isolation phonique moquette

Produits

Services
Idées & conseils
Bonnes affaires

Magazine
Campus
La communauté

Etapes
1
2
3
4

L’ isolation phonique(ou acoustique) a pour objectif d’ atténuer ou supprimer la propagation des bruits intérieurs ou extérieurs à la maison . Pour cela, on utilise des produits différents de ceux utilisés pour l’isolation thermique. Le choix des matériaux et la technique d’isolation impliquent de se familiariser avec les notions de base de l’acoustique.
Aériens Intérieurs ou extérieurs, ils passent sous les portes, par les interstices des fenêtres, des coffres de volets roulants… D’impact (ou solidiens) Bruits
extérieurs à la pièce ou au logement, se propageant par la structure du
bâtiment (chutes ou déplacements d’objets, chocs de talons, passage du
métro…). D’équipements: chaudière, tuyauteries, ventilation…
Panneaux sandwichprêts à l’emploi, ép. 4 à 10 cm – Simplicité de pose par plots de colle. – Parement en plaque de plâtre. Isolant sur ossaturemétallique et plaque de plâtre – Isolation renforcée par une lame d’air entre les profilés et la paroi existante. – Peut s’appliquer aux murs et plafonds. Contre-cloison maçonnée – Isolant simplement posé sur la paroi d’origine et dissimulé par une cloison en brique, béton cellulaire ou par des carreaux de plâtre. – Désolidarisation du bâti par une bande élastomère.
Pose d’un revêtement: moquette épaisse, parquet flottant… Dalle flottante: couche isolante recouverte d’une dalle en béton armé, désolidarisée des murs. – Chantier lourd mais performances acoustiques élevées. – Surépaisseur nécessitant une hauteur de plafond suffisante et, souvent, la recoupe des portes. Faux plafondsur ossature avec incorporation d’un isolant.
Le bon état de la menuiserie est essentiel. – Deschâssis disjointslaissent des interstices (ponts phoniques) par lesquels s’infiltrent les bruits aériens.- La pose de joints peut être, dans ce cas, une solution. Le vitrageest aussi déterminant que le matériau de la structure (alu, bois ou PVC). – Ledouble vitrage classique(4-6-4 ou 4-12-4) apporte une isolation plus thermique qu’acoustique. – Ledouble vitrage asymétrique(type 10-6-4) est plus efficace : isolement d’environ 35 dB. – Levitrage à isolation renforcée(VIR) est encore plus performant : 40 dB. Bon à savoir: l’installation de fenêtres neuves donne droit à un crédit d’impôt sur le prix TTC (hors mise en œuvre). Locataires et propriétaires peuvent en bénéficier, sous certaines conditions. Le crédit ne concerne que les résidences principales achevées depuis au moins 2 ans.
Excellente capacité d’absorption du sondans de faibles épaisseurs. Particulièrement adaptée à la correction acoustique.
Assure à la fois l’ isolation thermiqueet leconfort acoustique . Absorbe parfaitement les sons. Réduction importante des bruits d’impact.
Très bonnes performances thermiques, bonne isolation phonique. Grande légèreté .
Elle s’applique à tous les bâtiments d’habitation neufs dont le permis de construire a été déposé à partir de janvier 1996.
Évaluer les mesures d’isolation (en dB). Contrôler le logement, une fois les travaux achevés. Maison individuelle indépendante: uniquement soumise à une isolation aux bruits aériens extérieurs (avions, trafics ferroviaire et routier…). Maisons jumelées, mitoyennes ou en bande: isolation aux bruits aériens extérieurs, et aux bruits aériens et d’impact transmissibles d’un logement à l’autre. Bon à savoir :les contraintes sont les mêmes pour l’habitat collectif.
Laréglementation européennerégit désormais les mesures de performances acoustiques. Cela entraîne un nouveau mode de calcul, avec un unique indice d’évaluation pour chaque type de bruit, et des modifications de formes.
Vos achats vous donnent rendez-vous chez vous
La garantie d’un résultat professionnel
La garantie d’un résultat professionnel
La garantie d’un résultat professionnel
La garantie d’un résultat professionnel
La garantie d’un résultat professionnel
Venez apprendre chez nous pour réussir chez vous.
Trouvez de l’aide en moins de 24h pour des travaux bien réalisés au meilleur prix !
Nos experts vous conseillent 7j/7 de 8h à 19h
La garantie d’un résultat professionnel
La garantie d’un résultat professionnel
Du matériel de pro, juste le temps des travaux
Commandez en ligne, retirez vos achats en magasin gratuitement 2h après
Près de 40% des Français jugent que les nuisances sonores représentent un facteur de stress. Pour s’en protéger et préserver aussi le voisinage des bruits provenant du logement, il existe différentes solutions d’isolation phonique adaptées aux murs, sols et plafonds.
Comment créer des fenêtres sous combles ?
Pour visionner cette vidéo, vous aurez besoin d’installer Flash Player :
Assistance téléphonique Une question ? Une hésitation ? Besoin de l’avis d’u…
Livraison à domicile Vos achats vous donnent rendez-vous chez vous !
Carte maison Découvrez tous les avantages de la « carte maison »

isolation phonique moquette

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir sa moquette
Poser et entretenir
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Tous les experts

Extérieure

Salle de bain

Acoustique

Gazon

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cet article.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 125 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
La moquette est par nature unrevêtement de sol acoustique . C’est de loin le meilleur revêtement de sol concernant les bruits de transmission ou de réflexion. Les bruits de transmission sont les bruits qui passent, par exemple, d’un étage à l’autre. Avec de la moquette chez vous, vos voisins du dessous seront les plus heureux des voisins ! Les bruits de réflexion sont les bruits que l’on entend lorsqu’on marche sur le revêtement de sol. Avec la moquette, on n’entend pas grand-chose. Même en talons aiguilles !
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Généralement ce type de moquette est enfibres synthétiquesavec un traitement possible antistatique. Elle est faite pour absorber le bruit et est traitée contre les micro décharges électriques que l’on peut ressentir au contact avec tous les revêtements textiles. Lesdallesauto-plombantes, pose libre, sont souvent renforcées de fibres de verre pour une tenue parfaite.
Le choix d’une moquette acoustique est recommandé pour réduire la propagation du bruit par le sol si :
Le prix de ce type de moquette pour un usage extrêmement particulier se situe entre 10 et 50 € le m².
La moquette, peu importe sa matière ou son aspect, amortit les bruits bien plus qu’un revêtement de sol dur. Il faudrait d’ailleurs 60 cm de sols durs pour atteindre le même confort sonore qu’une moquette. Les vitres, le béton et l’acier, matériaux souvent utilisés de nos jours, reflètent même les bruits, produisant l’effet inverse.
Tous les locaux moquettés bénéficient d’une ambiance « feutrée », on s’en rend facilement compte : les circulations dans les hôtels ou les salles de cinéma. Il s’agit également d’un gros avantage dans l’équipement des plateaux de bureaux paysagers.
Ses qualités naturelles permettent de remédier aux conséquences des nuisances sonores que l’on ressent tous les jours sans s’en rendre compte. La moquette absorbe, en effet, les bruits de voix, les conversations ou la musique, les bruits de meubles déplacés, etc. On atténue ainsi le stress et l’énervement et on améliore la qualité du sommeil pour les moquettes posées en chambres. L’atmosphère est beaucoup plus reposante dans une pièce équipée de moquette que dans une pièce avec un sol dur.
Bon à savoir  : plus la moquette est épaisse, plus elle amortit le son.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Pour compléter les performances naturelles de la moquette en terme d’acoustique, on peut ajouter des sous-couches qui vont encore améliorer l’acoustique, notamment en termes de bruits de transmission.
On les appelle des thibaudes. Elles sont en général en caoutchouc ou en polyuréthane et sont posées collées. Elles se présentent sous forme de rouleaux de 10/15 m². Sachez que l’application d’une thibaude augmente l’épaisseur du revêtement de sol. En effet, les thibaudes font de 3 à 6 mm d’épaisseur, attention donc aux passages de portes. De plus, elles augmentent considérablement le prix de la moquette. Comptez environ 10 € au m² sans oublier le prix de lacolle .
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

isolation phonique moquette

Bienvenue sur HomeCinema-FR.com – HCFR

FAQ  
M’enregistrer
Connexion

Index du forum

Général Audio HomeCinéma

moquette pour isolation phonique ?

Discussions générales qui ne rentrent dans aucune autre catégorie
bonjour,
actuellement j’ai du parquet et mon voisin du dessous n’est pas très réceptif …
je pensais éventuellement poser de la moquette, qu’en pensez-vous ? quelles sont vos recommandations (qualité, épaisseur, etc…) et est-ce que si je mets de la moquette seulement sur le rectangle dans lequel se trouvent mes enceintes et mon meuble (au milieu des enceintes), cela restera efficace, ou dois-je procéder au « moquettage » intégral de ma pièce ?

merci pour votre aide
Bonjour,

La moquette, sous les enceintes (des colonnes posées à même le sol) aura pour effet de réduire les transmissions directes de vibration des enceintes au parquet.
Elle n’aura aucun effet (même si elle recouvre tout le sol de la pièce) sur le niveau de bruit général (elle « écrèmera » juste un peu les aigus).

La moquette est un élément parmi d’autres de correction acoustique (elle améliore le rendu sonore pour les occupants de la pièce d’écoute) mais elle n’est d’aucune utilité en isolation acoustique (ce qui concerne les voisins des heureux propriétaires de Home Cinema en appartement).
ON ne saurait être plus précis que THXierry.
Aucune efficacité pour ce qui est des voisins…
je vous remercie pour ces infos précieuses, mais avez-vous des suggestions autres ?
il y a la possiblité du déménagement…
mmmm bonne idée mais économiquement pas intéressante … cela dit, je peux aussi ne plus regarder de films ou ecouter de la musique … ou alors avec le volume très faible. je vais y réfléchir plus sérieusement. merci encore pour votre aide.
Boh je suis pas d’accord la moquette joue un rôle d’isolation acoustique, un peu comme une tenture murale… Mais cette isolation reste faible, et elle va varier suivant la moquette utilisée, et certaines fréquences passeront mieux que d’autres…

Dans les magasins de bricolage on trouve des matériaux en rouleau à poser sous la moquette (feutre notamment). Là aussi le surcroix d’isolation est faible mais ca vaut la peine quand peine (ca coute pas cher).

Le seul vrai moyen d’isoler par dessus un parquet, c’est une couche d’isolant phonique (par exemple panneaux de laine de verre spéciale sol), une couche d’aggloméré, puis un revêtement, par exemple une moquette épaisse.
Autre vrai bon moyen : une dalle flottante (environ 4cm de béton posé sur des plaques de laine de roche ou de laine de verre). Ca c’est de l’isolation acoustique!

Mais, va savoir si le bruit se transmet au travers du plancher, ou s’il passe aussi par les murs… Dans ce cas la moquette et tout le tralala ne changera pas grand chose!!!!

Comme tu vois le traitement acoustique complet d’une pièce n’est pas une mince affaire, c’est bien pour ça qu’il y a des bureaux d’études spécialisés, et alors là bonjour la facture bureau d’études + travaux!!!

P.S. Si tu prends la solution feutre (ou autre) plus moquette, il faut traiter tout la surface du sol, c’est clair!!! Si c’est pour en mettre juste sous les enceintes, tu peux faire un essai avec ton paillasson, et il y aura probablement un début de résultat, mais enfin c’est pas très sérieux! [ Ce Message a été édité par: vincent128 le 2002-02-28 20:22 ]

Articles en relation
Dernier message

On peut faire autre chose que fumer sa moquette…
Créé le 20 Nov 2002 16:48
20 Nov 2002 16:48

Pour les fans de moquette …
1 ,2 Créé le 18 Mar 2002 17:05
19 Mar 2002 12:15

caisson / moquette / HiFi

Créé le 22 Déc 2000 13:49
22 Déc 2000 17:51

Modérateurs:Staff Haute-Fidélité ,Staff Juridique• Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

isolation phonique moquette

Restez au courant de nos nouveautés :
Vous projetez de rénover le sol de votre habitation en parquet, stratifié, vinyle, moquette ou carrelage. Mais avez-vous pensé à la sous-couche ?
Souvent négligé le choix de la sous-couche est pourtant tout aussi important que celui du revêtement de sol. Choisir une sous-couche de qualité permet de profiter pleinement des caractéristiques thermiques, phoniques et acoustiques de votre sol. À titre de comparaison, on peut dire que la sous-couche est équivalente au pneu d’une automobile, si vous possédez une belle voiture mais que celle-ci repose sur des roues de mauvaise qualité, alors vous ne pourrez pas profiter totalement de ses performances. Il en est de même pour le revêtement de sol et la sous-couche.
Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons réuni 14 questions fréquemment posées par nos clients en magasins et voici nos réponses.
On peut mettre en place une sous-couche pour tous les revêtements : parquet massif, parquet contrecollé, stratifié, vinyle en rouleau, vinyle en lames, moquette et carrelage. Dans certains cas elle est indispensable, voire obligatoire (DTU, règlement de copropriété). Dans d’autres cas elle est facultative mais très fortement recommandée, car faire le choix de poser une sous-couche c’est améliorer les qualités acoustiques, phoniques et thermiques du sol.
On distingue deux grandes familles de sous-couches, il y a d’abord le pare-vapeur, il a pour objectif d’isoler le futur revêtement de sol de l’humidité., il est obligatoire lors de la pose flottante d’un parquet ou d’un sol stratifié.
La seconde famille de sous-couche a trois objectifs, elle isole phoniquement, acoustiquement et thermiquement. Dans certains cas elle peut même remplacer un ragréage en corrigeant les petites irrégularités du sol.
L’objectif de l’isolation phonique est d’éviter la propagation du bruit vers les pièces situées en-dessous. C’est une qualité que l’on recherche lorsqu’une pièce de vie est située en-dessous de la pièce dans laquelle on se trouve. Si vous faites des travaux de rénovation du sol d’une chambre et qu’une autre chambre est située en-dessous, dans ce cas il est très fortement recommandé d’utiliser une sous-couche avec de bonnes qualités phoniques afin d’atténuer au maximum la diffusion des bruits vers la pièce du dessous. Et si vous habitez en appartement et que vous avez des voisins à l’étage inférieur, lisez bien le règlement de copropriété, celui-ci impose souvent des normes en matière d’isolation phonique. On peut vous obliger par exemple de mettre une sous-couche qui atténue le bruit de 20 dB, « dB » signifiant « Décibel », l’unité de mesure du niveau sonore.
L’isolation acoustique a pour but d’améliorer l’acoustique de la pièce dans laquelle le revêtement de sol est posé. Lorsque l’on marche sur un parquet ou un stratifié disposant d’une sous-couche avec une bonne isolation acoustique, le bruit des pas est atténué, la pièce est donc moins bruyante ce qui apporte un véritable confort de vie. Dans nos magasins de Pau et Villeneuve d’Ascq, vous pouvez marcher sur des sols avec différents niveaux d’isolation acoustique. C’est une expérience étonnante ! Le contraste est flagrant, après ce test on comprend pleinement les avantages qu’offre une sous-couche avec une bonne isolation acoustique.
Le film polyane anti remontée d’humidité, que l’on appelle également pare-vapeur permet d’isoler le revêtement de sol de l’humidité* (*fabriqué selon les normes du DTU et d’une épaisseur suffisante). Il est obligatoire de le mettre en place en cas de pose flottante d’un parquet ou d’un stratifié. Il peut ensuite être recouvert d’une sous-couche qui isolera du bruit et du froid.
Dans le cas de la pose collée d’un parquet, il n’y a pas de pare-vapeur, on utilise à la place un eponal barrière anti-humidité, il s’agit d’une résine qui empêche l’humidité de remonter.
Les sous-couches spéciales Parquet offrent des possibilités multiples.
Certaines sous-couches comme l’Isol’choc permettent de limiter le bruit d’impact.
Lors de la pose flottante d’un parquet ou d’un stratifié, le support doit être parfaitement plat. Si l’on constate des irrégularités de moins de 2 millimètres sur une règle de 2 mètres, l’utilisation d’une sous-couche épaisse de 5 millimètres permet de les corriger et ainsi d’éviter la réalisation d’un ragréage.
Pour un parquet avec une pose collée il faut choisir une sous-couche en liège ou une sous-couche universelle (en liège et caoutchouc). À noter que la pose collée offre au sol la meilleure qualité acoustique.
Sous-couches : Woodfibre (premier prix), Ecolayer, Universelle (liège et caoutchouc), Liège 2 mm, Liège 4 mm.
La première étape est la mise en place d’un polyane. Ensuite pour choisir sa sous-couche (acoustique, phonique et thermique), il faut vérifier si le sol est plat. En cas d’irrégularités de moins de 2 millimètres sur une règle de 2 mètres il faut choisir la sous-couche Isolene 5 millimètres. Si les irrégularités sont supérieures à 2 millimètres un ragréage est indispensable. Dans le cas d’un sol parfaitement plat vous pouvez choisir la sous-couche Isolene 2,5 millimètres, une sous-couche en liège, la sous-couche universelle et enfin si vous souhaitez obtenir la meilleure acoustique (c’est à dire atténuer au maximum le bruit des pas), il faudra choisir la sous-couche Isol’choc.
Sous-couches pour parquet et stratifié en pose flottante : Isolene 2,5 mm, Isolene 5 mm, Isolene chauffage au sol, Isol’choc et Pare-vapeur.
Oui, nous proposons dans nos magasins une sous-couche spéciale plancher chauffant. Celle-ci est perforée pour laisser passer la chaleur diffusée par le chauffage au sol.
Pour un sol en vinyle on utilise une sous-couche spéciale vinyle. Elle peut-être posée libre ou collée et permet d’isoler du bruit et du froid.
Avec le carrelage on utilise une sous-couche collée en liège ou une sous-couche en liège et caoutchouc.
Pour la moquette on distingue deux grandes catégories de sous-couches : il y a les sous-couches en aggloméré de caoutchouc et les thibaudes. Les thibaudes sont des sous-couches alvéolées en caoutchouc naturel. L’utilisation des thibaudes crée un matelas d’air sous la moquette ce qui offre des qualités phoniques et acoustiques étonnantes ainsi qu’un confort de marche inégalable. On peut encore améliorer le confort en mariant thibaudes et pose tendue.
Un film polyane anti remontée d’humidité coûte environ 1 € / m ² et le prix des sous-couches thermiques, acoustiques et phoniques varie entre 2,5 € pour les moins chères et 9 € / m² en fonction du type et de la qualité. À noter que ce prix comprend la TVA à 20 % et que si vous nous confiez la pose, vous pourrez profiter d’un prix plus bas grâce à la TVA réduite à 10 % (selon les conditions légales en vigueur à découvrir en magasin).
Pour en savoir plus et découvrir la sous-couche idéale pour vos travaux, rendez-vous dans votre magasin Saint Maclou, nos conseillers sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet.
Découvrez 172 pages d’idées stylées et de belles réalisations !
Contactez Saint Maclou ou un magasin :
Nos solutions pour vous, les professionnels
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit.

isolation phonique moquette
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.. Pouren savoir plus .     
TechniqueIsolationSolutions
Isolation acoustique des sols : bien choisir sa solution antibruit
Articles qui devraient vous intéresser
Deux types de bruits passent au travers d’un plancher : les bruits aériens dus aux éclats de voix, musique, télévision… et les bruits d’impact provoqués  par la marche, la chute d’objet … Pour limiter ces deniers, pas d’autre solution que d’isoler le plancher.
Bruits d’impact et aériens se transmettent directement de l’étage supérieur vers l’étage inférieur mais, parfois aussi, compte tenu de la rigidité des matériaux de construction et de la continuité entre les ouvrages, par vibration dans les éléments horizontaux et verticaux de la structure.
La dernière version de la réglementation acoustique  RA 2000 (Réglementation Acoustique) impose un niveau de performance de  DnTA de 53 dB avec  un niveau limite maximal de 58 dB (A) entre appartements pour la transmission des bruits d’impact impliquant de traiter les planchers en les désolidarisant du revêtement de sol.
Si certains revêtements de sol souples (moquettes avec sous-couche caoutchoutée ayant un ?Lw élevé par exemple) constituent  une excellente solution curative sur un plancher lourd en béton en amortissant le choc à sa source, ils sont insuffisants sur planchers légers.
De même, un revêtement de sol dur (carrelage, parquet) collé ou scellé n’isole pas plus qu’une dalle nue. En pratique, l’efficacité acoustique est obtenue en mettant en œuvre des solutions répondant au principe “masse-ressort-masse” et, pour limiter les transmissions indirectes, à créer “une boîte dans la boite”  en assurant la continuité de l’isolation entre murs/planchers et murs/plafonds.
Patrick Carré – Acousticien, Ingénieur INSA.  www.acouphile.fr
« Pour éliminer les bruits d’impact, c’est à la source qu’il faut agir. Lorsque cela est possible, la meilleure solution est d’insonoriser le plancher. L’isolation acoustique par doublage en plafond, sous plancher, attenue  les bruits aériens intérieurs mais ne permet pas de ­régler les transmissions latérales par cloisons ou doublages verticaux.
En construction ­neuve, la masse du plancher permet de satisfaire aux exigences de la réglementation concernant les bruits aériens mais ne protège pas contre les bruits d’impact. Le procédé le plus courant consiste donc à poser une ­sous-couche sous chape flottante ou carrelage scellé d’une épaisseur totale de 6 cm.
En ­rénovation, pour limiter cette surépaisseur (qui impose de remonter les seuils de portes ou encore les plinthes) et la surcharge (100 à 120?kg/m 2 ), plusieurs solutions sont envisageables : une sous-couche résiliente sous carrelage collé ou parquet, une chape sèche sur sous-couche ou des panneaux de laine minérale sur des dalles OSB.
Quelle que soit la solution envisagée, dans tous les cas, l’efficacité acoustique du système dépend du  respect scrupuleux des règles de mise en œuvre avec comme principe, la désolidarisation absolue : aucun point de contact ne doit exister entre la couche de circulation et tout élément de construction lié au plancher porteur.?»
En particulier en rénovation, c’est la solution la moins onéreuse et la plus simple à mettre en œuvre.
Cette technique consiste à interposer un matériau résilient entre le dalle support et le revêtement de sol : le revêtement de sol (carrelage, parquet, stratifié…) est posé (pose flottante ou collée) sur une sous-couche acoustique résiliente mince (présentée en rouleaux ou en plaques).
Cette sous-couche se pose en continue, bord à bord, sans chevauchement, sur toute la surface du sol. Sous carrelage collé, les joints des sous-couches en plaques doivent être décalés des joints du carrelage de finition. Un joint mousse périphérique, collé sur tout le pourtour de la pièce au ras du plancher et rabattu sous la plinthe, permet d’assurer la désolidarisation du revêtement de sol et des plinthes.
L’efficacité de la technique repose sur cette totale désolidarisation : le revêtement de sol ne doit pas toucher les cloisons, les plinthes ne doivent pas toucher le revêtement de sol. Le degré d’isolation acoustique est fonction des propriétés d’élasticité de la sous-couche et de son épaisseur (généralement de 3 à 7 mm d’épaisseur), l’atténuation des bruits de choc étant d’autant meilleure que la sous-couche est épaisse. Ces systèmes d’isolation acoustique minces sont soumis à Avis technique et ne peuvent être vendus qu’en kit incluant tous les éléments indispensables à la mise en œuvre du système (colle pour sous-couche, sous-couche, mortier-colle pour carrelage, mortier de jointoiement, joint mousse périphérique…).
C’est la solution par excellence en construction neuve lorsque le plancher peut supporter la surcharge générée.
La technique consiste à poser une sous-couche acoustique (ou thermo-acoustique) sur le plancher existant avant de couler une chape flottante. Largement répandue en construction neuve,  (traditionnelle armée ou non, liquide ou d’enrobage dans le cas d’un plancher chauffant / reversible) de 5 ou 6 cm d’épaisseur qui recevra le revêtement de finition.
Pour éviter les ponts phoniques entre plancher / mur, la chape doit être désolidarisée des parois verticales sur toute la périphérie de la pièce. Les lés d’une sous-couche en rouleaux (épaisseur inférieure à 5 mm) seront, par exemple, relevés en angles droits sur les parois verticales.
Lorsque l’épaisseur de l’isolant est supérieure à 5 mm ou lorsqu’il se présente en plaques, un bandeau périphérique de désolidarisation (3 mm d’épaisseur, 5 mm en cas de plancher chauffant) est obligatoire au niveau des plinthes. Il doit dépasser d’au moins 2 cm la surface du sol fini et arasé après la pose du revêtement de sol.
Pour éviter le transfert de laitance dans l’isolant lors du coulage de la dalle, des dispositifs sont également à mettre en œuvre. Sur une sous-couche imperméable, des bandes de recouvrement adhésives de 5 cm de large minium doivent venir en recouvrement des joints entre panneaux ou lés (ces bandes sont parfois intégrées à la sous-couche).
Sur une sous-couche perméable, un film de polyéthylène d’au moins 150 µm doit être déroulé sur l’ensemble de la surface et relevé en périphérie. Alternative à la chape coulée sur des planchers légers (en bois) pour ne pas les surcharger ou en rénovation pour limiter la surépaisseur (20 ou 25 mm seulement) la chape flottante sèche se compose d’un isolant semi-rigide posé sous plancher réalisé en panneaux de particule de plaques de plâtre ou de gypse.
Soumises à des contraintes mécaniques importantes, les sous-couches utilisées sous chapes flottantes doivent répondre aux exigences du :
A ces deux classes peuvent être associés des indices complémentaires a, b, Ch, A, fluage :
Source : batirama.com / Virginie Bourguet
Question simple : donc en théorie, avec une chappe phonique, constituée d’une dalle ciment + domisol 40mm + résilient, malgré un sol carrelage, je ne devrais rien entendre, right ? (je dis ça car j’entends tout l’immeuble).
Un expert acoustique m’a affirmé que c’était normal d’entendre les bruits de pas « sourds » (mais j’entends tous les autres bruits aussi : chute d’objets, déplacement d’objets, talons …)
Votre réponse m’aiderait beaucoup :)
J’aimerai avoir un point de vente pour produit de ragréage à étalersur un plancher en aggloméré avant de poser mon parquet pour isolation phonique.
Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)
Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

isolation phonique moquette
Hôtel : Pourquoi je choisis la moquette ?
J’ai pensé que les retombées médiatiques de Balsan pouvaient t’intéresser, en voici un exemple, Article : Hôtel : Pourquoi je choisis la moquette ?

https://www.balsan.com/conseils/hotel-pourquoi-je-choisis-la-moquette

3/3 L’esthétique n’est jamais oubliée chez Balsan ! C’est pourquoi la collection acoustique Balsan se décline sous 27 références en stock.
Infini Colors offre de nouvelles perspectives et vous réserve une large sélection de dessins inspirés d’une nature à l’état brut. 13 motifs sont disponibles sur demande, découvrez aujourd’hui les dessins de Delta, Flow et Desert…
➡️https://www.balsan.com/content/collection-infini-colors
Balsan vous prépare quelque chose… Soyez patients, on vous en dira plus très bientôt…https://t.co/MU2JifjQrW
Couleur : gris Le gris, une couleur tendance et intemporelle ! Chic et harmonieux, le gris et ses nuances s’adaptent à tout type d’espace : environnement neutre pour le bureau, style contemporain pour la maison ou encore ambiance classique et moderne pour un hôtel.
L’expression « A l’hôtel comme à la maison » fait appel au confort et à la tranquillité…et si cela dépendait de votre revêtement de sol ?
Chez un particulier, la chambre est un véritable sanctuaire consacré au repos. Ce lieu protégé est synonyme de sérénité. Lors d’un séjour à l’hôtel, la volonté de retrouver cet espace de confort est capitale, d’où l’importance d’unechambre d’hôtel agréable.L’une des clés pour rendre cette pièce accueillante :la moquette .
Le bruit est la première nuisance dénoncée par la clientèle des hôtels . Ce n’est pas une fatalité, il existe désormais des matériaux pour réduire la propagation des bruits. La moquette offre une performance d’isolation phonique très élevée donc efficace pour préserver les oreilles de chacun et ainsi, lutter contre l’effet « dortoir ». En prenant en considération le confort des sens de la clientèle, votre hôtel gagne immédiatement en standing.    
Aller à l’hôtel c’est aussi une quête d’aventure, favorisée par une tendance qui a conquis de nombreux adeptes en 2015 : le tourisme expérientiel. Les chambres personnalisées, restaurants à thèmes et autres lieux insolites ont remporté un fort succès en s’appuyant sur une décoration détonante. Pourquoi ne pas créer l’inattendu en optant pour unsol textile personnalisé?  
La qualité de la pose est d’une importance considérable pour l’aspect de la moquette et le confort qu’elle procure. Avec une pose étape par étape, vous pourrez influer sur la durabilité, les propriétés acoustiques et thermiques de votre moquette.
Si vous ne nettoyez pas la moquette, ne vous attendez pas à ce qu’elle soit propre ! Parmi les éléments qui assurent la longévité des moquettes, l’entretien joue un rôle essentiel. Suivez ces conseils et préservez votre moquette pendant sa durée de vie.

isolation phonique moquette

IDmaison > Bricolage > Sols > Moquette acoustique
Donnez votre avis ou posez une question
Copyright © 1998-2014 – Un site sur ledéveloppement durablepour lamaisonde Groupe Durable.com – Tous droits réservés.
La pose d’une moquette acoustique s’avère pertinente dès lors que l’on souhaite isoler phoniquement une pièce. Ce type de moquette absorbe la réverbération des sons, évite leur diffusion, et permet d’accroître le confort des autres habitants de la maison ou des voisins en immeuble.
Il s’agit en général d’une moquette très épaisse, de 4 à 9 mm, le plus souvent traitée antistatique, ce qui est préférable si l’on souhaite par exemple isoler un studio d’enregistrement ou plus classiquement une pièce destinée à recevoir un home-cinéma. Comme toutes les moquettes, l’acoustique existe en rouleaux ou en dalles pour un plus grand confort de pose.
Comme pour de la moquette classique en dalles, on fera en sorte d’avoir acheté des dalles appartenant au même lot pour éviter les différences de teinte.
Il suffit ensuite de décoller la dalle à remplacer en prenant soin de ne pas décoller les autres et de remettre une autre dalle à sa place. Apportez un soin particulier au fait que les dalles doivent parfaitement se toucher pour éviter toute rupture de l’isolation.
Il n’y a normalement pas de problème de déchirement des sous-couches, celles-ci sont résistantes ; il faudra toutefois gratter l’ancienne colle avant la pose de la nouvelle dalle. Enlever l’ensemble d’une moquette acoustique se fera de la même façon que pour une moquette traditionnelle.
Vous devez vousidentifieroucréer un comptepour poster un commentaire.
Soyez le premier à donner votre avis !
Posez toutes vos questions dans leForum Décoration des sols
En bois, en béton ou en fer, le plancher est l’un des éléments essentiels de (…)
Le linoléum est un revêtement très répandu et pourtant méconnu. Aujourd’hui, (…)
Les différents types de parquets que l’on peut trouver dans nos maisons, nos (…)
C’est l’été, la saison du bricolage, des rénovations et autres travaux, petits (…)
Le linoléum est un revêtement très répandu et pourtant méconnu. Aujourd’hui, (…)
Depuis l’Antiquité, le carrelage est utilisé pour revêtir les sols et les murs (…)
Le parquet n’a pas son pareil pour donner du caractère et une touche d’élégance (…)
S’ils ont eu une image vieillotte durant quelques années, les sols plastiques (…)
Le carrelage, qu’il soit au sol ou sur les murs est d’une grande facilité d’entretien (…)
Après avoir posé le carrelage dans la cuisine, au mur ou au sol, dans la piscine (…)
Cette semaine : Maison de 115 m², 6 pièces
deJohnbhb Le 31/10/2014 à 12:16:46
sur moquette rase possible ou pas
de laymichel » Le 07/04/2008 à 05:09:59
deAcxaioqg Le 14/09/2014 à 08:12:06
Moquette, carrelage ?
de SaraT » Le 16/11/2011 à 10:38:54
deThearoptott Le 22/09/2014 à 11:56:51
problème avec un parquet à coller
de judhy » Le 06/09/2008 à 09:38:54
decarpinswede Le 01/11/2014 à 04:13:18
conseil pose de parquet flottant
de bournassien » Le 20/01/2010 à 11:58:38
deWilliamoa Le 01/09/2014 à 08:04:39

isolation phonique moquette
isolation
acoustique, acoustique
des locaux d’écoute
acouphile.fr: réduire des nuisances de bruit ou satisfaire une
qualité
d’écoute
Il
existe sur ces sujets beaucoup de confusions,
de
solutions erronées proposées
….
Seule
une approche rigoureuse permet de les éviter
Pouréviter la propagation des impacts, on peut:
amélioration
normalisée
Delta Lw ou  global
en dB
Je propose assistance, diagnostics, études, pour améliorer l’isolation entre étages dans tous types de bâtiments, y compris pour les particuliers, en
région
Rhône-Alpes,voirtypes d’interventions et contact
Site réalisé par
Patrick Carré
isolation acoustique des planchers
et plafonds, isolation  entre étages
La
particularité des
planchers et plafonds,
est qu’ils sont soumis, plus que toute autre paroi, aux bruits
d’impacts .
Ils doivent aussi isoler des bruits
aériens .Les 2 fonctions ne se satisfont pas tout à fait de la même
manière
En
bas de page, un résumé propose des conclusions simples,
dont on peut se contenter
Les bruits d’impacts sont engendrés dans les locaux par
la mise en vibration d’éléments de la structure
du batiment . Ces vibrations sont le résultat de l’application
en un point de la structure de forces rapidement variables en
fonction du temps, par exemple instantanées, c’est à dire des chocs.
Les activités humaines(chutes d’objets, pas),les déplacements(meubles)sont le type de création des bruits
d’impacts le plus courant.
Leséquipements collectifs et individuels , les machines
diverses (perçeuse,appareils électro-ménagers) , sièges de mouvements alternatifs
ou tournants, représentent une autre famille de causes.

Le plus couramment les bruits d’impacts se transmettent de l’étage supérieur vers le local en dessous
Les matériaux rigides les plus répandus dans la
construction transmettent bien les vibrations, parce que les
liaisons internes dans ces matériaux sont très
fortes.
Dans le principe, le traitement est simple : il s’agit d’éviter la continuité deséléments
rigides entre le point d’application de la force et les parois
environnant le point de réception du bruit. Il est en général
plus facile et plus efficace de réaliser cette désolidarisation
au niveau du point d’application, par exemple avec un revêtement de sol élastique.
Mais il est fréquent, à cause des continuités des matériaux de la structure du bâtiment (planchers et parois verticales), que les impacts se transmettent très bien vers des locaux non adjacents, à l’étage inférieur, ou au même étage, ou au-dessus, voire vers des niveaux beaucoup plus lointains
Il peut être difficile dans ces cas de s’assurer du lieu de création exact de la nuisance
Il est interdit
de modifier la partie amortissante du revêtement de sol,
ou bien son changement doit se traduire par une qualité identique.
Il est possible de poursuivre juridiquement un propriétaire
qui aurait dégradé l’isolation aux impacts par une
modification inadaptée : par exemple, coller directement un carrelage à la place d’une ancienne moquette ou d’un parquet..
Dans le cadre de la réglementation acoustique de l’habitat,
les revêtement de sol sont testés sur les planchers
par une mesure normalisée (avec un matériel particulier,
la « machine à chocs normalisée »), qui donne
un résultat d’essai sous la forme du « bruit de choc
normalisé »Lnen fonction de la fréquence
(courbe) ou global Lnw en déciBels.
Plus cette valeur est faible, car il s’agit du bruit engendré,
meilleure est la solution plancher + revêtement de sol.
Les fabricants de matériaux de sol peuvent aussi donner « l’amélioration
Delta Lw = »
apportée. Sa mesure est effectuée avec la machine à chocs
normalisée posée sur une dalle en béton de
14 cms. Plus cette valeur est forte, meilleur est le matériau.
Maisla performance du revêtement sera toujours plus faible
s’il est posé sur un plancher de masse plus faible .
très dépendantede la sous-couche résiliente
on trouve divers types de sous-couche : liège, polystirène
élastifié dit acoustique, fibres de bois agglomérées;
le polystirène a une qualité inférieure
l’atténuation des impacts et d’autant meilleure que
la sous -couche est épaisse (5 ou 7 mms au moins)
les valeurs d’atténuation données par les fabricants
correspondent à un usage sur dalle béton épaisse,
on obtiendra toujours moins sur un autre type de plancher; les
indications données sur les documentations des produits
sont parfois difficilement comparables, il faut les interpréter
moyenne à bonne, très dépendante de la mise en oeuvre
préférer
sous couche épaisse et résiliente
la pose n’est pas si évidente
que l’on peut croire : la désolidarisation doit être
absolue, c’est à dire que la sous-couche ou les bandes
résilientes doivent remonter le long des cloisons verticales
sur toute la périphérie, le parquet ne doit pas
toucher ces cloisons, les plinthes ne doivent pas toucher le
parquet; attention aux jonctions des seuils et montants de
portes
l’efficacité aux fréquences basses (chocs ou machines) est peu élevée
parquet avec sous couche incorporée : les conditions de mise en oeuvre
ne peuvent
être satisfaites sans ajout de matériaux résilients
supplémentaires
15 à 22
selon épaisseur et sous-couche
bonne, mise en
oeuvre complexe
pas de polystirène
ordinaire
attention à la masse ajoutée sur le plancher
la sous couche doit avoir une élasticité adaptée à la charge
nécessite matériau de finition (carrelage)
excellente , la pose est complexe , et doit respecter à la lettre les préconisations du fabricant ou les DTU
nécessite matériau de finition
Comme on le constate dans ce tableau, sauf pour les moquettes,
l’efficacité des solutions esttrès dépendante de la qualité de leur mise en oeuvre.
L’affaiblissement des bruits aériens par
les parois horizontales répond évidemment aux mêmes
principes que les parois verticales, mais les possibilités
pratiques d’amélioration de leur isolation sont particulières.
On peut consulter pour analyser ces principes les
pagestransmissions ,isolement ,parois
simples ,parois doubles.
2 types de solutions sont
envisageables :
augmentation de la masseà l’étage supérieur :
Une chape béton de quelques cms peut être une solution,
sa masse ajoutée est de 120 kilogrammes au mètre
carré pour 5 cms, ce qui parait le maximum éventuellement
possible dans de nombreux cas.
Un remplissage de sable est une alternative intéressante,
nécessite une bonne étanchéité avec
liner PVC par exemple.
Ces solutions ne peuvent être sérieusement envisagées
que si les 2 étages font partie d’une même propriété,
ou si les copropriétaires sont en parfait accord, et en
s’assurant impérativement des capacités de surcharge
du plancher existant.. Elles ont des conséquences lourdes
sur l’aménagement intérieur des locaux.
à l’étage inférieur : doublage en plafond:
Pour
une vision globale de l’isolation phonique entre étages,
on peut consulter aussi les pages  :transmissions ,isolement ,paroi
simple ,parois doubles
Site réalisé par Patrick Carré,ingénieur INSA, EX prof acoustique IUT, licence Réhanilitation Bâtiments, Université Lyon
1, conseilacoustique en Rhône Alpes
La reproduction de tout ou partiede ce site sur toutdocument papier ou numérique est formellement interdite sauf avec l’autorisationde l’auteur
réaliser entre les divers constituants de la structure
des coupures élastiques,désolidariser lesélémentsentre eux, ce qui n’est pas simple à réaliser en pratique, et seulement à la construction ;
empêcher ou atténuer l’application des forces
sur la structure, par interposition de matériaux dits
résilients , c’est à dire élastiques, souples,
amortissants, dont l’efficacité dépend :

de l’épaisseur
du coefficient d’élasticité(appellé aussi
de raideur K), correspondant au pouvoir d’écrasement
sous une charge,
mais aussi du support, du plancher, qui doit être
massique ;
le matériau élastique ne doit jamais être
entièrement comprimé
sous la charge permanente ou la force d’l’impact ;

doubler avec un doublage désolidarisé dans le local recevant les bruits les parois , sièges des vibrations dues aux impacts, afin qu’elles n’émettent plus vers l’intérieur du local ;

souvent le plancher ou plafond n’est pas seul en cause, mais aussi certaines parois verticales,
la principale difficulté est dedéterminer quelles sont précisément les parois concernées.
lorsque la totalité des parois sont ainsi doublées, on réalise le principe célèbre de »la boite dans la boite »;qui fonctionne aussi pour le local créateur d’impacts ; transformer une pièce d’habitation pour satisfaire ce principe n’est pas simple, de nombreuses particularités de réalisation doivent être maîtrisées.

selon le type de bâtiment :

dans les immeubles d’habitation récents ,
soumis à la réglementation (depuis 1970) les planchers
sont toujours constitués de dalles béton pleines
d’au moins 18 cms d’épaisseur, avec chape flottante sous
carrelage en pièces humides ou séjours et parquet
flottant ou sol souple dans les autres pièces. Cette solution
constructive est la meilleure pour une qualité d’isolation
aussi bien aux bruits dimpacts qu’aériens, si la mise en oeuvre est réalisée dans les règles
dans le cas d’unemauvaise isolation , on peut faire l’hypothèse de malfaçons,on en rencontre même dans des immeubles actuels au prix élevé du m2 !.

dans les constructions des décennies 1950 et 1960 l’isolation des impacts estsouventmauvaise. La structure et les planchers sont fréquemment en béton ou entrevous, ce qui permet d’envisager une amélioration efficaceà l’étage supérieurpar modification des revêtements de sol.
Par contre, l’existence de cloisons verticales en briques liées aux dalles et d’unehauteur sous plafond normale de 2,50 m rendent très difficile, voire impossible l’améliorationà l’étage inférieur , sauf à envisager une réfectionimportante des cloisons intérieures par doublage, suppression ou remplacement.

sur les planchers
ancienslégers,en ossature bois , l’efficacité
des revêtements de sol est souvent faible par rapportaux valeurs du tableau ci-dessous. La solution pourrait être d’augmenter la masse, ce qui pose le problème
de la résistance mécanique du plancher.

un bâtiment ancien avec planchers à ossature (poutres) en bois et cloisons intérieures en briquescumule les conditions rendant extrèmement difficile une amélioration notable par actions à l’étage inférieur;
la hauteur sous plafond si elle est importante est le seul facteur favorable, à condition de pouvoir envisager une réfection importante, avec modifications de certains cloisonnements..

revêtements vinyliquesordinaires
en dalles ou rouleau avec sous-couche
moyenne
et variable : préférer
sous couche épaisse et résiliente
bonne
et variable : préférer épaisse
et souple
faible , selon épaisseur
et essence de bois
parquet
type stratifié en pose flottantesur
sous-couche continue posée indépendamment
parquets
en panneaux avec sous-couche incorporée
parquet massif traditionnelsur
lambourdes, bandes résilientes sous lambourdes
idem, dépend surtout des bandes résilientes,
liège, caoutchouc, etc
moyenne à bonne
mêmes
conditions de principe de mise en oeuvre
dalles flottantesmortier
de ciment épaisseur 4/5 cms sur panneaux polystirène
ou polyéthylènes expansés dits « élastifiés »
idemsous-couche panneaux
ou lés fibres végétales, minérales,
liège, latex, caoutchouc, etc
en majorité meilleurs
que polystirènes spéciaux élastifiés
les sous-couches en laine de roche très dense spécifique pour sols sontperformantes
excellente, mise
en oeuvre complexe ,, solution la plus efficace aux fréquences
basses, donc pour les impacts violents (machines)
la sous-couche doit remonter le long des cloisons verticales
sur toute la périphérie, aucun contact entre
la dalle et ces cloisons
dalles sèches préfabriquéestype Fermacell, Placosol, épaisseur au moins 25 mms, sur mêmes sous-couches : il existe des panneaux préfabriqués dalle sèche + sous-couche incorporée
élevée, dépendant du matériau constituant la sous-couche,
voir spécifications fabricants
dalles bois à emboitements type OSBsur sous-couche fibres végétales, laine minérale
idem ci-dessus, dépend des épaisseurs dalles et sous-couche
excellente , mêmes remarques,pose plus facile que dalles maçonnerie ou sèches, assez économique
nécessite matériau de finition

isolation phonique moquette

Annuler
Sauvegarder mon panier
Continuer sans sauvegarder

Mon profil
Mes newsletters
Mon carnet d’adresse
Mon magasin
Mes projets

Infos, horaires et coordonnées
Les offres du moment

Changer de magasin

Pour bénéficier des meilleurs offres près de chez vous et connaitre les stocks des produits qui vous intéressent, choisissez votre magasin de préférence :
Pour bénéficier des meilleurs offres près de chez vous et connaitre les stocks des produits qui vous intéressent, choisissez votre magasin de préférence :
Pour bénéficier des meilleurs offres près de chez vous et connaitre les stocks des produits qui vous intéressent, choisissez votre magasin de préférence :
Pour bénéficier des meilleurs offres près de chez vous et connaitre les stocks des produits qui vous intéressent, choisissez votre magasin de préférence :

Clôture

Terrasse et sol

Autre extérieur

Menuiserie intérieure

Menuiserie extérieure

Cloison

Isolation

Mur extérieur

Autre extérieur

Merci de saisir le(s) terme(s) à rechercher

Vendu uniquement dans certains magasins

26 Produit(s)  dans
Isolation phonique

par pertinence
du – cher au + cher
du + cher au – cher

Panneau isolant laine de coton ép.100 mm

Panneau isolant laine de coton ép.100 mm. Le panneau Métisse® est particulièrement adapté à la pose en rampants ou en murs et en couches croisées. Son excellent coefficient d’isolation thermique permet d’optimiser l’isolation en sous-toitures, combles, planchers ou murs.

vendu en conditionnement de 0,72 m 2 ,
soit 7,85 €
vendu en conditionnement de 4,32 m 2 ,
soit 55,73 €
vendu en conditionnement de 0,72 m 2 ,
soit 7,85 €
vendu en conditionnement de 0,72 m 2 ,
soit 4,97 €
vendu en conditionnement de 1,5 m 2 ,
soit 10,35 €
vendu en conditionnement de 1 m 2 ,
soit 10,60 €
vendu en conditionnement de 1 m 2 ,
soit 25,00 €
vendu en conditionnement de 1 m 2 ,
soit 35,60 €
vendu en conditionnement de 16,2 m 2 ,
soit 136,00 €

Partagez, Echangez
Des conseils de bricolage entre vous
Forum Brico
Vidéos Conseils

Entraide Gratuite
Partagez des heures de bricolage entre vous
Les Troc’Heures
pour faire le plein d’idées déco, promotions, nouveautés

Espace presse
Qui sommes nous
18h39
Espace client
Nos catalogues
Choisir mon magasin
Nos engagements
Espace artisans partenaires
Recrutement
Nos autres sites
Fiches de Données de Sécurité
Rappels produits
Questions fréquentes
Nous contacter
CGV et mentions légales / médiation
Espace éco rénovation

Nos services
La livraison à domicile
Le retrait magasin 2h
Le service pose
Le service après-vente
Les castostages
Entraide gratuite
Plus de services

Isolation thermique par l’extérieur

Isolant

Isolation phonique

Pour mur intérieur

Pour sol

Colle et accessoire

A-Z produits et marques
Retour haut de page
Vous êtes sur le point de changer de magasin.
Cette offre est proposée exclusivement sur castorama.fr.
Pour en bénéficier, vous allez être déconnecté de votre magasin.
du lundi au samedi de 08h00 à 20h00
Pour profiter pleinement des fonctionnalités de votre liste, merci de vous identifier:

isolation phonique moquette

Moteur de recherche

Rechercher

S’inscrire
Connexion

Editer mes informations

Se déconnecter

Posez votre question
Anonyme- Dernière réponse le 20 juin 2014 à 12:33parriri
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Auto|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

isolation phonique moquette
Voir nosbons planset toutes lessoldes déco.fr
Idées & conseils bricolage & aménagement

Deco.fr

Bricolage et travaux

Revêtements de sols

Dans quel cas poser de la moquette acoustique ?

Question :

« Ai-je besoin de moquette acoustique partout ? »

Réponse : un revêtement pour les pièces qui nécessitent une isolation phonique.

La moquette est par définition un isolant phonique. Mais il existe aussi un type de revêtement spécial pour lequel cette propriété est renforcée, la moquette acoustique.

Amortissant les bruits de pas comme les objets traînés sur le sol, absorbant les bruits de voix ou la musique et évitant la diffusion des sons, la moquette acoustique peut se poser dans toute pièce ayant besoin d’être isolée phoniquement.

Au sol ou sur les murs, la moquette acoustique est particulièrement utile dans des appartements ou des bureaux, mais aussi dans des pièces dotées d’un home cinema, dédiées à la pratique de la musique, etc.

Si vous êtes locataire dans un immeuble et que vous souhaitez changer la moquette de votre appartement, attention d’ailleurs à bien vérifier si l’ancienne est acoustique ou non. En effet, la loi vous oblige à ne pas abaisser les performances d’isolation phonique de votre logement.

Vous aussi, envoyez-nous votre question brico

Autres articlesRevêtements de sols

Choisir un carrelage chaleureux dans la pièce à vivre
Comme une envie de mosaïque dans la cuisine…
Une déco intemporelle pour la pièce à vivre
Les alternatives au parquet dans une pièce à vivre

 

OK

On se donne rendez-vous tous les jours avec des conseils, des idées déco et des bons plans shopping

isolation phonique moquette

Conséquence suppression moquette sur isolation phonique ?
Ce sujet comporte 4 messages et a été affiché 177 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 10
Dept :Paris
Ancienneté :+ de 1 an
Conséquence suppression moquette sur isolation phonique ?
Bonjour,

Je viens d’emménager dans un appartement ancien (immeuble de 1890). Dans la pièce principale (qui sert de salon et de salle à manger), il y a unparquetcontrecollé sous lequel nous avons trouvé de la moquette et encore en dessous (!) le parquet d’origine, que nous trouvons très beau.

Nous voudrions donc « récupérer » le parquet ancien, qui est encore en bon état. Notre seule interrogation porte sur les conséquences (d’enlever contrecollé et moquette) pour nos voisins du dessous. Quelqu’un pourrait-il nous éclairer sur les conséquences en terme de bruit ? 

Deux petites choses :

– notre voisine d’à coté a comme seul revêtement de sol ce parquet ancien

– l’étage du dessous n’est pas configuré de la même manière que le notre et nous ne savons pas s’il y a une chambre ou une pièce de vie en dessous de chez nous).

Un grand merci pr vos lumières !

T.
Ne vous prenez pas la tête pourvos travaux d’isolation… Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
Messages :Env. 5000
Dept :Essonne
Ancienneté :+ de 4 ans
Bonjour

en principe lorsque vous faites des modifications de ce genre vous ne devez pas

dégrader la situation existante . Si le parquet actuel était posé sur la moquette

(façon plancher flottant) on peut penser que cela apportait un plus vis à vis des

bruits d’impacts. Bien sur tout cela reste à vérifier : état de la moquette faisant

office de sous couche, désolidarisation du plancher actuellement en place, ….

Si vous faites ces travaux il va falloir retoucher le bas des portes, …

Cdt
Messages :Env. 10
Dept :Paris
Ancienneté :+ de 1 an
Bonjour Monsieur,

Un très grand merci pour votre réponse et vos lumières,

Bien cordialement,

T.
Messages :Env. 300
Dept :Rhone
Ancienneté :+ de 2 ans
Concernant le bruit, cela dépend aussi de votre mode de vie : entre marcher en chausson / pied nus sur votre parquet, ou chausser des talons dès 8h du matin (expérience vécue), cela n’a pas le même impact sur le voisin du dessous. et ceci hors parquet / moquette /carrelage .

Faites un petit tour de vos voisins, du dessus, du dessous, d’à côté pour vous présenter et faire connaissance, et profitez en pour demander à visiter, poser quelques questions sur leur vie.

Vous verrez vite si le fait d’enlever un peu d’ isolationphonique avec la moquette va les déranger beaucoup ou pas
Retour à la case départ : recherche de terrain
En cache depuis le vendredi 23 juin 2017 à 19h15

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
«  Risque pourriture ossature bois eniso ext laine de bois  »
Discussion lancée par- 4 réponses
«  Divers question isolation de ma maison  »
Discussion lancée par- 7 réponses
«  Isolation pièce au dessus d’un garage  »
Discussion lancée par- 3 réponses
«  Scotch sur laine de verre  »
Discussion lancée par- 5 réponses
«  Isolation phonique du plancher du voisin du dessus  »
Discussion lancée par JérémyG – 8 réponses
«  Isolation boisseau qui passent dans une chambre  »
Discussion lancée par Guililice – 6 réponses

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 327 198 membres et aux 4 412 117 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |
0.077

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Tout savoir sur l’isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

isolation phonique moquette

Rédigé par : QUI|
le 21 juillet 2016 à 15:20
|
|

Rédigé par : leddet|
le 25 juin 2016 à 23:00
|
|

Rédigé par : sosconso|
le 26 juin 2016 à 09:06
|
|

Rédigé par : petit scarabée|
le 04 juillet 2016 à 18:47
|
|

Rédigé par : sosconso|
le 05 juillet 2016 à 07:00
|
|

Rédigé par : Js|
le 23 juin 2016 à 22:33
|
|

Rédigé par : billeversee|
le 22 juin 2016 à 23:09
|
|

Rédigé par : acousticien|
le 22 juillet 2016 à 09:36
|
|

Rédigé par : fred|
le 22 juin 2016 à 15:31
|
|

Rédigé par : PG|
le 22 juin 2016 à 14:25
|
|

Rédigé par : fred|
le 22 juin 2016 à 15:33
|
|

Rédigé par : marc|
le 22 juin 2016 à 11:56
|
|

Ce blog est édité grâce au concours deWordPress
RSS des notes|RSS des commentaires
Depuis quelques années, il est devenu « tendance » de remplacer la moquette de son appartement pardu parquet ou du carrelage . Mais la disparition de ce revêtement de sol peut nuire à l’insonorisation,prévient le site Bruit.fr.Ceux qui y procèdentencourent des sanctions, comme le montre une décision récente du tribunal de grande instance de Paris.
Bernard Ch., propriétaire d’un appartement situé au 5e étage d’un immeuble du 16e arrondissement, se plaint du bruit en provenance du 6e étage (chaîne Hi-Fi et déplacements peu discrets du locataire).
Il saisit le juge des référés qui, par une ordonnance de février 2012, ordonne une mesure d’expertise. L’expert judiciaire constate que les nuisances que Bernard Ch. subit ont bien pour origine les activités bruyantes du locataire du dessus.
Mais il ajoute que l’isolation acoustique entre les deux appartements a été considérablement affaiblie lorsque le propriétaire du 6e a remplacé la moquette d’origine par un parquet flottant. Il considère qu’avec ces bruits d’impact sur le parquet flottant,« les conditions normales des bruits de voisinage entre logements collectifs au sein d’une copropriété  » sont dépassées. Il préconise la pose d’un autre revêtement.
Sur la base de ce rapport, Bernard Ch. assigne le propriétaire et le locataire du dessus, afin qu’ils soient condamnés à l’indemniser de ses préjudices et à procéder à la remise en état du sol de l’appartement du 6e. Il recherche leur responsabilité sur le fondement du principe selon lequel« nul ne peut causer à autrui des troubles excédant les inconvénients normaux de voisinage ».Il ajoute que le remplacement de la moquette par un parquet flottant s’est fait en violation du règlement de copropriété, qui imposait de« maintenir les revêtements isolants en état d’assurer l’insonorisation des appartements ».
Le tribunal juge que «  la baisse d’isolation, qui accroît la transmission des bruits d’impact, et qui place l’appartement de la victime dans un niveau de confort nettement plus dégradé que celui offert par l’immeuble en copropriété dans son état d’origine, constitue un trouble anormal de voisinage » . Il estime que ce trouble «  engage la responsabilité de plein droit du copropriétaire » , qui a fait les travaux, mais aussi «  du locataire »,trop bruyant.
En effet,« la dégradation de l’isolement acoustique ne peut exonérer le locataire de sa propre responsabilité »,commenteMe Christophe Sanson , avocat spécialiste des problèmes acoustiques,sur le site Bruit.fr
Le tribunal de grande instance de Paris les condamne in solidumà payer à Bernard Ch. 8 000 euros pour trouble de jouissance, 4 000 euros de frais d’avocat, ainsi que les frais de l’expertise judiciaire, le 13 octobre 2015. Avant que le jugement n’ait été rendu, le propriétaire a procédé à la pose d’une nouvelle moquette, conformément aux préconisations de l’expert.
« La solution retenue correspond à une jurisprudence constante » ,commente Me Sanson:« L’auteur du changement de revêtement de sol, à l’origine d’une dégradation de l’isolation acoustique entre deux appartements, engage nécessairement sa responsabilité et doit réparer en conséquence les préjudices qui en découlent. »

Il rappelle que« l’article 9 de laloi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriétédes immeubles bâtis énonce, en effet, un principe simple »: «  Chaque copropriétaire jouit et use librement de ses parties privatives sous la condition de ne porter atteinte ni aux droits des autres copropriétaires ni à la destination de l’immeuble. »
Il précise qu ‘ »il existe des règles propres à chaque règlement de copropriété et donc à chaque immeuble « . Mais «  un bon règlement subordonne, en général, les modifications de revêtement de sol à la réalisation de deux conditions cumulatives :
1- le copropriétaire doit demander l’autorisation du syndic voire du Syndicat des copropriétaires avant d’entreprendre ses travaux ;
2- le nouveau revêtement de sol doit présenter des qualités d’isolement acoustique au moins égales à celles du revêtement initial. »
Avant de remplacer votre moquette tachée par un magnifique carrelage, prenez donc vos précautions… 
.
.
Quelle chance il aBernard!
je suis en procédure depuis 6 ans sur un sujet similaire etsuis passé par la procédure enréféré qui a nommé unl’expert « approximatif » qui prend quasi 1 an pour rendre son rapport qui coûte 4500 € TTC, unjuge qui ne lit pas les pièces, ou les déclare manquantes et qui rejette l’appel, une erreur de procédure.qui prend encore 9 mois pour tout recommencer
y a de quoi penser que même quand on a raison on a tort, que tout cela coûte très cher et très usant ! que sera sera
Acrobranche avec 1 seul « C » (du grec akros = haut)
Merci pour ces très intéressantes chroniques
Merci
pourquoi l’écrit-on avec deux C dans ce cas… Mystère
Parce que lorsque l’on fait de l’accrobranche, on s’accroche aux branches (ou dérivés de branches)…
MERCI :« l’article 9 de la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété »
Je le ressortirai la prochaine fois, certains copropriétaires n’ont absolument aucun savoir vivre.
Ah, rigolo, j’ai vécu dans 4 appartements après ma majorité et dans chaque j’ai viré l’immonde moquette pour rénover le plancher en dessous . L’appart le plus jeune avait 80 ans ceci explique peut être cela . Actuellement il a + de 120 ans et oui j’entends les voisins du dessus marcher. Copro quoi, mais je le savais avant .
Quand on installe un plancher, on peut aussi l’insonoriser, c’est le vide entre le sol et les planches qui résonne, si on le comble plus de bruit .
billeversee, mon expérience professionnelle me porte plutôt à penser que dans bon nombre de cas, enlever la moquette n’a pas d’incidence, soit parce que les voisins sont tolérants, sourds, absents, etc., soit parce que l’agencement des logements est favorable à la protection des locaux sensibles contre le bruit de choc produit sur le sol « nettoyé » de sa vieille moquette.
Quant à votre conseil de combler le vide, il permet de résoudre un problème spécifique qui n’a rien à voir avec le type de revêtement de sols.
Enlever la moquette sans la remplacer par un revêtement équivalent relève donc du pur pari.
Privilégier les revêtements PVC à la moquette qui permettent de concilier insonorisation et facilité d’entretien.
Et pour l’électroménager, ajouter des patins caoutchouc:

http://s1.lmcdn.fr/multimedia/7f1400340321/d458569e4c09/produits/lot-de-4-amortisseurs-en-caoutchouc-3m.jpg?$p=tbprdlist

Les allergiques aux acariens doivent apprécier ce jugement… (pour ceux qui l’ignorent, il leur est recommandé de ne pas avoir chez eux de moquette, de tapis…)
Y a-t-il déjà eu des jugements qui tolèrent que, pour raison de santé, un propriétaire ou un locataire d’un appartement ait changé la nature du sol, même si cela détériore l’insonorisation du logement ?
Question : n’y avait-il pas d’autres solutions pour retrouver l’insonorisation initiale que de remettre de la moquette ?
Les revêtements PVC semblent concilier insonorisation et hygiène.
Hmm, effectivement, bon à savoir.
La première chose que j’avais faites dans mon ancien appartement était d’enlever la moquette dégueux pour y mettre du parquet ^^.
Maintenant, avec un peu de bon sens on évite de courir en talon chez soi et on met des tapis à des points stratégiques… Ca suffit largement pour atténuer les bruits normaux.
Maintenant un voisin irrespectueux, qui met de la musique à fond, etc, ce n’est pas de la moquette qui va régler le problème…
Je suis journaliste au Monde depuis trente ans.
Au cours des années 1990, je me suis passionnée pour l’organisation des collectivités locales ; j’ai également décrit les heurs et malheurs du corps préfectoral. J’ai ensuite suivi les transhumances du Parlement européen, entre Bruxelles, où j’ai été basée pendant neuf ans, et Strasbourg.
J’ai ouvert le blog Sosconso en novembre 2012.
Depuis mai 2013, je publie une chronique du même nom dans Le Monde, daté samedi.
J’ai écrit, notamment, un roman, Conflit de voisinage (Max Milo, 2013), réédité avec un certain succès par France Loisirs.
Vous pouvez retrouver la page Sosconso de Facebook ici

https://www.facebook.com/Sosconso/

isolation phonique moquette
Le son est une vibration
transmise par l’air (molécules et particules) et la matière.
Dans le vide donc, pas de
propagation.
Entre air et matière, de
part et d’autre des cloisons, les transmissions sont possibles.

En isolement phonique ou
acoustique (c’est la même chose), on distingue les bruits
aériens et les bruits de chocs
(solidiens), qui se traitent bien entendu différemment.

Les bruits aériens sont
ceux transmis par l’air (musique, circulation routière…).
Les bruits de choc (pas,
portes…) et les vibrations (ascenseur, chaufferie…) sont
propagés par les matériaux avant
de passer dans l’air.
      Le son est caractérisé par son intensité
et par sa fréquence. La réglementation ne
prend en compte que les
fréquences entre 100 Hz et 5000 Hz ( au delà, les aigus sont
facilement stoppés par les
matériaux isolants).
   
 L’unité de mesure des niveaux de bruit
est le dB. Le dB(A) est une grandeur « voisine »
qui tient compte de la
sensibilité de l’oreille, variable avec la fréquence du son. 35 dB(A)
est le seuil de confort, à
ne pas dépasser, généralement admis pour un intérieur de
L’isolation acoustique : généralités
                  Il est bon en
préalable de rappeler que l’isolation phonique se joue à plusieurs
niveaux :
que de chercher à protéger
les pièces qui en sont victime. C’est plus facile et bien moins coûteux.
Bien entendu, ce n’est pas
toujours possible, par exemple quand il s’agit de rues bruyantes, de passage
d’avions ou de trains…
L’isolation consiste donc à
amortir au maximum la vibration des parois de séparation qui doivent absorber
le son mais sans le
réverbérer. On obtient ce résultat par des matériaux creux ou au contraire à
forte masse
L’absorption acoustique
d’un matériau est définie par la quantité d’énergie qu’il absorbe par rapport à
celle
qu’il reçoit.
Les laines minérales agissent
par absorption dans leur texture en laissant entrer l’énergie et en la
dispersant
Le plomb et les matériaux
denses par contre freinent les ondes à l’intérieur de leur structure lourde.
Ils
                                                Yvon Jaouen, acousticien
                                      
(acoustique sous-marine)
il ne faut pas
tomber dans l’excès inverse, sur-isoler et transformer vos combles en
« chambre sourde »,
totalement coupée
des son du dehors comme du dedans. Cela deviendrait vite oppressant !
Il est agréable de
percevoir un peu ce qui se passe dehors. Un bonne isolation acoustique doit
faire en sorte que les bruits ne soient pas gênant, mais sans les
supprimer.
De même, la
communication dans la maison doit rester possible, pour ne pas avoir à
crier pour appeler une personne installée dans la chambre ou le bureau sous
les toits. Sinon, un téléphone intérieur risque de devenir
indispensable ! Pour avoir passé toute mon adolescence dans une
chambre sous combles perchée au troisième étage, je vous parle d’expérience.
N’oubliez pas non plus que l’atténuation d’une source de bruit fait
« remonter » les autres, par le simple fait que votre oreille
adapte naturellement sa sensibilité. Si les bruits extérieurs
disparaissent, ce sont les bruits intérieures masqués qui vont revenir au
premier plan, avec une gêne qui peut croître !
En isolant
acoustiquement vous gagnez en fait sur deux tableaux : une voiture qui
passe (cas fréquent que j’ai du moi-même traiter, habitant sur une route
bruyante) fera
moins de bruit, et
en plus ce bruit durera moins longtemps.
D’une gêne quasi
continue j’étais parvenu à 5 seconde d’un
bruit très acceptable
toutes les 30 secondes environ. Cet
aspect est souvent
oublié des acousticiens qui raisonnent
en bruit continu
alors qu’il est souvent transitoire.
Les cloisons composites
plâtre + laine minérale ont une efficacité basée sur les discontinuités entre
éléments constitutifs. Le
plâtre épais freine les sons qui sont ensuite absorbés par l’isolant minéral.
L’atténuation acoustique d’un isolant en aérien, notée R, se mesure en dB(A) =
10 Log (atténuation),
c’est à dire le logarithme
décimal du niveau de bruit capté derrière l’isolant divisé par le bruit émis.
Plus R
est grand meilleure est
l’isolation.
Il n’est pas inutile de connaître quelques ordres de grandeur :

*             R = 30 dB(A) : inefficace, on
entend tout d’une pièce à l’autre
*             R = 35 dB(A) : faible,
on entend les voix, à la limite du compréhensible
*             R = 40 dB(A) : assez
bon, une conversation devient inintelligible
*             R = 45 dB(A) : bon, logement calme
*            R = 50 dB(A) : excellent isolant
nota : le dB(A) est
la mesure légale en France. Dans les autres pays de la CEE, on utilise
directement le dB,
supérieur d’environ 3 db
(20 Log au lieu de 10 Log).Si on
associe plusieurs produits isolants à suivre, la
performance de l’ensemble
se calcule en additionnant les valeurs ‘atténuation de chaque couche. C’est
Le niveau de confort dans une pièce est évalué à environ de 35 à 37 dB(A). Une
rue passante donne un
niveau sonore moyen évalué
à 70 dB(A). Des vitrages et des cloisons vous apportant une atténuation
de 70 – 37 = 33 dB(A) est
en principe suffisant.
ordres de grandeur :
rue calme (60 dB(A)), rue passante (70 dB(A), automobile (80 dB(A)
Nota : une réduction de
3 dB(A) correspond à un affaiblissement de l’intensité du bruit de moitié, donc
L’isolement acoustique, le
Dn, de mesure aussi en dB(A).
L’indice d’affaiblissement
acoustique, noté R, se donne aussi en dB(A).
Les tests de performance des matériaux et des bâtiments sont menés avec deux
bruits normalisés, le
fameux « bruit
rose » et le « bruit route » (simulation du trafic automobile).
D’où des valeurs de Dn ou R
suivies de cet indice (et
différentes) dans les spécifications des fabricants.

A noter aussi que, de par l’asymétrie des combinaisons d’isolants, l’isolement
peut être différent suivant le
sens dans lequel passe le
son. Mettre une isolation de chaque coté d’une paroi n’apporte pas grand chose
de plus.
 
Concilier performances acoustiques et thermiques dans un même matériaux est
difficile, les conditions à
remplir étant pratiquement
opposées. L’isolation thermique réclame des matériaux légers et emplis d’air.
L’isolation phonique
requière des matériaux denses et absorbants.

En bruits aériens, la source est souvent extérieure. De plus, le bruit
« monte », il suffit de vous mettre dans
un combles à rampants non
isolés pour constater à quel point le bruit extérieur s’y entend clairement,
malgré la toiture. Votre
isolation et vos vitrages devront donc être performants.
Du point de vue vitrage, undouble-vitrageà verres simples ne procure
qu’une protection thermique.
Choisir des verres
feuilletés pour obtenir de meilleurs résultats : une feuille de plastique
placée entre deux
épaisseurs de verre fait
fonction d’amortisseur, limitant la résonance de la lame d’air, et donc le
passage
La « menuiserie »
des vitres (encadrement, volet roulant…) doit aussi être acoustiquement
performante.
Un vitrage épais (8 mm) permet d’espérer au moins 30 dB(A), mais il sera très
lourd. La fenêtre doit être
robuste en conséquence. Un
joint de calfeutrement permet de gagner encore environ 5 dB(A).
Undouble vitrage
asymétriquepermet d’atteindre 35 à 40 dB(A). La vitre la plus épaisse
(côté
intérieur ou extérieur, les
documents Internet se contredisent voir ci contre !) amorti les vibrations
sonores.
L’asymétrie renforce la
protection dans la aigus.
Une double fenêtre (150 mm
minimum entre vitres, à ne pas confondre avec le sur-vitrage donc) permet
de dépasser les 40 dB(A).
(attention aux fausses impressions : un double vitrage uniquement
« thermique » a un isolement
acoustique plus faible
qu’un simple vitrage d’épaisseur équivalente (8mm > 4mm-air-4mm).
Unsur-vitrage
(seconde vitre pratiquement « collée » contre la première, n’apporte
pas grand chose du
Par contre undouble
fenêtrageavec deux châssis séparés par un vide d’air de 150mm minimum peut
permettre des gains de 40
dB sur les façades très exposées.
La certificationCekalatteste de la bonne qualité d’un vitrage en terme
d’acoustique. Le labelAcotherm
est décerné aux fenêtres combinant
isolation acoustique et thermique performante.   

Souvent, laventilationde la pièce est assurée par les fuites au niveau
des vitrages. Si vous installez un
vitrage parfaitement
étanche, il devient nécessaire d’ouvrir des entrées d’air ailleurs, pour éviter
la
condensation. Elles devront
être protégées par des systèmes qui devront, comme vos volets roulants,
afficher des performances
supérieures ou égales à 36 dB(A).

Le certificat ACOTHERM se
réfère à la NRA (Nouvelle Norme Acoustique) pour classer les produits de ac1
à ac4  qui correspondent à 28, 33, 36, 40 db(A) en
bruits routiers.
Performances isolantes des laines minérales
   Les laines minérales (verre et roche), de par
leur faible densité, sont parfaitement adaptées à l’isolation
thermique, mais peu
performantes en phonique, en particulier sous leur forme
« bouffante ». Il existe
donc maintenant des
panneaux semi-rigides plus denses, pour murs et rampants, parfois directement
associés à une plaque de
plâtre ou un aggloméré bois. On trouve aussi des laines complétées avec un film
Autre produit disponible,
l’association laine minérale haute densité + plâtre qui fonctionne sur la
discontinuité entre
éléments constitutifs.
Laine minérale seule en rouleaux  : R = 37 dB(A)
laine minérale seule en panneaux : R = 40 à 45 dB(A)
Un couple laine minérale – plâtre permet de gagner 8 dB(A) avec 50 mm de laine,
10 à 15 dB(A) avec
A signaler que des panneaux
légers trop rigides (dont le polystyrène) peuvent « vibrer » et
amplifier le
son au lieu de l’étouffer,
dégradant l’isolement au lieu d’y contribuer. Idem pour les isolations
thermiques
à base de mousse injectée,
trop rigides.

A noter que les mesures de bruits sont difficiles à faire, et le résultat
d’isolation acoustique délicat à prévoir.
Il faut bien identifier
d’où vient effectivement la gêne, les points faibles de votre logement avant
d’engager
des travaux coûteux
.L’approche doit être globale (le son passe partout), les solutions équilibrées
(même
niveau de performance sur
cloisons et vitres par exemple). Pour autant, le résultat dépendra autant du
soin à l’installation que
des simples spécifications techniques. C’est ici qu’apparaît l’intérêt d’un
professionnel
Il s’invente des produits
isolants « miracle » tous les jours ou presque. La tendance est aux
matériaux fins,
souvent plus chers et plus
délicats à installer. Dans ce type de domaine il convient de s’aventurer avec
prudence car beaucoup de
produits se révèlent décevants au final, soit parce que leur installation est
trop
délicate soit parce qu’ils
présentent d’autres défauts hors acoustique.
En ce qui concerne lesrampants ,
la majorité des combinaisons de matériaux isolants, et les produits
« complexes »
utilisent la règle « masse – ressort-masse ». L’association
« cloison-isolant minéral-plâtre »
Il faut toujours tenter de désolidariser le système isolant des structures
porteuses, qui véhiculent le bruit.
Ce n’est pas le cas avec
les panneaux de doublage à coller directement sur les structures
C’est par contre le cas avec la solution CombleséVolumes, des parements en
placoplâtre montées sur profilé
métallique, avec une lame
d’air importante derrière. Si nécessaire, il est possible de multiplier les
couches
de plâtre (2 ou 3). Les
joints entre plaques doivent aussi être particulièrement soignés. Il faut aussi
veiller
à découpler le parement des
murs (pignon) et du plancher.
La solution que nous utilisons en général, laine minérale posée sur plaques de
plâtre fixées aux chevrons
par suspentes, permet
d’obtenir au minimum les résultats suivants :

Certains fabricants proposent en plus des plaques de plâtre spécialement
adaptées au traitement acoustique
(Prégystyrène dB35 de
Lafarge par exemple).

Veiller aussi à « boucher » tout ce qui est gaines inutiles, conduits
de cheminée inutilisés… fermer celles
qui sont nécessaire par des
grilles coupe-bruit.
Dans les combles, le manque de place impose parfois d’utiliser des produits
léger  et peu encombrants.
Les matériaux à base de liège
par exemple ont une efficacité 5 à 10 fois supérieure au bois, à la brique ou
au plâtre. On les trouve en
rouleau de 3 mm d’épaisseur, ou en plaques. Mais s’ils sont efficaces en bruits
aériens extérieurs, ils
sont mauvais en bruits d’impact, du fait de leur faible « masse »
(comme tous les
produits
« miracle » ultra fins). Sous rampants, ils conviennent donc bien.

En résumé on peut dresser le tableau suivant qui indique les combinaisons
de matériaux possible en allant
*        double vitrage simple – fenêtre
classique. Laine de verre ou roche + placoplâtre
         
*        double-vitrage asymétrique,
fenêtre classique, . Laine de verre ou roche +
         placoplâtre
, aération classique

*      double vitrage asymétrique avec
vitres feuilletées, fenêtre et
         volets
roulants bien isolé (label Acotherm), aérations performantes
         isolation
rampants performante.
*        double fenêtrage avec vitrages
performants, isolation rampants performante
                   volets
roulants et étanchéité entourage ouvertures soignés

Du point de vue épaisseur des vitrages, il existe plusieurs variantes :
·                    
4-12-4 :
standard
·                    
[2-6-4]
en 4 épaisseurs : sécurité
L’isolation par rapport aux bruits extérieurs est essentielle. Mais certaines
sources de bruit sont aussi
intérieures. C’est à
ceux-ci que s’adressent l’isolation des sols et des cloisons (voir plus bas).
Il faut particulièrement
faire attention à l’isolation dans le secteur locatif, où le bruit de voisinage
est
maintenant strictement
réglementé (Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) depuis 1996).
elle est jusqu’à 6 fois
plus efficace si on traite le bruit dans la pièce où il est généré que là où il
est subi.
            Premier cas de figure, le bruit
vient du dessous. Quand ceci est possible, l’installation d’un double
  plafond avec isolation dans la pièce
inférieure est la solution efficace pour les bruits montants, et qui
n’entame pas le volume de
vos combles.
Un « faux »
plafond est constitué d’une structure métallique plane, fixée à au plafond
d’origine par
l’intermédiaire de tiges
filetées avec un ancrage adapté. Sur cette structure sont alors fixées les
plaques de
placoplâtre (une ou
plusieurs épaisseurs).
Un matelas de laine
minérale vient reposer sur ces plaques, entre les deux plafonds. C’est une
installation
délicate à réaliser (poids
des plaques), qui exige l’expérience d’un professionnel pour obtenir un nouveau
plafond d’aspect impeccable
et de bonne tenue dans le temps.
En cas de résultat insuffisant, il peut être aussi nécessaire d’isoler les murs
de la pièce, qui font parfois  
planchers aux bruits
d’impacts telle que le niveau sonore à l’étage en dessous ne dépasse pas les 51
dB(A).
a le choix, il vaut mieux
privilégier une pose en flottant, désolidarisé des parois latérales, la plus
performante
Enbruit de choc , il existe deux indices de qualité d’un isolants
différents :

        * le «  Ln  », en
dB(A) aussi, qui exprime le niveau perçu derrière une cloison.
Plus Ln est petit ou plus Delta L est grand, meilleure est l’isolation aux
chocs ou pas. Une valeur de Ln
de 65 dB(A) ou un Delta L
de 15 à 18 dB(A) procurent un bon niveau de confort.
Quelques ordres de grandeur dans ce domaine :

*
      plancher en bois simple : Ln =
98 dB(A), donc isolation inefficace
        *      parquet collé directement sur une dalle en béton : Ln =
77 dB(A), donc faible isolation
        *      moquette avec sous couche (thibaude) : Ln = 40 à 55
dB(A), très bon donc
*      sous couche Isodur bi-face de
Actis  sous parquet:  3mm procurent
un Delta L de 16 dB(A)
*      revêtement plastique collé sur
sous couche : Delta L = 20 dB(A)
*      moquette sur thibaude ou sous
couche caoutchoutée : Delta L = 30 dB(A)

En rénovation, au niveau
des vieux planchers on emploie souvent des solutions simples à base de parquet
flottant sur couche de
faltex. Une isolation acoustique plus performante de vieux planchers peut se
réaliser
avec une chape flottante
coulée sur des panneaux en « PSE dB ».
Les moquettes posées sur thibaude et les revêtements caoutchoutés assurent
isolation thermique et
phonique à la fois, dans
les deux sens (bas vers haut, haut vers bas (bruit d’impact, de pas).
Les tapis, aiguilletés sont
d’autres solutions efficaces.

La réalisation la plus lourde
en terme de mise en oeuvre, mais la plus efficace, est de couler une dalle
flottante, qu’on couvre
alors directement de parquet, carrelage, moquette….
Dans certains cas extrêmes
l’emploi de feuilles de plomb est possible, mais cette solution est coûteuse et
le poids à supporter pour
l’empoutrement très important.

Attention : les revêtements « fins » sont inefficaces contre
les grincements de plancher. Il faut soit
dessous)  par une isolation en dessous, avec un
faux-plafond (une ou deux couches de placo sur suspentes
L’isolation des
cloisons séparatrices
Si vous décidez de créer
plusieurs pièces habitables dans vos combles, vous aurez à traiter des bruits
proches, voire parfois même
des chocs aux cloisons.
Du point de vue de
l’isolation acoustique descloisons , optez pour des solutions à feuilles
de placoplâtre
plus ou moins épais montées
sur profilés avec en sandwich un panneau dense de laine minérale ou un
aggloméré épais (50mm).
Vous aurez ainsi sans le savoir opté pour le classique « masse – ressort –
masse ».
Bien entendu les deux
plaques de plâtre doivent être les plus indépendantes possible.
Désolidariser aussi ces
cloisons du sol et des murs est essentiel, même si parfois compliqué à
réaliser.
Nous veillons aussi à percer
ces cloisons le moins possible. Les passages de canalisation (eau, chauffage)
sont bouchés sur toute
l’épaisseur de la cloison par un matériaux souple ; les saignées seront
réduites au
minimum, les prises
électriques et interrupteurs ne sont pas percées face à face.
Pour une cloison
particulièrement sensible il est conseillé d’opter
pour un doublement des
plaques de plâtre (12.5 x 2). Conserver
Installer et isoler les sources de bruit et
vibrations
En ce qui concerne le cas des vibrations (chaudières, tuyauterie…), il faut,
pour s’en prémunir, respecter
L’isolation
acoustique est souvent négligée car rapidement coûteuse pour un résultat
difficile à prévoir d’avance.
Il n’est donc pas
surprenant que ce type d’amélioration fasse donc l’objet des subventions
depuis plusieurs années.
Le dispositif de
subvention évolue chaque année. Pour savoir
ce qu’il en est en
2006, reportez vous à la rubrique
« projet –
financement » de ce site.

Sachez que (c’était encore vrai en 1995) les logements construits avant
1970 ne sont pas soumis aux normes acoustiques, même en cas de rénovation
actuelle.
Ceux construits
entre 1970 et 1996 sont soumis à une loi de 1969 peut contraignante. Par
contre, les logements construits
depuis 1996 doivent
être conformes à la NRA.
                                                              (sources 1995)

nota : il existe un
indice Lw de bruit pour l’électroménager, il doit être le plus bas
possible.

Si vous installez une baignoire en combles, elle doit être désolidarisée de la
structure (mur et plancher)
par des plots
anti-vibratiles, et de son habillage (carrelage) par un joint souple.
Pensez aussi à la gêne constituée par la VMC sous toiture, qui sera si possible
placée en coin de pièce, et
CIDB  : Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit
 
Liens utiles :          Fiche «  isolation thermique et
phonique  » fiche IdeesMaison.com
                           Fiche «  bruit  » renov.com

isolation phonique moquette
(Le message s’auto-fermera dans 2 secondes)
Bonjour,

pour m’isoler phoniquement avec mes voisins du dessous, je désire mettre de la moquette et en plus insérer une couche isolante entre la moquette et le sol.
Que me conseillez-vous comme couche isolante ?

Merci

bonjour.
A moins de mettre des materiaux différent et sur plusieurs epaisseurs, l’isolation phonique est difficile a obtenir parfaitement. Des materiaux différents pour que les différents fréquences occasioné par le bruit soit filtrée au fur et a mesure du passage des différentes matieres. il faudrait aussi ne pas faire de pont ( liaison ) entre le revetement de sol définitif et le sol actuel (desolidarisation). Chez moi je vais mettre de l’isorel mou ( ou bien dur ou bien phaltex qui est plus cher lui) plus dalles agglo de 19 mm ( ou bien 15 ou 22 au choix) puis un assourd ( en rouleaux) puis un parquet statifié ou autre. dans ton cas pourquoi pas isorel mou + dalles agglo de 15 bouvetées puis encollage de ta moquette ?? je pense que le resultat serait pas mal .

lien : www.xilipan.fr/pdf/tarifs7.pdf …
je ne suis pas un pro

bjr
isolation pour quels bruits ?
si c’est pour isoler votre voisin du dessous à vos bruits d’impacts , une sous couche sous la moquette suffira (materiaux en vente en gsb) et avec une moquette épaisse c’est parfait.
si c’est pour isoler les sons provenant d’un piano alors là c’est une autre paire de manches !

Merci pour ta réponse,
je suis allé sur le site de Xilipan, Que préonises-tu commme Isorel (dur mou ?) et où cela se vend ?
A savoir que c’est uniquement pour m’isoler des conversations des voisins du dessous. Je compte mettre par dessus de la laine vierge tendue.

Bonjour Dudu601 et merci éfgalement pour ta réponse,
comme je viens de le préciser à Ptitjoe, je veux m’isoler des conversations des voisins du dessous lorsqu’ils recoivent du monde. J’ai l’impression de partager leur repas.
Pour l’instant, j’ai du parquet de très mauvaise qulaité et très mal posé. Je compte donc mettre de la laine tendue sur thibaude avec quelque chose en dessous.
Que signifie « gsb »

bonjour

gsb = grande surface de bricolage

il me semble avoir lu quelque part que pour avoir une isolation phonique efficace,
il fallait isoler des 2 côtés, c’est à dire chez le voisin et chez nous.
pas evident en cas de plafond/sol

ni en cloison d’ailleurs car il faut que le voisin accepte

1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))

Accueil des forums
Aide
  |– Forum Idées déco
  |– Forum Revêtements
  |– Forum Restauration
  |– Forum Bâtiment
  |– Forum Electricité
  |– Forum Plomberie
  |– Forum Domotique
  |– Forum Auto
  |– Forum Outillage
  |– Forum Electroménager
  |– Forum Chauffage/Clim.
  |– Forum Evénement invités
  |– Forum EcoHabitat
  |– Forum Charpente et Toiture
  |– Forum Copeaux
  |– Forum Métallo
  |– Forum Trucs
  |– Forum Jardinage
  |– Forum Modélisme
  |– Forum Loisirs créatifs
  |– Forum Annonces

 
Powered ByIP.Board
© 2017   IPS, Inc .
Bienvenue invité(Connexion|Inscription)
Nous sommes le : 28/06/2017 – 13:59

isolation phonique moquette

Voir le direct BFMTV

Actu télé-séries

Recettes de cuisine

Psycho-Sexo

Météo

Vidéos
Actualité
Sport
Économie
Bourse
High-Tech
Auto
Sante
Témoins

+

Accueil

Monde

Bourse

Entreprise
Dirigeants

Votre Argent
Immobilier

France

Emploi

Énergie et Climat

L’observatoire

Évènements

Dossiers

Nouveau sujet
Rechercher dans le forum :

Tous les mots
L’expression

1

27/03/2014 à 19:02 parMisterHadley

2

29/03/2014 à 23:30 parchass-appart

2

30/03/2014 à 07:27 parFRAODERIC

0

30/03/2014 à 11:27 parMisterHadley

1

30/03/2014 à 11:48 parMisterHadley

0

15/09/2014 à 15:16 parchass-appart

0

15/09/2014 à 22:47 parchass-appart
Partenaires

Déménagement|
Promos soldes|
Sponsor|
Turf|
Bourse

Élections législatives 2017
Les législatives en direct
Sondages
Résultats des Législatives

Fréquences
Emissions
Grille TV
Grille Radio

Contact
Plan du site
Applications
Flux RSS

Mentions légales & CGU BFMTV.com
Publicité
Recrutement

01net-
RMC-
RMC SPORT-
RMC DÉCOUVERTE-
BFMTV-
BFM BUSINESS-
01Business-
Association RMC/BFM

Code réduction Darty-
Code réduction Pixmania-
Codes promo & réductions

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Bonjour à tous, si je poste aujourd’hui c’est a cause de mes voisins qui se plaignent du bruit.Je viens d’acheter (09/2013) un duplex dans une copropriété de 6 appartements avec ma conjointe et depuis quelques semaines les irruptions de mes voisins et les coup de balai au plafond deviennent plus qu’agacant. Apres plusieurs discussions, ils m’ont appris qu’a la base dans les 6 appart avaient de la poquette au sol, et qu’avec l’accord du syndic il était possible de changer le revetement du sol si le nouveau a ses caracteristiques isolante au moins identique a l’ancien. Je ne sais pas si l’ancienne propriétaire avait l’autorisation, mes les voisins m’ont clairement fait comprendre qu’ils iraient loin si nous ne faisions rien. Je voudrais savoir si legalement je suis en tort et si c’est le cas que pourrait on m’obliger a faire. En vous remerciant d’avance pour vos reponses
J’ai oublié de preciser que l’ancienne propriétaire a remplacé sa moquette par du carrelage (tres certainement) pas isoler
Deux solutions: 1 – Finis les talons aiguilles et les ébats sauvagement torrides…2 – Tu mets de la moquette
Bonjour,J’ai fait une acquisition d’un appartement dans un immeuble très mal isolé. Les bruits étaient vraiment infernaux (je travaille la nuit et me repose dans la journée ,à l’inverse de tous ) J’ai demandé conseil à un avocat et m’a dit qu’aucun recours n’est possible si ce n’est d’isoler tout mon appartement et de refaire le plancher des voisins du dessus. … Je savais que la date de l’achat était récente, mais j’ai préféré vendre et perdre un peu d’argent que de continuer à vivre ce calvaire!…me revoilà devenu locataire
En principe quand on met du carrelage, on met une couche d’isolant et il n’y a plus de pb Misterhadley a raison, il faut faire attention aux nuisances que l’on peut faire Au liey de la moquette, mettez des tapis aux endroits « stratégiques »
la moquette n’est pas tres résistante,elle est beaucoup intéressante dans les chambres qu’à mettre dans les pièces de grand passage
La moquette , c’est totalement dépassé mais surtout contraire à une bonne hygiène . Bien qu’entretenue périodiquement , c’est un véritable bouillon de culture , difficile à nettoyerLaisse des marques et tâches indélébiles. Enfin , bref , c’est le lot des immeubles anciens , généralement avant les années 60avec des planchers sur travée bois et des plafonds dits suspendus en briquettes platrées à l’ancienne …….. Evidemment , le moindre choc est perçu alentour ………………. Idem pour les cloisons de ……………….5 cm qui laissent passer tous les bruits . Moralité , ne pas se laisser embarquer dans des affaires à « prix canon »A quand le diag »bruit » et « nuisances  »
Merci pour vos réponses. Effectivement il est hors de question de poser de la moquette (vieux, démodé, nid à saletés) mais ce qui m’intéresse c’est de savoir, c’est si juridiquement on peut m’obliger à arracher mon sol. Car ces voisins sont déjà venu tellement de fois et parfois motif absurde (mon mari veut dormir à 17h30 un vendredi pendant leur vacances, le chat fait du bruit en sautant). En gros je veux savoir si je peux bien aller les envoyer se faire f….. Merci à vous
Bah !non , on ne peut vous obliger à rien ………………….. Sauf , peut-être à mettre des patins au chat
Pour les gros dégueul.sses qui ignorent les bienfaits du nettoyage vapeur, nec plus ultra de chez ultra, et écologique en plus, pour ce qui est des moquettes, laissons les donc dans leur « bouillon d’inculture »…Pour l’aspect contrainte, je dirai oui et non… Tout ce qui est bruits d’impacts, éclats de rire… c’est ce qu’on appelle des « bruits de vie », et tes estimés voisins ne peuvent rien faire… Par contre, s’ils démontrent une nuisance sonore anormale et à des heures indues, là, ils peuvent t’emmerder, oui, surtout si dans ton règlement de copropriété, il est précisé que les revêtements des sols peuvent être remplacés, mais à condition qu’ils aient un niveau d’amortissement du bruit au minimum équivalent à celui d’origine, voir encore plus performant… Mais pour se faire, ça devra passer par une action en justice, etc, etc… Ce qu’ignore la plupart des gens qui font poser, ou posent, du carrelage (souvent au black par le cousin du beau-frère d’untel « qui est du métier »… mais surtout dans sa tête.. ) … c’est qu’une sous couche étanche et anti bruit est OBLIGATOIRE selon les règles édictées par le DTU… et quasiment JAMAIS posée, par ignorance pure et simple, ou par économie… Donc, si cela va jusqu’à une action en justice, et que tes voisins font mandater un expert et qu’il s’avère que tu n’as pas de sous-couche isolante, bah… Tu serais donc condamné à mettre en conformité ton revêtement de sol, ce qui veut dire démolition de ton carrelage actuel et réfection totale avec sous couche conforme au DTU, plus DI pour tes voisins, voir le syndicat lui-même s’il se joint à la procédure… Ce qui, suivant la surface de ton appartement, pourrait donc te couter la peau des fesses… Maintenant, suivant depuis combien d’années ce carrelage foireux aura été posé, il y a de fortes chances qu’il y ait prescription pour eux et donc, ne puissent plus t’assigner en justice pour ça… Voila en gros…
Commercial chez ST- MACLOU ?MH , à toute vapeur !
marc19 a écrit :Commercial chez ST- MACLOU ?MH , à toute vapeur !J’ai effectivement une moquette aubergine en pure laine vierge, traitée d’origine anti tout keske tu veux, et qui est entretenue à la vapeur…Mais j’ai aussi du parquet, donc, j’ai l’expérience des deux dans la durée… c’est pour ça que je n’ai pas d’avis tranché soit sur l’un soit sur l’autre… La vapeur est ce qu’il y a de mieux, il y a même des lave-vaisselles exclusivement à la vapeur, le top du top de chez top..! Quasiment pas de consommation d’eau, et un résultat bien supérieur à n’importe quelle autre technique précédente… Je me tiens juste au courant pour que bobonne n’ait pas à se fatiguer un de ces jours, rien de plus…Quant au carrelage, ici, tout le monde a fait cette même bétise, pas de sous couche…La moquette que j’ai posé est également en pure laine vierge pour sa base, donc, zéro bruit… Pour les parquets, j’avais fait d’abord un réagréage des bétons et j’ai ensuite isolé et étanchéifié avant de les poser… Et j’ai isolé deux fois…
Bonjour attention il y a des recours !! Exemple, nous venons d’acheter un appartement le 27/04/2014.Avant de partir en vacances surprise le 11 juillet 2014 enveloppe du TGI. Assignation en référé !!! En fait les voisins du dessous avait déjà fait une assignation à l’encontre de l’ancienne propriétaire mais celle ci nous a vendu le bien sans nous dire qu’il y avait une action en justice. Bref nous nous sommes rendu au TGI pour l’assignation et avons accepté la venu d’un expert… pas vraiment le choix. En fait les voisins reprochaient à l’ancienne propriétaire de faire exprès du bruit et que depuis qu’elle a changé le sol il y a 3 ans donc mis du carrelage c’est une cata. Sauf que le carrelage je suis pas experte mais il est bien plus vieux. Bref ça nous retombe dessus.Du coup c’est moi qui vous demande des conseils !!! Merci
Le fait d »être « nouvelle » est un atout. Vous ne savez pas comment le carrelage a été posé Vous n’avez aucune compétence technique, …alors quand l’expert viendra, faites vous en un allié en lui demandant ce qu’il préconise pour résoudre le pb, s’il a des entreprises, des artisans, … s’il y a plusieurs options, … En tant qu’expert, il vous donnera des réponses de qualité et sera certainement ravi que ses compétences soient utilisées constructivement
Oui mais du coup ce sera à nous de payer et là on a pas les moyens. Et si on decide de ne pas se retourner contre l’ancienne propriétaire devrons nous payer des dommages et intérêts aux voisins ?? Car nous on veut bien changer on comptait le faire mais d’ice 1 ans voir 2 !! Merci !!
Vous n’etes pas obligé de le faire tout de suite maintennant En fait vous n’avez pas trop le choix : soit vous ne faites rien et vous vez des ennuis avec les habitants du desous, soit vous faite qq chose, vous mêne leur expliquant qu’il vous faut un peu de temps, …………..
Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !
Copyright 2017 LaVieImmo.com. Tous droits réservés.

isolation phonique moquette

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9
Bonjour à tous,
Je suis actuellement en train de rénover mon appartement et j’envisage de changer le plancher dans une des pièces, à la fois pour des raisons esthetiques et acoustiques, et j’espérais pouvoir trouver quelques conseils. J’habite dans un vieil immeuble, les appartements sont très mal isolés et les planchers très sonores. Je précise que je ne souhaite pas me protéger du bruit des voisins, mais protéger mes voisins du dessous de mon bruit car j’écoute très souvent de la musique et je voudrais conserver de bons rapports de voisinage.
Après avoir démonté une latte de parquet, j’ai pu confirmer qu’il s’agit bien d’un plancher « classique » posé sur lambourdes (et non cloué, ce que j’ai trouvé étrange). La base des lambourdes est scéllée dans du ciment, qui lui même doit constituer le plafond de mes voisins. Il n’y a rien entre les lambourdes.
Sachant que je ne vais pas toucher aux lambourdes, et que je ne voudrais pas surélever mon parquet de plus de 0,5cm à cause du raccord avec les autres pièces (je ne le changerais que dans le salon), y aurait-il une solution qui permettrait de gagner en isolation phonique ?
Ce que j’envisageais de faire est de remplir le vide entre lambourde avec un matériau isolant (granules ou autres) et de poser sur les lambourdes un matériau résilient assez fin (je ne sais pas trop quoi mettre) ou alors des plaques de phaltex (ou équivalent) pour isoler le plancher des lambourdes.
Je suis conscient qu’avec ce type d’isolation je ne ferai jamais de miracle en matière d’acoustique, mais je voudrais savoir si je peux espérer un gain en isolation ou si le résultat sera nul ?
La question est importante pour moi car je ne suis pas encore sûr de vouloir me lancer dans ces travaux, certes le parquet actuel est très abimé mais si je ne peux pas espérer une amélioration (même légère) de l’acoustique je ne crois pas que le critère esthetique sera suffisant pour me motiver.
Si il s’avère que cette solution peut marcher, quels matériaux devrais-je utiliser idéalement ?
Merci d’avance!

—–

Il existe 2 types de bruits, aérien, et conduction. En général, on cherche à isoler un plancher de bruits de conduction (talons chaises…) et les murs de bruits aériens.
L’isolation suit le principe suivant : il faut une alternance de 2 matériaux de caractéristiques différentes : masse – isolant – masse.
Et éviter tout ce qui peut apporter de la résonance comme les volumes creux.
Il faut donc remplir l’espace entre lambourde en prenant soin au préalable de mettre un film en dessous si vous mettez un produit en vrac.
Puis isoler le plancher des lambourdes avec une bande type liège par exemple. Si vous pouvez avoir plus d’espace, ajoutez un film acoustiques (il y a beaucoup de sortes) et un plancher flottant par dessus
Merci pour les conseils!
Donc si j’en crois la teneur de ton message, mon idée de départ n’est pas totalement aberrante et je peux espérer un gain d’isolation acoustique ?
Pour le matériau à intercaler entre les lambourdes et le parquet, le liège est-il la meilleure solution ou y a-til des produits « pro » plus efficaces ? (le prix ne sera pas réellement un problème vu la faible surface que j’ai à isoler). J’ai regardé sur les sites de bricolage mais la plupart des produits que j’ai trouvé ont plutôt l’air d’être prévu pour absorber les bruit aériens et non les bruit par conduction.
Et dernière chose, faut-il impérativement éviter de clouer le parquet ou cela n’a pas vraiment d’incidence ?
Il faut donc remplir l’espace entre lambourde en prenant soin au préalable de mettre un film en dessous si vous mettez un produit en vrac.
Salut,
Il faut impérativement traiter en surface pour désolidariser mécaniquement la surface du sol et la structure mécanique formée par le plancher et les lambourdes.
Placer un isolant phonique entre les lambourdes n’apportera rien de significatif. La transmission va continuer à se faire par voie solidienne.
La solution la plus simple des solutions les plus efficaces est la moquette posée sur mousse acoustique http://www.acouphile.fr/isolation-planchers.html
Un peu de liège sous la moquette est également une solution satisfaisante http://www.lamaisonduliege.com/isolation-des-sols.html
L’ignorance vaut mieux que les fausses sciences
Je viens de trouver un schéma intéressant : photo_sol_entre_etage.JPG
Dans mon cas, je pourrais mettre de la vermiculite entre les lambourdes, visser ensuite les plaques d’OSB 16mm sur les lambourdes, clouter des plaques de lièges de 10mm sur l’OSB puis coller de nouvelles plaques d’OSB ou de MDF sur le liège. Vos avis ?
Placer un isolant phonique entre les lambourdes n’apportera rien de significatif. La transmission va continuer à se faire par voie solidienne.
C’est l’ossature bois qui rentre en vibration. La masse de la vermiculite est trop faible pour amortir les vibrations. Sur le plan technique, il serait préférable de mettre du sable et idéalement des billes de plomb.
Trois risques :
– L’ossature bois peut ne pas tenir la charge,
– Le voisin du dessous peut voir le plafond s’effondrer,
– Si le voisin perce le plafond pour réaliser des travaux, il risque de ne pas apprécier de prendre du sable ou des billes de plomb sur le coin du nez !
L’ignorance vaut mieux que les fausses sciences
…..
La solution la plus simple des solutions les plus efficaces est la moquette posée sur mousse acoustique http://www.acouphile.fr/isolation-planchers.html
Un peu de liège sous la moquette est également une solution satisfaisante http://www.lamaisonduliege.com/isolation-des-sols.html
Par palichaos dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par Renouveau dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par Ep33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par SPKF dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par Pierrick81 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement13h00 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

isolation phonique moquette

Vous voyez ce message parce que vous utilisez un VPN ou un autre type de proxy pour accéder à ZIKINF.
Vous avez probablement une bonne raison d’utiliser ces outils, mais ceux-ci sont trop souvent utilisés
par les escrocs, les spammers et autres personnes mal intentionnées. L’utilisation de ces outils pour
accéder à ZIKINF est maintenant limitée.

Les connexions à ZIKINF sont sécurisées par l’utilisation de HTTPS.

isolation phonique moquette

Immobilier departiculieràparticulier

Espace propriétaire
Mon annonce
Mon abonnement Bailleur
Espace propriétaire
Mon annonce
Mon abonnement Bailleur

Travaux – Déco

Conseils

Suivez toute l’actualité dePAP.frsur :

Avant de remplacer votre vieille moquette par du parquet ou du carrelage, pensez à votre voisin du dessous ! Si vous ne prenez pas quelques précautions techniques, notamment phoniques, vous risquez d’entrer en conflit avec lui.
C’est une règle de bon sens, mais en copropriété lorsque l’on souhaite remplacer ses revêtements de sol il faut penser à ses voisins du dessous. Entendre une bille rouler, suivre les pas d’une personne ou sursauter à chaque impact sur le sol peut vite exaspérer votre voisin et altérer vos relations de bon voisinage.
Règle d’or, en cas de changement de revêtement de sol, l’isolation phonique ne doit en aucune façon être altérée par le simple fait de remplacer de la moquette par du carrelage ou du parquet. Aussi, avant d’entreprendre les travaux, mieux vaut prendre quelques précautions techniques.
Si vous êtes propriétaire,le règlement de copropriété vous renseignera sur les conditions à respecter. Il se peut éventuellement que vous ayez l’obligation d’obtenir l’autorisation de l’Assemblée générale des copropriétaires ou duSyndicde copropriété.
Si le règlement de copropriété interdit la modification des revêtements ou impose que les performances acoustiques ne soient pas réduites ou encore soumet les travaux au respect de certaines conditions, il est impératif de respecter ces clauses, sous peine de voir sa responsabilité engagée.
Si l’occupant est locataire,il devra naturellement consulter son propriétaire et demander son autorisation avant d’engager les travaux.
Remplacer un matériau souple comme la moquette par du carrelage ou du parquet nécessite des précautions particulières. L’objectif principal étant de ne pas dégrader la qualité acoustique initiale. Le plus souvent il faudra préalablement poser une sous-couche entre le sol support et le nouveau revêtement. Son but sera d’atténuer les bruits d’impact.
Si cette étape est indispensable pour du carrelage, il est néanmoins possible de poser le parquet sur l’ancienne moquette ou d’opter pour des parquets et sols stratifiés possédant une sous-couche résiliente. N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste. Il vous conseillera sur les solutions les plus pertinentes en fonction du support et du futur revêtement : sous-couche résiliente ou mise en place d’une dalle flottante.
Selon la date de construction de votre immeuble, la réglementation acoustique n’est pas la même. En effet entre les immeubles des années soixante-dix et ceux d’aujourd’hui il y a un fossé technique important. De fait, les travaux d’isolation phonique ne seront pas identiques.
Dans les logements anciens, la notion de confort acoustique est assez floue puisque la réglementation imposait aux constructeurs une isolation acoustique dite « suffisante ». Les exigences acoustiques étant faibles vous pouvez entreprendre les travaux de rénovation selon votre propre exigence de confort. Reste que pour maintenir des relations de bon voisinage, mieux vaut essayer, dans la mesure du possible, d’améliorer au maximum ce confort acoustique.
Les immeubles bâtis entre 1970 et 1996 doivent respecter les critères de l’arrêté du 14 juin 1969 (article R. 111-4 du Code de la construction et de l’urbanisme) qui stipule qu’en matière de bruits d’impact,« l’isolation des planchers, y compris les revêtements de sol, doit être telle que le niveau de pression acoustique perçu dans chaque pièce principale ne dépasse pas 70 dB ».
Pour les immeubles les plus récents, pour la transmission des bruits à l’intérieur des bâtiments d’habitation, les bruits d’impact ne doivent pas dépasser 58 dB. La réglementation acoustique ne fixe en rien une garantie de confort qui est un critère personnel et subjectif, mais elle impose seulement un niveau d’isolement acoustique à obtenir vis-à-vis des bruits issus des autres logements et parties communes.
L’installation ou le remplacement d’équipements conçus pour les personnes âgées ou handicapées ouvrent droit à un crédit d’impôt dont vous pouvez…
Le courtier en travaux s’occupe de tout ! Ce professionnel sélectionne les entreprises, fait réaliser les devis nécessaires et vous transmet les…
Une façade s’entretient ! Les fissures, le développement de lichens et de mousses fragilisent les murs de votre maison. Des travaux plus ou moins…
PAP.frest noté

9 / 10

selon1284avis clients
Trustpilot
Mentions légales-Protection des données personnelles-
Tous droits réservés © De Particulier à Particulier – Réseau immobilier – 1996-2017 L’extraction, l’indexation et l’utilisation à des fins professionnelles ou commerciales de tout ou partie de la présente base de données sont interdites.
En particulier, toute création de lien(s) hypertexte(s) sur le site De Particulier à Particulier PAP.fr doit faire l’objet d’une autorisation préalable
et écrite de La société Neressis. Les techniques du « framing » et du « crawling » sans identification préalable de l’utilisateur sont expressément interdites.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies qui nous permettent
notamment d’assurer le bon fonctionnement de nos services et de mesurer l’audience de notre site.
En savoir plus


Découvrez vite l'actu brulante !