dosage beton seau

Sommaire de l’article

Fabrication du mortier et du béton
Dosage du Béton et du Mortier
Béton cellulaire

id+

La granulométrie des sables est la suivante : sable standard à maçonner de 0,5 mm, graviers de 5 à 15 mm.
Si vous prenez un mélange de graviers de différentes tailles (plus cher), le béton obtenu sera plus solide, ce qui peut être un atout pour les chapes de planchers.
Pour l’assemblage de briques, il est recommandé d’utiliser du mortier bâtard : remplacer le ciment, par le même volume de mélange 50% ciment – 50% chaux.
Les enduits de façades traditionnels se font par un mélange de 20kg de ciment, 20kg de chaux et 175 Kg de sable fin (granulométrie 0,2) mais ces enduits ne sont plus guère utilisés au profit des crépis prêts à l’emploi.

Donnez votre avis ou posez une question
Copyright © 1998-2014 – Un site sur ledéveloppement durablepour lamaisonde Groupe Durable.com – Tous droits réservés.
Trouver ici tous les conseils pour bien doser le béton et le mortier: Volume de Ciment, de Sable, de Gravier et d’Eau. Maçonner n’aura plus aucun secret pour vous.
Attention, avant de vous lancer tête baissée dans des travaux extérieurs, relisez bien les règles du plan local d’urbanisme (si votre commune en possède un). Le PLU peut par exemple imposer un écoulement des eaux par le réseau pluvial au niveau de tous les ouvrages que vous ferez (allée carrossable, appentis,etc.), ou bien interdire les murs plus hauts qu’une certaine limite (fixée en général par rapport au niveau du sol naturel), ou encore exiger le recul de votre portail d’entrée de quelques mètres à l’intérieur du terrain. Il est plus facile de bien construire du premier coup plutôt que d’avoir à tout casser par la suite pour se mettre en conformité.
Remarque: si vous voulez faire un aménagement non conforme aux règles du PLU, mais que vous n’êtes pas d’accord avec celles-ci, vous pouvez toujours demander une dérogation à la DDE. Avec une demande bien argumentée, il ne seront pas inflexibles. Une fois cette dérogation obtenue, il vous sera possible d’obtenir le certificat de conformité.
Avant de commencer à travailler, il vous faudra commander le sable et le ciment et donc faire une évaluation de la quantité à commander. Le béton sert à couler les fondations, les poteaux et linteaux tandis que le mortier sert à assembler les parpaings. En clair, le béton contient des graviers mais pas le mortier.
Beaucoup de littérature existe sur le dosage du béton, plus ou moins pratique à mettre en oeuvre. Le dosage donné ici est basé sur les volumes. Pour le mortier, sauf si vous êtes actionnaires chez Lafarge, ne suivez pas les recommandations écrites sur leurs sacs de ciment ! Utilisez un volume de ciment pour 3 à 4 volumes de sable.
Pour le béton « standard » tous usages : il faut le doser à 350 Kg de ciment par mètre cube de béton. Ce dosage s’obtient très facilement par la règle des 1-2-3 : pour remplir la bétonneuse, mettre 1 seau de ciment, 2 seaux de sable, 3 de graviers.
Dosage en masse pour obtenir 1 m³ de produit :
Pour les chapes et les fondations, évaluez le volume à remplir en multipliant longueurs x largeur x hauteur exprimés en mètre. Ajouter un coefficient de sécurité de 10 à 15%.
Pour le mortier utilisé dans l’assemblage de parpaings : comptez 1m³ de mortier pour assembler 55 m² de mur soit 550 parpaings, dans le cas de parpaings de taille standard 20x20x50 cm.
Pour commander, multiplier le nombre de m³ obtenus par la masse de chacun des éléments du tableau ci-dessus.
L’ordre de grandeur pour les prix TTC est de :
Découvrez notre dossier sur lebéton ciré
Vous devez vousidentifieroucréer un comptepour poster un commentaire.
Posez toutes vos questions dans leForum Gros travaux
Construire votre mur de parpaings vous-même pourra vous faire économiser jusqu’à (…)
Il existe de très nombreuses façons de construire et il est encore possible (…)
Deux types de charpente sont habituellement proposés : la charpente dite traditionnelle (…)
De nombreuses cloisons sont à envisager : plaques de plâtre, brique creuse, (…)
Il existe une multitude d’extensions possibles pour votre maison: véranda, (…)
Classiques à Paris, un peu moins habituelles en province, les couvertures en (…)
L’assainissement a pour objectif de nettoyer les eaux usées domestiques, avant (…)
Vous pensez vous lancer prochainement dans la construction d’une maison mais (…)
Vouloir agrandir sa maison n’est pas une simple lubie. Ce doit être un projet (…)
Faire agrandir sa maison est souvent un choix économique pour éviter d’avoir (…)
Cette semaine : Maison de 115 m², 6 pièces
Béton pour fondations, scellement de piquets de clôture, etc.
Béton tous usages linteaux, poteaux
Béton pour fondations, scellement de piquets de clôture, etc.
Béton tous usages linteaux, poteaux
radier
de mimi » Le 29/06/2008 à 10:49:14
enrobage béton armé
de loloeee » Le 15/07/2010 à 06:05:39
proteger plaques de plâtre pour ragréage
de oliv972 » Le 29/03/2011 à 03:22:52
dedidierTravaux Le 02/09/2012 à 09:00:53
temps séchage carrelage
de nouveau » Le 16/07/2010 à 05:15:36
deequipe_id-maison Le 10/08/2010 à 05:38:45

dosage beton seau

Dosage au seau pour beton
Ce sujet comporte 28 messages et a été affiché 53.955 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 10
Dept :Loire
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonjour ,

je voudrais realiser desfondationssur de petites zones moins de 1m2 350 kg de resistance

pourriez vous m’indiquer les proportions de ciment et de grave pour un seau car sur les sac il n’y a que les proportions pour 35 kg

merci
Ne vous prenez pas la tête pourla réalisation de fondations… Allez dans la section devis fondations du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :http://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-118-devis_fondations.php
Messages :Env. 500
Dept :Puy De Dome
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonsoir

pour un seau de béton tu veux savoir combien faut mettre de ciment et de grave?

Sinon dit l’épaisseur de ta fondation et on te diras ce qu’il te faut.

Dosage à 350kg signifie que pour un mettre cube il te faut 10 sacs de 35 kg.
Messages :Env. 10
Dept :Loire
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonsoir auv63 en fait je veux savoir pour 1 seau de ciment combien de seau de grave je dois mettre .je n’arrive pas a trouver la correspondance .

je trouve le volume pour le sable et le gravier separé mais pas pour le melange tout pret

merci
Messages :Env. 500
Dept :Puy De Dome
Ancienneté :+ de 6 ans
Ben pèse ton sceau de ciment ou regarde combien tu peux en remplir avec un sac
Messages :Env. 60000
De :3 X Cote D’or = 63 !
Ancienneté :+ de 11 ans
Bonsoir,

habituellement : 1 2 3 = 1 seau de ciment, 2 seaux de sable, 3 seaux de graviers

si le mélange est déja fait = 1 seau de ciment , 2+3 = 5 seaux de grave

et dans les 2 cas : 1/2 seau d’eau (attention si le sable-grave ou autre est trop mouillé, l’eau est à consommer avec modération).

autre solution pour trouver les réponses :

fonction recherche en haut à droite

ou google « dosage grave beton » et on arrive direct sur les bonnes réponses du forum
Messages :Env. 2000
Dept :Herault
Ancienneté :+ de 5 ans
elisa21 a écrit:

habituellement : 1 2 3 = 1 seau de ciment, 2 seaux de sable, 3 seaux de graviers

si le mélange est déja fait = 1 seau de ciment , 2+3 = 5 seaux de grave

Quand on utilise du mélange tout fait, la proportion n’est plus 1 2 3 mais 1 4 (4seaux de mélange)…
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins…

Mon récit :http://www.forumconstruire.com/recits/recit-15075.php Mon blog :http://maisonclim34.over-blog.com/
Messages :Env. 10
Dept :Yvelines
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonjour Felvic

quelle est la quantité d’eau pour ce melange 1 seau ciment = 4 de mélange tout prêt ?
Messages :Env. 2000
Dept :Herault
Ancienneté :+ de 5 ans
alain.t a écrit: Bonjour Felvic

quelle est la quantité d’eau pour ce melange 1 seau ciment = 4 de mélange tout prêt ?

Ca dépend ce que tu veux obtenir comme texture.

Commence par 1/2 seau et tu rajoutes…
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins…

Mon récit :http://www.forumconstruire.com/recits/recit-15075.php Mon blog :http://maisonclim34.over-blog.com/
Messages :Env. 10
Dept :Yvelines
Ancienneté :+ de 3 ans
C’est pour faire une dalle 4.50 X 2.40 X 0.10 sous un appenti .
Messages :Env. 8000
De :Saint-jeannet (6)
Ancienneté :+ de 8 ans
Salut,

Je reviens sur ce post car j’ai eu un collègue qui me met une doute…

J’ai toujours fait la règle du 1-2-3 comme l’explique elisa21, mais j’ai recalculer et j’ai un doute…

pour le mélange, ça doit fluctuer entre 1950 et 2000 kg/m3, j’ai pris 1970…

Fondation dosé à 300 kg, 1970 de mélange… donc 300/1970 = 0.152 % de ciment/mélange.

Donc, pour 1 sceau de ciment = 1/0.152 = 6.6 sceaux de mélange….

pour du 350 kg = 0.18 % -> 1/0.18 = 5.6 sceau …

pour du 250 Kg = 0.10 % -> 1/0.13 = 7.8 Sceaux de mélange pour un sceau de ciment !….

… elle est où mon erreur ???…
Messages :Env. 8000
De :Saint-jeannet (6)
Ancienneté :+ de 8 ans
… Ah ben c’est bon, j’ai trouvé, je me suis fait embrouillé par mon pote…

Au sceau, on ne peut pas calculer ça à partir du poids , faut le faire au volume évidement.
Messages :Env. 8000
De :Saint-jeannet (6)
Ancienneté :+ de 8 ans
… Et donc, c’est bien du 5 pour 1 (dosé à 250 Kg)…

En prenant le ciment à 1t/m3, il faut 0.25m3 pour 1.3 m3 de mélange, donc 0.192 %…

Ce qui fait 1/0.192 = 5.2 sceaux de mélange pour 1 de ciment.
Messages :Env. 10
Dept :Var
Ancienneté :+ de 1 an
Bonjour

maçon d’occasion par le fait du budget

j’ai vainement recherché le conseil clair

alors pour 350 kg au m3

j ai fais un cadre de 1m sur 1m hauteur 10 cm

il rentre dedans 8 seaux de mélange remplis a ras

donc 8 seaux et 1 sac de 35kg de ciment et on est dans les clous

puisque ce mélange par m² sur 10 cm multipliés par 10 égal 1 m3

donc 350 kg m3

pour être vraiment dans le respect et la régularité du dosage de mélange 

mon préposé a la (petite)bétonnière rempli (a ras)de mélange quatre seaux AVANT de les mettre dans la bétonnière suivis du demi sac de ciment

(il y a déjà quelques litres d eau bien sûr)

c’est simple et j’ai l assurance de voir arriver le béton qui me convient

et vous pouvez mettre n’importe qui a la machine il n’y a pas de ratés
Messages :Env. 1000
De :Ardèche Sud (7)
Ancienneté :+ de 9 ans
Bonsoir,

Pour le béton je le fait a la pelle demi ronde de 27, c’est bien plus rapide. dosage un pour quatre de mélange en étant bien régulier sur le chargement de la dite pelle. Bon c’est probablement un peut plus que le dosage recommander.  
Messages :Env. 10
Dept :Var
Ancienneté :+ de 1 an
Bonsoir

Je sais qu a la pelle ça le fait mais pour un amateur c est imprécis

Ce que j’écris ici c’est pour aider qui se lance dans le béton et cherche un conseil clair et simple comme je l ai cherché pour en faire dans la norme

Et aussi pour le coup de main qui est donné par un néophyte qui se fait sans prise de tête

On évite l’a peu prés le « viens voir t’en penses quoi ? C est assez ?pas assez ? etc

Pour la fluidité du béton on se repère au volume dans le bol (en deux bétonnière c est compris) et l eau est ajoutée au jet par petites pressions et on attend de voir l évolution du mélange entre deux injections

Le commentaire de mon épouse résume tout « c est facile comme ça » (bon c est moi qui lève les seaux) (quand c’est elle)

En tout cas couler une dalle  (ma première) avec deux aides n ayant jamais touché une pelle de leur vie et obtenir un béton de qualité constante durant 5 heures pour 16 m² avec une bétonnière dont la capacité est une brouette valide ma méthode

J étais concentré sur  la terrasse et je n avais pas a gérer la machine….

 petit volume petit débit et tranquillement on l’a fait j ai une belle surface les niveaux la pente et des équipiers prés a remettre ça C est le plus important il me reste 3 surfaces de 15m² a faire …
En cache depuis le samedi 25 mars 2017 à 12h51

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 320 359 membres et aux 4 336 319 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |

0.12

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
«  Performances énergétiques d’une dalle béton  »
Discussion lancée par- 3 réponses
«  Conseil decoupage béton  »
Discussion lancée par- 13 réponses
«  Une chappe béton coulée en deux fois. Problème ou pas?  »
Discussion lancée par- 8 réponses
«  Choix matériaux – Réhausser dalle béton  »
Discussion lancée par- 1 réponses
«  Dalle beton ferraillage  »
Discussion lancée par- 4 réponses
«  Dalle épaisse  »
Discussion lancée par loire – 2 réponses
«  Evacuation terre du terrassement  »
Discussion lancée par jeremy44480 – 5 réponses
Devis fondations
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Tout savoir sur les fondations
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

dosage beton seau

Moteur de recherche

Rechercher

S’inscrire
Connexion

Editer mes informations

Se déconnecter

Bricolage > 

Aménagement extérieur
Aménagement intérieur
Chauffage et climatisation
Couture
Cuisine
Divers
Electricité
Electroménager
Electronique
Enfant
Entretien de la maison
Isolation
Jardinage
Maçonnerie
Menuiserie
Outillage
Plomberie
Portes et fenêtres
Revêtements de sol
Revêtements muraux
Salle de bain
Toiture
Tricot
 
Dosage béton : quelles sont les bonnes proportions à respecter ? Fiche pratique
Le dosage en volume pour la fabrication de béton Pour être préparé, le béton nécessite le mélange de plusieurs matériaux : du ciment, du sable, des graviers et de l’eau. Ledosage du bétondiffère ensuite selon le type de travaux à réaliser : – pour des fondations ou une terrasse : prévoyez pour chaque volume de ciment 2,5 volumes de sable, 3,5 volumes de graviers, et 0,5 volume d’eau ; – pour du béton tous usages comme pour la fixation de poteaux : prévoyez pour chaque volume de ciment 2 volumes de sable, 3 volumes de graviers, et 0,5 volume d’eau ; Pour remplir la bétonnière, une astuce existe lorsqu’on souhaite obtenir un béton tous usages : la règle du 1-2-3 : 1 seau de ciment, 2 seaux de sable, et 3 seaux de graviers. Le dosage des quantités pour la fabrication du béton De manière générale, il est recommandé dedoser le bétonà 350 kg de ciment par mètre cube de béton. Pour obtenir 1 m3 de béton, il vous faudra donc commander : – pour des fondations ou une terrasse : 300 kg de ciment, 720 kg de sable, et 1 165 kg de graviers ; – pour du béton tous usages : 350 kg de ciment, 680 kg de sable, et 1 175 kg de graviers. Pour obtenir le volume de béton nécessaire pour vos travaux, il suffit enfin de multiplier longueur, largeur et hauteur de l’espace à remplir avec le béton. N’hésitez pas, pour les grands travaux comme la réalisation d’une chape ou d’une fondation, à prendre une marge de sécurité de 10 à 15 % supplémentaires.Astuce : le Web regorge de calculatrices en ligne qui permettent d’obtenir, en quelques clics, les volumes exacts de matériaux à commander selon les travaux à réaliser.
Une question ? Posez la dans notre forum Bricolage
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Etes-vous favorable à l’instauration d’un revenu universel versé à tous les Français ?
Les bricoleurs qui s’attaquent à des travaux extérieurs ont bien souvent affaire au même produit : le béton. À moins d’acheter du béton prêt à l’emploi, ce qui peut revenir assez cher, se pose toujours la même question : comment doser le béton ? Voici la réponse.

dosage beton seau

Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Les concours de l’année
La boîte à idées

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Construction

>

béton 350kg au m3 combien de seaux de c…

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Construction

>

béton 350kg au m3 combien de seaux de c…

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.
Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo
béton 350kg au m3 combien de seaux de ciment, de s…

Changer de forum :

Sélectionnez un forum

Le défi – Détournement d’objets
Le Défi – Stickers : La Nature Revisitée
Le Défi – Rangez rusé !
Vos idées en 3D
A vos marches, prêts, votez
Nouvelle Cuisine – Vous avez relevé le défi !
Jeu concours Rangement Optimisé Hub System
Concours de Noël / Partagez vos plus belles décos
Ma douche à l’italienne
Partagez vos compositions Multikaz
Mon abri de jardin personnalisé
Relooking meuble
La plus belle terrasse
Relooking meuble – Étape 2
Tout le monde au balcon
Tendance Pochoir
Bricoler en hauteur
Limitons l’impact de nos emballages
Toutes vos idées numériques
Concours – Un atelier à partager
Ma création DIY
WC créatifs
Le carrelage habille mon mur
Fier de mon intérieur
Cuisine Delinia
1, 2, 3, Lumière !
Papier peint dans tous ses états
Les enfants au jardin !
Ma nouvelle salle de bains
Rénover pour tout changer
Ma façade en un clin d’oeil
Je me chauffe au poêle !
Portail
Rangement
Mon Nöel fait maison
Mes effets de lumière
Cuisine
Relooking meuble
Ma verrière d’atelier

S’abonner au fil RSS

Marquer le sujet comme nouveau
Marquer le sujet comme lu

Placer ce Sujet en tête de liste pour l’utilisateur actuel
S’abonner

Page imprimable

Signaler un sujet

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

béton 350kg au m3 combien de seaux de ciment, de sable et de gravier?

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Re: béton 350kg au m3 combien de seaux de ciment, de sable et de gravier?

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Distributeur enduits minéraux,sols coulés colorés,enduits spéciaux ambiance humide. Adjuvants,produits techniques d’étanchéité,de cuvelage,de nettoyage et de traitement de surface.
Modérateur – Grand Passionné Vétéran
Re: béton 350kg au m3 combien de seaux de ciment, de sable et de gravier?

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Re: béton 350kg au m3 combien de seaux de ciment, de sable et de gravier?

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran
Re: béton 350kg au m3 combien de seaux de ciment, de sable et de gravier?

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Re: béton 350kg au m3 combien de seaux de ciment, de sable et de gravier?

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

59290 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison

dosage beton seau
Rechercher un outil (en entrant un mot clé):

Ce calculateur vous permet decalculer le volume et le dosage de bétonnécessaires pour réaliser unedalle , une terrasse ou des fondations. Selon la nature des travaux à réaliser vous pouvez choisir un dosage différent plus ou moins résistant.
Le calculateur vous donne aussi les dosages par gâchée ou par sac de ciment de 25 ou 35 kg.Selon le type de ciment que vous employez, vous devez adapter le dosage .
Calcul du dosage de béton est prêt pour la saison 2017, plus professionnel plus précis ! Si vous voulez faire une remarque sur ce nouveau moteur n’hésitez pas grâce à la pagecontact.
Si vous souhaitez participez aux commentaires et échanger vos expériences c’est ici :Commentaires béton
* Si vous renseignez le volume en m 3 , c’est lui qui sera pris en compte pour le calcul et non les valeurs des longueur, largeur et épaisseur.
** Si vous réalisez votre béton à la bétonnière vous pouvez donner sa capacité
de malaxage (80% de sa capacité totale). Vous obtiendrez alors les quantités à utiliser pour chaque gâchée.
*** Les prix des matériaux doivent être donnés en euros par m 3pour le mélange gravier/sable et pour le gravier et pour le sable. Le prix du ciment est donné par sac.
Le dosage standard pour un volume de 1 m 3  est de :
– 250 kg de ciment,
– 800 kg, soit 550 L de sable,
– 1200 kg, 730 L de gravier,
– 125 L d’eau.
Pourquoi donner en Litres les quantités de sable et d’agrégats ? Parce qu’ils sont vendus au m 3  (1000 L), car leur densité varie selon l’humidité. Un sable mouillé ne possède pas la même densité qu’un sable sec.
Si vous réalisez le béton à la main, sans bétonnière, il faut effectuer le mélange le plus juste. Commencer par mélanger le ciment, le sable et les graviers à sec. Faites un petit tas avec vos agrégats et déplacez-le simplement plusieurs fois, ils se mélangeront tout seul.
Une fois le mélange bien homogène, vous pouvez incorporer l’eau au fur et à mesure. Prenez soin de ne pas obtenir un béton trop mouillé, il perdrait en résistance.
Attention ! Si le sable est très humide pensez à réduire la quantité d’eau et si le temps est particulièrement chaud, pensez à mouiller votre support.
Si vous réalisez le béton avec une bétonnière, alimentez la bétonnière en respectant les proportions selon la capacité de la bétonnière, afin d’obtenir toujours le même mélange pour l’ensemble de votre réalisation. N’utilisez pas la capacité maximum de votre bétonnière, mais plutôt 80% de sa capacité. On parle de la capacité de malaxage de la bétonnière.
Remarque importante : la somme des volumes de chaque quantité de sable, gravier, ciment et eau est plus importanteque le volume final de béton obtenu et c’est normal (voir plusieurs commentaires de cette page).
Sachez que le volume d’un seau de maçon estde 10 ou 11 Litres et qu’une pelle ronde de maçon standard (27 cm) permet de déplacer environ 5 Litres de granulat.
Remarque importante afin d’obtenir le bon dosage :  on ne mesure pas le ciment au seau ou à la pelle si l’on veut respecter correctement les dosages (250, 300, 350 kg/m 3 ). En effet le ciment n’a pas la même densité en sac (densité de l’ordre de 2 à 2,2 pour le ciment standard) qu’une fois remué dans un seau (densité de l’ordre de 1 à 1,2). Il faut travailler en fraction de sac 1/3, 1/2, 1 sac 1 sac 1/3 etc. Donner le dosage du ciment en Litre n’a pas de sens sauf si on a anticipé cet effet.
140 L de béton standard dosé à 250 kg/m 3 :
– 75 Litres de sable, soit 7 seaux de maçon (11 L) ou 15 pelles ronde de 27 cm,
– 100 Litres de d’agrégats ou gravier, soit 9 seaux ou 20 pelles,
100 L de béton dosé à 350 kg/m 3  :
– 50 Litres de sable, soit 4seaux et demi de maçon (11 L) ou 10 pelles ronde de 27 cm,
– 70 Litres de d’agrégats ou gravier, soit 6seaux et demi ou 14 pelles,
Pour réaliser une dalle en béton de 3m 3  à 350kg/m 3 , il faut :
– 1050 kg de ciment, soit l’équivalent de30 sacs de 35 kg,
– 1585 L ≈ 1,6 m 3  de sable gros 0/8 soit 2300 kg,
– 2090 L ≈ 2 m 3  de graviers 8/20 soit 3500 kg,
– 525 Litres d’eau.
Il faudra effectuer 30 gâchées, chacune composéede : 
– 1 sac de ciment de 35kg,
– 50 L de sable gros 0/8 soit 5 seaux de 10 L,
– 70 L de gravier 8/20 soit 10 seaux de 10 L,
– 22,1 Litres d’eau soit un peu plus de 2 seaux de 10 L.
Si vous investissez dans une bétonnière de 280 L, le nombre de gâchées passera à 11, la différence vaut-elle l’investissement ? À vous de juger.
En dehors du fait qu’il faut faire un béton de bonne qualité pour réaliser votre dalle de terrasse en béton, il faut aussi prendre quelques précautions supplémentaires, sinon le résultât, quel que soit le béton employé ne sera pas durable.
Première précaution à prendre votre dalle de terrasse extérieure doit être hors gel ! Pour cela, il faut décaper le sol sur 60 à 80 cm selon la rigueur des hiver de votre région. Ensuite vous devez remblayer avec du cran ou du tout-venant. Théoriquement, il faut respecter plusieurs couches de différentes grosseurs de remblai et finir par la plus fine et bien compacter le tout.
Il faut que les différentes couches soient de niveau et il ne faut pas croire que la dernière couche va arranger le tout ! Dès le sol à nu il faut qu’il soit de niveau. C’est bien plus facile pour la suite et cela évitera les points durs. Une fois le support prêt vous pouvez ajouter un film sous-dalle en polyéthylène surtout si vous prévoyez un jour de fermer cette terrasse.
Pour la dalle elle-même, il faut prévoir un treilli soudé afin d’armer votre dalle. Le treilli doit être maintenu avec des calles afin qu’il ne tombe pas au fond lorsque vous coulerez le béton. Il fautaussi que le trelli ne soit pas trop proche des bords (4 à 5 cm), afin qu’il ne se corrode pas(les fers noyés dans le béton sont protégés par le pH basique du béton, qualité qu’il perd s’il est en contact avec le milieu extérieur).
Si la surface de votre dalle est supérieure 15 m 2 , il faut diviser la dalle en plusieurs parties et installer des joints de dilatation. Il existe des joints en PVC adaptés. Si vous utilisez des planches il faut normalement les retirer et combler les joints avec du mastic.
Le coffrage et les joints de dilatation vont aideront à niveler le béton. Pensez à les disposer dans le même sens. Pour une dalle extérieure, n’oubliez pas de prévoir une pente pour évacuer les eaux de pluie (1 cm/m). Toujours en cas de terrasse, la dalle finie doit arriver en dessous du seuil de votre maison d’au moins 3 cm (afin de se protéger en cas de pluie), revêtement inclus. Il faut prévoir ! Pensez aussi à ne pas solidariser votre dalle à votre maison afin d’éviter de futurs désordres, en particulier si votre dalle devait bouger d’ici quelques années.
Quelles sont les quantités nécessaires à la réalisation de la dalle d’une terrasse de 6 m sur 8 m et de 20 cm d’épaisseur ?
La dalle représente un volume de 9,6 m 3 , de béton, il faut : 
Pour réaliser le volume de 9,6 m 3de béton dosé à 350 kg/m 3 , il faut : 
– 3360 kg de ciment soit l’équivalent de 97 sacs de 35 kg,
– 7350 kg, soit environ 5000 L = 5 m 3  de sable gros 0/8
– 11000 kg, soit environ 6700 L = 6,7 m 3  de gravier 8/20
– 1680 Litres d’eau.
Merci, c’est très pratique quand vous n’êtes pas maçon, j’ai pu faire une petite dalle en achetant juste les quantités qu’il fallait de sables et de graviers.
Bonjour, bien sûr c’est facile de mélanger des kg avec des Litres. C’est évident. Donc sur le chantier je viens avec mon seau de maçon 10 Litres et ma balance de ménage 5 kg et là je peux faire des bétonnières de 80 Litres environ. Facile, n’est-ce pas ??? Donc si vous le pouvez transformez vos kg de ciment en Litres de ciment, ça sera bcp plus parlant pour le profane que je suis.
Réponse : L’outil a été fait pour connaitre les quantités à acheter d’où les kilos de ciment, mais effectivement je vais l’améliorer pour donner les proportions à mélanger pour une bétonnière de 130L! Pour vous aider sachez qu’un sac de ciment de 35kg représente 16,5L  si vous avez d’autres idées n’hésitez pas !
L’outil est pratique pour connaître les quantités à acheter et ensuite pour faire ses mélanges. Du travail… Merci ! 
Le formulaire de calcul de béton est utile. Cependant quelque chose cloche dans le calcul des gâchées. Exemple: 1m 3de béton 350kg/m 3avec cuve de 100L vous indiquez 10 sacs de ciment et seulement 8 gâchées avec chacune 1 sac de ciment, d’ailleurs avec une bétonnière de 999 Litres, il faut toujours 8 gâchées (de 999L) pour faire 1000L de béton ! :)
Réponse : Merci beaucoup, j’ai corrigé ce bug ! Avec l’aide de tous nous pouvons améliorer le net !
Bonjour, d’abord merci pour cette aide précieuse pour calculer le besoin pour réaliser nos ouvrages. En effet le magasin ou je compte acheter le matériel ne rend pas ce service. Vous donnez un dosage pour un sac ciment de 35kg, ce qui est bien pratique car je préfère mettre un sac entier à la fois, cependant votre calcul est établit pour un dosage standard soit 250kg/m 3et je réalise une terrasse donc un dosage de 350kg/m 3 , auriez vous le résultat pour ces proportions ? Une autre question si vous le permettez, vous donnez le sable exemple 8.5 seaux et le gravier exemple 10 seaux, si je reçois déjà tout mélanger en big bag, dois je mettre 18.5 seaux ? je pense que oui mais je préfère être sur. En vous remerciant par avance de votre réponse.
Réponse :Je vous réponds rapidement maisnon 8.5 seaux de sable et10 seaux de graviers NE FONT PAS 18.5 seaux, le sable passe dans les espacesdu graviers cela fait donc moins !!! Les dosages données par gâchée ne sont VALABLES que pour mélanger le sable, le gravier et le ciment qui sont livrés séparément. Pour vous répondre j’ai ajouté le dosage en 350kg/m 3pour un sac de ciment de 35 kg.
Merci de tous vos commentaires, chez vous les matériaux sont calculés en L. Mais chez nous ici, ils sont à la brouette et nous n’avons pas de ciment à 35kg. Nous n’avons que celui de 50kg. Alors ma question est celle-ci: combien de brouettes des sable et d’agrégat, pour gacher 50kg de ciment ?
Réponse : Pour 50kg de ciment et pour faire du beton dosé à 250kg/m 3voici le dosage pour obtenir 200 Litres de béton :
Vous devez trouver combien de Litres fait votre brouette, il en existe de 60L, 80L …
Votre calcul de gâchée par bétonnière est biaisé et très mal ajusté pour le côté pratique : Exemple pour 1m 3à 350kg pour une béto de 100L, vous annoncez plus de 165L d’agrégats à sec avant mélange pour une bétonnière de capacité de 100L…. Alors effectivement votre volume de béton une fois mélangé sera de 100L mais il ne faut pas oublier que ces 100L de béton représentent avant mélange avec l’eau plus de 165L de volume d’agrégats !!! Et rentrer 165L dans 100L c’est pas simple pour tout le monde !!!
Réponse : Très bonne remarque ! Effectivement, comme vous le remarquer le volume des graviers et du sable est supérieur au volume final que l’on va obtenir (en se mélangeant le sable comble les interstices du gravier). Ce problème peut être levé en envisagent (dans l’outil) des gâchées en dessous de la capacité de malaxage de votre bétonnière ou en alimentant votre bétonnière au fur et à mesure.
Bonjour, existe t’il une méthode de calcul pour une dalle à faire en utilisant un mélange (sable+gravier) qui se vend actuellement et du ciment. Le magasin (BIGMAT pour ne pas le citer) me préconise pour une dalle de 4.5 x 4.2 x 0.10 m, 2.5 m 3de mélange et 30 sacs de ciment de 25 kg. Comment doser correctement la bétonnière ?? Merci
Réponse : Dans votre cas à partir de votre mélange j’effectuerai 30 gâchées comme suit : 83L de votre mélange + 1 sac de 25kg + 12L d’eau. Vous obtiendrez un béton dosé à 300kg/m 3 .
Hé bien après lecture, je dis que ce site est parfait. Son créateur apporte les corrections avec simplicité et cordialité… Le partenariat est bien plus agréable quand on se respecte mutuellement, d’autant plus quand le service est gratuit. Mais bon ! Certainement une spécificité géographique ? Merci à vous de m’avoir rafraîchi mes dosages de béton.
Réponse : Merci pour vos encouragements.
Bonjour. le calculateur est très pratique. Mais comme la plus part des magasins de bricolage ne vendent que des sacs de 25kg de ciment serait-il possible d’avoir un calculateur spécifique ou la possibilité de rajouter une option au calculateur actuel pour que le résultat s’adapte en fonction du poids du sac de ciment que l’on achète. D’avance merci.
Réponse : Les dosages sont maintenant proposés à partir d’un sac de ciment de 25kg ou 35kg.
Bonjour, super votre site bravo. Une petite question quand même : pourquoi faut-il 1680 kg de mélange gravier + sable alors qu’il faut 1360 kg de gravier et 800 kg de sable d’où un total de 2160 kg au total ?? Le mélange de 100 kg de sable et 100 kg de gravier font toujours 200 kg en mélange ou pas. Pourriez vous donner les valeur de mélange en m3 pour sable + gravier. Merci d’avance et bonne continuation.
Réponse : Encore une très bonne remarque tout à fait justifié d’un internaute
La différence provient de la densité des granulats pris en compte et la méthode (la formulation du béton n’est pas la même).
Dans la première méthode sable et gravier séparés :
Nous évaluons le volume nécessaire de sable 0.5 et gravier 5/20 pour obtenir le béton et nous donnons l’équivalent en kg comme indication en prenant comme densité 1.6 pour le sable et 1.7 pour les graviers ; densité qui peut varier selon la provenance, la granulométrie, l’humidité etc … Suite à la remarque j’ai corrigeais la densité du gravier 5/20 et nous prenons maintenant 1.45 qui est plus proche de la moyenne constatée.
Dans la seconde méthode (mélange sable + gravier)  : 
Nous ne pouvons pas connaitre à l’avance le type de mélange (proportion sable/gravier, type sable et gravier, humidité) le fournisseur doit proposer un dosage en fonction de son produit; nous proposons une formulation standard afin, que dans tous les cas, être au plus proche du dosage demandé (par ex : 250kg/m3).
Apportez votre commentaire à cette page ou vos remarques en utilisant notre formulaireàla fin de la page des commentaires .

dosage beton seau
Rechercher un outil (en entrant un mot clé):

Cet outil de calcul vous permet decalculer le dosage d’un mortier(appelé ciment par fois par abus de langage) selon que vous réalisez l’assemblage d’agglos (parpaings), de briques (mortier à la chaux) ou que vous réalisez le rejointoiement d’un mur. Pour préparer le dosage de chaque gâchée, il faut connaitre le volume de celle-ci et donc le contenant dans lequel vous allez réaliser votre gâchée. Par exemple une auge de maçon peut avoir un volume entre 10 et 40 L. Choisissez celles qui sont en caoutchouc naturel d’une contenance de 35 ou 40 Litres, elles sont robustes et elles ne se dégradent pas au fil du temps.
Pour réaliser correctement votre mortier à la main, préférez les petites gâchées plutôt que toute une brouette difficile à remuer. Mélanger le sable et le ciment jusqu’à obtenir un mélange homogène.Ensuite, ajoutez l’eau en mouillant au fur à mesure le mélange. Veiller à ne pas trop mouiller votre mortier, il perdrait en résistance.
Le dosage standard de mortier à l’usage d’assemblage d’agglos pour un volume de 1 m³ est de :
– 300 kilos de ciment, soit 8.6 sac(s) de 35kg,
– 900 kilos de sable 0.2, soit 560 L,
– 900 kilos de sable 0.5, soit 560 L,
– 150 litres d’eau.
– 105 kilos de sable 0.2, soit 65L
– 105 kilos de sable 0.5, soit 65L
– 17 litres d’eau.
Vous obtiendrez, environ, 115 L de mortier.
Attention, si le sable est très humide, pensez à réduire la quantité d’eau.
– 1 sac de ciment de 35 kg est équivalent à 16,5 litres de ciment, mais si on remue le ciment en le transvasant dans un seau sa densité devient plus faible et le volume occupé beaucoup plus grand.
– 1 sac de chaux de 35 kg est équivalent 30 litres de chaux. La chaux est beaucoup moins dense que le ciment
– Les pelles rondes de maçon sont plus ou moins petites. La largeur des épaules s’échelonnent entre : 25 cm, 27 cm, 29 cm et 31 cm; La plus utilisée est la pelle de 27 cm qui possède une contenance de 4 litres environ.
– 1 seau de maçon possède une contenance de 10 litres
– la contenance d’une brouette varie entre 44 litres et 90 litres environ. La contenance le plus commune est celle de 60 litres.
Pour moi, il s’agit de simplifier les choses au lieu de parler poids, parler quantité comme proportion en nombre comme une poche de ciment, combien de poche de sable combien de litre d’eau pour poser blocs. Sinon dois avoir une balance assez grosse pour le sable merci
Si vous souhaitez faire du ciment pour poser des blocs de d’agglos, il faudra par exemple pour faire une gâchée de 40 L, en utilisant le calculateur :
– 23 L de sable fin 0.2 soit 35.8 kg*;
– 23 L de sable gros 0.5 soit 36 kg*;
Pour les 12 kg de ciment, il faut prendre un 1/2 sac de 25 kg ou 1/3 d’un sac de 35 kg. Le cimen,t une fois remué, prend davantage de volume. Bref, en voulant le mesurer en seaux ou pelles, on fait une erreur.
Les 23 L de sable correspondent à 2 seaux de maçon de 10 L plus 1/3 d’un seau et pour les 6 L d’eau, il faut prendre en tout premier 1/2 seau. Il faut toujours ajouter moins que prévu, puis compléter s’il le faut. Le mortier, comme le béton, perd en résistance lorsqu’il est trop mouillé.

dosage beton seau
Calculez les quantités de ciment, sable, gravier et eau, pour réaliser des mortiers et bétons,en fonction de vos besoins.
Note de version :Cette nouvelle version offredes résultats fiables et réalistes issus de nombreux essais de laboratoire sur la gamme complète des produits disponibles ci-dessous. Ces résultats sont beaucoup plus précis que les informations disponibles habituellement.
Entrez lesdimensionsde l’ouvrage à réaliser ou biendirectement le volume
Note:Si vous entrez ou modifiez le volume, ce sera cette valeur qui sera prise en compte, en lieu et place des dimensions.
En attente d’un volume à calculer…
Si vous souhaitez connaître le volume de béton ou de mortier que vous pouvez faire parbétonnièreconsultez la page duvolume d’une bétonnière.
Le dosage des ciments promt, plâtre, colle à carrelage et autres granulats sont plus simple à réaliser. Cependant pour des quantités particulières et pour des dosages précis, vous pouvez utiliser la page decalcul des proportions , en entrant les valeurs relevées sur les sacs (ex: 11 litres d’eau pour un sac de 25 kg de joint de plaques de plâtre) et les quantités désirées (ex: 3kg) afin d’obtenir les nouvelles valeurs en conséquences (ex: 1.32 litre).
*Le volume final ne correspond pas à la somme des volumes de chaque élément parce que l’ensemble se compacte. Le sable remplit les interstices du gravier, le ciment remplit les interstices du sable et l’eau compacte l’ensemble.
**Vous pouvezmodifier la contenance d’une pelle. Par défaut et par expérience, la contenance d’une pelle est fixée à 3 litres. Pour vous faire une idée assez précise, faites quelques essais avec du sable, une pelle et un seau de 10 litres, puis compter le nombre de pelles pour remplir le seau à ras bord. Divisez le volume du seau (10 litres) par le nombre de pelles de sable et vous obtenez la contenance moyenne d’une pelle.
Unbétonet unmortierdosés à l’identique n’ont pas la même résistance. Plus les granulats sont fins, plus il faut de ciment pour lier les particules entre elles. En effet, la surface totale de l’ensemble des particules augmente d’autant plus que les granulats sont fins, nécessitant d’autant plus de ciment pour les lier. À dosage égal, lebéton ,constitué de granulats plus gros est plus solide que lemortier .
Le volume de ciment est assez aléatoire. Pour preuve, un sac de 35 kg fait un volume moyen d’environ 25,4 litres soit une densité moyenne de 1.378. Il s’agit de la densité « ciment ensaché » pour des ciments classiques 32,5R.
Lorsqu’on le transvase dans des seaux de 10 litres, il occupe entre un peu moins de 3seaux à près de 4 seaux, soit entre 28 et jusqu’à 40 litres. Comme tout pulvérulent et granulat, le ciment a la particularité de s’expanser dès lors qu’on le remue, et cette expansion est variable suivant la façon dont on s’y prend.
La densité moyenne constatée après plusieurs essais estde : 1,2 kg/litre.
Lesgranulats tels que le sable et le gravier ont des densités assez variables.Les densités par défaut sont des densités moyennes constatées . Si vous connaissez les densités des granulats que vous utilisez, vous pouvez les modifierafin de coller plus précisément à vos spécificités. La densité du gravier peut varier de 1,5 à 1,7 en fonction de sa granulométrie. Par contre elle varie peu lorsqu’il est brassé.
La quantité d’eau peut varier en fonction de l’humidité du sable. Dans la majorité des cas, les maçons dosent l’eau au feeling de façon à obtenir une consistance pâteuse du mélange.
Les volumes d’eau donnés dans cet outil de calcul sont basés sur les prescriptions des cimentiers. Bien qu’ils nous paraissent en général trop faibles, ces prescriptions déconseillent l’excès d’eau sous peine de fissuration et d’affaiblissement de la résistance (tout comme elles déconseillent l’insuffisance d’eau).
Pourtant, l’expérience nous témoigne le contraire à condition évidemment de ne pas exagérer. Selon notre avis, ajouter un petit pourcentage d’eau est le gage d’un béton ou d’un mortier plus facile à travailler, le rendant plus compact car cela évite la formation de bulle d’air dans le matériaux.
Dans tous les cas, n’hésitez pas à bien mélanger l’ensemble avant son usage. C’est notamment parce que le béton est très largement malaxé et mélanger qu’il est d’une grande résistance lorsqu’il est livré par toupies.
Contrairement à une idée répandue, l’eau ne s’évapore que très peu pendant la période de durcissement. Elle sert à la réaction chimique qui se produit lors de la solidification. L’évaporation lors du séchage est néfaste puisqu’elle réduit la proportion d’eau entrant en réaction avec le ciment, ce qui génère des fissures. Pour cette raison il est préférable de couler du béton par temps froid (mais supérieur à 0° Celsius) ou humide. S’il est coffré, ne vous précipitez pas pour le décoffrer. Essayez de conserver le coffrage pendant une semaine, afin de réduire cette évaporation.
Selon l’avis de certains, les quantités d’eau semblent être sous-évaluées. Elles sont très (trop?) proches de celles recommandées par les cimentiers, qui déconseillent l’excès d’eau. Selon eux, seule une partie (environ la moitié) de cette eau entre en réaction chimique avec le ciment. L’autre partie s’évapore au fil du temps, engendrant une porosité du béton, d’où la nécessité de ne pas trop le doser en eau. Malheureusement plus il est sec, plus il est difficile de le mélanger correctement. Hors il est très important que le mélange soit homogène, d’où l’intérêt de le rendre assez liquide… ce qui est contradictoire !
Au travers de l’expérience les bétons et mortiers ont soif pendant la période de séchage. Ils semblent bien plus solides et fissurent bien moins lorsque l’évaporation est contenue. C’est pourquoi il est bon d’arroser vos ouvrages dès le lendemain (voir les recommandations énoncées plus bas).
Si vous utilisez dumélange béton , c’est à dire un composé de sable et de gravier pré-mélangé en lieu et place du sable et du gravier (pris séparément), le poids du mélange est égal à la somme des poids du sable et du gravier. En revanche cela n’est pas vrai pour la somme des volumes, car comme écrit précédemment, le sable remplit les interstices du gravier.
Il est primordial de bien mélanger le béton ou le mortier lorsque vous le préparez, afin qu’il soit le plus homogène possible.
Dans certains cas, pensez à mouiller le support avant de couler lebétonou lemortier . Par exemple si vous coulez une chape sur une dalle, commencez par versez un seau d’eau que vous répartirez sur toute la surface à couvrir. Cela évitera au support d’absorber l’eau du mélange et donc, la fissuration.
Pour réduire voire annuler le risque de fissuration, il est conseillé d’ arroser les ouvrages fraîchement réalisésà partir de la sixième heure après le coulage (il faut que le béton soit dur au toucher sinon il se forme une remontée de laitance, ce qui n’est pas recommandé). Arrosez à nouveau2 à 4 fois par jours pendant 4-5 jours. Ensuite, idéalement (mais ce n’est que rarement possible), une fois par mois pendant 6 mois. Cette dernière recommandation est particulièrement valable pour lesdalles de béton .
Si vous avez le choix de la période pour réaliser du béton, préférez les hivers. Lorsque les températures sont plus fraîches, d’une part il n’y a presque plus d’évaporation et d’autre part la réaction chimique de durcissement est ralentie ce qui favorise une plus grande solidité. D’où la maxime :Béton d’hiver, béton d’enfer !Attention cependant au gel. Il ne faut pas qu’il gele pendant la phase de durcissement. Au besoin utilisez des produits antigels pour béton.
Unbétonatteint sa résistance principale au bout de 28 jours. Ce n’est qu’au bout de 6 mois à 3 ans qu’il est véritablement sec et solide.
Contrairement au mortier, le béton n’est pas utilisé pour la liaison d’éléments entre eux. C’est un matériau de construction à part entière. Il est généralement coulé (fondations ou dalles par exemple) ou moulé (parpaings, linteaux précontraints par exemple). C’est un matériau particulièrement résistant et adaptable qui peut prendre de nombreuses formes pour peu qu’on le coule dans un moule (appelé coffrage) de la forme souhaitée. Il résiste particulièrement bien aux variations de température, au feu et à l’eau même s’il n’est pas parfaitement étanche. Il est réalisé à partir de sable, de gravier, de ciment et d’eau. Sa solidité (bien supérieure à celle du mortier) lui vient du gravier. Le béton est extrêmement résistant à la compression ; pour le rendre également résistant à la traction et à la flexion, on l’arme en intégrant dans l’ouvrage à réaliser des treillis métalliques, des chaînages et desfers à béton ou fers torsdont les propriétés mécaniques sont étudiées et adaptées en fonction de l’ouvrage à réaliser. Pour connaître précisément les quantités et types de treillis ou fers à utiliser pour réaliser une dalle portée en béton, on fait réaliser une étude par un cabinet spécialisé qui vous indique les quantités et types de treillis et de fers à utiliser en fonction du type de dalle.
Selon le type de béton, le calibre du gravier varie. Plus le volume à remplir est grand, plus le gravier peut être gros. Généralement on utilise du gravier de calibre 5/20. Vous pouvez le mélanger avec du calibre 15/30 voire 20/40 dans certains cas, où les volumes sont importants. Le principe est que le volume entre les plus grosses pierres est rempli par les pierres plus petites, puis par le sable, puis par le liant ce qui fait la résistance de l’ouvrage. La taille de pierres est cependant limitée par la présence des différents fers dans l’ouvrage : les pierres doivent pouvoir s’immiscer librement entre les chaînages sans créer d’engorgement, ce qui provoquerait des poches d’air et fragiliserait l’ouvrage.
Le gravier qui compose le béton est généralement un gravier roulé : les pierres ressemblent aux petits galets que l’on trouve dans le lit des rivières et qui ont été arrondis par le frottement dû à l’entraînement de l’eau, au roulement des pierres les unes contre les autres.
Comme pour le mortier on utilise un sable lavé, exempt d’impuretés qui nuiraient à la qualité du béton.
Il existe des colorants pour béton qui vous permettront de réaliser des effets avec des bétons bruts. Dans ce cas il est préférable d’utiliser du ciment blanc.
La réalisation du béton est aisée. Le béton intervient dans de nombreuses réalisations et aménagements domestiques tels que terrasse, mur de clôture, bassin, abri de jardin. En revanche, il est important de respecter les dosages selon le type de béton que vous voulez faire, c’est-à-dire selon la destination de l’ouvrage que vous souhaitez réaliser. Pour connaître les proportions, reportez-vous au module de calcul ci-dessus.
On peut acheter séparément le sable et le gravier. Il est cependant intéressant de savoir qu’on trouve chez les marchands de matériaux et chez les grossistes (carrière en général) des mélanges béton (ou pré-mélange) composés de gravier + sable pré-dosés qui facilitent grandement la mise en oeuvre car les proportions et la granulométrie sont étudiées.
Il est possible faire de toutes petites quantités de béton en réalisant le mélange directement dans une brouette ou une gamatte, mais dans la majorité des cas il est intéressant d’investir dans l’achat d’une bétonnière. Aujourd’hui les bétonnières sont de capacités variables selon que vous en avez un usage professionnel ou non et elles sont assez peu coûteuses, en plus d’être faciles à utiliser.
Le matériel dont vous aurez besoin : bétonnière, pelle de maçon à bout rond, seaux de maçon de 10 litres, brouette, truelles, un tuyau d’eau si possible muni d’un embout de pistolet d’arrosage à gâchette, un bastaing pour monter la brouette si vous avez un étage. Une paire de bottes en caoutchouc et une règle de maçon en aluminium si vous devez couler une dalle. Une casquette n’est pas superflue s’il fait soleil. Et une bonne condition physique est préférable car faire du béton et un travail ardu.
Pensez à mouiller le support sur lequel vous allez poser votre béton pour éviter que le support ne boive l’eau du béton.
Pour plus de commodité et moins d’effort, installez la bétonnière à côté du tas de mélange à béton.
Mettez la bétonnière en route avant de commencer le chargement, puis jetez vos pelletées de mélange à béton et de ciment en alternance de façon à bien mélanger tous les composants. Attendez que le mélange soit homogène avant d’ajouter l’eau. Vous aurez intérêt à mettre l’eau au fur et à mesure pour maîtriser l’humidité de l’ensemble : il est plus facile d’ajouter un peu d’eau si le béton est trop sec que l’inverse. Un béton trop liquide est difficile à maîtriser mais peut présenter des avantages, comme celui d’être plus facile à couler dans un coffrage sans créer de poches d’air. Un béton plus sec est conseillé si vous devez réaliser un ouvrage non coffré (comme un seuil de garage par exemple) car il sera plus facile à travailler. Lors de la mise en oeuvre, assurez-vous que tous les ferraillages sont bien recouverts par le béton pour éviter la corrosion, source de fissures et d’éclatement du béton.
Le béton commence à tirer (« sécher ») au bout de 2 à 3 heures environ. Vous avez le temps de le travailler entre deux bétonnières, mais faites-le lors de la première heure. Au-delà, il reste encore malléable, mais vous affaiblissez sa résistance car les premières liaisons chimiques qui se créent sont rompues dès lors qu’il est malaxé tardivement.
Il est utile et conseillé d’arroser régulièrement l’ouvrage dans les jours qui suivent sa réalisation afin de compenser l’évaporation de l’eau et de permettre une meilleure réaction chimique entre les différents éléments ce qui limitera les risques de fissuration. Si la température est élevée et que le climat est sec, l’arrosage devient impératif. Vous pouvez arroser plusieurs fois par jour si nécessaire. Le béton n’atteindra sa résistance nominale qu’au bout de 28 jours en moyenne. Avant cette échéance il reste relativement fragile, raison pour laquelle il n’est pas recommandé de poser des palettes de matériaux sur une dalle en béton avant 3 à 4 semaines au plus tôt.
Avant toute chose il est important de noter que le béton ne « sèche » pas ou très peu : c’est avant tout un procédé chimique de liaison moléculaire qui se met en oeuvre permettant le durcissement du mélange, l’évaporation d’eau étant relativement faible. Raison pour laquelle il est impératif de mouiller le support sur lequel le béton sera coulé pour que l’eau qu’il contient ne soit pas absorbée par le support, ce qui risquerait de fragiliser l’ouvrage en provoquant des fissures.
Le temps de « séchage » d’une dalle de béton armé classique est de 4 semaines minimum et la dalle continue de travailler pendant toute l’année qui suit sa mise en oeuvre.
Pour cette raison, on ne doit retirer les étais de soutien d’une dalle portée (dalle en poutrelles + entrevous) qu’après 3 à 4 semaines, car le poids de l’ensemble risque de fragiliser l’ouvrage si le séchage n’est pas suffisant. Si vous devez faire livrer des palettes de matériaux sur une dalle portée coulée depuis peu (en aucun cas inférieur à une semaine mais au contraire après 3 à 4 semaines), faites en sorte que les palettes soient posées sur des murs porteurs et conservez l’étayage.
Il en va de même pour les éléments coffrés comme les linteaux et les poutres qui ne devraient être désétayés qu’après 3 semaines.
Il y a deux types de dalle en béton : la dalle posée au sol, sur un hérisson de cailloux ou non et la dalle portée (en hauteur).
Dans le cas d’une dalle posée au sol, vous décaisserez sur une profondeur de 20 cm environ pour une dalle intérieure, de 40 cm pour une dalle extérieure (terrasse). Pour plus de solidité, il est recommandé de réaliser un hérisson (un lit de cailloux) qui permettra également d’isoler le béton de l’humidité du sol, surtout pour une pièce d’habitation ou une cave sèche. N’hésitez pas à faire un drainage en périphérie de la dalle si le terrain autour est peu drainant ou si de l’eau est présente. La solidité et l’isolation sont à prendre en compte en fonction de l’usage que vous réservez à votre dalle. Il est évident que le hérisson doit être à niveau et qu’il doit être stabilisé.
Vous réaliserez un coffrage en périphérie de la dalle à couler, soit avec des planches de coffrage (que vous récupérerez ensuite), soit avec des planelles en béton qui resteront en place. L’épaisseur de béton est de 12 à 13 cm en général. Pour connaître le volume de béton nécessaire, reportez-vous au module de calcul ci-dessus.
Vous pouvez isoler thermiquement la dalle en posant sur le hérisson un film polyane puis une épaisseur de polystyrène, sur lequel vous poserez le treillis soudé. Enfin vous pouvez poser sur l’ensemble des règles de guidage que vous calerez précisément à niveau et qui vous permettront de tirer votre béton à l’horizontale plus facilement.
Vous tirerez la dalle à l’aide la règle de maçon en faisant un mouvement de va-et-vient de droite à gauche, comme un mouvement de scie latéral et en avançant régulièrement. La surface sera ensuite lissée à la taloche pour obtenir une surface aussi plane que possible. Au bout d’un mois vous pourrez recouvrir la dalle d’une chape pour poser du carrelage.
N’hésitez pas à arroser régulièrement la dalle dans les jours qui suivent la pose pour réduire de risque de fissuration.
Dans le cas d’une dalle portée, le procédé est différent car cette dalle se réalise à l’aide d’un hourdis qui sert de coffrage en quelque sorte. Un hourdis est un ensemble de poutrelles précontraintes en béton armé, régulièrement espacées sur lesquelles viennent se poser des entrevous. Un entrevous est un élément de construction creux et plat sur ses deux faces qui sert à recevoir le béton. Il existe différents procédés constructifs qui font intervenir des poutrelles + entrevous en polystyrène, ou poutrelles béton + entrevous en polystyrène ou en béton ou en plastique, mais la mise en oeuvre du coulage de la dalle ne varie pas. L’intérêt des différents matériaux réside dans leurs qualités d’isolation ou de moindre poids.
Les bouts des poutrelles se posent en périphérie, impérativement sur des murs porteurs ; les fers qui dépassent à chaque bout de la poutrelle ne doivent pas dépasser du mur. Elles sont espacées régulièrement de la largeur d’un entrevous. Il existe des poutrelles de toutes les longueurs, elles peuvent aussi être fabriquées sur mesure. Plus une poutrelle est longue, plus elle est épaisse pour conserver les qualités de résistance nécessaires.
Des planelles en béton seront maçonnées tout autour de la dalle pour servir de coffrage ; assurez-vous qu’elles soient posées au niveau. Un chaînage métallique prendra place en périphérie de la dalle. Il sera relié par des crochets au chaînage des piliers.
Une fois le hourdis mis en place, installez le treillis soudé que vous relierez au chaînage puis arrosez la surface. Ensuite procédez à la pose du béton comme vu ci-dessus en faisant un mouvement de scie avec la règle de maçon.
Le mortier est utilisé depuis l’antiquité pour la construction des ouvrages maçonnés : les romains s’en servaient déjà et leurs ouvrages témoignent de la solidité de ce mélange (il suffit de penser au Pont du Gard, au Colysée de Rome qui nous dominent toujours de leur superbe depuis bientôt 2000 ans). Le mortier que nous utilisons aujourd’hui n’est évidemment pas celui que connaissaient nos ancêtres et les techniques ont évolué, mais il n’en reste pas moins la base de nombreuses constructions, aussi doit-on respecter les dosages indiqués. Trois ou quatre éléments composent le mortier ou plutôt les mortiers : le sable et l’eau sont les deux éléments de base, auxquels on ajoute du ciment ou de la chaux (également nommés « liant ») selon le type de mortier que l’on souhaite obtenir. Chacun intervient dans la qualité du mélange en proportions différentes selon l’usage que l’on veut en faire. Le mortier est facile à réaliser et ne demande pas de compétences particulières.
Il existe 3 types de mortiers : le mortier de chaux, le mortier de ciment et le mortier qu’on appelle bâtard. Chaque type est destiné à une utilisation particulière. Le mortier de chaux est relativement élastique du fait de la présence de la chaux : on l’utilisera pour réparer des murs et des surfaces irrégulières car il est peu cassant. Le mortier de ciment quant à lui, est plus solide mais il est également le plus cassant : il convient pour réaliser des travaux de fond, monter des murs de parpaings, réaliser des chapes, lier des éléments entre eux. Le mortier bâtard enfin, est composé de sable, d’eau, de ciment et de chaux (d’où son nom) ce qui le rend polyvalent pour de nombreuses tâches ; il est adapté aux ouvrages qui font intervenir de la brique ou de la tuile dont les propriétés mécaniques sont différentes de celles du béton, comme le montage des génoises (tuiles), élément architectural que l’on trouve au bord des toits dans le sud-est de la France. Le choix du sable est important car il doit être propre et débarrassé de ses impuretés. Le sable que l’on utilise pour la construction est de ce fait un sable lavé. Le premier critère à prendre en compte est la taille des grains : la granulométrie doit être régulière, calibrée et on ne doit pas trouver de saletés (terre, feuilles, brins d’herbe etc…). Prenez une poignée de sable sec que vous ferez couler entre vos doigts puis regarder s’il reste des déchets. Si c’est le cas, ce sable ne conviendra pas pour la réalisation du mortier. Vous pouvez envisager de tamiser le sable pour le nettoyer mais c’est un travail énorme pour bien peu d’économie (à moins que vous n’ayez que très peu de mortier à faire). Vous aurez meilleur compte à l’acheter auprès d’une carrière. Eventuellement les magasins de bricolage le vendent en sac de 30 kg environ, ce qui est une solution simple et rapide pour les petits travaux.
Dans tous les cas, le sable de plage est tout à fait déconseillé car il contient du sel ce qui n’est pas souhaitable pour la solidité de vos ouvrages. On lui préfèrera le sable de rivières.
Il est également à noter que tous les sables n’ont pas la même couleur et qu’il existe du ciment blanc, ces paramètres vous permettant de réaliser des ouvrages de couleurs différentes si besoin. Vous pouvez aussi ajouter des colorants à votre mélange pour obtenir un effet particulier.
Pour connaître les proportions à utiliser pour réaliser votre mortier reportez-vous au module de calcul ci-dessus. Les proportions varient en fonction de l’usage que vous aurez de votre mortier.
Qu’on utilise du ciment ou de la chaux ou le mélange des deux, on procédera de la même manière : commencez par mélanger le sable et la chaux ou le ciment (le liant) de manière homogène, un peu comme on mélange la farine et la levure en cuisine, afin que l’eau amalgame le tout correctement. Vous pouvez réaliser ce mélange dans une bétonnière ou dans une brouette ou encore dans une gamatte, voire directement au sol en fonction de la quantité nécessaire. Si vous choisissez de faire votre mélange à la main, munissez-vous de deux truelles et d’une pelle de maçon, vous pourrez ainsi varier les efforts. Les truelles vous permettront de travailler avec les deux mains, ce qui vous permettra un mouvement plus efficace et moins éreintant. Si vous travaillez au sol, la pelle vous sera indispensable pour remuer votre mélange (c’est assez fatigant et peu commode).
Une fois le sable et le liant mélangés de façon homogène, faites un puits et introduisez l’eau progressivement en mélangeant bien. Prenez garde à ne pas mettre toute l’eau d’un seul coup car vous vous rendrez compte qu’entre un mortier trop sec et un mortier trop mouillé, il n’y a que peu de quantité d’eau d’écart.
Il est évident qu’un mortier très liquide ne vous permettra pas de lier des éléments entre eux car il coulera et vous ne réussirez pas à le faire tenir, en revanche vous pourrez l’étaler facilement sur une surface horizontale. Il est à noter qu’un mortier fortement dosé en ciment tirera (« séchera ») plus vite. En réalité le mortier ne « sèche » pas car il y a peu d’évaporation d’eau : c’est avant tout un procédé chimique de liaison moléculaire qui se met en oeuvre permettant le durcissement du mélange.
Comme nous l’avons vu ci-dessus, le mortier ne « sèche » pas, l’évaporation d’eau étant relativement faible. C’est la raison pour laquelle il est impératif de bien mouiller le support sur lequel ce mortier sera posé pour que l’eau qu’il contient ne soit pas absorbée par le support, ce qui risquerait de fragiliser l’ouvrage en provoquant des fissures. C’est le cas des parpaings qui doivent être trempés dans l’eau avant d’être posés (ce que les maçons « oublient » parfois de faire), d’une dalle sur laquelle vous souhaitez faire une chape ou de tout support sur lequel vous allez appliquer du mortier. Donc, n’hésitez pas à détremper les supports.
-Accueil-Plan du site-A propos- Dernière mise à jour du site : Vendredi 24 mars 2017

Béton courant
Béton Armé
Béton de fondation
Béton de propreté

Mortier d’assemblage d’agglos
Mortier de rejointoiement
Chape lissée
Chape sur sol en béton
Chape pour carrelage à faible sollicitation
Chape pour carrelage à sollicitation modérée
Chape pour carrelage à forte sollicitation

Le kg
Le litre
Le sac de 5 kg
Le sac de 25 kg
Le sac de 35 kg
La tonne
Le m3

Le kg
Le litre
Le sac de 25 kg
Le sac de 35 kg
Le sac de 40 kg
Le big-bag de 400 kg
La tonne
Le m3

Le kg
Le litre
Le sac de 25 kg
Le sac de 35 kg
Le sac de 40 kg
Le big-bag de 400 kg
La tonne
Le m3

Le kg
Le litre
Le sac de 25 kg
Le sac de 35 kg
Le sac de 40 kg
Le big-bag de 400 kg
La tonne
Le m3

dosage beton seau

Tout savoir sur le béton et ses applications

La composition du béton
Les différents types de béton
Le béton léger
Le béton autoplaçant
Le béton fibré
Le béton désactivé
Le béton lavé
Construction d’un mur en parpaing
Béton imprimé
Béton ciré
Béton matricé
Mélanger du béton
Dosages du béton
Temps de séchage du béton
Prix du béton

Le béton prêt à l’emploi
Les applications du BPE
La fabrication industrielle du BPE
La livraison de BPE par camion toupie
La mise en place du BPE sur le chantier
Les différents camions de livraison de béton
PUMI
Toupie béton avec tapis
La pompe à béton

Les qualités du béton
Pathologies du béton
Résistances du béton
L’ajout d’eau dans le béton
La cure du béton
Fissuration du béton
Le béton hydrofuge
Isolation thermique / phonique du béton

Béton et DTU
Classes d’exposition du béton
Classes de résistance du béton
Classes de consistance du béton
Le béton, un matériau corrosif
Equipements de protection individuelle pour la mise en œuvre du béton

Plancher sur hourdis
Plancher en béton armé
Plancher collaborant
Plancher chauffant
Plancher en béton fibré

Epaisseur de la dalle de béton selon les usages
Dalle de béton sur terre plein
Dalle béton pour un parking
Dalle béton pour une terrasse
Piscine en béton
Dalle béton pour écurie
Dalle béton pour hangar agricole
Dalle de propreté pour chantier

Les fondations en béton
Fondations superficielles et semelles filantes
Fondations profondes
Fondation maison
Fondation abri de jardin
Fondations en béton pour clôture

Mur de soutènement
Béton banché

Le Béton armé
Le coffrage
Escalier en béton
Allée en béton
Voiries
Poteaux en béton
Couler un linteau en béton

Chape de mortier
Chape fluide
Chape de ravoirage
Chape flottante
Chape de ragréage

Les joints de maçonnerie
Les enduits
Les scellements et les calages

Ciment

Mortier prêt à gâcher

Différence béton, ciment, mortier

BHP

Diamètre des granulats dans le béton

L’eau de gâchage

Les adjuvants du béton

Calcul de volume de béton

Travaux de maçonnerie : Faites appel à un pro
Travaux de maçonnerie : Faites appel à un pro
Travaux de maçonnerie : Faites appel à un pro

Dosage du béton de fondation – ©

Dosage pour une dalle de béton – ©

Dosage du béton armé – ©

Dosage du béton standard – ©

Dosage du béton auto-plaçant – ©

Travaux de maçonnerie : Obtenez 3 devis gratuits en 48h
Sélectionnez Propriétaire Locataire
Le béton est un matériau que vous allez pouvoiradapteren fonction de vos besoins. Les dosages du béton varient et lui confèrent descaractéristiquesdifférentes selon les quantités et les types de matériaux ajoutés. Les possibilités sont nombreuses, ce qui vous permettra d’obtenir le béton de vosenvies.
Les tableaux suivants vous permettront un calcul des bonnes quantités de matériaux à mélanger pour obtenir le béton correspondant à l’usage attendu
*La quantité d’adjuvant présente dans le dosage de certains bétons peut varier en fonction des caractéristiques recherchées.
Issu de Grenoble Ecole de Management, Simon est curieux et ouvert d’esprit. Attentif aux problématiques actuelles et s’intéressant au monde qui l’entoure, il collabore à de nombreux projets web à caractère journalistique.
Hématite 0/1 mm : 1000kg
Hématite 0/5mm : 900 kg
Hématite 8/25 mm : 1700 kg

dosage beton seau

Devenez membre
Identifiez-vous
Recevez la newsletter
Devenez membreIdentifiez-vous
Recevez la newsletter
Questions à Christian Pessey
Ecoutez mon émission   
Combien faut-il de pelles de sable pour 1 sac de ciment pour réaliser un mortier et également pour gâcher du béton ?
Pour lesproportionsliant / sable / gravier dubéton , on applique en général la règle du 1-2-3 (1 volume deciment , 2 volumes desable , 3 volumes degravier . Pour le mortier on compte 1 volume de ciment pour 4 volumes de sable. Si l’on raisonne en « pelles » ou encore en brouettes », le calcul est plus compliqué… 
Ce problème me rappelle ceux de mon école primaire… Sachant qu’une pelle contient 5 litres de sable… considérez que pour du mortier, on compte de 45 à 60 litres de sable (donc 9 à 12 pelles) pour un sac de 35 kg. Pour du béton, comptez 8 pelles de sable et 12 pelles de gravier pour un sac de 35 kg de ciment.
ATTENTION : ce type de dosage « à vue de nez » ne permet pas un dosage précis des composants en fonction de la nature des ouvrages à réaliser et de la résistance exigée. Il faudrait aussi tenir compte du  » foisonnement du sable  » , c’est à dire de la variation de son volume en fonction de son taux d’humidité…
Pour plus de précisions, reportez-vous au conseil bricolage  » Ciment, chaux, sable, graviers et granulats légers : les « liants »  » traitant de ce sujet.
»Posez votre question à Christian Pessey

dosage beton seau

dosage beton seau

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir sa bétonnière
Faire du béton
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Trouver un pro
Tous les experts
Trouvez un pro près de chez vous

Chercher

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cet article.
Nous avons les réponses à vos questions !
Des milliers de documents téléchargeables pour vous servir !
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Vos questions sontentre de bonnes mains
Dossier utilisation de la bétonnière
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
Les bases et les conseils pour faire du béton et
du mortier.
La bétonnière est
la machine adaptée pourfaire du bétonou pour faire du
mortier.
Selon la
quantité, que l’on choisisse une
mini-bétonnière
ou unebétonnière professionnelle ,
les standards de fabrication sont les mêmes et nécessitent des
règles
d’utilisation .
Le mortier et le béton ne se différencient que
par la présence ou l’absence de graviers dans leur composition les
ingrédients de base sont identiques :
Voici les règle de
base pour faire du béton :
Selon le travail à
réaliser, pour un m 3
de béton ou de mortier à obtenir :
Important  : toutes ces
proportions sont indicatives et ne sauraient engager la
responsabilité du site.
Voici les étapes pour gâcher le béton :
Il existe sur le marché des adjuvants qui peuvent
être utilisés pour améliorer les caractéristiques du béton :
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
expertises dans le domaine de la construction
|sas europ invespar group france
maison ossature bois, charpente, isolation…
|hb
isolation thermique et acoustique du bâtiment
|retraité indépendant
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains
Assurez-vous que la bétonnière est
prête à être utilisée (voir utilisation bétonnière) et que
la cuve est propre
Démarrez la bétonnière et
laissez-la venir à son régime de rotation stabilisé

Mettez, la moitié du volume
d’eau et les deux tiers du volume de graviers. Mouiller les
gros agrégats permettra au ciment de mieux adhérer à leur
surface.
Laissez tourner une minute environ.

Pensez à régler l’inclinaison de
la cuve, afin que l’eau ne soit pas trop proche du bord de la
cuve sans que la cuve ne soit trop droite ce qui rendrait le
mélange hétérogène.
Après une minute environ, ajoutez
successivement les deux tiers du sable et la totalité du ciment
de la gâchée.
Laissez mélanger pendant une minute
puis complétez l’ensemble en versant dans la cuve le reste du
gravier et du sable de la gâchée.
Finissez en ajustant le volume
d’eau :

Il est normal d’avoir moins
besoin d’eau que prévu initialement.
La raison en est le
foisonnement du sable, qui grossit selon sa teneur en eau, ce qui
fait varier les proportions.

Pour déterminer quand le gâchage
est terminé :

Le mélange doit être
onctueux. S’il est liquide, rajoutez une pelletée de ciment.
Le béton doit garder un aspect
humide sans pour autant couler si vous en prenez une poignée
dans votre paume et serrez votre main.

Lorsque vous êtes satisfait de sa qualité,
basculez la cuve pour déposer le béton dans une brouette
préalablement mouillée et commencez son application.

En fin d’utilisation, nettoyez la cuve en
versant un seau d’eau et un demi-seau de graviers et en
laissant tourner la bétonnière pendant 5 à 10 minutes dans
différentes positions de la cuve.
Déversez le contenu et finissez par
rincer abondamment l’intérieur avec un jet d’eau avant de
conserver la cuve son ouverture vers le bas pour son séchage.

dosage beton seau

de : laurent860
le :dim. 13 mai 2007 à 16h22

de : « pita »
le :dim. 13 mai 2007 à 18h03

de : « Eric WISNIEWSKI »
le :dim. 13 mai 2007 à 18h31

de : Gilles
le :dim. 13 mai 2007 à 20h57

Bonjour lors d’un precedent message on m’a indiqué (Pita merci a lui )le
dosage suivant :
35 kg de ciment pour 80 litres de sable
Hors je vais pas faire une tel quantité au debut
Avec le sceau de 10 litre divisé les 80L de sable Facile
Mais combien de sceau de 10L represente environ un sac de 35 KG de ciment ?
Merci d’avance
« laurent860″a écrit
Bonjour lors d’un precedent message on m’a indiqué (Pita merci a lui )le
dosage suivant :
35 kg de ciment pour 80 litres de sable
Hors je vais pas faire une tel quantité au debut
Avec le sceau de 10 litre divisé les 80L de sable Facile
Mais combien de sceau de 10L represente environ un sac de 35 KG de ciment
?
==============
Tu veux dire une fois gâché ?
80 l de sable + 35 kg de ciment+ 17 litres d’eau celafait 90 litres
gâché soit 9 seaux.
(1 litre de ciment en poudre = environ 1 kg )
« laurent860″a écrit
Bonjour lors d’un precedent message on m’a indiqué (Pita merci a lui )le
dosage suivant :
35 kg de ciment pour 80 litres de sable
Hors je vais pas faire une tel quantité au debut
Avec le sceau de 10 litre divisé les 80L de sable Facile
Mais combien de sceau de 10L represente environ un sac de 35 KG de ciment
?
Merci d’avance
pourquoi diable se prendre la tête…
Généralement dans un enduit c’est 3 doses de sable pour une dose de
liant en volume…
donc 1 pour 3…

dosage beton seau
Attention, avant de vous lancer tête baissée dans des travaux
extérieurs, relisez bien les règles du plan d’occupation des sols
(si votre commune en possède un). Le POS peut par exemple imposer
un écoulement des eux par le réseau pluvial au niveau de tous
les ouvrages que vous ferez (allée carrossable, appentis …),
ou bien interdire les murs plus hauts qu’une certaine limite (fixée
en général par rapport au niveau du sol naturel), ou encore exiger
le recul de votre portail d’entrée de quelques mètres à l’intérieur
du terrain.
Il est plus facile de bien construire du premier coup plutôt que
d’avoir à tou casser par la suite pour se mettre en conformité.
Remarque : si vous voulez faire un aménagement non conforme aux
règles du POS, mais que vous n’êtes pas d’accord avec celles-ci,
vous pouvez toujours demander une dérogation à la DDE. Avec une
demande bien argumentée, il ne seront pas inflexibles. Une fois
cette dérogation obtenue, il vous sera possible d’obtenir le certificat
de conformité.
Avant de commencer à travailler, il vous faudra commander le sable
et le ciment et donc faire une évaluation de la quantité à commander.
Lebétonsert à couler les fondations, les poteaux
et linteaux tandis que lemortiersert à assembler
les parpaings. En clair, le béton contient des graviers mais pas
le mortier.
Beaucoup de littérature existe sur le dosage du béton, plus ou
moins pratique à mettre en oeuvre. Le dosage donné ici est basé
sur lesvolumes .
Pour le mortier, sauf si vous êtes actionnaires chez Lafarge, ne
suivez pas les recommandations écrites sur leurs sacs de ciment
! Utilisez un volume de ciment pour 3 à 4 volumes de sable.
Pour le béton « standard » tous usages : il faut le doser à 350 Kg
de ciment par mètre cube de béton. Ce dosage s’obtient très facilement
par la règle des 1-2-3 : pour remplir la bétonneuse, mettre 1 seau
de ciment, 2 seaux de sable, 3 de graviers.
Dosage en masse pour obtenir 1 m³ de produit :
Pour les chapes et les fondations, évaluez le volume à remplir
en multipliant longueurs x largeur x hauteur exprimés en mètre.
Ajouter un coefficient de sécurité de 10 à 15%.
Pour le mortier utilisé dans l’assemblage de parpaings : comptez
1m³ de mortier pour assembler 55 m² de mur soit 550 parpaings, dans
le cas de parpaings de taille standard 20x20x50 cm.
Pour commander, multiplier le nombre de m³ obtenus par la masse
de chacun des éléments du tableau ci-dessus.
L’ordre de grandeur pour les prix TTC est de :
Autrement dit, le coût du béton à 350Kg/m³ est le même que vous
le gâchiez vous-même à la bétonneuse ou que vous le fassiez livrer
à la toupie (environ 80 Eur le m³).
Aussi, il ne faut pas hésiter àcommander le béton en toupie
pour des volumes importants(chapes, fondations, remplissage
de murs en blocs à bancher …).
Cependant, des surcoûts sont appliqués pour les livraisons le samedi
et si le béton doit être livré avec une pompe (si la toupie doit
stationner plus bas que la zone de chantier).
De plus, il faut être au moins 2 à 4 personnes pour pouvoir « consommer »
le béton livré à la toupie car il durcit en quelques heures (surtout
dans le cas de chapes).
béton pour fondations, scellement de piquets de
clôture …
béton tous usages linteaux, poteaux
béton pour fondations, scellement de piquets de
clôture …
béton tous usages linteaux, poteaux

dosage beton seau

Ne perdez plus votre temps à chercher des artisans !
Demandez3 devis comparatifs en 5 minutes
aux pros de votre région.Cliquez ici .
3 devis maximum par demande. 5 minutes : temps moyen pour remplir une demande de devis.
Bon, nous allons commencer par un petit rappel qui ne sera pas forcément inutile pour tout le monde. En effet, le béton, de quoi est-il composé ?
La grande question que l’on se pose est OK pour les composants mais dans quelles proportions pour avoir undosage betonperformant?
Là, on peut voir deux aspects : le premier, dirons nous « théorique » nous donnera lesdosagesexactes qu’il faut dans différentes circonstances. Le deuxième aspect est plus pratique (et c’est celui que je préfère) il nous dira comment faire un bon « mélange » de façon pratique et sans devoir utiliser un verre doseur !
Premièrement, il faut déjà aborder la notion de  » dosage  » dubéton . En effet, suivant le travail à effectuer il faudra faire undosage betonde façon différente. Et là c’est surtout ledosagedu ciment dont l’on parle. On raisonne ici en kilog par m3 : cela veut dire que pour 1m3 de béton on va déterminer combien de kilog de ciment on injecte.
Pour la plupart des travaux de maçonnerie, ledosagemoyen dit « standard » de ciment est de 350 kg/m3 debéton . cela veut dire simplement que pour 1m3 debétonil faudra utiliser approximativement 10 sacs de 35kg deciment .
Donc en théorie, voici les dosages qu’il faut pour 1m3 de béton « standard » :
En analysant ces chiffres, on se rend vite d’une chose, les proportions sont « grossièrement » de 1-2-3. C’est à dire que pour un volume de ciment, on a deux volumes de sable (350kg x 2) et trois volumes de graviers (350kg x 3). C’est la règle du 1-2-3.
C’est cette règle qu’on va appliquer en pratique. Pour un seau de ciment, on met deux seaux de sable et trois seaux de graviers. Ce que je transforme en :
Pour remplir la bétonnière, on commence par 1 pelle de ciment, deux pelles de sable et trois pelles de gravier. Au moins, au début quand on est pas habitué cela permet de faire son béton de façon correcte « sans se prendre la tête ».
Sachez qu’en pratique, souvent on achète pas le sable et le gravier séparémment. Les carrières vous proposeront la plupart du temps ce qu’on appelle du « paveur » : mélange déjà fait de sable et de gravier. Et là, notre mélange deviendra « grossièrement » une pelle de ciment pour 5 pelles de paveur.
Cette méthode va bien pour une bétonnière traditionnelle avec une capcacité d’environ 150 litres.
Commencez par mettre de l’eau dans la bétonnière, environ 1 gros seau d’eau.
Ensuite, vous commencez à mettre le paveur (mélange gravier + sable) en même temps que la bétonnière tourne (en fait bien sûr, la bétonnière tourne tout le temps!)
Mettez environ 10 pelles (bien pleines) de ce paveur.
Prenez un sac de ciment de 35kg et versez dans la bétonnière l’équivalent de la moitié du sac.
A ce moment, regardez la consistance, si le mélange devient sec rajouter de l’eau. Une fois liquide, vous pouvez rajouter du paveur.
Remettez alors encore environ 8-10 pelles de paveur. Regardez la consistance et ajouter de l’eau en conséquence (très doucement de façon que le béton ne devienne pas trop liquide).
A ce moment, vous continuerez à rajouter du paveur jusqu’à ce que la bétonnière soit pleine et commence à « degueuler ».
Laisser encore bien malaxer quelques secondes et c’est bon votredosage betonest terminé et vous pouvez utiliser le béton !
Voilà, enfin sachez que au début on fait bien attention audosage , il faut savoir qu’avec l’habitude on prend un certain « coup de main » et on ne calcule presque plus les quantités à mettre, cela se fait naturellement.
Attention, ne pas confondre lebétonavec lemortier . Lemortierest un mélange de ciment et de sable uniquement. Il n’y a pas de gravier incorporé dedans. Le mortier sert en général pour faire les enduits aux murs par exemple. Là, en général ledosagedecimentest plus élevé, de l’ordre de 400kg/m3 et pour le sable c’est 1000kg/m3.
En plus de nous servir au moment de le réaliser, cesdosagesvont surtout nous servir pour commander les composants .
Prenons un exemple : vous décidez de faire une dalle extérieure pour y installer une cabane en bois. Vous prévoyez une dalle de 5 mètres de long par 3 mètres de large. Vu qu’une cabane en bois va reposer dessus on va faire cette dalle de 12cm d’épaisseur (bien suffisant pour la contrainte imposée).
Donc, en volume, on va devoir faire 5mx3mx0.12m = 1.8m3 de béton. On va donc arrondir dans ce cas à 2m3 debéton. Il va nous falloir donc pour undosage betoncorrect:
20 sacs de ciments de 35kg : 700kg de ciment
700kg x2 de sable soit 1.4 tonne de sable
1050kg x3 de gravier soit 3.2 tonnes de gravier
Si on prend du paveur, on décidera de se faire livrer 5 à 6 tonnes. Il faut toujours prévoir « un peu plus » parce que à le fin c’est toujours embêtant quand pour finir les travaux il vous manque 5 brouettes de paveur !
Spécialiste du devis travaux sur Internet

Je décris mon projet travaux avec précision pour l’envoyer aux professionnels, le tout en 5 minutes chrono.

Je reçois 3 devis travaux de professionnels de ma région. Je peux comparer les prix et les prestations.

Je fais ce que je veux ! Je suis libre de signer ou non avec les professionnels contactés. Le service est gratuit.

dosage beton seau
(Le message s’auto-fermera dans 2 secondes)
  Combien de seaux dans un sac de ciment ?
Bonjour,

Comme je trouve pratique d’utiliser le seau (de 10 l.) comme volume de dosage, quelqu’un peut-il me dire à combien équivaut un sac de ciment de 35 kg ?

Merci pour l’info.
JMD.

depuis quand???

35kg d’eau = 35 litres, bien sûr, mais pas ciment

Cement (du type ‘Portland’) a un ‘specific gravity’ (je ne sais pas comment traduire), de
1506 kg/m3
donc, 35kg = 23 litres

OK merci pour l’info. Je ne connaissais pas la densité du ciment.

JMD.

Bin moi, pour maçonne avec un sac de 35Kg de ciment, ça rentre pile poil dans 3 seaux de 10L.

Il est évident que le ciment s’aère lors du remplissage, mais ça permet au moins un dosage précis et uniforme :

Mortier : 1 seau de ciment + 4 seaux de sable
Enduit: 1 seau de ciment + 3 seaux de sable
Enduit Bâtard : 1/2 seau de ciment + 1/2 seau de chaux grise + 3 seaux de sable
Béton : 1 seau de ciment + 3 seaux de sable + 2 seaux de gravier

Ces dosages sont il corrects à vos yeux ??

A+
steve2a

Le mariage idéal : un homme sourd et une femme aveugle
Tout a fait correct pour moi, sauf je dirai le beton est

1 seau de ciment + 2 seaux de sable + 3seaux de gravier

Pour l’enduit, un maçon chez moi a fait 1seau de ciment + 6 seaux de sable! Je rigole pas. Il a même fait que deux couches – je pense dans qq’s ans l’enduit sera tous disparu

Bonjour,pourquoi ne pas utiliser des sacs de 25kg qui correspondent à la dose nécessaire pour les bétonnière amateurs?

salut,

tout simplement parceque par chez moi, on n’en trouve nulle part

@+

steve2a

Le mariage idéal : un homme sourd et une femme aveugle
Bonjour

Désoler de « m’incruster » dans votre discussion, mai elle m’intéresse…
Je dois réaliser du béton et je pensais que le mélange était 1/3 sable, 2/3 gravier plus ciment et eau.
Concernant la bétonnière amateur dont parle Dan22, si on part du principe qu’elle contient 25 Kg de ciment, combien faut-il ajouter aux 25kg, en litres, de gravier, de sable et d’eau?
Merci de m’éclairer la -dessus:-)

ben,l’eau ,ça dependra déja du taux d’humidité de ton sable .

Bonjour,

Les réponse me semble bonne. (en plus c’est ce que je fait)
Pour savoir il suffit que tu fasses la première bétonniere en dosant au seau tout simplement, ensuite tu verras.
Personnellement, je rempli environs 3 seaux avec un sac de ciment.
Et je rempli un seau avec 4 pelles (ATTENTION AU REMPLISSAGE DE LA PELLE)

Pour info il existe du m’lange a béton tout fait beaucoup plus pratique pour livrer.
Et pour le mélange Batard, j’utilise du ciment MULTIBAT il y a de la chaux déja dedant.

Voila j’espère que ce va t’aider

A bientot

1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))

Accueil des forums
Aide
  |– Forum Idées déco
  |– Forum Revêtements
  |– Forum Restauration
  |– Forum Bâtiment
  |– Forum Electricité
  |– Forum Plomberie
  |– Forum Domotique
  |– Forum Auto
  |– Forum Outillage
  |– Forum Electroménager
  |– Forum Chauffage/Clim.
  |– Forum Evénement invités
  |– Forum EcoHabitat
  |– Forum Charpente et Toiture
  |– Forum Copeaux
  |– Forum Métallo
  |– Forum Trucs
  |– Forum Jardinage
  |– Forum Modélisme
  |– Forum Loisirs créatifs
  |– Forum Annonces

 
Powered ByIP.Board
© 2017   IPS, Inc .
Bienvenue invité(Connexion|Inscription)

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 46
Inscrit: 27/04/2005
Membre No.: 38 945

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 394
Inscrit: 13/08/2004
Membre No.: 25 847

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 394
Inscrit: 13/08/2004
Membre No.: 25 847

Régulier

Groupe: Membres
Messages: 15
Inscrit: 06/05/2005
Membre No.: 39 446

Nous sommes le : 04/04/2017 – 00:14

dosage beton seau

Entrez les termes que vous recherchez.

Envoyer un formulaire de recherche

Toutes les vidéos sont disponibles
dans les quatre formats principaux :
Aide à l’installation des lecteurs vidéos
  Maçonnerie : Bétonsmortierset enduits     |Forum|Vidéos|Fiches|
DOSAGES(à titre indicatif)DES
BETONS, MORTIERS ET ENDUITS
Tableau réalisé par
Bricovideo.com

Avril 2008
Sable
fin 0/2
Densité = 1,6(2)
Sable
gros 0/5Densité
= 1,6(2)
Gravillon
5/20
Densité = 1,7(2)
BETONS -Dosages pour un m 3de béton
Béton courant (clôtures,
regards, etc.)
Béton Armé (poteau,
poutres, etc.)
Chape lissée (Revêtement
définitif)
BETONS -Quantités
pour un sac de 35 Kg de liant
Béton
courant (clôtures, regards, etc.)
Béton
Armé (poteau, poutres, etc.)
Chape
lissée (Revêtement définitif)
MORTIERS – Dosages pour 1 m 3de mortier
MORTIERS – Quantités pour
un sac de 35 Kg de liant
ENDUITS DE FACADE TRADITIONNELS -Dosagespour un m 3d’enduits
1 ère
couche – Gobetis de 3 à 5 mm
Proportions aléatoires .
Beaucoup trop de diversité dans les dosages, chaque façadier ayant SA formule.
 
ENDUITS DE FACADE TRADITIONNELS
Quantités pour un sac de 35 Kg de liant (ou plus)
1 ère
couche – Gobetis de 3 à 5 mm
Proportions aléatoires .
Beaucoup trop de diversité dans les dosages, chaque façadier ayant SA formule.
 
OBSERVATIONS

(1)
Les volumes d’eauindiqués sont approximatifs et peuvent varier
sensiblement en fonction de la teneur en eau, de la nature et de la
mouture des agrégats.

Les
proportionsentre agrégats sont susceptibles de variations conséquentes,
liées à la nature des matériaux utilisés (Surfaces spécifiques
différentes).
Pour 1m 3
de béton en place, il faut entre 1100 et 1400 l d’agrégats en vrac
+ le liant + l’eau + les adjuvants, qui une fois malaxés, n’occuperont
plus que 1m 3environ.

Les proportions contenues
dans ce tableau sont des dosages moyens, dont les utilisateurs, en fonction
du lieu des travaux, devront contrôler l’exactitude.
 

(2)
La densité est variablepour une même granulométrie, selon la
nature de la roche concassée (calcaire, porphyre, basalte, granit,
etc.), et de sa provenance.
Pour cette raison,
pour les agrégats, se fier uniquement aux quantité indiquées en litres.
Les quantités en Kg permettront de calculer les approvisionnements.

Corps
d’enduit(2ème couche) :Attendre 48 h au moins après le
gobetis. Plus de chaux augmente la plasticité, et plus de ciment augmente
la résistance.

(3)
Dernière couche d’enduit: On pourra remplacer le ciment Portland
soit par du ciment blanc avec un colorant, soit par des mortiers bâtards
prêts à l’emploi.
 
Méthode
empirique pour la préparation d’un béton
C’est
lavieille règle des 3 brouettes (de 60 l)pour 1 sac de
50 Kg et 25 l. d’eau -soit 2,1 brouettes pour un sac de 35 Kg
et 17 l d’eau ( ou 300 Kg/m 3
env.)
Dosage
en eau :En simplifiant, la quantité d’eau d’une gâchée est,
en litres, égale à la moitié de la valeur du poids du ciment : 35
kg de ciment = 17,5 l. d’eau.
 
Conversions
pratiques
1
sac de ciment de 35 Kg contient 16,5 litres de ciment et 1 sac de chaux
de 35 Kg contient 30 litres de chaux.

Il existe 4 types de pelles rondes : 25, 27, 29 et 31. Les pelles les
plus couramment utilisées sont la 27 et la 29.

Une pelletée de 27 = 4 litres env. 1 seau =
10 litres env. 1 brouette =60 litres
env. mais il existe aussi des brouettes de 44
litres et de 90 litres environ.

Bétonnières :3 capacités de malaxage
(CM, à ne pas confondre avec la 1 èrevaleur qui est la
capacité de la cuve) :300 /230 l. – 175 /155
l . -130 /110 l .

Eviter
de malaxer à la capacité maximum : Choisir le dosage / m 3et diviser les quantités par :
pour une bétonnière de CM110 l.= Q / 11, CM
155 l.= Q / 7
 
Avertissement

Le
présent document est une synthèse de renseignements provenant de diverses
sources.
Il est possible qu’il comporte des erreurs malgré le soin
apporté à sa réalisation.

Les
équivalences et proportions ne sont données qu’à titre indicatif
et ne sauraient en aucun cas
engager la responsabilité deBricovideo.com
ou de l’auteur du tableau
 
Ajoutez ci-dessous vos astuces ou conseils concernant la fiche bricolage
 » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS  »
 Astuce #1 d’un internaute pour la fiche bricolage  » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS »
Le dosage d’un enduit traditionnel est dégressif, soit 550 kg pour le gobetis, 450 kg pour le corps d’enduit et 350 kg pour la couche de finition.
 Astuce #2 d’un internaute pour la fiche bricolage  » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS »
Toujours environ 10 à 15 pelles de grave et 30 pour le sable, selon la masse à reboucher.

 Astuce #3 d’un internaute pour la fiche bricolage  » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS »
Pour un béton bien dosé, pour une dalle :
entre 45 pelle de tout venant
3 seau de 10 l eau
2 sac de ciment

 Astuce #4 d’un internaute pour la fiche bricolage  » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS »
Bonjour,
Je voudrais savoir pour les fondations : j’ai 5,20 m3 de gros sable. Combien de sacs de ciment me faudrait-il de 35kg ?Cordialement.

 Astuce #5 d’un internaute pour la fiche bricolage  » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS »
Bonjour, j’aurais voulu savoir combien de kg de sable et de ciment il faut pour réaliser la chappe définitive de ma maison surface : 107,40 m² ?

Merci de votre réponse car je colle un peu.
 Astuce #6 d’un internaute pour la fiche bricolage  » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS »
Merci de m’expliquer comment 1 sac de ciment de 35kg fait 16,5 L ?
 Astuce #7 d’un internaute pour la fiche bricolage  » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS »
Bonjour,
Pouvez-vous vérifier les chiffres annoncés dans la 2 ème ligne « 2ème couche enduit de façade » pour un sac de 35 kg ?
Je trouve une incohérence entre les quantités pour 1 m3 et celles pour 1 sac de 35 kgs.
Les proportions de sable sont identiques pour 1 m3 et 450 kg de liant.(ciment ou batard)
– rapporté à 1 sac de 35kg + 17,5 de chaux = 52,5 kgs de liant, on devrait trouver respectivement 200 kg ou 126 litres de sable ??? alors qu’on trouve 310 kg et 190 L, la différence est très importante.
Merci.
 Astuce #8 d’un internaute pour la fiche bricolage  » DOSAGE DES MORTIERS ET BETONS »
Bonjour,
Je suis vraiment un bleu… et je veux faire les joints apparents d’un mur de pierres intérieur.
J’essaie de comprendre les dosages, mais ce n’est pas très clair pour moi, pour le mortier, le dosage est : 1 kg de ciment, 5 kg de sable fin, 0.5 Litre d’eau.
Je mélange le tout… ça me parait ne pas tenir la route… Faut-il plus d’eau ?
Merci pour de votre aide. (25/08/2011)

<br><a href= »http://www.bricovideo.com/question_bricolage.html »>QUESTIONS DE BRICOLAGE</a> : Si vous désirez poser une question de bricolage,<br> cliquez ici ou sur l’icône « Questions » en bas de page

dosage beton seau

Rechercher dans le forum maçonnerie :
ou taper le n° d’une question pour y accéder directement

19 Fiches Dosage du mortier :Conseils dosage du mortier
Type : une/des image(s)     un document
En postant votre réponse sur les forums BricoVideo, vous reconnaissez avoir accepté lesconditions d’utilisations du forum .
Images d’illustration du forum Maçonnerie. Cliquez dessus pour les agrandir.
Les champs marqués par des*doivent obligatoirement être renseignés.