quand allumer le chauffage

Tendances, recettes, DIY… Trouve l’inspiration sur Pinterest
Accueil/Forum/Grossesse/ Quand allez vous allumez le chauffage?
Bonjour je crée ici un petit sujet sur quand allez vous allumez votre chauffage ou quand l’avez vous allumez si c’est déja fait. Voila juste essayer de préciser quel température vous avez a l’interieur avant et après chauffage?Température extérieur?Et ou vous habitez? Pour moi il fais 19.4 la nuit et 20 la journée sans le chauffage bien sur je ne sais pas quand on va l’allumer. Température exterieur entre 5 et 8 le matin et 20 l’aprem en ce moment. J’habite a yssingeaux en haute-loire dans le sud de l’auvergne,vers saintetienne . Voila a vous.
Ce petit garçon n’est pas décidé à mettre ses chaussures comme tout le monde !
Ce petit garçon n’est pas décidé à mettre ses chaussures comme tout le monde !
Quand embrasser un bébé peut le tuer…
Voilà ce qu’il se passe quand on n’écoute pas sa maman !
Quand on aura froid ok je sors!
En principe pas avant novembre Salut, Je vais en faire râler plus d’une, je sens…. j’habite le sud de la France près de la mer à Narbonne, le gros avantage on chauffe très peu, en général de novembre à Mars. En ce moment on a 15 en minimales et encore dans les 28 voire 30 en maximales. Combien il fait à l’intérieur aucune idée, je n’ai pas de thermomètre, mais la nuit on dort encore la fenêtre ouverte, avec le drap et un dessus de lit léger. Le we dernier on était chez les beau parents en moselle à 10km du Luxembourg, et bien la grosse couverture polaire était bien appréciée. Et le soir à 23H plein de buée sur le pare brise. Tout le monde faisait venir le chauffagiste en prévision d’allumer le chauffage….. Première fois que j’allais en Moselle, pour moi c’est la Sibérie. Les tongs c’est d’avril à fin Octobre ici…. Et Si on a 10 jours de températures négatives au petit matin, c’est que l’hiver est froid. Allez l’hiver dernier, j’ai du gratter 3 fois le pare brise avant d’aller bosser.
Quand on aura froid ok je sors!
La chance T’as bien de la chance pieraurel.Nous l’hiver c’est plutot de mi octobre a début mai!!!
C’est rallumé pour avoir un peu de chauffage le matin. J’habite en bretagne et la nuit ça caille!!! 7/8 degrès et comme notre appart est ancien, pas forcement bien isolé et que je suis en arrêt (donc chez moi statique toute la journée) je mets le programmateur pour qu’il fasse 19 le matin de 6 à 9h et en soirée, mais pour le moment (vive le programmateur!!) il ne tourne pas le soir car les températures ont eu largement le temps de monter en journée. Il fait genre 20/22 en soirée. Par contre si je n’étais pas en arrêt je pense qu’on aurait attendu une quinzaine de jours avant de rallumer Mamz’
Euh pas encore, chez nous il fait encore 27 voir plus dehors et 26.1 dedans j’habite à bordeaux
L’an dernier, en décembre cette année, on va voir, là les portes-fenêtres sont ouvertes, il fait super beau, donc le rallumage de chauffage n’est pas prévu pour tout de suite
L’an dernier, en décembre cette année, on va voir, là les portes-fenêtres sont ouvertes, il fait super beau, donc le rallumage de chauffage n’est pas prévu pour tout de suite
Ou? Vous ètes d’ou esthya et missay?
Depuis 1 mois je vois qui en a qui on de la chance d’avoir encore 27 degrés!ici à Arlon, dans le sud, oui…mais de la belgiqueil fait 20 degré (aujourd’hui) mais les nuits ca caille. la nuit de samedi à dimanche, on a eu 4.3 degrés donc on doit chauffer un peu le soir et le matin, la journée ca va mieux! ca fait depuis début septembre qu’on doit chauffer un peu matin et soir!
Pas encor aujourd hui 28 degrè et demain 29
Quand on aura froid ok je sors!
+1 j’ai pas de date précise pour allumer le chauffage… Disont qu’en général, en dessous de 17/18C dans la maison, je commence à avoir un peu froid. On chauffe principalement au bois, le chauffage électrique ne tourne que la nuit et pendant les heures creuses de la journée s’il fait vraiment froid. En journée, on a environ 19C et la nuit moins (je dors la nuit, je surveille pas la temp’) Précision, j’habite dans le sud-ouest et il fait encore bien chaud une fois que la brume s’est lévée (dans les 25C)
Ici a cot de valence dans la drome Pas encore besoin de chauffage,il fait encore tres chaud dehors.A l interieur,avec les fenetres ouverte il fait 23 aujd
En bretagne Ca caille un peu le matin (genre 8/10 degrés vers 8H) mais dans le journée on a encore entre 20 et 23 et dans ma maison j’ai encore plus de 20 degrés donc le chauffage ne se justifie pas pour l’instant, je suis en tee-shirt! Perso je l’allume quand je commence à avoir froid et que ça chute en dessous de 18 dans les chambres…
Brrrr Je suis juste à côté de Lille.Samedi il faisait encore très beau (même plus chaud dehors que dans ma maison!) mais là on dirait que ça se gâte.Ca fait deux nuits où je me réveille et que je frissonne un peu, et là, en restant assise dans le canapé (suis en arrêt), ben c’est vraiment limite.Pourtant, le thermomètre intérieur indique 19-20 donc ça va encore, mais j’ai froid.Enfin, je pense que je vais me contente d’aller chercher un gilet (suis à bras nus) plutôt que d’allumer le chauffage hein, faut juste que je me motive à aller le chercher dans la chambre au 1er
En bretagne Ca caille un peu le matin (genre 8/10 degrés vers 8H) mais dans le journée on a encore entre 20 et 23 et dans ma maison j’ai encore plus de 20 degrés donc le chauffage ne se justifie pas pour l’instant, je suis en tee-shirt! Perso je l’allume quand je commence à avoir froid et que ça chute en dessous de 18 dans les chambres…
Chauffage En gros nous sommes majoritaire a ne pas avoir remis le chauffage c’est bon signe d’autre témoignages encore?
à mon avis pas avant fin novembre comme chaque années…car je suis à bordeaux
à mon avis pas avant fin novembre comme chaque années…car je suis à bordeaux
Sa en est ou??? Alors sa en est ou??? Certains on mis le chauffage en route?? Nous pas encore il fais encore 20C dans la maison malgré le mauvais temps!!!!
Le plus taaaaaaard possible! bien souvent je rallume plus pour l’humidité que pour le froid, j’habite près de Bordeaux, il fait doux mais il pleut pas mal!!!
Sa en est ou??? Alors sa en est ou??? Certains on mis le chauffage en route?? Nous pas encore il fais encore 20C dans la maison malgré le mauvais temps!!!!
Tjs pas il fait encore 26 dedans et pourtant on a du brouillard ce matin sur bordeaux mais dehors il ne fait pas froid non plus, c’est comme les manteaux, on a tjs rien, on est encore avec les gilet le matin
??? Oula mais t’habites ou salamandra66?

quand allumer le chauffage

Alimentation

Beauté Mode

Santé Bien-être

Ma maison

Mon jardin

Nos enfants

Ma planète

Tourisme

Mobilité

Énergies

Consom’ ACTION

Boutique

Rédigé parAurore , le21 Oct 2016, à 13 h 50 min
Pour vous c’est un clic, pour nous c’est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi…
DualSun, le panneau solaire hybride thermique ET photovoltaïque
Voici une innovation française qui jette un pavé dans la mare de l’énergie solaire. Jusqu’à présent, en matière de solaire, il y avait deux sortes de panneaux : soit les panneaux photovoltaïques qui produisent de l’électricité à partir de la lumière du soleil, soit les panneaux solaires thermiques qui produisent de l’eau chaude. DualSun, après plusieurs années de recherche, a mis au point un panneau solaire qui réunit les deux…
Pourquoi j’ai décidé de prêter mon épargne à des PME sur une…
12 méthodes naturelles pour éloigner les fourmis
Comment se débarrasser des boutons de chaleur
Karim Traoré, producteur de coton équitable : aux consommateurs de bouger

https://www.consoglobe.com/redacteur/aurore

Voir sa fiche et tous ses articles

Devenir rédacteur

Armin Von Tarnier dit :

19 avril 2017 à 16h16
pierre dit :

21 janvier 2017 à 15h39
pierre dit :

21 janvier 2017 à 15h35
Boeing songe aux avions sans pilote
[Vidéo] Vous n’allez pas croire avec quoi ce surfeur de Rio est tombé nez à nez
Une nouvelle réserve de vie sauvage en Bretagne
Le pain complet ne serait pas plus sain que le pain blanc
L’effondrement de la production de miel en France
Rappel produit : olives noires confites dénoyautées – Bouton d’Or – Intermarché
TV dans la chambre des enfants: +30 % de surpoids
Les filles qui ont leurs règles plus tôt auraient une vie sexuelle plus précoce

Électrique & hybride

Domptez vos règles

Je fais ma Fashion Revolution et je m’habille éthique

La Terre, notre précieuse planète

Ma santé au naturel

Vegan ou végétarien : tout sur le végétarisme

Le grand ménage de printemps

Droit de la consommation : s’informer, se protéger et se défendre

57 % des Français considèrent que leur logement est écologique

Le chauffage au sol offre-t-il un meilleur rendement énergétique ?

4 astuces pour économiser l’eau des toilettes

Faire des économies avec les réducteurs d’eau sur robinet

7 astuces pour une maison verte en 2017, et après

L’UFC dresse un bilan noir de la rénovation énergétique

Les joints de calfeutrage pour les fenêtres

Victoires de l’Innovation 2016 : une maison à énergie positive au prix d’une maison traditionnelle

Qu’est-ce que consoGlobe ?
L’équipe
La communauté de rédacteurs
Participer à la rédaction
Contact
FAQ
Dans les médias
Conditions générales

Recrutement
Devenez annonceur
Les dossiers thématiques
Les événements consoGlobe

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok
En hiver, la facture du chauffage grimpe dangereusement. Il faut dire que lorsque le froid s’installe, les Français ont tendance à pousser les radiateurs…
D’après un bilan du site Quelleenergie.fr, les ménages français avaient dépensé en moyenne 1.590 euros sur l’année 2015 pour couvrir leurs besoins en énergie, une facture conséquente mais en baisse comparée à l’année 2014 (-6,7 %). Voici donc quelques conseils pour optimiser la température de votre intérieur et alléger la facture.
L’une des raisons pour laquelle la facture dechauffage des Françaisexplose en hiver est qu’en règle générale, on nese préparepas assez à cette période.
Quoi de plus désagréable qu’unpetit courant d’air froidqui vient nous faire frissonner quand on est tranquillement assis dans son canapé ? Avant que les températures ne tombent, on  vérifie les portes et les fenêtresà la recherche des fissures, des joints décollés ou simplement des entrées d’air.
Pour pallier les petites déperditions de chaleur, équipez-vous d’un joint isolant adhésif pour rendre vos fenêtres et portes plus étanches. Si vous avez des boudins en tissu dans un coin, mettez-les au pied des portes.
Pour que votre chauffage soit efficace, pensez à biendégager les radiateurs et sources de chaleur . Un meuble devant un radiateur bloquera la chaleur qui ne se répartira pas dans la pièce. Le risque ? Que vous n’ayez pas l’impression de vous réchauffer et que vous augmentiez le chauffage. Vous pouvez également installer unfilm isolantderrière vos radiateurs : il renvoie la chaleur dans la pièce plutôt que chauffer le mur.
Il est parfois possible deprogrammer le chauffage . Vous pouvez décider des heures pendant lesquelles vous chauffez votre intérieur. Si votre compagnon et vous travaillez la journée, partant de chez vous à 8h le matin, et revenant vers 19h, alors vous pouvez chauffer votre domicile de 6h30 à 8h, et de 18h30 à 22h.
Pensez à ajuster la température selon l’usage des pièces que vous avez © Andrey_PopovShutterstock
Programmer le chauffage permet de chauffer les pièces à vivre : inutile de chauffer la chambre le matin, si vous filez tout droit dans la salle de bain à votre réveil. Cela permet aussi derégler la températuredes pièces.
Illustration bannière : L’hiver le radiateur est un de vos meilleurs amis, mais vous avez peut-être également envie de faire baisser votre facture de chauffage © Andrey_PopovShutterstock
Bonjour,
Votre article traite un sujet bien pratique. Je pense que la clé pour éviter de dépenser plus sur le long terme consiste à veiller au bon fonctionnement de son système de chauffage. Il est souvent plus avant avantageux de réaliser des travaux d’entretien de temps à autre que de devoir changer une pièce défectueuse. Après, un dispositif chauffant est comme une tout autre machine, il s’use avec le temps. À un moment donné, il faut penser à le remplacer. Reste seulement à savoir à quel moment avant que l’appareil ne consomme plus qu’il ne devrait. D’un côté, je pense que faire appel à unexpert en chauffage pour réaliser un diagnostic global de l’allocation énergétique constitue également un bon investissement pour éviter tout risque de surconsommation ou de fuite d’énergie.
dur dur cela ne fonctionne pas…don don pas facile pas de carte b
anonyme du 28/01/2016 pourrait s’adresser à la revue des éditions chantegrel 24580 FLEURAC tel 0553034509…ils exposent tous les systèmes à haut rendement et surnuméraires..bien cordialement à vous tous.

quand allumer le chauffage
Energie / EauParWol Severinele 03/01/2011 à 10:55 – mis à jour le 06/06/2017 à 02:50 | 204 733 Vues
A voir aussi Le bois : un chauffage au poêle ! Isolation et chauffage : des économies à ne pas laisser s’évaporer Comment bien choisir son chauffage ?
©2001-2017 Radins.com Un site du groupe M6 WEB Mentions légales
En plein cœur de l’hiver, les frileux et les frileuses ne rêvent que d’une chose : monter le chauffage sans pour autant voir exploser la facture. C’est possible ! Voici quelques astuces pour gagner quelques degrés sans se ruiner…
Toutes les pièces de la maison n’ont pas la même fonction et, contrairement aux idées reçues, il est inutile de chauffer tous les espaces de manière homogène.Demandez un devis gratuit pour votre chauffage ou climatisation Pour que confort rime avec facture juste, la température doit se situer :  • entre19 et 20°C dans les pièces de vie(cuisine, salle à manger, salon), où l’on peut être amené à bouger mais aussi à faire des activités immobiles (lecture, navigation sur votre site préféré).• Par contre,16 à 18°C car les chambres sont largement suffisants, elles ne doivent pas être surchauffées, les rendant moins propices à un sommeil réparateur.Tout degré supplémentaire engendre une consommation de 7 % en plus par anet donc des dépenses en conséquence. A ce compte-là, mieux vaut rajouter une couche en enfilant un pull ou une grosse paire de chaussettes.
Il n’y a rien de pire que les courants d’air pour refroidir une maison. En plus d’une sensation inconfortable, il devient impossible de réchauffer la pièce, même avec les radiateurs allumés au maximum. Il est doncindispensable de partir à la chasse de cet air froid et indésirablequi s’incruste par de petites brèches souvent invisibles. Dessous de porte, serrures, trous dans un mur, boite à lettres, étanchéité d’un joint de fenêtre limite, il existe de nombreux points qui peuvent laisser s’échapper l’air chaud inutilement. De plus, ce sont souvent des zones non-étanches qui peuvent également laisser s’infiltrer l’eau en cas de forte pluie.On s’équipe donc en conséquence, mais toujours de la manière la plus économique possible et les radins ont déjà leur petite idée sur le sujet.• Un dessous de porte économique et pratique à nettoyer de Sheila68 :
L’humidité est l’ennemi du chauffage, la sensation moite d’une maison mal aérée ne fait qu’empirer l’impression de froid. Il est donc indispensable de prendre15 minutes pour ouvrir ses fenêtres en grandet ainsi renouveler l’air de la maison. Cela permet de lutter efficacement contre les acariens et autres microbes qui meurent en dessous de 18C°, d’évacuer les odeurs, de diminuer la pollution intérieure… Que de bonnes raisons de se tenir à cette petite discipline journalière !Mais on n’aère pas n’importe comment. Avant même d’ouvrir, on coupe le chauffage complètement, pour ne pas gaspiller inutilement et jeter (littéralement !) son argent par les fenêtres ! Ensuite, mieux vautaérer tôt ou au contraire très tardpour éviter les pics de pollution.
Même si ce n’est pas la zone de déperdition de chaleur la plus importante de l’habitat,les fenêtres sont responsables à 13 % de la fuite de l’air chaud . Mais voilà, utilisées astucieusement, elles peuvent se transformer en sources de chaleur. La paroi vitrée peut emmagasiner de la chaleur et la diffuser ensuite jusqu’à complet refroidissement. Si le soleil est de la partie et qu’il « tape » directement sur vos vitres, n’hésitez pas à les laisser capter la chaleur. Pour isoler du froid, les volets doivent être fermés dès la tombée de la nuit. Pour créer une couche de protection supplémentaire al03 a une astuce :
Voilà les coupables ! Les radiateurs engloutissent toutes les économies et on ne sait pas toujours comment les utiliser au mieux. Doit-onchauffer les pièces inutiliséescomme les autres ?Contrairement à ce que l’on croit, les pièces non-utilisées (chambre d’amis,…) doivent être chauffées à une température minimum de 12/15° pour éviter de trop grands écarts avec les pièces environnantes. L’air chaud aura tendance à s’y engouffrer et les autres radiateurs tourneront à plein régime pour compenser. Vous partez un long séjour ? Ne coupez pas totalement le chauffage, mais laissez-le en mode hors gel. Ce système déclenche les radiateurs si la température est trop basse (entre 5 et 8 C°), pour éviter que le gel ne fasse éclater lesPour augmenter le rayonnement de la chaleur, il est également possible de
Radins.com accompagne les consommateurs dans leur vie quotidienne. Tendances de consommation, actualités, dossiers, conseils pratiques, la rédaction diffuse chaque jour, des informations utiles et pratiques pour booster votre pouvoir d’achat.

quand allumer le chauffage
des p’tits trucs qui changent la vie

Astuces les + partagées

Astuces les + vues

Maison & entretien

Santé & beauté

Conso & shopping

Économies énergie

Recettes & cuisine

Argent pratique

Geek & internet

Voyage & bons plans

Produits malins

Plan du site

« 3 Astuces Imparables pour Moins Allumer le Chauffage en Hiver. »
©2015 comment-economiser.fr Tous droits réservés.

par Nicolas-Frédéric le 20 Décembre 2016

comment-economiser.fr>

Économies énergie> 3 Astuces Imparables pour Moins Allumer le Chauffage en Hiver.
$keyword1$,$keyword2$,$keyword3$,$keyword4$
Recevez nos p’tits trucs qui changent la vie
Plus simple et plus efficace, ce n’est pas possible. Après une tentative avec un produit déboucheur à base d’acide sulfurique, j’ai essayé la méthode avec la bouteille ……et bien , une minute et hop ! le conduit est débouché . Merci. Lire l’astuce
merci encore pour cette bonne astuce, car il est vrai que la pizza rechauffait au micro-onde ressemble plus à une éponge qu’à une pizza. Lire l’astuce
merci pour les conseil Lire l’astuce
Il existe tout un tas d’astuces pour éviter d’allumer le chauffage pendant l’hiver.
J’ai sélectionné pour vous les 3 astuces imparables pour y parvenir facilement. Vous êtes prêt à économiser ? C’est parti !
Nos amis les Japonais ont bien compris comment faire pour réaliser des économies d’électricité pendant l’hiver.
Le gouvernement conseille depuis l’an dernier à ses habitants de s’habiller chaudement, de manger du gingembre et de marcher le plus possible pour se réchauffer.
Ne vous inquiétez pas, nous non plus nous ne sommes pas en reste et je vais vous livrer3 astucesà appliquer pour économiser lechauffagedans votre maison.
En appliquant cette méthode chaque jour, vous allez conserver la chaleur dans les pièces de votre maison. S’il y a des pièces que vous n’utilisez que rarement, n’ouvrez pas les volets afin de conserver une température agréable constante.
Poser des tapis au sol peut être un bon moyen d’augmenter la température des pièces de la maison. En plus de vous réchauffer, ils donneront une atmosphère chaleureuse à votre intérieur.
Pensez également à bien couvrir le bas de votre porte avec un linge afin que l’air froid ne pénètre pas.
Pour affronter l’hiver en toute sérénité, optez pour une alimentation riche en vitamines, sels minéraux et oligo-éléments. Consommez des fruits et légumes, de la viande, du lait, du poisson, des pâtes et autres féculents.
Pour les boissons, elles doivent être bien chaudes ! Lethéet le café sont vos deux meilleurs amis !
Portez un pull supplémentaire si nécessaire et gardez unpetit plaid polairesur le canapé !

quand allumer le chauffage

Se souvenir de moi

Non recommandé sur les ordinateurs partagés

This Topic

Tout

This Topic

This Forum

Recherche avancée

Date de mise en marche du chauffage
Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Partager ce message

Lien à poster

Partager sur d’autres sites

Utilisateur existant ? Connexion

S’inscrire

Commencé par
frc63 ,2 octobre 2012
Ce sujet avait déjà été évoqué il y a quelques temps, et je le trouvais intéressant : à quelle date met-on le chauffage en marche, sachant que cette date est bien sur liée à la météo, mais « pas que » : confort souhaité, habitudes, age, maladie…
L’appartement à Clermont : 30 septembre, date la plus précoce depuis la mise en service du chauffage, en 1986…. La température avait chuté à 17,5°C. En général, on met le chauffage en marche entre le 15 et le 31 octobre.
La maison de nord Limagne : 21 septembre, la aussi, remarquable, mais déjà vu : l’humidité de la maison oblige chaque année à mettre le chauffage bien plus tôt (et arrêter tard) qu’ailleurs en plaine dans une maison plus saine.
Pour ma part, le tout premier coup de chaudière a été fait sur la première semaine de Septembre avec les fortes pluies qui ont succédé aux orages de la fin Août. Avec 19° à l’intérieur et le temps humide de dehors, obligé de faire une flambée. Mais ça n’a pas duré.
Maintenant, ça fait depuis 2 semaines que le chauffage tourne régulièrement, et pourtant, le thermostat ne fait déclencher la chaudière qu’a 18°C. Je maintiens une température de 19 à peu près, et en chauffant une pièce en moins de mon F3.
C’est conforme aux habitudes de chauffage du coin. Chaque année, on le démarre entre la mi-septembre et la fin-septembre. Début Octobre si on ne l’a toujours pas démarré, c’est qu’il fait chaud pour la saison.
Notre premier soir de chauffage était le 20/09/2012 à savoir 9 jours + tôt que l’année dernière.
le séjour étant au rez-de-chsée il y fait toujours plus froid que dans les chambres qui sont au 1er étage.
Depuis hier on chauffe également un peu en journée.
La température n’étant pas descendu en dessous de 17°C à l’intérieur,le chauffage ne s’est pas mis en route pour l’instant.
20 septembre pour moi, cette année. Je crois me souvenir (sans certitude) que c’est bien plus tôt que d’habitude. Certaines années, je n’ai allumé que fin octobre, mais je ne saurais pas dire exactement quand.
L’ an passé début novembre pour moi.
Chaudière nettoyée mais le poêle à bois a fait son boulot pour le moment, il n’est pas nécessaire d’allumer ici et cela fait des économies de gaz.
L’année dernière vers le 20 Octobre,Actuellement bonne température à la maison donc économie.
Chauffage d’appoint nécessaire le matin ici dans certaines pièces, car l’on tombe à 16-17°C pour peu qu’il fasse un peu frais dehors (4-6°C). Sinon, en journée, cela reste correct avec 18-19°C dans toutes les pièces. Au vu des prévisions, on va pouvoir encore attendre au moins une semaine pour mettre en route le chauffage central.
Ce sujet avait déjà été évoqué il y a quelques temps, et je le trouvais intéressant : à quelle date met-on le chauffage en marche ?
L’hiver, il fonctionne en permanence.
Les soirées sont fraiches parfois et dès qu’il pleut trois jours d’affilés, toutes les cheminées du village fument.
C’est une des grandes injustices entre le nord et le sud du pays…
C’est fait depuis un quinzaine de jours.
Et dans la moitié Nord, plus particulièrement à Paris ???
On se caille dans les appartements.
Les bébés et les personnes agées souffrent.
Je me suis pris la tête avec la nana de mon Syndic qui voulait m’envoyer un huissier parce que je lui demandais du chauffage.
Une vraie conne ! excusez moi du terme.
Résultat elle semble jouir à punir tout l’immeuble et à reculez la date de chauffage du 1er oct au 15 oct (argauant aussi d’une bonne t° sur Paris)
Pourquoi souffrir pdt 15j alors qu’allumer une chaudière fait plaisir à tous ???
L’année dernière, j’ai allumé le chauffage le 19 décembre (date de la 1ère gelée) en raison d’un automne exceptionnellement doux. Je précise que l’appartement est situé en direction du sud ouest ce qui permet au rayonnement solaire de la journée de traverser la baie vitrée et de bien réchauffer l’appartement naturellement.
Cette année, ça devrait être normalement au alentours de fin Novembre même si rien est figée. Il faut dire qu’avec plus de 18°C de Tn et plus de 25°C de Tx en ce moment, on est vraiment à 1000 lieues d’une quelconque possibilité ou même d’idée d’allumer un radiateur.
A l’intérieur de l’appartement en ce moment, il fait 24°C.
Ici dans l’est 13 (à 340m d’altitude), seuls les radiateurs des chambres des enfants ont été allumés depuis mi septembre, notamment en raison de quelques Tn aux alentours de 10°C cumulées à du mistral. Ce qui donne rapidement une sensation de fraicheur.
Dans le reste de la maison, pas encore de chauffage. Les Tn tournent aux alentours de 15°C et les Tx autour de 23-24°C. Le tout avec du soleil. Pas besoin donc de chauffer puisqu’il fait, dans la maison au petit matin, aux alentours de 20-21°C.
Il n’est pas impossible que dès dimanche, il soit nécessaire de mettre de temps en temps un coup de chauffage (PAC). Les Tn sont prévues en dessous des 10°C samedi et dimanche, le tout avec un peu de mistral.
Je pensais l’allumer le 1er octobre. Finalement on a tenu 10j de plus. Chauffage allumé ce matin! 11 octobre donc.
Quand je lis tous les messages, je me dis que le gouvernement a du pain sur la planche s’il veut mettre en application sa loi.
En regardant les différences entre le nord et le sud, les habitants en montagne et sur la côte, c’est impossible de réaliser une telle loi.
Personnellement, pour le moment, je n’ai toujours pas allumer le chauffage. Il fait 22.2° à la maison.
C’est toujours ça que je ne donnerais pas à EDF .
Pour cette saison, les radiateurs n’ont pas encore tourné, peut-être un premier allumage fin octobre voire en novembre. Quand je pense que mes beaux parents dans la Nièvre ont fait leur première flambée dès les premiers jours de septembre !
En plein centre du massif vosgien, nous rallumons le poêle tous les soirs en rentrant, ceci depuis un bon moment, et c’est parti pour plus de 6 mois de chauffage quasi ininterrompu.
Dans la plaine gardoise, la date d’allumage du chauffage dépend souvent de l’humidité en fait.
Pour peu qu’il y ait une semaine de temps marin, certes doux (16-17°C) mais avec pluie, absence de soleil durant plusieurs jours etc… il faut parfois allumer le chauffage vers le 15-20 octobre (T°C qui passe sous les 18-19°C à l’intérieur + humidité = inconfort).
Pour l’instant ça n’est pas du tout le cas, malgré des fraicheurs matinales, les après-midi ensoleillées avec T°C > 25°C des derniers jours font que j’ai 22-23°C dans l’appart (davantage en pleine journée) exposé Sud Sud-Ouest, donc pas d’allumage en vue pour l’instant.
Toujours pas de chauffage chez moi, sauf le sèche serviette de la salle de bain.
A voir ce week end avec le raffraichissement prévue.
Et oui Philippe,le chauffage ne s’impose pas,les Tn sont encore très douces,peu descendent en dessous de 10°C,et pour prendre exemple,hier il faisait encore 20°C,bien suffisant pour l’instant!
Une bonne idée pour ne pas trop utilisé le chauffage de toute la maison, c’est d’acheter des chauffages électrique qui se branchent . Ils consomment pas beaucoup et chauffent plutôt bien Enfin , perso, je suis satisfait ^^
chauffage toujours pas allumé ici, et vu les températures annoncées encore pour le week-end et la semaine prochaine, ça devrait pas changer…
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire
Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.
Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

quand allumer le chauffage

High-Tech

Santé-Médecine

Droit-Finances

CodeS-SourceS

Appstv

Français

Deutsch

Posez votre question
DOMINO- Dernière réponse le 20 oct. 2014 à 16:52parericRg
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.
Transmission du patrimoine : tout ce qu’il faut savoir
Location ,
justice ,
banque ,
assurances ,
vacances ,
formalités ,
consommation , …
NextPLZ ,
Actualités ,
Carte de voeux ,
Jeux en ligne ,
Coloriages ,
Cinéma ,
Déco ,
Dictionnaire ,
Horoscope ,
Salon littéraire ,
Programme TV ,
Cuisine
( Recette )

Coiffure ,
Restaurant ,
Test débit ,
Voyage ,
Résultat législatives

quand allumer le chauffage
GAZ – Les tarifs du gaz augmentent et 75% des Français baissent le radiateur et disent avoir froid. Pourtant, il existe des astuce pour mieux se chauffer sans se ruiner. LCI vous les livre.
2016-11-15T08:30:00.000Z Laurence Valdés
La facture de gaz repart à la hausse. + 1,59% hors taxe au 1er novembre.  Près de sept milions d’abonnés sont concernés.  Dans le détail, la hausse sera de 0,5% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,6% pour ceux qui s’en servent pour le chauffage et de 1% pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude. 
Sans surprise, lorsque le prix monte, vous choisissez de baissez un peu la température. 75% des Français déclarent ainsi avoir froid chez eux. Pourtant, quelques bons réflexes peuvent vous permettre de ne pas vous geler sans exploser les frais. Voici nos 7 conseils. 
Dépoussiérez vos radiateurs
La saleté et les meubles autour gênent leur fonctionnement. Nettoyez avec un torchon humide d’eau savonneuse. Vous pouvez en outre utiliser une « brosse coudée » pour les coins. Il en existe des modèles qui s’emboitent sur un aspirateur. Ne placez pas non plus de meubles à proximité ni ne posez aucun objet dessus car cela empêcherait la bonne circulation de l’air. Evitez aussi de peindre vos radiateurs, la peinture limiterait le rayonnement de la chaleur.
Entretenez votre chaudière
C’est une obligation légale : vous devez faire entretenir votre chaudière une fois par an. Cela coûte environ 100 euros. Vite rentabilisés : une chaudière bien entretenue, c’est 12% d’économie d’énergie. La sécurité, c’est aussi des économies. 
Programmez votre chauffage
Près de 20% des Français se disputent à cause de la température à la maison, selon une enquête menée par l’Ifop pour Atlantic . Posez un thermostat d’ambiance programmable sur votre installation de chauffage pour ne chauffer que lorsque c’est utile. Idéalement 19,5 degrés lorsque vous y êtes et 18 degrés en votre absence ou la nuit. 
Installez des robinets thermostatiques
Un degré de moins, c’est 7% d’énergie économisée. Le robinet thermostatique sert à régler la température de chaque pièce au degré près en modulant automatiquement le débit d’eau chaude du radiateur. Il permet donc de peu chauffer une pièce inutilisée sans pour autant y couper le chauffage – ce qui pourrait provoquer de la condensation et favoriser la moisissure sur les murs. Il coûte environ 20 euros et peut faire baisser la facture annuelle de chauffage de 10 à 20%. Seul bémol : il fonctionne uniquement sur les radiateurs à eau.
Si votre radiateur est chaud en bas mais froid en haut, c’est qu’il a besoin d’être purgé afin d’expulser l’air accumulé dedans. Pour cela, arrêtez la chaudière et attendez que les radiateurs soient froids. Dévissez lentement la vis de purge (à l’autre extrémité du robinet) après avoir placé un récipient dessous. Le purgeur doit siffler puis cracher un peu d’eau. Refermez à la main après quelques secondes. Reste à rétablir la pression en remettant de l’eau dans le circuit grâce au robinet généralement situé sous la chaudière.
Vérifiez l’isolation des portes et fenêtres
Pour éviter que l’air froid s’infiltre chez vous, remplacez les joints de vos fenêtres. Quand ils sont usés, les infiltrations passent en effet entre la partie fixe et le battant. A environ 1 euro le mètre, vous éviterez du même coup les courants d’air le bruit venant de l’extérieur. Pensez à vérifier leur état tous les deux ans. Pour vos portes, vous pouvez choisir les mêmes joints, des bas de porte adhésifs ou à visser ou encore un bon vieux boudin. Attention toutefois : les infiltrations d’air doivent être conservées si votre maison n’est pas équipée d’un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC).
Pour conserver la chaleur en hiver (et la fraîcheur en été), fermez les volets, stores ou rideaux. Ils contribuent à isoler votre pièce de la température extérieure. Pour régénérer l’air, il vous faudra cependant ouvrir grand vos fenêtres 5 à 10 minutes chaque jour.
Le ramadan se poursuit jusqu’à fin juin: le calendrier des fêtes religieuses
« Ventes privées » VS soldes d’été du 28 juin: quelles différences ?
Soldes d’été 2017: découvrez le calendrier pour faire de bonnes affaires département par département
Oui, les produits cosmétiques sains et sûrs existent: « 60 millions de consommateurs » vous explique comment déchiffrer une étiquette
Climat : pourquoi le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sonne comme un coup de tonnerre pour la planète
Gaz, consultation chez le médecin… Ce qui change (en bien ou en mal) pour votre budget ce 1er mai
Prix du gaz : bonne nouvelle, les tarifs baissent de 3,3 % en mai
C’est l’heure de la pause pour notre fil info, on vous souhaite une excellente nuit, et rendez-vous dès 7 heures demain pour suivre avec nous toute l’actu de ce mardi !
Une erreur judiciaire qui fait froid dans le dos…
Quand Myriam El Khomri se dit « officiellement soutenue » par Emmanuel Macron, son adversaire Pierre-Yves Bournazel a le soutien… du Premier ministre, Edouard Philippe. En Marche, difficile à suivre ?

quand allumer le chauffage

Vous pouvez télécharger les gratuitsadblock et flashblock  pour supprimer la bannière de publicité ci-dessous,   imposée par notre hébergeur  
Bonsoir (bonjour) à tous, Je me demandais quand prévoyiez vous de rallumer le chauffage? Avez vous une date limite? Est ce que vous décidez en fonction de la température dans la maison? Est ce en fonction de votre ressenti? J’ai eu un vif débat ce soir avec une connaissance parce que je ne comprenais qu’on puisse déjà rallumer le chauffage à peine fin septembre… mes arguments tournaient autour du fait qu’il suffisait de se couvrir un peu pour combattre le « froid », que rallumer le chauffage dés maintenant c’était puiser de l’énergie juste pour son propre confort perso… Réponse de l’intéressé qui n’en a que faire de l’écologie : « je suis chez moi j’ai pas envie de mettre plein de pulls c’est pas confortable », débat stérile qui s’est terminé par « d’abord je fais ce que je veux et les écolos de service vous faîtes ch*** »…. Chez moi c’est au plus tôt dernière semaine d’octobre (nous sommes en ville avec une assez bonne isolation) et vous, vous en pensez quoi? Vous gérez ça comment? Et autour de vous ça se passe comment?
TSD Age: 30 Localisation: Auvergne Date d’inscription : 03/03/2009
désolée mais avec 8° à 6h30 au réveil j’allume une heure dans la salle de bains, 2h dans le salon et j’éteins quand les enfants sont partis et je rallume en soirée max 20°, pas de date précise mais en fonction de la météo
reveuse Age: 49 Localisation: charleroi belgique Date d’inscription : 24/04/2008
j’ai du 8° aussi tôt le matin. j’ai commencé à faire un petit feu hier. le chauffage ça attendra encore quelques semaines. cela dépend bien sur des températures nocturnes et de l’humidité. (j’habite à la campagne) sauf peut-être dans la chambre de ma petite fille.
D.A.V. Localisation: finistère Date d’inscription : 06/06/2008
il fait 4° dehors au petit matin (je suis en montagne), à peine 10° dans la véranda et 14° dans la maison. L’après midi et le soir, j’ai 20° dans la véranda, et 16 ou 17° dans la maison selon l’ensoleillement de la journée. J’allumerai le chauffage quand on sera tombé à 12°, mais c’est vrai que cette année, l’hiver est en avance !! Pour l’instant, on met des pulls et des grosses chaussettes (les chaussettes fines sont déjà rangées au rayon « vêtements d’été »). Les années passées, j’allumais quelques jours en octobre, mais ne chauffais en permanence qu’à partir de novembre (toujours sur la base d’une température de 12° la nuit et 14° le jour dans la maison)
C’est tellement personnel, cette question !!! _Tu habites une ville du sud, un petit bled dans la montagne, une grande ville du nord, un village en bord de mer atlantique ???_Et si c’est la même région : Tu habites un studio exposé sud, une grande maison ancienne un peu sombre,une maison contemporaine toute vitrée ? _Et si c’estle même logementet la même ville!! : Tu loges des enfants en bas âge, des personnes âgées, tu es en bonne santé ? _Enfin, il y a aussi la question de priorités. Depuis que je fréquente ce forum, j’ai pris conscience de tas de problèmes écologiques dont j’ignorais l’existence. Parce que j’avais d’autres priorités ou parce que je n’y avais pas réfléchi. J’avais avancé sur certains point et moins sur d’autres. Personne n’aura la même réponse.Bref, je crois qu’un débat animé sur ce sujet est forcément stérile. A fortiori avec des personnes qui n’ont pas de préoccupations écologistes. Bon, je vais tout de même apporter ma contribution au sujet.Donc, nous vivons dans le « grand nord ». On est en ce moment à 2 ou 3°c le matin. Je ne « rallume » pas le chauffage pour la simple raison qu’il n’est jamais éteint.En fait, on demande 20°c toute l’année. Si la température de la maison descend sous les 20, le chauffage se déclenche. Quelque soit la saison. Je sais que je vais en faire hurler plus d’un, mais je précise que nous sommes chauffés en géothermie, que ça ne consomme rien du tout, mais que en contrepartie, c’est très peu maniable à cause du plancher chauffant. Donc impossible (et inutile) de bidouiller le thermostat sur la journée ou selon les pièces, ni même selon la saison. Nous avons mis plus d’un an à trouver le bon équilibre, alors on ne touche plus à rien.Voila ! Encore un cas particulier…….
-Françoise- Date d’inscription : 20/06/2008
La personne avec qui j’en discutais hier avait 17° chez elle en après midi. C’est vrai que pour le moment je ne me plains pas nous avons une température stable de 19-20° dans la maison toute la journée (un peu moins tôt le matin). Je sais qu’en campagne c’est plus rude, c’est pour cela que j’avais précisé que j’étais en ville. Mes parents qui sont en campagne font également une petite flambée le soir, quel plaisir d’avoir une cheminée !!Enfin de mon point de vue, quand on a 17° chez soi, que l’on est pas malade et que l’on a pas d’enfant il me semble que l’on peut quand même choisir l’option mettre un pull et des chaussettes :-)
TSD Age: 30 Localisation: Auvergne Date d’inscription : 03/03/2009
J’ai répondu en même temps que toi Françoise. Effectivement c’est une question compliquée puisque chaque cas est différent, je demandais surtout par curiosité, pour connaitre les avis de personnes qui prennent plus souvent en compte l’aspect « écologique » de ce genre de questions en comparaison avec le discours de quelqu’un qui « s’en fiche ».Mais oui de nombreux paramètres entrent en compte : si j’avais 8° le matin en ce moment je serrerais très fort les dents et rêverais à un chauffage d’appoint dans la SDB, je ne réagirais pas de la même façon si j’avais des enfants, ou si j’étais malade, etc. En ce qui me concerne je suis en centre ville, dans une maison type 1930 de la métropole lilloise, l’isolation n’a jamais été refaite et c’est très bien ainsi puisque elle est plus que correcte. On tourne, en extérieur, aux alentours de 8-10° le matin.
TSD Age: 30 Localisation: Auvergne Date d’inscription : 03/03/2009
Jusqu’au début de cette année je vivais dans une maison à la campagne, sans isolation et avec un chauffage électrique. Donc je chauffais le moins possible. Concrètement, j’attendais le plus longtemps possible pour commencer à chauffer (jusqu’à ce que je craque, sous mon troisième pull). L’hiver dernier je n’ai jamais allumé le chauffage ; j’ai juste chauffé avec un petit poêle à bois. J’ai tenu bon, malgré les températures négatives et la neige, parce que je savais que je n’aurais pas les moyens de payer la facture si j’allumais les radiateurs. Je n’ai jamais chauffé ni ma chambre, ni la salle de bain mais ça ne me posait pas de problème. La température peut descendre très bas la nuit, je m’en fiche : j’ai une couette et un édredon et éventuellement une bouillotte. Le plus dur, c’est le matin : quand il fait moins de 10° dans la maison, on n’a pas tellement envie de sortir du lit…
Philomenne Administrateur Age: 45 Localisation: Complètement à l’ouest Date d’inscription : 25/08/2009
-Françoise- a écrit: C’est tellement personnel, cette question !!!
Je suis persuadée qu’on s’habitue. Il n’y a qu’à voir comme il est difficile d’encaisser les changements brusques de températures. Et à l’inverse, si on doit passer un long moment à des températures basses (ou hautes : par exemple, les gens qui vivent sous les tropiques), on finit par moins s’en rendre compte…
Philomenne Administrateur Age: 45 Localisation: Complètement à l’ouest Date d’inscription : 25/08/2009
oui, on s’y habitue ! Mon 1er (et unique) hiver sans chauffage, c’était en 2002/2003. Je vivais dans un appartement sans chauffage, au dernier étage et sans voisin de palier (donc sans logements chauffés autour du mien). J’ai eu entre 8 et 12° dans l’appartement les matins de cet hiver là, avec des « pointes » à 3° (au thermomètre sur ma table de nuit) et de la glace àl’intérieurdes fenêtres…Le soir, je branchais un petit radiateur électrique portatif dans la salle d’eau, je me déshabillais devant, me jetais sous la douche, puis me séchais et me rhabillais devant le radiateur avant de le débrancher. Le soir, je mettais mes vêtements propres du lendemain entre l’édredon et les couvertures, comme ça le matin, je sortais juste un bras de sous les couvertures, j’attrapais mes vêtements et m’habillais dans le lit ! J’en rigole aujourd’hui mais ça a été très pénible. Tant qu’on est actif, être bien couvert suffit, puisqu’on bouge, mais dès qu’on s’assied pour lire, le froid vous gagne. Je lisais avec une couverture autour des jambes, et je superposais 2 paires de chaussettes. L’hiver suivant, j’ai acheté un poële à kerdane : ça coute cher, il me fallait monter les bidons (immeuble sans ascenseur) puis les jeter une fois vides (quel gaspillage), et je ne dormais pas avec le chauffage, donc j’avais toujours aussi froid le matin. Mais au moins les journées étaient supportables avec 12 à 15°. Depuis que je suis dans ma maison actuelle (un peu plus de 6 ans), j’ai le chauffage central au gaz et je le règle à 12°, cela suffit amplement ! Quand ma femme a froid dans la journée, on « pousse » jusqu’à 14°, parfois 15° !! ou on allume la cheminée, et on a vite 22-23° partout. Elle aussi s’est habituée, mais il est vrai que dans un logement avec de jeunes enfants ou des malades ou des vieux, ce n’est pas très recommandé
Chez nous, campagne, maison en pierre de 1830 à peu près bien isolée, personne de malade et deux enfants de + de 10 ans :pas de chauffage pour le moment. Dehors il faut 8 degrés le matin, dans la maison on est entre 17 et 18 degrés. Nous n’avons pas de date précise pour remettre la chaudière, mais comme nous chauffons au propane, c’est très cher et pas écologique. On commence par rallumer la cheminée en soirée quand on tombe à 16 degrés, histoire d’enlever un peu l’humidité et de gagner quelques degrés. Puis on essaie de tenir le plus longtemps possible, en essayant de se la jouer « challenge »c’est dur pour moi parce que je suis particulièrement frileuse. L’année dernière on a craqué fin octobre, lorsque malgré la cheminée qui tournait une partie de la nuit, on s’est levés avec 12° dans la maison. Sinon, tout l’hiver la chaudière est réglé assez bas, pour avoir entre 17 et 18 degrés.
Marie-Ange Age: 46 Localisation: Seine et Marne Date d’inscription : 13/11/2009
Ici c’est le Sud avec ses avantages:encore du soleil, 20-22° dehors l’après-midi (mais entre 4 et 10° le matin), dans la maison il fait encore bon (18° le matin, 21° dans la journée), exposée plein sud on profite du soleil autant que possible – d’autant que le chauffage c’est des radiateurs électriques! Il n’y a que dans la SDB que j’ai allumé depuis quelques jours, le temps des douches des adultes le matin et du bain des enfants le soir…
Sanoal Localisation: Tarn Date d’inscription : 13/08/2010
Idem, sud-ouest, pourtant. La nuit il commence à faire froid (près d’une rivière), mais le matin on a 18°C à 7h. Ca monte sans effort à 20-21 °C au cours de la journéeLe bébé, bien habillé s’en accommode bien le matin. la maison est relativement bien isolée sauf la salle de bain. Au coeur de l’iver, on fait comme raymond pin, on s’habille et on se déshabille devant le chauffage soufflerie d’appoint. Pour le bain de mon petit gars, on le branche un peu avant. Dans notre précédente maison, à Lille, on n’avait qu’une petite cheminée en bas. Quand on rentrait, il y avait 8°C le soir, la nuit 13°C dans la chambre maxi (pas de bébé en ce temps là), on s’y habituait plutôt bien, sauf faire du feu ou allumer le poelle à pétrole, c’était chiant.Avant ça, studio à Toulouse, neuf et moche, immeuble bien isolé, je ne chauffais jamais, mes voisin de droite, gauche, haut et bas ainsi que le couloir le faisaient pour moi
sapiens Age: 33 Localisation: sud-ouest Date d’inscription : 01/12/2009
raymond pin a écrit:Le soir, je mettais mes vêtements propres du lendemain entre l’édredon et les couvertures, comme ça le matin, je sortais juste un bras de sous les couvertures, j’attrapais mes vêtements et m’habillais dans le lit !
dans une maison en pierre, il ne faut mieu pas laisser refroidir les murs : trop d’inertie; donc actuellement je chauffe le soir avec un godin installé dans la cheminée ( tout dépend des températures extérieures), ensuite au coeur de l’hiver, je met en route une chaudiére à bois avec radiateurs (mais cela est assez énergivore en bois ) donc je m’adapte avec le temps …il n’y a pas de régles, ou de dates pré-établies.
Ce n’est pas parce qu’on a des enfants qu’on ne peut pas faire attention au chauffage. Mon objectif chauffage est généralement fin octobre, là où je travaille le chauffage a été rallumé mercredi mais comme il ne fait pas si froid que ça on ouvre grand les fenètres sinon on crève de chaud (et çc’est vraiment le comble du nase!!) Je ne dis pas que je ne le ralllumerai pas plus tôt, nous sommes à la campagne en Alsace et j’ai entendu dire qu’il avait déjà gelé (je n’y crois pas trop) toujours est-il que mes enfants sont habillés correctement en journée, et la nuit ils dorment avec des chaussettes, un T-shirt et un pyjama chaud, si besoin une couverture en plus de la couette et bouillotte en noyaux de cerises. Je pense qu’ils se « renforcent » plus dans une ambiance à 17 qu’à 22 et je leur explique la pollution etc… J’ai la chance d’avoir une chaudière à plaquettes à alimentation automatique, on règle la température que l’on souhaite heure par heure, on ne s’occupe de rien et du coup on peut adapter sa consommation de bois.
misette Date d’inscription : 16/12/2009
quelque soit le temps pas de chauffage dans les chambres pourtant il y a des radiateurs dans toutes les pièces, un pyjama chaussettes couettes et couvertures en laine et c’est bon
reveuse Age: 49 Localisation: charleroi belgique Date d’inscription : 24/04/2008
Alors moi je me suis faite « avoir » hier. J’ai cuisiné toute l’après midi (une bonne partie des fameuses pommes) et j’avais chaud devant mes fourneaux. Je regarde le thermomètre 22.6°C… wouaw! Et mon ami de me dire « ah oui, j’ai oublié d’éteindre le chauffage ». Pour avoir la paix, il l’a mis en douce …
sapiens Age: 33 Localisation: sud-ouest Date d’inscription : 01/12/2009
A bordeaux,en ce moment nous avons de grandes variations de température:par exemple 7 le matin et le soir et 27 l’aprés-midi. Mais je ne veux pas allumer le chauffage.Alors on se couvre :pyjamaschaud,robe de chambre doublée,chaussette et chaussons.Au plus fort de l’hiver il nous arrive de dormir avec des bonnets. Sinon le linge de lit est important:taies,draps housses ,housse de couette tout est en flanelle.C’est plus douillet que le coton.En période de grands froids on dispose une couverture en laine entre le matelas et le draps housse.Le lit n’est ainsi jamais glacé. Les enfants et moi on se douche vers 17h00 :les murs sont encore imprégnés de la chaleur de l’aprés-midi.Et surtout il fait jour pas besoin d’allumer la lumière. Sinon dîner d’une bonne sauce au lentilles ou au haricots blancs ça réchauffe bien.
MesChersConciterriens Date d’inscription : 29/07/2010
Les enfants et moi on se couche vers 17 h00 !!! Nan…..c’est la sieste??!! Bah nous pour l’instant il reigne un 18 degrés qui convient à tous.. sauf à madame… mais disons qu’elle fait l’effort qui est plus économique qu’autre chose…une bonne souplette remet tout le monde d’accord !!
streamer Localisation: Marne Date d’inscription : 16/12/2009
On voulait alumer le chauffage….mais on ne parvient pasà faire fonctionner la chaudière !!! Dans un sens ça m’arrange !
floriali Localisation: la campagne près de Paris Date d’inscription : 30/09/2009
je relance le sujet car cette année dans le sud nous avons une arrière saison tres chaude et cela nous fait faire des economies. maison individuelle en campagne, bien exposée jusqu’à 14h30 en plein hivers, nous etions maitre d’oeuvre pour sa construction et nous avons pu donc investir dans l’isolation; nous avions opté il y a 16 ans pour un chauffage au sol au fioul. il y a deux ans nous avons investi dans un poele à bois pour l’inter saison sachant que nous recuperons le bois pour nous chauffer dans la famille, donc pour l’instant nous n’avons pas besoins d’en acheter. nous allumons le poele des que le soleil ne chauffe plus la maison et nous arretons de mettre du bois à une temperature de 20 sachant qu’ensuite elle retombe dans la nuit. je ramasse lors des mes balades le petit bois et tout le long de l’année les pignes de pins tombés des arbres et celles grignotés par nos amis les ecureuils. je garde aussi les lavandes et les romarins que nous taillons et les cagettes des fruits et legumes abimées. cela nous permet à l’heure actuelle de ne pas encore lancé le chauffage au sol sachant qu’une fois qu’il est lancé on ne peut pas l’arreter pour un jour ou deux. et lorsqu’il fonctionnenous reglons le thermosta pour qu’il s’enclache uniquement à une certaine temperature. nous utilisons en periode froide des draps chauds; la couette n’est pas indispensable sauf pour les enfants.en fait nous chauffons seulement 3 mois avec le fuel car des le mois de mars nous relançons uniquement le poele. dans la salle de television qui est au sous sol donc pas au meme niveau que le poele nous avons des couvertures tricotées mains ou des plaids polaires cadeaux des sociétés de ventes par correspondantes (chez qui maintenant nous ne sommes plus clients)et mon mari a installé un chauffage soufflant de salle de bain avec un programmateur pour qu’il chauffe aux heures creuses uniquement.
manou Age: 55 Localisation: provence Date d’inscription : 24/11/2011
Je l’ai rallumé deux heures un jour où, en plus de faire très froid, il pleuvait des cordes et j’arrivais pas à me réchauffer malgré trois pulls et une couverture. A part ça, je fais de la résistance, comme chaque année. De toute façon, on l’allume si on a froid et qu’il fait moins de 18°. On chauffe jusqu’à atteindre les 18-19°. Et comme on est rarement à la maison (enfin, moi, surtout. L’homme est plus souvent là mais il est aussi plus résistant au froid), ça n’arrive vraiment qu’entre décembre et mars. L’hiver quoi. Celui qui commence le 21 décembre comme le vrai hiver. Pas celui de la rentrée scolaire qui s’appelle en fait AUTOMNE. Si si, j’vous jure. Il n’y a pas que deux saisons, il y en a 4. Alors oui, j’allume le chauffagel’hiver.Pour le reste du temps, on a des couvertures. D’ailleurs, je me suis mise au tricot, pour voir.
Emma Date d’inscription : 22/06/2009
pour ma part jusqu’à hier soir, on n’avait pas allumé le chauffage. un bon feu dans la cheminée, un chauffage d’appoint dans la salle de bain (soufflant et qui chauffe vite)et la chambre du petit (bain d’huile) pour le matin quand il s’habille, et après, je fais monter la t° pendant la journée… mais bon, hier, le petit malade et on rentre de weekend, la maison était à 10°, donc j’ai craqué. le thermostat de ma chaudière a gaz étant un peu bizarre (si je le mets pour se déclencher en dessous de 15, il chauffe à 20° ds la maison)il faut que je bidouille jusqu’à ce que celui ci ne se déclenche qu’en dessous de 16° (verif avec un thermomètre électronique….)comme ca elle se déclenche la nuit ou le matin seulement.
slcamille Age: 35 Localisation: idf Date d’inscription : 18/02/2011
J’aimerais bien que le « vrai » hiver commence le 21 décembre :-p Ici, pas encore de neige exceptionnellement cette année mais quand même chauffage un minimum pour arriver à un 17-18 poussif… et notre maison est quand même bien isolée à la base =( Je dois dire qu’en dessous de 16 j’ai du mal, même en m’habillant…mais peut-être qu’en descendant progressivement la température… Les seuls moment où on arrive à se réchauffer sans c’est quand il y a du soleil et avec toutes les vitres du salon ca chauffe vite, sauf que le soleil en automne c’est pas toujours gagné d’avance non plus.
nodame Date d’inscription : 27/04/2011
De même, ici pas de neige encore c’est exceptionnel!! Dehors, la nuit c’est un petit négatif avec -5° seulement, et la journée à l’extérieur et tant qu’il y a du soleil, on monte à 10° 13°. Dans la maison (petite, bien orientée et donc bien ensoleillée, et très bien isolée, on a entre 16° et 19° au matin, puis ça monte dans la journée avec le soleil….Donc le poêle à bois (seul et unique mode de chauffage dans la maison) ne tourne que les jours de mauvais temps après 18h le soir (ou lorsque les T° négatives dehors persistent la journée) et qu’on ne décolle pas des 16° 17° intérieur…. Alors ça va…Mais cela reste pour nous une année exceptionnelle. Cependant comme la journée il n’y a personne àla maison, meme en plein hiver on ne chauffe que le soir en rentrant!!
Mandoline Age: 34 Localisation: Hautes-Alpes Date d’inscription : 12/01/2011
Bonjour, cette année j’ai remporté une immmmmmense victoire,lorsque le chauffagiste est venu faire l’entretien de la chaudiére mazout mon mari lui a demandé de couper le circulateur que envoye l’eau chaude dans les radiateurs (faut dire qu’ils sont au mini minimum depuis leur instalation) etpuis nous habitons la maison du milieu d’un groupe de 3 ,les 2 autres sont habitées par des personnes agées super frileuses,les murs exterieurs sont en pierre de plus de 50cm d’épaisseur. Pour le reste ,il y a le poele à bois qui sert à chauffer toute la maison et préparer une grande partie de nos repas. Pascale
pascale Age: 45 Localisation: Namurois Date d’inscription : 22/10/2011
Pascale, ça veut dire que vous avez supprimé la chaudière ?Ici, elle ne fonctionne que 3-4 heures le soir, jamais en continu. Elle sert à chauffer la pièce où elle se trouve et toute une partie de la maison. Pour la cuisine onaun poêle à bois qui brûle surtout des palettes et n’est pas poussé à fond. Il a remplacé une cheminée qui était plus décorative qu’efficace. édit : je crois avoir compris : Pascale, c’est une chaudière qui sert aussi à l’eau chaude ? La mienne ne fait que le chauffage.
Cerise Administrateur Date d’inscription : 07/05/2007
ici non plus la chaudière n’a pas encore été ralumée elle tourne juste pour l’eau chaude et le circuit pour les radiateurs est coupé. par contre quand il fait froid le poele a bois fonctionne surtout en soirée. je voudrais un deuxième poele pour mettre dans la partie salle a manger mais j’aurais envie d’un vieux de récup’ ou je pourrais réchauffer des aliments etc au dessus…
caramelle Date d’inscription : 23/11/2011
Nous avons un chauffage central au bois, couplé avec des panneaux solaires pour l’eau chaude, l’été et quand il fait beau. Mais je trouve que dès fois, quand il fait vraiment froid ça chauffe pas terrible. Dans le salon, j’ai un poêle ancien en fonte où je peux aussi cuisiner dessus. C’est génial ! Chez nous, il fait assez frais et humide, alors le feu et sa chaleur sont les bienvenus. J’aurai bien aimé mettre un gros Kacheloffe qui chaufferait toute la maison. Mais celle-ci est ainsi faite que ce n’est pas possible. En plus, si on a une panne d’électricité, on risque de ne pas avoir de chauffage …le système fonctionne avec une ventilation qui permet au feu de dégager les fumées et en même temps , ça attise la flamme. Donc, heureusement, qu’on a notre petit poèle dans le salon, en cas de panne électrique. C’est un comble, avoir un chauffage au bois et être dépendant de l’électricité pour se chauffer !!! Pour le bois, mon mari chaque année prend un lot et nous le faisons nous-même. Cela revient bien moins cher que l’acheter. Dans notre commune, il y a un tirage au sort, pas d’enchère. C’est un système plus juste.
evie57 Age: 52 Localisation: Moselle Date d’inscription : 24/11/2011
J’ai envoyé diffèrent messages qui ne sont pas affichés. Quelqu’un peut me dire où ils sont? Quand je clic sur envoyer ,un petit texte disant message envoye apparait brievement. édit admin : bizarre, tu ne confonds pas avec des mp (messages perso : à voir dans « messagerie »= « boîte d’envoi » ou « messages envoyés ») ? parce que quand on poste un message sur le forum, comme tu viens de le faire ici, il apparaît forcément
pascale Age: 45 Localisation: Namurois Date d’inscription : 22/10/2011
Ici le chauffage est rallumé depuis la fin octobre. Maison en pierre sur deux étages, pas d’isolation, 4 mètres de plafond, pas d’ensoleillement l’hiver. Ca tourne au minimum, et je coupe complètement la chaudière la journée de 7h30 à 17h00. Il fait 17 dans le séjour, 15/16 dans la chambre et 13/14 dans la salle de bain quand je rentre.
Panthera Pardhus Administrateur Date d’inscription : 11/12/2010
Merci Admin ,drôle de speudo (je rigole). Y a rien là où je suis allée voir,mais je pense que le probléme est là où j’abandonne la flêche de ma souri,certains endrois sont plus sensible que d’autres. Pascale
pascale Age: 45 Localisation: Namurois Date d’inscription : 22/10/2011
En réponse à Cerise , effectivement , elle chauffe l’eau aussi. Pour Caramelle, IL y a ,en Belgique,un journal (payant +-2,50€) qui publie des annonces gratuites.La dedans j’ai trouvé ma cuisinière à bois pour un prix très intéréssant.
pascale Age: 45 Localisation: Namurois Date d’inscription : 22/10/2011
Un truc de grand mere, faire sèché les pluches de pommes de terre et les brûler dans le poele. Cela pour aider au décrassage de la cheminée. Ca vaut ce que ça vaut mais je le fais une à 2 fois par semaine et je n’ai jamais eu de feu de cheminée(elle est ramonée 2 ou 3 fois par an.).
pascale Age: 45 Localisation: Namurois Date d’inscription : 22/10/2011
pascale,c’est quoi le nom du journal?(suis belge aussi et du namurois )
caramelle Date d’inscription : 23/11/2011
pascale a écrit: Un truc de grand mere, faire sèché les pluches de pommes de terre et les brûler dans le poele. Cela pour aider au décrassage de la cheminée. Ca vaut ce que ça vaut mais je le fais une à 2 fois par semaine et je n’ai jamais eu de feu de cheminée(elle est ramonée 2 ou 3 fois par an.).
Philomenne Administrateur Age: 45 Localisation: Complètement à l’ouest Date d’inscription : 25/08/2009
pascale a écrit: Un truc de grand mere, faire sèché les pluches de pommes de terre et les brûler dans le poele. .).
C’est un grand débat avec ma belle-mère, ça ! :p Chez nous avec mon mari, nous avons max 18°C la journée, et 16°C la nuit (on a un thermostat). On dort bien mieux quand il fait frais… Le souci est que je travaille la moitié du temps chez moi, devant l’ordi: au bout d’un moment, avec 18°C devant l’écran sans bouger, on caille un peu. Solution : deux pulls et des mitaines pour travailler Mais j’aime bien m’emmitoufler, ça me donne une sensation de confort, de cocooning finalement… Quant à ma belle-mère, elle c’est 22°C minimum chez elle, en plus en Bretagne au bord de la mer où il fait souvent très doux… Je ne comprends pas. Je suis toujours mal à l’aise chez eux, on crève de chaud (habitude ?), en plus c’est du chauffage au sol, erk. Bref, le chauffage en septembre ou la nuit en Bretagne, je ne comprends pas du tout non plus. Mais bon, elle est aussi du genre à quitter une pièce et à faire autre chose en laissant lumière et TV allumée, donc pour se comprendre… :/ Mes parents chauffaient très souvent avec la cheminée en hiver, on a du coup prix le réflexe « pull » quand on a froid, sans même penser à allumer ou monter le chauffage. Du coup, on a allumé celui-ci fin octobre, puis ré-éteint. Il ne doit être allumé que depuis 2 semaines…
wiine Age: 37 Localisation: essonne Date d’inscription : 21/02/2008
Bonjour, pour le ramonage ,nous disposons d’un regard dans la cheminée et le voisin nous prête son furet,cela nous coûte rien alors ont le fait plus que le minimum légal. Un autre truc de mes grands parents, les boulettes de journal froisser des feuilles de journal (pas en papier glacé) les mettre dans un seau d’eau toute une nuit le lendemain les sortir en les pressant trés fort (ça fait des especes de prtites boulettes de la taille d’un point) bien faire secher Je m’en sert pour allumer le feu et ma grand mére les melangait au charbon pour réduire sa consommation. Pascale
pascale Age: 45 Localisation: Namurois Date d’inscription : 22/10/2011
Pas de date précise. Je me couvre bien et j’allume le chauffage quand je ressens que ce n’est pas agréable de se réchauffer sans chauffage. Le plus tard possible. Là on est début nov., je suis en appartement en région toulousaine, probablement chauffé par le voisin du dessus, mais dans tous les cas bien isolé. Je me suis posée la question samedi soir je crois, j’ai attrapé une couette pour le canapé. Peut-être j’allumerai le chauffage bientôt mais franchement je pense arriver à tenir encore quelques semaines.
gAlly Yokosuka Date d’inscription : 22/10/2013
Ici, en montagne, avec 8° dehors, j’ai rallumé le poêle à bois au début de la semaine. La maison est bien isolée, mais placée sur une butte est exposée à tous les vents, et il y en a pas mal en ce moment. Déjà en Septembre il y avait eu quelques jours très froids qui m’avaient obligée à allumer, puis le temps s’étant remis au beau et bien radouci j’avais éteint. Maintenant c’est parti pour 5 à six mois non stop. Malgré tout, la maison étant grande, avec le poêle je n’obtiens pas une température dépassant 16° au cœur de l’hiver, et encore faut-il qu’il ne soit pas trop froid. Alors l’entassement des pulls je connais ! En ville c’est bien différent. Un hiver, ma fille, étant à Rodez, n’a pas allumé le chauffage de son appartement un seul jour, il était chauffé par les voisins de tous les côtés, notamment par un cabinet médical en dessous…
Cinderella83 Age: 83 Localisation: En montagne méditerranéenne Date d’inscription : 13/10/2013
J’ai rallumé hier mais faible. Il fait 18 dans la maison, c’est parfait pour nous car c’est une chaleur très homogène donc on a un ressenti supérieur. Et aussi, un pull et des chaussettes.
delphineL Localisation: SUD OUEST Date d’inscription : 07/12/2012
Cinderella83 Age: 83 Localisation: En montagne méditerranéenne Date d’inscription : 13/10/2013
C’est un amour de chien, hyper fidèle et très câlin. Il est aussi têtu, et un peu trop gâté mais c’est pas sa faute, c’est la faute de sa maîtresse!
delphineL Localisation: SUD OUEST Date d’inscription : 07/12/2012
delphineL a écrit: C’est un amour de chien, hyper fidèle et très câlin. Il est aussi têtu, et un peu trop gâté mais c’est pas sa faute, c’est la faute de sa maîtresse!
Cinderella83 Age: 83 Localisation: En montagne méditerranéenne Date d’inscription : 13/10/2013
Après avoir bénéficié de locations dans des immeubles chauffés, cet hiver sera plus rude. J’ai une cheminée avec insert qui fera l’affaire autant que possible, avec du bois de récupération (du beau que les gens laissent). Malheureusement, elle ne chauffe que la pièce car il y a une poutre au plafond qui empêche l’air chaud de circuler ! Bien sûr, un petit coup dans la salle de bain dès que nécessaire car pas question de grelotter en faisant la toilette ! Mais c’est petit et ça chauffe vite.Sinon ce sont des grille-pains, qui consomment beaucoup et ne chauffent guère. Donc le plus tard possible et mollo !
Yoh Date d’inscription : 11/10/2013
Oui Cinderella. Et c’est un petit chien adorable. Quand je suis alitée car malade, il se colle à moi (comme d’hab) mais personne ne peut l’en déloger, il grogne (alors qu’il ne grogne jamais). Même par la gourmandise, il résiste alors que c’est un affreux gourmand. Il fait la bouillotte et pose son museau sur moi pour être prévenu dès que je bouge. J’adore ce chien, il est hyper patient avec les enfants, il a été habitué tout jeune, il les adore. C’est aussi mon chauffage d’appoint le soir quand je bouquine, il me chauffe les genoux. Et il consomme peu vu son poids 
delphineL Localisation: SUD OUEST Date d’inscription : 07/12/2012
Chez nous, les voisins du dessous ne chauffent pas (ils sont chauffée par la dame encore en dessous) et nous sommes au dernier étage en angle, donc froid par 3 côtés, les plus vastes évidemment. L’an dernier, on avait pas mal chauffé pour cause de nouveau-né, et cette année, pour l’instant, pas de chauffage. Pourtant, il commence à faire sacrément froid la nuit. Ce qui me fait penser qu’on va sortir la turbulette en laine de mérinos pour la bestiole, parce qu’elle a les mains gelées, le matin. J’ai des câlins de glaçon au réveil…
Emma Date d’inscription : 22/06/2009
Échanger sur la simplicité volontaire : réflexions, expériences
 par TSD le Mar 28 Sep 2010 – 23:55
 par reveuse le Mer 29 Sep 2010 – 7:43
 par D.A.V. le Mer 29 Sep 2010 – 8:40
 par Invité le Mer 29 Sep 2010 – 9:09
 par -Françoise- le Mer 29 Sep 2010 – 10:53
 par TSD le Mer 29 Sep 2010 – 11:02
 par TSD le Mer 29 Sep 2010 – 11:14
 par Philomenne le Mer 29 Sep 2010 – 13:07
 par Invité le Mer 29 Sep 2010 – 14:45
 par Philomenne le Mer 29 Sep 2010 – 15:55
 par Invité le Mer 29 Sep 2010 – 18:41
 par Marie-Ange le Mer 29 Sep 2010 – 18:57
 par Sanoal le Mer 29 Sep 2010 – 21:43
 par sapiens le Jeu 30 Sep 2010 – 9:12
 par Invité le Jeu 30 Sep 2010 – 10:32
 par Invité le Jeu 30 Sep 2010 – 17:41
 par misette le Jeu 30 Sep 2010 – 21:33
 par reveuse le Jeu 30 Sep 2010 – 21:46
 par sapiens le Ven 1 Oct 2010 – 8:44
 par MesChersConciterriens le Ven 1 Oct 2010 – 9:50
 par streamer le Dim 3 Oct 2010 – 11:02
 par floriali le Dim 3 Oct 2010 – 12:05
 par manou le Dim 27 Nov 2011 – 22:31
 par Emma le Lun 28 Nov 2011 – 10:03
 par slcamille le Lun 28 Nov 2011 – 11:55
 par nodame le Lun 28 Nov 2011 – 13:33
 par Mandoline le Lun 28 Nov 2011 – 21:04
 par pascale le Lun 28 Nov 2011 – 23:26
 par Cerise le Mar 29 Nov 2011 – 9:54
 par caramelle le Mar 29 Nov 2011 – 10:32
 par evie57 le Mar 29 Nov 2011 – 10:58
 par pascale le Mar 29 Nov 2011 – 13:37
 par Panthera Pardhus le Mar 29 Nov 2011 – 22:38
 par pascale le Mer 30 Nov 2011 – 15:49
 par pascale le Mer 30 Nov 2011 – 15:56
 par pascale le Mer 30 Nov 2011 – 16:02
 par caramelle le Jeu 1 Déc 2011 – 5:46
 par Philomenne le Jeu 1 Déc 2011 – 9:10
 par Invité le Jeu 1 Déc 2011 – 17:47
 par wiine le Jeu 1 Déc 2011 – 21:42
 par pascale le Sam 3 Déc 2011 – 21:58
 par gAlly Yokosuka le Mar 5 Nov 2013 – 10:31
 par Cinderella83 le Mar 5 Nov 2013 – 10:55
 par delphineL le Mar 5 Nov 2013 – 14:50
 par Cinderella83 le Mar 5 Nov 2013 – 15:15
 par delphineL le Mar 5 Nov 2013 – 15:18
 par Cinderella83 le Mar 5 Nov 2013 – 15:24
 par delphineL le Mar 5 Nov 2013 – 19:24
 par Emma le Mar 5 Nov 2013 – 21:41

quand allumer le chauffage
www.notre-planete.info : environnement, nature et sciences de la Terre
Vous n’êtes pas connecté en tant que membre du site, certaines fonctionnalités ne sont donc pas disponibles. Pour les utiliser, vous devez êtremembreet identifié via la zone d’authentification située en haut à droite.
Pourquoi laisser le chauffage allumé la nuit en hiver ?????
Je suis consterné de voir le nombre de personnes qui laisse leur chauffage allumé la nuit en hiver. On est pas au pôle nord. Faut quand même pas abusé. Quiand on est au chaud sous la couette ou les couvertures, on n’a pas besoin de laisser le chauffage allumé la nuit en France.
Tout d’abord, je n’aimerai pas recevoir leur facture d’énergie. 
Ensuite, si tout le monde était plus raisonnable on pourrait réduire notre consommation d’énergie de manière significative.
Dans une chambre il n’est effectivement pas utile de chauffer et on dort très bien avec 15°C. Par contre dans la pièce principale on peut laisser un peu de chauffage en hiver la nuit, c’est moins cher.
Responsable du site notre-planete.info
Je ne me pose pas la question, je me chauffe uniquement au bois, et la nuit, je ne me lève pas pour remettre une buche.
15° faut pas abuser! car oui, sous la couette le corps est au chaud mais la tête? à moins de dormir avec un bonnet de nuit (tue l’amour), et dormir tête sous la couette c’est l’asphyxie assurée!
Mais les femmes ont, la plupart du temps, suffisamment de cheveux sur la tête pour ne pas avoir froid 
Responsable du site notre-planete.info
Perso, j’ai jamais dormi avec le chauffage la nuit en hiver.
Et de plus, on parle là d’un confort grâce aux énergies actuelles mais on oublie souvent de se demander : Comment faisait-on avant ? Comment faisaient nos parents, grand-parents…  ?
Je pense pour ma part que c’est cette société actuelle de consommation et de confort qui a tout simplement créé de nouveaux besoins dont les anciennes générations se passaient très largement. Et cela ne concerne pas que la consommation d’énergies. 
Comment faisait nos parents et grand parents ?
C’est simple a la campagne on dormait au dessus ou a coté de l’étable ou de la bergerie selon le cas, si non on dormait dans une pièce unique a coté de l’âtre et on retrouvait pépé mort de froid dans les cabinets au fond du jardin et les maladies pulmonaire était légion, en ville on se chauffait au charbon ou au bois, quant j’avais dix douze ans je me coltinais deux seaux de charbons sur quatre étages, on commençait la nuit a 30/35° et on la terminait a 16/17° voir moins selon les hivers, le modernisme que vous dénoncé a tord a mon avis a le mérite d’avoir une température ambiante constante, après a chacun de régler le thermostat selon ça convenance, perso quant je commence a mettre en marche les lumières je ferme les volets, le thermostat ce déclenche la pièce principale monte a 20° , au bout de trois heures le thermostat descend a 18° et on regarde la télé en robe de chambre, ma chambre est toujours entre 19 et 20° sans la chauffer, d’ailleurs le haut ne chauffe pratiquement jamais hormis la salle de bain, je pense que la chaleurs du bas chauffe le haut
Désolé mais ce genre de question, comment ils faisaient avant, me fait toujours sourire Avant le tgv il fallait 12h pour rejoindre Marseille Avant la voiture il fallait 5/6 jours en diligence pour rejoindre Marseille Avant la télé il y avait la radio et avant la radio il y avait la veillé Avant le PC on faisait comment pour discuter ? Ben avant le chauffage central il y avais le poêle a charbon Je pense que nous ne devons pas être esclave du modernisme mais que nous devons nous en servir a bon escient et sans abus. Je ne sais pas votre âge, mais les gens de ma génération on souffert des privations dans leurs jeunesses nos parents encore plus que nous et nos grands parents encore plus que nos parents et croyez mois le confort dont nous profitons nous savons l’apprécier et dans l’ensemble nous n’en abusons pas car nous savons le prix des choses, par contre nos enfants qui on entre 25 et 45 ans vivent dans le gaspillage permanent (pas tous bien entendue) car ils n’on manqué de rien depuis leur naissance, vous savez parfois il m’arrive d’acheter trop de pain et bien le soir je le coupe en tartines je le congèle et je le passe au grille pains le matin pour mon petit déjeuner et je ne suis pas le seul a le faire, usons mais n’abusons pas Ceci dit médicalement parlant il est plus sain de dormir dans une pièce fraîche que dans une pièce surchauffé petite astuce, l’été quant il fait très chaud je mais un drap blanc humide devant les fenêtres coté soleil, fraîcheur assuré et pas besoin de clim
Je suis dans l’ensemble à peu près d’accord avec tout ce qui a été dit. Ce que je veux dire c’est qu’il y a de l’abus dans le sens que l’homme ne se contente pas de ce dont il a besoin mais qu’il en veut toujours plus. Ca se voit dans la consommation de tous les jours mais aussi à d’autres niveaux comme par exemple la surpêche. Avons nous besoin de vider les océans pour subvenir à nos besoins ? non, bien évidement.
Quant aux consommations d’énergies, si vos connaissances font attention, c’est très bien mais ce n’est pas le cas de tout le monde bien malheureusement. 
Alors, cet état de fait est surement plus visible dans les grandes villes. Je suis de Paris et c’est ce que je constate.
Vous devez lireles règles d’utilisationdu forum avant de poster votre réponse ! En répondant à cette discussion, vous acceptez les conditions d’utilisation des forums.
Merci de répondre à cette question anti-script :sur quelle planète vivons-nous ? C’est la

Surfez sans aucune publicité et souteneznotre-planete. info , un média indépendant en devenantmembre premium
Mardi 13 juin 2017 212 connectés / 3 446 pages vues
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Pensez-vous installer des panneaux solaires photovoltaïques
sur votre maison ?
Recevez gratuitement, chaque semaine, toutes nos actualités dans votre boîte email :
notre-planete.info est un média web de référence et indépendant en environnement, écologie, nature et sciences de la Terre depuis 2001
Message posté le 10/03/2013 à 19:53
Message posté le 10/03/2013 à 21:50
Message posté le 11/03/2013 à 16:10
Message posté le 11/03/2013 à 23:15
Message posté le 12/03/2013 à 08:57
Message posté le 13/03/2013 à 16:47
Message posté le 13/03/2013 à 23:48
Message posté le 17/03/2013 à 11:17
Message posté le 10/01/2014 à 03:21
En ce qui me concerne, la seule question que je me pose c’est , qu’est ce qui est le mieux pour moi?
Et bien pour moi et j’ai testé, pas de chauffage.. J’ouvre grand la fenêtre 1h avant de me coucher.. Et parfois elle reste ouverte toute la nuit ..
En plus de ma couette, je me suis confectionnée un édredon facon grand mère, avec des plumes d’oies et c’est tout simplement UNE MERVEILLE..
Parfois durant la nuit il m’arrive d’avoir trop chaud ..
Message posté le 11/01/2014 à 23:05
éteindre les lumières quandvous changer de pièce. On peu baisser le chauffagela nuit ne pas l’éteindre car il faudra chauffer plus pour revenir a la température normal, attention il n’existe pas d’économiseur d’eau mes de réducteur de pression.1 litre d’eau est toujours 1 litre d’eau(idiot) certaine radio même éteinte consomme du courant cause des transistors idem pour les chargeur de tel.idem pour les centrales vapeur de repassage débrancher les

quand allumer le chauffage

Actu

Agir

Dossiers

Hors-séries

Blogs

Newsletters

Pros

Métiers Verts

Emploi / Formation

Agenda

Data

Opinion

Recettes

Société

Politique

Conso

COP21

Énergie

Mobilités

Nature

Techno

Culture

Aujourd’hui, j’arrête

Accueil du site

Actu

Société
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot (…)
14-01-2013
Mots clés

Energies

Logement

France

Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Diminuer la température de son radiateur puis l’augmenter à son retour ? L’éteindre totalement pour éviter de consommer de l’énergie inutilement ? En général, sur ce sujet, on a un avis, si ce n’est informé, bien tranché. « Terra eco » est allé farfouiller derrière la chaudière.
Faites réagir vos proches,diffusez l’info !
Trier par :

Plus récents |
Plus anciens

Affichage : Voir tout |
Réduire les discussions
philippe:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Mezenc:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Farid:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
ninjasam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Marco:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
ninjasam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
GED Online Program:
Online GED Diploma
Steve Lopez:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
bac pro resultat resultat bac es 2013 résultat du bac pro 2013 épreuves brevet 2013 resultat brevet 2010 resultat bac 2009 bac scientifique 2013 résultats du bac pro 2013 resultat brevet college résultat nantes les resultats du brevet 2013 academie bordeaux resultat résultat bac 2013 rattrapage soirée resultat bac pro 2013 date résultat dcg 2013 resultat bac second groupe resultat bac academie lille resultat du brevet des college résultat bac 2013 rattrapagerésultats bac 2014resultat academie aix marseille résultat ac lille resultat ac nantes resultat du bac francais resultat dcg soirée resultat bac s résultats examens résultat bac 2013 date dates des résultats du bac 2013
france tourisme billets d avion moins cher tgv marseille paris les horaires de train agences de voyages voyage pas cher vol dernière minute pas cher ventre privee voyages organisés vacance derniere minute billets tgv vol de par tgv paris tgv paris lyon ventes prives vol d avion agence de voyage pas cher site de voyage horaires de train comparateur sejourvoyage privébillets d avion horaire tgv vacances pas cheres billet d avion moin cher billet davion pas cher login membre billet pas chere promo vacance chaine tv voyages privé
location vacances derniere minute billet pas cher tgv marseille paris billet de train horaires de train club promo tgv marseille paris agence voyage comparateur sejour reserver billet de train week end pas cher tout compris voyages dernieres minutes ventes prive paris berlin train moins cher vol avion pas cher tgv lille paris moins cher en train de location vacances derniere minutevoyage pas cher dernière minutebillet d avion pas chere vente privées tour opérateur site pas cher billets d avion pas cher billets d avion pas cher billet d avion moins cher vente privee voyage horaires de trains agence voyage
marcel:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
marcello.:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
PAT:
TEMPERATURE NUIT
Aurélie Beaumont:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
strixaluco:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Olivier:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Olivier:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
daflongosn:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
lingclasuram1976:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
lamoule:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
lamoule:
et en plus la question est mal posée
dudu:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Sail 49:
j’ai des doutes sur la condensation
Sail 49:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
UnGlaçonDansLeVent:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Chris:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Darna:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
vince:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Danielb:
Faut-il baisser son chauffage pour une absence de quelques heures et où placer ses radiateurs ?
Ernest:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
jesus:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
maljam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Martine 44:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Will:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Bertrand:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
maljam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
cyril:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Rouxbarbe:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
alpha:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
maljam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
groumpf:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
gthor19:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
sera:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
ardennes 08:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
sera:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
ardennes 08:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?

Déchets nucléaires : les estimations du gouvernement (…)

Et si derrière le virus Zika se cachait un pesticide (…)

+LUS
+COMMENTÉS
+ENVOYÉS

Puissante Bague Mystique de Richesse

VOTRE BOUGIE D’AMOUR

La Bouteille d’Amour

NOUVELLE BAGUE DE SEDUCTION

NOUVELLE Rouge a lèvre Mystique

Dans la même rubrique

L’actu des projets qui changent le monde
L’actu des projets
« La domination des hommes dans l’espace public est nette »
Damien Carême, seul avec tous
Notre-Dame-des-Landes, le référendum à ne pas rater
Pablo Servigne : « Les plus individualistes crèveront les premiers »
Pétitions en ligne : un coup de jeune pour la démocratie ?
Un écolo au gouvernement vaut bien un aéroport
A financer : La Marcotte, ferme urbaine et citoyenne
« Les industriels du lait ont leurs serfs : les éleveurs »

Mots-clés

Energies
France
Gratuit
Logement
Note_3
Note_4
Note_5
Une TerraEco – position 1

Il y a les adeptes du « On éteint tout » dès qu’on file sous la couette ou qu’on part faire trois courses. Et ceux qui ressortent une vieille leçon apprise on ne sait où :« On ne coupe pas le chauffage, on le baisse. »Mais la vérité dans tout ça ?
« Ça dépend de l’inertie du bâtiment , répond, mystérieux, Julien Bouron, conseiller en énergie pour l’association nantaiseAlisée .Si on est dans un bâtiment lourd, avec de grosses pierres épaisses, on va avoir une variation lente de température. »Dans ce cas, on peut tout couper. Même avis du côté de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ( Ademe ) :« Si on a une maison très bien isolée, on peut se permettre d’éteindre en journée, si elle est mal isolée, plutôt non » , abonde Florence Clément, responsable de l’information grand public. Soit mais dans un bâtiment plus classique, qui ne serait ni bouchon de liège, ni passoire thermique ?« La règle selon laquelle on ne coupe le chauffage qu’à partir de deux ou trois jours d’absence est sans doute la bonne » , poursuit Julien Bouron. Sinon, mieux vaut simplement baisser.
16°C ? 19°C ? Quelles sont donc ces températures qui reviennent sans cesse dans la bouche des experts ? Elles correspondent aux températures de confort fixées par l’Ademe dansses guides(voir le chapitre :« Bien gérer son chauffage et son eau chaude »).« 19°C dans les pièces à vivre, 16°C dans les chambres » . Le hic c’est que le confort ne dépend pas seulement de la température de la pièce.« On peut être dans une situation d’inconfort à 22°C s’il y a une grosse différence de température entre l’air chauffé de la pièce et la température du mur. Si le mur est mal isolé et qu’il est à 14°C, il va renvoyer des rayonnements froids et donc une sensation de froid » , précise Florence Clément.« Ça dépend aussi du métabolisme de chacun. Les personnes âgées ou les enfants en bas âge ne seront pas dans une situation de confort à 19°C. D’autres personnes seront très bien à 16°C en journée » , poursuit le spécialiste d’Alisée. 19°C est donc une indication. Mais les viser a en tout cas un avantage : passer de 20°C à 19°C permettrait d’économiser 7% d’énergie toujours selon l’Ademe.
Rédactrice en chef à « Terra eco ».
Confort ou économie ?Perso il faudrait poser la question aux SDF, voir ce qu’ils en pensent.
Maintenant, lorsqu’on vit en appartement on peut se poser plusieurs questions, surtout lorsqu’il faut faire changer un radiateur.Si on veut le confort avant tout, changer son radiateur peut être un bienfait, mais encore tout dépend de la puissance émise par le radiateur, mais aussi et surtout par le réglagede la chaufferie. Je vis dans un deux pièces, avec le radiateur allumé au maximum il fait 21°. Le cout total du rtemplacement de mon radiateur est de 1100 euros. Sans radiateur central et avec le fonctionnement d’un radiateur portable électrtique à 100 euros (réglage automatique), je suis chauffé à 20/21°. Est il interessant de faire remplacer mon radiateur, sachant que la différence totale est de 1000 euros . avant d’en avoir pour 1000 euros d’électricité il me faudra combien d’années d’utilisation ? D’autant plus que la durée de vie moyenne d’un radiateur est de 15 ans. Il faut faire un réel calcul pas très compliqué, et chacun y trouvera son intérêt financier
confort ou économie ?
Toute la question est là, En sachant qu’il y aura un temps plus ou moins long pour réchauffer la maison selon l’isolation et donc l’inertie thermique, et que la perte de calories de l’intérieur vers l’extériere sera inevitable mais également lié à l’isolation de la maison.
Si l’on privilégie l’économie, coupons le chauffage dès que l’on s’en va ou que l’on se couche et programmons le retour du chauffage 10mn à 1h avant le réveil ou le retour. Mais croire que la montée en température 2 fois par jour dépense plus d’énergie que de maintenir la même température toute la journée est une idée qui courre mais qui est fausse : l’énergie perdue pendant la journée est évidemment supérieure à celle consommée pour remonter cette température.
La fiabilité de cet article semble discutable.
 Il est en opposition avec cet article par exemple :http://www.quelleenergie.fr/magazin…
 Le coup du « rayonnement froid » montre quand même un manque de rigueur de l’article, même si oui j’ai compris qu’il voulait dire une absence de rayonnement chaud.
 Les arguments semblent discutables, ça me parait peu plausible que la chaleur perdu lors du « surchauffage » quand on rentre chez soit représente une plus grosse déperdition que la chaleur perdue à chauffer inutilement toute une journée.
Je me trompe peut’être, je n’ai en effet pas la réponse à la question. Cependant, cet article semble se baser uniquement sur des arguments qui parraissent logiques pour certaines personnes qui ne le sont pas du tout, et il n’y a aucune notion d’expériences qui ont été faites pour vérifier ces arguments. Et évidemment aucune source, aucun lien pour en savoir plus…
Je vous encourage à être prudent sur l’interprétation de cet article. Si quelqu’un a des sources un peu plus sérieuse qui montre des expériences faîtes sur le sujet, je suis preneur.
Bravo ! Je partage tout à fait votre avis : comme d’habitude, on se contente de répéter les conseils PRATIQUES de l’ADEME (ou d’autres) pour avoir un confort calorifique chez soi. Mais si on raisonne en termes purement physiques, on consommera TOUJOURS plus en laissant le chauffage allumé tout le temps (mais on pourra avoir du mal à remonter le logement en température s’il manque d’inertie). Quant au « rayonnement froid » : mdr !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Les expériences scientifiques de l’ADEME sont disponibles dans leurs différents rapport sur le sujet sur leur site internet.
Je suis curieux. Avez-vous un lien, sur le sujet ?
Je ne trouve pas.
Your Site is Great and You Have Done Really Good Job. I really Enjoyed Reading It, You Are a Big Writer.
Online GED Diploma
I think it is better to leave it on, while you go outside. If your house is properly insulated, you can take the risk and turn the heater off and you can prevent some energy loss. Thanks for the share. for more details  !!!
Quelle démarche à suivre pour en savoir plus sur ce thème ?
Je demeure totalement d’accord avec tout ce que vous expliquez.
Ma collègue de travail m’a donné envie de visiter votre site web etj’ai très bien fait. J’y vois une foule d’actualités intéressantes.
Il n’y a aucune raison qu’il y ai de problème avec les sécu si elle n’ont pas été manipulées. Et j’en ai installé des chauffe-eaux… Marcel de1-chauffeeausolaire
bonjour, Par grand froid, mieux vaut le laisser en fonctionnement, mais en baissant de 3 ou 4 ° et lorsqu’on revient, monter le thermostat progressivement, et surtout ne pas mettre à 24° comme font certain, ça ne chauffera pas plus vite mais on risque de gaspiller, monter à 18 ou 19° et au bout d’un moment mettre à 20° si nécessaire.
Certains logement bien isolés remontent en température très vite, ceux qui n’ont pas ou peu d’isolation mettent du temps à chauffer.
A QUELLE TEMPERATURE DOIS JE PROGRAMMER MON THERMOSTAT POUR LA NUIT ?
Merci pour les informations.J’ai besoin d’un service dechauffage à Montréal . Avez-vous des conseils ?
un « rayonnement froid », c’est un nouveau concept ? :-)
Et quand on vous dit que le courant électrique circule du + vers le -, vous réagissez aussi véhément pour signaler l’ignorance crasse de Benjamin Franklin sur la trajet réel des électrons ? Personnellement, je préfère une image parlante à une othodoxie savante mais inutile.
Si vous habitez une maison passive, généralement, il vaut mieux nesurtout pas réduire la température de consigne  !
Your approach to this topic is unique and informative. I am writing an article for our school paper and this post has helped me a lot. Cheers
cheap instagram followers
Best wishes ! Very nice website !kliknij
squatter après avoir fait tourner la ganja
sauf que non : pour les vieilles biques frigides, mieux vaut
habiter à côté d’un EPR qui envoie du steak
« partir au boulot », c’est quoi ce sketch ?
pour ne plus me poser la question et sur le conseil de mon chauffagiste j ai installé un thermostat d’abiance programmable
quand je suis absente je demande une température de 17 ° puis pour mon retour il est demandé 20° et comme cela quand je rentre la température est agréable
En ce qui concerne la condensation … sur une installation haute température (plus de 50°c) …. JOKER !!!
Les économies engendrées sont surtout le fait la régulation plus pointue ET NON sur le système,En effet la machine condense peu avec ce genre d’installation et au prix où sont les chaudières, le retour sera plus long que l’écart de prix .
Exemple : budget de chauffage 1800€/an
une chaudière à condensation : 3500€
une chaudière classique : 1500€
économie avec une installation classique haute température avec une régulation identique : 10% MAXI … ça nous fait du 180€/an
retour : 11 ans sans les aides ( la durée de vie à quelque chose près de la chaudière) .
Il n’y a pas de règle, à chacun de l’établir, cela dépend de tellement de paramètres qu’il est bien imprudent de d’établir des règles.
2 bâtiments identiques non exposés au vent et au soleil de la même façon avec des moyens de chauffage et des équipements de ventilation (VMC)différents n’auront pas le même comportement .
Sans parler des équipements de régulation défectueux (les sondes intérieurs et extérieurs ainsi que les robinets thermostatiques ont une durée de vie) .
il faut procéder méthodiquement
 d’abord … apprivoiser sa programmation … 80% des particuliers que je visite … ne savent pas ou peu utiliser leur programmation (il faut dire que les fabricants nous sortent des « usines à gaz » )
Avec l’hypothèse d’une installation correcte :
 Il faut commencer par établir une consigne fixe et constater la dérive par rapport à cette consigne.
et cela par temps doux comme par temps froid. (faire intervenir votre installateur si vous n’obtenez pas quelque chose de stable. Il DOIT régler la pente de façon à obtenir une température homogène .)
 Ensuite baisser par intervalle de 1°cavec un pas de 2 heures en chauffe et de 1 heures en coupure
exemple : Vous partez le matinà 7h30 vous couper à à 6h30 (en général l’inertie fera le reste 80% des cas) et si vous rentrer à 18h30 alors vous relancez à 16h30). Constatezpar temps froid et par temps doux.
Écrire sur un feuille vos consignes et vos températures constatées et vos consommations.
 Si il ne se passe rien, c’est que vous pouvez baisser un peu plus longtemps vous allongez votre période de baisse. procédez jusqu’à ce que vous constatez que votre confort se dégrade.
vous avez alors atteint votre maxi !
recommencez cette opération en baissant de 1°c en ne descendant pas au dessous de 16°c (sauf pour les bâtiments avec uneisolation intérieur importante 14°C ) . TOUJOURS privilégier la durée de l’abaissement ,à la diminution des consignes de température.
Je sais … c’est chiant… c’est fastidieux et c’est long … souvent une saison de chauffe pour arriver à sortir une grille de lecture mais c’est indispensable pour « apprendre son logement ».
Là, j’a vraiment appris quelque chose. C’est bien de constater que dans la vie, rien n’est simple, et que tout est affaire d’observation… Merci pour cet exposé utile.
Je comprends l’inquiétude de laisser la chaudière allumé mais je partage l’avis de « l’ancien chauffagiste », la sécurité des appareils est optimum depuis très longtemps (le gaz se coupe à la moindre alerte). Tous les chiffres montrent la sécurité et l’efficacité du chauffage au gaz (la reglementation thermique 2012 permet d’ailleurs son essor) et cela reste une solution des plus economiques. Essayez d’expliquer à un japonais ou un allemand la sécurité, le confort et l’economie des « grille-pains », vous allez le faire rire.
Agir en fonction des aléas de la vie et non pas entretenir à TOUS prix le degré de confort voulu. Même en squat, les rideaux épais, les tapis et autres systèmes d’isolation ont permis de faire vivre sainement ma famille. En hiver, ne pas chauffer trop pour pouvoir se promener en maillot de bain, c’est possible et + sain. Et à propos de convivialité pour sortir de la morosité hivernale, pourquoi ne pas organiser des « auberges espagnoles », histoire de « + on est de fous, + on rit…et + ça chauffe » ?
Les pics de consommation sont surtout dûs au raisonnement sociétal et individuel…
L’énergie va des zones chaudes vers les froides, et un « rayonnement froid », ou « frais » , ça n’existe pas. Pour être rigoureux, et donc crédible, faudrait il sans doute parler de faible rayonnement (plus faible pour un mur froid que chaud) ou d’absorption du rayonnement par les murs (minimisé par un écran, par ex un rideau).
Ceci dit la sensation de froid existe bel et bien dans le contexte.
Suis d’accord sur de très nombreux points, mais suis à l’opposé du choix proposé pour un logement bien isolé.
A mon sens, il faut y laisser le chauffage à 19° 24h/24, pour ne pas créer de demande aux heures de pointe et avoir des murs à la bonne T° tout le temps pour améliorer la sensation de confort (sans remonter le thermostat à 21° en arrivant).
Sinon, pour économiser de l’énergie sans baisser le confort, quelle que soit l’isolation thermique du logement, reste à :
 ne pas placer un radiateur sous les fenêtres (surtout en simple vitrage)
 ne pas placer un radiateur contre un mur extérieur pour limiter les pertes occasionnées par ce mur et profiter de l’inertie thermique des murs intérieurs qui fonctionnent alors comme un accumulateur de chaleur.
Pour un départ prolongé de plusieurs jours, baisser la T° de consigne à 16° quelques heures avant de partir (profiter de l’inertie thermique du logement) et remonter la T° à 19° 12h avant le retour (pour que les murs soient chauds en rentrant).
19°c dans une pièce et 16°C dans une chambre… Je trouve ça relativement faible ! D’autant plus qu’on a souvent froid aux pieds avec lecarrelage . Je dirais qu’il faut quand même un peu plus de chaleur non ?
Ernest du siteinfos-carrelage.com
normal 21 avant de partir au boulot -3 =19 garantie confor ecommomie
C’est sur qu’avec du carrelage et un sol mal isolé et/ou sans chauffage par le sol, c’est très désagréable. Mais chez moi, avec un sol bien isolé (50cm de béton cellulaire) et 19°C, le sol était à la température de la pièce et confortable même pour un enfant qui joue.
Et les thermostats d’ambiance avec programmateur, pourquoi n’en parlez-vous pas ? Pas besoin de couper le chauffage manuellement, il suffit de programmer les températures que l’on veut, aux heures qu’on veut, et aux jours qu’on veut, et c’est tout simple, et un programmateur ne coûte pas cher.
Toutes ces recommandations sont bien pratiques pour qui a une complète maîtrise de son logement.
Pour ma part, je suis locataire dans un grand appartement très ancien et très mal isolé, dont la chambre surplombe une voûte extérieure avec les pierres nues au sol (je n’ai pas le droit d’y mettre un parquet flottant, ou alors je dois l’enlever en quittant le logement !). On peut passer un doigt entre le chambranle et la porte fenêtre. J’ai bien refait les joints mais, comme c’est du vieux bois, il gonfle et je ne pouvais plus fermer la fenêtre parce qu’elle avait pris l’humidité entre la pose des joints et l’hiver !
Et, avec tout ça, un chauffage électrique à bas coût (pour le propriétaire)… donc très peu efficace.
Les solutions pour économiser de l’énergie commencent à être connues, et le matériel performant, mais ça ne s’adresse qu’aux propriétaires… Et il y a fort à faire pour le locatif, avec des loyers de plus en plus chers et des logements de moins en moins entretenus par leurs propriétaires qui n’investissent que pour rentabiliser à moindre coût.
La politique, c’est aussi faire des choix fermes pour que ça change pour tous. Pas simplement aider ceux qui ont déjà les moyens à économiser encore plus.
Avec du chauffage électrique de nouvelle génération, la question ne se pose pas ! Les radiateurs (budget €3000 pour 7 unités dans 100m2°) sont programmés pour baisser automatiquement dans les pièces inoccupées et se couper quand les fenêtres sont ouvertes. IL faut un minimum d’isolation. Le remplacement des « grille pains » des années 70 permet de gagner + de 30% d’énergies !POur en savoir plus
Les nouveaux sont sans aucun doute plus performants que les anciens, mais c’est sur l’ensemble de la chaîne que le chauffage à l’électricité pose problème. Production nucléaire (en France) importante, pertes sur les lignes électriques (dissipation), etc. , le bénéfice est bien maigre…
Pourquoi, avec un grand pays disposant d’autant de ressources naturelles renouvelables, ne pas suivre l’exemple des pays du nord et investir dans les chaudières à pellets, micro-cogénération, chaudières combinées bois+fossile ou multicombustible+fossile… Il ne faut bien sur pas tomber dans le piège d’utiliser des ressources alimentaires pour produire de l’énergie, mais utiliser des déchets, du taillis ou du bois issu de forêts bien gérées, ça peut aider. Certains villages pourraient aussi développer des productions d’eau chaude collectives via l’utilisation de déchets agricoles.
le lien web « pour en savoir plus » relate les propos de Yvan le Camus, secrétaire général du Groupe Muller. C’est un industriel fabricant des appareils de chauffage, essentiellement électrique (radiateurs, pompes à chaleur (oui, une pompe à chaleur consomme de l’électricité !), etc.). Attention, donc aux soi-disante économies que vous avancées. Il faut bien remettre les choses dans leur contexte, en n’oubliant pas de préciser que pour faire au moins 30% d’économies en changeant des radiateurs électriques, par d’autre radiateurs électrique, il est indispensable de faire des travaux d’isolation conséquents. Dans le cas où il n’y aurait aucun travaux sur l’isolation du logement, l’économie annoncée par certain industriels ou professionnels peux scrupuleux, ne sera pas aussi conséquente. Pour avoir plus d’info sur toutes ces questions là, je vous recommande fortement de vous rapprocher des Espaces Info Energie, dont vous trouverez toutes les coordonnées sur le site de l’ADEME.
Merci pour cette réponse concise et efficace !
Avec des radiateurs électriques nouvelle generation ca ne passe jamais la RT2012…. car leur consommation electrique est a multiplié par 2.58 pour avoir la consommation d’energie primaire
Il faudrait aussi peut-être parler du type de chaudière. Certains types de chaudières sont plus performantes lorsqu’elles fonctionnent par longues périodes et consomment beaucoup à l’allumage. Si elles sont associées à un ballon tampon, elles peuvent maintenir plus facilement une température constante mais si elles sont directement raccordées sur le circuit de chauffage, c’est tout à fait différent.
Le mode de chauffage change aussi beaucoup de choses. Un chauffage par le sol et des radiateurs en tôle n’ont pas la même inertie ni la même température…
Quoi qu’il en soit, se baser uniquement sur l’enveloppe du bâtiment et son inertie me semble fort réducteur.
Tu peux essayer de mettre un rideau de porte en bas de ta porte (je ne sais pas comment on appelle ça). J’en ai un, ça fait comme un balai en bas pour colmater les fuites.
Sinon pas très intéressant l’article, moi j’éteins en partant, et de toute façon quand je réchauffe le thermostat s’arrête à la température fixée donc je ne vois pas bien où est le problème.
Ce qu’il faudrait ce sont des estimations du temps qu’il faut pour rentabiliser une nouvelle chaudière parce que ça coute entre 1500 et 3000€ environ (voir +). Si on gagne 100€ par an ça va en mettre du temps…
C’est comme avec les voitures, il faut rouler beaucoup avant de rentabiliser une voiture neuve qui consomme moins.
Un oubli, le taux d’humidité. pour un confort optimal rester autour de 40/50% .Au delà, il faut ajouter des dégrés et donc de +7%.
Je vis en location dans un appart mal isole (pas de double vitrage et enorme trou sous la porte qui donne dans le couloir de l’immeuble qui n’est pas chauffe)
Je me chauffe au Gaz, et ca me parait pas prudent de laisser le gaz allume quand je ne suis pas la. je trouve ca risque !
La seule chose que j’ai ce sont des rideaux aux fenetres.
J’essaye de faire attention (je mets toujours pull et chaussons) mais c’est vrai que je trouve que mon petit appart met du temps a chauffer. et qu’il se refroidit hyper vite quand j’eteins le chaufffage.
Que faire ? (a part foutre de la mousse aux fenetres ? le trou de la porte il est enoooorme !)
il existe le double boudin que l’on glisse sous la porte,
pas prudent de laisser la chaudiére ou radiateur gaz allumé,cette rèaction est ridicule,
la securité des appareils est optimum
Pour moi ancien chauffagiste,je baisse la température de 3 degrès entre jour et nuit
et je laisse en température nuit si je pars plusieurs jours.
le probléme du chauffage au gaz,c’est les ventilations obligatoires,sauf dans le cas d’une chaudiére ventouse
les ventilations n’existent pas,mais il faut faire la cuisine à l’electrique.
Oui, le boudin j’y avais pense, un rideau c’est pas possible car il y a mon porte manteau sur la porte.
et j’ai effectivement des trous dans les fenetres, j’avais oublie.
Concernant la chaudiere, baaa elle est assez vieille. Je sais pas trop. Meme en ayant les appareils qui detectent la fuite de gaz je n’ai pas confiance. Je demanderais a l’entreprise qui s’occupe de ma chaudiere ce qu’ils en pensent.
(parce que bon, meme en etant ancien chauffagiste, sans voir l’appareil, c’est drole d’assurer la securite de ma chaudière)
si la chaudiére n’a jamais ètée bidouillée,les securités doivent ètre efficcaces,c’est certain que sans voir l’appareil,,on ne peut rien dire.
pour les ventilations,c’est uniquement si on a une chaudiére ventouse.c’est certain,l’avis de ton chauffagiste est primordial
(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

quand allumer le chauffage

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 164
Bonjour,
c’est un propos qu’on entends trés frequément mais qui me semble aberant.
Je connait beaucoup de gens (meme certains pas cons) qui maintienent férocement qu’il est plus efficace et moins cher de garder un chauffage allumé en permanance plutot que de l’alumer au besoin.
J’ignore l’origine de cette hypothese mais elle semble etre bien ancrée dans les tomes de la bistrologie.
Il y a des tentatifs d’une certaine logique avec des arguements de chauffer les murs etc. mais finalement une maison plus chaude perd plus de chaleur.
Le seule effet que je puisse concevoir est un effet psychologique ou on peut avoir tendance a trop chauffer si on rentre dans une maison froide. Cela suppose un control totalement manuel, non pas par thermostat.
L’autre expliquation serait que les gens ont envie d’avoir la maison toujour chaude et de se promenner en T-shirt en hiver , donc ils se construissent la bon raisonnement pour se justifier.
Cet meme propos était offert a mon voisin par « l’expert » qui est venu faire le bilan thérmique sur son apartement.
Il y a egalement la version chauffe-eau. Il coute moins chere de maintainir l’eau a 60C que de la chauffer quand on a besoin (sans calculer avec un tarif de nuit.)
Je me demande bien l’origine de cette idée.
—–

Bonsoir,
Parce que le « coût du confort » est intégré.
Il est pénible pour la majorité des gensd’attendreque la température soit remontée (et que l’humidité relative soit redescendue), il donne donc un coût à cette attente, et celui ci est intégré, inconsciemment à mon avis, dans le raisonnement.
En énergie on est d’accord, chauffer quand il y a le besoin, coûte moins.
L’électronique permet aujourd’hui de gérer ce problème, mais comme elle a un coût et qu’elle n’est pas forcément maitrisée, les gens s’en passe……
@+
Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d’accord. Jules César
Il me semble que cette idée a été véhiculée par EDF pour éviter les pics de consommation et donc la surcharge du réseau le soir entre 18 et 20h.
Non ce n’est pas plus économique. Si c’est possible il vaut mieux baisser la température de consigne la nuit et en cas d’absence, quitte à régler l’heure de reprise avant le retour de manière à avoir une maison chaude.
Localisation Amplaing dans l’Ariège entre Foix et Tarascon
Bonsoir,
Pour le chauffe-eau il y a aussi à prendre en compte que pour une production instantané la puissance nécessaire est supérieure ce qui augmente le cout du compteur et de l’investissement.
J’avais lu aussi sur un catalogue d’un fabricant qu’il était plus économique en énergie d’avoir directement des productions instantanées au plus près des points de tirage cela évitant en plus les pertes de chaleur dans les canalisations et les pertes d’eau du au tirage pour obtenir l’eau chaude.
Pour le chauffage, cela dépend de quelle temps de coupure tu parles.
Pour la journée il est communément conseillé un abaissement d’environ 2°.
Mais si la maison est bien isolée et avec suffisamment d’inertie elle ne devrait pas perdre ces 2° en 10h de jour
Dans une maison mal isolé avec fuites d’air si tu coupe complètement le chauffage durant 10h il fera froid au retour et la comme pour le chauffe eau la chaudière risque de mettre du temps à remonter la T°.
Comme toujours le plus important reste l’isolation et aussi se contenter d’une T° pas trop haute
A+
bonsoir,
si mal isolée , encore plus de raison a ne pas chauffer en cas d’absence.
L’inertie est bon pour maintainer la témperature du batiment , mais ce qu’on sent est plutot l’air. Donc il suffit de declancher le chauffage une heure avant de rentrer (presumant une absense regulier comme au boulot) non pas laisser allumé la journée.
L’abonnement est encore une quéstion de tarification, ce qui n’est pas la propos ici. C’est et-il plus efficace d’un point de vu energétique de chauffer continuellement. Il me semble que t’es généralement d’accord avec moi la-dessus.
Vu tes autres contributions ici, il me semble que tu sais de quoi tu parle dans ce domain.
merci de ta réponse.
Dernière modification par gennyF ; 14/11/2009 à23h05 .

Localisation Amplaing dans l’Ariège entre Foix et Tarascon
Bonjour,
Si tu parles en kWh, la réponse est oui, mais la majorité des personnes résonnent cout/confort et en plus il fau prendre en compte cout investissement et cout fonctionnement.
Tant que l’on ne fait qu’une petite baisse cela n’a pas de répercutions sur le cout investissement mais économise des kWh.
Mais après, il fau pousser le résonnement plus loin, si ta maison est très bien isolé+VMCDF+apports solaire passif…….
Une coupure du chauffage de 10h ne fera qu’une toute petite baisse, et encore si pas de soleil
Par contre pour une maison ancienne en pleine hiver, la baisse pourra être très importante et la le chauffage risque d’avoir du mal à remonter rapidement la T°, il y aura bien une baisse de conso mais aussi du confort et la c’est à chacun de faire son choix.
Ce que l’on peut au moins dire c’est que si en 10h la maison à perdu plus de 2° c’est qu’elle est male isolée et/ou insuffisamment étanche et/ou n’a pas suffisamment d’inertie
Evidement le comportement des personnes influence aussi beaucoup les consos car difficile de faire une maison passive si l’on veux 30° en permanencesauf si on habite en Martinique
A+
bonsoir,
une courbe de chauffe est dite économique si elle est la plus plate possible,donc chauffe constante mais « régulée »
plus elle sera en dent de scie (lire delta T entre température d’utilisation des pièces et mises hors chauffe des mêmes pièces) et plus la consommation sera élevée,
par contre veiller a utiliser la température la plus basse possible pour votre confort sera aussi un élément de forte économie,
chauffer a 18°C/ 19°C sera nettement moins coûteux qu’a 22°C
vous pouvez faire une telle expérience en comparant mes dires et les vôtres
il n’y aura pas photo au résultat du comparatif,
peu importe le type d’isolation (plus c’est isolé mieux ce sera bien sur)mais le résultat se verra dans les 2 cas malgré tout
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
re,
je vais développer aussi simplement que possible,
le pourquoi d’une courbe de chauffe la plus plate possible,
promis je ne donne pas de chiffres (d’autres l’on fait pour moi et j’ai pas l’intention de réinventer la roue)
juste la logique de ce raisonnement:
on vas dire une maison fortement isolée au point d’être pratiquement passive,
que vas il se passer a l’entrée de l’hiver??
le mode chauffage vas être enclenché
le thermostat vas mettre la production d’énergie en route et maintenir sans difficulté et cela rapidement a température voulue,
ensuite via une régulation fine (delta T a 0.5°C) le maintien aura lieu,
si donc forte isolation la remise a niveau aura lieu a long terme pour une très faible amplitude de chauffe,
hélas pour une mauvaise isolation la remise en route sera beaucoup plus rapide
mais toujours pour une faible amplitude de chauffe
donc que ce soit dans un cas comme dans l’autre le coût sera moins onéreux
qu’avoir a rattraper une forte amplitude qui elle coûteras la peau des fesses,
sans compter l’inconfort provoqué,
ce n’est pas le tout de critiquer une politique de chauffe sans la tester soi même, il faut justement la tester pour en parler,
c’est ce que j’ai fait
mais personne jusqu’à présent dans ce fil de discussion ne signale l’avoir testé,
ce qui est pour moi a ce stade effectivement une discussion, au zinc du café du commerce
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
Courbe de chauffe plate ne veut pas dire température constante, ou alors il faut m’expliquer.
Les pertes thermiques sont proportionnelles à la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur, ça c’est un fait.
Donc par 10°C extérieurs, on économisera 20% de chauffage si on met la consigne à 18°C plutôt qu’à 20°C.
ce n’est pas le tout de critiquer une politique de chauffe sans la tester soi même, il faut justement la tester pour en parler,
c’est ce que j’ai fait
mais personne jusqu’à présent dans ce fil de discussion ne signale l’avoir testé,
ce qui est pour moi a ce stade effectivement une discussion, au zinc du café du commerce
re,
pourquoi je parle de courbe de chauffe??
(pas de régulation sèche)
parce que c’est la rolls de la régulation,
via une sonde extérieure et intérieure grâce a l’inertie du batiment,
elle a les moyens d’anticiper la montée ou la descente de température extérieure
ce qui lui permet donc d’optimiser a maxima le générateur de chauffe(peut importe lequel, du moment qu’on peut le réguler)pour avoir un maintien très fin
de la température interne du bâtiment,
et là l’économie d’énergie a bien lieu (sans parler du confort en sus),
cette pratique telle que je la cite n’est pas unique au chauffage elle a bien d’autres applications dans les échanges thermiques (froid ou chaud) ce qui notamment en est venu aux dernières technologies que sont les inverters pour optimiser les résultats (rotation a vitesse variable énergétique en fonction du milieu, cela au lieu du tout ou rien)
voyez certains climatiseurs réversibles qui en sont équipés pour l’exemple,
onpourrait en citer du même ordre pour le milieu industriel, (mais l’on serait hors sujet)
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
Chouette. On attend les chiffres alors.
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
re,
voici une 1ère approche, http://www.docstoc.com/docs/13236361/page4
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
Bonsoir,
L’hiver dernier, sur ma chaudière de 1998 sans thermostat d’ambiance dans ma maison très mal isolée, mais avec une grande inertie, j’ai appliqué à la main le principe de régulation par variation de la température de l’eau en fonction de la température extérieure et ce pour conserver la température constante dans la pièce la plus froide, le chauffage ayant tourné en continu du 25 septembre 2008 au 24 mai 2009.
Le radiateur de la pièce de référence n’étaitpas doté de robinet thermostatique, contrairement à tous les autres.
Eh bien, j’ai moins consommé de gaz que pour des hivers moins froids.
Cela nécessite une présence importante, mais une sonde extérieure le ferait très bien toute seule, avec une loi d’eau bien adaptée.
L’économie peut se chiffrer de 50 à 300 kg de gaz, suivant l’hiver auquel je compare.
Je reste convaincu que l’économie d’un thermostat d’ambiance, n’est dû, qu’à la coupure du chauffage qu’il impose et à l’inconfort éventuel qui va avec, et non à une régulation qu’il introduirait.
@+
Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d’accord. Jules César
re,
merci sk69202,
a présent le sujet peut être débattu,
on arrive a du concret,
ton exemple en est un
sinon le sujet pouvait allègrement partir a la poubelle du café du commerce,
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
Page 1 sur 11 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Dernière Aller à la page:
Par bubo57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par MIGHTYMIKE dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par nicolas9 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par nicolas31770 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement02h35 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

quand allumer le chauffage
Articles de référence :Contraception
HS: à partir de quand vous mettez votre chauffage?
 Sujet :HS: à partir de quand vous mettez votre chauffage?
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par Amy01az le 02/11/2006 à 20:30:58
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
ça c’est un post pour lancer la dernière conversation à la mode (réchauffement de la planète), c’est ça?
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Pour moi, chauffage collectif mis en route depuis début octobre je crois, mais perso je n’ai pas encore ouvert les vannes. Pour l’instant ça va. Et puis, j’ai des voisins qui chauffent pas mal, alors ça réchauffe mon chez-moi, et j’ai pas besoin de faire chauffer (gling-gling-gling ( = les sous qui tombent) les économies !). Ouh là je me fais peur toute seule à penser des choses comme ça !
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Sérieux Jeannette ? Chui pas la seule à faire à ce point attention ? Ouf, ça rassure !!
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Donc mon homme est enchante du coup car au lieu de me trimballer en pyjama classique hiver, je me balade en nuisetteJ’suis sure qu’il a paye le syndic pour qu’il mette le chauffage plus tot
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Pareil chez moi   Le pire c’est que les radiateurs sont « bloques » et on ne peut pas le baisser ou le couper   Donc mon homme est enchante du coup car au lieu de me trimballer en pyjama classique hiver, je me balade en nuisetteJ’suis sure qu’il a paye le syndic pour qu’il mette le chauffage plus tot
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Le pire c’est que les radiateurs sont « bloques » et on ne peut pas le baisser ou le couper  
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
alors le mien est un paradoxe vivant : il veut pas mettre le chauffage trop tôt et trop fort
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
M’en fiche, quand on sera grands, on ira habiter dans une de ces maisons écologiques, construite avec un matériau super isolant qui fait 20 degrés partout été comme hiver. Et on chauffera juste un peu parce que 20 degrés ça me suffit pas
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Aide sur le fonctionnement des forumsAccidents sportifs Acné, psoriasis et problèmes de peau Acupuncture Affections neurologiques (Alzheimer, Parkinson…) Alcool, tabac, drogues et dépendances Allergies et eczéma Anorexie et Boulimie Apnée du sommeil Appels à témoins, émissions TV Appendicite Arrêter de fumer Arthrose et problèmes ostéo-articulaires Assurance maladie Asthme, bronchite chronique (BPCO)… Audition Autisme Calvitie et perte de cheveux Cancer(s) Cancers par localisation Cannabis Chirurgie : préparation et suites opératoires Cholestérol Constipation, autres troubles du transit Contraception Cystites et problèmes urinaires Diabète Digestion, brûlures d’estomac, RGO Don d’organes – Greffe Dossier médical personnel Douleur Droit et santé Endométriose Enfants atteints de maladie grave ou incurable Entorses et fractures Entraide et associations locales, ville par ville Environnement, écologie Epilepsie Etudiants en médecine et para-médecine Euthanasie Examens médicaux Fatigue et baisse de tonus Handicap Hémorroïdes Hépatites virales A, B et C Herpès labial Huiles Essentielles – Aromathérapie Hygiène féminine Incontinence urinaire, fuites Infections nosocomiales Insuffisance rénale Intelligence Jambes lourdes, varices… La Salle Détente Mal de dos, sciatique et lumbago Maladies auto-immunes Maladies génétiques Maladies génétiques, orphelines, rares Maux de l’hiver Maux de ventre, d’estomac, ulcères Médecine chinoise Médecine du futur Médecine vétérinaire Médecines douces Méningite Ménopause, ostéoporose Migraine et maux de tête Mycoses Myopie, cataracte et problèmes de vue Poux et lentes Problèmes cardiovasculaires : hypertension, infarctus, avc Problèmes dentaires Problèmes intestinaux, diarrhées Prostate Règles et problèmes gynécologiques Rhume de bébé Santé de l’enfant Sclérose en plaques Secourisme Sécurité routière Spasmophilie, crise de tétanie et fibromyalgieStomies Thyroïde et problèmes endocriniens Traumatisme crânien Trisomies et anomalies chromosomiques Troubles ORL Vaccination Vertiges et syncopes Voyages Forum libre Santé

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand
forum francophone
en parlant de réchauffement, vous trouvez pas anormal de passer de 25°C l’après-midi (début de la semaine passée) à -3°C ce matin ???
idem ! chauffée au frais de la princesse   et c’est le jackpot en fin d’année quand on réajuste les charges réelles   encore 2 mois …
mon chez-moi actuel est surchauffé ; c’est insoutenable  … je dois meme laisser la fenetre de la chambre entre-ouverte la nuit, et ce, tout l’hiver !!c’est franchement hallucinant  
Alors ça mon homme regrette la différence, j’avais toujours l’habitude d’être en sous-vêtements à la maison et depuis un an ben ça va plus
alors le mien est un paradoxe vivant : il veut pas mettre le chauffage trop tôt et trop fort, il dit qu’il faut se couvrir + … et il fait une tronche pas possible quand je dors en pyjama et chaussettes !  
Nous ce qui est « marrant » c’est que 2 radiateurs sont bloqués comme ça, mais dans des endroits où on en a pas le plus besoin : cuisine et entrée.Au contraire là où on se les pèle (chambre – orientée au nord – et salle de bain)… c’est bloqué dans l’autre sens : on peut les ouvrir mais y a rien qui sort.Vivement que le plombier vienne améliorer tout ça.Sinon Jeannette la facture du syndic tombe tous les 3 mois (et ça fait maaaal  ) mais c’est vrai qu’il y a pas grande différence entre l’été et l’hiver.
oui le mien aussi….   c’est comme ça qu’on se retrouve avec l’étage du bas plus chaud qu’en haut (chaufferie en bas)… donc salon + cuisine = ok la journée, mais frisquet en soirée, chambre = trop chaud tout le temps…
 moi aussi ça me branche bien ce genre de maison …. mais en attendant faut vraiment que je trouve un rammoneur pour la cheminée
Heuh non, un poil plus a l’ouest… Dans la meme ville que Sam/Jeannette Nous il n’y a deja pas de place pour nous dans le sdb si on ferme la porte alors si on rajoute un radiateur on peut meme plus aller prendre de douche ni entrer dans la sdb (veridique )
Plan du site
Plan de la rubrique santé
Santé
Médicaments
Psychologie
Nutrition
Beauté
Mode
Forme
Sexualité
Recettes
Environnement
Guide santé
Encyclopédie médicale
Atlas du corps humain
Dictionnaire médical
Analyses médicales
Examens radio
Guide
maternités
Guide
thalasso
Urgences
Communautés
Forum
Club Doctissimo
Chat
Lagardère
Lagardère Entertainment
Ticker
Carte de voeux
Mini-sites
Saint-Valentin
Noël
Fête des mères
Soldes
Index
Santé Index 1
Santé Index 2
Santé Index 3
Santé Index 4
Index Médicaments
Index Grossesse
Index Bébé
Index Nutrition
Index Beauté
Index Forme
Index Psychologie
Index Hommes
Index Sexualité
Index Environnement
Index Mode
Services
Recherche
Newsletter
News
Santé des voyageurs
Météo
Prénoms
Les grands dossiers santé sur Doctissimo
Arrêter de fumer
Dents
Diabète
Cancer
Cholestérol
Grippe A
Mal de dos
Mal au ventre
Obésité
Régime
Rhumatismes
Stress
Vastarel
Qui sommes-nous ? |Recrutement |Contacts |Espace Annonceurs |Doctissimo en page de démarrage |Doctissimo dans vos favoris |Charte d’utilisation |Notice légale ©Doctissimo

quand allumer le chauffage
identifiez-vous avec vos codes d’accès :
Vous recevez Dossier Familial mais n’avez pas encore de codes d’accès ?
Pas encore abonné à Dossier Familial ? Découvrez tous nos services !
Newsletter gratuite hebdomadaire, vous pouvez vous désinscrire à tout moment d’un simple clic
Vos données sont traitées par Uni-Editions pour la gestion de vos demandes. Elles sont à destination exclusive d’UNI-EDITIONS. Conformément à la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vos droits d’accès, de rectification ou d’opposition, pour motifs légitimes, peuvent être exercés par courrier recommandé avec accusé de réception à UNI EDITIONS, CIL, 22 rue Letellier 75739 Paris Cedex 15, accompagné d’une copie de votre pièce d’identité
Trier par
Date de création Pertinence Titre
Accueil»Immobilier»Locataire»À quelle date le chauffage collectif est-il mis en service ?

À quelle date le chauffage collectif est-il mis en service ?
Vos données sont traitées par Uni-Editions pour la gestion de vos demandes. Elles sont à destination exclusive d’UNI-EDITIONS. Conformément à la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vos droits d’accès, de rectification ou d’opposition, pour motifs légitimes, peuvent être exercés par courrier recommandé avec accusé de réception à UNI EDITIONS, CIL, 22 rue Letellier 75739 Paris Cedex 15, accompagné d’une copie de votre pièce d’identité
La période de froid s’installe mais le chauffage collectif de votre immeuble n’est toujours pas en service ? Qui décide de la mise en route de ce chauffage ? Pouvez-vous la réclamer ?
Il n’existe pas de date légale pour la mise en service du chauffage collectif dans les logements.
Dans les ensembles immobiliers, c’est le syndic qui fixe par décision de l’assemblée de copropriété ou par règlement intérieur les dates de mise en route du chauffage collectif.
La période de chauffage est généralement comprise entre le 15 octobre – pour l’allumage des chaudières – et le 15 avril de l’année suivante – pour son arrêt. Toutefois, il ne s’agit pas d’une période légale : ces deux dates ne figurent dans aucun texte.
Elles peuvent donc varier en fonction de la région ou de la précocité du froid. La personne chargée de la mise en route du chauffage collectif reçoit l’ordre du syndic.
En revanche, ledécret n°79-907 du 22 octobre 1979 , fixe à 19°C la température suffisante dans les appartements, locaux à usage d’enseignement, de bureaux ou recevant du public (ERP).
À partir de la fin du mois de septembre, le service technique de l’habitat de la direction du logement et de l’habitat (DLH) et les bailleurs sociaux suivent régulièrement les prévisions météorologiques.
Lorsque le thermomètre descend en-dessous d’une certaine température pendant plusieurs jours consécutifs, les installations sont alors mises en service.
Dans certains cas, le chauffage collectif peut être remis en route avant la date de mise en service. Il est toutefois nécessaire que cela soit prévu au contrat avec le chauffagiste.
Si c’est le cas, il suffit de contacter le conseil syndical de l’immeuble (il fait le lien entre le syndicat de copropriété et la copropriété) qui centralise les requêtes. Si la demande est motivée correctement et qu’elle est partagée par suffisamment de personnes, le conseil saisit le syndic pour qu’il contacte le chauffagiste.
Théoriquement, la demande de relance de la chaudière est fondée dès lors que l’on constate une température inférieure à 19°C. Dans les faits, un différentiel de plusieurs degrés doit être constaté pour remettre la chaudière en marche.
Il est possible que votre demande soit refusée car jugée illégitime. En général, la copropriété refuse la mise en route de la chaudière ou son maintien en activité en dehors de la période prévue. En effet, le surcoût occasionné ne rentre pas dans les tarifs négociés en amont avec le chauffagiste.
En cas d’avis négatif du conseil syndical, vous n’aurez pas d’autres solutions que d’attendre l’arrivée des températures de saison, ou de vous équiper d’un chauffage personnel ou d’appoint.

quand allumer le chauffage
Accueil>FAQ>A partir de quand le chauffage collectif est-il allumé ?
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l’ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d’éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
Vendeur Motivé, tout meublé Ikéa, revenu possible … [Lire la suite]
Prenez votre destin en main et recevez toutes les nouvelles sur l’immigration au Canada avant tout le monde.Nous sommes là pour vous aider à accomplir votre projet d’installation dans votre nouveau Pays !
A partir de quand le chauffage collectif est-il allumé ?
Je suis dans un appartement où le chaffage est collectif et non controlable , il commence a faire froid et je me demandé quand les chauffage collectif se mettent en fonctionnement au Québec….. Je ne voudrais tout de même pas geler chez moi comme un petit glaçon
C’est qd ils veulent!!!! On se gèle….
Il parait que c’est autour du 15 Octobre…et comme demain la température remonte….tu vois ce que je veux dire!!!!
“À quelle date le chauffage doit-il être mis en marche ?
On ne trouve ni dans la législation sur le logement locatif, ni dans la plupart des règlements municipaux, une date précise à laquelle le chauffage doit commencer. Une telle date risquerait fort d’être arbitraire, la réalité québécoise nous voyant parfois geler en mai et avoir chaud en mars.
Ce que l’on doit conclure, c’est que le propriétaire est tenu, de par la loi, d’assurer à son locataire une température ambiante adéquate, quelle que soit la période de l’année. Cela découle de l’obligation du locateur d’entretenir le logement en état de servir à l’usage pour lequel il a été loué et de le maintenir en bon état d’habitabilité.
Par conséquent, une clause dans le bail indiquant une date à laquelle le locateur s’engage à fournir le chauffage risque de n’avoir aucun effet, car c’est la température à l’intérieur du logement qui doit déterminer s’il y a lieu de le chauffer ou pas.
À quel degré de température le chauffage doit-il être maintenu ?
Il est généralement reconnu que, dans des conditions climatiques normales, la température intérieure d’un logement en hiver, doit se situer approximativement à 21oC (70oF), mais ni la loi, ni la plupart des règlements municipaux ne sont précis sur ce point.
Le locataire, de son côté, devra prendre garde de ne pas chauffer son logement de façon excessive, sinon il s’expose à des poursuites devant la Régie du logement.”
Donc, c’est à la discrétion du proprio toutefois, il est tenu de maintenir une température d’environ 21 degré … À titre d’info, il fait actuellement 17 degré chez moi actuellement …
Ecrit par: Petit-Prince 5-10 à 16:53
Actuellement chez moi, il fait 24.5°C… et le chauffage ne fonctionne pas. Par rapport à d’habitude, c’est un peu frais !
Effectivement, les proprios allument quand ils le jugent nécessaire… mais rien ne vous empêche de leur passer un coup de fil en leur parlant de la température extérieure (-1°C ce matin à Montréal).
Selon la Régie du Logement (et donc selon la Loi), il n’y a pas de date officielle de “début de chauffage”. Cependant, si le fait de ne pas chauffer rend le logement inhabitable, alors le propriétaire est en infraction.
Évidemment les critères d’habitabilité sont élastique; cependant, la Régie du Logement stipule que la température minimale est fixée à 21 degrés. Si la température chez toi est en bas de 21 degrés et que c’est le propriétaire qui commande le chauffage, alors tu es en droit de lui rappeler ses devoirs. Il pourrait même y avoir matière à plainte auprès de la Régie en cas de manquement grave (par exemple, pas de chauffage lors des grands froids).
Je te recommande aussi d’acheter un petit radiateur électrique, ça peut toujours être utile en cas de panne du chauffage central!!! Tu peux en trouver chez Canadian Tire ou chez Zellers. Lorsque j’habitais Outremont, nous étions chauffés à l’eau chaude (mazout) et nous avons eu une panne centrale pendant 3 jours en plein hiver.
PS: Si tu fermes toutes les portes et fenêtres, et qu’il fait moins de 16 degrés chez toi, alors il est temps de te plaindre à ton proprio!!! Ou même d’appeler la Régie. Ce serait exagéré de se plaindre s’il fait plus que cette température; on verrait mal un locataire crier au meurtre par congélation alors qu’il fait 20 chez lui.
Je suis rentrée il y a 2 heures chez moi et il faisait 18° dans l’appart.
Avec un petit gilet c’est supportable. Et pour dormir c’est la température idéale.
Mais j’ai regardé pour le chauffage et je crois qu’il fonctionne car après le click du thermostat, j’ai sentie une certaine chaleur provenir du chauffage.
Aujourd’hui, a Montreal, le proprio a mis des affiches disant que le chauffage de la batisse etait mis en route. J’ai allume le mien pour voir, ca marche! Le proprio nous dit juste de verifier si il n’y a pas de fuites.
Brrr….je vais aller sous ma couette maintenant! La dessous, pas besoin de chauffage!
Parati,
si ton chauffage est à plinthe électrique, alors c’est TOI qui as le contrôle.
Et c’est toi aussi qui paies le compte d’électricité, alors fais gaffe
Le chauffage collectif, c’est surtout dans le cas des immeubles chauffés à l’eau chaude (fournaise à huile ou au mazout). Dans ce cas, le propriétaire a le loisir de partir le chauffage quand ça fait son affaire… et de (sur)chauffer jusqu’au printemps.
Quand j’ai habité dans Côte-des-Neiges, mon proprio décidé de partir le chauffage le 1er novembre… après une semaine de grands froids où j’ai même dû chauffer en ouvrant la porte de ma cuisinière électrique, et porter des gants dans mon salon!!! A l’époque je ne connaissais pas mes droits….
Avis à ceux qui veulent avoir un aquarium dans leur appartement: si c’est le chauffage central, bonne chance! En octobre il y a des variations de température parfois très désagréable (s’il fait froid avant le milieu du mois et que le chauffage n’est pas encore parti)… puis ça monte, monte… parfois jusqu’à plus de 25 degrés… de quoi faire cuire vos pôvre guppy!
Merci Zogu pour ton conseil sur la facture.
J’avais fait attention à cela en sous louant l’appart (merci les FAQ immigrer.com), le chauffage éléctrique est inclus dans le prix de la sous location.
La seule chose que je paie c’est l’abonnement internet car les locataires n’avaient pas internet.
Nous c’est pareil, l’electricite, chauffage inclu est comprise dans la location et dans le bail il est meme mentionne que nous devons chauffer convenablement, meme et surtout pendant une absence eventuelle, afin de ne pas causer de dommages a la tuyauterie causes par le gel. Pas besoin de me le dire deux fois!
Comme on te l’a déja dit, la température règlementaire l’hiver( Régie du logement ) est de 21 degré l’hiver. Si le chauffage est inclus dans le loyer, il n’est pas permis de “gaspiller” le chauffage càd que tu n’a pas le droit par exemple l’hiver de laisser les fenêtres grandes ouvertes de façon immodérée, car c’est le proprio qui paye.
QUOTE
tu n’a pas le droit par exemple l’hiver de laisser les fenêtres grandes ouvertes de façon immodérée, car c’est le proprio qui paye.
Dans le cas de radiateurs à l’eau chaude, l’ouverture des fenêtre ne changera absolument rien à la cadence de la fournaise. Donc ne vous gênez pas pour aérer.
Par contre dans le cas du chauffage à plinthes électriques, vous courez au suicide financier si vous faites cela trop souvent: la facture risque d’être salée.
Cela dit, c’est bien d’aérer l’appartement pendant l’hiver car sinon ça peut devenir très très sec. Je vous conseille vivement de vous acheter un hygromètre; quand le taux d’humidité descend sous les 20%, ça peut causer des désagréments comme les pieds très secs, des démangeaisons ou le nez qui saigne. Dans ce cas, aérez pour faire entrer un peu d’humidité ou encore, laissez un gros bol d’eau en face du radiateur pour qu’il s’évapore pendant la nuit.
Un appartement l’hiver, ça peut devenir une vraie boîte de conserve: les odeurs, la saleté, la poussière restent à l’intérieur. Il faut penser à changer l’air de temps en temps; attendez une journée moins froide. Par contre attention… il est hors de question d’ouvrir les fenêtre en grande, par grand froid, puis de s’éclipser pour l’après-midi: les tuyaux d’eau courante risquent de geler et d’éclater.
J’ai connu une assistante-prof à l’université qui a causé pour un demi million de $ de dommages en faisant cela.

quand allumer le chauffage

Moteur de recherche

Rechercher

S’inscrire
Connexion

Editer mes informations

Se déconnecter

Dernière minute

Livret jeune : taux, plafond et intérêts de l’épargne des 12-25 ans

Impôt sur le revenu : quand recevrez-vous votre avis d’imposition ?

Prélèvement à la source : pourquoi la réforme est reportée à 2019 ?

Toutes les actualités

Sondage

Sur quel support faites-vous votre déclaration de revenus ?

En version papier

Sur Internet

Tous les sondages

Actualités|
Auto|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Dans les immeubles disposant de chauffage collectif, une date de remise en route des radiateurs doit être définie. La règle en la matière peut paraître surprenante. Explications.
Chaque année, en automne, la question se pose : quand est remis en route lechauffagedans les immeubles où celui-ci est collectif ?Deux dates sont toujours mises en avant : le 15 octobre pour l’allumage des chaudières et le 15 avril pour son arrêt . En réalité, ces dates ne dépendent d’aucun texte de loi, il n’y donc pas de période légale de mise en marche du chauffage collectif. Et pourtant, la date du 15 octobre est retenue par tous les immeubles reliés au réseau de chauffage urbain.
Concrètement, c’est le syndic de copropriété et le producteur qui établissent pour leur structure ces dates de mis en route et d’arrêt et fixent la période contractuellement . Si le contrat le permet – il faut bien s’en assurer -, il est possible de modifier les dates, notamment pour rallumer les radiateurs plus tôt lorsque le début du mois d’octobre est frais. Les habitants de l’immeuble doivent alors se manifester auprès des représentants du conseil syndical. Si ces derniers estiment que la demande est suffisamment motivée et qu’elle est partagée par suffisamment de personnes, le syndic est saisi pour une requête auprès du chauffagiste.
Si le conseil syndical refuse de prendre en compte les demandes formulées car jugées illégitimes, il n’y a pas de recours. Les habitants devront s’équiper d’un chauffage personnel ou d’appoint s’ils estiment qu’ils en ont besoin. A noter que si le contrat de copropriété ne permet pas de moduler la période de mise en route des chaudières, là encore, il n’y a pas de solution et aucune requête ne sera prise en compte, la copropriété ne pouvant souvent pas se permettre des tarifs non négociés plus en amont avec le chauffagiste.
Recevez une notification dès qu’un article est publié sur les sujets en relation avec :
Vous aimez nos articles ?
Recevez-les en premier !

quand allumer le chauffage
Vous devez saisir votre pseudo et votre mot de passe

Fil d’actualités

Photos

Vidéos

Actu Moto

Accueil

Guides d’achat neuf

Avis de propriétaires

Fiches techniques

Fiches fiabilité

Promos des constructeurs

A quelle date avez vous allumé le chauffage ?
Le Bistrot :Gino61et 12 utilisateurs inconnus
 Sujet :A quelle date avez vous allumé le chauffage ?
Message édité par filip67 le 10/10/2004 à 23:26:15
Message édité par slash le 10/10/2004 à 23:47:28
Message édité par The_Spanish le 11/10/2004 à 00:49:22
Message édité par fab7777 le 11/10/2004 à 03:01:37
Aller à :

Salon de discussion Le Bistrot Sports Sorties FA Forum-Auto au féminin FAQ, Tutoriaux et guides pratiques Jeux vidéo PC et informatique Annonces AC Cobra, GT40, Daytona (et répliques) European Ford GT Owners Club Rallye Jeunes

Saisissez un pseudo et un mot de passe
Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation.En savoir plus
Je rajouterai aussi que cela dépend de l’isolation du logement. Si c’est de l’ancien ou du neuf ….
D’accord, mais il y a autant de frileux à Nice qu’à Lille. Donc en moyenne, j’espère pouvoir obtenir des résultats…
23°C, c’est beaucoup.Moi je mets 20°C. 1°C en plus, c’est 12% d’énergie en plus…
Normal il fait pas froid à Vendargues
Ben je suis antillais,on aiment bien la chaleur!Sinon je n’ai pas de convecteurs éléctriques,mais des "Accumulateurs",nive​au économie,c’est autre chose!
Haaa liverpool  … et ces liverpoof girlsElles sont toujours aussi déshabillé et si peu effrayé que quand j’y suis allé ?
A Nantes également, en appartement, toujours pas allumé non plus mais s’il commence à faire plus froid que certains jours de la semaine dernière, je vais pas tarder à l’allumer.L’appartement du dessous n’étant plus occuppé depuis cet été, ça doit pas aider…
Téléchargez nos applications mobiles
Copyright © CarBoat Media – Tous droits réservés
Korz a écrit a écrit : Ca ne dépend pas que du lieu, mais aussi es gens eux-même, s’ils sont frileux ou pas. Je suis à Paris et je ne l’ai pas encore allumé.
Korz a écrit a écrit : Ca ne dépend pas que du lieu, mais aussi es gens eux-même, s’ils sont frileux ou pas. Je suis à Paris et je ne l’ai pas encore allumé.
Korz a écrit a écrit : Ca ne dépend pas que du lieu, mais aussi es gens eux-même, s’ils sont frileuxou pas. Je suis à Paris et je ne l’ai pas encore allumé.
slash a écrit a écrit : Je n’en sais trop rien, je fonctionne avec une régulation automatique, si ça se trouve, mon chauffage s’est mis en route, mais je ne suis pas au courant. La température de ma maison est régulée par des thermostats numériques, qui lance les radiateursquand il fait 23° . La il fait 26.4° dans ma chambre, donc ils sont tous éteint!EDIT: je suis en seine et marne!
sobako a écrit a écrit : Je suis en résidence étudiante donc normalement sa chauffe bien vus le monde! Mais je l’ai allumé y’a deja 3 semaines!! Ah oui c’est vrai je suis à Liverpool!!!! Sinon mes parents à montpellier l’on pas allumé;
Cedric1973 a écrit a écrit : 23°C, c’est beaucoup.Moi je mets 20°C. 1°C en plus, c’est 12% d’énergie en plus…
sobako a écrit a écrit : Je suis en résidence étudiante donc normalement sa chauffe bien vus le monde! Mais je l’ai allumé y’a deja 3 semaines!! Ah oui c’est vraije suis à Liverpool!!!! Sinon mes parents à montpellier l’on pas allumé;
Ouragan a écrit a écrit : Pas de chauffage encore à Nantes… Pour son réglage, je suis les recomendations de l’ADEME : 19°C le jour et 17 °C la nuit…

quand allumer le chauffage
Des gestes au quotidien pour protéger l’environnement…
Posté parmamansursaplanet ,06 novembre 2005 à 09:48| |Répondre
Posté par amandina,06 novembre 2005 à 20:51| |Répondre
Posté parlobita ,07 novembre 2005 à 09:27| |Répondre
Posté parRaffa ,07 novembre 2005 à 11:35| |Répondre
Posté parSad Angel ,07 novembre 2005 à 19:09| |Répondre
Posté parjavafred ,07 novembre 2005 à 21:10| |Répondre
Posté par virgibulle,10 novembre 2005 à 16:44| |Répondre
Posté parJeanpodelesterel ,11 novembre 2005 à 12:37| |Répondre
Posté parLa griotte ,15 novembre 2005 à 18:17| |Répondre
Posté par virgibulle,17 novembre 2005 à 16:18| |Répondre
Posté par guy,29 novembre 2005 à 16:37| |Répondre
Posté parjavafred ,01 décembre 2005 à 22:42| |Répondre
Posté parLa griotte ,03 décembre 2005 à 15:21| |Répondre
Posté parxavye ,14 décembre 2005 à 21:59| |Répondre
Posté parLa griotte ,14 décembre 2005 à 23:57| |Répondre
Posté par Max,21 janvier 2010 à 22:42| |Répondre
Posté parchristian loubou ,14 mai 2010 à 09:36| |Répondre
Posté parchristian shoes ,15 mai 2010 à 03:27| |Répondre
Posté parMutuelle ,20 mai 2010 à 19:52| |Répondre
Posté parmutuelle santé ,24 mai 2010 à 15:08| |Répondre
Posté pardevis mutuelle ,19 mai 2011 à 15:23| |Répondre
Commenter avec
CanalBlog|
UtiliserFacebook
* Champs obligatoires. Adresse email visible uniquement par l’auteur du blog.

Recevoir un email lorsqu’un commentaire est publié sur ce message.
Réchauffons-nous sans réchauffer la planète
L’automne
s’installe progressivement et avec lui, le froid de la saison. Le Géant
Vert qui s’est juré de ne pas allumer le chauffage avant début novembre
tient encore bon, emmitouflé qu’il est dans ses pulls et ses
chaussettes de montagne, le chat sur les genoux et profitant de la
chaleur montante de la caverne d’en-dessous. Parce qu’il en connait des
frileux qui ont allumé leurs radiateurs depuis un petit moment et parce
qu’il va bientôt lui aussi trouver que « ça caille », il a décidé de
faire son article sur la bonne utilisation du chauffage. Le chauffage représente 70% de la consommation
d’énergie d’un foyer. Mal utilisé, il représente un véritable problème
écologique. Il faut limiter sa consommation : 1 degré supplémentaire,
c’est 7% de dépense énergétique en plus. Electrique, il chauffe
mal, gaspille beaucoup d’énergie et coûte très cher. Au  gaz
naturel, il pollue peu mais puise dans nos réserves d’énergie fossile.
Au fioul, il est moins cher mais produit du soufre et plus de gaz
carbonique que le gaz. Il faut privilégier le chauffage aux énergies
renouvelables (bois, solaire). Pour être au chaud chez soi, notre
foyer doit avant tout être bien isolé, sinon une grosse partie de la
chaleur s’échappera et ira chauffer l’air de la rue.  :oLes appareils de chauffage doivent
être vérifiés régulièrement. Mal entretenus, chaudière, radiateurs,
chauffe-eau gaspilleront de l’énergie (de 8 à 12% en plus) et dureront
moins longtemps. N’oubliez pas d’aérer ! Et pensez que sur votre lieu de travail, nombre des conseils qui suivent peuvent être appliqués. Des conseils pour avoir chaud l’hiver sans gaspiller trop d’énergie :
Les indispensables : ¤ Habillez-vous chaudement.¤ Fermez vos volets et vos rideaux quand la nuit tombe. ¤ Mettez des bouillottes chaudes sous votre couette 1/2h avant d’aller vous coucher. ¤ Disposez des récipients remplis d’eau près des radiateurs pour humidifier l’air. Chauffez raisonnablement : ¤ Adoptez une chaleur entre 15 et 20°C selon les pièces. ¤
Ne chauffez que les pièces habitées. Allumez-le chauffage dans la salle
de bain 1/4h avant d’aller prendre votre douche, éteignez-le quand,
dans la cuisine, vous faites fonctionner votre four ou votre cuisinière. ¤ Eteignez ou baissez le chauffage la nuit.
¤ Eteignez le chauffage 1/4h avant d’aérer une pièce et pendant que la fenêtre reste ouverte. ¤
Utilisez des thermostats d’ambiance pour obtenir une chaleur constante
dans les pièces à vivre. Programmables, ils vous permettront d’adapter
la température selon les différents moments de la journée (nuit,
absences). Les robinets thermostatiques s’installent directement sur le
radiateur. Faites circuler la chaleur : ¤ Utilisez/installez des ventilateurs ¤ Installez des panneaux réfléchissants derrière vos radiateurs ¤ Nettoyez bien vos radiateurs. Encrassés ils diffusent mal la chaleur. Optez pour les énergies renouvelables : ¤
Faites des feux de cheminée. La combustion du bois ne contribue pas à
l’effet de serre car le CO² qu’il libère en brûlant est le même qu’il a
absorbé pendant sa croissance. Faites brûler du bois bien sec (humide,
il pollue plus) et certifié NF Environnement (garantie de performance). ¤
Optez pour un poêle, un insert (placés dans la cheminée, ils chauffent
autant mais gaspillent moins de bois) ou une chaudière à bois. Il
existe des crédits d’impôt pour aider à vous équiper. ¤ Equipez-vous
de matériel solaire. Gros investissement, il sera amorti sur moins
d’une dizaine d’année, le matériel ayant une durée de vie de 20 ans en
moyenne. Chauffe-eau solaire et plancher chauffant basse température
peuvent couvrir jusqu’à 70% de vos besoins énergétiques. Les panneaux
photovoltaïques restent très chers mais l’énergie que vous produisez
avec et que vous n’utilisez pas peut être revendue à EDF.
Renseignez-vous auprès de l’ADEME sur les crédits d’impôts proposés.¤ Faites construire une véranda ou une serre. Elles emmagasinent la chaleur du soleil. ¤
Renseignez-vous sur les pompes à chaleur qui (comme leur nom l’indique)
« pompent » l’énergie dans le sol, l’eau des nappes phréatiques ou
l’atmosphère et peuvent réduire nos factures d’électricité de 60%.
Possibilité de crédits d’impôt. Isolez : ¤ Installez
chez vous le double-vitrage (10% d’énergie de gagnée) ou de manière
moins coûteuse, collez des films thermorétractables sur vos vitres. ¤ Isolez la toiture, les murs et les planchers¤ Faites pousser des plantes grimpantes à feuilles caduques sur les murs exposés au sud de votre maison Pour en savoir plus : – Sur le chauffage solaire :le Plan Soleil de l’ADEME – Sur les pompes à chaleur :WikipédiaetEDF – Sur les crédits d’impôt en faveur des énergies renouvelables :l’ADEME – Sur l’isolation :Jebatis.com

quand allumer le chauffage

Avis des internautes
( 1432 )

8,6 /
10

Afficher tous les avis

Ce que va changer le Big Data pour les particuliers : entretien avec Teradata

La checklist pour bien préparer ses travaux

Les petits travaux économiques de rénovation énergétique

Les ambitions de rénovation énergétique du quinquennat Macron

Déclarer en ligne mes dépenses éligibles au CITE

Top 4 des raisons de faire ses travaux de rénovation en été

L’évolution du prix des énergies en France ces 5 dernières années

Comprendre sa facture d’énergie

Production d’eau chaude sanitaire à partir de sources d’énergies renouvelables

Les conséquences de la conversion du CITE en prime

Notre réseau de partenaires

Devenir partenaire installateur
Annuaires

Copyright 2008-2017
|
Mentions légales
|
Conditions Générales d’Utilisation
Conditions Générales d’Utilisation
Mentions légales
Découvrez quelle solution est adaptée à votre logement et réduisez vos factures
La Prime Energie vous aide à rentabiliser rapidement vos travaux de rénovation énergétique.
Quels sont les produits éligibles au nouveau crédit d’impôt à 30% ?
Profitez des aides pour réduire vos factures. Crédit d’impôt, aides de l’Anah, Prime Energie…
Découvrez comment installer son poêle à bois sans conduit de cheminée !
Quels sont les produits éligibles au crédit d’impôt 2017 et à quel taux ?
Découvrez quelle solution est adaptée à votre logement. Bilan énergétiquegratuit et sans engagement.

Vous êtes artisan ? Connectez-vous
ici
L’hiver est là et avec lui les premiers frimas. Les appareils dechauffagesont alors de nouveau sollicités après une longue période d’inactivité. Quelques manipulations sont toutefois à réaliser afin de rallumerchaudière ,cheminée ,radiateurset autres chauffages de manière sécurisée et afin de prévenir tout problème durant la saison froide. En effet, plus de 22.000 accidents sont recensés chaque année et plus de 6.000 personnes sont victimes d’intoxication au monoxyde de carbone, alors que tout cela pourrait être évité. De plus, un chauffage mal entretenu, c’est une consommation accrue et donc deséconomies d’énergieen moins.
L’installation comme l’entretien d’unepompe à chaleursont à faire réaliser par un professionnel. L’ entretiendoit se faire une fois par an, avant l’utilisation importante durant l’hiver, voire mêmedeux foispour certains modèles de pompe à chaleur. L’entretien comportera obligatoirement lavérification de l’étanchéité du réseau frigorigène , le contrôle ducompresseuret le contrôle de laperformancede la pompe à chaleur.
Lechauffage au bois , tel que la cheminée, lepoêleou leschaudières à bois , est le moyen de chauffage le plus à risque : incendies, intoxications par la fumée, intoxications au monoxyde de carbone… Les causes d’accident sont nombreuses mais peuvent facilement être évitées. Chaque année, il est important d’entretenir son chauffage au bois et deramoner le conduit d’évacuation des fumées . Vous pouvez le faire vous-même, mais un professionnel sera capable de vous fournir un «certificat de ramonage», prouvant que votre chauffage au bois a été mis aux normes de conformité cette année et qui peut s’avérer utile auprès de votre assurance en cas de dommages.
Tous lesradiateursà eau chaude quels qu’ils soient doivent êtrepurgés une fois par anau moment de leur remise en service. Cette purge permet d’expulser l’air contenu dans les tuyaux et amène le radiateur à chauffer de manière plus uniforme et puissamment. Si de l’air reste dans les tuyaux, des bruits se font entendre et le radiateur chauffe mal. Vous pouvez effectuer la purge vous-même en ouvrant le robinet du radiateur puis le verrou de la purge. Une fois que tout l’air s’est échappé, de l’eau jaillit et vous pouvez alors tout refermer. Si vous ne vous sentez pas assez confiant, n’hésitez pas à faire appel à un plombier.
Lesradiateursmais aussi les convecteurs électriques sont le moyen de chauffage le plus simple à entretenir. Il suffit de nettoyer l’appareil afin d’ enlever la poussièrequi peut s’accumuler sur les entrées et les sorties d’air. Sa présence peut, lors de l’allumage du radiateur, provoquer l’apparition d’une forte odeur de brûlé, inoffensive, mais bien dérangeante.
Lachaudière à gazou aufioulest plus souvent sollicitée durant l’hiver. Il est important de la faire vérifier avant et après l’hiver afin de s’assurer de sa bonnemaintenance . Les points les plus importants à faire contrôler par le professionnel seront alors l’ étanchéité des conduitset l’ état du brûleur .
Enfin, pour éviter toute intoxication au monoxyde de carbone et favoriser le bon fonctionnement de tous les appareils de chauffage, il est indispensable d’avoir une bonneventilationdans la maison. Cela augmentera aussi la combustion et le dégagement de chaleur dans les chauffages au bois, mais aussi dans la chaudière. Les bouches d’aération doivent être toujours dégagées. Vous devrez les nettoyer avant d’allumer le chauffage, mais aussi durant l’hiver afin de maintenir unebonne aérationde votre domicile et de prévenir tout sinistre ou accident.
Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.
Découvrez les solutions d’économie d’énergie adaptées à votre logement

Faire le test
Calculez vos aides et subventions

Calculer mes aides
Rencontrez des artisans qualifiés

Demander un devis gratuit
Estimez le coût de vos travaux dans votre région

Faire le test
Article publié parSonia Laurent
le 30 novembre 2013
Mise à jour le 9 décembre 2013
Recevez par email nos derniers articles.
Accord et engagement sur le financement de nouvelles mesures de sécurité pour les logements chauffés au gaz.   Lire la suite
La COP 21 a commencé. Vous en entendez parler mais ne connaissez pas les tenants et aboutissants ? Pas de panique, nous vous donnons quelques-unes  Lire la suite
Afin de se parer contre le froid hivernal, pensez à des petits gestes simples pour votre chaudière.  Lire la suite

quand allumer le chauffage

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Comprendre la copropriété
Démarches
Qui contacter
Trouvez un avocat
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les astuces
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Trouver un pro
Tous les experts
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette astuce.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 114 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
À l’automne, de nombreux syndics et autres régies HLM reçoivent des doléances quant au chauffage collectif : certains occupants souhaiteraient qu’il soit allumé le plus tôt possible, alors que d’autres, par souci d’économie, préfèrent retarder au maximum sa mise en route.
Les besoins en chauffage n’étant pas les mêmes d’une région à l’autre, voire d’une famille à l’autre, trouver une date de mise en chauffe qui convienne à tous les occupants relève du casse-tête. De ce fait, la loi ne fixe pas les dates de la saison de chauffe en cas d’installation collective. On fait le point sur la question.
Besoin d’un syndic pour votre copropriété ?
Les ensembles immobiliers sont libres de fixer la période de
chauffe. Le Code de la construction impose toutefois des seuils de
température à respecter à l’intérieur des logements.
À noter: la tradition en France veut que l’on chauffe du 15 octobre au 15 avril, voire au 15 mai (période des Saints de Glace qui, pour les anciens, marque la fin de l’hiver).
Mais les températures étant disparates sur l’ensemble du territoire, la loi n’impose pas de dates de mise en chauffe.
Si le règlement de copropriété ne prévoit pas déjà ces dates, c’est auconseil syndicalde fixer
une date qui sera inscrite dans le contrat passé avec le chauffagiste.
Choisir des dates de chauffe revient à arbitrer entre les plus frileux et les économes, échaudés par les hausses des coûts des combustibles. Mais, pour les jeunes enfants, les personnes âgées,
ou les malades, mettre le chauffage en route semble impératif.
Remarque: la vie en copropriété sous-entendant de contenter la majorité des occupants, et non tous les occupants, ces situations particulières ne changent rien à la date de mise en chauffe tant que les températures légales sont respectées.
Le chauffagiste et le syndic seront dans l’obligation de respecter les dates prévues au contrat. C’est pour cela qu’il vaut mieux se laisser la possibilité de pouvoir modifier ces dates.
Malgré les dates fixées au contrat, il est impératif de tenir compte de la météo et des températures réelles.
Entre l’explosion du coût des divers combustibles (gaz, fioul,
électricité), et les dérèglements climatiques (printemps plus frais, automnes plus doux), les dates de chauffe sont plus difficiles à anticiper.
Bon à savoir  : il est donc recommandé d’insérer une clause permettant de modifier les dates en fonction des caprices de la météo, afin d’être chauffé quand c’est réellement nécessaire.
Dans les faits, lorsque le contrat le permet, c’est le syndic, ou la
régie dans le cadre de HLM, qui surveille la météo et décide de la mise
en chauffe en accord avec le conseil syndical.
Si loi ne détermine pas la période de chauffe, elle prévoit en revanche
des températures minimale et maximale à respecter à l’intérieur des
appartements.
Les seuils de température tolérés à l’intérieur des logements sont prévus par le Code de la construction et de l’habitation.
Besoin d’un syndic pour votre copropriété ?
L’article R111-6 du Code de la construction et de l’habitation prévoit notamment que le système de chauffage d’un immeuble doit permettre aux logements de maintenir une température de 18°C au centre des pièces. Il s’agit donc de la température minimale.
La limite supérieure est fixée par l’article R131-20 du même Code, qui prévoit que les températures à l’intérieur ne peuvent excéder 19°C.
Mais, dans la réalité, ce seuil n’est pas souvent respecté, les températures étant souvent plus élevées. Cela s’explique en partie par le fait que, dans les immeubles collectifs, il est difficile d’assurer une chaleur uniforme dans tous les logements, et par la frilosité des occupants.
Pourtant, baisser la température de la chaudière peut engendrer de belles économies.
Bon à savoir  : la surchauffe est déconseillée pour la santé. D’un point de vue sanitaire, il est recommandé de moins chauffer les chambres, notamment la nuit (entre 16 et 18°C).
Si la copropriété doit respecter les dates de chauffe du contrat et les températures légales, il n’est pour autant pas question d’avoir trop froid ou trop chaud sans rien faire.
Il est toujours possible de demander la modification du contrat de chauffe, et bien sûr d’organiser son logement afin de pâtir le moins possible de l’absence de chauffage ou de la surchauffe.
Chaque copropriétaire peut demander enassemblée généralede modifier les dates contractuelles, ou mieux encore, les températures extérieures plancher à partir desquelles l’installation sera remise en route.
Remarque: il est intéressant de demander aussi, si l’installation le permet, de diminuer la température la nuit et non de couper la chaudière, celle-ci consommant plus de combustible quand elle est rallumée le matin.
De telles demandes doivent être adressées au syndic avant qu’il ait convoqué l’assemblée générale, afin qu’elles puissent figurer à l’ordre du jour.
Si malgré une température de 19° ou plus il fait frais dans le logement, acheter unradiateur d’appointreste la solution la plus simple. Certes, elle induit un surcoût, mais allumer la chaudière collective plus tôt a également un coût.
Attention  : il faut veiller toutefois à ne pas trop surcharger son installation électrique ou à ne pas le laisser allumé sans surveillance.
À l’inverse, lorsque la température est trop élevée, il est conseillé d’ouvrir les fenêtres, mais aussi et surtout de calfeutrer les radiateurs (s’ils n’ont pas de robinet) et leur tuyauterie, et de limiter l’utilisation d’appareils électriques, car ils dégagent de la chaleur.
Besoin d’un syndic pour votre copropriété ?
Si les températures enregistrées dans le logement sont en deçà des seuils légaux, et que cette situation cause un préjudice à l’occupant, celui-ci est fondé à agir, dans un premier temps de façon amiable, puis, le cas échéant, au contentieux.
Lorsque la température intérieure du logement est trop basse ou trop élevée (la jurisprudence a admis qu’une température de 23.5°C représente un préjudice, CA Paris 29/09/2004), il convient d’abord :
Remarque: mieux vaut en informer son assureur, notamment si des dommages consécutifs au manque de chauffage apparaissent (moisissures, papiers peints endommagés, etc.).
De même, une garantie en protection juridique accompagnera son client dans les démarches et, le cas échant, prendra les frais de procédure en charge.
Par ailleurs, des organismes publics comme l’ARS (anciennement DDASS), si le manque de chauffage est tel qu’il relève de l’insalubrité, ou l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement), seront à même d’assister les occupants qui en font la demande.
Enfin, le tribunal d’instance sera à même de trancher. Si le litige n’a pu trouver d’issue, il conviendra alors de saisir le greffe.
Besoin d’un syndic pour votre copropriété ?
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
bailleur de logement, ancien élu, agriculteur
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Vos questions sont entre de bonnes mains

quand allumer le chauffage

Le chauffage (air et eau) représente 75 % des dépenses énergétiques d’un ménage selon l’Ademe. Il existe de nombreux moyens pour diminuer sa facture de chauffage comme les travaux d’isolation ou le remplacement de la chaudière. Or, tous ces travaux demandent un investissement de plusieurs milliers d’euros. Le but de cet article est de vous présenter des gestes simples pour réduire durablement votre facture de chauffage et ce, pour un investissement très faible. Toutefois, une rénovation énergétique restera à envisager à moyen terme.
Il est important de fermer tous ses volets la nuit surtout pendant la période de chauffe. Ils permettent de créer une couche d’air peu renouvelée et qui joue donc un rôle d’isolant. Ce conseil est d’autant plus recommandé pour les fenêtres à volets roulants, qui sont plus isolants que les volets à battants. Si vous avez des volets roulants électriques,consultez nos tests de programmateurs .
De la même façon, installer des rideaux épais côté intérieur la nuit, permettra de piéger le froid et de limiter la sensation d’inconfort provoquée par l’effet de paroi froide. Attention cependant, si vos chauffages sont sous les fenêtres, veillez à ne pas laisser pendre vos rideaux devant.
Les fenêtres sont des passages privilégiés pour les infiltrations d’air froid. Pour les limiter, il est possible de les rejointer (simple mastic transparent). En effet, la majorité des infiltrations passe au niveau du joint entre le battant et le dormant (la partie fixe de la fenêtre). Or, ce joint s’use au cours du temps et fait chuter l’ étanchéité à l’airde la fenêtre. Selon l’Ademe, ce calfeutrement permet une économie d’énergie évaluée en moyenne à 8 % en habitation individuelle.
Il est également très utile de calfeutrer les portes dont vous vous servez peu ou pas et qui donnent directement sur l’extérieur ou sur un local non chauffé (buanderie, cellier, etc.). En effet, cela permet de limiter les infiltrations d’air froid supplémentaires qu’il faudra chauffer. La solution la plus efficace et la moins onéreuse, pour limiter les infiltrations au niveau des portes, est d’installer des barres coupe-froid. Préférez les coupes-froid adhésifs ou permanents, aux boudins.
Fermez les portes entre les pièces qui ne sont pas chauffées à la même température. Privilégiez le chauffage des pièces de vie (salon, séjour, cuisine) où vous passez le plus de temps. A l’inverse, le chauffage des pièces « froides » comme le cellier, l’entrée ou les chambres n’est pas indispensable. Vous pouvez ainsi économiser 6 % de l’énergie nécessaire au chauffage (Ademe).
Astuce: dans les chambres, l’utilisation d’une couverture chauffante permet d’améliorer sensiblementle confort thermique , pour un coût modéré (30 €) et des consommations faibles (60W en fonctionnement, 0.1W en veille).
Il faut garder en tête qu’au-delà de 20 °C, chaque degré supplémentaire augmente la facture de chauffage de 7%.
La sensation de chaleur ou de froid est subjective, c’est-à-dire qu’elle est propre à chacun. Pour ne pas être tenter de remonter la température de consigne sur une simple impression, équipez-vous de thermomètres. Placez-les dans les pièces et endroits stratégiques, cela vous permettra de savoir la température réelle (et non subjective) de la pièce et souvent faire disparaître l’impression d’avoir froid.
En ce qui concerne le chauffe-eau, réglez la température entre 55 et 60°C (contre 70°C par défaut) permet des économies significatives. Cela évite en outre un entartrage trop précoce, tout en vous protégeant des maladies comme la légionellose.
Destinée à la fois aux chaudières (et PAC) et aux installations de chauffage électrique, la pose d’unthermostat d’ambiance programmablepermet d’abaisser les températures de consigne pendant les périodes d’inoccupation de votre habitation. La thermostat d’ambiance programmable remplace le thermostat d’ambiance déjà présent et/ou vient piloter les émetteurs de chauffage. Il est tout à fait compatible avec desrobinets thermostatiquesqui viendront affiner la régulation centrale, pièce par pièce.
Notez bien que chaque jour de la semaine peut être programmé différemment, il est donc très aisé de faire une régulation spécialement pour le week-end avec seulement un réduit la nuit. Une programmation spéciale peut également être mise pour les périodes de vacances (réduit conseillé à 14 ou 16°C) ou encore pour les jours fériés.
La durée de mise en chauffe varie en fonction de l’ inertie de votre maison . Vérifiez donc la température lors du lever par exemple pour savoir si elle est suffisante. Le cas échéant, augmentez la durée de mise en chauffe.
Dans le cas d’ émetteurs électriquespilotés par une régulation programmable, il est souvent possible de séparer l’habitation en plusieurs zones, ce qui permet d’affiner encore la régulation, pour ne chauffer à la température de confort (19.5°C), que lorsque la pièce est occupée.
Les robinets thermostatiques(uniquement pour les radiateurs à eau) permettent de régler la température intérieure de chaque pièce. Il est donc possible de diminuer la température de consigne d’une pièce peu ou pas utilisée telle qu’une chambre d’ami par exemple.

Les tubes de cuivre transportant de l’eau chaude (qu’elle soit destinée au chauffage ou à l’eau chaude sanitaire) sont des sources de déperditions de chaleur importantes. Il est donc important de bien calorifuger les longueurs de tubes passant à l’extérieur, ou dans des locaux non chauffés.
Le calorifuge est un isolant, le plus souvent en élastomère qui va isoler le tube, pour un coût très limité.
Tous les émetteurs de chaleur fonctionnent par convection et/ou rayonnement. Il est donc important de bien dégager les radiateurs pour faciliter les échanges de chaleur avec la pièce.
Veillez donc bien à :
En plus d’améliorer le rendement des émetteurs de chaleur, toutes ces actions permettront également d’augmenter leur durée de vie (notamment pourchauffages électriques ).
Pour les radiateurs hydrauliques: De l’air se niche dans l’installation de chauffage (le radiateur est froid en haut, chaud en bas) ce qui diminue sensiblement son rendement. Veillez donc à purger régulièrement vos radiateurs hydrauliques:

Dans un premier temps, il est important de noter que leschauffages d’appoint , notamment au pétrole ne sont pas du tout rentables. En effet, commencer à utiliser un chauffage d’appoint au pétrole est souvent un signe de situation deprécarité énergétique . Ces appareils à combustion sont en outre plus risqués (incendie, intoxication au monoxyde de carbone) et peuvent dégrader la qualité de l’air (résidus imbrûlés). Si vous devez vraiment avoir recours à un chauffage d’appoint, un chauffage électrique (rayonnant ou bain d’huile) est préférable.
Si les radiateurs sont équipés derobinets thermostatiques , il ne doit pas être nécessaire de mettre en place un chauffage d’appoint. Sinon, cela veut dire que l’ isolation des mursou des ouvrants n’est pas suffisante et que le chauffage général mis en place ne suffit pas. Un petit investisesment peut alors être envisagé pouraméliorer le confort thermiquedes occupants, en plus d’une réduction des besoins de chauffage importante. Mieux vaut acheter quelques rouleaux de laine de verre qu’un chauffage d’appoint!
Attention cette astuce n’est valable qu’au niveau des murs non isolés! Derrière les radiateurs, vous pouvez installer des panneaux réfléchissants qui évitent que la chaleur ne s’échappe par le mur. Les performances du radiateur sont ainsi augmentées de 5 à 10% (Ademe). Sur des murs correctement isolés, il y a un risque de condensation derrière le panneau réfléchissant.
Chauffage : Au delà de 2 jours d’absence (week-end par exemple), mettez le chauffage en mode hors gel. Si possible, programmer le redémarrage de l’installation 4 heures avant votre retour.
Chauffe-eau : Au delà de 4 jours d’absence, l’arrêt de l’installation est rentable. Veillez simplement à ne pas boire l’eau tiède avant qu’elle ne soit complètement chauffée.
La ventilation renouvèle l’air du bâtiment en faisant rentrer de l’air frais, c’est autant d’air qu’il faut chauffer. Si la ventilation est obligatoire dans le neuf etconseillée en rénovation , des moyens existent pour limiter ce qu’on appelle les pertes thermiques par renouvellement d’air. En ce qui concerne la ventilation « manuelle », Il convient d’aérer 5-10 minutes par jour en coupant le chauffage et en ouvrant les fenêtres « en grand » afin de ne pas refroidir durablement les parois et provoquer un inconfort. Pour le reste, la plupart des systèmes peuvent se réguler, de deux façons distinctes:
Les anciennes ventilations (qui ne pourraient plus être installées dans le neuf) ne sont pas autorégulées, c’est-à-dire que leurs débits d’air est constant. La plupart de ces systèmes possèdent en réalité deux vitesses possibles qui peuvent être programmables par une horloge par exemple. D’autres installations ont un interrupteur pour pouvoir changer simplement de vitesse. Dans tous les cas, la vitesse minimum suffit à bien ventiler la maison SAUF à certains moments de la journée : lorsque la salle de bain est utilisée, lors de l’utilisation de la cuisine. En programmant ou régulant la vmc pour que la vitesse soit maximale uniquement pendant ses périodes vous ferez des économies certaines de chauffage (et d’électricité), tout en préservant une qualité de l’air suffisante.
Ce sont toutes les VMC dites hygroréglables (A ou B) qui ont des bouches (uniquement d’extraction pour les hygro A et d’extraction et d’arrivée pour les hygro B) qui s’ouvrent et se ferment selon l’humidité et la température d’une pièce. Si la pièce à un taux d’humidité élevé, la bouche sera plus grande ouverte et le débit sera donc plus important. Cela permet d’avoir un débit normalement optimal. Cependant, il est souvent possible de régler la sensibilité des bouches. Si vous constatez que les bouches sont tout le temps grandes ouvertes ou bien que vous sentez un grand courant d’air à proximité des bouches, n’hésitez pas et réglez-les.
Astuce : Dans tous les cas, il est nécessaire de nettoyer régulièrement les grilles de ventilation. Un encrassement entraine une surconsommation du moteur de la VMC et une moindre efficacité pour évacuer l’humidité.
Pour un investissement modéré, le recours a du matériel d’économies d’énergie permet d’ajuster au mieux les besoins de chauffage. Voici une sélection d’articles utiles pour réguler au mieux vos besoins de chauffage. Les thermostats d’ambiance programmables s’installent au niveau de la chaudière tandis que les têtes thermostatiques se placent au niveau de chaque radiateur (liens Amazon):
Depuis 2007, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence ce qui fait mécaniquement baisser les prix. Il est ainsi possible d’obtenir des propositions allant jusqu’à 15% de remise sur le tarif règlementé par l’Etat (Electricité et Gaz). Les économies sont donc significatives et le changement reste facile puisqu’il n’occasionne aucun frais, ni coupure. Pour comparer plusieurs offres, vous pouvez utiliserun comparateur gratuit et sans engagement comme Jechange .
Il faut garder à l’esprit qu’à moyen terme une rénovation énergétique sera à envisager pour baisser plus significativement la facture de chauffage et améliorer durablement le confort de votre logement. Pour faire baisser les prix, il est important deréaliser plusieurs chiffragesafin de mettre les entreprises en concurrence. Privilégiez en premier lieu les artisans RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique. Assurez-vous que les professionnels soient disponibles et qu’ils vous rapellent rapidement. Déplacez-vous sur les chantiers pour constater la qualité des réalisations et obtenir des retours d’expériences de la part des anciens clients. Enfin, exigez une attestation de l’assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.