voiture télécommandée tout terrain adulte

Afin de bien choisir sa voiture radiocommandée il faut se poser les bonnes questions, voici une série de questions qui vous aideront à orienter votre choix :

– Quel budget comptez-vous investir ?

– Pour quelle utilisation ? (Tout terrain ou piste)

– Quelle sera la fréquence d’utilisation ?

– Voulez-vous débuter seul ou accompagné (ami pilote ou club) ?

Après avoir répondu à ces questions, vous devez ensuite commencer à regarder les différents types de voiture pour orienter votre choix.

QUELLE VOITURE CHOISIR ?

La catégorie la plus célèbre, les voitures sont conçues pour le tout-terrain et pour faire des sauts le tout sans négliger la vitesse.

Encore plus plus haut, et a des plus gros pneus et une carrosserie de type « truck ». Basé sur le buggy, le truggy est plus large, plus long, adapté qu’un buggy sur les terrains très défoncés, mais moins vif et plus difficile à piloter.

Short Course
Catégorie tout-terrain récente, plus long mais un peu moins large qu’un Truggy à échelle égale. Cette catégorie tire son nom des courses américaines sur circuit tout-terrain. De plus cette catégorie s’inspire de modèles réel.

Belle carrosserie, beau châssis, vitesse et performances, mais limité aux surfaces planes et propres. Avec une configuration et des réglages adaptés, il est possible de faire du drift, pour glisser avec style

Les autres

Il y a beaucoup d’autres catégories, tel que les monsters trucks et les crawlers, mais restent rares. Choisissez donc votre châssis en fonction de vos goûts et de vos attentes tout en gardant à l’esprit qu’un modèle tout-terrain pourra aller sur le bitume alors qu’une voiture de piste ne pourra pas faire de tout terrain.

Enfin, il faudra que vous choisissiez le type de transmission, 4×2 (2 roues motrices – propulsion) ou 4×4 (4 roues motrices). Le 4×4 est plus facile à piloter, mais l’entretien est plus complexe et le coût de revient est plus élevé. Le 4×2 demande plus de finesse dans le pilotage mais est plus facile d’entretien et coûte moins cher.

MOTORISATION
Il existe deux types de motorisations permettant de faire évoluer un modèle réduit : les moteurs thermiques ou électriques. Ces motorisations possèdent leurs propres avantages en fonction desquelles chacun effectuera son choix.

Le moteur électrique

L’énergie électrique est fiable, propre silencieuse et facile à mettre en oeuvre. Celle-ci est fournie par des accumulateurs du type cadnium-nickel qu’il conviendra de recharger une fois vide. Une voiture électrique dispose d’une autonomie moyenne d’environ 10 minutes. La charge des accumulateurs s’effectuera avec un chargeur spécifique utilisant du 220 volts ou 12 volts (alimentation secteur ou batterie de voiture). Pour un confort d’utilisation prévoir un accu supplémentaire.

Le moteur thermique
Source de plaisir garantie, les moteurs thermiques qui équipent les modèles réduits sont utilisables par tous. Il s’agit généralement d’unmoteur 2 temps fonctionnant au méthanol et délivrant une puissance impressionnante pour leur faible cylindrée (de 0.7 cm3 à 20 cm3). Le démarrage s’efectuesoit par l’intermédiaire d’ un démarreur à tirette intégrée, soit avec un démarreur électrique auxiliaire. Le chauffe-bougie permet d’allumer la bougie lors du démarrage.

moteur 2 temps à démarreur intégréMoteur 4 tempsDémarreur auxiliaireChauffe-bougie

Le choix du moteur se fait sur la taille (en fonction de l’échelle) et de la catégorie. Ainsi, plus la voiture est grosse, et plus le moteur devra être gros. Attention toutefois à ne pas choisir un moteur trop gros. Par exemple, un moteur pour truggy 1/8 ne pourra pas être monté sur un truggy 1/10 car trop peu d’espace disponible sur le châssis.

LES MOTEURS BRUSHED ET LES MOTEURS BRUSHLESS

Moteur Brushed (à charbon) : Le moteur est composé de 2 parties importantes, le bobinage et l’aimant. dans le cas d’un moteur à charbon, l’aimant est dans la cage et le bobinage sur le rotor. C’est la rotation du moteur qui produit le courant altérnatif nécessaire à la rotation du moteur. le courant est apporté au rotor par des charbons. Les charbons s’usent et nécessite donc un entretiens régulier.

Moteur Brushless (sans Charbon) : Dans le principe le fonctionnement est le contraire d’un moteur à charbon. L’aimant est sur le rotor et les bobines dans la cage. C’est le contrôleur qui produit un courant alternatif. Ces moteurs sont bien plus évolués, les contrôleurs possèdent énormément de réglage et cela continue d’évoluer.

LES VARIATEURS

Variateur RC radiocommandé 1001maquettes

Le contrôleur (ESC) ou variateur, est un élément essentiel, reliant le moteur à la batterie, et commandant le moteur en fonction du signal reçu par le récepteur radio. Le choix se fera ici en fonction du moteur, de la tension d’alimentation, et éventuellement de la catégorie.

Comme son nom l’indique, cet élément permet de contrôler la vitesse du moteur électrique. L’utilisation d’un variateur électronique permet d’éliminer le servo et le variateur mécanique. Pièce maîtresse de votre installation radio, il permet des accélérations linéaires et des freinages bien dosés. Certains variateurs disposent en plus d’une fonction marche arrière. Il vous faudra donc analyser vos besoins pour choisir le variateur le mieux adapté à votre modèle.

Variateur electronique RC radiocommandé 1001maquettes

Comme son nom l’indique, cet élément permet de contrôler la vitesse du moteur électrique. L’utilisation d’un variateur électronique permet d’éliminer le servo et le variateur mécanique. Pièce maîtresse de votre installation radio, il permet des accélérations linéaires et des freinages bien dosés. Certains variateurs disposent en plus d’une fonction marche arrière. Il vous faudra donc analyser vos besoins pour choisir le variateur le mieux adapté à votre modèle.

Néanmoins, comme pour la motorisation, on ne peut pas prendre tout et n’importe quoi. Les caractéristiques à prendre en compte sont la vitesse et le couple et dépendent de la tension d’alimentation et de l’utilisation. Avec un système brushless, le servo est généralement alimenté en 6V par le contrôleur de vitesse, au travers du récepteur. Enfin, élément important, les pignons internes doivent obligatoirement être en métal.

LES SERVOMOTEURS (ABRÉGÉ SERVOS)

Le servo ou servomoteur est un moteur couplé à un réducteur et à un palonnier, capable de maintenir une position angulaire, avec une plage de -45° à +45°. Sur les voitures télécommandées, il y a toujours au moins un servomoteur, pour la direction. Ainsi lorsque l’on tourne le volant, le servomoteur va suivre le mouvement, et les roues avant tourneront avec le même angle.

Ailleurs, il peut y en avoir d’autres, pour les gaz, les freins… Il existe 2 familles de servomoteurs, les analogiques, et les numériques (digital). La différence réside dans l’électronique interne de commande et de contrôle de la position. Le signal de commande reste identique dans les deux cas, et il est tout à fait possible d’utiliser l’un ou l’autre.

LA RADIOCOMMANDE

La radio fait partie des éléments qui peuvent vous suivre toute votre vie si vous la choisissez bien. Il en existe de multiples et nombreuses, allant de 30€ à plus de 500€. Aujourd’hui, la technologie 2.4Ghz s’impose, plus simple, plus souple, plus fiable, et à coût abordable, il n’y a aucune raison de s’en priver. En ce qui concerne les réglages, toutes les radios proposent le minimum requis.

En montant en gamme, les réglages sont plus précis et plus nombreux tout en gagnant en fiabilité et en confort d’utilisation. La radio à volant est ce qu’il y a de plus adaptée pour la pratique de la voiture. Enfin, n’oubliez pas que la radio sera l’extension de vos doigts et l’interface entre vous et la machine ! Néanmoins dépenser plus de 100€ dans une radio pour débutant est inutile.

BATTERIES / ACCUS

Pour les accus, il existe plusieurs technologies (NiCd, NiMH, LiPo, LiFe…). Les accus NiCd ont pratiquement disparu de notre loisir, les NiMH sont aussi de moins en moins utilisés. Les accus les plus répandus aujourd’hui sont les LiPo (Lithium-polymères). Ces derniers offrent de bien meilleures performances à nos bolides que les anciens accus NiMH.

Les batteries NI-MH (nickel métal hydride) offrent des améliorations en terme de capacité par rapport aux accus Ni-CD aux dépends de la durée de vie et du courant de décharge. Malgré cela, les avantages restent bien plus importants si on prend en considération le fait que les accus NI-MH n’utilisent pas des métaux lourds dans leur conception. On peut y stocker jusqu’à 50% de puissance en plus et les éléments Ni-MH ne sont pas sujets aux effets de mémoire.

Les batteries LI-PO sont utilisées pour leur très haute capacité dans un format ultra compact et léger. C’est la technologie du futur tant les avantages sur les autres batteries sont nombreux.

Si vous souhaitez allez plus loin, voici quelques termes techniques qui vous seront utiles afin de bien sélectionner vos accus.

Schema type d’installation sur voiture radiocommandée :
Nous espérons vous avoir éclairé(e) sur le monde de la voiture radiocommandée. N’hésitez pas à nous contacter pour toute information supplémentaire à contact@1001maquettes.fr

D’autres guides d’achat sont disponibles dans la rubrique débutant. N’hésitez pas à les consulter pour encore plus de précision sur nos produits. Une FAQ et un Lexique sont aussi à votre disposition.

1001 Maquettes essaie de vous apporter un maximum de contenu autour du modélisme avec des fiches produits complètes, des tutoriels, des guide d’achats par rubriques le tout en espérant répondre à vos attentes.

Un lexique est disponible pour vous aider à la compréhension de ce guide. Cliquez ici pour y accéder.


Découvrez vite l'actu brulante !