vetement pour femme voilée pas cher

Oui, cette phrase : vous l’avez déjà entendu j’en suis CER-TAINE ! L’été montre le bout de son nez et cette question est dans toutes les bouches. Certaines n’y répondent pas (ou plus ). Certaines répondront « Non, non grâce à Dieu ça va mon voile est léger et je ne le sens même pas ! ». D’autres « Si, j’ai chaud mais je ne pense pas que les gens du désert soient à moitié nus… ».

Quelque soit notre réponse à cette question, il faut l’avouer : oui, parfois on a hyper chaud sous notre voile en été !!! Certaines adoptent la technique « je me cache et j’aère un peu mon hijab à l’abri des regards » d’autres patientent et s’empressent de l’arracher une fois à la maison. Mais avez-vous déjà pensé à adopter certaines astuces pour faire face aux chaleurs estivales ? En voici une petite liste, n’hésitez pas à partagez vos astuces en commentaire ! BismilLah

voile-ete

Quelques astuces, quelques rappels…
Tout d’abord, évitez de sortir entre 12 et 16 heures. Oui, si vous sortez pile au moment du pic de chaleur c’est clair que ça n’arrange rien ! Privilégiez les sorties matinales ou en fin d’après midi.
Votre sac à main rivalise avec celui de Mary Poppins ? Lorsque vous sortez, n’hésitez pas à y glisser un brumisateur ou un éventail ! Ainsi, vous obtiendrez une sensation de fraîcheur instantanée à portée de main !
Pour une sensation de fraîcheur totale vous pouvez également humidifier légèrement vos sous-vêtements (débardeur, t-shirt, legging) avant de sortir
Sous le hijab : Faites des nattes ! En plus d’être sunna, les nattes permettent de ne pas avoir une énooorme masse de cheveux au niveau du cou. Vous aurez moins chaud et ça permettra à votre cou de respirer un peu !
Le Prophète Muhammad ‘alayhi salât wa salam avait pour habitude d’avoir des nattes comme le mentionne Oummou Hani dans un hadith rapporté par At-Tirmidhî et Ibn Maja dans leur Sunan, lorsque le Prophète ‘alayhi salât wa salam arriva à La Mecque, il avait quatre nattes.

D’après Oummou ‘Attia : « Nous avons natté les cheveux de la fille du Messager d’Allah » [Rapporté par Al Bukhari]

Privilégiez les matières naturelles et légères pour vous habiller et vous voiler. Misez sur des tissus aériens car les vêtements (en plus de respecter les règles islamiques) doivent être souples et légers afin d’assurer un total confort à la personne qui les porte ! Les matières TOP pour l’été sont les suivantes (liste non exhaustive)
– La valeur sûre : le coton ! Oui, le coton est super résistant très léger et c’est une matière qui ne bouge pas ! Alors les filles vous pouvez ressortir vos hijabs de 1996 ! N’hésitez plus : coton, voile de coton, mousseline de coton (attention ce dernier est un tissus transparent et assez fragile)

– La matière phare : le lin ! Super léger et agréable à porter malgré le fait qu’il se froisse très facilement (attention à la transparence aussi)

– Le + : la soie et le satin ! Deux matières faciles et agréables à porter ! Petit rappel : la plupart des hijabs en soie « brillant » glissent. La majeure partie des hijabs « mat » ne glissent pas du tout et au contraire sont magnifiques à porter ! Effet garanti !

– Le top : le crêpe. Que ce soit en hijab ou en jilbab cette matière est super légère ! Un tissu très solide et résistant bien qu’il soit fin et transparent (porté en hijab penser à bien doubler le tissus)

Du balai les idées reçues, la couleur de nos vêtements importe peu. Eh oui, rappelez-vous les bédouins du désert portent des tenues sombres mais très larges. Dégoulinent-ils de sueurs ? Je ne suis pas partie vérifier mais je suis certaine que non ! Ainsi, l’essentiel est que la matière soit flottante et aérée.
Éviter de superposer trop de couches de vêtements. On a tendance, surtout lorsque l’on commence à porter le hijab, à vouloir accommoder ses anciens vêtements de façon à être couverte en rajoutant un gilet ou un t-shirt manche longue sous sa tunique, un faux col , des manches… Tout ceci est à proscrire !! Privilégiez un vêtement large et opaque type abaya, robe ou jilbab
Mon dernier conseil : dès que ça ne va pas, qu’on a un petit coup de chaud : rappelez-vous POURQUOI vous portez le voile. On peut toutes avoir des moments de doute, des coups de chaud. Mais, ayons une piqûre de rappel avec ceci :