quand ramasser les coings

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d’abonnement à nos services en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant en envoyant un e-mail ou un courrier à cil@rustica.fr ou RUSTICA, 15-27 Rue Moussorgski – 75018 Paris.Charte pour la protection des données .
Devenez membre du site Rustica pour bénéficier de nombreux services privilégiés :

Recevez chaque jeudi votre Newsletter avec du contenu approfondi et de saison
Interagissez sur le forum avec les membres de la communauté Rustica
Découvrez du contenu en lien avec vos centres d’intérêts et votre jardin

C’est gratuit ! Il vous suffit d’avoir un compte membre.
Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d’abonnement à nos services en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant en envoyant un e-mail ou un courrier à cil@rustica.fr ou RUSTICA, 15-27 Rue Moussorgski – 75018 Paris.Charte pour la protection des données .

Entre ciel et terre
Eau et météo
Lune et travaux

Lune ascendante
Jour graines et fruits
Quand récolter les coings ?
Récolter lescoingsle plus tard possible en automne, juste avant l’arrivée des premières gelées, lorsqu’ils ont une belle couleur dorée et qu’ils sont couvert d’un duvet facile à éliminer par simple frottement. Ils auront meilleur goût et seront à point pour les cuisiner.
Il est possible aussi de les récolter avant leur maturation en vue d’une conservation en clayette.
Ce conseil jardin vous a-t-il été utile ?

La lettre d’actualités de Rustica.fr une à deux fois par semaine

L’actualité en vidéos une fois par semaine

Les offres et les bons plans de Rustica une à deux fois par semaine

Les informations de nos partenaires

Rester connecté
Mot de passe oublié ?
La fin de l’automne, lorsque les premiers frimas se font ressentir, est la période idéale pour récolter les coings. Les fruits sont alors bien colorés et couverts d’un léger duvet, signe de leur arrivée à maturité.
Dommage que le titre comporte une faute d’orthographe !
Ou bien c’est: Récolte et conservation du coing (« coing » sans « s »), ou bien Récolte et conservation des (et non pas « du ») coings.
Par ailleurs, l’article est excellent et riche en images/conseils pratiques/exemples de recettes.
Pour moi, RUSTICA reste une référence de qualité parfaite.
GM
g.masson|19/09/2016 à 15h53
Alerter
13 et 14 mai 2017 Une collection de plantes rares et originales présentée au Château de Gaujacq

quand ramasser les coings

Moteur de recherche

Rechercher

Mode

Vêtements Accessoires Défilés Voir aussi

Forum Mode

Beauté

Coiffure Maquillage Soins Minceur

Forum Beauté

Luxe

Shopping luxe Défilés Evasions Voir aussi

Déco

Salon Cuisine Chambre Voir aussi

Forum déco

Cuisine

Entrées Desserts Recettes Pratique

Forum cuisine

Maman

Grossesse Bébé Enfant Voir aussi

Forum maman

Santé

Nutrition Dossiers santé Gynéco Voir aussi

Forum santé

People

Tout sur les stars L’actu people Ils s’aiment

Loisirs

Cine-tv Culture Voyages Auto

Société

Dans l’actu Combats de femmes Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction Vie à deux Sexo Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée Planning Coiffure Alliances Chroniques Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin Toutes les plantes Jardiner bio Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Menu

Forum cuisine- Echangez vos astuces cuisine avec nos lectrices !

Entrées

Entrées froides

Entrées chaudes

Soupe et potages

Apéritif

Nouveautés

Desserts

Cake

Chocolat

Crêpes

Gâteaux

Tartes

Nouveautés

Recettes

Viandes

Poissons

Pâtes et riz

Recettes minceur

Recettes de saison

Recettes faciles

Recettes thermomix

Recettes poulet

Pratique

Astuces

Encyclopédie

Menu semaine

Vidéo

Loisirs

Cine-tv

Culture

Voyages

Auto

Société

Dans l’actu

Combats de femmes

Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction

Vie à deux

Sexo

Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée

Planning

Coiffure

Alliances

Chroniques

Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin

Toutes les plantes

Jardiner bio

Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Horoscope 2017
Horoscope de la semaine
Horoscope chinois
Numérologie

Posez votre question
patrick- Dernière réponse le1 oct. 2015 à 09:58parAUCUN
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Présidentielle 2017|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

quand ramasser les coings

Espace membres
Connexion
Inscription

Légumes
Plantes vertes
Bonsaï
Condimentaires
Fruits
Cactus

Autres
Plantes fleuries
Arbustes
Arbres
Bulbes
Faune
Maladies

Le coing est le fruit du cognassier oucydonia oblongaoriginaire d’Iran et du Caucase. De couleur jaune, il nécessite une cuisson avant de pouvoir être consommé. Sa récolte se faitle plus tard possible, entre octobre et novembre.
Pour savoir si le coing est à maturation, il suffit d’observer sa couleur qui doit être d’un beau jaune doré, et de frotter délicatement le duvet qui doit s’ôter sans peine. Une récolte avant le terme peut également être effectuée si l’on souhaite conserver en clayette.
Pour se faire, il faut que les fruits soient entreposés au maximum 1 mois dans un espace bien ventilé et n’étant pas exposé à l’humidité et le gel.
Retrouvez davantage d’informations en consultant la fiche Coing
1 membrea cueilli des coings en août.
2 membresont cueilli des coings en septembre.
1 membrea cueilli des coings en octobre.
Jeudi 27 avril 2017 —Nous fêtons les Zita
Utilisez-vous le savon noir pour lutter contre les pucerons ?
Le26/04/2017 à 20:57:
  7°C chezCerise51 (51)
Le25/04/2017:
21 millimètresd’eau chezSylvain 26 (26)
Cerise51 (51)a tuteuré desiris hollandica .
FLEURS en FÊTE
à GRISY-SUISNES(77, France)

Le 11/06/2017

Parc de la Tête d’Or
à Lyon(69, France)

quand ramasser les coings

Navigation secondaire

Accueil
Programme TV
Émissions
Vidéos
Info
Jeux
Participez

  
FORUM France 3
»
Carnets de Julie
»
Quand cueillir les coings ?
1 utilisateur anonyme et 43 utilisateurs inconnus
Aller à :

France 3 Le forum des régions Les 40 ans de France 3 Les journaux télévisés de France 3 Elections Avenue de l’Europe Ce soir ou jamais Commentaires d’articles L’ombre d’un doute Les Pieds Noirs : Le documentaire Météo à la Carte Vous avez la réponse Plus belle la vie Le forum des comédiens de Plus Belle La Vie Commissaire Brunetti Commissaire Magellan Famille d’accueil Inspecteur Barnaby Inspecteur Frost L’inspecteur Lewis Le sang de la vigne Les Enquêtes de Murdoch Miss Fisher NYPD Blue Un village français Foot de Rue Naruto Toowam Encore W.I.T.C.H Wakfu Winx Club Les jeux et émissions de jeux Des chiffres et des lettres Des chiffres et des lettres Online Harry Harry Le Jeu Slam La Musique et les émissions musicales Cinéma de minuit La Grande soirée cinéma Libre court C’est mieux ensemble Ca déménage Goutez moi ça ! Tous à la brocante Les documentaires C’est pas sorcier Carnets de Julie Chronique de Loire Des Racines et des Ailes Faut pas rêver Incroyables experiences Thalassa Vu du ciel La pétanque Messages privés

  
FORUM France 3
»
Carnets de Julie
»
Quand cueillir les coings ?
LES OFFRES DU GROUPE
La 1ère
France 2
France 3
France 4
France 5
France Ô
Pluzz
Pluzz VàD
leclub francetv

franceinfo
francetv sport
Culturebox
Geopolis
Ludo
Zouzous
francetv education
Nouvelles Ecritures
IRL
Studio 4
N.B. En  Belgique, aux portes des ardennes où une vingtaine de coings magnifiques m’attendent
  en charente maritime en ce moment on ceuille les coings. Si vous faites de la gelée de coing j’aimerai connaître votre recette
Normalement il faut laisser passer une gelée je crois…
Vos cognassiers donnent-ils des gros coings, ou des tout petits?
bonjour,je trouve que ce fruit est excellent en confiture! Je sais aussi qu’il peut servir comme « désodorisant naturel si on le place dans une armoir ou dans une cuisine, il paraît qu’il absorbe les odeurs désagréables. Connâitriez-vous, par hasard, une recette de tarte aux coings?
De mémoire, il me semble que cela se prépare comme la gelée de pommes!..
Chez nous en Berry les coings sont beaux cette année, moyens, mais parfait pour préparer de la gelée (comme la gelée de pommes)
et la gelée de pommes elle se fait comment? Je ne suis pas très douée au niveau des confitures la raison est que je ne peux pas en manger sauf quand je suis en hypo (un peit clin d’oeil pour les diabétiques)
trouvé également à cette adresse fournie par « cuisto591″:http://www.gratindauphinois.co […] p?mode=130
J’ai l’impression que leur maturation a été un peu hâtée par les bonnes températures que nous avons encore jusqu’à Mercredi. Attention aux pluies, mieux vaut peut-être les cueillir et les laisser un peu mûrir à la cave ou à la cuisine!
Vos cognassiers donnent-ils des gros coings, ou des tout petits?
Leur poids varie entre 350 et 450 g.(nous les avons cueillis et pesés ce WE )
J’ai l’impression que leur maturation a été un peu hâtée par les bonnes températures que nous avons encore jusqu’à Mercredi. Attention aux pluies, mieux vaut peut-être les cueillir et les laisser un peu mûrir à la cave ou à la cuisine!
Attention ! Jean-Pierre Coffe dit que les coings ne se conservent pas plus de 15 jours après la cueillette ,contrairement aux poires et aux pommes.
bonjour,je trouve que ce fruit est excellent en confiture! Je sais aussi qu’il peut servir comme « désodorisant naturel si on le place dans une armoir ou dans une cuisine, il paraît qu’il absorbe les odeurs désagréables. Connâitriez-vous, par hasard, une recette de tarte aux coings?
Tarte Tatin aux coings. 250g de pâte brisée 3 gros coings 1 jus de citron 75g de beurre 2 c à s de miel de châtaignier cannelle Eplucher les coings les couper en quartiers puis en tranches épaisses. Arroser de jus de citron afin qu’ils ne noircissent pas. Préchauffer le four à 200°. Dans une poêle à bords hauts,faites fondre le beurre et le miel. Déposez les tranches ,faites-les revenir pendant 10 min. en les tournant régulièrement. Réservez les tranches de coings etfaites réduire le jus de cuisson à l’état de caramel. Dans un moule à tarte,disposez les tranches, saupoudrez de cannelle et arrosez de caramel. Posez la pâte  et enfournez pour 25 min.

quand ramasser les coings
Bonjour,

J’aimerais savoir quand se situe exactement la période de la récolte des coings ????
Merci
Le fruit est récolté le plus tard possible à l’automne car les fruits ne mûrissent et ne grossissent que sur l’arbre.

En France, on récolte principalement trois variétés :

*Champion ;
*Géant de vranja ;
*Coing du Portugal.
Comment le choisir ?
Lorsqu’il est bien mûr, le coing est d’un beau jaune et dégage un parfum très agréable. Il est également recouvert d’un duvet qui s’enlève facilement en frottant.

Comment le conserver ?
Le coing se conserve facilement pendant plusieurs semaines dans un endroit frais et aéré.

Comment le préparer ?
Ce fruit n’est jamais consommé cru. Ses tanins lui donnent trop d’astringeance et sa chair dure et très granuleuse le rend immangeable avant cuisson.

Il se prête à diverses préparations cuites.
A la casserole : compote de coings
A la poêle : tranches de coing revenues dans le beurre pour accompagner une pintade rôtie. En général, il accompagne très bien les volailles et le gibier car il est peu sucré mais leur confère une saveur puissante.
Au four : gratin de pommes, poires et coings
Penser est facile mais agir est difficile et mettre ses pensées en action est la chose la plus difficile au monde.
Merci beaucoup pour toutes ses infos précieuses !!!
La bonne période c’est quand les fruits sont bien jaunes, pour l’instant les miens ne commencent qu’à jaunir, il leur faut encore un mois.
Parce que c’est joli et que je trouve cela très bon, je prépare ma gelée normalement et je découpe en très fines tranches (un peu difficile car le fruit est très dur) un coing. Tranches que je mets à confire dans la gelée et rajoute dans les pots.
mimi
Bravo Mimi02,je fais comme toi pour la gelée,j’aime bien rajouter des tranches confites dedans

Effectivement il faut encore attendre un peu,ils commencent juste à jaunir,et pour soulager l’arbre qui n’est pas trés gros mais porte des kilos de coings,on en a fait tomber un bon panier…et de plus on a essayé de lui donner un peu d’eau pendant les gdes chaleurs …mais il nous récompense bien !!

Je fais aussi des marmelades,et parfois de la pate à coing …

en gelée,si j’ai bcp de pommes,je fais de la gelée coing-pomme ,l’un a la pectine que l’autre n’a pas,et ça fait une gelée claire,mais trés bonne aussi !

Bon courage !
Merci pour tes conseils

Pour la pâte de coings, avant d’avoir un verger, maintenant j’économise moins, j’utilisais la pulpe des fruits que j’avais mis à cuire pour la gelée.
(économe et un peu fénéante quoi !)

Pour les pâtes de coings est-il possible d’utiliser la même technique ou faut-il des fruits uniquement pour cet usage (pour un problème de péctine, de saveur ?)

merci encore
Mimi
Bien sûr pour la pate à coing,j’utilise la pulpe qui me reste de ma gelée.

Mais il ne faut pas trop presser la pulpe quand tu la mets à égouter,et surtout mettre la pulpe dans un filet(trés fin!) et les pepins et les peaux dans l’autre ..(mais pour faire une belle gelée transparente,il ne faut jamais presser la pulpe)

Donc,quand ta pulpe est bien égoutée ,tu prépares tes pates de fruit,il mesemble avoir vu la technique sur ce forum,mais si tu ne trouves pas,je te passerai ma recette ..(il faut seulement que je la cherche ! )

c’est délicieux,et trés parfumé ,surtout si tes coings sont bien murs ….mais c’est un peu long!!

j’en fait peu maintenant,tout le monde fait attention à sa ligne,et forcément,c’est trés sucré,comme toutes les pates de fruit.

Tu me dis si t’as besoin d’un conseil,si je peux te renseigner,ce sera avec plaisir ,d’autant plus que j’aime bien faire tout ce qui est confiture et gelée,et j’en invente parfois
OKmerci.

Je n’hésiterai pas à faire appel à tes services, ainsi qu’à ceux de tout le monde.
J’adore confiturer, par goût je préfère les gelées un peu acides (trop de sucre nuit à ma santé).
Cette année nous avions de nouveaux plants de fraises (donc petite récolte), de belles groseilles, du cassis et des framboises, le tout en même temps, j’en ai fait des confitures et gelées individuelles, puis avec ce qui me restait, un mélange, et c’est la meilleure, mais je n’ai pas de proportions, il s’agissait d’un solde de cueillette.

Là il va me rester du raisin chasselas et muscat, des pommes, des coings et peut être des poires.

Bon confiturage A +
Mimi
message pour kéline. peux tu me dire si tu peux faire murir les fruits hors de l’arbre et peux tu me donner ta recette de pate de coin (et la gélée par la même occasion)car j’en ai fait l’année dernière et je l’ai raté. merci
coucou,Roberta!

Pour les coings,ils faut qu’ils soient bien mûrs pour faire n’importe quelle préparation !!(de plus, un coing ne se mange jamais cru !)

S’il commence à faire trés froid et qu’il risque geler,il vaut mieux les cueillir et les laisser murir dans la maison,mais tu peux attendre encore ,et dis moi ce que tu as raté,la gelée ou la pate à coing ?

Je recherche mes recettes,(car il ne faut pas que j’oublie qqchose),et je te mets tout ça ,tu verras ce n’est pas difficile

A +
salut. j’avais trouvé une recette pour la pâte de coings ou il fallait ( après l’avoir passé au moulin a légumes) la mettre au four pendant 3 h a four chaud. et bien sur ce qui devait arriver arriva ma pate ressorti cramé. donc immangeable.c’est pourquoi je veux recommencer, mais avec une recette qui a fait ces preuves et aussi la gelée. je voudrais les prendre maintenant car ils sont dans un champs en bas du lotissement et comme toute les années tout le monde se sert et quand j’arrive il n’y en a plus, donc comme les gens commence, je ne voudrais pas me faire avoir encore une fois. a+
Bonjour,
j’ai entendu dire que le coing était meilleur lorsque le gelée était passé dessus, donc , j attends toujours les premières gelées pour les recoltes.
J’habite Genève. J’ai ceuilli mes coings début octobre. A même l’arbre et pas
tout à fait mûre. J’ai constaté que presque tous les fruits étaient piqués!
Donc je me suis dépêchée de les cuire. (pâte de coings).
Pour l’année prochaine à quel moment faudra-t-il traiter mon arbre ?
J’ai des fruits énormes, mais bien abimés.
Merci de vos conseils.
parNadège55» 16 déc. 2009 [11:56]
En poursuivant votre navigation sur les forums de Supertoinette.com, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.
Message parmaman_crocodile»07 sept. 2005 [14:54]
Message parnoicoco»07 sept. 2005 [18:25]
Message parmaman_crocodile»13 sept. 2005 [10:18]
Message parmimi02-04»13 sept. 2005 [14:37]
Message parkeline 24»13 sept. 2005 [15:06]
Message parmimi02-04»13 sept. 2005 [16:17]
Message parkeline 24»13 sept. 2005 [23:18]
Message parmimi02-04»14 sept. 2005 [07:29]
Message parroberta»18 sept. 2005 [12:01]
Message parkeline 24»19 sept. 2005 [22:17]
Message parroberta»20 sept. 2005 [10:01]
Message parapplemini»27 sept. 2005 [12:47]
Message parPatann»09 oct. 2012 [17:59]
Tous droits réservés Supertoinette.com, 2001-2017. L’utilisation du site de cuisine et des forums implique l’acceptation pleine et entière des Conditions Générales d’Utilisation

quand ramasser les coings

Recettes
Tendances
Apprendre
Vidéos
Manger Mieux
Ingrédients
Forum
Boutique
Recette au hasard

Accueil

Tops

Incontournables

Recherche

Top photos

Sélections de recettes

Cuisine française

Nouveautés

Recettes de saison

Menus

Au hasard

Recettes Pâques

Index

Proposer une recette

Planificateur de menus

Italie

Crêpes

Soupes

1001 recettes de fraises

Tout sur l’asperge

Des gâteaux MAGIQUES

Accueil

Les stars et la cuisine

Sortir

Recherche

Miam 40

Diaporama

Testez des produits !

Plaisirs sans gluten

Blog de l’équipe

Bio Bien Bon

Chandeleur

Conservation

Idées de tartes

1 recette = 3 ingrédients

100 % chocolat

65 recettes traditionnelles

Poke bowl, adoptez-le

Accueil

Techniques en vidéo

Les coachings

Produits de saison

Art de recevoir

Questions / Réponses

Tables de conversion

Encyclopédie

Gâteau de crêpes

Pâte de pommes

Cheesecake facile

Accueil

Recettes en vidéo

Minute Marmiton

Recherche

Toutes nos émissions

Techniques en vidéo

Crêpes en vidéo

Apéro en vidéo

Mousse au chocolat

La panna cotta bicolore

Le pain apéro à partager

Les gaufres brownies

Accueil

Tous les ingrédients

Oeufs

Chocolat

Epices du monde

Herbes fraîches

Fromage

Fruits

Légumes

Poissons

Poire

Raisin

Champignon

Potimarron

Que faire avec des blancs d’oeuf ?

Que faire avec de la courgette ?

Que faire avec des jaunes d’oeuf ?

Accueil

Coin salon

Règles du forum

Recherche

Viandes

Poissons

Pâtisserie

Fruits & légumes

Buffets

Mar’meeting

Journées Marmiton

Testez des produits !

Accueil

Marmiton Magazine

Ustensiles

Livres de cuisine

Coffrets cadeaux

Moules à gâteaux

Textiles

Espace Client

Bienvenue sur Marmiton.org ! Pour mieux vous connaître et améliorer votre expérience, nous utilisons différents cookies : des cookies techniques (posés par Marmiton), des cookies posés par les réseaux sociaux (si vous êtes connectés à Marmiton via un réseau social) et des cookies publicitaires (posés par nos partenaires). La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement de notre politique de cookies. Un paramétrage de ces cookies est disponible surcette page .

Effacer le fichier

x

Vous cherchez :
gâteau ,
filet mignon ,
poulet ,
crepes ,
quiche ,
courgette
Les tendances qui flambent :
Crêpes ,
cake ,
gateau ,
chocolat ,
poulet
Dernières recettes :
Cookies framboise amande à la poêle ,
Glace au yaourt et aux fruits ,
Bowl cake moelleux chocolat noisettes
Combien de livres de cuisine possédez-vous ?
Non
Oui
Annuler
OK
Bonsoir. J’ai un jeune cognassier au jardin qui porte pour la 1ère fois! Comment savoir quand on peut récolter les fruits? J’ai lu pas mal de choses,et,en gros j’ai retenu qu’il faut attendre que les fruits soient JAUNES et ODORANTS. Par contre, il en tombe pas mal. Puis-je en faire quelque chose?(ils sont bien gros, mais verts, dépourvus d’odeur et très durs…). Merci de me faire part de votre expérience. J’adore la gelée de coings et je salive chaque jour en tâtant ces grosses poires que j’imagine dès à présent étalées sur mes toasts du petit déjeuner! Slurp!
bonjour, moi aussi j’ai un cognassier, l’année dernière j’ai tout perdu, car ils sont tombés avant maturité (jaunes d’or et très odorants) car ils avaient une maladie, les coings au sol avaient des tâches brûnes des tavelures et les fruits étaient iconsommables, j’espère que ce n’est pas le cas pour toi, nous avons traité avec de la bouillie bordelaise, plusieurs fois cette année, et attendons, ils ne sont pas encore mûrs, bon courage à toi,c’est tellement bon en gelée et en pâtes de fruits.
bonsoir dominique. J’ai également un cognassier qui donne depuis quelques années. Les fruits à maturité sont effectivement jaunes, mais ils restent durs : c’est d’ailleurs diffile à éplucher et à couper. Dans ma région la cueillette se fait plutôt fin semptembre.Quand je vois qu’ils changent de couleur et que certains commencent à tomber : je ramasse. Tu pourras les faire attendre quelques jours mais pas trop car le fruit peut s’abimer. Je suis comme toi et j’adore le goût du coing. J’ai mis de côté plein de recettes à essayer : en compote avec des pommes c’est très bon aussi. Bonnes confitures à toi.
Bonsoir Dominique, Si les coings sont verts ils ne donneront rien, il faut les mettre à mûrir à plat dans des cagettes et attendre la couleur jaune, les vérifier de temps en temps. En as-tu déjà fait? car j’ai une recette à ta disposition. A+ MARY
Encore moi, si tu les prépares verts, il n’y aura aucun parfum dans ta gelée. Patience et bonne soirée
et aussi : un coing coupé dans une petite soucoupe parfume autant qu’un pot pourri
désolée, mais un coing cueilli vert ne mûrit plus. J’en ai fait l’expérience…peut être que d’autres variétés que la mienne mûrissent. TRès bonne soirée à tous et toutes.
Bonsoir Sumo, Juste un petit truc pour la gelée il ne faut pas éplucher les coings car la peau contient de la pectine, il faut simplement les frotter dans un linge rugueux pour ôter le duvet qui les couvre. Mais tu le s’avais peut-être !! A+ MARY
Merci à toutes pour vos commentaires. Je vais les tenir à l’oeil. Ceux qui sont tombés ont l’air sain, en tout cas sans tache… je les ai mis de côté en espérant qu’ils muriront encore un peu, mais je les surveillerai.Je fais chaque année beaucoup de confitures et gelées de toutes sortes mais encore jamais de coing car c’est la 1ère fois que j’ai des fruits frais! Merci Mary, je ne refuse jamais une recette. Je vais tester aussi la pâte à couper en carrés et à rouler dans le sucre. J’imagine que c’est un vrai délice… Bonne soirée.Dominique
Bonsoir ! Tu as l’air d’être la pro du coing, alors, je te pose une petite question : pour faire de la pâte de coing, j’épluche ou pas ? Merci d’avance ! frédérique
Bonsoir, je lave, j’essuie bien avec un torchon pour ôter le maximum de duvet, mais je n’épluche surtout pas car c’est dans la peau qu’il y a le maximum de parfum, et en plus une fois cuite cette peau et très tendre et ne se sent pas du tout, et éplucher un coing c’est pas facile, alors comme je suis fainiante… Voici un lien qui pourrait intéresser nos amis et amies du coing… ?… Quand vous y serez cherchez « recettes de coings » dans la 1ère colonne. Bonne recherche, et bonnes recettes.
Je peux stocker et organiser mes recettes,mes commentaires, créer des menus, etc.
Recevez chaque jour par mail les toutes dernières recettes et un concentré d’inspirations fraîchement choisi pour vous !
Le partage c’est maintenant autour d’une bonne table et du magazine tout juste sorti en kiosque
Tous droits réservés Marmiton.org, 1999-2017 ¤ Pour nous contacter, poser une question,
¤
¤
¤
¤
¤
¤
¤
¤
¤
¤
¤
¤
Miam-miamRecevez chaque jour par mail les dernières recettes et un concentré d’inspirations fraîchement choisi pour vous !
Aucun, mes recettes c’est marmiton.org !

quand ramasser les coings
Cognassier (Cydonia oblonga) – Coings
Cognassier en fleurs (Cydonia oblonga)
1480 questions

ma vigne ne donne plus de raisin
Question de laoshu, le 21/04/2017 | 
1 réponses
ma vigne ne donne plus de raisin
Question de laoshu, le 21/04/2017 | 
1 réponses
Kaki coup de gelee
Question de Vivi515lef, le 21/04/2017 | 
1 réponses

Voir tout Poser une question
Jeudi 27 Avril 2017  | En Mars autant de gelées, en Avril autant de poussées.
Il a une silhouette remarquable et une floraison de printemps qui l’autorise à rivaliser avec les plus beaux magnolias. L’automne le pare de belles couleurs puis le couvre de fruits aussi décoratifs que parfumés. Il est facile à cultiver dans toutes nos régions… C’est le cognassier !
Appelez-lecognassier ou cydonia, pomme d’or ou poire de Cydonie: ce belarbre fruitierun peu oublié va vous étonner !
Le cognassier ( Cydonia oblonga , famille desRosacées )est un petit arbre sans souci. Ils’adapte bien aux climats de la plupart de nos régions et résiste très bien au gel hivernal , même s’il est tout particulièrement adapté au Midi. Peu exigeant sur lanature du sol ,il se plaira dans toute bonne terre de jardin qui ne se dessèche pas en été; l’idéal sera un sol neutre ou légèrement acide, fertile et restant frais.
Choisissez un endroit dégagé et abrité des vents froids. Arrosez en cas de sécheresse et veillez à conserver le sol propre dans un rayon de 50 cm autour du tronc. Contrairement aux autres fruitiers,lataillen’est pas indispensable pour obtenir de beaux fruits , ce qui simplifiera votre vie de jardinier. Il suffit de supprimer le bois mort et de tailler les branches inutiles ou mal placées. Chaque printemps, donnez-lui un peu d’engrais pour arbres fruitiers.
Le coing, fruit de l’amour et du bonheur !
De l’ancienne Perse à l’Anatolie, lecoingest cultivé depuis plus de 4 000 ans. Les anciens l’appelaient du joli nom de « Poire de Cydonie » en l’honneur de Cydon, ville de Crète où les Grecs en ont fait leurs délices, fourrés de miel. Savez-vous que la Pomme d’or offerte à Aphrodite par Pâris était en réalité un coing ? Le héros désignait ainsi la plus belle des déesses, en échange de la promesse qu’il pourrait épouser Hélène.
Bien que moins importante en volume que celle de la plupart des autres arbres fruitiers (notamment lescerisierset lespommiers ),la floraison du cognassier est très décorative en raison de la dimension de ses fleurs et de leur coloris assez soutenu . Les premières fleurs apparaissent sur des sujets âgés de 4 à 5 ans. Avec ses fleurs qui s’ouvrent en mai, le cognassier est le plus tardif de tous les arbres fruitiers de nos régions.
On peut tout à fait le considérer comme unarbre d’ornementdans unpetit jardin , notamment enville . Offrez donc une silhouette des champs à votrejardin urbain! Le cognassier s’y prête à merveille. Si vous disposez vraiment de peu de place, vous pouvez aussi le cultiveren palmette , il habillera fort joliment votre mur. De toute évidence, il aura sa place dans votrehaie naturelle , laissez-le alors pousser en buisson libre. Dans un massif, avec un grandcéanothe bleu( Ceanothus thyrsiflorus ) et unoranger du Mexiquedoré ( Choisya ternata‘Sundance’ ), il vous offrira une composition lumineuse et contrastée, une vraie merveille en mai au moment de la floraison. Mais avec sa belle silhouette et son effet décor permanent, son plus beau rôle est peut-être tout simplement d’être placé en isolé sur votre pelouse, pas vraiment au milieu, mais juste un peu décalé, ou aussi près d’unepièce d’eau , si vous en avez une, où il bénéficiera en permanence d’une bonne humidité.
Plantez de préférence durant la période d’arrêt végétatif (de fin octobre à mi-mars). Les sujetsproposés à racines nuesreprennent sans problème après unhabillage (taille) des radicelleset un bonpralinage(lire :Planter à racines nues ). Le sol doit être très soigneusement préparé avant la plantation et surtout débarrassé de toutes lesmauvaises herbes . Un apport de poudre d’os commeengraisde fond est tout à fait conseillé.
Les racines ayant tendance à s’étaler, creusez un trou assez large. Le point de greffe doit se situer nettement au-dessus de la surface du sol.
Il est fortement déconseillé d’effectuer une taille des rameaux lors de la plantation.
Profond, fertile, neutre ou légèrement acide, généreusement enrichi de matière organique pour conserver une bonne fraîcheur en été. Le cognassier préfère lessols silico-argileux , mais il s’adapte bien dans tous les terrains qui ne se dessèchent pas.
Contrairement à ce qui est souvent écrit, le cognassier supporte lesterres légèrement calcaires(8 %), mais sa fructification y semble plus irrégulière. Attention, dans lessols très acides , les fruits sont moins parfumés.
Plein soleil, à l’abri des vents forts.
Le climat méditerranéen est idéal. Celui de la Provence convient mieux que celui de la Côte d’Azur, car les vents chargés de sel ne sont pas toujours très bien appréciés. Rustique, le cognassier peut cependant être cultivé dans toutes les régions.
Supprimez le bois mort. Équilibrez les charpentières chez les jeunes sujets.
Les trois ou quatre premiers hivers, taillez pour établir une charpente de rameaux fructifères. Par la suite, intervenez seulement pour éliminer les pousses mal placées ou en surnombre.
En hiver, sur les cognassiers palissés, réduisez des deux tiers de leur longueur les pousses de l’année précédente. Coupez de préférence au-dessus d’un bouton à fruit (bien arrondi) qui se forme principalement à la base des jeunes rameaux. Éliminez les pousses en surnombre ou mal placées.Veillez aussi à bien dégager le centre de la ramure et à éliminer les rejets au pied.
Apportez une fumure organique acide au moment de la plantation et un engrais pour arbres fruitiers chaque année au printemps. Paillez avec ducompostou dufumierbien décomposé en automne. Arrosez par temps sec. Maintenez bien le sol propre autour des cognassiers (dans un rayon de 50 cm autour du tronc) afin d’éviter la concurrence en eau avec la flore spontanée.
Cueillez les coings le plus tard possible en automnecar ils ne grossissent plus une fois séparés de l’arbre. Procédezavant la première gelée . Dans la plupart de régions, on attend que les fruits tombent d’eux-mêmes, mais cela les fragilise et réduit leur temps de conservation. La maturité des fruits a besoin d’un long été chaud et même bien mûr, le coing reste dur.
Les coings se conservent potentiellement durant deux ou trois mois dans un endroit sombre et frais. Mais il faut bien contrôler l’humidité (risques importants de pourriture) et bien les isoler de tous les autres fruits auxquels ils risquent de transmettre leur puissant arôme.
Toutes les affections des pommiers et despoirierssont potentiellement à même de se trouver sur le cognassier :
Des traitements fongicides préventifs à labouillie bordelaisesont conseillés au moment dudébourrement(éclatement des bourgeons) età la chute des feuilles en automne . Vous pouvez accentuer la protection en traitant aussi au moment de l’ouverture des bouquets floraux, puis à la chute des pétales et lors de la formation des jeunes fruits.
Le dégâts des ravageurs comme lespuceronset leschenillessont limités et nécessitent rarement un traitement.
Le marcottage parbuttagesert à obtenir des sujets qui seront greffés en écusson en pied à œil dormant.
Les variétés à gros fruits sont écussonnées à œil dormant du 15 juillet au 15 août, sur des cognassiers francs de deux ans (obtenus par semis de pépins en automne, la levée s’effectuant au printemps) ou de l’ aubépine( Crataegus laevigata ). Il semble que l’emploi de l’aubépine comme porte-greffe confère un surcroît de fertilité au cognassier. Cela lui permet aussi de mieux s’adapter aux sols franchement calcaires.
Les greffes en fente à la fin février donnent aussi de bons résultats, principalement sur aubépine.
Poirier etsorbier des oiseleurspeuvent aussi servir de porte-greffe au cognassier, mais ils sont très rarement employés.
Pour les sujets destinés à l’ornement, vous pouvez effectuer desbouturesherbacéesen juin, semi-ligneuses de juillet à septembre ( boutures d’été ) ou ligneuses ( bouturage à bois sec ) d’octobre à décembre.
Le cognassier n’a pas été soumis à beaucoup de travaux d’amélioration ni d’hybridation. La sélection a contribué à la création de quelques cultivars qui offrent l’avantage d’une production fruitière plus avantageuse que l’espèce type.
Nos conseils de jardinage tous les 15 jours dans votre boîte mail.
Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Cognassier
Questions déjà posées par les jardiniers surles arbres fruitiers .
A partir de quel âge le cognassier produit- il des fruits ?
J’ai l’impression que mes coings ont pris un coup de froid sur l’arbre -aucune blessure sur le fruittrès netet lisse – mais l’intérieur estbrun ??? – et-ce que je peux quand même faire de la gelée avec ..merci de votre réponse -belle récolte mais à 850 d’altitude???
Un fruit qu’on ne trouve presque plus , surtout en Belgique . les personnes qui en ont les laisse pourrire
Notre cognassier est beau et a beaucoup de beaux fruits… sauf que la moitié d’entre eux, lorsqu’on les coupe, présentent de peu sympathiques zones marron. Quelle peut en être la cause? et bien sûr le remède?
Copine 22/09/2010, à Plaisance-du-touch
Tous les coings de mon cognassier sont véreux. Ils sont troués de plusieurs petits points noirs qui sont des cavités qui mènent aux pépins. Pouvez-vous me dire comment faire pour qu’ils ne soient plus véreux ? Les trous apparaissent assez tôt dans la formation du fruit.
gazon envahi de pissenlits, pâquerettes,trèfles. …etc sur terre argileuse
Jardin dans le nord. Terre très argileuse. Depuis qq années, les pissenlits prolifèrent. ..la mousse,les trèfles. ..nous avons environ 1000m2. Ce gazon est ancien (environ 15 ans). On scarifie tous les ans…et c est toujours pareil.Que faire pour avoir mieux vu la surface ?On nous a parlé de sable, de compost…Est ce necessaire de retourner la totalité?
Merci pour vos conseils
Gerbeaud.com est membre de la Société Nationale d’Horticulture de France et de l’Association des Journalistes du Jardin et de l’Horticulture.

quand ramasser les coings

on m’a dit qu’il fallait attendre qu’ils tombent de l’arbre, mais chez moi, quand ils tombent, ils sont abimés, voire pourris….
Voulez-vous vraiment supprimer cette réponse ?
Oui
Non
Le plus récent
Le plus ancien

Meilleure réponse:  
J’adore la gelée de coing…Je les ramasse au mois de septembre, sans attendre qu’ils tombent par terre car pour moi aussi après ils sonttrop abimés. Je les cueilles comme pour les poires, je leur fait faire un quart de tour et s’ils se décrochent : c’est bon je les ramasse.
fsteven
· il y a 10 ans

Évaluation de l’auteur de la question

En début d’automne quand ils sont bien colorés et duveuteux.Ces sont les seuls critères car ils restent durs au toucher.Surtout ne pas attendre qu’ils tombent ils s’abîmeraient.
Mandoline 37
· il y a 10 ans
Avant qu’ils tombent, c’est sûr.
Attendre qu’ils jaunissent et dégagent un fort et agréable parfum.
J’attend pour ma part un coup de gel (j’habite la Lorraine).
à l’automne quand ils commence à être jaunes,il sont souvent véreux mais tu tries c’est pas grave ,puis tu fais de la bonne pâte de fruit
il faut cueillir les coings dés la première gelée, quand ceci
ont pris une couleur légèrement jaune et rosée, ceux qui
tombent sont certainement véreux, mais mangeable en
retirant ce qui est pourri, puisque vous faites de la gelée.
Alexandre le Grand
· il y a 10 ans
C’est le parfum qui dicte la cueillette! Ils doivent embaumer, peu importe que les coings soient véreux. Sans parfum, aucune gelée, pâte ou confiture n’aura de goût.
De plus, ce fruit ne continue pas de mûrir une fois cueilli, il doit être rapidement cuit.
La vidéo doit être inférieure à 600 Mo/5 minutes
La photo doit être inférieure à 5 Mo

CGU

Vie privée

AdChoices

RSS

Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle
Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle
Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle

quand ramasser les coings

Bien-être, Beauté, Psycho, Coaching, Santé, Médecines douces, Bio, Astro, Ésotérisme
Menu principal Accueil
Blogs
Forums
Signesetsens.com

Menu secondaire S’inscrire
Se connecter

Pour publier votre commentaire,inscrivez-vousouconnectez-vous
S’abonner

Mentions légales- © Signesetsens.com
Mon mari, qui a pris quelques jours de congés, qu’il avait encore à récupérer, pour le nettoyage des ronces envahissantes dans la partie rajoutée du jardin dont j’avais déjà parlé ici. C’était vraiment un gros travail , mais il a eu l’agréable surprise de découvrir qu’il y avait un jeune cognassier, qui a des coings. En fait, nous nous demandions quand faut-il les récolter exactement ? Et à part la gelée et la pâte de coing, connaissez-vous d’autres recettes avec les coings ?
Même interrogation que Rosie. Mon beau-frère posssède un terrain en friche où il y a des arbres à coings. Et il ne sait pas trop comment faire aussi !
Cet arbre à l’avantage d’être « rustique », et comme il semble qu’il ait poussé tout seul, si je comprends bien… Celà prouve qu’il s’est bien adapté au terrain où il a élu domicile. Il vous demandera peu d’entretien… Sachez qu’il sera nécessaire, au fil de sa croissance, de ne le tailler que de temps en temps, et alors de façon un peu importante, tout comme le cerisier par exemple… sauf que le cognassier est moins sensible aux maladies, en règle générale. Il sera nécessaire pour que votre arbre « grandisse » bien et donne une jolie récolte, d’éliminer systématiquement les surjeons (autrement dit, les jeunes pousses au pied de l’arbre). Je crois qu’on récolte les coings à partir de mi-septembre. Pour savoir si les fruits sont arrivés à mâturité, fiez vous à sa couleur, le fruit doit être bien jaune (d’où l’expression « jaune comme un coing », je suppose…), et pour le cueillir, il doit facilement se détacher en tournant le pédoncule sur lui-même… Deux petites choses à savoir encore… Si vous effectuez une taille importante, il ne donnera que peu de fruits l’année qui suivra. Et prêtez une attention particulière à la cueillette également, si vous cassez les petites « branches » avec le fruit, il n’en portera pas de nouveau, à cet endroit, l’année suivante. Bonne cueillette Rosie !
Votre discussion me ramène à des souvenirs très positifs (oui j’en ai aussi ! lol). C’était le goûter de ma grand-mère avec la pâte de coing. J’aimais beaucoup ça et je découvre aujourd’hui son origine.
Nous avons un cognassier au fond du jardin, qui doit bien avoir au moins 10 ans. C’est un bel arbre, qui fleurit plutôt au mois d’avril, et sa floraison est magnifique ! Les fleurs sont blanches légèrement rosies (promis je ne l’ai pas fait exprès !) par la bordure des pétales qui sont très finement roses. je coris que dans les régions à vignobles, on entrouve fréquemment sur le bord des vignes, parce que c’est un arbre qui peut « facilement » attraper l’oïdium. Il sert donc d’indicateur, puisque les vignes « craignent » aussi cette maladie… Mon mari m’avait expliqué que l’arbre doit se trouver dans un endroit aéré… En simple prévention, mais on peut aussi s’en servir très régulièrement s’il faut traiter, mon mari utilise un « truc nature » que lui avait indiqué son grand-oncle qui a aussi un jardin. Pour 1 litre d’eau, vous ajoutez 1 cuillère à café de bicarbonate de soude avec 1 cuillère à café de savon de Marseille liquide et 1 cuillère à café de lait. Vous pulvérisez généreusement, et en principe, aucun problème !
Pour le vieux cognassier du jardin, mon mari utilise de la bouillie bordelaise, en prévention… Mais j’ai bien noté votre « truc nature » Sofy ! Personnellement je préfère ramasser les coings un peu plus tard, courant ou fin octobre, parce que le fruit très mur est plus facile à utiliser. Tout ceux qui connaissent ce fruit, savent que sa peau est très duveteuse. Ce duvet doit être éliminé en frottant bien tout le fruit, et lorsqu’il est bien mûr, il s’en va bien plus facilement. Je crois que le cognassier s’apparente en tant qu’arbre fruitier au poirier. C’est un arbre très ancien, qui je crois était largement cultivé par les Grecs. Si je me souviens bien, il y a une « histoire de pomme d’or » dans la mythologie (?), et en fait de pomme, ce fruit d’or était en réalité un coing…
Allez, comme certains le savent sur ce forum… J’aime autant le jardin que la cuisine ! Je vous donne une de mes recettes favorites avec le coing (même si la gelée, je trouve ça délicieux, y compris pour napper certaines pâtisseries !), que j’avais trouvé sur Internet il y a déjà quelques temps… Il s’agit de « Poulet aux coings, façon tajine ».
4 cuisses entières de poulet ou 8 beaux pilons (au choix)
2 cuillères à soupe d’huile (olive ou autre)
Dans une cocotte faire chauffer l’huile et mettre le poulet à blondir durant 8 à 10 minutes.
Ajouter l’oignon émincé puis le gingembre râpé et laisser bien rissoler pendant 5 minutes.
Mettre sel et poivre plus le grand verre d’eau en remuant. Rajouter alors cannelle et safran et couvrir pour laisser mijoter 1/2 heure.
Pour les coings qui ont été lavés et bien frottés pour éliminer le duvet de la peau, on les coupe en 4 morceux. Les faire colorer dans une poêle avec le beurre, le miel et 1/2 verre d’eau, pendant environ 5 minutes. Couvrir et les laisser cuire encore 20, 25 minutes.
Mélanger ensuite les coings au poulet et laisser mijoter doucement encore pendant encore 1/4 d’heure.
Si on veut rester dans « l’esprit tajine » on sert ce plat avec de la semoule de couscous. Personnellement j’aime bien l’accompagner avec du riz également. Bonne continuation ! (c’est ce qu’on dit en restauration « dixit » ma fille !).
Je viens passer un peu vous voir pour ma pause de midi et je tombe sur votre recette avec joie. Tout ce que j’aime y est : le coing bien sûr, mais aussi le miel et la canelle – entre autres – et l’esprit  » tajine « . J’imprime et garde tout ça au chaud. Merci !
Merci pour tous vos renseignements et aussi pour cette recette qui semble délicieuse rien qu’à la lire… Je vais donc attendre un peu comme le conseille Amélie, pour la cueillette des coings… Et je vais m’empresser de faire lire tous ces conseils à mon mari. J’aime bien cette idée de traitement nature proposé par Sofy aussi. Encore merci !
Cet arbre dans le  » coin  » du jardin en friche de mon beau-frère a donc son sens. A lire toutes ces infos, on se dit vraiment que la nature ne fait rien au hasard. Je transmets immédiatement la discussion par mail à qui de droit ! Merci à tous
Signesetsens.com, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l’écologie relationnelle et environnementale… Signes & sens- 17 Boulevard Champfleury – 84000 Avignon – Tél : 04 90 23 51 45 Service Publicité – Tél : 09 64 27 16 19

quand ramasser les coings

Qui Sommes-Nous

Présentation

Cueillez la fraîcheur

Notre agriculture

Nos 30 ans

La Cueillette la plus proche

CALENDRIER ET RÉCOLTES

Calendrier

Des
fruits, des légumes, des fleurs

Actualités

avril
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.

Cueillette de Seresville

Cueillette de Peltre

Cueillette de Férin

Cueillette d’Aulnay sur Marne

Cueillette de Thorigné

Cueillette du Tronquoy

Cueillette de Gally

Cueillette du Plessis à Lumigny

Des fruits, Des legumes, des fleurs
Le cognassier est aujourd’hui essentiellement utilisé comme porte-greffe* du poirier dans les vergers professionnels et amateurs.
Il existe peu de variétés de coings commercialisées. Il faut souvent s’adresser directement au producteur pour en trouver.
Contrairement aux pommiers et aux poiriers, le cognassier ne produit qu’une seule fleur par inflorescence (5 à 7 pour les deux autres)
*l’arbre fruitier est issu de deux individus différents génétiquement : le porte-greffe constitue les racines et la base du tronc, le greffon correspond à la frondaison et à la variété de fruits produits. Le greffage confère un avantage en termes de résistance aux maladies du sol, de réduction de la vigueur sans artifice et de rapidité naturelle dans la mise à fruits.
Même si sa maturation continue après la récolte il faut savoir être patient pour le cueillir à un stade suffisamment avancé : totalement jaune, après disparition du collet vert (zone autour du pédoncule). Une cueillette trop précoce entame la flaveur de ce fruit.
Même si il se conserve quelques mois dans un local frais et aéré, il est préférable de le cuisiner dans les semaines qui suivent sa récolte et de conserver les produits élaborés : gelées en bocaux ou compotes au congélateur. Il est très fragile aux coups et aux petites blessures naturelles qui entrainent des pourrissements.
La chair du fruit cru est granuleuse et peu agréable. Le coing ne se consomme donc que cuit. La gelée et la pâte de coing sont les standards mémoriels de ce fruit. Mais, quelques dés de coings dans une compote de pomme, dans la cocotte ou le tajine avec une pièce d’agneau ou de veau apporte une saveur délicate et profonde incomparable. 
Le cognassier est une plante connue et utilisée en médecine traditionnelle (problèmes hépatiques et lutte contre les diarrhées) au Moyen Orient, Afghanistan, Iran  depuis des millénaires et cultivé en Grèce (Crête) dès l’antiquité.
Sa culture demeure aujourd’hui  marginale : tout le monde connaît ce fruit de nom, la célèbre gelée de coing faite par mamie, mais ne sait pas ou en trouver ! 

quand ramasser les coings

fruits et légumes
Calendrier fruits et légumes

Calendrier des fruits et légumes
Le calendrier par email
Tous les fruits et légumes
Les saisons
Les mois
Recherche
Contact

Le calendrier vous est utile ?

Faites un don pour l’aider à se développer en fonction de vos moyens !

Calendrier pratique des fruits et légumes de saison
Cliquez ici pourrecevoir le calendrier par email

Twitter est un outil permettant à l’utilisateur d’envoyer des messages gratuitement.Ces messages sont appelés des tweets (gazouillis en français), de 140 caractères maximum par Internet, par messagerie instantanée ou par SMS.

Suivez le calendrier des fruits et légumes de saison sur twitter er tweetez le à vos ami(e)s !

twitter.com/fruitslegumes
Suivez le calendrier des fruits et légumes de saison sur Facebook !

www.facebook.com/fruitslegumes
Copiez le code HTML suivant puis collez le sur vos pages
Le calendrier des fruits et légumes de saison
© fruits-legumes.org 2007 – 2017

Diffuser-Contact
Le site vous est utile ? Encouragez son développement !
Cliquez sur le bouton « faire un don » et participez en fonction de vos moyens.

quand ramasser les coings
A la sainte-Zita le froid ne dure pas

Travaux
Avril au jardin
Mai au jardin
Calendrier du potager
Calendrier lunaire
Lune de Avril
Lune de Mai
Lune du jour

Actualités
Toute l’actualité
Nouveautés livres
Agenda
Avril
Mai
Tous les événements
Les stages de jardinage

Aménagement du jardin
Mobilier et décorations
Au jardinage
Sol et amendements
Au jardin d’ornement
Arbres et arbustes
Au potager
Au verger

Maladies et ravageurs
Faune du jardin
Au bassin
Outillage et équipements
Arrosage
Reportages et rencontres
Parcs et jardins
Environnement, botanique

A la piscine
Balcon et terrasse
Dans la véranda
Animaux domestiques
Au bien-être
Dictionnaire du jardinier

Par saisons
Fleurs du printemps
Arbres arbustes printemps
Fleurs d’été
Arbres & arbustes d’été
Fleurs d’automne
Fleurs d’hiver

Feuillages décoratifs
Jardin méditerranéen
Haies par thèmes
Plantes sauvages
Légumes du potager
Aromatiques, condiments
Plantes du verger
Plantes du bassin

Plantes du balcon
Cactus et succulentes
Orchidées, broméliacées
Plantes vertes & fleuries
Palmiers & bananiers
Par critères
Familles botaniques
Critères divers

Trucs divers
Trucs du jardin d’ornement
Trucs du potager
Trucs du verger
Trucs de la maison
Trucs du bassin
Trucs du balcon

Aménagement et jardins
Plantes du jardin
Légumes et potager
Fruits et verger
Autres vidéos

Entrées et hors d’oeuvres
Salades composées
Légumes
Poissons et fruits de mer
Gibier et viandes

Soupes et potages
Tartes et quiches
Gâteaux et desserts
Conserves et autres
Cuisiner les fleurs

Botanique
Jardin d’ornement
Potager
Jardin fruitier
Techniques de jardinage
Identification

Maison
Parcs, jardin et nature
Troc etbons plans
Petites annonces
La vie du site

Services en ligne
Analyse de sol
Aménagement de jardin
Membres
Concours du mois
Quiz jardin et botanique
Troc graines et plantes

Annuaires
Paysagistes
Pépiniéristes
Piscinistes
Jardineries

Tous les produits
Bons plans
Réductions et promo
Produits Au Jardin

J’ai l’intention de planter 2 ou 3 arbres à coings dans mon jardin cet automne.

Je voudrais savoir s’il existe des précautions à prendre pour cette plante et comment je dois la tailler pour qu’elle me donne un maximum de fruits sans prendre trop de proportion car c’est pour mettre dans un endroit limité en espace.

Merci pour vos conseils
bonjour,j’ai 2 cognassiers qui sont très vieux,ils n’ont pas une grande ampleur;pour la taille je fais comme pour un pommier
Bonsoir,

J’ai planté il y a 25 ans un cognassier et croyez-moi, 1 seul suffit amplement ! Après quelques années d’adolescence, comme tous les fruitiers, il va vous en donner des coings, à ne plus savoir qu’en faire !
En fait le cognassier est assez rustique, il n’a besoin de rien de très précis : il résiste au froid, au vent et supporte bien les coupes quand ildevient trop grand. Quand il est petit, il faut penser à l’arroser 1 fois par semaine minimum surtout en été (1 arrosoir minimum). Quand il petit, on lui donne une forme qu’il gardera plus tard. Mais vous verrez qu’il a tendance à se tortiller, les branches ne sont jamais droites comme celles d’un saule !
Adulte, il n’est pas nécessaire de le tailler, cela compromet la fructification de la saison. Quand il devient trop grand, on lui donne un bon coup d’élagage, cela lui fait du bien, mais vous verrez que la récolte est réduite la saison suivante ! En 25 ans, pour tout dire, je ne l’ai fortement taillé que 3 fois ! En plus c’est du bois dur ! Comme le fruit.
En automne pendant 3 semaines et au printemps pendant 3 semaines, on doit néanmoins l’asperger de BB et d’une solution insecticide.
Les fruits deviennent jaunes franc quand ils sont mûrs et pour les cueillir, il faut tourner le coing sur son pédoncule et il doit se détacher facilement, si vous tirez, vous arracher 1 fois sur 2 la branchette sur laquelle il est accroché et vous compromettez la récolte la saison suivante !
Si vous cueillez le coing pas assez mûr, vous verrez comme il est dur à trancher, attention aux mains. Après la cueillette, il faut frotter chaque coing (dehors) pour faire tomber l’espèce de duvet qui recouvre la peau.
La cueillette se fait de mi-septembre à fin octobre : le cognassier fait ce qu’il veut ! Les miens, je les cueille ce week-end sinon le suivant.

Bon courage!

_________________La panoplie d’outils du jardinier n’est complète que s’il y a la patience.
Merci pour le renseignement apparement c’est donc un arbre plutôt facile de culture et relativement peu exigeant quand à la taille !

Voila une bien bonne nouvelle !
Il demande toutefois une bonne aération pour éviter l’oïdium et la moniliose .
Sinon, c’est un arbre facile .

Palim
Bonjour, J’ai un petit souci avec mon canassier, l’année passée j’ai eu des coings énormes, cette année j’ai eu autant de fleurs MAIS…. oups rien ! aucun petit bourgeon de fruit en vue….Regardez les beaux coings de l’année passée … Je ne m’explique pas pourquoi cette année ça ne semble pas fonctionner… Problème de polénisation ? Trop de pluie durant la floraison ? Oups … (je suis en CHARENTE) Merci si vous pouvez m’éclairer…PS : je n’habite que depuis 2 ans dans cette maison donc je n’ai pas l’historique de cet arbre, ni si il donne des fruits tous les ans… Mais pourtant quand il y a fleurs… noralement il devrait y avoir des Fruits ?
Je remonte ce message car le cognassier de mon jardin rejette à la souche.Ces rejets forment déja 3 ou 4 troncs bien droits d’environ 5 à 7 cm de diametre. Le plus vieux tronc à été colonisé par le lierre et en a souffert (un trou dans l’ecorce; bois cicatrisant autour d’une attaque de vers, terreau dans les plis). Dois-je conserver les jeunes troncs et envisager de couper le vieux ? Ou bien dois-je couper ces jeunes troncspour libérer le vieux troncs ? Plusieurs branches ont en effet poussées dans tout les sens et certaines se frottent et s’entremelent. Faut-il que je taille ? J’ai commencé aujourd’hui à le dégager du lierre. Deux anciens nids y étaient encore.
Bonjour. Si le vieux tronc donne toujours des fruits et qu’il ne semble pas dépérir, alors il vaut mieux éliminer les rejets. Dans tous les cas, ils vont repousser, donc opération à recommencer cet été.
  Sujet du message: Re: Coing cognassier
Bonjour à tous j’ai le long juste sur la limite de mon terrain donnant dans un bois un cognassier qui donne quelques fruits … Le problème c’est qu’il est presque dans le bois donc assez ombragé je l’ai dégagé un peu mais ce n’est pas l’idéal … Bien que depuis il m’est donné 6 fruits par an depuis 2 ans Pouvez vous me dire si je peux le déplanter et le replanter dans mon terrain au soleil je précise qu’il ne fais pas plus de 2m de haut avec pleins de petites branches il n’y a pas un vrai tronc … Merci de m’éclairer ….
On considère que les racines occupent le même volume que la ramure (les branches) de l’arbre. Dans ton cas, je ne vois pas de contre indication, surtout durant la période qui arrive. Par contre, je pense que garder tous les petits rejets n’est pas très utile.
 Flux RSS  Liste des flux
Développé parphpBB ® Forum Software © phpBB Group
Traduit parphpBB-fr.com
Mentions légales
|Engagements
|Contact
| © 2017 Au Jardin
Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités
FAQ
   Rechercher sur le site    Rechercher sur le forum
Nous sommes le Jeu 27 Avr 2017 4:57
Afficher les messages postés depuis: Tous 1 jour 7 jours 2 semaines 1 mois 3 mois 6 mois 1 an   Trier par Auteur Date Sujet Croissant Décroissant  
Vousne pouvez pasposter de nouveaux sujets Vousne pouvez pasrépondre aux sujets Vousne pouvez pasmodifier vos messages Vousne pouvez passupprimer vos messages Vousne pouvez pasjoindre des fichiers
Aller à:  
Sélectionner un forum
——————
A la botanique
   A la botanique
      A la classification & l’étymologie
      Aux origines
      A la rusticité
      Aux zones
      A la littérature
   Aux fiches
      Aux sauvages du jardin
      Au bac à sable
Au jardin
   Au jardin d’ornement
   Dans la serre
   Au bassin
      A ses habitants
   Au balcon et sur la terrasse
   Aux animaux du jardin
      Aux abeilles
Au potager
   Au coin du potager
   Aux légumes
      Aux courgettes, courges, potirons, concombres, melons
      Aux fèves, haricots et pois
      Aux piments et aubergines
      Aux pommes de terre
      Aux légumes retrouvés
      Aux légumes exotiques
      A tous les autres légumes
   Aux tomates
      A la culture
      Aux variétés
   Aux aromatiques et condiments
Au verger
   Au jardin fruitier
      Aux fruits exotiques
      Aux agrumes
      A la vigne
   Aux petits fruits
Aux techniques
   Au jardin naturel
      Aux techniques sans travail du sol
      Aux préparations et purins
      Aux amis du jardinier
   Aux engrais et phytosanitaires
      Aux engrais
      Aux phytosanitaires
      Aux engrais et phytosanitaires AB
   Aux autres techniques
      À l’arrosage
      Au bonsaï
      Au bouturage et autres méthodes de multiplication
      À la taille
      Au compostage
   Au jardin des réglementations
   Au projet de rénovation d’une maison Passive /Active
À l’identification
   Identification d’une plante
   Identification d’un animal
   Identification d’une maladie ou d’un parasite
   Identification d’un champignon
   Jeu de l’identification
A la maison
   Aux plantes d’intérieur
      Aux orchidées
      Aux cactus et plantes grasses
      Aux carnivores
   A la déco d’intérieur et au bricolage
   Aux animaux domestiques
   Aux recettes et décoctions
      Aux recettes de cuisine
      Aux plantes médicinales et utiles
Parcs, jardins & nature
   Au jardin des membres
      Au potager des membres
      Au jardin d’ornement des membres
   Parcs, jardins & forêts de France
   Parcs, jardins & forêts du monde
   La nature se dévoile
Au troc et bons plans
   Aux échanges
   Aux échanges par région
      Aux bons plans
   Aux recherches de plantes
Aux petites annonces
   Annonces matériel de jardin
   Annonces d’emploi
La vie du site
   Au café de l’environnement
   Au café du jardin
   Aux présentations
   Aux concours photos
   Aux problèmes Informatiques
   Aux nouvelles
   Aux suggestions et problèmes
 

quand ramasser les coings
Gelée de coing, voici une délicieuse recette, originale et facile à réaliser. Ingrédients, cuisson, sucre et mise en pot, voici tous nos conseils
cognassier à coing jamais entretenu Posté par sboutheon » le 11/03/2014
Aspect du cognassier du Japon Posté par Floris » le 26/04/2016
TAILLER LES COGNASIERS Posté par Cathy33″ le 25/01/2014
Conseil du jour :Ne jardinez pas après 13h15 (lune en périgée à 18h15)
POTAGER : Semez des haricots (à rame, nains, beurres, verts, à écosser…) / Semez des pois…
Copyright 2014 Jardiner Malin / Tous droits réservés / Mentions Légales
Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis
Veuillez accepter les cookies pour ne pas que cette fenêtre s’ouvre à chaque changement de page, merci.
Le gelée de coing est sans aucun doute l’une des meilleures façons d’utiliser les délicieux coings de votre cognassier.
Cela vous permettra ainsi de conserver durant de long mois vos gelées en pot, fruit d’une récolte souvent abondante et généreuse.
La cueillette des coings dépend beaucoup de la région.
Il convient de les cueillir à la bonne date à la fois pour avoir le fruit le plus gros possible et aussi le plus mûr possible.
La date la plus appropriée coïncide souvent avec la première tombée, certaines fois même à l’apparition des premières gelées.
Laisser reposer le jus obtenupendant 24 heures ……. Tout est prêt pour engager la cuisson.
Arrêter la cuissonlorsque le mélange commence à segélifierau bout de votre cuillère.
Recette proposée par Paloup, spécialiste des confiture et gelées.
Adresse e-mail (ne sera pas publiée) (obligatoire)
nous nous régalons chaque matin avec cette délicieuse recette de gelée de coing que je n’ai jamais aussi bien réussi, elle est facile et Merci
napper des poires au sirop avec de la gelée de coings c’est un véritable régal
merci pour l’astuce j’ai fait cette année 20 pots de gelée de coing et je me régale chaque matin
j’ai fait votre recette qui est vraiment délicieuse, déliceuse…C’est un régal comme dirait l’autre et j’en ai 18 pots 😉
oui c’est tout simplement délicieux la gelée de coings
Je suis envahie de coing alors pour les gelées je n’ai pas de souci il m’en reste encore de l’an passé. cette recette de gelée de coing est un peu différente de la mienne car je mets 900 gr de sucre par kilo de jus mais pourquoi pas je vais essayer ça fera toujours quelques kilos en moins dans les fesses 😉
Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin
Le gelée de coing est sans aucun doute l’une des meilleures façons d’utiliser les délicieux coings de votre cognassier. Cela vous permettra ainsi de conserver durant de long mois vos […]
Cela fait plusieurs mois que nous l’attendons et quelques semaines qu’il se fait même désirer, voici enfin venue l’arrivée du printemps.
Voici enfin venu le mois qui annonce l’arrivée du printemps. Quelques journées pluvieuses, giboulées et gelées matinales
Le gelée de coing est sans aucun doute l’une des meilleures façons d’utiliser les délicieux coings de votre cognassier. Cela vous permettra ainsi de conserver durant de long mois vos […]
La confiture de prunes est l’une des incontournables de la fin de l’été. Elle est à la fois délicieuse et facile à réaliser, permettant ainsi d’écouler la production généreuse de […]
Recette de novembre de Françoise Porcher Cette recette m’a value le 1er Prix à la Fête de la Confiture de la Chapelle-des-Fougeretz, en Ille-et-Vilaine, le 19 septembre 2002. Ingrédients : […]
La gelée de sureau est très facile à réaliser et la profusion des fruits, souvent sauvages et inutilisés, en fait une gelée pas chère du tout. Pour tous ceux qui […]
La confiture de figues est une recette idéale pour accompagner vos tartines, crêpes mais aussi le foie gras, le fromage ou la volaille. Voici une recette facile, rapide et surtout […]
Vous en avez assez de la traditionnelle compote de pommes ou de la confiture de fraises tellement classique. Et si vous innoviez avec le coing ? Issu du cognassier, un arbre […]
La confiture de tomates vertes est une recette délicieuse et un moyen utile de mettre à profit des tomates qui n’ont pas eu le temps de murir. Souvent réalisée à […]
Le cognassier est un très beau fruitier, porteur de jolis fruits appelés les coings. L’entretien, la taille et la plantation sont autant de gestes qui amélioreront la fructification. En résumé, […]
Que diriez-vous de revisiter la recette espagnole des empanadillas ?  Un kaki persimon, de la pâte de coing, un peu de feuilles de menthe et le tour est joué.  Epatez […]
Le chutney de figues est une recette idéale pour cuisiner les figues et pour accompagner viandes froides, volaille, foie gras et terrine. Ingrédients : 10 cl de vin doux ou […]
La gelée de mûres est une recette qui accompagnera parfaitement vos petits déjeuner mais aussi certains plats en sauce. facile à réaliser, suivez nos conseils de la cueillette à la […]
Confiturez-malin avec les produits de votre jardin, pourquoi pas une confiture de rhubarbe ! La rhubarbe est un produit original parfaitement adapté à la réalisation de bonnes confitures. Ce produit […]
Légèrement confit, fruité et parfumé, le tajine d’agneau aux coings est une délicieuse recette. Ingrédients pour 4 personnes : 3 gousses d’ail 1 oignon 30 g d’amandes mondées 2 coings […]

quand ramasser les coings
Le cognassier est un très beau fruitier, porteur de jolis fruits appelés les coings. Entretien, taille et plantation, les conseils pour de beaux coings
La moniliose , pourriturre des coings sur le cognassier
L’oïdium , feutrage blanc sur les feuilles ou tâches brunes sur les fruits
Aspect du cognassier du Japon Posté par Floris » le 26/04/2016
cognassier à coing jamais entretenu Posté par sboutheon » le 11/03/2014
TAILLER LES COGNASIERS Posté par Cathy33″ le 25/01/2014
cognasier Posté par evasion » le 22/03/2011
Bilouet anne-lise a écrit 21 octobre 2015 à 16 h 01 min
sadia.boukhors a écrit 10 août 2011 à 19 h 00 min
Conseil du jour :Ne jardinez pas après 13h15 (lune en périgée à 18h15)
POTAGER : Semez des haricots (à rame, nains, beurres, verts, à écosser…) / Semez des pois…
Copyright 2014 Jardiner Malin / Tous droits réservés / Mentions Légales
Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis
Veuillez accepter les cookies pour ne pas que cette fenêtre s’ouvre à chaque changement de page, merci.
Le cognassier est un très beau fruitier, porteur de jolis fruits appelés les coings.
L’entretien, la taille et la plantation sont autant de gestes qui amélioreront la fructification.
Nom: Cydonia ablongua Famille:Rosacées Type: ArbrefruitierHauteur: 5 m Exposition: Ensoleillée Sol: Plutôt riche, bien drainéFeuillage: Caduc Floraison: Printemps Récolte: Septembre à novembre
Comme la plupart des arbres, la plantation du cognassier s’effectueà l’automnepour favoriser l’enracinement avant l’hiver et donc obtenir une meilleure reprise au printemps.
Vous pourrez également planter votre cognassier au printemps, à condition de prévoir un arrosage régulier la première année suivant la plantation.
Aucune taille n’est vraiment nécessaire, puisqu’elle n’améliorera pas la fructification.
Mais il est en revanche tout à fait possible de réduire la ramure de cet arbre fruitier parfois imposant.
Ce petit arbre fruitier a longtemps été délaissé au profit despommiers ,poirierset autrescerisiers .
Mais sa petite taille, la beauté de son feuillage et de sa silhouette ainsi que la qualité gustative de ses fruits l’ont remis au goût du jour, avec grand bonheur !
C’est également un arbre fruitier idéal pour les jardins champêtres.
De culture facile et ne nécessitant pratiquement aucun entretien, le cognassier fait des adeptes.
Il trouve aussi bien sa place dans un petit jardin de ville qu’au beau milieu de la campage, de préférence là où le climat n’est pas trop froid.
Lors de la récolte, attendez que le fruit soit bien mûr sur l’arbre car une fois détaché il ne se développera plus.Les fruits sont fragiles et méritent d’être manipulés avec précaution.
Adresse e-mail (ne sera pas publiée) (obligatoire)
Ce matin je viens de voir mon seul coing fendu de haut en bas. L’arbre très jeune a été planté l’automne dernier et je l’ai correctement arrosé cet été?Pourquoi le fruit s’est il fendu? Il est dans un sol plutôt calcaire.Merci pour réponses
bonjour ,j’ai 1 cognassier sauvage planté dans mon jardin ,au printemps trés beau il y a énormément de fleurs trés peu de fruit qui tombent tous ,au mois d’aout les feuilles sont pleines de rouille et tombent et tous les cognassiers alentour idem depuis 5 ou 6 ans ,j’ai traité à la bouillie bordelaise au printemps, aucun résultat ,que faire svp ,merci de votre aide
tous mes fruits étaient verreux à la cueillette l’an dernier que faire
bonsoir, j ai un cognassier tres fleuri en ce moment. dois-je supprime des fleurs et comment le faire. Merci pour la reponse.
Bonjour,Mes coings ,quand je les coupe, sont tachés à l’intérieur sous la peau (sorte de « liège » brun ).Sont -ils comestibles?L ‘arbre est-il malade ? ou manque-t-il de quelque chose ? Merci de vos réponses et conseils de soins .Je précise que c’ est un vieil arbre encore très fructifère !…
Bonjour j ai un cognassier qui ne donne pas de fruits , il fait quelques fleurs , quelques feuilles qui brunissent et qui finissent par tomber ! Mais pas un fruit !!!J aimerais trouver la solution pour le « guérir »car j adores la gelée de coings !! Merci si vous pouvez m aider .
mon cognassier a 4a et 2 branches ont cassées sous le poids des fruitfallait il ôter des fruits pour alléger???ou autres choses a faire???que faut il faire après cette cassemerci de votre réponse
L’écorce de mon cognassier, qui est vieux, se détache. ..Le tronc est propre en dessous.Dois je faire quelque chose?Merci d’avance
J’ai 4 cognassiers qui étaient déja là lors de l’achat de la maison il y a 75 ans. Leur écorce se détache par plaques ou par petits morceaux et tombe au sol. Cela ne semble pas les affecter, j’ai toujours vu cela. Les troncs ou vieilles branches ne se déshabillent jamais totalement, juste quelques plaques. Le platane en fait autant, je suppose que l’arbre élimine ses peaux mortes en quelques sorte.
Bonjour,Puis-je dés maintenant traiter mon cognassier à la bouillie bordelaise (présence du début des fruits) ?Il arrive que mes coings se fendent, qu’est que pourquoi comment ?Merci d’avance.Salutations.Alexandre
mon cogniassier de 5 ans donne de belles fleurs, mais après, les fruits petits sèchent et tombent ??
Que faire ? Il est en floraison superbe actuellement
bjour, mes cognassiers presentent de bizarres excroissances fiamenteuses sur les branches et aussi sur les fruits de couleur marron ,pulverulentesqu’est-ce donc? traitements?à vous lire,merci de répondre
comment traité le vers du coing ?car à maturité les coings pourrissent et ne sont donc plus consomablesj’habite prés de lyonmerci
je voudrais savoir à quel rythme je dois arroser mon cognassier qui porte des fruits
Laisse donc faire la nature il se debrouillerai tres bien sans toi . 🙂
bonjour cest un arbre de la mediteraneeil supporte la chaleur donc si tuvois que cest sec tu arrose
cest normal l’ecorce du cognassier se detache toujour du tronc ce n’est pas une maladie.
mon cognassier agé d,une quinzaine d,années a l,ecorce qui se detache du troncquelle est cette maladie? je pense qu,il ny a rien a fairemerci
je suis dans la région de la dombes et je suis à la recherche de coing en quantités importante, environ 700 Kg. Nous avons des cognassiers qui ne donnent presque plus de fruit. J’ai l’impression qu’il ne faut pas que l’arbre soit géné par les branches d’un autre arbre, même un autre cognassier qui empèche la lumière de pénétrer au coeur des branches et des fruits. Nos arbres sont vieux.
il faut faire des pâtes de fruits les enfants adorent et on peut aussi faire de la confiture en les épluchant et cuire comme d’autres fruits
les gelées de coings sont délicieuses notre cognassier nous en donne tellement des coings que nous ne savons plus qu’en faire….
Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin
Le cognassier est un très beau fruitier, porteur de jolis fruits appelés les coings. L’entretien, la taille et la plantation sont autant de gestes qui amélioreront la fructification. En résumé, […]
Cela fait plusieurs mois que nous l’attendons et quelques semaines qu’il se fait même désirer, voici enfin venue l’arrivée du printemps.
Voici enfin venu le mois qui annonce l’arrivée du printemps. Quelques journées pluvieuses, giboulées et gelées matinales
Le cognassier est un très beau fruitier, porteur de jolis fruits appelés les coings. L’entretien, la taille et la plantation sont autant de gestes qui amélioreront la fructification. En résumé, […]
A partir du mois de septembre, en octobre et parfois même en novembre si le climat le permet, a lieu la cueillette des poires. Entre celles qui tombent par terre […]
  Cerises, pommes, poires… Quel plaisir de récolter les fruits de son jardin ! L’automne est la bonne saison pour planter les fruitiers. Vrai verger, petit jardin ou balcon : des variétés […]
Le prunier, magnifique du printemps à l’automne, offre des récoltes abondantes de prunes. La plantation, l’entretien et la taille sont importants pour éviter les maladies et assurer un bon développement […]
Le mûrier offre de délicieuses mûres à condition de bien l’entretenir. Plantation, taille et entretien, voici les gestes pour avoir une belle récolte de mûres. En résumé, ce qu’il faut […]
Le plaqueminier est un arbre tout à fait original qui donne de merveilleux fruits à l’automne. Il est remarquable pour ses fameux kakis qui ressemblent à de grosses tomates ou […]
L’exochorda est l’un des arbustes à fleurs les plus spectaculaires grace à sa floraison printanière blanche et abondante. Facile de culture et d’entretien, c’est un arbuste idéale en massif mais […]
Le nectarinier fait partie de la même famille que le pêcher et c’est un formidable arbre fruitier qui exige quelques soins avant la récolte de pêches. La plantation, l’entretien et […]
Durant l’été, ne négligez pas les soins à donner au verger et au potager avant ou après la récolte des fruits.  Pour certains, il faut déjà envisager la saison prochaine… Les […]
Le kiwi est un fruit délicieux à déguster mais aussi très riche en vitamine C. Découvrez comment le cultiver pour avoir de beaux kiwis. En résumé, ce qu’il faut savoir […]
Le poirier Beurré Hardy est l’un des fruitiers les plus précoces de nos vergers avec une récolte dès la fin de l’été. La taille, la plantation sont autant de gestes […]
L’amélanchier est une arbre idéal dans la constitution d’un haie variée et fleurie. Superbe du printemps à l’automne, ses fleurs et ses baies sont ses principaux atouts En résumé, ce […]
Le figuier est un formidable arbre fruitier, au feuillage tout à fait original. La plantation, l’entretien et la taille participeront largement à la qualité de la récolte de figues. En […]

quand ramasser les coings

Nouveau sur Gammvert.fr
Inscription

Filtrer par région

Alsace
Aquitaine
Auvergne
Basse-Normandie
Bourgogne
Bretagne
Centre
Champagne-Ardenne
Corse
Franche-Comté
Guadeloupe
Guyane
Haute-Normandie
ÃŽle-de-France
La Réunion
Languedoc-Roussillon
Limousin
Lorraine
Luxembourg
Martinique
Mayotte
Midi-Pyrénées
Nord-Pas-de-Calais
Pays de la Loire
Picardie
Poitou-Charentes
Portugal
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Rhône-Alpes

Vous souhaitez plus d’informations sur cette réponse ?
Posez votre question à Capucine qui vous répondra dans les meilleurs délais.

Mentions légales
Plan du site
Qui sommes-nous ?
Espaces Médias
Les spots publicitaires
Le programme fidélité
Jardinier responsable
Nous contacter

Type de poste

Type de poste
CDI
CDD
Stage
Alternance
Saisonnier
Autre

Alsace
Aquitaine
Auvergne
Basse-Normandie
Bourgogne
Bretagne
Centre
Champagne-Ardenne
Corse
Franche-Comté
Guadeloupe
Guyane
Haute-Normandie
ÃŽle-de-France
La Réunion
Languedoc-Roussillon
Limousin
Lorraine
Luxembourg
Martinique
Mayotte
Midi-Pyrénées
Nord-Pas-de-Calais
Pays de la Loire
Picardie
Poitou-Charentes
Portugal
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Rhône-Alpes
Elisabeth M |
Question posée le :
10 octobre 2013

Region | Lorraine
Magasin : ST DIE
Gammvert.fr
ÃŽle-de-France

Responsable Potager

Bonjour Elisabeth, Le coing, appelé aussi « Poire de Cydonie » serait originaire de l’ancienne Perse. Le cognassier est un arbuste facile d’entretien offrant une très jolie floraison à condition d’être bien exposé en plein soleil, dans un endroit abrité du vent. Ses fruits,les coings , se récoltent le plus tard possible en automne pour les laisser grossir sur l’arbre. Souvent, la récolte se fait lorsque les premiers coings tombent à terre, comme pour les pommes, par exemple. Les fruits doivent,a minima , se détacher facilement de l’arbre. Pour lesconserver , il faut les placer dans unendroit bien sec et sombreen séchant chaque fruit avec soin. L’humidité d’un fruit peut être une cause de pourrissement. Bonne récolte, A bientôt pour d’autres questions sur le potager, Capucine  
Vous avez déjà effectué cette opération.
Nous vous remercions pour votre contribution .
Nous sommes heureux d’apprendre que vous avez apprécié la réponse de
.
Si vous le souhaitez, vous pouvez suivre ses conseils et ses réponses au fil de ses interventions.
Vous avez déjà effectué cette opération.
Nous vous remercions pour votre contribution. .
Malgré tous nos efforts, il semble que la réponse apportée ne vous ait pas donnée
entière satisfaction.
Nous en sommes désolés et nous vous invitons vivement à venir nous rencontrer en
magasin
pour en discuter plus longuement.
Votre équipe Gamm vert
Vous avez déjà effectué cette opération.
Vous avez déjà effectué cette opération.
Nous avons bien pris en compte votre avis.
Vous avez déjà effectué cette opération.
Votre question a bien été posée.
Merci de votre confiance ! Notre expert vous répondra d’ici 48h
(jours ouvrés)
Vous avez déjà effectué cette opération.
Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé(e) de notre actualité et profiter des offres et du savoir-faire Gamm vert.
Avec plus de1 000 magasinsdédiés aujardinet à l’
animalpartout en France et 4500 collaborateurs, Gamm vert est aujourd’hui le
magasin de jardinagede proximité n°1 en France. Dans nos
jardineries , nos vendeurs experts vous accompagnent pour réussir votre jardin et votre potager. Vous trouverez aussi un large choix d’ alimentationpour votre
chienet tous lesanimaux de compagnieet de
basse-cour . Sans oublier des espacespépinièreetaménagement du jardin .
Le jardin vous passionne, le potager et le terroir réveillent vos papilles ? Vous êtes fait(e) pour postuler chez Gamm vert ! Nous serons ravis de vous donner un coup de pousse pour réaliser vos envies professionnelles !
Remplissez le formulaire pour nous adresser votre candidature spontanée sur le site InVivo, groupe auquel Gamm vert appartient.
Consultez les offres disponibles . Rendez-vous sur la page du magasin qui vous intéresse pour consulter les offres du moment.
Candidature spontanée . Remplissez le formulaire pour nous adresser votre candidature en indiquant la région ou le département qui vous intéresse.
Pour envoyer votre candidature, merci de remplir le formulaire ci-dessous.
Votre réponse (3000 caractères maximums) :
Veuillez renseignez votre question.

quand ramasser les coings

Les Jardins de Pomone
Du potager à l’assiette, redécouvrons ces merveilleux légumes anciens qui veulent du bien à notre santé et séduisent les gourmets. La « croisade verte » de Anne et José en faveur du bon goût et de la biodiversité.
Nous adhérons au mouvement GOOD FOOD en région bruxelloise
Devenir membre et recevoir des graines ?
« J’aime bien nourrir les gens, et j’aime les nourrir bien ! »
Une Sirène au coeur de la gastronomie bruxelloise
Le LIBRAIRE TOQUE de Namur passe des livres aux fourneaux
Avec sa complice Carine DEBAUCHE, il est le roi des desserts au « Château du Mylord » (2 étoiles au Michelin)
Le Maître cuisinier de Belgique dont les plats subliment les légumes oubliés et les fleurs comestibles
Un chef provençal à Bruxelles – Produits frais du marché et cuisine d’inspiration. MADOU’S PROVENCE
Le Maître-affineur de fromages de Beloeil que le monde gastronomique nous envie. Un savoir-faire et des produits d’excellence.
Proclamé Meilleur fromager de Belgique 2010, Pascal vous propose un service traiteur parfait chez A TABLE, à Hannut
Aux fourneaux du MAX, le chef vous propose les accents les plus enchanteurs de la véritable cuisine sarde.
Le chef étoilé de l’AIR DE TEMPS : « Chez moi, la technique ne transparaît pas, elle est au service du produit. »
La nature sauvage est un énorme garde-manger
Le penseur sage de l’agroécologie : Pierre RABHI
DES BLOGS CUISINE PAS COMME LES AUTRES
Ananas mariné aux fleurs de thé « Samba »
Asperges confites et carpaccio de boeuf
Bouchées apéritives : soufflés au chorizo
Bûche de saumon fumé au chèvre frais, avocat et pistache
Canettes au cognac et navets caramélisés
Choux de Bruxelles à la sauce cacahuète
Compotée de rhubarbe au gingembre, croûtée façon crumble
Côtes d’agneau de Pauillac, cannelloni d’aubergines, tomates confites et champignons « pieds-de-mouton »
La Cramaillote : du « miel » de pissenlit
Crosnes du Japon à la crème et aux truffes
Croustillants au massepain, caramélisés au chikwawa
Estouffade de carottes de Chantenay, petits navets de Nancy, plates de Florenville et jambonneau en croûte moutardée
Filet de cabillaud sur la route des Indes en passant par chez Roelllinger
Filet de faisan, gâteau de chicons et …
Filets de rouget barbet cuits à l’unilatérale, panier croquant de légumes à la grecque
Finettes de porc au gingembre à la manière de Mme LIU
Foie de veau, carottes orientales et riz safrané
Fonds, fumets, gelées, sauces mères et petites sauces
Glace à la frangipane, abricots confits au miel et au paprika fort
Mélange pour pain d’épices et spéculoos
Mille-feuille de « kletskoppen » à la mousse pralinée
Moules anisées pour la Fête nationale
Petite salade d’hiver au radis noir
Petites côtes d’agneau de lait sur paëlla de légumes, sauce à l’accent belge
Petites quiches aux fèves des marais, crottin de Chavignol, sarriette de montagne
Petits rouleaux de feuilles de capucine au fromage de chèvre
Petits rouleaux de feuilles de capucine au fromage de chèvre frais, en 3 versions
Poêlée de chou de Savoie au vin blanc et au parmesan
Potage à l’oignon et noix de marcassin fumée
Potage à la bière « Moinette blonde »
Risotto au fromage de Gorgonzola et radicchio
Rissotto au poulet, à la bière blanche et gouda
Röstis de musquée de Provence aux germes, assaissonnement curcuma
Sabudana vada au chutney de coriandre
Salade de betterave rouge à l’orange
Salade au gorgonzola et poires poêlées au beurre salé et à la nigelle
Spirelli tricolores de carottes à la carbonara
Tarte au chicon, à la maquée de Brabant et au ettekeis
Tortellini au mange-tout, sauce hollandaise au vert
Velouté de topinambours et coquille Saint-Jacques grillée
Verrine de soupe aux orties avec son duo croquant
Verrine de saumon sur salsa exotique et fumée de thym
Nous sommes membres du Réseau des Acteurs Bruxellois pour l’Alimentation Durable
ATELIER PROTEGE : le rendez-vous DURABLE du coeur et de la raison en pleine nature
le meilleur site belge sur les variétés de tomates
Huître végétale (Mertensie maritime)
POMME CALVILLE ROUGE D’HIVER ou SANGUINOLE
« Un spaghetti végétal : la COURGE-SPAGHETTI|Page d’accueil
|Vins de fruits : le VIN DE COING »
un fruit très ancien au parfum irrésistible
Lecoing , qui se récolte chez nous en cedébut de mois d’octobre , est le fruit ducognassier .
Par son port naturellement buissonnant, le cognassier ( Cydonia oblonga ) est davantage un grand arbrisseau qu’un arbre. Il ne dépasse pas 5 à 6 mètres de hauteur. Il semble être originaire d’Asie, plus précisément des régions du Caucase (Arménie), de la Perse (Iran) et de l’Anatolie (Turquie).
Augustin-Pyramus de Candolle                               Alphonse de Candolle
Selon les illustres botanistes suisses  Augustin Pyramus de Candolle( 1778-1841 ) et son filsAlphonse( 1806-1893 ), le cognassier était déjà cultivé par l’homme dans ces régions d’Asie2000 ans avant notre ère , et très vraisemblablement bien avant lepommier .
Les anciens Grecs faisaient grand cas des fruits de cet arbre qu’ils appelaient  » pommes de Cydon « , du nom d’une cité crétoise de l’Antiquité où on les cultivaient. On raconte que les jeunes filles mordaient dans ce fruit parfumé dans l’attente du baiser de leurs amoureux attirés par leurs haleines fraîches et irrésistibles. 
D’Asie mineure et du Moyen-Orient, le cognassier aurait été introduit progressivement en Afrique du Nord, puis dans les pays de l’Europe occidentale au  Moyen-âge . En tout cas, nous disposons de nombreuses sources qui attestent que le cognassier avait une place importante dans lesvergers des châteaux et des monastères , où sa rusticité lui permettait de croître tranquillement pendant une quarantaine d’années et de donner chaque année d’abondantes récoltes.
Le remarquable verger d’une abbaye bénédictine en Normandie : Saint-Georges de Boscherville. Les moines de la congrégation de Saint-Maur y ont récolté les coings depuis le début du 17ème siècle.
La fleur du cognassier est caractéristique de son appartenance à la famille botanique des rosacées. Le cognassier est donc un cousin proche du poirier et du pommier, et un cousin un peu plus éloigné … du fraisier !
Selon le cultivar, les fleurs sont tantôt grandes et solitaires, tantôt assez petites et groupées en forme decorymbe(= toutes les fleurs groupées dans un même plan, avec cependant des pédoncules de longueurs différentes). Elles sont généralement d’une délicate couleur blanc-rosé.
Deux exceptions cependant ! Vous connaissez tous les cognassiers nains de Chine ( Cydonia sinensis ) et du Japon ( Cydonia japonica ), variétés décoratives à petits fruits, dont les fleurs sont rouges. Ces fruits ne sont pas consommables.
(photo : les Jardins de Pomone ASBL)
Le fruit du cognassier, appelécoing ,  est pulpeux. Sa forme et sa grosseur sont variables selon que l’arbrisseau appartient à la lignée des  » cognassiers mâles « , produisant des  » coings-pommes  » (à fruits ronds, tels ceux du cultivar  » Leskowatz « ), ou à celle des  » cognassiers femelles « , produisant des  » coings-poires  » (piriformes, comme ceux du très ancien cultivar  » Champion « ).
Une des caractérisques alimentaires du coing est de ne jamais être consommé cru. En effet, même si son odeur est particulièrement agréable, le goût de sa chair – assezcoriaceet chargée entanins-reste longtemps âpre et prononcé.
Ce coing est juste à point pour la préparation de compotes, de gelées, de pâtes de fruits et de ratafias d’exception
Le coing peut également être consommé enlégume , notamment cuit en dés ou en quartiers dans de l’eau citronnée, puis accommodé pour accompagner dugibier à plumes  ( caille ,faisant ,perdreau…) où dugibier à poils( sanglier , isard…)
Si lacuisine exotiquevous inspire, sachez que – dans les pays orientaux - le coing accompagne avantageusement de nombreux plats,  farci entier ou en moitiésà la manière des poivrons, servi enragoûts , ou intégré à de fabuleusestajines d’agneau .
Anciennes boissons traditionnelles à base de coings
Je serais suspectement incomplet en n’évoquant pas quelques  boissons traditionnelles , produits de terroir que l’on préparait jadis en famille avec des coings. A une époque où certains semblent réduits par le marketing à ne boire que du « r ed bull « , du  » machin-cola  » ou des « b reezers « , il n’est peut-être pas tout à fait utopique de vouloir réhabiliter ces boissons naturelles et bien typées, alcoolisées ou non. Ce sont notamment :
La majorité des variétés se récoltent enoctobre( » de Bourgeault « ,  » Champion « ,  » Géant de Vrania « ,  » de Leskowatz « ,  » Rea’s Mammoth « …).
Les fruits des cultivars  » de Bereckski  » et  » de Portugal  » peuvent souvent être récoltésun mois plus tôt , c’est-à-diredans le courant du mois de septembre . Dans tous les cas, il faut cueillir les fruitsà un point de maturité qui est indiqué par la belle couleur jaune qui doit avoir recouvert l’entièreté de leur peau .
Pour laculture en verger , il faut respecter une distance de 3-4 m entre les arbrisseaux. L’emplacement devra être bien ensoleillé et de préférence protégé du vent froid du Nord.
Peu exigeants pour le sol, ils préfèrent cependant lesterrains silico-argileux ou limoneux bien frais . Les sables pauvres et secs, comme en Campine ou dans les Landes, ne leur conviennent pas.
Les cognassiers sont généralement  autofertiles . Mais il est bon de prévoir unepollinisation croiséeavec le cultivar  » Leskowacz « , qui fait exception à la règle.
Pour mes compatriotes désireux de planter des cognassiers dans leur jardin, je signale qu’ils pourront obtenir d’excellents plants à racines nues ou en mottes chezECOFLORAà Halle (Brabant). Pour être bien servi, il y a intérêt à passer commande dès à présent et de prévoir leur mise en place audébut du mois de décembre( fête de Sainte-Catherine ).
Votre bien chlorophyllement dévoué,
18:32 Publié dansFRUITS |Lien permanent |Commentaires (83) | Tags :arbres-fruitiers
Un fruit ancien avec un parfum reconnaissable entre tous. Il va si bien dans la cuisine moderne et dans les mélanges sucrés salés.
C’est bon le coing, il y a mille façons de le déguster! Dommage cette année il n’y en a pas beaucoup on dirait, pourtant je boirais bien un verre de limonade :-)
remarquable article, un fruit que j’aime beaucoup , d’ailleurs un ratafia de coing macére dans ma cuisine depuis hier … et les pâtes de coing ne devraient pas tarder ! joe
J’en ai justement et je me demandais si je pouvais les congeler. Si oui, dois-jeles cuire avant et combien de temps? merci
Comme d’habitude un excellent article complet et intéressant. j’en ai appris des choses sur ce fruit que je n’ai dégusté qu’en gelée. Meri José.
José,Bien sur qu’après un article de cette qualité, nous sommes intéressés par la suite et donc par les boissons à base de ce fruit.
Ce fruit fait partie de la recette que j’ai envoyée pour le concour St Hubert. Mais que me conseille tu? Le concours est fin novembre. Puis-je encore en trouver mi-novembre sur les étals? Si non, puis-je conserver ceux achetés en octobre, soit au frigo, soit au congélateur. Où pas?
merciTrès intéressant, j’adore le coing, mais il est difficile à trouver (chez l’épicier local afghan quand je le demande, ça ira). Apprendre à faire un boisson m’intéresse aussi.
Anne et José

J’adore les coings – j’ai prévu de faire un chutney coings & piments, inspiré de la confiture tomate piment qu’on a goûté chez vous.

Le recette de limonade aux coings m’intéresse, svp.

Bises
merci d’avance pour les recettesc’est tres sympa de proposer. je prépare moi même un post sur ce fruit .
Je confirme que le canard de ce we fut très bien accompagné de dés de coings rotis au miel!
Hummmm !!!J’adore la Gelée de coing …
MadameOù peut-on acheter des coings (j’habite à Bruxelles) ?
Écrit par : JEANGILLE Véronique | 15/10/2008
Coings à vendre …À Bruxelles,il est, je crois, inutile d’espérer de trouver des coings frais dans les supermarchés des grandes enseignes. Mais j’ai pu observer, qu’en cette saison, on en trouve de plus en plus souvent sur les marchés de plein air. En tous cas, j’ai pu en voir récemment au marchés bio de la Place Sainte-Catherine (le mercredi matin), de rue des Tanneurs (le dimanche matin) (Bruxelles-ville) et de la place Saint-Lambert (le samedi matin) (Woluwé-St-Lambert). Aussi, dans la grande périphérie, aux marchés de Halle (samedi matin), de Gaasbeek (le samedi après-midi, de 15 à 17h)et de Vilvorde (le samedi matin).
Merci pour toutes ces infos sur le coing. Je l’ai découvert l’année dernière. Mes beaux-parents m’en ont donné beaucoup. Je l’ai également cuisiné en crumble avec des pommes. Extra!
RecettesPourriez-vous me donner quelques recettes (confiture ou gelée, pâtes de coing, limonade,…) ? Je n’ai jamais goûté ce fruit et j’espère en trouver sur les marchés que vous m’avez indiqués. Merci d’avance !
Écrit par : JEANGILLE Véronique | 17/10/2008
Il ne faut pas non plus oublier cette merveilleuse friandise qu’est le cotignac !
Amitiés
Aussi bon pour la beautéJ’ai aussi entendu que le coing est bon pour se faire des traitements de peau, car il y a des propriétés hidratantes et refraîchissantes. C’est vrai? Où peux-je obtenir une recette ou plus d’info sur ce sujet?
Écrit par :ressources du casino| 20/01/2009
Salut!!!Merci pour ce bel article sur un si beau fruit. Le coing pousse t-il en Afrique noire? Comment se fait la culture du coing? Pouvez-vous me donner les recettes des boissons obtenues avec le coing?
Cool!!!!

arbuste de sureau j’habite les ardennes et aimerais récolté les baies de sureau je cherche des endroits ou je peu en ramassée
Sureau en ArdennesBonjour Francesca,

Si le sureau noir est commun en Belgique, il est plutôt rare en Ardennes, surtout en Haute-Ardenne. Le sureau aime les bois et taillis lorsqu’ils sont situés sur les sols riches et rudéralisés. Il est souvent présent dans las haies un peu sauvage (il « squatte » volontiers les haies d’aubépine) et à proximité des habitations.
COING A VENDREBonjour,

J’habite Strée (Beaumont) à 25 Km de Charleroi. Je vends des coings à 1 Euro/Kg. Je posséde chez moi un cognacé qui donne tous les ans, complétement Bio car non traité par quoi que ce soit
vends des coingsil me reste quelques kilos de coings (particulièrement beaux cette année) bio à vendre. J’habite au-dessus de Liège
043686470
en haute-lozère, mon grand-père m’a laissé un cognacier. On me dit ici de ne pas cueillir les coings avant les premières gelées ?Est-ce vrai? et si oui pourquoi?, J’ai donc écouté et cueilli mes coings la semaine dernière, cela fait déjà un moment qu’ici nous avons des gelées à – 4°.
Et ensuite, finir le murissement, mais où? dans la maison ou plutôt à la cave ou bien encore à la grange? et combien de temps avant de pouvoir en faire de la confiture et de la gelée ? Merci
Recette limonade de coingsJ’ai une petit cognassier en Lorraine qui produit de beaux fruits. Ma récolte de cette année est passée en gelée et en pâte de fruits (excellente). Pour l’an prochain, je serais curieux d’expérimenter la recette de la limonade aux coings si vous voulez bien me la communiquer.
Félicitations et merci pour ce magnifique site !
coingon m’a donne des coing d’apparence exterieure saine mais leur chair est marron un peu comme une tranche de pomme oxydeepourquoi?
conservation du coingLe coing dégage un parfum très subtil, nos grands-mères en mettaient dans les armoires, comment faire pour les conserver sans qu’ils pourrissent près du linge?
J’ai cuisiné les coings pour la première fois cette année et je suis très heureuse de tomber sur ton bel article qui m’apprend beaucoup de choses sur ce fruit délicieux.
Merci !
j’aimerai avoir les recettes des boissons à base de coing
Écrit par : debaudreuil | 26/11/2009
Ou acheter un cognassier?J’ai un grand jardin et aimerais y planter un cognassier car j’adore cuisiner les coings. Quelqu’un pourrait-il m’indiquer ou acheter cet arbre. J’habite à Rhode-Saint-Genese (péripherie Bruxelloise). D’autre part, quelle variété me conseilleriez-vous. Merci d’avance
Plants de cognassierBonjour Ariane,

Parmi bien d’autres adresses possibles, vous devriez trouver en ce moment des cognassiers à racines nues chez ECOFLORA à Halle, ou chez CONI-ROSS à Londerzeel.

Je peux vous recommander trois variétés à fruits en formme de poire : « Champion » (autofécond mais sensible à la gale et au mildiou), « Rea’s Mammoth » (autofécond, productif et résistant aux maladies si emplacement protégé) et « Vranja » (de forme plus buisonnnante, autofécond).

Parmi les variétés avec des fruits en forme de pomme, choisissez « Leskovacz » – résistante au froid et aux maladies, mais qui ne doit pas être plantée seul, parce qu’elle requiert une pollinisation croisée).

Bien chlorophyllement dévoué,
recherche infosBonjour,
Depuis plusieurs années, j’ai planté un cognassier greffé. Les fruits n’ont aucun parfum alors que des arbres non greffés chez des amis ont un parfum extraordinaire.
Quelle variété faut il planter pour avoir des fruits ayant une superbe odeur?
Concernant les boissons (avec et sans alcool); ces recettes anciennes peuvent elles m’être transmises?
Dans l’attente de vous lire, je vous adresse tous mes remerciements.
Bonjour.
Merci pour cet article bien intéressant!
Je serais vraiment heureuse si vous pouviez me communiquer vos recettes de ratafia et vin… et si vous avez, une recette de gelée.
Merci d’avance,
Merci pour ton article très intéressant! J’ai des cognassiers dans le jardin mais il n’y a que cette année que les fruits sont apparus. Je vais essayer d’utiliser mes coings à bonne fin!
Demain je ramasse mes coings et je les stocke
cette annee mon cognassier a produit une centaine de coings
l’an dernier j’en ai eu seulement 4
merci pour votre tres interessant article

PS je pense que c’est une annee a fruits donc a coings!!
Bonjour.

Très intéressant votre article sur les coings, j’ai un cognassier depuis l’année dernière; et cette année j’ai une vingtaine de fruits. J’aimerais connaitre les recettes des boisons que l’on peut faire avec ce fruit.

D’avance merci
Bonjour,
J’aimerais acheter des coings car la personne qui m’en donnait à coupé son arbre devenu trop vieux…snif. Merci de me donner un contact.
J’habite la régionde VICHY (Allier) et je vends des coings trés juteux avec un arome vraiment excellent cette année . Le prix est a 1euro le kilo
Bonjour,
votre article est très intéressant , merci.
C’est avec grand plaisir que je suis preneuse des recettes :
La limonade de coing

Le ratafia de coing

Le sirop de coing

Le vin de coing

MERCI beaucoup, belle automne ,salutations
Patchouly de suisse
je serais ravie de recevoir des recettes de boissons non alcoolisées (de préférence) pour les coings, j’en ai beaucoup cette année et je crainds qu’ils ne conservent pas. Pouvez vous me dire si, lorsqu’ils deviennent bruns à l’intérieur, ils risquent d’être toxiques à la consommation ? J’ai quelques poires de coings qui ont la moniliose, y a t il automatiquement contamination à tous les fruits ? Que me conseillez vous? La bouillie bordelaise pour l’an prochain ??? Merci d’avance pour votre réponse. Marie-Christine SAUTELET
Écrit par : sautelet marie-christine | 05/10/2010
Bonjour José
Je vous remercie de bien vouloir m’adresser les recettes de boissons à bas de coings.
Merci également de me conseiller sur le choix d’un cultivar pour plantation dans le cantal 950 m altitude
Félicitations pour votre page sur le coing et pour votre site
Claude Valadier
Écrit par : Claude VALADIER | 09/10/2010
bonjour
des belles photos, d’excellents articles sur votre site
je souhaiterai obtenir les recettes de limonade aux coings, sirop et vin de coings
merci d’avance
Bonjour, j’ai plein de coings , j’aimerais avoir les recettes de la limonade de coings , le ratafia de coings , le sirop et le vin .Je vous remercie beaucoup.
J’aimerai aussi avoirrecettes de la limonade de coings , le ratafia de coings , le sirop et le vin.
Merci d’avance
John
je serais très interresséepar divers vinsou limonades de fruits ou de fleurs ( j’en fais déjà à partir de fleurs de sureau et de reine des prés,qui est par ailleurs très parfumées), mais je me tenterais bien dans d’autresfruits ou plantes !Serait-il possibled’avoir vos recettes, je vous en remercie d’avance !
je découvre ce site très intéressant, tout comme les commentaires
je suis étonnée d’entendre tous les gens autour de moi parler de pâte de coing déjà faite alors que moi j’hésite à cueillir les miens qui présentent encore un peu de vert sur la peau. Suite à la lecture de cette page , je vais attendre un peu, même si les gelées sont annoncées. C’est vrai que cette année la récolte est abondante et je serais aussi intéressée par les recettes de boisson. J’habite à 50 km au sud de Lyon, mais je suis originaire du Nord, alors j’apprécie à sa bonne valeur ces informations venus de mes voisins d’enfance…Merci et bonne journée à tous
j’adore ce fruit..ici en algerie jadis y’a pas une maison ou vous ne trouverez pas de la pate a coings trés delicieux… malheureusement de nos jours ce fruit se fait rare. de moins en moins cultivé…..
Écrit par :khaled mohammedi| 01/01/2011
bonsoir
si vous pouvez me transmettre la recette de la limonade de coin un grand merci
serait il possible d’avoir r les recettes de vin, limonade, ratafia et sirop de coing ( j’ai fait du vin de coing, mais il n’a toujours pas fini de murir, c long même très long ) merci
recoucou

je vais reposter le même commentaire,sachantque je demandais s’il était possible d’avoir les recettesde vin, ratafia, limonade et sirop de coing.
Merci d’avance
Bonjour, suis très intéressée aux recettes concernant la limonade et le vin de coing. Etant nous même vigneron-encaveur! Faire un vin de coing serait innovant! Je serais aussi très intéressée à une recette pour confire les fleurs de coing ou un éventuel chutney aux fleurs de coing! Cela serait extrêment sympa de m’envoyer assez rapidement la recette pour confire les fleurs car celle-ci seraient à point pour les cueillir ces jours! Merci de votre compréhension et à tout bientôt!
Bien dommage, cela fait 7 mois que je demandais s’il était possible d’avoir les recettes de vin etlimonade de coing, mais en vain, pas de réponse, peut êtreaurons nous cette recettedans le futur, éspéronsque cela arrivera un peu avant la récolte du coing, mais j’ai un gros doute.
Merci beaucoup pour tous les commentaires et les renseignements sur les fruits,les fleurs et les . merci encore légumes anciens.Je serais intéréssé sur le ratafia.le sirop.le vin et la limonade de coing
Écrit par : Clément NOWAK | 17/05/2011
je serai intéréssé par le vin.le ratafia.le sirop et la limonade de coing.merci pour tout et a bientot.
Écrit par : Clément NOWAK | 17/05/2011
Bonjour,

votre article m’a beaucoup appris.
Je serais très intéressée par les recettes de boisson à base de coing. Pouvez-vous les communiquer, ce serait très aimable, la saison du coing étant à nos portes.

Merci à vous !
bonjour,votre article est très captivant et m’a beaucoup appris sur mon cognassier.Je suis très preneuse également par vos recettes de boissons à base de coing, car cette année la récolte est beaucoup plus tôt et très abondante. Je vous remercie d’avance pour votre réponse
je viens de faire une récolte de coings un peu précoce cette année mais ils semblent à maturitéje connaissais les gelées compotes et pâtes de fruit mais pas les boissons donc je suis très interressée par ces recettesmerci d’avance
bonjour, moi je recherche des coings sur Vichy…
Bonjour,

Vos articles sur le coing sontres interessants.

Je suis très intéressé par les recettes de boisson à base de coing.
Pouvez-vous m’en communiquer quelques unes ?

Merci à vous !
Merci pour toutes ces infos, j’ai appris que j’ai un cognassier femelle
Je suis intéressée par les boissons à base de coing, pouvez vous me les faire parvenir.
D’avance merci
Marie Thé
bonjour j adore ce fruit car avec se fruit on peux faire de multitude de recettes avec un gout très savoureux . pouvez vous m envoyer la recette de la limonade de coing que mes enfants vont énormément apprécier . un ami ma parler du pineau au coing qui dois aussi excellent mais je ne connais pas la recette .merci beaucoup
Bonjour,
je viens de découvrir qu’il existe de la limonade de coing, je serais interessée par la recette, si vous pouviez me l’envoyer.
Merci beaucoup.
Marie-Loëtitia
Bonjour,
Votre site est interessant.C’est la pleine saison des coings.J’ai déjà fait de la gelée et de la pâte de coing.
J’aimerais connaitre vos recettes de boissons, ratafia, limonade, vin et sirop.
Pouvez vous me dire également si l’on peut congeler ce fruit et de quelle façon?
Merci d’avance pour votre réponse
bonjour,
cette année une très bonne récolte s’annonce,je suis intéressée par vos recettes de boissons.
j’ai entendu dans une émission culinaire qu’il était possible de congeler les coings mais il fallait tout d’abord les cuire dans un sirop de sucre,malheureusement je n’ai pu noter la recette,pouvez-vous me la communiquer.
merci beaucoup
Faute de réponse dans les temps, de peur que mes coings soient fichus j’ai cherché des renseignements sur internet et j’ai trouvé une réponse que je vous communique : couper les coings en quartiers et les cuire 15 minutes à la vapeur.Les refroidir et les mettre sur une plaque au congélateur; lorsqu’ils sont congelés les mettre dans un sac.
j ai plein de coing
j aimerais avoir vos recettes de boissons ainsi que la gelee
merci d avance
pourriez-vous me faire parvenir vos recettes de vins et liqueurs

à base de coings. merci d’avance
bonsoirje suis confuse je voie que sur votre site vous avez mis en ligne la recette desolé pour le derangement pour tous les autresdans les archives par tagcliqué sur coing et vous avez la recette voici la date de sa publication
06.10.2008

Vins de fruits : le VIN DE COING
POurriez-vous me dire s’il vous plait si je peux faire du vin de coings avec des coings dont l’arbre est greffé.
Merci
BABINbonjour oui on peux le faire mais c est peu moins parfumer que le non greffer . l idéal c est de mélanger les deux . je viens de faire de la limonade de coing juste en gardant l eau de cuisson des coings avec un peu de sucre dans des bouteilles de limonade fermer et mis au soleil 3 jours
Bonjour,
votre article est très intéressant et je voudrais bien les recettes :
limonade de coing
ratafia de coing
sirop de coing
vin de coing
je vous en remercie d’avance.
merci de la declinaison des recettes ,car moi a part la confiture et les pate de coings eventuellement un gateauje n’en connaissait pas d’autres or j’ai beaucoup de coings, pourriez vous me donner des recettes a boire????
J’ai cueilli des coings magnifiquement jaunes. Pourquoi sont-ils tout brun à l’intérieure?? C’est de la pourriture?
Merci de la réponse d’unspécialiste
Quel merveilleux blog que je viens de découvrir en tapant  »coing » par hasard sur google après en avoir rapporté un par curiosité de mon marché local. Très beaux travail xxx
Bonjour,

Comment reconnaitre formellement un cognassier ? Il y a t-il des fruits qui ressemblent au coing et qui sont toxiques ? Est-il possible de confondre un coing avec le fruit du cognassier du Japon ou de Chine ?

Merci d’avance, Anna
Bonjour,

Nous avons acheté une propriété dans laquelle se trouvent un magnifique cognassier ainsi qu’un non moins beau néflier.

Pourriez-vous me donner des recettes pour accomoder tant les coings (limonades, autres boissons, gelée, etc etc )que les nèfles (dont jusqu’à notre achat je ne soupçonnais même pas l’existence !)?

Merci d’avance de vos réponses et surtout de la rapidité de celles-ci car nous sommes le 11 octobre et il est temps de cueillir les coings. :-))
bedanur a tous,je de la region parisienne je serais interesser par la cueilliette des coings,pourriez vous me renseignier ou les cueillir.
Je vous laisse mon email.j.ericbedan@hotmail.fr
bonjour a tous,je de la region parisienne je serais interesser par la cueilliette des coings,pourriez vous me renseignier ou les cueillir.
Je vous laisse mon email.
j.ericbedan@hotmail.fr
Bonjour
J habite en region parisienne et je recherche de l apéritif de ratafia de coings
Merci de votre renseignement
Cordialement
gerard
Oublie !!!!
cathare43@voila.fr
Merci
gerard
A propos du « coing chinois » : j’ai cueilli les fruits de jeunes cognassiers de Chine qui sont plus gros que nos coings, semblables à des mangues pour la taille et la forme et sentent délicieusement bon ; ils paraissent aussi comestibles que ceux de nos régions. Pour le vérifier, j’ai fait une recherche internet et l’article de Wikipedia sur le cognassier de Chine représente le fruit tel que je l’ai trouvé et confirme qu’il se consomme cuit et est même considéré comme médicinal ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Cognassier_de_Chine).Les fruits des cognassiers du Japon semblent également consommables ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Cognassier_du_Japon).
Il semble donc qu’il faudrait modifier la phrase : « Vous connaissez tous les cognassiers nains de Chine (Cydonia sinensis) et du Japon (Cydonia japonica), variétés décoratives à petits fruits, dont les fleurs sont rouges. Ces fruits ne sont pas consommables. » ou simplement supprimer sa conclusion… Merci pour votre site passionnant, votre amour des végétaux et votre attention à cette petite rectification gourmande :)
bonsoir au jardin jais des goings il tombe de l arbre et il sont pouri
Je trouve votre article sur le Coing très intéressant. Nous avons, depuis quelques années, remis au goût du jour une recette très ancienne fabriquée dans les campagnes en Provence: le Coudounat (Aïgo de Coudoun) Apéritif de coings. Nous le commercialisons . Si certains sont intéressés, voici Notre site:www.aucoingduventoux.com.Bonne journée
Je trouvevos articles tres interressant mais comment visualiser les reponses. Merci d avance, Carole.
Le coin c’est un très bon fruit, dommage qu’on le trouve principalement en gelée.

quand ramasser les coings

Reçois chaque mois tes 5 snacks préférés pour grignoter sans culpabiliser
Accueil/Forum/Maison/ Coings, quand les cueillir?
bonjour à toutes! cette année mes cognassiers sont couverts decoings pour la première fois.Les années précedentes, il y en avait quelques uns qui attrappaient tout de suite la maladie (ils devenaient noirs). J’ai lu qu’il fallait supprimer lesfruitsmalades au fur et à mesure et c’est ce que j’essaye de faire. je me demandais comment savoir à quel moment les coings sont mûrs? peut-on les ramasser avant complète maturation et les ranger dans un cellier comme on peut le faire avec lespommes ? merci d’avance pour vos réponses
Des rillettes de saumon légères et simplissimes
Des rillettes de saumon légères et simplissimes
A table ! Les tomates pomme d’amour
Coings il faut attendre qu’ils soient jaunes …comme un coing!Ils ne mûrissent pas une fois cueillis mais se conservent bien dans un endroit frais.Si tu en mets un ou deux dans ta cuisine, ils vont la parfumer!
Coings il faut attendre qu’ils soient jaunes …comme un coing!Ils ne mûrissent pas une fois cueillis mais se conservent bien dans un endroit frais.Si tu en mets un ou deux dans ta cuisine, ils vont la parfumer!
Merci merci pour ta réponse qui est très précise bonne journée

quand ramasser les coings

Accueil

Botaflore

fleurs de haute montagne

Aconitum anthora

Aconitum lycoctonum

Phyteuma hemisphaericum

Pedicularis verticillata

Pedicularis foliosa

Orthilia secunda

Minuartia sedoides

Linum alpinum

Homogyne alpina

Geum montanum

Gentiana nivalis

Euphrasia minima

Dryas octopetala

Viola calcarata

Dianthus virgineus

Viola biflora

Centaurea uniflora

Veronica fruticans

centaurea montana

Campanula thyrsoides

Veronica bellidioides

Campanula cochleariifolia

Trifolium alpinum

Campanula alpestris

Thalictrum aquilegifolium

Astragalus australis

Silene saxifraga

silene acaulis

Aster alpinus

Saxifraga paniculata

Anemone narcissifolia

saxifraga oppositifolia

Androsace vitaliana

Saxifraga aizoides

Alchemilla alpina

Ranunculus glacialis

Adenostyles alliariae

Pulmonaria montana

Pseudorchis albida

Primula hirsuta

Primula farinosa

Polygala vulgaris

Polygala comosa

Polygala alpina

plantago alpina

Phyteuma humile

fleurs de montagne

fleurs sauvages

ALBUM de fleurs sauvages

Blog

Forum

faire connaitre

Livre d’or

Annuaire
Notre boutique
contact
Floraciel

archives stages

aromathéapie sept 2015
— tous les ateliers et stages
stage aromathérapie- nvx

fleurs de haute montagne

fleurs de montagne
fleurs sauvages
ALBUM de fleurs sauvages

les feuillus

les résineux

peuplement forestier
les écorces

Anatomie Botanique
Classification
feuille
fruit
graine
inflorescence
les ravageurs et maladies
lexique botanique
racine
reproduction
taxonomie
tige

l’étagement de végétation
la forêt
la montagne
la prairie
la ripisylve
la tourbière
les habitats insolites
les lieux secs
plantes indicatrices
plantes invasives

Notre boutique
Floraciel
annuaire

Aujourd’hui
4visiteurs -4pages vues

Total
513940visiteurs -1285000pages vues

Contenu
Nombre de pages :887
faire un échange de liens
liens amis

les 40 indispensables

d’autres huiles essentielles

HE par symptomes

précautions d’emploi
HE et chakras
stage aromathérapie niveau I
stage aromathérapie niveau II

les méridiens

Yin/Yang
les 5 éléments
Phytothérapie chinoise
Aromathérapie chinoise

Phytothérapie
Conseils de préparation
Calendrier de récolte
un peu d’histoire…

plantes comestibles

le coin de recettes

Généralités
élixirs et émotions négatives
toutes les Fleurs de Bach
élixirs floraux et couleurs

première ! fleurs sauvages
l’herbier médicinale

Accueil

Annuaire

Contact

Forum

Album Photos
Pages
ACERACEES
AMARYLLIDACEAE
APIACEAE
APOCYNACEES
ARACEAE
ASTERACEAE
BALSAMINACEAE
BORAGINACEAE
BRASSICACEAE
CAMPANULACEAE
CARYOPHYLLACEAE
CONVOLVULACEAE
CRASSULACEAE
CYPERACEAE
DIPSACACEAE
ERICACEAE
EUPHORBIACEAE
FABACEES
GENTIANACEAE
GERANIACEAE
HYPERYCACEAE
JUNCACEAE
LAMIACEAE
LILIACEAE
LYTHRACEAE
MALVACEAE
OLEACEAE
ONAGRACEAE
ORCHIDACEAE
OROBANCHACEAE
OXALYDACEAE
PAPAVERACEAE
PLANTAGINACEAE
POACEAE
POLEMONIACEAE
POLYGONACEAE
PRIMULACEES
RANUNCULACEAE
RESEDACEAE
ROSACEAE
RUBIACEAE
SALICACEAE
SAMBUCACEAE
SAXIFRAGACEAE
SCROPHULARIACEAE
SOLANACEAE
TILIACEAE
URTICACEAE
VALERIANACEAE
VERBENACEAE
VIOLACEAE
VITACEAE
Pages
abrégé des ingrédients
anti-piqures insectes
baume à lèvre
baume apaisant multi-usage
baume au calendula
baume protecteur solaire
cataplasme
dentifrice
déodorant pierre d’alun
déodorant tout simple
fleurs pour soin et sirop
gel douche peau sensible
gel visage peau grasse
huile parfumée pour le corps
hydrolat de carotte
parfum aux huiles essentielles
sels de bain
shampoing à l’argile
shampoing au charbon/propolis
shampoing cheveux gras
sirop de plantain
sirop de violette
teinture de plantes
Pages
huile de bleuet
huile de chèvrefeuille
huile de lotier corniculé
huile de massage- plantes
huile de millepertuis
huile de paquerettes
huile de serpolet
huile piloselle
les huiles comestibles
L’automne arrive demain : c’est bientot la période de récolte des coings!
Le coing se récolte le plus tard possible lorsqu’il est jaune et que le duvet qui le recouvre s’enlève facilement (fin septembre ou octobre au plus tôt).
Très riche en tanins et pectines, il est bénéfique pour les intestins en raison de ses vertus antidiarrhéiques. Il se consomme uniquement cuit en compote, gelée, pate de fruits… Il est riche en vitamines B, A et C.
Les coings possèdent également des propriétés astringente, digestive, adoucissante,et tonique.
Le cognassier appartient à la famille des Rosacées, Cydoniavulgaris .
Au cours de vos promenades d’automne en forêt pensez à récolter les coings sauvages. La récolte du jour :
plantes
recolte
coing
Créer un site gratuitavec e-monsite
-Signaler un contenu illicite sur ce site

quand ramasser les coings

Coings : comment savoir s’ils sont murs
— *Žš ) ,..Žž..*Å¡) ž..*Å¡) (ž..Ž : (ž..Ž : (Žž..*Ž¯`*. Amm
Post by Amm Salut, c’est le gars des pissenlits ;-) Bon, pour ceux qui ne sauraient, pas les coings, même murs, c’est dure comme des cailloux. Cette année il y en a à profusion. Les ceux qui en veulent, en sud-77, ils m’en causent. Question : comment apprécie-t-on qu’on peut les cueillir et les cuisiner. J’aime beaucoup la compote de coings.
— Denis In science, beauty. In beauty, science. Daily. http://www.ubcbotanicalgarden.org/potd/
Post by Amm Salut, c’est le gars des pissenlits ;-) Bon, pour ceux qui ne sauraient, pas les coings, même murs, c’est dure comme des cailloux. Cette année il y en a à profusion. Les ceux qui en veulent, en sud-77, ils m’en causent. Question : comment apprécie-t-on qu’on peut les cueillir et les cuisiner. J’aime beaucoup la compote de coings.
Post by Amm Salut, c’est le gars des pissenlits ;-) Bon, pour ceux qui ne sauraient, pas les coings, même murs, c’est dure comme des cailloux. Cette année il y en a à profusion. Les ceux qui en veulent, en sud-77, ils m’en causent. Question : comment apprécie-t-on qu’on peut les cueillir et les cuisiner. J’aime beaucoup la compote de coings. — *´¨ ) ,..´¸..*¨) ¸..*¨) (¸..´ : (¸..´ : (´¸..*´¯`*. Amm
Post by ddd On tourne légèrement le fruit, il se détache il est bon pour être récolté, (mur c’est autre chose),
— *Žš ) ,..Žž..*Å¡) ž..*Å¡) (ž..Ž : (ž..Ž : (Žž..*Ž¯`*. Amm
Post by ddd On tourne légèrement le fruit, il se détache il est bon pour être récolté, (mur c’est autre chose),
Post by Amm quand, en appuyant sur la queue, elle rentrait dans la poire… beurk). Mes coings ne deviennent jamais blets mais une tache de pourriture se forme dessus, tache qui gagne tous le fruits en quelques jours.
Post by Amm C’est vrai que pour les poires, bien qu’elles soient détachables (et détachées) elle ne sont pas mangeables avant un petit séjour en cave. Toujours pour les poires, si on les laisse « murir » sur l’arbre elles deviennent rapidement blettes (ma grand-mère ne les aimait que comme ça;
Post by caryl Ce n’est pas valables pour toutes les poires, en ce moment je mange des petites poires jaunes, délicieuses et fondantes, que je récupère dès qu’elles tombent à terre. Pas une tâche ni un soupçon de « blétitude » ;)
Post by Amm quand, en appuyant sur la queue, elle rentrait dans la poire… beurk). Mes coings ne deviennent jamais blets mais une tache de pourriture se forme dessus, tache qui gagne tous le fruits en quelques jours.
— amicalement, Arboretum du Chêne-Vert, http://www.arboretum-chene-vert.fr, et plein d’autres histoires de plantes
Post by Amm C’est vrai que pour les poires, bien qu’elles soient détachables (et détachées) elle ne sont pas mangeables avant un petit séjour en cave. Toujours pour les poires, si on les laisse « murir » sur l’arbre elles deviennent rapidement blettes (ma grand-mère ne les aimait que comme ça;
Post by caryl Ce n’est pas valables pour toutes les poires, en ce moment je mange des petites poires jaunes, délicieuses et fondantes, que je récupère dès qu’elles tombent à terre. Pas une tâche ni un soupçon de « blétitude » ;)
Post by Amm quand, en appuyant sur la queue, elle rentrait dans la poire… beurk). Mes coings ne deviennent jamais blets mais une tache de pourriture se forme dessus, tache qui gagne tous le fruits en quelques jours.
Post by ddd Mûr est un mot bien délicat à saisir/ en jardin c’est avéré il signifie. »Qui est arrivé au point de se détacher spontanément ou d’être cueilli, en parlant des fruits. » J’ai bien mis « en parlant des fruits », pour les graines, les tubercules, les bulbes et que sais-je encore c’est une autre définition.
Post by ddd Bref, un fruit est mûr lorsqu’il se détache de l’arbre qui le porte. Il va tomber au sol,, être consommé par un animal, partir au vent, peut importe, il pourrira et libérera la graine; Ainsi va la nature.
Post by ddd Mais pour le gourmet mûr signifie, bon, sucré, doux, amer tendre, dur,;;;; ect ect ect.. Trop subjectif pour être classé, Le goût échappe à la raison.
Post by ddd Un mien prof au potager du Roy, nous disait dans les années 70, une poire abandonnée dans le composte reste mûre six mois, , fin gourmet il ajoutait, Dimanche j’ai mangé une poire, à 12h elle n’étaient pas mure, à 13h elles était blette.
— Michel 59 Non, non, ne frappe pas ! Comprenne qui peut…
Post by Michel HONORE Parce qu’une poire mangée à 12h, elle est en cours de digestion, à 13h…
— *?? ) ,..??..*?) ?..*?) (?..? : (?..? : (??..*?¯`*. Amm
Post by Michel HONORE Parce qu’une poire mangée à 12h, elle est en cours de digestion, à 13h…
Post by Michel HONORE Parce qu’une poire mangée à 12h, elle est en cours de digestion, à 13h…
— I just might say it tonight [No ficus = no spam]
— *Žš ) ,..Žž..*Å¡) ž..*Å¡) (ž..Ž : (ž..Ž : (Žž..*Ž¯`*. Amm
— *Žš ) ,.•Žž.•*Å¡) ž.•*Å¡) (ž.•Ž : (ž.•Ž : (Žž.•*Ž¯`*• Amm

Laurent Ginarouge

2009-09-29 14:50:56 UTC

OldFlanker

2009-09-29 17:21:28 UTC

Vignaud-Saunois

2009-09-30 09:23:13 UTC

Michel HONORE

2009-09-30 18:58:20 UTC

Michel HONORE

2009-10-01 08:35:00 UTC

Gregoire Kretz

2009-10-06 22:51:45 UTC

quand ramasser les coings
Javascript désactivé ou non supporté !!! Certaines fonctionnalités secondaires sont donc inaccessibles.

Forum Général Les infos[…]e membres Le jardin[…]potager ! La permaculture Du potage[…] la table Les paras[…]au jardin Le jardin[…]terrasses Jardin aromatique. Les Décoc[…]s – etc.. Le jardin fruitier Le jardin bio Bassin ou[…]aquatique Entraide […]e membres Outillage[…]au jardin Vos lectu[…]jardinage Les loisi[…]s membres Discussio[…]et divers Téléchargements Les partenaires Divers, d[…]u jardin. Administr[…]dérateurs

Sélectionnez votre Forum Vos régions Hauts de France Nouvelle Aquitaine
Veuillez patientez, la recherche est en cours…
CMS1.6.985 ©2006-2015     Page générée en 0.651 secondes avec 54 requêtes
  Tendance carrelage
  Passion faune et flore

  Fabricant Leneindre
  Treillages.com
  Accueil  |

Forum  |

Albums photos  |

Liens Web  |

Download  |

Livre d’or |

Wiki  |

Contact

Le site

Contacter l’admin

Services pratiques

Le forum

Les sondages

F.A.Q

Téléchargements

Tous les téléchargements

Divertissements

La météo

L’horoscope du jour

Divers

Les albums photos

Communiquer

Le livre d’or

Les Ec@rtes

Contact

Les liens

Annuaire lienendur.fr

Passion faune-flore

Faire un lien

Manelli.fr Vetement de travail

Les plantes de A à Z

A

Ail.

Ail 2.

Artichaut

Asperge

Aubergine

Arroche

B

Barbe de capucin

Bette

Betterave

C

Cardon

Carotte

Céleri

Choux

Concombre

Courgette

E

Echalote

Endive

Epinard

F

Fenouil

Fève

H

Haricot

L

Laitue

Lentille

M

Mache

Maïs

Melon

N

Navet

O

Oignon

Oseille

P

Panais

Piment

Pissenlit

Poireaux

Poirée

Pois

Poivron

Pomme de terre

Potiron

R

Radis

Rhubarbe

Rutabaga

S

Salsifis

T

Tétragone

Tomates

Création d’un potager

La culture potagère

La création du potager

Sortes de culture

Les outils de jardinage

Les engrais

Tracé du potager

Création d’un serre (tuto)

De mois en mois

Association de plantes

Durée germinative

Lexique du potager

Trucs et astuces

Les aromatiques

Basilic

Cerfeuil

Ciboulette

Estragon

Persil

Persil tubéreux

pH des sols

Le Ph des arbres

pH des arbustes

Le pH des fleurs

Le pH des plantes

Décoctions, purins etc

Les purins (les principes)

Les extraits de plantes

Utilisation des extraits

Conserver ses extraits

Les recettes de purins

Les recettes de macérations

Les recettes de décoctions

Les recettes d’infusion

L’arboriculture

Arboriculture

Arboriculture fruitière

Le semis

Le bouturage

Les arbustes

E

Eglantier

Eleagnus

Escallonia

Les annuelles

I

Impatiens

N

Nigelle de Damas

Les vivaces

A

Acanthe

Aceriphyllum

Achillee

Aconit Napel

Actée

Adonide de printemps

Aethionéme

Agapanthe

Agastache

Alstroemére

Amaryllis

Ancolie

Anémone

Armoise

Arum d’Ethiopie

Aruncus

Asarine couchée

Asclépiade

Asphodèle

Aspérule odorante

Aster bleu du Cap

Astérolide

Astilbe

Aubriete

B

Ballote

Belamcanda

Belle de nuit

Benoite

Boltonia

C

Crocus

D

Dahlia

Doronic

Digitale

E

Echinacée pourpre

Edelweiss

Epimedium

Epipactis des marais

Euphorbe characias

Euphorbe de Griffith

Euphorbe polychrome

F

Fougère scolopendre

Fritillaire

G

Galane

H

Hémérocallis

Heuchere

Hosta

I

Immortelle

Ipomée

Iris

J

Jacynthe

Julienne des dames

L

Linaire

M

Muscari

N

Narcisse

O

Omphalode

Onagre

P

Pavot

Perce-neige

Pivoine

Potentille

R

Renoncule

Rhododendron

Rubdeckia

T

Tulipe

Trolle

V

Violette

La flore sauvage

Bois

Bords des routes

Eau, bord de l’eau

Haies et lisières des forêts

Landes sablonneuses

Marais

Murs

 

Liens rapides
Les sujets sans réponse
Stats du Forum
Les règles du Forum
Liste des Grades
Aide du Forum

Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Section Recettes de cuisine, confitures, desserts 
Du potager à la table Partagez vos recettes de cuisine, confitures, desserts et autres pour en faire profiter toute la communautéDu potager à la table. Les recettes de confitures.
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Jardin d’agrément – Plantes d’intérieur – Balcons & terrasses 
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Les Décoctions – Infusions – Macérations – Purins – etc.. 
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Vos lectures jardinage Vos livres favoris sur le jardinageVos lectures sur le jardinage
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Discussions générales, photos et divers Discussion générales, le chat à thèmes, vos photos de jardin, tout ce qui n’entre pas dans les autres sections du forum de jardinage.Discussions générales La galerie photos Photos de jardin Le saviez vous ? Le chat à thèmes …
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Téléchargements Des petits logiciels bien utiles en téléchargements dans cette section.Les téléchargements sur le site !
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Les partenaires Les partenaires qui ont fait un échange de liens avec notre site se trouvent sur cette page.Partenaires privilégiés (jardinage ou accessoires) Présentez votre site web !
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Sous-forum, cliquez pour

Masquer ses catégories
Vos régions Faites nous connaitre votre région, en photos, en reportage écrit …
  [ découvertes de nos…  Par:Chtismis  Le: 25/04/2017, 07:51
Hauts de France Vous habitez les Hauts de France, ou vous connaissez cette région, partagez vos photos, votre point de vue sur cette région.
Nouvelle Aquitaine Vous habitez la région de la Nouvelle Aquitaine, ou vous connaissez cette région, partagez vos photos, votre point de vue sur cette région.