manege a corbeaux pas cher

Accessoire indispensable du chasseur de corvidés, l’appeau à corbeau nécessite cependant une certaine maîtrise pour se révéler efficace. Si de nombreux chasseurs en sont équipés, très peu en exploitent toutes les capacités. Il ne suffit malheureusement pas de souffler dans l’appeau pour obtenir un son réaliste, non, son utilisation est bien plus technique. Nous allons vous dévoiler les secrets de l’utilisation de l’appeau à corbeaux, comment manier l’appeau ? Quel son réaliser dans quelles circonstances ? Suivez le guide !

Chasser les corvidés

Utilisation de l’appeau à corbeaux : les bases
Avant d’apprendre les techniques d’appels, il faut maîtriser le maniement de l’appeau à corbeaux. Si vous chassez également les canards, vous avez remarqué que les appeaux à corvidés sont totalement différents des appeaux pour anatidés. Leur prise en main est cependant relativement identique. Pour produire des sons puissants et surtout réalistes, il faut maintenir le fût de l’appeau entre le pouce et l’index et refermer la main pour former une caisse de résonance. En ouvrant plus ou moins vos doigts, ce qui laissera davantage d’air sortir, vous produirez des sons plus puissants. L’art de l’appel aux corvidés consiste à varier les tonalités et donc de synchroniser l’ouverture de votre main au volume d’air que vous expirez dans l’appeau.

Comment bien utiliser l’appeau à corbeauxLes inserts des appeaux à corbeaux (partie qui accueille votre bouche) disposent d’encoches qu’il faut coincer entre vos dents. Celles-ci permettent de canaliser l’air expulsé dans l’insert et de faire vibrer la lamelle qui produira le son. Lorsque vous utilisez un appeau à corbeau, il ne faut pas souffler dans celui-ci. Vous devrez apprendre à faire expulser l’air directement depuis le thorax en gargarisant comme si vous deviez cracher. Cette technique est primordiale pour émettre des appels réalistes, vous ne parviendrez pas à réaliser un son correct si vous soufflez dans l’appeau en gonflant les joues. Passez le temps qu’il faut pour maîtriser ce point, les résultats seront à la hauteur du mal que vous vous serez donné.

Quel chant du corbeau imiter dans quelles circonstances ?
Tout d’abord, apprenons les différentes notes du langage des corvidés. La corneille et le corbeau proposent des notes relativement semblables même si la tonalité est bien différente. Le chant du corbeau est plus grave que celui des corneilles. Voici deux bandes sonores des différents chants des corneilles et corbeaux :

Corbeau :

Lecteur audio
00:0000:00Utilisez les flèches haut/bas pour augmenter ou diminuer le volume.
Corneille :

Lecteur audio
00:0000:00Utilisez les flèches haut/bas pour augmenter ou diminuer le volume.
Penchons-nous maintenant sur les chants à réaliser et commençons par ceux à proscrire de vos appels. Les corvidés disposent d’un langage complexe et varié, soyez attentif lorsque vous chasser pour observer et écouter les corbeaux ainsi que leur réaction. Vous avez probablement déjà entendu une corneille, posée sur la cime d’un arbre, effectuer de brefs appels rapides. Ces notes sont à proscrire, car elles signalent un danger imminent.

Passons à l’aspect technique, vous devez adapter les chants de l’appeau au comportement des corvidés. Chaque appel doit être émis en conséquence à une situation précise. Lorsque vous apercevez un oiseau, il faut effectuer un appel qui permettra de signaler votre présence aux corvidés et de les attirer dans votre direction. Cela consiste à réaliser de courtes notes en marquant un arrêt entre chacune.

Lecteur audio
00:0000:00Utilisez les flèches haut/bas pour augmenter ou diminuer le volume.
Il s’agit là des notes basiques que vous devrez impérativement maîtriser avant de vous lancer dans des appels plus complexes. Coincez l’appeau entre vos dents et placez convenablement votre main. Expulser de l’air dans l’insert de façon sèche en marquant des arrêts. Ouvrez la main simultanément à chaque note. Il faut que vous consacriez le temps nécessaire à la maîtrise de cet appel avant de passer à l’étape suivante.

Autre cas de figure, autre mélodie. Lorsque vous apercevez des corvidés au large de votre affût, à de grandes distances, ou si vous n’avez pas vu le moindre oiseau depuis plusieurs minutes, il est intéressant d’envoyer quelques notes pour attiser la curiosité des corvidés et les inviter à venir vous rendre une petite visite. Soyons francs, cet appel n’est pas des plus aisés à réaliser, il requiert une certaine maîtrise de l’appeau à corbeaux. Voici une bande-son de l’appel à réaliser :

Lecteur audio
00:0000:00Utilisez les flèches haut/bas pour augmenter ou diminuer le volume.
Merci à Didier Girard pour cette démonstration, passionné de chasse aux corvidés, vous pouvez retrouver ses nombreuses et enrichissantes vidéos sur sa chaîne Youtube. En plus d’être un chasseur de corbeaux redoutable, Didier est très bon pédagogue, regarder ses vidéos vous apprendra un tas d’astuces. Revenons à notre appel, comme vous pouvez le constater grâce à la bande sonore, il s’agit de produire différentes notes avec différentes tonalités. Pour se faire, il faut varier la quantité de souffle expiré et l’ouverture de votre main. Cet appel est à effectuer uniquement sur des oiseaux éloignés de votre affût.

Comment bien utiliser l’appeau à corbeauxUne technique valable sur un territoire peut s’avérer être obsolète sur une autre zone. Lorsque vous utilisez l’appeau à corbeaux, soyez attentif à la réaction des corvidés. Parfois, il est préférable de ne pas utiliser l’appeau, notamment sur des oiseaux qui naviguent déjà vers votre direction. En cas de fausse note, ceux-ci prendront la fuite alors qu’ils semblaient être convaincus par votre attelage, ça serait dommage. L’utilisation de l’appeau doit donc être réfléchie, elle doit répondre à une situation précise avec des appels adaptés. Seule l’observation sur le terrain pourra vous enseigner les circonstances durant lesquelles il vous faudra effectuer des appels et celles durant lesquelles il est préférable de rester discret. Le comportement et la réaction des corvidés à vos appels sont le meilleur moyen de savoir si vous avez été efficace ou non.

Bien évidemment, le langage des corvidés est bien plus complexe que ces quelques cas de figure. Cependant ces appels sont les plus polyvalents et nous apportent de francs succès. Une fois ces notes maîtrisées, il vous sera beaucoup plus facile de réaliser d’autres appels et d’autres tonalités. Vous pourrez par exemple apprendre à imiter le chant du corbeau blessé. Celui-ci peut s’avérer terriblement efficace pour faire de nouveau venir des oiseaux même après les avoir tirés une première fois.

Lecteur audio
00:0000:00Utilisez les flèches haut/bas pour augmenter ou diminuer le volume.
Johnny Stewart ©Stewart Outdoors

Lorsque vous vous entraînerez à utiliser l’appeau à corbeaux, évitez de le faire sur votre zone de chasse. Vous éduquerez les corvidés qui seront beaucoup plus méfiants lors de votre sortie de chasse suivante. Comme nous n’avons cessé de le rappeler, soyez observateur, la réaction des corvidés à vos appels vous permettra d’adapter vos techniques. Même si vous ferez forcément des erreurs qui mettront en fuite quelques corneilles, sachez persévérer, car un appeau bien maîtrisé vous en fera tuer beaucoup plus.

N’oubliez pas que l’appeau doit être couplé à un attelage efficace pour convaincre les corvidés de vous rendre visite, consultez notre guide sur les attelages à corvidés. Votre affût doit également être irréprochable. La chasse aux corvidés ne doit rien laisser au hasard pour être couronnée de succès. Retrouvez notre sélection d’appeaux à corbeaux dans notre boutique.

Quel appeau utilisez-vous ? Quelles notes produisez-vous dans quelles circonstances ? Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis. 🙂


Découvrez vite l'actu brulante !