dosage gobetis

Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Les concours de l’année
La boîte à idées

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Construction

>

dosage gobetis

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Construction

>

dosage gobetis

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.
Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Changer de forum :

Sélectionnez un forum

Le défi – Détournement d’objets
Le Défi – Stickers : La Nature Revisitée
Le Défi – Rangez rusé !
Vos idées en 3D
A vos marches, prêts, votez
Nouvelle Cuisine – Vous avez relevé le défi !
Jeu concours Rangement Optimisé Hub System
Concours de Noël / Partagez vos plus belles décos
Ma douche à l’italienne
Partagez vos compositions Multikaz
Mon abri de jardin personnalisé
Relooking meuble
La plus belle terrasse
Relooking meuble – Étape 2
Tout le monde au balcon
Tendance Pochoir
Bricoler en hauteur
Limitons l’impact de nos emballages
Toutes vos idées numériques
Concours – Un atelier à partager
Ma création DIY
WC créatifs
Le carrelage habille mon mur
Fier de mon intérieur
Cuisine Delinia
1, 2, 3, Lumière !
Papier peint dans tous ses états
Les enfants au jardin !
Ma nouvelle salle de bains
Rénover pour tout changer
Ma façade en un clin d’oeil
Je me chauffe au poêle !
Portail
Rangement
Mon Nöel fait maison
Mes effets de lumière
Cuisine
Relooking meuble
Ma verrière d’atelier

S’abonner au fil RSS

Marquer le sujet comme nouveau
Marquer le sujet comme lu

Placer ce Sujet en tête de liste pour l’utilisateur actuel
S’abonner

Page imprimable

Signaler un sujet

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé …..

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Distributeur enduits minéraux,sols coulés colorés,enduits spéciaux ambiance humide. Adjuvants,produits techniques d’étanchéité,de cuvelage,de nettoyage et de traitement de surface.

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

59290 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison

dosage gobetis

Le bon dosage pour l’enduit (gobetis et corps d’enduit)
Ce sujet comporte 12 messages et a été affiché 82.038 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
Le bon dosage pour l’enduit (gobetis et corps d’enduit)
Bonjour à tous,

avant de lancermon post je tenais à tous vous remercier pour tous les conseils que j’ai pu avoir sur ce forum. Voilà 3 ans et demi

que je suis en auto-construction et j’arrive à la phase de l’enduit. J’ai embauché des artisans qui m’ont fait du sale boulot car l’enduit

sefissureet se décolle des murs. A mon avis il s’agit d’un problème de dosage car déjà au niveau du gobetis ça s’éffrite et une fois

le corps d’enduit appliqué les fissures apparaissent aux bout de 3 jours et ça sonne creux en dessous. Les murs intérieurs sont tous

fait (hé oui à Tahiti on enduit les murs intérieurs) mais vont etre à refaire. Les facades extérieurs ne sont pas encore faites et je viens

vers vous pour connaitre le bon dosage pour le gobetis et le corps d’enduit. La troisième couche sera un enduit pret à l’emploi que

j’achèterai par touque de 13 kg.

Gobetis dosé à 500 kg et corps d’enduit à 400 kg mais qu’en est-il au niveau du dosage ? Je travaille avec des sacs de ciment de 50 kg.

Si vous pouviez m’indiquer le nombre de pelles de sable et de seau d’eau à mettre pour un sac de 50 kg de ciment pour le gobetis et

le corps d’enduit.

Je vous remercie pour votre aide.
Ne vous prenez pas la tête pourvos travaux de facade… Allez dans la section devis facades – enduits du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de enduiseurs de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les enduiseurs, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :http://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-62-devis_facades_enduits.php
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
Personne ne connait le bon dosage pour l’enduit ?
Messages :Env. 300
Dept :Finistere
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonsoir , les dosages sont donnés pour unm3 de produit fini , un dosage à 500kg donne un sac de 50kgs pour 100litres de sable , il te reste à mesurer combien de sable tu mets dans ta pelle et en divisant 100 par cette valeur tu devrais avoir réponse à ta question .

Cordialement
Messages :Env. 200
De :Corbieres (4)
Ancienneté :+ de 7 ans
Si je croi ce que j’ai glané a droite à gauche, c’est :

Mortier: 1 seau de ciment pour 3 de sable

Gobeti: 1 seau de ciment pour 1 seau de sable

Coprs d’enduit: 1 seau de ciment pour 2 seau de sable
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
J’ai trouvé les memes info que David2059 mais quel est le dosage en eau pour le gobeti ?

Pour le corps d’enduit c’est deux seau et demi.
Messages :Env. 10
Dept :Bouches Du Rhone
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonjour

le gobetis 63 litres pour 35 kg de ciment pour 50kg 63×50/35

corps d enduit 74 litres pour 35kg de ciment 50kg 74×50/35

finition 84 litres pour 35kg
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
Hamanou as-tu vérifié tes dosages avant de le répondre au post car si on fait ce que tu dis on obtient de la soupe et je ne vois pas comment l’enduit peut tenir !!! Par ailleurs tu ajoutes encore plus d’eau pour le corps d’enduit que pour le gobetis, c’est pas logique ! Tes infos sont erronées.
Messages :Env. 10
Dept :Bouches Du Rhone
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonjour newgilo

litres de sables pas d eau

le mortier pour le gobetis doit être fluide

pour le corps d enduit doit être onctueux
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
Pardon Hamanou je n’avais pas compris que tu parlais en litre de sable car ma question précédente était le dosage en eau pour le gobetis et le corps d’enduit.

Pour le dosage en ciment sable voici ce que j’ai trouvé :

gobetis : 50 kg de ciment, 90 litres de sable pour une surface couverte d’environ 25 m2 (couche de gobetis 5 mm)

corps d’enduit : 50 kg de ciment, 160 litres de sable pour une surface couverte d’environ 10 m2 (couche de corps d’enduit 1 cm)
Messages :Env. 10
De :Ollioules (83)
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonsoir,

Voilà ce que j’ai trouvé concernant les dosages pour enduit sur béton,parpaingsetbriques :

Gobetis: 500kg/m3 avec un sable 0/4 – épaisseur 4 à 5 mm soit3seaux de ciment pour5 à 6seaux de sable.

Le corps d’enduit: entre 350 et 400kg/m3 avec un sable 0/4 – épaisseur 10 à 12 mm soit5seaux de chaux pour8 à 10seaux de sable.

La couche de finition: entre 250 et 400kg/m3 avec un sable 0/2 – épaisseur 5 à 6 mm soit5seaux de chaux pour8 à 14seaux de sable.
Messages :Env. 20
Dept :Cher
Ancienneté :+ de 4 ans
Messages :Env. 70
Dept :Isere
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonjour,

J’ai une question concernant le crepis.

Quel type de sable faut-il utiliser ? parfois je vois du 0/5, parfois du 0/2, parfois du 0/4…

Quelle est l’influence de la finesse du sable ? autre que pour la couche de finition.

Pourriez-vous me donner les quantités de ciment et de sable par m² pour le gobetis et pour le corps d’enduit ?

Merci

Nicolas
En cache depuis le dimanche 26 mars 2017 à 03h08

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 320 359 membres et aux 4 336 319 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |

0.088

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
«  Repeindre un enduit de façade au bout de combien d’années  »
Discussion lancée par- 1 réponses
«  Delta MS sur enduit  »
Discussion lancée par- 7 réponses
«  Ravalement de façade sur enduit ciment existant  »
Discussion lancée par- 1 réponses
«  Enduit par temps de gel  »
Discussion lancée par- 33 réponses
«  Enduit terra cotta (photo)  »
Discussion lancée par- 9 réponses
«  Enduit sous le seuil porte garage  »
Discussion lancée par nouveautoit29 – 19 réponses
«  Connaissez-vous la couleur PRB Jersey?  »
Discussion lancée par direct22 – 4 réponses
Devis enduits, crépis de facade
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Guide enduit, bardage et parement
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

dosage gobetis

A privacy reminder from YouTube, a Google company

Réaliser un gobetis d’accroche pour enduit

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

People & Blogs

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

comment réaliser un gobetis d’accroche pour enduit

dosage gobetis

Le bon dosage pour l’enduit (gobetis et corps d’enduit)
Ce sujet comporte 12 messages et a été affiché 82.038 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
Le bon dosage pour l’enduit (gobetis et corps d’enduit)
Bonjour à tous,

avant de lancermon post je tenais à tous vous remercier pour tous les conseils que j’ai pu avoir sur ce forum. Voilà 3 ans et demi

que je suis en auto-construction et j’arrive à la phase de l’enduit. J’ai embauché des artisans qui m’ont fait du sale boulot car l’enduit

sefissureet se décolle des murs. A mon avis il s’agit d’un problème de dosage car déjà au niveau du gobetis ça s’éffrite et une fois

le corps d’enduit appliqué les fissures apparaissent aux bout de 3 jours et ça sonne creux en dessous. Les murs intérieurs sont tous

fait (hé oui à Tahiti on enduit les murs intérieurs) mais vont etre à refaire. Les facades extérieurs ne sont pas encore faites et je viens

vers vous pour connaitre le bon dosage pour le gobetis et le corps d’enduit. La troisième couche sera un enduit pret à l’emploi que

j’achèterai par touque de 13 kg.

Gobetis dosé à 500 kg et corps d’enduit à 400 kg mais qu’en est-il au niveau du dosage ? Je travaille avec des sacs de ciment de 50 kg.

Si vous pouviez m’indiquer le nombre de pelles de sable et de seau d’eau à mettre pour un sac de 50 kg de ciment pour le gobetis et

le corps d’enduit.

Je vous remercie pour votre aide.
Ne vous prenez pas la tête pourvos travaux de facade… Allez dans la section devis facades – enduits du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de enduiseurs de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les enduiseurs, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :http://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-62-devis_facades_enduits.php
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
Personne ne connait le bon dosage pour l’enduit ?
Messages :Env. 300
Dept :Finistere
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonsoir , les dosages sont donnés pour unm3 de produit fini , un dosage à 500kg donne un sac de 50kgs pour 100litres de sable , il te reste à mesurer combien de sable tu mets dans ta pelle et en divisant 100 par cette valeur tu devrais avoir réponse à ta question .

Cordialement
Messages :Env. 200
De :Corbieres (4)
Ancienneté :+ de 7 ans
Si je croi ce que j’ai glané a droite à gauche, c’est :

Mortier: 1 seau de ciment pour 3 de sable

Gobeti: 1 seau de ciment pour 1 seau de sable

Coprs d’enduit: 1 seau de ciment pour 2 seau de sable
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
J’ai trouvé les memes info que David2059 mais quel est le dosage en eau pour le gobeti ?

Pour le corps d’enduit c’est deux seau et demi.
Messages :Env. 10
Dept :Bouches Du Rhone
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonjour

le gobetis 63 litres pour 35 kg de ciment pour 50kg 63×50/35

corps d enduit 74 litres pour 35kg de ciment 50kg 74×50/35

finition 84 litres pour 35kg
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
Hamanou as-tu vérifié tes dosages avant de le répondre au post car si on fait ce que tu dis on obtient de la soupe et je ne vois pas comment l’enduit peut tenir !!! Par ailleurs tu ajoutes encore plus d’eau pour le corps d’enduit que pour le gobetis, c’est pas logique ! Tes infos sont erronées.
Messages :Env. 10
Dept :Bouches Du Rhone
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonjour newgilo

litres de sables pas d eau

le mortier pour le gobetis doit être fluide

pour le corps d enduit doit être onctueux
Messages :Env. 100
De :Papeete
Ancienneté :+ de 7 ans
Pardon Hamanou je n’avais pas compris que tu parlais en litre de sable car ma question précédente était le dosage en eau pour le gobetis et le corps d’enduit.

Pour le dosage en ciment sable voici ce que j’ai trouvé :

gobetis : 50 kg de ciment, 90 litres de sable pour une surface couverte d’environ 25 m2 (couche de gobetis 5 mm)

corps d’enduit : 50 kg de ciment, 160 litres de sable pour une surface couverte d’environ 10 m2 (couche de corps d’enduit 1 cm)
Messages :Env. 10
De :Ollioules (83)
Ancienneté :+ de 3 ans
Bonsoir,

Voilà ce que j’ai trouvé concernant les dosages pour enduit sur béton,parpaingsetbriques :

Gobetis: 500kg/m3 avec un sable 0/4 – épaisseur 4 à 5 mm soit3seaux de ciment pour5 à 6seaux de sable.

Le corps d’enduit: entre 350 et 400kg/m3 avec un sable 0/4 – épaisseur 10 à 12 mm soit5seaux de chaux pour8 à 10seaux de sable.

La couche de finition: entre 250 et 400kg/m3 avec un sable 0/2 – épaisseur 5 à 6 mm soit5seaux de chaux pour8 à 14seaux de sable.
Messages :Env. 20
Dept :Cher
Ancienneté :+ de 4 ans
Messages :Env. 70
Dept :Isere
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonjour,

J’ai une question concernant le crepis.

Quel type de sable faut-il utiliser ? parfois je vois du 0/5, parfois du 0/2, parfois du 0/4…

Quelle est l’influence de la finesse du sable ? autre que pour la couche de finition.

Pourriez-vous me donner les quantités de ciment et de sable par m² pour le gobetis et pour le corps d’enduit ?

Merci

Nicolas
En cache depuis le dimanche 26 mars 2017 à 03h08

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 320 359 membres et aux 4 336 319 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |

0.088

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
«  Repeindre un enduit de façade au bout de combien d’années  »
Discussion lancée par- 1 réponses
«  Delta MS sur enduit  »
Discussion lancée par- 7 réponses
«  Ravalement de façade sur enduit ciment existant  »
Discussion lancée par- 1 réponses
«  Enduit par temps de gel  »
Discussion lancée par- 33 réponses
«  Enduit terra cotta (photo)  »
Discussion lancée par- 9 réponses
«  Enduit sous le seuil porte garage  »
Discussion lancée par nouveautoit29 – 19 réponses
«  Connaissez-vous la couleur PRB Jersey?  »
Discussion lancée par direct22 – 4 réponses
Devis enduits, crépis de facade
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Guide enduit, bardage et parement
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

dosage gobetis

Editer l’article

Administration

Connexion

Créer mon blog

Blog
:
Le blog de pace1

Description

:
Le blog de Pace pas simplement le sport mais la psychologie aussi. J’aimerai aussi offrir mes connaissances sur la maçonnerie.

Contact

La pratique des arts martiauxLa technique dans les arts martiauxFaire un bassin dans son jardin

<< NOS MODES DE CALCULS : visions...

Les assouplissements (3ième... >>
5 février 2012
7
05
/ 02
/ février
/ 2012
14:57
Published by pace1


dans
maçonnerie et bricolage

commenter cet article

<< NOS MODES DE CALCULS : visions...

Les assouplissements (3ième... >>

CROIRE EN DIEU ET NE PAS Y CROIRE.

CONSEILS ET ASTUCES

MON PERE ET MA MERE

COMPOSITION N°2. Un petit aperçu (guitare)

Un petit aperçu (guitare)

L’INCONSCIENCE AU VOLANT.

PAGE BLANCHE (aucunes idées)

NOS MODES DE CALCULS : visions élargies.

COMMENT BIEN DOSER LE CIMENT (N°2)

Les assouplissements (3ième étape)

CONSEILS ET ASTUCES

Links

MON PERE ET MA MERE

Voir le profil depace1sur le portail Overblog
Créer un blog gratuit sur Overblog
Top articles
Contact
Signaler un abus
C.G.U.
Rémunération en droits d’auteur
Offre Premium
Cookies et données personnelles

Nous allons voir un dosage de ciment pour la couche primaire d’un enduit extérieur. Le mélange obtenu sera d’une consistance liquide et d’un dosage élevé en ciment. En comparaison du sable ajouté pour le mélange avec le liant, le
sable aura une quantité assez moindre.
Cette couche primaire se nomme gobetis, couche d’accrochage qui ne sera ni talocher, ni frottasser. On projette le gobetis
en façade, en conservant les pics rendus par le jeté à la truelle ou à la tyrolienne.
Pourquoi  ? Elle va permettre une meilleure durabilité de l’enduit, et évite les décollements. On évitera également les surcharges, il faut garder une certaine régularité dans l’épaisseur.
Reprenons toujours la même formule de calcul pour le dosage.
600 : 1000 = 0.6                        Une brouette de sable 60 litres (12 à 15 pelles)
0.6 x 60 l. = 36 kg de ciment x 0.86 = 30.96 litres de ciments…….. En pratique 3 sceau de 10 litres de ciment
2 à 3 sceau d’eau mélanger le tout jusqu’à obtention ; un aspect assez liquide mais pas de trop non plus, légèrement plus
liquide qu’une couche de finition. L’épaisseur du gobetis devra se contenter de 5 mm.
Je préfère détailler les différentes phases d’un enduit dans cette rubrique afin d’éviter des confusions, c’est plus facile à assimiler. Par contre vous pouvez me demander des conseils en allant sur mon blog pace1.over-blog.com.
sceaux = seaux

Quel calcul pour dire : deux seaux de sable pour un seau de ciment

dosage gobetis
Cas pratique d’utilisation de matériaux écologiques : le mortier chaux-chanvre
Le gobetis constitue la première couche d’enduit.
Le gobetis est la couche mince d’accrochage d’enduit.
Il a pour fonction de « fixer » les supports anciens et notamment les parties friables non éliminées par le piquage.
Il constitue une protection à l’intérieur même de l’enduit fini, contre le ruissellement de l’eau. Plus fortement dosé en liant, il est étanche à l’eau mais perméable à la vapeur d’eau.
Du gobetis à la couche de finition, le principe est d’appliquer un dosage dégressif enliant, la première couche étant la plus chargée en chaux.
Le gobetis est généralement réalisé en chaux hydrolique. Mais les supports en terre crue peuvent recevoir une chaux à plus faible résistance type NHL2 ou même une chaux aérienne.
Le séchage  du gobetis s’opére en deux ou trois jours selon les conditions atmosphériques
Le gobetis doit conserver un aspect rugeux, permettant l’accroche des couches suivantes. Si la qualité du bâti le permet, ne pas oublier de dégager les pierres d’angles et les encadrements de fenêtres.

dosage gobetis

Forums Bricolage
Forums Jardinage
FAQ

Accueil
> Forums
> Forums Bricolage
> Forum bâti et gros travaux
> dosage gobetis

MESSAGE A L’ORIGINE DE LA DISCUSSION

bonjour j aurais voulu savoir le dosage pour un bon gobetis et quel consistance il doit etre merci
Bricoleur tout terrain, qui n’y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout….. (ou presque……) L’expérience des uns n’est pas celle des autres

bonjour c est sur un mur en parpaings juste avant de l enduire faire un jetee

Bonjour 1 part de ciment 3 parts de sable de rivière additif type colle (en Belgique Compactuma)pas d’hydofuge sinon pas moyen de remettre une couche sans que cela ne tombe.mouiller convenablement le mur avant de projeter.le gobetis ne peut pas être trop liquide car le parpaing ne pompe pa l’humidité aussi vite que la brique.vous projetez avec quoi ?
Bricoleur tout terrain, qui n’y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout….. (ou presque……) L’expérience des uns n’est pas celle des autres

bonjour,Il faut le tour de main, c’est plutôt du tour de poignet qu’il faut parler. Tu as un grand mur à faire ?Cela vaut peut être le peine d’acheter la petite machine à crépir dont le prix oscille autour des 15€, c’est super pour ce type d’application.Sinon, consistance semi liquide, lorsque tu plonges la truelle dans ton futur gobetis, il faut que tout retombe et qu’il ne reste sur la truelle que ce que son plateau puisse tenir (voir un peu plus).C’est la consistance recommandé dans le manuel d’une machine à crépir d’un prix plus élevé. (La Tyrolienne) Avec la machine à crépir c’est une vrai soupe qu’il faut projeter.
Bricoleur tout terrain, qui n’y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout….. (ou presque……) L’expérience des uns n’est pas celle des autres

merci je connais la tyrolienne mais la machine a crepir a 15 eors j ai pas vu vous avez vu ca dans quel magasin autrement ouyi j ai toutes la maison a faire je vais bien rigoler

Bonjour Ici on trouve celahttp://www.bricodepot.fr/petite-foret/node/479594 les lamelles sont en acier et elles cassent.moi j’ai aussi une tyrolienne à 165 ou 185€ (les lamelles sont en inox et travaillent sur la moitié de la largeur, les peignes étant décalés) c’est moins pénible mais c’est nettement plus cher. Si tu as beaucoup à faire la seconde pourrait être un bon investissement. Attention ces machines sont faite exclusivement pour droitier. Moi je suis manuel plutôt gaucher et je rencontre beaucoup de difficulté.
Bricoleur tout terrain, qui n’y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout….. (ou presque……) L’expérience des uns n’est pas celle des autres
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Soyez zen ! La gestion d’un dégât des eaux peut s’avérer un long fleuve tranquille !
Voir nos astuces
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Les clés pour réagir rapidement et efficacement face à un dégât des eaux, quelle que soit son origine.
Voir nos conseils
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Plan du site :
Fiches Bricolage|
Fiches Matériaux|
Astuces Bricolage|
Vos Brico Projets|
Enquêtes et Dossiers|
Forums
Général :
Conditions générales d’utilisation|
Qui Sommes-Nous|
Contact|
Gestion de l’abonnement newsletter
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience.
En savoir plusici .
X
Astuces brico-déco en vidéo ! Apprenez pas à pas des astuces bricolages et découvrez des idées de décoration.
Tout savoir sur la construction maison Le guide référence de l’autoconstruction. Plein d’idées, produits, et vidéos.
Besoin d’un pro pour vos travaux ? Trouvez l’artisan le plus proche de chez vous !
Besoin d’un coup de main pour le jardin ?

Découvrez nos conseils pour l’équiper, l’aménager et l’entretenir en toute saison.

dosage gobetis

L’article n’a pas été envoyé – Vérifiez vos adresses e-mail !
La vérification e-mail a échoué, veuillez réessayer
Impossible de partager les articles de votre blog par e-mail.
Miscellanées du bâtiment et du bricolage
La réalisation d’un enduit à la chaux nécessite plusieurs couches qui ont des fonctions différentes : le gobetis est la première couche de l’enduit, au contact du support.
Le gobetis est une couche grasse (riche en liants) qui sert à « salir » le support pour permettre la bonne accroche de l’enduit.
On peut éventuellement s’en passer sur un support ancien très ouvert (limousinerie en petits éléments, beaucoup de surfaces de joints) ; il est au contraire indispensable sur un support « fermé » : surface très plane, moderne, grandes pierres froides.
On recommande particulièrement le gobetis quand le reste de l’enduit est posé en coffrage : en effet, sans projection, l’accroche est plus fragile.
Le gobetis  se fait à la chaux hydraulique ( possible en chaux aérienne, mais aucun intérêt et temps de séchage très longDéconseillé en chaux aérienne). Sur un support moderne non respirant (béton, parpaings, etc.), on fera un gobetis bâtard (moitié ciment, moitié chaux) qui servira d’interface.
C’est un mélange riche en liant : 500 kg de liant / M3. On utilise du sable grossier, par exemple du 0/4.
Pour un sac de chaux de 25 kg (soit 500 kg / 20), on utilise 50 l de sable (soit 1m3 ou 1 000 litres / 20).
Consistance soupe. S’applique à la tyrolienne (15 €) ou à la brosse de balai (3 €). Épaisseur variable, environ 5 mm, l’important est de faire des « crêtes », un aspect un peu crépi projeté. Support mouillé largement.
On ne lisse JAMAIS un gobetis, et pour cause… (gobetis = « couche de salissure » = « couche d’accroche »), d’ailleurs on ne fait aucun « surfaçage », on le laisse tel qu’il est. Cette couche est très rapide à réaliser, et peut se faire plusieurs semaines (ou mois) avant la suite du chantier. Elle est recommandée pour les pierres froides (dures) et/ou avec de grandes faces apparentes, qui pourraient diminuer l’adhérence du corps d’enduit.
Le  renformis  est conseillé sur les murs tourmentés, pour combler les creux de maçonnerie. Il économise le travail de corps d’enduit. Même dosage que le gobetis, mais consistance sèche. On bouche les trous avec des cailloux et ce mortier. Il se fait théoriquement après le gobetis, mais c’est le genre de travail que vous pouvez mener en amont de votre chantier enduit.
Notez que le gobetis est une technique – relativement – moderne, car elle est surtout nécessaire sur les supports fermés (pierres froides, surfaces ciment, etc), alors que les supports anciens sont la plupart du temps « ouverts » (terre, pierre de tout venant, etc.). C’est sur cette couche qu’on « trichera » pour rendre compatible à la chaux un support moderne (à l’aide de résines, sablon, etc).
Le renformis en revanche est une couche injustement méconnue et souvent bien plus utile sur les supports irréguliers.
Un grand merci pour tous ces détailles …
Claire et efficace .
Christina
Merci pour ces informations très éclairantes!
Pensez-vous qu’il soit nécessaire de faire un gobetis sur un mur en galet lisses?
Nous souhaitons enduire nos mur intérieur en galets qui ne sont pas très beau mais nous ne savons pas vraiment quel matériaux utiliser.
Le gobetis est conseillé sur les surfaces « froides », c’est à dire lisses et étendues. Il est donc nécessaire sur un mur en galets.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*
Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.
Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.
Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.
Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

dosage gobetis
(Le message s’auto-fermera dans 2 secondes)
Bonjour a tous le monde ;Afin de realiser un enduit ciment, je cherche le dosage du gobetis. J’ai trouvé un peu de tout, certains parlent de 1 dose de ciment pour 2 doses de sable, d’autres parlent de 1 dose de ciment pour 4 doses de sable.J’avoue que je suis un peu perduQuel est selon vous le meilleur dosage ?Merci d’avance a tous le monde

bonjour, le gobetis (couche d’accrochage) est la première couche d’un enduit traditionnel. Il y a ensuite le corps d’enduit et la couche de finition. Il est fortement dosé en ciment: 500 à 600 kg par mètre cube de sable ce qui devrait faire 1 volume de ciment et2 volumes de sable le gobetis doit rester rugueux et d’ une épaisseur d’environ 5 mm (plus ou moins)

CITATION(gerard80 @ 25/11/2009 – 12:25)
bonjour, le gobetis (couche d’accrochage) est la première couche d’un enduit traditionnel. Il y a ensuite le corps d’enduit et la couche de finition. Il est fortement dosé en ciment: 500 à 600 kg par mètre cube de sable ce qui devrait faire 1 volume de ciment et 2 volumes de sable le gobetis doit rester rugueux et d’ une épaisseur d’environ 5 mm (plus ou moins)
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))

Accueil des forums
Aide
  |– Forum Idées déco
  |– Forum Revêtements
  |– Forum Restauration
  |– Forum Bâtiment
  |– Forum Electricité
  |– Forum Plomberie
  |– Forum Domotique
  |– Forum Auto
  |– Forum Outillage
  |– Forum Electroménager
  |– Forum Chauffage/Clim.
  |– Forum Evénement invités
  |– Forum EcoHabitat
  |– Forum Charpente et Toiture
  |– Forum Copeaux
  |– Forum Métallo
  |– Forum Trucs
  |– Forum Jardinage
  |– Forum Modélisme
  |– Forum Loisirs créatifs
  |– Forum Annonces

 
Powered ByIP.Board
© 2017   IPS, Inc .
Bienvenue invité(Connexion|Inscription)

Régulier

Groupe: Membres
Messages: 15
Inscrit: 26/12/2007
Membre No.: 87 759

Régulier

Groupe: Membres
Messages: 15
Inscrit: 26/12/2007
Membre No.: 87 759

Nous sommes le : 04/04/2017 – 00:21

dosage gobetis

La maison paille bioclimatique et écologique de Julien et Stéphanie
Pour réaliser les deux premières couches (gobetis et couche de corps), nous avons loué un sablon et un compresseur (320 euros TTC chez Regis location). Si on parle budget, on peut donc ajouter 400 euros de chaux et 300 de sable pour environ 125 m² de mur. Les dosages sont les suivants: gobetis : 1 vol de chaux NHL 3.5 pour 2 vol de sable couche de corps: 1 vol de chaux NHL 3.5 pour 3 vol de sable Nous avons mis environ 6 jours pour réaliser les deux couches à environ 5-6 personnes. On commence par arroser le support (en passant la brique demande à être copieusement arrosée). Ensuite, après tâtonnement, la meilleure technique que nous ayons trouvée, c’est d’envoyer non uniformément le mortier. Je m’explique, on envoyait plus de mortier entre les bandes de nergalto (quasi 1cm), et moins sur le nergalto lui-même, ce qui à la fin nous donnait une surface plus plane, plus facile à travailler pour la couche de corps. Nous avons attendu entre 24 et 48 heures pour attaquer la couche de corps. On aurait peu-être pu attendre un peu plus, mais on a essayé de gagner du temps, en ne déplaçant pas trop les échaffaudages. En gros ça nous a donné, une journée gobetis, le lendemain couche de corps, et ainsi de suite. Le gobetis va beaucoup plus vite que la couche de corps. Le travail à la règle prend beaucoup de temps. Le nettoyage du soir aussi !!
Les tableaux des ouvertures ont été traités à part, à la truelle et à la taloche. C’est super long et pas évident du tout de faire un truc relativement propre. Nous faisions un mélange à part en ajoutant du Sikalatex, pour renforcer la solidité et l’étanchéité de ces parties.
On laisse mijoter une semaine à l’arbi, et c’est parti pour la tombée des bâches !!
phpMyVisites | Open source web analytics

dosage gobetis

15 novembre 2015 / Leroy-Brico /
Bricolage
Avant toute chose, nous tenons à préciser que nous ne sommes pas maçons. Notre réalisation n’est sûrement pas parfaite. Lorsque nous avons acheté notre maison, les murets extérieurs étaient en parpaings nus. Nous nous sommes renseignés pour appliquer un enduit traditionnel et il s’avère que le prix est assez élevé. Nous avons donc décidé de faire un enduit ciment beaucoup moins onéreux… Retrouvez dans cet article toutes les étapes pas à pas :
1. Le gobetis :
Pour que votre enduit accroche correctement aux parpaings, il faut faire ce que l’on appelle un « gobetis » : c’est un mélange de sable et de ciment très liquide. Il faut le projeter avec un bon revers de truelle sur le muret de sorte de le moucheter et réaliser un aspect crépis.
2. Les couvre murs :
Nous avons mis les couvre murs avant d’enduire. Nous les avons collés comme un parpaing (mélange sable et ciment).
3. Les guides :
Certains les appellent les rablettes. Avant de commencer à enduire, nous avons fixé les guides qui ont servi de repères pour l’épaisseur de l’enduit et pour le tirer à la règle. Nous avons percé et chevillé. Pour info, elles faisaient entre 15 et 20 mm d’épaisseur.
4. Dosage et consistance du ciment :
Pour le ciment, nous avons réalisé dans une bétonnière un mélange de 3 seaux de sable pour 1 seau de ciment. Pour l’eau, pas de dosage précis : nous avons mis petit à petit l’eau pour obtenir un mélange assez gras et collant. Il est préférable d’avoir du sable de 0/2 (granulométrie). En effet, plus le sable est fin, plus le rendu final sera lisse.
5. L’application de l’enduit :
Pour appliquer l’enduit sur le mur, il y a plusieurs méthodes. Si vous n’êtes à l’aise avec le « jeté de truelle » (comme moi au début), vous pouvez tout simplement appliquer l’enduit sur le mur, toujours du bas vers le haut, en lissant avec la truelle. La meilleure solution reste de jeter l’enduit en paquets contre le mur et de finir en lissant avec la truelle pour « resserrer » l’enduit, toujours de bas en haut.
6. Tirage à la règle :
Une fois l’enduit appliqué sur le mur entre les guides, nous l’avons tiré à la règle du bas vers le haut en faisant glisser la règle de gauche à droite tout en montant pour enlever le surplus. Nous avons préféré une petite règle (1,50 m) pour la facilité de manipulation. Une fois la règle passée, on repère les manques et on comble à la truelle.
7. Retrait des guides :
Nous avons attendu que l’enduit prenne un peu pour ôter les guides. Ensuite, nous avons comblé les trous à la truelle.
8. Talochage de l’enduit :
Une fois le mur complètement enduit, nous avons taloché. Le talochage se fait par mouvements circulaires pour uniformiser l’enduit. Nous avons taloché jusqu’à obtenir une surface plane.
9. Le lissage :
Pour un rendu final plus lisse, nous avons lissé l’enduit taloché avec une éponge de maçon mouillée, toujours avec des mouvements circulaires, sans appuyer. Cette étape permet de supprimer toutes les traces dues au talochage. Comme expliqué plus haut, plus votre sable est fin, et plus le rendu final sera lisse !
Il n’y a plus qu’à laisser sécher ! Votre enduit s’éclaircira en séchant.
Rien ne vous empêche de le peindre plus tard.
Nous espérons que cet article vous sera utile.
Bon talochage  
« Une fois l’enduit appliqué sur le mur entre les guides, nous l’avons tiré à la règle du haut vers le bas en faisant glisser la règle de gauche à droite tout en montant pour enlever le surplus.  »
« Tirer à la règle », OK.
« Du haut vers le bas », OK,
Mais alors, pourquoi « de gauche à droite en montant » ?
Perso, vais plutôt essayer de bas en haut…
Pis de gauche à droite ET de droite à gauche
Bonjour Stéphane,
Les mouvements de gauche à droite se font tout en remontant la règle pour ne pas arracher l’enduit du mur. Ce sont des petits mouvement de gauche à droite pour monter plus facilement. Mais je vous invite à faire comme vous voulez (n’étant moi-même pas un professionnel)
Du bas vers le haut, c’était l’idée, et les mouvements latéraux, identiques à ceux que je réalise pour tirer mes dalles, pas de soucis de ce coté.
Simplement, je ne comprenait pas le pourquoi de l’explication  » …du haut vers le bas… »
Ah oui en effet il y avait une erreur dans l’article.
C’est corrigé, merci de nous l’avoir signalé !
Bonjour;
Pro ou pas je n’ai qu’ une chose à vous dire, MERCI! Merci pour ce tuto accompagné de photos et d’ explications claires. Votre muret est superbe, je suis en pleine construction d’un petit muret de soutennement. Bonne continuation à vous.
Bonjour Pierre !
Merci d’avoir laissé ce gentil commentaire.
Nous espérons voir des photos de votre petit muret !
Bonne continuation.
Bonjour.
Merci pour votre tuto très clair.
J’avais vu partout qu’il fallait faire les enduits ciments en 3 couches (gobetis, corps d’enduit puis finition) mais votre solution me va mieux !!!
1 couche en moins ca m’arrange !!
Je voulais savoir si vous aviez peint votre muret ?
Si oui, avec quel genre de peinture ?
Pourriez vous poster ou m’envoyer quelques photos de votre enduit sec (peint ou non) pour que je puisse me rendre compte de l’aspect final.
Bonjour Laguitte,
Nous n’avons pas encore peint mais on a des différences de couleur entre les poteaux et les murs (comme tout n’a pas été fait le même jour) donc nous allons sûrement peindre à l’avenir. Il faut savoir que comme il n’y a pas de chaux dans notre enduit, celui-ci n’est pas étanche donc il est préférable d’opter pour une peinture extérieure étanche. Nous posterons des photos dès que c’est fait
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec*
  Recevoir un e-mail quand un nouveau commentaire est ajouté

dosage gobetis
Les Trois Matons est une marque exploitée sous licence par la société Vermillon Sarl. VSARL – POLE d’ACTIVITES LES MILLES – 55 rue Louis Armand – 13852 AIX-EN-PROVENCE Cedex 3 – FRANCE – Tél. : 04.84.49.04.64
grossiste peinture

•Nos métiers
•Nos activités
•Mentions légales
•Plan du site

Nous vous proposons

•Toutes nos offres
•Archives

Nos secteurs géographiques

•Le Beausset
•Aix-en-Provence
•Marseille
•Toulon
•La Valette du Var
•Evenos
•Carqueiranne

Lemortier traditionnel a la chauxutilise depuis l’antiquite par les romains et lemortier traditionnel batardrealise depuis l’arrivee du ciment Portland sur le marche dans les annees 1830 – 1840 ont fait leurs preuves jusqu’en dans les annees 1960 – 1965 ou ils ont ete injustement remplaces par lesmortiersau ciment pas necessairement de meilleure qualite et dont le moindre cout est discutable.
Realisation degobetisetcorps d’enduit traditionnelsinterieurs / exterieurs pour travaux neufs et de renovation.Impermeable aux eaux de ruissellement.Excellente permeabilite a la vapeur d’eau (laisse respirer les supports).Excellente resistance et elasticite des ouvrages realises, etc.
Lemortier traditionnel a la chauxutilise depuis l’antiquite par les romains et lemortier traditionnel batardrealise depuis l’arrivee du ciment Portland sur le marche dans les annees 1830 – 1840 ont fait leurs preuves jusqu’en dans les annees 1960 – 1965 ou ils ont ete injustement remplaces par lesmortiersau ciment pas necessairement de meilleure qualite et dont le moindre cout est discutable.
Realisation degobetisetcorps d’enduit traditionnelsinterieurs / exterieurs pour travaux neufs et de renovation.Impermeable aux eaux de ruissellement.Excellente perméabilite à la vapeur d’eau (laisse respirer les supports).Excellente resistance et elasticite des ouvrages realises, etc.
Preparation des supportsSur tous supports mineraux, beton, beton cellulaire, maconneries anciennes (moellons, pierre, briques), etc.Les surfaces doivent etre propres, saines, dures, cohesives et absorbantes. Avant l’application, humidifier les supports sans qu’ils soient ruisselants.
Preparation du mélangeMalaxer manuellement a latruelleou de preference mecaniquement a l’aide d’un malaxeur, a la betonniere ou en machine a projeter jusqu’a l’obtention d’une pate homogene et sans grumeaux. Laisser reposer quelques minutes avant l’application.Le temps de vie en auge est de 8 a 24 heures. Pour une meilleure conservation, proteger l’ enduitde l’air grace un filet d’eau.Mise en teinte possible a l’aide depigments minerauxcompatibles.Tableau de dosages approximatifs selon les preconisations du tableau « Application » du chapitre suivant (ces dosages sont donnes a titre indicatif et peuvent faire l’objet d’ajustement sur le chantier selon notamment la contenance en poudre fine du sable).
S : Seau de maçon : environ 10 litres.*La qualite dusablea une tres grande importance. Utiliser de preference dessables de rivieresi possible siliceux. En general, la granulometrie ideale est de 0-2 mm voire un peu plus importante pour legobetis . Application (manuelle ou projetee)Cetenduit mural traditionnelse realise en 3 couches meme s’il est de plus en plus frequent qu’il soit realise en 2 couches, exemple :
Humidification entre les couches 1 et 2, possible mais pas obligatoire entre les couches 2 et 3. Conseils pratiquesNettoyage de l’ outillagea l’eau tout de suite apres utilisation.Temperature de mise en œuvre : de + 5°C a + 30°C.Ne pas utiliser en cas de gel, de pluie ou sur des supports exposes au soleil ou au vent.Chaque pan de facade doit etre termine dans la journee. Les reprises doivent se situer aux arrets naturels (angles, portes, etc.). Les informations contenues dans cette fiche sont l’expression de nos connaissances et de resultats d’essais, elles ne peuvent en aucun cas etre considerees ni comme apportant une garantie, ni comme engageant notre responsabilite en cas d’application defectueuse
Maconnerie anciennes (moellons, pierre, briques)
Cf tableau preparation des supports ci-dessus
Platoirou projete ettaloche eponge

dosage gobetis
Depuis le 16 mars 2017 : retrouvez-nous sur notre nouveau site surwww.tiez-breiz.bzh!
Le principe est de combler le volume du vide entre les grains de sable, par :
En effet, le dosage dépend essentiellement de la teneur en fines du sable :
un bon sable doit avoir un « équivalent sable » de l’ordre de 75 %, c’est le
pourcentage de sable propre par rapport aux fines. Les sables que l’on trouve couramment
dans le commerce sont des sables lavés, ayant un équivalent sable supérieur à 90 %. Le
rééquilibrage se fait donc :
Mais… un surdosage en fines entraîne un mortier à prise plus lente, sensible à la
pluie et au gel sur une période plus longue, une diminution de sa résistance mécanique,
et des retraits (faïençage).
Le dosage dépend aussi du foisonnement : le sable n’occupe pas le même volume
lorsqu’il est sec que lorsqu’il est humide : plus le sable est humide, plus il foisonne et
plus il faut en rajouter, pour un même volume de liant.
Les paramètres sont donc nombreux, lorsque l’on désire mettre en oeuvre un mortier de
qualité : les dosages indiqués ci-dessous sont ainsi donnés à titre indicatif.
Le fait que la densité du ciment soit voisine de 1 a entraîné les professionnels à
parler de kg/m³, ce qui est contraire à la règle de correspondance des unités de mesure :
il est en effet plus logique de parler de proportions de volume à volume. Pour la chaux
aérienne, la densité varie de 0,4 à 0,8, voire davantage, selon ses qualités : plus
elle est légère, mieux elle convient pour des travaux fins : finition d’enduits, badigeons.
Les dosages sont donc toujours donnés enrapports de volume .
à noter qu’une brouette remplie à ras contient 60 l.
Au XIXème siècle, les enduits étaient mono-couche. Les enduits en 2
voire 3 couches datent du XXème, avec l’apparition des matériaux préfabriqués aux
surfaces lisses, qui imposaient, et notamment pour les enduits durs à base de chaux
hydraulique, la présence d’une surface d’accrochage.
Un enduit sur mur de pierres, appliqué dans les règles de l’art, est composé de 3 couches :
Mais… en aucun cas, la finition ne doit être grattée : en effet, cette opération détruit la fine pellicule de calcaire qui protège l’enduit.
La dureté va donc du plus dur à l’intérieur, au plus tendre à l’extérieur ; dans le cas de mur en terre, les proportions sont inversées : le
plus tendre à l’intérieur, le plus dur à l’extérieur.
Voir également notre page sur lesenduitsà la chaux.
1 volume de chaux pour 4 volumes d’un mélange :
Le volume de chaux peut lui-même être constitué de :
La dureté du mortier est inversement proportionnelle à… la qualité de
l’appareillage ! Ne perdons pas de vue que nos maisons étaient maçonnées à l’argile…
Le dosage peut ainsi aller de 1 volume de chaux pour 4 à 7 volumes de sable.
Se reporter à notre page sur lesmurs .
Il s’agit de la forme de béton destinée à recevoir la chape et les carreaux, si toutefois sa présence est nécessaire.
1 volume de chaux hydraulique naturelle pour 3 volumes d’un mélange :
Se reporter également à notre page sur lessols intérieurs .
1 volume de chaux aérienne très pure, pour 2 volumes d’eau.
Best online blackjack casino gameshttps://onlineblackjack.money/games/ .

dosage gobetis

de : guillit
le :mar. 3 juil. 2007 à 09h35

de : « Testadura »
le :mar. 3 juil. 2007 à 10h18

de : guillit
le :mar. 3 juil. 2007 à 11h02

de : guillit
le :mar. 3 juil. 2007 à 14h16

de : guillit
le :mer. 4 juil. 2007 à 11h35

de : guillit
le :mer. 4 juil. 2007 à 13h47

de : Tony
le :mer. 4 juil. 2007 à 15h06

de : guillit
le :mer. 4 juil. 2007 à 16h01

de : guillit
le :jeu. 5 juil. 2007 à 09h35

de : guillit
le :jeu. 5 juil. 2007 à 12h37

de : guillit
le :jeu. 5 juil. 2007 à 15h47

de : guillit
le :jeu. 5 juil. 2007 à 15h52

de : guillit
le :ven. 6 juil. 2007 à 08h56

Bonjour,
Je dois réaliser un gobetis avant de poser mon enduit.
Sur la fiche technique, c’est écrit qu’on peut le réaliser avec les
même ingrédient que le corps d’enduit, mais dosé à 900 kg/m3.
Question con (mais moi je le saurais moins si vous me répondez) :
quesque ça veut dire ?
Merci
Guillaume
guillit a écrit:
Bonjour,
Je dois réaliser un gobetis avant de poser mon enduit.
Sur la fiche technique, c’est écrit qu’on peut le réaliser avec les
même ingrédient que le corps d’enduit, mais dosé à 900 kg/m3.
Question con (mais moi je le saurais moins si vous me répondez) :
quesque ça veut dire ?
cela veut dire que tu dois mettre plus de ciment sur ton gobetis.
Au lieu de mettre 1 pelle de ciment et 3 de sable qui donne du mortier
normal dosé à 350kg
il faudrait mettre une pelle de ciment pour 2 pelles de sable
et tu auras un mortier à plus ou moins 600 ou 700 kg/m3 ce qui est suffisant
pour un gobetis
en insistant tu peux essayer une pelle de ciment pour une pelle et demi de
sable
On 3 juil, 10:18, « Testadura »a écrit:
guillit a écrit:
> Bonjour,
> Je dois réaliser un gobetis avant de poser mon enduit.
> Sur la fiche technique, c’est écrit qu’on peut le réaliser avec les
> même ingrédient que le corps d’enduit, mais dosé à 900 kg/m3.
> Question con (mais moi je le saurais moins si vous me répondez) :
> quesque ça veut dire ?
cela veut dire que tu dois mettre plus de ciment sur ton gobetis.
Au lieu de mettre 1 pelle de ciment et 3 de sable qui donne du mortier
normal dosé à 350kg
il faudrait mettre une pelle de ciment pour 2 pelles de sable
et tu auras un mortier à plus ou moins 600 ou 700 kg/m3 ce qui est suff=
isant
pour un gobetis
en insistant tu peux essayer une pelle de ciment pour une pelle et demi de
sable
Merci pour cette réponse
Dans mon cas il s’agit d’un enduit chaux/chanvre.
La masse volumique donnée du corps d’enduit est de 700 à 850 kg/m3
Donc il faut que je charge un peux plus en chaux et moins en chanvre
pour réaliser le gobetis.
On 3 juil, 12:40, « Testadura »a écrit:
Jette à la poubelle tout ce que j’ai dit, je pensais qu’il s’agissait d=
‘un
enduit au mortier de ciment.
Même pour un enduit chaux il est fortement préférable de faire un g=
obetis au
ciment.
Un gobetis chaux – chanvre je n’ai aucune idée de ce que cela peut donn=
er,
peut-être faut-il un primaire d’accrochage.- Masquer le texte des messa=
ges précédents –
Le pricipe est le même pour ce qui est des proportions.
Ciment ou chaux, sable ou chanvre ou les deux.
J’ai compris que pour le gobetis il faut que je charge un peu plus en
chaux que pour ce qui est donné pour le corps d’enduit.
Donc cela m’a aidé
Merci
On 3 juil, 14:35, « [ Fred ] »a écrit:
faudrait que tu nous dises sur quel support, c’est ça l’important.
Fred
Vieux mur en pierre « du tout venant ».
J’ai récreusé les joints sur 1 ou 2 cm.
Je ne sais pas si je fais un gobetis ou si je regarnis simplement les
joints, de façon grossière, pour faire une surface d’accroche au corps
d’enduit.
Certains le réalisent même sans gobetis, mais j’ai envi de mettre
toute les chances de mon côté…
On 4 juil, 12:24, « [ Fred ] »a écrit:
Donc ciment proscrit, sinon gare aux problèmes … Tu peux rejointoyer
(mortier de chaux) avant de faire un gobetis.
Fred
Merci
Je n’ai jamais voulu employer de ciment. Sinon, je ne me serais pas
lancé dans ce genre d’enduit.
En fait ma question de départ était que je ne comprenais pas le terme
« dosage à 900 kg/m3″.
Je ne comprend pas réellement comment je peux faire mon dosage de
chaux et de chanvre et d’eau à partir de ce terme.
Bonjour.
On 4 juil, 13:47, guillita écrit:
Je ne comprend pas réellement comment je peux faire mon dosage de
chaux et de chanvre et d’eau à partir de ce terme.
Peut-etre que ce qui te gene c’est que c’est un dosage chaux/sable
uniquement. Dans le gobetis, tu ne mets pas de chanvre.
Le gobetis te sert a « salire » ton mur, a faire une accroche.
Donc tu commences par rejointoyer tes pierres pour etre tranquille.
Puis un gobetis avec le dosgae qu’on te donne.
Ensuite le corps d’enduit avec chaux et chanvre.
Et si c’est a l’exterieur ou en finition interieur, un enduit chaux/
sable.
Tony
On 4 juil, 15:06, Tonya écrit:
Bonjour.
On 4 juil, 13:47, guillita écrit:
> Je ne comprend pas réellement comment je peux faire mon dosage de
> chaux et de chanvre et d’eau à partir de ce terme.
Peut-etre que ce qui te gene c’est que c’est un dosage chaux/sable
uniquement. Dans le gobetis, tu ne mets pas de chanvre.
Le gobetis te sert a « salire » ton mur, a faire une accroche.
Donc tu commences par rejointoyer tes pierres pour etre tranquille.
Puis un gobetis avec le dosgae qu’on te donne.
Ensuite le corps d’enduit avec chaux et chanvre.
Et si c’est a l’exterieur ou en finition interieur, un enduit chaux/
sable.
Tony
Pour être plus précis je ne fas pas le mélange chaux/sable moi-même.
J’utilise du Tradichanvre pour ne pas le citer (chaux plus charge
minérale).
Ils disent sur la fiche technique :  » Les gobetis peuvent être
réalisés avec du TRADICHANVRE (chaux)+ CHANVRIBAT (chanvre) dosées =
à
900 kg/m3.
Sinon je compte procéder comme décrit en milieu de la page 2 de ce
lien pour regarnir les joints tout en faisant ma couche d’accroche.

http://www.escalebio.com/maisonetdeco/fiche/chaux/ficheCHAU….

Merci pour vos réponses
On 4 juil, 18:37, « pita »a écrit:
900 kg de ciment pour 1 m3 c’est énormément beaucoup trop pour un gob=
etis,
l’accrochage sera mauvais. (première couche d’un enduit servant d’accro=
chage
à la couche suivante)
La dose est de 1 sac de 35 kg + 80 litres de sable,et environ 30 litres
d’eau , ce qui permet de couvrir une surface d’environ 25 m=B2.
S’il s’agit de faire un enduitsur un mur de pierres, il est inutile de
jointoyer au préalablepar contre il est indispensable d’utiliser de la
chaux et non du ciment artificiel.
Merci Pita, mais cela à été abordé juste au-dessus. Il n’est pas
question d’utiliser du ciment ni de batard.
L’enduit et le gobetis sont faits à la chaux exclusivement.
On 5 juil, 12:26, « pita »a écrit:
C’estce que j’ai dit!et cela à deja été fait cela fait deux=
avis au
lieu d’un ….
Par contre il n’est pas dit suffisamment que trop de ciment dans un morti=
er
est inutile et même nuisibleàl’efficacité
Ok, merci,
mais ça n’a rien à voir avec ma question…Qui parle de ciment ??
On 5 juil, 14:56, « pita »a écrit:
N’est pas d’école cedosage de 900 kg de ciment (terme générique q=
ue ce
soit de la chauxou autre liant ) par m3 de sable pour un gobetis.
(35 kg de liant pour 80 litres de sable) etaitla réponse indirecte =
à ta
question soit : « < Gobetis dosée à 900Kg/m3, Question con ../..:q=
uesque
ça veut dire ?> »
Autant pour moi, je ne savais pas que le terme ciment englobait aussi
la chaux.
Je pense que le calcul est fossé si on ne pense que sable et ciment,
car le tradical est déja un mélange chaux/charge minéral auquel on
ajoute du chanvre. Pour le gobetis aussi.
Merci pour les réponses.
J’attaque l’enduit la semaine prochaine (en intérieur). Je vous dirais
si ça a tenu.
Merci à cette météo pourrie qui me permet de maintenir une températ=
ure
idéale dans la maison.
Je pense que le calcul est fossé si on ne pense que sable et ciment,
car le tradical est déja un mélange chaux/charge minéral auquel on
ajoute du chanvre. Pour le gobetis aussi.
Je précise : dans un sac il y a 65% de chaux et 35% de charge
minérale. Ce n’est pas un sac 100% ciment.
On 5 juil, 17:49, « pita »a écrit:
« guillit »a écrit
Je pense que le calcul est fossé si on ne pense que sable et ciment,
car le tradical est déja un mélange chaux/charge minéral auquel on
ajoute du chanvre. Pour le gobetis aussi.
=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D
Si tu utilises des produits spécifiques, il est evident qu’il suffit de
suivre les instructions du fabricant , la question « générale » de la
composition d’un gobetis ne se pose plus. ni de « qu’est-ce que c’est » car
bien souvent le fabriquant ne dévoile pas les compositions exactes de s=
es
mélanges et des adjuvants.
Oui et c’est bien là mon problème, quand ils disent dosage à 900 kg /
m3
Cela veut dire quoi : 900 kg de produit pour 1000 L de mortier ?

dosage gobetis

Gros Oeuvre Général

Isolation

Maconnerie, Chape

Toiture, Charpente

Chassis, fenêtres, velux

Cheminée, tubage

Sur nos blogs

Semaine 5 (20/03-26/03) – Fin du RDC et pose des hourdis

La réunion de fin de gros oeuvre

La toiture (fin)

PROJET / CHANTIER

Electricité

landroidUserFR,3 Avril 2017, à 21:43
tuyaudeplomb,1 Avril 2017, à 23:03
bricofranck59,1 Avril 2017, à 00:18
paboulesteix,31 Mars 2017, à 12:16

Nous contacter
Accueil
Haut
RSS

Conditions d’Utilisation
A propos de BricoZone
YT FB TW

Visitez aussi :JardiZone (jardinage)

Proxmox vmware

forum iphone belgique

Avis humidité

dosage gobetis
On purge les joints instables (qui s’effritent sous
le doigt). (photos 4 et 5)
On remplace les matériaux altérés (pierres tendres
ou bois)
On arrose le mur pour enlever la poussière le jour
ou l’on gratte les joints. On arrose à nouveau la veille du rejointoiement
et le jour même avant d’appliquer le gobetis ou de regarnir les joints.
(photos 6)
On bourre les joints en creux avec un mortier composé
comme le corps d’enduit. Dans les trous ou dans les joints trop larges
(plus de 5 cm) on plante dans le mortier de petits morceaux de pierre,
de brique, ou de tuiles pour économiser du mortier et éviter les fissures
de retrait.
8-joints regarnis = support restauré
On serre les joints mais on ne les laisse pas lisses.
On enlève le surplus de mortier avec le champ de la truelle pour dresser
le grain et favoriser l’accroche de la couche suivante.
On peut attaquer le corps d’enduit dès que le mortier
des joints est stable (il ne cède plus sous la pression du doigt).
Avec une chaux hydraulique c’est souvent possible le lendemain.
Mouiller ni trop ni trop peu : On remouille les joints
avant d’appliquer le mortier du corps d’enduit mais on attend que
l’eau ne soit plus en surface. En pied de façade les joints sont parfois
déjà humidifiés par l’arrosage du haut de la façade. Il est alors
inutile de les gorger d’eau à nouveau. De toute façon on laissera
le corps d’enduit et les joints sècher une à deux semaines avant d’appliquer
la finition.
Gobetis= couche liquide jetée sur le support
à enduire pour rendre rugeux les supports lisses.
Corps d’enduit= C’est la couche la plus épaisse
de l’enduit. Elle recouvre le mur d’une épaisseur de 1 à 1,5 cm. Elle
s’accroche par les joints et porte la couche de finition.
Sable cru= sable ne contenant pas de grains
fins. Pour le gobetis on peut utiliser un sable 1/5 (on tamise pour
garder les grains compris entre 1 mm à 5 mm).
NHL= chaux hydraulique naturelle (voir fiche
conseil « Les chaux naturelles »). CL = Chaux Aérienne (voir fiche conseil
« Les chaux naturelles »).
Sable 0/5= Sable dont les grains vont de 0
à 5 mm (on tamise à 5 mm et on jette le refus)
10-une finition talochée
tendue+patine de 2000 ans

Nuancer la finition par l’agrégat :

Pour copier les enduits qui contenaient de la terre
en masse vous pouvez également remplacer 1 seau du sable de base
par 1 seau de terre stérile (non organique).Si vous introduisez
de la terre dans votre mortier vous devez choisir un dosage qui
contient de la chaux aérienne.(Dosage F4)
Il est alors prudent de testez le dosage choisi pour vérifier
qu’il ne soit pas devenu trop gras. C’est le test de la plaque
de verre.

L’enduit fissure si le mortier est trop
gras. On devra mettre moins de chaux dans le dosage.

L’enduit s’effrite s’il est trop maigre.
On devra ajouter de la chaux au dosage.

Talocher régulièrement (à la taloche bois qui fait
moins ressortir la laitance du mortier). Attendre un début de prise
(quand le mortier ne se désagrège plus sous la taloche éponge).
Finir à la taloche éponge (qu’on lave et essore sans
cesse) pour laver le grain.
Laver à l’acide citrique. Il est parfois plus simple
d’attendre le lendemain ou le surlendemain et de passer une eau acidulée
à la brosse (vous trouverez de l’acide citrique dans certaines drogueries)
18- attention aux teintes en masse trop soutenues, inadaptées
à certaines régions
19-Nuances et effets de transparence de la teinte en surface
Poids
d’un litrede chaux
en poudre
Litres de sable
pour 1 sac
de chaux
Litres de
sable
par m²
Photo 21 : La chaux hydraulique conservée 12 h est
compacte
Photo 22 : On ajoute un peu d’eau pour rebattre le
pâton et retrouver un mortier plastique.
Chaux
hydraulique
NHL
Sur les supports
anciens durs
Chaux
hydraulique
NHL
Chaux
aérienne
CL
sur les supports
anciens durs
sur les supports
anciens faibles
Dosages du mortier pris en photo (exemple
d’adaptation)
Chaux
hydraulique
NHL
Chaux
aérienne
CL
2/3 sable 0/5 et
1/3 de sable de
finition 0/2
L’eau qui coule du débord de toiture mouillera votre
enduit si la façade est haute ou exposée au vent.
Une gouttière en zinc récupèrera au mieux cette eau pour la conduire
à une descente. Le zinc tient fréquemment 30 / 50 et même 80 ans.
A l’inverse le PVC devient cassant en 5 à 10 ans. Pour une différence
de coût de la fourniture d’environ 10 € au mètre linéaire vous passez
d’un produit « jetable » le PVC, à un produit durable, le zinc. Dans
certaines régions les gouttières sont en cuivre ou en terre cuite
vernissée, produits beaux, durables mais plus onéreux.
La pluie qui tombe devant la façade rejaillit sur
une hauteur d’environ 60 cm de haut.
Pour éviter la pénétration de cette eau on peut réaliser un soubassement
en surépaisseur d’enduit de 2 à 3 cm. Il se raccorde par un pan
coupé. Le mortier du soubassement se compose de chaux hydraulique
et de sable avec un dosage de corps d’enduit (4 seaux de NHL pour
10 seaux de sable 0/5 ). La finition talochée, plus facile à nettoyer,
est conseillée dans cette zone sujette aux salissures. On n’ajoutera
pas de ciment ni d’hydrofuge au mortier pour laisser ressortir l’humidité.
24-Soubassement gris
à la chaux hydraulique
Les enduits des murs de clôture s’altèrent ou se tachent
par le haut. Pour éviter cet inconvénient les murs traditionnels
étaient fréquemment couronnés par des pierres posées à plat. On
veillera à laisser dépasser les pierres de chaque côté du mur d’au
moins l’équivalent de leur épaisseur. Faute de dalles de pierre,
dans certaines régions, on prend la peine de finir le mur en forme
de pointe pour faciliter l’écoulement de l’eau de pluie.
Sur les supports neufson jette un gobetis à base de ciment
fortement dosé et de sable cru (sans fines). Préparé avec un excès d’eau,
comme une soupe, ce giclage a pour but de salir le support. Les grains
de sable collés par le ciment sur le support dur créent un relief sur
lequel s’accroche le corps d’enduit. Dans tous les cas le gobetis ne
doit pas former une couche mais seulement salir le support.
Si le gobetis reste la règle sur les supports neufs durs, sur les
supports anciens on s’appliquera à restaurer le support avant d’appliquer
le corps d’enduit.
Sur les murs anciens (bâtis sans ciment) le gobetis est souvent inutile.
Il améliore l’accrochage de l’enduit seulement sur les supports anciens
durs lisses tels les pierres froides ou les briques de terre cuite.
Dans tous les cas le ciment sera remplacé par une chaux hydraulique
(norme NHL) dosée à 1 seau de chaux pour 2 seaux de sable cru 0/5. (Dosage
G1 du tableau donné en fin de fiche)
Sur les murs anciens composés de matériaux poreux et présentant des
joints larges, l’accrochage par gobetis est secondaire. On cherchera
surtout à favoriser la cohésion entre les joints et le corps d’enduit.
Le but est simple. La masse de l’enduit doit s’accrocher par moulage
des matériaux et pénétrer au mieux dans les joints. Cet accrochage s’avère
le plus efficace et le plus durable dans le temps.
En pratique on gratte les joints instables sur 1 à 3 cm de profondeur.
On applique dans les joints un mortier de même composition que le corps
d’enduit et on ne lisse pas les joints, on les gratte avec le champ
de la truelle pour favoriser l’accrochage du corps de l’enduit.
Les joints ont été regarnis, il est temps d’appliquer la couche
qui protègera le mur de la pluie. C’est la fonction du « corps d’enduit ».
Comme son nom le dit, cette couche est le corps de l’enduit. Elle protège
le mur par son épaisseur, sans hydrofuge.
Epaisseur du corps d’enduit : Sur les supports anciens on considère
que le corps d’enduit doit recouvrir les matériaux du mur (pierres,
briques etc) de 1 à 1,5 cm.
Sur les matériaux en retrait la couche peut atteindre 2 ou 3 cm et au
dessus d’un joint en creux la charge peut dépasser 5 cm. C’est pour
éviter ces surcharges que l’on restaure les joints du support avant
d’appliquer le corps d’enduit.
C1 : Chaux hydraulique 4 seaux pour 10 seaux de sable (= 320 Kg/m3)

OU
C2 : Chaux hydraulique 2 seaux + Chaux aérienne 3 seaux pour 10 seaux
de sable. (= 310 Kg/m3)
Sable: Pour le corps d’enduit on choisira un sable grenu 0/4
ou 0/5.
Quand le sable comporte une faible part de sable fin on peut facilement
l’améliorer en associant 2/3 de sable grenu 0/4 ou 0/5 à 1/3 de sable
fin 0/2.
La fiche conseil »Choisir son sable »vous donnera la possibilité
de tester les sables dont vous disposez et d’adapter le dosage en chaux.
Aspect de surface du corps d’enduit :
Si le corps d’enduit doit recevoir une couche de finition il
sera taloché puis coupé avec la tranche de la truelle pour dresser
le grain. Une certaine rugosité est souhaitable pour accrocher
les finitions usuelles dont l’épaisseur va de 5 à 10 mm.
A l’inverse, le corps d’enduit sera taloché avec soin si la finition
est un enduit mince de quelques mm.
Temps de séchage :Une semaine à 10 jours de séchage si
le temps est chaud ou venteux avec un corps à la chaux hydraulique.
2 semaines et plus si le temps est puvieux et avec les dosages
contenant de la chaux aérienne dont la prise est plus lente que
la chaux hydraulique.
Dans tous les cas le corps de l’enduit doit-être entièrement sec pour
que la couche de finition sèche à son tour régulièrement, sans tache.
La finition apporte l’aspect final qui dépend de la grosseur
des sables utilisés, de leur couleur et de la finition réalisée,
généralement talochée.
En milieu urbainon recherche généralement un aspect de
surface plus lisse. Un enduit taloché fin accrochera moins la
salissure.
Ces finitions se composent d’un sable fin dont les grains ne
dépassent pas 2 ou 3 mm (demandez du 0/2 ou du 0/3).
En milieu ruralles aspects des enduits et leur composition
varie fortement. Leur qualité esthétique provient tout à la fois
:
Nous allons détailler quelques façons d’approcher ces effets. Ils facilitent
l’intégration d’un enduit neuf à un environnement ancien
F1 : Chaux hydraulique 3 seaux pour 10 seaux de sable (= 240 Kg/m3)

OU
F2 : Chaux hydraulique 1 seau + chaux aérienne 3 seaux (= 230 Kg/m3)
pour 10 seaux de sable.
OU
F4 : Chaux aérienne 4 seaux (20 Kg) pour 9 seaux de sable. (= 220
Kg/m3)
Sable :En finition on recherche un sable fin 0/2 ou 0/3. Si
vous trouvez du sable roulé (non concassé) il sera plus facile à talocher.
Nous allons voir comment nuancer ce sable de base pour approcher les
aspects souvent riches des enduits ruraux.
Pour enrichir la texture de votre enduit vous pouvez remplacer
1 seau du sable de base 0/2 ou 0/3 par 1 seau de sable grenu
3/7.
Pour avoir ces petits graviers vous pouvez en ramasser quelques
seaux en bord de rivière, si la façade est petite. Vous pouvez
aussi tamiser des graves terreuses ou du gravier pour éliminer
les grains inférieurs à 3 mm et supérieurs à 7 mm.
Pour imiter l’effet d’une érosion naturelleet mettre en valeur
les grains du sable vous pouvez :
Pour imiter l’effet d’une patine naturelle :
Si vous souhaitez donner une couleur terre sans mettre de la
terre dans le mortier, vous pouvez appliquer une patine sur l’enduit
frais. Il suffit de mettre de la terre non organique dans de l’eau
et d’appliquer cette eau « sale » avec une brosse sur la finition,
le jour même. Pour améliorer la pénétration de la patine il est
préférable d’utiliser une eau de chaux (1).
(1) – Voir fiche conseil »Les
chaux naturelles ».
En milieu rural ou en ville en centre ancien, la teinte en masse
par des sables apportera au mieux la qualité esthétique recherchée
sans risque d’excés.
Si on souhaite teinter en masse avec un colorant en poudre on
devra faire des essais de dosage pour éviter les surprises.
Vous pouvez tester la teinte à 3 % du poids de chaux et majorer
ou minorer selon le résultat.
1 seau de chaux hydraulique = 8 Kg donc 3% = 240 g.
1 seau de chaux aérienne = 5 Kg, donc 3% = 150 g.
La patine est une des façons de teinter en surface. La teinte
du sable est modifiée mais on voit encore les grains et la teinte
du sable participe à l’effet final, c’est l’avantage de la patine.

Si on recherche une teinte très différente du sable on peut appliquer
un badigeon de chaux sur l’enduit frais. On utilisera de préférence
un sable clair, jaune, beige ou blanc et on applique le badigeon
le jour de la finition ou le lendemain.
Choisissez les intersaisons, printemps et automne, ni trop chaudes,
ni trop froides. Evitez l’été et l’hiver.
Si l’enduit est exposé au soleil ou à la pluie, posez un filet qui laissera
passer l’air mais fera de l’ombre et coupera la pluie.
Avec de la chaux hydraulique ne faites pas d’enduit avec une température
de l’air inférieure à 10° le jour (risque de gel la nuit).
Avec une chaux aérienne, ne réalisez pas d’enduit si vous êtes à moins
de 2 ou 3 mois des périodes de gel.
Le plus simple sera d’enduire une surface test de 4 à 10 m2 et d’en
déduire la quantité de sable nécessaire, selon l’épaisseur de l’enduit
réalisé. Si vous souhaitez évaluer les matériaux nécessaires vous pouvez
vous inspirer de l’exemple donné ci-dessous. On calcule le volume de
sable en fonction de l’épaisseur de la couche d’enduit (10 litres par
cm et par m2) et on en déduit le poids de chaux en fonction du dosage
choisi.
Le sable des joints et du corps d’enduit :Sable 0/4 ou 0/5

Pour 1 m2 de joints : 10 litres / m2 sur notre mur test, mais la quantité
de sable est très variable selon les supports. Un test sur 4 à 10
m2 est conseillé.
Pour 1 m2 de corps d’enduit : 15 litres de sable pour 1,5 cm d’enduit.
– Total joints + corps = 25 litres de sable /m2.

La chaux des joints et du corps d’enduit :Les dosages en chaux
sont donnés pour 10 seaux de sable.
– Exemple de calcul pour le dosage C1 : 100 litres de sable demandent
40 litres de chaux hydraulique, soit 32 Kg.
– Donc 1 sac de 35 Kg = 109 litres de sable. (35/32 = 1,09)
– Si 1 m2 consomme 25 litres de sable (10 pour les joints et 15 pour
le corps d’enduit) alors 109 litres de sable = 4 m2. (109/25 = 4,36
arrondi à 4)
Le sable de la finition :Sable 0/2 ou 0/3
Pour 1 m2 de finition : 7 litres de sable pour 0,7 cm d’enduit.
La chaux de la finition :
– Pour le dosage F1 retenu : 100 litres de sable demandent 30 litres
de chaux hydraulique, soit 24 Kg. (à recalculer en fonction du dosage
choisi)
– Donc 1 sac de 35 Kg = 146 litres de sable. (35/24 = 1,46)
– Si 1 m2 consomme 7 litres de sable (pour une finition de 0,7cm d’épaisseur)
alors 146 litres de sable = 20 m2. (146/7 = 20)
Vous avez choisi votre dosage en fonction du support à enduire, vous
avez approvisionné les chaux (hydraulique et aérienne) vous avez du
sable pour les joints et le corps d’enduit et un sable de finition.
Avant de commander tout le sable et les sacs de chaux il est recommandé
de faire un essai sur un panneau de 4 à 10 m2 sur une partie de mur
moins visible. Cet essai grandeur nature vous permet d’évaluer la quantité
de sable nécessaire pour les joints, le corps et la finition. De tester
divers aspects de finition et de confirmer ou modifier les dosages choisis.
La mesure du sable :Nous vous conseillons de mesurer
le sable en seaux arrasés. Utilisez un seau de maçon. (photo 20)
La mesure de la chaux :On verse la chaux dans le seau
pour mesurer le volume de poudre. En moyenne on considère qu’un
seau arrasé de 10 litres de chaux hydraulique = 8 Kg et 1 seau
de chaux aérienne = 5 Kg.
L’eau :Sa quantité varie selon la couche, le type de chaux
et le sable. Un excés d’eau affaiblit le mortier et entraîne des risques
de faïencage (petites fissures laissées par l’eau qui s’évapore).
Pour le gobetis par contre l’excés d’eau est obligatoire. (photo 1)
Pour les joints, le corps et la finition on recherche un mortier plastique,
ni trop sec ni trop liquide.
Astuce :Ajoutez un bouchon de teepol à chaque seau d’eau. Cet
adjuvant vous donne un mortier plastique sans excès d’eau.
Le mélange :Il se fait à la bétonnière ou à la pelle. Quand
le mélange à sec de sable et chaux est homogène, on ajoute l’eau. Si
vous avez mis trop d’eau, versez le pâton de mortier sur une bâche ou
sur un sol lisse et propre et laissez l’eau en excès s’écouler.
Contrairement au ciment, les mortiers de chaux peuvent attendre sans
problème quelques heures. Le mortier n’en sera que plus collant. Pratiquement
ça vous permet de préparer quelques bétonnières de mortier, de l’entreposer
sur une bâche et d’y puiser au fur et à mesure des besoins.
Si le mortier contient de la chaux hydrauliqueil est quand
même possible de garder le pâton d’un jour à l’autre plié dans une bâche.
On rebat en ajoutant un peu d’eau si besoin.
Si le mortier se compose uniquement de sable et de chaux
aérienneil se conserve sans limite de temps à l’abri de l’air. Si
vous l’utilisez dans la semaine, posez le pâton sur un plastique étanche
que vous repliez soigneusement par dessus.
Si vous voulez conserver le mortier plus longtemps il est conseillé de
le mettre dans de grandes poubelles, de verser de l’eau dessus et d’en
rajouter avant qu’elle ne s’évapore.
Pour réutiliser le mortier on jette l’excés d’eau avant de rebattre le
mortier.
L’enduit est fini. Le mortier de chaux va continuer
à prendre de la force pendant encore 6 mois au moins. Sa résistance
va doubler par rapport à la résistance qu’il aura à 1 mois d’âge. Les
enduit à la chaux durent longtemps ils peuvent devenir plus que centenaires
mais ils ont leurs points faibles.
Nous allons passer en revue les précautions à prendre pour assurer longue
vie à votre enduit.
Veillez au bon écoulement des eaux au niveau des appuis de baies et
des balcons. Si possible, ménagez une rigole dans l’appui pour conduire
l’eau de pluie jusqu’à un petit tuyau qui rejette l’eau sans couler
sur la façade. Les appuis en pierre en débord peuvent parfois prendre
une forme qui fait goutte d’eau. Si l’on doit créer un appui on prend
en général modèle sur un appui qui existe sur la maison ou sur une maison
de même style. On peut parfois l’améliorer discrètement pour ménager
une rigole d’évacuation de l’eau ou une goutte d’eau sous l’appui.
Faute de modèle on peut poser une dalle de pierre de pays de 2 ou 3
cm d’épaisseur. On la pose en débord de 3 cm par rapport à l’enduit
avec une légère pente vers l’extérieur.
C’est l’humidité qui provient du sol et remonte dans le mur. Pour la
limiter on élimine tout apport d’eau en pied de mur (rigoles ou sorties
de descente d’eau par exemple). Un soubassement respirant réalisé en
surépaisseur laissera l’eau s’évaporer en pied de mur, avant qu’elle
ne dégrade l’enduit situé au dessus. Même si le soubassement se désagrège
il sera facile à reprendre. Pour faciliter les reprises on réalise généralement
le soubassement avec un sable courant, gris par exemple, qui sera facile
à retrouver.
Les pluies déchaussent lentement les grains de sable de l’enduit. Au
bout de quelques dizaines d’années cette altération superficielle participe
à la qualité visuelle des enduits de chaux. Si l’on souhaite arrêter
cette lente érosion on peut appliquer tous les 25 ou 30 ans un badigeon
de chaux. Les laits de chaux, souvent appréciés pour leur qualité décorative,
protègent efficacement les enduits. Ils freinent fortement l’érosion
de surface.
(Voir fiche conseil »Les
laits de chaux, badigeons … » )
L’enduit sera beau si la technique est cohérente. Pour définir
l’enduit que vous allez réaliser ou le demander à un maçon, observez …
Observez les enduits anciens à la chaux, leur composition,
leur aspect. Cherchez à retrouver les caractéristiques techniques qui
sous-tendent l’esthétique :
Y a t-il une part importante de gros grains de sable ?
Les gros grains sont-ils d’une couleur différente de la masse de l’enduit
?
La teinte en surface est-elle la même qu’en masse ou une patine s’est
elle déposée ?
Y a t-il de la terre dans la masse ?
L’érosion as t-elle dégagé les grains de sable ?
Y a t-il eu des badigeons de chaux passés à l’origine ou plus tard, en
entretien ?

A partir de ces observations on note les aspects que l’on souhaite retrouver.
On recherche des matériaux proches des matériaux observés et l’on choisit
un artisan qui maîtrise les coups de main recherchés en finition.
Ces fiches conseils ont pour but de présenter les techniques adaptées
à la mise en valeur du bâti ancien. Vous y trouverez des indications qui
peuvent parfois vous aider à réaliser vos travaux mais pour les chantiers
plus importants vous aurez probablement recours à un artisan.
Nous espérons que ces conseils vous aident alors à formuler vos souhaits
et à dialoguer avec les artisans maçons qui ont pris la peine de se former
aux techniques à la chaux.
Réaliser un enduit à la chaux
sur mur ancien
Document rédigé par Luc NEPLES
 


Découvrez vite l'actu brulante !