shampooing repigmentant

Qu’elle soit ton sur ton, décolorée ou très voyante, ta couleur n’a qu’un seul but, une seule vocation : t’embêter et atterrir dans le fond du bac à douche. L’eau, le soleil, le shampoing et même le temps qui passe sont les ennemis de ton dernier passage chez le coiffeur ou de ta colo faite maison. Je te donne quelques conseils pour faire tenir un minimum tout ça, sans songer à te raser le crâne.

Ma couleur ne tient pas

Outre les causes extérieures (que nous verrons un peu plus tard), certaines couleurs tiennent beaucoup moins bien que les autres, tout simplement.

Le blond a tendance, au fil du temps à ternir énormément. Vous pouvez alors vous retrouver avec des cheveux qui virent au jaune ou au gris.
Le roux, et toutes les couleurs qui contiennent des pigments rouges, se délavent très très vite…
Les reflets marrons, eux, ont tendance à virer… au rouge !
Les couleurs flashy comme le bleu, le rose ou le violet sont très fragiles, et tiennent difficilement.
Tu dois donc prendre soin de ces couleurs pour éviter les soucis. Les tons sur tons, généralement, tiennent mieux. Enfin, les couleurs très foncées sur base claire sont également réputées pour être coriaces. En revanche, toutes les couleurs perdent plus ou moins leur éclat au fils des semaines.

À quoi est-ce dû cette coloration?

Les raisons ? De nombreux petits gestes répétés, qui finissent par avaler tout rond ta coloration.

L’eau du robinet, calcaire, est en cause dans de nombreux cas. Problème : tu ne peux pas décider du jour au lendemain de te laver exclusivement avec de l’eau de source, rapport aux bouteilles à ramener par packs de 12. Tu peux, en fin de douche, utiliser un vinaigre de rinçage : il permet de booster la brillance de tes cheveux et d’enlever l’effet un peu terne des colorations.

Le SLS, autrement dit sodium laureth sulfate, souvent contenu dans les shampoings, a la fâcheuse habitude de faire passer les couleurs plus vite. C’est particulièrement vrai pour les couleurs fragiles (roux et couleurs flashy). Adopter un shampoing doux limite les dégâts. Bien entendu, faire moins de shampoings est aussi une bonne solution, mais ce n’est pas toujours réalisable à cause de ce damné cuir chevelu qui veut produire du gras.

Les produits coiffants agressifs (mousse, laque…) sont responsables de la perte d’éclat d’une couleur. Ils assèchent la fibre capillaire et rendent donc les cheveux ternes. Tu peux choisir des alternatives convenant aux cheveux colorés.

Enfin, l’eau salée et le soleil sont eux aussi ravageurs. En cas d’exposition prolongée ou de trempette régulière dans la mer, protège tes cheveux avec un produit adapté.

Et les soins prolongateurs de couleur ?

Quelques soins sont formulés pour faire durer les reflets d’une couleur.

Les shampoings colorants sont à laisser poser quelques minutes sur les cheveux. Ils ne sont pas vraiment là pour laver, mais pour apporter de la brillance et repigmenter un peu votre couleur. Ils ont la réputation d’être asséchants : il faut absolument utiliser un soin derrière sous peine d’avoir le cheveux en botte de foin.

Les après-shampoings colorants sont, eux, moins agressifs. Ils fonctionnent sur le même principe : les laisser poser puis rincer. Ils redonnent quelques reflets mais attention : si votre couleur est déjà passée, ils ne changeront rien. Ce soin est parfait en entretien, mais pas en sauvetage…

Les produits déjaunisseurs sont réservés aux blondes/blondes platines qui ont un effet jaune sur leur crinière. N’en abusez pas, car posés trop longtemps ou trop fréquemment, ces produits peuvent vous rendre les cheveux… argentés/blancs.

Les produits « cheveux colorés » des rayons se basent un peu sur le principe de la loterie : certains fonctionnent, d’autres pas du tout. Assurez-vous que ce que vous achetez contient des filtres UV (pour protéger), une action brillance, mais aussi une action protectrice (des huiles par exemple), car le cheveu coloré est toujours fragilisé. Certains contiennent aussi des nacres, voire de légères paillettes qui sont toujours amusantes à frictionner (en plus c’est joli dans la salle de bains).

Sélection colorée

Gamme Reflection (chroma) de Kérastase : chère mais efficace, cette gamme entretient la brillance de votre coloration. A partir de 15€ le shampoing.
Color reviving, Avon, environ 3€ : un shampoing qui ne paye pas de mine mais qui rend les cheveux bien brillants.
Delicate Color, L’Oréal Professionnel, environ 10€ : un shampoing conseillé pour les roux et toutes les nuances de rouges, ainsi que les couleurs flashy.
Everpure, L’Oréal, environ 7€ : un shampoing sans sulfates, facilement trouvable en grandes surfaces.
Gloss Color, L’Oréal Professionnel, environ 10€ : vendus chez les coiffeurs et les grossistes en coiffure, ces shampoings repigmentent presque toutes les couleurs du monde.
Soin sublimateur de couleur, Maniatis au Club des créateurs de beauté, environ 17€ : sur une couleur déjà terne, il ne sera pas efficace, mais en entretien il fonctionne très bien, et nourrit les cheveux en prime.
Nutri-color crème, Revlon, environ 20€ : l’idéal pour rebooster votre couleur, avec là aussi un très large choix de teintes.
Masque réparateur éclat couleur, Le Petit Marseillais, environ 6€ : un soin pour faire briller et nourrir votre couleur, le tout avec une odeur agréable.
Gelée fondante protectrice, René Furterer, environ 11€ : une protection solaire pour cheveux.