extracteur oxygene portable

C’est une des questions les plus fréquentes parmi celles qui nous posées par les patients. La réponse n’est pas simple, mais vous la découvrirez à la fin de l’article.

concentratore vs bombola

1) Modalités d’émission de l’oxygène
La principale différence entre le concentrateur d’oxygène portable et la bouteille d’oxygène liquide est le type d’émission. Le concentrateur émet de l’oxygène uniquement quand le patient est en phase d’inspiration, tandis que rien n’est émis quand le patient est en phase d’expiration. Ce type d’émission discontinue est appelée à « onde pulsée » ou bien « on demand »..
Au contraire, la bouteille d’oxygène émet de l’oxygène en flux continu: tant en phase d’inspiration qu’en phase d’expiration, elle émet de l’oxygène. C’est pourquoi la majeure partie de l’oxygène présent dans la bouteille (à titre indicatif les 3/4 du contenu) est émise sans aucune utilité, ce qui représente certainement un grand gaspillage en temps de crise.

2) La fonction de rééducation des concentrateurs portables d’oxygène
C’est justement grâce à leur type d’émission que les concentrateurs portables permettent une plus grande rééducation – et donc une amélioration générale – du système respiratoire. L’oxygène étant émis uniquement par le biais d’une canule nasale et uniquement en phase d’inspiration, le patient ne pourra pas utiliser la bouche en compensation pour oxygéner les poumons. Au contraire, avec l’oxygène liquide en bouteille, il est possible de respirer la bouche ouverte, grâce au flux d’oxygène en excès qui sort sur le visage, tant avec la canule nasale qu’avec le masque facial.
Même si cela peut sembler étranger, s’obliger à respirer le plus possible uniquement avec le nez permet d’obtenir une respiration plus efficace et donc une meilleure saturation de l’oxygène dans le sang: il n’est pas rare que certains patients qui passent de l’oxygène liquide au concentrateur d’oxygène portable arrivent à réduire l’apport d’oxygène d’au moins 1 ou 2 litres/min.

3) La peur de rester sans oxygène
Une des plus grandes peurs de ceux qui utilisent l’oxygénothérapie est de rester sans oxygène: en effet, la bouteille se vide régulièrement et a besoin d’un service de recharge/remplacement continu pour garantir le traitement au patient. Souvent, le service de ceux qui apportent l’oxygène à domicile n’est pas si efficace et ainsi les patients vivent dans l’angoisse perpétuelle de ne pas recevoir leur oxygène dans les délais et de rester à court. En outre, la peur de rester sans oxygène lorsque l’on va se promener avec le stroller (la bouteille portable) est encore plus grande: son autonomie est limitée dans le temps et est souvent inférieure aux attentes. C’est pourquoi de nombreux patients préfèrent ne pas sortir de chez eux, ou bien sortir très peu de temps pour éviter ce problème.
Avec le concentrateur d’oxygène, cette peur n’existe pas: grâce à la possibilité de produire de l’oxygène où que l’on se trouve et grâce surtout à la possibilité d’utiliser le concentrateur d’oxygène ou de le recharger n’importe où (à la maison, au restaurant, en voiture, etc), l’autonomie est virtuellement illimitée et la prison psychologique n’a plus de raison d’être.
Par contre, les concentrateurs sont des outils électriques et en tant que tels, ils peuvent présenter d’éventuelles pannes ou blocages (exactement comme pour les téléphones mobiles), et ils peuvent donc arrêter de fonctionner sans préavis; les dernières générations de dispositifs médicaux (comme les Inogen One) sont particulièrement sûrs et ils présentent difficilement des problèmes de type électrique ou électronique.

4) Le poids
Un autre aspect fondamental à considérer dans le choix entre concentrateurs d’oxygène et bouteilles portables est le poids: en moyenne, un stroller pèse 3-4 kg ou même plus quand il est totalement plein d’oxygène. Les concentrateurs d’oxygène portables modernes sont de véritables poids plumes: il suffit de penser au concentrateur Inogen One G3 qui, avec la batterie insérée, pèse à peine 2,2 Kg (en effet, il est actuellement le concentrateur le plus léger au monde). La batterie elle-même conditionne souvent le poids: avec une batterie de plus grande durée, l’autonomie sera supérieure mais le poids à porter avec soi sera aussi supérieur.
Par exemple, le concentrateur Inogen One G2 avec batterie 12 cellules a une autonomie d’environ 4 heures et pèse 3,1 Kg; si l’on veut doubler l’autonomie, à savoir 8 heures, il faut utiliser une batterie à 24 cellules, mais le poids total du dispositif atteint 3,9 Kg.

Conclusions: pour des patients qui se sentent très limités dans leur vie quotidienne, le concentrateur d’oxygène portable représente la seule possibilité de jouir d’une vie absolument normale. Tant en termes cliniques qu’en termes psychologiques, le concentrateur représente la solution qui permet de changer radicalement de vie: l’essayer, c’est l’adopter. Toutefois, même pour les patients qui n’ont pas besoin d’une mobilité particulière, le concentrateur d’oxygène portable ou fixe représente une solution optimale: avec ce dispositif, on est certain de ne jamais rester sans oxygène.


Découvrez vite l'actu brulante !