qu est ce que la fellation

Fellation : Je ne garde pas ma langue dans ma poche
Conseils et actualités sur la fellation
La fellation, délicieux préliminaire
Pour le reste, il ne faut pas hésiter à observer les réactions de son partenaire car c’est surtout par tâtonnements que vous trouverez les gestes appropriés. Chaque homme a sa manière bien à lui de réagir. 
De plus, tout en pratiquant cette technique, il ne faut pas négliger lescaressesdeszones érogènes(périnéales). Il ne faut pas non plus oublier que les hommes sont très « visuels » et qu’ils aiment regarder. Il y a donc des positions plus ou moins excitantes : à genoux devant lui, ou couchée perpendiculairement par rapport à lui avec la tête sur son ventre… 
Enfin, n’hésitez pas demander à votre ami ce qu’il aime plus particulièrement. C’est aussi à lui de vous apprendre à le connaître.
Quand la fellation pose problème…
Quel lieu coquin pour faire une fellation ?
… sur les réseaux sociaux    … et mobiles

qu est ce que la fellation
La fellation (ou pipe, gourmandise, plume, turlutte, etc…) est un terme un peu barbare qui désigne tout simplement une sorte de baiser que l’on donne au sexe d’un homme. Comme les autres baisers donnés sur la bouche, dans le cou ou sur les orteils, il est fait pour le plaisir. Donc, il demande d’être attentif aux réactions de son partenaire et de laisser vagabonder son imagination.
Pour ce baiser, la bouche est très utile, évidement, mais elle n’est pas la seule. Rien ne vous empêche de vous servir de vos mains, de vos ongles, de vos cheveux, de vos dents, de vos joues, de vos seins et de vos oreilles par exemple.
D’ailleurs, vous pouvez faire voyager le baiser depuis le nombril en passant par l’aine puis l’intérieur des cuisses et sur les fesses et entre les fesses, jusqu’au bas des reins, dans l’ordre et dans le désordre. En fait les seules limites à ce baiser sont celles du plaisir réciproque à le donner et à le recevoir.
Imaginons un sexe au repos, tout recroquevillé sur lui-même, tout mignon et tout propre. Vos mains et votre bouche caressent l’ensemble du corps avant de vous approcher du sexe lui-même.
Prenez-le entier dans votre bouche et sucez-le comme un bonbon, baladez-le avec la langue et aspirez-le au fond de votre gorge sans desserrer les lèvres.
Au fur et à mesure que vous jouez avec lui, le sexe va réagir et commencer à durcir et à se redresser, peut-être même à changer de couleur. Comme il n’est pas question de s’étouffer, vos lèvres vont naturellement remonter le long du sexe.
Profitez-en pour mettre un, puis deux, puis trois doigts puis toute la main autour du sexe pour accompagner votre bouche qui monte et qui descend. Votre langue et vos lèvres continuent de s’activer autour du gland; c’est l’endroit le plus sensible du sexe.
Accélérez maintenant le va et vient de votre main et de votre bouche le long de la verge jusqu’à l’éjaculation (jouissance). En général, l’éjaculation qui vient se ressent à cause des soubresauts que peut avoir le sexe ou bien à cause d’un gonflement ou d’un durcissement soudain. De plus, il est fréquent qu’un homme ait un gémissement, une crispation des mains ou qu’il prévienne oralement au moment d’éjaculer. D’où l’importance d’être à l’écoute de son partenaire. Quant au sperme qui est le fruit de votre fellation et de sa jouissance, vous pouvez, ou non, l’avaler.
Si vous avez sucé, léché, titillé, aspiré jusqu’à l’éjaculation, n’espérez pas une pénétration avant un quart d’heure, au moins !
Ce n’est pas grave, il y a tant de choses à inventer sans coït !
Si le sexe était déjà dur quand vous en avez approché votre visage, aspirez-le, le plus loin possible dans votre bouche et accompagnez-la de vos doigts puis de vos mains.

Le mot de la fin 1) d’accord 2) pas d’accord
1) Vous qui aimez la fellation, sachez qu’il faut amener la partenaire à ce qu’elle vous la pratique sans qu’elle s’en rende compte. Un exemple : caressez-lui tout son bas ventre, tranquillement, comme elle aime, puis tout doucement, amenez votre bassin vers son visage (assez loin). Et ne bougez plus. Elle s’en approchera elle aussi.
2) Si vous pensez que la fellation , c’est sale, demandez-vous ce qui n’est pas sale en amour. Pas grand chose en vérité, si l’on y réfléchit bien. Je ne vous décrirai pas le détail d’un baiser ou d’une pénétration, je pense plutôt à la mastication d’un sandwich… Cela, quelquefois, est insoutenable. Alors, relativisez ! Et laissez-vous aller.

qu est ce que la fellation
 Sujet :Qu’est ce qu’une fellation ?
Citation : j’ai un cas concret d’une fille de 15 ans qui a un mome de 3 ans… une inconsciente!)
Message édité par Penseur Quelconque le 13/12/2006 à 20:47:23
Message édité par bloody_paradise le 13/12/2006 à 20:52:05
Aller à :

Amour Couple Le coin des garçons Ruptures et ex Première fois Désir et plaisir Homosexualité et bisexualité Maladies sexuellement transmissibles

aaaaaaaaaa mon copain m’a masturbée alors !
Je dirais plus touché, voir caréssé, ou encore « tripoté »
wouahou les jeunes font des choses sans savoir ce qu’ils font..trop fort! elle est belle la jeunesse
N’importe quoi on a pas besoin de savoir le nom de ce qu’on fait pour être conscient de ce qu’on fait… Par exemple en ce moment en maths, j’applique un algorithme dont j’arrive pas à retenir le nom et pourtant je sais ce que je fais
wouahou les jeunes font des choses sans savoir ce qu’ils font..trop fort! elle est belle la jeunesse
elle pensait qu’il lui avait fait une fellation
Nos parents étaient encore puceau a 20 ans, et nous, on parle de fellation dès 14 et de sodomie à 18 ans… Quel Monde !    
elle pensait qu’il lui avait fait une fellation
non mais roooooo tout de suite les grands mots, la ! Je me disais juste que « fellation » ca faisait bizarre a mon age…
Je me suis fais masturbé par mon copain, j’ai aussi 14 ans… Il me touche les seins… et je l’ai quasiment branlé… Mais bon vu qu’on était sur un tourniquet, dans un jardin public =S XD On a tous les deux envie de coucher ensemble… On va sûrement faire l’amour dans peu de temps… Ah oui… ça fait que 2semaines qu’on sort ensemble!
fake,lol,ca m’est pas arrivé,jvais finir comme « shinmen takezo » jdois aussi vivre dans un autre monde,loin des plaisirs de la luxure et des calins autres que pour un soir

qu est ce que la fellation

Écoutez aussi
RTL2
Fun Radio
Se connecter
Créer un compte
RTL Petit Matin
Stéphane Carpentier

Les Nocturnes

La page de l’émission

Les Grosses Têtes

La page de l’émission

À la Bonne Heure !

La page de l’émission

La radio

En direct
Replay
Grille
Fréquences
Assister aux émissions
Participer aux émissions
Quel est ce titre ?

Nos services

Codes promo
Immobilier
Aide à domicile
Rencontres
Shopping
Billetterie

Le Club RTL

Mon compte
Ma timeline
Newsletters
Jeux & privilèges

Réseaux Sociaux

Facebook

Twitter

Google+

Instagram

1 min de lecture
Questions aux experts

Le risque zéro n’existe pas.
Crédit : iStock

Questions aux experts
Sexe
Flash Girls

13H52
L’histoire derrière la photo de François Hollande

09H27
La composition des tampons, où en est-on ?

14H14
Laura Brown, actrice de la mode éthique

Tous les flashs Girls
Pour acheter moins cher, comparez !

Signaler le commentaire suivant comme abusif

@mileycyrus se confie sur sa (pan)sexualité et c’est à lire sur Girls !

Assister aux émissions
Participer aux émissions
Nous contacter
Nous rejoindre
Fréquences
Newsletters

Mentions légales
Annonceurs
Résultats présidentielle 2017
Codes promo Sonovente
Codes promo Madeleine

Cette fille s’adresse à notre équipe d’experts pour obtenir une réponse à sa question…

http://www.rtl.fr/girls/intime/c-est-quoi-la-fellation-7777236461

http://media.rtl.fr/cache/whNDjbvs46dwURUBKjOcxQ/330v220-2/online/image/2015/0402/iStock_000040899326_Large.jpg

Je me pose beaucoup de question sur sa il y a des gens qui en parle mais je sais pas se que c’est moi . Pouvez vous m’expliquer ?
La fellation consiste en caresses faites avec la bouche et la langue sur le pénis qui peuvent aller jusqu’à mimer les mouvements de va-et-vient du rapport sexuel. C’est un acte très intime qui peut te faire hésiter. Tu ne dois jamais  te sentir obligée d’accepter si tu n’en as pas envie pour toi, ni d’accepter qu’il éjacule dans ta bouche ou sur toi, ni d’avaler du sperme, il peut toujours se retirer à temps.
Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.
Connectez-vous
Inscrivez-vous

qu est ce que la fellation

DDoS protection by Cloudflare

Ray ID: 355e65686628720b
This process is automatic. Your browser will redirect to your requested content shortly.

qu est ce que la fellation

News actu

Dossiers d’actualité

People

Le magazine

Vie pratique

Mamans solo

Vidéos Actu

Tops Actu

News Mode

Tendance mode

Coach mode

Accessoires mode

Lingerie – Maillot de bain

Fashion week

Bons plans mode

Vidéos Mode

Tops Mode

News Beauté

Maquillage

Coiffure

Soins beauté

Anti âge

Parfums

Bronzage

Epilation

Beauté homme

Les tutos de Morgane

Vidéos beauté

Tops Beauté

News déco

Tendance déco

L’expert déco

Loisirs créatifs

Maison pratique

Arts de la table

Bricolage

Déco d’extérieur

Vidéos déco

Tops Déco

News cuisine

Dossiers recettes

Tendance cuisine

Recettes au chocolat

Cuisine des chefs

Vin et oenologie

Recettes

Guides cuisine

Vidéos cuisine

Tops Cuisine

News minceur

Recettes minceur

Mincir : le programme

Anti-cellulite

Régimes : guide

Astuces minceur

Vidéos Minceur

Programme minceur Savoir Maigrir

Tops Minceur

News Santé

Santé pratique

Santé des femmes

Médecine douce

Alimentation équilibrée

Mieux vivre son cancer

Santé des dents

Vidéos santé

Tops Santé

News amour

Couple

Mariage

Sexo

Divorce – Rupture

Coaching amoureux

Sex’périences de Cerise

Vidéos amour

Tops Amour

News Bien-être

Bien dans ma tête

Vidéo de massage

Soins bien-être

Vidéo de gym

Sport fitness

Vidéos bien-être

Tops Bien-être

Jeux de lettres

Jeux de chiffres

Mots fléchés

Mots coupés

Sudoku

Mots croisés

Mots mélangés

Kakuro

Fubuki

Tests

Solitaire

Concours

Coloriages

Tops Jeux

News enfant

Prénoms

Grossesse

Bébé

Enfants

Ados

Tops Enfant

Vos prévisions astro

Astrolove

Tarot

Numérologie

Tops Horoscope

News animaux

Vétérinaire : les conseils

Animaux pratique

Chiens et chats de race

Vidéos animaux

Tops Animaux

News jardin

Aménagement jardin

Jardinage : les conseils

Plante d’intérieur

Vidéos jardin

Tops Jardin

News Culture

Actu musicale

Actu expos / spectacles

Actu Ciné / DVD

Actu livres

Actu TV

Programme TV

Tops Culture

News voyage

Destination voyage

Bons plans vacances

Voyage pratique

Idées week-end

Fa vacances

Tops Voyage

Vous avez aimé cet article? ( 0 personne l’aime déjà )

Précédent

Suivant

 
Vous allez aimer…
J’aime
Je n’aime plus

( 0 )
× Copier le lien Partager sur Twitter Partager sur Google Plus Partager par SMS
Brigitte Macron blessée par les critiques sur son âge et son physique
C’est le sujet qui a été le plus évoqué, dans un premier temps…
Découvrez Brigitte Macron en 1995, lors de sa rencontre avec Emmanuel Macron
Brigitte Macron pourrait devenir notre nouvelle Première Dame…
Vidéo: rencontre, mariage, les films souvenirs du couple Macron
Sa vie de ministre, ça c’était avant. Une équipe a suivi Emmanuel…
Allez, on commence à penser aux blazers, trenchs et autres petits…
Soutien-gorge grande taille : tous nos conseils
Comment adopter les bons dessous quand on a une poitrine pulpeuse…
VIDEO – Comment bien choisir votre soutien-gorge ?
Bien choisir son soutien gorge est très important. Que ce soit…
Brigitte Macron : ses 5 secrets beauté pour paraître plus jeune
Un look rock, une silhouette élancée et une bonne humeur à toute…
Laeticia Hallyday : ses 10 looks coiffure et make-up décryptés
Il est loin le temps des anglaises et du blond vénitien de Madame…
Les tendances coupe de cheveux du printemps-été 2017
Carré boule sexy, boyish asymétrique, coupe longue maxi volume…
Meuble en palette : une table haute par Sophie Ferjani
La récup, l’animatrice de D&CO et de ReDesign sur M6, ça la connait….
10 idées pour aménager sa cuisine avec une verrière atelier
Hyper tendance, la verrière atelier permet d’isoler la cuisine…
Tawashi facile : comment réaliser une éponge homemade en vidéo
Tawashi, késaco ? Vous ne connaissez peut-être pas encore cette…
Aubergines farcies à la bonifacienne
Lavez les aubergines, puis coupez-les en deux dans la longueur….
Nos recettes conviviales pour un apéro dînatoire entre amis
Vous envisagez de suivre les résultats des élections entre amis…
Comment réussir un filet mignon au four
Le filet mignon de porc est l’une des parties les plus tendres…
Tableau des calories : les boissons alcoolisées
L’alcool est à consommer avec modération. Oui mais, un petit…
Brigitte Macron : légumes, vin blanc… découvrez ses secrets pour garder la ligne
Quand certaines compagnes de candidats sont tapies dans l’ombre,…
Régime de star : -25 kg en 3 ans, quel est le secret de Marilou Berry ?
À 34 ans, la fille de Josiane Balasko a perdu 25 kilos en l’espace…
L’UFC-Que choisir alerte sur la dangerosité de certaines marques de lessive
L’UFC-Que choisir  tire la sonnette d’alarme sur certaines marques…
Du Botox® contre l’incontinence urinaire
La toxine botulique, ce n’est pas qu’un antirides ! Elle peut…
Le top 10 des aliments les plus riches en fer
Popeye le sait bien : le fer est un allié indispensable pour…
Comment réussir une fellation inoubliable ?
Ce soir, vous avez décidé de tester la fellation ! Problème :…
Comment exciter un homme à tous les coups ?
Provoquer du désir chez son homme, faire monter son excitation…
Comment faire l’amour à un homme et le rendre fou !
« Bien » faire l’amour, n’est pas un art réservé aux hommes, au…
5 exercices de gainage pour s’affiner de partout (sans trop forcer)
Se sculpter une jolie silhouette avant les vacances, ce n’est…
Ma semaine fitness pour maigrir : 8 minutes par jour, et c’est tout !
Bye-bye peau d’orange et muscles ramollos ! Avec 7 programmes…
Notre coach forme et bien-être Julie Ferrez nous dispense un…
Jouez aux Mots Fléchés en ligne, 100% gratuits , sur FemmeActuelle.fr
Débutant(e) dans les mots fléchés ? Lancez-vous !
La noyade sèche : un danger trop méconnu qui doit alerter les parents
A l’approche de l’été, les parents sont sur les dents. L’une…
La nidation est une étape essentielle dans le déroulement de…
Cette petite Indienne de 8 mois pèse le poids d’un enfant de 4 ans
17 kilos… c’est le poids que fait une petite fille indienne âgée…
Plus de trois quarts des Françaises ont déjà pratiqué la fellation. Pourtant, beaucoup ne sont pas encore très à l’aise avec cette caresse. Découvrez les clés d’une bonne fellation selon Caroline Le Roux, sexologue.
80 % des femmes pratiquent la fellation (source INSERM), mais 33 % d’entre elles déclarent ne pas l’apprécier. Comment expliquer la frilosité des récalcitrantes ? Peut-être parce le sexe oral est considéré – à tort – comme quelque chose de sale. Ou encore est-ce la peur de mal s’y prendre…
Le secret d’une fellation réussie, c’est que les deux partenaires y prennent du plaisir. Pour le reste, les hommes sont tous différents et n’aiment pas forcément la même chose.
Mais il y a quand même des erreurs à ne pas commettre : avoir un rythme trop mécanique, chercher à lui tripatouiller la prostate de but en blanc, être trop brusque…
Vous n’êtes pas sûre de vous ? Caroline Le Roux, sexologue, vous explique comment rendre fou votre partenaire, en prenant votre pied aussi…
Voir aussi lesclins d’œil coquins de Serengo , le site des seniors jeunes d’esprit !
Comment réussir une fellation ? Les (bons) conseils de Cerise !
Nous venons de vous envoyer un email de confirmation à l’adresse.
Veuillez consulter votre boîte mail et cliquer sur le lien de validation de votre email pour finaliser l’inscription à la newsletter.
Restez informée en recevant notre newsletter
Vous aimez la mode, la beauté, la déco, ou être informés des dernières actualités People ou Santé ? C’est Femme Actuelle qu’il vous faut !! Bienvenue chez nous, notre équipe de rédactrices est là pour décrypter les dernières tendances mode, beauté, déco et cuisine soit pour rêver ou pour les adapter dans votre vie au quotidien !!!
©2017- Prisma Média
– Tous droits réservés
Fréquentation certifiée par l’OJD
– CPPAP : 0215 W 90266 – Un site du groupe Prisma Média (G+J Network)

qu est ce que la fellation

A privacy reminder from YouTube, a Google company

[YTP] 6pri1 – Fellation qu’est-ce que c’est ?

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Nonprofits & Activism

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Je poste cette vidéo avant que niko annonce sa collab car j’aime être en avance pour trollés les autres x)

qu est ce que la fellation

A privacy reminder from YouTube, a Google company
Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Comedy

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

qu est ce que la fellation

Club Doctissimo
Devenir membre
Mon profil
Se connecter
Déconnexion
Forums
Chat

BeautyLab
Doctipharma
Mon Docteur

Un article
Un médicament

Santé
Médicaments
Grossesse
Bébé
Beauté
Forme
Nutrition
Recettes
Famille
Animaux
Psycho
Sexo
Vidéos
Tests

Accueil
Sexualité
Le sexe de A à Z
Sexe oral
Comment faire une fellation

Comment réussir une fellation en images
Fellation et MST

La fellation expliquée par Alain Héril, sexologue

Forum Fellation
Forum Les ados parlent sexo
Forum Désir-Plaisir
Forum Les mots du sexe
Forum Fantasmes
Forum Jeux érotiques
Forum Seins
Forum Zones érogènes

Pour recevoir nos newsletters ou modifier votre inscription, veuillez saisir votre email

Newsletter Hebdo
Newsletter Vidéo
Newsletter Test
Newsletter Beauté
Newsletter Recette
Newsletter Sexo
Développement Personnel

La newsletter grossesse
Je m’abonne

La newsletter bébé
Je m’abonne
RETROUVEZ NOUS SUR

Facebook
Twitter
Youtube
Google
Pinterest
Instagram

NOS APPLICATIONS

Le Club
Docti TV
Grossesse
Ovulation
Doctipharma
Mal de dos

Forum Santé
Forum Beauté
Forum Famille
Forum Cuisine
Forum Nutrition
Forum Psychologie
Forum Loisirs
Forum Voyages
Forum Environnement

Forum Mode
Forum Sexualité
Forum Vie pratique
Forum Médicaments
Forum Forme et sport
Forum Grossesse et bébé
Forum People
Forum Animaux
Forum des Blogs

Club Doctissimo-
Annuaire des Doctinautes-
Chat-
Blogs-
Albums photos

Plan du site
Plan de la rubrique sexualité
Index Hommes
Index Sexualité

A lire aussi
Couple
Femme fontaine
Pilule
Pornographie
Sexothérapie

Services et partenaires
Sexualidad
Sesso

Suivez-Nous :

Contactez la rédaction
Contactez la régie

Le groupe

Doctissimo España
Doctissimo Italia
Lagardère
Lagardère entertainment

Mon docteur
DoctiPharma
Santé des voyageurs

Le site

Qui sommes nous ?
Comité d’experts de Doctissimo
Charte d’utilisation

Mentions légales
Recrutement
Charte données personnelles et cookies

Pratique sexuelle qui consiste à sucer, lécher, introduire dans sa bouche le sexe en érection de son partenaire et effectuer des mouvements de va et vient simulant le rapport sexuel… Au delà de la définition technique, la fellation recèle quelques secrets que nous vous dévoilons.
Rappel : le terme fellation, souvent écrit « felation », s’orthographie avec deux « l ». Souvenez-vous qu’il faut habituellement être deux pour pouvoir la pratiquer.
La diffusion de lasexualité oraledepuis les années 1970 a contribué à « démocratiser » la fellation. Selon le dernier rapport sur la sexualité en France, plus de 80 % des femmes déclarent avoir expérimenté ces pratiques. Entre 25 et 49 ans, 70 % des Français pratiquent cette activité souvent ou parfois. De là à dire qu’elle est sur toutes les lèvres…Néanmoins, la fellation n’est pas pour autant un acte sexuel banal et stéréotypé. Il est donc bien difficile d’en donner un mode d’emploi en trois étapes.
Quelques conseils de base peuvent néanmoins vous éviter certaines déconvenues.
Enfin, pour celles qui veulent devenir des expertes, certains spécialistes se sont penchés sur la question et offre des conseils très utiles. Ainsi, le sexologue Gérard Leleu nous invite à découvrir « l’art de la fellation « . Autre ouvrage, la docteur américaine en sexologie Sonia Borg nous promet de découvrir « La caresse qu’il n’oubliera jamais « . Enfin, les fans de littérature pourront se passionner pour une « Anthologie littéraire de la fellation « .
Cette pratique provoque pour l’homme des sensations érotiques intenses pouvant mener àl’orgasme , l’éjaculation pouvant se faire dans la bouche du partenaire ou en dehors. Le sperme pouvant être avalé sans crainte si l’homme n’est pas infecté par leSIDAou autremaladies sexuellement transmissibles . En dehors d’une infection réelle, lespermeest stérile mais bien sûr il peut également être recraché.
Certaines personnes éprouvent un dégoût pour cette pratique, au fil des expériences sexuelles cette répulsion peut disparaître ou se confirmer. La sexualité est avant tout un jeu pour un plaisir partagé, elle ne peut se vivre dans la contrainte et le dégoût ; chacun doit savoir affirmer ses besoins et ses limites. Le pénis est aussi le lieu d’excrétion (les urines) . Cette proximité est souvent l’origine de la répulsion. Une hygiène intime quotidienne est nécessaire et suffisante pour permettre l’expression des émotions sans provoquer le dégoût du partenaire. Les odeurs des sécrétions sexuelles sont particulières et parfois fortes, elles sont pour certains source d’excitation sexuelle.
Cette pratique peut transmettre des maladies infectieuses en particulier le SIDA, il est donc recommandé d’utiliser unpréservatifpour la fellation. Le risque est faible mais non quantifiable, et quelques cas de contamination ont été rapportés. Le risque augmente si le sperme est éjaculé dans la bouche, si la bouche comporte des ulcérations, une inflammation.
Le préservatif doit être mis avant toute intromission, en effet le liquide des glandes de Cowper est présent sur le gland lors de l’érection et ce liquide est infecté en cas de SIDA.
Les rapports oro-génitaux (fellation,cunnilingus ) sont souvent pratiqués comme caresses préliminaires au rapport sexuel (voirles préliminaires amoureux ). Les partenaires se stimulent l’un après l’autre préférant se concentrer sur un seul plaisir ou la stimulation est simultanée, le couple se positionne alors tête bêche, cette position est communément appelée69 .

qu est ce que la fellation

Coup de coeur

Beauté

La Petite Robe Noire Lipcheek de Guerlain

Les coups de coeur beauté de la rédaction

Coup de coeur

Mode

Les coups de coeur mode de la rédaction

Notre expert

Psychologie

Coup de coeur

People

Les coups de coeur people de la rédaction

Coup de coeur

Culture

Les coups de coeur culture de la rédaction

Coup de coeur

Loisirs

Les coups de coeur loisirs de la rédaction

Notre expert

Sexo

Notre expert

Santé / Forme

Notre expert

Famille

Accueil

/

Sexo

/

Sexualité

/

La fellation en 15 leçons

Par
La rédac’
-Photo : ©Oredia
100sur « La fellation en 15 leçons  »
A l anonyme du 26 12 qui dit que les propos sont plus degradants que l acte sexuel.comment peit elle dire ca ? De la bouche d une fille, c est abject.quand on sait comlent sont traitees les filles , les femmes encore en 2017.comment certaines se soumettent, se contraignent, se forcent,subissent chantages et ppressions.combien sont cocues et quittees car jugees coincees et immatures? Comment pouvez vous dire ca? Quelle horreur .les femles ne sont plus libres sexuellement et ne seront jamais libres.pour etre libre, il faudrait pouvoir refuser la fellation sans avoir a rendre des comptes.a expliquer.la femme est un etre humain, pas un objet que je sache.oh que oui, la felkation c est degradant quand on est forcee.ou quand on le fait sans envie, sans plaisir comme le font la majorite des filles.
Posté le 23/04/2017 à 15h55 -Signaler un abus
Pas besoin de cet artice.la fellation est un engrenage et je ne tomberai pas dedans.en 2017, la fellation est devenue un du.pas pour moi, j ai pas de probleme avec ca, je ne pratique pas et je ne pratiquerai jamais.j aimepas, je refuse.ne ne veux pas m habituer, essayer, me forcer, prendre sur moi, faire des efforts.c est non, definitiveme t non.comme ca je ne me retrouverai pas avec du foutre sur mon visage ou devoir avaler leur jus degueulasse ..lez hommes ne sont jamais contents,pipe ou pas , ils tromment leurs femmes.c est donc que la pipe n est pas le ciment du couple.en 2017, un grand nombre de femmes s executent sans envie , ni plaisir.et apres on entend dire que la pipe est rentree da s les moeurs.tu parles, les filles ont bien compris que sans pipe, pas de mec.arretez de dire que les femmes font des fellations car ellesxaiment ca ..faux.si on enleve celles qui font ca pour faire plaisir, par amour, pour ne pas etre cocue, ni quittees.pour etre dans la norme, pourne pas etre traitee de coincee, d immature , d egoiste., le pourcentage serait bien moins eleve.je fais partie des 20% qui refusent, qui se respectent et qui se font respecter.
Posté le 11/04/2017 à 10h45 -Signaler un abus
Oh que oui, ka fellation est degradante pour kes femmes a qui on met la pression, a celles a qui on fait du chantage, a celles qu on manipule, a celles qui sont forcees et contraintes.en 2017, la pipe est devenue la norme.quand on n aime pas on doit etre libre de refuse et les femmes ne devraient pas a avoir a se justifier aupres des hommes.oh que non, les femmes ne sont pas respectees ni a la maison, ni a l exterieur.sexuellement, la mere de famille doit se contraindre a faire la pute si elke veut eviter d etre cocue.alors oui c est degradant, c est humiliant.d apres un sondage recent, il ressort que les jeunes filles de 18 a 25 ans acceptent plus des pratiques de soumission.ou des pratiques a contrecoeur.et apres on s etonne que des femmes mariees n aint plus envie de sexe; pas etonnant elles sont degoutees du sexe, de leurs maris., meme de leurs corps, de ce qu elles ont du faire a contre coeur pour satisfaire leurs « gentils « maris amoureux.tu parles d un amour.c est pas ca l amour.pauvres femmes, pauvres filles , une vraie vie d esclave
Posté le 08/04/2017 à 22h26 -Signaler un abus
Les commemtaires des femmes disant que la fellation est dégradante pour elles, qu’elles n’ont pas à faire ça parce qu’elle se respectent.. il y a une différence entre donner du plaisir à la personne que l’on aimeet donner du plaisir à quelqu’un qui ne nous respecte pas. Oui, ça existe des hommes qui respectent les femmes. La fellation devient dégradante lorsque son partenaire ne donne pas en retour, n’est pas respectueux et vous prend comme objet sexuel. Et les préliminaires alors? Qu’est-ce qu’on en fait? Personnellement, mon copain ne m’a jamais forcéeà quoi que ce soit. Il est très à l’écoute, s’assure que je ne me sente pas obligée et se préoccupe davantage de mon plaisir. Je pense que dans un couple, c’est important de donner autant que l’on reçoit.
Posté le 07/04/2017 à 05h58 -Signaler un abus
Pas question de faire ca .de mettre ca en bouche.pas envie de faire souiller.la bouche.je me respecte et me fais respecter.les hommes n ont qu se s entre eux
Posté le 05/04/2017 à 22h28 -Signaler un abus
Parce que ce qui sort d’un vagin durant un Cunni (et donc pas juste à la fin -précum- ou fin comme pour un mec …) c’est méga propre (évacuation des bacteries, pertes blanches et autres …), pas amer du tout, et c’est totalement dégradant pour un mec de faire un cunni …(il s’agit là de 2nd degrés, ceci dit, à personnes saines et bonne hygiène des 2 côtés, on a moins de choses « suspectes » en bouche avec une pipe qu’un cunni, alors les anti-pipe de 1ère mais qui trouveraient rien à dire si on leur fait un cunni …)
Va falloir relever le débat, sur le plaisir, dominer l’autre ou simplement lui donner du plaisir, cunni ou fellation ! Sur un épanouissement réciproque … Et oui il n’y a pas à se forcer, dans un sens ou l’autre … maintenant refuser d’emmener au 7eme ciel son A.M.O.U.R. pour la psychologie de comptoir et des dégoûts juste psychologique …. des deux côtés, homme comme femme, c’est … étonnant …
Posté le 20/03/2017 à 17h43 -Signaler un abus
Oh que si l anon du 26 12, on sait ce que c est:c est avoir une b dans la bouche, pomper, avaler du foutre et se faire gicler au visage.je refuse de me faire traiter de la sorte, je suis un etre humain, pas une esclave sexuelle.quant a l ano du 6 11 qui traite les autres de connes, on aura tout vu, elle dit que l amour c est partager, nonn car la fellation est imposee, demandee, reclamee avec insistance., ou avez vu que les hommes respectent les femmes? Meme pas les leurs, car sinon , ils ne chercheraient pas a les forcer.tous les mecs de nos jours veulent baiser comme dans un porno, et vous mesdames qui vantaient la pipe, vous vous soumettez pour avoir un male dans votre lit.:vous allez de plus en plus loin et vous cedez aux fantasmes de vos mecs pour esperer les garder.vous etes pathetiques.et dire qu on est en 2017.pauvres filles
Posté le 22/02/2017 à 08h22 -Signaler un abus
A l anonyme du 6 aout qui parle d intolerance, non mais je reve.connaissez vous un seul homme qui accepte le refus de la fellation?les femmes ne sont plus libres sexuellement en 2o16.pour seduire et garder un homme, ka femme doit accepter de se soumettre, de s humilier, de se renier, de se laiisser traiter pire qu une p.les hommes sont de plus en plus exigeants et les femmes n ont pas d autre choix que de faire l actrice porno le soir a lamaison pour esperer que leur homme n ira pas voir ailleurs.franchement est ce la liberte, l epanouissement.des 14 ans , les filles ont compris que le prince charmnat n existe pas et que leur avenur est tout trace.la femme ne sera jamais l egale de l homme mais sera toujours consideree comme un objet.comme dit l anonyme du 6 aout, pour les femmes qui aiment s.on est bien d accord.le probleme c est que meme si onn aime pas,, il faut se forcer, faire des efforts pour ne pas frustrer ces messieurs.je croyais, a tort, que le corps des femmes leur appartenait.non il appartient aux hommes qui peuvent en user a leur guise.et dire qu on est en 2016, belleevolution pour la femme;carrement a gerber.
Posté le 09/01/2017 à 23h52 -Signaler un abus
S il n y avait que les femmes qui aiment qui pratiquent la fellatiin , ca irait.le probleme, c est que c est une pratique qui est devenue obligatoireet que les femmes ont bien compris que sans fellation, pas de relation durable avec un homme.voyez vous ou je veux en venir, car d apres les commentaires, tout le mo de il est beau, tout le monde est gentil.c est pas ca dans la realite:refusez do c la fel, ation a votre nouveau copain, et vous verrez si est commrehensif, amoureux, s il accepte votre refus sans sourciller, sans chercher a vous convaincre? Alors les filles se forcent,, font semblant, juasqu a se degouter de leur homme, du sexe? Sur 80*% qui s , 20% aiment, 30% le font pour faire plaisir, 30% n aiment pas.ne trouvez vous pas ca ecouerant, humiliant?arretez de dire qu en 2016, les femmes sont libres et epanouies.elles ne seront jamais libres:elles votent, elles travaillent, elles ont acces ala contraception, a l avortement mais on lestient par le sexe:pas de fellation , pas de mec.on peut pas dire qu elles aient le choix.certains sur les forums vont jusqu adire qu elles doivent faire des efforts, depasser leurs blocages, se forcer pour satisfaire leurs hommes..comment les femmes peuvent elles accepter d etre traitees de la sorte
Posté le 31/12/2016 à 13h05 -Signaler un abus
Ne pas aimer faire de fellation c est etre mechant.?la fellation c est degradant , car de nos jours, c est devenue une obligation , un du.les hommes la reclament , l exigent , l imposent.la femme n a plus le choix et un grand nombre de femmes pratiquent sans envieou sans plaisir.alors oui c est degradant et humiliant car la femme n est plus respectee.d apres un sexologue, la femme doit etre active et non passive;
Elle ne doit pas subir la fellation, on doit refuser tout ce qui nous degoute, nous derange, nous met mal a l aise.or en 2016, on rabache aux femmes que 95% des hommes aiment fellation, que cest le ciment du couple:mais de quel couple parle t on? Que celles qui sont pretes a tout pour retenir un mec continuent.perso ce n est pas un homme qui me dictera ma conduite, encore moins dans la chambre a couche.quand on aime pas le gout de la b, on refuse categoriquement cette pratique qui nous repugne
Posté le 29/12/2016 à 07h37 -Signaler un abus
Moi perso j’adore faire une fellation à mon homme surtout pendant qu’il dort c’est une connexion que j’ai avec lui, je sens sa queue qui grandit dans ma bouche j’adore ça je le branle en même temps il commence à gémir doucement se réveille et là c’est ma fête haha j’adore après je peux comprendre que les goûts ne se discutent pas mais je ne vois pas en quoi c’est dégradant d’aimer faire plaisir et se faire plaisir. L’amour c’est être capable de faire des choses pour l’autre sans rien attendre en retour et le paradoxe c’est qu’en général quand on offre sincèrement quelque chose on reçoit le double lol. Le sperme de mon homme n’est pas dégueulasse et lui il me lèche mon vagin prend ma mouille et lèche mon anus on baise on fait l’amour on fait tout ensemble car il est mon ami mon amant mon homme donc avec toute la confiance qu’on a on se lâche au lit. C’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas de haine en insultant les autres car je suis tellement bien baisée que j’embrasse fort ceux qui sont méchant pleines de mauvaises paroles je vous pardonne vous connaissez pas la jouissance avec l’être aimé. Peacelove and harmony !
Posté le 29/12/2016 à 02h24 -Signaler un abus
bonjour les filles,
alors tout d’abord je tiens a vous dire que vos propos sont plus dégradant que cette acte sexuel. Cette acte sexuel n’a rien avoir avec ce que vous en pensez !
Moi je dit vive la fellation féminine ou masculine car il y a pas de mal a faire du bien a son partenaire.
C’est vous qui êtes coincées et vous ne savait pas ce que vous manquer, car la jouissance de votre partenaire et l’essence même du sexe.
J’aime sucer une belle queue , lécher, mordiller et avaler et j’emmerde les filles qui dise le contraires, voila !
Posté le 26/12/2016 à 02h55 -Signaler un abus
On s en tape de ton article.la fellation, c est une horreur.je la refuse et je la refuserai toute ma vie.ma bouche n est pas un garage a b.
Posté le 23/12/2016 à 19h25 -Signaler un abus
Je pensais qu en france en 2016, les filles et les femmes etaient libres.pas du tout, elles ont le droit de vote, elles travaillent, elles se presentent en politique, mais elles ne sont plus libres sexuellement.80% des femmes font les ppour garder leurs hommes.allez visiter les forums:j aime pas sucer mais je me force pour mon copain.la sodomie, je deteste mais je l accepte pour mon copain.je vais en club libertin avec mon mari pour lui faire plaisir; des temoignages comme ceux la, il y en a plein.les femmes se forcent pour ne pas etre cocues, pour ne pas etre quittees, pour etre dans la norme.elles se detruisent a petit feu et ca ne sert a rien; leur homme ira voir ailleurs tot ou tard, et elles auront fait les ppour rien.si vous trouvez cela normal, pas moi.je refuse de rentrer dans le moule, je refuse et je continuerai a refuser les pratiques sexuelles qui me degoutent,.je refuse de faire la ppour garder un homme.chacun seschoix.jamais un homme ne me dira quoi faire, jamais je ne mettrai a genoux devant un homme.faire l amour doit etre un plaisir etcnon pas une corvee, une contrainte.avez vous pense une seule seconde a toutes ces femmes qui se sont forcees, qui se forcent encore de nos jours, la prostitution a domicile en toute legalite.quelle horreur.et tout le monde trouve ca normal.eh oui , les femmes sontconsiderees comme des prestataires de service, des actrices porno, des gentilles geishas.on est carrement revenu au moyen age.sarfw
Posté le 19/12/2016 à 21h31 -Signaler un abus
Bien sur que si la fellation est degradante et humiliantecar les femmes se sengent obligees de le faire.quand elles refusent , elles sont critiquees et incomprises (voir reaction anonyme du 10 12).resultat , la plupart s y mette, avec ou sans plaisir.mais ce n est jamais assez bien pour ces messieurs qui exigent de nos jours des fellations completes.a croire que le sida et toutes les mst ont disparu.c est vrai qu ils ne risquent pas grand chose, ce sont les femmes qui risquent le plus.n est il pas degradant, pour les femmes , en 2016, de ne pouvoir refuser la pipe a ces partenaires.commence alors, le chantage, les pressions, les manipulations.ou carrement onvous largue.les femmes ne sont plus libres sexuellement.pour trouver un homme, il faut se mettre a genoux.et on ose dire que ce n est pas humiliant.de qui se moque t on? Les femmes sont elles encore des etres humains.on les considerent comme des actrices porno.est ce cal amour? On nous rabache a longueur de journee qu on n ait pas obligee de tout aimer dans le sexe, mais quand il s agit de fellation,,le discours n est plus le meme.il faut faire des efforts, des compromis, des concessions, consulter un sexo, se debarasser de ses blocages.et accepter de le faire pour faire plaisir par amour
Bizarre on ne pense qu a l homme, rien qu a l homme.l egalite homme femme est elle une utopie.la femme a le droit de vote mais pas , le droit de refuser la fellationsous peine d etre taxee d egoiste, decoincee, d immature.etre epanouie sexuellement c est pratiquer ce que l on aime et non pas seforcer a pratiquer ce qui nous degoute.le respect a totalement disparu.carrement abject
Posté le 15/12/2016 à 19h53 -Signaler un abus
Bonjour.
A toutes ces personnes aux réactions négatives, à moins que ce soit la même, aimez vous que votre amoureux, partenaire, copain, coup d’un soir, mari, amant vous fasse un cunnilingus ?
Trouvez vous que c’est avilissant pour lui d’essayer de vous donner du plaisir en excitant votre sexe avec sa bouche ?
Et trouvez vous normal l’absence de réciprocité ?
J’ai connu le cas de femmes que j’ai beaucoup aimé qui adorait que je leur mange leur minou et même leur petit trou mais qui refusaient de me faire une fellation. Et bien c’est très frustrant et même avec beaucoup d’amour de compréhension et de tolérance un jour ce déséquilibre devient préjudiciable au couple.
L’inverse existe, des hommes sont rebutés par l’idée de faire un cunnilingus. Vous les anti fellation, que penseriez vous si votre chéri refusait cet pratique ?
Et quand les deux partenaires communiquent et communient en 69, quel bonheur, même si souvent l’un des deux est abandonné en cours de route car l’un des deux succombe à l’écoute de ses sensations et d’actif devient passif.
Il n’y a rien de dégradant ou d’humiliant dans le partage dans le fait de donner du plaisir ni dans le fait d’en recevoir.
Posté le 10/12/2016 à 06h34 -Signaler un abus
Je suis en femme de 25ans je suis avec mon compagnon depuis plusieurs années. Il sais bien que si je lui dis non que je veux pour essayer certaine chose dans notre vie sexuel et me respect, me comprend. Maintenant il sait bien que j’ai été élever avec le sujet tabou que me parent disais que le sex étais mal, sale. Nous a mis un très grand blocage à ma soeur et moi. Mais avec le temps et il faut bien de confiance en son compagnon pas arriver à avoir du plaisir aussi. Donc je pense qu’il si vous trouverez vraiment l’homme de votre vie il vous respectera toujours vos choix mais il fait juste trouver l’homme qui vous faut.
Posté le 28/11/2016 à 00h35 -Signaler un abus
Ca fqisait longtemps, encore un article pour inciter a cette pratique.encore une fois, c est a la femme de se soumettre.elle ne sera jamais l egale de l homme, mais toujours un objet,.elle ne sera jamais consideree comme un etre humain.puisque l, on ne tient pas compte ni de ses limites ni de ses degouts.une fille qui nait en 2016 doit elle se persuder qu elle doit faire la p toute sa vie car elle est nee femme.faire la pmais aussi accepter la fait qu elle sera harcelee par son mari ounpar son copain, a son boulot, dans la rueetc.les hommes n ont plus de limites et se conduisent comme des p .le respect n esxiste plus, les femmes sont devenues des biens de consommation.des gentilles poupees qui doivent toujours dire oui.en 2016, le refus de fellation est un crime de lese majeste.qu on pende les dernieres recalcitrantes haut et court,.a mediter
Posté le 25/11/2016 à 12h48 -Signaler un abus
L anonyme du 6/11 ferait mieux de se calmer.on n est pas oblige de gouter tous les plats .et meme on n ait pas oblige d aimer.le probleme avec la fellation, quand on cede et essaye, on tombe dans l engrenage le garcon vous fait comprendre que du moment qu on l a fait une fois, on peut recommencer,.meme si on n aime paspour lui faire plaisir.ensuite ca continue, l ejac en bouche, l avalage, le foutre sur la gueule.on n est plus sa petite copine mais on edt devenue sa pa domicile, un objet, une actrice porno.car quel homme soi disant amoureux peut prendre duplaisir en contraignant sa ppartenaire.reponse environ90% des hommes.alors amoureuses les filles.vous savez ce qui vous attend, toute une vie a avale des kilometres de b.rejouissant.et dire qu il a fallu plus de 2000ans pour en arriver la .plus de 80% de pompeuses.quelle belke evoulution.desolee, je ne vois, ni amour , ni partage, ni respect mais soumission, humiliation, alienation des femmes .lesfilles sont co siderees comme des s .allez voir sur les forums, c est edifiant.
Posté le 20/11/2016 à 17h25 -Signaler un abus
Ou avez vous (anonyme du 6/11) que les hommes respectent les femmes.allez voir sur les forums28 25 ans , ils traitent les filles de chiennes, de bonnes suceuses.pour eux les filees doivent obligatoirement pomper.presque tous les hommes aiment fellation et ne respecte t pas le refus de fellation de leurs partenaires.ils sont prets a tout :presiion, chantage, manipulation, demandes incessantes et repetees.a croire que vous vivez dans un monde de bisounours.je le repete et je maintiens, en 2016, les filles et les femmes ne sont pas libres sexuellement.elles se forcent, se contraignentt a pratiquer malgre leurs degouts, leurs deplaisirs pour satisfaire leurs mecs.a force de leur rabacher que la pipe est le ciment du couple.on les a transformes en gentilles geishas au service de ces messieurs.celles qui resistent sobt traitees d egoistes, d immatures.ou avez vous vu qu on etait oblige de tout aimer dans le sexe?
Posté le 20/11/2016 à 11h48 -Signaler un abus
pauvres connes. (vous pouvez modérer cela si nécessaire)
vous mélangez tout; votre orgueil vous aveugle !
si j’insiste pour que vous goûtiez le plat que j’ai préparé, c’est parce que j’espère que vous l’aimerez.
si ça ne vous plaît pas, je n’en referai pas.
si vous le connaissez déjà, dites-moi s’il y a lieu de l’améliorer.
vous n’avez pas à dénigrer une pratique à laquelle vous n’avez pas trouvé de plaisir, et polluer un article bien fait.
certaines femmes ne connaissent pas la fellation, et tout comme elles n’ont pas connu les relations sexuelles, elles peuvent ressentir une appréhension pour la nouveauté.
quand l’un fait plaisir à l’autre, qui domine ? faire l’amour c’est partager.
très schématiquement : parfois on est actif en acceptant une baisse de l’excitation (parce qu’on est concentré sur le plaisir de l’autre), et parfois on peut se laisser aller (sans débordement), et enfin on partage nos plaisirs.
si votre amant, crois que dans la vie c’est comme dans un porno trash
s’il ne vous respecte pas
fuyez !
Posté le 06/11/2016 à 01h02 -Signaler un abus
pauvres connes. (vous pouvez modérer cela si nécessaire)
vous mélangez tout; votre orgueil vous aveugle !
si j’insiste pour que vous goûtiez le plat que j’ai préparé, c’est parce que j’espère que vous l’aimerez.
si ça ne vous plaît pas, je n’en referai pas.
si vous le connaissez déjà, dites-moi s’il y a lieu de l’améliorer.
vous n’avez pas à dénigrer une pratique à laquelle vous n’avez pas trouvé de plaisir, et polluer un article bien fait.
certaines femmes ne connaissent pas la fellation, et tout comme elles n’ont pas connu les relations sexuelles, elles peuvent ressentir une appréhension pour la nouveauté.
quand l’un fait plaisir à l’autre, qui domine ? faire l’amour c’est partager.
très schématiquement : parfois on est actif en acceptant une baisse de l’excitation (parce qu’on est concentré sur le plaisir de l’autre), et parfois on peut se laisser aller (sans débordement), et enfin on partage nos plaisirs.
si votre amant, crois que dans la vie c’est comme dans un porno trash
s’il ne vous respecte pas
fuyez !
Posté le 06/11/2016 à 01h02 -Signaler un abus
J aime pas la fellation.je fais pas de fellation .que les hommes aiment ca, je m en tape, c est leurcprobleme, pas le mien.on fait l amour pour avoir du plaisir, pas pour avoir du degout, pas pour devoir aller gerber dans les toilettes apres s etre forcee a sr monsieur.que les jeunes de 20 ans fassent les p , c est leur choixpas le mien.ni pute , ni soumise.je fais ce que je veux jusque dans la chambre 1 coucher.se mettre a genoux devant un mec c est se soumettre.faire une fellation, c est s humilier, se faire cracher du sperme en bouche, devoir avaler du sperme, c est degradant, avilissant et ensuite se retrouver avec du foutre sur la gueule.c est carrement une pratique de bordel.faut croirexqu en2016, les femmes sont vraiment trop connes , elles se laissent embobinnees par le premier beau parleur venu.il ne veut ni amour, ni tendresse, ni mariage, ni enfants, non juste une pipe dans les toilettes, dans une voiture, pauvres filles, croire avoir le pouvoir en sucant, il faut avoir le quotient intellectuel d une huitre ou bien etre sous hypnose, au choix.
Posté le 23/10/2016 à 18h52 -Signaler un abus
Merci pour les précieux conseils. Je suis totalement amoureuse de mon amant et lui faire plaisir me rend heureuse ! Je ne trouve pas humiliant de lui faire des caresses qui lui donnent du plaisir, bien au contraire ! Son sourire et ses soupirs en disent long, il me redonne au centuple…je suis une femme comblée et lui un homme comblé, je ne vois pas de mal à nous faire du bien… quand on tient son sexe et ses bourses dans sa main (sensible…), c’est nous qui avons le pouvoir mesdames !
Posté le 14/10/2016 à 02h46 -Signaler un abus
dieu a fait le vagin pour ça alor pourquoi forcé les femme a faire ceqi ne les plaissent pas?le temp de la soumission est aboli.nous avons la liberté de faire ceqonveut et dire non oxi en fait parti. »si tu m’aime tant mieux sinon bon débara »
Posté le 03/10/2016 à 00h06 -Signaler un abus
Parce qu’une bonne fellation n’est pas qu’une succession de va-et-vient effectués à un rythme linéaire, on vous dit tout pour emmener un homme au septième ciel. Et vous verrez qu’en faisant monter la pression, vous aussi vous vous amuserez beaucoup plus.
Sans laisser de longs filets de bave pendre de votre bouche, faîtes en sorte que l’appareil de Monsieur soit toujours en milieu humide. Le gland est une partie très sensible, qui ne tolère pas la sécheresse. Si vous oubliez de saliver, vos allers retours ne feraient que l’irriter. On évite de cracher directement dessus –pas très glamour- mais on prend des pauses, l’air de rien, et on pose un peu de salive sur le bout du gland, avant de la faire glisser en redescendant.
Sans vous transformer en star du X, montrez à votre homme que vous aimez ce que vous faîtes. C’est probablement la clef de tout. Si vous n’êtes pas trop timide, allez jusqu’à pousser quelques gémissements (discrets !) ou accentuez le bruit de votre respiration. Tout homme, on l’espère, serait rebuté à la vue d’une femme qui se force et ce, même si la fellation est bien faite. Montrez-lui comme sa virilité vous donne envie, en le regardant dans les yeux, de temps ou temps ou constamment.
La hampe est la partie du sexe masculin la moins sensible, relativement à d’autres, très sensibles. Apprenez sur le bout des doigts quelles zones rendent fou un homme. Parmi elles : le frein (petit fil qui relit le prépuce à la verge), la couronne du gland (relief situé à la base du gland et qui en fait tout le tour), les testicules (à manipuler avec une extrême douceur) et…la prostate, dont la stimulation n’est pas du goût de tous. Sondez donc votre partenaire avant de vous jeter à l’eau. Pour y accéder, il faut insérer un doigt dans l’anus de son partenaire et là, comme partout, les goûts diffèrent. Apprenez à connaître quelles zones votre homme affectionne et vous ferez des miracles
Les zones du pénis masculin, en plus d’être plus ou moins érogènes, sont plus ou moins fragiles. Ainsi, on peut « fermement » serrer la hampe, mais il est hors de question de comprimer le gland. Soyez donc agile de votre bouche : lorsque vous descendez, resserrez progressivement les lèvres et, lorsque vous remontez, desserrez-les. Agissez de la même manière avec vos mains, si vous masturbez votre partenaire en parallèle.
Certains hommes aiment être masturbés en parallèle de la fellation (on entoure simplement la verge du pouce et de l’index, qu’on place en dessous de la bouche, et on suit le mouvement que l’on fait avec nos lèvres) : cela leur donne le sentiment d’être avalés tout entier, enserrés, comme dans un vagin, ce qui décuple leur plaisir. D’autres, au contraire, préfèreront que les mains ne soient pas utilisées. Certains, parce qu’ils n’y voient pas d’intérêt ; d’autres parce qu’ils aiment voir leur amie maîtriser la bête uniquement avec sa bouche, sans s’aider de ses membres, en bonne habituée. Il n’existe donc pas de règle en la matière –et c’est tant mieux !
Si vous effectuez une fellation en apnée, il y a peu de chances que vous teniez plus d’une minute. Terriblement frustrant pour votre partenaire, et particulièrement désagréable pour vous. Ne cherchez pas la performance de la rapidité à tout prix. Commencez d’abord doucement, en contrôlant votre souffle avec le nez : expirez en descendant, inspirant en remontant. Une fois que vous vous sentirez totalement à l’aise, vous pourrez augmenter la cadence, mais pas avant. Et si jamais vous manquez d’air à un moment inopportun, respirez exceptionnellement avec la bouche, en prenant soin de l’ouvrir en grand (pour éviter que les dents ne raclent le pénis) et laissez simplement la langue glisser le long de la verge de votre partenaire, qui n’y verra que du feu.
Quand on ne connaît pas encore les goûts d’un homme en matière de sexe, il faut y aller progressivement avant de se jeter à l’eau trop vite et d’ainsi passer à côté de moult plaisirs. Commencez par faire une fellation à votre homme, allongé, vous entre ses jambes écartées. Vous sentirez vite ses cuisses se tendre lorsque vous effectuez tel ou tel geste et que vous passez sur certaines zones de son corps. Insistez alors sur ces endroits les prochaines fois.
Peu de femmes aiment être stimulés de manière directe et trop rapide. Il en va de même pour les hommes, pendant la fellation. Commencez donc lentement, avec douceur, et augmentez progressivement la cadence des aller retour, pour terminer rapidement sur la fin.
Contrairement à la femme, qui a généralement besoin que l’homme adopte des mouvements réguliers auxquels elle s’habitue pour parvenir à l’orgasme, l’homme préfère souvent être titillée, étonné. Avec un peu d’imagination, essayez de le surprendre sans lui laisser le temps de réfléchir. Et plutôt que de faire de simples va et viens, adoptez un mouvement de vrille avec vos lèvres lorsque vous remontez. Effet garanti.
Parce que la sensation est très forte, certains hommes détestent ce geste. Mais d’autres l’adorent. Prenez le risque d’essayer, ça ne fait pas mal. Arrêtez la fellation et passez simplement la paume de votre main, une seule fois, sur le haut du gland, à plat. N’insistez pas trop, cela peut être dérangeant.
Sans tomber dans le cliché porn star, léchez le sexe de votre ami, du bas vers le haut, comme si vous dégustiez un cône. Répétez ce geste plusieurs fois lors de la fellation, lorsque vous êtes fatiguée. Cela repose.
Lorsque Monsieur s’apprête à jouir, placez votre pouce à la base du pénis, ce qui aura pour effet d’empêcher la sortie du sperme pendant quelques secondes. Lorsque vous relâcherez la pression, l’orgasme de votre partenaire sera plus long et plus intense
De temps en temps, au lieu de placer votre langue de manière naturelle, derrière les dents du fond, collez-la contre le palais. Seul le gland pourra rentrer dans votre bouche, mais avec l’étroitesse de l’espace ainsi constitué, il sera parfaitement stimulé en son bout (comme avec « le geste qui tue »)
Le froid peut créer un effet des plus aphrodisiaques, s’il est bien utilisé. Vous pouvez vous laver les dents (au dentifrice mentholé) juste avant, boire une boisson très fraîche, ou encore garder un petit glaçon dans votre bouche pendant le moment même de la fellation (penser à s’exercer d’abord).

qu est ce que la fellation
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
À LIRE AUPARAVANT
Pratiques sexuelles
Termes associés : sexe – sexualité – procréation – plaisir – contraception –
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n’hésitez pluscontactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
DOCTEURCLIC est un service
contact@santeassistance.com | 167 avenue de Wagram, 75017 Paris
copyright santé assistance 2016 .INFORMATIONS Légales.conditions générales de services, d’utilisation et de vente

Ce mot vient du latin et signifie littéralementsucer . Le terme s’applique uniquement à la verge.
Le léchage de l’anus s’appelleanulinguset le léchage de lavulve cunnilingus . La fellation fait partie des préliminaires, des caresses avant l’amour. Mais elle peut également être une fin en soi ou faire partie de l’acte sexuel.
La fellation est un acte qui se passe à deux. Il ne peut donc être pratiqué qu’avec le consentement du ou de la partenaire. Celui-ci ou celle-ci peut être bloqué pour des raisons d’hygiène, par dégoût ou pour des raisons morales ou religieuses. Certaines raisons comme l’hygiène peuvent être écartées car lespermeest stérile (sauf en cas demaladie sexuellement transmissible, mais dans ce cas tout rapport est contaminant). Ceci dit, l’idée qu’on peut se faire de l’hygiène empêche parfois cette pratique.
Les tabous ou le dégoût peuvent se discuter, dans le respect et l’écoute , mais l’imposer à sa ou son partenaire peut être très mal vécu.
En revanche la fellation est une pratique sexuelle comme une autre et donc elle peut exposer à des maladies sexuellement transmissibles.
Il est le même qu’au cours d’un rapport génital avecpénétration . Et même on peut dire qu’il y a moins de risques parce que la pénétration est moins traumatisante et lamuqueusede labouchemoins fragile. Toutefois, des maladies peuvent être transmises :
Bonjour Fred, en effet, cette relation sexuelle qui n’était que partiellement consentie a peut être été vécue comme un viol pour vous.
Parfois, les évènements du passé peuvent revenir et être source…
LBDM, as-tu reçu une réponse sur ce que tu as ?
J’ai exactement les même symptômes. Vertiges constants, sueurs nocturnes. Cela me dérange depuis plus de 2 semaines. Je suis allé voir le médecin, il…

qu est ce que la fellation

Moteur de recherche

Rechercher

Mode

Vêtements Accessoires Défilés Voir aussi

Forum Mode

Beauté

Coiffure Maquillage Soins Minceur

Forum Beauté

Luxe

Shopping luxe Défilés Evasions Voir aussi

Déco

Salon Cuisine Chambre Voir aussi

Forum déco

Cuisine

Recettes Classiques Desserts Magazine

Forum cuisine

Maman

Grossesse Bébé Enfant Voir aussi

Forum maman

Santé

Nutrition Dossiers santé Gynéco Voir aussi

Forum santé

People

Tout sur les stars L’actu people Ils s’aiment

Loisirs

Cine-tv Culture Voyages Auto

Société

Dans l’actu Combats de femmes Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction Vie à deux Sexo Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée Planning Coiffure Alliances Chroniques Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin Toutes les plantes Jardiner bio Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Menu

Loisirs

Cine-tv

Culture

Voyages

Auto

Société

Dans l’actu

Combats de femmes

Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction

Vie à deux

Sexo

Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée

Planning

Coiffure

Alliances

Chroniques

Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin

Toutes les plantes

Jardiner bio

Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Horoscope 2017
Horoscope de la semaine
Horoscope chinois
Numérologie

Article mis à jour le 24/03/15 16:19
Voir aussi :

Désir sexuel Préliminaire Position sexuelle Fellation Pénis Désir masculin
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Même quand on a le sentiment de bien pratiquer la fellation, on ne peut pas s’empêcher de douter : et si je m’y prenais mal et qu’il n’osait pas me le dire ? Pour s’assurer de bien faire et procurer le maximum de plaisir à votre homme, voici 10 conseils cochons qui pourraient tout changer.
Je salive
Parfois, le stress rend la bouche sèche et ce n’est pas agréable pour monsieur. Alors discrètement, on se réapprovisionne.
Je fuis la mécanique
Faire unefellation , ce n’est pas garder le pénis en bouche avec quelques va-et-vient. C’est aussi malaxer ses testicules, lécher sa verge de bas en haut (et de haut en bas) et utiliser ses mains pour le masturber tout en serrant bien sonpénis . On peut même promener un doigt dans son anus et voir comment il réagit.
Je suis dans un bon état d’esprit
Pendant la fellation, j’accepte d’être parfois soumise et j’en joue. Puis je reprends le dessus, je domine, je m’éloigne de son sexe pour mieux y revenir. Tous les rôles sont dans la nature et c’est agréable de changer de costume.
Je m’occupe de son frein
La zone du frein est la plus sensible du sexe de l’homme. Alors j’y passe délicatement ma langue. Trop point n’en faut : j’y vais et je repars. Puis je reviens et je repars. Bref, je l’agace… pour son bien.
Je fais durer le plaisir
Quand mon homme commence à perler, je ralentis et m’éloigne de son gland. Car c’est signe que l’éjaculation ne va pas tarder. Et pour le rendre fou, je choisis le moment.
Je range mes dents
S’il y a bien un truc qu’il ne faut pas faire, c’est laisser ses dents errer contre le sexe de  monsieur. On ne s’en aperçoit pas toujours, mais on peut lui faire mal ou rendre le moment désagréable. Alors on se déchausse !
Je bois pétillant
Un coup de champagne (ou d’eau pétillante) et hop, on a la bouche qui frétille pour que frétille en retour le pénis de monsieur. Quelques petites gorgées suffisent de temps à autre. Trop boire, c’est risqué d’être (trop) pompette ou d’avoir envie de faire pipi dans les dix minutes.
Je le regarde
Sans le fixer tout du long, lui balancer quelques œillades cochonnes ou romantiques, c’est bien. C’est visuel un homme, ça aime nous voir à l’ouvrage.
Je varie les positions
On n’est pas obligée de pratiquer la fellation à quatre pattes au fond du lit, planquée sous la couette. On peut se mettre à genoux au bord du lit, placer son homme sur une chaise ou l’asseoir sur la table. On laisse son imagination voguer : plus elle s’exprimera, plus Monsieur aussi.
J’avale (si je veux)
Ces messieurs aiment qu’on avale ou du moins « finir au chaud », dans une bouche ou un vagin… Les sensations sont meilleures ! Sauf qu’il est hors de question de se forcer et qu’on décide comme une grande si oui ou non, ça nous branche sur l’instant. On peut toujours aller cracher dans la pièce d’à côté si ce n’est pas notre truc… Quoiqu’il en soit, le frustrer ne peut rendre que meilleures les fois où on osera.
Le Kamasutra, livre indien de tous les plaisirs, est le guide suprême des relations sexuelles… Voici les 50 meilleures positions testées, approuvées et illustrées !
Faire l’amour, ce n’est pas juste « performer » un acte sexuel, c’est aussi savoir se montrer sensuel pour faire monter lentement l’excitation et le désir…

qu est ce que la fellation

Beauté Mode Sexo

Actu Sexo

Sexualité

Gynéco

Pratiques sexuelles

Désir et libido

Plaisir et orgasme

Problèmes sexuels

Célibataire

Rencontre amoureuse

Séduction

Ma vie de célibataire

Couple

Vie de couple

Infidélité

Séparation couple

Comprendre les hommes

Paroles d’hommes

Kamasutra

Positions Sexuelles

Tests & quiz amour

CosmoMan, coach d’amour

Questions à CosmoMan

Conseils du CosmoMan

Psycho Forme Astrologie Lifestyle Culture People Vidéos Jeux concours Boutique Newsletters Forum Petites robes

Je certifie ne pas envoyer d’e-mail indésirable
C est un plaisir sui doit etre partage ah premiere nouvelle, a voir sur les forums le nombre d hommes quicherchent des solutions pour forcer, contraindre, manipuler leurs partenaires.je ne pensevpas que c est du partage mais plutot du chantage..de la pression, de l egoisme certainement.les hommes sont comprehensifs quand ils ne sont pas concernes, mais n admettent que leurs copines leur refusent cette pratique.ils sont carrement irrespectueux et considerent que les femmes sont lavpour assouvir leurs besoins, leurs fantasmes sans se preoccuper d elles, ne me dites pas qu un homme amoureux puisse avoir envie de forcer, de contraindre sa copine ou sa femme, et pourtant c est la realite:il paraitrait meme qu en 2016, les femmes sont libres .certainement pas dans la chambre a coucher.carrement deplorable
Comprendre que toutes les femmes n ont pas forcement envie de faire la scomme vous dites, meme pendant 10 minutes est ce trop vous demander? Apparemmen oui car peu d hommes acceptent le refus de fellation, allez voir sur les forums, c est edifiant.a croire que la femme n est paslibre sexuellement.et que lerefus de fellation est un crime de lese majeste.ce n est pas en visionnant des pornos des 14 ans que l on apprend a respecter les filles et les femmes.quand on lit :la pipe est le ciment, comment voulez vous que les femmes n aient pas de pression.on va de plus en plus loin, maintenant pour convaincre les dernieres recalcitrantes, on leur dit qu a genoux elles ont le pouvoir.a mourir de rire!
La fellation s est banalisee, elke est devenue un veritable tue l amour.une majorite de femmes pratique avec ou sans envie, avec ou sans plaisir et meme parfois avec degout.est ce que ca derange les hommes? Pas le moins du monde! Ce qui prouve bien que les hommes sont egoistes.:la fin justifie les moyens.et l on voudrait nous faire qu en 2016 toutes kes femmes qui pratiquent le font parcece qu elles en ont envie, et non, elles ont bien compris que sans fellation, pas de mec.le magazine elle a titre en 2012:la pipe estle ciment ducouple .non pas de pression, ni d obligation les filles.en 2016 vous avez le choix:la pipe ou le couvent.car le refus de la fellation en 2016 est interdit les filles..
Fuyez les hommes qui ne vous respectent pas:reponse connaissez vous un homme qui accepte definitivement le refus de fellation de la part de sa partenaire, un seul qui n essaierait pas de la convaincre, de la forcer, qui n irait pas pleurnicher sur les forums pour se plaindre de sa frustration qui ne demanderait pas de conseils pour la faire changer d avis.s il existe , c est un homme respectueux.tous les autres , pour moi sont irrespectueux.cetains et certaines parlent de feminisme et de psychorigidite.moi, je parle de respecter les femmes , leurs degouts, leurs envies et leurs limites, en 2016, c est tout le contraire.la fellation est devenue banale mais il ne faudrait oas oublier que les femmes ont le droit de la refuser
Mais dans quel monde vivez vous:si on fait pression sur vous, c est que vous etes avec le mauvais partenaire.ah bon, les ados de 14 ans la reckament a leurs copines, biberonnes au you porn depuis des annees.la fellation estdevenue obligatoire meme pour un one shot, et on ose dire que les hommes ne mettent pas la pression.la presse feminime rencherit de plus belle:la pipe est le ciment du couple..en 2016, les femmes n ont plus le choix; pour garder un mec il faut se mettre a genoux.pour preuve, tous ceux qui se plaignent sur kes forums de leurs copines non pratiquantes et qui demandent des conseils pour faire accepter, faire aimer la fellation:ils ne respectent pas le refus de fellation.qu on arrete de faire croire aux filles qu elles sont libres, pas du tout.si elles refusent , elles sont au mieux cocues, au pire quitteess.mais il ne faut pas appeler ca de la pression .surtout pas , en 2016., les femmes n ont pas le droit de refuser cette pratique sans etre cataloguees de coincees, d immatures d egoistes.
Cela tombe peut-être sous le sens, mais mieux vaut en remettre une couche : il en est de la fellation comme du reste desactivités sexuelles , sans envie, point de salut.
Monsieur n’est pas plus en droit d’exiger unefellationque de vous sauter dessus à l’insu de votre plein gré. Donc la pipe c’est oui, mais seulement si vous êtes d’accord.
Et s’il y a du désir, c’est encore mieux (mais on peut également faire une fellation uniquement dans un esprit de générosité conjugale. Tant qu’il y a de l’amour, tout est envisageable et surtout, c’est l’affaire de chacun(e).
Seule la contrainte est condamnable). C’est une question de principe mais pas que. Parce que si la fellation vous dégoute, il y a fort à parier que vous le ferez du bout des lèvres (au propre comme au figuré) et que ça ne sera pas top.
Sans parler du dégout que ça risque de vous inspirer. Dégout de l’acte mais aussi, par extension, de votre compagnon…
Vous avez déjà été caressée « à sec » ? Vous avez ressenti à quel point c’est désagréable ? Et bien pour les garçons, c’est pareil.
Donc si vous avez la bouche sèche, buvez un grand verre d’eau avant, ou, si cela vous amuse, mangez un peu de glace, le froid devrait le surprendre mais plutôt en bien.
Et salivez le plus possible au départ pour  lubrifier le sexe . Cela sera également plus agréable pour vous.
Le secret d’une  fellation parfaite , c’est de l’accompagner d’une stimulation manuelle du pénis.
C’est tout de même très compliqué et fastidieux de faire une fellation sans les mains. Donc d’une main on caresse (vigoureusement mais pas trop) le sexe de son partenaire, et avec la bouche, on accompagne ce mouvement au niveau du gland.
Vous pouvez également tenter de mettre la verge entière dans votre bouche, mais là cela dépend un peu de la taille de celle-ci et de votre tolérance à vous. Si vous avez un réflexe vomitif extrêmement sensible, abstenez-vous…
Là aussi, on pourrait se dire que c’est évident. Mais la fille qui n’a jamais malencontreusement mis un coup de canines sur le sabre laser de chouchou nous jette la première pierre, hein.
Donc la règle number ouane pour une  fellation réussie , c’est de recouvrir ses dents avec ses lèvres, un peu comme lorsqu’on mange un Magnum et qu’on n’a pas envie de croquer le chocolat tout de suite…
Non les filles, ne cherchez pas une pédale ou un frein à main sur le joujou de monsieur.
En l’occurrence il s’agirait plutôt d’un accélérateur. Petit rappel anatomique ? A l’extrémité du pénis se trouve le gland, en forme de cloche. Cette zone très sensible est recouverte par une peau : le prépuce. Lors de  l’érection , le gland se découvre. Sur la face interne du gland, une partie relie le prépuce à la base du gland, il s’agit du frein du prépuce (ou filet de la verge).
Grâce à ce repli muqueux, le prépuce va spontanément remonter et recouvrir le gland lorsque le pénis n’est pas en érection. Ceci ne vaut évidemment pas pour les hommes circoncis, mais cette zone reste malgré tout érogène. Donc avec la langue, taquinez cet endroit, effet garanti.
Doucement au départ, plus rapidement, puis à nouveau un ralentissement, tout est une question de tempo que vous trouverez et que vous sentirez, notamment en vous calquant sur sa respiration et ses encouragements.
D’une manière générale, retenez que  la fellation  ne se fait pas sur un rythme monocorde, c’est plutôt une sorte d’improvisation, le jazz du sexe, quoi !
Les garçons sont certes moins subtils que les filles, mais ils ont tout de même SEPT zones érogènes à cet endroit là :
Donc pendant  une fellation , avec les mains ou la bouche, on ne néglige aucune de ces zones, histoire de varier les plaisirs et de rendre tout ceci très intense…
Eternelle question, qui n’appelle pas une seule réponse. Bien sûr, vous subirez une pression tout au long de votre vie de femme de la part de ces messieurs.
Il semblerait que l’idée même que nous dégustions leur semence les emmène au paradis. Il semblerait aussi que le fait de pouvoir être « jusqu’au bout » dans votre bouche rende la  fellation parfaite . Sauf que. Sauf que ne nous voilons pas la face, « ça » n’est pas délicieux.
Et que passées les premières semaines (mois?) de passion totale durant lesquelles on est prêtes à tout, on peut ensuite avoir quelques réticences. Dans ce cas, vous pouvez :

qu est ce que la fellation
Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
Article détaillé :Comportement érotique .
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.Votre aideest la bienvenue !

↑ Les distinctions entre « comportement sexuel », « comportement de reproduction» et « comportement érotique » sont expliquées dans les articlesComportement érotiqueetComportement de reproduction . Ces expressions ont été proposées par les auteurs Martin H. Johnson et Barry J. Everitt dans leur ouvrageReproduction , 5e edition, publié chez De Boeck Université en 2001, car les différences neurobiologiques, cognitives et comportementales entre les espèces modifient la dynamique du comportement sexuel. L’ouvrage qui présente le plus de vérifications expérimentales de ces distinctions estFunctional and dysfunctional sexual behaviordu neurobiologiste Anders Agmo.

Outils personnels

Non connecté Discussion Contributions Créer un compte Se connecter
Espaces de noms

Article
Discussion

Affichages

Lire
Modifier
Modifier le code
Historique

Lafellation(dulatin fellatio , dérivé defellarequi signifie « sucer, téter ») [ 1 ]est un descomportements sexuels humainsqui consiste à stimuler lepénisdu partenaire avec labouche , leslèvreset lalangue . Elle peut être pratiquée soit comme unpréliminairesoit pour conduire l’ hommejusqu’à l’ orgasme .
La fellation étant un rapport bucco-génital, c’est le symétrique pour un homme ducunnilinguspour unefemme .
Cette pratique est désignée par un grand nombre d’expressions ou de termes familiers, comme « se faire tailler une pipe », « tailler une pipe »,  etc.
La fellation a également été observée chez certainsanimaux , dans un but de gestion de conflits (chez lesbonobos , par exemple) ou bien avec une finalité sexuelle (chez certaines espèces dechauves-souris ) [ 2 ] .
La fellation vise lastimulationdupénisà l’aide de lalangue , deslèvreset de labouchedu partenaire. Les sensations ressenties au cours de la fellation peuvent être amplifiées, en même temps, enmasturbantle pénis ainsi qu’en stimulant lestesticuleset l’ anusou toutes les autreszones érogènes .
Plusieurs positions et techniques lui sont propres. Quelques-unes figurent même dans le très célèbreKâmasûtra . Certaines sont difficiles à pratiquer, par exemple lagorge profondequi reste une prouesse corporelle comparable à d’autrespositions sexuelles acrobatiques .
La fellation en elle-même ne peut pas causer degrossesse . Cependant, les partenaires, si l’un d’eux est unefemme , devront veiller à éviter tout contact avec les parties génitales de cette dernière, notamment, à cause de l’usage quasi inévitable desmainsdans cette pratique. Il en résulte un risque — faible mais réel — qu’une petite quantité despermeou deliquide séminalse dépose à l’entrée duvaginpar le même principe que la masturbation par le frottement du pénis contre lavulve [ 3 ] , [ 4 ] , [ 5 ] .
La fellation peut aboutir à uneéjaculation . De par sa nature, la fellation conduit à l’éjaculation buccale. Pour les fellateurs qui ne souhaitent pas recevoir despermedans la bouche, il faut donc être attentif aux prémices de l’ orgasme , ou demander à son partenaire de se retirer lorsqu’il sent l’imminence de l’éjaculation.
La fellation peut s’inscrire dans les préliminaires d’une relation coïtale, comme les massages, lescaresses , lecunnilingusou autres jeux sexuels. Dans ce cas, les partenaires éviteront généralement de la poursuivre jusqu’à l’ orgasme . Elle peut aussi être pratiquée comme un rapport unique, particulièrement dans les cas où uncoïtest déconseillé ou inopportun (règles, grossesse avancée, irritation vaginale pour la femme) ou lorsque l’environnement (promiscuité, agitation) ou les conditions (temps disponible) ne permettent pas aux partenaires des relations plus complètes : cette forme d’« amour à la sauvette » est un pis aller car seul le partenaire passif pourra espérer atteindre l’ orgasme .
L’ hygièneest aussi un facteur important. Un manque d’hygiène conduit à de mauvaises odeurs, une accumulation desueur , de micro-résidus (peluches,urine , sperme), qui peuvent être fortement désagréables pour le fellateur, voire nauséeux.
Des gels et despréservatifsspécialement parfumés pour cette pratique (fraise, vanille, réglisse, banane,  etc. ) sont disponibles enpharmacie , en grandes surfaces, et dans les distributeurs automatiques.
Lagorge profondeest unepratique sexuelledésignant une fellation au cours de laquelle lepénisest introduit le plus loin possible dans labouchepuis dans lagorgedu partenaire.
Il existe des sprays conçus pour anesthésier la gorge, ce qui supprime le réflexe qui empêche généralement cette pratique.
L’irrumation est une fellation active de la part de la personne qui utilise son pénis dans l’acte, il n’est plus passif mais effectue un mouvement de va-et-vient avec sonsexedans labouchede sa ou son partenaire. La pénétration du sexe est en général plus profonde.
Instinctive (le réflexe naturel initial étant d’amener lespermeau plus près ducol de l’utérus ) ou volontaire (l’action est amenée par les sensations), cette pratique peut s’avérer difficilement supportable de la part de la personne qui subit l’irrumation, provoquer un réflexe devomissementet entraîner des étouffements passagers ou des douleurs.
Les termes « actif » et « passif », lorsqu’ils sont employés pour désigner le rôle de chacun des deux partenaires impliqués dans une irrumation, pouvant être ambigus, il est parfois conseillé de parler plutôt des partenaires « insertif » et « réceptif » [ 6 ] .
L’ autofellationconsiste, pour les hommes très souples, à se contorsionner pour pratiquer une fellation sur leur propre sexe.
La fellation fait partie despratiques sexuelles à risque , car une transmission d’ infection sexuellement transmissible(IST) entre les deux partenaires est possible.
De nombreuses IST sont concernées : leVIH – SIDAmais aussi lasyphilis , l’ herpès , leschlamydiaes , lesgonorrhées , et plusieurs types d’ hépatites , cette liste n’étant pas exhaustive. À titre d’exemple, on estime le risque d’être contaminé par le VIH lors d’une fellation sans préservatif avec une personne contaminée de 0,5 à 1 pour 10 000 [ 7 ] . Mais cette probabilité est extrêmement variable en fonction de divers facteurs. Lorsqu’un partenaire vient d’être infecté par le VIH (stade de la primo-infection), sa charge virale est extrêmement élevée et le risque de transmission considérablement accru, même sans éjaculation [ 8 ] .
Les risques liés à la fellation semblent peu pris en considération par la population [ 8 ] . Peu d’ étudesexistent sur le sujet, compte tenu de la difficulté d’établir avec certitude qu’unemaladies’esttransmisepar sexe oral et non par une autre pratique.
Certaines études [ 9 ] , [ 10 ]établissent un risque plus élevé de développer uncancer(de l’ oropharynx , en particulier) chez les personnes ayant des relations bucco-génitales avec des partenaires différents. Il ne s’agit cependant pas d’un risque direct, ces études soulignant simplement l’accroissement récent du nombre de personnes infectées par des papillomavirus (condylomes, qui eux accroissent effectivement le risque de développement de cancer buccal) parallèlement au manque de protection utilisées lors de la pratique du sexe oral avec des inconnus. En d’autres termes, un rapport vaginal reste un facteur de transmission bien plus risqué, et la pratique du sexe oral comme de toute autre pratique sexuelle avec un partenaire sain ne saurait représenter un quelconque risque de cancer.
Lepréservatifpermet d’éviter le contact entre la personne qui effectue la fellation et les fluides sexuels de l’homme. Afin de cacher le goût dulatex , de nombreux fabricants proposent des préservatifs parfumés, plus fins, ou sans lubrifiant. Cependant, le conseil d’utilisation du préservatif est ici moins suivi que pour les rapports sexuels génitaux, en raison tant de l’absence de campagnes de prévention axées sur ce point – même si cela commence à changer – ainsi que d’une plus grande modification des sensations physiques par la présence du préservatif dans le cas de la fellation, par rapport aux rapports génitaux ou anaux [ 11 ] .
En l’absence de protection, il est vivement recommandé de suivre les quelques règles suivantes :
En cas d’accident, il est toujours possible d’effectuer untraitement post-exposition de l’infection au VIH , en se rendant dans un service hospitalier le plus rapidement possible (ou dans un délai de 48 heures au maximum) [ 14 ] .
DuXVIII e  sièclejusqu’à larévolution sexuelledes années 1970, les savants et les sexologues pensaient que la fellation provenait d’une déviation de l’ instinct sexuel [ 16 ]ou de troubles psychologiques [ 17 ] .
Les premières recherches scientifiques, essentiellement menées sur des rongeurs, semblaient confirmer le caractère« anormal » de la fellation. En effet, on observe que l’organisation neuroanatomique générale des organismes mammaliens est spécifiquement conçue pour lacopulationhétérosexuelle : desphéromonessexuelles attirent réciproquement les mâles vers les femelles [ 18 ] , puis le réflexe delordosepermet de bien présenter levaginpour la pénétration [ 19 ] , la lubrification vaginale facilite le réflexe d’ éjaculation , les sensations vaginales, clitoridiennes et péniennes (via lesystème de récompense [ 20 ] , [ 21 ] ), favorisent lamotivationsexuelle [ 22 ] , etc. (voir le schéma ci-contre).
Dans cette organisation neurobiologique de la reproduction, la fellation n’a pas de fonction, et surtout il n’existe pas de circuit neural spécifique pour la fellation, tel qu’il en existe par exemple pour la position cruciale de lalordose [ 19 ] . Par ailleurs, leléchageanogénital, qui pourrait être considéré comme l’équivalent de la fellation humaine, est provoqué par les phéromones et sa fonction est de recueillir des informations phéromonales contrôlant le comportement sexuel [ 18 ] . Les molécules sont ensuite transmises de la bouche vers la cavité nasale par le canal nasopalatin, puis vers l’ organe voméro-nasal . Or, au niveau comportemental, la femelle ne prend pas le pénis dans sa bouche, elle n’effectue pas de succion, et surtout, au niveau anatomique et physiologique, le canal nasopalatin est obturé chez l’humain [ 23 ]et l’organe voméronasal n’est plus fonctionnel [ 24 ] . Le léchage ano-génital des mammifères non-primates et la fellation humaine ne dépendent donc pas des mêmes contrôles neurobiologiques.
Les recherches récentes enneurosciences , depuis le début duXXI e  siècle, permettent d’expliquer cette différence du contrôle cérébral. Elles ont montré qu’au cours de l’ évolution , le contrôle neurobiologique du comportement sexuel a changé. Chez lesprimateset surtout chez leshominidés( être humain ,chimpanzé ,bonobo ,orang-outan ,gorille , etc.), la sexualité s’est progressivement dissociée des cycles hormonaux [ 25 ] , [ 26 ] , 90 % des gènes desrécepteursaux phéromones ont été altérés [ 27 ] , [ 24 ]et le réflexe sexuel de lalordosen’est plus fonctionnel. Tandis qu’au contraire, l’importance dusystème de récompenseet de la cognition est devenue majeure [ 28 ](voir le schéma ci-contre). En raison de ces modifications du système nerveux, on observe que les activités sexuelles des hominidés changent : elles ne sont plus limitées à lacopulationvaginale [ 29 ] , [ 30 ] , mais se développent principalement autour de la stimulation deszones érogènes , car ces stimulations procurent desrécompenses / renforcementsdans lecerveau [ 31 ] , [ 28 ] . Cesrécompenses , en particulier l’ orgasme , sontperçuesau niveau de laconsciencecomme dessensationsdeplaisirsérotiques et de jouissances. Chez l’être humain, le but fonctionnel du comportement sexuel n’est plus le coït vaginal, mais la recherche desrécompensesérotiques, procurées par la stimulation du corps et deszones érogènes . Lecomportement de reproductiona évolué vers uncomportement érotique [ 32 ] , [ note 1 ] .
Le plaisir est clairement à l’origine de la fellation chez l’homme. En effet, les activités de pénétration (buccale, vaginale ou anale) procurent des sensations thermiques, tactiles et de pressions intenses sur l’ensemble du pénis ( gland ,prépuce , corpscaverneuxetspongieux ), ce qui maximise les plaisirs érotiques. De plus, les chercheursMasters et Johnsonont observé et mesuré avec des appareils spécialisés plus de10 000 réponsessexuelles auprès de694 hommeset femmes. Ils ont montré que lepénisde l’homme et leclitorisde la femme étaient les principales régions du corps à l’origine du plaisir sexuel [ 33 ] . Pour ces raisons physiologiques, recevoir une fellation est une des activités érotiques préférées des hommes.
En résumé, l’être humain recherche les activités sexuelles, comme la fellation, principalement car elles procurent des plaisirs érotiques intenses.
Par contre, pour la personne qui réalise la fellation, la motivation initiale n’est pas la recherche derécompensesérotiques. Mettre un pénis dans la bouche n’est pas une activité érogèneinnée . Parfois, la personne ressent même du dégoût la première fois qu’elle pratique une fellation. C’est en répétant cette activité, parconditionnementsetapprentissages , que la fellatrice (ou le fellateur) finit par ressentir du plaisir. Mais pour la majorité des personnes, réaliser une fellation ne devient pas une activité érotique préférée. Recevoir une fellation (ou son équivalent pour la femme, lecunnilingus ) est nettement préféré [ 34 ] .
Néanmoins d’autres motivations à donner des fellations peuvent être présentes ouapprises  : donner du plaisir au partenaire, pratiquer la réciprocité, ouimiterles autres. Certaines personnes tirent une grande satisfaction psychologique de cette pratique, avec l’idée d’être à l’origine du plaisir de l’autre, maître ou à l’inverse, de le servir. Pour les personnes qui pratiquent régulièrement la fellation, c’est unepréférence sexuelle , qui se forme au cours de la vie de la même manière que lespréférencesolfactives, musicales ou alimentaires.
Les pratiques, lesvaleurset les représentations attachées à la fellation changent en fonction des époques de l’ Histoireet en fonction des groupes sociaux et dessociétéshumaines. Ainsi, le journalisteLucien Bodard , né et élevé en Chine, raconte que les nourrices chinoises ont coutume, pour inciter les petits garçons à s’endormir, de leur caresser le sexe avec leurs lèvres [ 35 ] .
Dans de nombreusessociétés traditionnelles , la fellation comme d’ailleurs lasodomieou lebaisersont considérés comme des activités sexuelles « anormales », car, dans ces sociétés, ces pratiques ne correspondent pas à l’usage considéré comme « normal » des organes : l’ anusest destiné à ladéfécationet laboucheà l’ alimentation [ 36 ] .
Dans l’ Antiquité romaine , la fellation pratiquée par un homme était une pratique honteuse et le mot « fellateur » était utilisé comme l’« injure suprême », car un homme pratiquant des activités considérées comme typiquement féminine perdait sa « virilité » et son statut social [ 37 ] . En revanche, le fait pour un homme de recevoir une fellation par un autre homme était relativement valorisé.
On trouve desfresquesde scènes de fellations àPompéiainsi que sur desbas-reliefs hindous , lespapyrusde l’ Égypte antiqueet laRome antique . On trouve des références à des fellations, hétérosexuelle, homosexuelle ou pédéraste [ 38 ]dans laVie des douze CésarsdeSuetone .
Dans laRelation de la maladie, de la confession, de la mort et de l’apparition du jésuite Berthier ,Voltaireattribue le questionnement«  Semen ubi femina effudit, an teneatur alter effundere, sive inter uxores, sive inter fornicantes ?  »aujésuite Tomás Sánchez .
Roger Peyrefittetraduit cela par« Si l’on peut commencer dans les vases illégitimes » . Le théologien aurait répondu :«  Utrum liceat intra vas praeposterum,aut in os feminae , membrum intromittere, animo consummandi intra vas legitimum  » , c’est-à-dire qu’il autorisait ces préludes« à condition de finir dans le vase légitime [ 39 ] . »
Depuis l’origine de lasexologieet jusqu’à larévolution sexuelle , la fellation a été considérée comme une pathologie, perversion de l’instinct sexuel [ 16 ] , « instinct » qui « normalement » ne devait produire que des activités sexuelles permettant la reproduction [ 17 ] .
En 1952, la fellation, avec lamasturbationet lecunnilingus , fait partie des comportements pathologiques dans la première édition duManuel diagnostique et statistique des troubles mentaux [ 40 ] .
« Tout acte de fellation constitue un viol au sens des articles précités, dès lors qu’il est imposé par violence, contrainte, menace ou surprise, à celui qui le subit ou à celui qui le pratique. »
—  Crim.16 décembre 1997, pourvoin o  97-85455 [ 41 ]
La fellation imposée à un homme ou à une femme non consentants est donc un viol (il y a bien pénétration de la victime par le sexe de l’auteur). En revanche, la fellation pratiquée sur un homme non consentant n’est pas un viol (ici c’est l’auteur, homme ou femme, qui impose sa propre pénétration à la victime), mais uneagression sexuelle [ 42 ]  :
« L’élément matériel du crime devioln’est caractérisé que si l’auteur réalise l’acte de pénétration sexuelle sur la personne de la victime. »
— Crim. 22 août 2001, pourvoin o  01-84024 [ 43 ]
Pour être constitutive d’un viol, la fellation implique une pénétration par l’organe sexuel masculin de l’auteur et non par un objet le représentant ( Crim.pourvoin o  06-89543 [ 44 ] ) :
Jusqu’en 1961, les50 Étatsaméricains avaient dessodomy statutes , certaines interdisant toute pratique consensuelle de la sodomie, terme qui regroupait le sexe oral et anal, d’autres seulement celle ayant lieu entre deux personnes non mariées ou entre des personnes du même sexe [ 45 ] . En 2003, alors que treize maintiennent encore cette interdiction, concernant l’affaireLawrence v. Texasla Cour suprême juge que lessodomy statutesvisant uniquement les homosexuels sont inconstitutionnels car discriminatoires [ 45 ] , [ 46 ] , [ 47 ] . Ces lois sont encore valables dans les États où elles s’adressent aux hétérosexuels et aux homosexuels [ 47 ] .
D’après laTorahtout est permis entre époux mariés, cela comprend les actes pour la fécondité comme les actes artificiels du sexe pour autant qu’ils le fassent sérieusement et de façon pure [ 51 ] . Par contre, tout acte sexuel, y compris la fellation, entre hommes est interdit.
L’Église catholique considère que tout acte sexuel qui dissocie la sexualité de sa finalité procréative est désordonné [ 52 ] . L’interprétation de cette position fait débat :certains [Qui ?]considèrent que tout acte de sexualité orale est contraire à son enseignement, tandis que d’autres, comme le prêtre polonais Ksawery Knotz, estiment que ce sont l’intention et les conséquences de cette pratique qui comptent. Si elle participe au renforcement de l’amour conjugal et ne devient pas un obstacle à une sexualité génitale normale (par exemple, s’il s’agit d’un acte préliminaire ou corollaire à un rapport sexuel, avec l’intention d’accroître le plaisir et la communion des époux), et qu’elle est vécue dans le respect mutuel, alors elle est favorablement accueillie. Si en revanche elle décourage ou détourne le couple d’avoir des rapports sexuels génitaux, alors cette pratique est utilisée à mauvais escient et il convient de la reconsidérer [ 53 ] , [ 54 ] .
Dans laBible , le passage suivant duLivre des Proverbespourrait décrire la pratique de la fellation chez la femme adultère :
« Il y a trois choses qui sont au-dessus de ma portée,
Même quatre que je ne puis comprendre :
La trace de l’aigle dans les cieux,
La trace du serpent sur le rocher,
La trace du navire au milieu de la mer,
Et la trace de l’homme chez la jeune femme.
Telle est la voie de la femme adultère :
Elle mange, et s’essuie la bouche,
Puis elle dit : Je n’ai point fait de mal. »
Il existe cependant un passage nettement plus évocateur, c’est ce texte célèbre extrait duCantique des Cantiques , que les lecteurs adultes peuvent comprendre à demi-mot :
« Comme un pommier au milieu des arbres de la forêt,
Tel est mon bien-aimé parmi les jeunes hommes.
J’ai désiré m’asseoir à son ombre,
Et son fruit est doux à mon palais. »
Ou d’après la traduction de Louis de Carrières [ 55 ] :
« 3. Tel qu’est un pommier fécond entre les arbres stériles des forêts, tel est mon bien-aimé entre les enfants des hommes. Ainsi je me suis reposée sous l’ombre de celui que j’avais tant désiré; et j’ai goûté de son fruit, qui a été plus doux à ma bouche que le miel le plus délicieux. »
« 3.Sicut malus inter ligna silvarum, sic dilectus meus inter filios. Sub umbra illius, quem desideraveram, sedi et fructus ejus dulcis gutturi meo.  »
Sahih al-Bukhariest le premier musulman à en parler [réf. nécessaire] .Abou Bakr As-Siddiqen parle également dans leTraité d’Houdaybiya [ 56 ] . Les textes d’ Al-Muwattadiront que toucher le pénis de l’homme n’est pas impur [ 57 ] .
Mais dans lesannées 1960 ,Youssef al-Qaradâwîémet parfatwaune condition à la fellation. Il affirme même qu’elle donnerait le cancer de la bouche [ 58 ] . Abu al-Qasim al-Khoei contredit cette fatwa, disant que la fellation entre époux mariés n’est pas hors-la loi. La sexologue égyptienneHeba Kotb   (en)dit que la fellation est autorisée dans l’islam puisqu’aucun texte religieux musulman ne l’interdit [ 59 ] .
La fellation pourrait procurer un bénéfice adaptatif. Une étude de 2009 portant sur lachauve-souris Cynopterus sphinxa relevé que la copulation dorso-ventrale s’accompagnait souvent chez cette espèce de la pratique par la femelle d’une forme de fellation : en penchant la tête, celle-ci lèche la hampe ou la base du pénis de son partenaire, à l’exclusion du gland qui a déjà pénétré le vagin ; le mâle n’interrompt jamais la pénétration au cours de cette action. Ce comportement a une incidence positive sur la durée totale de la copulation : selon les résultats de l’étude, chaque seconde supplémentaire de fellation augmente le temps de copulation d’environ six secondes ; en outre, la copulation dure sensiblement plus longtemps quand il y a fellation que dans le cas contraire. Les auteurs proposent quatre hypothèses explicatives en termes de bénéfice adaptatif : en lubrifiant et en stimulant le pénis, la fellation permettrait d’augmenter la durée de la copulation ; la copulation prolongée pourrait elle-même être une méthode de préservation du couple, les partenaires se séparant généralementpost coitumpour rejoindre des groupes unisexués ; la salive aux propriétés antimycosiques et antibactériennes de la femelle préviendrait desmaladies sexuellement transmissibles  ; enfin, lécher les organes génitaux pourrait faciliter la détection et l’identification de signaux chimiques liés aucomplexe majeur d’histocompatibilité(CMH) et intervenant dans le choix du partenaire [ 60 ] .

qu est ce que la fellation

Gentside

Sport

Gaming

Découverte

Voyage

Accueil

Mode

Lifestyle

Luxe

High-tech

Culture

Auto-Moto

Actualités

Fellation: Comment faire une fellation ? Conseils et astuces à donner à votre copine
La fellation, c’est le plaisir ultime pour un homme. La rédaction deGentsidea sollicité l’expertise du docteur Gérard Leleu, sexologue le plus connu de France, et de  Nephaël , modèle de charme et spécialiste du plaisir, pour éclairer vos lanternes et vous guider sur les chemins du plaisir en couple. Mode d’emploi ? Quels sont les gestes à faire ? Quels sont les risques ? Découvrez tous les secrets de la fellation.
McDonald’s : des employés révèlent comment payer moins cher et avoir les produits les plus frais
Recevez le meilleur de Gentside chaque jour au chaud dans votre boîte mail.
En cliquant sur « OK », je déclare avoir lu et accepté les conditions générales du site.
Crédit photographique pour toutes les images de ce site (sauf indication) : © iStockphoto.
La fellation, qu’est-ce que c’est ?
Derrière ces trois syllabes se cachent une pratique très courante et très appréciée par la gent masculine. Il s’agit d’un rapport bucco-génital au cours duquel la femme stimule le pénis avec sa bouche, ses lèvres et sa langue. C’est l’équivalent au masculin du cunnilingus. A noter que cette pratique est très populaire puisque 80% des personnes avouent avoir pratiqué ou bénéficié d’une fellation au cours de leur vie (source INSERM).
Comment aborder le sujet et convaincre votre partenaire ?
« Certaines femmes ont peur de sucer parce que ça ne leur fait pas plaisir. Il faut que la femme prenne du plaisir à faire plaisir » , lâche d’emblée Nephaël. C’est un moment de partage. L’homme peut également prendre les devants en commençant par faire un cunnilingus à sa femme pour lui montrer qu’il n’y a rien d’inquiétant à vouloir faire plaisir à son partenaire. N’hésitez pas non plus à utiliser des petits jeux (doigts dans la bouche, caresses dans les zones proches) pour faire monter le désir.
Pourquoi les hommes adorent la fellation ?Ce n’est pas une légende urbaine, la grande majorité des hommes adorent les fellations. Mais pourquoi ? L’explication est double.
C’est d’abord un plaisir purement physique. »La bouche de la femme est composée d’une muqueuse très douce, humide, chaude. La bouche représente en quelque sorte la cavité vaginale , explique ainsi Gérard Leleu, auteur du  Nouveau traité des caresses (Flammarion) .La bouche de la femme a également beaucoup de capteurs sensitifs qui lui permet de très bien sentir ce qu’elle fait et d’être beaucoup plus subtil dans son œuvre » . Un véritable travail d’orfèvre en somme.
C’est également un plaisir « psychologique ». L’homme se laisse faire. »Toutes les femmes n’acceptent pas, donc quand ça arrive, c’est un peu le jackpot. Ça joue dans l’esprit de l’homme » , explique Nephaël. La bouche est également bien plus active que le vagin qui reste finalement bien inerte. Donc l’homme peut s’abandonner à son plaisir. »C’est pour ça que c’est la caresse préférée des hommes » , dixit Gérard Leleu.
Pourquoi les femmes ont-elles peur de la fellation ?
C’est d’abord une question d’hygiène. Si l’homme n’est pas propre et net, des odeurs désagréables peuvent naitre et du coup rebuter la femme. »Pour certaines femmes, le pénis en érection peut être considéré comme quelque chose d’agressif, comme une arme et donc peut faire peur, surtout s’il a un certain volume » , poursuit Gérard Leleu, notre sexologue.
Les positions pour une bonne fellation
Il existe deux positions préférentielles pour la fellation. – La femme à genoux : Cette position procure un sentiment de domination à l’homme et laisse la femme avec pour seule possibilité que de s’occuper du membre de son partenaire. Mais cette apparente fragilité ne dupera personne. Car comme le dit si bien: Coralie Trinh Thi, ancienne actrice et auteur du livre « Osez la sodomie »:  « On n’a jamais autant de pouvoir sur un homme qu’agenouillée devant lui ».
– l’homme allongé et la femme au-dessus :  « Une fellation n’est pas une pénétration » , rappelle Gérard Leleu. L’homme est en dessous, car c’est la femme qui commande, qui impose son rythme. L’homme doit se laisser faire et la femme peut ainsi contrôler la chose.
– Le 69 inversé : C’est-à-dire la femme en dessous avec la tête au bord du lit la tête penchée en arrière.  « Ca permet un meilleur angle de pénétration » . Mais attention, cette position nécessite un peu d’entraînement et une bonne condition physique. A ne pas pratiquer le premier soir.
Les 7 techniques pour faire une fellation parfaite
Bien que la fellation soit déjà en soi un plaisir assez grand, une seconde caresse n’est pas négligeable. Ainsi, il existe plusieurs petites techniques pour faire grimper au rideau votre partenaire. 
– Jouer du regard : La femme ne doit pas se cacher.  « Échanger des regards confirme l’intimité et la complicité entre les deux partenaires » , précise le sexologue Gérard Leleu. Une homme prendra d’autant plus de plaisir s’il voit que sa dulcinée apprécie ce qu’elle fait.  – Ne pas oublier de lécher : Faire une fellation, ce n’est pas que gober la verge de votre cher et tendre. Alterner et varier les plaisirs en lui offrant de temps en temps une pause léchouilles. Votre langue qui glisse le long de la hampe du pénis lui procurera un plaisir très grand. N’oubliez pas non plus de passer un petit coup de langue sur le frein (le petit fil qui relie le gland à la hampe), et sur les testicules, vous verrez votre ami frétiller de bonheur.  – Changer de rythme : contrairement au cunnilingus, il est de bon ton de savoir changer de rythme pour surprendre agréable monsieur. Il faut que ça swingue de temps en temps.  – Utiliser les mains : N’hésitez pas mesdames à caresser votre partenaire au niveau du bas ventre, des fesses, du torse et des testicules. Un homme a aussi plusieurs autres zones érogènes.  – Jouer avec le thermostat : Le sexe de l’homme a une peau très fine et possède de nombreux capteurs très sensibles. Sensibles à la chaleur notamment. Alterner donc la chaleur naturelle de votre bouche à une fraîcheur plus factice. Ainsi, une bouche mentholée (un simple brossage de dents aidera) ou glacée (un petit glaçon suffira) et vous tenez là une nouvelle façon de faire fondre votre amant.  – Sucer, n’est pas croquer : Bien que la sensation de succion puisse parfois être interminable, n’oubliez jamais que le sexe de votre homme n’est pas une glace au cœur fondant. Donc ne croquez jamais la verge de votre bien aimé. De même, évitez tout contact des dents avec le pénis, car c’est très douloureux. Proposez-lui plutôt vos lèvres.  – Sucer, c’est bien, masturber, c’est mieux : Une fellation se fait aussi à la force du poignet. Votre homme prendra encore plus de plaisir si vous le stimuler avec une prise ferme de son sexe. Entre coup de langue et coup de poignet de plus en plus rapides, il ne résistera pas bien longtemps.
– La fellation peut-être aussi le moyen de redonner un coup de fouet à l’érection de monsieur, si ce dernier accuse un petit coup de mou. Pensez-y. – Pour retarder l’éjaculation, la femme peut exercer une pression assez forte sur le bas de la verge pour bloquer l’arrivée de la semence. Elle a donc tout le loisir de se retirer et de finir le travail avec la simple aide de ses mains. Mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable pour l’homme. Donc privilégiez la communication. – Multipliez les lieux: Une fellation ne doit pas forcément se faire dans un lit sous la couette. Elle peut s’imaginer dans différentes pièces de la maison, ou ailleurs… – La glace ou la sucette: Ce peut être un jeu très ludique.  « L’homme est excité et la femme s’entraîne » , s’amuse Nephaël. Ou comment joindre l’utile à l’agréable. 
– Écouter les non-dits:  « Quand votre partenaire prend du plaisir, ça se ressent , explique Nephaël.  Il faut savoir écouter la respiration, les soupirs et prendre en considération les réactions du corps de l’autre pour comprendre ce qui lui plait » . 
La fellation peut faire partie des préliminaires, dans ces cas-là, il ne faut pas aller jusqu’à l’éjaculation. Mais ça peut également être un acte sexuel de plein gré au cours duquel l’homme atteint la jouissance grâce à la bouche de sa partenaire.
Néanmoins, les règles doivent être fixées dès le départ. Y’aura-t-il éjaculation, oui ou non ? Y’aura-t-il gorge profonde (le fait d’enfoncer le sexe jusque dans la gorge), oui ou non ? La femme doit expliquer à son partenaire ce qu’elle souhaite avant. Elle doit aussi mettre la main à la base du pénis »afin de limiter la profondeur de l’intromission de l’homme »et aussi pour se permettre de retirer la verge à tout instant.
L’éjaculation dans la bouche procure un plaisir plus fort pour l’homme mais la femme doit se sentir à l’aise pour délivrer ce plaisir extrême à son partenaire. »Les hommes sont très psychologiques, on l’aura compris , analyse Nephaël.Elle peut recevoir le sperme de l’homme en bouche sans pour autant l’avaler. Il lui suffira de le recracher discrètement par la suite dans un mouchoir » .
« Il y a aussi tout un apprentissage à faire avec le sperme » , préviens le modèle de charme. Il faut dédramatiser son approche du sperme et apprendre à mieux le connaitre.
Les risques de la fellation ? Avec ou sans préservatif ?
Les infections sexuellement transmissibles sont à surveiller au cours d’une fellation sans préservatif. Le virus du VIH peut s’attraper avec du sexe oral, c’est pourquoi vous devez porter un préservatif si vous n’êtes pas certain de votre partenaire.
En ce qui concerne les autres IST, le risque est plus faible que lors d’un rapport vaginal ou anal mais il faut toujours être prudent et s’assurer de son partenaire. D’ailleurs des préservatifs plus ou moins exotiques avec des couleurs, des substances et des goûts différents existent afin de rendre la fellation avec capote plus agréable.
Lors d’une fellation, c’est la femme qui commande et l’homme qui s’abandonne. Il n’y a rien de dégoutant, c’est simplement une autre façon de prouver son amour à son partenaire. Ne soyez pas gênée d’en parler et dites à votre partenaire ce qui vous fait peur ou ce qui vous excite pour que la frustration ne soit pas au cœur de votre couple. La fellation peut-être utilisée comme préliminaire ou comme acte sexuel complet en soi. Alors à vous d’en faire ce que vous souhaitez.
Les 3 commandements de la fellation:- Une hygiène parfaite, tu auras – Les règles de l’éjaculation, tu respecteras – A l’écoute de ton partenaire, tu seras
« Les ingrédients d’une bonne fellation, c’est de la passion et de l’amour » . Nephaël

qu est ce que la fellation
Elle
> Psycho & Sexo
> Sexualité
> Dossiers
les + populaires
Psycho & Sexo
Audiovisuel Groupe Lagardère Annonceurs Elle International Fondation Elle Données personnelles et cookies Lagardère Publicité Nos RSS Nos blogs Mentions légales et CGU
Et si la fellation, autrefois taboue, était devenue le ciment du couple ? La gâterie qui résout les fâcheries, booste la libido et la complicité… Enquête auprès de femmes souvent enthousiastes et d’hommes reconnaissants.
1972 : le film « Gorge profonde », glorifiant la fellation dans sa forme extrême, sort aux États-Unis, provoquant un scandale sans précédent. 2012 : la France élit François Hollande à la tête de la République. Quel rapport, vous demandez-vous ? Aucun, a priori. Sauf que quarante ans après les exploits buccaux de Linda Lovelace dans ledit film culte, la pipe est devenue « normale », à l’image de notre nouvelle présidence. Elle s’est démocratisée, répandue, banalisée. Pour preuve, cette étude de l’Ifop de mars dernier, révélant que 81 % des femmes de gauche auraient déjà pratiqué la fellation (contre 69 % pour les électrices de droite, que l’on sait plus âgées). Au-delà du clin d’œil politique, ce qui frappe, c’est la force des chiffres : autrefois considérée comme une pratique de professionnelles (dans les années 50, seule une femme sur deux avouait s’y être adonnée au moins une fois), la fellation a quitté le domaine de la pornographie et de la prostitution pour s’immiscer dans la vie sexuelle de tout un chacun. Selon la dernière étude sociologique française d’envergure sur la sexualité (1), 88,5 % des femmes de 35-39 ans et 90,5 % des hommes du même âge ont fait l’expérience de la pipe. En ce qui concerne la pratique régulière, on frôle les 70 % chez les 25-34 ans. Bref, aujourd’hui, on suce comme on respire, et les jeunes hommes, biberonnés au cyberporn, considèrent la « plume » comme un dû.
(1)« Enquête sur la sexualité en France. Pratiques, genre et santé », de Nathalie Bajos et Michel Bozon (éd. La Découverte).
« Je n’imagine même pas, quand je rencontre une fille, qu’elle puisse me refuser ça ! » s’exclame Julien, célibataire de 26 ans. « D’ailleurs, la plupart du temps, elles descendent toutes seules, pas besoin de demander », poursuit-il. Même son de cloche chez tous nos témoins masculins interrogés, qui emploient des mots sans appel : pour eux, la pipe est « obligatoire », « incontournable », « souhaitable », bref, carrément indispensable à leur sexualité. « Les gens ont parfaitement intégré la fellation dans un rapport sexuel “normal”, confirme Damien Mascret, médecin sexologue. Elle est devenue une figure imposée de la sexualité, même si 10 à 20 % des individus, y compris chez les jeunes, n’en sont pas adeptes. Aujourd’hui, deux tiers des couples pratiquent régulièrement le sexe oral, fellation ou cunnilingus. Et dans la grande majorité des cas, cela semble fait avec plaisir, ou, en tout cas, sans déplaisir. La fellation n’est plus du tout vécue comme une transgression, contrairement à la sodomie. Une fois cela posé, chacun choisit d’entrer ou pas dans la norme. » De fait, les femmes que nous avons interrogées ne se dérobent pas : elles ont parfaitement digéré l’idée que la pipe est un facteur important du développement durable de leur couple. Si deux d’entre elles, parmi les plus jeunes, avouent courageusement qu’elles considèrent la fellation comme transgressive et disent « beurk, beurk » sans se soucier du climat ambiant du « tout-le-monde-le-fait-donc-je-m’y-colle », la grande majorité s’y prête de bonne grâce, « pour faire plaisir », et quelques-unes s’en donnent à cœur joie, tout simplement parce qu’elles adorent jouer de la « flûte enchantée », ce qu’elles assument haut et fort.
« Cela correspond tout à fait à ce que j’ai observé, note le Dr Mireille Dubois-Chevalier, sexologue. Face à la fellation, les femmes se divisent en trois groupes : les plus nombreuses sont celles que cela ne dérange “pas trop”, qui pratiquent la fellation sans conviction mais avec générosité, pour répondre au désir de leur partenaire. D’autres, pas si rares, souffrant souvent d’immaturité psychoaffective, ne peuvent même pas envisager le contact de leur bouche avec un pénis ; leur dégoût est très fort, et se renforce si l’homme se montre insistant. Enfin, il y a une minorité de femmes qui, à la faveur d’un vrai lâcher-prise, parviennent à érotiser la fellation. Elles la pratiquent aussi pour elles-mêmes, parce qu’elles ont découvert le plaisir que cela peut leur procurer, comme l’héroïne de “L’Art de la joie”, le chef-d’œuvre de Goliarda Sapienza (2), dont je recommande la lecture, tant la sensualité féminine y est bien décrite. » On imagine aisément la fête des sens dans les foyers ardents de ces dames, mais, pour autant, la pipe, qui reste avant tout un solide vecteur du plaisir masculin, peut-elle être sérieusement considérée comme le ciment du couple ? comme un élément essentiel de sa durabilité ? Les réponses diffèrent. Pour nos deux spécialistes, ce serait plutôt non, quoique… « Rien ne fait office de ciment dans une union, si ce n’est le pacte secret qui la lie, ce pacte pouvant tout aussi bien recouvrir l’absence de sexualité ! La fellation n’est pas plus primordiale pour le couple que quoi que ce soit d’autre. L’essentiel, c’est la bienveillance envers l’autre. Maintenant, il est certain que la fellation, ou toute autre pratique appréciée des partenaires, contribue à apaiser les choses, parfois même à dénouer des conflits », répond Mireille Dubois-Chevalier.
Pour Damien Mascret, « la fellation favorise le bon fonctionnement d’un couple dans la mesure où elle incarne l’acceptation du désir de l’autre, l’envie de faire plaisir. Mais nombreux sont ceux qui fonctionnent très bien sans ! » Ce qui n’est pas le cas pour Vincent, 41 ans, marié depuis quinze ans, pour qui la fellation est une condition sine qua non d’harmonie conjugale. « Je le dis sans détour : si ma femme n’avait pas accepté de me faire des pipes, je crois que je serais allé voir ailleurs, j’aime trop ça, je ne peux pas envisager la vie sans ! Mais je l’aurais prévenue, histoire de ne pas la prendre en traître… » Un goujat ? « Plutôt un homme immature et narcissique, qui se comporte comme un petit garçon capricieux à qui l’on refuse un jouet, analyse Damien Mascret. Ne pas accepter les préférences sexuelles de l’autre, c’est une attitude infantile. Ce genre d’homme cherche une excuse pour être infidèle : ici, le refus de la fellation n’est qu’un prétexte. L’embryon de la discorde ne se niche pas là, ce n’est qu’un signal à explorer quand les choses vont mal. Il ne faut pas confondre les symptômes et les causes. La fellation seule n’a pas le pouvoir de faire tenir une relation amoureuse, ni de la réparer, sinon il y aurait moins de séparations ! » Ce qui n’a pas empêché Elise, 30 ans, d’inventer la « suçothérapie » (sic) pour sauver son mariage, comme elle le confiait il y a quelque temps sur les ondes d’Arte Radio : « Après la naissance de notre deuxième enfant, j’ai senti que Philippe s’éloignait, il se demandait s’il m’aimait encore, si l’on devait rester ensemble ou pas. J’ai eu l’idée de lui faire une fellation tous les deux jours pendant deux mois, entre 9 et 10 heures du soir. Je m’y suis tenue méthodiquement. Un homme refusant rarement ce genre de proposition, ça a marché. »
Hélène, elle, médite amèrement sur le sujet. Son conjoint l’a quittée récemment, après dix-huit ans de vie commune, en lui jetant au visage un dernier reproche : « Ce qui m’a le plus manqué dans notre histoire, c’est que tu n’as jamais voulu avaler mon sperme ! » Gloups. Qu’en disent nos sexologues ? Pour Damien Mascret, « il faut se souvenir que, si les hommes aiment tant la fellation, c’est parce que, en étant ainsi honorés, ils sont narcissiquement dévorés par leur partenaire, tant ils sont irrésistibles et virils, c’est donc extrêmement important pour eux ! » Pour Mireille Dubois-Chevalier, le cas d’Hélène révèle une disparité souvent constatée en consultation : « Si les hommes vont spontanément vers le monde intime de la femme, en érotisant très facilement le cunnilingus, l’inverse n’est pas vrai. Les femmes pensent trop souvent que, après des siècles de disponibilité féminine, les hommes n’ont plus le droit de demander quoi que ce soit au lit. C’est injuste. Le fait de ne pas se sentir aimé dans son inimité peut frustrer un homme profondément. » La preuve : « Je m’en suis voulu, après cet échec, poursuit Hélène. J’ai beaucoup réfléchi, et dans mes relations actuelles avec les hommes, ça me pose encore question. Mon ex m’a trompée à cause de ça, mais je ne pouvais quand même pas me forcer ! » Ça, pas question ! Tout le monde est d’accord là-dessus.
« Il n’est pas “anormal” de ne pas sucer si l’on n’aime pas ça, martèle Damien Mascret. Il faut faire comprendre à l’autre, quelle que soit la pratique envisagée, que se forcer revient à être violé dans son intégrité. Je conseille parfois à une femme, pour mieux faire comprendre ses hésitations, de rappeler à son conjoint sa propre réticence à être pénétré. Le message passe très bien, de cette façon ! Ce qui n’empêche pas de s’interroger sur ce qui coince : problème d’hygiène ? de position ? La question mérite d’être évoquée, discutée au sein du couple. » Pour Hélène, c’est un peu tard : « Je regrette qu’il ne m’en ait jamais parlé clairement. En même temps, s’il l’avait fait, j’aurais peut-être assimilé ça à du chantage… » On entre ici dans le délicat sujet du rapport de force : homme sucé (ou pas) versus femme suceuse (ou pas), qui fait la loi ? « La femme, évidemment. La force est de son côté, jusque dans son refus », s’exclame Gérard Lenne, critique de cinéma et auteur d’un éloge de la fellation (3). Tous nos témoins, hommes ou femmes, acquiescent : certes, la position qu’impose le plus fréquemment la fellation évoque une domination masculine, mais c’est sans compter avec l’insoutenable vulnérabilité du pénis pendant la pipe. « Vous imaginez ce qu’on ose placer entre vos mâchoires ? » sourit Patrick, 50 ans. Ce qui fait écho aux verbatim des femmes, bien conscientes d’un pouvoir dont certaines n’hésitent pas à jouer effrontément (et nous ne parlons pas ici, naturellement, des coups de dents inopportuns) : « Une bonne pipe, c’est très efficace en phase de négociations, quand je veux le faire céder sur la couleur d’un papier peint ou sur le lieu de nos futures vacances », avoue Adèle, 39 ans. Quant à Julie, 35 ans, elle s’en sert carrément pour gérer la vie quotidienne : « No pipe si j’ai un truc à lui faire payer : petite dernière oubliée à la crèche ou tas de linge s’accumulant. Mais fellation à volonté si j’ai besoin de me faire pardonner quelque chose ou de l’amadouer, pour qu’il garde les enfants quand je pars en séminaire ! » Autant vous dire que nos psys s’étranglent quand ils entendent ça, mais, entre nous, on sait très bien que les filles de « Sex and the City » ont raison quand elles déclarent, d’un air entendu : « O.K., quand on les suce, on est à genoux. Mais, en même temps, on les tient par les couilles. » Tant de sagesse force le respect.
(3)« De la fellation : comme idéal dans le rapport amoureux » (éd. La Musardine).
Vous avez repéré un commentaire avec un contenu illégal ou portant atteinte à vos
droits ?
Merci de nous le signaler en saisissant le code ci-dessous
Attention ! Ne le faites pas à la légère. Si votre requête se révèle injustifiée ou malveillante, ELLE se réserve le droit de transmettre votre adresse IP aux autorités compétentes.

qu est ce que la fellation

Actualités / Politique

Amour / Sexe

Animaux

Art / Photo

Auto / Moto

Bureau / Travail

Cinéma

Cuisine / Gastronomie

Design / Décoration

Economie / Finance

High-Tech / Science

Histoire

Internet

Jeux Vidéo

Life

Livres / BD / Presse

Mode

Musique

Nawak

People

Santé / Beauté

Shopping

Sport

Topito vous parle

TV

Voyage

Vu en Une

Topithèmes

Par ton

Humour
Insolite
Découverte
Utile

Par format

Du texte
Plein d’images
Du bon son
De jolies vidéos

9

Catégorie :

Amour / Sexe

Vu en Une

(rédacteur chez Topito)
Dark Thrones & Black Tops
Il manque peut-être un point sur l’utilisation de la langue (quitte à rappeler qu’une fellation se fait sans les dents et avec mains et seins, autant parler des jeux de langue).
Et la semaine prochaine, un top sur les cunis, y a pas de raison ^^ on veut apprendre nous!
Bref soyez soumise et à l’écoute des désirs du mâle, vénérez son zizi dont il est fier, même s’il est un peu mou et pas bien gros quand même.
Topitoi ou *Comment faire passer un message à sa petite amie lorsqu’on travaille sur Internet*
Bon sang mais c’est bien sûr! La 8! Pourquoi n’ai-je jamais pensé à appliquer la 8?!
@Kamen Yaïba : Je pense plus que Nostromo fait passer un message à Burnain l’ai de rien ;)
L’absence complète de dignité de l’auteur est contrebalancée pas la lourdeur du style et sa vulgarité.
La vidéo est géniale, c’est pas tant le visuel que la bande son qui tue ! Cet affreux bruit doit être un tue l’amour absolu.
Hey, on est aussi sur Youtube
Nos vidéos sont géniales, abonne-toi
Inscris toi à notre topissime newsletter

A propos de Topito

Tout sur nous
L’équipe
La FAQ
Le Manifeste
Espace Presse
On recrute !
Nous contacter

Publicité

Annoncer sur Topito
10 bonnes raisons de bosser ensemble
Partenariats

Les trucs sérieux

Conditions d’utilisation
Archives

Designed byColorz|
Coded byZiofix
Copyright © 2017 CorpitoRetour en haut
Topito sur Snapchat ça te dit ? Nos stories sont sur topito_com
La fellation c’est important, et on s’est rendu compte qu’on ne vous en parlait pas souvent. Alors au lieu d’un top avec des gifs d’animaux (c’est bon, on a passé l’âge), on a décidé de vous concocter un petitInstant Sesqueconsacré à des petits tips turlute histoire de faire les choses bien. Car non, ce n’est pas si facile et on a toujours besoin de quelques conseils. Oubliez tout ce que vous avez lu dans Glamour ou Grazia, c’est là qu’est la vérité.
Avec ça vous êtes prêt.e.s, vous allez voir, votre vie va changer.
T’as quelque chose à dire, une réaction ? C’est ici. Oui, c’est bien fait hein ?
Tu doiste connecteroucréer un comptepour ajouter un nouveau commentaire sur Topito.
Si tu aimes ce Top, tu aimeras ça aussi. Puisqu’on te le dit.
On sait bien que t’as encore 5 minutes…

qu est ce que la fellation
Si vous avez un compte, nous vous invitons à vous identifier :
Si vous souhaitez vous abonner, veuillez choisir une offre ci-dessous :

Mode Beauté Bien-être et Santé Psycho Amour et Sexualité

Actu amour

Amour et couple

Rencontre et Séduction

Tomber amoureux

Histoires d’amour

Vie de couple

Crise de couple

Sexualité

Désir et Fantasmes

Vie et Pratiques sexuelles

Kamasutra

Plaisir et Orgasme

Stars Mariage Société Lifestyle Marie Claire Idées Astro Vidéos Jeux concours Boutique Forum Education

Je certifie ne pas envoyer d’e-mail indésirable
À quoi servent les préliminaires ? L’expert répond…
Alors maintenant, quand on aime pas le gout de la b.on est feministe.d apres un sexologue, dans le sexe, il ne faut pas faire ce qui nous derange, ce qui nous degoute, ce qui nous met mal a l aise.je fefuse la fellation pour ces 3 raisons.ce n est pas un homme qui va me dicter ma conduite.d autant plus que ca ne servira a rien.apres si on cede pourxla pipe , il faut avaler, se faire asperger de foutre, beh oui , sinon , monsieur va pleurnicher sur les forums .comprenez le , il est frustre.les hommes ne sont jamais satisfaits, .ils ne veulent pas d une femme, mais d une prestataire de service, qui dit jamais non.ecleurant ,.les femmes ont le droit de vote depuis1944 etcelles n ont pas le droit de refuser la fellation.mais jusqu ou ira t on.quelle belle evolution.on se croirait revenu au moyen age
C’est quoi ces FEMINISTEs?
La fellation ou le cunni est totalement normal et fait partis des preliminaires.
ARRÊTez de dire que c’est horrible sans y avoir gouter et de plus, nous hommes on pourrait dire pareil du cunni, mais non. Nous le faisons pour faire plaisir ou par plaisir
Pas question de prendre ca enbouche? Quelle horreur! Ni pute ni soumise.l homme qui fera mettre a genoux n estpas ne.la vraie liberte sexueele, c est de faire ce dont on a vie, et nonpas se forcer a faire des pratiques qui nous degoutent.se soumettre a u homme , memepas en reve.s abaisser a ca , jamais de la vie.je me respectectrop pour me laisser souiller.mon corps est trop precieux et il m appartient.c est pas un mec qui m imposera quoi que ce soit.
Pas question de mettre ca dans la bouche.quelle horreur, meme pas en reve.la pipe c est humiliant surtout maintenant, les homme reclament les pipes completes.la plupart des hommes ne veulent pas gouterr a leurs spermes mais exigent de cracher leur jus dans la bouche de leur partenaires.ils prennent vraiment les femmes pour des putes.certains refusentmeme d embrasser leurs copinezapres la fellation.ils sont degoutes parvleur sperme mais veulent que les femmes avalent et pire leur gicler a la gueule.c est carrement considerer leurs copines comme des m .que celles qui acceptent de s humilier continuent, et qu on laisse les autres faire ce qu elles veulent, elles ont le droit de refuser de faire les p.
Encore un aticle qui fait l eloge de la fellation.a quand un article intitulecomment refuser la fellation et pourquoi? Je pense que ce dernier serait plus utile.et on devrait le faire lire aux hommes, ils apprendraientvpeut etre ce qu est ke respect des femmes.90% ne sont que des goujats, infideles et manipulateurs, egoistes de sucroit, ils ne pensent qu a une seule chose, inutile de preciser .fellation ou pas les femmes seront cocues ou quittees.donc mesdames inutile de vous forcer pour la fellation.
Langoureuse, profonde, passionnée ou douce, la fellation est dévolue au plaisir de l’homme, mais dépend aussi et surtout du savoir-faire de sa partenaire. Caresse venue du fond de la gorge, la petite « gâterie » nécessite quelques bonnes techniques et une dose non négligeable de bonne volonté. Aimer lui faire une fellation et le lui montrer, il n’y a rien de mieux pour faire plaisir à votre partenaire sexuel. Mais, de là à lui faire la « pipe du siècle », ce n’est pas à la portée de toutes. Certaines précautions peuvent, cependant, vous y aider.
Vous devez adopter la position qui vous semble le plus confortable. Vous vous placez de manière à être en face de son pénis. Recouvrez vos dents avec vos lèvres pour ne pas blesser son membre douillet. Veillez également à saliver de manière continue. Quelques préliminaires à la fellation sont utiles. N’hésitez pas à embrasser le pénis, à le cajoler et le pourlécher en douceur, tout en longueur. Attardez vous au niveau de son gland et de son frein (fine bride de chair au niveau du gland et de sa couronne) : c’est là où il est le plus sensible. Ne vous étonnez pas si vous remarquez qu’il frétille de la jambe et que sa respiration s’accélère. Au contraire, cela signifie que vous lui faîtes de l’effet : c’est bon signe.
Frappez son pénis délicatement sur les recoins de vos lèvres ou de votre visage pour l’exciter; et pour vous donner du répit (profitez-en pour souffler). N’hésitez pas à gémir de plaisir pour lui communiquer votre enthousiasme. Modulez le rythme de la succion (forte ou douce pression autour de son gland). Sachez vous motiver en jouant avec son sexe. Attrapez le goulûment du bout des lèvres. La fellation procure à l’homme une sensation chaude qui envahit son membre et l’enveloppe de bien-être. 
Plusieurs types de fellation existent. Et autant de techniques pour la pratiquer. Les dilettantes préfèrent s’attarder sur les testicules, sans vraiment sucer le gland et le membre de l’homme qui les intimident. Cela peut constituer une première approche.    
Les plus coquines avalent goulûment le pénis de l’homme jusqu’à dépasser le niveau de la glotte. Grandes amatrices de gorge profonde (ou « deep throat » en anglais), les amantes qui osent la pratiquer sont très actives et apprécient donner une fellation.   
Les passionnées du 69 (ou tête-à-queue) auront le désir de se voir elles aussi comblées en goûtant aux joies du cunnilingus. Allongé sur le dos, votre homme s’occupe de votre entrejambe, tandis que vous êtes à quatre pattes au-dessus de lui. Vous lui faîtes une fellation. Et lui vous rend la pareille. 
La fellation n’inclut pas seulement de sucer le pénis. Les testicules, les tétons sur le torse, la base de son sexe, son ventre ne doivent pas rester en marge de votre attention. Plus les caresses se diversifient, plus ses sensations se décuplent.
Pour vos soirées câlines et romantiques, pensez chocolat, crème Chantilly ou champagne pour nourrir vos idées culinaires sexy. Arrosez et étalez votre plaisir de sucer votre chéri. En somme, soyez imaginatives !
Un quart d’heure suffit pour faire monter le désir de l’homme au creux de son entrejambe. Sachez bien le masturber pendant la fellation, pour cela formez un anneau à l’aide de votre pouce et de votre index. Cela doit glisser. Jouez de votre langue en même temps, mais reposez de temps à autre votre main.
Une fellation trop longue vous laissera certainement la bouche endolorie (petits gonflements à l’intérieur de la bouche) et la gorge souffrante. Il n’est pas question de s’assoupir sur « popol ». Cela pourrait vous ennuyer de ne pas voir arriver son éjaculation. 
Une bonne fellatrice (celle qui prodigue la fellation) doit être capable de contrôler l’éjaculation de son homme et d’y arriver au moment où elle le souhaite. Pour ajouter un côté intense et passionné, n’hésitez pas à émettre de petits cris de jouissance. C’est très excitant. Montrez-lui que c’est aussi bon pour vous que pour lui.
La fellation naît de la rencontre de deux désirs. Celui de laisser découvrir son anatomie : une fierté pour l’homme de brandir son sexe, en pleine érection, devant la partenaire. Et celui, pour vous, de démontrer votre capacité à le faire jouir, du bout de la langue, en explorant la zone érogène tant convoitée.

qu est ce que la fellation
Si vous avez un compte, nous vous invitons à vous identifier :
Si vous souhaitez vous abonner, veuillez choisir une offre ci-dessous :

Mode Beauté Bien-être et Santé Psycho Amour et Sexualité

Actu amour

Amour et couple

Rencontre et Séduction

Tomber amoureux

Histoires d’amour

Vie de couple

Crise de couple

Sexualité

Désir et Fantasmes

Vie et Pratiques sexuelles

Kamasutra

Plaisir et Orgasme

Stars Mariage Société Lifestyle Marie Claire Idées Astro Vidéos Jeux concours Boutique Forum Education

Je certifie ne pas envoyer d’e-mail indésirable
À quoi servent les préliminaires ? L’expert répond…
Alors maintenant, quand on aime pas le gout de la b.on est feministe.d apres un sexologue, dans le sexe, il ne faut pas faire ce qui nous derange, ce qui nous degoute, ce qui nous met mal a l aise.je fefuse la fellation pour ces 3 raisons.ce n est pas un homme qui va me dicter ma conduite.d autant plus que ca ne servira a rien.apres si on cede pourxla pipe , il faut avaler, se faire asperger de foutre, beh oui , sinon , monsieur va pleurnicher sur les forums .comprenez le , il est frustre.les hommes ne sont jamais satisfaits, .ils ne veulent pas d une femme, mais d une prestataire de service, qui dit jamais non.ecleurant ,.les femmes ont le droit de vote depuis1944 etcelles n ont pas le droit de refuser la fellation.mais jusqu ou ira t on.quelle belle evolution.on se croirait revenu au moyen age
C’est quoi ces FEMINISTEs?
La fellation ou le cunni est totalement normal et fait partis des preliminaires.
ARRÊTez de dire que c’est horrible sans y avoir gouter et de plus, nous hommes on pourrait dire pareil du cunni, mais non. Nous le faisons pour faire plaisir ou par plaisir
Pas question de prendre ca enbouche? Quelle horreur! Ni pute ni soumise.l homme qui fera mettre a genoux n estpas ne.la vraie liberte sexueele, c est de faire ce dont on a vie, et nonpas se forcer a faire des pratiques qui nous degoutent.se soumettre a u homme , memepas en reve.s abaisser a ca , jamais de la vie.je me respectectrop pour me laisser souiller.mon corps est trop precieux et il m appartient.c est pas un mec qui m imposera quoi que ce soit.
Pas question de mettre ca dans la bouche.quelle horreur, meme pas en reve.la pipe c est humiliant surtout maintenant, les homme reclament les pipes completes.la plupart des hommes ne veulent pas gouterr a leurs spermes mais exigent de cracher leur jus dans la bouche de leur partenaires.ils prennent vraiment les femmes pour des putes.certains refusentmeme d embrasser leurs copinezapres la fellation.ils sont degoutes parvleur sperme mais veulent que les femmes avalent et pire leur gicler a la gueule.c est carrement considerer leurs copines comme des m .que celles qui acceptent de s humilier continuent, et qu on laisse les autres faire ce qu elles veulent, elles ont le droit de refuser de faire les p.
Encore un aticle qui fait l eloge de la fellation.a quand un article intitulecomment refuser la fellation et pourquoi? Je pense que ce dernier serait plus utile.et on devrait le faire lire aux hommes, ils apprendraientvpeut etre ce qu est ke respect des femmes.90% ne sont que des goujats, infideles et manipulateurs, egoistes de sucroit, ils ne pensent qu a une seule chose, inutile de preciser .fellation ou pas les femmes seront cocues ou quittees.donc mesdames inutile de vous forcer pour la fellation.
Langoureuse, profonde, passionnée ou douce, la fellation est dévolue au plaisir de l’homme, mais dépend aussi et surtout du savoir-faire de sa partenaire. Caresse venue du fond de la gorge, la petite « gâterie » nécessite quelques bonnes techniques et une dose non négligeable de bonne volonté. Aimer lui faire une fellation et le lui montrer, il n’y a rien de mieux pour faire plaisir à votre partenaire sexuel. Mais, de là à lui faire la « pipe du siècle », ce n’est pas à la portée de toutes. Certaines précautions peuvent, cependant, vous y aider.
Vous devez adopter la position qui vous semble le plus confortable. Vous vous placez de manière à être en face de son pénis. Recouvrez vos dents avec vos lèvres pour ne pas blesser son membre douillet. Veillez également à saliver de manière continue. Quelques préliminaires à la fellation sont utiles. N’hésitez pas à embrasser le pénis, à le cajoler et le pourlécher en douceur, tout en longueur. Attardez vous au niveau de son gland et de son frein (fine bride de chair au niveau du gland et de sa couronne) : c’est là où il est le plus sensible. Ne vous étonnez pas si vous remarquez qu’il frétille de la jambe et que sa respiration s’accélère. Au contraire, cela signifie que vous lui faîtes de l’effet : c’est bon signe.
Frappez son pénis délicatement sur les recoins de vos lèvres ou de votre visage pour l’exciter; et pour vous donner du répit (profitez-en pour souffler). N’hésitez pas à gémir de plaisir pour lui communiquer votre enthousiasme. Modulez le rythme de la succion (forte ou douce pression autour de son gland). Sachez vous motiver en jouant avec son sexe. Attrapez le goulûment du bout des lèvres. La fellation procure à l’homme une sensation chaude qui envahit son membre et l’enveloppe de bien-être. 
Plusieurs types de fellation existent. Et autant de techniques pour la pratiquer. Les dilettantes préfèrent s’attarder sur les testicules, sans vraiment sucer le gland et le membre de l’homme qui les intimident. Cela peut constituer une première approche.    
Les plus coquines avalent goulûment le pénis de l’homme jusqu’à dépasser le niveau de la glotte. Grandes amatrices de gorge profonde (ou « deep throat » en anglais), les amantes qui osent la pratiquer sont très actives et apprécient donner une fellation.   
Les passionnées du 69 (ou tête-à-queue) auront le désir de se voir elles aussi comblées en goûtant aux joies du cunnilingus. Allongé sur le dos, votre homme s’occupe de votre entrejambe, tandis que vous êtes à quatre pattes au-dessus de lui. Vous lui faîtes une fellation. Et lui vous rend la pareille. 
La fellation n’inclut pas seulement de sucer le pénis. Les testicules, les tétons sur le torse, la base de son sexe, son ventre ne doivent pas rester en marge de votre attention. Plus les caresses se diversifient, plus ses sensations se décuplent.
Pour vos soirées câlines et romantiques, pensez chocolat, crème Chantilly ou champagne pour nourrir vos idées culinaires sexy. Arrosez et étalez votre plaisir de sucer votre chéri. En somme, soyez imaginatives !
Un quart d’heure suffit pour faire monter le désir de l’homme au creux de son entrejambe. Sachez bien le masturber pendant la fellation, pour cela formez un anneau à l’aide de votre pouce et de votre index. Cela doit glisser. Jouez de votre langue en même temps, mais reposez de temps à autre votre main.
Une fellation trop longue vous laissera certainement la bouche endolorie (petits gonflements à l’intérieur de la bouche) et la gorge souffrante. Il n’est pas question de s’assoupir sur « popol ». Cela pourrait vous ennuyer de ne pas voir arriver son éjaculation. 
Une bonne fellatrice (celle qui prodigue la fellation) doit être capable de contrôler l’éjaculation de son homme et d’y arriver au moment où elle le souhaite. Pour ajouter un côté intense et passionné, n’hésitez pas à émettre de petits cris de jouissance. C’est très excitant. Montrez-lui que c’est aussi bon pour vous que pour lui.
La fellation naît de la rencontre de deux désirs. Celui de laisser découvrir son anatomie : une fierté pour l’homme de brandir son sexe, en pleine érection, devant la partenaire. Et celui, pour vous, de démontrer votre capacité à le faire jouir, du bout de la langue, en explorant la zone érogène tant convoitée.

qu est ce que la fellation

Rechercher
Newsletter
Réseaux sociaux
Mon compte

Médecine

Bien manger

Minceur

Médecines douces

Bien-être

Beauté

Amour & Sexo

Maman

Sénior

Boutique

Je m’abonne : les meilleures offres

en ce moment

Les bienfaits du sport
Soigner ses allergies
Réussir son régime avant l’été

Fellation : pourquoi les hommes en raffolent ?

Par

Agathe Mayer

Le 20 sept 2013 à 20h00

mis à jour 02 déc 2016 à 13h32

— Sommaire —
La fellation : un plaisir pas forcément partagé
La fellation : un plaisir exquis
La fellation : une preuve d’amour
La fellationrenforce l’estime des hommes

Pseudo :

Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
Achetez ce numéro

Abonnez-vous !

Achetez ce numéro

Gérer votre abonnement

Contact

Charte éditoriale

CGU

Flux RSS

Règlement Jeux Topsanté

Charte des cookies

Mentions légales

© Topsante.com – Tous droits réservés

Je souhaite aussi recevoir
les bons plans des partenaires du site
Renseignez votre email puis validez
La fellation est une gâterie sexuelle que de très nombreux hommes apprécient à sa juste valeur… Mais quid des partenaires ? Le docteur Gérard Leleu, médecin sexologue et thérapeute de couple, décrypte les raisons pour lesquelles les hommes raffolent de la fellation et en redemandent toujours…
Bonjour, Les Femme
Je suis actuellement a la recherche d’une femme entre 35 a 45 ans disponible célibataire sa chez fer la cuisine et de fer attention aux régimes alimenter pour fonde la vie de famille sur ma ville
Vous êtes bien inscrit(e) à la newsletter avec l’adresse :Email@test.com
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés,
vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant.
Pour l’exercer ou en savoir plus,cliquez ici .