soutien gorge sport forte poitrine pas cher

Quand on fait du sport, on investit en premier dans de bonnes chaussures de sport et un bel équipement. On ne pense pas forcément aux sous-vêtements et pourtant ils sont tout autant importants. En effet, au cours de l’activité physique, la poitrine est soumise à des mouvements importants et à des rebonds qui peuvent affaisser progressivement les seins.

A vrai dire, pendant toutes mes années de boxe, je n’y ai jamais vraiment porté un intérêt particulier. C’est sûr que quand on est jeune et qu’on n’a pas spécialement une poitrine généreuse…c’est le cadet de nos soucis. Et pourtant, en terme d’impacts, j’étais bien servie! Je pratiquais comme beaucoup de sportives, la technique de l’oignon : un soutien-gorge classique et une brassière par dessus. Par contre, après ma grossesse et la maturité faisant son travail, j’ai commencé à m’y intéresser… Je vous livre donc dans cet article quelques informations utiles qui me servent bien aujourd’hui.

Ensembles Soutien-gorge et culottes de sport Anita France DynamixStar
Ensembles Soutien-gorge et culottes de sport Anita France DynamixStar
Une étude américaine sur des marathoniennes (1500 coureuses au Marathon de Londres 2012) a démontré que la pratique du sport quel qu’il soit, running ou autre, induit des souffrances à la poitrine. Toutes les tailles et les formes de poitrine sont exposées aux risques. Les captures de mouvements faites par les chercheurs démontrent que lors d’une séance de sport, la poitrine se déplace sur une amplitude d’environ 15 cm de haut en bas et de chaque côté. C’est énorme ! On imagine bien ainsi les conséquences de sous-vêtements mal adaptés. En sachant qu’un soutien-gorge classique ne réduit pas suffisamment les mouvements de la poitrine. Il ne réduit les balancements des seins que de 40 % environ, contre plus de 70 % avec un soutien gorge adapté.

Si on ne porte pas de tenues adéquates, le risque d’endommager les ligaments de Cooper sont importants. Ce sont eux qui maintiennent les seins qui ne reposent que sur les pectoraux. Ils sont extrêmement fragiles. Une fois abîmés, ils sont irréparables. Quand les seins ne sont pas maintenus correctement, une tension s’exerce sur les ligaments et la peau de la poitrine. Et au fil du temps cela peut conduire à de sérieux risques »

Pour celles qui ont une forte poitrine ou qui pratiquent des sports à impacts élevés, il vaut mieux également éviter les brassières. Certes, elles peuvent être très jolies, colorées et assorties à votre tenue mais elles n’assurent pas un bon maintien si vous pratiquez des sports à forts impacts comme la course à pied, la boxe ou la corde à sauter.

Les brassières de sport peuvent néanmoins être portées lors d’une activité sportive légère type yoga.

Inutile non plus de porter un soutien-gorge classique et une brassière par dessus. ( on l’a toutes fait!) Le résultat est le même…un maintien non optimal !

Un soutien-gorge de sport à la bonne taille et bien réglé offrira le meilleur maintien. Il protège la totalité du buste pour éviter trop de mouvements car il ne faut pas oublier que le sein est une masse graisseuse et fragile. Un sein qui pèse 400 grammes peut, lors d’un saut, peser jusqu’à un kilo!

Pour choisir le bon soutien-gorge, voilà quelques conseils à suivre :

La bande sous-poitrine : Le soutien-gorge doit être agréable et ne pas vous compresser la poitrine. Vous devez pouvoir passer deux doigts sous la bande.

Le bonnet : Il change d’une marque à l’autre donc le mieux est de les essayer. Il doit englober parfaitement la poitrine sans la couper ou l’écraser. Un soutien-gorge trop lâche ou trop serré ne sera d’aucune utilité. Un bonnet qui coupe le haut du sein est trop petit. Prenez une taille au-dessus. Si le bonnet bâille ou fait des poches, prenez une taille en dessous.

Les bretelles : Choisissez de préférence des bretelles « dos de nageur » et larges. Cette coupe facilite l’aisance des mouvements et assure aux bretelles de rester en place pendant l’activité. Si les bretelles sont trop fines, elles auront tendance à marquer vos épaules. Certaines sont renforcées ou capitonnées et d’autres sont en gel pour un meilleur confort. Optez également pour un soutien-gorge de sport dont les bretelles se règlent facilement pour pouvoir les ajuster rapidement avant et pendant votre entraînement si nécessaire. Vous trouverez des modèles qui se ferment à l’avant ou à l’arrière à choisir en fonction de vos préférences.

La matière : Elle doit être conformtable et respirante à base d’élasthane, un tissu qui possède une bonne extensibilité. La petite astuce est de repérer sur l’étiquette les mentions Coolmax, Tactel Aquator, Superflat et Meryl. Des matières anti-transpirantes.
Les soutiens-gorge de sport sont assez chers mais en général ils sont plutôt solides et résistent bien au lavage. Les prix sont aux alentours de 60€. Mais, il ne faut pas oublier qu’un soutien-gorge de sport à une durée de vie limitée. Tout comme une brosse à dents, on le change tous les 6 mois environ car le tissu perd en élasticité à force de pratique et le maintien n’est plus aussi efficace.