lanceur ball trap electrique

Soyons concret.

J’ai décidé de vous rendre service. De vous faire gagner du temps. Des mois. Je vais vous donner treize conseils simples pour exploser vos scores.

Je vous observe, sur les stands. Je tire de moins en moins, mais je regarde.

Je sais comment les tireurs essayent de progresser. Vous regardez les bons tireurs de votre stand. Vous les scrutez littéralement pour savoir comment ils réussissent des plateaux que vous ratez à chaque fois.

Vous essayez de savoir comment ils font. Puis votre tour vient. Vous appelez, vous essayez de faire pareil, vous tirez, et vous ratez. Caramba.

L’imitation ne fonctionne pas au tir. Voici pourquoi:

En fait, le tir est un des sport les plus traitres qui soient. Regardez un très bon tireur (23 de moyenne exacte sur 250 plateaux). Maintenant observez un tireur moyen (18 de moyenne). Vous n’allez constater quasiment aucune différence. Ils se positionnent, ils appellent, il tirent, un tireur rate et l’autre touche.

C’est très difficile d’observer un très bon tireur et de le copier pour progresser, parce que ce qui fait la différence entre un tir raté et un tir réussi est infime. C’est parfois simplement le fait de regarder au mauvais endroit qui fait rater. Et ca, vous ne pouvez pas le voir.

Je connais cela parce que je suis passé par là. Quand j’ai acheté mon fusil et que j’ai pris ma licence, le seul conseil que l’on m’a donné c’est : « place toi derrière lui et regarde comment il fait ». « Saque dedans ».

Cela ne m’a jamais servi à rien. Mes scores étaient nuls. J’avais beau regarder, rien à faire. Un tir dure 1 ou 2 secondes, qu’est ce que vous voulez y voir? Surtout quand pas un tireur ne vous donne les mêmes conseils.

J’en veux vraiment aux stands. Rien n’est fait pour aider les tireurs a mieux faire. Les débutants galèrent, stagnent, et des masses de tireurs stagnent aux alentours de 15-16 parce que ils personne ne leur donne un conseil valable.

Les profs sont rares. Les cours difficiles à organiser. Les profs sont d’anciens champions, pas toujours pédagogues. On veut des moniteurs, pas des champions.

Ce blog a été le premier a promouvoir largement l’avance maintenue au parcours de chasse en France. Alors que dans les grands pays du tir, tout le monde s’y est mis il y a 10 ou 15 ans déjà.

C’est pour cela que j’ai écrit un guide de 104 pages, il y a quasiment trois ans. Pour que les tireurs puissent savoir enfin pourquoi ils ratent, et comment faire.

Le tir c’est assez simple. N’importe qui peut faire 25. N’importe qui peut tirer à 20 de moyenne. N’en déplaise aux vieux grognons.

Bon, je divague encore. Voici donc des conseils simples et efficaces pour réussir à mieux tirer, que vous fassiez de la fosse, du compak, des hélices, du DTL… Peu importe la discipline, tout ceci marche.

Si on avait pris 5 minutes pour m’expliquer cela quand j’ai tiré la première fois, j’aurais gagné un an.

1 Gardez vos yeux sur le plateau.

Quoi, vous ne le savez pas encore? Pourtant, je l’ai répété plus de 900 fois sur ce blog… Les yeux sur le plateau, jamais sur les canons. Quand on conduit, on regarde la route, pas le volant. Et pourtant, votre cerveau sait très bien faire allez vos mains pour prendre un virage. Si vous regardez les canons pour mesurer l’avance, votre cerveau ne sait plus quoi viser (ben oui, vous ne pouvez pas voir le canon ET le plateau correctement).

2 Ne bougez pas avant d’avoir vu le plateau clairement

Les tireurs sont toujours trop pressés. En fait vous avez le temps. Regardez Digweed. Il tire lentement. On est d’accord. Vous ne tirerez jamais sur quelque chose que vous ne voyez pas. Alors appelez le plateau, laissez le partir, prenez le temps d’évaluer sa trajectoire et sa vitesse, et ensuite, bougez.

3 Ne faites pas glisser votre tête sur la crosse

C’est l’erreur qui tue en fosse, mais aussi en parcours. Le paramètre le plus sensible de votre fusil, c’est la pente. La pente est correcte si et seulement si la tête est bien positionnée sur la crosse. Si la tête glisse sur la crosse, vous allez tirer trop haut ou trop bas. Le fusil doit être ancré, serré à votre joue. Le haut du corps, les bras, la tête et l’arme sont solidaires. C’est le bassin qu fait la rotation.

4 Faites un plan

Avant chaque tir, déterminez l’endroit où vous cassez. C’est simple en parcours. En fosse, vous ne savez pas ou le plateau part. Visualisez donc une zone gauche, centre, et droite. Avant chaque tir, vous devez savoir ce qui va se passer. Vos yeux doivent être placés précisément. Vos canons, vos pieds aussi. Faites un plan, visualisez le, et exécutez le.

5 Ciblez votre fusil

La conformité d’un fusil relève autant de l’art que de la science, comme disait Robert Brister.Pas de long discours ici, le sujet est complexe et les plus longues formations du blog du ball-trap concernent la mise en conformité. Concentrez vous surtout sur la pente, et ciblez votre fusil. Vous devez savoir où il tire.

6 Prenez un cours

Je n’ai aucun problème à vous dire de pendre un cours, même si je gagne ma vie en vendant des formations ball-trap. Mes clients n’osent tout simplement pas, où n’arrivent pas à organiser, où n’ont pas les moyens. Mais si vous pouvez vous offrir une journée avec un bon pédagogue, foncez. Juste une chose. Si vous prenez un cours de parcours de chasse, vérifiez avant qu’on vous enseigne l’avance maintenue. Sinon, gardez votre argent.

7 N’écoutez pas trop ce que racontent les autres

Audiart disait, « si les cons volaient il ferait nuit ». La majorité des tireurs n’ont jamais pris un cours et n’ont jamais lu un bouquin de tir. On entend tout et son contraire, et parfois des montagnes de conneries. Si vous saviez les mails que je reçois…Alors je sais, je généralise. Certains tireurs connaissent bien leur affaire et partagent de bonnes informations. Faites juste la part des choses….

8 Ne croyez pas que le problème c’est le fusil ou les cartouches

99.9% des plateaux ratés le sont à cause d’une erreur technique. Si la pente du fusil est ok, que les test de ciblages sont concluants, le fusil est ok. Peu importe que cela soit un modèle à 800 euros. Pareil pour les cartouches. De la 28 gramme entrée de gamme, c’est parfait.

9 Fosse et DTL: apprenez les positions de tir pour chaque poste, par coeur

En FU vous avez 5 postes de tir et 5 lanceurs. Ce n’est pas le tir de fuyant qui est dur. La difficulté, c’est que vous ne savez pas quel lanceur se déclenche. Le truc, c’est que pour chaque poste de tir il y a un point magique, qui couvre n’importe quel départ. Le succès en fosse et en DL vient de votre capacité a reproduire le bon geste à chaque fois. Il faut donc connaitre les positions de pieds, de canons et de vos yeux à chaque poste. C’est ce que j’explique dans FU Pro entre autres. Ensuite, appliquez les 4 premiers conseils de cette liste.

10 Parcours: apprenez l’avance maintenue

Faites cet effort. Cela change littéralement tout. Ce tir est plus simple, plus lent, plus facile. Peter Blakeley explique que 99% des tireurs de classe mondiale en skeet tirent en AM. C’est grâce à l’avance maintenue que j’ai fait mon premier 25. Une fois qu’on a compris le truc, le parcours devient très, très simple.

11 Soyez lents et tranquilles

Les très bon tireurs sont lents et précis. En fosse, rien que le fait de ralentir, de tirer plus cool vous fait gagner quelques plateaux. Un bon tir est fluide, calme, assuré. Les tireurs qui se jettent sur le plateau ne sont pas réguliers. Allez voir quelques vidéos de Paul Giambrone sur Youtube, vous comprendrez.

12 Soyez relaxé

Si vous serrez le fusil trop fort, les avant bras sont tendus, la nuque et le cou aussi. Vous ne tiendrez pas la distance. Serrez le fusil pas plus fort qu’un marteau au niveau de la main arrière. La main avant n’est qu’un guide. Soyez zen. Ne râlez pas quand vous ratez. Ne vous traitez pas de tout les noms. Si votre coach vous disait « mais c’est n’importe quoi », au bout de 30 minutes vous auriez envie de lui en tirer une dans les genoux. Alors ne vous infligez pas ça à vous même. Parfois, on rate. C’est tout.

13 Entrainez vous chez vous

Vraiment, faites le. 25 plateaux, c’est quelques minutes de tir. Si vous bossez 20 minutes chez vous, chaque jour, vous sentirez de vrais progrès. Alors achetez une torche, glissez là dans le canon et épaulez, swingez. Il y a plusieurs formations sur le sujet sur le blog. Si vous n’y arrivez pas, transformez une carabine a air en fusil de ball-trap: faites démonter les mires et autres guidons. E tirez des centaines de plombs pour trois fois rien. C’est radical et donne des résultats époustouflants quand on bloque.