echenilloir electrique telescopique

Comme pour les coupe-branches, les échenilloirs disposent de lames dites à « coupe franche » ou à « enclume » en fonction du type de bois à couper. La largeur de coupe peut aller jusqu’à 40 mm.

Les lames à coupe franche/lames croisantes : spécifiques aux bois verts ou secs et aux petits végétaux, ces lames réalisent des coupes nettes et propres sans abîmer les fibres de la plante. Elles sont composées de deux lames coupantes courbes.

Les lames à enclume : destinées à couper et tailler les bois morts ou très durs, elles sont composées d’une seule lame coupante et fine et d’une autre large et munie d’une gorge (qui sert de support à la première). Elles sont déconseillées sur du bois vert ou tendre car elles écrasent les fibres plutôt que de les couper.
Un conseil rapide sur les échenilloirs ?

Concernant le manche, privilégiez un modèle télescopique qui saura s’adapter facilement à toutes les hauteurs – dans la limite de 5 m pour les plus longs.

Orientez votre choix vers un échenilloir léger, possédant des lames de bonne qualité (acier trempé) et si possible offrant la possibilité de faire pivoter la tête de coupe pour s’adapter à toutes les situations.

Une douille réglable permet l’adaptation de l’échenilloir sur des perches de diamètres différents (de 25 à 35 mm généralement) et la présence d’un racloir anti-sève est top pour pas que la lame ne colle.

Le montage d’une lame de scie arboricole sur l’échenilloir est également un plus !