largeur joint faience

Un grand moment que ce week-end puisque j’ai eu l’opportunité de prendre un cours express de pose de faïence. Et je remercie M., apprenti compagnon carreleur, qui a eu la gentillesse de passer une journée avec moi sur la faïence de la salle de bain. Et je reconnais son héroïsme et sa patience face à mes dizaines de questions débridées. Je n’ai pas la prétention de devenir une professionnelle en une journée, mais ses remarques vont m’aider à éviter les plus grosses bêtises.
Alors aujourd’hui, je vous propose un post un peu technique mais qui va me servir de pense-bête pour la poursuite des travaux. Alors voici ma NPMM : Note Pour Moi-Même !
Le point de départ de ce cours accéléré, c’est ce fameux receveur de douche qui a été posé il y a quelques semaines. La faïence avait été choisie il y a déjà un moment, pendant des soldes. J’avais retenu des carreaux assez sobres de 40 cm x 20 cm, plutôt clairs pour donner de la lumière à la pièce et surtout dans un ton proche de celui du mur de moellons rejointoyés de la salle de bain (ton pierre).

Bien évidemment, en préalable à tout chantier, celui-ci est protégé. En l’occurrence, des cartons sont posés sur le receveur pour éviter de l’abîmer et le seau de colle est posé lui aussi sur un carton.
Le mur qui va recevoir le pommeau de douche fait face à la porte de la salle de bain et j’avais dans l’idée de créer une perspective. J’avais donc demandé à ce que les carreaux ne soient pas posés dans le même sens afin de créer une ligne de fuite. Les complications qui en découlent sont nombreuses et seul un professionnel pouvait ajuster des solutions :
– en mettant un carreau central à la verticale et les autres à l’horizontale, les joints ne se trouveraient plus en face les uns des autres (ce qui serait très moche !) ;
– un carreau ne doit pas être coupé à moins de la moitié de sa taille pour conserver un aspect esthétique à l’ensemble (l’idéal étant de ne pas descendre à moins de 2/3 de coupe) ;
– Le receveur de douche dépasse du sol de 2 à 3 cm environ et il faut en tenir compte à la coupe pour les carreaux qui vont dépasser du receveur ;
– Ce mur constitue le point de démarrage de l’ensemble de la faïence et doit donc être particulièrement soigné.
Le travail a donc débuté par le calepinage, autrement dit la mise en situation de la première ligne complète de carreaux pour se rendre compte de l’ensemble puis le positionnement précis du premier carreau central. La ligne de centre est tracée sur le mur et sa verticalité est vérifiée au niveau. Ce premier carreau est coupé à sa base afin d’ôter la hauteur du receveur.
1ère leçon: il faut se souvenir qu’aucun mur n’est jamais droit et c’est le rendu esthétique final qui doit primer.
2ème leçon: la coupe des carreaux de faïence se fait avec une carelette à main. J’ai en effet une carelette électrique à eau et je voulais l’utiliser. Eh bien non ! Ce type de machine répond parfaitement aux besoins de coupe de carrelage de sol, plutôt épais, mais pas à la faïence. Celle-ci est en effet mince et son faïençage plutôt fragile. La carelette électrique a tendance à abîmer le faïençage et à provoquer des éclats inesthétiques. Donc on travaille à l’outil à main ! Voire quand on est doué (autrement dit pas comme moi !), à la meuleuse équipée d’un disque diamant et qui permet, elle, de faire des coupes autres que toutes droites (des arrondis, des angles, …).
Notre aventure continue et nous posons le deuxième carreau, à l’horizontale cette fois. Pour rappel, notre mur fait 90 cm de large. Ce carreau est recoupé à gauche pour se placer dans l’espace restant libre et à la base pour tenir compte de l’épaisseur du receveur et aussi des joints afin que les premières rangées se retrouvent bien avec un joint « face/face ». Cette règle de calcul tient compte de l’épaisseur des joints.
3ème leçon: pour de la faïence, le joint doit faire de 2 à 3 mm.
4ème leçon: la colle. Je ne le savais pas, mais il existe des colles différentes selon la taille des carreaux ! Eh oui ! Nous utilisons ici une colle pour carreau jusqu’à 30 x 60 cm, résistante à l’humidité puisque nous sommes en milieu humide.
5ème leçon: la préparation du support. Nous sommes vernis, rien à faire dans notre cas puisque nous collons sur du Fermacell. Si nous avions utilisé des plaques de plâtre, un apprêt spécial aurait été nécessaire. Cet apprêt à la particularité de former un film sur le support et de favoriser son étanchéité.
Nous continuons la pose de nos carreaux en positionnant celui de droite tout comme nous l’avons fait pour celui de gauche.
6ème leçon: la pose de la colle. Nous n’avons pas à rattraper d’épaisseur particulière ici. La colle est donc posée sur le carreau avec un peigne. Il est important de bien tracer les lignes des dents du peigne. Je me suis d’ailleurs fait rappeler à l’ordre quand j’ai fait des gros pâtés informes !
7ème leçon: vérifier ses niveaux. Alors là, moi je dis respect ! Parce qu’il va falloir me faire greffer le niveau quelque part pour que j’arrive à tout faire en même temps. Mon professeur du jour parvient à poser le carreau, le placer à l’œil et manipuler le niveau en même temps pour faire ses vérifications systématiques : le niveau de la ligne de carreaux, la planéité verticale et la planéité horizontale.
8ème leçon: ce n’est pas en appuyant comme une sourde sur son carreau encollé en le plaçant qu’on fait du bon boulot ! Il faut le poser en légèreté et c’est avec son niveau qu’on l’ajuste par rapport aux carreaux voisins. Il est effectivement plus facile d’appuyer au bon endroit pour le placer que de devoir le décoller pour le replacer correctement (ça sent le vécu là !).
9ème leçon: les entretoises. Je me demandais bien comment on plaçait vraiment ces foutus machins parce que j’avais vu plusieurs méthodes et que j’avais été pas mal embêtée sur un chantier précédent. Il faut les positionner tout simplement comme sur la photo afin de caler le carreau qui a été précédemment positionné. Elle n’a qu’un rôle de cale. Petite astuce technique pour l’entretoise qui casse quand on l’enlève : il suffit de l’enfoncer avant de faire ses joints. Ainsi, elle ne dépassera pas de manière inesthétique.
Et on monte, et on monte ! Nous voilà arrivés pas loin de la plaque qui va accueillir le robinet de la douche et là nous avons un problème d’épaisseur lié aux vis de cette plaque. Deux méthodes pour régler la question : soit l’épaisseur des vis est trop importante pour être compensée par la colle et il faut alors entailler l’arrière de notre carreau pour que la vis vienne s’y loger ; soit l’épaisseur peut être compensée et nous faisons un double encollage mur ET carreau. Alors là, ça se complique pour bibiche !
10ème leçon: le double encollage. La colle est posée sur le mur avec notre peigne. Puis sur le carreau. Mais les lignes de colle ne doivent pas être dans le même sens ! Eh oui ! En croisant les lignes de colle, nous sommes sûrs de la prise d’une part et surtout nous évitons les bulles. Ces fichues bulles qui rendent un son creux sur le carreau une fois la colle sèche. Ces bulles ne sont pas forcément un gros problème, mais elles peuvent parfois fragiliser le carreau.
Nous en arrivons à notre plaque de robinet : et là, il faut être très précis ! Le plombier n’a pas forcément posé la plaque pile de niveau mais pour lui pas de problème, il a les écrous de réglage qui vont bien ! Mais pour la faïence c’est une autre histoire ! Donc on procède au repositionnement de la plaque, pile de niveau et on fait un gabarit en carton de l’emplacement des futurs robinets. Ce gabarit est reporté sur le carreau qui doit se placer ici et on perce !
11ème leçon: percer la faïence. J’ai déjà percé de la faïence, mais après travaux. Là, il s’agit de prévoir en fonction de l’existant. Donc perçage pour le passage du robinet ! Nous utilisons une scie cloche. Mais pas n’importe quelle scie cloche ! Non, non, scie cloche pour faïence ! La scie cloche pour carreaux de sol est différente. Bref, il faut toujours bien se renseigner sur le matériel utilisé et sur sa destination. Sinon, on se génère plus de problèmes que voulu. Donc là, on utilise une perceuse pour faire un pré-trou puis une scie cloche spéciale faïence pour faire le trou. Avec cette méthode, la scie cloche ne « dérape » pas sur le carreau et le perçage est très précis. Il va de soi, et je ne l’avais pas dit, que la scie cloche doit être du diamètre adapté au passage de la tuyauterie. Et voici notre carreau percé.
Bien évidemment, avant de le coller, nous le positionnons pour voir si tout va bien. Ici, nous avons dû retailler un des trous pour être bien calé sur la robinetterie. Nous encollons notre carreau en faisant attention à ne pas déborder sur nos perçages.
Bien évidemment, arrivés au plafond, celui-ci n’est pas de niveau. Il faut donc prendre toutes les cotes nécessaires pour tailler nos carreaux correctement. Une fois que c’est fait, on passe à la :
12ème leçon: nettoyer son travail. Le premier panneau étant terminé, on passe un bon coup d’éponge humide sur nos carreaux et sur le receveur pour enlever les traces de colle. Les outils sont rassemblés et rangés s’ils ne servent plus. On peut maintenant passer à la suite !
Et hop, le panneau de gauche ! La première rangée de carreaux est préparée comme précédemment, c’est-à-dire qu’ils sont recoupés afin de tenir compte de l’épaisseur du receveur. Et c’est là que l’on voit bien l’importance de cette préparation, sur le dernier carreau de la rangée, débordant du receveur. La coupe est faite ici avec la meuleuse après report du tracé de l’angle.
Et on monte, on monte ! Le travail est un peu plus facile ici puisque nous avons des carreaux entiers à poser. La seule difficulté vient de ce que le mur n’est pas tout à fait droit et présente un « ventre » en haut (autrement dit une bosse). Les carreaux sont donc posés en double encollage (leçon 10) afin d’obtenir dès le départ l’épaisseur nécessaire au rattrapage du mur.
Remarque : nos carreaux vont être bordés d’une baguette de finition. Celle-ci devrait être posée dès le départ. Cependant, pour être certain de sa pose avec ce mur ventru, le choix est fait de la poser en dernier. Les derniers carreaux, du côté de la future baguette, n’ont donc pas de colle sur un bon centimètre afin que nous puissions la glisser dessous à la fin.
On passe ensuite au mur de gauche. Seuls les carreaux entiers sont posés. Le nez de cloison fera l’objet d’une prochaine leçon, le travail étant un peu délicat.
Et voilà le travail ! Il me reste maintenant à terminer la pose des carreaux à la suite de ceux des murs gauche et droite, à finir la préparation du nez de cloison (terminer l’enduit de lissage pour avoir un fini impeccable) et nous pourrons passer à la leçon suivante sur les finitions : nez de cloison, joints, baguettes.
Allez, le week-end prochain, je me lance en solo ! J’ai un peu le trac car j’espère être à la hauteur de ma leçon du jour. Souhaitez-moi bonne chance !
Remarque : ce post pourra faire l’objet de correctifs après relecture par mon « prof ».
Bon bah avec tout ça j’suis paré pour le moment où je me déciderais à refaire ma salle de bain (projet de dans 2 ans que j’ai depuis au moins 5 ans ^^). Merki m’dame chichiponpon pour le cours de faïencerie et beau boulot ^^
Une question m’interroge tout de même à la lecture de cet article : »quand tu parle à la 7e leçon, de « vérifier les niveaux », tu parles du niveau du liquide des batteries pour les lapins fluos, hein ? c’est ça ?? :p
@Patoche : je vois que j’aurais largement le temps de finir ma salle de bain avant que tu n’attaques la tienne, hé, hé ! Quant aux niveaux dont je parle, ce ne sont ni ceux des lapins fous de Fadaland, ni ceux de la bouteille d’apéro … quoique c’est important après le boulot ! 🙂
Tu m’étonnes… à raison de 3 whisky pour 1 carreau de Faïence, le niveau des bouteilles d’apéro doit descendre à vitesse grand V :p
Va pas falloir les poser de travers ces carreaux ! Faut faire les niveaux !!!! LOL
et ben moi j’ai tout compris!!! parée à faire de même !!
j’attends la prochaine leçon avec impatience car je songe sérieusement à mettre en pratique la pose de baguette de finition….
allez au boulot!!!
Alors je me dépêche de tout finir comme ça tu pourras attaquer ton chantier. Bon courage et bisous !
Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:
Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com.(  Déconnexion  /  Changer  )
Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter.(  Déconnexion  /  Changer  )
Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook.(  Déconnexion  /  Changer  )
Vous commentez à l’aide de votre compte Google+.(  Déconnexion  /  Changer  )
Avertissez-moi par email des nouveaux commentaires.

largeur joint faience

Accueil
Cuisine
Salle de Bains
Salon
Conseils déco
Projets
Aménager & rénover
Jardin, Terrasse
Chambre
Design
Rendez-vous
Maisons de rêve
Petits espaces
Vie pratique
Shopping
Magazines
Immobilier
Vidéos
Blogs
M on abri de piscine

App Mobile

Newsletter

S’abonner à partir de 1 €

Aménager, Rénover

Peinture, carrelage, papier peint

Par Bricolo Factory,
publié le

31/07/2015 à 16:30

partages

facebook Partager

Twitter Tweeter

Pinterest Epingler

Mail Envoyer

Whatsapp Whatsapp

? réaction commentaire

partages

facebook

Twitter

Pinterest

Mail

Whatsapp

?
réaction

facebook Partager

Pinterest Epingler

Whatsapp Whatsapp

Joints de carrelage : nos 4 conseils.
Les joints assurent l’espace nécessaire à la dilation des matériaux sous l’effet des variations de températures, évitant fissures et éclatement. Ils empêchent les infiltrations d’eau, qui entraîneraient des moisissures et le décollement descarreaux . Ces espaces intermédiaires doivent être intégrés dès le calepinage (plan de pose sans collage du carrelage). 
– les joints entre chaque carreau (matérialisés par des croisillons au moment de la pause du carrelage), comblés avec un mortier- les joints de dilatation carrelage en périphérie de la surface, qui permettent d’éviter une trop forte pression, cause de soulèvement des carreaux. On peut les remplir de joint silicone, caoutchouc ou élastomère, ou bien les laisser vides et les recouvrir avec les plinthes. Dimensions : 3-10 mm – les joints de fractionnement, qui complètent le travail des joints de dilatation pour les pièces de plus de 40 m2 ou 8 m de long, en limitant la pression sur les joints périphériques. À remplir de joint élastique ou couvrir d’une baguette de laiton, aluminium ou cuivre. Dimension : 5 mm minimum. 
C’est d’abord la largeur des carreaux qui détermine celle des joints de carrelage :  
– 2-3 mm pour des carreaux de 10 cm  
– 3-5 mm pour des carreaux de 20 cm… 
Dans certains cas, pour des raisons esthétiques (préserver les motifs d’un module de carrelage) ou pratiques (réduire les joints d’une crédence, qui s’encrassent facilement), on peut préférer des joints réduits. La solution : utiliser des carreaux « rectifiés », dont les bords, sont taillés à l’aide d’un disque de diamant. 
Dans tous les cas, la largeur des joints carrelage ne peut être inférieure à 2 mm.  
À noter que les croisillons existent en plusieurs tailles : les choisir en fonction de la largeur prévue pour les joints. 
Le mortier à joints se présente sous forme d’une poudre à diluer dans l’eau. 
Il doit être adapté au matériau du carrelage et aux contraintes de la pièce : mortier hydrofuge pour les terrasses, cuisines et salle de bains, mortier spécial sol chauffant… 
Côté couleurs, les joints carrelage standards sont le blanc, le gris et le noir. On trouve d’autres coloris qui permettent d’assortir le joint au carrelage : particulièrement adaptés pour les mosaïques, dont le joint intervient à part entière dans le rendu décoratif final. On peut aussi ajouter soi-même un colorant au joint. Garder en tête que les joints carrelage clairs se salissent vite : à réserver plutôt aux murs, avec du noir pour le sol.  
– Penser à retirer les croisillons entre les carreaux avant la prise du mortier-colle. 
– Une fois le carrelage posé, laisser sécher 24 h, puis préparer un joint de mortier suffisamment liquide pour qu’il s’insère bien dans les rainures entre les carreaux.  
– Appliquer le joint carrelage à la raclette de caoutchouc, par mouvements croisés. Retirer aussitôt l’excédent pour éviter de tacher le carrelage. 
– Une fois que le mortier commence à prendre, nettoyer les traces sur le carrelage avec une éponge humide, puis terminer avec un chiffon sec.  
– Lisser au doigt (porter des gants). 
– Attendre 12 h pour un passage léger sur le carrelage, 24 h pour la circulation normale. 
+
Plus d’actualité sur :Carrelage : sélection de produits et conseils de pose
Des maisons ouvertes sur l’extérieur
Guide d’achat : comment choisir ses moustiquaires ?
En vidéo : avant/après, un F2 devenu F3 !
Avant/après : 5 cuisines revues et corrigées
Quelle peinture pour la cuisine ou la salle de bains ?
Quelles couleurs pour repeindre la maison ?
Guide d’achat : comment choisir sa peinture extérieure ?
Embellir la maison en 11 travaux pratiques
Recevez trois fois par semaine le meilleur de l’actu déco de Côté Maison
BienvenuePseudo
Vous pouvez commenter en direct.
Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez lacharte des commentaires
Avec les carrelages rectifiés en imitation bois, est ce que les joints peuvent etre entre <2mm ?

largeur joint faience

Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Les concours de l'année
La boîte à idées

La fonction de suggestion automatique permet d'affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Salle De Bains

>

Largeur joints entre carreaux

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Salle De Bains

>

Largeur joints entre carreaux

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.
Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Changer de forum :

Sélectionnez un forum

Le défi – Détournement d’objets
Le D̩fi РStickers : La Nature Revisit̩e
Le D̩fi РRangez rus̩ !
Vos idées en 3D
A vos marches, prêts, votez
Nouvelle Cuisine – Vous avez relevé le défi !
Jeu concours Rangement Optimisé Hub System
Concours de Noël / Partagez vos plus belles décos
Ma douche à l’italienne
Partagez vos compositions Multikaz
Mon abri de jardin personnalisé
Relooking meuble
La plus belle terrasse
Relooking meuble – Étape 2
Tout le monde au balcon
Tendance Pochoir
Bricoler en hauteur
Limitons l’impact de nos emballages
Toutes vos idées numériques
Concours – Un atelier à partager
Ma création DIY
WC créatifs
Le carrelage habille mon mur
Fier de mon intérieur
Cuisine Delinia
1, 2, 3, Lumière !
Papier peint dans tous ses états
Les enfants au jardin !
Ma nouvelle salle de bains
Rénover pour tout changer
Ma façade en un clin d’oeil
Je me chauffe au poêle !
Portail
Rangement
Mon Nöel fait maison
Mes effets de lumière
Cuisine
Relooking meuble
Ma verrière d’atelier
Un été sur ma terrasse
Relooking meuble n°2
Mon jardin aménagé
Les vacances à la maison

S’abonner au fil RSS

Marquer le sujet comme nouveau
Marquer le sujet comme lu

Placer ce Sujet en tête de liste pour l’utilisateur actuel
S’abonner

Page imprimable

Signaler un sujet

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Ne pas prévoir c’est déjà gémir (Leonard de Vinci)

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Mod̩rateur РGrand Passionn̩ V̩t̩ran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé …..

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Ne pas prévoir c’est déjà gémir (Leonard de Vinci)
Mod̩rateur РGrand Passionn̩ V̩t̩ran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé …..
Mod̩rateur РGrand Passionn̩ V̩t̩ran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Mod̩rateur РGrand Passionn̩ V̩t̩ran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

59833 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison
NF P61-202-1 (DTU 52.1)(d̩cembre 2003) : Travaux de b̢timent РRev̻tements de sol scell̩s
6.7.5 Joints entre carreaux ou dalles La largeur des joints (espacement) entre carreaux est fonction de la nature et du format des carreaux. Elle doit être suffisante pour permettre un bon remplissage du joint par le coulis ou le mortier de jointement. On distingue les joints théoriques suivants : • joint réduit : de 1,5 à 2 mm de largeur ; • joint large : de 2 mm à 10 mm de largeur ; • joint très large : largeur supérieure à 10 mm. La pose à joint nul est interdite. Pour certains travaux de marbrerie n’excédant pas 25 m et sur prescription spéciale, des joints dits marbriers de 1 mm de largeur minimale peuvent être réalisés.
Les carreaux céramiques à chants rectifiés peuvent être posés avec un joint réduit, sous réserve que la variation dimensionnelle après rectification ne soit pas supérieure à 0,5 mm. Les joints sont remplis après durcissement suffisant du mortier de pose et au plus tôt 24 h après la pose. La largeur du joint doit être comprise entre deux à trois fois la tolérance de fabrication de la longueur de l’élément posé (cf. normes de détermination des caractéristiques dimensionnelles des produits). EXEMPLE
Pour un carreau de grès du groupe BI de dimensions 300 mm 300 mm à arêtes non rectifiées (tolérances 0,5 suivant la norme NF EN 176 ), la largeur du joint se situe entre 4 mm et 6 mm.
Pour les locaux qui subissent des agressions chimiques ou mécaniques (tels que plages de piscine recevant du public, balnéothérapie, thalassothérapie, etc.), les mortiers de joints de a) à c) du paragraphe 4.3.2 ne conviennent pas pour la confection des joints. En sol extérieur, les carreaux de terre cuite et les carreaux étirés sont posés en respectant une largeur de joint de 6 mm au moins. Pour les autres matériaux, la largeur de joint est de 5 mm au moins. Pour les carreaux de petite surface (S 50 cm) sur trame ou papier côté belle face, une largeur de 2 mm est admise.
Quand au join en lui même (§4.3.2):
4.3.2 Coulis et mortiers pour joints : composition et dosage Les coulis en ciment pur sont utilisés pour le jointoiement des carreaux jusqu’à 2 mm de largeur de joint. Les mortiers pour joints sont exécutés soit : a en mortier de ciment dosé de 800 kg à 1 100 kg de liant par mètre cube de sable sec ; b en mortier de fabrication industrielle pour joints, à base de liant hydraulique ; c au mortier de chaux dosé de 400 kg à 1 000 kg de liant par mètre cube de sable sec ; d avec des produits industriels de jointoiement présentant des caractéristiques de résistance spécifiques adaptées à certains locaux (résistance chimique ou mécanique). La granulométrie des sables employés est fonction de la largeur du joint à réaliser : • joint réduit (de 1,5 mm à 2 mm) : sable de classe granulométrique 0/0,315 ou 0/0,4 mm ; • joint large (2 mm à 10 mm) : sable de classe granulométrique 0/1 mm ; • joint très large ( 10 mm) : sable de classe granulométrique 0/3,15 ou 0/4 mm
Pour ce premier post, bienvenue sur le forum.
Si vous comptez rester un peu parmi nous, il y a plein de sujets récents sans réponse en attente de vos compétences.
Merci d’éviter de déterrer des post de 2008 qui n’ont plus d’actualité.

largeur joint faience

Espace membre
Identifiez-vous
Devenir membre

Mon panier
Mon panier est vide

article pour €
Dans tout le site

Dans tout le site
Conseils pratiques
Agenda du bricoleur
Forum
Boutique
Plan
Je veux…
Réalisations des lecteurs

Accueil >

Conseils pratiques
>

Revêtements muraux >

Quelle est la bonne largeur de joint de carrelage ?

La largeur des joints reste à votre libre appréciation même si traditionnellement on prévoit plutôt :
• 3 mm pour des carreaux de 10 cm de côté
• 5 mm pour des carreaux de 20 cm de côté
• 7 mm pour des carreaux de 30 cm de côté.

Un joint fin donne un aspect lisse plus moderne, un joint épais correspond à une esthétique plus rustique.
Côté coloris, on a l’habitude de voir des joints à carrelage le plus souvent blancs, voire gris, mais il existe en fait une large palette de choix qui vous laisse le loisir d’oser toutes les associations de couleurs.
Ce conseil bricolage vous a-t-il été utile ?

Ce qu’il faut savoir pour choisir la bonne taille de joints pour son revêtement mural en carrelage avec les astuces de pros de Système D.
Inscrivez-vous gratuitementpour réagir ou identifiez-vous :
En ce moment :58 utilisateurs actifs
le 23/05/2017 à 10:55 par Sexysushi
© PGV MAISON 2017 – Tous droits réservés – Systemed.fr est certifié OJD

largeur joint faience

Largeur joint de carrelage grand format
Ce sujet comporte 17 messages et a été affiché 91.353 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 20
De :Moselle
Ancienneté :+ de 12 ans
Largeur joint de carrelage grand format
Bonjour

Nous avons décidé d’installer dans la partie jour de notre maison ducarrelagegrand format (44,7 X 44,7). La question est de savoir quelle largeur de joint faudra-t-il utiliser ? Le revendeur du B***o- D***t de mon coin me dit que plus le carreau est grand, plus le joint sera grand et il me conseille une valeur de 8mm.

Qu’en pensez-vous ?
Ne vous prenez pas la tête pourune fourniture ou pose de carrelage… Allez dans la section devis carrelage du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de carreleurs de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les carreleurs, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-25-devis_carrelage.php
Messages :Env. 1000
De :Yvelines (78) (78)
Ancienneté :+ de 12 ans
Ce n’est plus un joint à 8 mm ?

Ils nous ont parlé d’un joint minimum de 1 mm (minimum garantie par les assureurs) et de 3 mm en normal.
Messages :Env. 80
Dept :Drome
Ancienneté :+ de 12 ans
Ce que dit le DTU 52.1 sur le sujet:

Pour des carreaux de 33 x 33 cm maxi, largeur de joint entre carreaux = 1.5 à 2 mm,

de 33 x 33 cm et jusqu’à 60 x 60 cm, de 3 à 10 mm.

Personellement, je me limiterais à 5 mm mais ce n’est qu’une question de gout
Messages :Env. 100
Dept :Essonne
Ancienneté :+ de 12 ans
Hello !

Des amis ont fait poser un carrelage en grès cerame de 44,7 X 44,7 et pratiquement sans joints c’est superbe
Messages :Env. 6000
De :Lorient (56)
Ancienneté :+ de 12 ans
ce que j’ai vu lorsque nous sommes allés choisir notre carrelage , certains grands carrelages necessitent des joints fins , d’autres plus rustiques des joints larges….apres c’est une affaire de gouts
L’Amandier est vendu, maintenant nous vivons en bretagne
Messages :Env. 10000
De :Haute Garonne (31)
Ancienneté :+ de 12 ans
oui mais attention pas tous les carrelages.

En fait les joints tres fins qu’on peut voir dans les magasins et magazines, ce sont sur des carreaux dits « rectifiés ». Cad. que les bords (la tranche) sont quasi a angles droits, alors qu’un carreau normal a un angle adouci.

Du coup le rectifié offre moins d’espace au joint pour un espace egal à la base du carreau.

Mais gaffe aussi car comme la mode est au joint fin dans le contemporain/moderne, les magasins presentent leurs carrelages avec quasi pas de joint pour tromper l’ennemi. Et en effet il faut au moins 2,3 mm.

On pense partir en rectifié nous aussi pour ce cote lignes nettes et joint fin, sur du 45×45. On verras pour le joint ce que nous dira le carreleur, jusqu’ou on peut descendre sans soucis.
BrickBroc

http://www.namast.com/maison

Briques et broc РFaire construire et am̩nager

Contrat avec maitre d’oeuvre – Emménagement mi-2005. Encore des trucs a faire du cote du garage et de quelques bricoles interieures et exterieures.
Messages :Env. 500
De :Haut-rhin , Région De Bâle
Ancienneté :+ de 12 ans
Mettez des joints de 5mm ! 8mm ce nes era pas beau , 3 mm c’est un peu juste !!
Messages :Env. 100
Dept :Essonne
Ancienneté :+ de 12 ans
On dirait qu’il y a des carreleurs par ici, non ?

Perso, je n’aime pas les joints de carrelage, mais c’est vrai que techniquement on ne peut pas vraiment s’en passer

3 mm ça me paraît amplement suffisant …

Des joints de 8 mm quelle horreur !!!

Une question : pour mettre des grands carreaux de plus de 40 faut-il que les pièces soient grandes ou ça n’a aucune importance ???

@ +
Messages :Env. 3000
Dept :Maine Et Loire
Ancienneté :+ de 12 ans
pose de carreaux 45/45 avec joints de 5mm

ci-dessous mêmes carreaux avec 3mm de joints( bon c’est une pose murale mais ça donne un exemple ) :

Messages :Env. 500
De :Auvergne (63)
Ancienneté :+ de 10 ans
Quelle largeur de joint pour du carrelage 30×60 (précision:chauffageau sol électrique).

Merci.
Terrain trouvé en février 06

Permis de construire accordé en janvier 07

Début des travaux en avril 07

Gros oeuvre terminé août 07

Hors d’eau septembre 07

Hors d’air octobre 07

Habitable novembre 08
Messages :Env. 2000
De :Angoulême (16)
Ancienneté :+ de 10 ans
Je dirais 3 mm et 5 mm pour du rustique….
Messages :Env. 7000
De :Mayenne
Ancienneté :+ de 12 ans
Bonjour

Chez nous c’est 4 mm

Les carreaux font: 49,5 X 49,5

Messages :Env. 90
De :Entre Deux Guiers (38)
Ancienneté :+ de 10 ans
Bonjour,

Nous on a des carreaux avec des bords droits en 60×60 et des joints de 5mm

Va voir sur mon blog, il y a des photos a plusieurs endroits ou l’on voit le carrelage et les joints !

Bonne après midi.
Constructeur : maison TIPTOP

Permis du 12/04/07

Réception OK le 17/04/08

BLOG :http://www.aufeminin.com/blog/mlmaison
Messages :Env. 7000
De :Au Pied Du Mont Cassel (59)
Ancienneté :+ de 12 ans
amakou a écrit: Bonjour

Chez nous c’est 4 mm

Les carreaux font: 49,5 X 49,5

> Amakou

Sur ta photo, il y a un truc qui choque…

Les plinthes ne sont pas de même largeur que les carreaux. C’est voulu ?
Messages :Env. 7000
De :Mayenne
Ancienneté :+ de 12 ans
Bonjour « maxicool »

A vrai dire, ça ne choque une fois qu’on est dedans

Mais je pense que c’est voulu ou alors les plinthes pour ce carrelage existent que de cette taille. En tous cas maintenant nous sommes habitué.

PS Dans le couloir c’est le plus long et plus voyant, ailleur nous avons des baies vitrées (donc pas de plinthes)
En cache depuis le jeudi 22 juin 2017 à 13h42

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
«  Carrelage sol maison ancienne  »
Discussion lancée par- 7 réponses
«  Vos conseils achat colle carrelage bon rapport qualité/prix  »
Discussion lancée par- 5 réponses
«  Protection carrelage gré cérame poli  »
Discussion lancée par- 3 réponses
«  Carrelage : diverses questions sur mon choix  »
Discussion lancée par- 5 réponses
«  Epaisseur colle + carrelage à la fin de la pose  »
Discussion lancée par- 3 réponses
«  Problème joint WEBER – coloris différent du nuancier au séchage  »
Discussion lanc̩e par lelie.dion Р1 r̩ponses
«  Del conca fast  »
Discussion lanc̩e par feanor931 Р1 r̩ponses

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 327 253 membres et aux 4 412 713 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |
0.042

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
Devis pose carrelage
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Comment bien choisir son carrelage ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
15 idées de carrelages imitation parquet
L’équipe de ForumConstruire.com sélectionne pour vous les plus belles photos des membres !

largeur joint faience
(Le message s’auto-fermera dans 2 secondes)
  Poser faience métro biseautée : Quelle largeur de joints et comment les faire ?
Je voudrais poser de la faience biseautée (la même que dans le Métro) dans ma salle de bains (ils font 7.5*15).
Quelqu’un l’a-t-il déjà fait ? Quelle largeur de joints ?
Quelqu’un a-t-il des conseils pour que ca se passe bien (je pense au jointoiyage qui ne doit pas être évident à cause du biseau qu’on doit trop remplir et devoir dégarnir un peu) ?

Merci.

J’en ai posé dans ma cuisine et ma lingerie, pas de problème, j’ai fait les joints à l’éponge 3 mm

Re,
Le fait d’avoir des bords biseautés augmentent l’effet d’ombre d’ou le conseil de poser avec joints mini. Sinon vous aurez un carrelage moiré par les ombres et les joints. Bonne soirée.

Ca veut dire quoi au juste « joints mini » ?

Bonjour,
Le carrelage métro peut se poser aussi avec un joint couleur sans problème, c’est pourquoi vous pouvez faire un joint de type classique sans pose bord à bord.
Par exemple, vous avez une image sur ce site, les ombres et les lumières font partis intégrante de la finition de ce type de carreaux. 3 mm mini est suffisant.
Appliquez le joint avec une poche à joints et une fois la prise commencée, passez le doigt pour lisser le joint doucement, essuyez avec une éponge les carreaux sans toucher aux joints pour enlever les petits débordements. Il existe aussi des lissoirs à joints.
lien : images.google.fr/imgres?imgurl=http …
Heu le lien est un peu long il faudra certainement faire un copier coller désolée !
Bonne journée !

Une poche à joints : qu’est ce que c’est ? Ca s’achète où ?

Joints mini c’est le minimum que permet la planéité du support entre joint classique de 1,5 à 4 mm et la pose à bords touchants. Si votre support (mur) est parfaitement plan vous pouvez poser à bords touchants. L’emploi de cales coniques permet de regler un défaut d’alignement (le joint sera plus ou moins grand en fonction de l’enfoncement de la cale entre les carreaux) et d’obtenir un joint plus fin que les croisillons. Vous trouverez ces cales au même rayon que les croisillons. De plus cela vous permet de poser à joints décalés (plus joli avec carreaux biseautés) A+

Bord à bord, ca veut dire aussi bien en vertical qu’en horizontal ? Cela veut dire qu’il n’y a pas de joint du tout ? Mauvais pour le placo dessous, non ?

Re –
Une poche à joint, ça se trouve partout maintenant, c’est une poche en plastique, de forme conique, on met le joint dedans et on coupe l’embout en biseau soit très prés du bord pour un jointtrès fin et un débit fin soit plus gros pour des gros joints.
On travaille très finement avec et ça permet de ne pas salir tout la surface.
Juste petit truc, il y a un petit coup de main à prendre mais ça vient rapidement, surtout dans la tenue de la poche, il faut tenir à deux mains, une main pour presser par en haut et l’autre qui guide la poche comme pour un gateau
C’est très pratique mais bien sûr on peut largement faire sans.
C’est juste pour information comme il y a de pistolets aussi à joints, c’est cette fois rigide mais même principe avec des embouts de toutes les tailles pour tous les joints, le produit est bien entendu plus cher.
Bonne soirée !

2 utilisateur(s) sur ce sujet (2 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))

Accueil des forums
Aide
  |– Forum Idées déco
  |– Forum Revêtements
  |– Forum Restauration
  |– Forum Bâtiment
  |– Forum Electricité
  |– Forum Plomberie
  |– Forum Domotique
  |– Forum Auto
  |– Forum Outillage
  |– Forum Electroménager
  |– Forum Chauffage/Clim.
  |– Forum Evénement invités
  |– Forum EcoHabitat
  |– Forum Charpente et Toiture
  |– Forum Copeaux
  |– Forum Métallo
  |– Forum Trucs
  |– Forum Jardinage
  |– Forum Modélisme
  |– Forum Loisirs créatifs
  |– Forum Annonces

 
Powered ByIP.Board
© 2017   IPS, Inc .
Bienvenue invité(Connexion|Inscription)

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 68
Inscrit: 07/01/2004
Membre No.: 18 045

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 283
Inscrit: 30/10/2004
Membre No.: 29 234

Confirmé

Groupe: Experts
Messages: 34 543
Inscrit: —
Membre No.: 120

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 283
Inscrit: 30/10/2004
Membre No.: 29 234

Confirmé

Groupe: Experts
Messages: 34 543
Inscrit: —
Membre No.: 120

Nous sommes le : 29/06/2017 – 04:35

largeur joint faience

Tout le site
Tableau
Dessin
Photo
Sculpture
Artisanat d’art
Art textile, Mode
Bijoux
Déco, Design
Céramique, Verre
Bois, Marqueterie
Mixte
Art numérique
Autres
Affiches
Livres

Largeur joint s entre carreaux – Forum d’entraide

Lalargeurdesjoint s (espacement) entre carreaux est fonction de la nature et du format des carreaux.

Comment choisir la taille desjoint s de carrelage ? – Deco.fr

Comment choisir la taille desjoint s de carrelage ? … Pour mettre en valeur le carrelage, il faut opter pour unelargeurdejoint s appropriée.

Carrelage mural salle de bain (16 messages …

salut boot60,je vais faire clair,dimension hauteur;ok,dimension carreau a poser,ok,selon ton mur pose tes carreaux pleins avec tesjoint s et ensuite mesure tes …

POSE DE CARRELAGE MURAL OU FAÏENCE – bricole renove

POSE DE CARRELAGE MURAL OU FAÏENCE . LES MATERIAUX . Carrelage ou faïence colle à carrelage pâte àjoint s,elle se présente de différentes couleurs si angle …

Quellargeurdejointdefaience- ForumConstruire.com

Quellargeurdejointdefaience. Ce sujet comporte 3 messages et a été affiché 3.551 fois. Lancer un nouveau sujet Poster une réponse. ricofreddy. Auteur du sujet.

Jointde carrelage

Préconisations pour lalargeurdesjoint s de carrelage en fonction de la taille ou de la nature des carreaux : carreaux jusqu’à 10 x 10 cm =joint s de 2 à 3 mm.

Queljointchoisir pour mon carrelage ? – Bricolage …

Bonjour, Pour lalargeurdejointde ce type de carrelage, il y a plusieurs méthodes : * coller un 1er carreau; le suivant sera présenté verticalement, bord à …

FAIENCEARCANA SERIE LIVE20x50- Carrelage20x50…

ARCANA série LIVE20x50sur directceram. Informations ; …FAIENCESERIE LIVE20x50 cm, …Largeur : 20 cm. Longueur: 50 cm. Epaisseur: …

La dimension desjoint s de votre carrelage – Travaux.com

Lesjoint s font généralement entre 2 et 10 millimètres, … sur toute la hauteur de l’ouvrage (carrelage – mortier – support), …

Petit cours de pose de faïence | Aventure éco-logis en …

Un grand moment que ce week-end puisque j’ai eu l’opportunité de prendre un cours express de pose de faïence. Et je remercie M., apprenti compagnon carreleur …

COEUR A COEUR – ENCADREMENT samedi 17 juin 2017
Pressée- ENCADREMENT jeudi 15 juin 2017
RIVAGE – ENCADREMENT jeudi 15 juin 2017
INQUIETUDE (Non encadré) dimanche 11 juin 2017

Proposez votresiteou votreblogdans l’annuaireGalerie-Creation
Inscrivez-vous à notre lettre d’informations

largeur joint faience
Un grand moment que ce week-end puisque j’ai eu l’opportunité de prendre un cours express de pose de faïence. Et je remercie M., apprenti compagnon carreleur, qui a eu la gentillesse de passer une journée avec moi sur la faïence de la salle de bain. Et je reconnais son héroïsme et sa patience face à mes dizaines de questions débridées. Je n’ai pas la prétention de devenir une professionnelle en une journée, mais ses remarques vont m’aider à éviter les plus grosses bêtises.
Alors aujourd’hui, je vous propose un post un peu technique mais qui va me servir de pense-bête pour la poursuite des travaux. Alors voici ma NPMM : Note Pour Moi-Même !
Le point de départ de ce cours accéléré, c’est ce fameux receveur de douche qui a été posé il y a quelques semaines. La faïence avait été choisie il y a déjà un moment, pendant des soldes. J’avais retenu des carreaux assez sobres de 40 cm x 20 cm, plutôt clairs pour donner de la lumière à la pièce et surtout dans un ton proche de celui du mur de moellons rejointoyés de la salle de bain (ton pierre).

Bien évidemment, en préalable à tout chantier, celui-ci est protégé. En l’occurrence, des cartons sont posés sur le receveur pour éviter de l’abîmer et le seau de colle est posé lui aussi sur un carton.
Le mur qui va recevoir le pommeau de douche fait face à la porte de la salle de bain et j’avais dans l’idée de créer une perspective. J’avais donc demandé à ce que les carreaux ne soient pas posés dans le même sens afin de créer une ligne de fuite. Les complications qui en découlent sont nombreuses et seul un professionnel pouvait ajuster des solutions :
– en mettant un carreau central à la verticale et les autres à l’horizontale, les joints ne se trouveraient plus en face les uns des autres (ce qui serait très moche !) ;
– un carreau ne doit pas être coupé à moins de la moitié de sa taille pour conserver un aspect esthétique à l’ensemble (l’idéal étant de ne pas descendre à moins de 2/3 de coupe) ;
– Le receveur de douche dépasse du sol de 2 à 3 cm environ et il faut en tenir compte à la coupe pour les carreaux qui vont dépasser du receveur ;
– Ce mur constitue le point de démarrage de l’ensemble de la faïence et doit donc être particulièrement soigné.
Le travail a donc débuté par le calepinage, autrement dit la mise en situation de la première ligne complète de carreaux pour se rendre compte de l’ensemble puis le positionnement précis du premier carreau central. La ligne de centre est tracée sur le mur et sa verticalité est vérifiée au niveau. Ce premier carreau est coupé à sa base afin d’ôter la hauteur du receveur.
1ère leçon: il faut se souvenir qu’aucun mur n’est jamais droit et c’est le rendu esthétique final qui doit primer.
2ème leçon: la coupe des carreaux de faïence se fait avec une carelette à main. J’ai en effet une carelette électrique à eau et je voulais l’utiliser. Eh bien non ! Ce type de machine répond parfaitement aux besoins de coupe de carrelage de sol, plutôt épais, mais pas à la faïence. Celle-ci est en effet mince et son faïençage plutôt fragile. La carelette électrique a tendance à abîmer le faïençage et à provoquer des éclats inesthétiques. Donc on travaille à l’outil à main ! Voire quand on est doué (autrement dit pas comme moi !), à la meuleuse équipée d’un disque diamant et qui permet, elle, de faire des coupes autres que toutes droites (des arrondis, des angles, …).
Notre aventure continue et nous posons le deuxième carreau, à l’horizontale cette fois. Pour rappel, notre mur fait 90 cm de large. Ce carreau est recoupé à gauche pour se placer dans l’espace restant libre et à la base pour tenir compte de l’épaisseur du receveur et aussi des joints afin que les premières rangées se retrouvent bien avec un joint « face/face ». Cette règle de calcul tient compte de l’épaisseur des joints.
3ème leçon: pour de la faïence, le joint doit faire de 2 à 3 mm.
4ème leçon: la colle. Je ne le savais pas, mais il existe des colles différentes selon la taille des carreaux ! Eh oui ! Nous utilisons ici une colle pour carreau jusqu’à 30 x 60 cm, résistante à l’humidité puisque nous sommes en milieu humide.
5ème leçon: la préparation du support. Nous sommes vernis, rien à faire dans notre cas puisque nous collons sur du Fermacell. Si nous avions utilisé des plaques de plâtre, un apprêt spécial aurait été nécessaire. Cet apprêt à la particularité de former un film sur le support et de favoriser son étanchéité.
Nous continuons la pose de nos carreaux en positionnant celui de droite tout comme nous l’avons fait pour celui de gauche.
6ème leçon: la pose de la colle. Nous n’avons pas à rattraper d’épaisseur particulière ici. La colle est donc posée sur le carreau avec un peigne. Il est important de bien tracer les lignes des dents du peigne. Je me suis d’ailleurs fait rappeler à l’ordre quand j’ai fait des gros pâtés informes !
7ème leçon: vérifier ses niveaux. Alors là, moi je dis respect ! Parce qu’il va falloir me faire greffer le niveau quelque part pour que j’arrive à tout faire en même temps. Mon professeur du jour parvient à poser le carreau, le placer à l’œil et manipuler le niveau en même temps pour faire ses vérifications systématiques : le niveau de la ligne de carreaux, la planéité verticale et la planéité horizontale.
8ème leçon: ce n’est pas en appuyant comme une sourde sur son carreau encollé en le plaçant qu’on fait du bon boulot ! Il faut le poser en légèreté et c’est avec son niveau qu’on l’ajuste par rapport aux carreaux voisins. Il est effectivement plus facile d’appuyer au bon endroit pour le placer que de devoir le décoller pour le replacer correctement (ça sent le vécu là !).
9ème leçon: les entretoises. Je me demandais bien comment on plaçait vraiment ces foutus machins parce que j’avais vu plusieurs méthodes et que j’avais été pas mal embêtée sur un chantier précédent. Il faut les positionner tout simplement comme sur la photo afin de caler le carreau qui a été précédemment positionné. Elle n’a qu’un rôle de cale. Petite astuce technique pour l’entretoise qui casse quand on l’enlève : il suffit de l’enfoncer avant de faire ses joints. Ainsi, elle ne dépassera pas de manière inesthétique.
Et on monte, et on monte ! Nous voilà arrivés pas loin de la plaque qui va accueillir le robinet de la douche et là nous avons un problème d’épaisseur lié aux vis de cette plaque. Deux méthodes pour régler la question : soit l’épaisseur des vis est trop importante pour être compensée par la colle et il faut alors entailler l’arrière de notre carreau pour que la vis vienne s’y loger ; soit l’épaisseur peut être compensée et nous faisons un double encollage mur ET carreau. Alors là, ça se complique pour bibiche !
10ème leçon: le double encollage. La colle est posée sur le mur avec notre peigne. Puis sur le carreau. Mais les lignes de colle ne doivent pas être dans le même sens ! Eh oui ! En croisant les lignes de colle, nous sommes sûrs de la prise d’une part et surtout nous évitons les bulles. Ces fichues bulles qui rendent un son creux sur le carreau une fois la colle sèche. Ces bulles ne sont pas forcément un gros problème, mais elles peuvent parfois fragiliser le carreau.
Nous en arrivons à notre plaque de robinet : et là, il faut être très précis ! Le plombier n’a pas forcément posé la plaque pile de niveau mais pour lui pas de problème, il a les écrous de réglage qui vont bien ! Mais pour la faïence c’est une autre histoire ! Donc on procède au repositionnement de la plaque, pile de niveau et on fait un gabarit en carton de l’emplacement des futurs robinets. Ce gabarit est reporté sur le carreau qui doit se placer ici et on perce !
11ème leçon: percer la faïence. J’ai déjà percé de la faïence, mais après travaux. Là, il s’agit de prévoir en fonction de l’existant. Donc perçage pour le passage du robinet ! Nous utilisons une scie cloche. Mais pas n’importe quelle scie cloche ! Non, non, scie cloche pour faïence ! La scie cloche pour carreaux de sol est différente. Bref, il faut toujours bien se renseigner sur le matériel utilisé et sur sa destination. Sinon, on se génère plus de problèmes que voulu. Donc là, on utilise une perceuse pour faire un pré-trou puis une scie cloche spéciale faïence pour faire le trou. Avec cette méthode, la scie cloche ne « dérape » pas sur le carreau et le perçage est très précis. Il va de soi, et je ne l’avais pas dit, que la scie cloche doit être du diamètre adapté au passage de la tuyauterie. Et voici notre carreau percé.
Bien évidemment, avant de le coller, nous le positionnons pour voir si tout va bien. Ici, nous avons dû retailler un des trous pour être bien calé sur la robinetterie. Nous encollons notre carreau en faisant attention à ne pas déborder sur nos perçages.
Bien évidemment, arrivés au plafond, celui-ci n’est pas de niveau. Il faut donc prendre toutes les cotes nécessaires pour tailler nos carreaux correctement. Une fois que c’est fait, on passe à la :
12ème leçon: nettoyer son travail. Le premier panneau étant terminé, on passe un bon coup d’éponge humide sur nos carreaux et sur le receveur pour enlever les traces de colle. Les outils sont rassemblés et rangés s’ils ne servent plus. On peut maintenant passer à la suite !
Et hop, le panneau de gauche ! La première rangée de carreaux est préparée comme précédemment, c’est-à-dire qu’ils sont recoupés afin de tenir compte de l’épaisseur du receveur. Et c’est là que l’on voit bien l’importance de cette préparation, sur le dernier carreau de la rangée, débordant du receveur. La coupe est faite ici avec la meuleuse après report du tracé de l’angle.
Et on monte, on monte ! Le travail est un peu plus facile ici puisque nous avons des carreaux entiers à poser. La seule difficulté vient de ce que le mur n’est pas tout à fait droit et présente un « ventre » en haut (autrement dit une bosse). Les carreaux sont donc posés en double encollage (leçon 10) afin d’obtenir dès le départ l’épaisseur nécessaire au rattrapage du mur.
Remarque : nos carreaux vont être bordés d’une baguette de finition. Celle-ci devrait être posée dès le départ. Cependant, pour être certain de sa pose avec ce mur ventru, le choix est fait de la poser en dernier. Les derniers carreaux, du côté de la future baguette, n’ont donc pas de colle sur un bon centimètre afin que nous puissions la glisser dessous à la fin.
On passe ensuite au mur de gauche. Seuls les carreaux entiers sont posés. Le nez de cloison fera l’objet d’une prochaine leçon, le travail étant un peu délicat.
Et voilà le travail ! Il me reste maintenant à terminer la pose des carreaux à la suite de ceux des murs gauche et droite, à finir la préparation du nez de cloison (terminer l’enduit de lissage pour avoir un fini impeccable) et nous pourrons passer à la leçon suivante sur les finitions : nez de cloison, joints, baguettes.
Allez, le week-end prochain, je me lance en solo ! J’ai un peu le trac car j’espère être à la hauteur de ma leçon du jour. Souhaitez-moi bonne chance !
Remarque : ce post pourra faire l’objet de correctifs après relecture par mon « prof ».
Bon bah avec tout ça j’suis paré pour le moment où je me déciderais à refaire ma salle de bain (projet de dans 2 ans que j’ai depuis au moins 5 ans ^^). Merki m’dame chichiponpon pour le cours de faïencerie et beau boulot ^^
Une question m’interroge tout de même à la lecture de cet article : »quand tu parle à la 7e leçon, de « vérifier les niveaux », tu parles du niveau du liquide des batteries pour les lapins fluos, hein ? c’est ça ?? :p
@Patoche : je vois que j’aurais largement le temps de finir ma salle de bain avant que tu n’attaques la tienne, hé, hé ! Quant aux niveaux dont je parle, ce ne sont ni ceux des lapins fous de Fadaland, ni ceux de la bouteille d’apéro … quoique c’est important après le boulot ! 🙂
Tu m’étonnes… à raison de 3 whisky pour 1 carreau de Faïence, le niveau des bouteilles d’apéro doit descendre à vitesse grand V :p
Va pas falloir les poser de travers ces carreaux ! Faut faire les niveaux !!!! LOL
et ben moi j’ai tout compris!!! parée à faire de même !!
j’attends la prochaine leçon avec impatience car je songe sérieusement à mettre en pratique la pose de baguette de finition….
allez au boulot!!!
Alors je me dépêche de tout finir comme ça tu pourras attaquer ton chantier. Bon courage et bisous !
Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:
Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com.(  Déconnexion  /  Changer  )
Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter.(  Déconnexion  /  Changer  )
Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook.(  Déconnexion  /  Changer  )
Vous commentez à l’aide de votre compte Google+.(  Déconnexion  /  Changer  )
Avertissez-moi par email des nouveaux commentaires.

largeur joint faience
POSE DU CARRELAGEOU FAÏENCE AU MUR.
Pour les débutants, il est préférable d’utiliser une colle prête à l’emploi, c’est plus facile. Rien ne vous empêche cependant de faire vous-même votre colle en mélangeant la poudre à de l’eau, pourvu que le mélange soit bien homogène et que vous respectiez soigneusement les proportions indiquées. Read more at Suite101:Poser du carrelage mural pour la première fois: Astuces pour ceux qui débutent dans la pose de faïence au mur | Suite101.fr http://suite101.fr/article/poser-du-carrelage-mural-pour-la-1ere-fois-a3094#ixzz2Cy8WZwwa
Pour les débutants, il est préférable d’utiliser une colle prête à l’emploi, c’est plus facile. Rien ne vous empêche cependant de faire vous-même votre colle en mélangeant la poudre à de l’eau, pourvu que le mélange soit bien homogène et que vous respectiez soigneusement les proportions indiquées. Read more at Suite101:Poser du carrelage mural pour la première fois: Astuces pour ceux qui débutent dans la pose de faïence au mur | Suite101.fr http://suite101.fr/article/poser-du-carrelage-mural-pour-la-1ere-fois-a3094#ixzz2Cy8WZwwa
Pour les débutants, il est préférable d’utiliser une colle prête à l’emploi, c’est plus facile. Rien ne vous empêche cependant de faire vous-même votre colle en mélangeant la poudre à de l’eau, pourvu que le mélange soit bien homogène et que vous respectiez soigneusement les proportions indiquées. Read more at Suite101:Poser du carrelage mural pour la première fois: Astuces pour ceux qui débutent dans la pose de faïence au mur | Suite101.fr http://suite101.fr/article/poser-du-carrelage-mural-pour-la-1ere-fois-a3094#ixzz2Cy8WZwwa
La pose du carrelage sur les murs vise à protéger ces derniers des dégâts, notamment dans des endroits particuliers comme la cuisine ou la salle de bain, mais également d’en faciliter le nettoyage. Dans le premier des cas, il est important de faire attention aux murs qui se trouvent à côté ou au-dessus des plaques de cuisson, de la gazinière ou des sorties d’eau. En ce qui concerne la salle de bain, les murs doivent être carrelés afin d’éviter que l’eau et les produits chimiques d’entretien les endommagent.Normalement le carrelage mural peut être réalisé avec les mêmes carreaux employés pour le sol (à l’exception près des carreaux grand format). La taille la plus utilisée est de 10 x 10 cm, 15 x 15 cm, ou bien de 20 x 20 cm, mais les carrés sont parfois remplacés par des rectangles mesurant généralement 20 x 40 cm. La dimension des carreaux impacte remarquablement l’impression de volume de la pièce, c’est pourquoi, il est fondamental de faire en sorte que le carrelage mural ne dépasse pas la taille du carrelage au sol. En effet cela réduit sensiblement la sensation visuelle d’espace dans la pièce. Dans le cas d’une salle de bain très petite, le carrelage mural est déconseillé.Les couleurs les plus communes restent le blanc et des teintes claires, voire pastel. De toute façon, la création d’un dessin mural réalisé grâce à des carreaux décorés, ainsi que la pose d’une frise décorative, sont des solutions très souvent adoptées pour embellir la pièce. La frise notamment permet d’apporter de la profondeur ou du contraste dans la texture ou la couleur du carrelage, en employant plusieurs matériaux différents tels que le verre, le miroir, la céramique ou même l’ardoise.      LA POSE
Pour les débutants, il est préférable d’utiliser une colle prête à l’emploi, c’est plus facile. Rien ne vous empêche cependant de faire vous-même votre colle en mélangeant la poudre à de l’eau, pourvu que le mélange soit bien homogène et que vous respectiez soigneusement les proportions indiquées. A l’aide du niveau, tracez une ligne qui vous servira de repère pour la première rangée de carreaux, afin que l’ensemble soit bien d’aplomb.A l’aide la spatule crantée, enduisez de colle une portion de mur sans faire de sur-épaisseurs ni de manques. Limitez la taille de cette portion à moins d’un mètre carré, surtout si vous ne l’avez jamais fait : la colle risque de sécher avant que vous n’ayez posé les carreaux.Appliquez le premier carreau en appuyant juste avec la main et une fois bien en place, placez le suivant en insérant un croisillon entier entre les deux. Ceci permettra de garder des joints bien réguliers. Continuer de même. À ce stade, vous pouvez encore faire glisser les carreaux sur la colle pour corriger leur mise en place. Quand tous les carreaux de la portion sont posés, utilisez le maillet ou tapez au marteau (en dosant les coups !) sur la plaquette de bois pour les coller définitivement.Puis laissez sécher. Les carreaux ne doivent pas risquer de bouger lors de lapose du joint . 

largeur joint faience

Le 1er site Construction, Rénovation & Bricolage en Belgique

Dernière édition par un modérateur:13 Septembre 2010
Salut a tous,

Je suis en train de finaliser la préparation des murs pour de ma salle de bains en vue de placer du carrelage.

Quand nous avons acheté et choisi ces carreaux, ils étaient posés bords à bords.
En amont de la question esthétique, se pose la question pratique : quelle est l’épaisseur minimale recommandée des joints de carrelage mural ?

Dans mon cas il s’agit de 30 x 60 en pose horizontale.

Les bords des carreaux sont tout à fait réguliers et esthétiquement parlant, la pose bords à bords est acceptable.


Mais est-ce que les joints ne sont là que pour masquer l’irrégularité des carreaux ?
Ou bien je vais rentrer dans une galère si mes murs ne sont pas parfaitement plats ?
HenriBrico, +2 (twautele) ,
19 Février 2017

twautele

19 Février 2017

Pit007, +1 (caribou47) ,
26 Août 2016

caribou47

1 Septembre 2016

Stimenzee, +10 (benjamin9999) ,
3 Août 2016

benjamin9999

4 Août 2016

Sprtschk, +7 (Pinklouisette) ,
2 Mars 2016

Pinklouisette

12 Juin 2017

v1d53e2, +5 (grizou) ,
4 Décembre 2015

grizou

6 Décembre 2015

jeanlucf55, +4 (rabot) ,
5 Septembre 2015

rabot

5 Septembre 2015

canelae ,
2 Février 2015

canelae

2 Février 2015

Aussi en France !

Vous surfez depuis la France… BricoZone existe aussi en .fr !
BricoZone France .
Le même, mais Bleu Blanc Rouge :)

BricoZone : sur Facebook
Notre Facebook
Twitter
Twitter
BricoZone Youtube
BricoZone YouTube
Pinterest
Pinterest
LinkedIn
LinkedIn

Contact
Conditions d’Utilisation
Aide
Accueil
Haut
RSS

BricoZone : l’information sur la Construction, la Rénovation et le Bricolage en Belqique
Vous pouvez aussi lancer une recherche sur :Carrelage mural épaisseur
Faire une recherche dans tous nos forums
BricoZone est le plus important forum construction/rénovation de belgique ; la réponse se trouve donc ici.
Tapez votre question/recherche dans tous les forums (certains non accessibles par Google)

largeur joint faience
Voir nosbons planset toutes lessoldes déco.fr
Idées & conseils bricolage & aménagement

Deco.fr

Bricolage et travaux

Revêtements de sols

Y a-t-il une largeur minimum pour les joints de carrelage ?

Question : « Existe-t-il une largeur minimum pour les joints de carrelage ? »
Réponse : 2 mm pour des petits carreaux (10 cm de côté), 4 mm pour des carreaux standards (20/30 cm), 1 cm pour des grands carreaux (60 cm et +). La largeur des joints dépend des dimensions de vos carreaux. Plus les carreaux sont grands, plus les joints doivent être larges.

Pour des petits carreaux de moins de 10 cm de côté, optez pour des joints de 2 mm ou 3 mm. Pour des carreaux d’environ 20 ou 30 cm de côté, on passera de 4 mm à 5 mm. Et ainsi de suite. Au-delà de 60 cm de côté, vous pouvez vous contenter de 1 cm de large pour les joints de carrelage.

Mais au final, c’est surtout une question de goût personnel, en particulier si vous carrelez à votre domicile, et non dans un cadre professionnel. Sachez juste que le joint standard fait généralement 6 mm. Il en est de même pour les joints de dilatation, qui doivent être réalisés pour les pièces dépassant 40 m² : 6 mm de large minimum.
Vous aussi, envoyez-nous votre question brico
Toute l’actu du mois de septembre 2012
Autres articlesRevêtements de sols

Choisir un carrelage chaleureux dans la pièce à vivre
Comme une envie de mosaïque dans la cuisine…
Une déco intemporelle pour la pièce à vivre
Les alternatives au parquet dans une pièce à vivre

 

OK

On se donne rendez-vous tous les jours avec des conseils, des idées déco et des bons plans shopping

largeur joint faience

Forums Bricolage
Forums Jardinage
FAQ

Accueil
> Forums
> Forums Bricolage
> Forum décoration et aménagement intérieur
> faience salle de bain

MESSAGE A L’ORIGINE DE LA DISCUSSION

bonjour à tous, j’ai besoin d’aide.Je suis nouveau sur le site.Je dois poser du carrelage mural en 30×60 épais dans ma salle de bain, je ne sais absolument pas comment m’y prendre étant donné que je suis novice en la matiére.Le carrelage fait 30×60, épais, les murs sont propres et neufs.Merci pour votre aide cdt

Bonjourles murs neufs sont en quoibriques ou blocs plâtrée ou cloisons ?si vous partez du sol pour carreler il faut poser un tasseau long du mur pour créer un petit espace qui sera ensuite caché par la plinthe et qui pour éventuellement être relevé avec des cales au cas où le sol ne serait pas horizontalil y a deux manières de mettre des carreaux soit à l’aide de croisillons soit à la corde (abandonné par beaucoup aujourd’hui)donc soyons moderne et optons pour les croisillons, toute un gamme de choix possible de 2mm à 1 cmau plus le joint est petit au plus l’ensemble des carreaux doivent être à bonne mesure (ce n’est pas toujours le cas) et d’équerre (ce n’est pas toujours le cas non plus)pour être certain il faut calibrer les largeurs par rangée de carrelage dès le départ (ce qui veut dire trier par largeur de quoi aller du sol au plafond et faire des tas juxtaposés) reste qu’il peut y avoir une différence de hauteur égalementc’est pourquoi, il vaut mieux prendre un joint pas trop mince (ce qui permet de tricher un peu)voila vous êtes prêts appliquer une couche de mortier colle avec un platoir sur le mur, puis passer un peigne en raclant bien pour toucher le mur, il reste des sillons de mortier faire de même sur le carrelage mais dans l’autre sensles grands carrelages nécessite un double encollage appliquez le carrelage le long d’une ligne verticale que vous aurez tracée au préalable, mettez de niveau en tapotant avec un maillet en caoutchouc ou une batte de carreleurfaite de même pour le second carrelage, le premier posé devient le guide du suivantmettez un croisillon en haut et un en bas (à plat)puis passez au carrelage suivantet ainsi de suitepuis vous passez à la rangée suivante n’oubliez pas qu’un coupe peut servir de l’autre côté ou pour un autre murretirer de suite les excès de mortier qui peuvent ressortir par les joints (après c’est la galère) quand tout est terminer, il n’y a plus que le joint à faire revenez nous voir et on vous expliqueraencore des questions ?on est là
Bricoleur tout terrain, qui n’y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout….. (ou presque……) L’expérience des uns n’est pas celle des autres

bonjour j ai répondu a un post similaire il y as peu de temps et pour le meme format de carreaux il faut tout d abord pour la colle prendre de la colle faienceHP ( haute performance ) dans ce format les bords des carreaux sont a bord droit et non biseauté ,il faut un mur parfaitement droit et bien verifie la planimetrie avec une regle travailler en double encollage ,utiliser des croisillons de 2 m:mvoir 3 voila pour une 1 ere ebauche
Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie Paul VALERY écrivain

Bonjour, J’ai récemment fait la même chose dans ma salle de bains avec des carreaux plus petits. Le format 30×60 ce n’est pas le plus facile mais si vous n’êtes pas maladroit ça devrait aller. L’important c’est que tout soit droit !! Il faut mesurer et tracer la première ligne horizontale de manière à avoir une découpe en bas et une découpe en haut qui sont à peu près identiques, un demi carreau en bas par exemple. Vous positionnez un repère, un tasseau cloué ou bien calé par terre et qui est de niveau. Ensuite on trace une ligne verticale ça vous fait un repère orthogonal. Pose de la première rangée du bas, on commence par le premier carreau dans l’angle que vous avez tracé, ensuite des croisillons sur le côté droit du carreau, on pose l’autre carreau bien bord à bord. Double encollage indispensable en 30×60 et ma technique perso pour éviter que la colle remonte dans les joints c’est d’enlever de la matière sur chaque bord avant de poser le carreau. Tapotter sur le carrelage pour le mettre au niveau des autres (en épaisseur), et toujours vérifier avec un niveau car l’oeil est mauvais conseiller. Du joint de 3mm c’est le minimum surtout pour des grands carreaux. Si votre carrelage est à bord droit c’est encore moins facile ! Cherchez un peu sur internet il y a des guides partout, ce sera plus simple avec des images

RE poser un grand format n est pas forcement plus difficile a mettre en place ,la difficulté c est le mur ,il ne tolere aucune bosse *et j en sais quelque chose ,j ai pose du 30×90
Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie Paul VALERY écrivain
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d’emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
A votre avis, le DIY et la déco sont-ils du bricolage ?
Plan du site :
Fiches Bricolage|
Fiches Matériaux|
Astuces Bricolage|
Vos Brico Projets|
Enquêtes et Dossiers|
Forums
Général :
Conditions générales d’utilisation|
Qui Sommes-Nous|
Contact|
Gestion de l’abonnement newsletter
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience.
En savoir plusici .
X
Astuces brico-déco en vidéo ! Apprenez pas à pas des astuces bricolage et découvrez des idées de décoration.
Tout savoir sur la construction maison Le guide référence de l’autoconstruction. Plein d’idées, produits, et vidéos.
Besoin d’un pro pour vos travaux ? Trouvez l’artisan le plus proche de chez vous !
Besoin d’un coup de main pour le jardin ?

Découvrez nos conseils pour l’équiper, l’aménager et l’entretenir en toute saison.
efred
,
carolin
,
Jardibot

largeur joint faience
le-coin-des-bricoleurs.com Votre communauté de bricoleurs

 
Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Avis d’experts ?

Chercher un article ou une définition
Les joints ont deux fonctions sur les revêtements carrelés.
le-coin-des-bricoleurs.com Votre communauté de bricoleurs

 
Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Groupes

Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Groupes
Mon espace perso
le-coin-des-bricoleurs.com Votre communauté de bricoleurs

 
Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Groupes

Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Groupes
Mon espace perso
intérieur, bricolage, astuces, Carrelage, Travux
le-coin-des-bricoleurs.com Votre communauté de bricoleurs

 
Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Groupes

My Bosch

Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Groupes
Mon espace perso
le-coin-des-bricoleurs.com Votre communauté de bricoleurs

 
Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Groupes

Projets
Forum
Le Wiki du bricoleur
À la une
Membres
Groupes
Mon espace perso
Le carrelage fait partie des matériaux classiques de revêtement des murs et des sols. Pendant des siècles, les carreaux ont eu une fonction décorative (en surface), ils se sont développés par la suite vers une simple surface d’utilisation pratique. Une évolution liée aux propriétés du carrelage. Les formes, les couleurs et les motifs de pose ont acquis, par exemple, les qualificatifs de surface hygiénique, résistante et facilement nettoyable. En complément à l’aspect fonctionnel, on assiste aujourd’hui à un retour vers la recherche de formes, de couleurs et de création artistique.
Partant de cette réflexion et du développement d’autres matériaux de revêtement comme le parquet, le stratifié, il est compréhensible que le carrelage ait été détrôné, du moins parfois. Et ce d’autant plus que ces matériaux sont de plus en plus souvent utilisés notamment en raison de leurs qualités comme, par exemple, le chauffage par le sol.
On trouve dans beaucoup de salle de bains, toilettes voire cuisines des carrelages au mur. La plupart du temps, leur surface est émaillée. Cet émail protège la surface des éventuelles salissures qui pourraient pénétrer. La facilité d’entretien du carreaux dépend également dutype de sa surface.
Les carrelages au sol, que se soit en intérieur ou en extérieur, ont toujours eu la réputation d’avoir une surface résistante, facile d’entretien. Particulièrement quand ils sont émaillés. Des carreaux sans émail sont utilisés de préférence quand la surface doit être moins lisse, de nos jours ils sont la plupart du temps en grès fin. Un autre critère de décision est la grosse insensibilité de cette surface en cas de détériorations causées par la chute d’objets ou la sollicitation causée par les saletés sous les chaussures.
C’est pourquoi on donne toujours des classes de sollicitations pour les carrelages au sol. La classe une concerne le groupe le moins résistant aux sollicitations et est uniquement adaptée aux sols sur lesquels on marche pieds-nus ou avec des pantoufles. La classe cinq est parfaitement adaptée pour les sollicitations importantes comme par exemple un local commercial ou des bâtiments publics. Pour les carreaux non émaillés, il n’existe pas de classification.
L’achat du carrelage est toujours une question de « goût »et de « prix ». Afin que le choix donne de bons résultats, il faut prendre en compte certains points. Toutes les propriétés des carreaux (par exemple tolérances dimensionnelles, résistance au gel, classe de sollicitations) ne sont valables que pour ce type-là. Il est donc essentiel, lors de l’achat, de faire attention au bon triage et au numéro des lots.
Comme des tolérances dimensionnelles se produisent aussi dans le premier triage conformément à la norme, on doit lorsqu’on remesure faire aussi attention aux joints.
Normalement, les carreaux muraux se posent avec des joints de 2,5 à 3 mm de large. Pour les carreaux du sol, il faut se reporter aux indications du fabricant. Des joints plus larges permettent de compenser des tolérances dimensionnelles sans mettre en péril l’impression donnée par les joints. Ce point est particulièrement important car la tendance actuelle est aux carreaux de plus en plus grands.
Les carreaux rectifiés constituent une exception. On peut les poser avec des joints presque invisibles car ils ont été rectifiés en fin de fabrication dans le but d’obtenir des caractéristiques dimensionnelles identiques.
En plus du choix des carreaux, il faut prendre en considération celui de la colle et des autres matériaux pour une réalisation artisanale optimale. Dans la plupart des cas, il faut une colle à carrelage souple. Les colles à carrelage avec une référence au certificat d’examen « EN 12004 » présentent l’avantage d’offrir des caractéristiques sûres. Pour les travaux de préparation, merci de toujours vous référer aux notices des fabricants. En cas de doute, les fabricants vous conseillent également spécifiquement.
Au delà du bon choix des matériaux, la pose est également décisive pour garantir un résultat optique réussi. Quelques règles sont pour cela très utiles. Une règle presque toujours applicable est le découpage en axes symétriques.
Un axe symétrique est un partage (conceptuel) au milieu du revêtement. Les deux surfaces du revêtement sont identiques. Les carreaux sont posés provisoirement à partir de l’axe dans une direction. Comme l’axe symétrique se situe soit sur un joint soit au milieu d’un carreau, on a toujours une bande de carreaux suffisamment large et identique sur les deux bords.
Une fois la pose achevée avec succès, il faut faire le jointoiment. Remuez toujours la barbotine en respectant la quantité d’eau indiquée par le fabricant. D’après les indications du fabricant, lavez et enfin frottez avec un torchon sec. Il ne doit pas rester de résidus. Si malgré tout, il est nécessaire d’avoir recours à un décapant ciment, s’il vous plaît, humidifiezles joints au préalable. Ceux-ci sont aussi attaqués par le décapant.
D’une part, ils doivent compenser les inégalités des carreaux. D’autre part, ils font « tampon » pour contrebalancer la dilatation du revêtement.
Les carreaux peuvent (d’après la norme) aussi être affectés après le premier tri de dimensions différentes. Ainsi, le joint est le moyen de réaliser un revêtement optiquement réussi.
La plupart des fabricants, malheureusement pas tous, donnent des recommandations sur l’emballage concernant la taille des joints. Il faut les respecter. En cas d’absence d’information, la largeur des joints pour le carrelage mural est de 2,5-3 mm, pour le carrelage au sol environ 4-7 mm. Une exception est constituée par les carreaux étirés qui doivent être posés avec des largeurs de joint de 8-10 mm. Pour éviter les soucis, il vaut mieux choisir la dimension la plus large.
Il est compréhensible que l’on souhaite souvent avoir des joints fins. A ce sujet, il faut savoir que seuls les carreaux rectifiés se posent sans souci avec ce type de joins.
La deuxième fonction, la compensation occasionnée par l’action du chaud et du froid, entraîne des joints plus larges. La charge thermique n’est pas uniquement valable pour les carreaux en extérieur : même le carrelage interne lui est soumis. Cette fonction est encore plus importante quand j’ai de grandes surfaces de carrelages ou quand je pose du carrelage en extérieur.
Chacun décide selon son propre goût de la couleur des joints du revêtement. Il faut toutefois penser que les joints du carrelage au sol deviennent plus rapidement gris en raison du nettoyage et de l’utilisation. De ce fait, s’il vous plaît, ne sélectionnez que des tons gris. Pour le carrelage mural, toutes les possibilités sont envisageables.
Une fois la question de la couleur résolue, vient le jointoiment. L’outil le plus adapté pourcela est un platoir à jointer en caoutchouc (ressemble à un platoir avec une surface en mousse synthétique dessous) pour le carrelage mural. Pour les sols, on peut également utiliser une raclette en caoutchouc pour la première opération du travail : mettre la barbotine dans les joints.
Après la répartition de la barbotine, il faut laver les carreaux. Comme pour le jointoiment, on travaille en diagonale par rapport au joint. Ainsi, on arrive à ce que les joints soient à la hauteur de la surface. L’éponge doit être très essorée pour ne pas enlever les pigments de couleurs de la barbotine avec une trop grosse quantité d’eau. Ce lavage doit être répété jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de restes de barbotine sur la surface. Seulement ensuite, et à condition que le carrelage soit déjà suffisamment sec, le revêtement peut être essuyé avec un torchon sec. Ce processus doit également être répété jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de restes secs qui soient visibles.
S’il devait rester encore des résidus, cela arrive fréquemment avec les carreaux sans émail, on peut utiliser un décapant ciment pour le nettoyage. Merci de respecter les indications dufabricant.
da ist etwas schiefgegangen. Die angeforderte Seite kann leider nicht gefunden werden.
Bitte versuche es mit einer dieser Möglichkeiten:
da ist etwas schiefgegangen. Die angeforderte Seite kann leider nicht gefunden werden.
Bitte versuche es mit einer dieser Möglichkeiten:
da ist etwas schiefgegangen. Die angeforderte Seite kann leider nicht gefunden werden.
Bitte versuche es mit einer dieser Möglichkeiten:
da ist etwas schiefgegangen. Die angeforderte Seite kann leider nicht gefunden werden.
Bitte versuche es mit einer dieser Möglichkeiten:

largeur joint faience
Un carreleur nous a posé un carrelage contemporain 60×60 sur plancher chauffant avec un joint moyen de 7 mm ( quelquefois 6, quelquefois 8 mm) Après renseignement: – nous n’y connaissons pas grand chose en 60×60 sur PC , mais nous (clients) trouvons que c’est très moche – la fournisseur italien recommande du 4 mm – la vendeuse du carreleur parlait de 4-5 mm en standard, mais il était possible de faire moins si on le demandait, ce que nous avions fait sans l’écrire – les ouvriers interrogés sur le chantier parlait de 4-5 mm alors qu’il était en train de finir du 7 mm – les concurrents disent qu’il faut faire du 3-4 mm – ce que l’on voit partout autour de nous est entre 3 et 5 mm – le patron carreleur et le poseur disent qu’ils ont très bien fait leur boulot – nous avons rencontré d’autres personnes avec d’autres carreleurs qui sont dégoutés parceque leur joint est trop large, mais qui ne feront rien Qui est de mauvaise foi ? Nous avons échoué à l’amiable, devons nous aller en justice ? Avons nous une chance de gagner ?
calepiné Messages: 3 Date d’inscription: 27/04/2009
bonjour le probleme c’est qu’il y a pas d’ecrit pour confirmer la largeur des joints qui ete convenu donc c’est votre parole contre la sienneapres si vous lui avez des joints de 3 mn et il vous fait des joints de 8 mn c’est qu’il est pas doué sur un plancher chaufant 3mn c’est possible meme mion avec du joint souple apres sur le plan juridique je ne connais pas grand sur ce sujet
TiTouX Admin Messages: 167 Date d’inscription: 12/12/2008
« Sa parole contre la nôtre »: c’est bien notre problème. Y a t il des règles d’usage ? Ceci permetterait d’appuyer l’argument que le poseur ne fait pas des joints de la largeur qu’il veut. C’est une différence importante entre artisan et artiste.
calepiné Messages: 3 Date d’inscription: 27/04/2009
d’apres le DTU les joint peuvent aller de 1 mn a 15 mn apres il faut voir le sac de joint utilisé car certain font que entre 3 et 5 mn
TiTouX Admin Messages: 167 Date d’inscription: 12/12/2008
Merci beaucoup pour ces réponses expertes. Si certains font entre 3 et 5, c’est que ca correspond bien à un usage standard ? Y a t il des 6-8 mm par exemple ? D’après nos renseignements, de 3 à 5 me paraitraient justement une régle d’usage pour mon cas sur lequel tout le monde est d’accord (sauf le poseur et le patron … après coup).
calepiné Messages: 3 Date d’inscription: 27/04/2009
pour ma part je fais que des joints de 3 mn maximumsur ce lien vous verez toute les sortes de joints possible et leur largeurhttp://www.desvres-colles.com/categorie.asp?cat=finition
TiTouX Admin Messages: 167 Date d’inscription: 12/12/2008
Bonjour. Les normes prévoient des largeurs de joint proportionnelles à la taille du carrelage. Les carreaux ayant des défauts de calibrage (même les rectifiés), les fabricants préconisent une largeur de joint augmentant avec la taille du carrelage. A savoir sur 60*60 c’est plus d’un cm. Sur plancher chauffant joint fin interdit Le carreleur qui respecte les normes fera donc obligatoirement une pose joint large avec 60*60. S’il pose à joint fin, c’est qu’il accepte le risque de ne pas être couvert par son assurance si un sinistre survient. Même si il y a eu un défaut dans la fabrication de la colle (manque de résine le carrelage se décolle sur plancher chaufant) l’expert concluera faute du carreleur car posé à joint fin.
loulou Messages: 3 Date d’inscription: 11/05/2009
je n’ai jamais vu de si grosapres j’ai meme vu en etant apprenti mon patron poser du 80×60 avec des joints 1 mn sur un plancher chaufant et ça n’a jamais bougé
TiTouX Admin Messages: 167 Date d’inscription: 12/12/2008
Bien sûr on peut poser le carrelage avec le joint qu’on veut, même bord à bord sur des petites surfaces (60*60 rectifié en crédence de cuisine si le suport est un enduit ciment sur brique, et non placo, ou sol de petite surface) ça tient si la colle est bonne (les erreurs arrivent fréquemment dans les usines) et pour la pierre naturelle on fait le joint marbrier de moins d’un mm, mais la question porte sur les normes, non sur ce qu’on arrive à faire, et les normes sont ainsi, joint proportionnel à la taille du carrelage. C’est moins esthétique, mais quand il est question de responsabilité, d’artisan qui peut perdre sa maison pour payer un sinistre car il n’a pas travaillé dans les normes (c’est déjà arrivé sur pose sur plancher chauffant chape anhydrite), ça a son importance. Pour cet exemple la mise en chauffe a été mal faite, le carreleur a posé en faisant confiance à l’architecte qui lui a assuré sur le compte rendu de chantier qu’il pouvait poser. Il a posé 50*50 rectifié avec joint 2 mm (interdit sur plancher chauffant). Lors de remise en chauffe tout s’est décollé, le carrelage s’est soulevé, abimant les tapisseries, menuiseries et cloison placo avec les plinthes. L’expert a conclu un défaut de pose à cause des joints fin, alors que le défaut venait de la chape qui n’était pas assez sèche (la seule façon de le savoir est de faire un test à la bombe à carbure avant la pose, mais très rares sont les chapistes qui le font). De toute façon cela aurait eu la même conséquence car du moment qu’il accepte de poser, le carreleur accepte le support et en prend toutes les responsabilités, même s’il a une décharge ou un courrier d’architecte lui disant de poser, c’est le carreleur le « sachant », c’est à lui de dire si le support est apte à recevoir un carrelage, c’est à lui de convaincre le client qu’il est en erreur, et s’il n’y arrive pas, il ne doit pas poser. C’est ainsi au tribunal. Quoi qu’il en soit: l’expert s’arrête à la première chose qu’il voit: à savoir la taille des joints. C’est plus joli à joints fin, mais au moindre souci, c’est la première chose contrôlée, et même si le carreleur a bien travaillé, si un maçon ou un chauffagiste fait mal son boulot en amont, c’est le carreleur qui prendra. Donc même si il y avait eu un écrit demandant une pose à joint fin, le carreleur est dans son bon droit de faire des joints larges, et devant un procès il est sûr de gagner, son argument sera que c’était son devoir de professionnel de faire des joints larges sur un 60*60.
loulou Messages: 3 Date d’inscription: 11/05/2009
TiTouX Admin Messages: 167 Date d’inscription: 12/12/2008
forum pour tout renseignement sur le carrelage

largeur joint faience

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir son carrelage
Calculatrice de carrelage
Poser, entretenir et changer
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « Ã  la loupe »
Toutes les astuces
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Trouver un pro
Tous les experts

1
Préparez le mortier-colle en poudre

Dans une auge, délayez la poudre dans de
l’eau, en respectant les proportions indiquées sur l’emballage.
Mélangez avec un bâton, sans fouetter le
mélange pour éviter d’emprisonner des bulles d’air. Malaxez
lentement.
S’il vous faut préparer une grande
quantité de colle, utilisez un malaxeur électrique ou une perceuse
équipée d’un fouet-mélangeur, pour effectuer le mélange.
Réglez le malaxeur ou la perceuse sur une vitesse lente.
Vous devez obtenir une pâte souple, assez
liquide pour être travaillée mais pas trop pour ne pas qu’elle
coule.

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette question.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 194 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquo