tensiometre pas cher

Les tensiomètres… une vaste jungle si l’on s’y aventure seul, sans le conseil, plus ou moins éclairé, de son médecin. Le monde des appareils d’automesure tensionnelle mérite à l’évidence d’être défriché… Medisite fait le point pour vous. Voici quel appareil choisir et pourquoi.
image: http://ced.sascdn.com/diff/261/5272944/BT_incendie_V2.jpg

PUBLICITÉ

Comment bien choisir son tensiomètre

Page suivante Braun TrueScan Poignet (BPW4100E) Suivant Suivant
image: http://preprod-img.medisite.fr/files/images/article/1/7/4/76471/1368356-inline.jpg

Les appareils d’automesure, qui permettent de prendre soi-même sa pression artérielle à la maison, ne sont pas soumis à une réglementation particulière.
PUBLICITÉ
On peut donc les trouver en pharmacie, mais encore par correspondance ou sur Internet. Ils sont obligatoirement marqués CE pour être commercialisés en France, ce marquage CE étant le minimum du minimum pour garantir la sécurité des appareils européens… Autrement dit leur innocuité: un enfant ne risque pas d’avaler un bouton de l’appareil par exemple.
Ce qui ne veut pas dire que l’appareil mesure correctement la pression artérielle! Pour le savoir, et ainsi que l’on puisse juger de ses qualités métrologiques, il doit passer par un banc de validation spécifique, une démarche volontaire rappelons-le.
C’est sur le dossier déposé par le fabricant, dont l’appareil a été évalué par un organisme idéalement indépendant, que se détermine l’Afssaps pour recommander tel ou tel tensiomètre. En sachant que l’on peut acheter les yeux fermés ceux qui figurent sur cette liste et sont de surcroît estampillés BHS ou ESH (respectivement British Hypertension Society ou European Hypertension Society), dont le protocole de validation fait l’unanimité. Seules les notes A et les B sont bonnes, et chacun des chiffres, de la systolique et de la diastolique, sont côtés (AA par exemple).
Les fabricants, qui sont légitimement fiers de ce label, l’annoncent habituellement sur leurs emballages en gros et en gras.
La liste des appareils, régulièrement mise à jour, peut être consultée sur le site de l’Agence française.
PUBLICITÉ

En dehors de leur fiabilité ‘métrologique’, les appareils pour être plus sûrement opérationnels doivent satisfaire à un certain nombre de critères : une notice pédagogique, un brassard large qui ne soit pas en option uniquement, au prix (trop cher) de la pièce détachée, la possibilité de réaliser 3 mesures à la suite sans manipulation supplémentaire, un prix raisonnable, etc. Nous les avons donc un par un passés à la moulinette

En savoir plus sur http://www.medisite.fr/hypertension-les-traitements-tensiometres-quel-modele-choisir.76471.2322.html#m385TUZkfwTk37Za.99