protege dos equitation pas cher

L’équitation est un sport à la portée de tous, pour autant il peut occasionner des blessures graves en cas de chutes. Il est donc conseillé de porter un gilet de sécurité afin de minimiser le risque en vous protégeant des chocs éventuels. Il ne peut empêcher les blessures mais il peut, en revanche, en réduire la sévérité. C’est un équipement essentiel pour les cavaliers qu’ils soient débutants ou confirmés. Le gilet de sécurité est parfois obligatoire pour la pratique de certaines disciplines telles que le cross ou le marathon d’attelage.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE PROTECTION

Il existe deux types de protections : les gilets de sécurité et les protections dorsale :

– LE GILET DE SÉCURITÉ :

Etudié pour protéger le buste du cavalier en cas de choc ou de chute, le gilet de sécurité assure une protection du torse et du dos. Composé de différentes plaques de mousse gaufrée dont le rôle est d’amortir et absorber les chocs en cas de chute, le gilet de sécurité offre une bonne protection de la colonne vertébrale, des reins, de la cage thoracique et des organes situés dans l’abdomen.

LE NIVEAU DE PROTECTION EST CLASSÉ SELON 3 CATÉGORIES :

– Niveau 1 : Protection minimale destinée aux jockeys professionnels (nous n’avons pas de Niveau 1 dans notre gamme).

– Niveau 2 : Protection appropriée à une pratique à risque intermédiaire. C’est le niveau minimal pour la pratique d’une équitation de loisir. Il convient donc bien aux cavaliers ayant une pratique régulière. Il correspond au minimum conseillé pour les activités équestres normales, du débutant au cavalier confirmé pratiquant en club ou tout type de pratique de l’équitation. Nous avons un modèle de gilet enfant qui correspond à ce niveau de sécurité dans notre gamme : Il s’agit du gilet Safety Junior.

– Niveau 3 : Protection supérieure appropriée à l’équitation de loisir, à la compétition. Il est également destiné aux personnes travaillant au contact des chevaux et encourant des risques de coups de pied. C’est le niveau de protection recommandé pour les cavaliers pratiquant l’attelage et le concours complet d’équitation. Nous avons un modèle décliné en adulte et en enfant correspondant à ce niveau de protection. Il s’agit du gilet Smart rider adulte ou junior.

– LES PROTECTIONS DORSALES :

A la différence d’un gilet de sécurité, la dorsale ne protège que le dos. Elle se présente soit sous la forme d’une coque rigide mais articulée, soit sous la forme d’une plaque de mousse plus souple insérée dans un gilet souple. L’ajustement se fait à l’avant à l’aide des sangles ventrales selon les modèles. Les dorsales sont conçues pour être plus agréables à porter que les gilets de protection en conservant une liberté de mouvement. Elles sont plus discrètes et moins gênantes mais il ne faut pas oublier que leur niveau de protection est moindre.

Les dorsales ne sont pas autorisées lors des compétitions obligeant le port d’un gilet de sécurité : pour l’épreuve du cross d’un CCE et l’épreuve de marathon en concours d’attelage.

BIEN AJUSTER SON GILET DE PROTECTION

Avant même d’ajuster votre gilet ou dorsale, assurez-vous de choisir la bonne taille. Pour cela, il vous faut prendre trois mesures :

LA HAUTEUR DU DOS : ENTRE LE HAUT DE L’ÉPAULE ET LA TAILLE

LE TOUR DE POITRINE

LE TOUR DE TAILLE : À MESURER JUSTE AU DESSUS DU NOMBRIL

Avec ces mesures vous pouvez vous référer au guide de taille associé sur la fiche article du produit afin de choisir la taille adéquate.

Le tour de taille et de poitrine peut généralement s’ajuster sur la plupart des modèles à l’aide de boucles ou bandes auto-agrippantes. En revanche il ne faut pas se tromper sur la longueur du dos. Trop long votre gilet vous empêchera de vous asseoir dans la selle, trop court il ne protègera pas vos reins.

Que vous ayez choisi un gilet de protection ou une dorsale, il est important de bien l’ajuster afin qu’il remplisse au mieux son rôle. Pour être parfaitement efficace, il doit être porté au plus près du corps.

Le gilet doit être porté directement au dessus de votre polo ou sur votre pull. En hiver le gilet de sécurité ne doit pas être porté au dessus du blouson.

Certains modèles sont équipés de glissière à l’avant qui permettent de ne régler le gilet qu’une seule fois et de pouvoir ensuite le mettre et l’enlever sans modifier les réglages. Certains modèles sont également pourvus de repères visuels qui vous indiquent si le gilet est bien ajusté (la partie rouge doit être entièrement recouverte).

Si votre gilet est trop serré, il risque de vous gêner et de restreindre vos mouvements et votre respiration. Au contraire, un gilet trop large ne sera pas efficace en cas de chute car il pourrait se déplacer et les zones renforcées ne seraient plus situées aux endroits à protéger en priorité.

EN RÉSUMÉ :

CHOISISSEZ LE NIVEAU DE PROTECTION : OPTEZ POUR UNE DORSALE PLUS CONFORTABLE OU BIEN SI VOUS SOUHAITEZ UN MAXIMUM DE PROTECTION, OPTEZ POUR UN GILET DE PROTECTION.

SI VOUS CHOISISSEZ UN GILET, CHOISISSEZ UN NIVEAU DE PROTECTION 2 OU 3.

ASSUREZ-VOUS DE BIEN CHOISIR LA TAILLE QUI VOUS CONVIENNE GRÂCE AU GUIDE DE TAILLE PRÉSENT SUR CHAQUE FICHE PRODUIT.

ENTRETIEN ET RESTRICTIONS D’USAGE

Pour qu’il conserve toute son efficacité, le gilet doit être stocké à l’abri de l’humidité et de la chaleur. Pour nettoyer votre gilet de protection ou dorsale, vous pouvez utiliser une éponge humide et laisser sécher à l’air libre. Certains modèles sont lavables à la main. Attention, toute dorsale ou gilet de protection ayant subit un choc doit impérativement être remplacé, car les mousses de protections peuvent avoir étés endommagées par le choc.