semelle que nous souhaitons réaliser.
Pour trouver la dimension d’un côté de la fondation, il suffit de calculer la racine carrée de la surface trouvée.
Il faut diviser la surface de la semelle par la dimension d’un côté. Avec cette méthode vous pouvez determiner vous-même une longueur fixe (arbitrairement ou suivant une contrainte) puis calculer le second côté. Bien entendu, il faudra rester cohérent et ne pas choisir des dimensions extrêmes.
Pour une semelle filante, les dimensions se determinent en prenant une référence de charge correspondant à 1 mètre linéaire. Cette référence sur 1 mètre sera determinée à l’endroit où la construction est la plus lourde. On trouve la largeur d’une fondation filante par la calcul suivant :
Attention ! Cette fois-ci la charge appliquée ne correspond pas à la charge totale. Elle se détermine sur seulement 1 mètre de construction. Il vous faudra donc trouver la masse correspondant à un mètre de construction. Une fois cette charge définie, vous pourrez trouver la surface de la semelle.
Rappelez-vous au début de la partie sur le calcul de la charge appliquée, je vous ai dit que cette charge se calculait en fonction de la masse de la constructionfondation comprise . A ce stade, nous n’avons pas encore les dimensions de notre fondation puisqu’elles ne sont pas encore calculées. Il va donc falloir faire une estimation des dimensions de la semelle et faire une vérification.
Partons du principe que nous connaissons les éléments suivants :
Avec les éléments ci-dessus, nous pouvons estimer le poids théorique de la fondation par le calcul suivant :
Déterminons maintenant la charge appliquée :
La charge appliquée totale sera de 50000 N + 4708,8 N = 54708,8 N. Calculons maintenant la surface de la semelle :
Soit 0,55m². Donc la largeur de la fondation sera égale à 0,55m² / 1m = 0.55m. Aïe ! 0,55 pour 0,50 estimé, ce n’est pas bon. La largeur de la semelle a été sous estimée. Il est nécessaire d’augmenter cette largeur et de recommencer le calcul. Nous augmenterons donc la largeur à 0,60m. Voici le résultat de mes calculs :
Ouf ! 0,56 pour 0,60 estimé… ça passe !!!
Il faut savoir qu’à la base les forces d’appuis sur une semelle en béton se répartissent avec un angle de 60°. Nous allons donc pouvoir calculer l’épaisseur de la fondation en multipliant la cote correspondant à la distance entre le mur et le bord de la semelle par la tangente de 60°.
Nous avons estimé tout à l’heure une fondation de 60 X 40cm. La tangente de 60° est égale à 1,732 (j’ai utilisé ma calculette !). Notre calcul donnera donc :
L’épaisseur de notre semelle pourra être de 35cm. Il faut faire attention à ce que l’épaisseur minimum d’une fondation ne descende pas en dessous de 30cm (c’est la règle). Si vous vous retrouvez avec une trop forte épaisseur, il faudra envisager, par souci d’économie, de placer des armatures métalliques dans votre fondation. Dans ce cas précis, il est nécessaire de faire appel à un ingénieur du bâtiment.
Sébastien, surnommé « Le Rénovateur » est consultant investisseur spécialisé dans les différents corps de métiers du bâtiment.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*
Saisissez votre réponse en chiffres
Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussivous abonnersans commenter.
Maintenant je comprend comment le faire grâce à vous,merci bcp
Méthode de calcul claire et simple.Pour ce qui est de semelle isolée(sous poteau)de base rectangulaire ou carrée y a t-il une incidence de la hauteur du parallélipipède et de la partie tronc de pyramide das le calcul? Merci et cordialement.
merci pour cette méthode facile et mieux à comprendre
merci ça fais des jours que je cherche des infos faciles a comprendre, encore merci.
Inscrivez-vous pour recevoirles conseils de Sébastien sur la rénovationet obtenez en cadeau votre Ebook gratuit« Les bons outils pour rénover » .
Sébastien, surnommé « Le Rénovateur » est consultant investisseur spécialisé dans les différents corps de métiers du bâtiment.
ONRENOV.COM
Sébastien NASLES
Les Rollets
01140 ILLIAT
·© 2017 On rénove la baraque·Designed by Press Customizr·Propulsé par·

dimension fondation
En poursuivant votre navigation vous acceptez les CGU et par conséquent l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.En savoir plus . close
> Réglementation >Liste des DTU >DTU 13 – Fondations
Articles qui devraient vous intéresser:
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
C’est sous ce nom que votre vote sera pris en compte.
Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)
Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt…(482 votants)
Retrouvez ci-dessous touteslesinformationsrelatives auxDTU13.11 et 13.12,dédiésauxfondations superficielles .
LesDTU13.11“Fondations superficielles–Cahierdes clauses techniques etcahierdes clausesspéciales”et 13.12“Règlesdecalculdesfondations superficielles” sont applicablesauxtravauxdefondations superficiellesenbéton ou béton armé constituéespar dessemelles isolées ou filantes , desradiers généraux oudespuitscourts.
Lesfondations superficielles sont caractériséespar :
Les versions envigueurdeces DTU ,àla publication decettefiche,sont cellesde mars 1988.
Lesfondations superficielles sontdesouvrages réalisésenbéton . Les dosagesminimaux que doit doncrespectercedernier, enfonctiondesadestination ( bétondepropreté ,semelles armées ounon, etc.),sont donnés danslechapitre3 ducahierdes clauses techniques duDTU13.11.
Lesexigences minimales que doiventrespecter les armaturessont données danslechapitre2,5 duDTU13.12.
Avanttoute réalisationdebâtiment
Lesouvragesdefondation doivent être calculés selonles prescriptions duDTU13.12, enprenant soin ,préalablement , debien connaîtrelesolderéception , enparticulier ses caractéristiques mécaniques .
Pourcela ,plusieurs essais sont mis àdispositiondontlesessais pressiométriquesetpénétrométriques ,objets d’une partiedel’article3,2 duDTU13.12.
De plus, leniveaudefondation doit être suffisamment profondpourmettrelesol d’assise à l’abridesconséquencesdu gel,profondeurqui serafonctionde la nature dusolet duclimat . Ilest considéré qu’ellenedoitpasêtre inférieure à50 cm en paystempéréet aumoins d’1m enmontagne .
Afindeconstituer une formeplaneà mêmelesoletévitertoutrisquede pollution par lesterres , unbétondepropretéde 4 cmd’épaisseur minimale est coulé ,à moins qu’il soit remplacépar un film depolyéthylène .
Ensuite , les armaturesdoivent être misesen place.Saufdispositionscontraires danslespiècesdemarché ,leursectionminimale doit êtrede 1,6cm 2pour des aciers Fe E 500.
Dans le cas de grandes longueurs, le chaînage peut être constitué de barres successives dont le recouvrement est de 35 diamètres. Au niveau des angles saillants et/ou rentrants, le chainage doit rester continu. Cette continuité est assurée également par recouvrement, en général à l’aide d’équerres de liaison.
Enfin, lebéton est misenœuvre . Sa classe d’exposition sera choisie lors de la conception et conformémentàla norme NF EN 206-1.
Une attention particulière doit être apportée à l’enrobage des armatures, qui doit être conforme aux règles de béton armé en vigueur.
Ces cas nécessitent une étude spécifique couvrant les aspects conception, calcul et exécution.
Fondations à des niveaux différents
Dans ce cas, les fondations doivent être disposées de manière à ce que les niveaux des fondations successives réalisent une pente maximale de 3 de base pour 2 de hauteur, qui relie les arêtes des semelles les plus voisines.
Fondations superficielles à proximité d’ouvrages sur pieux
Aucune action dangereuse ne doit être exercée par les fondations superficielles.
Fondations au voisinage de fouilles et talus
Avant réalisation, il est indispensable de vérifier que les charges et les poussées apportées par les fondations peuvent être supportées par leur terrain d’assise, à tout moment des travaux.
N.B. : Cette fiche rapporte l’essentiel des DTU 13.11 et 13.12. Elle ne se substitue en aucun cas à ces documents normatifs. Pour tout complément souhaité sur ce type de mise en œuvre, consultez les DTU disponibles auprès de l’Afnor ou du CSTB !
Conception,dimensionnementetréalisation Maisons individuellesetbâtiments assimilés En application desDTU13.12, 13.3 et dufascicule62,titreV
Cette édition prendencomptelesnormes Eurocodesdecalculdes structures et les nouveauxtextes réglementaires sismiques .
Le guide «   Fondations   » expose lesprécautions à prendre lorsde la conception et de laréalisationdesfondations( fondations superficiellesetfondations sur puits ) et desdallagesenbétonpour unouvragecourant de typemaison individuelle .
Ens’appuyant notamment surlesDTU13.12 et 13.3,ceguidetraitedetousles pointssuivants: – Commentapprécierles chargesappliquées?- Comment endéduireles dimensions et armaturescorrespondantes?- Commentprendreencomptelesoldefondationetestimer sa portance?- Commentpréparer convenablementlaplate-formedesdallages posés surlesol?- Commenttraiterles pointsà risque: dispositionsparasismiques ,radiers , dispositions pour lesréseaux ,traitementdes joints,choixdu videsanitaire ouduplancher porté? Ceguiderépond à toutes cesquestions etconstitue une synthèseaccessiblesurlesujet .
DTU 13.11 et 13.12 : Fondations superficielles
comment faire pour faire valoir auprès d’expert
zélé, à la botte d’une assurance nourricière que
les normes DTU changent dans le temps, et que l’on ne peut pas démolir une maison, pour la remettre aux normes au goût du jour ? ( par exemple :
épaisseur de dalle sur sol : avant = 8cm, maintenant 12cm )
Microtech  
18/09/2016 08:32:10
Bonjour Interrogation,
Je lis 4cm pour l’épaisseur du béton de propreté, vous avez lu 40cm ? êtes vous assureur dans la vie professionnelle ?
Je cherche toujours une explication !
Où est l’erreur? Je ne sais pas !
En tout cas je paie mes cotisations « assurance
catastrophe naturelle » depuis des années !
je pensais que mon bâtiment était aux normes !
Je ne trouve rien qui m’explique ou est l’erreur!
mais il est sûr que 45cm de fondation ne suffisent
pas aux assurances ! C’est navrant devant une maison qu’il faudra voir se démolir ! Quand on connait le coût de la construction et des assurances !!!
Une maison construite en 1981, sur des fondations
de 45 à 65cm, sur terrassement pour « mise au bon
sol  » n’est pas prise en compte par les assurances
en cas de sécheresse : est-ce normal ?
(Le bâtiment fait 3.50M de hauteur).
Quelle est la tolérance de réalisation en cm entre les dimensions des fondations théoriques et réalisées?
Admin Batirama.com  
26/01/2015 20:13:33
@Interrogation, c’est effectivement une erreur ! Merci de nous en avoir informé. Avec nos remerciements et nos plus plates excuses.
Interrogation  
26/01/2015 18:08:06
40 cm mini pour le béton de propreté, cela parait beaucoup non ?…
CONTACTS : Contacts|Partenaires|

dimension fondation
Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
Pour les articles homonymes, voirfondation .
Article connexe :Calcul de fondations .
Article détaillé :Génie parasismique .

↑ RogerFRANK ,Fondations superficielles ,Techniques de l’ingénieur
↑ H. Renaud,Constructeur bâtiment – Technologie , Tome 1, Paris, Éditions Fouchet, 1995
↑ RogerFRANK ,Fondations profondes ,Techniques de l’ingénieur
↑ Point de référence pour le contrôle des vibrations structurales
↑ FrançoisSCHLOSSERet PhilippeUNTERREINER ,Renforcement des sols par inclusions ,Techniques de l’ingénieur

Outils personnels

Non connecté Discussion Contributions Créer un compte Se connecter
Espaces de noms

Article
Discussion

Affichages

Lire
Modifier
Modifier le code
Historique

Unefondationse définit comme la partie d’unbâtimentou d’un ouvrage detravaux publicsqui assure la transmission dans lesoldes charges (poids propre, forces climatiques, sismiques et charges d’exploitation) de celui-ci.
Les fondations d’un bâtiment représentent un enjeu essentiel de sa construction, car elles forment la partie structurelle qui assure sa portance et permet de contrôler les tassements dus aux charges qu’il applique au sol et les infiltrations dues à la présence éventuelle d’eau dans le terrain.
Suivant la capacité portante du sol, l’environnement de l’ouvrage à fonder, lesforcesmises en jeu et les tassements admissibles, le constructeur choisira une solution du type fondation superficielle, semi-profonde ou profonde, qui diffèrent par leur niveau de fondation, leur géométrie et leur fonctionnement.
En dernier recours, si le sol en place ne possède pas les qualités suffisantes pour qu’on puisse y fonder l’ouvrage, des techniques de renforcement des sols sont utilisables.
Les fondations varient selon la qualité du sol sur lequel le bâtiment doit être implanté, ainsi que selon la nature et la taille du bâtiment. Il est fortement recommandé que ce sol soit de bonne portance et peu sujet au tassement.
L’ ingénieurchargé de l’étude des sols est un ingénieurgéotechnicien . À partir d’un rapport géotechnique il peut déterminer le type de fondation ou les renforcements de sol nécessaires et le niveau d’assise d’un ouvrage adapté au terrain en place.
Selon la hauteur d’encastrement (« D »), c’est-à-dire l’épaisseur minimale des terres qui se trouvent au-dessus de la base de la fondation, et la largeur de la base (« B » ), on peut définir les fondations comme étant :
Historiquement, le dimensionnement des fondations en France devait respecter la norme française DTU 13.12 qui impose un dimensionnement aux états-limites ( ELUetELS ). Actuellement, ces études sont faites conformément aux règles de l’ Eurocode7 (norme NF EN 1997-1) et ses annexes nationales (NF EN 1997-1/NA). Pour les fondations superficielles, la norme NF P 94-261 est la norme d’application nationale de l’Eurocode 7 pour les fondations superficielles. Dans le cas des fondations profondes, la norme NF P 94-262 est la norme d’application nationale de l’Eurocode 7 pour les fondations profondes.
Lorsque l’on définit les situations de calcul et les états-limites, il convient de considérer les facteurs suivants :
Par ailleurs, les cycles de gel-dégel peuvent déstructurer le sol d’assise des semelles de fondation et c’est pourquoi il est impératif de construire les fondations à une profondeur « hors-gel » suffisante. Cette profondeur varie en fonction de la région à laquelle appartient la construction ainsi que de son altitude. La carte ci-contre indique en mètres la profondeur à respecter en France pour atteindre un niveau hors-gel pour une altitude entre 0 et 150 m. Pour chaque 200 m supplémentaires, on ajoute 5 cm à la valeur lue.
Selon la capacité portante du sol, les forces mises en jeu et les tassements admissibles, trois types de fondations sont envisageables : superficielle, semi-profonde et profonde.
Les fondations superficielles forment un type d’assise pouvant être mise en place sur des sols de bonne portance, c’est-à-dire capables de reprendre les charges du bâtiment en entraînant un tassement minimum [ 1 ] . Leur simplicité de réalisation et leur faible coût font de ce type de fondation les structures les plus courantes.
Selon la structure qu’elles supportent, les fondations superficielles peuvent porter différents noms :
Le niveau de sol sur lequel reposent les fondations superficielles est appelé « niveau d’assise », « fond de coffre » ou encore « fond defouille « .
Différentes étapes sont nécessaires à la création de fondations superficielles [ 2 ]  :
Lorsque la capacité portante du fond de coffre n’est pas homogène, la mise en œuvre d’unradiergénéral sera une alternative économique aux fondations semi-profondes et profondes.
Les fondations profondes et semi-profondes sont des structures permettant de fonder un bâtiment en profondeur lorsque la couche superficielle de sol n’est pas suffisamment résistante pour employer des fondations superficielles : la reprise des charges se fait alors par la résistance du sol sous la base de la fondation (portance) à laquelle s’ajoutent lesfrottements latérauxexercés par le sol sur la fondation (résistance à l’enfoncement). Un exemple simple de ce phénomène est un parasol installé dans le sable : la résistance du sol augmente au fur et à mesure que le tube s’enfonce.
L’interaction entre la fondation et le sol fait alors intervenir la notion deprofondeur critique [ 3 ]  : au-delà de cette profondeur, la résistance sous la base de la fondation n’augmente plus, et la longueur de la fondation profonde devient alors le critère déterminant de son dimensionnement. C’est le cas des fondations profondes, généralement appliquées dans le cas d’un sol stable à une profondeur supérieure à 6-8 m.
Dans le cas de la fondation semi-profonde, la fondation se trouve au-dessus de cette profondeur critique, et le frottement latéral n’est plus prédominant dans la résistance au tassement. Le dimensionnement se fait alors au cas par cas selon la méthode des fondations superficielles ou profondes. Ce type de fondation, atteignant généralement une profondeur comprise entre 3 et 6m, est utilisé lorsque des fondations superficielles ne peuvent être réalisées et que des fondations profondes ne sont pas nécessaires, ce qui évite un coût trop important.
Il existe de nombreux types de fondations profondes, qui diffèrent par leur mode d’installation et de fonctionnement. Les plus courants sont lesfondations en pieuxqui peuvent êtrebattus , foncés ouforés(avec ou sans refoulement du sol). La technique de laparoi mouléeest également très répandue, en particulier lors de la construction de fouilles (parking souterrains,tranchée couverte , etc.), où elle possède également un rôle deparoi de soutènement .
D’autres techniques peuvent être utilisées comme fondations profondes : micropieux, jet-grouting, palplanches, etc. Lorsque les ouvrages d’infrastructure se trouvent soumis aux composantes horizontales des pressions hydrostatiques, la réalisation d’uncuvelagesera parfois nécessaire pour garantir l’étanchéité à l’eau (principe inverse de lapiscine ).
Ce type de fondation peut être utilisée dans le cas d’un sol stable en faible profondeur : des puits d’une profondeur suffisante pour se stabiliser sur la couche stable sont remplis de « gros béton » (unbétongrossier dosé à environ 200 kg deciment /m 3 ). Bien souvent, ces puits peuvent être creusés à lapelle mécanique hydraulique , permettant ainsi à l’entreprise chargée de la réalisation dugros œuvrede réaliser l’ouvrage sans faire appel à une entreprise spécialisée, comme dans le cas de fondations profondes.
On a également souvent recours au système de puits etlongrinespréfabriquées. Dans ce cas, les longrines sont posées sur les plots ainsi créés et permettent de supporter le poids des murs. Elles se rejoignent au niveau de nœuds ( clavetages ).
En plus leur simplicité d’exécution, les fondations semi-profondes présentent aussi l’avantage de se prémunir contre le phénomène de gel et de dégel des sols.
Les techniques de renforcement des sols ont pour objectif d’améliorerin-situles caractéristiques d’un sol peu résistant afin de permettre l’emploi de fondations superficielles.
Plusieurs catégories de techniques existent :
Les mouvements transversaux du sol lors d’unséismepeuvent créer des efforts decisaillementstrès importants entre les fondations et l’ossature du bâtiment. Au lieu d’opter pour des fondations très résistantes et donc très onéreuses, l’ingénierie parasismique cherche plutôt à diminuer les interactions sol-structure en employant des matériaux qui amortissent les vibrations ( isolement bas ) : galets encaoutchouc , appuis néoprène (empilement de feuillets denéoprèneet de plaques d’acier), etc.
Des techniques de renforcement des sols permettent également de prévenir les phénomènes deliquéfaction du solqui peuvent survenir lors de séisme. il faut néanmoins faire attention au mur porteur

dimension fondation
Accueil Mur et Fondation Calcul de la profondeur des fondations d’une maison
Posté le juillet 22, 2015ParadminDansMur et Fondation Pas de commentaire
Les étapes de construction d\’un mur de soutènement No. of Hits :4640
Les normes de construction antisismique No. of Hits :1788
Réaliser une dalle de béton No. of Hits :4566
Réaliser une maçonnerie en parpaing No. of Hits :2554
Cote de la profondeur d’une fondation.
La construction d’une maison va systématiquement commencer par la création des fondations de maison. Mais, avant de couler le béton, il faudra effectuer uncalcul de fondation . Et pour cause, il faut savoir que laprofondeur de fondation d’une maisondépendra de chaque projet de construction. Découvrons ensemble comment calculer la profondeur de fondations avant des travaux !
Les fondations d’une maison sont les bases solides qui permettent au bâtiment de résister aux mouvements de sols. Il est évident quela construction des fondations est une étape primordiale, car elle influencera directement la solidité et la longévité de la maison .
Il faut en effet savoir que les fondations d’une maison vont supporter l’ensemble des charges (murs, toitures, etc.). De mauvaises fondations mèneraient donc à la catastrophe !
N’hésitez pas à consulter notrepage dédiéeaux fondations d’une maison pour en savoir plus sur la pose des fondations et leur rôle.
Il faut savoir que faire une fondation ne peut pas s’improviser.Chaque bâtiment bénéficiera de fondations qui lui sont propres , et dont les dimensions auront été calculées préalablement en fonction d’une analyse technique des sols.
Avant de concevoir les fondations d’une maison, il est donc important de mener une étude géotechnique, qui va permettre d’analyser les sols (composition, épaisseur, nature, etc.), de manière à concevoir des fondations parfaitement adaptées au terrain de construction.
Les résultats de cette étude vont permettre de calculer la profondeur des fondations d’une maison, ainsi que leur largeur.
Vous vous posez des questions sur le calcul de profondeur des fondations d’une maison ? Dans ce cas, laissez-nous vous en dire plus :
Il faut bien comprendre quecalculer la profondeur d’une fondation ne va pas se limiter à faire un calcul mathématique . C’est une tâche qui est en effet hors de portée d’un particulier.
Pour le calcul des profondeurs de fondation d’une maison, il faudra déjà disposer d’une étude géotechnique, et connaître l’ensemble des charges supportées par la maison.Le calcul de la profondeur des fondations se fera donc en dernier lieu, une fois que tous les plans auront été validés .
C’est l’étude géotechnique qui va vous livrer ses préconisations quant à la profondeur des fondations. Ce ne sera donc en aucun cas un calcul que vous ferez vous-même.
Il faut savoir que le calcul des fondations ne va pas se limiter à définir la profondeur des fondations. Une étude géotechnique va également vous aider à choisir le type de fondation idéal pour votre sol.
Il existe en tout et pour tout quatre types de fondations :
Vous aurez compris que le calcul des fondations reste assez délicat, et est très important. Pour ces raisons, nous préconisons une chose simple :faites effectuer les fondations de votre maison par une entreprise spécialisée .
Certes, il est toujours plus coûteux de passer par un artisan que de pratiquer l’auto construction.Cependant, le prix des fondations d’une maison par un maçon reste très raisonnable au regard des risques que vous encourez . Mieux vaut faire des économies sur des travaux moins primordiaux, et être ainsi certain d’éviter les erreurs.
Une fois les plans de votre maison prêts, il vous suffit de contacter une entreprise de maçonnerie pour recevoir vos premiers devis.
Vous cherchez à en savoir plus sur ce type de travaux. Voiciun nouvel articlequi vous en dira plus sur les semelles de fondation et leur construction.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec*
Vous pouvez utiliser ces balises et attributsHTML  :


© copyright 2014 - travaux-maconnerie.fr -Mentions Légales

dimension fondation

Demander un
devis

Guide
travaux

Construction / rénovation
Intérieur
Economie d'énergie
Décoration
Jardin / extérieur

Trouver un
pro
Comment ça
marche ?

Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux

Fondations de maison : profondeur, types et prix
Pour la construction d'une maison, les bases doivent être renforcées : des fondations adaptées à la nature du sol sont indispensables pour que les murs ne se fissurent pas et que la structure soit saine. Le prix peut être impacté par leur profondeur.
Le
08/06/2016
, par
Aude

Services Particuliers
Demander
des devis
Guide
travaux
Comment ça marche ?

Aide
Trouver un pro
Mon espace

Services Professionnels
S’inscrire
Comment ça marche ?

Aide
Actualités

Application
mobile
Mon espace

Presse & Partenaires

Revue de presse
Kit presse
Affiliation

Partenariat

A propos
Qui sommes-nous ?
Recrutement
Témoignages
Lexique
Légal
Charte cookies

Habitatpresto est une filiale de, groupe
.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de vos données personnelles (par des
cookies ou technologies similaires) afin de vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres
d’intérêts.
En savoir plus
OK
Lorsque l'on recherche un terrain constructible, il n'est pas rare de s'entendre conseiller telle ou telle zone géographique, plus favorable pour la mise en place des fondations.
Sans aller jusqu’à dire que certaines zones sont difficilement constructibles, êtreassuréque leterrainque vous envisagez d'acheter pour faire construire sa maison ne demandera pas des fondations de 10 mètres de profondeur peut rassurer !
C'est pourquoi interviennent lescabinets spécialisés en études de sol .
Si vous recherchez actuellement un terrain pour construire votre maison, c'est l'interlocuteur qui pourra vous accompagner pour votre projet.
Qu'est-ce que lesfondations de maison  ? Quelle est laprofondeur idéale des fondationsd'une maison ? Peut-on faire soi-même les fondations de sa maison? Quel professionnel intervient en cas d'étude de sol ? Quel est leprix d'une étude de sol? Quels sont lesdifférents types de fondationsde maison neuve ?
Découvrons ensemble les réponses à ces questions !
Vous avez entendu dire que la zone géographique que vous appréciez et vers laquelle vous souhaiteriez vous implanter ne propose pas un sol qui permette une implantation de fondations de maison classique. Vous avez peur que celles-ci ne soient trop profondes et demandent des études particulières avec des coûts plus importants à répercuter sur votre crédit immobilier.
Pourconstruire une maison classique ou passive , uneétude préalable du terrainest indispensable, elle permet d’analyser la nature du sol et anticiper les éventuels mouvements de terrain ou les renforcements structurels nécessaire à la bonne implantation de la maison. 
Recevoir des devis fondationset étude de sol
Vous cherchez à faire construire votre maison ? Après plusieurs rendez-vous, vous savez désormais que les fondations de votre future maison sont essentielles pour sa solidité et sa stabilité. Pour éviter d'avoir d'ici quelques années desinfiltrations ,tassementsetfissures structurelles,les fondations doivent être réalisées dans les règles de l'art. 
Il y a, en effet, toujours quelqu'un qui connait quelqu'un qui a du creuser et implanter desfondations de maison jusqu'à 10, voire 15 mètres de profondeur! Car il est vrai que selon la nature du terrain, les fondations peuvent descendre profondément pour assurer la pérennité de la maison !
Pour être sûr demaîtriser votre projet de construction , il est nécessaire que vous soyez averti de la nature du terrain que vous envisagez d'acheter ou que vous possédez déjà. Il est tout à fait possible de faire soi-même les fondations de sa maison, sans tenir compte de la nature du terrain. Mais en fonction du contexte géologique, les fondations de maison doivent être plus ou moins renforcées, plus ou moins profondes et vous jouez avec la durée de vie de votre ouvrage !
Lesfondations d'une maisonpermettent d'implanter la construction dans le sol. Réalisées après le lissage du terrain, elles doivent être précédées d'uneétude du sol , pour analyser à quelle profondeur celles-ci doivent être construites. Elles permettent d'assurer lastabilitéde votre maison et d'éviter son affaissement.
La nature du terrain joue sur la profondeur des fondations, mais aussi le type de construction. Ainsi unemaison ossature bois  nécessitera des fondations moins profondes qu'une maison de type construction traditionnelle.
Sachez que creuser des fondations profondes pour construire une maison peutaugmenterle budget total de10.000 eurosvoire plus, c'est donc une information à avoir pour le choix de votre terrain.
Habituellement laprofondeur des fondations de maisonpour un terrain de nature stable est d'une soixantaine de centimètres en moyenne. La hauteur et le prix des fondations d'une maison peuvent particulièrement varier en fonction de nombreux facteurs :
Néanmoins, pour vous donner un ordre d'idée, il faut compter en moyenne80 à 170 euros HT le m3pour faire réaliser des fondations de maison. 
Recevoir des devis fondationset étude de sol
Lorsque le terrain a été lissé par plusieursétapes de terrassement , l'étape suivante concerne les fondations de la maison. A partir du plan de la maison, destranchéesdoivent être matérialisées sur le sol aux emplacements des futurs murs extérieurs. 
On parle defouilles: celles-ci doivent être deux fois plus larges que la largeur prévue de votre mur. Si votre mur fait une vingtaine de centimètres de large (parpaing classique de 20x20x50cm), alors la largeur moyenne des tranchées sera de 40 cm.
C'est un travail de longue haleine et il est nécessaire delouer du matérielpour pouvoir avancer. Une mini-pelle est un minimum et de nombreux bras supplémentaires également. Si aucune étude de sol n'a été réalisée auparavant et que vous vous basez sur l'affirmation du vendeur concernant la nature du terrain, il est possible que toutes les économies réalisées en faisant vous-même vos fondations de maison, soient englouties dans quelques années, si les fondations n'étaient pas assez profondes.
En effet,fissures,  affaissement, mouvements de terrain, peuvent entraîner des dégâts considérables sur votre maison, jusqu'à la rendre inhabitable. 
Creuser des fondations de maison n'est pas anodin et la structure de votre maison reposant sur cette base, il est nécessaire de partir du bon pied ! Faites faire des devis pour fondations auprès deprofessionnels proches de chez vouset comparez les prix !
Les fouilles creusées, le fond doit être tapissé de pierre, et un béton de propreté doit être coulé avant l'installation des armatures en fer, dont les dimensions sont données parl'étude géologique . 
Vous pourrez ensuite couler la semelle puis couler les fondations. 
Sachez qu'il ne faut surtout pas travailler et couler des fondations de maison en temps de gel.  Letemps de séchage est de 21 à 28 jours . 
Faire analyse la structure de votre sol
Nous ne pouvons que vous conseiller de faire faire uneétude de sol  avant l'achatd'un terrain afin de vous assurer que vous n'aurez pas à creuser trop profond pour lesfondations de la maison . Il s'agit pour vous de faire des économies substantielles en choisissant le bon terrain !
Pour la cuisine ou la salle de bain, les murs en béton cellulaire sont parfaits ! Focus.
Rénovation ou construction, chauffage au sol ou non, les chapes liquides sont partout !
Une terrasse accompagnée par un barbecue fixe, c'est un ensemble harmonieux et décoratif.
Besoin d'infos sur les fondations de maison? Prix, types, tout est ici !
Tous les déchets ne peuvent être traités de la même manière. Découvrez comment faire !
Vous voulez démolir ou détruire tout ou partie de votre maison, annexe ou extension ?
Le plomb et l'amiante peuvent être encore présents dans nos habitations. Comment gérer leur prése...
Chaque logement dispose d'un mur porteur. Si vous voulez y toucher, prenez certaines précautions&...
Comment déterminer l'importance et la dangerosité de fissures sur un crépi de maison ? Est-i...
Besoin de revêtir votre façade de crépi extérieur ? Quel enduit choisir ? Quel prix son...
Besoin d'en savoir plus sur les chapes de maison ? Techniques, prix, type de pose, on vous d...
Quels sont les différents types de murs, leur prix et quels matériaux sont actuellement disponibl...
Qu'est-ce qu'une étude de sol et quel est son prix ? Qui établit des étude de sol ? Pou...

dimension fondation

Posté

par Adrien Lafond

le
vendredi, 21 septembre 2012

dansFaire construire sa maison
xtypo_rounded2 A savoir Une maison en bois est plus légère qu'une maison en dur, et cela a un impact sur les dimensions des fondations et leur coût/xtypo_rounded2
Adrien Lafond
(Voir le profil Google)

Profil de l'auteur

Afficher plus d'articles de cet auteur

Suivre ce blogueur

Répondre

Annuler

·
Adrien Lafondaime ce commentaire.

Adrien Lafond

mercredi, 17 avril 2013

Veuillezvous connecterd'abord avant d'ajouter un commentaire

-- Choisir --
Particulier
Promoteur
Maître d'Ouvrage Privé
Maître d'Ouvrage Public
Autre

-- Choisir --
Immeuble
Maison Individuelle
Bâtiment industriel

-- Choisir --
01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d’Or
22 Côtes-d’Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure
28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse
56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var
84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d’Oise
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 La Réunion
976 Mayotte

Contrôle technique construction

Vérifications périodiques

Coordination SPS

Assistance technique

-- Choisir --
Immeuble
Maison Individuelle
Bâtiment industriel

-- Choisir --
01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d’Or
22 Côtes-d’Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure
28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse
56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var
84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d’Oise
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 La Réunion
976 Mayotte

-- Choisir --
Local commercial
Local industriel
Etablissement Public
Autre

-- Choisir --
01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d’Or
22 Côtes-d’Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure
28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse
56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var
84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d’Oise
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 La Réunion
976 Mayotte

Vérifications périodiques de l'installation

Contrôle initial de l'installation électrique

Diagnostic de l'installation électrique

Recherche de points chauds par infrarouge

Thermographie

Contrôle de grue ou moyen de levage

Système de Sécurité Incendie

Installation de Gaz

Ascenseur

Conseils pratiques pour mieux construire
Si les fondations sont invisibles, elles ne doivent pas pour autant être négligées. Les fondations portent la maison, et en cas de pépin, les sinistres liés aux fondations sont les plus coûteux, de loin.
A l'heure où la pression foncière pousse les constructeurs à proposer des terrains autrefois évités, faisons le point sur les fondations, et surtout, comment bien les réaliser.
Les bâtiments et les maisons semblent reposer sur le sol...ce n'est pas exactement cela. Les constructions reposent sur desappuis , qui eux reposent sur le sol. Le nom courant de ces appuis ?... et bien, les fondations ! Leur rôle est de fournir des appuis capables de supporter le poids et les autres charges transmises par la construction, et de les acheminer vers le sol.
Pour assurer cette fonction d' interface entre le sol et la structure , les fondations doivent :
xtypo_rounded3Alors que le chantier démarre par la réalisation des fondations, c'est l'inverse lors de la conception.
En effet, le bureau d'études dessine la maison, définit des appuis, puis dimensionne les fondations en fonction des charges que chacune d'elle doit supporter...
Il existe 3 types d'appuis : Appui pontuel, linéique ou surfacique. /xtypo_rounded3
galleryfondation-maison/gallery
Toutes les fondations modernes sont en béton armé, on distingue :
galleryfondation-maison-type/gallery
galleryfondation-maison-fissures/gallery
Argiles gonflantes: Sol particulièrement destructeur pour les bâtiments. Sensibles à l'eau, ces argiles se gonflent après les pluies, et se rétractent lors des sécheresses. L'amplitude du mouvement entre le retrait et le gonflement peut générer d'énormes fissures. Toutes les argiles ne sont pas gonflantes.
Bon sol: couche de sol de qualités mécaniques suffisantes pour porter l'ouvrage, et exempte de comportements problématiques (tassements, retrait-gonflement...)
Béton de propreté: Si le bon sol est peu profond, et que le gros béton n'est pas nécessaire, on coule 5 cm de béton directement au sol avant de réaliser la semelle. Ceci permet d'éviter que de la terre ne se mélange au béton de la semelle.
Coulage en pleine fouille: Il ya 2 possiblités de coffrage du béton d'une semelle de fondation : un coffrage bois autour de la semelle, ou en utilisant les parois de la fouille comme coffrage. Comme il est préférable d'encastrer une semelle dans le bon sol pourassurer le monolithisme de l'ensemble fondation/sol, si les parois de la fouille sont stables et propres, on coule le béton de la semelle directement contre les parois de la fouille qui sert de coffrage.
Fouille: le trou réalisé pour atteindre le bon sol
Gros béton: béton de résistance mécanique inférieure à celle du béton de structure (15Mpa contre 25Mpa), utilisé pour combler ou pour mettre à niveau lorsque le bon sol est profond d'environ 1 à 2m. Généralement non ferraillé, selon la configuration du terrain et la zone sismique.
Retrait-gonflement: voir argiles gonflantes
Tassements différentiels: Si un tassement léger de l'ensemble de la maison n'est pas forcément un problème, un tassement différentiel, c'est-à-dire un tassement qui n'est pas homogène sous les différentes semelles de fondations sera susceptible de créer des fissures plus ou moins grosses sur les murs de la maison. Les fissures à 45° sont assez caractéristiques.
Terrassement: Opération réaliser par des pelleteuses pour fabriquer une plate-forme plane et mise à un niveau en cohérence avec le niveau fini de la future maison.
Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.
J'ai besoin de faire une fondation pour notre nouvelle maison. Ma question est la suivante, De quelle espace un contracteur à t il besoin par rapport aux autres bâtiment pour creuser ma fondation. Si mon garage existant se trouve à environ 5 pieds de la fondation de ma nouvelle maison, est ce que cela cause un problème?
Bonjour Thuot,
impossible de répondre à votre question sans connaître la nature du sol.
Si le sol est rocheux ou très dur, une distance de 5 pieds ou 1m50 environ est tout à fait suffisante, alors que si le sol est meuble ou de faible qualité, les fondations de la maison risquent d'empiéter sur les fondations du garage, ce qui peut poser des problèmes.

Il faut savoir :
Que faire pour vos bâtiments non-accessibles ?

dimension fondation
Généralités:Les fondations reprennent les charges (permanentes) et
surcharges (variables et climatiques) supportées par la superstructure et les
transmettent au sol dans de bonnes conditions afin d’assurer la stabilité de
l’ouvrage.
Les structures portantes usuelles
n’ont ni une rigidité suffisante ni une souplesse satisfaisante a-priori pour
s’accommoder d’éventuels tassements différentiels, d’où désordres,
fissures; en présence de tels désordres on doit procéder à des reprises
en sous œuvres, très onéreuses et souvent aléatoires.
Sol:on doit
déterminer la couche d’assise et ses caractéristiques :
On doit choisir un type de fondation et le
dimensionner :
Tassement différentiels des fondations:cela
donne des contraintes parasites, délicates à évaluer, venant compromettre
l’intégrité de l’ouvrage, essentiellement :
Causes dues à la conception du
bâtiment:
La stabilité des ouvrages suppose
qu’il n’y ait pas de déplacements des forces:
On doit s’arranger pour que les
tassements soient de faibles amplitudes et répartis uniformément.
Solution possible: création
de Joints de tassements (JT) ou de ruptures (JR), dans lesquels on espère que
se circonscriront les éventuels mouvements sans désordres.
Choix des fondations:ce choix
doit être effectué après une sérieuse étude géotechnique. Il est souvent dicté
par les caractéristiques de la structure à appuyer sur le sol. l’importance,
l’amplitude et la nature des tassements sont déterminants.
On admet que pour qu’une structure
se comporte normalement:
(en effet toutes les structures se
déforment)
Aucun désordre n’est à craindre
si :
Charges et réactions sur les
fondations:
Conseils sur l’implantation des fondations:
Mauvaise solution:
l’ouvrage repose sur des sols de natures différentes
Bonne solution: les fondations
de l’ouvrage sont toutes implantées dans le bon sol
Dans cette solution le tassement
différentiel est possible : les fondations reposent certes sur un
remblai ancien, mais celui-ci masque une couche compressible et peu
résistante ; on doit donc implanter cet ouvrage dans la couche de
graviers.
Risque de tassements
différentiels car l’épaisseur de remblai est en effet très variable sous les
deux fondations
Protection contre le
Gel:  les DTU préconisent
une assise hors gel de 50cm en régions tempérées et d’au moins 1m en montagne.
On peut utiliser la carte ci-dessous issue des travaux de M.Cadiergues. Ces
valeurs sont à majorer de 5cm par tranche de 200m, au dessus de 150m
d’altitudes
Risques de séismes: actions
accidentelles se manifestant sous la forme de forces horizontales (sur
l’ensemble de la structure ou sur certains éléments seulement de celle-ci).
Nota:les règles
parasismiques diffèrent évidemment selon le sol de fondation rencontré.
Calcul des
fondations:les fondations doivent être capables de reprendre
l’effet général de renversement du au vent, qui majore les contraintes dues aux
seules charges verticales.
Effets dus aux sous pressions
(poussée d’Archimède):l’effet de mouvements ascendants
sont particulièrement graves dans le cas de bâtiments :
On doit donc s’arranger pour que
dans toutes les situations le poids de l’ouvrage soit supérieur à la poussée
d’Archimède envisagée.
e.g. on doit envisager le cas où
une piscine serait vide
e.g. mur de soutènement en maçonnerie.
La maçonnerie est soumise à une
sous-pression dirigée vers le haut. De même, à l’intérieur du mur, toute
fissure amènera de l’eau et une sous pression.
Dans les calculs la précaution est
prise en déjaugeant les maçonneries, i.e. on applique une poussée d’Archimède
à celles-ci en diminuant de 1 leur densité relative.
Fondations superficielles (DTU 13.1):
en cas de sol d’assise directement accessible à partir du dernier niveau excavé
(caves, sous-sols…) ; on distingue :
Longrines en gros
béton:pour les structures portantes constituées de murs
porteurs continus sans appuis isolés (poteaux). On a un lit de béton faiblement
dosé (250kg/m^3) coulé directement en tranchée sous les murs, sans armatures
transversales, donc inaptes à travailler en flexion dans ce sens. Les longrines
travaillent donc en compression pure, par effet de bielle:  
Emploi:peu performantes a
priori mais économiques, les longrines sont adaptées lorsque la longueur L
calculée est peu différente de l’épaisseur e du mur, donc que le béton
travaille en compression, i.e. L=e+ 10 à 20cm (empattement).
Semelles en béton
armé:utilisées lorsque la largeur d’assise de la
fondation déborde largement de l’emprise au sol  du porteur vertical qu’elles reçoivent, donc soumises à flexion
transversales sous mur, et dans les deux sens sous poteaux. Elles doivent donc
résister :
P/ml charge transmise par le mur
de fondation
  contrainte
maximale pouvant être supportée par le sol (puissance)
La
largeur minimale l de la semelle filante sera :
On prévoit, sous la semelle, un
béton de propreté de 5cm minimum, débordant de 10 cm de part et d’autre de la
semelle.
Dans le cas d’une file de poteaux
(e.g.) la semelle peut contribuer à la rigidité de l’ensemble, armée comme une
véritable poutre pour éviter d’éventuels tassements différentiels.
Nota:dans ce
cas on a besoin d’un certain façonnage : coffrage ou dressage à la règle.
En principe les semelles isolées
sont homothétiques des appuis qu’elles supportent.  On doit vérifier : 
Semelles excentrées:lors
d’une construction contre un bâtiment existant, soit on adopte des planchers en
consoles, auquel cas on écarte aussi les poteaux de rives et on a des semelles
centrées, soit les poteaux de rives sont contre le mur existant et les semelles
doivent être excentrées.
Règle du tiers central:la charge
descendue par le mur se trouve à une distance m de celui-ci
La répartition des contraintes du
sol sous la semelle excentrée dans la direction perpendiculaire au poteau est
d’allure triangulaire ; la largeur utile dans cette direction est limitée
à 3m (m, pas mètres !). on a une répartition uniforme dans la direction
parallèle au poteau. Une poutre de rigidité éventuelle permet d’écarter le
risque d’une rotation de la fondation due à la réaction triangulaire du sol.
on a alors la contrainte maximum
de compression:  
m et l étant limités on ne peut
jouer que sur L: 
Radiers:dalle intéressant la
totalité de l’emprise au sol d’un bâtiment. Emploi type :
Nota:le
tassement global des radiers de grandes dimensions peut être important, et
rendre ainsi compte de variation de compressibilité de couches profondes.
Pour éviter des tassements
différentiels, outre les méthodes citées plus haut, on peut faire déborder plus
largement le radier de l’emprise du coté le plus chargé ; naturellement on
doit centrer le radier sous la résultante des charges.
Radiers étanches ou
cuvelages (DTU 14.1 cuvelage dans les parties immergées des bâtiments):ils sont
soumis à des sous-pressions exercées par la nappe, qu’il convient de bien
évaluer, car dans le cas où celles-ci deviendraient supérieures aux charges la
construction pourrait être déstabilisée ; on peut:
Radiers plats:
économiques, ils sont utilisés lorsque l’entraxe des porteurs verticaux  (<=4 à 5m) autorise des dalles plates en
épaisseur économique n’excédant pas 60 à 80cm et suffisamment rigide.
Les armatures sont souvent en
treillis soudés, mises en places et calées sur un béton de propreté. Les
armatures sont aussi ancrées dans les porteurs verticaux, afin d’assurer la
liaison. On a :
Le calcul s’effectue d’abord à la
flexion, puis on vérifie à l’effort tranchant au droit des appuis
Radiers nervurés:adoptés
lorsque la nature des poteaux ou les entraxes des éléments porteurs sont tels qu’une
dalle plate ne serait pas assez économique (épaisseur trop grande). Les radiers
sont nervurés par poutres et poutrelles croisées qui raidissent la dalle, dont
l’épaisseur en partie courante est sensiblement diminuée.
Fondations
profondes (DTU13.2 travaux de fondations profondes) :les
charges issues des porteurs verticaux sont transmises à la couche d’assise
profonde par des appuis fractionnés, la couche d’assise n’étant plus
directement accessible à cause e.g. du volume de terrassement considérable
ou des difficultés d’exécution d’une telle fouille, en présence d’eau par
exemple.
Nota :le coût
élevé de ces fondations milite pour de grandes portées des éléments d’ossature.
Pieux façonnés à l’avance et préfabriqués:
caractéristiques :
Leur mise en place se fait par
refoulement du sol :
On établit ensuite une courbe de
battage, qui donne une idée précise de la force portante de chaque pieux. Ce
procédé est limité par les capacités du matériel de battage (hauteur et
puissance de frappe). On emploi actuellement surtout des pieux en acier, à
cause des nombreux inconvénients des pieux béton.
Pieux et puits façonnés en
place:très grande souplesse d’emploi ; ils sont
coulés en place en remplissant un forage de béton.
Exemple de la fondation par
havage :
Le rouet est le biseau facilitant
la pénétration dans le sol. à partir du caisson sur le sol on creuse à
l’intérieur au moyen d’une benne preneuse, ce qui fait descendre le caisson.
Puis, le caisson ayant suffisamment descendu dans le sol, on y ajoute des
caissons supplémentaires suivant la profondeur que l’on cherche à atteindre.
Lorsque le caisson a atteint le niveau de la fondation, on le remplit de béton.
Attention : on doit faire descendre le caisson bien verticalement !
Liaisons en tête des pieux
et puits:elle a lieu en fonction
La liaison des têtes de pieux est
plus ou moins indispensables :
Sous murs porteurs continus:les pieux
ou puits sont reliés par de véritables poutres en béton armé, constituant un
appui continu pour les murs
Sous poteaux:si on ne
redoute ni glissement ni déversement :
Le plus souvent les semelles sont
liaisonnées entre elles dans les deux sens par des poutres de rigidité
constituant un chaînage bas
Protection vis à vis de l’humidité:
Empêcher l’eau contenue dans le sol de parvenir
jusqu’à l’ouvrage :i.e. on récupère et on canalise les eaux
d’infiltrations avant qu’elles n’atteignent les murs ou planchers du bâtiment.
Empêcher la propagation de l’eau
dans l’ouvrage:
Coupures étanches:elles empêchent les
remontées capillaires dans les murs :
Bandes ou feuilles de polyéthylènes
Arases au mortier hydrofugé de 2cm d’épaisseur
Vide sanitaire ventilé:évite
l’humidification des planchers proches du sol:
Cuvelage étanche 
naturellement il convient que le drain de pierres ait un exutoire pour
pouvoir assurer sa fonction.
Cas particulier des sous-sols dans
la nappe phréatique:la pression exercée sur les parois du sous sol dépend
de la hauteur piézomètriques (différence entre le niveau supérieur de la nappe
et le niveau du plan où l’on étudie l’effet de la pression et de la sous
pression).

dimension fondation
Après ferraillage, les fondations sont coulées.Des tiges de fer à béton (barre filante) sont positionnées afin de lier le futur treillis soudé de la dalle de compression avec les murs duvide sanitaire .
LES DEMARCHES
Choix du terrain
Quel contrat
Permis de construire de A à Z

LE CHANTIER

Le terrassement
Le drainage
Les fondations
Le vide sanitaire
Les banches
La dalle et hourdis
Les murs
Le toit
Les tuiles
La façade
Remise en forme du terrain

L'INTERIEUR

L'intérieur

RECEPTION DES TRAVAUX
Bien contrôler

FINITION EXTERIEURE

Terrasse et jardin

LES DOSSIERS COMPLETS

Nos dossiers de A à Z
avec des exemples à télécharger

PLANS DE MAISONS
Nos exemples de plan
TRAVAUX PUBLICS
Pont préfabriqué Bonna Sabla

CONTACT
Par mail
Une fois le décapage du terrain (puis excavation et plateforme) réalisé par le terrassier, vient le moment de positionner la maison et d'implanter la zone.

Les fondations ancrent votre maison pour toujours au terrain.
Une étude géotechnique peut, au préalable, être réaliséepar un ingénieur géologue. Ceci afin de déterminer le type de fondations à adapter à la nature de votre terrain.
Dans le cas de fondations par semelles filantes, une tranchée sera faîte afin de réaliser des fondations profondes et "hors gel" sur un sol stable suffisamment résistant. La plupart du temps, dans cette tranchée sera coulée une semelle en béton arméen acier(longrine). Cette semelle répartit la charge de la maison sur une grande surface de sol stable.
Les fondations sont essentiellespour assurer l’assise, le maintien et la solidité de tout édifice. De nouveau, le niveau laser est essentiel pour déterminer la hauteur des fondations à creuser.
La première étape consiste à repérer un angle de votre maison, deux murs en angle droits. À partir de cette équerre, le maçon repère tous les autres murs. L'implantation se fait par rapport aux bornes, elles-mêmes implantées par le géomètre.

Pour ne pas se tromper et être précis, le maçon plante 2 pointes au milieu de chaque chaise. Il fixe les cordeaux (ficelles) entre ces pointes ce qui lui donne après marquage à la bombe de chantier (fluo) la direction à creuser.
Les dimensions d'une fouille pour couler une fondation d'une maison est en général de 60 cm de large par 40 cm de profondeur.
Le maçon ouvre une tranchée le long du cordeau ou du marquage à la bombe de la largeur du godet de son tractopelle, minipelle ou autre..
Le maçon ne doit pas attendre après avoir creusé les fondations. De fortes pluies ou tout simplement un petit orage peuvent remplir les fondations. Dans le meilleur des cas, un vidage par pompe peut être envisagé. Dans le pire, le bord des fondations peut s'effondrer : il faudra donc
recreuser à la main puisqu'aucun engin ne pourra se déplacer sur le chantier ...
Les fondations peuvent être coulées de plusieurs façons :
- à la toupie couplée à une pompe à béton.
- avec le godet malaxeur de certain chargeur.
- à la grue muni d'un godet.


Découvrez vite l'actu brulante !