quel lait pour allaitement mixte

Créer
mon compte
Accéder à
mon compte

Retrouvez ici toutes nos fiches Santé, Pratique et Parents pour des conseils pratiques
Retrouvez ici toutes nos fiches Santé, Pratique et Parents pour des conseils pratiques
Retrouvez ici toutes nos fiches Santé, Pratique et Parents pour des conseils pratiques
Retrouvez ici toutes nos fiches Santé, Pratique et Parents pour des conseils pratiques
Retrouvez ici toutes nos fiches Santé, Pratique et Parents pour des conseils pratiques
Retrouvez ici toutes nos fiches Santé pour des conseils pratiques
Mémoriser

Je vous recommande l’article « L’allaitement mixte en pratique » sur le site mpedia.fr

Leslaits hypoallergéniques(HA) vendus en pharmacie ne sont indiqués que si votre bébé est considéré comme à risque allergique (lorsque sa mère et/ou son père et/ou son frère et/ou sa sœur ont présenté une allergie prouvée qu’elle soit digestive, respiratoire ou cutanée). Après la diversification, les laits HA ne sont plus recommandés. Les laits HA ne sont pas interchangeables (le pharmacien doit respecter la marque prescrite par votre médecin).

Mon bébé a 5 mois, je l’allaite encore à 80%, Lorsque je peux l’ allaiter complètement , dois-je lui donner des purées, compotes, céréales…

De quelle façonmener les repas avec l’allaitementpour un bébé de 5 mois.

Mon fils a 6 mois 1/2 et je l’allaite toujours. Je souhaite l’allaiter jusqu’à ses 8-9 mois mais son nouveau pédiatre m’a dit qu’il n’y avaitaucun avantage pour luiau-delà de 6 mois.

Je commence l’allaitement mixte pour ma fille de 4 mois 1/2, dois-je continuer à luidonner de la vitamine K .

Demandez à votre pédiatre quel lait industriel vous devez donner à votre bébé si vous voulez commencer l’allaitement mixte.
Article publié le 10/12/2012 Mis à jour le 24/03/2014
Mémoriser

Je vous recommande l’article « L’allaitement mixte en pratique » sur le site mpedia.fr

LES AUTRES SITES DE L’AFPA ET DES PÉDIATRES
RECOMMANDER LE SITE :

Partager sur Facebook
Tweet

Pourbénéficier de conseils appropriés, mémoriser les articlesqui le concernent,gérer vos alertesrendez-vous…
On parle d’allaitement mixte quand le bébé est nourri à la fois au sein et au lait industriel. Comment fait-on concrètement ? Les réponses des spécialistes de l’Afpa à toutes vos questions.
Il vaut mieux introduire les biberons de lait industriel le plus tard possible car il n’y a pas de meilleur aliment que lelait maternelpour votre bébé. Il est recommandé d’allaiter exclusivement jusqu’à 6 mois révolus ou au moins 4 mois révolus.Entre 4 et 6 mois , on peut débuter ladiversification alimentaire(c’est-à-dire l’introduction d’autres aliments que le lait) tout en continuant d’allaiter jusqu’à 1 an voire davantage. De plus, quand on introduit trop tôt des biberons de lait industriel, la production de lait diminue et la maman est parfois obligée desevrerdéfinitivement son enfant (c’est-à-dire de stopper complètement l’allaitement). Cela dit, il appartient à chaque maman de déterminer le moment opportun pour commencer l’allaitement mixte au regard de ses contraintes et de ses envies.
Dans tous les cas, il est quand même conseillé d’attendre6 semainesavant de commencer à donner des biberons de lait industriel, le temps que la lactation soit bien installée et que votre bébé maîtrise la succion du sein. La succion du sein est en effet différente de la succion de la tétine. Si vous introduisez trop tôt la tétine (ou la sucette d’ailleurs), votre bébé risque ensuite de ne plus savoir téter correctement au sein ou alors même de bouder le sein car le lait coule plus facilement au biberon.
Non, juste quelques jours avant, c’est suffisant pour habituer vos seins à être moins fréquemment vidés. Vous aurez peut-être besoin detirer votre laitles premiers jours au travail si jamais vos seins sont tendus mais vous constaterez vite que la production de lait s’adapte à la demande. Moins les seins sont stimulés, moins ils fabriquent de lait.La lactation diminue aussi avec le stress et la fatigue du travail.
Il faut toujours commencer par lestétéesles moins abondantes de l’après midi pour éviter d’engorger vos seins. Remplacez d’abord une seule tétée par du lait industriel. Puis, quand vos seins sont moins tendus (au bout de 2 à 3 jours chez certaines femmes, 5 à 6 jours chez d’autres), vous pouvez alors remplacer une autre tétée par un biberon.
Il vaut mieux ne pas remplacer les tétées du matin, celles du soir et de la nuit (si votre bébé tète toujours la nuit) par du lait industriel car ce sont les tétées les plus abondantes.
Vous devez poser la question à un professionnel de santé etne pas choisir toute seule le lait artificielque vous allez donner à votre bébé. Il vous faut en effet être bien renseignée par une personne compétente en nutrition infantile et dégagée de tout intérêt dans la fabrication et la vente d’aliments pour enfants. Le pédiatre est pour vous un interlocuteur de choix. Jusqu’à la diversification (rappelez-vous, il s’agit de l’introduction d’aliments autres que le lait entre 4 et 6 mois), on utilise une préparation pour nourrissons (on parle de lait 1er âge). A partir du moment où l’on diversifie l’alimentation, on utilise une préparation de suite (lait 2e âge).
La mode actuelle est auxlaits relais , les industriels laissant entendre qu’ils seraient préférables auxlaits 1er âgepour prendre la suite de l’allaitement maternel. Ceux-ci ne présentent pourtant bien souvent pas d’intérêt nutritionnel particulier par rapport aux laits 1er âge alors que leur coût est généralement supérieur. Quant auxlaits relais 2e âge , leur intérêt est discutable puisque l’enfant est diversifié.
Essayez de tirer votre lait régulièrement lorsque vous n’êtes pas avec votre enfant pour relancer la lactation.
Enfin, reposez-vous. Si vous suivez bien ces conseils, vous devriez pouvoir maintenir un allaitement mixte aussi longtemps que vous le souhaitez.
« Il faut aussi bien expliquer aux personnes qui gardent votre bébé que les enfants nourris au sein mangent plus fréquemment mais de façon moins abondante que les enfants nourris au biberon. Ce rythme alimentaire doit être bien respecté en votre absence pour ne pas perturber votre bébé. On donnera par conséquent autant de biberons que de tétées mais moins remplis que ce qui est marqué sur les boîtes, soit, pour un bébé de 2 à 3 mois, entre 120 et 150 ml toutes les 3 heures. »
Il est fortement déconseillé, sauf impossibilité de faire autrement, de donner des biberons de lait industriel en complément des tétées au sein avant au moins 6 semaines car l’allaitement risquerait d’être compromis. Plus tard vous introduirez le lait industriel et plus longtemps vous pourrez allaiter, même si ce n’est que le matin et en fin de journée.
Le guide de l’allaitement maternel édité par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé ( INPES ) et le Ministère de la santé. 68 pages
Site internet de la Coordination Française pour l’Allaitement Maternel ( COFAM ) 
L’allaitement de la première à la dernière tétée : CD-Rom réalisé par l’Association française de pédiatrie ambulatoire ( AFPA ) avec le concours des Lactariums de France et de l’Union régionale des médecins libéraux (URML). Tremey L, Gelbert N, Schelstraete C. 
Allaitement maternel : les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère. Comité de nutrition de la Société Française de Pédiatrie. Coordination D. Turck. Archives de pédiatrie. Octobre 2012 ; volume 19, supplément 3 : p.S77- S96.
Chouraqui J.-P. Préparations pour nourrissons, de suite et pour enfants en bas âge : O Goulet, M Vidailhet, D Turck, coordinateurs. Alimentation de l’enfant en situation normale et pathologique. 2ème édition, Doin éditeurs, Paris. 2012 : 137-49.
Mouterde O. Le choix d’un lait artificiel. Médecine & Enfance ; avril 2010 : p2 – 5.
Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins sur ce sujet en tapant les mots clés dans le moteur de recherche dédié ci-dessous :
Jusqu’à quel âge doit-on donner la vitamine Zimaduo ?
Mon enfant…[+] Lire la suite
Tout peut basculer du jour au lendemain sans crier gare, à cause de ce maudit…[+] Lire la suite
Site réalisé avec le soutien financier de l’INPES et du RSI.Tous nos partenaires
Retrouvez d’autressites utilescommepédiatre on-line
Accédez à toutes nos fiches santé en1 clic
Tous nos conseils pour vous aider au quotidien
Découvrez le Carnet de santé en ligne, avec des services exclusifs :

quel lait pour allaitement mixte

Salut les mam´s,
Pour celles qui ont mis en place un allaitement mixte quel lait utilisez vous? Qui vous l’a recommandé: pédiatre, pharmacien? J’ai entendu parler de lait relais est- ce ce type de lait que vous utilisez?
Merci pour votre aide.
Coucou j’espère que tu va bien moi j utilise du modilac doucéa 1 en relais d allaitement maternelle

Après j’ai pris celui la car mon. Fils est née avec un petit poids donc il prenais du lait pour prématuré  » pré modilac  » donc j’ai voulu rester sur la même gamme
Merci les filles je vais aller voir à la pharmacie :-)
Vous avez mis en place l’allaitement mixte quand votre bébé avait combien de jours? La mienne a 16 jours je pensais essayer d’attendre ses 3 semaines mais elle a l’air d’avoir faim le soir.
Galia calisma relais mat mais une de mes filles et constipée je sais pas si c’est à cause du lait je vais attendre car elle se plain pas
Hier soir premier bib de lait artificiel guigoz relais maternel conseillé par le pharmacien et tout s’est bien passé. Ma fille était repue ça fait du bien de la voir comme ça. Je continue les tétées et de tirer mon lait en espérant stimuler pour continuer l’allaitement. Merci pour ces infos.
Mima pense aux tisanes pr l’allaitement pour pas laisser retomber
Oui je prend des tisanes et du fenugrec depuis 2 jrs pour stimuler la lactation. J’ai introduit 1 bib hier car ma fille avait trop faim et j’étais à sec :-( Mais j’espère bien pouvoir me passer du lait artificiel dans quelques jrs si les tisanes et gellules marchent. Je croise les doigts car pas envie d’arrêter l’allaitement.
Identifiez-vousoucréez un comptepour poster un commentaire !
Poser une question ou partager votre histoire
Rédiger
Êtes-vous sûre de vouloir supprimer ce commentaire ?
Inscrivez-vous et recevez gratuitementnos lettresd’info sur le développement de votre bébé et/ou l’évolution de votre grossesse.
jj 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 mm janv. févr. mars avr. mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. aaaa 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008
Notre lettre d’info « Mon bébé cette semaine »Suivez le développement de votre bébé avec notre lettres d’info hebdomadaires.
Le bulletin d’info BabyCenter Recevez les dernières infos du merveilleux monde des parents, des conseils d’experts…
Les offres de nos partenairesRecevez des offres promotionnelles, des échantillons, des informations de nos partenaires BabyCenter.
Maman en août 2014 ? Un bébé en août 2014 ? Échangez avec des parents d’un bébé d’août 2014 et partagez vos joies et vos petits challenges du quotidien. … plus
Suivez le développement de bébé et l’évolution de votre grossesse
S’inscrire et recevoir maintenant, par e-mail, nos articles et conseils hebdomadaires BabyCenter personnalisés. Tout sur le développement de votre bébé !
jj 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 mm janv. févr. mars avr. mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. aaaa 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008
Notre lettre d’info « Mon bébé cette semaine »Suivez le développement de votre bébé avec notre lettres d’info hebdomadaires.
Le bulletin d’info BabyCenter Recevez les dernières infos du merveilleux monde des parents, des conseils d’experts…
Les offres de nos partenairesRecevez des offres promotionnelles, des échantillons, des informations de nos partenaires BabyCenter.
Notre site utilise des cookies afin de stocker des informations sur votre ordinateur.
Nous voulons faciliter votre visite sur notre site et vous aider à trouver rapidement les informations que vous cherchez.En utilisant notre site, nous supposons que vous consentez à l’utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, y compris la façon de les éviter, lisez s’ il vous plaît notrepolitique de confidentialité .
Folle envie de bébé
Découvrez votre période d’ovulation et booster vos chances d’être enceinte ! Nous pouvons vous aider à identifier la période où vous êtes la plus fertile.
Le cycle menstruel : comment ça marche ? D’où viennent les bébés ? Vérifier votre période d’ovulation !
Aider bébé à dormir toute la nuit
Vous vous demandez quand bébé fera enfin ses nuits ? Nous avons des astuces et des conseils pour vous aider à comprendre son sommeil, à l’aider à s’endormir…

Habitudes de sommeil de 0 à 3 mois
Habitudes de sommeil de 6 à 9 mois
Quand bébé refuse de faire la sieste
Échangez avec d’autres mamans ! Dans le Club des Naissances, vous allez pouvoir échanger avec de jeunes ou futures mamans qui ont eu le même mois d’accouchement ou de naissance de bébé. Partagez, serrez-vous les coudes !
Rejoindre le Club des Naissances

quel lait pour allaitement mixte

bonjour les filles j’allaite ma pupuce qui a un mois aujourd’hui et la je suis epuisé cela fait 3 jrs qu’elle est au seins casi toute la journee et meme si la nuit elle se reveille toute les 3h je ne dors plus assez et la fatigue s’accumule etant une marmotte je commence vraiment a me demander si je ne vais pas integrer un bib le soir apres la tetee pour bien lui remplir l’estomac, et si c’est le cas ya til un lait qui est preferable en cas d’allaitement ? 
Je ne sais pas quelle marque choisir ma premiere prenait du guigoz epaissi mai je ne lai pas allaité! HELP! 
Moi je suis sur un allaitement mixte et j utilise guigoz 1 ! 
Je crois qu il faut prendre un lait « relais » , lait qui fait la transition avec l allaitement maternel. Tu peux demander conseil au pediatre ou meme au pharmacien.
Moi je suis sur un allaitement mixte et j utilise guigoz 1 ! 
Ok et elle reagi comment ca se passe bien? Tu lui donne combien de bibpar jour?
Je crois qu il faut prendre un lait « relais » , lait qui fait la transition avec l allaitement maternel. Tu peux demander conseil au pediatre ou meme au pharmacien.
Jai rendez vous jeudi je comptais lui demander si je ne meurt pas avant merci
Coucou
Moi aussi je fais un allaitement mixte 
je tire mon lait et je donne du lait en poudre car quand je donnais le sein elle ne prenais pas assez donc je devais lui donner des compléments.

je lui donne gallia calisma relais allaitement 1 pour 0-6 mois 
C la sage femme qui nous l’avais conseillé ! 
Moi je suis sur du NAN opti pro pour nourrisson (premier âge). Il a directement bien supporter. Il a eu quelques colliques mais sa c’est à cause des biberon! Donc demande bien à ta pédiatre et achete un bon biberon.
Moi je suis sur du Modilac relais 1 qui m’a été conseillé par la pédiatre. Elle m’a aussi conseillé le gallia relais 1  :)
Elle la super bien pris elle n’a rien dis et j’ai donné 1 bib la nuit et à partir de demain je vais passer à 2 bib par jour  :   un bib à la 2e tétée du matin et un bib la nuit  :)
Moi je suis au Novalac , elle l’a plutôt bien prie et na pas trop de colique avec . Par contre je trouve que je lait est épais. Je met 140ml et 4cuilleres et Sa me parait un peut épais. 
Sa vous fait pareille vous ? 
moi nidal 1 relais mat et allaitement mixte pour le moment sa convient tres bien, tres peu de colique, bebe de 3 semaine boit 150ml toute les 3h 
Moi je suis au Novalac , elle l’a plutôt bien prie et na pas trop de colique avec . Par contre je trouve que je lait est épais. Je met 140ml et 4cuilleres et Sa me parait un peut épais. 
Sa vous fait pareille vous ? 
Par contre le lait en poudre de gradue de 30 en 30 : 30ml=1mesure donc tu dois faire 150ml d eau pour 5 cuillère de poudre 
Identifiez-vousoucréez un comptepour poster un commentaire !
Poser une question ou partager votre histoire
Rédiger
Êtes-vous sûre de vouloir supprimer ce commentaire ?
Inscrivez-vous et recevez gratuitementnos lettresd’info sur le développement de votre bébé et/ou l’évolution de votre grossesse.
jj 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 mm janv. févr. mars avr. mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. aaaa 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008
Notre lettre d’info « Mon bébé cette semaine »Suivez le développement de votre bébé avec notre lettres d’info hebdomadaires.
Le bulletin d’info BabyCenter Recevez les dernières infos du merveilleux monde des parents, des conseils d’experts…
Les offres de nos partenairesRecevez des offres promotionnelles, des échantillons, des informations de nos partenaires BabyCenter.
Échangez avec les mamans d’un bébé de juin 2016 ; partagez ici vos joies et vos petits challenges du quotidien. … plus
Suivez le développement de bébé et l’évolution de votre grossesse
S’inscrire et recevoir maintenant, par e-mail, nos articles et conseils hebdomadaires BabyCenter personnalisés. Tout sur le développement de votre bébé !
jj 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 mm janv. févr. mars avr. mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. aaaa 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008
Notre lettre d’info « Mon bébé cette semaine »Suivez le développement de votre bébé avec notre lettres d’info hebdomadaires.
Le bulletin d’info BabyCenter Recevez les dernières infos du merveilleux monde des parents, des conseils d’experts…
Les offres de nos partenairesRecevez des offres promotionnelles, des échantillons, des informations de nos partenaires BabyCenter.
Notre site utilise des cookies afin de stocker des informations sur votre ordinateur.
Nous voulons faciliter votre visite sur notre site et vous aider à trouver rapidement les informations que vous cherchez.En utilisant notre site, nous supposons que vous consentez à l’utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies, y compris la façon de les éviter, lisez s’ il vous plaît notrepolitique de confidentialité .
Folle envie de bébé
Découvrez votre période d’ovulation et booster vos chances d’être enceinte ! Nous pouvons vous aider à identifier la période où vous êtes la plus fertile.
Le cycle menstruel : comment ça marche ? D’où viennent les bébés ? Vérifier votre période d’ovulation !
Aider bébé à dormir toute la nuit
Vous vous demandez quand bébé fera enfin ses nuits ? Nous avons des astuces et des conseils pour vous aider à comprendre son sommeil, à l’aider à s’endormir…

Habitudes de sommeil de 0 à 3 mois
Habitudes de sommeil de 6 à 9 mois
Quand bébé refuse de faire la sieste
Échangez avec d’autres mamans ! Dans le Club des Naissances, vous allez pouvoir échanger avec de jeunes ou futures mamans qui ont eu le même mois d’accouchement ou de naissance de bébé. Partagez, serrez-vous les coudes !
Rejoindre le Club des Naissances

quel lait pour allaitement mixte

Envie de bébé

Préparer la grossesse

Tomber enceinte

Infertilité

PMA

Adoption

Psycho

Grossesse

Suivi de grossesse

Santé

Nutrition

Droits

Grossesse multiple

Psycho-sexo

Dico de la grossesse

Accouchement

Se préparer

Accoucher

Psycho

Suivi post-accouchement

Dico de l’accouchement

Bébé

Alimentation

Santé

Soins

Éveil et développement

Psycho

Allaitement

Dressing

Mode de garde

Prix PARENTS Bien-être Bébé

Enfant

Psycho

Éducation et vie sociale

École

Nutrition

Santé

Culture et loisirs

Look

Être parent

Maman

Papa

Psycho parents

Droits et administratif

Lifestyle

Magazine Parents

Nouvelles familles

Dico juridique

Prix PARENTS Beauté Femme

Prénoms

Nos conseils prénoms

Nos sélections de prénoms

Top 100 Garçons

Top 100 Filles

Bien s’équiper

Puériculture

Jouets

Alimentation de bébé

Loisirs

Beauté – Forme

Marques

Label Parents

Actus

Envie de bébé

Grossesse

Accouchement

Bébé

Enfant

Être parent

Nos experts

Pédiatre

Sexologue

Psychologue

Nutritionniste

Quel lait 1er âge pour allaitement mixte ?
 Sujet :Quel lait 1er âge pour allaitement mixte ?
J’ai un petit garçon de 2 mois et 3 semaines. Je lui donne le sein et de temps en temps je tire mon lait pour que le papa puisse donner le biberon. Je voudrais commencer à introduire un biberon de lait en poudre le soir mais je ne sais pas quel lait choisir. Y a-t-il un lait à favoriser quand on veut poursuivre l’allaitement en parallèle? Merci pour vos réponses.
Aller à :

Au quotidien Allaitement,biberon, nutrition Eveil et croissance Santé / maladies infantiles Vos droits, vos congés, vos aides Modes de garde

Suivez-nous

Données et cookies
Nous écrire
Qui sommes nous ?
Plan du site
Mentions légales
Comment traiter la ménopause précoce ?
Les mères porteuses, qu’est-ce que c’est ?
Grossesse : 15 maillots de bain pour briller sur la plage !
5 questions essentielles avant de passer la 2e écho
J’ai accouché chez moi sans l’avoir voulu
Comment pousser pendant l’accouchement ?
Prix PARENTS Bien-être Bébé 2017, le palmarès
Les laits végétaux dangereux pour les bébés
Les démangeaisons vulvaires chez la petite fille
5 idées de cadeaux pour une Fête des Pères réussie
Prix PARENTS Beauté femme 2017, le palmarès
20 conseils pour réussir les photos de son bébé
Quels prénoms portent les enfants des stars du tennis ?
Quel prénom pour une mention « très bien » au bac ?
Yakolo, une veilleuse-réveil en forme de feu tricolore
Johnny Hallyday : l’adorable vidéo avec sa fille Joy
Cristiano Ronaldo, papa de jumeaux par mère porteuse
Enceinte d’un mois, on m’a annoncé que j’avais un décollement du placenta. Peut-il se résorber ? Vais-je pouvoir mener ma grossesse à terme ?
Je voudrais accoucher à domicile, comment faire ?
Vacances : 3 bons plans pour partir en famille cet été
J’ai commencé l’allaitement mixte ya une semaine, j’avais pas assez de lait. Mon pédiatre m’a conseillé enfamil premium. c’était la première fois que j’entendais parlé de cette marque. Déjà 1 semaine que ma ptite louloute le prend. Par contre enfamil est vendu qu’en pharmacie, je l’achète à 18,30 euors. Sur leur site on trouve toutes les pharmacies qui le vendent :http://www.enfamil.fr/html/sto​re_locator.php

quel lait pour allaitement mixte
Une association pour le soutien à l’allaitement maternel
L’allaitement mixte est-il possible ?
Avertissement : L’article ci-dessous, écrit par une pédiatre à destination des professionnels de santé, ne vise qu’à répondre à la question du titre : l’allaitement mixte (surtout dans le sens moitié sein / moitié biberon) est-il possible ? Il n’est pas fait pour juger les femmes qui sont amenées à donner des biberons tout en allaitant. Ni à les aider à le faire. Voir plutôt pour cela le dossierCompléments – Allaitement mixte ou partiel . Par ailleurs, pour répondre aux interrogations de certaines, bien sûr que quelques biberons n’annulent pas tous les bienfaits de l’allaitement. Ainsi, dans une étude qui a suivi des enfants bédouins jusqu’à 18 mois, les enfants encore partiellement allaités, notamment entre 4 et 6 mois, avaient moins d’infections intestinales, moins d’otites et moins d’asthme que ceux qui n’étaient plus allaités du tout (Bilenko N et al, Partial breastfeeding protects Bedouin infants from infection and morbidity,Asia Pac J Clin Nutr2008; 17(2): 243-9). Qu’on se le dise : toute dose d’allaitement est bonne à prendre !
L’ ’expression « allaitement mixte » n’est pas citée dans les définitions proposées dans les recommandations sur l’allaitement de l’ANAES. L’expression « allaitement partiel » est utilisée. Celle-ci prend pour référence l’allaitement maternel qui ne remplit que « partiellement » son rôle, puisque l’allaitement maternel est alors complété par d’autres aliments (qui peuvent être une préparation pour nourrissons). L’expression « allaitement mixte » qualifie d’allaitement l’alimentation avec une préparation pour nourrissons. Cela ne pourrait-il pas conduire à une confusion entre deux comportements différents ?
L’allaitement exclusif, préconisé par l’OMS jusqu’à l’âge de 6 mois, est en fait peu pratiqué dans la plupart des sociétés traditionnelles qui « imposent » aux enfants dès la naissance des boissons et/ou des aliments marqueurs de leur culture. La norme reste l’allaitement maternel et la plupart des mères donnent très fréquemment le sein (dès que leur enfant le cherche). Les compléments sont donnés en plus et non à la place des tétées. La nature des compléments est dictée par les habitudes traditionnelles, associées aux influences « modernes ». L’étude de Marques, au Brésil en 2001, a noté une prévalence de l’allaitement à la naissance de 99 %, mais l’introduction d’eau et de tisane dès le premier jour (dans 72 % des cas) et d’un autre lait dès le premier mois dans 58 % des cas. Selon P Van Esterik (2001), l’allaitement exclusif est très difficile à instituer là où les compléments sont considérés comme bons et nécessaires, et non comme des barrières à l’allaitement ; même pour les femmes de milieux urbains pauvres, l’allaitement exclusif signifie « refuser à l’enfant quelque chose qu’il devrait avoir ». Dans le rapport de l’UNICEF 2002, on note en moyenne 52 % d’allaitement exclusif dans le monde, avec une grande variabilité selon les pays et leurs habitudes culturelles. Dans la plupart des pays industrialisés, la prévalence de l’allaitement à la naissance (chiffres 2000 ± 3 ans) est très supérieure à celle de la France qui est classée dans les derniers : sur 23 pays européens, 15 ont une prévalence à la naissance supérieure à 90 % (allaitement presque toujours exclusif), 5 sont entre 60 et 80 %, Malte est à 52 %, et l’Irlande à 36 % (en allaitement exclusif). La France arrive à 53 % (allaitements exclusif et partiel – chiffres 2000). L’enquête périnatale de 1995 (Crost 1998) donnait une prévalence d’allaitement pour la France métropolitaine de 52 % à la sortie de maternité (42 % exclusif et 10 % partiel). La prévalence 2001 (certificats de santé du 8ème jour) était de 54,5 % et en 2002 de 56,2 %. L’allaitement exclusif est donc rare dans le monde, surtout dans les pays pauvres où l’allaitement partiel est majoritairement pratiqué : il s’agit d’un allaitement maternel à la demande (dès que l’enfant cherche) avec des compléments de nature variable.
Le fait de ne pas allaiter ou d’allaiter partiellement est très ancien en France. Toutefois, au Moyen-âge, il était rare qu’une mère n’allaite pas. L’allaitement était rarement exclusif, le père et la famille étant chargés d’introduire rapidement de la bouillie, mais il n’y avait pas de limites à la fréquence et à la durée des tétées. Le sevrage avait lieu habituellement vers 2 ans. Le terme d’allaitement mixte apparaît en 1806 (dans les références que j’ai trouvées), dans un livre de H. de Montgarny :Méthodes d’allaitement artificiel simple et d’allaitement mixte . En 1898, H. de Rothschild, médecin, débute son livre de 650 pages intituléL’allaitement mixte et l’allaitement artificielpar cette phrase : « Lorsque l’allaitement au sein, toujours préférable, est insuffisant ou impossible, on est obligé d’avoir recours à l’allaitement mixte ou à l’allaitement artificiel ». Et plus loin, il propose de « régler l’allaitement… toutes les deux heures pendant le jour et une fois pendant la nuit, … au sein ou au biberon. On obtient ainsi de huit à neuf tétées en 24 heures… et il faut peser le nourrisson avant et après chaque tétée ». Les observations cliniques de ce livre présentent des nourrissons à l’allaitement mixte avec 2 à 6 biberons de 50 à 150 ml de lait stérilisé par jour. Dans ces observations, il n’est pas précisé le nombre de tétées données parallèlement aux compléments. Au 20ème siècle, la marque de notre société industrielle est manifeste dans l’allaitement mixte ou artificiel, avec la prétention de vouloir rationaliser l’alimentation (horaires, quantités…). Cette réglementation s’est renforcée peu à peu, avec une diminution de la fréquence des tétées « autorisées », et une augmentation du volume requis à chaque tétée, le modèle étant de plus en plus celui de l’alimentation au biberon. La société de consommation a donné (et donne encore) l’illusion que les objets peuvent soutenir les parents dans leur fonction. Les fabricants de préparations pour nourrissons s’appuient sur cette culture pour présenter leurs produits comme proches et même équivalents du lait maternel et du sein. En utilisant des expressions telles que : « le lait maternel et le lait infantile apportent…, la tétée au biberon, la tétée au sein…, sein ou biberon à la demande…, l’allaitement mixte, alternant le biberon et le sein…», ils entretiennent une confusion entre l’allaitement maternel et l’alimentation au biberon. Pour protéger les parents des effets de cette publicité, la législation française impose certaines mentions sur les boîtes de lait et les livrets d’information, mais ces mentions ne sont pas claires dans leur formulation : « Toute documentation… portant sur l’alimentation des nourrissons… doit comporter des informations sur… l’éventuel effet négatif sur l’allaitement au sein d’une alimentation partielle au biberon ; la difficulté de substituer un allaitement au sein à une alimentation utilisant des préparations pour nourrissons… »
Un article de 2003 du Comité de Nutrition de la Société Française de Pédiatrie décrit la réalisation pratique de l’alimentation du nourrisson. L’allaitement maternel y est présent durant toute la première année : – De 0 à 5 mois, allaitement maternel (sans précision de nombre de tétées) ou x biberons…, possibilité de débuter légumes et fruits entre 4 et 6 mois. – De 5 à 12 mois, l’allaitement maternel est proposé sous forme de 3 tétées (de 5 à 7 mois) puis 2 tétées (de 7 à 8 mois), puis 1 tétée le matin (de 9 à 12 mois). Après 1 an, l’allaitement maternel n’est plus mentionné. La « norme » pédiatrique actuelle est donc un allaitement maternel exclusif à la demande de 4 à 6 mois, suivi d’un sevrage progressif sur 6 mois.
Nous avons vu qu’en France prédomine une culture d’allaitement à horaires réguliers, avec des tétées alimentaires, de plus en plus espacées au fil des semaines, supprimées la nuit dès que possible. Beaucoup de mères (et de professionnels) voient comme un progrès de l’enfant la réduction régulière du nombre de tétées et le fait que l’enfant tète vite et fort. Or l’allaitement ne fonctionne pas bien de cette manière là. Dans l’étude de Ego à Lille, 25,21 % des mères qui souhaitaient allaiter 2 mois ou plus avaient arrêté d’allaiter au bout d’un mois, en particulier celles qui respectaient des intervalles réguliers entre les tétées. Ceci est à rapprocher de la constatation faite dans l’enquête de Labarère en Savoie : « La pratique d’un allaitement à horaires fixes était associée à une réduction de la durée de l’allaitement ». Dans ces conditions, les mères réalisent rarement le projet d’allaitement qu’elles s’étaient fixé. Les mères d’origine française qui souhaitent un allaitement mixte d’emblée y pensent souvent pour instituer un rythme de tétées espacé et régulier, pour limiter l’accès au sein de leur enfant, pour se sentir moins dépendantes… Toutes ces raisons vont dans le sens de la culture d’allaitement à la française. Les femmes immigrées vivent souvent un allaitement mixte différent : elles donnent des biberons, signes de leur intégration sociale, et continuent à donner le sein à volonté à leur enfant ; mais ceci est de moins en moins vrai avec les jeunes générations qui adoptent le modèle français. Je constate là le passage du modèle que je qualifie « d’allaitement partiel traditionnel » au modèle « d’allaitement mixte moderne ». L’allaitement mixte, expression très utilisée en France, désignerait donc l’allaitement maternel associé à l’alimentation avec une préparation pour nourrissons. Voici la lecture que je fais de ces comportements. Les mères qui pratiquent l’allaitement partiel veulent tout donner à leur enfant (leur lait, leur sein et ce que la société peut apporter). Les mères qui pratiquent l’allaitement mixte ou l’allaitement exclusif avec des horaires veulent donner leur lait en limitant le sein au nutritionnel (minimum). Certaines mères veulent tirer leur lait et le donner à leur enfant au biberon : c’est leur lait qu’elles veulent donner, mais pas leur sein. L’allaitement mixte serait ainsi le marqueur d’une culture qui cherche à concilier 2 modes d’alimentation et de maternage antinomiques : – Dans l’allaitement à la demande, la mère laisse l’accès libre au sein, elle le présente à l’enfant dès qu’il le cherche. Celui-ci est actif, il peut demander le sein pour se nourrir et/ou pour se rassurer ; il est réveillé et prend activement le sein en bouche, il peut faire venir le lait plus ou moins vite, il peut (dans une certaine mesure) choisir son sein, il peut faire augmenter la production en tétant plus souvent pendant 1 ou 2 jours ; il apprend à s’adapter au lait qui change en quantité et en qualité au cours de la tétée et au cours des journées. La pratique de l’allaitement selon la physiologie de la lactation et celle du nourrisson amène un nombre variable de tétées, de durée et d’efficacité variables, selon chaque couple mère-enfant. – Dans l’alimentation au biberon, la mère est obligée de régler la fréquence et la durée des repas, car le biberon ne peut que nourrir. Lors de la prise du biberon, l’enfant est plus passif qu’au sein, la tétine est introduite et induit une succion réflexe, le biberon est retiré dès qu’il est vide. C’est l’adulte qui décide de la quantité à boire, et qui s’adapte selon les réactions de l’enfant en fin de biberon. Le petit nourrisson aime téter et a besoin de téter pour se sentir bien, il convient alors de lui donner autre chose à téter (doigt, sucette…). Certaines mères essayent de donner le biberon comme on donne le sein. Le biberon est toujours à disposition et proposé dès que l’enfant pleure. Outre les problèmes liés à l’hygiène et la conservation du lait, il y a risque de suralimentation de l’enfant qui ne peut pas se faire plaisir sans se nourrir.
1. Du côté de la mère : les principes de base de la lactation permettent-ils l’allaitement mixte ? La lactation fonctionne selon le principe de l’offre et de la demande : « Plus le sein est stimulé et plus il synthétise de lait ou bien, plus l’enfant tète et plus le sein produit de lait ». Le 1er mois, le volume de lait augmente beaucoup surtout la 2ème semaine pour atteindre environ 700 à 800 ml par jour; les mères ont besoin en moyenne de 8 à 10 tétées par jour pour obtenir ce volume, certaines ont besoin de plus, d’autres de moins. Après le 1er mois, le volume de lait est assez stable ; mais il existe pour chaque mère un « seuil de fréquence » des tétées (très variable d’une mère à l’autre) qui permet d’entretenir la lactation. En dessous de cette fréquence minimale, la lactation risque de diminuer, avec involution de la glande mammaire si la mère ne donne pas plus de tétées. Ne pas limiter le nombre et la durée des tétées permet d’établir une lactation adaptée aux capacités de la mère, qui sont inconnues au démarrage. Dans une étude suédoise portant sur 506 mères allaitant exclusivement, Hörnell a montré cette grande variabilité de la fréquence et de la durée des tétées (4 à 15 tétées par 24h à 1 mois, 6 à 11 tétées à 6 mois, beaucoup de mères étant entre 6 et 9 tétées quel que soit l’âge de l’enfant). Les allaitements les plus prolongés étaient ceux dont le nombre de tétées était le plus élevé (et/ou dont la durée quotidienne des tétées était la plus grande). Le nombre moyen de tétées diminuait de 0 à 3 mois pour augmenter légèrement de 3 à 6 mois. La durée quotidienne des tétées diminuait régulièrement de 0 à 6 mois. Les conséquences pratiques d’un allaitement mixte sur la lactation sont les suivantes. Si une mère démarre un allaitement mixte pendant les 2 premiers mois, elle n’atteindra jamais la capacité maximale de sa lactation. En le démarrant entre 2 et 6 mois, il risque d’être difficile de maintenir la lactation. Une mère qui souhaite donner 1 ou 2 biberons par jour dès la naissance, dans le cadre d’un allaitement à horaires réguliers et espacés, ne parviendra pas à établir une lactation durable. En fait cette mère débute le sevrage de son enfant dès la naissance. Elle ne pourra réussir à démarrer et à maintenir une lactation qu’à la condition de laisser son enfant téter autant qu’il le souhaite, en dehors du ou des biberons institués. Il s’agit alors d’un allaitement partiel. En revanche, pour la lactation, le biberon « occasionnel » ne pose pas de problème. Mais s’il reste occasionnel, pourquoi introduire du lait infantile ? Il est possible de tirer un peu de lait, ou d’en recueillir dans les coquilles. 2. Du côté de l’enfant, est-il capable de s’adapter à l’allaitement mixte ? Les effets des préparations pour nourrissonssur les fonctions métaboliques et la santé de l’enfant sont bien décrits par Renfrew (2000) : modification de la flore intestinale, pas d’apport d’IgA ni d’agents anti-infectieux, risque infectieux et risque allergique augmentés, risque d’intolérance aux protéines du lait de vache… Selon leurs facteurs de risque et leur état de santé, certains enfants auront du mal à s’adapter à une alimentation mixte. Les recommandations de l’ANAES nous rappellent que : « L’effet protecteur de l’allaitement maternel est dépendant de sa durée et de son exclusivité ». Les effets des tétines des biberons sur la succionsont toujours mal élucidés. Le nouveau-né tète le sein avec la bouche grande ouverte, la langue basse et sortie. Des études radio- et échographiques ont tenté de différencier la succion au biberon et au sein (Weber 1986, Bu’Lock 1990) ; même quand l’enfant met bien la langue sous la tétine, le placement et l’action de la langue pour la succion et la déglutition ne sont pas tout à fait les mêmes au biberon qu’au sein (action de piston ou d’ondulation) ; de plus, il semblerait que certains bébés remontent l’arrière de la langue derrière la tétine. Les effets des tétines des biberons (Renfrew 2000, Neifert 1995) sont plutôt qualifiés actuellement de « préférence tétine-sein », expression plus large que la « confusion sein-tétine » qui faisait seulement référence à cette position de la langue. La plupart des nouveau-nés sont capables de s’adapter aux deux techniques de succion, mais certains enfants ne risquent-ils pas de préférer le biberon, surtout ceux qui ont du mal à prendre le sein ? Le stimulus du palais par la tétine induit le réflexe de succion. Certains enfants ne risquent-ils pas ensuite d’avoir besoin de ce stimulus pour se mettre à téter ? Le flux du lait est plus régulier avec une tétine. Certains enfants ne risquent-ils pas de refuser le sein dont le flux est très variable ? Dans l’étude de Ego (2003), les mères qui sevraient à 1 mois avaient plus souvent déclaré en maternité que leur enfant « prenait mal le sein » ou « refusait le sein ». Righard (1992) a montré que l’allaitement dure moins longtemps quand la technique de succion de l’enfant est inadaptée. Plutôt que de se focaliser sur la « confusion sein-tétine », il est plus constructif de se centrer sur la difficulté de certains enfants à prendre le sein, et d’être particulièrement attentif au suivi de ces enfants là et au soutien de leurs parents. Enfin, l’enfant, selon ses rythmes de sommeil et d’éveil, se-lon ses besoins alimentaires et selon son tempérament, peut avoir besoin de téter plus ou moins souvent et plus ou moins longtemps (I. Bayot 2001). Toute limitation l’oblige à une adaptation qui peut être difficile. Dans la pratique, si elle est avertie de ces risques, la mère peut acquérir un savoir-faire lui faisant supprimer les biberons pendant quelques jours si le bébé refuse le sein, lui permettant de sentir ce que fait le bébé et de s’adapter. Mais elle n’est pas à l’abri d’un refus brutal, catégorique et persistant, auquel il sera difficile de faire face. 3. Du côté du père, comment voit-il et vit-il l’allaitement mixte ou partiel ? Le père de l’enfant est aussi compagnon de la femme. Les couples qui souhaitent un allaitement mixte le veulent-ils pour préserver leur relation ? Que change dans cette relation le fait que l’allaitement soit exclusif ou mixte ? « Ma femme avait besoin que je lui dise qu’elle faisait bien d’allaiter,… l’allaitement, c’est le plus beau cadeau que vous pouvez faire à votre enfant…». Les paroles de ce père me semblent poser la place du père et du compagnon. L’allaitement mixte, comme l’alimentation au lait industriel, serait signe d’une conception égalitaire de la place des deux parents, chacun apportant les « mêmes soins » à l’enfant. Quand les parents disent qu’ils souhaitent l’allaitement mixte pour faire participer le père à l’alimentation de l’enfant, c’est souvent parce qu’ils cherchent à définir la place de chacun auprès de leur enfant, aidons-les à y réfléchir. L’allaitement partiel, comme l’allaitement maternel, s’intègre dans une conception identitaire, la mère donnant le sein pour son apport nutritionnel et relationnel, le père donnant d’autres soins, à sa manière, occasionnellement un biberon ou un repas qui introduit déjà l’enfant vers le monde social. 4. La pratique de l’allaitement mixte a-t-elle un effet sur la durée de l’allaitement ? Les avis sont partagés sur l’effet des compléments donnés en maternité: pas d’effet significatif pour Gray-Donald (1985), Labarère et Ego (2001 et 2003) ; un effet très significatif pour Branger (1998), Howard (2003) et Bloonquist (1994). Selon Ekstöm (2003), les compléments donnés avec raison médicale n’avaient pas d’effet, et ceux donnés sans raison mé-dicale réduisaient d’1 mois l’allaitement exclusif (5 mois au lieu de 6 mois). En maternité, les mères demandent un complément quand leur enfant pleure trop, surtout la nuit, pour pouvoir se reposer. C’est une réponse immédiate qu’elles demandent, sans projeter forcément pour l’avenir un allaitement mixte. Mais ce premier recours au biberon crée un précédent qui risque d’être reproduit plus tard. Le fait que les compléments soient donnés au biberon ou à la tasse ne semble pas avoir d’effet sur la durée de l’allaitement (ANAES). Howard (2003) note une durée plus grande de l’allaitement (uniquement dans les cas où les compléments sont nombreux), si les compléments sont donnés à la tasse plutôt qu’au biberon. Je pense que l’effet des biberons de complément est surtout dû à la manière dont ils sont vécus par les parents : beaucoup de parents considèrent le biberon comme équivalent (ou concurrent) du sein. Il me semble que les parents acceptent mieux les compléments à la tasse qu’au biberon. Dowling (USA 2001), après analyse des différentes méthodes d’alimentation complémentaire, conclut que « le choix d’une méthode devrait être fait sur une base individuelle pour chaque mère et chaque enfant, le but étant la mise en route de l’allaitement ». En attendant que les professionnels soient suffisamment compétents et suffisamment nombreux pour une évaluation individuelle de chaque situation, en attendant que la culture française soit plus favorable au sein qu’au biberon, n’est-il pas raisonnable de limiter les compléments autant que posible, et de les donner autrement qu’au biberon ? Après la sortie de la maternité, la pratique de l’allaitement mixte est liée à une réduction de la durée totale de l’allaitement(Hill 97, Vogel 99, Chezem 2002). Est-elle la cause de la réduction de durée ? Ou bien les 2 facteurs sont-ils les conséquences d’un état d’esprit de la mère, du père et de la société ? Dans l’étude de Cronenwett (USA 1992), l’usage des biberons de compléments était imposé aux mères, et il n’a pas eu d’impact (ou presque) sur la durée de l’allaitement. Les mères n’avaient pas choisi elles-mêmes cet allaitement « mixte » et l’ont intégré comme une contrainte de vie. Elles étaient aussi aidées par une infirmière spécialisée sur l’allaitement. 5. A quelles conditions l’allaitement mixte ou partiel est-il possible ? D’après la physiologie de base de la lactation, les compétences et besoins du nourrisson, le regard du père sur l’allaitement et la durée des différentes formes d’allaitement, il apparaît que des tétées « suffisamment » fréquentes (ayant la possibilité d’augmenter en cas de baisse de lait) et un libre accès au sein de l’enfant sont les conditions d’un allaitement durable. L’allaitement mixte dès la naissance est-il possible ? Il semble bien que non puisqu’il y a limitation du nombre des tétées. Il s’agit en fait du début du sevrage. L’allaitement partiel est-il possible ? Oui, il semble même qu’il soit souvent inévitable dans de nombreuses sociétés ou situations, même s’il a des conséquences négatives sur la santé des enfants. Evidemment, dans la pratique, les parents vivent des situations moins tranchées que cette approche théorique, mais s’ils sont bien informés, ils seront capables de mener l’allaitement de leur enfant à leur manière et aussi longtemps qu’ils le souhaitent. Dans la réussite de l’allaitement l’information ne suffit pas, la confiance en soi est indispensable aussi. Les études sociologiques retrouvent que les mères plus intellectuelles s’appuient plus sur leurs connaissances (modèle savant), les mères des milieux populaires s’appuient plus sur l’expérience familiale (Gojard 2002). Même là où les mères sont bien soutenues par les professionnels de santé, le soutien supplémentaire de mère à mère est « efficace » pour la durée de l’allaitement exclusif et la satisfaction des mères (Canada Dennis 2002). Les professionnels de santé ont intérêt à collaborer avec les associations de soutien entre mères, s’ils souhaitent vraiment aider les mères. De plus en plus d’associations de mères ont gagné la confiance des professionnels de santé. Là où la collaboration est effective, la prévalence et la durée de l’allaitement exclusif augmente rapidement (Macquart 1990).
A quelles situations pratiques sont confrontées les mères et les professionnels de santé, qui les amènent à proposer un allaitement mixte ?
Dans quels cas concrets les mères souhaitent-elles un allaitement mixte ? Durant les premières semaines, c’est surtout l’impression de manquer de lait (à cause des pleurs du bébé en particulier) qui explique un allaitement mixte. La fatigue est souvent citée aussi, qui peut traduire en fait la difficulté à s’affirmer dans un milieu peu favorable à l’allaitement (dans certaines circonstances, le biberon permettrait d’éviter des remarques désagréables). Dans l’enquête de A. Hugon, ces raisons évoluent avec le temps : le premier mois, ce sont surtout le « manque de lait » (38,3 %), l’absence de la mère (17 %) et la fatigue (10,6 %) ; les mois suivants, c’est surtout la reprise du travail qui devient l’élément principal (27 % à 2 mois, 37 % à 3 mois et 60 % à 6 mois). Certaines mères débutent un allaitement mixte pendant le 2ème mois, considérant que leur enfant sait bien téter au sein et qu’il risque de refuser le biberon si on attend trop longtemps. D’autres attendent le 4ème mois quand l’enfant porte tous les objets à sa bouche. Il est vrai que certains enfants développent une « préférence sein-tétine » et refusent catégoriquement le biberon, acceptant plus facilement la cuillère ou la tasse. Mais, à tout âge, le nourrisson est capable de s’adapter à une nouvelle situation, un nouvel objet, si on ne le force pas à y parvenir très vite… Il n’y a aucune urgence à habituer l’enfant au biberon. Si les parents souhaitent le faire, ils n’ont pas intérêt à suivre la consigne habituelle « remplacez une tétée par un biberon », car cela provoque souvent un refus violent et durable de l’enfant qui ne comprend pas ce qui se passe. Il est plus facile de procéder comme pour toute situation nouvelle (alimentation solide…), c’est à dire de lui présenter le biberon tous les jours, entre les tétées, à un moment où il est calme, jusqu’à ce qu’il accepte de boire un tout petit peu de lait. On réussit en une dizaine de jours à ce que le bébé boive un grand biberon. Pour les mères « obligées » de s’absenter de longs moments (reprise du travail…) dès les premiers mois, l’idéal est de pouvoir tirer leur lait. Même si elles ne souhaitent pas tirer leur lait, elles peuvent continuer l’allaitement exclusif jusqu’au jour de la reprise du travail, puis dès qu’elles sont avec leur enfant (soirs, jours de repos…) ; cela relance la lactation si c’est nécessaire. Au fil des mois, l’allaitement mixte devient de plus en plus « possible » car le maintien de la lactation ne nécessite pas des tétées fréquentes. Comme les autres fonctions du corps humain, la lactation ne peut pas s’arrêter tout d’un coup. Il est facile de faire augmenter la lactation de nouveau. Par contre, même s’il sait bien téter, l’enfant peut ne plus vouloir téter pour des raisons qui ne sont pas toujours évidentes, amenant des sevrages non préparés. Au-delà de 4 à 6 mois, toutes les mères ne poursuivent pas l’allaitement de la même manière : dans l’étude de Hörnell (2001), celles qui introduisent des préparations pour nourrissons diminuent vite le nombre de tétées et sèvrent en moyenne 2 fois plus tôt que celles qui introduisent des solides (7 mois au lieu de 14 mois).
Comme l’a écrit justement G. Gremmo-Feger, « l’insuffisance de lait est un mythe culturellement construit »… Les professionnels de santé sont aussi imprégnés de la culture du biberon. Les prescriptions de la plupart des médecins sont manifestement beaucoup plus influencées par leurs représentations de l’allaitement que par leur connaissance de la physiologie. Pourtant, toutes les indications de compléments devraient pouvoir être argumentées par une raison médicale ou une demande motivée des parents. L Marchand-Lucas (thèse 1998, à Paris), dans son enquête auprès d’une vingtaine de généralistes parisiens, note que pour 7 des 20 généralistes interrogés, la cause d’une hypogalactie est le désir plus ou moins conscient de la mère d’arrêter l’allaitement ou de ne pas allaiter. Un seul médecin mentionne l’inefficacité de la tétée ! Et l’attitude pratique proposée est la prescription d’un complément pour 10 médecins, le conseil d’augmenter la fréquence des tétées pour 3 sur 20. Certains médecins semblent connaître en théorie « la loi de l’offre et la demande » mais aucun ne l’utilise correctement en pratique. Face à un problème d’allaitement (pathologie de la mère ou de l’enfant), l’arrêt de l’allaitement ou l’apport de compléments fait souvent partie de leurs prescriptions. Les références sont la prise de poids et l’alimentation au biberon. Ces praticiens n’ont pas plus que les mères les connaissances nécessaires pour relancer une lactation.
-En maternité, la prescription de compléments peut être indiquée dans quelques situations particulières liées à l’état du nouveau-né: perte de poids, hypoglycémie, déshydratation, nouveau-né qui ne parvient pas à téter efficacement (nouveau-né avec « 3 ou 4 semaines d’avance » dormant beaucoup, nouveau-né avec un syndrome de sevrage, ou avec une nuque douloureuse…, nouveau-né dont la mère a des mamelons ombiliqués…). – La prescription de compléments devrait toujours être faite après évaluation de l’efficacité des tétées (signes de déglutition, seins plus souples après la tétée). – Le lait maternel exprimé à la main ou au tire-lait sera toujours préféré. La mère peut exprimer un peu de colostrum pour le donner à son enfant et pour « l’attirer » au sein. Il faudra quelquefois plusieurs jours pour que le nouveau-né parvienne à téter efficacement, et en attendant, il sera nécessaire de le nourrir avec le lait de sa mère, mais avec un moyen adapté à la situation. Il s’agit toujours d’allaitement maternel, bien que pas directement au sein. – En cas de nécessité d’utilisation de lait infantile, les laits hydrolysés seront préférés (à cause du risque d’intolérance aux protéines du lait de vache). – Etant donné la situation actuelle du biberon en France (et la difficulté d’éliminer tout risque dû à la technique de succion), il me semble préférable de proposer ces compléments autrement qu’au biberon. La technique de la tasse et du biberon-tasse ne me semble pas très compliquée pour les professionnels ou pour les parents. – Les compléments ne devraient pas être proposés à la place des tétées, mais après les tétées (même courtes si le nouveau-né n’a pas une grande capacité d’éveil) ; cela n’est pas toujours facile à réaliser dans la pratique quand le complément est prescrit toutes les 3 heures. -Dans d’autres situations du post-partum, c’est l’état de santé de la mère qui rend les compléments nécessaires: hémorragie importante, anémie profonde… La montée de lait (lactogénèse stade II) est retardée, mais se produira au fur et à mesure du rétablissement de la mère. L’allaitement mixte est fréquent dans les services d’hospitalisation des nouveau-nés du fait de la réglementation actuelle , limitant à 12 heures la conservation du lait tiré par la mère et réfrigéré. Au-delà de ce délai, le lait doit être pasteurisé. Les services qui appliquent cette réglementation et qui n’ont pas de lactarium (ou de pasteurisateur) à proximité, sont souvent amenés à donner des préparations pour nourrissons aux enfants hospitalisés, même si la mère a beaucoup de lait ! Or, une étude sur la conservation du lait réfrigéré a constaté que le nombre de bactéries baissait régulièrement pendant plusieurs jours à une température comprise entre 0 et 4°C (Pardou et al, 1994). En cas d’intervention chirurgicale de réduction mammaire , la suppression d’une partie de la glande mammaire n’est pas préjudiciable à l’allaitement car la partie restante produira plus. Mais le déplacement de l’aréole et du pédicule mamelonnaire (cicatrice péri-aréolaire) entraîne des lésions de l’innervation, freinant la réaction neuro-hormonale d’allaitement. Après une phase d’essai d’allaitement exclusif, si la lactation de la mère est insuffisante, ou bien si elle exige un nombre de tétées très important pour une croissance harmonieuse de l’enfant, il est possible d’avoir recours à des compléments. L’idéal est d’utiliser un dispositif d’aide à la lactation (DAL), qui permet de stimuler la lactation tout en apportant un complément à l’enfant, et de favoriser la lactation par un contact corporel le plus proche possible (portage sur le ventre…). Si les compléments sont donnés en dehors des tétées, il peut être utile que la mère tire son lait pour stimuler au maximum sa capacité de synthèse de lait. Cet allaitement mixte peut durer aussi longtemps que le souhaite la mère. En cas d’intervention chirurgicale d’augmentation mammaire , l’allaitement est tout à fait possible. Mais s’il y a eu déplacement de l’aréole (incision péri-aréolaire), la lactation peut être insuffisante (voir plus haut). L’insuffisance de tissu mammaireest extrêmement rare mais il arrive plus souvent que des mères n’aient pas la capacité de libérer beaucoup de lait à chaque tétée, même en donnant les 2 seins. Leur enfant a donc besoin de tétées fréquentes, et cela n’est pas toujours compris et accepté par la mère et surtout par l’entourage (y compris par les professionnels de santé qui peuvent pourtant les encourager et les aider à adapter leur mode de vie). Les mères qui désirent allaiter un enfant adoptéont évidemment besoin d’induire la lactation et de la stimuler. Mais dans la majorité des cas, le bébé a besoin de compléments (donnés aussi avec le dispositif d’aide à la lactation – DAL). La situation la plus fréquente d’insuffisance de lait est en fait due à une demande insuffisante de l’enfant . Il s’agit souvent d’un bébé né 3 à 4 semaines avant terme (ce qui explique le fait qu’il dort beaucoup), décrit comme très sage par les parents : il tète peu souvent (4 à 5 fois par jour), peu à la fois et se rendort. L’idée reçue est ici « qu’un enfant ne se laisse pas mourir de faim », donc personne ne s’inquiète jusqu’au jour où cet enfant est pesé. C’est souvent au bout de 2 à 3 semaines après la naissance que l’on s’aperçoit qu’il n’a pas grossi depuis la naissance, voire même qu’il est nettement en dessous de son poids de naissance. La conduite à tenir proposée par de nombreux professionnels de santé est de l’ordre des idées reçues : « Mangez bien, buvez beaucoup et reposez-vous ». Pourtant, la production de lait est sans rapport avec les apports nutritionnels et la quantité de liquides absorbés par la mère (Gremmo-Feger 2003). Le stress peut inhiber la lactation (Lau 2001). Proposer à la mère de stimuler sa lactation en augmentant efficacité, durée et fréquence des tétées pendant 2 à 3 jours fait remonter la lactation. Même si sa mère n’a pas tout à fait assez de lait à une tétée, c’est en faisant plus téter l’enfant (efficacement, souvent et longtemps) qu’elle augmentera sa lactation. Tous les signes d’insuffisance de lait proposés par la mère(pleurs du soir, tétées longues…) sont à discuter en fonction du contexte, ils ne constituent pas, à eux seuls, des signes de « pas assez de lait ». Rechercher les causes liées à l’efficacité, la durée ou la fréquence insuffisante des tétées (le bébé ne tète pas assez, dort trop, est apaisé par une sucette, prend mal le sein, il est malade…). Rechercher les causes liées à la mère (utilisation de protège-mamelons, pilule oestro-progestative, prise de médicaments ou de tabac, stress important…). Les pleurs du bébé(pleurs du soir, besoin d’être porté…) sont souvent interprétés comme un manque de nourriture (I. Bayot), d’autant plus que cet enfant est allaité et « qu’on ne voit pas ce qu’il boit ». Une évaluation de l’efficacité de l’allaitement est nécessaire mais elle sera souvent normale. Enfin, la croissance des enfants nourris au seindiffère de celle de la référence internationale (gain de poids supérieur les 2 premiers mois, suivis d’un gain inférieur entre 3 et 12 mois – Dewey 1995). Ces écarts, négatifs au premier abord, amènent à prendre des décisions inadéquates d’allaitement mixte ou de sevrage. Dans la pratique, il devrait y avoir peu de situations dans lesquelles le professionnel de santé est amené à proposer l’allaitement mixte. L’augmentation du nombre de « consultants en lactation IBCLC »*, permettra dans les années à venir de leur adresser les mères qui présentent des difficultés d’allaitement non résolues.
La norme biologique pour l’espèce humaine est l’allaitement exclusif pendant 6 mois, suivi d’une diversification alimentaire progressive qui constitue un élément de l’ouverture de l’enfant vers l’extérieur. Mais la famille est inscrite dans une culture qui l’imprègne, et qui lui est également nécessaire. Notre culture française actuelle valorise l’alimentation industrielle et la séparation physique rapide de l’enfant avec sa mère. Pourrait-on leur laisser quelques mois, quand ils seront plus prêts d’un point de vue tout simplement physiologique ? Les pères actuels, en prenant une place plus grande dans leur famille, auprès de leur petit enfant et de leur compagne, peuvent accompagner cette relation privilégiée et pousser notre société à la respecter. Peut-on imaginer pour la France, comme dans d’autres sociétés qui allaitent avec plus de bonheur, que l’intervention de la société se fasse dans un sens de soutien et d’encouragement des mères ? Les associations de mères ont remis à l’honneur cette entraide admirable et efficace, les professionnels de santé (et les responsables de santé) pourraient-ils valoriser leur rôle et s’appuyer sur cette expérience ? Le jour où toutes les mères françaises auront retrouvé la simplicité et le plaisir d’allaiter, où tous les pères auront découvert que l’allaitement les aide à construire leur famille, les enfants pourront téter autant qu’ils voudront, et on ne parlera plus jamais d’allaitement mixte… Dr Claire LAURENT Formatrice d’IPSN-Co-Naître, Consultante en Lactation attachée au service de médecine néonatale du Centre Hospitalier du Havre, secrétaire du CFDAM Intervention à la JNA organisée par RENOAL – Caen – 19 mars 2004 Bibliographie – ANAES. Recommandations pour la Pratique Clinique : Allaitement maternel, mise en œuvre et poursuite dans les 6 premiers mois de vie de l’enfant. Argumentaire sur www.anaes.fr. – Bayot I. Mais pourquoi les bébés pleurent-ils ? Eveils, pleurs et besoins du tout petit. Institut Co-Naître, 2001, sur le site www.co-naitre.net. – Bloomquist HK et al. Supplementary feeding in the maternity ward shortens the duration of breastfeeding. Acta Paediatr 1994 ; 83(11) : 1122-26. – Branger B. et al. Facteurs influençant la durée de l’allaitement maternel chez 150 femmes. Arch Pediatr 1998 ; 5 : 489-96. – Bu’Lock F, Woolridge MW, Baum JD. Development of co-ordination of sucking, swallowing and breathing : ultrasound study of term and preterm infants. Dev Med Child Neurol 1990 ; 32 : 669-76. – Chezem JC et al. Breastfeeding knowledge, breastfeeding confidence, and infant feeding plans : Effects on actual feeding practices. JOGNN 2003 ; 32 : 40-47. – Comité de Nutrition de la Société française de Pédiatrie. Ali¬mentation du nourrisson et de l’enfant en bas âge. Réalisation pratique Arch Pédiatrie 2003 ; 10 : 76-81. – Comité de Nutrition de la Société française de Pédiatrie. La promotion de l’allaitement maternel : c’est aussi l’affaire des pédiatres. Arch Pédiatrie 2000 ; 7 : 1149-53. – Courdent M. L’accompagnement de l’allaitement en PMI. Spirale-Erès 2003 ; 27 : 71-77. – Cronenwett L. Single daily bottle use in the early weeks post-partum and breastfeeding outcomes. Pediatrics 1992 ; 90(5) : 760-66. – Crost M, Kaminski M. L’allaitement maternel à la maternité en France en 1995. Enquête périnatale. Arch Pédiatr 1998 ; 5 : 1316-26. – Delaisy de Parseval G. L’art d’accommoder les bébés. Ed. Seuil 1980 (rééd O. Jacob). – Dennis CL et al. The effect of peer support on breast-feeding duration among primiparous women : a randomized controlled trial. Can Med Assoc J 2002 ; 166(1) : 21-28. – De Rothschild H. L’allaitement mixte et l’allaitement artificiel Paris Masson 1898. – Dewey KG et al. Growth of breastfed infants deviates from current reference data : a pooled analysis of US, Canadian and European data sets. Pediatrics 1995 ; 96(3) : 495-503. – Donnelly A et al Commercial hospitals discharge packs for breastfeeding women (Cochrane review). The Cochrane Library Issue 1. Oxford : Update software ; 2002. – Dowling DA, Thanattherakul W. Nipple confusion, alternative feeding methods and breast-feeding supplementation : State of the science. Newborn and Inf Nurs Review 2001 ; 1(4) : 217-223. – Ego A et al. Les arrêts prématurés d’allaitement maternel. Arch Pédiatr 2003 ; 10 : 11-18. – Ekström A. et al Duration of breastfeeding in Swedish primiparous and multiparous women. J Hum Lact 2003 ; 19(2) : 172-78. – Gojard S. L’allaitement, une norme sociale. Spirale-Erès 2003 ; 27 : 133-38. – Gray-Donald K et al. Effect of formula supplementation in the hospital on the duration of breastfeeding : a controlled clinical trial. Pediatrics 1985 ; 75(3) : 514-18. – Gremmo-Feger G. Allaitement maternel : L’insuffisance de lait est un mythe culturellement construit. Spirale-Erès 2003 ; 27 : 45-59. – Groupe de travail pour la promotion de l’allaitement maternel dans le département du Nord. Dossier pour la promotion de l’allaitement maternel. Ann Pediatr 2001 ; 8(8) : 865-74. – Hartmann PE. Régulation de la synthèse de lait chez les femmes. Dossiers de l’Allaitement Hors série 2000 : 12-18. – Hill PD et al. Does early supplementation affect long-term breastfeeding ? Clin Pediatr 1997 ; 36(6) : 345-50. – Hörnell A et al. Breastfeeding patterns in exclusively breastfed infants : a longitudinal prospective study in Uppsala, Sweden. Acta Paediatr 1999 ; 88 : 203-11. – Hörnell A et al. Introduction of solids and formula to breastfed infants : a longitudinal prospective study in Uppsala, Sweden. Acta Paediatr 2001 ; 90 : 477-82. – Hörnell A. et al Solids and formula : association with pattern and duration of breastfeeding. Pediatrics 2001 ; 107(3) : e38. Cité dans les Dossiers de l’Allaitement n°53, page 22. – Howard CR et al. Randomized trial of pacifier use and bottle-feeding or cupfeeding and their effect on breastfeeding. Pediatrics 2003 ; 111(3) : 511-51. – Hugon-Corbillon A. Allaitement maternel et compléments. Thèse pour le Doctorat en Médecine, Rouen 2002. – Kramer MS et al. Promotion of breastfeeding intervention trial (PROBIT) : A randomized trial in the Republic of Belarus. JAMA 2001 ; 285(4) : 413-20. – Kramer MS, Kakuma R. Optimal duration of exclusive breast¬feeding (Cochrane review). The Cochrane Library, Issue 1. Oxford : Update Software ; 2002. – Labarère J et al. Initiation et durée de l’allaitement maternel dans les établissements d’Aix et de Chambéry. Arch Pédiatr 2001 ; 8(8) : 807-15. – Langhendriès JP et al. Acquisition de la flore intestinale néo-natale : rôle sur la morbidité et perspectives thérapeutiques. Arch Pédiatr 1998 ; 5 : 644-53. – Lau C. Effects of stress on lactation. Pediatr Clin North Am 2001 ; 48(1) : 221-34. – Loi n°94-442 du 3 juin 1994, art 7. Publicité et pratiques commerciales concernant les préparations pour nourrissons, et Décret n°98-688 du 30 juillet 1998 pris en application de l’article L. 121-53 du Code de la Consommation (JO du 08/08/98). – Macquart-Moulin M, Fancello G, Vincent A, et al. Evaluation d’une campagne de soutien à l’allaitement exclusif au sein à un mois. Rev Epidém et Santé Publ 1990 ; 38 : 201-209. – Marchand-Lucas L. Le généraliste face aux déterminants de la conduite d’allaitement. Thèse pour le Doctorat en Médecine, Paris 1998. – Marchand-Lucas L. L’insuffisance de la lactation. Dossiers de l’Obst 1990 ; 169 : 16-17. – Marques NM et al. Breastfeeding and early weaning practices in Northeast Brazil : a longitudinal study. Pediatrics 2001 ; 108(4) : e66. – Ministère de la Santé, DGS-SDSP. Bureau des âges de la vie et des populations. Circulaire DGS/SP 2 n°97-785 du 16 décembre 1997, relative au don de lait personnalisé d’une mère à son enfant hospitalisé, et rappel des dispositions en vigueur en matière d’allaitement maternel, NOR : MESP9730674C BO MES 98/3. – Neifert M, Lawrence R, Seacat J. Nipple confusion : Toward a formal definition. J Pediatr 1995 ; 126 : S125-9. – Nylander G et al. Unsupplementated breastfeeding in the maternity ward. Positive long-term effects. Acta Obstet Gynecol Scand 1991 ; 70(3) : 205-9. – OMS. Stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant. Durée optimale de l’alimentation au sein exclusive A54/INF.DOC/4 – 1er mai 2001. – Pardou A et al. Human milk banking : influence of storage processes and of bacterial contamination on some milk constituents. Biol Neonate 1994 ; 65(5) : 302-9. – Raymond JL. Approche fonctionnelle de l’allaitement et malocclusions. Rev Orthop Dento Faciale 2000 ; 34 : 379-402. – Renfrew MJ, Woolridge MW, McGill HR. Enabling women to breastfeed. A review of practices which promote or inhibit breastfeeding with evidence-based guidance for practice. London : The Stationery Office 2000. – Righard L et al. Sucking technique and its effect on success of breastfeeding. Birth 1992 ; 19(4) : 185-9. – Schubiger G et al. UNICEF/WHO Baby-Friendly Hospital Initiative : does the use of bottles and pacifiers in the neonatal nursery prevent successful breastfeeding. Eur J Pediatr 1997 ; 156(874) : 7. – Thirion M. La controverse de la sucette : les médecins peuvent-ils avoir un avis ? Institut Co-Naître 2001 sur le site www.co-naitre.net, et paru dans Spirale 2002. – UNICEF. Rapport annuel 2002. – Van Esterik P. Contempary trends in infant feeding research. Annu Rev Anthropol 2002 ; 31 : 257-78. – Vogel A, Hutchinson BL et al. Factors associated with the duration of breastfeeding. Acta Paediatr 1999 ; 88(12) : 1320-6. – Weber F, Woolridge MW, Baum JD. An ultrasonic study of the organisation of sucking and swallowing by newborn infants. Developmental Medicine and Child Neurology 1986 ; 28 : 19-24. Birth 1992 ; 19(4) : 185-9. – Wright A et al Changing hospital practices to increase the duration of breastfeeding. Pediatrics 1996 ; 97(5) : 669-75. Peut être reproduit, imprimé ou diffusé à condition de mentionner la provenance de l’article. Publié dansLes Dossiers de l’Allaitementn° 61, LLL France, octobre 2004
Je suis d’accord avec les autres commentaires sur le fait que vous culpabilisez les meres qui n’allaitent pas ou qui voudrait un allaitement mixte . J’allaite mon enfant en mixte depuissa naissance et il a actuellement 10 mois.
L’allaitement au début à était très difficile , montée de laittardive , fort besoin de succion de mon bébé , crevasses , mycoses, muguet , et un bébé qui a faim , tout le tps au sein, avec la fatigue et les hormones les 2 premiers mois ont étaient très difficile et lire un article comme celui ci est très réducteur et culpabilisant . Malgré tout jai persévérer et j’ai allaité en mixte jusqu’a aujourd’hui, et je continue .et le biberon à « sauvé  » mon allaitement car je pense que sinon j’aurais abandonné ! .Heureusement j’ai trouvé une sage femme qui m’a bcp aidé dans mon allaitement, mais cest sur que les professionnels de l’allaitement sont rare et. Souvent on tombe sur des pro allaitement où il peut être parfois difficile de parler biberon , car ôui pour certaine femme l’allaitement marche tout de suite . En tout cas sî on veut allaiter et que vous avez quelques difficultés, il faut persévérer et se tourner vers des associations de mère allaitantes et sî on ne trouve pas le réconfort souhaiter il faut trouver une autre association ou bien une autre sage femme ou un médecin . Il existe des solutions et un allaitement mixte est possible . Mon enfant a même une sucette et n’a jamais préféré le biberon au sein , Ca je peux vous le garantir .

Pour finir je trouve dommage encore une fois que cet article se trouve sur la page de la lèche league , car des mamans en besoin d’aide et de réconfort n’ont pas besoin de lire un tel article, car moi pendant mes longues nuits de doutes et de tétés il ne m’a pas motivé du tout et a contribué à me démoraliser.. voilà voilà
Bonjour,

Je trouve votre article extrêmement moralisateur et culpabilisant pour les mères qui ont décidé ou ont du passer à l’allaitement partiel.

J’ai allaité mon fils exclusivement jusqu’à ses 4 mois.Son père lui a donné un biberon de mon lait tiré par jour dès ses 3 semaines. Cela s’est passé merveilleusement bien jusqu’à ses 3 mois et demi. Je suis passée à 2 biberons de lait infantile par jour sur conseil de mon médecin car j’étais très fatiguée et j’ai perdu beaucoup de poids (moins que mon poids d’avant grossesse).

Avec 9 tétées par jour, mon fils n’avait pris que 40g en un mois. Il ne faisait plus de siestes et dormait très difficilement la nuit. Il réclamait le sein toutes les 1h30-2h. À part le biberon, je ne vois pas comment j’aurais pu me reposer.

Après 15 jours d’allaitement partiel, cela se passe mieux et je ne culpabilise pas. Si on veut que les mentalités évoluent vers le pro allaitement, il faut aussi éviter de stéréotyper les mères qui passent au biberon par choix ou non.
Bonjour, en france malheureusement il manque encore de moyens pour faire un allaitement exclusif de 6 mois. J’allaite exclusivement mon fils depuis 3 mois et je devrait arretter dans 1 mois car je suis obligé de reprendre le travail(et encore j’ai eu la chance de poser 6 semaines de vacances). J’ai déjà commencé a tirer mon lait pour le mettre au congélateur pour le donner au biberon par la nounou quand je travaillerai. Cela me rend tres malheureuse de ne pas avoir le choix, que les femmes en france n’ai pas le choix! J’espere juste que mon fils ne préférera pas le biberon et que ma lactation ne diminuta pas…..
Je pense que vous n’avez pas cherché au bon endroit. Êtes-vous allée voir le dossier Biberons de complément – Allaitement mixte indiqué dans l’introduction ? Ainsi que celui sur Travail et allaitement ( http://www.lllfrance.org/vous-informer/votre-allaitement/l-allaitement-au-fil-du-temps/1229-travail-et-allaitement ) ?
Je partage l’avis des autres commentaires. J’allaite mon bébé et je souhaite m’informer sur la mise en place de l’allaitement mixte après 5-6 mois mais je n’ai trouvé aucun conseil utile pour m’aider justement à continuer à allaiter. L’article passe totalement à côté de ce sujet et manque de réalisme par rapport aux situations des mamans (retour au travail).
Je suis assez d’accord avec le message précédent. Hormis l’introduction, cet article se veut assez culpabilisant. Vous dites « toute dose d’allaitement est bonne à prendre » mais quand on lit l’article on a plutôt l’impression qu’un allaitement mixte équivaut à pas d’allaitement du tout!

Line
Malgré le message d’avertissement du début, je tiens à dire que le ton de cet article dans lequel l’auteure s’implique (« je ») est non seulement culpabilisant, mais surtout extrêmement moralisateur. Il y a des passages qui ne devraient pas figurer dans un discours qui se veut scientifique (qui plus est s’il s’adresse à des professionnels).Cela décrédibilise complètement la cause que vous desservez, et qui est pourtant à la base complètement justifiée.

MRJ
Une mère qui allaite avec bonheur son enfant et qui se renseigne sur l’allaitement mixte (et qui ne pense pas être un monstre de cruauté à envisager une évolution de son allaitement)
Pour poser une question, n’utilisez pas l’espace « Commentaires » ci-dessous, envoyez un mail à laboîte contact . Merci
La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, un département de formation des professionnels de santé, et le site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.
Selon que vous êtes une mère ou une future mère (ou toute personne cherchant de l’information sur l’allaitement), un(e) professionnel(le) de santé ou une animatrice LLL, cliquez sur le pavé correspondant pour avoir accès aux informations qui vous intéressent.
Informations sur l’allaitement et le maternage, pour vous aider à allaiter et vous informer : toutes les rubriques qui concernent l’allaitement.
Découvertes, revue de presse, études…
Publication en langue française qui fait le point sur les dernières études sur l’allaitement publiées dans la presse internationale.
Des bénévoles pour soutenir les mères
Journées Internationales de l’Allaitement
Les Journées Internationales de l’Allaitement
La Cité des Sciences et de l’Industrie a accueilli la 10e Journée Internationale de l’Allaitement, un évènement exceptionnel organisé par LLL France.
Une animatrice bénévole près de chez vous ?Coordonnées de l’animatrice la plus proche de chez vous Coordonnées et dates de réunions
La Leche League France est une associationloi 1901, reconnue d’intérêt général pour ses activités à caractère éducatif, social et familial.
LLL vous propose des informations rigoureuses, fondées sur l’expérience des mères et validées scientifiquement
Les réunions sont ouvertes à tous ceux qui sont intéressés par l’allaitement. Les mamans sont les spécialistes et rien ne vaut le soutien de mère à mère.
Notre raison d’être, c’est d’aider les mamans à allaiter leurs bébés, les soutenir, les encourager, les informer.

quel lait pour allaitement mixte

Reçois chaque mois tes 5 snacks préférés pour grignoter sans culpabiliser
Accueil/Forum/Bébés/ Quel lait pour un allaitement mixte?
Mon bébé est né le 19 mars et elle est allaitée à 100%.J’aimerais passer à unallaitementmixte en gardant les tétées du matin et du soir. Je ne peux pas tirer mon lait au travail. Quellait infantileme conseillez-vous. Alexandraet Emmeline.
Quel talent ! Elle nous a donné la chair de poule !
Quel talent ! Elle nous a donné la chair de poule !
A 70 ans, elle devient maman pour la première fois
Elle voit sa maman nette pour la première fois et sa réaction est adorable !
Moi j’ai pris du guigoz confort parce qu’il régurgitait bcp. Mais bon, au départ j’ai pris un peu au « pif ». En fait, ils se valent tous. et leur composition est réglementée… Attention, par contre avec 2 tt ta lactation risque de diminuer. Pour continer en mixte longtemps il faut que tu lui donnes le sein à volonté le w.e. et les vacances ! Sandy, maman de Dorian, presque 11 mois, allaité en mixte depuis ses 4 mois.
Du lait hypoallergenique. sinon tu perds les bienfaits de l allaitement(au niveau des intestins de bebe) apres il faut qu il l accepte,c est sur……. bises eternia
Du lait hypoallergenique. sinon tu perds les bienfaits de l allaitement(au niveau des intestins de bebe) apres il faut qu il l accepte,c est sur……. bises eternia
Cela se trouve où? Qu’entends-tu par lait hypoallergénique? Est-ce un lait différent des autres laits maternisés? Alexandra
Du lait hypoallergenique. sinon tu perds les bienfaits de l allaitement(au niveau des intestins de bebe) apres il faut qu il l accepte,c est sur……. bises eternia
Cela se trouve où? Qu’entends-tu par lait hypoallergénique? Est-ce un lait différent des autres laits maternisés? Alexandra
Du lait hypoallergenique. sinon tu perds les bienfaits de l allaitement(au niveau des intestins de bebe) apres il faut qu il l accepte,c est sur……. bises eternia
Cela se trouve où? Qu’entends-tu par lait hypoallergénique? Est-ce un lait différent des autres laits maternisés? Alexandra
Cela se trouve où? Qu’entends-tu par lait hypoallergénique? Est-ce un lait différent des autres laits maternisés? Alexandra
Pas d’autres réponses pas d’autres suggestions?
Gallia calisma gallia calisma existe en 1er age et 2eme age, c’est un lait qui est facile a digerer pour le bb allaité, sa composition permet de donner des selles assez semblables a celles d’1 bb allaité. perso, je n’ai pas de soucis avec ce lait utilisé depuis les 6 mois de ma Chloé (8 mois maintenant). la pédiatre me l’a conseillé spécifiquement apres allaitement bisous Marie
J’ai eu des pbs avec gallia mon BB le vomissait. Je suis passé à la marque Conformil et tout va bien. Depuis un mois, il est à deux bibs artificiel par jour. CAroline et Edwin (2 mois)
Pas d’autres réponses pas d’autres suggestions?
Ca se trouve en grandes surfaces,mais pas toujours,sinon c en pharmacie c est marqué dessus le plus souvent « ha » ou hypoallergenique. c est courant ne t inquiete pas tu en trouveras facilement bisous eternia
Guigoz transit cela m’a été conseillé par le pédiatre et Zoé l’apprécie beaucoup. Le lait ha n’a pas un gout super et si il n’y a pas de terrain allergogène dans la famille, tu peux prendre autre chose. Pour le Guigoz transit, il se trouve en grande surface
Guigoz transit cela m’a été conseillé par le pédiatre et Zoé l’apprécie beaucoup. Le lait ha n’a pas un gout super et si il n’y a pas de terrain allergogène dans la famille, tu peux prendre autre chose. Pour le Guigoz transit, il se trouve en grande surface
Merci merci pour vos suggestions Alexandra
Ma pédiatre m’a proposé Elsa vient d’avoir 5 mois , elle ne connait que l’allaitement maternel et on doit se sevrer car je reprends le travail début juillet (je suis seule et je ne pourrais pas tirer mon lait). Ma pédiatre m’a proposé soit : gallia calisma 2, soit guigoz evolia 2, soit nestlé (norauz ? qu’est ce qu’ils écrivent mal ces docteurs….)2 pas encore choisi tu as droit à une heure ou 2 je crois pour tirer ton lait sur ton lieu de travail (c’est la loi) je vais sur parents testeurs sur le site d’infobebes.com, ily a plein d’avis. bon courage pour ta reprise
Notre pédiatre nous avait prescrit Blédilait HA (vendu en pharmacie, environ 10 euros les 400 ml). biz
Lait ha Sur les conseils de ma sf je donne du lait HA en complément des tétées à Ethan. J’avoue que j’ai de la chance, il le boit sans pbJe prends Enfamil HA ou Novalac HA : 8,50 euros les 400g. Ethan le tolère super bien alors du coup je n’ose pas en changer Le seul truc « bizarre » avec le HA : les selles vertes et qui puentBiz Acalypso
Ma pédiatre m’a proposé Elsa vient d’avoir 5 mois , elle ne connait que l’allaitement maternel et on doit se sevrer car je reprends le travail début juillet (je suis seule et je ne pourrais pas tirer mon lait). Ma pédiatre m’a proposé soit : gallia calisma 2, soit guigoz evolia 2, soit nestlé (norauz ? qu’est ce qu’ils écrivent mal ces docteurs….)2 pas encore choisi tu as droit à une heure ou 2 je crois pour tirer ton lait sur ton lieu de travail (c’est la loi) je vais sur parents testeurs sur le site d’infobebes.com, ily a plein d’avis. bon courage pour ta reprise
Reprise du travail ne veut pas dire sevrage! Et les filles: arretez, ce n’est pas parce que nous reprenons le travail que nous devons sevrer notre enfant!Moi, j ai repris le travail Emma avait 5mois.la pédiatre m’avais dis de la sevrer étant donné que je suis infirmière et que je n’ai pas d’horaires fixes.Mais, je ne l ai pas écouté, je voulais voir par moi meme.Aujourd’hui, Emma a 7mois et je l allaite toujours et quand je ne suis pas là, on lui donne un biberon qu elle a tout de suite pris.Si vous etes motivées pour continuer à allaiter vos petits, vous aurez toujours du lait.Normalement, tu as le droit en effet à du temps pour tirer ton lait au travail mais, moi dans mon travail je ne peux pas prendre ce temps et pourtant, j’ai toujours plein de lait meme si les tétéesne sont pas régulières et Emma se porte très bien et prend bien du poids!Sinon, pour le lait, le pédiatre m a conseillé du lait hypolallergénique car il convient mieux au bébé allaité. Courage pour la reprise les filles et vous verrez continuer à allaiter son bébé c’est magique et ça permet de moins culpabiliser et d’etre plus épanouie!
Reprise du travail ne veut pas dire sevrage! Et les filles: arretez, ce n’est pas parce que nous reprenons le travail que nous devons sevrer notre enfant!Moi, j ai repris le travail Emma avait 5mois.la pédiatre m’avais dis de la sevrer étant donné que je suis infirmière et que je n’ai pas d’horaires fixes.Mais, je ne l ai pas écouté, je voulais voir par moi meme.Aujourd’hui, Emma a 7mois et je l allaite toujours et quand je ne suis pas là, on lui donne un biberon qu elle a tout de suite pris.Si vous etes motivées pour continuer à allaiter vos petits, vous aurez toujours du lait.Normalement, tu as le droit en effet à du temps pour tirer ton lait au travail mais, moi dans mon travail je ne peux pas prendre ce temps et pourtant, j’ai toujours plein de lait meme si les tétéesne sont pas régulières et Emma se porte très bien et prend bien du poids!Sinon, pour le lait, le pédiatre m a conseillé du lait hypolallergénique car il convient mieux au bébé allaité. Courage pour la reprise les filles et vous verrez continuer à allaiter son bébé c’est magique et ça permet de moins culpabiliser et d’etre plus épanouie!
Malheureusement selon le travail que tu fais, le trajet que tu dois te taper, quelquefois, SI, reprendre le travail signifie renoncer à allaiter.Il faut arrêter de culpabiliser encore davantage en disant aux mamans que c’est une question de motivation, d’organisation, de « si on veut on peut ». Tous les bébés n’acceptent pas le biberon, ou alors ensuite ne veulent plus du sein.tirer son lait au travail, ce n’est pas toujours possible, typiquement je sais que MOI, je ne pourrai pas, je suis prof, je n’ai pas d’endroit dans mon établissement pour m’isoler, quand bien même je pourrais tirer mon lait (mais matériellement je n’aurai même pas le temps) je n’ai pas accès à un frigo pour le conserver, et en plus je bosse à 65 bornes de chez moi.Donc je sais parfaitement que si je dois reprendre à la date prévue, ce sera adieu l’allaitement, surtout que j’ai déjà bien galéré pour allaiter (j’ai relacté, c’est à dire pas allaité dès le départ) et que je n’ai déjà pas énormément de lait maintenant,alors si je dois en plus sauter des tétées etc, c’est mort.
B.l.e.d.i.l.a.i.t. r.e.l.a.i.s EN RELAIS DE l’allaitement maternelle, c’est ce que ma pediatre m’a donné et conseillé depuis le début de l’allaitement mixte.
Bébé refuse le biberon Bonsoir à toutes !Mon petit à bientot 4 mois et je lui donne ponctuellement des biberons en plus des tétées… Cela fait 2 fois qu’il refuse de boire, même lorsque c’est le papa qui lui donne. Je pense que c’est du au goût du lait (le mien est meilleur) J’utilise le lait PICOT 1er âge en relais. Quel lait me conseillez-vous ? J’envisage de prendre des céréales en plus pour ajouter aux futurs biberons… Merci pour vos réponses !!
Pas besoin de lait spécial On a pris du babybio, Pimousse avait 6 mois et on a continué en mixte jusqu’à ses 15 mois.

quel lait pour allaitement mixte

TV Conception Grossesse Prénoms Bébé

Nouveau-né

Le premier âge de bébé

Le retour à la maison de bébé

Bébé prématuré

Bébés jumeaux

Forum bébés prématurés

Forum jumeaux

Faire-part naissance bébé

Réaliser un faire-part de naissance

Forum faire-part de naissance

Faire-part de naissance humour

Faire-part de naissance fait main et scrapbooking

#POPCARTE

Tous nos conseils bébé 0-1an

Allaitement de bébé

Allaitement maternel

Tire-lait

Allaitement mixte

Sevrage de bébé

Forum sevrage bébé

Forum tire-lait

Forum réussir son allaitement

Biberon

Biberon de bébé

Lait de bébé

Stérilisation du biberon

Chauffe-biberon

Forum biberon

Alimentation de bébé

Alimentation de bébé mois par mois

Diversification alimentaire de bébé

Allergies et intolérances alimentaires

Recettes bébé

Comment bébé mange-t-il ?

Sécurité alimentaire

Forum alimentation de bébé

Bébé A Table

Modes de garde bébé

Trouver le bon mode de garde

Assistante maternelle agréée

La nounou

Garde partagée

Crèche

Crèche familiale

Crèche parentale

Baby-sitter

Halte-garderie

Jardin d’enfants

Jeune fille au pair

Calcul du coût mode de garde

Forum modes de garde

Aides, allocations et congés

Congé maternité

Congé parental

Congé paternité

Aides et allocations

Forum congé maternité

Santé bébé

Petits bobos et accidents domestiques

Pédiatre

Médicaments de bébé

Examens médicaux de bébé

Soigner bébé

Urgence et premiers gestes de secours pour bébé

Forum santé de bébé

Maladies de bébé

Autres infections

Pied-bot

Maladies génétiques et maladies rares

Méningite

Colique de bébé

Constipation de bébé

Diarrhée de bébé

Reflux gastro-oesophagien

Eczéma de bébé

Maladies de peau de bébé

Fièvre, toux, rhume de bébé

Bronchiolite de bébé

Otite de bébé

Gastro-entérite de bébé

Grippe de bébé

Varicelle de bébé

Rougeole de bébé

Autres maladies de bébé

Handicap de bébé

Autisme de bébé

Angine de bébé

Régurgitations de bébé

Forum maladies infantiles

Allergies de bébé

Allergies alimentaires de bébé

Allergies respiratoires de bébé

Asthme de bébé

Forum allergies bébé

Prévention chez le bébé

Vaccination de bébé

Eté : prévention solaire

Protéger bébé du froid

Audition de bébé

Yeux, Vue, Lunettes bébé

Forum vaccination

Forum yeux bébé

Croissance de bébé

Taille de bébé

Poids de bébé

Bébé grandit

Dentition de bébé

Dents de bébé

Poussées dentaires de bébé

Hygiène dentaire de bébé

Forum dentition

Propreté de bébé

Apprentissage de la propreté

Le pot de bébé

Forum apprentissage de la propreté

Langage de bébé

Apprentissage du langage

Communiquer avec bébé

Bégaiement et troubles du langage

Forum langage de bébé

Marche de bébé

Apprentissage de la marche

Forum marche de bébé

Sommeil de bébé

Sommeil de bébé mois par mois

Coucher bébé

Endormir bébé

Sieste de bébé

Sécurité pendant le sommeil de bébé

Difficultés d’endormissement de bébé

Cauchemars de bébé

Rêves de bébé

Forum sommeil de bébé

Calmer bébé

Doudous

Sucettes

Pleurs de bébé

Toilette de bébé

Soins de bébé

Change de bébé

Bain de bébé

Massage de bébé

Couches lavables

Couches jetables

Forum toilette de bébé

Eveil et développement bébé

Développement de bébé

Eveil de bébé

Eveil musical de bébé

Jouer avec bébé

Jouets pour bébé

Activités de bébé

Forum éveil, développement de bébé

Psychologie de bébé

Caractère de bébé

Education de bébé

Journal de moi, 3 ans…

Tests et quiz bébé

Budget de bébé

Sécurité de bébé

Sécurité de Bébé à la maison

Sécurité du materiel de puériculture

Sécurité des jouets

Les gestes sécurité du quotidien

Puériculture bébé

Table à langer

Sacs à langer

Baignoire de bébé

Porte-bébé

Poussettes

Siège-auto

Biberons

Parc de bébé

Tire-lait

Ecoute-bébé, baby phone

Mobile de bébé

Transat de bébé

Autre matériel de puériculture

Forum achat puériculture

Chambre de bébé

Aménager la chambre de bébé

Décoration de la chambre de bébé

Lit de bébé

Nid d’ange, gigoteuse, turbulette

Forum chambre de bébé

Etre maman

Etre mère

Reprendre le travail après bébé

Maigrir après bébé

Baby blues

Dépression post-partum

Etre papa

Jeune papa

Congé paternité

Forum papa

Etre père

Mode Bébé

Vêtements de cérémonie pour bébé

Mode bébé automne hiver

Mode bébé printemps été

Vacances avec bébé

Vacances de Noël avec bébé

Vacances d’hiver avec bébé

Vacances de printemps avec bébé

Vacances d’été avec bébé

Les premières vacances de Bébé

Bébés de stars

Bébés de stars

Bébé Cadum : les finalistes

Vidéos people

Chroniques radio

Bébé mois par mois

Baptême de bébé

Peau de bébé

Vidéos bébé

Vidéos vaccinations et maladies de bébé

Vidéos prendre soin des yeux de bébé

Vidéos soigner bébé au quotidien

Vidéos réagir en cas d’accident

Vidéos prévenir les dangers du soleil

Vidéos allaitement

Vidéos poids, diversification, conseils pour bien nourrir bébé

Vidéos questions de mamans

Vidéos toilette de bébé

Vidéos favoriser le sommeil de bébé

Vidéos éveil de bébé

Vidéos bébé au naturel

Vidéos humour

Vidéos buzz bébé

Vidéos buzz enfant

Actualités People

Actualités People

Actualités People – Archives 2015

La maison des maternelles

Enfant & ado École Femme Recettes Santé Bébé Cadum La familiale Actu Astro La maison des maternelles Beauté Boutique Déco & DIY Vie pratique Nos services Jeux concours Gagnez un an de couches Je suis enceinte Forum Newsletter

Je certifie ne pas envoyer d’e-mail indésirable
Vidéo : comment choisir entre allaitement au sein et allaitement au biberon ?
L’allaitement mixte est le mode d’alimentation choisi par de nombreuses mamans. Néanmoins, il peut provoquer un syndrome peu évident à gérer, celui de la confusion sein ettétine  : habitué au biberon, votre bébé ne sait plus très bien téter. L’explication :le lait donné au biberon coule plus facilementque celui provenant du sein.Il arrive de manière continuealors que l’allaitement au sein fonctionne par flux. Ainsi, un bébé qui a connu le biberon peut devenir impatient face au sein de sa maman moins rapide. «  D’autant plus que le biberon propose en général une plus grosse quantité de lait que le sein , » souligne Martine Vergnol, consultante en lactation.
De plus, lorsque bébé boit au sein, il contrôle la quantité de lait qu’il veut boire. Il prend souvent des pauses pour respirer, puis reprend, jusqu’à ce qu’il n’ait plus faim et qu’il arrête de téter.  En revanche, au biberon, votre loulou boit en continu.Les parents encouragent souvent leur enfant à finir leur lait , et cela, même s’il rechigne. «  Ce n’est plus Bébé qui contrôle la situation. Il ne s’arrête pas quand il le décide, surtout tout petit». Face à ces messages contradictoires, Bébé peut vite se sentir perdu…
Et la confusion entre sein  n’est pas dépourvue de conséquences, comme l’explique Martine Vergnol : «  il est difficile pour Bébé de gérer l’alimentation au sein et au biberon. S’il s’habitue au biberon, il risque d’avoir du mal à repasser au sein. »Résultat : si bébé ne sait plus bien t&eacueacute;ter et prend moins le lait de maman, celle-ci en produira moins. «  Au bout d’un certain temps, cela revient à stopper la production de lait maternel  ».
Si vous êtes une maman qui a opté pour l’allaitement mixte à l’occasion de votre retour au travail, Martine Vergnol rappelle qu’il «faut profiter des moments passés avec bébé pour donner le sein. Ainsi, l’enfant associe sa maman aux tétées. Donner le sein le matin, en arrivant à lacrècheet le soir, avant de dormir…. Les week-ends, veillez à reprendre un rythme d’ allaitementau sein exclusif. Le lait artificiel et le biberon doivent être réservés uniquement aux moments durant lesquels la maman est absente ».
Si vous souhaitez pratiquer l’allaitement mixte en restant à la maison, Martine Vergnol conseille «  d’alternerbiberonet sein. Ainsi, votre enfant ne vous associera pas à la tétée  ».
Mettez moins de lait par biberon et ajoutez un biberon ou deux dans la journée.  «  Ainsi, les doses données ressembleront plus à celles délivrées par votre sein,» explique notre experte en lactation. Résultat : votre loulou risque de moins perdre ses repères.
N’hésitez pas à retirer légèrement la tétine de sa bouche, tout en la laissant en contact avec ses lèvres, pour que votre loulou puisse reprendre son souffle et vous faire comprendre s’il a toujours faim ou non. «  Comme au sein, c’est un moyen pour lui de gérer sa satiété , » continue Martine Vergnol.
Préférez unetétinede forme allongée, pas trop épaisse dès la base et très souple. Il n’existe évidemment pas de tétine identique au sein, mais ce choix permettra à Bébé de retrouver certaines sensations qu’il a avec le sein et de conserver une meilleure technique de succion.
Placez votre enfant enposition semi-assiseet soutenez son cou à l’aide de votre main. «  Ainsi, le liquide dans le biberon est horizontal et exerce moins de pression sur la tétine. Le flux est réduit, un peu comme celui du sein.  »
Mettez le biberon au-dessous du nez de votre loulou et attendez, comme pour le sein, qu’il attrape la tétine de lui-même. Veillez à ce qu’il l’ait bien en bouche pour éviter qu’il ne mâchouille le plastique de la tétine avec ses gencives.
Si votre bébé a plus desix mois , vous pouvez remplacer le biberon par une tasse à bec. Les risques de confusion sein tétine sont ainsi diminués.
Il n’y a pas que Bébé qui peut rencontrer des difficultés face à  l’allaitement mixte. Les mamans aussi peuvent être confrontées à des petits tracas, comme par exemple les montées de lait inopinées ou des engorgements.
«  Si vous êtes maman d’un bout de chou de moins de quelques mois, rester plusieurs heures sans donner le sein est souvent compliqué  » explique Martine Vergnol.  Alors, en reprenant le travail, il ne sera pas rare de sentir des montées de lait en plein milieu de la journée. Pour y faire face, notre consultante en lactation conseille aux mamans« detirer un peu de laitprésent dans la poitrine. Soit à la main si vous vous en sentez capable, soit à l’aide d’un tire-lait. Mais attention à ne pas vider le sein. Votre corps risque de croire qu’il s’agit d’une tétée et de continuer à produire autant de lait. Le corps s’habituera au fur et à mesure et produira moins fréquemment de lait et vider ainsi votre sein vous soulagera.  »
Autre cas de figure : la nuit. «  Si vous êtes une chanceuse et que votre bébé fait de très longues nuits, vous pouvez appliquer cette méthode pendant sonsommeil   ».
Au-delà des six mois de votre enfant, votre corps s’adapte plus facilement. Vous pourrez rester avec moins de difficultés, une journée sans crainte de montées de lait. Et en rentrant du travail, vous aurez tout ce qu’il faut pour offrir un bon petit repas à votre loulou.

quel lait pour allaitement mixte

Navigation secondaire

Accueil
Programme TV
Émissions
Vidéos
Documentaires
Participez

chaînes
1ère
france 2
france 3
france 4
france 5
france ô

franceinfo
l’info en direct
actualité des régions
actualité des outre-mer
francetv sport
culturebox
geopolis

jeunesse
zouzous
ludo
éducation
lesite.tv

nouvelles écritures
studio 4
IRL

services
francetelespectateurs
leclub
FAQ
aide et contact

L’INFO en direct

Législatives : quatre scénarios après la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle

LE SPORT en direct

Quatre Jours de Dunkerque : la passe de trois pour Démare ?

En ce moment
Ce soir
Demain soir
Retrouvez toutes nos applis

Apple Store

Google Play

Groupe

Histoire
Missions
Rapport annuel
Chiffres clés
Contribution audiovisuelle

Organisation

Conseil d’administration
Comité exécutif
Filiales & participations

Chaînes
Offre numérique
Audiences & satisfaction

International

Rayonnement international
Visibilité internationale
Coopération internationale
France Televisions worldwide

Actualités

Actus & coulisses
Prix & récompenses
Partenariats

Presse

Les Pressrooms
Communiqués de presse
Dossiers de presse
Contacts presse
Photothèque Pro
Francetv Preview

Programmes

Information & sport
Jeux & divertissements
Fiction
Documentaire
Animation
Musique & Spectacle vivant
Cinéma
Nouvelles écritures
Création

Création

Animation
Documentaire
Fiction

Actions

Ressources Humaines
Charte des antennes
Associations
Culture
Prospective
RSE et égalité : nos engagements
La Fondation

Francetélévisions & Vous

Rencontres téléspectateurs 2017
Jeux web & mobile
Le club des téléspectateurs
Nous contacter
Le conseil consultatif des programmes
Les médiateurs
Rejoignez-nous
Assister aux émissions
Réseaux sociaux
Archives historiques
Spécifications techniques
Venir à France Télévisions
Tous à la TNT
Règlements des jeux & concours
Appels d’offres

  
FORUM Les Maternelles
»
Allaitement
»
lait artificiel pour allaitement mixte
Citation:    Le sevrage     Passer du sein au biberon est une étape importante et délicate pour le bébé, pour que le sevrage s’effectue en douceur, il devra se faire lentement et progressivement. En remplaçant jour après jour pendant deux semaines environ, une tétée au sein puis deux, trois et quatre par un biberon. Commencer par la tétée la moins importante : celle du goûter par exemple. Dans ce cas, un comportement encore plus tendre est un des secrets de la réussite ! Les psychologues d’enfants nous ont en effet appris que le langage était un relais essentiel entre la mère et l’enfant, un pont de communication pour faciliter ce passage.L’enfant est extrêmement sensible à ce qu’il voit, à ce qu’il sent, à ce qu’il entend. S’il ne comprend pas exactement le sens des mots, il perçoit l’échange et la musique rassurante de la voix qu’il connaît. Contre-indicationsAvant de commencer le sevrage il faut savoir que certaines époques  sont contre-indiquées au changement d’alimentation : percée d’une dent, grosse chaleur, maladie, épidémie… Ces conditions risquent de rendre l’enfant plus fragile et moins bien le préparer à une modification de son alimentation. Les conseils de votre pédiatre seront les meilleurs garants d’un sevrage à commencer et à bien mener. Comment procéder ?Comme annoncé plus haut, le sevrage doit se faire progressivement. Un sevrage immédiat et brutal peut provoquer des troubles digestifs et affectifs chez le bébé. De la quantité de lait de la mère et de son temps dépendront la durée du sevrage. – La mère à peu de lait et elle est pressée de sevrer : elle doit remplacer chaque jour une tétée par un biberon. – La mère n’est pas pressée ? Elle doit consacrer deux semaines au sevrage en procédant de la manière suivante : un jour sur deux, supprimer une tétée, en commençant par les tétées du milieu de la journée, et en finissant par celle du matin et celle du soir. En procédant de cette manière le sevrage prendra une quinzaine de jours. – La mère veut sevrer mais elle a encore beaucoup de lait. Pour éviter les seins engorgés et douloureux, elle peut : – soit remplacer en dix ou quinze jours cinq tétées par cinq biberons, puis continuez à allaiter à la sixième tétée, le matin, pendant trois ou quatre semaines. – soit laisser passer quatre ou même cinq jours entre chaque suppression nouvelle de tétée.Le sevrage durera ainsi environ un mois. C’est long, mais préférable à un sevrage rapide qui, chez une maman qui a beaucoup de lait, risque de poser des problèmes, l’arrêt de la lactation se faisant lentement.N’hésitez pas encore une fois à prendre l’avis de votre pédiatre. Quel lait choisir ? Le mieux est encore de remplacer les tétées par des biberons de lait maternel. Sinon, entre le lait de vache frais ou industriel ? Il vaut mieux le lait industriel, il y a trop de différences entre le lait maternel et le lait de vache frais.Quelle quantité de lait ? Les quantités à donner dépendront évidemment de l’âge du bébé. Précautions Il est important de se rappeler que le sevrage n’est pas qu’un changement de lait pour l’enfant, c’est aussi une modification de ses rapports affectifs. Il faut éviter au bébé durant cette période d’amplifier ses tourments :- éviter les trop longs déplacements, voyages par exemple.- évitez les séparations  trop longues – retardez les éventuels déménagements et autres dérangements pouvant troubler un peu plus l’enfant.. Psychologiquement le sevrage brusqué est une épreuve qui peut laisser des traces chez le bébé. Beaucoup d’attention, de douceur et de tendresse seront nécessaires durant cette période délicate
Aller à :

Comment ça marche ? Donnez votre avis sur le site Zouzous. Participez à l’enquête ! Appels à témoins J’ai un problème Appels à témoins Questions de parents Boîte à idées Entre nous Adoption Infertilité La décision Législation et démarches Nutrition Santé Préparation à l’accouchement Psychologie Prématurité Multiples Après l’accouchement Accouchement Etat-civil Développement psychomoteur Santé Puériculture Psychologie & comportement Eveil et stimulation Alimentation au quotidien Allaitement Diversification alimentaire Obésité Types d’aliments Education Psychologie et comportement Développement Justice Fratries Société Pré-ados, ados Hôpital Dents Ophtalmologie Pathologies Prévention Propreté et hygiène Sommeil Suivi médical Apprentissages Pas comme les autres Problèmes Scolaires Vie scolaire Contraception Psychologie & vie quotidienne Sexualité Côté femmes Côté hommes Société Côté femmes Côté hommes Lecture Activités pédagogiques Activités culturelles et artistiques Jouer Nature Sports Vacances Multimédia Bain Dormir Langer Lunettes Manger Marcher Mode Porter Bébé Rouler Saisons Sécurité Sièges Autrement Côté mère Côté père Droits et démarches Mode de garde et organisation Psychologie et Vie de famille Générations Séparation, divorce et recomposition Assistantes maternelles Grossesse et accouchement Justice Petite enfance, santé Animaux Entre vous Messages privés

  
FORUM Les Maternelles
»
Allaitement
»
lait artificiel pour allaitement mixte
LES OFFRES DU GROUPE
La 1ère
France 2
France 3
France 4
France 5
France Ô
Pluzz
Pluzz VàD
leclub francetv

franceinfo
francetv sport
Culturebox
Geopolis
Ludo
Zouzous
francetv education
Nouvelles Ecritures
IRL
Studio 4
EUROVISION 2017 –
SAMEDI 13 À 20.55
FRANCE 2
DU 14 AU 30 MAI
PROGRAMMATION SPÉCIALE
21:00
Documentaire
20:50
Documentaire
20:55
Documentaire
LE MEILLEUR DE LA VIDÉO POUR TOUS ET POUR CHACUN
1 MILLION DE J’AIME POUR FRANCE 3 !
Meeting de l’air de la Base Aérienne 106
Le baroque des Lumières et De Watteau à David au Petit Palais
Bonjour, Bébé a depuis 2 semaines un allaitement mixte (sein matin et soir et 3 bib de lait en poudre la journée). A la PMI on m’a conseillé de prendre un lait HA, ce que j’ai fait malgré le prix. Je suis passée ensuite à un lait « standard » moins cher en grande surface de marque assez connue (GUIGO* pour ne pas la citer) en prenant celui « en relais d’allaitement maternel » : bébé n’a eu aucun souci ! Je n’ai noté qu’une dilution du lait un peu + diffcile (il faut vraiment secouer le bib) et des régurgitations un peu + importantes… mais bébé tolère bien le changement! Je pense continuer à prendre cette marque mais je serai très intéressée de savoir ce qu’on vous a conseillé et quels ont été vos expériences en la matière! Moi j’ai eu l’impression d’être lachée dans la jungle, avec des conseils tous contradictoires : PMI, médecin généraliste, sans compter le rayon du supermarché où on est vite perdu tellement y’a le choix!
déjà, il serait interessant de connaitre l’age de ton bébé^^ moi, je n’ai jamais pris de lait HA, ma puce avait 5 mois et on commencait la diversification quand j’ai choisi de passer à l’allaitement mixte. J’ai demandé au pédiatre conseil sur le lait. Il m’a conseillé de prendre un relai, et m’en avait cité deux, dont le même que toi, que j’ai choisi. Du coup, vu qu’elle l’accepte (elle est a trois tétées et trois bib par jour), je ne compte pas changer de lait pour le moment, ou si j’en change, ca sera quand j’aurais fini l’allaitement, pour prendre le même lait, mais pas en « relai ».Je pense que si ton bébé l’accepte, il vaut mieux le garder, parce que je ‘ai l’impression que tout le temps changer de lait n’est pas bon pour leur estomac qui doit a chaque fois s’adapter a une composition différente, sans compter le gout,… J’ai aussi remarqué qu’il est pas top pour mélanger ce lait, mais je pensais que c’était pour tous les laits comme ça^^
Bonjour, Bébé a depuis 2 semaines un allaitement mixte (sein matin et soir et 3 bib de lait en poudre la journée). A la PMI on m’a conseillé de prendre un lait HA, ce que j’ai fait malgré le prix.le lait HA est purement markéting tu peux t’en passer, car les aplv (allergies) se foutent un peu du HAJe suis passée ensuite à un lait « standard » moins cher en grande surface de marque assez connue (GUIGO* pour ne pas la citer) en prenant celui « en relais d’allaitement maternel » : bébé n’a eu aucun souci ! Je n’ai noté qu’une dilution du lait un peu + diffcile (il faut vraiment secouer le bib) et des régurgitations un peu + importantes… mais bébé tolère bien le changement! Je pense continuer à prendre cette marque mais je serai très intéressée de savoir ce qu’on vous a conseillé et quels ont été vos expériences en la matière! Moi j’ai eu l’impression d’être lachée dans la jungle, avec des conseils tous contradictoires : PMI, médecin généraliste, sans compter le rayon du supermarché où on est vite perdu tellement y’a le choix!
tu compte sevrer bébé? tu reprends quand le travail.? et bébé à quel age?
arwenn, certains disent que c’est le lait relai qui est marketing, et le HA « protegerait » d’autres allergies qui les PLV…Du coup, comme on entend pleins de discours différents sur ce qui est util ou pas, on ne sait plus quoi faire…
Pour info bébé a 3 mois et demi et je ne sais pas encore quand je vais le sevrer « complétement ». Je reprends le boulot dans 2 semaines et je vais essayer de lui donner toujours le sein matin et soir. Ravie d’apprendre que le lait HA est purement marketing, vu le prix… Je vais rester avec le lait relais que j’ai cité car s’il convient à mon bonhomme pas de raison de changer! Mais j’ai été très surprise et limite perdue tant la quantité de témoignage et de conseils diverges… j’image la lutte quand on change sans arrêt jusqu’à trouver le bon!
arwenn, certains disent que c’est le lait relai qui est marketing, et le HA « protegerait » d’autres allergies qui les PLV…Du coup, comme on entend pleins de discours différents sur ce qui est util ou pas, on ne sait plus quoi faire…
il existe bien trop de protéines dans le lait de vache pour toute les retirés seul les laits sans lactose sont vraiment utile, le reste c’est du lait de vache point, que se soit ha, anti régurgitation ou autre, c’est simplement marketing comme les laits de croissance il faut appeler un chat un chat et un chien un chien le lait artificiel = lait de vache ‘trafiqué’ pour que nos enfants puissent le boire sinon il ne pourrait pas (indigeste sans modification)les laits relais ouaiii j’veux bien mais franchement, vous cassez pas la tete prenait un lait sans chichi le plus simple possible (le moins trafiqué sera le meilleur pour bébé)
Bonjour, Mon médecin m’a également conseillé du lait HA en vue de commencer un allaitement mixte, mais je ne comprends pas bien son insistance car il n’y a pas de cas d’allergie dans la famille. Je n’ai pas vraiment compris non-plus combien de temps il fallait utiliser le lait HA avant de passer à un lait non-HA. Tout ça n’est pas très clair. Pour mon premier enfant (qui a aujourd’hui 3 ans) j’étais passé du lait maternel à un lait 1er age bio (BAB*BIO) choisi un peu au pif qui n’avait posé aucun problème…mais à force d’entendre des conseils sur tout, j’en finis par ne plus savoir quoi penser. Ca m’embête car je tenais à donner du lait bio et ça n’existe pas en version HA. Du coup je continue d’allaiter (mon bébé a 3 mois et demi), et ça marche bien même si je trouve ça parfois contraignant, et si une partie de mon entourage m’encourage à arrêter… A force de trop réfléchir on se fait des nœuds au cerveau et ne ne sait plus choisir. Je sature des conseils de la famille, du médecin, des amis, d’internet…je suis perdue! Au fait quel est le prix du lait HA? http://blerdecoco.over-blog.com/
moi je dis pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, si tu peux continuer d’allaiter n’hésite pas sinon tu fais comme pour le premier le bio sera bien meilleur pour bébé que le non bio
Marie Thirion dit que le lait HA est  conseillé en relais de l’allaitement quand il n’y a aucun antécédents d’allergies et un hydrolysat style pepti junior en cas d’antécédents d’allergies.mais je ne parviens pas à retrouver un article discutant l’intérêt d’administrer des laits ha. +1 pour le bio et l’allaitement
oui, et moi qui ai des allergies (guepes, poils de chat, un médicament), on ne m’a jamais conseillé de prendre un HA… Ou alors c’est valable que pour les allergies alimentaires?
justement pupucenoni le HA serait pour les bb sans antécédents d’allergie d’après ce que dit marie thirion, ça serait le lait relais de l’allaitement maternel et non pas un lait pour les risques d’allergie comme il est le plus souvent présenté. Comme les protéines de lait sont cassées il doit être plus digeste qu’une préparation pour nourisson classique en cas d’allaitement mixte ou sevrage
bon bin mon pédiatre et moi on a tout faux alors??? Erf, vais pas encore lui changer de lait maintenant. Elle a pas de soucis avec celui-là, donc bon…
Merci deborette8476 pour cette information : j’avais lu l’excellent livre de Marie Thirion avant la naissance de mon 1er bébé mais je n’avais pas  relevé cette histoire de lait HA. Donc je vais démarrer avec du lait HA tant que je fais de l’allaitement mixte, et j’enchainerai sur du lait bio ensuite… Reste à savoir quand je commence à introduire des biberons! je pense que ce serait bien maintenant (je m’essouffle un peu côté allaitement) mais j’ai du mal à franchir le cap!
pupucenoni si le lait que tu prends va bien aucune raison, d’en changerblerdecoco, elle en parle sur son site internetwww.santeallaitementmaternel.comtu veux arrêter l’allaitement parce que c ton choix ou celui des autres ? arrêter parce que qqu’un ou plusieurs personnes t’y pousse est une mauvaise raison arrêter parce que c ton choix et tu n’a pas à te justifier hein, c une raison valablesi tu as des difficultés à franchir ce cap est ce parce que tu culpablises? il faut y aller très progressivement, je pense que tu devrais déjà réfléchir à quel moment cela te pèse pour supprimer une tétée et la remplacer par un biberon

quel lait pour allaitement mixte

Home »
Allaitement»Reprise du travail en allaitement mixte
Reprise du travail en allaitement mixte

PostedbyVéronique Darmangeaton 16 Mai, 2009 inAllaitement ,Allaitement et Travail ,allaitement mixte ,Difficultés ,Vie de famille|408 comments

ArchivesArchives

Sélectionner un mois
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
août 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010
septembre 2010
août 2010
juillet 2010
juin 2010
mai 2010
avril 2010
mars 2010
février 2010
janvier 2010
décembre 2009
novembre 2009
octobre 2009
septembre 2009
août 2009
juillet 2009
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009
décembre 2008

Copyright ©
2008-2017 | A tire d’Ailes – Consultante en lactaction
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques et de partage sur les réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok En savoir plus
Ca y est, vousreprenez le travailet vous avez choisi de poursuivre l’allaitement de votre bébé chéri. Petit souci : vous n’avez pas la possibilité de tirer votre lait au travail, vous n’avez pas de bureau, il n’y a pas d’infirmerie et votre patron adoré ne souhaite pas vous laisser son bureau deux fois un quart d’heure dans la journée… Vous décidez donc de faire unallaitement mixte: votre bébé tétera à volonté quand vous serez avec lui et prendra des biberons de préparation pour nourrisson en votre absence.
Il est aussi possible que vous tiriez du lait au travail ou à la maison mais quela quantité soit insuffisante , vous complétez donc avec une préparation pour nourrisson.
Ce sujet est très courant dans la vie des femmes mais il est peu abordé sauficiet un petit peulà.
Comme vous n’avez jamais donné de lait en poudre, une question devant laquelle on peut se sentir très bête :quel lait choisir? Il faut savoir que les normes sont les mêmes pour tous et que donc tous les laits premier âge se valent à peu de chose près, vous avez doncle droit de choisir la marque la moins chère . Si votre enfant ne le supporte pas bien, il faut voir avec sonmédecinquel lait sera le plus approprié dans son cas.
Quellequantitédonner ? Vous pouvez regarder les indications sur la boite, cela vous donnera un ordre d’idée. Il faut savoir qu’un bébé allaité prend en moyenne800 ml de lait maternel par 24hentre un mois et six mois. Si vous divisez par le nombre de repas, cela peut aussi vous donner un ordre d’idée. Pensez également à faireboire le biberon lentement(cela doit durer environ vingt minutes). En effet, au sein, un bébé a plusieurs mouvements de succion pour une déglutition ; au biberon il doit déglutir à chaque mouvement de succion, il a donc tendance à boire beaucoup trop vite et doncbeaucoup trop .
Quelles sont les précautions à prendre pour que cela se passe au mieux ? Si vous souhaitez pouvoir poursuivre votre allaitement, il vaut mieux attendre d’avoir unelactation bien installéeavant de commencer l’allaitement mixte. Mais si vous reprenez le travail après le congès maternité légal, il n’y a pas de problème. Ceci dit, plus on commencetard , mieux cela se passe.
Au début, vous devrez faire attention auxengorgements . Votre corps est habitué à produire du lait pour un bébé qui tète régulièrement, donc une première journée sans votre bébé risque de provoquer un engorgement. Vous devez donc prévoir detirer un tout petit peu de laiten cours de journée, juste pour soulager les seins. Vos seins vont s’habituer et dans quelques joursvous n’aurez plus besoin de le faire . Plus votre bébé est âgé, plus vos seins s’habituent rapidement. Si dès le début, vous avez une lactation très importante, vos seins mettront plus de temps à s’habituer à ce nouveau rythme. Prévoyez descoussinetsd’allaitement ou desLilypadzet évitez les vêtements unis car il est possible que vousperdiez un peu de lait …
Pour certaines mamans dont la lactation a toujours tendance à être un peu «  juste « , il va falloir faire attention pourmaintenir une lactation suffisante . Le risque étant qu’elle diminue plus rapidement que ce que vous souhaitez… Pour ces mamans,deux tétées par 24h sont en général insuffisantespour maintenir une lactation, il faut en garderun minimum de trois , ce qui est assez facile : une le matin, une quand vous retrouvez votre bébé, une le soir au coucher. Il faut donc prévenir la personne qui garde votre bébé dene pas le nourrir dans les deux heures qui précèdent votre retour , pour qu’il puisse faire une bonne tétée. Garder unallaitement à la demandequand vous êtes avec votre bébé reste la meilleure solution pour maintenir la lactation. Ce qui veut dire que votre bébé sera complètement allaité le week-end par exemple, cela permet de bien relancer la lactation toutes les semaines.
Enfin, certains bébésrefusent le lait en poudre , dont le goût est nettement moins bon que celui du lait de maman…
Cependant, un allaitement mixte bien conduit peut dureraussi longtemps que vous le souhaitez .
Etvous , comment s’est passé votre allaitement mixte ?
bonjour
j’ai introduit le lait en poudre il y a 1 semaine pour mon fils de 8 mois car j’ai eu une petite baisse de lactation…qui a d’ailleurs repris de plus belle ..Etant à la creche et mangeant 1 fois sur 2 il m’a ete conseillé de lui donné du lait en poudre au cas où…du refus au debut ,mais il s’est finalement accomodé et boit normalement de petites quantités qu’on lui donne (surtout pas moi).En effet je souhaite poursuivre mon allaitement le plus lgtps possible..1 tétée le matin et le soir et je tire mon lait 2 fois/jrs au boulot environ 240ml au total que je fournis à la creche…mais ma crainte est qu’il finisse par preferer le lait en poudre …car pour moi l’allaitement c’est du pur bonheur !!!
@Myriam
Habituellement, les enfants continuent à préférer le lait de leur maman car il est bien meilleur au goût. Si votre lactation est bien repartie et que vous savez que votre bébé accepte le lait en poudre, vous n’êtes pas obligée de lui en proposer. Il n’en prendra alors que si la crêche n’a pas assez avec votre lait…
Bon courage !
Merci veronique !!
c’est ce que je me suis dit …au moins en cas d’absence prolongée il ne mourra pas de faim ..d’autant qu’il commence à apprecier les fruits et legumes donc je pense qu’il aura suffisamment de lait ..je cintinuerai de tirer mon lait au travail…tant que je le pourrai !! je reprends en septembre à temps plein …ça risque d’etre moins evident !! mais d’ici là il mangera mieux !!
merci encore !!
bonjour
je vie aussi un grand probleme avec ma fille de 4 mois et demi qui refuse de prendre son bib avant elle ele prenait sans proleme et au bout d un mois elle a degouter j ignore la cause .je reprends le travail dans quelques jours quoi faire??
@Jihane
A priori, je dirais : rien !
Elle va très bien se rendre compte que si elle veut manger en votre absence, elle devra prendre son biberon. Moins elle sentira de pression et mieux cela se passera !
Bonjour,
J’allaite et tire-allaite ma fille de 8 mois et demi, mais là je n’en peux plus de tirer matin et midi pour de faible quantité (il faudrait 3 bib de 140ml (=420) et je ne fourni plus que 200 à 300 ml difficilement).
Que donnez à ma pitchounette ? du lait en poudre 2ème age ? du lait « liquide », des laits végétaux ? des ptits suisses, yaourts ou du fromage ?
@Véro22
Ce que vous fournissez est déjà très bien. Cependant, je comprends votre lassitude… Vous pouvez lui proposer soit du lait 1er âge (jusqu’à un an puis du lait 1/2 écrémé normal), soit des laitages yaourts ou petits-suisses normaux ou bien du fromage. Pour la quantité, vous pouvez la laisser choisir ce qu’elle souhaite manger, elle se régulera toute seule.
Bon courage !
Bonjour Véronique,
Pourquoi préconisez vous du lait 1er âge pour un enfant de 8mois ?
Bien à vous.
Maïlys
@Maïlys
Parce que le lait 2e âge contient trop de protéines.
Merci ! Bon à savoir ! Je commence depuis 4jours avec un complément après la tété du soir … Elle me prend entre 60ml Et 180ml Ca dépend des jours … Mais j’ai pris du Nan Evolia 2Â 8 mois , je pensais ne pas me tromperMerci encore !
mille mercis pour toutes ces infos qui me confortent dans ma décision : je reprends le boulot dans 4 jours avec un allaitement mixte
la séparation sera ainsi moins difficile
@Chtitie
Je suis contente de pouvoir vous aider 😉
Bon courage !
Bonjour,
maman comblée d’un bébé de 4 mois, je reprends le travail dans 4 semaines et ai opté pour un allaitement mixte (lait artificiel+2 tétées soir/matin). Je m’inquiète de la coexistence des 2 modes d’alimentation différents: comment concilier l’allaitement à la demande et l’alimentation au bibi à heures (grosso modo) fixes. J’ai peur que s’il tête une nuit un peu plus que d’habitude il perde son rythme alimentaire le lendemain en ayant moins faim, ce que je voudrais eviter pour ne pas mettre en difficulté la nounou. Comment avez-vous mené les 2?
@Stephy
Deux tétées par 24h, c’est souvent insuffisant pour maintenir la lactation. Donc des tétées de nuit seraient plutôt une bonne chose 🙂 .
Ce n’est pas parce qu’il tètera la nuit qu’il perdra le rythme la journée.
Je pense que le mieux c’est encore d’essayer 😉 .
Merci de votre réponse, je vais essayer de lui redonner le sein la nuit au lieu du bibi car effectivement ma lactation semble baisser à vitesse grand V. J’angoisse un peu de ne pas tenir le rythme question fatigue, mais bon j’ai encore du temps devant moi pour voir ce que ça donne. Merci de vos conseils 🙂
Bonjour,
Mon bébé a 3 mois. Je reprends le travail dans 15 jours et je souhaite poursuivre mon allaitement. Je ne pourrais pas tirer mon lait sur mon lieu de travail donc je vais opter pour un allaitement mixte. Dois-je commencer à supprimer les tétées prises pendant mes futures horaires de travail avant la reprise (pour éviter des fuites et un engorgement sur mon lieu de travail) ? Cela ne risque-t-il pas de diminuer ma lactation ? MERCI.
@Cécile
Si vous avez une lactation très abondante, vous pouvez commencer à diminuer les tétées. Sinon, vous pouvez tout simplement allaiter votre enfant à la demande quand vous êtes avec lui et il prendra des biberons en votre absence.
Que pensez vous des laits relais pour débuter le sevrage en vue d’une entrée en crèche ? (je précise que je poursuivrai l’allaitement matin, soir et nuit). Ces laits relais sont ils mieux que les laits classiques 1er age ou est ce du marketing supplémentaire ? Merci !
bonjour!
j’allaite mon fils depuis sa naissance, il a 3 mois. je reprends le travail dans 1 mois. je souhaiterais continuer à allaiter mais je ne pourrais pas tirer mon lait pendant mes 2 jours de travail (je reprends à mi-temps). Je prévois de tirer mon lait les jours où je ne travaillerais pas et donner ce lait à la nounou . Pour maintenir ma lactation, la tétée du matin et du soir sont elles suffisantes?
@Campocasso
Je vous suggère de garder au moins trois tétées par 24H.
Bonjour,
J’aurais aime savoir comment vous avez finalement gere votre reprise a temps partiel sans pouvoir tirer votre lait au travail?
Je suis moi-meme dans le meme cas de figure: ma fille a 4 mois, je reprends 2 jours et demi par semaine dans 10 jours, je pensais au depart passer a l allaitement mixte en gardant 2 tetees par jour sur 5. J ai deja remplace la tetee de 17h par un bib de LA, qu elle accepte pas trop mal… Je pensais passer a un deuxieme bib a partir de ce we. Mais ca me contrarie de donner le bib moi-meme qd je ne travaille pas, et je commence a avoir un peu d engorgement. On m a dit qu il etait difficile de donner 5 teteees les jours de repos et 2 tetees les jours de travail, pour le maintien de la lactation et aussi les risques d engorgement.
Pouvez vous me dire ce que vous avez finalement fait et comment cela s est passe?
Merci!
Bonjour Véronique
Merci pour ce site qui est une vraie mine d’or. A partir de quel âge considère t on que la lactation est bien établie ? Qu’est-ce qui distingue une lactation abondante d’une lactation normale ?
Merci
@Aurelia
Normalement à un mois la lactation est bien établie.
Quand on a une lactation abondante, les seins s’engorgent facilement, le bébé déglutit en général très vite au sein. Quand la lactation correspond simplement aux besoins du bébé, celui-ci peut déglutit paisiblement au sein et vous ne faites pas un engorgement dès que votre bébé décale un peu son heure habituelle de tétée.
Bonjour veronique, tout d’abord super tes conseils.
Je reprends le travail semaine prochaine et je tire allaite mon bébé de 3 mois. Je tire 3 fois par jour dont une fois le midi mais je ne pourrai pas le faire sur mon lieu de travail . Je pensais à l’allaitement mixte pendant la garde avec la nounou. Ma question est comment me conseille tu de supprimer le tirage de midi? Sachant que j’ai les seins qui s’engorgent vite….et j’ai mal.
Dois je d’ici ma reprise tirer juste pour me soulager le midi? Et ainsi supprimer ce tirage progressivement? Merci d’avance
@Laetitia
Le risque en supprimant le tirage du midi, c’est que la lactation ne se maintienne pas… Si vous voulez supprimer ce tirage, oui vous pouvez juste soulager le midi pour que vos seins s’habituent progressivement. Bon courage !
Bonsoir,
Ma fille va avoir 8 mois demain, elle est toujours allaitée…
Nos avons commencé les purée et les compotes depuis déjà 2/3 mois. Et boit mon lait que je tire quand je travaille. Mais depuis quelques jours j.ai l.impression de tirer bien moins qu.elle ne boit (50/100) a chaque tirage et elle boit plutôt entré 120 et 170!
Mon mari aimerai que je passe à un allaitement mixte, pensez vous que je puisse remplacer la tétée du matin et du goûter par un laitage quand je suis au travail?
Merci de votre retour
@Marie
Oui à son âge sans problème !
Bonjour Véronique
Je viens vers vous pour des petits conseils…
Je vais bientôt reprendre le travail, je n’ai aucune possibilité pour tirer mon lait mais j’aimerais conserver la tétée du matin et du soir pour ma fille.
Le problème est que je suis postée, soit du matin soit du soir et le w-e (1 sur 3) je fais matin et soir avec une coupure l’après-midi.
Je voudrais savoir si il est possible de faire un fois le matin ou une fois le soir selon mes postes sans forcément faire à la demande lors de mes jours de repos…?
(Exemple: lundi mardi mercredi que la tétée du soir et jeudi vendredi que le matin et le w-e matin et soir)
Ma lactation va-t-elle se tarir ou s’adapter sachant que j’ai depuis le début toujours eu pas mal de lait?
Ma fille a 3 mois et cela fait déjà un mois que je fais du mixte. Elle supporte bien les bib’ et a un très bon réflexe de succion.
Ce matin j’ai mis en place un bib à la place d’une tétée tout c’est bien passé.J’ai juste le sein un peu engorgé malgré que je l’ai tiré manuellement.
D’avance merci pour vos conseils….je suis un peu perdue
@Bérengère
Il y a de forts risques pour que votre lactation ne tienne pas en faisant ça. Mais vous pouvez essayer et vous verrez bien. Bon courage !
Bonjour; et merci pour ce site précieux que je découvre!
J’allaite exclusivement mon bébé de 7 semaines; dans 4 semaines je reprends le travail (je travaille 3,5 jours /semaine) et je pense passer à un allaitement mixte.
Combien de temps avant la reprise du travail dois-je commencer à proposer le biberon de lait artificiel, pour que cela se fasse en douceur?
Bonjour,
merci pour ce site complet : articles, témoignages et revue de presse. Cela m’a beaucoup aidé depuis la naissance de ma fille qui a aujourd’hui presque 5 mois.
Je l’ai allaitée exclusivement jusque 4 mois et demi. Son papa lui a donnéà plusieurs reprises des biberons de lait maternel (et parfois infantile) à partir de ses 3 mois afin de l’habituer. C’était laborieux : d’abord refus du biberon puis recherche de la bonne tétine, de la température (corporelle).
J’avais prévu de l’allaiter exclusivement même après la reprise du travail. Ce qui n’a pas été possible malgré le soutien, parfois ambivalent, de la crèche.
J’ai tiré mon lait pendant l’adaptation (les premiers 15 jours avec un seul repas) et une semaine avant ma reprise soit 3 semaines en tout. Mais en milieu de la dernière semaine nous sommes passées au lait infantile.
Ma fille buvait peu à la crèche (moins de 40ML) car le biberon se refroidissait vite (surtout avec du lait maternel), ce qu’elle n’approuvait pas du tout. Cela nécessitait de réchauffer 3 fois le biberon… et puis elle était en pleine adaptation et séparation. Les assistantes m’ont appelé 3 fois pour que je la récupère avant l’heure déterminée car elle ne buvait pas et ne dormait pas. Grosse pression… Je stressais pour ma reprise, car je travaille loin de chez moi.
Au cours de la2ème semaine, ma fille a eu la bronchiolite nécessitant que je la garde, mais entrainant une perte d’appétit et donc des tétées courtes mais très fréquentes.
Quand nous avons commencé la 3ème semaine (1 semaine avant la reprise), je tirai 2 à 3 fois 60 ML par jour. En milieu de semaine, quand j’ai récupéré ma fille j’avais à peine de quoi la satisfaire pour la tétée de retrouvailles (elle avait faim !!! mais moi j’avais tiré comme si elle avait pris 2 repas) sans parler de la tétée du soir surement trop proche de la tétée de retrouvailles. J’ai du moi-même la compléter avec du lait infantile, ce qu’elle n’a pas refusé au contraire car elle avait très faim j’ai associé la tétée après le biberon. (Les quelques essais antérieurs de biberon avaient été un échec total). Pour ma lactation, le tire-lait ne stimule pas du tout comme la tétée. Mais je me suis dis : la crèche donnera le lait infantile et je garderai mon lait pour la tétée de retrouvailles et du soir et du matin.
Pour le lait, nous avons d’abord essayer du lait type gallia et milumel mais elle n’en voulait pas une goutte, la sage femme nous a conseillé le lait HOLLE qui est bio et se rapproche plus du lait maternel … et en effet après quelques biberons peu consommés, elle boit bien ses biberons.
Je suis très contente du déroulement et d’avoir eu 3 semaines pour l’adaptation et pour moi et pour ma fille. Je ne me sens pas frustrée et je vais voir pendant les prochaines semaines comment ma fille régit à tout cela : nouveau rythmes, nouvelles habitudes.
Je vous raconterai la suite ! Reprise du travail lundi !
@Florence
Merci pour ce témoignage ! On attend la suite 🙂
quelques nouvellesaprès maman au travail etcrèche à temps plein .
La reprise du travail s’est faite naturellement, je n’ai pas eu la sensation d’être partie, à part la course effrénée pour être à l’heure le soir à la crèche et un besoin joyeux de vouloir vite retrouver ma fille.
L’allaitement se passe bien même si la 1ère journée j’ai frôlée l’engorgement, les jours suivants j’avais pris mon tire lait manuel mais pas besoin de tireret ma fille a largementpour la tétée de retrouvailles et du soir et du matin.
Pour le biberon, le vendredi elle n’avait pris que 90 ml dans la journée à la crèche (60 + 30) se jetant sur le sein à la maisonnous avons donc continué le we à donner le biberon midi et gouter en terminant avec le sein à chaque repas (à sa demande et pour stimuler la lactation)et elle buvait très bien ses 90 ml à chaque repas. La semaine à la crèche a donc commencé par des biberons de 90 par repas puis 120 pour l’instant. Le soir, la tétée de retrouvailles est parfois très rapide (5 min) mais celle du soir dure 15 à 25 min avec du « rab » selon sa demande (et en début de semaine la nuit O-o) mais il faut le temps que bébé s’adapte à ces changements de rythme…
Je suis très contente de cet équilibre, nous allons attendre un peu (10-15 jours je pense) pour la diversification pour ne pas trop introduire de nouvelles choses en même temps même si elle est très en demande de découvrir ce qu’il y a dans nos assiettes.
@Florence
Bravo ! Et merci pour ce témoignage très encourageant pour les autres mamans !
Bonjour,
Merci pour ce site complet…!
J’ai une petite fille de tout juste 4 mois.
Elle a eu des soucis de poids pendant son troisième mois, elle n’avait pris que 100g. Le pédiatre nous a conseillé de la compléter, chose que l’on a faite avec mon lait dans un premier temps jusqu’à ce que j’écoute mon stock. Puis l’on s’est aperçu qu’elle ne tetait pas efficacement à mon sein et j’ai donc du tirer mon lait pour qu’on lui donne au biberon et la compléter avec du lait artificiel.
Malheureusement ma lactation baisse de plus en plus et je ne sais plus quoi faire car je souhaiterai garder cette petite partie de ses repas au lait maternel…
J’ai pris un congé parental pour allaiter exclusivement mon bébé… Il a bientôt 6 mois (et plus de 8kg) et je tente de tirer mon lait pour continuer après l’entrée en crèche dans deux semaines mais je n’y arrive pas… Pas motivé d’avoir ce rapport avec cette machine qui m’avale le téton, je ne tire pas suffisamment de lait (mon petit est capable d’avaler des biberons de 200ml de lait maternel) et ça me gâche le plaisir de donner la tétée a mon petit bout !!!
Je cherchais donc une solution et je suis tombée ici… Et quel bonheur, quel soulagement, une solution existe… Alors une énorme MERCI pour votre travail, votre écoute et votre gentillesse…
Je vais sûrement m’équiper pour proposer un biberon de lait artificiel (voir s’il le tolère bien) et préserver le maximum de tétées et continuer a profiter… Je viendrais partager mon expérience en attendant je vous enregistre dans mes favoris 😉
@Amandine
Merci à vous de votre enthousiasme 🙂
bonjour,
ce site est super et très rassurant car j’ai quelques difficultés pour le sevrage de mon fils de 3 mois… qui refuse obstinément le biberon depuis plus de 2 semaines à la maison !
j’ai même repoussé ma reprise de 2 semaines car j’avais peur qu’il ne soit pas « prêt » avec les biberons… (j’ai la chance d’avoir une directrice très compréhensive !)
mais ça n’a rien changé ! mon fils refuse toujours de prendre le biberon entier à la maison : il ne prend que 30 ml maxi en 1h dans les pleurs !! avec papa ou maman…
on a maintenu l’adaptation chez la nourrice comme si je devais reprendre pour garder un « ultimatum », autant pour lui que pour moi. chez elle, il a pris difficilement ses biberons mais avec plus de succès qu’à la maison ! mais les tétées à la maison lui restent quand même indispensables alors que je pensais arreter l’allaitement rapidement.
je prends donc la voie d’un allaitement mixte pour l’instant avec 3 tétées (matin, 18h et 21h) et des biberons en journée quand il va chez la nounou. mais l’essai des biberons à la maison en journée n’est malgré tout pas concluant : mon bébé ne comprend pas pourquoi je lui refuse la tétée alors que je suis là et ce n’est pas facile à vivre pour moi et mon mari, à qui je mets la pression pour qu’il « arrive » à donner les biberons…
lire vos articles m’ont permis de relacher la pression et réaliser qu’un allaitement mixte est réalisable donc MERCI !
j’avais l’impression d’avoir « raté » quelque chose car pour mon ainé, cela ne s’était pas passé de la même façon du tout… je savais que chaque grossesse était différente, chaque accouchement aussi et maintenant je peux dire que chaque allaitement aussi !
@Sophie
Oui chaque allaitement est différent et vous n’avez rien raté ! C’est juste un bébé qui sait ce qu’il préfère et le fait comprendre…
Je vous dirais bien de laisser tomber les biberons à la maison pour le moment jusqu’à ce que cela se passe bien avec la nounou. Dans quelques temps vous pourrez réessayer à la maison.
c’est ce qu’onfait ce we ! on va lui laisser le temps étant donné que je reprends dans 15 jours et puis on verra comment on adapte l’organisation s’il n’est pas pret !
merci beaucoup et continuez comme ça !
Bonjour,
Merci pour tout ces témoignages, ca rassure beaucoup de voir que d’autres ont réussi. C’est toujours très émouvant de voir les mamans parler de leur allaitement: c’est tellement un moment formidable partagé avec nos tout-petits!
Je suis maman de 4 enfants tous allaités mais je dois reprendre le boulot dans 1 mois et je commence déjà à angoisser: peur de manquer de lait et que l’allaitement s’arrête! Comme cest mon dernier bb (normalement!) je ne veux pas tout gâcher!
Pourbb1 et bb2, jai repris à 4 mois avec tétée matin et soir et ça s’est arrêté tout doucement (vers 5-6 mois) mais je n’avais pas beaucoup de lait depuis le début… Trop stressée? Pour bb3, congé parental donc allaitement jusqu’à 10 mois et demi. Pour l’instant, bb4 à 4 mois et demi et il ne prend que mon lait: je n’en ai jamais eu autant qu’avec ce bb là ;).
Lors de ma reprise, cela va correspondre à la diversification donc je pensais lui donner matin, fin de journée et soir et tirer mon lait le midi. Le lait tiré pourrait être donné au goûter le lendemain et il pourrait avoir un repas purée compote à midi… Est ce que ce serait possible que je l’allaite à nouveau exclusivement (pas de purée ni compote) le we? Ça permettrait de maintenir une bonne lactation? Qu’en pensez-vous?
@Emilie
J’en pense que c’est la meilleure des solutions ! Cela marche en général très bien !
Bonjour, j’ai lu sur des forums que les meilleures tétines pour un allaitement mixte étaient celle de la marque « second nature » car le bébé doit faire un effort de succion pour que le lait sorte, comme quand il est au sein…
Connaissez vous ce systeme? Qu’en pensez vous?
@Kriss
Pour moi c’est encore une invention commerciale. Cela reste une tétine donc le risque est toujours le même : soit le bébé risque de mal placer sa langue, soit il risque de préférer le biberon.
Bref, ce n’est pas la peine de se ruiner pour une tétine.
Bonjour,
J’ai un travail très irrégulier. J’alterne des journées entières à la maison, où mon fils boit quand il veut, des journées de 7 heures où je peux faire les tétées matin et soir (voire certains jours à midi chez la nounou), et les journées de plus de 12 heures où je ne fais que la (les) tétée(s) du matin et je ne vois plus mon fils que le lendemain à 5 ou 7 heures… Il est toujours couché quand je rentre vers 20h30, impossible de le faire tenir éveillé jusque-là .
J’ai repris le travail aux 6 mois de bébé, qui en a maintenant 10. Jusqu’à présent je tirais mon lait dès que j’avais 6 ou 7 heures sans bébé (120 à 150 ml par tirage), initialement parce que ça me gênait si je ne le faisais pas, puis pour avoir du lait à lui donner en mon absence. Maintenant je pense que je n’aurais plus d’engorgement même si je ne tirais pas de la journée. Bébé mange des yaourts, il a gouté un biberon de lait artificiel qu’il a bu sans problème…
Du coup je laisserais bien tomber les tirages complètement mais j’ai peur que ça amène soit un engorgement la nuit, soit une baisse de lactation lorsque je fais des jours avec seulement une ou deux tétées le matin (à 5h30 puis 7h30 puis rien jusqu’au lendemain). Je commence à en avoir marre du tire-lait mais je n’ose pas laisser tomber le tirage du soir.
Comment savoir si je risque une baisse de lactation? Si je fais un essai sur quelques jours et que cela se passe mal, pourrais-je rattraper le coup?
Est-il possible de faire quasiment 24 heures sans tétée une ou deux fois par semaine?
Qu’en pensez vous?
@Elodie
Je pense que vous pouvez tester l’arrêt du tire-lait. Si jamais vous rencontriez un problème, vous pouvez toujours revenir en arrière.
Bravo !
Merci de votre conseil. C’est fou de balancer sans arrêt entre une peur de « trop de lait » et de « pas assez de lait »! Test journée complète sans tétée sans tirage la semaine prochaine!
Bonjour
Je reprends le travail à 80% dans 3 semaines. . Et ma puce de 2 mois et demi commence l adaptation chez la nourrice dans 15 jours.J’appréhende beaucoup la séparation.Jusqu’à ce weekend j’allais exclusivement mon bébéenviron 8 fois par jour.Et nous avons commencé à remplacer une tétée de l’après midi.Papa lui est content de pouvoir donner le biberon et quelque part moi aussi car le fait de « sauter »une tétée mr permet d’avion plus de lait j’ai l’impression.Je ne tire plus mon leit depuis quelques semaines car quasiment rien ne sort donc j’ai arrêté préférant garder celui ci disponible dans mes seins.
Par contre depuis quelques jours j’ai remarqué que bébé prends mal mon sein. Cela me fait très mal alors que j’utiliserai des bds.
Comment puis je rééduquer bébé?Sa mâchoire est tellement serrée sur le bds que j’ai Beaucoup de difficulté à la repositionner. Avez vous une solution svp? Merci
@Elise
Elle a toujours tété comme ça ? Il faut lui proposer le mamelon sous le nez pour l’obliger à ouvrir la bouche et si ça ne marche pas, je vous suggère de rencontrer une consultante en lactation.
bonjour j’allaite mon bébé de 2 mois. je reprend le travail dans 2 semaines. J’ai commencé le biberon il y a 2 semaines en suppriment 1 tété pendant 3 jours puis 2 et maintenant je suis a trois biberon /24h. je veux garder la tété du matin celle de l’après midi et celle du soir. Mon bébé est régulier il prend 1 tété toutes les 3h même après un bib. faut il que je l’habitue de suite a faire comme si je travaillai? et pour que mes seins s’habitue de ne pas avoir de tété la journée. je vais le poser chez la nounou à 7h et je rentre a 17h30 donc sa lui fera 3 bib la journée. je ne souhaite pas tirer mon lait. Que me conseillez vous? merci
@Relange
Soit vous l’habituez soit vous ne faites rien et vous aurez juste les seins tendus les premiers jours, le temps qu’ils s’habituent.
Je viens de découvrir ce blog intéressant. Je suis un peu perdue avec tout ce qu’on entend et c’est mon premier bébé. J’ai beaucoup de questions du coup (désolée).
J’ai une petite fille de bientôt cinq mois et je dois reprendre le travail dans un peu plus d’un mois. Elle commence à être gardée dans un mois et une semaine avec quinze jours d’adaptation.
Ma fille tête environ toutes les deux heures la journée et une à deux tétées la nuit. C’est plus que ce que je vois dans les bouquins. J’ai l’impression qu’elle fait beaucoup de petites tétées.
Les jours où je vais travailler (4 jours par semaine), elle ne pourra pas téter au sein pendant 10 heures, donc je me demande comment elle va supporter (elle n’a pas de tétine mais prend un peu son pouce desfois). En plus je finis parfois à 20 heures et elle tête beaucoup le soir.
Je souhaiterais continuer à l’allaiter au sein quand je suis là (à la demande) mais sans tirer le lait au travail car je pense que cela sera trop compliqué avec mon boulot. Pensez-vous que j’aurais les seins trop engorgés ?
De plus, j’ai peur qu’en faisant comme cela, elle pleure beaucoup chez la nounou, et vive mal la séparation car je ne l’ai pas habituée au biberon et aussi à ne plus téter au sein. Du coup, parfois je me dis qu’il vaut mieux que je fasse un sevrage au mieux la journée.
En sachant que je pensais commencer un tout petit peu à diversifier vers cinq mois et demi pour qu’au moment de la nounou elle ait déjà commencé à manger des compotes et de la purée si elle boit peu au biberon. (mais je sais pas si c’est une bonne idée ?)
J’ai essayé de lui donner le biberon (avec mon lait)une ou deux fois sans insister mais elle n’avait pas de réaction (ne cherchait pas à téter). Je l’ai laissé trois fois au papa avec un biberon de mon lait à peu près deux heures à chaque fois juste après une tétée.
La première fois elle a pris un peu de lait dans le bib puis s’est « étouffée » et a pleuré. Les deux autres fois elle a refusé le biberon ou en se réveillant et voyant qu’elle ne pouvait pas téter, elle s’est trop énervée et le papa n’a pas voulu lui proposer le biberon vu qu’elle était trop énervée. C’est dur pour le papa de la garder et qu’elle pleure.
Ces essais m’ont inquiété pour la nounou, et ça m’embête que le papa ne puisse pas lui donner à manger et la garder seul de temps en temps plus de deux heures sans qu’elle pleure, alors je me suis dit que je préférais commencer à l’habituer un peu au biberon en lui donnant tous les jours avant le bain et sans lui donner de tétée à ce moment là (pour l’obliger un peu à boire au bib).
J’ai essayé aujourd’hui, elle a bu un peu de biberon genre 30 ml (mais en même temps je pense que cette tétée est petite au sein aussi). Elle était très contente et ravie de me voir contente mais juste dix minutes après elle a repleuré et cette fois çi a refusé le biberon.
Je n’ai pas voulu lui donner le sein, elle s’est mise en colère et a pleuré fort pendant cinq minutes puis elle s’est calmée et a pris son bain normalement et après une grosse tétée.
Bref, en fait je sais pas trop quel est la meilleure manière de faire…
De plus, parfois le lait tiré-congelé a mauvais goût, (j’ai appris le truc des lipases). Est-ce que je peux faire partir ce goût après coup en faisant bouillir le lait ?
@petetine
Que de questions ! 😀
Oui vous pouvez l’habituer avant si cela vous convient mieux. Mais le mot d’ordre c’est : PAS DE PANIQUE ! Si elle vous sent stressée ce sera beaucoup beaucoup plus difficile alors que si tout le monde est calme elle s’adaptera et apprendra à faire différemment.
Son rythme au sein est normal.
Oui au début vous aurez besoin de soulager vos seins pour éviter les engorgements.
C’est vrai qu’en relisant mon message, je crois que je stresse un peu trop !
Je vais commencer au mieux une fois par jour le biberon, ça me rassurera.
Par contre, pour l’odeur du lait conservé, est-ce que vous pensez que ça peut partir après coup en faisant chauffer le lait ?
Ma fille aura 4 mois dans 3 jours. J’ai repris le travail il y a un mois et ai jusqu’à présent réussi à la nourrir exclusivement au lait maternel en tirant deux fois par jour mon lait au bureau. Cependant depuis trois semaines, malgré mes prises de fenugrec de de tisane allaitement, ma production de lait stagne, voire diminue…Je n’ai plus de stock d’avance et arrive à tirer tout juste que ce dont elle a besoin pour le lendemain. Ma fille s’est d’ailleurs ànouveau mise à se réveiller de faim la nuit jusqu’à ce que finalement je décide de ne tirer qu’un seul de mes seins en fin de journée pour m’assurer qu’elle aurait la quantité nécessaire le soir. Depuis 4 jours, elle refait ainsi ses nuits, mais moi j’angoisse à peu à l’idée de ne pas réussir à donner suffisamment à la crèche à l’avenir et souhaiterait intégrer l’allaitement mixte. Depuis que je me suis faite à cette idée d’ailleurs j’ai l’impression d’avoir un peu plus de lait…C’est fou comment le mental joue dans l’allaitement !Je pense donc qu’il faut que j’arrive à m’enlever un peu de pression. J’ai dans l’idée de continuer à lui donner le sein matin et soir, continuer à tirer mon lait une à deux fois par jour pour m’assurer au minimum un biberon et de proposer à la crèche ce biberon de lait maternel + un biberon de lait infantile. Est-ce possible de maintenir sa lactation ainsi ? N’y a t-il pas de risque qu’elle continue à diminuer et se transforme finalement en sevrage définitif ? Faut-il que je continue lorsqu’elle est avec moi le week-end alors à lui proposer uniquement le sein ? Si finalement je n’arrive plus à tirer de quoi lui donner un biberon de lait maternel, vous me confirmez qu’il faut alors lui proposer minimum 3 fois le sein par jour (matin/retrouvailles/soir-coucher) ? Enfin notre pédiatre nous a dit que nous allions commencer la diversification à 4 mois, quel est son impact sur l’allaitement ? Merci beaucoup pour vos conseils et ce précieux blog !!
@MAM
Ce que vous proposez est tout à fait faisable, sans danger pour la lactation.
Pour le WE, je vous suggère de revenir à l’allaitement au sein exclusif.
Oui je vous confirme qu’il faut au minimum trois tétées par 24h.
La diversification n’est pas urgente du tout et de toute façon il faut toujours donner à téter avant les solides car c’est le lait qui doit rester l’essentiel de son alimentation :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/introduction-des-solides/
Bonjour, merci pour toutes ces infos, et du coup, que pensez-vous à ce sujet : dans la plupart des cas, les médecins, les sages-femmes disent aux mamans de prendre un lait artificiel soit « HA » hypoallergénique ou « en relais de l’allaitement maternel » ? Merci. Florèle, auxiliaire de puériculture et maintenant assistante maternelle agréée.
@Florèle
A priori, il n’y a aucune raison de les utiliser.
Je suis tombée sur votre blog ce soir, et j’en suis extrèmement ravie car ce que j’ai lu m’ a rassuré ! J’allaite ma fille de 6 mois et demi , elle est diversifiée depuis un mois, purées maison de légumes et fruits uniquement pour le moment, je reprends le travail dans un mois, ayant beaucoup de mal avec le tire lait, nous tentons de donner un biberon de lait en poudre depuis 15 jours sans succès, elle refuse totalement en hurlant et tournant la tête et que ce soit avec moi, papa, mamie, assise, allongée, à toute heure…. j’espere qu’elle comprendra et acceptera le lait à la crèche. Elle a commencé l’adaptation, pas encore de repas la bas, les puericultrices préfèrent que le passage au biberon soit bien établi par nous avant, sauf que c’est loin d’être gagné…. enfin, si on y arrive, elle aurait du lait en poudre midi et goûter à la crèche et tétées avec moi matin soir et weekend à volonté, c’est quelque chose qui fonctionne ? le souci c’est que je vais démarrer la reprise avec une formation de 5 semaines à 1h15 de route de chez moi, donc je serai partie de 7h à 19h30 environ , est ce que j’arriverais à maintenir 2/3 tt ? et dois je acheter un tire lait pour me soulager en journée ? actuellement nous sommes à 5/6 TT environ par 24h… merci d’avance de l’aide que vous pourrez m’apporter. PS : ma fille est IPLV du coup pas de yaourts possibles…. et lait adapté qui sent très mauvais…
@Marion
Oui ce que vous prévoyez est possible.
Oui je vous suggère d’emporter un tire-lait.
Oui les hydrolisats sont très mauvais au gout et c’est normal que votre fille les refuse… et je ne sais pas quoi vous conseiller à part éventuellement tirer votre lait.
Merci de votre réponse ! J’éspère que nous allons réussir à fonctionner comme cela… Nous allons tenter le lait de riz adapté peut être qu’il aura davantage de succès…
Je suis la maman d une petite fille de 8 mois et demi que j ai allaité exclusivement pendant 6 mois.
Lors de la dernière consultation avec le pédiatre,elle avait perdu du poids, j etais à 4 tétées quotidiennes + diversification mais je sentais que je produisait moins de lait.
Je lui ait expliqué que je voulais passer à un allaitement mixte car les tetees m épuisent ( d autant plus que je suis vegetarienne et souvent carencee), il m a aussi conseillé de donner les 2 seins à chaque tétée.
Donc pdt 1 mois elle tetait matin, midi et soir et prenait un bib de lait 1 relais a 16h . + pot leg et viande le midi et pot fruit au gouter. Mais je sentais que j avais peu de lait a la tétée de midi…
Et son poids stagne , alors je suis passée à 2 tetees ( matin et soir , avec les deux seins a chaque tetee) et 2 bib de lait relais2 ( un à midi et l autre au gouter, environ 2×210 ml)+ pot a midi et gouter.
Elle reprend ainsi du poids, je souhaite maintenir les tetees jusqu en juin car elle doit subir une longue intervention chirurgicale et je sens que les tetees l apaisent et la rassurent…
Pensez vous que 2 tétées quotidiennes suffisent ou que ma lactation risque de baisser si je n en met pas 3? Mes seins sont moins gonflés mais les tetees ont l air bonnes.
Merci pou votre aide
Elle reprend ainsi du poids
@Valérie
C’est parfait qu’elle reprenne du poids ! Par contre votre lactation risque de baisser d’ici juin. Vous pouvez essayer de rajouter une tétée en plus de tout ça en journée.
Bonjour Véronique,
Merci pour ce blog et merci pour les réponses précieuses et le temps que vous accordez a toutes ces mamans. C’est toujoursréconfortant de lire les expériences de chacunes et de voir que nous rencontrons toutes des difficultés.
J’allaite mon fils de deux mois et demi et suis passe a l’allaitement mixte depuis deux semaines. Nous lu donons un biberon la nuit et deux la journée et le reste en tétée. On m’avais dis que l’allaitement se fait toujours a la demande du bébé même si c’est irrégulier mais que le biberon doit être donnée toutes les quatre heures. Or mon fils n’a pas de rythme régulier et plus particulièrement depuis l’allaitement mixte et mange plus souvent que toutes les quatre heures. Sachant qu’il est déjà au dessus des courbes de poids et de taille j’ai peur qu’il grossisse trop si je lui donne trop a manger. Comment faire en cas d’allaitement mixte? Sachant que je ne pourrais lui donner la tête que le matin, le soir et la nuit mais que j’ai prévu de lui faire donner 180ml de mon lait par jour (que j’ai congelé) et le reste en biberon?
Merci d’avance pour votre réponse.
@Smith
Pas simple. Je pense que la première chose à faire, c’est de faire attention à ce qu’il prenne un biberon doucement, avec des pauses pour qu’il ne mange pas au delà de sa faim :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/quantite-de-lait-bue-par-un-bebe/
Bonjour,
Mon fils a 1 mois et demi et je reprends le travail dans 3 semaines. Je souhaite poursuivre avec un allaitement mixte à ma reprise mais ne pourrais pas tirer mon lait au travail et pas suffisamment pour finir à mon fils la quantité de lait dont il aura besoin lorsqu’il sera gardé en journée. dois-je commencer maintenant le sevrage afin de ne pas le brusquer si jamais ma lactation ne tient pas et qu’il me faut faire un sevrage total ? merci d’avance de la réponse !
@Laouit
Faites comme vous le sentez. Je pense que tant qu’il peut avoir votre lait, c’est le meilleur choix, même si c’est en mixte !
Je suis perdue je dois reprendre le travail dans 15 jours mon fils aura 3 mois mais il a toujours eu des difficultés à grossir sur les conseils de ma conseillère en lactation je tire mon lait et lui donne une fois qu’il a tété du coup c’est compliqué de faire du stock.
Je pourrais allaiter matin midi et soir. Je travaille de 8h à 12h et de 12h45 à 17h30. Je ne veux pas arrêter l’allaitement mais la nounou m’a dit qu’elle donnerai le biberon à la demande comment je vais faire pour produire assez de stock. Je suis complètement perdu et stressé je voudrais vraiment garder un allaitement exclusif mais comment faire avec mon bébé qui grossi déjà peu.
@langeois
Vous allez faire ce que vous pouvez ! Il aura tout ce que vous pourrez tirer et si jamais ce n’est pas suffisant, la nounou donnera un peu de préparation pour nourrisson… Bon courage !
En fait j’ai lu que le bénéfice du lait maternel se perd si l’on donne du lait industriel. Est ce vrai ?
@Langeois
C’est vrai et faux 🙂
Faux car tout ce que votre bébé reçoit comme lait maternel est bon pour lui !
Vrai car le fait de donner une préparation pour nourrisson change sa flore intestinale mais cela ne veut pas dire que tout le bénéfice du lait maternel est annulé !!!
Bonjour,
Je viens de découvrir ce site internet et c’est génial. Enfin une consultante en lactation qui ne dit pas « c’est votre enfant, c’est vous la mère, c’est vous qui savez … ». Et c’est cool de se soutenir entre mamans allaitantes.
Moi je suis maman d’une petite fille de 5 mois. Je l’ai allaitée exclusivement au sein jusqu’à ma reprise de travail soit ses 3 mois. J’ai repris le travail et du coup, tétées à la maison, tire-lait le matin (en même temps que la tétée) au travail (1 fois) et, lait maternel en biberon chez la nourrice. A ses 4 mois, elle avait pris peu de poids. Ca m’a un peu inquiétée. Mais j’ai augmenté les quantités, je l’ais remise au sein pendant ma semaine de vacances et la prise de poids est revenue normale.
Par contre, depuis ses 4 mois, au moment des tétées, au bout de 5 minutes, elle commence à tirer sur le sein, tirer la tête en arrière et râler un peu. Au début je ne comprenais pas ce qui se passait. Un jour, contrariée et pensait qu’elle avait faim et pas bu assez, je lui ai donné un biberon de lait en poudre (plus de réserve de lait maternel); qu’elle a bu tout entier. Du coup, depuis, à chaque fois qu’elle me fait cela, j’essaye de persévérer en la mettant au deux seins et en attendant qu’elle se calme mais si elle s’énerve trop, je complète la tétée par un biberon de lait en poudre. Ma fille vient d’avoir 5 mois. Le rythme c’est tétée le matin, 2 biberons de lait en poudre chez la nourrice (de temps en temps du lait maternel que j’ai tiré au travail et le matin) et tété le soir. Mais depuis quelques jours, la tétée du soir est plus courte, elle se lasse ou s’énerve et donc je termine par un biberon. En même temps, je tire de moins en moins de lait le matin et le midi au travail; et mes seins deviennent beaucoup moins tendus et lourds le matin.
Par contre, à la tétée du matin, ma fille ne dit rien. Elle tète et s’arrête d’elle même. Les jours où je ne travaille pas, c’est pareil : tétée du matin est nickel et les tétées suivantes, elle boit 5 minutes et rochigne ensuite, du coup, je lui donne le biberon …
Je demande si c’est normal ce changement; ou si on n’a pas commencé un certain sevrage. J’aimerais continuer à allaiter jusqu’à ses 6 mois, au moins 1 tétée le matin et une soir (j’aurais même aimé continuer que le sein les jours où je suis avec elle) mais je doute qu’on y arrive … Qu’en pensez-vous? Que me conseillez-vous?
@Cécile
Oui ce que vous décrivez ressemble à une sorte de sevrage. Plus vous donnez de lait en poudre et moins elle stimule votre lactation donc celle-ci diminue petit à petit…
Si vous souhaitez faire machine arrière, il faudrait donner beaucoup plus de tétées si possible en essayant d’éviter les biberons quand vous êtes avec elle. Vous pouvez également essayer le fénugrec :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/fenugrec/
Merci beaucoup de ses conseils c’est vraiment gentil de prendre le temps de répondre à nos interrogations. Un grand merci. Je vais essayer d’éviter au maximum la boîte mais hors de question que mon fils ai faim. On verra. Vraiment merci.
Merci beaucoup pour vos conseils.
Finalement, samedi, elle n’a bu qu’au sein (4 tétées). Dimanche, 2 tétées (matin et soir) car à midi, elle avait trop faim et s’impatientait et biberon à 4 heures car j’étais absente !!! Ce matin, une petite tétée et très peu de lait au tire-lait (50ml).
Pensez-vous qu’il soit nécessaire de continuer à tirer le lait le midi, au boulot; ou ne devrais-je pas plutôt ne rien tirer et avoir du plus de lait quand je rentre le soir? J’ai oublié de préciser qu’on a commencé la diversification, uniquement le midi.
Elle me surprend ma puce …. Mais je la laisse faire et décidé du coup. On verra bien ce qui arrivera. Si il faut sevrer on sèvrera … tant pis !!!
Et oui, je prend 3 à 4 tisanes spéciales allaitement tous les jours depuis que j’allaite !! Je vais continuer car ça fonctionne bien.
Merci encore pour vos conseils; c’est super.
@Cécile
Si vous souhaitez poursuivre l’allaitement, il vaudrait mieux tirer à midi…
J’ai entendu parlé de l’allaitement automatique. Qu’est ce que c’est?
Merci beaucoup pour vos réponses. Du coup, je viens d’acheter du fenugrec en gélules.
Merci encore.
Bonjour et merci pour votre site et tous les conseils.
Mon fils a 3 mois et est allaité exclusivement. Je souhaite passer maintenant en allaitement mixte donc j’ai commencé à instaurer un biberon de lait artificiel par jour depuis 3 jours.
Je me demande si un bébé peut manger trop en allaitement mixte.
Vu que mon bébé tête encore 8 fois par jour, j’estime la quantité du biberon à environ 100ml. Or il boit facilement 150ml et a encore du mal à s’arrêter.
Au sein il est pareil, il ne veut pas lâcher, les tétées sont longues et actives et souvent suivie d’une (grosse) régurgitation.
Je ne m’inquiétait pas trop tant que c’était exclusivement du lait maternel, mais je me dis qu’avec le lait artificiel il faut respecter certaines doses
J’utilise une tétine naissance pour limiter le débit mais ça ne semble pas suffire à réguler son appétit.
Quelle que soit la dose avalée (au sein ou au biberon) il réclame en général 2/3h maximum après.
@Suz
Vous pouvez essayer de lui proposer 120 ml en 20 minutes. La satiété n’arrive qu’à partir d’un quart d’heure, donc s’il mange trop vite, il mange trop…
Bonjour Véronique, et merci pour votre réponse.
J’ai finalement poursuivit l’allaitement (quasi) exclusif jusque ses 6 mois avec l’entrée en crèche il y a deux semaines.
Depuis nous sommes passé au rythme de 2 tétées par jour mais ce n’est pas aussi facile que je l’imaginais : engorgement, canal bouché et crevasses ! Alors que j’avais échappé à tout ça au début de l’allaitement
Enfin, ça fonctionne quand même, je produis toujours du lait (c’était mon inquiétude), par contre je n’ai plus le droit de m’absenter un soir car si je saute une seule tétée, c’est 24h sans « vidange » 🙂
(je précise que je n’utilise pas de tire lait car je n’y arrive pas, rien ne sort)
@Suz
Merci pour ce retour. Si rien ne sort au tire-lait, vous pouvez essayer à la main.
Je reprends le travail le 1er juillet, mon fils aura alors 6 mois.
Je l’allaite à 100% mais souhaiterai débuter un allaitement mixte à partir du 1er juillet.
Malgré toutes les réponses que j’ai lu je n’ai pas vraiment résolu mon « problème » à savoir :
Quelle dose de lait en poudre la nounou doit-elle lui donner sachant qu’il aura une tétée le matin, 2 le soir, et un allaitement exclusif le week-end ? Combien de biberons artificiels par jour ?
Puis, sans aucun rapport, je me demandais :
Est-il possible de donner un peu d’eau à boire à un bébé de 6 mois pas encore diversifié ?
Je pense à cet été quand il fera très chaud et qu’il sera chez la nounou, vu que le lait artificiel ne se donne pas à la demande, s’il a soif sans avoir faim, pourra-t-elle lui donner un peu d’eau ?
Merci d’avance pour votre réponse !
@Claire
Pour le nombre de biberons : combien de tétées fait votre bébé habituellement en journée ? Est-ce qu’il tète la nuit ?
Pour l’eau, oui bien sûr, la nounou pourra lui donner e l’eau en plus en journée.
A vrai dire je ne calcule pas, je fais complètement à la demande…mais je dirais une dizaine de tétées par jour, plus une la nuit entre 04h et 05h. (D’ailleurs avec la reprise du travail je me demande comment je vais tenir niveau fatigue…!)
@Claire
Dans ce cas, je dirais qu’il devrait prendre environ 400ml en votre absence. Ce serait assez logique de lui proposer cette quantité sur trois ou quatre biberons.
D’accord ! Merci pour votre réponse rapide et claire.
Bonne continuation, ce blog est très intéressant !
Excusez-moi, en fait après réflexion je me disais que ça me paraissait vraiment peu 4 biberons de 100ml en 11h (parce qu’il va rester 11h/jour chez la nounou ! De 07h45 à 18h45), alors qu’à la maison il tète très souvent…
Mais peut-être sera-t-il rassasié plus longtemps avec les biberons de laits en poudre ? Ou puis-je compléter ses 4 biberons avec un biberon de 100ml de mon lait, que j’aurais tiré ?
Merci…
@Claire
Oui mais votre bébé va téter environ 4 fois par 24h avec vous donc on peut penser qu’il prend un peu moins de sa ration quotidienne.
Bonjour Véronique,
Je me posais une nouvelle question…: Je ne vais pas pouvoir tirer mon lait au travail. Est ce que je ne risque pas l’engorgement ou des seins douloureux les premières semaines, le temps que mon corps comprenne que la tétée c’est juste le matin et le soir ?
Y a-t-il des précautions à prendre par rapport à cela ?
Merci !
@Claire27
Oui il faut prévoir de tirer un petit peu de lait, juste pour soulager les premiers jours si les seins deviennent tendus et douloureux.
Bonjour,
ma louloute a 8 mois 1/2 et je l’allaitais encore exclusivement jusqu’il y a une dizaine de jours. J’ai commencé à la compléter le soir car elle s’était remise à se réveiller une à deux fois par nuit pour téter, ce qui était dur dur! En plus elle a accepté le biberon alors qu’avant impossible. Évidemment vu son âge, je lui donne une à deux tétées le matin, purée avec viande le midi, petit suisse avec compote à 4h et tétée le soir, plus des tétées par-ci par-là dans la journée. Le problème c’est que je n’ai plus assez le soir, il y a qq jours je lui donnais 100 ml de lait après une ou deux bonnes tétées bien longues, à présent elle tète 2 minutes et s’énerve puis engloutit le biberon lorsque je lui présente. J’aimerais bien l’allaiter encore, je ne reprends le travail qu’en septembre et je pensais même pouvoir l’allaiter matin et soir avec la reprise car je serai à mi-temps, mais j’ai peur de ne bientôt plus avoir de lait. Mon sein gauche ne donne plus rien depuis début mai, et elle avait commencé pareil à s’énerver et à ne plus téter lgtps puis plus du tout, et comme un sein non sollicité se tarit, je sens que ça va vite venir pour le droit. C’est dommage de s’arreter dans ces conditions non?
@Pauline
En fait, vous avez déjà vos propres réponses : si elle ne tète pas, le production va s’arrêter… Donc si elle refuse de téter, vous pouvez essayer de tirer. Et vous pouvez essayer aussi le fénugrec :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/fenugrec/
Ma fille aurra 2 mois le 29 de ce mois. j ai déjà commencé a mettre en place les biberons mais avec mon lait maternel elle prend entre 130 a 150ml réclame tous les 4h la journée est tient 8h ou 10h la nuit. je dois reprendre le travail est je ne pourrais pas tiré mon lait est je c même pas si je pourrais gardé 2 tétées par jours car je taf a l hôpital avec des heures des fois du matin des fois du soir est 2 week par mois dc je me dit qu’il va être difficile de conservé l allaitement . dc je dois commence le lait artificielle pr cela je voulais savoir combien ml lui donné ???sachant qu’elle boit très vite en 5 minutes elle fini c biberons !!! est parfois re demande !!! merci
@Val
Je vous suggère de lui faire faire des pauses au biberon pour qu’elle le prenne plus lentement. Ce n’est physiologiquement pas bon de boire à cette vitesse.
Vous pouvez aussi continuer avec votre lait tant que vous y parvenez et le jour où vous n’avez plus assez, vous introduisez une préparation pour nourrisson. Les quantités sont indiquées sur les boites.
Bonjour,
Mon bébé à 3 mois je l’allaitais exclusivement, mais depuis 3 jours j’ai dû interrompre l’allaitement à cause d’un traitement antibiotiques/ anti inflammatoires. Bébé accepte parfaitement la tétine ainsi que le LA, sachant que je dois reprendre le travail le 25 Aout et que je ne pourrai pas y tirer mon lait, est ce que cela vaut la peine de bouleverser à nouveau le système digestif de bébé en réintroduisant le lait maternelle après mon traitement pour seulement 4 semaines? Est ce qu’en donnant seulement 2 tétées par jour bébé pourra tirer qq bénéfices? Merci bcp!
@Elodie
Votre traitement est-il réellement incompatible avec l’allaitement ???
Dans tous les cas c’est intéressant pour le bébé d’avoir un maximum de lait maternel.
Merci pour votre réponse Véronique oui il est incompatible. J’ai peur de bouleverser de nouveau le système digestif de bébé en réintroduisant l’allaitement? J’ai entendu dire que lors d’un allaitement mixte les bénéfices du LM disparaissaient est-ce vrai? Merci bcp.
@Elodie
Non, c’est faux. Du lait maternel est toujours le meilleur choix pour un bébé, même si ce n’est pas exclusif.
Je suis ravie de pouvoir lire tous vos témoignages ça me rassure sur le fait que je ne suis pas la seule à me poser toutes ces questions !!
J’ai une petite puce de bientôt 6 mois que j’ai allaité exclusivement jusqu’à ses 5 mois et demi. Depuis 1 semaine j’ai introduit 2 biberons (midi et goûter) sachant qu’elle prend 4 repas / jour + diversification alimentaire.
Je reprends le travail dans 1 semaine à 80% et je souhaite donner le sein matin et soir les jours où je travaille et donner aux 4 repas le mercredi+le weekend.
Depuis quelques semaines j’ai l’impression de avoir moins de lait à la dernière tétée sachant qu’elle arrive seulement 3 heures après celle du goûter.
Du coup ma crainte avec la reprise du travail c’est d’avoir une baisse de lactation et de devoir compléter la tétée du soir par un biberon…
Est ce que j’aurai suffisamment de lait les jours où je vais allaiter à 100% ?
Quels sont vos conseils ?
@Marielo
La seule façon de le savoir, c’est d’essayer 😉
c’est sûr ! Mais j’aurais bien aimé lire des témoignages de personnes qui ont été dans le même cas que moi…
Bonjour,
tout d’abord merci pour votre site. Je reprends le travail dans 4 semaines, mon bébé aura alors 3,5 mois. je l’allaite exclusivement depuis sa naissance, elle tête généralement toutes les 2 heures en journée et une fois la nuit (au bout de 7-8h de sommeil, quelques nuits de 12h récemment). Une amie m’a suggéré la solution suivante pour la reprise du travail : une tétée le matin et le soir avec tirage du lait sur l’autre sein en même temps, une tétée de retrouvailles (vers 18h). La nounou pourrait donc donner mon lait tiré en journée, et compléter avec du LA (en plus ou moins grande quantité selon ce que j’arrive à tirer). Que pensez-vous de cette solution ? Comment et quand dois-je la mettre en place ? Merci d’avance de vos réponses
@Grumly
C’est une bonne idée ! Vous pouvez attendre la reprise du travail pour la mettre en place et je vous suggère de l’allaiter à la demande le WE pour aider à maintenir votre lactation.
Bonjour,
Merci et bravo pour se site qui aide beaucoup de monde.
Voilà mon petit bout à 3 mois, et sa fait deux semaines que j’ai decider de passer à l’allaitement mixte car je produis ENORMENENTde lait, j’ai au moins une dizaine de jet qui sort, et donc a chaque tétée j’etais obliger de tirée mon lait (environ 250 ml) avant chaque tétée car mon fils ne s’en sortait pas et s’étouffer.J’aime allaiter et c’est vrai que tirer mon lait a chaque tétée etait tres contraignant pour moi c’est pour cela que j’ai decider de passer à l’allaitement mixte.
Par conseil du médecin, je suis à 4 repas par jour (car il prenait du poids assez rapidement et beaucoup).
Donc je fais deux tétée soir et dans la nuit et deux bib dans la journée (il s’adapte bien à ses 4 repas) Avec cela j’ai la poitrine très douloureuse la journée, et du lait qui deborde malgré les coussinets d’allaitement. J’ai peur qu’en essayant de soulager ma poitrine (tirée mon lait) dans la journee la production de lait ne diminue pas.
Merci d’avance pour vos réponse et conseil.
@Jennifer
Votre situation n’est pas à prendre à la légère. Je vous suggère de prendre RDV avec une consultante en lactation pour trouver une solution qui vous soit parfaitement adaptée.
Jennifer, tu pourrais faire don au lactarium…
Merci Véronique Darmangeat pour ta réponse, je vais prendre rendez vous alors avec une consultante en lactation
Peggy, j’ai voulu faire don au lactarium car du lait j’en ai c’est pas le soucis mais il m’ont dit qu’il fallait que je me déplace et avec le petit c’est pas pratique du tout
Merci pour ta réponse
Peggy, on m’en a parlé du don de lait au lactarium mais il m’ont dit qu’il faut ce déplacer et malheureusement je peux pas
Bonjour, j allaite mon fils de 4 mois de manière mixte ( un biberon de 210 ml le matin et un le soir) le reste de la journée c tétée a la demande. Mais depuis un mois il prend mon sein pour sa tetine et reste coller a moi , je suis dans l impossibilité de sortir sans lui ou de fair quoi que ce soit sans lui. Je précise qu il ne veut plus du tout sa tetineCette situation devient trop pénible et je voudrais stopper totalement l allaitement. J aimerais savoir comment faire? Merci pour vos prochaine réponse
@Lali
Vous pouvez introduire un biberon supplémentaire tous les 3 ou 4 jours, le temps que vos seins s’habituent.
Ceci dit, cela ne réglera pas forcément votre problème. En effet, votre fils a peut-être tout simplement besoin d’être collé à vous pendant un temps 😉 .
Merci pour vos réponse et commentaire. Je sais que mon bebe a besoin d être colle a moi , mais mon soucis c est qu as chaque fois que je le porte il pense que c est leur de manger du coup il mange beaucoup et prends beaucoup de poids ( a moins de 4 mois il fait 8,5 kilos ) . D ou mon envie de stopper l allaitement.
Mon autre soucis c est que mon fils a fais ces nuits 2 semaines après sa naissance mais depuis un mois plus rien il ce réveille très souvent toutes les 2 heures.
Pouvez vous me dire si je dois le mettre au seins au lui donner un biberon sachant que je veux absolument arrêter l allaitement.
@Lali
A distance, je ne sais pas comment vous aider car le comportement de votre fils pourrait faire penser à un bébé qui a mal et tète beaucoup pour se soulager. Mais je suis peut-être en train de vous dire des bêtises. Ce serait beaucoup mieux si vous pouviez prendre RDV avec une consultante en lactation.
Bonjour, super tous ces témoignages, c’est encourageant !
Voici le mien pour rassurer les mamans. J’ai allaité ma petite exclusivement et à la demande jusqu’à ses 5 mois, à son entrée en crèche. Un peu avant l’entrée en crèche, j’avais essayé de lui donner des biberons de lait en poudre la journée pour l’habituer mais elle les refusait. Alors j’ai fait comme conseillait Véronique sur ce site : j’ai décidé de ne pas me stresser et de faire confiance à ma fille. En effet, elle a accepté le biberon à la crèche après quelques réticences. Après un mois de crèche, elle continue de boire de petites quantités : environ 2 biberons de 90ml par jour que la crèche complète avec des petits pots de fruits et légumes. Ma fille préfère d’ailleurs les petits pots au biberon. Le soir, le matin et le WE, on reste au sein pour le plus grand plaisir de toutes les deux. Et toujours à la demande. Mon corps s’est habitué super vite à ma grande surprise : mes seins étaient très durs les premiers jours puis c’est redevenu normal. J’ai l’impression que j’ai encore assez de lait. Ma fille a recommencé à se réveiller parfois la nuit pour réclamer mais ça reste exceptionnel et j’arrive à me rendormir très vite après la tétée. Je pense donc être un bon exemple de passage à l’allaitement mixte sans souci, et j’espère pouvoir continuer longtemps.
Véronique, j’ai une question par rapport à la diversification alimentaire : comme j’allaite à la demande le WE pour maintenir ma lactation, je ne sais plus quelle quantité d’aliments lui donner. J’ai peur qu’elle soit rassasiée avec les fruits et légumes et que du coup elle ait moins envie de téter. Je ne lui propose pas les 4 repas par jour comme je lis un peu partout étant donné que je lui donne quand elle demande. Je lui propose fruits et légumes une a deux fois par jour sans aucune régularité. Puis-je continuer comme ça ou est-mieux de la faire passer à des repas réguliers ?
Merci à vous.
@Leo
Merci à vous pour ce témoignage !
Vous pouvez continuer ce que vous faites et toujours proposer à téter avant les solides, comme ça aucun souci !
Bonjour, j’ai parcouru de nombreux témoignages de mamans, lu leurs interrogations et vos réponses mais je n’y ai pas retrouvé l’objet des mes doutes actuels. Je me permets donc de vous solliciter à mon tour afin de bénéficier de vos conseils avisés : maman d’une fillette de 4 mois et demi en allaitement exclusif jusqu’à présent j’ai le sentiment que mon lait ne lui suffit plus.Je souhaitais donc savoir si je peux compléter ses repas en lui proposant du lait infantile après qu’elle ait pris la tétée ? Ou y aurait-il un avantage à remplacer une tétée complète par un biberon puisque pour l’instant j’ai la possibilité de ne pas avoir à me séparer de mon bébé longtemps ? Y a-t-il dans ce cas de complément plutôt que de remplacement des règles à respecter ? Un de vos articles correspond t’il a ma situation ? Merci d’avance pour votre réponse et encore félicitation pour votre site que j’ai trouvé clair et très instructif.
@Laetitia
Tout dépend si vous souhaitez ce complément ou si vous préfèreriez rester en allaitement exclusif.
Si vous souhaitez le mixte, vous pouvez lui donner un biberon par jour. Par contre si vous souhaitez rester en exclusif, je ne peux que vous conseiller de prendre RDV avec une consultante en lactation.
Bonjour!
J’ai moi aussi lu de multiples commentaires et n’ai pas trouvé la réponse à mon problème : maman d’un bébé de 3,5 mois que j’ai passé progressivement en allaitement mixte depuis 1,5 mois, j’ai maintenu 2 tétées (matin et soir) jusqu’ici sans difficulté mais voilà , vous avez raison : ma lactation diminue presque à vue d’oeil… Je viens d’acheter Ricinus, je prends tous les soirs une tisane d’allaitement. la tétée du matin se passe plutôt bien, mais celle du soir est de plus en plus compromise (bébé de plus en plus fatigué, refuse parfois carrément de têter!). Je compense en tirant mon lait, mais cela va sans dire, ce n’est pas mon souhait ! Ma question est : puis-je relancer ma lactation en m’aidant du tire lait uniquement (sans rajouter de tétées, même le weekend) ? Ou si je veux tenir ce rythme, dois-je forcément envisager de rajouter un tétée en journée, au moins le weekend ? Merci beaucoup de votre aide!
@Anna
Pour relancer votre lactation, il faut envisager plus de stimulation : donc soit plus de tirages, soit plus de tétées…
Le tire lait peut donc « suffire » en théorie ? Il est très compliqué d’assurer une tétée de retrouvailles pour moi (ptiou à la crèche et 45 min de trajet pour rentrer ensuite!!) et je vois vraiment difficilement comment je pourrai en rajouter une à part au tire-lait… Encore merci!
@Anna
Oui si c’est un bon tire-lait.
Bonjour, une grand merci pour cet article fort intéressant et qui a répondu à grand nombre de mes questionnements.
Mon fils va avoir 4 mois, je reprend le travail dans 3 semaines.
J’aimerais maintenir la tétée du matin et du soir (et celle de la nuit puisqu’il se réveille encore une fois la nuit) et compléter avec des bis de LA.
Mes questions :
– Mes seins vont ils supporter de ne pas être vidés de 9h à 17h ?
– Est il préférable de tirer mon lait (ou de donner la tétée quand je pourrais) le midi ?
– Vous conseillez de repasser en tétées exclusives le we. Cela ne pose pas de problème d’engorgement de passer de 6 tétées par jour le we a 2 ou 3 tétées le lundi ?
Merci beaucoup pour vos conseils, je me sens déjà plus sereine.
Bonne journée
@Maud
Au début vous aurez besoin de soulager un peu vos seins en journée, le temps qu’ils s’habituent.
Pour le tirage du midi, c’est à vous de voir ce qui vous convient. Bien sûr que pour votre lactation c’est mieux mais c’est à vous de voir si ça vous convient.
Pour le lundi, en général les seins sont un peu plus tendus le lundi mais c’est tout à fait gérable.
Merci de cette réponse rapide !
Je ne suis pas une grande fan du tire lait mais je vais essayer comme ça (tétée ou tirage le midi), je verrais bien si je supporte ou si je trouve ça trop contraignant.
un grand merci !!
Je suis un peu perdue. Mon bébé a 4 mois et était jusque là exclusivement allaité. Je pensais commencer le sevrage doucement en vue de la reprise de mon travail, en maintenant peut-être encore 2 tétées par jour. Je reviens de chez ma pédiatre à qui je voulais demander conseil quant à la quantité et la fréquence des biberons. Elle m’a demandé à combien de tétées par jour était mon fils et je me suis clairement faite disputer quand je lui ai répondu 6. Selon elle il devrait prendre 4 biberons par jour de 210ml et rien pendant la nuit (de 21h à 9h). Pour le moment, il tète encore 2 fois: une fois à 3h et une fois à 6h. Je suis un peu perdue et je ne sais pas dans quel sens m’y prendre pour à la fois lui faire faire ses nuits, diminuer le nombre de tétées quotidiennes, le faire passer au biberon (lait en poudre) mais malgré tout garder 2 tétées par jour.
@Claire
N’écoutez pas la pédiatre 😉 Je suis désolée de vous dire ça mais visiblement elle ne connait pas correctement la conduite d’un allaitement…
C’est tout à fait normal qu’un bébé de 4 mois tète la nuit ! En plus c’est ce qui va vous permettre de maintenir votre lactation sans problème.
Donc si vous souhaitez faire du mixte, commencez seulement par introduire un biberon, cela suffit amplement !
Merci pour votre réponse (bien rassurante). C’est vraiment compliqué de jongler entre les avis divergents (pédiatre, PMI) quibojt tendance à vouloir calquer un modèle sans tenir compte des spécificités de l’allaitement….
Bon, ce premier biberon le LA est un échec… Ça n’est pas le biberon puisqu’en tirant mon lait il prenait le bib sans souci. Si c’est le goût qui pose souci, puis je mélanger avec mon lait pour faire une transition en douceur? Qu’en pensez vous?
Bonjour et merci pour ce site très jnteressant et fiable, ainsi que pour tous ces témoignages. J’ai repris le travail et je tire mon lait matin midi et soir afin que mon bébé de 4 mois ait assez pour la journée et que je ne sois pas engorgée. Il est a la demande le mercredi et we.
Seulement voilà , tirer mon lait sans arrêt me pese, c’est la course. J’en viens à vouloir arrêter d’allaiter! Alors que j’adore ca, et que les mercredis et we j’adore le nourrir.. Bref c’est un dilemme, arrêter ou continuer? Et voilà que je découvre ici que je peux allaiter a la demande le we et mixte la semaine! Quelle chouette idée! Seulement voilà , j’ai plusieurs questionnements. Déjà mon bébé ne prend toujours qu’un seul sein… Ce qui voudrait dire que s’il tete le sein droit le matin, le sein gauche qui aura été tété pour la dernière fois en milieu de nuit ne sera pas « vidé » avant le soir si je ne tire plus mon lait a midi! J’ai peur d’engorger… Que faire? En plus j’ai tendance à avoir trop de lait en général…
En pratique, actuellement je donne la tétee a 6h sur un sein, puis vide l’autre au tire lait. Ensuite je tire les deux seins à 12h30, puis à 17h puis je rentre et c’est à volonté le soir et la nuit… Comment en pratique passer de ca à une tétée a 6h sur un sein sans tirer l’autre, puis plus rien jusqu’à 18h ou 19h (horaire auquel il ne prendra que sur un seul sein…).
De plus en allaitant a la demande le mercredi et we j’ai peur de souffrir d’engorgement la semaine…
D’avance merci de vos conseils et pour le temps que vous consacrez à aider les mamans!f
@Dorine
Je vous suggère au début de garder le tirage du matin et d’essayer de supprimer celui du midi.
Bonjour je suis aller a l’hopital hier suite a une tres forte allergie ils m’ont mis sous perfusion et m’ont dit ne pas allaittaiter hier soir et aujourd’hui et e tirer mon lait. Mon bebe voudra t il toujours mon lait et en aurait je encore ? Merci
@Giovannetti
Il y a de fortes chances que oui. N’hésitez pas à le mettre souvent au sein !
Bonjour, je suis la maman de Inna qui a 7 semaines. Je l’allaite et depuis 4 semaines nous lui donnons un bib de 90 ml le soir après la tétée. Depuis quelques jours elle s’énerve sur mon sein, le rejette avec sa langue et ses mains et crie… Hier midi, en désespoir de cause, nous lui avons donné un bib de 120 ml qu’elle a complètement bu. Je la met au sein dès qu’elle le souhaite j’ai d’ailleurs l’impression de ne faire que ça de la journée… J’ai envie de l’allaiter le plus longtemps possible alors comment faire ? Proposer sein et si énervement lui proposer un biberon ? Merci d’avance pour votre aide.
@Aline
Le problème c’est que ça risque d’amplifier le problème… Je vous suggère vraiment de prendre RDV avec une consultante en lactation !
Et merci pour ce site plein de conseils précieux sur l’allaitement! Il est trop rare de trouver des infos sur le sujet…
J’allaite ma fille depuis 6 mois déjà et j’adore ça mais depuis la reprise du boulot, je commence à fatiguer entre tétées nocturnes et « tirage » de lait au boulot…Je vais commencer la diversification alimentaire et j’hésite à poursuivre l’allaitement (par tirage) ou à introduire des biberons de lait industriel pendant mon absence…? Ma petite devra-t-elle boire du lait à chacun de ses repas une fois la diversification commencée?
@Floraine
Oui elle aura toujours besoin d’autant de lait jusqu’à un an environ mais il est tout à fait possible de faire du mixte si cela vous convient mieux.
Bonsoir,
Ma fille a 5 mois et demi et je l’allaite toujours. Depuis un mois et demi, elle a débuté la diversification alimentaire et cela lui plait. J’ai repris le travail en septembre et j’ai toujours tiré mon lait, seulement, ayant bcp maigri et étant très fatiguée, je ne parviens a tirer que peu de lait et j’estime que ce n’est pas assez pour nourrir ma fille pendant mon absence. J’ai donc décidé de lui acheter du lait relais mais je suis triste à l’idée de lui donner un autre lait que le mien. Comment savoir ce qui est le mieux pour elle?
@Sara
Le mieux pour elle, c’est votre lait…mais on fait ce que l’on peut !!!
Merci beaucoup pour votre réponse, Véronique .
Bonjour,
Ma fille a 3 mois et est allaitée exclusivement. Elle a prit que 50 g en 1 mois. Le médecin me propose de compléter avec du LA car il pense que mon lait n’est peut-être pas assez nourrissant. Une chose est sûre c’est que ma fille est du genre à « tétouiller » mais j’avais l’impression qu’elle prenait plutôt bien même si souvent elle reste 1H au sein. Elle fait ses nuits: dernière tétée 22h jusqu’à 8H.Je revois le médecin dans 15 j et reprends le travail. Je tire mon lait en vue de la reprise du travail et fait des stocks, le matin je peux tirer jusqu’à 150ml sur un sein mais j’en tire peu en journée. Cela me décourage et du coup au lieu de faire un allaitement exclusif comme je prévoyais, je pense soit à la sevrer avec regret soit à l’allaitement mixte.
Que dois-je faire pour qu’elle prenne bien du poids: compléter avec mon lait ou avec du LA par exemple en remplaçant une tétée de l’après-midi? La sevrer?
Comment je fonctionne avec la nounou et mon stock de lait si je fais un allaitement mixte: j’allaite matin et soir et un tirage le midi, et que allaitement le week-end, et en partie LA pour la nounou?
Enfin cela est-il suffisant pour poursuivre ma lactation et pour sa prise de poids?
Dans tous les cas je suis prête à arrêter l’allaitement s’il y a un risque de prise de poids insuffisant pour ma fille mais je réfléchis pour persévérer (sans stress) afin qu’elle bénéficie de mon lait. Merci d’avance pour votre réponse.
@Anne
Votre lait ne peut pas ne pas être assez nourrissant ! Par contre il y a un souci d’efficacité au sein et là il faudrait rencontrer une consultante en lactation car je ne peux pas vous aider à distance. N’hésitez pas à prendre un RDV :http://consultants-lactation.org/
Merci pour votre réponse. Je vais me renseigner.
Bonjour, ma fille va avoir 4 mois et je vais reprendre le travail. Je ne pourrai pas tirer mon lait sur mon lieu de travail , j’ai donc décider d’arrêter progressivement mon allaitement. Aujourd’hui elle prend le sein la nuit, le matin et le soir. Le reste de la journée elle a des bib de LA mais continue de réclamer toutes les 2h et ne prend « que » 120ml maximum. J’ai le souvenir pour mon 1er qu’à cet age là il prenait des bib de 180ml toutes les 3h. Comment l’aider à prendre de plus grandes quantités et moins souvent, car elle regurgite pas mal? Et quelle tétée dois-je supprimer maintenant (nuit, matin, soir)?
Merci d’avance pour vos conseils
@Julie
Ce qu’elle prend est tout à fait normal et ce n’est pas forcément une bonne idée de lui faire prendre de plus grandes quantités à la fois. Vous pouvez la laisser se réguler seule.
Vous pouvez garder les tétées restantes si cela vous convient ou bien les arrêter en commençant par n’importe laquelle des tétées.
Merci de m’avoir rassurée. Il est vrai que le rythme de l’allaitement n’est pas le même que celui de l’alimentation au biberon, et on a tendance à se laisser influencer par celle-ci au lieu d’écouter notre bébé. Encore merci.
Mon fils de 10 mois ne veut non seulement aucun solide et ni de céréales pour couvrir ses besoins en fer. Je suis très inquiète par rapport à cela. Son pédiatre ne m’a rien conseillé. Qu’en pensez-vous. Il veut uniquement du lait maternel. Cela lui suffit-il?A mon avis non car il n’arrête pas de m’en demander toutes les heures même la nuit. Je ne sais plus quoi trop faire. Merci pour vos conseils.
@Frédérique
Certains bambins se contentent de lait maternel jusqu’à un an sans aucun souci. Si vous êtes inquiète sur son statut en fer, il faut en parler avec son médecin qui décidera s’il est nécessaire de doser son taux de fer.
Par contre s’il demande toutes les heures à téter, y compris la nuit, il y a certainement un souci auquel je ne peux pas répondre à distance. Je vous suggère donc de prendre RDV avec une consultante en lactation.
Bonjour Veronique,
j’ai allaite exlusivement mon fils pendant 4 mois. J’ai repris du travail vers ses 3 mois , et pendant 1 mois je tirais mon lait 3 fois/jour au travail pour qu’il ait assez de lait chez la nounou. Maintenant que mon fils a presque 5 mois, je passe a l’allaitement mixte. Il est a 4 repas/jour. Je lui donne le sein le matin et le soir vers 19h (je le recupere vers 18h30). Il a 2 biberons la journee avec sa nounou a 11h et a 15h30 environ.
Il dort de 19h30 jusqu’a 7h du matin. Je voudrais entretenir ma lactation avec 3 tetees par jour mais impossible car il ne se reveille pas la nuit pour teter. J’ai remarque que j’ai moins de lait depuis l’allaitement mixte mais je n’ai plus envie de tirer le lait au travail. Qu’est ce que je devrais faire a votre avis?
Merci beaucoup pour vos conseils.
@Bena
Tout dépend de ce que vous souhaitez : soit vous continuez comme ça en sachant que l’allaitement peut s’arrêter mais que tant que ça tient, ça vous convient, soit vous essayez de lui rajouter une 2e tétée le soir et vous l’allaitez complètement le WE.
j’ai allaite exclusivement mon fils pendant 3 mois. et avec le travail j’ai commencer maintenant l’allaitement mixte par ce que je travail de 08h a 17h30. je veux bien savoir comment je peux tirer mon lait au travail pour qu’il le prend le jour d’après.
Bonjour,
Je voudrais commencer à donner le biberon à ma fille qui a presque 2 mois mais elle n arrive pas à prendre correctement le biberon. Elle s énerve, crie beaucoup et boit très peu. Elle recrache presque autant qu’ elle boit. J ai déjà essayé plusieurs tétine mais j ai l impression que le lait coule trop vite pour elle. Pourriez vous me donner des conseils pour lui faire prendre le biberon. Merci
j’ai allaité mon bébé au sein exclusivement jusqu’au 3ème mois, mais avec la reprise du travail, j’ai commencé l’allaitement mixte et j’ai senti une baisse de lactation surtout le soir. je faisait en sorte de l’allaiter le matin, midi et quand je rentre à 18 Heures.mais ces deux derniers jours, elle a toujours faim vers 18h alors je suis obligée de lui faire un petit biberon. QUe faire pour garder ma lacation, mon objectif est de continuer l’allaitement jusqu’à minimum 6 mois. Mon petit bout de choux fera ses 4 mois demain 🙂
@Marion
Vous pouvez essayer d’augmenter le nombre de tétées quand vous êtes avec elle, ça devrait être efficace.
Bonjour
Reprise du travail aujourd’hui avec mon tire lait. Mon bébé est allaité. Je prévoyais de tirer mon lait 2 fois par jour mais c’est vraiment difficile au travail. Est-ce que je risque l’engorgement ou la baisse de lactation si je tire mon lait le soir seulement avec tétées à volonté matin soir et weekend mais sans tirer de lait en journée ?
Est ce qu’extraire un peu de lait par pression seulement peut suffire à ne pas engorger ?
Mille merci
@Fanny
Oui vous pouvez juste soulager les seins en cas de besoin en journée et faire ce que vous avez prévu, cela devrait fonctionner.
bonjour
mon bébé est née le 28 septembre 2014, comme j’étais sous antibio des l’accouchement bébé n’a commencé a téter que le 16 octobre (j’avais maintenu la lactation a l’aide d’un tire lait) au début tout c’est bien passé j’ai commencé a allaiter en gardant juste un biberon au coucher, à la reprise du boulot (comme il m’est impossible de tirer mon lait et le garder au frais) bébé a repris les biberons on a garder que 3 tétés jours matin soir et au coucher.
et là bonjour les problèmes, bébé commence a refuser le sein et a préférer biberon vu qu’il ne veut plus fournir d’efforts (malgré que j’utilise des tétines en silicone a flue réduit) et mon lait commence a diminuer je n’ai plus d’engorgement même si bébé saute la tété du matin !et c’est encore tôt pour arrêter l’allaitement.
j’ai essayer de proposer le sein plus souvent mais bébé refuse s’énerve et pleur même quand il a faim :'( .
aider moi s’il vous plaie je ne sais plus quoi faire. merci beaucoup
@Lore
Malheureusement, supprimer les biberons et les remplacer par autre chose…

http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/bebe-refuse-le-sein/

Merci pour ce site et vos précieux conseils.
Mon bébé a eu 4 mois le 6 février. Je dois reprendre le travail dans 2 semaines et demi (trop dur!). Je travaillerai à mi-temps (lundi, mardi et un mercredi matin sur deux). Mon fils est pour l’instant exclusivement allaité. Je souhaiterais qu’il prenne des biberons de lait artificiel chez la nounou. Il y sera de 8h à 16h30 environ. Le reste du temps, j’aimerais continuer à l’allaiter. Dois-je commencer à l’habituer au lait en poudre? Si oui, comment dois-je procéder?
Merci d’avance pour le temps que vous voudrez bien me consacrer.
@Mélanie
Ce n’est pas une obligation mais vous pouvez essayer si vous le souhaitez en lui proposant un biberon de préparation pour nourrisson. S’il le prend vous n’êtes pas obligée de poursuivre, c’est la nounou qui lui donnera les suivants.
Merci pour votre réponse. Son organisme n’a donc pas besoin de s’habituer au lait en poudre? Son papa a essayé de lui donner un tout petit biberon de lait artificiel. Il n’en a pas voulu. Il recrache. Ce n’est pas un problème de tétine car il prend très bien les biberons de mon lait en mon absence. Faut- il que je retente?Merci.
@Mélanie
Dans ce cas, vous pouvez mélanger en proposant d’abord 3/4 lait maternel et 1/4 préparation pour nourrisson. Petit à petit vous passerez à moitié moitié puis 1/4 3/4…
Témoignage
Cécile est née fin mai 1995, j’ai repris le travail début sept. et je l’ai allaitée jusqu’à ses un an avec trois tétées par jour et à la demande le week-end. Elise est née en janvier 1998, c’était un numéro trois, allergique. Il était hors de question qu’elle ait au chose que mon lait, j’ai repris le travail quand elle avait 9 mois, elle avait une nourriture diversifiée, je tirais mon lait (tire-lait mécanique à ballon en verre) le matin pour le donner à la nourrice et je l’allaitais chez cette dernière dès que j’arrivais. Elise n’a eu que du lait maternel jusqu’à ses 15 mois.
Nathalie – maman comblée d’Antoine, de Cécile et d’Elise
@Nathalie
Merci beaucoup pour ce témoignage de grands enfants 😉 !
j’écris sur ce site avec l’espoir d’avoir des réponses à l’ensemble de mes interrogations.
Je suis maman d’une petite fille de 5 mois et demi, qui a été allaitée exclusivement au lait maternel jusqu’à ses 3 mois et demi. J’ai repris le travail lorsqu’elle avait 4 mois, nous avions au préalable introduis un ou deux biberons le midi et l’après-midi mais elle prenait de très petites quantités (20ml maximum 70ml).
Ma fille faisait jusqu’à ses 4 mois (période de ma reprise du travail) des nuits de 6 à 7h en se couchant tard le soir car elle tétait beaucoup le soir de 20 à 23h plusieurs tétées.
Lorsque j’ai repris le travail, la papa a repris le relais, j’ai pu conserver une ou deux tétées le matin, une le midi et plusieurs en soirée. Mais voilà , depuis plusieurs semaines, nous avons commencé la diversification, elle refuse le lait infantile peut importe le contenant (biberon, verre, cuillère, pipette, etc.). Et depuis, elle nous réveille la nuit presque toutes le 2heures voire moins. Sachant que le seul moyen pour la rendormir c’est bien évidemment le sein…
Je suis assez épuisée et ne trouve pas de réponse claire et précise à notre situation, comment faire ? Pédiatres et sages femmes ne nous apportés que des réponses floues et parfois contradictoires.
Nous ne donnons pas encore de laitage car cela nous a été déconseillé.
Pour résumé actuellement, ma fille est exclusivement nourrie au lait maternel (sein) le week-end et lorsque je travaille elle prend une ou deux tétées le matin, un petit pot le midi (refuse le biberon proposé systématiquement), un petit pot à 16h et un tétée vers 16h30- 17h15 (toute petite) puis 19haprès le bain. Et ensuite elle dort pour se réveiller à 20h30 où je donne une tétée, une autre a 1h, une autre à 4h, 5h, 6h et 7h.
Pour précision, au moment de l’allaitement maternel exclusif, ayant un réflexe d’éjection fort, ma fille prenait de très petites quantités en multipliant le nombre de tétées par jour (souvent toutes les 2h)
Avez-vous des conseils
Grand merci d’avance de la part de parents dépourvus !
Remerciements
@BPFRI
Je suis désolée mais j’ai mal compris : elle acceptait les préparations pour nourrisson avant et les refuse maintenant ?
Bonsoir, merci de votre réactivité.En effet, au début de l’introduction des biberons elle prenait lors de mes absences 20 à 70 ml. Mais depuis plusieurs semaines elle refuse les préparations et peu importe le contenant. Ce refus semble aussi être associé à la diversification que nous avons commencé depuis peu.
@bpfri
Je ne sais pas s’il y a un lien entre son refus et la diversification… Peut-être est-ce à cause du goût de la préparation pour nourrisson.
Peut-être pouvez vous continuer ce que vous faites actuellement sans insister sur la préparation pour nourrisson car cela a l’air de lui convenir…
Bonjour je seuverai mon bébé de 5 mois progressivement etje voudrais savoir si je peux garder la tétée du matin c’est la seule que j’ai conservé
Cordialement
@Eckmann
Oui vous pouvez mais votre lactation risque de s’arrêter toute seule car la stimulation risque d’être insuffisante.
Bonjour,
Quand vous dites qu’il faut garder un minimum de 3 tétées pour que la lactation soit suffisante, est-ce qu’il faut que le bébé prenne sur les 2 seins à chacune des 3 tétées, ou pas nécessairement ?
Merci d’avance pour vos conseils
Bonjour et merci pour se precieux site ! on prend plaisir a voir q’on est toujours ecouter et conseillé !
Bébé à 7 mois allaiter a la demande depuis sa naissance. dici 1 mois et demi à 2 mois je risque de reprendre le boulot et je m’inquiete doublement pour cela !
Ayant maintenent un elactation plus « fragile » mon corps comme mon bébé a je crois bien besoins de ses 7 tétées par jour.
jusque la tirer mon alit n’a jamais maintenu ma lactation bien au contraire !
je pense tout de meme recommencer en m’y prenant a l’avance pour eviter un stress suplementaire.
Je compte donc commecner a faire des resrve des la semaine prochaine.
mon bébé accepte de boire a la tasse a bec.
j’ai quand meme peur que si je n’arrive pas a tirer sufisament j’ai besoins de completer avec du lait en poudre et bébé et APLV alors sa complique les choses !
Il est trés bien diversifié midi et aprem midi mais si je veux remplacer les yaourt au lait de vache (chevre ou brebis) je ne sais pas par quoi !!
je crois que les boisson de riz/amande ne son pas nocive mais ne couvrirons pas ses besoins malgrés au moins 3 tétée par jour plus se que j’arriverai a tirer, au biberons ?
@La maman du ptit koala
A cet âge là , il pourra aussi manger des solides en votre absence et téter à volonté en votre présence… Donc pas de panique !
Mon bébé à 5 mois et demi et nous sommes passé en allaitement mixte depuis ma reprise du travail soit 3 semaines.
J’ai suivi tous vos conseils pour garder ma lactation à savoir 3 tétées par jour et il tête encore 1 à 2 fois la nuit, à la demande le week end mais je vois ma lactation diminuer à vue d’oeil, je suis maintenant obligé de proposer à mon bébé un biberon en complément de la tétée le week end une fois par jour car il a encore faim après.
J’ai commencé une cure de fénugrec ( 4gr par jour) depuis 1 semaine mais je n’ai pas vu de changement.
Je voudrais tellement pouvoir continuer longtemps à l’allaiter mais là je ne sais plus quoi faire, de plus je ne peux pas tirer de lait à mon travail.
auriez vous des conseils à me donner?
je vous remercie.
@Sylvia
Si ja comprends bien il tète 4-5 fois par 24 h les jours travaillés et et combien de fois le WE ?
A ce rythme c’est assez étonnant de voir une telle baisse…
Vous ne prenez pas de médicament en ce moment ?
Merci pour votre réponse Véronique
Il tète le matin vers 08h30 les 2 seins, à mon retour le soir à 18h30 les 2 seins, je le fais aussi téter avant le coucher vers 20h-20h30, une fois la nuit en général mais un seul sein.
Le week end je dirais 5-6 fois la journée et c’est à chaque fois à la tétée vers 17h qu’il réclame encore.
Je ne prend pas de médicament, peut être le fait d’être fatigué, les journées sont bien rythmées à mon travail.
De plus le lait mets plus de temps à venir et parfois cela l’agace un peu et les tétées durent moins longtemps.
J’ai les seins moins volumineux et plus souples.
@Sylvia
La fatigue peut effectivement influer sur la durée que met le reflexe d’éjection à se déclencher. Mais normalement ça ne joue pas sur la quantité de lait…
Je vous suggère de poursuivre le fenugrec une semaine de plus et d’essayer de vous détendre au maximum lors des tétées.
Bon courage !
Qu’elle est la différence entre l’allaitement exclusif et mixte ?
Car on lit tout est n’importe quoi sur un Internet et on s’embrouille.
Pour moi, allaitement exclusif = que le sein donc lait maternel et allaitement mixte = sein + biberon avec LA.
Par contre, quand on donne le sein + le biberon avec du LM, est-ce qu’on l’appelle toujours allaitement excusif ?!?!
@Ninie74
Vos définitions sont justes.
Pour moi quand on donne sein + bibs de lait maternel, c’est toujours de l’allaitement exclusif.
Oulala, désolée pour les fautes, je ne me suis pas relue, c’est pas bien…
Bonjour Veronique,
J’ai découvert ce site au fur et à mesure de mes différentes recherches sur l’allaitement, cela rassure énormément de voir que nous avons toutes les mêmes problématiques, doutes, stress, on se sent moins seule !
A quelques jours de la reprise du travail (mardi prochain), je ressens le besoin moi aussi d’échanger avec vous.
Ma fille est née le 16 décembre dernier, quelques semaines avant terme, et la question de l’allaitement était pour moi au départ quelque chose de purement pratique : oui je voulais l’allaiter mais pour des raisons plutôt égoïstes(on retrouve la ligne plus facilement, ça évite de se ruiner en lait en poudre, et ah oui accessoirement c’est quand meme mieux pour le bébé).
Les débuts ont été un peu compliqués car elle est n’avait pas un gros poids de naissance (2kg790) et même si elle tétait bien une fois « accrochée » au sein, la mise au sein était assez difficile, voire frustrante (on s’y mettait à plusieurs parfois, très glamour !). Je faisais donc ce que je pouvais et si elle lâchait je terminais par extraire moi-même du lait et lui donner à la cuillère. Elle a malheureusement fait une forte jaunisse au bout du 2e jour et, couplé à sont petit poids, c’est devenu une sorte de guerre à la nourriture (afin qu’elle mouille suffisamment ses couches pour éliminer la bilirubine + qu’elle prenne du poids, le tout pour pouvoir sortir de la clinique).
Un stress a donc commencé pour qu’elle mange suffisamment et on a commencé dès la clinique à utiliser un tire-lait pour compléter. J’ai finalement pu rentrer chez moi après près de 6 jours (le jaune des murs de la clinique commençait à me sortir par les yeux !) et au départ j’ai voulu continuer à tirer mon lait en complément des tétées (au cas où !). A la PMI on m’a vite conseillé de ne faire que des tétées afin de ne pas m’user. J’ai donc pendant ces 4 mois de congé donné exclusivement mon sein avec quelques exceptions de tirage de lait pour des sorties.
Cependant en février j’ai appris que j’allais à mon retour au travail devoir faire un déplacement professionnel fin avril sur quasiment une semaine complete à l’étranger, et là la panique s’est installée : combien de lait tirer pour que ma fille ait suffisamment pour mon absence ? J’ai donc commencé à tirer du lait en prévision de stocks pour cette semaine-là , en me disant que pour la nounou je tirerais sur le lieu de travail pour le lendemain. Seulement malgré tous mes efforts je n’arrive pas à tirer beaucoup de lait (mini 30/40 ml, maxi 100/110 mais la moyenne est plus à 60/70, et ce au global des deux seins).
Nous avons commencé la semaine d’adaptation lundi, avec à chaque fois au moins le déjeuner chez la nounou. Elle prend à priori entre 110 et 120 ml au repas du midi. Pour une journée complète, pour être tranquille, il faudrait que je tire 350 à 400 ml par jour mais je ne vois pas comment cela est possible en l’état actuel des choses, et encore moins pour prévoir ma semaine de déplacement.
Lorsque j’ai commencé à faire des stocks fin février, ma fille a fait un pic de croissance début mars, je me suis donc retrouvée à lui donner la tétée quasiment non stop, il m’était donc humainement et physiquement pas possible de rajouter des tirages. Nous sommes ensuite partis 2 semaines dans les familles en province, là encore pas possible de faire de tirage car je n’aurais pas pu conserver le lait.
Je commence à me résoudre à devoir passer à de l’allaitement mixte alors que dans mon mon idéal j’imaginais qu’elle puisse ne bénéficier que de mon lait jusqu’à ses 6 mois (voire avec l’introduction de la diversification plus tôt). Je culpabilise d’avoir à lui donner autre chose que mon lait, j’ai l’impression de rater quelque chose et en passant au lait en poudre c’est comme si je n’allais plus pouvoir la protéger totalement. Je sais que c’est bête mais j’aime l’idée qu’elle grandisse et s’épanouisse grâce à mon lait uniquement. Mais ne voulant pas qu’elle meure de faim si je n’arrive pas à tirer plus, je n’ai pas vraiment le choix. J’aimerais tenir jusqu’à ses 4 mois (le 16 avril) avant d’amener le lait en poudre en journée chez la nounou, et pouvoir le faire petit à petit (genre une dose de lait maternel puis compléter avec du lait en poudre si besoin, jusqu’à ce qu’en journée ce ne soit que lait en poudre).
Je dois dire que je ne pensais pas que l’allaitement était à ce point-là une lutte : contre les autres et les remarques du style « ton lait n’est peut-être pas assez nourrissant », « elle se mange les doigts, mais elle a faim ! », « elle ne prend pas beaucoup de poids, tu es sure que tu as assez de lait », « tu as dû manger quelque chose pour qu’elle ait ci ou ça »… Et je ne parle pas des « il faut qu’elle mange tous les x heures » et j’en passe. Une lutte également contre les tire-lait (j’en utilise un électrique pour chez moi, avec les quantités que j’indiquais plus haut, et en ai acheté un manuel pour le bureau, que je n’arrive pas encore à bien faire fonctionner donc je ne sais même pas si je réussirai à bien tirer quelque chose au bureau). Pensez-vous que les faibles quantités tirées soient dues à un faible stockage ou à un stress de ne par réussir à tirer beaucoup de lait ? J’ai essayé de tirer en faisant autre chose ou en regardant une photo de mon bébé, rien ne fait vraiment exploser le compteur…
Ma fille est à l’heure actuelle à 5/6 tétées par jour (vers 5/6h, vers 9h, vers 12h/12h30 chez la nounou, vers 15/16h, et la tétée du soir commence entre 18h30 et 19h pour se terminer avant le coucher vers 21h/21h30 avec pause change ou bain. Je n’ai pas trouvé mieux pour être sûre qu’elle dorme au moins jusqu’à 5h. Depuis quelques semaines je lui donne systématiquement les deux seins en commençant par le dernier tété, et je me rends compte que j’en ai besoin (notamment après la nuit). Le but est d’être sûre de bien la câler avec le lait de fin de tétée (ça aussi c’est complexe d’ailleurs pour savoir si elle l’a bien pris ! Ma fille est du genre lente à manger et à ne jamais vraiment dire qu’elle ne veut plus – sauf en s’endormant).
Voilà c’était un peu long mais ça fait du bien :o) Merci d’avance de votre lecture et de vos conseils.
@Isabelle
Vous utilisez quelle marque de tire- lait ? En simple ou en double pompage ?
J’ai 2 tire-lait, un électrique et un manuel. L’électrique, conseillé par la clinique, est un Symphony de Medela et je l’utilise en double pompage. J’ai tiré ce midi et en début d’après-midi en l’absence de ma fille et n’est encore pas sorti grand-chose (90 ml puis 50 ml). J’envie celles qui peuvent tirer 150, 200 voire plus ! Je dois tester à nouveau le tire-lait Manuel demain (un Philips Avent simple pompage), je stresse à l’idée de ne rien sortir puisque c’est celui que j’utiliserai au bureau (plus discret et plus facile à transporter que l’électrique).
@Isabelle
Vous pouvez tirer ces quantités aussi parce que votre capacité de stockage ne vous permet pas de tirer plus…

http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/quantite-lait-tire/

Si le manuel ne vous convient pas, vous pouvez louer le Ameda Lactaline qui est petit, électrique et en double pompage.
Merci Veronique. J’ai finalement essayé à nouveau hier avec le manuel et là miracle j’ai réussi à tirer 130 ml (bon ça m’a pris un peu de temps mais ça m’a rassurée). J’ai deux jours bien chargés dès ma reprise (en réunion toute la journée) et uniquement des pauses de 10 ou 15 minutes le matin et l’après-midi et 1 heure le midi. Je ne pense donc pas pouvoir tirer grand-chose, rien que du fait du stress du temps minuté. Que me conseilleriez-vous pour ces deux jours ? Essayer quand même de tirer pour conserver au moment de la pause déjeuner (mais avec le risque d’une petite quantité) ou juste soulager mes seins pendant ces deux jours-là et n’avoir que les tétées du matin et du soir ? A partir du jeudi j’espère pouvoir faire un peu plus de tirages en journée, est-il possible de tirer un peu le matin, mettre au frais et de rajouter dans le meme contenant tout autre tirage fait dans la journée ? Merci
Isabelle
@Isabelle
Le choix vous appartient : il faut que vous fassiez ce que vous sentez ! Vous pouvez essayer de tirer si vous le souhaitez et changer d’avis si ça ne vous convient pas.
Oui vous pouvez rajouter dans le même contenant.
j’allaite mon fils de 2 mois et demi depuis sa naissance,
je souhaiterai introduire un allaitement mixte, car je fatigue un peu et la contrainte de la presence me bloque ds ma gestion du temps….
quels conseils me donneriez vous pour pouvoir continuer a allaiter, tout en me liberant un peu?
quelle tétées remplacer par un biberon? est ce que celle du soir me permettra de faire un vrai nuit????
@Laurence
Vous pouvez choisir la tétée qui vous convient, cela n’a pas une grande importance.
Pour la nuit, vous pouvez essayer mais ce n’est pas gagné d’avance 😉
Bonjour!
Je reprends bientôt le travail et je suis assez anxieuse…
Mon loulou a presque 10 mois, allaité exclusivement jusqu’à 6 mois et diversifié de façon libre depuis( je lui propose des petites portions de ce que nous mangeons, courgettes cuites, poissons, riz…..).
Je suis hôtesse de l air, j ai un stage de reprise qui va m éloigner pendant 4 jours de chez moi, puis j aurai des horaires en décalé.
Mes angoisses sont:
– Pendant mon stage quel numéro mon mari peut composer s il s en sort pas…. Bon ce premier point pour faire de l humour..
-pendant mon stage donc, comment maintenir ma lactation?
-mon mari a du mal avec le lait congelé, il n arrive pas a trouver la bonne température, il a tendance a paniquer… Et quand bb prend pas le bib il s angoisse. Bb boit surtout au verre maintenant donc moi je ne me fais pas de souci..
-par contre je stress pour les nuits car bb se réveil pas mal et j avoue lui donner le sein des qu’il pleure… Alors dois je commencer a le seuvrer la nuit? Le problème c est qu’il ne veut que moi… Je pense que le boulot va nous faire du bien on est collé bb et moi. Je suis prête a me décoller un peu..
-enfin en travaillant en décalé avez vous des conseils?? Suis je obligée de faire allaitement mixte?
J ai bcp de pressions autour de moi mais moi autant la nuit oui j aimerai arrêter d allaiter mais je pense que ce n est pas le moment car avec la reprise bb va être un peu chambouler et va rattraper des tétées la nuit…mais j ai envi de continuer de nourrir mon enfant avec mon lait !
Merci !!!
@Aurore
– pendant votre stage, vous devrez tirer votre lait 2-3 fois par 24h.
– Pour le lait congelé, il suffit qu’il ne soit pas froid.
– Pour les nuits, je vous suggère de ne rien faire et de laisser votre mari trouver sa façon de rendormir votre bébé. Ils vont réussir !
– Non, vous n’êtes pas obligée de faire du mixte:http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/allaitement-et-travail-de-nuit/
Bonjour,
Ma fille a 4 mois 1/2, j’ai repris le travail en début de semaine je l’allaite toujours exclusivement 5/6 tété par jour (matin et soir) + tire lait matin et midi. Elle accepte difficilement le biberon en mon absence et boit très peu (50/60 ml par biberon ).
J’ai repris à 80% et je comptais l’allaiter à la demande 3 jours par semaine.
Mais on me dit que cela ne va pas l’aider à accepter le biberon et semaine et que je devrai continuer à lui donner le weekend. J’avoue que je suis un peu désarmer car je ne voudrai pas rendre les choses plus compliquées pour ma fille… Qu’en pensez vous?
Merci
@Mathilde
Non, c’est tout à fait l’inverse : il vaut mieux que ce soit clair pour elle, quand vous êtes là elle tète et quand vous êtes absente elle prend le biberon. Elle va apprendre, ce n’est pas grave…
Bonjour ma fille à 3 mois et demie j’ai commencer son sevrage il y a un mois en retirant une tete tout les six jours.
Elle a fait une réaction allergique au lait en poudre au bout de 9 jours depuis après vérification et sous les conseils de la pédiatre on lui donne un lait sans protéines de lait de vache.
Cela fait une semaine qu’elle tete Les deux seins le matin et le soir et la journée deux à trois biberons de 120 /150.
Depuis deux jours elle ne reclame plus et boit difficilement les biberons environ une heur,s’énerve et refuse le seins le soir, elle dort beaucoup que faire?
Journée hier les deux sont e seins vers 9h 1 biberon de 150 ml à 12h elle a dormi jusqu’à 19h un biberon difficile de 150 et 1 sein plus 30 ml à 21h.
Merci d’avance
@Scarbonchi
Si elle refuse à la fois le sein et le biberon, c’est qu’elle a un souci global. Elle est peut-être malade, je ne sais pas mais je vous suggère de contacter son médecin.
Merci pour votre réponse, aujourd’hui tout en rentré dans l’ordre les tétées et trois biberons de 150.
Merci beaucoup
Bonsoir, tout d’abord je tiens à vous remercier pour ce forum qui m’a été d’une grande aide pour bien démarrer mon allaitement. Mon fils, Lucas a eu 4 mois hier, je l’allaite exclusivement depuis la naissance et tout ce passe pour le mieux.le seul probleme c’est qu’il est du genre gros mangeur…8 à 10 tétées par 24h.j’ai repris le travail depuis une semaine maintenant je voulais continuer l’allaitement exclusif, j’avais reussi a constituer un pztit stock(mais avec 8 tétées, ce n’est pas très facile. . ). Le problème c’est qu’il boit 5 à6 bib de 120 en moyenne pendant mon absence alors que je n’arrive à tirer que 3 à 4 bib de 100-120 par jour…le stock diminue dangereusement! Je pensais commencer à introduire le LA ( a contre coeur…) mais je ne sais pas vraiment comment m’y prendre…je voulais commencer par remplacer une seule tétée mais je me demande quelle quantité donner? Dois-je lui faire un bib de 120 comme lorsque c’est mon lait? ou plus sachant qu’il pèse presque 7kg? J’espère que la boîte restera fermée le plus longtemps possible mais au cas où je préfère être sûre de m’y prendre comme il faut. Merci d’avance pour vos conseils.
@Jennifer
Je pense que votre bébé boit trop en votre absence : 720 ml alors que les bébés prennent en moyenne 750 ml par 24h… La solution serait donc de lui donner un peu moins en journée.
Bonjour,
Mon fils Marcel a trois mois et je retravaille dans 10 jours.
pour l’instant il fait une tétée vers 9h le matin une tétée vers 12h30, une tétée vers 15h30 une tétée vers 18h30 et ça dure jusqu’à 20h ( il s’endort il tête il redort il tête) heure à laquelle je le couche pour une nuit jusqu’au lendemain. ( parfois il me réveille vers 4h pour une petite tetee supplémentaire mais c’est rare).
J’aimerais continuer d’allaiter Marcel mais concrètement je ne pense pas pouvoir tirer mon lait plus que le midi et le soir en rentrant vers 21h30. Je pensais donner la tétée du matin , tirer mon lait juste après (en général je peux tirer 80 millilitres) que ma mère donne un biberon le midi et que je tire mon lait de mon côté(qui sera donné le lendemain), pour la tétée de 15h30 utiliser les 80 millilitres du matin et les 70 que j’arrive à tirer en fin de soirée ( ou un petit complément de lait infantile) le soir ma mère donne un biberon et je tire mon lait quand je rentre pour le lendemain.
Les jours les plus chargés je ne pourrai donner qu’une seule vraie tétée. ..Le matin.
Pensez vous que c’ est jouable comme plan d’attaque ;)? Pensez vous que ça ne risque pas de trop faire baisser ma production de lait?
Voilà ,c est un tournant dans ma vie de maman, alors j’ai besoin d’un peu d’aide…merci d’avance!
bonjour, j’allaite présentement ma fille de 2mois.. mais il arrive parfois que je dois m’absenté et comble du malheur, ma fille refuse catégoriquement de prendre le biberon!
quand j’essaie elle se met a pleurer ou même hurlé jusqu’à ce que je finisse par ceder et finalement lui donner le sein…mais j’aimerais faire allaitement mixte, comme ça papa pourrait se lever la nuit…et ce matin je me fait operer, par grand chose quoi, une op de seulement 2 heures, mais l’anesthesiste ma dit que je ne pourrais pas l’allaiter de la journée…j’ai donc peur qu’elle ne mange pas asser durant la journée car si elle accepte le bib, elle le prend 2 ou 3 secondes, tetouille, puis se recule pleure et hurle…:( je lui donne de la preparation bon depart, quest-ce que je peu faire pour qu’elle finisse par bien l’accepter?
Bonjour,
J’allaite mon fils exclusivement depuis 6 mois et vais commencer la diversification ce week end. En parallèle, je pense gentiment au sevrage qui interviendra à ma reprise de travail courant du mois d’août. Je pense passer par une phase d’alaitement mixte dans l’intervalle et ne sais quelle préparation pour nourrisson choisir. Y’en a-t-il dont les compositions sont meilleures que d’autres? Avez vous un article à ce sujet? Merci pour votre aide précieuse.
@Mimi
Elles se valent toutes car elles répondent toutes aux mêmes normes très strictes.
Merci pour ce retour! Je viendrai vous raconter dans quelques semaines comment s’est passé le passage de l’allaitement exclusif à l’allaitement mixte. Pour le moment, nous nous lançons dans la diversification. Bien à vous
Bonjour,
Mon fils a 10 mois et je souhaite commencer un demi sevrage pour sa rentrée à la crèche en Septembre.
Pensez-vous que je puisse garder les tétées du matin et du soir uniquement pour maintenir la lactation ? Pour la crèche en journée, peut-il ne manger que des laitages en remplacement des tétées ou faudra-t-il du LA?
De plus, je me pose des questions sur le repas du soir. En effet mon pédiatre m’a demandé de ne donner que du lait+céréales le soir et qu’il n’y avait pas besoin de donner de légumes/féculents le soir.
Je donne donc 150 ml de LA avec céréales + tétée au couché.
Pensez-vous qu’il est bon de donner du LA+céréales ? Ne serait-il pas mieux de donner des légumes + féculent + laitage à la place ?
D’avance merci pour votre aide.
@Gioline
Si votre but, c’est de maintenir la lactation, je vous suggère de garder au moins 3 tétées par 24h.
Oui à la crèche il peut manger des laitages car il aura un an.
Pour le soir, je vous suggère de lui donner ce qu’il a envie de manger car votre fils sait très bien de quoi il a besoin.
Bonjour,
Je trouve ce site très intéressant et trouve de nombreuses réponses à mes questions mais pas à la principale : Je reprends le travail dans un mois et souhaiterais continuer à allaiter la nuit, le matin, tirer mon lait le midi et rendre la tétée du soir et rester en exclusif les week end mais après avoir visualisé mon « plan » sur un planning j’ai peur d’être engorgée puisqu’à chaque tétée je ne donne qu’un sein. Il peut y avoir 18h entre 2 tétées puis seulement 6h… Je crains également ne pas avoir suffisament de lait pour la prochaine tétée… Quand pensez vous? Faut il donner les 2 seins lors des tétées?
@Lise
Oui cela me semble être une bonne idée de donner les deux seins à chaque tétée.
Bonjour, je reprend le travail mi août, jusqu’à maintenant je les allaité exclusivement, sous les conseils de mon pédiatre nous commençons la diversifications aujourd’hui, afin de m’aider pour la reprise du travail ainsi moins de lait à fournir. Je suis un peu perdu… Faire un allaitement mixte ou est ce que sa suffira allaitement tous court? Je commence ma journee a 7h et la fini a 15h30, je suis à la maison pour 16h. Je pensais gardé la tête du matin, quand je rentre, etau soir. Pensez vous qu’il faudra du lait sur le temps que je sois au travail? Car le matin je devrais la réveiller pour la nourrire sur le coup de 5h45 elle ne tiendra pas jusqu’à midi pour sa puree de légume donc je suppose qu’il faudra un Bibi avant midi? Apres a midi apres sa puree il faut aussi un Bibi de lait? Que me conseillez vous? Je le sais pas vraiment comment se déroule une journee type d’un bébé au niveau alimentation. Elle a 4 mois 1/2. Quand je reprendrais le travail elle aura 5 mois 3 semaine. Pour le moment elle mange toute les 2h30 3h la nuit elle ne mange pas. Dodo vers 20h30 réveillé vers 7h 7h30. Merci pour vos conseils car je suis perdu/
@Seve
Oui elle aura besoin de lait en votre absence. Mais cela peut aussi être une préparation pour nourrisson.
Merci pour votre réponse, une dernière question, faut il déjà l’habitué maintenant? Sachant qu’elle accepte le biberon (on a déjà donné de temps en temps di LA quand on est en déplacement ou meme avec mon lait) et pas de soucis. Je pense faire un allaitement mixte alors car pas moyen de tirer à mon travail. Je lui donnerai le sein le matin et quand je rentre à volonté que le we à volonté. J’ai peur d’avoir mal aux seins sur mon mieu de travail et j’aurai aimé préparer bebe ainsi que le soucis avec l’engorgement avant la reprise. Mais j’ai peur de tous lui changé mtn envue de la diversification. Sa ferai bcp de changement d’un coup. Qu’en pensez vous?
@Seve
Je vous suggère de ne rien faire avant et de prévoir de soulager vos seins en cas de besoin les premiers jours au travail.
Bonjour je m’adresse à vous car avec mon fils de presque 7 semaines nous sommes bien embetés ; n’ayant pas enormement de lait j’ai opté pour un allaitement mixte depuis mon retour de la maternité et jusqu’à ce week end tout se passait très bien bebe de 4,2 kg à la naissance et à un mois 5,1kg ; mais depuis ce week end grosses colliques après le biberon et problemes de régurgitations ( le lait épaissi il n’en veut meme pas et le gaviscon il le bave au lieu d’avaler), ayant plus confiance en moi j’ai décidé d’allaiter exclusivement avec du galactogil pour stimuler et j’ai effectivement plus de lait .
Le souci c’est que mon fils a toujours teté très lentement au seinil s’endort et on y passe plus d’une heure alors qu’en pincant le sein il reste du lait , du coup plus de régurgitations plus de coliques mais j’ai l’impression qu’il ne prend pas assez je suis un peu à bout je n’ai pas de solution , je veux ce qu’il y a de mieux pour lui; Il mouille ses couches minimum 6 à 7 fois que faire ?
@Marie
Il faudrait que quelqu’un de compétent vérifie sa succion. Je vous suggère de prendre RDV avec une consultante en lactation.
merci pour votre réponse ouic’est effectivement ce que je pensais faire .
Bjr. Grâce à votre site je suis rassurée sur ma reprise de travail! Ma fille a 3 mois pile, je reprends le travail à temps plein jeudi prochain.
La canicule et les vacances m’ont empêché de tirer mon lait en juillet et la chaleur d’août a impacté sur ma production et sur une hausse des tétées de ma fille. Je n’ai que 1.4 litre de lait au congélo et je suis assez fatiguée donc je vais passer en mixte lors de la reprise du travail. Il me faut en effet 2 tirage en double pompagne pour remplir ce que j’estime être un biberon. Or elle aura besoin surement de 2 voire 3 biberons.
Mon bébé a 6/7 repas par jour et dans la plupart des cas 1 sein suffit (hors canicule ou fatigue).
voici mon « plan », pouvez vous me donner votre avis?
Tétée matin 7h
Biberon fin matinee nounou
biberon après midi nounou
tétée retrouvailles quand je quitte vers 17h30 18h
tétée du soir
tétée de nuit (elle em reveille toutes les nuits vers 3h)
We : sein exclusif à la demande
je peux tirer mon lait le midi, j’espère pouvoir m’organiser aussi pour un tirage le matin mais ce n’est pas sûr. Je ne suis pas sûre qu’un seul tirage remplisse un biberon entier vu ma production actuelle, donc un des deux biberons sera en LA (Nidal relais) et jaimerai retrouver ma lactation d’avant canicule pour qu’un tirage en double pompage me permette de nouveau de faire 1 repas complet : donc je bois de la tisane spéciale2 à 3 fois par jour, plus 1 bière sans alccol. Je vais essayer de trouver du fenugrec.
que pensez vous de tout cela?
@Stéphanie
Votre plan me semble bien. Comment cela se passe-t-il ?
Bonjour,
Finalement j’ai repris début septembre. Bébé(4 mois) est à 5 repas/jour dont 2 chez la nounou : 180ml LA + 180ml lait maternel.
J’essaie de tirer tôt le matin juste avant ou juste après la tétée du matin + 2 fois au travail. Le soir je ne préfère pas car 2 tétées + un peufatiguée + bcp de contraintes.
Mais ça a été vache maigre depuis la reprise, je ne sors pas grand-chose au tire lait (Calyspso /Ardo) : moins de 90ml/jour en double pompage. Je tape donc dans mon stock congelé. Cet été j’y arrivais beaucoup mieux .
J’ai encore des « montées de lait » mais moins fortes et systématiques qu’avant je trouve. Passerai-je en « automatique »? Ma fille ne fait pas plus de tétées qu’avant pour autant. Mais les tétées sont un peu plus longues (par plaisir ou besoin ? je ne sais pas). Elle ne se réveille plus systématiquement la nuit.
Je me laisse encore une bonne semaine pour voir si cela se rétablit sinon je vais surement devoir passer à 2 bib de LA. Mon stock de lait congelé ne me permettra en effet pas de tenir plus longtemps.
Question : est-il possible de rester sans téter ou exprimer pendant 10h ? ma lactation est-elle suffisamment bien installée (4 mois) pour que je puisse n’assurer que les tétées du matin (x1) et du soir (x2) ?
@Stéphanie
Pour la lactation automatique :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/lactation-automatique/
Vous pouvez essayer le fénugrec :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/fenugrec/
Et sinon, 3 tétées par jour, ça peut marcher mais il vaut mieux allaiter à la demande complètement quand vous ne travaillez pas.
Merci. Ok je la mets au sein en exclusif le week end. Je vais prendre du fenugrec.
Je viens de recevoir votre livre que je vais consulter consciencieusement ☺ .
Je suis peut être en passage en autocrine du moins je l’espère car j’ai une grosse poitrine ( 105/110 E voire F) et au niveau lingerie et vêtements ça devient pénible les soutiens gorge d’allaitement qui soutiennent pas grand chose et qui remontent jusqu’au cou…
@Stéphanie
Le foncionnement autocrine de la lactation se met en place au cours du premiers mois.
Bjr,
Je suis maman d’une petite fille de 2 mois.
J’ai opté pour l’allaitement mixte parce que je devais reprendre le boulot. Je lui donne le sein le matin et dans le courant de la journée elle prend le biberon; le soir quand je rentre, elle prend la tété exclusive à ma descente.
Mais dans la journée elle prend à peine 180 ml de biberons.
Est ce normal?
Et avez des conseils à me donner?
@Grace
Si elle tète souvent quand vous êtes là et que la prise de poids est bonne, pas de souci.
Bonjour,
J’ai repris le travail il y a deux jours. Ma fille de 6 mois n’a jamais voulu du biberon et nous fonctionnions donc ainsi :
tétée matin et soir
purée yahourt à midi avec complément au sein
compote yahourt au gouter avec complément au sein
Depuis que j’ai repris le travail il y a deux jours seulement, j’ai l’impression que la lactation diminue à vue d’oeil et ce matin je n’ai presque plus de lait… mais je n’ai pas du tout (et ma fille non plus) envie d’arrêter de l’allaiter… et il n’y a pas vraiment d’endroit où je puisse tirer mon lait au travail…
au secours…!
Alice
Vous pouvez essayer de lui proposer le sein plus souvent quand elle est avec vous.
Bonjour j’ai un petit garçon de 1 an et 2 semaines
depuis lundi j’ai fait une mastite je dois prendre des antibiotiques et compresse au sein droit.
il est allaité exclusivement et diversifié mais mange peu et ailletement à la demande
quand je serai guérie de ma mastite j’aimerai passé à l ailletement mixte car je n’en peut plus je suis extrêmement fatiguée
je voulais savoir comment faire quand et combien de ml je dois introduire au début et surtout pour éviter un engorgement?
@kz
A l’âge de votre enfant, vous pouvez lui proposer du lait entier ou bien des laitages.
Pour éviter un engorgement, il vaut mieux diminuer les tétées petit à petit. Ceci étant, cela dépend beaucoup des femmes pour le rythme de diminution des tétées donc le mieux c’est de faire attention à l’état de tension de vos seins.
Je suis Maman d une petite fille de bientôt 4 mois. Comme je reprends le boulot dans quelques jours, j avais souhaité anticiper le « sevrage » sachant que je souhaite conserver tétées matin, soir et week end le plus longtemps possible. Nous avons galères pendant un mois car elle refusait toutes les tétines de la creation. Finalement, elle a accepté la marque lansinoh ce week end. Depuis, elle prend 2 biberons de 150 ml dans la journee.
La nounou me dit qu il risque d y avoir confusion pour elle entre les tétées et le biberon. De plus, elle se réveille désormais plus tot 6h contre 8h auparavant.
Je ne me stresse pas, on verra bien…je me dis qu elle a eu 4 mois d allaitement exclusif et c est déjà bien…mais je me sens triste a l idée de me dire que c est peut être la fin de l allaitement!
Merci pour votre site, je trouve qu il y a vraiment une incohérence en France entre la pression forte de la part des personnels de santé pour l allaitement et l accompagnement concret des mères allaitantes retournant bosser…
@Fanny
Ce que vous faites peut durer très longtemps, c’est très bien, ne vous inquiétez pas.
Bonjour,
j’ai lu l’article (et d’ailleurs 1000 merci pour votre site qui m’a permis de « relâcher la pression » sur pas mal de sujets et de me sentir moins stressée pour certaines choses en particulier la conservation du LM) et j’ai besoin d’un avis éclairé concernant l’allaitement « mixte » comme on dit. Ca risque d’être un peu long, désolée…
Mon fils va sur ses 3 mois. J’ai repris le travail quand il avait 2 mois (je suis TNS, profession libérale), il est de 9h à 18h à la crêche, et en garde à domicile les samedi matins.
Jusqu’à présent, je parvenais à fournir 2 biberons de LM d’environ 160ml par jour, et il prenait 1 biberon de 150ml de LA, et dès qu’il est avec moi, il tète sans faire d’histoire, il alterne sans aucun problème et boit ses biberons comme un trou (en 10 min…, ce qui n’est pas du tout le cas avec les tétées qui durent bcp plus longtemps, 40 min environ).
Le problème c’est que je commence vraiment à en avoir ras le bol de tirer mon lait au travail ou entre midi et 2 quand j’en ai la possibilité… Ca me prend un temps fou, et je dois jongler avec mes rdv pro et les dérangements pro, et le sport que j’ai repris.
Bref j’aimerais diminuer les tirages (et donc donner plus de biberons de LA pour les gardes à mon grand désespoir). Mais j’ai super peur de me tarir… Donc c’est un gros dilemme… Dans l’idéal je voudrais tenir une lactation jusqu’à ses 6 mois, donc tenir encore 3 mois…
Qu’en pensez-vous?
Précision: j’ai l’impression d’être passée en lactation dite « automatique » depuis plusieurs jours maintenant, car je ne ressens plus d’engorgement et je sens la montée ou le réflexe d’éjection, je ne sais pas trop, arriver après quelques minutes de tétée de mon fils ou de stimulation avec le TL ce qui n’était pas le cas antérieurement, c’est bon signe? et est-ce bien le signe du passage en lactation « automatique »?
Merci beaucoup d’avance pour votre réponse, j’espère ne pas avoir oublié d’informations importantes.
J’ai oublié, je prends déjà du Galacto*il sur conseil de ma SF. Et j’ai oublié une petite question: vaut-il mieux plusieurs petites séances de tirages donc avec pas un gros volume mais moins contraignant car moins de temps, ou un ou 2 gros avec un plus gros volume mais bcp plus contraignant en terme de temps?
Merci!
@Aurélia
Il vaut mieux plusieurs petites séances.
@Aurélia
Pour la lactation automatique :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/lactation-automatique/
Pour l’allaitement mixte, si vous l’allaitez à la demande quand vous êtes avec lui et que vous avez au minimum 3 tétées par 24 h, votre allaitement peut se poursuivre !
D’accord, merci beaucoup pour votre réponse. Je vais essayer de passer à plusieurs petites séances. Hier je voulais absolument récupérer le volume correspondant à ce que je donne à la creche, j’ai passé 1h15 à tirer hier après-midi… (je suis au TL manuel car le double électrique, c’est ingérable en pratique pour moi, même si j’en ai un qui est loué) et j’ai eu 170ml mais à quel prix…. (+ 100ml en fin de matinée, + 60ml avant de me coucher). bref je suis en flux tendu, le petit stock que j’avais fait laborieusement avant ma reprise a fondu (c’est le cas de le dire) très très vite… Je vis pas très bien la situation…
Merci encore pour votre réponse, je vais aviser
@Aurélia
1h15, c’est beaucoup trop, vous risquez de ne pas tenir le coup à ce rythme là 🙁
Bon courage !
Et oui… En 20min, je n’obtiens jamais plus de 100ml et encore, c’est plutôt 50… 🙁 advienne que pourra snif
Bonjour,
J’avais écrit un long message mais il est visiblement passé à la trappe (dans les spams ?), mince !
Pour résumer, j’ai une petite fille de 4 mois que j’ai allaité exclusivement jusqu’à ma reprise du travail il y a 3 semaines. Depuis, c’est biberon de lait artificiel à la crèche (5×180 ml par semaine) et allaitement à la demande le reste du temps.
Tout s’est super bien passé autant avec le biberon qu’avec le LA, mais depuis, elle semble bouder le sein par moments. Heureusement ça n’est pas sytématique mais ça m’angoisse beaucoup.
Soit elle boit et s’énerve au bout de 5 minutes, soit elle s’énerve d’entrée de jeu, se cabre et hurle. Je remarque qu’elle fait cela quand mes seins sont mous (et ils le sont de plus en plus) surtout le soir. Certaines fois j’arrive à l’allaiter (grâce à l’hyper alternance ou en marchant, en chantant, en pressant le sein etc), d’autres fois je cède et lui donne un bib qu’elle boit goulûment (tétine débit 1 tout de même) mais rarement plus de 80ml d’un coup. En revanche la nuit ou quand elle est à moitié endormie, elle tête sans problème.
Pensez-vous que j’ai une baisse de la lactatation et/ou que ma fille préfère le biberon (plus grosses quantités d’un coup, plus gros débit, moins d’efforts, écoulement continu.. elle semble aimer cela) ?
Avez-vous des astuces à me donner pour que ma fille ne se détourne pas totalement du sein ? Merci pour vos précieux conseils et pour l’ensemble de vos articles qui sont un incontestable soutien dans cette trépidante aventure qu’est l’allaitement 🙂
@Bundi
Cela ressemble effectivement à une préférence pour le biberon. La seule solution, c’est de ne jamais lui donner de biberon quand vous êtes avec elle.

http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/bebe-refuse-le-sein/

Merci pour votre réponse rapide ! A bien y réfléchir, j’aurais dû me douter que ça allait arriver…en début d’allaitement, après avoir tété deux jours avec des bouts de seins à cause de crevasses, ma fille ne voulait plus téter sans (trop cool le petit réservoir plein de lait !)… Mais elle est adaptable et je suis tenace ! J’ai très vite eu raison des bouts de seins, j’aurai raison du biberon ! Encore merci pour votre générosité, c’est vraiment très réconfortant.
Bonjour.
Jallaite ma fille de bientôt 4 mois. J’ai repris le travail depuis deux semaines donc depuis ma fille a des biberons (lait artificiel ) la journée avec la nounou. La prise des biberons semble très compliqué selon la nounou(qui est une personne avec une grande expérience). Ma fille prend 60 à 100ml par biberon. Je ne travaille pas les weekend, je suis à 80% et parfois je ne travaille pas le matin. Sauf que moi a la maison c’est tétée au sein exclusivement. La nounou m’a demandé de lui donner au moins un biberon le week-end et le lundi pour que les difficultés soient moindres le mardi…
Sauf que c’est bien compliqué! Étant donné que je suis sois présente (et c’est papa qui donne) soit seule…
En résumé je suis un peu perdue…
Quelle est la méthode la plus adaptée??? Help
@Sarah
Il n’y a aucune raison pour donner des biberons à la maison, cela crée de la confusion pour votre bébé.
J’allaite ma fille de 5 mois bientôt 6 mois.
Je suis passé à l’allaitement mixte a partir de 4 mois environ en incluant doucement 1 biberon le midi et 1 le soir pour le couché.
Le reste du temps je l’allaite, j’ai l’impression que pour la tétée de 16h j’ai quasiment plus de lait car elle est grincheuse et affamée au biberon du soir.
Pensez vous que je dois inclure de nouveau un biberon de lait artificiel à 16h?
Lorsque l’on a un allaitement mixte à combien de biberon dois-je être et tétées et qu’elles intervalles?
Ma fille faisait ses nuits à 2 mois et a commencé à se réveiller de nouveau pour manger et depuis c’est toujours pareil pensez vous que je dois ajouter des épaississants dans son lait?
Merci de vos réponses.
@Charlotte
Si vous rajoutez un biberon, votre lactation risque de baisser encore plus, j’essaierais plutôt de rajouter une tétée en soirée.
Bonjour. Mon fils a 3 mois et je reprend le boulot dans un mois il est allaiteé exclusivement au lait maternel mais je vais devoir passer à allaitement mixte. Quel bien et tétine dois je prendre et a quelle frequence dois je tirer mon lait? Merci beaucoup!
Bonjour Audrey,
J’ai du reprendre le travail aux 3 mois de mon fils. Je l’allaitais exclusivement au sein, à partir du milieu du deuxième mois j’ai commencé à tirer un peu mon lait car j’ai attendu que ma lactation soit bien en marche pour démarrer. Au début, mon fils refusait le biberon, il a eu du mal à prendre la tétine car le plastique ne lui plaisait pas beaucoup (une amie me disait entre un gastro et un « flunch » tu préférerais quoi toi ? donc oui mon fils préférait le gastro !). Donc j’y ai étais tout en douceur. Tous les deux jours je lui mettais un tout petit peu de mon lait dans un biberon, histoire qu’il se familiarise avec cette nouvelle succion et matière. Je faisais couler un peu de lait sur la tétine pour qu’il retrouve mon odeur. Une personne m’avait conseillé de faire chauffer un peu la tétine dans du lait maternel, je ne l’ai pas fait mais c’est une idée. Biberons essayés : Medela Calma > Avent Natural bottle > Mam avec tétine un peu plate. Le problème que je rencontré au début c’est que les tétines sont trop dures et épaisses. Donc bébé n’arrive pas a appuyer assez dessus pour faire couler le lait. C’est vrai que pour le sein, une fois que le lait est amorcé, ensuite il est éjecté donc le bébé n’a plus qu’à déglutir. Alors a toi d’essayer plusieurs marques pour voir laquelle correspond le mieux a ton fils. Mais je trouve que Mam est vraiment bien. Elle est assez souple.
Pour ce qui est des fréquences de tirage, pour entretenir ma lactation, je tirais mon lait à chaque tétée sur le sein non bu par mon fils. Quand j’ai repris le travail, et bien une fois le matin et le soir avec la tétée et une fois pendant ma pause déjeuner. Si tu as la possibilité de le tirer plus la journée profites-en. En cas de baisse de lactation : tisane d’allaitement et gellules de fenouil. C’est assez efficace. Après il y a aussi l’homéopathie. Et surtout beaucoup t’hydrater. Tu verras aussi que ton fils boira plus facilement au biberon avec la nounou ou les personnes de la crèche ! Ils sont malins et ne vont pas se laisser mourir de faim. Bon sevrage à vous deux…
Bonjour, j’ai découvert votre site il y a environ un mois et c’est une vraie sources d’informations et de conseils ! Merci pour ça 🙂
Je suis une maman de 2 enfants Nathan, 4 ans en allaitement mixte dès le départ. La lactation à eu du mal à se mettre en place et plutôt qu’être accompagner vers un allaitement exclusif,on m’a  » imposé » le mixte…J’ai donc eu le sentiment d’avoir raté mon allaitement.
Pour ma fille, Lucie 3 mois, j’étais déterminée à réussir mon allaitement exclusif. Ça n’a pas été si simple mais je me suis accrochée. Il y a 3 semaines j’ai fait un engorgement au sein gauche et depuis les tétées sont douloureuses, j’en arrive à éprouver moins de plaisir à allaiter ma choupinette. Aussi la visite des 3 mois m’a remise en question car Lucie n’avait pas pris assez de poids. J’ai donc pris attache auprès d’une consultante en lactation et avec du galactogil nous avons réussi à faire remonter la balance. Avec le soutien d’amies qui ont allaité et après réflexion, cette semaine m’a permis de me rendre compte que l’allaitement exclusif devient pour moi une contrainte. Les moments où je n’ai plus envie de donner mes seins sont de plus en plus fréquents, d’autant que la mise au sein est systématiquement douloureuse, malgré les positions différentes…J’ai essayé le tire lait,mais l’utilisation mécanique et les petites quantités récoltées m’ont fait déchanter et stresser sur ma capacité à nourrir mon bébé… Bon je sais je stresse bcp 😉
Donc, après tout ça, L’allaitement mixte semble être la solution. Au départ je pensais allaiter jusqu’au 6 mois de ma fille, donc j’aimerais mixer jusqu’à ce terme.
J’ai bien compris que pour maintenir la lactation 3 tétées min sont nécessaires,mais pouvez vous m’éclairer sur le remplacement des tétées par le LA? Est-ce que je retire une tétée par jour. Tous les 2 ou 3 jours…?
à priori le bib est accepté par ma fille,qui a déjà bu mon lait au bib,histoire de faire l’essai 🙂
@Sophie
Vous introduisez un biberon par jour. Quand vos seins, sont confortables comme ça, vous pouvez en introduire un 2e,…
J’ai un gros problème avec ma petite de 4mois 1/2, pour baisse de lactation j’ai voulu introduire des compléments de lait artificiel, mais maintenant ma fille a pris goût à la facilité des biberons et refuse quelquefois le sein ou râle car Ca ne va pas assez vite … Il n’y a que sur la tetee du matin ou elle ne dit rien ! Mais quelquefois elle hurle et ne veut pas teter et ne se calme qu’avec un biberon !Du coup forcément les jours où elle ne tête quasiment pas ma lactation en pâtit !! Je suis désespérée je n’arrive pas à reprendre un allaitement exclusif (refus de ma fille et lactation insuffisante ) sachant que je ne reprend le travail qu’en février !
Que faire ??
@Marina
Je vous suggère fortement de prendre RDV avec une consultante en lactation certifiée IBCLC pour comprendre pourquoi votre lactation baisse, comment se passe la succion de votre bébé, trouver la meilleure des solutions.
Petit retour 15 jours après mon appel à l’aide pour cause de bébé boudeur de sein !
Suite à vos réponses, qui ont eu pour premier effet de me redonner le moral (encore merci!), j’ai fait deux choses.
D’abord, j’ai cherché à booster ma lactation, car ma fille n’a jamais rechigné à téter un sein bien plein ! J’ai donc fait le plein de tisanes d’allaitement, de fenugrec, d’ovomaltine (j’ignore si tout ceci marche vraiment, mais ça donne au moins l’impression de faire quelque chose, on se sent moins impuissant, et c’est déjà beaucoup). J’ai également fait tourner le tire-lait électrique avec plus d’assiduité (chaque tétée refusée par bébé était remplacée par le tire-lait, et j’ai aussi tiré systématiquement mon lait vers 23h pendant quelques jours).
En parallèle, j’ai commencé à faire mon deuil de l’allaitement au sein, car ma fille le refusait de plus en plus et ça devenait un vrai calvaire de la nourrir, son attitude me déprimait et commençait à m’irriter aussi… J’ai donc commencé à lâcher prise et arrêté de regarder le biberon comme un concurrent. Je lui proposais systématiquement le sein (que j’avais stimulé avec le massage de Marmet) et si elle le refusait (ou quand elle n’en voulait plus après compression), je n’instistais pas et je faisais un petit bib de 90 ou 120. Quel soulagement de retrouver ces moments calmes et complices autour de son repas. Bon, ça a été l’escalade pendant une semaine (même si elle ne m’a jamais refusé le sein la nuit, au réveil et pour les retrouvailles après le boulot) jusqu’à dimanche dernier où elle n’a quasiment pas tété de la journée. Je pensais que c’était la fin.
Mais non, depuis lundi, c’est reparti de plus belle ! elle se remet à chercher le sein quand elle a faim (alors qu’elle détournait la tête vers l’extérieur en hurlant la semaine passée), et je la vois à nouveau attendre patiemment le réflexe d’éjection et se délecter quand elle tète! Étonnement, les filles de la crèche m’ont dit qu’elle avait à nouveau du mal à boire sur leur biberon, elles ont dû repasser aux nôtres (biberon Mam, tétine débit 1) car elle semblait s’étouffer. C’est à n’y rien comprendre ….
Bref, je pense que ma petite fille est très partagée entre le plaisir de téter et l’envie d’avoir du lait en grande quantité avec un gros débit et qu’il lui faut un peu de temps pour s’adapter aux divers modes d’alimentation. En tout cas je suis sereine, je ne me prive plus de compléter avec un petit bib si besoin, mais je n’en ai pas eu besoin ces deux derniers jours. Et est-ce en lien ou non, je ne sais pas, mais ma fille a dormi de 20h à 6h30 sans se réveiller pour la première fois cette nuit
Je tenais à témoigner car j’avais vraiment perdu confiance en moi, en ma capacité à prendre soin de ma fille et à décoder ses besoins, au fond je me sentais abandonnée, mal-aimée, inutile … Mon conjoint ne comprenait pas vraiment mon acharnement et ma détresse ce qui était encore plus déroutant et renforçait mon sentiment d’isolement. J’ai vraiment trouvé ici une bouffée d’oxygène, je voulais donner un peu d’espoir en retour à toutes les mamans tristounettes qui sont dans les parages… Courage à toutes ! (Et pardon pour le pavé !)
@Bundi
Merci pour ce témoignage et un grand bravo à vous !
Merci pour ce beau message, quel courage et quelle force ! C’est très beau ce que vous partagez ici, merci 🙂
Bjr voilà j’allaite mon bebe de 8mois et demie et j’ai repris le travail il y a 5 mois j’arriver à tirer mon lait jusqu’à maintenant mais cela devient difficile et je ne sais pas quoi faire pour le nourrir quand je ne suis pas avec lui tout en continuant à l’allaiter !j’ai un boulot qui n’a pas d’heure fixe je peux travailler de 6h12h ou faire 14h21h !et il tete la nuit et cela me fatigue beaucoup !auriez vous une solution pour moi ?
@Nardou
Vous pouvez tout à fait l’allaiter à la demande quand vous êtes avec lui et qu’il prenne autre chose en votre absence. Les horaires décalés ne sont pas problématiques pour cela.
Bonjour Veronique,
Un grand merci pour ce partage d’infos qui aide énormément. Ma puce à bientôt 6 mois et a été allaitée exclusivement. Nous faisons sa diversification alimentaire en parallèle avec son adaptation à la crèche depuis 1 semaine. Je reprends le boulot dans 1 semaine, l’idée étant de continuer à l’allaiter matin, fin de journée et soir avec 1 biberon de lait maternel l’après-midi. J’ai lu ci-dessus que ce rythme vous parait approprié. Mon inquiétude concerne plus la transition qui est pour l’instant difficile. Elle pleure à la crèche et elle réclame beaucoup plus le sein – peut-être pour se réconforter… Est-ce que 2 semaines sont insuffisantes pour ce type de changements et est-ce qu’on lui impose trop de boulversements à la fois? Nous préférerions éviter le lait en poudre et suivons pourtant les recommandations de notre pédiatre). Merci par avance de toute aide.
@LIlou
C’est tout à fait normal qu’elle réclame plus le sein : elle a besoin de se rassurer et elle a besoin de temps. Elle va y arriver. En attendant, donnez lui le sein autant qu’elle veut !
Bonjour,
merci pour votre site qui est une mine d’informations.
J’allaite toujours mon fils de 8 mois. La diversification n’est pas super établie car il mange très peu de légumes (quelques cuillères à un demi-pot grand max) par contre les compotes passent problème.
En ce moment il refuse le sein, je tire donc mon lait. Mais je n’arrive pas à tirer plus de 150 ml à chaque fois. Il a 5 tétées en journée et encore 2 la nuit. Je suis toujours dans l’urgence entre tirer mon lait et lui donner le biberon. Du coup je suis un peu épuisée.
Je voudrais donc pour avoir un biberon d’avance compléter avec autre chose le midi. Je crains une IPLV car quand je mange des PLV il régurgite toujours plus. Je n’ai donc pas très envie de lui donner de lait 2eme âge. Est-ce que malgré une diversification moyenne je peux lui donner un yaourt de brebis ?
Merci pour votre aide.
@Linda
S’il est allergique au lait de vache, il peut l’être aussi au lait de brebis. Je vous suggère de prendre conseil auprès de son médecin.
merci pur ce site.
je suis maman d’un bébé de 6 mois. j’ai commencé l’allaitement mixte à la reprise de mon boulot. Du coup je tire mon lait 2 fois durant la journée au début j’arrivé a tirer un bib de 210 ML et a suffire le besoin de mon bébé matin et soir quand il téte
et mnt quan je tire mon lait les deux fois j’ai max 120ML ce qui revient a 60 ML par tété ma lactation a bcp perdu. et je veux pas perdre le fait d’allaiter mon bébé je veux continuer aux maximum
quesque vous me conseiller pour que ma lactation reprenne.
Merci pour vos articles, j’aime beaucoup votre approche de la maternité, c’est un vrai bol d’air !
J’ai une question quant à ma situation actuelle : ma fille a 9 mois et demi, elle mange très très peu, et tète encore beaucoup. Je vais travailler trois mois à compter de la semaine prochaine, je quitterais la maison au plus tôt à 7h30 et reviendrait au plus tard à 14h. Elle aura sa tétée de 6h, mais pas celle de 9-10h, ni celle de 12-13h, et elle ne prends pas encore de « vrai » repas à la cuiller le midi. Elle ne raffole pas des purées, et ne prend que très peu à la cuiller, donc je ne peux pas remplacer les tétées par un repas solide.
Je ne souhaite pas forcément lui donner un biberon le matin, mais je me demande si elle aura assez de lait ?
Je ne souhaite pas tirer mon lait, et je me demande ce qu’on pourra lui donner durant mon absence : faut-il obligatoirement lui donner du lait maternisé ? Que pourrait-on lui donner à la place ? Du jus de fruit, ou un lait d’amande par exemple ? Elle aime bien boire de l’eau au biberon, mais ce n’est pas très nourrissant !
Elle prends parfois un peu de compote ou de yaourt, mais très peu. Peut-être que si elle a vraiment faim elle l’acceptera mieux ?
Que me conseillez-vous ?
Je suis un peu perdue et ne sais pas trop ce qui serait le mieux pour elle.
Merci d’avance pour vos conseils précieux !
@Noyem
Comment cela s’est-il passé ? Est-ce qu’elle mange en votre absence ou bien vous attend-elle ?
@Véronique
Merci de votre retour !
Finalement j’ai pu quitter la maison plus tard et elle a eu sa tétée à 8h20 🙂
Elle a mangé sa compote et a fait une sieste record en poussette (1h1/2)!
Je me suis aussi laissée convaincre de tenter l’aventure du tire-lait par une copine qui m’a prêté le sien, manuel.
Pas facile, comme entrée en matière, avec un nouvel employeur… Mais tout s’est merveilleusement bien passé, et du coup pour demain elle aura 90ml de lait en plus de sa compote 😀
Je n’aurait pas pu le faire sans votre aide virtuelle, ni les nombreux témoignages du blog.
Un grand merci à toutes !!!
Et aussi un joyeux anniversaire au blog, et une très belle année à vous, ainsi qu’à toutes les SuperMamans !
Bon, du coup mon post est HS, hi hi 🙂
Bonjour,
Mon fils à 9 mois et demi et est gardé en crèche 4 jours par semaine. Il est diversifié totalement le midi et au gouter il prenait jusque là un biberon de lait maternel (entre 120 et 150 ml) et apparemment il pleurait à la fin avec l’air de dire qu’il n’y en avait pas assez… (enfin c’est ce que je m’entendais dire le soir en venant le chercher)
Du coup pour être moins stressée pas la quantité de lait que je dois tirer au jour le jour (je ne le fais qu’une fois par jour au boulot et je ne peux pas plus), je vais leur laisser lui proposer un bib de lait industriel au gouter. Seulement, je voudrais continuer à l’allaiter le matin, le soir et la nuit (plusieurs fois encore) . Du coup je me pose beaucoup de questions : Est-ce que je peux me passer de tirer mon lait en journée au travail ? Cela ne va-t-il pas trop réduire ma production ? Est-ce que je peux continuer à lui proposer uniquement le sein le mercredi et les weekend ? Et si je continue à tirer mon lait quand est-ce que je vais lui proposer ce lait tiré ?
Merci de votre réponse
@Caroline
Vous pouvez tout à fait arrêter de tirer au travail et l’allaiter à la demande quand vous êtes avec elle !
Bonjour Véronique,
Merci pour vos précieux conseils.
Pour ma part, mon bébé de 5 mois est allaité exclusivement depuis la naissance. Depuis début décembre, j’ai repris le travail et je tire mon lait sur place. Cependant, c’est compliqué au travail car je me déplace beaucoup et ne dispose que de peu de temps pour m’arrêter et tirer mon lait.
Je m’étais fixé d’aller jusqu’à ses 6 mois et comme nous y arrivons doucement je commence à envisager l’allaitement mixte, car je ne souhaite plus avoir le stress de devoir tirer mon lait.
Si nous passons à 2 biberons de lait artificiel par jour, je crains de ne plus avoir suffisamment de lait le WE pour le nourrir. Dans ce cas, est il judicieux de lui donner ces 2 biberons en journée même lorsque je suis présente?
Aussi, nous avons commencé l’introduction de purée de légumes en très petite quantité et le médecin déconseille d’y ajouter le sevrage pour ne pas trop le perturber, qu’en pensez vous?
merci d’avance!
@Lucie
Je vous suggère de l’allaiter à la demande le WE et de ne rajouter le biberon que si vraiment il n’est pas satisfait.
Pour le sevrage en même temps que la diversification, je vous dirais bien que c’est à vous de sentir comment votre bébé le vit pour prendre la décision que vous sentez la meilleure.
Bonjour,
Mon enfant a 10 semaines et a été allaité exclusivement au sein jusqu’à présent. Il tète 6 à 7 fois par jour. La semaine prochaine, je travaille mercredi et jeudi et devrai m’absenter à l’heure de sa tétée de 10h et de celle de 14h. J’ai tiré mon lait et nous avons fait des essais avec le père, mais le bébé refuse de prendre le biberon si c’est lui qui le lui donne: il accepte uniquement de commencer une ou deux gorgées au sein, puis je lui donne le biberon pour une ou deux gorgées, puis dans les bras du père et là , il boit au biberon. Nous utilisons la tétine « calma » de medela pour maintenir le mouvement de succion.
Comment faire pour l’aider à accepter le biberon en commençant dans les bras de son père?
D’avance merci de votre réponse
Claire
@Claire
Ce que vous faites est très bien. S’il refuse avec son père, il pourra essayer de lui proposer d’abord le petit doigt à téter.
Bonsoir.
Tout d’abord merci 1000 fois pour ce site. Qu’est ce que c’est bon de se sentir écoutée.
L’allaitement est tellement simple et magique…quand personne s’en mele.
Et a force d’en entendre de tous les côtés…on ne sait plus!!
Mon petit Gaëtan va rentrer a la creche dans 3 semaines et apres un allaitement exclusif pendant 3 mois c’est maintenant a contre coeur que j’ai commencé les biberons il y a 10 jours et cela se passe bien, il les accepte.
J’aimerai conserver la tetee du matin et du soir (aucune possibilité de tirer mon lait au travail le midi…) mais je vois dans les commentaires que cela peut entraîner la fin de ma lactation car trop peu de tetees.
J’ai lu qq part qu’on peut le weekend revenir a un allaitement exclusif pour favoriser la lactation.
Mais voilà ….il y a surement des week-end ou je le laisserai une apres midi par exemple.. et je me demande vraiment si cela ne va pas perturber son rythme et si du coup en debut de semaine je ne risque pas d’engorgement.
Bref…je ne veux vraiment pas arreter l’allaitement mais la je me sens coincée.
@Manon
Le mieux serait, il me semble, de l’allaiter à la demande quand vous êtes avec lui et de lui donner des biberons quand vous êtes absente. De cette façon, c’est clair pour lui et cela devrait vous permettre de maintenir votre lactation.
Bonjour, bravo et merci pour votre site qui est très intéressant et utile. Je m apprête à reprendre le travail aux cinq mois de mon bébé. Je ne travaille que du lundi au mercredi et ensuite je serai avec ma fille. Idéalement, j aimerais continuer à l allaiter quand je suis avec elle (environ 5/6 tétés sur 24h + purées, compotes…), et lui donner le sein juste matin et soir les trois jours où je travaille. Pensez vous que je sois dans ce cas obligée de tirer mon lait au travail ? J’ai tendance à avoir beaucoup de lait et à faire facilement des engorgements. Pour éviter de tirer mon lait au travail, vaut il mieux que je l allaite seulement matin et soir toute la semaine, pour que le rythme soit plus régulier pour ma lactation ? Merci beaucoup pour vos conseils !
Bonjour,
Je partage ici mon expérience car je me dis que ça peut peut être aider certaines…
Mon fils a 5 mois je l’ai allaité exclusivement jusqu’à 3 mois 1/2 avec introduction du biberon assez tot vers 1 mois ( lait tiré) pour faire participer papa. A 3 mois 1/2 il etait a 4 a 5 tétées par jour. En vu de la reprise du travail avec des horaires changeant et non reguliers ( infirmière donc soit 6h30-14h soit 13h30-21h) j’ai commencé à le sevrer progressivement de la tétée au sein et lui donner au biberon pour arriver a une seule tétée par jour, et tirer 3 fois mon laitdans la journée. A la reprise du travail avec la fatigue et le stress j’avais moins de lait le soir j’ai donc commencé l’allaitement mixte. Aujourd’hui mon fils boit 2 bib de lait tiré,une tétée matin ou après midi en fonction de mes horaires, et un bib de lait en poudre le soir. Pour les quantités je me suis basée sur ce que j’ai pu lire ici ( merci d’ailleurs) soit environ 800ml de lait maternel par jour divisé par le nombre de bib, puis avecl’introduction du lait en poudre j’ai suivi les quantités en fonction du poids et de l’âge indiquées sur la boite de lait ( 210ml pour 4 bib /jour aujourd’hui) que ce soit du lait en poudre ou du lait maternel. C’est difficile mais lorsque je ne travaille pas je garde ce même rhytme et je ne le remet pas au sein pour éviter de le perturber. Cela fait 1 mois que ça dure et même sans mettre bébé au sein au moins 3 fois et en tirant mon lait pas toujours a heure fixe, ça marche bien comme ça ! C’est peut être juste de la « chance » et je sais que chacune d’entre nous n’est pas égale face à la quantité en lactation,mais peut être que mon temoignage permettra de motiver certaines à au moins essayer, même si elles pensent que toutes les conditions ne sont pas reunies pour que « ça marche ».
Bonjour , ce site est intéressant, voila j’allaite mon bebe de deux mois et demi à la demande jour et nuit et je reprend mon travail dans trois semaines je vaudrais continuer d’allaiter mon bebe au sein maisje ne sais pas comment le faire , en sachant que je peux tirer mon lait au travail et dois-je commencer dés matenant a tirer le lait et lui donner le biberon ?ou bien j’attendrais jusqu’à la reprise je vous remercie enormement
@Stella
Vous pouvez commencer à tirer un peu maintenant si vous voulez faire un peu de stock. Et vous tirerez au travail pour donner les bonnes quantités à votre bébé à la reprise. Je vous invite à fouiller un peu le blog, vous trouverez toutes vos réponses.
Bonjour, merci pour ces précieux conseils et ces témoignages!
Je souhaiterais avoir votre avis Véronique… J’allaite mon bébé de 7 mois. J’ai repris le travail à ses 4 mois révolus. Je travaille le mercredi et jeudi, et du lundi au vendredi inclus pendant les vacances scolaires. Les jours où je travaille, je fais une tétée le matin vers 8 heures. J’ai la chance de pouvoir rentrer chez moi à la pause de midi et de pouvoir faire une tétée à ce moment-là . Je rentre vers 20h le soir. Jusqu’à maintenant, les jours où je travaille, je tire 2 fois mon lait : une fois le matin avant de partir, et une fois en fin d’après-midi vers 17 heures. Les jours où je suis à la maison, j’allaite encore toutes les 2 à 3 heures, nuits comprises… comme aux premiers jours! Ma question était : pensez-vous que je puisse supprimer un des deux tirages de mon lait les jours où je travaille? (celui de 17 heures est le plus contraignant) sachant que je vais travailler toute la semaine en juillet et août… et d’ici là je fais 2 jours par semaine. D’autre part, le profil de téteur de mon bébé va-t-il évoluer, ou risque-t-il de téter ainsi la nuit sans retenue pendant encore longtemps? 😉 En vous remerciant
@Elise
Il y a de fortes chances pour que vous puissiez arrêter un tirage. Pour les nuits, c’est très variable d’un enfantà l’autre…
Bonjour,
Mon fils a 6 mois et demi et est toujours allaité. J’ai repris le travail depuis 2 mois et nous avons commencé la diversification il y a unpeu plus d’un mois. Il mange environ 140g de purée le midi et 150g de compote au goûter. J’aurais aimé savoir s’il était nécessaire de continuer à fournir du lait à la nounou ou s’il pouvait se contenter à présent de 3 tétées (matin, soir et nuit) en compensant par un petit suisse le midi et de l’eau s’il a soif. Merci d’avance pour votre réponse.
Cordialement
@Marie
Il a toujours besoin essentiellement de lait donc si vous ne donnez plus de lait à la nounou, il faut prévoir soit une préparation pour nourrisson soit au moins un laitage.
Merci pour votre réponse : je peux donc prévoir un laitage et de l’eau à la place d’une préparation pour nourrisson (je n’aime pas l’idée de donner une préparation avec des vitamines/minéraux de synthèse alors que l’enfant a une alimentation de légumes et fruits variés et est encore essentiellement nourri au sein.
je suis la maman d’une petite fille de 8 mois et demi que j’allaite toujours avec une diversification qui a commencé depuis ses 5 mois. son rythme était le suivant : TT le matin, purée de légumes+ compotes +TT pour le midi, compotes et TT pour le gouter et purée de légumes,laitage et TT le soir + TT nocturne (1 voire 2). Depuis un mois, j’ai supprimé la TT de midi que j’ai remplacé par un laitage et depuis la semaine dernière celle du gouter. Mais je suis complètement désemparée car je viens de discuter avec une puéricultrice qui vient de me dire qu’il fallait quand même lui donner du lait car la diversification vient en complément du lait et non l’inverse…le souci c’est qu’elle ne prend pas le biberon (elle a du le prendre une ou deux fois avec mon lait maternel. Retenter l’expérience avec mon lait et petit à petit le remplacer par du lait « industriel » ? Quel lait dois-je lui donner ? je voudrais qu’il soit le plus « naturel » possible…vous remercie d’avance
@Caroline
Oui la puéricultrice a raison.
Vous pouvez soit reprendre les tétées, soit donner votre lait au biberon le temps qu’elle s’habitue, soit lui proposer au verre.
A cet âge là , si elle ne prend pas votre lait, il lui faut une préparation pour nourrisson.
Bonjour,
Je suis un peu perdue. Vous m’avez répondu que l’on pouvait remplacer une ou deux tétées par jour par un produit laitier et de l’eau et vous répondez à Caroline qu’elle ne peut pas le faire alors que la seule différence est que son bébé a un laitage supplémentaire au dîner et que je donne à mon bébé la tétée à 16h 4 à 5 fois par semaine et à 18h quand il a pris le 4h chez la nounou.
Y a-t-il des raisons ou facteurs qui permettent à un bébé d’avoir laitage+eau au lieu de lait ?
Cordialement
@Marie
Je suis désolée de ne pas avoir été claire.
Entre 6 mois et un an, si on ne donne pas du lait maternel, on devrait donner une préparation pour nourrisson, c’est le meilleur choix.
Quand le bébé la refuse, on peut remplacer par un laitage. C’est moins adapté mais c’est acceptable.
je viens de tomber sur votre site et suis bien contente de pouvoir poser mes petites questions. Je suis l’heureuse maman d’une petite puce de 3,5 mois. L’allaitement a durement commencé mais a fini par bien s’installer au bout de qques semaines. J’au dû reprendre le travail il y a trois jours et me suis courageusement équipée d’un tire lait car on dispose d’un infirmerie et je voudrais continuer l’allaitement. J’ai a allaité ma fille à temps plein jusqu’au bout (ce qui était je pense une erreur puisque je n’ai pas progressivement supprimé des tétées). Du coup forcément les trois premiers jours je me suis retrouvée avec des engorgements monstre car je dois attendre +/- le temps de midi pour pouvoir tirer. Il faut savoir que sa dernière tétée au matin est à 6h30. Mon sein étant fortement engorgé je mets énormément de temps à tirer car le lait ne viens pas. Ma question est donc la suivante: combien de temps plus ou moins me faudra t’il pour ne plus avoir d’engorgements? De plus comme je tire le lait (je fais +/- 100ml par sein durant la journée)je suis terriblement fatiguée par la suite.
Devrais je tirer le moins possible en journée? Je continue à lui donner 2X la tétée en soirée, une vers 1h du matin et la dernière à 6h30. Merci pour votre réponse.
@Ingrid
Si votre lactation était très importante avant votre reprise du travail, il faudrait effectivement la faire diminuer.
Vous pouvez utiliser de la sauge :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/trop-de-lait/
Ma fille a 7 mois et demi, je l’allaite toujours, nous avons commencé la diversification à 4 mois et demi (c’est un bébé bien portant et qui s’est très vite interessé à la nourriture!
À ce jour, elle est à 4 repas par jours,
Tétée au reveil, purée et compote ou yaourt à midi, compote ou fruit et soit yaourt, soit tétée au gouter, et tétée le soir. Elle ne reclame pas le sein entre les repas.
Je ne suis pas sure d’avoir encore assez de lait, j’ai donc tenté d’intraduire un bib de lait infantile, celui du gouter. Elle le prend sans probleme, environ 100ml, ne regurgite pas ou quoi que ce soit.
Mais, les jours où je lui donne elle se réveille plusieurs fois la nuit. (Nuit qu’elle fait d’une traite depuis ses 2mois!) elle ne se reveille pas pour manger mais je dois la prendre dans mes bras pour la calmer et la rendormir.
Pour verifier, j’ai fait une pause sur le Lait infantil, et les nuits étaient nikel…
Est ce que ces reveils peuvent avoir un lien avec le bib? Pas forcement par rapport à la digestion? Vu qu’on arrive dans la periode angoisse de séparation, peut elle d’une certaine manière faire le lien? ( sachant que certains jours elle ne tete que matin et soir, midi et gouter c’est yaourt, et ces nuits là se passent sansreveil)
De plus, Ces jours ci elle se reveille beaucoup plus tot (6h30 7h contre 8h8h30) et elle est affamée! Est ce qu’elle ne mange pas assez le soir?
Puis je lui donner une purée et le sein? (Elle refuse le bib le soir, meme de lait matenel!)
Celafait beaucoup de choses, mais Je Suis un peu perdue…
Elle grossit et grandit très bien, je ne pense pas qu’il y ait lieu de s’inquieter, mais votre avis m’interesse!
@Julie
Ce que vous décrivez peut faire penser qu’elle réagit à un ingrédient de la préparation pour nourrisson. Je pense qu’il vaut mieux l’arrêter puisqu’elle supporte bien le yaourt.
Le repas du soir est digéré bien avant 6h30 donc elle a faim bien avant donc donner un plus gros repas le soir ne devrait rien changer…
Bonsoir,
En cherchant des infos je suis tombée sur votre site donc j’en profite pour vous poser quelques questions. J’ai allaité exclusivement mon bébé pendant 3 mois et demi. J’ai voulu débuter le sevrage d’abord en introduisant des biberons de lait maternel à la place des tétées puis j’ai remplacé par du lait 1er âge. Tout s’est bien passé, il accepte très bien le bib de lait mais a à peine 4 mois il enquille des biberons de 210 ml et pleure la faim 2h plus tard. au total il prend 5 à 6 « repas » par jour 3 tétées et 3 biberons de 210 ml. Esct-ce normal qu’il prenne autant et ne tienne que 2 heures avec le lait industriel ? C’est un gros et grand bébé qui fait 7kg7 et 67 cm à 4mois. De plus il fait ses nuits depuis ses 2 mois, il dort a peu près 10h par nuits.
@Morgane
Je ne sais pas ce qu’il prend au sein. S’il prend peu, ces quantités peuvent être normales. Un bébé prend en moyenne 750 ml par 24h.
je vais devoir reprendre le travail à temps partiel (3jours par semaine) et je compte passer a l’allaitement mixte pour ma fille de 3mois (allaitement matin et soir et la journée lait artificiel chez la nounou).
Comment procéder les weekends et les jours ou je ne travaillerai pas, faut il l’allaiter le plus possible à la demande ou au contraire pour qu’elle ne soit pas perturbée, continuer à allaiter seulement matin et soir même quand je ne travaille pas?
@Laëtitia
Si vous souhaitez poursuivre l’allaitement, je vous suggère de l’allaiter à la demande à chaque fois que vous êtes avec elle.
Ma puce a 9 mois elle est en allaitement mixte depuis 6 mois à ma reprise de travail je suis en tétée matin et soir et complément de bib le midi et au gouter mais depuis quelques temps elle ne boit plus des bon mais prend bien la tétée matin et soir, elle a 4 dents maintenant et me fait mal pendant les tétées je souhaite donc faire le sevrage mais le fait qu’elle ne veule plus des bib la journée me frustre pour le sevrage
@Jessica
A cet âge là , 2 remarques sont importantes :
– elle ne peut faire mal avec ses dents que si elle referme la bouche. Donc si vous lui faites ouvrir grand la bouche, elle ne devrait pas vous faire mal.
– elle peut prendre des laitages à la place du lait au début et acceptera peut-être les biberons plus tard.
Je me permets de vous écrire car j’ai peu de jeune maman qui allaitent dans mon entourage. J’allaite exclusivement mon petit Eliott depuis sa naissance, je vais bientôt recommencer à travailler, il aura 4 mois et demi à ce moment-là . Je suis infirmière, je travaille avec des horaires de 12h (donc env, 14h d’absence avec mon bébé), mais je travaillerai que 2 ou 3 jours max par semaine. J’ai très envie de continuer à allaiter. Comment faire? Sachant que au travail je pourrais peut-être tirer mon lait 1-2x max.
@Juliiie
Vous pourrez poursuivre l’allaitement, même si vous aurez peut-être besoin de donner un peu de préparations pour nourrissons.

http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/allaitement-et-travail-de-nuit/

Bonjour Véronique et merci pour ce site qui est une vraie mine d’or de l’allaitement !!
J’ai allaité ma fille exclusivement jusqu’à ses 6 mois. Aujourd’hui, elle a 9 mois et demi et est diversifiée midi, goûter et soir. Avec à chaque fois une tétée pour accompagner, et parfois même des petites tétées bonus dans la journée en plus de celles du matin et du soir.
En septembre, elle entre à la crèche et mon objectif est de supprimer les têtes de la journée avant cette date et de conserver les tétées du matin et du soir jusqu’à ce que je reprenne le travail en novembre. Mais je n’y arrive pas. Je ne sais pas comment m’y prendre. Au-delà de la difficulté émotionnelle, je rencontre un problème de méthode.
Je comptais commencer par remplacer la tête du midi par un laitage, mais l’échec de ce midi face aux Petits Suisse m’a chamboulée. Devant son refus de les manger, je lui ai donné une tétée, de peur qu’elle ne soit en manque.
Quels conseils me donneriez vous pour atteindre mon objectif à la rentrée, s’il vous plaît ? Sachant que je ne me vois pas tirer mon lait. Je suis perdue…
@Camille
Le plus simple serait d’abord de ne plus plus proposer de tétées mais de ne pas les refuser, c’est une 1ere étape.
Ensuite, le plus simple serait d’attendre la crèche puisque là , de toute façon elle ne pourra pas téter en journée.
Si cette solution ne vous convient pas et que vous souhaitez un sevrage la journée, il faut lui expliquer ce que vous allez faire et vous y tenir, quoi qu’il se passe, en la consolant si elle pleure. Si elle ne veut pas de laitage, ce n’est pas grave, quand elle en aura besoin, elle les prendra…
Merci beaucoup pour votre réponse. C’est bien difficile d’arrêter. Effectivement, je sais qu’il faudra que je sois sûre de moi…
Votre idée est séduisante. Je crains juste que ça soit trop « brutal » pour elle de ne plus avoir de tétées à la crèche si elle n’y a pas été préparée. Qu’elle se voie privée de lallaitemebt ET de sa maman d’un seul coup. Je sous-estime peut-être sa capacité d’adaptation. Ou c’est peut-être moi qui aurai plus de mal…
@Camille
En général, c’est maman qui leur manque et ils savent très bien qu’il n’y a pas de tétée sans maman. C’est beaucoup plus logique pour eux que « maman est là mais je ne peux pas téter ».
Bonjour,
je vais reprendre le travail et mes horaires ne seront jamais les mêmes (roulement chaque semaines sur 3 poste: matin, journée, soir) donc j’aurai voulu savoir s’il faut que je commence le sevrage ou si je peux continuer d’allaiter? Je me suis absenter plusieurs fois des journées entière et mes seins tiennent le coup, début de douleur au bout de 11h sans téter donc je voudrais essayer de travailler sans tirer mon lait et de mettre ma puce au sein dès qu’on se retrouve, en sachant que chez la nounou elle aura des biberons de lait artificiel. Est ce possible? merci beaucoup par avance
@Laet
Oui c’est possible ! Votre bébé a quel âge ?
Ma fille a 3mois et demi.
Première journée de travail aujourd’hui et un sein non tétée depuis hier soir jusqu’à 16h30 aujourd’hui donc j’ai tenu 21heures. Mon sein était plein mais ne me faisait pas mal du tout donc je penses restée dans ce roulement là en espérant que lors de mes changements de poste au travail cela convienne également….
Ma fille à 5 mois et demi. je l’ai allaitée exclusivement jusqu’à 4 mois et demi (4/5 tétées assez longues par jour) puis j’ai progressivement introduit 2 biberons de lait artificiel à midi et 16h. Depuis maintenant 3 semaines j’ai donc conservé seulement 2 tétées par jour (matin et soir) en vue de ma reprise du travail qui a eu lieu hier.
La tétée du matin se passe toujours bien, ma fille est calme et prend les 2 seins pendant environ 5/10min chacun mais depuis 1 semaine environ le soir elle s’énerve au sein, se met a pleurer, j’ai l’impression qu’elle n’a pas assez. Du coup je complète avec un biberon mais j’ai l’impression que de ce fait j’ai de moins en moins de lait.
Pensez vous que je peux relancer ma lactation en introduisant une tétée supplémentaire en fin d’après midi ? Ça en ferait 3 par jour.
Je suis un peu perdue car je voudrais continuer l’allaitement mixte encore quelques mois (au moins jusqu’à ses un an) et j’ai peur que ce soit trop tard.
Merci beaucoup
@Melanie
Oui vous pouvez essayer de faire trois bonnes tétées par 24 h. Sinon, faire un peu de tire-lait.
Bon courage !
Bonjour, je suis maman d’une puce de bientôt cinq mois, je reprends le travail (de nuit) dans un mois. Je l’allaite exclusivement depuis la naissance, elle a déjà accepté de boire au bib occasionnellement. Sauf que maintenant que ma reprise approche, elle refuse de nouveau, elle hurle, se débat. Je vis cela très difficilement. Ce sera papa qui va la garder la nuit et elle ira chez la nounou quelques heures la journée pour que je puisse dormir un peu. Le problème n°1 c’est qu’elle tète pour s’endormir et plusieurs fois dans la nuit. J’ai peur qu’elle passe la nuit à pleurer sans pouvoir dormir et papa non plus!
Problème n°2 comment maintenir ma lactation si je suis absente 10h pour mon travail?
Je souffre beaucoup à l’idée qu’elle se sente abandonnée la nuit et en plus une partie de la journée.
Son papa ne supporte pas ses cris et il s’en occupe très peu. Bref je voudrais la préserver, l’aider à faire ses nuits et pour la transition avec la nounou.
Je ne suis pas sereine, aidez moi s’il vous plait
@Anais
Votre fille prendra certainement le biberon petit à petit quand elle comprendra que vous n’êtes vraiment pas là .
En attendant il vaut mieux se détendre au maximum et voir avec le papa ce qu’il peut faire si elle pleure, tout en restant calme.
Bon courage !
Bonsoir,
Mon bébé a 7 semaines et pèse 5,250 kg. Jusqu’à maintenant je l’allaitais exclusivement.
Depuis 3 jours, il me fait des fins de journées du tonnerre: au sein toutes les heures pour téter 5 min, éventuellement dodo 10 min, puis finalement énervement pour revenir au sein. Ainsi de suite, d’environ 15h30 à 22h30. Il reste donc 7 heures de suite sans vraiment dormir. A la fin, il est complètement épuisé et semble ne plus avoir la force de téter au sein.
Le deuxième soir, mon mari a fini par lui proposer un biberon de lait artificiel. Il a englouti 150 ml et a dormi 6h d’affilée pour la première fois (en général, il prend le sein toutes les 4h).
Aujourd’hui, c’est en pleine après-midi qu’il a pris un biberon de lait artificiel, juste après avoir fait une tétée active de 10 min au sein (ses tétées durent le plus souvent entre 10 et 15 min). Et il a bu 180 ml!
Je précise qu’on lui a proposé un biberon à cause de son comportement: il a pris les 2 seins, mais uniquement 5 min chacun, lorsque le lait coule facilement et quasiment « tout seul ». Lorsqu’il faut commencer à faire plus d’efforts pour manger, il s’énerve, prend et lâche le sein sans arrêt, et fini par pleurer. Il fait cela de plus en plus souvent.
Cette quantité de 180 ml m’a étonnée et un peu inquiétée. Je me demandais donc si c’était trop et s’il fallait le limiter à une certaine quantité.
Je souhaitais allaiter exclusivement mon bébé jusqu’à l’âge de 3 mois. Pensez-vous que je vais devoir instaurer automatiquement un biberon de lait artificiel dans la journée? Ou plus, lorsqu’il a ce comportement?
Merci d’avance pour vos réponses.
@Mama Panda
Ce que vous décrivez me fait penser que votre bébé a un problème d’efficacité au sein. S’il prend de telles quantités au biberon, c’est peut-être tout simplement parce que le biberon coule facilement et vite, cela ne reflète pas forcément sa faim.
Si vous commencez à introduire des biberons alors que votre bébé n’est pas efficace au sein, il risque de rapidement refuser le sein et votre allaitement risque de s’arrêter plus tôt que vous ne le souhaitiez.
Je vous suggère de prendre RDV avec une consultante en lactation certifiée IBCLC pour comprendre ce que fait votre bébé au sein et redresser la situation.
Merci pour votre réponse.
Je n’ai pas eu à redonner de biberon pour le moment. 🙂
Mais si j’ai à le faire, me conseillez-vous de ne pas dépasser une certaine quantité?
Et pensez-vous qu’il existe des bébés « paresseux » au sein?
@Mama Panda
Non, ils ne sont pas paresseux mais peuvent avoir une difficulté à être efficace. C’est pour cela que je vous suggérais de prendre RDV avec une consultante en lactation certifiée IBCLC.
Ma fille vient d’avoir 3 mois, je vais reprendre le travail en temps partiel dans 3 semaines. Pour l’instant, elle va deux grosses matinées par semaine à la crèche et à terme ira 3 petites journées (8h/15h30).
Mon souhait depuis le début est de l’allaiter exclusivement jusqu’à ses 6 mois. Je tire mon lait depuis un moment pour essayer de faire du stock (après certaines tétées et en son absence). Malheureusement je ne tire pas grand chose. J’ai lu et essayé les recommandations pour bien tirer mais je tire au mieux 120ml lorsqu’elle est à la crèche (en 2/3 fois) et sinon jusqu’à 20-30ml après la tétée du matin.
Ma fille se porte très bien et est très goulue. Elle donne (surtout à son papa) l’impression de ne pas être rassasiée après les tétées à la maison et tète encore aujourd’hui toutes les 2 heures en journée quand je l’ai toute la journée.
A la crèche, elle prend le biberon sans problème, mais ne se contente pas de biberon de 130ml… devant sa « faim » les puéricultrices ont essayé 150ml et même 180ml – 60/70ml de lait maternel mélangé à du lait artificiel.
Lorsque je la récupère, elle a bu 1 ou 2 biberons selon l’heure, néanmoins elle reprend son rythme de tétées normalement (peut-être plus toutes les 2h30/3h au lieu de toutes les 2h).
Je me pose donc les questions suivantes:
*a-t-elle faim lorsqu’elle n’est nourri qu’au sein? Elle grossit pourtant très bien et je la laisse longtemps pour qu’elle est bien le lait de fin de tétées. De plus elle dort bien la nuit (ne réclame qu’une fois pendant la nuit), mais il est vrai qu’en fin de tétées, il faut lui détourner l’attention pour ne pas qu’elle pleure – je la promène ou joue avec elle.
*puis-je mélanger lait artificiel et lait maternel dans le même biberon? Une conseillère de solidarilait me l’a vivevement déconseillé mais je n’ai pas bien compris la raison.
*est-ce que ma fille ne risque pas de trop grossir avec ce « surplus » de lait? Dois-je continuer à laisser les puéricultrices lui donner autant?
*pour le tirage: dois-je tirer plus souvent (toutes les 1h30) lorsque ma fille est à la crèche?
Je vous remercie vivement pour votre aide et votre superbe site qui est une aide précieuse!
@Lorraine
Si votre fille prend bien du poids, c’est qu’elle mange assez.
Oui vous pouvez mélanger du lait maternel et une préparation pour nourrisson mais si jamais votre fille ne finit pas le biberon, il faudra jeter et donc perdre du lait maternel.
Si votre fille prend son biberon en 20 min, pas de souci. Par contre, si elle le finit en 5 minutes, les quantités sont probablement trop importantes.
Vous pouvez essayer de tirer plus souvent et voir ce que ça donne.
Bonjour,
Tout d’abord mille mercis pour ce site,c’est une mine d’or tant sur les informations que sur le soutien apporté !
Je suis la maman d’un petit garçon de 4 mois,je l’allaite exclusivement depuis sa naissance. J’ai repris le travail depuis 15 jours, il prend très bien les biberons chez la nounou, c’est plutôt sur la quantité que ça coince… Je peine à tirer 250ml par jour alors qu’il lui faut 3 biberons de 150ml en mon absence, je prends pour l’instant mon lait congelé pour compléter mais les réserves s’amenuisent…
Je commence donc (à mon grand regret) à envisager le lait artificiel, mais j’ai beaucoup d’inquiétudes quant à l’alternance entre les deux laits, car je veux continuer à l’allaiter. Est-il possible de lui donner du LA seulement lorsqu’ il est chez la nounou ? Les bébés supportent-ils bien de passer de l’un à l’autre ? Si jamais j’arrive à refaire un stock de lait tiré, puis-je arrêter le LA du jour au lendemain ? Les effets (bienfaits) de l’allaitement sont-ils nettement atténués pat l’introduction du LA ?
Merci par avance
@mamanZ
Oui vous pouvez ne donner une préparation pour nourrisson que chez la nounou quand vous manquez de lait maternel.
Oui en général les bébés supportent très bien de passer de l’un à l’autre.
Oui vous pouvez arrêter du jour au lendemain.
Non les bienfaits de l’allaitement ne sont pas atténués par l’introduction de préparation pour nourrisson. Mais moins votre bébé aura de lait maternel, moins il en aura les bienfaits.
Merci beaucoup, me voilà un peu plus rassurée!
Ma fille a 4 mois, je l’ai allaité exclusivement au sein, et au tire-lait/biberon.
Ça c’est très bien passé. Pas de confusion sein/tétine, quantité de lait suffisante.
J’ai pu par ailleurs faire pas mal de réserve de lait.
Je reprend le travail à temps plein (sans possibilité de tirer mon lait la journée), et ma production de lait étant de plus en plus juste, je vais devoir passer aux réserves…
Aujourd’hui, j’ai l’organisation suivante :
– Tétée le matin.
– Biberon lait maternel midi
– Biberon lait maternel AM
– Biberon lait industriel le soir.
Je tire mon lait en rentrant, et avant de me coucher.
Je me pose une question.
Faut-il :
– Donner le max de lait maternel dans la journée, quitte à ce que les réserves soient vite épuisées
– Introduire plus de lait industriel ( par exemple le biberon du midi et faire moitié/moitié), pour pouvoir proposer du lait maternel plus longtemps sur la durée?
@Pauline
Comme elle continue à téter avec vous, je ferais la première solution.
Bonjour,
Mon fils est actuellement allaite mixte, tétée matin et soir, plus un biberon de lait maternel que je tire au travail et le week-end 100% allaite , il va avoir 4 mois ne fait pas ses nuits il tiens 4 ou 5 h pas plus, avec le travail plus l aînée je commence à fatiguer ++
Je n arrive plus à tirer autant de lait qu avant , je sens vraiment une baisse de lactation, que puis je faire pour augmenter la lactation afin qu il prenne plus et qu il fasse ses nuits 🙂 ? Merci
@Gaelle
Vous pouvez essayer d’augmenter votre lactation avec le fenugrec pour pouvoir tirer plus facilement du lait :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/fenugrec/
Mais cela n’a pas grand chose à voir avec les nuits. Ces réveils à son âge sont normaux, comme il est tout à fait normal d’avoir faim la nuit. Il va apprendre un jour ou l’autre à se rendormir en ayant faim…
Bonsoir,
Je suis maman d’une petite fille de 3 mois et demi. J’ai repris le travail il y a 2 semaines. Je tire mon lait à midi et le soir avant d’aller me coucher quand bébé dort. Et je continue à allaiter à la demande à la maison. J’ai beaucoup de difficultés à tirer mon lait (40 à 60 ml en 1h sur les 2 seins le soir, je tire un peu plus à midi. À cause de la fatigue?) Mais je persévère. Cependant, les quantités tirées sont insufisantes pour nourrir ma fille, on complète donc le biberon avec du lait en poudre. Et là , je me demande, les règles de conservation sont – elles les mêmes pour les biberons mixtes que pour les biberons remplis exclusivement de lait maternel ?
@Marie
Si dans un biberon, il y a du lait maternel mélangé à une préparation pour nourrisson, vous ne pouvez pas garder ce biberon plus d’une heure.
Bonjour Véronique,
Dans votre article il est indiqué qu’un bébé boit environ 800 ml de lait jusqu’à 6 mois. Et après? Cette quantité augmente-elle avec la prise de poids ou diminue-t-elle avec la diversification?
Merci pour votre blog qui m’a permis de poursuivre l’allaitement jusqu’à 6 mois déjà !
@Coline
En gros, ça reste stable jusqu’à un an puis cela diminue chez la plupart des enfants.
Bonjour. Malgré la mine d’informations, j’aimerai y voir plus clair… Je suis maman d’une choupette de 2,5 mois allaitée en exclusif. Je reprends le travail dans 3 semaines à 80%, je ne travaillerai pas le mercredi. Ma petite gourmande est à 8-9 tétées par 24h: vers 3h / 6h / puis toutes les 2 ou 3 h jusque-là dernière de 19:30. Je souhaiterais garder les tétées lorsque nous serons réunies: matins,soirs,nuits,mercredis et week-ends et passer en biberon de LA avec nounou.Je ne pourrai pas et ne souhaite pas tirer mon lait. Mon bébé sera gardé de 7:30 à 18:30 soit avec les trajets environ 12 h sans téter. J’ai bien compris que dans l’allaitement beaucoup de choses sont possibles mais je m’interroge sur cette mise en place. Dois-je m’y préparer à l’avance? Comment ? Passer de 4-5 tétées par jour à 0 ne va pas chambouler mon corps? Comment éviter les engorgements? Ma puce est rassasiée avec un sein à chaque tétée donc si je donne par ex le droit le matin, le gauche ne sera pas tété de la nuit jusqu’au soir, cela peut il poser pb? Comment organiser au mieux la semaine d’intégration avec nounou avant la reprise autour de ce projet d’allaitement mixte? Quelle quantité et combien de biberons la nounou devra donner? Dois-je tester de lui donner des biberons de LA avant la nounou ? Le fait de redonner le sein en exclusif mercredis et week-ends ne va pas perturber bébé ? et ne va pas perturber ma lactation ? Bref, j’ai donc besoin de conseils pour cette mise en place. Merci d’avance pour vos précieux conseils.
@Séverine
Vous pouvez ne rien faire avant et prévoir un petit tire-lait manuel pour soulager vos seins au travail les premiers jours en cas de début d’engorgement. Normalement vos seins vont s’adapter petit à petit.
Je vous suggère de lui proposer les 2 seins à chaque tétée pour une stimulation suffisante, sinon, votre lactation risque de beaucoup baisser.
Pour la semaine d’intégration, faites comme au travail : vous êtes là , elle tète, vous n’êtes pas là , elle prend un biberon.
Sur 12 h d’absence, votre fille devrait prendre en moyenne 400 ml, à répartir selon sa demande.
Vous pouvez tester la préparation pour nourrissons avant la reprise mais ce n’est pas sûr qu’elle la prendra.
Ce n’est pas perturbant car c’est logique pour votre bébé : maman est là , je tète, maman n’est pas là , je ne peux pas téter.
Bon courage !
Bonjour
Peut on donner un biberon de LA et le sein tout de suite après.
@Aurel
Oui mais j’aurais tendance à faire l’inverse.
J’ai fait l’inverse mais ma fille s’endormait et réclamait de nouveau 30 min après. Buvait 60 ml max et demandait de nouveau 1h après. Elle mangeait toute la journée, avait toujours l’estomac plein avec son lot de soucis (reflux, gazs, peu de sommeil réparateur. ..)
En revenche ma lactation risque de diminuer ou s’arrêter.
Bonjour,
Mon loulou a8mois.
Il mange déjà bien, refuse ses purées pour des morceaux… midi comme soir.
Il est par ailleurs allaité. Son problème c’est surtout la nuit, où il ne peut se rendormir sans le sein.
Il a toujours eu plusieurs réveils mais un bercâge.. et il se rendormait. Depuisça s’est accentué depuis 15jours où je suis en vacances donc toutes les nuits à la maison. Je reprends lundi et mon mari panique un peu.
J’aimerais le sevrer la nuit car il mange bien,repas complet mais garder le biberon ou tétée du soir avant le dodo.
Que meconseillez vous ? Quand je nz suispas là : un biberon de lait artificiel à 20h(demi dose) et un dans la nuit (ou un seul? )
Je lui refuse le sein la nuit ou je le laisse à la demande en ma présence?
Merci pour votre aide.
Mélanie
@Melanie
C’est à vous de voir ce que vous souhaitez et si vous sentez votre enfant capable de faire un sevrage de nuit. Si c’est le cas, vous trouverez des informations ici :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/sevrage-de-nuit/
Bonjour,
Suite à des problèmes de prise de poids parce que mon bébé ne prenait pas assez de lait gras (en dessous des courbes oms et selles vertes continues) je complète chaque tétée de la journée avec un biberon de mon lait (qd j’en ai tiré) ou de préparation.
Je m’interroge sur les quantités à lui donner car je ne sais pas combien elle prend au sein pendant la tétée. Succion efficace 5 à 10min à chaque sein. Après elle s’endort ou s’énerve quand le lait ne coule plus assez vite. Je passe donc au biberon. J’ai vu une consultante en lactation pas de pb de succion pourtant.
Vaut il mieux que je remplace certaines tétées ou que je continue à compléter à chaque fois ?
Elle pese 3,7kg je lui donne 60ml. Elle prend parfois moins mais pourrait plus je pense parfois car elle les finit souvent.
Dans ce cas d’allaitement mixte, est ce à la demande aussi ?
@Emilie
Oui vous pouvez rester à la demande et si vous donnez le biberon doucement ( http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/comment-passer-du-sein-au-biberon/ ), vous pouvez la laisser prendre la quantité qu’elle veut. L’idéal étant de tirer le lait après.
Merci pour votre réponse. Je poursuis donc sur cette voie et tire mon lait dès que je le peux après lui avoir donner le sein+biberon.
Bonjour,
Tout d’abord un énorme merci pour votre site, c’est un vrai soutien !
Cela fait maintenant 7 mois que j’allaite mon fils, et ça y est c’est officiel je n’en peux plus de tirer mon lait au travail. Trois jours par semaine je l’allaite à la demande (4/5 tétées) et les autres jours il est au biberon (soit LM soit LA). Sur ces 4 jours j’aimerai arrêter de tirer mon lait et continuer les tétées du matin et du soir.
Pensez-vous que ce soit possible ? Ma lactation va t-elle chuter ? Dois-je rajouter une tétée ? Il y a t-‘il un moment où la lactation est suffisamment installée pour arrêter le tire-lait ?
Merci par avance,
@Rose
Vous pouvez arrêter de tirer si vous gardez 3 tétées par 24h. Avec 2 tétées, c’est un peu risqué.
Je ne vais donc pas prendre le risque! Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre
J’allaite ma fille exclusivement depuis le début, Elle a 2 mois et demi… depuis quelques semaines l’allaitement la journée se passe difficilement et j’ai du mal à comprendre pourquoi. J’ai l’impression que c’est le débit qui la gêne (le fait de devoir restimuler… peut être la cause au bib de lait maternel qu’on donnait le soir pour que je puisse me reposer). La nuit l’allaitement se passe beaucoup mieux Mais j’ai les seins Bien pleins et Elle a donc sa portion d’un coup, s’il faut je lui donne les 2. Elle continue de Bien prendre du poids mais je ne supporte plus de la voir hurler la journée apres quelques minutes de tetees, , cela me fend le cÅ“ur et je culpabilise. Neanmoins j’aimerais continuer de l’allaiter exclusivement. Pensez vous qu’il soit possible de lui donner des biberons de lait maternel la journée (comme ça Elle a tout d’un coup) ET garder les tetees piur l’endormir, la nuit et peut être celle du matin?
Si oui,comment faire pour obtenir assez de lait au tire-lait l’après midi? Faudra t il lui donner à la demande les biberons la journée? Vais je pouvoir assurer les tetees de nuit si je ne me sers que du tire lait l’après midi?
De plus je reprends le travail dans 3 semaines donc c’est a peu près le rythme que je vais devoir prendre Avec l’assistante maternelle pour les boires Mais j’ai tres peur de louper mon allaitement j’aimerais aller jusqu’à ses 6 mois . MERCI
@Souty
Si elle prend bien du poids, elle mange bien, donc il faudrait d’abord vérifier que les pleurs ne correspondent pas à autre chose…
Je vous suggère de prendre RDV avec une consultante en lactation certifiée IBCLC près de chez vous !

http://consultants-lactation.org/

Mon fils va avoir 3 mois.
Je l’allaite exclusivement.
Je viens de reprendre le travail et je tire mon lait 4 fois par jour.
Cependant, il prend des biberon de 200 voir 210 et je n’arrive pas à fournir.
Je m’étais préparée et j’avais congelé du lait mais en 2 semaines chez la nounou, il a tout vidé!
Il fait ses nuits depuis 1 mois et ma lactation nocturne vient juste de se calmer! J’ai du mal à me dire qu’il faut que je me lève pour tirer la nuit!
J’ai acheté du lait relais premier âge au cas ou et j’ai bien peur de devoir m’en servir bientôt.
Comment faire?
Un biberon entier directement ou le couper genre 1/3 de poudre et 2/3 de maternel?
L’idéal est le repas de l’après midi?
@Sandra
Je vous remercie beaucoup de ce retour, très intéressant !
Vos pistes sont intéressantes. Pour l’instant, je n’ai pas de réponse mais j’espère l’avoir un jour 🙂
@Béatrice
Votre bébé prend combien de biberons en votre absence ? Il tète combien de fois quand vous êtes présente ?
Il prend la tété le matin, 2 biberons chez la nounou et 1 biberon le soir avec papa car je rentre à 20h (le mardi et mercredi).
Le jeudi je récupère la tété du soir car je finis plus tôt et le samedi il a une tété le midi avec papa car je finis à 14 heures.
9 biberons complets en tout sur la semaine.
Plus le soir papa lui donne 100 ml et je complète avec une tété, ça permet de tirer quand même mon lait le soir.
Sinon il est calé à 4 repas par jour.
@Béatrice
Je comprends. Pour augmenter la quantité de lait tiré, je vous suggère d’appliquer la méthode suivante :

http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/tirage-de-lait-efficace/

Vous pouvez aussi essayer le fenugrec :http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/fenugrec/
Si vous avez besoin d’introduire une préparation pour nourrisson, je vous suggère de ne la donner que quand vous manquez de lait maternel. Donc en ne complétant que la quantité nécessaire, après le lait maternel.
Merci pour tous vos conseils.
Cordialement
J’ai oublié de préciser que je prends de l’homéopathie et des tisanes pour stimuler!
Tout d’abord merci pour votre site qui est une mine d’or pour les mamans qui souhaitent continuer à allaiter en reprenant le travail.
Mon fils aura 4 mois cette semaine et j’ai repris le travail depuis maintenant 2 semaines. Je l’ai allaité exclusivement jusqu’à ma reprise.
Une journée type ressemble à ça:
– Tétée à 7h30 puis biberon de mon lait vers 11h chez la nounou (160ml) puis biberon de mon lait vers 14h (160ml) puis biberon de lait maternisé (150ml) vers 17h, tétée vers 19h30 puis 21h puis 1h puis 5h30. Cela fait donc 5 tétées + 3 biberons par jour.
De mon côté je tire mon lait 2 fois par jour au travail et j’obtiens environ 320ml pour les biberons du lendemain. J’obtiens la même quantité en tirant 3fois (j’ai un tire lait spectra s1 double pompage).
Je ne travaille pas le mercredi donc c’est sein à volonté et le week-end aussi.
Le problème est le suivant, mon fils réclame encore chez la nounou elle a du rajouté 2 biberons de 60ml après ceux de mon lait la semaine dernière et je m’inquiète donc pour ma lactation car j’ai l’impression que ses besoins augmentent et que mon lait ne suit pas. Les jours où il est exclusivement au sein il tète toutes les 2h à peu près et râle un peu à la fin des tétées comme si il n’en n’avait pas assez.
Est-ce que les biberons de lait artificiel peuvent nuire à ma lactation? Il a une très bonne prise de poids et j’ai même l’impression qu’il grossit de plus en plus depuis qu’il est chez la nounou (il met déjà du 6mois). Faut-il organiser autrement son alimentation chez la nounou? Dois-je le compléter en lait artificiel les jours où je ne travaille pas? J’ai peur qu’en le complétant je signe la fin de mon allaitement mais c’est difficile de le voir râler après les tétées.
Je précise qu’il a un RGO et qu’il est sous ranitidine et gaviscon pour cela.
@Laurie
Le RGO peut conduire un enfant à râler après le repas mais ce n’est pas de la faim mais de la gêne, voir de la douleur.
Il n’y a pas de raison que votre bébé ait plus faim à 4 mois ni qu’il grossisse plus. Donc je suggère de ne pas augmenter les quantités chez la nounou et de la câliner après les biberons…
Bonjour,
Mon bébé ne veut pas de mon lait dans un biberon, il ne le veut qu’au sein peu importe la température (froid, température ambiante ou à 37 degrés). J’ai essayé le traitement à 60 degrés au cas où ce serait à cause des lipases mais ça n’a rien changé…
Est ce que ça peut venir d’autre chose car il accepte le lait industriel à 37 degrés en biberon (pas des grosses quantités mais il accepte) ?
Je vais devoir passer à un allaitement mixte malgré mon désir d’allaiter exclusivement…
Heureusement je serais à 80% en reprenant le travail donc 3 jours de tétées exclusifs.
@Coralie
Je dois dire que vous me posez une colle. Je ne sais pas du tout…
Bjr Véronique je reprends le travail dans 2 jours et je pensais tirer mon lait 4x par jour en lieu et place des 4 tetees de mon fils de 3mois 1/2 qui accepte bien un bibi matin et soir depuis 2 semaines. Est ce que ca vous semble envisageable?Avec tetees week et mercredi.
@Elodie
Oui si vous réussissez à prendre ces 4 pauses.
Bonjour Véronique, j’ai repris le travail depuis le 01 février et je suis à 80% donc je ne bosse pas le mercredi. Je pratique l’allaitement mixte. Mon p’tit loulou a actuellement bientôt 4 mois (3 mois et 3 semaines) et ma soeur la garde car pas de crèche encore. Du coup il prend à en général 3 biberons de 210 ml + une tétée le matin et une tétée avant de dormir. Sauf que j’ai remarqué que la nuit il réclame la tétine beaucoup plus et donc je pense qu’il a faim plus tôt et la tétée du soir ne le suffit pas pour tenir jusqu’au matin. Car je vois qu’il a bien sommeil car il fait ses nuits depuis la fin de ses 2 mois. Mais aujourd’hui j’étais obligé de l’allaiter très tôt le matin à 05h30 au lieu de 07h15. Et en lisant les commentaires ci dessus, je vois qu’il faut allaiter au moins 3 fois en 24h pour maintenir la lactation. Et je souhaiterai vraiment continuer à allaiter bébé, c’est notre moment à nous 2 et je ne me vois pas nous priver de ça. Là ce matin on a décidé avec papa de suivre un rythme selon l’heure du biberon avant mon retour à la maison. Première possibilité : Tétée à 07h15 – Bib 210ml 10h00 – Bib 210ml 13h00 – Bib 210ml 16h00 – Tétée 19h00 – Bib du coucher 240ml 21h30 jusqu’au matin. Deuxième possibilité : Tétée à 07h15 – Bib 210ml 11h00 – Bib 210ml 14h00 – Bib 210ml 17h00 – Tétée 20h00 – Bib du coucher 240ml 22h00 jusqu’au matin.Qu’en pensez vous? Comment faire pour mieux maintenir la lactation??? Le week-end je suivrai vos conseils et le mettrai au sein plus souvent… Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
@Nafja
Pour maintenir la lactation, il vaudrait mieux rajouter une tétée plutôt que de rajouter un biberon. De toute façon, même si vous lui donnez plus à manger le soir, il aura digéré (et donc faim) avant le matin, ce qui est tout à fait normal.
Merci pour les conseils. J’allaite depuis un mois et demi et souhaiterais proposer un bib par jour pendant une première semaine, puis deux pendant la deuxième semaine, puis trois, etc jusqu’à ne garder que les 3 tétées par jour. Si j’introduis le premier biberon à la place de la tétée du matin, devrais-je introduire le 2e plus loin dans la journée ? Par exemple à la place de la tétée de 18h ?
Merci encore
@Sarah
Oui pour éviter les engorgements, il vaut mieux éviter de remplacer 2 tétées d’affilee.
Remplacer la première tétée du matin risque d’être difficile car c’est en général le moment où on a le plus de lait.
Merci ! Doit-on s’attendre à des coliques (bébé se tord dans tous les sens à la fin de chaque tétée, parfois interrompt la tétée pour ‘pousser’ et devenir tout rouge) plus importantesavec l’introduction du lait en poudre ou cela dépend des bébés ?
@Sarah
Cela peut arriver mais ce n’est pas systématique.
Tout d’abord un grand merci pour ce site qui m’aide beaucoup depuis la naissance de ma fille. Elle a aujourd hui 16 semaines et a débuté l’adaptation à la MAM depuis 1 semaine. Je ne fournis pas assez de lait maternel pour ma fille. Je n’arrive pas à tirer plus de lait. Je tire toutes les deux heures et j allaite quand elle est avec moi. Je bois beaucoup d eau, des tisanes à base de fenouil mais rien n y fait. Mon assistante maternelle me conseille de compléter chaque biberon par une dose de lait en poudre. Qu’en pensez vous?
Je reprends le travail la semaine prochaine et je ne vais pas pouvoir tirer plus de 4 fois mon lait entre 8h et 16h. Ça m angoisse beaucoup.
@Amandine
Le souci c’est que plus vous stressez, moins vous tirez. Si vous ne tirez pas suffisamment, il sera toujours possible de rajouter un biberon de préparation pour nourrissons mais je jamais ajouter une dose de poudre dans le lait maternel. Il faut d’abord reconstituer la poudre dans l’eau.
L’assistante maternelle m’a expliqué qu’il fallait d’abord mettre la poudre avec l’eau dans un récipient et bien secouer avant de le verser dans le lait maternel. Est-ce vrai qu’il est conseillé de ne pas mélanger plus d’un tiers de lait infantile au lait maternel?
@Amandine
Oui ce que fait votre assistante maternelle est ok.
Par contre sur les quantités, il n’y a aucune raison de s’embêter.
Bonjour, mon fils a 3 mois, il tête 5 fois par jour ( a peu près : 8h 12h 16h 18h 20h) et parfois une tétée la nuit vers 4-5h.
Première question que je me pose c’est vu les tétées de l’après midi j’ai l’impression d’avoir moins de lait. Si je remplace la tétée de 16h par un biberon est ce que j’en aurais plus le soir, ou au contraire ca va encore me diminuer ma production??
Je reprend le travail dans un mois et je voudrais le passer en mixte. Le problème c’est que pendant 3 semaines je finirai a 19h30.
Est ce que ma lactation se maintiendra avec la tétée du matin et du soir??
(J’aurais la possibilité de tirer a midi et peut être dans l’après midi, mais uniquement pour stimuler car je ne pourrais pas le conserver au frigo)
@Hélène
Si vous supprimez la tétée de 16h, votre lactation va diminuer en conséquence.
2 tétées peuvent être insuffisantes pour maintenir la lactation donc je vous suggère de tirer en plus. Et vous pouvez conserver dans une glacière, le frigo n’est pas nécessaire.
Bonjour
Je suis maman d’un bébé de 2 mois qui pèse 5kg100.
Je dois reprendre le travail bientôt et ai entamé un allaitement mixte en introduisant 2 biberons par jour (1 à 10h et 1 à 18h).
Je ne sais plus comment m’y prendre. Son poids de naissance a doublé en 2 mois. Il tête toutes les 2 heures (12 tétées par 24 heures). Même après un biberon de lait artificiel de 180 ml (il reste toujours un fond de lait à la fin de la tétée), il réclame au bout de 2 heures. J’ai peur de le suralimenter. Dois-je le laisser pleurer et attendre un peu plus longtemps après le biberon ou puis-je lui donner le sein sans problème, à n’importe quel moment de la journée ?
Je souhaitais arrêter complètement le sein en journée mais l’introduction d’autres biberons me semble problématique. Mes proches me conseillent de le laisser pleurer s’il a faim, ou de lui donner de l’eau et d’attendre impérativement 3 à 4 heures entre deux biberons.
Comment dois-je continuer à mener cet allaitement mixte ?
@Marine
Quelques pistes :
– vérifier qu’il n’a pas un RGO qui le conduirait à vouloir téter souvent pour soulager une douleur.
– tant qu’il prend du lait maternel, vous ne pouvez pas le suralimenter et il peut manger beaucoup en prenant beaucoup de poids sans problème.
– vous pouvez donc redonner le sein sans problème. Par contre quand vous allez augmenter les biberons, veillez à ce qu’il ne dépasse pas 900 ml de préparation pour nourrissons sur 24h quand il sera uniquement au biberon.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*

quel lait pour allaitement mixte
Articles de référence :Quiz sur l’allaitement
quel lait choisir pour début d’allaitement mixte?
 Sujet :quel lait choisir pour début d’allaitement mixte?
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
1
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Merci pour ta réponse. Je pensais qu’il y avait peut-être une marque + recommandée comme relais de l’allaitement. J’ai un TL manuel que j’utilise depuis le début et avec lequel j’arrivais à tirer jusqu’à 180ml avant…Je prend microval depuis 4 mois.
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par cagouille16 le 28/12/2010 à 18:35:31
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Merci pour ta réponse. Je pensais qu’il y avait peut-être une marque + recommandée comme relais de l’allaitement.
Citation : J’ai un TL manuel que j’utilise depuis le début et avec lequel j’arrivais à tirer jusqu’à 180ml avant…  
Citation : Je prend microval depuis 4 mois.
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
1
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Merci je sais bien qu’il faut un lait 1er âge, en fait je voulais + avoir des conseils au niveau de la marque.Quelqu’un a des échos sur telle ou telle marque?
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
à la place du galactogyl je te conseille des tisanes d’allaitement. le galactogyl, c’est 98% de sucreet attention pour les galactogènes, à ne pas prendre en continu sinon, le corps « s’habitue » et cela n’a plus d’effet, il faut les varier et les réserver aux « passages à vide ». comme galactogènes il y a les tisanes d’allaitement, le quinoa, l’ovomaltine, la bière sans alcool, la verveine…
Pour mon 1er loulou, c’était bledilait qui marchait le mieux. Et pour les autres marques essayées il y a 3 ans, moins il y avait de lactose, mieux bb le digerait car moins de gazes dus au lactose.Le babybio avait bien marché aussi. Par contre le gallia marchait pas.
moi on mavait conseillé bledilait relais et sa lui convenai bien mais tout les enfant son different
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
padbol pourquoi tu n’arrètes pas microval ?? Parce que là ca va te chier ton allaitement… Moi je dirai lait de riz, modi**c… mais à ta place je chercherai plutot à trouver LE bon TL.
Message édité par sab63-68 le 04/01/2011 à 21:21:11
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Désir d’enfant Désir d’enfant – Les Clubs Fertilité, infertilité Infertilité – Les Clubs Tests et symptômes de grossesse Alimentation et grossesse Amniocentèse Choisir sa maternité Déni de grossesse Diabète gestationnel Echographie Fausse couche Futures mamans Grossesse Grossesse après 35 ans Grossesse après un viol Grossesse extra-utérine IMG (Interruption Médicale de Grossesse) – Deuil périnatal IVG Maladies infectieuses et grossesse Prénoms Puériculture Sexe et grossesse Accouchement Accouchement à la maison Accouchement naturel Césarienne Déclenchement Episiotomie Faire-part de naissance Forceps Ovulation Péridurale Achats pour bébé Alimentation de bébé AllaitementBébé grandit Bébés de l’année Biberons et sevrageBronchiolite Chambre de bébé Doudous Faire garder mon bébé Jumeaux, triplés et plus… Mort subite du nourrisson Prématurés Baby blues et dépression post-partum Retrouver la ligne après bébé Rythme de vie avec un bébé Soins quotidiens de bébé Sommeil de bébé Développement de l’enfant Enurésie, pipi au lit Adoption Entraide : mamans en difficulté Familles nombreuses Les casherettes Les mamans chrétiennes Les mamans expats Les ramadanettes Mamans ados Mamans au foyer Mamans et futures mamans – Les Clubs Mamans et futures mamans de Belgique Mamans et futures mamans du Québec Mamans et futures mamans ville par ville Mamans handicapées Mamans nature Papas: nouveaux pères, futurs papas Parents après infertilité Planète Pipelettes Forum libre Grossesse et Bébé

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand
forum francophone
Personnellement j’ai dû passer brutalement en allaitement mixte car plus assez de lait et j’ai acheté le lait Gallia calisma 1er âge. Ma fille l’a accepté tout de suite. Mais comme dit chryseis chaque bébé est différent. Tu devrais peut-être demander à ton pédiatre qui saura te conseiller car il connait ton bébé…
oh il y a des grandes marques qui se targuent d’être les meilleurs en transition, mais elle ne font que de la pub !
Pour mon 1er loulou, c’était bledilait qui marchait le mieux. Et pour les autres marques essayées il y a 3 ans, moins il y avait de lactose, mieux bb le digerait car moins de gazes dus au lactose.Le babybio avait bien marché aussi. Par contre le gallia marchait pas.
je suis au courant merci. des tisanes j’en prend depuis un moment c’est pour ça que je suis passé au galactogil. le réserver au « passage à vide » c’est ce que j’ai fait.
c’est clair. Je vais appeler mon pédiatre pour lui demander ce qu’il en pense, il doit être rentré maintenant. Je vais quand même faire mon maximum pour essayer de tirer le + possible, ça me ferais bien ch*** d’être obligée de lui donner du LA avant 6 mois….
je cherche egalement un lait en complement car je vois bien que bb prendrais bioen un peu plus de lait a la tété du soir. pourquel raison conseilles tu ce lait? et ou le trouve t on ? merci! sinon des conseils sur les lait bio genre babybio ou hipp??? je sais pas trop par quoi commencer…
Plan du site
Plan de la rubrique santé
Santé
Médicaments
Psychologie
Nutrition
Beauté
Mode
Forme
Sexualité
Recettes
Environnement
Guide santé
Encyclopédie médicale
Atlas du corps humain
Dictionnaire médical
Analyses médicales
Examens radio
Guide
maternités
Guide
thalasso
Urgences
Communautés
Forum
Club Doctissimo
Chat
Lagardère
Lagardère Entertainment
Ticker
Carte de voeux
Mini-sites
Saint-Valentin
Noël
Fête des mères
Soldes
Index
Santé Index 1
Santé Index 2
Santé Index 3
Santé Index 4
Index Médicaments
Index Grossesse
Index Bébé
Index Nutrition
Index Beauté
Index Forme
Index Psychologie
Index Hommes
Index Sexualité
Index Environnement
Index Mode
Services
Recherche
Newsletter
News
Santé des voyageurs
Météo
Prénoms
Les grands dossiers santé sur Doctissimo
Arrêter de fumer
Dents
Diabète
Cancer
Cholestérol
Grippe A
Mal de dos
Mal au ventre
Obésité
Régime
Rhumatismes
Stress
Vastarel
Qui sommes-nous ? |Recrutement |Contacts |Espace Annonceurs |Doctissimo en page de démarrage |Doctissimo dans vos favoris |Charte d’utilisation |Notice légale ©Doctissimo

quel lait pour allaitement mixte

Désir d’enfant
Grossesse
Bébé
Enfant
Ado
Activités
Alimentation
Famille
Actualités
Prénoms

Allaitement
Consommation
Couple
Femme
Finances
Garderies
Gouvernement
Livres/CD/DVD
Loisirs
Mode/Beauté
Papa
Santé
Sécurité
Vacances
Vie scolaire

Accueil du forum→

Alimentation et allaitement→

Biberon et préparation lactée→

Message

Répondre au message
Lait maternisé et allaitement mixte
Bonjour,Je vais mettre en place l’allaitement mixte avec ma fille.Quel lait maternisé me conseillez-vous sachant que c’est un bébé qui fait du reflux et a des gaz ? Merci 
J’ai utilisé Emfamil sans lactose Je veux commencer par dire que peu de femme connaissent l’allaitement mixte…enfin quand j’en parle, les autres filles me regarde comme si j’étais une extraterrestre. Les filles font soit l’allaitement ou les biberons. Alors félicitations pour ton choix. Donner son lait est important et peu se faire sans avoir à mettre bébé au sein. Dans mon cas, dès le début pour mes deux enfants, je n’ai pas eu le choix de donner la formule/lait maternisé. Je produisais peu de lait. Ma fille a eu beaucoup de gaz et du reflux. J’utilisais le lait maternisé Emfamil régulier(pré-mélangé) mais elle ne le tolèrait pas. J’ai donc pensé que peut-être elle avait une intolérance au lactose. J’ai changé pour Emfamil sans lactose…je n’ai pas besoin de te dire que dans l’espace de 5 heures, ma fille n’avait plus de gaz, peu de reflux et elle était finalement comfortable. Après quelques mois, j’ai réessayé la formule régulière et ma fille l’a très bien toléré. Elle boit du lait en grande quantité maintenant(elle a maintenant 2 1/2 ans)et aucune intolérance au lactose. La formule sans lactose a quand même fait des miracles pour moi. Peut-être avait elle juste les intestins peu matures, qui sait… J’ai tiré mon lait pendant 13 mois et je lui donnais en même temps que le lait maternisé. Ça aidait beaucoup avec sa digestion sans compté que ça l’a gardé en pleine santé(à cause des anticorps trouvé dans mon lait).Bonne chance avec ton allaitement mixte. Laisses-moi savoir quel lait maternisé tu a fini par utiliser. Je suis curieuse. J’attends mon troisième bébé en Octobre 2011.J.M. 
Wow! moi je t’admire d’avoir tiré ton lait 13 mois!!!!j’hais tellement ca tire mon lait! J’ose pas imaginer faire ca pendant 1 an!en tout cas bravo!Et bonne chance pour ton 3ieme!  
Bonjour,Tout d’abord, merci Jessnifer pour ta réponse.Finalement après discussion avec le pédiatre, j’ai commencé avec Bon départ avec probiotics car celui-ci m’a mentionné que les probiotics semblent avoir des effets positifs sur les coliques & co. La petite le tolère très bien et l’aime beaucoup;-) Je n’ai pas essayer de lait sans lactose car au début de l’allaitement j’ai supprimé tous les produits laitiers pendant plusieurs semaines mais rien n’a changé.J’assume très bien mon choix d’allaitement mixte puisque cela convient à mon bébé. J’ai un réflexe d’éjection plus qu’intense ainsi qu’une « grande production de lait » ce qui convient difficilemet à ma fille.J’ai allaité exclusivement ma première plus de 7 mois car le débit et la quantité de lait ne la gênaient pas. Pour la seconde, elle s’étouffe, régurgite à tout va, etc. dès qu’elle boit au sein. Le choix de tirer mon lait a donc été la solution pour la deuxième. Par contre, le faire 8 fois par jour n’est pas toujours possible et si tu ne le fais pas, forcémentla quantité de lait produite diminue d’où l’introduction du lait maternisé.Je la remet de temps en temps au sein (qu’elle prend sans souci) mais j’ai encore le lait qui coule tout seul. Elle s’énerve donc rapidement et régurgite plus qu’avec le biberon donc comme elle ne semble pas du tout gênée de passer du lait artificiel au lait maternel dans le biberon, on va rester ainsi tant qu’elle est capable de vivre avec cette solution. Bon courage pour le 3ème.  


Moins de 20 ans
20-24
25-29
30-34
35-39
40+
Clearblue
Accu Clear
First Réponse
Aucun des choix
Très positif
Positif
Neutre
Négatif
Très négatif
Totalement d’accord
D’accord
Neutre
En désaccord
En très fort désaccord
Est la marque #1 en termesde vente dans le monde

Offre de la confiance en les résultats
Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle
Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle
Tous droits réservés © 2017 Mamanpourlavie.com
Développé par : Un Zeste de génie!
1. Quel âge avez-vous? (choisir ci-dessous)
2. Quelle est la première marque de test de grossesse qui vous vient à l’esprit ? Si aucune ne vous vient à l’esprit, svp écrire « aucune »
3. Parmi les tests de grossesse mentionnés ci-dessous, desquels avez-vous déjà entendu parler ?
4. Quelle est votre opinion par rapport aux marques ci-dessous ?
5. SVP indiquez si vous êtes fortement en accord ou désaccord avec les déclarations ci-dessous à propos de Clearblue :

quel lait pour allaitement mixte

Club Doctissimo
Devenir membre
Mon profil
Se connecter
Déconnexion
Forums
Chat

BeautyLab
Doctipharma
Mon Docteur

Un article
Un médicament

Santé
Médicaments
Grossesse
Bébé
Beauté
Forme
Nutrition
Recettes
Famille
Animaux
Psycho
Sexo
Vidéos
Tests

Accueil
Bébé
Allaitement
Allaitement mixte

Comment réussir un allaitement mixte ?

L’allaitement de A à Z

Forum Allaitement

Indiquez la date de naissance de votre bébé

Pour recevoir nos newsletters ou modifier votre inscription, veuillez saisir votre email

Newsletter Hebdo
Newsletter Vidéo
Newsletter Test
Newsletter Beauté
Newsletter Recette
Newsletter Sexo
Développement Personnel

La newsletter grossesse
Je m’abonne

La newsletter bébé
Je m’abonne
RETROUVEZ NOUS SUR

Facebook
Twitter
Youtube
Google
Pinterest
Instagram

NOS APPLICATIONS

Le Club
Docti TV
Grossesse
Ovulation
Doctipharma
Mal de dos

Forum Santé
Forum Beauté
Forum Famille
Forum Cuisine
Forum Nutrition
Forum Psychologie
Forum Loisirs
Forum Voyages
Forum Environnement

Forum Mode
Forum Sexualité
Forum Vie pratique
Forum Médicaments
Forum Forme et sport
Forum Grossesse et bébé
Forum People
Forum Animaux
Forum des Blogs

Club Doctissimo-
Annuaire des Doctinautes-
Chat-
Blogs-
Albums photos

Plan du site Plan de la rubrique grossesse

Guide grossesse
Maternités
Prénoms
Faire-part
Courbes de température
Grossesse mois par mois
Le journal de bébé
Ticker
Mes rendez-vous grossesse

Suivez-Nous :

Contactez la rédaction
Contactez la régie

Le groupe

Doctissimo España
Doctissimo Italia
Lagardère
Lagardère entertainment

Mon docteur
DoctiPharma
Santé des voyageurs

Le site

Qui sommes nous ?
Comité d’experts de Doctissimo
Charte d’utilisation

Mentions légales
Recrutement
Charte données personnelles et cookies

Mettre en place un allaitement au sein et au biberon, quelle que soit la raison pour laquelle vous le souhaitez, est tout à fait possible. Il faut cependant respecter quelques règles pour que cela se passe au mieux pour vous et votre enfant.
Première question de nombreuses mamans : peut-on faire un allaitement mixte tout de suite ? « C’est mieux d’attendre 3 semaines ou 1 mois après le début del’allaitementpour mettre en place un allaitement mixte, conseille Véronique Darmangeat. L’idée, c’est de faire un allaitement exclusif dès le départ pour bien installer lalactation « , ajoute-t-elle. Après le premier mois, le volume de lait est en général assez stable. La période idéale pour passer à un allaitement mixte ? 5 mois, selon notre spécialiste. « Plus la lactation est installée, mieux cela fonctionne », explique-t-elle. La consultante en lactation nuance cependant : « Certaines mamans mettent en place cet allaitement mixte à 10 jours et cela se passe très bien ». Chaque cas est donc unique ! Pour vous guider, retenez deux notions importantes : vous pouvez passer à un allaitement mixte si votre lactation est bien installée et si votre bébé a une bonne succion. « S’il ne tète pas bien, il va avoir du mal à passer du sein aubiberonet vice-versa », indique Véronique Darmangeat.

« Commencez par un premier biberon delait en poudrepar 24h », conseille la spécialiste. Faut-il privilégier le remplacement d’unetétéeen particulier ? « Cela n’a aucune importance, indique-t-elle. Sauf si la maman a l’impression d’avoir beaucoup de lait le matin, dans ce cas remplacer cette tétée risque d’être inconfortable pour elle ». Et d’ajouter : « Avant de passer à un deuxième biberon, il faut attendre que la lactation se soit adaptée et qu’il n’y ait pas d’engorgement « . Il faut compter en général entre 2 et 4 jours. Procédez de la même façon pour passer à 3 ou 4 biberons. Dans l’idéal, vous conserverez 3 à 4 tétées par 24 h pour que la lactation perdure. « Jusqu’à 3 mois, c’est même mieux de garder plus de tétées », précise la conseillère. Le risque si vous en faites moins ? Que la production de lait soit inférieure à ce que vous souhaitez.
Là-encore, chaque situation est cependant particulière. Chez certaines mères qui ne font plus que deux tétées, la lactation s’arrête, chez d’autres cela n’empêche pas la poursuite de l’allaitement. Pour les mamans qui reprennent le travail, Véronique Darmangeat conseille une tétée le matin, une quand vous récupérez votre enfant et une troisième au coucher. Autre astuce pour réussir votre allaitement mixte : ne mettez pas les biberons à la suite au début mais alternez sein et biberon pour éviter les risques d’engorgement. Ensuite, vous pourrez faire comme vous le souhaitez.
Vous pouvez tout à fait réussir à mettre en place cet allaitement toute seule, en particulier si vous avez déjà allaité et connaissez bien votre lactation. Etre accompagnée peut cependant être plus sûr quand on débute.
Allaitement mixte : témoignages de mamans
Djiins, 30 ans, 1 petite fille de bientôt 5 moisJ’ai mis en place un allaitement mixte à 1 mois pour me soulager un peu
J’ai débuté l’allaitement mixte vers les 1 mois de ma fille, essentiellement pour avoir la possibilité de me soulager ponctuellement, de pouvoir sortir plus de 1h30 sans elle ou encore de pouvoir passer le relais quand la fatigue était trop présente. Le 1er mois a été assez éprouvant, je ne dormais pas plus de 3 h par 24 h. J’ai eu besoin de cette aide. Je pensais tirer mon lait mais je ne l’ai fait que 2 fois, n’arrivant pas à m’investir de ce côté-là lorsque je n’avais pas ma fille au sein. J’ai introduit 1 biberon le soir et 1 biberon le matin. Le papa s’est levé un matin sur 2 pour nourrir notre fille à 6 h ce qui m’a permis de beaucoup récupérer en peu de temps. Je n’avais déjà pas eu de montée de lait spectaculaire et il est clair que moins le bébé tète, moins on produit de lait. Ayant aussi un REF (Réflexe d’Éjection Fort), les tétées devenaient assez laborieuses en fin de journée et en soirée, malgré mes efforts pour appliquer tout ce qu’on m’avait conseillé en cas de REF. Vivant cette situation assez mal, je ressentais ces moments en soirée de plus en plus comme des contraintes, j’ai donc introduit plus de biberons… ce qui a abouti à un sevrage vers ses 2 mois. Si c’était à refaire, je commencerais l’allaitement mixte un peu plus tard, et surtout en introduisant moins de biberons, sauf pour le matin où cela m’a vraiment aidée à tenir, mais pour moi c’est vraiment un bon compromis dans le sens où l’on peut nourrir son enfant tout en s’accordant des moments seule ou des plages de sommeil un peu plus longues. 
Marie-Laure, 30 ans, maman de Solène, bientôt 1 anJe suis heureuse d’avoir réussi à faire un allaitement mixte et long
Les débuts de l’allaitement ont été difficiles. Arrivée avec 3 semaines d’avance, Solène était un bébé de petit poids (2,6 kg) qui ne parvenait pas à téter efficacement. J’ai persévéré et Solène a appris progressivement à téter correctement, je l’ai ainsi allaitée exclusivement pendant 2 mois. Après, très fatiguée, j’ai voulu « souffler » un peu et passer le relais au papa ; j’ai commencé à tirer mon lait et à laisser le papa donner un biberon de mon lait par jour. Sauf que pour tirer un biberon de 150 ml, je devais faire plusieurs tirages, j’avais du mal à obtenir assez de lait. Nous sommes passés vers 3 mois à 1 biberon de lait artificiel par jour, puis à 2. Solène continuait à bien téter, jusqu’au moment où elle a fait une confusion sein-tétine. Elle refusait le sein la journée et ne voulait téter que la nuit. J’ai décidé ne pas laisser tomber l’allaitement. J’ai ressorti le tire-lait, je tirais de très petites quantités mais je tirais 5-6 fois par jour, pour entretenir ma lactation, avec l’espoir que Solène se remettrait un jour à téter. J’essayais de limiter les biberons et de proposer le sein souvent, même si j’essuyais de nombreux refus. Cette période difficile a duré presque un mois, et puis progressivement Solène s’est remise à téter un sein (elle ne voulait que le droit pendant 2 semaines), puis le deuxième, d’abord le soir, puis la journée. Avec la diversification, c’est devenu plus simple : elle a associé la cuillère à la purée, le biberon au lait artificiel et le sein au lait de maman. Depuis, nous avons trouvé un rythme qui nous convient à toutes les deux : tétée le matin, biberons et aliments solides la journée, et surtout la grande tétée du soir, notre moment privilégié. J’ai repris le travail il y a un mois, nous avons gardé ce rythme et tout se passe bien, j’espère continuer ainsi jusqu’au sevrage naturel. Mon conseil aux mamans ? Un allaitement mixte long est possible mais c’est un équilibre fragile et il ne faut pas se lancer dedans sans en connaître les risques.
– Interview de Véronique Darmangeat, le 28 septembre 2011.- Témoignages de Djins et de Marie-Laure recueillis les 30 septembre et 1er octobre 2011.- Dr Claire Laurent, L’allaitement mixte est-il possible ?,  Les Dossiers de l’Allaitement n° 61, LLL France octobre 2004.
Le site de Véronique Darmangeat :http://www.allaiteraparis.fr
Chaque semaine, votre suivi bébé personnalisé :voir un exemple

quel lait pour allaitement mixte

Moteur de recherche

Rechercher

Mode

Vêtements Accessoires Défilés Voir aussi

Forum Mode

Beauté

Coiffure Maquillage Soins Minceur

Forum Beauté

Luxe

Shopping luxe Défilés Evasions Voir aussi

Déco

Salon Cuisine Chambre Voir aussi

Forum déco

Cuisine

Recettes Classiques Desserts Magazine

Forum cuisine

Maman

Grossesse Bébé Enfant Voir aussi

Forum maman

Santé

Nutrition Dossiers santé Gynéco Voir aussi

Forum santé

People

Tout sur les stars L’actu people Ils s’aiment

Loisirs

Cine-tv Culture Voyages Auto

Société

Dans l’actu Combats de femmes Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction Vie à deux Sexo Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée Planning Coiffure Alliances Chroniques Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin Toutes les plantes Jardiner bio Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Menu

Forum santé- Echangez vos conseils et posez vos questions

Nutrition

Calcul imc

Guide des calories

Surpoids

Diabète

Cholesterol

Conseils

Dossiers santé

Analyses

Conseils pratiques

Bien-être

Cancérologie

Forme

Médecine douce

Gynéco

Contraception

Cancer du sein

Endométriose

Ménopause

Hygiène intime

Voir aussi

Allergies

Dents

Dermato

Maux quotidiens

Cardio

Neuro

Ophtalmo

Rhumato

Orl

Psy

Loisirs

Cine-tv

Culture

Voyages

Auto

Société

Dans l’actu

Combats de femmes

Au boulot !

Forum société

Couple

Séduction

Vie à deux

Sexo

Rupture

Forum couple

Forum sexo

Mariage

Robes de mariée

Planning

Coiffure

Alliances

Chroniques

Salons du mariage

Forum mariage

Jardin

Déco du jardin

Toutes les plantes

Jardiner bio

Chroniques

Forum jardin

Horoscope

Horoscope 2017
Horoscope de la semaine
Horoscope chinois
Numérologie

Posez votre question
lilibb22
71 Messages postés
vendredi 13 février 2009 Date d’inscription

16 avril 2012
Dernière intervention

– Dernière réponse le 16 mars 2013 à 00:48parlafouine.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Législatives 2017|
Résultat du bac|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Vacances scolaires|
Essai auto|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

quel lait pour allaitement mixte

Bien évidemment, les seins doivent être propres, bien lavés et séchés avec un linge propre
Les mains doivent également être lavées et séchées, avec un linge propre

La conservation du lait tiré des seins doit se faire dans un récipient ou un biberon, propre et stériliséLa conservation du lait peut se faire dans un réfrigérateur ou dans un congélateur, à une température de 4°C (pour le réfrigérateur)

Les laits relais Ce sont des types de lait, conçus par les industriels, qui laissent entendre qu’ils sont préférables aux traditionnels laits premier âge, pour enchaîner avec l’allaitement maternel. Cependant, ils ne présentent pas plus d’intérêt nutritionnel particulier, en comparaison aux laits premier âge, pour un coût généralement supérieur Les laits relais deuxième ageprêtent à discussion puisque l’alimentation de l’enfant est diversifiée Laits hypoallergéniques ou HA , vendus en pharmacie. Ils ne sont recommandés que si votre bébé présente un risque allergique. Entendre par là qu’un proche du bébé a présenté une allergie prouvée du point de vue digestif, respiratoire ou cutané. A titre d’information, les laits HA ne sont pas interchangeables, le pharmacien doit respecter scrupuleusement la marque prescrite par votre médecin

Catégories
Alimentation

Biberon

Grossesse

News

Santé

Si on n’a pas suffisamment de lait ou si on doit reprendre le travail, mais qu’on souhaite tout de même poursuivre l’allaitement,la solution est l’allaitement mixte.
Il se pourrait que le bébé soit perturbé par ce nouveau mode d’alimentation. En effet, avec le biberon, le lait est fourni en continu, si au sein, il arrive en flux aléatoire.Ainsi, il est plus qu’important d e veiller à bien respecter le rythme de bébé en gardant les rituels de tétées . Mais aussi, il faut agir de manière progressive.
Voici comment réussir son allaitement mixte comme une pro!
L’allaitement mixte : qu’est ce que c’est
On peut donc définir l’allaitement mixte comme  un processus qui a pour but d’alterner doucement le sein et le biberon. Ainsi, on habitue son bout de chou à d’autres manières de se nourrir et de toujours faire travailler sa succion.
Comme évoqué précédemment, l’allaitement mixte est l’association de l’allaitement au sein et de l’allaitement au biberon.
Il se peut qu’une mèreadopte un allaitement mixte, dès la naissance , dans le cas où elle n’a pas assez de lait dans ses seins ou pour des raisons médicales comme la faiblesse physique.En optant pour l’allaitement mixte, après avoir déjà donné le sein à son bébé, la quantité de lait qu’une mère produit, peut diminuer.
L’allaitement mixte: une très bonne solution pour bébé et maman!
En guise de solution, la mère est conseillée de présenter un des seins, puis le deuxième, pour enchaîner avec le biberon, si l’enfant en demande encore.
Le but de l’allaitement mixte est de pouvoir sevrer petit à petit, tout en permettant aux mères de toujours pourvoir faire l’allaitement au sein.
Dans la pratique, une mère qui choisit l‘allaitement mixte conserve les tétées, la soirée ou la matinée. Le biberon prendra le relais dans la journée.
Pour garantir au mieux le succès de ce passage d’un allaitement maternel à un allaitement mixte, il est recommandé dans un premier temps de donner du lait maternel, dans le biberon. Cela permet à l’enfant de s’habituer d’abord à l’usage du fameux biberon.
Une autre astuce est de confier le passage au biberon à une autre personne que la mère, par exemple, le père, le grand-père, la grand-mère… Ainsi, il ne pourra pas chercher les seins de sa mère. Le sevrage allaitement mixte se fait tout doucement, jusqu’à ce que l’enfant prenne exclusivement du biberon.
Tire lait: un indispensable pour réussir son allaitement mixte
Dans le cadre de l’allaitement mixte, les mères ont la possibilité d’habituer le bébé au biberon, en commençant par lui donner du lait maternel.
Pour que le lait maternel de la mère garde toutes ses propriétés nutritives et qu’ilreste sain à la consommation, la mère doit suivre quelques règles . Ainsi, la mère extrait le lait de ses seins, de façon manuelle, ou se servir d’appareil spécifique qui va l’aider à extraire le lait. Ca peut donc se faire avecun tire lait manuel ou un tire lait électrique.
Voici comment bien procéder à l’extraction du lait maternel, avec un tire et ensuite connaitre la bonne conservation du lait maternel.
Pour faire l’extraction de lait, il faut toujours que cela s’effectue dans un environnement sain et propre.
Plus d’infos sur la conservation du lait:
À cette température, le lait peut êtrestocké pendant 4 jours maximum.
Pour une conservation aucongélateur, le lait peut être conservé durant 3 mois, au maximum. Pour garantir une conservation optimale et sûre, il est conseillé d’étiqueter chaque récipient de conservation pour ne pas se risquer d’utiliser un lait qui aurait dépassé sa date de conservation.
Pour donner à bébé un lait maternel congelé, il faut le mettre au bain-marie ou le laisser se dégivrer au réfrigérateur.L’usage du micro-ondes n’est pas approprié. Si le lait décongelé n’est pas utilisé, éviter de le recongeler. Il faut l’utiliser dans les 24 heures sinon il est bon pour la poubelle.
L’astuce à adopter est detirer votre lait régulièrement, même si vous n’êtes pas avec votre enfant. Cela a pour but de relancer la lactation. Ainsi, vous pourrez le faire durant votre droit d’une heure par jour, pour allaiter votre bébé ou tirer votre lait.
Les jours où vous êtes disponible, par exemple, les week-ends et les jours de congé, il faut multiplier les tétées au sein et ne donner aucun biberon. Il faut aussi se reposer au maximum.
Le jour de la reprise de votre travail, vous pouvez aussi emmener votre tire-lait car vous serez obligée de tirer du lait pour soulager vos seins.
Quel lait pour l’allaitement mixte?
Pour réussir l allaitementmixte, il faut bien choisir le lait artificiel qu’on doit donner à son bébé.
Attention à bien choisir son lait pour l’allaitement mixte
1-Vous pouvez vous référer à un professionnel compétent en nutrition infantile. Le pédiatre serait un interlocuteur de choix.
2-Jusqu’à la diversification alimentaire, c’est-à-dire jusqu’à ce que votre bébé ait 6 mois, vous devezutiliser du lait premier âge. A partir de 6 mois,vous utilisez une préparation de suite ou le lait deuxième âge.
Crédit photo: Pixabay- Creative commons

quel lait pour allaitement mixte
Copyright © 2017Les Renardinat . Theme by:Rara Theme Powered by:WordPress
Quand j’ai voulu mettre en place l’allaitement mixte, j’étais vite perdue face à tous les choix possibles de biberon (marques, tétines …).
Je suis allée dans un magasin de puériculture bien connu pour demander conseil. J’étais partie sur les biberons Avent mais la vendeuse m’a de suite conseillé ceux de la marque anglaise Tommee Tippee. Elle me vend tout le concept de la tétine qui est en silicone fin et souple qui permet au bébé de ne pas trop faire la différence entre le sein et le biberon. N’y connaissant absolument rien, je lui ai fait confiance. Et, je ne regrette pas ! Ma fille a tout de suite adopté les biberons Tommee Tippee ! Aucun problème entre l’alternance sein/biberon : elle prend les deux facilement. La tétine en silicone est effectivement très souple et fine : agréable pour la succion. La prise en main du biberon aussi est super ! Je prends toujours mesbiberons en verre pour une question d’hygiène (je bannis le plastique le plus possible).
Pour le lait, la puéricultrice de la PMI m’avait dit de prendre un lait simple 1er âge : « tout le reste c’est surtout du business puisqu’au final les compositions restent les mêmes » (et elle n’a pas tort !).
J’ai donc commencé par leMilumel  1er âge de chez Lactel . Ma fille a accepté le lait assez facilement et aucune réaction allergique. Par contre, elle a toujours régurgité (beaucoup ou de temps en temps) et là, quand elle renvoyait un peu son lait, ça puait !! Oui, clairement, l’odeur était vraiment très désagréable !!
Après de nombreuses recherches d’avis sur internet, je suis passée à un lait formule épaissie :Galliagestpremium de chez Danone.Là, ç’a été un vrai petit miracle ! Plus vraiment de régurgitations et le bidon soulagé : le lait contient des bifidobactéries. Ce sont des probiotiques rééquilibrant la flore intestinale et aidant à la digestion.
Oui mais voilà. Qui dit « formule épaissie », dit « il faut changer la tétine ». Là où les biberons Tommee Tippee sont super, les tétines le sont moins.
Les tétines débit 1 ne laissaient rien couler. Les tétines débit 2 laissaient passer le lait mais s’il y avait le moindre grumeau, c’était fini et en plus, ma fille buvait en 40 min un biberon de 150ml … J’ai opté pour la tétine à débit variable X. Mais là, c’était un peu la cata ! Etant habituée à téter au sein, elle avait une succion assez forte donc buvait son biberon en 4 minutes top chrono ! On a mis en place des pauses régulières et on a fini les pots de lait comme ça.
Cette question de tétine m’embêtait tellement, mais je n’avais pas envie de racheter des biberons d’une autre marque que je ne connaissais pas ! J’ai donc changé de lait.
J’ai lu toutes les étiquettes de composition des laits Gallia et je me suis arrêtée sur le laitGallia relais d’allaitement maternel.
La composition est exactement la même que celle du Galliagest sauf qu’il n’y a pas l’amidon de maïs et de pomme de terre pour épaissir !
Où le trouver ?  Dans tous les supermarchés et même sur certains Drive !
A quel prix ?Autour de 16€ le pot de 900g
Aujourd’hui, ma fille boit donc le lait Gallia relais allaitement avec la tétine débit 2 et elle prend ses biberons en 15 minutes. Son système digestif est au taquet et tout va bien ! Je continuerai donc avec cette marque.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*

quel lait pour allaitement mixte

Suivez-nous

Données et cookies
Nous écrire
Qui sommes nous ?
Plan du site
Mentions légales
L’allaitement mixte consiste à donner le sein et le biberon. Cette pratique est plébiscitée par de nombreuses mamans. Les mères qui reprennent leur travail après le congé maternité ont souvent recours à cette solution pour se garder le plaisir de donner le sein le matin et le soir, au moins. C’est aussi une bonne manière de mettre le papa à contribution. Voici les règles d’or pour le bien-être de votre bébé.
A la naissance, la lactation met du temps à se mettre en place. Si vous optez trop rapidement pour un allaitement mixte, vous risquez de ne pas avoir assez de lait pour nourrir votre enfant.L’idéal est d’attendre que le bébé ait au moins 1 mois .
Pour pouvoir alterner allaitement et biberon, il fautêtre sûr que le bébé a une excellente succion , autrement dit qu’il place bien sa langue. S’il ne tête pas bien, il risque d’avoir des difficultés à passer du sein au biberon.
Pour entretenir et stimuler la lactation, il est conseillé de garder suffisamment de tétées. En principe,on recommande d’allaiter son bébé au moins 3 fois par 24h . De plus, pour éviter les risques d’engorgements, alternez sein et biberon dans un premier temps. Ensuite vous pourrez enchainer plusieurs biberons de suite.
Votre bébé doit retrouver à peu près le même débit entre le sein et le biberon. S’il boit plus vite avec le biberon, il risque d’être frustré et de bouder les tétées.Pensez ainsi à ne pas utiliser un biberon avec un débit trop rapide . Placez-le de façon horizontale et faites des pauses fréquentes.
Congeler son lait
Si la maman doit s’absenter, sachez que le lait maternel se congèle parfaitement. Dans ce cas, il faut utiliser un tire-lait et respecter les notions d’hygiène habituelles dans la confection des biberons. Ces petites astuces permettent aux jeunes mamans de se libérer un peu de temps ou même de reprendre un travail, tout en continuant à nourrir son bébé avec leur propre lait. Le papa peut aussi se lever la nuit et donner des biberons de lait maternel.
Candice Satara-Bartko
Véronique Darmangeat, consultante en lactation
Article mis à jour le12 mai 2017

quel lait pour allaitement mixte
Ce forum est modéré. Votre message restera caché jusqu’à ce qu’il soit validé par un modérateur ou un administrateur.
Radio Yabiladi Zahra Al Fassi Hbib Dyali (Chant Juif Marocai 40 auditeurs
Chaabi Maroc Orchestre Tahour Siri Belati 46 auditeurs
Azawan Amazigh Ouled Cheikh Mohand Mimounte 3 auditeurs
Nayda Urban Music Bigg Oul El Hay Rani Kanmout 11 auditeurs

quel lait pour allaitement mixte

Bienvenue,Invité . Veuillezvous connecterouvous inscrire . Avez-vous perdu votrecourriel d’activation?

1 heure
1 jour
1 semaine
1 mois
Toujours

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 

avancée

2.910.455Messages 21.181Fils de discussion20.883Membres
Dernier membre:Mum4life 13 Juin 2017 à 10:34:15
Pilier du Forum

Hors ligne
Messages: 2.402

« le:03 Novembre 2009 à 19:15:47 »
Bonjour, ça y est après maintes essais mon titou prends enfin le biberon mais c’est pas encore ça. Je m’explique, déjà il le prends pas avec bcp de plaisir, il faut qu’il soit bien chaud pour qu’il l’avale en 1/2h (là où avant il tétait 15mn au sein). Comme les 2 ont des gros problèmes de reflux, j’ai opté pour un lait AR ( marque enfa..) mais c’est pire qu’avant, il ne cesse de régurgiter ( c’est à ne rien y comprendre ) alors qu’il met le temps pour le boire et n’en boit pas non plus des litres ( entre 180 et 210 ml à 4 mois et pour un bébé de 7kg). En plus le pire, c’est qu’il pleure désormais lors des débuts de tt surtout après celle qui suit le biberon de 16h ( pour l’instant je n’ai introduit qu’un seul biberon sur les 4tt et je comptais continuer ainsi encore un certain temps). Ce n’est pas un problème de quantité, puisque j’en ai toujours plus qu’il n’en faut ( avec un problème de ref mais dont il s’était accomodé). J’en perds un peu le moral car mon ninou a toujours bien apprécié manger et j’ai peur que la tendance s’inverseJe souhaite un sevrage en douceur mais là même s’il le boit j’aurai aimé qu’il y prenne du plaisir.. La pédiatre par rapport aux pleurs lors de la tt pense à une allergie aux PLV, je suis un peu sceptique mais je vais faire le test. Je ne veux pas faire machine arrière par rapport au sevrage car ça a été trop dur de lui faire accepter le biberon et en plus je n’envisage pas un allaitement sur du très long terme ( jusqu’à 6 mois environ). Avez-vous déjà vécu une telle situation? Avez-vous un lait à me conseiller plus qu’un autre? Merci de vos conseils. Caroline
Maman de P (06/2007) et de Q et M ( 06/2009) Naissance : M 2kg640 pour 47 cm Q 2kg885 pour 47 cm ( 38sa+6j)
«Répondre #1 le:03 Novembre 2009 à 19:21:52 »
Tu dis qu’avec le lait Enf*mil c’est pire qu’avant au niveau reflux ? Il me semble qu’il est à base de farine de riz ce lait non ? (me souviens plus très bien) Mes garçons l’ont eu aussi mais c’était pas hyper efficace, ils régurgitaient beaucoup quand même. On a testé des laits à base de farine de caroube. Super efficace pour eux au niveau reflux, mais ça leur provoquait des coliques (ils font partie des exceptions qui tolèrent mal la caroube ). Demande à ton pédiatre de changer de lait, il te conseillera sûrement mieux, mais ce serait bien d’essayer un autre lait avant de conclure à une intolérence aux PLV non ?
Gabriel et Nathan sont arrivés le 24 mai 2008 Déjà 5 ans ! Elise complète la famille depuis le 3 octobre 2012 8,5 mois
«Répondre #2 le:03 Novembre 2009 à 21:48:10 »
Alors pour Enfam*l, il existe plusieurs sortes de laits. Le lait AR est épaissi, mais ça n’aide pas vraiment pour le reflux. S’il y a soupçon de souci avec les PLV, peut-être peux-tu essayer le Nutr*migen (de la même marque). C’est un lait hypoallergénique, dont les protéines (toujours de LV) sont cassées donc plus facilement digérables. Sinon, il faudrait faire prescrire des tests. Jumeaux2007 est passée par elle, un de ses petits avait (a?) une grosse intolérance, et elle a un peu galéré. Par expérience personnelle, le lait épaissi ne sert à rien s’il n’est pas associé à un traitement (et encore). Et sinon, par curiosité, tu souhaites sevrer parce que tu reprends le boulot ou? Sinon, le lait de maman est le meilleur qu’il soit, c’est le top du top.
Pilier du Forum

Hors ligne
Messages: 2.402

«Répondre #3 le:04 Novembre 2009 à 12:59:55 »
Merci de vos réponses. Par rapport à l’allergie aux plv, je trouve que ma pédiatre ( que je trouve tout de même très compétente) a vite tendance à voir des allergiques partout ( elle en a 2 chez elle, peut être ceci explique cela). Pour mon ainée j’ai eu le même souci, un test négatif et tout est rentrée dans l’ordre vers ses 9 mois quand elle a commencé à être plus debout. Hélène, ils ont déjà tous les 2 un méga traitement pour le reflux, motilium, mopral et là je viens de réintroduire le topal pour quentinJ’aurai aimé éviter tout ce lot de traitement mais sans aie aie… Sinon, pour répondre à ta question, je suis tout à fait d’accord avec toi que lait maternelle est le top , je trouve admirable des femmes qui allaitent longtemps, ne reprenant pas le travail ( avec 3 enfants de moins de 3 ans pas le choix) j’aurai pû faire ce choix mais pour plein de raison ( après avoir longtemps tergiverser) et bien je ne me sens pas d’ allaiter sur du très long terme. J’adore allaiter mes petits, ce sera un très beau souvenir mais pour moi il sera bientôt temps de passer à autre chose . En tout cas, je vais essayer un autre lait dans la semaine pour voir si ce n’est pas aussi une histoire de goût; Bonne journée caroline
Maman de P (06/2007) et de Q et M ( 06/2009) Naissance : M 2kg640 pour 47 cm Q 2kg885 pour 47 cm ( 38sa+6j)
Jeune Membre

Hors ligne
Messages: 90

«Répondre #4 le:04 Novembre 2009 à 13:11:28 »
Bonjour Caropauline Le Novala* AR Digest est très efficace il adhère aux parois de l’estomac (et du bib). Nous l’avons testé ici, et ‘approuvé’ (si on peut dire…) Bon courage biz véro
Moi 45 ans bientôt,  lui 45 et Alysonn 23 ans (le 1er mai), Vanessa 19 ans (le 27 mai), Marine 14 ans (le 29 mai),Orlane & Luna sont nées par césa le 03/09/2009  à 03h36 & 03h38 à 38 SA ; 2 790kgs/46.5 cm pour Orlane et 2 290kgs/46 cm pour Luna.
«Répondre #5 le:04 Novembre 2009 à 14:19:03 »
pour Florentin, j’avais heureusement les tétées au sein en attendant de trouver le lait qui lui convenait, pour lui c’était pelargon (pauvre en lactose) épaissi au magic mix + mopral. pour Guilhem, seul le passage au substitut sans trace de lait (nutramigen) a permis de retrouver le calme, malgré des tests sanguins et cutanés négatifs, les médicaments et l’épaississement du lait manquaient d’efficacité, il se nourrissait très très peu. pour Héline, allaitée au sein jusqu’à 8 mois, une diversification dès 4 mois avait permis d’épaissir son alimentation. Bref, 3 enfants, 3 solutions différentes ! N’hésite pas à essayer le substitut sans trace de lait, ça te coûtera juste le prix d’une boîte : soit c’est une mauvaise tolérance du lait, et tu verras un net changement (en espérant qu’il le boira : c’est pas bon ! demande s’il refuse de le boire si tu peux ajouter des céréales sans trace de lait ni gluten, picot ou babybio, pour améliorer le goût), soit ça n’y change rien, et ça prouvera que c’est plus « mécanique » que « allergique » !
Maryvonne – 2 avril journée bleue ! conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO « Le contraire d’égal n’est pas inégal mais différent » Jacquard
Jeune Membre

Hors ligne
Messages: 74

1metre et 7150g d’amour en 1 seule fois…….

«Répondre #6 le:04 Novembre 2009 à 17:36:27 »
les proteines de lait de vache sont l’un des elements les plus allergenes. Ta pediatre te propose un diagnostique que personnellement je trouve plutot interessant. Attention toute fois, les test s’avere visiblement souvent negatifs malgre des allergies reelles et incontestables. Ton recit en tout cas y fait fortement penser
Maman de William né le 05/12/2006, 54,4cm 4120g
De Damien né le 05/10/2008 a 11h11 avec 52cm et 3950g
D’Alicia née le 05/10/2008 a 11h18 avec 48cm et 3200g
Mes 3 bébés, mes amours, ma vie…..
Pilier du Forum

Hors ligne
Messages: 2.402

«Répondre #7 le:05 Novembre 2009 à 13:32:33 »
Bon ben ça m’apprendra à vouloir tout retenir de tête, j’aurai dû me souvenir que j’ai perdu qq neurones ces derniers temps… J’ai fais 5 pharmacies différentes en demandant modil…AR digest, pas trouvé et normal puisqu’il n’existe pas.. Au final, j’ai repris un lait de la même marque mais HA, je verrai bien. Hier, j’étais toute contente la prise du bib c’est super bien passé avec l’ancien lait (il a fallut que je le fasse réchauffer 2 fois) quentin pleurait même quand je lui retirai la tétine pour lui faire faire un rôt. Malheureusement, la tt du soir et du matin ont été l’horreur, il a pleuré les 10 premières minutes et a régurgité à la mise au sein.. C’est pour ça que ce matin, j’ai couru les pharmacies après un lait qui n’existait pasJe vais déjà voir si ce lait améliore son état ( même s’il n’est pas AR mais au sein avec le traitement il ne régurgitait que peu) et puis lundi, je verrai avec la pédiatre pour les résultats du test.
Maman de P (06/2007) et de Q et M ( 06/2009) Naissance : M 2kg640 pour 47 cm Q 2kg885 pour 47 cm ( 38sa+6j)
Pilier du Forum

Hors ligne
Messages: 2.402

«Répondre #8 le:12 Novembre 2009 à 18:47:51 »
bonsoir, voilà je reviens vers vous car là c’est la CATADepuis, 2 semaines j’avais réussi à introduire un bib à la place de la tt de 16h ( le reste étant 3 autres tt au sein le matin, vers midi et le soir). Quentin, le prenait avec quelques difficultés certes, souvent obligé de lui faire réchauffer plusieurs fois mais il le finissait presque ( bib de 210ml). Depuis, 3 jours, j’ai introduit un nouveau lait nutrimagen malgré un dialertest négatif et sur conseil de ma pédiatre car il pleurait bcp au sein et effectivement ça va beaucoup mieux de ce côté, presque plus de pleursPar contre, aujourd’hui refus complet du bib, il a finit par s’endormir, je réessaie à 17h30 et là de nouveau pleurs, je me dis que je vais essayer de le mettre au sein pour voir si c’est une question autre que le bib ( pas tt depuis 12h) et là le « chameau » il le prends… Du coup, j’ai le sentiment d’avoir fait machine arrière,moi qui avait tellement eu du mal à lui faire accepter ce bibJe sais aussi que j’ai craqué parce qu’aujourd’hui je suis allée faire contrôler leur poids à la pmi et manon n’a pris que 130gr en 2 semaines, quand à quentin 0 voir même il aurait maigri de 50grMaintenant, je me demande si je dois accélerer le sevrage ( s’il accepte de reprendre le bib), dans l’idéal j’aurai aimer le faire en douceur jusqu’à leur 6 mois mais pour quentin ça a l’air bien difficile. D’habitude, c’est plutôt l’inverse qui se produit une fois le bib accepté mais là rien à faire. Je sais plus quoi faire sauf que je sais avec certitude que je n’ai aucune envie de faire machine arrière et que je n’envisage pas d’allaiter au delà de 6 mois. Ce soir j’ai pas le moral, je suis crevée de nuits sans sommeil ( j’ai de gros problèmes d’insomnie depuis ma grossesse), sur les nerfs et j’ai pas envie que ce sevrage ternisse un allaitement jusqu’à là sans soucis et qui restera j’espère un très beau souvenir; Bonne soirée caro
Maman de P (06/2007) et de Q et M ( 06/2009) Naissance : M 2kg640 pour 47 cm Q 2kg885 pour 47 cm ( 38sa+6j)
«Répondre #9 le:12 Novembre 2009 à 21:03:10 »
pas simple…pour ta puce, 130 g en 2 semaines ça va, c’est plus embêtant pour le frère s’il est limite perte de poids. Quoi te conseiller ? pour quentin : nutramigen, côté goût c’est pas terrible, demande à ta pédiatre si tu peux introduire des céréales sans trace de lait ni gluten (picot ou babybio) pour améliorer le goût. D’autant que s’il ne prend pas de poids, augmenter l’apport calorique peut être utile. Je te conseille de perséverer sur un régime sans trace de lait (toi même, pendant les 1 ou 2 prochains mois que tu comptes prendre pour sevrer tes bébés, n’hésite pas à éviter les produits laitiers pour éviter les traces de lait dans ton lait : tu verras bien si ça change quelque chose pour lui) – guilhem aussi avait des tests sanguins et cutanés négatifs, mais le régime sans trace de lait, bien que galère, était moins galère que ses pleurs !
Maryvonne – 2 avril journée bleue ! conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO « Le contraire d’égal n’est pas inégal mais différent » Jacquard
Pilier du Forum

Hors ligne
Messages: 590

«Répondre #10 le:12 Novembre 2009 à 22:07:36 »
Bonsoir Caropauline, Ma question va peut être te paraître idiot, mais pour faire accepter plus facilement le biberon à ton loulou, as tu pensé à essayer plusieurs tétines différentes ? Une de mes amis a mis plusieurs semaines à trouver pourquoi son loulou pleurait et refusait le bib… après plusieurs essais, elle a trouvé et tout est rentré dans l’ordre ! As tu pensé aussi à tirer ton lait et à le donner au bib pour faire la transition en douceur ??Mes remarques sont peut être un peu tardives, tu as peut être déjà tenté tout ça !
Vanessa, heureuse maman de Anna et Rose, nées le 10 mai 2009 à 32 SA + 2 http://lesgrumeaux.over-blog.com/
Pilier du Forum

Hors ligne
Messages: 2.402

«Répondre #11 le:13 Novembre 2009 à 09:10:25 »
Merci marie-yvonne et tycoat de vos réponses. Pour quentin, la puer n’était pas inquiète car il a eu jusqu’a présent une croissance rapide ( il fait 7kg à 4mois pour un poids de départ de 2kg885), elle pense qu’il s’est bien rempli jusqu’à présent et que là il stagne un peu et ça serait normal. Qu’en pensez-vous? J’avais lu également que les bébés allaités avaient leur courbe qui stagnait au cinquième mois, vous confirmer? J’avoue que de passer de 1kg en moyenne par mois à plus rien et bien ça me stress un peu ( même beaucoup). Pour les céréales si effectivement, la prise de poids reste néante dans 15j, j’en parlerai à ma pédiatre, en plus pour son RGO se serait pas mal. Sinon, pour les tétines, j’en ai déjà essayé plusieurs et finalement celle ci lui convenait jusqu’a présent et au début j’avais mélangé mon lait au lait industriel jusqu’a ce qu’il l’accepte. Là le truc, c’est que le bib, pas de gaieté de coeur c’est sûr, il le prenait depuis 2 semaines et puis tout d’un coup, il en veut plusBon on verra cet am, en plus je suis à bout car depuis le début de ma grossesse, je me trimballe des gros problèmes de sommeil, j’ai dû tester toute la gamme homéo sans résultatsLà j’aimerai pouvoir prendre quelque chose de plus costaud et au moins arriver à dormir 5h d’affilée…mais avec l’allaitement rien ne semble possible, l’atarax peut être? Bonne journée caro
Maman de P (06/2007) et de Q et M ( 06/2009) Naissance : M 2kg640 pour 47 cm Q 2kg885 pour 47 cm ( 38sa+6j)

Aller à:

Merci de choisir une destination:
—————————–
La vie de la Fédération
—————————–
=> Annonces
=> Discussion des annonces
—————————–
Discussions Générales
—————————–
=> Grossesse
===> Au fil des mois…
=> Naissances
=> Allaitement
=> Education
===> 0 – 3 ans
=====> Au fil des mois…
===> 3 – 6 ans
===> Plus de 6 ans.
=> Scolarité
===> Maternelle
===> Elémentaire
===> Au delà…
=> Le coin des Triplés et Plus
===> Grossesse
===> Naissances
===> Education
=> Santé
===> Le coin des anges
===> Prématurité
===> Handicap
=> Prestations familiales
=> Matériel
===> La Maison
===> En Voyage
===> Le matériel de Puericulture
=> Tout et rien
===> Présentez-vous
===> Anniversaires
===> Les Clubs et autres Ligues
—————————–
Le coin des Associations Départementales
—————————–
=> Région Nord-Ouest
===> Bretagne
===> Loire Atlantique
=====> La vie de l’association
=====> Qui est du 44
=====> Sortir en famille
=> Région Nord-Est
=> Région Sud-Ouest
===> Aveyron
===> Charente
===> Dordogne
=====> Dernières nouvelles des Périgordins
=====> Bons plans en Dordogne
===> Haute Garonne
===> Hautes Pyrénées
===> Haute Vienne
===> Landes
===> Lot et Garonne
===> Tarn
===> Vienne
=> Région Sud-Est
===> Alpes Maritimes
===> Bouches du Rhône
===> Gard
=====> Sortir dans le Gard
=====> Entre nous …
=====> P’tites annonces
=====> Les Multiples grandissent
===> Isère
===> Loire
===> Rhône
===> Savoie
===> Haute Savoie
===> Var
=> Région Parisienne
===> Seine Saint-Denis
===> Val d’Oise
 

0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Fil de discussion: Quel lait pour un allaitement mixte avec un bébé RGO?  (Lu 4142 fois)

quel lait pour allaitement mixte
Guide d’informations sur l’allaitement mixte
Tous droits réservés © 2017www.allaitementmixte.com
L’Organisation mondiale de la santé recommande l’allaitement exclusif jusqu’à six mois. Pour bien des raisons, cela n’est pas toujours possible. C’est le cas par exemple lorsque les femmes doivent reprendre le travail tôt ou qu’elles manquent de lait. Dans certaines situations, unallaitement mixte dès la naissancepeut être choisi par les parents.
L’ allaitement mixtereste une expression très peu utilisée, et donc bien mal définie. On admet communément que mettre en place un allaitement mixte dès la naissance, c’est alterner tétée au sein et biberon de lait artificiel. Cela peut s’avérer utile quand la maman ne fournit pas assez de lait. Dès la maternité, on peut alors proposer des biberons de complément au bébé afin que sa courbe de poids ne chute pas exagérément. Une fois rentré à la maison, si la maman est trop fatiguée par les suites de l’accouchement, le papa peut parfois donner un biberon de lait artificiel au bébé. Cependant, les parents ne choisissent que très rarement unallaitement mixte dès la naissance . Il est déjà recommandé d’attendre au minimum la montée de lait qui ne survient qu’après 3 ou 4 jours de colostrum. Durant ces premières journées, l’enfant n’a pas besoin d’être beaucoup nourri. Le colostrum, même en petite quantité, lui suffit.
Si l’ allaitement mixte dès la naissancen’est pas recommandé par le monde médical, c’est qu’il comporte quelques inconvénients. La mère produit suffisamment de lait pour nourrir un ou plusieurs de ses enfants. Si elle décide de donner un biberon de lait artificiel occasionnellement, sa lactation va automatiquement diminuer. En effet, le corps produit en fonction de besoins de l’enfant. Dans un premier temps, si la montée de lait est récente, la mère risque un engorgement très douloureux au niveau des seins, ensuite elle pourrait tout simplement ne plus produire assez. Cela induirait un échec dans l’allaitement. De plus, le jeune bébé habitué à la tétine du biberon peut par la suite refuser le sein. Le biberon est souvent plus facile à sucer, et le lait coule plus vite. Cela demande donc moins d’efforts au nouveau-né qui pourrait alors se montrer un peu fainéant.
Si la jeune maman veut absolument opter pour unallaitement mixte dès la naissance , elle devra tirer son lait. Il serait inutile, voire périlleux de mélanger dans une même journée lait maternel et lait artificiel. La meilleure solution reste donc de tirer son lait. La lactation se fera ainsi comme si le bébé prenait son repas directement au sein. Le lait maternel reste le meilleur aliment pour bébé. Il peut être emporté à l’extérieur dans des boites spéciales, et il peut même être congelé à l’avance. Le papa ou toute autre personne peut alors soulager la maman de temps en temps en donnant un biberon de lait maternel à l’enfant.
C’est aussi très pratique quand on reprend le travail. Il suffit de tirer son lait pendant les pauses dans une pièce aménagée. Bon nombre de conventions collectives prévoient des aménagements dans l’emploi du temps des allaitantes. Il suffit d’en parler avec son patron. Le tire-lait électrique est alors à privilégier. On le trouve en location dans certaines pharmacies et parapharmacies. Le coût ne sera que de quelques euros si la location est prescrite sur ordonnance. L’ allaitement mixte dès la naissancen’est pas toujours utile. Donner des biberons de lait artificiel lorsqu’on allaite au sein doit rester tout à fait exceptionnel. Les seules raisons admises seront par exemple une perte de poids de bébé très importante. Seul un médecin pourra de toute façon conseiller sur la meilleure décision à prendre pour l’enfant et pour la maman.
Courriel (ne sera pas publié) (requis)

quel lait pour allaitement mixte

> Contact
>Se connecter
> S’inscrire

Accueil
Désir d’enfants
Grossesse
Bébé-Enfant
Mode&Beauté
Outils
Boutique
Blog

Forum

Bonne nouvelle : toutes les questions que vous vous posez à propos de l’allaitement ont très certainement leur réponse ici !
Bonjour, mon bébé est né le 1er octobre. Elle est exclusivement au sein ; depuis quelques jours je commence la période d’adaptation chez sa nounou, et elle a (déjà!) consommé tout le lait que j’avais tiré et congelé. Je n’en ai plus d’avance, et je n’arrive pas à tirer plus de deux biberons de 120 ml par jour. Or, elle consomme plus de 2x120ml de lait par jour, vous imaginez bien! Du coup je suis coincée, je suis contrainte de la mettre au lait artificiel, j’ai pas le choix… Ce n’est pas de gaité de coeur! Quel lait dois-je lui acheter? Elle continuera à têter le sein quand elle sera avec moi, donc le matin, le soir et les week-ends. Avez-vous un lait à me conseiller pour cet allaitement mixte? merci de votre aide Emilie
Mon ange, ma merveille, NASKA est née le 1er octobre 2008 à 11h56. 3k530 pour 50 cm. Les photos sont ici et les vidéos ici Voir aussi :Le blog de la grossesse, sa naissance et ses premiers jours .
Salut moi mon medecin ma conseille un ;lait maternisé hypoallergenique le novalc sii sa peut t’aider pour alterner
Grattez mon bidouVoici Thomas notre mini nous
salut mon fils est le 4/10/08, je l’allaite mais a 1 mois j’ai commencé l’allaitement mixte avec 1 bib par jour, pour l’habituer tout doucement, maintenant il reçoit 2 bib et des fois 3 si besoin de compléter. J’ai appeller ma pédiatre et elle m’a conseillé le Nidal Novaia de Nestle, mais mon fils ne le supportait pas trop, il régurgitait alors elle m’a dit de prendre Gallia digest premium (special pb de digestion), c’est un lait épaissit, avec celui là y a plus de pb. En gros appel ton pédiatre ou ton medecin, comme ça tu auras son avis.
MATHYS est né! le 4/10/08 à 20h57, 49 cm et 2kg850, avec un mois d’avance maintenant il a 6 mois et pèse plus de 9kg, bien rattraper!!
Mon petit TOM a eu pdt une période du lait arti a cause d’un medecin nul en allaitement qui ma fais arreter alors qu’il fallait pas bref passons j’ai repris tt va bien oufff, le lait qu’il avait c’étais Enfamil en pharmacie
Bonjour, Erwwann est né le 27/08 et je viens tout juste de reprendre le travail. Depuis ses 3,5 mois, je l’avais habitué à prendre un bibi de LA par jour. J’ai utilisé Blédilait 1er âge car c’est celui là qu’on lui avait donné à la maternité en complément au début et il le supporte bien. Aujourd’hui, il est en mixte avec mon lait. Gwen
Bonjour, Petite info pour les mamans qui donnent ou devront donner un lait HAà leur bébé : Après avoir écumé tous les sites internet et téléphoné à plusieurs pharmacies et partant du principe qu’un lait HA est un lait HA, après c’est question de goûts… j’ai pu constater un écart impressionnant de prix allant du simple au double Le moins cher est le NOVALAC HA que l’on peut trouver à 15€ en choisissant une pharmacie qui a de gros stocks.
Mon docteur m’a conseillé le Nestlé NIDAL NOVAÏA. Que j’ai pris, donc. Pour l’instant je crois que ça se passe bien.
Mon ange, ma merveille, NASKA est née le 1er octobre 2008 à 11h56. 3k530 pour 50 cm. Les photos sont ici et les vidéos ici Voir aussi :Le blog de la grossesse, sa naissance et ses premiers jours .

Articles en relation
Réponses
Vus
Dernier message

HELP allaitement mixte et grosse baisse de lait

parcocotte1108» Lun 14 Juin2010,19:16

14Réponses
5238Vus
Dernier messageparouillote
Ven 24 Aoû2012,21:44

quel tire lait choisir??

partallia17» Mer 04 Juin2008,09:25

4Réponses
1153Vus
Dernier messageparAnxiang
Jeu 19 Juin2008,10:26

Quel kit allaitement choisir ???

parDidineBzh» Jeu 23 Aoû2012,18:22

5Réponses
5411Vus
Dernier messageparmelaine
Dim 23 Sep2012,01:01

Quel lait 2ième âge prendre + allaitement?

partchoute22» Ven 21 Aoû2009,17:53

1Réponses
307Vus
Dernier messagepargnon1
Mer 26 Aoû2009,16:13

allaitement mixte, sevrage nécessaire pour le boulot?

pargaia517» Jeu 19 Sep2013,13:17

11Réponses
982Vus
Dernier messagepargaia517
Sam 19 Oct2013,21:10

Index du forum
L’équipe du forum•Supprimer les cookies du forum• Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]

Powered byphpBB© 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB GroupTraduction par:phpBB-fr.com

Site partenaire : Coloriage|

Traduction parphpBB-fr.com
parElopez7228» Mer 17 Déc2008,15:43
partinounou46» Jeu 18 Déc2008,16:17
parmamange» Ven 19 Déc2008,19:38
pargratouilletouille2» Lun 05 Jan2009,16:26
parElopez7228» Ven 16 Jan2009,14:10
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités
La principale fédération des parents d’élèves, FCPE, prône une réforme dite  » en…
LE COLORIAGE, POUR LES PETITS, ET AUSSI POUR LES GRANDS ! Vous n’êtes probablement pas sans les…
Afin de faire des économies, le gouvernement pense sérieusement à raboter la prime de naissance ains…
Carnet rose chez les people ! On l’attendait avec impatience, c’est enfin arrivé jeudi 4 s…
Lachlan, un bébé de 7 semaines , né sourd ( importante perte auditive aux deux oreilles) va entendre…
Rentrez la date de vos dernières règles et l’outil calcule votre date prévue d’accouchement…
Grâce au calendrier chinois, regardez si vous attendez peut être une fille ou un garçon.
Infos sur vous et le bébé jours après jours, courbe de poids, signature évolutive ,etc..
Rentrez la date de vos dernières règles ou de la conception et hop!
C’est votre 1er , 2ème ou 3ème enfants , votre congé n’est pas le même, venez le calculer.
Sans Bisphénol-A, sans phtalates, sans inquiétude surbrindilles.fr
Habillons nos enfants avec du bio, la nouvelle tendance à petits prix.
Offrez à votre bébés , le résultat de près de 10 années de travail.