meilleur attractant sanglier

La chasse au sanglier

La chasse au sanglier est un des sports de chasse qui connait le plus de succès de par son dynamisme notamment aux États-Unis. La plupart des pays considèrent la chasse aux sangliers et aux porcs sauvages comme non réglementés et sans saison particulière, elle est ouverte toute l’année et même dans certains Etats aux USA la chasse est autorisée de nuit aussi. Cette article est destiné à vous aider à démarrer ou de vous donner quelques idées pour la chasse au sanglier.

Les tactiques pour la chasse au sanglier

chasse au sanglierLa Chasse au sanglier ou au porc sauvage est un peu différente de la chasse aux autres gros gibier. Un sanglier a très peu de prédateurs naturels. Il est en quelque sorte le roi dans son domaine, il est par définition considéré au sommet de la chaîne alimentaire dans leur milieu naturel, de sorte qu’ils se comportent avec plus de confiance qu’un cerf. Les porcs sauvages et les sangliers ne se déplacent pas avec la grâce ou la furtivité d’un cerf, et ne font pas attention à tous les sons et les mouvements comme un cerf le ferait. Ne confondez pas cela pour de la stupidité ou la maladresse; ils sont très intelligents. Le sanglier est un animal plutôt nocturne comme le cerf, mais pour des raisons différentes. Un sanglier n’a pas de glandes sudoripare, il ne peut donc pas éliminer la chaleur comme nous et par ce fait il ne peut pas se rafraîchir facilement ; pour cela il va se vautrer dans la boue fraîche, de l’eau, et voyager de nuit pour se rafraîchir. Tôt le matin et tard le soir sont les meilleurs moments pour la chasse au sanglier.

Voir tous nos produits de chasse
La chasse au sanglier au mirador

La Chasse au sanglier à partir d’un mirador ou une cache peut être une technique de chasse. Certains préfèreront les traquer, s’asseoir et les attendre, mais à certains moments de l’année et dans certaines circonstances, cela peut être votre meilleur pari. Avant de vous décider à utiliser cette méthode, soyez prêt à étudier votre proie de longues heures. Cela peut être un gain de temps considérable ! Si vous décider de chasser un sanglier avec un mirador, ne faites pas l’erreur de vous mettre dans une zone où vous «avez vu quelques pistes. Ça ne marche pas comme ça ! Vous pourriez avoir de la chance parfois, mais le but est d’être constant.

Les changements de temps peuvent être un bon moment pour la chasse au sanglier à partir d’un mirador. En vous appuyant sur les fronts froids et les jours de pluie vous aurez des chances de les voir en mouvement. Vous pouvez augmenter vos chances en utilisant un bon appât de sanglier ou sanglier attractif et le mettre en place dans les zones à fort trafic récent. Les Sanglier sont connus pour fréquenter des sentiers bien usés et étroits. Ils quitteront ces sentiers à la racine et chercheront de nouvelles sources de nourriture, mais la plupart du temps, ils ne s’éloignent jamais très loin d’eux. Ils aiment voyager sur les mêmes routes pendant quelques jours ici et là en utilisant la même source de nourriture maintes et maintes fois. Le sanglier est une créature qui aime bien ses habitudes.

Traquer le sanglier

Traquer présente plusieurs avantages pour la chasse au sanglier. Vous pouvez couvrir plus de territoire, et augmenter vos chances si vous êtes à leur recherche plutôt que de les attendre. Vous pouvez vérifier plusieurs points chauds sur une matinée plutôt que de vous asseoir sur un seul. Traquer un sanglier demande cependant de la pratique et de la patience. Le meilleur conseil pour la chasse au sanglier est de traquer les principaux sentiers et les points chauds.

Lorsque vous trouvez de nouveaux signes d’un sanglier, suivez les pistes et ils devraient vous conduire à son sentier principal. Quand vous le trouvez, marquez-le bien afin que vous puissiez le retrouver. Des générations de sangliers et porcs sauvages se rendront sur cette route. C’est là que vous allez leur poser systématiquement les appâts si vous en avez. Lorsque vous êtes sur la piste principale, il y a de fortes chances que vous finissiez par les entendre avant de les voir. Les chênes et les lits de ruisseaux sont un bon endroit pour commencer à chercher des pistes principales.