dos bloque que faire

Suivez Santé magazine sur

Facebook

Twitter

Google+

RSS

Communautés

Mon Espace

Maladies
Allergies
Angine
Angiome
Arthrose
Burn out
Cancer
Cholestérol
Diabète
Endométriose
Fibromyalgie
Gastroentérite
Grippe
Hépatite C
Hypertension
Insomnie
Mal de dos
Maladie d’Alzheimer
Maladie de Parkinson
Migraine
Sida – VIH
Stress
Varicelle

Tabac, alcool, drogues
Un problème d’addiction lié au tabac, à l’alcool ou au canabis ? Parlez en dans notre communauté.
Le blog du Dr Amandine Luquiens, addictologue à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif.
Le blog du Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve, addictologue

Santé de la bouche et des dents
Aphte
Carie
Gingivite

Santé naturelle
Acupuncture
Homéopathie
Huiles essentielles
Hypnose
Méditation
Ostéopathie
Plantes
Sophrologie
Thalassothérapie
Yoga

Les chroniques santé d’Aline Perraudin

Toutes les communautés

Analyses et examens

Base des médicaments

Régimes santé
Cholestérol
Constipation
Diabète
Tous les régimes santé…

Aliments et santé
Chocolat
Œufs
Pâtes
Tous les aliments…

Allergies et intolérances alimentaires
Gluten
Lactose

Nutriments
Oméga 3-6-9
Vitamines et minéraux
Probiotiques
Compléments alimentaires

Guide des aliments (calories)

Aliments minceur

Régimes minceur
Chrononutrition
Cures détox
Régime du Dr Cohen
Régimes protéinés/Dukan

Minceur ciblée par zone
Cellulite
Cuisses
Fesses
Ventre plat

Tous les sports
Gym / Pilates
Marche / vélo / jogging
Yoga / Taï-chi / Qi gong

Soins minceur

Calculez votre IMC

Calculez vos besoins journaliers en calories

Calculez votre indice de masse grasse

Compteur de calories brûlées

Soins visage
Peau grasse/acné
Peau sensible
Peau sèche
Maquillage

Soins corps
Décolleté
Epilation
Hydratation
Jambes
Mains et pieds
Spas, hammam, massages…
Transpiration

Soins cheveux
Coloration
Perte de cheveux/calvitie
Coiffure/lissage/bouclage
Pellicules

Soins solaires

Alimentation anti-age
Aliments antioxydants
Vitamines et minéraux

Soins anti-âge
Yeux
Front
Sourire
Visage
Corps

Médecine et chirurgie esthétiques
Chirurgie esthétique
Injections
Lasers
Peelings

Booster ses neurones
Jeux et entrainement cérébral
Mémoire

Equilibrer ses hormones
Andropause
Ménopause

Renforcer ses os et ses muscles
Activités physiques
Aliments

Désir d’enfant
Conception
Infertilité

Grossesse
Echographies Examens
Grossesse et santé
Alimentation de la future maman
Sexualité
Les blogs Grossesse

Accouchement
Préparations à l’accouchement
Accoucher étape par étape
Péridurale
Césarienne

Après l’accouchement
Retrouver sa ligne
Baby-blues
Sexualité

Bébé
Allaitement ou biberon
Diversification alimentaire
Santé du bébé
Sommeil
Eveil

Enfant
Bien grandir
Bien manger
Psychologie de l’enfant
Santé de l’enfant

Adolescent
Anorexie Boulimie
Psychologie de l’adolescent
Sexualité de l’adolescent

Contraception
Pilule
Stérilet
Préservatif
Contraception d’urgence

Désir / plaisir
Pratiques sexuelles
Positions sexuelles
Le blog sexo de Marine Nugeron et Daisy Le Corre

Troubles sexuels
Troubles sexuels chez l’homme
Troubles sexuels chez la femme
Consultations sexo du Dr Mimoun

Psycho
Développement personnel
Psycho couple
Le coaching de l’intime par Isabelle de Faup
Psycho adolescent
Psycho enfant
La communauté Stress et Anxiété

Démarches Sécurité sociale
Remboursements sécu
Arrêt maladie
Congé de maternité
Mutuelle

Droits du patient
Dossier médical
Erreur médicale

Scandales sanitaires
Alimentation
Médicaments
Pollution

Maladies

Allergies

Angine

Angiome

Arthrose

Burn out

Cancer

Cholestérol

Diabète

Endométriose

Fibromyalgie

Gastroentérite

Grippe

Hépatite C

Hypertension

Insomnie

Mal de dos

Maladie d’Alzheimer

Maladie de Parkinson

Migraine

Sida – VIH

Stress

Varicelle

Tabac, alcool, drogues

Un problème d’addiction lié au tabac, à l’alcool ou au canabis ? Parlez en dans notre communauté.

Le blog du Dr Amandine Luquiens, addictologue à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif.

Le blog du Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve, addictologue

Santé de la bouche et des dents

Aphte

Carie

Gingivite

Santé naturelle

Acupuncture

Homéopathie

Huiles essentielles

Hypnose

Méditation

Ostéopathie

Plantes

Sophrologie

Thalassothérapie

Yoga

Régimes santé

Cholestérol

Constipation

Diabète

Tous les régimes santé…

Aliments et santé

Chocolat

Œufs

Pâtes

Tous les aliments…

Allergies et intolérances alimentaires

Gluten

Lactose

Nutriments

Oméga 3-6-9

Vitamines et minéraux

Probiotiques

Compléments alimentaires

Régimes minceur

Chrononutrition

Cures détox

Régime du Dr Cohen

Régimes protéinés/Dukan

Minceur ciblée par zone

Cellulite

Cuisses

Fesses

Ventre plat

Tous les sports

Gym / Pilates

Marche / vélo / jogging

Yoga / Taï-chi / Qi gong

Soins visage

Peau grasse/acné

Peau sensible

Peau sèche

Maquillage

Soins corps

Décolleté

Epilation

Hydratation

Jambes

Mains et pieds

Spas, hammam, massages…

Transpiration

Soins cheveux

Coloration

Perte de cheveux/calvitie

Coiffure/lissage/bouclage

Pellicules

Alimentation anti-age

Aliments antioxydants

Vitamines et minéraux

Soins anti-âge

Yeux

Front

Sourire

Visage

Corps

Médecine et chirurgie esthétiques

Chirurgie esthétique

Injections

Lasers

Peelings

Booster ses neurones

Jeux et entrainement cérébral

Mémoire

Equilibrer ses hormones

Andropause

Ménopause

Renforcer ses os et ses muscles

Activités physiques

Aliments

Désir d’enfant

Conception

Infertilité

Grossesse

Echographies Examens

Grossesse et santé

Alimentation de la future maman

Sexualité

Les blogs Grossesse

Accouchement

Préparations à l’accouchement

Accoucher étape par étape

Péridurale

Césarienne

Après l’accouchement

Retrouver sa ligne

Baby-blues

Sexualité

Bébé

Allaitement ou biberon

Diversification alimentaire

Santé du bébé

Sommeil

Eveil

Enfant

Bien grandir

Bien manger

Psychologie de l’enfant

Santé de l’enfant

Adolescent

Anorexie Boulimie

Psychologie de l’adolescent

Sexualité de l’adolescent

Contraception

Pilule

Stérilet

Préservatif

Contraception d’urgence

Désir / plaisir

Pratiques sexuelles

Positions sexuelles

Le blog sexo de Marine Nugeron et Daisy Le Corre

Troubles sexuels

Troubles sexuels chez l’homme

Troubles sexuels chez la femme

Consultations sexo du Dr Mimoun

Psycho

Développement personnel

Psycho couple

Le coaching de l’intime par Isabelle de Faup

Psycho adolescent

Psycho enfant

La communauté Stress et Anxiété

Démarches Sécurité sociale

Remboursements sécu

Arrêt maladie

Congé de maternité

Mutuelle

Droits du patient

Dossier médical

Erreur médicale

Scandales sanitaires

Alimentation

Médicaments

Pollution

Santé animale

Chiens

Chats

Autres animaux

Quels fromages choisir lorsqu’on est intolérant au lactose ?
Cancer du sein : plus de 5 millions de femmes dépistées en 2015-2016
Santé : les risques qui se cachent derrière un marathon
La prise de décision, un mécanisme transmissible ?
6 conseils pour soulager le mal de dos sans médicament
Une lombalgie régresse le plus souvent en quelques jours. Conseils de spécialistes pour accélérer la guérison.

http://www.santemagazine.fr/6-conseils-pour-soulager-le-mal-de-dos-sans-medicament-59045.html

http://www.santemagazine.fr/sites/santemagazine.fr/files/styles/sm_article_image_principale/public/articles/images/86519392.jpg?itok=TVaM3G-e

Le renforcement musculaire est aussi une solution pour soulager le mal de dos. Plusieurs exercices sont disponibles pour cela et l’utilisation d’un rouleau de massage peut être très utile.
Bonne journée!
Suivez Santé magazine sur :

Facebook

Twitter

Google+

RSS

Une lombalgie régresse le plus souvent en quelques jours. Conseils de spécialistes pour accélérer la guérison.
Vous vous baissez pour soulever un enfant ou sortir une valise d’un coffre… Et là, ça coince.Votre dos est bloqué.
« On ne sait pas exactement ce qui se passe à ce moment-là,dit le Dr Jean-Yves Maigne, responsable du département de médecine physique à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu (Paris),mais nous avons de bons arguments pour penser qu’il se produit une déchirure au niveau d’un disque intervertébral. Ce disque est composé d’un anneau fibreux qui a la même structure qu’un ligament. Lors d’un faux mouvement ou d’efforts répétés, cet anneau peut se déchirer. C’est le même mécanisme qu’uneentorse . »
Alors, que faire pour réduire la douleur et retrouver sa mobilité ?
Pas question de rester alité, sauf si la douleur est trop vive. Le repos complet ne ferait qu’accroître l’ankylose sans résoudre le problème. Il faut donc poursuivre ses activités, en évitant les postures les plus douloureuses.« Evitez de rester assis trop longtemps »,conseille le Dr Maigne.
« Pour unelombalgieaiguë, c’est la bonne indication »,observe le Dr Maigne. Pour Thibault Dubois, ostéopathe,« ces manipulations ne doivent pas être douloureuses. »
Quelque 80 % des patients sont soulagés en une séance. Pour les autres, une deuxième séance est préconisée, trois semaines à un mois après.
Une bouillotte ou une couverture chauffante sur la zone douloureuse procurent une sensation de détente. Mais, l’effet est bref.
« Tout le monde peut le faire,assure le Dr Maigne.Il suffit de se concentrer sur les muscles de chaque côté de la colonne vertébrale et d’effectuer un mouvement de friction lente, plus ou moins appuyé. »
« Assis sur un gros ballon(à acheter en magasins de sport, NDLR) , imprimez un léger mouvement de rotation au sol à l’aide de vos pieds, selon un cercle fictif d’une dizaine de centimètres de diamètre,dit Thibault Dubois.Doux et lent, le mouvement mobilise le bassin et détend les muscles paravertébraux. »
Egalement appelé “griffe du diable”,l’harpagophytum possède des vertus anti-inflammatoire s.A utiliser en gel, en comprimés ou en ampoules.

dos bloque que faire

Beauté Mode LifestyleCuisine Bien-être & santé

Santé

Allergies

Cancer

Cholestérol

Diabète

Maladies

Mal de dos

Mal de tête et migraine

Médicaments

Problèmes de peau

Santé, froid et hiver

Maux de l’été

Santé des dents

Santé des yeux

Sommeil

Tabac

Digestion

Psycho

Bien dans sa peau

Développement personnel

Gérer son stress

Moi et les autres

S’épanouir au travail

Nutrition

Équilibre alimentaire

Conseils Nutrition

Diététique

Forme

Sports

Thalasso et thermalisme

Toutes les vidéos CoachClub

Tous les exercices Gym

Massages

Sexo

Séduction et couple

Pratiques sexuelles

Tous les conseils Sexo

Minceur

Cellulite

Conseils pour maigrir

Maigrir par zone

Régime minceur

Sport pour mincir

Gynéco

Contraception

Règles

Ménopause

Endométriose

Actus Bien-être et santé

Médecines douces

Maison & Déco Do It Yourself Astro Vidéos Jeux-concours Boutique

Je certifie ne pas envoyer d’e-mail indésirable
Les différentes méthodes pour soulager le mal de dos
Se laisser « paralyser » par une douleur au dos (ou la peur d’avoir mal), c’est faire le lit de lalombalgie chronique . Donc, dès que le dos coince et fait mal, on ne traîne pas.En automédication, le premier antalgique conseillé est le paracétamol(jusqu’à 3 g par jour). On peut y associer desanti-inflammatoires comme l’aspirine ou l’ibuprofène . Outre leur effet antalgique, ils bloquent l’action d’une enzyme, la Cox, impliquée dans la cascade de réactions aboutissant à l’inflammation et à la douleur. Leur inconvénient : unemauvaisetolérance digestive . Ne pas en abuser donc.Si cela ne va pas mieux au bout d’une semaine, il ne faut plus hésiter à consulter .Enfin, si la douleur au niveau du dos est très forte d’emblée ou augmente (par exemple pour un tassement vertébral ou une douleur partant des cervicales jusque dans le bras),le médecindéploie le traitement de choc : les antalgiques contenant de la morphine, à prendre pendant 1 à 2 semaines pour désactiver la douleur. A noter : l orsque les muscles sont très contractés, ce qui amplifie la douleur, le médecin peut ajouter à l’ordonnance des myorelaxants pour les détendre . Mais ils ne doivent pas être employés plus de 2 semaines en raison de leur effet « somnifère ».
Les méthodes douces pour soulager le mal de dos
Sous l’effet dela chaleur , les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui favorise l’élimination des toxines emprisonnées dans les muscles , responsables des douleurs et contractures. A essayer pour les petits «tours de reins» ou lestorticolis . Notre sélection : lespatchs chauffants(SyntholKiné, Hansaplast, Mercurochrome…), dont la chaleur diffuse durant 8 heures environ. Autre option : lalampe à infrarougequi élève légèrement la température de la zone visée (à partir de 24 € surwww.celyatis.comouwww.kiria.comouwww.laboutiquedudos.com ).
Avec l’homéopathie, je peux alléger les douleurs dorsales
Certainsmédicaments homéopathiquespeuvent contribuer à la diminution du mal au dos. Ainsi, après un effort inhabituel ou forcé, on peut prendreArnica montana 9 CH(3 granules 3 fois par jour).Si l’on se sent toute raide ou que la douleur se logeen bas du dos, au niveau lombaire , on prend plutôt Rhus toxicodendron 5 CH(3 granules 3 fois par jour). Enfin, pour celles qui sont souvent penchées en avant parce que, travaillant assises,la douleur se loge plutôt entre les omoplates, le médicament le plus adapté est Actea racemosa 9 CH(3 granules 3 fois par jour).Quand les douleurs s’installent, il est préférable de consulter un médecin homéopathe pour ajuster le traitement.
Plusieurs peuvent être utilisées contre les douleur du dos. On choisit alors lesaule blanc(Salix alba) en complément alimentaire pour soneffet antalgique . Il renferme de la salicine, un des composants naturels de l’aspirine. On l’emploie en particulier dans lesdouleurs sciatiques , partant du bas du dos et irradiant dans une jambe. Autre plante antalgique à utiliser cette fois en compresses externes : lepiment de Cayenne(Capsicum frutescens), contenant de la capsaïcine à l’ action antidouleur reconnue(en vente en  pharmacie). Enfin, lagriffe du diable(Harpagophytum procumbens) en complément alimentaire est connue pour soneffet anti-inflammatoireet convient notamment quand l’ arthroseest la source de la douleur.
Et quand les douleurs au dos persistent vraiment, existe-t-il des solutions plus radicales?
Le principe : injecter de la cortisone, super anti-inflammatoire , au cœur même de la zone douloureuse. Si une cause précise a été trouvée et que la douleur résiste aux médicaments classiques, cetraitement ponctuelpeut apporter un réel soulagement et permettre de débloquer la situation. « On vise ainsi à traiter le problème de fond : l’inflammation et non la douleur, calmée, elle, par des antalgiques », explique le Dr Maigne. Le soulagement n’est pas immédiat, il apparaît au bout de quelques jours . En général, une à trois infiltrations suffisent. Mais, dans environ un tiers des cas, l’infiltration ne marche pas. Il n’est pas alors utile de recommencer.
La chirurgie du dos, c’est pour qui ?
Aujourd’hui,la chirurgie du dos s’adresse principalement aux personnes souffrant de hernie discale: lesdisques vertébrauxcoincent une partie d’un nerf, souvent lesciatique , qui descend dans la jambe.La plupart du temps, cette hernie régresse spontanément mais, dans environ 5 % des cas, il devient nécessaire d’enlever chirurgicalement tout ou partie du disque responsable de la compression . L’opération ne nécessite qu’une incision de 2 à 4 cm (contre 10 à 15 autrefois). Un écran vidéo permet au chirurgien de parfaitement centrer son geste et de ne quasiment plus toucher aux muscles. Résultat : les suites opératoires sont beaucoup moins lourdes, on récupère vite et mieux. Si les indications sont bien posées et pesées,la chirurgie du dos aboutit à un soulagement dans 80 % des cas .
Avec de la chaleur je peux soulager mon dos
Sous l’effet dela chaleur , les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui favorise l’élimination des toxines emprisonnées dans les muscles , responsables des douleurs et contractures. A essayer pour les petits «tours de reins» ou lestorticolis . Notre sélection : lespatchs chauffants(SyntholKiné, Hansaplast, Mercurochrome…), dont la chaleur diffuse durant 8 heures environ. Autre option : lalampe à infrarougequi élève légèrement la température de la zone visée (à partir de 24 € surwww.celyatis.comouwww.kiria.comouwww.laboutiquedudos.com ).

dos bloque que faire

Envie de recevoir nos newsletters ?
Inscrivez-vous !
Je m’inscris
Vous avez aimé ce contenu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Je m’inscris
La newsletter Serengo, c’est chaque jour une façon d’embellir votre quotidien et de partager avec vous des infos utiles, ludiques et insolites.
Inscrivez-vous vite pour recevoir gratuitement par mail la newsletter de Serengo !

Je veux recevoir les offres partenaires de Serengo
Nous aimerions mieux vous connaître, complétez vos coordonnées ci-dessous.

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12

1917
1918
1919
1920
1921
1922
1923
1924
1925
1926
1927
1928
1929
1930
1931
1932
1933
1934
1935
1936
1937
1938
1939
1940
1941
1942
1943
1944
1945
1946
1947
1948
1949
1950
1951
1952
1953
1954
1955
1956
1957
1958
1959
1960
1961
1962
1963
1964
1965
1966
1967
1968
1969
1970
1971
1972
1973
1974
1975
1976
1977
1978
1979
1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999

Vous allez bientôt recevoir votre newsletter. Vérifiez vos spams (cliquez sur « Pas un spam » ou « Non spam ») et ajoutez Serengo à votre carnet d’adresses.
Voici cinq situations qui peuvent réveiller ou créer la douleur. Nos conseils pour réagir efficacement.
1. Quand le jardinage blesse
Penché sur un massif de fleurs, on veut se relever… et on reste bloqué.
C’est quoi ? Un disque s’est fissuréentre deux vertèbres : c’est le fameux lumbago ou « tour de rein ». La souffrance est aggravée par des contractures musculaires défensives.
Ce qui fait du bien.Bouillotte et antalgiques ! Au-delà de 48 heures, on reprend très doucement des activités quotidiennes. Jérôme Auger conseille de pratiquer dix fois par jour l’exercice suivant : allongé sur le dos, jambes repliées, on ramène les genoux vers la poitrine avec ses mains.
2. Trop de sport hier… Se paie aujourd’hui
On a beaucoup sollicité son corps et, aujourd’hui, on a mal tout le temps.
C’est quoi ?Une accumulation de petites lésions a fini par abîmer le dos, et a bien souvent favorisé l’ arthrose .
Ce qui fait du bien.Premier réflexe, consulter un médecin pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une hernie discale, lorsque deux vertèbres écrasent le disque situé entre elles. Des infiltrations de cortisone peuvent soulager la zone. On n’arrête surtout pas l’activité physique mais on choisit un sport doux et des exercices personnalisés par un kinésithérapeute.
3. Le poids des soucis
Le moral n’y est plus et le mal de dos s’est insinué petit à petit…
C’est quoi ?Un problème, qui aurait dû rester ponctuel, s’est chronicisé à cause du stress et de l’ état dépressif . Il n’y a plus de lésion mais la douleur demeure.
Ce qui fait du bien . D’abord, on vérifie chez le médecin qu’il n’y a vraiment plus d’atteinte physique. Puis on s’attaque à la dépression. Et on remuscle son dos. Jérôme Auger recommande un exercice simple : à quatre pattes, hanches et genoux à angle droit, on alterne dos rond/dos creux, sans bouger les épaules ni les genoux. Le mouvement ne doit pas être douloureux. À répéter vingt fois par jour.
4. Halte aux mauvaises postures
Après des années passées devant un bureau, le corps proteste.
C’est quoi ?Les mauvaises postures créent un surmenage musculaire et articulaire. Des lésions et des contractures apparaissent petit à petit. Parfois, la douleur devient chronique.
Ce qui fait du bien . Faites des pauses dans la journée et, si possible, changez d’assise (un gros ballon à la place de la chaise). Le soir, prenez un bain chaud pour détendre les muscles. Jérôme Auger propose de répéter dix fois cet exercice: asseyez-vous sur une chaise. Inspirez, rentrez le menton et tirez la tête vers le haut pour vous grandir et étirer la colonne.
5. Au fil des ans, le dos s’use
Vous êtes plutôt sportif et en forme, mais de temps en temps, vous avez tout de même mal au dos.
C’est quoi ?En vieillissant, lesarticulationsperdent en souplesse et la colonne amortit moins bien les chocs. L’arthrose accélère ce phénomène.
Ce qui fait du bien . Consulter un médecin permet de s’assurer du diagnostic. Une ceinture lombaire et desantalgiquespeuvent aider à soulager les douleurs épisodiques. On poursuit une activité physique régulière et raisonnable, tout en consultant régulièrement son kiné pour des conseils personnalisés.
>> En images, ces coupes qui subliment les cheveux blancs Si vous avez depuis longtemps quelques fils d’argent par-ci, par-là, c’est souvent après 50 ans que[…]
Publié le 03/04/2017 dansDiaporamas ,Petits plaisirs
>> En images, des idées shopping pour passer aux produits naturels La cosmétique aussi aime l’authentique ! Et le glamour n’exige pas de sacrifier toutes ses[…]
Publié le 23/03/2017 dansDiaporamas ,Petits plaisirs
Transmises de génération en génération, certaines croyances ont la vie dure. Petite mise au point pour démêler le vrai du faux. On peut très bien avaler ses[…]
Alors que nous pouvons normalement humer des centaines d’odeurs, 5 à 10 % des Français perdent cette capacité. Un handicap réel qui s’accompagne souvent d’une[…]
2 000 euros, c’est la facture moyenne pour un implant, et ce n’est pas remboursé par la Sécu ! Que faire quand le travail a été bâclé ? Saisir[…]
Publié le 06/01/2017 dansConso futée
Faire l’amour permettrait de soulager les maux de dos. C’est ce qu’affirme une étude publiée dans le Bulletin of Experimantal Biology and Medicine. Elle montre[…]
Pas moins de huit personnes sur dix* souffriront au moins une fois de ce que l’on a baptisé le « mal du siècle ». Le mal de dos, une affection presque[…]
Publié le 18/04/2016 dansCheck-up ,Quiz
Contre le mal de dos chronique, les analgésiques ne suffisent pas toujours. Pour vérifier si l’on ne pouvait pas proposer d’autres options aux personnes qui[…]
1 – J’ai des douleurs abdominales : elles sont modérées, et je n’ai aucun autre symptôme. Non. Pas besoin de vous précipiter chez le médecin tant[…]
En plein repas, votre voisin de table avale de travers. Il ne faut pas perdre une minute  pour éviter que ce petit incident ne se transforme en urgence médicale. Les[…]
40 % des maux de dos seraient dus à une dégradation irréversible des disques intervertébraux, qui forment des coussinets entre les vertèbres. Mais, avec le temps,[…]

dos bloque que faire

Au secours !! je me suis bloquée le dos (et chuis seules avec mes lulus)
Tout
Aujourd’hui
La semaine dernière
Le mois dernier
Tout
Discussions uniquement
Photos uniquement
Vidéos uniquement
Liens uniquement
Sondages uniquement
Bonjour à toutes,

Voilà, hier en début d’après midi, alors que je ne me souviens pas avoir fait de mouvement brusque, j’ai eu une belle douleur (milieu supérieur du dos)… (bon, le matin même, ménage d’enfer)

En évitant certains mouvements et surtout avec 2 (2) nurofen, je trouvais ça plutôt supportable !!

Pas de douleurs quand je suis allongée (sur le dos)…j’ai pu donc dormir (en pointillé because j’ai eu de la visite de 2 ptits bouts de ma connaissance qui voulaient faire un calin à leur môman !!)

Ce matin, c’est à pleurer…marcher est difficile (il faut que je contracte à fond les abdos…vous me direz, ça peut pas me faire de mal), dans certaines positions, j’ai comme un « coup de poignard » (on dirait que le muscle se contracte tellement que ça en devient insupportable)…en criant un bon coup et en resserant les abdos…ça passe..

Je ne peux pas porter mon ptit lu (18 kilos tout de même pour 2 ans et demi !! MERCI le papa) !! je ne peux pas mettre mes chaussettes (mais j’ai bon espoir d’y arriver avant midi !! et les 2 affreux pètent la forme !!!!

Je suis TOUTE SEULE avec eux en ce moment !!

Je me suis permise de prendre un propofan …j’attends le verdict !

Ma question est: CA VA DURER ENCORE LONGTEMPS ???? est ce que, quand ce sera un peu plus chaud ce sera plus supportable ??

Il est bien évident que si demain, c’est pas mieux, je file voir mon doc (le papa rentre demain) … bref, je viens chercher un peu d’espoir pour survivre pendant encore une ptite douzaine d’heures !!!

Excellente journée à toutes
mémé marie

Courage

je ne peut malheureusement pas te rassurer mais te comprend j ai moi meme 3 ti bouts en dessous de 6 ans et je doit gerere depuis 9 mois avec une siatique percistante du a un disque deplacer
vas voire ton doc il te donneras de quoi tenire le coup meme si c est dure

pour le temp tout depend de se que tu as maissi tu na pas fait d efort speciaux sa devrai passer
moi j avait bouger un meuble moi meme et comme il etait lourdmondos na pas aimer

courage a toi
j espere que sa vas passer vite je sait comme c est penible

Charte déontologique

Mentions légales
Règles de bonne conduite

Contacts

Tous nos forums
Forum de A à Z
Un médecin vous répond
Forum archives
Maladie et santé
Santé générale
Cancers
Gynécologie
Arthrose et Rhumatismes
Hormones et Thyroïde
Diabète
Grossesse et Enfants
Grossesse
Bébé et enfants
Parents
Bien être et couple
Psychologie
Bien être – Médecines douces
Sexualité
Beauté
Régimes – Nutrition
Inscrivez-vous gratuitement pour participer aux forums Onmeda.
Fatigue, stress, burn-out, dépression,… Ces mots vous parlent ? Trouvez ici des explications et surtout des solutions pour vous en sortir !
La dépression, l’un des troubles psychologiques les plus fréquents en France, toucherait 10 à 25 % des femmes et 5 à 12 % des hommes
Des bienfaits du sexe aux zones érogènes en passant par les top positions du Kamasutra… Trouvez ici tout ce qu’il faut savoir pour un maximum de plaisir !
Certains sujets sont difficiles à aborder. Panne d’érection, micropénis ou baisse de libido… Trouvez ici les réponses à toutes vos questions !
A part la grossesse, quelles sont les causes d’un retard de règles ? La réponse du gynéco en vidéo…
Homme, femme, adulte, enfant… Une cystite peut toucher tout le monde. Mais quel traitement est indiqué chez l’enfant, chez la femme ou chez la femme enceinte ?
Conception et fécondité, alimentation, démarches et échographies pendant la grossesse… Êtes-vous bien informé ? Trouvez ici l’essentiel à savoir !
De la varicelle à l’otite, de la scarlatine à l’eczéma en passant par les questions de vaccination… L’essentiel sur les maladies infantiles les plus fréquentes.
Onmeda est un site d’information générale sur le bien-être et la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.
Copyright © 2015 Onmeda – Un site du groupe aufeminin

dos bloque que faire
Voir les discussions
 
Voir les messages
Voir les discussions
 
Voir les messages
[conseils] avez-vous un truc pour soulager un blocage de dos ? (urgent)
Je ne sais plus quoi faire pour soulager une amie..
elle est coincée au niveau du dos
vous ne sauriez pas ? comment faire ? quoi ? un truc ?
*paniquée*
elle ne peut plus bouger, elle s’est réveillée comme ça et après avoir pris des décontractant ça allait mieux mais…
merci de vos réponses c’est assez urgent
je file à la pharmacie
Frappe avec un marteau sa soulage … après tu sens plus rien …
ça m’est arrivé il y a peu…c’est pénible
(je suis resté kéblo au moment d’aller au boulot…dur…)

Le bas du dos bloqué c’est un lumbago (les lombaires) et en haut c’est un dorsalgo (les dorsales). bien sur ça peut être plus grave, style sciatique ou hernie mais il faut savoir raison garder et panique éviter

– Reste tranquille dans une position non douloureuse, évite les torsions et mouvements qui font mal. (c’est évident mais bon il y a les adeptes du « quand je fais ça AIE ça fait mal regarde je le refais AIE »)

– ne fonce pas voir n’importe quel osthéo, le remède peut être pire que le mal. Va d’abord chez un médecin il te filera sans doute de l’anti douleur & inflammatoire (nurofen) et un décontractant musculaire (décontractyl, miuryl). Il pourra éventuellement te conseiller un osthéo (attention ce n’est pas remboursé)

Un bon truc à demander: des exercices à faire pour éviter les postures qui niquent le dos. Personnellement l’épaulé jeté d’enfant à bout de bras a été une des pires choses à faire. La douleur est souvent provoquée par une asymétrie de la colonne qui provoque un travail excessif du muscle de l’autre côté pour compenser, d’où contracture. L’osthéo pourra éventuellement te remettre tout ça en place progressivement. Si tu es sur Paris j’ai une bonne adresse (recommandée par mes parents qui ont la colonne en charpie)

Je croise les vertèbres pour toi…profte en pour te faire servir le diner devant l’ordi

Khro
(je m’adresse bien sur à ton amie)
Re: [conseils] avez-vous un truc pour soulager un blocage de dos ? (urgent)
Provient du message deXeen
Je ne sais plus quoi faire pour soulager une amie..
elle est coincée au niveau du dos
vous ne sauriez pas ? comment faire ? quoi ? un truc ?
*paniquée*
elle ne peut plus bouger, elle s’est réveillée comme ça et après avoir pris des décontractant ça allait mieux mais…
merci de vos réponses c’est assez urgent
je file à la pharmacie
La meilleure chose à faire est d’aller voir un médecin! car il ne faut pas jouer avec son dos.

Il se peut que ce soit une sciatique et dans ce cas le médecin prescrira au moins des anti-anflammatoires, des séances de kiné et beaucoup de repos.
Oui autant aller voir un médecin , sinon tu risques d’empirer la situation si tu fais qqchose de travers .
Comme mes camarades ci-dessus, je conseille d’aller voir le médecin… Tous les cas sont différents, il saura trouver un traitement adapté

Moi perso, c’est anti-inflammatoires direct, puis pour me remettre la semaine après, je fais du vélo sur le plat, dos bien droit, ça recale tout…
Ca m’ait arrivé une fois , je suis resté plié en 2 toute une journée sans pouvoir me redresser sous peine d’une douleur insupportable , un médecin a dû se déplacer et m’a fait une piqure sur les fesses , je ne me souviens plus du contenu de la piqure par contre, la nuit d’apres je pouvais presque me redresser.
Bref si c’est la même chose qu’a moi , c’est l’affaire d’une journée ou 2 , pas plus. En tout cas je compatis pour ta copine
Tu appelles Monsieur Pignon.

« Il est méchant monsieur Brochon il est mignon monsieur Pignon !  »
Cette situation me fait penser au film  » Le dîner decon  » …. C’est venu comme ça, désolé

Sinon oui, voir un médecin semble la meilleure solution.

Note à l’intention des mal-comprenants : aucune attaque personnelle dans ce message, juste une observation anodine dénuée de sens véritable, sauf peut-être d’un peu de mon humour si percutant ….

Mardram, tu m’as eu.
Elle a peut-être une hernie discale, fais-ladonc passer sur la table d’opération pour qu’on lui fasse sauter son nerf qui coince !

Sinon je pense plus à un lumbago si c’est une douleur du bas du dos (lombaire)… la douleur va persister 5 à 10 jours voir plusieurs semaines puis disparaitre. Fais lui prendre des anti-inflammatoire et un rendez-vous chez un kiné.

Euh, le généraliste va servir à rien si elle veut consulter un médecin qu’elle prenne rendez-vous chez un rhumatologue plutôt.
tu téléphones à sasoeur *dans la lignée des deux zigotos au dessus*.
Sinon, pour pas avoir de mal aux dos, le sport reste le must en fait (pas à haut niveau, mais un peu de sport toutes les semaines genre piscine).
et un kiné ça aide aussi pour ce genre de chose.
Provient du message deUlgrim
Mardram, tu m’as eu.
Fait comme moi tu vas a la piscine
sa te fera du bien au dos j’te conseil vivement
Rien a dire de plus que Khronos ……… il a cite tous les medicaments classiques de ce genre de trouble ( avoir un membre de sa famille qui a ce genre de problemes ca aide a savoir ce qu il faut )

Au pire si ta copine reste vraiment bloquer il faudra faire venir un specialiste qui lui fera une infiltration ……. mais je doute qu elle en soit a ce niveau la.
__________________
Ich möchte ein Eisbär sein
im kalten Polar,
dann müßte ich nicht mehr schrei’n,
alles wär so klar.

Eisbären müssen nie weinen.
Connectés :615(sites) |1235(forums)
Pas de compte JOL ?Créer un compte
Les forums JOL
>Forums divers
>La Taverne
>
[conseils] Avez-vous un truc pour soulager un blocage de dos ? (urgent)
Les forums JOL
>Forums divers
>La Taverne
>
[conseils] Avez-vous un truc pour soulager un blocage de dos ? (urgent)
Thème visuel :– Bleu — Bordeaux — Noir — Rose — Sable
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement00h07 .

dos bloque que faire
Vos données santé protégées + de 15 000 produits de pharmacies Vendus et expédiés par des pharmacies françaises SAV : 01 41 34 88 88
Vos données de santéprotégées

Votre commande expédiée pardes pharmacies

Une question ?Appelez le01 41 34 88 88
Nous recherchons les meilleures offres pour votre panier.
Produits vendus et expédiés par des pharmacies françaises Vos données de santé protégées
23 Avril 2015 Sandrine Billaud, Docteur en pharmacie
5,99 € 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 No Yes Ajouter
7,12 € 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 No Yes Ajouter
15,49 € 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 No Yes Ajouter
9,05 € 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 No Yes Ajouter
Je suis une femme
un homme
9,05 € 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 No Yes Ajouter
7,12 € 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 No Yes Ajouter
10,45 € 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 No Yes Ajouter
Le produit a été ajouté à votre panier
Newsletter
Recevez chaque semaine des offres exclusives, des nouveautés, des conseils, et bien plus encore !
Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte.
Offres personnalisées Conseils de pharmaciens Nouveautés produits
Je suis une femme
un homme
Services en ligne assurés par
C.G.U Données personnelles et cookies © Copyright Doctipharma 2017
Le mal de dos courant ou encore la lombalgie touche en général le bas du dos : mal aux reins, tour de rein, lumbago… Alors que le dos s’étend de la nuque aux fesses, c’est souvent la région basse du dos qui est concernée avec quelque fois une relation au stress : en avoir plein le dos… ! Mais quelles sont les causes les plus fréquentes de ce mal de dos qui touche entre 75 et 80% d’entre nous un jour dans notre vie ? Et surtout comment soulager et prévenir ces douleurs ?
Un faux mouvement et crac… la douleur lombaire est là, vive et tenace. Alors comment réagir : faut-il consulter ou non ? Et quels gestes adopter pour être soulagé au plus vite ?
Dans ces cas, les conseils pratiques :
En cas de doute, je contacte mon médecin : 
Je consulte mon médecin au plus vite si : 
Il conviendra de  consulter avant tout traitement  son médecin homéopathe afin d’établir précisément le terrain de chaque individu et d’adapter alors les souches et posologies homéopathiques à utiliser.
Il est possible d’utiliser des plantes à visée anti-inflammatoires et à action anti-déminéralisantes qui peuvent être associées, en général, aux médicaments classiques. L’action sur la douleur sera surtout portée par les plantes anti-inflammatoires avec :
Du coté des plantes reminéralisantes, en traitement de fond, il sera possible d’utiliser : 
ATTENTION  :les huiles essentiellessont contre indiquées pendant la grossesse et  toujours demander conseil à votre pharmacien  avant utilisation.
Dans les huiles essentielles à action anti-inflammatoire et indiquées pour le mal de dos, on peut trouver  l’huile essentielle de Gaultherie  qui est très riche en salicylate de méthyle qui a des propriétés similaires à celles de l’aspirine.  L’huile essentielle d’Eucalyptus  citronné est anti-inflammatoire, antalgique et anti rhumatismale puissante.
Des huiles de massage  peuvent également être utilisées pour soulager localement le mal de dos, elles contiennent généralement deshuiles essentielles de Ravintsara , dePetit grain bigaradier , de Menthe des champs, de Gaulthérie.
Dans la plupart des cas, le mal de dos est mécanique et est provoqué par une mauvaise posture ou un faux mouvement mais pour20% des cas , ce mal de dos peut être denature inflammatoireet alors le diagnostic est souvent beaucoup plus difficile à faire. L’origine du mal de dos est dans la plupart des cas mécanique car au quotidien la colonne vertébrale est très sollicitée. Parmiles causes possibles du mal de doson retrouve :
C’est souvent aprèsun faux mouvementlors d’une activité physique ( rotation, flexion, redressement, mouvement des bras vers le haut, chute, port de charges lourdes sans précautions, etc …) que la douleur apparait brutalement. C’est ce qu’on appelle un« lumbago »avec une douleur intense et soudaine mais qui disparait en quelques jours.
En cas de chocs physiques, d’activité sportive intense, de gestes répétitifs ou encore à l’issue d’une position assise trop longue (voyage avec un long trajet assis ou un travail prolongé assis devant un ordinateur) ce mal de dos peut survenir.
Desfacteurs de risquespeuvent aggraver et provoquer la survenue d’un mal de dos :
Lessymptômesde douleurs peuvent être variables d’un individu à l’autre : 
Dans la plupart des cas ( 90% des douleurs de dos ) on parle delombalgies communespour lesquelles l’origine de la douleur demeure la plupart du temps inconnue.
Pour prévenir l’apparition du mal de dos, quelques conseils simples (de postures notamment) peuvent être appliqués. Ainsi, faire attention à son dos en pliant les genoux quand on se penche, éviter d’être en surpoids,marcher 30 minutes par jouret pratiquer des exercices pourmuscler son doset renforcer sa sangle abdominale sont autant de conseils précieux pour prendre soin de son dos.
Pour lutter contre le mal de dos , il faut bouger ! Entretenir les muscles de son dos est primordial et une activité physique adaptée et des exercices de prévention sont conseillés. Au quotidien, apprendre à s’assoir, apprendre à être bien assis devant son écran d’ordinateur, apprendre à ramasser un objet en se mettant accroupi, apprendre à porter une charge en pliant les genoux avant et prendre l’objet en le portant le plus près possible de la poitrine. Apprendre à s’habiller, monter en voiture et bien se positionner dans les positions du quotidien pour faire sa toilette, son ménage, son jardin sont autant de bons réflexes permettant de préserver son dos !
Enfin, pour les femmes,pour dire définitivement stop au mal de dos , privilégier les sacs à dos sur les 2 épaules plutôt que le dernier sac à main très tendance mais très inconfortable etéviter les talons hauts de plus de 5 centimètres …Alors avant de ramasser cet objet tombé par terre en se penchant jambes tendues et en se tournant en même temps (ce qui est la plus mauvaise des postures),pensez à votre dos!
Vos pharmaciens en ligne en sélectionnés pour vous 8 produits de parapharmacie indiqués dans le traitement des douleurs dorsales.
Pharmacien d’officine, enseignante à l’université d’Angers et rédactrice de conseils scientifiques et pharmaceutiques au service de la santé, de la beauté et du bien-être des patients
*Offre valable pendant 1 mois sur votre 1ère commande dès 59€ d’achat, non-cumulable avec d’autres codes de promotion.
du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h
Filez vite dans votre boite mail :
vous y trouverez un mail de confirmation d’inscription avec votre code pour bénéficier de5€ offertssur votre 1ère commande.
À très vite sur doctipharma.fr !
Vous avez dans votre panier un médicament, souhaitez-vous le conserver et être redirigé vers le site du pharmacien, ou le supprimer et continuer votre navigation ?
Merci de renseigner votre adresse email, un email de confirmation va vous être envoyé pour réinitialiser votre mot de passe
MerciUn email vient de vous être envoyé pour réinitialiser votre mot de passe.Si vous ne recevez pas d’email, pensez à vérifier votre dossier de messages «indésirables» ou consultez laFAQ

dos bloque que faire

Club Doctissimo
Devenir membre
Mon profil
Se connecter
Déconnexion
Forums
Chat

BeautyLab
Doctipharma
Mon Docteur

Un article
Un médicament

Santé
Médicaments
Grossesse
Bébé
Beauté
Forme
Nutrition
Recettes
Famille
Animaux
Psycho
Sexo
Vidéos
Tests

Accueil
Santé
Mal de dos

Mal de dos : 10 exercices pour vous soulager
Les bonnes postures pour éviter d’avoir mal au dos
Soulager le mal de dos pendant la grossesse
Spondylarthrite ankylosante : témoignages
Live Up : la rééducation dus dos high tech
Prendre soin de son dos au quotidien

Forums

Forum Douleur

Forum Mal de dos

Forum Médecines douces

Pour recevoir nos newsletters ou modifier votre inscription, veuillez saisir votre email

Newsletter Hebdo
Newsletter Vidéo
Newsletter Test
Newsletter Beauté
Newsletter Recette
Newsletter Sexo
Développement Personnel

La newsletter grossesse
Je m’abonne

La newsletter bébé
Je m’abonne
RETROUVEZ NOUS SUR

Facebook
Twitter
Youtube
Google
Pinterest
Instagram

NOS APPLICATIONS

Le Club
Docti TV
Grossesse
Ovulation
Doctipharma
Mal de dos

Forum Santé
Forum Beauté
Forum Famille
Forum Cuisine
Forum Nutrition
Forum Psychologie
Forum Loisirs
Forum Voyages
Forum Environnement

Forum Mode
Forum Sexualité
Forum Vie pratique
Forum Médicaments
Forum Forme et sport
Forum Grossesse et bébé
Forum People
Forum Animaux
Forum des Blogs

Club Doctissimo-
Annuaire des Doctinautes-
Chat-
Blogs-
Albums photos

Plan du site Plan de la rubrique santé

Guides santé
Guide des huiles essentielles
Guide des maisons de retraite
Guide des maternités
Guide des médicaments
Guide des plantes médicinales
Guide thalasso

Services
Recherche
Newsletter
News
Assurland

Suivez-Nous :

Contactez la rédaction
Contactez la régie

Le groupe

Doctissimo España
Doctissimo Italia
Lagardère
Lagardère entertainment

Mon docteur
DoctiPharma
Santé des voyageurs

Le site

Qui sommes nous ?
Comité d’experts de Doctissimo
Charte d’utilisation

Mentions légales
Recrutement
Charte données personnelles et cookies

35 % des Français déclarent avoir souffert d’une lombalgie au cours des douze derniers mois. « Tour de reins » ou « reins en compote », les causes peuvent être nombreuses. Détaillons les origines des maux du dos.
Le mal de dos est bien le mal du siècle : 60 à 90 % de la population française en souffre. Pour améliorer la qualité de vie des patients, des solutions médicamenteuses sont disponibles.
Une mauvaise position au travail, un effort inopportun comme un pic de stress sont autant de causes de dorsalgies. Apprenez dès maintenant à prévenir ou soulager votre mal de dos en suivant nos conseils.
Comment s’assoir dans le canapé ? Quelle est la bonne position pour dormir ?… Notre kinésithérapeute vous détaille comment bien vous tenir au quotidien pour éviter d’avoir mal au dos.
Véritable charpente de notre squelette, notre colonne vertébrale doit être entretenue. Prenez quelques minutes chaque jour pour vous réconcilier définitivement avec votre dos.
Sur le plan anatomique, les douleurs sciatiques (ou sciatalgies) correspondent à une compression de la racine antérieure, motrice, du nerf sciatique. Les douleurs sont généralement typiques et le plus souvent isolées. Comment les traiter ?
Une affection des disques intervertébraux se caractérise le plus souvent par une lombalgie ou une sciatique. Symptômes, diagnostic et traitements, tour d’horizon de la hernie discale.
La scoliose est une maladie grave qu’il ne faut pas confondre avec l’attitude « scoliotique ». Environ 2 à 3 % des adolescents en sont atteints. Différents traitements existent.
Extrêmement fréquent, le mal de dos est la première cause d’invalidité avant 45 ans. On considère que 80 % des français ont ou auront mal au dos. Testez vos connaissances sur ce mal du siècle.

dos bloque que faire

Rechercher
Newsletter
Réseaux sociaux
Mon compte

Médecine

Bien manger

Minceur

Médecines douces

Bien-être

Beauté

Amour & Sexo

Maman

Sénior

Boutique

Je m’abonne : les meilleures offres

Mal au dos : quand faut-il aller chez l’ostéo ?

Par
Isabelle Gonse

Le 08 juin 2012 à 11h30

mis à jour 03 avr 2013 à 13h36

Pseudo :

Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
Achetez ce numéro

Abonnez-vous !

Achetez ce numéro

Gérer votre abonnement

Contact

Charte éditoriale

CGU

Flux RSS

Règlement Jeux Topsanté

Charte des cookies

Mentions légales

© Topsante.com – Tous droits réservés

Je souhaite aussi recevoir
les bons plans des partenaires du site
Renseignez votre email puis validez
Lorsqu’on a le dos bloqué, la priorité est de soulager la douleur. D’abord par le repos et les anti-inflammatoires puis, parfois, par l’ostéopathie. À condition de respecter certaines règles.
Vous êtes bien inscrit(e) à la newsletter avec l’adresse :Email@test.com
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés,
vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.
Pour l’exercer ou en savoir plus,cliquez ici .

dos bloque que faire

Aux dents
Au ventre
Aux articulations
Aux pieds
Au dos
Aux yeux
Aux muscles
A la gorge, aux oreilles
Aux jambes
Aux reins
Au coeur
A la tête

/J’ai mal…
/Au dos
/Lumbago

Rédigé le
15/11/2011 , mis à jour le

18/11/2011

Les lombairescorrespondent à la partie inférieure de la colonne vertébrale. On en compte 5 sur les 33 vertèbres durachis . Elles sont séparées les unes des autres par un disque cartilagineux, il limite les frottements entre les surfaces articulaires et sert d’amortisseur. L’empilement des vertèbres forme le canal rachidien. Un conduit qui renferme et protège la moelle épinière. C’est à ce niveau qu’émergent de chaque côté, les nerfs.
La partie lombaire héberge les racines nerveusesdestinées aux régions inférieures de l’organisme (comme le nerf sciatique). Cet empilement est maintenu par des ligaments et par les tendons des petits muscles de la colonne. Ce système permet les différents mouvements du dos mais il n’est pas à toute épreuve. Les lombaires sont les vertèbres les plus exposées aumal de dos .
La douleur peut être mécanique , c’est le fameuxtour de rein . Il survient brutalement, en général après un effort brusque ou inhabituel. Cet effort peut provoquer des lésions sur les facettes articulaires, sur les disques, les ligaments ou les muscles de la colonne. La douleur entraîne alors une contracture réflexe des muscles dudos , qui bloque tout mouvement.
La douleur peut aussi être d’origine compressive , autrement dit les nerfs au niveau lombaire sont irrités ou subissent une pression. Le plus souvent, c’est à cause d’un disque brisé qui provoque unehernieet va comprimer le nerf. Le lumbago est la cause la plus fréquente de lombalgie aiguë. Il dure en général quelques jours (neuf cas sur dix), mais récidive dans un tiers des cas.
Position de la colonne vertébrale , répartition des forces lors de l’effort, renforcement des muscles du dos, tous ces paramètres sont travaillés lors des séances de kinésithérapie pour soulager un dos devenu douloureux.
Lorsque les lumbagos d’origine articulaireréapparaissent trop souvent, un traitement local peut aider à soulager les douleurs, il s’agit de l’infiltration.
* Les réponses de Nicolas Bertrand, kinésithérapeute ostéopathe et du Dr Patrick Sichère, rhumatologue à l’hôpital Delafontaine (Saint-Denis)
Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo,
expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).

dos bloque que faire
Le mal de dos, quand il est d’origine mécanique, se soigne avec desexercices de musculation et d’étirements actifsde la colonne vertébrale et desauto-massages profondssur les muscles dorso-lombairesà faire au moins 3 fois par semaine, idéalement tous les jours. Le mal de dosd’origine inflammatoire est moins répandu (1 patient sur 20). Il est la conséquence d’une maladie auto-immune sous-jacente qui peut s’aggraver avec le temps. Réaliser des radiographies et des bilans sanguins permet de distinguer le type de mal de dos dont on souffre, mécanique ou inflammatoire.
Vertèbres, disques, muscles et nerfs sont impliqués dans le mal de dos mais il semble bien que le dysfonctionnement des muscles dorsaux, et notamment du musclemultifidus , à la suite d’un geste souvent anodin exécuté en extension ou en rotation dorsale, soit la cause dominante des lombalgies, lumbago et autres douleurs lombaires.
Etirements et exercices régulierspeuvent prévenir ce dysfonctionnement.
Sport et mal de dossont souvent associés car la sollicitation musculaire est maximale en sport mais aussi parce que la préparation physique et les exercices pratiqués ne correspondent pas toujours au niveau de compétence des pratiquants.
Le stress dû aux pressions ressenties de la vie quotidienne intervient de manière diffuse et permanente dans les manifestations corporelles désagréables telles que migraine, maux de ventre ou contractions musculaires douloureuses principalement dans le dos (nuque ou bas du dos).Comment peut-on agir à ce niveau?Pratiques de relaxation et choix alimentaire sont les orientations à privilégier sur le long terme.
Si on ne sait que faire pour soulager unehernie discale , unesciatiqueou unelombalgiepour le bas du dos, le port d’uneceinture lombaireest une bonne solution mais qui reste transitoire.
Des remèdes tels que médicaments anti-inflammatoires et myorelaxants pour les muscles du dos peuvent aussi être pris dans l’urgence et bien sûr toujours sous le contrôle d’un professionnel de santé. Il est quand même préférable d’éviter le dos bloqué ou la sensation pénible de barre dans le dos en appliquant nosexercices préventifsde relaxation et d’étirement. On pourra aussi consommer desaliments riches en magnésiumpour détendre les muscles.
Notre programme de gymnastique douce est la solution la plus efficace à long terme pour supprimer naturellement la douleur mécanique du dos, en particulier la très désagréable gène ressentie en se levant le matin en ayant lebas du dos bloqué , et pour garder un dos en bonne santé.Testez-lespour enfin découvrir que la douleur au dos n’est pas une fatalité.
Les21 exercices présentés icisont des exercices de mobilisation et de renforcement musculaire. Ils nécessitent peu de préparatifs. Il suffit d’être muni d’un tapis de sol pour les exercices à terre et de s’installer dans une pièce calme où l’on pourra être à l’écoute de son corps pour exécuter lesmouvements de relaxationproposés. Lors de la pratique de ces exercices, on ne doit jamais forcer. En cas de douleur persistante la consultation d’un médecin est fortement conseillée. Ces exercices de gymnastique pour se détendre et se muscler le dos sont recommandés à tout âge.
Ces exercices réparateurs ou préventifs, postures etétirements des muscles de la chaîne postérieure , pratiqués régulièrement, sont les meilleurs remèdes sur le long terme. Ils feront disparaître définitivement votre mal au dos.
Durant la journée, il s’agit de prendre la position allongée durant 10 minutes en ayant les jambes surélevées posées sur une chaise. Le but est de relâcher les muscles dorsaux en se focalisant sur lesmuscles lombairespour le bas du dos, dans le creux des reins, et lestrapèzespour le haut, entre les épaules et le cou.
En position suspendu à une barre, on doit se détendre et sentir son corps s’allonger, genoux pliés, pieds au sol. On maintient la position le plus longtemps possible en respirant profondément. Il est risqué de sauter pour descendre quand on lâche la barre car on peut ainsi provoquer un pincement discal lors de la réception
En position couchée, les jambes sont étendues vers le haut. Cet étirement de la chaîne musculaire postérieure impose de garder les pieds fléchis, les orteils en direction du visage. Les fesses doivent être collées au mur. Les bras sont allongés le long du corps. Il faut enfin plaquer bassin et nuque contre le sol. En position debout il y a 3 actions à coordonner : pousser les fesses vers l’arrière, pousser les bras vers l’avant, garder les jambes tendues mais sans forcer.
Il est aussi possible d’utiliser unappareil d’étirement . Nous ne recommandons pas l’achat d’appareil de ce type car c’est d’une part une solution honéreuse et d’autre part, la passivité de la posture requise ne correspond pas à l’idée que nous nous faisons d’un corps réactif doté de capacités naturelles d’adaptation. Acquérir unfoam rollernous parait plus raisonnable financièrement et surtout plus efficace.
En position quadrupédique l’exercice consiste à amener les cuisses sur les talons tout en expirant profondément et en descendant les épaules le plus près possible du sol. Sur le dos, le corps en boule, il faut conserver l’arrondi dorsal et détendre les muscles spinaux en maintenant fermement les deux genoux contre le thorax.
L’étirement des hanches consiste, à partir de la position allongée sur le dos, à amener les 2 genoux un par un, sur la poitrine. Les bras peuvent ensuite tirer pour enrouler aussi le haut du dos.
A partir de la position couchée latéral gauche, le bras gauche bloque le genou droit. Puis on fait un demi-cercle perpendiculaire au sol avec le bras droit en suivant la main du regard. On termine avec les épaules le plus près possible du sol. Il faut inspirer puis souffler en fin de mouvement pour aller plus loin. L’exercice doit être réalisé des 2 côtés.
Ce 2° exercice d’étirement du dos en rotation s’effectue genoux fléchis à 90°. Les épaules ne doivent pas décoller du sol. Le relâchement des abdominaux obliques et des muscles de l’abdomen doit être maximal pour pouvoir poser le coté des cuisses au sol à droite puis à gauche durant au moins 30 secondes.
Un seul genou monte vers la poitrine, les bras aident à maintenir la posture. L’autre jambe peut se lever au début. On doit toujours être relâché pendant l’exercice. L’ étirement du psoaspermet d’éviter des blocages vertébraux et augmente, par un gain de souplesse et d’aisance, l’efficacité du geste sportif.
En position couchée sur le dos, les 2 jambes sont d’abord pliées, les pieds sont à plat sur le sol. On doit amener le pied droit sur le genou gauche puis passer les mains sous le genou gauche ou derrière la cuisse gauche selon la souplesse du sujet et tirer avec les bras vers la poitrine. On effectue ensuite le même exercice de l’autre côté. La position bras fléchis en traction doit être maintenue 20 à 30 secondes.
Cet exercice soulage et prévient plus particulièrement les douleurs au bas du dos ayant pour origine unecompression du nerf sciatiquepar le muscle pyramidal aussi appelé muscle piriforme.
L’auto-massage du dos avec rouleau de type Foam Roller comme toutmassage musculaire permet de diminuer l’adhérence tissulaire cutanée en agissant sur les fasciasdes muscles, c’est à dire le tissu conjonctif qui entoure les muscles. Le foam roller est un cylidre de mousse dure. Beaucoup de sportifs remarquent quand ils l’utilisent un effet très positif sur la détente et le bien-être notamment après leur entrainement. Des études ont prouvé que ce type d’auto-massage diminue le tonus musculaire, de façon locale, sur le muscle massé. Pratiqués régulièrement les 4 massages suivants constituent donc des solutions simples, peu chères et très efficaces pour réduire les blocages dorsaux.
L’exercice Dos creux-Dos rond consiste à alterner lentement, toutes les 5 secondes, et sans a-coup, les 2 positions en dos creux puis en dos rond. Lorsqu’on est en dos creux on laisse tomber la colonne, sans forcer, le ventre bien relâché en inspirant. Ceci est un mouvement de relaxation et d’extension sans charge sur la colonne. Lorsqu’on passe en dos rond il faut rentrer le ventre en soufflant et contracter les abdos en arrondissant la colonne et la nuque.
Legainage est un exercice complet; il soulage le mal de dos et il tonifie lesabdominaux transverses et obliquesce qui permet demuscler le ventre .
La bascule du bassin s’effectue jambes pliées. On creuse et décreuse le bas du dos en insistant sur les séquences de contraction des différents muscles :abdominaux ,fesses , lombaires .
Le soulevé de hanches s’effectue en poussant sur les pieds et en décollant les fesses, puis les vertèbres lombaires, puis les vertèbres dorsales. On doit maintenir la position au moins 30 secondes sans cambrer puis redescendre, dans le sens inverse de la montée, des vertèbres dorsales aux lombaires. Le soulevé de hanches est un exercice degainage du dosutile pour le renforcement musculaire et la tonicité de la chaîne musculaire postérieure. Il est à faire en série de 3 de 30 secondes à 1 minute, avec une récupération de 30 secondes.
Deux exercices à plat ventre renforcent les extenseurs du rachis. En position de départ on est allongé à plat ventre sur un tapis, soit le dos des mains est posé sur les fesses (1) soit on est en appui sur la paume des mains (2, position du cobra). Le mouvement consiste à décoller au maximum les jambes et la tête en cambrant la colonne vertébrale en 1 ou simplement le haut du buste pour la position de yoga du cobra, en 2. Les mains peuvent rester posées sur les fesses en 1, elles décollent du sol en 2 sans autre mouvement des bras. Il faut maintenir la position 6 secondes puis relâcher 6 secondes.
L’ exercice pour le dosn°1 est inclu dans notre programme Dos musclé-Ventre plat en 20 jours
Lacolonne vertébrale , aussi nommée rachis, est le support du dos; elle est constituée d’un empilement de 33 vertèbres séparées par des disques. L’ hernie discaledans la région lombaire est la principale pathologie du bas du dos et des disques intervertébraux. Lesétirementssont essentiels pour une pratique sportive sans blessure.Étirer le psoasest un des principaux gestes-santé d’une bonne préparation physique; si le psoas est rétracté, il peut être source de douleurs au ventre ( point de côté ) et au dos (lombago).
Lamusculation du dospeut se pratiquer avec ou sans matériel. On peut rapidement muscler le dos en pratiquant lesoulevé de terre . On peut aussi utiliser unballon de gymcomme siège de travail, chez soi ou même au bureau, pour tonifier les muscles dorsaux-lombaires et affiner les sensations d’équilibre postural. Avoir un dos musclé répond à un souci de santé, ne plus avoir mal au dos, mais muscler son dos permet aussi de maigrir car la construction et l’entretien des muscles augmente lemétabolisme de base .
Faire du sport, notamment la course à pied, n’augmente pas les risques de complications du mal de dos; c’est même le contraire ! Ce sont le repos et l’inactivité qui risquent à long terme de maintenir la douleur. La plupart des sports sont bénéfiques si on les pratique dans de bonnes conditions, c’est-à-dire :
Les questions suivantes illustrent quelques unes deserreurs les plus fréquentes sources de douleurs dorsales, ou à la hanche, de hernie ou de lombalgiecausées lors de la pratique sportive par une mauvaise préparation physique, un échauffement négligé, une mauvaise posture ou une faiblesse musculaire.
L’activité physique utilitaire quotidienne participe aussi ausoulagement des douleurs dorsalescar ces douleurs proviennent des muscles, ligaments et articulations du dos qui ne sont plus habitués à bouger et se fatiguent rapidement. Ainsi porter un sac à dos ou un cartable, soulever un charge sans se déhancher et la transporter en ayant le dos droit ou enfin creuser la terre avec une pelle sont autant d’occasion de mobiliser son dos et d’éviter qu’il ne se raidisse; encore faut-il savoir adopter la bonne posture et fournir l’effort au bon moment.
Cet affiche présente 10 des exercices de notre programme contre le mal de dos. Elle peut être imprimée et affichée pour mémoriser plus facilement l’ensemble du plan.
Face aux manifestations corporelles désagréables telles que migraine, maux de ventre ou contractions musculaires dorsales dues au stress quotidien, il n’y a pas de solution universelle. Changer de mode de vie en changeant de travail ou de région est surement la meilleure solution si on sent bien que là est la cause du mal-être qui s’est changé en mal de dos. Mais ce n’estune solution ni facile, ni même parfois possible. Pratiquement seul un travail sur soi à base de méditation et un changement de mode de vie local peut agir sur les douleurs du quotidien. Réfléchir sur les priorités de vie, les changements que l’on reporte par crainte de l’inconnu, les aliments que l’on ingère par routine, conformisme ou facilité , voilà 3 axes possibles d’évolutions.
Certains aliments, parce qu’ils sont riches enmagnésiumpeuvent aussi faciliter cette mutation, par exemple cetterecette relaxante riche en magnésiumque l’on pourra consommer en fin de journée pour dormir relaxé et apaisé.
Cliquez sur l’image pour découvrir la recette complète

dos bloque que faire

Premium

Accueil

Mode homme

Voyage

Jardin

Auto

Almaviva

Gastronomie

Vin

Horaires d’ouverture

Sortir à Paris

Mal de dos ? Comment se soulager facilement à la maison et au bureau

Plus
d’actualités Mode Homme

(Crédit photo: 48039516/olly – Fotolia)
Crédits photo : 48039516/olly – Fotolia
Entre les lombalgies, les sciatiques, et les lumbagos, les douleurs lombaires s’affirment comme le mal du siècle. Quels exercices peut-on faire au bureau et à la maison quand on en a vraiment plein le dos ?
Toujours penché vers son écran au bureau ou sur son smartphone dans les transports? Le corps en pâtit douloureusement. Nos modes de vie de plus en plus sédentaires favorisent le mal de dos qui toucherait 80 % des Français, aussi bien les hommes que les femmes.
En vieillissant, en plus de l’usure naturelle des articulations et des disques intervertébraux, le mal de dos peut se voir favorisé par une prise de poids et la tentation de pratiquer de moins en moins de sport.
Le stress peut également être directement suscité des problèmes de dos. «Anxieux, on a tendance à garder les muscles tendus trop longtemps. Bien souvent, les douleurs dorsales proviennent également d’une forme desomatisation », explique le kinésithérapeute Jérémie Feutry. Comme le traduit très bien l’expression ‘‘en avoir plein le dos », la peine devient la traduction physique d’un problème psychique.
«Face à tous ces facteurs, le meilleur moyen de prévenir son mal de dos reste l’activité physique modérée et régulière» précise le spécialiste. «Peu traumatiques pour les articulations, la gymnastique douce, leyogaet la natation vont permettre de renforcer ses abdominaux et muscles dorsaux afin de soulager les vertèbres lombaires.» En fonction de chaque pathologie, de petits gestes simples au bureau comme à la maison peuvent également aider à soulager ses douleurs.
Lelumbago(fissure du disque intervertébral), leshernies discales(déplacement d’une partie des disques intervertébraux) et lessciatiques(compressions d’un nerf) sont les pathologies du disque intervertébral les plus répandues. Violentes, cesdiscopathiesne s’apaisent généralement pas avec le repos et nécessitent de consulter rapidement un médecin.
Moins graves, les douleurs diffuses qui nous gênent au quotidien tiennent plus généralement delombalgiesbégnines, résultant de mauvaises postures: «D’origine articulaire ou musculaire, cette douleur qu’on situe au niveau des reins provient le plus souvent d’une mauvaise posture lorsqu’on est assis au bureau toute la journée, ou si l’on réalise un travail à la chaîne», explique le kinésithérapeute Jérémie Feutry.
Lalombalgie mécanique , aussi appelé ou plus familièrement ‘‘tour de rein », provient d’un mouvement brusque. Au cours d’une activité physique traumatique, le dos se bloque et on n’a plus qu’à ramper jusqu’au cabinet de son médecin…
Lalombalgieinflammatoire , diffuse au début, se développe plus progressivement. Si le mal de dos est particulièrement douloureux la nuit et s’apaise au moment de se lever, il s’agit sûrement d’unmal de dos inflammatoiredont un médecin pourra clairement identifier l’origine.
«Quand on est mal assis, la pression du corps ne se répartit pas correctement ce qui entraîne des douleurs. Parce qu’elle implique des contractions musculaires continues, la position assise maintenue trop longtemps nuit au dos» analyse le kinésithérapeute.
Au bureau, on garde le cou bien dans l’alignement de la colonne vertébrale, les coudes sur les accoudoirs, et le haut de son écran à hauteur des yeux afin de garder les épaules le plus détendues possibles. Les cuisses et les bras doivent être le plus parallèles au sol possible. On évite de croiser les jambes ce qui déséquilibre la colonne vertébrale et aggrave le mal de dos.
La bonne position à adopter au bureau pour protéger son dos (Crédits photo: osteo15.com)
«Assis ou debout, on peut aussi réaliser des exercices d’auto-agrandissements: en imaginant qu’on a un livre posé sur la tête, on pousse vers le haut pour étirer ses muscles». Dans l’idéal, on prend une pause toutes les deux heures minimum pour se dégourdir les jambes et le dos. On profite de la moindre pause-café ou du passage aux toilettes pour s’étirer le dos et détendre ses épaules. On entrelace ses mains et tend les bras au-dessus de la tête pour s’étirer vers l’arrière puis incliner le tronc vers la gauche et la droite. «S’allonger quelques minutes peut également permettre de libérer la colonne vertébrale du poids du corps. Les disques peuvent alors reprendre leur forme initiale et s’hydrater» suggère Jérémie Feutry.
«Dans mon cabinet, je vois beaucoup d’hommes qui, à l’approche de la cinquantaine, se remettent intensément au sport et détruisent leur santé articulaire. Il vaut mieux avoir une pratique modérée et régulière qu’intense surtout quand on a des problèmes de dos», prévient le kinésithérapeute.
« Les muscles du dos doivent être considérés comme des marathoniens plutôt que des sprinters »
La marche: si on a déjà mal au dos, on évite donc de s’inscrire à l’athlétisme pour se (re)mettre plutôt à la marche active. «Comme il y a toujours un pied au sol, ce sport muscle sans traumatiser le corps. Les muscles du dos doivent être considérés comme desmarathoniensplutôt que des sprinters: sollicités longtemps, ils doivent être endurants mais n’ont pas besoin de fournir d’efforts brefs et intenses.»
La natation: on évite le papillon et la brasse pour privilégier le crawl et le dos crawlé. «Quand on ne sait pasnagercorrectement, on peut se faire plus de mal que de bien. Mais rien que d’être dans l’eau soulage le dos de la pesanteur du corps», ajoute Jérémie Feutry.
Une fois chez soi «sur un dos qui est déjà souffrant, on privilégie les exercices degainagesimple comme laplanche . On se met sur les coudes et la pointe des pieds, le dos bien droit, afin de gainer ses abdos le plus longtemps possible» recommande le kinésithérapeute. Cet exercice permet de mettre en tension tous les muscles afin de les renforcer.
On peut aussi faire ledos de chat: «on se met à quatre pattes, puis on arrondit le dos vers le haut en respirant profondément. En partant aussi d’une position à quatre pattes, on vient poser ses fesses sur les talons et fait glisser ses mains sur le sol le plus loin possible vers l’avant pour bien étirer le dos».
Pour se soulager, on peut utiliser avec douceur desgadgets massant(et redoubler de prudence près des cervicales) avec douceur. Ou descrèmes«mais c’est plus le fait de masser que la crème en elle-même qui va soulager». On peut aussi appliquer quelque chose de chaud ou de froid «qui auront techniquement le même effet mais la chaleur est plus facile à supporter.»
«Il ne faut pas abuser de la ceinture lombaire qui travaille à la place des muscles »
La ceinture lombaire , éventuellement chauffante, peut aussi être d’une grande aide. «Mais il ne faut pas en abuser car elle soutient le dos comme une attelle et travaille à la place des muscles qui vont donc s’affaiblir» avertit le spécialiste qui recommande donc de prendre l’avis de son médecin ou de son kinésithérapeute pour bien la choisir.
Quand on a l’habitude dedormird’une certaine manière, il est difficile d’adopter une nouvelle position pour le dos, idéalement sur le côté, les jambes légèrement pliées et la colonne droite. «Mais instinctivement, on adoptera dans son sommeil la position la moins douloureuse pour son dos», rappelle le kinésithérapeute. «Lesmatelastrop mous ne sont jamais bons car ils ne soutiendraient pas correctement la colonne. Si on dort sur le vendre, il vaut mieux une literie dure et un oreiller fin. Si on dort sur le côté ou le dos, une literie moins ferme convient».
En règle générale, le spécialiste recommande de consulter rapidement «si la douleur irradie jusqu’aux membres inférieurs, dure de jour comme de nuit, et va jusqu’à nous réveiller».
Le Figaroen illimitéet un plaisir de lecture inéditdans votre nouveau rendez-vous avec l’information.
Dommage… article intéressant mais qui perd de sa superbe. Les kinés sont comme les placebos.
Si vous avez mal au dos, allez voir un Osthéo !
Pour répondre à M. Cuvellier, un bon osthéo l’aurait vu en moins de 2 minutes, car jambe plus courte = bascule de bassin
J’ai souffert du dos pendant des années jusqu’au départ de mon généraliste en retraite. Le remplaçant que je lui ai trouvé, un certain à également m’a immédiatement envoyé chez un podposturologue pour vérifier la longueur de mes jambes. Bingo ! semelles de compensation et en moins d’un mois plus une seule douleur sans médicaments. J’ai fait carrière dans l’armée où on ne s’est pas aperçu de cette différence qui m’aurait surement valu d’être réformé.
Le plus troublant est de constater que les grands professionnels de la médecine ne s’impliquent pas du tout dans ce problème douloureux et traumatisant pour tous. Les héros du bistouri ont encore de beaux devant eux!!!
Assis devant votre écran, tendez entre les bras 4 élastiques de 5 mm (Leroy Merlin, par exemple) plusieurs fois dans la journée, longueur avant tension 75 cm Résultat plus de minerve, plus de kiné.
Un exercice facile, on s’allonge par terre à même le sol, sans avoir de ceinture qui gêne, on ramène ses jambes vers son torse en prenant ses deux genoux puis on fait des grands cercles par la gauche puis par la droite, ensuite, on ouvre ses genoux en se servant de ses mains en faisant des arrondis vers le bas, puis vers le haut. Depuis que je fais ça tous les matins, je n’ai plus aucune douleur au dos. Bonnes fêtes de fin d’année
Depuis l’apparition du mot magique: TMS (trouble musculo-squelettique), c’est la débandade on porte des orthèses sur toutes les articulations comme des Robocops. En précisant en permanence « encore le boulot » !!
Beaucoup se font leur lombalgie pendant le Week-End et s’empressent de l’attribuer au boulot, et se la couler douce en AT (accident du travail) et MP (maladie professionnelle). Et parfois jusqu’à la retraite.
Un point important n’est pas mentionné dans l’article. Comme on passe entre 6h et 8h au lit, il faut faire attention à dormir autant de temps à droite qu’à gauche. Bref, il faut symétriser !
Être attentif quand on dors ce n’est pas vraiment facile……
Testez vos connaissances ! Des cadeaux à gagner
L’actu en temps réel avec Le Figaro
Le meilleur de la presse quotidienne et magazine
Suivez l’évolution de vos conditions météo
10 astuces pour apprendre n’importe quelle langue facilement
Plus de 500 000 annonces immobilières
Toutes les applications mobiles du Figaro
Passez votre annonce dans le Carnet du Figaro

dos bloque que faire

Médecine

Santé Publique

Bien-être

Famille

Sexualité

Psychologie

Nutrition

Médicaments

Par 

Pauline Léna

La forme la plus aiguë de la lombalgie est le lumbago, provoqué par un faux mouvement ou un effort important. 33411921/Kaarsten – Fotolia

Le dos est très souvent douloureux : cervicalgies, douleurs dorsales et douleurs lombaires (les plus fréquentes).

+ récents
+ commentés
+ partagés

Charte

CGU

CGV

Infos Cookies

FAQ

Contact

Abonnements

Services

Mentions légales

Publicité

Le type de douleur ressentie est très différent selon qu’il s’agit d’une lombalgie d’origine mécanique ou inflammatoire.
«LE MAL DE DOS, le plus souvent, c’est une douleur dans le bas du dos», indique le Pr Francis Berenbaum, chef du service de rhumatologie de l’hôpital Saint-Antoine, à Paris. «C’est lalombalgiecommune, c’est-à-dire fréquente, qui peut être aiguë ou chronique.» Les patients se plaignent d’une douleur en barre qui s’accentue au cours de la journée ou lors d’un effort – parfois même un simple éternuement. Le repos atténue la douleur, même s’il n’est pas toujours facile de trouver une position pour s’endormir. Ces caractéristiques permettent d’identifier l’origine mécanique de la douleur et sont très différentes lorsque la lombalgie a une origine purement inflammatoire.
La forme la plus aiguë de la lombalgie est le lumbago: c’est le «tour de rein» provoqué par un faux mouvement, un effort important. Le dos se bloque avec violence et une douleur fulgurante. Le plus souvent, la douleur se résorbe en 2 à 3 jours et le patient récupère peu à peu. Si la douleur ne s’installe pas plus d’une semaine ou deux, l’incident ne laisse aucune séquelle et peut ne jamais se reproduire. D’autres types de lombalgie peuvent se produire à la suite d’un événement moins brutal: un déménagement, un effort supplémentaire au travail, une période de stress accru, des vacances plus sportives que d’habitude. La douleur disparaît en 1 à 2 semaines, spontanément ou avec l’aide d’antalgiques. «Les manipulations du dos, réalisées par un spécialiste, ainsi que la kinésithérapie peuvent être utiles pour les lombalgies récentes», indique le Pr Jean-Yves Maigne, responsable du service de médecine physique de l’Hôtel-Dieu, à Paris. En dehors du lumbago, qui immobilise forcément le patient, il ne faut surtout pas limiter son activité: l’absence de mouvement est un facteur aggravant de la lombalgie.
La lombalgie s’installe bien souvent lorsque le patient diminue lui-même au départ l’importance de sa douleur: «tout le monde a mal au dos», «je porte des charges trop lourdes», «je vieillis, c’est normal». Des idées parfois appuyées par le médecin puisque dans de nombreux cas, la cause est temporaire et la lombalgie aussi. Pourtant, si la lombalgie perdure au-delà de quelques semaines, elle peut avoir des répercussions importantes sur la qualité de vie personnelle et professionnelle. Toute douleur dans le dos qui dure plus d’un mois ou quiréapparaît régulièrementdoit conduire à une consultation.
La prise en charge d’une lombalgie chronique, qu’elle soit associée à une pathologie du disque intervertébral ou non, repose sur l’utilisation d’antalgiques mais également, en tout premier lieu, sur le mouvement. L’objectif est de remobiliser puis de maintenir en fonctionnement l’ensemble du réseau musculo-squelettique qui est en défaut. L’activité physique, parfois aidée par la kinésithérapie, et, dans les cas les plus graves, par un ré-entraînement à l’effort, reste le meilleur traitement et la meilleure prévention des lombalgies, même installées depuis longtemps. La chirurgie peut être envisagée lorsque la douleur résiste à ce type de prise en charge.
Par ailleurs, dans la majorité des cas, la douleur chronique est également aggravée par des facteurs psychologiques. «Il est désormais démontré que la dépression accroît la sensation douloureuse et comment ne pas se sentir déprimé lorsque l’on souffre en permanence?», souligne le Pr Aleth Perdriger, chef du service de rhumatologie au CHU de Rennes. Pour elle, il est essentiel de ne pas culpabiliser le patient à ce sujet et de lui proposer une aide pour favoriser l’efficacité du traitement.
Quand le mal de dos est d´origine mécanique,le traitement de choix est le traitement ostéopathique.
Quand le mal de dos est d’origine mécanique, il provoque toujours une réaction inflammatoire.
Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à nous permettre de gérer votre compte.
Sauf avis contraire de votre part, vos coordonnées pourront être conservées par Société du Figaro et utilisées à des fins de prospection commerciale.
Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition que vous pouvez exercer en nous écrivant à
serviceclientweb@lefigaro.fr.

dos bloque que faire

Vous n’avez pas encore de compte ? Créez un compte
Sachez reconnaitre les symptômes d’un nerf coincé.Un nerf coincé se produit lorsqu’un nerf est abimé d’une certaine façon et lorsqu’il est incapable de transmettre les signaux électriques de manière appropriée. Il apparait lorsque le nerf est pincé, ce qui peut se produire lors d’une hernie discale, d’une arthrite ou d’un ostéophyte. Vous pouvez aussi vous retrouver avec un nerf coincé dans d’autres situations et après d’autres activités, par exemple une blessure, une mauvaise posture, des mauvais répétitifs, des activités sportives, des passetemps et l’obésité. Les nerfs coincés peuvent apparaitre sur n’importe quelle partie du corps bien qu’ils soient plus communs au niveau du dos, du cou, des poignets et des coudes.

Ils peuvent entrainer une inflammation qui serre les nerfs et peut provoquer le pincement.
Une mauvaise alimentation et un mauvais état de santé peuvent aggraver un nerf coincé.
Ce trouble peut être réversible ou irréversible, selon la gravité du cas  [2] [3] .

Observez les symptômes.Un nerf coincé est en gros une obstruction physique du système de fils électriques du corps. Parmi les symptômes d’un nerf coincé, on retrouve en général un engourdissement, un gonflement léger, une douleur aigüe, des fourmillements, des spasmes musculaires et une faiblesse musculaire. Un nerf coincé est généralement associé à des douleurs aigües dans la zone où il se produit.

Ces symptômes peuvent se produire, car les nerfs n’envoient plus de manière efficace les signaux dans le corps à cause du pincement ou de l’obstruction qui se produit  [4] .

Évitez de trop faire fonctionner la zone.Lorsque le nerf coincé est diagnostiqué, vous devez commencer à le traiter. Vous devez éviter de toucher la zone en question ou de la faire fonctionner. L’utilisation répétée des muscles, des articulations et des tendons qui provoquent la compression du nerf fera empirer votre état. Cela se produit, car les zones alentours continuent de gonfler et de comprimer le nerf. La meilleure façon de soulager immédiatement un peu de la douleur que vous ressentez est de laisser reposer le nerf coincé et la zone tout autour jusqu’à ce que le gonflement et la compression diminuent.

Vous devez éviter de plier ou de bouger la zone où se trouve le nerf coincé. Il existe certains mouvements qui font empirer immédiatement les symptômes et vous devez les éviter le plus possible.
Si un certain mouvement ou une certaine position fait augmenter les symptômes et la douleur, isolez la zone blessée et évitez de refaire ce mouvement.
Dans le cas du canal carpien, une blessure répandue provoquée par un nerf coincé, vous soulagerez de manière plus efficace la compression du nerf en gardant le poignet droit pendant la nuit et en évitant de le plier  [5] .

Dormez.Le sommeil est une façon naturelle pour laisser votre corps réparer les problèmes. Si cela est nécessaire, prenez le temps de dormir quelques heures en plus chaque nuit jusqu’à ce que vous vous en sentiez mieux ou que la douleur ait diminué. Deux ou trois heures de sommeil en plus pour votre corps et pour la zone blessée devraient aider à faire diminuer les symptômes.

Cela fonctionne directement en limitant l’utilisation excessive de la zone. Si vous dormez plus, vous bougez moins. Cela va vous aider à moins utiliser la zone en question et votre corps aura plus de temps disponible pour se réparer pendant votre sommeil.

Utilisez un appareil orthopédique ou une attelle.Il se produira des situations où vous ne pourrez pas vous reposer autant que vous le voulez parce que vous travaillez, vous êtes à l’école ou parce que vous avez d’autres obligations. Si c’est le cas, vous pouvez porter un appareil orthopédique ou une attelle pour immobiliser la zone blessée. Cela vous permettra de continuer à vaquer à vos activités quotidiennes.

Par exemple, si le nerf coincé se trouve dans votre cou, vous pouvez mettre une minerve pour soutenir les muscles pendant toute la journée.
Si un de vos nerfs s’est coincé à cause du syndrome du canal carpien, utilisez une attelle pour votre poignet ou votre coude pour éviter tout mouvement inutile  [6] .
Il est possible de trouver des attelles dans la plupart des pharmacies. Suivez les instructions livrées avec l’attelle. Si vous avez des questions ou des soucis, consultez votre médecin pour obtenir de l’aide.

Appliquez du froid et du chaud.Un nerf coincé s’accompagne souvent de gonflements et ces gonflements peuvent augmenter le pincement du nerf. Pour faire dégonfler la zone et augmenter la circulation sanguine, alternez une application de chaud et une application de froid sur la zone du nerf coincé, aussi appelé hydrothérapie. Appliquez de la glace pendant 15 minutes 3 à 4 fois par jour pour faire diminuer l’inflammation. Ensuite, appliquez une compression chaude sur la zone affectée pendant une heure, 4 à 5 nuits d’affilée jusqu’à ce que les symptômes s’améliorent.

Posez une poche de glace, que vous l’ayez acheté dans le commerce ou préparée chez vous, sur la zone affectée, en appuyant légèrement. La pression aidera à refroidir la zone en question. Gardez un chiffon doux entre la poche de glace et votre peau pour éviter les brulures dues au froid. Ne l’utilisez pas plus de 15 minutes, car cela entraine un ralentissement de l’afflux de sang, ce qui ralentit la guérison.
Utilisez une bouteille d’eau chaude ou une compresse chaude pour encourager la circulation sanguine, ce qui peut aider à guérir plus rapidement. N’appliquez pas de chaleur pendant plus d’une heure, car cela pourrait faire augmenter l’inflammation.
Vous pouvez aussi prendre un bain chaud ou faire tremper la zone du nerf dans de l’eau chaude pour détendre les muscles et augmenter l’afflux sanguin  [7] .

Faites-vous masser.L’application de pression sur le nerf coincé peut aider à soulager la tension et la douleur que vous ressentez. Faites-vous faire un massage complet du corps pour aider vos muscles à se détendre, ainsi que ceux de la zone du nerf coincé. Vous pouvez aussi vous faire masser doucement la zone du nerf. Cela ciblera la relaxation de certains muscles et aidera votre nerf à aller mieux.

Vous pouvez aussi masser la zone affectée vous-même pour vous soulager. Pétrissez doucement la zone avec vos doigts pour augmenter l’afflux sanguin et détendre les muscles afin de relâcher la compression sur le nerf.
Évitez les massages intenses des tissus profonds ou la pression excessive, car une pression excessive inutile pourrait faire empirer le nerf coincé  [8] .

Prenez des médicaments.De nombreux analgésiques vendus sans ordonnance sont excellents pour traiter un nerf coincé. Essayez de prendre des antiinflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène ou l’aspirine pour réduire le gonflement et la douleur.

Suivez la posologie du médicament que vous prenez et faites attention aux avertissements qui y sont spécifiés. Si vous n’êtes pas sûr du dosage ou des effets secondaires, consultez un médecin, surtout si vous avez des problèmes médicaux ou si vous prenez d’autres médicaments.

Consultez un médecin.Si les symptômes et la douleur ne diminuent et s’ils continuent de revenir pendant les semaines et les mois qui suivent, consultez un médecin. Même si les méthodes suggérées dans cet article pour soulager la douleur ont été efficaces au début, si elles ne vous aident plus à faire diminuer la douleur, vous devez consulter un médecin.

Vous devez aussi consulter un médecin si vous ressentez un engourdissement constant ou une douleur dans cette zone malgré une utilisation minimale des muscles ou si les muscles de cette zone vous semblent plus faibles avec le temps.
Demandez immédiatement un traitement si les symptômes sont graves ou si la zone est froide au toucher ou prend une coloration très pâle ou bleue.

Faites des exercices à impact faible.Vous pouvez laisser reposer votre nerf coincé et prendre soin de l’afflux de sang. Une bonne circulation sanguine, une bonne circulation de l’oxygène et des muscles tonifiés peuvent en fait vous aider à guérir le nerf coincé. Vous devez suivre une activité quotidienne appropriée et seulement si vous sentez que vous en êtes capable. Essayez d’aller nager ou d’aller vous promener. Cela vous aidera à faire fonctionner vos muscles de manière naturelle tout en soumettant le moins possible vos articulations et vos tendons au stress à l’endroit où se trouve le nerf coincé.

L’inactivité peut aussi entrainer une perte de la force musculaire et provoquer un retardement de la guérison du nerf coincé  [9] [10] .
Gardez une bonne position pendant que vous faites de l’exercice ou pendant que vous vous reposez. Cela vous aide à alléger la tension au niveau du nerf coincé.
Un poids adapté peut aussi vous aider à prévenir les nerfs coincés.

Augmentez votre consommation de calcium.Un des facteurs sous-jacents qui entrainent l’apparition d’un nerf coincé est la carence en calcium. Vous devez commencer à consommer plus d’aliments riches en calcium par exemple des produits laitiers comme le lait, le fromage ou le yaourt ou des légumes à feuilles vertes comme les épinards ou le chou frisé. Cela peut aider le nerf coincé et améliorer votre santé générale.

Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires qui contiennent du calcium. Vous pouvez en acheter facilement dans la plupart des magasins bios, dans les supermarchés ou les pharmacies pour en prendre quotidiennement. Suivez la posologie ou consultez votre médecin pour vous assurer de la quantité de calcium que vous pouvez prendre. Ne prenez jamais plus que la dose recommandée.
Vérifiez l’étiquette sur les aliments que vous achetez pour savoir s’ils contiennent du calcium en plus. De nombreuses marques proposent des produits enrichis en calcium.

Consommez plus de potassium.Le potassium est un ion essentiel qui contribue au métabolisme cellulaire. Puisqu’un manque en potassium provoque une connexion plus faible entre les nerfs, il peut parfois contribuer aux symptômes du nerf coincé. Une augmentation de votre apport en calcium peut vous aider à restaurer un équilibre approprié et à soulager les symptômes.

Parmi les aliments riches en potassium, vous trouverez les abricots, les bananes, les avocats et les fruits à coques. Certains liquides comme le lait écrémé ou le jus d’orange peuvent vous aider à améliorer l’absorption du potassium.
Vous pouvez prendre des compléments de potassium, comme les compléments de calcium, régulièrement avec le reste de votre alimentation. Discutez avec votre médecin avant de prendre des compléments de potassium, surtout si vous avez d’autres problèmes de santé (surtout des problèmes rénaux) ou si vous prenez d’autres médicaments. Votre médecin pourrait vouloir vérifier le taux de potassium dans votre sang avant de conseiller des compléments alimentaires.
Votre médecin pourrait diagnostiquer une carence en potassium. Pour aider à la rectifier, il pourrait vous conseiller un régime alimentaire qui inclut un apport plus conséquent en potassium après avoir trouvé la cause de la carence. Consultez votre médecin si vous pensez que cela pourrait être un problème  [11] [12] .

Consultez un physiothérapeute.Si vous avez encore des problèmes et si aucune autre méthode n’a fonctionné, vous pourriez envisager de consulter un physiothérapeute. Il pourra vous indiquer des étirements et des exercices spécialisés qui vous aideront à signer votre nerf coincé. Certains exercices vous aideront à soulager la pression sur le nerf et à faire diminuer la douleur. De nombreux étirements utilisés dans ce processus doivent être faits par un professionnel, c’est pourquoi vous ne devez pas essayer de les faire seul.

Au fur et à mesure que le temps passe, votre physiothérapeute pourrait vous indiquer des exercices supplémentaires que vous pouvez faire seul. Ne faites pas ces exercices seul à moins qu’il ne vous en ait donné l’autorisation.

Envisagez une injection épidurale de stéroïdes.Ce traitement, utilisé surtout pour traiter le pincement du nerf sciatique, peut soulager la douleur et aider à guérir le nerf. Il implique une injection de stéroïdes dans le dos et ne peut être réalisé que par un médecin. Une fois que votre médecin a évalué le degré et le type de pincement du nerf, il pourrait discuter de cette option avec vous  [13] .

Les injections épidurales de stéroïdes peuvent une façon rapide et efficace de soulager la douleur. Lorsque cette procédure est mise en place par un professionnel, il y a très peu de risques d’effets secondaires. Cependant, dans de rares cas, il est possible de souffrir de nausées, de vomissements, de diarrhée, de douleurs dans le dos et de saignements après cette injection  [14] .

Discutez d’une intervention chirurgicale avec votre médecin.Pour les douleurs et les symptômes plus graves qui ne guérissent pas en utilisant plusieurs traitements, le meilleur traitement peut être la chirurgie. La chirurgie peut être utilisée pour soulager la pression ou pour retirer le tissu qui compresse le nerf. La chirurgie permet en général de soulager les symptômes après la guérison. Il est possible que le nerf se coince de nouveau, mais c’est plutôt rare.

Un nerf coincé dans le poignet peut entrainer le retrait de tissu musculaire pour soulager la pression dans la zone.
Les nerfs coincés provoqués par une hernie discale peuvent être corrigés en retirant une partie ou la totalité du disque, suivi par une stabilisation de la colonne vertébrale  [15] [16] [17] .

Faites des efforts pour faire durer le soulagement.Même une fois que les symptômes se sont estompés, il est important de continuer à faire des exercices adéquats, à maintenir un fonctionnement approprié du corps et une bonne posture pour éviter le retour des facteurs de risques précédemment abordés. La guérison de nerfs coincés peut dépendre de nombreux facteurs, y compris le degré de pincement du nerf, le traitement de la zone et le développement de maladies sous-jacentes.

On assiste généralement à une guérison complète des nerfs pincés dans le dos. La douleur aigüe dans le bas du dos provoquée par des nerfs pincés s’améliore en général après 6 semaines sur environ 90 % des patients  [18] .

Évitez les nerfs coincés dans le futur.La plupart des nerfs coincés guérissent complètement et chez la plupart des gens, les symptômes diminuent avec un traitement approprié. Pour éviter une nouvelle apparition, évitez les mouvements répétitifs qui ont provoqué en premier lieu l’apparition du nerf coincé. La chose la plus importante que vous pouvez faire est d’écouter votre corps. Si un mouvement commence à vous créer une gêne ou si les symptômes du nerf coincé apparaissent, arrêtez de faire ce que vous êtes en train de faire pendant un moment et laissez reposer la zone en question.

Discutez d’un plan d’action avec votre médecin pour savoir comment soigner, équilibrer l’utilisation, reposer et isoler la zone du nerf qui s’était coincé.
Il peut être utile d’installer une attelle en tant que mesure préventive avant l’apparition du nerf coincé.

Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé.

Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S’il s’agit d’un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre. Le numéro des urgences médicales européen est le : 112 Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Les cookies permettent d’améliorer wikiHow. En continuant la navigation, vous acceptez notrepolitique sur les cookies .

Accueil
À propos de wikiHow
Terms-of-Use
RSS
Plan du site
Connexion

Les documents sont partagés souslicence Creative Commons. .
Un nerf coincé dans le cou, dans le dos, dans les bras ou dans d’autres parties du corps peut être plutôt douloureux. Il peut aussi vous empêcher de vaquer à vos activités quotidiennes. Un nerf coincé se produit lorsque les tissus qui l’entourent comme les os, les cartilages, les tendons ou les muscles se retrouvent coincés ou pressés de manière anormale contre le nerf. Que vous le fassiez seul à la maison ou chez le médecin, vous pourrez traiter facilement votre nerf coincé et soulager la douleur en sachant quoi faire  [1] .
Cette page a été consultée 729 230 fois.

dos bloque que faire
Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plus.

Inscrit:
16 Avril 2009

Messages:
6 752

Likes:
951

Inscrit:
27 Juillet 2013

Messages:
0

Likes:
2 106

Salut,

voila depuis avant hier j’ai une petite douleur dans le dos, je sentais que ca me faisais mal mais rien de méchant, mais la depuis hier soir j’ai tropppp mal je suis bloqué, la par exemple je suis droite sur ma chaise et ca me fait hyper au niveau des cotes mais dans le dos vous voyez ce que je veux dire?

Savez vous si il y a des etirements que je peux faire pour me débloquer? Un remède please, j’ai trop mal!

Inscrit:
18 Septembre 2002

Messages:
25 042

Likes:
5 231

Inscrit:
2 Avril 2010

Messages:
100 380

Likes:
55 786

Salut,

voila depuis avant hier j’ai une petite douleur dans le dos, je sentais que ca me faisais mal mais rien de méchant, mais la depuis hier soir j’ai tropppp mal je suis bloqué, la par exemple je suis droite sur ma chaise et ca me fait hyper au niveau des cotes mais dans le dos vous voyez ce que je veux dire?

Savez vous si il y a des etirements que je peux faire pour me débloquer? Un remède please, j’ai trop mal!

Inscrit:
16 Avril 2009

Messages:
6 752

Likes:
951

y a le massage mais j’ai pas ton adresse?

Inscrit:
16 Avril 2009

Messages:
6 752

Likes:
951

Faut le prendre au sérieux …j’avais fais l’erreur de laisser traîner cela une fois …

Repos total, poisition allongée … le mieux sur une surface dure…

Prendre des médocs aussi …

Bon rétablissement.

Inscrit:
18 Septembre 2002

Messages:
25 042

Likes:
5 231

oh lalala, comment j’ai pas envie d’aller chez le medecin, de prendre des medocs…
je vais essayer de trouver un kiné en urgence sinon!
parce que la j’ai besoin d’etre débloqué, les medocs ca va calmer la douleur mais ca va pas débloquer la ou c’est coincé

Inscrit:
16 Avril 2009

Messages:
6 752

Likes:
951

salam

va voir le médecin…bon rétablissement!

Inscrit:
16 Avril 2009

Messages:
6 752

Likes:
951

Le repos … et les médocs d’abord…Après la kiné …

Personne n’a envie d’aller voir le médecin … mais des fois, t’es obligée

Inscrit:
13 Octobre 2011

Messages:
9 651

Likes:
9 648

ouai je me doute lol:!: c’est jamais une partie de plaisir!:lol
mais ya pas des exercices ou etirement pas trop brusque qui permetteront de me soulager.

Inscrit:
18 Septembre 2002

Messages:
25 042

Likes:
5 231

ouai je me doute lol:!: c’est jamais une partie de plaisir!:lol
mais ya pas des exercices ou etirement pas trop brusque qui permetteront de me soulager.

Inscrit:
16 Avril 2009

Messages:
6 752

Likes:
951

On ne sait pas ce que tu as, comment veux tu qu’on te guide ?
On risque d’aggraver ton cas. Kiné, ostéopathe ou généraliste.

bon rétablissement.

Inscrit:
2 Avril 2010

Messages:
100 380

Likes:
55 786

merci!!!! du conseil snif!!!!
ca me rend ouf, depuis taleur je suis entrain de me tourner dans tout les sens pour essayer d’entendre un craquement de déblocage

Inscrit:
25 Décembre 2002

Messages:
100 761

Likes:
55 894

Inscrit:
16 Avril 2009

Messages:
6 752

Likes:
951

Non. C’est catégorique

Files chez un médecin!

Inscrit:
27 Juillet 2013

Messages:
0

Likes:
2 106

Salut,

voila depuis avant hier j’ai une petite douleur dans le dos, je sentais que ca me faisais mal mais rien de méchant, mais la depuis hier soir j’ai tropppp mal je suis bloqué, la par exemple je suis droite sur ma chaise et ca me fait hyper au niveau des cotes mais dans le dos vous voyez ce que je veux dire?

Savez vous si il y a des etirements que je peux faire pour me débloquer? Un remède please, j’ai trop mal!

Inscrit:
27 Juillet 2013

Messages:
0

Likes:
2 106

Je sais pas mais le week end dernier je me suis bloquée la hanche
Purée j’ai douillé! J’ai du faire une fausse manip

Inscrit:
26 Avril 2006

Messages:
56 901

Likes:
28 942

mdrrr

mon cerveau m’a joué encore un tourlol.

ce foutu dos, le seul moment de ma vie où j’ai pensé carrément au suicide, non pas à cause de la douleur mais une longue convalescence aprés l’opération. parce que j’ai attendu trop longtemps.
depuis j’ai appris à écouté mon corps, m’imposer le repos.

Inscrit:
27 Juillet 2013

Messages:
0

Likes:
2 106

Le mien et moi ne parlons pas encore le même langage malheureusement.

Bon we NHM

Inscrit:
18 Septembre 2002

Messages:
25 042

Likes:
5 231

Actualités marocaines
Ramadan 2016
Marokko nieuws
Tags
Nous contacter
Haut
Sitemap

dos bloque que faire

Auteur
Sujet: Crise de lombalgie aiguë ? Blocage lombaire !! Tendinite ?  (Lu 72157 fois)

Jeano 11

Administrateur

Messages: 6381
Sexe:
Retraité

« le:15 avril 2010, 11:28:39 am »
Je ne sais pas trop comment intituler ce sujet, n’étant pas du  » sérail  » Je veux simplement vous apporter mon vécu afin que si vous y étiez confrontés vous puissiez réagir au mieux. Un épisode de blocage lombaire (rester « barré ») est une expérience douloureuse mais, la plupart du temps, sans gravité.Il n’y a pas de danger de paralysie. Le blocage est le résultat d’un spasme musculaire, c’est-à-dire la contraction constante des muscles du dos en réaction à la fatigue, à un faux mouvement ou à une douleur.Votre façon de réagir au début de l’épisode sera déterminante pour la suite. sujet 1 … sur les lieux de travail : Après un effort musculaire lors du remplacement (montage/démontage) des pneus normaux par des pneus « neige » je me lave les mains, penché sur le lavabo … fin du lavage … tentative au retour de la position « verticale » et impossible de me redresser sujet 2 … à la maison : Madame passe l’aspirateur dans l’appart, le corps penché, ressent une douleur violente dans les lombaires, pousse un cri et tombe au sol sujet 3 … à l’hôtel : Petit déjeuner en famille, la serviette tombe au sol, monsieur se penche pour la ramasser, cri de douleur suite à celle ressentie dans le dos, impossible de « redresser », vomissement du petit déj’ Voilà trois situations auxquelles vous pourriez être confrontés, comme moi … la dernière ce matin Réponse : Lumbago (ou lombalgie aiguë) qui se manifeste par des douleurs subites et violentes dans la région du bas du dos (tour de reins).Celles-ci surviennent à la suite d’un geste ou d’un mouvement du dos un peu brusque ou lorsqu’on a soulevé une charge lourde ou non.Elles sont parfois tellement fortes que tout mouvement du dos devient impossible et la personne est « paralysée » par la douleur (rester « barré »).Lorsque la personne est assise, elle peut avoir du mal à se relever (les muscles ne répondant pas aux « ordres ») et reste souvent « bloqué » en position fœtale.Les muscles dorsaux du bas du dos se contractent, accentuant les souffrances. Le blocage est le résultat d’un spasme musculaire (contraction constante des muscle du dos) en réaction à la fatigue, à un faux mouvement ou à une douleur. Le rire et la toux peuvent eux aussi déclencher des crises douloureuses.Le lumbago nécessite toujours une consultation médicale. En attendant le médecin … CAT – ne pas paniquer – laisser la personne dans la position la plus confortable pour elle, ne pas déplacer sauf si danger vital, l’idée est d’aider les muscles à relaxer le plus rapidement possible donc si vous ne pouvez asseoir le « malade » une des positions les plus efficaces est cependant couché le dos au sol, jambes relevées à 90° les pieds posés sur un banc, un pouf, le bord du lit à défaut pausés à plat sur le sol en position « chien de fusil » ou décubitus dorsal :la personne est toujours plat-dos les bras décontractés le long du corps. – apporter du froid au niveau lombaire à l’aide d’un coussin thermique renouvelable type « Nexcare » ou des glaçons enroulés dans une serviette (ne pas déposer la glace directement sur la peau). Vous devez atteindre la phase 3 :           * 1 c’est froid           * 2 ça brûle, ça picote !!           * 3 c’est engourdit, je ne sens plus la douleur  !!!! Répétez une (1) fois à chaque heure. La glace constitue un excellent antispasmodique et réduit la douleur. N’utilisez pas de chaleur, car celle-ci produit les effets contraires.         – attendre le médecin qui en général arrive rapidement … et fera un injection intramusculaire.( Voir la fiche en PJ ci-dessous extraite du sitehttp://www.yvanc.com/blog.htm)ATTENTIONl’acétaminophène peut causer de sérieux dommages au foie, pouvant même être fatals IL EST DONC INTERDIT en France.http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=tylenol-extra-fort-le-dosage-maximum-est-reduit-aux-etats-unis_20110819 PS : en acupuncture deux points situés à l’extérieur du haut de la jambe (sous le genoux) là où vous allez trouver une « bosse » … la tête du péroné, un peu en avant de celle-ci, lorsque vous appuyez avec le doigt, le point est douloureux, c’est le « décontractant  » … vous allez les masser en rond tous les deux pendant une minute environ, ça distraira et occupera le temps d’attente si ce n’est pas efficace  . Les pros peuvent m’apporter leur savoir et je les en remercie Une vidéo sur la cryothérapie :   http://www.youtube.com/watch?v=r9wFZWbr5nc Une autre pour vous « débloquer » les vertèbres :   https://www.youtube.com/watch?v=8utGgigvkps Pour vous soulager le coussinSisselprocure une chaleur humide et pénétrante, plus intense et plus efficace que la chaleur sèche traditionnelle qui agit mieux sur la décontraction musculaire.• Se chauffe facilement au four micro-ondes en moins de 3 minutes Les bienfaits de la chaleur humide sont connus depuis des millénaires. Grâce à ses grains de Silice, la compresse Hydrotemp® absorbe l’humidité de l’air pour la restituer lorsqu’elle est chauffée au four micro-ondes. Grâce à ses sangles, le compresse Hydrotemp® vous accompagne dans tous vos gestes quotidiens Le coussin chauffant est habituellement un accessoire portable qui est chauffé par une source externe et ensuite appliquée sur une zone précise du corps. La chaleur est destinée à dilater les vaisseaux sanguins autour de la zone concernée et améliore ainsi la circulation.  L’amélioration de la circulation a pour effet d’augmenter le débit d’oxygène qui à son tour aide à la relaxation musculaire. Le relâchement de la tension musculaire a ainsi comme effet de guérir assurément par le flux d’oxygène amélioré.
 La douleur_recommandations_pratique..pdf
(345.25 ko – téléchargé 625 fois.)
 Blocage lombaire.pdf
(179.99 ko – téléchargé 802 fois.)

 Lombalgie_compresse-sissel-hydrotemp.jpg
(55.36 ko, 800×800 – vu 1271 fois.)
Signaler au modérateur 

IP archivée

neutron -crf

Membre d’honneur

Messages: 1140
Sexe:
secouriste Croix Rouge Française

«Réponse #1 le:15 avril 2010, 12:14:59 pm »
Intéressant, bon à savoir aussi notez qu’une enquête récente démontre aujourd’hui qu’il est important de conserver autant que possible une activité physique.Le repos absolu affaiblis la musculature du dos et de l’abdomen intensifiant les douleurs ! Prévention et conseils : Il est possible de prévenir la récidive ou de réduire les risques de crise de lombalgie aigüe en modifiant son mode de vie :     * Exercice : La pratique d’un sport permet une meilleure circulation sanguine et une musculature du dos plus efficace ce qui va soulager partiellement le dos des efforts de soutien. Il faut privilégier les sports doux, la natation par exemple.     * Activité professionnelle : Si vous pratiquez une activité professionnelle qui demande des efforts du dos, tentez de minimiser les sollicitations des muscles du dos en adoptant des postures adéquates.     * Alimentation : Il est important de vérifier votre alimentation et d’y apporter quelques modifications élémentaires. Pour faire simple, passez à une alimentation Bio ou le moins industrielle possible et hydratez vous correctement (1 à 1,5 l par jour) avec une eau très peu minéralisée.     * Vêtements : Une bonne chaussure de sport va limiter les vibrations ressenties au niveau de la colonne vertébrale et réduire l’occurrence des crises de lombalgie.     * Perdre du poids : Perdre du poids va permettre de réduire la charge pesant au niveau des vertèbres lombaires. Cela va également soulager vos articulations des anches et des genoux. -http://www.marocnursing.com/home/images/fbfiles/files/SI_sciatique.ppt  merci Jeanno
Signaler au modérateur 

IP archivée

Jeano 11

Administrateur

Messages: 6381
Sexe:
Retraité

«Réponse #2 le:19 février 2013, 10:54:18 am »
Le chaud ou le froid pour soulager les douleurs Par Lucile – 12 mai 2009 – Tags : conseil santé    – Source :http://sante.doctissimo.fr/blog/5284-Le-chaud-ou-le-froid-pour-soulager-les-douleurs.html Le froid ou le chaud peuvent être de précieux alliés contre une douleur articulaire ou musculaire. Mais encore faut-il savoir bien les utiliser. En pratique, il faut appliquer du froid sur les douleurs articulaires. Ce sont les douleurs aigües, qui font mal au moment où l’articulation est mise en jeu. Par exemple si vous avez mal au genou au moment où vous montez les escaliers, ou mal à la cheville à chaque fois que vous êtes en appuie dessus, c’est certainement une douleur articulaire. Un tendon peut être endommagé, ou tout simplement l’articulation a souffert après un mouvement répété. Le mieux, c’est d’appliquer une compresse froide, c’est une sorte de poche remplie d’un liquide bleu qui peut se chauffer ou se congeler selon les besoins. Sa forme s’adapte à la partie du corps à traiter. Si vous n’avez pas de congélateur, ou si la poche n’est pas refroidie, vous pouvez essayer les gels cryogéniques. Ce sont des crèmes à base d’alcool qui refroidissent la zone à traiter. Le gel Cryo Synthol-Kiné est d’ailleurs assez efficace. En revanche, on applique le chaud sur des douleurs musculaires, latentes. Sur des courbatures, les crampes, sur un torticolis ou sur un mal de dos chronique. La chaleur apaise les muscles contractés et soulage la douleur. Pour le détail pratique, vous pouvez appliquer la compresse bleue réchauffée au bain marie, ou appliquer un gel chauffant qui diffusera de la chaleur pendant plusieurs heures. Nota : la chaleur « humide » est plus efficace sur les contractures donc avec un gel placer la poche dans un gant de toilette que vous aurez humidifié et faite chauffer le tout au micro-onde…Mieux mais plus cher les coussins Hydrotemp Sissel – Grâce à ses grains de Silice, la compresse Hydrotemp absorbe l’humidité de l’air pour la restituer lorsqu’elle est pendant 3mn chauffée au four micro-ondes. Enfin, dernière indication, le chaud et le froid soulagent, mais ne soignent pas. Donc en cas de tendinite, ou si l’articulation est un peu gonflée, il vaut mieux consulter un médecin pour traiter le mal.
Signaler au modérateur 

IP archivée

Jeano 11

Administrateur

Messages: 6381
Sexe:
Retraité

«Réponse #3 le:28 février 2014, 11:11:29 am »
Dos voûté avec l’âge : comment prévenir ? Avec l’âge, certains d’entre nous ont tendance à se voûter.Sans devenir franchement « bossus », certains dos s’arrondissent et ce phénomène est plus ou moins visible.Pourquoi et comment prévenir les dos voûtés ?   Pourquoi les dos se voûtent-ils ? En vieillissent, nous perdons en muscles, lesquels sont indispensables pour maintenir notre dos. Parallèlement, nos capacités de régénération osseuse (les os sont en perpétuel renouvellement) deviennent moins performantes avec risque de perte osseuse (avec l’âge les os deviennent plus poreux, moins denses et plus fragiles). Résultat, les vertèbres se tassent et nous pouvons perdre quelques centimètres, voire nous mettre à pencher si le maintien musculaire vient à manquer… Cela dit, il n’y a pas de fatalité et notre meilleure arme est l’activité physique. Muscler son dos et ses abdos pour prévenir un dos voûté   – Muscler votre dos La pratique régulière d’une activité physique est une condition majeure pour prévenir les dos voûtés. En effet, plus on fait de sport, plus on gagne en muscles et plus le dos pourra être maintenu bien droit.  La plupart des activités physiques font plus ou moins travailler le dos et cela suffit le plus souvent mais à condition d’être assidu. À défaut, il existe des exercices ciblés pour renforcer son dos.  Vous pouvez demander conseil à votre médecin ou à un kiné afin d’établir un programme personnalisé tenant compte de vos possibilités et de votre état de santé. – Les abdos aussiLes muscles abdominaux sont eux aussi très importants car ils contribuent au bon maintien du dos. De plus faire travailler ses abdos permet de conserver un ventre plat, ce qui est bénéfique pour le dos. En effet, les kilos localisés spécifiquement à cet endroit entraînent un certain déséquilibre postural retentissant sur le dos et pouvant générer des douleurs lombaires… Pour mémoire, un dos bien musclé diminue les risques de mal de dos. Enfin, pour votre motivation, n’oubliez pas qu’une personne voûtée paraît plus âgée… – Travailler sa posture et ce, dès le plus jeune âge avant que le squelette soient formé  colère3 Attention, un jeune qui ne se tient pas droit à table ou à l’école, sur le canapé devant la Tv etc…, qui relâche son dos, est à risque accru ultérieur de dos voûté. Autrement dit, la prévention débute lorsque l’on est jeune. Il faut prendre très tôt de bonnes habitudes pour adopter une posture correcte et ce, lors de toutes les activités quotidiennes : en se lavant les dents, assis pour manger, devant un ordinateur, en se promenant, en faisant du sport, en portant une charge, etc.   Au début, il faut prendre le temps de bien se placer, il faut y penser et fournir un certain effort. Mais ensuite les bonnes positions s’adoptent par réflexe, ce qui permettra de protéger son dos tout au long de sa vie. Si les parents doivent veiller à ce que leur enfant se tienne droit, les ados doivent ensuite continuer à faire très attention. Quant aux adultes, s’ils veulent garder une belle silhouette, ils doivent eux aussi constamment travailler leur posture et s’améliorer. En pratique : dos droit, épaules en arrière, tête haute et bien droite, et abdos serrés.  À noter que le simple fait de se tenir bien droit contribue à faire travailler les muscles du dos et à les entretenir.Mais l’activité physique par ailleurs reste indispensable.

 squelettes_181 sissel.jpg
(42.33 ko, 296×422 – vu 679 fois.)
Signaler au modérateur 

IP archivée

Jeano 11

Administrateur

Messages: 6381
Sexe:
Retraité

«Réponse #4 le:14 avril 2016, 13:53:25 pm »
Définition de la tendinite La tendinite est l’inflammation d’un tendon qui résulte d’un traumatisme ou d’une blessure. On appelle tendinose la tendinite chronique liée à une dégénérescence progressive du tendon. Néanmoins le terme tendinite tend à être utilisé pour les deux situations. Les tendinites les plus courantes sont : – Tendinite du poignet – Tendinite du coude – Tendinite de l’épaule – Tendinite de la cheville (tendon d’Achille) – Tendinite du genou Les ligaments blessés prennent beaucoup de temps à se rétablir. La raison en est la faible vascularisation de leurs fibres (peu de sang traverse les tendons). Les tendons dépendent de mécanismes capillaires avec le liquide synovial pour leur alimentation et l’évacuation de leurs déchets métaboliques. Cette circulation est donc sensible. Causes de la tendinite Le tendon s’affaiblit et conduit à la tendinite lorsque son utilisation dépasse ses capacités de régénération, par exemple en cas de surmenage, d’efforts physiques intenses, de mouvements répétitifs sur une durée prolongée… Il peut également s’affaiblir en cas de déséquilibres musculaires qui affectent la symétrie des mouvements du corps ou en cas de contractures chroniques dans la région du tendon. L’inflammation du tendon est la tentative du corps de solliciter les ressources du système immunitaire pour régénérer le ligament affaibli. On observe lors d’une inflammation du tendon une augmentation de la présence de sang dans le celui-ci et donc une réponse vasculaire à sa blessure. C’est ce qui explique le gonflement ou parfois le rougissement de la zone. Cependant, le sang circule très peu et Aström et Rausing* ont montré que cette augmentation de la présence du sang autour et dans le tendon blessé ne peut pas être considéré comme une indication de la réparation effective des tissus du tendon. De surcroît, la dégénérescence des cellules du tendon n’entraîne pas toujours une réponse vasculaire et inflammatoire. Lorsque cette réponse n’est pas déclenchée, la dégénérescence conduit progressivement à une rupture du tendon. C’est la raison pour laquelle, en dehors des causes évidentes liées aux accidents, les ruptures ligamentaires ne sont parfois précédées d’aucun symptôme (rupture spontanée). L’apparition de l’inflammation et donc de la douleur et d’une réponse vasculaire, même si elle n’est pas le signe que le corps est en mesure de réparer correctement le tendon, trouve son utilité dans le fait qu’il force la personne à ménager l’articulation touchée et ainsi à éviter la déchirure. C’est le manque de circulation vasculaire et nerveuse dans la région du tendon qui explique pourquoi l’inflammation devient chronique et que le corps ne parvient pas à régénérer correctement les cellules du tendon. *Astrom M, Rausing A. A survey of surgical and histopathologic findings. Clin Orthop.1995;316:151–164. Sourcehttps://www.lesmauxdedos.com/tendinite.html?utm_medium=contenu-recommande&utm_source=outbrain&utm_campaign=OB_Femmes&utm_content=outbrain-tendinite&utm_term=5436346
Signaler au modérateur 

IP archivée
Page générée en 0.072 secondes avec 22 requêtes.

dos bloque que faire

fb

tw

g

cam

pint

youtube

daily

10 gestes qui abîment les cheveux, à bannir d’urgence !
20 parfums qui sentent bon le printemps
8 habitudes du quotidien à prendre pour perdre (beaucoup) de calories !
15 correcteurs de teint pour masquer vos imperfections !
Un nouveau site web pour acheter des vêtements 100% éthiques !
B.A. d’avril : un bracelet pour soutenir les enfants atteints d’autisme
30 chaussures à talons canon pour le printemps !
Mariage : 15 alternatives pour celles qui n’aiment pas les robes
Bicarbonate de soude, le produit miracle à utiliser presque pour tout !
La cannelle : l’épice magique bonne pour notre santé !
Rhume, grippe, angine : 6 astuces pour se soigner sans antibio
Témoignage : « Incroyable mais vrai… Mes jumelles n’ont pas été conçues en…
Psychogénéalogie : explorer le passé familial pour avancer
Témoignages : j’ai soigné mes angoisses grâce à la psychogénéalogie
Amour, job, famille : votre horoscope du 31 mars au 6 avril
7 livres d’amour à lire ce printemps !
Le mariage, c’est chouette à condition de ne pas divorcer
3 raisons de lire « De tes nouvelles » d’Agnès Ledig
Brad Pitt est-il sur le point de devenir papa pour la 7ème fois ?
Ranger : 15 conseils qui marchent vraiment !
Sélection de 25 objets craquants sur Made in Design
IKEA et Amandine Urruty, une performance chez Colette
Nouvelle boutique AM.PM : 30 incontournables à acheter
lululemon pose son bus de méditation à Paris
Balenciaga au Musée Bourdelle : un hymne à la sculpture
Les 7 meilleures foires et brocantes de France
15 endroits extraordinaires pour se dire oui
Bicarbonate de soude, le produit miracle à utiliser presque pour tout !
6 livres pour (enfin) bien manger !
3 excellentes raisons de manger du fonio, une céréale bonne pour la santé
5 aliments coupe-faim à consommer sans modération !
7 choses à faire avec des produits périmés
TOP 5 des bars insolites à Marseille
5 mauvaises habitudes à bannir d’urgence en cuisine !
Comment reconnaître un adulte surdoué ? L’avis de Monique de Kermadec
J’ai testé : le maquillage permanent
Vidéo : les 50 plus beaux baisers du cinéma
Maquillage permanent : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer !
5 choses à ne surtout pas faire si vous avez pris du poids
15 soupes détox à essayer de toute urgence !
Les 15 sports qui brûlent le plus de calories
Les champs marqués d’un * sont obligatoires.
Avec une façon unique de défricher les tendances, le magazine marie france et mariefrance.fr s’adressent à toutes les femmes d’aujourd’hui. Comme elles, marie france et mariefrance.fr s’intéressent aussi bien à la beauté, la mode, la santé/forme, la psycho, qu’à la culture, la déco, la cuisine ou l’évasion. Conseils, proximité, sincérité, marie france et mariefrance.fr posent un regard vrai sur la société contemporaine.
Beauté

Mode

Santé

Psycho

Culture

Déco

Évasion

Equilibre

Cuisine

Dossier

Vidéos

Minceur

Newsletters

fb

tw

g

cam

pint

youtube

daily
Le mal de dos peut se soigner seul dans certaines conditions. Découvrez comment soulager vos vertèbres grâce aux huiles essentielles et aux exercices anti-douleur.
Si c’est la première fois ou que la douleur est inhabituelle, direction le médecin. En revanche, s’il s’agit d’une lombalgie chronique que l’on connaît malheureusement trop bien, on peut tenter de se soigner seul. C’est le même principe que pour le torticolis : les vertèbres, trop sollicitées, souffrent et provoquent une contraction des muscles au niveau des lombaires.
Grâce à ses puissantes vertus anti-inflammatoire, l’huile essentielle de gaulthérie est une arme précieuse (pour ne pas dire magique) pour atténuer la douleur. On en dilue 3 gouttes dans 15 gouttes d’huile végétale de calophylle ou d’arnica et l’on masse doucement la zone bloquée 3 à 4 fois par jour.
Les spécialistes insistent sur le fait qu’il ne faut pas rester au lit sans bouger plus de deux ou trois jours. Dès que l’on peut faire quelques pas, on se remet en mouvement. En prévention, le sport est l’un des meilleurs remèdes. Marche, natation, yoga… On choisit celui qui nous fait du bien !
On s’allonge par terre, de préférence sur un tapis de yoga, on ramène les genoux sur la poitrine et on masse lentement le dos au sol en tirant doucement sur les jambes.
Pour lutter en amont contre le mal de dos et se débarrasser progressivement des petites douleurs quotidiennes, on revoit sa posture. En plus des conseils donnés pour éviter un torticolis, on reste souple à la marche. Traduction : on oublie le bon vieux « Tiens-toi droite ! » et on respecte la forme naturelle de la colonne vertébrale qui ressemble à un S et non pas un à I. On se grandit en gardant la nuque droite et en étirant le sommet du crâne vers le ciel, sans rentrer le menton.
On pense aussi à se lever régulièrement pour se dégourdir les jambes. « Plus on reste assis, plus les douleurs sont fréquentes », insiste François Stévignon*, kinésithérapeute et auteur deEn finir avec le mal de dos , aux éditions Kero. Enfin, on se méfie des postures comme le dos rond, qui soulagent les muscles mais ne respectent pas les articulations : « Si ces étirements font du bien au niveau musculaire et donc sur la douleur, ils n’arrangent pas la situation de nos vertèbres. C’est même l’inverse », explique le kiné
* Auteur de l’appli « Mal de dos : soulager et prévenir la douleur » (1,99 €).
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*

dos bloque que faire

Moteur de recherche

Rechercher

Mode

Vêtements Accessoires Défilés Voir aussi

Forum Mode

Beauté

Coiffure Maquillage Soins Minceur

Forum Beauté

Luxe

Shopping luxe Défilés Evasions Voir aussi

Déco

Salon Cuisine Chambre Voir aussi

Forum déco

Cuisine

Entrées Desserts Recettes Pratique

Forum cuisine

Maman

Grossesse Bébé Enfant Voir aussi

Forum maman

Santé

Nutrition Dossiers santé Gynéco Voir aussi

Forum santé

People

Tout sur les stars L’actu people Ils s’aiment

Loisirs

Cine-tv Culture Voyages Auto

Société

Dans l’actu Combats de femmes Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction Vie à deux Sexo Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée Planning Coiffure Alliances Chroniques Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin Toutes les plantes Jardiner bio Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Menu

Forum santé- Echangez vos conseils et posez vos questions

Nutrition

Calcul imc

Guide des calories

Surpoids

Diabète

Cholesterol

Conseils

Dossiers santé

Analyses

Conseils pratiques

Bien-être

Cancérologie

Forme

Médecine douce

Gynéco

Contraception

Cancer du sein

Endométriose

Ménopause

Hygiène intime

Voir aussi

Allergies

Dents

Dermato

Maux quotidiens

Cardio

Neuro

Ophtalmo

Rhumato

Orl

Psy

Loisirs

Cine-tv

Culture

Voyages

Auto

Société

Dans l’actu

Combats de femmes

Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction

Vie à deux

Sexo

Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée

Planning

Coiffure

Alliances

Chroniques

Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin

Toutes les plantes

Jardiner bio

Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Horoscope 2017
Horoscope de la semaine
Horoscope chinois
Numérologie

Posez votre question
Mystirat- Dernière réponse le 29 sept. 2012 à 18:42parpaul
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

dos bloque que faire
Home   >   Santé et bien-être   >   Remèdes naturels pour un dos coincé
Catégories Catégories
Sélectionner une catégorie
Activités, photos
Aînés
Alimentation
Amérindiens
Amour, relations et communication
Animaux
Aromathérapie, santé & beauté
Au jour le jour…
Ayurvéda
Belles histoires
Bouddhisme
Brigitte Denis : bébés, enfants, grossesse
Capsules de cheminement
Capsules Visions
Christiane Singer
Christine Gagnon
Christophe Dacier
Corps humain et énergies
Cours en Miracles
Cristaux et pierres
Dents
Diaporamas PPS
Divers
Dominique Jeanneret
Don Miguel Ruiz
Écologie
Enfants
Enfants
Fêtes
Fibromyalgie
Films, vidéos, musique
Géobiologie & pollution énergétique
Géraldyne Prévot-Gigant
Grossesse et naissance
Herboristerie
Humour
Images
Insomnie
Jacques de Coulon
Jacques Salomé
Jardin de Vie
Jardinage
Josée Durocher – Billets & portraits
Livres
Magazines et journaux
Maison
Martin Bilodeau
Méditations
Mincir
Mooji
Mort et EMI (NDE)
Musique
Nature et animaux
Noël
Omraam Mikhaël Aïvanhov
Osho
Pascale Dufresne
Paule Boucher : rêves et signes de jour
Pauline Houle : santé, SPM et ménopause
Pensées, poèmes
Portraits de gens extraordinaires
Premières Nations d’Amérique
Produits
Psychologie et thérapies
Réussir sa vie
Santé et bien-être
Sexualité
Spiritualité & ésotérisme
Tantra
Trucs écolos
Uncategorized
Véronik Tanguay
Vidéos inspirantes
Yoga

Entre deux vertèbres, il existe un système d’amortisseur que l’on appelle disque intervertébral. Il est composé en sont centre d’un noyau, entouré d’un anneau cartilagineux. C’est ce disque qui
est la cause de la majorité des sciatiques. À la suite d’un effort violent ou répété, il se peut que le système d’amortisseur lâche. Le disque se fend et sont moyau sort alors de son centre,
c’est une hernie discale. Cette hernis va venir appuyer sur la racine du nerf sciaque provoquant des douleurs sur tout son trajet. Ce phénomène peut se produire entre les deux dernières vertèbres
lombaires (L4 et L5) et entre la dernière lombaire et la première sacrée (L5 et S1). Que faire alors? Voici des solutions en naturopathie et en aromathérapie pour venir en aide aux personnes qui
se retrouvent aux prises avec ce problème plutôt dérangeant.
La sciatique est le résultat d’une irritation ou d’une inflammation du nerf sciatique, souvent du à une compression de ce dernier. La cause première est le soulèvement d’objets trop lourds. Une
mauvaise position de sommeil peut aussi provoquer de la douleur au nerf sciatique. Chez certaines personnes, l’inflammation du nerf, aussi appelé névralgie, peut être causée par une infection
virale, des toxines ou une carence en vitamines B.
Sortez vos poids!
En général, cette douleur nous indique que la musculature de notre dos demande à être renforcie davantage. Des muscles toniques assurent un meilleur support pour la colonne vertébrale et ainsi
moins de risque de se déplacer une vertèbre. Ne lésignez pas la période d’échauffement et d’étirement qui réduira les risques de crampes ou de spasmes.

Vitamines B et silice à l’honneur
Ces éléments nutritifs sont importants pour soutenir la santé de nos nerfs. En voici quelques sources :
Vitamines B: Palourdes (B12), Champignons Shiitakes et graines de tournesol (B5), dindon, morue, pois chiches et pistaches (B6).
Silice: tous les grains entiers; évitez le riz blanc et la farine blanche puisque la silice est éliminée lors du processus de raffinement des grains. Privilégiez l’orge mondé, le riz
complet et l’avoine. La paille d’avoine et la prêle sont aussi reconnues pour leur richesse en silice. De plus, la prêle aide à la construction des tissus connectifs; essentiels au bon maintient
des nerfs, muscles et os. Buvez-les en tisanes et ajoutez-y un peu de fleurs de camomille qui ont un effet apaisant sur les muscles tendus.
Une ou plusieurs scéances de massage peuvent aider à soulager et même retrouver la forme. Le massage shiatsu est tout à fait indiqué dans ce cas. Le shiatsu est une forme d’acupression; à l’aide
des doigts, des coudes, de la paume et même des pieds, le thérapeute applique des pressions sur le corps. Avec son approche énergétique et corporelle, ce type de massage tend à mieux faire
circuler l’énergie et travaille dans la musculature, la circulation sanguine et le système nerveux.
Les douleurs aux nerfs sciatiques sont désagréables et peuvent même nuire à la qualité de vie chez certaines personnes. Cependant, vous pouvez choisir de prendre votre santé en main et d’utiliser
les nombreux outils qui sont à votre disposition. Les essences aromatiques font parties d’eux. Grâce à leurs propriétés anti-inflammatoire et antalgique, plusieurs atténueront la douleur en
attendant que la cause soit réglée.
Mes meilleurs choix
L’une des plus efficace et facile à se procurer est la menthe poivrée (Mentha piperita). Cette dernière est reconnue pour soulager toute forme de névralgie lorsque appliquée localement. Vous
n’avez qu’à déposer 3 à 5 gouttes dans le creux de votre main puis de frictionner la région de votre jambe qui est la plus douloureuse. Une sensation de fraîcheur agréable suivra
l’application.
L’essence de sapin baumier (Abies balsamea) est utilisée depuis longtemps par les Amérindiens pour soigner les infections respiratoires, les blessures et les douleurs rhumastismales et
névralgiques. Les recommandations seront les mêmes que pour la menthe poivrée.
L’huile au millepertuis : un vieux remède de bonne renommée!
Pourquoi ne pas faire vous-même votre macération d’huile aux fleurs de millepertuis? Celle-ci est obtenue à partir des jeunes fleurs de millepertuis récoltées en juillet puis macérées dans une
huile de tournesol ou d’olive de haute qualité. Après environ un mois de macération au soleil, l’huile prend une teinte rougeâtre et est prête à être filtrée. Elle sera ensuite utilisée en
massage pour soigner des blessures et des douleurs névralgiques. On l’appliquera pure sur des coupures, brûlures, coups de soleil et en massage sur des régions douloureuses causé par l’arthrite,
les rhumatismes, une entorse ou une inflammation. En application externe, l’huile de millepertuis n’interagit pas avec la prise de médicaments. De plus, son application modérée sur la peau ne
cause pas d’effet photosensibilisant.
Voici d’autres essences aromatiques que vous pourrez ajouter entre 5 et 10 % dans votre huile aux fleurs de millepertuis pour un effet anti-inflammatoire plus grand:
– Camomille noble (Chamaemelum nobile)
– Giroflier (Eugenia caryophyllus)
– Lavande vraie (Lavandula angustifolia)
– Marjolaine d’Espagne (Thymus mastichina)
– Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
– Thé des bois (Gaulteria procumbens)
– Niaouli (Melaleuca quinquenervia)
– Romarin (Rosmarinus officinalis cineoliferum)
Bonjour,
L’huile essentielle de menthe poivrée peut elle être utilisée pour un dos bloqué ?
Merci
Non, ce n’est pas la goutte qui nous pend au…
Pour parler plus légèrement de ce combat entre l’ombre et…
Cette capsule de Martin Bilodeau, thérapeute québécois, vous invite à…
C’est aujourd’hui jour de la nouvelle lune. C’est donc dans…
Si vous voulez échapper à la tristesse, si d’une certaine…
L’empathie est une grande partie de la compassion. En fait,…
Quand j’étais en Inde, en décembre dernier, j’ai rencontré une…
IMPORTANT:
Vous allez recevoir un courriel avec un lien pour valider votre inscription. Il est important de cliquer sur ce lien pour recevoir les nouveaux articles. Si vous ne recevez pas ce courriel, regardez dans vos spams sinon vous ne recevrez pas les nouveaux articles…
Ce site a été nomméSite Lumièreau mois de février 2015 dans
Soleillement Vôtre . Merci !
Copyright © 2005-2015, Dominique Jeanneret

dos bloque que faire

Toute l’actu Jeux PC

Action, Shooters

Stratégie, RPG

MMoG

Sports, Voitures

Autres jeux PC

Toute l’actu Console

XBox

Playstation

Wii

PSP/Vita

DS/3DS

Switch

Autres consoles

Toute l’actu Mobile

Jeux Mobiles

Applis Mobiles

iPhone (Matos)

Androïd (Matos)

WinPhone et autres

Opérateurs

Toute l’actu Technique

Hardware, matos

Windows

Mac OSX

Réseau, Wifi

Web, design

Multimédia

Toute l’actu Médias

Musique

Cinéma

Séries, Télévision

Sports Pro

YouTube, Streaming

Livres, Manga

Toute l’actu Vraie vie

Actualité

Problèmes

Sorties, sport

Santé

Etudes

Travail, jobs

Auto, moto

Toute l’actu Achat-Vente

Mobile, Tablette

Multimédia, mp3

Consoles et jeux

PC, hard, Jeux PC

Ventes Diverses

Toute l’actu GamerZ

La Poub3lle

Comms Actu

Teamspeak TS3

Recherche

Vraie vie

Actualité

Problèmes

Sorties, sport

Santé

Etudes

Travail, jobs

Auto, moto

Bonjour à tous,

Hier en bossant, j’ai soulevé un bac de 15 kg en utilisant un peu trop mon dos (je devais le placer à 1m50 de haut). J’ai ressenti une vive douleur dans le bas du dos et j’ai cru perdre mes jambes.

Après cela plus moyen de mettre mes mains au sol, meme pas moyen de me pencher vers l’avant. Je n’arrivais plus à soulever une caisse ou n’importe quoi…

J’ai beaucoup utilisé mes jambes pour faire une ascension verticale et le moins possible utilisé mon dos … ca s’est calmé !

Sauf qu’hier soir pour une raison inexpliquée c »est revenu … certainement suite à un faux mouvement.

Après une nuit de sommeil, je me suis reveillé en me disant qu’il était plus douloureux mais une fois debout j’ai bien compris que c’était encore pire qu’avant !

Alors bon d’une part j’hésite à aller chez le docteur pour entendre dire : »tout ce qu’il vous faut c’est du repos » … mais si il y a quelque chose à faire (genre une pommade à mettre pour soulager les muscles…) je voudrais le savoir.

Je fais donc appel à vous pour savoir ce que vous avez fait dans des circonstances similaires !

Deja essaye d’aller voir un kiné , si ta fais ca au travail fais mettre sa sous l’assurance comme ca tu paye pas un rond ce sera pour ton travail et pour essayer de pas trop endommager ton dos au lieu de l’abaisser tu plie les jambes en les descendant et en essayant de garder le dos droit apres je sais pas trop comment t’aider

En tout cas Bon rétablissement en éspérant que ce n’est pas trop trop grave

Bonne journée

le débloqué va voir un kiné ou acupuncteur ( Si tu aime les aiguille):[]

Surtoutle truck qui faut faire c’est vraiment évité tout effort qui fait travaillé ton dos car si non sa continuera jusqu’à que tu sois dans une chaise roulante

Radio puis ostéopathe moi je dirais.

Je crois que c’est musculaire et pas osseux (pas de vertebre démise sinon hier soir ca n’aurait pas été mieux).

Je devais aller bosser toute la semaine (job étudiant) mais j’ai dit que je n’irai pas !

Actifed j’ai du Brufen chez moi, je sais pas si je peux le prendre pour ca … en fait j’ai peur de forcer mon dos si je ne ressens plus la douleur.

Concernant la médecine physique, je possède déjà des semelles orthopédiques mais je ne les avais pas ce jour là (j’ai les pieds plats). Je vais les remettre dès que je devrai marcher.

La je suis dans mon lit mais la position assise est vraiment inconfortable (je sens que ca tire dans le bas du dos). Si je suis couché sur le dos, je sens que ma colonne se remet à plat (comme tout le temps) et ca soulage … mais je peux ps faire que ca de mes journées

J’ai eu le meme probleme que toi il y a peu, alors il faut aller chez ton médecin qui va te faire une ptite fiche pour le kiné. C’est remboursé a plus de 50% !

Tu vas chez le kiné 9 ou 10 scéances, et bam t’es parfait comme un sous neuf !

En plus je parie que c’est le bas du dos qui ressort ( enfin je me comprend ) ca veut dire que la courbe naturelle de ton dos a changé ! C’est ce que j’ai eu en tout cas, et ce que tu décris corrobore bien avec ce que j’ai eu.

Pour les anti-douleur, je n’y ai jamais touché….

Ah oui comme je dis, c’est pas vraiment bloqué comme si ca callait … mes muscles tirent et c’est douloureux. En fait avant d’avoir ressenti ca au dos j’ai d’abord eu un abdo qui a claqué (à la levée) et ensuite en reposant le truc c’est le dos qui a pas suivi non plus. Je venais d’en lever une douzaine et le dernier m’a complètement tué.

Mon autre gros soucis est que c’est pas du tout le moment pour que ca arrive !

En fait je dois bosser le maximum car l’année prochaine je quitte le domicile familial mais je dois m’assumer financièrement. Je pouvais bosser en non déclaré 3 mois ce qui arrangeait les bidons mais vu comme c’est parti j’ai peur de pas savoir travailler du tout !

Je renonce cette semaine … mais je comptais reprendre la semaine prochaine …jusqu’en septembre ! Ca va être très dur je pense

Je sais, c’est ca qui me tracasse … je n’ai qu’un dos pour la vie

Une fois que je serai remis, vous pensez que des exercices favorisant le développement des abdominaux dorceaux pourraient renforcer mon dos et éviter ce genre de problème ?

J’ai 23 ans alors je prends ca au sérieux !

Pour les Brufen, tu peux en prendre, ce sont des anti inflammatoires mais pas plus de 3 par jour et SURTOUT, à prendre en mangeant, n’oublie pas ca, car ils sont costauds et si tu les prends sans manger, tu vas te taper des nausées de Dieu le père, j’en ai fais l’expérience il y a deux semaines

Mais ca soulagera déja ton dos en tout cas

Ohh quelle mauvaise utilisation j’ai du Brufen moi

Nan je prends ca quand j’en ai besoin et ca tombe souvent en dehors des repas. Je les ai eu en complément d’un antibiotique parce que j’avais je ne sais pas quoi à la gorge.

Et j’en ai repris après comme anti-douleur pendant mes exams (sans abus hein … juste un le matin quand j’avais une tête de plomb). Je sais qu’il faut faire attention à l’accoutumance mais ca j’ai pas trop peur vu que je saute pas dessus à la moindre occase ou pour me sentir mieux !

Bon vu que jusque fin juin j’ai une couverture médicale intégrale je vais aller voir mon docteur ce soir, me refaire prescrire des medocs (vu que je les paie pas), voir ce qu’il dit !

Par contre mon kiné ne sera pas remboursé par la couverture donc on verra … (suis plus sur d’être nickel avec la mutuelle parce mon père est passé depuis peu en contrat francais et donc on ne peut plus avoir sa mutuelle comme par le passé).

Mais bon c’est sur que j’ai pensé au kiné qui est le mieux placé pour me conseiller également quant aux exercices à faire pour me renforcer (je dois avouer que depuis quatre ans j’ai pris beaucoup de masse … suis passé de 62 kg à 78 donc ca n’aide pas du tout !). J’suis au dessus de mon IMC … bref de toute façon les exercices physiques étaient prévus pour éviter les problèmes cardio-vasculaire.

d’apres les cours que j’ai eu, il y a des sortes de « billes » intercalés entre les vertèbres. Ces billes sont retenus par une membrane élastique postétieure. Si la charge est trop lourde pour ton dos, la membrane peut se déchirer et de là faire sortir ces billet de leur endroit.

Si jamais ce que je viens de dire est faux, dites le moi s’il vous plait

A propos
Nous contacter
Conditions d’utilisation

Facebook
Twitter
Google+
Youtube
RSS

Discussion dans ‘ Santé ‘ créé parSwitch ,18 Juin 2007 .