lampe chauffante poussin pas cher

Quoi de plus craquant qu’un poussin ? Un autre poussin ! Face à ces adorables boules de douceur, c’est votre instinct de “maman poule” qui va parler. Découvrez tous nos conseils pour les accueillir et en prendre soin.

​Comment accueillir au mieux vos poussins ?

Les premiers temps, les poussins doivent rester à l’intérieur, au chaud dans le nid que vous leur aurez aménagé. Pour leur bien-être et leur santé, il est important de ne pas surpeupler le nid. Veillez toujours à garder une litière propre et sèche, assez épaisse pour former un matelas isolant.

Afin d’éviter la poussière, privilégiez les copeaux de roseaux et de la paille qui ont également l’avantage d’absorber l’humidité et de se nettoyer facilement. En complément, un peu de poudre spéciale “Hygiène du sol” neutralisera les odeurs et maintiendra un environnement sain. Enfin, veillez à maintenir une bonne ventilation dans le nid.

Préparez leur un petit nid chaud et douillet

Dans un nid propre et sain, l’élément fondamental pour le bien-être des poussins, c’est la chaleur. Maintenez une température idéale et constante à l’aide d’une lampe chauffante à infrarouge que vous installerez au-dessus du nid. La première semaine, la température doit atteindre 32 °C. Il convient de l’abaisser de quelques degrés chaque semaine. 2°C chaque semaine les 3 premières semaines. Puis elle devra atteindre 25 °C la 4e semaine, 20°C la 5e semaine et enfin 18 °C la 6e semaine. Pour s’assurer qu’ils n’aient ni trop chaud ni trop froid, l’idéal reste l’observation : s’ils s’agglutinent sous la lampe, abaissez-la un peu pour augmenter la chaleur ; s’ils s’en écartent trop, relevez-la.

Alimentation et soin des poussins

Les poussins doivent également être bien hydratés, grâce à un point d’eau facilement accessible et renouvelé chaque jour. Un abreuvoir muni d’un couvercle permet à la fois de maintenir la propreté de l’eau et d’éviter les noyades.

Pour que les poussins se développent harmonieusement, le choix de la nourriture est prépondérant. De ce choix dépend la croissance du poussin, la taille de la poule adulte et la qualité de ses futurs oeufs. Privilégiez un aliment de démarrage spécifique auquel vous ajouterez, à partir de la 17e semaine, un mélange d’écailles d’huîtres pour apporter le calcium dont ils ont besoin pour la consolidation des os et une bonne digestion.

L’intégration des poussins

Les relations entre les poules sont très hiérarchisées, avec des dominantes et des dominées. Quand un nouveau venu fait son entrée, il peut être mal accueilli. Avant d’intégrer des poussins à un groupe constitué d’adultes, attendez au moins douze semaines pour qu’ils soient assez forts et se fassent une place. Faites les présentations lorsque vous êtes disponible pour surveiller les réactions des dominantes. En cas d’agressivité, séparez-les et réessayez un peu plus tard. Un conseil : prévoyez plusieurs points de nourriture au début, pour éviter de créer des conflits. Peu à peu, la hiérarchie devrait se rétablir au sein du groupe et tout rentrera dans l’ordre.